Issuu on Google+

Projet d'exploitation de la "Demoiselle", premier grand voilier-école du patrimoine suisse Président : Christian Reymond 01/03/2009

Association La Barque des Enfants - Case Postale – 1800 Vevey Tél. 021 691 87 10 - CCP 30 – 395.783 – 7 -www.labarque.ch - info@labarque.ch


2


Nos remerciements vont à toutes les personnes qui se sont impliquées bénévolement dans les réunions de réflexion. C'est par leur travail que le projet pédagogique mis en œuvre à bord de la Demoiselle a pu s'élaborer : Bourqui Fernand Reymond Christian Apothéloz Lise Balleys Sandrine Baumann Michel Beaud Jacques Bertola Corine Bron Corinne & Gérard Christian Buttet Michel & Marianne Chave Marianne Christoff Anne-Gabrielle Croisier Keren Dessiex Jacques Duchoud Pierre Gröbli Daniel Kung Olivier Laude Philippe Leresche Marc-André Lévy Bernard Longchamp André Martinet Philippe Mignot Claude Mosca Silvia Nicolet Jean-Marc Settimi Marie Veya Françoise Viaccoz Stéphanie Waldmeyer Bernard Warpelin Claude

Mise en page du document Viviane Nicolet Golaz et Madeleine Bourrette Reymond Rédaction Madeleine Bourrette Reymond 3


4


Nos remerciements vont également à toutes les personnes morales ou privées qui ont soutenu matériellement et financièrement le projet de l'association la Barque des Enfants. Nous avons essayé de retrouver les logos de chaque entreprise et le nom de chaque personne pour les insérer dans la couverture du présent projet, mais tant de gens nous ont aidés à un moment ou à un autre que notre recherche n'est, en ce mois de mars 2009, pas encore terminée. Merci à tous ! Nous ne vous oublions pas !

5


6


Avant propos ................................................................................................................................................ 9

I. L'association La Barque des Enfants & sa Demoiselle ................................................ 11 Introduction................................................................................................................................................ 11 1. Mise à la disposition des écoles et du public d'un "musée vivant et navigant" ................... 12 1.1. La découverte et le respect de l'environnement dans le projet de La Barque des Enfants .......... 13 1.2. Un voilier homologué "bateau à passagers" ................................................................................ 14 1.3. Les règles de comportement garantissant la sécurité à bord de la Demoiselle ............................ 16 2. Philosophie et éthique de l'association ..................................................................................... 17 3. Les membres et les bénévoles de La Barque des Enfants ...................................................... 18 4. Le journal et le site internet de La Barque des Enfants ......................................................... 20 5. Une barque nommée "Demoiselle" .......................................................................................... 21 5.1 Historique de la construction de la Demoiselle ........................................................................... 22 5.2 Description de la Demoiselle ....................................................................................................... 25 5.4 Les travaux en attente .................................................................................................................. 29 5.5 Remerciements ............................................................................................................................ 29 6. Compétences et missions des membres de l'équipage lors de l'accueil des publics ............. 30 7. Publics concernés par les prestations proposées par l'association La Barque des Enfants 30

II.

Présentation des différents projets développés en fonction des publics ......... 32

1. L'accueil des jeunes à bord de la Demoiselle........................................................................... 32 Introduction................................................................................................................................................ 32 1.1. Projet spécifique pour l'accueil des jeunes à bord ....................................................................... 33 1.2. Cadre légal des mesures de sécurité à adopter pour l'accueil des classes .................................... 33 1.2.1 Dispositions générales ................................................................................................................. 34 1.2.2 Responsabilités de l'association La Barque des Enfants.............................................................. 34 1.2.3 Responsabilités des élèves ........................................................................................................... 34 1.2.4 Prévention des accidents à bord de la Demoiselle ....................................................................... 34 1.2.5 Mesures à prendre en cas d'accident ou de maladie .................................................................... 35 1.2.6 Un camp sportif sécurisé à bord de la Demoiselle ...................................................................... 35 1.3. Apprentissages attendus............................................................................................................... 36 1.3.1 La nécessité de pratiquer une activité sportive ............................................................................ 36 1.3.2 La relation au travail en équipe ................................................................................................... 37 1.3.3 La liberté ...................................................................................................................................... 37 1.3.4 La responsabilité .......................................................................................................................... 38 1.3.5 L'apprentissage d'un savoir-faire inédit ....................................................................................... 38 1.3.6 La connaissance et le sentiment d'appartenance à la culture lémanique ..................................... 38 1.3.7 L'autorité ...................................................................................................................................... 38 1.3.8 L'organisation matérielle et intellectuelle d'un voyage................................................................ 39 1.3.9 Les règles de vie .......................................................................................................................... 39 1.4. Organisation des programmes pédagogiques .............................................................................. 39 1.4.1 Préparation du camp scolaire à bord de la Demoiselle ................................................................ 40 1.4.2 La connaissance de l'infrastructure de l'association La Barque des Enfants ............................... 40 1.4.3 Le budget du camp scolaire ......................................................................................................... 40 1.4.4 Le choix du projet à mettre en place ............................................................................................ 40 1.4.5 Préparation à la vie quotidienne à bord ....................................................................................... 41 1.4.6 Le bagage de l'élève ..................................................................................................................... 41 1.4.7 Les préalables à acquérir avant le camp de navigation................................................................ 42 1.5. L'accompagnement des élèves et de leurs enseignants à bord ..................................................... 42 1.5.1 Arrivée de la classe à bord de la Demoiselle ............................................................................... 42 1.5.2 Organisation du camp en fonction du projet décidé par la classe................................................ 42 1.5.3 La navigation ............................................................................................................................... 42 1.5.4 L'évaluation du projet mis en place ............................................................................................. 43 7


1.6. S'inscrire pour un camp à bord de la Demoiselle ........................................................................ 43 1.7. Coût d'un camp ............................................................................................................................ 43 2 Navigation avec des groupes d'adultes et/ou des familles ...................................................... 44 Introduction................................................................................................................................................ 44 2.1. La sécurité à bord de la Demoiselle ............................................................................................. 44 2.1.1 Les responsabilités de l'association La Barque des Enfants ........................................................ 44 2.1.2 Les responsabilités des personnes accueillies.............................................................................. 45 2.1.3 Prévention des accidents à bord de la Demoiselle ....................................................................... 45 2.2. L'accueil de groupes composés d'adultes ou de familles ............................................................. 46 2.3. Stage de cohésion pour les entreprises ........................................................................................ 46 2.4. Découverte du patrimoine lémanique par les touristes ................................................................ 47 2.5. Participer à bord de la Demoiselle à des événements culturels et sportifs .................................. 47 2.5.1 La nuit des musées ....................................................................................................................... 47 2.5.2 Les régates ................................................................................................................................... 47 2.5.1 Les fêtes locales ........................................................................................................................... 48 2.6. Objectif "Découverte du Léman et des bateliers" sans participation aux manœuvres ................ 49 2.7. Organiser son embarquement à bord de la Demoiselle ............................................................... 49 2.7.1 Les prestations de base ................................................................................................................ 49 2.7.2 Les prestations complémentaires pour un stage de plusieurs jours ............................................. 50 2.7.3 La préparation du stage avec le coordinateur de l'association ..................................................... 51 2.7.4 La connaissance de l'infrastructure de l'association La Barque des Enfants ............................... 51 2.7.5 Le budget du stage ....................................................................................................................... 51 2.7.6 Le choix du projet à mettre en place ............................................................................................ 51 2.7.7 Préparation de la mise en place du projet .................................................................................... 52 2.7.8 Les bagages du stagiaire .............................................................................................................. 52 2.7.9 Les préalables à acquérir avant le stage de navigation ................................................................ 52 2.8. S'inscrire pour un stage à bord de la Demoiselle ......................................................................... 53 2.9. Coût des stages et des sorties ....................................................................................................... 53 3 La location de la Demoiselle à quai .......................................................................................... 53 4 Les Bateliers de la Demoiselle ................................................................................................... 54 4.1. Le bonheur de naviguer ............................................................................................................... 54 4.2. Participer en qualité de batelier à la régate des barques lémaniques ........................................... 54 4.3. Se former en qualité de batelier à bord de la Demoiselle ............................................................ 55 4.4. Se former en tant que batelier ou patron pour accompagner les groupes accueillis .................... 55

Annexes ................................................................................................................................... 57 STATUTS .................................................................................................................................................. 58 Rôles de sauvetage et de sécurité des membres de l'équipage ............................................................... 62 Règles de sécurité à bord de la Demoiselle .............................................................................................. 64 Concept de prévention des actes de maltraitance ................................................................................... 65 Signalement d'actes relevant de la maltraitance ou de la violence ...................................................... 68 Charte du bénévolat .................................................................................................................................. 71 Engagement volontaire : convention de collaboration réciproque ...................................................... 77 Compétences et missions des membres de l'équipage lors de l'accueil des publics ............................. 80 Activités proposées à bord de la Demoiselle ............................................................................................ 81 Contrat de prestations & de collaboration pour les classes ................................................................. 85 Article "Sport &Santé" ............................................................................................................................. 92 Réalisation du sac marin personnel ......................................................................................................... 99 Evaluation de l'expérience vécue à bord de la Demoiselle ................................................................... 100 Contrat de prestations & de collaboration pour les personnes et les groupes ................................... 101 Contrat de location de la Demoiselle à quai .......................................................................................... 106

8


Avant propos L'association La Barque des Enfants est née des passions de Christian Reymond pour son métier l'enseignement, et la navigation. A 40 ans, après 13 ans de vagabondage en mer sur son voilier La Boun’Amie, il reprit avec bonheur son métier d’instituteur à plein temps. Une insatisfaction pourtant le tourmentait : il souhaitait partager sa passion de la navigation à voile, de la vie à bord d’un bateau sur le Léman, avec ses élèves. D’autant plus que ceux-ci se montraient très réceptifs lorsqu'il leur racontait ses aventures. Pour Christian Reymond le bateau représentait une véritable école pour devenir un adulte citoyen et responsable. Sur le Léman rien n’existait pour permettre de partir, quelques jours, avec une classe... Cela lui apparaissait d’autant plus rageant que le lac était là, sous son nez, à portée immédiate. Paradoxalement, les Alpes, plus lointaines, plus hostiles, offraient à l’instituteur des milliers de chalets, cabanes, refuges et dortoirs rendant possible leur découverte avec une classe. C'est ainsi que peu à peu s'est insinué en lui l’idée de construire un grand voilier qui offrirait dortoir, cuisine et sanitaires et qui permettrait à une classe de devenir un équipage pendant cinq jours et de partir à la découverte du Léman. Ce serait sur le lac l’équivalent de la cabane de montagne. Le hasard a fait en sorte qu'un chemin se tisse entre le rêve et la mise en place d'un réel projet. En tout premier lieu, à l'occasion d'une course d'école, avec son ami Fernand Bourqui engagé dans la Société de Sauvetage de La Tour-de-Peilz , ils ont emprunté le bateau le "Grand Doyen" pour emmener des enfants des écoles de Puidoux-Chexbres sur le Léman. Par groupes successifs, une soixantaine d’élèves ont ramé de Bouveret au Vieux Rhône, puis jusqu’au Grand Canal et finalement jusqu’à Villeneuve.

Le Grand Doyen et les élèves au Vieux-Rhône

L’enthousiasme des élèves avait été tel qu'il avait été conforté dans l'idée que de proposer des camps de découverte du lac rencontrerait un grand succès. Fernand Bourqui partageait son enthousiasme. C'est ainsi que Christian Reymond commença à crayonner des bateaux modernes offrant les emménagements1 nécessaires pour héberger une trentaine de personnes... En automne 1995, lors d’une excursion familiale à la Grande Dixence, Christian Reymond rencontra Albin Bosonet qui était le chauffeur du car. Leur discussion porta sur les voyages, puis sur les bateaux : le grandpère d’Albin avait été patron d'une barque du Léman à Bouveret. Quelques temps plus tard, Albin l'invita pour une fondue et lui offrit un plan de «La Valaisanne». Ce magnifique dessin le fit rêver et la nuit suivante Christian Reymond se réveilla en sursaut : bien sûr, c’était cela qu’il fallait faire, un bateau de notre patrimoine, qui relierait ses élèves à leurs racines et deviendrait l’emblème de toute une région !

Plan de La Valaisanne

1

Emménagements : terme de marine pour désigner, à la place de "aménagements", les agencements intérieurs d'un bateau.

9


Le 21 décembre 1995, dans un café de Vevey, il montra le plan de la Valaisanne à ses amis Fernand Bourqui et Philippe Laude qui s'enthousiasmèrent. C’était parti ! Quelques jours plus tard, Philippe Laude lui raconta qu’il en avait parlé à un constructeur naval de Villeneuve, Nicolas Baumgartner, et que ce dernier avait demandé quand le projet allait commencer...alors ils commencèrent. Une fois les premiers soutiens obtenus, l’idée de «mettre à disposition des classes un grand voilier pour organiser des camps sportifs de voile pour aller à la découverte du Léman», devait encore être creusée, développée et devenir un projet. D’intenses réflexions, de nombreuses rencontres et discussions, et un gros travail à l’ordinateur permettait à Christian Reymond, le 21 mars 1996, de proposer une plaquette de présentation du projet intitulé alors : «Une barque pour Vevey». Durant l’élaboration de ce fascicule, ses amis Fernand Bourqui et Philippe Laude, et lui-même, avaient eu l'occasion de rencontrer beaucoup de personnes enthousiasmées par leur idée. Lors d'une nouvelle invitation chez Albin Bosonet pour une nouvelle fondue, Christian Reymond lui tendit un des premiers dossiers du projet. Après l’avoir consulté, pétrifié, Monsieur Bosonet lui demanda d’une voix blanche : «Mais vous allez la construire ?» A sa réponse affirmative, il se leva et disparut dans une pièce voisine et revint quelques instants plus tard, tenant dans ses mains la maquette d’une barque. Il la lui tendit en lui disant : «Tiens, c’est pour toi. Tu vas en avoir besoin.» C’était la maquette du brick «Le Soleil» la barque de son grand-père, réalisée par son père, constructeur de bateau, qui avait fait son apprentissage au chantier Jacquier au Locum. Quel cadeau !

Albin Bosonet tenant "Le Soleil"

En 1996, Christian Reymond, avec ses amis Fernand Bourqui, Philippe Laude et une cinquantaine de personnes réunies aux Galeries du Rivage à Vevey, fondaient l’association «em-BARQUE-ment immédiat» qui devait mener le projet. Les trois hommes surent motiver des amis, des personnes de tout horizon social et professionnel et des organismes pour que le projet d'une "Barque pour les Enfants" donne naissance à une association, maintenant forte de 600 membres. Philippe Laude ayant renoncé au poste, Christian Reymond était élu Président du Comité composé de Fernand Bourqui, Mario Trolli et Sylvia Rittmeyer. Ils notaient avec plaisir qu’au rang des membres fondateurs de l'association se trouvaient des représentants des Pirates d’Ouchy (barque La Vaudoise de 1932), de la galère La Liberté (dont la construction démarrait alors) et de la barque La Savoie (alors encore en projet sur la rive lémanique Française). Christian Reymond est actuellement toujours Président de l'association. Les chapitres ci-après permettront en tout premier lieu de découvrir le fonctionnement de l'association, ses objectifs, la construction de la Demoiselle et l'organisation de son équipage. Une présentation détaillée des différents projets développés permettra à chacun de trouver matière à venir naviguer à bord du premier voilier-école de Suisse.

10


I. L'association La Barque des Enfants & sa Demoiselle Introduction L'association qui se nommait alors "em-BARQUE-ment immédiat" a piloté le projet de construction de la réplique de cette barque lémanique issue du patrimoine lacustre. En 1998, l'association ouvrait un concours dans le but de trouver un nom à sa barque. En 1999, lors de sa mise à l'eau, le navire a été baptisé "La Barque". Ce nom avait été privilégié selon l'adage "Vox populi, vox Dei" (voix du peuple, voix de Dieu). En mars 2007, l'association "em-BARQUE-ment immédiat" que tout le monde appelait déjà "La Barque des Enfants" était rebaptisée de ce nom lors de l'Assemblée générale. Certains, également, trouvaient que le nom du bateau, la "Barque" n'était pas adéquat. Ils estimaient que personne n'appelait sa maison "maison" ou son chien "chien" et trouvaient ridicule d'appeler une barque "Barque". Ainsi, lors de cette même assemblée les membres de l'association présents votèrent pour la rebaptiser du nom de son illustre ancêtre de 1828. Elle devint donc la "Demoiselle". La construction de la Demoiselle débuta en juillet 1997 sur la place du Marché de Vevey. Des personnes au chômage, embauché dans le cadre d'un programme d'occupation, ont construit la coque du bateau sous les yeux d'innombrables visiteurs. Le 28 février 1999, elle a été mise à l'eau devant 10'000 spectateurs, dans un magnifique spectacle préparé par François Rochaix, metteur en scène de la Fête des Vignerons de 1999. Remorquée à l'embouchure de l'Eau Froide, à Villeneuve, elle y a trouvé son amarrage définitif. La reprise économique permettait à "nos" chômeurs de retrouver du travail. L'association perdait ainsi sa main-d'œuvre au point de devoir renoncer aux programmes d'occupation dès la fin de 1999. A partir de l'année 2000, la poursuite de la reconstruction de la barque a été réorganisée en ayant recours au travail bénévole. Lentement, l'activité a continué, entravée par le manque de moyens et les difficultés humaines inhérentes à une force de travail constituée de personnes bénévoles. Les moteurs étaient installés en 2002 et la barque pouvait commencer ses navigations d'entraînement. Grâce à un don important de la Loterie suisse romande, la Demoiselle a reçu son gréement 2 et navigue enfin sous voile depuis juillet 2007. Le 17 janvier 2009, la pose de la dernière morguette3 sur le réveillon4 permettait de dire que la construction de la Demoiselle était achevée. Ainsi, la Demoiselle offre, autant que possible, un aspect identique à son modèle d'origine. La reconstruction de cette barque du XIXème siècle a redonné au patrimoine lémanique un bateau totalement disparu. Ce projet s'inscrit également dans le mouvement mondial de renouveau du patrimoine maritime et nautique. Une association faîtière "Voiles Latines du Léman" a été créée en 1998, dans le but de réunir et de promouvoir les différentes barques du Léman existantes autour du lac. "Voiles Latines du Léman" coordonne également les grandes manifestations lémaniques auxquelles participent les six barques "Neptune", Vaudoise", "Savoie" et "Demoiselle", la cochère "Aurore" et la galère la "Liberté".

2 3

4

Gréement : tout ce qui est nécessaire pour naviguer à la voile : mâts, voiles, câbles, poulies, etc… Morguette : bitton contre les balustres et les réveillons (petite bitte) Réveillon : planche verticale bordant le pont de chaque côté de la proue servant de cale-pieds, pavois.

11


Missions et champs de compétences et de l'association L'association La Barque des enfants est une association régie par des statuts5 et les articles 60 et suivants du Code Civil Suisse.

1.

Mise à la disposition des écoles et du public d'un "musée vivant et navigant"

Ainsi que l'indique l'article 2 du chapitre 1 des statuts de l'association La Barque des Enfants au 31 décembre 2008 : "L'association «La Barque des Enfants» a pour but la promotion du développement et de la connaissance du Léman et de sa région, notamment pour les enfants. Ce but est éducatif et non lucratif. Ses objectifs sont les suivants :  la reconstruction de La Demoiselle, une barque du XIX siècle par les moyens suivants : emplois salariés - bénévolat - partenariat - emplois temporaires subventionnés.  «La Demoiselle» est destinée à sauvegarder le patrimoine lémanique, les traditions et le savoirfaire qui lui sont associés et faire œuvre de musée vivant et navigant. Dans cette optique, «La Demoiselle» est mise à disposition prioritairement des écoles. Comme indiqué à l'alinéa 2 de l'article 2 de ses statuts, l'association s'est donné pour mission de sauvegarder "les traditions et le savoir-faire qui lui sont associés et faire œuvre de musée vivant et navigant". Elle est la seule embarcation issue du patrimoine suisse à proposer au public, et en priorité aux enfants des écoles, de participer à la manœuvre du bateau. Des méthodes d'accompagnements spécifiques à chaque public ont été établies afin que cet alinéa s'intègre dans une réalité concrète. Ces méthodes reposent sur cinq axes principaux :

5 6

-

La pratique de la voile en tant qu'activité sportive d'équipe. L'association tend à promouvoir et à encourager ce sport au travers des multiples projets qu'elle développe tant en faveur des enfants que des adultes. Outre le fait que, comme toute activité sportive, la pratique de la voile a des effets bénéfique sur la santé, elle est également une activité de loisir et de compétition. Au travers de ce sport, et plus particulièrement à bord d'un grand voilier comme la Demoiselle, le travail d'équipe est indispensable.

-

La manœuvre de La Demoiselle, en sa qualité "d'objet" témoin d'un passé révolu, fait naître en chaque personne au travail sur son pont les mêmes émotions et sensations que celles vécues par les bateliers6du XIXème siècle. Cette participation aux manœuvres en parallèle avec l'histoire des barques et de leurs bateliers et le vocabulaire propre à ces marins lémaniques sont des éléments essentiels permettant la compréhension des émotions et des sensations ressenties.

-

Le Léman représente la patrie des barques lémaniques (même s'il y en eut sur les lacs de Neuchâtel et d'Annecy). La possibilité de naviguer en compagnie des trois autres barques et de la cochère représente un véritable retour dans le passé et vers l'incroyable beauté que dégagent ces bateaux.

-

L'association La Barque des Enfants effectue un gros travail de recherche historique sur les barques du Léman puis "vulgarise" ce passé méconnu en le partageant avec ses bateliers, ses membres et le public par l'intermédiaire du journal de l'association : l'Info'Barque. La Barque des Enfants, par le type de voilier choisi, restitue et sauvegarde un patrimoine séculaire oublié. L'association et les équipiers de la Demoiselle auront pour tâche de restituer ce savoir aux publics accueillis

Les statuts sont joints en annexe page 59 Batelier: marin de fleuve ou de lac.

12


-

La découverte et le respect de l'environnement : l'association La Barque des Enfants a reçu le 5 juin 2005 la nomination de "Champion de la terre". Cette distinction prestigieuse est remise par la Fondation Earth Champion. Local Heroes, Global Impact (www.earthchampions.com). Cette distinction "Champions de la Terre" récompense des gens, des entreprises et des gouvernements qui contribuent à créer un avenir durable pour la planète. "Les Champions de la Terre" sont des personnes ou des organisations qui ont créé un projet pouvant avoir un impact important et positif sur une question environnementale au niveau local, national ou mondial. La fondation Earth Champion œuvre en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) qui, depuis 2004, récompense des politiciens(nes), économiste(s), philosophe(s), musiciens(nes), artiste(s), religieux(ses) ou encore une personnalité civile agissant au niveau mondial, national ou local, ainsi que certaines personnes et organisations qui font une vraie différence dans la protection de notre planète. L'association La Barque des Enfants veut se montrer à la hauteur d'une telle distinction. A ce titre elle développe des moyens destinés à sensibiliser les publics accueillis à l’importance du développement durable dans l'ensemble de son projet.

A travers ces cinq axes, l'association La Barque des Enfants se donne également pour mission de mettre en œuvre les moyens nécessaires pour développer des qualités humaines, des savoir-faire, une conscience de l'importance du passé, la fierté d'habiter un pays si riche d'histoire et de beauté chez les enfants, mais aussi chez les adultes, qui seront accueillis à bord de la Demoiselle. Pour compléter les projets d'accueil, une bibliothèque sera mise à disposition à bord de la Demoiselle.

1.1. La découverte et le respect de l'environnement dans le projet de La Barque des Enfants Comme précisé ci-dessus, l'association La Barque des Enfants est reconnaissante et fière d'avoir reçu la distinction de "Champion de la terre" par la Fondation Earth Champion. Les personnes qui ont travaillé aux programmes d'accueil des publics ont très rapidement mis en avant cette dimension du projet global qu'ils étaient en train de développer. Tous passionnés par la nature, ils ont très vite analysé que la Demoiselle serait un splendide outil pour être en contact avec elle. L'eau, la flore, la faune et la richesse archéologique : le bateau navigue dans un milieu très hostile pour l'être humain : l'eau. Cet environnement abrite une flore et une faune très riche. Pour exemple, le lac Léman accueille pas moins de "120 à 130 espèces d'oiseaux, sédentaires et migrateurs. «En hiver, le Léman est un réservoir important. De nombreuses espèces descendent du nord de l'Europe et hivernent ici, où elles trouvent de la nourriture en abondance.» Selon Patrick Jacot, On peut alors y observer des spécimens rares, macareux, plongeons et grèbes jougris". Patrick Jacot, passionné par l'avifaune, a créé, il y a 25 ans, le Centre ornithologique de Genthod. Un voilier, même aux dimensions de la Demoiselle, est un moyen d'approche idéal de la nature tant sur le lac que sur les rives. L'association La Barque des Enfants souhaite également développer des projets destinés à faire découvrir la vie lacustre. Il est ainsi tout à fait imaginable de disposer dans le futur d'un mini-sous-marin filoguidé pour observer les poissons, une frayère7ou les épaves de bateaux. L'objectif étant également de faire connaître la richesse naturelle mais aussi archéologique. Les épaves restent un lien précieux avec la mémoire de l'intense trafic lacustre, économique et touristique, qui a existé sur le Lac Léman. Le vent : le bateau de La Barque des Enfants est un voilier et, à ce titre, utilise une énergie singulière produite par la nature : le vent. L'équipage de la Demoiselle est formé pour faire découvrir aux passagers les vents si variés du Léman. On en dénombre pas moins de 30 différents dont : la Vaudaire, le Vent, la Bise, le Joran, le Vent Blanc, le Rebat, la Bise Noire. Le changement de climat sur le Lac Léman peut être parfois très brutal. Favorisés par un relief passablement abrupt aux abords du plan d'eau, les vents dévalent les pentes à grandes vitesses et peuvent s'abattre sur le lac avec une violence étonnante. Les passagers de la

7

Une frayère est un lieu où se reproduisent les poissons et les batraciens.

13


Demoiselle seront également accompagnés pour utiliser ces vents pour faire avancer leur bateau. Les techniques de navigations propres à un gréement latin 8 leur seront pour cela dévoilées. Les réserves naturelles : naviguer à bord de la Demoiselle sera une occasion de visiter les réserves que l'on peut trouver tout autour du lac comme Les Grangettes, La Pointe à la Bise près de Genève, l'Ile aux Oiseaux à Préverenges ou l'embouchure de la Dranse juste avant le Château de Ripaille près de Thonon. Il sera également possible de se rendre à l'embouchure de la Venoge, de l'Aubonne ou du Vieux Rhône. L'association incitera les classes et les groupes accueillis à aller visiter ces réserves sous la direction de personnes compétentes. De multiples lieux autour du lac, comme les aquariums du Musée du Léman à Nyon, offrent à découvrir les animaux, les plantes et les insectes qui vivent dans ce milieu extraordinaire que constitue le Léman. Des partenaires spécialisés : L'association La Barque tend également à développer les partenariats qui permettront aux publics accueillis d'aller au plus prés de l'environnement naturel. C'est dans cette optique qu'elle souhaite travailler avec des personnes, des associations ou des sociétés qui, comme la société Temnavigation de Villeneuve, propose de naviguer écologiquement sur un bateau à propulsion électro-solaire, à la découverte de la faune de la Réserve des Grangettes. Ainsi observer les oiseaux pourra être un thème spécifique d'organisation d'une navigation à bord de la Demoiselle et ce en tout temps et en toutes saisons. Pour une approche spécifique il sera possible de faire appel à des spécialistes ornithologues ou photographes naturalistes comme Jean-Marc Fivat. La gestion des déchets et des eaux usées : la vie à bord d'un bateau implique le respect des eaux sur lesquelles on navigue. L'éducation liée à ce respect est une des tâches de l'équipage de la Demoiselle. Un bateau, par sa conception même, est un lieu fermé où les problèmes résultants de la consommation se posent à chacun et où la gestion des déchets doit être discutée et comprise par toutes les personnes vivant à bord. L'eau douce est une ressource naturelle essentielle dans le devenir de l'humanité. Elle doit être utilisée de manière raisonnable afin d'assurer sa présence pour les générations futures. L'économie de l'eau, la gestion des déchets et le traitement des eaux usées constitueront quelques-uns des axes de cette formation à la sensibilisation et au respect de l'environnement. Le sentiment de la beauté : le fait de se retrouver dans l'écrin splendide qu'est le Lac Léman ne peut que toucher la sensibilité des élèves-bateliers. Au milieu de cette beauté, les sens sont appelés à se développer, à jongler avec les émotions, pour ramener doucement l'Homme au silence. C'est ainsi que, lentement et par la force née au sein d'un équipage, il peut se mettre à l'écoute de ce qui fait battre son cœur. Espérons que dans les éléments qu'il y découvrira il y aura cette fibre qui vibre pour l'amour et le respect de l'environnement qui les l'accueille. Elle est indispensable pour que chacun adopte un comportement visant à une meilleure cohabitation avec lui. Les membres actifs de l'association sont habités par la certitude que le rencontre avec la beauté contribue à ce que chaque être humain s'élève dans la paix…

1.2. Un voilier homologué "bateau à passagers" L'association La Barque des Enfants a eu à cœur de construire et d'équiper un bateau issu du patrimoine offrant tous les critères de sécurité pour accueillir un public à bord. Au départ, ses dirigeants pensaient que leur démarche associative aboutirait à mettre à disposition du public un "bateau de plaisance" comme beaucoup de bateaux-école existants de par le monde. Les responsables des services administratifs en charge de la navigation sur le lac Léman ont fait un choix différent en demandant à l'association de procéder à une homologation "bateau à passagers". La Demoiselle sera le premier voilier de suisse homologué bateau à passagers. Conformément à l'article 17 du chapitre 2 de "l'ordonnance sur la construction et l'exploitation des bateaux et des installations des entreprises publiques de navigation" (OCB) la Demoiselle a été construite 8

Gréement latin : système de voilure caractérisé par des voiles triangulaires fixées à des antennes suspendues aux mâts, typique de la Méditerranée.

14


selon des plans et des calculs approuvés par les autorités cantonales. Elle a donc été réalisée "selon les règles de la technique, de manière que la sécurité des passagers et celle de l’équipage soient garanties dans toutes les conditions d’exploitation envisageables et que les dispositions légales sur la protection de l’environnement et des eaux soient respectées " art. 22 de l'OCB. Le nombre maximal de personnes à bord fixé par le Service de Navigation cantonal est au 1er janvier 2009 de 25 personnes. L'ingénieur qui a fait les calculs a déterminé qu'en fonction de "la charge maximale admissible en tonnes, compte tenu du genre du bateau, de la stabilité, du franc-bord, de la distance de sécurité et de la flottabilité en cas d’envahissement" le bateau pourrait embarquer 60 personnes dés que l'homologation "bateau à passagers" sera acquise9. Cette expertise a été prouvée en fonction des éléments déterminés par la loi (art. 24 du chapitre 4 de l'OCB) Un certain nombre de paramètres ont ainsi passé avec succès les expertises faites par des ingénieurs navals : solidité, stabilité, flottabilité et équipement sont les maîtres mots de ces expertises. -

-

Solidité (art. 22 de l'OCB) : la construction de la coque du bateau (art. 33 du chapitre 4 de l'OCB), les ferrures du gouvernail et le haubanage 10 des mâts ont été expertisés et reconnus sans faille. Stabilité : Les tests et les calculs, effectués par un ingénieur naval, ont prouvé que la gîte11 ne dépassera en aucun cas 12°. Flottabilité : un bateau transportant des passagers doit être insubmersible. Six cloisons étanches (art. 27 du chapitre 4 de l'OCB) déterminent sept compartiments distincts et étanches capables de maintenir le bateau à flot même si deux de ces compartiments devaient être gagnés par l'eau. Ceci garantit une stabilité horizontale. La stabilité du bateau intact a également été prouvée (art. 24 du chapitre 4 de l'OCB) Equipements : la sécurité d'un bateau à passagers découle ensuite des équipements exigés (articles section 2 et suivants du chapitre 4 de l'OCB) Les installations des moteurs et des combustibles sont conformes aux techniques de sécurité exigées par la loi de même que les installations concernant le gouvernail et la timonerie. La Demoiselle doit présenter deux systèmes de pompes d'assèchement suffisamment puissantes pour pomper et rejeter hors du bateau toute l'eau qui y pénétrerait lors d'une collision ou d’un envahissement. Un double circuit d'éclairage doit être installé pour assurer l'éclairage de toutes les parties du bateau en cas de sinistre. Un système d'extinction d'incendie doit être installé dans le compartiment des moteurs. De plus, ce compartiment accueillant les moteurs est ignifugé. Les sorties de secours et les chemins de fuite sont clairement indiqués. Chaque compartiment, où cela s'avère nécessaire, est doté d'un extincteur à main. Une motopompe est installée à bord pour, outre le nettoyage du pont du bateau, servir de lance à incendie ou de système de pompe complémentaire pour évacuer de l'eau à l'intérieur du bateau. La timonerie12, toujours conformément à l'OCB a été "placée et installée de manière à garantir une conduite sûre. La voie navigable et les installations nécessaires pour accoster et appareiller doivent être suffisamment visibles de la timonerie" (art. 28 du chapitre 4 de l'OCB). Le niveau sonore du bateau sous moteurs est conforme au même article de même que son éclairage. Le pont de la Demoiselle est entouré d'un bastingage, de filières de sécurité, d'une hauteur répondant aux exigences légales. Les installations, conformément à l'art. 41 du chapitre 5 de l'OCB, sont "conçues de manière à ne pas mettre en danger la vie et la santé des personnes si elles sont utilisées correctement et si l’on fait preuve de la diligence nécessaire".

9

Concernant les travaux à réaliser pour l'homologation "bateau à passagers" de la Demoiselle, se référer au chapitre "travaux en attente" 10 Haubanage : ensemble des câbles qui tiennent les mâts. 11 Gite : inclinaison du voilier sous la pression du vent. 12 La timonerie : poste de pilotage d'un bateau.

15


Le débarcadère de la place d'amarrage de la Demoiselle a été construit de manière à ce " que les personnes ne puissent tomber à l’eau involontairement" art. 42 du chapitre 5 de l'OCB. Il est muni de matériel de sauvetage et équipé d'un système d'éclairage. Hors de son point d'attache l'embarquement et le débarquement des passagers sont également protégés. Le bateau doit également disposer d'un système d'ancrage adapté (ancres et chaînes d'ancres) qui a été calculé par un ingénieur naval. L'exploitation de la Demoiselle est confiée à un patron formé et ayant réussi l'examen du permis B de bateau à passagers. De plus, à bord de la Demoiselle, le patron a un permis de type E (engin spécial) pour la conduite d'une barque à voile latine destinée à accueillir des passagers. L'équipage est formé aux tâches qui lui sont confiées et son effectif minimal a été fixé par le Service de la Navigation. La Demoiselle doit avoir à bord des gilets de sauvetage adaptés au nombre maximum de personnes qu'elle peut accueillir. Traditionnellement, les barques du Léman tirent derrière elle un petit canot appelé "naviot" pour que son équipage puisse se rendre sur la rive lorsque l'accostage est impossible près d'un quai. Ce naviot est immatriculé comme un bateau à moteur et régulièrement expertisé comme n'importe quel véhicule. Il est prêt à intervenir à n'importe quel moment. En annexe13 les rôles de sauvetage et de sécurité des membres de l'équipage pour l'exploitation de la Demoiselle, à moteur et à voile, sont clairement précisés. Du fait de son objectif d'accueillir des mineurs à bord de son bateau, l'association La Barque des Enfants a toujours mis en avant la question de la sécurité lors des navigations. Même si le législateur n'impose pas le port du gilet de sauvetage, La Barque des Enfants le rend obligatoire pour toute personne demeurant sur le pont. Ces gilets autogonflants sont légers et confortables. Ils ont été offerts à l'association par le Service de l'Education Physique et du Sport du canton de Vaud. Des exercices de sécurité seront organisés avec les personnes accueillies compte tenu du projet de les faire participer à la manœuvre. Ils porteront sur les procédures à suivre pour le sauvetage "d'un homme à la mer", la prévention et la lutte contre l'incendie, la lutte contre l'envahissement d'eau et l'évacuation du bateau. Pour clore ce chapitre, il est important de préciser que l'association dispose d'une assurance-responsabilité civile obligatoire. Dès que l'homologation "bateau à passagers" sera acquise, elle sera également assurée pour le transport professionnel de "voyageurs" et tiendra compte des risques inhérents à la pratique des manœuvres à bord.

1.3. Les règles de comportement garantissant la sécurité à bord de la Demoiselle Le patron de la Demoiselle et son équipage veilleront à faire respecter le règlement de sécurité de base établi par l'association La Barques des Enfants. Ce règlement s'adresse à tous les acteurs de l'association : salariés, moniteurs et stagiaires14. Il sera affiché à bord de la Demoiselle. Au fur et à mesure des navigations des discussions seront ouvertes autour du thème de la sécurité et un travail autour de ces règles de sécurité sera proposé aux personnes accueillies. L'expérience acquise au fil des navigations permettra de continuer à élaborer des règles adaptées aux réalités des risques rencontrés et prendra évidemment en compte la réglementation générale en vigueur. Conformément au souhait de l'association La Barques des Enfants, ce règlement deviendra une charte de sécurité qui sera régulièrement discutée, et le cas échéant, améliorée. De plus le règlement en vigueur dans chaque école fera parti intégrante de la vie à bord. A charge des enseignants de veiller à son application.

13 14

Rôles de sauvetage et de sécurité, à moteur et à voile, des membres de l'équipage : page ….. et page ….. des annexes Règlement de sécurité de base établi par l'association La Barque des Enfants : page…. Des annexes.

16


2.

Philosophie et éthique de l'association

L'association, au travers de la réalisation de la Demoiselle, invite l'équipage et chacune des personnes accueillies à son bord à réfléchir aux valeurs qui ont motivées sa construction. Respect et amour envers le territoire sur lequel ils vivent et de son patrimoine, confiance en l'avenir pour réaliser des projets porteurs de sens, fort désir de progrès, ouverture au monde, solide volonté de rencontre et de collaboration et intention que les riverains du Léman fassent vivre et prospérer son patrimoine lacustre. Dès lors la Demoiselle, par son objectif d'inviter chacun à la manœuvre, représente une belle occasion de faire connaissance avec l'histoire du Léman (c'est en 1246 que le Duc de Savoie fit venir des charpentiers génois pour construire les premières galères à voiles latines du Léman à l'origine des barques) et particulièrement de ces barques qui ont constitué le moyen de transport principal de notre région sur le plan local et international pendant plus de 300 ans. Le lac, il n'y a pas si longtemps, était un lieu de rencontres entre ses riverains. Il devint, hélas, une frontière. A l'heure de l'Europe, le projet de La Barque des Enfants permet de renouer des liens sur le Léman et entre les riverains. Les missions et les méthodes d'accompagnements sont fondamentalement liées à une philosophie d'accueil et d'accessibilité à tous. En effet, l'association souhaite qu'à bord de la Demoiselle toute personne soit accueillie avec respect et chaleur humaine. L'accueil se veut ouvert sur le monde et sur les différentes cultures qui le composent. Cette dimension permet également à chacun, adulte ou enfant de construire des liens sociaux dynamiques. L'accueil à bord doit être ressenti et vécu comme dans un foyer au sein duquel chacun se sent à l'aise. C'est une condition essentielle à un développement personnel harmonieux. L'association souhaite aussi que les personnes à faibles revenus se sentent les bienvenues. Nul ne doit, pour des questions d'argent, se sentir exclu. C'est ainsi que l'assemblée générale de l'association a fixé les tarifs des membres cotisants à des montants bas. Ceux-ci rendent la participation aux activités proposées par l'association accessible à tous. De même, les locations futures seront le meilleur marché possible. La Barque des Enfants souhaite que, lors de l'organisation des camps ou des stages et lors de leur déroulement, l'avis de chaque participant soit pris en compte (enfants y compris). Il serait contraire à l'éthique que l'association souhaite développer que l'équipage s'oriente vers un concept de "prise en charge". Ce concept imagine l'individu comme étant privé de moyens - physiques, moraux et psychiques lui permettant d'agir avec discernement et autonomie. Pourtant, une personne en situation d'handicap détient bel et bien des compétences propres à assurer une certaine part de son autonomie. La prise en charge s'oriente vers l'assistance de la personne et induit sa dépendance. Le concept "de prise en compte" permet de concevoir l'individu avec une personnalité apte à se prendre en charge de manière autonome. Il peut avoir besoin d'être aidé, d'être accompagné et d'être formé mais il n'a besoin d'être assisté, pris en charge, qu'en cas d'extrême difficulté ou d'urgence. La qualité de la relation à l'autre constituera la base du travail qui sera accompli à bord de la Demoiselle. Cette dimension est indispensable pour qu'une personne puisse construire un nouveau savoir. Les membres de l'équipage, en particulier ceux qui travailleront avec les jeunes, veilleront à vivre consciemment les difficultés relationnelles qu'ils pourront rencontrer. Ils travailleront, et seront aidés si nécessaire, pour être en capacité de se remettre en question afin de toujours offrir une ouverture relationnelle aux personnes accueillies. L'association envisage de devoir un jour signaler, ainsi que l'y oblige la loi, un acte de maltraitance ou de violence qui pourrait s'être produit à bord de la Demoiselle. Elle tient à y être préparée le mieux possible. Nous remercions particulièrement l'association La Branche à Savigny qui, par sa Directrice Madame Marlyse Salcedo, nous a offert l'accès au concept de prévention de la violence qui a été mis en place au sein de l'institution. Nous remercions également le Service de prévoyance et d'aide sociale chargé de la surveillance des institutions accueillant des personnes handicapées mentales (SPAS) et le Service de la Protection de la 17


Jeunesse, par son site internet www.vd.ch/spj, qui nous ont particulièrement aidés lors de notre travail de réflexion. Nous nous destinons à accueillir deux publics particulièrement vulnérables quant à cette question : les personnes mineures et les personnes en situation de handicap. Concernant le signalement des situations de maltraitance et de violence dont pourraient être victimes les personnes mineures accueillies, la Loi sur la protection des mineurs du 4 mai 2004 (LProMin). L'Art. 26 du Chapitre IV énonce que "Sont notamment astreints à cette obligation les membres des autorités judiciaires, scolaires et ecclésiastiques, les professionnels de la santé et les membres du corps enseignant, les intervenants dans le domaine du sport, les préfets, les municipalités, les fonctionnaires de police et les travailleurs sociaux, les éducateurs, les psychologues scolaires, les psychomotriciens et les logopédistes". Les personnes, bénévoles ou professionnels, qui interviendront à bord de la Demoiselle se trouve ainsi astreint à l'application de cette Loi. Le Service de la Protection de la Jeunesse étant chargé de la prévention et de la protection des mineurs en danger c'est auprès de cet organisme que devrait être fait le signalement15. L'association La Barques des enfants pourra également contacter ce service si des actes de maltraitance et/ou de violence sont commis par un mineur envers toute personne accueillie ou travaillant à bord de la Demoiselle. En ce qui concerne des situations potentiellement violentes et maltraitantes en direction de personnes adultes en situation de handicap, les personnes, bénévoles ou professionnels, qui interviendront à bord de la Demoiselle sont également astreints à un signalement auprès du Service de prévoyance et d'aide sociale (SPAS). Le cadre légal se base sur une série de lois et déclarations régissant le domaine des écoles spéciales et le droit des personnes en situation de handicap16. Ces services, outre le fait de pouvoir instruire une procédure de signalement de maltraitance, peuvent également avoir un rôle de conseil. Pour permettre une appréciation de la situation de maltraitance la plus réelle possible, La Barque des Enfants, s'est approprié le document de signalement élaboré par l'association La Branche. Ce document aide la personne astreinte à l'obligation de signalement à relater ce qu'elle a observé, ce qui lui a été dit et ce qu'elle en pense17. Les représentants légaux, tuteurs ou parents, selon le statut de la personne victime, seront avertis de la situation le plus vite possible sans que cela puisse interférer dans la décision d'effectuer un signalement.

3.

Les membres et les bénévoles de La Barque des Enfants

Chaque année c'est un montant global de plus de CHF 22'000.- qui sont investis par des personnes, des familles et des collectivités pour soutenir l'association en couvrant le budget nécessaire à son fonctionnement. C'est ainsi que la cotisation de chacun a permis à la Barque des Enfants de rester "la tête hors de l'eau" quand le projet semblé sur le point de sombrer par manque de moyens financiers. En 2009 l'association compte plus de 500 membres. Tous reçoivent gratuitement le journal "Info'Barque", Contrairement à ce que l'on peut penser l'argent n'est pas le point le plus important de la réalisation d'un projet. Juste après l'idée, ce dont ont le plus besoin les initiateurs pour le concrétiser, c'est d'hommes et de femmes qui s'engagent à leurs côtés. Les personnes bénévoles représentent ainsi la force vive du projet de l'association La Barque des Enfants. Ils lui sont indispensables. L'association a besoin d'énormément de personnes bénévoles tant les tâches sont diverses et multiples. En voici quelques exemples :

15

Se référer au document conceptuel de prévention des actes de maltraitance et de violence. Annexe ….page… Idem référence N°14 17 Document de signalement d'une situation relevant de la maltraitance ou de la violence. Annexe … page 16

18


-

gestion du projet par un comité composé de sept personnes environ. Chacun a la responsabilité d'un ministère particulier (présidence, vice-présidence, recherche de fonds, promotion, secrétariat, organisation des manifestations, gestion financière du fichier des membres, publicité) ; gestion des produits de promotion ; Mise sous plis des envois multiples ; préparation de repas lors des diverses manifestations par notre cambusière18 ; travaux d'écriture (journal Info'Barque, rédaction du projet de l'association, information aux médias); programme d'éducation ; enquêtes historiques ; tenue d'un stand lors d'une manifestation ; organisation de visites commentées de la Demoiselle ; construction, aménagement, entretien de la Demoiselle et des abords de sa place d'amarrage ; batelier lors des navigations de la Demoiselle (ces bateliers participent ainsi à la validation des programmes et des procédures de navigation mise en place en fonction des publics) ;

De nombreux bénévoles se sont engagés dans le projet de l'association La Barque des Enfants. Un certain nombre le soutient depuis le début, d'autres l'ont quitté tant l'étape de la construction du bateau a été de longue haleine. C'est bien sur la force de ces personnes que le projet a pu s'appuyer pour avancer. La personnalité de Christian Reymond, "têtu fini", tenace au-delà de ce que l'on puisse imaginer, a été un élément primordial pour que jamais, malgré toutes les difficultés humaines et financières rencontrées, le projet ne soit abandonné. Ce projet a permis à tous ceux qui s'y sont accrochés de vivre une magnifique et inoubliable aventure humaine. Ils ont pu non seulement découvrir et exploiter leurs compétences manuelles et intellectuelles mais aussi s'ouvrir à des dimensions de la rencontre qui les ont fait humainement évoluer. Au sein d'une association beaucoup de publics d'origine sociale très diverses se rencontrent. Si beaucoup viennent dans le but de soutenir le projet, certains viennent aussi à la recherche d'un prestige, d'une reconnaissance sociale, d'autres pour combler une solitude trop pesante ou pour asseoir un pouvoir sur autrui… toutes les dimensions de l'humanité se rencontrent, se surprennent, se heurtent, se tolèrent… ou pas. Dés le début du projet Christian Reymond, en sa qualité de président, a prêté une grande attention à ce que des liens amicaux et fraternels existent entre tous les membres actifs de l'association et ce quelle que soit leur fonction. Des réunions et des repas ont été organisés dans un esprit toujours très ouvert et chaleureux. Aujourd'hui les bénévoles de l'association sont invités à venir naviguer sur leur bateau. Cela permet de créer un véritable attachement à la Demoiselle et donc au projet. Christian Reymond a également été soucieux d'intégrer les femmes à tous les niveaux y compris au commandement du navire. Le projet de construction arrive maintenant à son terme et l'association va bientôt devoir gérer une véritable entreprise avec ce que cela implique d'impératifs de rentabilité et donc de professionnalisme. Pour continuer La Barque des Enfants va, encore et toujours, avoir besoin de personnes bénévoles pour offrir des prestations financièrement abordables pour tous. Ces nouvelles données ont amené le comité à réfléchir à une convention réciproque de bénévolat qui permette de définir clairement les responsabilités du bénévole mais aussi de l'association. Les droits et les devoirs de chaque partie y sont définis. En annexe19 est joint cette "convention de collaboration réciproque" et "la charte du bénévolat" qui seront proposés aux personnes qui s'engageront dans le projet de l'association La Barque des Enfants. Les missions des personnes bénévoles vont se développer en accentuant les nouvelles missions autour des objectifs de navigation. Les bénévoles pourront : - se former pour piloter la Demoiselle en qualité de patron ; - se former pour devenir un "batelier" apte à maîtriser les techniques et les procédures liées à la navigation d'un bateau à voile latine ;

18 19

Cambusier-ière : responsable des provisions sur un navire. Convention de collaboration et charte du bénévolat : pages …. des annexes

19


-

4.

assurer la promotion, l'organisation, l'information, le secrétariat et l'accompagnement des enseignants et des élèves intéressés par un camp à bord de la Demoiselle ; assurer la promotion, l'organisation, l'information, le secrétariat et l'accompagnement de tout groupe intéressé par une navigation à bord de la Demoiselle ; assurer l'accompagnement des bénévoles afin de leur assurer un environnement de qualité et gérer les questions administratives en relation ; mettre en place des sessions de recherche, d'information et de formation de nouveaux bénévoles ; répertorier et organiser en collaboration avec les membres du comité et les autorités locales, les activités pouvant être développées lors des navigations ; Assurer sur le web la promotion des activités de l'association La Barque des Enfants ; Entretenir la Demoiselle ;

Le journal et le site internet de La Barque des Enfants

La nécessité de communiquer avec tous les intéressés amenait Christian Reymond à rédiger, en mai 1996 déjà, une première feuille d’information, un simple feuillet A3 photocopié et plié en deux. Le numéro 3 prenait déjà le nom d’Info’Barque («Une barque pour Vevey» avait été remplacé par «Une Barque pour les Enfants») et dès le numéro 8, l’Info’Barque était publié en livret A5 réalisé en imprimerie et payé (plus ou moins) par la publicité. Dès le numéro 11, il prenait l’aspect du cahier d’écolier qui demeure encore.

L'évolution des éditions de l'Info'Barque

L’Info’Barque a régulièrement informé les membres de l'association et servi de moyen de promotion. Il est encore à ce jour le seul à relater ce qui se passe concernant les barques du Léman et il est reconnu pour sa valeur d’archives du renouveau des barques. En mars 2009, il en est au numéro 41. Info’Barque a été un excellent moyen de communication qui a inscrit la crédibilité du projet dans la durée, qui a raconté les hauts et les bas de cette aventure. Il a aussi permis à chacun de se serrer les coudes dans les moments difficiles et de partager joies et bonnes fortunes. Ce journal a aussi été l'occasion de partager les découvertes historiques dans la rubrique «Sur la trace des barques». Le travail de recherche nécessaire à l'écriture de cette rubrique permet d'ores et déjà d'atteindre l'objectif de "sauvegarder le patrimoine lémanique, les traditions et le savoir-faire qui lui sont associés et faire œuvre de musée vivant et navigant". Il s'agit d'exhumer la culture liée aux barques du Léman et de la transmettre, en particulier, lors des navigations qui seront effectués avec les classes mais aussi avec tous les groupes accueillis. L'association souhaite que l'Info'Barque devienne à terme l’organe de communication de l’association «Voiles Latines du Léman». http://www.labarque.ch : tout à sa volonté de communiquer sur son projet, l'association La Barque des Enfants a également, très rapidement, créé un site internet. C'est Jean-Frédéric Schneider de Vevey qui l'a réalisé en bénévolat. Il a été repris, selon le même principe, en 2008 par Patrick Golaz de Blonay. Sur ce site chacun peut trouver les renseignements qui l'intéressent : présentation de l'association et de son projet, l'agenda des manifestations, les Info'Barque téléchargeables au format PDF, une partie du suivi de la construction en photos, les grandes journées du projet, les liens vers les autres barques lémaniques… Il est également possible de contacter l'association La Barque des Enfants via son adresse e-mail : info@labarque.ch 20


L'association dispose également d'un dossier de sponsoring, de prospectus et d'un dossier des donateurs avec attribution des pièces.

5.

Une barque nommée "Demoiselle"

Au printemps 1996, alors que le projet de la construction d'un grand voilier destiné aux enfants de nos écoles n'était encore qu'à ses prémisses, Christian Reymond, Fernand Bourqui et Philippe Laude sont allés visiter le Musée des Barques de Saint-Gingolph. Tous les trois se sont trouvés captifs d'une belle Demoiselle d'ailleurs ainsi nommée. Celle-ci, avec ses deux mâts rouges et blancs, était d'une grande élégance. Fine et dotée d'une étrave très haute et pointue, la maquette qui la rappelait à la vie, faisait oublier son grand âge. La belle était née en 1828 et avait travaillé sur le lac jusqu'à la fin du XIX siècle. La Demoiselle relevait de la période romantique. Ses caractéristiques, son élégance, son originalité, le démontraient bien.

Reproduction d'une photographie des années 1840 d'une barque du même type que la Demoiselle. Musée historique de Vevey.

Christian Reymond et la maquette de la Demoiselle offerte par Pierre Duchoud du Musée des Barques de Saint-Gingolph

Cette barque, issue d'une tradition séculaire, chargeait indifféremment bêtes, gens et marchandises diverses. Elle était pour cela dotée d'une hauteur sous barrots (sous le pont) assez importante et constante puisque elle transportait une partie de ses marchandises en cale. Au début du XX siècle la concurrence du chemin de fer et de la route avait contraint les barques à se spécialiser dans le transport des pierres de Meillerie. Elles devinrent alors plus basses sur l'eau et ne transportèrent plus de chargement en cale. Les barques s'élargirent aussi beaucoup pour augmenter la place destinée au chargement sur le pont. Ce sont ces barques que nous connaissons le mieux puisque, de cette époque, nous avons encore la Neptune à Genève et la Vaudoise à Ouchy. La Savoie, à Evian, qui est une reconstitution, appartient également aux barques du XXéme siècle. La belle Demoiselle réunissait tous les éléments pour séduire définitivement les trois hommes : du point de vue du patrimoine le lac ne possédait plus de barque équivalente et, outre son élégance, sa hauteur sous barrots20 permettait d'envisager des aménagements intérieurs importants. Comme l'a écrit Christian Reymond, " Cela ne coûte pas plus cher de construire un beau bateau plutôt qu'un vilain. Alors bâtissonsla la plus belle possible !" Note : En français, le "bateau" est un mot masculin. Il s'agit sans nul doute d'une grossière erreur : un tel objet ne peut être que féminin ! Les anglais, peuple de marins s'il en est, ne s'y sont pas trompés et disent "she" (elle) en parlant de leur bateau. Il y a donc de quoi être fier de constater que les gens du Léman disent "une" barque ! 20

Barrots : poutres transversales soutenant le pont (sur les barques elles sont appelées des "lattes".

21


5.1 Historique de la construction de la Demoiselle

1995

-Christian Reymond parle de son projet de construire un voilier école sur le Léman à Fernand Bourqui et Philippe Laude.

1996

-Elaboration du projet « La Barque des Enfants » -Choix de construire la réplique de la Demoiselle selon la maquette vue au Musée des Barques de Saint Gingolph -Fondation de l’association em-Barque-ment immédiat -Etablissement d’un budget prévisionnel de près de deux millions de francs.

1997

-La construction débute sur la place du Marché à Vevey. La main d’œuvre est composée de personnes au chômage en emploi temporaire -Les visiteurs se pressent nombreux pour visiter le chantier. -Création de l’association Voiles Latines du Léman

1999

-Cérémonie de baptême de « La Barque » -Mise à l’eau -Amarrage du bateau à l’embouchure de l’Eau Froide à Villeneuve. -Réalisation du pont et des cloisons étanches -Fin des programmes d’occupation des chômeurs et début de la construction avec une main-d’œuvre bénévole

2000

-La Barque est aménagée pour accueillir des manifestations à quai -Fonte du plomb à la fonderie Arber à Pully destiné au lest du bateau. -Pose du gouvernail avec Chappuis dit « 2P »

2001

-Réalisation des peintures anti-feu dans le compartiment-moteur et installation des moteurs. -Organisation de la « Journée du plomb ». Le plomb du lest de la Barque est transporté de la fonderie Arber à Pully jusqu’à Villeneuve par les barques lémaniques. C’est la première fois que toutes les barques lémaniques sont réunies. -Accueil de manifestations à bord et à quai et participation à des manifestations locales.

22


2002

-Premières navigations à moteur de la Barque -Pose des apoustis, des cloisons étanches… -Accueil de manifestations à bord et à quai et participation à des manifestations locales.

2003

-Constitution de l’équipage et début de la formation à la navigation -Accueil de manifestations à bord et à quai et participation à des manifestations locales.

2004

-Suite à l’enquête publique, amarrage définitif de la Barque dans l’Eau Froide à Villeneuve. - En juin 2004, pour la première fois La Barque navigue sur toute la longueur du lac. - Réalisation des voiles par les Voiles Gautier à Morges. -Accueil de manifestations à bord et à quai et participation à des manifestations locales.

2005

-Poursuite des travaux. -Le projet de l’association reçoit le titre de « Champions de la Terre » par la fondation Athéna lors d’une cérémonie organisée au Musée Olympique de Lausanne -Accueil de manifestations à bord et à quai et participation à des manifestations locales. -24 décembre : don de CHF 200’000.- de la Loterie Romande

2006

-Pose définitive des pieux du ponton. -Transfert des antennes au chantier naval Sartorio à Mies. Mauvaises nouvelles : ils sont « pourris » et donc inutilisables. -Installation de 2 tonnes supplémentaires en lingots de plomb sous le plancher de la Barque.

2007

-Pose du ponton -Pose des derniers lingots de plomb. Au total 21 tonnes de plomb constituent le lest. -L’association est rebaptisée du nom du projet : « La Barque des Enfants ». -«La Barque» est rebaptisée du nom de son illustre ancêtre. Elle se nommera désormais la « Demoiselle » -Réalisation des nouveaux mâts et choix des épicéas qui deviendront les nouvelles antennes -Pose des nouveaux mâts, des antennes et du gréement.

07.07.2007 Fête de la Demoiselle sous voiles.

-Dix ans et deux jours après le début de la construction, la Demoiselle navigue enfin sous voiles !

-La Demoiselle a deux patrons dûment certifiés par des permis E « engins spéciaux »

23


2008

-La Demoiselle gagne sa première régate du « Centenaire » contre la Vaudoise, la Neptune et l’Aurore. Pour cadeau c’est elle qui doit organiser cette manifestation en 2009 -Baptême du naviot « Batelier Guillaume » par Neptune en personne lors de la fête de l’Union Nautique de Vidy. -Première navigation avec une classe à bord. Les élèves, pour l’occasion, deviennent tous membres de l’association ainsi que l’impose le Service de la Navigation.

-Livraison et installation de la génératrice offerte par le Lyons’Club du Chablais.

-Réunion de coordination des électriciens en vue de réaliser les travaux indispensables pour que la Demoiselle obtienne l’homologation bateau à passagers. -Pose des « réveillons » sur la rode . C’est la dernière étape de la construction qui donnerà la Demoiselle l’apparence de son ancêtre.

- Installation du treuil qui servira à descendre et à hisser les ancres. Des ouvertures sont faites au même endroit pour coupler cette installation avec une aération naturelle du bateau. - Lors d’un premier congé sabbatique octroyé par le canton de Vaud, Christian Reymond a préparé et obtenu le permis B à passagers. Ce permis permettra à l’association La Barque des Enfants de disposer d’un premier patron pour accueillir les premières classes à bord dés le printemps 2009. 17 janvier 2009

-Pose de la dernière morguette : l’association déclare la construction de la Demoiselle terminée.

24


5.2 Description de la Demoiselle Il est à relever que le bateau n'a pas été reconstruit à l'identique de son modèle. En effet, sa construction devait répondre aux normes actuelles. S'il avait été reconstruit à l'identique de son modèle de 1828, il n'aurait vraisemblablement pas été possible de l'immatriculer ni d'y d'accueillir des passagers. La Neptune et la Vaudoise, qui sont des barques originales, sont reconnues en leur qualité de "monuments historiques". A ce titre, elles n'ont pas eu à se présenter à l'homologation "bateaux à passagers" et sont classées dans les "engins spéciaux". La silhouette de la Demoiselle est donc aussi fidèle que possible à son modèle de 1828 mais le bateau est construit avec des techniques du XXIème siècle, garantissant au maximum la sécurité, le confort de ses occupants et sa longévité. De même, l'aménagement intérieur est adapté aux besoins de notre époque. La Demoiselle est au lac ce que la cabane de montagne est aux Alpes : simple à utiliser, rustique, facile à entretenir, chaleureuse et accessible à tous. Sa conception a été réfléchie pour permettre que des activités très diverses puissent s'y dérouler (thêatre, musique, assemblée générale, mariage, anniversaire, veillées, lieu de méditation et même cérémonie funèbre … que ce soit à quai où sur l'eau). Dès le début de sa construction, les associations de personnes en situation de handicap ont été associées au projet. La Barque des Enfants souhaitait prévenir les erreurs de conception qui auraient rendu difficile l'accés de la barque à des personnes à mobilité réduite. Des modifications et des emménagements21 spécifiques permettant d'atteindre cet objectif doivent être encore effectués avec la collaboration des associations aptes à guider ces réalisations. Le bateau offre : - Une coque solide, facile d'entretien, insubmersible et conforme à la législation des bateaux à passagers actuels ; - Un aspect extérieur aussi proche que possible de son modèle du XIXème siècle ; - Un équipement permettant à tous, mais notamment aux enfants et aux personnes à mobilité réduite, de participer aux manœuvres sans danger ; Il offrira : - Un hébergement collectif pour une trentaine de personnes ; - Des conditions de confort simple, proche de la cabane de montagne ; Il n'y aura pas de douche ou de baignoire à bord. La place disponible n'est pas suffisante pour accueillir les eaux usées d'une trentaine de personnes durant plusieurs jours. Les eaux sales seront stockées à bord jusqu'à ce qu'elles puissent être transférées dans le réseau terrestre grâce aux installations destinées à cet usage dans les ports. Mis à part quelques luxueux et très rares navires, tous les équipages du lac, quand ils naviguent plusieurs jours de suite, sont heureux d'être accueillis dans les clubs pour y faire leur toilette ou la font directement dans le lac (ce qui ne sera pas possible depuis la Demoiselle). Schéma des emménagements intérieurs

(GRANGE)

21

Emménagements : terme pour désigner, à la place de "aménagements" l'agencement intérieur d'une barque.

25


Les emménagements intérieurs de la Demoiselle sont en cours. Les membres de l'association travaillent ardemment pour trouver les fonds nécessaires. Dans la "chambre" seront installés le dortoir et les sanitaires. Elle fait déjà fonction de salle à manger. La Barque des Enfants y accueille déjà des réceptions, des assemblées, des fêtes et des manifestations. Chaque année une exposition de photographies ou de peinture voyage avec la Demoiselle. Cabine du patron (capitaine)

Poste d'équipage

Compartiment technique

Cuisine

Cabine supplémentaire

Grange (rangement du matériel de navigation)

26


Les emménagements extérieurs de la rode (1) au tableau (2)

La rode Le tableau

La grange (3)

Le pont vu depuis la rode

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Le mât de trinquet (4) (spiralé rouge et blanc) et son antenne (5) (bois)

Les apoustis (7)

Le mât de voilière (6) (spiralé rouge et blanc) et son antenne (4) (bois)

Filière (8) et apousti situés à tribord du pont

La rode : l’étrave, la pièce en forme de lame qui fend l’eau à l’avant Le tableau : partie arrière verticale du bateau où est fixé le gouvernail La grange : compartiment situé tout à l’avant d’une barque lémanique Le mât de trinquet : nom du mât situé à l’avant d’une barque lémanique Antenne : tronc d’épicéa de 25 mètres de longueur où l’on hisse la voile Le mât de voilière : nom du mât situé au milieu d’une barque lémanique Les apoustis : « balcons » situés à tribord (droite) et à bâbord (gauche) Filières : barrières (bastingages) sur un bateau

27


Les emménagements extérieurs, gréement (9) et annexe (naviot)

Le grand portaire (10) Photographié ici fermé lors d’une navigation

La timonerie (11)

Le grand portaire, côté tribord, et son coffre à voile

La proue et le naviot (12) de la Demoiselle

Les voiles de la Demoiselle

© Margerite Martinoli

9. Gréement : tout ce qui est nécessaire pour naviguer à la voile : mâts, voiles, câbles, poulies, etc… 10. Le grand portaire : principale écoutille (ouverture) qui permet l’accès à la chambre. Il est d’un type propre au XIXème siècle 11. La timonerie : console de navigation regroupant tous les instruments de navigation et les commandes des moteurs. C’est un ajout moderne qui n’existait pas sur les barques d’origine. 12. Le naviot : annexe ou canot de service d’une barque lémanique

28


5.4 Les travaux en attente Le projet de l'association la Barque des Enfants est à bout touchant. La construction est terminée pour que, extérieurement, la Demoiselle soit conforme à l'élégance de son ancêtre. Il reste néanmoins deux étapes fondamentales à franchir. L'équipement en vue de l'homologation du la Demoiselle en bateau à passagers Pour que l'association La Barque des Enfants parvienne à l’autonomie financière résultant de l'exploitation de la Demoiselle, elle doit viser l’homologation de cette dernière en bateau à passagers. Il lui faut installer les systèmes de sécurité. Le budget prévisionnel de CHF 150'000.- comprenait la main d'œuvre et les pièces nécessaires La loterie Romande a offert 70'000.- pour réaliser ces travaux. L'économie nécessaire sera obtenue grâce à l'engagement des bénévoles de l'association mais aussi de professionnels qui, confiants dans le projet, offrent gratuitement de leur temps et de leur travail. Les emménagements22 La dernière étape consistera à réaliser les emménagements intérieurs indispensables au logement d’une trentaine de personnes à bord. Ils impliquent une dépense estimée à environ CHF 100 000.-. Il faudra également financer les installations indispensables à l'accueil des personnes à mobilité réduite. La jeune Chambre internationale de la Riviera offre à l'association, et ce pendant une année (2009), leur maind'œuvre gratuite et s'est engagée à organiser des événements pour l'aider à trouver des fonds. Le budget prévisionnel établi en 2000 prévoyait une dépense globale de CHF 2'400'000.- Les dépenses totales resteront vraisemblablement CHF 200'000.- en-dessous. Cette économie est due au travail des bénévoles de l’association et à celle offerte par La jeune Chambre Internationale. L'association cherche ardemment les derniers fonds nécessaires.

5.5 Remerciements Le projet de la l'association La Barque des Enfants n'aurait pu naître et évoluer sans la participation financière de nombreux mécènes. Notre reconnaissance et nos chaleureux remerciements vont ainsi à : - chacun de nos membres qui tout au long de ces années, ont soutenu le projet par leur cotisation et, pour certains, par leur engagement physique ; - tous ceux qui ont soutenu le projet pour un temps et qui ont décidé un jour de donner plus de place à un autre projet ; - les familles qui ont respecté les souhaits de leur proche décédé demandant à ce qu'une collecte en notre faveur soit faite lors de leurs obsèques ; - Christian Reymond pour son prêt de CHF150'000.- qui a permis le début de la construction de la coque ; - la Confédération Suisse pour la mise à disposition, de 1997 à fin 1999, d'une main d'œuvre composée de personnes au chômage, représentant la somme de CHF 800'000.- ; - Nestlé Suisse qui a offert en 1997 "le dos" de 150'000 paquets de céréales pour promouvoir notre projet ; - toutes les personnes physiques et morales qui ont fait des dons de CHF 500.- et plus, auxquelles ont été attribuées diverses pièces de la charpente du bateau ou de son équipement ; - toutes les personnes physiques et morales qui ont fait l'achat de parts sociales de CHF 500.- et qui ont la patience d'attendre que l'association soit en mesure de faire des bénéfices, dès l'exploitation de la Demoiselle, pour être remboursées ; - toutes les personnes physiques et morales qui ont soutenu le projet en offrant un lingot de plomb du lest pour CHF 20.- ; - les innombrables personnes physiques et morales qui ont soutenu le projet par des dons en-dessous de CHF 500.- ; - tous ceux qui se sont engagés par leur travail à la réalisation de La Barque des Enfants ; Nous remercions en particulier La Loterie Romande pour ses dons équivalent à un total de CHF 370'000.-

22

Emménagements : terme pour désigner, à la place de "aménagements" l'agencement intérieur d'une barque.

29


6.

Compétences et missions des membres de l'équipage lors de l'accueil des publics23

L’équipage, formé d’un patron, d’un second et d’un batelier, est polyvalent. Chacun doit pouvoir : - s'occuper du naviot (le débâcher, l’armer, le démarrer, se rendre à terre à partir de la Demoiselle, apporter aide à la barque si nécessaire, embarquer des personnes depuis terre ou depuis le bateau, l’amarrer à la Demoiselle, l’amarrer à terre…etc.) ; - connaître les procédures de sécurité et leur rôle dans leurs exécutions ; - connaître les procédures pour allumer l'éclairage de secours ; - connaître les procédures de mise en marche et d'extinction des moteurs ; - préparer la Demoiselle à naviguer (mettre en place tous les cordages et savoir hisser les voiles) ; - manœuvrer la Demoiselle à la voile et au moteur : virer, empanner, rouler une voile, l’assurer sur l’antenne, prendre un ris, régler la voilure selon les allures, affaler les voiles en cas d’urgence, etc... - piloter la Demoiselle - amarrer la Demoiselle ; - si possible, être formé aux soins de premiers secours. L'équipage doit également avoir des compétences humaines et relationnelles - les bateliers savent garder leur calme et l'imposer aux personnes présentes si nécessaire ; - mues par un sens des responsabilités, ils sont aptes à accompagner des personnes dans la manœuvre d'un bateau ; - ils ont des compétences relationnelles, pédagogiques et éducatives pour accompagner des enfants, des adolescents et des personnes adultes.

7.

Publics concernés par les prestations proposées par l'association La Barque des Enfants

L'association La Barque des Enfants souhaite en tout premier lieu mettre la Demoiselle à la disposition des enfants des écoles. La promotion de ses prestations se fera en direction des écoles de Suisse, de l'étranger et des institutions responsables de l'organisation des camps d'été pour les enfants et les jeunes. La Demoiselle, hors périodes scolaires, sera également mise à disposition de groupes composés d'adultes, de personnes seules, ou de familles, désireux de vivre l'aventure des bateliers et de se plonger dans les traditions et les savoir-faire qui leur sont associés. Les entreprises pourront être intéressées par ces croisières actives afin de travailler à la qualité de cohésion de leurs équipes de travail en leur offrant la possibilité de vivre la dynamique présente au sein d'un équipage. Elle sera également mise à la disposition des touristes curieux du patrimoine constitué par les barques lémaniques en leur proposant de participer à la manœuvre. Ce type de croisière active pourra également séduire les voyagistes en inaugurant une activité totalement nouvelle sur le Léman. L'association La Barque des Enfants souhaite que les personnes en situation de handicap, qu'il soit sensoriel, physique, psychique, social ou mental, soient les bienvenues à bord. Elle n'a pas préparé de "camps" particuliers organisés en faveur de ces publics. Dans l'idéal, elle envisage positivement l'intégration de personnes handicapées au sein de tous les groupes et souhaite accueillir tout type de public sans distinction et s'efforcera de s'en donner les moyens. En fonction de l'importance du handicap, en particulier de l'autonomie de la personne, il appartient aux institutions ou/et aux responsables de l'accompagnement de ces personnes de définir des moyens à mettre en œuvre pour que la sortie à bord de la Demoiselle se déroule dans les meilleures conditions possibles.

23

Les compétences et les missions des membres de l'équipage sont détaillées sous la forme d'un tableau en annexe. Page …..

30


L'association, et en particulier son coordinateur, sont à disposition pour aider à la mise en place d'un projet d'accueil adapté. Les propositions en faveur de ces différents publics sont développées dans les chapitres intitulés " L'accueil des jeunes à bord de la Demoiselle", "Navigation avec des groupes d'adultes et/ou des familles", "Stage de cohésion pour les entreprises, "Découverte du patrimoine lémanique par les touristes", "Participer à bord de la Demoiselle à des événements culturels et sportifs" et "Objectifs découverte du Léman et des bateliers sans participations aux manœuvres". L'association La Barque des enfants offre également la possibilité de louer la Demoiselle à quai. Elle prend également soin des bateliers qui s'engagent dans le projet en leur proposant de naviguer pour le plaisir ou pour partager leur plaisir avec les publics accueillis. Il est à noter que chaque groupe ou personne (sauf les bateliers de la Demoiselle) voulant participer à une navigation devra signer un contrat de prestation.

31


II. Présentation des différents projets développés en fonction des publics 1. L'accueil des jeunes à bord de la Demoiselle Introduction Le projet de construction d'un bateau pouvant accueillir des élèves à bord est né des passions de Christian Reymond pour son métier, l'enseignement, et la navigation. Au travers de l'association La Barque des Enfants qu'il a créée avec ses amis Fernand Bourqui (passionné par la navigation) et Philippe Laude (pédagogue et éducateur), ils ont motivé des amis, des personnes de tout horizon social et professionnel et des organismes pour concrétiser ensemble le projet de "La Barque des Enfants". La dimension pédagogique qui a été développée est le fruit de ce travail de partenariat. Tout au long de ses années d’enseignement, il est resté passionné par son travail et il a fréquemment suivi des cours de formation complémentaires. Il a travaillé plusieurs années comme médiateur scolaire, puis il a obtenu son brevet d’enseignement d’économie familiale. Il a suivi une formation de maître semigénéraliste. Les très nombreux remplacements qu'il a assumés un peu partout dans le canton lui ont permis d’enseigner à peu près toutes les matières (même la rythmique !) à l’exclusion du latin, du grec et de l’italien. Cette diversité l’a amené à prendre conscience qu'il était plus intéressé par la manière de transmettre des savoirs que par ces savoirs eux-mêmes. Sa motivation profonde est d’assumer cette tâche magnifique que la société confie aux enseignants : amener un enfant à l’âge d’homme. Or, la navigation qu'il expérimentait depuis son adolescence en autodidacte, avait grandement participé à la construction de sa personnalité. C'est naturellement que s'imposa l'idée d'utiliser un voilier comme moyen pédagogique et éducatif. Les navigations de Christian Reymond l’ont amené à faire la connaissance de divers pédagogues de différents pays. Certains avaient choisi d’utiliser leur passion de la navigation pour participer à l’éducation d’enfants et d’adolescents. Ces rencontres ont fait écho en lui puisqu'il cherchait une solution pour partager sa passion de la voile avec ses élèves. Les bateaux-écoles rencontrés en mer l'ont confirmé dans la pertinence de ses idées. C'était une évidence de constater qu'emmener des jeunes à bord d'un bateau était puissamment efficace dans leur éducation. Il était également convaincu qu'à travers cet exceptionnel outil de médiation, les valeurs qui sous-tendent notre vie en société pouvaient leur être inculquées. A bord des bateaux-écoles rencontrés lors de ses navigations, il a croisé des enfants de huit ans qui avaient acquis une assurance et une confiance en euxmêmes dignes d'un adulte. Ces enfants expérimentaient concrètement la vie d'un équipage avec tous les apprentissages que cela implique. Ils étaient devenus des personnes responsables parce qu'on leur avait confié de réelles responsabilités et ils avaient à cœur d'en être dignes. Pour autant, ils n'en avaient perdu ni leur spontanéité et ni leur jeux propres à l'enfance.

32


1.1. Projet spécifique pour l'accueil des jeunes à bord La Demoiselle est destinée à accueillir en priorité les enfants des écoles du degré secondaire dans des camps organisés en collaboration. En effet, chaque classe inscrite recevra la personne responsable de l'organisation et de la coordination des camps pour l'association "le coordinateur". Ce dernier lui remettra un dossier de préparation de son séjour. Les élèves accompagnés par leur enseignant-e et le coordinateur découvriront l'organisation des bordées, choisiront des thèmes particuliers de découverte, acquerront les connaissances préalables nécessaires, définiront les responsabilités de chacun, prendront connaissance des règles du bord, etc. Dès la préparation du camp, l’aventure s’annoncera comme une suite de moments importants. A bord, trois équipes (des "bordées") fonctionneront en tournus par demi-journée. La première bordée, composées par les élèves-bateliers, apprendra à manœuvrer le navire sous la direction de trois marins, idéalement engagés par l'association La Barque des Enfants mais aussi des bénévoles dûment formés, renforcés par des moniteurs. La deuxième sera responsable, sous la conduite d’un accompagnant, des services : préparation des repas, ordre et propreté, entretien et ravitaillement. La troisième bordée s’occupera des communications : veille radio et téléphone, dialogues via Internet avec d’autres projets similaires et avec les camarades d’école restés à terre, rédaction, illustration et impression du journal de bord. Les objectifs pédagogiques visés intègrent la pratique de la voile, la promotion de la santé, des actions éducatives multiples et ciblées, une transmission efficace des techniques de navigation à la voile et au moteur, et d'autres activités interdisciplinaire (l'étude d'une région, la géographie, l'histoire, les sciences naturelles, les techniques de communications, l'économie, les arts, la cuisine…)24 Pour les élèves plus jeunes, nous prévoyons de garder des périodes libres pour les recevoir en course d’école afin de leur permettre de vivre une journée et éventuellement une nuit sur la barque. La Barque des Enfants souhaite que le projet d'accueil des enfants à bord soit évolutif et non figé. Ainsi, elle pourra offrir aussi bien une promenade-active de quelques heures qu’un camp d’une semaine. Elle s'adaptera au mieux aux souhaits des enseignants et de leurs élèves. Le nombre de personnes pouvant être hébergées à bord sera d'une trentaine de personnes. Les estimations de coûts sont réjouissantes puisqu’elles sont dans la moyenne des camps de ski actuels. Conformément à la volonté éthique de l'association, La Barque des Enfants veillera à ce que le coût des camps reste modeste afin qu'il soit adapté aux budgets des écoles.

1.2. Cadre légal des mesures de sécurité à adopter pour l'accueil des classes25 Le législateur a mentionné un cadre précis dans lequel peuvent être organisées et proposées des activités sportives aux enfants de nos écoles. C'est dans ce cadre que l'association La Barque des Enfants a conçu les programmes pédagogiques qui seront mis en œuvre lors de l'accueil des classes à bord de la Demoiselle. Elle partage en tout point la phrase issue du courrier des enseignants du BPA (Bureau Suisse de Prévention des Accidents) : "protéger les enfants et les adolescents des dangers qui les menacent est un élément important du travail pédagogique. L'initiation à la sécurité vise à poser les bases d'un comportement sûr qui portera ses fruits à l'âge adulte. Les jeunes doivent être capables de distinguer à temps les situations dangereuses pour eux et pour les autres et savoir les éviter, les maîtriser ou les éliminer". L'objectif de La Barque des Enfants est, comme celui du Service de l'Education Physique et du Sport (SEPS), de mettre en œuvre les moyens propres à "concourir à la prévention des accidents". Les directives inscrites dans le guide "Guide des mesures de Sécurité" sont destinées tout autant aux directions

24

Se référer aux activités pouvant être proposées lors des camps. Annexe page….. Selon le "Guide des mesures de Sécurité", les dépliants "L'école se jette à l'eau" et "sports nautiques, plongée, baignade" édités par le Service de l'éducation physique et du sport (SEPS) et le Bureau Suisse de Prévention des Accidents (BFU-BPA-UPI). 25

33


d'établissement qui autorisent des activités, aux enseignants, aux moniteurs et accompagnateurs/trices qu'à "toutes les personnes chargées d'élaborer, de conduire ou d'accompagner des activités en éducation physique et sportive scolaire". La Barque des Enfants, souhaitant travailler solidairement avec les enseignants, les élèves mais aussi avec les familles, mettra en œuvre les moyens pour informer précisément des dispositions légales relatives aux responsabilités de chacun. Ce chapitre consacré au cadre légal sera volontairement limité aux mesures à prendre par l'association. 1.2.1 Dispositions générales Le projet d'accueil de classe à bord de la Demoiselle n'inclut pas des activités sportives à haut risque. Par exemple la plongée avec bouteille-s est interdite dans le cadre scolaire (hormis l'initiation en piscine) et ne fait donc pas partie des programmes pédagogiques. Les expériences et la pratique de la voile à bord de la Demoiselle pourront déboucher, selon la motivation de chaque élève, sur des savoirs-faire et des savoir-être susceptibles d'être réinvestis en dehors du cadre scolaire. 1.2.2 Responsabilités de l'association La Barque des Enfants En qualité de "propriétaire d'un équipement sportif" l'association est responsable de l'entretien et des révisions des équipements qu'elle met à la disposition des classes. Elle doit donc assurer des contrôles réguliers et une maintenance appropriée. La Demoiselle étant un bateau immatriculé et homologué "bateau à passagers", elle est placée sous le contrôle administratif et matériel du Service de la Navigation de Lausanne. De plus, elle dispose d'une autorisation de la commune de Noville, où se situe sa place d'amarrage, pour assurer son activité. L'association La Barque des Enfants se prépare également à proposer l'ensemble de son projet à une certification de qualité auprès de "Safety in adventures" : "La Fondation “Safety in adventures“ se propose comme objectif l’amélioration de la sécurité dans l’offre commerciale des activités de plein air et d’aventures, comme le river-rafting, le canyoning, etc., ainsi que l’attestation officielle de ce standard par le label “Safety in adventures”. Conformément aux dispositions du Code des Obligations, l'association conclura un contrat de prestations avec les établissements scolaires et veillera à une bonne et fidèle exécution de celui-ci26. Elle s'assurera aussi que chacun des intervenants qui encadreront les classes, dispose d'une formation adéquate pour organiser et diriger l'activité projetée.27 Elle veillera à souscrire aux assurances qui couvriront son activité. 1.2.3 Responsabilités des élèves L'association La Barque des Enfants envisage la possibilité qu'un élève soit à l'origine d'un accident mettant en danger sa personne, les personnes accueillies à bord, des biens matériels voir le bateau. A ce titre il sera demandé aux élèves d'être au bénéfice d'une assurance maladie accident (conformément au règlement d'application de la loi scolaire du 12 juin 1984, article 4) ainsi qu'une assurance en responsabilité civile. 1.2.4 Prévention des accidents à bord de la Demoiselle En collaboration avec les enseignant-e-s responsables de l'organisation des camps, l'équipage qui interviendra pour l'association La Barque des Enfants, veillera à : - connaître et faire connaître les consignes de sécurité et les mesures à prendre en cas d'accident ; - aider les élèves à identifier les situations et les comportements à risques en les reliant à des précautions élémentaires ;

26

Le contrat de prestation est présenté en annexe page…. Se référer au point n°6 du chapitre "l'association la Barque des enfants & sa Demoiselle : compétences et missions des membres de l'équipage lors de l'accueil des publics. 27

34


-

connaître les éventuelles pathologies qui affectent les élèves afin de permettre une adaptation aux activités proposées et les mesures de sécurité qui pourraient en découler ; proposer une organisation judicieuse des activités ; définir précisément les rôles et les responsabilités de chacun-e : élèves, groupes d'élèves, adultes responsables ; promouvoir une bonne compréhension des consignes ainsi qu'à leur respect ; doser les difficultés et l'intensité du travail et privilégier un enseignement différencié ; agir dans le calme et la discipline ; insister sur la surveillance et l'entraide ; surveiller efficacement les élèves avant et pendant le déroulement du camp ; connaître l'environnement et ses dangers ; renoncer à une activité si les conditions ne permettent pas son déroulement dans des conditions optimales et sans risque ou si l'activité est mal connue et peut présenter des risques ; ne jamais contraindre les personnes craintives à faire un exercice qui demande du courage ; leur donner confiance ; reprendre avec elles une forme d'activité plus simple. Par ailleurs, les personnes responsables tempéreront l'audace des plus téméraires ; vérifier l'effectif des élèves régulièrement tout au long de la journée.

1.2.5 Mesures à prendre en cas d'accident ou de maladie Outre les mesures d'urgence concernant la navigation28 il s'agit d'envisager la possibilité qu'une personne se blesse, ou soit malade à bord de la Demoiselle. L'équipage sera, à terme, formée aux soins de premiers secours et toutes les personnes responsables de l'encadrement seront capable d'appeler les secours à terre. De plus un accident ne sera jamais minimisé même si un jeune paraît "jouer la comédie"29et, comme toute activité à bord de la Demoiselle, chacun veillera à garder son calme. Une trousse de secours est présente à bord. En cas de maladie les parents seront informés au plus tôt de l'état de santé de leur enfant qui sera débarqué dans le port le plus proche où ils pourront venir le chercher. S'il doit être transporté vers un centre hospitalier les parents en seront informés. 1.2.6 Un camp sportif sécurisé à bord de la Demoiselle Le camp que les élèves et leurs enseignants viendront vivre à bord s'inscrira dans une visée sportive. A ce titre il comptera quatre heures minimum d'activité sportives journalières. Les élèves ayant des pathologies chroniques ou des limitations fonctionnelles seront intégrés aux activités en fonction de leurs possibilités. Les personnes responsables de l'encadrement auront reçu une formation spécifique pour être en mesure d'accompagner les jeunes dans les activités sportives propres à la navigation à bord d'une barque lémanique. Si un mineur est inclus dans l'équipe d'encadrement il agira en tant que "batelier"30, marin, et sous la responsabilité du patron, du second et des enseignants. L'organisation détaillée du camp fait partie intégrante des programmes pédagogiques. A ce titre l'encadrement, l'équipement, le programme, les mesures de sécurité et d'urgence seront expliqués et définis avant le camp et en liens étroits avec toutes les parties concernées. Les règles de sauvetage et de sécurité sont comprises dans les prérogatives d'homologation d'un bateau à passagers et sont vérifiées par le Service de la navigation. Ces dispositions sont définies par l'Ordonnance du 14 mars 1994 sur la Construction des Bateaux31. L'équipage d'encadrement connaît le lac, son environnement et ses dangers.

28

Se référer au chapitre "Rôles de sauvetage et de sécurité des membres de l'équipage" : page ….. des annexes "Guide des mesures de Sécurité" page 11 30 Batelier : marin de fleuve ou de lac. 31 Voir "Rôles de sauvetage et de sécurité des membres de l'équipage pour l'exploitation de la "Demoiselle"". Annexe page…. 29

35


Le patron est reconnu, tant par le Service de la Navigation que par l'association La Barque des Enfants, comme seul compétent pour apprécier les dangers et veiller à la sécurité des passagers et du bateau. Le bateau construit par La Barque des Enfants sera un bateau homologué en bateau à passagers, il lui est donc interdit d'organiser des activités de natation autour et à partir de lui. La natation faisant partie du programme de base de l'éducation physique et sportive, l'association se mettra au service des enseignants qui désirent, sous leur responsabilité, organiser une activité de natation. Ainsi, s'ils souhaitent utiliser la Demoiselle pour se rendre vers un lieu de baignade, la viabilité de leur projet devra être réfléchie pendant la phase de la préparation du camp avec le coordinateur de l'association en lien étroit avec les élèves et leurs parents. La pratique de la voile à bord de la Demoiselle ne peut être assimilée à celle que l'on peut pratiquer sur un voilier de type catamaran, dériveur ou planche à voile. La Demoiselle, par ses dimensions (28m de long, 9 m de large) et les adaptations apportées à son gréement offre des conditions de sécurité optimales. Sa stabilité et sa flottabilité ont été vérifiées et validées par des ingénieurs navals experts dans ce domaine. Elle va être homologuée bateau à passagers. Le bateau est sécurisé par des rambardes répondant aux normes de sécurité en vigueur. Le port du gilet de sauvetage est obligatoire en navigation. De plus, l'association La Barque des Enfants demande que chaque élève ait effectué le test de natation afin de savoir s'il est capable de nager 300m. et 15m. sous l'eau en eau profonde. La réussite du test n'est pas obligatoire pour participer à un camp à bord. Les élèves pourront recevoir une formation spécifique à bord du naviot (navigation à la rame et au moteur). Ils auront, comme à bord de la Demoiselle, l'obligation de porter un gilet de sauvetage. Seules les personnes ayant réussi le test de natation (capacité de nager 300m et 15m sous l'eau en eau profonde) pourront embarquer à bord du naviot pour cette formation. Une personne adulte, formée au maniement du canot et détentrice du brevet de sauvetage, sera présente pour encadrer deux élèves en situation d'apprentissage. L'équipage et les enseignants responsables veilleront à ne pas mettre en place de projet non spécifié dans le projet de l'association La Barque des Enfants.

1.3. Apprentissages attendus Les apprentissages des jeunes à bord seront multiples. Citoyenneté au sens large du terme, relation à soimême et aux autres, reconnaissance de la beauté de l'environnement en sont quelques exemples que nous avons à cœur de développer : 1.3.1 La nécessité de pratiquer une activité sportive La voile est un sport international qui se pratique comme une activité de loisir ou de compétition dans le monde entier. Elle se pratique sur des voiliers qui sont des bateaux propulsés par le vent. L'objectif du navigateur consiste à utiliser au mieux cette force naturelle, de façon à faire avancer son bateau le plus vite possible. Pour cela, il doit apprendre à connaître les vents, leur direction et leur force pour les utiliser. Le travail du navigateur est quelquefois difficile que ce soit physiquement, moralement ou intellectuellement. Il doit pouvoir sortir le bateau de sa place d'amarrage, manier les cordages et les voiles, apprécier les conditions météorologiques mais aussi avoir des liens avec les autorités portuaires, connaître les lois de la navigation, veiller à son hygiène de vie tout en ne perdant pas de vue que son activité se déroule au sein d'un équipage. Il a un rôle à tenir et tout l'équipage compte sur lui pour qu'il l'assume.

36


Le sport a de nombreux effets positifs sur la santé. Pour ne pas exprimer des évidences nous appuierons notre position sur l'étude édifiante du Service de l'Education Physique et du Sport. Ce document intitulé "Sport et Santé - Etat des lieux de la recherche scientifique" est paru en février 200032. Le sport a des effets biologiques sur le corps de l'adolescent comme le renforcement du squelette, prévient l'obésité, contribue à la constitution de la masse musculaire, prévient les risque liés aux accidents cardiovasculaire quand l'enfant est issu d'un milieu familial où ce risque est élevé. Toujours selon la même étude la pratique sportive améliore les performances cognitives et les performances scolaires. Le sport a également des effets sur la santé mentale et psycho-sociale des adolescents. Il leur permet de se sentir en bonne santé physique et psychique et contribue à construire en chacun une image positive d'euxmême. L'humeur des jeunes s'en trouve améliorée. La pratique d'une activité sportive, même si elle n'est pas régulière, réduit le sentiment de déprime, la nervosité et permet au jeune de se positionner positivement face à la consommation de produits induisant une dépendance. La Demoiselle est actuellement le plus grand voilier de Suisse. Elle est la réplique d'un bateau du patrimoine à gréement latin33. Cette particularité induit un travail "en direct" avec les différents éléments qui constituent le gréement : il n'y a pas d'aide électrique, par exemple, pour élever une voile. La voile, qui pèse une soixantaine de kilos, doit être hissée par la force humaine à 25 mètres de haut le long de l'antenne. Bien sûr, comme toute activité sportive, la pratique de la voile n'est pas sans danger. C'est pour cette raison que l'association La Barque des Enfants a eu à cœur de mettre en place des procédures d'accompagnement adaptées aux adolescents. Elle souhaite que cet accompagnement soit positif et stimulant afin de créer chez les jeunes l'envie de participer et, qui sait, de faire naître une passion pour la navigation à voile. 1.3.2 La relation au travail en équipe La Barque des Enfants aimerait transmettre des notions de solidarité, de responsabilité individuelle et collective, de respect de soi et des autres et d'obéissance aux ordres. L'expérience à bord de la Demoiselle a pour but central de faire d'une classe un équipage. Cela est fondamental à la compréhension de ce qui constitue une des bases de notre humanité : la solidarité, condition essentielle à toute réalisation humaine. Les élèves-bateliers pourront concrètement expérimenter la fierté de remplir un rôle important au sein d'une équipe qui réussit à remplir sa tâche (faire avancer un grand voilier par la seule force du vent) et partage des émotions fortes. Ils pourront commencer à apprendre comment l'on peut devenir "prince de sa vie", selon une expression de Christian Reymond, tout en étant conscient que l'on dépend des autres. C'est la notion la plus importante que peut apporter la cohésion d'un équipage : comprendre que l'on ne peut accomplir quelque chose uniquement quand on est ensemble. On n'accomplit rien seul. C'est le contraire d'une société individualiste à laquelle nous ne croyons pas. Les marins qui ont raconté leurs voyages nous amènent à découvrir combien ils ont eu besoin des autres. Cela semble paradoxal au fait de se lancer seul à travers un océan. Les difficultés rencontrées et les drames subis font naître un sentiment de satisfaction individuelle mais ils n'auraient jamais vécu cela si personne ne s'était investi dans la construction, et quelquefois dans la reconstruction de leur bateau ou… de leur mât brisé. Leurs rencontres leur ont permis de s'aventurer vers un nouveau départ, des nouveaux possibles, des nouveaux savoirs. Ils ont également appris à accueillir la chaleur humaine après la solitude et la peur. 1.3.3 La liberté Nos jeunes sont avides de liberté sans, le plus souvent, avoir été amenés à y réfléchir. Quel plus beau symbole de liberté qu'un voilier qui s'en va ? Mais pour s'en aller ainsi sans risquer sa vie et peut-être celle des autres, il faut une absolue rigueur dans la construction, la préparation et la manœuvre du voilier en question.

32 33

Document "Sport et Santé - Etat des lieux de la recherche scientifique" est paru en février 2000Article en annexe page … Gréement latin : système de voilure caractérisé par des voiles triangulaires fixées à des antennes suspendues aux mâts, typique de la Méditerranée.

37


La liberté s'exerce, se ressent, dès le moment où l'on obtient la maîtrise de l'outil, de la matière et, surtout la connaissance de soi. On ne peut s'en réjouir que dès le moment où l'on connaît les règles essentielles pour conduire sa vie sans la mettre en danger. 1.3.4 La responsabilité Dans le système éducatif et d'enseignement actuel les jeunes sont rarement placés dans un rôle de personne responsable. Les mettre en situation de responsabilité est la seule manière de leur faire intégrer cette notion. Sur la Demoiselle chaque participant reçoit un travail précis, une responsabilité concrète et utile à tous. Chacun doit remplir sa tâche pour que le bateau puisse naviguer dans de bonnes conditions. 1.3.5 L'apprentissage d'un savoir-faire inédit Naviguer sur un bateau issu du patrimoine, y occuper une place active, découvrir l'usage des machines simples (palans, leviers), place le jeune dans une position d'apprentissage inédite. L'association La Barque des Enfants souhaite qu'il y soit accompagné de manière individualisée. Les membres de l'équipage seront disponibles à chacun avec respect et empathie. Le jeune, ne connaissant rien au maniement d'un bateau, devra en tout premier lieu observer le geste du batelier34, puis accomplir la tâche sous son regard. Son geste sera corrigé si nécessaire. Il pourra ensuite accomplir le travail de manière autonome tout en restant sous contrôle. Il apprendra grâce à la répétition et par l'accompagnement confiant du batelier. C'est par cette pratique pédagogique qu'adviendra une véritable fierté d'avoir accompli sa tâche. Chaque jeune accueilli à bord de la «Demoiselle» devrait garder un souvenir impérissable de cette expérience et pas seulement parce qu'il s'agira d'une magnifique aventure. Les discussions lors des bilans seront là pour l'aider à comprendre comment cette expérience l'aura aidé à progression dans sa propre personnalité. 1.3.6 La connaissance et le sentiment d'appartenance à la culture lémanique Leur séjour les reliera concrètement au riche passé lacustre du Léman. Ils découvriront une partie de leurs racines culturelles et pourront en éprouver de la fierté. Ils observeront les richesses de leur patrimoine, la beauté des paysages et la magnificence d'une flore et d'une faune ignorées de beaucoup. La bibliothèque installée à bord de la Demoiselle sera un des outils pour accompagner les élèves dans des recherches d'informations ou simplement pour promouvoir la curiosité culturelle et la lecture. 1.3.7 L'autorité Sur un bateau l'autorité est assurée par le capitaine. A bord d'une barque lémanique c'est le patron qui l'assume. Il fait autorité naturellement car celle-ci découle de ses compétences tant techniques qu'humaines. Sur un voilier de cette taille, nul ne peut embarquer en prétendant le manœuvrer sans encadrement ni formation préalable. En ce qui concerne les compétences humaines, le patron les a acquises lors de ses propres expériences de navigation. La pratique de la mer et des océans offre un cadre singulier et formateur surtout en ce qui concerne la survie, l'humilité, la force de caractère, l'empathie, la gestion de la peur, la résistance à la solitude, l'acceptation des différences, l'amour de la rencontre, le besoin et le respect des autres pour n'en citer que quelques unes. L'autorité est obtenue, non pas par des actes autoritaires, où la recherche du pouvoir prime, mais par le respect que le patron impose naturellement par ses compétences. A bord de la Demoiselle les difficultés inhérentes aux manœuvres offrent à chacun la possibilité de reconnaitre sans honte son manque de connaissance et d'expérience. Chacun peut accepter sa place sans frustration tout en étant responsable des manœuvres qui lui sont confiées. Sur un bateau chacun est responsable de ses actes, et, par là-même, chacun est responsable des autres membres de l'équipage. La fuite n'est pas possible car l'erreur ou le manquement à la tâche à accomplir est évidente pour tous. Ce travail sur soi-même est extrêmement efficace au niveau de la construction du sens de la responsabilité.

34

Batelier: marin de fleuve et de lac.

38


1.3.8 L'organisation matérielle et intellectuelle d'un voyage Nul explorateur, scientifique, navigateur, ne s'est lancé dans un projet sans l'avoir préalablement préparé. C'est en compagnie de leurs familles, de leurs amis et de personnes expérimentées qu'ils ont conçu leur bateau, leur avion, leur ballon dirigeable, et ont estimé le temps nécessaire à la réalisation de leur objectif. C'est aussi avec eux qu'ils ont étudié et choisi les voies à emprunter, le matériel à emporter et l'organisation de leurs journées. Ensemble ils ont essayés de prévoir l'imprévisible afin de mettre leur vie en sécurité. Les programmes pédagogiques proposent une préparation sérieuse pour que chaque participant acquière l'expérience de la réflexion avant de se lancer dans une aventure. 1.3.9 Les règles de vie La vie au sein d'une société ne saurait se passer d'un cadre limitant les droits et établissant les devoirs de chacun. Des règles de comportement et de sécurit�� établies par l'association feront l'objet d'une présentation par le coordinateur lors du travail de préparation du camp avec la classe. Ce règlement se voudra, lors des premières navigations avec les classes, volontairement succinct. Les bases les plus importantes seront notées pour assurer la sécurité de tous à bord. Les premières classes accueillies seront invitées à travailler à l'écriture d'un règlement plus complet lors de leur camp. L'association La Barque des Enfants postule qu'un règlement est plus facilement respectable lorsqu'il s'adapte aux réalités vécues par les personnes concernées. De plus, un travail autour d'un règlement de comportements responsables permettra aux jeunes de se familiariser à l'évaluation des risques et les formeront pour que, dans la pratique sportive qu'ils auront choisie, ils mettent en œuvre des comportements garantissant leur sécurité et celle des personnes qui les accompagneront.

1.4. Organisation des programmes pédagogiques En juin 2007, pour la première fois, une classe a navigué à bord de la Demoiselle. Pour respecter les obligations du Service de la Navigation, les élèves de cette 9éme VSO de Savigny, sont tous devenus membres de l'association. Leur classe a été divisée en deux groupes pour respecter le nombre de douze personnes à bord. Trois bateliers, très au fait de la navigation à bord de la Demoiselle, les ont encadrés. Les élèves ont préparé le bateau (mise en place des cordages, des voiles et des pavillons, mise en route des moteurs, préparation du naviot35), ils ont sorti la Demoiselle de sa place d'amarrage, ont navigué sous voiles et ont ramené leur navire à son ponton. La navigation a eu lieu par "petits airs". Une enquête réalisée auprès d'eux a montré qu'ils étaient satisfaits de leur expérience et de l'accompagnement dont ils avaient bénéficié. L'équipe d'encadrement était toute autant satisfaite de ses matelots improvisés. Cette expérience a démontré que des adolescents de 15 ans, bien encadrés et sans préparation préalable, étaient parfaitement capables de participer à la manœuvre et de naviguer. Cette constatation valide l'objectif de base du projet de La Barque des Enfants : avec un bon encadrement, il est possible de confier à des jeunes la responsabilité de faire naviguer une barque du Léman de 28 mètres.

35

Naviot : canot de service traditionnel que traînent les barques lémaniques

39


Si l'objectif de base s'est trouvé réalisé lors de l'expérience décrite ci-dessus, il reste que les programmes pédagogiques devront être validés lors de l’accueil des premières classes. En effet, c’est la première fois qu’un tel projet sera mis en place en Suisse. Ces programmes comprennent la préparation du camp scolaire, l'accompagnement des élèves et de leurs enseignants à bord de la Demoiselle et l'évaluation des projets mis en place. 1.4.1 Préparation du camp scolaire à bord de la Demoiselle La préparation du camp scolaire se fera en tout premier lieu avec le "coordinateur" de l'association de La Barque des Enfants. C'est avec cette personne que les parents, les enseignants et les élèves devront aborder tous les points nécessaires à l'organisation de leur camp. Le coordinateur aura à sa disposition des moyens matériels pour apporter une information complète aux participants. L'association La Barque des Enfants prévoit dans la préparation des camps36 la reconnaissance des lieux, un travail d'information concerté avec les enseignants, les élèves et leurs parents. Un règlement spécifique au fonctionnement de la Demoiselle vient compléter le règlement interne scolaire qui s'appliquera également à bord. La procédure à suivre pour l'organisation du camp comprend : les contacts avec le coordinateur de projet pour permettre sa mise en place progressive, la connaissance de l'infrastructure de l'association, le choix des activités réalisables avec ou sans intervenant(s), les contacts avec les intervenants, le recrutement d'accompagnants et/ou de moniteurs, le choix d'un cuisinier ou non, l'organisation à bord, le budget, la nourriture, etc. Des documents seront fournis à la classe par le coordinateur. Ils permettront d'acquérir les connaissances préalables nécessaires.

Ci-après les points détaillés qui seront abordés avec les élèves et leur enseignant responsable pour organiser un camp scolaire : 1.4.2 La connaissance de l'infrastructure de l'association La Barque des Enfants - Le projet de La Barque des Enfants ; - Le comité de l'association La Barque des Enfants ; - Les fonctions du coordinateur ; 1.4.3 Le budget du camp scolaire - Les frais de déplacements ; - La location de la Demoiselle ; - La nourriture et la rémunération d'un-e cambusier-ière selon choix ; - La rémunération des accompagnants ; - Les visites possibles pendant le camp (musées, bibliothèques, entreprises, réserves naturelles,…) ; - Les activités en dehors de la barque (cinéma, piscine…) ; - La caisse de classe ; - La participation des élèves ; - La participation demandée aux parents ; - La prise en compte des subsides communaux, cantonaux ou fédéraux ; - Les modalités de paiements ; 1.4.4 Le choix du projet à mettre en place - Sollicitation et information des parents par l'écriture d'un document ; - Quelle utilisation de la Demoiselle : camp de voile, point de chute, cabotage, navigation de nuit ? ;

36

Se référer au chapitre 4.1 "Préparation du camp scolaire à bord de la Demoiselle"

40


-

Le choix d'un thème pour le camp : les sciences du lac, la géographie, l'histoire, la navigation à voile, l'orientation, sur les traces de… ; Pour un camp réussi : discussions autour de la vie en collectivité dans un espace restreint, la dynamique de groupe, la place et l'investissement de chacun, la possibilité d'être entouré par plusieurs enseignants, accompagnants ou parents d'élèves… ; Le choix des personnes accompagnant leur camp avec leur enseignant ; Les choix des lieux géographiques à visiter ;

1.4.5 Préparation à la vie quotidienne à bord - Chaque élève concerné par une pathologie particulière doit présenter une attestation médicale et, si nécessaire, des recommandations du médecin ; - Chaque élève doit avoir effectué le test de natation permettant de savoir s'il est capable de nager 300m. et 15m. sous l'eau en eau profonde ; - La visite de la Demoiselle dans la mesure du possible ; - Le planning de la préparation du camp (la préparation des points précédents et suivants : qui, quand et comment) ; - Le planning du déroulement du camp (date de commencement et de fin, les activités et visites à planifier) ; - Les intervenants responsables de l'encadrement des élèves : le(la) coordinateur(trice), les intervenants extérieurs, les moniteurs de voiles, les professeurs, l'équipage de la barque, le(la) cuisinier(ère). Qui fait quoi, quand et comment ? - L'organisation des journées à bord de la Demoiselle : . Les repas (choix de la présence d'un(e) cuisinier(ère), choix des menus, les spécialités culinaires, les achats, les menus spéciaux) ; . Les bordées : les élèves-bateliers (manœuvre du bateau), les services (préparation des repas, ordre et propreté, entretien, commissions, plein d'eau, évacuation des déchets) les communications (veille radio et téléphone, dialogues via Internet avec d’autres projets similaires et les camarades d’école restés à terre, rédaction, illustration et impression du journal de bord) ; . La nuit (hébergement collectif) ; . L'hygiène corporelle (douche dans les capitaineries, toilettes communes, toilettes matinales) ; . Choix des activités 37(avec ou sans l'aide de l'équipage, avec des intervenants extérieurs, visites autour du lac, moments libres, programme beau temps, programme mauvais temps, plan journalier, animation des soirées, contacts à prendre…) ; . L'évaluation du projet pendant et après sa réalisation (périodicité des réunions et préparation des critères d'évaluation) ; 1.4.6 Le bagage de l'élève - Le sac marin38réalisé en classe ; - L'équipement et le contenu du sac marin : il est nécessaire d'amener un sac de couchage, un ciré complet, des chaussures antidérapantes style baskets (pas d'escarpins, de tongs ni de nu-pieds), une lampe de poche, des vêtements de rechange, une casquette ou un chapeau, et des vêtements légers pour se protéger du soleil, des vêtements chauds car sur le lac Léman le temps peut changer très vite et les soirées, même en été peuvent être fraîches. Une paire de bottes est également conseillée ainsi qu'une trousse de toilette ; - Eventuellement, médicaments et autorisation des parents permettant aux enseignants de les donner aux enfants s'ils ne sont pas autonomes dans la prise de leur traitement ;

37 38

Choix des activités . voir annexe page…. Le sac marin : étude du kit et confection Voir annexe page….

41


1.4.7 Les préalables à acquérir avant le camp de navigation Ces préalables pourront être acquis auprès de l'enseignant mais aussi, pour ceux qui concernent la vie à bord de la Demoiselle, auprès du coordinateur délégué par l'association La Barque des Enfants : -

Le test de natation ; L'organisation à bord (l'organisation des bordées, les fonctions de chaque membre de l'équipage et définition du rôle des professeurs et des accompagnateurs) ; Les règles de sécurité et de comportements complétant le règlement interne scolaire ; Les responsabilités légales partagées par tous les intervenants ; Les exercices de sauvetage (exercices de sécurité, emplacement et utilisation des engins flottants de secours, déplacement sur le pont et à l'intérieur en fonction de la météo, procédure de sauvetage d'un homme "à la mer", lutte anti-incendie, évacuation de la barque) ; Apprentissage d'un vocabulaire minimum pour naviguer à la voile et sur une barque à gréement latin39(border, choquer ….) ; Apprentissage des nœuds marins les plus couramment employés ; Explications des manœuvres les plus courantes dans le fonctionnement d'un voilier à voiles latines ; Géographie lacustre (villes, vents, parties du lac, rivières, montagnes) ; Histoire du lac et de la navigation en Suisse ; Présentation des moyens de communication : informatique, radio VHF, pavillons, téléphone portable… Réalisation d'un sac marin qui servira de bagage à l'élève.

1.5. L'accompagnement des élèves et de leurs enseignants à bord 1.5.1 Arrivée de la classe à bord de la Demoiselle - Collation de bienvenue ; - Accueil des participants par l'équipage professionnel ; - Présentation des membres de l'équipage et de leurs fonctions ; - Visite guidée du bateau, choix des couchettes et installation des participants (Disposition du sac de couchage, nom du mousse sur la couchette, emplacement du sac marin, emplacement des chaussures, penderie et habits mouillés) ; - Fonctionnement du bateau (électricité, eau, toilettes, cuisine40) ; - Exercice de sécurité (procédures d'évacuation du bateau, utilisation du canot de sauvetage et du naviot41) ; - Rappel des règles de sécurité et de comportements (affichées dans "la chambre42") ; 1.5.2 Organisation du camp en fonction du projet décidé par la classe - Réunion de coordination entre les élèves, leurs professeurs, le coordinateur et les membres de l'équipage avec rappel du projet choisi et de l'organisation des journées à bord ; - Prise d'un procès verbal de cette réunion et affichage du planning du déroulement du camp établi lors de la préparation du camp. 1.5.3 La navigation - Définition journalière du travail des bordées (navigation, services et communication) ; - Mise à disposition du matériel, accompagnement individuel et collectif dans la réalisation des tâches confiées ; - Redéfinition journalière des activités et des visites prévues et mise en place de l'organisation nécessaire en fonction des bordées concernées ;

39

Gréement latin Cuisine : cuisine sur les barques. 41 Naviot : canot de service traditionnel que traînent les barques lémaniques. 42 Chambre : la pièce principale dans une barque lémanique. 40

42


-

-

Organisation en rapport avec l'hygiène corporelle et la santé (douche dans les capitaineries, toilette à bord, prise de médicaments, prise en compte des problèmes de santé et nécessité d'un bon sommeil) ; Accompagnement individuel et collectif aux manœuvres de la Demoiselle (mise en place des cordages, préparation du naviot, mise en place des voiles et des pavillons, mise en route des moteurs, sortie du bateau de sa place d'amarrage, navigation au large, amarrage, mouillage des ancres… ) ; Evaluation du projet par des réunions selon la périodicité qui aura été définie par les élèves lors de la préparation de leur camp ; Renforcement des préalables étudiées pendant la préparation du projet (règles de sécurité, exercices de sauvetage, apprentissage d'un vocabulaire minimum pour naviguer à la voile et sur une barque à gréement latin, apprentissage de nœuds marins les plus couramment employés, géographie et histoire lacustre).

1.5.4 L'évaluation du projet mis en place Des évaluations du projet sous la forme de réunions auront lieu pendant le déroulement du camp avec un ordre du jour selon la périodicité et les critères décidés lors de la préparation du projet. A la fin du camp des évaluations seront effectuées sous la forme d'un questionnaire de satisfaction à remplir par les élèves et leurs professeurs43. Dans la mesure du possible, l'association La Barque des Enfants, souhaite qu'une réunion de bilan avec les élèves, les enseignants, le coordinateur du projet, l'équipage, un membre du comité de l'association et les parents ait également lieu. Elle serait également intéressée d'avoir un contact avec les parents quelques temps après le camp afin de savoir s'ils ont constaté des changements dans l'attitude de leur enfant suite à sa participation.

1.6. S'inscrire pour un camp à bord de la Demoiselle Trois possibilités : -

demande en ligne sur le site Internet de l'association www.labarque.ch. Sous l'onglet "Accueil des jeunes à bord" un lien "Inscription à un camp scolaire" permettra d'accéder à un document d'enregistrement. appel téléphonique au numéro 021 781 19 69 ; courrier à l'adresse "Association La Barque des Enfants, Case postale, 1800 Vevey" ;

Le message laissé, ou le courrier envoyé, devra indiquer comment et qui joindre pour convenir des dates du camp et de la première rencontre avec le coordinateur-trice La classe recevra, par l'intermédiaire de leur enseignant, un dossier pédagogique lui permettant de préparer son camp.

1.7. Coût d'un camp Le coût du camp s'élèvera à un forfait de CHF 5000.- pour 5 jours (20 personnes à CHF 250.--) Les coûts de la nourriture, des boissons, des déplacements et des activités à terre seront à la charge de la classe. L'association La Barque des enfants prend en charge les frais liés à la Demoiselle (carburant, entretien, réparation et taxes portuaires).

43

Tableau d'évaluation de l'accompagnement de l'équipage et de la navigation, annexe …. Page…..

43


2 Navigation avec des groupes d'adultes et/ou des familles Introduction Si la Demoiselle, en sa qualité de voilier-école, est destinée à accueillir en priorité les enfants du degré secondaire pour des camps elle sera également, hors périodes scolaires, mise à disposition de groupes composés d'adultes ou de familles. D'une manière générale, l'équipage offrira la possibilité de participer aux manœuvres. Elle permettra à chacun de découvrir le patrimoine lémanique, de participer à des événements culturels et sportifs (nuit des musées, régates, fêtes locales…), de vivre l'aventure des bateliers pour un ou quelques jours, de se former en tant que batelier ou de patron de barque. Elle proposera aussi aux entreprises la possibilité d'organiser des stages de cohésion d'équipe. Entre découverte du patrimoine lémanique et découverte de la flore et de la faune du Lac Léman, chaque personne, individuellement ou en groupe, pourra parcourir des traditions, les savoirs-faires, des paysages splendides sur le plus grand voilier traditionnel de Suisse. Le projet de l'association La Barque des Enfants, ainsi qu'énoncé dans le chapitre "champs de compétences et missions de l'association", s'intègre également comme un projet visant à promouvoir le sport chez les personnes adultes. La Demoiselle, par le fait qu'elle est la réplique d'un bateau du patrimoine à gréement latin, demande pour sa manœuvre un important travail "en direct" sur les différents éléments : il n'y a pas, par exemple, de commande électrique pour aider à monter la voile. Celle-ci pèse une soixantaine de kilos et doit être hissée à 25 mètres de haut le long de l'antenne. En outre, depuis sa création, l'association a veillé à ce que le bateau qu'elle construisait soit accessible aux personnes à mobilité réduite. Elle souhaite ainsi être à l'écoute des pathologies individuelles afin d'adapter ses prestations et l'accessibilité aux manœuvres propres au bateau. Pour tous, La Barque des enfants offre la possibilité d'adapter ses prestations en fonction des souhaits (la Demoiselle en tant que point de chute, lieu de départ pour des stages de plongée, lieu de réalisation de stages de développement personnel…) La Barque des Enfants mettra tous les moyens possibles à disposition pour que l'aventure à bord de la Demoiselle soit inoubliable. Il n'en demeure pas moins que pour qu'elle soit réussie la dynamique dépend aussi des personnes accueillies. S'organiser pour vivre à bord d'un bateau, faire marcher un bateau en équipage nécessite une participation active et positive. Chacun contribue à la cohésion et à la bonne entente du groupe, gages du succès d'une navigation en équipe.

2.1. La sécurité à bord de la Demoiselle 2.1.1 Les responsabilités de l'association La Barque des Enfants En qualité de "propriétaire d'un équipement sportif" l'association est responsable de l'entretien et des révisions des équipements qu'elle met à la disposition des classes. Elle doit donc assurer des contrôles réguliers et une maintenance appropriée. La Demoiselle étant un bateau immatriculé et homologué "bateau à passagers", elle est placée sous le contrôle administratif et matériel du Service de la Navigation de Lausanne. De plus, elle dispose d'une autorisation de la commune de Noville, où se situe sa place d'amarrage, pour assurer son activité. L'association La Barque des Enfants se prépare également à proposer l'ensemble de son projet à une certification de qualité auprès de "Safety in adventures". Selon la première page de son site internet "La Fondation “Safety in adventures“ se propose comme objectif l’amélioration de la sécurité dans l’offre commerciale des activités de plein air et d’aventures, comme le river-rafting, le canyoning, etc., ainsi que l’attestation officielle de ce standard par le label “Safety in adventures”. 44


Conformément aux dispositions du Code des Obligations, l'association concluera un contrat de prestations et de collaboration avec les groupe accueillis pour plusieurs jours et veillera à une bonne et fidèle exécution de celui-ci44. Elle s'assurera aussi que chacun des intervenants qui encadreront les classes dispose : - d'une formation adéquate pour organiser et diriger l'activité projetée45 - d'une assurance Responsabilité Civile qui couvre leur activité 2.1.2 Les responsabilités des personnes accueillies L'association La Barque des Enfants envisage la possibilité qu'une personne soit à l'origine d'un accident mettant en danger sa personne, les personnes accueillies à bord, des biens matériels voir le bateau. A ce titre il sera demandé aux personnes adultes d'être au bénéfice d'une assurance en responsabilité civile. Cette assurance devra également couvrir leur(s) enfant(s). 2.1.3 Prévention des accidents à bord de la Demoiselle Outre les mesures d'urgence concernant la navigation46 il s'agit d'envisager la possibilité qu'une personne se blesse à bord de la Demoiselle. Le patron, au minimum, sera formé aux soins de premiers secours et, toutes les personnes responsables de l'encadrement, seront en capacité d'appeler les secours à terre. De plus un accident ne sera jamais minimisé et, comme toute activité à bord de la Demoiselle, chacun veillera à garder son calme. Une trousse de secours est présente à bord. Un règlement de sécurité sera affiché dans la chambre47. De plus, les bateliers qui encadreront les stagiaires à bord de la Demoiselle veilleront à : - connaître et faire connaître les règles de sécurité de base et les mesures à prendre en cas d'accident ; - aider les stagiaires à identifier les situations et les comportements à risques en les reliant à des précautions élémentaires ; - proposer une organisation judicieuse des activités ; - définir précisément les rôles et les responsabilités de chacun-e dans les manœuvres confiées ; - promouvoir une bonne compréhension des consignes ainsi qu'à leur respect ; - doser les difficultés et l'intensité du travail ; - encadrer dans le calme et la discipline ; - insister sur la prudence et l'entraide ; - surveiller efficacement les stagiaires avant et pendant les manœuvres ; - connaître l'environnement et ses dangers ; - renoncer à une activité si les conditions ne permettent pas son déroulement dans des conditions optimales et sans risque ou si l'activité est mal connue et peut présenter des risques ; - ne jamais contraindre les personnes craintives à faire un exercice qui demande du courage; leur donner confiance ; reprendre avec elles une forme d'activité plus simple. Par ailleurs, les personnes responsables tempéreront l'audace des plus téméraires ; Les stagiaires veilleront à informer l'équipage, et plus particulièrement le coordinateur de l'association des éventuelles contre-indications, en lien avec l'activité proposée, qui les affectent afin que l'équipage soit en mesure de lui proposer des activités compatibles avec ses difficultés ; Les règles de sécurité sont vérifiées par le Service de la navigation et sont comprises dans les prérogatives d'homologation d'un bateau à passagers. Ces dispositions sont définies par l'Ordonnance du 14 mars 1994 sur la Construction des Bateaux48. L'équipage d'encadrement connaît le lac, son environnement et ses 44

Le contrat de prestation est présenté en annexe page…. Se référer au point n°5 du chapitre "l'association la Barque des enfants & sa Demoiselle : compétences et missions des membres de l'équipage lors de l'accueil des publics. 46 Se référer au chapitre "Rôles de sauvetage et de sécurité des membres de l'équipage" : page ….. des annexes 47 Chambre : pièce principale d'une barque lémanique. 48 Voir "Rôles de sauvetage et de sécurité des membres de l'équipage pour l'exploitation de la "Demoiselle"". Annexe page…. 45

45


dangers. Le patron est reconnu, tant par le Service de la Navigation que par l'association La Barque des Enfants, comme seul compétent pour apprécier les dangers et veiller à la sécurité des passagers et du bateau. Le bateau construit par La Barque des Enfants est un bateau homologué en bateau à passagers, il lui est donc interdit d'organiser des activités de natation ou de plongée à partir de lui. L'association se mettra au service des groupes accueillis qui désirent, sous leur responsabilité, organiser une activité de natation ou de plongée. Ainsi, s'ils souhaitent utiliser la Demoiselle pour se rendre vers un lieu de baignade, la viabilité de leur projet devra être réfléchie pendant la phase de la préparation du camp avec le coordinateur de l'association. La pratique de la voile à bord de la Demoiselle ne peut être assimilée à celle que l'on peut pratiquer sur un voilier de type catamaran, dériveur ou planche à voile. La Demoiselle, par ses dimensions (28m de long, 9 m de large) et les adaptations apportées à son gréement offre des conditions de sécurité optimales. Sa stabilité et sa flottabilité ont été vérifiées et validées par des ingénieurs navals experts dans ce domaine. Elle a été homologuée bateau à passagers. Le bateau est sécurisé par des rambardes répondant aux normes de sécurité en vigueur. Le port du gilet de sauvetage est obligatoire en navigation.

2.2. L'accueil de groupes composés d'adultes ou de familles Les familles trouveront une manière originale de former une véritable équipe avec leurs enfants et leurs amis ou autres membres de la famille. Pour une durée limitée elles deviendront un équipage apte à manœuvrer le plus grand voilier de Suisse. La Barque des Enfants offre la possibilité de vivre une expérience de la vie communautaire qui alliera une grande promiscuité à l'intérieur du navire avec des découvertes multiples tant sur les plans des relations que de la découverte du voilier et de l'environnement. A travers l'outil que représente un voilier-école, ce sera pour ces familles l'occasion d'approfondir leurs liens et de poursuivre l'éducation de leurs enfants au niveau des mêmes apprentissages que les jeunes accueillis avec leur classe (voir page … du projet). Les enfants seront placés sous la responsabilité de leurs parents où des personnes adultes qui les accompagnent. Pour les couples l'expérience vécue à bord pourra être aussi l'occasion de partager différemment les tâches quotidiennes et de découvrir en l'autre des compétences jusqu'alors insoupçonnées. Les personnes seules pourront se joindre aux groupes formés et découvrir les joies de la vie d'un équipage où tous les membres, bien s'ils ne se connaissent pas, construisent en quelques heures une belle dynamique de solidarité.

2.3. Stage de cohésion pour les entreprises L'efficacité et la performance sont des mots clefs du monde professionnel actuel. Pour développer les moyens d'y parvenir il faut développer des valeurs communes au sein des équipes de travail. C'est à ce prix qu'une réelle cohésion d'équipe peut se développer. L'association La Barque des Enfants, avec la réplique de ce bateau du XIXème siècle qu'elle a construit, offre par l'expérience de la navigation un outil original et extrêmement puissant sur le plan de la solidarité humaine. Il n'y a pas d'observateur dans un équipage. Chacun participe aux tâches en fonction de ses compétences et a la joie de découvrir qu'il peut non seulement les développer mais aussi s'en découvrir d'autres. Le résultat est une donnée primordiale puisqu'il s'agit de faire naviguer un grand voilier sans le mettre en danger. A bord de la Demoiselle les difficultés inhérentes aux manœuvres offrent à chacun la possibilité de reconnaître sans honte son manque de connaissances et de compétences. Chacun peut accepter sa place sans frustration tout en faisant l'expérience de la responsabilité grâce aux manœuvres qui lui sont confiées. Grâce à l'organisation des bordées49 chaque membre de l'équipage, quelque soit son rang hiérarchique au sein de l'entreprise, effectue toutes les tâches inhérentes à la navigation. Sur un bateau chacun est responsable de ses actes, et, par là-même, chacun est responsable des autres membres de l'équipage. La fuite n'est pas possible car l'erreur ou le manquement à la tâche à accomplir est 49

Bordées :

46


évidente pour tous. Cette mise au travail de soi est extrêmement efficace au niveau de la construction du sens de l'engagement et de la responsabilité. Le but est de créer une cohésion, une fierté d'appartenance à un équipage dynamique capable de réussir le challenge de manœuvrer le plus grand voilier de Suisse. Au travers de ce vécu le groupe peut concrètement vivre l'importance du travail en équipe, la place et le rôle de chacun, la coopération, la prise de décision, l'importance de la circulation de l'information et de celui s'informer, l'objectif commun, l'efficacité, la technicité des manœuvres entreprises, …etc. L'association La Barque des Enfants peut mettre à la disposition des équipes, selon leur souhait et à leur charge financière, une personne qui viendra exposer sur le plan théorique le thème de la cohésion au sein d'une équipe. Cette intervention extérieure pourrait permettre à chacun de mettre en relation l'expérience d'équipage vécue à bord de la Demoiselle avec celle vécue sur le terrain professionnel.

2.4. Découverte du patrimoine lémanique par les touristes La Demoiselle pourra être mise à la disposition des touristes curieux du patrimoine constitué par les barques lémaniques en leur proposant de participer à la manœuvre d'un bateau à gréement latin. Ces croisières pourront être organisées par des groupes autonomes ou par des voyagistes désireux de mettre à la disposition de leur clientèle une activité totalement nouvelle sur le Léman.

2.5. Participer à bord de la Demoiselle à des événements culturels et sportifs Les statuts énoncent à l'article 2 du chapitre 1 que «La Demoiselle» est destinée à sauvegarder le patrimoine lémanique, les traditions et le savoir-faire qui lui sont associés et à faire œuvre de musée vivant et navigant. Dans cette optique la Demoiselle se donne pour objectif de participer aux événements culturels et sportifs (Régates, Nuit des musées, Journée du patrimoine, manifestations nautiques,…) ayant trait au patrimoine lémanique. Chacun, groupes d'amis, de professionnels, de familles ou touristes, peut choisir de venir vivre, en premières loges, ces événements à bord de la Demoiselle. Quelques exemples : 2.5.1 La nuit des musées Le samedi 17 mai 2008, à l'occasion de la 9ème Nuit des musées de la Riviera, l'équipe du Château de Chillon demandait à la Demoiselle de bien vouloir emmener Sybille de Bournens, délicieuse jeune fille de 17 ans en costume d'époque, auprès de son futur époux, Amédée V de Savoie. Il s'agissait de reconstituer l'arrivée de la mariée à bord d'une barque ainsi qu'elle se rendit au Château de Chillon au 15ème siècle pour son mariage.

2.5.2 Les régates Chaque dernier week-end du mois de juillet, la Demoiselle participe à la Régate des Vieux Bateaux à la Tour-de-Peilz. Compte tenu de son envergure, elle reste à l'écart derrière la régate pour ne pas gêner la manœuvre des autres bateaux.

47


La Demoiselle participe également à la régate de La Der (qui a lieu fin octobre et clôture la saison au Cercle de la Voile à Villeneuve) et à la régate des rois (début janvier de chaque année et qui, elle, ouvre la saison). 2.5.1 Les fêtes locales La Demoiselle peut être sollicitée par les localités pour venir agrémenter de sa présence les événements locaux :  Le dimanche 18 mai 2008, la Demoiselle se rendait à Thonon. Elle s’y présentait dans le cadre de la Fête du Nautisme. Elle inaugurait également l’exposition de photographies de Marguerite Martinoli montrant la mise sous voiles de notre barque.  Le 25 mai 2008, la Demoiselle retrouvait Vevey, "sa ville natale", dans le cadre de la proclamation de la commune libre de Vevey-Orient. Des centaines de Veveysans en profitèrent pour la visiter. Après la parade de la CGN, la Demoiselle défila fièrement sous voiles devant les quais où se tenaient plus de 10 000 spectateurs.

 Le 12 juillet 2008, invitée par l'Union Nautique de Vidy, la Demoiselle a participé à la fête que l'Union Nautique organise chaque année lors du baptême des nouveaux bateaux de l'année. A cette occasion La Barque des Enfants a été particulièrement à l'honneur en faisant baptiser, par Neptune en personne, son nouveau naviot "Batelier Guillaume" (ce nom a été donné en l'honneur de Guillaume Tell, batelier de son état si l'on en croit la légende de son débarquement héroïque sur la Tell Platte du Lac des Quatre Cantons).

La présence de la Demoiselle, que ce soit pour les journées dédiées au patrimoine, pour participer à des régates en tant qu'observateur ou pour agrémenter de sa présence les fêtes locales, est appelée à se développer. Sa construction étant terminée, elle va enfin pouvoir prendre toute la place qu'elle mérite dans la vie du lac, des villes et villages lémaniques.

48


2.6. Objectif "Découverte du Léman et des bateliers" sans participation aux manœuvres L'association La Barque des Enfants, comme décrit dans le chapitre "Champs de compétences et missions de l'association" s'est donné pour mission de sauvegarder "les traditions et le savoir faire qui lui sont associés et faire œuvre de musée vivant et naviguant". Pour cela elle souhaite que la Demoiselle puisse accueillir des groupes désirant observer le travail des bateliers sans pour autant participer aux manœuvres. Ils pourront également découvrir le patrimoine lémanique, les traditions, la flore et la faune du lac Léman, des paysages splendides sur le plus grand voilier traditionnel de Suisse. La Barque des enfants offre la possibilité d'adapter ses prestations en fonctions des souhaits de chacun. Pour cette forme de projet, l'embarquement se fera sur réservation auprès du coordinateur de l'association. Il guidera chaque groupe vers la réalisation du projet qu'il souhaite mettre en place. La durée du projet de navigation pourra avoir lieu sur une journée ou plusieurs jours en fonction du projet de chaque personne ou groupe formé. Pour une croisière de plusieurs jours le nombre de personnes à bord est fixé à un maximum d'une trentaine de personnes. Le nombre de personnes à bord sur une journée sera limité à 60 personnes conformément à l'autorisation qui sera vraisemblablement donnée par le Service de la Navigation dés que l'homologation "bateau à passagers" sera effective. Pour un embarquement d'une journée, les repas et les boissons seront prévus par le groupe ou les personnes inscrites individuellement et comprendront la collation des membres de l'équipage. Des collations pourront être organisées par l'association avec un supplément au tarif.

2.7. Organiser son embarquement à bord de la Demoiselle L'association propose quatre formes de navigations "à la carte" pour que les groupes puissent préparer leur embarquement à bord de la Demoiselle en fonction de leurs attentes : -

Stage sans préparation préalable théorique et pratique pour quelques heures à une journée avec participation des personnes aux manœuvres ; - Stage sans préparation préalable théorique et pratique pour plusieurs jours avec participation des personnes aux manœuvres ; - Stage avec temps de préparation du projet avec le coordinateur de l'association et participation des personnes aux manœuvres ; - Embarquement sans participation des personnes accueillies ; Ces différentes possibilités sont soutenues par des prestations de bases et des prestations complémentaires suivant le type de stage ou d'embarquement choisi. 2.7.1 Les prestations de base Pour tous les stages, et particulièrement pour les stages "d'embarquement sans préparation préalable théorique et pratique, pour quelques heures à une journée, avec participation des personnes aux manœuvres", les prestations de base seront les suivantes :  Arrivée des participants à bord - Accueil par les membres de l'équipage ; - Présentation des membres de l'équipage et de leurs fonctions ; - Présentation du projet de La Barque des Enfants et visite guidée du bateau ; - Fonctionnement du bateau (électricité, eau, toilettes, cuisine50) ;

50

Cuisine : la cuisine sur les barques.

49


-

Définition des attentes des participants ; Définition des compétences nautiques de chaque participant afin de permettre au patron une distribution adéquate des fonctions de chacun aux manœuvres ; Exercice de sécurité minimum (présentation des procédures d'évacuation du bateau, utilisation des canots de sauvetage et du naviot51) ; Présentation des règles de sécurité de base affichée dans la chambre:

 Navigation - Accompagnement individuel et collectif aux manœuvres de la Demoiselle (mise en place des cordages, préparation du naviot, envoi des voiles et des pavillons, sortie du bateau de sa place d'amarrage, navigation au large, amarrage du bateau dans un port ou au large, retour de la Demoiselle à sa place d'amarrage, travail de rangement de la barque…) - Initiation au vocabulaire utilisé à bord d'une barque à gréement latin, apprentissage des nœuds marins les plus couramment employés, géographie et histoire lacustre, découverte de la faune et de la flore, visites de lieux ayant trait à l'histoire des barques sur le Léman… - Mise en place d'activités destinées à découvrir le patrimoine et les traditions laissés par les barques, la flore et de la faune, les paysages splendides de l'arc lémanique, mise à disposition d'une bibliothèque à bord…  Evaluation de l'expérience de chacun à bord de la Demoiselle - Il est d'usage à bord de la Demoiselle de faire un bilan oral après chaque navigation. 2.7.2 Les prestations complémentaires pour un stage de plusieurs jours Ces stages concernent les groupes souhaitant embarquer pour plusieurs jours à bord de la Demoiselle. Ils peuvent être organisé avec ou sans préparation préalable théorique et pratique avec le coordinateur de l'association. Ils concernent les groupes souhaitant participer aux manœuvres de la Demoiselle. Pour ces deux formes de stage, aux prestations de base décrites ci-dessus, s'ajoutent les suivantes : - Une collation de bienvenue, sans alcool, sera servie aux participants. Elle sera l'occasion de faire la connaissance des membres de l'équipage et de leurs fonctions respectives. Le projet de l'association sera également présenté et une visite guidée de la Demoiselle permettra à chacun de prendre ses repères (fonctionnement de l'électricité, des toilettes, de la cuisine et de l'approvisionnement en eau). Cette collation permettra également de définir le projet du groupe, préalablement signalé au coordinateur de l'association, avec les membres de l'équipage. C'est à ce moment que seront également définies les premières bordées effectives dés l'embarquement. - La périodicité des réunions de bilan de l'activité sera également choisie. Un procès verbal de cette première réunion sera établi. Il sera la base de la réunion de bilan à la fin du stage. - Le travail de chaque bordée sera défini selon les critères suivant : à bord, des équipes (des "bordées") fonctionneront en tournus par demi-journée. La première, l’équipage proprement dit, apprendra à manœuvrer le navire sous la direction de trois marins engagés par la Barque. La deuxième sera responsable des services : préparation des repas, ordre et propreté, entretien et commissions. La troisième s’occupera des communications : veille radio et téléphone, dialogues via Internet avec d’autres projets similaires et rédaction, illustration et impression d'un journal de bord. - Les stagiaires seront accompagnés dans leur installation : choix des couchettes, disposition des sacs de couchage, emplacement des bagages, emplacement des chaussures, organisation du vestiaire et des habits mouillés ; - Les compétences nautiques de chaque participant seront définies afin de permettre au patron une distribution adéquate des fonctions de chacun aux manœuvres ;

51

Naviot : canot d'une barque (annexe)

50


-

Des exercices de sécurité approfondis auront lieu : présentation des procédures de sécurité et de sauvetage, d'évacuation du bateau, d'utilisation des radeaux de sauvetage et du naviot52 ; Les activités et les visites prévues seront redéfinies chaque jour et l'organisation nécessaire, en fonction des bordées concernées, mise en place ; Chaque jour l'organisation en rapport avec l'hygiène corporelle et la santé sera mise en place (la douche dans les capitaineries, la toilette à bord, la prise en compte des problèmes de santé) Les participants pourront être initiés au maniement du naviot à rame et à moteur ; Il sera également possible à chacun de se familiariser avec les cartes et documents nautiques du lac Léman et avec ses vents ainsi qu'à la notion de la navigation (apprendre à se repérer dans l'espace du lac et à reporter sa position sur une carte) ; L'évaluation du projet par des réunions aura lieu selon une périodicité définie par le groupe ;

2.7.3 La préparation du stage avec le coordinateur de l'association La préparation du stage se fera en tout premier lieu avec le "coordinateur" de l'association de La Barque des Enfants. Le coordinateur aura à sa disposition des moyens matériels pour apporter une information complète aux participants. C'est avec cette personne que le groupe concerné, les responsables des Comités d'entreprise ou les voyagistes devront aborder tous les points nécessaires à l'organisation du stage. Le coordinateur développera avec les personnes concernées les points suivants : 2.7.4 La connaissance de l'infrastructure de l'association La Barque des Enfants - Le projet de La Barque des Enfants ; - Les prérogatives du comité de l'association La Barque des Enfants ; - Les fonctions du coordinateur ; 2.7.5 Le budget du stage - La location de la Demoiselle ; - La nourriture (choix de la présence ou non d'un-e cuisinier-ière et approvisionnement) ; - Les visites (musées, bibliothèques, villes ou sites, réserves naturelles,…) ; - La rémunération des éventuels intervenants extérieurs (conteurs, moniteurs de plongée, supervision d'équipe professionnelle, photographe-guide du lac…etc) ; - Les modalités de paiements ; 2.7.6 Le choix du projet à mettre en place Les stages pourront être organisés selon un programme proposé par l'équipage de la Demoiselle ou par le groupe accueilli. Dans l'éventualité qu'un groupe soit porteur un projet spécifique, celui-ci devra être discuté avec le coordinateur de l'association lors de la réservation afin de permettre son organisation. Le projet du groupe devra être compatible avec les dimensions et les obligations propres à un bateau de l'envergure de la Demoiselle. L'association se réserve le droit d'annuler un stage ou une navigation si les conditions météo ne sont pas favorables à une sortie dans de bonnes conditions. Le coordinateur mettra éventuellement en relation les personnes qui souhaitent mettre un œuvre ce type de démarche avec les personnes inscrites individuellement afin de créer une dynamique d'entente et de collaboration entre toutes les parties et ce, dés le début du projet. Le dit programme pourra également subir des modifications ou des aménagements, en fonction des critères techniques, des impératifs de sécurité ou des conditions climatiques du moment. Dans ce cas, seul le patron est habilité à prendre les décisions nécessaires.

52

Naviot : canot de service traditionnel que traînent les barques lémaniques

51


Il convient donc au groupe de réfléchir aux points suivants : - Quelle utilisation de la Demoiselle : participation à une régate, à une fête locale ou à un événement particulier, formation de batelier, camp de voile, point de chute, …etc. ; - Le choix d'un thème de découverte spécifique : les sciences du lac, la géographie, l'histoire, la navigation à voile, l'orientation, sur les traces des barques …etc. ; - Les choix des lieux géographiques. 2.7.7 Préparation de la mise en place du projet Pour préparer au mieux un stage de plusieurs jours à bord de la Demoiselle, il semble opportun à l'association que le groupe souhaitant louer la Demoiselle réfléchisse aux points suivants : -

L'état de santé des participants et d'éventuels conseils médicaux à déclarer pour qu'ils puissent être pris en compte ; La visite de la Demoiselle avant le stage ; Le temps nécessaire à la préparation du stage ; Le planning du déroulement du camp (date de commencement et de fin, les activités et visites à planifier) ; Les intervenants responsables de l'encadrement des stagiaires : le(la) coordinateur(trice), les intervenants extérieurs, l'équipage de la barque, le(la) cuisinier(ère). Qui fait quoi, quand et comment ? ; L'organisation des journées à bord de la Demoiselle : o Les repas (choix de la présence d'un(e) cuisinier(ère), choix des menus, les spécialités culinaires, les achats, les menus spéciaux) ; o L'organisation des bordées ; o Le contexte de l'hébergement collectif ; o L'hygiène corporelle (la douche dans les capitaineries, les toilettes communes, la toilette matinale à bord) ; o Choix des activités 53 journalières, les visites autour du lac, les intervenants extérieurs (soirées contes ou découverte de la vie des bateliers), les programmes beau temps, les programmes mauvais temps, les animation des soirées, les contacts à prendre…etc. ; o L'évaluation du projet, avec les membres de l'équipage, pendant et après sa réalisation (périodicité des réunions et préparation des critères d'évaluation54)

2.7.8 Les bagages du stagiaire - L'équipement et le contenu du sac marin : il est nécessaire d'amener un sac de couchage, un ciré complet, des chaussures antidérapantes, une lampe de poche, des vêtements de rechange, une casquette ou un chapeau, et des vêtements légers pour se protéger du soleil, des vêtements chauds car sur le lac Léman le temps peut changer très vite et les soirées, même en été peuvent être fraîches. Une paire de bottes est également conseillée ainsi qu'une trousse de toilette ; - Eventuellement les traitements médicaux ; 2.7.9 Les préalables à acquérir avant le stage de navigation - L'organisation à bord (la fonction de chaque membre de l'équipage et l'organisation des bordées) ; - Les règles de sécurité et de comportements ; - L'apprentissage théorique des exercices de sauvetage (les exercices de sécurité, l'emplacement et l'utilisation des engins flottants de secours, le déplacement sur le pont et à l'intérieur en fonction de la météo, procédure de sauvetage d'un homme "à la mer", l'évacuation de la barque) ;

53 54

Choix des activités . voir annexe page…. Tableau d'évaluation de l'accompagnement de l'équipage et de la navigation, annexe …. Page…..

52


-

Apprentissage de nœuds marins les plus couramment employés ; Ouverture vers les manœuvres les plus courantes dans le fonctionnement d'un voilier à voiles latines; Géographie lacustre (villes, vents, parties du lac, rivières, montagnes) ; Histoire du lac et de la navigation en Suisse ;

2.8. S'inscrire pour un stage à bord de la Demoiselle -

par une demande sur internet à info@labarque.ch. Vous y trouverez, sous le lien "inscription à un stage" un document d'enregistrement de votre demande. par une demande téléphonique au numéro ............................................ ; par courrier à "Association La Barque des Enfants, Case postale, 1800 Vevey ;

Le message ou le courrier envoyé devront indiquer comment et qui joindre pour convenir des dates du camp et d'une rencontre avec le coordinateur/trice pour organiser le type de stage souhaité. Un contrat de prestation et de collaboration sera signé par toutes les parties pour formaliser l'inscription55.

2.9.Coût des stages et des sorties Le prix d'une sortie à bord de la Demoiselle s'élève à CHF 50.- pour un adulte ou un enfant de plus de 10 ans. Hors course d'école, l'embarquement est gratuit pour les enfants de moins de 10 ans accompagnés de leurs parents. Ce prix est garanti dans la mesure où 20 personnes, au minimum, sont embarquées pour une sortie. Le coût d'un stage de plusieurs jours au sein d'un groupe est de CHF 250.- pour un adulte ou un enfant de plus de 10 ans. Ce prix est garanti dans la mesure où 20 personnes, au minimum, sont embarquées pour un stage. Ces prix comprennent l'accompagnement aux manœuvres et les frais liés à la Demoiselle (carburant, entretien, réparation et taxes portuaires) Les coûts de la nourriture, des boissons, des déplacements et des activités à terre sont à la charge des personnes embarquées.

3 La location de la Demoiselle à quai Depuis l'année 2000 La Barque des Enfants accueille des manifestations, des fêtes privées ou publiques, et des assemblées à bord de la Demoiselle. Chaque année elle devient le lieu itinérant d'une exposition à bord de photographies ou de peintures qui peut être découverte par ses visiteurs. Ces organisations à bord sont gratuites pour les membres de l'association. Pour les autres personnes, elles doivent s'acquitter d'un forfait de location. Dans tous les cas, il leur est demandé de consommer le vin de l'association si elles en souhaitent. Une visite guidée, comprise dans le prix forfaitaire de la location du bateau, est proposée. Cette visite reprend l'histoire des barques du Léman et replace l'ancêtre de la Demoiselle dans sa dimension historique. Les différents projets, et en particulier celui de l'accueil des groupes scolaires à bord, font également l'objet d'une présentation.

55

Contrat de prestation et de collaboration présenté en annexe page……

53


Le montant de la location à quai de la Demoiselle est de CHF 200.- pour une matinée, après-midi ou soirée. Elle est offerte aux membres de l’Association La Barque des Enfants. Le montant de la location comprend la mise à disposition des locaux (la Demoiselle : 40 places assises à l'intérieur, cantine : 150 places assises), le bois de chauffage pour le poêle, ainsi que l'électricité (220V). La vaisselle n'est pas mise à disposition. Pour l'instant, aucune toilette n'est à disposition à bord du bateau ni sur le site de la Demoiselle. La décoration de la Demoiselle ou les mets peuvent être préparés par la cambusière 56 de l'association, pour l'instant bénévole, dans la mesure de ses possibilités. Une demande de devis doit alors être faite par la personne responsable de l'organisation de la manifestation. Les groupes sont également libres d'amener les agapes qu'ils souhaitent. Comme lors de la location d'une salle communale, le nettoyage des locaux utilisés leur incombe. Dès réception de la demande une personne mandatée par l'association est nommée pour accueillir le/la futur locataire le jour de la location. Elle prend contact avec le locataire dès réception du formulaire de location. Elle peut guider l'installation de la manifestation et est présente tout au long de celle-ci pour assurer la sécurité à bord et répondre à des situations en relation avec la spécificité du lieu d'accueil. Pour s'inscrire : - en ligne en envoyant un mail à info@labarque.ch. Vous pouvez également télécharger et imprimer le contrat de location en format pdf à compléter et à envoyer à "Association La Barque des Enfants, Case postale, 1800 Vevey ; - demande téléphonique - courrier à "Association La Barque des Enfants, Case postale, 1800 Vevey ; Les messages par téléphone ou par courrier, doivent indiquer comment et qui joindre pour convenir de/des dates souhaitées et l'adresse où doit être envoyé le contrat de location.57.

4 Les Bateliers de la Demoiselle 4.1. Le bonheur de naviguer 4.2. Participer en qualité de batelier à la régate des barques lémaniques L'association faîtière "Voiles Latines du Léman" créée en 1998 a pour but, comme nous l'avons déjà vu, de réunir et de promouvoir les différentes barques du Léman existantes autour du lac. Depuis 2004, elle soutien la Régate du Centenaire qui oppose les différentes barques lémaniques.

56

Cambusier : responsable des provisions à bord d'un navire.

57

Contrat de location en annexe page…….

54


Lors de sa première participation à cette course en mai 2007, la Demoiselle a emporté le trophée. Comme la tradition l'exige ce sera à l'association La Barque des Enfants d'organiser la prochaine régate. La Demoiselle aura-t-elle envie de retenir sa fougue pour éviter à son association de devoir s'occuper de l'organisation de la régate de 2010 ! "A l'heure où nous mettons sous presse cet article nous avons des doutes !"

4.3. Se former en qualité de batelier à bord de la Demoiselle La Barque des Enfants accueille également les membres de l'association afin de les former à la manœuvre de leur barque. Elle est ainsi utilisée pour des navigations d'entraînement et de perfectionnement de l'équipage. Lors de ces navigations l'association est heureuse d'accueillir les enfants de ses membres. Ces derniers vivent, tout comme leurs parents, l'aventure des bateliers en participant à des manœuvres adaptées à leur âge. Leur participation leur permet d'intégrer les mêmes apprentissages que ceux mis en œuvre pour accueillir les groupes scolaires à bord. La présence des familles est importante pour l'association car elle lui permet de remettre en question les méthodes pédagogiques mises en place et de les affiner.

4.4. Se former en tant que batelier ou patron pour accompagner les groupes accueillis Depuis janvier 2009, l'association La Barque des Enfants dispose d'un patron, Christian Reymond, ayant le permis B bateau à passagers. Sur demande du Service de la Navigation il doit maintenant préparer un permis pour pouvoir piloter la Demoiselle à voile avec des passagers. L'association commence à recevoir des réservations et rencontre un nouveau challenge : former un équipage suffisamment étoffé pour encadrer des jeunes, en priorité, et des personnes adultes, en dehors des périodes scolaires, dans la manœuvre de la Demoiselle. Dés 2010 des nouvelles classes vont réserver leur camp à bord de la Demoiselle et l'association s'en réjouit. Christian Reymond ne pourra encadrer les classes car il assumera ses obligations d'enseignant. Former un patron pour 2010 est donc impératif.

55


Les compétences et les missions des membres de l'équipage sont détaillées dans le chapitre 6 puis en annexe.58 Ces personnes doivent idéalement avoir une expérience de la navigation à moteur et à voile. Elles sont motivées pour apprendre les techniques de navigation sur une barque aux dimensions et aux exigences techniques de la Demoiselle. Mues par un sens des responsabilités, elles sont aptes à accompagner des personnes dans la manœuvre d'un bateau. Elles ont des compétences relationnelles, pédagogiques et éducatives pour accompagner des enfants, des adolescents. Elles savent garder leur calme et l'imposer si nécessaire. Ces personnes seront formées par des barquiers confirmés aux manœuvres eti aux procédures de sécurité. Elles seront également informées du projet de l'association La Barque des Enfants. Elles doivent également être motivées pour suivre un cours de premiers secours. Il est possible de réaliser une navigation d'essai pour toute personne intéressée sous réserve que le Service de la Navigation accorde une dérogation car, pour l'instant, les personnes naviguant à bord de la Demoiselle doivent être membre de l'association.

58

compétences et les missions des membres de l'équipage en annexe page... j

56


Annexes

57


STATUTS

58


59


60


61


Rôles de sauvetage et de sécurité des membres de l'équipage

62


63


Règles de sécurité à bord de la Demoiselle

Les règles de comportements suivantes garantissent la sécurité de chacun, du groupe formé par toutes les personnes à bord de la Demoiselle et celle du bateau. Le patron, le second et le batelier sont habilités à les faire respecter à tous les participants  L'autorité du patron : il est le garant de la sécurité de tous et du bateau. Sur un bateau chacun lui doit une obéissance immédiate. Si discussion il doit y avoir lieu, celle-ci doit avoir lieu lors des moments de briefing ou des réunions de bilan.  Le calme et la pondération sont des éléments décisifs à la survie dans des conditions difficiles. La marche à bord de la Demoiselle sera pour cela votre vitesse de croisière en toute occasion. Courir amène le stress et occasionne des dangers.  Le port du gilet de sauvetage est obligatoire sur le pont. Seul le patron peut autoriser son enlèvement s'il estime que les conditions de navigation et les compétences de chacun permettent de maîtriser les risques liés à la chute dans le lac.  La cigarette : le danger d'incendie dans un bateau construit en bois est évident. La personne ayant le besoin de fumer devra demander au patron son autorisation afin de se voir indiquer le lieu le plus opportun pour que la sécurité de l'équipage et du bateau soit garantie.  La communication : chacun devra, quand il fera partie de la bordée concernée par la communication, s'exercer à appeler un correspondant à terre, pour lui indiquer sa localisation et sa destination. Ce dispositif devrait permettre à chacun de déclencher une intervention de secours en cas de sinistre sur l'ordre du patron, du second ou du matelot.  L'apprentissage des procédures de sécurité : la présence de chaque membre de l'équipage (équipage, moniteurs et stagiaires59) est obligatoire lors des exercices de sécurité (procédures à suivre pour le sauvetage "d'un homme à la mer", la prévention et la lutte contre l'incendie, la lutte contre l'envahissement d'eau et l'évacuation du bateau).  Le briefing d'information et de sécurité : La présence de chaque membre de l'équipage (salariés, moniteurs et stagiaires) est obligatoire au briefing d'information et de sécurité qui aura lieu chaque jour de navigation.  La sobriété : en ce qui concerne l'alcool, la drogue ou les stupéfiants est formellement conseillée à bord. Leur consommation mettant en danger la sécurité de tous, elle pourra faire l'objet de l'exclusion immédiate et définitive de la personne concernée. Celle-ci pourra être reconduite à terre sans autre forme de formalité. La consommation d'alcool pourra faire exceptionnellement l'objet d'une autorisation. Seul le patron peut l'autoriser dans des quantités modérées.  La cordialité : s'organiser pour vivre à bord d'un bateau, faire marcher un bateau en équipage nécessite une participation active et positive. Chacun contribue à la cohésion et à la bonne entente du groupe.  La baignade depuis la Demoiselle est interdite.  Le règlement interne scolaire s'applique à bord de la Demoiselle.

59

L'équipage est formé par le patron, le second et le batelier ; Les " moniteurs" désignent les maîtres ou autres adultes qui accompagnent les élèves ou groupe ; Les stagiaires sont les personnes accueillies à bord pour participer aux manœuvres.

64


Concept de prévention des actes de maltraitance

Comme indiqué dans le projet au paragraphe traitant de la prévention des actes de maltraitance à bord de la Demoiselle, L'association La Barque des Enfants s'est approprié, avec l'accord de Madame Marlyse Salcedo Directrice de l'association la Branche, le concept de prévention des actes de maltraitance élaboré par son institution. Ce concept, avec le document de signalement également élaboré par l'institution La Branche, nous semble être des documents pertinents pour prendre en compte concrètement cette délicate question. La nécessité de développer une prévention de la maltraitance Ce qui caractérise les relations qu’entretiennent les personnes accueillies à bord pendant plusieurs jours et les personnes qui les encadrent, c’est qu’elles recouvrent, pendant ce temps déterminé, toutes les situations de la vie quotidienne. L’intervenant vit avec la personne hébergée, ce qui implique inévitablement des situations de tensions, car il y a chevauchement des territoires partagés. Nous considérons la violence comme une tentative de soumettre l’autre à sa propre volonté, par des moyens coercitifs, en le menaçant ou en lui infligeant des violences corporelles ou psychiques. Le risque de maltraitance au sens large fait donc partie des rapports qui existent entre les membres d’une communauté. Le nier ou vouloir à tout prix l’éradiquer serait faire fi de cette réalité. En revanche nous voulons tout mettre en œuvre pour le limiter en créant les conditions pour y parvenir. Dans le lieu à risque que représente la vie communautaire, le point de basculement vers une situation de maltraitance se produit quand la personne responsable de l'encadrement n'a plus accès à un recul professionnel par rapport à ses actes. Ces sont ses émotions positives comme négatives qui viennent prendre le contrôle de la relation avec la personne accueillie. Nous sommes assurés qu’une prévention effective demande que soient perçus à temps les symptômes d’un malaise, leur répétition, leur côté insidieux parfois. Si ces manifestations sont banalisées, ignorées plutôt que comprises, explicitées et partagées, le risque de violence à venir est quasi certain. Il nous apparaît comme indispensable d’inclure dans l’organisation du travail des équipages un lieu et un temps qui permettent un échange et une réflexion sur les risques de violence perçus par les uns ou les autres. Les réunions techniques entre les membres de l'équipage représentent un moment où chacun peut saisir l’occasion de parler d'une situation où il a senti que la relation avec une personne pourrait se détériorer au point d'en arriver à ce qu'un acte de maltraitance puisse avoir lieu. Ce lieu de parole ne doit pas avoir un aspect de tribunal mais doit offrir la possibilité d’abaisser les crispations, les déceptions, permettre de dire et donc d’éloigner les dangers et les peurs que chaque personne peut ressentir lorsqu’une relation se dégrade. Nous voulons ainsi favoriser des conditions pour que ces malaises relationnels se disent au lieu d'être tenus secrets en chacun par peur d’incompétence personnelle ou du jugement de la part de ses collègues équipiers. Sachant que la violence est latente en chaque individu, nous voulons susciter une ouverture pour toutes les questions qui sont en relation avec la violence. Notre but est de générer plus de confiance mutuelle, d’aptitude à l’écoute et à l’expression et d'aider aussi bien les personnes que les équipages dans leurs questionnements. La recherche d’une ouverture et d’une confiance mutuelle au sein des équipages est indispensable pour prévenir les actes de maltraitance et de violence. 65


Les espaces de parole présents dans les réunions techniques ont pour but de favoriser : - une meilleure connaissance des situations de maltraitance, - une analyse avec les intéressés des circonstances dans lesquelles elles sont survenues, - de décider des mesures à prendre pour tenter de les prévenir ou de les limiter, Information et formation Lors de l'intégration d'un bénévole ou de l'embauche d'un professionnel, une information spécifique est transmise tant sur le plan du présent concept que sur le cadre légal qui protège les personnes mineures et les personnes en situation de handicap. L'association peut également mettre en place, si besoin est, une action de formation spécifique. Conceptualisation des actes de maltraitance En dehors des violences physiques ou des abus sexuels, les situations suivantes relèvent aussi de la maltraitance : -

Négligence ; Isolement destructif ; Aide refusée ; Sentiments d’hostilité et ironie ; Actes subjectifs, ni verbaux ni gestuels, d’affirmation personnelle sans considération de l'autre ; Tromperie ; Conflits sans issue avec une personne handicapée ou un jeune ; Restrictions dans la liberté de mouvements et la liberté d’expression sans relation avec sa sécurité ; Destruction d’objets ; Réactions, après avoir éprouvé des frustrations (sur le plan privé ou professionnel), contre des objets ou des personnes de «substitution» (les personnes mineures ou handicapées) ; Refoulement des besoins des personnes ; Négation de l’intégrité individuelle, infantilisation ; Atteinte à la pudeur ou à la sphère intime ; Omission de soins (violence passive).

Cadres légaux protégeant les mineurs et les personnes handicapées :

-

Déclaration des droits des personnes handicapées (3447 (XXX), Assemblée générale des Nations Unies du 9 décembre 1975) Déclaration des droits du déficient mental (2856 (XXVII), Assemblée générale des Nations Unies du 20 décembre 1971) Loi fédérale du 19 juin 1959 sur l’Assurance-invalidité (LAI) Déclaration des droits de l’enfant Résolution de l’ONU du 20 novembre 1959 Ordonnance fédérale du 11 septembre 1972 sur la reconnaissance des écoles spéciales dans l’Assurance-invalidité (ORE) Loi scolaire du 12 juin 1984 (LS) Loi sur l’enseignement spécialisé du 25 mai 1977 (LES) Loi sur la protection des mineurs (LPM) du 1 janvier 2005 LHAND entrée en vigueur le 1er janvier 2004 LAIH Entrée en vigueur janvier 2006 Droits de personne handicapée hébergée en institution socio éducative

Obligation de signaler les cas de maltraitance Concernant le signalement des situations de maltraitance et de violence dont pourraient être victimes les

66


personnes mineures accueillies, la Loi sur la protection des mineurs du 4 mai 2004 (LProMin). L'Art. 26 du Chapitre IV énonce que "Sont notamment astreints à cette obligation les membres des autorités judiciaires, scolaires et ecclésiastiques, les professionnels de la santé et les membres du corps enseignant, les intervenants dans le domaine du sport, les préfets, les municipalités, les fonctionnaires de police et les travailleurs sociaux, les éducateurs, les psychologues scolaires, les psychomotriciens et les logopédistes". Les personnes, bénévoles ou professionnels, qui interviendront à bord de la Demoiselle se trouvent ainsi astreint à l'application de cette Loi. Le Service de la Protection de la Jeunesse étant chargé de la prévention et de la protection des mineurs en danger c'est auprès de cet organisme que devra être fait le signalement. L'association la Barque des enfants pourra également contacter ce service si des actes de maltraitance et/ou de violence sont commis par un mineur envers toute personne accueillie, travaillant ou œuvrant bénévolement à bord de la Demoiselle. Service de protection de la jeunesse Bâtiment administratif de la Pontaise Rue des Casernes 2 1014 Lausanne Tel. : +41 21 316 53 53 En ce qui concerne des situations potentiellement violentes et maltraitantes en direction de personnes adultes en situation de handicap, les personnes, bénévoles ou professionnels, qui interviendront à bord de la Demoiselle sont également astreintes à un signalement auprès du Service de prévoyance et d'aide sociale (SPAS). Service de prévoyance et d'aide sociales Direction : Françoise JAQUES Cheffe de service Bâtiment administratif de la Pontaise Avenue des Casernes 2 1014 Lausanne Tél. 021 / 316 52 00 Consignes en cas de comportements de personnes pouvant générer de la maltraitance -

Utiliser les espaces des réunions techniques pour partager et analyser les situations ; Travailler avec son équipe pour trouver un soutien et rechercher des solutions ; Faire appel au comité de l'association pour créer un dispositif d’intervention.

Consignes pour réagir -

Chaque acte de violence avéré (lésion physique, abus sexuel) doit être immédiatement signalé. Il peut être sanctionné par un remerciement de la personne bénévole et un licenciement de la personne salariée pour justes motifs avec effet immédiat ; Toute personne ayant observé ou provoqué un acte de maltraitance quelque soit sa gravité, peut s’adresser directement au SPJ ou au SPAS, au président-e ou au comité de l'association sans s’adresser au patron ou au second ; En cas de doutes qu'un acte ait été maltraitant ou violent, le comité doit être immédiatement averti.

Consignes concernant la communication externe -

Tout acte de maltraitance est communiqué au représentant légal par le comité de l'association dans les plus brefs délais. - Tout acte de maltraitance est communiqué au SPJ ou au SPAS - Une information régulière a lieu entre le comité et les équipages jusqu’au règlement du cas. Ce concept est destiné à être continuellement actualisé en fonction du vécu des équipages et des mesures prises par les autorités cantonales de surveillance.

67


Signalement d'actes relevant de la maltraitance ou de la violence

Rappel : L'association La Barque des Enfants s'est approprié, avec l'accord de Madame Marlyse Salcedo Directrice de l'association la Branche, le concept de prévention et le document de signalement des actes de maltraitance élaboré par son institution. Nom, prénom de la personne qui fait le signalement : ……………………………………………………… Fonction : ……………………………………………………………………………………………………………………………… Lieu, date : ……………………………………………………… Signature : ……….………………………………….…. _______________________________________________________________________

1. Faits et descriptions Décrivez précisément la situation et précisez si vous considérez avoir été  victime

 témoin

 auteur

Nom, prénom et rôle des autres personnes impliquées : ……………………………………………………. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………….. ………………………………………………………………………………………………………………………………………………… Remémorez-vous cette situation et décrivez-en le contexte général (lieu, date et heure, activité, autres personnes présentes) :

Précisez le/les élément(s) déclencheur(s) :

A quelle fréquence surgissent des situations du type de celle que vous signalez en faisant référence à la dernière année de travail :

68


Précisez le/les éléments constitutifs (faits, gestes, paroles) de la situation :

Précisez le/les élément(s) qui a/ont amplifié la situation de violence :

Précisez le/les élément(s) qui a/ont mis fin à la situation de violence :

Vous dans cette situation : Décrivez les sentiments ou émotions ressentis lors de cette situation :  Peur

 Honte  Tristesse

 Colère

 Impuissance

Autres : ………………………………………………………………………………………………………………………….

Précisez (au besoin) :

Au moment où la tension augmentait, à quoi pensiez-vous ?

Qu’est-ce que vous vous êtes dit pour faire diminuer la tension ?

Dans la situation vécue, indiquez ce qui vous permet de qualifier cette situation comme violente :

69


2. Qu’avez vous entrepris après l’événement (soins, appel d’un médecin, appel à l’aide, échange ou autre) ?  Auprès de la personne lésée :

 Auprès des personnes impliquées, de l'enseignant, des personnes accompagnatrices, des membres de l’équipage :

 Auprès d’autres personnes :

3. Comment aimeriez-vous que cette situation soit traitée ?

70


Charte du bénévolat

01.01.2009

Cadre légal Sur le plan fédéral il existe deux bases légales encourageant l'engagement bénévole. Ainsi, la loi fédérale du 6 octobre 1989 encourage des activités de jeunesse extrascolaires et réglemente explicitement une aide dans ce domaine. Cette loi permet de soutenir "des associations de jeunesse ainsi que la formation de jeunes exerçant des fonctions d’encadrement dans le domaine des activités de jeunesse, de même que des projets isolés". L’art. 329e CO (congé-jeunesse) contribue aussi directement à encourager l’engagement bénévole des jeunes.

Le canton de Vaud est le seul à avoir inscrit l’encouragement du bénévolat et de la vie associative dans sa constitution (chapitre 9 art. 70 intitulé "Vie associative et bénévolat") sous les termes suivants : 1

L'Etat et les communes prennent en considération le rôle de la vie associative et reconnaissent son importance. 2 Ils peuvent accorder aux associations reconnues un soutien pour leurs activités d'intérêt général. 3 Ils peuvent leur déléguer des tâches dans le cadre de contrats de partenariat. 4 Ils facilitent le bénévolat et la formation des bénévoles. La déclaration universelle sur le volontariat (document élaboré dans le cadre de la 16e Conférence mondiale sur le volontariat par l'Association internationale pour l’effort volontaire à Amsterdam en janvier 2001) apporte un éclaircissement sur la notion du bénévolat en ces termes: Le bénévolat est un élément essentiel de la société civile. Il concrétise les aspirations les plus nobles de l’humanité : la quête de la paix, de la liberté, de la sécurité et de la justice pour tous les peuples. En cette ère de mondialisation et de changement, le monde devient de plus en plus interdépendant et complexe. Le bénévolat – individuel ou collectif – constitue un moyen : - de promouvoir et de renforcer les valeurs humaines de vie en communauté, d’entraide et de service ; - de permettre à chacun d’exercer ses droits et ses responsabilités en tant que membre de sa communauté tout en stimulant l’acquisition de nouvelles compétences tout au long de la vie - de réduire les différences qui séparent tout un chacun. Ainsi, le bénévolat est un moyen qui permet d’unir nos forces pour trouver des solutions aux défis qui nous attendent ; A l’aube du nouveau millénaire, le bénévolat est un élément essentiel de toute société. Il concrétise la déclaration des Nations Unies qui postule que " nous, les peuples " avons le pouvoir de changer le monde. L'association La Barque des Enfants s'associe également à la Charte des associations d'utilité sociale qui œuvrent pour l'intérêt général.

71


Missions et finalités de l'Association La Barque des Enfants Ainsi que l'indique l'article 2 du chapitre 1 des statuts60 de l'association La Barque des Enfants au 31 décembre 2008 : "L'association «La Barque des Enfants» a pour but la promotion du développement et de la connaissance du Léman et de sa région, notamment pour les enfants. Ce but est éducatif et non lucratif. Ses objectifs sont les suivants :  la reconstruction de La Demoiselle, une barque du XIX siècle par les moyens suivants : emplois salariés - bénévolat - partenariat - emplois temporaires subventionnés.  «La Demoiselle» est destinée à sauvegarder le patrimoine lémanique, les traditions et le savoirfaire qui lui sont associés et faire œuvre de musée vivant et navigant. Dans cette optique, «La Demoiselle» est mise à disposition prioritairement des écoles. Comme indiqué à l'alinéa 2 de l'article 2 de ses statuts, l'association s'est donné pour mission de sauvegarder "les traditions et le savoir-faire qui lui sont associés et faire œuvre de musée vivant et navigant". Elle est la seule embarcation issue du patrimoine suisse à proposer au public, et en priorité aux enfants des écoles, de participer à la manœuvre du bateau. Des méthodes d'accompagnements spécifiques à chaque public ont été établies afin que cet alinéa s'intègre dans une réalité concrète. L'association La Barque des Enfants souhaite en tout premier lieu mettre la Demoiselle à la disposition des enfants des écoles. La promotion de ses prestations se fera en direction des écoles de Suisse, de l'étranger et des institutions responsables de l'organisation des camps d'été pour les enfants et les jeunes. La Demoiselle, hors périodes scolaires, sera également mise à disposition de groupes composés d'adultes, ou de familles, désireux de vivre l'aventure des bateliers et de se plonger dans les traditions et les savoirfaire qui leur sont associés. Les entreprises pourront être intéressées par ces croisières actives afin de travailler à la qualité de cohésion de leurs équipes de travail en leur offrant la possibilité de vivre la dynamique présente au sein d'un équipage. Elle sera également mise à la disposition des touristes curieux du patrimoine constitué par les barques lémaniques en leur proposant de participer à la manœuvre. Ce type de croisière pourra séduire les voyagistes en inaugurant une activité totalement nouvelle sur le Léman. L'association La Barque des Enfants souhaite que les personnes en situation de handicap, qu'il soit sensoriel, physique, psychique, social ou mental, soient les bienvenues à bord. Elle n'a pas envisagé de "camps" particulièrement organisés en faveur de ces publics. Dans l'idéal, elle envisage positivement l'intégration de personnes handicapées au sein des groupes sans distinction en rapport avec leur handicap. En fonction de l'importance du handicap, en particulier de l'autonomie de la personne, il appartient aux institutions ou/et aux responsables de l'accompagnement de ces personnes de définir des moyens à mettre en œuvre pour que la sortie à bord de la Demoiselle se déroule dans les meilleures conditions possibles. L'association, et en particulier son coordinateur, sont à disposition pour aider à la mise en place d'un projet d'accueil adapté. Les propositions en faveur de ces différents publics sont développées dans les chapitres intitulés " L'accueil des jeunes à bord de la Demoiselle" et "Navigation avec des groupes d'adultes et/ou des familles".

60

L'intégralité des statuts se trouvent en page….. des annexes

72


Philosophie et éthique de l'association L'association, au travers de la réalisation de la Demoiselle, invite l'équipage et chacune des personne accueillie à son bord à réfléchir aux valeurs qui ont motivées sa construction. Respect et amour du territoire sur lequel ils vivent, confiance en l'avenir, fort désir de progrès attaché au respect de son patrimoine et d'ouverture au monde, solide volonté de rencontre et de collaboration et intention que les villes du Léman identifient et fassent vivre et prospérer son patrimoine lacustre. Dés lors la Demoiselle, avec son objectif d'inviter chacun à la manœuvre, représente une belle occasion de faire connaissance avec l'histoire du Léman et particulièrement de ces barques qui ont assuré une partie de l'économie de la Suisse pendant presque 300 ans. Le lac, il n'y a pas si longtemps, était un lieu de rencontre entre ses riverains. Il devint, hélas, une frontière. A l'heure de l'Europe, le projet de La Barque des Enfants permet de renouer des liens sur le Léman et entre les riverains. Les missions et les méthodes d'accompagnements sont fondamentalement liées à une philosophie d'accueil et d'accessibilité à tous. En effet, l'association souhaite qu'à bord de la Demoiselle toute personne soit accueillie avec respect et chaleur humaine. L'accueil se veut ouvert sur le monde et sur les différentes cultures qui le composent. Cette dimension permet également à chacun, adulte ou enfant de construire des liens sociaux dynamiques. L'accueil à bord doit être ressenti et vécu comme dans un foyer au sein duquel chacun se sent à l'aise. C'est une condition essentielle à un développement personnel harmonieux. L'association souhaite aussi que les personnes à faibles revenus se sentent les bienvenues. Nul ne doit, pour des questions d'argent, se sentir exclu. C'est ainsi que l'assemblée générale de l'association a fixé les tarifs des membres cotisants à des montants bas. Ceux-ci rendent la participation aux activités proposées par l'association accessible à tous. De même, les locations futures seront le meilleur marché possible. La Barque des Enfants souhaite que, lors de l'organisation des croisières et lors de leur déroulement, l'avis de chaque participant soit pris en compte (enfants y compris). Il serait contraire à l'éthique que l'association souhaite développer que l'équipage s'oriente vers un concept de "prise en charge". Ce concept imagine l'individu comme étant privé de moyens - physiques, moraux et psychiques- lui permettant d'agir avec discernement et autonomie. Pourtant, une personne en situation d'handicap détient bel et bien des compétences propres à assurer une certaine part de son autonomie. La prise en charge s'oriente vers l'assistance de la personne et induit sa dépendance. Le concept "de prise en compte" permet de concevoir l'individu avec une personnalité apte à se prendre en charge de manière autonome. Il peut avoir besoin d'être aidé, d'être accompagné et d'être formé mais il a besoin d'être assisté, pris en charge, qu'en cas d'extrême difficulté ou d'urgence. La qualité de la relation à l'autre constituera la base du travail qui sera accompli à bord de la Demoiselle. Cette dimension est indispensable pour qu'une personne puisse construire un nouveau savoir. Les membres de l'équipage, en particulier ceux qui travailleront avec les jeunes, veilleront à vivre consciemment les difficultés relationnelles qu'ils pourront rencontrer. Ils travailleront, et seront aidés si nécessaire, pour être en capacité de se remettre en question afin de toujours offrir une ouverture relationnelle aux personnes accueillies.

La place des bénévoles dans le projet associatif Préambule Contrairement à ce que l'on peut penser ce n'est pas l'argent qui est le point le plus important à la réalisation d'un projet. Juste après l'idée ce dont a le plus besoin les initiateurs pour le concrétiser c'est d'hommes et de femmes qui s'engagent à leurs côtés. Les personnes bénévoles représentent ainsi la force vive du projet de l'association La Barque des Enfants. Elles lui sont indispensables. L'association a besoin d'énormément de personnes bénévoles tant les tâches sont diverses et multiples. En voici quelques exemples :

73


-

-

gestion du projet par un comité actuellement composé de sept personnes. Chacun a la responsabilité d'un ministère particulier (présidence, et vice-présidence, recherche de fonds et promotion, secrétariat et organisation des manifestations, gestion financière du fichier des membres et publicité) ; gestion de produits de promotion ; Mise sous plis des envois multiples ; préparation de repas lors des diverses manifestations par notre cambusière61 ; travaux d'écriture (le journal Info'Barque et le suivi de l'écriture du projet de l'association) ; programme d'éducation ; enquête historique ; tenue d'un stand lors d'une manifestation ; organisation de visites commentées de la Demoiselle ; construction, aménagement, entretien de la Demoiselle et des abords de sa place d'amarrage ; équipier lors des navigations de la Demoiselle (Ces équipiers participent ainsi à la validation des programmes et des procédures de navigation mise en place en fonction des publics) ;

Beaucoup de bénévoles se sont engagés pour le projet de L'association La Barque des Enfants. Un certain nombre le soutien depuis le début, d'autres l'ont quitté tant l'étape de la construction du bateau a été de longue haleine. C'est bien sur la force de ces personnes que le projet a pu s'appuyer pour avancer. S'associer à un projet permet à tous de vivre une aventure humaine magnifique et inoubliable. Chacun peut non seulement découvrir et exploiter ses compétences mais aussi s'ouvrir à des dimensions de la rencontre qui les font humainement évoluer. Au sein d'une association beaucoup de publics d'origine sociale très diverses se rencontrent. Certains viennent à la recherche d'un prestige, d'une reconnaissance sociale, d'autres pour combler une solitude trop pesante ou pour asseoir un pouvoir sur autrui… toutes les dimensions de l'humanité se rencontrent, se surprennent, se heurtent, se tolèrent… ou pas. Dés le début du projet Christian Reymond, en sa qualité de président, a prêté une grande attention à ce que des liens amicaux et fraternels existent entre tous les membres actifs de l'association et ce quelle que soit leur fonction. Des réunions et des repas ont été organisés dans un esprit toujours très ouvert et chaleureux. Les membres du comité ont à cœur de faire perdurer cette ambiance qui est aussi de la responsabilité de tous ceux qui s'y engagent. Depuis juin 2007 les bénévoles de l'association peuvent naviguer sur leur bateau qui, par ses dimensions et son superbe gréement, est le plus grand voilier de Suisse. Les navigations permettent de créer un véritable attachement à la Demoiselle et donc au projet. Les femmes sont les bienvenues à tous les niveaux y compris au commandement du navire. Le projet de construction du bateau arrive maintenant à son terme et l'association va bientôt devoir gérer une véritable entreprise avec ce que cela implique d'impératifs de rentabilité et donc de professionnalisme. Pour continuer La Barque des Enfants va encore et toujours avoir besoin de personnes bénévoles pour proposer des coûts abordables. Ces nouvelles données ont amené le comité à réfléchir à une charte du bénévolat et à une convention de collaboration qui permettent de définir clairement les responsabilités du bénévole mais aussi celles de l'association. L'ouverture des activités bénévoles Dès que la bateau, la "Demoiselle" construite par l'association la Barque des enfants, sera homologué bateau à passagers par le Service de la navigation, les moyens pour réaliser les objectifs éducatifs et sociaux définis par l'association vont enfin pouvoir être mis en œuvre. Les missions précédemment énumérées vont se développer en accentuant les nouvelles missions autour des objectifs de navigation. Les nouvelles missions des bénévoles qui vont se rajouter aux précédentes vont être de :

61

Cambusière : cuisinière

74


-

se former pour piloter la Demoiselle en qualité de patron ; se former pour devenir un "batelier" apte à maîtriser les techniques et les procédures liées à la navigation d'un bateau à voile latine ; assurer la promotion, l'organisation, l'information, le secrétariat et l'accompagnement des enseignants et des élèves intéressés par un camp à bord de la Demoiselle ; assurer la promotion, l'organisation, l'information, le secrétariat et l'accompagnement de tout groupe intéressés par une navigation à bord de la Demoiselle ; assurer l'accompagnent des bénévoles afin de leur permettre d'œuvrer dans un environnement social de qualité ; mettre en place des sessions de recherche, d'information et de formation de nouveaux bénévoles ; enquêter, répertorier et organiser en collaboration avec les membres du comité et les autorités locales les activités pouvant être développées lors des navigations ; Assurer sur le web la promotion des activités de l'association la Barque des Enfants ;

Les droits des bénévoles L’Association La Barque des Enfants s’engage à l’égard de ses bénévoles : 1. En matière d’information : - à recevoir en entretien la personne souhaitant s'engager bénévolement au sein de l'association afin de faire le point sur ses attentes, ses compétences et les activités bénévoles possibles. Après cet entretien, si la personne confirme son souhait d'engagement, il lui sera remis la charte du bénévolat afin qu'elle en prenne connaissance avant un autre entretien où elle sera invitée à signer la convention de collaboration réciproque. - à définir clairement les responsabilités et la mission attendue du bénévole et ce en ayant le souci de lui confier des activités respectueuses de ses compétences, de ses motivations et sa disponibilité ; - à les informer sur les finalités de l’Association, le contenu du projet associatif, les principaux objectifs de l’année, le fonctionnement et la répartition des principales responsabilités ; - à faciliter les rencontres souhaitables avec les dirigeants de l'association, les autres bénévoles, les salariés permanents et les bénéficiaires. 2. En matière de formation - à former les bénévoles en fonction des responsabilités que chaque bénévole aura librement accepté d'assumer. Et, en particulier, à former les bénévoles qui feront partie de l'équipage de la Demoiselle ( les techniques et les procédures de navigation à bord d'une barque à gréement latin, les règles garantissant la sécurité à bord, la prévention des risques de maltraitance en direction des personnes mineurs ou vulnérables, les procédures d'accueil mises en œuvre pour chaque public, les compétences et missions attendues pour les membres de l'équipage) ; 3. En matière d’accueil et d’intégration : - à les accueillir et à les considérer comme des collaborateurs à part entière, et à considérer chaque bénévole comme indispensable ; - à situer le cadre de la relation entre chaque bénévole et l’Association dans « une convention de collaboration» ; 4. En matière de gestion et de développement de compétences : - à assurer leur intégration et leur formation par tous les moyens nécessaires et adaptés à la taille de l’Association : formation formelle, tutorat, intégration au sein d'une équipe (ou d'un équipage) ; - à organiser des réunions d'évaluation régulières sur les difficultés rencontrées, les centres d’intérêts et les compétences développées ; 5. En matière de couverture sociale: - à leur garantir la couverture et le bénéfice d’une assurance responsabilité civile dans le cadre des activités confiées ;

75


6. En matière de défraiement des frais inhérents à l'activité - à payer ou à rembourser les frais supportés par le bénévole. Ces frais auront fait l'objet, préalablement à l'action, d'un accord établi par écrit par la secrétaire, le comptable ou le président de l'association ; 7. En matière d'attestation - à remettre toute attestation à la personne bénévole certifiant l'activité assumée, les compétences qui ont pu être mises à profit et les avantages dont l'association a pu bénéficier grâce à son investissement ; L’Association conserve le droit d’interrompre l’activité et la mission d’un bénévole si ses activités ne s'inscrivent plus dans le projet ou selon les orientations de l'association. Si cela s'avère nécessaire l'association s'engage à le faire en respectant, dans toute la mesure du possible, des délais de prévenance raisonnables.

Les obligations des bénévoles L’activité bénévole est librement choisie ; il ne peut donc exister de liens de subordination, au sens du droit du travail, entre l’Association La Barque des Enfants et ses bénévoles, mais ceci n’exclut pas le respect de règles et de consignes. Ainsi, le bénévole s'engage : -

à fournir toutes informations demandées par le responsable de l'association afin de répondre, au mieux, aux exigences de son activité ; à adhérer à la finalité et à l’éthique de l’Association ; à se conformer aux objectifs de l'association ; à respecter son organisation, son fonctionnement et les règles de vie à bord de la Demoiselle en particulier pour tout ce qui concerne l'encadrement et la sécurité ; à assurer de façon efficace sa mission et son activité, sur la base des horaires et disponibilités choisis conjointement, au sein « d’une convention de collaboration» et éventuellement après une période d’essai, à exercer son activité dans le respect des convictions et opinions de chacun ; à respecter un devoir de discrétion en ce qui concerne son vécu au sein de l'association. Les réunions d'évaluation des activités de l'association et de ses membres bénévoles et salariés permettent de dénouer "en interne" les conflits potentiels ; à considérer que le bénéficiaire est au centre de toute l’activité de l’Association, donc à être à son service, avec tous les égards possibles ; à collaborer avec les autres acteurs de l’association : dirigeants, salariés permanents et autres bénévoles, à suivre les actions de formation proposées ;

La personne bénévole s'engage de son plein gré pour aider l'association la Barque des Enfants à atteindre les objectifs qu'elle s'est donnés. Elle ne peut prétendre à une rémunération. Les bénévoles peuvent interrompre à tout moment leur collaboration, mais s’engagent, dans toute la mesure du possible, à respecter un délai de prévenance raisonnable.

76


Engagement volontaire : convention de collaboration réciproque

Convention entre l'association La Barque des Enfants, représentée par: .................................................... , en sa qualité de ............................................... et ........................................................................................ . Adresse du collaborateur :.............................................................................................................................. Téléphone fixe :....................................................... Natel ............................................................................. Adresse e-mail................................................................................................................................................. Cette convention individuelle s'inscrit dans la Charte du bénévolat rédigée par l'association La Barque des Enfants. La Charte a été remise à la personne signataire de la présente convention, pour lecture, dés qu'elle a fait connaître son offre de services. Ainsi, ................................................................ atteste, par la signature de la présente convention de collaboration, avoir pris connaissance du cadre légal dans lequel l'association s'inscrit, de ses missions et de ses finalités, de sa philosophie et de son éthique et de l'importance de la place des bénévoles en son sein et y adhérer sans restriction. L'association la Barque des Enfants s'engage à l'égard de .................................................................... :  à lui confier les responsabilités et la mission de : ................................................................................................................................................................... ...................................................................................................................................................................  à respecter les horaires et disponibilités suivants : .....................................................................................................................................................  à mettre à sa disposition, dés ce jour, le projet de l'association afin de parfaire sa connaissance de l'association. ........................................................................ s'engage à suivre la session de formation qui lui sera prochainement proposée en cohérence avec les responsabilités qu'il/elle a librement choisi d'investir. Cette formation lui sera proposée sous une forme : formelle .................  de tutorat ..........  intégration au sein d'une d’équipe (ou d'un équipage) Préciser : ................................................................................................................................................... ................................................................................................................................................................... 

 à accueillir et à considérer ............................................................... comme un/une collaborateur/trice à part entière. Sa présence est indispensable au bon fonctionnement de l'association.  à lui garantir la couverture et le bénéfice d’une assurance responsabilité civile dans le cadre des activités confiées et pour tous dommages causés ou subits dans le cadre de son activités. Cette assurance est prise auprès de ....................................................................................... sous la référence .....................................................................................................................

77


 à payer ou à rembourser les frais supportés par le bénévole. Ces frais auront fait l'objet, préalablement à l'action, d'une demande et d'un accord par la secrétaire, le comptable ou le président de l'association.  à faire un point régulier sur ses activités et sur ce que lui rapporte son engagement bénévole notamment en matière d'utilité, de reconnaissance et de développement de compétences. Ce bilan pourra avoir lieu lors d'une réunion des bénévoles ou individuellement (après une demande de rencontre auprès du collaborateur chargé de l'encadrement des personnes bénévoles ou d'un membre du comité)  à lui remettre toute attestation certifiant l'activité assumée, les compétences qui ont pu être mises à profit et les avantages dont l'association a pu bénéficier grâce à son investissement ; L’Association conserve le droit d’interrompre l’activité et la mission de ............................................................................................. si ses activités ne s'inscrivent plus dans le projet ou selon les orientations de l'association. Si cela s'avère nécessaire l'association s'engage à le faire en respectant, dans toute la mesure du possible, des délais de prévenance raisonnables. ................................................................................. s'engage à l'égard de La Barque des Enfants à :  ne pas prétendre à une rémunération. ..................................................... .Il s'engage de son plein gré pour aider l'association la Barque des Enfants à atteindre les objectifs qu'elle s'est donnés.  commencer son activité bénévole dés le ………………………….. pour une période d'essai de …………………………………….. Cette période permettra aux deux parties d''évaluer la possibilité de collaboration ;  à respecter les horaires et disponibilités définis : ..................................................................................................................................................... .....................................................................................................................................................  fournir toutes informations demandées par le responsable de l'association afin de répondre, au mieux, aux exigences de son activité ;  adhérer à la finalité et à l’éthique de l’Association et à se conformer à ses objectifs ;  à respecter son organisation, son fonctionnement et les règles de vie à bord de la Demoiselle en particulier pour tout ce qui concerne l'encadrement et la sécurité ;  à s'impliquer dans sa mission et son activité, sur la base des horaires et disponibilités choisis conjointement lors de la signature de la présente convention de collaboration et éventuellement après une période d’essai ;  à exercer son activité dans le respect des convictions et opinions de chacun ;  à respecter un devoir de discrétion en ce qui concerne son vécu au sein de l'association. Les réunions d'évaluation des activités de l'association et de ses membres bénévoles et salariés permettent de dénouer "en interne" les conflits potentiels ;  à considérer que les bénéficiaires (écoles, particuliers, entreprises, associations...) est au centre des prestations de l’association, donc à être à son service, avec tous les égards possibles ;

78


 à collaborer avec les autres acteurs de l’association : dirigeants, autres bénévoles et salariés permanents ;  à suivre les actions de formation proposées ;  à faire des suggestions d'amélioration de fonctionnement et d'organisation ;  à participer aux réunions de bilan afin de faire un point régulier sur ses activités et sur ce que lui rapporte son engagement bénévole notamment en matière d'utilité, de reconnaissance et de développement de compétences. Ces réunions doivent également lui permettre de s'exprimer sur d'éventuelles difficultés rencontrées ; .......................................................... peut interrompre à tout moment sa collaboration, mais s’engage, dans toute la mesure du possible, à respecter un délai de prévenance raisonnable.

Pour l'association La Barque des Enfants, et par délégation de son comité,

Personne bénévole :

M...........................................

..............................................

Signature

Signature

A……………………………..

A……………………………..

Le ……………………………

Le ……………………………

M ...........................................

79


CompĂŠtences et missions des membres de l'ĂŠquipage lors de l'accueil des publics

80


Activités proposées à bord de la Demoiselle

Sport et Navigation -

Initiation à la conduite de la Demoiselle au moteur et à la voile ; Exercice d'évacuation de la Demoiselle en plein lac ; Apprentissage de l'utilisation du naviot à rame et à moteur ; Remorquage de la Demoiselle avec le naviot ; La navigation : Faire le point : Compas de relèvement, carte, règle Cras, rapporteur breton, compas à pointe sèche, GPS. Transmission morse (son) d'un point à l'autre de la Demoiselle Transmission morse (lumière) du naviot à la Demoiselle Journal de bord Initiation au langage des bateliers et termes techniques. Le code des sirènes. Apprentissage des termes techniques du bord Le matelotage, faire des næuds, des épissures... Voilerie : réparations et couture Voilerie : visite d'un atelier de fabrication des voiles Visite d'un chantier naval La connaissance et le respect des lois de navigation Le sauvetage sur le lac Léman, Les chiens sur le lac ; Cours de premiers secours du Samaritain ; Baignade dans les conditions prévues par le projet de l'association ; Initiation à la plongée ; Initiation à la planche à voile ;

Communications -

Les règles de l'étiquette marine Internet Le journal de bord Le langage des pavillons, du morse, scott, code sirène La poste de radio à bord La radio (VHF, BLU, Fréquence Aérostiers, Radio - amateurs, CB, Fréquences lac La transmission morse sous toutes ses formes Code de conduite sur les lacs intérieurs Les pigeons-voyageurs Le suivi de la Demoiselle (GPS) Communiquer avec les autres bateaux-école 81


La vie à bord -

Le travail des différentes bordées Initiation à une gestion propre des déchets et rejets humains Entretien du bateau : Peinture, lavage, couture, nœuds et matelotage, contrôle de la coque, électricité, mécanique ;

Connaissance et préservation de l'environnement Sciences naturelles -

A la découverte des batraciens et des reptiles en soirée à bord de la Demoiselle Ecologie La faune du lac Pilotage d'un sous-marin filoguidé et observation des poissons et de la flore du lac Observation de la faune et de la flore sous-lacustre à l'aide d'un sous-marin filoguidé Observation de la flore des rives du lac Découverte de la limnologie Initiation à la météorologie Balade dans les Grangettes avec un guide Observation et étude des poissons et de la vie lacustre Etude des vents du Léman Le traitement des eaux usées (dans les localités et celles déposées dans les stations pour les bateaux) Visite des réserves naturelles (Les Grangettes, La pointe à la Bise près de Genève, l'ile aux oiseaux à Préverenges ou l'embouchure de la Dranse juste avant le Château de Ripaille près de Thonon. Il sera également possible de se rendre à l'embouchure de la Venôge ou du Vieux Rhône). Visite du Centre ornithologique de Genthod

Astronomie -

Connaissance et observation du ciel Observatoire de Vevey

Géographie vue de la Demoiselle : -

Le haut - lac : Secteur Lausanne, Evian Villeneuve Le grand-lac : Secteur Nyon, Yvoire, Lausanne, Evian. Le Petit-lac : Secteur Nyon, Yvoire, Genève. Le Lavaux Le Chablais La Côte La Savoie

Histoire -

Histoire des barques Histoire de la Demoiselle Histoire générale du lac Léman Pilotage d'un sous-marin filoguidé et visite des épaves du Léman L'éco-musée de la pêche à Thonon Le musée du Léman à Nyon Le musée des barques à Saint-Gingolph

82


Animation et activités artistiques -

Contes et légendes du lac Bateaux téléguidés Jeux de société jeux de la barque (hockey-panosse, etc...) Rencontres avec personnes du lac pour partager leurs expériences Veillées diverses Soirée disco Soirées Déguisements Visite du musée du jeu à La Tour-de-Peilz Swiss-vapeur-parc à Bouveret (VS) Aquaparc à Bouveret (VS) Apprendre des chants de marins ou traditionnels des bateliers Apprendre des danses folkloriques Clowneries Théâtre d'ombres Théâtre lyrique Théâtre et prévention Musique et découverte d'instruments Confection d'un instrument de musique Confection d'un foulard aux couleurs de La Barque. Confection d'un drapeau à hisser an rnât de la Demoiselle Confection d'une tresse en tête de more (scoubidou rond) en cordelette, porte-clefs. Construire une maquette avec un spécialiste Ecriture, dessin, peinture aquarelle ou gouache Création de poèmes et de chansons Initiation à la jonglerie Ecole du cirque L'art du yoyo Faire un film Initiation à la prise de son pour un film ou un reportage Initiation à la photo et au développement

Cuisine -

Cuisine Découverte du goût Initiation à la création d'un pain

Découverte de l'économie liée à l'utilisation des bateaux -

Exploitation des graviers autour du Léman La Compagnie Générale de Navigation (CGN) L'histoire de la pêche La pêche sur le lac avec un spécialiste Apprentissage de la pêche avec un professionnel Les Mouettes genevoises. Transport de passagers dans la rade de Genève Les Aquarelles : Bateaux solaires à Ouchy et Tem'Navigation Bateaux-taxi : "Lakshme"

83


Technique -

Découverte des différents types de bateaux Les installations du jet d'eau de Genève La construction navale (visite d'un chantier) Voir le sous-marin << Alexis Forel >> .

Bibliothèque -

Livres de cuisine Lecture : histoires de mer, grands navigateurs, faung BD, légendes-.. Géographie du lac Règles de navigation Apprentissage des nœuds Les barques CD

La liste du matériel nécessaire à la réalisation des activités artistiques devra être établi par la classe ou le groupe d'enfants avant le camp.

84


Contrat de prestations & de collaboration pour les classes

Le présent contrat de prestations & de collaboration est conclu entre : L'association La Barque des enfants, Case Postale, 1800 Vevey & La Classe de ................................................................................... Etablissement scolaire de .............................................................. Adresse ........................................................................................... ......................................................................................................... L'enseignant responsable……………………………………… - Les personnes accompagnatrices (éventuellement) …………………………………………………………………… …………………………………………………………………… - Les parents des élèves ......................................................................................................... -

Engagements de l'association La Barque des Enfants L'association la Barque des enfants s'engage à mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour permettre aux élèves et à leur-s enseignant-e-s de participer à la manœuvre de la Demoiselle, d'expérimenter la vie quotidienne d'un équipage naviguant sur un grand voilier et de découvrir les enjeux d'une bonne communication. Elle s'engage également à utiliser la Demoiselle, réplique d'une barque lémanique du XIXème siècle, comme un outil de connaissance de la culture lémanique. L'association La Barque des Enfants donne mandat à son coordinateur-trice, Monsieur, Madame, .....................................d'accompagner les élèves de la classe sus-nommée, leur enseignant, les éventuels accompagnants et les parents des élèves dans la préparation, la mise en place et le déroulement d'un camp scolaire à bord de la barque lémanique la "Demoiselle". Monsieur, Madame .......................................... aura pour mission de les informer sur les points suivants : - association La Barque des enfants, ses champs de compétences et ses missions ; - philosophie et éthique développées par l'association ; - caractéristiques de la Demoiselle ; 85


-

compétences et missions de chaque membre de l'équipage.

Il accompagnera concrètement la classe dans la préparation de leur camp en leur présentant, en tout premier lieu, le projet spécifique développé en faveur des élèves du degré secondaire : -

projet ; cadre légal des mesures de sécurité ; apprentissages proposés ; préparation de la vie quotidienne à bord ; activités à développer ; bagages à amener ; préalables à acquérir avant le camp ; critères d'évaluation de leur vécu tout au long du camp.

Dans la mesure du possible il sera présent à bord de la Demoiselle le jour de leur arrivée pour les accompagner, avec les membres de l'équipage dans leur installation à bord, la mise en place de l'organisation décidée lors de la préparation en classe. Il pourra également être présent pendant les navigations et participer à l'évaluation finale du camp.

Annulation L'association La Barque des enfants peut annuler tout une partie du camp si les circonstances ne permettent pas son déroulement en toute sécurité. Une solution de remplacement pourra être proposée : si celle-ci ne vous convient pas, l'association remboursera sur demande écrite (par e-mail ou courrier) le montant du règlement déjà perçu. Certaines circonstances tout à fait exceptionnelles (exemple : bateau accidenté, conditions météo, un membre absent et non remplaçable de l’équipage, etc.) peuvent amener l'association à modifier certaines phases du projet. Ces différents cas ne peuvent donner lieu à aucun remboursement. Si un camp complet doit être annulé, l'association s'engage à rembourser la somme qui lui aura déjà été versée. Elle ne peut en aucun cas être tenue pour responsable des autres frais engagés par la classe.

Utilisation des photos et des vidéos prises lors du déroulement du camp Sauf avis contraire de la part des élèves ou/et de leurs parents, les photographies et les vidéos prises durant le camp pourront être utilisés par l'association La Barque des Enfants pour communiquer sur ses activités (Info'Barque, presse, catalogue des camps scolaires, site internet, newsletters…)

Assurances comprises dans l'adhésion à l'association Les membres de l'association La Barque des enfants sous la condition qu'ils soient à jour de leur cotisation sont assurés selon les critères ci-dessous. La Responsabilité civile : il s’agit de garantir les conséquences pécuniaires des dommages causés à autrui, engageant selon la législation en vigueur, la responsabilité d’un assuré. Police d'assurance n°…………. Assurance Mobilière Montant par sinistre : • Tous Dommages confondus : …………… (dont dommages matériels et immatériels consécutifs : …………… par victime). Rapatriement- Assistance À hauteur des frais réels sur le Lac Léman, côté suisse comme côté français. Police d'assurance n°………… Assurance Mobilière À partir du lieu médicalisé le plus proche, cette assurance couvre les frais médicaux et de transport e médicalisé vers le centre hospitalier le mieux adapté à son cas, ou vers son domicile. Individuelle Accident 86


En cas de : • Invalidité permanente réductible : • Décès : ………………. (le cas de suicide est exclu). Effets personnels La perte ou la destruction d’effets personnels est garantie uniquement si elles font suite à une situation d'urgence (échouement, abordage, incendie, naufrage) et ce à concurrence de …………. ATTENTION : les dommages matériels ou vols d’effets personnels, même à bord de la Demoiselle, ne sont pas couverts. Chacun doit donc être vigilant. Annulation suite à un accident La compagnie d’assurance rembourse les jours de stage non effectués lorsque l’interruption sera la conséquence d’un accident corporel constaté sur place par une autorité médicale justifiant le départ. Annulation suite à maladie La maladie n’est pas couverte par l’assurance comprise dans l’adhésion.

Seule une annulation, individuelle ou collective, motivée par un cas de force majeure pourrait justifier le remboursement du camp. Assurances souscrites par l'association pour l'exploitation de la Demoiselle La Demoiselle et son naviot sont assurés par une assurance véhicule multirisques. Sont ainsi garantis : La responsabilité civile (sont assurés le détenteur et toutes les personnes pour lesquelles ce dernier est responsable selon la loi sur la navigation) ; Les dommages matériels causés au véhicule ; Une assurance "CarAssistance 24h sur 24" (remise en état du véhicule, frais de remorquage, frais de rapatriement, frais de logement complémentaire, frais de transport publics pour le retour, frais de rapatriement du véhicule) ; Les accidents ; Une protection juridique des contrats portant sur les véhicules. Dans le cadre de la gestion d'un voilier-école accueillant des passager actifs dans la manœuvre de la Demoiselle comme dans celle du naviot, l'association la Barque des Enfants est également assurée…………………………���………………………………………………………………………… ….

Assurance annulation par le fait de l'association la Barque des enfants ?

Engagements des élèves L'association La Barque des Enfants engage des moyens matériels importants pour offrir la plus grande sécurité possible. Elle a besoin d'une participation active et positive pour que cette sécurité soit garantie à bord. En ce sens les élèves s'engagent à : -

à devenir membre de l'association La Barque des Enfants ; fournir une attestation médicale en cas de maladie particulière qui pouvant mettre en difficulté l'élève lors du camp et principalement lors des manœuvres. Cette attestation pourra indiquer des recommandations du médecin ; S'assurer qu'ils bénéficient d'une assurance scolaire accident et maladie ainsi que de l'assurance responsabilité civile de leurs parents ; présenter les résultats du test de natation ; avoir une attitude ouverte de partage et de discussion. La réussite du camp est l'affaire de chacun car chacun contribue à la cohésion et à la bonne entente d'un équipage ;

87


-

respecter les règles de sécurité de base qui seront affichées dans la chambre de la Demoiselle ; à prendre soin des gilets de sauvetage qui seront mis à leur disposition. Un déclenchement de la cartouche automatique due à une négligence de leur part leur sera facturée au prix du fournisseur (moyenne CHF 50.-) faire participer, autant que possible, ses parents à la dynamique de préparation et d'évaluation du camp ; à assurer le règlement financier du camp avant son commencement.

Engagement des parents Les parents des élèves s'engagent solidairement au côté de leur enfant, de l'enseignant responsable, des accompagnants du camp et de l'association la Barque des Enfants : -

Ils se maintiennent au courant de l'avancée du projet de la mise en place du camp en participant aux éventuelles réunions d'information organisées à l'initiative du coordinateur de l'association, de la classe, de leur enseignant ; Ils accompagnent leur(s) enfant(s) dans l'établissement d'une attestation médicale si celui-ci souffre d'une pathologie demandant une attention ou/et une adaptation particulière ; Ils assurent leur(s) enfant(s) avec l'assurance accident et maladie et couvrent tout dommage que leur(s) enfant(s) pourraient causer avec leur assurance responsabilité civile ; Ils autorisent leur(s) enfant à s'impliquer dans la réalisation de son camp par sa signature ; Ils s'engagent à payer les frais leur incombant ; Ils participent autant que possible à la réunion de bilan ou à un éventuel questionnaire écrit permettant ce bilan ;

Engagement de l'enseignant responsable L'enseignant responsable de la classe s'engage : - à devenir membre de l'association La Barque des enfants ; - à préparer le camp avec ses élèves en les considérants comme des personnes impliquées réellement dans ce processus de préparation ; - à travailler avec sa classe en collaboration avec le coordinateur de l'association ; - à venir naviguer une fois, au minimum, à bord de la Demoiselle avant l'embarquement de sa classe ; - à accompagner les élèves dans la mise en place du test de natation ; - à s'assurer que les élèves bénéficient de l'assurance scolaire accident et maladie et de l'assurance responsabilité civile de leurs parents ; - à recueillir toutes informations sur les pathologies éventuelles des élèves afin de prévoir l'adaptation des activités à bord ; - veiller à l'information et éventuellement l'intégration des parents dans la dynamique de préparation et d'évaluation du camp ; - à récolter les autorisations écrites des parents quand à l'utilisation des photos des élèves pour l'association (voir paragraphe se référant à l'utilisation des photos) ; - à assurer la discipline et l'organisation des différentes bordées avec l'appui de l'équipage de la Demoiselle ; - à assurer l'information des éventuels accompagnants de leur classe afin d'assurer une harmonie durant tout le projet ; - à assurer, avec ses élèves, le règlement financier du camp avant son commencement ; - à remettre aux parents des élèves un exemplaire du contrat avant signature de toutes les parties.

Engagements des personnes accompagnant la classe Les personnes accompagnant les élèves et leur professeur dans la réalisation de leur camp s'engagent à : - à devenir membre de l'association La Barque des enfants ; - à préparer le camp avec les élèves en les considérants comme des personnes impliquées réellement dans ce processus de préparation; 88


-

Ă  travailler avec la classe en collaboration avec le coordinateur de l'association ;

89


-

à venir naviguer une fois, dans la mesure du possible, à bord de la Demoiselle avant l'embarquement de la classe ; à assurer la discipline et l'organisation des différentes bordées sous la direction de l'enseignant et avec l'appui de l'équipage de la Demoiselle ;

Commet s'inscrire ? -

par une demande sur internet à info@labarque.ch. Vous y trouverez, sous le lien "inscription à un camp scolaire" un document d'enregistrement de votre demande. par une demande téléphonique au numéro ..................................................... ; par courrier à "Association la Barque des Enfants, Case postale, 1800 Vevey ;

Le message indiquera comment et qui joindre pour convenir des dates du camp et de la première rencontre avec le coordinateur-trice La classe recevra, par l'intermédiaire de leur enseignant, un exemplaire du projet de l'association et le dossier pédagogique leur permettant de préparer leur camp.

Coût du camp Le coût du camp s'élève à un forfait de CHF 5000.- pour 5 jours. Les coûts de la nourriture, des boissons, des déplacements et des activités à terre sont à la charge de la classe. L'association La Barque des enfants prend en charge les frais liés à la Demoiselle (carburant, entretien, réparation et taxes portuaires)

Comment payer ? Seul un paiement, sur le compte postal de l'association n° 30-395783-7, versé au moins trois mois avant le début du camp peut garantir la validité du contrat. Après signature et remise du "contrat de prestations et de collaboration" à l'association, la classe dispose encore de 7 jours pour y renoncer. Après la signature du contrat et le paiement, si la classe se dédit, l'association sera habilité à retenir tout ou partie de la somme versée. Il est conseillé de prendre une assurance annulation.

90


Le présent contrat de prestations et de collaboration engage toutes les personnes signataires. Il est fait en autant d'exemplaires originaux que nécessaire et remis à : -

A la classe ; A l'enseignant responsable ; A chaque personne accompagnant le déroulement du camp ; Au coordinateur de l'association La Barque des enfants ;

Pour l'association La Barque des Enfants, et par délégation de son comité, M……………………………. Signature

Les élèves de la classe de ……………………………………………… Noms & prénom Signature Date 1. ……………………………………………………………………………………. 2. ………………………………..…………………………………………………. 3. ………………………………..…………………………………………………. 4. ………………………………..…………………………………………………. 5. .……………………………….. …………………………………………………. 6. ….………………………………………………………………………………….

A…………………………….. Le ……………………………

7. ………………………………..…………………………………………………. 8. ………………………………..…………………………………………………. 9. ………………………………..…………………………………………………. 10. ………………………………..…………………………………………………. 11. ………………………………..………………………………………………….

L'enseignant responsable, ………………………………. Signature

12. ………………………………..…………………………………………………. 13. ………………………………..…………………………………………………. 14. ………………………………..…………………………………………………. 15. ………………………………..…………………………………………………. 16. ………………………………..…………………………………………………. 17. ………………………………..…………………………………………………. 18. ………………………………..…………………………………………………. 19. ………………………………..………………………………………………….

A……………………………. Le……………………………

20. ………………………………..…………………………………………………. 21. ………………………………..…………………………………………………. 22. ………………………………..…………………………………………………. 23. ………………………………..…………………………………………………. 24. ……………………………….………………………………………………….. 25. ……………………………….…………………………………………………..

Les accompagnants des élèves et de l'enseignant : Noms & prénom

Signature

Date

……………………………………………………………………………………………………… ………………………………………………………………………………………………………. ………………………………..……………………………………………………………………..

91


Article "Sport &SantĂŠ"

92


93


94


95


96


97


98


Réalisation du sac marin personnel

Chaque élève devra être équipé d'un sac marin standard. Celui-ci est fourni en "kit", et permettra à l'apprenti-batelier, après quelques périodes de couture pas trop laborieuses, d'y fourrer tout son "barda" avant de monter à bord. Le kit se compose de : 1 toile à voile de 135 cm x 80 cm environ 1 carré de toile de 36 cm de côté environ 1 demi-boucle métallique 5 œillets 1,80 m de cordelette de 6 mm. 8 cm de bande velcro Différentes techniques seront utilisées par les participants, lors de la confection du sac marin : - Les mesures et la découpe des tissus ; - La couture à la machine et à la main suivant les possibilités de l'école ; - L'utilisation d'un emporte-pièce et d'un marteau ; - La pose d'œillets ; - L'apprentissage et la confection de quelques nœuds indispensables pour naviguer. La confection du sac marin se réalisera en sept étapes assez simples. Le sac fini est prévu dans les dimensions suivantes : hauteur 70 cm; diamètre 34 cm. Mode de fabrication :

99


Evaluation de l'expérience vécue à bord de la Demoiselle ACCUEIL, ENONCE DES REGLES ET ECOUTE DES BATELIERS EN FORMATION Appréciation (mettre une croix dans la colonne concernée)

-

0

+

Accueil Énoncé des règles de fonctionnement Énoncé des règles de sécurité Clarté des consignes tout au long de la navigation Conseils techniques Prise en compte des demandes d'explications et/ou d'aide Prise en compte des difficultés de chacun Intérêt pour la sécurité Participation de chaque personne aux manœuvres Autres observations : COMPETENCES HUMAINE ET RELATIONELLES DES MEMBRES DE L'EQUIPAGE Appréciation (mettre une croix dans la colonne concernée)

-

0

+

-

0

+

Autorité, maitrise des situations Chaleur humaine et humour Motive et encourage Autres observations :

ACCOMPAGNEMENT AUX MANŒUVRES Appréciation (mettre une croix dans la colonne concernée) Préparation du bateau Mise en place des voiles Mise en place des pavillons Mise en place des différents cordages Amarrage du bateau (largage et prise des amarres) Réglages des voiles Utilisation des différents cordages Maniement de la barre Maniement des antennes Compréhension des manœuvres lors de la navigation Compréhension des termes utilisés par les membres de l'équipage Rangement du bateau Autres observations :

100


Contrat de prestations & de collaboration pour les personnes et les groupes

Le présent contrat de prestations & de collaboration est conclu entre : L'association La Barque des enfants, Case Postale, 1800 Vevey

M.

Mme.

& Melle …………………………………………….... OU / ET

Inscription du groupe ………………………………………………….. Responsable du groupe…………………………………………………. Adresse…………………………………………………...................... ……………………………………………………………………. Numéro tél. fixe………………………………………………………… Numéro tel. Portable……………………………………………………. Adresse mail …………………………………………………………….

Engagements de l'association La Barque des Enfants L'association la Barque des enfants s'engage à mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour permettre aux personnes embarquées de participer à la manœuvre de la Demoiselle, d'expérimenter la vie quotidienne d'un équipage naviguant sur un grand voilier et de découvrir les enjeux d'une bonne communication. Elle s'engage également à utiliser la Demoiselle, réplique d'une barque lémanique du XIXème siècle, comme un outil de connaissance de l'environnement et la culture lémanique.

L'association La Barque des Enfants donne mandat à son coordinateur-trice , Monsieur , Madame .............. , pour Monsieur, Madame ................................. aura pour mission de les informer sur les points suivants : -

l'association La Barque des enfants, ses champs de compétences et ses missions ; la philosophie et l'éthique développées par l'association ;

101


-

les caractéristiques de la Demoiselle ; les compétences et missions de chaque membre de l'équipage. le cadre légal des mesures de sécurité ; les apprentissages proposés pour les enfants ; la préparation de la vie quotidienne à bord ; les activités pouvant être développées ; les bagages à amener ; les préalables à acquérir avant le camp ; les critères d'évaluation de leur vécu tout au long du camp.

Il sera à l'écoute d'un projet spécifique voulu par les personnes ou le groupe et les accompagnera dans sa mise en place effective avec l'équipage de la Demoiselle. Il mettra éventuellement en relation les personnes qui souhaitent mettre un œuvre ce type de démarche avec les personnes inscrites individuellement afin de créer une dynamique d'entente et de collaboration entre toutes les parties et ce dés la signature du présent contrat. Dans la mesure du possible il sera présent à bord de la Demoiselle le jour de l'arrivée des personnes ou des groupes pour les accompagner, avec les membres de l'équipage dans leur installation à bord et la mise en place de l'organisation décidée lors de la préparation d'un projet spécifique. Il pourra également être présent pendant les navigations et participer à l'évaluation finale du stage.

Annulation L'association La Barque des enfants peut annuler tout une partie du camp si les circonstances ne permettent pas son déroulement en toute sécurité. Une solution de remplacement pourra être proposée : si celle-ci ne vous convient pas, l'association remboursera sur demande écrite (par e-mail ou courrier) le montant du règlement déjà perçu. Certaines circonstances tout à fait exceptionnelles (exemple : bateau accidenté, conditions météo, compétences de l’équipage, etc.) peuvent amener l'association à modifier certaines phases du projet. Ces différents cas ne peuvent donner lieu à aucun remboursement. Si un camp complet doit être annulé, l'association s'engage à rembourser la somme qui lui aura déjà été versée. Elle ne peut en aucun cas être tenue pour responsable des autres frais engagés par les personnes ou le groupe.

Utilisation des photos et des vidéos prises lors du déroulement du camp Sauf avis contraire de la part des personnes concernées, les photographies et les vidéos prises durant le camp pourront être utilisés par l'association La Barque des Enfants pour communiquer sur ses activités (Info'Barque, presse, catalogue des camps scolaires, site internet, newsletters…)

Assurances comprises dans l'adhésion à l'association Les membres de l'association La Barque des enfants sous la condition qu'ils soient à jour de leur cotisation sont assurés selon les critères ci-dessous. La Responsabilité civile : il s’agit de garantir les conséquences pécuniaires des dommages causés à autrui, engageant selon la législation en vigueur, la responsabilité d’un assuré. Police d'assurance n°…………. Assurance Mobilière Montant par sinistre : • Tous Dommages confondus : …………… (dont dommages matériels et immatériels consécutifs : …………… par victime). Rapatriement- Assistance À hauteur des frais réels sur le Lac Léman, côté suisse comme côté français. Police d'assurance n°………… Assurance Mobilière 102


À partir du lieu médicalisé le plus proche, cette assurance couvre les frais médicaux et de transport e médicalisé vers le centre hospitalier le mieux adapté à son cas,ou vers son domicile. Individuelle Accident En cas de : • Invalidité permanente réductible : • Décès : ………………. (le cas de suicide est exclu). Effets personnels La perte ou la destruction d’effets personnels est garantie uniquement si elles font suite à une situation d'urgence (échouement, abordage, incendie, naufrage) et ce à concurrence de …………. ATTENTION : les dommages matériels ou vols d’effets personnels, même à bord de la Demoiselle, ne sont pas couverts. Chacun doit donc être vigilant. Annulation suite à un accident La compagnie d’assurance rembourse les jours de stage non effectués lorsque l’interruption sera la conséquence d’un accident corporel constaté sur place par une autorité médicale justifiant le départ. Annulation suite à maladie La maladie n’est pas couverte par l’assurance comprise dans l’adhésion.

Seule une annulation, individuelle ou collective, motivée par un cas de force majeure pourrait justifier le remboursement du camp. Assurances souscrites par l'association pour l'exploitation de la Demoiselle La Demoiselle et son naviot sont assurés par une assurance véhicule multirisques. Sont ainsi garantis : La responsabilité civile (sont assurés le détenteur et toutes les personnes pour lesquelles ce dernier est responsable selon la loi sur la navigation) ; Les dommages matériels causés au véhicule ; Une assurance "CarAssistance 24h sur 24" (remise en état du véhicule, frais de remorquage, frais de rapatriement, frais de logement complémentaire, frais de transport publics pour le retour, frais de rapatriement du véhicule) ; Les accidents ; Une protection juridique des contrats portant sur les véhicules. Dans le cadre de la gestion d'un voilier-école accueillant des passager actifs dans la manœuvre de la Demoiselle comme dans celle du naviot, l'association la Barque des Enfants est également assurée……………………………………………………………………………………………………… ….

Assurance annulation par le fait de l'association la Barque des enfants ?

103


Engagements des personnes et/ou du groupe L'association La Barque des Enfants engage des moyens matériels importants pour offrir la plus grande sécurité possible. Elle a besoin d'une participation active et positive pour que cette sécurité soit garantie à bord. En ce sens les personnes s'engagent à : -

devenir membre de l'association La Barque des Enfants ; fournir une attestation médicale en cas de maladie particulière qui pourrait mettre en difficulté une personne lors du stage et principalement lors des manœuvres. Cette attestation pourra indiquer des recommandations du médecin ; avoir souscrit à une assurance responsabilité civile ; avoir une attitude ouverte de partage et de discussion. La réussite du camp est l'affaire de chacun car chacun contribue à la cohésion et à la bonne entente d'un équipage ; respecter les règles de sécurité de base qui seront affichées dans la chambre de la Demoiselle ; à assurer le règlement financier du stage avant son commencement.

Coût du camp Le coût du stage s'élève à un forfait de CHF 5000.- pour 5 jours. L'association La Barque des enfants prend en charge les frais liés à la Demoiselle (carburant, entretien, réparation et taxes portuaires) Les coûts de la nourriture, des boissons, des déplacements et des activités à terre sont à la charge des personnes ou du groupe.

Comment payer ? Seul un paiement, sur le compte postal de l'association n° 30-395783-7, versé au moins trois mois avant le début du stage peut garantir la validité du contrat. Après signature et remise du "contrat de prestations et de collaboration" à l'association, les personnes signataires disposent encore de 7 jours pour y renoncer. Après la signature du contrat et le paiement, si une personne ou le groupe se dédit, l'association sera habilité à retenir tout ou partie de la somme versée. Il est donc conseillé de prendre une assurance annulation.

104


Le présent contrat de prestations et de collaboration engage toutes les personnes signataires. Il est fait en autant d'exemplaires originaux que nécessaire et remis à : - Au - A la responsable du groupe ; - Au coordinateur de l'association La Barque des enfants ; Pour l'association La Barque Personnes présentes dans le groupe des Enfants, et par délégation de son comité, Nom & prénom Signature Date M……………………………. 1. ............................................................................................................................ Signature

2. ............................................................................................................................ 3. ............................................................................................................................ 4. ............................................................................................................................ 5. ............................................................................................................................

A…………………………….. Le ……………………………

6. ............................................................................................................................ 7. ............................................................................................................................ 8. ............................................................................................................................ 9. ............................................................................................................................ 10. ............................................................................................................................ 11. ............................................................................................................................

La personne responsable du groupe, ……………………………….

12. ............................................................................................................................ 13. ............................................................................................................................ 14. ............................................................................................................................

Signature

15. ............................................................................................................................ 16. ............................................................................................................................ 17. ............................................................................................................................ 18. ............................................................................................................................

A……………………………. Le……………………………

19. ............................................................................................................................ 20. ............................................................................................................................ Inscriptions individuelles

Nom & prénom Signature Date 1. …………………………………………………………………………………………………… 2. …………………………………………………………………………………………………… 3……………………………………………………………………………………………………. 4. …………………………………………………………………………………………………… 5. …………………………………………………………………………………………………… 6. …………………………………………………………………………………………………… 7. ……………………………………………………………………………………………………

105


Contrat de location de la Demoiselle à quai

Le présent contrat de location de la Demoiselle est conclu entre : L'association La Barque des enfants, Case Postale, 1800 Vevey

& M. Mme. Melle : Adresse: Numéro de tél (natel et fixe) : Genre de manifestation (privé):

Personne responsable de l'accueil : ..................................................................................... La personne responsable l’obligation d’être: présent durant toute la manifestation. Il est formé aux Date et adurée de la location procédures de sécurité à bord. Cette personne, désignée par l'association, prendra contact avec le locataire dès réception du formulaire location. avec la personne responsable de l'accueil à Heure dederendez-vous bord :

Finance de location : CHF 200.- par jour (La location est offerte aux membres de l’Association La Barque des Enfants) Le montant de la location est à verser sur le compte CCP 30-395 787-7 de l'Association La Barque des deslalocaux loués : Date:des locaux. Heure: Enfants au moins 10Reddition jours avant date d'occupation

Conditions de location Objet de location : Le montant de la location comprend la mise à disposition des locaux (la Demoiselle : 40 places assises à l'intérieur, cantine : 150 places assises), le bois pour le fourneau, ainsi que l'électricité (220V). La vaisselle n'est pas mise à disposition. Aucune toilette n'est à disposition sur le site de la Demoiselle. Utilisation des locaux loués/responsabilités : Les utilisateurs sont responsables de l'état des lieux. Ils se conformeront aux directives de la personne responsable de leur accueil. Tous les dégâts causés sont à la charge des locataires. Ils doivent être signalés et feront l'objet d'une facturation complémentaire. Il est interdit de planter des clous et de fixer du papier sur des tables au moyen d'agrafes ou punaises (seul le ruban adhésif est autorisé). Les éventuelles signalisations (ballons, panneaux, etc.) disposées le long de la route devront être enlevées le même jour. Les chaussures à talons sont interdites à bord. Ce formulaire doit être établi en deux exemplaires. Un exemplaire est pour le locataire et un exemplaire doit être retourné signé à l'Association la Barque des Enfants, case postale, 1800 Vevey.

106


L'Association La Barque des enfants et la personne responsable de l'accueil ne peuvent pas être tenus responsables des vols à l'intérieur ou à l'extérieur des locaux faisant l'objet de location. Fumée : Il est strictement interdit de fumer à l'intérieur de la Barque. Droit de location : Seules les personnes de plus de 18 ans ont droit de louer les locaux de la Demoiselle. Si une manifestation est organisée à l'intention de jeunes âgés de moins de 18 ans, le locataire doit obligatoirement être le représentant légal d'un des participants. Sa présence est obligatoire durant toute la manifestation. Il est interdit de sous-louer les locaux. Nettoyage : Les locaux loués, et les alentours doivent être restitués propres et en ordre. Le fourneau de la Demoiselle doit être éteint avant la fermeture du bateau. Le nettoyage des locaux doit être terminé au plus tard au moment du départ du locataire. Au cas où la personne responsable de l'accueil devrait remettre les locaux en état et les nettoyer, une facture serait envoyée au locataire au prix de CHF 40.- l'heure. Poubelles : les poubelles peuvent être déposées dans le container gris qui se trouve à l'intersection du chemin venant vers la Demoiselle et celui allant en direction de la réserve des Grangettes. Les verres vides doivent être emportés ainsi que toute autre matériau recyclable. Parking : Les organisateurs de la manifestation peuvent parquer quelques voitures à côté de la cantine de la Barque des enfants pour décharger du matériel. Les autres visiteurs sont tenus de parquer leurs voitures au parking situé entre le camping et la route cantonale ou au parking de la Tronchenaz. La route d'accès à la Demoiselle doit à tout moment être libre, afin de garantir l'accès aux véhicules d'urgence. Bruit : Pour respecter le repos des voisins (camping) tout bruit doit être évité à l'extérieur. Les locaux doivent impérativement être libérés à 24h00. Veuillez respecter scrupuleusement ces conditions. Responsabilité en cas d'accident / dégâts aux choses loués : En cas d'accident L'Association la barque des Enfants décline toute responsabilité. Le locataire est responsable pour tout dégât qui est occasionné aux choses louées. D'éventuels dommages doivent être signalés. Lieu et date : .............................. Nom et signature du locataire : ................................................. Inventaire lors de la reddition : Dommages constatés :

Nom et signature de la personne responsable

Nom et signature du locataire

Villeneuve, le

Villeneuve, le

Adresses utiles: Gantner Silvia, Ch. de la Joliette 11, 1009 Pully - secrétariat, manifestations 021 728 50 29, 077 423 29 21, silviagantner@hotmail.com Reymond Christian, Chemin des Pierrettes 26, 1025 Saint-Sulpice, président 021 691 87 10, 079 755 57 83, christian.reymond@romandie.com et info@labarque.ch Ce formulaire doit être établi en deux exemplaires. Un exemplaire est pour le locataire et un exemplaire doit être retourné signé à l'Association la Barque des Enfants, case postale, 1800 Vevey. 07/12/2009

107


Projet d'exploitation