__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

Magazine

EDUCATION

Propreté chez le chien

ESPACE RECETTES

Repas sain pour chats et chiens

CONSEILS

10 conseils pour élever un chat amical


LES AVANTAGES

Marketing & marqu Objectif marketing simplee de commerce de marque de façon réguli: véhiculer le nom et l’image ère et constante. Territoire protégé Territoire protégé garan immédiate entourant latissant l’exclusivité de la région franchise. Augmentation du po Le concept de franchise pe uvoir d’achat commerciales, des achats rmet de meilleures ententes de groupe et une marge profit supérieure. de Commercialisation Journées thématiques, con et affichage nos ententes avec les différecours, disposition d’étalages; franchise et fidélisent la clie nts fournisseurs dynamisent la ntèle. Outils de gestion Gestion des horaires, des la clientèle, nos systèmesrendez-vous ou de la relation avec de pointe facilitent la gestio rentabilité de votre franchise n et la . Formations contin Que ce soit en ligne, en conues est un élément essentiel augrès ou en magasin, la formation succès de votre franchise. Direction et aide à l’ e ANIMO ETC met à votre dispo mbauche d’employés pour la sélection et l’évalua sition son expertise et son équipe tion de vos futurs employés . Soutien & réseautage Nous vous offrons tout le sou à la rentabilité de votre franchtien nécessaire à l’exploitation et ise.


Magazine 4 RÉDACTION Éditeur-fondateur 9317 5396 Québec inc. 175, rue Louis-Hébert, suite C Mascouche (Qc) J7K 3C1 Publicité Eve Lyne Besner 450 474-4240, poste 236 evelyne@groupeatrium.com Infographie Amélie Parant Cynthia Marchand Publié par Animo etc Révision Denis Dionne PRODUCTION Impression Imprimerie Héon & Nadeau Distribution kiosque Messageries Dynamiques

Parution : décembre 2019 Retourner toute correspondance ne pouvant être livrée au Canada à : Magazine Animo etc 175, rue Louis-Hébert Mascouche (Qc) J7K 0R5 © Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction sous quelque forme que ce soit, réservés. Les articles ne peuvent être reproduits, en partie ou en totalité, qu'après autorisation écrite de l'éditeur, et avec la mention du Magazine Animo etc.

SORTIE DU PROCHAIN NUMÉRO : JUIN 2020

Mission Animo etc

La décision d’Animo etc de ne pas vendre d'animaux en magasin

6 10

Sport

12

Chat de race

14 16 18

Vacances

22 24 26 30

Conseils

32 36

Alimentation

Le skijoring au Québec

Chien de race

Le berger allemand vient d’Allemagne et a été créé par le capitaine Max Fréderic Emile Von Stephanitz à partir d’un croisement entre des chiens de berger du centre et du sud de l’Allemagne. Selon plusieurs, le norvégien a tout d’une race sauvage, rustique et solitaire. Toutefois, c’est un chat surprenamment doux et qui s’est très bien adapté à la vie auprès des humains. Les animaux ont-ils besoin de vacances?

Comportement humain Comment bien caresser votre chat

Guide pratique

De la plus intelligente à la plus sociable, découvrez quelles races sont les meilleures, et ce, dans différentes catégories. 10 conseils pour élever un chat amical

Comportement canin Le stress chez le chien

Éducation

Propreté chez le chien

Porcin

Depuis plusieurs années maintenant le cochon miniature est très en demande en tant qu’animal de compagnie. D’ailleurs, selon le magazine Forbes, il serait « de loin considéré comme l’animal domestique le plus intelligent au monde » et pourrait être facilement dressé. Comment savoir si votre chien est bien nourri?

Espace recettes

Repas sain pour chats et chiens


4

Mission Animo etc

La décision d’Animo etc de ne pas vendre d'animaux en magasin Dès les premières heures de vie d’Animo etc, il était évident pour les administrateurs que jamais leur marque ne vendrait d’animaux en magasin. En tant que passionnés et fervent amoureux des animaux, la vente en magasin aurait signifié pour les fondateurs un grand manque de respect à leur égard. Animo etc tenait à représenter l’animal en tout premier lieu et à en être le défenseur. C’est d’ailleurs pour cette raison que tous les accessoires, produits et nourriture vendus en magasin par Animo etc sont recherchés, de qualité, faits principalement au Québec et que les employés sont formés de manière à pouvoir offrir aux clients des conseils justes et dignes de confiance. Même le service de toilettage est adapté et attentionné. Nos toiletteurs traitent les animaux comme s’ils étaient les leurs, et ce, avec toute l’attention et la tendresse méritées. Nos ­fournisseurs sont choisis avec grand soin et nous nous faisons un point d’honneur de ne vendre que les produits auxquels nous croyons et que nous savons être bons pour l’animal. Pour Animo etc et ses franchisés, le fait de vendre des animaux auraient signifié valider les agissements de certains entrepreneurs, usines à chiots, ou autres. Cela ne pouvait être acceptable ni envisageable. Avec tous les refuges, les centres vétérinaires et les éleveurs reconnus et fiables qui existent, il n’y a aucune raison de vendre d’animaux en magasin. Ceux-ci sont des êtres doués de sensibilité et ne sont pas faits pour être enfermés dans des cages ou derrière des vitres en attendant d’être adoptés, bien souvent dans des conditions discutables. Certes, il existe toutes sortes d’éleveurs, mais il est de notre devoir de faire nos recherches afin que ces endroits disparaissent une fois pour toutes. Animo etc souhaite être un point de repère de confiance pour sa clientèle à ce niveau, mais aussi, dans plusieurs autres sphères! ■


6

Sport

Le skijoring au Québec Produit par Joanie Bourassa, On va se promener. Les photos sont de DanielTphoto.

Le skijoring au Québec demeure une discipline peu accessible, encore en émergence et peu connue des centres de ski de fond. Pour promouvoir ce sport d’hiver, des accès à l’extérieur des heures d’ouverture sont ­p roposés afin de ne pas déranger les usagers sans chien. Il faut également adopter une attitude exemplaire lors des ­entraînements! Un code d’éthique? Évidemment, cette activité hivernale vient avec son lot de règlements. Ce code d’éthique ne vise pas à contraindre les participants, mais à les encadrer pour une pratique sécuritaire pour eux, pour leur chien et aussi pour les autres skieurs qui partagent la piste. Avant de visiter un centre où le skijoring est accessible, il est recommandé de prendre connaissance de son code d’éthique établi selon les standards de la Fédération québécoise des sports canins attelés (FQSCA) disponibles sur le site internet de la Fédération. http://www.fqsca.com À savoir Le skijoring doit être pratiqué avec des skis de fond de type skate afin d’exercer la bonne technique et d’éviter de blesser son chien. Les skis de type snowblade ou alpin sont interdits lors des compétitions et sont extrêmement dangereux pour votre compagnon à quatre pattes. Équipement requis - Ceinture de taille adaptée pour la traction, de type simple traction idéalement. - Longe élastique aussi appelée bungee. - Harnais de traction pour son chien. - Des skis de fond de type skate (avec bottes et bâtons).

Top 5 des endroits où pratiquer le skijoring avec son chien au Québec

1 - CLUB LA BALADE - EAST BROUGHTON Le Club La Balade, situé en Chaudière-Appalaches, offre une dizaine de kilomètres de pistes damées pour le ski de type skate. Ce site enchanteur, aux abords de l’ancienne mine Boston, est bordé par ­ un ­impressionnant puits minier et de magnifiques falaises. Une fois au sommet de la p ­ etite montagne, il faut prendre son temps afin de contempler la vue incroyable sur ce paysage hivernal. Le centre de ski permet l’accès aux chiens en tout temps dans les sentiers. Par contre, il est important de respecter les autres skieurs sans chien qui sont ­généralement moins rapides : prioriser les périodes moins achalandées, soit le matin tôt ou le soir. Le tarif est de 10 $ par personne/jour.


Sport

2 - ÉNERGIE CMB

3 - CLUB DE SKI DE FOND DORVAL

Le centre Énergie CMB de Trois-Rivières autorise les chiens dans sa piste de ski-skate seulement le dimanche et le mercredi de 16 h à 20 h. ­Située dans la région de la Mauricie, dans un paysage boisé, parsemée de ­faux-plats et de quelques virages techniques, la piste en général est classée de niveau facile. Elle parcourt un total de 6 km et est très large pour exécuter les dépassements en toute sécurité. Le coût est de 12 $ par personne/jour et un abonnement annuel est aussi offert pour les skieurs réguliers. Il est important d’avoir lu le code d’éthique de la FQSCA également avant de s’y rendre.

Le club de ski de fond Dorval offre des plages horaires accessibles pour les membres de la FQSCA le mardi de 9 h à 11 h ainsi que le ­mercredi et le vendredi de 19 h à 21 h. Ce centre de ski de fond est situé au Saguenay–Lac-Saint-Jean, plus précisément à Alma. Il propose plus de 14 kilomètres de sentiers pour pratiquer le skijoring. Une ambiance chaleureuse dans la nature sauvage vous attend dans ses sentiers sinueux. Lors de votre arrivée, il est important de lire et de signer (à votre première visite) le document des règlements ainsi que de noter votre présence dans le registre journalier des usagers. Le coût est de 10 $ le jour et 5 $ le soir par personne.

5 - PLEIN-AIR CANIN 4 - CLUB DE GOLF LES CÈDRES Le Club de golf Les Cèdres, situé dans les Cantons-de-l’Est, plus ­précisément à Bromont, propose deux pistes de ski-skate : une de trois kilomètres et une de cinq kilomètres. Sur un terrain très plat, très facile et large, des pistes parfaites pour peaufiner votre technique et faire de la vitesse! Le skijoring est accessible le mardi et le jeudi de 9 h à 20 h. Il est important de garder son chien hors des pistes de ski classique afin de ne pas abîmer celles-ci. Le tarif est de 6,75 $ + taxes par personne.

Plein-Air Canin, situé à Saint-Nicolas (Lévis) sur la rive sud de Québec, est un organisme à but non lucratif qui accueille bénévolement les gens dans ses magnifiques sentiers sur terrain privé (5 kilomètres sur 23 acres de terrain). Sur ceux-ci, il est possible de rencontrer des gens partageant la piste soit en canicross, en trottinette des neiges ou même à la marche. Les horaires sont variables et il est important de vérifier sur son site internet avant de vous y rendre. Lors de votre première visite, il est primordial d’avoir imprimé et rempli le document d’entente. Chaque visite est également payante, au coût de 5 $ par personne. ►

7


8

Sport

Portrait athlète du Québec en skijoring : Annie-Pier Bouchard Titre en skijoring : 2018 - Championne du circuit FQSCA

Le début de l’aventure : « J’ai commencé le skijoring et le ski en 2014 avec nos chiens du moment, deux braques. »

Qui sont tes coéquipiers? Six chiens, soit quatre chiens de sport et deux chiens de plaisance.

Histoire de course : « Une chute à environ 50 m de la ligne d’arrivée, chute encore ­i nexpliquée... Je me rappelle encore la foule qui criait pour nous encourager, puis un gros « Ohhhhh » collectif lorsque je suis tombée! »

J’en suis fière : « J’ai aimé très rapidement le skijoring. Je l’ai pratiqué longtemps de façon plus récréative avec nos chiens de plaisance, ça m’a donné du millage! Avec les chiots qui grandissaient, je voyais Zagato, mon

chien de skijoring, devenir un chien de sport exceptionnel et je savais que je devrais améliorer ma technique en ski pour être à sa hauteur. Ma plus grande fierté est donc d’être parvenue à former une équipe digne de ce nom avec mon chien. Tout le travail que j’ai fait, je le faisais pour lui. J’ai travaillé de mon côté encore plus fort sur mes points faibles de façon à créer une équipe solide et ­complémentaire! » ■


C’EST PAYANT D’ÊTRE FIDÈLE!

Demandez votre carte GRATUITE en magasin et profitez des avantages suivants : 5e coupe de griffes gratuite 10e article acheté en magasin gratuit* 13e sac de nourriture acheté en magasin gratuit** Accumulation de dollars Animo échangeable en magasin Nouveautés envoyées par infolettre pour vous garder informé Cadeau offert à votre petit compagnon à 4 pattes pour son anniversaire * À l’achat de 9 articles achetés en magasin, obtenez le 10e gratuitement ** À l’achat de 12 sacs de nourriture achetés en magasin, obtenez le 13e gratuitement


10

Chien de race

Le berger allemand Affection Calme Protecteur Indépendance Chasseur Aboie/Hurle Cohabitation avec les enfants Sociable avec les autres animaux Aime les étrangers Intelligence Obéissance Adapté à la vie en appartement Bien pour les nouveaux maîtres Aime le chaud Aime le froid Solide Facilité à prendre du poids Facilité d’entretien Coût de l’entretien Perte de poils Niveau de bave Facilité à toiletter Sportif Niveau d’énergie Potentiel à jouer 1 = Peu 5 = Beaucoup Le berger allemand vient d’Allemagne et a été créé par le capitaine Max Fréderic Emile Von Stephanitz à partir d’un croisement entre des chiens de berger du centre et du sud de l’Allemagne, le but étant de créer un chien

d’utilité, très intelligent et fort pour garder les troupeaux. Il est donc bien robuste, athlétique et endurant et il est reconnu pour avoir un corps harmonieux et bâti pour les efforts physiques. Au fur et à mesure que les troupeaux ont disparu, l’évolution de la race a poussé l’homme à utiliser le berger allemand pour en faire un chien policier, de guerre, d’aveugle ou sanitaire. Il est aujourd’hui l’un des chiens les plus aimés par l’humain moyen de par ses multiples qualités, qui en font l’un des compagnons domestiques les plus loyaux du règne animal. C’est un chien complet, infatigable, docile, vigilant et très attaché à sa famille.

impossible de l’habituer à la vie en ville ou en appartement, à condition de le sortir souvent et de le faire bouger.

Il y a le berger allemand à poil court et celui à poil long. La seule différence entre les deux étant le poil et l’entretien de ce dernier. Il est grand et a une tête bien proportionnée, mais longue, sans être trop lourde ni trop allongée. Il a un museau prononcé et puissant, des oreilles symétriques portées bien droites, des yeux en amande et habituellement sombres set un corps allongé, qui laisse place à un dos musclé qui se termine par une queue devant atteindre au moins le jarret et portée tombante, mais qui se relève de manière considérable selon l’émotion. La femelle peut peser entre 22 et 32 kg et mesurer entre 55 et 60 cm. Le mâle, quant à lui, peut peser de 30 à 40 kg et mesurer de 60 à 65 cm.

Quoiqu’il soit robuste, le berger allemand n’en reste pas moins un chien de taille moyenne à grande; donc, génétiquement, il peut être sujet à la dysplasie de la hanche ou du coude. Il y a quelques maladies qui peuvent toucher ce dernier, mais hormis celles-ci, son espérance de vie est quand même excellente allant de 10 ans à 12 ans.

C’est un chien reconnu comme étant joyeux et joueur, sans oublier son incroyable intelligence. C’est l’un des chiens les plus fidèles et il est patient et courageux, mais aussi très protecteur avec les enfants. Même s’il a un tempérament disons-le, assez souple, il reste vif et dominateur et est d’un dévouement sans faille pour sa famille. Il apprécie également beaucoup les récompenses après un bon coup. Soyez attentif envers lui. Il est relativement simple à élever vu son intelligence et sa docilité, mais il ne reconnaîtra comme tel qu’un seul maître. Il faut l’habituer à se sociabiliser et à côtoyer des étrangers, car sa méfiance de l’inconnu pourrait devenir un élément important à considérer, sans parler du fait qu’il peut également souffrir d’anxiété de séparation, ce qui peut l’amener à témoigner sa frustration en mastiquant ce qu’il trouve ou en aboyant de manière excessive. Adapté à la vie de campagne, il n’est toutefois pas

Son entretien est tout aussi simple. Il suffit de lui couper soigneusement les ongles de manière régulière et de bien vérifier ses oreilles pour écarter l’accumulation de cire ou de débris, vu que c’est un animal qui cherchera à aller et venir librement à l’extérieur. Il mue deux fois par an comme la plupart des animaux et doit être brossé régulièrement. Les lavages trop fréquents peuvent, comme pour plusieurs races, être nocifs. Idéalement, on lave notre chien tous les deux mois.

Quant à son alimentation, il est recommandé de lui servir entre trois et quatre tasses de croquettes de qualité premium par jour. ■


12

Chat de race

Le chat norvégien Affection Calme Indépendance Joueur Miaulement Cohabitation avec les enfants Sociable avec les autres animaux Aime les étrangers Santé Facilité à toiletter Coût de l’entretien 1 = Peu 5 = Beaucoup Selon plusieurs, le norvégien a tout d’une race sauvage, rustique et solitaire. Toutefois, c’est un chat surprenamment doux et qui s’est très bien adapté à la vie auprès des humains. Il est un très bon chat de compagnie et, même s’il a gardé, comme la plupart de ses congénères, ses instincts de chasseur, il est très fidèle, affectueux, intelligent et joueur. Cette race n’est née d’aucun croisement particulier et il semblerait qu’elle soit originaire de la Norvège et qu’elle existe depuis toujours. Il s’agirait d’un chat issu d’une évolution naturelle qui aurait été domestiqué par les Vikings.

C’est un chat à poil mi-long à long relativement calme et qui perd modérément ses poils. Il a un corps musclé et robuste et ses pattes sont plus courtes à l’avant qu’à l’arrière. Il a de grands yeux en amande qui peuvent être de toutes les couleurs et qui s’accordent souvent avec sa robe. Ses oreilles sont touffues et triangulaires, légèrement penchées vers l’avant. Quant à sa queue, elle est fournie, longue et se relève sur la fin. La femelle, tout comme le mâle, peut peser de 5 à 7 kg et mesurer environ 35 cm. Il est devenu, avec les années, un excellent chat domestique qui aime les caresses et qui joue très facilement avec les enfants, malgré son tempérament chasseur dans l’âme. Sa santé est solide, mais il doit être vacciné contre les principales maladies connues chez le chat,  telles que la rage, le typhus, la leucose et le coryza. Il n’y aurait qu’une seule pathologie héréditaire  : la glycogénose de type IV, qui est mortelle chez les sujets les plus jeunes. Son importante fourrure requiert un entretien somme toute facile. Simplement le brosser régulièrement afin de lui éviter d’avaler ses poils morts et d’éviter les nœuds. En période de mue (printemps et automne), le brossage doit se faire au quotidien. Il est également important de valider l’état de ses oreilles.

En moyenne, le chat norvégien a un besoin considérable en protéines animales, oligoéléments et vitamines. Donc, on évite les croquettes. Il se nourrit principalement de nourriture humaine, comme du poisson, des légumes et de la viande. ■


14

Vacances

Les animaux ont-ils besoin de vacances? Soyons honnête, les vacances sont une invention purement humaine! Aucune autre espèce n’a besoin de ­décrocher de son rythme journalier pour se sentir bien. Par le fait même, nous imposons à nos compagnons un temps de repos lorsque nous partons nous-même en vacances ou que nous les amenons avec nous, et ce, en espérant qu’ils en tireront profit eux aussi, mais ce n’est pas nécessairement le cas. Peu importe qu’on amène notre compagnon avec nous, qu’on le fasse garder à domicile ou encore, en pension, il sentira le ­changement dans notre attitude et sera tout à fait conscient d’une modification de routine lorsque l’on préparera les valises. Et même s’il sera très certainement bien avec vous ou entre de bonnes mains, il n’en reste pas moins qu’il devra s’adapter à la situation. Au cours des décennies, les animaux ont développé une capacité d’adaptation à la suite de la domestication, car pour pouvoir vivre à nos côtés et suivre notre évolution, ils ont dû apprendre à accepter la nouveauté. Malgré cela, même si de nouveaux jouets, activités ou autres peuvent permettre à nos animaux de varier leur quotidien, ils préfèrent les habitudes et situations connues. Cela leur permet d’évoluer dans un cadre routinier qui leur donne la possibilité de contrôler un minimum ce qui passe autour d’eux et de se sentir en sécurité. C’est pour cette r­ aison qu’il est souvent préférable, lorsque l’on part en vacances, peu importe que l’animal nous accompagne ou non, d’apporter le ­p anier habituel, la « doudou », la gamelle et quelques jouets. Question de tempérament Tout comme pour l’être humain, il y a des animaux pour qui le changement d’environnement ne causera pas de problème sur leur comportement, alors que pour d’autres, même si préparé, le changement apportera du stress et de l’inconfort. Certaines études ont démontré que les chiens les plus anxieux se retrouvant dans un environnement qui leur était inconnu pouvaient ne pas faire de distinction entre

leur maître et un inconnu. L’environnement inconnu semblant être la cause la plus forte de l’anxiété chez ceux-ci, cela devenait très difficile pour eux de trouver du réconfort auprès d’un humain, peu importe qui il est. Pour d’autres, l’anxiété était moindre si leur maître se trouvait sur les lieux. Quant aux chats, les mêmes études ont démontré qu’ils auraient moins tendance à avoir des comportements de stress en présence de leurs maîtres. Toutefois, le chat n’utilise pas la figure d’attachement, en outre le maître, comme étant une base de sécurité pour l’aider à explorer. Il n’est cependant vraiment pas évident d’adapter ce genre d’études aux chats, car le comportement de ces derniers est très difficile à ­o bserver hors de leur territoire. Ce qui est certain, c’est que s’ils sont transportés hors de chez eux, ils perdront un certain contrôle, ce qui pourrait rendre l’adaptation difficile selon l’âge et le tempérament. L’attrait pour la nouveauté est moins fort chez le chat que chez le chien, probablement en raison de différences qui existent entre les deux dans le processus de domestication ainsi que dans leurs réactions et leurs comportements. Il n’en reste pas moins que selon les expériences, la race et le tempérament, il y en aura certains parmi ces deux espèces qui seront rassurés en présence de leur maître, peu importe la situation, et d’autres qui auront besoin de repères pour se sentir bien. D’un côté comme de l’autre, si vous p révoyez amener votre animal avec vous ­ un peu partout, ou si vous savez que vous ­serez du genre à voyager et à le faire g ­ arder à l’occasion, alors habituez-le le plus tôt

­ ossible. C’est dès son plus jeune âge que le p chien, comme le chat, pourra être s­ ensibilisé à différents stimuli. Il doit être s­ociabilisé et aussi pouvoir connaître différents environnements afin de se développer harmonieusement et pour ne pas que la peur se déclenche chaque fois que vous prendrez la voiture ou un autre moyen de transport, ou encore, chaque fois que vous le mettrez en contact avec d’autres animaux. ■


16

Comportement humain

Comment bien caresser votre chat Oui les chats aiment se faire caresser. Ceci dit, il faut être attentif car ils n’aiment pas se faire flatter de n’importe quelle manière, et souvent, ce que nous croyons que nos bêtes à poils aiment, est loin d’être aussi apprécié qu’on le croit! Si vous avez un chat, ou du moins si vous en avez déjà caressé un, cela vous est probablement déjà arrivé de vivre une situation où, alors que vous le caresser tranquillement et que tout semble agréable et que votre chat semble sincèrement apprécier, tout à coup, il vous mord ou vous griffe, et ce, en l’espace d’une fraction de seconde! Est-ce que c’est le chat qui est à blâmer ou est-ce nous qui ne savons pas les caresser correctement? Nous allons faire un peu d’histoire de manière à pouvoir en apprendre davantage sur l’ascendance de notre compagnon ­félin. Fort probablement, l'ancêtre du chat domestique, le chat sauvage africain, était ­considéré comme un parasite. Toutefois, de nos jours, ce n’est plus ainsi que nous percevons nos chats! Bien au contraire, ils sont pour nous de précieux compagnons que nous chérissons. Le changement de relation entre l’humain et le chat aurait eu lieu il y a environ 4000 ans (plus tard que la relation entre le chien et l’homme). Vous vous dites certainement qu’en 4000 années, le chat s’est probablement adapté aux exigences sociales, mais pas tout à fait encore. En fait, son cerveau serait encore branché pour ­p enser et agir, de manière générale, comme un chat sauvage. Cela explique peut-être pourquoi nous considérons les chats comme des animaux indépendants, à la limite de l’insolence parfois même. En fait, les chats sauvages étaient des êtres solitaires qui investissaient beaucoup de temps et d’effort à communiquer « indirectement », c’est-à-dire, par le biais de messages visuels et chimiques afin d’éviter d’avoir à se toucher les uns les autres. C’est certainement de là que découle les aptitudes complexes sociales de nos chats domestiques d’aujourd’hui. Et alors que le chat est

plus indépendant, en revanche, l’humain lui est une espèce naturellement sociale qui aime et favorise le toucher pour manifester son affection. Il est donc très compréhensif que notre première réaction lorsque nous voyons un chat ou un chaton soit de vouloir le caresser… mais pour un chat, cette inter­a ction est peut-être trop directe et n’est peut-être pas souhaitée ni même appréciée selon le cas. Beaucoup de chats aiment être caressés et ils doivent apprendre à l'apprécier durant les deux à sept premières semaines de leur vie. Lors de l’interaction entre humain et chat, beaucoup de choses peuvent jouer un rôle important quant à la manière dont réagira notre ami félin : notre personnalité, notre sexe, les régions du chat que nous touchons et la manière dont nous traitons le chat en moyenne. Oui certains chats peuvent réagir plus brusquement à une attention non désirée, alors que d’autres vont la tolérer car ils sont nourris et logés. Mais s’ils tolèrent, cela ne veut pas dire qu’ils sont bien. Un chat peut avoir un degré de stress plus élevé s’il ne fait que tolérer les caresses au lieu de les apprécier ou de faire comprendre à l’humain plus agressivement qu’il n’aime pas. Comment caresser son chat Si l’on veut que le moment soit apprécié par l’humain autant que par le chat, il faut laisser à notre animal de la liberté et une certaine dose de contrôle de son environne­ ment ­d urant les interactions. Laissez-le vous dire où il souhaite être caressé et combien de temps. Cela ne sera pas toujours évident, car notre nature tactile et notre amour des choses mignonnes peuvent faire en sorte que nous approcherons instinctivement ­l’animal sans vraiment réfléchir. Mais il faut faire preuve de retenue et cela peut vraiment être payant, car si c’est le chat qui vous approche, vous aurez probablement un ­m oment plus long avec lui que si c’est vous qui ­commencez le tout.

Gardez les yeux ouverts quant au ­comportement et à la posture de votre chat lorsque vous le caresser. Vous voulez qu’il soit à l’aise et qu’il apprécie le moment. La plupart des chats aimeront être touchés à la base de leurs oreilles, sous leur menton et autour de leurs joues. Ces endroits sont de loin préférés au ventre, au dos, aux fesses et à la queue. Les meilleurs signes à remarquer qui vous confirment que le chat aime votre contact sont les suivants : • Sa queue est droite et amorce le contact. • Il ronronne et pétrit avec ses pattes avant. • Il agite doucement la queue d’un côté à l’autre en la tenant en l’air. • Ses oreilles sont dressées et pointées vers l’avant. • Il vient chercher votre main si vous faites une pause. Et à l’inverse, voici les signes qui démontrent que vous devriez probablement cesser les ­c âlins pour l’instant : • Il se déplace, bouge ou tourne la tête loin de vous. • Il ne ronronne pas ni ne se frotte. • Ses yeux clignotent exagérément ou il se lèche le nez. • La peau le long de son dos ondule ou elle se contracte. • Il bat de la queue de manière agressive. • Ses oreilles sont aplaties sur les côtés, vers l’arrière. • Il tourne brusquement son visage vers vous. • Et bien entendu, il vous mord, frappe ou griffe votre main. Plusieurs chats aimeront être touchés, mais plusieurs le toléreront, tout au plus. Il faut simplement apprendre à respecter leurs limites, à ne pas les obliger et surtout, à ne pas les brusquer afin de ne pas éveiller le chat sauvage qui dort en eux. ■


Titre

17


18

Guide pratique

Les meilleures races pour... De la plus intelligente à la plus sociable, découvrez quelles races sont les meilleures, et ce, dans différentes catégories.

s congénères Les plus sociables avec leur LE BEAGLE est amable et aimant, joyeux et un compagnon très agréable, toutes des qualités qui en font un excellent chien pour la famille. Il est aussi un animal de meute (humaine ou canine); et être en meute ajoute à sa joie. LE BASSET HOUND est célèbre pour son style décontracté et son bon comportement. En tant que chien de meute il accepte aisément la compagnie d’autres chiens. LE BORDER COLLIE a des instincts de rassembleur et est élevé pour bien s’entendre avec les autres animaux. LE GOLDEN RETREIVER a un tempérament doux et joueur, ce qui fait de lui un animal qui aime se faire des amis, humains ou canins. LE LABRADOR RETREIVER tend à être enthousiaste à propos de tout, ce qui inclut rencontrer de nouveaux amis.

Les plus intelligentes LE CANICHE est considéré comme l’une des races les plus intelligentes car il apprend rapidement et est facile à entrainer. LE BORDER COLLIE est reconnu pour son intelligence. Ses yeux en amande sont le focus de son expression intelligente. LE PINSCHER DOBERMAN est vigilant, courageux et acharné. Le doberman peut apprendre rapidement, mais est très sensible et intolérant envers les manœuvres agressives et l’entrainement incohérent. LE BERGER ALLEMAND est une race très attentive qui a une grande habileté à ne pas tenir compte des distractions et à se concentrer sur une tâche. Il est entrainé pour performer dans une incroyable variété d’emplois. LE GOLDEN RETRIEVER est une race exceptionnellement intelligente et est parfait pour devenir un chien de service. Il prend son travail sérieusement et apprécie les événements compétitifs ou d’obéissance. ►


Titre

19


20

Guide pratique

ides

p Les plus ra

Les meilleures avec les chats

LE LÉVRIER PERSAN est l’une des races les plus rapides au monde, principalement en raison de ses pattes très bien matelassées qui l’aident à absorber l’impact de la course sur le corps.

LE BASSET HOUND est loyal, patient et discret. L’entrainement peut être un peu complexe pour cette race, car elle a un côté têtu, mais sa manière modérée de voir la vie en fait une race amicale et tolérante avec les autres animaux.

LE LÉVRIER ANGLAIS est le plus rapide parmi les chiens ayant une tendance naturelle à la course. Il peut atteindre sa vitesse maximum de 72 km/h en à peine 6 foulées.

LE CAVALIER KING CHARLES SPANIEL est décrit comme un compagnon de confiance pour les enfants et heureux au sein d’une famille. Cette race donne l’ultime animal de compagnie et qui s’entend très bien avec les chats.

LE BRAQUE HONGROIS peut atteindre une vitesse allant jusqu’à 64 km/h. Non seulement cette race est rapide, mais elle est aussi reconnue pour son endurance.

LE GOLDEN RETREIVER est reconnu pour sa personnalité joueuse. Il y a peu de chances qu’il soit brusque avec les chats (même en jouant) et s’entendra bien avec un chat s’il est introduit dès son plus jeune âge.

LE LÉVRIER WHIPPET est extrêmement athlétique et est connu pour sa vitesse et sa puissance. Il est capable de courir à 56 km/h. LE LÉVRIER RUSSE a une vitesse maximale de 56 à 64 km/h. Quoiqu’il soit rapide, il n’a pas beaucoup d’endurance.

LE BEAGLE a été élevé pour chasser en meute, il est donc typiquement animal avec les autres animaux. Il est un compagnon aimant qui verra les chats simplement comme un autre membre de la meute. LE PUG a une tonne de personnalités et adore l’attention. Un chat peut l’aider à lui tenir compagnie quand l’humain n’est pas là. ■


22

Conseils

10 conseils pour élever un chat amical Ces 10 étapes vous permettront d’encourager les comportements chaleureux, aimants et colleux chez votre chat.

1. Soyez calme et gentil

5. Enseignez-lui des trucs

Assurez-vous de ne pas effrayer votre chat quand il est avec vous et de ne rien avoir ­autour de vous qui puisse aussi l’effrayer. Il a besoin avant tout d’apprendre qu’il est en sécurité et qu’il peut avoir confiance. Si quelque chose arrive qui effraie votre chat (un livre tombe par terre), laissez-le partir et revenir lorsqu’il sera prêt.

Pour être clair, les chats ne sont pas des chiens. Ils sont plus sauvages et sont seulement partiellement domestiqués. Toutefois, certains chats peuvent apprendre quelques petits trucs, comme marcher en laisse. Le fait de travailler sur certaines choses avec votre chat peut solidifier votre relation.

2. Soyez présent. C’est important Passer du temps avec votre chat est absolument nécessaire pour bien l’élever. Si vous n’êtes jamais là pour le dorloter, jouer avec lui et développer un lien, vous ne pouvez pas vous attendre à ce qu’il soit affectueux avec vous. Prenez le temps pour votre chat. Deux séances par jour serait un minimum.

3. Rendez-le heureux Pensez à lui donner de l’affection et de goûteuses bouchées. Lorsqu’un ami vous visite, donnez-lui des gâteries qu’il pourra offrir à votre chat. Si celui-ci est timide, votre ami n’aura qu’à l’ignorer jusqu’à ce qu’il ­s’approche par lui-même.

4. Affection. Affection. Affection Parlez à votre chat, assurez-vous que votre environnement est bien adapté pour lui et passez du temps à le câliner chaque jour, mais pas trop.

6. Parlez-lui Utilisez un ton amical et légèrement élevé et laissez-lui savoir ce que vous faites. Répétez souvent les mêmes mots et associez-les à des gâteries afin d’aider votre chat à anticiper certains comportements, comme le coucher ou l’heure du repas.

7. Habituez-le gentiment, graduellement Visiteurs, enfants et chiens amicaux : plus tôt vous habituerez votre chat à une variété de gens, d’animaux, de places et de choses, plus le processus sera facile.

8. Jouez avec lui Le jeu est une excellente opportunité de connecter avec votre chat et de développer de bons comportements chez celui-ci si cela est fait correctement. Assurez-vous de laisser votre chat « tuer » à la fin du jeu, autrement, il sera insatisfait.

9. Récompensez son attention Si votre chat frotte vos jambes ou saute sur vous pour un câlin, laissez tomber ce que vous faites et récompensez-le avec une marque d’affection, car c’est ce qu’il recherche à ce moment-là.

10. Allez-y doucement s’il a peur ou est gêné Montrez à votre chat qu’il est en sécurité en le laissant approcher par lui-même et selon ses termes, même si cela prend des semaines. Donnez-lui suffisamment d’espace pour qu’il puisse se cacher et définir ce qu’il aime – une gâterie ou un jouet peuvent être utilisés pour engager une interaction. ■


24

Comportement canin

Le stress chez le chien Votre chien semble nerveux? Alors vous devriez peut-être regarder dans le miroir! Vous, ou peut être simplement votre personnalité, ou encore votre style de vie, pourriez rendre votre chien stressé, voire nerveux ou anxieux. En effet, une nouvelle recherche démontre que le niveau de stress chez le chien est le miroir de celui de son propriétaire. Les chiens, comme les gens, souffrent des effets néfastes du stress. Ces effets dépendent grandement de la durée de la situation les ayant générés. Certains facteurs de stress peuvent être sévères, mais de courte durée (un accident, par exemple), alors que d'autres peuvent être moins sévères, mais durer plus longtemps (problèmes financiers, entre autres). Ce sont les facteurs de stress de longue durée qui peuvent causer une variété de problèmes mentaux et physiques. Les gens continuellement stressés sont plus à même d’avoir des problèmes cardiovasculaires ou des difficultés avec leur système immunitaire, ils seront alors plus enclins à souffrir de dépression ou d’autres troubles d’ordre psychologique. Et cela s’applique aussi à notre compagnon canin. En fait, les mêmes agents pharmacologiques sont utilisés pour traiter les problèmes de stress chez l’homme et chez le chien. Afin de contrer les effets du stress continu et la dépression chez ce dernier, les vétérinaires prescrivent souvent un équivalent canin du Prozac – saveur de bœuf bien entendu! Les chiens ne sont pas verbaux, ils ne peuvent donc pas nous faire comprendre qu’ils se sentent anxieux ou tendus. Nous devons alors essayer de voir les signes du langage corporel de l’animal, comme la posture, le mouvement de la queue, le corps accroupi, recroquevillé ou léthargique. Alors que certains de ces signes peuvent répondre à la question « Estce que ce chien est stressé? », ils ne peuvent pas fournir le degré de stress de l’animal. Des études récentes prouvent que les chiens sous stress secrèteraient les mêmes hormones que l’humain. Le marqueur principal est la quantité de cortisol relâchée dans le système sanguin par les glandes surrénales, une partie cruciale du corps répondant à différentes sortes de facteurs de stress. Ainsi, une augmentation du niveau de cortisol peut indiquer une nette augmentation du stress,

provenant par exemple d’un événement épeurant. La concentration de cortisol est donc, pour les chercheurs, un outil important qui pourrait définir en temps réel l’étendue du stress ressenti par le chien, et ce, par une simple prise de sang, ou plus récemment en prenant simplement un échantillon de salive – ce qui est grandement préférable étant donné que de tamponner la bouche d’un chien est beaucoup moins stressant pour lui qu’une piqûre. Les chercheurs savaient que s’ils trouvaient une connexion entre le niveau de stress de l’humain et celui de son chien, la prochaine question serait «  Pourquoi une telle relation existe-t-elle?  » Les propriétaires d’un chien ont répondu à plusieurs questionnaires lors d’une étude menée afin de fournir de l’information quant à la personnalité de leur chien, ses habitudes et le style de vie habituellement vécu par ce dernier. La plus grande découverte fut qu’en effet il y avait une corrélation entre le niveau de stress du chien et celui de son maître. (Par exemple, les chiens qui avaient un niveau relativement bas de stress tendaient à avoir des maîtres relativement non stressés.) Pour définir les raisons de cette corrélation, les scientifiques ont pris des mesures de la personnalité du chien, de celle de l’humain et de leur style de vie. Statistiquement, les analyses démontrent clairement que la personnalité du chien n’influence pas le stress de l’humain. Toutefois, la personnalité de l’humain semblait importante. Les chercheurs se sont basés sur ce qui est appelé en anglais «  Big Five  dimensions of personality  » ou si vous préférez «  les cinq grandes dimensions de la personnalité  ». Il vous sera peut-être plus facile d’utiliser l’acronyme OCEAN pour définir les cinq grandes dimensions  : ouverture, conscience, extraversion, amabilité et neuroticisme. Dans l’étude qui a été précisément menée ici, ce sont les dimensions de conscience et d’ouverture qui ont causé l’augmentation du stress, alors que le niveau de neuroticisme a causé une baisse de stress. L’ouverture est associée à l’imagination, à la volonté d’explorer de nouvelles choses et à l’attrait des nouvelles expériences. Les

gens montrant un faible taux d’ouverture ont tendance à ne pas aimer le changement et se sentent souvent plus à l’aise dans un environnement familier à faire les choses habituelles. Comme les chiens apprécient généralement la routine et aiment prédire les situations, cela explique pourquoi ils sont plus stressés lorsque leur maître l’est à un niveau plus élevé qu’eux. Les gens à la conscience élevée sont très organisés et portent attention aux détails. Ils détestent les choses désordonnées et sont dérangés par les tâches inachevées ou faites tout croche. Les chiens ne s’en font pas pour ce genre de détails et peuvent être malpropres. De plus, ils procrastinent bien souvent et sont lents à compléter des tâches. De ce fait, si le chien a un maître qui a une dimension de conscience élevée, il pourrait de son côté développer un niveau de stress plus élevé. La grande surprise vient des gens au niveau élevé de neuroticisme qui avaient un chien avec un bas niveau de stress. Les individus avec un taux élevé de cette dimension sont susceptibles à la dépression et à la tristesse. On aurait tendance à croire que cela augmenterait le stress du chien, mais non. Bien au contraire, et cela s’expliquerait par le fait que les gens ayant un niveau élevé de neuroticisme seraient plus enclins à développer un très fort lien avec leur chien et qu’il l’utiliserait comme un support social et moral, ce qui aiderait à réduire grandement le stress de la bête et de son maître. En résumé, si votre chien semble stressé, anxieux ou nerveux, c’est peut-être que vous l’êtes vous-même! ■


26

Éducation

Propreté chez le chien La propreté chez le chien est très ressemblante à celle d’un enfant. Il est tout à fait normal qu’un chiot ne parvienne pas à se retenir les premiers mois. C’est principalement au propriétaire que revient la charge d’éduquer son animal quant à savoir où ce dernier est autorisé à se soulager. Peu importe l’âge de votre chien, la manière de lui montrer la propreté est la même! Si vous ne pouvez pas le surveiller, vous devez restreindre son espace, le sortir le plus souvent possible et nettoyer à l’eau et au vinaigre toutes traces d’odeurs. Il faut prévenir, faire en sorte que votre compagnon comprenne qu’il ne peut faire ses besoins qu’à l’endroit convenu. Bien entendu, il peut arriver dans certains cas plutôt rares que la malpropreté de votre chien soit d’ordre médical ou comportemental. En effet, il pourrait souffrir d’anxiété de séparation ou d’une infection urinaire. Seul un vétérinaire ou un expert canin saura vous aider dans ce cas à définir le problème. La cage Une cage peut être définie un peu comme un « cordon ombilical » aidant à gérer la propreté de votre chien bébé ou adulte. Il va de soi que si vous êtes à la maison, mais que vous ne pouvez pas le surveiller, il sera préférable de le mettre dans une cage ou dans un endroit restreint. Vous pouvez aussi attacher sa laisse autour de votre taille afin de restreindre son champ d’action. Ainsi, vous ne pourrez pas le perdre de vue et vous remarquerez plus facilement les signes annonciateurs. La cage n’est pas obligatoire pour apprendre à votre chien la propreté, mais elle s’avère très utile et aidera dans le processus. Elle doit devenir pour votre chien sa maison, son antre, un endroit où il se sent bien. Elle ne devrait jamais représenter un lieu de punition. La grandeur idéale de la cage Un animal ne souillera pas l’endroit où il se repose, il est donc important que sa maison ne contienne que l’espace approprié pour l’accueillir. Pas plus. Il doit pouvoir se coucher confortablement, se lever et changer de position. Si vous voulez qu’il apprenne à se retenir rapidement, il ne doit pas avoir un coin dans sa cage où il pourrait faire ses besoins pour aller se recoucher ensuite.

Commencez par lui offrir un endroit plus restreint, et plus il apprendra à se retenir, plus vous pourrez agrandir son espace. Surveillez votre chiot Un chiot urine environ toutes les 30 minutes vers l’âge de deux mois et toutes les heures dès quatre mois. Ne punissez pas le chien qui urine ou fait ses selles dans la maison, car cela le rendra anxieux et il fera ses besoins cachés dans un coin où il pourrait manger ses excréments pour les faire disparaître. Si vous montrez de la colère envers lui, votre chien pourrait associer votre approche à quelque chose de négatif. Si vous le prenez sur le fait, amenez-le à l’endroit où vous souhaitez qu’il fasse ses besoins, idéalement, toujours le même, car il sentira son odeur et cela aidera son apprentissage. Il est judicieux de sortir votre toutou chéri très souvent, pour de courtes durées. Oui, cela vous demandera beaucoup de temps et d’énergie, mais il apprendra plus rapidement ainsi! Il est donc important de le sortir fréquemment : • Après chaque repas • Après chaque période de jeu • Lorsqu’il vient de se réveiller • Lorsque vous le sortez de sa cage Bien entendu, s’il fait ses besoins, ­R ÉCOMPENSEZ-LE! Tant et aussi longtemps qu’il n’aura pas été propre pendant une ­certaine période. Si cela peut vous aider à prévenir les petits besoins indésirables, dites-vous qu’avant de faire pipi ou caca, votre chiot émettra sans doute un ou plusieurs comportements. Chaque chien étant différent, ils ne feront pas tous les mêmes! Observez-le bien et fiez-vous à ces quelques signes communs : • Sentir au sol • S’éloigner • Tourner sur lui-même • Gémir/pleurer • Déambuler dans la maison

Le nettoyage, c’est important! Il est important de ne pas seulement éponger l’endroit souillé par votre chien, car il y reviendra à cause de l’odeur. Souvent, les gens utilisent de l’eau de javel, du Windex ou autres, mais la plupart de ces produits contiennent de l’ammoniac ou ont un pH basique, des éléments qui encouragent votre chien à revenir faire ses besoins au même endroit en renforçant l’odeur naturelle de ses déjections! Allez-y simplement avec un mélange d’eau et de vinaigre! C’est ce qu’il y a de plus efficace selon les experts. Causes comportementales Anxiété : le fait d’uriner lui fait passer une partie de son stress. Inutile de le punir, car ses problèmes risquent d’empirer! Au ­besoin, consultez un dresseur de chiens ou un expert en comportement canin. Il sera à même de vous aider et d’évaluer vos besoins. Problème de santé La raison est peut-être d’ordre médical? Voici une courte liste des maux qui pourraient affecter votre chien : • Infection urinaire • Incontinence reliée au vieillissement • Diabète canin • Maladie rénale Si vous pensez que cela s’applique peutêtre à votre animal, contactez votre vétérinaire immédiatement. Peu importe ce que vous ferez, ne retirez jamais l’eau à votre chiot. Il doit avoir accès en tout temps à de l’eau potable. Au lieu de la lui enlever, essayez de réduire la quantité qu’il ingère. Par exemple, mettez quelques glaçons dans son bol. Il aura toujours accès à de l’eau, mais qui fondra très lentement. En cage, vous pouvez utiliser une bouteille comme pour les lapins. Elle s’accroche facilement, coule lentement et évite les dégâts. Vos chiots sont petits et leur métabolisme est très rapide en pleine croissance. Ce qui veut aussi dire que le liquide ingéré est très rapidement absorbé, puis éliminé. Si vous n’offrez pas d’eau en tout temps à votre chiot, il risque fort de se déshydrater. ►


Éducation

27


28

Éducation

En résumé • Utilisez la cage, la laisse ou un enclos pour restreindre l’espace de votre chien lorsque vous ne l’avez pas à l’œil. • Sortez votre animal le plus souvent possible et récompensez-le chaque fois qu’il fait ses besoins à l’extérieur. • Enlevez toutes traces d’urine et de déjections avec de l’eau et du vinaigre. • Ne jamais punir votre chien lors d’accidents. Rappelez-vous ceci : vous avez appris à être propre seulement vers deux ou trois ans et vos parents y ont mis beaucoup d’efforts! Il est donc normal que votre chien prenne un certain temps pour assimiler le tout de son côté! LE TAPIS D’ENTRAÎNEMENT Comme pour bien des sujets, le pipi pad n’est ni tout noir ni tout blanc. L’utilisation qu’on en fait peut présenter des avantages, mais aussi des inconvénients, et ce, en plus d’être également très souvent victime de différents mythes. Les avantages Le chien peut se soulager quand il en a besoin! Souvent les chiens sont seuls durant plusieurs heures, car leur maître part pour le travail ou autre. Cela requiert qu’ils se retiennent de 6 à parfois même 10 heures! Si l’on compare avec l’humain moyen, ce dernier va aux toilettes plusieurs fois par jour et les rares fois où il doit se retenir, cela peut atteindre des niveaux de quasi-torture! Donc, en offrant un tapis d’entraînement à votre chien, vous lui offrez au moins la chance de pouvoir se soulager à quelques reprises le temps que vous reveniez à la maison! Oui, plusieurs chiens sont capables de se retenir de longues heures sans faire de dégâts dans la maison, mais on peut facilement imaginer l’inconfort que ceci peut leur amener au quotidien. Et n’oublions pas que le sphincter d’un chiot est, quant à lui, pas encore assez mature pour retenir l’urine plus d’une heure ou deux. Les tapis jetables de ce genre deviennent effectivement un outil assez pratique pour quelques heures, parce qu’on est à la maison ou qu’on ne peut pas se lever la nuit pour sortir son chien afin qu’il fasse ses besoins.

C’est pratique pour les chiens réactifs, craintifs, peureux Vous pouvez avoir un chien réactif, craintif ou peureux qui demandera plus souvent à aller à l’extérieur, ce qui, soyons franc, requiert beaucoup d’implication, voire énormément. Il faut être à l’affût et prêt à intervenir rapidement CHAQUE FOIS qu’il rencontre un élément déclencheur, et on ne sait pas toujours ce que peut être cet élément, ce qui devient une réelle gestion de chaque instant. Pour certains cas extrêmes, en utilisant le pipi pad, on s’assure que chaque sortie est consacrée au travail de réhabilitation et que l’on respecte le rythme du chien. Les inconvénients Il n’est pas écologique et est coûteux En effet, les tapis de propreté utilisés quotidiennement peuvent représenter énormément de déchets et de coûts. Il est certain qu’il existe des alternatives écologiques, moins chères, un peu comme pour les couches pour bébé. Elles sont fabriquées en ­tissus et sont lavables à la machine. D’ailleurs, vous ­pouvez même en faire vous-même si vous êtes un tant soit peu habile avec une machine à coudre. Il se vend aussi des ­carrés d’herbe synthétiques qui se lavent au jet d’eau. Pipi partout Souvent, le chien que l’on tente d’entraîner sur le tapis va commencer à faire ses ­besoins un peu partout sur les autres tapis, les serviettes ou n’importe quelle forme de tissus se trouvant au sol. Désolé de vous l’apprendre, mais pour un chien, il peut être ­d ifficile de faire la différence entre le tapis de la maison et celui qu’il serait censé u ­ tiliser pour ses besoins. Et quand on amène son chien en ­v isite, cela peut rapidement ­d evenir ­malaisant si ce dernier se met à uriner sur le tapis d’entrée de notre hôte.


Éducation

La solution la plus simple serait de donner à son chien un moyen de différencier un tapis d’entraînement d’un tapis de maison : on place le piqué dans un bac en plastique de style litière à chat ou sur un plateau dont il pourra voir les rebords. C’est ainsi que votre chien pourra se mettre à différencier le « bac » du tapis.

Ce mythe peut être en partie vrai si on compare avec les chiens qui font leurs besoins à l’extérieur sur le trottoir. En effet, l’odeur des autres chiens et de leurs besoins peuvent inciter le vôtre à les faire au même endroit. De plus, pour les chiens qui aiment uriner sur des surfaces verticales, l’environnement extérieur s’y prête d’avantage.

Les mythes

Par contre, il est tout à fait possible ­d ’apprendre à un chien à être 100 % propre sur un pipi pad si vous respectez les règles de base de l’apprentissage à la propreté chez le chien. Souvent, les gens déposent le ­tapis de propreté dans un recoin de la salle de bain en espérant que leur animal va magiquement comprendre de lui-même que c’est précisément à cet endroit de la maison qu’il doit aller faire ses besoins… Évidemment, ça ne se produit jamais! Au début, placez un pipi pad visible et facilement accessible près de votre chien. Une fois qu’il aura compris que c’est là qu’il doit faire ses besoins, vous pourrez graduellement changer celui-ci de place, à un endroit qui vous convient mieux. Et surtout, n’oubliez pas de restreindre l­’espace de votre chien au début pour éviter les accidents, un élément souvent négligé mais nécessaire!

Comme pour tout ce qui existe, les pipi pads ne font pas exception à la règle! Il y a des mythes reliés à ces derniers que nous allons aujourd’hui élucider. 1) Les chiens entraînés à la litière, aux papiers journaux ou sur des piqués font moins d’exercices physiques et sortent moins dehors. Bien que cela peut être vrai dans certains cas, il n’en reste pas moins qu’un pipi pad, peu importe qu’il soit ici question d’une litière ou d’un morceau de tissu ou de journal, reste un endroit où le chien devra faire ses besoins. Lui faire faire ceux-ci dans la cour ou sur un bout de trottoir ne stimulera votre chien! Ce qui le stimulera, c’est de marcher, de courir, de jouer, de mastiquer, d’apprendre de nouvelles choses, d’interagir avec d’autres chiens ou encore avec nous, etc. Peu importe l’endroit où un chien fait ses besoins, tous les propriétaires doivent aider leur compagnon à apprendre la propreté! 2) Il est plus difficile d’entraîner un chien à être propre sur un pipi pad qu’à l’extérieur.

3) Un « vrai chien » doit faire ses besoins dehors Est-ce que les chats qui font leurs besoins dans des litières sont moins des chats pour autant? N’oubliez pas : il s’agit simplement d’un endroit où le chien fait ses besoins, cela ne veut pas dire qu’il ne fait pas de « vraies activités de chien» et qu’il n’est pas heureux. Peu importe le chien que vous avez, il n’en sera pas moins un « vrai » pour autant! ■

29


30

Porcin

Cochon miniature Depuis plusieurs années maintenant le cochon miniature est très en demande en tant qu’animal de compagnie. D’ailleurs, selon le magazine Forbes, il serait « de loin considéré comme l’animal domestique le plus intelligent au monde » et pourrait être facilement dressé. Il peut apprendre à passer par une chatière, à sonner une cloche pour avertir ses propriétaires qu’il a besoin de sortir, est hypoallergénique, mue une fois par an et transpire peu. De plus en plus de municipalités changent les règlements pour accepter le cochon miniature comme animal de compagnie, mais beaucoup n’ont pas de règlement, car c’est un animal nouveau. Un animal qui s’adapte très bien aux appartements, condos ou maisons, mais il faut faire attention aux nombres d’étages, car quoiqu’il soit capable de ­m onter et descendre des escaliers, un deuxième étage serait trop pour lui.

devra être mis dans une pièce qui lui sera facilement accessible et ne devra jamais être changé de place pour l’habituer à y retourner. Si vous le déplacer, vous lui ­apprendrez que c’est correct de faire ses besoins partout. Il est même possible de l’habituer aux tapis d’entrainement (pipi pad). Certains apprennent même à leur cochon à demander la porte, mais l’hiver, ils ne resteront pas dehors très longtemps, car il est plutôt f­ rileux.

Comportement

Nourriture

Le cochon nain est un animal très physique qui a besoin de beaucoup d’affection, ­d ’attention et de câlins avec son maître. Il est loin de ressembler à un lapin et ne cherchera pas à passer ses journées en cage! Bien au contraire! Il a besoin de se promener, tout comme un chien de petite race. D’ailleurs la cage n’est pas nécessaire pour un ­cochon. Il s’en sortira très bien sans et pourra même rester seul durant environ huit heures sans aucun problème! Toutefois, un cochon grince des dents et peut faire environ une quarantaine de sons différents. Donc, si on ne tolère pas le bruit, on oublie! En fait, c’est comme devoir s’occuper d’un enfant de 4 ans en tout temps! Il faut être autoritaire et être capable de s’affirmer, car le cochon est très intelligent et a une tête de... cochon. Ainsi, comme chez un enfant, il va s’essayer. Si vous êtes trop doux, il en profitera!

Le cochon mange de la moulée, environ une tasse matin et soir, et pour le gâter ou lui offrir une petite collation, rien de mieux que quelques fruits et légumes. La moulée pour cochon n’est pas trop chère (environ 30 $ la poche) et dure environ de deux à trois mois. Pour les fruits et légumes, rien ne vous oblige à les acheter frais! Quelques retailles, les pelures de concombre ou de carotte, etc. peuvent très bien faire l’affaire. En fait, votre cochon sera un peu comme votre nouveau bac à compost!

Son intelligence est légendaire et on l’a répété à quelques reprises déjà! Dans les ­ faits, il est possible de montrer plusieurs tours à son cochon : les couleurs, des g ­ rimaces, ­donner la patte, tourner, etc. Il est ­surprenant de constater tout ce que nous pouvons faire faire à cette petite bête a­ dorable! Propreté Le cochon miniature est naturellement propre. Il est possible d’habituer son ­cochon nain à la litière avec granules de bois ou ­copeaux. Les copeaux de pin seraient la litière idéale, car elle est naturelle, non toxique et l’odeur du pin les attire. Le bac à litière

De l’eau doit être à sa disposition en tout temps, car il peut mourir très vite s’il en manque. Et il boit énormément, alors choisissez un bol en conséquence. Les raisins avec pépins, la rhubarbe, le sel, le beurre, le chocolat et les croquettes pour chiens et chats sont mortels pour le cochon. Grosseur Il faut faire attention lorsque l’on se procure un cochon miniature pour ne pas se faire avoir! À la base, il y a plusieurs types et races de cochons, et à la naissance, ils sont tous très petits. Ce n’est qu’avec leur courbe et leur poussée de croissance qu’il sera possible de définir de quoi aura l’air la taille finale. Très souvent, ce qui est vendu comme étant des cochons nains s’avère en fait des cochons vietnamiens qui, au final, pèseront entre 150 et 250 lb, alors qu’en général, un cochon nain atteint un poids se situant entre 35 et 70 lb tout au plus!

Soyez donc à l’affût et assurez-vous de vous procurer votre cochon auprès d’un éleveur qui saura en mesure de vous remettre les papiers adéquats. Coût moyen Pour se procurer un cochon miniature, il faut compter en général de 1 000 à 2 000 $ pour un bébé, dépendamment de sa couleur. Ceci dit, ce prix inclut habituellement vaccins, vermifuge, micropuce et stérilisation. Son entrée chez vous Le cochon a une mémoire phénoménale et il est très facile de gagner sa confiance… comme de la perdre! Il est donc important de vous assurer que ses premiers jours avec vous se passeront le mieux possible. Prévoyez une pièce ou un enclos pour ses premiers jours afin qu’il puisse y apprendre les bases de l’éducation. Cela le rassurera et vous aidera à le mettre propre et à le sociabiliser. La litière d’un côté et l’eau et la nourriture de l’autre (et assurez-vous que le plancher ne soit pas glissant). Ne l’approchez pas par le haut! Approchez-le par le côté, sinon vous allez l’effrayer. Présentez-lui une gâterie et attendez qu’il vienne à vous et répétez l’expérience jusqu’à ce que la confiance se développe. Lorsqu’il viendra naturellement vers vous, vous saurez qu’il est en confiance, et s’il se couche sur le côté lors d’un grattage de bedaine, vous saurez qu’il est sous votre charme! Bientôt il vous suivra partout et c’est alors que vous­ pourrez lui faire découvrir les autres pièces de la maison! ■


Titre

31


32

Alimentation

Comment savoir si votre chien est bien nourri? Vous vous sentez perdu pour choisir la bonne nourriture pour votre chien? Vous n’êtes pas seul… Il y a tellement de marques, de mentalités différentes, d’ingrédients différents… En effet, pour le commun des ­m ortels, ce n’est pas une tâche facile! Une des choses que vous pouvez facilement faire et qui vous permet d’évaluer si vous donnez une bonne nourriture à votre chien, c’est d’observer certains signes… Voici les signes auxquels vous devez porter attention pour évaluer la nourriture que vous donnez à votre chien : La digestion et les selles Eh oui, qu’on le veuille ou non, les selles sont le reflet de la digestion et de la qualité de l’alimentation. Une bonne alimentation se reflète par une quantité limitée de selles de texture ferme. Si votre chien fait plusieurs selles par jour, ou qu’elles sont molles, ou volumineuses (parfois presque autant que la quantité de nourriture que l’on donne), il faut lever un drapeau rouge et se poser des questions. En fait, les nutriments non digérés se retrouvent dans les selles et en font augmenter le volume… donc moins de selles égale meilleure assimilation des nutriments. Certains chiens vont avoir des selles molles en raison d’intolérance alimentaire, c’est aussi un point à surveiller. On veut donc des selles en quantité limitée et fermes. Par ailleurs, d’autres désordres digestifs, comme des vomissements fréquents, des reflux gastriques, ce n’est pas non plus normal, et si c’est le cas de notre chien, il faut alors aussi remettre l’alimentation en question et consulter un vétérinaire au besoin. La peau, le poil et l’odeur Lorsque l’alimentation est adéquate, les nutriments nécessaires à la santé de la peau et à la production du poil sont suffisants, et cela se reflète visuellement sur le chien. Un pelage brillant et soyeux avec une perte de poil normale est le signe d’une bonne alimentation. Si votre chien a le pelage terne, des démangeaisons, des pellicules, a une

mue sans fin, cela peut être dû à une alimentation qui ne lui convient pas. Également, un chien bien nourri a souvent peu ou pas d’odeur corporelle. Enfin, les démangeaisons et particulièrement le léchage entre les coussinets peuvent être des signes que l’animal ne tolère pas bien sa nourriture. Les sécrétions des oreilles et des yeux L’augmentation des sécrétions aux oreilles et aux yeux peuvent être un signe que l’alimentation de votre chien n’est pas optimale. Une mauvaise assimilation des nutriments irrite le système digestif et par le fait même le système immunitaire, ce qui peut provoquer une augmentation des sécrétions des oreilles et des yeux, et même favoriser le développement d’otites, par exemple. Le poids de l’animal Il ne faut pas se le cacher, plusieurs humains ont un excès de poids et il en est de même pour nos chiens. Plusieurs études ont démontré que l’obésité est très nocive pour la santé et pour les articulations. Il est donc important de surveiller le poids de son chien régulièrement. Comme je dis souvent pour aider les gens, de façon générale, on doit sentir légèrement les côtes, mais pas la colonne du chien. Je vous conseille d’établir le poids santé de votre chien avec votre conseiller en alimentation ou votre vétérinaire et de peser votre chien au moins une fois par mois pour pouvoir réajuster l’alimentation au besoin. Le surplus de poids chez le chien est très fréquent et très nocif pour sa santé. On voit beaucoup trop de chiens avec la forme tonneau, comme je l’appelle…. ►


34

Alimentation

La santé dentaire Une bonne alimentation va se refléter par un chien qui a une belle dentition saine et sans tartre. La mauvaise haleine, l’accumulation excessive de tartre peuvent être un signe de mauvais équilibre dans l’alimentation et de problème de digestion. Vérifier régulièrement la dentition de votre chien, le tartre est néfaste pour la santé.

parlent pas, donc ils ne peuvent vous dire qu’ils ont mal au ventre ou ont des malaises dus à leur alimentation… on a juste à penser comment on réagit quand on a mal au ventre… il y a de quoi devenir anxieux, intolérant et de mauvaise humeur, surtout si cela dure depuis plusieurs années… Si votre chien a des problèmes de comportement, assurez vous que ce n’est pas à cause d’une mauvaise alimentation qui l’irrite.

Le comportement du chien

Un bon système immunitaire

Au fil de mes années de pratique en service conseil en alimentation, j’ai pu constater à quel point l’alimentation a un effet sur le comportement d’un chien. Chez les chiens qui ne digèrent pas bien leur nourriture et chez lesquels on va apporter des changements positifs dans leur alimentation, on va souvent observer une amélioration notable de leur comportement. Un chien à l’énergie égale, calme, posé est souvent le résultat d’une bonne alimentation. Les chiens ne

L’alimentation saine est la base d’un système immunitaire en santé. Une déficience au niveau nutritif, une intolérance alimentaire vont inévitablement affecter le système de défense immunitaire du chien. Cela peut se refléter par un chien qui est souvent malade, a des bobos qui ne guérissent pas, a souvent des otites, etc. Quand notre chien est souvent malade, il faut s’assurer que cela ne provient pas d’une alimentation qui ne lui convient pas.

Voilà beaucoup de petits signes observables chez votre animal qui vont vous permettre de savoir si son alimentation est adéquate ou pas. L’alimentation, il faut y voir, c’est la base de la santé et de la longévité! ■ Karine Simard, Agronome, M. Sc. Expert-conseil en alimentation canine Présidente Pattedeaubio


Animo etc est fier de promouvoir les produits d’ici! Retrouvez ces articles en magasin ainsi que tous nos autres produits québécois/canadiens.

PENSEZ GLOBAL, ACHETEZ LOCAL

Recherchez notre logo en magasin pour découvrir notre sélection d’articles certifiés québécois ou canadiens.


36

Espace recettes

Repas sain pour chats et chiens Au lieu des habituels croquettes, préparez ce petit repas différent, mais sain et délicieux pour votre boule de poil préféré!

Poulet fruité Jerky pour chiens

Boule de viande pour chats

Ingrédients :

Donne 2 à 3 portions

• 2 ou 3 blancs de poulet

Ingrédients :

• 1/2 tasse d’ananas coupés

• 150 g (2/3 tasses) de poulet haché ou de viande hachée

• 1/2 tasse de myrtilles

• 1 pot de bébé de légumes au choix

• Du sirop

• 1 comprimé écrasé de vitamine pour chat (facultatif )

• Une pincée de gingembre

• 75 g (1/3 de tasse) de chapelure sèche nature.

• De l’eau

Préparation :

Préparation :

1. Dans une petite casserole sur feu moyen, pochez la viande hachée dans une petite quantité d'eau jusqu'à ce qu'elle soit bien cuite. Retirez du feu et laissez refroidir.

1. Coupez les blancs de poulet en lanières et retirez le gras. 2. Écrasez les ananas et les myrtilles ensemble, puis ajoutez-y le gingembre et le sirop. 3. Placez les lanières de poulet dans le mélange et ajoutez de l’eau jusqu’à ce que le poulet soit complètement immergé. Laissez mariner au moins une heure au réfrigérateur. 4. Préchauffez le four à 80 °C. Placez les morceaux de poulet marinés sur une plaque recouverte de papier parchemin, recouvrez le tout de marinade et ajoutez de la menthe (facultatif ). 5. Laissez les lanières de poulet sécher dans le four de 3 à 4 heures ou jusqu’à ce que la viande ait perdu toute son humidité, laissez refroidir et servez. Se conserve environ 3-4 jours dans un récipient hermétique au frigidaire.

2. Mélangez la viande, le jus de la viande, les légumes et les vitamines. Formez des bouchées et roulez-les dans la chapelure. 3. Servez à votre chat la quantité désirée pour un repas. Conservez le reste dans un récipient couvert au réfrigérateur, trois jours au maximum. ■


Espace recettes

37


38

Magazine Animo etc

Consultez dès maintenant l'édition précédente

juin 2019 GRATUITEMENT! Rendez-vous en ligne au www.animoetc.com

Sortie du

PROCHAIN MAGAZINE : Juin 2020


Concours Facebook

Carolle Marchand : la grande gagnante du concours Facebook Le concours photo « Mon animal en vacances » s'est déroulé sur la page Facebook d'Animo etc en juillet dernier. La grande gagnante du concours, Carolle Marchand, a mérité une carte cadeau de 50 $ à dépenser dans le magasin Animo etc de son choix. Voici la photo gagnante ainsi que celles de nos finalistes. Consultez régulièrement notre page Facebook pour ne pas manquer nos prochains concours!

2 positio son chien n, Catherine Hub er en voiture , les poils t avec dans le v ent! e

t, arie-Pier Poulio 3e position : M ! re ri s a bien fait la photo nou

Carolle Marchand, grande gagnante!

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK

facebook.com/animoetc • www.animoetc.com

39


PRENEZ RENDEZ-VOUS EN LIGNE!

C'EST FACILE ET RAPIDE!

Plus besoin de téléphoner ou de vous présenter en succursale.

www.animoetc.com

ANIMO ETC DORVAL 204, avenue Dorval, Dorval, H9S 3H3 Téléphone : 514 639-3080 dorval@animoetc.com

ANIMO ETC MATANE 750, avenue du Phare O, Matane, G4W 3W8 Téléphone : 581 334-5263 matane@animoetc.com

ANIMO ETC ST-JÉRÔME 847, boul. de la Salette, St-Jérôme, J5L 2J3 Téléphone : 438 844-2470 stjerome@animoetc.com

ANIMO ETC FONTAINEBLEAU 75 , boul. des Châteaux, Blainville, J7B 2A4 Téléphone : 450 419-3322 blainville@animoetc.com

ANIMO ETC MIRABEL (ST-CANUT) 9061, rte Sir Wilfrid Laurier, #105, Mirabel, J7N 1L6 Téléphone : 579 254-0121 stcanut@animoetc.com

ANIMO ETC STE-THÉRÈSE 232-160, rue St-Charles, Ste-Thérèse, J7E 2B4 Téléphone : 450 420-8448 stetherese@animoetc.com

ANIMO ETC ILE BIZARD 323, rue Cherrier, Ile Bizard, H9C 2N1 Téléphone : 514 620-4882 ilebizard@animoetc.com

ANIMO ETC ST-HUBERT 5955, boul. Payer, Saint-Hubert, J3Y 6W6 Téléphone : 450 259-0119 sthubert@animoetc.com

ANIMO ETC VAUDREUIL 1000, rue Émile-Bouchard, Vaudreuil, J7V 0B6 Téléphone : 450 424-4223 vaudreuil@animoetc.com

ANIMO ETC MASCOUCHE 3077, boul. Mascouche, Mascouche, J7K 3B7 Téléphone : 450 417-3171 mascouche@animoetc.com

ANIMO ETC ST-HYACINTHE 5259, boul. Laurier Ouest, St-Hyacinthe, J2S 3V5 Téléphone : 450 768-7728 sthyacinthe@animoetc.com

ANIMO ETC VIMONT 2050, boul. René-Laennec, Laval, H7M 3J8 Téléphone : 450 662-2050 vimont@animoetc.com

Profile for Animo etc

Magazine Animo V08 - Décembre 2019  

Advertisement
Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded