Paperjam plus - 100 Lawyers

Page 1

100 Lawyers

avocat(e)s

incontournables du Luxembourg

Adam Elisabeth, Adam Romain, Baflast Catherine, Bernard Silke, Beythan Hermann, Bonneau Rémy, Brasseur Pierre, Brouxel François, Carbiener Julie, Claverie Ariane, Couvreur Sébastien, Cywie Gary, Dall’Agnol Gilles, De Ron Henry, Di Stefano Mario, Du Bois Deidre, Dumont Christel, Dupin Sophie, Dupong Henri, Durand Julie, Duro Charles, Elvinger Jacques, Elvinger Marc, Elvinger Pierre, Erpelding Claudine, Feyereisen Marc, Feyten Frédéric, Frank Lynn, Gaicio-Fievez Laure-Hélène, Geortay Patrick, Gillen Marie-Paule, Gloden Léon, Graas Jacques, Grasso Donata, Grosjean Alain, Guilbert Claire, Helminger Steve, Ho mann André, Høg-Jensen Isabel, Hollard Aurélien, Hoss Philippe, Hoss Toinon, Hurt Pierre, Jabin Anne-Laure, Jacoby Steve, Juncker Gast, Kayser Nicki, Kerger Franz, Kirmann Florent, Kleyr Marc, Kremer Christian, Krieger Georges, Lazard Laurent, Léonard Johan, Lutgen André, Maîtrejean Gérard, Martin Sabrina, Martougin Catherine, Marty Marie, Meyers Marc, Mischo Patrick, Morel Anne, Moro Albert, Myners Peter, Neiens Gérard, Olinger Brice, Omes Elisabeth, Panichi Katia, Partsch Thibaut, Penning Philippe, Perera Melinda, Pogorzelski Catherine, Poos Yasmine, Rassafi-Guibal Hicham, Roth-Janvier Anne, Scha ner Jean, Schleimer Pierre, Six Jean-Christian, Smeets Jean-Philippe, Spang Jean-Paul, Steichen Alain, Stevenot Marielle, Thewes Marc, Thieltgen Nicolas, Trapp Jean-François, Trevisan Fabio, Trienbach Mélanie, Turk François, Van den Abeele Paul, Wagner Henri, Waisse Armel, Warin Catherine, Watgen Monique, Wies Frank

NOVEMBRE 2022
100 1
Looking for cross-border legal advice? Discover GSK Stockmann.

www.maisonmoderne.com Téléphone : 20 70 70

E-mail : publishing@maisonmoderne.com

Courrier : BP 728, L-2017 Luxembourg Bureaux : 10, rue des Gaulois, Luxembourg-Bonnevoie 10, avenue de la Liberté, Luxembourg-Gare

FONDATEURETCEO

Mike Koedinger

DIRECTEURADMINISTRATIFETFINANCIER

Etienne Velasti

Rédaction

Téléphone : (+352) 20 70 70 Fax : (+352) 29 66 19

E-mail : press@paperjam.lu Courrier : BP 728, L-2017 Luxembourg

DIRECTRICEDELAPUBLICATION

Bérengère Be ort

DIRECTRICEDESDÉVELOPPEMENTSÉDITORIAUX

Nathalie Reuter

RÉDACTEURENCHEFPRINTADINTERIM

Nicolas Léonard

RÉDACTEURENCHEFDIGITAL

Nicolas Léonard

SECRÉTAIREDERÉDACTION

Jennifer Graglia

FREE LANCES Quentin Deuxant, Marie Jacquemin, Sébastien Lambotte, Michaël Pei er PHOTOGRAPHES Romain Gamba, Guy Wol , Matic Zorman

CORRECTION Maison Moderne

Brand Studio

Téléphone : (+352) 20 70 70-300

Fax : (+352) 29 66 20 brandstudio@maisonmoderne.com

DIRECTORBRANDSTUDIO

Youcef Damardji

STRATEGICBUSINESSDEVELOPMENTADVISOR Francis Gasparotto

ASSISTANTECOMMERCIALE Céline Bayle

DIRECTEURDELACRÉATION Jeremy Leslie

STUDIOMANAGER Sandrine Papadopoulos

CONCEPTIONGRAPHIQUE Marielle Voisin

DIRECTEURARTISTIQUE José Carsi

MISEENPAGE Juliette Noblot (coordination), Louna Mayer

Incontournables

La tâche était gigantesque, voire impossible, selon certains. Le Luxembourg compte plus de 3.000 avocats, et le marché luxembourgeois des cabinets d’avocats est très spécifique, vu sa double dimension locale et internationale. La mission était de rassembler 100 avocats « incontournables ». Quelqu’un me posait la question suivante : « Incontour nables pour qui ? » Dans toutes les professions, il y a des gens qui se démarquent par leur notoriété, leur succès, leur professionnalisme, leur savoir-faire et leur engagement. Les pairs se reconnaissent, peu importe le milieu, la profes sion, le pays ou la communauté.

Au Luxembourg, peu d’avocat(e)s franchissent le pas pour mettre en valeur leur expérience et leur expertise dans leur domaine de prédilection, alors que la publicité personnelle est autorisée dans le respect de l’ensemble des règles déon tologiques applicables à la profession d’avocat. Dans d’autres pays, la profession est beaucoup moins réservée pour valoriser et promouvoir ses compétences spécifiques. Nombreux sont les publications professionnelles, les réper toires, les classements d’avocat(e)s et de cabinets pays par pays qui mettent en avant les meilleur(e)s en se basant sur des informations fournies par les cabinets eux-mêmes, des feed-back de clients, des témoignages de concurrents, etc. Sans oublier que des classements pay to play existent évidemment aussi. Comme toute participation demande un grand investissement en termes de temps, ce sont souvent principalement les grands cabinets de la Place, actifs à l’in ternational, qui y consacrent l’e ort nécessaire.

L’ambition de Maison Moderne était de donner une visibilité aux avocat(e)s les plus réputé(e)s du Luxembourg qui peuvent se prévaloir de la reconnaissance de leurs confrères et consœurs. Pour cette première édition, Paperjam a retenu 10 catégories de droit et a fait appel, forcément, à un jury composé de pairs. Le but n’était pas de faire un « classement » des 100 meilleurs cabinets d’avocats de la Place, mais bien de proposer un palmarès des avocat(e)s en tant qu’individus.

Dans cette édition, vous ne trouverez que des candidats

accepté de jouer le jeu. Bonne découverte.

NOVEMBRE 2022 100 LAWYERS 3 Édito #MondeJuridique
qui ont
Auteur
natureOffice.comDE-261-JYACEBD Please recycle. Vous avez fini de lire ce magazine ? Archivez-le, transmettez-le ou bien faites-le recycler ! Tous droits réservés. Toute reproduction, ou traduction, intégrale ou partielle, est strictement interdite sans l’autorisation écrite délivrée au préalable par l’éditeur. © MM Publishing and Media SA. (Luxembourg) Maison Moderne ™ is used under licence by MM Publishing and Media SA. — ISSN 2354-4619

understanding

Legal expertise Business
It’s all connected pwclegal.lu We take you from complexity to execution Acting as a business partner, we deliver relevant, innovative and smart business solutions through our key expertise of business law. Being a member of the PwC network, our local and international reach allows us to ensure global coordination and offer integrated advice to a wide base of domestic and international clients, like you, whose business activities extend well beyond Luxembourg. Contact us +352 26 48 42 1 info@pwclegal.lu PwC Legal, SARL, independent law firm registered at the Luxembourg Bar and subject to the ethical rules of the legal profession in Luxembourg - member of the PwC network. © 2022 PwC Legal, SARL. All rights reserved. In this document, “PwC Legal” refers to PwC Legal, SARL which is a member firm of PricewaterhouseCoopers International Limited («PwC IL»), each member firm of which is a separate legal entity. PwC IL cannot be held liable in any way for the acts or omissions of its member firms. Private Equity Mergers & Acquisitions Real Estate Investment Funds Technologies & IP Banking & Capital Markets Corporate Employment
NOVEMBRE 2022 100 LAWYERS 5 100 Lawyers Novembre 2022 Photos Guy Wol 06 SUR LE RADAR Avocat, un métier de plus en plus pratiqué  08 LE JOUR OÙ... ... J’ai cédé la présidence du Jeune Barreau 10 INTERVIEW DE SAM TANSON « Je fais de la politique pour faire bouger les choses » p. 10 Le
processus de modernisation du Code civil luxembourgeois
initié
par le ministère de la Justice est sur les rails.
p. 16 100 avocat(e)s, 10 domaines juridiques, 1 jury composé de pairs : découvrez la méthodologie utilisée pour la sélection des meilleur(e)s spécialistes du pays. 16 Incontournable 100 Lawyers : le palmarès 20 DROIT ADMINISTRATIF 22 DROIT BANCAIRE 26 DROIT CIVIL 30 DROIT DE LA FAMILLE 32 DROIT DES FONDS D’INVESTISSEMENT 36 DROIT DES SOCIÉTÉS 40 DROIT DU TRAVAIL 44 DROIT IMMOBILIER 46 DROIT FISCAL 48 DROIT PÉNAL 50 FORECAST Quels seront les dossiers et tendances à suivre en 2023 ?

un métier

pratiqué

Sur le radar 6 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022 TOP 10 Les plus gros cabinets du pays Le pays compte de nombreux avocats et juristes. Nombre d’entre eux travaillent au sein de cabinets d’avocats. Nous avons établi le classement des 10 plus importants cabinets d’avocats selon le nombre de personnes employées (tous services confondus). 1 Arendt & Medernach 700 2 Elvinger Hoss Prussen 438 3 Allen & Overy 235 4 Loyens & Loeff 223 5 Clifford Chance 180 6 Linklaters LLP 161 7 BSP 112 8 DLA Piper Luxembourg 95 9 CMS Luxembourg 90 10 Kleyr Grasso 85 10 Baker McKenzie 85 Avocat,
de plus en plus
Source Barreau de Luxembourg Chiffres en date du 10 octobre 2022 ÉVOLUTION Un nombre d’avocats en constante évolution En quelques années, le nombre d’avocats assermentés a fortement augmenté. La principale raison est la croissance du pays – en particulier celle de la place financière. 2015 20162014201320122011 0 500 1.000 1.500 2.000 2.500 +0,7 % +7,4 % +5,1 % +4,1 % +3,4 % 1.884 2.140 2.304 2.228 2.037 1.897

Il y a quelques années, le nombre d’avocats assermentés était de 2.872 – l’équivalent d’un avocat pour 241 citoyens. Actuellement, ce nombre est passé à 182, avec 3.230 avocats. Depuis un moment, ce chiffre continue d’augmenter grâce, notamment, à la place financière qui ne cesse de se développer.

Le nombre d’avocats inscrits au Barreau de Luxembourg a connu une forte croissance, ces dernières années. Comment l’expliquer ?

Le Barreau a e ectivement connu une croissance continue de plus de 5 % par an sur les 10 dernières années. Cette hausse suit celle du pays tant en termes démographiques qu’en termes économiques. C’est en particulier la progression et l’attractivité de la place financière qui engendrent une croissance continue de la demande pour des services juridiques.

La profession d’avocat est-elle toujours aussi attractive ? L’augmentation du nombre d’avocats permet-elle de répondre aux besoins du Luxembourg ?

La profession d’avocat reste attractive. Elle requiert un esprit d’entrepreneuriat et un e ort considérable en termes de travail. Elle apporte une grande satisfaction, celle de venir en aide en contribuant à une meilleure justice. Pour répondre aux besoins, nos études vont chercher les talents loin, au-delà de nos frontières. Il y a actuellement 50 nationalités représentées au Barreau.

Comment le Barreau accompagne-t-il ce développement ?

Le nombre d’employés de la Maison de l’avocat, au service de nos membres, a pratiquement doublé ces dernières années. Le Barreau est au service de sa profession dans un objectif de progrès. Il œuvre vers la digitalisation de la profession et de la justice de manière générale, et multiplie les o res de formation pour ses membres. Devant le constat – surtout après la période de Covid – que l’augmentation du nombre de membres entraîne également une augmentation des cas d’avocats en di iculté, le Barreau a mis en place une cellule d’écoute dédiée aux avocats en di iculté.

NOVEMBRE 2022 100 LAWYERS 7
3 QUESTIONS À
Pit Reckinger Bâtonnier Barreau de Luxembourg
Auteur M. J.2017 2018 2019 2020 2021 2022 +6,3 % +9,4 % +7,2 % +6,2 % +3,0 % +2,8 % 2.449 2.679 2.872 3.050 3.143 3.230

... J’ai cédé la présidence du Jeune Barreau

C’est en 2020 que j’ai été sollicité pour présenter ma candidature à la vice-présidence de la Conférence du Jeune Barreau, première étape d’un mandat de trois ans, qui conduit à la présidence l’année suivante. Depuis septembre, lorsque la présidence a été transmise à ma consœur Me Géraldine Mersch, j’occupe la fonction de président sortant. Cette organisation permet d’assurer une continuité dans les actions menées par notre association. Pouvoir occuper cette fonction de président a été pour moi un grand honneur, au même titre que cela traduit un réel engagement au service de notre profession.

L’une des missions de la Conférence du Jeune Barreau est notamment d’aider nos jeunes confrères à entrer dans le métier. Cela se traduit par l’organisation de formations, de conférences et d’événements leur permettant de réseauter, ou à travers les réponses que nous apportons à de nombreuses questions ou sollicitations directes. En permanence, nous veillons aussi à les représenter et à défendre leurs intérêts auprès de diverses instances, parmi lesquelles les Barreaux de Luxembourg et de Diekirch, ou encore le ministère de la Justice.

Cet engagement au service de la profession, je l’ai mené par conviction. Pour moi, contribuer à la reconnaissance du métier d’avocat, œuvrer pour que chacun puisse l’exercer dans les meilleures conditions, c’est avant tout contribuer à un juste fonctionnement de la société dans son ensemble. L’avocat a un rôle social important, qu’il faut veiller à préserver. Il est là pour garantir les droits de chaque citoyen, défendre la démocratie et des valeurs cardinales comme la liberté et l’égalité. Il nous importe, dès lors, en tant que représentants des jeunes avocats et en travaillant de concert avec le Barreau, que notre profession soit bien reconnue, encadrée et représentée. Deux objectifs principaux ont guidé mon mandat, entamé à la sortie de la pandémie. Le premier a été de relancer les activités de la Conférence du Jeune Barreau, à travers une série d’événements en présentiel, formels ou informels, pour o rir la possibilité à nos membres de se rencontrer à nouveau. Avoir la possibilité de

constituer un réseau, lorsque l’on débute une carrière, est en e et un élément crucial. Permettre à chacun de rencontrer ses pairs contribue à mieux servir les intérêts du plus grand nombre, en facilitant notamment des échanges professionnels et constructifs au service d’une justice plus e cace, et ce même s’il arrive que l’on soit amenés à plaider des positions opposées.

Le deuxième a résidé dans la défense des intérêts des jeunes avocats, dans une démarche visant à leur garantir des conditions de revenus su santes ainsi que le respect de leurs droits sociaux. En la matière, une de nos revendications réside dans la mise en place de barèmes garantissant des revenus a minima pour tout jeune avocat au cours de ses premières années d’exercice. Ce modèle est déjà appliqué dans d’autres pays et nous semble opportun pour garantir à chaque jeune avocat de pouvoir exercer dans de bonnes conditions, dans le respect de l’indépendance qui caractérise la profession.

Parmi les accomplissements de ce mandat, je veux exprimer ma reconnaissance à la bâtonnière, Me Valérie Dupong, pour notre bonne collaboration, et spécialement pour avoir adopté la circulaire n° 007 du 23 mai 2022 en soutien aux jeunes avocats, visant à leur garantir des revenus décents. Je retiendrai de cette expérience les nombreuses rencontres qu’elle m’a permis de faire, qu’il s’agisse de magistrats, d’avocats, au Luxembourg ou lors d’échanges à l’étranger, et de représentants du ministère de la Justice. Si la fonction implique un réel engagement, que l’on peut estimer équivalent à un mi-temps professionnel, j’ai beaucoup appris au fil de cette année de présidence, tant sur le métier d’avocat que sur le fonctionnement de la justice et sur la société dans son ensemble. J’ai aussi beaucoup appris sur moi-même, mes compétences, mes atouts comme mes limites. Cet engagement implique d’apprendre à déléguer, à travailler en équipe, pour mieux faire ensemble.

Pour Denis Weinquin, contribuer à la reconnaissance du métier d’avocat, œuvrer pour que chacun puisse l’exercer dans les meilleures conditions, c’est avant tout contribuer à un juste fonctionnement de la société dans son ensemble.

Le jour où… Romain Gamba 8 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022
En
septembre dernier, Me Denis Weinquin, président 2021-2022 de la Conférence du Jeune Barreau, passait le flambeau à Me Géraldine Mersch. Il revient avec nous sur cette expérience.
Propos recueillis par S. L.

« Je fais de la politique pour faire bouger les choses »

La ministre de la Justice, Sam Tanson, revient ici sur différents projets de loi en cours, touchant à la fois à l’accès à la formation des avocats, à l’indépendance de la justice et à la réforme du Code civil.

10 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022 Interview Sam Tanson
Photo Guy Wol
Pour Sam Tanson, « il était primordial que l’indépendance du juge soit consacrée dans la Constitution et que celle du Parquet le soit aussi dans l’exercice des recherches et poursuites individuelles, avec la seule nuance que le gouvernement puisse prendre des directives de politique générale ».

L’accès et la formation des professions d’avocat à la Cour, des notaires et des huissiers de justice vont être réformés. Pourquoi avez-vous aboli l’examen de fin de stage, notamment pour les avocats ?

Nous discutons, depuis très longtemps, de la révision en profondeur du cursus de formation des avocats et des professions juridiques luxembourgeoises, qui tous détiennent un diplôme de droit de niveau universitaire. Certaines professions spéci ques exigent cependant une connais sance plus approfondie du droit luxembourgeois. Le système du cours complémentaire de droit national n’a donc pas été remis en question. L’idée d’une véritable école est toujours d’actualité. Il s’agit ici d’une première étape dans cette direction avec un examen d’entrée pour accéder à ce cours complémentaire, pour que nous soyons certains que les candidats qui se manifestent veulent suivre cette formation dans le but de devenir avocat, notaire, huissier ou magistrat. Année après année, le nombre d’inscrits augmente considérablement, sans que tous suivent forcément les cours ou se présentent aux examens. Un examen d’entrée permettra d’alléger l’examen nal. On propose, dès lors, de remplacer le fameux « examen d’avoué », qui nécessite un grand investissement en temps des avocats stagiaires, par un contrôle continu lors de la procédure de stage.

Le stage des notaires et des huissiers de justice a été allongé de 12 mois à 18 mois… Cela s’est fait en concertation avec les professions concer nées, la Chambre des notaires et la Chambre des huis siers, qui étaient demandeuses d’avoir une plus forte spécialisation pour ces matières qui deviennent aussi de plus en plus techniques. Il y a également de plus en plus de règles européennes qui s’appliquent. Nous avons donc simplement suivi la volonté desdites Chambres.

Les autorités judiciaires sont confrontées à un problème de recrutement dans la magistrature. Le projet de loi sur la création du poste de « référen daire de justice » vise d’ailleurs à décharger les magis trats de certaines tâches. Cela a soulevé la colère de la CGFP, car la fonction sera ouverte aux ressortissants des pays de l’Union européenne. Comment sortir de cette impasse ?

Ces dernières années, nous avons continué à recruter. 25 postes étaient ouverts par an, mais ils n’ont pas pu être tous occupés, faute de candidats. Il faut néanmoins pré ciser que, en comparaison avec la décennie précédente, les recrutements ont été globalement plus importants. Mais la question de l’attractivité de la fonction de magis trat se pose, raison pour laquelle nous avons commandé un rapport à Jean-Claude Wiwinius (le président honoraire de la Cour supérieure de justice, ndlr) qui doit nous aider à dégager des pistes pour améliorer l’intérêt pour les postes ouverts au recrutement. On assiste à une spécialisation de plus en plus forte dans les cabinets d’avocats. Les magis trats ont également besoin de spécialistes pour les assister dans des domaines très pointus. La fonction de référen daire existe dans beaucoup de juridictions internationales et aussi au sein de la magistrature luxembourgeoise. Ce n’est donc pas une fonction nouvellement créée. Les condi tions pour y accéder ne sont pas les mêmes que pour deve nir magistrat. Évidemment, si l’on ne trouve pas de candidats maîtrisant les trois langues nationales, des

Interview

exceptions pourront être accordées. Soyons clairs : aucun pouvoir décisionnel ne peut être délégué aux référendaires de justice, qui ont exclusivement une mission d’assistance des magistrats dans la préparation de leurs dossiers. Mais je ne vous cache pas que j’espère que certains des référen daires ré échiront à vouloir accéder également à la fonc tion de magistrat. Et là, les conditions sont claires : il faut disposer de la nationalité luxembourgeoise.

Lors de l’élaboration du projet de nouvelle Constitution, il y a eu beaucoup de discussions sur la séparation des pouvoirs. Le procureur général d’État, Martine Solovie , disait qu’on ne pourrait pas parler de séparation des pouvoirs si le cordon entre le procureur général et le ministère de la Justice n’était pas coupé. Est-ce le cas ?

Oui, on a trouvé un bon compromis, et je me suis battue pour y arriver ! Je suis satisfaite du résultat. Il était primor dial que l’indépendance du juge soit consacrée dans la Constitution et que celle du Parquet le soit aussi dans l’exercice des recherches et poursuites individuelles, avec la seule nuance que le gouvernement puisse prendre des directives de politique générale, c’est-à-dire mettre l’accent sur ce qui, d’un point de vue politique, importe au gouver nement. Je vous donne un exemple théorique. Si nous constatons des problèmes de violence domestique, ou de criminalité à la Gare, il faut que nous puissions mettre l’accent là-dessus. C’est quelque chose de très général, qui existe aussi dans d’autres pays, comme en Belgique. La possibilité actuellement donnée au ministre dans les textes d’intervenir dans le cadre d’une poursuite indivi duelle, même si elle n’est plus utilisée en pratique depuis longtemps, sera formellement supprimée. C’est très impor tant pour éviter ce que nous pouvons constater dans cer tains pays qui, agissant de manière arbitraire, prennent des décisions incompatibles avec les droits fondamentaux, où le politique et le pénal sont trop entremêlés et où des poursuites pénales sont engagées pour des motivations politiques. Je voulais absolument l’éviter, et ce pour deux raisons. D’abord, il est malsain que la politique utilise l’arme pénale pour combattre ses opposants. Ensuite, même avant d’en arriver là, si cette indépendance n’est pas consa crée, il risque toujours d’y avoir un doute, aussi bien du côté de la magistrature que du côté politique, quant à une possible ingérence. Or, si la Constitution est limpide, cette ingérence ne peut pas exister.

Pour assurer l’indépendance de la justice, un Conseil national de la justice sera créé. Quelle sera sa future composition ? Nous en avons discuté longuement. Il y aura, bien entendu, des représentants de la magistrature, de la société civile ainsi que des Barreaux. Nous nous sommes aussi adressés à la commission de Venise suite à l’intervention de la Commission européenne, pour savoir si, parmi les magis trats qui constituent la majorité des membres du Conseil national de justice, il peut y avoir une égalité de membres désignés d’o ce, parallèlement aux membres élus. L’option nalement retenue dans la dernière version des amen dements parlementaires est celle d’une élection pure et simple des représentants de la magistrature. Ce projet est en bonne voie. Nous avons adopté les amendements il y a quelques semaines au sein de la commission de la justice, et j’espère que nous aurons bientôt l’avis du Conseil

Études Après avoir obtenu son diplôme de fin d’études secondaires au lycée Robert Schuman, Sam Tanson obtient, en 2000, une maîtrise en droit de l’Université Paris-I Panthéon-Sorbonne. Titulaire d’un master en droit de l’environ nement, elle est aussi diplômée de SciencesPo Paris.

Au début Sam Tanson a débuté sa carrière en tant que journaliste à RTL entre 2002 et 2004. Membre du parti déi Gréng depuis 2005, elle occupe, au cours de sa carrière politique, plusieurs fonctions au sein de son parti. Sam Tanson est première échevine de la Ville de Luxembourg de 2013 à 2017, et elle est réélue conseillère communale lors des élections communales de 2017. De 2005 à son entrée au gouvernement, elle siégea aussi au Conseil d’État.

Au gouvernement À la suite des élections législatives de 2018, Sam Tanson fait son entrée au gouver nement en tant que ministre de la Culture et ministre du Logement dans le gouvernement de coalition DP-LSAP-déi Gréng. Suite à un remaniement gouvernemental, elle est nommée ministre de la Justice, le 11 octobre 2019, et cède son portefeuille du Logement à Henri Kox.

12 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022

d’État pour que la Chambre puisse procéder au deuxième vote de la Constitution, et donc aussi des lois de mise en œuvre relative au Conseil national de la justice, au statut des magistrats et aux con its d’attribution entre l’Ordre administratif et l’Ordre judiciaire.

Vous avez lancé les Assises du Code civil en 2021. Deux sessions ont déjà eu lieu. Quels sont les domaines du droit civil qui nécessitent le plus de faire l’objet de réformes ?

Avant de discuter du contenu, nous avons commencé à nous poser la question de la méthodologie. La Belgique et la France, pays desquels notre droit civil dépend tra ditionnellement, ont déjà entamé un processus de refonte. La majorité des intervenants des Assises étaient d’avis que le Code civil devait être réformé en profondeur pour s’adapter à l’évolution de la société d’un côté, mais aussi pour ne pas perdre le lien avec les textes belges et fran çais. En puisant dans la doctrine belge ou française, les juges et avocats peuvent se référer à une jurisprudence avec une masse critique un peu plus importante que celle limitée au Luxembourg. Nous venons de signer un accordcadre avec l’Université pour encadrer ce projet. La pre mière étape, c’est la refonte du droit de prescription pour lequel les travaux commencent ce mois-ci, et qui est éga lement prévue dans l’accord de coalition. Nous attendons un résultat d’ici la n de l’année prochaine. La seconde concerne un domaine beaucoup plus vaste : celui du droit des obligations. Le projet avec l’Université s’étalera sur trois années. Nous avons fait ce choix de travailler par étapes. Tous ceux qui veulent participer à l’élaboration du nouveau Code civil peuvent y participer. Les di érents groupes s’organiseront en fonction des personnes qui veulent donner leur input.

Le projet de loi sur les lanceurs d’alerte était sévèrement critiqué par le Conseil de l’Ordre dans un avis rédigé en août, parce que le texte proposé porterait atteinte au secret professionnel de l’avocat, au secret médical, ainsi qu’au secret de l’instance pénale. Pourquoi vouloir aller plus loin que ce que prévoit la directive européenne en la matière ?

Nous allons plus loin au niveau du champ d’application. Étant donné la difficulté de trouver un consensus au niveau européen, la directive se limite strictement aux compétences européennes avec des annexes qui renvoient à ces matières spéci ques auxquelles le texte s’applique. Or, le gouvernement avait déjà, dans l’accord de coali tion, fait le choix d’élargir le projet de loi des lanceurs d’alerte à toute la législation. Actuellement, nous avons déjà une jurisprudence de la Cour européenne des droits

de l’Homme qui protège les lanceurs d’alerte, peu importe la matière à la base de leur alerte. Les conditions de cette jurisprudence sont plus ou moins identiques aux condi tions prévues par la directive. La di érence étant que la directive détaille la procédure qui s’applique aux lanceurs d’alerte. Or, comme la directive ne s’applique qu’à un nombre limité de matières, elle est, à mon sens, source d’insécurité juridique, aussi bien pour les employeurs que pour les lanceurs d’alerte, étant donné que les concernés devront toujours se demander s’ils se situent dans la pro cédure prévue par la directive ou dans le cadre, plus géné ral, de la jurisprudence de la Cour européenne. D’où notre choix de l’élargir à la législation nationale. Ensuite, en ce qui concerne la question de la con dentialité, ce n’était pas l’intention, en tout cas de ma part, de malmener le secret de l’avocat. Nous nous sommes inspirés de la loi française pour formuler cet article. Suite à l’avis du Conseil de l’Ordre, j’ai décidé de reformuler cet article dans le cadre des amendements que je déposerai après réception de l’avis du Conseil d’État, attendu depuis près d’un an. Le secret professionnel de l’avocat est absolument néces saire a n, notamment, de garantir à tout citoyen une défense pénale, dans le cadre de laquelle il peut librement parler avec son avocat. Pour éviter tout malentendu sur cette question, nous allons reformuler cet article aussi pour le secret médical.

Vous ne regrettez pas d’avoir repris le ministère de la Justice ?

Tous les jours ! [rire] J’étais un peu réticente à reprendre ce ministère. D’abord à cause des circonstances et de la situa tion personnelle de Felix Braz, mais aussi parce que j’ai exercé en tant qu’avocate pendant tellement longtemps et que mon partenaire est également avocat. Mais c’est une tâche formidable. On peut avoir vraiment un réel impact. Et quand je vois tous les projets que j’ai déposés… et là, on n’a parlé que d’une partie in me. Je souhaite vraiment qu’on puisse les voter tous encore d’ici la n de la session législative. Je fais de la politique pour faire bouger les choses. Beaucoup de choses peuvent être faites, amélio rées, dans le sens de la protection des personnes les plus faibles et du respect des droits fondamentaux.

NOVEMBRE 2022 100 LAWYERS 13
« Tous ceux qui veulent participer à l’élaboration du nouveau Code civil peuvent y participer. »
Sam Tanson

A leading law firm in Luxembourg

Stibbe is an internationally oriented Benelux law firm that provides legal services on all types of commercial law and that stands out for its quality, keenness and determination. Since opening an o ice in Luxembourg in 2010, the firm has been growing and now counts 40+ lawyers and 6 partners.

Sponsored content by STIBBE Law Photos Marie Russillo (Maison Moderne) Wouter Ghijsels, Bernard Beerens and Hans Witteveen are at the heart of Luxembourg to present the challenges of tomorrow for Stibbe Luxembourg.
BRAND VOICE 14 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022

“In the Netherlands, Stibbe regularly ranks among the top three in its main focus areas.

In Brussels, it is widely seen as a –if not the – leading law rm,” says Hans Witteveen, Managing Partner of the Amsterdam o ce of Stibbe, “and what makes it unique is that while many rms can boast of in-depth expertise in individual Benelux markets, Stibbe has expertise across the three jurisdictions.”

“We work tirelessly towards our goal of becoming the most clientfocused top-tier law rm in all of the Benelux countries,” explains Bernard Beerens, Executive Partner at the Luxembourg o ce.

Standing out in a crowded field “Standing out in a market such as Luxembourg, which already has several large and well-established players, requires Stibbe to provide exceptional advice and service,” says Mr Beerens.

“This calibre of work is what we are known for, and it is the reason why we enjoy working hard, adding that the rm is able to o er a wide range of high-quality services and legal knowledge because of its multidisciplinary approach and cross-border capabilities.”

Because they love challenges, the rm is always willing and eager to take on complex les that might deter other rms. “We tackle problems head on and come up with clear and practical solutions. Our lawyers are independent-minded and have the gumption, experience and  aptitude to forge new paths, and this way of working requires lawyers who are able

to conceive of solutions far beyond the usual. We truly enjoy doing that.”

Stibbe believes that real innovation starts with being creative and investing in both professional and personal development of all its people by o ering qualitative and focused development programs.

“That is exactly why we give our lawyers and employees constantly numerous opportunities, through our very own Stibbe Academy, which has become the vibrant learning hub for the entire rm, to improve themselves as young professionals at both intellectual and emotional levels and to learn how to apply this in their work with clients and peers,” says Mr. Beerens.

“That way,we stimulate our lawyers to think outside the box, and we challenge them to come up with new ideas that create added value for clients,” says Mr Beerens.

Forging strong and trusting relationships Stibbe’s trademarks in its dealings with clients are transparency, honesty and integrity. “Everyone in our rm is approachable,” says Mr Witteveen, “and that’s because we live up to our commitments and we listen to our clients.” This high degree of client satisfaction, and the strong client relationships that go along with it, extends beyond the region. Stibbe is often sought out by top-tier American and UK  rms that don’t have an o ce in Benelux.

“Yes, we have very good lawyers and deliver excellent services, but above and beyond

that, we also possess keenness and determination, a desire to excel at many levels.Stibbe works hard to be a rm where lawyers and employees enjoy working, a rm where clients are happy to entrust their business, and a rm that dares to innovate,” Mr Beerens says.

A love for the work

What also sets Stibbe apart is a genuine love for their work, which Wouter Ghijsels, Managing Partner of the Brussels o ce, says is evident across the board.

What is also striking about Stibbe is its academic pro le, one in which it takes great pride. Among its lawyers are a number of university professors, some of whom are considered the preeminent authority in their domains and are at the forefront of new legal scholarship and developments. “This tradition, one which we foster, helps us to provide our clients with the latest legal knowledge and insights and anticipate future developments,” adds Mr Witteveen.

“We are passionate about everything we do, on a day-today basis, and our clients feel that,” he says. “People see us as a go-to law rm, one that is indeed growing in Luxembourg. Our ambition is to be a rst choice, one that specialises in complex work, bringing in our expertise from numerous practice areas.”

Mr Ghijsels cites this espousal of complex les as one of the reasons why Stibbe is an attractive place to work.

“Young lawyers know that with us, they will work on important international transactions,” he says.

“Along with this opportunity of getting involved with highly interesting and challenging les, we o er a good work-life balance, which is not always the case with larger rms.”

“The Luxembourg o ce continues to expand and will move into new, larger premises  in Cloche d’Or in the not-toodistant future,” says Mr Beerens who describes their pace of growth as purposefully steady and manageable. Nevertheless, they are de nitely in a recruitment phase, he says. “Our new o ces will allow us to grow up to 80-90 lawyers in the foreseeable future. Also, what’s really important to us is to continue being closely involved with the development of the Luxembourg market itself, to grow deep roots here.”

For more information, please visit stibbe.lu
“We deliver a very high service level. This is what we stand for.”
Hans Witteveen Managing Partner at the Amsterdam o ice of Stibbe
“We do complex work that requires expertise in different practice areas.”
Wouter Ghijsels Managing Partner of the Brussels o ice of Stibbe
“ We are a firm that dares to innovate.”
Bernard Beerens Executive Partner at the Luxembourg o ice of Stibbe
KEY FIGURES 2010 The firm opened in Luxembourg in 2010. 40 The firm now counts 40+ lawyers. 6 The firm now counts 6 partners. NOVEMBRE 2022 100 LAWYERS 15

100 Lawyers : le palmarès

L’ambition de Maison Moderne est de donner de la visibilité aux meilleur(e)s avocat(e)s du pays, à celles et ceux dont la renommée n’est plus à faire – et ce, dans 10 catégories de droit. Dans cette quête, Paperjam a été aidé par un jury composé d’avocat(e)s de notoriété incontestée. Sans avoir la prétention d’être exhaustif ou exclusif, le présent palmarès met en valeur l’expérience et l’expertise des avocat(e)s sélectionné(e)s en tant qu’individus, et non pas en raison de leur cabinet.

Méthodologie

Qui sont les 100 avocat(e)s incontournables dont vous retrouverez le pro l dans les pages suivantes ? L’ambition était de rassembler les « 100 Lawyers » qui, par leur savoir-faire, leur engagement, leur notoriété, leur sagesse ou leur expérience, sont devenus des références au Luxembourg.

Le parti pris était de sélectionner des avocat(e)s à titre individuel, et non pas de choisir des cabinets ou des études.

Un exercice délicat de clari er, en toute transparence, la méthode choisie par Maison Moderne pour réaliser ce travail. Présentation des di érentes étapes.

Appel à candidatures

Dans un premier temps, un appel à candidatures a été lancé à destination de tous les avocat(e)s des Barreaux de Luxembourg et de Diekirch, sans limite d’âge ou de conditions de nationalité.

Les avocat(e)s pouvaient s’inscrire à titre personnel, mais également recommander des collègues dans 10 catégories : droit administratif,

droit bancaire, droit civil, droit de la famille, droit scal, droit des fonds d’investissement, droit immobilier, droit pénal, droit des sociétés, et droit du travail et de la sécurité sociale.

Questionnaire

Lors de la deuxième étape, Maison Moderne a envoyé un questionnaire à tous les avocat(e)s qui s’étaient inscrit(e)s – 395 au total – ainsi qu’aux 40 qui avaient été recommandés par un pair.

C’est un total de 228 candidats de 19 nationalités di érentes qui ont rempli et renvoyé le questionnaire dans le délai imposé. C’est à partir des réponses reçues, qui ont servi de base de travail, que les membres du jury ont dé ni les nalistes de la liste des « 100 Lawyers ».

Le jury

Le jury des « 100 Lawyers » est composé de pairs. D’habitude, les jurys de Maison Moderne, qu’il s’agisse de celui du Paperjam Top 100

100 Lawyers 16 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022 Incontournable

Méthodologie et jury

ou de celui du Tech 100, sont formés par des spécialistes et des experts venant de secteurs, de branches ou de professions di érents.

Pour les « 100 Lawyers », nous avons opté pour un jury de pairs formé par des spécialistes de di érentes branches de droit, d’anciens bâtonniers, du bâtonnier sortant et de la présidente de la Conférence du Jeune Barreau de Luxembourg, qui connaissent bien le pays, à savoir : Guy Castegnaro, fondateur du cabinet Castegnaro – Ius Laboris Luxembourg ;

Katia Gauzès, managing partner de Cli ord Chance ; François Kremer, associé du cabinet Arendt & Medernach ; Géraldine Mersch, avocate chez Lutgen + Associés ; François Prum, associé fondateur de l’étude Turk & Prum ; Nathalie Prüm-Carré, associée du cabinet Elvinger Hoss Prussen ; Valérie Dupong, fondatrice du cabinet Dupong, Krieps, Du Bois et Dias Videira qui était la présidente du jury.

Les critères du jury

La sélection nale s’est faite selon des critères d’appréciation tels que la carrière, l’évolution et l’expérience du/de la candidat(e), son comportement professionnel, la dimension nationale – voire internationale – de son expertise, les publications, les engagements pour la profession (associations professionnelles, instances ordinales), l’enseignement, les formations ou les conférences.

Les candidat(e)s avaient la possibilité de postuler dans plusieurs catégories. Le jury a décidé de limiter la représentation d’un(e) candidat(e) à deux catégories maximum.

Le jury regrette que certains « grands noms » n’aient pas participé au présent concours. Aussi, pour s’assurer que les personnes qui gurent sur la présente liste aient le poids nécessaire, le nombre des représentants dans chaque catégorie varie.

Le classement est le re et d’une évaluation quanti ée sur base d’une attribution de points et de discussions entre les membres du jury, qui ont veillé comme il se devait à un équilibre dans la représentation des cabinets.

Pour le futur Lors d’une prochaine édition, nous allons certainement ajouter l’une ou l’autre catégorie de droit, et sûrement celle du contentieux, à laquelle nous n’avons pas donné assez d’espace lors de cette édition.

Maison Moderne remercie tous les avocat(e)s qui ont participé à cette édition des « 100 Lawyers » et souhaite tout particulièrement remercier les membres du jury pour leur soutien, leur contribution et les longues heures de débat pour arriver au beau palmarès que vous tenez entre vos mains.

Si vous avez des remarques ou des suggestions à faire, ou que vous souhaitez créer ou mettre à jour votre biographie sur le Paperjam + Delano Business Guide, vous pouvez vous adresser à guide@maisonmoderne.com.

Valérie Dupong

Membre fondateur du cabinet Dupong, Krieps, Du Bois & Dias Videira, Valérie Dupong pratique surtout le contentieux civil et pénal. Elle est spécialisée en droit des personnes et de la famille. Elle est une des premières avocates à avoir défendu les droits des enfants devant les juridictions luxembourgeoises. Elle représente les victimes en justice. Son domaine d’activité couvre également tout ce qui concerne la responsabilité civile et pénale des professionnels et notamment la responsabilité des professionnels de santé. Bâtonnière sortante du Barreau de Luxembourg et ancienne présidente de la Conférence du Jeune Barreau, elle est actuellement membre de la commission Droit de la famille du Barreau de Luxembourg et membre du CA de l’Alia. Elle est membre des CA de l’Alupse, du Lëtzebuerger Kannerduerf et de la CroixRouge luxembourgeoise.

Pourquoi êtes-vous devenue avocate ?

La réponse est banale : je viens d’une famille d’avocats, et le droit a fait partie de ma vie dès mon plus jeune âge.

Qu’est-ce qui vous passionne dans le métier d’avocat ?

J’adore plaider et me battre pour les causes que j’estime justes.

Quelle est l’a aire la plus importante que vous ayez traitée ?

Celle d’un médecin que je savais innocent, acquitté en appel après un revirement extraordinaire de circonstances.

Photo Matic Zorman NOVEMBRE 2022 100 LAWYERS 17
Auteur NATHALIE REUTER Les portraits ont été rédigés par Quentin Deuxant, Marie Jacquemin, Sébastien Lambotte et Michaël Pei er.
Le jury Présentation du jury de ce supplément 100 Lawyers.
FONDATRICE, DUPONG, KRIEPS, DU BOIS & DIAS VIDEIRA Valérie Dupong

Guy Castegnaro

Décrit par les personnes interrogées dans Chambers and Partners comme « un des leaders au Luxembourg en matière de droit du travail », Guy Castegnaro a fondé en 2004 Castegnaro – Ius Laboris Luxembourg, le premier cabinet de niche au Luxembourg en droit social. Il est aussi membre fondateur de l’alliance internationale Ius Laboris, une alliance des principaux praticiens du droit des ressources humaines, avec environ 1.500 avocats répartis dans 57 pays. De 2011 à 2015, il était président de l’EELA. Enseignant en droit social à l’Uni, et en droit du travail luxembourgeois à l’Université de Lorraine en France, il est aussi auteur et co-auteur de nombreux articles et livres sur le droit du travail. Il a également participé à l’élaboration du Code du travail luxembourgeois.

Pourquoi êtes-vous devenu avocat ? Pas par vocation. Étudiant, on m’a dit que « le droit mène à tout », ce qui s’est révélé faux. Finalement, ce sont l’indépendance et le combat contre l’injustice qui font que je suis toujours avocat.

Quelle est votre définition d’un « bon » avocat ? Les principales caractéristiques d’un bon avocat sont : la disponibilité, la rapidité, une démarche pratique, la capacité de défendre ses clients en justice, le tout dans le respect des règles déontologiques et de l’appareil judiciaire.

Quelle est l’a aire la plus importante que vous ayez traitée ?

Une a aire importante n’est pas nécessairement une a aire que l’on gagne. Je me souviens d’une a aire dans le cadre de laquelle, tout en l’ayant perdue, j’ai pu contribuer au développement de la jurisprudence et même au changement de la législation.

Katia Gauzès

MANAGING PARTNER, CLIFFORD CHANCE

Reconnue comme « partenaire-clé pour les fusions et acquisitions » par Chambers Europe et Women Leader par IFLR 1000, Katia Gauzès est la nouvelle managing partner de Cli ord Chance, le bureau luxembourgeois du cabinet d’avocats international, qu’elle a rejoint en tant qu’associée en 2016. Elle est spécialisée en droit des sociétés et conseille des clients issus des secteurs du private equity et de l’immobilier lors de la structuration de leurs transactions internationales complexes, du nancement d’entreprises, de fusions et d’acquisitions, ainsi que de la réorganisation et la mise en place de diverses structures de sociétés et de joint-ventures au Luxembourg. Katia Gauzès représente également Cli ord Chance au conseil d’administration de la Luxembourg Private Equity & Venture Capital Association et est membre de son comité technique juridique. Elle est par ailleurs conseillère du Commerce extérieur de la France et ancienne membre du Conseil de l’Ordre du Barreau de Luxembourg.

Pourquoi êtes-vous devenue avocate ?

Pour évoluer dans un environnement international me permettant d’être en contact avec une variété d’intervenants.

Qu’est-ce qui vous passionne dans le métier d’avocat ?

La diversité des activités et la richesse des échanges quotidiens avec des équipes et des clients internationaux.

Quelle est votre définition d’un « bon » avocat ?

Celui qui sait écouter son client et le conseiller de manière pragmatique et techniquement juste.

François Kremer

Décrit comme remarquablement analytique et « l’un des meilleurs plaideurs du Luxembourg » avec un « palmarès et une réputation très solides » dans le dernier guide juridique Chambers Europe, François Kremer, associé du cabinet Arendt & Medernach, est spécialisé dans les litiges et la résolution des con its, ainsi que dans le contentieux international, notamment dans les domaines de la saisie d’actifs, de la criminalité en col blanc et des litiges en droit des sociétés. Membre du Barreau de Luxembourg depuis 1988, vice-bâtonnier (2016-2018) et ensuite bâtonnier (20182020). Il y a également exercé la fonction de président du conseil disciplinaire et administratif. François Kremer est médiateur agréé auprès du Centre de médiation civile et commerciale et est également consul général honoraire de Thaïlande au Luxembourg.

Qu’est-ce qui vous passionne dans le métier d’avocat ?

Avant d’agir pour gérer ou empêcher des crises, l’avocat se forge son opinion indépendante.

Qu’est-ce qu’un avocat incontournable, pour vous ?

Un avocat est incontournable quand les clients le consultent spontanément en toute con ance.

Quelle est votre définition d’un « bon » avocat ?

Un bon avocat a un Durchblick (une compréhension, une vue d’ensemble, ndlr) complet de la situation en fait et en droit.

Photos Romain Gamba 18 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022 100 Lawyers
François Kremer Guy Castegnaro Katia Gauzès

Méthodologie et jury

Géraldine Mersch

AVOCATE, LUTGEN + ASSOCIÉS

Accompagnant tous types de dossiers contentieux avec rigueur, investissement et passion, Géraldine Mersch avoue qu’elle a décidé très jeune d’intégrer la profession d’avocat. Collaboratrice au sein du cabinet Lutgen + Associés depuis 2021, Géraldine Mersch est spécialisée en contentieux des a aires au sens large. Elle assiste ses clients tant dans des procédures commerciales ou civiles que dans des procédures pénales. Depuis 2022, elle est également présidente de la Conférence du Jeune Barreau, dont elle a rejoint le comité pour la première fois il y a cinq ans. En cette fonction, son but premier est de veiller à un environnement de travail agréable pour les jeunes avocats et de proposer une formation continue de qualité à tous les membres du Barreau. Depuis 2020, elle est également membre de la commission de droit pénal de l’Ordre des avocats du Barreau de Luxembourg.

Qu’est-ce qui vous passionne dans le métier d’avocat ?

Je suis passionnée par la variété des a aires et des personnes auxquelles j’ai a aire.

Pourquoi avez-vous accepté de faire partie du jury du Paperjam 100 Lawyers ?

C’était l’occasion de veiller aussi à la reconnaissance de l’excellent travail fait par certains jeunes confrères.

Quelle est votre définition d’un « bon » avocat ?

Le bon avocat est un excellent juriste et il fait preuve de grandes qualités humaines.

François Prum

ASSOCIÉ FONDATEUR, ÉTUDE TURK & PRUM

Associé fondateur de l’étude Turk & Prum depuis 1990, François Prum est particulièrement actif en droit pénal des a aires, conseil et contentieux civil et commercial, droit des successions, arbitrage et médiation, droit médical et disciplinaire. Sa passion pour la profession d’avocat l’a motivé à assumer des responsabilités au sein de l’Ordre des avocats du Barreau de Luxembourg. Il a été bâtonnier de l’Ordre des avocats de 2016 à 2018 et est, depuis 2020, président de la Commission de contrôle du Barreau. Ancien vice-président du Conseil disciplinaire et administratif des avocats, ancien membre de la Commission de grâce du Luxembourg, il est membre du jury d’examen de n de stage judiciaire, membre de la Commission nationale de contrôle et d’évaluation (sur l’euthanasie) et membre de l’UIA. En 1997, il a créé une ONG avec un groupe d’amis qui gère des projets au béné ce de lles abusées aux Philippines et au Népal. Depuis 2019, il est consul honoraire du Népal.

Pourquoi êtes-vous devenu avocat ?

C’était une vocation, un choix qui s’imposait depuis mon adolescence. J’adore m’investir dans une cause et en défendre les intérêts.

Qu’est-ce qu’un avocat incontournable, pour vous ?

Quelqu’un qui jouit d’une grande notoriété auprès de ses pairs, tant pour ses connaissances juridiques que pour son comportement respectueux.

Quelle est votre définition d’un « bon » avocat ?

Quelqu’un à l’écoute de son client, qui prend le temps de le comprendre et défend ses intérêts avec engagement sans lui promettre monts et merveilles...

Associée du cabinet Elvinger Hoss Prussen, Nathalie Prüm-Carré est spécialisée en droit et contentieux administratifs, et tout particulièrement en droit de l’urbanisme, droit de l’environnement et droit des marchés publics. Elle intervient notamment dans le secteur immobilier luxembourgeois et assiste les professionnels de la construction et de l’urbanisme pour toutes les questions relatives au droit de l’urbanisme, depuis le début du projet jusqu’à la phase contentieuse éventuelle, en passant par l’examen juridique des di érentes autorisations. Elle est chargée de cours en droit européen de l’environnement et en contentieux des plans d’aménagement dans le cadre de la formation continue en aménagement du territoire à l’Université du Luxembourg. Présidente de l’Association luxembourgeoise pour le droit de l’environnement, Nathalie Prüm-Carré est également membre de la Chambre française de commerce et d’industrie au Luxembourg.

Pourquoi êtes-vous devenue avocate ? Pour faire plaisir à mon père.

Je ne le regrette pas.

Qu’est-ce qui vous passionne dans le métier d’avocat ?

La rencontre avec les autres : clients, confrères, magistrats… et de pouvoir aider les personnes qui viennent nous voir.

Quelle est l’a aire la plus importante que vous ayez traitée ?

La prochaine.

Photos Romain Gamba et Matic Zorman NOVEMBRE 2022 100 LAWYERS 19
Géraldine Mersch François Prum Nathalie Prüm-Carré

Droit administratif

Associé comme ses frères Pierre et Jacques au sein du cabinet fondé par son père André, Marc Elvinger est un spécialiste du droit administratif qui a, par ailleurs, une grande expérience dans les litiges commerciaux et civils. Il est particulièrement intéressé par la question des droits humains, sujet qu’il explore le plus activement en qualité de président de Friendship Luxembourg, une association qui vient en aide aux communautés les plus isolées du Bangladesh. Il a publié dans presque toutes les revues juridiques luxembourgeoises et donne aussi régulièrement des conférences.

Nationalité : Luxembourgeois

Cabinet : Elvinger Hoss Prussen Année de naissance : 1960

Sébastien Couvreur

Associé

Krieger Associates

Formé à l’Université catholique de Louvain et membre du Barreau de Luxembourg depuis une dizaine d’années, Sébastien Couvreur est spécialisé dans le droit administratif (aménagement du territoire, urbanisme, environnement, etc.), tout en intervenant également dans des a aires de droit public ou civil.

Auteur de plusieurs publications scienti ques, reprises notamment par la Revue luxembourgeoise de droit public et la Revue luxembourgeoise de droit immobilier, il est aussi conférencier et blogueur. Il fait également partie de la commission Droit administratif du Barreau de Luxembourg.

Nationalité : Belge Cabinet : Krieger Associates Année de naissance : 1986

Inscrit aux Barreaux de New York, Paris et Luxembourg, Henry De Ron est spécialisé dans les contentieux civils, administratifs et commerciaux. Il conseille aussi ses clients sur des questions liées aux assurances ou à l’immobilier et est admis sur la liste des experts assermentés dans la branche juridique comme expert calculateur. Il a été président de la Conférence du Jeune Barreau de Luxembourg et a été membre et trésorier du Conseil de l’Ordre du Barreau de Luxembourg. Il est également assistant maître de conférences à l’Université du Luxembourg et conférencier dans le cadre des CCDL et du BTS d’assistant juridique.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Kleyr Grasso Année de naissance : 1982

Steve Helminger Associé NCR Avocats

Steve Helminger est spécialisé dans tous les aspects du droit administratif, dans les contentieux civils, commerciaux, le droit immobilier et de la construction. Il est avocat-associé au sein du cabinet NCR Avocats et est aujourd’hui membre du comité de rédaction du Bulletin d’information sur la jurisprudence, chargé de cours en droit administratif dans le cadre des cours complémentaires en droit luxembourgeois, membre du jury d’examen pour l’avoué et membre de la commission Droit administratif du Barreau. Il donne également des formations auprès de l’Institut national d’administration publique (Inap) et de la Chambre des métiers.

Nationalité : Luxembourgeois

Cabinet : NCR Avocats Année de naissance : 1973

Anne-Laure

Jabin

Fondatrice et associée Novalaw-GJP

Après avoir passé la première décennie de sa carrière professionnelle au sein d’un grand cabinet de la Place, Anne-Laure Jabin a fondé Novalaw-GJP en 2013, cabinet qu’elle dirige toujours aujourd’hui. Spécialisée en droit administratif, elle conseille en précontentieux et en contentieux une clientèle de professionnels et de particuliers à la recherche de solutions en matière d’urbanisme, d’environnement et de marchés publics. Rédactrice en chef du JurisNews administratif, une revue de jurisprudence en matière administrative, Anne-Laure Jabin est également conférencière, notamment sur la plateforme IFE Luxembourg.

Nationalité : Française Cabinet : Novalaw-GJP Année de naissance : 1978

Photos Krieger Associates, Kleyr Grasso, Elvinger Hoss Prussen, NCR Avocats et Novalaw-GJP
20 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022 100 Lawyers

Brice Olinger

Associé

Wurth Kinsch Olinger

Associé au sein de son cabinet, Brice Olinger est un spécialiste des contentieux civils et commerciaux, du droit administratif, de la construction et du travail. Formé à l’Université catholique de Louvain, il a été inscrit au Barreau de Luxembourg en 2009. Brice Olinger est l’auteur de plusieurs publications scienti ques et est membre du comité de rédaction du Bulletin d’information sur la jurisprudence, de la Revue pratique de droit immobilier et de la Revue luxembourgeoise de droit public Il fait également partie de l’Association luxembourgeoise des juristes de droit bancaire et de l’Employment Law Specialists Association.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Wurth Kinsch Olinger Année de naissance : 1984

Mélanie Trienbach

Avocate Kleyr Grasso

Wurth Kinsch Olinger, Thewes & Reuter, Kleyr Grasso, Étude Sadler et Wies & Hertzog

Droit administratif

Photos

Titulaire d’un doctorat de droit public de l’Université de Strasbourg, Mélanie Trienbach, counsel, dispose d’une expérience de près de 10 ans comme avocate à Luxembourg. Elle s’est spécialisée en droit administratif et en droit de l’environnement, ainsi qu’en marchés publics et en urbanisme. Intervenant souvent comme oratrice à la House of Training ou auprès d’IFE Luxembourg, Mélanie Trienbach fait également partie des membres fondateurs du comité éditorial de la Revue luxembourgeoise de droit immobilier, et elle publie régulièrement des articles dans d’autres revues juridiques luxembourgeoises.

Nationalité : Française Cabinet : Kleyr Grasso Année de naissance : 1979

Hicham Rassafi-Guibal

Avocat

Thewes & Reuter

Hicham Rassa -Guibal est avocat au sein de l’équipe Droit public du cabinet Thewes & Reuter. Docteur en droit public quali é à la fonction de maître de conférences, il est l’auteur d’une cinquantaine d’articles universitaires, membre du groupe de recherche « Internet, IA et société » du CNRS, chargé de cours associé à l’Université du Luxembourg et enseignant dans diverses universités en France. Hicham Rassa -Guibal se concentre sur le droit administratif et européen, le droit des contrats publics, le droit public économique, et le droit du numérique. Il est membre fondateur du comité scienti que de la Revue luxembourgeoise de droit public.

Nationalité : Français Cabinet : Thewes & Reuter Année de naissance : 1986

Marc Thewes

Fondateur et associé Thewes & Reuter

Associé fondateur du cabinet Thewes & Reuter, Marc Thewes est l’un des avocats au contentieux les plus réputés de la Place. Spécialiste du droit public, enseignant cette matière à l’Université du Luxembourg, Marc Thewes est aussi conseiller d’État. Avec 20 autres conseillers nommés par le GrandDuc, il véri e la conformité des projets de loi et de règlements vis-à-vis de la Constitution et des réglementations internationales. Il est aussi cofondateur des Annales du droit luxembourgeois, rédacteur en chef du Journal des tribunaux Luxembourg et de la Revue luxembourgeoise de droit public.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Thewes & Reuter Année de naissance : 1960

Catherine Warin

Avocate Étude Sadler

Docteure en droit de l’Union européenne, Catherine Warin est l’auteure de nombreuses publications universitaires et enseigne au sein de l’European Institute of Public Administration, de l’Université du Luxembourg et de Sciences Po Paris. Elle s’est spécialisée dans le droit transnational et les litiges liés aux droits fondamentaux. Elle s’intéresse beaucoup aux questions liées à l’immigration et aux demandeurs d’asile. Elle est ainsi membre des commissions Immigration et protection internationale et Droits humains du Barreau, et a fondé l’asbl Passerell, qui vise à garantir l’accès aux droits pour les demandeurs d’asile.

Nationalité : Française, Luxembourgeoise, Canadienne Cabinet : Étude Sadler

Frank Wies

Fondateur et associé Wies & Hertzog

Disposant d’une expérience d’une vingtaine d’années dans le domaine du droit administratif, Frank Wies s’intéresse tout particulièrement aux droits de l’Homme, et notamment à ceux des migrants. Il est ainsi engagé auprès d’Amnesty International Luxembourg et du Lëtzebuerger Flüchtlingsrot. Par ailleurs, Frank Wies intervient régulièrement dans les médias, qu’il s’agisse de presse écrite ou de radio (radio 100,7). Il est membre de la Commission consultative des droits de l’Homme et, au sein du Barreau de Luxembourg, président de la commission Assistance judiciaire et membre de la commission Immigration et asile.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Wies & Hertzog Année de naissance : 1971

NOVEMBRE 2022 100 LAWYERS 21

Droit bancaire

Patrick Geortay Partner

Linklaters LLP

Patrick Geortay est associé du groupe Marchés de capitaux et droit bancaire de Linklaters. Avec près de 30 années d’expérience, c’est un expert reconnu dans les domaines du crédit, des procédures collectives, des produits obligataires et de titrisation, des acquisitions dans le secteur bancaire et en matière prudentielle. Il assure aussi la coordination de la pratique immobilière du cabinet et est membre de divers comités de la Place. Il a exercé les fonctions de managing partner de Linklaters Luxembourg de 2007 à 2010 et de 2016 à 2022. Il publie régulièrement en droit nancier.

Nationalité : Belge Cabinet : Linklaters LLP Année de naissance : 1969

Marie-Paule Gillen Associée DSM Avocats à la Cour

Marie-Paule Gillen rejoint l’étude DSM Avocats à la Cour en 2012, apportant ses compétences dans les domaines du droit bancaire et nancier, y compris la réglementation de la lutte AML/TF et de la compliance, ainsi qu’en droit pénal nancier. Auparavant, elle a œuvré comme conseiller juridique, puis comme directeur juridique, avant d’accéder aux fonctions de chief legal o cer du groupe KBL European Private Bankers. Présidente de l’Association européenne pour le droit bancaire et nancier (AEDBF), elle est également membre du comité juridique de la BCL, du CA de l’AEDBF Europe et du Cercle Munster.

Nationalités : Belge et Luxembourgeoise Cabinet : DSM Avocats à la Cour Année de naissance : 1952

André Ho mann

Partner

Après une première expérience au Barreau de Luxembourg en 1984, André Ho mann a intégré l’une des principales banques luxembourgeoises, dont il a dirigé le département juridique et scal, avant de rejoindre Elvinger Hoss Prussen en 2006. Son expérience de plus de 20 ans en entreprise cumulée avec celle en étude lui a permis d’acquérir une expertise majeure en droit bancaire, nancier et des sociétés, ainsi qu’en matière de réglementation nancière. André Ho mann est par ailleurs chargé de cours associé de droit bancaire dans le cadre du master 2 en droit bancaire et nancier européen de l’Université du Luxembourg.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Elvinger Hoss Prussen Année de naissance : 1960

NOMBRE DE MAGISTRATS DES JURIDICTIONS JUDICIAIRES

Linklaters LLP, DSM Avocats à la Cour, Cli ord Chance, Elvinger Hoss Prussen

Photos

22 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022 100 Lawyers Droit bancaire
Elvinger Hoss Prussen
273 magistrats 185 femmes hommes
EN 2021 88

CMS is an international law firm, active in Luxembourg since 2011, that helps clients to thrive through technical rigour, strategic expertise and a deep focus on partnerships.

cms.law
Solutions as ambitious as you are. Future facing with CMS

Regional managing partner for Continental Europe, Clifford Chance

Regional managing partner for Continental Europe de Clifford Chance, Steve Jacoby est également le coresponsable de la pratique Banque, Finance et Marchés de capi taux du cabinet à Luxembourg. Il conseille ses clients sur les finance ments bancaires, les opérations de marchés de capitaux, la réglementa tion financière et le droit des sociétés. Il a notamment développé une expertise dans le domaine de la transformation digitale des marchés financiers. Steve Jacoby est chargé de cours associé à l’Université du Luxembourg et est membre de différents comités consultatifs à Luxembourg.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Clifford Chance Année de naissance : 1971

Nicki

Kayser

Managing partner Linklaters LLP

C’est en mai dernier que Nicki Kayser a pris la tête du bureau luxembourgeois de Linklaters LLP.

Il est associé au sein du département Marchés de capitaux et droit bancaire depuis 2006. Sa pratique couvre le droit financier en général, le droit bancaire, y compris les financements de sociétés et de fonds, ainsi que le droit des marchés de capitaux, en particulier les émissions obligataires et la titrisation. Il est par ailleurs membre du conseil d’admi nistration de l’Association luxem bourgeoise des juristes de droit bancaire (ALJB), du Comité des marchés de capitaux de la CSSF et du conseil d’administration de LuxCMA.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Linklaters LLP Année de naissance : 1973

Christian Kremer

Senior partner Clifford Chance

Christian Kremer est senior partner de Clifford Chance Luxembourg et codirige les pratiques Droit des sociétés et Marchés de capitaux du cabinet Clifford Chance Luxembourg. Il a plus de 30 ans d’expérience en tant qu’avocat pour des entreprises, des sociétés de capital-investisse ment, des banques, des compagnies d’assurances et d’autres institutions financières sur des questions de droit des sociétés, de fusions-acquisitions, de financement, de réglementation financière et de marchés des capitaux. Il est membre de plusieurs comités consultatifs d’experts au Luxembourg.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Clifford Chance Année de naissance : 1965

Laurent Lazard conseille depuis plus de 30 ans des clients sur un large éventail de questions bancaires et financières. Expert en finance ment structuré, plus particulière ment des opérations de titrisation, il a accompagné la mise en œuvre de nombreux véhicules d’investisse ment, réglementés ou non. Il a aussi représenté de grandes banques dans la mise en œuvre de plate formes d’émission d’instruments financiers structurés. Laurent Lazard est par ailleurs conférencier en finance structurée au sein des Universités du Luxembourg et de Maastricht.

Cabinet : BSP

Nationalité : Luxembourgeois Année de naissance : 1965

Elisabeth Omes est spécialisée en contentieux, ainsi qu’en droit bancaire, assurance et finance. Elle a publié de nombreux articles sur ces sujets et est co-auteur d’un ouvrage sur la responsabilité du banquier en droit privé luxem bourgeois. Avant de rejoindre Elvinger Hoss Prussen, elle a travaillé au service juridique de la CSSF et pendant près de 10 ans au département Banking & Finance d’un autre cabinet de la Place. Elle est membre du conseil d’admi nistration de l’ALJB et du comité de rédaction du Bulletin droit et banque, ainsi que vice-présidente du Comité luxembourgeois pour l’Unicef.

Nationalité : Luxembourgeoise Cabinet : Elvinger Hoss Prussen

Photos Clifford Chance, BSP, Elvinger Hoss Prussen, Linklaters LLP
24 100 Lawyers

Droit bancaire

Parmi les multiples cordes à son arc, Nicolas Thieltgen est spécialisé dans le droit bancaire et nancier, et plus particulièrement dans le contentieux dans ces matières. Admis au Barreau en 2001, il est amené à conseiller et représenter ses clients dans le cadre de procédures complexes, intégrant souvent une dimension multijuridictionnelle. Auteur de nombreux articles sur ces sujets, il est aussi actif dans plusieurs associations, comme l’ALJB – The Luxembourg Banking & Financial Law Association, dont il est président, l’Association internationale des jeunes avocats, Legalink ou Legalmondo.

Nationalité : Belge Cabinet : Brucher Thieltgen & Partners Année de naissance : 1977

Responsable du département Marchés de capitaux et droit bancaire de Linklaters Luxembourg, Melinda Perera intervient dans tous les types de nancements, et plus particulièrement en matière de fund nancing, margin loans, nancements immobiliers, nance structurée et instruments de dette. Elle a aussi une expertise en matière de restructuration et d’insolvabilité et a joué un rôle de conseil majeur dans des restructurations transfrontalières complexes, dans le secteur des énergies renouvelables et l’immobilier, ou encore pour la BCL en tant que créancier principal de la liale bancaire luxembourgeoise des banques islandaises en faillite.

Cabinet : Linklaters LLP

Nationalité : Française Année de naissance : 1978

Allen & Overy

Pierre Schleimer est reconnu pour son expertise en droit nancier et réglementaire et dans le domaine des restructurations et procédures d’insolvabilité. Au Barreau depuis le milieu des années 90, il a développé une expérience signi cative dans le conseil en matière de nancements et de structuration de fonds d’investissement réglementés et non réglementés, avec un accent particulier sur les fonds de dette et les fonds immobiliers. Il préside ou est membre de plusieurs comités techniques du Barreau, d’associations de la place nancière ou encore de la CSSF.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Allen & Overy

Année de naissance : 1968

Responsable du département en charge des contentieux au sein de BSP, Fabio Trevisan peut faire valoir une expérience de plus de 30 ans au Luxembourg, notamment dans le domaine du droit bancaire. C’est en 1993 qu’il est admis aux Barreaux de Luxembourg et de New York. Son background et sa longue expérience dans la représentation de clients italiens l’ont amené à créer le premier italian desk à Luxembourg. Il prend régulièrement la parole sur des sujets intéressant la Place et a participé à de nombreuses publications touchant à la résolution des litiges en milieu nancier et corporate

Nationalités : Italien et Luxembourgeois Cabinet : BSP

Année de naissance : 1966

Henri Wagner Partner

Henri Wagner dirige le département bancaire d’Allen & Overy au Luxembourg. Il peut faire valoir plus de 30 ans d’expérience en matière de réglementation internationale des services bancaires et nanciers, y compris l’établissement de banques, de professionnels des services nanciers et d’institutions de monnaie électronique. Ancien managing partner du cabinet et actif dans de nombreux comités consultatifs (CSSF et ABBL), il publie régulièrement des articles sur des sujets bancaires et nanciers. Il représente le Luxembourg au sein du comité consultatif du Capital Markets Law Journal (Oxford University Press).

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Allen & Overy Année de naissance : 1965

NOVEMBRE 2022 100 LAWYERS 25
Brucher
Thieltgen
& Partners
Allen
& Overy
Fabio Trevisan Associé
BSP
« Ma philosophie de vie : vivre la vie à chaque instant, sans attendre la retraite pour en profiter. Soigner les amitiés et les relations de famille en maintenant une bonne work-life balance. »
François Prum
Photos Allen & Overy, Brucher Thieltgen & Partners, BSP et Allen & Overy

Droit civil

Alain Grosjean est spécialisé dans le contentieux international, se concentrant sur les litiges civils et commerciaux, ainsi que dans l’arbitrage depuis plus de 20 ans. Il est le secrétaire général de l’Union internationale des avocats. Il a organisé de multiples séminaires et colloques au Luxembourg et à l’étranger. Il soutient également des ONG qui luttent contre les violences faites aux femmes. Il est l’actuel président de la commission Droit de l’immatériel du Barreau de Luxembourg, qui conseille régulièrement le Barreau et commente des projets de loi.

Nationalité : Franco-Luxembourgeois Cabinet : Bonn & Schmitt Année de naissance : 1970

Inscrit au Barreau de Luxembourg depuis 2006, Gary Cywie a développé une expertise juridique reconnue en matière de technologie et de propriété intellectuelle. Il est spécialisé dans les aspects juridiques liés à la protection des données, l’externalisation, internet et le commerce électronique, la signature électronique, l’archivage électronique, la sécurité informatique et les médias et télécommunications. Il est également impliqué dans les développements juridiques liés à la ntech.

Nationalité : Belge Cabinet : Elvinger Hoss Prussen Année de naissance : 1973

Inscrit au Barreau de Luxembourg depuis près de 20 ans, Henri Dupong est membre du practice group Litigation and Risk management de Loyens & Loe au Luxembourg. Il apporte son conseil en matière de droit civil, de droit commercial et de contentieux, avec un accent particulier sur les questions de droit des sociétés et de criminalité en col blanc. Il intervient régulièrement en droit des sociétés et en droit pénal des a aires. Avant de rejoindre Loyens & Loe , il a travaillé dans un autre cabinet luxembourgeois indépendant. Il est également membre de l’Association luxembourgeoise d’arbitrage.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Loyens & Loe Année de naissance : 1973

Après avoir enseigné aux Universités de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Paris 5 René Descartes, Pierre Hurt continue ses activités académiques à l’Université du Luxembourg tout en rejoignant le Barreau de Luxembourg en 2006. Spécialisé en droit civil et procédure civile durant ses premières années au barreau, il a aussi développé progressivement un savoir-faire en droit pénal et en procédure pénale, et plus largement en contentieux des a aires. Pierre Hurt est notamment membre du Groupe de ré exion en droit privé luxembourgeois et du comité de rédaction du Journal des tribunaux Luxembourg

Nationalité : Luxembourgeois

Cabinet : Lutgen + Associés Année de naissance : 1974

Avocat à la Cour depuis 1995, Albert Moro a rejoint le cabinet Cli ord Chance en 2000. Il y dirige les pratiques en matière de contentieux, de droit du travail et d’immobilier. Cofondateur et membre du conseil d’administration de l’Employment Law Specialists Association, membre de l’EELA et de la commission sociale de l’ABBL, et membre du comité éditorial du Bulletin d’information sur la jurisprudence (BIJ), il est régulièrement invité à s’exprimer sur di érents sujets en lien avec le droit civil. Il est le vice-bâtonnier du Barreau de Luxembourg.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Cli ord Chance Année de naissance : 1967

Photos
Elvinger Hoss Prussen, Loyens
&
Loe Bonn & Schmitt, Lutgen + Associés et Cli ord Chance
26 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022 100 Lawyers Droit civil

What matters today is the ability to share perspectives allowing new ideas to pop. By bringing together our local expertise and global network, we can help you move forward and expand your horizons. The law firm with global reach and local depth

Elisabeth Omes

Associée Elvinger Hoss Prussen

Elisabeth Omes est spécialisée en contentieux, ainsi qu’en droit bancaire, assurances et nance. Avant de rejoindre Elvinger Hoss Prussen, elle a travaillé au service juridique de la CSSF et, pendant près de 10 ans, au département Banking & Finance d’un autre cabinet de la Place. Elle est membre de l’Institut grand-ducal, Section des sciences morales et politiques, secrétaire de rédaction du Journal des tribunaux Luxembourg et membre du comité de rédaction du Bulletin droit et banque publié par l’Association luxembourgeoise des juristes de droit bancaire. Elle est également viceprésidente du comité luxembourgeois pour l’Unicef.

Spécialité : Droit civil Nationalité : Luxembourgeoise Cabinet : Elvinger Hoss Prussen

François Turk

Fondateur et associé Turk & Prum

François Turk est cofondateur et associé de l’étude Turk & Prum depuis 1990. Il est titulaire d’une maîtrise en droit privé de l’Université Robert Schuman de Strasbourg et d’un DEA en droit des a aires de l’Université de Montpellier. Il est particulièrement actif en droit des contrats et droit de la responsabilité, dont le domaine de la construction. Ancien membre du comité du Jeune Barreau et du Conseil de l’Ordre du Barreau de Luxembourg, il est membre de l’Association luxembourgeoise pour le droit de l’environnement, de l’Union internationale des avocats (UIA) et du GEIE European Law Firm.

Spécialité : Droit civil Nationalité : Luxembourgeois

Cabinet : Turk & Prum

100 Lawyers Droit civil

Armel Waisse

Armel Waisse assiste et représente ses clients dans des litiges concernant le droit des contrats, le droit bancaire, le droit des sociétés et le droit de l’insolvabilité. Elle intervient tant au stade précontentieux que devant les juridictions étatiques ou arbitrales, et est régulièrement nommée expert en droit luxembourgeois dans des procédures étrangères. Présidente de la commission Droit civil du Barreau de Luxembourg, Armel est chargée de cours à l’Université du Luxembourg et est titulaire de cours pour les Cours complémentaires en droit luxembourgeois. Elle est l’auteur de nombreuses publications.

Spécialité : Droit civil Nationalité : Française

Cabinet : Molitor Avocats à la Cour

Fabio Trevisan

Fondateur et associé BSP

Inscrit aux Barreaux de Luxembourg et de New York depuis 1993, Fabio Trevisan est fondateur et coresponsable du département Contentieux de BSP. Sa pratique se concentre sur les litiges commerciaux, disputes entre actionnaires, l’obtention de mesures provisoires, ainsi que l’exécution forcée d’arbitrages internationaux.

Il est membre de l’International Fraud Group, réseau de spécialistes dans le recouvrement et la lutte contre la fraude nancière.

Nationalité : Italo-Luxembourgeois Cabinet : BSP Année de naissance : 1966

Monique Watgen

Fondatrice et associée Étude Monique Watgen

Avocate à la Cour depuis 1988, Monique Watgen dispose d’une grande expérience en droit civil. Au cours de sa carrière, elle a notamment développé un intérêt tout particulier pour le droit successoral et les questions juridiques qui en découlent.

Elle est la co-auteure de Successions et donations, ouvrage qui en est à sa 5e édition (Promoculture-Larcier).

Elle a également contribué à la rédaction de Régimes matrimoniaux, Successions et libéralités dans les relations internationales et internes (Partie Luxembourg)

Nationalité : Luxembourgeoise Cabinet : Etude Monique Watgen Année de naissance : 1961

Photos Elvinger Hoss Prussen, BSP, Turk & Prum, Molitor Avocats à la Cour et Étude Monique Watgen
28 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022
Associée Molitor Avocats à la Cour
« Les meilleures qualités d’un avocat sont la passion, la ténacité, la tolérance, la confraternité, et beaucoup d’humour. »
Valérie Dupong

CIOs’ challenges

investments

d’actifs alternatifs est une expertise mondiale-

de la place nancière luxembourgeoise.

d’actifs, moins liquides que les investissements

donnent lieu à une diversité de véhicules

de

on board

me

produire, vendre, lever des fonds : ces dirigeants cumulent les dé s. Ils sont à l’honneur lors de ce 10×6.

six minutes chacun, dix experts interviennent sur scène devant un public allant jusqu’à 600 personnes. C’est le rendez-vous mensuel incontournable du business club, véritable format flagship. Huit rendez-vous sont donnés pour 2023. Les présentations se font en français ou en anglais, selon la préférence de l’intervenant.

interprétation simultanée vers l’anglais et le français est disponible.

à la pratique : 10

d’entreprise.

l’exit

partageront

et de l’implémentation de leur

ou

Z

la plus connectée, les zoomers (jusqu’à 27 ans aujourd’hui) succèdent

nouveaux

même

nouveaux

témoignages

oratrices.

10 × 6 2023 25.01 10×6 Leading
Dix CIO partagent leurs principaux challenges à relever en 2024 dans leurs secteurs respectifs : place nancière, services, industrie, institutions. Seront abordés les thèmes de la cybersécurité et du cloud lors de ce 10×6 qui réunira des experts tech de grandes entreprises et institutions comme des fournisseurs. 28.02 10×6 Women
Trois années après son premier listing « 100 femmes pour votre conseil d’administration », Paperjam en sort une nouvelle version. À la veille de la publication du magazine, la scène du 10×6 accueille 10 témoignages illustrant la diversité des parcours et des points de vue, et certainement les béné ces apportés par la féminisation des conseils d’administration. 25.04 10×6 PME : scale
up ! Colonne vertébrale de l’économie luxembourgeoise, les PME font preuve d’inventivité et de pragmatisme pour accélérer et structurer leur croissance de façon échelonnée. Innover, recruter,
26.05 10×6 Alternative
La gestion
ment reconnue
Ces classes
traditionnels,
et
stratégies d’investissement que nous aborderons lors de ce 10×6. 20.06 10×6 Architecture + Workspace Dix bureaux d’architectes au Luxembourg présentent leur sélection de projets d’espace de travail. L’occasion d’appréhender, par exemple, les nouveaux usages et les innovations dans la conception, le développement et l’aménagement de bureaux ou de sites de production industrielle. 11.07 10×6 Talent acquisition Problématique certainement la plus brûlante de ces dernières années, la pénurie de main-d’œuvre touche tous les secteurs. Comment recruter ? Dans ce 10×6 et le supplément Paperjam, experts et DRH partagent notamment leurs bonnes pratiques pour attirer, chasser, sélectionner, recruter et onboarder les talents. 24.10 10×6 Successful strategies De la théorie
dirigeants
le récit de la conception
stratégie
Industrie
services, du business plan initial à
réussi, que nous enseigne l’épreuve de la réalité ? 21.11 10×6 Generation
Génération
aux millennials et arrivent progressivement sur le marché du travail. Que ressentent, que désirent et comment ré échissent ces
consommateurs, ces
citoyens, employés, collègues, voire
déjà patrons ? Dix
inspirants de jeunes orateurs et
En
Une
Découvrez le programme complet

Droit de la famille

Deidre Du Bois

Associée Étude Dupong, Krieps, Du Bois & Dias Videira

Deidre Du Bois prête serment en 2006 et intègre l’étude Dupong et Lecuit. En 2001, elle devient associée de l’étude Dupong, Krieps, Du Bois & Dias Videira. Elle est spécialisée en droit de la famille et de la jeunesse et traite aussi les dossiers relatifs aux divorces, problèmes d’autorité parentale conjointe ou de droit de visite. Deidre Du Bois a une a nité pour les dossiers relatifs aux adoptions et aux PMA/GPA. Régulièrement, elle est sollicitée pour représenter des mineurs. Deidre Du Bois est conseillère d’État et membre de la commission Droit de la famille du Barreau de Luxembourg.

Nationalité : Luxembourgeoise Cabinet : Étude Dupong, Krieps, Du Bois & Dias Videira Année de naissance : 1971

Julie Durand Associée

Durand, Ho mann & Pietropaolo

Inscrite depuis 2012 au Barreau de Luxembourg, Julie Durand s’est spécialisée en droit de la famille. En 2019, elle fonde l’étude Durand & Pietropaolo, qui deviendra l’étude Durand, Ho mann & Pietropaolo en 2020. Son expertise en droit de la famille est reconnue, et Julie Durand est régulièrement sollicitée par les tribunaux pour représenter des mineurs en justice. Elle fait partie du conseil d’administration de l’Association luxembourgeoise de pédiatrie sociale et de la commission Droit de la famille, et est membre du Conseil de l’Ordre des avocats du Barreau de Luxembourg depuis 2020.

Nationalité : Franco-Luxembourgeoise Cabinet : Durand, Ho mann & Pietropaolo

Année de naissance : 1987

Claudine Erpelding

Claudine Erpelding a cofondé le cabinet Wagener & Erpelding en 2006. Avec le temps, elle a développé son expertise dans le domaine du droit de la famille, notamment les divorces ou les a aires de protection de la jeunesse. En 2003, elle a pris la présidence de la Conférence du Jeune Barreau. Elle a ensuite été membre du Conseil de l’Ordre des avocats du Barreau de Luxembourg entre 2006 et 2008. Elle était membre du Conseil disciplinaire et administratif du Barreau de Luxembourg de 2017 à 2021. Actuellement, elle est membre de la commission Droit de la famille du Conseil de l’Ordre.

Nationalité : Luxembourgeoise Cabinet : Wagener & Erpelding Année de naissance : 1970

Maître en droit de l’Université de Metz, Anne Roth-Janvier est assermentée au Barreau de Luxembourg depuis 1995. En 1999, elle cofonde le cabinet NCR Avocats. Elle est spécialisée en droit privé de la famille et droit des successions, ainsi que dans les contentieux a érents. Elle est avocate-associée au sein du cabinet NCR Avocats et membre de la commission Droit de la famille du Barreau de Luxembourg. Son expertise n’est plus à démontrer, et il arrive qu’elle soit sollicitée pour ses connaissances en droit de la responsabilité et en droit pénal.

Nationalité : Luxembourgeoise Cabinet : NCR Avocats Année de naissance : 1969

Photos Étude Dupong, Krieps, Du Bois & Dias Videira ; Durand, Ho mann & Pietropaolo ; Wagener & Erpelding ; NCR Avocats
30 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022 100 Lawyers Droit de la famille

La famille

Paperjam s’agrandit www.paperjam.lu ABONNEZ-VOUS sur go.maisonmoderne.com/bienvenue

Droit des fonds d’investissement

Sophie Dupin est associée au sein du cabinet Elvinger Hoss Prussen, où elle se concentre sur les questions liées à la gestion d’actifs et aux entités régulées. Dans le cadre de cette fonction, elle conseille di érents acteurs par rapport à la structuration, la mise en place et la gestion de fonds d’investissement au Luxembourg, o rant une expertise particulière sur des réglementations comme AML/CFT ou Mi d. Sophie Dupin est membre de l’ILA, de l’Alco, ainsi que de l’Al , associations pour lesquelles elle intervient régulièrement en tant que conférencière.

Nationalité : Française

Cabinet : Elvinger Hoss Prussen

Année de naissance : 1974

Silke Bernard a une expérience reconnue dans le domaine des fonds d’investissement luxembourgeois réglementés et non réglementés, pour les investisseurs de détail ou institutionnels. Aujourd’hui global head of investment funds practice dans le réseau mondial Linklaters, elle conseille des gestionnaires d’actifs et leur propose des solutions sur mesure et innovantes. Silke Bernard est membre de plusieurs associations professionnelles (Al , LPEA, Association des juristes franco-allemands), elle intervient également au sein du Haut Comité de la place nancière et publie régulièrement des articles en lien avec l’actualité réglementaire.

Nationalité : Allemande Cabinet : Linklaters LLP Année de naissance : 1975

Hermann Beythan est membre actif de toute une série d’organisations : conseil d’administration de l’Al , comité consultatif des gestionnaires de fonds d’investissement de la CSSF, groupes de travail de l’Efama, membre de LuxFlag, président du New Regulations Committee du Depositary Bank Forum… Inscrit au Barreau de Luxembourg depuis plus de 20 ans, Hermann Beythan a dirigé la pratique dédiée aux fonds d’investissement au sein de Linklaters LLP Luxembourg durant plusieurs années. Son expertise porte tout particulièrement sur la structuration de fonds d’investissement complexes, ainsi que sur les questions de gestion de l’investissement.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Linklaters LLP Année de naissance : 1963

Jacques Elvinger est associé au sein du cabinet Elvinger Hoss Prussen, où il dirige le département Asset Management and Investment Funds. Depuis 1983, il s’est spécialisé dans le domaine des organismes de placement collectif, autres véhicules d’investissement et fonds de pension, et a contribué au développement du cadre légal et réglementaire de la place nancière dans ces domaines.

Il a régulièrement publié et agi comme conférencier sur ces sujets.

Il est membre du Comité de conseil GFIA de la CSSF, du Haut Comité pour le développement de la place nancière du ministère des Finances, de l’Al , de l’Efama et de l’IBA.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Elvinger Hoss Prussen Année de naissance : 1958

Claire Guilbert dispose de solides connaissances des lois et réglementations liées aux produits d’investissement luxembourgeois. Armée de cette expertise, cette avocate inscrite au Barreau de Luxembourg conseille des gestionnaires d’actifs locaux ou étrangers sur la structuration et la création de fonds d’investissement régulés ou non. Membre de l’Al , de la LPEA et de Women in Business, Claire Guilbert est également l’autrice de plusieurs publications portant sur le private equity, ou encore les réglementations AML/CFT.

Nationalité : Française Cabinet : Norton Rose Fulbright Luxembourg Année de naissance : 1988

Photos Linklaters LLP, Elvinger Hoss Prussen et Norton Rose Fulbright Luxembourg
32 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022 100 Lawyers

BSP, CMS Luxembourg, Elvinger Hoss Prussen et Baker McKenzie

Photos

Gast Juncker dispose d’une expérience de plus de 25 ans dans la création de fonds d’investissement et de sociétés de gestion. Membre de l’International Bar Association et de l’Al (conseil d’administration et regulatory board), Gast Juncker est régulièrement intervenu comme conférencier, au Luxembourg et à l’étranger, dans le cadre de missions menées par ces associations. L’avocat luxembourgeois est également le co-auteur d’un article sur les nouvelles politiques et restrictions d’investissement pour les OPCVM au sein de la revue Droit bancaire et nancier au Luxembourg

Nationalité : Luxembourgeois

Cabinet : Elvinger Hoss Prussen Année de naissance : 1968

Danoise d’origine, Isabel Høg-Jensen est inscrite au Barreau de Luxembourg depuis une vingtaine d’années. Après un début de carrière qui l’a conduite chez plusieurs acteurs privés et au sein de l’Al , où elle a aidé à coordonner l’implémentation de la directive AIFM, cette avocate spécialisée dans les fonds d’investissement et la nance durable a rejoint BSP. Elle est toujours membre de plusieurs associations – Al , ILA, LuxCMA, LPEA, International Bar Association, Nordic Chamber of Commerce in Belgium and Luxembourg (Nobelux), ainsi que la Swedish Chamber of Commerce in Belgium and Luxembourg (Swebelux) – et autrice de nombreux articles spécialisés.

Nationalité : Danoise Cabinet : BSP Année de naissance : 1972

Aurélien Hollard

Associé au sein du cabinet CMS, Aurélien Hollard y dirige la pratique dédiée aux fonds d’investissement. Il assiste des clients locaux et internationaux dans la structuration de fonds alternatifs, conseille des institutions sur leurs investissements, ainsi que des sociétés de gestion sur leurs obligations réglementaires.

Âgé de 38 ans, cet avocat membre des Barreaux de Luxembourg et de Paris est également très impliqué dans la thématique ESG et est pionnier dans la tokénisation des fonds. Il est membre, entre autres, du Digital Strategy Committee de l’ABBL, ainsi que du Financial Services and Regulatory Working Group d’Invest Europe.

Nationalité : Français Cabinet : CMS Luxembourg Année de naissance : 1984

Avec plus de 20 années d’expérience en tant qu’avocate spécialisée en droit des a aires, Catherine Martougin codirige la pratique Investment Funds de Baker McKenzie à Luxembourg. Reconnue pour son expertise en matière de structuration de fonds d’investissement alternatifs, Catherine Martougin aide les gestionnaires d’actifs et investisseurs institutionnels à faire face aux nouveaux enjeux (ESG, crypto-assets, etc.). Elle siège au management board de l’INREV et a eu di érents mandats au sein de LuxReal, de l’IBA et de groupes de travail de l’Al . Catherine Martougin s’est distinguée par de nombreuses publications et conférences.

Nationalité : Française Cabinet : Baker McKenzie Année de naissance : 1973

NOVEMBRE 2022 100 LAWYERS 33
Elvinger Hoss Prussen
Catherine Martougin Associée Baker McKenzie
« Au début de votre carrière d’avocat(e), choisissez une étude qui partage vos ambitions et vos valeurs, et qui vous permet de vous épanouir. Ceci fera la différence sur le long terme. »
Droit des fonds d’investissement

100 Lawyers Droit des fonds d’investissement

Inscrit aux Barreaux de Luxembourg et de New York, Marc Meyers pratique le droit des fonds d’investissement depuis près de 20 ans. Marc est l’associé-gérant du bureau luxembourgeois de Loyens & Loe . Il y dirige le département Investment Management, au sein duquel il conseille les clients sur la structuration de fonds d’investissement alternatifs, ainsi que sur les exigences réglementaires qui y sont liées. Orateur régulier lors de conférences sur les fonds d’investissement, Marc Meyers est également intervenant à la faculté de Droit de Nancy, où il enseigne le droit des fonds d’investissement luxembourgeois.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Loyens & Loe Année de naissance : 1970

Inscrit aux Barreaux de Luxembourg et New York, le Belgo-Suisse Thibaut Partsch est un spécialiste de la structuration des fonds d’investissement alternatifs – private equity, real estate, infrastructure – au sein du cabinet Elvinger Hoss Prussen. Il conseille également une série de family o ces. Membre de la LPEA, il est co-auteur de l’ouvrage The Alternative Investment Fund Managers Directive, édité chez Wolters Kluwer, ainsi que The Luxembourg Partnerships, publié chez Larcier. Thibaut Partsch a publié une vingtaine d’articles scienti ques depuis le début de sa carrière.

Nationalité : Belgo-Suisse Cabinet : Elvinger Hoss Prussen Année de naissance : 1975

À la tête de l’antenne luxembourgeoise de DLA Piper et du département Fonds d’investissement et gestion d’actifs du groupe à l’international, Catherine Pogorzelski conseille depuis plus de 15 ans les gestionnaires de fonds et investisseurs en matière de structuration et de création de fonds d’investissement alternatifs. Coprésidente du comité juridique de la LPEA et membre active de l’Al , Catherine Pogorzelski est l’autrice de nombreuses publications spécialisées et donne régulièrement des conférences sur des sujets comme la structuration et la création de fonds d’investissement, le private equity ou la directive AIFM.

Nationalité : Française Cabinet : DLA Piper Année de naissance : 1981

Jean-Christian Six Associé Allen & Overy

Jean-Christian Six est membre du Barreau de Luxembourg depuis une dizaine d’années, en plus d’être également enregistré auprès du Barreau de Bruxelles. Spécialisé dans la structuration, la création et l’enregistrement de fonds dans les domaines de l’immobilier, des infrastructures, du private equity, etc., cet avocat associé du cabinet Allen & Overy est également coprésident de l’infrastructure Funds Working Group de l’Al et membre de la LPEA. Jean-Christian Six est l’auteur (ou le co-auteur) d’un nombre important de publications, principalement dans des revues, journaux et magazines spécialisés ou non.

Nationalité : Belge

Cabinet : Allen & Overy

Année de naissance : 1975

Paul

À la tête de la pratique dédiée aux fonds d’investissement au sein de l’étude Cli ord Chance à Luxembourg, Paul Van den Abeele est spécialisé dans la structuration de fonds à l’international, particulièrement les fonds alternatifs (real estate, private equity, infrastructure, dette, etc.). Inscrit au Barreau de Luxembourg, il conseille aussi des investisseurs institutionnels, souverains et supranationaux. Paul Van den Abeele est membre de l’Efama, de l’Al et de la LPEA. Il a publié plusieurs articles et intervient également régulièrement dans les médias luxembourgeois et internationaux.

Nationalité : Belgo-Luxembourgeois Cabinet : Cli ord Chance Année de naissance : 1982

Photos Loyens & Loe , Elvinger Hoss Prussen, DLA Piper, Allen & Overy et Cli ord Chance
34 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022
Elvinger Hoss Prussen
Van den Abeele Associé Cli ord Chance

Le rendez-vous de la communauté de la place financière. Depuis juin 2022, la newsletter Finance est publiée chaque mardi.

L’actualité de la place nancière

www.paperjam.lu
ABONNEZ-VOUS sur go.maisonmoderne.com/bienvenue

Droit des sociétés

En 2002, Catherine Ba ast intègre PwC Legal. Elle devient cogérante et codirige le département Corporate et M&A depuis 2015, avant d’être nommée managing partner en 2021. Elle est spécialisée en droit des sociétés, notamment dans les thématiques des fusions-acquisitions et du private equity. Son expertise concernant la structuration ou l’acquisition et la vente de véhicules d’investissement n’est plus à démontrer. Forte de son expérience, Catherine Ba ast illustre l’approche de l’avocat-entrepreneur prônée par PwC Legal en apportant des solutions pragmatiques et transversales à ses clients.

Nationalité : Franco-Luxembourgeoise Cabinet : PwC Legal Année de naissance : 1973

Membre du Barreau de Luxembourg depuis 2008, Rémy Bonneau a intégré le cabinet Linklaters LLP en 2007 et en est devenu associé en 2018. Il est également inscrit au Barreau de New York. Spécialisé en droit des sociétés, il intervient principalement sur les opérations de fusions-acquisitions, de private equity et de droit boursier. Il est membre du comité exécutif de la Chambre de commerce Chine-Luxembourg, dont l’objectif est de supporter les échanges économiques et culturels entre le Luxembourg et la Chine. Il est aussi membre du comité scienti que de la Revue pratique de droit des a aires. Nationalité : Français Cabinet : Linklaters LLP Année de naissance : 1983

Avec plus de 30 ans d’expérience, François Brouxel cofonde, en janvier 2022, le cabinet d’a aires Brouxel & Rabia Luxembourg Law Firm avec Samia Rabia, avocate expérimentée, notamment en droit des fonds d’investissement. Spécialisé dans le droit des sociétés et le droit nancier, il assiste ses clients dans les domaines de la réassurance, de la titrisation, des fusions-acquisitions et des litiges commerciaux. François Brouxel est membre de l’International Bar Association et siège, entre autres, au conseil d’administration de la Chambre française de commerce et d’industrie du Grand-Duché de Luxembourg.

Nationalité : Franco-Luxembourgeois Cabinet : Brouxel & Rabia Année de naissance : 1966

Après un début de carrière à New York (Cravath) et Paris (Cleary Gottlieb), Jacques Graas a intégré Allen & Overy en 2013. Sa pratique englobe tous les aspects du droit des sociétés, avec une expertise particulière pour les opérations M&A complexes (y compris pour des sociétés cotées) et la structuration de transactions internationales de PE/real estate. Il conseille aussi régulièrement des acteurs du secteur public. Il est membre du comité scienti que de la Revue pratique de droit des a aires, a publié plusieurs articles en la matière, et est un intervenant régulier auprès de l’ILA, de l’Al et de la LPEA.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Allen & Overy Année de naissance : 1983

Photos PwC Legal, Linklaters LLP, Brouxel & Rabia Luxembourg Law Firm et Allen & Overy
36 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022 100 Lawyers Droit des sociétés
Cofondateur Brouxel & Rabia Luxembourg Law Firm
The Paperjam + Delano Business Club turns 15 Wednesday 14.06.2023 SAVE THE DATE #DeclutterMyAgenda To take part in the action, register here

Donata Grasso Associée Kleyr Grasso

Donata Grasso est associée au sein du cabinet Kleyr Grasso depuis 2014. Son expertise en contentieux lié au droit des sociétés, incluant les litiges entre actionnaires et les contentieux relatifs aux procédures d’insolvabilité ainsi qu’au droit bancaire et nancier, n’est plus à démontrer. Elle est une membre très active au sein de la commission Procédure civile du Barreau de Luxembourg et fait partie du comité de rédaction de la Revue des procédures, dans laquelle elle publie régulièrement des articles. Elle est en outre vice-présidente du Conseil disciplinaire et administratif des avocats.

Nationalité : Franco-Italienne Cabinet : Kleyr Grasso Année de naissance : 1972

Philippe Hoss est membre du Barreau de Luxembourg depuis 1987. Cette même année, il intègre le cabinet Elvinger Hoss Prussen, dont il deviendra associé. Ses principaux secteurs d’activité sont les fusions et acquisitions, les marchés de capitaux, le droit des sociétés et les nancements. Philippe Hoss est l’auteur de la première traduction anglaise de la loi du 10 août 1915 sur les sociétés commerciales et de la législation OPCVM. Il est impliqué dans des comités ou associations, tant professionnelles que philanthropiques, dont des comités auprès de la CSSF, du ministère de la Justice et de l’Institut luxembourgeois des administrateurs.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Elvinger Hoss Prussen Année de naissance : 1962

Toinon Hoss Associée Elvinger Hoss Prussen

Après des études en droit des a aires à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Toinon Hoss a intégré le cabinet Elvinger Hoss Prussen en 1997. Elle s’est orientée, entre autres, vers le droit des sociétés et s’est spécialisée dans plusieurs sujets, notamment les fusions-acquisitions et les marchés de capitaux. Elle conseille régulièrement de grands groupes et les accompagne pour leurs acquisitions, nancements ou leurs transactions sur les marchés des capitaux.

Nationalité : Luxembourgeoise Cabinet : Elvinger Hoss Prussen Année de naissance : 1972

Membre du Barreau de Luxembourg depuis 1991, Marc Kleyr a cofondé l’étude Kleyr Grasso en 1994. Rapidement, il s’oriente vers le contentieux des a aires. De 1996 à 2007, il est un des liquidateurs luxembourgeois de la Bank of Credit and Commerce International. Depuis, il est souvent sollicité par des liquidateurs étrangers pour leurs procédures contentieuses au Luxembourg et est souvent impliqué comme avocat dans des litiges d’actionnaires et des a aires de nature nancière. Son expérience n’est plus à démontrer. Il est considéré comme l’un des cinq meilleurs avocats en contentieux du pays. Il est membre d’associations, dont l’Union internationale des avocats.

Nationalité : Luxembourgeois

Cabinet : Kleyr Grasso

Année de naissance : 1963

Christian Kremer est senior partner de Cli ord Chance Luxembourg et codirige les pratiques Droit des sociétés et Marchés des capitaux. Il a plus de 30 ans d’expérience en tant qu’avocat pour des entreprises, des sociétés de capital-investissement, des banques, des compagnies d’assurances et d’autres institutions nancières sur des questions de droit des sociétés, de fusionsacquisitions, de nancement, de réglementation nancière et de marchés des capitaux. Il est membre de plusieurs comités d’experts.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Cli ord Chance Année de naissance : 1965

Gérard Maîtrejean Associé CMS Luxembourg

Avocat au Barreau de Luxembourg depuis 2004, Gérard Maîtrejean a développé une expertise en droit des sociétés et en private equity. Il a acquis son expérience auprès d’Ernst & Young et de cabinets d’avocats de la Place. Depuis 2020, il est associé chez CMS Luxembourg et dirige le département Corporate/ M&A et Private Equity. Son expertise est reconnue auprès d’investisseurs renommés qui sollicitent ses conseils depuis plus de 20 ans, notamment par rapport à la structuration de leurs investissements et à d’importantes opérations de fusions-acquisitions internationales.

Nationalité : Belge

Cabinet : CMS Luxembourg Année de naissance : 1967

Photos Kleyr Grasso, Elvinger Hoss Prussen et Cli ord Chance
38 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022 100 Lawyers
Christian Kremer Associé Cli ord Chance

CMS Luxembourg, Allen & Overy, Elvinger Hoss Prussen, Baker McKenzie et Kleyr Grasso

conseil

Droit des sociétés

Photos

Jean-Philippe Smeets

Associé Baker McKenzie

Diplômé de l’Université libre de Bruxelles en 1999 et titulaire d’un executive master en nance de la Solvay Brussels School, Jean-Philippe Smeets a commencé sa carrière dans di érents cabinets de droit des a aires en Belgique. Il est spécialisé en droit des sociétés, fusions-acquisitions et capitalinvestissement. En 2016, avec plus de 15 ans d’expérience, il devient avocat au Barreau de Luxembourg, avant de rejoindre PwC Luxembourg en tant qu’associé en 2019. En 2022, Jean-Philippe Smeets devient associé au sein du cabinet Baker McKenzie. Il est l’auteur de nombreux articles juridiques.

Nationalité : Belge Cabinet : Baker McKenzie Année de naissance : 1975

Peter Myners Associé

Allen & Overy

Depuis 2010, Peter Myners travaille au sein du cabinet Allen & Overy Luxembourg. Avant cela, il a travaillé pour la société Latham & Watkins, à Londres. En 2015, il devient associé et, depuis 2018, il est coresponsable de l’initiative mondiale de private capital d’Allen & Overy. Depuis mai 2022, il siège au conseil d’administration mondial de l’entreprise. Actuellement, il est membre du comité exécutif et secrétaire de la gouvernance de la Luxembourg Private Equity & Venture Capital Association. Il est classé parmi les meilleurs avocats spécialisés dans le private capital du pays.

Nationalité : Anglais Cabinet : Allen & Overy Année de naissance : 1979

Katia Panichi Associée

Elvinger Hoss Prussen

En 1999, après l’obtention de son diplôme, Katia Panichi intègre le cabinet Elvinger Hoss Prussen. Elle y deviendra associée en 2006. Cette même année, elle est trésorière du comité de la Conférence du Jeune Barreau de Luxembourg. Katia Panichi sera à la tête des opérations asiatiques, dans les bureaux de Hong Kong, entre juillet 2012 et décembre 2015. C’est à cette époque qu’elle intègre l’association Hong Kong Federation of Women Lawyers, dont elle est toujours membre. Elle fait actuellement partie du comité exécutif de la Luxembourg Private Equity & Venture Capital Association.

Nationalité : Italo-Luxembourgeoise Cabinet : Elvinger Hoss Prussen Année de naissance : 1973

Jean-Paul Spang Associé Kleyr Grasso

L’expertise de Jean-Paul Spang n’est plus à démontrer. Inscrit au Barreau de Luxembourg depuis 1992, il a débuté sa carrière en passant par plusieurs cabinets. Il y a développé son expertise en droit des sociétés et droit nancier, notamment dans les domaines des fusions-acquisitions, du private equity et des marchés de capitaux. Il a ensuite été associé au sein de Linklaters LLP durant plus de 10 ans, avant d’intégrer Kleyr Grasso en 2014, toujours en tant qu’associé. Jean-Paul Spang a également contribué à de nombreuses publications. Il enseigne à l’Université du Luxembourg.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Kleyr Grasso Année de naissance : 1967

NOVEMBRE 2022 100 LAWYERS 39
« Le bon
n’est
pas celui qui fait le plus de bruit. »
21 magistrats 12 Femmes 9 Hommes NOMBRE DE MAGISTRATS DES JURIDICTIONS ADMINISTRATIVES EN 2021

Droit du travail

Romain Adam

Fondateur et associé Étude Adam & Bleser

Avocat à la Cour, inscrit au Barreau de Luxembourg depuis 1989, Romain Adam a cofondé l’étude Adam & Bleser en 1997, dont les activités couvrent tous les aspects, tant au niveau national qu’international, du droit commercial et des a aires, avec en point de mire le droit du travail. Ancien juge suppléant auprès du tribunal d’arrondissement de Luxembourg (1993-2012) et maire de la commune de Kopstal de 2010 à 2017, il est membre fondateur de l’Elsa (Employment Law Specialists Association) et membre de Ellint (Employment & Labor Lawyers International), TAGLaw et Eurolegal.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Adam & Bleser Année de naissance : 1963

Ariane Claverie Associée Castegnaro

Ariane Claverie a commencé sa carrière en tant que juriste d’entreprise, avant de rejoindre le Barreau de Luxembourg en 1997. Elle s’est rapidement spécialisée en droit du travail, notamment dans les problématiques liées à la durée du travail, aux incapacités de travail des salariés, à la sécurité sociale et au détachement transnational de travailleurs. Elle a participé à la mise en place du Code du travail luxembourgeois et rédige régulièrement des articles et manuels sur ce thème. Elle est aussi sollicitée en tant qu’orateur dans le cadre de nombreuses formations et conférences.

Nationalité : Franco-Luxembourgeoise Cabinet : Castegnaro Année de naissance : 1969

Gilles Dall’Agnol conseille des acteurs du secteur nancier, des multinationales et d’autres entreprises sur le droit du travail. Il cogère, avec André Marc, une des plus grandes pratiques de droit du travail de la Place. Il est très investi dans la réalisation de projets d’envergure, comme des restructurations, mais aussi dans les sujets modernes, tels que la gestion de cas de harcèlement, de discrimination et de whistleblowing. Gilles est coprésident du comité RH de l’Amcham Luxembourg, membre du groupe RH de l’association luxembourgeoise du private equity et membre de l’Employment Law Specialists Association (Elsa).

Nationalité : Luxembourgeois

Cabinet : Allen & Overy

Année de naissance : 1983

Membre du Barreau de Luxembourg depuis 1991, Pierre Elvinger se concentre sur les litiges commerciaux, civils, de droit du travail et de la sécurité sociale. Outre le contentieux, il apporte ses conseils en matière de droit des sociétés, droit commercial, droit civil, droit du travail, droit de la sécurité sociale et droit de l’immigration. Membre fondateur et président de l’Elsa (Employment Law Specialists Association Luxembourg) et membre de la commission sociale de l’ABBL, il est aussi membre du CA de l’EELA (European Employment Lawyers Association).

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Elvinger Hoss Prussen Année de naissance : 1966

S’il a initialement prêté le serment d’avocat en 1982, Marc Feyereisen a passé l’essentiel de sa carrière dans la magistrature administrative. À sa retraite, en 2016, il s’est vu conférer le titre honori que de président du tribunal administratif.

Il a alors rejoint l’étude B&F Avocats, où il partage son expertise en matière de droit du travail, en droit administratif et en droit de la concurrence. Enseignant dans le cadre de la formation complémentaire en droit luxembourgeois, il est aussi l’auteur de plusieurs publications de référence en droit du travail et en droit administratif chez Larcier.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : B&F Avocats

Année de naissance : 1955

Photos Étude Adam & Bleser, Castegnaro, Elvinger Hoss Prussen, B&F Avocats et Loyens & Loe
40 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022 100 Lawyers Droit du travail
Talks, Shows & Awards 24 événements Academy 207 formations, dont 100 on demand Social 70 rendez-vous Services Communication, Talent acquisition, Matchmaking Découvrez le programme 2023 Scannez ici Successful networking and learning since 2008

Associée et membre du practice group Litigation & Risk management de l’étude Loyens & Loe Luxembourg, Sabrina Martin dirige l’équipe Employment & Bene ts. Elle dispose de plus de 25 ans d’expérience dans le conseil aux clients sur des cas complexes de litiges multijuridictionnels. Elle conseille et assiste également ses clients en matière de résolution de con its, de droit du travail, de droit des contrats, de droit commercial et de droit de la construction, et se concentre en particulier sur les aspects juridiques liés aux nouvelles technologies.

Nationalité : Française Cabinet : Loyens & Loe Année de naissance : 1968

100 Lawyers Droit du travail

Fondatrice et associée Unalome Legal

Marielle Stevenot est spécialisée en droit du travail et de la sécurité sociale depuis près de 25 ans. Son expertise porte notamment sur les projets de restructuration d’entreprises, la mobilité internationale, la mise en œuvre de plans d’intéressement des salariés et les questions de partnership. Marielle représente ses clients en justice, notamment en matière de licenciement abusif et de harcèlement. Elle intervient régulièrement lors de conférences et est fondatrice et membre du conseil d’administration de l’association Elsa (Employment Law Specialists Association, Luxembourg).

Nationalité : Belge

Cabinet : Unalome Legal Année de naissance : 1973

Inscrite au Barreau de Luxembourg depuis 1994, Anne Morel est spécialisée en droit du travail. Elle assiste les entreprises dans leurs problématiques RH courantes, au niveau individuel et collectif, et dans la mise en œuvre de projets RH, tels que la restructuration et la réorganisation (plan social, transfert d’entreprise...) dans un contexte multijuridictionnel. Elle a également une solide expérience en contentieux du droit du travail. Elle dispense régulièrement des formations et conférences et a publié dans les domaines du droit du travail et de la protection des données.

Nationalité : Française et Luxembourgeoise Cabinet : BSP Année de naissance : 1969

Avocat à la Cour depuis 1995, Albert Moro a rejoint le cabinet Cli ord Chance en 2000. Il y dirige les pratiques en matière de contentieux, de droit du travail et d’immobilier. Il agit pour des banques, d’assureurs et d’autres institutions nancières, ainsi que pour des sociétés commerciales et industrielles, et des entités publiques. Cofondateur et membre du conseil d’administration de l’Elsa, membre de l’EELA et de la commission sociale de l’ABBL, il est régulièrement invité à s’exprimer sur des sujets en lien avec le droit du travail. Il est le vice-bâtonnier du Barreau de Luxembourg.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Cli ord Chance Année de naissance : 1967

François Turk

Fondateur et associé Turk & Prum

Inscrit au Barreau de Luxembourg depuis 1988, François Turk est cofondateur et associé de l’étude Turk & Prum depuis 1990. Il est titulaire d’une maîtrise en droit privé de l’Université Robert Schuman de Strasbourg et d’un DEA en droit des a aires de l’Université de Montpellier. Le droit du travail fait partie de ses sujets de prédilection. Ancien membre du Comité du Jeune Barreau et du Conseil de l’Ordre du Barreau de Luxembourg, il est membre de l’Association luxembourgeoise pour le droit de l’environnement, de l’Union internationale des avocats (UIA) et du GEIE European Law Firm.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Turk & Prum

Photos BSP,
Unalome Legal, Turk & Prum, Allen & Overy et Cli ord Chance
42 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022
« En tant qu’avocat, j’ai rapidement compris que la légalité et la justice sont loin d’être synonymes. »

Tables rondes Législatives

Économie

Compétitivité et développement durable : Quelles entreprises pour le Luxembourg ?

Alors que le Luxembourg continue à vivre grâce à sa place nancière, les gouvernements successifs essaient de diversi er l’économie. On pense notamment à la logistique (Jeannot Krecké), aux space resources (Étienne Schneider), ou encore à l’économie circulaire (Franz Fayot). On se souvient bien entendu des dossiers Fage et Google. Quelles entreprises veut le Luxembourg ? Quelles entreprises faut-il absolument garder ? Lesquelles faut-il attirer ? Sur quels critères faut-il sélectionner les entreprises qui composeront le paysage économique de demain ?

Quel devrait être leur impact ? Au niveau de la création d’emplois, des revenus pour l’État ( scalité, sécurité sociale...), de l’écologie (vers le net zero, biodiversité) et des besoins en énergie, de création ou d’enrichissement d’écosystèmes stratégiques, ou encore de plus-value pour le Luxembourg. Le ministre de l’Économie Franz Fayot (LSAP) sera sur scène avec des représentants des partis ADR, CSV, déi Gréng, déi Lénk, DP et Piraten pour répondre à ces questions de la rédaction de Paperjam

Logement

Crise du logement : Quelles actions concrètes dès demain ?

Des prix immobiliers en croissance vertigineuse (+100 % en 10 ans sur les maisons, et même 153 % pour les appartements), une o re à développer (2.000 logements manquent à l’appel chaque année) et des pressions énormes côté demande (avec un vif accroissement continu de la population active) sont autant d’indicateurs qui témoignent des challenges relatifs à la politique du logement. Assurer un accès au logement, que ce soit en location ou en propriété, et ce à des prix abordables pour le plus grand nombre, relève en premier lieu d’une question d’équité sociale. Par ailleurs, l’accès au logement est essentiel pour le recrutement de main-d’œuvre pour les entreprises et la croissance du pays. Depuis l’automne 2021, Paperjam propose, avec des experts et représentants des marchés privés et publics, de nombreuses solutions. Quelles sont ainsi les priorités et actions concrètes des partis politiques pour la législature 2023-2028 ? Henri Kox, ministre du Logement, débattra avec les ténors thématiques des partis ADR, CSV, déi Lénk, DP, LSAP et Piraten.

Finances

Fiscalité et finances publiques : qui doit payer l’addition ?

L’État-providence luxembourgeois est l’un des plus généreux au monde. Pour maintenir une qualité de vie élevée, voire continuer à moderniser la société, l’État a besoin d’un budget durable.

Les investissements publics prévus pour 2023 s’élèvent à près de 3,5 milliards, et les transferts sociaux constituent 47 % du budget de l’État 2022. Comment les nancer ? Une croissance forte est-elle le seul moyen, ou peut-on optimiser les rentrées scales ? Doit-on imposer plus le capital ou les revenus du travail ?

Le ministre sortant de l’Économie s’est aussi régulièrement positionné en faveur d’une ré exion sur l’imposition de la fortune. La scalité écologique peut-elle tarir d’autres sources de revenus ?

Impôt très performant, la taxe d’abonnement rapportée par l’industrie des fonds est-elle nalement durable ? Autant de questions qui seront abordées avec la ministre des Finances Yuriko Backes et des représentants ADR, CSV, déi Gréng, déi Lénk, LSAP et Piraten.

Grand débat

Le grand débat des candidats têtes de liste

En vue des élections législatives, Paperjam rassemble autour d’un débat les candidats têtes de liste visant la fonction de Premier ministre. Développement durable, accès au logement, réforme de l’imposition, organisation du travail et croissance économique sont quelques-uns des grands marqueurs pour poursuivre l’évolution du Luxembourg et le bien-être de ses plus de 650.000 habitants. Dans un système politique habitué aux compromis, aux coalitions, la capacité du Premier ministre à fédérer les forces politiques du pays devrait rester essentielle. Où se trouve le point d’équilibre entre consensus et capacité d’action au service du pays ? Focus sur les Spëtzekandidaten, avec leurs convictions, caractères et volontés. Paperjam rassemble les candidats têtes de liste, notamment des partis représentés au Parlement, dont le Premier ministre Xavier Bettel (DP).

14.03
28.03
27.06
19.09
avec
Franz Fayot Ministre de l’Économie (LSAP)
avec Yuriko
Backes Ministre des Finances (DP)
avec
Xavier Bettel Premier ministre (DP)
avec
Henri Kox Ministre du Logement (déi Gréng)
2023 Cinq tables rondes politiques auront lieu en 2023, dont quatre sur les élections législatives d’octobre 2023 et une sur les élections communales du 11 juin 2023. Ces tables rondes ont lieu en français, un service d’interprétation vers l’anglais est disponible. 2023 Découvrez le programme complet

Droit immobilier

Avocate à la Cour depuis plus de 20 ans, Christel Dumont a rejoint Dentons Luxembourg en 2016. Elle est en charge du département Restructuration, Insolvabilité et Faillite. Christel est également spécialisée en droit immobilier et elle conseille une clientèle locale et internationale. Reconnue par des guides juridiques de renom pour sa grande maîtrise des aspects légaux et techniques, elle est membre du comité de rédaction de la Revue luxembourgeoise de droit immobilier et fellow d’Insol International, réseau mondial d’experts-comptables et d’avocats spécialisés en insolvabilité.

Nationalité : Française Cabinet : Dentons Année de naissance : 1969

Pierre Brasseur

Fondateur et associé Brasseur & Kasel

Assermenté en 2002, Pierre Brasseur est le fondateur de l’étude Brasseur & Kasel. Membre du conseil disciplinaire et administratif du Barreau de Luxembourg depuis 2018, il est chargé de cours en droit de l’entreprise et droit du travail à la Chambre des métiers. D’abord attiré par l’architecture, il s’oriente vers le droit et acquiert une expertise reconnue en matière des droits de l’immobilier, de la construction, de la copropriété et du bail à loyer. Il est l’auteur de l’ouvrage Accès à la propriété, droit de la construction et responsabilité au Luxembourg (2018) aux Éditions Larcier.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Brasseur & Kasel Année de naissance : 1974

Associé-fondateur de l’étude DSM Avocats à la Cour, Me Mario Di Stefano accompagne ses clients dans leurs opérations de private equity, de corporate nance, et plus particulièrement dans le cadre de transactions d’acquisition ou de ventes d’immeubles et de développements de projets immobiliers complexes. Spécialiste reconnu en droit immobilier et en droit scal, il conseille régulièrement des fonds, promoteurs, des banques, des entreprises de construction, des architectes et des ingénieurs. Président du comité Real estate de l’Amcham, il participe à de nombreuses conférences au Luxembourg et à l’international.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : DSM Avocats à la Cour Année de naissance : 1960

Avocat à la Cour depuis 2011, Laure-Hélène Gaicio-Fievez s’est construit une forte réputation dans la résolution des litiges transfrontaliers, notamment en matière immobilière, sujet auquel elle a consacré plusieurs publications. Oratrice lors de la Paris Arbitration Week en 2021 et 2022, elle est membre de l’International Fraud Group, de la Luxembourg Arbitration Association et de l’International Bar Association. En outre, elle possède une expérience en matière de contrats immobiliers et commerciaux, rédigeant et négociant un certain nombre d’accords complexes.

Nationalité : Française Cabinet : BSP Année de naissance : 1983

Photos
Brasseur
&
Kasel, DSM Avocats
à
la Cour, Dentons, BSP, Elvinger Hoss Prussen
44 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022 100 Lawyers
50.929 dossiers à Luxembourg 9.419 dossiers à Diekirch 3.312 affaires à Luxembourg 578 affaires à Diekirch NOUVEAUX DOSSIERS DES PARQUETS EN 2021 NOUVELLES AFFAIRES EN MATIÈRE COMMERCIALE

Inscrite au Barreau de Luxembourg depuis 1998, Yasmine Poos dispose de près de 25 ans d’expérience dans le droit civil et le droit commercial, avec un accent particulier en matière de droit immobilier, construction et marchés publics. Elle codirige le département Droit immobilier chez Kleyr Grasso et conseille des clients locaux et internationaux sur des questions immobilières complexes au Luxembourg. Membre du comité de rédaction de la Revue luxembourgeoise de droit immobilier, elle est régulièrement invitée à s’exprimer sur des questions légales et juridiques en lien avec le marché immobilier.

Nationalité : Luxembourgeoise

Cabinet : Kleyr Grasso

Année de naissance : 1972

Droit

Léon Gloden

Associé

Elvinger Hoss Prussen

Avocat à la Cour depuis 1999, Léon Gloden entre la même année au sein de l’étude Elvinger, Hoss & Prussen, dont il devient associé en 2007. Depuis 2009, il mène de front sa carrière d’avocat et d’homme politique – membre de la Chambre des députés, vice-président de la fraction CSV et bourgmestre de la Ville de Grevenmacher. Léon Gloden est membre de l’Union internationale des avocats et l’auteur de diverses publications sur des questions de droit européen. Léon est décrit comme un partenaire commercial précieux par sa capacité à envisager des solutions au-delà des cadres strictement juridiques et administratifs concernés.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Elvinger Hoss Prussen Année de naissance : 1972

Georges Krieger

Senior partner Krieger Associates

Admis au Barreau de Luxembourg en 1988, Georges Krieger est l’auteur de nombreux ouvrages juridiques en droit immobilier (bail à loyer, bail commercial, droit de propriété, aménagement communal, autorisations de bâtir…). Il est aussi coauteur d’un ouvrage sur les sociétés civiles immobilières et son étude est à l’origine du Code immobilier du Grand-duché de Luxembourg (2007). Il dispense des cours et séminaires dans ces matières et tient régulièrement des conférences destinées aux professionnels. Il est par ailleurs président de l’Union des propriétaires du Grand-duché de Luxembourg.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Krieger Associates Année de naissance : 1960

Marc

Thewes

Fondateur et associé Thewes & Reuter

Avocat à la Cour depuis 1991, Marc Thewes a fondé son propre cabinet en 1995. Il enseigne le droit administratif des biens et le droit public économique à l’Université du Luxembourg et délivre des enseignements dans le cadre des Cours complémentaires en droit luxembourgeois. Marc Thewes est aussi membre du Conseil d’État. Auteur de nombreuses études doctrinales, on lui doit Le Nouveau Droit du bail (2007). Cofondateur des Annales du droit luxembourgeois, rédacteur en chef du Journal des tribunaux, il est aussi membre du comité de rédaction de la Revue luxembourgeoise de droit immobilier.

Nationalité : Luxembourgeois

Cabinet : Thewes & Reuter

Année de naissance : 1967

Jean-François

Trapp

Président et membre du conseil d’administration de LuxReal, association dont l’objectif est de rassembler et favoriser les rencontres entre les di érents acteurs du monde de l’immobilier luxembourgeois, Jean-François Trapp est inscrit au Barreau de Luxembourg depuis plus de 20 ans. Membre du comité immobilier de l’Amcham, il est régulièrement invité en tant qu’orateur dans le cadre de formations organisées par Abilways ou de conférences LuxReal sur des thématiques en lien avec sa spécialité. Il est aussi un membre actif du practice group immobilier européen et mondial de Baker McKenzie.

Nationalité : Français Cabinet : Baker McKenzie Année de naissance : 1975

Photos Krieger
Associates, Kleyr Grasso, Thewes & Reuter et Baker McKenzie
NOVEMBRE 2022 100 LAWYERS 45
immobilier

Droit scal

Charles Sébastien

Duro

Charles Sébastien Duro est inscrit au Barreau de Luxembourg depuis 2017. Il se concentre sur le droit des sociétés et le droit scal, en conseillant les PME et les fonds d’investissement sur leurs besoins quotidiens. Cela va de la mise en place et de l’assistance continue d’une structure à l’acquisition de nouvelles entreprises, en passant par leurs liquidations et les litiges scaux. Intervenant externe à l’Institut de droit des a aires de l’Université d’Aix-Marseille, il est membre de la commission de droit scal de l’Aija, du Comité de la Conférence du Jeune Barreau de Luxembourg et de l’IFA.

Nationalité : Luxembourgeois

Cabinet : Duro & Partners Année de naissance : 1990

Elisabeth Adam Associée

Elvinger Hoss Prussen

Inscrite au Barreau de Luxembourg depuis 2008, Elisabeth Adam a commencé sa carrière en tant que conseillère scale au sein d’un Big Four, puis comme scaliste internationale chez Arcelor. En 2007, elle rejoint le cabinet Elvinger Hoss Prussen et se concentre sur le droit scal luxembourgeois et international. Membre du comité de rédaction de la Revue générale de scalité luxembourgeoise, elle est aussi membre des commissions des a aires scales d’associations professionnelles (ABBL, UEL, LPEA, Al ), de l’IFA (International Fiscal Association), de l’IBA (International Bar Association) et de la commission scale de l’Ordre des avocats du Barreau de Luxembourg.

Nationalité : Française Cabinet : Elvinger Hoss Prussen Année de naissance : 1975

Depuis 2010, Julie Carbiener est assermentée au Barreau de Luxembourg. Elle a débuté sa carrière au sein du cabinet Allen & Overy. Elle y entre en tant que collaboratrice en droit scal et en fait sa spécialité. En avril 2021, elle rejoint Simmons & Simmons en tant qu’associée. Elle gère notamment les aspects scaux liés aux fonds d’investissement ou à la TVA. Impliquée dans plusieurs associations locales et internationales, telles que l’Al ou la LPEA, elle préside également le groupe TVA de la LuxCMA, l’association professionnelle dédiée aux marchés des capitaux luxembourgeois.

Nationalité : Française

Cabinet : Simmons & Simmons Luxembourg LLP Année de naissance : 1983

Frédéric Feyten est spécialisé en droit scal. Après ses études à la KUL (Belgique), il forge son expérience dans di érents cabinets tels que Loyens & Loe et NautaDutilh. En 2006, il fonde le cabinet luxembourgeois OPF Partners, qui deviendra Dentons Luxembourg. En janvier 2020, il rejoint CMS Luxembourg en tant qu’associé-gérant. Frédéric Feyten y est également responsable du département de droit scal. Avec le temps, il a développé une expertise qui n’est plus à démontrer. Il est régulièrement sollicité pour ses conseils en matière de scalité directe ou indirecte ou de plani cation scale internationale.

Nationalité : Belge Cabinet : CMS Luxembourg Année de naissance : 1966

Avocat à la Cour depuis 2015, Franz Kerger est reconnu pour son expertise en matière d’impôts directs, indirects et d’échange automatique d’informations. Il a acquis une expérience signi cative en matière de conseil scal apporté aux gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs. Il gère aussi régulièrement les aspects scaux de transactions immobilières luxembourgeoises et défend les droits de ses clients dans le cadre de contentieux scaux. Il est membre de l’IFA et du Tax Committee de la LPEA, association au sein de laquelle il copréside le Young Tax Leaders Committee.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Allen & Overy SCS Année de naissance : 1987

Photos Elvinger Hoss Prussen, Simmons & Simmons, Duro & Partners, CMS Luxembourg et Stibbe Avocats
46 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022 100 Lawyers

Allen & Overy SCS, Hogan Lovells (Luxembourg) LLP et BSP

Associé au sein du cabinet Stibbe Avocats, Johan Léonard dirige le département scal. Il est spécialisé en droit scal international, matière qu’il a pu approfondir par le biais d’un master of law de la New York University. Il conseille des fonds d’investissement, des institutions nancières ou des groupes multinationaux en matière de structuration et sur leurs transactions. Il est membre du comité de rédaction de la Revue générale de scalité luxembourgeoise et rédige régulièrement des articles relatifs aux développements récents concernant la scalité internationale. Il est aussi membre de l’IFA et de l’Al .

Nationalité : Belge Cabinet : Stibbe Avocats Année de naissance : 1982

Patrick Mischo commence sa carrière au sein de la société Allen & Overy au Luxembourg en 2000. Il est assermenté au Barreau de Luxembourg en 2001 et se spécialise en droit scal. Il est nommé associé en 2009. En 2018, il devient o ce senior partner en charge de la gestion du bureau luxembourgeois d’Allen & Overy. Patrick Mischo est membre du conseil d’administration de la LPEA, membre du Tax Steering Committee de l’Al et membre du comité scal d’Invest Europe. Il anime régulièrement des conférences et rédige des articles sur la thématique du droit scal.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Allen & Overy Année de naissance : 1973

Gérard Neiens

Photos

Jean Scha ner codirige le département scal d’Allen & Overy au Luxembourg. Il dispose d’une large expérience en tant qu’avocat scaliste et a écrit plusieurs ouvrages sur la scalité luxembourgeoise et internationale. Il apporte ses conseils aux investisseurs institutionnels, aux sociétés de capital-investissement et aux fonds d’investissement alternatifs en matière d’investissements transfrontaliers. Il dirige le conseil scienti que du chapitre luxembourgeois de l’IFA et est membre de l’IBA. Il préside actuellement la commission scale du Conseil de l’Ordre des avocats du Barreau de Luxembourg.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Allen & Overy

Alain Steichen dispose de plus de 30 ans d’expérience en tant qu’avocat international et expert reconnu en matière de scalité et de droit des sociétés au Luxembourg. Professeur associé à l’Université du Luxembourg en nances publiques, scalité européenne, scalité internationale et scalité des entreprises, il est l’auteur de plusieurs ouvrages et articles sur la comptabilité, la scalité et le droit des sociétés. Membre du conseil d’administration de l’Académie de droit européen (ERA), il est également l’un des fondateurs de l’Association européenne des professeurs de droit scal (EATLP).

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : BSP Année de naissance : 1958

Gérard Neiens, avocat spécialisé en droit scal, est un des associés fondateurs du bureau luxembourgeois de Hogan Lovells. Il a fait ses armes au Luxembourg durant une dizaine d’années chez Allen & Overy. Depuis plus de 20 ans, il accompagne et conseille des institutions nancières ou des multinationales sur les aspects scaux directs et indirects liés à leurs transactions, leurs nancements ou réorganisations. Son expérience n’est donc plus à démontrer. Il est membre de nombreuses associations, notamment l’Al , la LPEA et la LuxCMA, où il est impliqué dans le groupe de travail Tax.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Hogan Lovells (Luxembourg) LLP

Année de naissance : 1978

NOVEMBRE 2022 100 LAWYERS Droit fiscal
Fondateur et Associé Hogan Lovells (Luxembourg) LLP

Droit pénal

Fondateur et associé Lutgen + Associés

André Lutgen n’est plus à présenter dans le monde du droit pénal luxembourgeois, au sein duquel il est actif depuis près de 50 ans. Il a été membre de nombreuses commissions du Barreau, mais aussi de la CSSF, de l’ABBL, du CAA, etc.

André Lutgen a également donné de très nombreuses conférences et formations, et est l’auteur de plusieurs publications sur ses sujets de prédilection. À côté de sa carrière d’avocat, il a aussi été magistrat (substitut du procureur, juge, premier juge, juge d’instruction, puis juge d’instruction directeur) entre 1978 et 1993.

Nationalité : Luxembourgeois

Cabinet : Lutgen + Associés Année de naissance : 1948

Fondatrice et associé Étude Frank Cohrs Bock

Spécialisée dans le droit pénal au sein du cabinet qu’elle a fondé, Lynn Frank consacre aussi une bonne partie de son temps de travail aux domaines des contentieux civils, commerciaux et sociaux, ainsi qu’au droit du sport et du travail. Inscrite au Barreau de Luxembourg, elle est membre de l’ECBA (European Criminal Bar Association) et de l’Alap (Association luxembourgeoise des avocats pénalistes). Elle est intervenue régulièrement dans di érents médias, évoquant les a aires qu’elle défendait. Lynn Frank intervient également comme conférencière dans le cadre de divers événements.

Nationalité : Luxembourgeoise Cabinet : Étude Frank Cohrs Bock Année de naissance : 1986

Après un doctorat en droit pénal européen et procédure pénale comparée, Marie Marty s’est tournée vers une carrière d’avocat au sein du cabinet Lutgen + Associés, où elle exerce depuis 2015. Spécialisée en droit pénal des a aires, elle accompagne ses clients confrontés à des questions pénales, particulièrement aux premiers stades des procédures répressives. Chargée d’enseignement à l’Université du Luxembourg, Marie Marty a écrit de nombreuses publications en matière pénale, notamment dans la Revue pénale luxembourgeoise, dont elle est rédactrice en chef. Elle est également membre du comité de rédaction du JTL (Journal des tribunaux Luxembourg).

Nationalité : Française Cabinet : Lutgen + Associés Année de naissance : 1985

Détenteur d’un doctorat en droit privé et sciences criminelles, Florent Kirmann s’est tourné dès ses études vers le droit pénal, et particulièrement le droit pénal des a aires. Il a en e et fait de cette matière sa spécialité, en conseillant ses clients notamment dans le cadre de poursuites pénales ou de la prévention des infractions. Il est l’auteur de très nombreuses publications et intervient régulièrement dans des conférences et formations pour les professionnels du secteur nancier. Il est membre de la commission Droit pénal du Barreau de Luxembourg, ainsi que du comité de rédaction de la Revue pénale luxembourgeoise.

Nationalité : Franco-Luxembourgeois Cabinet : Lutgen + Associés Année de naissance : 1991

Fondateur associé Penning, Schiltz & Wurth

Avec une expérience d’une vingtaine d’années dans le domaine du droit pénal, Philippe Penning est une référence en la matière au Luxembourg. Membre de l’ECBA (European Criminal Bar Association), il a également fondé en 2007 l’Association luxembourgeoise des avocats pénalistes, organisation dont il a été président jusqu’à cet été. Philippe Penning a été membre du Conseil de l’Ordre et de la commission pénale du Barreau de Luxembourg. Il a aussi été impliqué dans di érentes conférences et commissions mises en place par le pouvoir politique pour réformer le droit et la procédure pénale au Luxembourg.

Nationalité : Luxembourgeois Cabinet : Penning, Schiltz & Wurth Année de naissance : 1968

Photos Étude Frank
Cohrs Bock ;
Lutgen +
Associés ; Penning, Schiltz & Wurth ; Guy Wol (archives)
48 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022 100 Lawyers Droit pénal
Luxembourg in English 4€ at newsstands www.delano.lu Since 2011 SUBSCRIBE FOR FREE while working from home

Quels seront les dossiers et tendances à suivre en 2023 ?

« Toute demande de données devrait en e et être justi ée par un indice ou une suspicion de fraude. »

1VINCENT WELLENS Partner, IP & Tech NautaDutilh Avocats Luxembourg

Nous sommes actuellement actifs dans plusieurs a aires, au Luxembourg et dans d’autres juridictions européennes, relatives au Fatca. Ce mécanisme imposé par les États-Unis exige des banques de collecter des données nancières – en vue de les transférer outre-Atlantique – de personnes dont on peut supposer qu’elles ont la nationalité américaine, et ce dans une optique de lutte contre la fraude et l’évasion scale. Or, une telle collecte indi érenciée et non proportionnée des données et de tels transferts automatiques pourraient s’avérer être contraires au droit, notamment en matière de protection de la vie privée et des données personnelles. C’est en tout cas ce que semble indiquer la jurisprudence de la Cour de justice de l’Union européenne, qui s’est déjà prononcée sur ces enjeux dans d’autres a aires. Toute demande de données devrait en e et être justi ée par un indice ou une suspicion de fraude. Suivant cette logique, la démarche Fatca reviendrait à considérer que tout le monde est coupable. Sa remise pourrait en outre contrevenir par e et rebond au mécanisme CRS d’échange automatique des données en Europe qui s’est directement inspiré du Fatca.

Notre Code civil de 1804, œuvre napoléonienne et monument de droit, n’a jamais été remis en question depuis son implantation. Notre ministre de la Justice, Sam Tanson, fait preuve d’un remarquable courage en mettant en œuvre o ciellement une ré exion nationale sur le projet de refonte du Code civil, à l’instar de la France et de la Belgique. Il faudra suivre les mêmes initiatives que celles de nos pays voisins car notre système juridique civiliste en est dépendant et, s’il n’emboîte pas le pas, notre droit va se ger et vieillir. D’ores et déjà, cette stigmatisation commence à se faire ressentir. Comme à son habitude, le Luxembourg analyse les droits des pays voisins pour en extraire l’essence et s’inspirer. La Belgique et la France sont en concurrence, et d’éminents juristes sont consultés, sans qu’à ce jour le choix stratégique soit décidé. Cette nécessaire réforme est un chantier ambitieux qui re étera les révolutions industrielles, l’essor économique du 20e siècle, le développement extraordinaire de « l’immatériel » et des nouvelles technologies sans pour autant bousculer

les équilibres sociétaux, économiques et nanciers de la société, et ce, pour une évolution positive de notre droit. ment

« Cette évolution est principalement motivée par la volonté de rendre les classes d’actifs alternatifs accessibles à des investisseurs privés. »

3MARC MEYERS

Managing partner and head of investment management practice Loyens & Loe

« Le Luxembourg analyse les droits des pays voisins pour en extraire l’essence et s’inspirer. »

Outre la prise en compte accrue des aspects de durabilité par les acteurs du secteur nancier, en ce compris les gestionnaires de fonds d’investissement, nous assistons actuellement à un réel regain d’intérêt de la part de ces derniers pour les fonds alternatifs réglementés, qu’ils soient ou non lancés sous le label Eltif. Cette évolution est principalement motivée par la volonté de rendre les classes d’actifs alternatifs (tels que le private equity, l’immobilier, l’infrastructure, ou la dette), jusque-là principalement destinées à des investisseurs professionnels, accessibles à des investisseurs privés. Plusieurs moteurs sont à l’œuvre dans le contexte de cette « retailisation » des fonds alternatifs qui se fait d’ailleurs souvent via les réseaux des banques privées : des taux d’intérêt qui restent historiquement bas, un moindre rendement des classes d’actifs traditionnels en comparaison aux actifs alternatifs, ainsi que la volonté des gestionnaires d’accroître leur base d’investisseurs. Ces développements contribueront à générer de nouvelles opportunités pour la place nancière, que ce soit au niveau de la panoplie des « produits » commercialisés ou de la distribution de ces derniers.

Forecast
Photos Maison Moderne (archives), Luther Lawfirm mbH, Loyens & Loe
50 100 LAWYERS NOVEMBRE 2022
Trois avocats partagent un regard prospectif sur les affaires et les tendances qu’il faudra garder à l’œil durant les mois à venir.

WHERE BRIGHT MINDS MEET

Clifford Chance offers you the opportunity to join a global law firm with one of the most pre-eminent legal practices in the world. We are proud of the lawyers and business professionals who work for us and of the service that, together, we provide to our clients, many of whom are world leaders in their own sectors. Join us and you will experience, first hand, the one firm, one team approach that makes working at Clifford Chance so different.

Find out more about our work, our people and our opportunities

Your trusted adviser law and tax

LUXEMBOURG Recognised for our pragmatic solutions, we guide you through all your legal and tax challenges, to help you make the difference and reach new heights. > loyensloeff.lu
Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.