Page 1

Lucienne's city magazine luxembourg · abrËll'12

Vice-president for research at the UniVersity, professor LUcienne BLessing is a keen adVocate of the hUman eLement in design. Vice-pRÉsiDente pouR la RecheRche à l’uniVeRsitÉ, le pRofesseuR lucienne blessing est un feRVent DÉfenseuR De l’ÉlÉment humain Dans le monDe Du Design.

À

NDuncan RobeRts OJulien beckeR

A

t the end of April, during the Design City biennale, professor Lucienne Blessing will be on the panel on a discussion as part of the Turn Me On – Design hits on Lxbg symposium. The discussion, including expert panellists from France and Germany and Luxembourg, will address the subject of “Design is just business”. It is a subject close to her heart, as her passion is for product development. Blessing feels that events like Design City are helping raise awareness of the impact of design. “I think it is fitting for a country that has money, if you think about design improving quality of life. Design plays a role in everyday life, and for me an important part is the interface use as well as the aesthetic. A thing needs to function and in collaboration with the human – it is about motivational design.” Q

www.citymag.lu

r covcee fa ReaD page 08

la fin avril, durant la biennale Design City, le professeur Lucienne Blessing participera à une table ronde tenue dans le cadre d’un colloque intitulé Turn Me On – Design Hits on Lxbg. Le débat, réunissant des experts de France, d’Allemagne et du Luxembourg, abordera le thème « Design is just business » . Il s’agit d’un sujet qui lui tient à cœur, puisqu’elle nourrit une passion pour le développement de produit. Le professeur Blessing pense que des événement tels que Design City permettent de sensibiliser les personnes à l’impact du design. « Je pense que c’est approprié pour un pays riche, si l’on considère que le design améliore la qualité de la vie. Le design joue un rôle dans la vie de tous les jours et, personnellement, j’accorde beaucoup d’importance à l’utilisation de l’interface ainsi qu’à l’esthétique. Un objet doit être fonctionnel et adapté à l’être humain, c’est ce que l’on appelle le design motivationnel. » Q

Lucienne's city magazine luxembourg


conditions sur orange.lu


voyagez connecté à vos amis partout en Europe voyager change avec Orange. Nous savons que vous aimez être en permanence proche de vos proches, même à l’étranger. Avec Orange Travel Data, vous restez connecté à Internet, donc à vos mails et aux réseaux sociaux partout en Europe. Vous pouvez choisir entre des forfaits journalier, hebdomadaire ou mensuel. Pour activer celui de votre choix, envoyez par sms 2MB, 10MB, 50MB, 100MB ou 300MB au 60510. 5 forfaits qui vous informent de votre consommation data quand bon vous semble et vous lient à vos amis à tout moment. Y compris au pied de la Tour de Pise.


Il y a ceux qui ont la Nouvelle Télé des P&T...

VERY BAD TRIP 2 et puis il y a les autres.

La Nouvelle Télé des P&T Plus de 1000 VOD D i v i s i o n d e s Té l é c o m m u n i c a t i o n s - L - 2 9 9 9 L u x e m b o u r g - Té l é p h o n e g r a t u i t : 8 0 0 2 8 8 8 8 - w w w. t e l e . l u

P&TLuxembourg : acteur du développement durable.


05 Index: Award Exhibition

ennert ons... entre nous/between us

city ine z mAgA mayor xavier avier Bettel and danish anish ambassador Louise Bang Jespersen talk about the design expo on the place d’armes. le bourgmestre xavier bettel et l’ambassadrice du Danemark louise bang Jespersen parlent de l’exposition consacrée au design et organisée sur la place d’armes.

sommAire contents as part of the design city BiennaLe, the city of LUxemBoUrg is the first eUropean city to host the prestigioUs traVeLLing exhiBition. Dans le caDRe De la biennale Design city, la Ville De luxembouRg est la pRemiÈRe Ville euRopÉenne à accueilliR la pRestigieuse exposition itinÉRante. NDuncan RobeRts ODaViD lauRent / WiDe

How did the collaboration between the Ville de Luxembourg and the Danish embassy come about? Louise Bang Jespersen: When I arrived I was excited to hear about Design City. I thought it would be very good to show the LuxembourgDanish link in the context of this international award, with nominations from all over the world. Index: Award Exhibition is about global thinking which fits perfectly with multiplicity and other initiatives that Luxembourg City is pushing. Xavier Bettel: This is the second time we have organised Design City; the first was in 2010. We are happy that the Danish ambassador has brought the Index: Award exhibition to Luxembourg – Denmark is a country renowned for being strong in design. The exhibition is in a public space – how important is it to make design more accessible? XB: It will be on the Place d’Armes and a lot of local people will come to see the exhibition – as will tourists. But other parts of Design City will also be in public spaces and the Marché des Créateurs in May is also a great opportunity for the public to discover design. LBJ: It is open to everyone. Some things people may like; others they might not. But it means it is not just for people who seek out the exhibition, but also for passers-by who can discover something new. Luxembourg is ideal for these activities, because you can really use the whole city. Can this exhibition help show the layman how relevant design is to our daily lives and to helping shape the future of the planet? XB: Design is not only about gadgets. It has very practical applications. And the award gives young designers a chance to show their work. And as a modern city we need to show that design has its place. LBJ: The award is very much aimed at inspiring designers to find solutions to global problems, how to improve the lives of people. It is more than just about form and aesthetics, but it is also about impact – about environmental, social and economic sustainability. It shows design in a broader context. Q

www.citymag.lu

Comment est née la collaboration entre la Ville de Luxembourg et l’ambassade du Danemark ? Louise Bang Jespersen : À mon arrivée ici, j’ai été enthousiasmée lorsque j’ai entendu parler de Design City. J’ai pensé que ce serait bien de montrer le lien entretenu par le Luxembourg et le Danemark dans le contexte de ce prix international, avec des nominations venant du monde entier. Index : Award Exhibition est l’expression d’une pensée globale, qui cadre parfaitement avec la « multiplicité » et d’autres initiatives encouragées par la Ville de Luxembourg. Xavier Bettel : C’est la deuxième fois que nous organisons Design City ; la première édition a eu lieu en 2010. Nous sommes ravis que l’ambassadrice du Danemark ait fait venir cette exposition au Luxembourg, car le Danemark est un pays très réputé en matière de design. L’exposition est organisée dans un lieu public : est-il important de rendre le design plus accessible ? XB : Elle aura en effet lieu sur la place d’Armes et beaucoup de gens vont venir la voir, y compris des touristes. Mais d’autres événements de Design City se dérouleront aussi dans des lieux publics et le Marché des Créateurs, en mai, est pour le public une autre belle occasion de découvrir le design. LBJ : C’est ouvert à tous. Les gens vont aimer certaines choses, d’autres moins. On ne s’adresse pas qu’aux personnes qui cherchent à voir une exposition, mais aussi aux passants qui vont pouvoir découvrir quelque chose de nouveau. Luxembourg est idéal pour ces activités parce que l’on peut vraiment utiliser toute la ville. Cette exposition peut-elle contribuer à montrer aux non-initiés l’importance du design dans notre vie quotidienne et dans les orientations futures de la planète ? XB : Le design, ce n’est pas uniquement des gadgets. Il a des applications très pratiques. Et le prix offre à de jeunes designers l’occasion de montrer leur œuvre. En tant que ville moderne, nous devons montrer que le design a sa place. LBJ : Le prix se veut un encouragement pour les designers à trouver des solutions à des problèmes universels et améliorer la vie des gens. Il ne récompense pas que des formes ou un esthétisme, il se veut aussi une réflexion sur l’impact de l’homme sur la durabilité environnementale, sociale et économique. Il montre le design dans un contexte plus large. Q

stories Mois du Don 20 de la Croix-Rouge La quinzaine sera proLongée

06

Rencontre des Nations L’intégration marque un but le tournoi de football célèbre à la fois le sport et le multicuturalisme de la ville 08

Cover face

Lucienne Blessing

Pilgrimage notre-dame iLLuminated —

Faces

Fiona Hampton

Population 10 growth continues

reguLArs

Politics aLdermen on tour

Viewfinder 16 into the vaLLey

— —

Faces

Olivier Sliepen Discovery Zone 11 FestivaL cLoses with a FLourish Série (3) : chefs de groupes 12 politiques marc angeL

At your service 22 LittLe shops around the corner Communities 24 FinLand Practical info 26 city guide At second glance 29 the bcee’s am tunneL gaLLery They Luxembourg 30 tara taLbot

Spring events 14 birds oF Feather Behind the scenes 18 service environment and town pLanning City Memos 19 news in brieF

Lucienne's city magazine luxembourg


06

Rencontre des Nations

L’intÉgrAtion mArque un but scoring a goal for integration

Les inscriptions sont ouvertes pour le tournoi du 17 juin à cessange. Registration is now open for the 17 June tournament in cessange.

Les inscriptions à La deUxième rencontre des nations sont oUVertes. Le toUrnoi de footBaLL cÉLèBre à La fois Le sport et Le mULticUtUraLisme de La ViLLe. teams aRe being inViteD to RegisteR foR the seconD annual RencontRe Des nations football touRnament, Which pRomises to be a tRue celebRation of spoRt anD multicultuRalism in the city. NDuncan RobeRts ODaViD lauRent / WiDe

n

ée d’une idée simple, la Rencontre des Nations est un moyen efficace pour réunir les divers éléments de la communauté internationale de la capitale. Pour participer au tournoi de football en juin, les équipes doivent se composer de joueurs d’au moins deux nationalités différentes. Le but est de promouvoir l’esprit d’équipe et la communication intercommunautaire. « Aujourd’hui, les clubs se constituent souvent sur des critères nationaux ou linguistiques , explique le maire Xavier Bettel. Rares sont les manifestations sportives qui rassemblent la communauté internationale et les Luxembourgeois. » Le premier tournoi, l’année dernière, a connu un certain succès, malgré un choix de date peu approprié. En effet, nombre de familles dont les enfants fréquentent les écoles internationales étaient déjà parties en vacances d’été. L’édition 2011 avait réuni 500 sportifs et 27 nationalités. L’édition 2012 présente quelques modifications. En premier lieu, la date retenue : le 17 juin, tombe le dimanche précédant la fête nationale et

Lucienne's city magazine luxembourg

largement en amont des vacances scolaires (l’année dernière, le tournoi avait eu lieu un samedi fin juillet). La manifestation durera toute la journée avec, en plus, un concours de football de plage (beach soccer) pour les jeunes (deux catégories : 10-12 ans et 13-17 ans) et un tournoi de rugby à sept pour les adultes. Le tournoi de football adulte engagera 40 équipes, sur pelouse ou sur surface artificielle au complexe Boy Konen de Cessange (les jeunes utiliseront le terrain de beach-volley).

Des Équipes muLtinAtionALes Toute équipe constituée, composée de huit joueurs (tournoi adulte) – six joueurs de champ, un gardien de but et un remplaçant – peut s’inscrire pourvu qu’elle comporte au moins deux nationalités différentes et pas plus de quatre joueurs d’une même nationalité. Tout groupe de quatre joueurs d’une même nationalité peut s’inscrire et sera joint à un autre groupe de quatre, par tirage au sort. Les joueurs en inscription individuelle seront intégrés aux équipes auxquelles il manque un joueur. Les conditions d’inscription sont identiques pour le tournoi junior de beach soccer, mais tout participant doit être accompagné d’un adulte pour s’inscrire. Les organisateurs s’occuperont du placement en équipe des joueurs issus des maisons des jeunes. Le tournoi junior est limité

à 20, et le tournoi adulte à 40 équipes. Les qualifications engageront neuf groupes de cinq équipes. Les neuf équipes gagnantes et sept des meilleures équipes placées en deuxième position se qualifieront pour le dernier tour.

FAir pLAy Arbitré par des experts, le tournoi veut également promouvoir l’idéal du fair play et l’intégration. Organisé conjointement par les services du sport et de l’intégration sociale de la Ville de Luxembourg et la CLAE, qui regroupe plusieurs associations étrangères, la manifestation a un aspect sportif et socioculturel. Toute la journée, ateliers et démonstrations feront découvrir d’autres sports, et pour le plus grand plaisir des visiteurs, divers groupes artistiques présenteront des musiques et des danses de différents pays. Cerise sur le gâteau, un espace restauration sous chapiteau proposera aux joueurs comme aux spectateurs un voyage culinaire autour du monde. « La Rencontre des Nations ? Moitié culture, moitié culture physique, et moitié délices culinaires ! », selon Simone Beissel, échevin aux sports. Organisé pour les résidents de la capitale, le tournoi n’exclut pas pour autant les joueurs venus d’ailleurs : « Si une équipe souhaite inviter un joueur de l’extérieur, aucun problème, » explique l’organisateur Romain Haas, de la société de coordination d’événements Optin. Q

www.citymag.lu


07

Tournoi

inscription et rÈgLes

Photo: Optin

registration and rules

1.

2. 1. culture et gastronomie font partie intégrante de la manifestation. food and culture are part of the event.

3.

2. Le tournoi se déroule pendant toute la journée. the tournament lasts all day.

Photos : Optin

3. chaque équipe doit comporter au moins deux nationalités différentes. teams must be comprised of at least two different nationalities.

A

s an attempt to bring together people from the capital city’s diverse international communities, the Rencontre des Nations is a simple but effective idea. The football tournament in June requires teams to be made up of players from at least two different nationalities, encouraging team spirit and communication between the communities. “More and more clubs are organised along national or linguistic lines,” says mayor Xavier Bettel. “There are few sporting events that bring together the international community and Luxembourgers.” Last year’s inaugural event was a relative success, even though it was held after many families with children at international schools had already embarked on their summer holidays. The 2011 tournament attracted some 500 players from 27 nationalities. The 2012 tournament will ring in several changes, however. For a start, the tournament is held on 17 June, the Sunday before the National Day holiday and well in advance of any school vacations (last year the event was held on a Saturday in late July). The tournament will last all day and will also include a beach soccer competition for youngsters in two age categories (10-12 and 13-17) as well as the seven-a-side tournament for adult teams. The adult tournament will pit 40 teams against each other, playing on the grass or artificial surfaces at the Boy Konen complex

www.citymag.lu

« Rares sont les manifestations sportives qui rassemblent la communauté internationale et les Luxembourgeois. » “There are few sporting events that bring together the international community and Luxembourgers.” xaVieR bettel

in Cessange (the youngsters will use the beach volleyball pitches).

mixeD teAms Teams of eight players for the adult tournament – six outfield players, a goalkeeper and a substitute – can register as long as they are composed of players from at least two different nationalities and no single nationality is represented by more than four players. But groups of four players from one nationality can also register and will be placed in a team with another group of four players following a draw. Individual players can also register and will be placed in teams that require a spare player. Players and teams for the youth beach soccer tournament can also register in the same way, although youngsters must be accompanied by an adult. Players from the maisons des jeunes will be placed in teams by the organisers. The youth tournament is limited to 20 teams, whereas 40 teams will enter the group phase of the adult tournament. They will be divided into nine groups of five teams, with the winners of each group and seven best second-place teams qualifying for the round of the last 16.

peuvent s’inscrire des équipes de huit joueurs. Les équipes doivent comporter au moins deux nationalités différentes. pas plus de quatre joueurs d’une même nationalité par équipe. peuvent s’inscrire des groupes de quatre joueurs de même nationalité. inscriptions individuelles possibles. catégories d’inscription pour le tournoi junior « youth Beach soccer » : 10-12 ans et 13-17 ans. inscription par courriel : rdn@optin.lu, téléphone : 26 25 90 26, fax : 26 45 92 05 ou sur le site internet. teams of eight players can register. teams must be composed of at least two different nationalities. no more than four players per nationality. groups of four players from the same nationality can register. individual players can register. players for the youth beach soccer tournament can register in age categories 10-12 and 13-17. Registration via email: rdn@optin.lu, telephone: 26 25 90 26 or fax: 26 45 92 05 or via the tournament website. J www.rdn.lu

Ville de Luxembourg’s sports and social integration services, as well as foreigner’s association umbrella group CLAE, the event also has a social and cultural aspect as well as the sporting tournament. Workshops and demonstrations of other sports will be held throughout the day, and dance and music performances from groups representing different nationalities will keep the crowds entertained. What’s more, a catering tent will allow players and spectators alike to take a culinary tour of the world. “The Rencontres des Nations is culture, physical culture and a third half of culinary delight,” says Simone Beissel, alderwoman in charge of sports. Although aimed at residents of the city, the tournament is not exclusively limited to players who live in the capital. “If a team wants to invite a player who lives outside the city, we are being flexible,” explains organiser Romain Haas of event coordinators Optin. Q

FAir pLAy The tournament will be refereed by qualified officials and will also be promoting the ideal of fair play as well as integration. Organised by the

Lucienne's city magazine luxembourg


08

ReseaRch

Motivational design P

rofessor Lucienne Blessing chose to study Industrial Design Engineering (at the University of Delft in her native Netherlands) because it combined the hard sciences of technology, mathematics and physics with technical photography, drawing and ergonomics as well as the marketing side. “It looked at consumer articles, so it was neither design in the sense of artistic nor mechanical engineering. It really involved the user, supporting the human process.” Professor Blessing is now putting into practice that philosophy in the Masters course she is developing at the University of Luxembourg. “I always try to put that human perspective into the curricula, because I think the times have passed when as an engineer you can say; well this is the product, if it doesn’t work it’s the fault of the user. I would say, the human factor has to be taken into account – we have to think more about systems in terms of human behaviour and the environment.” And the user is not just the direct user, she explains. For instance an X-Ray machine is used by doctors and nurses, but also by the patient – even if passively – and he is often forgotten in the system. “And then there is maintenance and the cleaners, actually a lot of stakeholders to take into account.” After graduating with an MSc from Delft and working for several years at the University of Twente, Professor Blessing moved to Cambridge where she worked for eight years, ending up as the Assistant Director of the Engineering Design Centre. “It was a different environment, with Nobel Prize winners on the doorstep – Stephen Hawking lived just down the road. But they are very down to earth and good at explaining themselves. They all know they are very good. But they are under pressure,” she explains. “It’s a very tough environment, but really buzzing.” The offer of a professorship in Berlin was enough to temp Professor Blessing away from Cambridge. Seven years later she arrived in Luxembourg. “In Berlin I was a civil servant and had a professorship for life and was vicepresident of research and international affairs. I had a big team of doctoral candidates and technicians and student assistant and secretaries.” Nevertheless, when a head-hunter came calling, Blessing was attracted by the fact that Luxemburg was a new university that needed building up. “Product development is my topic of research, and this is a big product development project,” she jokes. “It was not easy to leave my PhD students, but this was an opportunity in the middle of Europe. And research is what I love, and working with doctoral candidates – which is why I am setting up doctoral schools (to be launched officially in May).” But Blessing is also keen to get product development into schools. “Children learn about the trees and the birds and nature, etc., but if you look around, you nearly everything is man-made. And we teach nothing about why objects are made to look a certain way. It’s an omission everywhere, and it is something we would like to encourage in the way of a project – because children are very creative and children need to learn about open-ended problem solving, because in everything else they learn there is only one solution.” Q J www.uni.lu

Lucienne's city magazine luxembourg

 Lire page 01

L

“The human factor has to be taken into account.” « Le facteur humain doit être pris en compte. » pRofessoR ofessoR lucienne blessing

coveer fac

e professeur Lucienne Blessing a choisi la filière Ingénierie du design industriel (à l’université de Delft dans ses Pays-Bas natals) car ces études combinaient les sciences exactes telles que la technologie, les mathématiques et la physique à la photographie technique, au dessin et à l’ergonomie, sans oublier le marketing. « Cette filière s’intéressait aux produits de consommation et, par conséquent, il ne s’agissait ni de design au sens artistique du terme ni d’ingénierie mécanique. Elle plaçait réellement l’utilisateur à la première place et encourageait le processus humain. » Le professeur Blessing propose maintenant de mettre en pratique cette philosophie dans les cours de master qu’elle développe à l’Université du Luxembourg. « J’essaye toujours d’intégrer cette perspective humaine dans le programme, car je pense que l’époque où un ingénieur pouvait attribuer la faute à l’utilisateur lorsque le produit ne fonctionnait pas, est révolue. Je dirais que le facteur humain doit être pris en compte, nous devons attribuer plus d’importance au comportement humain et à l’environnement au sein des systèmes. » Et elle explique que l’utilisateur n’est pas seulement un utilisateur actif. Par exemple, un appareil de radiographie est utilisé à la fois par les médecins et les infirmières, mais aussi par le patient, même si ce dernier est passif et souvent oublié au sein du système. « Et ensuite, il y a la maintenance et les personnes chargées du nettoyage. En fait, il faut prendre en considération de nombreux acteurs. » Après avoir obtenu son diplôme supérieur en sciences à l’Université de Delft et avoir travaillé plusieurs années à l’Université de Twente, le professeur Blessing s’est installée à Cambridge où elle a travaillé huit ans pour devenir directrice adjointe de l’Engineering Design Centre. « C’était un environnement différent, je côtoyais des lauréats du prix Nobel, comme Stephen Hawking qui vivait à deux pas. Mais ils ont les pieds sur terre et parvenaient très bien à expliquer ce qu’ils faisaient. Ils savent tous qu’ils excellent dans leur domaine. Mais ils travaillent sous pression, explique-t-elle. C’est un environnement très dur, mais toujours en effervescence. » La proposition d’une chaire à Berlin fut suffisante pour convaincre le professeur Blessing de quitter Cambridge. Sept ans plus tard, elle est arrivée au Luxembourg. « À Berlin, j’étais fonctionnaire et titulaire d’une chaire à vie et j’étais vice-présidente pour la recher recherche et les relations internationales. Je supervisais une équipe impor importante de doctorants, de techniciens, d’assistants stagiaires et de secrétaires. » Cependant, lorsqu’un chasseur de têtes l’a contactée, le professeur Blessing a été attirée par le fait que l’Université du Luxembourg était nouvelle et ne demandait qu’à se développer. « Le développement de produit est mon domaine de recherche et il s’agit d’un projet ambitieux de développement de produit, plaisante-t-elle. Il n’a pas été facile de quitter mes doctorants, mais c’était une opportunité qui se présentait au cœur de l’Europe. Et la recherche est ma passion, j’ai du plaisir à travailler avec des doctorants et c’est pour cela que je suis en train de fonder des écoles doctorales (qui ouvriront officiellement au mois de mai). » Mais le professeur Blessing tient aussi à introduire le développement de produit dans les écoles. « On enseigne aux enfants l’histoire des arbres, des oiseaux, de la nature, etc., mais si vous regardez autour de vous, quasiment tout est fait par l’homme. Et nous n’enseignons pas les raisons pour lesquelles les objets sont fabriqués pour avoir un aspect spécifique. Il s’agit d’une omission généralisée et c’est ce type d’enseignement que nous voulons encourager au travers d’un projet, car les enfants sont très créatifs et ils ont besoin d’apprendre à résoudre les problèmes en s’adaptant à la situation, car dans tous les autres domaines on leur enseigne qu’il n’existe qu’une seule solution. » Q

www.citymag.lu


BONNEVOIE

2 RÉSIDENCES

SENTIR BATTRE LE COEUR DE LA VILLE ! thecityluxembourg.lu

THE CITY, PROJET COSMOPOLITE À DEUX PAS DU CENTRE-VILLE. Les immeubles "New York" et "Melbourne" se composent d'habitations entre 48m2 et 98m2 allant du studio au penthouse avec grande terrasse. La vie en ville offre de nombreux avantages et la localisation exceptionnelle de ces deux residences vous ouvre les portes de la capitale quels que soient vos besoins. Prix à partir de 250.000 €

Projet développé par :

T. +352 26 43 03 85

www.espaceimmo.lu info@espaceimmo.lu


10 Population

music

growth continues

FAces

Sax on the brain

la croissance continue

saxophone pLayer and teacher oLiVier sLiepen is expLoring new possiBiLities with his instrUment of choice. le saxophoniste et pRofesseuR oliVieR sliepen exploRe De nouVelles possibilitÉs aVec son instRument De pRÉDilection.

NDuncan RobeRts ODaViD lauRent / WiDe (aRchiVes)

Population figures released for 2011 show that the capital counted some 96,750 inhabitants by the end of last year, up from 93,865 at the end of 2010. Just over 66 percent of those inhabitants are non-Luxembourgers, with the French now the biggest single national group (ahead of the Portuguese). A total of 153 different nationalities live in the city in 56,948 individual households. Q Selon les statistiques démographiques publiées pour l’année 2011, la ville de Luxembourg comptait à la fin de l’année dernière quelque 96 750 habitants, contre 93 865 habitants à la fin de l’année 2010. Un peu plus de 66 % des résidents ne sont pas luxembourgeois et la communauté française représente maintenant la communauté étrangère la plus importante (avant les Portugais). Au total, ce sont 153 nationalités différentes, soit 56 948 ménages, qui se côtoient dans la capitale. Q

Olivier Sliepen – doesn’t do jazz. Ne fait pas de jazz.

J www.vdl.lu

Nneel chRillesen OJulien beckeR

Behind every musician and his instrument there is a story of how they met and how they fell in love. Olivier Sliepen was only eight when he was encouraged to join the Bettembourg marching band where his older brother played the horn. “I had to choose a wind instrument. They needed a clarinet but I chose the saxophone anyway. I liked its form and it was a more ‘naughty’ instrument.” From the very start, Olivier was devoted to the sax. “I was lucky to always have great teachers. I never had to be pushed to practice, I wanted to be ready for the next lesson.”At 12, he told his teacher he wanted to become a professional musician. “At some point, if you want to play better, that’s the only way to go.” Some years and many solo prizes later, Sliepen met the three partners in crime at the Conservatory of Amsterdam with whom he now forms the Amstel Quartet. As always, they had great success presenting their 8th album Amstel Tracks Now! at the Philharmonie in February. This month, the quartet will be touring the US. What makes Olivier Sliepen and his saxophone colleagues singular is the type of music they play. “We don’t do jazz. We play music that has been composed, classical music, contemporary and crossover. Of course, if the music was written before the saxophone was invented, like with Bach, we have to do transcriptions.” The result is the saxophone at its best: hauntingly powerful with a near-human voice. Q Derrière tout musicien et son instrument, il y a une histoire, le récit de leur rencontre, comment ils sont tombés amoureux. Olivier Sliepen n’avait que huit ans lorsqu’il a été incité à rejoindre la fanfare de Bettembourg où son frère aîné jouait le cor. « Il fallait choisir un instrument à vent. Il leur manquait une clarinette, mais j’ai opté pour le saxophone. J’aimais sa forme et c’était un instrument moins ‘sage’. » Dès le début, Olivier lui est dévoué. « J’ai eu la chance de toujours tomber sur d’excellents professeurs. Je n’ai jamais eu besoin qu’on me pousse pour répéter, je voulais toujours être prêt pour la prochaine leçon. » À 12 ans, il annonce son désir de devenir musicien professionnel. « Il arrive un moment où, pour mieux jouer, on ne peut faire autrement que d’en faire un métier. » Quelques années et beaucoup de récompenses plus tard, il fait la connaissance de trois autres passionnés au Conservatoire d’Amsterdam. Ensemble, ils forment aujourd’hui l’Amstel Quartet. Leur 8e album Amstel Tracks Now ! a été présenté à la Philharmonie en février et les quatre saxophonistes seront en tournée aux États-Unis ce mois-ci. Ce qui les distingue – à part leur talent – c’est leur musique. « On ne fait pas de jazz. On ne joue que des morceaux qui ont été composés : du classique, du contemporain, des cross-over. Bien sûr, si la musique a été écrite avant l’invention du saxophone, comme du Bach, on fait des transcriptions. » Le résultat ? Le saxophone à son paroxysme, avec son pouvoir lancinant et sa voix quasi humaine. Q J www.amstelquartet.nl – www.oliviersliepen.com

Politics

ALDermen on tour le collège Échevinal en tournÉe

NDuncan RobeRts ODaViD lauRent / WiDe (aRchiVes)

The College of Aldermen will be holding information evenings for city residents during April. The meetings are scheduled for the Centre culturel in Neudorf on 19 April, the Centre sociétaire in Cents on 23 April, the Centre culturel in Cessange on 25 April, the Centre culturel in Bonnevoie on 26 April and the Hall Victor Hugo in Limpertsberg on 9 May. The meetings begin at 7 p.m. and will be simultaneously translated into French and English. Q Le collège échevinal organisera le soir, en avril, des réunions citoyennes d’information. Ces rencontres sont prévues le 19 avril au Centre culturel de Neudorf, le 23 avril au Centre sociétaire de Cents, le 25 avril au Centre culturel de Cessange, le 26 avril au Centre culturel de Bonnevoie et le 9 mai au Hall Victor Hugo (Limpertsberg). Les réunions débuteront à 19 h et une interprétation simultanée sera assurée en français et en anglais. Q J www.vdl.lu

Lucienne's city magazine luxembourg

www.citymag.lu


11 Discovery Zone

FestivAL cLoses with A FLourish un final Éclatant

the second edition of the LUxemBoUrg city fiLm festiVaL was UndoUBtedLy a sUccess, as a finaLe at exit07 Bore witness. succÈs incontestable De la seconDe ÉDition Du festiVal Du film De la Ville De luxembouRg comme en tÉmoigne le final à l’exit07. NDuncan RobeRts OchaRles caRatini

w

ith close to 11,000 visitors to screenings and extramural events, Discovery Zone 2012 can be judged a success. But the real success was in creating a true festival atmosphere, which climaxed at a special Jeudiscovery Zone event at Exit07 on the evening before the Lëtzbuerger Filmpräis. In keeping with the spirit of the festival, the finale was a decidedly informal affair featuring a slide show of photographs by Fabrizio Maltese (which had been on display at the Ratskeller throughout the festival), the announcement of the Critics’ Prize award and a performance by Danish all-girl band Giana Factory (following a special screening of Danish film Teddy Bear). The Critics’ Prize jury chose Japanese revenge thriller Confessions as its winning film from the eleven on offer in the festival’s Discover Selected section. The jury cited the film’s bold social critique and artistic concept as the reason for its decision. A special mention also went to Samoan film The Orator for unveiling a society far removed from our own. In total 45 films were screened during the festival. The organisers says they were delighted by the audience participation and the number of professional visitors to the festival, but especially by the marked improvement in quality of the films and pedagogical content, which has encouraged them to pursue efforts to make the next edition even better. Q

A

vec près de 11 000 entrées aux projections et aux autres manifestations prévues en parallèle en dehors des salles de projection, le festival Discovery Zone 2012 peut être qualifié de succès. Mais le vrai succès est l’ambiance qui régnait sur le festival, dont l’apogée a été la soirée spéciale Jeudiscovery Zone à l’Exit07, la veille du Lëtzbuerger Filmpräis. Dans l’esprit du festival, la soirée de clôture a été absolument décontractée. Une projection de diapositives présentant des photographies de Fabrizio Maltese (exposées au Ratskeller pendant toute la durée du festival) a été suivie de la remise du Prix de la critique et d’un concert du groupe féminin danois Giana Factory (après une projection spéciale du film danois Teddy Bear). Parmi les 11 films proposés dans la catégorie Discover Selected, le jury du Prix de la critique a récompensé le thriller japonais Confessions pour l’audace de sa critique sociale et son concept artistique. Le film samoan The Orator, véritable découverte d’une société aux antipodes de la nôtre, a reçu une mention spéciale. Au total, le festival a présenté 45 films. Ravis de la participation du public et du nombre de visiteurs professionnels, les organisateurs ont particulièrement souligné la nette augmentation de la qualité des films et du contenu pédagogique. Ils y puisent un encouragement à poursuivre leurs efforts pour faire encore mieux pour la prochaine édition. Q J www.discoveryzone.lu

1. gladys Lazareff, nicole dahlen and alexis Juncosa - festival team members. membres de l’équipe du festival.

1

2. claude neu and fabrizio maltese. 3. Boyd van hoeij, duncan roberts, pablo chimienti, sylvie flammang, claude françois and Josée hansen (missing Jean-pierre thilges) – discovery Zone critics’ prize jury. le jury du prix de la critique Discovery Zone. 4. simone Braun, Jackie Beck and nico simon. 5. danish ambassador Louise Bang Jespersen with discovery Zone executive committee president colette flesch. louise bang Jespersen, ambassadrice du Danemark, en compagnie de colette flesch, présidente du comité exécutif de Discovery Zone.

2

5 6

4

3

7

8

6. claude Bertemes. 7. hans fellner. 8. Josée hansen and christian mosar.

www.citymag.lu

Lucienne's city magazine luxembourg


12

Marc Angel Série (3) : Chefs de groupes politiques

Le chef dU Lsap aU conseiL mUnicipaL fait part de son engagement poLitiqUe de toUJoUrs et des espoirs de son parti en ce qUi concerne L’aVenir de La capitaLe. the heaD of the lsap in the city council talks about his lifelong inteRest in politics anD his paRty’s hopes foR the futuRe of the capital. NDuncan RobeRts ODaViD lauRent / WiDe

Ses débuts

Early years

Marc Angel a suivi la voie tracée par son père au conseil municipal où le Dr Robert Angel a siégé pendant 25 ans – « également dans l’opposition, sourit-il. J’ai grandi dans un contexte politique qui m’a toujours intéressé. » Son orientation socialiste s’est renforcée pendant ses études à Vienne. Le parti socialiste autrichien (SPÖ) était toujours au pouvoir dans la ville – « on parlait de das rote Wien, Vienne la rouge. » Outre le chancelier autrichien Bruno Kreisky, d’autres grandes figures du socialisme jouaient un rôle mondial de premier plan, à l’époque, notamment Willy Brandt et François Mitterrand. « Voilà qui m’a convaincu de m’engager auprès du LSAP. »

Marc Angel has followed in his father’s footsteps by entering the city council. Dr. Robert Angel was a councillor for 25 years – “also in opposition,” he says with a smile. “So I grew up with politics and the interest was always there.” Angel’s link to socialism was forged even further when he lived in Vienna as a student. The SPÖ (Austrian socialist party) was always in power in the city – “it was known as das rote Wien (Red Vienna)” – and as well as Austrian chancellor Bruno Kreisky other great socialists were significant players on the world stage, notably Willy Brandt and François Mitterrand. “That convinced me to become engaged with the LSAP.”

La ville avant tout

Living for the city

« Mais j’ai toujours aimé la ville de Luxembourg et ses habitants. J’ai grandi ici et j’ai même été guide touristique quand j’étais étudiant. » Candidat à un mandat au conseil municipal en 1993, Marc Angel a été élu haut la main.

“But I was always interested in the city of Luxembourg and its people. I grew up here and was a guide for the Luxembourg City Tourist Office as a student.” Angel stood for election to the city council in 1993 and was immediately successful.

Changements

Changes

La ville a beaucoup changé depuis son premier mandat. « Certaines évolutions ont été positives, d’autres ont eu des conséquences négatives. Il y a plus de gens qui travaillent en ville que de résidents, et la municipalité ne montre aucune volonté de s’attaquer au problème. » M. Angel est particulièrement inquiet de l’échec d’un accord sur le PAG (plan d’aménagement général), dans lequel il voit l’instrument majeur de la planification urbaine des 15 à 20 ans à venir. « Il faut considérer la ville comme un tout, avec ses banlieues et environs, et pas seulement deux ou trois très grands projets. »

Améliorer le quotidien des piétons

« Multiplicity ne doit pas rester un simple slogan, mais devenir une réalité. » “We have to start living Multiplicity and make it a reality, not just a slogan.” maRc angel

Lucienne's city magazine luxembourg

The city has changed significantly since he first took up his seat on the council. “There have been some positive developments, but also some negative consequences. The gap between the number of people who work in the city and who live in the city is too large, and I don’t see any sign of will by those responsible to change that.” Angel is particularly uneasy about the failure to agree on a PAG (plan d’aménagement général) which he says is the most important instrument for planning the future of the city for the next 15 to 20 years. “We have to see the city as a whole, involving all the neighbourhoods, and not just on three or four mega projects.”

Improving life for pedestrians

Marc Angel défend le tram avec passion. Son parti soutient d’ailleurs l’idée depuis toujours. « Au début des années 1990, nous avons évoqué le besoin d’une solution de transport sur rail fixe, face à l’encombrement de la circulation dû aux bus. Mais cela doit s’inscrire dans un concept multimodal plus vaste, impliquant les gares de la périphérie. » Le LSAP soutient activement la politique municipale actuelle de promotion des déplacements à bicyclette, mais pour le conseiller Angel, il y a encore beaucoup à faire pour sécuriser toutes les voies cyclables. « Cependant, le piéton reste le parent pauvre. C’est dans ce domaine que nous voulons voir évoluer la situation dans un futur proche : assurer la sécurité des passages autour des chantiers, réduire les temps d’attente aux carrefours, etc. »

Angel is also a keen supporter of the tram. Indeed, his party was behind the idea from the first time it was mooted. “We said in the early 1990s that we need a fixed rail transport solution for the city in the face of the flood of buses. But it must be part of a wider concept linking the peripheral train stations.” The LSAP is also a keen supporter of the city’s current policy to promote cycling, although Angel says more should be done to make cycling lanes safer. “But the stepchild always seems to be the pedestrian. That is where we would like to see a lot of work done in the next few years. Ensuring they can walk safely around road works, reducing waiting times at crossings and much more.”

Favoriser la mixité

Mixing

Il aimerait également davantage d’investissement dans le domaine de la petite enfance. « Il n’y a pas assez de crèches communales dans les quartiers. Et la demande est forte. » Il souhaiterait aussi que la ville s’inspire du secteur privé en termes de design. « Les boutiques finissent par toutes se ressembler, partout : il faut donc que la ville se démarque par son design et son mobilier urbain. » Par ailleurs, si le LSAP a présenté plusieurs nonLuxembourgeois sur sa liste de candidats aux dernières élections, aucun étranger ne siège au conseil. Marc Angel veut changer cet état de fait. « Multiplicity ne doit pas rester un simple slogan, mais devenir une réalité. » Il souhaite plus de mélange des communautés dans les quartiers, à l’instar de ce qui se fait dans quelques bars du centre-ville. Q

He would also like to see more invested into planning for child care. “More efforts could be made to create communal crèches in the neighbourhoods. The demand is there.” Angel wishes the city would also take more of a lead from the private sector in terms of design. “Even more shops are the same in every city, so the city has to distinguish itself through its design and urban furniture.” And although the LSAP had several non-Luxembourgers on its list of candidates at the last elections, no foreigner sits on the council. Angel wants that to change. “We have to start living Multiplicity and make it a reality, not just a slogan.” He says mixing between foreigners and Luxembourgers should happen in neighbourhoods just as it does in a few of the uptown bars. Q

www.citymag.lu


13 Architecture

city ApArtment house wins mAjor prize un immeuble urbain à appartements remporte un prix important LUxemBoUrg architectUre BUreaU metaform’s apartment hoUse in cessange has won at the archdaiLy.com BUiLding of the year competition. l’immeuble à appaRtements cRÉÉ à cessange paR le buReau D’aRchitectuRe luxembouRgeois metafoRm a RempoRtÉ le concouRs Du bâtiment De l’annÉe Du site aRchDaily.com. NDuncan RobeRts OsteVe tRoes fotoDesign

F

ollowing a public facilities category award last year for its design of the passarelle at the new Esch-sur-Alzette railway station, Metaform has once again been recognised by one of the most prestigious architecture competitions in the world. Its monolithic apartment building in Cessange won the housing category in the archdaily.com Building of the Year online competition. The building comprises a two-bedroom 80m2 apartment, two studios and a 115m2 duplex. It caught the attention of architects and public alike thanks to its innovative design and the use of graffiti by local artist Sumo. Metaform says the building is “a response linked to the evolution of the urban landscape because the era of the ‘post-graffiti’, even if many refuse to admit, has become an integral part of the city. Sumo voluntarily covered the space from the ground to the ceiling with his artwork in such a way that his art, which one can consider being ‘post-graffiti’, is subtly integrated in the built space.” The result is a harmonious marriage between architecture and art, which is explored in detail in a new book on the project, published last month by Maison Moderne. The book, metaform 01, is the first in a series that Maison Moderne plans to publish about architectural projects. Partner at Metaform Shahram Agaajani says that the recognition by archdaily.com, which is one of the most popular specialist architecture websites in the world, represents “a huge opening of the door” into the wider world. Q J www.metaform.lu

A

près avoir remporté l’année dernière le prix dans la catégorie des équipements publics pour sa conception de la passerelle de la nouvelle gare ferroviaire d’Esch-sur-Alzette, Metaform a été une nouvelle fois distingué par l’un des concours d’architecture les plus prestigieux au monde. Son immeuble d’appartements monolithique érigé à Cessange a remporté le prix du concours en ligne du Bâtiment de l’année (« Building of the Year ») du site archdaily.com dans la catégorie Logements. Ce bâtiment comprend un appartement deux chambres de 80 m2, deux studios et un duplex de 115 m2. Il a retenu l’attention des architectes et du public grâce à son design innovant et à l’utilisation de graffitis par l’artiste local Sumo. Metaform affirme que cet édifice constitue « une réponse liée à l’évolution du paysage urbain car le ‘post-graffiti’, même si nom-

breux sont ceux qui refusent de l’admettre, fait partie intégrante de la ville. Sumo a délibérément recouvert de son art l’espace compris entre le sol et le plafond, de sorte que cet art, que l’on peut considérer comme du ‘post-graffiti’, est subtilement intégré à l’espace bâti. » Le résultat est un mariage harmonieux entre art et architecture, exploré de manière détaillée dans un nouveau livre consacré au projet, et publié le mois dernier par Maison Moderne. Cet ouvrage, intitulé metaform 01, est le premier d’une série consacrée aux projets architecturaux que Maison Moderne projette de publier. Shahram Agaajani, associé chez Metaform, déclare que la reconnaissance accordée par archdaily.com, l’un des sites spécialisés d’architecture les plus populaires au monde, représente « une immense porte ouverte » sur le vaste monde. Q

City guide

111 things to Do 111 choses à faire a relaxed afternoon at Brasserie guillaume is one insider tip. une après-midi de détente à la brasserie guillaume est l’un des bons plans.

NDuncan RobeRts ODaViD lauRent / WiDe

111 − The City Guide with 111 insider tips for Luxembourg, will be published beginning of April by Maison Moderne. The guide provides tips for everything from indulging in oysters in the afternoon to playing pétanque at the Kyosk. It will be available in English, French and German. Q 111 − City Guide : 111 bons plans au Luxembourg, sera publié début avril par les éditions Maison Moderne. Ce guide propose des bons plans pour toute une palette d’activités, qu’il s’agisse de s’offrir une dégustation d’huîtres durant l’aprèsmidi, ou de faire une partie de pétanque au Kyosk. Ce guide sera disponible en version anglaise, française ou allemande. Q J www.maisonmoderne.lu

www.citymag.lu

Lucienne's city magazine luxembourg


14

birds of a feather two annUaL eVents Vents for the whoLe famiLy y centre aroUnd Birds. crowds fLock to the emaischen market to BUy pÉckViLLercher, whiLe the dUck race sees thoUsands of yeLLow pLastic aqUatic Birds race down the pÉtrUsse. Deux ÉVÉnements annuels pouR toute la famille autouR Des oiseaux. les foules affluent suR le maRchÉ emaischen pouR acheteR Des pÉckVilleRcheR, tanDis que la Duck Race Voit Des millieRs De canaRDs Jaunes en plastique DÉValeR la pÉtRusse. NDuncan RobeRts UDenise bentulan (typogRaphy)

Lucienne's city magazine luxembourg

www.citymag.lu


15 pÉckvillercher

0 0 0 , 0 1

8th n april 2 o d e h c n trusse ill be lau ducks w valley of the Pé 28 avril e h le in t ncés seront la usse canards vallée de la Pétr la s n da

The origins of the Péckvillercher are clouded in mystery. Even those who make the ceramic birdshaped whistles seem uncertain of how the tradition started. Ceramic or clay whistles can actually be dated as far back as 4500-4000 BC, but it was only much later that making whistles in the shapes of animals became popular. A whistle in the form of a bird found in Paris can be dated to the 16th century and examples of ceramic whistles dating from between the 16th and 18th centuries have been found at various locations in Luxembourg. The earliest known whistle that can be recognized as a Péckvillchen dates from between 1850 and 1914 – production was halted during the First World War – and it was not until the Comité Alstad revitalised the tradition of the Emaischen Easter Monday market in 1938 that the modern Péckvillchen was born. Péckvillercher come in all sorts of models, but it is local artist Alex Gilbert who has made the whistle into an art form. “Most Péckvillercher presented at the Emaischen were very simple,” he says. “I thought it would be good to reclaim the tradition by lending it an artistic touch.” Gilbert has been making a different model each year since 1984, and this year has chosen the European Bee-eater as his bird. He says it takes between 8 and 12 hours to create the birds, which are fired in a kiln at 1245oC. Gilbert’s Péckvillercher are available in three sizes and can be ordered in advance and collected at the Emaischen or from his studio. Contact via email: a_gilbert@pt.lu, or tel: 380 684 (answer machine). Q

Les origines des Péckvillercher sont entourées de mystère. Même ceux qui font de la céramique en forme d’oiseau siffleur semblent ne pas savoir comment la tradition a commencé. Les sifflets en céramique ou en argile remontent effectivement à 4500-4000 av. J.-C., mais ce ne fut que beaucoup plus tard que la fabrication de sifflets en forme d’animaux est devenue populaire. Un sifflet en forme d’oiseau, trouvé à Paris, a pu être daté du 16e siècle et des exemplaires de sifflets en céramique datant du 16e et 18e siècle ont été trouvés à divers endroits du Luxembourg. Le premier sifflet qui peut être reconnu comme Péckvillchen date d’entre 1850 et 1914 – la production a été arrêtée au cours de la Première Guerre mondiale – et ce n’est pas avant que le Comité Alstad redonne vie au traditionnel marché Emaischen du lundi de Pâques, en 1938, que les Péckvillercher modernes sont nés. Les Péckvillercher existent en plusieurs modèles, mais il est un artiste local, Alex Gilbert, qui a fait du sifflet une forme d’art. « La plupart des Péckvillercher présentés lors de l’Emaischen étaient très simples, dit-il. J’ai pensé qu’il serait bon de reprendre la tradition en lui donnant une touche artistique. » Alex Gilbert a créé un modèle différent chaque année depuis 1984 et, cette année, il a choisi le Guêpier d’Europe. Il lui faut entre 8 et 12 heures pour créer les oiseaux, qui sont ensuite cuits au four à 1245 °C. Les Péckvillercher d’Alex Gilbert sont disponibles en trois tailles et peuvent être commandés à l’avance et récupérés lors de l’Emaischen ou à son studio. Contactez par courriel : a_gilbert@pt.lu, ou tél : 380 684 (répondeur). Q

duck race

r www.citymag.lu

Initiated in 2002 by the Table Ronde Luxembourgeoise, the annual Duck Race has become one of the most popular events of the Spring in the city. On 28 April, thousands of plastic ducks, each numbered and owned by a “god parent”, will be released into the Pétrusse near the minigolf under the Viaduc and race downriver. Ducks can be purchased for 5 euros each online or from the Luxembourg City Tourist Office, Electricité Steffes in the Gare area of the city, Aral in Junglinster, Jerrytravel in Esch-Belval, Asport and branches of Autocenter Goedert. There are great prizes for the owners of the first ducks across the line, including shopping vouchers, dinners and a new Twingo car sponsored by Garage de l’Est. A programme of entertainment for all ages is being laid on, including a bouncy castle and the miniature train in the Pétrusse valley. Food and refreshments will also be available from noon, with the grand depart of the Duck races itself scheduled for 3 p.m. This year, profits from the event will go to projects being run by two local charities. The first is the renovation of a residential home in Westende in Belgium run by the Fondatioun Kriibskrank Kanner, which supports the families of children diagnosed with cancer. The second project is the construction of a new young people’s home in Gasperich for the Fondation Kim Kirchen, which provides aid in all form to children suffering severe illness, a physical handicap or who reside in foyers. Last year some 50,000 euros was distributed to the Casa Sf Iosif in Romania and the Foyer Namasté in Mauritius. Q J www.duckrace.lu

Initiée en 2002 par la Table Ronde Luxembourgeoise, la Duck Race annuelle est devenue l’un des événements les plus populaires du printemps dans la ville. Le 28 avril, des milliers de canards en plastique, chacun numéroté et détenu par un « parrain », seront lâchés dans la Pétrusse, près du mini-golf sous le Viaduc, et descendront la rivière. Les canards peuvent être achetés pour 5 euros en ligne, au Luxembourg City Tourist Office, chez Electricité Steffes, dans le quartier de la Gare, au Aral à Junglinster, Jerrytravel à Esch-Belval, Asport et les succursales de Autocenter Goedert. Il y a de très beaux prix à gagner pour les propriétaires des premiers canards à franchir la ligne, y compris des bons d’achat, des dîners et une nouvelle Twingo offerte par Garage de l’Est. Un programme d’animations pour tous les âges est prévu, notamment un château gonflable et le train miniature dans la vallée de la Pétrusse. Nourriture et rafraîchissements seront également disponibles à partir de midi, et le grand départ de la Duck Race est prévu pour 15 heures. Cette année les bénéfices de l’événement iront à des projets gérés par deux organismes de bienfaisance locaux. Le premier est la rénovation d’une maison résidentielle à Westende, en Belgique, dirigé par le Fondatioun Kriibskrank Kanner, qui soutient les familles d’enfants diagnostiqués avec le cancer. Le second projet est la construction d’une nouvelle maison des jeunes à Gasperich par la Fondation Kim Kirchen, qui apporte une aide sous toutes les formes aux enfants souffrant de maladies graves, d’un handicap physique ou qui résident dans les foyers. L’année dernière, quelque 50 000 euros ont été distribués à la Casa Sf Iosif, en Roumanie, et le Foyer Namasté à l’île Maurice. Q

1245 °C tempera Péckville ture at which tempéra rcher are fired tu Péckville re à laquelle les rcher so nt cuits

Lucienne's city magazine luxembourg


Cité judiciare The relatively new law courts complex sits on the plateau du St. Esprit, though there was opposition to the site. Le complexe de la Cour de justice, de construction récente, est situé sur le plateau du St. Esprit, bien que ce site ait fait l’objet d’une objection.

Viaduc Pulvermühle Work to build a parallel railway viaduct, doubling the number of tracks leading to the main railway station to four, has already started. An exhibition showing plans and a model of the new bridge is open in a pavilion located at the intersection of the montée de la Pétrusse et de la rue Saint-Ulric. Les travaux de construction d’un viaduc ferroviaire parallèle, permettant de doubler de deux à quatre le nombre de voies menant à la gare centrale, ont déjà démarré. Une exposition qui montre des plans et un modèle du nouveau pont a ouvert dans un pavillon situé à l’intersection de la montée de la Pétrusse et de la rue Saint-Ulric.

Mini Golf The Rou’de Le’w course is open from mid-April to mid-October every day from noon to 7 p.m. Tel. 22 85 30. Le parcours Rou’de Le’w est ouvert chaque jour de la mi-avril à la mi-octobre de midi à 19 h. Tél. 22 85 30.


Bridge building

Montée de la Pétrusse

The pedestrian bridge was in such a bad state of repair that it is being entirely rebuilt. Work should be finished by 28 April. Le pont pour les piétons était si mal entretenu qu’il a dû être entièrement reconstruit. Les travaux devraient être terminés le 28 avril.

The Pétrusse The river has been artificially channelled and now runs smoothly into the Alzette downstream. On 28 April the annual Duck race event takes place on this section of the river (see page 14) La rivière a été artificiellement canalisée et elle s’écoule à présent tranquillement vers l’Alzette. Le 28 avril, la Duck Race (course de canards annuelle) se déroulera sur cette portion de la rivière (voir page 14).

With its central location and views across to the St. Esprit, this is one of the more desirable addresses in the city. Très centrale et avec une vue jusqu’au St. Esprit, voilà l’une des adresses très appréciées de la ville.

Viewfinder

into the valley dans la vallÉe

Nduncan roberts  OAndrés lejona

This month Andrés Lejona trains his eye on the PÉtrusse valley as seen from the passerelle (Viaduc). Ce mois-ci, AndrÉs Lejona exerce son œil de photographe aguerri sur la vallÉe de la PÉtrusse vue du haut de la passerelle (Viaduc).


18 Behind the scenes

service environment AnD town pLAnning service des parcs

caring for the mUnicipaL park is a yearroUnd JoB for the city of LUxemBoUrg. l’entRetien Du paRc municipal a lieu toute l’annÉe à luxembouRg. N WenDy Winn O oliVieR minaiRe

s

eeing the municipal parks in Luxembourg “spring” into life is a sure sign of that winter’s over. “Things are really happening,” says Jos Neuser, responsible for the city’s green spaces. He points at flowers pushing through the stillhard ground. “The yellow ones come up first,” he says, with sure knowledge borne of long experience. Neuser knows what to expect as season changes, but few of us realise the work that takes place to make it all happen. Kurt Mohr, in charge of the four parts of the city’s municipal park, says that there’s “even more work in winter than in summer” for his staff of 11 park keepers. His crew “shovels snow, cuts back branches, cuts the bushes, plants seeds when the ground isn’t too hard,” and otherwise maintain this Englishstyle park designed by French landscape architect Édouard André in the late 1800s. Mohr looks down at the circular flowerbed around a fountain. “There are 23,000 bulbs here,” he says. “And after spring, they’ll all be dug up and replaced with summer flowers.” Those summer flowers are already blooming in the city’s greenhouses, where decorative plants for city functions are also nurtured and flower arrangements are made for official celebrations. “There is no down-time here,” says Sonja Fandel, head of the Service des Parcs. Among those kept busy year-round are Frédéric Noel and Jérôme Halsdorf. Neither minds the hard work out of doors. “It’s great to be out in nature and not stuck in an office,” says Halsdorf. Asked if he’s seen some strange things in the park, Noel answers in typical Luxembourgish, “oh Mamm, oh Mamm”, but in his seven years of service, he’s never seen any violence. “You see all types, though,” he says. Especially now, as the buds bloom, the ice thaws and people just naturally head to the park. Q

some 45,000 bulbs were planted last year, and more than 70 different types of flowers will bloom in the park this year. environ 45 000 bulbes ont été plantés l’année dernière, et plus de 70 espèces différentes fleuriront cette année.

there are more than 1,600 trees in the municipal park, and more than 200 different types of trees. le parc municipal compte plus de 1 600 arbres et plus de 200 espèces différentes.

140

the oldest trees in the park are more than 140 years old. certains arbres ont plus de 140 ans.

Lucienne's city magazine luxembourg

L

orsque reverdissent les parcs municipaux de Luxembourg, l’hiver est bel et bien fini. « C’est bien parti », se réjouit Jos Neuser, responsable des espaces verts, en montrant les premières fleurs qui pointent à travers le sol encore durci. « Les jaunes sont les premières », ajoute-t-il, avec un savoir né d’une longue expérience. Jos Neuser sait à quoi s’attendre lors des changements de saison, mais peu de gens ont conscience du travail en amont. Pour Kurt Mohr, responsable des quatre sections du parc municipal, les 11 gardiens ont « encore plus de travail en hiver qu’en été » car il faut « déblayer la neige à la pelle, couper les branches mortes, éclaircir les buissons, planter lorsque le sol n’est pas trop dur » et plus généralement assurer l’entretien de ce parc à l’anglaise, créé par l’architecte-paysagiste français Édouard André à la fin du 19e siècle. Kurt Mohr montre un parterre autour d’une fontaine. « Vous avez ici 23 000 bulbes qui seront tous déterrés à la fin du printemps et remplacés par des fleurs d’été. » Celles-ci sont déjà en train d’éclore dans les serres municipales, où se cultivent aussi les plantes décoratives des bâtiments publics et où sont élaborées les compositions florales des cérémonies officielles. « Il n’y a jamais de période creuse », explique Sonja Fandel, chef du Service des Parcs de la Ville de Luxembourg. Frédéric Noel et Jérôme Halsdorf ont fort à faire toute l’année mais aucun des deux ne rechigne au travail en extérieur, pourtant pénible. « C’est génial d’être dans la nature, et pas confiné dans un bureau », résume Jérôme Halsdorf. Ont-ils vu des choses étranges dans le parc ? Frédéric Noel répond à la luxembourgeoise : « oh Mamm, oh Mamm ». Néanmoins, en sept ans de service, il n’a jamais recensé aucune violence. « Mais vous voyez de tout. » Surtout en cette période, alors qu’éclatent les bourgeons, que la glace fond, et que tout le monde, tout naturellement, reprend le chemin du parc. Q

www.citymag.lu


19

city memos smooJo propose dans la galerie de la grand-rue des yaourts glacés naturels avec un choix de nappages, ainsi que des smoothies, des boissons chaudes et froides. smooJo in the grand-Rue gallery sells natural frozen yoghurts with a choice of toppings as well as smoothies and a range of hot and cold drinks. J www.smoojo.lu

Une nouvelle station de vélos, Bikeport, a été ouverte au centre-ville, rue du fossé à proximité de la place guillaume ii. a new bikeport has been installed on the rue du fossé in the centre of town near the place guillaume ii.

chaque mercredi et samedi matin, de 7 h à 13 h 30, un marché, qui propose des produits frais et locaux, est organisé place guillaume ii. the bi-weekly market on the place guillaume ii featuring fresh local produce takes place every Wednesday and saturday morning, from 7 a.m. to 1:30 p.m.

Le prochain glacismaart, marché du glacis, aura lieu le dimanche 15 avril de 10 h à 17 h. the next glacismaart takes place on sunday 15 april from 10 a.m. to 5 p.m.

La dernière piste cyclable à sens alterné a été inaugurée le 12 mars le long de la rue du fort neipperg par françois Bausch, premier adjoint. the latest contraflow cycle lane in the city, along the rue du fort neipperg, was inaugurated on 12 march by deputy mayor françois bausch. J www.vdl.lu L’éditeur maison moderne a repris le family guide. L’équipe (sur la photographie avec ses enfants) éditera à l’automne une nouvelle version de ce livre. maison moderne has taken over the family guide book. the team (here with their children) will unveil the latest edition in the autumn. J www.familyguide.lu

Un an après son ouverture à Beggen, le cent Buttek a fourni à quelque 201 familles dans le besoin des produits alimentaires à bas prix. La boutique a également reçu, lors du marché de noël, un chèque de 200 euros de la vente de marshmallows au chocolat. a year after it opened the cent buttek in beggen has provided some 201 families in need with cheap groceries. the shop also received a cheque for 200 euros from the sale of chocolate marshmallows at the christmas market.

Lucienne's city magazine luxembourg

Photos : David Laurent / Wide, Julien Becker, Charles Soubry / Photothèque

Le marché de la brocante de la place d’armes est prévue pour les dimanches 14, 21 et 28 avril, de 8 h à 18 h. the marché de la brocante on the place d’armes is scheduled for saturdays 14, 21 & 28 april, from 8 a.m. to 6 p.m. J www.vdl.lu

Un nouveau tableau d’affichage numérique, ereider, a été installé près de l’entrée de l’hôtel de Ville. Les passants pourront y lire toutes les informations officielles communiquées par la Ville de Luxembourg. a new electronic message board, ereider, has been placed near the entrance to the hôtel de Ville. passers-by can read all sorts of official communiqués from the Ville de luxembourg on the board. J www.vdl.lu

www.citymag.lu

fish Lounge, un centre récemment ouvert à merl, propose un nouveau soin pédicure : quelque 250 garra rufa du kangal, de minuscules poissons, mordillent avec douceur les pieds des patients. fishlounge is a new centre in merl offering a novel treatment - some 250 kangal garra Rufa fish nibble gently at the feet of the patient. J www.fishlounge.lu


20 Mois du Don de la Croix-Rouge

LA quinzAine serA proLongÉe

Projection architecturale

notre-DAme iLLuminÉe

extended giving

notre dame illuminated

NDuncan RobeRts OcRoix-Rouge luxembouRgeoise

La Quinzaine du Don annuelle, organisée par la Croix-Rouge luxembourgeoise, a été étendue à un mois entier pour l’édition 2012. Au cours du mois d’avril, des tournées de collecte à domicile seront effectuées par plus de 2 000 bénévoles, mais les donneurs peuvent également contribuer par le biais du site Internet de l’organisation. L’argent recueilli sera reversé à des projets locaux réalisés dans les domaines de la santé et du social et répondant à certains critères, ainsi qu’à des projets d’aide à l’étranger. Q The annual Quinzaine du Don organised by the Luxembourg Red Cross has been extended to a whole month for the 2012 edition. During April collections will be made door-to-door by more than 2,000 volunteers, but donors can also contribute via the organisation’s website. The monies collected will be given to local social and health projects that meet certain criteria, as well as to aid projects overseas. Q

NDuncan RobeRts OkataRina VelDhues & gottfRieD schumacheR

Du 30 avril au 6 mai, la cathédrale Notre-Dame sera illuminée dans le cadre d’un projet spécial de QuattroPole, afin de célébrer le pèlerinage de la Sainte Tunique (Heiliger Rock) à Trèves. Les projections, conçues par Katarina Veldhues et Gottfried Schumacher, montrent des détails de peau. «La peau représente la chaleur et l’énergie et, dans sa vulnérabilité, elle constitue un vêtement organique tout comme la Sainte Tunique», expliquent les artistes. Q From 30 April to 6 May Notre-Dame cathedral will be illuminated as part of a special QuattroPole project to mark the Heilige Rock (holy cloak) pilgrimage in Trier. The projections, created by Katarina Veldhues and Gottfried Schumacher, show details of skin. “Skin represents warmth and energy, and in its vulnerability is an organic garment… just like the holy cloak,” say the artists. Q

J www.croix-rouge.lu

J www.quattropole.org

FAces

gaRDening

Challenging landscapes garden designer fiona hampton says that LUxemBoUrg offers a sUrprisingLy interesting Variety of cLimates and soiLs. la paysagiste fiona hampton affiRme que le luxembouRg offRe une VaRiÉtÉ Étonnamment intÉRessante De climats et De sols. Nneel chRillesen OJulien beckeR

When garden designer Fiona Hampton moved to Luxembourg five years ago she was faced with more challenging landscapes than in her native England. “There are a lot of slopes here; heavy clay soil with pockets of sand, surprisingly different climates meaning you can grow kiwis near the Moselle while spring comes late in the North… No garden is the same in Luxembourg; it’s what makes it interesting.” Just as stimulating is being confronted with the many nationalities, all asking for very different gardens: “Everybody wants to recreate a little bit of home.” Whether she’s contacted to provide ideas, to rebuild a garden or to implant one from scratch, Fiona Hampton, also the president of the Green Fingers Club here (www.greenfingers.lu), takes pride in finding the perfect solution. “I can see thousands of possibilities in each garden. The thing is to find out what people want, how much – or how little – time they want to spend gardening, what’s possible and what looks good, all while staying within the budget.” She frequently tries out ideas in her own garden (currently being transformed into an edible forest garden) and goes plant shopping in Holland and Germany. Q

Lucienne's city magazine luxembourg

En arrivant au Luxembourg il y a cinq ans, la paysagiste anglaise Fiona Hampton a découvert une nouvelle terre dans tous les sens du terme. « Il y a énormément de pentes ici, un sol lourd et argileux, mais avec des poches de sable,ainsi que des climats très variés pour un si petit pays. Aucun jardin ne se ressemble au Luxembourg et c’est justement cela qui rend mon travail si intéressant. » Tout aussi stimulant, les nombreuses nationalités, chacune avec une idée différente sur le type de jardin souhaité. « Tout le monde veut recréer une partie de son pays natal. » Qu’elle soit contactée pour donner des idées, refaire un jardin ou en créer un en partant de zéro, son obsession est toujours la même : trouver la solution parfaite. « Dans chaque jardin, je vois des milliers de possibilités, mais il faut trouver le compromis entre ce que les gens souhaitent, combien de temps ils veulent passer – ou pas – à jardiner, ce qui est possible et ce qui est beau, tout en restant dans le budget prévu. » Fiona Hampton, également présidente du Green Fingers Club (www.greenfingersclub. lu), n’hésite pas à tester des idées dans son propre jardin ou à aller chercher des plantes en Allemagne et en Hollande. Q

Fiona Hampton – thousands of possibilities. Des milliers de possibilités.

J www.fionahampton.com

www.citymag.lu


22 Gare Centre La cave à Fromages it’s an old-fashioned shop with a huge selection of great, rare and delicious cheese, and even wine to go with it. cheese platters can be ordered and delivered.

il s’agit d’une boutique à l‘ancienne proposant une vaste sélection de grands fromages, rares et délicieux, et même du vin pour les accompagner. Vous pouvez y commander des plateaux de fromages et vous les faire livrer. S 6-12, rue du fort Wallis G 27 99 33 85 H ma-Ve : 10 h-19 h, sa / sa : 9 h-19 h

poissonnerie guiLLaume you can pick out fresh fish and seafood to have it prepared to order at the brasserie, or take it home to make yourself.

poisson frais et produits de la mer à commander et déguster à la brasserie ou à emporter. S 12-14, place guillaume ii G 26 20 20 20 J www.poissonnerie.lu H lu-sa / mo-sa: 8 h-1 h, Di / su: 11 h-1 h

Centre KaempFF-KohLer more than 140 types of cheese, a wide selection of excellent wines and speciality breads. stop by here and a very nice evening is surely ahead of you.

plus de 140 sortes de fromages, un large choix d’excellents crus et des pains spéciaux. arrêtez-vous ici et préparez-vous une soirée agréable et gourmande. S 18, place guillaume ii G 35 22 68 68 61 J www.kaempff-kohler.lu H lu-Ve / mo-fr: 8 h-18 h 30, sa / sa: 8 h-18 h

14

commerces de proximité

NWenDy Winn OoliVieR minaiRe & DaViD lauRent / WiDe

Gare Centre thymcitron take a peek inside thymcitron and and you can easily imagine eating nothing but fruit and veg for all your livelong days.

Jetez un coup d‘œil chez thymcitron et vous pourrez aisément imaginer vous nourrir uniquement de fruits et légumes frais pour le reste de vos jours. S 50, rue de strasbourg G 26 19 00 47 J www.thymcitron.com H lu-Ve / mo-fr: 7 h-19 h

Lucienne's city magazine luxembourg

Léa Linster deLicatessen Bearing the name of Luxembourg’s most famous chef, this shop also boasts her famous signature madeleines and other of her culinary delights.

Grund Libreria itaLiana the italian specialist for children’s books, novels, dictionaries, cds and dVds, thrillers, art books, travel guides and cookbooks.

cette boutique, qui porte le nom du chef le plus célèbre du luxembourg, propose les madeleines qui ont fait sa renommée, et bien d‘autres délices culinaires. S 4, rue de l’eau G 27 85 85 00 H ma-sa / tu-sa: 9 h-18 h

librairie spécialiste en livres pour enfants, romans, dictionnaires, cD et DVD, romans à suspense, livres d‘art, guides de voyage et livres de cuisine en italien. S 11, rue st ulric G 40 34 21 J www.libreriaitaliana.lu H ma-sa / tu-sa: 10 h-18 h

www.citymag.lu


23 Merl chapter 1 the only specialist english language bookshop in Luxembourg, with books, great greeting cards, mags and sunday papers.

Centre

la seule librairie spécialisée dans les ouvrages en anglais à luxembourg. elle propose des livres, de superbes cartes de vœux, des magazines et les journaux du dimanche. S 42, rue astrid G 44 07 09 J www.chapter1.lu H lu-Ve / mo-fr: 10 h-18 h,

oLiviers & co for those seeking sun-drenched flavours, oliviers & co. is the place for take-home items. check their weekly recipe online!

At your ice serv

pour les amateurs de saveurs gorgées de soleil, oliviers & co. propose toute une série d‘ingrédients à emporter à la maison. consultez en ligne leur recette hebdomadaire ! S 15, rue du marché-aux-herbes G 26 20 22 19 J www.oliviers-co.com H lu / mo: 13 h-18 h, ma-sa / tu-sa: 10 h-18 h

sa / sa: 10 h-17 h, Di / su: 9 h 30-13 h

Merl La provence gourmande olives, herbs, oils, pâtés, fruit and vegetables, everything a good french cook needs for a great french meal is tucked away in this small boutique.

olives, herbes, huiles, pâtés, fruits et légumes : cette petite boutique recèle tous les trésors d’un délicieux repas français. S 137, avenue du x septembre G 26 45 99 91 J www.bonshopping.lu H lu-Ve / mo-fr: 9 h-12 h & 14 h 30-18 h 30, sa / sa: 9 h-18 h 30

Bonnevoie

Centre

au gourmet grec the only greek grocery in town offering food, drink and spirits from the greek islands.

la seule épicerie grecque de la ville : spécialités culinaires, vins et alcools en provenance des îles grecques. S 87, rue de bonnevoie G 26 48 11 77 J www.augourmetgrec.com H lu / mo:

14 h-18 h, ma-sa / tu-sa: 9 h 30-18 h

gaLLi & gaLLi this place is packed with italian specialities including meat and cheese. at lunchtime you can pick up a sandwich.

cette boutique regorge de spécialités italiennes, viande et fromage compris. à midi, vous pouvez y déguster un sandwich. S 18, rue beaumont G 26 20 10 21 H lu / mo: 12 h-18 h,

ma-Ve / tu-fr: 9 h 30-18 h, sa / sa: 9 h-18 h

Gare chez mauricette you’re spoiled for choice at chez mauricette and you’ll be wondering what salad or pasta you’ll have now and which goodies you’ll take back home for later.

Bonnevoie dos santos pereira José there’s a huge selection of wine and alcohol from portugal and france here. and of course, lots of portuguese specialities.

la maison est bien fournie en vins et spiritueux portugais et français. sans oublier diverses sortes de spécialités portugaises. S 131, rue de bonnevoie G 48 25 94 H lu-sa 7 h-19 h, Di / su 8 h 30-12 h 30

www.citymag.lu

Bonnevoie

muLLebutz everything is certified organic here, and usually from independent producers. there is a large selection of products and soon you can order them for delivery as well.

ici, tout est certifié bio, et généralement fourni par des producteurs indépendants. bien approvisionnée, la boutique offrira bientôt un service de livraison. S 1, rue auguste-charles G 29 02 91 J www.mullebutz.com H lu-Ve / mo-fr 8 h-18 h 30, sa-sa 8 h-16 h

quand vous êtes chez mauricette, vous n‘avez que l‘embarras du choix : quelle salade et quelles pâtes allez-vous manger sur place et qu‘allez-vous emporter chez vous ? S 33, rue de strasbourg G 26 19 06 91 J www.chezmauricette.eu H lu-Ve / mo-fr: 7 h-18 h 30, sa / sa: 7 h-18 h

Lucienne's city magazine luxembourg


24

Sweden Norway

Finland Russia

Latvia

Denmark

Lithuania United Belarus Germany Kingdom Poland Netherlands Belgium Luxembourg Czechia Ukraine Slovakia France Austria Hungary Moldova SWITZERLAND Slovenia Romania Croatia Bosnia.Hercegovina Serbia Italy Montenegro Bulgaria Andorra Macedonia Albania Spain Balearics Sardegna Islands Greece Turkey Sicilia Malta Cyprus Tunisia Lebanon

Kazakhstan

Mongolia

Finland

Focus on Finns Georgia Armenia Azerbaijan

Palestine Israel Jordan

Algeria

Libya

Egypt

Turkmenistan

Syria

les finlandais à l’honneur

o

Uzbekistan

Iran

Iraq

Pakistan

Qatar imaginatiVe U. A. E.

Mali Burkina Faso

e Ghana ire

North Korea

Tajikistan

China

Nepal

throUgh artistic coLLaBoration and techniqUes,India photographer miikka heinonen finds sUccess in the experimentaL. Oman entRe les collaboRations aRtistiques DiVeRses et techniques imaginatiVes, Niger Chad le photogRaphe miikkaSudan heinonen tRouVe le succÈs Dans l’expÉRimental. Yemen Etrea Nigeria

Ethiopia

m

Afr. Rep. odernCent. photography, for all the technical expertise and equipment, still comes Benin Guinea Uganda down to composition. “The goal is to find Congo Togo Kenya Congo Gabon Rwandano matter what interesting and appealing (ex-Zaire)images, Burundi the special effects.” Miikka Heinonen began his Tanzaniaelements career as a painter, and now combines of the painter’s perspective with his camera lens to give texture and movement to his compositions. A weathered, peeling side of a building is superimposed on a woman’s face. Overexposed elements in a street scene bring underexposed dramas into focus. “I’m inspired by everyday observations.” He has found a thriving visual arts scene in Luxembourg since arriving in 1996. From his early exhibitions at the Galerie d'Art Armand Gaasch, where the works of young professional artists are often given space, to his later collaborations with painters, designers and sculptors, Miikka is excited by projects combining diverse art forms. With exhibits like the dance-inspired Motional Issues and the playful Open Season series, he has garnered attention for his craft. In 2007, he won the prestigious Prix Grand-Duc Adolphe for his exhibition at the Cercle Artistique de Luxembourg (CAL). Cameroon

Angola

Zambia

Malawi

Zimbabwe

Mozambique

Botswana

Namibia

Swaziland

South Africa

Lesotho

creAting mooD A native of Turku, Miikka has a quiet intensity. “Finns tend toward isolation. We’re a bunch of independent hermits at heart.” In photographing the human condition, Miikka refers to the sisu of his fellow Finns: the dogged determination that is at the core of their character. Getting to the core – creating mood through combined media – is Miikka’s current project. Collaborating with choreographer Anu Sistonen, Image X merges provocative dance with largescreen projections. “The idea is to create a dynamic interaction between performers and images. It’s very exciting to watch.”

Japan

Bhutan R.O.C. (Taiwan)

Bangladesh Myanmar

Laos Thailand Cambodia Vietnam

Djibouti

NDeboRah fulton-anDeRson OanDRÉs leJona

South Korea

Afghanistan

Kuwait

Saudi Arabia

Kyrgyzstan

Philippines

Somalia

m

Lanka algré tout le savoir-faire et les Sriéquipements techniques performants, la photographie moderne se résume encore et toujours à la composition. « L’objectif est de trouver des images intéressantes et attrayantes, indépendamment des effets spéciaux. » Artiste-peintre à l’origine, Miikka Heinonen conjugue aujourd’hui la perspective picturale et l’objectif de la caméra afin de donner de la texture et du mouvement à ses compositions. Une façade de bâtiment, érodée, Madagascar écaillée, se superpose à un visage féminin. La surexposition d’éléments d’une scène urbaine se focalise sur des tragédies sous-jacentes. « Je m’inspire du quotidien. » À Luxembourg, où il arrive en 1996, les arts visuels sont florissants. Depuis ses premières expositions à la Galerie d'Art Armand Gaasch, qui offre souvent un espace d’expression aux jeunes artistes professionnels, à ses plus récentes collaborations avec des peintres, des designers et des sculpteurs, Miikka se passionne pour les projets impliquant diverses formes d’art. Avec les expositions Motional Issues, inspirée par la danse, et Open Season, une série pleine d’espièglerie, il a attiré l’attention sur son travail. En 2007, son exposition au Cercle Artistique de Luxembourg (CAL) a remporté le prestigieux Prix Grand-Duc Adolphe.

Malaysia Singapore Indonesia Papua New Guinea East Timor

Fiji Australia

New Caledonia

New Zealand

crÉer une AmbiAnce

Originaire de Turku, Miikka incarne une force tranquille. « Les Finlandais ont tendance à s’isoler. En vérité, nous sommes un peuple d’ermites indépendants. » Avec ses photographies de la condition humaine, Miikka fait référence au sisu de ses compatriotes, c’est-à-dire la détermination tenace qui est au cœur de l’âme finlandaise. Actuellement, Miikka veut justement aller jusqu’à ce cœur, et créer une ambiance par l’interaction entre divers médias. Réalisé en collaboration avec la chorégraphe Anu Sistonen, Image X associe une danse qui ne laisse pas indifférente à des projections sur grand écran. « L’idée est de créer une « Je m’inspire du quotidien. » interaction dynamique entre les interprètes et les images. Le résulmiikka heinonen tat est passionnant. »

“I’m inspired by everyday observations.”

J www.miikkaheinonen.com

Lucienne's city magazine luxembourg

www.citymag.lu


25 mAking memories

summer AnD sAunA

Divine resources

tanJa grÉn, consular services counselor. conseillère des services consulaires.

minna ryhänen-Barrois, consular officer, embassy of finland. officier consulaire, ambassade de finlande.

reVerend wiLLe westerhoLm, pastor, finnish parish church. pasteur de l’église finlandaise.

tanja grén knows both the city life and the vast natural landscapes of finland. “helsinki has fantastic summer festivals and is this year’s world design capital.” to connect her children with her own memories of finland, though, they return to the lakes. “our two children love it. we’ve also taken them to visit santa – the real santa in Lapland.” an avid skier, tanja recommends the cross-country skiing in helsinki, the downhill skiing in Lapland and, of course, the annual reindeer races where ski jockeys ride behind galloping stags moving at close to sixty kilometers per hour. tanja grén connaît aussi bien la vie citadine que les vastes paysages naturels de finlande. « helsinki offre de superbes festivals d’été et, cette année, elle est en plus capitale mondiale du design. » soucieuse de transmettre son expérience personnelle à ses enfants, elle retourne dans la région des lacs. « nos deux enfants l'adorent. nous les avons également emmenés chez le père noël, le vrai, qui habite en laponie. » skieuse invétérée, tanja recommande le ski de fond à helsinki, le ski alpin en laponie et bien évidemment, les courses de rennes annuelles dans lesquelles les animaux entraînent leurs « jockeys » à ski à près de soixante kilomètres à l’heure.

minna ryhänen-Barrois seemed destined to live abroad. after completing a university diploma in french, she met a frenchman in helsinki, married, and spent the next 11 years in paris. “five of our six children were born in france!” returning to finland every summer, there are two traditions she holds sacred: summer reunions at the family lake cottage and the ritual of sauna. most finns don’t think of sauna as a luxury but a necessity. “there are saunas everywhere – not just in the summer cottages but in city apartments as well. it’s part of our culture.” minna Ryhänen-barrois était destinée à vivre à l’étranger. après des études universitaires de français, elle rencontra un français à helsinki, l’épousa, et passa les 11 années suivantes à paris. « cinq de nos six enfants sont nés en france ! » chaque été, en finlande, elle ne déroge pas aux deux traditions sacrées : les retrouvailles dans la maison familiale au bord du lac et le rituel du sauna. pour la majorité des finlandais, le sauna n’est pas un luxe, mais une nécessité. « il y a des saunas partout, dans les maisons de vacances, mais aussi dans les appartements en ville. le sauna fait partie intégrante de notre culture. »

Before he was a pastor, wille westerholm was a recruitment consultant on his way up the corporate ladder. “instead, i went from human resources to divine resources.” wille’s congregation may be small but his pastoral mission is diverse. “as expatriates, many in our community are coping with initial feelings of isolation and stress. you’re alone, you’re away from home and family and it’s disorienting.” an integral part of pastoral training in the evangelical Lutheran church (to which most finns belong) is “pastoral care giving” and family crisis counselling. “we’re also there for the happy occasions of weddings and baptisms!” avant de devenir pasteur, Wille Westerholm travaillait en tant que consultant en recrutement et était promis à une belle carrière. « en fait, je suis passé des ressources humaines aux ressources divines. » si la paroisse de Wille n’est pas grande, sa mission pastorale implique des tâches très diverses. « Dans notre communauté d’expatriés, beaucoup souffrent de l’isolement et du stress. ils sont seuls, loin de chez eux, de leur famille, et se sentent plutôt déroutés. » les tâches d’un pasteur de l’église évangélique luthérienne (à laquelle appartiennent la plupart des finlandais) comprennent « l’accompagnement pastoral » et le soutien aux familles en crise. « mais nous sommes aussi là pour les moments heureux, les mariages ou encore les baptêmes ! »

souvenirs, souvenirs

un rituel d’ÉtÉ : le sauna

ressources divines

About FinLAnD population: 5,262,930 (July 2012 est.) capital: helsinki government: Republic national day: independence Day, 6 December (1917) chief of state: president tarja halonen head of government: prime minister Jyrki katainen 153 nationalities live in Luxembourg city including 649 finns. 153 nationalités vivent à luxembourg-ville, dont 649 finlandais.

miikka heinonen, photographer. photographe.

exPat ity n commu

ion FoArcmtorse iinnlafnodr, mluaxetmdobrourg

f a f mbass ssy of emba ja lehto, a r he ma eine h rg 2, rue luxembou 0 2 7 1 l 55 51 tel: 49 .finlande.lu w J ww ns essio expr ello! h hei! i yes/no /e ä l l y k eers! s! ch k you! i p kip a ! th n kiitos

www.citymag.lu

Lucienne's city magazine luxembourg


Services & shopping

1

USEFUL SERVICES & SHOPPING

FIND THE RELEVANT CITY AUTHORITY, A USEFUL ADDRESS OR SPORTS FACILITIES. PLUS A GUIDE TO CITY SHOPS. Vous trouverez ci-dessous les services municipaux, adresses utiles, établissements sportifs, ainsi qu’un guide shopping. USEFUL ADDRESSES ADRESSES UTILES

BIERGER-CENTER 1 26a, boulevard Royal, Adresse postale L-2090 Luxembourg Lu-ve : 8-17h G 47 96 22 00 T 26 27 09 99 Population register (registration, deregistration, changes of address), certificates, electoral list registration, identity cards, passports, registration for EU nationals, registration for third country cards, naturalization, birth certificate copies, legalization of signatures, parental authorizations, declaration of guardianship, certified copies, Chèque-Service Accueil, residential parking vignettes, dog registration, payment of commune bills etc. Registre de la population (inscriptions, radiations, changements d’adresse), certificats, inscriptions sur listes électorales, cartes d’identité, passeports, attestations d’enregistrement pour ressortissants UE, demande de cartes pour ressortissants pays tiers, naturalisations, copies actes de naissance, légalisations de signatures, autorisations parentales, déclarations de prise en charge, copies conformes, adhésions ChèqueService Accueil, vignettes de stationnement résidentiel, déclarations de chiens, paiements de factures communales, etc. J bierger-center@vdl.lu, www.vdl.lu

G 47 96 25 83 (Hotline : 691 98 24 63)

The Sport for All programme provides a wide range of sports activities. Registration takes place all year round. Le programme Sports pour tous propose une large gamme d’activités sportives. Inscription tout au long de l’année. Rens. : Service des sports de la Ville de Luxembourg J www.vdl.lu

2 Bonnevoie 30, rue Sigismond Bassin de natation Lu, ve, sa : 8-20h30, ma, je : 7-20h30, di : 8-12h Sauna Dames Lu, ve, sa : 8-11h30, ma, je : 14h30-20h Sauna Hommes Ma, je : 8-11h30 Sauna mixte Lu, sa : 11h30-20h, ma, je, ve : 11h30-14h30, di : 8-12h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine G 47 96 34 71

3 Centre aquatique d’Coque 2, rue Léon Hengen (Kirchberg) Lu : 12-22h, ma-ve : 8-22h, sa-di : 10-18h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine G 43 60 60-1

4 Centre de relaxation aquatique Badanstalt 12, rue des Bains (Centre) Bassin de natation Ma-ve : 8-21h30, sa : 8-20h, di : 8-12h Sauna Dames Ma : 8-11h, me : 8-12h, je : 14h30-21h30 Sauna Hommes Je : 8-11h Sauna Mixte Ma : 11-21h30, me : 12-21h30, je : 11-14h30, ve : 8-21h30, sa : 8-20h, di : 8-12h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine G 47 96 25 50

t ing ou o g & e Cultunrue, restaurapnatge 74 ve on Find tings ar lis and b Agenda rants y restau of Cit z les bars, age 74 p ve Retrou de loisir à la x et lieu genda yA du Cit

19 Office Social 24, Côte d’Eich Lu-ve : 8h30-11h30, 14-16h Late night licences and public entertainment taxes Nuits blanches et taxe sur les amusements publics Lu-ve : 8h30-11h Deprivation assistance Aide aux démunis G 47 96 24 70 T 46 92 01

12 Archives nationales de Luxembourg Plateau du Saint-Esprit Lu-ve : 9-11h45, 13-17h45, sa : 9-11h45 G 24 78 66 60 T 47 46 92 J archives.nationales@an.etat.lu www.anlux.lu

13

SPORT FOR ALL SPORTS POUR TOUS

SWIMMING POOLS PISCINES

11 Archives municipales Hôtel de Ville 42, place Guillaume II Pour les extraits des registres de l’état civil : Lu-ve : 8h30-11h30, 13h30-16h Pour les recherches historiques et généalogiques : Lu-ve : uniquement sur rendez-vous G 47 96 26 76 T 47 36 53

ICE SKATING & SKATEBOARD PATINOIRE & SKATE 5 Patinoire de Kockelscheuer 42, route de Bettembourg Lu : 16-22h, ma-je : 12-22h, ve : 12-23h, sa-di : 10-23h G 46 74 65

6 Skate Park Hollerich Rue de l’Abattoir Lu-je : 11-22h, ve-sa : 11-23h, di : 11-20h G 44 83 47

TENNIS 7 Bambësch – Tennis Spora Allée des Présidents Lu, ma, je : 10-12h, 14h-16h, ve : 10-13h G 46 15 51 Sur réservation J www.tennisspora.lu

Bibliothèque Municipale Cité 3, rue Genistre Ma-ve : 10-19h, sa : 10-18h G 47 96 27 32 J www.vdl.lu

14 CAPEL – Centre d’animation pédagogique et de loisirs 4-12, rue de l’École Lu-di : 8-17h G 47 96 24 42 / 32 73 J www.vdl.lu

15 Centre d’information européen – Maison de l’Europe 7, rue du Marché-aux-Herbes Lu : 13-17h, ma-ve : 9-18h, sa : 11-16h G 43 01 37 83-3 Information, documents, personalised assistance, conferences, debates, exhibitions, group visits Information, documentation, assistance personnalisée, conférences, débats, expositions, visites de groupe J comm-rep-lux-info@ec.europa.eu

11 État Civil Hôtel de Ville 42, place Guillaume II Lu-ve : 8-17h, sa : 9h30-11h30 Births, deaths, marriages, affidavits, registered copies Naissances, mariages, décès, légalisation de signatures, copies conformes G 47 96 26 30 T 47 36 53

8

Impositions communales 43, boulevard F.D. Roosevelt Lu-ve : 8-11h30, 13h30-16h30 G 47 96 26 84 T 22 91 36

Belair – Tennis Club Stade Boulevard Napoléon Ier Sans réservation, jusqu’à 22h G 45 16 10 J www.tcstade.lu

10 Bonnevoie – Tennis Club 115, rue Anatole France G 49 65 95 J www.tcbonnevoie.com

HOWALD BASCHARAGE WINDHOF MERSCH MUNSBACH

TRANSPORT TRANSPORTS 21 MOBILITEITSZENTRAL Gare centrale Lu-ve : 7-19h, sa-di et jours fériés : 10-18h G 24 65 24 65 Information and advice on the whole range of public transport service and alternative means of transport to the private car, such as ‘soft mobility’ Renseignements et conseils sur l’offre des services de transports publics et sur les modes de déplacement alternatifs à la voiture individuelle, comme la mobilité douce J www.mobiliteit.lu Taxis Taxis Colux : G 48 22 33 Benelux Taxis : G 80 02 51 51 City Taxis : G 48 00 58

C=98 M=100 Y=36 K=53

C=0 M=60 Y=100 K=0

C=85 M=20 Y=85 K=7

C=0 M=65 Y=100 K=16

C=0 M=35 Y=60 K=0

Un service de RT-Log SA

WWW.BPM.LU 2

POUR VOS ACHATS AU QUOTIDIEN NOUVEAU

AéROPORT Arrivals/departures/info G 24 64 0 J www.luxairport.lu Ventes et réservations G 24 56 42 42 J callcenter@luxair.lu

MARKETS Marchés

EZ VOUS

PRES DE CH

www.berlitz.lu

Language Discovery Holidays for 7 to 17 year-old Kids/Teens in August/July 2012 If you are looking for a fun way of learning a new language such as German, French or English, then Berlitz Summer Kids&Teens Camps are the perfect place.

OUVERT 7j./7 DE 7h30 A 22h

Our competent and experienced native speaker counsellors will encourage learning through fun activities like sports, arts, crafts and evening programs.

STRASSEN 179, route d’Arlon

Questions and answers: Berlitz Luxembourg 89–93, Grand-Rue, 1661 Luxembourg  ' +#*) đſũþĀýſýāſþăſþýſÿăſĕſ&$.ļ -'$/5ď'0

en face de la Poste MARCHé DE BONNEVOIE In front of the parish church Devant l’Église paroissiale Me : 7-12h

kids and the city maison relais 2, rue du Nord Lu-ve : 7h30 -18h30, sa : 9h30 -18h30 G 26 26 29 59 J www.kidsandthecity.lu

18 LEO (Luxembourg Energy Office) 9, boulevard F.D. Roosevelt Lu-ve : 8-17h G 26 39 48 48 T 26 20 24 24 For all your energy supply requirements Pour toutes vos démarches en matière de fourniture énergétique J www.leoenergy.lu

MARCHé DU GLACIS Glacis 3rd Sunday of every month 3e dimanche du mois : 10-17h

24 MARCHéS HEBDOMADAIRES AUX PRODUITS FRAIS DU PAYS Place Guillaume II et place de Paris Me, sa : 7-13h30 Some 55 stall holders provide a wide range of fresh products such as fruit, vegetables, organic farm produce, flowers, fish, roast chickens Quelque 55 marchands et jardiniers offrent une grande diversité de produits frais tels que fruits, légumes, produits de l’agriculture biologique, fleurs, poissons, poulets grillés

LANGUAGE CAMPS in Luxembourg

KIVMI &SYPER MI )TMGIV QIW

0rKY *VYMXW VrTEVrW 4PEXWT VMI &SYGLI MWWSRW &S 

23 17

9

PARCEL-STATION

Our motto: Learning by speaking! Price: 618 €/week for full board, lessons and sports programs

www.delitraiteur.com

22 16

Belair – Tennis Club des Arquebusiers Val Sainte-Croix G 44 50 37

20 Recette Communale 3, rue du Laboratoire Lu-ve : 8h30-11h45 G 47 96 20 20 T 22 03 36 Payment of bills Encaissement des factures

3

VOUS SOUHAITEZ VENDRE VOTRE MAISON OU VOTRE APPARTEMENT ? APPELLEZ VOTRE AGENCE RE/MAX www.remax.lu RE/MAX Immo (Luxembourg-ville) +352 26 64 99 99 1 RE/MAX Premium (Ingeldorf) + 352 26 90 45 45 RE/MAX All Stars (Strassen) + 352 26 11 04

RE/MAX Excellence (Esch-sur-Alzette) + 352 26 53 76 1 RE/MAX Experts (Differdange) +352 26 58 28 73

PREMIER RÉSEAU MONDIAL DE L’IMMOBILIER

Remax_citymag.indd 1

18.01.2011 15:51:45 Uhr


MAISONS I APPARTEMENTS I BUREAUX ACHAT I VENTE I LOCATION ASSURANCES I CONSEIL IMMOBILIER BRICKS Solu tion s Immobilièr e s 4-6, rue PÊpin-le-Bref - Luxembourg Paul Fabeck I T : 26 44 11 61 info@bricks.lu I www.bricks.lu

4

1, rue Auguste−Charles L−1326 Luxembourg−Bonnevoie Tel : 29 02 91 Fax : 29 02 89 Lundi Ă vendredi − 8 : 00/18 : 30 Samedi − 8 : 00/16 : 00

5 carte mullebutz.indd 1

24.08.2011 11:43:02 Uhr

SOINS VISAGE MASSAGES CORPS AUX EFFETS REVITALISANTS, RELAXANTS ET RA JEUNISSANTS

 "LDDELA0Ă€TRUSSE | ,UXEMBOURG 4 | WWWYOAKELU 6

Ann_Monceau_CityMagazine_F.pdf

7

1

8

22/10/09

11:24

9

Massages Sauna

Tous les parfums du monde pour toutes les circonstances : baptĂŞmes, mariages, rĂŠceptions. Service de livraison Ă domicile et internationale.

TĂŠl. 49 15 54 Fax 49 15 94 GALERIE BEAUMONT 56, GRAND RUE LUXEMBOURG

63, AVENUE DE LA GARE LUXEMBOURG

104, rue de Hollerich Luxembourg 83, av. du Dix Septembre Luxembourg

Lundi au samedi 8h00 Ă 19h00 non-stop Dimanche et jours fĂŠriĂŠs 9h00 Ă  13h00

Hammam Soins EsthÊtique Prendre soin de soi, par les soins, En s’octroyant quelques parenthèses Bien être pour se sentir bien ‌ Et encore mieux avec les autres.

Spa Suite 23 Mardi 10h-19h Mercredi au vendredi 10h-20h30 Samedi 10h-18h

Spa_Suite_23.indd 1

$GY6221[LQGG



42, rue Glesener L-1630 Luxembourg TĂŠl : 26296345 www.suite23.lu

22.11.2011 15:16:06 Uhr


28

ia s.a. : g and med ad : publishin ia s.a.: er / abro m g n m a à tr r é ed re à vi dm g à l' éros / an) m publishing an city ma (11 num :10 euR itions / year) to m n eelull. o c ti b a t ip if partic 0 euR (11 ed de bic / sw o 1 c / er 0 sf 0 n 0 tra 51 4 1655 88 87 0019 iban lu

GOOD DESIGN AWARD 2010 010 · si L s2

ve

r AwA r D · ropeAn D

dl.lu v @ g a ym t i c : l i a em 1 14 4 6 9 7 tel.: 4

ours

i g n AwA r D

e ainsi qu -duché uxembourg) d n a r g L t du il à bourg e de trava e Luxem sur votre lieu and d s t n e ous résid bourg) Duchy pour les liers (abonnez-v ity & the grand address in luxem c e ta les fron ts of luxembourg to your workplac n e e b ri id c s s re b r u o (s f ommuters foreign c

es

ion

eu

t n e m e n n o Ab uit t a r g f

cript s b u s ree

en coUVertUre : lucienne blessing photographie : Julien becker

est édité par maison moderne publishing pour le compte de la Ville de luxembourg is published by maison moderne publishing for the city of luxembourg

Fresh print

Click & find

trouver Les horAires D'un bus sur Le site De LA viLLe De Luxembourg finding a bus time on the ville de luxembourg website

pubLicAtions now AvAiLAbLe At the bierger-center publications disponibles au bierger-center

comitÉ de rÉdaction / editoriaL committee Duncan Roberts, mike koedinger, geraldine knudson, christiane sietzen, pascale kauffman rÉdaction / editoriaL department

courrier bp 728 l-2017 luxembourg G 29 66 18-1 J info@citymag.lu Journaliste : Duncan Roberts (-55) J duncan.roberts@citymag.lu coordinatrice : Deborah lambolez (-56) J deborah.lambolez@maisonmoderne.lu correction : sarah lambolez, cathy Weber suivi de production : Rudy lafontaine photographie Julien becker, charles caratini, Étienne Delorme, luc Deflorenne, David laurent / Wide, andrés lejona, olivier minaire

1. consultez / Visit www.vdl.lu 2. cliquez sur « mobilité » et sélectionnez « autobus » click “mobilité” and select “autobus”

info-services Dépliant français / Deutsch

carnet culture Jeunes carnet de bons français

cartographie / cartography monopolka sàrl coLLaBorations / contriBUtors elvire bastendorff, neel chrillesen, Deborah fultonanderson, aaron grunwald, lisbeth owen, Wendy Winn tradUction / transLation peter & clark – multilingual communication

3. sélectionnez « horaires, lignes et trajets » click “horaires, lignes et trajets”

pUBLicitÉ / adVertising

4. sélectionnez « Les 25 lignes » et la ligne de votre bus select “les 25 lignes” and the number of your bus route

G 27 17 27 27-1 J mediasales@maisonmoderne.lu

www.maisonmoderne.lu

graphisme / LayoUt

ecologique champs électromagnétiques et hotcity 20 pages français / Deutsch

conseils en énergie 24 pages français / Deutsch

G 27 62 12 62 J studio@maisonmoderne.lu www.maisonmoderne.lu

directeur : guido kröger direction artistique : Vera capinha heliodoro, maxime pintadu

p u k c i p ns o i t A c pubLir Free ard Royal) Fo (26a, boulev

enter c r e g bier

or

studio manager : stéphanie poras mise en page : tae eun kim (coordination), Robbin gross Jan hanrion, Zoë mondloch impression / print imprimé sur papier / printed on upm satin 57 gr. please recycle

activités pour seniors

Vel'oh!

12 pages français / Deutsch

brochure français / Deutsch

AD l.lu o L n Dow ions.vd

Vous avez fini de lire ce magazine ? archivez-le, trans-mettez-le ou bien faites-le recycler ! finished reading this publication? archive it, pass it on or recycle it.

city magazine Luxembourg paraît onze fois par an / published 11 times a year

blicat u p / / : http

tirage / print run 35.000 exemplaires / copies issn 2075-8286 © Ville de luxembourg / mm publishing s.a. tous droits réservés. toute reproduction, ou traduction, intégrale ou partielle, est strictement interdite sans autorisation écrite au préalable de l’éditeur.

Lucienne's city magazine luxembourg

L’eau potable

sports pour tous

Dépliant français / Deutsch

46 pages français / Deutsch

© Ville de luxembourg / mm publishing s.a. all rights reserved. Reproduction or translation of this publication, either in its entirety or partial, is strictly prohibited without the prior permission of the publisher.

www.citymag.lu


29

secaot gLan nd ce

Art beneAth your feet

Underground home to contemporary art. un souterrain pour l’art contemporain.

FActs rly 1990s:

a the e Until ck o r tion solid nstruc y, : 1993 ompletes co passagewa yees c lo bcee nderground bank emp r u l” of an reserved fo tunne y e “am h t s e initiall becom : 1995 the tunnel the public f o o t part ery, open ll art ga

the am tUnneL gaLLery is not hard to find... BUt it was hard to BUiLd. la galeRie am tunnel est facile à tRouVeR... mais sa constRuction n’a pas ÉtÉ un Jeu D’enfant… N aaRon gRunWalD O DaViD lauRent / WiDe

w

ith its signature clock tower in the place de Metz, the headquarters of state-owned BCEE is no doubt a city icon. But the administrative hub of Grand Duchy’s oldest bank also includes the building opposite in the square and a newer structure off the place des Martyrs, which BCEE respectively acquired and built in the 1980s, explains Norbert Nickels, secretary of the company’s executive committee. In 1993 the bank finished constructing a passageway – about 15 meters underground – connecting its three buildings on the Bourbon Plateau. It was not easy: the plateau is solid rock and the bank hired a company that normally digs tunnels in the Swiss Alps to complete the work. Initially the BCEE tunnel – which only runs below the bank’s own buildings and public roadways – was used, for security reasons, to transport cash, securities and files between offices. Shortly afterwards – amidst the public debate about whether or not to build a contemporary art museum in Kirchberg – the bank realised it already had an ideal space for such a gallery, Nickels explains. With some minor modifications, one of the tunnel’s three levels was converted into more than 700 meters of exhibition space that now sees hundreds of visitors per month. The other two levels remain reserved for bank staff. Today, about a quarter of the Am Tunnel gallery is home to a permanent exposition of Luxembourg-born photographer Edward Steichen, whose work the bank bought in the 1980s and 90s. The rest of the space hosts painting, photography and sculpture shows that change two or three times per year. Andy Warhol, Man Ray and Helmut Newton are among those artists that have been featured. Until 17 June the work of another internationally acclaimed Luxembourg-born photographer is on display. Among Arthur Thill’s better known sports images are 1994 shots of a Formula One race car catching on fire. The Am Tunnel gallery, 16, rue Ste Zithe, is free and open to the public during business hours and Sunday afternoons. Q

www.citymag.lu

L

a tour de l’horloge du siège de la BCEE, située place de Metz, est incontestablement un symbole de la ville. Mais le centre administratif de la plus ancienne banque du Grand-Duché se compose également d’un bâtiment de l’autre côté de la place et d’une structure plus moderne à quelques pas de la place des Martyrs, l’un acquis, l’autre construite dans les années 1980, explique Norbert Nickels, secrétaire du comité de direction de la société. La construction, qui n’était pas des plus aisées, d’un passage souterrain (à 15 mètres de profondeur environ) reliant les trois bâtiments du Plateau Bourbon fut achevée en 1993. Pour creuser la roche massive du plateau, la banque fit appel à une entreprise qui perce habituellement des tunnels dans les Alpes suisses. Initialement, ce tunnel (qui s’étend uniquement sous les bâtiments de la banque et les passages publics) servait, pour des raisons de sécurité, au transport des espèces, des titres et des dossiers entre les différents bureaux. Peu après, lorsque s’ouvrit le débat public sur un éventuel musée d’art contemporain au Kirchberg, la banque comprit qu’elle disposait déjà d’un espace d’exposition idéal, explique Norbert Nickels. Quelques modifications permirent de convertir un des trois niveaux du tunnel en une galerie de plus de 700 mètres, parcourus désormais chaque mois par des centaines de visiteurs. Les deux autres niveaux restent réservés au personnel de la banque. Aujourd’hui, environ un quart de la galerie Am Tunnel expose en permanence l’œuvre du photographe luxembourgeois Edward Steichen, acquise par la banque dans les années 1980 et 1990. L’espace restant accueille, chaque année, deux ou trois expositions temporaires de peinture, de photographie et de sculpture. Andy Warhol, Man Ray et Helmut Newton ont ainsi eu les honneurs du tunnel. Jusqu’au 17 juin, un autre photographe luxembourgeois de renommée internationale sera mis à l’honneur. Photographe spécialiste du sport, Arthur Thill est célèbre pour ses clichés de 1994 immortalisant une Formule 1 en feu. La galerie Am Tunnel, 16, rue Ste Zithe, est ouverte au public pendant les heures de bureau et le dimanche après-midi. L’entrée est gratuite. Q

Lucienne's city magazine luxembourg


30

tArA luxembourg this month: tArA tALbot the daughter of a dublin father and filippino mother, tara was born in dublin but moved to australia at the age of five. the 28-year old has a degree in english & history from the University of queensland and works as a secondary school teacher. But she was also studying for a masters in marketing. she has represented queensland in athletics and is a keen touch football player and follower of rugby and football (a Liverpool fc fan). son père est dublinois, sa mère philippine : née à Dublin, tara suit ses parents en australie à l’âge de cinq ans. aujourd’hui diplômée de l’université du queensland (anglais et histoire), la jeune femme de 28 ans enseigne dans le secondaire. elle a également préparé une maîtrise de marketing. elle a représenté le queensland en compétition d’athlétisme, joue au touch football avec passion et suit le rugby et le football (elle est fan du liverpool fc).

internationaL rose of traLee 2011, tara taLBot, was in LUxemBoUrg for the LocaL rose BaLL. she taLks aBoUt her traVeLs and dUties as the reigning rose. la Rose De tRalee inteRnationale 2011, taRa talbot, Était à luxembouRg ce mois-ci pouR le bal local De la Rose. elle ÉVoque ses Voyages et ses DeVoiRs De « Rose » en titRe. NDuncan RobeRts (inteRVieW) OchaRles caRatini

i

q

was absolutely in great shock when I won the Rose of Tralee, because uel choc pour moi de remporter le titre de Rose de Tralee, car les autres the girls I met there were amazing women of extraordinary caliber – participantes que j’y ai rencontrées étaient des femmes vraiment I think my face on television gave it away, I was the most surprised extraordinaires ! Je pense que tous les téléspectateurs ont pu constater person in the room. que ma surprise n’était pas feinte. Since then I’ve been to New Zealand and India to represent the Rose Depuis ma nomination, j’ai représenté la Rose de Tralee et fait du bénévoof Tralee and do charity work, and next I’m off to the United States and lat en Nouvelle-Zélande et en Inde. Les prochaines étapes sont les États-Unis the Philippines. A lot of the work is charity, it’s not just glamour. I was et les Philippines. Certes, le côté paillettes existe, en revanche le bénévolat involved in volunteer charity work at home (the St Vincent de Paul est une partie importante de mes activités. J’ai participé à beaucoup d’actiSociety in Queensland) where I was tutoring refugee kids from Burma. vités en Australie (en collaboration avec la Société de St Vincent de Paul au It has long been a passion of mine, so getting to do it for a living, or Queensland) où je donnais des cours aux enfants birmans réfugiés. Ce traevery day, is wonderful. vail me passionne depuis longtemps et j’apprécie de pouvoir en faire mon I used to do athletics and I also play touch football – I definitely like to métier ou de le faire tous les jours. J’ai pratiqué l’athlétisme et je joue égalekeep active. ment au touch football : j’ai sans doute vraiment besoin de bouger ! I was born in Dublin and moved to Australia when I was five. The Irish Je suis née à Dublin, mais j’ai grandi en Australie où la communauté community there continues to grow, especially with the recession – there irlandaise est en pleine expansion, surtout avec la récession. L’offre de trais a lot of work over in Australia. vail est abondante en Australie. Je suis revenue en Europe de 2006 à 2009. I came back for three years, between 2006 and 2009 – I actually came En réalité, je suis venue pour la coupe du monde de football en Allemagne, over for the World Cup in Germany, which started a backpacking tour et j’ai continué par un tour d’Europe avec mon sac à dos. Malheureusement around Europe. Unfortunately I didn’t get to come to Luxembourg, I je n’ai pas eu la chance de venir à Luxembourg ! Je n’avais sans doute pas guess I didn’t realise how close it was to everywhere. I love it réalisé qu’il est si proche de nombreux pays. La ville de LuxemA here, it’s a beautiful city and I wish I could stay longer. I spent bourg est belle et j’aimerais pouvoir y séjourner plus longhôtel Le royal the day with the girls who entered the contest and they are all temps. J’ai passé la journée avec les participantes au concours. 12, boulevard Royal lovely. We saw the old town and the palace. I know a bit of Elles sont toutes magnifiques. Nous avons visité la vieille ville centre G 241 6161 German and have heard Luxembourgish a little bit, and it et le Palais. Je comprends un peu l’allemand et en entendant J www.leroyalluxembourg. seems like a mix between German and French. parler en luxembourgeois, j’ai eu l’impression qu’il s’agissait com I landed in Ireland and worked there, so I got to know it d’un mélange de français et d’allemand. palace of the quite well and am getting used to the weather. My boyEn Irlande, j’ai trouvé du travail. Je connais bien le pays à prégrand duke friend is from Dublin and moved back over there for me sent et je suis habituée au climat. Mon fiancé, d’origine dubliRue du marché-aux-herbes when I won the competition, so I will probably stay there noise, est revenu « au pays » quand j’ai remporté le concours. centre after this year. Je pense que je resterai en Irlande après cette année. (open to visitors 15 July to end august) My advice to the winner here (Nicola McEvoy) is to be Mon conseil à la gagnante locale (Nicola McEvoy) ? Soyez J www.lcto.lu yourself, be comfortable in your own skin because if you try vous-même, acceptez-vous. Si vous essayez d’être quelqu’un to be someone else people will see through it. Have fun and d’autre, vous échouerez. Profitez du moment, prenez le bon rose of tralee relax; it’s supposed to be an enjoyable experience. Q J www.rose.lu côté des choses : c’est censé être une expérience agréable. Q

Lucienne's city magazine luxembourg

www.citymag.lu


ARMANI

HACKETT

HUGO BOSS

IGER

TOMMY HILF

TOMCAT LUXEMBOURG

Z.Zegna - Armani - Boss - Givenchy - Moncler - Hackett - Lagerfeld - La Martina - Van Gils - Zilton - Tommy Hilfiger - Jacob Cohen - Peuterey - Testoni - Santoni - Fratelli Rossetti - Church’s - Timberland - Paraboot.. 155 A ROUTE D’ARLON L-8009 STRASSEN. TÉL +352/31 01 99. PARKING PRIVÉ RÉSERVÉ. OUVERT SANS INTERRUPTION DU LUNDI AU VENDREDI DE 10H À 19H. LE SAMEDI DE 10H À 18H.


Lucienn

e's

Cit y ma g azine L uxemb ourg abrËll’1

2


AbrËll'12 CITY agenda LUXEMBOURG

Design City Luxembourg Design Biennale

13/04-03/06


s r o i n e s r u o p 12 0 t 2 . n a 0.5 8h00 2 s , n a che 30 - 1 mes n d a a im 14h d‘Ar l D a G ce a l P , cle r e C

Orchestre : Grace & Gast Prévente : 10 € Réservation jusqu’au 4.5.2012 : T. 36 04 78 -27 /-28


sOMMaIRe

03

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

musique ClAssique

12

jeune publiC

18

CinémA

24

Wiener Philharmoniker E 24/04 I Philharmonie

les enfants E 18 & 20/04 I Carrérotondes

D’symmetrie Vum PäiPerlek E 13/04 I utoPolis

www.CITYMag.LU

DAnse / opérA

14

CinémAthèque

22

expositions

62

the Warrior of beauty E 19 & 28/04 I théâtre des CaPuCins

théâtre

hiVer E 17, 20, 21, 23 & 24/04 I Grand théâtre

musiques ACtuelles 26 renDez-Vous

ben hoWarD E 28/04 I den atelier

emaischen E 09/04 I marChé-aux-Poissons

06

34

Gus Van sant E 03-25/04 I Cinémathèque

emerGenc(e)(y) E 27/04-03/06 I Carrérotondes

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


04

renDez-Vous Duu mois hIghLIghTs Of The MOnTh

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

City AgenDA

www.CITYMag.LU


ÉdITO

N dunCan roberts O Julien beCKer

i

f April produces its typical weather of intermittent sunshine and rain, then shelter from the latter is provided by some classic Nordic theatre, with productions of August Strindberg’s Miss Julie and the more contemporary Norwegian playwright Jon Fosse’s Hiver (Winter) at the Grand Théâtre. Meanwhile, at the Théâtre du Centaure, Romanian Playwright Eugène Ionesco’s La Leçon is given another outing. Away from straight theatre, the Grand Théâtre’s programme could hardly provide more contrast than Sylvia Camarda’s intense choreography in The warrior of beauty and the delightful lightweight romance of West End musical Dreamboats and Petticoats. And down in Hollerich, den Atelier has another intriguing line-up for its April programme with controversial Irish singer Sinéad O’Connor celebrating her return to form, British singer-songwriter Ben Howard making his Luxembourg debut and the return to the venue of American rock band The Dandy Warhols. The Printemps Musical festival also continues this month, with performances from American singer Lizz Wright, Japanese pianist Hiromi, and Cuban artists Roberto Fonseca and The Afro-Cuban All Stars. Tradition also plays a role in April, with the Emaischen market on Easter monday and the Octave pilgrimages and Maertchen attracting flocks of visitors, while the annual Duck Race is a fun afternoon for all the family, and all for a good cause. A more modern, if not futuristic, view of life is provided by the Design City biennale, with a series of exhibitions and events that highlight the impact design has on our daily lives and the solutions it can provide to global problems. Q

e

n avril, ne vous découvrez pas d’un fil… mais découvrez plutôt le théâtre nordique classique au Grand Théâtre, avec les productions de Miss Julie d’August Strindberg et de Hiver, de l’auteur dramatique norvégien contemporain Jon Fosse. Au Théâtre du Centaure, révisez La Leçon du dramaturge roumain Eugène Ionesco. Dans des genres radicalement différents, le programme du Grand Théâtre propose ben howard brings his folk sound and beachy également The warrior of beauty, une choré- vibe to den atelier. ben howard fera résonner l’atelier d’un son folk tendance nostalgie. graphie de Sylvia Camarda sur une thématique forte, et la délicieuse et légère bulle romantique de Dreamboats and Petticoats, une comédie musicale tout droit venue du West End de Londres. À Hollerich, l’Atelier suscitera la curiosité avec, au programme d’avril, la résurrection scénique de la chanteuse irlandaise controversée Sinéad O’Connor, les débuts luxembourgeois de l’auteur-interprète britannique Ben Howard et le retour des rockeurs américains The Dandy Warhols. Le festival du the inDeX: award exhibition, part of Design city, Printemps Musical se poursuit en avril, avec highlights the impact and potential of design. l’exposition index: award, de design City, souligne au programme la chanteuse américaine Lizz l’impact et le potentiel du design. Wright, la pianiste japonaise Hiromi, et les artistes cubains Roberto Fonseca et The Afro-Cuban All Stars. En avril… respectez les traditions ! Le marché de l’Emaischen du lundi de Pâques, comme le pèlerinage de l’Octave et son petit marché Maertchen attirent un grand nombre de visiteurs, sans oublier l’annuelle Duck Race, le grand divertissement familial au service d’une bonne cause. Pour une vision plus moderne, voire futuriste, du monde, rendez-vous à la biennale Dreamboats and Petticoats brings West end musical to the Grand théâtre. dreamboats and Design City : diverses expositions et mani- Petticoats embaume le Grand théâtre d’un parfum festations soulignent l’impact du design sur de West end londonien. notre quotidien et les solutions qu’il peut apporter à des problèmes globaux. Q

 sylvia camarda explores the true nature of femininity in the 21st century

in the warrior of beauty. sylvia Camarda explore la féminité du 21e siècle dans the warrior of beauty.

www.CITYMag.LU

05

city agenda indique les événements gratuits du mois. City agenda highlights events where entry is free.

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


06 théât

re

Jon Fosse / Sophie Langevin

hiVer

un traVail théâtral ciselé sur la manière De transmettre l’inDicible à traVers une histoire D’amour et traDuire au mieuX le lanGaGe De Jon fosse tout en GarDant le mystère De l’écriture et De ses suGGestions. a theatriCal WorK on hoW to Convey the unsayable throuGh a love story and hoW best to translate Jon Fosse’s Words While retaininG the mystery oF the WritinG and its nuanCes.

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

Nelvire bastendorFF Oosváta

l

e Grand Théâtre accueille, pour la première fois, une mise en scène de Sophie Langevin. Après une carrière d’une quinzaine d’années comme comédienne, Sophie Langevin a signé sa première mise en scène en 2007. Depuis, le public a apprécié ses créations : Je ne suis jamais allé à Bagdad de Neves, La nuit juste avant les forêts de Koltès ou aussi L’homme assis dans le couloir de Duras au Théâtre du Centaure. Ses pièces ont été présentées à Porto, à Lisbonne, au Festival d’Avignon… À ses qualités et son amour du théâtre s’ajoute la profession de réalisatrice de films dont les courts métrages réalisés avec Jacques Raybau ont été primés

www.CITYMag.LU


ThÉâTRe

dans plusieurs festivals. Sophie Langevin conjugue une sensibilité et une connaissance approfondie des textes contemporains, des interprétations et des spécificités de l’image, qualités rares qui lui confèrent une approche des pièces en profondeur et une acuité particulière pour leur mise en espace. Elle a conçu avec François Dickes la scénographie d’Hiver, s’inspirant des images de Gregory Crewdson, photographe qui dépeint, dans les univers sombres et étranges, des villes et des intérieurs, des personnages seuls, presque fantomatiques. Hiver raconte la rencontre fortuite entre un homme marié, père de famille – de passage dans une ville – avec une femme dont on ne sait rien. De leur premier échange sur un banc dans un jardin public s’ensuit celui dans une chambre d’hôtel, moment décisif dans le basculement de leurs vies mutuelles. Prétexte à évoquer la solitude des êtres dans le monde d’aujourd’hui, c’est entre les deux espaces intérieur et extérieur que les deux personnages, interprétés par JeanLouis Coulloc’h et Céline Langlois, passent, traversant ainsi des états d’âme et exposant un rapport au monde toujours différent, pudique, intérieur. En effet, telle une partition sonore, le silence participe de l’écriture de l’auteur laissant les personnages transmettre l’imperceptible puissance des sentiments, le trouble d’être en vie et l’inquiétude permanente des instants qui défilent sans jamais pouvoir les retenir. Le rapport au temps est suggéré par l’absence de parole, par l’indicible rappelant sans cesse – comme une litanie inaudible – que le présent s’échappe inexorablement. À la finesse de l’écriture, la metteur en scène répond par un travail scénique dans lequel résonnent la création musicale d’André Dziezuk et le jeu des comédiens Céline Langlois, une fidèle des créations de Sophie Langevin, et Jean-Louis Coulloc’h, acteur salué par la critique autant que par le public et couronné de nombreux prix prestigieux. Q

www.CITYMag.LU

t

he Grand Théâtre presents, for the first time, a production by Sophie Langevin. After an acting career spanning nearly 15 years, Sophie Langevin made her directing debut in 2007. Productions that audiences have been able to appreciate since then include: Never been in Baghdad by Neves, The night just before the forests by Koltès, and The man sitting in the corridor by Duras at the Théâtre du Centaure. Her productions have been put on notably in Porto, Lisbon and at the Avignon Festival. As well as her talents and her love of the theatre, she is also a film director and her short films, made with cameraman Jacques Raybau, have received prizes at several film festivals. Sophie Langevin combines sensitivity with a thorough understanding of contemporary texts, of interpretations and of the specifics of images. These rare qualities enable her to deal with theatre in a deep and particularly insightful way. She and François Dickes designed the stage set for Hiver, taking inspiration from the photographs of Gregory Crewdson, a photographer who depicts, in a strange and dark world of cities and interiors, people who are alone, almost ghost-like. Hiver (Winter) is about a chance encounter in a city between a

07

married man and father and a woman of whom we know nothing. Their first meeting on a park bench in a public garden is followed by another one in a hotel bedroom, the key moment as the scales are tipped in their by now overlapping lives. The play is an examination of human solitude in the modern world. The two actors, played by JeanLouis Coulloc’h and Céline Langlois, move from an outside space to an inside space just as their states of mind change and reveal, in spite of everything, a bond with a world which is always different, self-conscious and internal. Just like a musical score, silence is part of the play’s script, allowing the characters to convey the subtle power of emotions, the pain of living and the constant anxiety of time passing by inexorably. The relationship with time is suggested by the absence of words, by the unspeakable constantly reminding us – like an inaudible litany – that the present becomes the past forever. In addition to the fine writing, the director has created a set in which the musical creation of André Dziezuk and the acting of Céline Langlois, a favourite of Sophie Langevin, and Jean-Louis Coulloc’h, praised by the critics and the public alike and winner of many prestigious awards, resonate. Q

« Alors il n’y a peut-être  rien de mieux que le silence pour envelopper ce que l’on sait au plus profond de soi. » “Maybe after all there is nothing better than silence to envelop everything we know in our heart of hearts.” essais Gnostiques, Jon Fosse

théâtre contemporain, création E 17, 20, 21, 23 & 24/04 H 20:00 S en français I Grand théâtre J www.theatres.lu

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


08

ThÉâTRe

JemP sChuster / marion PoPPenborG

arthur sChnitzler /

De Plaffong huet marion rothhaar eng Bascht Anatol

August Strindberg / Frédéric Fisbach

Photo : Christophe Raynaud de Lage

mADemoiselle julie

Transposée aujourd’hui, la pièce de Strindberg, traduite avec talent par Terje Sinding et mise en scène par Frédéric Fisbach, est un beau moment de théâtre. Dans un décor précis – une boîte à lumières aux lignes claires –, se déroule l’histoire de Mademoiselle Julie interprétée par Juliette Binoche. Profitant de l’absence de son père pour la soirée, la jeune femme organise une fête avec ses valets Kristine et Jean, joués ici par Bénédicte Cerruti et Nicolas Bouchaud. Un trio d’acteurs où chacun libère toute la profondeur dramatique des personnages ; une Julie, toute en nuances et en finesse, un Jean traversé par le désir et la raison et une Kristine touchante de candeur. D’une noblesse d’interprétation rare, dans un décor à la fois proche et distant, l’œuvre de Strindberg renaît sous nos yeux. Brought forward to the present day, Strindberg’s play, in this excellent new translation by Terje Sinding, directed by Frédéric Fisbach, is a truly remarkable theatrical production. In a striking setting – a light box with clear, unambiguous lines – Miss Julie’s story unfolds, with Juliette Binoche in the title role. Taking advantage of her father’s absence for the evening, the young woman organises a party with the servants, Kristine and Jean, played here by Bénédicte Cerruti and Nicolas Bouchaud. Three actors revealing the dramatic depths of their characters: Julie, all nuance and finesse, Jean veering between desire and reason and Kristine, touchingly candid. With a rare nobility of interpretation in a décor that is both near and remote, Strindberg’s work is reborn before our eyes.

Photos : J.F. Wolff, Ben Zurbriggen, Andrej Ockel, Anina Rubin, D.R.

mise en scène et interprétation nouvelle de l’œuvre qui dévoilent la richesse des personnages et des sentiments. new production and interpretation of the work revealing the richness of the characters and their feelings.

e ganz bonten titel fir d’theaterstéck vum Jemp schuster, dat beschreift wéi de leit hir Gefiller am laf vun der Zäit verginn, ouni dass sie et mierken. Den auteur, dee fir seng one man show’en bekannt ass, offréiert hei eng lëschteg auslies un Zeenen aus dem liewen vun engem mann an enger fra. alle béid schwetze fräi an ouni schimt iwwert hir Gefiller, hir enttäuschungen a géigesäitegem mëssverständnis. Den aussergewéinlech humoristeschen toun kënnt esou richteg an dëser gescheiter a „grimmeger“ inszenéierung vum marion Poppenborg zur Geltung. D’schauspiller monique reuter a Pierre bodry iwwerzeegen d’Publikum mat hirer freed, fir dës koppel an der kris duerzestellen. un titre très imagé pour la pièce de Jemp schuster qui traite de la façon dont le temps érode les sentiments à l’insu des individus. Connu pour ses one man show, l’auteur propose ici un florilège de saynètes entre un homme et une femme. tous deux s’expriment ouvertement et sans pudeur sur leurs sentiments, leurs désillusions et incompréhensions mutuelles. le ton particulièrement humoristique est exalté par une mise en scène judicieuse et « féroce » de marion Poppenborg. les comédiens monique reuter et Pierre bodry transmettent au public leur plaisir à interpréter ce couple en crise. kaméidisstéck op lëtzebuergesch E 25, 27 & 28/04, 02, 04 & 05/05 H 20:00 E 26/04 & 03 & 05/05 H 18:30 S op lëtzebuergesch I théâtre du Centaure J www.theatrecentaure.lu

Die Vorführungen des stücks von arthur schnitzler stehen unter der regie von marion rothhaar und werden im Dekorationsgeschäft sichel-home in howald aufgeführt: eine gescheite entscheidung, die sich als fantasievoll und ironisch erweist. anatol ist ein aus sieben kleinen autonomen stücken bestehender Zyklus, in dem ein stück in das andere übergreift, gleich einem film, indem ein Wirrwarr aus liebesgeschichten und liebesgefühlen festgehalten wurde: Verlangen und leidenschaft, eifersucht und Verheimlichen,... die Palette umfasst sämtliche Gefühle. Die schauspieler spielen die szenen im Geschäft und stellen somit eine nähe zu unserem alltag her. les représentations de la pièce d’arthur schnitzler, mise en scène par marion rothhaar, se déroulent dans le magasin de décoration sichel-home à howald : un choix judicieux qui se pare de fantaisie et d’ironie. anatol est un cycle de sept petites pièces autonomes qui se mélangent les unes aux autres comme un fondu enchaîné cinématographique abordant les histoires et les sentiments amoureux : du désir au plaisir en passant par la jalousie et les cachotteries… les comédiens jouent les saynètes dans les environnements de la boutique, créant ainsi une proximité avec notre quotidien. komödie und mobiliar E 03, 05, 06, 10, 12, 13 & 17/04 H 19:30 S auf deutsch I sichel home, 34 rangwee (howald) J www.maskenada.lu

Drame E 04 & 05/05 H 20:00 S en français I Grand théâtre J www.theatres.lu

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

www.CITYMag.LU


ThÉâTRe

Fabienne elaine hollWeGe

Dies ist kein Chansonabend

Die in berlin wohnende luxemburger schauspielerin fabienne elaine hollwege kommt mit einem poetischen und musikalischen stück, das sie geschrieben hat, auf die bühne des kasemattentheaters. mit der interpretation von zahlreichen texten, die die urtiefen der seelen berühren, auf deren ebene sich Gefühle wie melancholie, einsamkeit und Verlust bewegen, bringt die schauspielerin es fertig, das Publikum unter begleitung von musik in die zerbrechliche und unterdrückte Welt der Gefühle zu versetzen. Zwei abende, die von der freiheit und schönheit der Worte gekennzeichnet sind und wo Gefühle durch die glaubwürdige und intelligente interpretation einer außergewöhnlichen schauspielerin zum leben erweckt werden, füllen den gesamten schauspielraum. Fabienne elaine hollwege, comédienne luxembourgeoise résidant à berlin, revient sur la scène du théâtre des Casemates pour un spectacle poétique et musical qu’elle a conçu. interprétant de nombreux textes qui touchent le plus profond des âmes où se mêlent les sentiments de mélancolie, de solitude et de perte, la comédienne – accompagnée de musique – emmène le public dans le monde fragile et étouffé de sentiments. deux soirées marquées par la liberté et la beauté des mots où les émotions, insufflées par l’authenticité et l’intelligence d’une interprète d’exception, prennent tout l’espace du théâtre. musiktheater, monolog E 25 & 26/04 H 20:00 S auf deutsch I Kasemattentheater J www.kasemattentheater.lu

www.CITYMag.LU

09

many sPoKen Words

Hier darf man noch rauchen

unter diesem titel, der heutzutage unglaublich, ja beinahe respektlos und provokativ erscheint, trägt luc feit texte von luc spada vor. Durch die leihgabe von lucs stimme für lucs schriften zeichnet sich im hintergrund eine spiegelung zwischen beiden männern, die beide in berlin lebende luxemburger schauspieler sind, ab. auf der suche nach freiheit, nach der macht des einfachen Vergnügens vermitteln die Worte die Größe, die freude des lebens und die freude darüber, das ungewöhnlichste, das im innern eines jeden Wesens vorhanden ist, zum ausdruck zu bringen. Der text von luc spada ist überraschend, noch überraschender jedoch ist die luc feits Vortrag. eine begegnung, die in form eines scheinbaren monologs, ein zweistimmiger monolog ist. sous ce titre qui paraît de nos jours incroyable, à la limite de l’irrespect et de la provocation, luc Feit lit luc spada. luc donnant la voix aux écrits de luc, se dessine en filigrane un miroir entre les deux hommes, tous deux luxembourgeois, comédiens et vivant à berlin. travaillés par le désir de liberté, par le pouvoir des plaisirs simples, les mots expriment la grandeur, la joie d’être vivant et disent ce qu’il y a de plus bizarre en chaque être. le texte de luc spada est surprenant et, encore plus surprenante est la lecture de luc Feit. une rencontre qui, sous la forme apparente d’un monologue, est un monologue à deux voix. Zeitgenössischer text

E 05/04 H 19:00 S auf deutsch I mudam J www.mudam.lu

Cabaret humoristique

lëtzebuerGer theater

… et benedikt eichorn doit l’accompagner est un spectacle bilingue allemand/français très célèbre en allemagne, mais aussi en france depuis que la compagnie a participé au festival off d’avignon en 2006. les talents musicaux de thomas Pigor et de benedikt eichorn se doublent de la particularité d’un alliage étonnant entre l’esprit français et l’esprit allemand. les deux humours s’unissent pour créer un savoureux spectacle situé entre le spectacle d’humour à la française et le cabaret allemand. tout est sujet aux railleries dans la relation tumultueuse entre Pigor, le patron, et benedikt, le musicien subalterne. Pigor singt... und benedikt eichhorn muss begleiten. dieses zweisprachige (Französisch/deutsch) in deutschland sehr erfolgreiche schauspiel ist auch in Frankreich sehr beliebt seitdem die schauspieltruppe am off-Festival von avignon im Jahre 2006 teilgenommen hat. das musikalische talent von thomas Pigor und benedikt eichhorn werden von einer erstaunlichen allianz zwischen dem französischen und deutschen Geist untermalt. die beiden humore vereinigen sich zu einem köstlichen schauspiel, das zwischen dem schauspiel mit französischem humor und dem deutschen Kabarett einzuordnen ist. alles ist durch das Gespött der hitzigen beziehung zwischen Pigor, dem Chef, und benedikt, dem unterlegenen musiker, bedingt.

all theatersaison erëm gëtt d’revue vum lëtzebuerger theater mat grousser ongedold vum Publikum erwaart. et ass nun emol esou, datt d’Personnagen am cabaretsstéck frënn vu lëschtegkeet a guddem liewe sinn an hirem treie Publikum sketcher a Parodien iwwer d’alldeeglecht liewen zu lëtzebuerg virféieren: lokalnoriichten, déi verschidden politesch mëssgeschécker, den Zoustand vun der economie … mat all dene suergen, déi d’leit am Joer 2012 hunn, wou d’europäesch länner virun enger beispillloser Wirtschaftskris zidderen, ass bistro De lüx e gutt Géigemëttel an e wëllkommene Genoss. Chaque saison, la revue de la compagnie lëtzebuerger theater est attendue par le public avec beaucoup d’impatience. en effet, les personnages du cabaret, amateurs de gaieté et du bien-vivre, dispensent auprès de leur public fidèle des sketches et des parodies sur la vie quotidienne au luxembourg : les faits divers, les différentes mésaventures politiques, les situations économiques… dans l’inquiétude qui transparaît en cette année 2012, où les pays européens tremblent sous la menace d’une crise économique sans précédent, bistro de lüx est un antidote bienvenu à savourer.

Pigor chante…

Bistro De Lüx

humoristesch opféierung E 18, 19, 20 & 21/04 H 20:00 S op lëtzebuergesch I CaPe J www.cape.lu

théâtre musical E 27/04 H 20:00 S en français et en allemand I CaPe J www.cape.lu

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


ThÉâTRe

Myriam Muller / Eugène Ionesco

Ariel Dorfman / Jacqueline Posing-Van Dyck

purgAtorio

Photo : J.F. Wolff

lA leçon

Photo : Pat Wngler

10

une leçon très particulière qui dénonce des comportements brutaux avec un humour grinçant caractéristique. this very particular “lesson” denounces brutal behaviour with characteristic harsh humour.

Une pièce en un seul acte d’Eugène Ionesco mise en scène par Myriam Muller et dont la scénographie est confiée à la plasticienne Trixi Weis. Celle-ci dépeint, par le biais d’une relation entre une jeune étudiante et un vieux professeur, l’amplification du sentiment de pouvoir et ses conséquences dramatiques et irrémédiables. L’œuvre traite de la perversité des comportements et montre non seulement la puissance supérieure de l’instinct sur la pensée et sur le savoir, mais aussi la faculté naturelle des hommes à salir la beauté et l’innocence. C’est un portrait au vitriol de l’arrogance et de la tyrannie des « maîtres » dans la langue inventive, drôle et sarcastique du père du théâtre de l’absurde. A one-act play by Eugène Ionesco directed by Myriam Muller and with a set designed by the plastic artist Trixi Weis. The play depicts, through the relationship between a young student and an old professor, the amplification of the feeling of power and its dramatic and tragic consequences. The work examines the perversity of behaviour and demonstrates not only the superior power of instinct over thought and knowledge but also man’s natural talent to drag beauty and innocence into the gutter. It is a vitriolic portrait of the arrogance and tyranny of “bosses” told in the inventive, humorous and sarcastic language of the father of the theatre of the absurd. création E 17, 18, 20 & 21/04 H 20:00 E 19 & 22/04 H 18:30 S en français I théâtre du Centaure J www.theatrecentaure.lu

une création théâtrale intense qui soulève la problématique du pardon et la frontière ténue entre l’amour et la haine. an intense theatrical experience addressing the question of forgiveness and the fine line that can exist between love and hate.

La pièce d’Ariel Dorfman est un huis clos dans lequel se confrontent, s’affrontent deux personnages : « l’homme » et « la femme ». Dans une pièce sobre, froide, aseptisée – rappelant la salle médicale ou antichambre possible de l’audelà – les êtres, enchaînés l’un à l’autre par les conséquences de leurs actes et de leurs destinées, explorent leurs crimes et leurs méfaits. Invoquant les figures mythologiques de Jason et de Médée, ces vivants représentent la part criminelle et obscure de l’âme humaine… Récit d’autant plus tragique qu’il n’existe pas ici de Dieu pour laver et absoudre les crimes, seul le pardon de l’autre serait salvateur. Connu mondialement pour son œuvre La Jeune Fille et la Mort, Ariel Dorfman explore ici tous les rouages de la condition humaine sans artifice, un face-à-face sans concession. This work by Ariel Dorfman takes the form of a single scene in which two characters, a “man” and a “woman”, confront and challenge each other. It takes place in a sober, cold, sterilised environment, reminiscent of a doctor’s surgery or a kind of antechamber for the afterlife, where beings tied to one another by the consequences of their actions and the fates, explore their respective crimes and misdeeds. The entities on stage invoke the mythological figures of Jason and Medea, and embody the shadowy, even criminal, corners of the human soul… The real tragedy of this work lies in the fact that no God exists to wash away our sins and absolve our crimes, only the forgiveness of the other can offer salvation. Known worldwide for his piece La Jeune Fille et la Mort, Ariel Dorfman here offers an unflinching exploration of the inner workings of the human condition. théâtre contemporain E 20, 23, 25, 26 & 29/04, 02/05 H 20:00 S en français I théâtre national du luxembourg J www.tnl.lu

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

www.CITYMag.LU


ThÉâTRe

xavier durrinGer / isabelle bonillo

Photos : Patrick Keller, TOL, F. Mouren-Provensal

Histoires d’hommes

histoires d’hommes – reprise de la saison passée du théâtre ouvert luxembourg – est un texte sensible et délicat de Xavier Durringer qui emmène le public au cœur des sentiments, des souvenirs et des récits d’amour. trois femmes, incarnées ici par caty baccega, Véronique fauconnet et colette kieffer, jouent tour à tour différents personnages qui racontent les rapports avec les hommes faits de plaisirs, de douleurs, d’humour, de distance… Des portraits entrecroisés de deux sexes saisis avec acuité, où la tendresse côtoie la cruauté dans un langage d’aujourd’hui. histoires d’hommes – back again after last season at the théâtre ouvert luxembourg – is a sensitive and delicate text by xavier durringer which leads the audience right to the heart of feelings, memories and stories of love. three women, played here by Caty baccega, véronique Fauconnet and Colette Kieffer, in turn play different characters who tell of their relationships with men, relationships of pleasure, sadness, laughter and distance… sharply drawn sketches criss-crossing both sexes, where tenderness coexists with cruelty, all captured in the language of today. théâtre contemporain, reprise E 25, 26, 27/04, 04 & 05/05 H 20:30 S en français I théâtre ouvert luxembourg J www.tol.lu

www.CITYMag.LU

Claude Frisoni

Au menu de l’actu

albert Camus / raymond vinCiGuerra

organisée par le théâtre ouvert luxembourg et le centre culturel de l’abbaye de neumünster, la soirée mensuelle au menu de l’actu est devenue un rendez-vous incontournable et toujours agréable. claude frisoni y exerce ses talents d’orateur à l’esprit caustique livrant une lecture toujours plus pertinente et cinglante de l’actualité mondiale et locale. aux trois-quarts d’heure incisifs sur l’état du monde qui déclenchent fous rires et rires jaunes dans l’assemblée, succède un repas gastronomique concocté par le chef de la brasserie. the monthly meeting of au menu de l’actu organised by the théâtre ouvert luxembourg and the Cultural Centre of the abbey of neumünster, has become an unmissable and highly enjoyable evening. Claude Frisoni showcases his oratorical talents and caustic wit by giving his ever more pertinent and scathing take on local and worldwide current affairs. this incisive forty-five minute view of the state of the world generates both uncontrollable laughter and quiet sniggers and is followed by a gastronomic meal whisked up by the chef of the brasserie.

Philippe séjourné interprète Jean-baptiste clamence, personnage principal du roman de camus. la scène se déroule dans un bar d’amsterdam, où l’homme, ancien avocat parisien, revisite son passé avec ses moments de gloire et ses défaites. un bilan sur la vie, ses défaites et ses drames individuels et collectifs qui, dans l’atmosphère sombre d’un bar, s’étend à un jugement sur l’humanité et sur les événements traumatisants du 20e siècle. la mise en scène de raymond Vinciguerra, relativement minimale, amplifie la dimension tragique et désespérée du texte reflétant une interprétation juste et mesurée de l’œuvre. Philippe séjourné plays Jean-baptiste Clamence, the hero of the novel written by Camus. the action takes place in a bar in amsterdam, where a man, formerly a Parisian lawyer, looks back on his life, his moments of glory and his defeats. he draws up a summary of his life, his failures and his personal and collective dramas which, in the gloomy atmosphere of the bar, extends to a judgement on all humanity and the traumatic events of the 20th century. raymond vinciguerra’s stage set is relatively minimal and highlights the tragic and despairing dimension of the text reflecting a fair and measured interpretation of the work.

revue de presse mensuelle et dîner E 02/04 H 19:30 S en français I abbaye de neumünster / brasserie J www.ccrn.lu

11

molière / Jean boillot

La chute

Notre avare…

monologue E 19/04 H 20:00 S en français I théâtre municipal d’esch-sur-alzette J www.esch.lu

Jean boillot reprend le texte original de molière mais le transpose dans un temps situé après la mort d’harpagon ( l’avare ), plaçant au centre de la dramaturgie les enfants de cet être tyrannique et dévastateur, rongé par l’amour de l’argent. cléante, marianne, élise et Valère se retrouvent pour une fête et convoquent, aidés par le valet Pedro et le public, les souvenirs de leur vécu sous le joug de leur père. le texte de molière est réanimé et si la pièce semble, a priori, prendre une tournure légère, il affleure au fil des scènes, le caractère dramatique des souvenirs. Jean boillot takes molière’s original text but moves it in time to after the death of harpagon (the miser), putting at the centre of the action the children of this tyrannical and destructive being, who is eaten away by his love of money. Cléante, marianne, elise and valère meet up for a party and reminisce, with the help of the servant Pedro and the audience, the memories of the lives they lived under the yoke of their father. molière’s text is revived and while the play may seem, in theory, to take a lighter look at events, the dramatic nature of the memories as they unfold eventually comes to the surface. Pièce théâtrale pour une cassette et quatre comédiens E 17/04 H 20:00 S en français I théâtre municipal d’esch-sur-alzette J www.esch.lu

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


12 Événement

inCompArAble Wiener rmoniker philhArmoniker musique ClAssique

le « nec Plus ultra Des orchestres », un chef D’eXcePtion et un soliste De renommée internationale. the ultimate orChestra, an exCePtional ConduCtor, and a World-renoWned soloist. Nlisbeth oWen Oterry linKe

o

rchestre emblématique, profondément ancré dans la culture et l’histoire musicale viennoise, le Wiener Philharmoniker est l’un des plus prestigieux au monde. Fondé en 1842 par Otto Nicolaï, l’orchestre cultive depuis sa création une totale liberté : les musiciens gèrent eux-mêmes l’ensemble et désignent tous les ans, un artiste pour le diriger. Les chefs les plus illustres en ont perfectionné l’excellence, tel Gustav Mahler mais aussi Wilhelm Furtwängler ou encore Her-

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

bert von Karajan… et en ont façonné la sonorité unique et reconnaissable entre toutes ! Depuis 1941, le Wiener Philharmoniker dédie, chaque 1er janvier, un concert à la famille Strauss : le fameux concert du Nouvel An. Apprécié par les spectateurs dans la « Salle Dorée » du Musikverein mais aussi par des millions de téléspectateurs dans plus de 50 pays, il permet à l’orchestre de délivrer un message d’espoir, d’amitié et de paix. Le maestro berlinois Christian Thielemann, révélé par une direction affûtée de l’opéra Elektra de Richard Strauss à San Francisco en 1991 et à la tête de la Staats-

kapelle de Dresde en 2012, déploiera avec saveur son engagement dans la musique romantique de Robert Schumann. Quand il s’agit de ses symphonies, pour reprendre les mots d’André Boucourechliev : « Plus que toute œuvre schumanienne, les quatre symphonies révèlent la lutte d’une imagination éperdue, profondément romantique, et d’un esprit qui cherche à la maîtriser sans la dénaturer. » C’est au violoniste autrichien Rainer Küchl que reviendra le privilège d’interpréter la Fantaisie pour violon en ut majeur, écrite peu de temps avant que Schumann ne sombre dans la folie. Q

www.CITYMag.LU


MUsIqUe CLassIqUe

orGanisé Par les solistes euroPéens luxembourG

les soirées de luxembourG

camerata est une façon originale de décliner la musique de chambre. artiste de la saison 2011-2012, le violoniste renaud capuçon a « carte blanche » pour élaborer des programmes et inviter « sa famille et ses amis ». le lundi 16 avril, renaud a réuni d’éminents complices comme l’altiste Gérard caussé, le pianiste michel Dalberto et son frère, le violoncelliste Gautier capuçon pour un concert exclusivement consacré à cette musique si raffinée et si inventive du compositeur français Gabriel fauré. Portés par une même passion, les musiciens se donneront la réplique dans la sonate pour violon et piano n°1, la sonate pour violoncelle et piano n°2 mais aussi en quatuor ! Camerata is the name given to this new way of presenting chamber music. renaud Capuçon, the violinist and a featured artist of the 2011-2012 season, has been given “carte blanche” to put together his programme and invite any of his many “family and friends” to perform. on monday april 16th, renaud will be bringing together such eminent colleagues as violist Gérard Caussé, pianist michel dalberto, and his own brother, cellist Gautier Capuçon, for a concert devoted exclusively to the refined and inventive music of French composer Gabriel Fauré. borne by the same musical passion, the players will alternate in the sonata for violin and piano no. 1, and the sonata for cello and piano no. 2, but will also play as a quartet!

nés de parents arméniens, pianistes professionnels, pour sergey et lusine la musique est une évidence ! le frère et la sœur ont mené chacun une vie de concertiste aux quatre coins du monde. à tout juste 15 ans, sergey était premier prix du concours sibelius et cinq ans plus tard, il remportait le concours reine elisabeth. Depuis, son ascension n’a cessé de croître... D’ailleurs, personne n’a oublié cet archet d’une virtuosité époustouflante présent à l’ouverture de la Philharmonie en 2005 ! accompagné par sa sœur lusine au piano, elle-même dotée d’une multitude de prix internationaux, ils joueront la sonate pour violon et piano de beethoven suivie de la Partita n°2 d-moll bWV 1004 de Johann sebastien bach. as the children of two armenian concert pianists, music has always played a large part in the lives of sergey and lusine! both brother and sister have travelled to the four corners of the earth in their professional musical lives. at just 15 years of age, sergey was the laureate of the sibelius Competition and, five years later, he came first in the queen elisabeth Competition. since then, his star has never stopped rising… and who could forget his awe-inspiring performance at the opening of the Philharmonic in 2005! sergey and his sister lusine on piano, who has herself garnered a multitude of international prizes, will be playing beethoven’s sonata for violin and piano followed by bach’s Partita no. 2 in d minor bWv 1004.

camerata E 16/04 H 20:00 I Philharmonie – salle de musique de Chambre J www.philharmonie.lu

concert violon / piano E 28/04 H 20:00 I Philharmonie – Grand auditorium J www.philharmonie.lu

Quatuor d’excellence

Photos : Mathennek-Virgin Classics, Serge Derossi, Naïv

A

n iconic orchestra, deeply rooted in the culture and musical history of the Austrian capital, the Vienna Philharmonic is one of the best in the world. Founded in 1842 by Otto Nicolaï, the orchestra has always cultivated an ethos of total freedom: the musicians themselves manage the group and each year choose their own artistic director through democratic election. The most illustrious names have contributed to the orchestra’s excellence over the years, such as Gustav Mahler, Wilhelm Furtwängler, and Herbert von Karajan, all helping to shape its unique and instantly recognisable sound. Since 1941, the Vienna Philharmonic dedicates an annual concert on the 1st January to the Strauss family: the famous New Year Concert. Enjoyed by spectators in the “Golden Hall” of the Musikverein, but also several million television viewers in more than 50 countries, it is the orchestra’s chance to deliver a message of hope, friendship, and peace. The famous Berlin conductor Christian Thielemann, brought to prominence following his incisive direction of Richard Strauss’s opera Elektra in San Francisco in 1991, and now the head of the Dresden Staatkapelle Orchestra, will lovingly express his dedication to the romanticism par excellence of Robert Schumann and his symphonies with a few words borrowed from André Boucourechliev: “More than any other work by Schumann, the four symphonies reveal the struggle between a frantic and profoundly romantic imagination and a mind seeking to master this imagination without altering it.” The privilege of playing the Fantasia for violin in C major, written shortly before Schumann’s descent into madness, has gone to the famous Austrian violinist Rainer Küchl. Q

13

Sergey et Lusine Khachatryan

concert classique E 24/04 H 20:00 I Philharmonie – Grand auditorium J www.philharmonie.lu

www.CITYMag.LU

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


14 DAnse opérA

Sylvia Camarda

the WArrior of beAuty uty

une aPProche contrastée De la féminité qui oscille ici entre un reGarD introsPectif et un hommaGe à Des femmes eXcePtionnelles tant Dans leur Vie que Dans leurs DisciPlines. a ComPlex aPProaCh to Femininity WhiCh osCillates betWeen introsPeCtive reFleCtion and a homaGe to Great Female FiGures Who have stood out in their Careers as in their Private liFe. Nelvire bastendorFF OériC Chenal

s

ylvia Camarda présente un solo qui articule la danse et le théâtre. Le parcours de cette artiste est à la fois international – ayant travaillé avec des compagnies aussi différentes que le Cirque du Soleil ou Les ballets C de la B qu’avec des créateurs comme Jan Fabre –, mais aussi local, produisant à Luxembourg depuis plusieurs années ses propres créations. Sa carrière a été distinguée par le « Danz Praïz » en 2011, un prix du ministère de la Culture pour les jeunes danseurs et chorégraphes.

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

Séduite par des formes radicales – voire extrêmes – de la création chorégraphique contemporaine, l’esthétique de Sylvia Camarda participe d’un ensemble de référents, aussi bien cinématographiques que littéraires et chorégraphiques. The warrior of beauty est une pièce qui mêle l’évocation de figures féminines remarquables à des situations et un vécu plus autobiographiques. Abordant les diverses facettes de la féminité, plurielle et insaisissable, le récit de périodes et de situations de l’existence obscures et douloureuses (la traversée de l’anorexie, la dépendance à l’alcool, aux drogues) vient en contrepoint

de l’image publique et contrôlée de ces femmes célèbres. Outre la tentative de saisir les contours de la féminité au 21e siècle, The warrior of beauty dessine, en filigrane, une quête d’identité et de recherche de personnalité. En tant que femme et danseuse-chorégraphe, comment trouver une écriture artistique qui se distingue, comment la transmettre et qu’est-ce qu’être soi-même en privé, comme en public ? Toutes ces interrogations essentielles donnent à la pièce une dimension personnelle que sa créatrice semble ici vouloir partager avec le public. À ce jour, certainement la pièce la plus touchante de Sylvia Camarda. Q

www.CITYMag.LU


danse / OpÉRa

GiusePPe verdi / deutsChe oPer berlin

Otello

Photos : Barbara Aumüller, David Laurent / Wide

s

ylvia Camarda presents a solo performance combining dance and theatre. Her journey thus far has been at once international – she has worked with troupes as diverse as the Cirque du Soleil and the Ballet C de la B, as well as with artists such as Jan Fabre – and local producing her own work in Luxembourg for several years now. She was awarded the “Danz Praïz” in 2011, an honour bestowed by the Ministry of Culture on young dancers and choreographers. A great fan of radical or even, some would say, extreme forms of contemporary choreographic creation, Sylvia Camarda’s aesthetic draws on a broad range of references which are as much cinematic and literary as they are choreographic. The warrior of beauty is a work which combines the evocative power of remarkable feminine personalities with personal experience. As a means of addressing the diverse facets of femininity in all its elusive plurality, the evocation of some of the dark and painful sides of life (anorexia, alcoholism, drug addiction) here works to counterpoint the carefully sculpted image of the women we see in the public eye. Beyond its attempts to grasp the true nature of femininity in the 21st century, The warrior of beauty can also be read as a quest for identity and personality. As a woman, a dancer, and a choreographer, how can I find an original choreographic style, how can I express this style, and what is it to be one’s self, both in public and in private? All of these fundamental questions give the piece a personal dimension that the artist seems ready to share with the public. This is without any doubt Sylvia Camarda’s most touching work yet. Q

fasciné par shakespeare, Verdi attendra d’avoir 66 ans pour se confronter à othello. sur un livret d’arrigo boito qui intensifie l’aspect dramatiquement humain de l’œuvre initiale, l’opéra atteint des sommets d’émotions. le Grand théâtre accueille cette production d’une ampleur technique et artistique rare. le rôle principal est tenu par José cura – interprète phénoménal qui a de nombreuses fois joué ce rôle bouleversant –, sous la direction d’andreas kriegenburg pour qui otello résonne dans le monde actuel : un monde ravagé par la guerre dans lequel les êtres révèlent le versant dramatique de leurs âmes. seine begeisterung für shakespeare wagte verdi erst im alter von 66 Jahren mit othello zum ausdruck zu bringen. nach einem libretto von arrigo boito, das die intensität des menschlichen dramas des ursprünglichen stücks verstärkt, erreicht die oper den emotionalen höhepunkt. das Große theater ist der aufführungsort dieser vorführung, die sich durch einen selten gesehenen technischen und künstlerischen aufwand auszeichnet. die hauptrolle spielt José Cura, ein sagenhafter Künstler, der diese ergreifende rolle schon sehr oft verkörpert hat, und die leitung des Werks übernimmt andreas Kriegenburg, für den otello in der heutigen Welt überall erschallt: eine von Kriegen heimgesuchte Welt, in der die Wesen die dramatische seite ihrer seelen offenbaren. opéra E 21, 23 & 25/05 H20:00 S en italien, surtitres en français et allemand I Grand théâtre J www.theatres.lu

15

autour de la danse ContemPoraine

Le Trois du trois

le centre chorégraphique de luxembourg accueille une pièce de la compagnie totum, dirigée par mariJo chatton, le regard des autres : une chorégraphie sans complaisance sur la mutation des rapports humains à l’heure des technologies actuelles. le photographe, Dominique romanelli, passionné par le patrimoine des friches industrielles mais aussi par la danse, présente une série d’images de spectacles dansés prises au fil des années. la bulle est un projet de la danseuse sarah Picard, réalisé avec ses élèves, qui entraîne le public vers le monde fragile et sensible de la poésie et symbolique de la bulle. the luxembourg Centre for Choreography welcomes a work performed by the totum company and directed by mariJo Chatton. le regard des autres is an uncompromising choreography addressing the transformation of human relations in the context of modern technological advances. Photographer dominique romanelli, passionate about both the future of industrial wastelands and dance, will present a series of images of dance performances, taken over the course of several years. la bulle is a project created by dancer sarah Picard and her students which brings the audience into contact with the fragile and sensitive world of the symbolism and poetry of the bubble. créations interdisciplinaires

E 03/04 H 19:00 S entrée libre, tarif à discrétion du public I banannefabrik (bonnevoie) J www.danse.lu

Danse contemporaine, création E 19 & 28/04 H 20:00 I théâtre des Capucins J www.theatres.lu

www.CITYMag.LU

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


16

danse / OpÉRa

Rock’n’roll

DreAmboAts AnD pettiCoAts

Anne-Mareike Hess

Photo : Dreamboats and Petticoats

i belieVe thAt…

The massive UK production of the musical Dreamboats and Petticoats is welcomed for three nights at the Grand Théâtre as a replacement for Shoes. The show has been a big success on the other side of the Channel, managing to seduce a multifarious public of all styles and ages. You will be immersed in the light-hearted fun world of rock’n’roll through the romantic trials and tribulations of some young things in the Swinging London of the 50s. The hugely talented performers will let you relive timeless classics from Roy Orbison, The Shadows, Eddie Cochran, Billy Fury, Chuck Berry and many more. Rock and swing will make skirts twirl, guitar strings ring, and every character sing with the carefree romance and good humour of an entire generation. La grande production anglaise de la comédie musicale Dreamboats and Petticoats est accueillie pour trois soirées au Grand Théâtre, en remplacement de Shoes. Le spectacle a été un immense succès outre-Manche, séduisant un public de tous les styles et toutes les générations confondus. C’est une plongée dans le monde léger et festif du rock’n’roll à travers les romances de jeunes gens dans le Swinging London des années cinquante. Sur scène, de très talentueux interprètes nous font revivre les compositions indémodables de l’époque de Roy Orbison, The Shadows, Eddie Cochran, Billy Fury ou encore Chuck Berry… Rock et swing font virevolter les jupes, grincer les cordes des guitares et chanter tous les personnages avec l’insouciance, le romantisme et l’humour de toute une génération. comédie musicale E 25, 26 & 27/04 H 20:00 S en anglais I Grand théâtre J www.theatres.lu

Photo : Marc Lohr

a big-time musical which will have you out of your seats to sing and dance to the rock classics of the irresistible 50s. une grande comédie musicale qui donne envie de quitter sa chaise pour danser et chanter les chansons rock de l’époque si charmante des années cinquante.

un duo qui, tout en s’inspirant d’un vécu, prend une dimension plus universelle. a duo inspired by lived and shared experience, but whose work takes on a universal dimension.

… we are having dialogue est la dernière création d’AnneMareike Hess, danseuse et chorégraphe de Luxembourg. Son travail se distingue souvent par une approche réfléchie – voire conceptuelle – de la danse. Son écriture chorégraphique est très personnelle. Sa pièce s’inspire de la relation avec son amie, la danseuse Sandra Lolax. Pendant de nombreuses années, elles ont entretenu des échanges épistolaires, la vie les ayant menées à vivre éloignées l’une de l’autre. Le duo s’écarte de l’anecdotique pour aborder la notion « d’être ensemble », une expression utilisée en danse comme dans la vie qui soulève des problématiques plus existentielles qu’il n’y paraît. … we are having dialogue is the most recent creation of the Luxembourg dancer and choreographer Anne-Mareike Hess. Her work stands out thanks to its studied – even conceptual – approach to dance. Her choreographic writing is very personal. This work is inspired by her relationship with a friend, the dancer Sandra Lolax. For many years, they stayed in contact through letters as life sent them to distant corners of the earth. Together they break away from the purely anecdotal to address the idea of “being together”, an expression used in dance (as in life) which raises more existential questions than it might appear. Danse contemporaine, création E 21 & 22/04 H 20:00 I banannefabrik (bonnevoie) J www.danse.lu

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

www.CITYMag.LU


THÉÂTRES DE LA VILLE DE LUXEMBOURG MUSICAL

BILL KENWRIGHT AND LAURIE MANSFIELD IN ASSOCIATION WITH UNIVERSAL MUSIC PRESENT

DREAMBOATS AND PETTICOATS* BOOK BY LAURENCE MARKS & MAURICE GRAN 25, 26 AND 27 APRIL 2012 AT 8PM AT THE GRAND THÉÂTRE WWW.THEATRES.LU *DREAMBOATS AND PETTICOATS REPLACES SHOES ON THE SAME DATES AT THE SAME TIME AND YOUR TICKETS REMAIN VALID!

» A Groovy Kind of Love Story. You can go all the way to heaven and back again. The Independent » Heartfelt, hilarious and touching, this lovely show brings the memories flooding back. The Daily Telegraph

ADULTS 25€, 20€, 15€ / STUDENTS 8€

INFORMATIONS INFORMATIONEN INFORMATION WWW.THEATRES.LU RÉSERVATIONS TICKETS BOOKING T. +352/47 08 95-1 WWW.LUXEMBOURGTICKET.LU GRAND THÉÂTRE 1, ROND-POINT SCHUMAN L-2525 LUXEMBOURG


18 Dessins gagnants du concours mudam Go! mondes inventés, autour de l’exposition mondes inventés, mondes habités les petits artistes : arnaud, devi, elsa, mahout, Jil, Jakub, Kasimir, max, Phoenix, soizik, stefan, svea, tess.

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

www.CITYMag.LU


19 jeune publi C

La Compagnie du Grand Boube / Edward Bond

les enfAnts un ProJet De théâtre Pensé et créé Par Des aDolescents sous la Direction De Professionnels qui aborDe un teXte fort et Percutant Du GranD auteur eDWarD bonD. a theatre ProJeCt thouGht uP and Created by teenaGers under the GuidanCe oF ProFessionals, WhiCh attemPts to deal With the issues raised by a Potent and imPaCtFul Play by the Great author edWard bond. Nelvire bastendorFF Omani muller

s

ous la direction de la Compagnie du Grand Boube, des adolescents ayant déjà une expérience de la scène sont invités à monter la pièce du grand auteur anglais Edward Bond. Travaillant avec deux comédiens professionnels, qui font aussi partie de la distribution, cette création – outre la vocation d’enseigner par la pratique le montage d’une pièce théâtrale à de jeunes adultes – a toutes les qualités d’une production professionnelle. De plus, le texte choisi est intrinsèquement lié à la question du théâtre et de la jeunesse. Edward Bond explore avec conviction la problématique du rôle pédagogique du théâtre dans un monde à la dérive où dominent la violence et l’injustice. Comment donner au théâtre, au texte, une place et une fonction de libération des maux du monde ? Les enfants aborde ces questions via l’histoire d’un jeune garçon abandonné par sa mère suite à un acte violent qu’elle lui a demandé de réaliser. Pour cet adolescent, c’est alors la fuite, la solitude et la descente vers un univers perverti par l’injustice, le mensonge et la vengeance dans lequel le pire côtoie le meilleur. La pièce tente de nous réapprendre à voir les choses avec les yeux et l’innocence des enfants et de retrouver une humanité perdue sans pour autant sombrer dans un désespoir facile. Q

www.CITYMag.LU

u

nder the aegis of Compagnie du Grand Boube, teenagers who already have some experience of stage arts are being invited to take part in the production of this play by the great English author Edward Bond. Working under the supervision of two professional actors, who are also part of the cast, this staging – apart from its vocation of teaching young adults what it takes to produce a play through hands on practice – has all the characteristics of a professional production. Moreover, the play that is being produced is itself intrinsically linked to the nexus between theatre and youth. Edward Bond explores with conviction the educational role of theatre in a rudderless world dominated by violence and injustice. The question is, how do we lend theatre and plays a place and a vocation to liberate us from the ills of this world? Les enfants touches upon these issues by charting the story of a young boy abandoned by his mother pursuant to a violent act that she asked him to perform. The teenager has no choice but to run away, facing loneliness and a descent into a world perverted by injustice, lies and revenge, in which the best and the worst rub shoulders together. This play attempts to make us see things once again through the eyes and innocence of children and to retrieve our lost humanity without taking the easy option of sinking into despair. Q

création E 18 & 20/04 H 20:00 S en français I Carrérotondes J www.rotondes.lu

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


20

jeUne pUBLIC

Plis et PaPiers

Cinéma Paradiso

mudamini

quatuor beat / dan tanson

D’stina fisch, eng künstlerin a Grafikerin, offréiert e Workshop, wou d’kanner d’technik vum „leporello“ léiere kënnen: e buch gëtt a form vun enger Ziehharmonika gefalt. all méiglech Zorte fir ze falen sinn z’entdecken an auszeprobéieren, an dobäi gëtt op alle säite gemolt, gebastelt an erzielt. stina Fisch, artiste et illustratrice, propose un atelier aux enfants pour apprendre la technique du leporello : pliage d’un livre en forme d’accordéon. toutes sortes de manières de pliage sont à découvrir et à expérimenter tout en créant des dessins, des figures et des histoires qui défilent tout au long des pages.

microcosmos est une plongée dans le monde insoupçonné de la nature microscopique, celle où vivent nuit et jour les insectes, les graines, les plantes… Presque huit années ont été nécessaires aux deux biologistes claude nuridsany et marie Pérennou pour réaliser ce film qui donne à l’approche scientifique une beauté et une poésie fascinantes. microcosmos dives into the unseen world of microscopic nature, where insects, seeds and plants live day and night. it took almost eight years for Claude nuridsany and marie Pérennou, both of whom are biologists, to create this film which lends fascinating beauty and poetry to the scientific approach.

Weltdag vum buch E 21/04 H 15:00 R 2h S op lëtzebuergesch I Casino luxembourg – Forum d’art contemporain J www.casino-luxembourg.lu

conte fantastique E 29/04 H 15:00 S en français. À partir de 7 ans I Cinémathèque J www.vdl.lu

le mudamini se consacre à l’œuvre de maurizio Galante et tal lancman. mode, architecture d’intérieure, design d’objet et d’espaces, accessoires, sont autant de domaines que les deux artistes explorent : un vaste terrain d’inspiration et de création pour tous les enfants qui pourront trouver des idées très ingénieuses. mudamini is dedicating an exhibition to the work of maurizio Galante and tal lancman. Fashion, interior design, the design of objects and spaces, accessories, all these are areas which the two artists explore: a vast field of inspiration and creativity for all children who will be able to discover highly ingenious ideas.

Die musiker des quatuor beat spielen mit einer besonderen hingabe Perkussionsinstrumente, wobei sie eine rhythmische Virtuosität und bezaubernde Gestik zum ausdruck bringen. Diese auf trommelwirbeln beruhende choreographie, die von einer ausführungsgeschwindigkeit und einer spontaneität gekennzeichnet ist, führt zu einer Vorstellung, die die kinder in eine erzählende Perkussionswelt versetzt, in der unzählige Gefühle geäußert werden. les musiciens du quatuor beat jouent des percussions avec une virtuosité rythmique et une gestuelle éclatantes. Cette chorégraphie de roulements de tambours jumelée à la vitesse d’exécution et à la spontanéité produit une création entraînant les enfants dans un monde percussif narratif qui traduit une foule d’émotions.

Photos : Stina Fisch, Claude Nuridsany et Marie Pérennou, Thomas Deron, Sébastien Grébille

Leporello

Microcosmos

Design à l’infini Drumblebee

la vie et le design E 19 & 26/04 H 14:30 R 2h S en luxembourgeois, français, allemand et anglais I mudam J www.mudam.lu

kreation E 28 & 29/04 H 11:00, 15:00 & 17:00 S auf deutsch. Für die 5- bis 9-jährigen I Philharmonie J www.philharmonie.lu

4e édition du concours théâtral

Photo : Mani Muller

sCène à Deux

sur une idée de l’association Promotion théâtre de belgique, le concours invite les adolescents à éprouver leur travail de comédien et à le défendre devant un jury et le public. based on an idea of belgium’s Promotion théâtre association, this competition invites teenagers to try out their acting skills and perform before a panel as well as members of the public.

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

Le concours théâtral Scènes à deux existe depuis 2008 au Luxembourg et connaît un grand succès auprès des jeunes. Les deux premières étapes consistent, pour chaque duo candidat, à interpréter des scènes devant un jury de professionnels. La troisième étape est celle de la finale, ouverte au public et où sont désignés deux duos gagnants. Les couples lauréats se présenteront au gala de clôture de Scènes à deux au Théâtre National de Belgique à Bruxelles.

Scène à deux is a theatrical competition which was inaugurated in 2008 in Luxembourg and has been a great success among young people. The first two stages involve pairs of contestants acting out scenes before a panel of professionals. The third stage is the final, which is open to members of the public and where the two winning pairs are chosen. The winning pairs will attend the closing gala of Scènes à deux at Belgium’s national theatre in Brussels.

Projet participatif E 25/04 H 19:00 (finale) S en français I Carrérotondes J www.rotondes.lu

www.CITYMag.LU


jeUne pUBLIC

EU-FACTory

21

KumEina – Mezzanin Theater

expérienCe europe

Photo : MHVL

Photo : Mezzanin Theater

tArte Au ChoColAt

eu-factory établit des simulations pour des groupes de 10 participants, âgés de 12 à 15 ans. eu-FaCtory will run a series of simulations involving groups of 10 young people aged 12 to 15.

une belle et joyeuse pièce de clowns qui met l’eau à la bouche et provoque rires et surprises. a riotous and mouth-watering clowning show which will elicit laughter and surprise.

En partenariat avec la Représentation de la Commission européenne à Luxembourg, le Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg propose une exposition interactive sur l’organisation de l’Union européenne. Sujet important et actuel – souvent obscur pour les citoyens – qui aborde via l’action et la mise en œuvre de projets et de réflexions, les rôles et les fonctions des différentes institutions européennes. Les jeunes, par groupe, sont sollicités pour jouer différents rôles, découvrir les personnalités politiques importantes de l’UE et proposer des idées concrètes… Les participants – nouveaux « employés » de l’EU-FACTory – prennent part à des enquêtes, à des réunions de travail, élaborent des idées pour l’avenir de l’Europe en relation avec une potentielle viabilité. The Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg is staging an interactive exhibition about the organisation of the European Union in partnership with the Representation Office of the European Commission in Luxembourg. This is an important and topical subject, but one that is all too often obscure for citizens. This exhibition, through various actions and the implementation of projects and consultation processes, touches upon the role and the functions of the various European institutions. Young people, in groups, will be asked to play various roles, discover the major political personalities of the EU and propose concrete ideas… the participants – in their incarnation as “virtual employees” of the EU-FACTory – will take part in surveys, consultations, working meetings, will develop ideas for the future of Europe which might one day come to fruition.

Erwin et Jean-Paul rêvent de devenir de grands cuisiniers, leur modèle est le fameux chef Jamie Oliver, rien que ça ! Pour débuter leur carrière, ils se lancent dans la confection d’une tarte au chocolat… La recette devient le prétexte à un véritable show musical, théâtral, proche de l’esthétique du clown. En plus de leur méconnaissance de la cuisine, les ingrédients commencent à faire des leurs : les œufs se permettent de résister aux manipulations, la farine et autre chocolat disparaissent soudainement et le sucre – grain à grain – perd la tête. Une belle pagaille se met en place pour le plaisir du public. Si la recette est simple, le spectacle est fourni et très professionnel et, tout compte fait, la tarte n’est pas si mal réussie ! Erwin and Jean-Paul dream of becoming great chefs. Their inspiration is none less than Jamie Oliver, the famous chef ! To kick off their career, they launch the production of a chocolate tart. The recipe becomes an excuse for a full-blown theatre musical show, much akin to a clown performance. In addition to the duo’s complete incompetence at cooking, the ingredients themselves start to act with a mind of their own: the eggs resist any handling, the flour and the chocolate vanish all of a sudden and the sugar – grain by grain – loses its head. A right mess ensues, to the great delight of the audience. Although the recipe may be simple, the show is well scripted and very professional and, all in all, the tart itself is not too bad in the end!

exposition participative E Jusqu’au 03/06 J www.mhvl.lu

www.CITYMag.LU

théâtre et gastronomie E 29/04 H 17:00 S À partir de 4 ans. sans paroles I CaPe J www.cape.lu

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


22 Ciném thèqu Ae

Gus Van Sant

my oWn priVAte CinemA

g

somethinG of a maVerick, Gus Van sant has DeDicateD his early career to the sort of films labelleD inDePenDent. quelque Peu rebelle, Gus van sant a dédié le début de sa Carrière au Cinéma dit indéPendant. NdunCan roberts

g

us Van Sant first gained attention with his 1989 indie drama Drugstore Cowboy, which set the tone for much of the director’s later work. It is a tale of outsiders, those living on the fringe of society and has about it a languid air that reflects its theme of drug addicts spending their time between drugstore robberies in a listless stupor. Nevertheless, Roger Ebert was full of praise for the film and called it “one of the best films in the long tradition of American outlaw road movies” and said Matt Dillon’s lead role was one of the best American movie performances of the era. Drugstore Cowboy was Van Sant’s second feature film following his 1985 effort Mala Noche, a gay love story about a convenience store worker’s infatuation with a young Mexican illegal immigrant. Much of Van

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

us Van Sant a été révélé au grand public en 1989 avec son film indépendant Drugstore Cowboy, qui a donné le ton de la plupart des œuvres suivantes du réalisateur. C’est l’histoire d’exclus, de ceux qui vivent en marge de la société, teintée d’une langueur qui reflète le thème des drogués passant leur temps dans une stupeur apathique entre deux cambriolages de drugstore. Cependant, Roger Ebert fit l’éloge de ce film le qualifiant de « l’un des meilleurs films dans la longue tradition des road movies américains » et affirmant que le rôle principal de Matt Dillon était une des meilleures interprétations de l’époque. Drugstore Cowboy est le deuxième long métrage de Gus Van Sant après Mala Noche, tourné en 1985 et racontant une histoire d’amour gay entre un employé de supérette qui tombe amoureux d’un jeune immigré clandestin mexicain. La plupart des films de Gus Van Sant abordent l’homosexualité, et les rôles principaux sont interprétés par des beaux gosses reconnus dans le cinéma indépendant − l’exemple le plus remarquable est l’acteur River Phoenix dans le troisième film de Van Sant, My Own Private Idaho. River Phoenix interprète un homosexuel souffrant de crises de narcolepsie et qui se prostitue dans les rues de Portland aux côtés de Keanu Reeves. Keanu Reeves joue aussi dans l’adaptation peu soignée de Gus Van Sant du roman de Tim Robbins, Même les cowgirls ont du vague à l’âme, avec Uma Thurman dans le rôle de l’auto-stoppeuse. Même si ce film a été un fiasco et, de surcroît, très mal accueilli par la critique, Gus Van Sant a su réagir à cet échec pour réaliser une comédie à l’humour grinçant, commercialement rentable, Prête à Tout (To Die For) (le dernier film de la rétrospective de ce mois) et a remporté encore plus de succès avec son film suivant, Will Hunting (Good Will Hunting), qui a été primé. Q

Sant’s work tackles homosexuality, and his features are peopled by pretty boy actors with serious indie credentials – the most notable example being River Phoenix in his third film, My Own Private Idaho. The tragic Phoenix stars as a narcoleptic gay hustler who works the streets of Portland alongside Keanu Reeves. Reeves also features in Van Sant’s messy adaptation of Tom Robbins’ novel Even Cowgirls Get the Blues starring Uma Thurman as the titular hitchhiker. Even though the film was a flop – and panned by the critics – Van Sant survived to make the commercially viable black comedy To Die For (the last film in this month’s retrospective) and would go on to even more success with his next feature, the award-winning Director retrospective Good Will Hunting. Q E 03-25/04 H 18:30 & 20:30 S in english (st. Fr)

www.CITYMag.LU


CInÉMaThèqUe

23

le monde en doC

draCula

fernando solanas’s memoria del saqueo highlights argentina’s road to ruin since the fall of the military dictatorship in 1983. successive governments launched a series of reforms purporting to turn argentina into a liberal and prosperous economy. but national companies were sold well below value to foreign corporations; the proceeds of privatisation were diverted into the pockets of corrupt officials; and revised labour laws took away employees’ rights. the result is that malnutrition is widespread; millions of people are unemployed and sinking into poverty; and their savings have disappeared. le documentaire mémoire d’un saccage (memoria del saqueo) de Fernando solana souligne les mécanismes qui ont amené l’argentine à la faillite depuis la chute de la dictature militaire en 1983. les différents gouvernements ont lancé une série de réformes prétendant transformer l’argentine en une économie libérale et prospère. mais les entreprises nationales ont été vendues à des groupes étrangers à des prix bien inférieurs à leur valeur réelle. les produits provenant de la privatisation ont été détournés par des officiers corrompus et la modification du droit du travail a abrogé les droits des salariés. la conséquence est l’apparition de la sous-alimentation avec des millions de personnes sans emploi et de plus en plus pauvres, leurs économies s’étant évaporées.

a series of films based on bram stoker’s seminal novel marks the 100th anniversary of the death of the author. the films include iconic performances from max schreck in murnau’s hugely influential nosferatu, eine symphonie des Grauens, christopher lee (photo) in terence fisher’s horror of Dracula and again in Jess franco’s el condo Dracula, udo kier in andy Warhol’s Dracula, bela lugosi in tod browning’s Dracula, klaus kinski in Werner herzog’s version of nosferatu and Gary oldman in coppola’s adaptation bram stoker’s Dracula. the season also includes calvin floyd’s documentary in search of Dracula. une série de films, tirés du roman culte de bram stoker, célèbre le centième anniversaire de la disparition de l’auteur. Ces films permettent de retrouver les célèbres interprétations de max schreck dans le très remarqué nosferatu le vampire (nosferatu, eine symphonie des Grauens) de murnau, Christopher lee (photo) dans le Cauchemar de dracula (horror of dracula) de terence Fisher et à nouveau dans les nuits de dracula de Jess Franco, udo Kier dans du sang pour dracula (blood for dracula), bela lugosi dans dracula de tod browning, Klaus Kinski dans nosferatu, fantôme de la nuit de Werner herzog et Gary oldman dans dracula (bram stoker’s dracula) réalisé par Francis Ford Coppola. la rétrospective propose aussi le documentaire de Calvin Floyd intitulé in search of dracula (vem var dracula).

Cry for Argentina

A legend with bite

Live@Cinémathèque

Der stuDent Von prAg

krausfrink Percussion, gegründet 2006. duo créé en 2006.

Der Student von Prag erzählt uns die Geschichte vom armen Studenten Balduin, der sich im Jahr 1820 gezwungen sieht, sein Spiegelbild an den Scharlatan Scapinelli zu verkaufen. Balduin hofft, dass er als zukünftig reicher und angesehener Mann die Komtesse Margit ehelichen kann, in die er sich unsterblich verliebt hat … „Der Student von Prag gilt heute als wichtigster deutscher Film der Jahre vor dem Ersten Weltkrieg. Das Werk hat aufgrund seiner fantastischen Geschichte dem deutschen Horrorfilm den Weg geebnet“, schreibt Lars Penning. Musikalisch begleitet wird der Film vom KrausFrink Percussion Duo, das 2006 von den Musikern Victor Kraus (Luxemburg) und Martin Frink (Deutschland) gegründet wurde. L’Étudiant de Prague nous conte l’histoire du pauvre étudiant Baldwin contraint de vendre, en 1820, son reflet dans le miroir à Scapinelli, un personage diabolique. Baldwin espère qu’une fois riche et considéré, il pourra épouser la comtesse Margit dont il est éperdument épris… « De nos jours, on considère que L’Étudiant de Prague est le film allemand le plus important des années précédant la Première Guerre mondiale, une œuvre qui, avec son histoire fantastique, a ouvert la voie au cinéma d’épouvante allemand », écrit Lars Penning. Le film sera accompagné par la musique du KrausFrink Percussion, un duo créé en 2006 par les deux musiciens Victor Kraus (Luxembourg) et Martin Frink (Allemand).

social documentary E 02/04 H 20:30 S in spanish (st. Fr) – with renaud duterme (Comité pour l’annulation de la dette du tiers monde)

Vampire season E 02-26/04 S in original language

live cinema E 13/04 H 20:30 S deutsche zwischentitel mit französischen untertiteln

www.CITYMag.LU

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


24 Ciném

Made in Luxembourg

A

loCAl films to WAtCh D

seVeral PriZe Winners anD nominees from last month’s filmPräis are currently on shoW at local cinemas. Plusieurs Films Primés et nominés au FilmPrÄis, qui a eu lieu le mois dernier, sont déJÀ en salle dans les Cinémas de luxembourG. NdunCan roberts Othe iris GrouP

W

inner of the best artistic contribution for its screenplay by writerdirectors Paul Scheuer and Maisy Hausemer, D’Symmetrie vum Päiperlek (photo) is a drama – or surrealist comedy, as the producers would have it – that mixes fiction with reality as an elderly author imagines the people in his life as characters in his novel. The novel itself is a thriller centring on a rivalry for the chess world championship and industrial espionage. The film, in Luxembourgish but also with French, Swiss German and some English dialogue, received mixed reviews after its premier and is out on general release later this month. Already on release is the prolific Adolf El Assal’s latest feature Les Fameux Gars. El Assal, know familiarly as Ady, is a Luxembourg director of Egyptian origin who has already made a number of films includ-

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

’Symmetrie vum Päiperlek (« La symétrie du papillon », photo) a reçu le prix de la meilleure contribution artistique pour son scénario, coécrit et réalisé par Paul Scheuer et Maisy Hausemer. Mêlant fiction et réalité, l’histoire (une comédie surréaliste, diront ses producteurs) est celle d’un vieil écrivain qui transforme les gens de son entourage en personnages de son roman, un thriller sur le double thème de la rivalité suscitée par le championnat du monde d’échecs et de l’espionnage industriel. Interprété en luxembourgeois mais incorporant des dialogues en français, en suisse allemand et en anglais, le film a reçu un accueil mitigé lors de la première. Sa sortie en salle est prévue à la fin du mois. Déjà à l’affiche : Les Fameux Gars, dernier long métrage en date du très productif Adolf El Assal (dit « Ady »). D’origine égyptienne, le cinéaste luxembourgeois a déjà réalisé plusieurs films dont La Fameuse Route (2010) et Divizionz (en coréalisation avec Donald Mugisha et James Tayler), qui fit partie de la sélection officielle du festival du film de Berlin en 2008. Comédie parodique farfelue, Les Fameux Gars raconte l’histoire d’un jeune homme en enseignement spécialisé qui gagne un voyage au Portugal, son pays d’origine. Le spectateur aura l’occasion d’admirer dans le film quelques personnalités locales comme Léa Linster, Gast Waltzing et Andy Bausch. Ce dernier sort d’ailleurs un nouveau volet de son œuvre documentaire sur certains aspects de l’histoire de Luxembourg peu ou mal représentés au cinéma. D’Belle Epoque porte un regard passionnant et plein d’esprit sur la période entre 1890 et 1914 avec, comme toujours chez Bausch, des éléments fictionnels où brille Vicky Krieps, récipiendaire du prix « jeune talent » au Filmpräis. Q

ing 2010’s La Fameuse Route and Divizionz (co-directed by Donald Mugisha and James Tayler) which was in the official selection at the Berlin film festival in 2008. A knockabout comedy about a young man in special education who wins a trip to Portugal – his country of origin – Les Fameux Gars features guest appearances from local personalities such as Léa Linster, Gast Waltzing and Andy Bausch. Bausch also has his latest film on release. D’Belle Epoque is another in his canon of documentaries about aspects of Luxembourg history that are perhaps not so well represented in the cinema. It is a fascinating and witty look at Luxembourg’s history between 1890 and 1914, and as always in Bausch documentaries, features fictional segluxembourg films ments. These star Vicky Krieps, recipient of E released 13/04 (d’symmetrie vum Päiperlek) the young talent award at the Filmpräis. Q S in luxembourgish and French (st. Fr) J www.utopolis.lu

www.CITYMag.LU


CInÉMa

25

April

neW releAses

1

Tyrannosaur

life in A northern toWn

13/04 Battleship

sci-fi adventure at sea starring liam neeson and taylor Kitsch and featuring pop star rihanna.

stunning performances from colman and mullen. Colman et mullen : deux interprètes époustouflants.

Paddy Considine’s debut as a director, from a script he wrote himself, is a chilling tale of violence, redemption and romance set in a tough housing estate in Leeds. Peter Mullen stars as Joseph, a self-loathing alcoholic full of rage who encounters charity shop worker Hannah, played by Olivia Colman. Although they initially seem poles apart as Joe cruelly hurls insults at Hannah, they are drawn inextricably into each other’s worlds after recognising a deeper kinship than either could have imagined. Considine, an oft under-appreciated actor, has made a stunning film and draws out lifetime best performances from his cast – Mullen and Colman won awards at Sundance and Eddie Marsden as Hannah’s husband is also in top form. Le premier film de Paddy Considine, dont il est également l’auteur, est une histoire effrayante où sont abordés les thèmes de la violence, de la rédemption et de l’amour sur fond de cités dans la ville de Leeds. Peter Mullen campe le rôle de Joseph, un alcoolique pétri de haine de soi et de colère, qui rencontre Hannah (Olivia Colman), bénévole dans une boutique solidaire. Joe commence par agonir Hannah d’injures. Il est difficile de trouver deux personnages plus dissemblables et pourtant, chacun ressent une attirance irrésistible vers l’univers de l’autre, poussé par une affinité bien plus profonde qu’aucun d’eux n’aurait imaginé. Paddy Considine, acteur souvent mésestimé, réalise ici un film stupéfiant et tire le meilleur de ses comédiens : Peter Mullen et Olivia Colman ont été récompensés au festival Sundance et Eddie Marsden (le mari de Hannah) livre également une prestation des plus brillantes.

20/04 We Bought A Zoo

Cameron Crowe ups the schmaltz factor as single dad matt damon buys a house with a zoo.

3 13/04 2 Days in New York

Julie delpy’s comedy, co-starring Chris rock, was first shown at discovery zone.

4 06/04 Mirror Mirror

sumptuously designed comedy take on snow White, with Julia roberts as the evil queen.

5

Photos : Battleship delta Productions, 20th Century Fox, Alvy Productions, Citizen Snow Film Productions, Filmax

Photo : Film4

2

06/04 Rec 3

third of Paco Plaza’s horror series shot from the viewpoint of a protagonists’ video camera.

british drama E released 27/04 S in english (st. Fr & nl) I utopia (limpertsberg) J www.utopolis.lu

www.CITYMag.LU

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


26

Sinéad O’Connor

musiq ACtue ues lles

being herself

NdunCan roberts OClay PatriCK mCbride

m

the irish sinGer has Won back the critics With her latest album. hoPefully fans Will flock to see her liVe shoW as she returns to form. la Chanteuse irlandaise a reConquis la Critique aveC son dernier album. esPérons que les Fans seront au rendez-vous en assistant À son shoW.

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

uch is being made of Sinéad O’Connor’s age – for the record, she turned 45 last December – in the generally positive reviews of her latest album, How About I Be Me (And You Be You)? Maybe it is because the singer appeared to be so young and innocent when she broke through with her cover of Prince’s ‘Nothing Compares 2 U’ in 1990 – even though she was 23, which these days sees most artists on their third album and already facing charges of selling out. O’Connor has certainly been through a lot in the intervening 22 years. She has faced vilification for ripping up a photo of Pope John Paul II during a live performance on Saturday Night Live and for refusing to perform at a New Jersey show if the national anthem was played prior to her taking the stage. She has also been in the headlines for her somewhat unconventional private life – the latest episodes involving the apparent on-off relationship with her fourth husband, Barry Herridge. O’Connor’s recording career has also been what one might call a mixed bag. Debut album The Lion and the Cobra spawned top 20 single ‘Mandinka’ and unveiled a fiercely intelligent artist with great potential. That potential was realised on the acclaimed follow-up, I Do Not Want What I Haven’t Got which included ‘Nothing Compares 2 U’ and a host of very personal songs written by O’Connor. Since her controversies, however, the singersongwriter has not had great commercial success – not helped by her decision to release albums dedicated to spiritual songs, reggae and traditional Irish songs. But How About I Be Me (And You Be You)? has won back the critics with the per-

www.CITYMag.LU


MUsIqUes aCTUeLLes

sonal honesty of its lyrics and the integrity of her song-writing. Over 10 tracks the album journeys through an eclectic mix of musical styles, from the laid-back afroreggae opener ‘4th and Vine’ and the uplifting harmonious pop-rock of lead single ‘The Wolf Is Getting Married’ (which would not be out of place on I Do Not Want What I Haven’t Got) to the bitterly mournful anthem ‘V.I.P’ and a cover of John Grant’s highly acclaimed ‘Queen of Denmark’, which Pitchfork calls the album’s “most embittered track”. Bitterness is a running theme throughout the album, despite the happiness expressed on songs such as the aforementioned ‘The Wolf Is Getting Married’. ‘Take Off Your Shoes’, for example, tackles the Catholic church’s sexual abuse scandal, while ‘V.I.P’ seems to admonish Bono for remaining silent on that very same issue. As the usually reliable Dave Simpson in The Guardian writes: “The album is a tuneful emotional rollercoaster, and it’s thrilling to hear such vitriol and indignation – qualities in short supply in current pop.” Q

“The album is a tuneful emotional rollercoaster, and it’s thrilling to hear such vitriol and indignation...” « Palpitant d’indignation, écrit au vitriol, cet album secoue comme les montagnes russes... » dave simPson (the Guardian)

www.CITYMag.LU

s

i toutes les critiques, généralement positives, du dernier album de Sinéad O’Connor : How About I Be Me (And You Be You) ? évoquent son âge (elle a eu 45 ans en décembre dernier), c’est peut-être parce que la chanteuse paraissait si jeune, si innocente, en 1990, lorsqu’elle a percé avec sa reprise de ‘ Nothing Compares 2 U ’ de Prince. Elle avait pourtant 23 ans (un âge qui sonne le glas de la plupart des carrières aujourd’hui). Dans l’intervalle, O’Connor a fait parler d’elle. Menacée de poursuites pour avoir déchiré une photo du pape JeanPaul II lors d’un passage à l’émission Saturday Night Live, elle a aussi refusé de participer à un spectacle dans le New Jersey si l’hymne national américain était joué avant son passage. Sa vie privée peu conventionnelle fait aussi, régulièrement, les gros titres : encore récemment, ses relations tumultueuses avec son quatrième mari, Barry Herridge, ont défrayé la chronique. La discographie de Sinéad O’Connor couvre différents genres, pour dire le moins. Son premier album : The Lion and the Cobra, donna le single ‘ Mandinka ’ (classé au top 20) et révéla une artiste farouchement intelligente, dotée d’un immense potentiel. En témoigne le second album couronné de succès I Do Not Want What I Haven’t Got, avec le single ‘ Nothing Compares 2 U ’ et plusieurs titres très personnels de sa composition. Mais depuis les derniers gros scandales et les divers changements d’orientation artistique de la chanteuse – un registre plus spirituel, du reggae et des chansons irlandaises traditionnelles – le succès commercial n’est pas vraiment au rendez-vous. Mais How About I Be Me (And You Be You) ? reconquiert la critique, touchée par la sincérité des textes et l’intégrité de sa composition musicale. Les 10 titres parcourent une palette musicale des plus éclectiques, de

27

la décontraction afro-reggae du titre d’ouverture ‘ 4th and Vine ’ au pop-rock harmonieux du single très lyrique ‘ The Wolf Is Getting Married ’ (qui ne déparerait pas sur I Do Not Want What I Haven’t Got) ou à l’amère tristesse de l’hymne ‘ V.I.P. ’. Et Pitchfork voit dans la reprise du célèbre ‘ Queen of Denmark ’ de John Grant le titre « le plus amer » de tout l’album. Malgré quelques moments de bonheur exprimés dans certaines chansons (‘ The Wolf Is Getting Married ’), l’amertume est un des fils conducteurs de cet album. ‘ Take Off Your Shoes ’, aborde les scandales sexuels impliquant l’église catholique, et ‘ V.I.P. ’ semble admonester Bono pour son silence sur la question. Dave Simpson n’a pas tort d’écrire dans The Guardian : « Palpitant d’indignation, écrit au vitriol, cet album secoue comme les montagnes russes – une expérience rare dans la pop actuelle. » Q

singer songwriter E 13/04 H 20:00 I den atelier J www.atelier.lu

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


28

MUsIqUes aCTUeLLes

Elektro Guzzi

The Dandy Warhols

elektro Guzzi – one of the brisker and fiercer techno records. un des albums techno les plus frais, les plus ardents.

the Dandy Warhols – different musical styles. différents styles musicaux.

uninhibiteD eleCtro

Viennese band Elektro Guzzi has been challenging the way electronic dance music is made. Featuring the most traditional of set-ups – bass, guitar, and drums – the band produces an almost minimalist dub sound. The band started in 2004, taking five years to hone their skills before ever entering the studio. They even managed to tour Japan and perform at Barcelona’s Sonar festival and Berlin’s Berghain club before any recorded material was promoted. Now, though, they do have an album – Parquet – to push. It has been acclaimed by specialist dance critics, including Resident Advisor whose Jordan Rothlein called it “one of the brisker, fiercer and more uninhibited techno records of the year.” Avec son instrumentation des plus traditionnelles – basse, guitare, batterie – le groupe viennois Elektro Guzzi défie les diktats de la dance électronique et se singularise par un son dub presque minimaliste. Créé en 2004, le groupe a peaufiné son talent pendant cinq ans avant d’entrer en studio. Il a même tourné au Japon et a joué au festival Sonar de Barcelone et au club Berghain de Berlin avant toute promotion de support musical. L’album est enfin sorti, sous les applaudissements de la critique spécialisée. Pour Jordan Rothlein, du magazine en ligne Resident Advisor, l’album Parquet est « l’un des albums techno les plus frais, les plus ardents et les plus décomplexés de l’année. » live electo-dub E 14/04 H 21:00 I exit07 (Carrérotondes) J www.rotondes.lu

for their next triCk

It has been hard to pin down the sustained appeal of The Dandy Warhols over the years. The band burst into the public consciousness when single ‘Bohemian Like You’ was featured in a Vodaphone advert and the album from which it was culled, Thirteen Tales from Urban Bohemia was lauded by critics and subsequently became a hit record. Since then the band has tackled different musical styles, with Welcome To The Monkey House (produced by Duran Duran’s Nick Rhodes) featuring synths and a defiant eighties influence. New album This Machine is due for release later in April and will be eagerly anticipated by fans waiting to see which direction the band takes next. Live the band can be shambolic or brilliant, which one turns up at den Atelier remains to be seen. Difficile d’identifier le facteur-clé du succès de The Dandy Warhols depuis toutes ces années : le groupe a fait irruption sur la scène musicale avec ‘ Bohemian Like You ’ (le single était la bande-son d’une pub Vodaphone) et l’album correspondant, Thirteen Tales from Urban Bohemia, encensé par la critique, fit un tabac. Depuis, le groupe a fait l’objet de plusieurs métamorphoses stylistiques, comme en témoigne Welcome To The Monkey House (produit par Nick Rhodes, des Duran Duran) qui affichait clairement des synthés et l’influence des années 1980. Le nouvel album – This Machine – doit sortir en avril et les fans meurent d’impatience de connaître la nouvelle orientation musicale du groupe. Les concerts peuvent être chaotiques ou sublimes : rendez-vous à l’Atelier pour être fixé ! rock E 30/04 H 20:00 I den atelier J www.atelier.lu

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

www.CITYMag.LU


MUsIqUes aCTUeLLes

zeltiK

Celtic celebration

one of the most prestigious and fun celtic festivals in the region, the annual Zeltik event takes place, as its name suggests, under a tent on the Place Jean fohrmann. What was a one-nighter is now a three-day event featuring local artists and some of the best celtic music performers in europe. the main event is on the saturday, with a line-up that includes allmale hebridean band skerryvore (photo), belgian band yew, french band sligo, Galician star carlos nunez (an honorary member of the chieftains) and the amazing luxembourg Pipe band. sunday is given over to a party for the local volunteer fire brigade with German stars hermes house band. Comme son nom le suggère, l’un des plus prestigieux et conviviaux festivals celtiques, « zeltik » se déroule, chaque année, sous un chapiteau mis en place sur la place Jean Fohrmann. la manifestation d’un soir est devenue un festival de trois jours réunissant des artistes locaux et la crème de la musique celtique européenne. le clou du festival est le concert du samedi, avec le groupe masculin skerryvore, venu tout droit des Îles hébrides (photo), les yew (belgique), les sligo (France), Carlos nunez, star de Galice et membre honoraire de the Chieftains, et les stupéfiantes cornemuses du luxembourg Pipe band. la grande fête du dimanche sera organisée au profit de la brigade locale des pompiers volontaires, avec à l’affiche le groupe allemand hermes house band. celtic music

29

orelsan

Courting controversy

orelsan is the name under which aurelien contentin performs as a rapper. he has been called the french eminem thanks to his decidedly unglamorous style, but like the american rapper he has also courted controversy – his 2009 single ‘sale pute’ caused outrage for its misogynist lyrics which depicted violence against women. indeed, the rapper was subsequently banned from the prestigious Printemps de bourges festival in the face of protests. but he has bounced back, and in march won awards for best urban album (for last year’s le chant des sirènes) and breakthrough artists at the Victoires de la musique. orelsan est le nom de scène du rappeur aurélien Contentin. Comme l’américain eminem, auquel on l’a comparé pour son look délibérément sans apprêt, il suscite, voire provoque, la controverse : en 2009, le single ‘ sale pute ’ fit scandale avec son texte misogyne, véritable apologie de la violence infligée aux femmes et le rappeur fut déprogrammé du festival du Printemps de bourges. la roue tourne : en mars, il a gagné deux victoires de la musique : meilleur album de musiques urbaines (pour le Chant des sirènes, sorti en 2011) et artiste révélation. rap E 12/04 H 20:00 I den atelier J www.atelier.lu

anti-FlaG

K.i.z.

Defiantly left-wing and punk rock (whatever that means), Pittsburgh’s anti-flag can now be hailed as true veterans having formed in 1988. With a lead vocalist who names himself Justin sane and a drummer called Pat thetic, the band obviously has a self-deprecating sense of humour. but they take their issues very seriously and are committed to causes like Greenpeace and amnesty international. latest album, the band’s ninth, is titled the General strike and features songs such as ‘the ranks of the masses rising’ and ‘resist’ which seems to indicate acknowledgement of the group’s support for the occupy Wall street movement. Punk rock provoc’ de gauche (comprenne qui peut) depuis 1988, les anti-Flag de Pittsburgh font figure de vieux de la vieille. le groupe dont le chanteur se nomme Justin sane et le batteur Pat thetic, a pour le moins le sens de l’humour et de l’autodérision. il aborde néanmoins certains thèmes avec beaucoup de sérieux et s’est engagé aux côtés de Greenpeace et amnesty international. le neuvième et dernier opus, intitulé the General strike, avec des titres comme ‘ the ranks of the masses rising ’ et ‘ resist ’, sonne comme une déclaration de soutien au mouvement citoyen « occupy Wall street ».

German rap outfit k.i.Z. from berlin consists of rappers tarek, nico and maxim performing alongside DJ craft. the trio liberally sprinkle their lyrics with black humour and irony to get across what are often socially critical messages. but they have also been accused of sexism and being wilfully provocative – though they are politically engaged against racism and the far right, as the title of 2009 album sexismus gegen rechts (sexism against the right) suggests. latest album is called urlaub fürs Gehirn (holiday for the brain), which reached number four in the German charts. support comes from Wassbass. le groupe berlinois K.i.z. réunit trois rappeurs : tarek, nico et maxim et un dJ : dJ Craft. Généreusement saupoudrés d’humour noir et d’ironie, les textes du trio font passer des messages souvent connotés de critique sociale. on les accuse parfois de sexisme et de provocation gratuite bien qu’ils soient engagés politiquement contre le racisme et l’extrêmedroite, comme le suggère le titre de l’album de 2009 : sexismus gegen rechts (le sexisme contre la droite). leur dernier album, intitulé urlaub fürs Gehirn (cerveau en vacances), s’est classé quatrième au hit-parade allemand. Wassbass assure le lever de rideau.

Punk rock

hip-hop E 05/04 H 20:00 I den atelier J www.atelier.lu

Punk’s not dead Humorous rage

E 15/04 H 20:00 I den atelier J www.atelier.lu

E 19-21/04 H 20:00 (19/04),

18:30 (20/04) & 21:00 (21/04)

I église st martin & Chapiteau Place

Jean Fohrman (dudelange)

J www.opderschmelz.lu

www.CITYMag.LU

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


30

MUsIqUes aCTUeLLes

niGhtWish

Metal symphonies

boy

Pop

Afro-Cuban All Stars

lAtin Vibes

afro-cuban all stars – devoted to cuban music. Consacré à la musique cubaine.

Formed in 1990 by Juan De Marcos González (the Quincy Jones of Cuba) the Afro-Cuban All Stars is a formation devoted to performing the full range of Cuban music, embracing several generations and musical styles. Over the years many of the band’s musicians have become international stars, including brilliant performers such as Rubén González, Ibrahim Ferrer, Guillermo Rubalcava, and Manuel “The Guajiro” Mirabal. The band has also opened the doors to a new generation by bringing young musicians to the fore. Winners of four Grammys, the band is among the best known Cuban musical exports alongside fellow Printemps Musical guests Los Van Van. Formé en 1990 par Juan De Marcos González (le Quincy Jones cubain), le groupe Afro-Cuban All Stars se consacre à la musique cubaine, et son répertoire balaie un large spectre générationnel et stylistique. Au fil des années, nombre de musiciens du groupe ont embrassé une carrière internationale : Rubén González, Ibrahim Ferrer, Guillermo Rubalcava, et Manuel « Guajiro » Mirabal. Le groupe a aussi ouvert la voie à une nouvelle génération en mettant en vedette de jeunes musiciens. Récompensé par quatre Grammys, ce groupe est l’un des ensembles cubains les plus connus à l’étranger, avec leurs collègues et compatriotes, conviés au Printemps Musical : Los Van Van. latin rhythms E 18/04 H 20:30 I abbaye de neumünster J www.printempsmusical.lu

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

finnish cult band nightwish is touring to support new album, imaginaerum, which band leader tuomas holopainen describes as a concept album about a composer on his deathbed reminiscing about his youth. the band’s brand of metal is bombastic and epic, containing symphonic melodies full of melancholic, romantic and dreamy passages. critics says that never before has a band merged elements of classic and metal so homogeneously and created such a powerful result. indeed, nightwish is probably the most influential band worldwide in its genre. support comes from all-girl string quartet eklipse. le groupe culte finlandais, nightwish, est en tournée pour promouvoir son nouvel album imaginaerum, que le leader du groupe, tuomas holopainen, définit comme un album-concept d’un compositeur qui, sentant approcher sa dernière heure, évoque ses souvenirs de jeunesse. le genre métal du groupe est grandiloquent et épique et se caractérise par des mélodies symphoniques emplies de mélancolie, de romantisme et de rêve. selon les critiques, aucun groupe n’a jusqu’à maintenant su marier de façon aussi homogène la musique classique et le métal pour composer une musique aussi puissante. en effet, nightwish est probablement le groupe le plus influent sur la scène mondiale dans ce genre de musique. eklipse, un quatuor à cordes féminin, assurera la première partie du concert.

German-swiss singer-songwriters Valeska steiner and sonja Glass play quirky, radio-friendly, summery pop. they are the girls next door with a great ear for a tune and romantic lyrics. but they never stray the wrong side of cheesy. indeed, their music has been compared to feist’s style of uplifting acoustic-based pop. the duo has won numerous “newcomer” prizes in Germany and debut album, mutual friends, was a top ten hit that helped launch a sell-out tour last autumn. now they are bringing their show to luxembourg as the album is launched europe-wide. les chanteuses et compositrices suisse-allemandes valeska steiner et sonja Glass proposent une musique pop excentrique, estivale et tout public. Ce sont des filles simples avec beaucoup de talent, qui proposent une musique et des paroles romantiques. mais elles ne s’écartent jamais de leurs ambitions. en effet, leur musique a été comparée au style de musique pop acoustique et dynamique de la chanteuse Feist. le duo féminin a remporté de nombreux prix « espoirs » en allemagne et leur premier album, mutual Friends, qui s’est hissé au top 10 leur a permis d’entamer à l’automne dernier une tournée pour promouvoir leur album. elles passeront par le luxembourg alors que l’album sort dans toute l’europe. Pop E 04/04 H 20:00 I den atelier J www.atelier.lu

Gothic pop E 21/04 H 20:00 I rockhal (eschbelval) J www.atelier.lu

www.CITYMag.LU


MUsIqUes aCTUeLLes

31

Ben Howard

Lizz Wright

ben howard – likened to John martyn. Comparé au grand John martyn.

lizz Wright – preaching the gospel of eclecticism. Prêche l’éclectisme musical.

A rising star from England’s south-west surfing paradise of Devon, Ben Howard is unashamedly “folkie” with a soulful voice. His lyrics may, in the words of one reviewer, tap into the natural world for imagery, but his song writing is surprisingly mature and well-honed. Indeed, he has been likened to that great of the English folk scene John Martyn and to contemporary legends Bon Iver (themselves a recent addition to the den Atelier line-up, playing Neumünster Abbaye in July). BBC reviewer Nick Levine was full of praise for Howard’s debut album Every Kingdom and said, “...his musical tools are nimbly-plucked guitar strings, nearchoral backing harmonies, percussion that feels pastoral rather than processed.” Originaire du Devon, paradis des surfeurs britanniques situé au sud-ouest de l’Angleterre, Ben Howard est une étoile montante et assume parfaitement l’étiquette folk. Si le chanteur à la voix mélancolique puise son inspiration dans la nature, comme l’écrit un critique, ses compositions font preuve d’une incroyable maturité et d’une grande finesse. On l’a déjà comparé au grand John Martyn et aux déjà mythiques Bon Iver (ces derniers récemment inclus au programme de l’Atelier, et invités à l’Abbaye de Neumünster en juillet). Nick Levine, critique à la BBC, ne tarit pas d’éloges sur le premier album de Howard, Every Kingdom : « ...ses outils : une guitare et des doigts agiles, des harmonies chorales, et des percussions aux accents davantage naturels que travaillés. »

The daughter of a Georgia pastor, Lizz Wright grew up singing Gospel music. But since establishing herself as a solo artist – following a stint with Atlanta-based vocal quartet In The Spirit – Wright has, in her own words, also been preaching the gospel of eclecticism. She still has a penchant for Gospel, but her music now includes a more folk-oriented lilt. Latest album Fellowship includes material by Bob Marley, Eric Clapton and Jimi Hendrix as well as contributions from Angélique Kidjo, Joan as Police Woman and Meshell Ndegeocello. But it is Wright’s beautiful voice that carries the day. Slant Magazine even went so far as to call Wright “perhaps the most gifted interpretive vocalist of her generation.” Fille d’un pasteur de Géorgie, Lizz Wright chante le gospel depuis toujours. Depuis ses débuts en solo, après un passage dans le quatuor vocal In The Spirit d’Atlanta, elle prêche l’éclectisme musical, dit-elle. Sa prédilection pour le gospel s’est teintée d’une nuance légèrement plus folk. Son dernier album, Fellowship, réunit une pléiade d’auteurs vedettes : Bob Marley, Eric Clapton, Jimi Hendrix mais aussi Angélique Kidjo, Joan as Police Woman et Meshell Ndegeocello. Mais la vraie vedette, c’est sa voix splendide. Pour Slant Magazine, la chanteuse pourrait bien être « l’interprète la plus douée de sa génération ».

surf’s up

VoCAl grACe

Gospel-folk E 18/04 H 20:30 I abbaye de neumünster J www.printempsmusical.lu

folk-pop E 28/04 H 20:00 I den atelier J www.atelier.lu

www.CITYMag.LU

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


32

MUsIqUes aCTUeLLes

Hiromi: the Trio Project

exCeptionAl musiCiAnship

shiGeto

Photo : Sakiko Nomura

Sumptuous fractures

hiromi uehara – classically trained. Formation classique.

Classically trained pianist and composer Hiromi Uehara has been making a name for herself on the jazz scene since releasing debut solo album Another Mind in 2003. She is known for her passionate and incendiary keyboard work. Her second album, Brain, featured bassist Anthony Jackson on two tracks. He joins her here with a reputation for his groundbreaking groove work in jazz and pop, with the likes of Chick Corea, Steely Dan and Quincy Jones among his admirers. Simon Phillips is one of the most versatile and respected drummers in the music business. De formation classique, la pianiste-compositrice Hiromi Uehara affirme sa présence sur la scène du jazz depuis son premier album solo : Another Mind (2003), qui révélait un jeu passionné et incandescent. Le bassiste Anthony Jackson, invité sur deux titres du deuxième album, Brain, est de retour, auréolé de sa réputation de maître du groove innovant du jazz et de la pop, adoubé par des artistes du calibre de Chick Corea, Steely Dan et Quincy Jones. Quant à Simon Phillips, c’est l’un des batteurs les plus talentueux et les plus respectés.

shigeto is the middle name of recording artist Zach saginaw; it’s also his grandfather’s name, a tribute to the Japanese branch of Zach’s family tree. shigeto plays what is described as vividly beautiful electronic music – beatdriven but given to richly textured sound design, rhythmically fractured but melodically sumptuous, shigeto’s music is a bridge between the past and present. as well as remixes for other artists, his body of work includes several ePs as well as acclaimed album full circle released in late 2012 and full circle remixes, which came out early last year. shigeto est le deuxième prénom et le nom d’artiste de zach saginaw. C’est aussi le nom de son grand-père, repris en hommage à la branche japonaise de la famille de zach. shigeto fait une musique que l’on décrit comme électronique et d’une beauté éclatante. Caractérisée par un beat intense et un design sonore riche en textures, traversée de fractures rythmiques mais parcourue de mélodies somptueuses, sa musique relie le passé et le présent. outre des remixes pour d’autres artistes, shigeto a réalisé des enregistrements personnels dont plusieurs maxis, l’album Full Circle (sorti fin 2012) et Full Circle remixes, paru au début de l’année dernière. electro E 19/04 H 21:00 I exit07 (Carrérotondes) J www.rotondes.lu

Carla bley

First lady

at the age of 75, carla bley is truly a veteran of the jazz scene. a composer, pianist, organist and band leader, the californian has played with some of the greats of free jazz and has also been an influential figure in her own right – and one of the few women to make a real mark on the scene. bley is perhaps best known for seminal recording escalator over the hill, which has been described as a sort of jazz opera. she is particularly popular in Germany, having been artist in residence at the Philharmonie essen in the 2006-07 season and being awarded a German Jazz trophy in 2009. Carla bley (75 ans) est une vétérane de la scène jazz. la compositrice, pianiste, organiste et chef d’orchestre californienne a joué avec certains des grands noms du free jazz mais elle est aussi une des rares artistes féminines à avoir profondément marqué de son empreinte le milieu musical. Peut-être est-elle surtout connue pour avoir ouvert de nouveaux horizons avec l’enregistrement de escalator over the hill, sorte d’opéra jazz… très populaire en allemagne depuis sa résidence d’artiste à la Philharmonie d’essen pendant la saison 2006-07, elle a reçu le trophée allemand du Jazz 2009. Jazz E 16/04 H 20:00 I opderschmelz (dudelange) J www.opderschmelz.lu

Jazz E 24/04 H 20:00 I den atelier J www.printempsmusical.lu

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

www.CITYMag.LU


MUsIqUes aCTUeLLes

33

Chick Corea & Gary Burton

lAtin Vibes the Kabeedies

odonis odonis

hailing from norwich, england, indie outfit the kabeedies are probably best known for a b-side – ‘come on’ from the band’s ‘lovers ought to’ single was chosen for an X-box kinect advertisement. the jangly quartet, fronted by singer katie allard, has actually released two albums – 2009’s rumpus and new longplayer soap in february this year. the band is also championed by radio DJ steve lamacq and has recorded a session for his show as well as supporting bands such as css, the Pigeon Detectives and bombay bicycle club at various gigs. they come to d:qliq in the midst of a european tour. originaires de norwich, les indés anglais the Kabeedies doivent leur célébrité à ‘ Come on ’, la face b de leur Cd deux titres ‘ lovers ought to ’, choisi pour accompagner la publicité d’une x-box Kinect. le groupe de jangle pop, avec la chanteuse Katie allard, a déjà sorti deux albums : rumpus (2009) et soap (février 2012). soutenu par le dJ et animateur de radio steve lamacq, le groupe a enregistré une session pour son émission et fait les premières parties de Css, the Pigeon detectives et bombay bicycle Club à diverses occasions. ils passent au d:qliq dans le cadre d’une tournée européenne.

toronto’s odonis odonis has what it calls a “collective, arms-length approach to releasing music.” Dedicated to the city’s Diy scene, the band formed in 2010 and its post-modernist sound is coloured – but defiantly not defined – by bands such as the Jesus & mary chain, Pixies, the cure and cult 80s industrial noise trio big black. indeed, the quietus reviewer John freeman could not help but compare the sound of last year’s debut album, hollandaze, to the latter, but was full of praise saying that the album “anchors itself in surf-punk, guttural shoegaze and a magical ear for a tune.” le groupe odonis odonis, de toronto, a ce que l’on appelle une « approche collective et distante de la production ». Créé en 2010 dans la mouvance diy, il cultive un son post-moderniste farouchement indépendant mais teinté d’influences où se retrouvent the Jesus & mary Chain, Pixies, the Cure et le trio culte de rock bruitiste et musique industrielle des années 1980 : big black. Comparant le son de ce second album avec celui de l’année dernière, hollandaze, John Freeman a écrit une critique élogieuse dans the quietus : l’album « reste ancré dans le surf-punk et la raucité du courant shoegaze, avec un fabuleux sens de la mélodie ».

indie E 11/04 H 21:00 I d:qliq J www.dqliq.com

indie E 26/04 H 21:00 I d:qliq S organised by lost in music (radio ara, Friday afternoons) J www.dqliq.com

Indie darlings

Guttural magic

chick corea – influence on jazz fusion. influence sur le jazz fusion.

Armando “Chick” Corea has played with some truly great and iconic figures in the world of jazz – from his early career with Cab Calloway to his performances with Miles Davis on landmark albums such as Bitches Brew. But he is perhaps best known for his influence on jazz fusion as a founding member of Return to Forever, the early 70s outfit that featured the likes of bassist Stanley Clarke, guitarist Al Di Meola and singer Flora Purim. He performs here as a duo with vibraphone player Gary Burton who developed a four-mallet playing technique. Corea and Burton have recorded several award-winning albums including 1972’s Crystal Silence and 2008’s The New Crystal Silence, the latter nominated for three Grammys. Le jazzman Armando « Chick » Corea a joué avec certains des plus grands, depuis ses débuts avec Cab Calloway jusqu’aux enregistrements (aujourd’hui légendaires) avec Miles Davis, comme Bitches Brew. Mais le grand public retient surtout son influence sur le jazz fusion, dans le cadre de Return to Forever, au début des années 1970 – avec Stanley Clarke (basse), Al Di Meola (guitare) et Flora Purim (chant). Le voici en duo avec le vibraphoniste Gary Burton, virtuose innovateur de la technique à quatre baguettes. Corea et Burton ont enregistré plusieurs albums primés, dont Crystal Silence (1972) et The New Crystal Silence (2008) nominé trois fois aux Grammys. Jazz E 22/04 H 20:00 I Philharmonie J www.philharmonie.lu

www.CITYMag.LU

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


34 renDe Vous z-

Traditions

folklore et Coutumes religieuses

l

à luXembourG, un marché PoPulaire baPtisé emaischen est orGanisé à l’occasion Du lunDi De Pâques. trois semaines Plus tarD Démarre la quinZaine Des PèlerinaGes De l’octaVe. in luxembourG easter monday is Celebrated With a PoPular marKet, the emaisChen. three WeeKs later the FortniGht oF oCtave PilGrimaGes beGin. NdunCan roberts Oont

l

uxembourg aime ses traditions, et deux événements importants viennent souligner au mois d’avril le lien solide qui unit folklore et religion. Le dimanche de Pâques est traditionnellement, après la messe, synonyme de tranquillité et de retrouvailles familiales. Mais autant vous prévenir, les jours qui précèdent Pâques peuvent se révéler tout sauf tranquilles, car les enfants célèbrent la tradition du Klibberen, qui consiste à faire du vacarme à l’aide de crécelles en bois. Ce bruit est censé remplacer l’appel à la messe, généralement lancé par les cloches des églises qui, selon la tradition, sont parties à Rome pour les trois jours précédant Pâques. Les célébrations du lundi de Pâques sont centrées, dans la capitale, sur le marché de l’Emaischen et ses Péckvillercher colorés (voir City Mag, page 14).

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

uxembourg loves its traditions, and two important events in April highlight the strong link between folklore and religion. Easter Sunday, after Mass, is traditionally a quiet family occasion. But be warned, the days before Easter can be anything but quiet as children celebrate the tradition of Klibberen – making a racket with mechanical wooden rattles. The noise is supposed to replace the call to Mass usually made by church bells, which, tradition has it, have flown to Rome for the three days before Easter. On Easter Monday the focus of celebrations in the capital city is the Emaischen market, with its colourful Péckvillercher. (see City Mag page 14). The third Sunday after Easter marks the start of the annual Octave pilgrimages in honour of Our Lady of Luxembourg, Mary consoler of the afflicted and also the national patron saint and patroness of the City of Luxembourg. During the two weeks of the Octave, every parish in the country organizes a pilgrimage to the Notre-Dame cathedral. All those weary pilgrims need sustenance, of course. So food and drinks tents and stalls are set up on the place Guillaume II – the Knuedler – during the Octave period. The traditional speciality is baked fish in a light batter, served with a generous portion of freshly cooked fries and washed down with a crisp Luxembourg white wine such as an auxerrois or riesling. Q

Le troisième dimanche qui suit Pâques marque le début des pèlerinages annuels de l’Octave en l’honneur de Notre-Dame de Luxembourg, Marie, consolatrice des affligés, mais aussi sainte patronne du pays et patronne de la Ville de Luxembourg. Pendant les deux semaines de l’Octave, chacune des paroisses du pays organise un pèlerinage à la cathédrale Notre-Dame. Tous ces pèlerins fatigués ont évidemment besoin de se restaurer. Des tentes et des stands proposant de la nourriture et des boissons sont donc dressés sur la place Guillaume II – le Knuedler – pendant toute la période de l’Octave. La spécialité traditionnelle est le poisson cuit au four dans une pâte à frire emaischen légère, accompagné d’une copieuse por- E 09/04 I marché-aux-Poissons (vieille ville) tion de frites fraîchement cuites, le tout J www.comitealstad.lu octave arrosé d’un vin blanc frais luxembourgeois E 28/04-13/05 I Cathédrale notre-dame comme l’auxerrois ou le riesling. Q & place Guillaume ii J www.cathol.lu

www.CITYMag.LU


Rendez-vOUs

35

Guy sChons

Le Printemps des Poètes – Luxembourg

Cinquième AnniVersAire

le thème traité cette année est celui de l’enfance. Childhood is this year’s theme.

Pour sa 5e édition, le Printemps des Poètes aura pour thème « Enfances ». L’événement attire des poètes en provenance de toute l’Europe, et plus particulièrement cette année, du pourtour méditerranéen, pour une rencontre intitulée « Printemps des Printemps », qui a pour but d’encourager les débats et de promouvoir la poésie. Le Printemps débutera le vendredi 20 avril par une rencontre entre des invités et de jeunes poètes en herbe des écoles voisines, avant l’inauguration de la manifestation à la Kulturfabrik d’Esch-sur-Alzette. Le lendemain, l’Abbaye de Neumünster organisera une véritable fête de la poésie ouverte à tous, et le soir, l’événement sera davantage destiné aux plus jeunes. Le programme dominical sera présenté à la Galerie Simoncini. For its fifth edition, the Printemps des Poètes has taken “childhood” as its theme. The event attracts poets from all over Europe, and this year especially from the Mediterranean for a Printemps des Printemps meeting that will encourage debate as well as poetry. It begins on Friday 20 April with a meeting between guests and young aspiring poets from local schools, before the grand opening event at the Kulturfabrik in Esch-surAlzette. The following day the Abbaye de Neumünster hosts a veritable celebration of poetry open to the public, while in the evening the event is more geared towards a younger audience. Sunday’s programme takes place at the Galerie Simoncini.

Lëtzebuerger Vollekslidder

CeCil’s r6 aFterWorK

Indian tradition

De sänger an historiker Guy schons huet schon zanter laangem de lëtzebuerger folklor erfuerscht. seng jéngst realisatioun ass e Virtrag mat musek, heescht „matt schong an huesen an den himmel kommen“ an dréit sech ëm d’kultur an den alldag zur Zäit vun der helleger réimescher keeserin maria theresia, déi vun 1740 bis 1780 regéiert huet a siechzéng kanner krut (vun denen dat fofzéngt déi spéider franséisch kinnigin marie-antoinette gouf). De Guy schons ënnersicht de konflikt tëscht der aarbechterklass an der uewerschicht wéi och de broch tëscht der kierch an dem stat, déi allebéid méi schlëmm gi sinn. hie presentéiert 18 lidder, op déi e sech a sengem Virtrag bezitt. singer and historian Guy schons has long been dedicated to researching luxembourg folk tradition. his latest performance is a lecture with music titled “matt schong an huesen an den himmel kommen”. it takes a look at culture and daily life in the time of holy roman empress maria theresia, who reigned from 1740 – 1780 and had 16 children (the fifteenth of which went on to become French queen marie-antoinette). schons examines the growing conflict between workers and the ruling classes and the growing schism between church and state. he will perform some 18 songs to which he makes reference in his talk.

april’s free after-work performance at the cercle cité sees Julia ohrmann and helder Da Graça give a concert in which they play the bansuri and tabla, respectively. the tabla – hand drums – is familiar to many audiences who have seen traditional or contemporary indian music artists. but the bansuri is a little less well known. a wind instrument, it is made from a single hollow shaft of bamboo and usually has six or seven finger holes. it is an ancient instrument, traditionally associated with cowherds, and can range in length from less than 12 inches up to about 40 inches. le programme afterwork du Cercle Cité proposera en avril un concert gratuit de Julia ohrmann et helder da Graça, qui joueront respectivement de la flûte bansuri et de la tabla. la tabla, ou tambour à main, est bien connue des amateurs de musique traditionnelle ou contemporaine indienne. mais le bansuri est un peu moins connu. il s’agit d’un instrument à vent fabriqué à partir d’une seule tige de bambou percée de six ou sept trous. C’est un instrument ancien, traditionnellement associé aux bouviers, et dont la longueur peut osciller entre moins de 30 centimètres et environ un mètre. traditional instruments E 25/04 H 18:30 I Cercle Cité J www.cerclecite.lu

traditioun a Geschicht E 24/04 H 18:30 I Cercle Cité J www.cerclecite.lu

festival de poésie E 20, 21 et 22/04 I Kulturfabrik (esch-sur-alzette), abbaye de neumünster, Galerie simoncini J www.prinpolux.lu

www.CITYMag.LU

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


36

AgenDA renDez-Vous son travail de création, anu sistonen porte tout son intérêt sur l’interaction entre le langage gestuel et le langage musical. l’influence devient réciproque, les danseurs s’inspirant de la musique et inversement. niveau moyen-avancé. durée : 1h30. les 25 & 27/04 – 19h

ConférenCes

hôTeL nOvOTeL LUXeMBOURg KIRChBeRg GranDe bourse traDitionelle le 01/04 – 09h

LUXeXpO international DoG shoW

MaMeR

exposition canine internationale. les 31/03 & 01/04 – 10h-18h

KInneKsBOnd 25e colloque international D’aPiculture

pLaCe d’aRMes brocante

DiVers LUXeMBOURg

ouvert au public, il s’agit de l’un des rendez-vous les plus importants de la Grande région, avec la participation d’apiculteurs de belgique, d’allemagne, de France et du luxembourg. en plus d’une exposition spécialisée, "Fazinatioun beien", il sera possible d’assister à des conférences. Programme détaillé : http://apiscapellen.blogspot.com le 01/04

CaThÉdRaLe nOTRe-daMe de LUXeMBOURg octaVe notre-Dame

Pèlerinage annuel en l’honneur de notre-dame de luxembourg depuis 1666 avec marché sur la place Guillaume ii pendant 15 jours. il s’agit de la fête religieuse la plus importante du pays. du 28/04 au 13/05

gLaCIs Glacismaart

À la recherche d’objets insolites, de pièces de collection ou simplement envie de plonger dans l’atmosphère des puces ? alors le marché de la brocante de la place d’armes saura répondre à vos attentes. les 14, 21 & 28/04 – 10h-18h

vIeILLe vILLe emaischen

Chaque lundi de Pâques, vivez un instant luxembourgeois et visitez le traditionnel marché dit "emaischen" dans le quartier de la vieille ville. vous y trouverez de l’artisanat d’art venant de toute l’europe. découvrez les fameux "Péckvillercher", des sifflets en terre cuite, en forme d’oiseau. le 09/04 – 8h-18h

eChTeRnaCh CenTRe RÉCRÉaTIf aveC LaC aRTIfICIeL mill-man-trail 2012

DAnse opérA LUXeMBOURg BanannefaBRIK staGe De Danse contemPoraine

une approche technique et chorégraphique par anu sistonen. le but du cours est d’améliorer la qualité technique de la danse contemporaine. Chaque cours inclut quelques séquences chorégraphiques que les participants peuvent interpréter individuellement. dans

devenu désormais un rendez-vous incontournable tous les troisièmes dimanches du mois pour les amateurs de marchés, le Glacismaart s’installe au Glacis de mars à novembre (excepté en août durant la schueberfouer). vous y trouverez des produits très variés, tels que plantes et fleurs, fruits et légumes, jambons, poulets rôtis, vêtements, articles ménagers, brocante... www.vdl.lu le 15/04 – 10h-17h

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

randonnée vtt 40-70-100 km. www.mullerthalcycling.com le 22/04

esCh-sUR-aLzeTTe

nIedeRanven

ROCKhaL in the stuDio 1: basics

KULTURhaUs nIedeRanven sinG by foot

recording and mixing live & in the studio with ulli Pallemanns. sae und m&r rockhal präsentieren die "in the studio" Workshops mit ulli Pallemanns im m&r rockhal von april bis Juli 2012! vom basiswissen bis zu fortgeschrittenen mixing-techniken: in vier intensiv-Workshops vermittelt studio-manager, Produzent und toningenieur ulli Pallemanns einen umfassenden Überblick über tools und arbeitsweisen im tonstudio: mikrofonierung, Processing, recording & mixing, Profi Know how und tipps & tricks. die Workshopreihe richtet sich an einsteiger, ambitionierte amateure und Profis, sowohl musiker als auch zukünftige tonmeister und andere interessierten, die gerne tonstudio equipment und recording & mixing techniken beherrschen möchten. die Workshops sind aufeinander aufbauend konzipiert, können aber auch, je nach Kenntnisstand und erfahrung, separat gebucht werden. le 21/04 – 11h-18h

l’atelier de chant "sing by foot" débutera au Kulturhaus niederanven. nous entreprendrons une randonnée culturelle de 4 heures (± 10 km) dans l’admirable coulisse des collines de marne à l’est de la ville de luxembourg et pratiquerons notre répertoire au gré des sentiers et chemins. À midi, le déjeuner sera organisé par le syndicat d’initiative de la commune de niederanven. À notre arrivée à mensdorf, nous participerons au concert Charivari, organisé dans le cadre du Festival musek am syrdall. Prévoir : bottines de randonnée, protection contre la pluie, pull-over et boissons. Pas de connaissances pré-requises. intervenant : Camille Kerger (ineCC). www.inecc.lu le 29/04 – 9h30-16h

international recorD fair

le 22 avril prochain le foyer de la rockhal accueillera plus de 50 exposants internationaux qui présenteront et mettront en vente plus d’un million de disques (vinyle, Cd, dvd) de groupes et artistes rock et pop des 50 dernières années. vous y trouverez des perles rares en 33 tours, des 45 tours single (10 inch ou maxis), mais également des Cd, des dvd musicaux, des vhs, des cassettes, des posters, des livres, des t-shirts et d’autres articles de fan rares ou introuvables. ne ratez pas le dJ set de lost in music au rockhalcafe de 13h à 15h: "you found-we play". le lost in music team va jouer les tubes et vinyles que vous avez trouvés sur la foire ! ne ratez pas non plus le concert gratuit de sleep Party People le même jour au rockhalcafe à 20h. le 22/04 – 11h-16h

éVénements LUXeMBOURg aBBaYe de neUMünsTeR PrintemPs Des Poètes

C’est un Printemps des Poètes anniversaire qui sera fêté les 20, 21 et 22 avril prochain. voilà 5 ans en effet que le Printemps des Poètes luxembourg est né et que sa grande manifestation poétique annuelle donne corps à son désir de faire vivre la poésie au luxembourg. Pour cette 5e édition, des poètes venus de toute l’europe seront, comme les autres années, présents. mais ont aussi été invités des poètes du pourtour méditerranéen, réunis pour un Printemps des Printemps entre débat et poésie. le vendredi 20 avril les poètes retrouveront leurs jeunes émules dans les lycées. le vendredi soir la grande soirée d’ouverture du Printemps se déroulera à la Kulturfabrik. le lendemain, samedi 21 avril, l’abbaye de neumünster accueillera poètes et public pour une véritable fête de la poésie.

www.CITYMag.LU


Rendez-vOUs

avec, avant une grande nocturne poétique, des rendez-vous divers dont certains à destination des plus jeunes. le dimanche 22 avril, c’est à la Galerie simoncini que le Printemps se poursuivra... Ce Printemps des Poètes 2012 se déroulera sous le thème "enfances". du 20 au 22/04

CROIX-ROUge mois Du Don

en avril 2012, la Croix-rouge luxembourgeoise lance sa campagne annuelle de collecte de dons, le mois du don (anciennement quinzaine du don). durant cette période, plus de 40% des dons annuels sont collectés grâce à l’engagement de plus de 2 000 bénévoles qui visitent les ménages à travers le pays pour appeler à la générosité du public. le mois du don est également l’occasion pour la Croix-rouge luxembourgeoise de sensibiliser à son action au luxembourg et à l’étranger par diverses initiatives (actions de rue et sportives, stands, jeux, événements, etc.). en 2012, la Croix-rouge sensibilisera le grand public sur les thématiques suivantes : l’accompagnement des malades et la lutte contre la propagation du vih/sida grâce aux activités du service aidsberodung, les réponses aux difficultés sociales, notamment par le service de consultation pour auteurs de violence domestique, riicht eraus, et la helpline croix-rouge 2755, l’intégration de jeunes dans la société par la mise à disposition d’un logement encadré par le service Perspectives et l’aide à la reconstruction dans un pays ayant connu une catastrophe naturelle ou humaine. Programme : www.croix-rouge.lu du 01 au 30/04

MUdaM DesiGn city 2012

design City s’intéresse au caractère transversal du design, à sa présence

www.CITYMag.LU

dans une multitude de domaines et l’inspiration qu’il donne à une myriade de projets. Cette omniprésence, c’est ce qui fait du design bien plus qu’une simple forme d’expression, bien plus qu’un processus de création : un vecteur aussi bien économique qu’éducatif ou culturel. Pour cette nouvelle édition, la ville de luxembourg propose en collaboration avec le mudam, le Carrérotondes et les commerçants de la ville une série d’événements qui mettent l’accent sur le travail innovant et pluridisciplinaire des designers. du 26/04 au 03/06

TUnneL peTRUssTaL Duck race 2012

C’est pour la onzième fois cette année que se rassemblent des milliers de canards en plastique en plein milieu de la ville pour leur course annuelle. initié en 2002 par la table ronde luxembourgeoise et placé sous le haut Patronage de la ville de luxembourg, le duck race constitue depuis des années un rendez-vous fixe du calendrier de la capitale. la table ronde luxembourgeoise s’engage depuis 1963 pour la tolérance, l’amitié et le service. Comme dans le passé, les recettes du duck race sont investies au profit de la bienfaisance et seront dédiées cette année à part égales à deux bonnes œuvres nationales soutenant des enfants, à savoir la Fondatioun Kriibskrank Kanner et la Fondation Kim Kirchen. Comme les années précédentes, le duck race se déroule à nouveau dans la vallée de la Pétrusse, plus précisément rue st quirin, près du minigolf. À 15h les canards seront lancés dans la Pétrusse en-dessous du viaduc. Comme d’habitude, le village du duck race accueillera dès midi les visiteurs pour déguster en famille les spécialités culinaires et les boissons typiques ou pour profiter des animations comme les châteaux gonflables, le train miniature et autres. les personnes désirant participer à cet événement peuvent se procurer dès lors des tickets en prévente au prix de 5 euros. les points de prévente des tickets sont le luxembourg City tourist office à luxembourg-ville, les points de vente asport, electricité steffes à luxembourgGare, la station aral à Junglinster, Jerrytravel à belval Plaza ii, ainsi

que les filiales d’autoCenter Goedert. Par ailleurs les tickets sont également disponibles en ligne sur le site internet du duck race. la toute dernière possibilité de s’assurer la participation sera la vente sur site avant le départ de la course. les parrains des canards qui franchissent l’arrivée en premier recevront de nombreux prix. www.duckrace.lu le 28/04 – 12h-18h

esCh-sUR-aLzeTTe ROCKhaL screaminG fielDs 2012

les groupes de lycéens et jeunes artistes solo peuvent s’inscrire pour la troisième édition du festival screaming Fields qui aura lieu le 9 juin 2012 à la rockhal. et de suite ce sera au tour de leurs camarades de classe de choisir jusqu’au 30 avril leurs favoris et de les propulser ainsi avec leurs votes sur la scène du screaming Fields 2012. inscriptions pour le vote en ligne : www.screamingfields.lu. les groupes et musiciens auront ensuite jusqu’au 30 avril pour convaincre leurs amis et camarades de classe à donner leur "like" sur la page Facebook du festival : www.facebook.com/screamingfieldsrockhal Jusqu’au 30/04

jeune publiC LUXeMBOURg CenTRe-vILLe de LUXeMBOURg concours Genial 2012

le Concours Genial est un concours de créativité et d’innovation pour jeunes, entre 5 et 20 ans, au luxembourg. l’objectif est de trouver et de mettre en œuvre des idées nouvelles, créatives, innovantes et Geniales. de telles idées peuvent, par exemple : résoudre un problème quotidien, constituer une invention révolutionnaire, modifier, simplifier, améliorer ou embellir notre vie quotidienne... dans tous les domaines et dans n’importe quel format ! les idées peuvent être

soumises seul ou en groupe, à l’école ou pendant les loisirs. les idées peuvent être soumises jusqu’au 30 avril 2012 ! infos : www.genial.lu www.facebook.com/ConcoursGenial Jusqu’au 30/04

37

gRevenMaCheR KULTURhUef ton baDGe aVec muriel

CenTRe CULTUReL TRaMssChapp la fête Des lanGues

Pour la première fois au Grand-duché de luxembourg et après une riche expérience en Province de luxembourg en belgique, le centre de langues languages.lu organise la Fête des langues 2012 : une journée pour donner le goût des langues aux enfants et célébrer la diversité linguistique et culturelle de notre pays. la Fête des langues proposera aux élèves de 5e et 6e primaires de luxembourg un festival d’ateliers ludiques animés intégralement dans une langue étrangère. l’événement inclut des activités d’une durée de 40 minutes chacune qui seront proposées plusieurs fois sur la journée. les classes s’inscrivent pour une demi-journée et peuvent choisir 3 ateliers différents : cuisine, jeu de coopération, danse, sport, ateliers créatifs, théâtre d’improvisation… tous ont pour mission de donner le goût des langues. durant la manifestation, les groupes participent à un jeu basé sur le thème des langues. au total, une trentaine d’animateurs proposent 15 espaces d’animation auprès de 550 élèves provenant d’une quinzaine d’écoles du pays. Grâce à eux, les enfants ont l’occasion de s’initier ou de s’améliorer dans plus d’une dizaine de langues différentes : chinois, allemand, luxembourgeois, anglais, néerlandais, espagnol, chinois, italien, et bien d’autres langues encore. le 27/04 – 9h-16h

viens avec tes amis fabriquer des badges personnalisés. on travaille avec de l’encre, des tampons, des paillettes... et une véritable machine à badges. 6-12 ans. durée : 2h. (l/d/F/en) Jusqu’au 23/12

the animal farm

Ça te dirait de fabriquer un petit animal de compagnie ? un chat, un coq, une vache ou un petit cochon rose ? C’est tout simple. on dessine d’abord avec des pochoirs, les formes sur du papier mousse, ensuite on découpe. Puis, il faut juste encore coller un peu par-ci et par-là, relier le tout dans le bon ordre avec une ficelle et... c’est fait ! 7-12 ans. durée : 2h. (l/d/F/en) Jusqu’au 23/12

MUdaM muDamini tours: féierunG fir kanner

Féierung fir Kanner ab 6 Joer vun der sammlung an den ausstellungen am mudam. op lëtzebuergesch an däitsch. Jusqu’au 30/06

n nt o r eVe sur u o y s it nt subm z vos eve ive r C . s o net in i r u l p . wwwn mai : 02/04 io édit

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


38

AgenDA

01

15:00 anDré, mon meilleur coPain

DimAnChe sunDAy

11:30 aPéro’s JaZZ / rackham

rackham propulse une musique hybride, avec une énergie très rock, des ambiances parfois mariachi, parfois technoïdes, des titres instrumentaux et des morceaux chantés. la musique de rackham est comme un satellite libre en orbite dans les galaxies jazz, pop, rock et ethnoworld. Peu de groupes réussissent à mélanger autant d’influences diverses pour créer une musique aussi accessible et particulière. rackham s’inspire d’artistes aussi différents que Calexico, PJ harvey, Jeff buckley, radiohead, Frank zappa, the brian blade Fellowship, ou Jim black. abbaye de neumünster

14:30 thé Dansant aVec ZilVesterorchester et olio Galanti

avec la nouvelle série des thés dansants au Cercle Cité, le lCto en collaboration avec le Cercle Cité / alaC, relancent la tradition des après-midis dansants dans la grande salle des fêtes du Cercle Cité, un des bâtiments historiques les plus prestigieux de la capitale luxembourgeoise. le nouveau concept est intergénérationnel : rassembler les jeunes et les moins jeunes autour de la danse de salon et faire que les gens se rencontrent, échangent, s’amusent autour du Jangli’s nostalgieorchester des fameux Jang linster et olio Galanti et le zylvester orchester, valeurs sûres de la place. cercle cité

Cinéma Paradiso – édition FranÇaise usa 1993 / vf / 90’ / c / de : George miller / avec : Keith Carradine, Chelsea Field, tina majorino / À partir de 6 ans 1962, à rockport, un petit village de pêcheurs. orphelin, le bébé phoque andré est recueilli par la famille de toni, un garçon manqué de 7 ans qui devient son amie et lui apprend des tours. andré se laisse apprivoiser, aime sa nouvelle famille et devient une attraction que la télé popularise. mais des pêcheurs en colère font porter à andré la responsabilité d’une saison désastreuse... cinémathèque

16:00 bimbo theater

majo et ass net emmer alles ganz kloer, verschidde sproochen, verschidde Kulturen, verschidden iddien an eng aner Wellelängt, dat alles ka séier zu messverständnesser mat Folge féieren... enner desem thema huele mer d’Kanner dest Joer mat an d’Welt vum marionnettentheater, an d’Welt vum bimbo, bumbo, sonny an tutty, hex nummer 6 an draach Kraach vun der baach... e lëschtegt stéck vum angie schneider an der traditioun vum gudden aalen bimbo theater. abbaye de neumünster

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

17:00 into the WilD

Ciné xxl usa 2007 / vostf / 147’ / c / de : sean Penn / avec : emile hirsch, marcia Gay harden, William hurt Jeune étudiant brillant et nouvellement diplômé, Christopher a tout pour réussir. mais il décide brusquement de rompre avec cette existence dorée pour prendre la route avec sa voiture, seul et délesté de toutes attentes affectives et matérielles. son but ultime, c’est de se rendre en alaska pour arpenter ses vastes espaces sauvages et vierges de toute présence humaine. un long périple commence alors... des paysages époustouflants, une mise en scène subtile et originale, un jeune acteur inspiré ainsi que des personnages touchants et hauts en couleurs font de ce road movie utopiste une œuvre émouvante, féroce et sublime. cinémathèque

17:00 Passion selon saint Jean

direction : Pierre nimax jr. "Passion selon saint Jean" de Jean-sébastien bach, bWv 245, composée en 1724. marie-reine nimax-Weirig, soprano. annette Wollwert-Goerens, alto. marc dostert, ténor. Jean bermes, basse. église paroissiale bissen

17:00 sinGet Dem herrn

amarcord & Gäste / J.s. bach église de lintgen lintGen

20:30 the treasure of the sierra maDre

université PoPulaire du Cinéma usa 1947 / vostf / 120’ / de : John huston / avec : humphrey bogart, Walter huston, tim holt deux clochards américains font la connaissance d’un vieux chercheur d’or, qui va leur donner des idées d’aventures. la chasse au trésor peut commencer dans les montagnes de la sierra madre... cinémathèque

02 lunDi monDAy

14:00 enerGie tour biekerech

visite ronderëm erneierbar energien mir ginn eng biogas-anlag, holzhackschnitzel-anlag, Fotovoltaik-anlag an de Funktionsprinzip vun de Passiv haiser zu biekerech bei der millen. beckericher millen beCKeriCh

18:30 Dracula

sCreeninG draCula usa 1931 / vo / 75’ / de : tod browning / avec : bela lugosi, helen Chandler, david manners, edward van sloan, dwight Frye / d’après : le roman de bram stoker et la pièce de Garrett Fort cinémathèque

18:30 bioGenoss - Zesummen VeGetaresch a GesonD kachen

nous cueillons des légumes et des herbes de saison dans les potagers de la maison de la nature et cuisinons ensuite un menu végétarien avec annette Conrad, que nous dégusterons ensemble. l’ail des ours est le thème de ce cours. Cours en luxembourgeois, traduction en français sur demande. d’haus vun der natur KoCKelsCheuer

18:30 laDies’ niGht

avec stand, animation et cadeaux suivi de l’avant-première à 19 h 30 du film "We bought a zoo" de Cameron Crowe. utopolis

19:30 au menu De l’actu

les mots, ils sont laissés au libre arbitre et à la mauvaise foi de Claude Frisoni qui malmène l’actualité pendant trois mauvais quarts d’heure. son regard se pose sur les petits et grands événements de la planète dont il nous rend compte à sa manière avec la verve et le talent qu’on lui connaît. abbaye de neumünster

20:30 le monDe en Doc : mémoire D’un saccaGe

memoria del saqueo / argentine 2004 / vostf / 120’ / c / documentaire de Fernando solanas / ours d’or d’honneur, berlin 2004 en collaboration avec etika - initiativ fir alternativ Finanzéierung asbl et attaC luxembourg. cinémathèque

www.CITYMag.LU


agenda

théâtre danse / opéra

03 mArDi tuesDAy

14:00 corPus humanum natur musée

14:00 be my tWin

Ce workshop, encadré par la danseuse yuko Kominami et la photographe leonora bisagno, s’articule autour du corps, de l’émotion et de la découverte de la relation à autrui. "be my twin!" est une invitation à suivre les mouvements de l’autre, à l’observer, et à se (re)connaître à travers les autres. mouvement, enregistrement vidéo, dialogue et montage vidéo sont les quatre étapes du workshop. durée : 3h. casino luxembourg – forum d’art contemporain

musique Classique Conférence

18:30 DruGstore coWboy

Gus van sant usa 1989 / vostf / 100’ / c / de : Gus van sant / avec : matt dillon, Kelly lynch, heather Graham, William burroughs Pour son deuxième film, van sant réécrit le road movie en couple (bonnie and Clyde, badlands) avec un couple de junkies. il relance la carrière de l’ex-idole teenage matt dillon dans son premier rôle d’adulte, et anticipe sur le grand revival seventies du début des années 90. William burroughs, le romancier de "naked lunch", apparaît dans le rôle d’un vieux toxicomane philosophe. on remarque la pudeur et la sensibilité du metteur en scène, qui refuse toutes les compromissions et les exagérations à la mode. Grâce à cette rigueur, "drugstore Cowboy" possède la force et l’authenticité d’un document implacable. cinémathèque

19:30 14:00 kleiDer machen leute anatol Gestaltung von eigenen Kleidern aus einfachen materialien. der Kreativität, dem künstlerichem Geschick und den ideen sind keine Grenzen gesetzt. der abschluss des Workshops bildet eine modeschau wo die Kinder ihre Kleidung vorführen. 9-12 Jahre. musée a Possen beCh-KleinmaCher

14:30 Wombat & co

mir maachen eng kleng rees an australien a kucken ons d’Famill vun de Poschendéieren mol e bessi méi genee un. natur musée

16:00 bimbo theater

cf. 01/04 abbaye de neumünster

18:30 laDies’ niGht cf. 02/04 utopolis

von arthur schnitzler. "anatol" ist eine kurzweilige psychologische Komödie des Österreichers arthur schnitzler aus dem Jahr 1892, die um das thema liebe kreist. das stück besteht aus unverbundenen einaktern, deren einzelne episoden pointiert und witzig sind. sie handeln von umtriebigen männern und Frauen, von verführung und sehnsucht, von eifersucht und betrug; von all dem also, was uns menschen täglich beschäftigt, berührt, verärgert aber auch amüsiert. regie: marion rothhaar. regieassistenz: Jacques schiltz. Kostüme: Katharina Pohlheim. Produktionsleitung: angélique d’onghia. mit markus bader, alexandra bentz, nickel bösenberg, sascha ley, Jacques schiltz. sichel home hoWald

20:00 mike Del ferro trio l’inouï redanGe-sur-attert

www.CITYMag.LU

musique actuelle Cinémathèque

20:30 kunDun

made by sCorsese usa 1997 / vostf / 134’ / c / de : martin scorsese / avec : tenzin thuthob tsarong, Gyurme tethong, tulku Jamyang, Kunga tenzin cinémathèque

21:30 Pol belarDi

événement Jeune Public

exposition divers

14:00 hasen-kunst

18:30 brinGinG out the DeaD

atelier de vacances. des fleurs, des œufs multicolores, des papillons,... découvre tes talents de lapin en faisant une œuvre tout en papier. 7-12 ans. (l/d/F/en) kulturhuef GrevenmaCher

14:00 kleiDer machen leute cf. 03/04 musée a Possen beCh-KleinmaCher this fairly new, amsterdam-based band focuses on the playing of mainly original music with a fresh and exciting sound, blending influences ranging from the large jazz tradition to the new and hip improvised music of today, but drawing as well much inspiration from alternative rock, pop and electronic music. the result is an interesting sonic experience created and brought to you by the four young musicians from across europe, whose paths crossed during their jazz studies at the Conservatory of amsterdam in 2011. Keno harriehausen, piano. yoel molina, guitar. Pit dahm, drums. Pol belardi, bass. liquiD

04

merCreDi WeDnesDAy

09:00 Wombat & co cf. 03/04 natur musée

39

made by sCorsese usa 1999 / vostf / 121’ / c / de : martin scorsese / avec : nicolas Cage, Patricia arquette, ving rhames, John Goodman, tom sizemore / d’après le roman de Joe Connelly cinémathèque

20:00 boy

Pop songwriter den atelier

20:00 kirk fletcher

blues Guitar l’inouï redanGe-sur-attert

14:30 Gloubi-boulGa kachProfi

20:30 au reVoir / auf WieDersehen

de Casimir, e klengen dinosaurier, ass deen eenzegen dee Gloubi-boulga kann iessen. et ass och säi liiblingsiessen. a wat ëss du am léifsten? zesumme kucke mir wat mir gären hunn a probéiere mat all deene saachen dem Casimir e gutt a gesond iessen ze maachen. net richteg op der Kachplack, mä mat Faarf, Pabeier, bild an toun. herno kritt jidderee säi Kachvideo heem geschéckt. 6-12 Joer. casino luxembourg – forum d’art contemporain

drame réalisé par mohamad rasoulof. avec leyla zareh, hassan Pourshirazi, berhame tashakor. dans la situation désespérée de l’iran d’aujourd’hui, une jeune avocate à qui on a retiré sa licence d’exercer, est enceinte de quelques mois. elle vit seule car son mari journaliste vit dans la clandestinité. traquée par les autorités, et se sentant étrangère dans son propre pays, elle décide de fuir... en présence de nassim nadjafi, iran Critique de cinéma et réalisatrice de documentaires dont un consacré au tournage du film "au revoir". kulturfabrik esCh-sur-alzette

18:00 WeDnesDays@muDam

e.t. (elisabeth Flunger & tomàs tello). labor regroupe une sélection des premiers enregistrements de e.t. en tant que duo. des percussions trash et divers instruments éléctroniques leur permettent de créer des compositions instantanées qui rappellent les bruits des lieux de travail. mudam

n nt o r eVe sur u o y it nts subm z vos eve e iv r net C . o ins i r u l .p wwwn mai : 02/04 io édit

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


40

agenda

20:30 frank turner

après s’être orienté vers le folk punk, l’ancien chanteur des million dead et compositeur Frank turner jouit d’une réputation absolument culte. il a continué sa carrière en solo après la fin du groupe en 2005 en sortant de nombreux albums. il combine rock et poésie, il juxtapose de magnifiques mélodies et dispose d’une impressionnante présence de scène. avec son groupe the sleeping souls, Frank a enregistré quinze chansons sur un disque qui représente le son caractéristique de l’angleterre qu’il a tant recherché. rockhal esCh-sur-alzette

20:30 mala noche

Gus van sant usa 1985 / vostf / 78’ / nb / de :Gus van sant / avec : doug Cooeyage, ray monge, tim streeter, nyla mcCarthy Film précédé d’une conférence sur l’œuvre de Gus van sant. Portland, oregon, dans les quartiers mal famés. Walt, jeune et costaud, s’accoude sur le comptoir d’une petite épicerie. il regarde Johnny alonzo, immigrant mexicain illégal fraîchement débarqué à Portland. une musique country résonne, et Walt se met à penser : "il fait battre mon cœur. tout ce que je veux, c’est le caresser, le prendre dans mes bras". un autre homme s’exclame alors sans le moindre mépris : "Walt aime les hommes"… cinémathèque

14:00 klimPer klimPer

14:00 kleiDer machen leute

20:00 kirk fletcher blues Guitar

l’inouï redanGe-sur-attert

20:00 reVue 2012

"C’est quoi ce petit bruit sympa ? oh, c’est un mobile musical !" il faut juste modeler un petit bol en papier qu’on décorera selon ton imagination et on attachera le tout avec du fil et des baguettes magiques en métal pour le faire chanter grâce au vent. 6-10 ans. (l/d/F/en) kulturhuef GrevenmaCher

14:30 Gloubi-boulGa kachProfi

cf. 04/04 casino luxembourg – forum d’art contemporain

14:30 Wombat & co cf. 03/04 natur musée

16:00 bimbo theater

cf. 01/04 abbaye de neumünster

Gus van sant usa 1993 / vostf / 96’ / c / de : Gus van sant / avec : uma thurman, John hurt, angie dickinson, river Phoenix / d’après le roman de tom robbins années 50. sissi, qu’une vilaine fée a dotée à sa naissance d’un pouce de 25 cm à chaque main, est envoyée en oregon comme mannequin pour tourner une publicité dans un ranch transformé en centre de remise en forme. elle tombe en pleine fronde antihygiénique, au milieu d’une bande de cow-girls, décidées à prendre possession du lieu… cinémathèque

19:00 many sPoken WorDs: hier Darf man noch rauchen

17:30 orGan after Work

05 jeuDi thursDAy

18:30 eVen coWGirls Get the blues

voici le rendez-vous le plus attendu chaque saison de tous les amateurs de cabaret luxembourgeois ! et s’ils sont aussi nombreux, année après année, à rire des parodies, sketches et chansons humoristiques du célèbre lëtzebuerger theater, ils ne devraient pas être déçus cette fois encore. Car ce programme fera à nouveau la part belle aux évènements marquants de l’actualité grand-ducale de l’année et aux petits malheurs de notre quotidien ! Grand théâtre

20:30 nosferatu, eine symPhonie Des Grauens

sCreeninG draCula nosferatu le vampire / allemagne 1922 / int. angl. / 82’ / de : Friedrich Wilhelm murnau / avec : max schreck, alexander Granach, Gustav von Wangenheim, Greta schröde / accompagnement au piano cinémathèque

© Luc Spada

30 minutes de musique d’orgue avec Paul Kayser. église saint-alphonse, luxembourg

cf. 03/04 musée a Possen beCh-KleinmaCher

19:30 anatol

cf. 03/04 sichel home hoWald

20:00 k.i.Z.

hip hop den atelier

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

VenDreDi friDAy

14:00 kleiDer machen leute cf. 03/04 musée a Possen beCh-KleinmaCher

14:00 klimPer klimPer cf. 05/04 kulturhuef GrevenmaCher

14:30 Déieren-Villa

mir baue vullen- an insekten-haiser, déi mir den 11. abrëll am bësch ophänken. natur musée

16:00 bimbo theater

21:30 baby face & her scraP Dealers luc Feit liest einen neuen text von luc spada. beide sind luxemburgische schauspieler, beide haben den gleichen namen, beide leben in berlin. ein abend, der Großes verspricht. mudam

06

cf. 01/04 abbaye de neumünster

18:30 the laDykillers

Comedy ClassiCs Gb 1955 / vostf / 96’ / c / de : alexander mackendrick / avec : alec Guinness, Katie Johnson, Peter sellers cinémathèque

baby Face & her scrap dealers fait le lien entre le blues des origines et le rock d’aujourd’hui, en saluant toute la famille au passage : stomp, shuffle, boogie... liquiD

théâtre danse / opéra musique classique Conférence musique actuelle Cinémathèque événement Jeune Public exposition divers

www.CITYMag.LU


agenda

19:00 corrosion of conformity

07

17:00 artisten fir autisten

sAmeDi sAturDAy

Corrosion of Conformity, groupe américain de heavy metal formé au début des années 1980, présentera son dernier album éponyme. kulturfabrik esCh-sur-alzette

19:30 anatol

cf. 03/04 sichel home hoWald

20:00 norman beaker banD rock’n blues Guitar l’inouï redanGe-sur-attert

20:00 reVue 2012 cf. 05/04 Grand théâtre

20:30 Pony Pony run run

le trio français explore une power pop électronique avec ses guitares affûtées, ses mélodies entêtantes, ses nappes de synthé eighties et la voix haut perchée du chanteur. une musique quelque part entre Weezer, the Faint et les beach boys. rockhal esCh-sur-alzette

20:30 yella

14:30 frühblüher – JuWelen im frühJahrsWalD

in der schönheit ihrer blüten stehen sie ihren käuflichen Kolleginnen nicht nach, sie bilden oft riesige blütenteppiche, welche für die ersten insekten im Frühjahr von immenser bedeutung sind - doch nur solange, bis die austreibenden blätter der bäume den Wald abdunkeln. erfahren sie spannendes zu den Überlebensstrategien dieser konkurrenzschwachen schönheiten. centre d’accueil a Wiewesch manternaCh

15:00 concert younG ambassaDors

brass band of Great britain Zone piétonne dieKirCh

Concert de bienfaisance pour sensibiliser le public à l’autisme. l’autisme est une réalité très présente dans la mesure où ce handicap touche 1 personne sur 166, ce qui en fait un des troubles du développement les plus courants. les personnes souffrant d’autisme présentent couramment : des difficultés de communication verbale et non verbale, d’interaction

arthouse ClassiCs allemagne 2006 / vostf / 85’ / de : Christian Petzold / avec : nina hoss, devid striesow, hinnerk schonenmaann cinémathèque

www.CITYMag.LU

cf. 01/04 abbaye de neumünster

22:00 Possession

20:00 enchanteD aPril

FilmreaKter’s Cinélunatique France-rFa 1981 / voangstf / 122’ / c / de : andrzej zulawski / avec : isabelle adjani, sam neill,margit Carstensen cinémathèque

sense and sensibility Gb 1991 / vostf / 92’ / c / de : mike newell / avec : miranda richardson, Josie lawrence, Joan Plowright cinémathèque

(;,7 THE APPEALING MUSIC PROGRAMME WWW.ROTONDES.LU

SAT 14.04.12

FRI 11.05.12

ELEKTRO GUZZI

MOUNT STEALTH (RELEASE)

SUPPORT: MONOPHONA

SUPPORTED BY THE AUSTRIAN EMBASSY IN LUXEMBOURG TICKETS: 12/14 €

SUPPORT: SELFSAYS

SAT 05.05.12 AU

TICKETS: 12/14 €

For all concerts: CarréRotondes:

KUSTON BEATER (LIVE) + J+T (DJ SET)

SUN 13.05.12 CLOUDS NOTHINGS TICKETS: 13/15 €

THU 19.04.12 SHIGETO

TICKETS: 12/14 €

16:00 bimbo theater

cf. 05/04 Grand théâtre

blues harp master l’inouï redanGe-sur-attert

15:00 mon Jumeau et moi

on dit que les jumeaux se complètent. liesbeth et angelique raeven en sont l’exemple : l’une est sûre d’elle, l’autre dessine beaucoup, l’une est petite et l’autre est chaotique. et toi, comment tu t’imagines ta sœur jumelle ou ton frère jumeau ? dans l’atelier tu la/le mettras en images. 6-12 ans. durée : 2 h. (F) casino luxembourg – forum d’art contemporain

20:00 reVue 2012

20:00 carlos Del Junco

14:00 ostern, ostereier, osterhase

Für Kinder von 3-5 / 6-8 und 9-12 Jahren. musée a Possen beCh-KleinmaCher

sociale, des difficultés à développer des facultés ludiques et d’imagination. invitez tous vos amis et venez appréciez les interprètes de 12 groupes de musiciens rassemblés pour la cause. salle des fêtes scheierhaff soleuvre

41

FRI 18.05.12 SISKIYOU + BLACKBIRD BLACKBIRD TICKETS: 12/14 €

THU 31.05.12 PLANKTON WAVES (SHOWCASE)

FREE / DOORS 18:00 / CONCERT 20:00*

Doors 21:00 / Concert 22:00 (except *) / Presale: Luxembourgticket.lu 1, rue de l’Aciérie / L-1112 Luxembourg-Hollerich / +352 2662 2007 photo © Sébastien Cuvelier exit07@rotondes.lu / www.rotondes.lu


42

agenda

08

20:15 ouschterconcert

10:00 Die brennesselWertVoll unD lecker

DimAnChe sunDAy

mArDi tuesDAy

10:00 9. arDenner trail

trail-running: 21 km / 10 km. nordic-Walking: 10 km. koetschette KoetsChette

15:00 tobias totZ unD sein löWe

Cinéma Paradiso deutschland 1999 / deutsche Fassung / 77’ / Farbe / zeichentrickfilm von: Piet de rycker / empfohlen ab 6 Jahren cinémathèque

la musique Concordia rosport vous invite chaleureusement à son concert de Pâques. special Guests: marie-Christiane nishimwe (chant) & tetraphonie (quatuor de saxophones). le programme très varié s’étend du jazz, ragtime à la comédie musicale, au rock et au pop. venez vous laisser entraîner par l’orchestre d’harmonie de 50 musiciens, ainsi que leurs invités, et profitez d’une soirée à ambiance chaleureuse et accueillante. centre culturel reemerhof rosPort

20:30 north by northWest

15:00 younG ambassaDors brass banD Place d’armes

16:00 bimbo theater

cf. 01/04 abbaye de neumünster

17:00 Doctor ZhiVaGo

Ciné xxl usa 1966 / vostf / 193’ / c / de : david lean / avec : omar sharif, Julie Christie, Geraldine Chaplin / d’après le livre de boris Pasternak cinémathèque

20:15 imaGine 2012 – music meets comeDy centre culturel Perlé Perlé

10

université PoPulaire du Cinéma usa 1959 / vostf / 135’ / c / de : alfred hitchcock / avec : Cary Grant, eva marie saint, James mason cinémathèque

09 lunDi monDAy

08:00 marché PoPulaire – emaischen

traditionnelle fête des disciples d’emmaüs. marché populaire dans les ruelles de la vieille ville où l’on vend des objets de céramique et des oiseaux-siffleurs en terre cuite appelés "Péckvillercher". Vieille ville

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

entdecken sie beim gemeinsamen sammeln, zubereiten und verköstigen die brennessel als wertvolles heil- und nahrungsmittel. (l) centre culturel et hall sportif op der fabrik bettborn

17:00 reVue 2012 cf. 05/04 Grand théâtre

18:30 kunDun

cf. 03/04 cinémathèque

09:00 ornitholoGie

Wëssenschaft live erliewen: eng bestandsopnam vun de vullen am Gronn man an duerno d’resultater an d’datebank vum musée aginn. natur musée

14:30 fräschekinnek

de Fräschekinnek kennt mat senger Famill an e puer Kollegen an de natur musée op besuch. Wells du hie kenneléieren? natur musée

cf. 03/04 sichel home hoWald

20:00 micheal "the bear" Van merWyk & blue soul l’inouï redanGe-sur-attert

20:00 reVue 2012 cf. 05/04 Grand théâtre

20:30 bram stoker’s Dracula

18:30 to Die for

19:00 younG ambassaDors brass banD

sCreeninG draCula usa 1992 / vostf / 128’ / c / de : Francis Ford Coppola / avec : Gary oldman, Winona ryder, anthony hopkins, Keanu reeves, tom Waits, monica bellucci / d’après le roman de bram stoker / 3 oscars cinémathèque

Place d’armes

20:30 Peter Doherty

Chanteur du groupe culte the libertines, premier des ventes en angleterre et disque de platine, Peter doherty a entamé une carrière musicale solo en 2009 avec l’album "Grace/Wastelands", classé 7e meilleure vente à sa sortie en France. tantôt dandy au coeur tendre, tantôt ingérable, il nous frappe de sa prose et nous fait découvrir ses styles musicaux qui sont tout à la fois l’indie rock, le punk, le garage rock, le ska, l’acoustique et le jazz. romantisme, fragilité touchante, nonchalance gracieuse, cette collection de chansons majestueuses nous prouve une fois de plus le talent indiscutable de Peter doherty. rockhal esCh-sur-alzette

19:30 anatol

Gus van sant usa 1995 / vostf / 107’ / c / de : Gus van sant / avec : nicole Kidman, matt dillon, Joaquin Phoenix une jeune provinciale est prête à tout pour réussir. elle se fait embaucher par une télé locale pour y présenter la météo, puis se lance dans un reportage sur trois jeunes, qu’elle réussit à manipuler… cinémathèque

21:30 carte blanche : niels enGel

Jazz liquiD

19:00 best of otto reutter

21:00 DruGstore coWboy cf. 03/04 cinémathèque

hommage an die reutter’schen Couplets mit ewald schu und Christoph schach. kulturhuef GrevenmaCher

théâtre danse / opéra musique classique Conférence musique actuelle Cinémathèque événement Jeune Public exposition divers

www.CITYMag.LU


agenda

11

merCreDi WeDnesDAy

14:30 Déieren-Villa

cf. 06/04 salle d’activité aJsl sandWeiler

17:00 the future of eDucational research

assessment of competencies of teachers. Prof. dr. Cordula artelt (otto-Friedrich-universität bamberg, Germany). campus Walferdange

18:00 WeDnesDays@muDam cf. 04/04 mudam

18:30 the DeParteD

l’ensemble : alexander davidovitch. directeur d’art : nikolai Gorochevskij. 63 danseurs de ballet et 16 musiciennes pour l’orchestre. théâtre municipal esCh-sur-alzette

20:00 John laW’s conGreGation l’inouï redanGe-sur-attert

20:00 reVue 2012 cf. 05/04 Grand théâtre

21:15 my oWn PriVate iDaho

12 jeuDi thursDAy

14:00 art freak WorkshoP: launDromat national

rouge-blanc-bleu ? laver et blanchir s.v.p. ? avec l’artiste Claudia Passeri, tu questionneras le design et les usages du drapeau national. 12-19 ans. mudam

14:00 mäerchestonn Gus van sant usa 1991 / vostf / 105’ / c / de : Gus van sant / avec : river Phoenix, Keanu reeves, James russo, udo Kier mike est un adolescent perdu, sujet à des crises de narcolepsie. homosexuel, il se prostitue pour survivre. il rencontre scott, issu de la bourgeoisie, qui lui aussi se prostitue, en réaction contre son père. scott ne répond pas à l’amour de mike et il l’abandonne lors d’un voyage en italie… cinémathèque

viens vite ouvrir "grand" tes oreilles dans le monde féerique des contes : le chaperon rouge ou le chat botté ? la belle aux cheveux d’or ou le vaillant petit tailleur ? des princesses et des géants, tant de petits personnages bizarres seront

avec nous. nous ferons des illustrations avec de l’encre magique et des tampons volants qui rendront ces histoires encore plus merveilleuses. 5-8 ans. (l/d/F/en) kulturhuef GrevenmaCher

14:30 fräschekinnek cf. 10/04 natur musée

17:30 orGan after Work cf. 05/04 église saint-alphonse, luxembourg

43

de l’alphabet hébraïque. À l’aide de ses calames, il restitue le souffle et la vie de chacune, nous en livre les sens multiples. il retrace l’histoire de l’hébreu, l’une des plus anciennes écritures de l’humanité. auteur de nombreux ouvrages de référence sur la calligraphie, Frank lalou est un artiste de grande renommée qui aime partager son savoir et sa passion. dans le cadre de la saison culturelle israélienne. cercle cité

18:30 horror of Dracula

18:30 la calliGraPhie hébraïque sCreeninG draCula Gb 1958 / vo / 82’ / c / de : terence Fisher / avec : Christopher lee, Peter Cushing, michael Googh, melissa stribling / d’après le roman de bram stoker cinémathèque

le calligraphe Frank lalou présente une performance sur les 22 lettres

made by sCorsese usa 2006 / vostf / 151’ / c / de : martin scorsese / avec : leonardo diCaprio, matt damon, Jack nicholson, mark Wahlberg / 4 oscars cinémathèque

20:00 ballet national De sibérie

le ballet national de sibérie de Krasnoyarsk nommé "Godenko" est un des plus brillants ensembles chorégraphiques de russie. Cette formation impressionnante propose un voyage éblouissant vers la sibérie, vers le merveilleux de sa culture et la performance de ses artistes. on y retrouve les filles toupies et les fameux pas glissés des plus belles danseuses de sibérie. Fondateur : mikhail Godenko. direction : v. moïsseïv. directeur de

www.CITYMag.LU

AgenDA Appel Aux orgAnisAteurs et proDuCteurs avant les dates limites indiquées ci-dessous.

DeaDlines éDition mai : Jusqu’au 02/04 éDition Juin : Jusqu’au 04/05 éDition Juillet / août : Jusqu’au 04/06

Pour annoncer Vos éVénements Dans city aGenDa, inscriVeZ-les sur le Portail culturel De la GranDe réGion (rubrique Pro) :

www.plurio.net

t on eVen ur r u it yo nts s subm z vos eve e t iv insCr rio.n/0e1 u l p . wwwn Février : 06 éditio


44

agenda

19:00 Wou D’rief laanscht D’musel

Georges moes und elena Granda entführen sie in die Gartenwelt vergangener zeiten. musée a Possen beCh-KleinmaCher

19:30 anatol

cf. 03/04 sichel home hoWald

20:00 chantel mc GreGor

20:30 brinGinG out the DeaD cf. 04/04 cinémathèque

21:30 craZy mam’ astriD liquiD

13 VenDreDi friDAy

14:00 art freak WorkshoP: launDromat national cf. 12/04 mudam if stevie nicks and Jimi hendrix had a daughter, she could be Chantel. she has played guitar for most of her life, but put her musical career on hold while working towards a First Class honours degree in Popular music. two years on, Chantel has released her first album "like no other" and was voted (by the public) young artist of the year in the 2011 british blues awards. brasserie de l’abbaye de neumünster

20:00 orelsan rap den atelier

20:00 katJa ebstein – na unD, Wir leben noch!

14:00 mäerchestonn cf. 12/04 kulturhuef GrevenmaCher

19:30 anatol

cf. 03/04 sichel home hoWald

20:00 katJa ebstein - na unD, Wir leben noch! cf. 12/04 l’inouï redanGe-sur-attert

ein anspruchsvoller liederabend mit Katja ebstein. l’inouï redanGe-sur-attert

20:00 sinéaD o’connor

20:00 reVue 2012

20:00 le rÔle qui Je suis

cf. 05/04 Grand théâtre

l’épouse hystérique d’"une maison de poupée" d’ibsen ; de Gretchen, objet du désir du Faust de Goethe ou bien encore d’anna, la mère Courage de brecht. en interprétant ou déconstruisant ces différents rôles et en explorant les multiples facettes de la femme, la comédienne questionnera à la fois son identité et sa profession : "suis-je un tout petit peu celles dont j’ai endossé les failles, la force, les rêves et les horreurs ? que reste-t-il de ces habits de lumière, de ces fards tapageurs, de ces morceaux de vie(s) ?" avec valérie bodson. mise en scène : Jérôme Konen. texte et dramaturgie : rafael Kohn. Costumes : laurie lamborelle. assistante à la mise en scène : Géraldine Philipczyk. kulturfabrik esCh-sur-alzette

20:00 rabih abou-khalil meDiterranean quintet

Genres von Platten und Cds, erzählen dazu Geschichten und diskutieren mit dem auditorium. "taking drugs to make music to take drugs to make music to take drugs to make music..." so könnte das ewig weitergehen. Was war eigentlich zuerst da, die musik oder die droge? Jede neue musik hat ihre neue droge, jede neue droge hat ihre neue musik. das kann man bedauern, das kann man beklagen, das kann man verdammen. ist aber so. ohne Weißbier kein musikantenstadl, ohne heroin kein bebop, ohne speed keine mods, ohne ecstasy kein rave. carrérotondes - eXit07

20:30 Dionysos / solD out Groupe de rock français rockhal esCh-sur-alzette

sAmeDi sAturDAy

14:00 art freak WorkshoP: launDromat national cf. 12/04 mudam

15:00 en Déier

20:30 liVe @ cinémathèque : the stuDent of PraGue [feat. krausfrink Percussion]

rabih abou-Khalil s’est imposé sur la scène artistique européenne et internationale comme l’un des plus grands maîtres de l’oud, luth traditionnel arabe charriant dans ses sonorités pas moins de trois mille ans d’histoire musicale arabe et islamique. C’est un véritable poète de l’entre-deux mondes, inventant de nouvelles passerelles enchantées entre les multiples traditions musicales du monde arabe, les diverses musiques populaires et folkloriques d’occident, le jazz américain et la musique improvisée européenne. opderschmelz dudelanGe

der student von Prag / allemagne 1913 / 82’ / int. all sous-titrés français / de : hanns heinz ewers / avec : Paul Wegener, Grete berger, lyda salmonova cinémathèque

20:00 reVue 2012

20:30 thorbJørn risaGer

cf. 05/04 Grand théâtre

14

l.a. raeven sinn heiansdo staark, schwaach, grouss, kleng, moer, dënn, krank, gesond... an du? Wéi bass du? bass du esou staark ewéi e bier? esou tapfer ewéi e léiw? esou geheimnisvoll ewéi eng Kaz? heiansdo wär ee gären eppes anescht. heiansdo wär ee gären en déier oder e Fantasiedéier. mir bastelen eis haut aus Fimo selwer als déier. duerno erziele mir firwat, dass mir grad gären dat déier wären a wat eis esou gutt u senge schwächten a stäerkte gefält. casino luxembourg – forum d’art contemporain

20:30 frankfurter hörschule

singer songwriter den atelier

de par son métier, le comédien joue avec les identités : la sienne et celles des personnages qu’il interprète. quotidiennement, il doit incarner de manière cohérente et vraisemblable quelqu’un qu’il n’est pas. C’est à travers quelques-uns des personnages les plus marquants de l’histoire du théâtre que valérie bodson fera un voyage entre ses diverses identités. dans "le rôle qui je suis", elle partira, entre autres, à la rencontre de médée, vengeresse et traîtresse chez euripide ; de nora,

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

Frankfurter hörschule heißt die von Klaus Walter und matthias Westerweller alias Weller gegründete musikreihe. das setting: im zweistündigen abendkurs behandeln Walter und Westerweller (byte Fm) jeweils ein thema. im stile einer live-radiosendung spielen sie musik verschiedener

thorbjørn risager’s exceptional voice has made many us critics refer to ray Charles and other vocal giants to find something to compare him with. salle sang & klang Pafendall

théâtre danse / opéra musique classique Conférence musique actuelle Cinémathèque événement Jeune Public exposition divers

www.CITYMag.LU


agenda

19:30 shirley souaGnon

membre du Jamel Comedy Club, gagnante de la route du rire et prix Jeunes talents 2010, shirley souagnon vous présente "sketch up", son stand-up dynamique et funky, dans lequel elle passe en revue les américains, les vieux, sa taille, les magazines people, etc. le showtime esCh-sur-alzette

20:00 la femme D’à cÔté

sense and sensibility France 1981 / vo / 105’ / c / de : François truffaut / avec : Fanny ardant, Gérard depardieu, henri Garcin cinémathèque

20:00 eat this

duo de percussion KrausFrink avec les deux musiciens victor Kraus (l) et martin Frink (d). abbaye de neumünster

20:00 reVue 2012 cf. 05/04 Grand théâtre

20:00 tell me the truth about loVe

21:00 elektro GuZZi

elektro Guzzi s’est fait remarquer par ses live et a reçu des invitations pour se produire dans les plus prestigieux festivals aux quatre coins du monde, et cela sans même avoir un seul enregistrement à son actif. Cette fois-ci, c’est l’album "Parquet" qu’il viendra défendre, une perle pour laquelle le groupe s’est pris près de six ans de préparation. carrérotondes – eXit07

21:00 tom heck trio

tom heck, one of luxembourg’s young talents is back with a new self named project, the tom heck trio. the young fellows play a clever blend of blues-rock, jazz, funk, fusion, own compositions as well as renowned classics! ancien cinéma café-club vianden

22:00 eclectliq – saturDay niGht in liquiD: miJo biscan

22:00 the DeVil in miss Jones

mijo has accrued the respect and adoration of music lovers all over australia and europe for his intense live shows. ranging from the intimate and gently delivered prose in music that will leave you wondering where you just went, to the enlivening, bombastic chant anthems, enough to start any mild

FilmreaKter’s Cinélunatique usa 1973 / vo / 76’ / c / de : Gerard damiano / avec : Georgina spelvin, harry reems cinémathèque

15

DimAnChe sunDAy

10:30 musicroissant

avec sven Kiefer et les élèves de l’école de musique de mondorf-lesbains. kulturhaus niederanven niederanven

THER AT FA

F The T he GRAND FILMS R of HORRO

21:30 tous ensemble Pour l’autisme

À l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, l’amicale Portugaise de Clervaux a décidé de soutenir la Fondation autisme luxembourg. un tournoi de sueca ainsi qu’un bal portugais seront organisés et les bénéfices seront versés à la Fondation autisme luxembourg. hall Polyvalent Clervaux

ein abend mit liedern und songs von Gershwin, Cole Porter, Kurt Weill, a.l. Webber bis hin zu broken vow und Josh Groben. Gesang: mariette lentz, Fernand delosch. am Flügel: Philippe beaujot, ernest delosch. cube 521 marnaCh

FRIDAY 13 APR:I3L0 20

(s)

www.CITYMag.LU

riot. although references are made to Jeff buckley, rufus Wainwright, Fleet Foxes and leonard Cohen among others, mijo continues to elude the pigeon-holes of critics with his fiercely unique voice in the world of song writing and also with his personal expression and musical inventiveness. liquiD

45

GERMANY

1913

www.cinematheque.lu


46

agenda

11:30 aPéro’s JaZZ / our sPace

20:00 anti-flaG

le trio a des liens forts avec les racines du jazz moderne. abbaye de neumünster

lunDi monDAy

15:00 Die unenDliche Geschichte (teil 1)

Cinéma Paradiso deutschland 1983 / deutsche Fassung / 99’ / Farbe / von: Wolfgang Petersen / mit: noah hathaway, barret oliver, Patricia hayes / nach dem roman von michael ende / empfohlen ab 8 Jahren cinémathèque

16:00 cabaret batter séiss on tour

centre culturel a schmadds berdorF

17:00 a niGht to remember

18:00 colloque Politique architecturale anti-Flag, the punk rockers from Pittsburgh, Pennsylvania, back at den atelier with their legendary kick ass stageshow and their hard-left political views. the band stands for the new protest music in america. Frontman Justin sane is a madman on stage! and anti-Flag are intrinsically a punk band. they put their money where their mouth is and have the balls to commit. they are strong advocates for animal rights, one payer universal healthcare, prison reform and freedom for political prisoners. anti-Flag stands for bold music and strong messages. den atelier

20:00 reVue 2012 cf. 05/04 Grand théâtre

20:30 GolDfinGer

Ciné xxl Gb 1958 / vostf / 123’ / de : roy Ward baker / avec : Kenneth more, david mcCallum, laurence naismith cinémathèque

19:00 soho alias sonia heWer & horst frieDrich

16 Colloque organisé par la Fondation de l’architecture et de l’ingénierie, en collaboration avec l’oai, ordre des architectes et ingénieurs-Conseils. forum da Vinci

18:30 Policy coherence for DeVeloPment

the university of luxembourg, the cercle de coopération des onG de développement, Caritas and action solidarité tiers monde (astm), are pleased to invite to the public conference "Policy Coherence for development: reflections on institutional frameworks and challenges for governance". Guest speakers: Peter sörbom (Concord sweden) and maurizio Carbone (university of Glasgow). this conference is part of a series of open public debates analysing specific development issues, thus creating a public space for a sustained dialogue between development actors, representatives of luxembourgish nGos and academics working on development issues. université du luxembourg – campus de limpertsberg

18:30 the aViator université PoPulaire du Cinéma Gb 1964 / vostf / 112’ / c / de : Guy hamilton / avec : sean Connery, Gert Froebe, honor blackman / d’après ian Fleming / musique : John barry cinémathèque

la musique pop folk toute en douceur : une mélodie, une voix, une guitare ! casino 2000 mondorF-les-bains

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

20:00 film: Perl oDer Pica

au début des années 60 : norbi a 12 ans et vit dans une petite ville industrielle avec ses parents et sa sœur. Cette année-là, il va être confronté à des mystères touchant à la sexualité et à la guerre, choses qu’il ne peut comprendre parce qu’à l’époque on n’explique rien aux enfants. entre son père, propriétaire d’une librairie-papeterie, et très autoritaire, l’instituteur treines qui distribue gifles et punitions à l’école et monsieur Pinato que norbi soupçonne d’être l’assassin de la rue des hauts-Fourneaux, il va de plus devoir résoudre le mystère de la lettre P que son père inscrit régulièrement dans son agenda. et puis, il y a Fred, qui parle de nazis, de réfractaires et de "Gielemännercher"... d’après le roman de Jhemp hoscheit. centre culturel syrkus roodt-sur-syre

20:00 la chambre Philharmonique / kriVine / leVin

emmanuel Krivine, direction. robert levin, pianoforte. ludwig van beethoven : "Coriolan. ouvertüre c-moll (ut mineur) op. 62", "Konzert für Klavier und orchester n° 4 G-dur (sol majeur) op. 58". Franz schubert : "symphonie n° 3 d-dur (ré majeur) d 200". Philharmonie

20:00 le rÔle qui Je suis cf. 13/04 kulturfabrik esCh-sur-alzette

20:00 reVue 2012 cf. 05/04 Grand théâtre

21:30 blooD for Dracula

20:00 camerata 4 sCreeninG draCula andy Warhol’s dracula / italie-France 1974 / voangstf / 103‘ / c / avec : Joe dallessandro, udo Kier, vittorio de sica / d’après : librement inspiré du roman de bram stoker (non crédité) cinémathèque renaud Capuçon, violon. Gérard Caussé, alto. Gautier Capuçon, violoncelle. michel dalberto, piano. Gabriel Fauré : "sonate pour violon et piano n°1 en la majeur op.13", "sonate pour violoncelle et piano n°2 en sol mineur op.117", "quatuor n°1 pour piano et cordes en ut mineur op.15". Philharmonie

20:00 carla bley trios made by sCorsese usa 2004 / vostf / 170’ / c / de : martin scorsese / avec : leonardo diCaprio, Cate blanchett, Kate beckinsale, John C. reilly, alec baldwin, alan alda, ian holm, Willem dafoe / 5 oscars cinémathèque

19:00 le Vieillissement et nous

le vieillissement de la population au Grand-duché de luxembourg et ses conséquences socio-économiques pour le pays. centre hospitalier

Carla bley est une figure essentielle de la scène jazz tout en restant une de ses personnalités les plus fantaisistes et iconoclastes. Pianiste, compositrice, arrangeuse, la musicienne américaine est l’une des rares femmes, qui ne soit pas chanteuse, à atteindre un haut degré de notoriété dans le jazz . explorant sous bien des aspects la musique de son pays, elle intègre dans un patchwork habile et éclairé un ensemble de références éclectiques, populaires et savantes, avec un sens du drame et de l’humour qui rend son univers musical extrêmement personnel. opderschmelz dudelanGe

théâtre danse / opéra musique classique Conférence musique actuelle Cinémathèque événement Jeune Public exposition divers

www.CITYMag.LU


agenda

17

18:30 tom hillenbranD: rotes GolD

mArDi tuesDAy

15:00 Zauber-tuttifrutti

un atelier de conte plein de surprises ! 7-9 ans. durée : 2 h. il existe des milliers d’histoires captivantes, qui attendent que tu les écoutes et ce n’est pas tout : tu as sûrement des milliers d’idées dans la tête, qui attendent que tu les transformes en histoires drôles, colorées, abracadabrantes et passionnantes ! encadrement : betsy dentzer, pédagogue de théâtre et conteuse. www.iletaitunefois.lu coin de lecture il était une fois...

17:00 the Journey

Pendant six jours, les membres de la compagnie de théâtre speaking in tongues vont encadrer des ateliers de théâtre, de mouvement et de chant avec les jeunes afin de créer un spectacle de théâtre itinérant original présenté au public le 17 avril à 17 h. le spectacle public commencera sur le parvis de la gare centrale de la ville de luxembourg et emportera les spectateurs dans un voyage théâtral à travers la capitale en passant par la gare, la place Fort Wallis devant le foyer de jour Pinocchio d’inter-actions, la place Clairefontaine, le Grund et la maison des Jeunes du Grund, et s’achèvera dans le cloître l’abbaye de neumünster où inter-actions offrira un verre de l’amitié. the Journey est un spectacle immersif et ambulant. Chaque spectateur recevra l’itinéraire le jour-même sur le parvis de la gare avant le début du spectacle. Parvis de la Gare

der literarische abend wird musikalisch abgestimmt werden. cercle cité

20:00 les soirées Dansantes Du Walfer DanZclub

le club de danse de Walferdange offre la possibilité de danser régulièrement. nous pratiquons valse, foxtrott, jive, samba, cha-cha, rumba, etc. toute personne peut devenir membre du club, quel que soit son niveau de danse, qu’il soit jeune ou moins jeune. centre Prince henri WalFerdanGe

18:30 mala noche cf. 04/04 cinémathèque

19:30 muDam akaDemie i

07. antiform, arte Povera, Joseph beuys, land art, bmPt, art conceptuel. les mouvements artistiques et les figures marquantes de la fin des années 60 et des années 70. mudam akademie i (débutants) analyse le siècle dernier par décennie en traitant les différents courants artistiques et leur contexte social. (l) opderschmelz dudelanGe

Pièce théâtrale pour une cassette et quatre comédiens. "l’avare": harpagon et sa célèbre cassette. mais aussi l’histoire des enfants d’harpagon, aux prises avec ce père tyrannique pour pouvoir vivre leurs amours, pour pouvoir vivre, tout court. "notre avare", c’est celui d’élise, Cléante, valère et marianne... adaptation et mise en scène : Jean boillot. dramaturgie : Christophe triau. scénographie et costumes : laurence villerot. avec isabelle ronayette, stéphanie schwartzgrod, Philippe lardaud, benoît marchand, serge brincat. théâtre municipal esCh-sur-alzette

20:00 hiVer

Jon Fosse, texte français de terje sinding. un homme et une femme ; il est marié, père de famille, représentant de commerce peut-être. d’elle on ne sait rien sinon qu’elle est saoule, désœuvrée, un peu pute peut-être ; ils se rencontrent dans un parc ; dans une chambre d’hôtel ensuite. une histoire d’amour, leur vie va basculer. avec Céline langlois et Jean-louis Coulloc’h. mise en scène : sophie langevin. scénographie : François dickes. Création sonore : andré dziezuk. Création lumières : david debrinay. Costumes : Caroline Koener. images : Jako raybaut. Grand théâtre

19:30 anatol

cf. 03/04 sichel home hoWald

20:00 eDoarDo sanGuieneti centre national de littérature – la maison servais mersCh

20:00 atelier floral

Gilbert Put vous enseignera les pratiques de la mise en valeur des fleurs, les techniques pour des arrangements saisonniers de fleurs, des couronnes, etc. veuillez apporter des ciseaux de jardinier et un couteau ! Cours pour débutants. kulturhaus niederanven niederanven

et vous, qui allez-vous inviter ? Nous pensons que le cinéma se partage à 2. C’est pourquoi, avec Orange Wednesdays, vous bénéficiez chaque mercredi d’1 place gratuite pour 1 place achetée. Envoyez « film » par sms au 60352 et présentez à la caisse le code reçu pour bénéficier de la 2e place gratuite. Une exclusivité client Orange. le mercredi change avec Orange.

En collaboration avec

www.utopolis.lu

orangewednesdays.lu

www.CITYMag.LU

20:00 notre aVare

47

t on eVen ur r u it yo nts s subm z vos eve e t iv insCr rio.n/0e1 u l p . wwwn Février : 06 éditio


48

agenda

20:00 Janet seiDel

australia’s first lady of Jazz singing. l’inouï redanGe-sur-attert

20:00 la leçon D’euGène ionesco

une bachelière vient prendre un cours particulier chez un vieux professeur poli et timide, en vue du doctorat total. la leçon commence par des notions élémentaires de calcul, suit un cours magistral de linguistique au cours duquel le professeur, de plus en plus agressif et autoritaire, menace son élève devenue apathique et procède à une séance d’hypnose qui aboutira à... l’irréparable ! ionesco sort des bases de la dramaturgie traditionnelle ; la forme est dépouillée : la pièce se résume à un seul acte sans découpage en scènes. l’action, simple, comporte peu de péripéties mais un prologue, un développement progressif au cours duquel le professeur vampirise son élève, celle-ci tombant dans la mollesse et lui au contraire devenant de plus en plus sûr de lui et autoritaire ce qui aboutit au paroxysme : le meurtre. la pièce présente un mélange des tonalités, mariant le comique et le tragique. théâtre du centaure

20:00 miniDramen

mit nora Koenig und Pitt simon. regie: Carole lorang. bühne/ Kostüme: Peggy Würth. dramaturgie: mani muller. auf engstem raum erhält der zuschauer, in der rolle des voyeurs, einblicke in verschiedenste (dramatische) schicksale die ebenso schnell sichtbar beziehungsweise wieder ausgeblendet werden. seltsamkomische momentaufnahmen skizzieren das alltäglich sinnlose des zwischenmenschlichen beziehungsuniversums. kasemattentheater

20:00 antichrist

a grieving couple retreats to their cabin in the woods, hoping to repair their broken hearts and troubled marriage. but nature takes its course and things go from bad to worse. abbaye de neumünster

20:00 Présentation Du n°4 De la reVue "transkrit"

20:30 GanGs of neW york

18:30 les nuits De Dracula

made by sCorsese usa 2002 / vostf / 167’ / c / de : martin scorsese / avec : leonardo diCaprio, daniel day-lewis, Cameron diaz, Jim broadbent, John C. reilly, brendan Gleeson cinémathèque

sCreeninG draCula nachts, wenn dracula erwacht / espagne-rFa-italie-France 1970 / vf / 98 ‘/ c / de : Jesus (Jess) Franco / avec : Christopher lee, Klaus Kinski, herbert lom / d’après le roman de bram stoker cinémathèque

20:00 aynsley lister

centre national de littérature – la maison servais mersCh

20:00 Wu man

reconnue comme la plus grande virtuose du pipa, l’artiste chinoise Wu man a été formée dans la tradition du style classique Pudong au Conservatoire de Pékin. éloquente experte de la musique chinoise ancienne – elle a notamment déchiffré les tablatures de manuscrits découverts dans les grottes bouddhistes de mogao ou transcrit de la musique de la dynastie des tang (618-907) – elle enrichit également le répertoire actuel du pipa de ses propres compositions et de créations de compositeurs contemporains tels que tan dun, Philip Glass, terry riley, etc. maniant avec une dextérité hors du commun l’antique instrument (anciennement en peau de serpent), elle révèle un univers poétique qui évoque les ombres d’une fleur, le chant du soir d’un pêcheur, la danse du peuple yi ou une épique bataille entre le royaume des han et le seigneur des Chu. avant le concert (19 h 15), le film documentaire "Wu man’s return to the east" vous donne l’occasion de suivre la musicienne sur les traces de la musique ancienne dans les régions éloignées de la Chine moderne. Philharmonie

20:00 ensemble noise Watchers unlimiteD / kaell

ensemble noise Watchers unlimited. Jonathan Kaell, direction. Jean halsdorf : "reflejos" pour flûte, violoncelle et piano. marcel reuter : "autour d’un centre raturé iii" pour clarinette, violon, alto, violoncelle, percussion et piano. tatsiana zelianko : "Prophétie" pour flûte, cor, clarinette, trio à cordes et piano. albena Petrovic-vratchanska : "magnifico" pour trombone solo, cor, deux clarinettes, trio à cordes, piano et percussion. Philharmonie

20:00 le rÔle qui Je suis cf. 13/04 kulturfabrik esCh-sur-alzette

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

21:30 ceDric hanriot GrooVe trio

recording artist, composer, arranger, producer, sound designer, educator – piano, keyboards, hammond b3 organ, accordion, melodica – Cedric hanriot would generally be considered a latecomer to the world of music. he has composed, arranged, produced and sound designed for an array of musical styles such as electro, pop, rnb, hip hop, blues, jazz, latin, world music, music for video games/jingles/ads and capacities. liquiD

18

merCreDi WeDnesDAy

18:00 WeDnesDays@muDam cf. 04/04 mudam

19:00 DatinG: sPecial – beethoVen

robert levin : pianoforte, piano, présentation. ludwig van beethoven : "Konzert für Klavier und orchester n° 5 es-dur (mi bémol majeur) op. 73 ("l’empereur")". Presentation in english by robert levin on beethoven’s Piano Concerto n° 5 – examples played on the pianoforte and modern piano (without orchestra). Philharmonie

19:00 silVerstein

avec plus d’un demi-million d’albums et de multiples tournées et concerts, le groupe de post-hardcore canadien silverstein revient au luxembourg pour un concert unique à la Kulturfabrik. kulturfabrik esCh-sur-alzette

aynsley has never been an artist to reheat the music of yesteryear. influenced from an early age by the 60’s rnb era, lister takes these key elements and mixes them with a more current and melodic lyrical approach. he is one of very few artists playing blues infused rock with a modern edge-tangible. the result is heartfelt, soul searching and full of fine songwriting; played with passion and vitality. his hard hitting rhythms and guitar work are reminiscent of a young Clapton. brasserie de l’abbaye de neumünster

20:00 miniDramen

cf. 17/04 kasemattentheater

20:00 la leçon D’euGène ionesco cf. 17/04 théâtre du centaure

19:30 conférence the netWork

stress is without any doubt part of our day-to-day life and everybody agrees that it affects our health, productivity and well-being. stress is commonly associated with illnesses like high blood pressure, heart attacks, strokes, lower immune response and many others. this workshop gives you a clear explanation of the stress mechanism, what are the main sources of stress, how our body reacts to it and gives you a few simple ideas to better cope with stress. hotel sofitel kirchberg

théâtre danse / opéra musique classique Conférence musique actuelle Cinémathèque événement Jeune Public exposition divers

www.CITYMag.LU


agenda

20:00 les enfants

après "Kiwi" de daniel danis, créé au Carrérotondes début 2011, la pièce "les enfants", du grand dramaturge anglais edward bond, sera un nouveau chantier artistique à vocation participative pour la Cie du Grand boube. il s’adresse à des adolescents ayant déjà l’une ou l’autre expérience de la scène et leur propose de travailler leurs rôles en compagnie de deux comédiens professionnels, qui font également partie de la distribution. carrérotondes – traffo

20:00 reVue 2012 cf. 05/04 caPe ettelbruCK

20:30 eVen coWGirls Get the blues cf. 05/04 cinémathèque

20:30 kofi baker’s cream eXPerience l’inouï redanGe-sur-attert

20:30 liZZ WriGht

lizz Wright est une chanteuse de soul et de jazz américaine dotée d’une aura naturelle. ses performances vocales sont aussi subtiles qu’époustouflantes et sa voix d’un grand pouvoir de persuasion nous entraîne dans une atmosphère empreinte de douceur. dans le cadre du festival Printemps musical. abbaye de neumünster

19

19:00 il mio ViaGGio in italia

jeuDi thursDAy

14:30 DiGital 3D-fotoen selWer maachen!

3d biller loosse sech haut ganz einfach mat der hëllef vun digitale Fotoapparater maachen. an dësem Workshop kanns du selwer 3d biller maachen a gëss alles iwwer dës speziell method, fir Fotoen ze maache gewuer. natur musée

14:30 muDamini WorkshoPs: DesiGn à l’infini

made by sCorsese my voyage to italy / usa 1999 / vostf / 245’ / nb & c / de : martin scorsese cinémathèque

19:00 à la rencontre De shakesPeare

les élèves des classes de flûte à bec et de clavecin interprèteront quelques-unes des plus belles pages de la musique anglaise, e.a. baroque, ainsi que divers textes de shakespeare, mis en musique. une vingtaine des lauréats du Conservatoire de toutes les classes de diction et d’art dramatique présentent ensuite un travail autour de William shakespeare, notamment "hamlet" et "mesure pour mesure", en langue française, allemande et anglaise. Ce spectacle clôturera une masterclass animée par nathalie seliesco, professeur d’art dramatique au Conservatoire de nancy. Conception théâtrale et mise en scène : nathalie seliesco. Conception générale : danièle Gaspart, myriam muller. conservatoire de la Ville de luxembourg

49

20:00 reVue 2012 cf. 05/04 caPe ettelbruCK

20:00 miniDramen

cf. 17/04 kasemattentheater

t on eVen ur r u o it y nts s subm z vos eve e t iv insCr rio.ne u l p . wwwn mai : 02/04 éditio

de la conception à l’œuvre finie, tu découvriras le travail de maurizio Galante & tal lancman en mettant la main à la pâte. mudam

15:00 Zauber-tuttifrutti cf. 17/04. www.iletaitunefois.lu coin de lecture il était une fois...

16:30 aGeinG, miGration anD transnational Ways of liVinG

Choix de vie des immigrants pour leur retraite. Prof. dr Claudine attias-donfut (Centre edgar morin, Paris). campus Walferdange

17:30 orGan after Work cf. 05/04 église saint-alphonse, luxembourg

18:30 la leçon D’euGène ionesco cf. 17/04 théâtre du centaure

18:30 muDam akaDemie i cf. 17/04 (F) mudam

www.CITYMag.LU

t on eVen ur r u it yo nts s subm z vos eve e t iv insCr rio.n/0e1 u l p . wwwn Février : 06 éditio


50

agenda

20:00 la chute

l’homme qui parle dans "la Chute" se livre à une confession calculée. refugié à amsterdam dans une ville de canaux et de lumière froide, où il joue à l’ermite et au prophète, cet ancien avocat attend dans un bar douteux des auditeurs complaisants. il a le cœur moderne, c’est-à-dire qu’il ne peut supporter d’être jugé. il se dépêche donc de faire son propre procès, mais c’est pour mieux juger les autres. le miroir dans lequel il se regarde, il finit par le tendre aux autres. où commence la confession, où l’accusation ? Celui qui parle dans ce livre fait-il son procès ou celui de son temps ? est-il un cas particulier ou l’homme du jour ? une seule vérité en tout cas, dans ce jeu de glaces étudié : la douleur et ce qu’elle promet. théâtre municipal esCh-sur-alzette

20:00 tiGran hamasyan

Jazz cube 521 marnaCh

20:00 Zeltik 2012

feat. Carlos nunez & dan ar braz, skerryvore, the rapparees, yew sligo, luxembourg Pipe band. chapiteau – place Jean fohrmann dudelanGe

20:30 kofi baker’s cream eXPerience l’inouï redanGe-sur-attert

21:00 DaViD GolDrake

20:00 sylVia camarDa

"the warrior of beauty", création. sylvia Camarda sera l’interprète de ce solo de danse théâtre. un solo qui apparaît comme un dialogue avec le public à propos d’une recherche constante : comment être femme au 21e siècle ? Ce dialogue sera aussi monologue, à la fois expression personnelle de l’interprète et miroir pour chacun des spectateurs : comment se trouver soi-même dans sa vraie personnalité ? Chorégraphie & danse : sylvia Camarda. dramaturgie : natalia ipatova. assistant danse : Jean-Guillaume Weis. Costume : laurie lamborelle. lumière : benjamin muhr. musique : victor Ferreira. texte : benny Claessens. théâtre des capucins

david Goldrake, le magicien le plus connu au luxembourg, est un artiste de son époque, un illusionniste de classe internationale. david unit les traditions anciennes de la magie avec son propre style moderne et crée ainsi des merveilles uniques dans une nouvelle dimension. casino 2000 mondorF-les-bains

21:00 shiGeto

21:30 XaVier Pillac

Fort de son expérience scénique en europe et aux états-unis, xavier Pillac est devenu en 10 ans une valeur incontournable du blues européen. liquiD

20 VenDreDi friDAy

17:00 les enfants

tout savoir sur les tatouages – origine, histoire, les différents types… dans le cadre des Journées du livre et du droit d’auteur se déroulant du 20 au 23 avril 2012, la Cité-bibliothèque est heureuse de présenter une soirée consacrée spécialement aux jeunes de 12 à 16 ans sur le thème des tatouages. (l) cercle cité

18:30 les conVoyeurs attenDent

Comedy ClassiCs belgique 1999 / vofr / 94’ / de : benoît mariage / avec : benoît Poelvoorde, Jean-François devigne, morgane simon cinémathèque

cf. 19/04 chapiteau – place Jean fohrmann dudelanGe

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

le lobbying constitue-t-il une représentation légitime, un mal nécessaire ou un trafic d’influence anti-démocratique ? Pour répondre à cette question, natacha Cingotti et Claude turmes parleront du lobbying au niveau de la Commission et du Parlement européen. natacha Cingotti est chargée de campagne pour les questions de transparence et de lobbying industriel en europe au sein de l’onG Friends of the earth europe, à bruxelles. auparavant elle a travaillé pour oxfam France à Paris, au sein du programme conflits et protection des populations civiles, en particulier sur le cas israélo-palestinien et le contôle du commerce international des armes. Claude turmes a commencé son engagement politique au mouvement écologique. il a ensuite été élu vice-président de l’antenne bruxelloise de l’onG les amis de la terre. en 1999, ce professeur d’éducation physique posait sa candidature pour les élections européennes sur la liste de déi gréng pour agir là où la politique de l’énergie et de l’environnement se décide. il est aujourd’hui vice-président et porte-parole pour les questions énergétiques du groupe des verts au Parlement européen. abbaye de neumünster

20:00 DaViD orloWsky trio

20:00 hiVer

cf. 17/04 Grand théâtre

20:00 Jacob buchanan kVartet

the Jakob buchanan Kvartet consists of four of the best jazz musicians in the danish Jazz scene today. they are all prize winning composers and great soloists with an international career. the Jakob buchanan Kvartet was nominated for the best Jazz Cd in denmark in 2011. abbaye de neumünster

20:00 la leçon D’euGène ionesco cf. 17/04 théâtre du centaure

20:00 les enfants

cf. 18/04 carrérotondes – traffo

20:00 oPl / kriVine / leVin

orchestre Philharmonique du luxembourg. emmanuel Krivine, direction. robert levin, piano. ludwig van beethoven : "Konzert für Klavier und orchester n° 5 es-dur (mi bémol majeur) op. 73" ("l’empereur"), "symphonie n° 5 c-moll (ut mineur) op. 67". Philharmonie

© Felix Broede

18:30 Zeltik 2012

le nom shigeto signifie en japonais "grandir". un nom d’artiste approprié que zach saginaw a choisi tant sa musique se veut progressive. carrérotondes – eXit07

19:30 lobbyinG : rePrésentation léGitime ou trafic D’influence ?

la clarinette poétique d’orlowsky traverse les mondes sonores créés par la guitare et la contrebasse pour allier impressions cinématographiquement décalées et danses flottantes subtilement grooves. irréel mais touchant, le résultat prend des accents optimistes, emplis de désir, qui rendent dépendants et évoquent également sans cesse une touche de musique pop. en raison de leur style musical noble et progressif, ces musiciens ont façonné le terme "musique de chambre et du monde". ils portent la conjonction entre musique de chambre et musique du monde à un niveau musical artistique fascinant et créent au passage une diversité de couleurs unique. trifolion eChternaCh

théâtre danse / opéra musique classique Conférence musique actuelle Cinémathèque événement Jeune Public exposition divers

www.CITYMag.LU


agenda

20:00 PurGatorio

21:00 is it friDay? With DJ ariel

14:15 unterWeGs ZWischen manternach unD Wecker

19:30 bal tchécoluXembourGeois

20:00 bernharD hoëcker – netthamseshier!

Geführte 6,5 km lange Wanderung durch die muschelkalk- und Keuperlandschaft des moselhinterlandes mit erläuterungen zu Geologie, Kulturgeschichte und biodiversität. centre d’accueil a Wiewesch manternaCh quelle est la pire des choses qu’une femme peut faire à un homme et un homme à une femme ? Certains crimes – dit-on – sont trop horribles pour être pardonnés, mais que faire si la personne que vous avez blessée le plus au monde s’avère être à la fin du compte la seule capable de vous sauver la vie ? est-ce que l’amour peut l’emporter même si des choses terribles ont été faites pour nous et, trop souvent par nous ? mise en scène : Jacqueline Posing-van dyck. décors et costumes : Christian Klein. musique : michel zeches. avec : nicole duguet et hervé sogne. tnl

20:00 reVue 2012 cf. 05/04 caPe ettelbruCK

20:30 Jaclyn Guillou from canaDa l’inouï redanGe-sur-attert

20:30 le sacrifice

arthouse ClassiCs offret / France-suède-Gb 1986 / vostf / 149’ / c / de : andreï tarkovski / avec : erland Josephson, valérie mairesse, susan Fleetwood / Grand Prix au Festival de Cannes, 1986 cinémathèque

15:00 il était une fois… ancien cinéma café-club vianden

21 sAmeDi sAturDAy

15:00 straDiVahiD auf Der flucht Vor Den falschsPielern (D)

un concert tout en musique, magie et virtuosité. vahid Khadem-missagh : idée, violon, récit. veronika trisko : piano. musique de niccolò Paganini, Pablo de sarasate, Charles-auguste de bériot, Johann sebastian bach, Jules massenet, richard strauss et Johannes brahms. Philharmonie

10:30 15:00 echo Vom Zürihorn (f) lePorello Priska Walss, nick Gutersohn, robert morgenthaler : cor des alpes, trombone, coquillage sonore. luisa bevilacqua : loopino. max Fischbach : atelier musical. martine daniels-marson : atelier bricolage. edmond oliveira : décors. musique suisse. Philharmonie

vivez une soirée fantastique et laissez-vous séduire par des danseurs et danseuses de renommée internationale ! vous seront proposées des démonstrations de danse standard et latino-américaine, une démonstration du champion du monde d’electric-boogie et de freedance et une représentation musicale de thierry mersch. kinneksbond mamer

19:30 shirley souaGnon cf. 14/04 le showtime esCh-sur-alzette

À l’occasion des Journées du livre et du droit d’auteur qui se dérouleront du 20 au 23 avril, la Cité-bibliothèque est heureuse de réunir les petits lecteurs autour du dernier ouvrage "schwamm mat de séipäerd" de mireille Weiten-de Waha (auteur), roll rossi (partie audio et chansons), et marco Weiten (ill.). la matinée se déroulera en langue luxembourgeoise. cercle cité

Concert de gala par la leidelenger musek. hall omnisports leudelanGe

20:00 Den ZackeGe blëtZ! de leporello ass e buch dat du opfaals ewéi eng zieharmonika. du faals an dësem Workshop däin eegene leporello. d’stina weist dir verschidde systemer mat deenen s du Figuren, zeechnungen a Geschichten iwwert d’säite kanns entstoe loossen. 6-12 Joer. casino luxembourg – forum d’art contemporain

16:30 echo Vom Zürihorn (l) 14:00 DiGital 3D-fotoen selWer maachen!

14:00 echo Vom Zürihorn (f) cf. 10 h 30 Philharmonie

"dis-moi d’où tu viens et je te dirai qui tu es !" rares sont les personnes qui se sont autant appropriées cette formule toute faite que bernhard hoëcker. depuis que bernhard hoëcker foule les planches, cet humoriste plutôt curieux pose des questions sur le pays et ses habitants. Cet aspect particulier constitue à présent le fondement original de son nouveau programme en solo en scène baptisé "netthamseshier!". en effet, chaque endroit possède sa particularité, quelque chose d’unique. Pour le plus grand bonheur du public, tout cela traversera en direct l’esprit de bernhard hoëcker lors de ses interventions scéniques ; c’est ainsi que vous découvrirez tous ensemble la valeur profonde des curiosités ou sites touristiques (in)dignes d’intérêt de l’endroit choisi et redécouvrirez dès lors votre lieu de résidence. trifolion eChternaCh

20:00 GolDen hits of the 60’s anD 70’s

20:00 alliaGe quintett

10:30 schWamm mat De séiPäerD

cf. 19/04 natur musée

www.CITYMag.LU

atelier en français. durée : 1 h. Contes et comptines. coin de lecture il était une fois...

51

cf. 10 h 30 Philharmonie

16:30 il était une fois…

atelier en luxembourgeois. durée : 1 h. livre thème : "de mett an de mil" de Connie Faber. activité : création d’une araignée et d’une chenille. www.iletaitunefois.lu coin de lecture il était une fois...

mit ihrem einzigartigen repertoire wandelt das alliage quintett erfolgreich auf dem schmalen Grat zwischen feinsinniger Kammermusik und anspruchsvollster unterhaltung und gastiert in den grossen Konzertsälen in europa, asien und nordamerika. daniel Gauthier: sopran-saxophon. eva barthas: alt-saxophon. Koryun asatryan: tenor-saxophon. sebastian Pottmeier: bariton-saxophon. Jang eun bae: Klavier. conservatoire de musique esCh-sur-alzette

eng Familliepensioun, matten an engem klengen duerf zu lëtzebuerg. rou an erhuelung sin um rendez-vous. centre culturel holzem holzem

n nt o r eVe sur u o y it nts subm z vos eve e iv r net C . o ins i r u l .p wwwn mai : 02/04 io édit

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


52

agenda

20:00 fink

Fink, artiste folk totalement atypique, présentera son dernier album intitulé "Perfect darkness", sorti en 2011, sur lequel la simplicité et la sobriété de son folk s’agrémentent à une ambiance trip-hop et à des teintes de soul et de blues. kulturfabrik esCh-sur-alzette

20:00 imProlabo saison 2

20:00 i belieVe that We are haVinG a DialoGue – anne-mareike hess

spectacle d’improvisation théâtrale. vivez, l’espace d’une soirée, la vie au sein d’un laboratoire du rire et des émotions, où un scientifique fait vivre des expériences burlesques ou émouvantes, et autres tests délirants, à quatre "rat-provisateurs". café-théâtre rocas

20:00 la leçon D’euGène ionesco cf. 17/04 théâtre du centaure

20:00 le canZoni Di Vittorio merlo anne-mareike hess et sandra lolax sont ensemble sur scène et abordent l’"être ensemble" : partagent des idées, des mouvements, se lient et communiquent. Comment peut-on vraiment expérimenter l’"être ensemble" ? quand parvient-on à ressentir le sentiment de l’"être ensemble" ? quels sont les besoins individuels pour cela ? lorsque les deux artistes vivaient dans des endroits différents, elles ont entamé une conversation par email à propos de l’"être ensemble". Cela a été comme un point de départ pour leur travail, évoluant dans le même espace. Concept et performance : anne-mareike hess & sandra lolax. banannefabrik

21:00 Zeltik 2012

cf. 19/04 chapiteau – place Jean fohrmann dudelanGe

22:00 the birD With the cristal PlumaGe

10:30 echo Vom Zürihorn (l) cf. 21/04 Philharmonie

11:00 erZielsonnDeGer am kaPuZinertheater

20:00 oPl / kriVine / leVin

20:00 hiVer

cf. 17/04 Grand théâtre

homogeneous and created such a powerful result. they have always been ahead of their time. among the bands ever to storm the metal genre, to take the symphonic olympus by assault and to cut their own path, nightwish have come to be known as the most influential band worldwide in their genre. rockhal esCh-sur-alzette

vittorio merlo, chanteur italien résidant au luxembourg, au style très personnel et élégant, présente ses chansons et ses émotions au piano et à l’harmonica. l’inouï redanGe-sur-attert

orchestre Philharmonique du luxembourg. emmanuel Krivine, direction. robert levin, piano. Wolfgang a. mozart : "adagio und Fuge c-moll (ut mineur) Kv 546". ludwig van beethoven : "Konzert für Klavier und orchester n° 3 c-moll (ut mineur) op. 37". Joseph haydn : "sinfonie n° 102 b-dur (si bémol majeur) hob. i:102". Philharmonie

20:00 reVue 2012 cf. 05/04 caPe ettelbruCK

20:00 the mirror has tWo faces

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

22

DimAnChe sunDAy

09:30 natur sPielerisch mit allen sinnen erleben sense and sensibility usa 1996 / vostf / 120’ / c / de : barbra streisand / avec : barbra streisand, Jeff bridges, lauren bacall, George segal cinémathèque

21:00 inuk trio

20:00 niGhtWish

With an exceptional musical mélange combining bombastic, epically and opulent metal elements with symphonic melodies full of melancholic, romantic and dreamy moments, nightwish created their own style long ago: often imitated, never duplicated! mastermind tuomas holopainen is not just an excellent and unique composer, even more he understands from the beginning on to fulfill his musical passion – he is a blessed visionary! never before a band has merged elements of classic and metal so

FilmreaKter’s Cinélunatique l’uccello dalle piume di cristallo / italie 1970 / vostf / 98’ / c / de : dario argento / avec : tony musante, suzy Kendall, eva renzi cinémathèque

tasten, lauschen, beobachten, fühlen,... Wir nutzen all unsere sinne auf ungewohnte, lebendige art und nähern uns so sensibel der natur an. lassen sie sich überraschen! bitte ein kleines tuch zum abtrocknen und säubern und einen schal als augenbinde pro Person sowie ein kleines Picknick und wetterangepasste Kleidung mitbringen. centre d’accueil ellergronn esCh-sur-alzette

09:45 e laf fir D’natur il existe une grande complicité musicale entre marc demuth et George letellier qui se partagent la scène depuis plus de 10 ans et ceci dans diverses formations mais aussi régulièrement dans la formule de duo. Pour cette occasion ils ont invité la chanteuse portugaise luisa vieira pour se dédier à un programme diversifié qui va de standards jazz à la musique brésilienne en passant par quelques compositions personnelles. interaction, improvisation, créativité et originalité ne sont que quelques mots clés pour décrire ce trio de jazz. ancien cinéma café-club vianden

(c) Brigitte Michaelis

Course pour adultes de 5 ou 10 km à 10 h 30, walking de 5 km à 10 h, yuppi mini-naturlaf (1 km) à 9 h 45 et des ateliers d’athlétisme pour enfants jusqu’à 12 h. recettes au profit de natur&ëmwelt dans le cadre de la Journée nationale de l’arbre 2012. inscription nécessaire. d’haus vun der natur asbl KoCKelsCheuer

afrikanesch märercher théâtre des capucins

11:00 international recorD fair

le 22 avril prochain le foyer de la rockhal accueillera plus de 50 exposants internationaux qui présenteront et mettront en vente plus d’un million de disques (vinyles, Cd, dvd) de groupes et artistes rock et pop des 50 dernières années. vous y trouverez des perles rares en 33 tours, des 45 tours single (10 inch ou maxis) mais également des Cd, des dvd musicaux, des vhs, des cassettes, des posters, des livres, des t-shirts et d’autres articles de fan rares ou introuvables. rockhal esCh-sur-alzette

11:15 boZZetti-GnaDDineV-heck 4tet

sans aucun doute, le percussionniste boris dinev et le guitariste basse rom heck adorent la diversité musicale. ils ont été vus (et entendus) dans les constellations les plus différentes, leur accompagnement flexible ayant servi de tremplin aux solistes avec

théâtre danse / opéra musique classique Conférence musique actuelle Cinémathèque événement Jeune Public exposition divers

www.CITYMag.LU


53

agenda

l’apport de leurs propres capacités virtuoses de solistes, sans oublier de s’adapter au style musical du soliste invité.Pour le concert du 22 avril 2012, il y aura deux invités, tous les deux multi-instrumentalistes, eugène bozzetti et Gast Gnad, qui ajouteront les couleurs de l’accordéon, de la guitare et du trombone à coulisse au fameux duo dinev-heck. trifolion eChternaCh

11:30 aPéro’s JaZZ / JitZ JeitZ quartet

Jitz Jeitz quartet présente des compositions personnelles, binaires et ternaires, ainsi que des reprises pop et même d’opéra jazzifiées, avec une sonorité acoustique non maquillée (unplugged en patois musicologique contemporain), dans la tradition du quartette de jazz classique où se côtoient rigueur et désinvolture. abbaye de neumünster

14:00 echo Vom Zürihorn (l) cf. 21/04 Philharmonie

15:00 Die unenDliche Geschichte (teil 2)

Cinéma Paradiso deutschland 1989 / deutsche Fassung / 86’ / Farbe / von: George miller / mit: Jonathan brandis, Kenny morrison, Clarissa burt / nach dem roman von michael ende / empfohlen ab 8 Jahren. cinémathèque

15:00 erZielsonnDeGer am kaPuZinertheater cf. 11h théâtre des capucins

16:30 echo Vom Zürihorn (l) cf. 21/04 Philharmonie

16:30 création De soi et culte Du moi

"l’identité de l’individu, de la distinction à la singularité". Par daniel salvatore schiffer. Faire de sa vie une œuvre d’art, et faire de sa personne une œuvre d’art vivante : tel est le précepte phare, tel que l’a formulé oscar Wilde lui-même, du dandysme, l’un des principaux courants littéraires, philosophiques et artistiques de notre modernité. Car ce que le dandysme recèle en profondeur, par-delà les clichés qui ont été trop souvent dits à son égard, c’est une véritable philosophie : la réunion, contre deux millénaires de dualisme platonicien et judéo-chrétien, de l’âme et du corps. le corps, c’est-à-dire l’apparence externe de l’individu, comme manifestation sensible de l’âme, c’est-à-dire l’essence interne de ce même individu : telle est la métaphysique du dandysme ! semblable projet existentiel, par où se crée l’identité de la personne, se développera, par conséquent, suivant deux critères fondamentaux : la distinction (dans le double sens du terme : être "distingué", élégant, et être "distinct", différent) et la singularité (là aussi dans la double acception du terme : être "singulier", unique en son genre, original, et se "singulariser", se différencier, se démarquer par rapport aux normes sociales et morales). daniel salvatore schiffer est écrivain, professeur de philosophie de l’art à l’école supérieure de l’académie royale des beaux-arts de liège et professeur invité au Collège belgique, sous l’égide de l’académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de belgique et le parrainage du Collège de France. il est porte-parole, pour les pays francophones, du Comité international contre la peine de mort et la lapidation, dont le siège est à londres. en français. casino luxembourg – forum d’art contemporain

17:00 freDeric D’orianicolas & aleXanDer kobin

récital deux pianos. brahms : "variations sur un thème de haydn op. 56b". rachmaninov : "suite n°1 op. 5", "danses symphoniques op. 45". dukas : "l’apprenti sorcier" (version pour deux pianos transcrite par l’auteur). opderschmelz dudelanGe

17:00 JuGenDsinfonieorchester eifel-arDennen

orchestre symphonique des jeunes eifel-ardennes. Pendant les vacances de Pâques 2012, plus de 70 jeunes musiciens de l’allemagne et du luxembourg se rencontrent pour travailler en orchestre. la rencontre est le résultat d’une coopération pendant de nombreuses années entre l’association européenne pour l’eifel et les ardennes et les écoles de musique en bitburg-Prüm, daun, bernkastel-Wittlich, echternach et le Conservatoire de musique du nord d’ettelbruck et donne aux élèves des institutions participantes la possibilité de participer à un grand orchestre symphonique. la rencontre a pour objectifs à la fois la formation musicale, les échanges culturels et la coopération transfrontalière dans la région de l’eifel-ardennes. au programme figurent des œuvres de a. borodin

et P. tchaikowsky. l’orchestre est dirigé par martin elmquist. trifolion eChternaCh

17:00 Philharmonisches streichquintett

17:00 musiques Parallèles

après une première présentation qui faisait revivre la musique de salon, le duo Cantoreggi-dorneanu se fait cette saison l’interprète des métamorphoses musicales de la folle période des années trente. l’audace, l’imagination et la richesse créative sont les porte-paroles du dialogue entre clavier et archet qui basculent entre impressionnisme, expressionnisme et couleurs jazz. musiques de sergei rachmaninov, sergei Prokofiev, maurice ravel, Charlie Chaplin, Cole Porter, George Gershwin. violon : sandrine Cantoreggi. Piano : dorel dorneanu. théâtre municipal esCh-sur-alzette

dans le cadre du Festival musek am syrdall. kulturhaus niederanven niederanven

n nt o r eVe sur u o y it nts subm z vos eve e iv r net insC luri/o0.4 p . w ww n mai : 02 éditio

Animations, oeufs en chocolat, belle programmation de films... Venez vivre la magie de Pâques aux cinémas Utopolis et Ciné Utopia! Venez en famille et profitez de nos tarifs spéciaux:* Tarif famille 6,20â/ personne • Tarif enfant 5,70â *Conditions et programme complet sur www.utopolis.lu

t on eVen ur r u it yo nts s subm z vos eve e t iv insCr rio.n/0e1 u l p . wwwn Février : 06 éditio

Coyote Café, Club 5, Subway, Meneghino, Nemo’s, McDonald’s, Tie Break Café, Q45, Paul Eischen www.utopolis.lu

www.utopolis.lu

www.CITYMag.LU 120401_CityMag_Kifika.indd 1

3/16/12 11:06 AM


54

agenda

17:00 the shininG

Ciné xxl usa 1980 / vostf / 115’ / c / de : stanley Kubrick / avec : Jack nicholson, shelley duvall, danny lloyd, scatman Crothers / d’après le roman de stephen King cinémathèque

20:00 submarino

two brothers meet at their mother’s funeral, each in his way on a path of self-destruction, both haunted by a tragedy in their youth. abbaye de neumünster

20:00 Damrau / De maistre

diana damrau, soprano. xavier de maistre, harpe. Franz schubert : "ständchen" d 957/4 ; "du bist die ruh" d 776 ; "Gretchen am spinnrade" d 118 ; "an die musik" d 547 ; "ave maria! Jungfrau mild" d 839. Francisco tárrega : "recuerdos de la alhambra". richard strauss : "ständchen" op. 17/2 ; "schlagende herzen" op. 29/2 ; "nichts" op. 10/2 ; "Wiegenlied" op. 41/1 ; "beim schlafengehen" Woo 150/3. reynaldo hahn : "si mes vers avaient des ailes" ; "l’heure exquise". ernest Chausson : "le Colibri" op. 2/7 ; "le temps des lilas" ; "la Cigale" op. 13/4. Gabriel Fauré : "impromptu" op. 86 pour harpe seule. henry duparc : "Chanson triste" op. 2/4 ; "l’invitation au voyage". eva dell’acqua : "villanelle". après le concert : meet the artist – diana damrau und xavier de maistre im Gespräch mit alain steffen (d). Philharmonie

18:30 GanGs of neW york cf. 17/04 cinémathèque

cf. 17/04 théâtre du centaure

Chick Corea, piano. Gary burton, vibraphone. Fondé en 1971 et primé aux Grammy awards de 1979, 1981, 1997, 1999 et 2009, le duo formé par le pianiste Chick Corea et le vibraphoniste Gary burton a écrit l’histoire du jazz. quatre ans après leur première soirée commune au Grand auditorium, le légendaire duo revient à la Philharmonie, explorant de manière unique des standards de Kurt Weill et antonio Carlos Jobim et de thelonious monk à lennon & mcCartney, extraits de leur nouvel album "hot house". Philharmonie

23

20:00 rencontres sel b-iV

lunDi monDAy

20:00 hans-hermann thielke

18:30 la leçon D’euGène ionesco

20:00 chick corea / Gary burton

20:00 mirJam rietberG

er ist der inbegriff des kauzigen, kurligen schalterbeamten, dieser thielke. Castings, tanzeinlagen, Jonglagen, der mann mit dem gelben Pullover, der verklemmt wie verunsichert wirkt, keine miene verzieht, stellt sich den tücken des alltags wie ein held. Komiker und Komödiant helmut hoffmann entwickelt eine Figur, die das Publikum zum toben hinreißt. er ist ein meister der subtilen Überraschungen, denn seine alltagsszenen entwickeln sich von der banalität zum bizarren, schlechte Witze werden verstolpert, peinliche Pausen entpuppen sich als supergags. ein Post-postmoderner held, der unbeirrbar seine skurrilen Geschichten in epischer breite in bisher unentdeckte Welten spinnt. cube 521 marnaCh

20:00 i belieVe that We are haVinG a DialoGue – anne-mareike hess cf. 21/04 banannefabrik

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

née à landsmeer près d’amsterdam, mirjam rietberg reçut ses premières leçons de harpe dès l’âge de sept ans. elle a remporté e.a. le troisième prix du Concours international pour harpe à budapest en hongrie. le concert à Kayl sera exceptionnel car mirjam rietberg se produira avec ses quatre harpes différentes : la grande harpe de concert, la harpe celtique, la harpe troubadour et la harpe chromatique. église Kayl

20:30 Dersou ouZala

université PoPulaire du Cinéma urss-Japon 1974 / vf / 136’ / c / de : akira Kurosawa / avec : maxim mounzouk, youri solomine, m. bytchkov. cinémathèque

20:30 sleeP Party PeoPle

if you are suffering from cuniculophobia, please turn back! dressed as rabbits, the danish band sleep Party People will be at the rockhalcafé to provide you a melancholy showcase concert by mixing electronica and post rock music. the perfect closing act for the international record fair taking place on the same day! rockhal esCh-sur-alzette

20:00 GötZ alsmann – Paris

isabelle van Keulen, violon. solistes européens, luxembourg. Christoph König, direction. John Cage : "the seasons". ralph vaughan-Williams : "the lark ascending". darius milhaud : "le bœuf sur le toit op. 58b", "Cinéma Fantaisie" pour violon et orchestre. robert schumann : "symphonie n°1 en si bémol majeur op.38 Printemps". Philharmonie

20:30 russian circles + suPPort in seinem neuen Programm präsentieren Götz alsmann und seine band eine auswahl großer französischer Chansons der 30er bis 60er Jarhe – in deutscher sprache. das Jazzhafte der französischen lieder aus der Goldenen zeit des Chansons zusammen mit dem exotisch-swingenden Klang des alsmann- ensembles... das ist eine unwiederstehliche melange! und "Paris!" bietet noch mehr: Götz alsmann und seine musiker ergänzen den reigen ihrer lieblingsChansons um Fundstücke aus dem deutschen liederfundus, die unserer ewigen sehnsucht nach der stadt an der seine, nach ihrem Charme, ihrem esprit und ihrem sentiment ausruck verleihen. théâtre municipal esCh-sur-alzette

trois musiciens, trois instruments différents et un son qui ne passe pas inaperçu, voilà ce que représente russian Circles. influencé par les mouvements punk à la fin des années 70, il a un style instrumental, allant de passages dissonants issus du heavy metal à des passages à la fois calmes et mélodiques. un combo guitare/ basse/batterie qui procure des mélodies ultra-travaillées, une rythmique percutante et des concerts particulièrement énergétiques. rockhal esCh-sur-alzette

20:00 hiVer

cf. 17/04 Grand théâtre

20:00 lunDi littéraire verlassen in Pocohanac (marc Graas). espace h2o, oberkorn diFFerdanGe

20:00 PurGatorio cf. 20/04 tnl

théâtre danse / opéra musique classique Conférence musique actuelle Cinémathèque événement Jeune Public exposition divers

www.CITYMag.LU


agenda

21:30 nosferatu: Phantom Der nacht

sCreeninG draCula nosferatu, Fantôme de la nuit / rFa-France 1978 / vostf / 104’ / c / de : Werner herzog / avec : Klaus Kinski, isabelle adjani, bruno Ganz, roland topor / d’après : le roman de bram stoker (non crédité) cinémathèque

24 mArDi tuesDAy

15:00 hinter Den kulissen / Derrière les coulisses

envie d’explorer le plateau d’une salle de spectacle, de manipuler les lumières et de jeter un coup d’œil derrière les coulisses ? Prenez le rôle d’acteur, inventez votre propre petite scène et découvrez traFFo différemment ! carrérotondes – traffo

15:00 Zauber-tuttifrutti cf. 17/04 coin de lecture il était une fois...

18:30 matt schonG an huesen an Den himmel kommen

Guy schons (geboren 1950) ist aus der luxemburgischen Kulturgemeinschaft nicht mehr weg zu denken. seit über 30 Jahren befasst sich der musiker mit der erforschung des luxemburgischen volksliedgutes. im rahmen der "mardis littéraires" wird Guy schons sein neues buch "matt schong an huesen an den himmel kommen" allen interessenten vorstellen. musikalische begleitung. cercle cité

18:30 riff WorkshoP: baltic feVer Film : "the Klass", estonie 2007, par ilmar raag. Ce film est déconseillé aux moins de 18 ans. version originale sous-titrée en anglais. le projet riFF (rocking integration on Futuristic Festival) propose de promouvoir le dialogue interculturel par la découverte de l’art culinaire, du cinéma et de la musique de différents pays, de manière conviviale et créative. il est porté par 5 jeunes d’origines diverses qui se sont rencontrés à luxembourg, et qui mettent en œuvre ces soirées conçues pour rapprocher les gens. lors de chaque atelier, riFF fait appel à vos sens pour voir, écouter et sentir différentes cultures. au menu : cuisine, cinéma, photo, danse, théâtre et musique. carrérotondes

18:30 my oWn PriVate iDaho cf. 11/04 cinémathèque

20:00 Den ZackeGe blëtZ! cf. 21/04 home saint hubert PetanGe

20:00 hiVer

cf. 17/04 Grand théâtre

20:00 atelier floral

cf. 17/04 kulturhaus niederanven niederanven

www.CITYMag.LU

20:00 monGolie, les Derniers nomaDes

exploration du monde. caPe ettelbruCK

20:00 a family

a successful danish family faces agonizing choices when its charismatic patriarch falls ill. abbaye de neumünster

20:00 le canZoni Di Vittorio merlo cf. 21/04 l’inouï redanGe-sur-attert

20:00 tommy

20:00 Wiener Philharmoniker / thielemann / küchl

Wiener Philharmoniker. Christian thielemann, direction. rainer Küchl, violon. robert schumann : "ouverture, scherzo und Finale op. 52", "symphonie n° 1 op. 38 (Frühlingssymphonie / le Printemps)", "Phantasie für violine und orchester op. 131", "symphonie n° 4 op. 120". backstage 19h15 : dr. Wolfgang Fuhrmann : "...und höre manchmal das d-moll wild aus der Ferne her tönen." robert schumann komponiert für das orchester (d). Philharmonie

25

merCreDi WeDnesDAy

18:00 WeDnesDays@muDam cf. 04/04 mudam

18:30 cecil’s r6 afterWork

20:30 hiromi, the trio ProJect

la pianiste et compositrice japonaise hiromi uehara, dont le jeu est passionné et incendiaire, brille sur la scène jazz depuis ses débuts en 2003 et estime que la voix qui ne se manifeste jamais peut parfois être la plus puissante de toutes. même s’il s’agit d’une instrumentaliste envoûtante en elle-même, hiromi a fait appel à deux musiciens de renommée internationale, à savoir le bassiste anthony Jackson et le batteur simon Phillips, pour l’enregistrement de son dernier album. dans le cadre du festival Printemps musical. den atelier

20:30 the aViator cf. 16/04 cinémathèque "tommy" ist ein musical nach dem 1969 erschienenen gleichnamigen Konzeptalbum der rockgruppe the Who und ein meilenstein der rockgeschichte. dem musikalbum folgten die umsetzung als Film sowie als musical und ballett. tommy gilt als einer der höhepunkte im künstlerischen schaffen von the Who und insbesondere Pete townshends, der für die meisten titel des albums verantwortlich zeichnet. musik & texte: Pete townshend. zusätzliche musik und texte: John entwistle und Keith moon. musikalische leitung: dariuz rozankiewicz. regie: maciej Korwin. théâtre municipal esCh-sur-alzette

55

20:30 Vittorio merlo l’inouï redanGe-sur-attert

21:30 liquiD JaZZ housebanD

le bansuri, longue flûte traversière en bamboo de l’inde du nord, traduit en elle seule toute la beauté de la musique indienne. sa conception est très simple, puisqu’il ne s’agit que d’une tige de bamboo avec huit trous. Par contre, elle permet au souffle du musicien de se trascender en émotion audible. tout est dans le souffle et le touché des doigts le long du corps de la flûte. laissez-vous emporter par les sonorités de cet instrument digne de la bande son d’un conte des "mille et une nuits". les mélodies sompteuses, appelées raga, sont cadencées par les rythmes du tabla, l’instrument de percussion le plus populaire en inde. Julia ohrmann, bansuri. helder da Graça, tabla. cercle cité

liquiD

18:30 Dracula

cf. 02/04 cinémathèque

n nt o r eVe sur u o y s it nt subm z vos eve ive r C . s o net in i r u l p . wwwn mai : 02/04 io édit

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


56

agenda

19:00 scènes à DeuX

Finale du projet participatif de théâtre. carrérotondes – traffo

20:00 musikkorPs Der bunDesWehr opderschmelz dudelanGe

20:00 PurGatorio cf. 20/04 tnl

20:00 De PlaffonG huet enG bascht

de Jemp schuster. regie: marion Poppenborg. musek: balli baldauff. mam monique reuter & Pierre bodry. théâtre du centaure

20:00 Dies ist kein chansonabenD!

songs, lieder, texte (auch) von Fabienne elaine hollwege. schauspiel und Gesang: Fabienne elaine hollwege. mit musikalischer begleitung. Fragen, erinnerungen, hoffnungen: individualität und identitäten im Gestern, heute und morgen. der einen überrollende alltag der außen- und innenwelt im hier, im dort, im nie-zuhause. "die fühlen alle mit dem Gehirn". alltag in der Großstadt, die melancholische suche nach dem "sogenannten Glück" und immer wieder die liebe und deren scheitern. das leben ist geprägt von verlusten; bei der suche nach der grossen liebe verläuft man sich allzu oft in die einsamkeit. heimweh ja, aber wonach? kasemattentheater

20:00 roberto fonseca

Ce jeune pianiste cubain, étoile montante du jazz, a fait l’école des grands du buena vista social Club. roberto Fonseca a également fait ses armes en jouant avec le grand rubén Gonzalez dans l’orquesta de ibrahim Ferrer. À luxembourg, il présentera son nouvel album "yo" qui fait l’objet d’une tournée européenne au printemps 2012. dans le cadre du festival Printemps musical. conservatoire de la Ville de luxembourg

20:00 atelier floral

cf. 17/04 kulturhaus niederanven niederanven

20:00 kammermusekVeräin lëtZebuerG

mariette lentz, soprano. markus brönnimann, flûte. marcel lallemang, clarinette. sébastien duguet, clarinette. Kreisler quartett. haoxing liang, violon. silja Geirhardsdottir, violon. Jean-marc apap, alto. niall brown, violoncelle. béatrice rauchs, piano. daniel Gruselle, accordéon. Jean halsdorf, direction (Pierrot lunaire). arnold schönberg : "Pierrot lunaire". Johann strauß (sohn) : "schatzwalzer (der zigeunerbaron)" (arr. a. Webern), "Wein, Weib und Gesang" (arr. a. berg), "Kaiser-Walzer" (arr. a. schönberg). Philharmonie

20:00 Dreamboats anD Petticoats

Chers amis des théâtres de la ville, nous sommes au regret de vous apprendre que le musical "shoes" ne pourra être montré au Grand théâtre de luxembourg. toutefois nous avons pu gagner pour les mêmes dates un autre musical, qui fait des ravages dans le West end de londres. il s’agit de "dreamboats and Petticoats", une romance séduisante, un hommage flamboyant au swinging london des années 50 et 60. vous vibrerez ensemble avec les personnages principaux norman, bobby et la belle sue, au son des evergreen de roy orbison, the shadows, eddie Cochran, billy Fury, Chuck berry et bien d’autres. des chansons à jamais rentrées dans la liste des incontournables du rock’n’roll, à découvrir ou à redécouvrir sans modération. Grand théâtre

färteresch engem dram nohänken, dee scho beim dreemen aus angscht zu enger illusioun degeneréiert. dës angscht schéint aus dem iwwerfloss oder enger iwweroffer ze kommen. si reusséiere net d’enner zesummen ze kréien vun hiirem liewensideal an hiire materiellen usprëch. Kamouditéit heescht hiir realitéit, déi si net wiirklerch iwwerwonne kréien. esou harmlos dëst op deen éischte bléck ausgesäit, esou zerschléit et leschtenenns hiirt Gefillsliewen. dem auteur geléngt et mat vill humor a subtiler ironie de Fanger op déi liewenslijhen, déi aus eiser iwwerflossgesellschaft gebuere goufen, ze leeën an domat eng interessant variant zu deene sëlleschen "szenen einer ehe" bäizedroen. regie a raum: eva Paulin. et spillen: Jean Paul maes, mady durrer, Jean Paul raths. assistenz: silvia brescia. centre culturel schungfabrik tetanGe

20:30 charlie Winston

Charlie Winston s’emploie à renouveller la saga des hobos, ces itinérants mythiques déjà célébrés, de Jack Kerouac à bob dylan. d’une famille de musiciens, Charlie Winston plonge très vite dans la musique. l’artiste anglais le plus frenchy de tous, viendra présenter son deuxième album "running still". rockhal esCh-sur-alzette

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

20:30 Pascal schumacher – blinD Date l’inouï redanGe-sur-attert

20:30 to Die for

cf. 10/04 cinémathèque

26 jeuDi thursDAy

14:00 kiDslab: maach Däi Pins selWer!

sCreeninG draCula vem var dracula / suède-usaFrance 1975 / voangstf / 82’ / nb & c / documentaire de Calvin Floyd / avec : e.a. Christopher lee. cinémathèque

18:30 De PlaffonG huet enG bascht cf. 25/04 théâtre du centaure

18:30 muDam akaDemie ii : anDy Warhol

mudam akademie ii (intermédiaires) s’adresse particulièrement à ceux qui ont suivi la première année et qui souhaitent approfondir leurs connaissances. nous reprenons le même siècle mais traitons cette fois-ci plus particulièrement les artistes majeurs de chaque période. en luxembourgeois. mudam

19:00 conférence sur le bouleVarD royal banque de luxembourg (siège social)

20:00 PurGatorio

20:00 Dies ist kein chansonabenD! l’usine à pins : si tu veux faire tes propres pins, viens dans cet atelier ! on y travaillera avec de l’encre, des tampons, des feutres, des paillettes et avec une véritable machine à pins. 6-12 ans. (l/d/F/en) kulturhuef GrevenmaCher

des histoires d’hommes, d’absence d’hommes aussi, de solitude parfois, racontées par des femmes. des histoires de femmes, écrites par un homme (!) des histoires affectives d’êtres humains, avec leur féminité et leur masculinité... des comédiens qui tentent de rendre compte de la grande diversité des femmes. du rose, du cul, du couple, de la séparation, des pures, des dures ; une certaine douleur, une certaine liberté. des chambres d’hôtel, de l’insomnie, les couleuvres de la vie à avaler, des relations sadomasos, des relations amoureuses et d’autres qui ne le sont pas, avec une tendresse et parfois une cruauté de langue,

18:30 in search of Dracula

cf. 20/04 tnl

20:30 histoires D’hommes

20:00 Wat D’mécken Denken

nieft nico helminger, Pol Greisch a Guy rewenig gehéiert de Jean-Paul maes zu deenen am meeschte gespillten lëtzebuerger auteuren. eng Partie vu sénge stécker si fir den däitschsproochege raum bei s. Fischer-theater editéiert. an alle stécker vum Jean-Paul maes begéine mir mënschen, déi sech an hiirem liewe selwer begrenzt hunn, fir ze iwwerliewen. och an dësem stéck gesi mir dräi leit, déi

celle de xavier durringer. Galerie de femmes que les comédiens endossent... et que le spectateur retrouve celles qui reposent (ou sont éveillées) en lui... mise en scène : isabelle bonillo. décor & costumes : Jeanny Kratochwil. avec Caty baccega, véronique Fauconnet et Colette Kieffer. tol

cf. 25/04 kasemattentheater

20:00 Dreamboats anD Petticoats cf. 25/04 Grand théâtre

14:30 muDamini WorkshoPs: DesiGn à l’infini cf. 19/04 mudam

15:00 Zauber-tuttifrutti cf. 17/04 coin de lecture il était une fois...

17:30 orGan after Work cf. 05/04 église saint-alphonse, luxembourg

théâtre danse / opéra musique classique Conférence musique actuelle Cinémathèque événement Jeune Public exposition divers

www.CITYMag.LU


agenda

20:00 hamlet, ou la fête PenDant la Peste

21:00 cabaret burlesque

d’après l’œuvre de William shakespeare. mise en scène : bertrand sinapi. dramaturgie : emmanuel breton et amandine truffy. Composition musicale : andré mergenthaler. abbaye de neumünster

VenDreDi friDAy

08:30 Vullen um GesanG bestëmmen

20:00 les soirées Dansantes Du Walfer DanZclub centre Prince henri WalFerdanGe

20:00 Wat D’mécken Denken

cf. 25/04 centre culturel schungfabrik tetanGe

20:30 banDa maGDa

l’inouï redanGe-sur-attert

20:30 histoires D’hommes cf. 25/04 tol

20:30 i am oak

i am oak basically is dutch singer/ songwriter thijs Kuijken. he makes beautifully spare folk-rock. equally adept with acoustic and electronic instruments, his music has an organic feel to it. i am oak’s music isn’t flashy, it isn’t something that’s going to make you jump up and shake you. this is your "thinking" music. the band makes the perfect kind of music that if you happen to have an ocean, lake, or pond near you, you can go there and listen to their music and think about whatever pops in your head. rockhal esCh-sur-alzette

20:30 the DeParteD cf. 11/04 cinémathèque

www.CITYMag.LU

27

Première soirée burlesque au Purple lounge de Casino 2ooo organisée avec neo retro. hommage aux spectacles du moulin rouge de la belle époque Parisienne, aux heures de gloire du cinéma muet, aux dancings et cabarets berlinois des années folles, jusqu’au grand glamour de l’âge d’or du cinéma hollywoodien. véritable tendance internationale regroupant un public se prêtant au jeu de l’élégance et de la séduction coquine, le burlesque fait revivre le music-hall vintage présentant crooner de charme, diva de piano-bar, chorus girls avec plumes et gambettes et effeuilleuse pétillante et coquine. casino 2000 mondorF-les-bains

am naturschutzgebitt schwaarzenhaff bei sténgefort, lauschtere mir moies de vullen hirem Gesang no. duerch den aarttypesche Gesang ass et méiglech si ze erkennen an ze bestëmmen. dobäi konzentréiere mir eis op déi heefegst, wéi d’roudbrëschtchen, d’märel an de Poufank, fir déi vu méi seelenen aarten ze ënnerscheeden. bréngt eng spektiv mat, wann dir eng hutt. d’Kleedung soll un d’Wiedersituatioun ugepasst sinn. mir ginn och wann et reent. umeldung erfuerderlech. centre d’accueil mirador steinFort

09:00 turn me on – DesiGn hits on luXembourG

21:30 tom heck trio cf. 14/04 liquiD

18:30 What’s uP Doc?

en ces temps modernes, deux hommes, manu Joucla et eric massot, ont décidé de s’engager ! Contre la misère sexuelle, contre l’écologie, pour la solitude des vieilles personnes... bon, ils n’ont pas forcément tout compris, mais une chose est sûre, ils vont s’engager... enfin presque ! le showtime esCh-sur-alzette

cf. 25/04 théâtre du centaure

Comedy ClassiCs usa 1972 / vostf / 92’ / c / de : Peter bogdanovich / avec : barbra streisand, ryan o’neal, madeline Kahn cinémathèque

© george(s)

What added value can design bring to luxembourgish entrepreneurship, education and culture? how is design currently being perceived and applied across the country? What’s going on in the contemporary, international design field and what can the luxembourgish scene learn from these developments? last but not least, how can luxembourg foster and nurture a local design culture of international relevance? the symposium addresses the above questions from different angles. the opening keynote will give a global view of the economical, environmental and political forces that drive the world today, and will discuss the shifting position of luxemburg therein. acclaimed designers working in the cultural field and the economic realm will present their diverging views and practices. in conclusion, the luxembourgish iron and steel heritage issue will be discussed in relation to similar transitions from industrial to creative industries in France and Germany. the afternoon program will centre

19:00 massot et Joucla

20:00 De PlaffonG huet enG bascht

19:00 charity concert by sPanish Pianist eDuarDo fernanDeZ for niños the Guarataro

21:00 lost in music Presents oDonis

odonis odonis is a young toronto based band which isn’t afraid to pay tribute to their sonic influences e.g. early indie, shoegaze hillbilly, new- and no-wave and shoegaze music! While referring a lot, this band still manages to keep an artistic integrity by knowing how to canalize the original energy of all those bands. an energy loaded gig is more than likely. d:qliq

on three parallel master classes led by international experts in collaboration with local creative minds, on the topics of networking, co-creation, design management and service design. the day will be punctuated by screenings of best practices showing the use of design in luxembourgish enterprises. miscellaneous interventions throughout the event will materialise the potential of design for the audience in a ludic and experiential way. in english. registration before 15/04: www.designcity.lu mudam

57

20:00 concert De Gala

Concert de Gala avec l’harmonie municipale d’esch-sur-alzette. au programme figurent entre autres des œuvres de l. van beethoven, a. bruckner, J. strauss, G. rossini, a. reed, i. dahl, F. Ferran. direction : david reiland. Présentation : sylvie Wirtz-Weis. théâtre municipal esCh-sur-alzette

20:00 la leçon

cf. 17/04 kulturhaus niederanven niederanven

isaac albéniz : "almería". Johannes brahms : "intermezzi op. 117", "Klavierstücke op. 119". sergei rachmaninov : "études-tableaux op. 39". le pianiste espagnol eduardo Fernandez fera ses débuts au Grand-duché le 27 avril prochain, lors d’un concert de bienfaisance au Conservatoire de luxembourg donné au profit de la Fondation niños de Guarataro, une organisation humanitaire pour venir en aide aux enfants du honduras. www.charityconcert.eu conservatoire de la Ville de luxembourg

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


58

agenda

20:00 PiGor sinGt

20:30 histoires D’hommes cf. 25/04 tol

20:30 the lemonheaDs – it’s a shame about ray

© Thomas Nitz

oui, l’humour allemand existe ! caPe ettelbruCK

20:00 Dreamboats anD Petticoats

evan Griffith dando a fondé the lemonheads avec deux amis d’école en 1986. quelques mois plus tard, ils ont sorti ce qui est entretemps devenu l’un des vestiges les plus recherchés du punk des années 80 : leur maxi indie "laughing all the Way to the Cleaners". rockhal esCh-sur-alzette

11:00 Dem Peer Gynt senG erliefnisser

orchestre Philharmonique du luxembourg. Peter biloen, direction. nadine Kauffmann, présentation. martine Conzemius, mise en scène. avec la participation de drama-tick du lycée ermesinde mersch. edvard Grieg : "Peer Gynt. suites pour orchestre n° 1 & 2 op. 46 & 55" (extraits). Philharmonie

11:30 breDa’s männerchor 65 sänger. Vieille église saint laurent dieKirCh

22:00 12:00 filmreakter niGht Duck race 2012 #9: Post-aPocalyPtic moVie rollercoasters

cf. 25/04 Grand théâtre

cf. 25/04 centre culturel schungfabrik tetanGe

20:30 afro cuban all stars

20:30 bai kamara Jr

l’inouï redanGe-sur-attert

vianden

18:00 Déi tieresch DaDofonesch artistikshoW Pallum départ : place de la Constitution. arrivée : monument amélie (Parc de la ville). Place de la constitution

14:30 sterlinG motor

mir bauen en sterling motor zesummen a léiere säi Funktiounsprinzip kennen. natur musée

15:00 Zauber-tuttifrutti cf. 17/04 coin de lecture il était une fois...

20:00 Wat D’mécken Denken

la formation the afro Cuban all stars est un projet musical né en 1995 sous l’impulsion de Juan de marcos Gonzalez, ce fameux guitariste, percussionniste et chanteur qui a déjà lancé le buena vista social Club. Pour les afro Cuban all stars, Juan de marcos a assemblé des musiciens chevronnés issus de quatre générations différentes. les afro Cuban all stars s’inspirent autant du son classique montuno que de la timba contemporaine, en passant par la guajira endiablée et le jazz afro-cubain. une formation, on l’aura compris, aux rythmes parfaits pour la danse ! avec Juan de marcos Gonzales, l’orchestre populaire est un digne représentant de la richesse, de la diversité et de la vitalité de la musique cubaine traditionnelle et contemporaine. Juan de marcos Gonzalez est l’une des figures les plus importantes de la musique cubaine d’aujourd’hui. dans le cadre du festival Printemps musical. den atelier

14:30 18:00 Des friches militaires breDa’s mannenkoor château de Vianden à la Ville oPtimale

1990 : the bronx Warriors 1990: i guerreri del bronx / italie 1982 / vangstf / 86’ / c / de : enzo G. Castellari / avec : mark Gregory, vic morrow, Fred Williamson Warrior of the lost World italie-usa 1983 / voangstf / 92’ / c / de : david Worth / avec : robert Ginty, donald Pleasence, Persis Khambatta cinémathèque

28 sAmeDi sAturDAy

11:00 Drumblebee (f)

un spectacle bien rythmé et musical. quatuor beat : Gabriel benlolo, laurent Fraiche, Jérôme Guicherd, aurélien Carsalade, percussion. dan tanson : conception, mise en scène. ela baumann : chorégraphie. emilie Cottam : costumes. stéphane Choner : lumières. Philharmonie

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

C’est pour la onzième fois cette année que se rassemblent des milliers de canards en plastique en plein milieu de la ville pour leur course annuelle. initié en 2002 par la table ronde luxembourgeoise et placé sous le haut Patronage de la ville de luxembourg, le duck race constitue depuis des années un rendez-vous fixe du calendrier de la capitale. la table ronde luxembourgeoise s’engage depuis 1963 pour la tolérance, l’amitié et le service. Comme dans le passé, les recettes du duck race sont investies au profit de la bienfaisance et seront dédiées cette année à part égales à deux bonnes œuvres nationales soutenant des enfants, à savoir la Fondatioun Kriibskrank Kanner et la Fondation Kim Kirchen. Comme les années précédentes le duck race se déroule à nouveau dans la vallée de la Pétrusse, plus précisément à la rue st quirin, près du minigolf. À 15 h les canards seront lancés dans la Pétrusse en-dessous du viaduc. Comme d’habitude le village du duck race accueillera dès midi les visiteurs pour déguster en famille les spécialités culinaires et les boissons typiques ou pour profiter des animations. les parrains des canards qui franchissent l’arrivée en premier recevront de nombreux prix. www.duckrace.lu rue st. quirin, vallée de la Pétrusse

15:00 Drumblebee (f)

schudderech! humoresque! zauberhaft! Kuriéis! eng show mat Clownerie, Jonglage, danz, equilibristik an tiereschen nummeren. d’artisten vum Collectif dadofonic weise bizare Konschtstécker aus hire liewen. kinneksbond mamer

19:00 comPaGnie DiamonDuo

cf. 11h Philharmonie

15:30 eschDorfer musik

centre hospitalier du nord ettelbruCK

16:00 art freak stuDio

invitation : roland quetsch & max mertens. 12-19 ans. tu as toujours voulu savoir comment travaille un artiste ou un designer indépendant ? art Freak te propose d’aller voir sur place ! tout au long de l’année, des rendez-vous avec des créatifs dans leur atelier ont été fixés. mudam

17:00 Das DinG

ein aussergewöhnliches stück über die Freundschaft, das schlittschuhlaufen und das abschiednehmen. carrérotondes – traffo

17:00 Drumblebee (D) cf. 11h Philharmonie

Première partie : deux groupes antagonistes de jeunes se rencontrent dans une station de métro. ils se différencient par leur apparence, leur couche sociale et leur style de vie. une vie commune pacifique semble impossible mais leur rencontre réserve des surprises. deuxième partie : diamonduoFlash est un astronaute qui veut partir dans l’espace pour créer un deuxième monde. il apporte son rocket partout et cherche l’endroit

théâtre danse / opéra musique classique Conférence musique actuelle Cinémathèque événement Jeune Public exposition divers

www.CITYMag.LU


agenda

idéal pour le lancer. son copain Fats, musicien avec des kilos en plus, fait partie de l´aventure. sa tâche est d’être là pendant les préparations de lancement et de donner le meilleur de lui-même en jouant du piano. chapiteau Zaltimbanq’

hervorragenden israelischen musiker omri mor (Klavier) und amir bresler (Perkussion). cube 521 marnaCh

19:00 Zillertaler haDerlumPen liVe

eng Familliepensioun, matten an engem klengen duerf zu lëtzebuerg. rou an erhuelung sin um rendez-vous. abbaye de neumünster

20:00 Den ZackeGe blëtZ !

20:00 ben hoWarD

die zillertaler haderlumpen sind von haus aus Frohnaturen, die ihr Publikum lieben. Frei nach dem motto "der star ist das Publikum" sind die Jungs das geblieben, was sie immer waren – musiker mit leib und seele. heute zählen die haderlumpen zu einer der erfolgreichsten Gruppen in der musikbranche und sind gefragte interpreten in den tv-shows. die drei sympathischen Jungs präsentieren sich in zahlreichen medien im in- und ausland und freuen sich über die vielen treuen Fans, ohne die dieser erfolg erst gar nicht möglich gewesen wäre. hall omnisports Pir Pelkes dommeldanGe

19:30 massot et Joucla cf. 27/04 le showtime esCh-sur-alzette

20:00 aVishai cohen trio

einer der "einflussreichsten bassisten des zwanzigsten Jahrhunderts". Komponisten, die den mediterranen sound und die arabischen rhythmen mit westlichen harmonien verbinden. im avishai Cohen trio spielen neben dem bandleader am bass die beiden

www.CITYMag.LU

singer songwriter den atelier

20:00 charaDe

20:00 De PlaffonG huet enG bascht

20:00 Gala De bienfaisance aVec la musique militaire GranDDucale

avec la participation de jeunes étudiants stagiaires des Conservatoires de luxembourg, esch-sur-alzette et ettelbruck au profit de la Fondation Kriibskrank Kanner. direction: toni scholl, chef d’orchestre du landespolizeiorchester baden-Württemberg. conservatoire de la Ville de luxembourg

20:00 harmonie forGe Du suD Gala 2012 opderschmelz dudelanGe

cf. 17/04 kulturhaus niederanven niederanven

20:00 lukas VonDracek – klaVier

20:00 concert De Gala cf. 27/04 théâtre municipal esCh-sur-alzette

20:00 best of Just musicfaVorites of the last 15 years

la Fanfare municipale luxembourgbonnevoie invite à son traditionnel concert Just music 2012, sous le thème : "best of just music-favorites of the last 15 years" avec les solistes suivants : Georges biver (percussion), Fränk schroeder (euphonium), david ascani (saxophone), eugène bozzetti (accordéon). centre culturel bonnevoie

20:00 Den ZackeGe blëtZ! cf. 21/04 brasserie de l’abbaye de neumünster

20:00 sylVia camarDa cf. 19/04 théâtre des capucins

cf. 25/04 théâtre du centaure

20:00 la leçon D’euGène ionesco

sense and sensibility usa 1963 / vostf all / 113’ / c / de : stanley donen / avec : audrey hepburn, Cary Grant, Walter matthau cinémathèque

20:00 musical maGics

lukas vondracek gab sein erstes öffentliches Konzert im alter von vier Jahren. nach einiger zeit des studiums an der musikakademie im polnischen Katowice und an der hochschule für musik in Wien setzte er seine studien an der universität seiner heimatstadt ostrava fort. seine natürliche musikalität, die er über die Jahre hinweg entwickelt hat, gepaart mit bemerkenswerten technischen Fähigkeiten charakterisieren ihn als einen talentierten und reifen musiker, der den Grundstein zu einer großen Karriere längst gelegt hat. conservatoire de musique esCh-sur-alzette

59

20:30 fanfare nieDerkorn ein außergewöhnliches live-show-Konzept, das nicht allein mit herausragenden Gesangssolisten, darstellern und tänzern überzeugt, sondern auch in sachen requisite, ton und licht keine Kompromisse macht. Für den zuschauer bedeutet dies, sich treiben zu lassen,begleitet von einem großen live-orchester, fantastische gesangliche und mimische darbietungen zu genießen und dabei zu sein, wenn die verschiedensten musical-schauplätze zum leben erwachen. zurückblickend auf 10 erfolgreiche Jahre präsentiert ihnen musical magics zum 10-jährigen Jubiläum ein grandioses Potpourri weltbekannter musicals. centre culturel syrkus roodt-sur-syre

20:00 serGey khachatryan & lusine khachatryan

sergey Khachatryan, violon. lusine Khachatryan, piano. ludwig van beethoven : "sonate für violine und Klavier a-dur (la majeur) op. 47 (Kreutzer- sonate)". Johann sebastian bach : "Partita n°2 d-moll (ré mineur) bWv 1004". en 1805, l’allgemeine musikalische zeitung estima que beethoven, dans la "sonate à Kreutzer" aurait "poussé le souci de l’originalité jusqu’au grotesque" et qu’il se montrait proche d’un "terrorisme artistique". quant au violoniste rodolphe Kreutzer, second dédicataire de l’œuvre, il aurait semble-t-il toujours refusé de la jouer, la considérant "inintelligible" pour le public. depuis, la "sonate à Kreutzer" est devenue l’un des fleurons du répertoire pour violon. sergey Khachatryan, bien connu des mélomanes luxembourgeois depuis sa prestation lors de l’ouverture de la Philharmonie en 2005, après avoir remporté, à l’âge de 20 ans, le Concours reine elisabeth, relève le défi de la célèbre sonate en compagnie de sa sœur aînée, la pianiste lusine Khachatryan. ayant pratiqué le violon toute sa vie, Jean-sébastien bach fut le premier interprète de ses partitas aussitôt reconnues comme des chefs-d’œuvre. la "seconde Partita en ré mineur bWv 1004" enchaîne plusieurs danses baroques – allemande, Courante, sarabande et Gigue – avant sa colossale Chaconne finale. Philharmonie

Chef d’orchestre : ralph massard. Place d’armes

21:15 eD banGer Party

le label français de musique électronique ed banger records envoie cinq de ses meilleurs dJs à la rockhal pour une soirée extraordinaire pleine de beats et de dance. À l’occasion de la cinquième édition des 24 heures electroniques, busy P se produira aux côtés des plus grands talents de son label : breakbot, Feadz, Krazy baldhead et victor aime. Préparez-vous à une soirée de techno, de breaks épiques et d’électro dur mais intelligent. rockhal esCh-sur-alzette

21:30 martin solVeiG

With almost 2 million record sales under his belt and 60 million youtube views of the sensational music video for his phenomenal smash hit single "hello"; martin solveig returns with dragonette and Japanese superstars idoling!!! rockhal esCh-sur-alzette

22:00 amer

FilmreaKter’s Cinélunatique France-belgique 2009 / vo / 90’ / c / de : bruno Forzani et hélène Cattet / avec : Cassandra Forêt, Charlotte eugène-Guibbaud, marie bos cinémathèque

t on eVen ur r u it yo nts s subm z vos eve e t iv insCr rio.ne u l p . wwwn mai : 02/04 éditio

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


60

agenda

22:00 eclectliq – saturDay niGht in liquiD: ok coWboy!

10:30 musicroissant – orchestre PréParatoire Du conserVatoire

musicroissant avec l’orchestre Préparatoire du Conservatoire. direction : Guy Goethals. au programme du musicroissant figurent des œuvres qui montrent le fonctionnement d’un orchestre à cordes. des jeunes solistes vont ensuite se produire pour montrer les différents instruments de l’orchestre. www.jml.lu conservatoire de la Ville de luxembourg

Fruit de la rencontre de quatre univers musicaux différents, oK Cowboy offre au public un rock sans concession où l’énergie brute se décline au féminin. Fondé en février 2008 et emmené par la voix puissante de bineta saware, le groupe a forgé son expérience avec de nombreux concerts à travers la belgique. Porté par des musiciens d’expérience, le combo déploie toute son énergie avec des titres oscillant entre le rock , le disco et le punk, le tout teinté d’une voix soul-funk. liquiD

11:00 Drumblebee (D) cf. 28/04 Philharmonie

11:00 Das DinG

cf. 28/04 carrérotondes – traffo

11:00 PomPiers-fanfare Garnich

Chef d’orchestre : John schneider. Place d’armes

29

DimAnChe sunDAy

09:30 sinG by foot

atelier de chant avec Camille Kerger (ineCC). kulturhaus niederanven niederanven

11:30 aPéro’s JaZZ / christina fuchs / no tanGo

seit zehn Jahren spielen und arbeiten no tango nun in konstanter besetzung zusammen. die neue Produktion knüpft inhaltlich an die vorige an: eigenständiger sound und originäre Kompositionen von Christina Fuchs und ulla oster. no tango tanzen und zirkulieren um die vertrackten rhythmen und melodien, ohne sich von einer bestimmten stilistik vereinnahmen zu lassen. die musik dieses Kölner ensembles gehört in die ohren von Geniessern. no tango – ist das eher Jazz oder eher tango? es ist Jazz, keine Frage. aber auch ein ganz klein wenig tango mit einer großen Portion improvisation. abbaye de neumünster

15:00 Drumblebee (D) cf. 28/04 Philharmonie

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

15:00 microcosmos – le PeuPle De l’herbe

Cinéma Paradiso - édition FranÇaise France 1996 / vf / 75’ / c / de : Claude nuridsany et marie Pérennou / avec : le peuple de l’herbe / À partir de 7 ans cinémathèque

15:00 Das DinG

cf. 28/04 carrérotondes – traffo

15:00 Journée internationale De la Danse

la Journée internationale de la danse sera célébrée cette année avec la participation de 200 élèves d’écoles de danse luxembourgeoises. organisée par la theater Federatioun en coopération avec le Centre des arts Pluriels ed. Juncker ettelbruck (CaPe) et la ville d’ettelbruck, cette journée donnera l’occasion aux jeunes danseurs, de montrer des chorégraphies qu’ils ont développées eux-mêmes. hall omnisports du Deich ettelbruCK

15:00 musikVerein eenDracht, baarlo Place d’armes

15:30 kreatiV WerDen farben Direkt aus Der natur

Für Familien und alle Junggebliebenen. zunächst werden die Farbquellen in der natur aufgespürt und gesammelt. bald darauf schon kann jede(r) sie unverfälscht zum malen oder basteln verwenden. die zarten bis kräftigen Farben überzeugen direkt! man muss also kein Künstler sein, um danach ein hübsches Kunstwerk mit nach hause zu nehmen. centre d’accueil ellergronn esCh-sur-alzette

16:00 aire

Compagnie Circoactivo. avec un mât chinois de 5 mètres de haut, un seau, un microphone et vêtu d’un bleu de travail, le clown ivan alone, transforme l’espace scénique, et implique le public pour atteindre son objectif : construire un cirque de l’air et offrir le "grand final", le summum du spectacle. chapiteau Zaltimbanq’

16:00 accomPaGnata

lors de la fête musicale "accompagnata", les enseignants et les élèves du Conservatoire de la ville de luxembourg se proposent de dépoussiérer l’image solitaire du piano à queue en l’habillant du costume discret mais omniprésent d’instrument d’accompagnement. Ce sera l’occasion rêvée pour ses nombreux adeptes de l’associer à différentes disciplines enseignées au sein du Conservatoire de la ville, que ce soit la danse classique, le chant d’opéra, le choeur d’enfants, la direction d’orchestre ou en duo avec un partenaire instrumental... un programme aussi varié que convivial réunira donc danseurs, chanteurs ainsi que de nombreux instrumentistes de tous poils autour de ce roi des instruments et de ses cousins à clavier, le clavecin et l’orgue. conservatoire de la Ville de luxembourg

17:00 Drumblebee (D)

soziale Kompetenz, durch seinen niedrigen rang und materielle not, durch seine übertriebenen ansprüche... er ist einer von uns, nicht unbedingt der beste, doch auch nicht der schlechteste. seine Welt ist nicht so wie sie sein sollte, seine realität ist enttäuschend, grau, seine Perspektiven winzig, im Gegensatz zu seinen träumen und sehnsüchten – die diskrepanz zwischen seiner Wirklichkeit und sein anspruch zerreißt ihn... und er findet, oder eher, es bietet sich ihm ein Weg dem leiden zu entrinnen und seine träume zu verwirklichen. Wer von uns hat sich nicht schon leicht größenwahnsinnigen tagträumen hingegeben. Wenn deine Welt nicht schön ist, dann ändere die Welt... regie: daniel Plier. ausstattung: anna neamtu. inspizient: stefan bucse. ton: Gabriel bordean. licht: Cosmin lupu. Projektionen: Costin Chesnoiu. mit: Wolfgang Kandler. Generaldirektor: Constantin Chiriac. technischer direktor: Florin ticu. théâtre municipal esCh-sur-alzette

17:00 chariVari

centre culturel mensdorf mensdorF

17:00 close encounters of the thirD kinD

Ciné xxl usa 1977 / vostf / 135’ / c / de : steven spielberg / avec : richard dreyfuss, François truffaut, melinda dillon cinémathèque

cf. 28/04 Philharmonie

17:00 Das taGebuch eines WahnsinniGen

nikolai Gogol. der Protagonist ist nicht unbedingt ein großer held und sympathieträger. aksentij iwanowitsch ist ein kleiner beamter mit großen träumen, neidisch, giftig und überheblich, nach oben buckelnd und nach unten tretend. unter dem kratzbürstigen zänkischen Äußeren, leidet ein einsamer mensch,... isoliert durch seine mangelnde

théâtre danse / opéra musique classique Conférence musique actuelle Cinémathèque événement Jeune Public exposition divers

www.CITYMag.LU


agenda

17:00 Déi tieresch DaDofonesch artistikshoW Pallum cf. 28/04 kinneksbond mamer

17:00 iV – cycle richesse Des corDes

Pascal meyer, piano. roman zaremba, trompette. direction : nicolas brochot. richard strauss : "sextuor à cordes" (extrait de "Capriccio"). albert roussel : "sinfonietta pour orchestre à cordes op.52". sylvie bodorova : "Carmina lucemburgensia hommage à Jean l’aveugle". dimitri Chostakovitch : "Concerto n° 1 opus 35 pour piano et trompette". Philharmonie

17:00 tarte au chocolat

© Mezzanin Theater

théâtre pour jeunes. caPe ettelbruCK

18:00 éislëcker GosPelchouer

Filmmusik unter der direktion von Georges ries. begleitet von der brass band société st.martin unter der direktion von Patrick letterle, vom limburg symphony orchestra. cube 521 marnaCh

20:00 les Jeunes au renDeZ-Vous De la schunGfabrik

20:00 motorPsycho & ståle storløkken (no) le rock psychédélique de motorpsycho se caractérise par le mélange judicieux de différentes orientations musicales. en effet, leurs compositions intègrent aussi bien des éléments de jazz, de métal et de rock que de pop. les norvégiens n’enchaînent pas seulement les albums mais sont également de véritables bêtes de scène ! kulturfabrik esCh-sur-alzette

20:00 PurGatorio cf. 20/04 tnl

20:30 house of flyinG DaGGers

université PoPulaire du Cinéma Chine, hong-Kong 2003 / vostf / 119’ / c / de : zhang yimou / avec : andy lau, zang ziyi, takeshi Kaneshiro cinémathèque

30 lunDi monDAy

19:00 tous les Genres Du cinéma en 10 leçons

20:00 concert De Gala Par l’harmonie De soleuVre

direction : Jean-Claude braun. special Guest : roberto molinelli. solistes : Jessica quintus et Claude origer. bert appermont : "Colors for trombone". etienne Crausaz : "tales and legends". roberto molinelli : "4 Pictures from n.y." (arr. Jean-Claude braun). leonard bernstein : "symphonic dances from West side story" (arr. andré reichling). arturo márquez : "Conga del Fuego nuevo" (arr: oliver nickel). conservatoire de la Ville de luxembourg

20:00 Galaconcert – Welleschter musek meets alan Parsons ProJect

la Fanfare de Wellenstein vous invite à son Concert de Gala. dans la première partie du concert sera réservée à des extraits de deux comédies musicales ("daens" et "Cabaret") tandis que la deuxième partie sera consacrée à alan Parsons Project. Pour cette deuxième partie, la fanfare sera renforcée par un groupe rock. le concert sera joué sous la direction de romain asselborn. caves coopératives de Wellenstein beCh-KleinmaCher

20:00 the DanDy Warhols alternative rock den atelier

AgenDA Appel Aux orgAnisAteurs et proDuCteurs

Pour annoncer Vos éVénements Dans city aGenDa, inscriVeZ-les sur le Portail culturel De la GranDe réGion (rubrique Pro) :

Cette soirée est organisée avec le Conservatoire de la ville de luxembourg. de jeunes diplômés de la division supérieure qui se préparent à l’étranger à une carrière de musicien professionnel vont convaincre le public de leur savoir-faire. centre culturel schungfabrik tetanGe

www.CITYMag.LU

www.plurio.net leçon 7 : la comédie. "des tartes à la crème à tativille : Pourquoi le cinéma burlesque est moderne". Ciné-conférence ponctuée d’extraits de films par stéphane Goudet / en langue française / 60’ / interlude gastronomique, glass & fingerfood Film : Playtime France-italie 1967 / vo / 126’ / c / de : Jacques tati / avec : Jacques tati, barbara dennek, John abbey. cinémathèque

avant les dates limites indiquées ci-dessous.

DeaDlines éDition mai :

02/04 éDition Juin :

04/05 éDition Juillet/août :

04/06

61


62 Biennale de design

Design City 2012 expos

une éDition De DesiGn city Placée sous le siGne D’une aPProche PraGmatique et réaliste Du DesiGn, eXaltant son rÔle D’amélioration Des moDes De Vie actuels et sa Dimension Visionnaire. a neW edition oF desiGn City WhiCh emPhasises a PraGmatiC and realistiC aPProaCh to desiGn, hiGhliGhtinG its role in imProvinG our Current Way oF liFe and its visionary dimension. Nelvire bastendorFF Oandrés leJona

s

uite au succès de la première édition de Design City, organisée par le Mudam sous la direction artistique d’Anna Loporcaro et la Ville de Luxembourg, auprès des amateurs de design comme du grand public, l’année 2012 accueille une nouvelle programmation : cinq expositions, un colloque et un marché des créateurs. Du 13 avril au 13 mai, Index : Award parsème la ville des créations des finalistes du concours du même nom. La manifestation met en exergue l’inspiration, la pertinence, l’inventivité des designers pour une

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

amélioration des modes de vie dans les pays industrialisés et dans les pays émergents. Emergenc(e)(y), au CarréRotondes, présente de jeunes créateurs européens et designers luxembourgeois dont les productions répondent aux besoins urgents de progrès dans les pratiques sociales, médicales et écologiques. Au Mudam, Transversal Design de Maurizio Galante et Tal Lancman éclaire le public sur leurs procédés de création et leur approche du design comme une discipline participant à l’évolution du monde pragmatique, visionnaire et créatif. Next Cabane – projet de la Fabrica (studio de recherche de Benetton) – est une structure de bois mobile

et pliable accueillant toutes sortes d’interventions et répondant à diverses fonctions. The Riot Act, projet de la Fabrica également, est un ensemble de créations produites à partir d’un paramètre commun à toutes : un cylindre blanc. Toujours au Mudam, se tient le 27 avril le colloque Turn Me On – Design hits on Luxembourg qui analyse la place du design dans le contexte industriel et dans la réalité des entreprises. Les 19 et 20 mai, le musée dédie un espace au Marché des Créateurs, une plate-forme qui surprend par l’originalité des objets et des conceptions présentés et permet une rencontre directe entre les designers et le public. Q

www.CITYMag.LU


eXpOsITIOns

63

dialoGue entre les arts

rêves étranGes

c’est par le prisme des émotions que les responsables de la Villa Vauban et du centre national de l’audiovisuel ont choisi de mettre en écho des peintures recouvrant la période du 17e au 19e siècle et des photographies contemporaines. issues des collections de chacune des deux institutions, les œuvres prennent ici un sens différent bénéficiant d’éclairages esthétique et thématique nouveaux. la mise en espace est remarquable, pensée avec beaucoup de délicatesse, jouant avec les pleins, les vides et les couleurs des surfaces murales. très joli sujet pour découvrir la proximité et la différence entre photographie et peinture. it was through the prism of the emotions that the directors of villa vauban and the national audiovisual Centre drew parallels between paintings covering the period between the 17th and 19th centuries, and contemporary photographs. derived from the collections of each of the two institutions, the works here take on a different meaning, benefiting from new aesthetic and themed insights. the layout is outstanding, thoughtfully chosen by contrasting solids, voids and colours of wall surfaces. a lovely subject for discovering the similarities and differences between photography and painting.

l’installation de børre sæthre au mudam est composée – entre autres – de sons et lumières synchronisés, d’un dôme aux miroirs bruns, de surfaces noires brillantes, d’un mur recouvert de métal argenté qui plonge le visiteur dans un univers irréel et intense. 2001, l’odyssée de l’espace de stanley kubrick n’est pas loin et la sensation de pénétrer dans un décor de science-fiction est très forte. le monde onirique et fantasmatique de l’artiste s’inspire, en effet, d’une culture cinématographique à laquelle se mêlent ses souvenirs d’enfance et les découvertes scientifiques. børre sæthre’s installation at mudam is composed, among other things, of synchronised sound and light, a dome with dark mirrors, shiny black surfaces, a wall covered with silvered metal that plunges the visitor into an unreal, intense world. stanley Kubrick’s 2001: a space odyssey is not far off and the sensation of penetrating into a science fiction decor is very strong. the dreamlike and phantasmagorical world of the artist is inspired by a cinematographic culture mixed with childhood memories and scientific discoveries.

Émotions

Børre Sæthre

Photos : Eva Bertram / Steuben, Børre Sæthre

f

ollowing the first instalment of Design City organised by the Mudam museum, under the artistic direction of Anna Loporcaro and the City of Luxembourg, which was so popular with connoisseurs of design and members of the public in general, a new programme has been developed for the event this year, featuring five exhibitions, a symposium and a designers’ market. From 13 April to 13 May, Index: Award will be showcasing the designs of the finalists of the eponymous competition across town. This event is designed to highlight the inspiration, the relevance and the inventiveness of designers as they set out to improve people’s way of life in industrialised nations and in the emerging countries. Emergenc(e)(y) at CarréRotondes, presents the works of young European and Luxembourgish designers whose works meet urgent requirements for progress in social, medical and environmental practices. At Mudam, Transversal Design by Maurizio Galante and Tal Lancman will enlighten members of the public about the duo’s design process and their approach to design as a discipline which plays a pragmatic, visionary and creative role in the development of our world. Next Cabane, a project of Fabrica (Benetton’s research studio), consists of a mobile and pliable wooden structure which hosts all kinds of activities and serves various purposes. The Riot Act, also by Fabrica, is a set of designs produced from a common denominator: a white cylinder. Also at Mudam, on 27 April the Turn Me On – Design hits on Luxembourg symposium will be held to analyse the place of design in an industrial and corporate context. On 19 and 20 May, the museum will be setting aside an area for the Marché des Créateurs, an event that is bound to amaze visitors thanks to the originality of the objects and designs on show, and will provide an opportunity for members of the public to come face-to-face with the designers themselves. Q

art contemporain E Jusqu’au 06/05 I mudam J www.mudam.lu

Peinture et photographie E Jusqu’au 07/05 I villa vauban J www.villavauban.lu

luxembourg à l’heure du design E 13/04-03/06 I mudam, Carrérotondes, Place d'armes J www.designcity.lu

www.CITYMag.LU

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


64

eXpOsITIOns

Conrad shaWCross

Passionné par la culture chinoise, tung-Wen margue présente sa récente série d’œuvres : un ensemble de paysages aux couleurs et textures subtiles qui appellent à la contemplation et à la sérénité. Dulce Pinzón, quant à elle, met en scène des personnes revêtues d’accoutrements de super-héros. la population choisie est la main-d’œuvre mexicaine immigrée aux états-unis qui, sacrifiant leur vie au prix d’une activité professionnelle dangereuse, aux conditions déplorables de travail et de rémunération, économise de l’argent pour l’envoyer à leurs familles restées au pays. un hommage aux héros silencieux des métropoles. Passionate about Chinese culture, tung-Wen margue presents his recent series of works: a set of landscapes in subtle colours and textures which invoke contemplation and serenity. dulce Pinzón displays people dressed in the accoutrements of the super hero. the population chosen is the immigrant mexican workforce in the united states who, sacrificing their lives to a dangerous professional activity, under deplorable working conditions and badly paid, save up money to send to their families back home. the show pays tribute to the silent heroes of the metropolises.

une installation conçue pour le Grand hall qui a la particularité physique de l’habiter tout en donnant la sensation d’être d’une rare légèreté. construite telle une tour, selon des procédés de symétries et de géométries en miroir, l’œuvre procède de façon autonome au déroulement – enroulement de cordes à partir de bobines de fils colorés. inspiré par les mathématiques, conrad shawcross approche l’art selon des principes empiriques et, pour the nervous systems, c’est à partir de la « théorie des cordes », qui conçoit les fondamentaux de l’univers comme des cordelettes vibrantes, qu’il a pensé cette machine vertigineuse. an installation designed for the Grand hall, with the physical particularity of inhabiting it while producing the sensation of being unusually light. Constructed like a tower, using mirrored symmetry and geometry processes, the installation autonomously rolls and unrolls strings from spools of coloured threads. inspired by mathematics, Conrad shawcross approaches art according to empirical principles and for the nervous systems, he based himself on the “strings theory” which conceives the fundamentals of the universe as tiny vibrating strings, to invent this vertiginous machine.

Drift / La The Nervous véritable histoire Systems des super-héros (Inverted)

Collection Mudam

Photo : Aurélien Mole

les Détours De l’AbstrACtion

Photos : Tung-Wen Margue, Andrés Lejona, Daniel Jacoby, Stephan Goldrajch

Principes fondamentaux de représentation du monde et mise en évidence des filiations historiques des œuvres de la collection. Fundamental principles of portrayal of the world revealing the historic affiliations between works in the collection.

Ayant dépassé les clivages entre abstraction et figuration – débat esthétique majeur de l’art du 20e siècle – les artistes d’aujourd’hui élaborent, à travers des processus de métamorphoses du réel ou une réinterprétation des œuvres et procédés plastiques, des productions qui perturbent les repères spatiaux et temporels. Présenté selon quelques axes (processus de déformation du réel, jeux avec les codes et les références historiques ou encore explorations du vocabulaire de l’abstraction), l’accrochage de la collection du Mudam témoigne de la richesse et de l’ouverture possibles des langages actuels de l’art. Certaines œuvres, conçues initialement pour des espaces spécifiques du musée, sont ici repensées et revisitées par leurs auteurs. Having overcome the divergences between abstraction and figuration – a major aesthetic artistic debate in the 20th century – today’s artists are producing, by metamorphosing the real or reinterpreting plastic works and procedures, creations that overturn spatial and temporal markers. Presented from several viewpoints (the process of deformation of the real, a play on historic codes and references, or explorations of the vocabulary of abstraction), the re-hang of the Mudam collection testifies to the richness and openness of present-day art languages. Some works designed initially for specific spaces of the museum are reconsidered here, and revisited by their authors.

tunG-Wen marGue / dulCe Pinzón

Peinture et photographie contemporaines E Jusqu’au 14/04 I Galerie Clairefontaine, espace 1 & espace 2 J www.galerie-clairefontaine.lu

installation E Jusqu’au 12/05 I mudam J www.mudam.lu

art contemporain E Jusqu’au 04/11 I mudam J www.mudam.lu

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

www.CITYMag.LU


eXpOsITIOns

65

20 11 /201

REGAR

2

D’ IS

SUR LA

RAE

L

D D’ IS

SUR LA

RAE

L

D LT URE

Photo : Ares

CU

LT URE

art contemporain E Jusqu’au 06/05 I Cercle Cité J www.cerclecite.lu

REGAR

2

Dans le cadre de la saison culturelle israélienne organisée par la Ville de luxembourg, l’alac et l’ambassade d’israël, le cercle cité présente trois artistes plasticiens israéliens, stephan Goldrajch, sigalit landau et esther shalev. leurs démarches différentes représentent un art émergent qui s’impose sur la scène internationale de l’art contemporain. les œuvres sont d’un grand intérêt au niveau de leurs engagements politiques et sociaux, de leurs rapports à l’histoire et à la mémoire, de leurs appréhensions de l’individu et du collectif et reflètent avec une esthétique et les outils actuels de la création un art radical, poétique et conscient des enjeux du monde. Within the framework of the israeli Cultural season organised by the City of luxembourg, alaC and the israeli embassy, Cercle Cité presents three israeli plastic artists, stephan Goldrajch, sigalit landau and esther shalev. their different approaches represent an emerging art imposed against the international contemporary art scene. the works are very interesting in terms of their political and social bias, their relationships to history and memory, their individual and collective apprehensions, reflecting by means of current aesthetics and creative tools a radical and poetic art that is conscious of world issues.

CArtooning in ConfliCt

/201

exposition art contemporain E Jusqu’au 22/04 I Casino luxembourg – Forum d’art contemporain J www.casino-luxembourg.lu

Kabane

Guerre et dessins

11

Daniel Jacoby expose les œuvres réalisées lors de sa résidence. sollicitant des créateurs locaux dans le domaine du graphisme, de la musique, de la photographie, des arts scéniques et de la littérature, l’artiste a tenté de dessiner un portrait multiforme du luxembourg. inspiré par Voyager Golden record, enregistrement audiovisuel de la terre embarqué à bord de sondes spatiales en 1977, l’artiste soulève – entre autres – les questions d’objectivité et de subjectivité des analyses des territoires physiques et culturels. un portrait artistique et culturel du Grand-Duché. daniel Jacoby exhibits the works produced during his residence. seeking out local designers in the fields of graphics, music, photography, scenic art and literature, the artist tried to draw a many-sided portrait of luxembourg. inspired by voyager Golden record, an audiovisual recording of earth placed onboard space probes in 1977, amongst other things the artist questions the objectivity and subjectivity of analyses of physical and cultural territories. an artistic and cultural portrait of the Grand duchy.

Créations d’artistes israéliens

20

Daniel Jacoby

CU

ProJeCt room@aquarium

exposition parrainée par the Parents circle, qui regroupe plus de 600 familles israéliennes et palestiniennes ayant perdu un proche dans le conflit. an exhibition sponsored by the Parents Circle, comprising over 600 israeli and Palestinian families that have lost a relative in the conflict.

Née d’une volonté d’échanger, de traduire, de communiquer entre les peuples d’Israël et de Palestine, l’exposition présente les dessins traitant de conflits réalisés par une quarantaine d’auteurs de bande dessinée et d’illustrateurs de presse internationaux. Abolissant les frontières et les erreurs possibles du langage écrit ou parlé, le dessin a la faculté de livrer une lecture claire, rapide, franche, rehaussée d’humour, de colère ou de tendresse. Cartooning in Conflict, présentée dans le monde entier, est une initiative intelligente qui montre du dessin édité ses grandes qualités esthétiques, philosophiques et politiques, ainsi que la valeur précieuse et fragile de sa diffusion. L’exposition fait écho au spectacle Between The Lines des dessinateurs Shay Charka and Uri Fink. The result of a desire to exchange, translate and communicate between the peoples of Israel and Palestine, the exhibition presents drawings dealing with conflict by some forty international cartoon authors and press illustrators. Abolishing frontiers and possible errors in the written or spoken language, drawings have the ability to provide a clear, rapid and frank interpretation enhanced by humour, anger or tenderness. Cartooning in Conflict, exhibited worldwide, is an intelligent initiative that reveals the aesthetic, philosophical and political qualities of drawing as well as the precious and fragile value of disseminating it. The exhibition echoes the show Between The Lines of the artists Shay Charka and Uri Fink. exposition de dessins humoristiques E Jusqu’au 08/04 I abbaye de neumünster J www.ccrn.lu

www.CITYMag.LU

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


66

eXpOsITIOns

maurizio Galante & tal lanCman

Photos : DR, Fabrica, MHVL, C. Weber, Ivan Petrovic, MNHN Luxembourg, Walter Robinson

Transversal design

les deux créateurs dans les domaines du design et de la mode, maurizio Galante, styliste de haute couture, et tal lancman, visionnaire des tendances, présentent au mudam une exposition qui éclaire sur leur manière de travailler et qui offre au public une occasion de découvrir des pièces inédites. le qualificatif de « transversal » définit bien les pièces qui sont conçues avec des détournements de matières et de motifs et aussi, de façon plus générale, l’approche du design comme une pratique qui traverse de multiples domaines. un défilé de mode très poétique et surprenant qui mérite un détour à l’auditorium. two artists in the fields of design and fashion – maurizio Galante, an haute couture fashion designer and tal lancman, a trend forecaster – present an exhibition that sheds light on their working methods and offers the public an opportunity to discover original pieces. the word “transversal” accurately defines the pieces, which are designed with disparate materials and motifs and also, more generally, show the approach to design as a practice that extends across many fields. a very poetic and surprising fashion show that’s well worth a detour in the auditorium. Design, haute couture, architecture E Jusqu’au 13/05 I dans le cadre de design City 2012 mudam J www.mudam.lu

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

FabriCa

Next Cabane et Riot Act

histoire soCiale

Pauvre Luxembourg ?

l.a. raeven

Ideal individuals

Deux projets de la fabrica, lieu consacré à la création créé par la société benetton. ouvert à de jeunes créateurs et concepteurs, cet espace, internationalement réputé, est un laboratoire qui englobe tous les domaines de la création (mobilier, mode, design graphique, musique, photographie, cinéma, publicité, web et nouvelles technologies, etc.). l’objectif est de penser le monde de demain et ses usages par le développement d’un design conscient des enjeux planétaires, qu’ils soient économiques, sociaux, culturels, environnementaux ou politiques. un focus stimulant sur une création à la fois pragmatique, drôle et visionnaire. two projects of Fabrica, a place dedicated to creativity, created by benetton. open to young artists and designers, this internationally renowned space is a laboratory encompassing all areas of creativity (furniture, fashion, graphic design, music, photography, film, advertising, the internet and new technologies, etc.) whose aims are to think about the world of tomorrow and its uses through the development of design that is aware of planetary issues, whether they be economic, social, cultural, environmental or political. a stimulating focus on creativity that is at once pragmatic, funny and visionary.

Dernier mois pour voir ou revoir cette grande exposition au musée d’histoire de la Ville de luxembourg. organisée selon cinq chapitres, l’exposition débute par la pauvreté aujourd’hui au luxembourg – une situation bien réelle malgré l’apparente richesse du pays –, puis est représentée l’histoire de la pauvreté de 1850 à la seconde Guerre mondiale, à laquelle succède une analyse de l’appréhension du phénomène de dénuement et les propositions politiques et citoyennes pour y remédier. la dernière partie interpelle le public sur sa conception de la pauvreté, mettant en évidence la subjectivité de chacun face aux richesses ou aux manques. last month in which to see or see again this big exhibition in the musée d’histoire de la ville de luxembourg. divided into five parts, the exhibition begins with poverty in luxembourg today – a very real situation in spite of the country’s apparent wealth –, then it depicts the history of poverty from 1850 up to the second World War, followed by an analysis of people’s awareness of the phenomenon of dire need and the political and social proposals for remedying it. the last part calls on the public’s conception of poverty by highlighting subjective attitudes towards wealth or the lack of it.

exposition monographique des sœurs jumelles liesbeth et angelique raeven dont le travail, aux supports et aux formes multiples (dessins, installations, vidéos, performances et photographies), est axé sur le corps et son image. Dans une société prônant la minceur comme critère exclusif de beauté, certaines jeunes filles et femmes s’affligent un contrôle tyrannique de leur physique. c’est à travers ce vécu que les artistes pointent avec clairvoyance et violence les contradictions quasi schizophréniques de la société contemporaine, les dérèglements individuels qu’elle provoque dans le but d’une normalisation des corps et des esprits. a monographic exhibition by twin sisters liesbeth and angelique raeven whose work, involving a variety of media and forms (drawings, installations, videos, performances and photographs) is geared to the body and its image. in a society that prizes slimness as an exclusive criterion of beauty, some young girls and women inflict tyrannical control over their bodies. it is through this experience that the artists point out with clairvoyance and violence the quasi-schizophrenic contradictions of contemporary society, and the individual disturbances it causes with the aim of standardising bodies and minds.

art contemporain et design E Jusqu’au 10/06 I dans le cadre de design City 2012 mudam J www.mudam.lu

exposition historique E Jusqu’au 29/04 I musée d’histoire de la ville de luxembourg J www.mhvl.lu

exposition monographique E Jusqu’au 22/04 I Casino luxembourg – Forum d’art contemporain J www.casino-luxembourg.lu

www.CITYMag.LU


eXpOsITIOns

Walter robinson

le musée national d’histoire naturelle inaugure une exposition, relativement petite par sa taille, mais très complète par son contenu. Dédié aux forêts, l’événement présente non seulement les spécificités des forêts de nos régions, mais aussi celles des climats tropicaux, des mangroves, des forêts boréales (taïgas)… le panorama de la diversité des forêts pointe l’importance de leur existence pour tous les équilibres naturels. anecdotes, histoires et contes relatifs à ces espaces spécifiques viennent étayer l’approche scientifique rendant l’exposition attrayante pour tous les publics. das musée national d’histoire naturelle eröffnet eine ausstellung, die von ihrem ausmaß her gesehen relativ klein ist, jedoch über einen sehr vollständigen inhalt verfügt. im rahmen dieser ausstellung, die den Wäldern gewidmet ist, werden nicht nur die eigenschaften unserer Wälder, sondern auch jene der tropen-, der mangroven-, der borealwälder (taïga) dargestellt... besonderen Wert legt das Panorama der artenvielfalt der Wälder auf die Wichtigkeit ihres daseins für sämtliche natürlichen Gleichgewichte. anekdoten, Geschichten und märchen dieser spezifischen lebensräume untermalen den wissenschaftlichen ansatz, was die ausstellung letztlich für jedermann interessant macht.

artiste de san francisco, Walter robinson crée des installations et des sculptures faites à partir du détournement d’éléments variés : objets du quotidien, slogans, personnages célèbres, imagerie populaire. choisissant ses « modèles » selon leurs caractères archétypaux et leurs pouvoirs de signification quasi universels, sa démarche élabore un regard critique et très incisif sur la société américaine, ses valeurs culturelles, sociales, religieuses et politiques. une œuvre qui révèle, malgré les couleurs et les formes acidulées, la brutalité, la violence et le cynisme de la société d’aujourd’hui. an artist from san Francisco, Walter robinson creates installations and sculptures derived from a deflection of varied elements: daily objects, slogans, famous personalities, popular imagery. Choosing his “models” according to their archetypal characters and their quasi-universal powers of meaning, his approach arouses a critical and very incisive look at american society and its cultural, social, religious and political values. a body of work which despite the acidulated colours and shapes, reveals the brutality, violence and cynicism of society today.

Bësch-Welt

exposition thématique

E 27/04-16/09 S en allemand I musée national d’histoire naturelle J www.mnhn.lu

Placebo

sculptures et installations E Jusqu’au 21/04 I Galerie nordine zidoun J www.galeriezidoun.com

Les trésors de la collection Brukenthal

brueghel, CrAnACh, titien, VAn eyCk…

Photo : C. Weber

les Forêts dans le monde

67

une sélection d’œuvres prestigieuses d’une des collections les plus fameuses et novatrices du 18e siècle. a selection of prestigious works from one of the most famous and innovative collections of the 18th century.

La Villa Vauban présente une partie de la collection Brukenthal qui reflète l’esprit encyclopédique du siècle des Lumières à travers le portrait de son créateur et des œuvres des grands maîtres de l’époque. En effet, la collection Brukenthal était, au 18e siècle, la deuxième collection d’art la plus importante de tout l’empire autrichien. Le baron von Brukenthal, gouverneur alors de Transylvanie, acquit des pièces des artistes les plus prestigieux et les plus novateurs de toute l’Europe. Considérant aussi la fonction formatrice de l’art, il fit construire un palais baroque à Sibiu dans lequel il logea ses collections ouvertes au public, avec un mode d’accrochage rigoureux, la mise en place d’une salle de lecture et la présence d’un atelier pour artistes, ce qui devint la norme muséographique du 19e siècle. Villa Vauban presents part of the Brukenthal collection which reflects the encyclopaedic spirit of the Century of Light through a portrait of its creator and works by great masters of the time. In the 18th century the Brukenthal collection was the second most important art collection in the whole of the Austrian Empire. Baron von Brukenthal, then governor of Transylvania, acquired pieces by the most prestigious and innovative artists throughout Europe. Taking into consideration the formative function of art, he had a baroque palace built in Sibiu in which he made his collections available to the public, initiating by means of a rigorous hanging technique, the setting up of a reading room and the presence of an artists’ workshop, something that became the museograhic norm in the 19th century. richesses du siècle des lumières E 27/04-14/10 I villa vauban J www.villavauban.lu

www.CITYMag.LU

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


68

eXpOsITIOns

un reGard sur la CamPaGne luxembourGeoise

myriam mechita crée des installations et des sculptures qui allient éléments précieux et délicats à des matières brutes, des dessins muraux, des coulures de peintures, des figures animales créant un univers comblé de références symboliques. un alliage très singulier et fascinant au haut pouvoir de séduction qui évoque la peinture des Vanités. barthélémy toguo développe une œuvre hybride de grande envergure reflétant un rapport engagé au monde et à la vie. nourrie d’un regard accru sur les rapports entre occident et afrique entre autres, cette œuvre embrasse la diversité des supports entremêlant provocation, poésie, politique. myriam mechita creates installations and sculptures which combine precious and delicate elements and raw materials, mural drawings, paint colours and animal figures to create a world filled with symbolic references. a very singular and fascinating association with great seductive power that evokes the painting of vanities. barthélémy toguo develops a major hybrid opus reflecting his committed stance towards the world and life and takes a sharp look at relationships between the West and africa – amongst others – which embraces a diversity of media, interweaving provocation, poetry and politics.

après avoir voyagé dans le monde entier, yvon lambert effectue une sorte de « retour aux sources », réanimant des souvenirs de son enfance où il rendait visite à son grand-oncle qui vivait seul dans une petite ferme vers hagen. les photographies témoignent de cette fraîcheur avec laquelle le photographe envisage le monde rural et ses rapports avec les habitants. outre les aspects biographiques et personnels de la série, c’est aussi un regard sur un monde bouleversé par les changements, un univers qui tente de maintenir son identité face à une société vouée au rendement et contrainte aux directives sur l’agriculture. after touring the entire world, yvon lambert makes a kind of “return to the source”, reviving childhood memories of visits to his grand-uncle who lived alone on a small farm near hagen. the photographs testify to the freshness with which the photographer contemplates the rural world and his relationships with the inhabitants. as well as the biographical and personal aspects of the series, it also provides a glimpse of a world overwhelmed by changes and attempting to maintain its identity in light of a society dedicated to profit and constricted by agricultural directives.

Expositions Terres fermes monographiques d’Yvon Lambert

L’archéologie au Luxembourg 1995-2010

Photo : MNHA

sous nos pieDs…

Photos : Rebecca Fanuele, Yvon Lambert, Tom Powell, Tina Gillen, Jean-Manuel Simoes, Plan B Cluj

l’archéologie, en mettant à jour ce qui était enfoui, ranime, de façon symbolique, les origines des hommes. by bringing to light what was buried, archaeology symbolically revives the origins of mankind.

Un événement historique et scientifique d’envergure au Musée National d’Histoire et d’Art conçu autour de deux thèmes : les métiers d’archéologues et de restaurateurs d’objets anciens et les découvertes archéologiques des 15 dernières années dans le sol du Grand-Duché. La partie inaugurale plonge au cœur de la discipline scientifique exposant les différentes étapes du processus de fouilles, de classification et d’analyses des découvertes. La seconde partie met l’accent sur les divers modes de vie, activités, croyances et pratiques funéraires des hommes, illustrés par des pièces récemment mises à jour et scénographiées. D’un grand intérêt pour tous les publics, cette approche didactique et vivante de l’histoire des hommes permet à chacun de sentir les résonances des temps passés dans les modes de vie d’aujourd’hui. A major historic and scientific event in the Musée National d’Histoire et d’Art designed around two themes: the crafts of archaeologists and restorers of ancient objects and the archaeological discoveries of the last 15 years in the ground of the Grand Duchy. The inaugural part plunges into the heart of the scientific discipline, showing the different phases of the process of excavation, classification and analysis of discoveries. The second part emphasises the different lifestyles, activities, beliefs and burial practices of man through pieces recently brought to light and put on display. Of great interest to all ages, this educational and lively approach to human history projects a resonance of past times in the lifestyles of today.

myriam meChita / barthélémy toGuo

installations

E Jusqu’au 28/04 I Galerie nosbaum

Photographie contemporaine E Jusqu’au 06/05 I Centre national de l'audiovisuel J www.cna.public.lu

& reding – art Contemporain J www.nosbaumreding.lu

exposition historique E Jusqu’au 02/09 I musée national d’histoire et d’art J www.mnha.public.lu

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

www.CITYMag.LU


eXpOsITIOns

69

obJets et susPension

Peintures

aFGhanistan et Flux miGratoires

art et mémoire

telle une funambule, sarah sze agence avec virtuosité des objets de toutes sortes dans l’espace. l’équilibre fragile sur lequel repose la construction confère aux différents éléments, souvent banals et quotidiens, une valeur de préciosité insoupçonnée. Pour le pavillon du mudam, c’est une magnifique constellation de couleurs et de formes qui se déploie. l’art de cette artiste amuse et fascine, car les jeux rétiniens qu’il provoque porte le public à découvrir certains objets, leurs mises en relation et à expérimenter son propre corps dans un univers où se mêlent macroscopique et microscopique. like a tightrope walker, sarah sze arranges with virtuosity all kinds of objects in space. the fragile equilibrium on which the construction is based confers on the different elements, often banal and commonplace, an unexpectedly precious value. a magnificent constellation of colours and shapes is deployed in the mudam pavilion. the art of this artist entertains and fascinates; the retinian interplay it gives rise to encourages the public to discover certain objects, their correlations, and to experience their own body in a world in which the macroscopic and microscopic are intertwined.

tina Gillen revisite et agence ses peintures autour d’une des dialectiques essentielles de l’art : le rapport entre l’art(ifice) et la nature. l’œuvre de l’artiste luxembourgeoise est souvent visible au Grand-Duché et le public a pu apprécier la façon dont son travail évolue, s’affine, se précise. aussi, collectant toutes sortes d’images et de supports, tina Gillen effectue une vraie recherche de construction picturale nourrie des fondamentaux de la peinture : abstraction/figuration, mouvement/fixité, lignes/surfaces… le public peut voir, pour la première fois, une très grande œuvre réalisée pour l’occasion. tina Gillen revisits and arranges her paintings around one of the basic dialectics of art: the relationship between art(ifice) and nature. the luxembourg artist’s work is often to be seen in the Grand duchy and the public has been able to appreciate the way in which her work has evolved, become sharper and more precise. so, collecting all kind of images and media, tina Gillen has engaged in real research into pictorial construction based on the fundamentals of painting: abstraction/figuration, movement/stillness, lines/ surfaces, etc. For the first time the public can see a very fine piece created for the occasion.

une exposition en deux volets : des images de la vie quotidienne de la population afghane depuis l’intervention américaine en 2001 réalisées par la photographe slovène manca Juvan et une série d’images sur les migrations en europe – conséquence directe des conflits provoqués à travers le monde. très documentée, un autre regard éclaire sur les désastres sociaux des interventions armées de l’otan et des états-unis et soulève la responsabilité de l’europe et des nations « riches » face aux populations qui, démunies et appauvries, fuient leurs pays pour un exil soi-disant meilleur… une mise en lumière de l’inhumanité contemporaine. a two-tier exhibition: images of the daily life of the afghan population since the american intervention in 2001 produced by the slovenian photographer manca Juvan, and a series of images on migrations in europe – direct consequences of conflicts provoked around the world. a well-documented exhibition, un autre regard highlights the social disasters stemming from armed interventions by nato and the united states and invokes the responsibility of europe and the “rich” nations towards populations who, resourceless and impoverished, flee their countries for a so-called better exile… a focus on contemporary inhumanity.

artiste roumain, Victor man élabore de méticuleuses installations qui rappellent – dans leur aptitude à faire se rencontrer des images, des objets, des textes de périodes différentes, de provenances diverses et d’auteurs variés – le principe du palimpseste. couche après couche se constitue une œuvre qui garde la trace des précédentes histoires. Vidant chacun de ses éléments de ses référents initiaux, Victor man, (ré)invente un sens et (ré)oriente une lecture des choses. rien n’est évident, tout se répond, laissant ouvert le terrain des interprétations au vécu et à la connaissance du public. the romanian artist victor man produces meticulous installations which recall the principle of the palimpsest due to their ability to make images, objects, texts from different periods and diverse sources and a variety of authors converge. layer upon layer, a work is created that retains the trace of preceding histories. discarding the initial references from each of his elements, victor man, (re)invents a meaning and (re)orientates the reading of things. nothing is obvious, everything can be answered, leaving the range of interpretations open to the public’s experience and knowledge.

Sarah Sze

art contemporain E Jusqu’au 16/09 I mudam J www.mudam.lu

Tina Gillen

art contemporain E Jusqu’au 13/05 I mudam J www.mudam.lu

Un Autre Regard Victor Man

art contemporain E Jusqu’au 06/05 I mudam J www.mudam.lu

Photographies E 28/04-20/05 I abbaye de neumünster J www.ccrn.lu

www.CITYMag.LU

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


70

AgenDA expositions børre sÆthre

chat Zone by GuiDo Wolff

des réseaux et tissus urbains. Jusqu’au 16/09

les Détours De l’abstraction

musées LUXeMBOURg

si les enjeux théoriques voire politiques qui ont accompagné l’aventure de l’abstraction n’ont plus cours, il n’en reste pas moins que l’art abstrait continue et ne cesse d’évoluer et de se diversifier avec une grande liberté de ton. C’est ce caractère que l’exposition de la Collection du mudam se propose de mettre en avant, en s’intéressant à la dissolution du motif et l’apparition des formes. Jusqu’au 04/11

les installations de l’artiste norvégien børre sæthre prennent la forme d’environnements oniriques, à la frontière entre contes de fée et univers futuristes. Jusqu’au 06/05

CasInO LUXeMBOURg – fORUM d’aRT COnTeMpORaIn Victor man rencontre aVec la scène artistique luXembourGeoise rencontre avec les artistes Carine & elisabeth Krecké. le 07/04 – 16h

les Permanences De l’infolab

en avril, le Casino luxembourg s’associe à la Journée mondiale du livre. tout au long du mois, les livres pour enfants sont à l’honneur à l’infolab. les 07, 14 & 21/04

l.a.raeVen – iDeal inDiViDuals

Plus qu’une interrogation sur la standardisation et le dictat de la perfection, les sœurs jumelles raeven questionnent la notion du combat identitaire, elles-mêmes ayant vécu toute leur vie avec leur double identique. Jusqu’au 22/04

ProJect room @ aquarium

Présentation du projet de résidence de daniel Jacoby. Jusqu’au 22/04

Victor Man: Composition with a Pagan Statue

Combinant peintures, sculptures, objets trouvés, photographies ou sérigraphies, les installations de l’artiste roumain victor man se caractérisent par les atmosphères ténébreuses, à la fois fascinantes et inquiétantes, qu’elles dégagent. Jusqu’au 06/05

mauriZio Galante & tal lancman

maurizio Galante, créateur de mode haute couture, et tal lancman, prescripteur de tendances et designer, sont associés au sein de leur société interware depuis 2003. soulignant le lien étroit entre art et industrie, l’exposition interroge le processus créatif. Jusqu’au 13/05

tina Gillen

MUdaM conraD shaWcross

les questions scientifiques et philosophiques sont au cœur de la pratique de Conrad shawcross. Jusqu’au 06/05

Tina Gillen : Katrina, 2008, Collection Mudam

les peintures de l’artiste tina Gillen mettent en scène des univers figuratifs contrebalancés par des formes abstraites. Composée d’œuvres créées spécifiquement pour cette occasion, l’exposition au mudam prend pour point de départ le thème de l’arboretum. Jusqu’au 13/05

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

"Chat zone" est une installation mise en place dans un lieu public qui provoque la réflexion chez les passants, ainsi que différentes réactions et suscite la communication. elle montre comment une simple action, ici un cercle dessiné au sol, peut provoquer le dialogue entres personnes ne se connaissant pas. Cette expérience enrichit ainsi les recherches sociologiques de Guido Wolff qui alimentent son travail de designer. depuis 2009, Guido Wolff effectue des recherches sur le thème de la communication en relation avec le public et se penche sur les difficultés de la prise de parole entre des inconnus dans un lieu public. du 13/04 au 03/06

fabrica

Ce think-tank de la société benetton invite, dans une villa du 17e siècle situé à treviso dans le nord de l’italie et restaurée par l’architecte japonais tadao ando, de jeunes artistes à travailler sur des projets innovateurs dans les domaines du design, de la musique, du cinéma, de la photo, de la publicité et d’internet. au sein de ce laboratoire d’idées créatives, des jeunes expérimentateurs artistiques, accompagnés par des spécialistes, cherchent à dépasser les frontières culturelles et linguistiques de leurs disciplines pour développer des projets aux implications économiques, sociales ou écologiques afin d’ouvrir des perspectives nouvelles au monde de demain. Jusqu’au 10/06

sarah sZe

l’artiste américaine sarah sze crée des sculptures in situ éphémères, dans lesquelles une multitude d’objets de la vie quotidienne sont méticuleusement assemblés pour former des structures légères et fragiles qui envahissent l’espace, rappelant les modes de prolifération

MUsÉe d’hIsTOIRe de La vILLe de LUXeMBOURg armes luXemburG?

MUsÉe naTIOnaL d’hIsTOIRe eT d’aRT sous nos PieDs – l’archéoloGie au luXembourG De 1995 à 2010

une grande rétrospective sur l’archéologie présente au mnha les principales découvertes archéologiques faites au luxembourg de 1995 à 2010. Jusqu’au 02/09

naTUR MUsÉe DécouVertes

exposition permanente

les Planètes

exposition permanente

nos ancêtres

exposition permanente

nos PaysaGes

exposition permanente l’exposition se propose de présenter d’un œil critique les critères d’évaluation et de définition de la pauvreté et de donner un aperçu de ce thème complexe en le plaçant dans la perspective historique. Jusqu’au 29/04

l’euroPe à l’affiche

Cette exposition présente des exemples d’affiches politiques des soixante dernières années et provenant de différents pays de l’union européenne, parmi lesquelles la fameuse série de 1950 faisant la promotion du plan marshall. Jusqu’au 02/09

nos réGions

exposition permanente

notre terre

exposition permanente

qui suis-Je?

exposition permanente

vILLa vaUBan émotions. reflets Dans la Peinture et la PhotoGraPhie

© Jacques-Edmond Leman, L’adieu, 1856

l’exposition réunit une sélection de peintures du 17e au 19e siècle issues des trois collections de la villa vauban et une série d’œuvres photographiques du tournant du 21e siècle provenant de la collection du Centre national de l’audiovisuel (Cna). Jusqu’au 06/05

www.CITYMag.LU


agenda eXpOsITIOns

brueGhel, cranach, titien, Van eyck. trésors De la collection brukenthal

eXPo-science 2012

C’est pour la troisième fois que se dérouleront le Concours national Jonk Fuerscher et l’expo-science. Comme chaque année, des jeunes présenteront au public leurs projets de recherche et leurs inventions. le 29/04

dIeKIRCh

dUdeLange

MaIsOn de La CULTURe de dIeKIRCh – gaLeRIe d’aRT MUnICIpaLe mathis WilDanGer

CenTRe d’aRT dOMInIqUe Lang Pina DelVauX

71

institutions LUXeMBOURg Le massacre des innocents, vers 1586-90

in a unique exhibition, the villa vauban art museum of the City of luxemburg presents masterpieces of the 15th to 18th century from the collection of baron samuel von brukenthal. among works by italian, Flemish, dutch, and German artists, there are paintings by Jan van eyck, hans memling, Jacob Jordaens, lucas Cranach, Pieter brueghel the younger, lorenzo lotto, and titian. du 27/04 au 14/10

aBBaYe de neUMünsTeR o fim Do munDo

exposition collective sur le thème de la fin du monde. Jusqu’au 08/04

aRChIves naTIOnaLes de LUXeMBOURg le luXembourG Dans la GranDe réGion

roland quetsch, Pascal Piron, max mertens, Franck miltgen. du 28/04 au 25/05

cartooninG in conflict

CenTRe d’aRT neI LIIChT catherine lorent aCedia Jusqu'au 20/04

MUsÉe naTIOnaL de La RÉsIsTanCe PeuPle euroPéen, PeuPle étranGer. le luXembourG et les roms

"Cartooning in Conflict" was born out of the idea that different forms of art create a special catalyst for conversation and an exchange of ideas. the cartoons indicate the state of society, politically or otherwise. the exhibition offers the singular perspective and showcases the work of forty renowned artists, including Pulitzer Prize winner, Pat oliphant and Jim morin, syndicated political cartoonist Jeff danziger and the new yorker’s liza donnelly, as well as celebrated international artists. Jusqu’au 08/04

découvrez l’évolution de l’espace politique et économique de la Grande région sarre-lorraineluxembourg, ainsi que le développement de l’art et de la science de la cartographie. les archives nationales vous présentent 58 cartes, des chefs-d’œuvre datant de 1513 à 1950 issus de la collection de Fritz hellwig et conservés dans les archives de la sarre. Fritz hellwig, âgé aujourd’hui de 99 ans fut e.a. ancien membre du bundestag, de la haute autorité de la CeCa et ancien vice-président de la Commission européenne. Jusqu'au 25/04

CeRCLe CITÉ kabane

insieme-toGether

exposition artistique de charité avec la participation de 17 artistes. du 18 au 26/04

www.CITYMag.LU

sur la pointe des pieds. Jusqu'au 20/04

recent Works

esCh-sUR-aLzeTTe

l’exposition montre des photos du photographe eschois Patrick Galbats et donne des informations sur la situation des roms au luxembourg. Jusqu’au 03/06

rétrospective du peintre paysager luxembourgeois mathis Wildanger. du 20/04 au 06/05

dans le sillage du cinéma, l’art contemporain israélien s’impose et prend une place de choix à l’international. avec la participation des artistes suivants : stephan Goldrajch, sigalit landau et esther shalev. dans le cadre de la saison culturelle israélienne. Jusqu'au 06/05

Visites guidées Visites commentées réGulières

casino luxembourg – forum d’art contemporain Jeudi 18h (F) samedi 15h (F) dimanche 14h (l), 15h (F) et 16h (d) mhVl Jeudi 18h (l) dimanche 16h (F) du château comtal à la ville européenne dimanche 16h mnha Jeudi 18h (l / d) samedi 15h (F) dimanche 15h (l) mnhn dimanche 16h mudam samedi 16h (F) dimanche 15h (d) et 16h (l), 01/04 11h (en), 29/04 15h30 (Pt) visites enfants samedi 15h (l / d) et dimanche 14h (F) Villa Vauban vendredi 18h (l / d)

Visites Pause DéJeuner "musée Du Jour"

casino luxembourg – forum d’art contemporain mercredi 12h30 (30 min) (F / d / l) mhVl vendredi 12h30 (30 min) (l / F) mnha mardi 12h30 (30 min) mnhn Jeudi 12h30 mudam lundi 12h30 (15-20 min) Villa Vauban samedi 12h30

Visites Ponctuelles

casino luxembourg – forum d’art contemporain visite commentée 60+ lundi 02/04 15h

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


72

agenda eXpOsITIOns

recent Works

roland quetsch, Pascal Piron, max mertens, Franck miltgen. du 28/04 au 25/05

MIeRsCheR KULTURhaUs lanDschaftsPortraiten

nicole leiDenfrost

au rang de peinture. du 13/04 au 19/05

marcus Guenther

CULTUReInsIde. gaLLeRY anti-Grey-Zone – free the colors!

du 20/04 au 09/05

du 20/04 au 09/05

dIspLaY 01 – espaCe d’eXpOsITIOn dU Cna terres fermes – yVon lambert

catherine noyer du 20/04 au 09/05

d’Fotografien si réaliséiert vun de memberen vum Photo Club Camera 77 vu miersch. Jusqu'au 06/05 Photographies. Jusqu'au 06/05

KULTURhaUs nIedeRanven Jeu D’interPrétations

esCh-sUR-aLzeTTe

ThÉâTRe MUnICIpaL ma Vie sculPtée

rétrospective à l’occasion des 60 ans de l’artiste-sculpteur marie-Josée Kerschen. du 14/04 au 13/05

BeRgMan BeRgMan BeRgLInd COnTeMpORaRY aRT aDams / lucker / kJartansDottir du 28/04 au 16/06

BeRnaRd CeYssOn aRT MOdeRne ŒuVres sur PaPier

KULTURfaBRIK eXPosition out of the croWD 9

l’odyssée d’homère en 48 estampes. Jusqu'au 07/04

Peintures de martine deny. Jusqu'au 21/04

beGeGnunGen – holZ unD PaPier

Julius bissier, bissière, maurice estève, hans hartung, Jean messagier et édouard Pignon. Jusqu'au 16/06

COvaRT gaLLeRY rémi trotereau

Ce projet est constitué de vingt photographies couleurs d’immigrants latino-américains vêtus de costumes de super-héros américains ou mexicains célèbres. Jusqu'au 14/04 la galerie vous présente une sélection de peintures, dessins/ collages, sculptures et giclées de 9 artistes en provenance du monde entier. Jusqu'au 14/04

gaLeRIe BeRnaRd CeYssOn rolanD quetsch Peintures. Jusqu'au 05/05

bruno rousselot

das Cnl ist im ehemaligen stammhaus der Familie servais in mersch, welches zugleich das Geburtshaus von emmanuel servais war, untergebracht. die ausstellung beleuchtet die Geschichte des hauses seit dem späten 18. Jahrhundert, die rollen, welche mitglieder der Familie servais in Politik, literatur und industrie luxemburgs spielten, sowie die einrichtung des Centre national de littérature im servais-haus, welches nach dem tod von Jeanne servais 1985 per testament in öffentlichen besitz überging. Jusqu'au 04/05

gaLeRIe d’aRT COnTeMpORaIn aM TUnneL eT espaCe edwaRd sTeIChen Des femmes, Des hommes et Des moteurs...

le sport par arthur thill 1970-2010. Photographies. Jusqu'au 17/06

gaLeRIe f. hessLeR l’art Dans la caPtiVité Du feu

bernard aubertin, otto Piene et arthur unger. Jusqu'au 12/05

MeRsCh CenTRe naTIOnaL de LITTÉRaTURe – La MaIsOn seRvaIs 2, rue emmanuel serVais – Politik, literatur, inDustrie

gaLeRIe CLaIRefOnTaIne espaCe 2 Dulce PinZón

Peintures et œuvres sur papier. Jusqu'au 12/05

vernissage : le 25/04 à 18h30. Peter schlup & Jean delvaux. du 25/04 au 26/05

"Pulsations" Jusqu'au 07/04

gaLeRIe CLaIRefOnTaIne espaCe 1 tunG-Wen marGue

gaLeRIe L’IndÉpendanCe les sanctuaires De la ProsPérité – robert Viola

l’ilustrismo De JaVier ruisancheZ Garcia

gAleries LUXeMBOURg

"drift" Jusqu'au 14/04

aRTIUM aRT gaLLeRY Wir haben nur Diese Welt – carl-W. röhriG

Peintures. Jusqu'au 29/06

Peintures. Jusqu'au 18/04

the time has come – marcus Günther Peintures. Jusqu'au 18/04

on entend par "ilustrismo" la volonté d’élever l’illustration

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

n nt o r eVe sur u o y it nts subm z vos eve e iv r net C ins luri/o0.4 p . w ww n mai : 02 éditio

www.CITYMag.LU


agenda eXpOsITIOns

gaLeRIe nOsBaUM & RedIng espaCe MedIaRT claire WeiDes-coos barthélémy toGuo et herbert lankl et myriam mechita

GracelanD

gRevenMaCheR Caves BeRnaRd-MassaRd maacher oart 2012

exposition aux Caves bernard-massard, Grevenmacher avec dani neumann, nathalie soldani et rafael springer. du 06 au 09/04

vIanden

Jusqu'au 28/04 (c) Weides

gaLeRIe pasCaL BeLLO Joanick becourt Peintures du 20/04 au 31/05

Peintures et sculptures. Jusqu'au 30/04

anCIen CInÉMa CafÉ-CLUB eGGshibition

the project Graceland is a series of remarkable photographs presenting Poland. exhibition of photographs made by Wojciech Gepner. vernissage: 27/04, 19h. du 27/04 au 27/05

73

weIswaMpaCh agenCe BIL deXIa clauDine maillet

ChâTeaU de vIanden le Verre Des bourGuiGnons

ausstellung im rittersaal von mittelalterlicher Glaskunst. Jusqu'au 22/04

tableaux abstraits. Jusqu'au 30/04

wILTz

pLaCe d'aRMes inDeX: aWarD

MaIsOn de ReTRaITe salon Des arDennes Photographies. Jusqu'au 15/04

gaLeRIe sChORTgen morisson – uP to Paycash!

exhibition of hand made traditional bulgarian easter eggs. Jusqu'au 15/04

Jusqu'au 28/04

gaLeRIe sIMOnCInI stéPhane erouane Dumas Peintures Jusqu’au 28/04

gaLLeRY edITIOn 88 nikolai PanayotoV Peintures. du 05/04 au 12/05

Créé au danemark, le prix index: award récompense des designers du monde entier qui contribuent, par leurs créations, à améliorer la qualité de vie. l’exposition itinérante du même nom a déjà été présentée dans plusieurs villes, à commencer par Copenhague. l’exposition passera par singapore avant de faire une halte à luxembourg pour design City 2012. la ville de luxembourg accueillera dans l’espace public trois structures autoportantes dessinées par l’architecte américain Greg lynn et l’architecte danois Christian ditlev bruun, qui présenteront une sélection de 22 projets finalistes du concours. du 13/04 au 13/05

Galerie art collection

<OGFJ@K@FE ;L('D8IJ8L()D8@)'() CË8IK;8EJC8:8GK@M@Ky;L=<L

asseLBORn dOMaIne dU MOULIn d’asseLBORn mireille thome-JentGes

Autres LUXeMBOURg CenTRe naTIOnaL spORTIf & CULTUReL, d’COqUe cercle artistique D'esch-sur-alZette dans le cadre du 75e anniversaire de la Fltt, le Cad’esCh (Cercle artistique d’esch/alzette) expose dans le grand hall d’entrée de la Coque-arena. du 12 au 15/04

CRÉdIT sUIsse Peintures – maX lauer

tableaux. uniquement sur rendez-vous. Jusqu'au 19/04

www.CITYMag.LU

du 01 au 28/04

esCh-sUR-aLzeTTe BaTIMenT MassenOIRe la cité Des sciences

9<IE8I;8L9<IK@E FKKFG@<E< 8IK?LILE><I

exposition permanente

RBC deXIa PoP art noW in luXembourG

artistes : olll, richard orlinski et stéphane Cipre. vernissage le 12/04 à 18h30. du 12 au 15/04

>8C<I@<=%?<JJC<I)(il\8jki`[C$((+*Clo\dYfli^K„c%1"*,) ).)/()..>JD1"*,) -)(*)..+0 ?\li\j[Ëflm\ikli\j1D\iZi\[`1(+_$(/_#M\e[i\[`1(+_$(/_#JXd\[`1('_$()_\k(+_$(/_ <kjliI\e[\q$Mflj1nnn%^Xc\i`\]_\jjc\i%cl

Galerie_Hessler 0312.indd 1

20.02.2012 14:08:15 Uhr


74

1

CITY adResses

Culture & going out a comPrehensiVe listinG of city Venues anD contact Details. Plus a GuiDe to city restaurants anD bars. une liste exhaustive des lieux de loisir et leurs Coordonnées, ainsi qu’un Guide des bars et restaurants.

Succombez à la tentation . .

luxembourg City tourist offiCe

Ouvert tous les jours,

8 1 30, place Guillaume ii bureau D’accueil touristique H lu-sa : 9-19h, di : 10-18h communication et marketinG : Promotes culture and tourism and the brand image of luxembourg city. Promotion culturelle et touristique de luxembourg-ville et de son image de marque. serVice GuiDaGes luXembourG conVention bureau : consultancy for business tourism/framework for professional organisers of conferences, seminars and workshops. Guided tours and organise programmes. incoming and package deals for tourists. Consultance tourisme d’affaires / encadrement pour organisateurs professionnels de conférences, séminaires et workshops. organisation de tours guidés et de programmes-cadres. incoming, élaboration de forfaits touristiques. G 22 28 09 J touristinfo@lcto.lu, www.lcto.lu

Galerie clairefontaine espace 2 21, rue du saint-esprit ma-ve : 14h30-18h30, sa : 10-12h, 14-17h G 47 23 24 J www.galerie-clairefontaine.lu

9 Galerie D’art am tunnel 16, rue zithe G 40 15 24 50

10 Galerie f. hessler 21, rue astrid me & ve : 14-18h, sa : 10-12h, 14-18h G 27 28 12 77 J www.galeriefhessler.lu

11

Art gAlleries gaLeRIes d’aRT 2 artium art Gallery 11c, boulevard Joseph ii / 49, avenue monterey G 26 44 00 66 J www.artium.lu

3 beaumontPublic + koeniGbloc 21a, avenue Gaston diderich G 46 23 43 J www.beaumontpublic.com

4 berGman berGlinD contemPorary art 49, rue baudouin G 26 19 65 33 J www.bergmanberglind.com

Galerie la cité 1, rue louvigny (1er étage) G 22 36 89 J www.lacite.lu

5 coVart Gallery 23, rue adolphe Fischer G 26 29 61 70 J www.covartgallery.com

6 Galerie bernarD ceysson 2, rue Wiltheim G 26 26 22 08 J www.bernardceysson.com

7 Galerie clairefontaine espace 1 7, place Clairefontaine ma-ve : 14h30-18h30, sa : 10-12h, 14-17h G 47 23 24 J www.galerie-clairefontaine.lu

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

12 Galerie l’inDéPenDance DeXia bil 69, route d’esch lu-ve : 8-18h

13 Galerie miltGen 32, rue beaumont G 26 26 20 20 J www.galerie-miltgen.lu

de 12 h 00 à 22 h 30

14 Galerie norDine ZiDoun 101, rue adolphe Fischer G 26 29 64 49 J www.galeriezidoun.com

12, boulevard Royal • L-2449 Luxembourg Tel +352-24 16 16 737 Annonce Carte visite CHA 04.pdf 1 11/17/11 www.leroyalluxembourg.com 2

au nouve Zheng le ir r v e maîtr décou venez concept de

15 Galerie Pascal bello 74, avenue Gaston diderich G 26 45 97 73

16 Galerie toXic 2, rue de l’eau G 26 20 21 43 J www.galerietoxic.com

17 konschthaus beim enGel 1, rue de la loge ma-di : 10-12h, 13-19h G 22 28 40

18

275, route d’Arlon - L-8011Strassen

tél. 27 39 74 7787

lucien schWeitZer Galerie et éDitions 24, avenue monterey G 23 616-56 J www.lucienschweitzer.lu 6

19

www.zheng.lu

3

nosbaum & reDinG – art contemPorain 4, rue Wiltheim ma-sa : 12-18h G 26 19 05 55 J www.nosbaumreding.lu

tiCkets BILLeTTeRIe 20 luXembourG ticket Grand théâtre 1, rond-point robert schuman (limpertsberg) reserVation anD Purchase by telePhone: réservation et vente par téléphone : G 47 08 95-1 J www.luxembourgticket.lu H lu-ve : 10-18h30 sales Points in the city: Points de vente en ville : luxembourg City tourist office (place Guillaume ii), Conservatoire de musique (merl), Centre Culturel de rencontre - abbaye de neumünster (Grund).

www.CITYMag.LU

3:49 PM


www.CITYMag.LU

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


76

CITY adResses

CulturAl Venues espaCes CULTUReLs

librAries BIBLIOThèqUes

CinemAs CInÉMas 41

21 banannefabrik 12, rue du Puits www.banannefabrik.lu

22 café-théâtre “rocas” Place des bains G 27 47 86 20 J www.rocas.lu

23 carrérotonDes 1, rue de l’aciérie G 26 62 20 07 J info@rotondes.lu www.rotondes.lu

24 ccr abbaye De neumünster 28, rue münster G 26 20 52-1 J contact@ccrn.lu www.ccrn.lu

25 cercle cité 3, rue Genistre G 47 96 26 29 Jinfo@cerclecite.lu www.cerclecite.lu

26 conserVatoire De musique 33, rue Charles martel G 47 96 55 55 (standard) 47 96 54 32 (réservations) J cml@vdl.lu www.vdl.lu

27

31

36

D:qliq 17, rue du saint-esprit G 26 73 62 J info@dqliq.com www.dqliq.com

Philharmonie 1, place de l’europe G 26 02 27-1(standard) 26 32 26 32 (réservations) J info@philharmonie.lu www.philharmonie.lu

cinémathèque municiPale 17, place du théâtre G 29 12 59 (infos programme) J cinematheque@vdl.lu www.cinematheque.lu

28 Den atelier 54, rue de hollerich G 49 54 85-1 J info@atelier.lu www.atelier.lu

23 eXit07 1, rue de l’aciérie G 26 62 20 07 J info@rotondes.lu www.rotondes.lu

29 fonDation De l’architecture et De l’inGénierie 1, rue de l’aciérie G 42 75 55 J office@fondarch.lu www.fondarch.lu

20 GranD théâtre 1, rond-point robert schuman G 47 96 39 00 (standard) 47 08 95-1 (réservations) J grandtheatre@vdl.lu www.theatres.lu

30 kasemattentheater 14, rue du Puits G 29 12 81 J infos@kasenmattentheater www.kasemattentheater.lu

32 théâtre Des caPucins 9, place du théâtre G 47 96 40 54 (standard) 47 08 95-1 (réservations) J capucins@vdl.lu www.theater-vdl.lu

33 théâtre Du centaure 4, Grand-rue G 22 28 28 J centaure@pt.lu www.theatrecentaure.lu

34 théâtre national Du luXembourG 194, route de longwy G 26 44 12 70 J info@tnl.lu www.tnl.lu

35 tol – théâtre ouVert luXembourG 143, route de thionville G 49 31 66 J tol@tol.lu www.tol.lu

21 trois c-l 12, rue du Puits G 40 45 69 J danse@danse.lu www.danse.lu

37 ciné utoPia 16, avenue de la Faïencerie G 22 46 11 J www.utopolis.lu

38 utoPolis 45, avenue J.F. Kennedy G 42 95 11-1 J www.utopolis.lu

museums MUsÉes

les amis Des musées J info@amisdesmusees.lu www.amisdesmusees.lu

39 casino luXembourG – forum D’art contemPorain 41, rue notre-dame lu, me, ve : 11-19h, je : 11-20h, sa, di & jours fériés : 11-18h G 22 50 45 J info@casino-luxembourg.lu www.casino-luxembourg.lu

musée D’histoire De la Ville De luXembourG 14, rue du saint-esprit ma-di : 10-18h, je : 10-20h G 47 96 45 00 J musee@vdl.lu www.mhvl.lu

25 bibliothèque municiPale cité 3, rue Genistre ma-ve : 10-19h, sa : 10-18h G 47 96 27 32 J bibliotheque@vdl.lu www.vdl.lu

42 musée national D’histoire et D’art marché-aux-Poissons ma-di : 10-17h G 47 93 30-1 (standard) 47 93 30 21-4 (visites guidées) J musee@mnha.lu www.mnha.lu

45 bibliothèque nationale 37, boulevard F.d. roosevelt ma-ve : 10h30-18h30, sa : 9-12h médiathèque / media library : ma-ve : 10h30-18h30 G 22 97 55-1 J info@bnl.etat.lu, www.bnl.lu

43 natur musée – musée national D’histoire naturelle 25, rue münster ma-di : 10-18h G 46 22 33-1 J musee-info@mnhn.lu www.mnhn.lu

44 Villa Vauban – musée D’art De la Ville De luXembourG 18, avenue émile reuter lu, me, je, sa, di : 10-18h, ve : 10-21h G 47 96 45 65 J www.musee@vdl.lu www.villavauban.lu

40

Art sChools ÉCOLes d’aRT 46 cercle euroPéen Pour la ProPaGation Des arts lycée technique des arts et métiers 19, rue Guillaume schneider G 40 99 20 (9-11h) J cepa@pt.lu www.summerakademie.lu

47 école D’art contemPorain 117, rue de hollerich G 49 46 16 J ecoleart@ecoledartcontemporain.lu www.ecoledartcontemporain.lu

muDam – musée D’art moDerne GranD-Duc Jean 3, Park dräi eechelen me-ve : 11-20h, sa-lu : 11-18h G 45 37 85-1 J info@mudam.lu www.mudam.lu

es & serViCing shopepful addresspesagaend26

n us find g guide o in shopp magazine s utiles y se 6 of cit z les adres à la page 2 ve g u in o r p t p e o r h s e guid ine et un az y mag du Cit

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

www.CITYMag.LU


77 CominG uP

Photo : Sasha Gusov

proChAinement

st. petersburg philhArmoniC orChestrA / temirkAnoV / steinbACher

lA lA lA humAn steps

WooDkiD

MaY 10 MaI

10 & 11 MaY MaI award-winning choreographer and artistic director édouard lock has created a new work for la la la human steps, the prestigious company he founded in 1980. it has been described as one of lock’s most ambitious works yet as the choreographer tackles Purcell’s Dido & aeneas and Gluck’s orpheus & eurydice to produce what one reviewer called a "conceptually arresting piece". he has collaborated with british composer Gavin bryars, with whom he worked on a deconstruction of tchaikovsky’s swan lake and sleeping beauty, with music played live on stage by a quarter featuring saxophone, viola, cello and piano. le chorégraphe et directeur artistique primé édouard lock a conçu une nouvelle œuvre pour la la la human steps, la compagnie prestigieuse qu’il a fondée en 1980. elle a été décrite comme l’une des œuvres les plus ambitieuses d'édouard lock à ce jour, le chorégraphe s’attaquant à didon et énée, de Purcell, et à orphée & eurydice, de Gluck, pour produire ce qu’un critique a appelé « une œuvre conceptuellement saisissante ». il a collaboré avec le compositeur britannique Gavin bryars sur une déconstruction du lac des Cygnes et de la belle au bois dormant de tchaïkovski, avec sur scène un quatuor composé d’un saxophone, d’un alto, d’un violoncelle et d’un piano.

Woodkid is the name under which video director yoann lemoine performs as a musician. renonwed for his videos for the likes of katie Perry and lana Del ray (for whom he made ‘born to Die’), his first eP, the acclaimed iron featured a title track that became something of a cult classic and achieved top ten status in download charts across europe and in north america and the antipodes. the video featured british model agyness Deyn. Woodkid comes to luxembourg with the promise of a debut album, titled the Golden age, to be released this spring. Woodkid est le nom de scène utilisé par le vidéaste yoann lemoine lorsqu’il se produit en tant que musicien. il est célèbre pour ses vidéos pour des artistes tels que Katie Perry et lana del ray (pour laquelle il a réalisé « born to die »). le titre phare de son premier mini-album, le très apprécié iron, est devenu un morceau culte et a atteint le top 10 du classement des téléchargements en europe, amérique du nord, australie et nouvelle-zélande. le mannequin britannique agyness deyn apparaissait dans la vidéo. Woodkid vient à luxembourg avec la promesse d’un premier album, intitulé the Golden age, qui sortira au printemps.

russia’s oldest symphonic ensemble, founded in 1882, comes to the Philharmonie with a programme featuring tchaikovsky’s Violin concerto in D major, op. 35 and anton Dvorak’s 9th symphony – also known as the new World symphony. the orchestra is led by conductor yuri temirkanov, while the soloist for the tchaikovsky piece is acclaimed violinist arabella steinbacher. tchaikovsky wrote his violin symphony while recuperating in a spa on lake Geneva with violinist Josef kotek. it was completed in 1878 but wasn’t performed until 1881 after both kotek and leopold auer turned down the composer's offers to perform the debut. la plus ancienne formation symphonique de russie, fondée en 1882, investit la Philharmonie avec au programme le Concerto pour violon en ré majeur, op. 35 de tchaïkovski et la 9e symphonie d’anton dvorˇák (également connue sous le nom de symphonie du nouveau monde). l’orchestre sera dirigé par yuri temirkanov. la soliste pour le concerto est la célèbre violoniste arabella steinbacher. tchaïkovski écrivit son concerto pour violon lors d’une convalescence dans un établissement thermal du lac léman en compagnie du violoniste Josef Kotek. il fut achevé en 1878, mais ne fut présenté au public qu’en 1881, Josef Kotek et leopold auer ayant tous les deux refusé de jouer le concerto.

MaY 15 MaI

I den atelier

I Grand théâtre

I Philharmonie

book eArly! RÉseRvez de sUITe !

We advise you to get tickets now for the following shows that are likely to sell out: nous vous conseillons d'acheter dès maintenant vos tickets pour les spectacles suivants :

www.CITYMag.LU

lou reeD E 06/06 I rockhal J www.rockhal.lu

rock-a-fielD E 23 & 24/06 I roeser J www.atelier.lu

bobby mcferrin & chick corea E 17/06 I Philharmonie J www.philharmonie.lu

bon iVer E 17/07 I abbaye de neumünster J www.atelier.lu

DeeP PurPle E 08/11 I rockhal J www.atelier.lu

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg


78 mAnifestAtions 2012 – lA séleCtion Du lCto

ours

19 mai

inG euroPe-marathon luXembourG

au crépuscule, des athlètes de tous niveaux (du professionnel à l’amateur courant son premier marathon) sillonneront la ville sous les acclamations de dizaines de milliers de spectateurs. en prélude à l’inG-europe-marathon, la ville vibrera au rythme de 30 groupes de samba venus de plus de 10 pays différents, le jour de la course et durant l’événement lui-même. at dusk, athletes of varying abilities – from professional marathon runners to first-time amateurs – will wind their way through the city cheered on by tens of thousands of spectators. as a prelude to the inG-europe-marathon, the city will reverberate to the sound of 30 samba-bands from over 10 different countries on the eve of race day and during the event itself. J www.ing-europe-marathon.lu Juin-septembre

summer in the city

c’est en été que la Ville de luxembourg donne le meilleur d’elle-même, avec son programme d’animations comprenant des concerts gratuits place d’armes et place Guillaume ii, la fête de la musique, le meyouZik, les festivals rock um knuedler et blues’n Jazzrallye et streeta(rt)nimation où différents artistes investissent les rues. sans oublier le cinéma en plein air, les marchés, fêtes, expositions et animations folkloriques et bien sûr la fête foraine annuelle de la schueberfouer. the summer shows the city of luxembourg at its best, and is marked by a programme of open-air events featuring free concerts on the place d’armes and the place Guillaume ii, the Fête de la musique, the meyouzik, rock um Knuedler and blues’n Jazzrallye festivals, and the streeta(rt)nimation invasion of street artists and performers. in addition there is the open air cinema, markets and feasts, exhibitions and folklore and of course the annual schueberfouer funfair. J www.summerinthecity.lu

t n e m e Abonnit gratu fRee sU

BsCRIpT

IOn

vdl.lu @ g a m y t i email: c96 41 14 tel.: 47

en couVerture : maurizio Galante & tal lancman Photographie : andrés lejona

ia :

010 · si l s2

imPression / Print imprimé sur papier / printed on uPm satin 57 gr.

city magazine luxembourg paraît 11 fois par an / published 11 times a year tirage / Print run 35.000 exemplaires / copies issn 2075-8286 © ville de luxembourg / mm Publishing s.a. tous droits réservés. toute reproduction, ou traduction, intégrale ou partielle, est strictement interdite sans autorisation écrite au préalable de l’éditeur. © ville de luxembourg / mm Publishing s.a. all rights reserved. reproduction or translation of this publication, either in its entirety or partial, is strictly prohibited without the prior permission of the publisher.

Please recycle

Vous avez fini de lire ce magazine ? archivez-le, transmettez-le ou bien faites-le recycler ! Finished reading this publication? archive it, pass it on or recycle it.

sources mixtes

Groupe de produits issus de forêts bien gérées et d’autres sources controlées

www.fsc.org Cert no. sGs-CoC-005927 ©1996 Forest sterwardship Council

Prochaine Parution / neXt eDition 25.04.2012

réDaction / eDitorial DePartment

Courrier bP 728 l-2017 luxembourg G 29 66 18-1 J info@citymag.lu resPonsables rubriques / in charGe of Genres théâtre, danse / opéra, jeune public, expositions : elvire bastendorff J elvire.bastendorff@citymag.lu musique classique : lisbeth owen J lisbeth.owen@citymag.lu musiques actuelles, rendez-vous, cinéma : duncan roberts J duncan.roberts@citymag.lu coordinatrice : deborah lambolez (-56) J deborah.lambolez@maisonmoderne.lu

GraPhisme / layout

ed g and m Publishin ia: pendant road : mm inde blishing and med anger / ab à tr er l'é vir à à Pu ) pendant city mag méros / an r (11 nu/ year) at mm inde s ion : 10 eu . Participat eur (11 edition bCeelull 10 er / sf c swift tran / Code bi 51 4000 88 55 16 87 0019 iban lu

AbrËll'12 CITY agenda LUXeMBOURg

est édité par maison moderne Publishing pour le compte de la ville de luxembourg / is published by maison moderne Publishing for the City of luxembourg

cartoGraPhie / cartoGraPhy monopolka sàrl

ainsi urg) d-Duché ail à luxembo v du Gran ourg et otre lieu de tra n commuters b m e x ts de lu ez-vous sur v uchy and foreig résiden n d Pour les ontaliers (abon ity & the Grand urg) fr s le mbourg C dress in luxembo que xe lu f o ts ad For residento your workplace e (subscrib

i g n AWA r D

le projet vise à encourager la participation des designers à la conception de la ville et à son rayonnement. à cette occasion, l’espace public accueillera l’exposition index : award 2011 présentant une sélection des 60 finalistes, nominés à ce grand prix international du design. this year’s project aims to encourage the participation of designers in the conception and enhancement of the city. this includes the index: award 2011 exhibition, which presents a selection from the 60 finalists nominated for this big international design prize. J www.designcity.lu

r AWA r D ·

es

DesiGn city 2012

Ve

ropeAn D

GOOD DESIGN AWARD 2010

eu

9 avril-3 juin

orGanisateurs / ProDucteurs Pour apparaître dans les pages du City agenda, vos événements doivent nous être transmis via www.plurio.net, le portail culturel de la Grande région. deadlines pour l’envoi de vos événements via plurio.net : édition mai 02.04.2012 édition juin 04.05.2012 orGanisers / ProDucers / Promoters to ensure inclusion of your event in the second section, City agenda, you must register the event at www.plurio.net, the Greater region’s culture portal. deadline for submissions via plurio.net: may edition 02.04.2012 June edition 04.05.2012

luxembourg fait partie, avec metz, sarrebruck et trèves, du réseau transfrontalier quattroPole : www.quattropole.org luxembourg is a member, alongside metz, saarbrücken and trier, of the cross-border quattroPole network: www.quattropole.org

J studio@maisonmoderne.lu www.maisonmoderne.lu Publicité / aDVertisinG

G 27 17 27 27-1 J mediasales@maisonmoderne.lu www.maisonmoderne.lu afin de promouvoir au mieux votre événement, nous vous conseillons d’insérer en complément une publicité. Promote your event with even greater visibility by placing a complementary advertisement. www.CITYMag.LU


z r e ä at H ffi !

m Ka o t a n i m K …a me m a r g Pro

428 2 6 9 : 47 .vdl.lu n o i t p i scr 12 : www n i t e Infos fin juin 20 à jusqu’


City Mag 04-2012  

The April edition of City Magazine Luxembourg, the official publication of the Ville de Luxembourg.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you