__MAIN_TEXT__

Page 28

«Concentrez-vous sur les choses que vous pouvez changer» Comment la branche peut-elle faire face à cette crise? Comment s’organiser au mieux durant ces semaines jusqu’à fin février? Le psychologue du travail Thomas Theurillat, de OnedayCoaching à Interlaken, livre ses conseils. Et deux restaurateurs romands témoignent. TEXTE RETO E. WILD / CAROLINE GOLDSCHMID — PHOTOS DANIEL WINKLER / DR

L’hôtellerie-restauration est l’un des secteurs les plus touchés par la crise. Avez-vous un nombre croissant de patients issus de notre branche?

thomas theurillat: Nous n’avons pas de patients. Nous recevons des personnes courageuses qui cherchent à se faire coacher pour réussir à façonner l’avenir. Dont des professionnels de l’hôtellerie-restauration, en effet, comme des patrons qui ont besoin d’aide pour résoudre leurs problèmes. Malheureusement, nombreux sont ceux qui souffrent mais ne font rien pour changer la situation. Comment trouver la bonne stratégie?

Il existe plusieurs façons de le faire, en s’inspirant par exemple d’un rêve ou d’une idée folle, comme proposer le kebab le plus cool de la ville ou développer une chaîne de restaurants végétariens comme Tibits. Dans la situation actuelle, cependant, il ne s’agit plus de devenir le meilleur, mais de développer une stratégie d’urgence en exploitant ses atouts et les plus grandes opportunités. De nombreux patrons sont trop attachés émotionnellement à leur entreprise et la dirigent avec leur cœur et pas assez avec leur esprit.

Thomas Theurillat: «Si vous ne pouvez pas dormir à 3 h du matin parce que vous êtes inquiet pour votre entreprise, vous devriez en parler à un professionnel.»

une condition préalable importante pour lancer un processus de réflexion et, si nécessaire, se séparer d’un secteur de l’entreC’est-à-dire? prise. La deuxième méthode est appelée «design thinking». Souvent, les personnes en surpoids ne montent pas sur la ba- Dans ce cas, il est généralement préférable de lancer un produit lance, car elles ne veulent pas se rendre à l’évidence. Mais c’est ou appliquer une stratégie plutôt que de se contenter d’y réfléchir. Les mots clés sont «à emporter» ou «livraison à domicile». Sur la piste de descente de la Kleine Scheidegg, par exemple, ★ Psychologue, coach et guide de montagne quelqu’un propose désormais des rondelles de pommes à la cannelle et au sucre. Essayer signifie aussi, par exemple, propoThomas Theurillat (43 ans) est le fondateur de Onedayser des bons cadeaux, un cours de cuisine en ligne ou encore Coaching à Interlaken (BE), où dix coaches consultent en écrire un livre de cuisine. Mais il se peut aussi que l’analyse allemand, français et italien. Ce psychologue du travail arrive à la conclusion qu’il n’y a pas de solution pour survivre à basé à Bâle a été guide de montagne pendant vingt ans la crise. Dans ce cas, l’établissement devra être fermé, aussi et a notamment escaladé la face nord de l’Eiger. «Puis j’ai douloureux que cela puisse être. commencé à m’intéresser aux gens», dit ce père de famille qui prône un coaching de courte durée avec des effets à long terme. Parmi les clients de OnedayCoaching se trouvent des hôteliers, des restaurateurs et des dirigeants de clubs sportifs.

28

A LA UNE

Comment une telle décision doit-elle être communiquée aux employés?

Ne pas être informé de ce qui se passe est pire que d’apprendre une mauvaise nouvelle. Si un avion traverse une zone de turbulences, le pilote doit en informer les passagers. L’une des

Profile for Gastrojournal

GastroJournal 4/5 2021  

GastroJournal 4/5 2021