Page 1

DEC 19 F COVERS 11_20B.qxp_Layout 1 12/2/19 11:20 AM Page 1

C H E VA L I E R S D E C O LO M B

D ÉCEMBRE 2019

COLUMBIA


Dec Columbia 19 a_FR.qxp 11/20/19 3:05 PM Page 1

JOYEUX NOËL À VOUS ET VOTRE FAMILLE

ASSURANCE VIE • ASSURANCE REVENU INVALIDITÉ • ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE • RENTES

Trouvez un agent près de chez vous sur kofc.org/faa


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:15 PM Page 1

C H E VA L I E R S D E C O LO M B 

 ♌  ♌ 

COLUMBIA

ARTICLES

8

Notre Église-mère Un projet urgent de restauration est en cours pour prÊserver l’Êglise St. Mary, lieu de naissance de l’Ordre. PAR JOHN BURGER

14 Le  McMiracle  de Jimmy Murray Comment un Chevalier et ancien responsable de la Ligue nationale de football amÊricain (NFL) a contribuÊ à crÊer une œuvre caritative qui s’occupe d’enfants malades à travers le monde. PAR JIMMY MURRAY, AVEC LE PERSONNEL DE COLUMBIA

18  Aimez votre prochain  Les efforts de proximitÊ des CdeC dans le Dakota du Sud apportent chaleur et fauteuils roulants aux AmÊrindiens dans le besoin. PAR L’ÉQUIPE DE COLUMBIA

22 À l’abri de la tempête Des conseils canadiens fournissent soutien et sÊcuritÊ aux familles de rÊfugiÊs chrÊtiens de Syrie. PAR MARIO TONEGUZZI, DEBORAH GYAPONG,

L’Étoile de BethlÊem reprÊsentÊe sur un vitrail de l’Êglise St. Mary de New Haven, dans le Connecticut, au-dessus de la NativitÊ.

ET MIKE MASTROMATTEO

RUBRIQUES 3

Construire un monde meilleur Notre Dame de Guadalupe continue d’illuminer la mission de l’Église dans le monde moderne. PAR CARL A. ANDERSON,

 !! !!

CHEVALIER SUPRĂŠME

4

Apprendre la foi, vivre la foi Cette saison nous rappelle que la joie vÊritable et durable vient uniquement de Dieu et de l’espoir que nous plaçons en lui. PAR MGR WILLIAM E. LORI, AUMÔNIER SUPRÊME

PLUS: L’homme catholique du mois

6

Nouvelles des Chevaliers Les Chevaliers du Mexique et du Texas fournissent de l’aide aux migrants à la frontière • Un pèlerinage rend hommage à Saint Jean-Paul II • Les  hÊros du quotidien  tÊmoignent de la foi, de la charitÊ et du courage • Des Chevaliers français aident les chrÊtiens du MoyenOrient à se reconstruire • Des manteaux des CdeC donnÊs aux enfants d’une Première nation

27 Chevaliers à l’œuvre

DÉCEMBRE 2019

♌ COLUMBIA ♌ 


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:15 PM Page 2

 Reconstruis mon Église  C’ÉTAIT EN 1205. François Êtait un charmant jeune homme, fils d’une riche famille italienne, qui semblait tout avoir. Mais les richesses de ce monde ne le satisfaisaient plus, et il commençait à se demander quel Êtait son but dans la vie. Un jour, alors qu’il priait dans une chapelle abandonnÊe à l’extÊrieur d’Assise, il vÊcut une expÊrience mystique : L’icône du Christ en croix qui se trouvait là s’adressa à lui et dit :  François, va et rÊpare ma maison qui, comme tu le vois, tombe en ruine.  Ayant renoncÊ à son hÊritage, François dÊcida de rÊparer, de ses propres mains, la chapelle dÊlabrÊe de Saint Damien ainsi que plusieurs autres chapelles. Cependant, avec le temps, il comprit le vÊritable sens des mots qu’il avait entendus. Le Pape François a repris la cÊlèbre histoire du saint dont il porte le nom lors d’une veillÊe de prière avec les jeunes pendant la  JournÊe mondiale de la jeunesse  de 2013, à Rio de Janeiro. Il a expliquÊ :  Peu à peu, il s’est rendu compte qu’il ne s’agissait pas de faire le maçon et de rÊparer un Êdifice de pierres, mais de donner sa contribution à la vie de l’Église. Il s’agissait de se mettre au service de l’Église, en l’aimant et en travaillant pour qu’en elle se reflète toujours davantage le visage du Christ.  St François d’Assise choisit une vie de pauvretÊ, s’engagea à prêcher l’Évangile et fonda en peu de temps un ordre religieux qui connut une croissance rapide. Il joua un rôle essentiel dans le renouveau de la foi au XIIIe siècle et eut un impact durable sur l’Église. On lui attribue même la crÊation de la première crèche de NoÍl, organisÊe avec des acteurs et animaux vivants dans une grotte en 1223, pour aider les fidèles à contempler la naissance du Christ.

 ♌ COLUMBIA ♌

DÉCEMBRE 2019

Plus de huit siècles après, l’expÊrience de St François dans la chapelle Saint-Damien a une signification particulière pour les Chevaliers de Colomb d’aujourd’hui. Le berceau de notre Ordre, l’Êglise St. Mary à New Haven, dans le Connecticut, est toujours une paroisse active, frÊquentÊe par de nombreux Chevaliers et jeunes familles, comme elle l’Êtait à l’Êpoque de l’abbÊ McGivney. Mais le plâtre sur les murs et le plafond de cet Êdifice vieux de 145 ans s’est dÊgradÊ, et un important projet de restauration est dÊsormais en cours (voir en page 8). Bien que nous ayons besoin d’aide pour financer la restauration, les Chevaliers du monde entier sont Êgalement appelÊs à prendre part à un projet encore plus urgent : travailler au renouveau de l’Église. Face aux scandales, à l’indiffÊrence et à l’hostilitÊ vis-à-vis de la foi, un tÊmoignage chrÊtien authentique est plus nÊcessaire que jamais. Pour cela, nous devons notamment respecter, dans la foi, les principes de charitÊ, d’unitÊ et de fraternitÊ dans tout ce que nous faisons. Si aujourd’hui les actions en bourse atteignent de nouveaux sommets, la prÊsence à l’Êglise, elle, a rarement ÊtÊ aussi faible. Pourtant, comme St François l’a appris lorsqu’il Êtait jeune, rechercher l’Êpanouissement dans les choses de ce monde est toujours dÊcevant. C'est une leçon importante que nous devons retenir, notamment à l’heure oÚ nous cherchons à grandir dans la foi et à rÊpandre la Bonne nouvelle autour de nous : en fin de compte, seul JÊsus Christ, nÊ dans une mangeoire, peut emplir le cœur des hommes.♌ ALTON J. PELOWSKI RÉDACTEUR EN CHEF

COLUMBIA ÉDITEURS

Chevaliers de Colomb ________ ADMINISTRATEURS SUPRÊMES CHEVALIER SUPRÊME Carl A. Anderson AUMÔNIER SUPRÊME Mgr William E. Lori, S.T.D. DÉPUTÉ CHEVALIER SUPRÊME Patrick E. Kelly SECRÉTAIRE SUPRÊME Michael J. O’Connor TRÉSORIER SUPRÊME Ronald F. Schwarz AVOCAT SUPRÊME John A. Marrella ________ RÉDACTION RÉDACTEUR EN CHEF Alton J. Pelowski DIRECTEUR DE LA RÉDACTION Andrew J. Matt DIRECTEUR ADJOINT DE LA RÉDACTION Cecilia Hadley RÉDACTEUR ADJOINT Margaret B. Kelly

L’abbÊ Michael J. McGivney (1852-90), Apôtre de la jeunesse, protecteur de la vie familiale et fondateur des Chevaliers de Colomb, intercÊdez pour nous. ________ POUR COMMUNIQUER AVEC NOUS PAR LA POSTE: COLUMBIA

Knights of Columbus 1 Columbus Plaza New Haven, CT 06510-3326 TÉLÉPHONE: 203.752.4398 COURRIEL: columbia@kofc.org NOTRE SITE INTERNET: kofc.org SERVICE Ă… LA CLIENTĂˆLE: 1.800.380.9995 ________ SI VOUS DÉMÉNAGEZ PrĂŠvenez votre conseil. Envoyez votre nouvelle adresse et votre ĂŠtiquette Ă : Dept. of Membership Records [service de dossiers de membres], PO Box 1670, New Haven, CT, 06507-0901, USA, ou par courriel Ă  columbia@kofc.org ________ Copyright Š 2019 Tous droits rĂŠservĂŠs ________ EN PAGE COUVERTURE La scène de la NativitĂŠ reprĂŠsentĂŠe sur un vitrail de l’Êglise St. Mary de New Haven, dans le Connecticut.

     

E D I TO R I A L


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:15 PM Page 3

C O N S T RU I R E U N M O N D E M E I L L E U R

L’avenir de l’évangélisation Notre-Dame de Guadalupe continue d’illuminer la mission de l’Église dans le monde moderne par Carl A. Anderson, Chevalier Suprême CHAQUE ANNÉE en décembre, alors que nous contemplons la naissance de Notre Seigneur, nous tournons naturellement notre regard aussi vers sa mère, la Sainte Vierge Marie. Et puisque l’Ordre des Chevaliers de Colomb est dévoué à Marie sous son titre de « Notre-Dame de Guadalupe », nous avons une raison particulière pour la célébrer le 12 décembre. En 2001, j’ai choisi d’être intronisé Chevalier suprême dans la basilique de Notre-Dame de Guadalupe, à Mexico et de placer notre Ordre sous sa protection. Près d'une décennie avant, le Pape JeanPaul II s’était rendu à Saint-Domingue, en République dominicaine, pour célébrer le 500e anniversaire de l’évangélisation du Nouveau Monde. Il y est revenu en 1997 pour une Assemblée spéciale du Synode des évêques sur le thème de « La rencontre avec Jésus-Christ vivant ». Ces deux rencontres historiques, suivies de l’exhortation apostolique de Jean-Paul II Ecclesia in America, ont marqué un tournant majeur dans notre compréhension de la mission de l’Église dans tout l’Hémisphère occidental. Le Pape Jean-Paul II et les pères synodaux ont appelé à une communion et solidarité nouvelle. Dans son exhortation apostolique Ecclesia in America, le Saint Père a confié cette mission à l’intercession de Notre-Dame de Guadalupe, qu’il a décrit comme « une évangélisation parfaitement incultivée » et « l’Étoile de la première et de la nouvelle évangélisation ». Il a écrit : « Et je nourris dans mon cœur la ferme espérance que celle dont l’intercession a obtenu que soit fortifiée la foi des premiers disciples guidera par sa maternelle intercession l’Église dans ce

continent et lui obtiendra l’effusion de l’Esprit Saint comme sur l’Église naissante, afin que la nouvelle évangélisation produise des fruits abondants de vie chrétienne » (11). Tel était mon espoir pour les Chevaliers de Colomb alors que nous priions dans la basilique de Notre-Dame de Guadalupe en 2001. J’espérais également que par l’intercession Notre-Dame, l’Ordre apporterait une contribution unique à la communion et solidarité parmi les catholiques à travers notre hémisphère. Alors, en 2009, Mgr Eduardo Chávez, postulateur de la cause de canonisation de St Juan Diego, et moi nous avons écrit un livre intitulé Notre-Dame de Guadalupe : Mère de la Civilisation de l’amour. Nous avons fait cela, en partie pour aider nos lecteurs à comprendre la véritable ampleur radicale dans laquelle cette « évangélisation parfaitement incultivée » était en mesure de communiquer directement avec les peuples autochtones de notre hémisphère. Mais, il y’avait une autre raison, tout aussi importante, pour écrire ce livre. Dans l’introduction de cet ouvrage, nous expliquions que « bien que nous pensons que l’apparition de NotreDame de Guadalupe soit un fait historique, nous estimons que cet événement ne doit pas être réservé aux pages des manuels d’histoire. En réalité, d’une manière unique, toute la profondeur de l’apparition de Notre-Dame de Guadalupe ne peut être véritablement saisie aujourd’hui, à l’heure où le modèle de société le plus important pour le catholicisme est une Civilisation d’amour. » Depuis lors, je n’ai de cesse d’être impressionné par l’impact de NotreDame de Guadalupe à notre époque de

globalisation rapide. Longtemps considérée comme la Sainte patronne des Philippines, elle provoque toujours plus d’intérêt et de dévotion dans d’autres parties de l’Asie, ainsi qu’en Afrique, en Amérique du Nord et en Europe. Par exemple, une icône de Notre-Dame de Guadalupe figure sur l’encolpion d’un évêque catholique ukrainien. L’historien Philip Jenkins a fait une observation formidable dans Le Prochain royaume chrétien (The Next Christendom), son étude marquante sur la chrétienté dans le monde. Il a écrit qu’en 1900, 83 % des chrétiens du monde vivaient en Europe et en Amérique du Nord. Il estime que d’ici à 2050, environ 72 % des chrétiens du monde vivront en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Il se peut que l’avenir du christianisme repose, bien plus que nous ne pouvons l’imaginer, sur l’exemple non européen « d’évangélisation parfaitement incultivée ». Ladite évangélisation confirme la dignité de tous les peuples autochtones vivant dans ce que Philip Jenkins appelle le prochain royaume chrétien. Depuis 1905, année au cours de laquelle les Chevaliers de Colomb se sont installés au Mexique et aux Philippines, nous avons participé à la propagation de la communion et de la solidarité chez les catholiques du monde entier. Je suis certain que dans les années à venir, nous continuerons à contribuer grandement à cette mission. Vivat Jesus!

DÉCEMBRE 2019

♦ COLUMBIA ♦ 


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:15 PM Page 4

APPRENDRE LA FOI, VIVRE LA FOI

La joie de Noël Cette saison nous rappelle que la joie véritable et durable vient uniquement de Dieu et de l’espoir que nous plaçons en lui par Mgr William E. Lori, Aumônier Suprême NOËL ET LE SENTIMENT de joie sont indissociables. Nous envoyons et recevons des cartes de vœux pour proclamer la joie du Christ. Pour Noël, nous participons à des soirées, des dîners et des réunions de famille. Nous chantons l’hymne traditionnel « Joy to the World » (chant de Noël populaire aux États-Unis) et attendons avec impatience la messe de Noël. Oui, il s’agit bel et bien une saison heureuse. Mais tout le monde ne partage pas cet esprit de joie. Un ministre de la jeunesse avec qui j’ai échangé récemment m’a rappelé les nombreuses difficultés rencontrées par les jeunes. Certains mesurent leur valeur personnelle par rapport au nombre de mentions « J’aime » qu’ils obtiennent sur les réseaux sociaux et lorsque la mention « J’aime » leur est retirée ou qu’ils sont harcelés, en ligne ou en personne, leur amour propre s’envole. Bon nombre d’entre eux vivent au bord du désespoir et certains ont même des pensées suicidaires. Il semblerait que ces jeunes n’aient pas encore connu la véritable joie. Cette absence de joie se manifeste également de manière moins visible chez d’autres personnes. Lorsque je promène mon chien dans Baltimore, je croise des personnes amicales et enjoués, mais aussi des personnes à l’air véritablement sombre, qui marchent la tête baissée, le visage crispé, des écouteurs dans les oreilles, complètement déconnectés du monde qui les entoure. Cela me rappelle un commentaire très révélateur de St Paul VI. Dans son  ♦ COLUMBIA ♦

DÉCEMBRE 2019

exhortation apostolique de 1975 intitulée Gaudete in Domino, il a écrit : « La société technique a su multiplier les occasions de plaisirs, mais elle a bien du mal à sécréter la joie. » Les chants et bons vœux, les fêtes et même les magnifiques liturgies sonnent creux jusqu’à ce que nos cœurs connaissent la véritable joie. Ceux qui la connaissent ne sont pas découragés par les problèmes ou l’angoisse, qu’il s’agisse des leurs ou de ceux d’autrui. Je connais et admire de nombreux prêtres, diacres, religieux et laïcs qui travaillent dans certaines des zones urbaines les plus difficiles, partout dans le monde. Chaque jour, ils font face aux besoins et aux souffrances déchirants des hommes et malgré cela, ils insufflent toujours à leur ministère d’une joie surnaturelle. Ils parviennent également à découvrir, parmi ceux qui vivent dans des situations terribles, une joie et un espoir qui ne trouvent pas leur origine en ce monde. La joie est bien plus qu’un plaisir ou une émotion passagère. Il s’agit d’une conviction ancrée en nos cœurs par le Saint-Esprit. Nous nous réjouissons de l’amour de Dieu le Père, qui nous a envoyé Son Fils pour se rapprocher de nous et pour partager notre humanité à travers son fardeau de péché et, plus précisément, pour nous racheter de nos péchés, nous pardonner et transfigurer nos vies sur le modèle de sa propre gloire. Le fait de croire, d’espérer et de recevoir ce don divin permet de connaître cette joie durable, qui survit aux douleurs terrestres dans l’éternité. Ne croyons pas que cette joie, qui

provient de Dieu, est hors de portée. Elle est destinée à chacun de nous et habite intensément les humbles de cœur. Il s’agit de la joie des enfants bénis par Jésus. Il s’agit de la joie de Marthe, Marie et Lazare qui ont accueilli Jésus dans leur foyer. Il s’agit de la joie du publicain qui a pardonné, du berger qui a retrouvé l’agneau égaré, de la femme qui a retrouvé sa pièce, du voleur qui a trouvé le pardon au moment de la mort. Pour Noël, nous célébrons cette joie suprême dont l’origine n’est pas en ce monde. Il s’agit de la bonne nouvelle que l’Ange Gabriel a révélée à la Sainte Vierge Marie : « Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut » (Luc 1:31-32). Lorsqu’elle a rendu visite à sa cousine, Élisabeth, pour célébrer la Bonne Nouvelle du salut, Marie a joyeusement chanté les louanges de Dieu : « Le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses. Son nom est saint » (Luc 1:49). En cette première nuit de Noël, le ciel était éclairé par la gloire de Dieu et les anges ont annoncé la nouvelle d’une grande joie sur toute la Terre : « Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, et paix sur la terre parmi les hommes qu'il agrée » (Luc 2:14). Je vous souhaite, à vous et à vos proches, un très joyeux Noël ! ♦


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:15 PM Page 5

!$/    

%/.**)./$+-*)/)+./   "-/#/)+.+% /$!$'/ &#(/#&(/",*,$./.+)/ '(('/&!(/ '&&'  #,+*-%/, /*"-/),--/, /(,.*"-% /.+%

D É F I D E L ’ AU M Ô N I E R S U P R Ê M E

En ce temps-là parut Jean Baptiste, prêchant dans le dÊsert de JudÊe. Il disait :  Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.  Jean est celui qui avait ÊtÊ annoncÊ par Ésaïe, le prophète, lorsqu’il dit :  C’est ici la voix de celui qui crie dans le dÊsert : prÊparez le chemin du Seigneur, aplanissez ses sentiers.  (Évangile du 8 dÊcembre, Matthieu 3:1-3) Nous connaissons tous le sentiment d’angoisse qui nous envahit lorsque des invitÊs sont sur le point d’arriver chez nous. Alors qu’ils doivent arriver d’une minute à l’autre, nous nous empressons de terminer le mÊnage et de faire les derniers prÊparatifs. Mes chers frères Chevaliers, ce passage de l’Évangile

INTENTION DU S A I N T- P Ăˆ R E

Pour que chaque pays prenne les moyens nÊcessaires pour faire de l’avenir des enfants une prioritÊ, particulièrement ceux qui sont en souffrance.

CALENDRIER LITURGIQUE 3 dĂŠcembre 7 dĂŠcembre 9 dĂŠcembre

12 dĂŠcembre

13 dĂŠcembre 14 dĂŠcembre 25 dĂŠcembre 26 dĂŠcembre 27 dĂŠcembre

29 dĂŠcembre

Saint François Xavier Saint Ambroise ImmaculÊe Conception de la Vierge Marie Notre-Dame de Guadalupe Sainte Lucie Saint Jean de la Croix NativitÊ du Seigneur Saint Etienne, premier martyr Les Saints Innocents, martyrs La Sainte Famille de JÊsus, Marie et Joseph

nous montre Jean le Baptiste s’affÊrant dans la maison et demandant à tout le monde de se prÊparer pour l’arrivÊe de l’invitÊ d’une vie : JÊsus Christ. Chaque jour de l’Avent, notre mission ordinaire est d’inspecter chaque recoin de notre maison spirituelle et de ranger le dÊsordre, car le Christ est sur le point d’arriver. Prions pour recevoir la grâce de nous repentir et de prÊparer nos âmes à la venue de notre Seigneur. DÊfi de l’Aumônier Suprême Mgr William E. Lori, archevêque de Baltimore : Ce mois-ci, je vous mets au dÊfi de jeÝner ou de ne pas manger de viande un jour par semaine pour vous prÊparer à la venue du Christ. Ensuite, je vous demande de nous aider à prÊparer sa venue grâce au programme  CÊlÊbrons NoÍl dans l’esprit du Christ  du modèle de programme  La foi en action  ou simplement en souhaitant aux autres un  Joyeux NoÍl .♌

L ’ H O M M E C AT H O L I QU E D U M O I S

Bienheureux Jånos Brenner (1931-1957) LORSQU’IL A ÉTÉ APPELÉ au chevet d’un homme mourant à minuit, le prêtre hongrois n’a pas hÊsitÊ une seconde. Pendant des annÊes, il a priÊ Dieu  Permetsmoi de toujours remplir la vocation que tu m’as donnÊe  et maintenant, il traversait les bois pour administrer les derniers sacrements. Sa dÊpouille a ÊtÊ retrouvÊe le lendemain matin et sa main protÊgeait toujours l’hostie qu’il portait. Jånos Brenner a poursuivi sa vocation à une Êpoque dangereuse en Hongrie. Jusqu’à ce que le rÊgime communiste s’empare des Êcoles catholiques, il Êtait profondÊment influencÊ par ses Êtudes à l’acadÊmie cistercienne. À l’âge de 19 ans, il rejoignit une abbaye cistercienne et prit le nom d’Anasztåz. Quand le gouvernement dÊcida de supprimer les maisons religieuses, les novices poursuivirent leur formation en secret. Frère Anasztåz fit une profession simple en 1951, termina ses Êtudes dans un sÊminaire diocÊsain et fut ordonnÊ prêtre en 1955. Ses deux frères devinrent Êgalement prêtres. Le plus âgÊ Êtait cistercien et le plus jeune, un prêtre diocÊsain. AffectÊ à une paroisse rurale, père Anasztåz vÊcut selon la devise cistercienne qu’il avait adoptÊe :  BrÝle et propage la

lumière.  Sa foi et son enthousiasme envoutaient les jeunes, ce qui provoqua la colère des dirigeants communistes, notamment après le soulèvement antisoviÊtique de 1956. Suite à un attentat perpÊtrÊ contre lui, on lui proposa de le transfÊrer vers une zone plus sÝre, mais père Anasztåz dÊclara :  Je n’ai pas peur. Je prÊfère rester.  L’appel qu’il reçut le 14 dÊcembre 1957 pour venir administrer les derniers sacrements Êtait un piège. Des hommes non identifiÊs attaquèrent le père Anasztåz dans les bois, le poignardant à plus de 30 reprises. Les efforts du gouvernement pour couvrir ce meurtre Êchouèrent et la dÊvotion au père Anasztåz ne fit que croÎtre. En 1989, une chapelle fut construite à l’endroit oÚ il est dÊcÊdÊ et en mai 2018, Jånos Brenner fut bÊatifiÊ et reconnu comme martyre assassinÊ in odium fidei.♌

DÉCEMBRE 2019

♌ COLUMBIA ♌ 


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:15 PM Page 6

N O U V E L L E S D E S C H E VA L I E R S

Les Chevaliers du Mexique et du Texas fournissent de l’aide aux migrants à la frontière

Un pèlerinage rend hommage à Saint Jean-Paul II Les pèlerins terminent une marche de 19 km vers le Sanctuaire national Saint Jean-Paul II à Washington, D.C., quatre jours après la fête de celui qui a donnÊ son nom au sanctuaire. Plus de 500 participants, y compris des Chevaliers et leurs familles, ont rejoint le pèlerinage à pied le 26 octobre, ce dernier Êtant parti de l’Êglise catholique Notre-Dame Reine de Pologne à Silver Spring, dans le Maryland, pour s’achever au sanctuaire par une messe et un pique-nique.  ♌ COLUMBIA ♌

DÉCEMBRE 2019

Les Chevaliers dÊchargent les fournitures à la Casa del Migrante de Ciudad Juårez, au Mexique, le 5 octobre dernier. fils souriaient pendant que les Chevaliers dÊchargeaient des palettes de nourriture, d’eau, de couches, de chaussures et de mÊdicaments.  La situation dans mon pays est incertaine, et nous avons beaucoup souffert pour arriver jusqu’ici , dit Joselyn.  Mais que Dieu bÊnisse ceux qui ont bien voulu nous aider.  Alfredo Daniel Garcia Cano, membre du Conseil 15581 San Pablo de Tarso de Ciudad Juårez, Êtait parmi les Chevaliers qui ont aidÊ à dÊcharger les fournitures, et il a passÊ du temps avec les migrants.  Il est important pour moi de mettre ma foi en action, de savoir que ma foi a un effet sur ma communautÊ et sur les personnes qui sont le plus dans le besoin , dit-il. Quelques semaines plus tard, les Chevaliers ont effectuÊ une livraison similaire à un refuge de migrants à Piedras Negras. Mgr Alonso Gerardo Garza Trevino, Êvêque de Piedras Negras, et Mgr James Tamayo, Êvêque de Laredo, au Texas, ont bÊni les couvertures, les vêtements et autres articles avant que des Chevaliers locaux ne les livrent à la Casa del Migrante Frontera Digna.♌

       

L’ÉTÉ DERNIER les efforts des Chevaliers d’El Paso, au Texas, pour aider des familles dans un refuge de migrants Ă proximitĂŠ de la frontière des États-Unis avec le Mexique ont conduit Ă  une initiative humanitaire Ă  travers l’ensemble de l’Ordre. Les Chevaliers avaient fait don de fournitures, prĂŠparĂŠ des repas et payĂŠ pour la location d’une douche. Il aurait mieux valu acheter une douche, mais les fonds ĂŠtaient ĂŠpuisĂŠs, a dĂŠclarĂŠ le Directeur SuprĂŞme Terry Simonton, ancien dĂŠputĂŠ d’État du Texas. Terry a demandĂŠ l’aide du Conseil SuprĂŞme pour cet achat s’Êlevant Ă  9 000 dollars US. ÂŤ La rĂŠponse que nous avons reçue de New HavenÂť, dit-il, ÂŤ fut “Oui, mais ce n’est pas suffisant. Nous devons faire plusâ€?. Âť Quelques jours plus tard, le Chevalier SuprĂŞme Carl Anderson a dĂŠcrit une nouvelle initiative dans son rapport annuel au Congrès SuprĂŞme : un engagement Ă  aider les familles de migrants en coopĂŠration avec les diocèses et les conseils locaux. Ce soutien comprenait des livraisons de fournitures estimĂŠes Ă  environ 120 000 dollars US aux centres de migrants de Ciudad JuĂĄrez et Piedras Negras au Mexique, en octobre dernier. Plus de 40 Chevaliers bĂŠnĂŠvoles du Texas et du Mexique ont ĂŠtĂŠ rejoints par Mgr JosĂŠ Guadalupe Torres-Campos, ĂŠvĂŞque de Ciudad JuĂĄrez, et Mgr Mark Seitz, ĂŠvĂŞque d’El Paso, pour effectuer une livraison Ă  la Casa del Migrante de Ciudad JuĂĄrez le 5 octobre dernier. ÂŤ Lorsque M. Carl Anderson a annoncĂŠ ce projet, il a ĂŠtĂŠ très clair, et j’ai trouvĂŠ que c’Êtait un point extrĂŞmement important : il ne s’agit pas de politique Âť, a dit Mgr Seitz. ÂŤ Il s’agit du rĂ´le des chrĂŠtiens. Que les politiques dĂŠcident comment ils veulent gĂŠrer la frontière. Il incombe aux chrĂŠtiens de rĂŠpondre quand ils voient leur frère, leur sĹ“ur et leurs enfants dans le besoin. Âť Mgr Torres-Campos de Ciudad Juarez acquiesça. ÂŤ L’exemple que les Chevaliers de Colomb nous ont donnĂŠ Âť, dit-il ÂŤ est un geste de charitĂŠ, de fraternitĂŠ, de gĂŠnĂŠrositĂŠ. Âť Joselyn Ceron, migrante venue du Guatemala, et son jeune


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:16 PM Page 7

N O U V E L L E S D E S C H E VA L I E R S

Les  hÊros du quotidien  tÊmoignent de la foi, de la charitÊ et du courage LE CONSEIL SUPRÊME a publiÊ la deuxième saison de la sÊrie de vidÊos Les hÊros du quotidien fin octobre, qui prÊsente 11 Chevaliers qui font la diffÊrence à travers leurs actions et leur exemple. Chaque Êpisode, d’environ cinq minutes en moyenne, prÊsente l’histoire inspirante d’un homme qui vit sa foi avec courage, encouragÊ par la fraternitÊ des Chevaliers. Des histoires du monde entier (une base militaire en CorÊe du Sud, une Île aux Philippines, un village au Guatemala), mettent en relief le tÊmoignage de chacun des Chevaliers par le sacrifice de soi, la gÊnÊrositÊ et la confiance en Dieu. Les lecteurs de la revue Columbia peuvent en apprendre davantage sur ces Chevaliers qui ont ÊtÊ prÊcÊdemment prÊsentÊs dans le magazine, entre autres : • Kendrick Castillo, qui s’est jetÊ sur un tireur dans son lycÊe, seulement quelques jours avant son diplôme de fin d’Êtudes, donnant sa vie pour protÊger les autres (juillet/aoÝt 2019) • Harrison Butker et Grant Aasen, frères Chevaliers de l’Êquipe de football amÊricain de l’universitÊ Georgia Tech, qui ont pris diffÊrents chemins après l’universitÊ : l’un vers la Ligue nationale de football amÊricain (NFL), l’autre vers le sÊminaire (dÊcembre 2017)

• John Moore, Chevalier de Gallup, Nouveau Mexique, qui a marchÊ 4 500 kilomètres, de San Francisco à Washington, D.C., pour tÊmoigner de la saintetÊ de la vie (janvier 2019) • Ted van der Zalm, Chevalier canadien qui creuse des puits pour fournir de l’eau potable au Guatemala (aoÝt 2010) • Trever Miller, un ancien lanceur de la Ligue majeure de baseball (MLB), dont les plus grands dÊfis et les plus grands bonheurs sont venus des soins qu’il prodigue à sa fille, qui est atteinte d’une rare affection gÊnÊtique (avril 2011) • Gary Rose, infirmier des BÊrets verts, qui a sauvÊ la vie de 60 hommes pendant la guerre du Viêt Nam et reçu la MÊdaille d’honneur (mai 2018) Regarder les 11 Êpisodes sur kofc.org/heroes.♌

$$% $%"!"%% "# #% %%$$%

$%"!"%%# #!% #%!#"

Des Chevaliers français aident les chrÊtiens du Moyen-Orient à se reconstruire

DES DIZAINES DE FAMILLES CHRÉTIENNES d’Irak et de Syrie bÊnÊficieront de nouvelles machines agricoles, outils et vÊhicules neufs et d’autres ressources grâce aux efforts de collecte de fonds des Chevaliers de Colomb en France. Le 24 septembre dernier, les Chevaliers de Paris ont organisÊ une vente aux enchères qui a recueilli 215 000 euros pour Œuvre d’Orient et FraternitÊ en Irak, des organisations non gouvernementales qui soutiennent les communautÊs chrÊtiennes du Moyen-Orient. Le fondateur et prÊsident de FraternitÊ en Irak, Faraj BenoÎt, est membre du Conseil 16502 Charles de Foucauld de Paris. Ces fonds iront à huit projets Êconomiques conçus pour aider les familles chrÊtiennes à rebâtir des moyens d’existence durables en revitalisant l’agriculture, l’artisanat et le commerce.♌

Des manteaux des CdeC donnÊs aux enfants d’une Première nation

Le Gardien Suprême Graydon Nicholas aide une Êlève à essayer un nouveau manteau à l’Êcole Mah-Sos, situÊe dans la rÊserve de la Première nation de Tobique, au Nouveau-Brunswick. Graydon et le père Curtis Sappier de l’Êglise St. Ann, à proximitÊ, tous deux membres de la Première nation de Tobique, ont aidÊ à organiser la distribution du 29 octobre dernier dans le cadre du programme  Des manteaux pour les mômes  des Chevaliers de Colomb, au cours de laquelle environ 100 Êlèves ont reçu de nouveaux manteaux en prÊvision de l’hiver canadien. Les officiers d’État des CdeC du Nouveau-Brunswick, ainsi que le père Maurice Henry Sands, directeur exÊcutif du Black and Indian Mission Office, Êtaient Êgalement prÊsents pour aider les Êlèves à choisir et à mettre les nouveaux manteaux.

DÉCEMBRE 2019

♌ COLUMBIA ♌ 


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:16 PM Page 8

Notre Églisemère Un projet urgent de restauration est en cours pour prÊserver l’Êglise St. Mary, lieu de naissance de l’Ordre par John Burger ela a commencÊ comme n’importe quel autre midi. Messe du dimanche à l’Êglise St. Mary. Puis, peu de temps après que les paroissiens ont dit le Notre Père, un morceau de plâtre de la taille d’un ballon de basket est tombÊ d’un pilier situÊ vers l’avant de l’Êglise.  Dieu merci, il n’y avait personne au le rang de devant , a dit le père dominicain John Paul Walker, curÊ de St. Mary, en se rappelant l’incident du 10 fÊvrier dernier.  À la messe de 10 heures, il y a toujours une grande famille à cet endroit.  Une entreprise du bâtiment a rapidement ÊtÊ appelÊe pour examiner l’Êglise âgÊe de 145 ans situÊe à New Haven, dans le Connecticut, l’endroit même oÚ le vÊnÊrable Michael J. McGivney fonda les Chevaliers de Colomb en 1882. L’entreprise a conclu que l’Êglise Êtait structurellement solide, mais que le plâtre couvrant les murs intÊrieurs et le plafond, un matÊriau d’origine datant de 1874, Êtait complètement dÊtÊriorÊ.  Nous avons touchÊ un mur, et un grand morceau, d’à peu près trois mètres sur trois, est tombÊ par terre , dit Ray Tiedemann, patron de l’entreprise de restauration basÊe dans le New Jersey.  Le plâtre est en fin de vie.  La paroisse se prÊpare maintenant à lancer une campagne de collecte de fonds cruciale pour un projet de restauration composÊ de deux parties, projet dÊjà en cours. Étant donnÊ que l’histoire des Chevaliers de Colomb a toujours ÊtÊ indissociable de l’histoire de St. Mary, le Conseil Suprême mènera Êgalement une campagne au dÊbut de 2020 pour le compte des Chevaliers du monde entier. L’espoir est que les deux campagnes couvriront le coÝt total, estimÊ à 2,5 millions de dollars US, et que l’Êglise historique rouvrira bientôt ses portes aux paroissiens, pèlerins et autres visiteurs.  Avec les paroissiens de St. Mary, nous sommes dÊterminÊs à soutenir la prÊservation du foyer historique de notre Ordre , a dÊclarÊ le Chevalier Suprême Carl Anderson.  En prolongeant les efforts de collecte de fonds de la paroisse, les Chevaliers de Colomb partout dans le monde veilleront à ce que cette vÊnÊrable Êglise demeure un centre vibrant de foi et de culte pour les gÊnÊrations à venir.   ♌ COLUMBIA ♌

DÉCEMBRE 2019

    

C


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:16 PM Page 9

La façade de l’église St. Mary s’élève sur Hillhouse Avenue à New Haven, dans le Connecticut. La construction du clocher, haut d’environ 55 mètres et offert par l’Ordre, a été terminée en 1984.

DÉCEMBRE 2019

♦ COLUMBIA ♦ 


DEC 19 F 11_19J.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:34 PM Page 10

FONDATEUR ET COLLECTE DE FONDS Ce n’est pas la première fois que l’Êglise St. Mary connaÎt des besoins financiers. L’abbÊ McGivney est arrivÊ comme curÊ adjoint en 1878, juste quatre ans après la construction de la magnifique structure gothique. SituÊe sur la cÊlèbre Hillhouse Avenue, à côtÊ de l’universitÊ de Yale, le seul dÊsavantage de l’Êglise Êtait sa dette colossale se montant à 200 000 dollars US, soit l’Êquivalent de plus de 5 millions de dollars US aujourd’hui. La mission principale de l’abbÊ McGivney Êtait pastorale, mais il avait aussi la tâche de rÊduire la dette. Cette prÊoccupation est devenue urgente lorsque The New York Times a publiÊ un article en première page sur l’Êglise en 1879, en parlant d’une  laideur sur l’avenue, source de honte, et Êchec complet en tant qu’entreprise commerciale  qui avait  envahi le quartier le plus ÊlÊgant abritant richesse et culture . Un tel sentiment ouvertement anti-catholique n'Êtait pas rare à l'Êpoque. NÊanmoins, la mauvaise presse autour de la dette conduisit d’autres paroisses catholiques de la ville à se plaindre. En rÊponse, l’abbÊ McGivney recruta des jeunes hommes et femmes de la paroisse pour effectuer plusieurs initiatives de collecte de fonds. Une sÊrie de productions thÊâtrales et de  festivals de cafÊ  en soirÊe avec musique et danse ont permis de regarnir les caisses de St. Mary. Certains des hommes qui participaient à ces efforts de collecte de fonds sont devenus membres fondateurs des Chevaliers de Colomb quelques annÊes plus tard. Quand l’abbÊ McGivney fut transfÊrÊ à l’Êglise St. Thomas de Thomaston en 1884, la dette de  ♌ C O L U M B I A ♌

DÉCEMBRE 2019

St. Mary avait ÊtÊ rÊduite de 25 %. Peu après, la responsabilitÊ de la paroisse fut transmise aux pères dominicains qui administrent la paroisse depuis lors. La place de St. Mary dans l’histoire des Chevaliers de Colomb a ÊtÊ de plus en plus reconnue au XXe siècle, et l’Êglise a reçu un soutien enthousiaste de l’ensemble de l’Ordre pour deux projets de restauration. En 1958, après qu’un incendie dÊvastateur a dÊtruit l’autel, les dons des Chevaliers individuels et des conseils ont affluÊ pour apporter de l’aide. Un grand autel neuf fut dÊdiÊ à l’abbÊ McGivney, et l’ensemble du sanctuaire fut repeint et ornÊ de lambris en bois sculptÊs. Le second projet, de plus grande envergure, fut lancÊ par le Conseil Suprême à l’occasion du centenaire des Chevaliers de Colomb en 1982. Cette annÊe-là, la dÊpouille de l’abbÊ McGivney fut transfÊrÊe du cimetière de Waterbury, dans le Connecticut, oÚ il fut enterrÊ en 1890, vers un tombeau de granit à l’Eglise St. Mary, donnant ainsi aux Chevaliers une raison supplÊmentaire d’effectuer des pèlerinages au lieu de naissance de l’Ordre (voir barre latÊrale). Les rÊnovations du centenaire comprenaient Êgalement l’installation d’un nouvel orgue, d’un parquet en bois de rose et d’un crucifix carolingien de bronze de 180 kg au-dessus d’un nouvel autel. Chaque Conseil d’État fut invitÊ à financer la remise en Êtat d’un banc et du parquet sur lequel il se trouve. L’Ordre a Êgalement recueilli des fonds pour un ascenseur, ce qui rend l’Êglise plus accessible. La supervision de ces travaux de rÊnovation fut assurÊe par

!&!&% #& &"$$#&$"%% &%#&& &!&!&% #& &"$$#&$"%% &%# &%"

À gauche : une messe de remise de diplômes cÊlÊbrÊe à l’Êglise St. Mary en 1957. Après la destruction du maÎtre-autel dans un incendie en 1958, des milliers de Chevaliers ont fait des dons en vue de l’achat d’un nouvel autel. • Ci-dessus : L’Êglise St. Mary au cœur de New Haven dans les annÊes 1880. La construction d’un clocher Êtait prÊvue, mais il a fallu attendre un siècle avant qu’il soit ajoutÊ à l’Êglise.


DEC 19 F 11_19J.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:34 PM Page 11

L’Aumônier Suprême Mgr William E. Lori, archevêque de Baltimore, dirige la prière des officiers suprêmes devant le tombeau de l’abbÊ McGivney après la messe d’ouverture de la rÊunion organisationnelle des dÊputÊs d’État, qui s’est tenue à New Haven en juin 2018. La dÊpouille de l’abbÊ McGivney repose à l’Êglise St. Mary depuis 1982. • À droite : Mgr William E. Lori, archevêque de Baltimore, cÊlèbre la messe annuelle pour la  JournÊe du Fondateur  à l’Êglise St. Mary le 29 mars 2017.

"  ""!" " ""!" " "!! "  !

l’architecte de renom Kevin Roche, un paroissien de St. Mary qui avait conçu le siège des Chevaliers de Colomb à quelques pâtÊs de maisons de l’Êglise. Quelques annÊes plus tard, le Chevalier Suprême Virgil Dechant fit appel à Kevin Roche à nouveau pour concevoir un clocher haut de 50 mètres qui fut mis en place en 1984. Le clocher contient trois cloches, nommÊes Mary, Dominic et Michael, ce dernier nom Êtant en l’honneur de l’abbÊ McGivney. À LA DÉCOUVERTE DE L’HISTOIRE Pendant 35 ans, les cloches de St. Mary ont sonnÊ l’angÊlus trois fois par jour, mais elles ont ÊtÊ temporairement mises au silence, de crainte que les vibrations ne provoquent d’autres chutes de plâtre. Un panneau sur la porte principale de l’Êglise demande maintenant à tous les visiteurs de se rendre à un kilomètre et demi plus au nord, à l’Êglise St. Joseph, qui a ÊtÊ incorporÊe à la paroisse St. Mary en 2017. Le projet de restauration en cours à St. Mary a commencÊ en juillet dernier quand un Êchafaudage a ÊtÊ dressÊ dans l’Êglise. Une Êquipe de la sociÊtÊ Tiedemann travaille maintenant à injecter de la rÊsine acrylique dans le plafond et les murs.  Cela renforce le plâtre et le rend comme neuf , a expliquÊ un responsable de Tiedemann, en notant qu’elle utilise un produit dÊveloppÊ par des Êcologistes d’Ottawa, dans l’Ontario.  On pourra DÉCEMBRE 2019

♌ C O L U M B I A ♌ 


LES CHEVALIERS PĂˆLERINS L’Êglise St. Mary est devenue un lieu de pèlerinage pour les Chevaliers de Colomb d’ici et d’ailleurs, surtout depuis que la dĂŠpouille de l’abbĂŠ Michael McGivney y a ĂŠtĂŠ transfĂŠrĂŠe en 1982. Ils viennent pour demander son intercession, mais aussi en reconnaissance et en formant une unitĂŠ avec leurs compagnons Chevaliers. ÂŤ Mon frère n’avait pas reçu les sacrements depuis de nombreuses annĂŠes, et il ĂŠtait mourant. Alors que je me rendais dans le New Hampshire pour lui rendre visite avant qu’il ne meure, je me suis arrĂŞtĂŠ Ă l’Êglise St. Mary de New Haven afin de prier pour lui devant le tombeau de l’abbĂŠ McGivney. J’ai eu le grand privilège d’être lĂ , seul, pendant presque une heure, après quoi j’ai repris mon chemin. ÂŤ Je suis arrivĂŠ juste au moment oĂš l’aumĂ´nier de l’hĂ´pital entendait la confession de mon frère et lui administrait les derniers sacrements ! Une fois qu’il a eu fini, j’ai remerciĂŠ l’aumĂ´nier, et il m’a demandĂŠ de me joindre Ă  lui pour la messe, qu’il a cĂŠlĂŠbrĂŠe au nom de mon frère. Après mon dĂŠpart un ou deux jours plus tard, je n’ai jamais revu mon frère vivant. ÂŤ Je suis convaincu que c’est grâce Ă  l’intercession de l’abbĂŠ McGivney, renforcĂŠe par les prières de nos dĂŠfunts parents, que mon frère est retournĂŠ Ă  un ĂŠtat de grâce Âť. — tĂŠmoignage abrĂŠgĂŠ soumis aux Amis de l’abbĂŠ Michael J. McGivney en 2012 par Col. William J. Mccarthy (†2015), ancien dĂŠputĂŠ d’État de Virginie et membre du Conseil 10246 Battlefield Ă  Fredericksburg ÂŤ En 2015, je n’Êtais pas en mesure de travailler, ce qui ĂŠtait une source de dĂŠtresse pour ma famille et moi-mĂŞme. J’ai implorĂŠ l’aide de notre fondateur, le VĂŠnĂŠrable abbĂŠ McGivney, priant [la prière pour sa canonisation] tous les jours pour mon rĂŠtablissement et pour un règlement Ă  l’amiable avec mes employeurs. J’ai ĂŠgalement promis de visiter son tombeau Ă  l’Êglise St. Mary Ă  New Haven. ÂŤ En novembre 2016, j'ĂŠtais sur le point de me rĂŠtablir complètement, et j'ai fait un aller-retour de 1 700 kilomètres, seul, de Toronto Ă  New Haven pour tenir ma promesse de visiter son tombeau. Depuis, j’ai vu plusieurs de mes autres prières importantes ĂŞtre exaucĂŠes grâce Ă  l’intercession directe de notre fondateur. Pour vous remercier, j’ai fait un pèlerinage en 2017 et un autre l’annĂŠe dernière Âť. — Edwin D’Cruz, ancien grand Chevalier du Conseil 12067 St. Francis Xavier Ă  Mississauga, dans l’Ontario ÂŤ Notre conseil d’État a commencĂŠ Ă  organiser des pèlerinages Ă  St. Mary en 2003. Nous avons commencĂŠ avec un autocar de pèlerins, puis nous sommes passĂŠs Ă  deux autocars par an ; nous amenions 75 Ă  100 personnes en moyenne. ÂŤ Ça a toujours ĂŠtĂŠ passionnant de se trouver sur le lieu de naissance de notre Ordre, et les Chevaliers et les membres de leur famille apprĂŠciaient vraiment de prier devant le tombeau de l’abbĂŠ McGivney et de demander son intercession en leur nom. Les Dominicains ĂŠtaient ravis de nous hĂŠberger parce que nous leur apportions une glacière pleine de homards ! ÂŤ J’Êtais membre depuis environ 25 ans lorsque je suis allĂŠ Ă  New Haven pour la première fois. ConnaĂŽtre l’histoire, tout ça, c’est bien, mais voir enfin le lieu de naissance de l’Ordre, c’Êtait un vrai cadeau Âť. — Dale Voisine, ancien dĂŠputĂŠ d’État du Maine et membre du Conseil 1934 Fort Kent  ♌ C O L U M B I A ♌

DÉCEMBRE 2019

gagner comme ça quelques centaines d’annÊes quand nous aurons terminÊ.  Sur la recommandation d’un cabinet d’ingÊnierie, un renfort d’acier est Êgalement en cours d’installation pour permettre au toit, qui est très solide, de soutenir les arches du plafond intÊrieur. Les ÊlÊments dÊcoratifs qui ont ÊtÊ endommagÊs seront rÊparÊs et les ornements manquants, comme celui qui est tombÊ en fÊvrier (appelÊ console), seront moulÊs à nouveau, sur le modèle d’un des ornements intacts. La sociÊtÊ Tiedemann prÊvoit que le travail du plâtre sera achevÊ au dÊbut 2020, de sorte que la deuxième phase du projet, notamment la peinture intÊrieure, puisse commencer. Le père Walker travaille avec David Riccio de la sociÊtÊ John Canning de Cheshire, dans le Connecticut, sur un plan conceptuel basÊ sur des anciennes photos et des descriptions publiÊes dans les journaux de l’Êpoque. Les avis des paroissiens, des Chevaliers de Colomb et des Dominicains seront Êgalement sollicitÊs.  C’est un moment tout à fait historique , a dit le père Walker.  L’idÊe de restaurer St. Mary de façon à ce qu’elle ressemble au plus près à ce qu’elle Êtait à l’Êpoque de l’abbÊ McGivney est passionnante.  Les ouvriers ont dÊjà commencÊ à enlever des couches de peinture, dÊcouvrant des dessins fascinants des dÊcennies passÊes.  Nous avons dÊcouvert diffÊrents motifs dÊcoratifs, dont certains comprennent une feuille de mÊtal , dit David Riccio, un natif de New Haven qui a ÊtÊ baptisÊ à St. Mary.  Ce que nous visons actuellement, c’est un plan dÊcoratif ÊlaborÊ avec un symbolisme catholique et des motifs floraux.  M. Riccio dit que St. Mary a toujours ÊtÊ une belle Êglise, mais qu’elle sera encore plus belle lorsqu’elle aura retrouvÊ sa gloire ancienne. Il ajoute :  Je suis Êmu de faire partie d’un projet aussi incroyable, dans une Êglise qui est tellement importante dans ma vie.  C’est un projet que le père Walker croit guidÊ par l’abbÊ McGivney, et il se sent honorÊ de marcher dans ses pas.  Être ici et cÊlÊbrer la messe dans l’espace oÚ l’abbÊ McGivney la cÊlÊbrait, cela donne toujours le sentiment de l’histoire et le sentiment de la saintetÊ , a-t-il dÊclarÊ.  Chaque fois que nous avons des familles ici ou que l’Êglise est pleine, j’imagine l’abbÊ McGivney en train de nous regarder en souriant, très content de ce qu’il voit.  ♌ JOHN BURGER est rÊdacteur à Aleteia.org et membre du Conseil 16253 Metropolitan Andrey Sheptytsky à New Haven, dans le Connecticut.

       

DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:16 PM Page 12


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:16 PM Page 13

De haut en bas : le père dominicain John Paul Walker, curé de l’église St. Mary, montre au Chevalier Suprême Carl Anderson quelques-uns des dessins historiques découverts par l’équipe de restauration. • Le père Walker et le Chevalier Suprême Anderson inspectent la partie abimée, d’où est tombé un morceau de plâtre en février dernier. • Un membre de l’équipe de restauration marche le long des échafaudages entre les vitraux représentant la Sainte Vierge Marie et Saint Dominique. DÉCEMBRE 2019

♦ C O L U M B I A ♦ 


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:17 PM Page 14

LE  MCMIRACLE  DE JIMMY MURRAY Comment un Chevalier et ancien responsable de la Ligue nationale de football amÊricain (NFL) a contribuÊ à crÊer une œuvre caritative qui s’occupe d’enfants malades à travers le monde par Jimmy Murray, avec le personnel de Columbia

 ♌ C O L U M B I A ♌

DÉCEMBRE 2019

1974. Depuis lors il n’a pas cessĂŠ de promouvoir le travail caritatif de la Maison Ronald McDonald. Jimmy Murray, qui apparaĂŽt dans la saison 2 des HĂŠros du quotidien (voir page 6), a parlĂŠ rĂŠcemment avec Columbia de sa vie riche en histoires et de la manière dont Dieu s’est servi de lui pour aider les enfants et leurs familles quand ils en ont le plus besoin. VOISINS ET FRĂˆRES Je suis nĂŠ et j’ai grandi dans Brooklyn Street, Ă Philadelphie, dans la paroisse Our Lady of Sorrows (Notre-Dame des Douleurs). Nous ĂŠtions plus pauvres que pauvres, cependant nous ĂŠtions plus riches que riches. Mon grand-père habitait Ă  deux pas, et mes tantes et oncles vivaient dans le mĂŞme pâtĂŠ de maisons. Nous allions Ă  pied Ă  l’Êcole, oĂš ĂŠtaient les SĹ“urs de Saint Joseph. Je suis toujours amoureux de la sĹ“ur sainte ThĂŠrèse ; elle avait une classe de 90 enfants. Ce fut formateur pour ma vie de faire partie d’une bonne paroisse. Mon père ĂŠtait le plus humble, le plus travailleur des hommes. Il se levait tĂ´t le matin pour une longue marche vers l’universitĂŠ de Pennsylvanie, oĂš il dirigeait le service de restauration. Il avait vraiment très peu de

       

Il a mille et une histoires à raconter : la fois oÚ il a rencontrÊ le Dr Martin Luther King. La fois oÚ Vince Lombardi, le lÊgendaire entraÎneur de football amÊricain (et frère Chevalier), lui a passÊ un savon. La fois oÚ il a pris son petit-dÊjeuner avec le grand joueur de baseball Stan Musial et Saint Jean-Paul II. L’histoire peut-être la plus improbable de toutes, c’est que Jimmy Murray, ÊlevÊ dans une maison mitoyenne de Philadelphie, est devenu directeur gÊnÊral de l’Êquipe de football amÊricain de cette ville alors qu’il n’avait que 36 ans : le plus jeune DG de l’histoire de la NFL, sans liens familiaux. Jimmy, âgÊ de 53 ans et membre du Conseil 590 De La Salle d’Aldan, en Pennsylvanie, voit la main de Dieu dans toutes les histoires.  Dans tout ce que j’ai pu faire, je vois Son dessein , a-t-il Êcrit dans son autobiographie Life is an audible (Harrowood Books, 2019). C’est particulièrement vrai en ce qui concerne son rôle de cofondateur de la Maison Ronald McDonald, un foyer loin du foyer pour les enfants malades hospitalisÊs. InspirÊ par la demande d’un mÊdecin, Jimmy Murray a exploitÊ ses compÊtences marketing et ses relations dans le monde du sport pour fonder la première maison de l’organisation à Philadelphie en


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:17 PM Page 15

DÉCEMBRE 2019

♦ C O L U M B I A ♦ 15


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:17 PM Page 16

vie sociale, parce qu’il Êtait trop occupÊ. Mais quand nous avons dÊmÊnagÊ vers la banlieue, vers la paroisse Holy Cross Parish (Sainte-Croix), mon père a rejoint les Chevaliers et sa vie en a ÊtÊ changÊe. Il forma une communautÊ d’amis. Beaucoup de gens, quand ils pensent aux Chevaliers de Colomb pensent seulement au Quatrième DegrÊ, mais vous savez ce que c’est, les Chevaliers ? Une bande de voisins, qui se rassemblent, qui renforcent leur amitiÊ. Ce sont des frères. Sainte-Croix Êtait une nouvelle paroisse, et avant que l’Êglise ait ÊtÊ construite, les messes avaient lieu dans le bâtiment des CdeC. Les Chevaliers Êtaient la pierre sur laquelle de nombreuses fondations catholiques furent formÊes. Mon père Êtait très fier de faire partie de cela. Certains des moments formidables de ma vie ont eu lieu lors de leurs activitÊs familiales. J’admirais ces gars-là : ils Êtaient des modèles. J’ai passÊ ma vie dans les sports d’Êquipe, et ce que j’ai vu avec les Chevaliers, c’est que c’Êtait une magnifique Êquipe. C’est pour cela que j’ai suivi les pas de mon père et que je suis devenu membre Êgalement.  TROUVEZ-NOUS UNE MAISON  En 1974, l’annÊe oÚ j’ai ÊtÊ nommÊ directeur gÊnÊral des Eagles de Philadelphie, nous avions un joueur nommÊ Fred Hill qui reçut un coup au cœur : son enfant Êtait atteint d’une leucÊmie. Alors lui et son copain ont lancÊ une œuvre caritative appelÊe Eagles Fly for Leukemia (les Aigles volent pour la leucÊmie). Lors de leur première collecte de fonds, le propriÊtaire des Eagles, Leonard Tose, m’a appelÊ et m’a dit :  Tu devrais essayer d’en savoir plus sur cette œuvre caritative ; elle porte notre nom,  ♌ C O L U M B I A ♌

DÉCEMBRE 2019

peut-être que nous pouvons les aider davantage.  Je me suis dit : si on va demander de l’argent aux gens, il vaudrait mieux savoir de quelle maladie il s’agit. Je suis donc allÊ à l’hôpital pour enfants de Philadelphie et j’ai rencontrÊ le Dr Audrey Evans, chef du service oncologie. Je ne savais même pas ce qu’Êtait un oncologue ! J’entre en disant :  Dr Evans, Jim Murray des Eagles de Philadelphie . Aucun sourire.  Qu’est-ce que c’est ?   Qu’est-ce que c’est ? , j’ai dit.  Nous sommes l’Êquipe de la NFL.   Je ne suis pas au courant.  D’accord, une balle pour rien. J’ai dit :  Eh bien, nous sommes à la tÊlÊvision toutes les semaines.   Je ne regarde pas la tÊlÊvision.  Deuxième balle pour rien. Alors, j’ai dit le mot magique.  Nous avons de l’argent.   Oh, entrez donc.  Pour abrÊger (ce qui est difficile pour moi), les Eagles ont recueilli une cagnotte pour l’hôpital pour enfants, à l’aide d’un ÊvÊnement promotionnel au Veterans Stadium. Je lui ai dit :  Dr Evans, nous avons recueilli 140 000 dollars US.  Ce qu’elle a dit alors a changÊ ma vie, et celle de beaucoup d’autres.  Vous savez ce qu’il nous faut à part cela ?  dit le Dr Evans.  Quand je dis à une famille que leur enfant a une leucÊmie, je change la vie de la famille pour toujours. Alors je voudrais avoir une chambre dans un YMCA, oÚ ils pourraient sÊjourner pendant que leur enfant est soignÊ.  J’ai dit :  Vous savez, il vous faut une maison. 

     

 

Ci-dessus : M. Murray aux côtÊs de Ronald McDonald en personne et du Dr Audrey Evans, l’oncologue qui lui a donnÊ l’ordre dÊterminant de trouver une maison pour les familles avec des enfants malades. • À droite : M. Murray est interviewÊ durant l’ouverture de la première Maison Ronald McDonald en 1974. Il est rejoint par une foule de dignitaires et de partisans, y compris les joueurs lÊgendaires des Eagles Bill Bergey (n° 66) et Harold Carmichael (n° 17).


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:17 PM Page 17

       

Lors d’une rÊcente visite à la Maison Ronald McDonald à Philadelphie, M. Murray montre sa bague du Super Bowl à un jeune fan des Eagles, sous le regard de sa mère et sa sœur. Et elle a rÊpondu :  Bien, alors trouvez-nous une maison.  L’ordre Êtait donnÊ. Le Dr Evans parlait sur le même ton que le Tout-Puissant. Trouver une maison pour le Dr Evans ? Comment faire ? J’ai rÊagi comme toujours quand je ne sais pas quoi faire. J’ai priÊ ! Pendant tout le trajet pour rentrer chez moi, j’ai priÊ :  Dieu, faites que je ne dÊçoive pas le Dr Evans.  J’ai appelÊ un gars nommÊ Don Tuckerman qui travaillait pour l’agence publicitaire de McDonald. Nous avions dÊjà travaillÊ ensemble. J’ai dit :  Alors quelle est votre prochain ÊvÊnement promotionnel ?   Vous savez ce que c’est la Saint-Patrick : des  Shamrock Shakes  (milkshakes verts vendus chez McDonald au moment de la Saint Patrick), des milkshakes au trèfle.  Des milkshakes verts, de l’argent vert ! J’ai dit :  Est-ce que je peux obtenir 25 cents pour chaque  Shamrock Shake  vendu, au profit de cette maison ?  Il m’a dit de parler au patron de McDonald pour la rÊgion, Ed Renzi, qui m’a dit :  Si nous vous donnons l’argent des  Shamrock Shakes , pouvons-nous l’appeler la Maison Ronald McDonald ?  J’ai dit :  Si vous me donnez tout l’argent, vous pouvez l’appeler la Maison Burgerfilou, ça m’est Êgal.  Nous avons ouvert la première Maison Ronald McDonald le 15 octobre 1974, pas loin de l’endroit oÚ je suis nÊ. Dès le premier jour oÚ nous avons ouvert la maison de Philadelphie, je savais que c’Êtait le dÊbut d’une longue sÊrie. Le McMiracle, comme je l’appelle, a commencÊ là-bas. Quelques annÊes plus tard, il y eut une deuxième maison à Chicago. Aujourd’hui, il y a 368 maisons dans le monde entier.

UN MONDE DE BONTÉ Je suis le type le plus inattendu pour raconter cette histoire. La neuvaine de la mÊdaille miraculeuse contient une ligne sur la manière dont JÊsus a  choisi les choses faibles du monde afin qu’aucune chair ne se glorifie.  Je n’ai jamais ÊtÊ bon en biologie à l’universitÊ Villanova. Me voilà aujourd’hui en relation avec des doyens de facultÊs de mÊdecine. Dieu a un sens de l’humour. Quand j’Êtais enfant, nous n’avions même pas de voiture. Mais la Maison Ronald McDonald m’a envoyÊ autour du monde. Aussi diffÊrentes que soient les cultures, les familles font face exactement aux mêmes problèmes que le Dr Evans m’a expliquÊs la première fois. Sur le mur de la Maison Ronald McDonald de Philadelphie, il y a une carte avec des petites punaises qui montrent d’oÚ sont venues les familles pour essayer de sauver la vie de leur enfant. On ne peut même pas voir le mur à cause de tous les pays diffÊrents qui sont reprÊsentÊs. Mais ce n’est pas une question de statistiques. Il s’agit de chaque enfant. Il s’agit aussi des mÊdecins et des bÊnÊvoles qui travaillent dans ces maisons. Ce sont eux, les vrais hÊros. Ils travaillent 24 h/24, 7 j/7 pour ces enfants. On ne s’y habitue jamais. Le Dr Evans est toujours une hÊroïne pour moi. Le simple fait d’être à ses côtÊs est un des grands cadeaux que j’ai reçus dans ma vie. Quand un enfant tombe malade, tout le monde se mobilise. C’est cela, la famille. On se rassemble et on dit :  Quelle est la tactique à adopter ?  Vous savez, quand les Eagles ont remportÊ le Super Bowl en 2018, ils ont marquÊ un touchdown en lançant la balle au quarterback [quart arrière]. C’est ce qu’il faut faire parfois ! Il faut inventer une tactique. Eh bien, la Maison Ronald McDonald a ÊtÊ ma tactique ; elle a ÊtÊ mon Super Bowl.♌ DÉCEMBRE 2019

♌ C O L U M B I A ♌ 


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:17 PM Page 18

« Aimez votre prochain » Les efforts de proximité des CdeC dans le Dakota du Sud apportent chaleur et fauteuils roulants aux Amérindiens dans le besoin par l’équipe de Columbia

L

e groupe d’enfants Lakotas assis sur un tapis a fait le signe de croix et prié le Gloire soit au Père dans leur langue maternelle : « Ateyapi kin na Cinca kin na Woniya Wakan kin wowitan yuha ni… » Jennifer Black Bear, directrice de l’éducation religieuse à la mission catholique de la réserve indienne de Rosebud, a dirigé la prière dans une salle de classe décorée d’affiches de couleurs vives, d’une image de Notre Dame de Guadalupe et d’une bannière où figure la mention « Des manteaux pour les mômes des Chevaliers de Colomb ». Le Chevalier Suprême Carl Anderson et d’autres dirigeants des Chevaliers de Colomb se sont rendus au cours de catéchisme le 16 septembre dernier lors d’un voyage aux réserves indiennes de  ♦ C O L U M B I A ♦

DÉCEMBRE 2019

Rosebud et Pine Ridge. Ils y ont rencontré la communauté et distribué des centaines de manteaux aux écoles catholiques en prévision de l’hiver du Dakota du Sud. Le mois suivant, l’Avocat Suprême John Marrella s’est joint aux Chevaliers du Dakota du Sud à Rosebud pour livrer 280 fauteuils roulants aux résidents dans le besoin. Les deux visites, accompagnées d’une aide financière aux missions jésuites dans les réserves, faisaient partie de l’initiative continue de l’Ordre consistant à atteindre les communautés amérindiennes défavorisées. Depuis le XIXe siècle, les missionnaires jésuites apportent le message de l’Évangile aux communautés Lakotas des réserves de Pine Ridge et Rosebud qui, ensemble, couvrent une zone plus vaste que


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:17 PM Page 19

Les Êlèves de l’AcadÊmie catholique de Sapa Un dans la rÊserve indienne de Rosebud dans le Dakota du Sud montrent les nouveaux manteaux qu’ils ont reçus par l’intermÊdiaire du programme  Des manteaux pour les mômes  des Chevaliers de Colomb. Les dirigeants des CdeC ont rendu visite à l’acadÊmie et plusieurs autres Êcoles le 16 septembre dernier.

     

le Connecticut Ă la frontière mĂŠridionale du Dakota du Sud. La rĂŠgion compte parmi les plus pauvres du pays ; la population des rĂŠserves, environ 50 000 personnes, a l’une des plus faibles espĂŠrances de vie de l’hĂŠmisphère occidentale. ÂŤ Le Pape François l’a rĂŠpĂŠtĂŠ : “Rendez-vous aux pĂŠriphĂŠries pour aider les personnes dans le besoinâ€?, et c’est ce que fait l’Ordre des Chevaliers de Colomb dans le monde entier Âť, explique le Chevalier SuprĂŞme Anderson. ÂŤ Mais les AmĂŠrindiens ont ĂŠtĂŠ trop souvent nĂŠgligĂŠs dans notre propre pays. Ils ont connu une histoire très dure et continuent de faire face Ă  de grandes difficultĂŠs, et beaucoup d’entre eux sont frères et sĹ“urs dans la foi. Nous nous devons donc de regarder ce qui se passe chez nous et d’aider nos voisins les plus proches Âť. DES Ĺ’UVRES DE MISÉRICORDE De nombreuses communautĂŠs amĂŠrindiennes catholiques des plaines retracent l’origine de leur foi au père jĂŠsuite Pierre-Jean de Smet, un missionnaire très estimĂŠ qui sillonna les États-Unis et le Canada de 1840 jusqu’à sa mort en 1873. Lorsque le gouvernement amĂŠricain commença Ă  attribuer des

rÊserves à diffÊrents groupes religieux dans les annÊes 1870, un groupe de chefs Lakotas adressa une demande spÊcifique au PrÊsident Rutherford B. Hayes : qu’il leur envoie des prêtres, qu’ils dÊnommaient  robes noires . La demande fut accordÊe, et les JÊsuites fondèrent la mission St. Francis sur la rÊserve de Rosebud en 1886, et la mission Holy Rosary sur la rÊserve de Pine Ridge quatre ans plus tard. Aujourd’hui, la mission Holy Rosary soutient trois Êcoles catholiques ; la mission St. Francis soutient une Êcole catholique, un cabinet dentaire, des programmes de traitement de la dÊpendance et une ligne d’assistance tÊlÊphonique de crise.  Notre travail de missionnaires est de tÊmoigner de l’amour de JÊsus. Je pense que nous le faisons de plus en plus par le biais des œuvres de misÊricorde corporelles , a dÊclarÊ le père jÊsuite Jim Kubicki, directeur de la mission St. Francis et Êgalement Chevalier du Quatrième DegrÊ. Les rÊserves continuent d’être affectÊes par des problèmes systÊmiques qui rÊsultent d’une longue histoire d’injustice et de discrimination. Les emplois et les ressources sont rares, le logement, les soins de santÊ et l’Êducation sont mÊdiocres, et les taux de DÉCEMBRE 2019

♌ C O L U M B I A ♌ 


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:17 PM Page 20

Ci-dessus : une petite fille Lakota est photographiÊe avec le Chevalier Suprême Carl Anderson lors d’une distribution dans le cadre du programme  Des manteaux pour les mômes  des Chevaliers de Colomb à l’Êcole primaire de Rosebud. • À gauche : Le Chevalier Suprême Anderson et le père Maurice Henry Sands (à droite), exÊcutif directeur du Black and Indian Mission Office, prient avec le diacre Bill White devant le monument du massacre de Wounded Knee au cours de leur visite dans le Dakota du Sud. Le diacre Bill White, membre de la tribu sioux Oglala dans la rÊserve de Pine Ridge, est le vice-postulateur du diocèse pour la cause de la canonisation de Nicholas Black Elk.

 ♌ C O L U M B I A ♌

DÉCEMBRE 2019

le nombre total de fauteuils roulants donnÊs par l’intermÊdiaire du partenariat de l’Ordre avec la  Fondation Chaise Roulante .  L’Ordre des Chevaliers de Colomb a distribuÊ des fauteuils roulants dans le monde entier, mais pour ce jalon, nous voulions que ce soit ici chez nous, aux États-Unis , a dÊclarÊ John Marrella.  Il est absolument prioritaire d’Êdifier des ponts vers ces communautÊs dÊfavorisÊes . Les fauteuils roulants sont en demande dans la rÊserve, a expliquÊ Rodney Bordeaux, prÊsident de la tribu Sioux de Rosebud, faisant remarquer qu’il existe un taux ÊlevÊ d’amputations liÊes au diabète et un manque des ressources mÊdicales.  La grande majoritÊ des personnes qui ont besoin de fauteuils roulants n’ont pas les ressources nÊcessaires pour les acheter , a-t-il expliquÊ.  L’Ordre des Chevaliers de Colomb rÊpond à un immense besoin. Vous pouviez voir les sourires sur les visages aujourd’hui.  LA CHARITÉ QUI APPORTE DE L’ESPOIR Les rÊcentes visites à Pine Ridge et Rosebud n’Êtaient pas les premiers efforts des Chevaliers de Colomb dans les rÊserves du Dakota du Sud. Depuis plus de 25 ans, le Conseil d’État organise un programme d’Êchange par lequel les Êlèves des Êcoles amÊrindiennes Êchangent des visites avec d’autres Êcoles afin d’encourager la comprÊhension culturelle et le rapprochement. Le diacre Alfred  Bud  Jetty,

     

toxicomanie et de suicide sont ÊlevÊs.  Les gens ne rÊalisent pas que les conditions de vie dans certaines de ces rÊserves sont pires que dans de nombreuses nations en dÊveloppement , a expliquÊ Patrick Mason, directeur suprême, qui a accompagnÊ le Chevalier suprême au Dakota du Sud. Patrick Mason, qui a grandi au Nouveau-Mexique à proximitÊ de plusieurs rÊserves, est membre de la nation Osage.  Quelque chose qui paraÎt si ÊlÊmentaire, comme de pouvoir mettre un manteau sur le dos de votre enfant, peut en fait reprÊsenter un Ênorme sacrifice pour certaines de ces familles , a-t-il continuÊ. Les manteaux sont une nÊcessitÊ absolue sur les plaines rurales balayÊes par le vent de Pine Ridge et de Rosebud.  Les hivers sont très froids ici, c’est donc un programme tout à fait appropriÊ que les Chevaliers apportent à cette communautÊ , a commentÊ le père Maurice Henry Sands, qui a aidÊ à organiser la visite. Le père Sands est le directeur exÊcutif du Black and Indian Mission Office, dont fait partie le Bureau of Catholic Indian Missions (Bureau des missions indiennes catholiques). Des Chevaliers du Dakota du Sud, dont le Directeur Suprême Paul Lambert, le DÊputÊ d’État Gerald Dvorak et l’Aumônier d’État, le père DeWayne Kayser, Êtaient Êgalement prÊsents, et ont aidÊ à distribuer des vêtements chauds à plus de 300 Êlèves. La visite de l’Avocat Suprême John Marrella à Rosebud fin octobre dernier a ÊtÊ une occasion marquante, qui a portÊ à 75 000


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:17 PM Page 21



    

L’Avocat Suprême John Marrella (à droite) et le Directeur Suprême Paul Lambert du Dakota du Sud prÊsentent un fauteuil roulant à une femme Lakota à la Mission St. Francis dans la rÊserve de Rosebud. Ce fut l’un des presque 300 fauteuils roulants livrÊs à la rÊserve en octobre dernier, portant ainsi à 75 000 le nombre total donnÊ par le biais du partenariat de l’Ordre avec la Fondation Chaise Roulante. membre de la tribu Spirit Lakes, a lancÊ le programme en 1992, pendant son mandat de dÊputÊ d’État. Plus rÊcemment, il y a trois ans, le Conseil 9708 St. Clare of Assisi à Houston, au Texas, a commencÊ à aider les rÊsidents de Pine Ridge sous la direction de Richard May, coordonnateur des activitÊs de proximitÊ. Celui-ci s’est rendu à la rÊserve en 2017 lors de son sÊjour à Rapid City, en Dakota du Sud, à l’occasion de la confÊrence nationale Tekakwitha.  J’ai ÊtÊ tout simplement horrifiÊ par les conditions dont j’ai ÊtÊ tÊmoin là-bas , a-t-il dÊclarÊ.  Cela a ÊtÊ comme une tape surnaturelle sur l’Êpaule, pour ainsi dire . Richard May s’est tournÊ vers son conseil et sa paroisse pour obtenir de l’aide. Les dons des membres du Conseil 9708 et d’autres paroissiens ont contribuÊ à rÊparer la caravane d’une famille et à fournir du propane à 10 familles pour l’hiver. Richard May se rend à Pine Ridge plusieurs fois par an. Il apporte dans son camion des dons de chaussures, de vêtements et de couvertures, rencontre des responsables de la rÊserve et apprend à mieux connaÎtre la communautÊ. Il espère que d’autres conseils seront motivÊs à agir grâce à l’initiative amÊrindienne de l’Ordre. Il suggère que les conseils, en particulier ceux qui sont proches de rÊserves, contactent les dirigeants tribaux ou les paroisses catholiques pour voir ce qu’ils peuvent faire, peut-être en  adoptant  des familles dans le besoin. Il exhorte Êgalement les Chevaliers, en particulier ceux qui ont des

populations amĂŠrindiennes importantes, Ă contacter les lĂŠgislateurs pour rĂŠsoudre les problèmes qui font obstacles au dĂŠveloppement ĂŠconomique des rĂŠserves. ÂŤ L’une des choses les plus importantes que l’Ordre des Chevaliers puisse faire est de sensibiliser le public Âť, a dĂŠclarĂŠ Richard May. ÂŤ La seule façon de stimuler Capitol Hill, c’est quand les AmĂŠricains se mettent Ă  dire : “HĂŠ, c’est ĂŠpouvantable. Qu’est-ce que vous allez faire pour remĂŠdier Ă  ça ?â€? Âť Bien que les difficultĂŠs semblent parfois ĂŠcrasantes, il y a aussi des raisons d’espĂŠrer, a dĂŠclarĂŠ le père jĂŠsuite Brad Held, pasteur de la mission Holy Rosary. ÂŤ Les besoins sont ĂŠnormes, mais ce peuple possède une grande force et une grande persĂŠvĂŠrance Âť, a-t-il commentĂŠ. ÂŤ Cela peut ĂŞtre très difficile pour le peuple Lakota lorsque la seule version de l’histoire est nĂŠgative : la pauvretĂŠ, les taux de dĂŠpendance. Ces choses existent effectivement. Mais il y a aussi une grande persĂŠvĂŠrance, il y a un grand espoir Âť. Cet espoir est renforcĂŠ par le rayonnement de l’Ordre vers les communautĂŠs amĂŠrindiennes. ÂŤ L’Église est lĂ  pour essayer d’être une source d’espoir Âť, a commentĂŠ le père Kubicki. ÂŤ Le soutien prodiguĂŠ par des gens d’autres parties du pays, les frères Chevaliers et aussi le Bureau des missions indiennes catholiques nous montre que nous ne sommes pas seuls Âť.♌ DÉCEMBRE 2019

♌ C O L U M B I A ♌ 


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:17 PM Page 22

À gauche : Fouad Yacoub mène une procession aux chandelles pendant une liturgie spÊciale pour la fête de l’Exaltation de la Sainte Croix à l’Êglise catholique ukrainienne St. Stephen Protomartyr à Calgary le 13 septembre dernier. La famille Yacoub compte parmi plus de 100 familles de rÊfugiÊs syriens qui ont ÊtÊ accueillies par les paroissiens et les Chevaliers de St Stephen.

À L’ABRI DE LA TEMPÊTE Des conseils canadiens fournissent soutien et sÊcuritÊ aux familles de rÊfugiÊs chrÊtiens de Syrie

 ♌ C O L U M B I A ♌

DÉCEMBRE 2019

es chrÊtiens de Syrie sont confrontÊs à la guerre civile et à la menace de gÊnocide depuis plus de huit ans, ce qui plonge les familles dans le dilemme entre la survie pÊrilleuse et la douloureuse fuite de leur patrie ancestrale. En collaboration avec l’archevêchÊ grÊco-catholique melkite d’Alep, le patriarcat catholique syriaque et d’autres, l’Ordre des Chevaliers de Colomb a apportÊ son aide aux familles qui sont restÊes, ainsi qu’à celles qui sont allÊes chercher la sÊcuritÊ au Liban voisin. Certaines des familles de rÊfugiÊs ont obtenu l’asile au Canada, oÚ des conseils locaux les ont aidÊes à se rÊimplanter. Alors que les conflits continuent en Syrie, avec l’incertitude et le danger qui en rÊsultent pour beaucoup, les pages suivantes racontent l’histoire de trois des conseils qui ont travaillÊ sans relâche pour aider les familles syriennes à commencer de nouvelles vies.

      

L


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:17 PM Page 23

UN VRAI CHEZ-SOI

ReprÊsentant trois rites (romain, melkite et ukrainien catholique, respectivement), Mgr William McGrattan de Calgary (au centre), le père Ephrem Kardouh (avec la croix), et le père Gregory Faryna (avec la couronne) dirigent les fidèles pendant la cÊlÊbration de vigile de l’Exaltation de la Sainte Croix. Tout à droite, Bill Lewchuk et Fadi Yacoub, sous-diacres et frères Chevaliers, participent à la liturgie.

      

D

es hymnes, en ukrainien et en arabe, et de l’encens se sont ÊlevÊs vers les cieux à l’Êglise catholique ukrainienne St. Stephen Protomartyr de Calgary. Pour la fête de l’Exaltation de la SainteCroix, deux paroisses de langue et de culture diffÊrentes se sont unies pour cÊlÊbrer leur foi commune. Les catholiques orientaux dÊfinissent gÊnÊralement la Divine liturgie comme le  paradis sur terre . Pour Fadi Yacoub et d’autre rÊfugiÊs syriens, l’Êglise est, elle aussi, un vÊritable havre de paix sur terre. Fadi a fui Damas, qui a ÊtÊ ravagÊe par la guerre, avec son Êpouse et ses deux enfants il y a cinq ans et est arrivÊ au Canada en quête de sÊcuritÊ et d’espoir.  Avant d’arriver à St. Stephen, nous cherchions un vÊritable cheznous , a expliquÊ l’homme âgÊ de 46 ans.  Cette Êglise est ce vÊritable chez-nous.  Les membres du Conseil byzantin ukrainien 7659 St. Nicholas et d’autres paroissiens les ont accueillis et aidÊs, tandis que la liturgie cÊlÊbrÊe à St. Stephen selon le rite byzantin et les icônes placÊes dans l’Êglise ont facilitÊ la transition vers un nouveau pays de cette famille de grecs-melkites catholiques. Plus de 100 autres familles de rÊfugiÊs syriens ont vÊcu une expÊrience similaire et comme des dizaines d’autres hommes syriens, Fadi a rejoint le Conseil 7659. En 2015, le père Ephrem Kardouh, un prêtre melkite catholique, a ÊtÊ envoyÊ à Calgary par son Êvêque pour rassembler la

communautÊ syrienne en pleine croissance au sein d’une nouvelle paroisse. Il ne manquait plus que quatre murs et un toit à la paroisse grecque-melkite catholique St. Basil. Grâce à l’amitiÊ entre l’Êvêque Ibrahim Ibrahim, qui supervise l’Êglise melkite catholique au Canada, et l’Êvêque David Motiuk de l’Êparchie ukrainienne catholique d’Edmonton, St. Stephen a ouvert ses portes et les deux paroisses ont commencÊ à partager cet espace pour leurs ÊvÊnements liturgiques et sociaux. Les paroissiens et membres du conseil ukrainiens ont aidÊ les familles de rÊfugiÊs de nombreuses manières. Bill Lewchuk, agent d’assurance des CdeC et directeur du recrutement pour le Conseil 7659, faisait partie d’un groupe de volontaires qui a rÊnovÊ une maison en ville pour accueillir la famille Yacoub et deux autres familles syriennes.  Depuis lors, des dizaines de membres de notre conseil ont aidÊ les familles à s’installer ici , a expliquÊ Bill. Les Chevaliers ont aidÊ les familles à acquÊrir et dÊplacer des meubles, ont organisÊ des collectes alimentaires à NoÍl et à Pâques et les ont aidÊs à trouver du travail et à inscrire leurs enfants à l’Êcole.  Les membres du conseil ont Êgalement accueilli les familles syriennes chez eux à l’occasion de barbecues et les ont invitÊes à des rencontres de football amÊricain ainsi qu’à des fêtes d’avantmatch , a ajoutÊ Bill. L’arrivÊe de jeunes familles syriennes, qui utilisent St. Stephen DÉCEMBRE 2019

♌ C O L U M B I A ♌ 


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:18 PM Page 24

Fadi Yacoub (à gauche) rejoint les paroissiens syriens pour le repas de fête qui a suivi. comme un centre culturel, a apportÊ une Ênergie et un dynamisme nouveaux à la communautÊ, a-t-il Êgalement indiquÊ. Aujourd’hui, la famille Yacoub a sa propre maison et Fadi travaille pour devenir Êlectricien. Lui et son Êpouse, Ralda, ainsi que leurs enfants adolescents, Perla et Fouad, ont reçu la nationalitÊ canadienne l’annÊe dernière. Fadi remercie le père Kardouh et Bill Lewchuk de les avoir encouragÊs, lui et d’autres paroissiens syriens, à rejoindre l’Ordre.  Bien entendu, nous les avons exhortÊs à rejoindre le conseil  a confirmÊ le père Kardouh, un citoyen des États-Unis nÊ en Syrie

qui a rejoint l’Ordre en 2002.  Par leur service, les Chevaliers sont devenus un vÊritable pilier de l’Église, et ils utilisent leur charisme pour renforcer la foi et s’encourager mutuellement à prier.  L’actuel grand Chevalier du conseil, Ghazi Alkhouri, a Êgalement jouÊ un rôle essentiel pour convaincre les hommes syriens de rejoindre l’Ordre. Ghazi, 57 ans, est nÊ en Syrie mais a passÊ plus de la moitiÊ de sa vie à Calgary. Au cours de ses six premiers mois au sein de l’Ordre, il a recrutÊ plus de 30 hommes syriens.  J’ai rejoint l’Ordre des Chevaliers de Colomb, car je pense que nous ne devrions former qu’une seule et même famille du Christ, servant dans un premier temps notre petite famille, chez nous, puis notre grande famille, à savoir l’Église et notre communautÊ , a expliquÊ Ghazi.  Les Chevaliers sont la plus grande organisation au monde qui se prÊoccupe des catholiques et de la famille.  Le père Kardouh, qui a rÊcemment pris de nouvelles fonctions en tant que directeur spirituel du SÊminaire catholique ukrainien Holy Spirit d’Edmonton, considère l’harmonie entre les deux paroisses comme un signe de l’unitÊ de l’Église.  La communautÊ ukrainienne qui vit ici a donnÊ un foyer aux syriens, un havre de paix , a-t-il dÊclarÊ.  MalgrÊ toutes les pertes subies par les familles et les fardeaux qu’elles portent, rejoindre l’Église leur a donnÊ un vÊritable sentiment d’appartenance, ce qui leur a, par la suite, donnÊ le courage nÊcessaire pour continuer à avancer. ♌ MARIO TONEGUZZI, journaliste chevronnÊ Êtabli à Calgary, est membre du Conseil byzantin ukrainien 7659 St. Nicholas.

UN ARBRE GÉNÉALOGIQUE FAIT DE NOUVELLES RACINES hadi Al Dakhil, son Êpouse enceinte, Kholoud, et leurs trois enfants ont ÊtÊ accueillis avec des pancartes de bienvenue dès leur sortie de l’avion à Ottawa en mars 2015. Près de deux ans après avoir ÊtÊ contraints de fuir leur maison dans la citÊ antique de Daraa, en Syrie, cette famille de grecs-melkites catholiques s’est rÊinstallÊe au Canada grâce au parrainage de la paroisse Holy Redeemer de Kanata, dans l’Ontario, avec l’aide du conseil des CdeC local. Depuis que leur histoire a ÊtÊ publiÊe dans la revue Columbia en juin 2016, un immense cercle de gÊnÊrositÊ (comprenant l’aide de paroisses locales et de conseils ÊloignÊs) a permis de multiplier le nombre de moments heureux à l’aÊroport. Les Al Dakhil ont ÊtÊ en mesure de faire venir 19 membres de leur famille Êlargie au cours des cinq dernières annÊes, accueillant leurs sœurs, frères, neveux et nièces au Canada.  Ils ont plus de proches ici que moi  a dÊclarÊ Cathy Deogrades, co-prÊsidente du comitÊ d’aide aux rÊfugiÊs de la paroisse Holy Redeemer. Bob Near, chancelier du Conseil 9544 Holy Redeemer et membre du comitÊ d’aide aux rÊfugiÊs, est impressionnÊ de voir leur  ♌ C O L U M B I A ♌

DÉCEMBRE 2019

La famille Êlargie de Shadi Al Dakhil et de sa femme Kholoud, tout à droite, prÊsente une croix en tÊmoignage de gratitude à la paroisse Holy Redeemer à Kanata et à son conseil des CdeC en septembre dernier. Près de deux douzaines de membres de cette famille ont trouvÊ asile au Canada depuis 2015.

       

S


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:18 PM Page 25

situation actuelle. Toutes ces personnes sont arrivÊes au Canada en tant que rÊfugiÊs sans-abri, a-t-il rappelÊ, et aujourd’hui, elles ont leurs propres maisons, conduisent leurs propres voitures et aident les nouveaux arrivants à s’adapter.  Ils sont dÊbrouillards , a indiquÊ Bob, soulignant le fait que les familles ont Êgalement une solide Êthique professionnelle.  L’un des aspects les plus gratifiants du programme de parrainage et de soutien mis en place par notre paroisse est l’intÊgration rÊussie des familles à la sociÊtÊ canadienne, y compris à la paroisse Holy Redeemer et à notre conseil des Chevaliers de Colomb , a Êcrit Bob dans la newsletter de son conseil. Bahaa, le neveu de Shadi, a 25 ans et est le premier membre de la famille à avoir rejoint l’Ordre l’an dernier.  Être membre des Chevaliers de Colomb, c’est ma façon de donner en retour , a dÊclarÊ Bahaa.  De plus, mes frères Chevaliers m’ont aidÊ à trouver un bon travail et à jouer un rôle actif au sein de la sociÊtÊ canadienne.  Le Conseil 9544 a fait don de près de 5 000 dollars US pour aider la paroisse Holy Redeemer à parrainer la rÊinstallation de Bahaa en 2016. Après avoir ÊtudiÊ l’anglais, il a obtenu un diplôme de gestion des affaires et travaille aujourd’hui pour une agence comptable. Shadi, qui est bÊnÊvole pour les activitÊs locales des CdeC depuis de nombreuses annÊes, a Êgalement rejoint le Conseil 9544 rÊcemment avec son frère Wael. Les Al Dakhil ont appris à aimer leur nouvelle vie et de nombreux membres de la famille ont demandÊ la nationalitÊ canadienne. Peu après l’arrivÊe de la famille Al Dakhil en 2015, Eddie Deogrades, le mari de Cathy qui est Êgalement membre du Conseil 9544, a emmenÊ Shadi à la pêche. Aujourd’hui, Shadi et plusieurs de ses proches partent ensemble presque chaque week-end pour pêcher le saumon, la truite ou le brochet.  J’adore le Canada ! J’aime la pêche encore plus que le Canada , plaisanta Shadi, le regard rayonnant. Le soutien apportÊ par le Conseil 9544 aux rÊfugiÊs syriens a Êgalement inspirÊ des Chevaliers Êtablis à plus de 1 600 km au sud. Après avoir lu l’article publiÊ en 2016 dans la revue Columbia, Reg duDomaine, membre du Conseil 11458 Archbishop James Lyke à Tyrone, en GÊorgie, a demandÊ à ses frères Chevaliers ce qu’il pouvait faire pour les aider.

Shadi Al Dakhil et son fils Yasar participent à la vente de sapins de NoÍl du Conseil 9544 Holy Redemeer en 2016.  J’ai pensÊ qu’il s’agissait d’une cause noble et je me suis dit que nous devions agir , se souvient Reg, qui est grand Chevalier adjoint du conseil. Il a Êgalement pris attache avec deux conseils proches, le Conseil 8972 Mother Teresa de Tyrone et le Conseil 12862 de Sharpsburg, et ils ont collectÊ, ensemble, plus de 5 600 dollars US. Ce don a aidÊ la paroisse St Columbkille de Pembroke, en Ontario, à parrainer les dernières familles qui sont arrivÊes en juin : la sœur, le frère et la mère de Kholoud, qu’elle n’avait pas vus depuis six ans. Le 29 septembre, la famille Al Dakhil a remerciÊ la paroisse et le conseil pour leur aide et leur a remis un cadeau : une croix de près d’un mètre de haut fabriquÊe en bois de noyer et de citronnier dans un style arabo-chrÊtien. Mais le conseil ne fait pas tout ça pour les remerciements.  Ce projet de parrainage de rÊfugiÊs syriens montre que l’appel du Seigneur à aimer notre prochain est pleinement vivant au sein du conseil et de la paroisse Holy Redeemer , a dÊclarÊ Bob.  Ceci illustre bien la façon dont nous mettons notre foi en action. ♌ DEBORAH GYAPONG est journaliste indÊpendante basÊe à Ottawa, au Canada.

FUIR ALEP

     

G

eorge Andlian Êtait prÊsent et priait avec son Êpouse enceinte et leur jeune fils alors que des insurgÊs islamistes et les forces de l’ordre syriennes s’affrontaient dans les rues près de leur appartement. À quelques pâtÊs de maison de là , Abraham Joljii Êtait recroquevillÊ derrière des murs tremblants avec sa femme et ses deux filles tandis que les bombes et les coups de feu dÊtruisaient leur quartier. C’Êtait en 2012 et la Guerre civile syrienne avait ÊclatÊ à Alep.  Nous Êtions souvent exposÊs aux tirs des tireurs d’Êlites et des coups de feu retentissaient partout , se souvient George.  Les gens mouraient sous nos yeux.  Les appartements des deux familles furent bombardÊs, les forçant

à chercher refuge auprès d’autres membres de leur famille. En 2013, le jour de l’anniversaire de sa femme, Abraham a ÊtÊ blessÊ par balle à la jambe et dÊtroussÊ par des insurgÊs.  Une fois rÊtabli, j’ai vu des soldats de l’État islamique (EI) attraper un homme dans la rue et le dÊcapiter , raconte Abraham.  C’Êtait le pire jour de ma vie. J’ai donc dÊcidÊ de fuir au Liban avec ma famille.  En 2014, les deux familles chrÊtiennes rÊussirent à monter dans des bus dans lesquels elles passèrent 24 heures terribles pour traverser le territoire occupÊ par l’État islamique avant d’atteindre des camps de rÊfugiÊs à Beyrouth. DÉCEMBRE 2019

♌ C O L U M B I A ♌ 


DEC 19 F 11_19I.qxp_Mar E 12 11/20/19 5:18 PM Page 26

Pour George, c’est un miracle qu’ils aient survĂŠcu. Selon lui, un second miracle s’est produit en janvier 2018 alors qu’ils attendaient de recevoir des visas canadiens au Liban. ÂŤ C’Êtait un miracle de recevoir un courrier ĂŠlectronique de la part de l’ambassade du Canada nous indiquant que les Chevaliers de Colomb voulaient nous parrainer Âť, a-t-il dĂŠclarĂŠ. ÂŤ L’ambassade du Canada nous a demandĂŠ : “Voulez-vous venir au Canada dès maintenant ?â€? J’ai rĂŠpondu “Oui, nous voulons venirâ€? Âť. Le Conseil 8951 Immaculate Conception de Port Perry, dans l’Ontario, travaillait depuis deux ans pour parrainer une famille de rĂŠfugiĂŠs dans le cadre du ÂŤ Projet Espoir Âť, un programme de l’archevĂŞchĂŠ de Toronto. Le conseil a collectĂŠ 28 000 dollars US pour la rĂŠinstallation d’une famille ou, en l’occurrence, de deux familles. ÂŤ Nous avons reçu les profils de deux familles de quatre personnes et les deux mères ĂŠtaient sĹ“urs Âť a expliquĂŠ John Peco, prĂŠsident du ÂŤ Projet Espoir Âť pour le conseil. ÂŤ Il nous a semblĂŠ que Dieu nous demandait d’accueillir les deux familles au sein de notre communautĂŠ. C’est donc ce que nous avons fait. Âť Les familles Andlian et Joljii sont arrivĂŠes en fĂŠvrier 2018. Les membres du Conseil 8951 n’ont rien laissĂŠ au hasard, consacrant des milliers d’heures Ă la transition des familles vers une vie au sein d’une petite ville en Ontario. En plus d’obtenir un contrat de location pour une maison avec quatre chambres (que les deux familles ont partagĂŠe pendant quelques mois après leur arrivĂŠe), le comitĂŠ ÂŤ Projet Espoir Âť du conseil a organisĂŠ une collecte de meubles, des cours d’anglais, l’inscription des enfants Ă  l’Êcole, des contrĂ´les mĂŠdicaux et dentaires, des leçons de conduite et bien d’autres services encore. Le conseil et la paroisse ont ensuite fait tout leur possible pour trouver un travail aux deux pères de famille, qui ont rĂŠussi Ă  obtenir un emploi dans leurs domaines respectifs : George travaille depuis près de deux ans comme graphiste pour une sociĂŠtĂŠ de fabrication  ♌ C O L U M B I A ♌

DÉCEMBRE 2019

d’enseignes locales et Abraham s’accomplit en tant que soudeur au sein d’une sociÊtÊ locale.  Notre objectif principal Êtait de rendre les familles aussi autonomes que possible, aussi vite que possible , a dÊclarÊ John.  Les voir s’en sortir aussi bien et se faire de nouveaux amis en chemin est une bÊnÊdiction.  Ayant laissÊ leur histoire douloureuse derrière elles, les familles Andlian et Joljii contemplent l’avenir avec une certaine confiance et une certaine stabilitÊ.  Nous remercions notre Seigneur, JÊsus Christ, qui nous a donnÊ la force d’arriver jusqu’ici et qui nous a protÊgÊs , a dÊclarÊ George.  Nous sommes aussi infiniment reconnaissants aux Chevaliers de Colomb et à tous nos parrains, car ils nous ont sauvÊs d’une mort certaine , a ajoutÊ Abraham.  Pour nous, ce sont des hÊros. ♌ MIKE MASTROMATTEO Êcrit depuis Toronto, oÚ il est membre du Conseil 16233 Bishop Francis Marrocco.

  

 

La famille Joljii (ci-dessus) et la famille Andlian (Ă droite) sont photographiĂŠes Ă  Port Perry, en Ontario, oĂš elles vivent depuis dĂŠbut 2018. RĂŠfugiĂŠes de Syrie, elles ont ĂŠtĂŠ parrainĂŠes par le Conseil 8951 Immaculate Conception de Port Perry.


DEC 19 F KIA 11_20B.qxp__Layout 1 11/20/19 5:12 PM Page 27

CHEVALIERS À L’ŒUVRE

CHEVALIERS

Ă€

ÇÀ ET LÀ DANS L’ORDRE

L’ŒUVRE

LA FOI SERVIR À L’AUTEL

&<:=$-<.;37<9:=26=$58:<73= =%7:-50=63<:=%*=<;8,;92=2<=%9<;6=%972)<+=<8=&567:7;8<+=;1 16<733<84=68<=0951<::758=<61-;97:47(6<=<8= ;4<;6=0<82;84=3;="4<7<6=26=<1-<+=68<=1/3/ 9;4758 2<=3;='"4<=2<=3!::5,04758=(67=,;9(6<=3<=<=;887.<9:;79<=2<=3!;997./<=2<:=1;4-537(6<:='9;8151; 8;27<8:=2;8:=3;=9/)758*=&;=5698/<=;=15,,<81/==&<58.733<=;.<1=68<=,<::<=1/3/ 9/<=<8='9;8;7: 0;9=3!."(6<=*=56)3;:=<:-54<3=2<=&;';<44<*=&!5:4<8:579=;=<8:674<=0;915696=#= ,=<8= ;4<;6 :69=3<=%;56=<1-<+=:!;99"4;84=(6;49<='57:=0569=3;=%/8/2714758=<4=0569=9/174<9=3<=5:;79<=:69=3;=97.<* &;='3544733<=;=2/ ;9(6/==4*= ;9478.733<=<4=3<:=0;947170;84:=:<=:584=9<826:=<8=0951<::758=2;8:=4957: ;649<:=/)37:<:=0569=3;=%/8/2714758=<4+=359:=2<=3<69=2<987<9=;99"4+=0569=2<:=."09<:=:53<88<33<:*

              

SALUTATIONS CHALEUREUSES

Les membres du Conseil 616 Cardinal Stritch de Memphis et les membres du Conseil 8826 Incarnation de Collierville ont accueilli leur nouvel ĂŠvĂŞque comme il se doit au Tennessee : avec un barbecue. La veille de la prise de fonction de lâ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x2030;vĂŞque David Talley, les Chevaliers ont prĂŠparĂŠ de la viande au barbecue et servi le dĂŽner Ă plus de 100 ĂŠvĂŞques, prĂŞtres et diacres Ă  la CathĂŠdrale de lâ&#x20AC;&#x2122;ImmaculĂŠeConception. JOURNĂ&#x2030;E DE RĂ&#x2030;FLEXION

Lâ&#x20AC;&#x2122;AssemblĂŠe 1994 Mgr Louis Joseph Arthur Melanson de Moncton, dans le Nouveau-

Brunswick, a accueilli lâ&#x20AC;&#x2122;archevĂŞque ValĂŠry Vienneau de Moncton pour une ÂŤ JournĂŠe de rĂŠflexion Âť, organisĂŠe par lâ&#x20AC;&#x2122;aumĂ´nier de lâ&#x20AC;&#x2122;assemblĂŠe, le père Gaston Ouellet. Environ 70 Chevaliers et leurs ĂŠpouses ont ĂŠcoutĂŠ le discours de lâ&#x20AC;&#x2122;archevĂŞque sur lâ&#x20AC;&#x2122;appel Ă la saintetĂŠ dans le monde dâ&#x20AC;&#x2122;aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui et sur les enseignements de lâ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x2030;glise concernant lâ&#x20AC;&#x2122;assistance mĂŠdicale de fin de vie. SUPPORT POUR BIBLE

Les membres du Conseil 8554 de Shepherd, dans le Michigan, ont fabriquĂŠ et installĂŠ un support pour Bible dâ&#x20AC;&#x2122;extĂŠrieur pour un ÂŤ jardin de mĂŠditation Âť près de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠglise catholique St. Vincent

de Paul. Le support, conçu pour ressembler Ă une ĂŠglise de campagne avec un vitrail, permet aux paroissiens de lire les Ă&#x2030;critures et de mĂŠditer sur ces dernières dans le jardin. DEMANDE DE CHAPELLE

Les membres du Conseil 5739 San Fabian (Pangasinan) du Luçon du Nord ont construit une chapelle Ă la demande du père Reynaldo V. Romero, membre du conseil et curĂŠ de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠglise St. Fabian. Environ 50 membres du conseil ont participĂŠ aux travaux ou fait des dons pour la construction de la chapelle, qui est consacrĂŠe Ă  Marie, Notre Dame du PerpĂŠtuel Secours.

Lorsque le père Greg Labus, curĂŠ de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠglise catholique St. Joseph et membre du Conseil 15262 Mgr Robert E. Maher Jr. dâ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x2030;dinburg, au Texas, a demandĂŠ des volontaires pour devenir serveurs dâ&#x20AC;&#x2122;autel lors de funĂŠrailles, plusieurs Chevaliers du Conseil 15262 ont rapidement formĂŠ une ĂŠquipe dâ&#x20AC;&#x2122;hommes prĂŞts Ă servir la messe Ă  tout instant.

98;62=%564-<58=;6=1<849<+ ,<, 9<= 26= $58:<73= # $-;93<:=2<=561;632==;97:+ :<=47<84=;6=14/:=2<=:<:='99<: $-<.;37<9:= 359:= 2!68= ;99"4= ;6 1569:=26=03<978;)<=;33;84=2< 56)7<9:= ;6= ;8146;79<= 2< $547)8;1*=98;62=;=59);87:/ 1<=03<978;)<=;6=1569:=26(6<3 <8.7958==###=0<9:588<:+=2584 #= $-<.;37<9:= '9;8;7:+= 584 0;915696= #= ,= <8= = 569:* &<:=0;947170;84:=584=;::7:4/= 2<:= ,<::<:= (654727<88<:= <4 584=097/=:69=3<:=:74<:=5=;784 5:<0-= <4= 3;= ;784<= 7<9)< :584=;00;96:*

DĂ&#x2030;CEMBRE 2019

â&#x2122;Ś C O L U M B I A â&#x2122;Ś 


DEC 19 F KIA 11_20B.qxp__Layout 1 11/20/19 5:12 PM Page 28

CHEVALIERS Ă&#x20AC; Lâ&#x20AC;&#x2122;Ĺ&#x2019;UVRE

LA FAMILLE NOURRIR CEUX QUI ONT FAIM

=> 5:;6>(+=.:94=5> 9= :;6=5>81= >3=;8>63>(8;<=49>>$7)>!8<=1+>:;%:;=7>6=>+=:" 78;,>6:;<>9=>:5%9:;6,>=7><:>-499=,>$3<:;:,>&34>07364=>'>9#0289=>2:7+894&3=>5048;:9=>$7)>!36=>6= 82.499=,>8;7>150<=;70>6=<>>8 =<>8->!8%>>*87=<>6=>*8;+=35>&3#49<>:.:4=;7>1501:50=<>985< 6#3;>0.0;=/=;7>63>28;<=49)>835>9:>6=3 4 /=>:;;0=>28;<02374.=,>9=<>/=/*5=<>8;7>-:47>:11=9 '>6=<>07364:;7<,>'>9=35>-:/499=>=7>'>9=35<>:/4<>1835>1501:5=5>6=<>1:&3=7<>2:6=:3 >1835>89 &34><=58;7>5=/4<>'>6=<>=;-:;7<>6:;<>6=<>1:%<>=;>.84=>6=>60.=9811=/=;7>1:5>9#85:;4<:748;>' *37>;8;>9325:74->(58<<>(:7+8942>375=:2+)

CLĂ&#x201D;TURĂ&#x2030; POUR UN ABRI

Les membres du Conseil 4454 Precious Blood de Fulton, dans le Missouri, ont donnĂŠ du matĂŠriel et participĂŠ aux travaux pour installer une clĂ´ture dans le jardin dâ&#x20AC;&#x2122;Haven House, un abri provisoire pour les familles sans domicile fixe. CHAPELET ILLUMINĂ&#x2030;

Le Conseil 10100 Mason Dixon de Pylesville, dans le Maryland, a formĂŠ un ÂŤ Chapelet vivant Âť lors de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠdition 2019 du Festival de la foi Ă Fallston, qui est une cĂŠlĂŠbration de la famille et de la foi en plein air, comprenant de la musique, des jeux, une adoration eucharistique et une messe. Le chapelet gĂŠant ĂŠtait tenu par un groupe de personnes priant ensemble et chaque grain sâ&#x20AC;&#x2122;allumait Ă  chaque fois que le volontaire qui le tenait commençait Ă  rĂŠciter la prière qui lui avait ĂŠtĂŠ assignĂŠe.  â&#x2122;Ś C O L U M B I A â&#x2122;Ś

RETRAITE POUR LES FAMILLES HISPANIQUES

Des Chevaliers et leurs ĂŠpouses ont participĂŠ Ă une ÂŤ Retraite pour les familles hispaniques Âť : un ĂŠvĂŠnement de deux jours organisĂŠ par le Conseil 4577 Father Patrick Power de Livermore, en Californie. Les intervenants se sont concentrĂŠs sur le thème de la famille en tant quâ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x2030;glise domestique, invitant les participants Ă  prier et Ă  ĂŠchanger au sujet des relations tournĂŠes vers le Christ et de lâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage de la foi aux enfants. La retraite sâ&#x20AC;&#x2122;est terminĂŠe sur une messe et un pique-nique. ÂŤ HEURE SAINTE FAMILIALE Âť

Le Conseil 8113 St. Joseph de Whittaker, dans le Michigan, a organisĂŠ la première ÂŤ Heure sainte familiale Âť de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠglise St. Joseph. Plus de 60 personnes ont assistĂŠ Ă lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠvĂŠnement, qui

DĂ&#x2030;CEMBRE 2019

Le Conseil 7245 Pope John Paul I de Lake Placid, en Floride, sâ&#x20AC;&#x2122;est associĂŠ Ă lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠglise catholique St. James et Ă  la SociĂŠtĂŠ de Saint-Vincent-dePaul pour livrer des repas de Thanksgiving (Action de grâce), soit 300 kg de denrĂŠes alimentaires au total, dont 18 dindes, aux familles dans le besoin de la communautĂŠ.

se composait dâ&#x20AC;&#x2122;une adoration eucharistique et de leçons sur le sens de lâ&#x20AC;&#x2122;Eucharistie, suivies dâ&#x20AC;&#x2122;un dĂŠjeuner. CĂ&#x2030;LĂ&#x2030;BRER LE MARIAGE

Le Conseil 15573 Holy Family de Poland, dans lâ&#x20AC;&#x2122;Ohio, a organisĂŠ une messe pour cĂŠlĂŠbrer lâ&#x20AC;&#x2122;anniversaire de mariage de deux paroissiens Ă lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠglise catholique Holy Family. PIQUE-NIQUE FAMILIAL

Les membres du Conseil 6964 Hoffman-Schaumburg dâ&#x20AC;&#x2122;Hoffman Estates, dans lâ&#x20AC;&#x2122;Illinois, ont profitĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;un barbecue pour le dĂŠjeuner lors du pique-nique familial du conseil. Les festivitĂŠs comprenaient ĂŠgalement des jeux en famille, un château gonflable dans lequel petits et grands pouvaient faire des bonds, un loto et la visite dâ&#x20AC;&#x2122;un camion de pompiers.

!8<+> $1:594;,> /=/*5=> 63 (8;<=49> >//:239:7:>6= :=1857,> 6:;<> 9=> 42+4:;, :.=2>7584<>6=><=<>=;-:;7<>985< 6=> 9:> 2899=27=> 6=> -8;6<> :;" ;3=99=> 63> 28;<=49> =;> -:.=35 6=<> 1=5<8;;=<> 150<=;7:;7 6=<>60-424=;2=<>4;7=99=273=99=<) 9<>8;7>8*7=;3>193<>6=>> 6899:5<> $> 1835> 9=> 2=;75= 8869:;6>=.=981/=;7:9>4" <:*4947%>(=;7=5>=7>3;=>75831= 6=> <2837<> 982:9=,> 28/18<0= 6=><2837<>150<=;7:;7>6=<>60" -424=;2=<>64.=5<=<)


DEC 19 F KIA 11_20B.qxp__Layout 1 11/20/19 5:12 PM Page 29

CHEVALIERS Ă&#x20AC; Lâ&#x20AC;&#x2122;Ĺ&#x2019;UVRE

DES MURS COLORĂ&#x2030;S

LA COMMUNAUTĂ&#x2030; DU PAIN PERDU POUR LEVER DES FONDS

Le Conseil 4381 Blessed Virgin Mary de Columbia Heights, dans le Minnesota, ont organisĂŠ un petit dĂŠjeuner Ă base de pain perdu sur la base de dons volontaires Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠglise catholique Immaculate Conception. Les membres ont complĂŠtĂŠ les recettes gĂŠnĂŠrĂŠes avec des fonds du conseil pour faire don, au total, de 5 000 dollars US Ă  la paroisse Jesucristo Resucitado au Venezuela. Jesucristo Resucitado est une paroisse-mission de lâ&#x20AC;&#x2122;archidiocèse de Saint Paul et Minneapolis.

Les Chevaliers des cinq conseils du District #63 en Pennsylvanie ont peint les murs de sept salles de classe Ă lâ&#x20AC;&#x2122;AcadĂŠmie Kolbe, un nouveau lycĂŠe catholique pour les jeunes en cours de dĂŠsintoxication. Lâ&#x20AC;&#x2122;acadĂŠmie a ouvert en aoĂťt Ă  Bethlehem, en Pennsylvanie, sur le terrain dâ&#x20AC;&#x2122;un centre de retraite gĂŠrĂŠ par les Sisters of St. Francis (SĹ&#x201C;urs de Saint François). SE RASER LA TĂ&#x160;TE POUR LA BONNE CAUSE

Le Conseil 12630 St. Michael the Archangel de Charleston, en Virginie occidentale, a aidĂŠ Bill Coyle, lâ&#x20AC;&#x2122;un de ses membres, Ă lever des fonds pour la St. Baldrickâ&#x20AC;&#x2122;s Foundation, un organisme Ă  but non lucratif qui finance la recherche sur les cancers pĂŠdiatriques. Depuis quatre ans, Bill, dont le fils a survĂŠcu Ă  un cancer pĂŠdiatrique, participe Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;un des ĂŠvĂŠnements de la fondation : aux cĂ´tĂŠs dâ&#x20AC;&#x2122;autres Chevaliers, il se rase la tĂŞte pour lever des fonds pour la recherche. Cette annĂŠe, le conseil a collectĂŠ 11 000 dollars US.

    

LES CHEVALIERS DU BELVĂ&#x2030;DĂ&#x2C6;RE

(>8? 2>2-;>8? 36? /9<8>:5 "? =<7=? =;:=? 9;>77: 3,329<79<0? *? 5->;7=0? 9<7 =1)>7.? 4568? 3>? ? <96&>=6 2=<7>=6 ?3,):&>;?!6,:58?9<7?3:8$ 7;:-6.?=6 ?><=<78?3=<8?5>?->$ 89:<? *? 5,.195>? 1=7)95:!6>? 7+ =8:5+?/,>87?5=?7;9:8:%2>?9:8?!6> 5>? 19<8>:5? 4;><3? 4=;7? =6? 4;9$ ';=22>??>8?2=<7>=6 ?496; 5>8?22>8??3>8?/3>/+

Les membres du Conseil 12941 St. Joseph de Biddeford, dans le Maine, ont construit un BelvĂŠdère des Chevaliers de Colomb dans le jardin de St. AndrĂŠ Health Care, une maison de retraite locale. Les conseils de toute la rĂŠgion ont fait don de 24 000 dollars US dans le cadre de ce projet, qui a ĂŠtĂŠ rĂŠalisĂŠ sur demande de Norm Herbert, un membre du Conseil 9782 Rev. William J. Kelly de Wells dont la femme a intĂŠgrĂŠ lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtablissement. SOUTENIR DES SĹ&#x2019;URS

Le Conseil 459 Fitzgerald dâ&#x20AC;&#x2122;Alexandria, en Virginie, a remis un chèque de 1 000 dollars US aux SĹ&#x201C;urs oblates de

(>?4%;>?6-5=8??9>??#95=819?*?'=61)>?>7?5>?4%;>?;:=<?/9<<9; .1)=<'><7?6<>?49:'<.>?3>?2=:<?=&=<7?3>?4=;7:1:4>;?=6?8>47:%2> /)=24:9<<=7?:<7>;<=7:9<=5?3>?7><<:8?496;?5>8?4;7;>8?*?(:<195<0 3=<8?5>?#>-;=8=+?(>?4%;>?/9<<9;0?2>2-;>?36?/9<8>:5?""" 7+?8==1?9'6>8?*?(:<195<0?>7?3,=67;>8?/)>&=5:>;8?36?#>-;=8= 9<7?=116>:55:?5>?796;<9:?><?6:<+?(,.&.<>2><70?9;'=<:8.?496;?5=?4;>$ 2:%;>?9:8?=6 ?7=78$ <:80?=?;.6<:??4;7;>80?3:=1;>8?>7?8.2:<=$ ;:87>8?3>?<>6?4=8?39<7?4568?3>?"?/)>&=5:>;8?496;?19<196;:; >7?4;:>;?=6?1 6;?3>?5,2.;:!6>+?(>?4%;>?#95=8190?2>2-;>?36 /9<8>:5??=<?/=;598?*?#>';98? 11:3><7=50?*? :8==80?!6:?&:7 =176>55>2><7?*? 9;9<790?=?;>249;7.?5>?796;<9:?><?8:245>+

Providence, un ordre de religieuses qui ont ĂŠtĂŠ enseignantes Ă lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠglise catholique St. Joseph dâ&#x20AC;&#x2122;Alexandria pendant de nombreuses annĂŠes. Le conseil a ĂŠgalement fait don dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠquipements mĂŠdicaux dâ&#x20AC;&#x2122;une valeur de plus de 5 700 dollars US Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;ordre pour prendre soin des sĹ&#x201C;urs âgĂŠes.

en boĂŽte). Michelle LaCroix, lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠpouse de William LaCroix qui est le dĂŠputĂŠ de district du District #3 dans le Vermont a lancĂŠ le programme pour fournir des habits chauds et des produits de toilette aux personnes qui vivent dans la rue.

DES SACS Ă&#x20AC; DOS UTILES

Le Conseil 6892 Father Frederick H. Suggs de Columbia, en Caroline du Sud, a fait don de près de 1 000 dollars US au ÂŤ Fonds de secours aux rĂŠfugiĂŠs chrĂŠtiens Âť des CdeC après avoir collectĂŠ et rapportĂŠ aux centres de collecte des canettes dĂŠposĂŠes par les paroissiens de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠglise catholique Our Lady of the Hills.

Les membres du Conseil 279 De Goesbriand de Burlington, dans le Vermont, ont participĂŠ Ă la distribution de dizaines de sacs Ă  dos remplis dâ&#x20AC;&#x2122;effets personnels Ă  des sans-abri dans le cadre dâ&#x20AC;&#x2122;un ministère appelĂŠ ÂŤ Boxes of Love Âť (De lâ&#x20AC;&#x2122;amour

SECOURS AUX CHRĂ&#x2030;TIENS

DĂ&#x2030;CEMBRE 2019

â&#x2122;Ś C O L U M B I A â&#x2122;Ś 


DEC 19 F KIA 11_20B.qxp__Layout 1 11/20/19 5:12 PM Page 30

CHEVALIERS Ă&#x20AC; Lâ&#x20AC;&#x2122;Ĺ&#x2019;UVRE

LA VIE EAGLE MOUNT

,%-,+&*,)%-",-')('-* '-- '#)*%-&,-#!(-" (+(-'%--  !,-+"*&&+-,(-&,-*), (,!) ",%-#)')+,%-#)'*,-$,&-!*%-!*- $ ,-'$(-#+)(* *#--+-+) +-#')-&+%-'%- *"+% &+-+) ,-#'!)-",!-*,%- !*-#)',!(-&+-&*%&+(*'$-#)'*,-,(-&+-"*$*(-",%-,$+$(%-,$-",,$*) ",+$(-&,-+#*('&,--+$-!+$--

CENTRE DE Lâ&#x20AC;&#x2122;AMOUR

Le Conseil 13313 St. Mary de Tulsa, dans lâ&#x20AC;&#x2122;Oklahoma, a collectĂŠ 5 000 dollars US auprès des paroissiens locaux pour le Center of Family Love (centre de lâ&#x20AC;&#x2122;amour familial) dâ&#x20AC;&#x2122;Okarche. Le Center of Family Love, crĂŠĂŠ par le Conseil dâ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x2030;tat dâ&#x20AC;&#x2122;Oklahoma, est un ĂŠtablissement rĂŠsidentiel, vocationnel et de soins tournĂŠ vers le Christ et destinĂŠ aux adultes prĂŠsentant des dĂŠficiences intellectuelles. RENDRE VISITE AUX MALADES Les membres du Conseil 5907 Our Lady of Mount Carmel, du Conseil 14343 Carmen et de lâ&#x20AC;&#x2122;AssemblĂŠe 2547 Father Isaias X. Edralin Ă Misamis Oriental, dans le Mindanao, ont rendu visite aux patients dâ&#x20AC;&#x2122;un programme de soins en ĂŠtablissement. Le programme de lâ&#x20AC;&#x2122;HĂ´pital gĂŠnĂŠral J.R. Borja compte plus de 20 patients touchĂŠs par lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠpilepsie, la schizophrĂŠnie et prĂŠsentant des dĂŠficiences intellectuelles.  â&#x2122;Ś C O L U M B I A â&#x2122;Ś

ARRĂ&#x160;TEZ Lâ&#x20AC;&#x2122;HĂ&#x2030;MORRAGIE

Les membres du Conseil 11439 St. Thomas More dâ&#x20AC;&#x2122;Oceanside, en Californie, ont suivi un cours intitulĂŠ ÂŤ Stop the Bleed Âť (ArrĂŞter lâ&#x20AC;&#x2122;hĂŠmorragie) parrainĂŠ par lâ&#x20AC;&#x2122;American College of Surgeons, pendant lequel ils ont appris des techniques qui sauvent des vies pour enrayer une hĂŠmorragie en cas dâ&#x20AC;&#x2122;urgence. Le conseil a ĂŠgalement fait don de 100 dollars US pour lâ&#x20AC;&#x2122;achat de matĂŠriel mĂŠdical et un membre a assemblĂŠ quatre kits de contrĂ´le des hĂŠmorragies qui seront placĂŠs dans les locaux de la paroisse St. Thomas More. LE CHAMP DE FOIRE: UN NOUVEAU MINISTĂ&#x2C6;RE

Pendant quatre jours, les membres du Conseil 4584 Bishop Salpointe de Sierra Vista, en Arizona, ont tenu un stand

DĂ&#x2030;CEMBRE 2019

dâ&#x20AC;&#x2122;information concernant les femmes enceintes dans le cadre de la foire Cochise County Fair, interpelant les visiteurs et distribuant des brochures, mĂŠdaillons, MĂŠdailles miraculeuses et plus de 500 chapelets.

Le Conseil 8345 Billings Heights de Billings, dans le Montana, a fait don de plus de 1 100 dollars obtenus dans le cadre dâ&#x20AC;&#x2122;une collecte de fonds Ă Eagle Mount Billings, un centre de loisirs en plein air destinĂŠ aux enfants et aux adultes prĂŠsentant des dĂŠficiences physiques et intellectuelles. LECTEUR EN BRAILLE

Le Conseil 9347 Our Lady of Divine Providence de Kenner, en Louisiane, a fait don de 200 dollars US en complĂŠment dâ&#x20AC;&#x2122;un don anonyme de 300 dollars US pour acheter un Orbit Reader 20, un appareil de lecture et dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠcriture en braille, Ă lâ&#x20AC;&#x2122;intention dâ&#x20AC;&#x2122;un nouveau paroissien. Le paroissien, qui a ĂŠtĂŠ baptisĂŠ plus tĂ´t cette annĂŠe, est ĂŠgalement membre du conseil.

+'$&%,+#+$+), ','+),*+$(*',",&)%*($, , %#+)!(+, $&($& *,(%++%,+,&)),%&),%+),$&'%,")*,!&$$*!#*, +''+()*, +',$* !&)%*($,*#,&'+)(%*, +',$+,!&& '+#(*, +'++,"$#("' &%*,& & *'+#(*,"),&'+)(%*,,"#,)&),$"!'+#(,'+$(%+)#,")*,+!#(&),(% %(&))+('*,*#,&"')(%%+)#,*%,%*'(!*%,%&!(+",*), +'#*)+'(+#,+*! $+,'&(&"*


DEC 19 F KIA 11_20B.qxp__Layout 1 11/20/19 5:12 PM Page 31

CHEVALIERS Ă&#x20AC; Lâ&#x20AC;&#x2122;Ĺ&#x2019;UVRE

PATRIOTISME DES BONS Ă&#x20AC; LA PELLE

Les membres du Conseil 4196 St. Maryâ&#x20AC;&#x2122;s de Spokane Valley, dans lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtat de Washington, fournissent rĂŠgulièrement des bons de rĂŠduction aux familles de militaires Ă lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠglise catholique St. Maryâ&#x20AC;&#x2122;s et Ă  la YMCA. En un mois, ils ont envoyĂŠ des bons de rĂŠduction au personnel militaire actif et aux anciens combattants dâ&#x20AC;&#x2122;une valeur totale de près de 150 000 dollars US.

>8?4>4,9>8?5>8?27;8><:8?4<:<6=<9>8?>;?3970>?8>?9=88>4,:>;6?839?:=?:<.;>?5>?-7:? ?:=?86=6<7;?;=-=:> =419<2=<;>?5>?76=/?>;?80=.;>/?0739?21:1,9>9?:=?291=6<7;?53?*7;8><:?"##?=?<9.>;?5>?72<7/?:> ;73->=3?27;8><:?4<:<6=<9>?5>?:=?86=6<7;&?)%88>4,:1>?###?=6+>9?$&? <476+?=72?5>?:=?,=8>?=19<>;;> 5>?=486><;/?>;?%::>4=.;>/?=?1.=:>4>;6?79.=;<81?3;>?219147;<>?5)>!>40:<'<2=6<7;?53?3=69<4> >.91?0739?:>8?*+>-=:<>98?86=6<7;;18?>;?3970>&?)1-3>?=3!<:<=<9>?<::<=4? 3+4?5>?:)%92+>-2+1 =3!?>9-<2>8?4<:<6=<9>8/?6=68(;<8?>6?:>?27:7;>:?5>8? =9<;>8?>;?9>69=<6>?*+=9:>8? =::<;=/?27;8><::>9?5> :) 959>?0739?:>8?=''=<9>8?4<:<6=<9>8?>6?:>8?=;2<>;8?274,=66=;68/?7;6?0=96<2<01?=3!?5>3!?1-1;>4>;68& %323;>?=0097,=6<7;?'1519=:>?<40:<2<6>&

 & "#"&&!$"& %#%$ %&& & "#"&&"$&%&%$%##%& %&##!& "$!#%&%$%!&"& !$%&$&%&%!$

JEUNES PATRIOTES

74?$=9.>9? ?.=32+>/?4>4( ,9>?53?*7;8><:?5)=54<;<869=6<7; 5>8?*+>-=:<>98?5>?*7:74,/?9>( 7<6?:=?1.<7;?5)+7;;>39?'9=;( =<8>? =3? ;74? 5>? 87;? 09>/ *:5>? $=9.>9/? 4>4,9>? 53 *7;8><:?""?$7:?0<9<6?5)%;( ;=;5=:>&? <;2>;6? 2<=4=/? :> 27;83:? .1;19=:? '9=;=<8? ? := 73->::>( 9:1=;8/? :3<? =? 9>4<8 2>66>?5<86<;26<7;?0739?:>?8>9-<2> 5>?*:5>?$=9.>9?0>;5=;6?:=?>( 27;5>? 3>99>? 47;5<=:>?  :7983)<:?16=<6?4>4,9>?53?> 1.<4>;6?5)<;'=;6>9<>/?<:?=?=<51? :<,19>9?:=?-<::>?5>?*7:4=9?5=;8?:> 795(86?5>?:=?9=;2>?0>;5=;6 :>?935>?+<->9?5>?"("&???

LES SOLDATS DE BOULDER CITY

Les scouts ont respectueusement dĂŠcrochĂŠ plus de 50 drapeaux des Ă&#x2030;tats-Unis usĂŠs et en lambeaux dans le cadre dâ&#x20AC;&#x2122;une cĂŠrĂŠmonie de retrait des drapeaux organisĂŠe par lâ&#x20AC;&#x2122;AssemblĂŠe 90 Bishop Joseph C. Willging de Pueblo, dans le Colorado. Les drapeaux ont ĂŠtĂŠ rĂŠcupĂŠrĂŠs par les paroisses de la rĂŠgion.

Des bĂŠnĂŠvoles de plusieurs conseils du Nevada et deux assemblĂŠes ont plantĂŠ près de 30 000 drapeaux des Ă&#x2030;tatsUnis près des tombes des soldats morts au combat au cimetière Southern Nevada Veterans Memorial Cemetery de Boulder City.

SERVICES EN CHAINE

DES DRAPEAUX FLOTTENT POUR LA CHARITĂ&#x2030;

Le Conseil 5091 Joseph J. Gorman de Syosset, dans lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtat de New York, a remis une rĂŠcompense Ă une jeune ĂŠlève, Katherine Giglio, parce quâ&#x20AC;&#x2122;elle incarne les principes de charitĂŠ et patriotisme de lâ&#x20AC;&#x2122;Ordre. Elle a, Ă  son tour, fait don de son prix de 50 dollars US Ă  Bugles Across America, un organisme Ă  but non lucratif qui fait venir des joueurs de clairon aux unĂŠrailles dâ&#x20AC;&#x2122;anciens combattants pour jouer les taps (son jouĂŠ par les militaires amĂŠricains lors des funĂŠrailles militaires).

Depuis cinq ans les membres du Conseil 12826 Etowah de Canton, en GĂŠorgie, collectent des fonds pour des Ĺ&#x201C;uvres de bienfaisance en proposant un service patriotique. Les rĂŠsidents locaux versent 40 dollars US par an au conseil pour que les membres plantent des drapeaux des Ă&#x2030;tats-Unis de taille standard devant leurs maisons pour les sept jours fĂŠriĂŠs patriotiques de lâ&#x20AC;&#x2122;annĂŠe. Cette initiative permet de collecter plus de

18 000 dollars US chaque annĂŠe et les recettes sont reversĂŠes Ă lâ&#x20AC;&#x2122;HĂ´pital pour enfants St. Judeâ&#x20AC;&#x2122;s, aux Jeux olympiques spĂŠciaux et Ă  des Ĺ&#x201C;uvres de bienfaisance telles que la SociĂŠtĂŠ de St. Vincent de Paul. UNE COLLECTE COMMĂ&#x2030;MORATIVE

Lâ&#x20AC;&#x2122;AssemblĂŠe 3250 Holy Family de Chattanooga, dans le Tennessee, a organisĂŠ pour la septième fois une Collecte de vĂŞtements Ă la mĂŠmoire de Roland Lee (Roland Lee Memorial Clothing Drive), qui tient son nom dâ&#x20AC;&#x2122;un ancien combattant et membre fondateur de lâ&#x20AC;&#x2122;assemblĂŠe aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui dĂŠcĂŠdĂŠ. Ă&#x20AC; lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠglise catholique St. Stephen, les Chevaliers ont, pendant plusieurs week-ends, collectĂŠ des vĂŞtements neufs et usĂŠs ainsi que des produits de soin et dâ&#x20AC;&#x2122;hygiène personnels pour les anciens combattants dans le besoin du centre Chattanooga Vet Center.

DĂ&#x2030;CEMBRE 2019

â&#x2122;Ś C O L U M B I A â&#x2122;Ś 


DEC 19 F KIA 11_20B.qxp__Layout 1 11/20/19 5:12 PM Page 32

N O U V E L L E S D E S C H E VA L I E R S

STATEMENT OF OWNERSHIP, MANAGEMENT AND CIRCULATION (Act of August 1, 1970: Section 3685, title 39, U.S. code) 1. Publication Title: Columbia 2. Publication No.: 12-3740 3. Date of filing: October 2019 4. Frequency of issue: Monthly 5. No. of issues published annually: 11 6. Annual subscription price: $6 7. Location of office of publication: 1 Columbus Plaza New Haven, CT 06510-3326 8. Location of publisher’s headquarters: 1 Columbus Plaza New Haven, CT 06510-3326 9. Names and address of publisher and editor: Publisher: Carl A. Anderson 1 Columbus Plaza New Haven, CT 06510-3326 Editor: Alton J. Pelowski 1 Columbus Plaza New Haven, CT 06510-3326 10. Owner: Knights of Columbus Supreme Council 1 Columbus Plaza New Haven, CT 06510-3326 11. Known bond holders: None. 12. For completion by nonprofit organizations authorized to mail at special rates. The purpose, function, and nonprofit status of this organization and the exempt status for federal income tax purposes (check one): (x) Has not changed during the preceding 12 months.

( ) Has changed during the preceding 12 months.

(If changed, publisher must submit explanation of change with this statement.) 13. Publication name: Columbia. 14. Issue date for circulation data below: OCTOBER 2019 15. Extent and nature of circulation: Av. # copies each issue during preceding 12 months

# copies of single issue published nearest to filing date

A. Total no. copies (net press run): 1,694,211 1,689,138 B. Paid and/or requested circulation 1. Outside-county mail subscriptions stated on Form 3541: 354,792 358,290 2. Paid in-county subscriptions stated on Form 3541: 0 0 3. Sales through dealers and carriers, street vendors, counter sales and other non-USPS distribution: 0 0 4. Other classes mailed through the USPS. 1,332,093 1,327,688 C. Total paid and/or requested circulation: 1,686,885 1,685,978 D. Free distribution by mail (samples, complimentary and other): 1. Outside-county as stated on Form 3541: 0 0 2. In-county as stated on Form 3541: 0 0 3. Other classes mailed through the USPS: 2,500 2,500 4. Free or Nominal Rate Distribution outside the mail (carriers or other): 0 0 E. Total Free or Nominal Rate distribution (Sum of (15d, (1), (2), (3) and (4): 2,500 2,50 0 F. Total distribution (sum of 15c and 15e): 1,689,385 1,689,478 G. Copies not distributed: 300 300 H. Total (sum of 15f and 15g): 1,689,685 1,688,778 I. Percent paid and/or requested circulation (15c / 15f x 100): 99.8% 99.8% 16. Paid electronic copies 0 0 I certify that the statements made by me above are correct and complete. ALTON J. PELOWSKI, Editor 11/01/2019

 ♦ C O L U M B I A ♦

DÉCEMBRE 2019

Une opportunité incroyable Le programme ds CdeC permet à des étudiants d’acquérir une expérience professionnelle.

L

e Conseil Suprême des Chevaliers de Colomb est à la recherche de quelques bons stagiaires. En tant que société figurant dans la liste Fortune 1000 avec une mission catholique, les Chevaliers de Colomb proposent un travail sérieux et une expérience professionnelle à des étudiants universitaires, leur donnant également l’occasion de servir et d’évangéliser. « Si je compare cela aux autres expériences professionnelles que j’ai eues, il s’agissait du cadre le plus proche de la réalité », a expliqué Ryan Donegan, l’un des 16 stagiaires embauchés l’été dernier. Ryan, qui étudie l’économie à l’Université du Connecticut, a travaillé au sein du Département des investissements et a été impressionné par l’accent que nous mettons sur l’investissement éthique. Les valeurs de notre organisation ont également attiré Jessica Rutkowski, étudiante en dernière année à l’Université de l’Ohio, qui a travaillé au sein du Département des communications institutionnelles. « J’ai beaucoup apprécié le fait que tout le monde soit d’accord sur les questions de moralité et de foi », a-telle indiqué. Nicholas Holmes, un étudiant de troisième année de l’Université de Notre Dame dans l’Indiana, a pu effectuer un travail pratique et apprendre sur le tas au sein du Département juridique. « L’une de mes missions était de

communiquer avec les membres au sujet de l’utilisation des marques déposées de l’Ordre », a expliqué Nicholas, qui est grand Chevalier adjoint et directeur des programmes au sein du Conseil 1477 de Notre Dame. Les candidatures pour participer au programme de stage de l’Ordre au cours de l’été 2020 seront acceptées jusqu’au 1er février. Nous proposons des opportunités dans de nombreux départements, notamment dans les domaines de la comptabilité, des ressources humaines, des technologies de l’information et de la gestion de projet. Les stages, qui sont rémunérés et comprennent des déplacements à New Haven, dans le Connecticut, ainsi que des indemnités de logement, sont ouverts à tous les étudiants actuellement inscrits à un programme de licence en quatre ans ou à un programme de Master. Les candidats n’ont pas besoin d’être membres de l’Ordre. Les personnes intéressées doivent envoyer leur CV et une lettre de motivation par courrier électronique à internships@kofc.org. — adapté d’un article de William Deatherage, étudiant de l’Université catholique d’Amérique et membre du Conseil 9542 qui a effectué un stage au sein du Département de la mission fraternelle. L’article a initialement été publié dans Catholic Sentinel, le journal de l’archevêché de Portland, dans l’Oregon.

Les stagiaires engagés pour l’été photographiés devant le siège de l’Ordre à New Haven, dans le Connecticut, en juin dernier.


DEC 19 F COVERS 11_20B.qxp_Layout 1 11/20/19 5:14 PM Page 33

C H E VA L I E R S D E C O LO M B

Chevaliers de la charitĂŠ

       

Chaque jour, il est donnÊ aux Chevaliers à travers le monde la possibilitÊ de faire la diffÊrence, que ce soit à travers le service de leur communautÊ, la collecte de fonds ou la prière. Nous cÊlÊbrons chaque Chevalier pour sa force, sa compassion et son dÊvouement à vouloir construire un monde meilleur.

Les membres du Conseil 5103 Msgr. Sherman de Glendale, dans lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtat de New York, prĂŠsentent plusieurs des wagons quâ&#x20AC;&#x2122;ils ont fabriquĂŠ aux couleurs des CdeC et quâ&#x20AC;&#x2122;ils ont vendus pour lever des fonds au profit dâ&#x20AC;&#x2122;Ĺ&#x201C;uvres de bienfaisance. Les wagons fabriquĂŠs en 2019 rappellent la campagne annuelle ÂŤ CĂŠlĂŠbrons NoĂŤl dans lâ&#x20AC;&#x2122;esprit du Christ Âť. Le produit de la vente de trains a ĂŠtĂŠ versĂŠ Ă diffĂŠrents organismes, notamment au ÂŤ Fonds dâ&#x20AC;&#x2122;aide aux rĂŠfugiĂŠs chrĂŠtiens Âť de lâ&#x20AC;&#x2122;Ordre. De gauche Ă  droite : Frank A. Kotnik Jr., le responsable du projet ; le SecrĂŠtaire Financier Richard Speidel ; le TrĂŠsorier Ken Engesser ; le Grand Chevalier John Baer ; et lâ&#x20AC;&#x2122;ex-Grand Chevalier Joe Falce.

ENVOYEZ-NOUS LES PHOTOS DE VOTRE CONSEIL POUR LA RUBRIQUE ÂŤCHEVALIERS Ă&#x20AC; Lâ&#x20AC;&#x2122;Ĺ&#x2019;UVREÂť. LES PHOTOS PEUVENT Ă&#x160;TRE ENVOYĂ&#x2030;ES PAR COURRIEL Ă&#x20AC; KNIGHTSINACTION@KOFC.ORG OU BIEN Ă&#x20AC; COLUMBIA, 1 COLUMBUS PLAZA, NEW HAVEN, CT 06510-3326.

DĂ&#x2030;CEMBRE 2019

â&#x2122;Ś COLUMBIA â&#x2122;Ś 33


DEC 19 F COVERS 11_20B.qxp_Layout 1 11/20/19 5:14 PM Page 34

GKAEREDPET RHLEA FA FO I TI H V IAVA L IN VTEE

ÂŤ LE SEIGNEUR Mâ&#x20AC;&#x2122;INVITAIT Ă&#x20AC; Ă&#x160;TRE Ă&#x20AC; LUI. Âť

   

Quand jâ&#x20AC;&#x2122;avais huit ans, jâ&#x20AC;&#x2122;ai ĂŠcrit un poème qui faisait la liste de 12 choses que jâ&#x20AC;&#x2122;aimais. En le lisant Ă lâ&#x20AC;&#x2122;âge adulte, jâ&#x20AC;&#x2122;ai ĂŠtĂŠ ravie de voir que ÂŤ les gens Âť ĂŠtaient dans la liste, et sidĂŠrĂŠ parce que ÂŤ les glaces Âť nâ&#x20AC;&#x2122;y figuraient pas. La poĂŠsie se termine par : ÂŤ Câ&#x20AC;&#x2122;est Dieu que jâ&#x20AC;&#x2122;aime le mieux. Âť DĂŠjĂ  en ce temps-lĂ , le Seigneur mâ&#x20AC;&#x2122;invitait Ă  ĂŞtre Ă  lui exclusivement. Je suis reconnaissante Ă  ma famille du don de la foi quâ&#x20AC;&#x2122;elle mâ&#x20AC;&#x2122;a transmis. Après avoir obtenu un diplĂ´me universitaire, jâ&#x20AC;&#x2122;ai servi lâ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x2030;glise Ă  plein temps pendant 11 ans. Je pensais avoir trouvĂŠ ma mission dans le ministère actif, partageant la joie de JĂŠsus-Christ et conduisant des gens vers le Seigneur. Mais progressivement, dans lâ&#x20AC;&#x2122;intimitĂŠ paisible de lâ&#x20AC;&#x2122;adoration de JĂŠsus au Saint-Sacrement, il a montrĂŠ la diffĂŠrence entre faire le travail de Dieu et accomplir sa volontĂŠ. Doucement, il mâ&#x20AC;&#x2122;a invitĂŠ Ă  embrasser une vocation contemplative. Au monastère Notre-Dame de la Solitude, nous sommes libres de rester aux pieds de JĂŠsus dans lâ&#x20AC;&#x2122;adoration eucharistique, dans lâ&#x20AC;&#x2122;esprit dâ&#x20AC;&#x2122;une action de grâce rĂŠparatrice. Comme dans les rĂŞves dâ&#x20AC;&#x2122;enfant, nos vies elles-mĂŞmes le proclament : ÂŤ Câ&#x20AC;&#x2122;est Dieu que nous aimons le mieux ! Âť SĹ&#x2019;UR JOHN-MARK MARIA DE SAINT PIERRE Lâ&#x20AC;&#x2122;APĂ&#x201D;TRE Clarisses de lâ&#x20AC;&#x2122;Adoration perpĂŠtuelle Tonopah, dans lâ&#x20AC;&#x2122;Arizona

VEUILLEZ FAIRE TOUT VOTRE POSSIBLE POUR ENCOURAGER LES VOCATIONS Ă&#x20AC; LA PRĂ&#x160;TRISE ET Ă&#x20AC; LA VIE RELIGIEUSE. VOS PRIĂ&#x2C6;RES ET VOTRE SOUTIEN COMPTENT POUR BEAUCOUP.



Profile for Columbia Magazine

Columbia Décembre 2019  

Columbia Décembre 2019

Columbia Décembre 2019  

Columbia Décembre 2019