Page 1

73e année - N°20.231

www.lantenne.com

Infrastructures/ Institutions

SNCF :

La réforme a terminé son parcours au Parlement

Vendredi 15 juin 2018 ISSN 0395-8582 - CPPAP 0319T79480

Gigantisme

La feederisation, une carte mondiale à jouer pour les petits ports

L’Assemblée nationale a voté définitivement le projet de réforme ferroviaire, avant que le Sénat ne le fasse à son tour, alors que la poursuite de la grève pendant le bac, critiquée par le gouvernement, divise les syndicats.

page 2

Entreprises

ADP :

Le gouvernement veut rassurer au sujet de la privatisation Bruno Le Maire s’est voulu rassurant après l’annonce de la privatisation d’ADP affirmant que l’emploi serait préservé et les tarifs aéroportuaires contrôlés pour éviter de reproduire les erreurs commises lors de la privatisation des autoroutes.

Lamberet :

Une usine trois étoiles à Saint-Cyrsur-Menthon Le site de Saint-Cyr-sur-Menthon de Lamberet consolide sa place de numéro un des usines de poids lourds frigorifiques en France.

© Franck André

Les feeders font escale dans des hubs tels que Tanger pour pouvoir desservir les ports secondaires

La montée en puissance du gigantisme dans le secteur de la conteneurisation n’a pas mis à l’écart tous les ports de taille modeste. Nombre d’entre eux ont investi pour jouer leur rôle dans le monde de la feederisation.

WFS :

Reconduction du contrat avec Singapore Airlines Singapore Airlines (SIA) vient de renouveler le contrat qui le lie à la société de handling Worldwide Flight Services (WFS) dans les aéroports français et britannique de Paris CDG et Londres.

page 3

Dans son nouveau rapport sur le transbordement et le feedering, Dynamar s’interroge : “avec l’augmentation de la taille des navires, le nombre de ports d’escales diminue-t-il ?”. “Pas vraiment”, répond-il. En revanche, le consultant estime que chaque escale de navire produit un volume de conteneurs de plus en plus important, mais que leur nombre diminue. D’où une plus grande proportion de feeders venant affluer sur les grandes lignes et accroître leur capacité si, toutefois, les ports de destination le permettent, ajoute le document. Les auteurs soulignent que 124  armateurs opèrent comme exploitants de feeders, déployant

sur le marché une capacité de 16 millions d’EVP. Huit régions mondiales desservies par des feeders Selon Dynamar, les régions mondiales où les armateurs exploitent des services feeders sont nombreuses. Le consultant en répertorie huit. Et de mentionner l’Asie du Nord-Est et du Sud-Est, l’Europe du Nord, la Méditerranée, le sous-continent indien, le Moyen-Orient, l’Amérique latine et l’Afrique sub-saharienne. Autant de marchés qui ne sont donc pas uniquement desservis par des “méga-carriers”.

Les feeders représentent un gresser. Et les ports secondaires trafic global de 24 millions d’EVP souhaitant rester dans la course pour la vingtaine de ports de ont dû mettre la main au portetransbordements mondiaux. Le feuille pour pouvoir accueillir ces consultant néernavires. landais indique Dans cette que l’Extrêmecatégorie de na“284 rotations Orient voit transivires, les unités hebdomadaires ter 371 rotations de 700 EVP il y a de navires feeder de feeders en Europe dix ans affichent par semaine capacité de et Méditerranée” une lorsque l’Europe 1.300 EVP de ainsi que la nos jours. Dans Méditerranée sont desservies par le secteur des méga-carriers, le 284 rotations hebdomadaires. rapport cite l’exemple du “Emma Les ports n’affichant pas un Maersk”, le premier porterôle de hub ne peuvent par consé- conteneurs géant au monde il quent pas redouter d’être exclus y a dix ans avec sa capacité de du marché mondial du conteneur 15.600 EVP. À ce jour, poursuit puisque nombre d’entre eux sont le rapport, 622  navires d’une desservis par des feeders. Depuis capacité unitaire allant jusqu’à quelques années, les navires 23.500 Evp sont actuellement en géants augmentent régulièrement service ou figurent dans les carde taille. Du coup, les unités af- nets de commande. fectées au feedering, elles aussi, ont vu également leur taille proVincent Calabrèse


Infrastructures/Institutions

2 - Vendredi 15 juin 2018 - l’antenne

L’aéroport londonien de Gatwick a annoncé un investissement de 1,11 milliard de livres (1,2 milliard d’euros) afin notamment d’agrandir un terminal pour accueillir davantage de voyageurs. Ces dépenses vont s’étaler sur cinq ans avec un premier investissement de 266 millions de livres pour l’année qui vient, a expliqué l’aéroport du sud de Londres. Au total, depuis qu’il a changé de propriétaire en 2009 pour désormais appartenir à plusieurs fonds d’investissement, Gatwick aura investi plus de 3 milliards de livres dans sa rénovation. L’objectif pour le deuxième aéroport londonien est de passer de 45 millions de passagers aujourd’hui à près de 53 millions d’ici 2023.

Réhabilitation Les deux routes départementales traversant la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, qui ont fait l’objet d’un chantier de réfection, ont pu rouvrir à la circulation jeudi 14 juin, selon le conseil départemental. La RD281, qui avait été obstruée de chicanes pendant plus de cinq ans avant d’être dégagée par les opposants après l’abandon du projet d’aéroport, en janvier, était fermée à la circulation depuis novembre 2012. Sa réouverture s’accompagnera d’une limitation de vitesse à 70 km/h, a signifié le conseil départemental.

SNCF

Ferroviaire

La réforme a terminé son parcours au Parlement L’Assemblée nationale a voté définitivement le projet de réforme ferroviaire, avant que le Sénat ne le fasse à son tour, alors que la poursuite de la grève pendant le bac, critiquée par le gouvernement, divise les syndicats. La grève, la plus longue des Le texte a été retouché trente dernières années à la depuis trois mois dans les deux SNCF, s’est poursuivie mercredi chambres, sur fond de concerta13 juin pour son trentième jour, tions avec les syndicats, avec de avec deux TGV sur trois, trois nouvelles garanties pour les saTransilien sur cinq, un TER ou lariés du groupe ferroviaire et un Intercités sur deux en moyenne. recours moindre qu’annoncé du Les députés se gouvernement aux sont prononcés ordonnances. Outre lors d’un ultime la majorité LREM“Assainir vote en milieu MoDem, la plupart d’après-midi sur le financièrement des LR et UDI-Agir projet de loi porté devraient voter pour, la SNCF, par la ministre et les trois groupes régénérer des Transports de gauche – soÉlisabeth Borne, cialistes, commule réseau” qui prévoit de nistes et Insoumis – transformer la contre “un chèque SNCF en société anonyme, de en blanc” au gouvernement et fixer le calendrier de l’ouver- contre “le premier temps d’une ture à la concurrence prévue au privatisation”, comme en preniveau européen, et de supprimer mière lecture mi-avril. l’embauche au statut dans l’entreprise historique. Formalité au Sénat Cette “réforme nécessaire” permettra “d’assainir financièL’adoption définitive hier au rement la SNCF, de régénérer le Sénat, à majorité de droite, n’a réseau et d’avoir un niveau de également été qu’une formalité, qualité de service qui soit satis- après l’accord députés-sénateurs faisant à nouveau”, a martelé sur une version commune du texte mardi le rapporteur à l’Assem- lundi en commission mixte pablée, Jean-Baptiste Djebbari ritaire. La gauche a critiqué “un (LREM). pacte LR-LREM” au détriment des

© Sud Rail

Agrandissement

cheminots. Parmi les derniers ajouts, le “sac à dos social” en cas de transfert à un autre prestataire a été étendu à l’ensemble des salariés du groupe ferroviaire. Depuis le début de la semaine, les appels à arrêter la grève se multiplient, alors que des arrêts de travail sont prévus jusqu’au 28 juin, toujours au rythme de “deux jours sur cinq”. La CFDT-Cheminots (quatrième syndicat), bien que se déclarant “en colère et mobilisée” contre la réforme, a appelé à suspendre le conflit durant la période du baccalauréat (18 au 25 juin inclus), du moins sur les TER et RER. La semaine dernière, l’Unsa-ferroviaire (deuxième syndicat) avait proposé vainement à l’intersyndicale de “mettre la grève entre parenthèses” pendant

l’épreuve. L’intersyndicale de la SNCF (CGT, Unsa, SUD, CFDT) a appelé mercredi les cheminots à poursuivre la grève contre la réforme ferroviaire et à se mobiliser “massivement” le 28 juin, dernier jour du calendrier des grèves. “On est encore loin d’une sortie de grève” à la SNCF, a estimé Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, qui demande au gouvernement d’intervenir dans les négociations de la future convention collective du secteur ferroviaire. Cette convention, objet d’une réunion vendredi, remplacera le statut des cheminots à partir du 1er janvier 2020 pour les nouveaux embauchés à la SNCF. Anne Pascale Reboul


Entreprises

l’antenne - Vendredi 15 juin 2018 - 3

ADP

Aérien

Le gouvernement veut rassurer au sujet de la privatisation Bruno Le Maire s’est voulu rassurant après l’annonce de la privatisation d’ADP affirmant que l’emploi serait préservé et les tarifs aéroportuaires contrôlés pour éviter de reproduire les erreurs commises lors de la privatisation des autoroutes. Le ministre de l’Économie “pas de changement du statut Bruno Le Maire a rencontré des salariés”, la “régulation sur les tarifs” aérola direction de portuaires sera Groupe ADP “Nous sommes garantie pour au siège de leur exl’entreprise à en train de définir éviter plosion et l’État Tr e m b l a y - e n un cahier va “en outre France (Seinegarantir par la Saint-Denis), où des charges” loi un nombre il a été accueilli de rotations qui par une cinquansera le même que celui qui existe taine de manifestants inquiets. “Les salariés ont un statut. Ce aujourd’hui”, a-t-il poursuivi. Le PDG du Groupe ADP statut ne sera pas remis en cause, nous sommes en train de définir Augustin de Romanet a de son un cahier des charges pour le côté estimé que “dès lors que futur concessionnaire (...) avec l’État dans son projet de loi s’endes obligations importantes”, a gage pour le maintien du modèle affirmé le ministre. Il n’y aura industriel de l’entreprise”, cette

Worldwide Flight Services Aérien

WFS et Singapore Airlines ont reconduit leur contrat

privatisation était “une bonne nouvelle”. S’agissant du statut des salariés des aéroports parisiens le “message est simple : le statut, qui est un arrêté du ministre des Transports, est maintenu”, a-t-il ajouté. “Nos salariés ont déjà fait des efforts considérables de compétitivité”, a-t-il poursuivi précisant qu’en 2006, année de l’introduction en Bourse d’ADP, sa valorisation était de 4,5 milliards d’euros contre 18 milliards aujourd’hui. “Un actif clé” Bruno Le Maire avait déjà indiqué plus tôt sur RTL vouloir “tirer les leçons de ce qui s’est passé sur les autoroutes”, dont la privatisation par le gouvernement de Dominique de Villepin en 2005 est aujourd’hui très décriée. Le gouvernement a annoncé mardi 12 juin qu’il allait ouvrir la voie à une privatisation d’ADP et de la Française des Jeux, ainsi qu’à la cession de nouveaux titres Engie, dans le cadre de la loi Pacte sur la croissance des

en B777-300 qui partent vers le hub asiatique deux fois par jour également. Une capacité qui s’ajoute aux avions cargo Boeing 747-400 qui relient la GrandeBretagne à l’Asie deux fois par semaine (les jeudis et samedis). Un partenariat remontant à 1986 Stéphane Scholving, directeur commercial chez WFS, a déclaré : “À Paris, nous travaillons ensemble depuis plus de trente ans. Nous comprenons clairement les exigences de service de la part de Singapore Airlines. Cela nous permet de poursuivre le développement de notre partenariat avec cette compagnie aérienne à l’international”. Au-delà de Paris-CDG et Londres-Heathrow, WFS intervient également pour le compte de la compagnie asiatique à Copenhague, Francfort et Stockholm.

Suspensions Cubana de Aviacion a annoncé la réduction de ses liaisons intérieures du fait d’un nombre insuffisant d’appareils en état de voler, un mois après le crash aérien qui a fait 112 morts à La Havane. La compagnie aérienne d’État cubaine annonce que les vols entre La Havane et Camagüey, Moa, Manzanillo, Bayamo et Guantanamo “ont été annulés” jusqu’à nouvel ordre. De même, les rotations vers Holguin et Santiago

V.J.C.

entreprises qui sera présentée en conseil des ministres le 18 juin. Concernant ADP, dont l’État possède 50,6 % du capital, le gouvernement veut transformer le statut du groupe qui exploite Orly et Paris-Charles-de-Gaulle dans le cadre d’un contrat d’une durée illimitée en un modèle de concession, avec une limite pour l’exploitation de ses actifs fixée à 70 ans. “Nous aurons un contrat de régulation dans lequel les tarifs seront révisés tous les cinq ans, et où l’État gardera la possibilité s’il

estime que les tarifs proposés par la société ne sont pas satisfaisants de reprendre la main”, a promis Bruno Le Maire. Quant au profil du futur repreneur, il a estimé qu’il est “beaucoup trop tôt pour le dire”. Les aéroports sont “un actif clé, une porte d’entrée sur le territoire français. Nous tiendrons compte dans l’appel d’offre du caractère particulier de cette infrastructure”, a-t-il précisé. Sonia Wolf

Lamberet Industrie

Une usine trois étoiles à Saint-Cyr-sur-Menthon

Singapore Airlines (SIA) vient de renouveler le contrat qui le lie à la société de handling Worldwide Flight Services (WFS) dans les aéroports français et britannique de Paris CDG et Londres. Singapore Airlines (SIA) et Worldwide Flight Services (WFS) reconduisent leur partenariat en France et en GrandeBretagne. Dans l’Hexagone, dans le cadre du contrat qui le lie au transporteur aérien singapourien, WFS fournit des prestations de cargo handling à l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaules (CDG) pour les vols quotidiens assurés par la compagnie avec des Airbus A380. La société prend en charge le fret sur les centres d’accueil où elle est implantée dans le pays, les opérations de manutention et les opérations de pré et postacheminement de la marchandise. Les deux entreprises avaient entamé leur partenariat en France en 1986, rappelle WFS. Sur l’aéroport de LondresHeathrow, la société de handling assure les opérations de manutention sur les Airbus A380-800 opérés par SIA qui font escale deux fois par jour en provenance de Singapour ainsi que les vols

© J&P

Le site de Saint-Cyr-sur-Menthon de Lamberet consolide sa place de numéro un des usines de poids lourds frigorifiques en France. Lamberet avait mis les petits plats dans les grands pour fêter les investissements réalisés dans son usine de Saint-Cyr-surMenthon (Ain). Le carrossier avait enrôlé son voisin, le chef triplement étoilé Georges Blanc et sa brigade pour un repas de gala dans son nouveau restaurant d’entreprise. En trois ans, la société bressane a globalement investi 30 millions dont un tiers dans son site historique de Saint-Cyrsur-Menthon devenu la première usine de poids lourds frigorifiques en France, spécialisée dans les véhicules à forte valeur ajoutée : multi-températures, “pharma“, zéro émission. Sa capacité de production a progressé de 50 %, au même rythme que son chiffre d’affaires porté de 140 millions en 2015 à 205 millions en 2017.

de Cuba, les deux principales villes de l’est de l’île, ont été réduites de deux à une par jour, et suspendues le samedi. Seuls les deux vols quotidiens entre La Havane et l’île de la Jeunesse ont été maintenus. Selon Cubana de Aviacion, ces perturbations ne sont pas liées à l’accident survenu le 18 mai dernier. Les autorités cubaines expliquent avoir largement recours à la location d’appareils étrangers du fait du strict embargo commercial américain, qui complique l’achat d’avions et pièces détachées.

Année où 4.400 porteurs et semiremorques ont été produits. Investissements parallèles Ce plan de développement a concerné toute la chaîne de conception et de production depuis un nouveau centre de recherche-développement et les processus d’étude et de planification qui ont été digitalisés jusqu’au parking et à l’aménagement d’un nouveau centre livreur avec toutes les commodités mises à disposition des conducteurs (salle d’eau, wifi, bornes de recharge, espace de restauration). L’outil de production a bénéficié d’une série d’investissements. La chaîne de traitement des châssis par peinture poudre a été modernisée. Des automates

Temporisation La direction d’Air France n’a fait aucune nouvelle annonce salariale 14 juin en comité central d’entreprise (CCE), mais a promis des “mesures urgentes” pour améliorer le quotidien des salariés, ont indiqué des sources syndicales. La présidente par intérim Anne-Marie Couderc a évoqué la rénovation de locaux pour les agents de piste à Orly ou encore des chambres de repos supplémentaires

de découpe et d’usinage des mousses polyuréthane, associés à des systèmes d’aspiration haute performance, ont été installés. Le nombre de postes de travail dans les ateliers de préparation de panneaux et de caisses a été doublé. Cinq nouvelles travées dédiées aux frigoristes ont été créées. La transformation de ce site a été mise en œuvre parallèlement à la création et à la montée en charge d’une usine ultra moderne dévolue aux utilitaires frigorifiques, à Saint-Eusèbe, en Saône-et-Loire. Et à l’ouverture d’un centre de formation visant à accroître les qualifications du personnel, des carrossiers peintres et frigoristes en particulier. En trois ans, 350 personnes ont été recrutées à Saint-Cyr-sur-Menthon, portant à 850 le nombre de collaborateurs sur ce site. Un capital humain indispensable pour le développement de l’entreprise. Vincent Charbonnier

pour les personnels navigants. Le directeur général d’Air France, Franck Terner, a également annoncé le lancement d’une “démarche d’expression collective” via une plateforme numérique, des ateliers et des entretiens individuels, selon diverses sources. Dix syndicats de tous métiers, à l’origine de 15 journées de grève entre fin février et début mai, ont menacé de relancer le conflit du 23 au 26 juin inclus faute d’annonces satisfaisantes.


4 - Vendredi 15 juin 2018 - l’antenne

Marseille Messagerie / Lots complets Express

M

CORSE

Livraison tous points

Départs quotidiens ––––––––

Tél. 04.91.13.14.52 Fax: 04.91.91.16.50 Service hebdomadaire DIRECT conteneurs (FCL)

MARSEILLE - CASABLANCA

Lots complets / Groupages

_____________

MAROC - TUNISIE - ALGÉRIE Départs hebdomadaires de Marseille, Lyon et Paris

Réception EUROFOS

Tél. : 04.91.13.15.37 / 38 Fax : 04.91.90.54.29

IMPORT / EXPORT

Réception Poste 157

Depuis FOS hebdomadaire ALGER port sec ORAN - SOUSSE

ARKASFRANCE/SMI

–––—————––

Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

MAROC

AU DÉPART DE SÈTE Service Fret direct en 40 heures

2 départs par semaine en Ro/Ro

Depuis SÈTE sur TANGER et NADOR

Roulant / Conventionnel / Conteneurs ALGER - ORAN

FARUK KAAN . ..................................................................

BEJAIA - SKIKDA

TITTERI ............................................................................

ALGER - MOSTAGANEM

MARFRET NIOLON .........................................................

Cotations et réservations :

22 Juin

Burger-Féron

commercial.mrs@burgerferon.com - Tél. 04 91 39 93 66

23 Juin 18 Juin

Réception : SOCOMA Poste 44

Prévisions de départs

–––––––––––––

52 rue Emmanuel Eydoux - 13016 MARSEILLE Tél.: 04.91.14.27.80 Email : commercial@navimed.fr

Depuis FOS hebdo Conteneurs

Dakar abidjan tema Lagos Libreville Mauritanie Réception SEAYARD

ARKASFRANCE/SMI

© L’ANTENNE

S.A.R.L.

Toute reproduction ou représentation, intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans la présente publication, faite sans l'autorisation de l'éditeur, est illicite et constitue une contrefaçon. Seules sont autorisées, d'une part, les reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et, d'autre part, les analyses et courtes citations justifiées par le caractère scientifique de l'œuvre dans laquelle elles sont incorporées (Loi du 11 mars 1957 - art. 40 et 41 et Code Pénal art. 425). Toutefois, des photocopies peuvent être réalisées avec l'autorisation du Centre Français du Copyright, 20, rue des Grands-Augustins - 75006 Paris, auquel “L'ANTENNE” a donné mandat pour le représenter auprès des utilisateurs. Pour plus d'informations:

http://www.cfcopies.com

Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr


Prévisions de départs du port de Marseille

Groupage direct Hebdo Depuis Marseille / Fos sur

Ashdod / Haifa - Beyrouth Dubai - Singapore - Hong Kong Port Louis

et bien plus encore !!

Tél. 04 91 39 93 58 - marseille@tcclogistics.com

Service hebdomadaire Matériels roulant uniquement Au départ de

Marseille-Fos

LE PIRÉE - GEMLIK DERINCE

NEPTUNE AVRA (Fos).............. VIKING DIAMOND.................... NEPTUNE ODYSSEY............... ARABIAN SEA (Fos)................. NEPTUNE HORIZON................ NEPTUNE GALENE (Fos)......... NEPTUNE DYNAMIS (Fos).......

––––––

AMARSUD / GRIMALDI

15 Juin 16 Juin 19 Juin 21 Juin 23 Juin 27 Juin 3 Juillet

l’antenne - Vendredi 15 juin 2018 - 5

Service hebdomadaire depuis FOS

GRÈCE - TURQUIE - LIBAN ÉGYPTE - SYRIE - CANARIES MER NOIRE - LIBYE _____________

ARKASFRANCE/SMI Marseille - Tél. 04.91.13.16.16

e-mail : sales@arkasfrance.fr

Pour fret et réservations :

Promaritime

Départs de MARSEILLE/FOS

Roulant - Projets - Conventionnel

Service hebdomadaire direct MONFALCON (Italie) - KOPER (Slovénie) LE PIRÉE (Grèce) - AUTOPORT GEMLIK (Turquie)

salesneptunelines@promaritime.fr Tél. : 04.88.600.895 Mob. : 06.40.28.42.95

En transbordement via MONFALCON (Terminal Grimaldi) :

Haïfa - Ashdod - Alexandrie - Izmir - Limassol Beyrouth - Tripoli - Lattaquié - Mersin GRANDE ROMA . .......................................................... FIDES ............................................................................ GRANDE ITALIA . .......................................................... Réception à FOS : Darse 3 - Nicolas Frères –––––––

20 Juin 26 Juin 1 Juillet

NOUVEAU...

er

17 A, Av. Robert Schuman - 13002 Marseille Tél. : 04.91.15.44.00 - Fax : 04.91.56.09.10 - bertrand.mazet@sealogis.fr

Le fret aérien pratique 2018 

BORCHARD LINES Ltd SERVICE

DIRECT

Full Containers 20'/40' au départ de MARSEILLE

Bosphorus Service

MIRIAM BORCHARD........... 27 Juin SUSAN BORCHARD............... 7 Juil.

LE PIRÉE....................... 4 jours AMBARLI.................... 5 jours GEBZE YILPORT....... 6 jours IZMIR........................... 7 jours

West Mediterranean Service

JOANNA BORCHARD.......... KATHERINE BORCHARD....

Limassol.................. Ashdod..................... Haïfa.......................... Alexandrie............. Mersin......................

232 pages pour tout savoir sur le transport aérien Un annuaire indentifiant plus de 800 professionnels

5 6 7 8 9

(transbordement Haïfa)

21 Juin 27 Juin

jours jours jours jours jours

MARMEDSA MARSEILLE 59, av. André Roussin - BP 106 - 13321 MARSEILLE Cedex 16 Tél. 04 96 17 17 12 / 32 / 09 / 37 — Fax 04 91 09 38 22

PU : 42 euros TTC (+frais de ports)

l’antenne ... Et toujours Le fret maritime pratique 2017/2018 PU : 42 euros TTC (+frais de ports) Pour tout renseignement et commande : L’Antenne Tél. 04 91 13 71 62 - Fax 04 91 55 58 97 commercial@lantenne.com

L'amicale des professionnels du shipping marseillais Retrouvez-nous sur notre compte Facebook :

www.facebook.com/pages/Blading-Club/118412927795

BON DE COMMANDE à retourner à : L’Antenne - SPI - 25, rue de la République - 13002 MARSEILLE SOCIéTé :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Destinataire : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

BP : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Code postal : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tél : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . E-mail : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

SOUHAITE RECEVOIR (Frais de ports inclus) : 1 ex. du guide Fret aérien Fret maritime

au tarif de 45,29 E

2 ex. du guide Fret aérien Fret maritime

au tarif de 88,27 E

3 ex. du guide Fret aérien Fret maritime

au tarif de 131,51 E

4 ex. du guide Fret aérien Fret maritime

au tarif de 173,51 E

5 ex. du guide Fret aérien Fret maritime

au tarif de 216,46 E

Pour tout renseignement complémentaire : Service commercial - Tél. : 04 91 13 71 62 - Fax : 04 91 55 58 97 - commercial@lantenne.com


6 - Vendredi 15 juin 2018 - l’antenne

Rouen

Services Maritimes

 Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

www.agena.fr

Dunkerque

Services Services Maritimes Maritimes

 Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 21 42 34 www.agena.fr

Fort de France Pointe à Pitre La Havane

Le Havre

Services Maritimes

3 Afrique Occidentale

6

et Equatoriale

http://www.niledutch.com

Rotation dans les ports WEWA

Rotation en direct : Le Havre - Lisbonne - Algeciras Pointe Noire - Luanda - Kribi - Douala - Abidjan En transbordement via Pointe Noire : Matadi - Boma Soyo - Cabinda - Sao Tome - Libreville - Bata - Malabo En transbordement via Luanda : Lobito - Namibe. anl wyong........................... 23 Juin irenes resolve ................ 30 Juin L’escale du service WEWA au Havre est le samedi au terminal EAT Atlantique (CNMP)

Rotation dans les ports EUWA Tilbury - Anvers - Dunkerque - Le Havre - Montoir Tanger - Algésiras - Dakar - Abidjan

CMA CGM sambhar............ CMA CGM africa one........

Antilles / Amérique Centrale

Fort de France Pointe à Pitre

Le Havre Tél. 02 35 19 72 72 Fax 02 35 19 72 89 www.agena.fr

WEC LINES : Short Sea / Afrique de l’Est / Maroc / La Havane / Mer Rouge

9

Moyen-Orient

18 Juin 25 Juin

L’escale du service EUWA au Havre est le lundi à TDF (GMP) France

Espace Caillard - 3, rue Louis Eudier - 76600 Le Havre Bertrand DEMARE 02.77.67.50.01 Nathalie LEVEEL 02.77.67.50.03 sales.leh@niledutch.com

5 Amérique du Nord Groupage direct Hebdo Depuis Le Havre sur

New York - Santos - Valparaiso Beyrouth - Singapore - Hong Kong Shanghai - Busan - Colombo - Dubai

et bien plus encore !!

Tél. 02 35 25 57 45 - sales@tcclogistics.com

SERVICE RORO Europe - Red Sea Persian Gulf 2 SAILINGS PER MONTH Europe South/North East Asia 3 SAILINGS PER MONTH Europe - CENTRAL & South America West coast 1 SAILING PER MONTH RAMP : 150 WT Max Height : Up to 6.3 m Prins Boudewijnlaan 43 B-2650 Edegem, Belgium Phone : +32(0)3 451.09.14

roro.sales.anr@nykgroup.com


7 - Vendredi 15 juin 2018

En hausse Le trafic des aéroports parisiens Paris-Charles de Gaulle et Orly a enregistré une hausse de 2,1 % en mai, grâce notamment à une bonne progression sur l’international et les DOM-COM, a annoncé leur gestionnaire Groupe ADP. Au total, les deux aéroports parisiens ont accueilli 9 millions de passagers, dont 6,1 millions à Paris-Charles-de-Gaulle, et 2,9 millions à Orly (+ 2,1 % par rapport à la même période en 2017 dans les deux cas). Le trafic international (hors Europe) est en progression de 3,2  %, porté par la forte croissance des DOM-COM (+ 14,6 %) et celles soutenues des faisceaux Amérique du Nord (+ 5,9 %), Moyen-Orient (+ 5,6 %) et AsiePacifique (+ 5,5 %). Seul le faisceau Afrique recule (- 4,5 %) tandis que l’Amérique Latine progresse très légèrement, de 0,3 %. En Europe (hors France), le trafic est en progression de 3 %. Celui de la France décroît de 2,9 %.

Négociations Ford a engagé des “discussions” non exclusives avec un repreneur possible de son usine de Blanquefort (Gironde), où le constructeur automobile vient d’annoncer un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE), ont indiqué le préfet de Nouvelle-Aquitaine et le délégué interministériel chargé du dossier. Ford a évoqué des discussions avec un éventuel repreneur, sans toutefois l’identifier : “de bons progrès ont été réalisés (...) nous espérons avoir davantage à partager dans le courant de l’été”.

Ouverture La ministre des transports Élisabeth Borne a annoncé l’ouverture d’ici 2021 de l’accès aux données en temps réel des services de transport, pour donner aux usagers une information dynamique permettant de développer de nouvelles applications de mobilité. “Les outils du numérique sont les seuls à permettre de donner de la lisibilité à une offre de mobilité de plus en plus foisonnante”, a-t-elle relevé lors d’une visite au salon des transports publics à Paris. Les conditions de l’ouverture de l’accès aux données seront précisées dans la future loi d’orientation des mobilités (LOM), qui doit être présentée d’ici la rentrée, a précisé la ministre.

Union européenne

Réaction…

Les régions maritimes déçues du budget consacré au transport La Conférence des régions périphériques maritimes (CRMP) s’est émue des moyens proposés par la Commission européenne pour le désenclavement des territoires les plus isolés de l’Union. La CRPM déplore le fait que les moyens alloués au Mécanisme d’interconnexion en Europe (MIE) pour la période 2021-2027 soient “limités à 2 % du budget de l’UE malgré le besoin d’infrastructures pour améliorer l’accessibilité des régions périphériques et maritimes”. L’association “craint également que la proposition de la Commission de réduire le budget de la politique de cohésion de 10 % en termes réels signifie qu’elle ne sera pas en mesure de combler le déficit du budget du MIE”. Selon les calculs de la Commission, cette diminution avoisine les 7 %. “L’accessibilité n’est pas considérée comme prioritaire” Certes, la CRPM se félicite de “la priorité élevée accordée aux transports durables et intelligents” dans la proposition de budget pour le MIE. Mais elle trouve “alarmant de constater que l’amélioration de l’accessibilité des territoires n’est toujours pas considérée comme un objectif prioritaire”. “Au moment où les négociations budgétaires de l’UE débutent, nous ne doutons pas que le Parlement européen continuera à travailler sur le projet de règlement relatif au MIE, en améliorant sa contribution pour une politique européenne des transports qui prenne en compte les périphéries, les îles et les régions maritimes contribuant ainsi à la cohésion territoriale et durable”, a déclaré la secrétaire générale de la CRPM, Eleni Marianou. La CRPM affirme avoir bien accueilli “la proposition de la Commission visant à améliorer le financement du réseau global RTE-T, dont le budget pourrait doubler à partir de 2020”, ce qui devrait aider à l’accessibilité des régions périphériques et maritimes”. Cependant, “l’accent est mis sur les régions transfrontalières du réseau global, limitant ainsi l’accès des territoires non frontaliers”, regrette-t-elle. L’association souhaitait que les ports bénéficient du taux de cofinancement maximum prévu pour les zones transfrontalières, soit 50 % au lieu des 30 % actuels, ce ne devrait pas être le cas. Elle se dit néanmoins satisfaite des aménagements proposés des corridors RTE-T, dont ceux qu’elle a soutenus, “en particulier sur les corridors Atlantique, Méditerranée et Scandmed” (“L’Antenne” du 13 juin). La CRPM réunit plus d’une centaine de régions côtières, principalement de l’UE, dont les huit régions maritimes de France métropolitaine, la Polynésie et les collectivités d’Outre-Mer des Caraïbes et de l’océan Indien. Franck André

GNV

Zoom...

Des transporteurs à l’origine d’une station près de Lyon C’est une première dans la métropole lyonnaise. La nouvelle station GNV installée à Corbas, à proximité de Lyon, est spécifiquement destinée aux poids lourds. Elle a été construite sur un terrain appartenant à l’entreprise Stef. Cette station réalisée par la filiale du groupe Engie, GNVert, est directement reliée au réseau de gaz de GRDF. À la fin de l’année, elle sera alimentée par du biogaz produit par la station d’épuration de la Feyssine et injecté directement dans le réseau de GRDF. Ce projet résulte d’une concertation conduite par la Fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR) en liaison avec un groupe de transporteurs désireux de s’équiper de “camions aux performances environnementales accrues”. Les entreprises ont bénéficié d’une aide de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie) pour l’achat d’un véhicule roulant au GNV, dans le cadre de la convention signée entre la Métropole de Lyon, l’Ademe et GRDF. Deux autres projets de station GNV ont été lancés à Saint-Priest et à Rillieux-laPape. Elles compléteront un réseau d’une quinzaine de stations déjà ouvertes dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, délivrant du gaz naturel liquéfié ou du gaz naturel compressé. Pour poursuivre sur sa lancée, la Métropole prépare une nouvelle convention d’une durée de trois ans pour “développer la mobilité durable au GNV”. Vincent Charbonnier

Les armateurs européens ont exprimé leurs inquiétudes après la récente réunion G7, devant l’évolution des relations bilatérales et “la perspective d’une guerre commerciale mondiale imminente”. Pour l’European Community Shipowners’ Association (ECSA), le résultat du sommet des 8 et 9 juin “n’a offert aucune amélioration, au contraire”. L’organisation “rappelle que des relations ouvertes et basées sur des règles et procédures transparentes sont cruciales pour la croissance mondiale et la prospérité”. Elle soutient que les mesures unilatérales apportant des bénéfices à court-terme seront à long-terme contre-productives pour tous. L’ECSA fustige “les mesures de courte-vue” et tout, en disant comprendre “que l’Europe agisse si nécessaire”, appelle les décideurs à “prendre leurs responsabilités” et à “s’assurer que le commerce reste le fil conducteur de la prospérité économique partout dans le monde”.

Dégradations La SNCF va porter plainte après plusieurs actes de malveillance mercredi 13 juin sur son réseau en Moselle, à l’origine de fortes perturbations sur le trafic, notamment sur la ligne MetzLuxembourg. Déclenchement d’une alarme sur un poste d’aiguillage à Woippy, pétards déposés sur des voies : les incidents se sont produits pendant que des cheminots grévistes menaient des actions en Moselle. La circulation des trains dans les deux  sens a été interrompue entre Metz et Luxembourg pendant plus d’une heure, et une vingtaine de minutes entre Metz et Thionville. “Ces actes de malveillance intolérables engagent la sécurité du réseau ferroviaire”, a souligné la direction, qui “a décidé de porter plainte contre X”.

Déblocage Les agriculteurs avaient levé tous leurs blocages de raffineries et dépôts de carburant mercredi 13 juin en début de soirée, après que la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs (JA) ont obtenu des garanties du ministre de l’Agriculture Stéphane Travert. Les agriculteurs ont quitté les dix-huit sites bloqués depuis dimanche.

l’antenne

© GPMD

Dunkerque confirme ses ambitions dans le conteneur Bien qu’encore modeste avec 375.000 EVP traités en 2017 (+ 10 %), le trafic conteneurisé dunkerquois est une des priorités du port. Avec une ambition de plus de 2,5 millions d’EVP à l’horizon 2035, le Grand Port maritime de Dunkerque mène l’extension de 500  mètres du quai de Flandre où est localisé aujourd’hui l’essentiel de son activité conteneurisée. Fin 2018 début 2019, il pourra accueillir simultanément deux porte-conteneurs megamax de nouvelle génération au moyen d’un linéaire de 1.800 mètres dragué à – 16,5 mètres. Cet investissement de 61,5 millions d’euros dont un tiers financé par l’État fait écho au projet Cap 2020 dont le débat public s’est achevé le 22 décembre 2017.

En baisse

Ses conclusions confirment cet aménagement avec 78,5 % d’avis favorables. Sur cette base, le GPMD va poursuivre ses études pour préparer le dossier qui sera présenté à l’Enquête publique. Le projet Cap 2020 vise à prolonger le bassin Atlantique existant au Port Ouest,

sur 2 kilomètres, et à équiper ce prolongement de quais et de terre-pleins destinés au trafic conteneurisé. Ces aménagements permettront d’accueillir quatre porte-conteneurs megamax de nouvelle génération. Le projet Cap 2020 intègre également la réalisation de 350 ha de surfaces logistiques permettant de traiter les conteneurs en favorisant le report modal vers le fluvial et le ferroviaire. Le projet représente un coût de 689 millions d’euros en deux phases de travaux, lancées au fur et à mesure des besoins en capacités nouvelles, chacune correspondant à un kilomètre de quai et de bassin supplémentaire. Érick Demangeon

Édité par SPI SAS au capital de 1.000 euros R.C.S. 823 175 435 Siège social : 137, quai de Valmy 75010 PARIS ISSN 0395-8582 - CPPAP 0313T79480

Dépôt Légal : 01 mars 2013 Directeur général : Jean-Christophe Klein Directeur de la publication : François Grandidier ———— Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97 Site internet : www.lantenne.com Publicité : Directeur commercial : F. Revenaz 04.91.13.71.60 Normandie : P. Scremin : 06.21.88.97.42 Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 Service commercial : 04.91.13.71.62 Rédaction : V. Grunchec : redaction@lantenne.com f.andre@lantenne.com v.calabrese@lantenne.com —————— Cette publication peut être utilisée dans le cadre de la formation professionnelle continue

Lantenne 15 06 2018  
Lantenne 15 06 2018  
Advertisement