Issuu on Google+

FRANÇOIS’S

CITY MAGAZINE LUXEMBOURG ABRËLL’13

Architecte et urbaniste, François Thiry a une vision de la ville concrète et engagée. Les enjeux écologiques font partie intégrante des projets auxquels il participe.

Architect and urban planner François Thiry’s vision of the city is concrete and committed. Ecological issues are an integral part of the projects in which he’s involved.

D

C

es idées claires, formulées avec précision et qui se transforment en actions concrètes, voilà la façon dont aime travailler François Thiry. Conscient que sa mission d’architecte dans la société actuelle est aussi profondément liée aux problématiques environnementales, il ne se contente pas de bâtir et de développer les visions de ses clients. On le trouve impliqué dans de nombreux projets à visée éco-

logique et solidaire, comme l’initiative Transition Town Luxembourg (à l’origine du premier jardin communautaire à Luxembourg), CELL (Center for Ecological Learning Luxembourg) ou encore le projet Hollerich Village, surprenant écoquartier dont les premiers contours viennent d’être dévoilés. « Il est essentiel de trouver un juste équilibre entre l’urbanisation et le développement durable. Il en va aussi de l’attractivité de la ville. »

learly communicated ideas, expressed with precision and transformed into tangible actions summarises François Thiry’s preferred way of working. However, he doesn’t just build and expand his client’s visions: he’s aware that his mission as an architect in today’s world is also acutely related to environmental issues. This is why you’ll find him involved in several ecological and solidarity-based projects such a

TEXTE Neel Chrillesen  PHOTO Jessica Theis / jess.lu

Transition Town (initiator of the first community garden in Luxembourg City), CELL (Centre for Ecological Learning Luxembourg) and the Hollerich Village project, a planned eco neighbourhood whose details were only recently disclosed. “It’s fundamental to find an appropriate balance between urbanisation and sustainable development. It also affects the attractiveness of the city.”

Lire la suite p. 6 / Read page 6 FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


Voice Europe

Vos proches n’ont jamais été aussi proches. Appelez jusqu’à 200 min vers les fixes et mobiles en Europe


BETWEEN US

y c n e r a p s n a r s T s e n n e p o d n a

Communication

st entré l actuel e ge de a in v e h c é nta le collège , il a promis dava itoyens. Lorsque 1 n des c en 201 T fonction et de participatio atégie de n e took sa str ence lder men ency transpar écisément ce que it. a f o e g e r pa a fa st pr t coll or e t r a n s e c u r re n i- Et c’e unication ouverte W hen th 011 it prom ised m s open com mu n unim m co de comm 2 It a stratégie s office in n pa r ticipation. d just that. é ifi d o elle m e e Ville a-tnées ? a nd citiz ateg y has deliver rs. Nous mment la o rnières an C e r d r e t s v us les jou s e o d to y e g rs lu u te nio o a v c é cation tr e commu ication ation s ation au

ture et ouver e c n e r a ra n sp

c munic terne d commun service in és, ce qui était la ed its com ettel : La g n B n u r a t h ie e c v e a y X rn e exte combin the Cit used un servic ons regroupés et How has day. We ears? - avions y v es every on s a g in n w s n a a le fe h s t c d s u n n . Nous av s . No nt a atio the la nos yeux n epartme mmunic ed cation

nio sd lac ire. ettel: Co entielle à et des réu unication d the two and p Xavier B chose à fa unication est ess via Intern al comm e e de s n . u in rn o g o b te d n si x m is la e m o to c n g La c o m la transm duites en it a to have a rtment. We have h is the right thin y u tr tl d t n ivi et o e n tr c e su in pa ultaném e have re ngs récemment , whic ème s de a m W st ll si s. re sy t u b ternal de de n x r m u so fo a il (qui nouve ortant arence et il meeti der one u du conse of counc very imp sts et les es de notre transp them un t ), a is e e c g n d rn a o o u te ti p g a in s n ic s gag gn la n via oyens. s), de Commun nsmissio d into si ms. signe -It ». Ce sont là le rticipation des cit d the tra translate a It” syste rt p o y rt p s sl la e o u r p  R o re e e « u R n introduce “ a formation our ass ow parre simult king and ent des in orts to all s efforts p d ff o n e n a (which a nd the new trac d m n e a d y yens a arenc nt les cito podcasts, proof of our transp doréanière do all m re a a L ens sont se e Th que les g ? angé ? d h st e ndent c g a ’e e n c ll m . a é e e n h g d o c tn s ticipati ation, il ui a cha rmation w aq ic o fo e n n u in C inforr m l : re s e a fo e m tt o s as k urnir d people Xavier Be sommateurs de c ay citizen à ce rien de fo d is that re inw à fs e o g e ti n rt m n o p th a se c e r c h s s e fo c e a n ré H ssés et hat has r- navant d ations. Il re asking re ’en W a fo té u rm y l: in q in e e fo h é s n tt th a u it e ’i , p i remarq Xavier B nication ne sont people w hat we davantage d ss u s g u il m a in s’ sés s m ly s o n o p n p o c p rs of t in su ve to w plus dis s aux ge Nous av consume la ens sont is no poin ed and not recepti communi- mation communiquons. g e s u re q le e rs t, Th n lo . e n that by e nous aravant, uvertem u d p o s formatio ey are not interest e q à g u s c a s ti in lu , e o p e il th n t c tr t n th accep e have peut-ê té diffi uniqua mation if en oses qui ng. And w re more willing to ommunica- comm uraient é r h a ti e c a , ti s e ic u e n rs d u ro a r p t k of c ccepte plus é ge m e n are comm openly, people a was a lac ent roadworks à a on était d’aména l coûte, le ore en there rr municati e actuel h u f, ce qu’i m c m w o ti cating m , e y c m c e h re je ra T th g b fo t t. o e a ro p b n h p e s c iateur de w e so p c d L a g r a é e in rh r. to that pe oir un m . Expliqu y explain g they will accepte v difficult le a B . p t re is e m o e s, mais th n x m f le re agréab ample o réalisatio un b on e how lon tion, we ire à sa t make est a good ex aux plus s comprennent costing, a o v is a n ss re e s e tr a e c m y s é o e n d m le mps s gen progra t pa s all that much th s facilere neces- te ité. Et si le e renden ve, how chantier – hy they a ur nécess tiers beaucoup plu es traantier n w h le will achie ing a médiateur de e c s e th c in t n la p e p e hav ill acc i il y a d but it ex nt en évid t les travaux rou take and at, they w : « Bon, ic t  ere is mette n pleasant, th h n ro , e d re k te o n o m p “ ta e m le c y s p rs c de s sim mply sa the work ceci, ils a eople un camus dision n if we si d if the p our notre que si no asily tha t e n » e  !  re sary. An n o ec m o v m a ti Awards p onfirme que a h es c ia ic it u d n fa e u m s, M s m er x e q ui c prix au roadwork eal with it.” r our com are doing vaux routi antiers, c s reçu un uons les ,d s prize fo sur les ch ous avon s that we n us impliq N o o rm a roadwork ed a Media Award ti n a fi e n ic u o n q c u t h e m ic m iv h ie o e o w c c v e nne We re pagne d adworks, izens. sur la bo for the ro it ia nous sommes d e campaign and implicating c m l médias ia c ht sing so s. ap p e l au x u n e e n ll y e e o e it b things rig it c fa rg

n ? urg bou municatio Luxembo de Luxem es de com nication? la Ville de the Ville u ther t s rm o m n a e fo y m h k et de n s o m o a c e w o m ll f o m b o e H C s nouv forms o sur Face e ook and b w tr e ts e e u c n n m a a page f r t F se o e e n ré s ciaux ster à la sent o mes p and oth ll form by so e are pre ous som lidevons re te with a ettel: W up to da ons, but Xavier B to remain younger generati embourg e v a h e s. W by Lux platform not only p and the Ville de are used ’t sto sn e o dia that d . Progress everyone ither. pe o st won’t

.

sont uti ettel : N s. Nous Xavier B édias qui ussi par lateforme m p s e e d tr s u e a ses form mais a nombreu ncerne toutes les nérations, progrès, pas é g s e o n c u i en ce qu t par les je n’arrêtons pas le seulemen us sées non anches d’âge. No s tr bourg… m e x u les autre L e la Ville d plus que

.

su r Faceb vez-nous book / Sui Luxem bou rg ce Fa n o Follow us ook.com/V ille.de. eb w w w.fac

ook

explains ier Bettel Mayor Xav mmunication is why co ille de t for the V importan Luxembourg. ---e Xav ier tr es gm Le bour q uoi la pliq ue en n es t Bet tel ex io at ic un m com pour essent ielle urg. m bo xe Lu e d la V ille

TEXTE Duncan Roberts  PHOTOS David Laurent / Wili FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

3


News

Croix-Rouge

Mois du Don

1.

3.

Le mois d’avril revêt généralement une grande importance pour la Croix-Rouge : c’est la période la plus intense de collecte de fonds.

April is traditionally an important month for the Luxembourg Red Cross: it’s the organisation’s most important fund-raising effort of the year.

Q 2. 1. Les épiceries sociales permettent aux personnes en difficulté d’avoir accès à des produits frais à prix réduit. ---Social grocery stores allow those in poverty to buy fresh groceries at reduced rates. 2. En avril, les bénévoles collecteront des dons. ---Volunteers will be collecting donations throughout April.

Photos : Croix-Rouge Luxembourg

3. Le programme « Eng Hand fir déi Krank » assure un lien social pour les personnes âgées, malades ou isolées. ---The “Eng Hand fir déi Krank” programme provides social contact for the elderly, sick and isolated.

uelque 2 000 bénévoles prendront part à la collecte de fonds du Mois du Don sur l’ensemble du territoire luxembourgeois. L’organisation collecte généralement environ 40 % de ses fonds annuels sur le seul mois d’avril. Non seulement les donateurs peuvent donner une somme aux bénévoles, mais ils peuvent également apporter leur contribution via le site web de la Croix-Rouge ou via l’application Flashiz disponible sur leur appareil mobile. Les sommes collectées seront allouées à des projets sociaux et de santé locaux qui répondent à certains critères ainsi qu’au financement de projets à l’étranger. Il peut s’agir de programmes de formation et d’équipement de secouristes et de chauffeurs d’ambulance, de programmes de financement d’achat de vêtements et de denrées alimentaires pour des familles en situation de précarité, de programmes de création d’activités destinées aux jeunes gens de tous horizons sociaux et de programmes de soutien aux efforts de recherche et de sauvetage des personnes disparues ou enterrées sous des gravats dans des zones de catastrophes. Deux projets spécifiques comprennent le programme « Eng Hand fir déi Krank » : des bénévoles rendent visite à des personnes âgées, malades ou isolées, et leur offrent un lien social, les aidant à identifier leurs centres d’intérêt et les encourageant à prendre part à des activités. Grâce aux épiceries sociales de la Croix-Rouge luxembourgeoise, des personnes en difficulté peuvent effectuer leurs courses alimentaires pour un coût représentant environ un tiers du prix du marché tout en ayant accès à des produits frais et de qualité. La campagne permet également à la Croix-Rouge de promouvoir ses activités et de rendre plus visible son action.

.

S

ome 2,000 volunteers will take part in the Mois du Don fund-raising effort across the Grand Duchy. The organisation can usually count on raising around 40 percent of its annual funds in April alone. As well as giving fund to the collectors, donors can also contribute via the Red Cross’s website or the Flashiz mobile device application. The monies collected will be given to local social and health projects that meet certain criteria as well as to aid projects overseas. These can include programmes to train and equip voluntary first-aid workers and ambulance drivers, to help finance the purchase of clothes and food for families in a precarious situation, the creation of activities for young people from all social circles and to support search and rescue efforts for missing persons or those buried under rubble in disaster zones. Two specific projects include the “Eng Hand fir déi Krank” programme that sees volunteers visit the elderly, sick or isolated and provide them with social contact, helping identify their interests and encouraging them to take part in activities. The Luxemburg Red Cross’s social grocery stores allow people in poverty to purchase food for around a third of the market price and also gives them access to fresh, quality produce. The campaign is also an opportunity for the Red Cross to promote its activities and raise awareness of what the organization actually does.

.

www.croix-rouge.lu

architecture

Water tower winner Lauréat du concours pour le château d’eau

The Jim Clemes atelier d’architecture et de design has won an architectural competition launched by the Ville de Luxembourg to design a new 1,000m3 capacity water tower for the new Ban de Gasperich project. The winning design, conceived with Schroeder & associés, T/E/S/S atelier d’ingénierie and Licht Kunst Licht AG, was praised for its simple and elegant design and its vision as a real landmark. L’atelier d’architecture et de design Jim Clemes a remporté le concours d’architecture lancé par la Ville de Luxembourg pour la conception d’un nouveau château d’eau, d’une capacité de 1 000 m3, au Ban de Gasperich. Le projet lauréat, conçu en collaboration avec le bureau Schroeder & associés, T/E/S/S atelier d’ingénierie et Licht Kunst Licht AG, a été loué pour sa forme simple et élégante et sa capacité à devenir un véritable repère dans le paysage urbain. www.clenes.lu

4

FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


News

Business meets culture

The capital goes Turkish La capitale à l’heure de la Turquie

2.

1.

Three major cultural events lead up the launch of Turkish Airlines service at Findel and an official trade mission from Turkey to Luxembourg.

Trois événements culturels majeurs vont préparer l’ouverture de l’escale au Findel de Turkish Airlines ainsi qu’une mission commerciale officielle de Turquie au Luxembourg.

T

A

he capital will see a major Turkish cultural programme throughout spring, leading up to the early summer launch of Turkish Airlines services between Istanbul and Luxembourg City. The Turkey Luxembourg Business Club is organising its first Intercultural Art Days in Luxembourg to build economic and human bridges between the two countries, explains Zeynep Aslan, president of the TLBC. Currently on show is a photographic exhibition, Istanbul – city of light and shadows – by one of Turkey’s most prominent photographers Timurtaş Onan – which continues on place Guillaume II until 26 June. The black-and-white images of Turkey’s largest city – captured over a three year period – are not your typical urban landscape stills, says Aslan, but rather the artist reveals “the contrast between events in everyday life”. Then later this year, “Turkish Art Days” will be held on the place d’Armes, featuring workshops conducted by expert artisans in 14 different traditional crafts from Turkey, including calligraphy, embroidery, Henna, paper marbling, pottery, tile-making and wood-carving. “People who are interested can learn by doing, and everything is free”, notes Aslan. There also will be folk dance shows and face painting for kids. 1. Zeynep Aslan: cultural awareness helps build business links ---Zeynep Aslan : la sensibilisation culturelle facilite la création de liens d’affaires 2. Three of Timurtaş Onan’s photos being shown on the place Guillaume II ---Trois des photos de Timurtaş Onan exposées sur la place Guillaume II

Arriving in style A Turkish fashion show is planned to take place at Cercle Cité on 25-26 June featuring some of Turkey’s best known and emerging young designers. The 25th of June happens to be the same day that Turkish Airlines begins four flights per week between Istanbul and Findel airport. An official economic and cultural delegation is expected to arrive on the premiere flight, and the TLBC will host a series of intimate and public business networking events that week for the participating government and business leaders. In Aslan’s view, “when business is done with all the in-depth feelings of artistic creation we will have a more solid understanding of the importance of human interaction” and ultimately bring about better economic results for all parties involved.

.

u printemps, un programme culturel turc de grande ampleur va fleurir dans la capitale. Il précèdera l’ouverture, au début de l’été, de la ligne IstanbulLuxembourg de Turkish Airlines. Le Turkey Luxembourg Business Club (TLBC) organise ses premiers « Intercultural Art Days » (journées artistiques interculturelles) à Luxembourg afin de bâtir des ponts économiques et humains entre les deux pays, explique Zeynep Aslan, présidente du club. Actuellement, une exposition de photographies, Istanbul – city of light and shadows, de l’un des plus importants photographes turcs, Timurtaş Onan, se tient place Guillaume II jusqu’au 26 juin. Les images en noir et blanc de la plus grande ville de Turquie, prises sur une période de trois ans, ne sont pas des images classiques de paysages urbains, explique Zeynep Aslan. L’artiste expose plutôt « le contraste entre les événements de la vie quotidienne ». Ensuite, plus tard dans l’année, les « Turkish Art Days » (journées artistiques turques) se tiendront sur la place d’Armes. Quatorze professions artisanales traditionnelles turques, dont la calligraphie, la broderie, la teinture au henné, la création de papier marbré, la poterie, la fabrication de faïence et la sculpture sur bois, y seront représentées dans le cadre d’ateliers tenus par des artisans experts. « Les gens qui le souhaitent peuvent s’initier à des activités, et tout est gratuit », indique Mme Aslan. Il y aura aussi des représentations de danses folkloriques et des ateliers de maquillage pour enfants.

Un atterrissage très élégant Un défilé de mode turque devrait avoir lieu au Cercle Cité les 25 et 26 juin. Quelques-uns des jeunes créateurs turcs les plus prometteurs et les plus connus y présenteront des modèles. Le 25 juin sera aussi le jour de l’ouverture par Turkish Airlines de la ligne entre la capitale économique turque et l’aéroport du Findel, à raison de quatre vols hebdomadaires. Une délégation économique et culturelle officielle devrait arriver par le premier vol et le TLBC organisera une série de réunions privées et publiques de networking professionnel au cours de la semaine pour les représentants des gouvernements et du monde de l’entreprise. Selon Madame Aslan : « Lorsque les affaires sont faites avec à l’esprit une connaissance approfondie de la création artistique, nous obtenons une compréhension plus solide de l’importance des relations humaines » et les résultats économiques sont meilleurs pour toutes les parties concernées.

.

www.tlbc.lu

TEXTE Aaron Grunwald  PHOTO Steve Eastwood / Timurtaş Onan FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

5


FACes

FRANÇOIS THIRY

Agir au niveau local

Acting locally

TEXTE Neel Chrillesen  PHOTO Jessica Theis / jess.lu

C

omme de nombreux chanceux, François Thiry est arrivé ici par amour. L’architecte belge et son épouse luxembourgeoise Carole Schmit – qui exerce le même métier – ont installé leur bureau Polaris Architects en ville début 2005. « Avec Carole, nous avons vraiment la même vision des choses, c’est très efficace. Cela permet de prendre rapidement des décisions. » Agir est un peu le leitmotiv de cet homme : « Avoir un rôle actif me correspond. C’est un besoin. » Cette attitude se transpose aussi dans sa conception du paysage urbain, en ne se contentant pas d’envisager des changements mais en faisant réellement avancer les choses pour que les modes de vie en ville soient en phase avec l’évolution de la planète. « Tout a changé après la rencontre avec un climatologue. Ce fut un choc, une prise de conscience. On a compris qu’on y consacrerait le reste de notre carrière. » En 2010, son bureau démarre une enquête sur les écoquartiers. « Cela a déclenché plein de choses, la découverte des villes en transition et d’autres projets menés dans des grandes villes, mais aussi des rencontres, des réflexions, des discussions.… »

Jardin communautaire La découverte des villes en transition a donné lieu, en 2011, à une série de débats organisés avec l’association CELL (Centre for Ecological Learning Luxembourg) - dont François Thiry est aujourd’hui l’un des administrateurs -, puis à un projet pilote de jardin communautaire dans la vallée de la Pétrusse. « En plus d’être un endroit pour tester les techniques de permaculture, le jardin est un lieu de rencontre au niveau du quartier. Des gens, qui ne se connaissaient pas avant mais partagent la même approche positive, se retrouvent autour de ce projet. Dans un jardin, travailler ensemble vient tout naturellement. » Des échanges avec la Ville ont ensuite abouti au lancement officiel du premier jardin communautaire et écologique à Bonnevoie-Kaltreis. Des jardins similaires devraient voir le jour à partir de 2014 dans d’autres quartiers.

Prévoir l’avenir Le concept de quartier est primordial aux yeux de M. Thiry. Plus les choses sont réalisées localement, mieux c’est. Le projet d’écoquartier de Hollerich Village, auquel son bureau participe, lui tient dès lors à cœur. « La Ville de Luxembourg a un plan d’action environnemental très intéressant et ce projet s’inscrit dans la même logique. Il s’agit de construire un quartier One Planet où les habitants pourront réduire drastiquement leur empreinte écologique tout en jouissant d’un niveau de bien-être élevé. Un quartier sans déchets, où l’on utilisera des énergies renouvelables, où la vie se déroulera autour d’espaces communautaires et de services locaux, où la solidarité, la convivialité et la diversité auront leur place.… » Un projet qui devrait se matérialiser d’abord par l’installation d’un centre One Planet pour présenter l’écoquartier, organiser des workshops, accueillir un incubateur d’entreprises, un marché fermier… Bien sûr, les premiers habitants ne pourront s’y installer que dans quelques années. « Mais pour un urbaniste , c’est déjà demain. »

.

Il est essentiel de trouver un juste équilibre entre l’urbanisation et le développement durable. It’s fundamental to find an appropriate balance between urbanisation and sustainable development.

L

ike many fortunate people, François Thiry first came here out of love. The Belgian architect and his Luxembourgish wife Carole Schmit – also in the business – opened their Polaris Architects office in the capital city in the beginning of 2005, after winning the competition to build the Skip Pavillon in Belval. “It would be difficult not to work together. Carole and I really have the same view on things, our collaboration is very efficient. It makes it possible to make quick decisions.” Taking action is the leitmotiv of Thiry, who also studied philosophy and worked as a journalist before devoting himself entirely to architecture and urban planning. “It suits me to play an active part and take concrete steps. I need that kind of accomplishment.” Put in a different way, he does not favour talking for talk’s sake and he certainly doesn’t like talking if it isn’t followed by action. Thiry uses the same no-nonsense all-action attitude when observing the urban landscape. Discussing what changes should be made in order to match urban life with the development of the planet is no good if ideas aren’t implemented. “Everything changed after an encounter with a climatologist. It was a total shock, a rude awakening. It suddenly dawned upon us that we’d be working on those issues the rest of our career.” In 2010, his practice started studying eco neighbourhoods. “It triggered a lot of things: the discovery of Transition Towns and all the other projects initiated in big cities all over the world, but also new reflections, discussions and meeting a lot of different committed people…”

Community Garden

Photo : Polaris

Photo : Éric Chenal

François thiry

1.

2.

6

Photo : Transition Town Luxembourg

Discovering Transition Towns first led to a series of debates organised in CarréRotondes with CELL (the Centre for Ecological Learning Luxembourg), an association for which Thiry is now

3. FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

one of the administrators. This then led to the experimental community garden in the Petrusse valley. “It’s not only a place where we test permaculture technologies. The garden is also a place where people from the same neighbourhood meet. We’re talking about a group of people who didn’t know each other before, but who share the same positive approach to this type of project. In a garden, working together comes naturally.” The project resulted in positive exchanges with the Ville de Luxembourg and in the official launch of the city’s first shared and ecological garden in Bonnevoie-Kaltreis on 2 February this year. Similar gardens could see the light of day in other neighbourhoods in 2014.

Planning for the future The whole concept of intervening within the neighbourhoods is essential for Thiry. The more is achieved locally, the better. This is why he’s so committed to the Hollerich Village project in which his practice is also involved. “The City of Luxembourg has a very interesting environmental action plan and this project follows the same logic on a local level. The goal is to build a One Planet community where residents can reduce their ecological footprint all whilst enjoying a higher level of well-being. A community with zero waste, where energy comes from renewable sources, where life unfolds around community spaces and local services and where solidarity, consideration and diversity in all its forms have their place…” The first visible step of the project is expected to be a One Planet centre presenting the future eco neighbourhood. Workshops will also take place there, a business incubator will be installed as well as a farmer’s market. Needless to say, the first residents won’t be able to move in for several years. “But for an urban planner, that means tomorrow.”

.

1. Une préfiguration du futur centre One Planet ---A prefiguration of the future One Planet centre 2. Le projet Hollerich Village a été rendu public lors d’une conférence à l’Exit07 le 5 mars ---The Hollerich Village project was presented to the public at a conference on 5 March at Exit07 3. Le jardin communautaire expérimental de Transition Town Luxembourg en 2012 ---The Transition Town Luxembourg community garden photographed in 2012


The new Centre Guillaume II

Le nouveau Centre  Guillaume II

Le bureau STEINMETZDEMEYER est en charge de la réalisation du nouveau Centre Guillaume II qui regroupera sur un même site tous les services aux citoyens : le Bierger-Center et l’état civil. Pour ce faire, la Ville a souhaité rénover l’ancien Veräinshaus et construire un nouveau pavillon conjugué à une passerelle entre l’Hôtel de Ville et le Veräinshaus. Un nouvel aménagement qui relève l’immense défi de faire dialoguer intelligemment patrimoine et vision contemporaine.

toujours se faire dans le respect du contexte et du bâti existant, comme c’est le cas ici. « Intervenir dans ce lieu stratégique de la ville, c’était aussi délicat qu’une opération à cœur ouvert sur une dame centenaire », s’amuse à dire Arnaud de Meyer. C’est aussi dans cette dynamique de mixité que la Ville a souhaité que soient intégrés des logements dans l’îlot ancien. La place Guillaume II ne doit pas seulement être un lieu de passage ou de rassemblement, mais également un lieu de vie.

.

Un patrimoine préservé et actualisé Le Veräinshaus est un bâtiment historique, dont la partie la plus ancienne remonte au milieu du 18e siècle. C’est un patrimoine riche, témoin de l’histoire de la ville et de son évolution, mais qui ne présentait pas les normes de sécurité et de confort nécessaires pour l’accueil du public. « La Ville a souhaité intégrer une fonction publique dans ce bâtiment prestigieux, explique Arnaud de Meyer, et ainsi partager cette richesse patrimoniale avec ses citoyens. Mais cela suppose d’amener tout le confort et la sécurité contemporains. Nous sommes donc intervenus dans le plus grand respect du bâti pour permettre l’installation des services administratifs. » Un maximum d’éléments anciens a été préservé pour conserver ce riche patrimoine et l’identité du lieu. Un important travail a été de redonner une structure à cet ensemble. « La partie centrale de l’îlot, qui ne présentait pas d’intérêt patrimonial, a été évidée, permettant ainsi de créer un puits de lumière et de retrouver un axe central créant une circulation linéaire et lisible entre ce bâtiment, le nouveau pavillon et l’Hôtel de Ville », précise l’architecte.

Un diamant au milieu des pierres Entre le bâtiment du Veräinshaus et l’Hôtel de Ville seront construits un nouveau pavillon et une passerelle. Le pavillon fera office d’entrée principale et accueillera également une nouvelle salle des mariages. La passerelle, en plus de sa fonction utilitaire, est un lien symbolique fort entre la Ville (l’Hôtel de Ville) et sa population (Bierger-Center). « Ces nouvelles parties sont clairement identifiables comme étant contemporaines. Nous avons travaillé dans le respect de la Charte de Venise (traité qui fournit un cadre international pour la préservation et la conservation des bâtiments anciens, ndlr) et du dialogue par contraste. Les bâtiments d’origine sont en pierre massive, alors que le pavillon et la passerelle sont en verre. C’est comme un diamant au milieu des pierres », explique Arnaud de Meyer. La nouvelle architecture aura un aspect précieux, délicatement déposée au milieu du petit jardin, auprès de l’arbre. Une sérigraphie plus ou moins dense selon les endroits viendra habiller le verre et créer une impression de dynamisme tout en jouant le rôle de protection solaire du bâtiment. Les utilisateurs de la passerelle pourront bénéficier de nouveaux points de vue depuis la passerelle vers la place Guillaume II. Il sera possible de découvrir la ville autrement.

Pour une vision dynamique de la ville Une ville est comme un organisme vivant. Il faut conserver, faire un travail de mémoire, mais ne pas figer les choses, sinon elle meurt. Il est important que de nouvelles constructions puissent voir le jour, mais cela doit

The architectural firm STEINMETZDEMEYER is in charge of building the new Centre Guillaume II which will bring together in a single site, administrative services in the shape of the Bierger-Center and the public records office. The City therefore decided to renovate the former and build a new pavilion combined with a footbridge between the Hôtel de Ville and the Veräinshaus. This new project raises the immense challenge of creating an intelligent dialogue between heritage and contemporary vision.

A preserved and updated heritage The Veräinshaus is an historic building, the oldest part of which dates back to the middle of the 18th century. It is a rich heritage site, testimony to the history of the city and its evolution, but lacking the standards of security and comfort needed for attending to the public. “The City wished to incorporate a public service in this prestigious building”, says Arnaud de Meyer, “and thus share this rich heritage with its citizens. But that involves providing contemporary comfort and security. We therefore acted with the greatest respect for the building so as to install the administrative services.” A maximum of ancient elements were kept in order to preserve this rich heritage and the identity of the area. It was important to give a structure to the entire complex. “The central part of the block, which was not of traditional interest, was emptied to create a light well and restore a central axis, creating linear and straightforward circulation between this building, the new pavilion and the Hôtel de Ville”, the architect explains.

A diamond amid the stones Between the Veräinshaus building and the Hôtel de Ville, a new pavilion and a footbridge are to be built. The pavilion will form the main entrance and will also accommodate a new wedding hall. The footbridge, in addition to its functional purpose, is a strong symbolic link between the City (Hôtel de Ville) and its population (the Bierger-Center). “These new parts are clearly identifiable as contemporary. We adhered to the Charter of Venice (a treaty which provides an international framework for the preservation and conservation of ancient buildings, editor’s note) and the dialogue of contrast. The original buildings are in solid stone whereas the pavilion and the foot-

TEXTE Céline Coubray  PHOTOS STEINMETZDEMEYER

8

FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Un pavillon et une passerelle en verre sérigraphié vont être construits en bordure de la place Guillaume II. ---A pavilion and footbridge in frosted glass is being built on the place Guillaume II.

bridge are made of glass. It’s like a diamond in the midst of the stones”, Arnaud de Meyer explains. The new architecture will have a precious aspect, delicately placed in the middle of the little garden, close to the tree. Frosted elements, more or less dense depending on the location, will cover the glass and create a dynamic impression while acting as the building’s solar protection. Users of the footbridge will be able to benefit from new viewpoints looking towards place Guillaume II. The city will be seen quite differently.

For a dynamic view of the city A city is like a living organism. We must preserve, work on our memories but not freeze matters, or else it dies. It’s important for new construction to see the light of day, as long as the context and the existing building are respected, as is the case here. “Intervening in this strategic place in the city was as delicate as open heart surgery on a 100-year-old woman”, says Arnaud de Meyer with amusement. It was also in the spirit of this integration that the City wished to incorporate housing units in the old block. Place Guillaume II should not only be a place to pass through or conglomerate, but also a living space.

.


Histoire

Un bâtiment complexe A complex building

Le Veräinshaus est un édifice complexe composé de pièces, de recoins et d’alcôves cloisonnés, explique Evamarie Bange, conservateur des Archives de la Ville de Luxembourg. Son histoire remonte à 1691, lorsque le couvent de Marienthal fit construire un refuge sur ce site. Depuis, la structure a été agrandie et rénovée, et plusieurs parties du site ont servi tour à tour d’immeuble gouvernemental, de siège au département des Forêts chargé de l’administration du Luxembourg sous Napoléon, de domicile à la famille Letellier-Neyen, de siège social pour la Banque internationale et de pension pour les jeunes femmes célibataires venues travailler dans la capitale au début des années 1900. La Ville de Luxembourg a racheté l’édifice en 2003 en vue d’héberger le futur Bierger-Center (Centre d’accueil des citoyens), un projet qui est aujourd’hui sur le point de se réaliser. The Veräinshaus is a complex building of compartmentalised rooms and nooks and crannies, says the curator of the Luxembourg City Municipal Archives Evamarie Bange. Its history began in 1691 when a refuge was built on the site by the Marienthal convent. Since then the building has been extended and refurbished and various parcels of the site have served as a government building, as the headquarters of the Département des Fôrets in charge of Luxembourg under Napoleon, as a family home for the Letellier-Neyen family, as the first headquarter of Banque Internationale and as a lodging house for single young women coming to work in the capital in the early 1900s. It was sold to the Ville de Luxembourg in 2003 with a view to housing the future BiergerCenter – a plan that is now finally close to being realized.

La nouvelle salle des mariages. ---The new wedding room.

Vue de la passerelle depuis la rue Notre-Dame. ---View of the footbridge from rue Notre-Dame.

Le nouveau hall d’attente sera baigné de lumière. ---The new reception area will be bathed in light.

La passerelle et le pavillon feront le lien entre l’Hôtel de Ville et le Veräinshaus. ---The footbridge and the pavilion form a link between the Hôtel de Ville and the Veräinshaus.

Vue de la nouvelle entrée principale depuis la place Guillaume II. ---View of the new main entrance on place Guillaume II.

FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

9


PHOTO REPORT

Disovery Zone

Success short and long Succès des courts et longs-métrages TEXTE Duncan Roberts  PHOTOS Luc Deflorenne 2.

1.

5.

3.

4.

6.

This year’s Discovery Zone – Luxembourg City Film Festival was an unqualified success in terms of audience numbers, the promotion of local film and its international reputation.

Cette année, le Discovery Zone – Luxembourg City Film Festival a été un véritable succès tant en termes de spectateurs que de promotion des films luxembourgeois et de réputation internationale.

W

L

ith audience figures at public screenings up by more than one-third to 11,500 and some 14,500 taking part in the festival programme, the third edition of Discovery Zone can be hailed as a success in measurable terms. But the Luxembourg City Film Festival, which is supported by the Ville de Luxembourg, is also gaining an international reputation thanks to guests who clearly enjoy the hospitality and atmosphere not only of the festival but also of the capital city. Many of the international jury members, guest directors and those invited to take part in discussions and workshops left Luxembourg vowing to spread the word about the festival to colleagues in the film industry. The festival also gave a shot in the arm to Luxembourg’s own film industry, with screenings of feature films such as Pol Cruchten’s Never Die Young and Jacques Molitor’s Sweetheart Come receiving critical acclaim and positive media coverage ahead of their cinema release. Short films made in Luxembourg were also well-received at a special screening at the Utopolis, in the presence of their directors (photos). Among the shorts shown was Olivier Pesch’s new stop-motion animation Émilie, Govinda van Maele’s new film Géi du scho mol vir, Raul Garcia’s latest animated venture into Edgar Allan Poe territory The Fall of the House of Usher, Thierry Besseling and Loïc Tanson’s

Le Faux Départ, Laurent Wiltz and Alexandre Espigares’ animated M. Hublot, Nicola Coppak’s children’s animation The Night Light Monster, Carlo Vogele’s Una Furtiva Lagrima and Julien Becker’s fantastic short 22:22. The festival concluded with a screening of Luxembourg co-production Au Bonheur des ogres. But before that, the organisers announced the winners of the festival’s three prizes. The Grand Prix by Orange, worth 10,000 euro, was awarded to Rama Burshtein’s Fill the Void by a jury comprised of German casting director Simone Bär, Korean director Yun-Su Chong, French director-producer Jérôme Cornuau, Luxembourg director-producer Pol Cruchten and Belgian director Sam Garbarski (see page 30). The Prix de la Critique by BGL BNP Paribas jury, made up of local journalists Gaston Carré, Fernand-Joseph Meyer, Danièle Michels, Loïc Tanson and Gian Maria Tore, awarded its prize to controversial Serbian film Clip by Maja Milos. The audience prize went to the festival’s opening film, The Place Beyond the Pines.

.

a troisième édition du Discovery Zone peut se targuer d’être un véritable succès. En effet, avec 11 500 personnes présentes aux projections, le nombre de spectateurs a grimpé de plus d’un tiers et quelque 14 500 personnes ont pris part au festival. Mais le Luxembourg City Film Festival, sous l’égide de la Ville de Luxembourg, a également assis sa réputation internationale grâce à des invités qui ont manifestement apprécié l’hospitalité et l’atmosphère du festival et de la capitale dans son ensemble. Nombre des membres du jury international, des réalisateurs invités et de ceux qui ont été invités à prendre part aux discussions et aux ateliers ont quitté Luxembourg bien décidés à faire connaître le festival à leurs collègues de l’industrie du cinéma. Le festival a également donné un coup de fouet à l’industrie luxembourgeoise du cinéma avec la projection de longs-métrages tels que Never Die Young de Pol Cruchten et Sweetheart Come de Jacques Molitor qui ont été acclamés par la critique et ont fait l’objet d’une bonne couverture médiatique avant leur sortie dans les salles obscures. Des courts-métrages réalisés au Luxembourg ont également été bien reçus lors d’une projection spéciale à l’Utopolis en présence de leurs réalisateurs (photos). Parmi les courts-métrages projetés, on retrouve Émilie le nouveau film d’animation en stop motion d’Olivier Pesch, Géi du

scho mol vir, le nouveau film de Govinda van Maele, La Chute de la maison Usher, le dernier film d’animation de Raul Garcia qui s’aventure sur les terres d’Edgar Allan Poe, Le Faux Départ de Thierry Besseling et Loïc Tanson, M. Hublot, le film d’animation de Laurent Wiltz et Alexandre Espigares, The Night Light Monster, le film d’animation pour enfants signé Nicola Coppak, Una Furtiva Lagrima de Carlo Vogele et le court-métrage fantastique 22:22 de Julien Becker. Le festival s’est achevé avec une projection de la coproduction luxembourgeoise Au Bonheur des ogres. Mais auparavant, les noms des lauréats des trois prix de la compétition avaient été annoncés par les organisateurs. Le Grand Prix by Orange, d’une valeur de 10 000 euros, a été remis à Rama Burshtein pour son film Fill the Void par un jury composé de la directrice de casting allemande Simone Bär, du réalisateur coréen Yun-Su Chong, du réalisateur et producteur français Jérôme Cornuau, du réalisateur et producteur luxembourgeois Pol Cruchten et du réalisateur belge Sam Garbarski (voir page 30). Le jury du Prix de la Critique by BGL BNP Paribas était composé des journalistes luxembourgeois Gaston Carré, Fernand-Joseph Meyer, Danièle Michels, Loïc Tanson et Gian Maria Tore qui ont remis le prix au film serbe controversé Clip de Maja Milos. Le prix du public est revenu au film qui avait fait l’ouverture du festival, The Place Beyond the Pines.

.

News

Hip-hop

Dance, dance, dance

Photo : Luc Deflorenne (archives)

Danse, danse, danse

As part of its programme to liven up the subterranean passageway at the Hamilius, the Ville de Luxembourg together with Streetleaders is organising a hip-hop dance contest. Contestants can visit the Streetleaders’ YouTube channel or watch the video on the screen in the Aldringen passageway for inspiration and can then use a smartphone to video their own performance of hip-hop, locking or popping (or mixing all three styles) in the Hamilius. Videos should be sent by email to videocontest@streetleaders.com. A jury comprising dancers and dance teachers will award the two best videos with a prize. Deadline for submissions is 8 April.

Dans le cadre de son programme de réhabilitation du passage souterrain du centre Hamilius, la Ville de Luxembourg, en collaboration avec Streetleaders, organise un concours de danse hip-hop. Les participants peuvent se rendre sur la chaîne YouTube de Streetleaders ou regarder la video sur l’écran installé au sous-sol Aldringen pour y dénicher quelques idées puis filmer dans le sous-sol d’Hamilius à l’aide de leur téléphone portable leur prestation de hip-hop, locking ou popping, ou un mélange des trois styles. Les vidéos doivent être envoyées par courriel à videocontest@streetleaders. com. Un jury composé de danseurs et de professeurs de danse décernera un prix aux deux meilleures vidéos. Vous avez jusqu’au 8 avril ! www.aldringen.lu, www.streetleaders.com/videocontest

10

FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

1. 22:22 director Julien Becker (right) with his star Hervé Sogne (left) and associate Gwen François (centre) ---Julien Becker (à droite), réalisateur de 22:22 avec son interprète principal Hervé Sogne (à gauche) et Gwen François (au centre) 2. Françoise Lentz (Film Fund Luxembourg) and Joy Hoffmann (CNA) ---Françoise Lentz (Film Fund Luxembourg) et Joy Hoffmann (CNA) 3. Émilie director Olivier Pesch ---Olivier Pesch, réalisateur d’Émilie 4. Govinda van Maele presented his new short Géi du scho mol vir ---Govinda van Maele présente son nouveau court-métrage Géi du scho mol vir 5. Film historian Paul Lesch alongside Ville de Luxembourg’s coordinateur culturel Christiane Sietzen ---L’historien du cinéma Paul Lesch aux côtés de la coordinatrice culturelle de la Ville de Luxembourg, Christiane Sietzen 6.Laurent Paqueteau, Melusine Productions ---Laurent Paqueteau de Melusine Productions

www.discoveryzone.lu


News

S.d.s Sport-Wochen

Stages de sport pour tous Sport camps for everyone

2.

3.

1.

Pour la 30e année, la Ville de Luxembourg propose des stages d’été pour les 11-17 ans. Comme toujours, de nouvelles activités sont au programme.

For the 30th year running, the Ville de Luxembourg will organise summer camps for 11-17 year olds. As always, the programme features new activities.

1. Les Mini Multisports s’adressent aux plus jeunes ---Mini Multisports is aimed at younger kids

L

T

2. L’escalade a toujours rencontré un grand succès ---Climbing has always been a popular choice

e voile a été levé sur les stages de sport organisés par la Ville cet été. Au programme, on retrouve des classiques bien-aimés comme ceux consacrés aux multisports, aux sports nautiques et à l’escalade, mais aussi le stage d’arts martiaux introduit avec succès l’année dernière, ainsi que de nouvelles activités : les « dance arts » et le rafting. En tout, 19 stages différents pour garantir une à deux semaines de vacances bien remplies. « Notre objectif reste le même : garantir un vrai concept de ‘Sports pour tous’, explique Sven Schaul, sports manager de la Ville de Luxembourg. Aussi bien pour les sportifs que les moins sportifs, ceux qui découvrent une activité comme ceux qui ont déjà un certain niveau, les

Programme

Mini SportWochen

(11-12 ans) • Mini Multisports (16-20 juillet) • Mini Multisports nautiques (25-30 juillet) • Mini Maxi-Sports (13-17 août) • Mini Sailing (4-10 août)

filles comme les garçons.… Il y a des propositions qui correspondent à toutes les envies et tous les porte-monnaie. » Les stages s’adressent aux jeunes entre 11 et 17 ans, répartis dans des groupes selon leur âge, et qui auront même la possibilité de passer des brevets lors de certains séjours (plongée, voile…). « Les activités, leur qualité, la sécurité et l’encadrement que nous offrons, on ne trouve pas mieux, et c’est normal cela fait trois décennies que la Ville organise ces stages ! » Pour fêter les 30 ans du S.d.S Sport-Wochen, une grande journée « portes ouvertes » avec de nombreuses animations aura d’ailleurs lieu le 12 juillet, place d’Armes. Mais les inscriptions pour les stages sont ouvertes dès maintenant !

.

Sport-Wochen

(13-17 ans) • Skate’n Sportsfun (21-26 août) • Multisports nautiques (16-21 juillet) • Wake’n Sportsfun (16-20 juillet) • Plongée / Tauchen (22-29 juillet) • Multisports – Sala Comacina (I) (24 août-1 septembre) • Rafting, Canyoning’n Sportsfun (A) (11-16 août)

he complete list of the City’s youth summer camps has been unveiled and is sure to be a hit. Favourite activities like multi sports, water sports and climbing are of course part of the programme, as are martial arts, successfully introduced last year, as well as newcomers such as dance arts and rafting. In all, 19 different summer camps to guarantee one or two weeks of holiday fun. “Our aim remains the same: to offer a concept of sports to suit everyone,” explains Sven Schaul, sports manager of the Ville de Luxembourg. “Those who are already fit and those who aren’t, advanced as well as beginners, boys as well as girls… There are camps to meet everyone’s taste and resources.” The sport camps are

destined for young people from 11 to 17 years old, grouped according to age, and some of them even offer the possibility to pass official certifications (diving, sailing…). “Our activities, their quality, the security and the staff can’t be found better elsewhere – and that’s normal: we’ve been organising youth summer camps for three decades!” To celebrate the 30 years of the S.d.S Sport-Wochen, a big “Open House” event with different activities and a presentation of the programme will take place on place d’Armes on July 12. But registration for the summer camps start now!

• Surfing – Brouwersdam (NL) (4-10 août) • Sailing – Brouwersdam (NL) (4-10 août) • Kitesurfing – Brouwersdam (NL) (4-10 août) • Dance Arts (29 juillet-1 août) • Équitation / Reitsport (16-20 juillet) • Martial Arts (23-26 juillet)

• Internationales Sportjugendcamp (D) (21-28 juillet) • Mountainbike (16-21 juillet) • Escalade / Klettern (21-26 août)

3. Le rafting fait partie des nouvelles activités proposées cette année ---Rafting is new this year

.

Programme complet des stages, renseignements et inscriptions / Complete programme, info and registration : tél. : 691 98 24 63 ou / or : Service des sports (5, rue de l’Abattoir, L-1111 Luxembourg). www.vdl.lu

TEXTE Neel Chrillesen  PHOTOS Service des sports FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

11


FACes

Music

East meets West TEXTE Neel Chrillesen PHOTO Olivier Minaire

Qu’elle se produise avec ou sans sa sœur jumelle, la célèbre pianiste turque Arzu Kırtıl dépasse les frontières et ouvre les horizons grâce à la musique.

Whether she performs alone or with her twin sister, renowned Turkish pianist Arzu Kırtıl transcends borders and widens horizons with music.

lle a du mal à dire « je » en évoquant son travail. Le « nous » se glisse partout et cela n’a rien d’étrange : Arzu Kırtıl se produit le plus souvent avec sa sœur jumelle Gamze, et même si l’une habite au Luxembourg et l’autre à Ankara, le duo n’est jamais très loin. « Nous avons une connexion très particulière. » Les deux ont commencé le piano en même temps. « Notre mère était professeur de musique. Nous allions souvent dans ses classes en attendant qu’elle ait terminé ses cours. Un jour, on y a entendu une amie jouer du piano. C’était tellement beau qu’on s’est dit qu’on voulait faire pareil. » Elles avaient déjà 10 ans à l’époque. Déterminées à bien faire les choses, elles parvinrent à intégrer le Conservatoire d’Ankara, qui est un internat. « C’était difficile d’être loin de la maison dans cet environnement compétitif, mais en même temps, pour l’apprentissage, c’était l’idéal. » Grâce aux bourses qu’elles ont obtenues, elles y sont restées 10 ans avant de partir étudier à Perpignan, en France. « Jusque-là, nous étions des solistes. Ce n’est que lorsque nous sommes parties étudier avec Germaine Mounier à Paris que le duo est né. » Cela ne les a pas empêchées de suivre ensuite chacune leur voie, en étant séparées géographiquement. « Au début, c’était très dur. J’avais l’impression d’avoir perdu mon miroir. » Aujourd’hui, elles se retrouvent aussi souvent que possible, généralement sur une scène de concert. Il leur arrive cependant de se produire séparément. Ainsi, Arzu sera à l’Abbaye de Neumünster le 4 avril avec Tahir Aydoğdu (qanûn), Aykut Dursen (basse) et le Quatuor Kreisler de Luxembourg pour la soirée musicale East meets West autour du compositeur turc Hasan Ferit Alnar. « Je prends de plus en plus de plaisir à explorer mes racines turques, à les faire découvrir et à participer à des fusions musicales. Ce sont des rencontres riches et passionnantes. »

he finds it difficult to say “I” when talking about her work. Often, a “we” slips through, which isn’t that surprising: normally Arzu Kırtıl performs with her twin sister Gamze and even though one lives in Luxembourg and the other in Ankara, the duet is never far away. “We have a very special connection.” The two started playing piano at the same time. “Our mother was a music teacher and we’d often sit in her classes and wait for her to finish. One day we heard one of our friends playing the piano there. It was so beautiful that we decided to learn to do the same.” The sisters were then already 10 years old. They were determined to do things seriously and managed to get into the Conservatory of Ankara – which is a boarding school. “Of course it was hard to be away from home and live in such a competitive environment. But for learning, it was ideal.” Thanks to the scholarships they won, they stayed there for 10 years before leaving to study in Perpignan, France. “Up until then we were trained as soloists. It wasn’t until we came to Paris to study with Germaine Mounier that the duet was born.” This didn’t stop them from following different life paths and ending up geographically separated. “It was very difficult in the beginning. I felt like I’d lost my mirror.” Today the sisters meet up as often as possible, generally on scene for a concert. They do however also perform separately. Arzu will be at the Neumunster Abbey on 4 April with Tahir Aydoğdu (kanun), Aykut Dursen (bass) and Luxembourg’s Kreisler Quartet for the East meets West evening of music by the Turkish composer Hasan Ferit Alnar. “I enjoy exploring my Turkish roots more and more, sharing the different harmonies and taking part in musical fusions. Those encounters are moving and enriching.”

E

Arzu Kırtıl prend plaisir à explorer ses racines turques. ---Arzu Kırtıl enjoys exploring Turkish roots.

.

News

Duck Race

La Pétrusse vire au jaune Turning the Petrusse yellow

Envie d’un après-midi amusant pour toute la famille ? La Duck Race, course de canards en plastique annuelle qui est organisée par la Table Ronde Luxembourgeoise et se tiendra le 20 avril, offre également l’occasion de collecter des fonds. Des milliers de canards en plastique jaunes numérotés sont lâchés dans la Pétrusse près du minigolf et s’affronteront jusqu’à la ligne d’arrivée. Les participants peuvent acheter pour 5 euros un numéro de canard en ligne, au Luxembourg City Tourist Office et dans plusieurs autres points de vente. Les propriétaires des canards vainqueurs peuvent décrocher de magnifiques prix, dont une Citroën DS3. Cette année, les bénéficiaires sont l’association sans but lucratif Study-Help et le Foyer Namasté à l’île Maurice.

A fun afternoon for all the family, the annual Duck Race on 20 April organised by the Table Ronde Luxembourgeoise is also a great fund raiser. Thousands of numbered plastic yellow ducks are released into the Petrusse near the mini golf course and race downriver to the finish line. Participants can purchase the number of a duck for 5 euros each online or from the Luxembourg City Tourist Office and various other sales points. Owners of the winning ducks can win great prizes including a Citroën DS3. This year’s beneficiaries are Study-Help asbl and the Foyer Namasté in Mauritius.

www.duckrace.lu

TEXTE Duncan Roberts PHOTO Table Ronde Luxembourgeoise

12

FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

S

.

www.arzugamzekirtil.com


t u o t ar

, s u l np

De

e s u pl

à

Oh ! ’ l e ,v ans eloh.lu 3 s de cès ! v è r en p du suc s n o ble ati a s l i l c i t y 00 u piste c 0 . 0 e 40 s sur la d s plu jamai c e Av s que u e pl u n i t con

p a v on


BEHIND THE SCENES

Service de l’Environnement

Waste not, want not 42%

Ne pas gaspiller, pour ne pas manquer

164 ha of green spaces and 1,055 ha of FSC certified forests are under the city’s management. 164 ha of green spaces and 1,055 ha of FSC certified forests are under the city’s management. –––– 164 ha d’espaces verts et 1 055 ha de forêts certifiées FSC sont gérés par la Ville.

50% of all wastes should be recycled by 2020, as set by EU legislation. Currently, Luxembourg is at 42%. –––– 50 % des déchets doivent être recyclés d’ici 2020, selon une législation UE. Luxembourg est actuellement à 42 %.

––––

164 ha d’espaces verts et 1 055 ha de forêts certifiées FSC sont gérés par la Ville.

T

––––

Un jardin de 50 à 100 m 2 est suffisant pour cultiver ses propres fruits et légumes. Avec plus de 250 ha de jardins privés et 1 100 ha de terres arables, les 100 500 résidents de Luxembourg pourraient être autonomes. En théorie.

42%

he Grand Duchy is known as the “Green Heart of Europe”, but does this green heart itself have a green centre? Yes, and that’s according to both those with sentimental attachments to it and to impartial outsiders with clipboards and measuring tools. “Luxembourg is a clean city,” agrees Pierre Schmitt – and it’s his business to make sure that it is. Schmitt is the Délégué à l’environnement, and along with Nicole Anne Isaac and Bert Wolff (all three of whom ride their bikes in the city!) makes up the think tank for generating ideas to help the capital stay green and become even greener, together with the different services of the administration. Easier said than done. “People are used to convenience. It’s a big part of our job to raise awareness and change their mentality. They have to know why they should change consumer habits, take the bus and recycle,” says Schmitt. To inform residents about everything affecting the environment, Schmitt’s team mails out the free publication ECOlogique within the city limits. There, and on www.vdl.lu under “Environnement”, people can find tips, reports and info about ways to keep Luxembourg clean and green. Here you can also find the environmental action plan. That Luxembourg is doing a great job is validated by such experts as the Economist Intelligence Unit, which rated Luxembourg a very respectable 6 out of 31 European capitals in the European Green City Index, based on various factors like waste management, air and water quality. “Enjoying nature is a part of our character,” says Schmitt. “People go out and enjoy nature and the green spaces here.” Nicole Anne Isaac, currently heading up the community garden pilot project, is certainly among them. “It’s fun to see the city by bike; it gives me the feeling that it’s my city. I see the seasons change, I meet people, and get new ideas.” Bert Wolff agrees. “Being out on the streets, on foot or by bike, it’s easier to see how everything is linked, how everything affects other things.” “We try to communicate the fact that there is this connection,” says Schmitt. “And we try to get people to actively participate in taking care of their city, their world.”

A 50-100 m2 garden is large enough for anyone to grow their own vegetables and fruit. With more than 250 ha of private gardens, 140 ha of city gardens and 1,100 ha of arable land, Luxembourg’s 100,500 inhabitants could be self-sufficient. Theoretically.

164 ha of green spaces and 1,055 ha of FSC certified forests are under the city’s management. –––– 164 ha d’espaces verts et 1 055 ha de forêts certifiées FSC sont gérés par la Ville.

42% 50% of all wastes should be recycled by 2020, as set by EU legislation. Currently, Luxembourg is at 42%. –––– 50 % des déchets doivent être recyclés d’ici 2020, selon une législation UE. Luxembourg est actuellement à 42 %.

50% of all waste should be recycled by 2020, as set by EU legislation. Currently, Luxembourg is at 42%.

––––

50 % des déchets doivent être recyclés d’ici 2020, selon une législation UE. Luxembourg est actuellement à 42 %.

It can take 20 years for pesticides to disappear from the soil, after the use of pesticides has stopped.

––––

Après l’utilisation de pesticides, ceux-ci peuvent mettre 20 ans à disparaître du sol.

.

Pas d’énergie gaspillée dans ce cas-ci : les efforts déployés pour maintenir et rendre plus verte encore la ville profitent à tous.

L

e Grand-Duché est connu pour être le « poumon vert de l’Europe », mais peut-on en dire autant de sa capitale ? Oui, si l’on en croit tant ceux qui lui vouent un attachement sentimental que des observateurs extérieurs et objectifs. « Luxembourg est une ville propre », affirme Pierre Schmitt – et c’est son rôle de s’en assurer, en tant que Délégué à l’environnement. Il constitue avec Nicole Anne Isaac et Bert Wolff (tous trois se déplacent en ville à vélo !) la cellule de réflexion destinée à préserver et augmenter le capital vert de la ville, et ce en collaboration avec les différents services de l’administration. Plus facile à dire qu’à faire, cependant. « Les gens sont habitués au confort. Une grande partie de notre job consiste à les sensibiliser et à changer leur mentalité. Il faut qu’ils se rendent compte qu’ils doivent modifier leurs habitudes de consommation, prendre le bus et recycler leurs déchets », précise Pierre Schmitt. Pour informer les résidents de tout ce qui a trait à l’environnement, l’équipe est en charge de la publication ECOlogique, distribuée gratuitement sur tout le territoire de la ville. Les gens peuvent y trouver, ainsi que sur www.vdl.lu sous la rubrique « Environnement », des conseils, rapports et informations sur les choses à faire pour que Luxembourg reste une ville verte et propre. Le plan d’action environnemental est également disponible sur ce site. Les bons résultats de Luxembourg en matière environnementale sont validés par des experts tels que l’Economist Intelligence Unit, qui a classé la ville à une très respectable 6e place sur 31 capitales européennes dans l’European Green City Index, basé sur plusieurs facteurs dont la gestion des déchets, la qualité de l’air et de l’eau. « C’est dans notre nature d’aimer la nature, poursuit M. Schmitt. Ici les gens aiment les espaces verts, sortir au grand air. » Et ce n’est pas Nicole Anne Isaac, actuellement à la tête du projet pilote de jardin communautaire, qui dira le contraire. « C’est chouette de découvrir la ville à vélo, ça me donne l’impression que c’est ma ville. Je vois les saisons changer, je rencontre des gens et je trouve de nouvelles idées. » Bert Wolff confirme : « Il est plus facile de voir la façon dont tout est lié et interdépendant, en étant dehors, à pied ou à vélo. » « Nous essayons de communiquer sur cette connexion, conclut M. Schmitt. Et nous essayons d’encourager les gens à participer activement à la protection de leur ville, de leur planète. »

164 ha of green spaces and 1,055 ha of FSC certified forests are under the city’s management. –––– 164 ha d’espaces verts et 1 055 ha de forêts certifiées FSC sont gérés par la Ville.

75 collection points for old paper and cardboard, glass, old textiles and clothes and used batteries are found within the city.

––––

75 points de collecte publics pour le vieux papier / carton, le verre, les vieux vêtements et textiles ainsi que les piles usagées sont répartis sur le territoire de la ville.

.

tt, hmi e S c gué à Dél é ent em on n r i l’env

r Pie r

TEXTE Wendy Winn  PHOTOS Olivier Minaire

14

FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

42%

No waste of energy: the effort spent keeping the city green and making it even more so pays off for everyone in the capital.

50% of all wastes should be recycled by 2020, as set by EU legislation. Currently, Luxembourg is at 42%. –––– 50 % des déchets doivent être recyclés d’ici 2020, selon une législation UE. Luxembourg est actuellement à 42 %.


MUDAM L UXEMBO UR G 23/03/2013 – 08/09/2013

L’IMAGE PAPILLON MATHIEU KLEYEBE ABONNENC, DOVE ALLOUCHE, LONNIE VAN BRUMMELEN & SIEBREN DE HAAN, MOYRA DAVEY, TACITA DEAN, JASON DODGE, FELIX GONZALEZ-TORRES, IAN KIAER, JOCHEN LEMPERT, ZOE LEONARD, HELEN MIRRA, DOMINIQUE PETITGAND, JOHN STEZAKER, DANH VO, TRIS VONNA-MICHELL Moyra Davey, L’Image fantôme, 2012 (detail), Production Mudam Luxembourg, Courtesy the artist and Murray Guy, New York © Photo: Rémi Villaggi

Mudam Luxembourg Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean

Pub_Avril_CityMag_IPapillon.indd 1

3, Park Dräi Eechelen L-1499 Luxembourg

info@mudam.lu www.mudam.lu

t + 352 45 37 85 1 f + 352 45 37 85 400

3/12/13 5:26 PM


Viewfinder

Alzette valley Trails through the woods and a cycle path along the river that leads all the way via Hamm and Pulvermühle to the Grund makes this nature spot a favourite for joggers, walkers and cyclists. --Les sentiers forestiers et la piste cyclable qui longe la rivière jusqu’au Grund en passant par Hamm et Pulvermühle font de ce coin vert un lieu favori des joggeurs, des promeneurs et des cyclistes.

Coopérative de Bonnevoie

Casino syndical

Footbridge

Opened in 1970, the new supermarket replaced the old cooperative built in 1956 (the cooperative was actually founded in 1919 and had three previous locations). It is now a popular place to shop and meet residents from the neighbourhood. --Ouvert en 1970, le nouveau supermarché remplaça l’ancienne coopérative de 1956 (fondée en 1919, la coopérative avait connu trois emplacements différents). C’est aujourd’hui un lieu commercial et convivial très apprécié des résidents du quartier.

Housing a bar and restaurant, the building still serves as a meeting place for union gatherings and for other social and cultural events. --Doté d’un bar et d’un restaurant, le bâtiment est toujours un lieu de réunion syndicale, mais accueille aussi des manifestations sociales et culturelles.

The central station has undergone renovation work in recent years. A new footbridge leading directly over the Rocade de Bonnevoie to help pedestrians access the neighbourhood is currently under construction, but means access from Bonnevoie will be impossible between 6 and 20 April. --La gare centrale a connu une belle rénovation ces dernières années. Une nouvelle passerelle au-dessus de la Rocade de Bonnevoie, en cours de construction, permettra aux piétons d’accéder à ce quartier. Mais cela signifie que l’accès par Bonnevoie sera impossible entre le 6 et 20 avril.

Rotondes Built in 1875, the iconic former railway engine sheds were used to house CarréRotondes and a restaurant during Luxembourg’s reign as capital of culture in 2007. Now being renovated, the cultural institution is due to move back in to the venue in 2014. --Les anciens et emblématiques hangars à locomotives, construits en 1875, hébergèrent le CarréRotondes et un restaurant en 2007, quand Luxembourg était la capitale européenne de la culture. L’institution culturelle devrait réintégrer en 2014 les lieux, aujourd’hui en cours de rénovation.

16

FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


Viewfinder PHOTO Andrés Lejona

A look at /  U N regard sur 

Bonnevoie Photographer Andrés Lejona was granted access to the headquarters building of the CFL to take this photo of one of the city’s most populous and vibrant neighbourhoods. Le photographe Andrés Lejona a eu accès au siège des CFL pour prendre ce cliché d’un des quartiers les plus peuplés et les plus animés de la ville.

Bonnevoie Church The Eglise Marie Reine de la Paix, was consecrated in 1965 and is at the heart of the neighbourhood. A market is held there every Wednesday morning from 7 a.m. to noon. --L’Église Marie Reine de la Paix, consacrée en 1965, est située au cœur du quartier. Les mercredis matin, un marché se tient sur la place, de 7 h à midi.

FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

17


City memos

Le prochain Glacismaart aura lieu le dimanche 21 avril. Ce marché où le chaland trouve tout, des olives aux vêtements, est ouvert de 10 h à 17 h. Il se tient le troisième dimanche du mois, jusqu’en octobre. ---The next Glacismaart takes place on Sunday 21 April. The market, with stalls selling everything from olives to clothing, is open from 10 a.m to 5 p.m. It takes place on the third Sunday of every month until October.

City Shoes (by Léon), avenue de la Porte-Neuve, propose une vaste sélection des plus prestigieuses marques européennes de chaussures. ---City Shoes (by Léon) in the avenue de la Porte-Neuve carries a wide selection of the most prestigious shoe brands in Europe. www.city-shoes.lu

Le coup d’envoi de la nouvelle saison du marché d’art en plein air Konscht am Gronn sera donné le dimanche 7 avril. Le marché se déroule de 10 h à 18 h dans toutes les rues du quartier. Garez-vous au parking St Esprit et descendez au Grund en empruntant l’ascenseur. ---A new season of the Konscht am Gronn open air art market takes place on Sunday 7 April. The event is open from 10 a.m. to 6 p.m. in streets around the neighbourhood. Park at the St Esprit and take the lift down to the Grund. www.konschtamgronn.lu Le pâtissier-traiteur Oberweis (Luxembourg) vient d’ouvrir une nouvelle boutique dans la Grand-Rue. Le nouveau site propose gâteaux, pâtisseries et chocolats à la vente à emporter, mais accueille aussi ses clients dans un salon de thé et un restaurant. ---Luxembourg patisserie and traiteur Oberweis has opened a new flagship outlet on the Grand-Rue. The new location includes sales points for cakes, pastries and chocolates as well as a tea room and restaurant.

Avec le printemps arrivent les marchés aux puces et les ventes d’objets anciens de la Brocante, place d’Armes. Allez chiner les samedi 6, 13 et 27 avril. ---The arrival of spring heralds a new season of brocante flea market and antique sales on the place d’Armes. In April the sales take place on Saturdays 6, 13 and 27.

Le Luxembourg City Tourist Office propose une promenade gourmande en anglais, le 4 avril. Les participants découvriront la ville sous un autre angle et feront étape dans trois restaurants différents au fil de leur promenade, pour déguster à chaque fois un service d’un repas de trois plats. ---The Luxembourg City Tourist Office hosts an English-language gourmet promenade on April 4. Participants get to know the city and also partake in a three-course meal at three different restaurants along the way. www.lcto.lu

City memos

www.oberweis.lu

À l’occasion de la Journée internationale de la femme, la Ville de Luxembourg a invité le personnel municipal féminin à une réception au Cercle Cité, suivie d’extraits du spectacle Fra! Fräi? Frou? du groupe de théâtre Makadammen. ---To mark International Women’s Day, the Ville de Luxembourg invited its female staff to a reception at the Cercle Cité, followed by extracts from theatre group Makadammen’s Fra! Fräi? Frou?.

Le premier vide-grenier de l’année 2013 est prévu le dimanche 7 avril. Rendez-vous le premier dimanche de chaque mois jusqu’en octobre, de 10 h à 17 h, place Guillaume II. Pour participer en tant qu’exposant, il faut réserver un emplacement auprès de Marie-France Lamesch, tél. : 4796–4299, e-mail : sfm@vdl.lu, offm@vdl.lu. ---The first vide-grenier of 2013 takes place on Sunday 7 April, and on the first Sunday of every month until October from 10 a.m. to 5 p.m. Individuals can sell second-hand items on the place Guillaume II. To reserve a stand contact Marie-France Lamesch, tel.: 4796–4299, e-mail: sfm@vdl.lu, offm@vdl.lu.

Golden Bean, 23 rue Chimay, est le spécialiste de la torréfaction, des boissons au café et des cocktails au café – la traçabilité des grains est effective « de l’arbre à la tasse ». ---Golden Bean at 23 rue Chimay specializes in roasted coffee, coffee drinks and coffee cocktails-sourcing coffee that is “traceable from the plant to the cup”. Retrouvez Golden Bean sur Facebook

18

FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Photos : Luc Deflorenne, David Laurent / Wili, Olivier Minaire, Photothèque de la Ville de Luxembourg / Charles Soubry, ONT

Le marché bihebdomadaire de produits frais – fruits et légumes, fromages, viandes, olives et pains – a toujours lieu sur la place Guillaume II, le mercredi et le samedi matin. ---The bi-weekly market, selling fresh produce ranging from fruit and vegetables to cheese, meat, olives and bread, continues on the place Guillaume II every Wednesday and Saturday morning.


w A ch ww.v acu d n sa l.lu ville .

Vou s Ret habite rouv z ez t en vill e, tr oute ava s le sur le n s infor illez en ouv eau mation ville o u s site de l dont vo visitez a Vi l lle d us ave a ville? e Lu z bes xem o bou in rg.


NEWS

faces

Wiener Ball

An elegant evening

Sports for all

La forme n’a pas d’âge

Une soirée sous le signe de l’élégance

TEXTE Neel Chrillesen  PHOTO Jessica Theis / jess.lu

TEXTE Duncan Roberts  PHOTO Wiener Bal asbl

The 25th Luxembourg Viennese Ball takes place this year on Saturday 20 April at the Cercle Cité in the heart of the capital. Guests will be treated to dance performances and opera by local professionals, and will get to dance to classical and modern dance music. Young dancers under the direction of professional ballroom dancer Guy Roesen will kick off the evening. Proceeds from the evening go to the Luxembourg Red Cross. Le 25e Wiener Ball Luxemburg se tiendra cette année le samedi 20 avril au Cercle Cité, en plein cœur de la capitale. Des démonstrations de danse et d’opéra seront offertes aux invités par des professionnels locaux. Puis les invités pourront danser sur des musiques classiques comme modernes. De jeunes danseurs, sous la direction du danseur professionnel Guy Roesen, ouvriront le bal. Les recettes de la soirée seront reversées à la CroixRouge luxembourgeoise.

Danièle Engels-Portzenem – Il ne faut pas rester chez soi. ---Danièle Engels-Portzenem – It’s important to get out and about.

La monitrice Danièle Engels-Portzenem coordonne les activités de plein air réservées aux plus de 55 ans et organisées par la Ville, qui débutent ce mois-ci. Nouveauté : le golf.

www.wienerball.lu

C

ela fait 30 ans que Danièle Engels-Portzenem travaille avec le Service des sports de la Ville. Monitrice multidisciplinaire, elle donne des cours à toutes les tranches d’âge mais avoue avoir une affection particulière pour le programme réservé aux plus de 55 ans, dont elle est aussi la coordinatrice. « Je ne connais aucune ville qui organise autant d’activités pour les aînés que Luxembourg. On propose une quarantaine d’activités, assurées par 14 moniteurs spécialisés. Les cours sont adaptés au rythme et aux capacités de chacun, tout en permettant de se maintenir en forme. » Les activités de plein air débutent le 9 avril et complètent le programme « Sports pour tous » déjà en place. Parmi les activités proposées cette année, on trouve le footing, les boules et pétanque, la pétanque sur macadam, les randonnées en canoë kayak et une nouveauté : un cours d’initiation au golf, dans les nouvelles installations du Golf Lux Center à Kockelscheuer. Tous ces cours sont totalement gratuits (les seuls pour lesquels une modeste contribution financière est demandée sont d’autres cours de golf, pour débutants et avancés, organisés au club de golf de Christnach). « Il ne faut pas rester chez soi, il faut bouger. C’est bon pour la santé et on se sent toujours mieux dans sa tête quand on est bien dans son corps. On peut venir essayer ces activités sans appréhension. Les moniteurs sont là pour garantir que chacun se sente à l’aise et évolue, peu importe son niveau. Puis c’est aussi une activité sociale très sympa. On s’amuse beaucoup dans nos groupes et on fait de belles rencontres ! »

Kannerparade

Appel aux créateurs de pêle-mêle Appeal for chaos creators TEXTE Duncan Roberts  PHOTO CAPEL

.

Instructor Danièle Engels-Portzenem coordinates the outdoor activities for those over 55 organised by the City, which start up this month. New on the programme is golf.

D Samedi 29 juin, le CAPEL organise sa parade bisannuelle des enfants et des adolescents dans les rues de la Ville de Luxembourg. Le thème choisi cette année est le « Kuddelmuddel » (pêle-mêle) et les organisateurs demandent à des groupes de jeunes de réfléchir à un projet qui pourrait correspondre à la parade. Pour vous inscrire, contactez Roland Gilbertz (tél. : 47 96-32 72, rgilbertz@vdl.lu) ou Claude Simon (tél. : 47 96-46 04, csimon@vdl.lu). On Saturday 29 June CAPEL is organising its bi-annual Kannerparade for children and young people through the streets of Luxembourg city. This year’s theme is “Kuddelmuddel” (chaos) and the organisers are asking children and youth groups to think of a project that would fit in with the parade. Prospective participants can register with Roland Gilbertz (tel.: 47 96-32 72, rgilbertz@vdl.lu) or Claude Simon (tel.: 47 96-46 04, csimon@vdl.lu). www.capel.lu

20

anièle Engels-Portzenem has been working with the City’s Service des sports for 30 years. An instructor in many different sports, she teaches all ages but admits to having a particular affection for the programme designed for the over 55s, which she also coordinates. “I don’t know of any city other than Luxembourg that organises so many activities for seniors. We have around 40 sports on offer, provided by 14 specialised instructors. The sessions are tailored to suit the rhythm and capabilities of everyone, all the while improving physical shape.” The outdoor activities begin on 9 April and complete the senior “Sports pour tous” programme already in place. Among this year’s activities are hiking, boules and pétanque, concrete pétanque, canoeing and kayaking, and a newcomer: the taster course in golf, which will take place on the new Golf Lux Center premises in Kockelscheuer. All of the sports lessons are free of charge. (The only activity for which a small financial contribution is needed is the other golfing activity, for beginners and advanced, which take place at Christnach golf course.) “It’s important to get out and about and not stay home all the time. It’s good for one’s health and you always feel better mentally, too, when your body is active. Anyone can come and try out the activities without any qualms. The instructors are there to guarantee that everyone feels at ease and makes progress, no matter what their level. It’s also a great social activity – we have a lot of fun in our groups and meet great people!”

.

Programme complet, renseignements et inscriptions : Service des sports, 5, rue de l’Abattoir, Luxembourg. Tél. : 47 96 44 00, www.vdl.lu

FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


roadworks

Subscribe to our newsletter! Inscrivez-vous à notre newsletter !

chantiers.vdl.lu MAR

APR

MAY

JUNE

JULY

Boulevard Royal

(côté pair)

Rue du Fossé

Work is being carried out to renew a number of pipes and cables as well as street lighting. Space is also being created on the thoroughfare to accommodate bus stops when the Hamilius bus station is moved during work on the Royal Hamilius project and the new tram.

Work is being carried out to renew the city’s urban electric network. Les travaux sont destinés à renouveler le réseau d’alimentation électrique.

Les travaux permettront de remplacer plusieurs tuyaux et câbles ainsi que l’éclairage public. Un espace sera créé sur cet axe pour accueillir des arrêts de bus quand la gare routière Hamilius sera déplacée en raison du chantier du Royal Hamilius et du nouveau tram.

Info-box Work being carried out (this month) / Travaux en cours (ce mois)

Rue Notre-Dame

Work completed / Travaux réalisés Work not yet started / Travaux à venir

Les travaux sont destinés à étendre le réseau de chauffage urbain. Ils se dérouleront en plusieurs étapes, mais la rue sera interdite à la circulation transitoire pendant la majeure partie des travaux.

Ask the expert

Three questions for Romain Breuer Trois questions à Romain Breuer

R o m a in B r

Service coor

eu er , coordinateur , dination des chantiers

Photo : Luc Deflorenne

Work is being carried out to extend the city’s urban heating network. The work will take place in several phases, but the road will be closed to through traffic for much of the time.

There has been a delay on the work in the rue Notre-Dame. What is the cause and will you be able to catch up?

Les travaux de la rue Notre-Dame ont pris du retard : pour quelle raison ? Pourrez-vous le rattraper ?

The bad weather has played a role in the delay. It has been a very hard winter. In addition, the work is more complicated than was first thought. It is a very narrow space and we have to stock our material on site. Of course we will try our best to catch up on the delay. I think we will be able to finish the work before the construction workers’ summer holidays in August.

Les intempéries y sont pour quelque chose. L’hiver a été très rude. En outre, la réalisation des travaux est plus difficile que ce qui était prévu. Comme le chantier est très étroit, nous devons entreposer notre matériel sur le site. Bien entendu, nous mettrons tout en œuvre pour rattraper notre retard. Je pense que nous pourrons achever le chantier avant les vacances d’été des ouvriers du bâtiment, en août.

Will the delay pose problems and what other challenges do you face?

Ce retard a-t-il des conséquences et quels autres problèmes devez-vous affronter ?

Elements of the passerelle linking the new Bierger-Center with the Hôtel de Ville (see page 8) have to be transported to the building site through the rue Notre-Dame – it is a “convoi exceptionnel” – which can pose a problem. We have had to delay the delivery. There is also the Octave that starts in April, while we are still working. So pilgrims will have to use an alternative route. But we are always in contact with our circulation service to find solutions.

Certains éléments de la passerelle qui relie le nouveau Bierger-Center à l’Hôtel de Ville (voir page 8) doivent être acheminés sur le site par la rue Notre-Dame en « convoi exceptionnel », ce qui peut s’avérer délicat. Nous avons dû retarder ce transport. Par ailleurs, l’Octave débute en avril, alors que nous sommes en plein chantier. Les pèlerins devront dévier leur itinéraire. Mais nous sommes en contact permanent avec notre service de circulation pour trouver des solutions.

Is work on boulevard Royal running smoothly?

Le chantier du boulevard Royal se déroule-t-il harmonieusement ?

Yes, although there, too, we have had a small delay because of the weather. But we can make up the time and the work should be finished by the end of April.

Oui. Là aussi, nous avons pris un peu de retard à cause du mauvais temps, mais nous pouvons le rattraper et le chantier devrait se terminer fin avril.

.

.

www.vdl.lu chantiers.vdl.lu FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

21


AT YOUR SERVICE

Donner une deuxième chance Seconde main, occasion, vintage, antiquité, brocante… Il n’est pas toujours indispensable d’acheter du neuf. La nouvelle saison des vide-greniers nous offre l’occasion de présenter ces commerces et initiatives. Secondhand, vintage, antique, junk: sometimes old is better than new. As the spring cleaning season arrives, many local businesses are making money from other people’s castoffs.

Centre

Centre RetroVolver

Belle boutique colorée de vêtements et accessoires neufs à l’esprit vintage, transformés ou d’occasion. --A colourful shop full of new, vintage-style and second hand clothing and accessories. 11C, place du Théâtre Tél. : 26 48 05 21 Lu / Mo : 12 h-18 h ; Ma-Sa / Tu-Sa : 10 h-18 h www.retrovolver.com

Antiquaire Armand Wagner

Antiquités et œuvres d’art haut de gamme, notamment des faïences luxembourgeoises et des meubles précieux du 18e siècle. L’antiquaire réalise aussi des expertises. --High-end antiques and works of art, including Luxembourg faience and valuable 18th-century furniture. Also gives valuations. 1, rue de Beaumont Tél. : 22 08 38 Lu-Je / Mo-Th : 9 h-20 h ; Ve / Fr : 9 h-21 h ; Sa / Sa : 9 h-19 h

Centre

Teddy Second Hand Shop

Vêtements pour femmes, chaussures et maroquinerie sont déposés par les particuliers et mis en vente dans cette boutique qui vérifie l’état de tout ce qu’elle vend. --Women’s clothing, shoes and leather goods, all carefully screened for quality. 13, boulevard Royal Tél. : 47 23 30 Ma-Sa / Tu-Sa : 14 h-18 h

Hollerich

Troc

Vide dressing

Organisé par des particuliers, voilà un nouveau rendez-vous pour dénicher vêtements, chaussures, sacs, bijoux et accessoires de mode. --A new venue selling clothing, shoes, bags, jewellery and fashion accessories.

Marché aux puces

Centre

CarréRotondes – 1, rue de l’Aciérie Le 21 avril à partir de 12 h

La Fédération des antiquaires et brocanteurs donne des rendez-vous réguliers en plein centre-ville. L’occasion de chiner quelques pièces rares. --Luxembourg’s federation of antique and secondhand dealers holds regular markets in the city centre, with some real finds if you look hard enough. Place d’Armes Tél. : 50 39 27 Les samedis (détails des dates sur Internet et p. 18) www.marche-aux-puces-luxembourg.com

TEXTES Céline Coubray, France Clarinval PHOTOS Luc Deflorenne, Olivier Minaire, David Laurent / Wili

22

FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Ce sont les particuliers qui déposent et mettent en vente tous les objets possibles et imaginables : meubles, puériculture, bricolage, décoration, matériel audio-vidéo… --A consignment store selling everything under the sun, including furniture, nursery goods, DIY equipment, decorative items, and audio and video equipment. 83, rue de Hollerich Tél. : 49 55 31 Lu-Ve / Mo-Fr : 9 h 30-18 h 30 ; Sa / Sa : 9 h 30-18 h www.troc.com

Hollerich


AT YOUR SERVICE

Gare Ben and Pepper

Une jolie caverne d’Ali Baba où l’on trouve des meubles et des articles de décoration neufs, faits main, vintage ou transformés. Des pièces uniques et charmantes. --An Aladdin’s cave of new, handmade, vintage and renovated furniture and decorative items.

Limpertsberg Second Hand Shop Lena

Dépôt-vente de grandes marques pour femmes, hommes et enfants (vêtements, chaussures et accessoires). Les retouches sur place sont aussi possibles. --Consignment store selling major brands of men’s, women’s and children’s clothing, shoes and accessories, with on-the-spot alterations.

21, avenue de la Liberté Tél. : 26 19 61 94 Ma-Sa / Ma-Sa : 10 h-18 h www.benandpepper.com

17, avenue de la Faïencerie Tél. : 22 96 11 Lu / Mo : 14 h-18 h ; Ma-Ve / Tu-Fr : 13 h 30-18 h ; Sa / Sa : 13 h 30-17 h 30

Centre VIDE-GRENIER

Après l’énorme succès de l’année dernière, la Ville de Luxembourg relance son opération de vide-grenier. Chacun peut réserver son emplacement et y vendre objets, jouets, vêtements, livres… --Following the huge success of last year’s sales, Luxembourg City is holding more this year. Book a pitch, declutter your home, make some money. Place Guillaume II Tél. : 47 96 42 99 Tous les premiers dimanches du mois www.vdl.lu

Rob Vintage

Un véritable voyage dans le temps dans cet appartement où l’on trouve des meubles, des lampes et des objets design, surtout scandinaves des années 1950 à 1980. --A journey through time, in an apartment selling mostly Scandinavian furniture, lamps and designer objects dating from the 1950s to the 1980s.

Hollerich

119, rue de Hollerich Tél. : 49 20 35 Sa / Sa : 9 h-18 h et sur rendez-vous

Secondhand4sale

Ce nouveau dépôt-vente se consacre à la mode pour femmes et enfants (3-16 ans), avec également une petite sélection pour hommes et des accessoires, ainsi que quelques jouets, décoration pour la maison et des objets neufs. --This new consignment store specialises in fashion for women and for children aged 3 to 16, and also has a small selection of menswear, accessories, toys, home decoration, and new items.

Beggen

59, rue du Dix Octobre Tél. : 691 123 248 Ma-Sa / Tu-Sa : 11 h-18 h www.secondhand4sale.com

FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

23


ExpaT community

the Netherlands

Straight to the point Droit au but

nd

Islande Finland

Norway Latvia Denmark

Ireland

Sweden

Lithuania

Netherlands United Kingdom

Belarus

Poland Belgium Luxembourg France

Germany Czechia

Switzerland

Austria

Ukraine Slovakia Romania Hungary

Kazakhstan

Mongol

Moldova

Italy Slovenia

Croatia Serbia Macedonia BulgariaBosnia.Hercegovina Albania

Spain

Turkey

Open, tolerant and sometimes perceived as too Tunisia Portugal outspoken, the Dutch – who will get a new Malta king Algeria this month – also have a few noteworthy customs. Morocco

W

Georgia Armenia Azerbaijan

Uzbekistan Turkmenistan

Tajikistan

Greece Syria Cyprus Lebanon Palestine Israel Jordan

Iraq

Iran

hen you live in another bourg, the community is – much like country, there are the common image of the NetherKuwait Egypt Libya Saudi Arabia always things you miss lands – very open. “As a country, I from home. For the Dutch, this think we’ve always focused on other counWestern Qatar includes Drops (liquorice), Rookworst tries. We tend to mingle a lot and LuxemSahara U. A. E. (a u-formed sausage) and Hagelslag bourg is a perfect place to do that!” (legendary chocolate sprinkles eaten Oman on bread on a frequent basis). There Mauritania Mali are also things you take with you, Niger Chad like the way of celebrating Sinterklaas Yemen Sudan Etrea Senegal (elaborately and for several weeks Ouverts, tolérants et parfois perçus comme trop Gambia running.) “It is a very Burkina popular Faso and directs, les Néerlandais – qui auront un nouveau roi Djibouti Guinea-Bissau Guinea much-loved tradition. I still get emotional ce mois-ci – ont aussi quelques coutumes notables. Somalia Nigeria Ethiopia when watching Sinterklaas arrive live Cote Ghana Sierra Leone orsque l’on vit dans un autre Prince Willem-Alexander (ainsi, en on TV,” admits Edith van den Heud‘Ivoire Cent. Afr. Rep. Liberia Dutch jazz-singer pays, certaines choses vous 2014, les Néerlandais fêteront le jour vel, a renowned Cameroon manquent. Parmi celles-ci, du Roi… le 27 avril.) who has lived in Luxembourg for Benin les Néerlandais, il y a les Drops nearly 20 years. The other big Dutch pour EdithUganda van den Heuvel fut l’une Guinea Congo(saucisse en des rares personnes Togoyou (réglisse), le Rookworst Kenya celebration, no matter where choisies pour Congo Gabon Rwanda (verlive, is Queen’s Day on 30 April, forme de « U ») et le Hagelslag rencontrer la Reine Beatrix lors de sa (ex-Zaire) Burundi where taking to the streets clad in micelles de chocolat mangés sur une visite officielle au Luxembourg l’an “oranje” to party is the norm. This tartine et cela, très régulièrement). passé. « C’est quelqu’un avec qui l’on se Tanzania year however Queen Beatrix of the Puis, il y a celles que l’on emporte sent immédiatement à l’aise. Elle est très Angola Netherlands will abdicate on that avec soi, comme la façon de célébrer sympathique et a parlé avec chacun indivery day, leaving the throne to her Sinterklaas (méticuleusement et des viduellement. En fait, je l’avais déjà renZambia son Prince Willem-Alexander (from semaines durant). « C’est une tradition contrée avant : lorsque j’avais 10 ans, ma 2014, the Dutch will therefore cel- très chère à tous. Encore aujourd’hui, je chorale a chanté pour elle. Elle est très Malawi ebrate King’s Day… but on 27 April). suis émue lorsque je regarde l’arrivée de appréciée, mais le nouveau roi et surtout Edith van den Heuvel was one of Sinterklaas en direct à la télé », admet son épouse le sont également. » the lucky few chosen to meet Queen Edith van den Heuvel, chanteuse de Bien que ces fêtes rassemblent Madagascar Zimbabwe Beatrix during her state visit to jazz qui vit au Luxembourg depuis annuellement les Néerlandais au Luxembourg last year. “She’s some- bientôt 20 ans. Sans oublier l’autre Luxembourg, la communauté reste Mozambique peu très ouverte one you feel at ease with, talking with grande célébration, maintenue,Botswana – fidèle à l’image que trouve géogra- beaucoupSwaziland everyone individually, very nice. In fact, I importe où l’on se Namibia se font des Pays-Bas. « En had already met her before – when I was phiquement : le jour de la Reine, le tant que pays, nous sommes toujours restés 10 years old, the choir I was in, sang for 30 avril. Traditionnellement, tout sur d’autres pays. On a tendance Lesotho South le Africa focalisés her. Queen Beatrix is very appreciated monde se rejoint alors dans la rue à se mêler aux autres et le Luxembourg est but the new king – and especially his pour faire la fête, vêtu de « oranje ». un endroit idéal pour cela ! » Cette année cependant, ce jour-là wife – are also well liked.” Even though celebrations like this sera marqué par l’abdication de la bring the Dutch together in Luxem- Reine Beatrix au profit de son fils, le www.edithvandenheuvel.com

.

L

.

TEXTE Neel Chrillesen  PHOTOS Olivier Minaire

24

Kyrgyzstan

FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Afghanistan

Pakistan

Nepal India

Bhutan

Bangladesh Myanmar

Laos Thailand

Cambo

We tend to mingle a lot. Sri Lanka

On a tendance à se mêler aux autres.

Malaysia

Sing

Edith Van den Heuvel Jazz-singer ---Chanteuse de jazz


ExpaT community

Preserving “gezelligheid” Préserver le « gezelligheid » The Dutch association came to life in the 1950s when many Dutch farmers and seed breeders settled in Luxembourg. It has since grown steadily and remains an important platform for the commun ity, organising wide-ranging events and activities. “The Dutch are very international and open-minded, but we also always know where to find each other. We like to get together and cultivate gezelligheid,” explains Willem Gerbers, president of the association. There is no accurate translati on for “gezelligheid” in the dictionar y – it can mean anything from cosy and fun to a warm atmosphere or general togetherness – but it seems to be an essential part of being Dutch. “As is our directness. We tend to say what we think, and unfortun ately, that’s not always seen as a good thing…”

L’Association des Néerlandais au Luxembourg a vu le jour dans les années 50, à une époque où beaucoup d’agriculteurs et de producteurs de semences du Pays-Bas se sont installés au Luxembourg. Depuis, elle a évolué avec la population et reste un lieu de rencontre et d’activités important pour la communauté. « Les Néerland ais sont très internationaux et ouverts, mais savent aussi comment se retrouver. On aime se réunir et cultiver le gezelligheid », explique Willem Gerbers, présiden t de l’association. Le mot « gezelligheid » n’est pas traduisib le (cela peut aussi bien dire cosy et amusant que chaleureux ou être ensemble), mais semble faire partie intégrante des Néerlandais. « Tout comme le fait d’être trop direct. On a tendance à dire ce qu’on pense, ce qui n’est pas toujours bien perçu. »

Willem Gerber s

President of the Dutch Association in Luxembou rg ---Président de l’Associat ion des Néerlandais au Luxembou rg

www.nvl.lu

Creative thinking

Penser de façon créative

Life- coac h Mira nda van den Heuv el organises retreats for women who feel “stuck” in their lives – “often beca use they’ve forgotten to think about their own need s” – as well as work shop s focused on creative thinking for everyone. “It’s missing in many companie s and also schools in Luxembourg.” Don’ t expect any “new age” tinted sess ions though: “I like to keep my feet on the ground.” Born here, Miranda has neverth eles s kept her Dutc h natio nalit y and close ties to the Netherlands and visit s ofte n. “My child ren love it too, especially for the cycling. It’s easie r there – and more flat!” Of course, as any self- resp ectin g Dutc hma n, she also makes sure the Sinterklaas tradition s are duly kept in her household. “The Dutch way of celebrating is very spec ial.”

La coach Miranda van den Heuvel orga nise des retraites pour femmes arriv ées à un carre four de leur vie – « so uven t parce qu’elles ont oublié de pens er à elles » – ains i que des sess ions de pensée créative pour tous. « Ça man que dans de nom breuses entreprise s ici, tout comme dans les écoles d’ailleurs.  » Mais pas d’am bian ce « ne w age » en vue : « J’aime garder les pieds sur terre . » Née ici, Mira nda a toutefois gard é sa nationalité néerlandaise et les liens avec son pays qu’elle visite souvent. « Me s enfants aiment beaucoup, surtout pour le vélo. C’est plus simple là-bas, et plus plat surtout ! » Com me tout Néer landais qui se respecte, elle veille auss ià ce que Sinterklaas soit dûment céléb ré chez elle. « C’est très particulier la faço n dont on le fête. »

ABOUT THE NETHERLANDS Population 16,730,632 (July 2012 est.) Capital Amsterdam The Hague is the seat of goverment Government Constitutional monarchy Chief of State Queen Beatrix (She will abdicate on 30 April, leaving the throne to her son Prince Willem-Alexander) Head of Gouvernment Prime minister Mark Rutte National Day 30 April (Queen’s Day) From next year: 27 April (King’s Day)

Mir anda van den Heu vel

Coach and founder of Create & Conn ect ---Coac h et fondatrice de Create & Conn ect

153 nationalities live in Luxembourg city including 776 Dutch.

www.createandconnect.org

---

153 nationalités vivent à Luxembourgville dont 776 Néerlandais.

meother tongue caedr g th e en orin plitr Ex_t 02 r laxlangue maternelle lorexxx Xxxxxx Exp th xxx of aryxxx xxx annivers theA10Xx encasdré exte mark This year 05_t x (NTC). urg xxxx xx xxxx xxx mbo in Luxe xxxolxxx h Scho xxx xxx xxxDutc the e ramm prog h Dutc ial 700 offic 650x the w xxxx x follo xxxx “We and uage lang the and concentrate on from Dutch and Flemish culture. Children after 4 to 12 years come once a week, direc the er, Reud e Isett tells ol,” scho ns, ratio celeb ’s tor. As part of this year with the Embassy will publ ish a book e poems written by the 54 students. Isett years four urg mbo Luxe in ed arriv elf hers her ago and still misses the sea and ch “Dut en. trym coun her not but ds, frien the peop le are ever ywh ere, even in smallest village you’ll find them!” Luck , “flat a of ns visio ed ily, despite stereotyp and s tulip , mills wind with try coun rainy peoseedy places in Amsterdam”, most very be to tend “We h. Dutc the like ple open, helpful and international.”

urg xxx xxx xxxmbo xxxLuxe B Xxde dréaise land enca le néer 05_texte L’Éco e.x xxxx anné e xxxx cett xx ans xxx 10 xxx ses xxx ) fête xxx xxx (NTC 700 ramme néerlanle prog 650x ns suivo x xxxx xxxxus « No sur la dais officiel en nous concentra nt s langue et la cultu re. Nous accueillon ent vienn qui ans, 12 à 4 de des enfa nts le », une fois par semaine après l’éco i Parm er. Reud e Isett trice raconte la direc rer les événements organisés pour céléb on l’ann ivers aire, il y aura la publ icati es par l’Am bassade d’un livre de poèm elle, est, e Isett ers. écoli 54 écrits par les La arrivée au Luxe mbo urg il y a 4 ans. s moin mais t, quen man lui mer et les amis lanses com patriotes. « Il y a des Néer plus dais partout ici, mêm e dans le ré petit village ! » Heureusement, et malg avec plat pays d’un ée otyp l’image stéré peu moulins, pluie, tulipes et endroits art plup la m, terda Ams à fréquentables . aiment les originaires des Pays-Bas r aide aime on et rt ouve t « On est plutô autrui. »

FACTS For more information Nederlandse Ambassade 6, rue Sainte Zithe L-2763 Luxembourg Tel.: 22 75 70 www.luxemburg.nlambassade.org EXPRESSIONS

Oh well, peanut butter! (another way of saying “too bad”) Helaas, pindakaas! Enjoy the meal Smakelijk eten See you Tot ziens Bye Dag 
 Please Alstublieft Cheers Proost

info itre dermin i 02_t Reu Iset te

rg A the Dutch School in Luxembou of eNTC, gend Director 08_le ---mbou rg e BNTC, l’École néerlandaise de Luxe gendde 08_letrice Direc

FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

www.ntc-luxemburg.com

Happy Easter! Zalige paasdagen! I love you Ik hou van je

25


1

Services & shopping Find the relevant city authority, a useful address or sports facilities. Plus a guide to city shops. Vous trouverez ci-dessous les services municipaux, adresses utiles, établissements sportifs, ainsi qu’un guide shopping.

BIERGER-CENTER 1 26a, boulevard Royal Adresse postale L-2090 Luxembourg Lu-ve : 8-17h Tél. : 47 96 22 00 Fax. : 26 27 09 99 bierger-center@vdl.lu, www.vdl.lu

Population register (registration, deregistration, changes of address), certificates, electoral list registration, identity cards, passports, registration for EU nationals, registration for third country cards, naturalization, birth certificate copies, legalization of signatures, parental authorizations, declaration of guardianship, certified copies, Chèque-Service Accueil, residential parking vignettes, dog registration, payment of commune bills, etc. ––– Registre de la population (inscriptions, radiations, changements d’adresse), certificats, inscriptions sur listes électorales, cartes d’identité, passeports, attestations d’enregistrement pour ressortissants UE, demande de cartes pour ressortissants pays tiers, naturalisations, copies actes de naissance, légalisations de signatures, autorisations parentales, déclarations de prise en charge, copies conformes, adhésions Chèque-Service Accueil, vignettes de stationnement résidentiel, déclarations de chiens, paiements de factures communales, etc.

SPORT FOR ALL / SPORTS POUR TOUS Tél. : 47 96 25 83 (Hotline : 691 98 24 63) www.vdl.lu

The Sport for All programme provides a wide range of sports activities. Registration takes place all year round. ––– Le programme Sports pour tous propose une large gamme d’activités sportives. Inscription tout au long de l’année. Rens. : Service des sports de la Ville de Luxembourg

SWIMMING POOLS / PISCINES 2 Bonnevoie 30, rue Sigismond Bassin de natation Lu, ve, sa : 8-20h30, ma, je : 7-20h30, di : 8-12h Sauna Dames Lu, ve, sa : 8-11h30, ma, je : 14h30-20h Sauna Hommes Ma, je : 8-11h30 Sauna mixte Lu, sa : 11h30-20h, ma, je, ve : 11h30-14h30, di : 8-12h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine Tél. : 47 96 34 71

ICE SKATING & SKATEBOARD / PATINOIRE & SKATE 5 Patinoire de Kockelscheuer 42, route de Bettembourg Lu : 16-22h, ma-je : 12-22h, ve : 12-23h, sa-di : 10-23h Tél. : 46 74 65

4 Centre de relaxation aquatique Badanstalt 12, rue des Bains (Centre) Bassin de natation Ma-ve : 8-21h30, sa : 8-20h, di : 8-12h Sauna Dames Ma : 8-11h, me : 8-12h, je : 14h30-21h30 Sauna Hommes Je : 8-11h Sauna Mixte Ma : 11-21h30, me : 12-21h30, je : 11-14h30, ve : 8-21h30, sa : 8-20h, di : 8-12h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine Tél. : 47 96 25 50

26

11 Archives municipales Hôtel de Ville 42, place Guillaume II Pour les extraits des registres de l’état civil : Lu-ve : 8h30-11h30, 13h30-16h Pour les recherches historiques et généalogiques : Lu-ve : uniquement sur rendez-vous Tél. : 47 96 26 76 Fax. : 47 36 53

12 Archives nationales de Luxembourg Plateau du Saint-Esprit Lu-ve : 9-11h45, 13-17h45, sa : 9-11h45 Tél. : 24 78 66 60 Fax. : 47 46 92 archives.nationales@an.etat.lu www.anlux.lu

13 Cité-Bibliothèque 3, rue Genistre Ma-ve : 10-19h, sa : 10-18h Tél. : 47 96 27 32 www.bimu.lu, www.tuffi.lu

14 CAPEL – Centre d’animation pédagogique et de loisirs 4-12, rue de l’École Lu-di : 8-17h Tél. : 47 96 24 42 / 32 73 www.vdl.lu

15 Centre d’information européen – Maison de l’Europe 7, rue du Marché-aux-Herbes Lu : 13-17h, ma-ve : 9-18h, sa : 11-16h Tél. : 43 01 37 83-3 Information, documents, personalised assistance, conferences, debates, exhibitions, group visits Information, documentation, assistance personnalisée, conférences, débats, expositions, visites de groupe comm-rep-lux-info@ ec.europa.eu

6 Skate Park Hollerich Rue de l’Abattoir Lu-je : 11-22h, ve-sa : 11-23h, di : 11-20h Tél. : 44 83 47

3 Centre aquatique d’Coque 2, rue Léon Hengen (Kirchberg) Lu : 12-22h, ma-ve : 8-22h, sa-di : 10-18h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine Tél. : 43 60 60-1

USEFUL ADDRESSES / ADRESSES UTILES

TENNIS 7 Bambësch – Tennis Spora Allée des Présidents Lu, ma, je : 10-12h, 14h-16h, ve : 10-13h Tél. : 46 15 51 Sur réservation www.tennisspora.lu

11 État Civil Hôtel de Ville 42, place Guillaume II Lu-ve : 8-17h, sa : 9h30-11h30 Births, deaths, marriages, affidavits, registered copies Naissances, mariages, décès, légalisation de signatures, copies conformes Tél. : 47 96 26 30 Fax. : 47 36 53

16 Impositions communales 43, boulevard F.D. Roosevelt Lu-ve : 8-11h30, 13h30-16h30 Tél. : 47 96 26 84 Fax. : 22 91 36

17 kids and the city maison relais 2, rue du Nord Lu-ve : 7h30 -18h30, sa : 9h30 -18h30 Tél. : 26 26 29 59 www.kidsandthecity.lu

18 LEO (Luxembourg Energy Office) 9, boulevard F.D. Roosevelt Lu-ve : 8-17h Tél. : 26 39 48 48 Fax. : 26 20 24 24 For all your energy supply requirements Pour toutes vos démarches en matière de fourniture énergétique www.leoenergy.lu

19 Office Social 24, Côte d’Eich Lu-ve : 8h30-11h30, 14-16h Late night licences and public entertainment taxes Nuits blanches et taxe sur les amusements publics Lu-ve : 8h30-11h Deprivation assistance Aide aux démunis Tél. : 47 96 24 70 Fax. : 46 92 01

TRANSPORT / TRANSPORTS 21 MOBILITEITSZENTRAL Gare centrale Lu-ve : 7-19h, sa-di et jours fériés : 10-18h Tél. : 24 65 24 65 Information and advice on the whole range of public transport service and alternative means of transport to the private car, such as ‘soft mobility’ Renseignements et conseils sur l’offre des services de transports publics et sur les modes de déplacement alternatifs à la voiture individuelle, comme la mobilité douce www.mobiliteit.lu Taxis Taxis Colux : Tél. : 48 22 33 Benelux Taxis : Tél. : 80 02 51 51 City Taxis : Tél. : 48 00 58 AéROPORT Arrivals/departures/info Tél. : 24 64 0 www.luxairport.lu Ventes et réservations Tél. : 24 56 42 42 callcenter@luxair.lu

MARKETS / Marchés

2

22 20 Recette Communale 3, rue du Laboratoire Lu-ve : 8h30-11h45 Tél. : 47 96 20 20 Fax. : 22 03 36 Payment of bills Encaissement des factures

MARCHé DE BONNEVOIE In front of the parish church Devant l’Église paroissiale Me : 7-12h

23 MARCHé DU GLACIS Glacis 3rd Sunday of every month (March-November, except August) 3e dimanche du mois : 10-17h (mars-novembre, excepté août)

24 MARCHéS HEBDOMADAIRES AUX PRODUITS FRAIS DU PAYS Place Guillaume II et place de Paris Me, sa : 7-13h30 Some 55 stall holders provide a wide range of fresh products such as fruit, vegetables, organic farm produce, flowers, fish, roast chickens Quelque 55 marchands et jardiniers offrent une grande diversité de produits frais tels que fruits, légumes, produits de l’agriculture biologique, fleurs, poissons, poulets grillés

Hëllef iwwer Telefon

8 Belair – Tennis Club des Arquebusiers Val Sainte-Croix Tél. : 44 50 37

9 Belair – Tennis Club Stade Boulevard Napoléon Ier Sans réservation, jusqu’à 22h Tél. : 45 16 10 www.tcstade.lu

10 Bonnevoie – Tennis Club 115, rue Anatole France Tél. : 49 65 95 www.tcbonnevoie.com

SERVICES & SHOPPING USEFUL

Culture & going out Find venue, restaurant and bar listings on page 74 of City Agenda --Retrouvez les bars, restaurants et lieux de loisir à la page 74 du City Agenda

Qui peut nous appeler? Toute personne qui par le dialogue ouvert, compréhensif et sincère cherche consolation, soulagement, espoir ou de nouvelles perspectives dans sa vie. Quand? Toujours de 15.00 à 23.00. Dossiers à thèmes Sur notre site nous avons préparé pour vous des dossiers à thèmes informant sur des sujets psychologiques intéressants. Vous trouverez ces informations sur le www.454545.lu.


We should meet to discuss your specific needs and challenges.

acquisitions i sales i rentals i insurance evaluations i real estate consulting 2, place de nancy i l-2212 luxembourg Paul fabeck i t : + 352 26 44 11 61 info@bricks.lu i www.bricks.lu

ESTIMATION GRATUITE DE VOTRE MAISON OU VOTRE APPARTEMENT

3

Tous les parfums du monde pour toutes les circonstances

T 49 15 54

F 49 15 94

24a, av. de la Porte-Neuve 104, rue de Hollerich 83, av. du X Septembre Luxembourg

Lundi au samedi 8h00 à 19h00 non-stop Dimanche et jours fériés 9h00 à 13h00

Service de livraison à domicile et internationale. 5

4

6

We offer you high-performance facials. body treatments and the most effective massage techniques from around the world, and then ensure

Discover

THE BEAUTY OF SPRING

that the benefits can be continued at home. bulthaup b3 suit des convictions, et non des tendances éphémères.

The Ultimate Spa

98, Boulevard de la Pétrusse | Luxembourg T: (+352) 26 12 13 | www.yoake.lu

PANDORA STORE 26, Rue des Capucins Luxembourg

marie.lingerie@orange.fr

Espace bulthaup Luxembourg 32, route d'Arlon L-8008 Strassen Tél.: +352 45 45 04. bulthaup@anc.lu


INFOS

Ours

En couverture / Cover François Thiry

Abonnement gratuit Free subscription

Photo Jessica Theis / jess.lu FRANÇOIS’S

Free subscription Abonnement gratuit

FRANÇOIS CITY MAGAZINE LUXEMBOURG APRIL’13

CITY MAGAZINE

LUXEMBOU

RG ABRËLL’13

’S

www.citymag.lu – Monthly / mensuel – no. 04/2013

GOOD DESIGN AWARD 2010

award

NOMINEE

Pour les résidents de Luxembourg et du Grand-Duché ainsi que les frontaliers (abonnez-vous sur votre lieu de travail à Luxembourg) For residents of Luxembourg City & the Grand Duchy and foreign commuters (subscribe to your workplace address in Luxembourg)

Email: citymag@vdl.lu Tel.: 47 96 41 14

CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

est édité par Maison Moderne pour le compte de la Ville de Luxembourg

---

is published by Maison Moderne for the City of Luxembourg

City Mag à l’étranger / abroad : Participation : 10 EUR (11 numéros / an) à virer à MM Independent Publishing and Media . Transfer 10 EUR (11 editions / year) to MM Independent Publishing and Media. IBAN LU87 0019 1655 8851 4000 Code Bic / Swift BCEELULL

COMITÉ DE RÉDACTION /  EDITORIAL COMMITTEE Duncan Roberts, Mike Koedinger, Astrid Agustsson, Gioia Bertemes, Christiane Sietzen

RÉDACTION / EDITORIAL DEPARTMENT Maison Moderne Publishing Courrier BP 728 L-2017 Luxembourg +352 29 66 18-1 info@citymag.lu

Click & find

Journaliste / Journalist Duncan Roberts (-55) duncan.roberts@citymag.lu Coordinatrice / Coordinator Deborah Lambolez (-56) deborah.lambolez@maisonmoderne.lu Correction / Proofreading Sarah Lambolez, Cynthia Schreiber, Catherine Thomas

PHOTOGRAPHIE / PHOTOGRAPHY

Julien Becker, Charles Caratini, Éric Chenal, Luc Deflorenne, David Laurent / Wili, Andrés Lejona, Olivier Minaire, Jessica Theis

cartographie / cartography

monopolka Sàrl

Trouver les dates de collecte des déchets sur le site web de la Ville

Info Services --Dépliant Français / Deutsch

1

Activités pour seniors --24 pages Français / Deutsch

Traduction / Translation GRAPHISME / LAYOUT

Maison Moderne Studio

Fresh print

Directeur / Director Guido Kröger

Publications now available at the BiergerCenter

Rencontre des Nations --Dépliant Français

Publications disponibles au Bierger-Center

Studio manager Stéphanie Poras Mise en page / Layout Jan Hanrion (coordination), Bernard Gissinger, Vera Heliodoro, Gaëlle Huber, Zoë Mondloch, Tae Eun Kim

PUBLICITÉ / ADVERTISING

Téléalarme – Vivre en sécurité --20 pages Français / Deutsch

2

Directeur commercial / Sales Director Francis Gasparotto Chargée de clientèle / Account Manager Audrey Gollette (-38) audrey.gollette@maisonmoderne.lu

EU Ecolabel : Fl/11/001

3

Déroulez le menu pour trouver votre rue  Use the scroll bar to find your street

Please Recycle

Vous avez fini de lire ce magazine ? Archivez-le, transmettez-le ou bien faites-le recycler ! Finished reading this publication? Archive it, pass it on or recycle it.

Impression / Printed by Imprimerie Centrale, Techprint Imprimé sur papier / printed on UPM satin 57 gr. Paraît 11 fois par an / published 11 times a year Tirage 35.000 exemplaires / Print Run 35.000 copies ISSN 2075-8286

4

28

Maison Moderne Media Sales +352 27 17 27 27-1 mediasales@maisonmoderne.lu

Impression / PRINT

Cliquez sur l’icône « Déchets » sous « Liens utiles » Click on the “Déchets” icon under “Liens utiles”

Cliquez sur « Afficher » pour trouver les dates de collecte Click “Afficher” to find the collection dates

COLLABORATIONS /CONTRIBUTORS

Elvire Bastendorff, Neel Chrillesen, France Clarinval, Céline Coubray, Aaron Grunwald, Lisbeth Owen, Wendy Winn Peter & Clark – Multilingual Communication

How to find garbage collection dates on the Ville de Luxembourg website

Consultez / Visit www.vdl.lu

ECOlogique --20 pages Français / Deutsch

Your child at school --28 pages English / Français / Deutsch / Português

S.d.S. Sport-Wochen --46 pages Français / Deutsch

FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Chantiers --Newsletter Français / Deutsch / English

© Ville de Luxembourg / MM Publishing and Media SA Tous droits réservés. Toute reproduction, ou traduction, intégrale ou partielle, est strictement interdite sans autorisation écrite au préalable de l’éditeur. All rights reserved. Reproduction or translation of this publication, either in its entirety or partial, is strictly prohibited without the prior permission of the publisher.


At second glance

At second glance

Easter Monday

One of Luxembourg’s oldest squares hosts one of its most famous traditions.

T

before / avant The view of the Marché-aux-Poissons and rue Large, taken by an unknown photographer in 1900 (from the Ville de Luxembourg Photothèque archives). ---Le Marché-aux-Poissons et la rue Large pris par un photographe anonyme en 1900 (archives de la Photothèque de la Ville de Luxembourg).

he Marché-aux-Poissons, or the fish market, is the historic centre of the old city. Ages ago local people naturally began trading and socialising in the square and surrounding area, which sits at the crossing of two ancient Roman roads, and then was located in front of a 9th century watchtower and the gate of Count Sigefroi’s 10th century castle that eventually gave Luxembourg its name. Indeed, the place has formerly been called the “old market” and “Marché-au-Fromage”. On the first of April you could, unofficially speaking, call the place the potter’s market. Or maybe the bird market. That is because on Easter Mondays – which also happens to be the potter’s feast day – the square hosts the Éimaischen Festival, one of Luxembourg’s best known folk events. The festival is famous for the sale of Péckvillercher, which are small, colourfully painted clay whistles shaped like birds that produce a sound of two different notes when tooted. They usually provide children with hours of entertainment. Other crafts and tasty snacks are on offer at the annual festival too. Éimaischen has been taking place in the square since 1827 – aside from lengthy interruptions during and after both world wars – when the fair was relocated from the nearby St. Michael’s Church, although the terracotta birds did not become popular until at least the 1850s. Today the area around the square is still a social and cultural hub, full of restaurants, bars, galleries and the Musée national d’histoire et d’art. Always a place, you could say, to kill two birds with one stone.

.

Une des places historiques de Luxembourg accueille l’une des traditions les plus célèbres.

L

e Marché-aux-Poissons constitue le centre historique de la vieille ville. Il y a fort longtemps, les gens échangeaient et se rencontraient tout naturellement sur la place et dans ses environs. La place se situe au carrefour de deux anciennes routes romaines et se trouvait devant la tour de garde du IXe siècle et l’entrée du château du Xe siècle du Comte Sigefroi qui a donné son nom à Luxembourg. La place s’est appelée autrefois le « Vieux Marché » et le « Marché-au-Fromage ». Le 1er avril, vous pouvez, officieusement, appeler la place « le marché des potiers » ou « le marché aux oiseaux »… Car le lundi de Pâques, qui est aussi le jour du patron des potiers, la place est assiégée pour le festival de l’Éimaischen, l’une des rencontres folkloriques les plus connues du Luxembourg. Le festival est célèbre pour la vente des Péckvillercher, de petits sifflets tout en couleurs en terre cuite et en forme d’oiseau, qui produisent un son dans deux tonalités différentes. Ils font le bonheur des enfants pendant des heures. Vous trouverez aussi d’autres stands d’artisanat et des stands de restauration lors de ce festival annuel. Mises à part les longues interruptions dues aux deux guerres mondiales, l’Éimaischen se tient sur la place depuis 1827, date à laquelle la foire avait été déplacée de l’église St Michel. Cependant, les oiseaux en terre cuite ne sont pas devenus populaires avant les années 1850. Aujourd’hui, les environs de la place forment encore un centre culturel et social qui regorge de restaurants, de bars, de galeries d’art où se trouve également le Musée national d’histoire et d’art. Une place où l’on peut toujours faire d’une pierre deux coups.

after  /  a près Marché-aux-Poissons today, as photographed by David Laurent/Wili. ---Le Marché-aux-Poissons de nos jours, photographié par David Laurent / Wili.

.

TEXTE Aaron Grunwald FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

29


We love Luxembourg

sam luxembourg This Month

Sam Garbarski Fondateur de l’agence Garbarski Euro RSCG et réalisateur de plus de 50 spots publicitaires dont plusieurs furent primés, Sam Garbarski est passé à la fiction depuis 1997 avec plusieurs courtsmétrages à son actif, puis plusieurs longs-métrages depuis 2003. Le Tango des Rashevski, Irina Palm et Quartier lointain ont connu une belle carrière, notamment dans des festivals. Son nouveau film, My Friend Vijay, une comédie romantique avec Patricia Arquette et Moritz Bleibtreu sortira dans quelques mois. Tous ont été coproduits par Samsa Film au Luxembourg. --Founder of the Garbarski Euro RSCG agency and director of more than 50 commercials several of which won prizes, Sam Garbarski moved into fiction in 1997 with a number of short films to his credit, followed by feature films from 2003. Rashevski’s Tango, Irina Palm and Quartier lointain were well received, particularly at festivals. His new film, My Friend Vijay, a romantic comedy with Patricia Arquette and Moritz Bleibtreu, will be released in a few months. All were co-produced by Samsa Film in Luxembourg.

Tous ses films ont été coproduits et en grande partie tournés au Luxembourg. C’est dire si Sam Garbarski connaît l’endroit. Juré du Grand Prix au Discovery Zone, il nous livre ses impressions sur la ville.

All his films were co-produced and mostly shot in Luxembourg, so Sam Garbarski knows the area. A member of the Grand Prix jury at Discovery Zone, he gives us his impression of the city.

D

I

epuis 12 ans que je réalise des films, j’ai dû passer au moins une année à Luxembourg », s’exclame un Sam Garbarski souriant. Et pour cause, ses quatre longs-métrages ont tous été coproduits par Samsa Film. Le réalisateur considère comme « une chance formidable » d’avoir pu faire ses films ici. De plus, il apprécie « le professionnalisme des techniciens », avec qui il « tournerait même ailleurs » s’ils ne lui étaient pas imposés. Pourtant, avant ces rencontres et ces premiers succès, Sam Garbarski n’avait « jamais mis les pieds au Luxembourg ». Il n’avait aucune image en tête et pensait « comme tous les idiots qui ne viennent pas voir » que la ville n’était « qu’une grosse banque ». Image démentie dès son premier film en 2003 : « C’est une très belle ville, avec une proximité de la nature qu’on ne trouve pas ailleurs. » Comme la plupart des coproductions, c’est essentiellement en studio ou en intérieur que ses films ont été tournés. Cependant, Le Tango des Rashevski comprend quelques vues du centre-ville. Plus étonnant encore : dans My Friend Vijay, le dernier film en date, tout se passe à New York. Cela n’empêche pas un plan extérieur tourné à Luxembourg pour lequel « on n’y voit que du feu ».

La vie lors des tournages laisse peu de temps au réalisateur de faire du tourisme ou de profiter de l’offre culturelle de la capitale. « On vit au rythme du film, on met assez peu le nez dehors. » Cependant, s’il y a un aspect que Sam Garbarski apprécie à Luxembourg, ce sont ses restaurants, surtout les italiens. « Mes producteurs m’ont fait découvrir Il Riccio, le Due Galli ou le Notaro… » Impressionné par la qualité de l’accueil dans tous les hôtels où il a séjourné, que ce soit au Royal, à l’Albert Premier ou, comme cette fois, au Place d’Armes, le réalisateur s’interroge, avec son humour habituel : « Tout le monde est tellement gentil, serviable et souriant avec moi, je me demande si on leur a promis un rôle dans un film ! » C’est cet ensemble de qualités qui pousse le réalisateur à toujours revenir ici : « Les studios pourraient être n’importe où, mais à Luxembourg, il y a les gens que j’aime, qui m’aiment et avec qui je travaille bien. » C’est en tant que membre du jury pour le Grand Prix du festival Discovery Zone qu’il était de retour à Luxembourg. Un exercice qui lui a beaucoup plu « pour les rencontres, la qualité des films et des débats que nous avons eus ». Il prévient, faussement menaçant : « Attention, je vais encore revenir ! »

.

have been making films for 12 years, I should have spent at least one year in Luxembourg” exclaimed a smiling Sam Garbarski. And for a very good reason; his four feature films were all co-produced by Samsa Film. The director considers it “an amazing opportunity” to have been able to make his films here and admires the producers’ tenacity in developing the support systems and the ability to shoot good films in Luxembourg. Furthermore, he likes “the professionalism of the technicians”, with whom he “would shoot anywhere” even if they had not been part of the package. And yet, before these encounters and these initial successes, Sam Garbarski had “never set foot in Luxembourg”. He had no preconceived image and thought “like all the idiots who don’t come and see” that the city was “just a big bank”. An image that was refuted when he shot his very first film in 2003: “This is a very beautiful city, with a proximity to nature that cannot be found elsewhere”. Like most of the co-productions, his films were mostly shot in studios or interior locations. However, Rashevski’s Tango includes a few views of the city centre. Even more surprising: in My Friend Vijay, his latest film which will be released in the autumn, everything takes place in New York.

TEXTE France Clarinval  PHOTO Olivier Minaire

30

FRANÇOIS’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

This did not prevent an outside shot being filmed in Luxembourg which “was not even noticed”. Life during shooting leaves the director little time for tourism or to take advantage of the capital’s cultural facilities. “You live at the film’s pace, you hardly put your nose outside”. However, if there is one aspect that he loves about Luxembourg, it is its restaurants, especially the Italian ones. “My producers introduced me to Il Riccio, Due Galli and Notaro – they serve excellent food”. Impressed by the quality of the welcome in all the hotels he has stayed in, whether the Royal, the Albert Premier or this time the Place d’Armes, the director asks himself, with his customary humour, “Everyone is so nice, helpful and smiling that I wonder whether they have been promised a part in a film!” It is this collection of qualities that encourages the director to keep coming back: “The studios could be anywhere, but in Luxembourg, there are people whom I love, who love me and with whom I work well”. Being a member of the jury for the Grand Prix of the Discovery Zone festival brought Sam Garbarski back to Luxembourg. An exercise which he enjoyed very much “for the people I met, the quality of the films and the discussions we had”. He warns, with a false sense of menace: “Beware, I’ll be back!”

.


FARGO

fonctionne aussi pour ceux qui ont des horaires décalés !

Pack Up

Pour réceptionner vos colis selon vos envies.

w w w. p a c k u p . l u P&TLuxembourg : acteur du développement durable.


FRANÇOIS’S

FRANÇOI CITY MAGAZINE LUXEMBOURG APRIL’13

CIT Y MAGA

ZINE LUXE

M B O U RG A

BRËL L’ 13

www.citymag.lu – Monthly / mensuel – no. 04/2013

S’S


ABRËLL’13

 CITY Agenda LUXEMBOURG

Expositions p. 64

Mois européen de la photographie

Avril & mai


VICTOR OU LES ENFANTS AU POUVOIR ROgER VITRAC

JEUdI 18 & VENdREdI 19 AVRIL 2013 à 20h00 AU gRANd ThéâTRE AVEC ThOmAS dURANd, SERgE mAggIANI, éLOdIE BOUChEz, SARAh KARBASNIKOFF, ANNE KAEmPF, hUgUES QUESTER, VALéRIE dAShwOOd, PhILIPPE dEmARLE, CéLINE CARRèRE, STéPhANE KRähENBühL

© JEAN-LOUIS FERNANDEZ

mISE EN SCèNE EmmANUEL dEmARCy-mOTA

INFORMATIONS www.leSTheATReS.lu RÉSeRVATIONS AuPRÈS De luXeMBOuRG TICKeT 1, ROND-POINT SChuMAN / l-2525 luXeMBOuRG TÉl. +352/47 08 95 1 PRIX De lA RePRÉSeNTATION: ADulTeS 20€ / JeuNeS 8€


Sommaire

p. 34

Octave, 20/04-05/05, Place Guillaume II

Rendez-vous

p. 64

p. 24

You I Landscape, jusqu’au 28/04, CARRÉROTONDES

Side Effects, 10/04, Utopolis

Expositions

Cinéma

p. 14

Parsifal, 12 & 14/04, Grand Théâtre

Danse / opéra

Cinémathèque

p. 22 Michael Cimino, 02-30/04, Cinémathèque

p. 12

Hélène Grimaud, 23/04, Philharmonie

Musique classique

Jeune Public

p. 18 Wilhelm B., 11, 13, 14 & 16/04, CarréRotondes

Agenda

au jour le jour

THéÂtre

p. 6

Victor ou les Enfants au pouvoir, 18 & 19/04, Grand Théâtre

Musiques actuelles

p. 38

p. 28 Sinkane,

18/04, CarréRontondes

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

3


Rendez-vous du mois

TEXTE Duncan Roberts

4

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG


Rendez-vous du mois

Abrëll

Dark arts amidst promise of sunshine

A

Flamenco queen Buika plays the Printemps Musical festival.

---

.

L

e mois d’avril est censé annoncer l’arrivée du printemps, le moment où les tulipes fleurissent dans le jardin de la Villa Vauban et où les visiteurs emmitouflés dans leurs manteaux prennent le soleil devant le Mudam. Mais ce mois-ci, les scènes de la capitale nous proposent des œuvres plutôt sombres. La tragédie est omniprésente dans Parsifal, de Wagner, le dernier opéra du compositeur. Le Grand Théâtre accueille une production de Victor ou les Enfants au pouvoir, une tragédie de l’absurde signée Roger Vitrac et mise en scène par Emmanuel Demarcy-Mota. Des productions du Procès, de Franz Kafka, et des Liaisons dangereuses, de Christopher Hampton (mise en scène par John Malkovich) respectivement au Théâtre des Capucins et au TNL ne devraient pas non plus égayer l’ambiance. Dieu merci, il nous reste la danse, et le Grand Théâtre nous offrira en avril des spectacles particulièrement bienvenus de couleurs éclatantes, plein d’énergie et de grâce en provenance du Brésil et d’Afrique du Sud avec la Quasar Cia de Dança et Via Katlehong. Le Mois européen de la photographie sera un autre temps fort du mois d’avril (et durera jusqu’en mai) avec des expositions organisées dans toute la ville, notamment au Musée national d’histoire et d’art, à la Fondation de l’Architecture et au Ratskeller du Cercle Cité. Et le Printemps Musical, festival de musique du monde et de jazz, revient à l’Atelier avec de nombreux artistes qui devraient apporter du soleil au public. Il y aura entre autres un concert réunissant les musiciens de jazz luxembourgeois Pascal Schumacher et Francesco Tristano (avec aussi Bachar Khalifé) et des concerts de l’auteur-compositeur-interprète africaine Rokia Traoré et de Buika, la reine du flamenco. Et si vous voulez à la fois de la culture locale et de la gaieté, allez faire un tour à la soirée de lancement du nouvel album de De Läb.

.

Photo : Annely Boucher

Buika, la reine du flamenco, se produira dans le cadre du Printemps Musical.

pril should herald the arrival of spring, with tulips coming into bloom in the garden of the Villa Vauban and visitors wrapped in coats lounging in the sunshine outside Mudam. But theatre and opera in the capital city deliver dark materials this month. Tragedy abounds in Wagner’s Parsifal, the composer’s final opera. The Grand Théatre also hosts a production of Roger Vitrac’s absurdist tragedy Victor ou les Enfants au pouvoir directed by Emmanuel Demarcy-Mota. Productions of Franz Kafka’s The Trial and Christopher Hampton’s Les Liaisons dangereuses (the latter a French version staged by John Malkovich) at the Théâtre des Capucins and TNL respectively do little to lighten the mood. Thank goodness then for the world of dance, which in April brings to the Grand Théâtre a much welcome splash of vibrant colour, energy and graceful movement from Brazil and South Africa in the form of Quasar Cia de Dança and Via Katlehong. The annual European Month of Photography is another highlight of April – and, indeed, continues on through May – with exhibitions staged at locations throughout the city, notably the Museé National d’Histore et d’Art, the Fondation de l’Architecture, and Cercle Cité’s Ratskeller. And, as we have talked about spring, the Printemps Musical festival of jazz and world music continues with a string of performances that should bring sunshine to audiences at den Atelier, including a show featuring Luxembourg jazz musicians Pascal Schumacher and Francesco Tristano (alongside Bachar Khalifé) and concerts by African singer-songwriter Rokia Traoré and Flamenco queen Buika. But for real flavour of local culture that will put a smile on your face, check out the launch party for De Läb’s new album.

Exhibitions for the European Month of Photography are on show at venues across the capital.

Les Liaisons dangereuses provides tragic colour at the TNL.

---

---

Les expositions du Mois européen de la photographie se tiendront dans plusieurs sites de la capitale.

Les Liaisons dangereuses feront souffler un vent de tragédie sur le TNL.

Via Katlehong – des couleurs éclatantes et plein d’énergie.

---

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Via Katlehong – welcome splash of vibrant colour and energy.

5


Théâtre

Roger Vitrac / Emmanuel Demarcy-Mota

Victor ou les Enfants au pouvoir 175*115

Emmanuel Demarcy-Mota, les comédiens et la scénographie s’inscrivent pleinement dans l’esprit qui sous-tend ce chef-d’œuvre. -----The director, cast and stage design do full justice to the spirit of this masterpiece.

Victor, un enfant dont on dit qu’il est précoce parce qu’il révèle les vices des adultes a décidé de ne plus grandir : la pièce est un drame cruel toute en tension.

V

ictor ou les Enfants au pouvoir a été montée en 1929 au Théâtre des Champs-Élysées à Paris, dans une mise en scène d’Antonin Artaud avec la troupe du Théâtre Alfred Jarry. Fortement imprégnée de l’esprit dada – mouvement intellectuel et artistique qui réfute toutes les contraintes et conventions artistiques établies – la pièce ne reçoit pas à l’époque le succès escompté et provoqua une petite révolution. Très contestataire, la pièce de Roger Vitrac ne trouvera son public et la reconnaissance par la critique comme chefd’œuvre du théâtre surréaliste qu’en 1962, lors de sa mise en scène par Jean Anouilh. Roger Vitrac est aujourd’hui considéré comme le grand dramaturge surréaliste alors qu’il fut évincé du mouvement dès 1925.

TEXTES Elvire Bastendorff PHOTO Jean-Louis Fernandez

6

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Déconsidéré par André Breton, le théâtre fut écarté du mouvement surréaliste, celui-ci estimant que sa forme et ses propos n’étaient pas à la hauteur des exigences artistiques de l’époque. Roger Vitrac continua son œuvre en s’associant pendant plusieurs années au côté d’Antonin Artaud – créateur du théâtre de l’absurde – qui, de 1927 à 1929, présenta uniquement quatre pièces de l’auteur, faute de moyens financiers suffisants. Cette période marquera l’histoire du spectacle vivant du 20e siècle. Emmanuel Demarcy-Mota, directeur du Théâtre de la Ville à Paris, fait renaître sur la scène du Grand Théâtre, après avoir présenté le spectacle à Paris, la pièce de Roger Vitrac. Si la pièce s’inscrit initialement dans le registre de la comédie de boulevard,


Théâtre

elle est avant tout une œuvre profondément surréaliste empreinte de l’esprit fortement contestataire et militant. Emmanuel Demarcy-Mota met en lumière le versant sombre de l’œuvre où chacun des personnages semble en équilibre, en tension permanente, celle de l’écriture même. Victor est un garçon de neuf ans, très particulier, un peu trop grand pour son âge au propre comme au figuré (1,81 mètre). Il aurait grandi trop vite… C’est son anniversaire, ses parents ont invité des amis. Cet enfant roi – « terriblement intelligent » – va pousser les limites et faire partir en éclats les codes de la famille bourgeoise, déliant les langues des adultes, enclins à offrir leurs vices aux yeux et oreilles de tous. Au fil de la pièce, les personnages changent, se transforment, véritable défi de jeu pour les comédiens, tous excellant ici à ces variations stylistiques du texte. Une version à la hauteur de son auteur, qui écrivait au sujet de sa pièce : « Ce drame tantôt lyrique, tantôt onirique, tantôt direct est dirigé contre la famille bourgeoise, avec comme discriminants : l’adultère, l’inceste, la scatologie, la colère, la poésie surréaliste, le patriotisme, la folie, la honte et la mort. »

.

THÉÂTRE contemporain

18 & 19/04, 20:00, en français, Grand Théâtre, www.theatres.lu

Victor, a child regarded as precocious because he demonstrates adult vices, decides not to grow up: a cruel drama, full of tension.

R

oger Vitrac’s Victor ou les Enfants au pouvoir was staged in 1929 at the Théâtre des Champs-Élysées in Paris, directed by Antonin Artaud with the Alfred Jarry theatre company. Heavily impregnated with the Dada spirit – an intellectual and artistic movement which refutes all established artistic constraints and conventions – the play did not receive the expected success at the time, but caused a minor revolution. It was extremely anti-establishment, and failed to achieve an audience or critical recognition as a masterpiece of surrealist theatre until 1962, when it was directed by Jean Anouilh. Roger Vitrac is today considered as a great surrealist dramatist, even though he was ousted from the movement as early as 1925. Discredited by André Breton, theatre was dismissed by the surrealists, who felt that its form and opinions were not up to the artistic requirements of the time. Roger Vitrac was to continue working for several years in close association with Antonin Artaud – creator of the theatre of the absurd – who, from 1927 to 1929, presented only four plays by him, due to lack of funds. This period was a milestone in the history of the 20thcentury performing arts. Emmanuel Demarcy-Mota, director of the Théâtre de la Ville in Paris, has put Vitrac’s play back on stage at the Grand Théâtre, after having presented it in Paris. Initially considered to be a light comedy, it is a profoundly surrealist work with a strongly militant and anti-establishment spirit. Emmanuel Demarcy-Mota highlights the dark side of the work in which each of the characters seems to be in balance, in constant tension, like the writing itself. Victor is a very special nine-year-old boy, a little too big for his age both literally and figuratively. He has grown too quickly. It is his birthday, and his parents have invited some friends over. This “terribly intelligent” child pushes the limits and flouts the rules

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

of the middle-class family, loosening the adults’ tongues and making their faults abundantly apparent. As the play progresses, the characters are transformed, which is a real challenge for the cast. Here, they excel at reproducing the script’s many stylistic variations, in a version worthy of its author. Vitrac wrote this of his play : “This lyrical, dreamlike, brutally direct drama targets the middleclass family, wracked by adultery, incest, scatology, anger, surrealist poetry, patriotism, madness, shame and death.”

.

La pièce est une tragédie profonde, pas un drame. La pièce nous renvoie aux grands mythes, eux aussi violents : Œdipe, parce que Victor symboliquement tue son père, Ophélie dans ‘Hamlet’, avec l’inceste de la petite fille… The play is a profound tragedy, not a drama. It takes us back to equally violent great myths: Oedipus, because Victor symbolically kills his father, Ophelia in ‘Hamlet’, with the girl’s incest.

Emmanuel Demarcy-Mota la grande interview, la-coursive.com

7


Théâtre

franz kafka / Philipp Hochmair

Jemp Schuster

Et geet elo duer

Photo : Jemp Schuster

Der Prozess

Ein albtraumhaftes Stück, in dem sich ein Mensch im Wahn verliert, entgegen aller Vernunft und Logik. -----Une pièce cauchemardesque dans laquelle un homme se perd dans l’insensé, contraire à la raison et à toute logique.

Fir all déi, di de Jemp Schuster nach net géife kennen, ass elo de Moment fir sech op séng allerlescht Virstellung ze stierzen. -----Pour tous ceux qui ne connaîtraient pas encore Jemp Schuster, le moment est arrivé de se précipiter pour voir son ultime spectacle.

In einer Theaterversion wird Der Prozess von Franz Kafka im Théâtre des Capucins aufgeführt. Hier wird eines der wichtigsten Werke des 20. Jahrhunderts von Philipp Hochmair erzählt, der alleine auf der Bühne steht. Als renommierter Theater- und Filmschauspieler sowohl im Kino als auch im Fernsehen setzt er die – fast schizophrene – Dramatik des absurden Werks des tschechischen Autors deutscher Sprache um. Joseph K., ein vorbildlicher Bankangestellter, wird an seinem dreißigsten Geburtstag von merkwürdigen Männern verhaftet. Joseph K., der niemals erfährt, weshalb er angeklagt ist, lässt sich von den Prozessereignissen bis zum Urteil und seiner Hinrichtung mitreißen. Die eineinhalbstündige Vorstellung von Philipp Hochmair ist brillant in einem polyphonen Monolog inszeniert. Dans une version pour le théâtre, Le Procès de Franz Kafka est présenté au Théâtre des Capucins. Une des œuvres les plus importantes du 20e siècle est ici narrée par Philipp Hochmair, seul sur scène. Comédien de renom autant au théâtre, au cinéma, qu’à la télévision, il transmet la force dramatique – quasi schizophrénique – de l’œuvre absurde de l’auteur tchèque d’expression allemande. Joseph K., employé de banque modèle, se retrouve le jour de ses 30 ans arrêté par d’étranges personnages. Accusé d’un fait qu’il n’élucidera jamais, Jospeh K. se laisse porter par les événements judiciaires jusqu’à son procès et son exécution. La performance d’une durée d’une heure de Philipp Hochmair est brillamment mise en scène et développe un monologue polyphonique.

Zënter 30 Joer ass de Jemp Schuster ënnerwee vun Duerf zu Duerf quiesch durch d’ganzt Land. En ass op d’Sich gaangen no Begéignung, gutt Laun an och emol Konfrontatioun. Vill Lëtzebuerger hu bei sengen Opféierunge gutt gelaacht, anerer hunn et vläicht mat der Angscht ze di kritt oder woussten hien net richteg ze schätzen. Hien huet mat Humor, Ironie an heiandsdo Roserei verschidden Tabuthemen aus der Gesellschaft am allgemengen an aus Lëtzebuerg am besonneschen ugeprangert an dobäi mam Publikum zesumme gelaacht – och emol mat batterem Humor. Elo huet hien am Théâtre du Centaure seng lescht Show, well en der Meenung ass, dass wann d’Welt, op déi hien esou dacks geklappt huet, net déi geringsten Anstalt zu enger klenger Verännerung mécht, dann huet hien, de Jemp Schuster, décidéiert e grousse Coup ze maachen: en hält op! Eng Virstellung déi, ausser der Freed un de Wierder, de Wendungen an dem Laachen, vun enger gewësser Nostalgie geprägt ass. Parcourant depuis 30 années tout le Grand-Duché de village en village, Jemp Schuster est parti à la recherche de la rencontre, de la bonne humeur, voire de la confrontation. Nombre de Luxembourgeois ont ri de ses spectacles tandis que d’autres ont pu le craindre, ou ne pas l’apprécier. Dénonçant avec humour, ironie et parfois colère certains sujets tabous de la société en général et du Luxembourg en particulier, il a partagé avec le public le rire – parfois même grinçant. Aujourd’hui, il présente au Théâtre du Centaure son dernier show, estimant que si le monde sur lequel il a si souvent frappé ne semble pas esquisser le moindre changement, Jemp Schuster, lui, a décidé de frapper un grand coup : il s’arrête ! Un spectacle, qui, outre le plaisir des mots, des formules et des rires, est teinté d’une certaine nostalgie.

MONOLOG

12 & 13/04, 20:00, in deutscher Sprache, Théâtre des Capucins, www.theatres.lu

Monolog, Koméidistéck

10, 12, 13, 17, 19 & 20/04, 20:00 ; 11, 14 & 18/04, 18:30, op Lëtzebuergesch, Théâtre du Centaure, www.theatrecentaure.lu

8

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG


Théâtre

Irina Fedotova, Mélyssa Michel

L’Éléphant rose – Les Enfants des rues

Irina Fedotova et Mélyssa Michel ont mis en scène un spectacle avec des jeunes de Luxembourg sur le thème des enfants des rues, organisé par la Fondation Meninos e Meninas de Rua à l’occasion de son 20e anniversaire, en collaboration avec Inter-Actions, la Maison des jeunes River, le Lycée technique des Arts et Métiers et le CCRN. À partir de cette terrible réalité où des enfants démunis survivent dans des conditions inhumaines, le spectacle développe une conscience de l’autre, envisage un monde différent et s’ouvre à des considérations essentielles sur le sens de la vie où l’aspect matériel reprend sa juste place.

Photos : DR, Cecilia Guichart

------

Irina Fedotova and Mélyssa Michel have produced a play on the theme of street children performed by local young people. It is organised by the Fondation Meninos e Meninas de Rua on the organisation’s 20th anniversary, in collaboration with Inter-Actions, the Maison des Jeunes River, the Lycée Technique des Arts et Métiers and the CCRN. Describing a terrible reality where deprived children survive under inhuman conditions, the event encourages us to think about others, and envisages a different, more meaningful and less materialistic existence. THÉÂTRE contemporain, CRÉATION

12/04, 19:30, en français, Abbaye de Neumünster, www.ccrn.lu

une GORGÉE de POÉSIE

Rainer Maria Rilke (1875 – 1926)

Die beiden poetischen Abendvorstellungen des Théâtre du Centaure im April sind dem großen Dichter Rainer Maria Rilke gewidmet. Seit dem Beginn der Veranstaltungsreihe „gorgée de poésie“ sind die Texte zum ersten Mal in deutscher Sprache. Milla Trausch und Claude Mangen verleihen der Lesung von Auszügen dieses österreichischen Dichters ihre Stimme und ihr Talent. Beide laden zu einer Reise ein, jenseits des Irdischen, ins fast Göttliche, dem die Werke von Rilke angehören. Ein zeitloser Moment der Ruhe, und dazu – wie immer – ein Glas Wein. ------

C’est le grand poète Rainer Maria Rilke que le Théâtre du Centaure met à l’honneur lors de ses deux soirées poétiques du mois d’avril. Pour la première fois, depuis le début de la « gorgée de poésie », les textes seront en allemand. Milla Trausch et Claude Mangen prêtent leurs voix et leurs talents pour lire des extraits de l’auteur autrichien. Tous deux invitent à un voyage, celui détaché du matériel, de cet ailleurs quasi divin auquel convient les œuvres de Rilke. Un moment hors du temps à partager dans le calme et qui est toujours accompagné d’un verre de vin à déguster. LESUNG und begegnung

05 & 23/04, 18:18, in deutscher Sprache, Théâtre du Centaure, www.theatrecentaure.lu

Massimo Furlan

Giacomo

Giacomo raconte plusieurs histoires simultanément à travers le monde exaltant de la vitesse, de l’exploit sportif et des souvenirs de l’Italie des années 70. -----Giacomo tells several stories simultaneously, in a heady combination of high-speed sporting exploits and memories of Italy in the 1970s.

Massimo Furlan, qui avait présenté lors de la saison passée 1973, revient au Grand Théâtre avec sa toute dernière création : Giacomo. Puisant dans les images d’une collection de cartes à jouer appartenant au multiple champion du monde de course de moto Giacomo Agostini et sur lesquelles sont représentés des coureurs, Massimo Furlan soulève les subtilités qui sous-tendent les notions de défi sportif et de renommée. Giacomo aborde le corps-machine, la fascination pour la vitesse et sa relation à la mort, la question de l’icône contemporaine… Autant de sujets abordés dans le contexte historique des années 70 et personnel du metteur en scène qui prennent une forme théâtrale alliant le mouvement circulaire et fermé du circuit de course à la ligne droite, celle de l’arrivée. Massimo Furlan, whose play 1973 featured at the Grand Théâtre last year, returns with his latest creation Giacomo. Using the images of motorcyclists on a collection of playing cards belonging to the multiple world motorcycle champion Giacomo Agostini, Furlan explores the themes of sporting challenges and fame. Giacomo tackles the integration of body and machine, the fascination with speed and its relationship with death, and the idea of the contemporary icon. These are explored in the historical context of the 1970s, and have a personal resonance for the director. The play’s theatrical form is both circular and self-contained, like the racing circuit, and linear, like the finish. THÉÂTRE contemporain, CRÉATION

06 & 07/05, 20:00, en français, Grand Théâtre, www.theatres.lu

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

9


Théâtre

Lëtzebuerger Theater

Choderlos de Laclos / John Malkovich

Revue 2013: Gegeeschters

Les Liaisons Dangereuses

Une pièce où la magnifique langue du 18e siècle est respectée tout en plaçant les histoires d’amour dans le monde d’aujourd’hui. -----A play that respects the magnificent language of the 18th-century love story, but transplants it into today’s world.

Le TNL présente Les Liaisons dangereuses : adaptation théâtrale par Christopher Hampton, traduction française de Fanette Barraya sur une mise en scène de John Malkovich. Partant du principe que le monde et les pratiques évoluent tandis que la nature humaine – et plus particulièrement celle en proie aux sentiments – ne change guère, John Malkovich revisite l’œuvre sulfureuse de Choderlos de Laclos. De tout jeunes comédiens incarnent Valmont, Tourvel, Merteuil, Volange, Danceny vivant dans le monde d’aujourd’hui, parés des outils de communication actuels, tels que les tablettes, les SMS, les messages Facebook et autres chats… Sous les corsets et les dentelles, la génération actuelle, vêtue de jean et de baskets, n’est pas en reste de l’amour du jeu où se greffent, avec une légèreté désarmante, perversité et manipulation. The Théâtre National du Luxembourg presents John Malkovich’s production of Les Liaisons dangereuses, adapted for the stage by Christopher Hampton and with a French translation by Fanette Barraya. Starting from the principle that the world changes, but human nature and emotions do not, Malkovich revisits the poisonous novel by Choderlos de Laclos. The young actors playing Valmont, Tourvel, Merteuil, Volange and Danceny live in today’s world, and are armed with modern communication tools like tablets, text messages, Facebook and chat. The new generation are clad in jeans and trainers rather than corsets and lace, but life is still a game, and they are no less disarmingly superficial, perverse and manipulative.

Wéi all Joer entdeckt de Lëtzebuerger Publikum elo déi berühmt Lëtzebuerger Revue. De Lëtzebuerger Theater reest fir seng Virstellunge kräiz a quiesch duerch d’ganzt Land a fëllt d’Säll mat groussen a klengen Adepten. Elo am Abrëll ass et am CAPe zu Ettelbréck, wou d’Trupp – eng vun den eelsten aus Lëtzebuerg – déi 117. Editioun vun hirer Revue virféiert. D’Politikerinnen a Politiker ginn net verschount vun dem sarkasteschen a bëssege Bléck vun den Acteure vum Lëtzebuerger Theater, an dat zur gréisster Freed vum Publikum. Eng Virstellung, wou een d’Ereegnesser mat ironescher Distanz genéisst. ------

Comme chaque année, le public luxembourgeois découvre la fameuse Lëtzebuerger Revue. Sillonnant le territoire pour proposer son spectacle dans tout le pays, le Lëtzebuerger Theater remplit les salles d’adeptes de tous âges. En ce mois d’avril, c’est au CAPe à Ettlebruck que la troupe – une des plus anciennes de Luxembourg – performe la 117e édition de sa Revue. Les femmes et les hommes politiques ne seront pas épargnés par le regard sarcastique et mordant des artistes du Lëtzebuerger Theater pour le plus grand plaisir du public. Un spectacle où l’on savoure la distance ironique sur les événements. Humoristesch Show

10-13/04, 20:00, op Lëtzebuergesch, CAPe, www.cape.lu

Das Interview

Das Interview, das auf dem Film von Theo Van Gogh und dem Szenario von Theodor Holman beruht, handelt von der Begegnung zwischen Pierre, einem hervorragenden Politjournalisten und ehemaligen Kriegskorrespondenten, und einem Feuilletonsternchen. Pierre, der zu diesem Interview gezwungen wird, begegnet dem jungen Glamoursternchen, das er für eine drittklassige Schauspielerin hält, unvorbereitet und hochnäsig. Zwischen den beiden entwickelt sich ein heftiges Wortgefecht, in dem es Lügen und zynische Formulierungen hagelt. Im Laufe des Wortduells nimmt das Interview eine Wendung: ein Mann und eine Frau stehen vor ihren Verletzungen und werden sich ihrer gegenseitigen Abhängigkeit bewusst. ------

Das Interview, inspirée du film de Theo Van Gogh et du scénario de Theodor Holman, met en scène la rencontre entre Pierre, un éminent journaliste politique et ancien correspondant de guerre, et une « star » de feuilleton. Forcé à faire cet entretien, Pierre n’a rien préparé, méprisant d’avance la jeune femme glamour qu’il considère comme une actrice de troisième zone. Le duo engage un duel grinçant où mensonges et formules cyniques ont la part belle. Au fil des phrases, l’interview prend une nouvelle direction : celle d’un homme et une femme confrontés à leurs blessures et d’une prise de conscience de leur dépendance mutuelle. Zeitgenössisches Theater, Kreation

THÉÂTRE contemporain, CRÉATION

29 & 30/04, 20:00, en français, Théâtre National du Luxembourg, www.tnl.lu

10

Nach Marc limpach

09, 11, 12, 16 & 18/04, 20:00, in deutscher Sprache, Kasemattentheater, www.kasemattentheater.lu

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG


Théâtre

The way things are, and how they became things

Gotthold Ephraim Lessing

many spoken words

Photo : A. Köhring

Minna von Barnhelm

Une performance solo en relation avec les figures de Folkert de Jong instaurant un corps-à-corps puissant et déroutant. -----A solo performance by an actor in conjunction with figures by Folkert de Jong creates a powerful, alarming combination.

Die Inszenierung von Karin Neuhäuser unterstreicht die Komik des Werks. -----La mise en scène de Karin Neuhäuser exalte la grandeur comique de l’œuvre.

C’est autour de l’installation de Folkert de Jong conçue spécialement pour le grand hall du Mudam que la comédienne Claire Thill, sur une mise en scène de Jérôme Konen, performe. Chargées d’histoires issues de rites mortuaires mayas au Guatemala, les sculptures – inspirées aussi de l’œuvre de Pieter Brueghel l’Ancien – flottent tels des funambules audessus de nos têtes invitant le spectateur à y greffer ses propres récits, voire ses fantasmes. Les espaces du musée se transforment ici en plateaux de théâtre. Tels des jeux de va-et-vient narratifs, Claire Thill instaure un dialogue entre elle et les personnages taille réelle dont l’aspect physique semble si proche du vivant. Troublante donc, l’œuvre de Folkert de Jong le sera ici d’autant plus en entrant en résonance avec la réalité vivante d’un corps et d’une voix. This installation by Folkert de Jong, specially designed for the grand hall of Mudam, features actor Claire Thill, directed by Jérôme Konen. Sculptures inspired by Mayan funeral rites in Guatemala and the work of Pieter Bruegel the Elder float like tightrope walkers above our heads, inviting us to make up our own stories. The museum space is transformed into a theatrical set, and Thill sets up a to-and-fro narrative dialogue between herself and the lifesize, lifelike figures. The work is made even more disconcerting by the presence of a living body and a voice.

Minna von Barnhelm oder das Soldatenglück, das erste und eines der größten Lustspiele des deutschen Theaters, spielt während des und nach dem Siebenjährigen Krieg, in dem sich im Wesentlichen die Königreiche Frankreich und Großbritannien einerseits und das Erzherzogtum Österreich und das Königreich Preußen andererseits gegenüberstehen. Der Soldat Tellheim ist der jungen Minna von Barnhelm im Krieg aufgefallen. Sie hat sich in ihn verliebt und er sich in sie. Major Tellheim jedoch, dessen Selbstwertgefühl durch die Anklage wegen Unterschlagung nach dem Krieg verletzt ist, empfindet sich als Minnas unwürdig und zieht sich nach Berlin zurück. Das Stück zeigt in fünf Akten die Entwicklung von Tellheim, der immer mehr zum Menschenfeind wird, und die Schliche von Minna, die ihren Verlobten zurückgewinnen will. Considérée comme la première et une des plus grandes comédies du théâtre allemand, Minna von Barnhelm oder das Soldatenglück se déroule pendant et après la guerre de Sept Ans qui opposa principalement le Royaume de France au Royaume de Grande-Bretagne d’une part, l’archiduché d’Autriche au Royaume de Prusse d’autre part. Le soldat Tellheim s’est fait remarquer pendant la guerre par la jeune Minna von Barnhelm. Elle est amoureuse de lui et c’est réciproque. Seulement, le major Tellheim, blessé dans son amour propre par des accusations de détournement de fonds après la fin du conflit, estime qu’il ne mérite pas Minna et se retire à Berlin. Les cinq actes de la pièce déroulent l’évolution de Tellheim, de plus en plus misanthrope, et les ruses de Minna pour reprendre possession de son fiancé.

performance

04/04, 19:00, en français, Mudam, www.mudam.lu

KOMÖDIE, KREATION

23 & 24/04, 20:00, in deutscher Sprache, Grand Théâtre, www.theatres.lu

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

11


Musique classique

les SOIRÉES de luxembourg

Hélène Grimaud, vous adorerez !

À son piano, la virtuose allie simplicité et fraîcheur de la musique avec toute la fougue qui la caractérise.

S

i la passion d’Hélène Grimaud pour les loups a beaucoup contribué à sa médiatisation, les mélomanes connaissent depuis plus de 25 ans cette enfant terrible sauvée de ses obsessions par la musique. Comme elle le dit ellemême avec une ombre de gaieté : « C’est la musique qui m’a sauvée. Je n’étais pas douée. Mais j’avais pour la première fois une sensation de délivrance, d’évasion. » Formée au Conservatoire d’Aix-en-Provence, sa ville natale, rapidement elle se retrouve à Marseille chez Pierre Barbizet, un pédagogue hors pair, « le premier authen-

tique allié de mon existence. Il mettait l’accent sur la couleur et le rythme, les rapports de timbres dans l’espace. Il parlait littérature, peinture, architecture, à coups d’images dépassant de loin la technique musicale. Avec lui, je décollais toutes les minutes… » Écologiste, militante des droits de l’homme, elle soutient l’International Children’s Camp Villa Sans Souci, Amnesty International, le Worldwide Fund for Nature et, en 1999, elle fonde dans le nord de l’état de New York le Wolf Conservation Center. Artiste aux mille facettes, elle met également son exceptionnel talent et son éloquence au service du monde littéraire avec

TEXTES Lisbeth Owen   PHOTO Robert Schultze / Mat Hennek / Deutsche Grammophon

12

ABRËLL ’13 CITY AGENDA LUXEMBOURG

la parution de deux livres à succès, Variations sauvages et Leçons particulières. Hélène Grimaud diffuse ses interprétations profondes et originales lors de nombreuses tournées dans le monde entier et dans ses enregistrements. Rayonnante de charisme, elle est une musicienne pour qui la musique est une passion sans limites. Pour preuve, cette soirée « haut de gamme » où Hélène Grimaud troque les volutes de la grande Sonate en si mineur de Franz Liszt pour la « tonalité suspendue » de la Sonate d’Alban Berg et l’éventail des Danses populaires roumaines de Bartók.

.


Musique classique

en COLLABORATION avec la douane’s musek

les SOLISTES EUROPÉENS LUXEMBOURG

Il était une fois la Du Roi Soleil Garde républicaine à nos jours

The piano virtuoso combines a simple, fresh approach to music with a fiery spirit.

Photo : Henry Fair

W

hile Hélène Grimaud’s passion for wolves has played a major contribution in her media profile, music has stopped it from becoming an obsession: she is an enfant terrible with a musical career spanning more than 25 years. As she says herself, with a hint of humour: “Music saved me. I was not gifted, but for the first time it gave me a feeling of deliverance and escape.” Trained at the Conservatoire of Aix-enProvence, her home town, she soon found herself in Marseille, being taught by the unrivalled Pierre Barbizet. “He was the first genuine ally of my life. He focused on colour and rhythm, tones linked in space. He talked about literature, painting and architecture, not just musical technique. It was a real escape for me.” Grimaud, a well-known ecologist and human rights activist, supports the International Children’s Camp Villa Sans Souci, Amnesty International, and the Worldwide Fund for Nature. In 1999, she founded the Wolf Conservation Center in northern New York state. A multi-faceted artiste, she has also put her exceptional talent and eloquence to use in the literary world with two successful books, Variations sauvages and Leçons particulières (Wild harmonies and Private lessons). Grimaud gives profound, original performances on numerous international tours and recordings, radiating charisma, and displaying a boundless passion for music. As evidence, this recital combines the twists and turns of Franz Liszt’s great Sonata in B minor with the “suspended tonality” of Alban Berg’s Sonata and the rich variety of Bartók’s Romanian Folk Dances.

Trente-six tambours et huit trompettes de la musique d’infanterie du 61e régiment sonnaient le début de l’histoire de l’Harmonie de la Garde républicaine, le 16 mai 1848. Depuis cette date, l’orchestre s’érige en véritable ambassadeur culturel de la République française, notamment lors de tournées aux ÉtatsUnis, au Canada, au Japon, en Chine ou encore au Kazakhstan. De grands compositeurs ont dirigé leurs propres œuvres à la tête de l’orchestre comme Saint-Saëns la Cantate ou Ravel le Boléro. Ces « artistes gardes républicains » se produiront sous la direction du lieutenantcolonel Sébastien Billard avec le remarquable tromboniste luxembourgeois Marc Meyers. --The 36 drums and eight trumpets of the 61st Regiment’s infantry band heralded the creation of a brass band, the Harmonie de la Garde républicaine, on 16 May 1848. Since that date, the orchestra has become a cultural ambassador for France, touring the United States, Canada, Japan, China and even Kazakhstan. Major composers have written works for it, such as Saint-Saëns’ Cantata and Ravel’s Bolero. The concert, conducted by lieutenantcolonel Sébastien Billard, features the remarkable Luxembourg trombonist Marc Meyers. fräiraim

16/04, 20:00, Philharmonie, www.philharmonie.lu

Quelle plus belle fin de saison pour les Solistes Européens Luxembourg qu’un voyage dans le temps entraînant leur public à la Cour de Louis XIV, remarquable danseur de niveau professionnel. On entre dans la danse avec la musique de scène du Bourgeois gentilhomme de Molière, signée Jean-Baptiste Lully. Au siècle dernier, l’œuvre éponyme de Richard Strauss prend la forme d’une suite avec récitant qui mettra en lumière le talent de Marc Olinger, lui-même remarquable Bourgeois ! Quant au pianiste Michel Abreu Lopes, il aura son rôle à jouer dans ces danses-là. En guise d’ « intermède », le Concerto pour violon de notre contemporain, l’Américain John Adams, est confié au jeune talent de Leila Josefowicz. --A fine end to the season for the Solistes Européens Luxembourg, with a voyage back in time to the court of Louis XIV who, surprisingly enough, was a virtuoso dancer. The concert begins with Jean-Baptiste Lully’s music to Molière’s Le Bourgeois gentilhomme. It also includes Richard Strauss’s early 20th-century suite of the same name, narrated by Marc Olinger (who has himself performed in a remarkable production of the play), and with Michel Abreu Lopes playing the piano. As an interlude, the violin concerto by contemporary American composer John Adams is performed by the youthful and talented Leila Josefowicz. classique

22/04, 20:00, Philharmonie, www.sel.lu, www.philharmonie.lu

.

récital

23/04, 20:00, Philharmonie, www.philharmonie.lu

ABRËLL ’13 CITY AGENDA LUXEMBOURG

13


Danse / Opéra

Richard Wagner

Parsifal

Parsifal, l’opéra mystique du Graal, est profondément marqué par l’évolution spirituelle de Wagner. ---Parsifal, die mystische Gralsoper, ist zutiefst von der spirituellen Entwicklung Wagners gekennzeichnet.

Le monument musical et dramaturgique ultime de Richard Wagner s’installe pour deux séances au Grand Théâtre.

L

e Grand Théâtre accueille pour cette saison l’opéra de Richard Wagner, Parsifal. Écrit six mois avant sa disparition, cette œuvre d’une durée de presque cinq heures, composée de trois actes, est qualifiée par Wagner de « festival scénique sacré ». Il fut présenté la première fois le 26 juillet 1882 lors du second Festival de Bayreuth dans le Festspielhaus de Bayreuth, le théâtre que Wagner avait conçu pour l’opéra. Pour les 20 premières années de son existence, l’opéra ne fut présenté – à l’exception des huit représentations privées pour Louis II à Munich en 1884 et 1885 – qu’au Festspielhaus de Bayreuth selon le souhait de son compositeur. Il estimait, d’une part, que cette œuvre ne devait pas devenir un simple divertissement pour le public habituel de l’opéra, mais garder toute sa dimension rare et sacrée, et d’autre part,

TEXTES Elvire Bastendorff

14

ABRËLL ’13 CITY AGENDA LUXEMBOURG

que cette pièce devait permettre une rentrée d’argent constante à sa femme. Fondé sur l’épopée médiévale Parzival de Wolfram von Eschenbach et sur Perceval ou le Conte du Graal de Chrétien de Troyes, le livret de Wagner raconte le destin du jeune Parsifal, « l’innocent au cœur pur ». L’opéra est né d’un long processus, puisque Richard Wagner découvrit Parzival, l’adaptation allemande du 13e siècle du Graal par Wolfram von Eschenbach presque 40 années auparavant. Cette œuvre ultime est un accomplissement des idéaux de l’univers wagnérien, le livret reflétant la démarche esthétique du compositeur et toutes ses dimensions spirituelles. Légendes anciennes s’entremêlent à la religion chrétienne devant conduire au salut de l’homme. Parsifal, de l’arabe Parsi (chaste) et Fal (fou), est un jeune homme simple, encore pubère, qui


Danse / Opéra

VIA KATLEHONG DANCE / SOUTH AFRICA

Katlehong Cabaret

.

Das letzte musikdramatische Werk von Richard Wagner wird in zwei Aufführungen im Grand Théâtre gezeigt.

D

as Grand Théâtre führt in dieser Saison die Oper Parsifal von Richard Wagner auf. Dieses fast fünfstündige Werk in drei Aufzügen, das Wagner sechs Monate vor seinem Tod schrieb, wurde von ihm selbst als „Bühnenweihfestspiel“ bezeichnet. Uraufgeführt wurde es am 26. Juli 1882 bei den zweiten Bayreuther Festspielen im Festspielhaus von Bayreuth, das von Wagner eigens für die Oper entworfen wurde. In den ersten 20 Jahren nach der Entstehung des Werkes wurde die Oper – mit Ausnahme der acht Privatvorstellungen für Ludwig II. in München in den Jahren 1884 und 1885 – auf Wunsch des Komponisten ausschließlich im Festspielhaus von Bayreuth aufgeführt. Zum einen sollte dieses Werk nicht zu einer Vergnügung für das normale Opernpublikum verkommen, sondern seine Einzigartigkeit und Religiosität bewahren, zum anderen sollte es seiner Frau ein konstantes Einkommen sichern.

Das Libretto gründet sich auf die mittelalterliche Sage Parzival von Wolfram von Eschenbach und Die Geschichte vom Gral oder Der Roman von Parzival von Chrétien de Troyes und erzählt die Geschichte des jungen Parsifal, des „im Herzen reinen Tors“. Die Oper entstand in einem langen Prozess, nachdem Richard Wagner Parzival, die deutsche Adaption der Geschichte des Grals von Wolfram von Eschenbach aus dem 13. Jahrhundert, fast 40 Jahre zuvor entdeckt hatte. Dieses letzte Werk ist eine Vollendung der Ideale des Wagnerischen Universums, das Libretto spiegelt die ästhetische Entwicklung des Komponisten und sämtliche spirituellen Dimensionen wider. Alte Legenden vermischen sich mit christlicher Religion und konzentrieren sich auf die Erlösung des Menschen. Parsifal, aus dem Arabischen Parsi (keusch) und fal (Tor) ist ein einfacher junger Mann, noch in der Pubertät, der sich als Erlöser entpuppt. Parsifal, eher Symbol als Operngestalt, ist Träger eines Sinnbilds der reinen Unschuld, der – wie Alain Badiou analysiert – vom Unvermögen der Unwissenheit der Reinheit zur Reinheit als Macht oder Stärke, als Stärke des Wissens gelangt. Aber auch Liebe und Sinnlichkeit sind in der Person von Kundry in dieser Entwicklung zu finden. Ein Kuss von Kundry erregt in Parsifal nicht etwa Wollust, sondern sendet ihm in einer Erleuchtung eine Botschaft. Die Sinnlichkeit wird zur Offenbarung. Dieses Werk – das zu zahlreichen Interpretationen Anlass gab – wird in einer neuen Version, die im März 2013 in der flämischen Oper von Gand entstanden ist, von Tatjana Gürbaca aufgeführt. Im Grand Théâtre wird das Werk vom Philharmonischen Orchester Luxemburg zusammen mit dem Chor der Vlaamse Opera unter dem Dirigenten Eliahu Inbal präsentiert.

Originaire d’Afrique du Sud, la compagnie Via Katlehong Dance remporte de nombreux succès internationaux. La pièce présentée au Grand Théâtre plonge dans l’univers du cabaret grâce à la présence de sept danseurs, une chanteuse et un narrateur. Cette revue où tous types de danse s’entremêlent comme le tap (claquettes), le pantsula (mime de scènes de la vie dans les townships), le gumboots (danse des mineurs en bottes de caoutchouc, à base de frappes des mains) rend hommage à l’Afrique du Sud ouvrière. Les morceaux de danse et de chant a capella se succèdent avec une énergie et une virtuosité époustouflantes. ------

Photo : Annely Boucher

se révèle être le rédempteur. Plus un signifiant qu’un personnage d’opéra, Parsifal est une véritable trajectoire symbolique qui va de la pure innocence à la déclaration : « Parsifal va donc de l’impouvoir de l’ignorance de la pureté à la pureté comme pouvoir ou comme force, comme force de savoir » comme l’analyse Alain Badiou. L’amour et la sensualité ne sont pas pour autant absents de cette quête via le personnage de Kundry. Un baiser de Kundry, au lieu d’entraîner Parsifal vers la luxure, lui délivre un message lucide. La sensualité se fait révélation. Tout juste créée en mars 2013 au Vlaamse Opera de Gand, la nouvelle version de cette œuvre – qui a suscité une multitude d’interprétations – est réalisée par Tatjana Gürbaca. Au Grand Théâtre, c’est l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg qui l’interprétera avec les chœurs du Vlaamse Opera qui seront dirigés par Eliahu Inbal.

The South African dance company Via Katlehong has earned huge international success. The piece presented at the Grand Théâtre explores the world of cabaret with the help of seven dancers, a singer and a narrator. It intermingles many different dance genres, such as tap, pantsula (which mimes scenes of life in the townships), and gumboots (developed by miners who danced and clapped wearing rubber boots), and pays homage to working-class South Africa. Dancing and a cappella singing follow one another with breathtaking energy and virtuosity. danse contemporaine

16 & 17/04, 20:00, Grand Théâtre, www.theatres.lu

.

OPÉRA

12/04, 19:00, séance introduite en luxembourgeois et en allemand par M. Tholl ; 14/04, 17:00, séance introduite en français par M. Bettendorff, Grand Théâtre, www.theatres.lu

ABRËLL ’13 CITY AGENDA LUXEMBOURG

15


Danse / Opéra

Sasha Waltz & Guests

Quasar Cia de dança

CÉu na Boca

Photo : Lu Barcelos

Photo : Bernd Uhlig

Gefaltet

Une œuvre qui donne à entendre Mozart différemment et instaure une relation charnelle, intime, entre danse et musique. -----A work which lets you hear Mozart differently and instils a carnal, intimate relationship between dance and music.

Une œuvre épurée formellement qui construit une pièce métaphysique et existentielle intense. -----Simple dance forms with intense metaphysical and existential undertones.

Le public peut découvrir, chaque saison du Grand Théâtre, les pièces saisissantes d’émotion et de beauté de Sasha Waltz. Sa nouvelle création produite avec le compositeur Mark Andre est une recherche sonore autour des pièces de Mozart. Travaillant sur l’interstice et l’infime, les deux artistes ont développé – chacun dans leur domaine de prédilection – le principe de convolution. La convolution en son est un principe hybride de modification qui peut agir sur les formes du spectre ou du rythme, la réverbération et l’écho, la simulation et le positionnement spatial, le modèle d’excitation / résonance ou l’atténuation de l’attaque et de la pulsation. Sur scène, musiciens et danseurs fusionnent et communiquent les dimensions physiques des phénomènes sonores et des corps. Dancer and choreographer Sasha Waltz’s emotional and beautiful pieces feature in every season at the Grand Théâtre. Her new creation, produced in conjunction with the composer Mark Andre, is a sound-based investigation of the music of Mozart. The two artists have developed the principle of “convolution”, which in sound means modifying things like rhythm, reverberation, echo, spatial positioning, resonance and attack. On stage, musicians and dancers merge and communicate the physical dimensions of sounds and bodies.

Quasar Cia de Dança, installée à Goiânia, dans le centre du Brésil, a été fondée par Vera Bicalho et Henrique Rodovalho. Ils ont à leur actif, depuis 25 ans, 21 chorégraphies. La richesse de leur travail les a fait connaître tant au niveau national qu’international. La spécificité des créations est d’avoir développé un langage qui unit les influences des danses traditionnelles brésiliennes à la danse contemporaine. Leurs pièces s’intéressent toujours aux réalités sociales, culturelles et politiques du Brésil. Céu na Boca conçu pour huit danseurs, explore la césure, voire la rupture entre le quotidien des hommes et leurs rêves, leurs désirs d’un ailleurs, d’un « paradis ». La danse, qui travaille surtout sur la fragmentation des corps et des mouvements, reflète le sens profond de la pièce. Quasar Cia de Dança, a dance company in Goiânia, central Brazil, was founded by Vera Bicalho and Henrique Rodovalho. They have 21 choreographies to their credit, spanning the last 25 years, and the lushness of their work has made them known both domestically and internationally. The specific feature of their oeuvre is a language that combines the influences of Brazilian traditional and contemporary dance. Their pieces always deal with Brazil’s social, cultural and political realities. Céu na Boca, designed for eight dancers, explores the disconnect between people’s everyday lives and their dreams and desires of an elsewhere, a “paradise”. The dancing, which works primarily on the fragmentation of bodies and movements, reflects the profound meaning of the piece.

danse contemporaine

03 & 04/05, 20:00, Grand Théâtre, www.theatres.lu

danse contemporaine

09 & 10/04, 20:00, Grand Théâtre, www.theatres.lu

16

ABRËLL ’13 CITY AGENDA LUXEMBOURG


Danse / Opéra

Aventure+

The four elements

Yuko Kominami

Photos : Annick Wolfers, Elvire Bastendorff / Bohumil Kostohryz, Christian Steiner, Pol Tousch

SAI – Repetition and difference

La dernière création de Yuko Kominami, danseuse et chorégraphe japonaise installée au Luxembourg, est présentée à opderschmelz. Sai entremêle, avec la délicatesse et la sensibilité connues de l’artiste, deux notions fondamentales de la vie : la répétition et la différence. Accompagnée au son par Tomás Tello, à la lumière par Brice Durand et à la vidéo par Kunihiko Matsuo, Yuko Kominami instaure des interactions entre les médias et pose son regard sur le quotidien. Forgée par d’infimes changements, la répétition se révèle inventive et vitale. ------

The latest creation by Yuko Kominami, a Japanese dancer and choreographer working in Luxembourg, is presented at opderschmelz. With the delicate sensitivity that is her trademark, Sai intermingles two fundamental notions of life: repetition and difference. With sound accompaniment by Tomás Tello, lighting by Brice Durand and video by Kunihiko Matsuo, Kominami creates interactions between media and casts a penetrating gaze on everyday life. Forged by minuscule changes, repetition proves to be inventive and vital. Danse contemporaine, CRÉATION

04 & 05/04, 20:00, opderschmelz, www.opderschmelz.lu

SOIRÉE danse

Dicks / Belairer Schoultheater

Le 3 du Trois

En avril, le 3 du Trois dévoile des créations d’horizons divers : dans le cadre de sa résidence au Trois C-L, Kimmo Alakunnas, venu de Finlande, présente sa recherche basée sur les mouvements des passants alliant vidéo et chorégraphie, et Bernard Baumgarten dévoile un extrait de sa création Les langues ontelles des ailes ?, créée avec une auteure japonaise. En arts visuels, le public peut apprécier Besame mucho d’Alfredo Diaz Perez, une vidéo inspirée par la chanson du même nom, ainsi qu’une exposition sur le travail de la scénographe Do Demuth et le deuxième volet de photographies issues de la collection du CNA. ------

In April, the 3 du Trois dance festival unveils a wide variety of creations. As part of his residence at the Trois C-L choreography centre, Kimmo Alakunnas, from Finland, presents a work allying video and choreography and based on the movements of passers-by, and Bernard Baumgarten reveals an extract from his creation Les langues ontelles des ailes ? (Do tongues have wings?) created with a Japanese author. In the visual arts, there is a chance to see Besame mucho by Alfredo Diaz Perez, a video inspired by the song of the same name, an exhibition on the work of stage designer Do Demuth and a second set of photographs from the Centre National de l’Audiovisuel collection.

D’Mumm Séis

Les quatre éléments sont à l’honneur dans le cadre de la nouvelle série de l’OPL. Le public peut découvrir alors les multiples facettes des créations inspirées par les éléments naturels. Ritual Dances de Sir Michael Tippett évoque la relation entre l’eau, la terre, le feu, l’air et les saisons. Après un extrait du Crépuscule des dieux, la pianiste Cathy Krier, accompagnée du danseur Jean-Guillaume Weis, présente des œuvres de Luciano Berio. Notons la venue de la chanteuse soprano américaine Christine Brewer, distinguée d’un Grammy et considérée comme « l’une des 20 meilleures sopranos de tous les temps » selon BBC Music. ------

Music inspired by the four natural elements is the focus of this Luxembourg Philharmonic concert. Ritual Dances by Sir Michael Tippett evokes the relationship between water, earth, fire, air and the seasons. Following an extract from Götterdämmerung, pianist Cathy Krier and dancer Jean-Guillaume Weis perform works by Luciano Berio. The event also features Grammy-winning American soprano Christine Brewer, named by BBC Music magazine as one of the 20 top sopranos of all time. musique, chant et danse

19/04, 19:00, Philharmonie, www.philharmonie.lu

Danse et arts visuels

03/04, 19:00, entrée libre, tarif à discrétion du public, Banannefabrik, www.danse.lu

Free

ABRËLL ’13 CITY AGENDA LUXEMBOURG

Ënnert der Leedung vum Gisèle Mreches, Christiane Ries an Olivier Nilles féiert de Grupp vu jonke Schauspiller vum Belairer Schoultheater op Ouschterméindeg eng Operett op der Plëssdarem op. D’Handlung spillt 1750 zu Clausen. D’Mumm Séis, eng eeler Joffer – deemols hat si dem Gottlieb Hurra seng Hand ausgeschlo, dee sech dowéinst vu lauter Misär d’Liewe geholl huet – wunnt zesumme mat hirer charmanter Niess, dem Ketty. Begierlech op den Duo sinn zwee Hären, den Hexenthommes an de Sprochmates, déi staark um Haus, un der Rent an un der Schéinheet vum jonke Meedchen intresséiert sinn… Alle béid benotzen se all méiglech Tricken an Intrige fir ze probéieren, am Enn dach zu hirem ze kommen. ------

Sous la direction de Gisèle Mreches, Christiane Ries et Olivier Nilles, le groupe de jeunes comédiens du Belairer Schoultheater présente, le lundi de Pâques, une opérette sur la place d’Armes. L’histoire se déroule en 1750 dans le quartier de Clausen. Mumm Séis, vieille fille célibataire – ayant refusé la main de Gottlieb Hurra, qui s’en est suicidé de chagrin – vit avec sa charmante nièce Ketty. Le duo est convoité par deux hommes, Hexentommes et Sprochmates, très intéressés par la maison, la rente et la beauté de la jeune fille… Tous deux vont employer ruse et intrigues pour tenter de mener à terme leur plan. Lëtzebuerger Operett

01/04, 10:30 & 11:30, op Lëtzebuergesch, PLACE D’ARMES

Free

17


Jeune public

Un aperçu des travaux réalisés lors des ateliers proposés dans le cadre d’« Expérience Musée 2013 » du 18 au 22 février au Mudam.

Cut & Paste – Workshops

L’édition 2013 d’« Expérience Musée » au Mudam met en avant deux œuvres de l’artiste Candice Breitz : Marilyn Manson Monument et Aiwa to Zen. Dans son travail, Candice Breitz explore les questions de la construction de l’identité personnelle et collective et de l’impact des cultures populaires et des mass média.

Fanzine – editing workshop

Trouvez, recyclez, copiez, écrivez, collez : exprimer ses idées ou émotions de « passionné » dans un journal non conventionnel sous le regard vigilant d’un artiste-graphiste.

18

ABRËLL ’13 CITY AGENDA LUXEMBOURG


Jeune public

Compagnie du Grand Boube

Wilhelm B. Jeux d’onomatopées, de bruitages, de mots et musique : cette toute nouvelle création de la Compagnie du Grand Boube s’intéresse aux façons de s’émanciper et de vivre libre dans la société.

Lautmalerei, akustische Untermalung, Wortspiele und Musik charakterisieren dieses neuste Werk der Compagnie du Grand Boube, das von der Emanzipation und der freien Entfaltung in der Gesellschaft handelt.

D

H

errière « Wilhelm B. » se cache Wilhelm Busch, écrivain et dessinateur bien connu par les enfants d’outre-Rhin. Précurseur de la BD moderne, Wilhelm Busch a initié l’esprit de grands courants artistiques comme le dadaïsme, le théâtre absurde, le burlesque. Sur ses traces, la Compagnie du Grand Boube (Franz Leander Klee, Mani Muller, Carole Lorang et Peggy Wurth) propose un spectacle amusant narrant l’histoire fantaisiste de Balduin et de l’oncle Fritz. Dans un village tranquille, Balduin, un poète qui aime les choses simples de la vie, et l’oncle Fritz, son voisin, un homme marié resté seul à la maison pendant que sa femme est en voyage, discutent de leurs tracas quotidiens. Au milieu des discussions surgit le singe de l’instituteur : Fipps. Ce dernier – qui parle et qui est coiffeur de métier – va perturber la vie casanière des deux compères. S’ensuit alors une ruse des deux hommes pour punir Fipps… Le spectacle propose aux enfants de traduire en sons – peu de paroles, onomatopées et musiques – le duo éternel du tenant des lieux et du perturbateur en transmettant l’idée de la liberté individuelle au sein de la société. Les comédiens vont jouer plusieurs rôles et s’inspirer de la poésie concrète du poète Ernst Jandl. Sans oublier la place de la musique qui tient un véritable rôle dramatique aussi important que le jeu des comédiens, la parole, les costumes, la scénographie ou la lumière.

Visuels : Wilhelm Busch

.

inter „Wilhelm B.“ verbirgt sich Wilhelm Busch, Schriftsteller und Cartoonist, der bei deutschen Kindern sehr bekannt ist. Wilhelm Busch gilt als Vorläufer des modernen Comics und Wegbereiter großer künstlerischer Strömungen, wie des Dadaismus, des absurden Theaters und der Burleske. Auf seinen Spuren bietet die Compagnie du Grand Boube (Franz Leander Klee, Mani Muller, Carole Lorang und Peggy Wurth) ein amüsantes Schauspiel, das die phantastische Geschichte von Balduin und Onkel Fritz erzählt. In einem ruhigen Dorf sprechen Balduin, ein Dichter, der die einfachen Dinge des Lebens liebt, und Onkel Fritz, sein Nachbar, der verheiratet und alleine zu Hause geblieben ist, während sich seine Frau auf Reisen befindet, über ihre täglichen Sorgen. Mitten im Gespräch taucht der Affe des Lehrers auf: Fipps. Dieser Letztere – der spricht und Friseur von Beruf ist – bringt das häusliche Leben der beiden Kumpane durcheinander. Die beiden Männer ersinnen nun einen Streich, um Fipps zu bestrafen… Das Schauspiel setzt für Kinder das ewige Duo des Statthalters und des Störenfrieds in Laute um – wenig Worte, Lautmalerei und Musik – und inszeniert die Idee der Freiheit des Einzelnen innerhalb der Gesellschaft. Die Schauspieler bekleiden verschiedene Rollen und orientieren sich an der konkreten Dichtung des Dichters Ernst Jandl. Nicht zu vernachlässigen ist die Musik, die eine wahrhaft dramatische und ebenso wichtige Rolle spielt wie das Spiel der Komödianten, die Worte, Kostüme, die Inszenierung oder das Licht.

.

THÉÂTRE musical, CRÉATION

11/04, 15:00 (avant-première) ; 13/04, 17:00 (première) ; 14/04, 11:00 & 15:00 ; 16/04, 15:00, à partir de 8 ans, en français et en allemand, CarréRotondes, www.rotondes.lu

TEXTES Elvire Bastendorff ABRËLL ’13 CITY AGENDA LUXEMBOURG

19


Jeune public

Photos : Mudam Luxembourg, Markus Berdux, Casino Luxembourg

mudamini

Spark – die klassische Band

JACQUES-RÉMY GIRERD

Caricatures grotesques

Folk Tunes – KONSCHT AN DER STAD Sounds like home Urban Art

Das Geheimnis der Frösche

Le grotesque renvoie aux qualificatifs de monstrueux, difforme, burlesque. En somme, le grotesque peut se définir comme un mélange de bouffon, de bizarre et de pittoresque. Les enfants sont conviés à faire preuve d’une imagination débordante, à oser mélanger des éléments pour transformer la réalité en figures étranges… --The grotesque is often qualified as monstrous, deformed or burlesque. Actually, grotesque could be defined as a mixture of the farcical, bizarre and picturesque. Children are invited to use their fertile imagination and dare to mix elements to transform reality into strange figures…

Diese fünf jungen Musiker machen Furore! Tatsächlich zieht ihre ungezwungene Vorstellung ein Publikum an, das sonst wenig Konzerte besucht... Mit ihrer Mischung von Themen klassischer Musik, von Balkanrhythmen und sogar von Groove Jazz ist die Vorführung äußerst schwungvoll, dynamisch und fröhlich. Für jedermann ein Moment des reinen Musikund Theatervergnügens. --Ces cinq jeunes musiciens font fureur ! En effet, leur spectacle tout en décontraction attire un public peu habitué aux concerts… Mêlant thèmes de musique classique, rythmes des Balkans et même le groove jazz, le spectacle est extrêmement enlevé, dynamique et joyeux. Un moment de pur bonheur musical et théâtral pour tous.

Dieser Zeichentrickfilm spielt auf die Arche Noah an. Obwohl die Frösche ihren Jahrhunderte alten Schwur gebrochen und mit den Menschen gesprochen haben, um sie vor der Gefahr zu warnen, kommt die Sintflut. Dank Ferdinand, eines Großvaters mit einem langen weißen Bart, gelingt es den Tieren und Menschen zu überleben, nachdem sie zahlreiche Abenteuer bestanden haben. --Ce film d’animation revisite l’Arche de Noé. Malgré le fait que les grenouilles aient rompu leur vœu séculaire de mutisme face aux hommes pour les prévenir du danger, le déluge se produit. Grâce à Ferdinand, un grandpère à la longue barbe blanche, animaux et humains vont pouvoir survivre après de nombreuses aventures.

arts PLASTIQUEs

25/04, 14:30-16:30, pour enfants de 9 à 12 ans, en luxembourgeois, allemand, français et anglais, Mudam, www.mudam.lu

Konzert mit kommentar

28/04, 17:00, in deutscher Sprache, ab 9 Jahren, CAPE, www.cape.lu

D’Kënschtler hu schon ëmmer Wierker fir den ëffentleche Raum entworf. Verschidde Virstéiss, wéi dee vun der Andrea van der Straeten, passen an eis Zäit a spriechen eis méi u wéi Skulpturen, déi op d’Stroossen higestallt ginn… Dem Tom säin Atelier bitt de Kanner e wäit Betätegungsfeld fir hir kreativ Sträifzich, wou villes méiglech an denkbar ass. --Les artistes ont toujours conçu des œuvres pour l’espace des villes. Certaines démarches, comme celle d’Andrea van der Straeten, sont contemporaines et nous interpellent plus que des sculptures placées dans les rues… L’atelier de Tom offre aux enfants un vaste champ d’exploration créative où beaucoup de choses sont imaginables. atelier

13/04, 15:00-17:00, op Lëtzebuergesch, fir Kanner vu 5 bis 8 Joer, Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, www.casino-luxembourg.lu

CINÉMA PARADISO

14/04, 15:00, für Kinder ab 6 Jahren, in deutscher Sprache, Cinémathèque, www.cinematheque.lu

Théâtre du Phare / Olivier Letellier

La scaphandrière

A magnificent narrative arrangement in terms of text and image which plunges the spectator into a fabulous world at once beautiful and disturbing.

18/04, 19:00, en français, à partir de 11 ans, CarréRotondes, www.rotondes.lu

Photo : Christope Raynaud De Lage

Un dispositif narratif magnifique tant par le texte que par l’image qui plonge dans un monde fabuleux, à la fois beau et inquiétant.

Pierre et Philomène vivent seuls au bord d’un lac aussi fantastique, car il recèle des trésors, que dangereux, car il engloutit les êtres qui s’y aventurent. C’est ce qui est arrivé aux parents des deux enfants. Mais un jour, Philomène, tentée elle aussi par la pêche à la perle rouge, ne rentre pas de son expédition. Pierre tente de sauver sa sœur en construisant un scaphandre. Un spectacle poétique et onirique où le narrateur interagit avec la vidéo.

---

20

THÉÂTRE

ABRËLL ’13 CITY AGENDA LUXEMBOURG

Pierre and Philomène live alone beside a lake as fantastic, because it conceals treasures, as it is dangerous, because it swallows up whoever ventures into it. That is what happened to the parents of the two children. But one day, Philomène, who is also tempted to go fishing for the red pearl, fails to return from her expedition. Pierre attempts to save his sister by building a diving bell. A poetic, dreamlike spectacle in which the narrator interacts with video.


Whaa’’ up Todaa ?

Cinéma

Météo

Culture

Horoscope

Emploi

Finance

SOS

www.luxwebtoday.lu

Email


cinémathèque

Michael Cimino

The loss of innocence Porté aux nues puis condamné, Michael Cimino a traversé Hollywood comme une étoile filante d’une intensité éblouissante avant de s’écraser au sol.

R

Lambasted and praised in equal measure, Michael Cimino’s career in Hollywood was like a shooting star – burning bright and furious, but soon falling to earth.

R

arely has a film director so swiftly gone from such high levels of critical acclaim and commercial success to such abject rejection by reviewers and public as Michael Cimino. Following his Oscar-winning box-office winner The Deer Hunter with the epic and over-budget Heaven’s Gate (photo) saw Cimino lambasted for delivering what Roger Ebert called “a study in wretched excess.” This was the same Ebert who praised The Deer Hunter to the rafters, saying it was “one of the most emotionally shattering films ever made.” Both films need little introduction, although Heaven’s Gate will be screened here in its newly restored director’s cut, which weighs in at a whopping 216 minutes. It is a fascinating work that deserves reappraisal and is essential viewing for film buffs with patience. Perhaps equally interesting are

22

the films that bookend these two landmarks – Thunderbolt and Lightfoot, Cimino’s thrilling debut tragi-comic crime caper starring Clint Eastwood and a young Jeff Bridges, and Year of the Dragon, his 1985 Chinese mafia story set in New York. The former reveals the fresh talent that would go on to make The Deer Hunter, the latter simply evidence that he had not learned his lesson about excess from Heaven’s Gate.

.

Director’s retrospective

02-30/04, 18:30 & 20:30, in English (st Fr)

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

arement un cinéaste sera passé aussi rapidement du zénith de la gloire et du succès au nadir d’une désaffection générale que Michael Cimino. Du succès commercial et des Oscars de Voyage au bout de l’enfer au gouffre financier de l’épopée de La Porte du paradis (photo), Cimino a démontré « la malédiction de l’excès », pour reprendre les mots sévères de Roger Ebert, le même qui avait porté aux nues Voyage au bout de l’enfer en le considérant comme l’« un des films les plus bouleversants jamais réalisés ». On ne présente plus ces deux films célèbres, mais La Porte du Paradis sera projeté ici dans la version du réalisateur récemment restaurée, pour une durée de 216 minutes. Cette œuvre fascinante, qui mérite d’être reconsidérée, est incontournable pour les mordus (patients) de cinéma. Les autres films de cette rétrospective sont tout aussi dignes d’intérêt : Le Canardeur, son premier film d’action tragi-comique, avec dans les rôles principaux Clint Eastwood et le jeune Jeff Bridges, et L’Année du dragon, une histoire de mafia chinoise dont l’intrigue se déroule à New York, qui a été tourné en 1985. Le premier révèle le nouveau talent qui réaliserait Voyage au bout de l’enfer ; le second prouve simplement qu’il n’avait pas tiré la leçon de La Porte du Paradis.

.


cinémathèque

Filmreakter’s Cinélunatique

A Man for all Seasons

Weird cinema, Saturday nights at 10

The only man to win three best actor Academy Awards, Daniel Day-Lewis is the supreme screen actor of his generation. His recent win for Lincoln was a shoe-in from the day the film was released; such was the power of his performance and the manner in which he carried the film. This homage focuses of his early career – from his gay punk in My Beautiful Laundrette to his affected Cecil in Room with a View, from his sexy doctor in The Unbearable Lightness of Being to his crippled Christy Brown in My Left Foot and his first American movies, The Last of the Mohicans and The Age of Innocence (photo).

Young movie enthusiasts collective Filmreakter returns with a new programme of Cinélunatique films chosen specially for late Saturday night screenings by “devoted grave robbers Jack and Gov”. April’s screenings include “hallucinogenic cocktail” Santa Sangre, Jack Sholder’s science-fiction shocker The Hidden, exploitation documentary This is America, and a Hammer studio favourite The Devil Rides Out (photo). Based on Dennis Wheatley’s novel and starring Christopher Lee, The Devil Rides Out is a chilling and well-crafted horror film about the occult. It is apparently, of all the films he starred in, Lee’s favourite.

Seul acteur jamais consacré par trois Oscars du meilleur acteur, Daniel Day-Lewis est la référence de sa génération. Le dernier trophée en date, pour son rôle de Lincoln, fut une évidence dès la sortie du film, tant l’intensité de son interprétation porte véritablement la réalisation. Cet hommage retrace les débuts de sa carrière, du rôle de punk gay de My Beautiful Laundrette à celui d’un Cecil plein d’affectation dans Chambre avec vue, du séduisant docteur de L’insoutenable légèreté de l’être à l’infirme Christy Brown de My Left Foot, sans oublier ses premiers films américains : Le Dernier des Mohicans et Le temps de l’innocence (photo).

Les jeunes cinéphiles du collectif Filmreakter sont de retour avec une nouvelle programmation Cinélunatique, spécialement concoctée pour les séances tardives du samedi soir par « Jack et Gov, les assidus pilleurs de sépultures ». En avril, vous dégusterez le « cocktail hallucinogène » de Santa Sangre ; le film à sensation de science-fiction de Jack Sholder The Hidden ; le film d’exploitation This is America, et Les Vierges de Satan (photo), fleuron du studio Hammer. Inspiré du roman de Dennis Wheatley et avec Christopher Lee en vedette, Les Vierges de Satan est un petit bijou de film d’horreur glaçant sur le monde occulte. De tous les films de Christopher Lee, celui-ci serait, dit-on, son préféré.

Daniel Day-Lewis

------

Actor rEtrospective

01-30/04, 18:30 & 20:30, in English (st Fr)

------

Bizarre films

06, 13, 20 & 27/04, 22:00, in original language (st Fr)

Beyond the Red Velvet Curtain

Films about cinema

Cybill Shepherd in The Last Picture Show -----Cybill Shepherd dans La Dernière Séance

To mark the publication of D’Stater Kinoen, a book by Paul Lesch and Yves Steichen about the history of cinemas in the capital city, the Cinémathèque is hosting a short season of films about movie theatres. It includes a ciné-conférence (in French) by Paul Lesch using films, media reports and photos to illustrate his subject. That is followed by a screening of Buster Keaton’s charming Sherlock Jr., in which the silent star plays a projectionist who dreams he is in a detective film. Hughes Maréchal plays live piano accompaniment. Also on the bill are comedy The Smallest Show on Earth, starring Peter Sellers and Margaret Rutherford, Peter Bogdanovich’s classic coming of age drama The Last Picture Show and Woody Allen’s comedy The Purple Rose of Cairo. Pour souligner la sortie du livre de Paul Lesch et Yves Steichen, consacré à l’histoire des cinémas de la capitale (D’Stater Kinoen), la Cinémathèque présente une mini-saison de films dont les cinémas sont les vedettes. Paul Lesch donnera une ciné-conférence (en français) illustrée de films, de comptes-rendus de médias et de photos. Suivra une projection du délicieux Sherlock Junior de Buster Keaton, dans lequel la vedette du muet joue le rôle d’un projectionniste qui rêve qu’il est dans un film de détective. Hughes Maréchal au piano accompagne en direct la projection. La programmation propose également The Smallest Show on Earth, avec Peter Sellers et Margaret Rutherford ; La Dernière Séance, le grand classique de Peter Bogdanovich sur le passage à l’âge adulte ; et la comédie de Woody Allen : La Rose pourpre du Caire. Themed season

03-22/04, 18:30, 20:30 & 21:30, ciné-conférence 16/04, in original language

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

23


cinéma

Side Effects

The bitterest pill…

Jude Law and Catherine Zeta-Jones play competing psychologists in Side Effects. ---Un affrontement psychologique entre Jude Law et Catherine Zeta-Jones dans Effets secondaires.

Director Steven Soderbergh has been nothing short of prolific over his 25-year career. Now aged 50, he is apparently calling it quits.

S

teven Soderbergh exploded onto the scene with his Palme d’or winning debut Sex, Lies and Videotape in 1989 and has made just about one feature film a year ever since. But not just any old film. Soderbergh’s CV includes commercial hits such as the three Ocean’s films and critically acclaimed masterpieces such as Traffic and Erin Brockovich – two films for which he was nominated as best director for an Academy Award in the same year. His latest work, Side Effects, probably falls somewhere between commercial and critical success. What’s more, Soderbergh has announced that he will retire from film making after

TEXTES Duncan Roberts & France Clarinval  PHOTO Endgame Entertainment

24

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

this film, a dark psychological thriller about sex, power and the influence of the pharmaceutical industry. Rooney Mara stars as Emily, a disturbed young woman who starts seeing a psychiatrist, Dr. Banks (Jude Law) after an attempted suicide. Her husband (Channing Tatum) has just been released from prison after serving a sentence for insider trading. The fourth wheel in the complex plot is Emily’s former psychiatrist played by Catherine Zeta-Jones. Things start to go awry when Banks prescribes Emily with a new drug that has unwanted side effects. It may not be Soderbergh’s best film, but like the majority of his work it is intelligent entertainment.

.

Psychological thriller

Released 10/04, in English (st Fr & Nl), www.utopolis.lu


cinéma

Broken City

Cello Tales

Strings attached

Local director Anne Schiltz has made a fascinating documentary for Samsa Film about what she calls “the most human-like of all musical instruments in shape, size and sound.” Her film follows a daughter who has searched for her father’s stolen instrument for a decade, an artisan instrument maker looking for the best way to craft the perfect piece of wood, a soloist who travels the world playing and a copyist who recreates the sound of the great masters. Schiltz has previously made short documentaries, but this is her first full-length film.

Steven Soderbergh n’a pas cessé d’être prolifique durant ses 25 années de carrière. À maintenant 50 ans, le réalisateur semble mettre un terme à sa carrière.

S

------

Photos : Samsa Film, Regency Enterprises

ous les feux de la rampe grâce à son film Sexe, mensonges et vidéo, récompensé d’une Palme d’or en 1989, Steven Soderbergh a réalisé pas moins d’un long-métrage par an depuis. Mais pas n’importe lesquels. Parmi eux, des succès commerciaux comme la trilogie des Ocean’s, mais également des chefs-d’œuvre encensés par la critique comme Traffic et Erin Brockovich, seule contre tous – deux films pour lesquels il a été nominé la même année pour un Academy Award dans la catégorie « meilleur réalisateur ». Son dernier film, Effets secondaires, se situe quelque part entre le succès commercial et l’acclamation des critiques. De plus, Steven Soderbergh a annoncé qu’il cesserait de réaliser des films après celui-ci, un thriller psychologique noir sur le sexe, le pouvoir et le poids de l’industrie pharmaceutique. Rooney Mara joue Emily, une jeune femme perturbée, qui consulte un psychiatre, le Dr Banks (Jude Law) après une tentative de suicide. Son mari (Channing Tatum) vient de sortir de prison après avoir effectué une peine pour délit d’initié. Le quatrième élément de cette intrigue complexe est l’ancienne psychiatre d’Emily jouée par Catherine Zeta-Jones. Les choses commencent à partir à vau-l’eau lorsque le Dr Banks prescrit à Emily un nouveau médicament qui a des effets secondaires indésirables. Ce n’est peut-être pas le meilleur film de Soderbergh, mais comme la majorité de ses œuvres, il s’agit d’un divertissement intelligent.

La réalisatrice luxembourgeoise Anne Schiltz a concocté un documentaire fascinant pour Samsa Film sur ce qu’elle appelle « le plus humain de tous les instruments de musique, tant par sa forme et sa taille que sa sonorité ». Son œuvre suit une fille à la recherche depuis une décennie de l’instrument volé de son père, un facteur artisanal d’instruments qui cherche la meilleure façon de travailler la pièce de bois idéale, un soliste qui se produit partout dans le monde et un copiste qui recrée le son des grands maîtres. Anne Schiltz avait auparavant réalisé de courts documentaires. Ce film est son premier longmétrage. Music documentary

Released 10/04, in French, German and English (st Fr), www.utopolis.lu

Power, corruption and lies

Allen Hughes directs without brother Albert for a change and delivers a smart, tough and perfectly watchable film about politics and big business in New York City. Russell Crowe plays the mayor, a tough guy charmer who plays the ordinary Joe card to win election. He hires cop Billy Taggart (Mark Wahlberg) to spy on his gorgeous wife (Catherine Zeta-Jones) whom he suspects of having an affair. Of course, nothing is as straightforward as it seems and Taggart soon finds himself entangled in a web of power, corruption and lies. Barry Pepper and Griffin Dunne are among in the support cast. ------

Pour une fois, Allen Hughes est derrière la caméra sans son frère Albert et propose un film intelligent, dur et tout à fait regardable sur la politique et les affaires dans la ville de New York. Russell Crowe joue le rôle du maire, un dur à cuire plein de charme qui joue la carte du type ordinaire pour se faire élire. Il engage le flic Billy Taggart (joué par Mark Wahlberg) pour espionner sa superbe femme (Catherine Zeta-Jones) qu’il soupçonne d’avoir une liaison extraconjugale. Bien évidemment, rien n’est aussi simple et Taggart se retrouve bientôt pris dans une intrigue où se mêlent pouvoir, corruption et mensonges. Barry Pepper et Griffin Dunne complètent la distribution. Political thriller

Released 17/04, in English (st Fr & Nl), www.utopolis .lu

.

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

25


cinéma

Surréaliste

APRIL

L’ÉCUME des jours

New Releases

1

10/04 Oblivion

2

On peut compter sur l’inventivité de Michel Gondry pour transposer l’univers de Boris Vian. -----You can count on the inventiveness of Michel Gondry to transpose the world of Boris Vian.

Il faut être Michel Gondry pour oser porter à l’écran le roman culte de Boris Vian. Après son incursion dans le cinéma « pop corn » avec The Green Hornet, le génial bricoleur de cinéma s’attaque à une histoire surréelle et poétique. Colin, idéaliste et inventif, rencontre Chloé, une jeune femme semblant être l’incarnation d’un blues de Duke Ellington. Leur mariage idyllique tourne à l’amertume quand Chloé tombe malade d’un nénuphar qui grandit dans son poumon. Pour payer ses soins, dans un Paris fantasmatique, Colin doit travailler dans des conditions de plus en plus absurdes, pendant qu’autour d’eux leur appartement se dégrade et que leur groupe d’amis, dont le talentueux Nicolas, et Chick, fanatique du philosophe Jean-Sol Partre, se délite. Ce sont deux pointures du cinéma français qui se partageront l’affiche : Romain Duris et Audrey Tautou qui ont déjà tourné ensemble dans plusieurs films de Cédric Klapisch. Only Michel Gondry would have dared to transpose the cult novel of Boris Vian to the screen. After his incursion into B-movies with The Green Hornet, this brilliant film director tackles a truly surreal and poetic story. Colin, idealistic and inventive, meets Chloé, a young woman who seems to be the incarnation of a blues tune by Duke Ellington. Their idyllic marriage turns sour when Chloé is taken ill with a water lily in her lung. To pay for her care, in a fantasylike Paris, Colin must work under increasingly absurd conditions, while around them their apartment deteriorates and their circle of friends, including the talented Nicolas, and Chick, a fanatic adept of the philosopher Jean-Sol Partre, disappear. The lead roles are played by two leading French actors: Romain Duris and Audrey Tautou, who have already acted together in several films by Cédric Klapisch.

Action thriller in which Gerard Butler plays a disgraced presidential bodyguard who represents the only hope after terrorists take over the White House. Aaron Eckhart plays the president.

3

27/04 Dead Man Down

Colin Farrell and Noomi Rapace star in a bloody revenge thriller. Terrence Howard plays a gangland boss.

4

03/04 Two Mothers

Naomi Watts and Robin Wright star in an intelligent drama, based on a Doris Lessing novel, as best friends who seduce each other’s sons.

5

Maladie d’amour

Sortie le 24/04, en français, Ciné Utopia, www.utopolis.lu

26

24/04 Olympus Has Fallen

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

17/04 Parker

Jason Statham is in full-action flow again as a thief seeking revenge on the gang that left him for dead. Jennifer Lopez plays the woman who can help him.

Photos : Chernin Entertainment, Millennium Films, Automatik Entertainment, Gaumont, Incentive Filmed Entertainment

Photo : StudioCanal

Sci-fi thriller starring Tom Cruise as a drone repairman sent to a post-apocalyptic, supposedly uninhabitable Earth, who uncovers the truth about the alien war that destroyed the planet.


cinéma

I Give It a Year

Iron Man 3 3D

MAsh up

Photo : Studio Canal

Photo : Paramount Pictures

Stark reality

Back in the game – Robert Downey Jr. as Tony Stark -----De retour aux affaires – Robert Downey Jr dans le rôle de Tony Stark

Rose Byrne and Rafe Spall -----Rose Byrne et Rafe Spall

Robert Downey Jr. returns as Tony Stark, inventor, industrialist and sometime super-hero Iron Man for a third instalment of the Marvel comics’ franchise. Having fallen in love with his one-time assistant Pepper Potts (Gwyneth Paltrow), Stark has settled for the quiet life – occasionally saving the world but dedicating himself to her protection. But his word is turned upside down by the threat of a new global terrorist, the Mandarin (Ben Kingsley). Iron Man has support once again from agent James Rhodes (Don Cheadle) and his chauffeur/ right hand man Happy Hogan (Jon Favreau). Guy Pearce also has a starring role. Robert Downey Jr. est à nouveau Tony Stark, inventeur, industriel et à ses heures perdues le super-héros Iron Man pour le troisième opus de la franchise des comics Marvel. Après être tombé amoureux de son ancienne assistante Pepper Potts (Gwyneth Paltrow), Stark s’est retiré pour une vie tranquille, sauvant le monde occasionnellement, mais dédiant sa vie à la protection de sa belle. Mais son univers est bouleversé par la menace d’un nouveau terroriste fois encore, Iron Man reçoit l’aide de l’agent James Rhodes (Don Cheadle) et de son chauffeur et bras droit Happy Hogan (Jon Favreau). Guy Pearce a également un rôle important.

Dan Mazer’s debut as a feature film director (after working with Sacha Baron Cohen) is a mash-up of some of the most successful British and American romantic comedy stylings from the last decade. I Give It A Year gleans the best of Richard Curtis (Four Weddings and a Funeral and Notting Hill) and Judd Apatow (Knocked Up and This Is 40) and even uses a transAtlantic cast to hedge its bets. The lead couple is played by Rafe Spall and Rose Byrne, and the film begins at their wedding although the hopes of a happy ending are soon dashed as it becomes clear they are not really compatible. But it is Stephen Merchant and Minnie Driver who get the most laughs, while the brilliant Olivia Colman appears as a couples counsellor. Le premier long-métrage de Dan Mazer en tant que réalisateur (après sa collaboration avec Sacha Baron Cohen) est un composite des meilleurs moments de la comédie romantique britannique et américaine des 10 dernières années. Mariage à l’anglaise pioche chez Richard Curtis (Quatre mariages et un enterrement et Coup de foudre à Notting Hill) et Judd Apatow (En cloque, mode d’emploi et 40 ans : mode d’emploi) avec un casting choisi des deux côtés de l’Atlantique pour mieux répartir les chances de succès. Le couple vedette, Rafe Spall et Rose Byrne, se marie au début du film mais leurs chances de vivre heureux s’amenuisent rapidement tant leurs caractères se révèlent incompatibles. Le vrai ressort comique est le couple formé par Stephen Merchant et Minnie Driver, et Olivia Colman en conseillère conjugale livre une brillante prestation.

Action adventure

Released 24/04, in English (st Fr & Nl), www.utopolis.lu

ROMANTIC COMEDY

10/04, released in english (st Fr & Nl), www.utopolis.lu

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

27


musiques actuelles 

Schumacher-Tristano-Khalifé

Spring’s true spirit

The eclectic trio on stage at the Philharmonie. -----Le trio éclectique sur scène à la Philharmonie.

No other concert in this year’s programme better defines the spirit of the Printemps Musical festival than the coming together of Pascal Schumacher, Francesco Tristano and Bachar Khalifé.

P

rintemps Musical has always been about jazz and world music, about highlighting local talent and inviting guest performers from abroad, about allowing audiences to discover new music and giving them something familiar. So a concert that features vibraphone player Pascal Schumacher and pianist Francesco Tristano – both from Luxembourg – alongside Lebanese percussionist Bachar Khalifé seems like the most perfect fit into the festival programme. Pascal Schumacher has won numerous awards for his work over the past 10 years or so, including an ECHO Jazz for International Instrumentalist of the year in 2012. He has been described by Ruth Fisher as “a boundary-pushing musician, a resourceful improviser and an imaginative composer.” It is cerTEXTES Duncan Roberts  PHOTO Philharmonie

28

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

tainly difficult to pigeon–hole Schumacher, whose last album, Bang My Can, recorded as the Pascal Schumacher Quartet, won critical acclaim for the young vibraphone player. Schumacher, like the other two performers on stage here, has a flair for improvisation and he is a physical performer, and theatrical without being pretentious, which makes his performances inclusive and interesting to watch. It seemed inevitable that one day he would get together with fellow Luxembourger Francesco Tristano, who also straddles genres with consummate ease and defies traditional definition. A graduate of the Juilliard School in New York, Tristano is equally at home playing classical recitals as he is with experimental electronic performance. He has also toured with the Russian National Orchestra, the


Musiques Actuelles

French National Orchestra of Lille and the Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Acknowledged as having superb technique, Tristano says that almost everything he does is “an expression of an open-minded attitude which refuses to accept borders and constrictions.” The third member of the trio, percussionist Bachar Khalifé has worked with Tristano before and also performed as a soloist for a series of concerts with the Qatar Philharmonic Orchestra. In 2010, he composed and released striking debut album Oil Slick, which he performed solo on stage on piano, synthesizers, voice and loop station. Indeed, all of three performers are experiment-joyful, with a strong tendency towards composition and improvisation. It promises to be a fascinating and unpredictable concert.

.

Jazz impro

17/04, 20:30, den Atelier, part of the Printemps Musical programme, www.printempsmusical.lu

Aucun autre concert de la programmation ne reflète aussi bien l’esprit du festival Printemps Musical que celui du trio Pascal Schumacher, Francesco Tristano et Bachar Khalifé.

L

e Printemps Musical a toujours eu pour objectif de promouvoir le jazz et la musique du monde, de mettre en valeur les talents locaux et d’inviter des artistes du monde entier, de permettre à tous les publics de découvrir de nouveaux styles et d’apprécier leurs répertoires favoris. Dans cette perspective, un concert réunissant le vibraphoniste Pascal Schumacher, le pianiste Francesco Tristano (deux artistes du Luxembourg) et le percussionniste libanais Bachar Khalifé s’inscrit donc parfaitement dans le programme. Depuis une dizaine d’années, Pascal Schumacher voit son travail récompensé de nombreux prix, dont le prix ECHO Jazz 2012, catégorie « instrumentiste international de l’année ». Pour Ruth Fisher, l’artiste est un « musicien qui repousse les limites, un improvisateur ingénieux et un compositeur plein d’imagination. » Pas facile de cataloguer Schumacher, dont le récent album, Bang My Can, enregistré avec le Pascal Schumacher Quartet, a valu au jeune vibraphoniste les louanges de la critique. À l’instar de ses deux acolytes, Schumacher a le don de l’improvisation. Musicien « physique », il fait de ses prestations spectaculaires, mais sans ostentation, un spectacle total aussi intéressant à voir qu’à écouter. La rencontre avec son compatriote Francesco Tristano semblait inévitable. À cheval entre les genres, le pianiste diplômé de la Juilliard School de New York résiste lui aussi à toute tentative de définition. Tristano est aussi à l’aise dans le récital classique que dans l’expérimentation électroacoustique. Il a tourné avec l’Orchestre national de Russie, l’Orchestre national de Lille et l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Reconnu pour sa magnifique technique, Tristano avoue que

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

tout son travail est « l’expression d’une ouverture d’esprit rétive aux limites et aux restrictions ». Le troisième compère, le percussionniste Bachar Khalifé, a déjà travaillé avec Tristano. Il s’est également produit en soliste avec l’Orchestre philharmonique du Qatar. En 2010, son premier album de compositions personnelles, Oil Slick, a fait grand bruit. Il a interprété ce programme en soliste au piano, synthés, voix et loop station. Ces trois joyeux touche-à-tout de l’expérimental, branchés composition et improvisation promettent un concert passionnant, sous le signe de l’imprévu.

.

Following so much applause and the obvious harmony between the three, it would be a shame if this collaboration was not continued. Au vu du succès et de l’évidente harmonie entre les trois artistes, il serait dommage que cette collaboration s’arrête ici.

Daniel Conrad Luxemburger Wort

29


musiques actuelles 

Buika

Lana Del Rey

Diversity

Hyped heroine

Hailed as the “Flamenco Queen,” and voted one of world’s “50 Great Voices” by NPR, Buika is the daughter of political refugees from Equatorial Guinea. She grew up in a gypsy neighborhood on the Spanish island of Mallorca, but has also enjoyed what she calls a “surreal” stint in Las Vegas. Her charm, talent and strong personality has impressed both Pedro Almodóvar, who cast her in The Skin I Live In, and jazz legend Chick Corea, who featured Buika as a special guest during his epic run at the Blue Note in late 2011. She is on tour with latest album, En Mi Piel (In My Skin), which showcases her diversity.

The most hyped star of 2011 finally comes to perform in Luxembourg. Say what you will about the way ‘Video Games’ shot the singer to stardom via YouTube, the song struck a chord not only with the singer’s own generation but across a wide spectrum of music fans. Album Born to Die spawned further hits, but has the public become immune to Del Rey’s ennui vocal stylings? And how will her detached attitude translate to live performance? In a live review in The Guardian, while praising Del Rey’s performance and her elegance, Caroline Sullivan wrote that “she was as passive as a Hitchcock heroine.”

Surnommée « la reine du Flamenco » et désignée par la NPR comme l’une des « 50 plus grandes voix du monde », Buika est la fille de réfugiés politiques équato-guinéens. Elle a grandi dans un quartier gitan de Majorque et a vécu une brève expérience « surréaliste » à Las Vegas. Son charme, son talent et sa forte personnalité ont impressionné aussi bien Pedro Almodóvar, qui lui a donné un rôle dans La piel que habito, que la légende du jazz Chick Corea, qui l’a accueillie comme invitée spéciale lors de son concert épique au festival Blue Note, fin 2011. Elle est en tournée avec son dernier album, En Mi Piel (Dans ma peau), qui illustre sa diversité.

La star la plus en vue de l’année 2011 se produit enfin au Luxembourg. On peut penser ce que l’on veut de la façon dont le tube ‘Video Games’ l’a rendue célèbre grâce à YouTube, cette chanson a quand même su toucher non seulement sa propre génération, mais aussi un public musical beaucoup plus large. L’album Born to Die a produit de nouveaux tubes, mais le public s’est-il lassé de son intonation monotone ? Et comment son attitude détachée ressortira-t-elle sur scène ? Dans une critique de concert parue dans le Guardian, Caroline Sullivan, tout en saluant la performance de la chanteuse et son élégance, a écrit qu’elle « était aussi passive qu’une héroïne d’Hitchcock ».

We Will Rock You

Queen’s vision

We Will Rock You – going Ga Ga for Queen -----We Will Rock You – gaga de Queen

Ben Elton’s musical has broken all records at London’s Dominion theatre. It is now on an arena tour that takes in Luxembourg for eight shows in six days at the Rockhal, promoted by den Atelier. The show’s narrative is built around 24 Queen songs and is set in an Orwelian future on planet Mall where kids watch the same movies, wear the same fashions and think the same thoughts and musical instruments are banned. Bands are manufactured and hits are scheduled years in advance. As the programme notes read, “It’s a safe, happy, Ga Ga world. Unless you’re a rebel. Unless you want to Rock.” Queen’s Brian May and Roger Taylor act as music supervisors, while Arlene Phillips oversees the musical staging and choreography. Après avoir battu tous les records au Dominion Theatre de Londres, la comédie musicale de Ben Elton est en tournée à Luxembourg avec huit représentations en six jours à la Rockhal, soutenues par l’Atelier. Le spectacle s’articule autour de 24 titres de Queen et l’histoire se déroule dans un futur à la Orwell sur la planète Mall, où les enfants regardent les mêmes films, portent les mêmes vêtements, pensent la même chose et où les instruments de musique sont interdits. Les groupes sont produits à la chaîne et les succès sont planifiés des années à l’avance. Comme il est dit dans le programme : « C’est un monde sûr, heureux, gaga. Sauf si vous êtes un rebelle. Sauf si vous voulez bouger. » Brian May et Roger Taylor (de Queen) supervisent la partie musicale, et Arlene Phillips signe la mise en scène et la chorégraphie.

------

Flamenco-jazz

15/04, 20:00, den Atelier, www.printempsmusical.lu

Rock musical

16-21/04, 19:00 & 13:00 (matinée shows 20 & 21/04), Rockhal, www.atelier.lu

30

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

------

Alternative pop

30/04, 20:00, Rockhal (Esch-Belval), www.atelier.lu


Musiques Actuelles

Sinkane

Funky roots

Rokia Traoré

Royal soul Black Rebel Motorcycle Club

Venue faves Sudanese-born musician Ahmed Gallab, now out of Columbus, Ohio, has emerged from his early career as a session musician for bands such as Yeasayer, Caribou, Eleanor Friedberger, Born Ruffians, and Of Montreal to develop his own project, Sinkane. His new music, on album Mars, is an eclectic groove-based blend of soul and rock as well as traces of his Sudanese roots and references to the likes of Can. Indeed, Eric Harvey for Pitchfork says “it sounds like the work of a nomadic professors’ kid with equally strong ties to a DIY scene as well as his east African roots.”

Photo : Phil di Fiore

------

Le musicien Ahmed Gallab, né au Soudan et vivant aujourd’hui à Columbus, dans l’Ohio, aux États-Unis, anciennement musicien de studio pour des groupes comme Yeasayer, Caribou, Eleanor Friedberger, Born Ruffians, et Of Montreal, a fini par développer son propre projet, Sinkane. Ses nouvelles compositions, sur l’album Mars, sont un mélange éclectique de soul et de rock mâtiné de groove, puisent aussi dans ses racines soudanaises et sont influencées par des artistes comme Can. Eric Harvey écrit d’ailleurs dans Pitchfork que « c’est la musique du fils d’un professeur itinérant, qui chérit autant la musique ‘bricolée’ de la scène DIY que ses racines d’Afrique de l’Est ». Soul-groove

18/04, 21:00, Exit07 (CARRÉROTONDES), www.rotondes.lu

Malian musician Rokia Traoré is described as “the most adventurous singer-songwriter in Africa”. Certainly she has broken from tradition by playing guitar and writing often controversial lyrics. She says that she retains her African heritage and is clearly proud of her roots but that she is “from a new generation, with a new way of seeing Africa and our music.” She sings mostly in Bambara, one of the Malian languages, but also has sung in French and on rare occasion in English. She is currently on tour with new album Beautiful Africa. ------

La musicienne malienne Rokia Traoré est décrite comme « l’auteur-compositeur-interprète la plus audacieuse d’Afrique ». Il faut dire qu’elle rompt avec la tradition en jouant de la guitare et en écrivant des textes souvent controversés. Elle dit qu’elle tient à sa culture africaine et qu’elle est très fière de ses racines, mais qu’elle appartient « à une nouvelle génération, qui a une vision nouvelle de l’Afrique et de sa musique ». Elle chante essentiellement en bambara, l’une des langues parlées au Mali, mais a également chanté en français et, plus rarement, en anglais. Elle est actuellement en tournée avec son nouvel album, Beautiful Africa. Contemporary African

20/04, 20:00, den Atelier, www.printempsmusical.lu

BRMC – frenetic energy -----BRMC – une énergie furieuse

Black Rebel Motorcycle Club has become something of a house band at den Atelier. The group’s debut show there in 2005 has long been hailed as one of the best live performances ever witnessed at the Hollerich venue, and the band returned twice – most lately in 2010 as the surprise guest act at den Atelier’s 15th birthday celebrations. New album Specter at the Feast has received mixed reviews and has been deemed less urgent than some of its predecessors and has even been likened in some quarters to 90s grunge rather than the hook-laden, hard-hitting bluesy rock familiar from the band’s best work. But BRMC live is a wonder to behold, a powerhouse band that plays loud and with frenetic energy. Le Black Rebel Motorcycle Club est chez lui à l’Atelier. Le premier concert du groupe dans ces lieux, en 2005, est longtemps resté dans les annales comme l’un des meilleurs spectacles live de la salle de Hollerich. Le groupe est revenu à deux reprises, la dernière fois en 2010, en qualité d’artiste invité surprise pour les 15 ans de l’Atelier. Le nouvel album, Specter at the Feast, a reçu un accueil mitigé. Moins prégnant que certains albums antérieurs, il a même été comparé, dans certains cercles, à du grunge des années 1990 plutôt qu’au rock teinté de blues, percutant et riche en mélodies, auquel nous avaient habitués les meilleurs titres du groupe. Mais il faut avoir vu BRMC sur scène : de l’énergie pure, des décibels et un véritable déchaînement d’énergie. Rock

02/04, 20:00, den Atelier, www.atelier.lu

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

31


musiques actuelles 

Out of the Crowd

Anniversary fest

De Läb

New release

De Läb – more wit and beautiful soundscapes -----De Läb – encore plus d’esprit et de magnifiques paysages sonores

Minus the Bear – return to Luxembourg -----Minus the Bear – de retour à Luxembourg

Luxembourg’s premier hip-hop outfit releases a new album on 5 April. The follow-up to much-loved debut album Stebslong (asbestos lung) is titled Sex, Drugs an e Prêt (Sex, Drugs and a loan). The trio of Corbi (raps and beats), David Fluit (raps and cuts) and live DJ Lomki (aka Jazzy Jeff), alongside drummer Mike “Maitrenom” Blueprint and bass player René “den Däiwelskärel” Macri, has been enhanced by guest artists on the new record. They say the album features “beautiful soundscapes from different music genres and also new influences”, but De Läb is renowned for its witty word play and socially aware lyrics. The show at Rockhal is followed by an after party at Soul Kitchen in rue de Hollerich in the city. Le plus célèbre groupe de hip-hop du Luxembourg sort un nouvel album le 5 avril. Ce deuxième opus, qui fait suite au très apprécié Stebslong (Poumon d’amiante) s’intitule Sex, Drugs an e Prêt (Sexe, drogues et un prêt). Pour ce nouvel album, le trio composé de Corbi (raps et beats), David Fluit (raps et cuts) et DJ Lomki (alias Jazzy Jeff), accompagné par le batteur Mike « Maitrenom » Blueprint et le bassiste René « den Däiwelskärel » Macri, a accueilli des artistes invités. Aux dires du groupe, l’album présente « de magnifiques paysages sonores issus de différents genres musicaux et de nouvelles influences », mais De Läb est renommé pour ses jeux de mots pleins d’esprit et ses textes à connotation sociale. Le spectacle à la Rockhal sera suivi d’un « after » à la Soul Kitchen, rue de Hollerich, en ville.

Organised by The Schalltot Collective, the annual Out of the Crowd festival attracts international bands and artists as well as local acts from Luxembourg and the Greater Region. To mark its 10th anniversary, the festival has joined forces with CarréRotondes to deliver a line-up that includes Seattle indie rock outfit Minus the Bear (whose first Luxembourg appearance was promoted by The Schalltot Collective), British trio The Tall Ships, Scottish garage-rock outfit Paws, US electro-house artist Publicist, 18-year old electro-indie whizzkid Mmoths, Belgian experimental group BRNS, American psychedelic outfit Maserati and, from Luxembourg, electro-ambient-folk trio Monophona and guitar group Say Yes Dog. Organisé par The Schalltot Collective, le festival annuel Out of the Crowd attire groupes et artistes internationaux, ainsi que des ensembles issus de Luxembourg et de la Grande Région. Pour son 10e anniversaire, le festival s’est associé au CarréRotondes pour offrir une programmation qui comprend le groupe de rock indé de Seattle Minus the Bear (dont The Schalltot Collective avait organisé le premier concert à Luxembourg), le trio britannique The Tall Ships, le garage-rock écossais de Paws, l’artiste américain d’électrohouse Publicist, le petit prodige de l’électro indé Mmoths (18 ans), le groupe expérimental belge BRNS, les Américains psychédéliques de Maserati et, en direct de Luxembourg, le trio électro-ambiance-folk Monophona et le groupe de guitares Say Yes Dog.

Hip-hop – ROCK MUSICAL

05/04, 20:00, Rockhal (Esch-Belval), www.rockhal.lu

32

Indie festival

20/04, Kulturfabrik, www.ootcfestival.com

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG


Musiques Actuelles

Max Raabe & Palast Orchester

Public Service Broadcasting

Dapper harmonies

Educational entertainment

A favourite of the Lunchtime Lowdown on Ara City Radio, London-based duo Public Service Broadcasting build ambient and electronic tracks around samples from old public information films, archive footage and propaganda material. The band comprises J. Willgoose, Esq. on guitars, banjos, other stringed instruments, samples and “electronic stuff”, and Wrigglesworth on drums, keys and also, “electronic stuff”. The band has released a slew of EPs that received rave reviews from publications such as Artrocker, which called the band “genuinely original, innovating and amazing.” Debut album Inform – Educate – Entertain is released in May.

Photo : Ally Pally

------

L’un des groupes préférés du Lunchtime Lowdown d’Ara City Radio, le duo londonien Public Service Broadcasting crée de la musique électronique et d’ambiance à partir d’échantillons issus de vieux documentaires, d’images d’archives et de supports de propagande. Le groupe est composé de J. Willgoose, Esq. (guitare, banjos, autres instruments à cordes, samples et « instruments électroniques »), et de Wrigglesworth (batterie, claviers et « instruments électroniques »). Le groupe a sorti plusieurs EP qui ont reçu des critiques enthousiastes dans des revues comme Artrocker, qui l’a décrit comme « vraiment original, innovant, incroyable ». Le premier album, Inform – Educate – Entertain sortira en mai.

Joe Cocker

Born Matthias Otto, Max Raabe is one of the most famous voices in Germany. But his reputation is spreading abroad among those with a penchant for nostalgic vocal harmonies from the 1920s and 30s. Except Raabe, while paying respect to groups such as the Comedian Harmonists (subject of a 1997 biopic) brings his own charm and contemporary brio to the party and has covered modern pop songs in the 20s style. The Los Angeles Times says that “there may be no more dapper ensemble than Max Raabe and his Palast Orchester” as they transform venues into a Weimar Republic cabaret. ------

De son vrai nom Matthias Otto, Max Raabe est l’une des voix les plus célèbres outre-Rhin. Mais sa réputation grandit à l’étranger, surtout chez les amateurs des harmonies vocales nostalgiques des années 1920 et 1930. Mais, tout en rendant hommage à des groupes comme les Comedian Harmonists (qui ont fait l’objet d’un biopic en 1997), Max Raabe apporte sa touche personnelle à la fois charmeuse et moderne et reprend des chansons pop contemporaines dans le style des années 20. Selon le Los Angeles Times, « il n’existe sans doute pas d’ensemble de musique plus raffiné que Max Raabe et son Palast Orchester », qui transforment les salles de concert en cabarets du temps de la République de Weimar. Nostalgic charm

24/04, 20:00, Philharmonie, www.philharmonie.lu

The Headhunters

Steel voice

Funky influences

A legendary performance at Woodstock of The Beatles’ ‘With A Little Help From My Friends’ changed Joe Cocker’s life. It is his barnstorming vocals and energetic, soulful delivery that form the centre-piece of the official documentary about the festival. Some 43 years later the Sheffield-born Cocker is still hugely popular in certain territories – particularly in Germany. He is on tour with new album Fire It Up, which includes Cocker’s familiar mix of soul, big power ballads, and highenergy tracks. He returns to the Rockhal after a well-received show there in 2010.

Assembled by Herbie Hancock for his legendary 1973 jazzfusion album of the same name, The Headhunters have reformed for what could be seen as a 40th anniversary tour. The influence of Hancock’s album is clear – it sold over a million copies (more, even, than Miles Davis’s hugely popular Bitches Brew) and attracted many R&B and rock fans to the world of jazz fusion. It defined the way funk and jazz could work together and such is the group’s reputation that artists such as Snoop Dogg and George Clinton lined up to contribute to 2011 album Platinum.

Sa version légendaire, à Woodstock, de ‘With A Little Help From My Friends’ des Beatles a changé la vie de Joe Cocker. Sa voix époustouflante et sa prestation énergique et pleine d’émotion sont un moment clé du documentaire officiel consacré au festival. Quelque 43 ans plus tard, Cocker, originaire de Sheffield, connaît toujours un très grand succès dans certains pays (notamment en Allemagne). Il est en tournée avec un nouvel album, Fire It Up, qui alterne comme à son habitude morceaux soul, ballades puissantes et titres très énergiques. Il revient à la Rockhal après un concert très apprécié dans cette même salle en 2010.

Réunis par Herbie Hancock pour l’album de jazz-fusion éponyme et légendaire de 1973, The Headhunters se sont reformés pour ce qui pourrait être considéré comme une tournée-anniversaire célébrant leurs 40 ans d’existence. L’influence de l’album de Hancock est évidente (il s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires, soit plus encore que l’immense succès de Miles Davis, Bitches Brew) ; cet artiste a attiré de nombreux fans de R&B et de rock vers le jazz fusion. Il a été l’un des précurseurs de la fusion funk-jazz et la réputation de son groupe est telle que des artistes comme Snoop Dogg et George Clinton se sont bousculés au portillon pour participer à l’album de 2011 intitulé Platinum.

------

Vocal performer

10/04, 20:00, Rockhal, (Esch-Belval), www.rockhal.lu

------

Jazz fusion

28/04, 20:00, den Atelier, www.printempsmusical.lu

Electronic sampling

04/04, 21:00, Exit07 (CARRÉROTONDES), www.rotondes.lu

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

33


rendez-vous

Birds and fish for Easter

Upholding traditions – faithfully! Au Luxembourg, les rites du printemps sont synonymes de pèlerinages religieux, de poisson frit, de bière fraîche, de sifflets en céramique en forme d’oiseaux et de marchés populaires.

E

In Luxembourg the rites of spring include religious pilgrimages, fried fish, cold beer, ceramic bird whistles and popular markets.

I

s it the beautiful birdsong that calls thousands of people to the old quarter of Luxembourg City on Easter Monday? Yes, in part! The distinctive birdcall is that of the “Peckvillercher” – the ceramic whistles shaped like birds that local artists offer for sale at the traditional Easter Market, the Éimaischen. The birds come in all shapes, sizes and prices and are very much the main attraction part of this ageold market. But beloved, too, are other ceramic works, crafts and fine arts as well as the staple market fare of champagne, sausages, cold beers and other treats. If birds lure visitors to the Éimaischen, it’s fish that bring in the crowds at the Octave, at least for the market part of the religious event. Mouthwatering whole fish are fried to perfection and served up with hot fries and cold beer or chilled Luxembourg white wine at this market, originally intended to supply sustenance to weary pilgrims who flocked to the Notre-Dame cathedral in honour of Luxembourg’s patron saint, the Virgin Mary. The pilgrims still

come – many of them to be healed of illness or infirmities – from throughout the country, each commune having an assigned day to make the long march or to hop in the car or bus. In fact, some 90,000 faithful make this traditional pilgrimage to the cathedral during the 16-day event. The food and drink available to them after their trek is available to all for the exchange of a few euro – but while that’s open to all, note that the roads inside the capital may not be, as some will be closed from time to time as groups of pilgrims wind their way to the Notre-Dame.

.

Éimaischen

01/04, 08:00, MARCHÉ-AUX-POISSONS

Octave

20/04-05/05, PLACE GUILLAUME II

TEXTES Wendy Winn  PHOTO LCTO

34

ABRËLL ’13 CITY AGENDA LUXEMBOURG

st-ce le chant mélodieux des oiseaux qui attire des milliers de personnes dans la vieille ville de Luxembourg le lundi de Pâques ? En partie, oui ! Ce chant distinctif est celui des « Peckvillercher », des sifflets en céramique en forme d’oiseaux que les artistes locaux proposent à la vente lors du marché traditionnel de l’Éimaischen. Les oiseaux de toutes formes, tailles et prix sont la principale attraction de cet ancien marché, mais les objets en céramique, d’artisanat et d’art sont tout aussi prisés, tout comme la foire au champagne, à la saucisse, à la bière ou au vin blanc luxembourgeois frais et autres petits plaisirs à déguster. Si les oiseaux attirent les passants à l’Éimaischen, c’est le poisson qui amène les foules à l’Octave, tout du moins pour la partie marché de l’événement religieux. Des poissons entiers, succulents, frits à la perfection sont servis avec des frites et de la bière bien fraîche sur ce marché. À l’origine, ces poissons étaient destinés aux pèlerins fatigués qui affluaient à la cathédrale Notre-Dame en l’honneur de la sainte patronne de Luxembourg, la Vierge Marie. Les pèlerins sont toujours du voyage, nombre d’entre eux espèrent une guérison miraculeuse. Ils arrivent des quatre coins du pays, chaque commune débute sa longue marche ou le voyage en car ou en voiture un jour spécifique. En effet, environ 90 000 fidèles entreprennent ce pèlerinage traditionnel à la cathédrale au cours des 16 jours de l’événement. Pour quelques euros, ils peuvent acheter une collation et une boisson après leur longue marche. Mais si ceci est à la disposition de tous, il faut noter que les rues de la capitale peuvent ne pas être ouvertes de temps à autre lors des pèlerinages vers Notre-Dame.

.


rendez-vous

You could do a lot verse

Time to take a step!

Two nations, one great festival

Printemps des Poètes

Solidanza – dance for a great cause!

Get a taste of Poland – literally and figuratively – at the diversified festival featuring everything from food to photography. -----Prenez goût à la Pologne, au propre comme au figuré, lors du festival qui va de la gastronomie à la photographie.

“The voices of a poem” is the theme of this year’s Printemps des Poètes, held for the 6th time to bring poetry to the people and celebrate its power and beauty. The event is held at three separate venues over an entire weekend and is organised by a non-profit group which holds workshops, gives readings, works with schools and explores the synergy between poetry, music, art and theatre. Twelve poets from as many countries will participate; Luxembourg will be represented by poet and novelist Jean Portante.

For the first time in Luxembourg, Handicap International is holding an afternoon of dance for ablebodied and less able-bodied dancers of all ages and experiences. “Solidanza” will include dance instruction in various styles for everyone, demos of dancing in wheelchairs, dance contests and great music. Some 15% of the world’s population is handicapped, and in the poorest countries in the world, that number climbs to 20%. Take a step to help them – on the dance floor at the beautiful Cercle Cité.

Culture meets culture

The third Festival de la culture polonaise au Luxembourg celebrates “Poland-Luxembourg – culture meets culture” with an astounding variety of events featuring everything from jazz and film to sacred music, fine art, poetry and food. The festival bring Polish luminaries like pianist Beata Szalwinska and poet Stanislaw Soyka to the Grand Duchy, and many of the events bring celebrated Poles together with their Luxembourg counterparts for a true cultural fusion. The event takes place at various locations; the full programme, organised by the polska.lu association, can be seen online. Le troisième Festival de la culture polonaise au Luxembourg célèbre « Pologne-Luxembourg : la culture rencontre la culture » avec une pléiade d’événements allant du jazz au cinéma en passant par la musique classique, l’art, la poésie et la gastronomie. Le festival amène des sommités polonaises comme la pianiste Beata Szalwinska et le poète Stanislaw Soyka au Grand-Duché et de nombreux événements réunissent des Polonais célèbres et leurs homologues luxembourgeois pour une véritable expérience culturelle fusionnelle. Le festival se tiendra dans plusieurs lieux. Le programme complet, organisé par l’association polska.lu, se trouve en ligne.

Photo : Dieter Telemans

------

« Les voix d’un poème » est le thème de cette année de l’édition du Printemps des Poètes, qui se tient pour la 6e fois et dont l’objectif est de rapprocher les gens de la poésie et de célébrer sa force et sa beauté. Cette édition se tient dans trois lieux différents et sur un week-end entier. Elle est organisée par une association à but non lucratif qui propose des ateliers, des lectures, travaille avec des écoles et explore les synergies entre poésie, musique, art et théâtre. Douze poètes de plusieurs pays y participent. Le Luxembourg sera représenté par le poète et romancier Jean Portante. Printemps des Poètes

12-15/04, Abbaye de Neumünster, Kulturfabrik, Galerie Simoncini, www.prinpolux.lu

Free

------

Pour la première fois au Luxembourg, Handicap International organise un après-midi de danse pour les danseurs valides et les danseurs moins valides de tous âges et expériences. Des cours de danse de différents styles et pour tout le monde seront donnés lors de « Solidanza ». Des démonstrations de danse en fauteuil roulant, des concours de danse et de la bonne musique complèteront le programme. Environ 15 % de la population mondiale est handicapée et ce chiffre monte à 20 % dans les pays les plus pauvres de la planète. Faites le premier pas pour les aider, sur la piste de danse du magnifique Cercle Cité. Solidanza

27/04, 13:00, Cercle Cité, www.solidanza.lu

Festival de la culture polonaise au Luxembourg

11-21/04, Abbaye de Neumünster, Philharmonie, Institut européen de chant choral Luxembourg, Restaurant Nova Osada (Neudorf), Ancien Cinema café-club (Vianden), Melusina, www.festival-polonais.lu

ABRËLL ’13 CITY AGENDA LUXEMBOURG

35


Rendez-vous

Agenda Rendez-vous divers lieux Mois du Don de la Croix-Rouge

Conférences  MUNSHAUSEN 

Fondation Autisme Luxembourg L’autisme au quotidien et la valorisation des rôles sociaux Intervenants : Docteur Eric Willaye et Christelle Ninforge, formatrice du SUSA. La moitié de la journée sera consacrée à discuter avec le Docteur Eric Willaye sur l’aspect théorique et l’aspect pratique de la compréhension de la culture de l’autisme. Les 24 & 25/04

Danse / Opéra  LUXEMBOURG 

Banannefabrik DES ORIGINES... (DANSE ET BODYMIND CENTERING®) Dans ces ateliers, nous abordons la danse à partir de l’exploration de nos origines. Nous découvrons quelques principes élémentaires de l’embryologie qui sont autant de principes adaptés à la danse. Jusqu’au 27/04

École Stepping out Week-end d’initiation au tango argentin Ne manquez pas cette occasion de découvrir le tango argentin avec deux professeurs et danseurs de réputation internationale. Le week-end d’initiation s’adresse aux personnes n’ayant aucune expérience du tango argentin (inscriptions en couple préférables). Avec Anna Yarigo et José Vazquez. www.tangoargentino.lu  Les 13 & 14/04

36

Divers  LUXEMBOURG 

Casino de Bonnevoie Bourse d’échange Bourse d’échange pour timbres, monnaies, cartes postales, etc. du cercle philatélique Hollerich-Bonnevoie. Jusqu’au 05/05

Centre culturel am duerf Spring Book Sale Le Stand des Livres du Bazar International de Luxembourg met en vente un grand nombre de livres en français et en anglais, allant des livres pour enfants jusqu’aux romans policiers en passant par les livres de voyage. Chaque ouvrage est à 1 euro, il y aura également des plats maison et des boissons. Le 13/04 - 10h-16h

Cercle cité

La Croix-Rouge luxembourgeoise sera à l’honneur en avril, pendant son Mois du Don, avec sa grande campagne de collecte de dons annuelle. Quelque 2 000 quêteurs bénévoles rendront visite aux foyers à travers le pays pour en appeler à la générosité du public. Chaque année, grâce à cette action, la Croix-Rouge collecte 40% de ses dons annuels. La campagne sera également l’occasion pour la Croix-Rouge de sensibiliser sur son action au Luxembourg et à l’étranger via diverses actions de rue et événements publics. Les fonds collectés pourront servir, entre autres projets et activités, à former et équiper des secouristes-ambulanciers bénévoles, à financer des aides matérielles et alimentaires pour des familles en situation de précarité, à mener des activités en faveur de jeunes de tous milieux sociaux et à soutenir la recherche de personnes disparues ou ensevelies sous les décombres. Réservez un accueil chaleureux au quêteur qui frappera à votre porte ! www.croix-rouge.lu Du 01 au 30/04

festival de la culture polonaise au luxembourg

Solidanza, dansons solidaires ! Handicap International organise pour la première fois au Luxembourg l’événement solidaire, inclusif et festif Solidanza en faveur des personnes en situation de handicap. De 13h à 18h, l’association permettra aux personnes valides et moins valides, jeunes et moins jeunes, danseurs d’un jour ou de toujours, le temps d’un après-midi de danse ouvert à tous, de danser en faveur des personnes en situation de handicap dans les pays en développement. Au programme : démonstrations de cyclo-danse (danse en chaise roulante), initiations aux techniques de danse inclusive, expositions thématiques et défis de danse sur fond musical varié mixé par un DJ et interprété par Jean Ziata lors d’interludes live. Convivial et solidaire, Solidanza est, en parallèle, l’occasion de fêter les 15 ans de présence au Luxembourg de Handicap International et les 30 ans d’action du mouvement à travers le monde.   Le 27/04 - 13h-18h

Le thème de la 3e édition du festival de la culture polonaise est “Poland-Luxembourg : culture meets culture”. L’intention de l’association est d’associer des artistes polonais et luxembourgeois, les faire travailler ensemble tout en faisant découvrir nos cultures respectives, en favorisant l’intégration de la communauté polonaise au Luxembourg. Du 11 au 27/04

6 e Printemps des Poètes - Grande nuit de la Poésie “Qu’il soit murmure, cri ou chant, le poème garde toujours quelque chose de son oralité native. Il est donc peu ou prou une affaire de voix, la voix intérieure du poète répondant aux voix du monde ?” Le propos est du poète Jean-Pierre Siméon à l’heure où la poésie, en vers ou en prose, est parlée, chantée, criée, psalmodiée... Voix du poète et voix du passeur / lecteur. Mais si la poésie est “musique par

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

excellence” pour reprendre les mots de Mallarmé, il ne s’agit pas de la seule musicalité venue des sons, des rythmes et de la construction de la phrase poétique. Il en va, nous dit si justement Claude Esteban, de “la poursuite d’une harmonie plus vaste, qui régit aussi bien les constellations que le souffle qui nous porte, et chacun de nos pas. Le poème est là pour en témoigner avec ses mots ouverts, cette voix qui s’adresse à l’autre, comme un geste d’accueil, une promesse d’unité ?” En reprenant le thème “Les voix du poème” pour sa 6e édition, le Printemps des Poètes - Luxembourg a choisi de mettre à l’honneur une oralité d’autant plus vivante qu’elle est ici polyphonique et multilingue. Cette nouvelle édition se déroulera sur trois lieux, désormais traditionnels, la Kulturfabrik, le CCRN et la galerie Simoncini. Du 12 au 14/04

Hôtel Novotel Luxembourg Kirchberg Grande Bourse Traditionnelle Journées du collectionneur de monnaies. Du 07/04 au 07/05

Musée Dräi Eechelen Fort Thüngen Virtuel (Second Life)

Après avoir créé leur avatar, les participants se retrouvent dans le rôle d’un soldat en 1800. Réservation obligatoire. Avec Pit Vinandy. Jusqu’au 15/07

Place d’Armes Brocantes Les 06, 13 & 27/04

Place de la constitution dkv-urbantrail “La GranDucale”, “Le Trail des Forts”, “Les Traces de Vauban”, “Mini-Trail 6-8 ans”, “Mini-Trail 9-12 ans”. Le 07/04

Place Guillaume II De Knuedler Vide-grenier Le 07/04

Marché de l’Octave L’Octavemärtchen est un marché traditionnel qui trouve ses origines dans l’Octave, la fête religieuse la plus importante du Grand-Duché de Luxembourg. Chaque année autour de la Pentecôte, des pèlerins en provenance du pays entier et de la Grande Région se rendent à Luxembourg-ville pour honorer la Vierge Marie Notre-Dame de Luxembourg, patronne de la Ville et du Grand-Duché. Bien que l’Octavemärtchen ait pris des allures de kermesse avec ses stands de jeux et d’adresse, il est loin de perdre son charme et son attractivité. Du 20/04 au 05/05

vallée de la pétrusse DUCK RACE C’est pour la douzième fois que se rassemblent cette année des milliers de canards en plastique en plein milieu de la ville pour leur course annuelle. Comme dans le passé, les recettes du Duck Race sont investies au profit de la bienfaisance et seront dédiées cette année à deux bonnes œuvres internationales soutenant des enfants et jeunes gens défavorisés, à savoir l’association Study-Help asbl et le Foyer Namasté à l’île Maurice. Le Duck Race se déroule dans la rue St Quirin, près du minigolf. Les villages du Duck Race légèrement adaptés accueilleront dès midi les visiteurs qui pourront déguster les spécialités culinaires et les boissons typiques ou profiter des diverses animations comme les châteaux gonflables, le train miniature et autres. À 15h, les canards seront lancés dans la Pétrusse en-dessous du Viaduc. Les personnes désirant participer à cet événement peuvent se procurer des tickets en prévente au prix de 5 euros. Tous les canards portent un numéro correspondant à un numéro de billet de loterie. www.duckrace.lu   Le 20/04


Rendez-vous

vieille ville Éimaischen 2013 Chaque lundi de Pâques, vivez un instant luxembourgeois et visitez le traditionnel marché dit Éimaischen dans la vieille ville. Vous y trouverez de l’artisanat d’art venant de toute l’Europe. Découvrez les fameux “Péckvillercher”, des sifflets en terre cuite, en forme d’oiseau.  Le 01/04

villa vauban marché artisanal dans les jardins de la villa vauban Dans l’esprit des marchés nocturnes imaginés par Petrus van Schendel, la Villa Vauban vous invite à découvrir des produits artisanaux et régionaux dans un cadre exceptionnel. Le 19/04 - 16h-21h  GREVENMACHER 

centre culturel grevenmacher

Centre culturel et scientifique russe Atelier créatif

Matériel à apporter : peinture acrylique, gouache, papiers à peindre, pâte à modeler, pinceaux, crayon, gomme.   Jusqu’au 12/07

Circolo Eugenio Curiel

Theaterwerkstatt

MUDAMINI TOURS : Féierung fir Kanner

Mudamini Guides Pendant les vacances, tu peux devenir guide au Mudam ! Découvre avec nous les expositions et passe ton brevet de guide. Jusqu’au 04/04

Natur Musée 2 Deeg mam Velo zu Remerschen Ateliers de théâtre. 9-12 et 6-8 ans. En luxembourgeois, pas de connaissances spécifiques requises. La Theaterwerkstatt est consacrée aux contes de H.C. Andersen. Jusqu’au 04/07

Au programme, 8 installations du Mobiles Musikmuseum de Michael Bradke qui mettront à l’honneur l’expérimentation, le jeu collectif et la découverte des sons électroniques dans une ambiance ludique. Du 27/04 au 25/05  MUNSHAUSEN 

Tourist Center Robbesscheier Semaines de pâques

À la découverte de la nature le long de la Moselle à bicyclette. À l’aide d’une carte et d’une boussole, nous chercherons de jolis chemins à travers les vignobles. Pour faire partie de cette expédition, il te faut ton propre vélo en bon état de marche. 9-10 ans. Les 04 & 05/04

musiques actuelles  DUDELANGE 

Théâtre  LUXEMBOURG 

OPDERSCHMELZ

CarréRotondes

ZELTIK 2013

Impro Impro...

Feat. Tri Yann, Seth Lakeman, Niamh Ni Charra, Band, Ciorras, An Erminig, The Shanes, Luxembourg Pipe Band,... Les 12 & 13/04  ESCH-SUR-ALZETTE 

KULTURFABRIK OUT OF THE CROWD

Mudam

Féierung fir Kanner ab 6 Joer vun der Sammlung an den Ausstellungen am Mudam. Op Lëtzebuergesch an Däitsch. Jusqu’au 27/04

CarréRotondes

24 Heures Électro for Kids

Pour enfants de 4 à 10 ans. Jusqu’au 01/06

Le 05/04

 LUXEMBOURG 

ROCKHAL

Italobimbi cours d’italien pour enfants

83e Foire aux Vins

Jeune public

 ESCH-SUR-ALZETTE 

Chaque jour entre 10 et 18h, nous vous proposons des visites actives sur des thèmes de Pâques : bricolage et peinture des lapins en carton, coloriage des œufs (cuits) de Pâques, un jeu “à la recherche des œufs de Pâques cachés dans notre domaine”. De même nous vous proposons un atelier de céramique et de boulangerie. Une promenade en calèche et l’alimentation des animaux vous attendent au musée vivant à Munshausen. Jusqu’au 07/04  ROOST 

Vitarium (Luxlait) Activités des vacances de Pâques Visite de la production Luxlait. Activités sur les stations interactives. Atelier de cuisine : 1er atelier : préparation d’un plat, 2e atelier : préparation d’un gâteau de Pâques. Décoration d’œufs de Pâques. Face painting. Boissons comprises. Jusqu’au 05/04

Le festival Out of the Crowd a lieu chaque année à la Kulturfabrik à Esch-sur-Alzette, avec la volonté de présenter le meilleur de la musique indé/ expérimentale nationale et internationale, et ce depuis 2004. Le concept du festival se base sur deux pôles : la musique et l’art, d’où une exposition d’art contemporain venant étendre le spectre de l’événement. Line-up 2013 : Paws (garage pop-rock, UK), Publicist (dancy electro-rock, USA), Mmoths (electro indie-rock, EIR), Tall Ships (Indie-rock, UK), BRNS (catchy indie experimental, B), Maserati (Instrumental post-rock, psychedelic, USA), Minus The Bear (Indie-rock, USA), Gallops (punchy electro-math-rock, UK), Fang Island (Indie-rock, USA), Monophona (L), Say Yes Dog (L). www.ootcfestival.com Le 20/04

Pendant quatre après-midis, les participants explorent différentes techniques d’impro à travers de nombreux exercices et jeux. Du 02 au 05/04  ESCH-SUR-ALZETTE 

Kulturfabrik AN DER UUCHT ‘t ass richteg geschitt! “De mémoire d’homme”. Le Centre culturel Kulturfabrik met en place un projet intergénérationnel et interculturel sur la mémoire, qui fait suite à celui initié la saison dernière. L’équipe du projet cherche à cette occasion des personnes de tous âges (12-92 ans), de toutes les cultures, couleurs, origines et langues. Dans un esprit d’oralité, de convivialité et de transcription, quatre ateliers hebdomadaires sont proposés durant lesquels les participants pourront témoigner, raconter et partager, en toute confiance, leurs récits et histoires de vie, rêves et désirs, envies, incertitudes et convictions, regrets ou secrets. Ces échanges aboutiront à la publication de livres et de cahiers avec photos, lettres et textes et contribuer ainsi à la sauvegarde d’un patrimoine unique. Jusqu’au 30/06

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition mai : 28/03

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

37


Agenda

Agenda

01

 20:30 

My Beautiful Laundrette

 15:00  Impro Impro...

Grand Théâtre

lundi monday

Vum Dicks. Accordéon : Daniel Pagliarini. Régie : Gisèle Mreches. Assistance : Christiane Ries, Olivier Nilles. Et spillen : Patrick Czapka, Clea Fiorio, Adrien Glaesener, Inès Glaesener, Audrey Kass, Mattieu Kass, Cécile Kauffmann, Clara Kauffmann, Ana Mailliet, Luc Nilles, Matteo Pecoraro, Jean-Claude Ries, Céline Schaffner, Caroline Stievenart, Caroline Verharen. Place d’Armes

Daniel Day-Lewis GB 1985 / vostf / 97’ / c / De : Stephen Frears / Avec : Saeed Jaffrey, Roshan Seth, Daniel Day-Lewis Cinémathèque

Thunderbolt and Lightfoot

Grousse Natur Rallye Daniel Day-Lewis USA 1993 / vostf / 139’ / c / De : Martin Scorsese / Avec : Daniel Day-Lewis, Michelle Pfeiffer, Winona Ryder, Geraldine Chaplin, Richard E. Grant / D’après : le roman d’Edith Wharton Cinémathèque

 18:30  Anguish

 19:00  Young Ambassadors Brass Band

Place d’Armes FREE

Théâtre Danse / Opéra 38

Lors de ce rallye, il y aura des ateliers intéressants où nous ferons des expériences et des jeux sur la nature, qui nous aideront à mieux connaître notre environnement. 6-8 & 9-10 ans. Natur Musée

 14:00  FACE PERCEPTION

Fotoworkshop mat der Lëtzebuerger Fotografin Neckel Scholtus fir Jugendlecher ab 13 Joer. Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

Musique Classique Conférence

Michael Cimino USA 1974 / vostf / 115’ / c / De : Michael Cimino / Avec : Clint Eastwood, Jeff Bridges, Catherine Bach, Gary Busey Cinémathèque

03

 20:00  Black Rebel Motorcycle Club

Somewhere between the five full-length albums and a decadelong road test across the highways of all five continents, Black Rebel Motorcycle Club found their way in a world seemingly ruled by dirty rock’n’roll riffs and snatches of psychedelia. BRMC’s music is as addictive as the drugs they may or may not be on, with expert builds, very solid musicianship and a consistent mood throughout. BRMC’s sharp-edged guitars perpetuate the tradition of savage rock. Be prepared for a real treat: BRMC are quite simply phenomenal on stage. The band stands on the edge of darkness, but never dives in. den Atelier

Musique Actuelle Cinémathèque ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

mercredi wednesday

 09:00  Programmatioun, emol anescht

 14:00  FACE PERCEPTION

cf. 02/04 Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

Vacances de Pâques : D’Geheimnis aus der Dréckerei

Viens au Kulturhuef, sur les traces du petit fantôme ! Il habite quelque part entre les lettres en plomb et l’encre colorée dévorante. Nous allons reproduire sa cachette et dessiner son histoire dans un petit Leporello-Ooooooooh. 6-12 ans. (L/D/F/EN)   Musée luxembourgeois de l’imprimerie et de la carte à jouer GREVENMACHER

 17:00 

Movie Theaters Angustia / Espagne 1987 / vo ang stf / 86’ / c / De : Bigas Luna / Avec : Michael Lerner, Zelda Rubinstein, Talia Paul   Cinémathèque

 21:00 

 10:30 

Grand Théâtre

 18:30 

Continuing our tradition of bringing you new talents, Le Corps Mince De Françoise from Helsinki Finland, will be playing a free showcase concert at the Rockhalcafe on 2 April 2013. The two girls have just released their new record called ‘Mental Health’ inspired by the late 90’s and early 00’, including bare bellied shirts and serious rapping. Get ready for some vibrant, pulsating electro-pop with destructive lyrics! Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE FREE

mardi tuesday

REVUE 2013 Gegeeschters

02

cf. 10h30 Place d’Armes

Pendant quatre après-midis, les participants explorent différentes techniques d’impro à travers de nombreux exercices et jeux. CarréRotondes

The Age of Innocence

 11:30  D’Mumm Seiss

 20:45 

LCMDF

 10:30  D’Mumm Seiss

REVUE 2013 Gegeeschters

 14:30  WAT SEES DU?

An dësem Atelier setzen d’Kanner sech mat verschiddene Méiglechkeete vu Kommunikatioun ouni Text auserneen: Biller, Fotoen, Videoen... 5-8 Joer. Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

REESJOURNALISTEN D’Kanner maachen d’Visite mam Fotoapparat! D’Fotoen, Erënnerungen un hir Visite, ginn duerno als hire ganz perséinleche Parcours vum Casino weiderverschafft. 8-12 Joer. Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

 15:00  Impro Impro...

cf. 02/04 CarréRotondes

Découvre la programmation sur des objets physiques : réalise de petits jeux sur une table et des cubes interactifs. CRP Henri Tudor

Événement Jeune Public

Exposition Divers


Agenda

 18:00 

Visite guidée culinaire City Promenade gourmande Cette promenade gourmande guidée en langue anglaise vous amène à travers la vieille ville millénaire de Luxembourg en compagnie d’un guide et d’autres inscrits. Vous découvrirez les coins les plus pittoresques, mais aussi trois adresses gourmandes allant du salé au sucré, crémant et boissons inclus. 18h : rendez-vous avec notre guide à la Brasserie Brauerei aux Rives de Clausen. 18h-19h : visite de la Brasserie de la Brauerei et apéritif culinaire. 19h-20h : continuation de la promenade à travers le quartier pittoresque du Grund, ensuite via l’ascenseur vers la Cité Judiciaire et la ville haute, place Clairefontaine, rue du Marché-aux-Herbes, Palais Grand-Ducal. 20h-21h : plat principal au restaurant Um Dierfgen. 21h-22h : continuation de la promenade vers le rocher du Bock, la Cathédrale Notre-Dame, place de la Constitution, place d’Armes et place Guillaume II. 22h-22h30 : dessert au Chocolate House by Nathalie Bonn vis-à-vis du Palais Grand-Ducal et fin. Vieille ville de Luxembourg

 18:30  The Smallest Show on Earth

 14:00  FACE PERCEPTION

cf. 02/04 Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

REESJOURNALISTEN cf. 03/04 Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

Prägestätte Diekirch Die Geschichte ist geprägt durch den Einfluss des Geldes. Hier entdeckst du eine Vielfalt von Münzwährungen, mit denen in den letzten 2000 Jahren in Luxemburg gehandelt wurde. Wie die Münze von morgen aussehen wird, das entscheidest du!   Musée d’Histoire[s] Diekirch DIEKIRCH Movie Theaters GB 1957 / vo / 80’ / De : Basil Dearden / Avec : Virginia McKenna, Bill Travers, Peter Sellers, Margaret Rutherford Cinémathèque

 20:00  REVUE 2013 Gegeeschters

Vacances de Pâques : D’Geheimnis aus der Dréckerei

Grand Théâtre

 20:30  A Room With a View

WEDNESDAYS@MUDAM

Impro Impro... cf. 02/04 CarréRotondes

cf. 03/04 Musée luxembourgeois de l’imprimerie et de la carte à jouer GREVENMACHER

 17:30  ORGAN AFTER WORK

30 minutes de musique d’orgue par Paul Kayser. Église Saint-Alphonse FREE

Robo-Biene Nous construisons une abeille robot qui fonctionne avec une simple commande électromécanique. Elle dispose de deux moteurs et d’antennes et peut trouver son chemin de manière autonome dans un labyrinthe. Natur Musée

 15:00 

 18:30  Abenteuer Bësch

La forêt est remplie de secrets. Nous explorerons des cavernes cachées, ainsi que les sous-bois où nous suivrons les empreintes d’animaux, et peut-être aurons-nous la chance de voir plusieurs de ces habitants de la forêt ? Natur Musée

Les nocturnes du Luxembourg connaissent bien Isaac d’Augny. Pour les mercredis du mois d’avril, ce DJ confirmé troquera la musique house et électro du samedi soir pour nous faire découvrir les trésors cachés de sa bibliothèque musicale exceptionnelle. Mudam FREE

04 jeudi thursday

 13:30  Vom Mehl zum Brot

Der Kurs beinhaltet einen Backteil, Erklärungen zum Mehl und eine kleine Mühlenbesichtigung. Touristcenter Heringer Millen MULLERTHAL

 20:00  REVUE 2013 Gegeeschters

Grand Théâtre

Chorégraphie et performance : Yuko Komenami. Media Art : Kunihiko Matsuo. Musique : Tomàs Tello. opderschmelz DUDELANGE

Stephan Eicher

Year of the Dragon

 14:30 

Le CITIM (Centre d’Information Tiers Monde) organise un après-midi lecture et jeux pour enfants à partir de 6 ans, autour du sujet “cacao et chocolat”. Lors d’une expédition dans le pays ouest-africain Ghana, nous découvrons l’origine du chocolat, sous quelles conditions le cacao est cultivé et produisons nous-mêmes du chocolat à partir d’ingrédients issus du commerce équitable. En luxembourgeois et en allemand.  Centre d’Information Tiers Monde

SAI YUKO KOMENAMI / KUNIHIKO MATSUO / TOMAS TELLO

Woher kommt mein Schoko-Hase?

Daniel Day-Lewis GB 1985 / vostf / 117’ / c / De : James Ivory / Avec : Maggie Smith, Helena Bonham-Carter, Denholm Elliott, Julian Sands, Daniel Day-Lewis, Simon Callow, Judi Dench / D’après le roman d’E.M. Forster / 3 Oscars Cinémathèque

de Jong invente des saynètes réalistes qu’il produit en grandeur nature. Il transforme ainsi l’espace d’exposition en scène de théâtre, qui, à l’occasion de “The way things are, and how they became things” est investie par Claire Thill. Un véritable dialogue entre la comédienne et les personnages créés par l’artiste néerlandais s’ensuit... Avec : Claire Thill. Mise en scène : Jérôme Konen. En français, allemand et anglais. Mudam

Michael Cimino USA 1985 / vostf / 134’ / c / De : Michael Cimino / Avec : Mickey Rourke, John Lone Cinémathèque

 19:00  MANY SPOKEN WORDS: The Way Things Are, and how they became things

Stephan Eicher is a European sensation. This Swiss native had a monumental career throughout the ‘80s and ‘90s, exploring his vocal strengths. Countless shows across Europe pushed Eicher into the limelight. By the ‘90s, Eicher had four albums behind him and was an international success. Engelberg, named after a Swiss ski resort, appeared in 1991, and the singles ‘Déjeuner en Paix’ and ‘Pas d’ami (comme toi)’ pushed the album to sell millions of copies worldwide. ‘Le Suisse errant’ is back now with his latest release, “L’Envolée”. den Atelier

WAT SEES DU? cf. 03/04 Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

submit your event on Inscrivez vos events sur

Par le biais de ses tableaux sculptés - à la fois séduisants et déconcertants - Folkert

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

www.plurio.net Édition mai : 28/03

39


Agenda

 20:00 

 21:00 

Et wor emol

Nuovo Cinema Paradiso

Strings Attached East meets West

 18:30  Chicken Run

dennes. Au programme ambitieux figurent des œuvres de F. Mendelssohn, F. Liszt et P. Tchaikowsky. L’orchestre est dirigé par Martin Elmquist. Trifolion ECHTERNACH

SAI YUKO KOMENAMI / KUNIHIKO MATSUO / TOMAS TELLO

© Dan Porter

One of the famous Turkish Five, Hasan Ferit Alnar was one of the foremost and pioneering composers of Turkish Classical music. The ‘Concerto for Kanun & String Quartet’ is his most famous work and is the centerpiece of the quintessentially Turkish programme. Istanbul born pianist Arzu Kirtil, famous for piano duo performances with her twin sister Gamze Kirtil, is working on this exciting collaboration with renowned Turkish musicians as Kanun player Tahir Aydoğdu and bassist Aykut Dursen as well as Luxembourg’s Kreisler Quartet. This quartet is formed by violin player Haoxing Liang (leader), Silja Geirhardsdottir also on violin, Jean-Marc Apap on viola and Niall Brown on cello, all of them string players from the Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Abbaye de Neumünster

Movie Theaters Italie-France 1988 / vostf / 124’ / c / De : Giuseppe Tornatore / Avec : Philippe Noiret, Enzo Cannavale, Antonella Attili, Jacques Perrin / Oscars 1990 : Best Foreign Language Film Cinémathèque

05 vendredi friday

 08:00  100-Meter Radioteleskop Effelsberg

 20:30  CŒUR DE PIRATE

Avec sa nouvelle tournée, Béatrice Martin fait redécouvrir son répertoire dans sa plus simple expression : une voix, un piano... afin de ne jamais oublier l’origine de Cœur de pirate. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Public Service Broadcasting

Viens avec nous pour découvrir le fonctionnement du téléscope-radio du Effelsberg. Avec ce téléscope, les astronomes explorent les profondeurs de notre univers. P&R Howald HOWALD

 14:00  Prägestätte Diekirch

cf. 04/04 Musée d’Histoire[s] Diekirch DIEKIRCH Utilisant des samples de vieux films pédagogiques, ainsi que du matériel d’archive et de propagande, le groupe Public Service Broadcasting a pour mission d’enseigner les leçons du passé à travers la musique du futur.  CarréRotondes

Vacances de Pâques : D’Geheimnis aus der Dréckerei

Märercher fir Kanner, mat Hëllef vu Wierker am Musée illustréiert. Fir Kanner vun 3 bis 5 Joer. Op Lëtzebuergesch. Mudam FREE

 18:15  Une gorgée de poésie - Rainer Maria Rilke

Si les œuvres des poètes présentées lors des premières gorgées de poésie étaient en français, en avril, le Théâtre du Centaure vous propose de découvrir les œuvres de Rainer Maria Rilke - en langue allemande ! Milla Trausch et Claude Mangen liront certaines de ses plus belles pages. Lui, le poète autrichien, il sera toujours en partance vers l’ailleurs, toujours en voyage, mais toujours sûr de sa mission quasi divine. Et il refusait tout obstacle à sa réalisation, amour, métier, vie matérielle. Ondoyant, d’une propreté méticuleuse, il semblait glisser sur les jours et les heures. Parfois mondain, parfois sauvage, entre salons et maison abrupte. Courtois jusqu’à la préciosité, sauvage comme un ermite. Il était l’ambivalence flottante de sa condition humaine. Habillé en fille par sa mère et soumis à la rigueur virile de l’école militaire, passionné et en retrait pour sauver son écriture, il était avec une part de lui-même dans l’ailleurs. Avec ses yeux bleus, comme ceux d’un insecte étrange, il contemplait le monde en étant hors du monde. Il tutoyait les anges sachant que le beau n’est jamais que le commencement du terrible. Le Théâtre du Centaure invite le public à proposer à l’équipe de création (via mail centaure@pt.lu ou la page facebook : “Gorgée de poésie”) ses poèmes préférés de Rainer Maria Rilke.   Théâtre du Centaure

cf. 03/04 Musée luxembourgeois de l’imprimerie et de la carte à jouer GREVENMACHER

 15:00  Impro Impro...

cf. 02/04 CarréRotondes

40

cf. 04/04 opderschmelz DUDELANGE

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Comedy Classics USA 2000 / vf / 84’ / c / Film d’animation de Peter Lord et Nick Park Cinémathèque

 19:30  Eilen-Nuecht

 20:30  DE LÄB

On 5 April De Läb will release their second album at the Club of the Rockhal. The time has come again, or rather, it’s about time. After having indulged in a lovely, warm winter sleep, after plenty of dreaming, snoring and fabulating, De Läb are back on track! Some other bands, which will also play on this evening to support the hosts, will be announced soon! Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Le Cercle Excursion nocturne pour observer et écouter des chouettes. Cette activité se déroulera au lieu suivant : Eesebuer bei der Kapell. Natur Musée

 20:00  Jugendsinfonieorchester EifelArdennen

Orchestre symphonique des jeunes Eifel-Ardennes. Pendant les vacances de Pâques 2013, plus de 70 jeunes musiciens d’Allemagne et du Luxembourg se rencontrent pour travailler en orchestre. La rencontre est le résultat d’une coopération pendant de nombreuses années entre l’Association européenne pour l’Eifel et les Ardennes et les écoles de musique en Bitburg-Prüm, Daun, Bernkastel-Wittlich, Echternach et le Conservatoire de Musique du Nord d’Ettelbruck et donne aux élèves des institutions participantes la possibilité de participer à un grand orchestre symphonique. La rencontre a pour objectifs à la fois la formation musicale, les échanges culturels et la coopération transfrontalière dans la région de l’Eifel-Ar-

Arthouse Classics Dayereh / Iran-Italie 2000 / vostf+all / 85’ / c / De : Jafar Panahi / Avec : Nargess Mamizadeh, Maryiam Palvin Almani, Mojgan Faramarzi / Lion D’Or, Venise 2000 Cinémathèque

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

06 samedi saturday

 14:00  Chemikus CO2 Box Seefexperimenter

Découvre le monde fascinant de la chimie et de la physique des bulles de savon. Pourquoi sont-elles colorées, selon quelles lois est-ce qu’elles évoluent... Nous synthétisons une solution pour réaliser des bulles de savon géantes. Natur Musée

 15:00  SKULPTURE KNIWWELEN

Inspiréiert vum Marco Godinho senge Konschtwierker am Raum, loossen d’Kanner an dësem Atelier eege Skulpturen entstoen. 5-8 Joer.  Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

ENCYCLOPE - WAT? D’Kanner sammelen aus alen Dictionnairen an Encyclopedie Biller a Wierder déi si an hire Konschtwierker nei erfannen a weiderverschaffen. 8-12 Joer.  Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

 16:00  MOOFEST

Zanter 1992 ass MOOF e feste Begrëff an der Lëtzebuerger Musekszeen an d’Garantie fir handgemate Rockmusek mat Lëtzebuerger Texter ‚vun der Long op d’Zong’. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

 19:30  Eilen-Nuecht

cf. 05/04 Natur Musée

 20:00  Concert de Gala 2013 HMLG MEETS BRITISH ISLES

Hall Omnisports Gasperich

die unterschiedlicher nicht sein könnten, vieles ganz anders ist, als es scheint, soll hier nicht verraten werden. Cube 521 MARNACH

Green Card

Sense and Sensibility Australie-France 1990 / vostf / 108’ / c / De : Peter Weir / Avec : Gérard Depardieu, Andie MacDowell, Bebe Neuwirth Cinémathèque

Rudy Giovannini Show

Möwe und Mozart

Mit Doris Kunstmann, Peter Fricke, René Oltmanns. Regie: Matthias Freihof. Ausstattung: Stephan Mannteuffel. Liebe kennt kein Alter, das Alter vergisst höchstens die Liebe! Das kann Sofia in diesem mit viel zärtlichem Humor erzählten Großstadtmärchen nicht passieren! Die Aufgabe, der sie sich täglich stellt, heißt Lebensverzauberung. Immer optimistisch begegnet sie, die schon als Kind Möwe genannt wurde, allen Widerwärtigkeiten dadurch, dass sie das schnöde Sein in schönen Schein verwandelt. “Mozart” Herbert, Komponist einer unvollendeten Nebelsinfonie, die er Werbemusiken z. B. für Tomatensuppe geopfert hat, ist ihr genaues Gegenteil! Festgefahren in seinem eigenbrötlerischen Pessimismus tut er alles, um die Anmache der Möwe zu ignorieren, die eines Tages auf “seiner” Stammparkbank sitzt und ihm, weil sie einfach nie ihren Schnabel hält, furchtbar auf die Nerven geht. Dass Sofia in Herberts Leben hineingeflattert ist und beginnt, seinen Alltag komplett auf den Kopf zu stellen, war die Idee seines Neffen Carl, der für seinen Onkel zum Amor wurde, um ihn aus seiner Vereinsamung zu befreien. Zunächst wehrt dieser sich noch heftig, doch jeder Widerstand erweist sich als zwecklos, und so lässt er sich notgedrungen auf Sofia ein... und muss plötzlich sogar um das Zusammensein mit der Möwe, die ihre Verletzlichkeit immer verborgen hat, bangen, als sie ihm beinahe davon schwebt. Bei allem Humor hat die kurzweilige Komödie über die Liebe im Spätsommer des Lebens eine berührende Intensität. Warum in diesem Verwirrspiel der Gefühle zwischen zwei Charakteren,

The Byrnes

Der berühmte und sehr beliebte Südtiroler Tenor Rudy Giovannini wird seine Gäste 2013 wieder mit einem Konzert der Extra Klasse verwöhnen und bestimmt viele Lieder seiner neuen “Viva Strauss” CD präsentieren. Trifolion ECHTERNACH

EXIT07 ROTONDES.LU CARRÉROTONDES 1, RUE DE L'ACIÉRIE L-1112 LUXEMBOURG HOLLERICH

SINKANE THU 18.4.13 TICKETS 12/14 €

Anne-Marie Byrne, ses deux frères Michel et Patrick, et la fille de ce dernier, Eileen, interprèteront, à plusieurs voix, des chants d’Écosse, de France et bien sûr d’Irlande, leurs pays d’origine. Les musiciens s’accompagneront à la guitare, au clavier, au pipeau, à l’harmonica, au bodhrán, au djembé et au cajón. Ils seront rejoints sur scène par la flûtiste luxembourgeoise Marielle Probst et la violoniste écossaise Katherine Stewart. Soirées de musiques diverses, dépassant les frontières : chants traditionnels et contemporains, en langues française, anglaise, gaélique... Les deux soirées sont données au profit de

PUBLIC SERVICE BROADCASTING THU 4.4.13 FREE

l’Institut pour la guérison des mémoires (IHOM), situé en Afrique du Sud, qui accompagne, sur la voie de la guérison, les personnes souffrant des violences du présent ou du passé. Cette organisation jouit du patronage de la Grande-Duchesse ainsi que du soutien officiel de Caritas Luxembourg et de l’ACAT. Son fondateur et directeur, Michael Lapsley, lui-même victime du régime de l’apartheid, assistera aux deux concerts et sera disponible pour signer des exemplaires de son autobiographie “Redeeming the Past : My Journey from Freedom Fighter to Healer”, parue en septembre 2012. Le programme des concerts comportera des titres des CD de la famille

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition mai : 28/03

THE SYNTHESIS EP RELEASE PARTY WITH THE HOLY MUNDANE, NAPOLEON GOLD, KITO ALL STARS DJ SET FRI 12.4.13 TICKETS 8 € WITH CD

MAC DEMARCO

SUPPORT: SEAN NICHOLAS SAVAGE FRI 26.4.13 TICKETS 12/14 €

DAN DEACON WED 8.5.13

TICKETS 13/15 €

BARN OWL [30SERIES] SUN 5.5.13

TICKETS 10/12 €

JUNIP

SUPPORT: BARBAROSSA THU 9.5.13 TICKETS 17/19 €

ERAAS

SAT 11.5.13

TICKETS 12/14 €

THEE OH SEES THU 16.5.13 TICKETS 12/14 €

SIN FANG + PASCAL PINON SAT 1.6.13

GHOSTPOET TUE 4.6.13 TICKETS 19 €

TICKETS 12/14 €

JEUDISCOVER

APÉRO AUDIO EXPO VIDÉO EXIT07 IS OPEN EVERY THURSDAY FROM 18:00.

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

EXIT07_Ann_CityMag_may.indd 1

MORE EVENTS ON

ROTONDES.LU

41 19/03/13 15:54


Agenda

Byrne, “Crossing Borders”, “Crossing borders 2” et “Beyond the Valley”, mais également bon nombre de nouveautés. Abbaye de Neumünster

07

Thé dansant au Cercle avec Olio Galanti et le Zilvesterorchester Lors de ce thé dansant élégant, passez un après-midi sur la piste de danse au Cercle à la place d’Armes, un des bâtiments historiques les plus prestigieux de la capitale luxembourgeoise. Un orchestre de renommée assurera la bonne ambiance et un programme varié de danses de salon. Cet événement intergénérationnel permet de rassembler les jeunes et les moins jeunes autour de la danse de salon. Valse, marche, bossa nova, cha cha cha, swing, twist, fox-trot et tango feront danser tout le monde, toujours dans une ambiance élégante et noble. Une petite restauration gourmande sera assurée sur place. Cercle Cité

dimanche sunday

 22:00  Santa Sangre

 10:30  KOLJA A GALINA

Filmreakter’s Cinélunatique Mexique-Italie 1989 / vangstf / 123’ / De : Alejandro Jodorowsky / Avec : Axel Jodorowsky, Blanca Guerra, Guy Stockwell Cinémathèque

Eng musikalesch Virliesung mat Bildprojektioun fir Kanner vun 3-10 Joer, erzielt vum Dany Gales. Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

 11:30  Apéro’s Jazz

 23:00  90s Party

Main room: music & visual by Hootenanny. New dancefloors: SK front & backroom, 90s UNDERGROUND, DJs: Buik aka Fritz, Jerry Libardi, Foolproof (grooveattaxx), & Don Simon. Min. age 21 (ID-check). den Atelier

42

 15:00  Der Räuber Hotzenplotz

Seed to Tree Live at Stage Bar!

Join Luxembourg’s popular young pop-folk band. One of the last personal gigs by the band before entering festival season! Stage Bar FREE ESCH-SUR-ALZETTE

 14:30 

Der spanische Ausdruck “Duende” ist schwer zu übersetzen, meint aber ein Feeling das man nicht beschreiben aber sofort empfinden kann... “Duende” fängt Stimmungen ein und weckt Assoziationen, die uns in die Welten von Orient und Okzident entführt und die einsame Stimme eines Muezzins oder den extrovertierten “Cante Flamenco” in den Sound des Jazz-Trios transformiert. Pianist Murat Öztürk, bringt mit seiner türkisch-französischen Herkunft ganz besondere Ausdrucksformen in den Sound des Trios ein und Bassist Jens Loh schafft mit seinem sonoren Sound, Räume und Landschaften von grossem Groove. Der Drummer Oliver Strauch setzt nach seiner gefeierten Produktion “New York Album” mit Duende einen lang gehegten Traum in die Tat um. Man wird dieses Trio in diesem Jahr auf dem internationalen Festival-Parkett geniessen können. Abbaye de Neumünster FREE

Cinema Paradiso Deutschland 2006 / deutsche Fassung / 94’ / Farbe / Regie: Gernot Roll / Mit: Armin Rohde, Martin Stührk, Manuel Steitz, Christiane Hörbiger / Nach dem Roman von Ottfried Preußler / Empfohlen ab 6 Jahren Cinémathèque

Joer waart de Kuerf nëmmen drop, ausgepaakt ze ginn an ze weisen, wat an him stécht. Zesumme mat sengem Frënd, dem Cello, wëllt hien iech erëm laache, kräischen a staunen dinn an iech op seng Rees duerch vill verschidde Länner mathuelen. De Kuerf ass nees do, fir den drëtten a leschten Deel vu senger Geschichtentrilogie. D’Betsy Dentzer erzielt fir Grouss a Kleng a gëtt dobäi vun engem Cello begleet. Centre culturel Schungfabrik TETANGE

 16:00  KONZERT UND LESUNG ZUM GEDENKTAG “YOM HASHOAH”

Der nationale israelische Gedenktag “Yom Hashoah” für die im Holocaust sechs Millionen ermordeten Juden, wird dieses Jahr mit einer Lesung und einem Konzert begangen. Dem Unsagbaren wird versucht, mit Wort und Musik zu begegnen. Die Musikstücke stammen von jüdischen Komponisten, die ihre Werke in der Gefangenschaft in Konzentrationslagern komponiert haben. Ausführende sind Dozentinnen und Dozenten, Schülerinnen und Schüler des Konservatoriums. Conservatoire de la Ville de Luxembourg FREE

Piano Recital

Rabbit-Proof Fence

E Kuerf voller Geschichten

Ciné XXL Australie 2002 / vostf+all / 93’ / De : Philip Noyce / Avec : Everlyn Sampi, Kenneth Branagh, David Gulpilil / Musique : Peter Gabriel / D’après le roman de Doris Pilkington Cinémathèque

 19:00  The Byrnes

E Joer ass vergaang, vill Geschichte goufen erzielt, vill Geschichte goufe gehéiert, vill Geschichte sinn duerch d’Welt gereest... an e puer sinn der nees an eise Kuerf gekroch! Eng Stëmm, eng Melodie, e puer Geschichte voller Zaubereien an eng Rëtsch gespëtzten Oueren... méi brauche mer net. Wéi schonns déi zwee lescht

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

 20:30  City Lights

Université Populaire du Cinéma USA 1931 / intertitres anglais / 86’ / De : Charles Chaplin / Avec : Charles Chaplin, Virginia Cherrill, Harry Myers Cinémathèque

08 lundi monday

 11:45  Cycle de conférences : Les Droits de l’Homme

 17:00 

Jean Muller. Klavierbearbeitungen Schubertscher Lieder. Cube 521 MARNACH

cf. 06/04 Abbaye de Neumünster

“Human Rights and Democracy in a Fragmented World”, René Foqué, KU Leuven. Les droits de l’homme à travers l’histoire, les droits des enfants lors des conflits armés, la liberté de religion, ou encore la représentation des droits de l’homme dans la littérature et les médias, tels sont les sujets qui se retrouvent au cœur du cycle de conférences organisé par la Chaire UNESCO en Droits de l’Homme au Campus Walferdange. À côté d’intervenants de l’Université du Luxembourg spécialistes en droit, sciences politiques, histoire et littérature et de représentants

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

d’ONG, il y a aura 5 professeurs de renommée internationale qui partageront leurs expériences dans le domaine des Droits de l’Homme : Dzidek Kedzia, rapporteur général de la conférence mondiale des Droits de l’Homme à Vienne en 1993, René Foqué, philosophe s’occupant des questions de démocratie, Manfred Nowak, ancien rapporteur spécial des Nations-Unies sur la torture, Heiner Bielefeldt, rapporteur spécial des Nations-Unies sur la liberté religieuse et la liberté de conscience, Hans-Joachim Giessmann, directeur de la Berghof Foundation à Berlin et spécialiste e.a. de questions de terrorisme. Université du Luxembourg - Campus de Walferdange WALFERDANGE FREE

 18:30  The Purple Rose of Cairo

Movie Theaters USA 1985 / vostf / 82’ / De : Woody Allen / Avec : Mia Farrow, Jeff Daniels, Danny Aiello Cinémathèque

der ihre Bücher ins Französische übersetzt. Thema des Gesprächs ist unter anderem die Mehrsprachigkeit in der Literatur und Übersetzungsprobleme. Abbaye de Neumünster

Rencontres SEL A-IV

THE FLYING PICKETS

 19:30  au Menu de l’actu

Les mots, ils sont laissés au libre arbitre et à la mauvaise foi de Claude Frisoni qui malmène l’actualité pendant trois mauvais quarts d’heure. Son regard se pose sur les petits et grands événements de la planète dont il nous rend compte à sa manière avec la verve et le talent qu’on lui sait. Et puis, pour survivre au pire, et se remettre de ses émotions, le public est invité à passer aux nourritures terrestres et à la gastronomie avec un menu concocté pour la circonstance. Abbaye de Neumünster

Die Flying Pickets sind eine britische A-cappella-Formation, die in wechselnder Besetzung seit 1982 besteht. Mitglieder einer Theaterformation hatten Spaß daran, auf den Reisen zu neuen Spielorten bekannte Lieder a cappella zu singen. So entstand die Idee, sich nach den mobilen Streikposten der englischen Bergarbeiter zu benennen und öffentlich aufzutreten. Ihre erste Veröffentlichung “Live at the Albany Empire” war eine Liveaufnahme eines ihrer Auftritte. Diese verkaufte sich so gut, dass ihnen das Label Virgin Records 1983 einen Plattenvertrag anbot. Im Jahr 1984 konnten die Flying Pickets mit einer Cover-Version der

Cyprien Katsaris, piano. Solistes Européens, Luxembourg. Christoph König, direction. Felix Mendelssohn-Bartholdy : “La belle Mélusine : ouverture”. Johann Sebastian Bach : “Concerto pour piano et orchestre n°3 en ré majeur BWV 1054”. Felix Mendelssohn-Bartholdy : “Concerto pour piano et orchestre n°1 en sol mineur op.25”. Ludwig van Beethoven : “Symphonie n°4 en si bémol majeur op.60”. Philharmonie

Single ‘Only You’ (im Original von Yazoo) einen Nummer1-Hit in Deutschland landen. Bereits im November 1983 erreichte das Stück den ersten Platz der Single-Charts in Großbritannien. Das Repertoire der Flying Pickets umfasst überwiegend Cover-Versionen und vereinzelt eigene Kompositionen. Conservatoire de la Ville de Luxembourg

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition mai : 28/03

 20:00  Männerabend

Yoko Tawada Das Institut Pierre Werner lädt die deutsch-japanische Autorin Yoko Tawada zu einer Lesung in deutscher Sprache ein. Mit 12 Jahren schrieb die 1960 in Tokio geborene Schriftstellerin ihren ersten Roman, den sie fotokopierte und verteilte. 1979 kam sie mit der transsibirischen Eisenbahn das erste Mal nach Deutschland. Später studierte sie in Hamburg und Tokio Literaturwissenschaft. Heute lebt die Autorin in Berlin. Yoko Tawada schreibt Gedichte, Erzählungen, Essays, Romane und Theaterstücke. Einige ihrer Bücher, die sie auf deutsch oder japanisch schreibt, wurden ins Englische, Französische, Italienische und Polnische übersetzt. Sie erhielt zahlreiche Preise und Stipendien. 2011 übernahm Yoko Tawada die erste Hamburger Gastprofessur für Interkulturelle Poetik (INPOET). Zuletzt erschienen von ihr “Schwager in Bordeaux” (Roman, 2008), “Abenteuer der deutschen Grammatik” (Gedichte und Prosa, 2010) und “Fremde Wasser” (2012 im Rahmen der Hamburger Gastprofessur für Interkulturelle Poetik, Hrsg. : Ortrud Gutjahr). Im Anschluss an ihre Lesung wird sich Yoko Tawada mit Bernard Banoun unterhalten,

Eine lustvolle Geisterbahnfahrt durch das Wesen Mann von Roland Baisch, Martin Luding & Michael Schiller. Seit zehn Jahren begeistert Martin Luding als Caveman. Jetzt hat sich der Höhlenmann mit Roland Baisch zusammengetan, um sich mit Inhalt, Seele, Klamauk, Witz, Wahrheit und Musik erneut dem wundersamen Wesen an der Seite der Frau zu widmen! Tom kommt von einer Geschäftsreise zurück - die Wohnung ist leer, Heike ist weg. Ein Verbrechen? Nein, ein Snowboardlehrer! Heike ist durchgebrannt und Tom ratlos. Gemeinsam mit zahlreichen anderen Kerlen - seinem Vater, dem Polizisten, alten Kumpels, dem Fitnesstrainer und anderen verwegenen Gestalten, alle verkörpert von Martin Luding - grübelt Tom über die Hälfte des vermeintlich so starken Geschlechts. Und lässt tief blicken hinter die Kulisse Mann: ganz ehrlich und anspruchslos, wie die Kerle halt so sind. Mit: Roland Baisch, Martin Luding. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Musée national d’histoire et d’art Luxembourg

Marché-aux-Poissons L-2345 Luxembourg www.mnha.lu

T + 352 47 93 30-1 mardi - dimanche 10h - 18h jeudi 10h - 20h

22 . 2 . - 9 . 6 . 2013

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

43


Agenda

 20:30  Le Monde en doc : Hollande, DSK, etc.

France 2012 / vo / 83’ / c / Documentaire de Pierre Carles, Julien Brygo, Aurore Van Opstall En collaboration avec etika Initiativ fir Alternativ Finanzéierung asbl, ATTAC Luxembourg et Les Amis du Monde diplomatique. Cinémathèque

09 mardi tuesday

 18:30  Die Ordnung der Klänge

© Josef Albers

Vortrag mit Andi Schoon. Das Bauhaus gilt als ein Sammelbecken künstlerischer Strömungen der ersten Jahrzehnte des 20. Jahrhunderts, deren gemeinsame Zielsetzung in der Kultivierung von Korrespondenzen zwischen den Künsten bestand. Die Annäherung war u.a. durch die Suche der bildenden KünstlerInnen nach einem neuen Regelwerk motiviert, nachdem der Weg in die Abstraktion einen qualitativen Abgleich mit der äußeren Welt verunmöglicht hatte. Die Hoffnung bestand nun darin, dass sich dieses neue Regelwerk aus den (abstrakten) Verhältnissen der Musik heraus begründen ließe. Die Strategien reichten von der kubistischfuturistischen Bewegungssimulation auf Gemälden bis hin zu Vorformen des abstrakten Films. Der bildkünstlerische Bezug auf immanente Gesetzmäßigkeiten der Musik öffnete ein weites Feld neuer Möglichkeiten. Der Vortrag

44

versucht, solche interdisziplinären Entwicklungslinien auf dem Hintergrund spezifischer sozialpolitischer Ereignisse zu lesen. Andi Schoon (*1974) studierte Musikwissenschaft, Literatur und Soziologie in Hamburg. 2005 Promotion in Systematischer Musikwissenschaft. Lehraufträge an der Universität Hamburg. Seit 2007 am Y Institut der Hochschule der Künste Bern tätig. Seit August 2012 Leiter des Y Instituts und Professor für Geschichte und Theorie der Transdisziplinarität. Casino Luxembourg - Forum d’art contemporain FREE

 19:30  “Wou d’Rief laanscht d’Musel...” Vortragszyklus

“Die Fauna des Moseltals”. Redner: Raymond Gloden. Sprache: Luxemburgisch.  Musée et Maison du Vin EHNEN

 20:00  Männerabend

cf. 08/04 Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Pinnock / Manson / Truscott

La langue de Brassens Louis-Jean Calvet, linguiste, sémiologue et spécialiste de la chanson française, sera présent à Luxembourg pour offrir une conférence unique sur le langage de Georges Brassens. Il présentera l’œuvre du plus connu des chanteurs français en analysant ses références culturelles, ses jeux de mots, et son utilisation des rapports entre la langue et la musique pour construire parfois un sens subliminal. Éminent spécialiste de sociolinguistique, Louis-Jean Calvet a publié plus de 20 livres, traduits en plusieurs langues. Louis-Jean Calvet s’est particulièrement intéressé à la chanson française (“100 ans de chanson française”, 1972, réédition 2006). Il est l’auteur d’une biographie de Georges Brassens (Payot, 1993), de Léo Ferré (Flammarion, 2003) et de Georges Moustaki (Fayard/ Chorus, 2005). Institut français du Luxembourg FREE

Trevor Pinnock, clavecin. Matthew Truscott, violon. Jonathan Manson, viole de gambe. Dietrich Buxtehude : “Sonate op.1/4”. Domenico Scarlatti : “Sonates K 490 & K 492”. Georg Friedrich Händel : “Sonate op. 1/3”. Jean-Philippe Rameau : “Quatrième concert (Pièces de clavecin en concert)”. Marin Marais : “Le Labyrinthe (Pièces de viole, 4e livre)”. Johann Sebastian Bach : “Sonate für Violine und Klavier N° 1”. Jean-Philippe Rameau : “Troisième concert (Pièces de clavecin en concert)”. Philharmonie

Quasar Cia de Dança / Brazil

 19:00 

Impressionen aus Myanmar (ehemals Burma). Digitale Fotoprojektion einer Reise durch Myanmar, oder das Land der goldenen Pagoden, wie es auch genannt wird. Eindrücke von den Höhepunkten eines faszinierenden Landes. Leiter: Vic Fautsch.   Centre socioculturel régional Prabbeli WILTZ

 20:30  FICTION

In the weird, hyper-speed blogworld of the 21st century musical underground Fiction’s ‘80s inflected, thoughtful, outsider indie has served to set them apart from a revolving door of faddish trends and fly by night “scenes”. With a new record set released in March the London based quintet are ready to showcase the audience how far they came in their musical development. Rockhal FREE ESCH-SUR-ALZETTE

The Deer hunter

Michael Cimino USA 1978 / vostf all / 182’ / c / De : Michael Cimino / Avec : Robert De Niro, Christopher Walken, John Cazale, John Savage, Meryl Streep / 5 Oscars dont Meilleur film, Meilleur réalisateur   Cinémathèque

cf. 01/04 Cinémathèque

Myanmar - Fotoshow

temps d’écouter. Une découverte au plus profond des sons où tout devient musique, à travers la voix et les matières. Un homme et une femme tissent des chemins harmonieux, vocaux, instrumentaux et poétiques.   Centre Culturel Gare

 12:00  Lunch-débat : L’éthiopie, fin de la crise alimentaire ?

Dans la presse internationale, l’Éthiopie est régulièrement mise en avant pour sa croissance économique et ses bonnes perspectives de développement. Elle serait même un modèle pour l’Afrique. Reste à savoir si la crise alimentaire qui a encore sévi dans ce pays en 2012 est surmontée ? Et dans quelle mesure les petits paysans qui représentent 80% de la population profitent de cette politique ? Langue : français. Les participants peuvent prendre leur pique-nique sur place. Centre d’Information Tiers Monde FREE

 12:30  Concert de Midi MUSIQUE MILITAIRE GRAND-DUCALE

My Beautiful Laundrette

commun de scruter la complexité existentielle du corps et de l’âme à travers la force, l’humour ou la simplicité. Choreography: Henrique Rodovalho. Music: Hendrik Lorenzen, Taylor Deupree, Marc Leclar, Goldie. Dance: Andrey Alves, Carolina Ribeiro, João Paulo Gross, José Villaça, Marcos Buiati, Martha Cano, Paula Machado, Valeska Gonçalves. Lighting Design: Henrique Rodovalho. Costumes: Cássio Brasil. Light: Sergio Galvão. Set Design: Mateus Dutra. Choreographer’s assistant: Daniel Calvet. International projects: Larissa Mundim. Artistic Direction: Henrique Rodovalho. General Direction: Vera Bicalho. Grand Théâtre

“Céu na Boca”. With 8 dancers. Quasar Cia de Dança, fondée en 1988 par Vera Bicalho et Henrique Rodovalho, trouve ses origines dans le Grupo Energía, formé au début des années 80. La compagnie, installée à Goiânia, dans le centre du Brésil, a trouvé sa place dans le panorama national et international de la danse contemporaine grâce au développement d’un langage qui lui est propre et dont l’un des traits significatifs est l’articulation fragmentée du corps. Quasar Cia de Dança, ce sont 20 chorégraphies, toutes créées par Henrique Rodovalho, le directeur artistique de la compagnie. Elles ont en

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

10

mercredi wednesday

 10:30  Azuki

Azuki Athénor - Pays de la Loire. Dès 6 mois. Une fantaisie pour deux voix à partager en famille. Azuki : petit haricot rouge du Japon. Prendre le

À l’occasion du concert de clôture de la saison 2012 / 2013 des concerts de midi, l’honneur est à l’orchestre d’harmonie de la Musique Militaire GrandDucale. Dir. Capt. Jean Thoss. Conservatoire de la Ville de Luxembourg FREE

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

 18:00 

The Last Picture Show

WEDNESDAYS@MUDAM cf. 03/04 Mudam FREE

 18:30  DESIGN FRIENDS CONFERENCE: Murat Günak

After graduating at the Royal College of the Arts in London, Turkish automotive designer Murat Günak started his career at Ford before moving to Mercedes where he designed the first C-Class and SLK. In 1994 he became head of design at Peugeot where he worked on the 206 CC, 307 and 607; as head designer of Volkswagen he designed models such as the Passat CC. Then a groundbreaking new car steers his career in a completely new direction: with the MIA-electric - a thoroughly green car - Murat Günak created a pioneering concept in the urban electric car market. MIA is a beautiful car, ultracompact, silent, economical and with zero-emissions conceived to simplify urban driving. In English. Registration and information: www.designfriends.lu Mudam FREE

Riff Workshop Le projet RIFF (Rocking Integration on Futuristic Festival) propose de promouvoir le dialogue interculturel par la découverte de l’art culinaire, du cinéma et de la musique de différents pays, de manière conviviale et créative. Il est porté par 5 jeunes d’origines diverses qui se sont rencontrés à Luxembourg et qui mettent en œuvre ces soirées conçues pour rapprocher les gens. Lors de chaque atelier, RIFF fait appel à vos sens pour voir, écouter et sentir différentes cultures. Au menu : cuisine, cinéma, photo, danse, théâtre et musique.   CarréRotondes

Movie Theaters USA 1971 / vostf / 118’ / De : Peter Bogdanovich / Avec : Timothy Bottoms, Jeff Bridges, Cybill Shepherd, Ben Johnson, Cloris Leachman / D’après le roman de Larry McMurtry / Oscars 1972 : Ben Johnson, Cloris Leachman Cinémathèque

présente un récital de lieder chorégraphié, autour des compositeurs Richard Strauss, Hugo Wolf, Robert Schumann et Franz Schubert. Ce récital raconte le voyage d’une âme en quête d’elle-même, sa rencontre avec celui qui deviendra son compagnon de route, son amant, avec qui elle traversera les sombres labyrinthes de son propre inconscient, pour finalement renaître au “Pays où fleurit l’Oranger” (Goethe/Mignon). Abbaye de Neumünster

 20:00  ABRAHAM INC.

opderschmelz DUDELANGE

Chambre Philharmonique / Krivine

Die Lipizzanernummer

Vor zwei Jahren verließ Igor, samt seiner sechs Lipizzaner, den Staatszirkus, dessen Direktor er war. Alle glaubten, er wäre dem Angebot in ein besseres Engagement gefolgt. Die Artistentruppe blieb allein und führungslos zurück. Doch nun, nach zwei Jahren, ist man seinem ständig durch Briefe erfolgtem Angebot, sich ebenfalls hierher zu begeben, gefolgt, in der Hoffnung, die Karrieren auf neuem Terrain in neuem Land wieder aufzubessern. In der Truppe befindet sich Mirsa, der schöne, heldische Hochseil-akrobat, dessen Nummer immer noch

Weltformat besitzt. Er war wohl die treibende Kraft, Igor zu folgen, ihn in seinem neuen Domizil aufzusuchen, seine Wagen in der Nähe abzustellen. Doch Mirsa glaubt seinen Augen nicht, als er dieses Refugium seines ehemaligen Direktors, dem stolzem Manne mit der glänzenden Lipizzanernummer, sieht. Er steht inmitten einer fürchterlich herabgekommenen Bude. Keine Spur von Lipizzanern. Igor habe sie verkauft, um überleben zu können, gibt er vor, zudem schicke der von ihm (auf Mirsas Drängen) ehemals entlassene, Mirsas Meinung nach völlig untalentierte Clown Raphael, dem Igor wohl in Wirklichkeit gefolgt ist, regelmäßig Geld. Mirsa, der dies alles nicht glauben kann, macht sich auf

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition mai : 28/03

La Chambre Philharmonique. Emmanuel Krivine, direction. Alina Ibragimova, violon. Nils Mönkemeyer, alto. Wolfgang A. Mozart : “Adagio und Fuge KV 546”, “Sinfonia concertante für Violine, Viola und Orchester KV 364”, “Symphonie N° 41 (“Jupiter”)”. Philharmonie

European piano nights Alexander Sinchuk, piano. Œuvres de César Franck, Domenico Scarlatti, Robert Schumann, Aleksandr Scriabine, Sergueï Prokofiev. Philharmonie

DAVID KRAKAUER & FRED WESLEY opderschmelz DUDELANGE

Ciné Utopia

Vendredi 26 avril 2013

De l’Ombre à la Lumière

Sex & Gender: De-/ Konstruktionen von Geschlecht

Le festival des films de moins de 3 minutes. De l’émotion, du rire, des films engagés, d’autres plus légers. De la fiction au documentaire, en passant par l’animation...

Die Konstruktion von Definitionen und Kategorien stellt eine grundlegende Technik dar, um Phänomene in der Natur wie beim Menschen, z. B. sein Denken und Handeln, zu erfassen. Ihre Kritikwürdigkeit stellt den Kern des Vortrages dar. Musée Dräi Eechelen

Restons bref, venez juger par vous-même!

En partenariat avec:

À l’occasion de son lancement, l’association Luceterna asbl

Pour plus d’infos www.utopolis.lu ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

130401_TresCourts_CityMag_avril.indd 1

45 3/18/13 12:41 PM


Agenda

die Suche nach den Lipizzanern... In den Stücken von Jean-Paul Maes, dem Autor in residence dieser Spielzeit, leben die Menschen alle ein falsches Leben. Fast alle sind gescheitert, an ihren Ansprüchen, an ihren Partnern, manchmal einfach am Leben, das sie überfordert. Doch geben sie die Suche nie auf. In “Die Lipizzanernummer” setzt Maes diesen Suchenden und Scheiternden ein theatralisches und auch hochpoetisches Denkmal. Regie: Anne Simon. Bühne und Kostüme: Marie-Luce Theis. Mit: Marc Baum, Georg Marin u.a. TNL

 20:00  Et geet elo duer (am Dierfgen)

Zanter 30 Joer steet de Jemp Schuster elo mat senge Kabaräsprogrammer op de Bühnen zu Lëtzebuerg. Et gëtt bal keen Duerf oder keng Stad déi en net an där Zäit besicht huet. Wéivill dausend Leit hu mat him gelaacht, oder hunn e bei der Däiwel gewënscht, wann en alt erëm iwwer Themen a Persoune gelästert huet, déi an den 80er Joeren nach tabu waren, an et deelweis haut och nach sinn. Dat ass awer keng Ursaach fir se ze verschounen. Wann een dat esou laang mécht, an awer d’Welt net verännert huet, muss een sech dann nach ëmmer drun halen? Neen, et muss een net, an dofir geet et och elo duer. 2012-13 ass déi lescht Tournée wou de Jemp Schuster iwwer Land zitt, an deenen do uewen et nach eng Kéier lafe léisst. Théâtre du Centaure

en 2010, l’artiste légendaire marquera un retour impressionnant à la Rockhal en nous présentant son tout nouvel album “Fire it up”. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Revue 2013 Cabaret luxembourgeois. CAPe ETTELBRUCK

 20:30  JOE COCKER

Réputé pour sa voix unique et ses prestations passionantes, Joe Cocker est non seulement une réelle légende musicale mais fait aussi partie des chanteurs les plus couronnés de succès et les plus connus des quatre dernières décennies. Après son show grandiose

46

Wilhelm B.

 20:00  Cassandra Wilson & Band

Jazz Philharmonie

Der Prozess

l’idéologie augustéenne qui donna une vision biaisée de la réalité alexandrine et de Cléopâtre, sans oublier d’étudier sa descendance (sa fille devint reine en Numidie) feront partie des multiples approches de cette conférence. En français. Moulin de Beckerich FREE BECKERICH

Kleiner Mann, was nun?

Daniel Day-Lewis USA 1988 / vostf / 171’ / c / De : Philip Kaufman / Avec : Daniel Day-Lewis, Juliette Binoche, Lena Olin, Erland Josephson, Stellan Skarsgard / D’après le roman de Milan Kundera Cinémathèque

11

jeudi thursday

Ici on croise aussi bien des personnages inventés à partir d’improvisations sur le matériau littéraire et biographique de l’auteur que des noms connus, comme le fameux couple Max et Moritz - enfants curieux, aussi drôles et méchants. CarréRotondes

MUDAMINI WORKSHOP : Caricatures grotesques

 17:30  ORGAN AFTER WORK

cf. 04/04 Église Saint-Alphonse FREE

 18:30  Et geet elo duer (am Dierfgen)

cf. 10/04 Théâtre du Centaure

 14:30 

Harold LópezNussa Trio Harold López-Nussa, piano. Felipe Cabrera, bass. Ruy Adrián López-Nussa, drums. Philharmonie

Thunderbolt and Lightfoot cf. 02/04 Cinémathèque

KOMM WIR RENNEN

cf. 09/04 Grand Théâtre

 15:00 

The Unbearable Lightness of Being

Szenische Lesung mit Luc Spada. Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

Quasar Cia de Dança / Brazil

 19:00  Cérémonie officielle d’ouverture du festival

Dans un univers de rêve ou de cauchemar, à toi de créer des personnages énigmatiques en utilisant les caractéristiques de la caricature grotesque. De la conception à l’œuvre finie, tu découvriras le travail de l’artiste en mettant la main à la pâte. En luxembourgeois, français, allemand et anglais. 6-12 ans. Mudam

Festival de la culture polonaise au Luxembourg. En présence de personnalités de la culture luxembourgeoise et polonaise, de politiciens, ainsi que de diplomates. Abbaye de Neumünster

 19:30  AND SO I WATCH YOU FROM AFAR (EIR)

Soirée warm-up à une semaine de la 10e édition du Out of the Crowd festival. Les Irlandais présenteront leur nouvel album “All Hail Bright Futures”. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Nach Franz Kafka. Ein Lichtbildvortrag mit Philipp Hochmair. “Ich wollte immer mit zwanzig Händen in die Welt hineinfahren.” Franz Kafkas Jahrhundert­ roman “Der Prozess” erzählt die Geschichte einer Verweigerung. Joseph K. wird am Morgen seines dreißigsten Geburtstags von einem imaginären Gericht angeklagt, ohne jemals zu erfahren, was ihm zur Last gelegt wird. Er verliert sich in Affären und Ablenkungen, anstatt der Aufforderung nachzugehen, “mehr an sich” zu denken und sich auf das Wesentliche zu konzentrieren. Doch was ist “das Wesentliche”? “Der Prozess” mit Philipp Hochmair ist ein vielstimmiger Monolog, in dem Joseph K. als Zeitgenosse erkennbar wird. Ein Mensch, der sich in Selbstinszenierungen und Phantasiebildern verliert, anstatt Verantwortung zu übernehmen. Ursprünglich als Hörstück veröffentlicht, präsentiert Philipp Hochmair den Text nun in einer Fassung für das Theater. Mit Philipp Hochmair. Konzeption: Andrea Gerk & Philipp Hochmair. Komposition: Michael Maierhof.   Théâtre des Capucins

Jeudi au moulin : Cléopâtre VII, du mythe à l’histoire La grande Cléopâtre est sans aucun doute l’un des personnages les plus connus de l’histoire d’Egypte. Cependant, beaucoup d’erreurs historiques circulent à son sujet, ce qui empêche une vision objective de cette reine. Le but de cette conférence sera donc de dresser un portrait clair de la reine lagide en analysant diverses sources (auteurs grecs, romains et juifs, bas-reliefs égyptiens de Dendera, Wanina et Ermant, monnaies et statuaire), ce qui permettra de réinsérer Cléopâtre au sein de la dynastie des Ptolémées. Étudier ses rapports avec César et Antoine - étaient-ils réellement ses amants, Cesarion était-il réellement le fils du dictateur romain ? - et se pencher sur

Eine Revue von Tankred Dorst und Peter Zadek nach dem Roman von Hans Fallada. “Zähne zusammen beißen und durch”, so könnte das Motto für die Revue “Kleiner Mann, was nun?”, nach dem gleichnamigen Roman von Hans Fallada leuten. Anfang der dreißiger Jahre, kurz vor dem Aufstieg der Nationalsozialisten, versucht der Buchhalter Johannes Pinneberg mit seiner Freundin Lämmchen, den Widrigkeiten des Daseins zu trotzen. Mit seinem in den dreißiger Jahren erschienenen Roman, der mehrmals verfilmt und in über zwanzig Sprachen übersetzt wurde, gelangte Hans Fallada zu Weltruhm. Fallada schildert das Leben der einfachen Menschen in den dreißiger Jahren des letzten Jahrhunderts, das geprägt ist von Heimatlosigkeit und dem Überlebenskampf am Rande des Existenzminimums. Doch trotz seiner historischen Anbindung ist die Aktualität des Stoffes ungebrochen. Die Angst vor dem sozialen Abstieg ist auch im heutigen Europa ein nicht zu verleugnendes Thema. Intendant Gerhard Weber inszeniert das Stück als rasanten Bilderbogen mit Revueelementen und lässt durch Gesang und Tanz die zwanziger und dreißiger Jahre atmosphärisch wieder lebendig werden.

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

Inszenierung: Gerhard Weber. Bühnenbild: Dirk Immich. Kostüme: Claudia Caséra. Dramaturgie: Sylvia Martin. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Revue 2013 cf. 10/04 CAPe ETTELBRUCK

Susana Raya / Michal Tokaj Project feat. Marc Demuth

Pour certains, il pourrait s’avérer difficile de s’imaginer un groupe de jazz composé d’une chanteuse et guitariste espagnole et d’un pianiste polonais, accompagnés d’un batteur polonais et d’un contrebassiste luxembourgeois. Susana Raya et Michal Tokaj se sont rencontrés à Zory, lors de la compétition de Jazz Vocal Voicingers où Susana Raya figurait parmi les finalistes de l’édition 2010. Pour l’édition 2012, le contrebassiste Marc Demuth était invité à accompagner les finalistes avec Michal Tokaj au piano et Sebastian Frankiewicz à la batterie, et Susana Raya faisait partie des intervenants du workshop qui a lieu en même temps que le concours et festival Voicingers. Une grande complicité musicale entre Susana et Michal a donné naissance à ce projet commun qui a connu sa première lors du Festival à Zory en 2012. Le choix de la section rythmique avec Sebastian et Marc, qui se connaissent depuis des années et qui comptent parmi les musiciens de jazz les plus sollicités dans leurs pays respectifs était un choix vite fait. Au programme, des compositions personnelles ainsi que quelques reprises de standards de jazz réarrangés. Le côté rythmé et l’énergie d’une âme méditerranéenne trouvent le juste équilibre avec les paysages et les atmosphères spacieuses d’un poète de l’Europe orientale au piano.   Abbaye de Neumünster

 20:15  BIRMANIE, QUEL AVENIR ?

“Birmanie en fête”, par Nadine et Jean-Claude Forestier. La Birmanie, aujourd’hui le Myanmar selon la volonté de la junte militaire toujours au pouvoir, pays longtemps fermé aux étrangers, s’est peu à peu

ouverte aux touristes ces dernières années... bien que la liberté vraie se fasse toujours attendre... Les conférenciers nous proposent des itinéraires hors des sentiers battus des sites les plus connus : découverte des étonnants sites de My’au au nord et de Moulmein au sud, ainsi que des merveilleuses plages du golfe du Bengale. Puis, ils nous proposent de participer, notamment à travers un film, à des fêtes birmanes ; ces fêtes, très nombreuses, sont autant d’opportunités pour mieux connaître les gens et leur culture. Du rocher d’or au lac Inle, ce sont de véritables spectacles où toute la Birmanie se retrouve dans sa relation avec Bouddha. Nadine et Jean-Claude Forestier sont photographes, auteurs et réalisateurs, depuis 1977. Après l’Islande, Istanbul, Madagascar ou Louis II de Bavière, leur sujet traitant de la Birmanie a obtenu le Prix public du meilleur reportage au festival de Saint Valery en Caux, en mai 2002. Nadine et Jean-Claude sont également spécialistes des régions arctiques.   Centre culturel Altrimenti

vom Latvian Philharmonic Chamber Orchestra, Riga. Den berühmten “Cancan” tanzen Tänzerinnen der Tanzschule Li Marteling. Sie werden Zeuge, wenn Gott Pluto (der Teufel in Person) sich erdreistet, die bereits arg lädierte Ehe des Violinprofessors Orpheus komplett zu ruinieren, indem er dessen Frau Euridike in den Hades entführt. Zum Glück interveniert eine Skandaljournalistin der Sendung “Den Nool ouni Kapp” beim Göttervater Jupiter, damit dieser die Entführung verurteilt. Mittlerweile hat der chronische Fremdgeher jedoch selbst Interesse an der verheirateten Frau gefunden und er beschließt höchstpersönlich die Hölle zu inspizieren. Zu Jupiters Leidwesen (aber zum Vergnügen der Zuschauer) reist das ganze “Olympische Komitee” mit in den Hades. Ein Versuch, sich Euridike mitten im größten Trubel - in Verkleidung einer Stubenfliege - zu nähern, hat fatale Folgen... Conservatoire de la Ville de Luxembourg

 18:30  Ratataplan

 19:00  Parsifal

Comedy Classics Italie 1979 / vostf / 89’ / c / De : Maurizio Nichetti / Avec : Maurizio Nichetti, Lydia Bioni, Angela Finocchiaro, Franco Cristaldi Cinémathèque

Richard Wagner (1813-1883) Bühnenweihfestspiel in drei Akten nach einem Libretto von Richard Wagner. Auf Deutsch,

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition mai : 28/03

 20:30  ONEREPUBLIC

After a year of recording the band is about to release their upcoming album “Native” which they will present during their stopover at the Rockhal on 11 April. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Serbis Movie Theaters Philippines-France 2008 / vostf / 90’ / c / De : Brillante Mendoza / Avec : Gina Pareño, Jaclyn Jose, Julio Diaz, Kristoffer King Cinémathèque

12

vendredi friday

 16:00  Orpheus in der Unterwelt

Jacques Offenbachs Meisteroperette, humorvoll ins luxemburgische übersetzt und spritzig inszeniert von Yannchen Hoffmann und Carlo Hartmann. Die Musik wurde speziell für die Opéra du Trottoir live eingespielt

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

47


Agenda

mit deutschen & französischen Übertiteln. “Miracle du salut suprême ! Rédemption au rédempteur !” Tels sont les derniers mots d’accomplissement du dernier opéra de Richard Wagner, “Parsifal”, créé le 26 juillet 1882, six mois avant sa mort, dans son “temple” du Festspielhaus de Bayreuth. Une création qui, comme toujours chez lui, est l’aboutissement d’un long processus : c’est en effet en 1845, 37 ans plus tôt donc, qu’il découvre son sujet dans le “Parzival” de Wolfram von Eschenbach. Il va faire sien - il est évidemment l’auteur du livret - le récit d’une quête initiatique si difficile, où s’accumulent les tentations et les embûches. Nous voilà en effet à Montsalvat, le domaine des chevaliers qui veillaient sur deux reliques sacrées du Christ : le Graal, le calice de la dernière Cène ; la Lance, celle de l’officier romain qui lui transperça le flanc. Amfortas, roi-prêtre de Montsalvat, souffre d’une inguérissable blessure depuis qu’il a perdu cette Lance en défiant le magicien Klingsor et en cédant aux charmes de Kundry. Tant que le Graal et la Lance ne seront pas réunis, Montsalvat dépérira, Amfortas souffrira, sa blessure ne cessera pas de saigner. Mais une prophétie céleste a annoncé que la Lance serait ramenée par “un pur innocent par la pitié instruit” : Parsifal, l’ignorant, le “pur si fou”. Il va surmonter les épreuves et les sortilèges du jardin de Klingsor, résister au désir et aux séductions de Kundry ; une Kundry condamnée mais pas damnée, qui trouvera, comme Amfortas, l’apaisement au bout de la quête qui fait de Parsifal le nouveau roi. Parsifal est une œuvre proliférante dans ses intentions et dans les sens qu’on peut lui trouver, qu’on peut lui supposer, et les exégètes ne s’en sont pas privés. Mais cette œuvre est musique, et avant de tenter de lui donner un sens, il convient de s’y abandonner, de se laisser emporter par elle, de la ressentir, de la vivre en toute perception émotive, dans son flux orchestral et vocal. Musikalische Leitung: Eliahu Inbal. Inszenierung: Tatjana Gürbaca. Bühne: Henrik Ahr. Dramaturgie: Bettina Auer. Licht: Reinhard Traub. Kostüme: Barbara Drosihn. Orchestre Philharmonique du Luxembourg.   Grand Théâtre

 19:30  L’éléphant rose

French trumpeter Erik Truffaz is a pioneering jazz figure. But his music is not too cerebral. Truffaz says of himself that he listened to Led Zeppelin much more than to Miles Davis when he was younger. His tunes teem with pockets of tension/release, rich sound textures, distortion and even Hendrixian guitar-like exchanges. He creates a meld of jazz, pop and rock music that is dance-floor hip, rock-house blazing and new-jazz cool. den Atelier

“Ils vivent, mais on ne peut pas appeler ça la vie. Ils respirent l’air empoisonné, ils mangent des déchets. Ils sont privés de l’espoir d’une vie heureuse et que leurs souhaits puissent s’accomplir un jour. Ils n’appartiennent à personne et sont sans protection. Il n’y a personne pour les aimer.” (Léna, ancienne fille des rues). Le spectacle “L’Éléphant rose” est l’aboutissement d’une réflexion autour du thème des enfants des rues. De manière ludique de jeunes participants explorent la création d’un spectacle ; de l’écriture à la mise en scène, en passant par la confection des costumes, des décors, du maquillage et surtout la présence sur scène. Au-delà de la création, leur regard sur le monde prend une toute autre dimension, celle de se mettre à la place de l’autre, de celui qui n’a plus rien, plus de famille, plus d’attache, plus de toit, plus de nourriture... Organisé par la Fondation Meninos e Meninas de Rua à l’occasion de son vingtième anniversaire, en collaboration avec Inter-Actions asbl - Maison des jeunes River, le Lycée technique des Arts et Métiers et le CCRN. Concept et mise en scène : Irina Fetodova, Mélyssa Michel. Décors : Isaballe Lutz, Andrée Pundel et les élèves du Lycée technique des Arts et Métiers. Costumes : Kathelijne Schaaphok. Effets sonores : René Nuss. Musique : Bryan Sanfilippo, Sven Ugen, Tom Bintener. Chorégraphie : Laura Urhausen et le groupe River Crew. Textes et interprétations : Alexandra Bruls, Annu Weitzel, Bryan Sanfilippo, Jill De Santos, Loya Viegas, Macha Aleksandrova, Rodolfo Bento, Sophie Schmidt-Lazzar, Sven Ugen, Théa Reinaud, Tom Bintener, Florent Martin, Vida Goddard, Nina Baldo, Constantin Golinval-Lesbaches, Selma Balde, Maëlle Pelle.   Abbaye de Neumünster

“Nebenstück” pour clarinette et quatuor à cordes. Philippe Hurel : “À bâtons rompus” pour saxophone alto et percussion. Bruno Mantovani : “Hopla” pour flûte et boules de pétanque. Olivier Messiaen : “Feuillets inédits” pour ondes Martenot et piano. Hugues Dufourt : “La Sieste du lettré” pour flûte, piano et vibraphone. Franck Bedrossian : “Tracés d’ombres” pour quatuor à cordes. Philippe Leroux : “bis, rue d’insister” pour saxophone, violon, alto, violoncelle et piano. Philharmonie

KOMM WIR RENNEN

Prélude celtique

Prélude celtique, dans le cadre du Zeltik 2013, avec Paul Kayser (orgue) et Spirit of the Highlands Pipes & Drums. Église paroissiale Saint Martin DUDELANGE

Arthouse Classics France 1962 / vo / 103’ / De : Jean-Pierre Melville / Avec : Jean-Paul Belmondo, Serge Reggiani, Michel Piccoli Cinémathèque

 21:00  The Synthesis Record Release Party

Revue 2013 cf. 10/04 CAPe ETTELBRUCK

DJ Meetin’ Performance du DJ polonais Squad (Soul Service) et DJ Brave (LU). Ancien Cinéma vianden

United Instruments of Lucilin / Strauch / Hartmann-Claverie

Die Lipizzanernummer

United Instruments of Lucilin. André Pons-Valdès, violon. Tomoko Kiba, violon. Christophe Beau, violoncelle. Sophie Deshayes, flûte. Marcel Lallemang, clarinette. Olivier Sliepen, saxophone. Pascal Meyer, piano. Guy Frisch, percussion. Musiciens invités : Pierre Strauch, violoncelle ; Valérie Hartmann-Claverie, ondes Martenot. Tristan Murail : “La Conquête de l’Antarctique” pour ondes Martenot. Gérard Pesson :

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

samedi saturday

 10:00  Portes ouvertes de l’école de musique

Le Doulos

cf. 10/04 Théâtre du Centaure

cf. 10/04 Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

13

 20:30 

Et geet elo duer (am Dierfgen)

 20:00 

cf. 10/04 TNL

48

Erik Truffaz

(The) Synthesis revient, armé d’un EP sorti chez ChezKitoKat. CarréRotondes

 22:00  Northern Big Band

Centre socioculturel régional Prabbeli WILTZ

En première partie de cette matinée aura lieu un concert pédagogique lors duquel, sur une chanson enfantine populaire, les divers instruments de musique ainsi que la danse seront présentés aux enfants. À l’issue de cette initiation, les enfants sont invités à une exposition où ils auront l’occasion d’essayer les instruments de musique, bien évidemment sous la supervision experte des enseignants de l’école de musique d’Echternach. Trifolion ECHTERNACH

 15:00  Suivez votre Nez...

“Suivez votre Nez” - l’ABC des Vins. Initiation à l’analyse sensorielle des vins de la Moselle luxembourgeoise avec Anne-Catherine Mondloch. Tout le monde sait bien que “les goûts et les couleurs ne se discutent pas” ; mais en êtes-vous bien certain ? Bien souvent les commentaires des spécialistes en œnologie vous laissent au début perplexes. Mais pourquoi ce vin me plaît-il tellement ? Quels sont les arômes que j’arrive à reconnaître dans cette cuvée ? Ce vin aurait-il un défaut ? Voici juste quelques questions que vous vous êtes déjà

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

certainement posées. Lors de ce séminaire, nous allons, non seulement, vous apprendre la méthodologie pour déguster les vins mais également, par des jeux, affiner tous vos sens (visuel, olfactif et gustatif). Musée et Maison du Vin EHNEN

Shéhérazade (F) Un conte musical. CrossNovaEnsemble : Sabine Nova, violon ; Hubert Kerschbaumer, clarinette ; Leonard Eröd, basson ; Rainer Nova, piano. Betsy Dentzer, récit. Dan Tanson, conception, mise en scène. Claude Grosch, animation visuelle. Nikolaï Rimski-Korsakov : “Shéhérazade. Suite symphonique” (arr. Leonard Eröd). Philharmonie

et pour enfants, seule ou en groupe, en allemand, en dialecte allemand, en anglais ou en espagnol. Nathalie Bondoux a étudié l’ethnologie. À travers son travail dans une bibliothèque municipale, elle a découvert la magie des récits et des contes. Elle a été initiée à l’art du récit par des conteurs célèbres comme Rachid Akbal ou Florence Desnouveaux. Organisé par l’Institut Pierre Werner et la Ville de Bettembourg dans le cadre du festival LiteraTour. www.ipw.lu Parc Merveilleux BETTEMBOURG

 16:00  Ascoltare Fantasticare Raccontare

Concert CHNP CHNP ETTELBRUCK

URBAN ART D’Andrea van der Straeten huet Konschtwierker am ëffentleche Raum realiséiert. Zesumme mam Guide denken d’Kanner iwwer “Konscht an der Strooss” no, an iwwerleeë sech, wat si do wéilte maachen. 5-8 Joer. Casino Luxembourg - Forum d’art contemporain

 15:30  Märchentour / Tour des contes

Lecture en italien pour enfants. La Libreria Italiana invite les jeunes lecteurs à venir écouter les aventures de leurs personnages préférés : de Pimpa aux Barbapapa, de Giulio Coniglio à Geronimo Stilton ! Inscription : libreriaitaliana.lu@gmail.com. Abbaye de Neumünster FREE

 17:00  Wilhelm B

cf. 11/04 CarréRotondes

 19:00  6e Printemps des Poètes - Grande nuit de la Poésie

Suse Weisse & Nathalie Bondoux : Grimms Märchen in deutscher und französischer Sprache / Les contes des frères Grimm en allemand et en français. À l’occasion du cinquantenaire du Traité de l’Élysée et de l’année Grimm 2013, Suse Weisse et Nathalie Bondoux, deux conteuses, allemande et française, raconteront chacune dans sa langue les contes des frères Grimm pour les jeunes et les adultes. Leurs récits s’adressent à tous, qu’ils comprennent l’allemand ou le français. Suse Weisse est psychologue et professeure de théâtre. Elle travaille indépendamment en tant que conteuse, scénographe et actrice. Depuis 1996, elle conte des histoires pour adultes

“Qu’il soit murmure, cri ou chant, le poème garde toujours quelque chose de son oralité native. Il est donc peu ou prou une affaire de voix, la voix intérieure du poète répondant aux voix du monde ?” Le propos est du poète Jean-Pierre Siméon à l’heure où la poésie, en vers ou en prose, est parlée, chantée, criée, psalmodiée... Voix du poète et voix du passeur / lecteur. Mais si la poésie est “musique par excellence” pour reprendre les mots de Mallarmé, il ne s’agit pas de la seule musicalité venue des sons, des rythmes et de la construction de la phrase poétique. Il en va, nous dit si justement Claude Esteban, de “la poursuite d’une harmonie plus vaste, qui régit aussi bien les constellations que le souffle qui nous porte, et chacun de nos pas. Le poème est là pour

en témoigner avec ses mots ouverts, cette voix qui s’adresse à l’autre, comme un geste d’accueil, une promesse d’unité ?” En reprenant le thème “Les voix du poème” pour sa 6e édition, le Printemps des Poètes - Luxembourg a choisi de mettre à l’honneur une oralité d’autant plus vivante qu’elle est ici polyphonique et multilingue. Abbaye de Neumünster

 20:00  ActArt Konzert “Sigfrid KARG-ELERT”

Verkannter und vergessener Komponist? Carlo Jans, Flöte und Pikkoloflöte. Stéphanie Pochet, Klarinette. Guy Goethals, Saxophon. Carlo Pettinger, Horn. Katrin Reifenrath, Klavier. Dass wir ein ganzes Programm Sigfrid Karg-Elert widmen, ihm, dessen Name höchstens den Organisten geläufig ist, bedarf angesichts seiner Flötenwerke keiner besonderen Rechtfertigung. Zunächst hatten wir den Eindruck, er sei inzwischen ganz und gar vergessen, doch dann mehrten sich die Lebenszeichen. Inzwischen gibt es ein Karg-Elert-Archiv, wo man u.a. ein Werkverzeichnis erhalten kann, und vor allem seine Bläsermusik hört man immer häufiger. Die Anregungen zu seinen Flötenwerken verdankt Karg-Elert dem Solo Flötisten des Leipziger Gewandhausorchesters Carl Bartuzat. Zählt man alles zusammen, was er für und mit Flöte komponiert hat, so kommt man auf mehr Werke als bei den meisten anderen Komponisten. Vieles ist davon unveröffentlicht geblieben. Conservatoire de la Ville de Luxembourg

Céu na Boca cf. 09/04 Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Concert Fielser Musek Mierscher Kulturhaus MERSCH

Der Prozess cf. 11/04 Théâtre des Capucins

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Ensemble de Cuivres de Belgique

Revue 2013 cf. 10/04 CAPe ETTELBRUCK

What’s Eating Gilbert Grape ?

C’est avec le grand tromboniste Michel Becquet que l’Ensemble de Cuivres de Belgique présentera un programme de haute volée. Kinneksbond MAMER

Et geet elo duer (am Dierfgen) cf. 10/04 Théâtre du Centaure

Le département Jazz du Conservatoire d’Esch / Alzette

La classe de Jazz du Conservatoire d’Esch / Alzette présente ses nouveaux talents à travers le répertoire standard des différentes époques du Jazz. Les étudiants présentent leur jeu dans l’art de l’improvisation dans le jeu d’ensemble qu’ils ont cultivé durant leurs études au sein de la classe de M. Marc Harles. Au programme seront des œuvres de Duke Ellington, Rodgers & Hart, Miles Davis, Chet Baker et autres compositeurs et interprètes. Venez nombreux à les encourager dans cette quête fantastique qu’est le monde du Jazz et les apprécier dans leurs expérimentations inattendues. Conservatoire de Musique ESCH-SUR-ALZETTE

Sense and Sensibility USA 1993 / vostf+all / 117’ / c / De : Lasse Hallström / Avec : Johnny Depp, Juliette Lewis, Leonardo DiCaprio Cinémathèque

 20:30  IMPROLABO Saison 3

Spectacle d’improvisation théâtrale. Vivez l’espace d’une soirée, la vie au sein d’un laboratoire du rire et des émotions, où un scientifique fait vivre des expériences burlesques ou émouvantes et autres tests délirants à 4 comédiens improvisateurs. Art Café

Lëtzebuerger Owend Centre socioculturel régional Prabbeli WILTZ

LPO / Nézet-Séguin / Skride London Philharmonic Orchestra. Yannick Nézet-Séguin, direction. Baiba Skride, violon. Modeste Moussorgski : “La Khovantchina : Introduction (“Lever de soleil sur la Moskva” / “Sonnenaufgang über der Moskwa”)”. Piotr Ilitch Tchaïkovski : “Concerto pour violon et orchestre en ré majeur (D-Dur)”. Sergueï Prokofiev : “Symphonie N° 5”. Philharmonie

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition mai : 28/03

49


Agenda

 21:00 

magiques. Musique de Giovanni Girolamo Kapsberger et de Biagio Marini. Philharmonie

14

9 last minutes + No metal in this battle

d’honneur offert par l’UGDA National Youth Wind Orchestra Luxembourg. Direction : Julia Schlag (D). Cercle Cité

Shéhérazade (D)

Parsifal

cf. 13/04 Philharmonie

dimanche sunday

DUO RILKE

Das Geheimnis der Frösche

 11:00  Allerlee Gegrimmels

Concert de François Theis (violon) et Mathias Clausen (piano) dans le cadre de la 26e Saison Musicale de Mensdorf. Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

cf. 12/04 Grand Théâtre

Récital d’orgue Vieille Église St. Laurent DIEKIRCH

The last 9 Minutes is a 4-member rock band from Luxembourg. The group formed in 2008, emerging from various other musical projects. Largely instrumental, their music varies from straight alternative to complex progressive rock while taking an occasional stroll into more experimental realms. No metal in this battle is an afro-post punk quartet from Luxembourg. They released “the husky tape” as an appetizer in 2012, but with a line-up change in the last months, they are exploring new musical directions... including piano, delay guitars, baritone fuzzes and african rhythms. Ancien Cinéma Café-Club VIANDEN

Cinema Paradiso La prophétie des grenouilles / Frankreich 2003 / deutsche Fassung / 91’ / Farbe / Ein Zeichentrickfilm von Jacques-Rémy Girerd / Mit den deutschen Stimmen von: Thomas Fritsch, Nina Hagen, Ilja Richter, Peer Augustinski / Empfohlen ab 6 Jahren Cinémathèque

Erzielsonndeger am Kapuzinertheater. D’Kanneran d’Hausmärercher vun de Bridder Grimm mam Betsy Dentzer. Théâtre des Capucins

Wilhelm B. cf. 11/04 CarréRotondes

Wilhelm B.

les contes de la lune

cf. 11/04 CarréRotondes

Warsaw Village Band (folk)

Contes d’ici et d’ailleurs, berceuses, devinettes et fables de la Nuit viendront mettre en mots et en imaginaire une dizaine de gravures de l’exposition. Un voyage à faire en famille. Suivez la lanterne… et rêvez ! Villa Vauban

 11:30  Apéro’s Jazz

Concert avec la participation des stagiaires des workshops organisés par l’INECC. Centre Culturel Tramsschapp

 22:00  The Devil Rides Out

Filmreakter’s Cinélunatique GB 1968 / vostf / 96’ / De : Terence Fisher / Avec : Christopher Lee, Charles Ray, Nike Arrighi Cinémathèque

50

Lift respire en groupe et nous fait oublier notre propre souffle. On se surprend à soupirer sur la belle éponyme et danser en silence dans les recoins d’un kaléidoscope. Une douce revanche accueille les plus belles folies des doigts, des baguettes, des cordes de l’une, ou des cordes de l’autre, pour nous soulever vers un morceau sans fin, plein de vie, plein de couleurs, de rythme, transcendant, rien de moins. Abbaye de Neumünster FREE

 15:00  Concertino luminoso

Concert visuel avec lanterne magique. Ensemble La Rêveuse. Dagmar Sasková, soprano. Benjamin Perrot, théorbe. Florence Bolton, viole de gambe. Yoann Moulin, clavecin, orgue. Compagnie Praxinoscope. Vincent Vergone, mise en scène, lanternes

 16:00 

 16:30  Leonard Bernstein à l’honneur...

Chichester Psalms and Mass Concert Selection par le chœur de garçons Pueri Cantores du Conservatoire de la Ville de Luxembourg, le chœur de Chambre du Conservatoire de la Ville de Luxembourg et l’orchestre de Chambre du Conservatoire de la Ville de Luxembourg. Direction : Pierre Nimax jun. Église SCHUTTRANGE

 17:00  Shéhérazade (F)

cf. 13/04 Philharmonie

Les enseignants sur scène avec le Luxemburg Tuba Consortium

INECC – concert de clôture des workshops Concert des stagiaires des workshops organisés par l’INECC. Place d’Armes

Heaven’s Gate

Ciné XXL USA 1980 / vostf / 216’ / version intégrale et restaurée inédite / De : Michael Cimino / Avec : Kris Kristofferson, Isabelle Huppert, Christopher Walken Cinémathèque

National Youth Wind Orchestra Luxembourg Dans le cadre des festivités organisées à l’occasion de son 25e anniversaire, l’Harmonie des Jeunes Prince Guillaume Luxembourg-Cents vous donne rendez-vous le dimanche, 14 avril au Cercle Cité. Concert

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Et geet elo duer (am Dierfgen) cf. 10/04 Théâtre du Centaure

“Soirée George Gershwin”. Passez une agréable soirée avec les plus belles et connues mélodies de George Gershwin. Le monde de George Gershwin est celui de la chanson et du musical et de nombreuses chansons sont aujourd’hui une part indispensable du répertoire Jazz. Découvrez en compagnie de Mariette Lentz, Marc Demuth, Boris Dinev, George Letelier et le Luxembourg Tuba Consortium les plus grands succès de Gershwin.   Trifolion ECHTERNACH

 18:30 

 19:30  Concert de musique religieuse polonaise et luxembourgeoise

La chorale de l’archi-cathédrale de Varsovie Musica Sacra (PL) et Chorus salicti (LU). Cathédrale Notre-Dame

 20:30  BONAPARTE

La musique typique de Bonaparte se base sur des genres traditionnels comme le blues ou le folk d’un côté, et des styles urbains comme l’électro, le hip-hop ou le dubstep de l’autre côté. C’est ainsi que leur dernier album “Sorry we’re open” s’est développé en album ravepunk, cyberblues, qui est bien conscient du destin de l’activité éternelle, du fait que nous sommes poussés dans le monde en ligne en tant que données open source qui déambulent sans jamais finir notre journée, mais qui essaie en même temps de mettre en avant le côté humain dans la machine humaine. Des artistes déguisés avec des costumes d’animaux en train de faire un striptease sur des textes surexcités, artistiquement absurdes, une foule en sueur ne pouvant plus s’arrêter de danser qui les acclame, il n’y a pas de doute,

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

le Suisse Tobias Jundt et ses Bonaparte délirants ne peuvent pas être très loin. Tenez-vous prêts car le groupe rock berlinois transformera le Club de la Rockhal en un cirque trash ! Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Eraserhead

émotions et comment on vit à travers des territoires virtuels. On apprendra à approcher l’autre avec respect de ses expressions non-verbales dans des gestes d’accompagnement qui ne l’agressent pas. L’approche éthologique a des règles qui permettent une meilleure qualité de vie des personnes dépendantes et de leur accompagnant. En français. Fondation Autisme Luxembourg MUNSHAUSEN

Université Populaire du Cinéma USA 1977 / vostf / 90’ / De : David Lynch / Avec : John Nance, Charlotte Stewart, Allen Joseph Cinémathèque

15

lundi monday

 10:00 

 11:45  Cycle de conférences : Les Droits de L’Homme

“Religionsfreiheit - ein Menschenrecht unter Druck? Facetten der internationalen Diskussion”, Heiner Bielefeld, Friedrich-Alexander University Erlangen-Nürnberg. Université du Luxembourg - Campus de Walferdange WALFERDANGE

 18:30  A Room With a View

cf. 03/04 Cinémathèque

 20:00  Camerata 4

L’approche éthologique et la sensorialité

Intervenante : Irène Knodt, psychologue et mère d’une personne avec autisme. Comment respecter la personne autiste dans la façon de s’exprimer, comment s’adapter à la demande, lire le non-verbal ? Comment découvrir un outil de communication corporelle qui apaise la personne, des attitudes qui permettent une approche plus respectueuse et aident la personne autiste à ne pas développer d’agressivité. Cette formation permet une découverte de l’approche éthologique qui définit le rôle de chacun. L’homme n’est pas que langage, il s’exprime aussi dans le non verbal sans s’en rendre compte. Il est important de pouvoir comprendre les personnes de grande dépendance suivant ce moyen d’expression afin de créer une relation de confiance. On pourra ensemble voir comment on exprime sa personnalité, ses

 20:30  Buika

Buika est l’une des chanteuses les plus singulières de la scène musicale espagnole actuelle. D’origine guinéenne, cette chanteuse d’une rare intensité charme avec sa voix tout simplement envoûtante. Sa musique aux influences andalousiennes, latines et africaines se situe au confluent de plusieurs styles musicaux empruntant au flamenco, jazz latin, soul, bolero. Nouvelle égérie de Pedro Almodóvar, elle collabore à la trame musicale du film “La piel que habito” (La peau que j’habite), thriller mettant en vedette Antonio Banderas. Ses chansons nous obligent à faire face à notre propre histoire amoureuse, là où nos échecs sont les plus cuisants. Et l’on sait parfaitement après l’avoir écoutée que l’on va répéter les mêmes erreurs parce que la passion ne connaît pas de règles, ni le bon sens, ni même la prudence ou le regret. den Atelier

Cinemania

Philippe Schartz, trompette. Donal Bannister, trombone. Tim Thorpe, cor. Johann Sebastian Bach : “Wachet Auf, ruft uns die Stimme, BWV 140” (arr. Gordon Cherry), “Fugue n°11 en fa majeur BWV 856” (arr. Gordon Cherry). Francis Poulenc : “Sonate pour cor, trompette et trombone”. Oskar Böhme : “Prélude et Fugue en mi bémol majeur op.28 n°1”. Ian McDougall : “Trio for Brass”. Georges Bizet : “Carmen Suite” (arr. Eric Murphy). Philharmonie

Movie Theaters Allemagne-USA 2002 / voangstf+all / 83’ / c / Documentaire de : Angela Christlieb, Stephen Kijak Cinémathèque

16

mardi tuesday

 15:00  Wilhelm B.

cf. 11/04 CarréRotondes

 18:30  The Last of the Mohicans

Daniel Day-Lewis USA 1992 / vostf / 112’ / c / De : Michael Mann / Avec : Daniel Day-Lewis, Madeleine Stowe, Russell Means, Pete Postlethwaite / D’après le roman de James Fenimore Cooper Cinémathèque

 19:00  Comment construire de grandes structures

Les missions classiques d’aménagement de routes, la conception de pistes d’atterrissage pour aéroport, ou encore la sécurisation de rochers font partie des tâches d’un bureau d’ingénieurs. Le bureau Greisch s’y est consacré en s’efforçant d’y intégrer des préoccupations paysagères et écologiques, afin d’obtenir des réponses plus justes et plus fines aux problèmes posés. Le souci écologique est devenu un réflexe et les préoccupations techniques et paysagères ont fusionné pour mieux rencontrer les attentes actuelles. En français.  Forum da Vinci FREE

 19:30 

 20:00  Les Iroquois, Concours d’écriture transfrontalier

C’est une troisième édition du concours d’écriture transfrontalier que le Nest propose cette saison 2012/13, permettant à des lycéens de la Grande Région d’approcher l’univers théâtral par le biais de l’écriture et d’être au contact de professionnels du spectacle vivant : dramaturges, auteurs, metteurs en scène, comédiens... Ce concours s’inscrit dans un vaste projet européen regroupant plusieurs théâtres partenaires des territoires transfrontaliers. Ian de Toffoli, auteur, propose aux jeunes le thème suivant : “La veille du jour en question”. La pièce imaginée par les élèves parlera d’un ou de plusieurs personnages se trouvant à quelques heures d’une journée qui changera à jamais sa / leur façon de vivre et de penser. Livrés à leurs propres démons ou confrontés à d’autres personnages, ceux-ci passent en revue les choix faits avant le jour fatidique.   TNL

Orchestre d’Harmonie de la Garde républicaine Orchestre d’Harmonie de la Garde républicaine. LieutenantColonel Sébastien Billard, direction. Marc Meyers, trombone. Hector Berlioz : “Le Carnaval romain. Ouverture caractéristique”. Henri Tomasi : “Concerto pour trombone et orchestre”. Jacques Ibert : “Escales”. Igor Stravinsky : “Le Sacre du Printemps”. Philharmonie

Orgue et piano

Mardi du livre No hiren zwou erfollegräiche Liestournéeën 2006 an 2011, ginn de Schrëftsteller Jhemp Hoscheit an de Museker Julien Arpetti nees mat engem neie Programm d’Tournée. Kinneksbond MAMER

MUDAM AKADEMIE ODS II 07. Andy Warhol. En luxembourgeois. opderschmelz DUDELANGE

Avec Paul Goussot (orgue) et Christian Ivaldi (piano). Avec des œuvres de Franck, Saint-Saëns,

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition mai : 28/03

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

51


Agenda

Pierné, Guilmant, Schubert et Liszt. Église paroissiale Saint Martin DUDELANGE

Via Katlehong Dance / South Africa

 20:30  Sherlock Jr.

Provence, de pierre et d’eau

Solaris

Der Psychologe Kris Kelvin hat einen Auftrag. Er soll den Stand der Forschungen auf der über dem Planeten Solaris schwebenden Raumstation Prometheus beurteilen und sich ein Bild von der seelischen Verfassung der Forscher machen. Er lässt sich auf ein Unternehmen ein, das eine jahrelange Abwesenheit von der Erde mit sich bringt, weil er nach dem Selbstmord seiner Geliebten Harey nichts mehr zu verlieren hat. Die freiwillige Abgeschiedenheit im Weltall, das kerkerähnliche Leben an Bord der Station - all das scheint für ihn Selbstbestrafung und Zuflucht zugleich. Kurz nach seiner Ankunft bemerkt Kelvin, dass auf der Station nichts mehr seinen gewohnten Gang geht. Es stellt sich heraus, dass der Planet von Solaris die schmerzlichsten Erinnerungen der Menschen aus deren Gewissen herausliest und die Hauptpersonen ihrer traumatischen Erlebnisse als virtuelle Gäste zu ihnen schickt - ungeachtet der Tatsache, dass einige dieser Personen eigentlich schon tot sind. Regisseur Nerlich und sein Team warten mit Bildern von berückender Schönheit auf. Die Inszenierung arbeitet mit Live-Videos und während auf der Leinwand Betörendes vor sich geht, wird davor ein Katzund Maus- Spiel getrieben, das ganz auf die physische Präsenz der Akteure vertraut. Science-Fiction Deko gibt´s nicht. So puristisch und kraftstrotzend wie hier hat man Lems vielschichtigen Roman noch nicht erlebt. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

52

 20:00  Et geet elo duer (am Dierfgen)

 20:30  Schumacher /  Tristano / Khalifé

cf. 10/04 Théâtre du Centaure

 20:00 

Exploration du monde. CAPe ETTELBRUCK

Beata Szalwinska Aconcagua Project (PL/LU)

Katlehong Cabaret. Avec sept danseurs, une chanteuse & un narrateur. Dans cette pièce, la compagnie sud-africaine Via Katlehong Dance associe le répertoire traditionnel au cabaret. On verra ainsi ses danseurs tour à tour dans des numéros virtuoses mêlant danse et jeu, du tap (mouvement et frappe au sol) au pantsula (mime de scènes de la vie dans les townships), du gumboots (danse des mineurs en bottes de caoutchouc, à base de frappes des mains sur les cuisses et les mollets) au chant traditionnel. Une célébration de la vie qui n’oublie jamais un envers du décor souvent beaucoup plus sombre. Via Katlehong Dance fait partie aujourd’hui du paysage chorégraphique international, multipliant tournées et succès. Originaire d’Afrique du Sud, un des pays les plus dynamiques du continent africain pour ce qui est de la création artistique, cette troupe aime mélanger les genres, se confronter à d’autres horizons. Direction artistique : Siphiwe Nkosi. Conception : Hlengiwe Lushaba. Chorégraphie : Vusi Mdoyi. Création lumière : Anne Roudiy. Régisseur général : David Hlatshwayo. Régisseur : Thabo Pule. Chant : Nolwazi Ngidi. Narrateur : Siphiwe Nkosi. Production : Damien Valette. Grand Théâtre

Movie Theaters Ciné-conférence par Paul Lesch (Université du Luxembourg, historien du cinéma, auteur du livre “D’Stater Kinoen Eine Kinogeschichte der Stadt Luxemburg” ponctuée d’extraits de films / en luxembourgeois / env. 50’ / suivie de : Sherlock Jr. / USA 1924 / int. ang fr / 45’ / accompagnement live au piano par Hughes Maréchal / De : Buster Keaton / Avec : Buster Keaton, Kathryn McGuire, Joe Keaton   Cinémathèque

 21:00  SALVATORE ADAMO EN CONCERT

Beata Szalwinska, piano. Gilberto Pereyra, bandonéon. Damien Pardoen, Yulia Fedorova, violon. Jean-Marc Apap, alto. Vincent Guerin, violoncelle. Benoît Legot, contrebasse. Thibault Momper, guitare. Karol Szymanowski : “Préludes op. 1”. Claude Lenners : “Alba”. Astor Piazzolla : “Milonga sin palabras” ; “Años de soledad” ; “Michelangelo 70” ; “Oblivion” ; “Aconcagua”. Philharmonie

Les Iroquois, Concours d’écriture transfrontalier cf. 16/04 TNL

PATRICIA KAAS

Pascal Schumacher et Francesco Tristano, tous deux nominés en tant que “Rising Stars European Concert Hall Organization”, se produisent en trio aux côtés du percussionniste libanais Bachar Khalifé et partagent avec le public de fascinantes idées sur la beauté du voyage au cœur de l’expérience sonore contemporaine. Ces trois virtuoses du vibraphone, du piano et de la percussion sont ouverts à toutes les expériences et affichent un penchant très marqué pour la composition et l’improvisation. Le programme alterne des phases lyriques et méditatives sur une trame d’enchaînements sonores et de boucles spatiales, le tout associé à une approche inhabituelle des instruments : une étonnante expérience sonore et visuelle qui fascinera l’auditeur. den Atelier

The Age of Innocence cf. 02/04 Cinémathèque

Après plus de 45 ans de carrière et 90 millions de disques vendus à travers le monde, Salvatore Adamo revient sur les planches pour nous offrir ses plus belles chansons. CASINO 2OOO MONDORF-LES-BAINS

WE WILL ROCK YOU Queen & Ben Elton’s “We will rock you” has been seen by an audience of 12 million in 17 countries. The show is featuring 24 of Queen’s greatest hits. And while the record-breaking run at London’s Dominion Theatre is going on, the show is embarking on its first ever world arena tour. And WWRY certainly is one of the most spectacular musicals to tour the world a show that boasts the scale and spectacle that marked the bands’ legendary live performances. The production is directed by Ben Elton, with Queen’s Brian May and Roger Taylor as music supervisors, Arlene Phillips oversees the musical staging and choreography. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

17

mercredi wednesday

 18:00  WEDNESDAYS@MUDAM

cf. 03/04 Mudam FREE

 18:30  Nuovo Cinema Paradiso

cf. 04/04 Cinémathèque

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Nouveau projet initié par Patricia Kaas : 21 titres mythiques de la grande Piaf arrangés par Abel Korzeniowski. Ce spectacle qui célèbre les 50 ans de la disparition de Piaf sera joué en avant-première sur les plus grandes scènes du monde entier. Dans une mise en scène inédite, ce show unique se veut avant tout contemporain et urbain. Une installation vidéo dont les lumières seront à contre courant de tout ce qui se fait dans la variété actuelle. Des images inédites de Piaf, jamais montrées, incroyables, seront le clou de cet événement extraordinaire. Centre national sportif & culturel d’Coque

Via Katlehong Dance / South Africa cf. 16/04 Grand Théâtre

WE WILL ROCK YOU cf. 16/04 Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

 19:00 

18

 14:30 

Dans une petite ville, aux abords d’un lac de perles, Pierre, un jeune garçon, vit seul avec sa sœur aînée, Philomène, depuis la disparition de leurs parents noyés. Les pêcheurs nomment ce lac “Le Loque” car il ne se passe pas une semaine sans que l’un des riverains s’y noie. Cette étendue d’eau regorge d’attraits, de trésors d’épaves, d’huîtres aux perles rouges... Pour assurer leur survie, Philomène s’engage à son tour dans le métier dangereux de cueilleuse de perles rouges. Chaque soir, elle revient enivrée de ses expériences sous-marines. Pierre résiste à sa manière à ce système qui broie les individus, reste à l’école et construit avec ses “cheums” des cabanes dans les arbres. Un jour, Philomène ne rentre pas. Pour la sauver, Pierre doit construire une machine qu’il a inventée et qui, peut-être, ramènera sa sœur des profondeurs. Le temps est compté : il n’a qu’une seule nuit pour créer une scaphandrière ! CarréRotondes

La Scaphandrière

jeudi thursday

Der Hauptmann von Köpenick

Kino mat Häerz Deutschland 1956 / deutsche Fassung / 93 Minuten / Regie: Helmut Käutner / Mit: Heinz Rühmann, Martin Held, Hannelore Schroth Cinémathèque

 15:00  MAM XUFF DUERCH D’GËLLE KANNERSTUFF...

Blanche-Neige et les sept nains Musikalesche MatmaachSpektakel fir Kanner vu 4-10 Joer mat der Saxofonistin Anaïs Lorentz. Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

 17:30  ORGAN AFTER WORK

cf. 04/04 Église Saint-Alphonse FREE

 18:30  Et geet elo duer (am Dierfgen)

cf. 10/04 Théâtre du Centaure

MUDAM AKADEMIE II 07. Andy Warhol Mudam

The Purple Rose of Cairo cf. 08/04 Cinémathèque

Un spectacle de danse original, revisité et basé sur le conte des frères Grimm, qui vous guidera à travers l’histoire de Blanche-Neige dans laquelle elle devra surmonter les dangers causés par sa belle-mère, la reine, jalouse de sa beauté, et rencontrera dans cette aventure des personnages étonnants et féeriques pour y trouver non seulement l’amitié, mais aussi l’amour éternel. Le spectacle est dansé par les élèves de toutes les classes de danse classique, jazz, contemporaine et formation musicale, accompagnés par des musiques aux sources divergentes. Chorégraphie : Maria D’Angelo, Michèle Distave, Edson Pires Domingos, Dominique Hellinckx, Emmanuela Iacopini, Isabelle Jourdan, Pierre-Emanuel Klaine, Olga Modestova, Michèle Nègre et Laurence Scassellati. Conservatoire de la Ville de Luxembourg

 20:00  BEZUELT GËTT NET

Farce vum Dario Fo. D’Tonia an d’Marguy sinn entsat iwwert d’Tatsach dass all Dag alles méi deier gëtt am Supermarché. Zesumme mat deenen anere Fraen aus dem Quartier décidéieren si selwer d’Präisser erofzesetzen. Wann et färdeg ass, bezuelen se allerdéngs iwwerhapt net a plëmmen d’ganzt Geschäft. Doheem mussen se déi geklaute Wueren virun hire Männer, dem Jang an dem Lou, déi sech streng un d’Gesetzer halen, verstoppen. Wann d’Police ufänkt d’Heiser ze durchsichen, gëtt d’Situatioun ëmmer méi kriddlech. D’Marguy verstoppt souguer en Deel vun der gestuelener Wuer ënnert sengem Mantel a behapt héichschwanger ze sinn. A well déi zwee och d’Elektrescht an de Gas um Enn vum Mount net méi kenne bezuelen, gëtt alles ofgeschalt an si sëtzen do ouni Geliits an den Uewen geet aus... “Bezuelt gëtt net” ass e Kaméidistéck an eng Farce zugläich. Den Dario Fo erzielt lachendes Monds vun der schwiereger Situatioun vun de klenge Leit, hire Problemer mat de Konsumpräisser, den onsécheren Arbechtsplazen an der Wunnengsnout. Dem Dario Fo säi Stéck, 1974 geschriwwen, ass deemno méi wéi aktuell. opderschmelz DUDELANGE

Projection de films Ancien Cinema vianDen

Heaven’s Gate cf. 14/04 Cinémathèque

Charles Suberville

certaine chanson française à laquelle il donne sa voix, son talent et sa fougue.   Abbaye de Neumünster

Die Lipizzanernummer cf. 10/04 TNL

Schmitt / German Brass Christian Schmitt, orgue. German Brass. Johann Sebastian Bach : “Kantate Wir danken dir, Gott, wir danken dir BWV 29: Sinfonia” (arr. M. Höfs). Charles-Marie Widor : “Symphonie N° 7: 6. Finale”. Johann Sebastian Bach : “Konzert D-Dur (ré majeur) BWV 972” (nach / d’après Antonio Vivaldi : “Concerto op. 3/9 RV 230”) (arr. M. Höfs). Richard Wagner : “Tannhäuser : Pilgerchor” (Chœur des pèlerins) (arr. M. Höfs). Franz Liszt : “Orpheus” (arr. A.W. Gottschalg / F. Liszt). Franz Liszt : “Ungarische Rhapsodie N° 2” (arr. M. Höfs). Richard Strauss : “Feierlicher Einzug der Ritter des Johanniter-Ordens” (arr. M. Reger). Jürgen Essl : “Demoltokata”. Medley : “Around the world” (arr. A. Erbrich). Wolf Kerschek : “Music for organ and brass” (création / Uraufführung). Philharmonie

The Dahlkvist Quartet Bartosz Cajler, violon. Kersti Dahlkvist, violon. Jon Dahlkvist, alto. Hanna Dahlkvist, violoncelle. Aulis Sallinen : “String Quartet N° 3 (“Some Aspects of Peltoniemi Hintrik’s Funeral March”)”. Ludwig van Beethoven : “Streichquartett op. 127”. Edvard Grieg : “Quatuor à cordes op. 27”. Philharmonie

Paumelle, ont commandé le traditionnel gâteau, et les invités, de grands amis, Antoine et Thérèse Magneau, ainsi que leur fille Esther, ne vont pas tarder. Victor est très grand pour son âge, 1,80 mètre déjà ; c’est un brillant élève, d’une extrême vivacité d’esprit. Comme dit son père : “Il est terrible !” Terrible en effet, et il va le prouver terriblement lors d’une terrible journée ! Victor va pulvériser les apparences, les faux-semblants de cette société bourgeoise éminemment respectable. Il va dénoncer les frasques extra-conjugales de son père, attiser la folie obsessionnelle du papa d’Esther, ridiculiser le Général Etienne Lonségur. Mais soudain surgira une étrange apparition, celle d’Ida Mortemart. Un ange de la mort ? C’est que la mort en effet, en hécatombe, conclura cette journée d’anniversaire ! Mise en scène : Emmanuel Demarcy-Mota. Assistant à la mise en scène : Christophe Lemaire. Scénographie & lumière : Yves Collet. Assistante décor : Federica Mugnai. Musique : Jefferson Lembeye. Costumes : Corinne Baudelot. Maquillage : Catherine Nicolas. Accessoires : Clémentine Aguettant. Assistant accessoires : Antoine Alliot. Conseillère littéraire : Marie-Amélie Robilliard.  Grand Théâtre

WE WILL ROCK YOU cf. 16/04 Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

 20:30  Heaven’s Gate

Victor ou les enfants au pouvoir Michael Cimino USA 1980 / vostf / 183’ / c / De : Michael Cimino / Avec : Kris Kristofferson, Christopher Walken, John Hurt, Sam Waterston, Isabelle Huppert, Joseph Cotten, Jeff Bridges Cinémathèque

© Annie Lustac

Ferré, dont on célèbre le 20e anniversaire du décès, Brel, Brassens mais aussi Breuzard, Tachan, Esposito, sans oublier le grand Hugo... autant de grands noms auxquels le chanteur et comédien Charles Suberville, né sur les bords de la Méditerranée, Luxembourgeois d’adoption, emprunte pour un tour de chant qui est cri d’amour et de révolte. Les textes qu’il interprète nous interpellent. Il habite une

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Roger Vitrac. Ce 12 septembre est un jour pas comme les autres pour Victor : c’est son anniversaire, il va avoir 9 ans ! Ses parents, Charles et Emilie

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition mai : 28/03

53


Agenda

 21:00  Sinkane

Guillaume Weis, danse, chorégraphie. Cathy Krier, piano. Luciano Berio : “Six Encores” for piano.  Philharmonie

iwwert de grousse Dram an dat klenglecht Denken, dat all Dram am Wee steet. Regie a Bühn: Eva Paulin. Mat: Maddy Durrer, Jean-Paul Maes a.a.  Centre culturel Schungfabrik TETANGE

COUSCOUS aux LARDONS Le mélange des genres est ce dans quoi Sinkane excelle, sa musique offrant un pont entre les courants rock, soul, jazz, afrobeat et pop, sans paraître forcée, ni surchargée. CarréRotondes

19

vendredi friday

 17:00  Business Art – Art & Business

Ce spectacle, c’est leur histoire : Rachid aime Marie-Sophie, Marie-Sophie aime Rachid. Un mariage, deux cultures, deux belles-mères... autant de raisons de s’amuser autour de gags et de quiproquos. La vie à deux c’est déjà compliqué, mais lorsqu’il s’agit d’un mariage mixte ça devient de la folie... pour le plus grand plaisir de nos zygomatiques.  Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

Blanche-Neige et les sept nains cf. 18/04 Conservatoire de la Ville de Luxembourg

 20:00  Concert de Gala

 18:30  Local Hero

Comedy Classics GB 1983 / vostf / 111’ / c / De : Bill Forsyth / Avec : Burt Lancaster, Peter Riegert, Fulton Mackay Cinémathèque

 19:00  The four elements

Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Mark Wigglesworth, direction. Christine Brewer, soprano. Sir Michael Tippett : “Four Ritual Dances (The Midsummer Marriage)”. Richard Wagner : “Götterdämmerung (Le Crépuscule des dieux) : Tagesgrauen” ; “Siegfrieds Rheinfahrt” ; “Trauermusik beim Tode Siegfrieds” ; “Brünnhildes Opferszene”. Après le concert : Jean-

54

Harmonie Municipale Esch-sur-Alzette. Avec la collaboration du Chœur National de Luxembourg. Au programme : “Cantate aux Étoiles” d’André Waignein pour chœur mixte, chœur d’enfants, soprano solo, récitant et grand orchestre d’harmonie. Direction : David Reiland. Présentation : Sylvie Wirtz-Weis. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

 20:30 

Juno

ALL YOU NEED IS LOVE!

Et geet elo duer (am Dierfgen) cf. 10/04 Théâtre du Centaure

VEILLéE DE CHANSONS avec Jean-Claude GIANADDA Il chante “les choses de la Vie”, “les choses de la Foi” depuis 1977 et a enregistré une cinquantaine de disques. Toutes ses chansons sont autant de bonnes nouvelles et de messages d’espérance. Très sollicité, chacune de ses soirées rassemble les foules. Auteur, compositeur, originaire de Marseille, Jean-Claude Gianadda donnera un unique concert au Grand-Duché. Église Saint-Alphonse, Luxembourg FREE

PARASITENPRESSE

Abbaye de Neumünster

Der kleine Kölner LiteraturVerlag parasitenpresse gibt seit 2000 eine Reihe neuerer deutschsprachiger Lyrik heraus und veröffentlicht nebenbei junge Autoren aus Lateinamerika und den Benelux-Ländern. Die Kulturfabrik hat Mitherausgeber Adrian Kasnitz “Carte blanche” erteilt, und das Ratelach empfängt vier Autoren des Verlags zu einer Lesung der besonderen Art: Greta Granderath, Adrian Kasnitz, Thorsten Krämer, Tom Nisse. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

Victor ou les enfants au pouvoir cf. 18/04 Grand Théâtre

WE WILL ROCK YOU cf. 16/04 Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

De Wollef kennt heem 30 Joer nodeems den Emil Wolff säin Heemechtsduerf verlooss huet, kënnt en neess heem. Dat muss dach eppes ze bedeiten hunn. Zumools en net onbedingt am gudde gaang ass. An och well en, wat een esou héiert, an deene leschten 30 Joer uerdentlech am äuslännesche Bankebusiness ofgecasht huet. Wat huet den Emil wëlles? “De Wollef kënnt heem” - en Theaterstéck

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Die “Beatles” sind mit Sicherheit die berühmteste Band aller Zeiten. Und auch wenn ihre Ära nur zehn Jahre währte, ist der Erfolg und die Begeisterung für ihre Musik auch mehr als 40 Jahre nach ihrer Auflösung und mehr als 30 Jahre nach der tragischen Ermordung von John Lennon ungebrochen. Es sind zwar nicht die Original-Pilzköpfe, die in der von Bernhard Kurz produzierten Show auftreten, dafür aber das nicht weniger bravouröse, perfekt aufeinander eingespielte Quartett “Twist & Shout” mit Gary Gibson, Tony Kishman, John Brosnan und Carmine Grippo. Nicht nur optisch hat man bei den Beatles-Darstellern den Eindruck, dass John, Paul, George und Ringo leibhaftig auf der Bühne stehen, denn die Künstler singen live und das richtige Beatles-Feeling entsteht, sobald die Darsteller die Bühne betreten. Centre Sportif DIFFERDANGE

Blues Club Luxembourg presents: Egidio Juke Ingala Band & The Jacknives Egidio “Juke” Ingala est LA référence lorsqu’il s’agit de blues italien. Inspiré par ses idoles Little Walter, George Harmonica Smith ou autre William Clarke, il fait partie des meilleurs harmonicistes européens. Mais notre gentleman sait également faire le show ! Excellent chanteur, il adore la scène et parvient toujours à entraîner son public avec un rétro-jump blues swinguant, mélange de West-Coast et Chicago Blues. Centre Culturel Beggen

Arthouse Classics Canada-USA 2006 / vostf / 96’ / c / De : Jason Reitmann / Avec : Ellen Page, Michael Cera, Jennifer Garner, Jason Bateman Cinémathèque

20 samedi saturday

 10:00  Lesereise zu den Kindern dieser Welt

Le CITIM (Centre d’Information Tiers Monde) dispose d’un grand choix de livres d’enfants. À l’occasion de la Journée mondiale du Livre, le CITIM organise une matinée de lecture et de bricolage pour enfants à partir de 6 ans. Les enfants sont invités à un voyage imaginaire à la rencontre d’autres enfants du monde. À travers des histoires et des images les enfants découvrent la vie quotidienne des enfants en Afrique, Asie et Amérique Latine. Les enfants apprennent qu’il y a beaucoup de différences et convergences entre la vie au Nord et au Sud. La lecture est suivie d’un atelier créatif de bricolage, où chaque

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

enfant a la possibilité de créer son propre Journal de voyage. En luxembourgeois / allemand. Centre d’Information Tiers Monde

 11:00  Shéhérazade (F)

cf. 14/04 Philharmonie

 14:30  Workshop: Create your own artist book

The 23 April is “World Book and Copyright Day”. Many countries - including Luxembourg - celebrate this event with cultural and artistic events. Casino Luxembourg joins the celebration day and organises a writing and book binding workshop for adults. Taking Marco Godinho’s artworks and the artists’ books exhibition currently at Casino as a starting point, you will learn how to create a precious object: an artist book, an original piece of art made by words, images, thread, card, paper... Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

kleine Ferkel der Tausendschlags mitzunehmen, wird es Trenk zu bunt. Er macht sich mit seinem Ferkelchen am Strick auf den Weg, um Ritter zu werden. Wie er das dann tatsächlich schafft, welche Abenteuer ihm dort begegnen und welche Rolle feige Rittersöhne, raffinierte Gaukler, bekehrte Räuber, gefährliche Drachen oder trickreiche Ritter dabei spielen, davon erzählt das Stück Der Kleine Ritter Trenk von Erfolgsautorin Kirsten Boie.Das THEATER auf Tour bringt mit Trenk ein wundervolles Stück über große Träume, die unerfüllbar scheinen und trotzdem in Erfüllung gehen, auf die Bühne. opderschmelz DUDELANGE

ART-GEOGRAPHERS Like a geographer the children learn more about cartography and they create their very special art-world-map. In English. 5-8 years old. Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

Shéhérazade (F)

 17:00  Shéhérazade (D)

cf. 14/04 Philharmonie

 18:00  Zillertaler Haderlumpen & Sandy Botsch

DER KLEINE RITTER TRENK Der kleine Trenk vom Tausendschlag möchte einmal ein ganz, ganz großer Ritter werden. Aber das ist leichter gesagt als getan. Denn Trenk heißt deshalb Tausendschlag, weil sein Vater so viel Prügel bezieht. Haug vom Tausendschlag ist nämlich ein armer Bauer, der die Abgaben an seinen Ritter, den gemeinen Wertolt der Wüterich, nicht zahlen kann. Dem Ritter gehört er wie das Land, auf dem er ackert, wie seine Schweine und seine Kinder, also auch Trenk vom Tausendschlag. Leibeigen geboren, leibeigen gestorben, leibeigen ein Leben lang, das ist nun mal das Schicksal des kleinen Trenk. Als eines Tages wieder einmal der eigentlich ganz nette Büttel des Ritters vorbeikommt, um Haug für seine übliche Portion Schläge abzuholen und auch noch ankündigt, demnächst das

 19:00 

Blanche-Neige et les sept nains

Dîner Gala d’Opéra Œuvres de Verdi, Bellini, Donizetti et Puccini. Luxembourg Philharmonia Orchestra. Direction : Martin Elmquist. Centre Culturel Syrkus ROODT-SUR-SYRE

Scènes à 2.3

cf. 18/04 Conservatoire de la Ville de Luxembourg

Présentation Présentation du livre “ITINERARY - Resonance” d’Elisabeth Calmes (LU) et du CD du compositeur Ignacy Frederik Heringa (PL-NL ; compositions pour piano inspiré de l’œuvre d’Elisabeth Calmes). En présence des artistes. Restaurant Nova Osada

Communiquer aux jeunes le plaisir du théâtre et les encourager à aller plus loin dans leur rencontre avec ce moyen d’expression est l’ambition simple, modeste mais authentique de ce projet.  CarréRotondes

 19:30  COUSCOUS aux LARDONS

cf. 19/04 Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

ART WIDE WORDS Inspired by the work of the artist Andrea van der Straeten the children play with words and create paper cut-outs. In English. 8-12 years old. Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

 15:00 

cf. 14/04 Philharmonie

qu’aux liens étroits et aux relations excellentes entre le Grand-Duché de Luxembourg et l’Autriche. Venez passer avec nous une soirée fascinante aux accents d’une musique de danse classique viennoise et de mélodies plus récentes. Venez vivre les moments du bal les plus forts comme l’entrée solonelle et des prestations de danse du comité des jeunes débutants et débutantes, suivie du “Alles Walzer!” (Tous en piste pour une valse !) et d’un intermède traditionnel vers minuit. L’habit traditionnel (robe longue pour les dames et smoking pour les messieurs) des visiteurs et la salle de fête élégante dotée d’une piste de danse sont le garant de l’atmosphère festive du bal avec charme et flair viennois. Encadrement musical : Wiener Ball Orchester sous la direction de Vania Lecuit, ainsi que la formation Chic Planet. Cercle Cité

Im Vorprogramm, die “Goldene Stimme” aus Luxemburg, Sandy Botsch. Gegen 20h30 gibt es dann über 3 Stunden lang zünftige Tiroler Stimmung, mit einer der besten Gruppen die Tirol zu bieten hat, den Zillertaler Haderlumpen. Hall Omnisports Rollingergrund

Agenda Appel Aux organisateurs et producteurs

Pour annoncer vos événements dans City Agenda, inscrivez-les sur le portail culturel de la grande région (rubrique pro) :

www.plurio.net avant les dates limites indiquées ci-dessous.

 18:30 

Deadlines

Wiener Ball Luxemburg

édition mai :

Tout comme le Bal de l’Opéra à Vienne, le “Wiener Ball” à Luxembourg a conquis sa place comme événement social de tout premier plan au cours des dernières années. À Luxembourg, le “ Wiener Ball “, qui est organisé au profit d’œuvres de bienfaisance, jouit d’une grande popularité. Il la doit autant au fort attrait de Vienne, métropole du Danube,

28/03 édition juin :

06/05 édition Juillet / août :

03/06

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

55


Agenda

 20:00  Concert de Gala

cf. 19/04 Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

WE WILL ROCK YOU cf. 16/04 Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

David Linx & Maria Joao Prix “Victoires du Jazz”. CAPe ETTELBRUCK

Et geet elo duer (am Dierfgen) cf. 10/04 Théâtre du Centaure

Ibrahim Maalouf Wind Quintet Ibrahim Maalouf, trumpet. Frank Woeste, piano. Mark Turner, saxophone. Ira Coleman, bass. Clarence Penn, drums. Ce musicien libanais en concert avec son quintette ne se laisse enfermer dans aucune catégorie. Alternant jeu doux et énergique sur sa trompette à quart de tons, il fait fureur dans le milieu français du jazz. Philharmonie

Soirée gastronomique PL-LU Restaurant Nova Osada

Rokia Traoré

 20:30  ARNO

Figure emblématique du rock belge de ces quatre dernières décennies, Arno revient à la Rockhal le 20 avril 2013 plus en forme que jamais avec son nouvel album “Future Vintage”, prévu pour cet automne. Chanteur déglingué et parolier iconoclaste, il est avant tout un des interprètes les plus bouleversants du paysage musical européen. Arno Hintjens, ce flamant rock frappé par la grâce, est un personnage entier poussé par le désir de chercher et d’écrire inlassablement. Ce vagabond céleste a toujours librement mélangé à ses chansons les langues française, anglaise et flamande. En selle depuis 1970 et à la tête d’environ une quinzaine d’albums, Arno se renouvelle sans cesse et continue de nous séduire grâce à des textes forts et à des mélodies entraînantes. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

© Richard Dumas

Le pari de Rokia Traoré est de faire une musique authentique et innovatrice sans succomber aux modes. Et voilà le secret de toute vraie chanteuse : créer sa propre langue, un idiome musical jailli d’une source parfois mystérieuse et qui touche au cœur des gens. den Atelier

 22:00  Jabberwalk

DESTINATION WOODSTOCK

Trio

Œuvres de Claude Debussy, Ludwig van Beethoven, Johannes Brahms. Haoxing Liang : violon. Jean Halsdorf : violoncelle. Annie Kraus : piano. Conservatoire de Musique ESCH-SUR-ALZETTE

56

Destination Woodstock c’est plus qu’un simple concert, c’est un voyage au cœur de la révolution culturelle des années 60. C’est un retour en musique avec les plus grands succès des groupes phares de cette époque : des Beatles, Rolling Stones aux Doors, des Kinks et des Who à Creedence, de Donovan à Bob Dylan... Le groupe de 5 musiciens, chanteurs passionnés interprètent en live tous les titres sur scène, avec les instruments de l’époque pour un son authentique. CASINO 2OOO MONDORF-LES-BAINS

 11:30  Apéro’s Jazz

Mississippi Massala

Sense and Sensibility USA-GB 1992 / vo / 118’ / c / De : Mira Nair / Avec : Denzel Washington, Sarita Choudhury, Roshan Seth Cinémathèque

majeur) S 48” für Bläseroktett. Franz Krommer : “Harmonie F-Dur (fa majeur) op. 57” für Bläseroktett. Charles Gounod : “Petite Symphonie” pour neuf instruments à vent. Philharmonie

Filmreakter’s Cinélunatique USA 1977 / vo / 97’ / Documentaire de Romano Vanderbes Cinémathèque

Hannah Köpf präsentiert ihr neues Album. Nach dem vielbeachteten Debüt “Stories Untold” darf man sich nun über neue Songs freuen, in denen die talentierte Singer-Songwriterin die ganze Bandbreite ihres Könnens zeigt. Dabei bleibt Raum für Fabelhaftes und verspielte Kompositionen, für schwermütige Geschichten über Verlust und Einsamkeit genauso wie für beschwingte Gute-Laune-Nummern. Dank des breiten musikalischen Rahmens, den Köpf sich und ihren Musikern zugesteht, und der Offenheit gegenüber unterschiedlichen Genres kann die Sängerin ihren stimmlichen Facettenreichtum und ihre Gabe für treffsicheres Songwriting voll ausschöpfen. Die Freude am Zusammenspiel und das improvisatorische Können der mehrfach preisgekrönten Jazz-Musiker können sich vor dieser Leinwand voll entfalten. Abbaye de Neumünster FREE

 15:00  Shéhérazade (D)

21

cf. 14/04 Philharmonie

Der Fuchs und das Mädchen

dimanche sunday

 11:00 

mag, ist Schwimmen und... ins Bett gehen. Doch in dieser Nacht geschieht etwas Besonderes. Zum Schlüsselloch hinaus segelt Theodor mit seinem Bett durch die Stadt, den Wald und in den Himmel. “Mehr, mehr, mehr!” Bis zum Sonnenaufgang... Ein winzig großes Figurenspiel für aufgeweckte Zuschauer und ein Stück über Neugier, Forschergeist und die eigenen Grenzen. Regie: Dorothee Metz. Ausstattung und Spiel: Angelika Jedelhauser. Musik: Thomas Riedel. Mierscher Kulturhaus MERSCH

 17:00  Shéhérazade (D)

cf. 14/04 Philharmonie

Concert de Printemps

J.S. Bach / Telemann. Église Saint-Michel

Sandrine Cantoreggi / Dorel Dorneanu

© Michel Brumat

Après l’interprétation fulgurante des métamorphoses de la folle période des années 30, le Théâtre d’Esch a eu le plaisir de pouvoir accueillir la saison dernière, le Duo CantoreggiDorneanu quitte le Jazz pour nous faire part de son répertoire classique. Beethoven, Debussy, Brahms et Mozart seront interprétés par Cantoreggi et Dorneanu. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Shéhérazade (D) cf. 14/04 Philharmonie

Concert-apéritif de l’OPL François Baptiste, basson. Fabrice Melinon, Olivier Germani, hautbois. Olivier Dartevelle, Emmanuel Chaussade, clarinette. Miklós Nagy, Patrick Coljon, cor. David Sattler, basson. Markus Brönnimann, flûte. Johann Nepomuk Hummel : “Parthia Es-Dur (mi bémol

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Cinema Paradiso Le Renard et l’enfant / Frankreich 2007 / deutsche Fassung / 92’ / Farbe / Regie: Luc Jacquet / Mit: Bertille Noël-Bruneau, Isabelle Carré / Empfohlen ab 6 Jahren Cinémathèque

 16:00  Der kleine Häwelmann

Was Theodor mag, ist Papierflieger basteln und Fußball spielen. Was er gar nicht

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

Le Guépard

Ciné XXL Il Gattopardo / Italie 1962 / vostf all / 188’ / De : Luchino Visconti / Avec : Burt Lancaster, Claudia Cardinale, Alain Delon, Serge Reggiani / D’après le roman de Giuseppe Tomasi di Lampedusa Cinémathèque

ensemble, le Soyka Quintet , et interprètera des chansons composées sur des poèmes de célèbres poètes polonais comme Czeslaw Milosz, Wislawa Szymborska, Leopold Staff, Halina Poswiatowska ou Boleslaw Lesmian. Figurent également au programme cinq chansons sur des sonnets de Shakespeare interprétées en anglais. Le style de musique de l’ensemble Soyka Quintet est ce qu’on pourrait appeler du “pop de chambre” avec des influences de jazz, de soul et de musique traditionnelle polonaise.   Abbaye de Neumünster

Les plus jolis moments de l’Opéra Italien

The Ten Tenors

22 23 lundi monday

 11:45 

“Droits de l’homme - expériences des ONG, Round Table with NGOs” (LDH, Amnesty International, MSF). Université du Luxembourg - Campus de Walferdange WALFERDANGE FREE

 18:30  The Unbearable Lightness of Being

cf. 10/04 Cinémathèque

 20:00  De Wollef kennt heem

cf. 19/04 Centre culturel Schungfabrik TETANGE

La représentation de talents à voix puissantes est unique : personne ne maîtrise avec autant de technique que les Ten Tenors ce tour de force musical entre le rock, la pop et la musique classique. Trifolion ECHTERNACH

 20:00  Die Lipizzanernummer

cf. 10/04 TNL

Rencontres SEL B-IV

WE WILL ROCK YOU cf. 16/04 Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

 20:30  Lisbon Story

Die Lipizzanernummer cf. 10/04 TNL

Stanislaw Soyka & Ensemble

Stanislaw Soyka, chanteur, compositeur et instrumentaliste, est depuis des années l’un des artistes les plus reconnus de la scène musicale polonaise. Il écrit et chante des chansons sur l’amour et son absence, sur l’attente et l’irréversibilité des événements. Pour ce concert organisé dans le cadre du Printemps des Poètes Luxembourg, Stanislaw Soyka sera accompagné de son

Université Populaire du Cinéma Allemagne-Portugal 1995 / vostf+all / 100’ / De : Wim Wenders / Avec : Rüdiger Vogler, Patrick Bauchau, Manuel de Oliveira, le groupe Madredeus Cinémathèque

Cycle de conférences. Les Droits de l’Homme

Luxembourg Philharmonia, en association avec le “Lampertsbierger Syndicat”, est heureux de présenter ce bouquet d’extraits des opéras italiens les plus connus. Les solistes, bien connus du public mélomane luxembourgeois, vous feront passer des moments intenses signés Verdi, Bellini, Donizetti et Puccini lors de cette matinée exceptionnelle. Centre Culturel Tramsschapp

mardi tuesday

Leila Josefowicz, violon. Marc Olinger, récitant. Michel Abreu Lopes, piano. Solistes Européens, Luxembourg. Christoph König, direction. Jean-Baptiste Lully : “Le Bourgeois Gentilhomme LWV 43 (musique de scène pour Louis XIV) : Ouverture, Chaconne des Scaramouches”, “Trivelins et Arlequin”, “Marche pour la Cérémonie des Turcs”. John Adams : “Concerto pour violon”. Richard Strauss : “Le Bourgeois Gentilhomme”, “Suite avec récitant”. Philharmonie

 12:30  Lectureperformance SLAM de Luc Spada

À l’occasion de la Journée internationale du Livre et des droits d’auteur, Luc Spada fera une lecture-performance slam avec ses textes les plus récents. Ministère de la Culture

 18:15  Une gorgée de poésie - Rainer Maria Rilke

cf. 05/04 Théâtre du Centaure

 18:30  Buchpremiere Brief an die Auberginenrepublik

Anlässlich des Internationalen Tages des Buches lädt das CITIM (Centre d’Information Tiers Monde) zu einer Lesung & Gespräch mit Abbas Khider ein. Der irakische Autor Abbas Khider stellt, erstmals in Luxemburg, sein neues, im Februar 2013 erschienenes Buch “Brief in die Auberginenrepublik” vor. In seinem Roman schildert Abbas Khider die Schwierigkeit, einen Brief aus dem Exil in eine Diktatur zu schicken, ohne die Adressatin in Gefahr zu bringen. Khider schildert äußerst lebendig die Komplikationen dieses illegalen Postwegs, lässt die jeweiligen Kuriere zu Wort kommen und eröffnet dem Leser dabei die ganze Welt des Orients. Als Neunzehnjähriger wegen politischer Aktivitäten gegen das Regime Saddam Husseins verhaftet, war der in Bagdad geborene Autor Abbas Khider zwei Jahre lang Haft und Folter im Irak ausgesetzt. Nach einer mehrjährigen Odyssee als illegaler Flüchtling fand er im Jahr 2000 in Deutschland Asyl. Anschließend an die Lesung beantwortet der Autor Fragen des Publikums und signiert seine Bücher. Centre d’Information Tiers Monde

Conférence littéraire avec Colombe Schneck Colombe Schneck est née à Paris en 1966. Elle est journaliste et écrivain. Elle est l’auteur de “L’increvable monsieur Schneck” (prix Murat 2007), “Sa petite chérie”, “Val de Grâce” (grand prix de l’héroïne Madame Figaro), “Une femme célèbre” (prix Anna de Noailles de l’Académie française) et, plus récemment, de “La Réparation” (Prix Thyde Monnier de la Société des Gens de Lettres et sélectionné pour les prix Femina et Interallié). Dans son dernier roman, “La Réparation” (2012), elle restitue une partie de l’histoire de sa famille disparue à Auschwitz. Cercle Cité FREE

Serbis cf. 11/04 Cinémathèque

 19:30  Ciné-club hellénique

Katerina Gogou lived her life like a flickering candle, wrote her radical poems and shared in other people’s pain before she took a rock’n’roll dive into death at the beginning of the 90s. Gogou is remembered by people whose paths crossed her own, including actors, poets, political activists, directors, singers and songwriters. Her film portrait in black and white is complemented by previously unreleased audiovisual material and dramatised sequences, featuring actress Loukia Michalopoulou. “Katerina Gogou - Reinstating The Dark Side” is the last part of a non-fiction trilogy, which started out in 2002 with a portrait of Fleury Dadonaki and continued in 2008 with the history of Greek rock. A series of marginal personalities who lived and died in the city of Athens provides the connective tissue among these three documentaries, shedding light on an idiosyncratic urban landscape that’s forever gone.’  Ciné Utopia

 21:30  The Last Picture Show

cf. 10/04 Cinémathèque

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition mai : 28/03

57


Agenda

 19:30  Klamms Krieg

Möglichkeiten geführt die man in Schulen oder im Klassensaal anwenden kann um solche Tragödien zu verhindern. Die Debatten und die Diskussionsrunde werden in Zusammenarbeit mit dem Centre d’Information et de Prévention organisiert, welches die Initiative “Prévention Suicide” ins Leben gerufen hat. Mit Nickel Bösenberg. Regie: Marion Poppenborg. Assistenz: Tom Brücher. Foto & Graphik: Michel Feinen. Banannefabrik

“Klamms Krieg” ist ein mit dem Theaterpreis ausgezeichnetes Stück, dass in mehreren Spielzeiten häufiger als Goethes Faust inszeniert wurde. Klamm, ein engagierter Deutschlehrer steht vor einer Klasse, die ihm den Krieg erklärt hat, da sie ihn für schuldig am Suizid eines Mitschülers hält, dem Klamm nicht die nötige Punktzahl für sein Abitur gegeben hat. Aus ständig wechselnden Blickwinkeln, in kurzen Momentaufnahmen setzt sich der Lehrer mit der schweigenden Klasse auseinander, argumentiert, manipuliert, rechtfertig sich, greift an, versucht alles um sein Leben und emotionales Überleben im Schulalltag zu rechtfertigen. Nicht nur in Schulen, sondern auch alltäglich im Beruf und in privaten Situationen werden wir an dem gemessen, was wir leisten, und wie wir mit uns selbst und den Anderen umgehen, um diese Leistung zu erreichen. Im Stück wird noch geredet - noch - wie es endet, wenn nur noch Wortlosigkeit und Hass übrig bleiben, machen uns die sich häufenden Schlagzeilen über Schulmassaker klar. “Klamms Krieg” ist ein brillant geschriebenes, intelligentes und fesselndes “Lehrstück”, das den Zuschauer auffordert Position zu beziehen - nicht zu ignorieren oder zu schweigen. Der Suizid eines Schülers ist immer ein destabilisierendes Ereignis für Lehrer, Klassenkameraden und für die Schule im Allgemeinen. Zwischen Unverständnis und Schuldgefühlen, schwirren uns viele Gedanken und Gefühle im Kopf herum welche uns im Alltag berühren. Die einfachste Antwort auf all diese Fragen heißt Prävention. In der Tat, Suizidprävention ist möglich, sie erlaubt es Dramen zu vermeiden und Orte zu schaffen, wo man bedenkenlos über seine Gefühle sprechen kann. Anschließend ans Theaterstück wird eine Debatte über die geeigneten

58

Les ballets Jazz de Montréal

© Benjamin Von Won

 20:00  Concert ActArt “Les mélodies de Francis POULENC”

Les enseignants de chant du Conservatoire de la Ville de Luxembourg invitent à un récital de chant donné en mémoire de F. Poulenc. Marie-Reine Nimax-Weirig, Monique Simon, Marc Dostert accompagnés par Katrin Reifenrath et Jean Hilger présentent un éventail des mélodies de F. Poulenc. Conservatoire de la Ville de Luxembourg

De Wollef kennt heem cf. 19/04 Centre culturel Schungfabrik TETANGE

Die Lipizzanernummer cf. 10/04 TNL

Hélène Grimaud Hélène Grimaud, piano. Wolfgang A. Mozart : “Sonate für Klavier KV 310”. Alban Berg : “Sonate für Klavier op. 1”. Franz Liszt : “Sonate für Klavier h-moll (si mineur)”. Béla Bartók : “Danses populaires roumaines (Rumänische Volkstänze)”.  Philharmonie

New Language Légende du New York punk-funk-jazz du début des années 80, leader de Defunkt, groupe culte s’il en est, influence majeure, entre autres, des Red Hot Chili Peppers, le tromboniste Joseph Bowie convie Jamaaladeen Tacuma, bassiste chez Ornette Coleman et James Blood Ulmer, ainsi que le guitariste Jean-Paul Bourelly, l’un des héritiers de Jimi Hendrix, à inventer avec lui un “nouveau langage” nourri de jazz, blues, funk, avec une vision libre et impétueuse. opderschmelz DUDELANGE

“Night Box”: dans cette nouvelle création pour Les Ballets Jazz de Montréal, Wen Wei Wang s’inspire de la vie urbaine, et tout particulièrement de la vie nocturne de la cité. Une ville évoquée en sons, rythmes et musiques, avec comme toile de fond le clignotement incessant des lumières des grandes métropoles. Une œuvre énergique où l’amour, la perte, la sexualité et la joie se côtoient. Un perpétuel mouvement alliant le ballet contemporain à la danse de rue, où s’alterneront tableaux de groupes, trios, duos et solos. “Harry Dans” : pour cette nouvelle création taillée sur mesure pour les excellents danseurs de BJM, le chorégraphe d’origine israélo-américaine, Barak Marshall, s’est inspiré des batailles intérieures auxquelles l’humain est confronté. “La vie est un éternel combat où l’Homme doit continuellement faire face à des conflits culturels, de genres et d’espèces” dit-il. Entre les hommes et les femmes, plus particulièrement, chacun doit faire des compromis afin de trouver l’équilibre. La pièce s’articule ainsi autour du personnage d’Harry, lequel peine à surmonter des puissances autant réelles qu’existentielles. Chorégraphies : Wen Wei Wang, Barak Marshall. Musique  : Amute, Olaf Bender, The Steals & Grafiti, Giorgio Magnanensi, Max Richter, Paul Rogers, Victoria R. Senking. Éclairage  : James Proudfoot. Costumes  : UNTTLD, Simon Bélanger, José Manuel St-Jacques. Création : Denis Dulude et Christian Lalumière. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Bühne. Das Lustspiel gilt als eine der bedeutendsten Komödien der deutschsprachigen Literatur und differenzierte das Bild der komischen Figur nachhaltig. Alles könnte so einfach sein: Minna liebt Tellheim und Tellheim liebt Minna. Aber Tellheim muss erobert werden wie eine Festung. Nach Ende des Siebenjährigen Krieges wird dem Offizier der preußischen Armee zu Unrecht die Unterschlagung von Geldern vorgeworfen. Zum Krüppel geschossen, ohne Aufgabe, mittellos, tief in seiner Ehre und seinem Selbstbild verletzt, sieht sich Tellheim nicht mehr als angemessener Partner Minnas. In einem herunter gekommenen Etablissement voller zwielichtiger Gestalten am Rande Berlins, findet Minna ihren Geliebten endlich wieder. Um Tellheim aus seinem tragikomischen Verharren in der eigenen Kränkung herauszuholen, beginnt sie ein riskantes Spiel, das sie bald nicht mehr unter Kontrolle hat. Regie: Karin Neuhäuser. Dramaturgie: Sven Schlöcke. Bühnenbild: Gralf-Edzard Habben. Kostümbild: Alexander Schulz. Regieassistenz: Dijana Brnic. Lichtgestaltung: Thorsten Scholz. Musik: Matthias Flake.  Grand Théâtre

Puggy

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

 18:30  Josef Winkler Lesung und Gespräch

Im Anschluss an die Lesung unterhält sich Josef Winkler mit dem Luxemburger Psychiater und Psychoanalysten Dr. Paul Rauchs. Abbaye de Neumünster FREE

My Left Foot: The Story of Christy Brown

Daniel Day-Lewis GB-Irlande 1989 / vostf / 103’ / c / De : Jim Sheridan / Avec : Daniel Day-Lewis, Brenda Fricker Cinémathèque

 20:00  Bezuelt gëtt net!

cf. 18/04 Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Gala des Lauréats 2012 & OPL CAPe ETTELBRUCK

Jay Schiltz - SOLD OUT Kinneksbond MAMER

LUXEMBOURG PHILHARMONIA SERATA ITALIANA Rock den Atelier

 20:30  Year of the Dragon

cf. 04/04 Cinémathèque

24

Minna von Barnhelm oder das Soldatenglück Gotthold Ephraim Lessing. “Unsere Lustspiele bestanden in Verkleidungen und Zaubereien; und Prügeleien waren die witzigsten Einfälle derselben.” schrieb Gotthold Ephraim Lessing noch 1759 über die deutschsprachigen Komödien. Acht Jahre später brachte Lessing mit seiner Minna von Barnhelm erstmals Zeitgeschichte auf die deutsche

mercredi wednesday

 18:00  WEDNESDAYS@MUDAM

cf. 03/04 Mudam FREE

La soliste roumaine Elena Tanase, soprano, le baryton luxembourgeois Carlo Migy et le ténor brésilien Erich Herrero, sous la direction du chef d’orchestre Martin Elmquist, le Luxembourg Philharmonia vous offre une soirée musicale avec les plus jolis moments de l’opéra italien. opderschmelz DUDELANGE

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

Max Raabe & Palast Orchester

 20:30  Soirée spéciale “Les Balkans occidentaux et l’Europe” : La Bosnie-Herzégovine

Peu importe où ils se trouvent, leur joyeuse mélancolie et leur fausse désuétude transforment la salle en cabaret de la République de Weimar. Philharmonie

Mid’Week-Concert Conservatoire de Musique ESCH-SUR-ALZETTE

Minna von Barnhelm oder das Soldatenglück cf. 23/04 Grand Théâtre

THE UNITED KINGDOM UKULELE ORCHESTRA

Gori vatra - Au feu ! Bosnie-Herzégovine 2004 / vostf / 105’ / c / De : Pjer Zalica / Avec : Enis Beslagic, Admir Glamocak, Bogdan Diklic Cinémathèque

Conférence littéraire de Fabienne Juhel Née en 1965 à Saint-Brieuc, Fabienne Juhel est professeur de lettres dans les Côtes d’Armor. Elle est l’auteur de plusieurs romans. Dans son troisième roman, “À l’angle du renard” (Rouergue, 2009, Prix Ouest-France Etonnants Voyageurs), Fabienne Juhel reconstitue, avec inventivité, un parler populaire plein de verdeur, ironique et violent. Institut français du Luxembourg FREE

cf. 23/04 Ciné Utopia

25

jeudi thursday

 14:30  MUDAMINI WORKSHOP : Caricatures grotesques

cf. 11/04 Mudam

 15:00  Regarde

 17:30  ORGAN AFTER WORK

cf. 04/04 Église Saint-Alphonse FREE

 18:30  Anguish

cf. 01/04 Cinémathèque

MUDAM AKADEMIE III :

 20:30  The Last of the Mohicans

cf. 16/04 Cinémathèque

26 vendredi friday

 19:30 

 18:30  La Moutarde me monte au nez

Klamms Krieg cf. 23/04 Banannefabrik

 20:00  Concert ActArt “BRUCH & BRAHMS”

Johannes Brahms : “Trio für Klarinette, Violoncello und Klavier a-moll op. 114”. Max Bruch : “8 Stücke Opus 83 für Klarinette/Violine, Bratsche/ Violoncello und Klavier”. Cécile Jeitz, clarinette. Judith Lecuit, violoncelle. Romain Nosbaum, piano. Conservatoire de la Ville de Luxembourg

De Wollef kennt heem cf. 19/04 Centre culturel Schungfabrik TETANGE

Chant et peinture. 2-6 ans.   CarréRotondes

 19:00 

Centre socioculturel régional Prabbeli WILTZ

Kann man in einer unglaublichen Show Musik von Mozart und den Monty Pythons, von Bach und den Beatles, von Chick Corea und Rossini zugleich spielen? Ja, man kann. Und das United Kingdom Ukulele Orchestra beweist es: Musikalische Grenzen sind von Gestern! Mit einer typisch britischen Comedy-Show und dem unglaublichen Sound eines Miniaturinstruments, der berühmten, ursprünglich aus Hawaii stammenden Ukulele. Die Musiker aus London, Edinburgh, Nottingham oder Glasgow konnten das Publikum überall begeistern. Mit einem neuen Programm und vielen neuen Ideen kommen sie zurück und zeigen, dass alles erlaubt ist, wenn man eine Ukulele musikalisch gut beherrscht und dazu auch noch singen kann und nicht zuletzt eine gehörige Portion britischen Humors mitbringt! Conservatoire de la Ville de Luxembourg

En Theaterstéck an 3 Akte geschriwwe vum Marco Schank. Regie: Marc Olinger. Abbaye de Neumünster

Kräiderowend am Prabbeli

 21:30  Ciné-club hellénique

Stol a Goss

LES RèGLES DU SAVOIR-VIVRE... “Les règles du savoir-vivre dans la société moderne” de Jean-Luc Lagarce. Mise en scène : Jérôme Konen. Avec : Valérie Bodson. Une femme s’adresse à un public. Elle décrit, édicte et commente les règles à suivre pour affronter sereinement et efficacement les grands moments de l’existence, transformant ainsi les spectateurs réels en auditeurs d’une leçon de savoir-vivre. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

07. Hilla & Bernd. Becher: Silo für Kokskohle, Zeche Hannibal, Bochum Hofstede, 1967. Mudam

 20:00  duo guitares Tritten-Bonfiglio

Le duo Tritten-Bonfiglio est né à la fin de l’année 2006 à Rosario, Santa Fe, Argentine, avec l’objectif de donner vie à un répertoire musical pour duo de guitares, basé sur l’expérimentation et la fusion d’éléments hétéroclites. Dans ce répertoire circulent le langage de la guitare contemporaine, celui de la musique populaire latinoaméricaine et de rythmes et d’harmonies issus d’autres styles comme le jazz ou le rock. Foyer Européen - Luxembourg

LES RèGLES DU SAVOIR-VIVRE... cf. 25/04 Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

Musical-Magics Mit Startenor Thomas Kiessling und Sascha Pazdera Deutschlands bestem Michael Jackson Double.     Conservatoire de la Ville de Luxembourg

REIS / DEMUTH / WILTGEN Comedy Classics France 1974 / vo / 103’ / c / De : Claude Zidi / Avec : Pierre Richard, Jane Birkin, Claude Piéplu Cinémathèque

 19:00  Kabarä Jemp Schuster

Centre sociétaire et culturel An der Eech LEUDELANGE

THE ATARIS (USA) Pop punk Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

Vincent PIGUET est un Coquinou Danseur, chanteur, ce grand naïf nous entraîne dans une drôle d’histoire où défilent toutes les petites lâchetés ordinaires. Tout le monde en prend pour son grade et tout un chacun se reconnaîtra dans ce portrait en demi-teinte de la relation de couple. Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

 19:30  Klamms Krieg

cf. 23/04 Banannefabrik

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Concert avec Michel Reis (piano), Marc Demuth (contrebasse) et Paul Wiltgen (drums), dans le cadre de la 26e Saison Musicale de Mensdorf. Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

REVUE 2013 Gegeeschters Grand Théâtre

Stol a Goss cf. 25/04 Abbaye de Neumünster

Viel Lärm um nichts Regie: Lee Beagley. Bühne: Heike Neugebauer. Kostüme: Uschi Leinhäuser. Cube 521 MARNACH

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition mai : 28/03

59


Agenda

 20:30  No Country for Old Men

Friend / Fellow (F) Constanze Friend, vocals. Thomas Fellow, guitar. Luisa Bevilacqua, conception, décors, actrice. Salima Ben Guigui, atelier musical. Martine DanielsMarson, atelier bricolage. Ela Baumann, regard extérieur. Philharmonie

Arthouse Classics USA 2007 / vostf / 122’ / c / De : Joel et Ethan Coen / Avec : Tommy Lee Jones, Javier Bardem, Josh Brolin / D’après le roman de Cormac McCarthy Cinémathèque

THE BOOTLEG BEATLES Premier et meilleur groupe hommage du monde, The Bootleg Beatles envoûteront le public en jouant leurs versions authentiques et parfaitement fidèles à l’original des plus grandes chansons du catalogue des Beatles. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

 21:00  Mac DeMarco

Mac is back with his first proper full length, Mac DeMarco 2. “2” is a concerted effort to produce a cohesive work that showcases Mac’s natural ability as a songwriter, singer and producer. CarréRotondes

Misty Band Concert & jamsession with house orchestra.  Ancien Cinéma Café-Club VIANDEN

27

samedi saturday

 10:30  Cultural entrepreneurship

Une conférence sur la musique ancienne avec Ralph Rousseau Meulenbroeks dans le cadre du concert “I am Viola da Gamba”. Conservatoire de la Ville de Luxembourg FREE

60

Regarde

Friend / Fellow (L) cf. 27/04 Philharmonie

 14:00  Friend / Fellow (F)

cf. 10h30 Philharmonie

 15:00  Very British

Eine musikalische Expedition durch Großbritannien. Orchestre Philharmonique du Luxembourg. James Lowe, direction. Klaus Brettschneider, présentation. Gustav Holst : “Jupiter, the Bringer of Jollity (The Planets N° 4)”, “Traditional : «Drunken Sailor» (arr. I. Boumans)”. Henry Purcell : “Abdelazer N° 2: Rondeau”. Benjamin Britten : “The Young Person’s Guide to the Orchestra” (Variations and Fugue on a Theme by Purcell). Edward Elgar : “Pomp and Circumstance : March N° 1” (“Land of Hope and Glory”). Philharmonie

 16:00  Der Räuber Hotzenplotz

 17:00 

Centre Culturel Syrkus ROODT-SUR-SYRE

The Metropolitan Opera : Giulio Cesare

 19:00  Polnische Nacht auf der Mosel

Polnische Nacht, Regionale Spezialitäten, Musikalische Unterhaltung. Quai d’embarquement Navitours REMICH

 19:30  Wellen, Wein & Spargel

Tanzunterhaltung mit dem Orchester Lotti Maes. Musée et Maison du Vin EHNEN

Bal tchécoluxembourgeois SOLD OUT ! Kinneksbond MAMER

Gala Concert vun der Medernacher Musik

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Concert Eurocantica & orchestre Estro Armonico Église Protestante

Fréijoars Gala Concert Centre Culturel Grevenmacher GREVENMACHER

cf. 26/04 Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

 20:00  About Schmidt

Pour adolescents de 13 à 21 ans. Graphiste, illustrateur, spectre souriant : rencontre avec Mik Muhlen dans son studio. Mudam FREE

I am Viola da Gamba Une célébration joyeuse de la profonde musicalité de la personnalité luxembourgeoise en poésie et en musique. En anglais. Ce spectacle inédit combine de la poésie avec de la musique, des chansons, et des images photographiques. Poèmes du livre “I am Viola da Gamba of the Singing Building” (Schortgen, 2005) interprétés par Dana Rufolo et Elena Vozarikova, actrices, avec la musique spécialement conçue pour les poèmes par le compositeur Philippe Partridge.   Conservatoire de la Ville de Luxembourg

Vincent PIGUET est un Coquinou

© Omniscient Being

Loin de laisser indifférent, Benjamin Biolay est perçu comme un dandy, digne héritier de Gainsbourg dont il partage le murmure talk over. den Atelier

Hall Sportif MEDERNACH

 16:30  ART FREAK STUDIO VISIT : Mik Muhlen / Omniscient Being

Benjamin Biolay

 18:00  De Pharao vu Babakar

Melusina

cf. 25/04 CarréRotondes

Ciné Utopia & Utopolis

Gold und Geld stehlen, betrügen, das kann doch jeder Räuber! Aber Großmutters Kaffeemühle zu stehlen, so etwas fällt nur einem ein: dem Räuber Hotzenplotz. Doch wo ist sein Versteck? Selbst der Herr Dimpfelmoser weiß sich da nicht zu helfen. Nur Kasper und Seppl haben eine List. Mit einer Kiste voller Sand und der Aufschrift “Vorsicht Gold” legen sie den Räuber rein. Ein Glück nur, dass die beiden daran denken, sich “zu verkleiden”, indem sie ihre Mützen tauschen, denn ansonsten hätte sie der Räuber sicherlich erkannt. Trifolion ECHTERNACH

Concert de Rock post-scriptum

Regarde

cf. 25/04 CarréRotondes

Handicap International organise pour la première fois au Luxembourg l’événement solidaire, inclusif et festif Solidanza en faveur des personnes en situation de handicap. De 13h à 18h, l’association permettra aux personnes valides et moins valides, jeunes et moins jeunes, danseurs d’un jour ou de toujours, le temps d’un après-midi de danse ouvert à tous, de danser en faveur des personnes en situation de handicap dans les pays en développement. Au programme : démonstrations de cyclo-danse (danse en chaise roulante), initiations aux techniques de danse inclusive, expositions thématiques et défis de danse sur fond musical varié mixé par un DJ et interprété par Jean Ziata lors d’interludes live. Convivial et solidaire, Solidanza est, en parallèle, l’occasion de fêter les 15 ans de présence au Luxembourg de Handicap International et les 30 ans d’action du mouvement à travers le monde.   Cercle Cité

Atelier autour des œuvres de l’artiste Andrea van der Straeten, du monochrome et des nuances colorées. 5-8 ans. En français. Casino Luxembourg - Forum d’art contemporain

 13:00  Solidanza, dansons solidaires !

MONOCHROME IS COLOURFUL!

Sense and Sensibility USA 2003 / vostf / 125’ / c / De : Alexander Payne / Avec : Jack Nicholson, Kathy Bates, Hope Davis   Cinémathèque

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

Hans Liberg

de nouveaux concepts au sein d’une résidence où ils pourront créer leurs spectacles grâce à l’échange d’idées lors des répétitions communes. “Colors” dévoilera les premiers résultats de cette quête artistique en montrant trois solos d’une vingtaine de minutes chacun. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

 11:00 

Regarde cf. 25/04 CarréRotondes

 11:30  Apéro’s Jazz

REVUE 2013 Gegeeschters

Astérix et les Vikings

HARMONIE FORGE DU SUD CONCERT DE GALA

 21:00  24 HEURES éLECTRONIQUES

Ancien Cinéma Café-Club VIANDEN

opderschmelz DUDELANGE

 22:00  The Hidden

MELVINS LITE (USA) Du grunge au rock psychédélique, en passant par le métal alternatif, punk hardcore, sludge metal, le groupe américain aime expérimenter. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

Rencontres : Colors

Daniel Visani Trio Abbaye de Neumünster FREE

28

dimanche sunday

 10:30 

 16:00  De Pharao vu Babakar

Centre Culturel Syrkus ROODT-SUR-SYRE

Der Froschkönig

Une scène artistique n’existe pas que par la création mais aussi à travers la réflexion et la discussion. L’échange, l’esprit critique et la remise en question sont les forces motrices de la créativité et de l’innovation. Le Stamminee (litt. estaminet) sera l’occasion d’établir un dialogue direct entre créateurs/trices, décideurs et intéressé(e)s. Le thème du débat est l’art dans l’espace public. Celui-ci connaît une longue tradition et on a vu de multiples initiatives au Luxembourg ces dernières années, comme l’exposition “Sous les ponts, le long de la rivière” (en 2001 et 2005). Casino Luxembourg - Forum d’art contemporain FREE

 14:00  Friend / Fellow (L)

Les trois chorégraphes et danseurs Sylvia Camarda , Camille Mutel et Jean-Guillaume Weis présentent trois nouvelles créations solos. Dance Theatre Luxembourg propose une soirée dédiée à la création de danse luxembourgeoise et de la Grande Région. Véritable projet de recherche, “Rencontres” offre aux chorégraphes et danseurs l’opportunité de développer

cf. 25/04 CarréRotondes

Stamminee : l’art dans l’espace public

Filmreakter’s Cinélunatique USA 1987 / vostf / 96’ / De : Jack Sholder / Avec : Kyle MacLachlan, Michael Nouri, Clarence Felder Cinémathèque

 17:00  Les Inattendus IV

Regarde

One of main acts this year will be the Belgian electro rock band Goose. For six years now, the 24 Heures Électroniques has become the indispensable event for fans of electronic music. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Triple D Blues

Cinema Paradisoédition française France-Danemark 2006 / vf / 78’ / c / Film d’animation de Stefan Fjeldmark et Jesper Moller/ D’après la bande dessinée “Astérix et les Normands” de René Goscinny et Albert Uderzo / À partir de 6 ans Cinémathèque

Grand Théâtre

Hans Liberg, célèbre artiste international de music-hall et vainqueur des Emmy Awards, est un phénomène dont la fantaisie musicale est illimitée. Le pianiste humoriste hollandais franchit délicieusement et avec beaucoup de sensibilité la frontière entre la musique classique et le divertissement. Cerise sur le gâteau : son humour est extrêmement contagieux.    Trifolion ECHTERNACH

 15:00 

cf. 27/04 Philharmonie

Gala Concert, Leidelenger Musek Centre sociétaire et culturel An der Eech LEUDELANGE

 14:30  Gala Dansant

L’orchestre Senior Orchestra vous accueillera dans le cadre prestigieux du Cercle et transformera la Grande Salle pour une après-midi en une magnifique piste de danse. Cercle Cité

Benjamin Britten : “Sérénade pour ténor, cor et cordes op.31”. Aaron Copland : “Concerto pour clarinette et orchestre à cordes” (avec harpe et piano). Sir Michael Tippett : “Concerto pour double orchestre à cordes”. Orchestre de Chambre du Luxembourg. Kristina Mascher, cor. James Campbell, clarinette. Robin Tritschler, ténor. David Reiland, direction.   Philharmonie

Concert avec l’Orchestre symphonique des élèves du Conservatoire Texte libre d’après les Frères Grimm. Trifolion ECHTERNACH

PSS PSS - Baccala Clowns Mit Camilla Pessi und Simone Fassari. Regie: Louis Spagna. Ab 8 Jahren. Mit einer hochexplosiven Mischung aus Poesie und technisch raffinierter Mikro-Akrobatik entführt das Cirque du Soleil-Clowns Duo die kleinen und großen Zuschauer in die Zirkuswelt naiv-lustiger Clownerien. “PSS PSS” ist eine kunstvolle Vorstellung für Träumer, eine Vorstellung mit Seele, in der man sich in der Illusion und Fröhlichkeit des Spiels verliert und in der Fantasie wiederfindet. Cube 521 MARNACH

S. Rachmaninov : “Concerto pour Piano N.2 op. 18 en Do mineur” (piano : Jean-Philippe Koch). C. Franck : “Symphonie en ré mineur”. Direction : Philippe Koch. Conservatoire de la Ville de Luxembourg FREE

Les Misérables

Ciné XXL France 1994 / vo / 174’ / De : Claude Lelouch / Avec : Jean-Paul Belmondo, Michel Boujenah, Alessandra Martines, Philippe Léotard, Annie Girardot / D’après Victor Hugo Cinémathèque

 16:30  Friend / Fellow (L)

cf. 27/04 Philharmonie

submit your event on Inscrivez vos events sur

Friend / Fellow (L)

www.plurio.net

cf. 27/04 Philharmonie

Édition mai : 28/03

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

61


Agenda

Orgue et percussion

Concert pour orgue et orchestre avec Pascale Rouet (orgue) et Jean-François Durez (percussion). Au programme figureront des œuvres d’Anthony Girard. Église paroissiale Saint Martin DUDELANGE

Regarde cf. 25/04 CarréRotondes

Spark die klassische Band

Concert pour toute la famille !  CAPe ETTELBRUCK

Stol a Goss cf. 25/04 Abbaye de Neumünster

 20:00  Annett Louisan

Suche impotenten Mann fürs Leben

Nach dem Bestseller von Gaby Hauptmann. “Wie viele Taschentücher wohl täglich wegen der Kerle draufgehen? Millionen.” Die attraktive Mittdreißigerin Carmen hat Männer satt, die immer nur an das Eine denken. Deshalb sucht sie per Zeitungsanzeige einen Partner, bei dem sich die Frage gar nicht erst stellt, einen impotenten Mann eben. Sie wird schneller fündig, als sie je zu hoffen wagte. Schon nach kurzer Zeit trifft sie bei einem ihrer Dates den Mann ihrer Träume. David hat alles, was seine Vorgänger vermissen ließen. Er sieht gut aus, ist verständnisvoll, erfolgreich und witzig - Mr. Right höchstpersönlich. Bei ihm wünscht sich Carmen, dass es mit der Impotenz so wäre, wie mit einem Schnupfen, der ganz von alleine vergeht. Dumm nur - was Carmen allerdings nicht weiß - dass David gar nicht derjenige ist, der auf die Anzeige geantwortet hat. Und dass mit seinem kleinen David auch alles zum Besten steht. Dumm auch, dass David nicht den Mut hat, Carmen reinen Wein einzuschenken. Und so ist das Gefühlschaos vorprogrammiert... Regie: Robert Klatt. Bearbeitung: Florian Battermann. Mit: Dominique Siassia, Sabine Menne u.a.   Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

 20:30  the HeadHunters

Sa collaboration avec Ulla Meinecke, Annette Humpe et Ulf Krüger fait découvrir une Annett Louisan jusqu’ici inconnue, une artiste, qui poursuit son chemin tout en retournant à ses racines.  Trifolion ECHTERNACH

REVUE 2013 Gegeeschters Grand Théâtre

62

The Headhunters font partie de ces quelques groupes qui peuvent se targuer d’avoir changé la physionomie du jazz. Avec des chansons comme “Sly”, ou “God make me funky”, les chasseurs de tête extraient la moëlle du jazz et le saupoudrent d’influences afro-caribéennes et fusion, en incluant des instruments électros, entre les pianos électroniques et autres synthés de Hancock. den Atelier

The Thin Red Line

 19:00  Tout le langage du Cinéma en 10 leçons. Leçon 7 : La musique

Université Populaire du Cinéma USA 1999 / vostf all / 170’ / De : Terence Malick / Avec : Sean Penn, Nick Nolte, John Travolta Cinémathèque

29 lundi monday

 11:45  Cycle de conférences. Les Droits de l’Homme

“Erfahrungen als UN-Sonderberichterstatter über Folter”, Manfred Nowak, University of Vienna. Université du Luxembourg - Campus de Walferdange WALFERDANGE FREE

“Mélodies, chansons & émotions : Les musiques du cinéma” par Gilles Mouëllic (professeur d’études cinématographiques et musique, Université Rennes 2). Ciné-conférence ponctuée d’extraits de films / en français / 60’ / Interlude gastronomique : glass & finger food / Film : Hallelujah / USA 1929 /vostf / 109’ / De : King Vidor / Avec : Daniel L. Haynes, Nina Mae McKinney, William Fountaine Cinémathèque

 20:00  Les Liaisons dangereuses

 18:30 

REVUE 2013 Gegeeschters

L’histoire des relations francoallemandes depuis la signature du Traité de l’Élysée : un mariage de raison ? À l’occasion des commémorations du cinquantenaire du Traité de l’Élysée, l’historien et journaliste Johannes Willms, longtemps correspondant en France pour la “Süddeutsche Zeitung”, et l’écrivaine et journaliste (“Libération”, “Le Point”) Pascale Hugues discutent sur les relations variées entre la France et l’Allemagne. Non sans humour, ils retracent les certitudes, espoirs et illusions de ces deux peuples guère si éloignés l’un de l’autre et pourtant confrontés à un défi historique permanent.     Abbaye de Neumünster

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

meubles de toutes époques. C’est une troupe de jeunes acteurs qui incarnera sous nos yeux les personnages mythiques de Choderlos de Laclos. En jeans et baskets avec, çà et là, quelques vestes, coiffures et corsets qui rappellent le 18e siècle, portables à la main et tablettes dans le sac, ils vont rejouer les multiples intrigues de l’œuvre “Les Liaisons dangereuses”. Le souhait de John Malkovich a été de choisir de jeunes acteurs, encore à l’aube de leur carrière professionnelle. Il faut en effet rappeler que les personnages imaginés par Choderlos de Laclos avaient entre 25 à 28 ans à l’époque. Tout en respectant la beauté de la langue française du 18e siècle, leur création de Valmont, Tourvel, Merteuil, Volange, Danceny ne manquera pas de séduire aussi bien la génération Facebook que les fidèles de la tradition romanesque. C’est là le défi que John Malkovich a choisi de relever. Mise en scène : John Malkovich. Décor : Pierre-François Limbosché. Costumes : Mina Lyé. Lumières : Christophe Greliéé. Musique : Nicolas Errèra. Maître d’armes : François Rostainé.   TNL

Grand Théâtre

TOURE - RAICHEL COLLECTIVE Depuis plusieurs années il n’a encore paru de roman dont le succès ait été aussi brillant que celui des “Liaisons dangereuses”, ou “Lettres recueillies dans une Société, et publiées pour l’instruction de quelques autres”, par Choderlos de Laclos, avec cette épigraphe : “J’ai vu les mœurs de mon temps, et j’ai publié ces Lettres.” Meister, avril 1782, “correspondance littéraire”. Le monde change sans cesse mais la nature humaine, elle, reste toujours la même. À l’époque de Choderlos de Laclos, c’est par lettres que s’échangeait la correspondance amoureuse. Puis le téléphone est arrivé et les amoureux ont cessé de s’écrire. Aujourd’hui, le développement d’internet, des SMS et des réseaux sociaux ont provoqué un formidable retour de l’écrit dans les relations amoureuses. C’est à partir de cette nouvelle façon qu’ont les jeunes (surtout) de communiquer entre eux, que John Malkovich a choisi de proposer une mise en scène tout à fait inédite. Sur plateau nu, sans décor, avec juste quelques

Rencontre féérique du bluesman malien Vieux Farka Touré et du pianiste israélien Idan Raichel, entre blues du désert et les sonorités du Moyen-Orient. The Touré-Raichel Collective, une collaboration entre deux artistes majeurs de la musique du monde, le

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

malien Vieux Farka Touré et l’Israelien Idan Raichel, est née d’une rencontre fortuite dans un aéroport allemand. L’amitié grandissante entre les deux artistes les a conduits à se produire ensemble à l’opéra de Tel Aviv en novembre 2010. Suite à ce concert mémorable, Vieux et Idan, rejoints par le bassiste israélien Yossi Fine et le joueur de calebasse malien Souleymane Kane, ont passé une après-midi à jouer de façon impromptue dans un studio de Tel Aviv. L’enregistrement qui en résulte, acoustique, spontané, entièrement improvisé, et de toute beauté est le fondement de ce premier album “The Tel-Aviv Session”, sorti en 2012. Conservatoire de la Ville de Luxembourg

Yuja Wang “Fantasia”. Yuja Wang, piano. Claude Debussy : “Pour le piano”. Aleksandr Scriabine : “Sonate N° 6”. Maurice Ravel : “La Valse”. Sergueï Rachmaninov : “Élégie op. 3/1”. Felix Mendelssohn Bartholdy : “Musik zu Ein Sommernachtstraum (Le Songe d’une nuit d’été) : Scherzo” (arr. S. Rachmaninov). Sergueï Rachmaninov : “Moment musical op. 16/4”. Lowell Liebermann : “Gargoyles op. 29”. Sergueï Rachmaninov : “Sonate N° 2”. Philharmonie

30 mardi tuesday

 18:30  The Deer hunter

cf. 09/04 Cinémathèque

 19:30  Klamms Krieg

cf. 23/04 Banannefabrik

 20:00 

Njegos

REVUE 2013 Gegeeschters

Carminho & Band Le fado est sa langue maternelle : née en 1984 à Lisbonne, Carmo Rebelo de Andrade commence à chanter à 12 ans dans la Taverna do Embuçado tenue par sa mère, dans le quartier Alfama. En 2005, elle est la grande révélation du Prémio Amália, en mars 2012 sort son deuxième album “Alma”. Philharmonie

Fête du 25e Anniversaire de l’Ensemble de Clarinettes du Conservatoire de Luxembourg & Luxembourg Clarinet Choir

Grand Théâtre

Depuis 1907, maints prix internationaux et louanges de critiques marquent le chemin de la compagnie de danse monténégrine Njego. Leur répertoire comporte des danses et chants traditionnels du Monténegro et des Balkans. La gusle (instrument à cordes traditionnel) et l’Oro, aussi appellé danse de l’aigle, se trouvent au centre des représentations, lors desquelles les danseurs portent des costumes traditionnels, dont certains datent encore des débuts de la compagnie.   Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

 21:30  My Left Foot : The Story of Christy Brown

cf. 24/04 Cinémathèque

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition mai : 28/03

Les clarinettes seront en fête lors du 25e anniversaire de l’ensemble de clarinettes du Conservatoire de Luxembourg. À cette occasion le clarinettiste canadien James Campbell de l’Indiana University (USA) sera parmi les solistes de la soirée. Ce sera aussi l’occasion de découvrir ou de redécouvrir d’autres solistes, tels que Sébastien Duguet, Romain Gross, Marcel Lallemang, Max Mausen, Stéphanie Pochet, ainsi que le tromboniste Marc Meyers. Venez admirer le bouquet musical lors de ce concert festif avec des œuvres de W. A. Mozart, G. Rossini, F. Mendelssohn-Bartholdy, A. Ponchieli, Direction : Marcel Lallemang.  Cercle Cité

culture europe grande région kultur europa großregion www.ipw.lu | +352 4904 431

Yoko Tawada

Goethe-Medaille 2005 Lecture et entretien avec / Lesung und Gespräch mit: Bernard Banoun

08.04.2013 • 18:30 • DE

organisé avec / organisiert mit: Université du Luxembourg

Josef Winkler

Georg-Büchner-Preisträger 2008 Prix Georg-Büchner 2008

LANA DEL REY

Lecture et entretien avec / Lesung und Gespräch mit: Dr. Paul Rauchs

Award-winning US singersongwriter Lana Del Rey is set to finally play in Luxembourg! Lana’s album “Born To Die” has sold over 2.5 million copies worldwide, with her singles selling over 4 and a half million copies. She has also recently been named the face of the new Jaguar F-Type car, H+M fashion and has had the rare accolade of a Mulberry bag named after her. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

24.04.2013 • 18:30 • DE

France / Allemagne : un mariage de raison? Deutschland / Frankreich: eine Vernunftheirat? Débat / Diskussion: Johannes Willms (‚Gebrauchsanweisung für Frankreich‘) & Pascale Hugues (‚Le bonheur allemand‘)

29.04.2013 • 18:30 • DE FR

Les Liaisons dangereuses

Lieu / Veranstaltungsort Abbaye de Neumünster 28, rue Münster L-2160 Luxembourg

cf. 29/04 TNL

Entrée libre / Eintritt frei

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

63


expositions

EMOP 2013

Le Mois européen de la photographie au Luxembourg

Le Mois européen de la photographie témoigne des profonds changements technologiques que vit la photographie, tant dans sa production que sa diffusion, et dessine le rôle de l’image dans le monde de demain.

L

es années 80 et 90 marquent l’arrivée de la photographie contemporaine au Luxembourg. Les premières initiatives ont été celles de la galerie Nei Liicht ainsi que celles de galeries privées comme Clairefontaine, Nosbaum & Reding, Ceysson et Schweitzer. Banques et cabinets d’avocats sont aussi des acteurs importants constituant des collections ouvertes au public. Le CNA, dédié à la production, l’acquisition de médias et la préservation du patrimoine audiovisuel, est une institution déterminante dans le processus, ainsi que le Casino qui montrait en 1997 The 90s, A Family of Man ?, première exposition photographique thématique au Luxembourg.

Depuis 2005, l’association Café-Crème participe au groupe du Mois européen de la photographie qui organise tous les deux ans, dans différentes villes d’Europe (Berlin, Bratislava, Budapest, Ljubljana, Luxembourg, Paris et Vienne), une exposition commune choisie par ses sept commissaires. Ainsi, au Luxembourg, institutions publiques, partenaires privés et financiers présentent, pour la quatrième fois consécutive, des expositions et événements dédiés à la photographie contemporaine dans 21 lieux. Après Mutations 1, 2 et 3 des précédentes éditions, distURBANces est la thématique 2013 déclinée sur trois lieux (MNHA, Fondation de l’architecture et Cercle Cité), selon trois

TEXTES Elvire Bastendorff  PHOTO Ilkka Halso

64

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

chapitres. L’exposition et les événements qui y sont rattachés soulignent la manière dont la photographie se positionne entre fiction et réalité pour interroger la place de l’homme et de son environnement (urbain et / ou naturel). En parallèle de cette thématique, les photographies choisies prennent place dans tout le Luxembourg, présentant un panorama très diversifié des arts visuels européens d’aujourd’hui.

.

Photographie contemporaine

Avril & mai 2013, MNHA, FONDATION DE L’ARCHITECTURE ET CERCLE CITÉ, www.emop-mutations.net


expositions

Andrea van der Straeten

The European Month of Photography bears witness to the profound technological changes that photography is undergoing, both in its production and distribution, and sets out the role of the image in tomorrow’s world.

Photos : Rainer Iglar, Lex Weyer

T

he 80s and 90s marked the arrival of contemporary photography in Luxembourg. The first initiatives were those of the Nei Liicht gallery, and private galleries such as Clairefontaine, Nosbaum & Reding, Ceysson, and Schweitzer. Banks and law firms were also major players, and often opened their collections to the public. The Centre National de l’Audiovisuel, dedicated to the production, acquisition and preservation of the audiovisual heritage, was another important institution involved in the process, as was the Casino which, in 1997, held The 90s, A Family of Man?, the first themed photography exhibition in Luxembourg. Since 2005, the Café-Crème association has been involved with the European Month of Photography Group, which organises a joint exhibition selected by its seven committee members, held every two years in various European cities (Berlin, Bratislava, Budapest, Ljubljana, Luxembourg, Paris and Vienna). This year, for the fourth time running, a series of public and private sponsors will be holding exhibitions and other events dedicated to contemporary photography in 21 venues. After the preceding events, entitled Mutations 1, 2 and 3, this year’s theme is distURBANces, and the festival will be centred on three locations: MNHA, the Fondation de l’Architecture, and Cercle Cité. The exhibition and associated events underline how photography, which is both fiction and reality, questions the place of man and his urban and/or natural environment. Alongside this theme, the selected photographs will be on display throughout Luxembourg, presenting a highly diversified panorama of today’s European visual arts.

L’art de l’affiche au Luxembourg APRÈS 1945

As if

Atelier Weyer

Andrea van der Straeten, née à Trèves, enseigne actuellement en Autriche. Son travail d’artiste s’étend sur une trentaine d’années et soulève les questions relatives au médium vidéo. Le Casino Luxembourg lui consacre une exposition monographique afin de présenter l’ensemble de son travail, de mettre en exergue sa cohérence en établissant des ponts entre des créations plus anciennes et des productions actuelles. Conceptuelle, l’œuvre de l’artiste aborde le langage et le discours de la vidéo à travers des supports autres que ceux de l’image animée choisie dans les différents domaines de la communication médiatique d’aujourd’hui. --Andrea van der Straeten was born in Trier, and currently teaches in Austria. This comprehensive singleartist exhibition at the Luxembourg Casino traces 30 years of video work, building bridges between older creations and current production. Conceptual in nature, the artist’s work tackles the language and discourse of video using non-video media from various areas of modern communication.

Dans le cadre de Atelier Luxembourg et de sa programmation dédiée aux arts graphiques depuis 1945, le Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg présente le travail graphique de la famille Weyer. Grâce à l’important don que celleci a fait au MHVL en 2011, le public peut (re)découvrir les affiches de Lex Weyer, Pit et Anne Weyer et Lex Weyer junior réalisées pour la Loterie nationale, la Foire internationale, la promotion touristique du pays et le théâtre. Dans les années 50, Lex Weyer a été, avec Pe’l Schlechter, Raymond Mehlen et Maurice Benoy, l’un des pionniers de la communication visuelle au Grand-Duché. --As part of the Atelier Luxembourg event, dedicated to the graphic arts since 1945, the Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg presents the graphic work of the Weyer family. Thanks to their generous gift to the museum in 2011, the public can rediscover posters for the national lottery, the world’s fair, and theatres and tourist organisations, by Lex, Pit and Anne Weyer and Lex Weyer junior. In the 1950s, Lex Weyer, Pe’l Schlechter, Raymond Mehlen and Maurice Benoy were pioneers in the field of visual communication in the Grand Duchy.

Exposition monographique

Jusqu’au 28/04, Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, www.casino-luxembourg.lu

Art graphique

Jusqu’au 31/12, Musée d’histoire de la Ville de Luxembourg, www.mhvl.lu

.

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

65


expositions

Art et LITTÉRATURE

triennale jeune CRÉATION

You I Landscape

Photo : Nicolas Leroy

Photo : Alex Delfanne, Londres

L’Image papillon

L’exposition propose une déambulation dans les spires de la mémoire à travers des approches artistiques différentes. -----The exhibition offers a stroll through the realms of memory, using a variety of artistic approaches.

You I Landscape dépeint les comportements variés que l’homme entretient avec le paysage et ses comportements technologiques. -----You I Landscape depicts the varied interaction between man, technology, and landscape.

S’inspirant de l’œuvre littéraire de W.G. Sebald, L’image papillon porte sur le traitement de la mémoire dans le champ des arts plastiques. Né en Bavière durant la dernière année de la Seconde Guerre mondiale, W.G. Sebald s’est intéressé toute sa vie aux troubles de la mémoire dus aux atrocités du conflit. Son œuvre est empreinte d’une nostalgie, d’une mélancolie, celles d’un monde qui n’existe plus. Inclassables stylistiquement, ses travaux mettent en relation textes et images non légendées. L’exposition présente une quinzaine d’œuvres, chacune introduite par une image extraite des ouvrages de l’auteur. Drawing its inspiration from the literary works of W.G. Sebald, L’image papillon deals with the treatment of memory in the visual arts. Born in Bavaria in the last year of the Second World War, Sebald took a lifelong interest in memory problems caused by the atrocities of war. His work is imprinted with melancholic nostalgia for a world that no longer exists, and is stylistically unclassifiable, juxtaposing text and unexplained images. The exhibition presents some 15 works, each introduced by an image taken from the author’s writings.

Présentée tous les trois ans depuis 2007, la Triennale Jeune Création présente un panorama des productions d’artistes de la Grande Région. Pour cette édition, le commissariat a été confié à Michèle Walerich du CNA. Prise dans son sens large, la thématique s’intéresse au paysage. Thème photographique par excellence, le paysage a subi des mutations importantes ces dernières décennies : non seulement par l’évolution des territoires, qu’ils soient urbains ou ruraux, mais aussi par les avancées et la multiplication des technologies de production des images. Les artistes se sont donc emparés des technologies modernes où la notion de réseau et de partage se retrouve au cœur des démarches. Presented every three years since 2007, the Triennale Jeune Création presents a panorama of artistic productions from Luxembourg and the surrounding region. This time, it is curated by Michèle Walerich of the Centre National de l’Audiovisuel. Taken in its widest sense, the theme deals with landscape photography, which has undergone major changes over the last few decades: not only through changes in the land itself, whether urban or rural, but also by advances in image production.

Art contemporain

Jusqu’au 08/09, MUDAM, www.mudam.lu

art contemporain

Jusqu’au 28/04, CarréRotondes, www.rotondes.lu

66

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG


expositions Robert Knoth et Antoinette de Jong

Lignes de vie

Peints pour le Roi

Pour sa deuxième exposition monographique à la Galerie Lucien Schweitzer, Bob Verschueren est accompagné des auteurs Jean Portante, écrivain, et Dominique Sintobin, poète. Complétant les œuvres de l’artiste constituées d’une installation spécifique pour le lieu, de dessins et de photographies, les ouvrages – au tirage limité – sont exposés sur les cimaises de la galerie. Lignes de vie met en parallèle l’œuvre de Verschueren avec son versant plus littéraire, plus intimiste. Regards et écritures croisés pour une œuvre d’une délicatesse exceptionnelle qui se prête à merveille à la poésie, à l’imaginaire et à la littérature.

Les œuvres les plus célèbres du peintre Barend Cornelis Koekkoek – auquel le Musée national d’histoire et d’art rend hommage – sont des paysages luxembourgeois réalisés pour le Roi Grand-Duc Guillaume II des Pays-Bas. Le Luxembourg et ses vues pittoresques ont souvent séduit les artistes tels que le peintre romantique William Turner dont le public peut aussi voir deux aquarelles. Grâce à de nombreux prêts privés et publics, les tableaux importants, esquisses et dessins du maître néerlandais forment un panorama d’une œuvre romantique et renseignent sur les paysages du Grand-Duché de l’époque.

Bob Verschueren’s second single-artist exhibition at the Galerie Lucien Schweitzer also features work by the writer Jean Portante and the poet Dominique Sintobin in a site-specific installation of limited-edition drawings and photographs exhibited on the gallery’s walls. Lignes de vie parallels the works of Verschueren with his more literary and intimate side, creating an exceptionally delicate crossfertilisation between poetry, literature and the imagination.

The most famous works of the painter Barend Cornelis Koekkoek – to whom the Musée National d’Histoire et d’Art pays homage in this exhibition – are Luxembourg landscapes painted for King William II of the Netherlands, who was also Grand Duke of Luxembourg. The Grand Duchy’s picturesque views have attracted many artists, such as the romantic painter William Turner, two of whose watercolours are also on view. Thanks to many private and public loans, the exhibition is a panorama of major paintings, sketches and drawings by Koekkoek, a Dutch master, and a chronicle of Luxembourg’s changing landscape.

Photos : Bob Verschueren, MNHA

------

Art contemporain

Jusqu’au 06/04, Galerie Lucien Schweitzer, www.lucienschweitzer.lu

------

Photo : Robert Knoth & Antoinette de Jong

Bob Verschueren

Barend Cornelis Koekkoek (1803-1862) et le paysage luxembourgeois

Poppy – Trails of Afghan Heroin

Le versant sombre de la globalisation via le commerce de stupéfiants est le fil conducteur de l’œuvre abordant les conflits, les crimes, les maladies et la pauvreté. -----Exploring the dark side of globalisation: the conflict, crime, disease and poverty that the drugs trade causes.

Paradox est un organisme à but non lucratif basé au nord d’Amsterdam. L’organisation développe des collaborations entre acteurs artistiques de différents pays pour promouvoir la photographie et le documentaire contemporains entre autres. En 20 ans, l’organisation a mené plus de 40 activités et visité plus de 120 lieux à travers le monde. Dans le cadre de la quatrième édition du Mois européen de la photographie, le Mudam présente, en collaboration avec Café-Crème, Poppy – Trails of Afghan Heroin, une installation de Robert Knoth et d’Antoinette de Jong qui retrace, par l’agencement de photographies, d’images en mouvement, de textes, de voix et d’extraits de YouTube, le parcours de l’héroïne de l’Afghanistan à l’Angleterre. Paradox is a non-profit making organisation based in Edam, to the north of Amsterdam. It promotes collaboration between artists in various countries in photography, documentaries and other areas. Over the last 20 years, the organisation has carried out more than 40 projects and visited over 120 venues throughout the world. Within the framework of the fourth European Month of Photography, Mudam and Café-Crème present Poppy – Trails of Afghan Heroin, an installation by Robert Knoth and Antoinette de Jong using photographs, moving images, text and voices, to retrace the journey of heroin from Afghanistan to England. installation MULTIMÉDIA

Jusqu’au 02/06, Mudam, www.mudam.lu

art romantique

Jusqu’au 09/06, Musée National d’Histoire et d’Art, www.mnha.public.lu

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

67


expositions

Collection Mudam

François Besch

Von Glückspilzen und anderen Lichtwelten

L’espace 2 de la Galerie Clairefontaine accueille une installation de 25 photographies de François Besch. Celui-ci, fasciné par la forme sculpturale des champignons qu’il estime quasi parfaite et leur spécificité organique entre la plante et l’animal, a photographié ces trésors de la nature, souvent cachés, toujours à découvrir. Les photographies qui résultent de cette quête présentent les aspects troublants, presque irréels de nombreuses espèces de champignons. Changement d’échelle, travail de couleurs et de contrastes plongent les spectateurs dans un monde étrange, onirique, inquiétant parfois.

Photos : François Besch, Candice Breitz, Aatjan Renders, Marco Godinho

------

68

Gallery 2 of the Galerie Clairefontaine currently houses 25 photographs by François Besch. The exhibition, whose title plays on “Glückspilz”, meaning literally a happy mushroom and figuratively a happy person, reflects his fascination with the sculptural shape of fungi, which he considers to be virtually perfect, neither plant nor animal, and in many cases never before seen by a human eye. The photographs resulting from this quest shed a fascinating, almost unreal light on numerous species of fungi. Changes of scale, and plays on colour and contrast, plunge viewers into a strange, dreamlike, sometimes disconcerting world. photographie contemporaine

Jusqu’au 27/04, Galerie Clairefontaine Espace 2, www.galerie-clairefontaine.lu FREE

Dieu est un fumeur de havanes

La dernière exposition que présente le Mudam dans le cadre de sa collection s’intéresse aux croyances contemporaines. L’art a toujours entretenu, par sa fonction symbolique et son processus de réalisation, un lien étroit avec la spiritualité des hommes, toutes sociétés, tous temps confondus. De nos jours, dans une société axée principalement sur le matériel, il est passionnant de découvrir les formes actuelles de croyances singulièrement diversifiées. Les 11 artistes exposés soulèvent les questions – entre autres – de l’icône contemporaine, de l’identité, de la présence du profane, du merveilleux, des phénomènes inexpliqués et paranormaux. ------

The latest exhibition from Mudam’s collection relates to contemporary beliefs. By its symbolic function and its realisation process, art has always maintained a close link with the spirituality of man, in all societies and at all times. These days, in a predominantly materialistic society, our belief systems are still extraordinarily diverse. The 11 exhibiting artists raise questions on such themes as the contemporary icon, identity, the sacred and the profane, the supernatural, and unexplained and paranormal phenomena. art contemporain

Jusqu’au 16/06, Mudam, www.mudam.lu

Marco Godinho

installation

Folkert de Jong

Invisible More Visible More Invisible

Conçues spécifiquement pour l’architecture du Grand Hall du Mudam, les œuvres de Folkert de Jong marquent les regards et les esprits. Peinture et sculpture sont entremêlées pour créer des personnages à taille réelle. S’inspirant de faits historiques et d’œuvres d’art modernes, ses créations mélangent les époques, sortant ainsi de toute velléité illustrative. Les sculptures parées de couleurs vives et de noirs charbonneux produisent un étrange effet : le spectateur hésite entre une identification des éléments et l’inconnu, entre trivialité et distinction. Une œuvre saisissante qui joue sur l’ambiguïté esthétique.

Marco Godinho, qui expose au Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, est un artiste luxembourgeois dont le parcours dans l’art contemporain est déjà remarquable. Invisible More Visible More Invisible met en jeu des questions liées au non-visible, à l’imperceptible, au non-palpable. L’artiste cherche à transmettre la manière dont le réel est en permanence déjoué, pétri par les souvenirs, par le trouble de notre perception subjective soumise aux notions de doute et d’incertitude. Les œuvres de l’artiste modifient notre perception du temps et de l’espace par un dévoilement des fondamentaux qui régissent le monde.

Designed specifically for the architecture of the grand hall of Mudam, the works of Folkert de Jong make an impression on the eye and the mind. Painting and sculpture are intermingled to create life-size characters. Drawing inspiration from historical facts and modern works of art, his creations span multiple eras of history and transcend mere illustration. The sculptures paired with vibrant colours and charcoal blacks produce a strange effect: the viewer hesitates between identification of the elements and the unknown, between triviality and distinction. This is a compelling work that plays on aesthetic ambiguity.

Marco Godinho, who is exhibiting at Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, is a Luxembourg artist with a remarkable career. Invisible More Visible More Invisible deals with the non-visible, the imperceptible and the non-palpable. The artist seeks to transmit the way in which the real is constantly frustrated, moulded by memories, by the turmoil of a subjective perception full of doubt and uncertainty. His works change our perception of time and space by unveiling the fundamentals which govern the world.

------

art contemporain

Jusqu’au 08/09, Mudam, www.mudam.lu

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

------

Exposition monographique

Jusqu’au 28/04, Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, www.casino-luxembourg.lu


expositions

L’OBSCURITÉ comme sujet dans la gravure, 1580-1880

World Airport

Transit Loci

Dans une des salles du Mudam, le public peut découvrir l’imposante installation de Thomas Hirschhorn. World Airport est une reconstitution d’un aéroport où prolifèrent un nombre conséquent de signes. L’usage de matériaux « pauvres » tels que le carton, l’insertion d’éléments surdimensionnés, le foisonnement d’objets similaires participent d’un espace relativement anarchique dans lequel l’artiste pointe les différentes facettes de la mondialisation. L’aéroport d’Hirschhorn créé en 1999 est une œuvre qui préfigure les aéroports d’aujourd’hui, lieux devenus ceux des contrôles excessifs des biens et des personnes. Une œuvre qui soulève les questions de réseau et de circulation à l’ère de la mondialisation.

Dans le cadre du Mois européen de la photographie, le CCRN accueille une exposition de photographes issus de la prestigieuse école photographique Studio Marangoni de Florence. À travers les démarches de cinq photographes représentatifs de la nouvelle photographie italienne, on peut saisir la manière dont le médium de la lumière transgresse ses règles et ses acquis. La photographie ne se limite plus à une captation orientée du réel, mais instaure de véritables dialectiques visuelles avec l’histoire, la mémoire, la peinture, la musique. Ici, réel et fiction ne s’opposent pas mais se fondent, produisant de nouveaux langages.

------

Photos : Thomas Hirschhorn, Ciro Frank Schiappa

Mois EUROPÉEN de la photographie

A room at Mudam houses an imposing installation by Thomas Hirschhorn. World Airport is a reconstruction of an airport full of signs. The use of cheap materials such as cardboard, the inclusion of oversized items, an abundance of similar objects all takes place in an anarchic space in which the artist points to the various facets of globalisation. Hirschhorn’s airport, created in 1999, foreshadows the airports of today in which goods and people are subjected to excessive control. It raises issues about networks and traffic in a global era. installation

Jusqu’au 16/06, Mudam, www.mudam.lu

------

Within the framework of the European Month of Photography, the Abbaye de Neumünster is housing an exhibition of work from the prestigious Studio Marangoni school of photography in Florence. Showcasing five representatives of the new Italian photography, it shows how the medium of light breaks its own established rules and precepts. Photography doesn’t simply capture aspects of the real, but instead engages in a visual dialogue with areas such as history, memory, painting, and music. Here, reality and fiction do not oppose each other but meld, producing new languages. photographie contemporaine

25/04-12/05, Abbaye de Neumünster, www.ccrn.lu Free

Photo : Graphische Sammlung des Fachs Kunstgeschichte de l’Université de Trèves

Thomas Hirschhorn

Les couleurs de la nuit

Les œuvres sont agencées selon leur caractère onirique, religieux, allégorique, en fonction des sujets traités. -----The works are arranged by theme: some depicting dreams, and others religious or allegorical in nature.

La Villa Vauban met la gravure à l’honneur. Sur une période allant du 16e au 19e siècle, l’exposition se consacre aux traitements de la lumière – travail délicat et virtuose du clairobscur – à travers une soixantaine de gravures provenant de la collection graphique du département d’histoire de l’art de l’Université de Trèves. Par l’équilibre subtil du noir et du blanc et par un travail de dégradés s’affinant au fil de l’évolution des techniques, des artistes tels que Hendrick Goltzius, Pierre Paul Rubens, Adam Elsheimer ont participé à faire du thème de la nuit et de l’obscurité un style esthétique à part entière. De plus, grâce à la technique du burin dont l’essor date des 16e et 17e siècles, les artistes ont pu reproduire des tableaux célèbres, permettant ainsi de créer un marché de répliques d’œuvres admirées. In this exhibition, the Villa Vauban focuses on engraving between the 16th and 19th centuries, and more specifically its delicate, virtuoso use of chiaroscuro. It features some 60 works from the graphic arts collection of the art history department at the University of Trier. By means of a subtle balance between black and white, and gradual advances in shading techniques, artists such as Hendrick Goltzius, Peter Paul Rubens and Adam Elsheimer made night and darkness an aesthetic theme in its own right. Furthermore, using the burin technique developed in the 16th and 17th centuries, artists were able to reproduce famous paintings, creating a market for replicas of well-regarded works. gravure

Jusqu’au 19/05, Villa Vauban – Musée d’art de la Ville de Luxembourg, www.villavauban.lu

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

69


expositions

OBJET PRÉCIEUX

My home is my castle

Le livre d’artiste – version conceptuelle

Photos : Tom Lucas, Patrick Galbats, Breda’s Museum, prêt Stichting Stedelijk Museum, Breda, Phillips R.

iLux. Identités au Luxembourg

Le Musée Dräi Eechelen consacre sa première exposition temporaire aux identités nationales. L’exposition est issue d’une recherche universitaire menée par une équipe de sociologues, d’historiens et d’ethnologues de l’Université du Luxembourg et dont le projet « IDENT » (Identités socioculturelles et politiques identitaires au Luxembourg) révèle le caractère double du processus d’identification : l’appropriation individuelle et l’attribution par autrui. Pour mettre en forme les enjeux de la recherche, les commissaires ont choisi d’utiliser la structure de la maison individuelle offrant au public un parcours interactif. ------

The Musée Dräi Eechelen devotes its first temporary exhibition to national identities. The event stems from university research by a team of sociologists, historians and ethnologists from the University of Luxembourg. Their “IDENT” project examines socio-cultural and political identities in Luxembourg and reveals the dual nature of the identification process: individual appropriation, and assignment by someone else. The organisers have used the structure of a detached house offering the public an interactive journey through the issues raised by the research. exposition THÉMATIQUE

Jusqu’au 31/07, Musée Dräi Eechelen, www.m3e.public.lu

Les couleurs de la nuit

Petrus van Schendel

En parallèle à l’exposition consacrée à Marco Godinho, le Casino Luxembourg propose une sélection de livres d’artistes relevant d’une démarche conceptuelle, minimale. Choisis par l’équipe du Casino et Marco Godinho, les ouvrages – rares pour la plupart – apportent des lectures nouvelles et surprenantes des œuvres des artistes. Dans le cadre de la Journée internationale du livre et du droit d’auteur organisée par l’UNESCO le 20 avril, il est proposé aux adultes l’atelier « Writing and book binding workshop », dans lequel chacun peut créer, simplement, mais avec délicatesse et imagination, ce précieux objet qu’est le livre d’art. ------

Alongside the exhibition dedicated to Marco Godinho, the Casino Luxembourg offers a selection of book art with a minimalistic, conceptual approach. Selected by the Casino team and Godinho, the mostly rare works provide a new and surprising look at the work of artists. On 20 April, UNESCO World Book and Copyright Day, there is a writing and bookbinding workshop, allowing adults to try their hand at creating simple, precious and imaginative artist books. Exposition

Jusqu’au 28/04

wORKSHOP

20/04, Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, www.casino-luxembourg.lu

La Villa Vauban présente, en collaboration avec le Breda’s Museum, la première rétrospective de Petrus van Schendel. Peintre du 19e siècle, Petrus van Schendel était fasciné par la lumière et ses effets. Ses tableaux agencent savamment lumières naturelle et artificielle. Réputé de son vivant comme un maître de la lumière, il reçut de nombreux prix et séduisit des collectionneurs comme des membres de la famille royale et des marchands d’art européens importants. Une autre facette de ses talents est aussi abordée : celle d’un inventeur dans les domaines de la navigation, des chemins de fer, de l’agriculture, du dessin et de l’aviation. ------

The Villa Vauban, in collaboration with the Breda’s Museum, presents the first retrospective of Petrus van Schendel. This 19th-century painter was fascinated by light and its effects, and his pictures cleverly combine natural and artificial light. Recognised during his lifetime as a master of this aspect of painting, he won many prizes and attracted collectors such as members of the royal family and major European art dealers. The exhibition also explores another facet of his talent: that of an inventor in the fields of shipping, railways, agriculture, and aviation. art romantique des pays-bas

Jusqu’au 16/06, Villa Vauban, www.villavauban.lu

70

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

les ANNÉES 1980 dans la collection des P&T

Florilège

La collection des P&T, formée de quelque 350 œuvres, s’est constituée au fil des décennies. Pour la première fois, une cinquantaine de peintures et de sculptures quittent les bureaux de l’institution pour les cimaises et espaces du Ratskeller au Cercle Cité. L’exposition se concentre sur la création des artistes luxembourgeois dans les années 80. La période témoigne d’importants changements esthétiques, principalement celui d’un retour à la figuration nourrie par la liberté d’expression et d’approches acquises par l’abstraction. Les œuvres d’artistes luxembourgeois importants sont donc à découvrir. ------

Over the decades, the mail and telecoms company P&T has assembled a collection of some 350 artworks. For the first time, about 50 paintings and sculptures are leaving its offices for the Cercle Cité Ratskeller. The exhibition focuses on the work of some of Luxembourg’s leading artists in the 1980s, a period of major aesthetic change, including a return to figurative art, increasing freedom of expression, and new approaches to abstraction. art du luxembourg

Jusqu’au 14/04, Ratskeller (Cercle Cité), www.cerclecite.lu


Expositions

Agenda Expositions Marco Godinho Invisible More Visible More Invisible

ROBERT KNOTH & ANTOINETTE DE JONG

musées  LUXEMBOURG 

Casino Luxembourg Forum d’art contemporain Andrea van der Straeten - as if

L’exposition “as if” d’Andrea van der Straeten regroupe une sélection d’œuvres réalisées depuis les années 1980. Jusqu’au 28/04

L’exposition prend comme source de travail les recherches les plus récentes de Marco Godinho. Elles questionnent les notions de déplacement, de désir, de croyance, de doute, de fragilité envers un monde de plus en plus incertain. Le présent se redéfinit constamment, mettant en cause nos convictions linéaires, nos mémoires et notre perception de l’espace-temps. Jusqu’au 28/04

Sophie Bélair Clément

Le livre d’artiste - version conceptuelle

Dans le cadre du 4e Mois européen de la photographie, le Mudam, en collaboration avec Café Crème, présente l’installation multimédia “Poppy - Trails of Afghan Heroin” de Robert Knoth et Antoinette de Jong, une production de Iris Sikking de Paradox. Des champs de fleurs vives en Afghanistan jusqu’à la jungle urbaine de Londres, les artistes retracent la route de la production et de la distribution de l’héroïne à travers douze pays différents. En pointant le côté obscur et complexe de la globalisation, cette installation multimédia, éditée par Peter Claassen, qui combine photographie, image en mouvement, texte et voix, aborde le contexte et les conséquences du voyage de l’héroïne de l’est vers l’ouest. Jusqu’au 02/06

DIEU EST UN FUMEUR DE HAVANES

Dans le cadre de la série d’expositions consacrées aux livres d’artistes et présentées à l’InfoLab, le Casino Luxembourg a choisi cette fois-ci de mettre les livres conceptuels à l’honneur. Ils ont trouvé leur écrin dans les vitrines longiformes grises, témoins minimalistes de l’exposition de l’artiste conceptuel Stanley Brown au Casino en 2001. La sélection a été faite en étroite collaboration avec l’artiste Marco Godinho qui nous a prêté pour l’occasion quelques-unes de ses propres éditions, ainsi que des livres précieux de sa collection privée de livres d’artistes. Jusqu’au 28/04

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition mai : 28/03

Suite à sa résidence d’artiste au Casino Luxembourg de janvier à mars 2013, l’artiste canadienne Sophie Bélair Clement présente le résultat de son travail réalisé sur place. Jusqu’au 28/04

Mudam THOMAS HIRSCHHORN

Avec “Flugplatz Welt / World Airport”, Thomas Hirschhorn présente la métaphore d’un monde connecté qui certes ne cesse d’être irrigué par de multiples réseaux mais demeure intrinsèquement hétérogène. Son installation monumentale composée de matériaux pauvres et disparates souligne combien à notre époque l’interconnexion est chose acquise, pour autant il s’agit plus de collisions que de rencontres, de confrontations que de communication. Jusqu’au 26/05

Avec un projet qui s’intéresse aux notions de croyance et de fétichisme, Mudam clôture le cycle des expositions autour de la collection inauguré en 2010. Quelle est la part du mythe, qu’est-ce qu’une idole aujourd’hui ? Qu’en est-il de nos croyances contemporaines ? Autant de questions que les artistes contemporains abordent avec justesse et subtilité. Jusqu’au 16/06

COLLECTION MUDAM

du duo d’artistes français Art Orienté Objet récemment entrée dans la collection. Dans une autre œuvre de la collection exposée, “Atlantic, Personne”, l’artiste Katinka Bock esquisse un paysage métaphorique auquel le titre apporte une connotation figurative. Jusqu’au 28/07

FOLKERT DE JONG

De prime abord, les sculptures de Folkert de Jong exercent un effet à la fois fascinant et troublant. L’artiste néerlandais transforme ainsi l’espace d’exposition en une scène de théâtre au travers de saynètes qu’il réalise souvent grandeur nature. Jusqu’au 08/09

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Musée Dräi Eechelen iLux. Identités au Luxembourg

Comment aborder un concept aussi flou et aussi polémique que l’identité ? L’approche choisie par l’équipe de l’Université du Luxembourg est double : aller droit au but et dédramatiser cette notion très politisée. Jusqu’au 31/07

Musée national d’histoire et d’art Gemalt für den König / Peints pour le Roi

L’IMAGE PAPILLON

Pour commémorer le 150e anniversaire de la mort du célèbre paysagiste néerlandais Barend Cornelis Koekkoek, le MNHA expose les paysages luxembourgeois grand format qu’il réalisa pour le compte du Roi Grand-Duc Guillaume II des Pays-Bas (1840-1849). Jusqu’au 09/06 Puisant son inspiration dans l’œuvre de l’auteur allemand W.G. Sebald, l’exposition “L’Image papillon” s’intéresse aux relations complexes qui lient l’image et la mémoire. Elle regroupe seize artistes dont les œuvres abordent les champs de la mémoire et de l’histoire sur le mode de l’expérience, de la réminiscence, de l’entrecroisement des temps. Jusqu’au 08/09

Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg Avec “Unrooted Tree” (Arbre sans racines) ou “la Machine à faire parler les arbres”, le Mudam expose une œuvre

Weyer, par Pit et Anne Weyer et par Lex Weyer junior. La production très variée de l’atelier Weyer permet de suivre l’évolution de l’art graphique au Luxembourg sur plus de 50 ans. Jusqu’au 24/11

Atelier Weyer L’exposition présente une sélection d’une cinquantaine d’affiches créées par Lex

Natur Musée Découvertes Exposition permanente

Les planètes Exposition permanente

Nos ancêtres Exposition permanente

Nos paysages Exposition permanente

Nos régions Exposition permanente

71


Expositions

Notre Terre

Mois européen de la photo - Transit Loci

Exposition permanente

Cercle Cité

COVART GALLERY

Florilège

Martina FISCHER et Edouard HERVé

Qui suis-je ? Exposition permanente

Villa Vauban Les couleurs de la nuit. L’obscurité dans la gravure

Institutions  LUXEMBOURG 

Abbaye de Neumünster Präsenz, Wirken und Integration von Deutschen In Luxemburg

La représentation nocturne se nourrit des contrastes entre clarté et obscurité, ce qui en fait un sujet de prédilection pour la gravure. À travers quatre siècles de gravures, la Villa Vauban entend explorer l’étonnante diversité d’un genre artistique qui a suscité l’intérêt de peintres aussi renommés que Hendrick Goltzius (1558-1616), Pierre Paul Rubens (1677-1640) et Adam Elsheimer (1578-1610).   Jusqu’au 19/05

Les Couleurs de la nuit. Le peintre Petrus van Schendel (1806-1870)

Vom Wiener Kongress bis zum Ersten Weltkrieg (1815-1914). Jusqu’au 07/04 FREE

Zwei im QuadraT

Das Ausstellungsprojekt vereint figürliche Malerei und Zeichnungen von Guy Michels (Luxemburg) und Kornelius Wilkens (Berlin). Beide Künstler reflektieren und hinterfragen mit ihren Werken das Dasein des Menschen, in der Spannweite seiner Existenz als Individuum und innerhalb sozialer Bindungen und Beziehungen. Jusqu’au 21/04 FREE

Poésie belge L’exposition, organisée en collaboration avec le Breda’s Museum, est la première rétrospective du peintre Petrus van Schendel, qui compte parmi les plus grands artistes de l’école romantique aux Pays-Bas. Elle comprend environ 60 tableaux, des dessins, des esquisses et des silhouettes, ainsi que des objets historiques, en provenance de collections publiques et surtout privées.   Jusqu’au 16/06

72

Aspects de la nouvelle photographie italienne. Six photographes du studio Marangoni seront présents : Giorgio Barrera photographie des paysages italiens jadis marqués par l’histoire, tels des champs de bataille ; Laura Garcia Serventi réinterprète les genres picturaux du paysage et des nus ; Liliana Grueff présente un travail dialectique image / texte sur la fracture, la séparation voire sur la mémoire ; Marta Primavera réalise des autoportraits qu’elle intègre dans les fresques comme signes génétiques de l’identification avec l’histoire de l’art ; Ciro Frank Schiappa, dans ses photos de rues, racontent les lieux mythiques de la scène rock new-yorkaise. Du 25/04 au 12/05 FREE

À la recherche de la vraie beauté

Exposition d’œuvres d’art (peintures et sculptures) de la collection P&T. Jusqu’au 14/04 FREE

disturbances - fake and virtual worlds Photographies Du 27/04 au 02/06 FREE

ANIMALIA

Wasteland

Desirée Wickler, Marina Herber, Spring Beirer und Anne Lindner. How do we treat our environment and what are the consequences for us and everything that makes this planet? In every broken microcosmos or scalded roughness in the environment can lie something beautiful in itself. But do we have to destroy everything to see real beauty?     Du 06 au 14/04

CarréRotondes

Galeries  LUXEMBOURG 

À l’occasion du Printemps des Poètes, quatre grands poètes belges Marc Baronheid, André Doms, André Schmitz et Liliane Wouters seront à l’honneur au fil d’une cimaise associant l’écrit et l’image, le texte poétique et l’empreinte qu’en ont laissée les artistes avec lesquels ils ont établi de belles correspondances dans la collection bibliophilique du galeriste éditeur André Simoncini qui, une nouvelle fois, a ouvert ses archives au PPL. Du 10/04 au 05/05 FREE

CULTUREINSIDE. gallery

Konschthaus Beim Engel

Œuvres de Azam Atakhanov. Du 27/04 au 13/05 FREE

Triennale Jeune Création 2013

Martina Fischer, peintures. Edouard Hervé, sculptures. Jusqu’au 27/04 FREE

artium art gallery

Cette exposition internationale présente de multiples visions - réalistes, chamaniques... fantastiques - de sept artistes en provenance de six pays travaillant dans divers media et styles. Nous vivons dans un monde qui est en train de devenir rapidement notre propre espace claustrophobe. Des scientifiques estiment que chaque jour 100 espèces s’éteignent. Des espèces s’éteignent parce que des hommes ont empiété sur leur habitat à travers le monde naturel. Nous avons exploité la nature. Il faut protéger les animaux, il faut recréer des habitats adaptés et les défendre. CULTUREINSIDE. gallery organise cette exposition en tant que moyen d’attirer l’attention sur ces problèmes délicats. Chaque espèce et animal qui vit dans notre monde incarne une conscience, beauté et importance particulière. Il y a tant à perdre. Cette exposition célèbre la diversité et l’esprit du monde animal. Jusqu’au 15/04 FREE

Danièle-Christine Kremer, Wallys La triennale s’attache à établir la scène de la jeune création contemporaine au Luxembourg et en Grande Région. Cette année, le thème choisi est dans un sens (très) large, le paysage. Sous-titrée “You I Landscape”, l’exposition propose de renouer avec celui-ci, qu’il soit naturel ou urbain, et d’en explorer la construction culturelle et sociale. Jusqu’au 25/04 FREE

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Bronzeskulpturen Jusqu’au 10/04 FREE

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition mai : 28/03


Expositions

Galerie Clairefontaine Espace 1 Nina Mambourg

Galerie Nosbaum & Reding - Art Contemporain

fait de songes, de rêves et de fantasmes, ne serait-il plus “réel” ? Jusqu’au 21/04 FREE

Manuel Ocampo & Guests / Arts premiers

Maite Galerie D’art Arts et Bijoux

GER MAAS ET RAYMOND PETIT Ger Maas (LU), peintures & Raymond Petit (LU), sculptures. Vernissage le 25 avril à 18h. Du 25/04 au 15/05

 BETTEMBOURG 

Parc Merveilleux Emil Antony

étude POCHON LAWYERS AND ASSOCIATES Au-delà du Regard – Acrylique

“Entre nous” Jusqu’au 27/04 FREE Aurore Dahin & Maële Dahin Jusqu’au 07/05 FREE

Galerie Clairefontaine Espace 2 François Besch

Une rencontre d’un artiste contemporain, d’un peintre, et d’une sélection de sculptures d’art premier. Jusqu’au 20/04 FREE

PARIS.NEW YORK ART GALLERY Claude Weisbuch

Galerie Op der Kap

“Von Glückspilzen und anderen Lichtwelten”. François Besch hat vom späten Sommer bis in den frühen Winter 2012 hinein die Wälder durchforstet und sich auf die Suche nach Waldpilzen gemacht. Dabei hat er alle möglichen Gattungen entdeckt und vor Ort porträtiert. Für den Künstler stellen diese Organismen - weder Pflanze noch Tier - etwas ganz besonderes dar, eine spezielle, spezifische Form der Existenz. Pilze sind geheimnisvolle Zeugen einer Natur, die auch heute noch, in Zeiten, wo die Menschheit bereits von Kolonien auf dem Mars oder anderen Planeten träumt, unendlich viele Geheimnisse birgt.   Jusqu’au 27/04 FREE

galerie schlassgoart Out of the dark Roland Quetsch Jusqu’au 19/04 FREE

Galerie Schortgen

Gallery Edition 88 Atanas HRANOV, peintures

Comparables à des fenêtres ouvertes sur une autre réalité, les œuvres d’Atanas Hranov ne manquent pas de nous interroger sur le problème de l’existence et de la crédibilité des êtres et des choses que nous côtoyons. Notre univers personnel, singulier et intime,

place guillaume II Istanbul – city of light and shadows

Tableaux, dessins, gravures et lithographies. Jusqu’au 09/04 FREE

zidoun gallery Structural disbelief: an imposition Mustafa Maluka Du 11/04 au 01/06 FREE

Manipulations bioniques

Stéphane Halleux Du 06 au 27/04 FREE

Exposition à l’occasion de l’ouverture de la saison 2013 du Parc Merveilleux. Toiles récentes. Jusqu’au 28/04

Photographies de Timurtaş Onan. Jusqu’au 26/06 FREE

LEO DELLWO & JEAN-MARC LANTZ Leo Dellwo : sculptures. Jean-Marc Lantz : peintures à l’huile. Musique : Pipes ‘n’ Strings & Volker Dellwo. Du 13 au 24/04 FREE

Morisson, artiste, peintre. Il a élaboré un art interactif dans lequel le spectateur est amené à participer à l’exposition. Il crée un nouveau concept intitulé “Pay-Cash”. Vernissage le 25/04 à 18h30. À partir du 25/04, sur rendez-vous

autres  LUXEMBOURG 

Espace mediArt Seiji Kimoto Calligraphies et sculptures. La démarche artistique de Seiji Kimoto est complexe et diversifiée. Elle s’étend de la création plastique à la calligraphie asiatique. Kimoto traque en permanence la vérité... Il a transposé des poèmes japonais et des textes religieux, mais également des œuvres satiriques en travaux qui dégagent une sérénité, une légèreté et une ampleur insoupçonnées. Jusqu’au 12/04

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Visites guidées Visites commentées régulières

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Jeudi 18h (F) Samedi 15h (F) Dimanche 14h (L), 15h (F) et 16h (D) MHVL Jeudi 18h (L) Dimanche 16h (F) Du château comtal à la ville européenne  Dimanche 16h MNHA Jeudi 18h (L / D) Samedi 15h (F) Dimanche 15h (L) MNHN Dimanche 16h Mudam Samedi 16h (F) Dimanche 15h (D) et 16h (L), 07/04 11h (EN) Visites enfants Samedi 15h (L / D) et dimanche 14h (F) Musée Dräi Eechelen Mercredi 18h (L / F / D) Samedi 15h (L / F / D) Villa Vauban Vendredi 18h Dimanche 15h

VISITES PAUSE DÉJEUNER "MUSÉE DU JOUR"

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Mercredi 12h30 (30 min) (F / D / L) MHVL Vendredi 12h30 (30 min) (L / F) MNHA Mardi 12h30 (30 min) MNHN Jeudi 12h30 Mudam Lundi 12h30 (15-20 min)

Visites ponctuelles

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Visite 60+ Lundi 08/04 15h Mudam Kaffi a kuch op Ouschterméindeg Lundi 01/04 15h

73


city adresses

Culture & going out

1

A comprehensive listing of city venues and contact details. Plus a guide to city restaurants and bars.

Une liste exhaustive des lieux de loisir et leurs coordonnées, ainsi qu’un guide des bars et restaurants.

Luxembourg city tourist office 1 30, place Guillaume II Bureau d’accueil touristique Lu-sa : 9-19h, di : 10-18h Communication et marketing : Promotes culture and tourism and the brand image of Luxembourg City. Promotion culturelle et touristique de Luxembourg-Ville et de son image de marque.

Service Guidages Luxembourg Convention Bureau : Consultancy for business tourism/framework for professional organisers of conferences, seminars and workshops. Guided tours and organise programmes. Incoming and package deals for tourists. Consultance tourisme d’affaires / encadrement pour organisateurs professionnels de conférences, séminaires et workshops. Organisation de tours guidés et de programmes-cadres. Incoming, élaboration de forfaits touristiques. Tél. : 22 28 09 touristinfo@lcto.lu, www.lcto.lu

Annonce Carte visite Zai 2013-01.pdf

2

ART GALLERIES / galeries D’ART 2 Artium Art Gallery 11c, boulevard Joseph II /  49, avenue Monterey Tél. : 26 44 00 66 www.artium.lu

3 beaumontpublic + Koenigbloc 21a, avenue Gaston Diderich Tél. : 46 23 43 www.beaumontpublic.com

4 Bergman Berglind Contemporary Art 49, rue Baudouin Tél. : 26 19 65 33 www.bergmanberglind.com

5 covart Gallery 23, rue Adolphe Fischer Tél. : 26 29 61 70 www.covartgallery.com

6 CULTUREINSIDE.gallery 8 rue Notre-Dame Tél. : 621 241 243 www.ci-artgallery.com

7 Espace Royal Monterey BGL BNP Paribas 27, avenue Monterey Lu-ve : 9h-16h30

74

8 Galerie Bernard Ceysson 2, rue Wiltheim Tél. : 26 26 22 08 www.bernardceysson.com

9 Galerie Clairefontaine Espace 1 7, place Clairefontaine Ma-ve : 14h30-18h30, sa : 10-12h, 14-17h Tél. : 47 23 24 www.galerieclairefontaine.lu

10 Galerie Clairefontaine Espace 2 21, rue du Saint-Esprit Ma-ve : 14h30-18h30, sa : 10-12h, 14-17h Tél. : 47 23 24 www.galerieclairefontaine.lu

12

18

Galerie f. hessler 21, rue Astrid Me & ve : 14-18h, sa : 10-12h, 14-18h Tél. : 27 28 12 77 www.galeriefhessler.lu

13

19

Galerie La Cité 1, rue Louvigny (1er étage) Tél. : 22 36 89 www.lacite.lu

Galerie d’art contemporain Am Tunnel (BCEE - Bâtiment rousegäertchen) 16, rue Zithe Tél. : 40 15 24 50

Galerie Toxic 2, rue de l’Eau Tél. : 26 20 21 43 www.galerietoxic.com

14

20

Galerie L’indépendance Banque Internationale à Luxembourg (BIL) 69, route d’Esch Lu-ve : 8-18h

Konschthaus beim Engel 1, rue de la Loge Ma-di : 10-12h, 13-19h Tél. : 22 28 40

15

21

Galerie Miltgen 32, rue Beaumont Tél. : 26 26 20 20 www.galerie-miltgen.lu

16 11

Galerie Schortgen 24, rue Beaumont Ma-sa : 10h30-12h30, 13h30-18h Tél. : 26 20 15 10 www.schortgen.lu

Galerie Nordine Zidoun 101, rue Adolphe Fischer Tél. : 26 29 64 49 www.galeriezidoun.com

17 Galerie Pascal Bello 74, avenue Gaston Diderich Tél. : 26 45 97 73 www.galeriepascalbello.com

Lucien Schweitzer galerie et éditions 24, avenue Monterey Tél. : 23 616-56 www.lucienschweitzer.lu

22 Nosbaum & Reding – art contemporain 4, rue Wiltheim Ma-sa : 12-18h Tél. : 26 19 05 55 www.nosbaumreding.lu

23 Paris.New-York art gallery 26, rue du Curé Lu-sa: 12-18h30 Tél.: 26 20 15 39 ou 691 153 603 contact@galleryparis-ny.lu www.galleryparis-ny.lu

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

SUSHI-TRAIN à volonté

275, route d’Arlon • L-8011Strassen

www.zheng.lu

1

2/14/13


ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

75


city adresses

Tickets / Billetterie 24 LUXEMBOURG TICKET Grand Théâtre 1, rond-point Robert Schuman (Limpertsberg) Reservation and purchase by telephone: Réservation et vente par téléphone : Tél. : 47 08 95-1 www.luxembourgticket.lu  Lu-ve : 10-18h30 Sales points in the city: Points de vente en ville : Luxembourg City Tourist Office (place Guillaume II), Conservatoire de Musique (Merl), Centre Culturel de Rencontre - Abbaye de Neumünster (Grund).

CULTURAL VENUES / Espaces culturels 25

32

Banannefabrik 12, rue du Puits www.banannefabrik.lu

d:qliq 17, rue du Saint-Esprit Tél. : 26 73 62 info@dqliq.com www.dqliq.com

26 Café-Théâtre “Rocas” Place des Bains Tél. : 27 47 86 20 www.rocas.lu

27 CarréRotondes 1, rue de l’Aciérie Tél. : 26 62 20 07 info@rotondes.lu www.rotondes.lu

28 CCR Abbaye de Neumünster 28, rue Münster Tél. : 26 20 52-1 contact@ccrn.lu www.ccrn.lu

29 Centre Culturel Tramsschapp 49, rue Ermesinde Tél. : 47 96 46 31

30 Cercle Cité 2, rue Genistre Tél. : 47 96 51 33 info@cerclecite.lu www.cerclecite.lu

31 Conservatoire de Musique 33, rue Charles Martel Tél. : 47 96 55 55 (standard) 47 96 54 32 (réservations) cml@vdl.lu www.vdl.lu

76

24 Grand Théâtre 1, rond-point Robert Schuman Tél. : 47 96 39 00 (standard) 47 08 95-1 (réservations) grandtheatre@vdl.lu www.theatres.lu

36 Kasemattentheater 14, rue du Puits Tél. : 29 12 81 infos@kasenmattentheater.lu www.kasemattentheater.lu

34 Espace mediArt (3e étage) 31, Grand-Rue Tél. : 26 86 191 info@mediart.lu www.mediart.lu

35 FondatIon de l’Architecture et de l’Ingénierie 1, rue de l’Aciérie Tél. : 42 75 55 office@fondarch.lu www.fondarch.lu

44

37 Philharmonie 1, place de l’Europe Tél. : 26 02 27-1(standard) 26 32 26 32 (réservations) info@philharmonie.lu www.philharmonie.lu

Utopolis 45, avenue J.F. Kennedy Tél. : 42 95 11-1 www.utopolis.lu

45

38 Studio LUCILIN 20A, rue de Strasbourg Tél. : 26 37 43 32 info@lucilin.lu

39 Théâtre des Capucins 9, place du Théâtre Tél. : 47 96 40 54 (standard) 47 08 95-1 (réservations) capucins@vdl.lu www.theater-vdl.lu

40 Théâtre du Centaure 4, Grand-Rue Tél. : 22 28 28 centaure@pt.lu www.theatrecentaure.lu

27 Exit07 1, rue de l’Aciérie Tél. : 26 62 20 07 info@rotondes.lu www.rotondes.lu

43 Cinémathèque 17, place du Théâtre Tél. : 29 12 59 (infos programme) cinematheque@vdl.lu www.cinematheque.lu

Ciné Utopia 16, avenue de la Faïencerie Tél. : 22 46 11 www.utopolis.lu

33 Den Atelier 54, rue de Hollerich Tél. : 49 54 85-1 info@atelier.lu www.atelier.lu

CINEMAS / Cinémas

MUSEUMS / musées les amis des musées info@amisdesmusees.lu www.amisdesmusees.lu

46 Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain 41, rue Notre-Dame Lu, me, ve : 11-19h, je : 11-20h, sa, di & jours fériés : 11-18h Tél. : 22 50 45 info@casino-luxembourg.lu www.casino-luxembourg.lu

41 Théâtre National du Luxembourg 194, route de Longwy Tél. : 26 44 12 70 info@tnl.lu www.tnl.lu

42 TOL – Théâtre Ouvert Luxembourg 143, route de Thionville Tél. : 49 31 66 tol@tol.lu www.tol.lu

25 Trois C-L 12, rue du Puits Tél. : 40 45 69 danse@danse.lu www.danse.lu

47 Mudam – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean 3, Park Dräi Eechelen Me-ve : 11-20h, sa-lu : 11-18h Tél. : 45 37 85-1 info@mudam.lu www.mudam.lu

48 Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg 14, rue du Saint-Esprit Ma-di : 10-18h, je : 10-20h Tél. : 47 96 45 00 musee@vdl.lu www.mhvl.lu

ABRËLL ’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

49

53

Musée Draï Eechelen 5, Park Dräi Eechelen Lu, je, ve, sa, di : 10-18h Me : 10-20h Tél. : 26 43 35 info@m3e.public.lu www.m3e.public.lu

bibliothèque nationale 37, boulevard F.D. Roosevelt Ma-ve : 10h30-18h30, sa : 9-12h Médiathèque / media library : ma-ve : 10h30-18h30 Tél. : 22 97 55-1 info@bnl.etat.lu, www.bnl.lu

50 Musée National d’Histoire et d’Art Marché-aux-Poissons Ma-di : 10-17h Tél. : 47 93 30-1 (standard) 47 93 30 21-4 (visites guidées) musee@mnha.lu www.mnha.lu

51 Natur Musée – Musée National d’Histoire Naturelle 25, rue Münster Ma-di : 10-18h Tél. : 46 22 33-1 musee-info@mnhn.lu www.mnhn.lu

52 Villa vauban – musée d’art de la ville de luxembourg 18, avenue Émile Reuter Réouverture le 09/02/13 Lu, me, je, sa, di : 10-18h, ve : 10-21h Tél. : 47 96 45 65 www.musee@vdl.lu www.villavauban.lu

art schools / écoles d’art 54 cercle européen pour la propagation des arts Lycée Technique des Arts et Métiers 19, rue Guillaume Schneider Tél. : 40 99 20 (9-11h) cepa@pt.lu www.summerakademie.lu

55 école d’art contemporain 117, rue de Hollerich Tél. : 49 46 16 ecoleart@ecoledart contemporain.lu www.ecoledart contemporain.lu

libraries / bibliothèques 30 cité bibliothèque 3, rue Genistre Ma-ve : 10-19h, sa : 10-18h Tél. : 47 96 51 33 bibliotheque@vdl.lu www.bimu.lu, www.tuffi.lu

Services & shopping Find useful addresses and shopping guide on page 26 of City Magazine --Retrouvez les adresses utiles et un guide shopping à la page 26 du City Magazine


Prochainement

coming up

Photo: Bernd Uhlig

Photo: Jon Bergmann

Prochainement

Sasha Waltz & guests

03 & 04

Live Cinema

03 & 04

May mai

may

mai

Familiar to Luxembourg audiences, Sasha Waltz has produced choreographic operas such as Henry Purcell’s Dido & Aeneas (which had its world premiere at the Grand Théâtre in 2005) and the stunning choreography in 2011 for Toshio Hosokawa’s Matsukaze. New work gefaltet (folded) sees her experimenting with French composer Mark Andre to explore “the notion of interstices… the ‘gaps’ within music, the ‘space’ within tones.” The work is performed by seven dancers and four musicians, who play works by Andre and Mozart, as the choreography investigates thresholds and transitions, bodies and spaces and their acoustic traces. ---Bien connue du public du Luxembourg, Sasha Waltz a produit des opéras chorégraphiques comme Didon et Énée de Henry Purcell (première mondiale au Grand Théâtre en 2005) et l’époustouflante chorégraphie de Matsukaze de Toshio Hosokawa (2011). Son nouveau spectacle, gefaltet (plié), est un travail expérimental avec le compositeur français Mark Andre autour de « la notion d’interstices… les ‘trouées’ dans la musique, ‘l’espace’ dans les notes ». Conçue pour sept danseurs et quatre musiciens, sur des compositions d’Andre et de Mozart, la chorégraphie étudie les seuils et les transitions, les corps, les espaces et leurs traces acoustiques.

Carl Davis makes his annual visit to the Grand Duchy to conduct the Orchestre Philharmonique du Luxembourg in a live score to a classic silent film. This year’s choice is Rex Ingram’s melodrama The Four Horsemen of the Apocalypse from 1921, for which Davis composed a score in 1993. The film is famous for being the first to gross more than one million dollars and for giving Rudolph Valentino his first starring role. He plays the favorite grandson of a wealthy cattle ranch owner in Argentina, who, as the son of a Frenchman, ends up on the opposite side of WWI to his three German-fathered cousins. ---Carl Davis effectue sa visite annuelle au Grand-Duché et dirigera l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg pour accompagner en direct la projection d’un classique du cinéma muet. Le film de cette année est le mélodrame de Rex Ingram, Les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse (1921), pour lequel Davis a composé la musique en 1993. Le film est doublement célèbre, pour avoir récolté plus d’un million de dollars de recettes et pour avoir donné à Rudolph Valentino son premier grand rôle. Il joue le petit-fils préféré d’un riche éleveur d’Argentine, mais, fils d’un Français, il affrontera ses trois cousins d’origine allemande, lors de la Première Guerre mondiale. Philharmonie

Grand Théâtre

Junip

09

May mai Swedish singer and guitarist José González formed Junip with long-time friend Elias Araya (drums) and Tobias Winterkorn (keys) in the late 1990s. The trio plays what it calls improvisation-heavy psych folk. But while González was busy with his solo career, recording with Junip proved difficult and it was only in 2010 that the band released its debut LP. Fields is a “heady and seductive brew, defined by the warmth of Winterkorn’s keyboards, Araya’s subtly insistent rhythms and González’ distinctive, softly-sung tones and enigmatic lyricism.” It proves, says the band, that “good things always come to those who wait…” ---Le chanteur-guitariste suédois José González fonda Junip avec son vieil ami Elias Araya (percussions) et Tobias Winterkorn (claviers) à la fin des années 1990. Le trio qualifie son style de folk psychédélique à tendance impro. La carrière solo de González n’a pas permis à Junip de faire des enregistrements et le premier LP du groupe n’est sorti qu’en 2010. Fields est un « breuvage grisant et séduisant, caractérisé par les chaleureux claviers de Winterkorn, les rythmes subtils, mais insistants d’Araya et la voix particulière de González chantant avec douceur ses textes à la poésie énigmatique. » Ce qui prouve bien, selon Junip, que « tout vient à point à qui sait attendre… » Exit07 (CarréRotondes)

Book Early! Réservez de suite !

We advise you to get tickets now for the following shows that are likely to sell out: Nous vous conseillons d’acheter dès maintenant vos tickets pour les spectacles suivants :

Michael Clark Company

20 & 21/06/13, Grand Théâtre, www.theatres.lu

ABRËLL ’13 CITY AGENDA LUXEMBOURG

Rock-a-Field

29 & 30/06/13, Roeser, www.atelier.lu

The Smashing Pumpkins

09/07/13, Rockhal, www.atelier.lu

Neil Young

11/07/13, RockhaL, www.rockhal.lu

Nick Cave

15/11/13, Rockhal, www.atelier.lu

77


Ours

INFOS

MANIFESTATIONS 2013 – LA SÉLECTION DU LCTO

En couverture / Cover

ABRËLL’13 CITY AgendA LUXeMBOURg

Expositions p. 64

Mois européen de la photographie

Avril & mai

EMOP 2013 Visuel : Cédric Delsaux

01/04-05/05

OCTAVE NOTRE-DAME

Le traditionnel pèlerinage de la cathédrale dédié à Notre-Dame de Luxembourg existe depuis 1666. Un marché avec stands gastronomiques et jeux divers se tiendra à cette occasion place Guillaume II (Knuedler).

GOOD DESIGN AWARD 2010

The traditional pilgrimage to the Cathedral has been held since 1666 to honour Our Lady of Luxembourg. A market with food tents and amusements stalls is held on the place Guillaume II (Knuedler) to coincide with the pilgrimages. www.cathol.lu

award

08/06

NOMINEE

ING EUROPE-MARATHON LUXEMBOURG

Au crépuscule, des athlètes de tous niveaux (du professionnel à l’amateur courant son premier marathon) sillonneront la Ville sous les acclamations de dizaines de milliers de spectateurs.

CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

est édité par Maison Moderne pour le compte de la Ville de Luxembourg

At dusk, athletes of varying abilities – from professional marathon runners to first-time amateurs – will wind their way through the city cheered on by tens of thousands of spectators.

---

www.ing-europe-marathon.lu

is published by Maison Moderne for the City of Luxembourg

21/06-14/09

RÉDACTION /  EDITORIAL DEPARTMENT

SUMMER IN THE CITY

Maison Moderne Publishing Courrier BP 728 L-2017 Luxembourg +352 29 66 18-1 info@citymag.lu

C’est en été que la Ville de Luxembourg donne le meilleur d’elle-même, avec son programme d’animations comprenant des concerts gratuits place d’Armes et place Guillaume II, la Fête de la Musique, le MeYouZik, les festivals Rock um Knuedler et Blues’n Jazz rallye et Streeta(rt)nimation.

Responsables rubriques / In charge of genres:

The summer shows the city of Luxembourg at its best, and is marked by a programme of open-air events featuring free concerts on the Place d’Armes and the Place Guillaume II, the Fête de la Musique, the MeYouZik, Rock um Knuedler and Blues’n Jazz rallye festivals, and the Streeta(rt)nimation. www.summerinthecity.lu

Free subscription

Abonnement gratuit Pour les résidents de Luxembourg et du Grand-Duché ainsi que les frontaliers (abonnez-vous sur votre lieu de travail à Luxembourg) For residents of Luxembourg City & the Grand Duchy and foreign commuters (subscribe to your workplace address in Luxembourg)

E-mail: citymag@vdl.lu Tél. : 47 96 41 14 City Mag à l’étranger / abroad :

Participation : 10 EUR (11 numéros / an) à virer à MM Independent Publishing and Media  S.A. Transfer 10 EUR (11 editions / year) to MM Independent Publishing and Media S.A. IBAN LU87 0019 1655 8851 4000 Code Bic / Swift BCEELULL

78

Impression / PRINT

Théâtre, danse/opéra, jeune public, expositions: Elvire Bastendorff elvire.bastendorff@citymag.lu Musique classique: Lisbeth Owen lisbeth.owen@citymag.lu Musiques actuelles, rendez-vous, cinéma: Duncan Roberts (-55) duncan.roberts@citymag.lu Coordinatrice / Coordinator Deborah Lambolez (-56) deborah.lambolez@maisonmoderne.lu Correction / Proofreading Sarah Lambolez, Cynthia Schreiber, Catherine Thomas

cartographie / cartography

monopolka Sàrl

GRAPHISME /LAYOUT Maison Moderne Studio Directeur / Director Guido Kröger Studio manager Stéphanie Poras Mise en page / Layout Jan Hanrion (coordination), Bernard Gissinger, Vera Heliodoro, Gaëlle Huber, Zoë Mondloch, Tae Eun Kim

PUBLICITÉ /ADVERTISING Maison Moderne Media Sales +352 27 17 27 27-1 mediasales@maisonmoderne.lu Directeur commercial / Sales Director Francis Gasparotto Chargée de clientèle / Account Manager Audrey Gollette (-38) audrey.gollette@maisonmoderne.lu

Xxxx ’13 CITY AGENDA LUXEMBOURG

Please Recycle EU Ecolabel : Fl/11/001

Vous avez fini de lire ce magazine ? Archivez-le, transmettez-le ou bien faites-le recycler ! Finished reading

publication? Archive it, pass it on this or recycle it.

Impression / Printed by Imprimerie Centrale, Techprint Imprimé sur papier / printed on UPM satin 57 gr. Paraît 11 fois par an / published 11 times a year Tirage 35.000 exemplaires / Print Run 35.000 copies ISSN 2075-8286

Prochaine parution /  NEXT EDITION 24/04/2013

Organisateurs / producteurs OrganisERs / producERS / PROMOTERS

Pour apparaître dans les pages du City Agenda, vos événements doivent nous être transmis via www.plurio.net, le portail culturel de la Grande Région. Deadlines pour l’envoi de vos événements via plurio.net : Édition mai 28/03/2013 Édition juin 06/05/2013 To ensure inclusion of your event in the second section, City Agenda, you must register the event at www.plurio.net, the Greater Region’s culture portal. Deadline for submissions via plurio.net: May edition 28/03/2013 June edition 06/05/2013

Luxembourg fait partie, avec Metz, Sarrebruck et Trèves, du réseau transfrontalier QuattroPole : www.quattropole.org Luxembourg is a member, alongside Metz, Saarbrücken and Trier, of the cross-border QuattroPole network: www.quattropole.org © Ville de Luxembourg / MM Publishing and Media SA Tous droits réservés. Toute reproduction, ou traduction, intégrale ou partielle, est strictement interdite sans autorisation écrite au préalable de l’éditeur. All rights reserved. Reproduction or translation of this publication, either in its entirety or partial, is strictly prohibited without the prior permission of the publisher.


SOON : Start of a new Master in Finance

MASTER FINANCIAL ANALYSIS AND STRATEGY IN COLLABORATION WITH THE IGR-IAE OF THE UNIVERSITY OF RENNES I

NEW

OBJECTIVES : • Aims to train financial managers to acquire the skills to be able to combine financial strategy and financial analysis. • Offers a combination of advanced knowledge allowing for skills development in two complementary competency domains : financial analysis, valuation and financial engineering, in an international environment. • Allows students to evolve in the labour market and constitutes a trampoline for a dynamic career.

PROGRAMME : UNIT 1

In-depth finance Portfolio management, Financial statement analysis, Financial markets structure, Financial programming

UNIT 2

Financial strategies and governance Competitive analysis and competitiveness of the firm, Corporate governance and value creation

UNIT 3

Complex financial instruments Derivatives, Hybrid financial instruments, Leveraged buyouts

UNIT 4

Diagnostics and corporate valuation Ratios and cash flow analysis, valuation methods

UNIT 5

Legal and Fiscal Management Legal engineering, International group taxation

UNIT 6

Advanced financial accounting Consolidated financial statements, IFRS norms

UNIT 7

Advanced financial analysis : method and case studies Initial public offerings, Leveraged buyouts (practical analysis)

UNIT 8

External growth strategies Mergers and acquisitions performance, M&A strategy and negotiations

UNIT 9

Credit Risk : analysis and management Credit risk analysis, credit risk and distress management

UNIT 10

Speciality project

UNIT 11

Conferences Venture capital, credit management

UNIT 12

Dissertation + defence

Start date :

3rd May 2013 Please visit our website for more information : www.LLLC.LU 13 rue de Bragance L-1255 Luxembourg T +352 27 494 600 F +352 27 494 650 formation@LLLC.lu


City Mag 04-2013