Page 1

Magazine

COMPORTEMENT

Les chiens peuvent-ils distinguer une bonne personne d’une mauvaise?

SPORT

Canicross en sentiers

ESPACE RECETTES

Gâteries au thon pour chat et chien


LES AVANTAGES

Marketing & marqu Objectif marketing simplee de commerce de marque de façon réguli: véhiculer le nom et l’image ère et constante. Territoire protégé Territoire protégé garan immédiate entourant latissant l’exclusivité de la région franchise. Augmentation du po Le concept de franchise pe uvoir d’achat commerciales, des achats rmet de meilleures ententes de groupe et une marge profit supérieure. de Commercialisation Journées thématiques, con et affichage nos ententes avec les différecours, disposition d’étalages; franchise et fidélisent la clie nts fournisseurs dynamisent la ntèle. Outils de gestion Gestion des horaires, des la clientèle, nos systèmesrendez-vous ou de la relation avec de pointe facilitent la gestio rentabilité de votre franchise n et la . Formations contin Que ce soit en ligne, en conues est un élément essentiel augrès ou en magasin, la formation succès de votre franchise. Direction et aide à l’ e ANIMO ETC met à votre dispo mbauche d’employés pour la sélection et l’évalua sition son expertise et son équipe tion de vos futurs employés . Soutien & réseautage Nous vous offrons tout le sou à la rentabilité de votre franchtien nécessaire à l’exploitation et ise.


Magazine

RÉDACTION Éditeur-fondateur 9317 5396 Québec inc. 175, rue Louis-Hébert, suite C Mascouche (Qc) J7K 3C1 Publicité Eve Lyne Besner 450 474-4240, poste 236 evelyne@groupeatrium.com

4 8 10

Portrait d'entreprise québécoise

14

Chat de race

16

Comportement

19 20 22 26 30 32 34

Vétérinaire

Publié par Animo etc Révision Denis Dionne PRODUCTION Impression Imprimerie Héon & Nadeau Distribution kiosque Messageries Dynamiques

Parution : juin 2019 Retourner toute correspondance ne pouvant être livrée au Canada à : Magazine Animo etc 175, rue Louis-Hébert Mascouche (Qc) J7K 0R5 © Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction sous quelque forme que ce soit, réservés. Les articles ne peuvent être reproduits, en partie ou en totalité, qu'après autorisation écrite de l'éditeur, et avec la mention du Magazine Animo etc.

SORTIE DU PROCHAIN NUMÉRO : DÉCEMBRE 2019

SOS Odeurs.

Allergie

Allergique? Vous pouvez garder votre chat!

Chien de race

Malgré son nom, il s’agit d’une race née en Amérique. Le berger australien a été conçu à l’origine pour l’élevage de troupeaux pour les éleveurs et les agriculteurs de l’ouest des États-Unis, et certains occupent toujours ce poste. L'american shorthair conserve son habileté de chasseur, mais il est plus susceptible de devenir un compagnon familial, un travail dans lequel il excelle. Il a un tempérament modéré, il est calme, mais pas comateux. Les chiens peuvent-ils distinguer une bonne personne d’une mauvaise? Au secours docteur, mon chien se gratte!

Rogz

L'histoire de Rogz.

Sport

Le canicross en sentiers.

Histoire

Comment la température change une histoire.

Relation

Pourquoi les chiens et les humains s’aiment autant?

Espace recettes

Gâteries pour chat et chien au thon.

Érinacéidé

Le hérisson. Vous trouverez le hérisson domestique chez certains éleveurs. Ceux-ci s’assurent de produire des animaux qui proviennent de parents ayant un bon caractère et ils les manipulent dès leur plus jeune âge afin de les habituer.


4

Titre Portrait d'entreprise québécoise

SOS Odeurs : la passion des odeurs SOS Odeurs conçoit et fabrique des produits innovants, de qualité et sécuritaires, qui neutralisent les odeurs dans le but de créer des milieux de vie, résidentiels et commerciaux, sains et agréables pour ses clients. S’appuyant sur un savoir-faire de plus de 30 ans issu de l’entreprise familiale, Josée Samson a fondé son entreprise, à Sherbrooke, en 2014. Son but : créer des produits neutralisants d’odeurs qui fonctionnent vraiment et qui répondent aux besoins des clients. SOS Odeurs possède une vaste gamme de produits uniques, sécuritaires et d’une efficacité supérieure qui neutralisent tous les types d’odeurs : odeurs animales, cigarette, cannabis, humidité, égout, feu, sport, etc.

Notre service après-vente

Grâce à sa technologie de neutralisant d’odeurs avancée consistant en des processus moléculaires, SOS Odeurs offre des produits qui éliminent à la source les mauvaises odeurs, et ce, de manière permanente. Sa solide expertise dans le domaine de la neutralisation des odeurs a permis à SOS Odeurs de mettre sur le marché une gamme complète de produits novateurs, utilisés dans une grande variété d’industries, entre autres le secteur animalier, résidentiel et commercial.

LES DÉSODORISANTS MASQUENT LES ODEURS, LES ­NEUTRALISANTS D’ODEURS LES ÉLIMINENT

Chef de file dans le domaine manufacturier en matière de neutralisation de tous types d’odeurs dans le commerce de détail, SOS Odeurs demeure la référence dans les domaines animalier et vétérinaire avec sa gamme de produits, incluant Uri-Clean, produit vedette connu jusqu’en Europe. Ce qui distingue SOS Odeurs :

Notre technologie innovante Contrairement aux produits sur le marché qui ne font que masquer les mauvaises odeurs, SOS Odeurs neutralise celles-ci à la source, afin d’offrir à ses clients un environnement sain. Sécuritaires et efficaces, les produits ont été conçus pour permettre aux familles d’éliminer facilement et rapidement les mauvaises odeurs.

Nos valeurs au cœur de nos activités Intégrité, engagement et co-création s’avèrent les valeurs fondamentales de l’entreprise. Toutes nos décisions d’affaires et nos choix d’activités sont centrés sur ces valeurs, qui nous font vibrer en tant qu’organisation.

S’appuyant sur une solide expertise, SOS Odeurs regroupe une équipe d’experts qui sauront vous guider dans le choix du bon produit, mais aussi dans l’utilisation de celui-ci. De plus, nous avons développé des outils qui permettent à tous de se renseigner sur l’utilisation, les propriétés et les bienfaits de nos produits.

La plus grande différence entre un neutralisant d’odeurs et un désodorisant réside dans son efficacité à éliminer la mauvaise odeur de façon permanente. En effet, un désodorisant ou un parfum d’ambiance se mélange à celle-ci dans le but de la masquer. Quand vous utilisez ces produits, il est vrai que vous ne sentez plus la mauvaise odeur de départ (par exemple de l’urine), mais quelques heures plus tard, la surface traitée en dégage une autre parfois pire que celle d’origine. Contrairement à un désodorisant, un neutralisant d’odeurs ne se mélange pas à la mauvaise odeur; il ne la masque pas, mais il la neutralise à la source afin qu’il n'y en ait plus aucune trace. Dès que le neutralisant d’odeurs touche à la molécule malodorante, il se lie à elle, la transforme et ainsi la neutralise sur-le-champ.


Portrait d'entreprise québécoise

Les 5 choses à savoir pour se débarraser une fois pour toutes d’une odeur : 1. Une odeur provient toujours de quelque part. La première chose à regarder est là où se trouve la source de la mauvaise odeur. Une fois que la source est bien identifiée, il faut appliquer le bon produit directement sur celle-ci. 2. Nous sommes entourés de surfaces et de matériaux poreux. Par exemple : les tissus, le béton, le coulis de céramique, le cuir, le plastique, le bois brut et le métal sont quelques exemples de surfaces qui absorbent les odeurs. Ces matériaux représentent donc la source à traiter! 3. Lorsqu’on rencontre un problème d’odeur, notre premier réflexe est souvent de tenter de le masquer avec des produits que nous avons sous la main à la maison (chandelle, sent-bon, vinaigre, eau de javel, etc.). Bien que ces solutions soient efficaces durant quelques minutes, la mauvaise odeur finira toujours par ressortir. Pour éviter de perdre temps, énergie et argent, utilisez un neutralisant d’odeurs dès le départ qui est conçu pour éliminer le problème d’odeur auquel vous faites face. 4. Lorsque votre animal urine sur un plancher laminé ou de bois, il est important de savoir que l’urine s’infiltre entre les planches. Il faut insérer le produit approprié entre celles-ci, car la source se trouve à cet endroit. Nous avons développé le produit Uri-Clean à base d’alcool (comme dans les parfums) afin de ne pas faire entrer d’eau et éviter ainsi de faire gonfler le bois de vos revêtements. 5. Lorsque votre animal urine sur un matelas ou un divan, il faut savoir que l’urine va pénétrer à l’intérieur de la surface. Il est donc important d’insérer le produit Uri-Clean à l’aide d’une seringue et d’une aiguille à l’intérieur. Puisque ce produit ne contient pas d’eau, il permettra au matelas et au coussin de sécher très rapidement, tout en évitant ainsi la possibilité de formation de moisissure.

Notre gamme de produits pour animaux élimine tous les types d’odeurs : urine de chien, chat et petits rongeurs, moufette, poils mouillés, bac à litière, cage de rongeur, urine de cheval, ferme, etc. Acheter nos produits, c’est encourager l’expertise des gens de chez nous!

5


VOTRE CHIEN

EST SANS PAREIL. LA NOURRITURE POUR CHIENS ORIJEN EST SANS PAREILLE. Seule la nourriture ORIJEN contient un maximum de protéines provenant d’une variété de viandes fraîches et crues, comme du poulet élevé en liberté et des poissons pêchés à l’état sauvage pour offrir une nourriture aussi spéciale que votre chien.

ORIJEN. Sans pareille. Apprenez plus à ORIJEN.ca


Animo etc est fier de promouvoir les produits d’ici! Retrouvez ces articles en magasin ainsi que tous nos autres produits québécois/canadiens.

PENSEZ GLOBAL, ACHETEZ LOCAL

Recherchez notre logo en magasin pour découvrir notre sélection d’articles certifiés québécois ou canadiens.


8

Allergie

Allergique? Vous pouvez garder votre chat! Être allergique ne signifie pas nécessairement que vous ne pouvez pas avoir un animal de compagnie ou que vous devez abandonner celui que vous avez déjà. Pour résoudre ce problème, apprenez-en davantage sur la réduction des a­ llergies liées aux animaux domestiques et apportez quelques modifications mineures à votre environnement. Contrôler les ­allergies demande du travail, mais si vous voulez vraiment… VOUS POUVEZ LE FAIRE! Les réactions allergiques sont causées par des allergènes – des substances généralement invisibles à l’œil humain, telles que le pollen, la poussière, les spores de moisissures et les additifs alimentaires. Les personnes allergiques sont rarement allergiques à une seule chose. Les allergènes que votre animal porte sont ­associés à sa peau, ses follicules pileux et sa salive. Les phanères – une combinaison naturelle de ­cellules de la peau et de salive que l’animal perd ­constamment – ­représentent le plus souvent la cause des allergies aux animaux domestiques. C’est la p ­ rotéine de ces squames qui provoque les réactions, ceux-ci restant dans l’environnement en se mêlant à la moquette, aux meubles et aux tentures. « Fel d 1 », l’allergène du chat, est la principale cause de ses réactions allergiques. Au cours du processus d’autonettoyage du chat, la p ­ rotéine Fel d 1 de la salive se dépose sur le pelage. Elle est aussi produite par les glandes s­ ébacées – les glandes cutanées qui sécrètent les huiles qui gardent la peau et les cheveux lisses et brillants. Les chats mâles non s­ térilisés produisent généralement plus d’allergènes que les femelles. Les protéines dans l’urine des chats vont également déclencher des réactions allergiques. Certains animaux semblent plus tolérables que d’autres parce qu’ils ont moins ­ d’allergènes. Malheureusement, il n’y a pas d’animaux non ­allergiques. Il est également vrai que la ­longueur des poils ne modifie pas l’allergénicité de ­l’animal. Au sein d’une race donnée, voire d’une portée, vous pouvez trouver des animaux que vous tolérerez mieux que d’autres. Les allergies sont généralement cumulatives. Puisque la personne allergique s’avère sensible à plus d’une chose, c’est le niveau d’allergène total qui provoque une réaction. Le fait qu’une

personne montre ou non des symptômes dépend du nombre d’allergènes présents dans l’environnement en même temps. Une personne allergique aux animaux peut ne montrer aucun symptôme perceptible lorsque l’exposition totale est inférieure à son seuil d’allergie. Le problème commence quand il y a suffisamment d’allergènes dans l’environnement pour dépasser ce niveau. L’objectif consiste à minimiser l’exposition aux allergènes dans l’air qui dépassent les seuils de tolérance et déclenchent des attaques. Nettoyer l’air Si votre animal vous fait éternuer, vous êtes probablement aussi allergique à la poussière, aux herbes, au pollen, à la fumée, aux plumes, aux polluants atmosphériques, au parfum ou même à certains aliments. Les suggestions suivantes vous aideront à réduire les allergènes dans votre environnement : • Lavez-vous les mains après avoir manipulé un animal. Ne touchez pas votre visage, surtout vos yeux et votre nez, avant que vos mains ne soient propres. • Brossez votre chat tous les jours pour éliminer les poils libres avant qu’ils ne puissent circuler dans la maison. Terminez la séance de toilettage en essuyant le chat avec une serviette humide. (Si possible, une personne non allergique devrait faire le toilettage.) • Rincez le chat au moins une fois par semaine avec de l’eau distillée ou essayez avec une lingette démaquillante. Il existe également sur le marché des sprays pour animaux de compagnie conçus pour réduire les squames et les pertes. • Investissez dans au moins un purificateur d’air de qualité doté d’un filtre HEPA (filtre à particules à haute efficacité). Les purificateurs HEPA peuvent être installés dans des systèmes de chauffage et de climatisation domestiques ou être alimentés par une prise de courant standard. (Le Bureau national des normes stipule que l’air filtré par une unité HEPA ne contient pas 99,97 % de toutes les particules contaminantes.) À tout le moins, placez un purificateur HEPA dans la chambre à coucher et éloignez les animaux domestiques! Les experts affirment que si vous respirez de l’air « pur » pendant 8 à 10 heures chaque nuit, vous pourrez probablement tolérer une exposition plus importante aux substances allergènes pendant la journée.

• Assurez-vous que l’air entrant des fenêtres ou des systèmes de chauffage est filtré – climatisez-le par temps chaud et utilisez de la mousseline ou une étamine sur les bouches d’aération pendant les périodes les plus froides. Gardez les fenêtres non filtrées fermées. • Gardez tout aussi propre et sans poussière que possible. Époussetez régulièrement toutes les surfaces avec un chiffon humide. Passez l’aspirateur au lieu de balayer et n’oubliez pas de changer les sacs d’aspirateur fréquemment. Les sacs filtrants électrostatiques rendent l’aspirateur plus efficace pour capter les allergènes. • Gardez en tête que plus il y a de surfaces lavables dans votre maison, mieux c’est. Choisissez des meubles avec des surfaces en bois lisses et des lignes simples, des murs faciles à laver, des stores faciles à nettoyer et des sols en bois dur poli, en vinyle ou en carrelage. • Tous les textiles à la maison doivent être lavables à 100 % et exempts de finitions chimiques. Enveloppez les matelas, les sommiers à ressorts et les oreillers dans des housses anti-allergiques. Achetez des oreillers spéciaux non allergènes ou remplis de dacron ou de polyester. Les personnes allergiques sont souvent extrêmement sensibles aux odeurs. Évitez les parfums, les eaux de Cologne et les lotions après rasage, les produits de maquillage contenant des parfums, le bain moussant, les aérosols désodorisants, les laques pour cheveux et les liquides de nettoyage. Certains détergents à lessive parfumés et certains assouplissants sont particulièrement irritants. Et n’oubliez pas d’être attentif à la croissance des moisissures, qui se retrouvent généralement dans les endroits humides!!! En suivant ces conseils, vous réduirez, voire même annulerez, les éléments qui font que vous ne pouvez posséder de chat, ou même dans certains cas, de chien! Cela demandera une grande assiduité et de la constance, mais si c’est important pour vous, alors vous n’hésiterez pas et vous pourrez réaliser votre rêve de posséder un animal de compagnie. ■


9


10

Chien de race

Le berger australien Adaptabilité S’adapte bien en appartement Bon pour les propriétaires débutants Degré de sensibilité Tolère de rester seul Tolère les températures froides Tolère les températures chaudes Gentillesse générale Agréable avec les familles Incroyablement agréable avec les enfants

Agréable avec les étrangers

Taille et longévité

Soin de santé Perte de poil Facile à entretenir Santé générale Potentiel à prendre du poids Grandeur Facilité à entrainer

Un peu plus long qu’il n’est grand, le berger australien mesure entre 20 et 23 pouces de hauteur à l’épaule pour les mâles et entre 18 et 21 pouces pour les femelles. En moyenne, les mâles pèsent entre 50 et 65 livres et les femelles entre 40 et 55 livres. La race considère ces chiens comme des gardiens de troupeaux capable de s’occuper de bétails en tous genres sur des kilomètres et dans des contrées difficiles, et il n’y a pas de variétés plus petites. Le berger australien peut vivre de 12 à 15 ans. Personnalité

Intelligence Tendance à japper ou hurler Besoin d’exercice Degré d’énergie Intensité Joueur 1 = Peu

probable que ses ancêtres incluent des chiens de type collie et berger qui ont été importés avec des cargaisons de moutons en provenance d’Australie au cours des années 1840 – d’où son nom. Les éleveurs se sont efforcés d’améliorer leur capacité d’élevage et de créer un chien polyvalent, travailleur et intelligent. La race a connu un boom de popularité dans les années d’aprèsguerre, allant de pair avec un regain d’intérêt pour l’équitation à l’occidentale. Les foules lors de rodéos ou de spectacles hippiques, ainsi que les spectateurs de films ou d’émissions de télévision occidentaux, ont été séduits par les chiens d’athlétisme qu’ils ont vus travailler aux côtés des cow-boys. Aujourd’hui, l’Australian Shepherd reste le même chien accrocheur, énergique et intelligent qui s’est révélé si utile aux éleveurs et aux agriculteurs de l’Ouest. Il est aimé par beaucoup et aime sa vie en tant que compagnon de famille, protecteur et chien de berger.

5 = Beaucoup

Histoire Malgré son nom, il s’agit d’une race née en Amérique. Le berger australien a été conçu à l’origine pour l’élevage de troupeaux pour les éleveurs et les agriculteurs de l’ouest des États-Unis, et certains occupent toujours ce poste. Il existe de nombreuses théories sur les races qui ont été utilisées pour créer le berger a­ustralien. Il est

Élevés pour être exigeants avec le bétail, les b ­ ergers australiens peuvent et vont jouer un rôle dominant à la maison si vous ne leur donnez pas un leadership ferme et confiant. Cela en fait un mauvais choix pour les propriétaires débutants ou timides. Comme beaucoup de chiens de berger, les bergers australiens sont, par nature, fidèles à leur famille, mais conservateurs avec les étrangers. Ils ont besoin d’une socialisation précoce – exposition à de nombreuses personnes, images, sons et expériences différentes – lorsqu’ils sont jeunes. La socialisation aide à faire en sorte que votre chiot australien devienne un chien bien équilibré. L’inscrire à une classe de maternelle pour chiots est un bon début.

Le fait d’inviter régulièrement des visiteurs et de l’emmener dans des parcs animés, des magasins qui permettent les chiens et en promenade tranquille pour rencontrer les voisins l’aidera également à perfectionner ses aptitudes sociales. Santé Les bergers australiens sont généralement en bonne santé, mais comme toutes les races, ils sont sujets à certains problèmes de santé. Tous les bergers australiens ne contractent pas ces maladies, mais il est important de les connaître si vous envisagez cette race. Si vous achetez un chiot, trouvez un bon éleveur qui vous montrera les attestations de santé pour les deux parents de votre chiot. Les autorisations sanitaires prouvent qu’un chien a été testé et débarrassé d’une affection particulière. Chez les bergers australiens, vous devriez avoir accès aux autorisations de santé de la part de la F­ ondation orthopédique pour les animaux (OFA) pour la dysplasie de la hanche (avec un score passable ou supérieur), la dysplasie du coude, l’hypothyroïdie et la maladie de von Willebrand; de l’Université Auburn pour la thrombopathie; et de la Canine Eye Registry Foundation (CERF) certifiant que les yeux sont normaux. Exercice et jeux Si vous avez une cour, assurez-vous de disposer également d’une clôture sécurisée qui empêchera votre berger australien de creuser dessous ou de sauter au-dessus. Les clôtures électroniques souterraines ne fonctionneront pas pour cette race : le désir de votre berger ­australien de sortir et de rassembler quelque chose lui permettra de surmonter toutes les préoccupations qu’il pourrait avoir au sujet d’un léger choc. Pour la même raison, promenez-le en laisse à moins que vous ne souhaitiez l’entraîner à résister à ses envies. ►


Chien de race

11


12

Chien de race

Votre berger australien a besoin d’une demi-heure à une heure d’activités stimulantes chaque jour, telles la course, un jeu de frisbee, des exercices d’obéissance ou d’agilité. Lorsque vous ne jouez pas avec votre chien, les casse-têtes tels que les cubes Buster sont un excellent moyen de garder cet esprit actif occupé. Les chiots n’ont pas besoin d’autant d’exercices que les adultes et, en fait, vous ne devriez pas les laisser courir sur des surfaces dures, comme du béton, ni les laisser sauter avant l’âge d’un an. Cela pourrait stresser leur système squelettique en développement et causer de futurs problèmes articulaires. L’habitude de votre chien de pincer et de pourchasser est excellente pour l’élevage de moutons, mais elle est très mauvaise quand elle s’applique aux humains et aux autres animaux domestiques. Le cours d’obéissance peut vous aider à freiner le comportement de chien de berger de votre chien et à satisfaire ses besoins en matière de stimulation mentale et de travail. Les bergers australiens réagissent bien aux méthodes de formation qui utilisent le renforcement positif – récompenses telles que des éloges, du jeu et de la nourriture – et sont généralement heureux de prendre les commandes de leur entraîneur. Ils veulent juste savoir qui est en charge afin de pouvoir faire du bon travail pour eux. Alimentation Quantité journalière recommandée : 1,5 à 2,5 tasses de nourriture sèche de haute qualité par jour, divisées en deux repas. REMARQUE : la quantité de nourriture consommée par votre chien adulte

LA SANTÉ EXIGE LA SANTÉ EXIGE VOTRE ATTENTION VOTRE ATTENTION

dépend de sa taille, de son âge, de sa structure, de son métabolisme et de son niveau d’activité. Les chiens sont des individus, tout comme les gens, et ils n’ont pas tous besoin de la même quantité de nourriture. Il va presque de soi qu’un chien très actif aura besoin de plus qu’un chien de canapé. La qualité des aliments pour chiens que vous achetez compte également beaucoup : plus les aliments pour chiens sont bons, plus ils nourriront pleinement votre chien et vous en aurez besoin de moins. Gardez votre berger australien en bonne forme en mesurant sa nourriture et en le nourrissant deux fois par jour plutôt que de laisser de la nourriture à sa disposition tout le temps. Si vous ne savez pas s’il fait de l’embonpoint, faites-lui le test de la vue et le test pratique. D’abord, baissez les yeux vers lui. Vous devriez être capable de voir une taille. Ensuite, placez vos mains sur son dos, les pouces le long de la colonne vertébrale, avec les doigts écartés. Vous devriez pouvoir sentir, mais ne pas voir ses côtes sans avoir à appuyer fort. Si vous ne le pouvez pas, il a besoin de moins de nourriture et de plus d’exercice. Couleur du manteau et entretien Le berger australien a un manteau de longueur moyenne résistant à l’eau pour le garder à l’aise sous la pluie et la neige. Les b ­ ergers australiens dans les climats froids ont un sous-poil plus lourd que ceux qui vivent dans des régions ensoleillées. Des poils lisses ou ondulés recouvrent le corps, avec des poils

Prenez soin des sensibilités de votre chat Prenez soin des sensibilités de votre chat Chez ROYAL CANIN , nous croyons que l’alimentation Prenez soin desMD MDsensibilités de votre chat Chez ROYAL CANIN , nous croyons que l’alimentation

courts et lisses sur la tête et les oreilles, sur le devant des membres antérieurs et sous les talons (appelés jarrets en termes de chien). Les b ­ ergers ­australiens existent en plusieurs couleurs : bleu merle, rouge merle, rouge, tricolore (blanc, noir et feu) et noir. Un manteau merle a un patchwork de taches noires sur un fond plus clair, et un chien merle bleu a des taches noires sur le gris et un chien merle rouge a des taches rouges sur le beige. Les merles ont tendance à s’assombrir avec l’âge. Si vous vous demandez si le berger australien perd son poil, la réponse est oui. La race le perd tout au long de l’année, mais plus lourdement au printemps, car elle perd son manteau d’hiver. Brossez-le chaque semaine, et peut-être plus souvent pendant la saison de mue pour éviter l’accumulation. Avant de commencer à brosser, vaporisez le pelage avec un après-shampoing pour chien dilué dans de l’eau pour démêler. Puis, à l’aide d’un pinceau lisse, brossez dans le sens de la pousse du poil en vous assurant de descendre jusqu’à la peau – ne vous contentez pas de la faire passer par-dessus le poil. Un râteau de sous-poil est également pratique pour éliminer les poils excessifs. Le manteau doit paraître brillant, pas terne. Un pelage terne pourrait indiquer la nécessité d’une meilleure alimentation ou d’un toilettage plus fréquent. Coupez régulièrement les ongles pour éviter les éclats douloureux. Si vous entendez les griffes cliquer sur le sol, elles sont trop longues. Un toiletteur professionnel est toujours une excellente option. ■

LA SANTÉ EXIGE VOTRE ATTENTION

est la première étape de la prévention et d’une vie est la première étapeMD de la prévention etanimaux d’une vie Chez ROYAL CANIN , nous croyons que l’alimentation exempte de maladie. Toutefois, certains exempte de maladie. Toutefois, certains animaux est la première étape de la prévention et d’une vie sont plus susceptibles que d’autres d’éprouver des Prenez soin des sensibilités de votre chat sont plus susceptibles que d’autres exempte de certains animaux problèmes demaladie. santé. EnToutefois, apprenant à d’éprouver détecter lesdes signes problèmes de santé. En apprenant à détecter les signes sont plus susceptibles que d’autres d’éprouver des et en adaptant leur alimentation en conséquence, Chez ROYAL CANINMD, nous croyons que l’alimentation et en pouvons adaptant leur alimentation en conséquence, problèmes deaider santé. apprenant àendétecter les signes nous lesEn chats à vivre santé, comme est la première étape de la prévention et d’une vie nous pouvons aider chats à vivre santé, comme adaptant leurles alimentation en en conséquence, ilsetleen méritent. exempte de maladie. Toutefois, certains animaux ilsnous le méritent. pouvons aider les chats à vivre en santé, comme Appuyée par des décennies de recherche scientifique sont plus susceptibles que d’autres d’éprouver des ils le méritent. Appuyée des décennies recherche scientifique MD de pointepar en nutrition canine,deROYAL CANIN a élaboréproblèmes de santé. En apprenant à détecter les signes MD de pointe en nutrition canine, ROYAL élaboré Appuyée par des décennies de recherche des formules spéciales pour aider lesCANIN chatsscientifique quiaont deset en adaptant leur alimentation en conséquence, MD ont des des formules spéciales pour aider les chats qui de pointe en nutrition canine, ROYAL CANIN a élaboré nous pouvons aider les chats à vivre en santé, comme sensibilités. NUTRITION SOIN POUR CHATS est une sensibilités. NUTRITION SOIN POURles CHATS est des formules spéciales pour aider chats quiune ont desils le méritent. gamme unique de recettes savoureuses et équilibrées gamme uniqueNUTRITION de savoureuses et équilibrées sensibilités. SOIN POUR est unepour qui contiennent desrecettes substances activesCHATS spécifiques Appuyée par des décennies de recherche scientifique qui contiennent des substances actives spécifiques pour gamme unique de recettes savoureuses et équilibrées favoriser la santé. de pointe en nutrition canine, ROYAL CANINMD a élaboré favoriser la santé.des substances actives spécifiques pour qui contiennent des formules spéciales pour aider les chats qui ont des favoriser la santé. sensibilités. NUTRITION SOIN POUR CHATS est une gamme unique de recettes savoureuses et équilibrées qui contiennent des substances actives spécifiques pour


PRENEZ RENDEZ-VOUS EN LIGNE!

C'EST FACILE ET RAPIDE!

Plus besoin de téléphoner ou de vous présenter en succursale.

www.animoetc.com

ANIMO ETC DORVAL 204, avenue Dorval, Dorval, H9S 3H3 Téléphone : 514 639-3080 dorval@animoetc.com

ANIMO ETC MATANE 750 avenue du Phare O, Matane, G4W 3W8 Téléphone : 581 334-5263 matane@animoetc.com

ANIMO ETC FONTAINEBLEAU 75 , boul. des Châteaux, Blainville, J7B 2A4 Téléphone : 450 419-3322 blainville@animoetc.com

ANIMO ETC ST-HUBERT 5955 boul. Payer, Saint-Hubert, J3Y 6W6 Téléphone : 450 259-0119 sthubert@animoetc.com

ANIMO ETC ILE BIZARD 323, rue Cherrier, Ile Bizard, H9C 2N1 Téléphone : 514 620-4882 ilebizard@animoetc.com

ANIMO ETC ST-HYACINTHE 5259, boul. Laurier Ouest, St-Hyacinthe, J2S 3V5 Téléphone : 450 768-7728 sthyacinthe@animoetc.com

ANIMO ETC MASCOUCHE 3077, boul. Mascouche, Mascouche, J7K 3B7 Téléphone : 450 417-3171 mascouche@animoetc.com

ANIMO ETC STE-THÉRÈSE 232-160, rue St-Charles, Ste-Thérèse, J7E 2B4 Téléphone : 450 420-8448 stetherese@animoetc.com

ANIMO ETC VAUDREUIL 1000 rue Émile-Bouchard, Vaudreuil, J7V 0B6 Téléphone : 450 424-4223 vaudreuil@animoetc.com ANIMO ETC VIMONT 2050, boul. René-Laennec, Laval, H7M 3J8 Téléphone : 450 662-2050 vimont@animoetc.com ANIMO ETC ST-JÉRÔME 847, boul. de la Salette, St-Jérôme, J5L 2J3 Téléphone : 438 844-2470 stjerome@animoetc.com NOUVELLE SUCCURSALE - OUVERTURE ÉTÉ 2019

ANIMO ETC MIRABEL (ST-CANUT) 9061, rte Sir Wilfrid Laurier, #105, Mirabel, J7N 1L6 Téléphone : 579 254-0121 stcanut@animoetc.com


14

Chat de race

L'american shorthair Affectueux avec les familles Perte de poil Santé générale Potentiel joueur

Taille et longévité

Agréable avec les enfants Agréable avec les étrangers

L'american shorthair pèse entre 7 et 12 livres et peut vivre de 15 à 20 ans Personnalité

Facile à entretenir Intelligent Agréable avec les autres animaux 1 = Peu

Fanciers Association les a reconnus comme une race en 1906. Pour les différencier des chats de race aléatoire, également connus sous le nom de shorthairs domestiques, les félidés de race ont reçu le nom d’american shorthair en 1966. Les chats sont reconnus par tous les registres.

5 = Beaucoup

Histoire Ils ne figurent pas sur le manifeste, mais les chats faisaient sans aucun doute partie des passagers et de l’équipage qui ont débarqué du Mayflower lorsqu’il est arrivé à Plymouth, dans le Massachusetts, en 1620. Leur habileté déconcertante leur a valu d’être appréciés par les équipages des navires. Ils ont fait leur chemin vers le Nouveau Monde encore plus tôt, sur des navires qui transportaient des colons dans la colonie de Jamestown en Virginie, des explorateurs espagnols en Floride et des Vikings à Terre-Neuve. Certains des descendants de ces chats marins, connus prosaïquement comme shorthairs, ou shorthairs domestiques, sont ­devenus ce que nous connaissons aujourd’hui comme étant les american shorthairs. Ces chats étaient appréciés sur terre et en mer. Les agriculteurs, les commerçants et les propriétaires de maison avaient tous besoin d’un bon chat pour protéger leurs provisions de nourriture contre les souris, les rats et autres vermines. Les shorthairs étaient des animaux solides et robustes, bien adaptés aux conditions difficiles qui régnaient sur le continent indompté. Une publication de 1634 attribue à ces chasseurs le fait de préserver les récoltes d’une colonie de la Nouvelle-Angleterre des écureuils et des tamias. À partir de leur point d’arrivée sur la côte, ils sont allés à l’ouest avec les colons et ont prospéré. En 1895, les « poils courts  » avaient suffisamment marqué les gens pour être exposés à la première exposition féline aux États-Unis. La Cat

L'american shorthair conserve son habileté de chasseur, mais il est plus susceptible de devenir un compagnon familial, un travail dans lequel il excelle. Il a un tempérament modéré, il est calme, mais pas comateux. L'american shorthair est modérément actif et profite d’une bonne récréation autant que n’importe quel chat, mais il n’exige pas trop d’attention ni d’activité. Comme il sied à un chat de la classe ouvrière qui s’est bien débrouillé, il est intelligent et aime jouer avec des jouets casse-tête et interactifs. Il a une nature sociable et n’est pas du genre à se cacher sous le lit lorsque les visiteurs arrivent. C’est un chat placide, mais qui n’aime pas particulièrement se faire transporter. Laissez-le se tenir sur ses quatre pattes. Il peut être un chat ou pas, mais il appréciera toujours d’avoir une place à côté de vous sur le canapé ou au bout du lit. Santé Tant les chats de race que les chats de race mélangée ont des incidences variables de problèmes de santé pouvant être de nature génétique. Les american shorthairs sont généralement en bonne santé, mais assurez-vous de demander à l’éleveur quels problèmes de santé affectent sa lignée et quels tests ont été faits pour ceux qui sont de nature génétique.

La cardiomyopathie hypertrophique, un type de maladie cardiaque, a été observée dans la race, mais elle n’est pas encore connue pour être génétique. Entretien Le poil de l'american shorthair s’entretient facilement en le brossant quelques fois par semaine pour éliminer les poils morts et pour répartir les huiles pour la peau. L’épaisseur de la fourrure et la quantité de poil varient selon le climat et la période de l’année. Brosser les dents pour prévenir les maladies parodontales. Une hygiène dentaire quotidienne est préférable, mais un brossage hebdomadaire vaut mieux que rien. Coupez les griffes toutes les deux semaines. Essuyez les coins des yeux avec un chiffon doux et humide pour éliminer les éclaboussures. Utilisez une partie séparée du chiffon pour chaque œil afin de ne pas risquer de propager une infection. Vérifiez les oreilles chaque semaine. Si elles ont l’air sales, nettoyez-les avec une boule de coton ou un chiffon doux et légèrement humidifié d’un mélange 50/50 de vinaigre de cidre et d’eau tiède. Évitez d’utiliser des cotons-tiges qui pourraient endommager l’intérieur de l’oreille. Les american shorthairs aiment manger! Ils peuvent donc facilement devenir obèses. Pour prévenir l’obésité, mesurez leur nourriture au lieu de les nourrir sans compter.


Chat de race

Gardez le bac à litière impeccablement propre. Les chats sont très attachés à l’hygiène de la salle de bain et une boîte sale peut les inciter à utiliser d’autres endroits de la maison. C’est une bonne idée de garder un american shorthair comme chat d’intérieur pour le protéger des maladies transmises par d’autres chats, des attaques de chiens ou de coyotes et des autres dangers auxquels sont exposés les chats qui sortent à l’extérieur, comme se faire frapper par une voiture. Le garder à l’intérieur protège également les oiseaux et la faune de ce chasseur talentueux. Les american shorthairs qui sortent à l’extérieur courent également le risque d’être volés par quelqu’un qui voudrait avoir un aussi beau chat sans le payer. Couleur du manteau L'american shorthair a le corps d’un chat qui travaille : trapu, musclé et fort. Sa construction lui donne l’agilité et l’endurance dont il a besoin en tant qu’harceleur de premier ordre. Ses jambes très musclées le rendent capable de sauter et grimper pour obtenir sa proie à

fourrure ou à plumes. C’est un chat de taille moyenne à grande, légèrement plus long qu’il est grand. Une grosse tête avec de grosses joues donne à l'american shorthair une expression douce et ouverte. Il a des oreilles de taille moyenne légèrement arrondies aux extrémités et de grands yeux larges. Son manteau court et épais est disponible dans un large assortiment de couleurs et de motifs : solide, tabby, calicot, écaille de tortue, bicolore, particolore et plus. Le motif tabby argent classique est probablement le plus populaire de tous.

Enfants et autres animaux domestiques L'american shorthair, à la fois décontracté et enjoué, est un choix idéal pour les familles avec enfants et les chiens qui aiment les chats. Il peut apprendre des astuces et aime l’attention qu’il reçoit des enfants qui le traitent avec politesse et respect. Il s’entendra bien avec les chiens s’ils ne lui posent aucun problème. Il est un chasseur expérimenté, mais il peut apprendre à laisser tranquilles les oiseaux de compagnie ou d’autres petits animaux s’ils lui sont présentés à un jeune âge. En cas de doute, la séparation est préférable. Présentez toujours les animaux domestiques, même les autres chats, lentement et dans un environnement contrôlé. ■

15


16

Comportement

Les chiens peuvent-ils distinguer une bonne personne d’une mauvaise? Sources : WorldTruth.TV – BrightSide

Le débat est récurrent! Plusieurs personnes sont persuadées que les chiens peuvent certainement savoir si une personne est bonne ou mauvaise, alors que d’autres prétendent que cela s’avère impossible. Magazine Animo se montrant également curieux sur la question, nous avons fouillé un peu « les internet » afin de trouver une réponse concrète, et nous l’avons trouvée! En effet, une étude comportementale sur le sujet aurait été effectuée par une ­dénommée Akiko Takaoka, de l’Université de Kyoto, au Japon. Les chiens seraient plus intelligents ­ qu’on ne le pense et seraient en mesure de distinguer les personnes peu fiables et m ­ auvaises des personnes bonnes et dignes de confiance. L’expérience menée par Akiko Takaoka et son équipe est formelle et visait à savoir comment un chien se comporterait face à une personne indigne de confiance qui lui aurait menti. La recherche, qui comprenait 34 chiens participants et leurs propriétaires, se divisait en trois parties. Le maître pointe un bol de nourriture plein. Le chien se dirige vers le bol sans aucune hésitation. Un autre bol, vide cette fois, est déposé au même endroit. Le maître refait le même geste en pointant le bol de nourriture vide. En arrivant au bol, le chien hésite et semble se sentir piégé, car rien ne s’y trouve. Les chiens ont tous bien interprété le geste de leur maître, ce qui porte à croire qu’ils comprennent les gestes humains. Cepen-

dant, si ceux-ci ne reposent pas sur quelque chose de sûr, alors le chien peut devenir ­a nxieux et nerveux. Lors de la troisième partie, les chiens n’ont plus suivi les instructions manuelles des maîtres. En fait, lorsque ces derniers ont pointé le bol, aucun animal n’a suivi la main qui pointait. L’étude, publiée dans Animal Cognition ­J ournal, a conclu que les chiens utilisent leurs expériences antérieures pour interpréter les situations et décider si une personne s’avère digne de confiance ou non. Bien que l’étude fournisse un aperçu incroyable du comportement des chiens, il ne s’agit pas de la première à le faire, et ­p lusieurs études précédentes ont abouti à des conclusions quelque peu similaires. Il a été prouvé que les chiens sont extrêmement intelligents. Ils peuvent non seulement lire nos expressions faciales et nos gestes, mais aussi les déchiffrer pour décider s’ils veulent suivre nos indices sociaux.

Une étude publiée dans la revue N ­ euroscience & Biobehavioral Reviews a révélé comment les chiens pouvaient interpréter clairement les interactions entre leur propriétaire et les étrangers. Les chiens participants se sont bien comportés avec les « bons » étrangers et ont évité les personnes qui avaient agi avec rudesse envers leur propriétaire. Dans une autre expérience intéressante, les propriétaires de chien ont demandé de l’aide à des inconnus qui ont tenté par la suite de donner une gâterie à leur compagnon. Et les résultats ont surpris tout le monde! Aucun des chiens participants n’a accepté la gâterie de la part des personnes qui avaient maltraité leur maître. Les chiens ont même accepté des gâteries de la part d’étrangers qui n’ont pas répondu à la mendicité de leur propriétaire, mais les personnes agressives et grossières n’ont pu gagner leur confiance. ■


17


Dr Patrick Lambert I Dre Mélissa Carrier

« Pour des soins vétérinaires plus humains » EXAMEN I RADIOGRAPHIE I LABORATOIRE I CHIRURGIE I HOSPITALISATION cliniqueveterinairelaennec.ca 2050, boul. René-Laennec (Laval) H7M 4J8 | T: 450 903-0339


Vétérinaire

Au secours docteur, mon chien se gratte! C’est bien connu, les allergies sont de plus en plus fréquentes dans la population humaine en général, mais elles sont également en constante augmentation chez nos compagnons à quatre pattes, et principalement chez le chien. Voici donc un court résumé de ce problème immunitaire qui amène son lot de démangeaisons à nos ­animaux, mais aussi bien souvent à leurs propriétaires et à leur vétérinaire traitant! Mais qu’est-ce qu’une allergie exactement? Il s’agit d’un désordre du système immunitaire qui réagit anormalement à une substance inoffensive (ou bien souvent plusieurs), la traitant comme si elle était un envahisseur et déclenchant par le fait même toute une cascade d’inflammations. Cette substance, qui peut être absolument n’importe quoi, porte le nom général d’allergène. Ce désordre immunitaire compte bien souvent une origine génétique, bien qu’il apparaisse généralement plus tard dans la vie de l’animal. Les causes sont souvent multiples. Bien sûr, il y a un dérèglement du fonctionnement des lymphocytes (un type de globules blancs qui réagit anormalement à l’allergène). Faisant suite aux différentes recherches et avancées dans le domaine vétérinaire, nous savons maintenant que les causes sont plus larges et qu’elles impliquent souvent la barrière cutanée. En effet, la peau des animaux domestiques s’avère la plus grande barrière de leur organisme et elle doit d ­ emeurer intacte pour les protéger des multiples bactéries et microorganismes de leur environnement. Des défauts au niveau de cette barrière se trouvent souvent également présents chez l’animal allergique, ce qui peut en compliquer le contrôle. Contrairement aux humains qui présentent plus souvent de la congestion nasale et des symptômes respiratoires, la dermatite ­a llergique se présente généralement comme un grattage et un mordillage exagéré de ­l ’animal, causant de petites lésions cutanées, des pertes de poils anormales et souvent des surinfections secondaires. Il peut être difficile pour un vétérinaire de poser un diagnostic d’allergie, principalement lors de la première visite de votre animal. L’historique des symptômes, l’âge, la race de l’animal, le

nombre d’animaux affectés dans la ­maison, la saison peuvent tous influencer son diagnostic. De plus, la dermatite allergique s’avère souvent un diagnostic d’exclusion, c’est-à-dire qu’il faut s’assurer d’éliminer les autres causes de grattage cutané avant de suspecter une allergie, et ces causes sont multiples : puces, mites d’oreilles, mites de poils ou de corps, la teigne qui est un champignon cutané, etc. Il existe plusieurs types d’allergie, mais nous allons survoler les trois principales. La première et la plus facile à contrôler est la D.A.P.P, ou dermatite allergique aux piqûres de puces. Certains animaux en effet vont réagir exagérément et très sévèrement à la moindre morsure de puce. Cette allergie se traite de façon relativement simple en éliminant la cause, donc les puces, et en donnant certaines médications pour le confort de l’animal le temps de régler l’infestation. Le deuxième type d’allergie commune est l’allergie alimentaire. Dans ce cas-ci, l’allergène se trouve dans la nourriture, le plus souvent dans la protéine animale, mais ­ ­p ourrait aussi se trouver dans les p ­ roduits laitiers, les œufs ou toute autre substance ­p résente dans la nourriture. Dans ce type d’allergie, en plus des symptômes de grattage cutané, certains signes digestifs peuvent aussi se manifester. Votre vétérinaire optera alors probablement pour faire un test d’allergie alimentaire avec soit une protéine que votre animal n’a jamais ­mangée auparavant ou une diète de protéines hydrolysées, donc coupée chimiquement pour éviter la détection par son système immunitaire. Attention, le test est généralement assez long (environ 8  semaines) et il est très important de ne PAS tricher et d’utiliser une diète appropriée sous supervision vétérinaire!

Enfin, la dernière catégorie est la dermatite atopique, souvent la plus compliquée. Dans ce cas-ci, l’antigène s’avère une substance de l’environnement de l’animal, qui peut être absolument n’importe quoi : pollens, acariens, poussières, produits ménagers… Certains chiens et chats sont même allergiques aux humains! Il devient donc s­ ouvent impossible d’éliminer l’allergène de l’environnement, et le traitement vise ici à ­s oulager l’animal au moyen de s­ hampoings, pommades et traitement oraux. Malheureusement, contrairement à l’humain, le «  Benadryl  » et autres antihistaminiques se montrent souvent d’une efficacité limitée, et pendant longtemps la cortisone a ­représenté la seule solution. Depuis peu, il existe de nouvelles options de traitements très efficaces et qui présentent beaucoup moins d’effets secondaires que la cortisone. Comme chez l’humain, il s’avère possible de faire un test d’allergie cutané et de désensibiliser l’animal. Il s’agit d’un travail de longue haleine, mais qui peut contribuer beaucoup à la qualité de vie de votre compagnon. Comme dans bien des maladies chroniques, le contrôle (car la guérison complète est très rare) des allergies peut être compliqué et il doit exister un fort lien de confiance entre le client et son vétérinaire. Sans le soutien du propriétaire et la compliance aux traitements qui peuvent être coûteux et ardus, le contrôle des allergies demeure souvent compliqué voire impossible. ■ Dr Patrick Lambert Clinique Vétérinaire Laennec

19


20

Rogz

L'histoire de Rogz Article et photos de Nicky Kirsten.

Paul Fuller et Irené Raubenheimer avaient de grands rêves et en juin 1995, ils créaient leur première entreprise, Ratz Strapz (société de lunettes de soleil), dans un appartement en front de mer à Cape Town, en Afrique du Sud. La société a évolué pour devenir la marque ROGZ telle que nous la connaissons aujourd’hui, et vingt-quatre ans plus tard, elle est devenue une marque mondiale de confiance, reconnue comme la marque pour animaux de compagnie la plus appréciée sur la planète Terre et au-delà! Rogz conçoit, fabrique et distribue une gamme d’accessoires spécialisés pour animaux de compagnie à partir du siège social situé au Cap. L’entreprise a été reconnue sur la scène mondiale, étant nommée ­Exportateur de ­ l’année en Afrique du Sud en 2002 et s’étant distinguée en 2006 au Global Pets ­Forum Award à Prague. Elle est fière d’offrir des ­produits sûrs, fonctionnels et basés sur des ­solutions qui ­répondent à toutes les formes, les tailles et les comportements dans une large sélection de couleurs dignes de Rogz. Les gens de Rogz sont fiers de leurs modestes débuts et de leur culture authentique et forte. Ils ont encore le temps de vivre leur passion pour les animaux domestiques au-delà des murs du bureau. Rogz se sent également très solidaire des habitants de son pays. Le parcours de ces deux hommes ambitieux s’est avéré à la fois remarquable et inspirant, mais il a fallu une équipe composée de personnes, de familles, de fournisseurs dignes de confiance, de distributeurs, de consommateurs qui aiment la marque et, plus important encore, de collaborateurs comme s’ils faisaient partie d’une grande famille, que l’on surnomme Roggerz! ­E mployant plus de 200 personnes de la communauté locale, ils continuent de développer leur capacité de production locale en fabriquant une large gamme de colliers, de laisses, de harnais et de lits pour chiens à partir de leur usine située au Cap.

La Rogz Academy a été créée par Irené, née de son grand désir de contribuer à améliorer le niveau d’éducation et d’alphabétisation de notre communauté locale. Ainsi, un partenariat avec une école de Sophakama s’est considérablement développé au fil des ans. Cela a permis de donner de l’espoir à des milliers d’enfants, dont beaucoup de parents, de frères et de sœurs travaillent actuellement à Rogz. Grâce à la ténacité de l’équipe de bénévoles et à la générosité de divers distributeurs, l’école s’est installée dans un nouveau bâtiment, a pu profiter de meilleurs outils pédagogiques et a obtenu la reconnaissance de la collectivité locale, qui donne aux étudiants la plus grande chance possible de bénéficier d’une m ­eilleure éducation et d’un meilleur potentiel de ­formation. Contribuer au changement pour l’avenir de l’Afrique du Sud!

fruitiers et d’herbes aromatiques, avec des tas de compost et de l’eau de forage ajoutant à la santé de la terre. Ces produits créent non seulement un remarquable sentiment de durabilité et de respect de la planète, mais fournissent aussi un repas nutritif frais à son personnel et aux enfants des écoles locales aussi souvent que la récolte le permet.

L’engagement de continuer à fabriquer des produits de haute qualité pour animaux de compagnie qui « connectent » les gens avec les leurs est au cœur de cette marque unique, avec la mission intrinsèque de faire réellement bouger les choses pour notre peuple, notre planète, et de nous associer à des personnes partageant les mêmes idées.

La passion personnelle de Paul pour les fruits et légumes frais, naturels et ­biologiques ainsi que le savoir-faire en matière d’agriculture ont conduit à la création de la ferme urbaine de Rogz, qui, avec une équipe de « paysans », a contribué à modifier l’environnement de travail de Rogz. Les terrains disponibles autour du siège social de Rogz, ainsi que le parc commercial local, ont été transformés en une ferme urbaine qui cultive maintenant fièrement une variété de légumes, d’arbres

Scannez le QR pour regarder le film sur l’histoire de ROGZ, une célébration de ses débuts, de sa vision, de son côté loufoque, de son sens de la famille et de son plaisir, de son amour des animaux domestiques, de son esprit aventureux et de sa persévérance. ■


Titre

21


22

Sport

Canicross en sentiers Produit par On va se promener, écrit par Joanie et Camille. Les photos sont de DanielTphoto.

Top 5 des plus beaux endroits pour pratiquer le canicross en sentiers (cani-trail). Pourquoi marcher si on peut courir? Le canicross est une discipline de course à pied en duo avec son chien, ­celui-ci étant attaché au coureur à l’aide d’un équipement adapté. Ce sport se pratique dans des sentiers de terre ou de gravier pour éviter les blessures sur les pattes des chiens.

Équipement requis • Ceinture de taille pour l’humain • Laisse de type bungee • Harnais de traction pour le chien • Espadrilles adaptées pour la course en sentiers Deux compagnies québécoises spécialisées dans la fabrication d’équipements pour les sports canins : Nahak Sports et Winterson Sports

Attention, il fait chaud! 1. Priorisez la course en sentiers avec votre chien au printemps et à l’automne. Bien que l’été soit une période de vacances où on adore partir explorer le Québec avec son chien, faites de plus courtes distances et assurez-vous que votre compagnon aura accès à plusieurs points d’eau. 2. Alternez des périodes de marche à travers vos pas de course. 3. Évitez de tirer avec un harnais de traction sur une trop longue distance lorsque la température se situe au-dessus de 20 degrés, surtout si le pourcentage d’humidité est très élevé. Soyez à l’écoute de votre chien.

Voici les cinq endroits les plus convoités du Québec pour pratiquer ce sport avec votre partenaire canin.

1 - Parc régional des Grandes-Coulées (Plessisville, Centre-du-Québec)

2 - Parc régional des Appalaches (Sainte-Lucie-de-Beauregard, Chaudière-Appalaches)

Sentiers pédestres plats – Niveau de difficulté : Facile

Sentiers côteux - Niveau de difficulté : Facile à Expert

Possible de courir dans 10 km de superbes sentiers longeant la rivière Noire. Plusieurs points d’eau accessibles pour rafraîchir toutou et faire une petite pause. Extrêmement important de garder son chien en laisse en tout temps et de ramasser les excréments.

Sentiers pour satisfaire tous les types de coureurs : course rapide ou ­balade en forêt, plus de 140 km s’offrent à vous. Un parcours ­populaire est l’ascension sur 10  km du mont Sugar Loaf. On vous conseille ­fortement de faire l’achat d’une carte des sentiers vendue à l’accueil pour 4 $. Dans le parc, les chiens sont permis partout et il est important de garder le vôtre en laisse et de ramasser ses besoins.


Sport

3 - Saint-Mathieu-du-Parc (Saint-Mathieu-du-Parc, Mauricie)

4 - Les amis des sentiers de Bromont (Bromont, Montérégie)

Sentiers côteux - Niveau de difficulté : Facile à Intermédiaire

Niveau de difficulté : Facile à Intermédiaire

Un petit bijou à découvrir avec son chien. Plus de 15 km de sentiers naturels vous feront vivre un moment ressourçant en sa compagnie. Les sentiers sont techniques et peuvent s’avérer glissants à certains endroits. Il est suggéré d’avoir une bonne communication avec votre chien pendant votre course. Faites une pause devant la splendide « Chute du diable », le temps d’une collation santé avant de reprendre votre course.

Un abonnement avec « Les amis des sentiers de Bromont  » vous donne accès à des kilomètres de sentiers où courir avec son chien. Tous les sentiers de cette ville dogfriendly sont accessibles aux chiens à l’exception du parc équestre et du réseau du lac Gale. En devenant membre de cet organisme, vous contribuez à améliorer les sentiers naturels de cette région. Pour s’abonner aux réseaux des sentiers, http://sentiersbromont.org/

5 - Parc régional du Massif du Sud (Saint-Philémon, Chaudière-Appalaches) Sentiers côteux - Niveau de difficulté : Facile à Expert Situé en plein cœur de la région, ce parc vous offre des sentiers multifonctionnels (plus larges) et des sentiers pédestres (plus étroits) ­totalisant plus de 70 km. Toutou pourra se rafraîchir dans plusieurs cours d’eau tout au long du parcours, et vous serez récompensé par des points de vue à couper le souffle après l’effort de la montée. ►

23


24

Sport

Portrait d’athlète du Québec en canicross : Lucile Janin Titre en Canicross :

J’en suis fière :

2016 – Championne canadienne en canicross (Bristol, Québec)

« C’est certainement d’avoir passé la ligne d’arrivée des ­c hampionnats du monde en Pologne, malgré toutes les embûches que j’ai dû ­s urmonter durant ma préparation. »

2017 – 20e en canicross - Championnats du monde Dryland (Kozle, Pologne) 24e en skijoring - Championnats du monde sur neige (Haliburton, Ontario)

Le début de l’aventure : « J’ai commencé le canicross en 2007 grâce à ma sœur Amélie qui a été une des pionnières du canicross au Québec. Elle me prêtait sa chienne Vaska. J’aimais ce sport, mais il me manquait un petit ­d étail : mon propre chien! J’ai adopté mon border Yakari en 2011. C’est lui qui m’a tout appris! On en a fait des kilomètres ensemble… En 2014, j’ai adopté Toundra, une alaskan de lignée de sprint. Une des ­m eilleures décisions de ma vie. C’est une petite sensible à la maison, et une vraie bombe en harnais! Elle me pousse à me dépasser. »

Qui sont tes coéquipiers? Yakari (border) et Toundra (alaskan)

Histoire de course : « Il y a deux ans, pendant une course, je me suis fait une entorse à l’endroit précis du parcours où, la veille, j’avais vu une couleuvre en faisant la reconnaissance du parcours. J’ai la phobie des serpents… On a quand même gagné la course! »

Ton endroit préféré : « Dans le bois, dans des sentiers sinueux et vallonnés, avec beaucoup d’intersections, pour avoir une communication précise avec mes chiens. Ils connaissent leur gauche et leur droite à la perfection. » ■


W W W.ONVASEPROMENER.CA

BLOGUE DE TOURISME AVEC SON CHIEN


26

Histoire

Comment la température change une histoire Produit par On va se promener, écrit pas Noémie et Camille

Parc régional du Poisson Blanc, 37, ch. de la Truite, Notre-Dame-du-Laus, J0X 2M0 Location d’îles où camper de 30 minutes à 5 heures d’aviron de l’accueil. Plages et forêts privées où planter d’une à quatre tentes. Du camping mouillé – ou comment rire d’une aventure qui se passe tout croche. Cela faisait plus d’une dizaine d’années que je n’avais pas mis les pieds sur un terrain de camping pour y passer la nuit. Ce n’était pas par manque d’intérêt, au contraire, mais bien par inadéquation avec mon emploi du temps et surtout, parce que l’occasion ne s’était jamais vraiment présentée. Il faut dire qu’en ayant décroché un emploi dans l’industrie du plein air depuis quelques mois, l’attrait des grands espaces et de la forêt travaillait ardemment sur mon i­maginaire. Lorsque ­Camille, rédactrice en chef de ­Onvasepromener.ca, a mentionné le parc régional du Poisson Blanc alors que nous sirotions un mojito sur une terrasse près du fleuve, je n’ai pas su contenir mon engouement pour cette e­ scapade hors des murs de verre et de ciment de la grande ville de Montréal. De retour chez moi je dressai la liste de ce qu’il me faudrait acquérir afin de pouvoir profiter sans entrave de ce moment loin de la civilisation. J’allais enfin pouvoir mettre à profit les heures de recherche, de lecture et de comparaison de produits qui font en sorte que je reçois un salaire. En ayant réservé le site plusieurs semaines à l’avance, il était carrément impossible de prévoir quel ciel allait couvrir nos têtes, et donc il fallait croiser les doigts et espérer être chanceux. (Scoop : Mère Nature ne fut pas des plus généreuses, mais j’y reviendrai plus tard!) Nous nous sommes donc réunies une dizaine de jours avant le départ afin de dresser une ébauche du menu et d’organiser les derniers détails. Personnellement, je ne suis pas fine bouche, et même lorsque j’ai tout le loisir de

me cuisiner des repas élaborés en ville, mes concoctions ressemblent étrangement à ce que nous avons mangé en plein bois autour du feu, c’est-à-dire purées, liquides, ragoûts, bref, du mou sur du mou. De ce côté, à vrai dire, je n’ai pas été déstabilisée du tout : gruau, chili, chana malasa, soupe au pois, beef jerky, haricots en conserve au sirop d’érable (qui ont fait office de dessert sucré!), minestrone... de la haute gastronomie en canne!

le ciel. La pluie se met à tomber; c’est une douche froide et drue. Le timing est plutôt catastrophique. Nous sommes vite trempées, tout comme les trois quarts de notre matériel. Le chien ne veut pas sortir de la voiture, les faibles 12 degrés Celsius chutent, et l’on se met à claquer des dents endimanchées de nos vestes de flottaison, immobiles en se regardant pagaies à la main, injuriant la météo chacune à notre façon.

Nous prenons finalement la route en direction de Notre-Dame-du-Laus, village situé en bordure du réservoir. Il nous faudra parcourir environ 250 km, soit quelque chose comme trois heures de route pour y arriver. Nous empruntons l’autoroute  50 qui longe ­Saint-­Jérôme, puis bifurquons vers le nord sur la route 309, le chien qui dort la tête sur mes cuisses, le vent dans les cheveux. Nous croisons quelques regroupements d’habitations que l’on pourrait à peine qualifier de village, très peu de services ou d’attraits, beaucoup de chalets abandonnés. Le réservoir est voisin de la réserve faunique de Papineau-Labelle, un parc national Sépaq partagé entre les régions de l’Outaouais et des Laurentides. Il s’agit de la réserve faunique la plus au sud du Québec exhibant une ­végétation mixte, dense et diversifiée, propice à la pêche à la truite et à l’observation de la faune, tout en étant accessible vu sa proximité des grands centres comme Gatineau et Ottawa. Près du site, le chemin d’asphalte fait place à un chemin de terre battue et la Ford Fiesta peine à gravir les pentes. Il faut admettre que l’automobile est sensiblement surchargée.

Inutile de dire que l’engouement initial fait place à un début d’angoisse mal camouflé. Impossible de prendre le large par ce temps, ce serait carrément dangereux. D’ailleurs, nous constatons avec horreur que le canot trois places ne pourra pas contenir notre cargaison, et nous nous rabattons donc sur l’option livraison par bateau à moteur, afin d’éviter le pire. Pas question de perdre tout notre attirail si jamais le canot chavirait en plein milieu de l’étendue d’eau déchaînée. À la première accalmie, nous nous précipitons vers le quai avec le chien la queue entre les pattes. Il faut noter que Guidoune n’a jamais mis les pattes sur un bateau et qu’elle n’aime pas particulièrement tout ce qui est aquatique, sauf le hareng dans sa moulée pour chien.

Vers midi et demi, nous débarquons finalement au chalet principal où une jeune fille nous explique les règlements et nous remet la carte du plan d’eau. Au moment où nous entamons le déchargement du matériel, un vent se lève. Le genre de vent annonciateur d’orage, qui fait valser les arbres et noircit


Histoire

À première vue, notre île devrait se trouver à plus ou moins trente-cinq minutes de pagaie de l’accueil, selon le guide. Avec le vent en plein visage, les vagues et l’orage faisant rage par intermittence, il nous aura fallu plus d’une heure et demie pour trouver notre site numéro 34. Le deuxième obstacle qui se présente à nous est le débarquement sur l’île, puisque malheur à nous, l’endroit prévu à l’amarrage est bloqué par des arbres tombés pendant l’hiver, ce qui nous force à accoster sur un cap rocheux offrant peu de prises stables pour sortir de l’embarcation. À force de détermination, nous parvenons à hisser le canot et le kayak de mer hors de l’eau sans encombre. Seule Camille peut se plaindre de cette sortie d’eau, car à peine assise à la table de pique-nique, elle vide ses bottes de pluie de leur contenu et un litre d’eau brunâtre s’en écoule. Cela augure bien pour la suite…

Peinant à maintenir un feu vif, nous plaçons les cannes de conserve parmi les maigres braises et patientons. Pieds nus sur les roches encerclant les flammes, nous ­o bservons le paysage qui s’offre à nous. Le silence de la forêt est enivrant, la fatigue nous ensevelit et nous plongeons nos cuillères dans le bol de soupe aux pois tiède. Quel délice divin! Par la même occasion, je sors mon système de cuisson pour faire bouillir précisément deux tasses d’eau, soit la quantité nécessaire pour réhydrater un repas en sachet. Dès la première bouchée, on peut deviner que le Veggie Burrito Bowl ne deviendra pas un irremplaçable pour nos futures aventures. Riz aromatisé à la coriandre et lime, haricots noirs, maïs, poivrons et épices mexicaines. Pas concluant, plutôt affreux même! J’admets avoir renversé un morceau de bois carbonisé dans la mixture, mais cela ne justifie pas l’arrière-goût douteux et saisissant apporté par le fameux zeste. Épuisées et repues, nous nous dirigeons vers la tente pour se glisser dans notre sac de couchage en espérant que le lendemain apporte un peu de soleil. Entortillée dans mon sac de couchage momie, il m’aura fallu quelques instants pour plonger dans un sommeil mouvementé, peuplé de rêves bizarres mettant en scène une poursuite sanglante et un accrochage avec un grizzly enragé. Heureusement, ces grands prédateurs ne se rencontrent pas au Québec. Les seuls animaux rencontrés pendant notre escapade furent des huards nous narguant ou ayant peut-être pitié de nous sur nos embarcations de fortune, une cou-

Le bateau à moteur livrant notre équipement arrive au même moment et nous entassons quatre sacs de bois sec sous la table dans l’espoir de parvenir à nous réchauffer un peu plus tard, lorsque nos tentes seront montées et que nous pourrons enfin relaxer au coucher du soleil. Bah! Je veux dire, lorsque l’obscurité tombera sur le paysage, puisqu’à aucun moment nous ne fûmes graciées par la présence de l’astre solaire. ­Toujours frigorifiées, nous essayons vainement d’installer la bâche au-dessus de la table de piquenique. Il fait maintenant 8 degrés Celsius. Après plusieurs tentatives, nous p ­ arvenons à tendre la toile, et je m’empresse d’allumer un feu, malgré la pluie. Les oreilles de ­Guidoune sont glaciales, tout comme nos orteils et notre bonne humeur. Vers 18 h  34, nous sommes carrément affamées, et l’idée d’avaler quelque chose de chaud nous encourage à dorloter le charbon d’épinette fumant.

leuvre, plusieurs écureuils roux, un tamia et un dindon sauvage. Si la pluie peut avoir eu au moins un effet bénéfique, c’est de repousser les moustiques qui seraient normalement nombreux à cette période de l’année. Je me réveille assoiffée puisque j’ai visiblement ambitionné sur le beef jerky salé la veille. En ouvrant la porte de la tente, je constate qu’il fait toujours gris et qu’une bruine agaçante persiste. Nous déjeunons de nos parts de gruau avant de partir à la découverte de l’île sur laquelle nous avons établi le campement. L’île doit faire plus ou moins une dizaine d’acres, le terrain est difficile et la végétation se fait dense par endroits. C’est Guidoune qui ouvre la marche avec entrain, affublée de son imperméable, toute heureuse de pouvoir se mettre à la poursuite des écureuils. Nous traversons en zigzaguant pour atteindre l’autre côté de l’île. Sur la rive, le chien s’élance dans l’eau froide pour aller y chercher un bâton qu’on y lance. Tout est calme, la surface de l’eau miroite sous la fine pluie. Que l’on reste peinardes sur le site ou que l’on entame une randonnée, nous serons trempées dans tous les cas, alors nous remettons le canot à flot, en direction d’une randonnée qui nous donnera accès à une vue panoramique sur le réservoir. Nous mettons trois quarts d’heure à grimper sur un sentier étriqué pour parvenir au sommet, où nous pouvons nous poser sur un cap rocheux à plusieurs centaines de mètres au-dessus du réservoir. La vue est magnifique, mais puisqu’une brume épaisse couvre l’endroit, notre visibilité se limite à quelques îles près du point de vue. ►

27


28

Histoire

Au retour, c’est au tour de Camille de s’asseoir dans le kayak, confiant donc le canot à Judith et moi, Guidoune à bord. Je ne conseillerais pas particulièrement de placer un animal dans une embarcation ne transportant pas son maître, car il devient impossible de contrôler le chien qui veut sans cesse rejoindre ce dernier. Disons seulement que j’ai eu des sueurs froides à quelques moments. Revenue sur le site, je reprends mon rôle de boy scout en allumant un second feu, que je m’efforce de nourrir sans retenue. Après tout, c’est notre dernière chance de faire rôtir des guimauves, et puis il serait stupide de se priver de la chaleur des flammes après avoir passé 48 heures dans la flotte.

Je constate que j’ai les doigts ratatinés comme si je sortais du bain. Rapidement, les braises s’accumulent, la douce caresse du feu et le crépitement font office de berceuse. Nous sommes agréablement surprises par le chana masala en poudre, qui n’a rien à voir avec l’abject bol burrito de la veille. Alors que nous sommes déconcentrées par notre séance de cuisine minimaliste, une des bottes de Camille, placée trop près des braises, prend feu et se met à fondre, laissant le rembourrage de mousse visible en émettant une odeur de plastique brûlé. Un fou rire me prend, comment ne pas s’esclaffer devant une telle scène! Plus de peur que de mal toutefois, la botte est encore « fonctionnelle » malgré son piètre état. Le reste de la soirée se déroule sans encombre, nous faisons une courte partie de Uno, alors que le soleil descendant à l’horizon se dégage enfin des nuages. Lorsque nous eûmes placé la dernière bûche dans les flammes, nous attendîmes que le feu meure à petit feu (ah!) pour aller se coucher.

Je me réveillai les épaules tendues par les efforts déployés par les heures de pagaie. À onze heures, un sympathique gaillard vint embarquer nos barils de matériel pour les déposer au quai. C’est l’heure du départ et il fait un joli temps. Le mec nous demande comment nous avons trouvé notre séjour et voyant nos mines indécises, il nous dit : « Eh bien, vous savez, il faisait pas super beau, c’est vrai, mais t’sais quand tout se passe sans anicroche, on ne s’en souvient pas de ces voyages-là! Au moins vous aurez vécu quelque chose! » On peut voir ça comme ça mon brave, on peut voir ça comme ça… Après être parties du parc aux alentours de 15  heures, nous avons mis près de quatre heures pour retourner sur Montréal à cause du trafic et d’un accident ayant provoqué un bouchon sur l’autoroute  50. Guidoune en avait marre, épuisée de sa sortie dans les Laurentides. La première chose que j’ai fait en franchissant le seuil de l’appartement fut d’enlever mes diverses couches de vêtements humides et puants, de faire couler l’eau chaude puis de frotter vigoureusement mon corps au gel douche à l’eucalyptus. Mon lit double me parut être un luxe royal après avoir dormi ­ sur un matelas gonflable de seize pouces de ­largeur. Cette nuit-là, j’ai fait l’étoile en me ­repassant les paysages et les bruits de la forêt du parc ­régional du Poisson Blanc. Je n’ai pas

rêvé d’ours furieux ni de poursuite endiablée, j’étais trop éreintée pour imaginer un monde sauvage. À ce jour, je n’ai toujours pas vidé mon sac à dos, car j’espère secrètement avoir l’audace de planter ma tente sur un autre ­ ­territoire d’ici peu. ■


30

Relation

Pourquoi les chiens et les humains s’aiment autant Vous parlez le chien beaucoup mieux que vous ne le pensez. Vous ne pouvez pas le parler couramment car cela ­nécessiterait d’être un chien. Mais si vous viviez dans un monde réservé aux chiens, vous comprendriez bien ce qu’ils disent. Vous pouvez distinguer un jappement nerveux d’un grognement menaçant, un aboiement qui signifie bonjour d’un aboiement qui vous demande de le laisser tranquille. Vous pouvez lire le langage corporel qui dit qu’il est heureux, triste, fatigué ou encore, qui montre qu’il a peur, qui vous supplie ou qui vous demande de jouer avec lui immédiatement! Vous pensez que ça ne signifie rien de ­spécifique? Alors dites-moi… à quoi ressemble un oiseau heureux? Un lion triste? Vous ne le savez pas? Mais pourtant vous le savez quand il s’agit du chien et encore plus quand ce chien est le vôtre. Et comme pour votre langue ­maternelle humaine, vous n’avez pas eu à vous forcer pour apprendre à la parler. Vous avez grandi dans un monde où les chiens sont omniprésents et vous avez tout simplement compris. Cela en révèle beaucoup sur le lien qui unit les humains et les chiens. Nous vivons avec des chats, nous travaillons avec des chevaux, nous louons des vaches pour leur lait et avec des poules pour leurs œufs – à moins de les tuer et de les manger selon nos besoins. Avec les chiens, les choses sont différentes. Notre monde et leur monde tourbillonnaient il y a longtemps comme deux nuances de ­peinture. Une fois que vous avez obtenu la couleur orange, vous ne revenez jamais au ­ rouge et au jaune. Mais pourquoi? Il ne suffit pas d’affirmer que la relation est symbiotique, que les chiens chassent pour nous et qu’ils nous considèrent comme leur troupeau alors que nous les ­gardons au chaud et les nourrissons en retour. Les requins et les poissons rémoras ont signé un accord similaire : les rémoras éliminent les parasites de la peau du requin et ont droit en retour aux restes des poissons morts du requin. Cet accord sous-marin est entièrement transactionnel; l’amour ne joue aucun rôle. Les humains et les chiens, en revanche, s’adorent. La relation a commencé il y a... – eh bien, personne ne sait exactement quand elle a ­ commencé. Les restes les plus anciens d’êtres humains et de chiens enterrés ensemble re-

montent à il y a 14 000  ans, mais certaines découvertes non confirmées sembleraient ­ s’avérer deux fois plus anciennes. Le point le plus important réside dans la signification des découvertes : nous avons vécu avec des chiens et avons ensuite choisi de nous faire enterrer avec eux. Imaginez ça. Nos ancêtres ne savaient pas ce qu’étaient les gènes il y a plusieurs millénaires, mais ils ­savaient que de temps en temps, un ou deux charognards de taille moyenne avec un long mufle, venaient fouiner autour de leurs feux de camp, les regardant avec une certaine ­attention, un certain besoin d’amour, et qu’il s’avérait t­erriblement difficile pour eux d’y résister. Alors, ils les ont accueillis pour les mettre à l’abri du froid et ont commencé à les appeler chiens, tandis que certains de leurs parents proches qui ne possédaient pas ce « bon gène  »  – ceux que nous finirions par appeler loups, chacals, coyotes ou dingos – seraient ­laissés à eux mêmes, devant se frayer un chemin dans la nature où ils étaient nés. Quand les humains ont eux-mêmes quitté la nature, notre alliance avec les chiens aurait bien pu être dissoute. Si vous n’aviez pas besoin d’un chien de travail – et c’était le cas de plus en plus de personnes –, alors il y avait déséquilibre. Nous avons continué à payer aux chiens leur salaire en nourriture et abris, mais nous recevions peu de choses tangibles en retour. Qu’à cela ne tienne! A ce moment-là, nous étions déjà épris. Notre langage reflétait à quel point nous étions rendus en amour: le mot « chiot » aurait été adapté du mot français « poupée » – un objet auquel nous prodiguons une affection irrationnelle. Nos histoires folkloriques étaient peuplées de chiens : les Africains ont parlé de R ­ ukuba, le chien qui nous a donné le feu; les ­Gallois ont ra-

conté l’histoire du chien fidèle G ­ elert, qui a sauvé le bébé d’un prince des griffes d’un loup. Les aristocrates ont commencé à inclure le chien de famille dans les portraits de famille. Les riches excentriques ont commencé à inclure les chiens dans leurs testaments. Aujourd’hui, du moins dans les régions peuplées d’êtres humains, le chien est le carnivore terrestre le plus abondant de la planète. Il y en a environ 900 millions dans le monde. La seule espèce qu’est le chien domestique – Canis lupus familiaris – a été subdivisée en centaines de races, sélectionnées pour leur taille, leur tempérament, leur couleur ou leur finesse. Le propriétaire de chien moyen dépense plus de 2 000 dollars par an en nourriture, en jouets, en soins médicaux, etc., et certaines personnes seraient disposées à payer un prix beaucoup plus élevé. Lorsque l’ouragan Katrina a frappé La Nouvelle-Orléans en 2005, un si grand nombre de personnes ont refusé d’évacuer sans leurs chiens que le Congrès a adopté une loi exigeant des plans de préparation aux catastrophes afin de loger les animaux domestiques. Ce qui a commencé comme un contrat de services mutuels entre deux espèces très différentes est devenu quelque chose ressemblant beaucoup plus à de l’amour. Cela n’a aucun sens, mais il n’est pas nécessaire qu’il y en ait. L’amour touche rarement les parties du cerveau responsables du raisonnement. Il touche les parties rêveuses, les parties dévouées – il touche les parties que nous appelons parfois le cœur. Depuis des milliers d’années, c’est là que nos chiens ont vécu, et pour encore plusieurs autres, c’est là qu’ils continueront de vivre! ■


Titre

31


32

Espace recettes

Recette gâteries pour chat au thon Avant toute chose, sachez qu’il est primordial lorsqu’on veut faire une recette maison pour notre animal de compagnie, de toujours utiliser les viandes (saumon, thon) en conserve adaptées pour lui, car les conserves pour humains peuvent s’avérer très dangereuses pour l’animal (surtout pour les chats). Bien entendu, si vous utilisez du poulet frais, il faudra vous assurer que tous les os ont été retirés, même les plus petits. Retirez également le gras et la peau car ce ne sont pas de bonnes parties pour un chat. Pour un chien, les très petits morceaux pourraient être problématiques, et le gras et la peau ne constituent pas non plus de bonnes parties... mais qui n’a jamais donné cela à son chien!?

Chips de thon et cheddar pour chat Ingrédients requis : • 350 g de thon en conserve sans sel ajouté (thon en conserve adapté) • 100 g de farine d’avoine • 1 œuf • 2 cuillères à soupe d’huile végétale • 1 cuillère à soupe de persil frais • 25 g de fromage cheddar Préparation : Préchauffer le four à 200°F. Dans un bol, mélanger le thon, la farine d’avoine, l’œuf ainsi que l’huile végétale jusqu’à obtenir un mélange homogène. Ajouter le persil frais et le fromage cheddar. Étaler la pâte sur le plan de travail préalablement enfariné, puis étaler le tout sur 1 cm d’épaisseur. Utiliser une roulette à pizza pour faire de larges bandes de 2 cm, puis découper chaque bande en plusieurs petits rectangles de 1 cm. Faire cuire vos chips au four pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit dorée. Laisser refroidir avant de servir! Se conserve jusqu’à deux semaines au frigo.

Saviez-vous que… Les sardines et le saumon sont riches en oméga 3, et donc qu’ils sont très efficaces contre les inflammations. Les féculents (comme le riz ou le quinoa) aident à la digestion, surtout après une gastro (comme pour nous pauvres humains). Les légumes verts tels que les haricots et les zucchinis peuvent être également ajoutés à plusieurs recettes, car ils ont une faible teneur en calories et ils sont bons pour votre animal.


Espace recettes

Recette gâteries pour chien au thon Gâteries entraînement au thon pour chien Ingrédients requis (donne 2 pots Mason moyens) : • 170 g de thon émietté dans l’eau (thon en conserve adapté) • 1 1/2 tasse de farine de blé • 1 œuf

Dans un moule carré d’environ 9 pouces recouvert de papier parchemin, ou dans un moule carré en silicone, ajouter le mélange et bien répartir (pour faire des formes différentes, étaler votre mélange et découper des morceaux avec des emporte-pièces de la forme de votre choix avant de les mettre au four). Cuire au four préchauffé à 350°F entre 10-15 minutes sur la grille du haut.

• 1/3 tasse d’huile de tournesol

Laisser refroidir et couper des bouchées avec des ciseaux (ou si vous avez utilisé des emporte-pièces, laisser refroidir tout simplement).

Préparation :

Conserver au congélateur jusqu’à utilisation. ■

Mettre le thon en purée. Ajouter doucement l’œuf et la farine au thon. Ajouter un peu d’huile si le mélange est trop sec.

33


34

Érinacéidé

Le hérisson Est-ce qu’un hérisson peut devenir un animal de compagnie? Selon certains, la réponse est oui. En effet, le hérisson pygmée d’Afrique (Atelerix albiventris) semblerait une espèce que l’on peut posséder, donc pouvant ainsi être désignée comme un animal de compagnie. Bien apprivoisé, il se montrerait charmant et ne piquerait pas du tout. Vous trouverez le hérisson domestique chez certains éleveurs. Ceux-ci s’assurent de produire des animaux qui proviennent de parents ayant un bon caractère et ils les manipulent dès leur plus jeune âge afin de les habituer. Cela rend l’animal plus doux et moins anxieux, ce qui fait qu’ils en oublient posséder des épines. Il n’en reste pas moins que le hérisson est quand même un animal réservé qui se méfie des étrangers, et ce, malgré le fait qu’il reconnaîtra facilement l’odeur et la voix de son maître. Le hérisson est comme un adolescent… grognon à ses heures, mais oh combien attachant!

Adopter un hérisson Si vous faites partie de ceux qui souhaiteraient adopter un hérisson, il importe de comprendre qu’il s’agit d’un animal solitaire. Il n’est pas recommandé de posséder deux femelles, mais mâle ou femelle peuvent faire de bons animaux de compagnie. Afin de définir le sexe de l’animal, surtout si ce dernier s’entête à rester en boule, placez-le dans un contenant transparent qui vous permettra de découvrir sa région génitale une fois qu’il se sera déroulé. Pour bien choisir votre hérisson de compagnie, n’hésitez pas à en manipuler quelquesuns et choisissez celui qui vous semble le plus gentil et le plus doux. Pour en vérifier la santé, dites-vous qu’un hérisson en santé marche sans perdre l’équilibre et qu’il peut se refermer en boule très serrée. Il aura également ses piquants solidement implantés. S’il perd des piquants et que cela laisse entrevoir la peau, il y a un problème. Il est possible de séparer les petits de leur mère entre 8 et 10 semaines.

Habitat Comparativement au chat ou au hamster, s’il mange une nourriture adéquate, le hérisson n’aura presque pas d’odeur. Si des odeurs émanent, alors probablement que sa cage ou sa roue d’exercice n’est pas bien nettoyée ou que ses excréments se sont accumulés.

S’il est bien entrainé, il pourra faire ses besoins dans une litière, comme un chat! Malgré ce que l’on peut croire, un hérisson est très actif et il a besoin de bouger. Ne soyez donc pas surpris de le voir grimper, courir ou creuser et donnez-lui la chance de le faire comme il le souhaite. Une grande cage grillagée avec une roue (au moins de 30 cm), un bol, des roches, une maisonnette, etc. lui conviendront parfaitement. Une superficie d’au moins huit pieds carrés est recommandée et du papier au fond de la cage s’avère idéal. Comme le hérisson est frileux, ajoutez une petite couverture en polar et un tapis chauffant sous la cage (jamais à l’intérieur). Idéalement, la température devrait se situer entre 24 et 29 °C. Si la température baisse sous les 18 °C, il se pourrait que votre nouvel animal de compagnie entre en dormance. Il est important de le réchauffer si cela devait arriver et de consulter immédiatement un vétérinaire pour vous assurer que tout va bien.

Jeux Mettez des jouets à la disposition de votre animal, car même s’il ne joue pas de la même manière qu’un chat ou un chien, il cherchera à explorer, à grimper, à tirer et à pousser des objets. Voici quelques exemples de jouets que vous pourriez lui acheter : • Jouets en cuir brut, non traité; • Os de babiche pour chien; • Sac de papier; • Petits jouets pour enfant sur roue (camion, autos). Il aime les pousser; • Magazine : aime les déchiqueter et empiler les morceaux dans son nid; • Balles pour chat avec ou sans grelot qu’il aimera pousser du museau; • Boites de carton : il s’y cache et les explore. Si elles sont empilées, il les escalade. Lorsque plusieurs sont reliées par

des tunnels et des rampes d’accès, c’est la joie totale. Il travaillera fort pour retrouver quelques gâteries cachées çà et là; • Tubes de PCV ou tuyau de sécheuse transparent; • Grosse roche, brique ou gros bloc de bois pour y grimper.

Comportement Il semblerait que le hérisson mis en présence d’une nouvelle substance ou d’une substance irritante, ou encore d’une odeur ou d’un goût particulier, léchera et ­mâchouillera tel objet ou substance en produisant une épaisse salive mousseuse de couleur blancbeige qu’il étendra ensuite avec sa langue sur ses piquants. On appellerait ce rituel « onction ». Personne ne semble vraiment en mesure d’expliquer ce comportement. Cette mousse est toutefois inoffensive et s’évapore par elle-même au bout de quelques minutes. Certaines substances semblent provoquer cette réaction plus que d’autre : le tabac, le savon, le parfum, le vernis, le poisson, les excréments d’un autre hérisson, le lait suri, etc. Mis à part cet étrange comportement, son caractère et son attitude sont relativement faciles à vivre. Certes, si vous le réveillez en plein jour, comme il est un animal nocturne, il risque de se montrer plus grincheux, mais plus vous manipulerez votre hérisson, plus vous passerez du temps en sa compagnie, plus il se développera et interagira avec vous. Il s’habituera à votre présence, à votre voix, à votre odeur et vous fera de plus en plus confiance. Avec temps et patience, vous pourrez parvenir à jouer avec lui à la balle, il dormira sur vos cuisses et viendra vers vous si vous l’appelez. ►


Érinacéidé

35


36

Érinacéidé

Soins Pour soigner votre hérisson, c’est relativement simple! Donnez-lui un bon petit bain complet ou de pieds à l’occasion et faites-lui tailler les griffes une fois de temps en temps. Cela permettra de nettoyer ses pattes des selles qui s’accumulent quand il court dans sa roue et de garder ses griffes de bonne longueur pour qu’il ne se blesse pas. Pour simplement lui faire un petit bain de pieds, mettez 1 cm d’eau tiède dans un lavabo avec une noisette de shampoing doux pour bébé et laissez votre hérisson marcher dans l’eau durant quelques minutes. Vous pourrez ensuite lui brosser délicatement les pattes avec une brosse à dents si tout n’est pas déjà parti et vous pourrez en profiter pour lui couper les ongles. Pour un bain complet, remplissez le lavabo d’eau tiède afin que ce dernier en ait jusqu’au ventre et ajoutez quelques gouttes d’huile d’olive ou de vitamine E. Versez doucement un peu d’eau sur son dos (en évitant les oreilles, les yeux et le nez), puis mettez une noisette de shampoing sur son dos et brossez-le avec une brosse à dents dans le sens des épines et du poil. Rincez bien votre hérisson avec de l’eau tiède en le passant sous le robinet tout en faisant attention à son visage et ses oreilles. Séchez-le avec une serviette et assurez-vous qu’il ne prenne pas froid.

Épines du hérisson Le corps du hérisson est recouvert à environ 35 % par des épines qu’il utilise généralement pour se défendre. Il faut s’attendre à se faire picoter par ses aiguilles s’il y a un mouvement brusque ou un bruit qui lui fait peur. Et s’il est fâché, vous le saurez!!! Il grognera et dressera du même coup les piquants de son front en chargeant l’objet ou l’animal à qui il en veut! S’il a vraiment peur, il se mettra en boule serrée et ses épines dressées. Vous pourrez le prendre, mais n’essayez jamais de l’ouvrir au risque de le blesser.

Alimentation Une bonne moulée pour insectivore ou carrément pour hérisson est nécessaire. Il peut parfois s’avérer difficile de trouver une telle moulée, donc, le cas échéant, une bonne nourriture sèche pour chat peu actif pourrait faire l’affaire. Il faut cependant rationner votre hérisson et compléter le tout avec d’autres aliments comme des fruits, des légumes et quelques insectes (vers de farine, criquets, vers à soie). Assurez-vous toutefois que les insectes que vous vous procurerez viennent d’élevage et non pas de la nature.

En moyenne, un hérisson de poids moyen devrait manger de 1 à 3 c. à thé de moulée + 1 à 2 c. à table de fruits et légumes + 3 à 5 insectes, de trois à quatre fois par semaine. Il est suggéré de le nourrir en après-midi.

terminées, mais une composante génétique est présente. Aucun traitement ne se trouve disponible à ce jour. L’euthanasie s’avère une option à considérer pour les animaux qui n’ont plus de qualité de vie.

Ne donnez jamais à votre hérisson de la viande crue, des carottes, du poivron, des ananas, des raisins, des œufs, du mais soufflé, des restants de table, du lait (autre que celui de sa mère) ou tous aliments à saveurs artificielles (chocolat, saucisse, chips). Ne laissez jamais un aliment plus de trois heures dans sa cage et ne lui donnez pas de noix entière, car elle pourrait rester bloquée dans sa bouche. Il est également important de ne pas mettre de ripe de cèdre sans sa cage.

Diarrhée : Les infections bactériennes, les parasites et les tumeurs de l’intestin sont des causes possibles de diarrhée. Dans tous les cas, le hérisson doit être vu rapidement par le médecin vétérinaire.

Ses gâteries préférées? Les fruits et légumes séchés, la nourriture pour bébé en purée, du riz blanc cuit, du melon d’eau, des bananes et… le tofu!

Durée de vie, poids, longueur Un hérisson peut vivre très longtemps. On parle ici de quatre à huit ans. Il mesure en moyenne de 10 à 15 cm et peut peser jusqu’à 400 g (poids santé).

Maladies, blessures courantes Tumeurs : Plusieurs hérissons développent un cancer entre l’âge de 3 et 5  ans. Malheureusement pour eux, 85  % de ces cancers sont malins. Les endroits les plus touchés sont la peau, la bouche, l’utérus, les glandes mammaires et le système digestif. Il faut consulter un médecin vétérinaire rapidement quand une masse fait son apparition ou que du sang est présent dans l’urine ou les selles. Obésité : Le hérisson qui mange trop et qui ne fait pas assez d’exercice devient rapidement obèse. Le signe ultime que le hérisson est trop gros : il ne peut plus se fermer complètement quand il fait la boule. Une perte de poids doit se faire graduellement et sous la supervision d’un médecin vétérinaire. Perte de piquants : Les parasites, la teigne ou les infections bactériennes de la peau sont les causes les plus fréquentes de problèmes cutanés entrainant la perte anormale de piquants. Le médecin vétérinaire procède à des tests pour préciser le diagnostic et prescrire le traitement approprié. Wobbly  : Cette maladie neurologique et fatale apparait souvent chez les jeunes hérissons (18 à 24  mois). L’animal a tout d’abord de la difficulté à se mouvoir et devient par la suite complètement paralysé. Les causes exactes de la maladie ne sont pas encore dé-

Strangulation d’un membre par une fibre de tissu ou des cheveux. Il ne faut pas que les tissus utilisés dans la cage puissent être effilochés (exemple : serviette de ratine). Un fil peut se détacher et s’enrouler autour des pattes. Il coupe la circulation sanguine et fait enfler le membre. S’il n’est pas enlevé rapidement, une amputation pourrait devenir nécessaire. Il est donc sage d’inspecter régulièrement les doigts et les pattes d’un hérisson.


Érinacéidé

Acariens, tiques et puces : Saupoudrez-le avec un insecticide sur l’arrière du corps, où il ne peut pas se lécher. En outre, vous devez désinfecter tout votre jardin. Champignons : Le vétérinaire ­effectuera un grattage et vous conseillera le traitement a­ pproprié.

Oreilles gercées : Cela provient d’un problème avec des acariens ou des champignons, une fois résolu le problème principal, vous utiliserez une crème à base de beurre de cacao pour l’hydrater.

Vomissement : Ils sont rares, mais peuvent avoir lieu en cas de voyage en voiture. Vous devez lui donner de l’eau pour éviter la déshydratation. Si le problème persiste, vous devez aller chez le vétérinaire, car ça pourrait être un problème gastro-intestinal. ■

37


38

Magazine Animo etc

Consultez dès maintenant l'édition précédente

décembre 2018 GRATUITEMENT! Rendez-vous en ligne au www.animoetc.com

Sortie du

PROCHAIN MAGAZINE : Décembre 2019


C’EST PAYANT D’ÊTRE FIDÈLE!

Demandez votre carte GRATUITE en magasin et profitez des avantages suivants : 5e coupe de griffes gratuite 10e article acheté en magasin gratuit* 13e sac de nourriture acheté en magasin gratuit** Accumulation de dollars Animo échangeable en magasin Nouveautés envoyées par infolettre pour vous garder informé Cadeau offert à votre petit compagnon à 4 pattes pour son anniversaire * À l’achat de 9 articles achetés en magasin, obtenez le 10e gratuitement ** À l’achat de 12 sacs de nourriture achetés en magasin, obtenez le 13e gratuitement


Sur tout en magasin* en tout temps

Accumulez-en 9 et recevez le e

10 GRATUITEMENT GRATUIT

*Promotion exclusive pour les détenteurs de la carte Avantages seulement. Non applicable sur les produits faisant partie d’un programme de fidélité existant, le service de toilettage et la nourriture. Certaines conditions s’appliquent. Détails en magasin.

Profile for Animo etc

Magazine Animo V07 - Juin 2019  

Magazine Animo V07 - Juin 2019  

Profile for animoetc
Advertisement