Page 1

RETROUVEZ DANS CE NUMÉRO TOUTE L’INFORMATION DE VOTRE CMA

Mai-juin 2016 • 1,50 €

rtisans

LE MONDE DES

édition

île-de-france seine-et-marne

175e Foire de la Saint-Parfait

Rendez-vous de printemps réussi PAGE

Bimestriel n°112

08

Un rendez-vous sous le charme du Portugal avec l’artisanat et Seine-et-Marne Acc’tive. zoom pratique sur le tepe et l’adea p. 26 à 28

Semaine nationale de l’Artisanat

initiatives

La CMA toujours au cœur de YRVWHUULWRLUHVɈP. 04

Nos maîtres artisans ont du talent P. 16

Seine-et-Marne


L’Expert Comptable Spécialiste des Artisans PROXIMITÉ

DEVIS EN LIGNE

CONSEILS

www.ceeca-expert-comptable.fr

01 60 07 32 32

OPTIMISATION

Notre Priorité : Bien Vous Conseiller ! 7 Bd du Maréchal Galliéni - 77400 Lagny-sur-Marne


S O M M A I R E

É D I T O ÉVÉNEMENT

4

6HPDLQHQDWLRQDOHGHOȇ$UWLVDQDWɋ la CMA toujours au cœur GHYRVWHUULWRLUHVɋ

A

ACTUALITÉS [ 8 [ 175e Foire de la Saint-Parfait [ L’Artisanat à l’honneur pour les JEMA [ 2e Salon des femmes entrepreneurs de Chelles [ +œWH)RQFWLRQ̭SDUWDJHG̾H[SULHQFH HQWUHOXVHWFKHIVG̾HQWUHSULVH [ /HVPWLHUVGHO̾$UWLVDQDWPLV¢O̾KRQQHXU [ &DUURXVHOGHVPWLHUVG̾DUWHWGHFUDWLRQ initiatives [ 16 [ Nos maÎtres artisans ont du talent [ &\PEHOLQH$WHOLHU(PHOLD3DULV̭XQHMHXQH HQWUHSULVHHWGM¢DQVG̾H[SULHQFH Apprentissage [ 20 [ =RRPVXUOHVDFWLYLWVFRQGXLWHV GHSXLVODUHQWUH [ 3UL[GXPD°WUHG̾DSSUHQWLVVDJH [ Les Talents de l’artisanat à l’honneur [ &437RXULHUHW%703¤WLVVLHṶ GHX[QRXYHOOHVIRUPDWLRQV¢ODUHQWUH [ 5HFUXWHUXQDSSUHQWLF̾HVWPDLQWHQDQW PRATIQUE [ 26 [ Entrepreneur de la Petite Entreprise [ Jean-Yves Lambert, chef d’entreprise LQGXVWULHOOHO̾LQWHOOHFWHWODSUDWLTXH [)RQGVGHFRPPHUFH̭FRPPHQWVFXULVHU sa cession ? regards [ 34 [3UHVWLJH̭6DPXHO*DVVPDQQ̭ des boutons de manchettes faits à la main [9LHG̾DUWLVDQV̭DYHFO̾2XWLOHQ0DLQ LOVSRXUVXLYHQWOHJHVWH [2SLQLRQ̭$OH[DQGUH-DUGLQ

Elisabeth DĂŠtry 3UÂŤVLGHQWHGHOD&0$ de Seine-et-Marne

lors que certains voient un retour de la croissance et mĂŞme une sortie de crise Ă laquelle nous ne demandons qu’à croire, sans la capacitĂŠ de l’Artisanat Ă  se renouveler, Ă  s’adapter aux contraintes du marchĂŠ, nous ne pourrions ni maintenir nos activitĂŠs ni les emplois qu’elles gĂŠnèrent. Dans un contexte ĂŠconomique qui reste tendu oĂš le quotidien est fait d’incertitudes, des femmes et des hommes continuent Ă  avancer, Ă  prendre des initiatives, mais ils ont besoin d’être accompagnĂŠs, d’être soutenus pour crĂŠer ou dĂŠvelopper leurs projets en Seine-et-Marne. Notre Chambre de MĂŠtiers et de l’Artisanat trouve lĂ  toute sa raison d’être : les conseiller et les guider. Nombreuses sont les actions conduites par VOTRE Chambre de MĂŠtiers et je vous invite Ă  les dĂŠcouvrir dans ce numĂŠro. Ces actions dĂŠmontrent le potentiel et le dynamisme de notre Artisanat et rappellent qu’il fait partie de notre vie, de notre environnement quotidien. Il est la rĂŠponse Ă  un besoin d’authenticitĂŠ, de qualitĂŠ et de proximitĂŠ qui font de l’Artisanat un pilier de l’Êconomie locale. DĂŠcouvrez ĂŠgalement les actions menĂŠes en faveur des jeunes entreprises dont on sait Ă  quel point les premières annĂŠes d’existence sont dĂŠterminantes et qui peuvent, grâce au soutien ďŹ nancier du Conseil de la Formation, ĂŞtre formĂŠes et accompagnĂŠes dans leurs projets de dĂŠveloppement. Leurs tĂŠmoignages prouvent l’eďŹƒcience d’une organisation au plus près ÂŤ des territoires, des entreprises et des hommes Âť , vision partagĂŠe par nos collègues de la Chambre d’Agriculture et de la Chambre de Commerce et d’Industrie dans une volontĂŠ commune de collaborer, travailler ensemble, agir en proximitĂŠ et unir nos forces pour l’essor de nos entreprises dans nos territoires en crĂŠant ÂŤ Seine-et-Marne Acc’tive Âť. La rĂŠforme territoriale modiďŹ e le paysage politique et ĂŠconomique. Nos chambres dĂŠpartementales, par leurs implantations, expertises, connaissances des entreprises et de leur environnement, sont les opĂŠrateurs qualiďŹ ĂŠs permettant aux intercommunalitĂŠs, au DĂŠpartement et Ă  la RĂŠgion de mettre en Ĺ“uvre les actions de dĂŠveloppement de nos territoires. Partie intĂŠgrante de la mĂŠtropole francilienne et frontalière de quatre autres rĂŠgions, la Seine-et-Marne est connectĂŠe Ă  l’Europe et au monde par de nombreux axes de communication. Ses potentiels de dĂŠveloppement sont considĂŠrables. Ă€ nous de les concrĂŠtiser tout en valorisant la qualitĂŠ de vie de nos territoires et les savoir-faire de nos entreprises.

&HQXPÂŤURFRPSUHQGGHVSDJHVVSÂŤFLILTXHVSRXUOHVDERQQÂŤVGH6HLQHHW0DUQH

Le Monde des artisans n° 112 – Mai-juin 2016Č‚‹GLWLRQGH6HLQHHW0DUQHČ‚3UÂŤVLGHQWHGXFRPLWÂŤGHUÂŤGDFWLRQGHVSDJHVORFDOHVÉ‹(OLVDEHWK'ÂŤWU\Č‚$YHFOHFRQFRXUVUÂŤGDFWLRQQHOGHODFKDPEUHGHPÂŤWLHUVHWGH OȇDUWLVDQDWGH6HLQHHW0DUQHČ‚‹GLWHXUGÂŤOÂŤJXÂŤÉ‹6WÂŤSKDQH6FKPLWWČ‚5ÂŤGDFWLRQÉ‹$7&SRUWÉ‹É‹É‹É‹É‹HPDLOÉ‹OHPRQGHGHVDUWLVDQV#JURXSHDWFFRPČ‚2QWFROODERUÂŤ¢FHQXPÂŤURÉ‹%DUEDUD&RODV6RSKLHGH &RXUWLYURQ0DUMRODLQH'HVPDUWLQ&KULVWHOOH)ÂŤQÂŤRQΖVDEHOOH)OD\HX[*XLOODXPH*HQHVWH6DPLUD+DPLFKH0ÂŤODQLH.RFKHUW'HOSKLQH3D\DQ6RPSD\UDF6DPRU\D:LOVRQČ‚6HFUÂŤWDULDWGHUÂŤGDFWLRQÉ‹0$QWKRQ\ -&OHVVLHQQH-1HLVVHbČ‚3XEOLFLWÂŤÉ‹$7&TXDLGH9DOP\3DULVČ‚3XEOLFLWÂŤQDWLRQDOHÉ‹'LUHFWHXUFRPPHUFLDO0DWKLHX7RXUQLHU7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹ID[É‹É‹É‹É‹HPDLOÉ‹PWRXUQLHU#JURXSHDWFFRPbČ‚ 3XEOLFLWÂŤVGÂŤSDUWHPHQWDOHVÉ‹7KLHUU\ 7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹ HW&ÂŤGULF-RQTXLÂŞUHV 7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹ ID[É‹É‹É‹É‹HPDLOÉ‹WKLHUU\MRQTXLHUHV#ZDQDGRRIUČ‚3KRWRJUDSKLHVÉ‹/DXUHQW7KHHWHQUHVSRQVDEOH LPDJHbČ‚&UÂŤGLWVSKRWRVORFDOHVVDXIPHQWLRQFRQWUDLUHÉ‹&0$HW&50$Ζ')Č‚3KRWRGHFRXYHUWXUHÉ‹3KR[%UDFT3KRWR9LGÂŤR0RQWHUHDXČ‚3URPRWLRQGLIIXVLRQÉ‹6KLUOH\(OWHU7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹É‹ 7DULIGȇDERQQHPHQWDQ)UDQFHÉ‹HXURV7DULIDXQXPÂŤURÉ‹Čœ¢OȇWUDQJHUÉ‹QRXVFRQVXOWHUČ‚&RQFHSWLRQÂŤGLWRULDOHHWJUDSKLTXHÉ‹TEMA|presse7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹É‹Č‚)DEULFDWLRQÉ‹3L[HOLPDJH Ζ0DUOLQ-07DSSHUW7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹bČ‚‹GLWHXUÉ‹$7&UXH'XSRQWGHV/RJHV0(7=7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹ID[É‹É‹É‹É‹Č‚'LUHFWHXUGHODSXEOLFDWLRQÉ‹)UDQŠRLV*UDQGLGLHUČ‚ 1rFRPPLVVLRQSDULWDLUHÉ‹7bČ‚Ζ661É‹Č‚'ÂŤSÂśWOÂŤJDOÉ‹DYULOČ‚ΖPSUHVVLRQÉ‹ΖPSULPHULH/ÂŤRQFH'ÂŤSUH]=RQHLQGXVWULHOOH5LXW]%DUOLQ

03


├Ѕ

V├ЅNEMENT [ SEINE-ET-MARNE

Semaine nationale de l'Artisanat 04

La CMA toujours DXF─ЋXUGHYRVWHUULWRLUHV╔ѕ 3 BRASSERIES POUR FINIR EN BEAUT├Ѕ Pour conclure cette r├Еunion, un verre de lРђЎamiti├Е autour de trois jeunes entreprises cr├Е├Еes dans le domaine de la brasserie artisanale a permis ├а chacun FGX╚їTKкњGTSWGN┼еCTVKUCPCV seine-et-marnais nРђЎavait rien ├а envier ├а nos voisins F┼е1WVTG4JKP┼АлЈ Рђб Brasserie de Meaux M. et Mme Hurand - Meaux Рђб Brasserie du Pont de Coude - M. Malizia Dammartin-sur-Tigeaux Рђб Brasserie Saint Fiacre M. Louvet Cr├Еgy-les-Meaux

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016

Antenne de MeauxРђЅ: une RENCONTRE AVEC DES JEUNES ENTREPRISES $SU┬фV XQ VWDJH GH SU┬ФSDUDWLRQ ├а lРђЎinsWDOODWLRQ XQ DFFRPSDJQHPHQW LQGLYLGXDOLV┬Ф SRXU FHUWDLQV SXLV XQ renGH]YRXV DX &HQWUH GH )RUPDOLW┬ФV GHV Entreprises pour lРђЎimmatriculation de OHXUHQWUHSULVHMHXQHVGLULJHDQWVVH sont UHWURXY┬ФV OH PDUV GHUQLHU SRXU XQHU┬ФXQLRQHQ═цQGHMRXUQ┬ФHGDQVOHV ORFDX[ GH OD &KDPEUH GH 0┬ФWLHUV ├а 0HDX[ (Q SU┬ФVHQFH G╠хElisabeth D├Еtry, 3U┬ФVLGHQWHGHOD&KDPEUHGH0┬ФWLHUVGH Seine-et-Marne, et de Fran├Дois Moreau, 3U┬ФVLGHQW G┬ФO┬ФJX┬Ф DX WHUULWRLUH GH O╠хDQWHQQHGH0HDX[GHV┬ФFKDQJHVUDSLGHV et constructifs ont permis de dresser un premiHUELODQGHVU┬ФXVVLWHVHWGHVGL═дFXOW┬ФVPDLVDXVVLGHVLWXHUOHVSURMHWV GHG┬ФYHORSSHPHQWGHFHVMHXQHVHQWUHprises dansXQDYHQLU┬бPR\HQWHUPH

Sur la base de ces constats, un dispoVLWLIG╠хDFFRPSDJQHPHQWJUDWXLWFRQVWLWX┬ФGHPRGXOHVFRXUWV de formation, a ┬ФW┬Ф SU┬ФVHQW┬Ф SDU OHV DJHQWV GX VHUYLFH ┬ФFRQRPLTXH GH OD &0$╠Г VWUDW┬ФJLHV GH G┬ФYHORSSHPHQW FRPPHUFLDO FRPSWDELOLW┬Ф HW ═цVFDOLW┬Ф SU┬ФYHQWLRQ GHV GL═дFXOW┬ФV JHVWLRQ GHV UHVVRXUFHV KXPDLQHV G┬ФYHORSSHPHQW GXUDEOH╠┐, sont les WK┬фPHV SURSRV┬ФV ┬б WRXWHV OHV HQWUHprises de moinsGHWURLVDQVG╠хH[LVWHQFH VRXKDLWDQW DP┬ФOLRUHU OHXUV SUDWLTXHV professionnelles &HWWH UHQFRQWUH D SDU DLOOHXUV ┬ФW┬Ф O╠хRFcasion de mettre en avant des mesures OL┬ФHV ┬б O╠хDFWXDOLW┬Ф GDQV OH domaine de O╠хHPEDXFKH RX GX ═цQDQFHPHQW HW de revenir VXU GHV RXWLOV WHOV TXH OHV concours dРђЎentreprises pour faire parler GHVRLRXHQFRUHOH&OXEGHV&U┬ФDWHXUV HW -HXQHV (QWUHSULVHV SRXU ┬ФFKDQJHU DYHFG╠хDXWUHVQRXYHDX[HQWUHSUHQHXUV


SEINE-ET-MARNE

Elisabeth DĂŠtry a ouvert la rĂŠunion en prĂŠsence de Michel Garcelon et Jean-Pierre Zadj.

Au cours du lancement de l’activitÊ, OHȴQDQFHPHQW est le  ciment  d’une entreprise. Antenne de Chelles : Le Financement Autrement, Comment financer le dÊveloppement de son entreprise ? Financer un projet de crÊation ou le dÊveloppement d’une activitÊ est une question incontournable et essentielle pour tous les chefs d’entreprise. Partant de ce constat, votre Chambre de MÊtiers et de l’Artisanat a organisÊ le 15 mars dernier sur l’antenne de Chelles une rÊunion à destination  des jeunes entreprises  (0 à 3 ans), sur les diffÊrentes possibilitÊs de ͤQDQFHPHQW TXL s’offrent aux dirigeants d’entreprise. Au cours du lancement de l’activitÊ, le ͤQDQFHPHQWHVWOHmFLPHQW}d’une entreprise. Lors de cette Êtape, il convient de se rapprocher des diffÊrents acWHXUVGXͤQDQFHPHQWDͤQGHEQͤFLHU GHV RXWLOV ͤQDQFLHUV PLV ¢ VD GLVSRsition comme les prêts sans garantie et sans intÊrêt (prêt d’honneur et prêt Nacre), les accompagnements de la CMA et les prêts classiques dÊlivrÊs par les banques. Une fois l’entreprise lancÊe, il pourra s’avÊrer nÊcessaire de conforter sa trÊsorerie, d’acquÊrir de nouvelles machines ou de s’installer dans des locaux plus adaptÊs. Le chef d’entreprise devra alors LGHQWLͤHU GHQRXYHOOHVVRXUFHVGHͤQDQFHPHQW $ͤQ G̾H[DPLQHU OH panorama des dispositifs accessibles, trois partenaires se sont succÊdÊ pour rappeler

OD JDPPH GHV RXWLOV H[LVWDQWV̭ David Felicie (Directeur de la Succursale de la BRED Marne la VallÊe), Julien Guillerault (Responsable d’Initiative Nord Seine-et-Marne) et Olivier Sanch (ChargÊ de projet à KissKissBankBank and co) (lire encadrÊ). Après un rappel des appuis techQLTXHV HW ͤQDQFLHUV SURSRVV SDU OD Chambre de MÊtiers – accompagnement aux jeunes entreprises, aides à la commercialisation (Arcaf), au dÊveloppement (Fonds de revitalisation

Êconomique)‌–, les intervenants ont prÊsentÊ leur offre de services. La banque a rappelÊ son rôle dans l’accompagnement à la croissance des entreprises en Êvoquant les diffÊrents RXWLOVͤQDQFLHUVFRPPHOHFUGLWEDLO et l’affacturage (vendre une crÊance client en Êchange de liquiditÊs immÊdiates). Le rÊseau Initiative Nord Seine-etMarne a ensuite prÊsentÊ les prêts d’honneur à la crÊation-reprise et le SUWGYHORSSHPHQW/HXUVDYDQWDJHV̭ des fonds permettant de couvrir les besoins en trÊsorerie, un taux d’intÊrêt nul et sans garantie. Ces interventions ont suscitÊ de nombreuses questions et Êchanges avec le public prÊsent.

i

05

(QVDYRLUSOXVÉ‹ZZZEUHGIU| ZZZLQLWLDWLYHQRUGIU

Zoom

CROWDFUNDING, VOUS AVEZ DIT CROWDFUNDING ? Olivier Sanch de la plate-forme KissKissBankBank and co a abordÊ le sujet GXȌQDQFHPHQWSDUWLFLSDWLI'HSXLVTXHOTXHVDQQHVFHQRXYHORXWLOȌQDQFLHUEDSWLV JDOHPHQWmFURZGIXQGLQJ}DIDLWVRQDSSDULWLRQ Le principe : 'RQQHUODSRVVLELOLWDX[LQWHUQDXWHVGHSDUWLFLSHUȌQDQFLªUHPHQW HWFRPPHUFLDOHPHQWDXODQFHPHQWGȄXQSURMHWVRLW¢WUDYHUVXQGRQDYHFRXVDQV FRQWUHSDUWLHVRLWSDUXQSUWDYHFRXVDQVLQWUW Les avantages : 7URXYHUGHVȌQDQFHPHQWVDXWUHVTXHGDQVXQV\VWªPHEDQFDLUH FODVVLTXH GLȨFXOWGHWURXYHUGHVȌQDQFHPHQWVEDQFDLUHVSRXUGHVSURMHWVLQQRYDQWV RXOL¢ODMHXQHVVHGHOȄHQWUHSULVH )DLUHFRQQD°WUHOHSURMHWVXULQWHUQHWHWRSWLPLVHU OHVFKDQFHVGȄXQERQGPDUUDJH

i

(QVDYRLUSOXVÉ‹ZZZNLVVNLVVEDQNEDQNFRP

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016


É

VÉNEMENT [ SEINE-ET-MARNE

antenne de Provins : les Rendez-vous de l’entreprise

06

/HPDUVGHUQLHUV̾HVWGURXOH à La )HUW*DXFKHUXQHUHQFRQWUHEDSWLVH OHV m5HQGH]9RXV GH O̾HQWUHSULVH} 2UJDQLVH ¢ O̾LQLWLDWLYH GH OD &RPPXQDXW de Communes du Cœur de la Brie en partenariat avec la Chambre GH 0WLHUV HW GH O̾$UWLVDQDW HW OD CCI GH 6HLQHHW0DUQH FHW YQHPHQW D SHUPLVDX[ entreprises du territoire de YHQLU UHQFRQWUHU GH QRPEUHX[ SDUWHQDLUHV FRQRPLTXHV susceptibles de OHV LQIRUPHU HW GH OHV DFFRPSDJQHU dans leursSURMHWV 2UJDQLV VXU XQ IRUPDW G̾XQH GHPLH MRXUQH DXWRXU G̾XQ mYLOODJH GHV SDUtenaires  (lire en haut à droite) et d’un DWHOLHU GEDW sur la micro-entreprise, cette manifestation a permis d’accueillir XQH TXDUDQWDLQH GH SDUWLFLSDQWV TX̾LOV VRLHQW GLULJHDQWV HQ DFWLYLW ou SRUWHXUVGHSURMHWVFUDWHXUV7RXVRQW ainsi pu rencontrer OHV GLIIUHQWV DFWHXUVSUVHQWVHWREWHQLUGHVLQIRUPDtions et desFRQVHLOVVXUOHXUVSURMHWV ■ /˚DWHOLHU GEDW˹ 0LFURHQWUHSUHneur, quel statut et quelles Êvolutions

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016

SRVVLEOHV˹" $QLP SDU Corinne Guichard de la CCI et Nicolas Fouquiau de la CMA, cet atelier D PRELOLV XQH YLQJWDLQH GH SDUWLFLSDQWV HW VXVFLW de nombreuses TXHVWLRQV SDUPL OHV DXGLWHXUV (Q HIIHW DXGHO¢ GH FHWWH mIRUPXOH} TXL SHXW SUVHQWHU XQ LQWUW SRXU GEXWHU VRQ DFWLYLW, il ne IDXW SDV SHUGUH GH YXH TXH OH GYHloppementGHO̾HQWUHSULVHQFHVVLWHUD GHIDLUHYROXHUVDVWUXFWXUHMXULGLTXH (lire encadrÊ ci-dessous)

LES ACTEURS ÉCONOMIQUES 35‹6(176$86(,1'89,//$*( '(63$57(1$,5(6 Les chambres consulaires (Chambre de MÊtiers et de l’Artisanat, Chambre de Commerce et d’Industrie), l’Association des experts-comptables de Seine-et-Marne, le RSI, AFILE77, Initiatives Nord Seine-et-Marne, Seine-et-Marne DÊveloppement, la BRED, le CrÊdit Agricole et la CommunautÊ de Communes du Cœur de la Brie.

-XULGLTXH

MICRO-ENTREPRENEUR, ÉVOLUEZ AVEC VOTRE CMA ! (QWDQWTXHPLFURHQWUHSUHQHXUUHOHYDQWGXUJLPHPLFURVRFLDOHWPLFURȌVFDO YRXVHQYLVDJH]GHIUDQFKLUOHFDSSRXUYROXHUYHUVXQHDXWUHVWUXFWXUH/D&KDPEUH GH0WLHUVHWGHOȄ$UWLVDQDWYRXVDFFRPSDJQHGDQVFHWWHGPDUFKH 1RXVYRXVSURSRVRQVGHX[IRUPXOHV ■Il est possible d’obtenir un rendez-vous auprès des conseillers Êconomiques GDQVOHVDQWHQQHVGHOD&KDPEUHGH0WLHUVDȌQGȄWXGLHUYRWUHSURMHW ■/DVHFRQGHSRVVLELOLWTXLSHXWWUHFRPSOPHQWDLUH¢ODSUHPLªUHHVWGHsuivre des IRUPDWLRQVVSFLȨTXHV1RXVYRXVUDSSHORQVTXHOHFR½WGHODIRUPDWLRQSHXWWUH LQWJUDOHPHQWSULVHQFKDUJHSDUOHIRQGVGȄDVVXUDQFHIRUPDWLRQGRQFLOHVWSHXRQUHX[ SRXUYRWUHHQWUHSULVH

i

(QVDYRLUSOXVÉ‹1LFRODV)RXTXLDX|5HVSRQVDEOHGHOȇDQWHQQHGH3URYLQV| |QLFRODVIRXTXLDX#FPDIU


i SEINE-ET-MARNE

ANTENNE DE MELUN : une RÊUNION JEUNES ENTREPRISES Une TXDUDQWDLQHG̾DUWLVDQVHWFRQMRLQWV RQWDVVLVW¢ODUXQLRQmJeunes entreSULVHV} RUJDQLVH OH PDUV GHUQLHU ¢ l’antenne GH0HOXQ&HWWHUXQLRQDSHU PLVDX[SDUWLFLSDQWVGHSUHQGUHconnaisVDQFH GH O̾RIIUH GH VHUYLFHV SURSRVH par la Chambre GH 0WLHUV HW GH O̾$UWL VDQDW HQ PDWLªUH G̾DFFRPSDJQHPHQW SRVWFUDWLRQUHSULVH HW G̾FKDQJHU VXU OHXUV DWWHQWHV /D &KDPEUH GH 0WLHUV HWGHO̾$UWLVDQDWDSUVHQWOHdispositif m-HXQHV HQWUHSULVHV} &HW DFFRPSD JQHPHQW HQWLªUHPHQW ͤQDQF SDU OH Conseil de la Formation de la Chambre 5JLRQDOH GH 0WLHUV HW de l’Artisanat d’Île-de-France, s’adresse à tous les diriJHDQWVG̾HQWUHSULVHVFUHVLO\DPRLQV GHWURLVDQV,OSHUPHWGHVXLYUHDXPLQL

PXP GHX[ GHPLMRXUQHV GH IRUPDWLRQ HW XQ DFFRPSDJQHPHQW LQGLYLGXDOLV VXUOHVFLQTWKªPHVVXLYDQWV̭FRPPHU FLDO FRPSWDELOLW ͤVFDOLW JHVWLRQ GHV ressources humaines, GYHORSSHPHQW GXUDEOH(QFRPSOPHQWGHFHWDFFRP SDJQHPHQWHWSRXUFHX[TXLYHXOHQWDOOHU SOXVORLQOD&KDPEUHGH0WLHUVSURSRVH GH QRPEUHXVHV IRUPDWLRQV TXH YRXV pouvez consulter en contactant notre VHUYLFHIRUPDWLRQFRQWLQXH(QͤQXQUD SLGHSDQRUDPDGHVDLGHVͤQDQFLªUHVet WHFKQLTXHV GRQW SHXYHQW EQͤFLHU OHV

pour passer votre

publicitĂŠ dans LE MONDE DES

rtisans

i FRQWDFWH]Ɉ

THIERRY JONQUIĂˆRES ƪƯơƍƊƚƍƺơĆŞĆŤǞƺƨƲƯƊƯƚʤ 7ÂŤO

CÉDRIC JONQUIĂˆRES ĆŠĆŽĆŤĆŹĆŞĆŤǞƺƨƲƯƊƯƚʤ 7ÂŤO

3OXVG LQIRVÉ‹6ÂŤEDVWLHQ%RQQHOXFT| 5HVSRQVDEOHGHOȇDQWHQQH de Melun || VHEDVWLHQERQQHOXFT#FPDIU

HQWUHSULVHV SRXU OHXU GÂŤYHORSSHPHQW a ÂŤJDOHPHQWÂŤWÂŤSUÂŤVHQWÂŤ â– 'HVSDUWHQDLUHVÂŤFRQRPLTXHVGXWHUUL toire avaient UÂŤSRQGX¢OËšLQYLWDWLRQGHOD &0$Ëą OD &RPPXQDXWÂŤ GĚľ$JJORPÂŤUDWLRQ 0HOXQ 9DOGH6HLQH &$096  HW ,QLWLD tives Melun Val-de-Seine et Sud SeineHW0DUQH ,096 VXG David Le Loir, UHSUÂŤVHQWDQWOD&$096DDLQVLSUÂŤVHQWÂŤ l’hĂ´tel d’artisans dont la construction VĚľHVWDFKHYÂŤHͤQ&HWÂŤTXLSHPHQW EDVÂŤ¢9DX[OH3ÂŤQLOSHUPHWDX[artisans de louer des petites surfaces, de 72 et Pt¢GHVFRQGLWLRQVUDLVRQQDEOHV (QͤQ0DUWLQH+XHWGĚľ,096 sud 77, a SUÂŤVHQWÂŤOHVPRGDOLWÂŤVGĚľDWWULEXWLRQGĚľXQ SUÂŹW ¢ WDX[ ]ÂŤUR SUÂŹW GÂŤYHORSSHPHQW  GHVWLQÂŤ DX[ HQWUHSULVHV de moins de WURLVDQV&HSUÂŹWHVWGHVWLQÂŤ¢ͤQDQFHU XQLQYHVWLVVHPHQWRXXQHFUÂŤDWLRQGĚľHP SORLOLÂŤV¢XQHDXJPHQWDWLRQGĚľDFWLYLWÂŤ

Notre mĂŠtier, simplifier le vĂ´tre.

07

3

de 1 Ă 22 m

Vous cherchez un UTILITAIRE ?

PROfitez de remises jusqu’à 40% sur l’ensemble de la gamme

Ford TRANSIT Ets. M. Dubos 92, av. du MarĂŠchal Foch (RN34) 77 500 CHELLES TĂŠl. : 01.60.20.43.42 ou chelles@dubos.fr

Allons plus loin

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016


A

CTUALITÉS [ SEINE-ET-MARNE

175e Foire de la Saint-Parfait

Rendez-vous de printemps rÊussi Pour la 175e Êdition de la Foire de la Saint-Parfait à Montereau, l’invitÊ d’honneur Êtait le Portugal. L’inauguration a eu lieu dès l’ouverture de la manifestation le 15 avril. Elisabeth DÊtry, prÊsidente de la Chambre de MÊtiers et de l’Artisanat de Seine-et-Marne, et Thierry Bontour, prÊsident de la Chambre d’Agriculture, accompagnaient Yves JÊgo, dÊputÊ-maire de la ville, le long des allÊes avant de prononcer leur discours pour clore l’inauguration avec Manuel Afonso, prÊsident de l’Association des Portugais de Montereau.

Une allÊe des mÊtiers à la hauteur de l’artisanat

08

29 artisans exerçant des activitĂŠs allant du fleuriste au paysagiste, de la fabrication de leurres pour la pĂŞche Ă l’installation des spas animaient ce passage obligĂŠ de la foire, Ă  la rencontre des SWGNSWG 40 000 visiteurs comptabilisĂŠs sur le site des Noues dès le dimanche midi par François Timbert, prĂŠsident du ComitĂŠ de la Foire. L’artisanat seine-et-marnais ĂŠtait bien reprĂŠsentĂŠ et les consommateurs QPVRWCRRTČŒEKGTNCSWCNKVČŒFGU productions exposĂŠes, tout comme l’accueil EJCNGWTGWZSWKNGWTC ĂŠtĂŠ rĂŠservĂŠ.

L’IMA des Deux Fleuves et des Artisans locaux s’activaient à l’AcadÊmie Culinaire Dans le vaste stand de production EWNKPCKTG NG RWDNKE C RW TGOCTSWGT NC prÊsence de deux artisans affairÊs à la fabrication des chocolats et des enseignants de l’IMA des Deux Fleuves de Saint-Germain-Laval effectuant des dÊmonstrations culinaires avec Olivier Lesage et de restaurant avec Anthony Persaint. Faire naÎtre des vocations, donner l’envie  d’avoir envie , promouvoir ses membres et des RTQFWKVU FG SWC

NouveautĂŠ

SEINE-ET-MARNE ACC’TIVE : L’UNION FAIT LA FORCE &HQRXYHDXORJRFRQFUÂŤWLVHOČ„XQLRQGHVIRUFHVHWPR\HQVGHVWURLVFKDPEUHV FRQVXODLUHVGXGÂŤSDUWHPHQW&KDPEUHGH0ÂŤWLHUVHWGHOČ„$UWLVDQDW&KDPEUH GČ„$JULFXOWXUH&KDPEUHGH&RPPHUFHHWGČ„,QGXVWULHSRXUPLHX[VHUYLUOHV WHUULWRLUHVHWOHVHQWUHSULVHVHQFUÂŤDQWm6HLQHHW0DUQH$FFČ„WLYH}$SUÂŞV GHX[SXEOLFDWLRQVFRPPXQHVFČ„HVWVXUGHX[YDVWHVVWDQGVTXH6HLQHHW 0DUQH$FFČ„WLYHDUÂŤXQLOHVWURLVFKDPEUHVFRQVXODLUHV2XWUHOHVGLČĽÂŤUHQWHV ÂŤWDSHVGHODFXOWXUHGHVFÂŤUÂŤDOHVGHODPHXQHULHGHODIDEULFDWLRQHWGH ODFXLVVRQGXSDLQ¢ODVHQVLELOLVDWLRQHWLQLWLDWLRQDX[WHFKQLTXHVDYHFOČ„DWHOLHU GX3HWLW0LWURQOHSXEOLFSRXYDLWGÂŤFRXYULUOHVFKDUPHVGČ„XQUÂŤVHDXDJLVVDQWDXVHUYLFH GXGÂŤYHORSSHPHQWÂŤFRQRPLTXHGHVWHUULWRLUHVHQYDORULVDQWODTXDOLWÂŤGHYLHHWOHVVDYRLUIDLUHGH QRVHQWUHSULVHVHWSDUWHQDLUHV2SÂŤUDWLRQm%LHQYHQXH¢ODIHUPH}JR½WHUDX%ULHGH0RQWHUHDX LQIRUPDWLRQVXUOHVIRUPDWLRQVRČĽHUWHVSDUOD&0$OD&$HWOD&&,RXHQFRUHVXUOHVGHVWLQDWLRQV WRXULVWLTXHVGXGÂŤSDUWHPHQWČŒWRXWÂŤWDLWSHQVÂŤSRXUUÂŤXVVLUFHUHQGH]YRXVÂŤFRQRPLTXHHWFRQYLYLDO $SUÂŞVDYRLUDFFXHLOOLOHVSHUVRQQDOLWÂŤVYHQXHVQRPEUHXVHVVXUOHVWDQGORUVGHOČ„LQDXJXUDWLRQ 6HLQHHW0DUQH$FFČ„WLYHDÂŤWÂŤȧDWWÂŤHGHUHFHYRLUOHVDPHGLODYLVLWHGXSUÂŤVLGHQWGX'ÂŤSDUWHPHQWGH 6HLQHHW0DUQHJean-Jacques BarbauxDFFRPSDJQÂŤGHSHUVRQQDOLWÂŤVHWDFWHXUVÂŤFRQRPLTXHVORFDX[

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016

litÊ, Êchanger, transmettre‌ rÊsument brièvement l’action de l’AcadÊmie nationale culinaire. Nous sommes en France et tout EG SWK VQWEJG CWZ RTQ duits de bouche attire forcÊment beaucoup de monde. Ce fut le cas pendant la foire-exposition.

NOS ARTISANS-EXPOSANTS Č‹„WULHU 'HVLJQ&KHPLQÂŤHVHW3RÂŹOHV 9DUHQQHV6HLQHČ‹'HORWHW&RPSDJQLH 3RÂŹOHFKDXGLÂŞUH¢ERLVJUDQXOH‹JUHYLOOH Č‹'+(QWUHWLHQ1HWWR\DJHORFDX[HQWUHWLHQ 9LOOHQHXYHOHV%RUGHVČ‹'03D\VDJHV 3D\VDJLVWH0DUROOHV6HLQHČ‹'RPRWHFK 5ÂŤQRYDWLRQ&KDXČĽDJH9RXO[Č‹ 'XIHX/LRQHO3ORPEHULH&KDXČĽDJH )RQWDLQHEOHDXČ‹(85/&KULVWČ„HDX,QVWDOODWLRQ ÂŤTXLSHPHQWWUDLWHPHQWGHOČ„HDX*ULV\ 6HLQHČ‹)HUPDO\V$ODUPHVDXWRPDWLVPHV 3DPIRXČ‹+RPH‹FR7HFKQLERUQHV 3RÂŹOH¢JUDQXOH7KHQLV\Č‹-&+DELWDW ,QVWDOODWLRQFKDXGLÂŞUHVELRPDVVH 7KRPHU\Č‹.+RG)LVKLQJ&UÂŤDWLRQFRQFHSWLRQ IDEULFDWLRQPDWÂŤULHOGHSÂŹFKH9DUHQQHV 6HLQHČ‹/HV)OHXUVGXPDUDLV)OHXULVWH 9DUHQQHV6HLQHČ‹/HV3HLQWXUHV &KDPSHQRLVHV3HLQWXUHE¤WLPHQWGÂŤFRUDWLRQ &KDPSDJQH6HLQHČ‹0$66HUYLFHV 3ORPEHULHFKDXČĽDJH*UH]/RLQJČ‹ 153HLQWXUHYLWUHULH9DUHQQHV 6HLQHČ‹2ELR(QYLURQQHPHQW$VVDLQLVVHPHQW 'DPPDULHOHV/\VČ‹2XVVHOLQ%¤WLPHQW 3RVHGHPDWÂŤULDX[PHQXLVHULH3URYLQVČ‹ 4XDUHWWL6DUO0DŠRQQHULH(FXHOOHVČ‹ 5PVE0RQWDJHGHSLVFLQHVFKDOHWVHQERLV 1DQJLVČ‹6DWLFRU)DEULFDWLRQVDF¢PDLQ HWREMHWVHQOLÂŞJH6DLQW6LPÂŤRQČ‹6HE 6RQRULVDWLRQ6RQRULVDWLRQ0RQWHUHDX


EXPERT PEUGEOT

À DÉCOUVRIR PROCHAINEMENT DANS NOS CONCESSIONS

PEUGEOT

AVON / FONTAINEBLEAU BRIE-COMTE-ROBERT

CHELLES / MONTFERMEIL CORBEIL

MEAUX MELUN

NEMOURS NOISY-LE-GRAND

Retrouvez l’actualité du Groupe Métin pour les pros sur

VILLEPARISIS VAL D’EUROPE / LAGNY S/ MARNE


A

CTUALITÉS [ SEINE-ET-MARNE

Retour sur‌

L’Artisanat à l’honneur pour les JournÊes EuropÊennes des MÊtiers d’Art Les JournÊes EuropÊennes des MÊtiers d’Art (JEMA), qui se sont dÊroulÊes les 1er, 2 et 3 avril, ont permis de mettre en lumière les artisans d’art. À cette occasion, les artisans Êtaient invitÊs à ouvrir leurs ateliers pour permettre au public de venir admirer leurs savoir-faire ou encore à participer à des manifestations collectives dans des sites prestigieux ou dÊdiÊs. Retour sur deux ÊvÊnements de ces journÊes d’exception‌

10

Une rencontre dans la bonne humeur.

Vernissage du CarrÊ d’Art à Serris

Partenariat avec le CarrÊ d’Art

Le CarrĂŠ d’Art est un site dĂŠdiĂŠ aux mĂŠtiers d’CTV SWK C QWXGTV UGU RQTVGU KN [ C trois mois. SituĂŠ Ă Serris, il a pour vocation d’accueillir des professionnels des mĂŠtiers d’art en offrant Ă  la location SWGNSWG  CVGNKGTU FKURQUCPV FŨWPG UW RGTĆ’EKGFGĂ  100 m². Vendredi 1er avril et tout au long du weekend, Ă  l’occasion des JEMA, le CarrĂŠ d’Art C CEEWGKNNK WPG SWKP\CKPG FŨCTVKUCPU GV dŨCTVKUVGU SWK QPV RW HCKTG FČŒEQWXTKT CW grand public leurs mĂŠtiers et leur savoir-faire. Les visiteurs ont notamment pu admirer un luthier, une vitrailliste, une joaillière, un tapissier, un photographe, une chapelière, une doreuse, une dĂŠcoratrice sur porcelaine ou encore une crĂŠatrice de bijoux. Ces professionnels ont fait partager aux visiteurs leur passion et leur amour du mĂŠtier.

À cette occasion, Elisabeth DÊtry, PrÊsidente de la Chambre de MÊtiers et de l’Artisanat, accompagnÊe par Michel Garcelon, Êgalement Êlu de la Chambre de MÊtiers et MaÎtre Artisan d’Art en ÉbÊnisterie, a signÊ en prÊsence d’Ar-

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016

naud de Belenet, PrÊsident de Val d’Europe AgglomÊration, et de Philippe Descrouet, Maire de Serris, une convention de partenariat avec le CarrÊ d’Art. Dans son intervention, la PrÊsidente a rappelÊ l’importance des MÊtiers d’Art

GPXKTQP  RTQHGUUKQPPGNU GP 5GKPGet-Marne), vĂŠritable vitrine de l’artisanat. Elle a très chaleureusement remerciĂŠ Jean-Louis Cloud, promoteur du CarrĂŠ d’Art, pour la crĂŠation deEGUKVGSWKQHHTG FGOCIPKĆ’SWGUEQPFKVKQPUFŨCEEWGKNCWZ professionnels. Elle a par ailleurs rappelĂŠ SWG NC %JCODTG FG /ČŒVKGTU ‘WXTG ČŒIC lement de son cĂ´tĂŠ UWT EGVVG SWGUVKQP des locaux d’activitĂŠ Ă travers le Village des Artisans d’Art situĂŠ Ă  MontereauSWK propose ĂŠgalement Ă  la location des ateliers dĂŠdiĂŠs aux artisans dŨCTV'PĆ’P, elle a remerciĂŠ les artisans prĂŠsents et les a encouragĂŠs Ă  continuer de porter haut et fort les valeurs de l’artisanat. FĂŠlicitations Ă  tous et rendez-vous est pris pour l’annĂŠe prochaine.

Signature de la convention de partenariat entre la Chambre de MÊtiers de Seine-et-Marne et le CarrÊ d’Art à Serris.


metin.fr

Sans véhicule, c’est forcément plus compliqué.

S o lu t i o n C a re Po r t Pro* Véhicule d Assurance e remplacement perte fina Garantie ncière + A ssis t a n ce + M a intenance

Gamme Volkswagen Véhicules Utilitaires et Solution CarePort Pro* dès 149 € HT / mois** : Ne vous souciez plus de votre mobilité professionnelle.

* Solution CarePort Pro est une offre de LLD incluant obligatoirement la Perte Financière souscrite auprès de COVEA FLEET S. A. à Directoire et conseil de surveillance au capital de 93 714 549 euros RCS Le Mans B 342 815 339 – 160, rue Henri-Champion – 72100 LE MANS. Entreprise régie par le code des assurances soumise à l’Autorité de contrôle prudentiel (Secteur Assurance) 61 rue Taitbout 75009 PARIS, le Contrat de Maintenance souscrit auprès de Volkswagen Bank GmbH et la Garantie Véhicule de Remplacement fournie par EUROP ASSISTANCE France 1 promenade de la Bonnette, 92230 Gennevilliers, entreprise régie par le code des assurances, S. A. au capital de 23 601 857 €. RCS Nanterre 451 366 405. Offre réservée à la clientèle professionnelle hors loueurs et flottes jusqu’au 31/05/2016, chez tous les Distributeurs Volkswagen Véhicules Utilitaires participants, sous réserve d’acceptation du dossier par Volkswagen Bank GmbH – SARL de droit allemand – Capital ORIAS: 08 040 267 (www.orias.fr). ** Exemple pour un Caddy Van TDI 75 en Location Longue Durée avec Solution Careport Pro sur 48 mois et 40 000 km sans apport, 48 loyers de 149 € HT. Volkswagen Véhicules Utilitaires recommande Castrol EDGE Professional

VOLKSWAGEN BRIE-COMTE-ROBERT - 5 RUE BENJAMIN FRANKLIN, 77170 BRIE-COMTE-ROBERT - TÉL. 01 64 43 14 00 CHAMPIGNY-SUR-MARNE - 134 AVENUE ROGER SALENGRO, 94500 CHAMPIGNY-SUR-MARNE - TÉL. 01 41 79 08 02 MAISONS-ALFORT - 70 AVENUE DE LA RÉPUBLIQUE, 94700 MAISONS-ALFORT - TÉL. 01 43 76 31 00


A

CTUALITÉS [ SEINE-ET-MARNE

NOUVELLE AIDE Ă€ L’EMBAUCHE Cette prime pour l’embauche concerne les entreprises de droit privĂŠ de moins FGUCNCTKČŒU.GOQPVCPVFGNŨCKFG accordĂŠe est de 4 000 â‚Ź sur deux ans RQWTWPOČ?OGUCNCTKČŒ2QWTGPDČŒPČŒĆ’EKGT 2e SALON DES FEMMES ENTREPRENEURS DE CHELLES

Le savoir-faire au fÊminin Le savoir-faire fÊminin a encore une fois ÊtÊ mis à l’honneur à l’occasion de la 2e Êdition du Salon des femmes entrepreneurs, qui s’est dÊroulÊ le samedi 19 et dimanche 20 mars dernier à la Mairie de Chelles.

12

C

omme lors de sa première ĂŠdition, cette annĂŠe aussi le succès ĂŠtait au rendez-vous. Près d’une trentaine FG HGOOGU SWK QPV ETČŒČŒ NGWT entreprise pour la plupart Ă Chelles, ont prĂŠsentĂŠ leur savoir-faire aux visiteurs. Certaines faisaient ĂŠgalement des dĂŠOQPUVTCVKQPUUWTRNCEGRQWTSWGle public RWKUUG EQORTGPFTG NGU VGEJPKSWGU nĂŠcessaires Ă  leur travail. Plusieurs professions ĂŠtaient reprĂŠsentĂŠes : peintre sur porcelaine, crĂŠatrice de bijoux, photographe, couturière, designer floral, restauratrice de tableaux, OCČ‘VTG  VCRKUUKGT CIGPV KOOQDKNKGT organisatrice d’ÊvĂŠnements, etc. Outre les stands de ces femmes talentueuses, un pĂ´le crĂŠation d’entreprise avec des reprĂŠsentants de la Chambre de MĂŠtiers et de l’Artisanat, de la SociĂŠtĂŠ GĂŠnĂŠrale et de la Mission Locale ĂŠtait Ă  disposition des visiteurs. L’objectif ĂŠtait de faire dĂŠcouvrir diffĂŠrents secteurs d’activitĂŠ menĂŠs par des femmes nĂŠEGUUKVCPV WPG TČŒGNNG SWCNKĆ’ECVKQP et de pouvoir rĂŠpondre aux SWGUVKQPU sur les dĂŠmarches de crĂŠation d’entreprise. AĆ’P FG TGPFTG EGV ČŒXČŒPGOGPV FWTCDNG

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016

la rÊmunÊration du salariÊ embauchÊ doit être infÊrieure à 1,3 fois le Smic (soit ťŝDTWVUOQKURQWTJGWTGU de travail hebdomadaire). Pour recevoir l’aide à l’embauche, les conditions suivantes doivent être rÊunies : ■ Le salariÊ doit être embauchÊ

en CDI ou dans le cadre d’un CDD d’au moins six mois. ■Le contrat de professionnalisation

doit être d’une durÊe Êgale ou supÊrieure six mois ■Le contrat doit prendre effet entre

NGLCPXKGTGVNGFČŒEGODTG Si le salariĂŠ est embauchĂŠ Ă temps partiel, le montant de l’aide est proratisĂŠ en fonction de la durĂŠe du travail. 'NNGGUVXGTUČŒGRCTVTCPEJGFGĹť trimestriellement sur la base d’une CVVGUVCVKQPFGNŨGORNQ[GWTSWKLWUVKĆ’GFG

les organisatrices du salon, Meggie et MĂŠlanie Garcelon, ont souhaitĂŠ crĂŠer cette annĂŠe une association, GESC (Germaine et ses cQRKPGU SWKEQORVG dĂŠjĂ plus de 40 adhĂŠrentes. Lors du vernissage du salon, la prĂŠsidente de la Chambre de MĂŠtiers, Elisabeth DĂŠtry, accompagnĂŠe du Maire de Chelles, Brice Rabaste, et du PrĂŠsident dĂŠlĂŠguĂŠ du territoire, Michel Garcelon, ont fĂŠlicitĂŠ toutes EGNNGUSWKEQPVTKDWGPV par leur compĂŠtence professionnelle et leur motivation au dĂŠveloppement ĂŠcoPQOKSWGFGUVGTTKVQKTGU Pour la prochaine ĂŠdition, les organisatrices souhaitent agrandir le salon avec plus de stands et d’ÊvĂŠnements. Rendez-vous l’annĂŠe prochaineĹĄĐ?

la prĂŠsence du salariĂŠ dans l’entreprise. L’attestation est effectuĂŠe en ligne grâce au tĂŠlĂŠservice SylaĂŠ dans un dĂŠlai de six OQKUCRTČ‹UEJCSWGVTKOGUVTGFŨGZČŒEWVKQP 0RGHGËšHPSORL La demande doit ĂŞtre faite en ligne, sur le site www.travail-emploi.gouv.fr/ embauchepme%JCSWGVTKOGUVTGKNHCWV EQPĆ’TOGTUWTNGUKVGSWGNGUCNCTKČŒ embauchĂŠ est toujours dans l’entreprise GVHQWTPKTNGURKČ‹EGULWUVKĆ’ECVKXGU DWNNGVKP de salaire, RIB‌). Cette prime peut ĂŞtre EWOWNČŒGCXGEEGTVCKPUCWVTGUFKURQUKVKHUĹĄ CICE, rĂŠduction des cotisations patronales sur les bas salaires, etc. Si embauche de plusieurs salariĂŠs, les aides Ă l’embauche peuvent ĂŞtre cumulĂŠes.


SEINE-ET-MARNE

HĂ´te Fonction

Partage d’expÊrience entre Êlus et chefs d’entreprise

COUP D’ENVOI POUR /$%28/$1*(5,( '(1$17($8 685/81$,1

Retour sur cette rencontre du 5 fÊvrier dernier à Servon, qui a connu un grand succès, organisÊe par l’association Dirigeantes Actives 77 prÊsidÊe par FrÊdÊrique Humbert.

L

’association Dirigeantes Actives 77 a lancĂŠ en 2014 un partenariat original entre tous les chefs d’entreprise et les collectivitĂŠs du dĂŠpartement volontaires pour partager leur SWQVKFKGPFCPUNGDWVFGRTQ mouvoir les relations entre les maires et les dirigeants. En ÂŤ ĂŠchangeant Âť leurs responsabilitĂŠs, leurs missions et leurs FKHĆ’EWNVČŒUTGURGEVKXGURGPFCPV 24 heures, ce type d’initiative contribue Ă rapprocher un peu plus le monde poNKVKSWGGVEGNWKde l’entreprise. FĂŠdĂŠrer, faire ĂŠmerger de nouvelles idĂŠes, faire tomber les barrières et dĂŠmontrer le dynamisme des acteurs ČŒEQPQOKSWGU GP RTQRQUCPV CWZ EJGHU d’entreprise de vivre une journĂŠe au cĂ´tĂŠ d’un maire, et aux maires de passer une journĂŠe au cĂ´tĂŠ d’un chef d’entreprise tel est le but recherchĂŠ dans WPG F[PCOKSWG FG EQPXKXKCNKVČŒ et de respect mutuel.

Le prĂŠsident du Conseil dĂŠpartemental 77 Jean-Jacques Barbaux et la DĂŠputĂŠe-Marie de Nemours ValĂŠrie Lacroute qui se sont prĂŞtĂŠs au jeu.

Ce projet dont nous vous avons dĂŠjĂ parlĂŠ arrive aujourd’hui dans sa phase de concrĂŠtisation après quatre annĂŠes de gestation. Ainsi, Nanteau-sur-Lunain va voir son attraction renforcĂŠe avec, au cĹ“ur du bourg, face Ă  l’entrĂŠe du COS, une boulangerie-pâtisserie, CEVKXKVČŒRTKPEKRCNGČƒNCSWGNNGUGTQPV adjointes une ĂŠpicerie de dĂŠpannage Françoise Mariage, ĂŠlue au bureau de la CMA 77, fĂŠlicite FrĂŠdĂŠrique Humbert pour cette action originale.

et une buvette, la commune ne

Un premier bilan de cette expĂŠrience a ČŒVČŒHCKVNG fĂŠvrier dernier Ă Servon, en prĂŠsence de nombreuses personnalitĂŠs, partenaires de cette action, parmi NGUSWGNNGU â– ĹšJean-Jacques Barbaux, PrĂŠsident du DĂŠpartement de Seine-et-Marne, â– ĹšValĂŠrie Lacroute, DĂŠputĂŠe-Maire de Nemours, PrĂŠsidente de l’Union des Maires de Seine-et-Marne, â– ĹšLine Magne, Maire de Moissy-Cramayel, â– ĹšJean-Paul Garcia, Maire de Gretz-Armainvilliers, â– ĹšArnaud De Belenet, PrĂŠsident de Seine-et-Marne DĂŠveloppement, Maire de Bailly-Romainvilliers. Partenaire de l’opĂŠration, la Chambre de MĂŠtiers et de l’Artisanat ĂŠtait reprĂŠsentĂŠe par Françoise Mariage, membre du bureau de la CMA 77 et prĂŠsidente du groupe de femmes dirigeantes du BTP77, SWKPŨCRCUOCPSWČŒFG saluer cette belle initiative tout en valorisant le rĂ´le et la RNCEGFGUHGOOGUFCPUNCXKGRQNKVKSWGGV ČŒEQPQOKSWG du dĂŠpartement.

C’est sous un beau soleil d’hiver

13

recensant plus de cafĂŠ depuis un an. SWGUŨGUVFČŒTQWNČŒGGPFČŒDWVFŨCPPČŒG la pose de la première pierre en prĂŠsence du Conseil Municipal, des entreprises ayant rĂŠpondu au marchĂŠ, de partenaires de l’opĂŠration et de maires des communes environnantes. C’est Jean-François Guimard, maire de Nanteau-sur-Lunain, et Jean-Pierre Paviot, responsable de l’antenne FG/QPVGTGCWČƒNC%/#SWKQPV maniĂŠ truelle, taloche et niveau pour procĂŠder Ă la pose de cette première pierre. 4CRRGNQPUSWGNC%/#CČŒVČŒ la partenaire de la commune pour le montage des dossiers permettant l’attribution de subventions du DĂŠpartement, de la RĂŠgion et de NŨǹVCV &'64 UCPUNGSWGNNGRTQLGV n’aurait pu se faire. Le montant total FWOCTEJČŒUĹ¨ČŒNČ‹XGČƒĹť*6 Rendez-vous en septembre pour NŨKPCWIWTCVKQPQHĆ’EKGNNGĹĄĐ?

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016


A

i

iĹĄ2*1615ĹĄ%/#%4/#+&(

CTUALITÉS [ ÎLE-DE-FRANCE

7RXWHOȇDFWXDOLWGHOD &KDPEUH5JLRQDOHGH0WLHUV HWGHOȇ$UWLVDQDWGȇΙOHGH)UDQFH VXUZZZFUPDLGIFRP

Les mÊtiers de l’artisanat mis à l’honneur

Une rĂŠussite attestĂŠe par la venue de 850 visiteurs

Le 2 avril dernier, en partenariat avec L’Étudiant et l’ensemble des Centres de Formation d’Apprentis (CFA) du rÊseau des Chambres de MÊtiers et de l’Artisanat d’Île-de-France (CMA IdF), s’est tenu un salon entièrement dÊdiÊ aux formations en apprentissage dans les mÊtiers de l’artisanat.

14

C

onstruite autour de dÊmonstrations et de tÊmoignages d’apprentis et de professionnels, EGVVGTGPEQPVTGSWKCCEEWGKNNK850 visiteurs tout au long de la journÊe, a permis la mise à l’honneur de 17 mÊtiers (boulangerȋTe, carreleurse, coiffeurse, doreurse, ÊbÊniste, Êlectrotechnicienne, encadreurse, esthÊticienne, fleuriste, pâtissierȋTe, peintre en bâtiment, photographe, plombierȋTe, prothÊsiste dentaire, serveurse, tapissierȋTe, traiteurse). La journÊe a ÊtÊ rythmÊe par la

tenue de trois confÊrences. À 10h30 et J NGU KPVGTXGPCPVU RTQHGUUKQPPGNU et artisans formÊs en apprentissage, ont apportÊ conseils et tÊmoignages pour permettre aux jeunes prÊsents de se former au mieux, de dÊcrocher un diplôme et de rÊussir leurs premiers pas professionnels. À 14h00, Babette de Rozières, cheffe cuisinière, Conseillère rÊgionale d’Île-de-France en charge de la CitÊ de la Gastronomie, Pierre Miecaze, Directeur gÊnÊral des Cuisiniers de France et ancien cuisinier en chef du

TGUVCWTCPVFW(QWSWGVŨU, et Julie Lopez, coiffeuse et formatrice internationale chez Dessange, ont tĂŠmoignĂŠ de leur parcours exceptionnel. Tous ont tenu un discours commun sur le choix de l’apprentissage comme voie d’excellence pour se former aux mĂŠtiers de l’artisanat. Babette de RozièresCRTQĆ’VČŒFGUC venue pour faire le tour du salon et aller Ă la rencontre des professeurs et des apprentis des CFA du rĂŠseau.

i

QDWKDOLHFKDSSRW#FUPDLGIIU

/(3$/0$5Š65‹*,21$/'8 PRIX MAĂŽTRE D’APPRENTISSAGE DÉVOILÉ .GHČŒXTKGTFGTPKGTNGLWT[FGNCUČŒNGEVKQPTČŒIKQPCNGUGTČŒWPKUUCKVCĆ’PFGFČŒUKIPGTNGUEKPSECPFKFCVUTGVGPWURQWTRQTVGT les couleurs de l’Île-de-France Ă l’Êchelle nationale.

3DOPDUÂŞVUÂŤJLRQDOGX3UL[GXPD°WUHGËšDSSUHQWLVVDJHËą â?™ %CVČŒIQTKG/QDKNKVČŒKPVGTPCVKQPCNGĹĄ Arlette Barou, CMA 94 (coiffeuse) â?™ %CVČŒIQTKGÇąEJCPIGGVVTCPUHGTVUFŨGZRČŒTKGPEGUGVQWFGVGEJPQNQIKGUĹ /DXUHQW6FKQHSI, CMA 77 (fabrication) â?™ %CVČŒIQTKG'PICIGOGPVFWOCČ‘VTGFŨCRRTGPVKUUCIGĹĄMichel Fabre, CMA 94 (Boulanger-pâtissier) â?™ %CVČŒIQTKG8CNQTKUCVKQPFGNCOKZKVČŒĹĄJean-Marc Darde, CMA 77 (ĂŠbĂŠniste) â?™ %CVČŒIQTKG,GWPGOCČ‘VTGFŨCRRTGPVKUUCIGĹĄAnthony Gore%/# HNGWTKUVG

i

KHOHQHWRXVFKH#FUPDLGIIU

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016


ÎLE-DE-FRANCE

carrousel des métiers d’art et de création

Le Danemark, invité d’honneur de cette 9e édition

SALON INTERNATIONAL DU PATRIMOINE CULTUREL

O

rganisé du 1er au 4 décembre prochain par la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat d’Île-de-France, le Carrousel des Métiers d’Art et de Création est le plus important salon dédié aux Métiers d’Art et de Création en France. Le Danemark succédera cette année au Land de Saxe, invité d’honneur de la précédente édition. Une quinzaine d’artisans danois exposeront leurs créations sur un stand de 100 m2 dans le cadre prestigieux du Carrousel du Louvre à Paris. Une occasion unique de (re)découvrir le design scandinave et l’opportunité d’aller à la rencontre de ces artisans d’ex-

Artisans en métiers d’art, inscrivezYRXVDYDQWOHPDUGLPDLɋ

La 22e édition du Salon International

ception qui prendront plaisir à partager l’histoire de leur savoir-faire et leur passion pour l’artisanat.

i

www.carrousel-metiers-art.com

du Patrimoine Culturel se tiendra du 3 au 6 novembre prochain à Paris, au Carrousel du Louvre, autour du thème « Les chantiers remarquables du patrimoine ».

15

La Chambre Régionale de Métiers et de l'Artisanat d'Île-de-France

Table ronde

LES BESOINS EN IMMOBILIER DE L’ARTISANAT EN ÎLE-DE-FRANCE Le 24 mars dernier, la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat d’Île-de-France a organisé une table ronde à laquelle ont assisté une soixantaine de personnes sur les besoins en immobilier de l’Artisanat en Île-de-France. L’objectif de cet événement était d’interpeller les acteurs et les professionnels de l’aménagement GXWHUULWRLUHVXUOHVGLȪFXOW«VGHVHQWUHSULVHVDUWLVDQDOHV¢VȆLQVWDOOHU GDQVGHVORFDX[HWGHVOLHX[DGDSW«V¢OHXUVDFWLYLW«V. Cette rencontre a permis de nouer des contacts privilégiés avec des acteurs incontournables tels Patrick Ollier, Président de la Métropole du Grand Paris, Othman Nasrou, Président de la Commission développement économique au Conseil Régional d’Île-de-France, Gilles Bouvelot, Directeur général de l’Établissement Public Foncier d’Île-de-France, Étienne Lengereau, Directeur du projet « Mission Grand Paris » au sein du Groupe La Poste, et de leur présenter concrètement les besoins immobiliers WUªVVS«FLȦTXHVGHVDUWLVDQV

i

propose à dix primo-exposants de présenter leur travail sur un stand collectif dédié.

i

01 80 48 26 12 | caroline.bouedec@crma-idf.fr

LES RENDEZVOUS EXPORT

DE LA CRMA ÎLE-DE-FRANCE ❙ Salon des Métiers d’art 3OHLQDUW4XªEHF˰ du 2 au 14 août Salon grand public ❙ 1HZ<RUN1RZ˰du 20 au 24 août Salon professionnel

i

rpeyrelong@crma-idf.fr

stephane.pionnier@crma-idf.fr

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016


I

NITIATIVES [ SEINE-ET-MARNE

Distinction

Nos maĂŽtres artisans ont du talent Câ&#x20AC;&#x2122;est dans le cadre prestigieux de lâ&#x20AC;&#x2122;IMA du Pays de Meaux que la PrĂŠsidente Elisabeth DĂŠtry a voulu mettre en lumière les nouveaux MaĂŽtres Artisans en leur remettant le titre le plus prestigieux de NCSWCNKĆ&#x2019;ECVKQPRTQHGUUKQPPGNNGCTVKUCPCNG EntourĂŠe de Pascal Pineau et Michel Garcelon, eux-mĂŞmes titulaires de cette haute distinction et membres du bureau de la Chambre de MĂŠtiers et de lâ&#x20AC;&#x2122;Artisanat, elle nâ&#x20AC;&#x2122;a pas manquĂŠ de rappeler les critères exigĂŠs pour mĂŠriter cette distinction, avant de prĂŠsenter chacun des rĂŠcipiendaires.

Nora CHAOUCHE, Tchip coiffure, 23 avenue de la RĂŠpublique, 77380 Combs-la-Ville Après avoir obtenu un Bac LittĂŠraire, Nora ChaoucheUŨGUVQTKGPVČ&#x152;GXGTUWPOČ&#x152;VKGTSWKNŨCVQWLQWTUCVVKTČ&#x152;GEGNWK

16

de coiffeuse. Pour pouvoir exercer cette activitĂŠ, elle nâ&#x20AC;&#x2122;a pas hĂŠsitĂŠ Ă prĂŠparer le CAP et le Brevet Professionnel, FKRNČ&#x2013;OGUSWŨGNNGCDTKNNCOOGPVTČ&#x152;WUUKUGPVTQKUCPU'NNGXCGZGTEGTUQPCTVRGPFCPVJWKVCPUGPVCPVSWGUCNCTKČ&#x152;G et, pour parfaire sa culture professionnelle, nâ&#x20AC;&#x2122;hĂŠsite pas Ă  sâ&#x20AC;&#x2122;engager dans le cursus du Brevet de MaĂŽtrise avec la Chambre de MĂŠtiers et de lâ&#x20AC;&#x2122;Artisanat, Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;antenne de Meaux. En 2009, elle dĂŠcide de se lancer dans lâ&#x20AC;&#x2122;entrepreneuriat GPTGRTGPCPVWPUCNQPFGEQKHHWTGČ&#x192;%QODUNC8KNNGHQPFUSWŨGNNGGZRNQKVGGPEQTGCWLQWTFŨJWK5QPF[PCOKUOG et sa volontĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;atteindre un niveau supĂŠrieur la poussent Ă  poursuivre les modules du Brevet de MaĂŽtrise malgrĂŠ la charge de travail et la gestion du salon. En 2014, elle voit ses efforts rĂŠcompensĂŠs par lâ&#x20AC;&#x2122;obtention du Brevet de MaĂŽtrise complet. Aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui, Nora Chaouche est une dirigeante dâ&#x20AC;&#x2122;entreprise ĂŠpanouie et très attachĂŠe Ă  la transmission de son savoir-faire et Ă  la valorisation de son mĂŠtier. Le titre de MaĂŽtre Artisan pour le mĂŠtier de coiffeuse, reconnaissance prestigieuse du secteur des mĂŠtiers, vient rĂŠcompenser son investissement et son attachement aux valeurs de lâ&#x20AC;&#x2122;artisanat.

Pierre AGUIN, ĂŠlectrotechnique Domotique, Prestantennes, 8 rue Pierre Brun, 77000 Melun #RTČ&#x2039;UCXQKTQDVGPWWP%#2WP$'2WP$#%(GVWP$65FCPUNCOČ&#x152;ECPKSWGIČ&#x152;PČ&#x152;TCNGPierre Aguin reprend une entreprise en perte de vitesse en 1984 Ă Melun. DĂŠnommĂŠe ÂŤ Prestantennes Âť, il nâ&#x20AC;&#x2122;aura de cesse de la dĂŠvelopper et rapidement son effectif passe d'un Č&#x192;FKZUCNCTKČ&#x152;U'PKNTGORQTVGNG2TKZFGNC&[PCOKSWG#TVKUCPCNGSWKTČ&#x152;EQORGPUGUQPRTQHGUUKQPPCNKUOGGVUQPGZGORNCTKVČ&#x152; en matière de transmission du savoir-faire et de dĂŠveloppement. Pierre AguinUŨKPXGUVKVGPRCTCNNČ&#x2039;NGFCPUNCXKGČ&#x152;EQPQOKSWG en occupant de multiples fonctions syndicales. Il a par ailleurs ĂŠtĂŠ vice-prĂŠsident de la Maison de lâ&#x20AC;&#x2122;Emploi et de la Formation du Sud 77, administrateur du Centre de gestion agrĂŠĂŠ, membre du comitĂŠ dĂŠpartemental du tourisme 77, de Seine-et-Marne DĂŠveloppement et de la Socama. MaĂŽtre dâ&#x20AC;&#x2122;Apprentissage du CAP au BTS, Pierre Aguin est ĂŠgalement correcteur et membre de jury aux examens du CFA. Depuis 1999, il occupe des fonctions au sein de la Chambre de MĂŠtiers et de lâ&#x20AC;&#x2122;Artisanat oĂš il a ĂŠtĂŠ successivement 3e secrĂŠtaire adjoint au Bureau, puis PrĂŠsident de la CMA Sud Seine-et-Marne et, aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui, PrĂŠsident dĂŠlĂŠguĂŠ du territoire Melun SĂŠnart. En remerciements de cet engagement sans faille au service de lâ&#x20AC;&#x2122;artisanat, EŨGUVCXGEDGCWEQWRFŨČ&#x152;OQVKQPSWGNC2TČ&#x152;UKFGPVGElisabeth DĂŠtry a voulu mettre en lumière le parcours exceptionnel de Pierre AguinGVNWKFČ&#x152;EGTPGTUQPVKVTGFG/CČ&#x2018;VTG#TVKUCPFCPUNGOČ&#x152;VKGTFŨČ&#x152;NGEVTQVGEJPKEKGPGPFQOQVKSWG

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016


SEINE-ET-MARNE

Bruno SEVESTE, Plombier, 10 Rue du Theil, 77120 Coulommiers Bruno Seveste dirige aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui une entreprise de plomberie chauffage et couverture Ă Coulommiers, emploie WPGVTGPVCKPGFGUCNCTKČ&#x152;UFQPVEGTVCKPUSWŨKNCHQTOČ&#x152;URCTNCXQKGFGNŨCRRTGPVKUUCIG3WGFGEJGOKPRCTEQWTW depuis lâ&#x20AC;&#x2122;obtention de son CAP de plombier, la crĂŠation de sa première entreprise Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;âge de 24 ans avec un salariĂŠ GVNŨČ&#x152;XQNWVKQPRGTOCPGPVGRQWTĆ&#x2019;IWTGTCWLQWTFŨJWKRCTOKNGUGPVTGRTKUGUTGEQPPWGUFGNCRTQHGUUKQPGVEKVČ&#x152;G EQOOGTČ&#x152;HČ&#x152;TGPEGĹĄĐ?2QWTRTGWXGCPPČ&#x152;GUFŨGZKUVGPEGGVVQWLQWTUCWUUKRCUUKQPPČ&#x152;GVOQVKXČ&#x152;FČ&#x152;DQTFCPV FŨČ&#x152;PGTIKGVQVCNKUCPVCRRTGPVKUGVCHĆ&#x2019;EJCPVVQWVGUNGUSWCNKĆ&#x2019;ECVKQPUGVEGTVKĆ&#x2019;ECVKQPUSWŨKORQUG NŨGZGTEKEGFWOČ&#x152;VKGTVGNNGUSWG3WCNKDCV3WCNKDCVk4)'zGV3WCNKRCEŲ7PGCWVTGSWCNKVČ&#x152;FGBruno Seveste : UCFKURQPKDKNKVČ&#x152;+NCKOGUŨKPXGUVKTRQWTNŨKPVČ&#x152;TČ?VIČ&#x152;PČ&#x152;TCNFGNCRTQHGUUKQPGVUCPQOKPCVKQPGPVCPVSWG PrĂŠsident territorial du BTP de Coulommiers prend tout son sens au regard de son action. Câ&#x20AC;&#x2122;est donc CXGEDGCWEQWRFGRNCKUKTGVFGTGEQPPCKUUCPEGSWGNC2TČ&#x152;UKFGPVGElisabeth DĂŠtry, elle aussi dirigeante dâ&#x20AC;&#x2122;une entreprise de couverture, a remis Ă  Bruno Seveste le titre de MaĂŽtre Artisan en plomberie.

Patrice MONCHAUSSĂŠ, Boulanger pâtissier, 43 rue du Commandant Berge, 77100 Meaux (KNUGVRGVKVĆ&#x2019;NUFGDQWNCPIGTU Patrice MonchaussĂŠCQDVGPWNG%#2FGRČ&#x2026;VKUUKGTGPNGVKVTGFGOGKNNGWT CRRTGPVKFG(TCPEGGPRWKUNG%#2FGDQWNCPIGTGP+NVTCXCKNNGF CDQTFFCPUNŨGPVTGRTKUGHCOKNKCNG et accumule par ailleurs de lâ&#x20AC;&#x2122;expĂŠrience au sein de plusieurs autres entreprises. Fin 1999, il achète un fonds FGDQWNCPIGTKGČ&#x192;/GCWZTWGFW(CWDQWTI5CKPV0KEQNCUSWKUGTCVTCPUHČ&#x152;TČ&#x152;GPTWGFW%QOOCPFCPV $GTIG+NUŨCIKVFGNC5#4./QPEJCWUUČ&#x152;RCUUKQPGVVTCFKVKQP.CSWCNKVČ&#x152;FGURTQFWKVUCUUQEKČ&#x152;GČ&#x192;WPCEEWGKNFG la clientèle attentif et chaleureux permettront Ă Patrice MonchaussĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;ouvrir en 2009 une autre boulangerie Ă  Coulommiers, la SARL Maison MonchaussĂŠ - Histoire de boulangerie. La Maison MonchaussĂŠ emploie aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui 24 salariĂŠs. La formation des apprentis fait partie intĂŠgrante de la culture de lâ&#x20AC;&#x2122;entreprise. Ă&#x20AC; ce

17

LQWTRNWUFGCRRTGPVKUQPVČ&#x152;VČ&#x152;HQTOČ&#x152;UGVEGTVCKPUQPVTKXCNKUČ&#x152;FGETČ&#x152;CVKXKVČ&#x152;NQTUFGOCPKHGUVCVKQPUGVEQPEQWTUČ&#x192;NŨGZGORNGFGNGWTOCČ&#x2018;VTG dâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage. Patrice MonchaussĂŠ RGWVČ?VTGĆ&#x2019;GTFGUQPRCTEQWTUFKIPGFW)WKPPGUUFGUTGEQTFUĐ?2CTOKUGUOWNVKRNGUTČ&#x152;EQORGPUGU nous citerons entre autres le titre de Meilleure Boulangerie de France, remportĂŠ brillamment parmi les 108 boulangeries sĂŠlectionnĂŠes dans NGECFTGFGNŨČ&#x152;OKUUKQPFKHHWUČ&#x152;GUWT/#RTČ&#x2039;UCXQKTQDVGPWNGVKVTGFG/CČ&#x2018;VTG#TVKUCPRČ&#x2026;VKUUKGTGPGVNCOČ&#x152;FCKNNGFŨQTFGNCTGEQPPCKUUCPEG CTVKUCPCNGGPFČ&#x152;NKXTČ&#x152;GRCTPQVTG%JCODTGFG/Č&#x152;VKGTUGVFGNŨ#TVKUCPCVEŨGUVCXGEJQPPGWTGVĆ&#x2019;GTVČ&#x152;SWGNC2TČ&#x152;UKFGPVGElisabeth DĂŠtry, entourĂŠe des ĂŠlus Michel Garcelon et Pascal Pineau, a remis Ă Patrice MonchaussĂŠ le titre de MaĂŽtre Artisan boulanger.

Annabelle OUCHENE, au titre des mĂŠtiers dâ&#x20AC;&#x2122;art, Couturière crĂŠatrice, 29 Avenue du GĂŠnĂŠral Patton, 77000 Melun Annabelle exerce son mĂŠtier de couturière crĂŠatrice depuis plus de 27 ans. Rien ne laissait prĂŠsager le parcours professionnel de cette CWVQFKFCEVGSWKFČ&#x2039;UNŨČ&#x2026;IGFGCPUKPVČ&#x2039;ITGWPCVGNKGTCTVKUCPCNFGETČ&#x152;CVKQPFGTQDGUFGOCTKČ&#x152;GUSWŨGNNGPGSWKVVGTCRNWURGPFCPVCPU #XKFGFGUCXQKTHCKTGGVVTČ&#x2039;URGTHGEVKQPPKUVGGNNGRTGPFFGNŨCUUWTCPEGGVFGXKGPVVTČ&#x2039;UEQORNKEGCXGENGUENKGPVGU%GVVGEQPĆ&#x2019;CPEGNWKFQPPG FGUCKNGUGVGPCXTKNGNNGFČ&#x152;EKFGFGRTGPFTGUQPGPXQNGVFGETČ&#x152;GTUCRTQRTGOCTSWGGPQWXTCPVNCDQWVKSWGÂŤ Annabelle CrĂŠations Âť, avenue Patton Ă Melun. Partager sa passion, donner envie dâ&#x20AC;&#x2122;entreprendre, se mettre au service de la profession GVFGNŨCTVKUCPCVŲUQPVFGUSWCNKVČ&#x152;USWKQPVEQPFWKVAnnabelle Ă  sâ&#x20AC;&#x2122;investir depuis de nombreuses annĂŠes aux cĂ´tĂŠs FGNC%JCODTGFG/Č&#x152;VKGTUGVFGNŨ#TVKUCPCV'NNGCRNCKUKTČ&#x192;RTQOQWXQKTWPCTVKUCPCVFGSWCNKVČ&#x152;kOCFGKP(TCPEGz NQTUFGOCPKHGUVCVKQPURWDNKSWGU5GUFČ&#x152;Ć&#x2019;NČ&#x152;UPGFČ&#x152;Č&#x160;QKXGPVLCOCKUNGRWDNKEGVHQPVTČ?XGTPQULGWPGUCRRTGPVKGU SWŨGNNGJCDKNNGCXGEIQČ&#x203A;VIČ&#x152;PČ&#x152;TQUKVČ&#x152;GVČ&#x152;NČ&#x152;ICPEGRQWTHCKTGNGUJQYUWTUEČ&#x2039;PGÇąNWGČ&#x192;NC%/#FGRWKUGNNG RCTVKEKRGCWZVTCXCWZFGFKHHČ&#x152;TGPVGUEQOOKUUKQPUGVUŨKPXGUVKVCWSWQVKFKGPFCPUNCRTQOQVKQPFGUQPOČ&#x152;VKGT GVNŨCTVKUCPCVGPIČ&#x152;PČ&#x152;TCNCWRTČ&#x2039;UFGULGWPGUEQNNČ&#x152;IKGPUGVN[EČ&#x152;GUSWŨGNNGCRNCKUKTČ&#x192;CEEWGKNNKTFCPUUQPCVGNKGT Son investissement lui a permis de recevoir en 2012 le titre prestigieux de MaĂŽtre Artisan. Son esprit crĂŠatif et lâ&#x20AC;&#x2122;amour de son mĂŠtier sont aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui rĂŠcompensĂŠs par un second titre de MaĂŽtre Artisan en mĂŠtiers FŨCTVRQWTNGOČ&#x152;VKGTFGEQWVWTKČ&#x2039;TGETČ&#x152;CVTKEGSWGNC2TČ&#x152;UKFGPVG Elisabeth DĂŠtry, entourĂŠe de Michel Garcelon et Pascal Pineau, a eu lâ&#x20AC;&#x2122;honneur de lui remettre sous les applaudissements dâ&#x20AC;&#x2122;une assistance rĂŠjouie.

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016


P

ORTRAIT [ SEINE-ET-MARNE

Cymbeline - atelier emelia paris

UNE JEUNE ENTREPRISE

et dĂŠjĂ 40 ans dâ&#x20AC;&#x2122;expĂŠrience !

L

Elles aiment Ă dire quâ&#x20AC;&#x2122;une mariĂŠe doit porter sa robe comme son jean prĂŠfĂŠrĂŠ, tout en libertĂŠ et tout en lĂŠgèretĂŠ. Câ&#x20AC;&#x2122;est cette vision de la robe de mariĂŠe qui a fait le succès dâ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x2030;velyne Delaroche, Chantal et Monique Joubert, les fondatrices de la marque Cymbeline, depuis 40 ans.

GU HQPFCVTKEGU FG NC OCTSWG Cymbeline ĂŠcrivent, aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui, une nouvelle page de lâ&#x20AC;&#x2122;histoire de la mode du mariage, entourĂŠes de jeunes talents Ă travers leur maison Atelier Emelia Paris. Le PQO FG NC OCTSWG EJQKUK RCT NGU trois sĹ&#x201C;urs nâ&#x20AC;&#x2122;est dâ&#x20AC;&#x2122;ailleurs pas anodin RWKUSWŨKN U[ODQNKUG NGU XCNGWTU de ses fondatrices associant les mots ÂŤ Atelier Âť, synonyme de leur travail, ÂŤ Emelia Âť, le nom de leur aĂŻeule, et ÂŤ Paris Âť, UČ&#x152;UCOG FŨWPG OCTSWG SWK RQTVG NGU valeurs de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠlĂŠgance et du savoir-faire pour des acheteurs Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;exportation. Cette fois, câ&#x20AC;&#x2122;est Sophie Delaroche SWK avec une vraie ĂŠnergie, a levĂŠ le rideau de cette renaissance il y a tout juste un an, entourĂŠe de sa famille, des instituVKQPUNQECNGUCKPUKSWGFGUFKUVTKDWVGWTU SWKNGWTQPVVQWLQWTUHCKVEQPĆ&#x2019;CPEG Sophie Delaroche poursuit donc lâ&#x20AC;&#x2122;aventure après sa mère et ses tantes en crĂŠant cette nouvelle UQEKČ&#x152;VČ&#x152;SWKEQPVK nuera de sâ&#x20AC;&#x2122;attacher Ă  la philosophie de

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016

ses aĂŽnĂŠes, alliant tradition de la haute couture et inspirations CEVWGNNGUCĆ&#x2019;PFG proposer des robes de mariĂŠes sur mesure dans un cadre chaleureux et familial dans leur atelier situĂŠ Ă Nemours, Ă  UGWNGOGPV km de Paris. Pour cette renaissance, elles ont contactĂŠ la CMA 77 pour lâ&#x20AC;&#x2122;accomplissement de leurs formalitĂŠs. Ă&#x20AC; cette occasion, lâ&#x20AC;&#x2122;antenne de Montereau leur a proposĂŠ de dĂŠposer des dossiers de demande de subvention Arcaf pour participer Ă  deux salons Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtranger. Elles ont obtenu lâ&#x20AC;&#x2122;accord du comitĂŠ rĂŠgional lors de sa dernière session et pourront ainsi promouvoir leurs crĂŠations et dĂŠvelopper leur clientèle. Et câ&#x20AC;&#x2122;est aussi par lâ&#x20AC;&#x2122;histoire de ses fondatrices et grâce Ă  la force de rebond dont GNNGUQPVUWHCKTGRTGWXGSWŨ#telier Emelia a ĂŠtĂŠ retenu par lâ&#x20AC;&#x2122;Institut Français de la Mode pour son ĂŠtude de cas Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;occasion du SĂŠminaire Paris de lâ&#x20AC;&#x2122;Executive MBA )NQDCN (CUJKQP /CPCIGOGPV SWK UŨGUV dĂŠroulĂŠ du 4 au 13 avril dernier.

Câ&#x20AC;&#x2122;est donc le 7 CXTKN SWG  Č&#x152;VWFKCPVU français, chinois et amĂŠricains se sont rendus dans leurs locaux CĆ&#x2019;P FG rencontrer les trois sĹ&#x201C;urs DelarocheJoubert en plein processus de crĂŠation des modèles de la prochaine collection, et après avoir ĂŠtĂŠ accueillis par ValĂŠrie Lacroute, dĂŠputĂŠe-maire de la ville de Nemours. Ces futurs cadres Ă fort potentiel, SWK se prĂŠparent Ă  des responsabilitĂŠs managĂŠriales de haut niveau dans les secteurs de la mode et des industries crĂŠatives, ont pour challenge de proposer des recommandations et une stratĂŠgie, rĂŠpondant Ă  un cahier des charges très prĂŠcis dĂŠterminĂŠ par Sophie Delaroche CĆ&#x2019;PFGRGTOGVVTGČ&#x192;NCkUVCTV-up du mariage Âť de booster son dĂŠveloppement. Pour Sophie Delaroche, lâ&#x20AC;&#x2122;exercice proposĂŠ par lâ&#x20AC;&#x2122;Institut Français de la Mode sera Ă  EQWRUČ&#x203A;TGPTKEJKUUCPVRWKUSWŨKN pourra les aider Ă  rĂŠinventer le modèle dâ&#x20AC;&#x2122;entreprise de cette toute jeune structure.


A

PPRENTISSAGE [ SEINE-ET-MARNE

LA VIE AU CFA

Zoom sur les activitĂŠs conduites depuis la rentrĂŠe Quoi de plus formateur que dâ&#x20AC;&#x2122;apprendre son mĂŠtier tout en enrichissant sa culture personnelle et professionnelle. Câ&#x20AC;&#x2122;est ce que les ĂŠquipes pĂŠdagogiques de lâ&#x20AC;&#x2122;IMA des deux Fleuves et de lâ&#x20AC;&#x2122;IMA du Pays de Meaux mettent en place Ă travers le projet dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtablissement du CFA qui intègre lâ&#x20AC;&#x2122;organisation de concours, de journĂŠes thĂŠmatiques ou encore des sorties pĂŠdagogiques. Ces projets permettent la confrontation dâ&#x20AC;&#x2122;un savoir thĂŠorique dispensĂŠ dans les murs de la classe, Ă  une rĂŠalitĂŠ souvent plus complexe et multiforme. Ils sont aussi lâ&#x20AC;&#x2122;occasion pour ces futurs professionnels de se confronter Ă  des activitĂŠs et techniques nouvelles qui leur permettent de rĂŠvĂŠler parfois des talents mĂŠconnus jusque-lĂ .

DĂ&#x2030;CONSTRUIRE UNE AUTO

20

3285&216758,5( 81(&$55,Â&#x160;5(

Les olympiades des mĂŠtiers Deux apprentis de lâ&#x20AC;&#x2DC;IMA du Pays de Meaux ont participĂŠ le 24 mars au Garac Č&#x192; #TIGPVGWKN Č&#x192; NŨČ&#x152;FKVKQP  des sĂŠlections rĂŠgionales pour les Olympiades des MĂŠtiers, spĂŠcialitĂŠ technologie automobile. Ce concours SWKUŨGUVFČ&#x152;TQWNČ&#x152;RGPFCPV la première Semaine des services de lâ&#x20AC;&#x2122;automobile et de la mobilitĂŠ (lire cicontre), organisĂŠe par lâ&#x20AC;&#x2122;Anfa avec le soutien de la RĂŠgion Ă&#x17D;le-de-France, a lieu tous les SWCVTG ans pour les professions du secteur automobile.

Le Monde des artisans [ Mai/juin 2016

Dwayn Gaubert et GaĂŤl Borgis, tous deux apprentis en 1re annĂŠe de BTS après-vente automobile, ont concouru cette annĂŠe. Pendant les sept Č&#x152;RTGWXGUSWKUG sont succĂŠdĂŠ tout au long de la journĂŠe, nos deux candidats se sont illustrĂŠs par leur concentration et leur excellence. Ă&#x20AC; lâ&#x20AC;&#x2122;issue de la journĂŠe, Dwayn Gaubert, dĂŠjĂ primĂŠ au concours de Meilleur Apprenti de France en 2014, sâ&#x20AC;&#x2122;est hissĂŠ Ă  la troisième place du podium, CNQTUSWG GaĂŤl Borgis termine Ă  la sixième place sur les douze candidats participants Bravo Ă  eux pour leur engagementĹĄĐ?

Dans le cadre des premières Semaines des services automobiles HWGHODPRELOLWÂŤRUJDQLVÂŤHSDUOĚľ$QID le 22 mars dernier, lâ&#x20AC;&#x2122;IMA du Pays GH0HDX[DDFFXHLOOLOHVSURIHVVLRQQHOV GXVHFWHXUGHODGÂŤFRQVWUXFWLRQ DXWRPRELOHSRXUXQHSUÂŤVHQWDWLRQ des installations et informer les DSSUHQWLVVXUOHPÂŤWLHUGHGÂŤPRQWHXU DXWRPRELOHVSÂŤFLDOLVÂŤ/ĚľLQIRUPDWLRQ VXUOHVIRUPDWLRQVOHVGÂŤERXFKÂŤV professionnels et le contrat GHSURIHVVLRQQDOLVDWLRQDÂŤWÂŤVXLYLH SDUXQHGÂŤPRQVWUDWLRQ GXSURFHVVGHGÂŤPRQWDJHVXUOĚľDLUH GHGÂŤFRQVWUXFWLRQ


SEINE-ET-MARNE

Grosse affluence aux journĂŠes portes ouvertes des IMA Boulangerie-pâtisserie, boucherie, cuisine, serveur, coiffureGUVJČ&#x152;VKSWGHNGWTKUterie, toiletteur canin, ĂŠlectricitĂŠ, ĂŠlectroVGEJPKSWG OČ&#x152;VKGTU FG NŨCWVQOQDKNG, de la carrosserie et peinture autoâ&#x20AC;Ś Plus de vingt domaines de formations sont proposĂŠs par les trois Instituts des MĂŠtiers et de lâ&#x20AC;&#x2122;Artisanat (IMA des Deux Fleuves Ă Saint-Germain-Laval, IMA Melun Val-deSeine Ă  Melun et IMA du Pays de Meaux Ă  Chauconin-Neufmontiers). La PrĂŠsidente de la Chambre de MĂŠtiers et de lâ&#x20AC;&#x2122;Artisanat Elisabeth DĂŠtry, entourĂŠe du prĂŠsident dĂŠlĂŠguĂŠ de Montereau-Fontainebleau Claude Tellier et des ĂŠlus Françoise Mariage et JeanMarc Jabouille, du SecrĂŠtaire GĂŠnĂŠral Michel Graveline et des responsables des IMA,PŨCRCUXQWNWOCPSWGTEGTGPFG\XQWUSWKEQPUVKVWG, pour beaucoup de jeunes, de parents et de maĂŽtres dâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage, le dĂŠbut dâ&#x20AC;&#x2122;une belle aventure dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠchanges et de partage.

CAP, BAC PRO, BP, BTS, BREVET DE MAĂ&#x17D;TRISE, TEPEâ&#x20AC;Ś 3WGNNG RNWU DGNNG XKVTKPG UWT NGU OČ&#x152;VKGTU SWG les IMA oĂš chacun peut trouver sa place et dĂŠcider de son cursus en fonction de ses capacitĂŠs et de son niveau scolaire.

La dĂŠcouverte GHČ´OLÂŞUHVSRUWHXVHV et lâ&#x20AC;&#x2122;opportunitĂŠ pour les jeunes de faire un vrai choix. Il faisait bon circuler dans les diffĂŠrents ateliers et laboratoires oĂš des apprentis, encadrĂŠs par leurs professeurs, avaient plaisir Ă parler de leur mĂŠtier et Ă  faire dĂŠguster leurs productions. Parallèlement Ă  la visite, des conseillers du Centre dâ&#x20AC;&#x2122;Aide Ă  la DĂŠcision (CAD) animaient des confĂŠrences sur lâ&#x20AC;&#x2122;apprentis-

sage et les modalitĂŠs dâ&#x20AC;&#x2122;accès. Tous ont EQORTKUSWG, selon le niveau dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtudes, le parcours professionnel se construit de façon cohĂŠrente permettant Ă chacun FG Ć&#x2019;PCNKUGT UQP RTQLGV GV FG DČ&#x152;PČ&#x152;Ć&#x2019;EKGT dâ&#x20AC;&#x2122;une pĂŠdagogie adaptĂŠe Ă  ses connaissances (durĂŠe du cursus dâ&#x20AC;&#x2122;un, deux ou trois ans, puis montĂŠe en puissance ITČ&#x2026;EG CWZ Ć&#x2019;NKČ&#x2039;TGU FČ&#x152;XGNQRRČ&#x152;GU FCPU tous les mĂŠtiers proposĂŠs).

Des Êlus très investis dans la vie du CFA.

LE CAD ACCOMPAGNE LE JEUNE JUSQUâ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x20AC; Lâ&#x20AC;&#x2122;OBTENTION DU CONTRAT

21

$SUÂŞVOHVSRUWHVRXYHUWHVWRXWMHXQHTXLFRQȨUPHVRQVRXKDLWGČ&#x2020;LQWÂŤJUHUQRV,0$ HVWDFFRPSDJQÂŤSDUQRVFRQVHLOOHUVHPSORLIRUPDWLRQFKDUJÂŤVWRXWSDUWLFXOLÂŞUHPHQW GHVUHODWLRQVDYHFOHVHQWUHSULVHV,OVWUDYDLOOHQWHQVHPEOH¢ODGȨQLWLRQGX SDUFRXUVGHIRUPDWLRQ¢ODUHFKHUFKHGČ&#x2020;HQWUHSULVHHWVLEHVRLQ¢ODPLVHHQSODFH GHVWDJHVGČ&#x2020;LPPHUVLRQSRXUFRQIRUWHUOHSURMHWSURIHVVLRQQHOHWGÂŤFURFKHUOHFRQWUDW GČ&#x2020;DSSUHQWLVVDJH

i

3RXUFHX[HWFHOOHVTXLQČ&#x2021;DXUDLHQWSXVHUHQGUHDX[SRUWHVRXYHUWHV LOHVWWRXMRXUVSRVVLEOHGHSUHQGUHUHQGH]YRXV |  |  |FDG#FPDIU

SALON EUROPAIN OU LA DĂ&#x2030;COUVERTE DES DERNIĂ&#x2C6;RES TENDANCES DU SECTEUR /HIÂŤYULHUGHUQLHUOHV&$3ERXODQJHUV HQXQDQDFFRPSDJQÂŤVGHOHXUIRUPDWHXU se sont rendus au Salon mondial GHODERXODQJHULHS¤WLVVHULHJODFHULH FKRFRODWHULHHWFRQͤVHULH(XURSDLQ HW,QWHUVXF&HVDORQDÂŤWÂŤOĚľRFFDVLRQ SRXUHX[GHGÂŤFRXYULUOĚľDFWXDOLWÂŤHW OHVQRXYHOOHVWHQGDQFHVGHOHXUPÂŤWLHU OHVLQQRYDWLRQVÂŤTXLSHPHQWVHWVHUYLFHV SRXUOHIRXUQLOHWODERXWLTXH

Le Monde des artisans [ Mai/juin 2016


APPRENTISSAGE [ SEINE-ET-MARNE

PRIX DU MAĂŽTRE Dâ&#x20AC;&#x2122;APPRENTISSAGE

Jean-Marc Darde et Laurent Schnepf ont sĂŠduit le jury rĂŠgional Lâ&#x20AC;&#x2122;artisanat Seine-et-Marnais peut ĂŞtre fier de ses MaĂŽtres dâ&#x20AC;&#x2122;Apprentissage qui, cette annĂŠe encore, ont sĂŠduit le jury rĂŠgional dans le cadre de la 2e ĂŠdition du Prix du MaĂŽtre dâ&#x20AC;&#x2122;Apprentissage. La Chambre de MĂŠtiers et de lâ&#x20AC;&#x2122;Artisanat a accompagnĂŠ la candidature de six maĂŽtres dâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage. Sur les cinq catĂŠgories du concours, le jury de la sĂŠlection rĂŠgional a retenu deux laurĂŠats seine-et-marnais que nous sommes fiers de vous prĂŠsenter.

LaurĂŠat dans la catĂŠgorie ÂŤ Valorisation de la mixitĂŠ Âť Jean-Marc DARDE, ĂŠbĂŠniste, 15 rue François Rayer Ă Provins )CTČ&#x160;QPQWĆ&#x2019;NNGĹĄ!2QWT,GCP/CTE&CTFGNCSWGUVKQPPGUGRQUGRCUFGRWKUSWŨKNCTGETWVČ&#x152;UCRTGOKČ&#x2039;TG apprentie en ĂŠbĂŠnisterie, puis en dorure sur bois. Le mixage des publics impose lâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage du ÂŤ travailler ensemble Âť, le partage dâ&#x20AC;&#x2122;expĂŠriences et de talents. Câ&#x20AC;&#x2122;est aussi le moyen dâ&#x20AC;&#x2122;exploiter les points HQTVUFGEJCEWPRGTOGVVTGFGOWNVKRNKGTNGUUCXQKTHCKTGGVNGUCRVKVWFGUSWKPGRGWXGPVSWGEQPVTKDWGT Ă  donner une belle image de lâ&#x20AC;&#x2122;entreprise. En acceptant dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŞtre candidat Ă  ce Prix national du maĂŽtre dâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage, Jean-Marc Darde a bien sĂťr souhaitĂŠ reprĂŠsenter sa profession, mais aussi participer Ă  la valorisation des mĂŠtiers dâ&#x20AC;&#x2122;art. m-̸DLWRXMRXUVHXODYRORQWÂŤGHIRUPHUGHVMHXQHVHWGHOHVYRLUV̸H[WDVLHUGHYDQW GHVUÂŤDOLVDWLRQVTXLUHOÂŞYHQWGHO̸DUWDXVHQVQREOHGXWHUPH7RXWHIRLVMHGÂŤSORUHSDUIRLVOHSHXGHFRQVLGÂŤUDWLRQHQYHUVPRQPÂŤWLHUFRPSOH[HH[LJHDQWGRQW

22

O̸H[HUFLFH¢XQKDXWQLYHDXUHTXLHUWGHVTXDOLWÂŤVLQWHOOHFWXHOOHVPDOKHXUHXVHPHQWSHXUHFRQQXHVSDUFHX[TXLRQWHQFKDUJHO̸RULHQWDWLRQ1RXVVRPPHV DXWDQWGHVKLVWRULHQVGHO̸DUWTXHGHVDUWLVDQV}#WVCPVFKTGSWGNGUCRRTGPVKUPGXKGPPGPVRCUEJG\,GCP/CTE&CTFGRCTFČ&#x152;HCWVQWRCTJCUCTF5QP exigence dâ&#x20AC;&#x2122;un vrai projet professionnel de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠlève, avec au minimum un bac littĂŠraire, va de pair avec lâ&#x20AC;&#x2122;engagement auprès de lâ&#x20AC;&#x2122;apprenti. Il ne dispose RCUFGDQWVKSWGČ&#x192;2TQXKPUOCKUFŨWPCVGNKGTQČ&#x2122;UGRVUCNCTKČ&#x152;UGVSWCVTGCRRTGPVKUVTCXCKNNGPVRTGUSWGGZENWUKXGOGPVRQWTFGURCVTKOQKPGUENCUUČ&#x152;U 'VNQTUSWŨQPNŨKPVGTTQIGUWTUGUOQVKXCVKQPUFCPUNGTGETWVGOGPVFGLGWPGUĆ&#x2019;NNGUKNTČ&#x152;RQPFVQWVUKORNGOGPVĹĄÂŤ Elles sont force de cohĂŠsion au VHLQGHO̸TXLSH(OOHVRQWOHVHQVGHO̸RUJDQLVDWLRQGXWUDYDLOGXUHVSHFWGXPDWÂŤULHOHWGHO̸WDWGHSURSUHWÂŤGHO̸DWHOLHURXFKDQWLHUVDQVSDUOHUGHVTXDOLWÂŤV LQWULQVÂŞTXHVDYÂŤUÂŤHVĚ°SDWLHQFHPLQXWLHSRQFWXDOLWÂŤFHTXLUHQGODJHQWIÂŤPLQLQHGLJQHG̸XQHFRQVLGÂŤUDWLRQSDUWLFXOLÂŞUH}#WFGNČ&#x192;FGUIGUVGUVGEJPKSWGU GVFGUEQPPCKUUCPEGUXQKTNGVTCXCKNEQOOGWPRNCKUKTGVWPČ&#x152;RCPQWKUUGOGPVGUVCWUUKEGSWG,GCP/CTE&CTFGEJGTEJGČ&#x192;VTCPUOGVVTGŲ

LaurĂŠat dans la catĂŠgorie ÂŤ ĂŠchange et transfert dâ&#x20AC;&#x2122;expĂŠriences et / ou technologies Âť Laurent SCHNEPF, DM industrie, 14 avenue de la Trentaine Ă Chelles .CWTGPV5EJPGRHSWKCFKTKIČ&#x152;&/KPFWUVTKGRGPFCPVRNWUFGVTGPVGCPUCVQWLQWTURNCEČ&#x152;NGHCEVGWT humain au centre de son fonctionnement et de son organisation. Son parcours dâ&#x20AC;&#x2122;ingĂŠnieur a ĂŠtĂŠ une sorte de laboratoire expĂŠrimental oĂš lâ&#x20AC;&#x2122;action, la rĂŠflexion et lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠchange avec autrui lui ont apportĂŠ des mĂŠthodes et des postures dâ&#x20AC;&#x2122;apprenant et de formateur. Pour lui, lâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage reprĂŠsente WPGQRRQTVWPKVČ&#x152;FGUWKXTGNGUČ&#x152;XQNWVKQPUVGEJPQNQIKSWGUFWOČ&#x152;VKGTFŨČ&#x152;XQNWGTFCPUUGUOČ&#x152;VJQFGU RTQHGUUKQPPGNNGUGVFGUVTWEVWTGTNGUCESWKUGVNGUEQORČ&#x152;VGPEGUFGUCRRTGPVKUFCPUWPRTQEGUUWU dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠvolution de lâ&#x20AC;&#x2122;activitĂŠ grâce aux ĂŠchanges dâ&#x20AC;&#x2122;expĂŠriences. Compte tenu de lâ&#x20AC;&#x2122;activitĂŠ de la sociĂŠtĂŠ tournĂŠe essentiellement vers les technologies FGRQKPVG.CWTGPV5EJPGRHCOKUGPRNCEGFGURCTVGPCTKCVUCXGEFGUWPKXGTUKVČ&#x152;UGVČ&#x152;EQNGUFŨKPIČ&#x152;PKGWTUQČ&#x2122;KNÂ&#x2018;WXTGČ&#x152;ICNGOGPVGPSWCNKVČ&#x152; FGOGODTGFGLWT[CĆ&#x2019;PFŨQRVKOKUGTNGWTEQNNCDQTCVKQP#EEWGKNNCPVGUUGPVKGNNGOGPVFGUCRRTGPVKUFWPKXGCWUWRČ&#x152;TKGWTNŨGPVTGRTKUGRGWVCKPUK FKXGTUKĆ&#x2019;GTUGUCEVKXKVČ&#x152;UITČ&#x2026;EGCWZFČ&#x152;XGNQRRGOGPVUKPPQXCPVUSWGNGUCRRTGPVKUKPIČ&#x152;PKGWTUOGVVGPVGPRTCVKSWGFGRCTNGWTECRCEKVČ&#x152;Č&#x192;TGUVKVWGT GVWVKNKUGTFGUEQPPCKUUCPEGUVGEJPKSWGUCESWKUGUCW%(#GVNGWTHCEWNVČ&#x152;Č&#x192;Č&#x152;XCNWGTNGUCURGEVUČ&#x152;EQPQOKSWGUGVĆ&#x2019;PCPEKGTURQWTNCEQPEGRVKQP FGPQWXGCWZU[UVČ&#x2039;OGUGVQWRTQFWKVUÂŤ Nous avons besoin de talents pour pĂŠrenniser nos entreprises et lâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage Ă  tous les niveaux GHTXDOLͧFDWLRQHVWXQERQPR\HQGHVXVFLWHUGHVYRFDWLRQV¢O̸HQWUHSUHQHXULDWÍ&#x201A;} Aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui, Laurent Schnepf a transmis son entreprise Č&#x192;$TWPQ$KVQW\GVPQWXGCWFKTKIGCPVSWŨKNCEEQORCIPGVQWVGPEQPUGTXCPVUCHQPEVKQPFGVWVGWTFGNŨCRRTGPVKLWUSWŨČ&#x192;NCĆ&#x2019;PFGUQPEQPVTCV

Le Monde des artisans [ Mai/juin 2016


SEINE-ET-MARNE

distinction

Les Talents de lâ&#x20AC;&#x2122;artisanat Ă lâ&#x20AC;&#x2122;honneur

23

Lâ&#x20AC;&#x2122;IMA du Pays de Meaux a connu une belle affluence le 14 mars dernier, Ă lâ&#x20AC;&#x2122;occasion de la mise Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;honneur des apprentis les plus mĂŠritants et de leurs maĂŽtres dâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage, mais ĂŠgalement des conjoints collaborateurs et des artisans dâ&#x20AC;&#x2122;exception.

E

n prĂŠsence de nombreuses perUQPPCNKVČ&#x152;URCTOKNGUSWGNNGU/QPsieur le sous-prĂŠfet de Meaux Jean-NoĂŤl Humbert, de nombreux ĂŠlus et partenaires de la Chambre de MĂŠtiers, la PrĂŠsidente Elisabeth DĂŠtry C UQWNKIPČ&#x152; SWG EGVVG OCPKHGUVCVKQP venait clĂ´turer une Semaine nationale de lâ&#x20AC;&#x2122;artisanat riche en ĂŠvĂŠnements et belles rencontres. Après avoir associĂŠ Ă la rĂŠussite des apprentis la directrice du CFA Sabine Mathieu, les deux directeurs des IMA, Catherine Lavit pour le site de Saint-Germain Laval et Romuald CarrĂŠ pour celui de Meaux, ses fĂŠlicitations se sont ĂŠgaNGOGPVFKTKIČ&#x152;GUXGTUNGUČ&#x152;SWKRGURČ&#x152;FCIQIKSWGUGVVQWUNGUEQNNCDQTCVGWTURQWTNGWT FČ&#x152;XQWGOGPVGVKORNKECVKQPCWSWQVKFKGP Avec beaucoup de discernement, elle PŨCRCUOCPSWČ&#x152;FGUCNWGTNCIČ&#x152;PČ&#x152;TQUKVČ&#x152; des partenaires de la Chambre de MĂŠ-

tiers et de lâ&#x20AC;&#x2122;Artisanat dont le soutien est des plus prĂŠcieux pour rĂŠcompenser la motivation, le courage et la rĂŠussite de VQWVGUEGNNGUGVVQWUEGWZSWKKNNWUVTGPV si bien les valeurs de notre artisanat seine-et-marnaisĹĄ: â&#x2013; Ĺ&#x161;des artisans, maĂŽtres dâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage SWK QPV RNCKUKT Č&#x192; VTCPUOGVVTG NGWT savoir-faire et Ă  prĂŠparer lâ&#x20AC;&#x2122;avenir de nos gĂŠnĂŠrations futuresĹĄ; â&#x2013; Ĺ&#x161;des apprentis motivĂŠs SWK CXGE beaucoup de volontĂŠ et de passion, ont rĂŠussi leur parcours de formation depuis le niveau V (CAP) LWUSWŨCWZPKXGCWZ supĂŠrieursĹĄ â&#x2013; Ĺ&#x161;des apprentis talentueux SWK QPV TGNGXČ&#x152; NG FČ&#x152;Ć&#x2019; FG OQPVGT UWT NC RNWU JCWVG marche du podium dans les concours les plus prestigieux comme celui de Meilleur Apprenti de France. La remise des mĂŠdailles et rĂŠcompenses par des MOF en prĂŠsence de leur prĂŠsident dĂŠpartemen-

tal, Ă&#x2030;ric Appenzeller, a dâ&#x20AC;&#x2122;ailleurs ĂŠtĂŠ un OQOGPVGORTGKPVFŨČ&#x152;OQVKQPGVFGĆ&#x2019;GTVČ&#x152;ĹĄ â&#x2013; Ĺ&#x161;des artisans et des conjoints collaborateurs SWK QPV TGNGXČ&#x152; NG EJCNNGPIG FG NC SWCNKĆ&#x2019;ECVKQPGt du dĂŠveloppement de leur entreprise en prĂŠparant le TEPE (Titre Entrepreneur de la Petite Entreprise ĹĄ â&#x2013; Ĺ&#x161;des chefs dâ&#x20AC;&#x2122;entreprise et des salariĂŠs HQJDJÂŞV GDQV GHV ̧OLŠUHV G˸H[FHOOHQFH pour atteindre le plus haut niveau de EQORČ&#x152;VGPEGUVGEJPKSWGUFCPUNGWTUURČ&#x152;cialitĂŠs Ă  travers le Brevet de MaĂŽtrise. 'PĆ&#x2019;P EGVVG OCPKHGUVCVKQP C RGTOKU NC TGOKUGQHĆ&#x2019;EKGNNGFWVKVTGFGMeilleur Ouvrier de France Ă  Christophe Davoine, WPKSWG NCWTČ&#x152;CV  RQWT NC 5GKPGGV Marne, dans la catĂŠgorie barman. Un grand bravo Ă  tous les rĂŠcipiendaires FCPU EJCEWPG FGU VJČ&#x152;OCVKSWGU SWK contribuent Ă  la renommĂŠe de notre ArVKUCPCV GV FQPV PQWU UQOOGU Ć&#x2019;GTU FG saluer le parcours et la rĂŠussite.

Le Monde des artisans [ Mai/juin 2016


APPRENTISSAGE [ SEINE-ET-MARNE

CQP Tourier et BTM Pâtissier

Deux nouvelles formations Ă la rentrĂŠe Promouvoir les mĂŠtiers et accompagner ses artisans dans la modernitĂŠ et le dĂŠveloppement des compĂŠtences est une des actions privilĂŠgiĂŠes de la Chambre de MĂŠtiers et de lâ&#x20AC;&#x2122;Artisanat pour valoriser la qualitĂŠ ÂŤ Artisanale Âť et relever le dĂŠfi de la qualification professionnelle. En partenariat avec la profession, un travail dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtude et de faisabilitĂŠ a ĂŠtĂŠ conduit pour accueillir Ă  la rentrĂŠe de septembre deux nouvelles formations.

24

LE CQP TOURIER

LE BTM PĂ&#x201A;TISSIER

â?&#x2122; DurĂŠe de la formation : DQ

â?&#x2122; DurĂŠe de la formation : DQV

â?&#x2122; Le mĂŠtier :OHWLWXODLUHGX&43WRXULHUIDEULTXH HWSUÂŤSDUHGHVSURGXLWVGHYLHQQRLVHULHHWGHS¤WLVVHULH ERXODQJÂŞUHGDQVOHUHVSHFWGHVUÂŞJOHVGČ&#x201E;K\JLÂŞQHGH WUDŠDELOLWÂŤGHVDQWÂŤHWGHVÂŤFXULWÂŤDXWUDYDLO,OSDUWLFLSH¢ ODUÂŤFHSWLRQHWDXVWRFNDJHGHVSURGXLWVOLYUÂŤVDLQVLTXČ&#x201E;¢OD IDEULFDWLRQHW¢ODFRQVHUYDWLRQGHVSUÂŤSDUDWLRQVUÂŤDOLVÂŤHV

â?&#x2122; Le mĂŠtier : le titulaire GX%UHYHW7HFKQLTXHGHV0ÂŤWLHUV IDEULTXHGHVSURGXLWVYDULÂŤVVXFUÂŤV S¤WLVVHULHWUDGLWLRQQHOOHHWÂŤODERUÂŤH YLHQQRLVHULHV DVVXUHGHVDFWLYLWÂŤV GHWUDLWHXUDYHFGHVSURGXFWLRQVVDOÂŤHVWHOOHVTXHTXLFKHVHW SL]]DV,OFRQIHFWLRQQHDXVVLGHVGHVVHUWV¢OČ&#x201E;DVVLHWWHFUÂŤHGHV SLÂŞFHVDUWLVWLTXHV¢SDUWLUGHVXFUHHWGHFKRFRODW,OÂŤODERUH ÂŤJDOHPHQWGHVSLÂŞFHVDUWLVWLTXHVOLÂŤHV¢OČ&#x201E;ÂŤYÂŤQHPHQWLHO PDULDJHVUÂŤFHSWLRQVGLYHUVHV HWDVVXUHODJHVWLRQGČ&#x201E;ÂŤTXLSHV

â?&#x2122; RĂŠpartition de lâ&#x20AC;&#x2122;enseignement : GXWHPSVHVWFRQVDFUÂŤ¢OČ&#x201E;HQVHLJQHPHQW SURIHVVLRQQHODX[HQVHLJQHPHQWVWKÂŤRULTXHV â?&#x2122; 0RGDOLWÂŤVGČ&#x2020;DFFÂŞV¢ODIRUPDWLRQen contrat de SURIHVVLRQQDOLVDWLRQRXGDQVOHFDGUHGHODIRUPDWLRQFRQWLQXH

â?&#x2122; RĂŠpartition de lâ&#x20AC;&#x2122;enseignement : GXWHPSVHVWFRQVDFUÂŤ¢OČ&#x201E;HQVHLJQHPHQW SURIHVVLRQQHO¢OČ&#x201E;HQVHLJQHPHQWWKÂŤRULTXH â?&#x2122; 0RGDOLWÂŤVGČ&#x2020;DFFÂŞV¢ODIRUPDWLRQ $YRLULPSÂŤUDWLYHPHQWYDOLGÂŤGHX[GLSOÂśPHVGHQLYHDX9 DXSDUDYDQWVRLWGHX[&$3&$3HQGHX[DQVHQ S¤WLVVHULHXQ&$3FRQQH[H/HGLSOÂśPHVHSUÂŤSDUH HQFRQWUDWGČ&#x201E;DSSUHQWLVVDJHFRQWUDWGHSURIHVVLRQQDOLVDWLRQ RXGDQVOHFDGUHGHODIRUPDWLRQFRQWLQXH

IMA DES DEUX FLEUVES : DES LABORATOIRES FLAMBANT NEUFS ! En crĂŠant des pĂ´les dâ&#x20AC;&#x2122;excellence dans ses IMA, la Chambre de MĂŠtiers et de lâ&#x20AC;&#x2122;Artisanat veut faire ĂŠvoluer son outil de formation vers un concept de dĂŠveloppement des compĂŠtences tout au long de la vie FQPVNGUQDLGEVKHUUQPVGPVTGCWVTGUFGĹĄ â&#x20AC;˘ crĂŠer une vĂŠritable vitrine des mĂŠtiers de lâ&#x20AC;&#x2122;artisanat, aider Ă lâ&#x20AC;&#x2122;orientation vers ces mĂŠtiers en crĂŠant un ÂŤ parcours de dĂŠcouverte Âť, Ĺ°QHHTKTFGUGURCEGURČ&#x152;FCIQIKSWGUFG

Le Monde des artisans [ Mai/juin 2016

Après lâ&#x20AC;&#x2122;IMA du Pays de Meaux, ce sont les laboratoires de lâ&#x20AC;&#x2122;IMA des Deux Fleuves SWKQPVČ&#x152;VČ&#x152;TČ&#x152;PQXČ&#x152;UGVCITCPFKURQWT WPGUWRGTĆ&#x2019;EKGFGO2EQORTGPCPVĹĄ â&#x20AC;˘ un laboratoire de viennoiserie de 12 postes de travail, â&#x20AC;˘ un laboratoire de boulangerie de 12 postes de travail. formation adaptĂŠs Ă lâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage mais ĂŠgalement Ă  la recherche et Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;innovationâ&#x20AC;Ś

*U£FHDXVRXWLHQ̧QDQFLHUGHOD5ªJLRQ�OH de-France, toutes les conditions sont rÊunies pour accueillir ces nouvelles formations.


SEINE-ET-MARNE

5HFUXWHUXQDSSUHQWLFČ&#x2021;HVWPDLQWHQDQW Embaucher un apprenti, câ&#x20AC;&#x2122;est facile avec le Centre dâ&#x20AC;&#x2122;Aide Ă la DĂŠcision. Service dâ&#x20AC;&#x2122;accompagnement des entreprises et des jeunes, il facilite la mise en relation et les dĂŠmarches liĂŠes Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;embauche !

Le Service Apprentissage

Son action vers les publics â?&#x2122; +PHQTOCVKQPUWTNGUĆ&#x2019;NKČ&#x2039;TGUNGUOČ&#x152;VKGTUGVNâ&#x20AC;&#x2122;accès Ă la formation â?&#x2122; Orientation des jeunes et aide au projet â?&#x2122; Accompagnement dans la recherche dâ&#x20AC;&#x2122;entreprise et mise en relation

Il met en place le contrat, fournit des informations et des conseils dans le domaine de lâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage et de la gestion complète du contrat depuis sa conception LWUSWŨČ&#x192;UQPVGTOG â?&#x2122; ĂŠlabore et ĂŠdite le contrat, â?&#x2122; contrĂ´le sa conformitĂŠ avec la rĂŠglementation en vigueur, â?&#x2122; obtient le visa du CFA pour inscription du jeune aux cours, â?&#x2122; procède Ă son enregistrement, â?&#x2122; transmet un exemplaire Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;employeur, Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;apprenti, CKPUKSWŨCWZQTICPKUOGURCTVGPCKTGU (base Ariane, Rectorat, Urssaf, CFAâ&#x20AC;Ś), â?&#x2122; renseigne sur les aides, les droits et obligations liĂŠs au contrat dâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage.

25

Son action vers les entreprises â?&#x2122; Information sur les avantages de lâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage et les aides Ă lâ&#x20AC;&#x2122;embauche â?&#x2122; Aide au recrutement dâ&#x20AC;&#x2122;apprentis en fonction des besoins â?&#x2122; Proposition de candidatures de jeunes â?&#x2122; Accompagnement dans les formalitĂŠs liĂŠes Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;embauche

LES AIDES AU RECRUTEMENT â&#x17E;&#x153; Aides aux entreprises â?&#x2122; Aide TPE Jeune apprenti :Č&#x2019;WULPHVWUHSRXUXQDSSUHQWLPLQHXU ODSUHPLÂŞUHDQQÂŤHGHIRUPDWLRQ HQWUHSULVHVGHPRLQVGHVDODULÂŤV

â?&#x2122; Aide rĂŠgionale au recrutement :Č&#x2019;SRXUOČ&#x201E;LQWÂŤJUDOLWÂŤGXFRQWUDW er apprenti ou apprenti supplĂŠmentaire pour toutes les entreprises de moins GHVDODULÂŤV â?&#x2122; 3ULPHUÂŤJLRQDOH¢OČ&#x2020;HPSOR\HXU :Č&#x2019;DSSUHQWLDQQÂŤH GHIRUPDWLRQSRXUOHVHPSOR\HXUVSXEOLFVRXSULYÂŤVGHPRLQVGHVDODULÂŤV â?&#x2122; CrĂŠdit dâ&#x20AC;&#x2122;impĂ´t :Č&#x2019; Č&#x2019;SRXUMHXQHUHFRQQXKDQGLFDSÂŤ OČ&#x201E;DQQÂŤHGH VLJQDWXUHGXFRQWUDWGČ&#x201E;DSSUHQWLVVDJHYLVDQWXQQLYHDXGHIRUPDWLRQMXVTXČ&#x201E;DX%DF â?&#x2122; ExonĂŠrations de cotisations sociales

â&#x17E;&#x153; Aides aux apprenti(es) â?&#x2122; 6RXWLHQȨQDQFLHUGHOD5ÂŤJLRQHQre annĂŠe et en fonction du QLYHDXGHIRUPDWLRQ &$3¢%DF ¢Č&#x2019;LQFOXDQWOHWUDQVSRUW ODUHVWDXUDWLRQKÂŤEHUJHPHQWHWOČ&#x201E;ÂŤTXLSHPHQWSURIHVVLRQQHO â?&#x2122; la carte Imagineâ&#x20AC;&#x2122;RSULVHHQFKDUJH¢SDUOD5ÂŤJLRQSDUDQ â?&#x2122; la carte ĂŠtudiant des mĂŠtiers UÂŤGXFWLRQVWDULIDLUHVFODVVLTXHV FLQÂŤPDVSRUWVUHVWDXUDQWVHWORJHPHQWVXQLYHUVLWDLUHVČ&#x152;

i

3OXVVLPSOHHQFRUHDYHFOHZZZHDSSUHQWLVVDJHIU XQVLPSOHFOLFHWYRXVDFFÂŤGH]¢ODVDLVLHHQOLJQH GHYRWUHFRQWUDWGČ&#x2021;DSSUHQWLVVDJH| 9RVLQWHUORFXWHXUVÉ&#x2039; | DSSUHQWLVVDJH#FPDIU &RPPXQLTXH]QRXVYRVRÎ?UHV | FDG#FPDIU| | 8QFRQVHLOOHUÂŤWXGLHUD YRVEHVRLQVHWYRXVPHWWUDHQUHODWLRQVDYHFGHVMHXQHV PRWLYÂŤVSDUYRWUHPÂŤWLHUHWDFFRPSDJQÂŤVGDQVOD FRQVWUXFWLRQGHOHXUSURMHWSURIHVVLRQQHO8QHSÂŤULRGH GHVWDJHSRXUUDÂŹWUHPLVHHQSODFHDYDQWODVLJQDWXUH GXFRQWUDWGČ&#x2021;DSSUHQWLVVDJHHQIRQFWLRQGHOČ&#x2021;¤JHGXMHXQH

Le Monde des artisans [ Mai/juin 2016


P

RATIQUE [ SEINE-ET-MARNE

Entrepreneur de la Petite Entreprise

Plus quâ&#x20AC;&#x2122;un diplĂ´me, des outils et des mĂŠthodes pour dĂŠvelopper lâ&#x20AC;&#x2122;activitĂŠ La formation est un facteur de performance et de progrès dans votre activitĂŠ quotidienne. Avec la formation ÂŤ Entrepreneur de la Petite Entreprise Âť, titre de niveau III ĂŠquivalent au BTS, vous allez acquĂŠrir un outil dâ&#x20AC;&#x2122;analyse des situations de travail et savoir maĂŽtriser sa mise en Ĺ&#x201C;uvre. La promotion 2015-2016 au complet.

26

Je gagne du temps et jâ&#x20AC;&#x2122;acquiers des compĂŠtencesâ&#x20AC;&#x2030;! Bien souvent, les arguments exprimĂŠs RCT FGU CTVKUCPU SWGNSWG RGW TČ&#x152;HTCEtaires Ă la formation est mbMHQ̸DLSDVOH WHPSVb} Et pourtant, votre compĂŠtence mĂŠtier nĂŠcessite aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŞtre accompagnĂŠ par des outils dâ&#x20AC;&#x2122;analyse et de dĂŠveloppement de votre activitĂŠ pour savoir anticiper les changements

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016

SWK UŨKORQUGPV CW DQP OQOGPV 4Č&#x152;flĂŠchir Ă votre organisation, savoir repĂŠrer les ÂŤ compĂŠtences Âť Ă  mobiliser dans le cadre dâ&#x20AC;&#x2122;un projet ou dâ&#x20AC;&#x2122;une mission en ĂŠchangeant avec des formateurs expĂŠrimentĂŠs mais ĂŠgalement avec dâ&#x20AC;&#x2122;autres chefs dâ&#x20AC;&#x2122;entreprise ou EQPLQKPVU EŨGUV ICIPGT GP GHĆ&#x2019;ECEKVČ&#x152; et savoir appuyer sur les bons leviers. Après une première promotion rĂŠussie sur lâ&#x20AC;&#x2122;antenne de Meaux, trois jeunes

dirigeantes dâ&#x20AC;&#x2122;entreprise ont intĂŠgrĂŠ le groupe des TEPE en alternance sur lâ&#x20AC;&#x2122;antenne de Melun et prĂŠparent avec beaucoup de dynamisme leur projet OLUHWÂŤPRLJQDJHVFLFRQWUH .

i

9RXVÂŹWHVLQWÂŤUHVVÂŤVb" Î&#x2013;QVFULYH]YRXVGÂŞV¢SUÂŤVHQWSRXU LQWÂŤJUHUODSURPRWLRQ DXSUÂŞVGX6HUYLFHGHODIRUPDWLRQ FRQWLQXH|| IRUPDWLRQFRQWLQXH#FPDIU


SEINE-ET-MARNE

ÂŤ

PRINTON Livrance, Lilie-multiservices, 21 Rue du Port des FossĂŠs, 77130 Montereau Après des ĂŠtudes universitaires, jâ&#x20AC;&#x2122;ai travaillĂŠ pendant plusieurs annĂŠes dans le pressing-blanchisserie. Autonome, en juin 2014, je dĂŠcide de me lancer dans lâ&#x20AC;&#x2122;entrepreneuriat et je crĂŠe mon entreprise de

repassage, retouche, broderie, aide Ă domicile. Très vite, je me suis rapprochĂŠe de la Chambre de MĂŠtiers GVFGNŨ#TVKUCPCVRQWTCESWČ&#x152;TKTFGUEQORČ&#x152;VGPEGUGPOCVKČ&#x2039;TGFGIGUVKQPEQORVCDKNKVČ&#x152;OCTMGVKPIŲSWKOG HCKUCKGPVFČ&#x152;HCWVFCPUOQPCEVKXKVČ&#x152;CWSWQVKFKGP5QWJCKVCPVHCKTGEQPPCČ&#x2018;VTGGVFČ&#x152;XGNQRRGTOQPGPVTGRTKUG

LGOGUWKUCRGTČ&#x160;WGSWGNGUEQPVGPWUFW6KVTGFŨ'PVTGRTGPGWTFGNC2GVKVG'PVTGRTKUGCNNCKGPVOŨCRRQTVGT des outils et des mĂŠthodes de travail nĂŠcessaires Ă mon organisation. Aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui, je mesure ma progression dans les domaines du commercial, de lâ&#x20AC;&#x2122;administratif ou encore de la communication, UVTCVČ&#x152;IKGOCTMGVKPISWGLGOGVUGPRNCEGRGVKVČ&#x192;RGVKVRQWTFČ&#x152;XGNQRRGTOQPGPVTGRTKUGGVHCKTGHCEGCWZ EQPEWTTGPVU.CHQTOCVKQP6'2'TGRTČ&#x152;UGPVGRQWTOQKWPGRQTVGSWKUŨQWXTGRQWTOGPGTČ&#x192;DKGPOQPRTQLGV +N[CFGNCEQPEGPVTCVKQPFGNCOQVKXCVKQPGVCWUUKWPGDQPPGCODKCPEG/GTEKCWZČ&#x152;SWKRGU de la Chambre de MĂŠtiers et de lâ&#x20AC;&#x2122;Artisanat, aux responsables et formateurs toujours Ă  notre ĂŠcoute. Âť

ÂŤ

DE FREITAS Helena, Assistelena â&#x20AC;&#x201C; assistance administrative aux artisans et particuliers, 79 rue du Docteur Pouillot, 77190 Dammarie-les-lys Titulaire dâ&#x20AC;&#x2122;un Bac Pro comptabilitĂŠ et gestion administrative, jâ&#x20AC;&#x2122;ai trouvĂŠ dans le Titre

27

'PVTGRTGPGWTFGNC2GVKVG'PVTGRTKUGWPDQPQWVKNRQWTFKXGTUKĆ&#x2019;GTOQPCEVKXKVČ&#x152;GP

crĂŠant un espace de convivialitĂŠ et de divertissement pour enfants de 3 Ă 12 ans. Les modules FW6'2'OŨCKFGPVČ&#x192;OGVVTGGPRNCEGOGUKFČ&#x152;GUGVČ&#x192;NGUQTICPKUGTCĆ&#x2019;PSWŨGNNGUUQKGPVTČ&#x152;CNKUCDNGU

,GFČ&#x152;Ć&#x2019;PKUNGUQDLGEVKHUČ&#x192;CVVGKPFTGGVLGRNCPKĆ&#x2019;GNGUCEVKQPUČ&#x192;OGPGTCĆ&#x2019;PFGNGUGZČ&#x152;EWVGTCWOKGWZ .ŨKPVČ&#x152;TČ?VFW6'2'EŨGUVSWŨQPVTCXCKNNGCWUUKDKGPUWTNGUEQPPCKUUCPEGUČ&#x192;CXQKTRQWTOGPGT WPRTQLGVSWGUWTNGUEQORČ&#x152;VGPEGUČ&#x192;CESWČ&#x152;TKTNGUHQTEGUGVNGUHCKDNGUUGURQWTRTGPFTGNGUDQPPGU FČ&#x152;EKUKQPU'PWPOQVLŨCESWKGTUNGUUCXQKTUGUUGPVKGNUČ&#x192;NCIGUVKQPFGOQPGPVTGRTKUG Cette formation est très enrichissante et assez complète. MĂŞme au niveau personnel, on apprend DGCWEQWRUWTUQKOČ?OG,ŨCXCPEGFCPUOQPRTQLGVCXGEEQPĆ&#x2019;CPEGECTEJCSWGCEVKQPSWGLGOČ&#x2039;PG est rĂŠflĂŠchie auparavant et partagĂŠe. Âť

ÂŤ

AmĂŠlie Girona Alarcos, La Brocâ&#x20AC;&#x2122; Bacottâ&#x20AC;&#x2122;, 12 avenue Alfred Roll, 77590 Bois-le-Roi Après des ĂŠtudes dans le domaine de la communication et de lâ&#x20AC;&#x2122;infographie, jâ&#x20AC;&#x2122;ai dĂŠcidĂŠ de crĂŠer mon entreprise en 2013. PassionnĂŠe par lâ&#x20AC;&#x2122;univers de la brocante et de la dĂŠcoration,

GVCRTČ&#x2039;UWPGGZRČ&#x152;TKGPEGFGITCRJKUVGKPFČ&#x152;RGPFCPVGLGFČ&#x152;XGNQRRGGPOCDQWVKSWGGPNKIPG

Au regard de la concurrence, je ressens le besoin dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠlargir mes compĂŠtences pour gĂŠrer au mieux mon entreprise. Je me suis donc investie avec la Chambre de MĂŠtiers et de lâ&#x20AC;&#x2122;Artisanat dans plusieurs stages oĂš jâ&#x20AC;&#x2122;ai dĂŠcouvert la finalitĂŠ de la formation conduisant au Titre Professionnel de NC2GVKVG'PVTGRTKUG 6'2' SWGLGRTČ&#x152;RCTGFGRWKUNCTGPVTČ&#x152;G,ŨCUUKUVGCWZFKHHČ&#x152;TGPVUOQFWNGU Č&#x192;TCKUQPFŨWPČ&#x192;FGWZLQWTURCTUGOCKPG,Ũ[CDQTFGFKHHČ&#x152;TGPVUVJČ&#x2039;OGUSWKXQPVFGNCEQORVCDKNKVČ&#x152; gestion, marketing, au managementâ&#x20AC;Ś Dans une ambiance très chaleureuse, les ĂŠchanges sont très riches avec les jeunes apprentis et, comme eux, jâ&#x20AC;&#x2122;apprends Ă mettre en place des outils GVČ&#x192;FČ&#x152;XGNQRRGTFGUEQORČ&#x152;VGPEGUWVKNGUČ&#x192;NCIGUVKQPSWQVKFKGPPGFGOQPGPVTGRTKUGz

i

ZZZODEURFEDFRWWIU

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016


P

RATIQUE [ SEINE-ET-MARNE

Bâtir son avenir Ă deux La promotion TEPE lors de la soirĂŠe des Talents de lâ&#x20AC;&#x2122;artisanat le 14 mars dernier.

TEPE et ADEA

Plus que des formations, une rĂŠelle reconnaissance 28

FrĂŠdĂŠric Hamon cherchait un moyen dâ&#x20AC;&#x2122;acquĂŠrir les bases thĂŠoriques de gestion pour comprendre et contrĂ´ler le fonctionnement de son entreprise au lieu de le subir. Ayant repĂŠrĂŠ la formation TEPE, il nâ&#x20AC;&#x2122;a pas hĂŠsitĂŠ Ă contacter la CMA77 pour sâ&#x20AC;&#x2122;y inscrire. Pour son ĂŠpouse Chadia, la motivation ĂŠtait plutĂ´t basĂŠe sur la nĂŠcessitĂŠ de dĂŠvelopper ses connaissances en complĂŠment dâ&#x20AC;&#x2122;une reconnaissance de son savoir. Elle dĂŠcide dâ&#x20AC;&#x2122;intĂŠgrer la promotion ADEA.

Parcours

Parcours

FRĂ&#x2030;DĂ&#x2030;RIC HAMON

CHADIA HAMON

LaurĂŠat 2015 du Titre Entrepreneur de la Petite Entreprise (TEPE)

&Č&#x201E;HVWGÂŞVVHVDQVDSUÂŞV XQHIRUPDWLRQHQÂŤOHFWURWHFKQLTXH TXH)UÂŤGÂŤULFDFRPPHQFÂŤ¢WUDYDLOOHU GDQVOČ&#x201E;ÂŤOHFWULFLWÂŤ3HWLW¢SHWLWLOD HQFKD°QÂŤGLČĽÂŤUHQWVSRVWHVTXLOXLRQW permis de progresser dans son mĂŠtier MXVTXČ&#x201E;¢JÂŤUHUVRQSUHPLHUFKDQWLHU DYDQWGHSDUWLU¢OČ&#x201E;DUPÂŤHÂ&#x201A;VRQUHWRXU il occupera un poste de responsable GČ&#x201E;DWHOLHUGDQVXQHHQWUHSULVHGHSUÂŤIDEULFDWLRQÂŤOHFWULTXHSXLVXQ OLFHQFLHPHQWÂŤFRQRPLTXHOHFRQGXLUDYHUVGHVPLVVLRQVGČ&#x201E;LQWÂŤULP SHQGDQWTXHOTXHWHPSV(QLOLQWÂŞJUHXQHJUDQGHHQWUHSULVH QDWLRQDOHRÂťUDSLGHPHQWLOSUHQGUDQJHQWDQWTXHmFKHIGH FKDQWLHU}/Č&#x201E;RSSRUWXQLWÂŤSRXUOXLGHJÂŤUHUGHVDČĽDLUHVLPSRUWDQWHV HWGHIDLUHVHVSUHPLHUVSDVGDQVODJHVWLRQGHSHUVRQQHO 'XUHOHYÂŤVXUVLWH¢ODSUÂŤSDUDWLRQGHVGHYLVHQSDVVDQWSDUOČ&#x201E;ÂŤWXGH GHSURMHWODFRQVXOWDWLRQGHVIRXUQLVVHXUVMXVTXČ&#x201E;¢ODUÂŤDOLVDWLRQ ODUÂŤFHSWLRQGHVWUDYDX[HWODFRQVWLWXWLRQGHV'2()UÂŤGÂŤULFSUHQG FRQVFLHQFHVXLWH¢VRQOLFHQFLHPHQWGHVDFDSDFLWÂŤ¢VHODQFHU GDQVOČ&#x201E;DYHQWXUHGHOČ&#x201E;HQWUHSUHQHXULDW0DLVSUHQGUHXQWHOYLUDJH GDQVXQHFDUULÂŞUHQÂŤFHVVLWHGHODUȧH[LRQHWGHODFRQFHUWDWLRQ DYHFFHOOHTXLSDUWDJHVRQTXRWLGLHQČ&#x152;

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016

Pour FrĂŠdĂŠric et Chadia Hamon, investir aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui dans la formation, câ&#x20AC;&#x2122;est savoir appuyer sur les bons leviers demain pour dĂŠvelopper Ă&#x2030;nergie Systèmes, leur sociĂŠtĂŠ crĂŠĂŠe en 2007, Ă Savigny-leTemple au 17 rue Alfred de Musset.

Conjointe et stagiaire ADEA

Issue dâ&#x20AC;&#x2122;un BaccalaurĂŠat en %LRORJLHHWWLWXODLUHGČ&#x201E;XQH0D°WULVH GH3V\FKRORJLHODIRUPDWLRQ GH&KDGLDQHODSUÂŤGHVWLQDLWSDV ¢RFFXSHUODIRQFWLRQ GČ&#x201E;$VVLVWDQWHGH'LULJHDQW GČ&#x201E;(QWUHSULVH$UWLVDQDOH $'($  &HSHQGDQWDSUÂŞVDYRLUGLVFXWÂŤ avec son mari des grandes lignes GXSURMHWHQVHPEOHLOVGÂŤFLGHQWGHFUÂŤHUHQGÂŤFHPEUH ODVRFLÂŤWÂŤÂ&#x2039;QHUJLH6\VWÂŞPHV¢6DYLJQ\OH7HPSOH D\DQWSRXUDFWLYLWÂŤSULQFLSDOHOČ&#x201E;ÂŤOHFWULFLWÂŤFRXUDQWIRUWHW IDLEOHLQWÂŤJUDQWOHVSUHVWDWLRQVGČ&#x201E;ÂŤWXGHHWGHUÂŤDOLVDWLRQ 1Č&#x201E;D\DQWSDVXQUHJDUGVXȨVDPPHQWDYHUWLVXUOHFRQWH[WH ÂŤFRQRPLTXHGHOČ&#x201E;ÂŤSRTXH)UÂŤGÂŤULFVČ&#x201E;DGRQQHSULQFLSDOHPHQW¢ ODFRPSÂŤWHQFHPÂŤWLHUHWVČ&#x201E;DSSXLHVXU&KDGLDSRXUDSSUHQGUH VRXVODGLUHFWLRQGXFRPSWDEOHGHOČ&#x201E;HQWUHSULVHOHVEDVHVGHOD FRPSWDELOLWÂŤ/DYRORQWÂŤHWOHVHČĽRUWVGÂŤSOR\ÂŤVSDUOHFRXSOH OHXUSHUPHWWHQWGHUÂŤXVVLUOHODQFHPHQWGHOČ&#x201E;HQWUHSULVHHW DSUÂŞVKXLWDQQÂŤHVGČ&#x201E;DFWLYLWÂŤSRQFWXÂŤHVGHERQVHWGHPRLQV ERQVPRPHQWVLOVVRQWKHXUHX[GČ&#x201E;ÂŹWUHWRXMRXUVmGHERXW}


H

OMMAGES [ SEINE-ET-MARNE

Bernard GAUTIER

Au niveau national, de nombreuses missions lui QPVČ&#x152;VČ&#x152;Č&#x152;ICNGOGPVEQPĆ&#x2019;Č&#x152;GURCTNŨ#UUGODNČ&#x152;G2GTOC nente des Chambres de MĂŠtiers (APCMA), notamment dans le cadre de la commission des affaires europĂŠennes et internationales pour lesquelles il a CUUWTČ&#x152;NCRTČ&#x152;UKFGPEGFGČ&#x192;

GĂŠrard PERDREAU

Il a ĂŠgalement ĂŠtĂŠ membre titulaire de la Commission du Personnel de lâ&#x20AC;&#x2122;APCMA pendant ses mandatures de PrĂŠsident de la Chambre de MĂŠtiers. Son rĂ´le de conciliateur et de mĂŠdiateur ĂŠtait connu et reconnu au niveau national, tant par les salariĂŠs des Chambres de MĂŠtiers que de leurs prĂŠsidents.

Le 21 janvier dernier, lâ&#x20AC;&#x2122;artisanat seine-et-marnais perdait une de UGUĆ&#x2019;IWTGUGODNČ&#x152;OCVKSWGUNŨCPEKGP 2TČ&#x152;UKFGPV$GTPCTF)CWVKGT.WKSWKFKUCKV VQWLQWTUkLGPGOGUWKULCOCKUEQWEJČ&#x152;FGXCPV RGTUQPPGzNCOCNCFKGCWTCGWNGFGTPKGTOQV Tous ceux qui lâ&#x20AC;&#x2122;ont connu, que ce soit dans le cadre de son activitĂŠ professionnelle â&#x20AC;&#x201C; la coiffure â&#x20AC;&#x201C; ou de son mandat de prĂŠsident de Chambre de MĂŠtiers, gardent la mĂŞme image dâ&#x20AC;&#x2122;un homme passionnĂŠ par son mĂŠtier et grand dĂŠfenseur de lâ&#x20AC;&#x2122;Artisanat. 'VSWGNNGXKGDKGPTGORNKGĹĄĐ&#x2018;'P$GTPCTF)CWVKGT FGXKGPVCRRTGPVKEQKHHGWTGVTČ&#x152;WUUKGPNG$TGXGV Professionnel lui permettant dâ&#x20AC;&#x2122;ouvrir son salon Ă CrĂŠcy-la-Chapelle.

5QPEJCTKUOGČ&#x152;VCKVČ&#x192;NCJCWVGWTFGVQWUNGUOQVUFG U[ORCVJKGSWGPQWUCXQPUTGČ&#x160;WUFGRWKUUQPFČ&#x152;EČ&#x2039;U VQWVGU VGPFCPEGU EQPHQPFWGU /QPUKGWT )CWVKGT HČ&#x152;FČ&#x152;TCKV EŨČ&#x152;VCKV NŨ*QOOG FG EQPĆ&#x2019;CPEG SWCPF NC UKVWCVKQPČ&#x152;VCKVDNQSWČ&#x152;G 'PVTG CWVTGU OCPFCVU $GTPCTF )CWVKGT C Č&#x152;ICNG OGPVČ&#x152;VČ&#x152;ĹĄ â&#x2013; Ĺ&#x161;/GODTGFWEQPUGKNFŨCFOKPKUVTCVKQPFGNC5QEC OC5GKPGGV/CTPGFGČ&#x192; â&#x2013; Ĺ&#x161;/GODTG FW %QOKVČ&#x152; FČ&#x152;RCTVGOGPVCN FG NC HQTOC tion professionnelle, de la promotion sociale et de lâ&#x20AC;&#x2122;emploi de Seine-et-Marne au sein duquel il siĂŠgeait Ă  la Commission dâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage et Ă  la Commission spĂŠciale en matière de Taxe dâ&#x20AC;&#x2122;Apprentissage. Et nous en oublions certainementâ&#x20AC;Ś

Ses compĂŠtences professionnelles et son investissement dans la valorisation de son mĂŠtier et la promotion de lâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage lui permettront dâ&#x20AC;&#x2122;accĂŠder au titre prestigieux de MaĂŽtre Artisan Coiffeur.

2QWTVQWVEGFČ&#x152;XQWGOGPVČ&#x192;NŨCTVKUCPCV$GTPCTF)CW VKGTCČ&#x152;VČ&#x152;JQPQTČ&#x152;RWKUSWŨKNCTGČ&#x160;WĹĄ â&#x2013; Ĺ&#x161;NC /Č&#x152;FCKNNG FŨQT FG NC TGEQPPCKUUCPEG CTVKUCP ale, la plus chère Ă  ses yeux, celle que lui a remise la PrĂŠsidente Elisabeth DĂŠtry en prĂŠsence de Monsieur le Sous-PrĂŠfet de Meaux, â&#x2013; Ĺ&#x161;NC/Č&#x152;FCKNNGFŨQTFGNCTGEQPPCKUUCPEGUQEKCNG â&#x2013; Ĺ&#x161;NC/Č&#x152;FCKNNGFŨCTIGPVFGNŨGPUGKIPGOGPVVGEJPKSWG

6TČ&#x2039;UVČ&#x2013;V$GTPCTF)CWVKGTUŨGPICIGFCPUNGU[PFKEC lisme professionnel.

â&#x2013; Ĺ&#x161;PQOOČ&#x152;

En parallèle, il deviendra administrateur de la ChamDTGFG/Č&#x152;VKGTUFG/GCWZGPRQWTGPRTGPFTGNC RTČ&#x152;UKFGPEGGPGVQEEWRGTEGVVGHQPEVKQPRGP dant 22 ans. $GTPCTF)CWVKGTČ&#x152;VCKVČ&#x152;ICNGOGPVRTČ&#x152;UKFGPVFW,WT[ FŨCFOKUUKQP CW $TGXGV FG /CČ&#x2018;VTKUG GP 5GKPGGV Marne et PrĂŠsident dĂŠpartemental de la Coiffure LWUSWŨGPFCVGČ&#x192;NCSWGNNGKNFGXKGPVČ&#x152;ICNGOGPV PrĂŠsident de la CNAMS Seine-et-Marne (ConfĂŠdĂŠration nationale de lâ&#x20AC;&#x2122;artisanat des mĂŠtiers et services). 0QOOČ&#x152; GP  %QPUGKNNGT FG NŨGPUGKIPGOGPV technologique par lâ&#x20AC;&#x2122;AcadĂŠmie de CrĂŠteil, câ&#x20AC;&#x2122;est tout PCVWTGNNGOGPV SWŨGP  KN GUV Č&#x152;NW 2TČ&#x152;UKFGPV FGU conseillers de lâ&#x20AC;&#x2122;enseignement technologique de Seine-et-Marne.

Le 21 mars dernier, ĂŠlus et collaborateurs de la Chambre de MĂŠtiers ĂŠtaient prĂŠsents pour rendre hommage Ă un homme qui, toute sa vie durant, a militĂŠ RQWTUQPOČ&#x152;VKGTĹĄ)Č&#x152;TCTF2GTFTGCW CPEKGP2TČ&#x152;UKFGPVFGNC/CKUQPFGNC $QWNCPIGTKG2Č&#x2026;VKUUGTKGFG5GKPGGV/CTPG %ŨGUV FCPU NGU CPPČ&#x152;GU  SWG )Č&#x152;TCTF 2GTFTGCW entame son apprentissage en boulangerie dans la /CTPGGVFČ&#x2039;UKNUŨKPUVCNNGGPVCPVSWŨCTVKUCP Parallèlement Ă  sa vie professionnelle, qui prenFTC Ć&#x2019;P GP  KN UŨKORNKSWG VTČ&#x2039;U TCRKFGOGPV dans la vie syndicale en adhĂŠrant au Syndicat FG NC $QWNCPIGTKG FG 5GKPGGV/CTPG RQWT GP devenir dĂŠlĂŠguĂŠ puis PrĂŠsident. Par ailleurs, il exercera les fonctions dâ&#x20AC;&#x2122;administrateur, de memDTGFW$WTGCWRWKUFG8KEG2TČ&#x152;UKFGPVČ&#x192;NC%JCO

+NCČ&#x152;VČ&#x152;Č&#x152;ICNGOGPVĹĄ %JGXCNKGT FCPU NŨ1TFTG PCVKQPCN FG NC LĂŠgion dâ&#x20AC;&#x2122;Honneur, â&#x2013; Ĺ&#x161;RTQOW1HĆ&#x2019;EKGTFCPUNŨ1TFTGFGU2CNOGU#ECFČ&#x152; miques.

bre de MĂŠtiers et de l'Artisanat.

3WGNDGCWRCTEQWTUĹĄĐ&#x2018;

Ă la rĂŠussite.

Toujours intĂŠressĂŠ par la vie de la Chambre de MĂŠtiers, en octobre dernier, en dĂŠpit de son affaiblissement, il ĂŠtait prĂŠsent Ă lâ&#x20AC;&#x2122;inauguration de notre IMA du Pays de Meaux, programme quâ&#x20AC;&#x2122;il avait initiĂŠ alors quâ&#x20AC;&#x2122;il ĂŠtait encore prĂŠsident. %GHWVWPRNCKUKTFGEQPPCČ&#x2018;VTGNG2TČ&#x152;UKFGPV)CWVK GT&ŨCKNNGWTUKNTČ&#x152;UQPPGGPEQTGČ&#x192;PQUQTGKNNGUUQP JWOQWT TQORW Č&#x192; VQWVG Č&#x152;RTGWXG GV UC LGWPGUUG FŨGURTKV Ǩ EJCSWG HQKU SWG PQWU RGPUQPU Č&#x192; NWK WP UQWTKTG GHHNGWTG PQU NČ&#x2039;XTGU ECT KN TGRTČ&#x152;UGPVCKV NCLQKGFGXKXTGUCPULCOCKUQWDNKGTNGUXCNGWTUSWK HQPVFGNŨJQOOGEGSWŨKNGUV

29

DQWNCPIGTČ&#x192;)QWXGTPGUGP5GKPGGV/CTPG

2QWT VQWU EGWZ SWK NŨQPV EČ&#x2013;VQ[Č&#x152; )Č&#x152;TCTF 2GT dreau reprĂŠsentait la tĂŠnacitĂŠ auprès de ses collègues car il savait les booster, les conseiller, les soutenir sans jamais lâcher, pour les amener Son dĂŠvouement et son investissement sans compter en faveur de son mĂŠtier et de lâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage lui ont valu dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŞtre honorĂŠ par lâ&#x20AC;&#x2122;attribution de la MĂŠdaille dâ&#x20AC;&#x2122;or de la reconnaissance artisanale en EKVČ&#x152;Č&#x192;NŨ1TFTGPCVKQPCNFW/Č&#x152;TKVGGPGV la mĂŞme annĂŠe, de recevoir la MĂŠdaille dâ&#x20AC;&#x2122;or de la boulangerie-pâtisserie artisanale française. &CPU WP OQOGPV FŨKPVGPUG Č&#x152;OQVKQP VQWU UGU COKU DQWNCPIGTU QPV TGXČ?VW NGWT VGPWG RTQHGU UKQPPGNNG RQWT NŨCEEQORCIPGT FCPU UC FGTPKČ&#x2039;TG FGOGWTGGVNWKTGPFTGJQOOCIG

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016


F

OCUS

Jean-Yves Lambert, chef dâ&#x20AC;&#x2122;entreprise industrielle

Lâ&#x20AC;&#x2122;intellect et la pratique LaurĂŠat du prix du MaĂŽtre dâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage 2015 dans la catĂŠgorie ÂŤ Ă&#x2030;change-Transfert de compĂŠtences et de technologies Âť, Jean-Yves Lambert dirige Elbi, sociĂŠtĂŠ artisanale de sous-traitance industrielle en Seine-et-Marne, reconnue pour sa production de pointe. Pour Le Monde des artisans, il revient sur les deux aces complĂŠmentaires de lâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage.

Š DR

MĂ&#x2030;LANIE KOCHERT

30

ensuite Ă leur montrer la rĂŠalitĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;un système de production. Lâ&#x20AC;&#x2122;ap-

LMA : La technologie et lâ&#x20AC;&#x2122;innovation sont au cĹ&#x201C;ur de la production dâ&#x20AC;&#x2122;Elbiâ&#x20AC;Ś

prentissage fonctionne pour cela, on le voit. Dans lâ&#x20AC;&#x2122;industrie, un

-HDQ<YHV/DPEHUW Avec notre fabrication de vis Ă billes et Ă  rou-

jeune issu dâ&#x20AC;&#x2122;un tel circuit de formation se montrera souvent plus

leaux satellites sur mesure pour machines-outils et machines spĂŠ-

RGTHQTOCPVRQWTUQPRTGOKGTVTCXCKNSWŨWPKPIČ&#x152;PKGWTde parcours

ciales, nous sommes en effet positionnĂŠs sur un crĂŠneau novateur.

KPKVKCNHTCČ&#x2018;EJGOGPVFKRNČ&#x2013;OČ&#x152;Č&#x192;SWKNŨQPFGXTCencore apprendre les

Des produits Ă forte valeur ajoutĂŠe, complexes Ă  mettre au point,

ficelles du mĂŠtier.

SWK TGRTČ&#x152;UGPVGPV WPG PKEJG CW PKXGCW OQPFKCN %GNC PČ&#x152;EGUUKVG FG se structurer et dâ&#x20AC;&#x2122;apporter tout Ă la fois force manuelle et connaisUCPEGUVGEJPKSWGUEQORNGZGUČ&#x192;PQVTGUQEKČ&#x152;VČ&#x152;

Vos anciens apprentis deviennent-ils vos nouvelles recrues ? Dans le process industriel, trois ĂŠlĂŠments interagissent : un bon

En quoi le recours Ă lâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage sâ&#x20AC;&#x2122;avère-t-il essentiel dans votre projet dâ&#x20AC;&#x2122;entrepriseâ&#x20AC;&#x2030;?

personnel, un bon marchĂŠ et de bons investissements. Notre en-

.ŨCRRTGPVKUUCIGGUSWKUUGOQKPUFGFKEJQVQOKGGPVTGNGkHCKTGzet le

les embauches ne sont pas permanentes. Aussi, ma perspective

kRGPUGTz+NOQPVTGRCTGUUGPEGSWGEŨGUVaussi en mettant la main

de lâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage nâ&#x20AC;&#x2122;est RCUFGICTFGTkCDUQNWOGPVzEJCSWGLGWPG

Č&#x192;NCRČ&#x2026;VGSWGNŨQPCHĆ&#x2019;TOGUGUEQORČ&#x152;VGPEGUGVUGUEQPPCKUUCPEGU

chez nous. MĂŞme si LG UWKU VTČ&#x2039;U EQPVGPV FGU CRRTGPVKU SWG PQWU

intellectuelles. Les apprentis nous aident Ă assurer notre dĂŠvelop-

formons, je RGPUGCWEQPVTCKTGSWGNGWTFQPPGTNCRQUUKDKNKVČ&#x152;FŨCNNGT

pement en ĂŠtant au centre de ces deux voies.

multiplier les expĂŠriences peut leur ĂŞtre favorable. Comme Ă nous :

Par exemple ?

auprès de leurs nouveaux collègues. Câ&#x20AC;&#x2122;est une circulation vertueuse

Les jeunes dâ&#x20AC;&#x2122;aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui se rĂŠvèlent plus aptes Ă manier des

pour le monde du travail.

VTGRTKUGUŨČ&#x152;SWKNKDTGCXGEWPGFQW\CKPGFGUCNCTKČ&#x152;Uet deux Ă trois apprentis par an. Mais au-delĂ  FGUDGUQKPUSWKFQKXGPVČ?VTGRQWTXWU

LGUCKUSWGOGUCRRTGPVKURCTVKUCKNNGWTUHGTQPVCWUUKOCpromotion

outils modernes (%#1 VCDNGWTU +PVGTPGV  SWG NGU kCPEKGPUz PG maĂŽtrisent pas forcĂŠment. Câ&#x20AC;&#x2122;est un avantage. Notre rĂ´le consiste

i

ZZZHOELIUDQFHFRP

UNE RECONNAISSANCE POUR Lâ&#x20AC;&#x2122;ARTISANAT DE SOUS-TRAITANCE INDUSTRIELLE )RUPÂŤFRPPHLQJÂŤQLHXUDX&RQVHUYDWLRQQDWLRQDOGHVDUWVHWPÂŤWLHUV-HDQ<YHV/DPEHUWDDVVXUÂŤODGLUHFWLRQGHSOXVLHXUVVLWHVLQGXVWULHOV DYDQWGHUHSUHQGUH(OELHQ6HLQHHW0DUQHDXPLOLHXGHVDQQÂŤHVÂŤ Je voulais me mettre Ă mon compte en accompagnant lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠvolution et la pĂŠrennisation dâ&#x20AC;&#x2122;une petite structure ÂťUDFRQWHOHODXUÂŤDWGX3UL[GXPD°WUHGČ&#x201E;DSSUHQWLVVDJHGÂŤFHUQÂŤSDUOČ&#x201E;$3&0$HWOD015$ 'HFHWWHGLVWLQFWLRQOČ&#x201E;KRPPHUHWLHQWVXUWRXWODUHFRQQDLVVDQFHDFFRUGÂŤH¢OČ&#x201E;LQGXVWULHGHODVRXVWUDLWDQFHGDQVOHPRQGHGHOČ&#x201E;DUWLVDQDW ÂŤ Montrer que de petites entitĂŠs industrielles existent et quâ&#x20AC;&#x2122;elles dĂŠploient toute leur ĂŠnergie pour se dĂŠvelopper est essentiel. Aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui, malgrĂŠ une conjoncture peu favorable, on parle de nouveau de "rĂŠindustrialisation". Pour moi, câ&#x20AC;&#x2122;est au niveau de ces petites entreprises que les leviers agissent et font naĂŽtre cet espoir. Âť

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016


F

OCUS

Fonds de commerce

Comment sĂŠcuriser sa cession ? Ă&#x2021;a y est, vous ĂŞtes dĂŠcidĂŠâ&#x20AC;Ś Vous vendez votre affaire. DĂŠpart Ă la retraite ou changement dâ&#x20AC;&#x2122;horizon : il convient dâ&#x20AC;&#x2122;assurer vos arrières. Voici quelques points de vigilance Ă  retenir.

P

SAMIRA HAMICHE

ÂŤ Ne vous laissez jamais pressuriser par le temps ! Âť Me Sandrine Clevenot

QWT TČ&#x152;WPKT GHĆ&#x2019;ECEGOGPV NGU documents nĂŠcessaires Ă la vente, entourez-vous dâ&#x20AC;&#x2122;interNQEWVGWTU FG EQPĆ&#x2019;CPEG %QO-

mencez par prendre lâ&#x20AC;&#x2122;attache de votre CMA, oĂš un conseiller pourra vous aiguiller, et procurez-vous un rĂŠpertoire FŨCXQECVU JCDKNKVČ&#x152;U SWK UCWTQPV NKUVGT les pièces Ă fournir selon la structure LWTKFKSWG GV NGU URČ&#x152;EKĆ&#x2019;EKVČ&#x152;U OČ&#x152;VKGT FG lâ&#x20AC;&#x2122;entreprise. ÂŤ Il est toujours prĂŠfĂŠrable de VH IDLUH UHFRPPDQGHU XQ DYRFDW SOXWÂśW

iĹĄIEVGEN

32

que de prendre quelquâ&#x20AC;&#x2122;un au hasard sur lâ&#x20AC;&#x2122;annuaire parce quâ&#x20AC;&#x2122;il est proche de chez YRXV}, conseille ainsi Me Sandrine Clev-

VRQ WHPSV ¢ VLJQHU XQH SURPHVVH LQIUXF-

Ă&#x2030;viter tout quiproquo

enot (SCL SociĂŠtĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;avocats). Lâ&#x20AC;&#x2122;avo-

WXHXVH}, note M Clevenot. Durant cette

Avant lâ&#x20AC;&#x2122;acte de vente, les parties peu-

cate intervient rÊgulièrement auprès

phase de nĂŠgociation ÂŤ prĂŠ-promesse Âť,

vent conclure une promesse de vente.

dâ&#x20AC;&#x2122;artisans Ă la CMA des Hauts-de-Seine.

restez prudent, car le candidat peut ĂŞtre

Celle-ci doit comprendre les mĂŞmes

indĂŠcis. Il est possible de lui demander

mentions obligatoires : origine de pro-

Sâ&#x20AC;&#x2122;assurer de la fiabilitĂŠ de lâ&#x20AC;&#x2122;acquĂŠreur

un engagement dâ&#x20AC;&#x2122;achat mais il ne sera

priĂŠtĂŠ, bail, CA des trois derniers exer-

pas contraignant. Assurez-vous aussi

cices (ou depuis le dĂŠbut de lâ&#x20AC;&#x2122;exploita-

Si vous ne connaissez pas votre repre-

SWGNGDCKNNGWTFGUNKGWZGVNCOCKTKGUQPV

tion), ĂŠtat des inscriptions, prix de

neur

sur

FŨCEEQTF RQWT SWG NG TGRTGPGWT KPUVCNNG

vente. m6R\H] OH SOXV H[KDXVWLI SRVVLEOH

son parcours : expĂŠriences passĂŠes,

son activitĂŠ (droit de prĂŠemption com-

SRXUQHSDVDYRLUGHPDXYDLVHVVXUSULVHV

diplĂ´mes, stage de prĂŠparation Ă lâ&#x20AC;&#x2122;in-

mercial des communes). De son cĂ´tĂŠ, le

DX PRPHQW GH OD FHVVLRQ GÂŤILQLWLYH},

stallation,

Le

repreneur peut faire auditer lâ&#x20AC;&#x2122;entreprise

prĂŠvient M e Clevenot. Ne nĂŠgligez donc

tout ÂŤ pour sâ&#x20AC;&#x2122;assurer que lâ&#x20AC;&#x2122;acquĂŠreur est

GV FGOCPFGT FGU FQEWOGPVU QHĆ&#x2019;EKGNU

pas les modalitĂŠs du bail : durĂŠe, dĂŠsig-

quelquâ&#x20AC;&#x2122;un de sĂŠrieux et quâ&#x20AC;&#x2122;on ne perd pas

(Kbis, statuts).

nation et destination des locaux, loyer,

potentiel,

renseignez-vous

formations

hygièneâ&#x20AC;Ś

e

dĂŠpĂ´t de garantie, charges, clauses GZEGRVKQPPGNNGU FKCIPQUVKE VGEJPKSWG

QUID DES SALARIĂ&#x2030;S ? â&#x20AC;˘2EOLJDWLRQGČ&#x201E;LQIRUPHUGHODSRVVLELOLWÂŤGHUHSULVH ORL+DPRQ HOOHGRLWLQWHUYHQLU DXSOXVWÂśW GHX[PRLVDYDQWODVLJQDWXUHGHOČ&#x201E;DFWH 8QHDPHQGHFLYLOHSODIRQQÂŤH¢ GXSUL[GHYHQWHSHXWVDQFWLRQQHUOHSDWURQHQFDVGHPDQTXHPHQW â&#x20AC;˘/Č&#x201E;DFWHGHYHQWHSHXWFRPSRUWHUXQHFODXVHGHQRQGÂŤEDXFKDJH â&#x20AC;˘/HUHSUHQHXUSHXWVČ&#x201E;HQJDJHUSDUÂŤFULW¢QHSDVOLFHQFLHUOHVVDODULÂŤVVDXISRXUIDXWHORXUGH

etc. Ă&#x20AC; ces ĂŠlĂŠments peuvent sâ&#x20AC;&#x2122;ajouter des points facultatifs, comme la liste du matĂŠriel cĂŠdĂŠ ou lâ&#x20AC;&#x2122;attestation de conformitĂŠ des installations ĂŠlectriSWGU Ǩ NC UKIPCVWTG FG EG EQORTQOKU NŨCESWČ&#x152;TGWT C FGWZ OQKU RQWT VTQWXGT WP HKPCPEGOGPV CWRTČ&#x2039;U FŨWPG DCPSWG Lâ&#x20AC;&#x2122;affaire est dĂŠfinitivement cĂŠdĂŠe Ă la date de signature de lâ&#x20AC;&#x2122;acte de vente.

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016


LE POIDS LOURD 77

Charles MAYET - Commercial Fiat Professional 77/93 LPL 77 : route nationale 3 - 77 413 Claye-Souilly - Port : +33 7 82 71 88 44


P

RESTIGE

Samuel Gassmann, 41 ans, est le seul en France Ă fabriquer des boutons de manchettes Ă  la main. Son imagination nâ&#x20AC;&#x2122;est jamais Ă  court dâ&#x20AC;&#x2122;idĂŠes, et les matĂŠriaux originaux quâ&#x20AC;&#x2122;il cisèle au rythme de ses collections sĂŠduisent les esthètes du monde entier.

i2*1615ĹĄ.6*''6'02+:'.+/#)'

SOPHIE DE COURTIVRON

34

SAMUEL GASSMANN

ÂŤ La forme que jâ&#x20AC;&#x2122;ai conçue ĂŠpouse parfaitement le poignet de la chemise autour du bras Âť Inspiration sans limites

Le crĂŠateur sort deux collections par an (printemps-ĂŠtĂŠ, automne-hiver). En 2016, ÂŤ nous lançons le thème du jeu qui se dĂŠclinera en quatre catĂŠgories de boutons de manchettes : simulacre (des boutons fabriquĂŠs notamment avec dâ&#x20AC;&#x2122;anciens yeux de poupĂŠes en pâte de verre), chance (les quatre rois du jeu de carte mâ&#x20AC;&#x2122;ont entre autres inspirĂŠ), compĂŠtition, vertige Âť, liste-til, ĂŠnigmatique. Les matières quâ&#x20AC;&#x2122;il utilise sont très variĂŠes : nacre blanche, nacre grise, os, ĂŠbène, porcelaine, ivoire, bois, troca (coquillage)â&#x20AC;Ś

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016

Un pur autodidacte

DiplĂ´mĂŠ en histoire de lâ&#x20AC;&#x2122;art, Samuel Gassmann a dâ&#x20AC;&#x2122;abord ĂŠtĂŠ journaliste audiovisuel et commissaire dâ&#x20AC;&#x2122;exposition spĂŠcialisĂŠ dans lâ&#x20AC;&#x2122;art contemporain. Câ&#x20AC;&#x2122;est un reportage sur la mode masculine qui rĂŠorientera sa vie : le bouton de chemise en nacre lâ&#x20AC;&#x2122;emmène vers la redĂŠcouverte du bouton de manchette. Une rĂŠvĂŠlation. ÂŤ La forme que jâ&#x20AC;&#x2122;ai conçue ĂŠpouse parfaitement le poignet de la chemise autour du bras, qui nâ&#x20AC;&#x2122;est jamais Ă 90 degrĂŠs. Âť


faits Ă la main

Des boutons de manchettes

2009 CrĂŠation de la sociĂŠtĂŠ. DĂŠbut 2012 Samuel dessine une chemise pour la prestigieuse OCTSWGLCRQPCKUG Arts & Science. Fin 2012 CrĂŠation du site web de vente Savoir-faire unique

Une clientèle très  select 

Les ÂŤ liens Âť ou ÂŤ ponts Âť en argent sont polis douze heures dans des billes de porcelaine en mouvementâ&#x20AC;Ś ÂŤ Ce qui les rend plus solides. Âť Samuel invente ses outils comme il a inventĂŠ son mĂŠtier. Avec un maquettiste, ils dessinent tout sur ordinateur, et impriment en 3D les prototypes en cire. Samuel travaille ensuite avec un fondeur ; il obtient ses liens bruts de fonte par le procĂŠdĂŠ de la fonte Ă cire perdue traditionnelle. Il nettoie, ĂŠmerise (plusieurs ĂŠtapes), polit (plusieurs ĂŠtapes), et prĂŠpare/orne ensuite chaque lien.

Les clients de Samuel sont des grands magasins et concept stores triĂŠs sur le volet. ÂŤ Je les rencontre pendant la Semaine de la mode qui a lieu en janvier et en juin. Âť Lâ&#x20AC;&#x2122;entrepreneur rĂŠalise 60 Ă 70 % de son chiffre FŨCHHCKTGU ĹĄGWTQUGP Č&#x192;NŨČ&#x152;VTCPIGT ,CRQP Allemagne, Australie, Mexiqueâ&#x20AC;Ś). Une paire de boutons de manchettes coĂťte entre 100 et 300 euros. Sa femme Donatienne lâ&#x20AC;&#x2122;aide pour lâ&#x20AC;&#x2122;administratif. LaurĂŠat dâ&#x20AC;&#x2122;un prix, il aura en 2016 une assistante, subventionnĂŠe par la Mairie de Paris, pour lâ&#x20AC;&#x2122;aider Ă  la production. ÂŤ Cela me dĂŠgagera du temps pour les relations publiques, le commercial. Âť

en ligne. 2014 IntÊgration de la pÊpinière des

35

Ateliers de Paris, un incubateur RQWTNGUOCTSWGU de moins de EKPSCPU 2015 Lancement de lâ&#x20AC;&#x2122;alliance double

Diversification

Samuel a lancĂŠ en fĂŠvrier 2015 une gamme ingĂŠnieuse de Ć&#x2019;PGUCNNKCPEGUSWKUŨQWXTGPVGV peuvent cacher diamants et gravures. ÂŤ Nos bijoux, qui marchent bien, nous ont permis par rĂŠpercussion de vendre beaucoup de boutons de manchettes. Âť Il compte dĂŠvelopper le site Internet de lâ&#x20AC;&#x2122;entreprise, qui rĂŠalise 10 % du chiffre dâ&#x20AC;&#x2122;affaires. Samuel envisage aussi ÂŤ une collaboration extĂŠrieure avec un fabricant de chemise Ă forte notoriĂŠtĂŠ, car tout le monde nous demande des chemisesâ&#x20AC;Ś Âť. Il a dĂŠjĂ  fait des prototypes de studs (boutons pour les plastrons de smoking) et de nouvelles bagues encore plus recherchĂŠes. Petit bouton de manchette ira loin.

chez Colette. 2015 Donatienne, ĂŠpouse de Samuel, intègre lâ&#x20AC;&#x2122;entreprise en VCPVSWGUCNCTKČ&#x152;G 2016 Lancement du thème du jeu et embauche dâ&#x20AC;&#x2122;une assistante en production.

i

ZZZVDPXHOJDVVPDQQFRP

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016


V

IE D'ARTISANS

Avec lâ&#x20AC;&#x2122;Outil en Main

Ils poursuivent le geste PrĂŠsente dans 50 dĂŠpartements, lâ&#x20AC;&#x2122;association lâ&#x20AC;&#x2122;Outil en Main dĂŠveloppe, depuis 1994, un vaste projet dâ&#x20AC;&#x2122;initiation aux mĂŠtiers manuels et du patrimoine autour dâ&#x20AC;&#x2122;ateliers enfants-seniors. Plus de 2 800 artisans retraitĂŠs se sont dĂŠjĂ investis dans cette rencontre de gĂŠnĂŠrations autour de la crĂŠation manuelle. Trois dâ&#x20AC;&#x2122;entre eux nous ont livrĂŠ leur tĂŠmoignage. MĂ&#x2030;LANIE KOCHERT

Jean-Marc Barreau, Bollène

 Tout part de la matière 

FRPSWH OHXUV WHPSV G̸DWWHQWLRQ HQ IDLVDQW WRXUQHU OHV DWHOLHUVÍ&#x201A;Âť Sâ&#x20AC;&#x2122;il reconnaĂŽt jouer parfois, avec plaisir, un rĂ´le de grand-parent, câ&#x20AC;&#x2122;est sans perdre de vue les tenants et les aboutissants de lâ&#x20AC;&#x2122;association. En VCPV SWG OCČ&#x160;QP URČ&#x152;EKCNKUVG FW RCVTK moine, Jean-Marc Barreau a tenu Ă initier ses ouailles mDXͧO¢SORPEDX[YLHX[PD WÂŤULDX[ DX[ HQGXLWVÍ&#x201A;} Mais ĂŠgalement Ă  la culture et Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;histoire. Exemple avec lâ&#x20AC;&#x2122;art FGNCHTGUSWG ÂŤ Au-delĂ  de nos exercices de SHLQWXUHVXUGXPRUWLHUIUDLVMHOHXUUDFRQWH OHV RULJLQHV GH OD WHFKQLTXH Ěł O̸Â&#x2039;J\SWH OD *UÂŞFHÍ&#x201A;ĚłHQPÂŹPHWHPSVTXHVHVͧFHOOHV -HVRXKDLWHOHXUPRQWUHUFHTX̸LO\DGHPHLO OHXU GDQV OHV PÂŤWLHUV PDQXHOV 7RXV OHV PR\HQV VRQW ERQV SRXU FRPPXQLTXHU VD SDVVLRQ.} Câ&#x20AC;&#x2122;est sĂťrement cela, aussi, la gĂŠnĂŠrositĂŠ.

LE MOT Dâ&#x20AC;&#x2122;ALAIN LEHĂ&#x2030;BEL,

PRĂ&#x2030;SIDENT DE Lâ&#x20AC;&#x2122;OUTIL EN MAIN â&#x20AC;˘ ÂŤ Les artisans retraitĂŠs sont des passionnĂŠs et des experts du geste dont LOVRQWXQHFRQQDLVVDQFHH[DFWH(QSDUWLFLSDQW¢FHVDWHOLHUVLOVVHYDORULVHQW HQFRQVHUYDQWXQVHQWLPHQWG̸XWLOLWÂŤHWV̸SDQRXLVVHQWGDQVXQSURMHWWRXWHQ PDLQWHQDQWXQOLHQVRFLDOHVVHQWLHO$XWUDYHUVGHFHVÂŤFKDQJHVOHVHQIDQWV VRQWDPHQÂŤV¢SRUWHUXQDXWUHUHJDUGVXUFHWWHJÂŤQÂŤUDWLRQ¢ODUHVSHFWHUHW¢ FRPSUHQGUHVHVDWRXWV$XVHLQGHO̸2XWLOHQ0DLQLOVGÂŤYHORSSHQWOHXUVDYRLU ÂŹWUHOHXUVDYRLUIDLUHVHUÂŤYÂŞOHQWHWSUHQQHQWFRQͧDQFHHQHX[ â&#x20AC;˘ ÂŤ Lâ&#x20AC;&#x2122;association compte aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui 145 structures locales1RWUH REMHFWLIHVWG̸DFFRPSDJQHUVRQGÂŤYHORSSHPHQWG̸LFL¢GDQVWRXVOHV GÂŤSDUWHPHQWV3RVLWLRQQÂŤVHQDPRQWGHO̸DSSUHQWLVVDJHQRXVVRPPHVDYLGHV GHGLVFXVVLRQVHWGHSDUWHQDULDWVDYHFWRXWHVOHVIRUFHVYLYHVGHODIRUPDWLRQHW GHO̸DUWLVDQDW&)$&0$WHUULWRLUHVHWUÂŤJLRQVÂť

i

ZZZORXWLOHQPDLQIU

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016

iĹĄDR

36

EntrĂŠ en apprentissage Ă 14 ans, JeanMarc Barreau sâ&#x20AC;&#x2122;est bâti artisan maçon annĂŠe après annĂŠe. La retraite venue, lâ&#x20AC;&#x2122;homme a rejoint lâ&#x20AC;&#x2122;aventure de lâ&#x20AC;&#x2122;Outil en Main et participĂŠ, en 2013, Ă  la crĂŠation FŨWPG CPVGPPG Č&#x192; $QNNČ&#x2039;PG 5C XQNQPVČ&#x152;! ÂŤ 7UDQVPHWWUH OH VDYRLU GHV KRPPHV GH PÂŤWLHUÂť Une dizaine dâ&#x20AC;&#x2122;artisans retraitĂŠs CPKOGPV EJCSWG OGTETGFK CXGE NWK EGU ateliers destinĂŠs aux 9-14 ans. ÂŤ Nous OHV PHWWRQV HQ FRQWDFW DYHF XQ PD[LPXP GH PÂŤWLHUV HQ SDUWDQW GH OD PDWLÂŞUH ERLV SLHUUHIDULQHIHUÍ&#x201A;}Lâ&#x20AC;&#x2122;idĂŠe : ÂŤ Quâ&#x20AC;&#x2122;ils touchent ¢WRXWHWͧQLVVHQWSDUWURXYHU"la leur " Âť 'P VCPV SWŨCTVKUCPU knous avons touMRXUVÂŤWÂŤKDELWXÂŤV¢IRUPHUGHVDSSUHQWLVÂť, souligne le Vauclusien. m/HV HQIDQWV FRPSRVHQW FHUWHV XQ DXWUH SXEOLF PDLV QRXV QRXV DGDSWRQV ¢ HX[ HQ SUHQDQW HQ


VIE D'ARTISANS [ ILS POURSUIVENT LE GESTE

Bernard Marion, Villeneuve dâ&#x20AC;&#x2122;Ascq

iĹĄDR

ÂŤ Un principe de transmission Âť

Menuisier-ĂŠbĂŠniste et ancien compagnon du devoir, Bernard Marion sâ&#x20AC;&#x2122;est engagĂŠ Ă 17 ans dans un Tour de France de plus de dix ans avant de sâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtablir, pour FG DQP GP VCPV SWŨCTVKUCP 3WGNSWGU FČ&#x152;EGPPKGU QPV

passĂŠ, depuis, mais sa philosophie nâ&#x20AC;&#x2122;a jamais vacillĂŠ. ÂŤ /DWUDQVPLVVLRQHVWXQSULQFLSHTXLV̸LQWÂŞJUHDXIRQFWLRQQHPHQW GX FRPSDJQRQQDJH UHGLVWULEXHU OH EÂŤQͧFHGHO̸DSSUHQWLVVDJHTXLP̸DÂŤWÂŤGRQQÂŤFHODDWRXMRXUV IDLWSDUWLHGHPHVYDOHXUVHWGHPRQHQJDJHPHQWÂť ǨCPU$GTPCTF/CTKQPRQWTUWKVCWLQWTFŨJWKEGVVG OKUUKQP Č&#x192; NŨ1WVKN GP /CKP FG 8KNNGPGWXG FŨ#UES CWZ cĂ´tĂŠs de huit autres bĂŠnĂŠvoles. Dans son atelier du mercredi, lâ&#x20AC;&#x2122;actif retraitĂŠ propose aux enfants de rĂŠaliUGTFGRGVKVUQDLGVUFWSWQVKFKGPVGNUFGUOCPIGQKTGU Ă oiseaux. ÂŤ Les initiations que nous proposons aux enIDQWV OHXU SHUPHWWHQW GH UÂŤDOLVHU GHV SURMHWV PDQXHOV FRQFUHWVPDLVÂŤJDOHPHQWG̸DYDQFHUGDQVOHXUFKHPLQHPHQW SHUVRQQHO HQ GÂŤYHORSSDQW OHXUV LQWÂŤUÂŹWV WRXW HQ GÂŤJURVVLVVDQWOHXUYLVLRQGHVPÂŤWLHUVÂť Mi-animateur mi-ĂŠducateur, lâ&#x20AC;&#x2122;homme met un point dâ&#x20AC;&#x2122;honneur Ă  gommer toute diffĂŠrence entre les enfants inscrits Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;association. ÂŤ 7RXV QH VRQW SDV LVVXV G̸HQYLURQQHPHQWVDSDLVÂŤVRX¢O̸DLVH¢O̸FROHPDLVQRXVIDLVRQV HQVRUWHTX̸LOVVHVHQWHQWELHQGDQVOHWHPSVGHO̸2XWLO HQ0DLQÂť Cela doit marcher : ÂŤ 1RXVOHVYR\RQVYHQLU DYHFOHVRXULUHHWUHSDUWLUͧHUVDYHFOHXUVFUÂŤDWLRQVÂť.

37

Bernard Fargeot, Limoges

ÂŤ /D IRUPDWLRQ P̸D FRQVWUXLW HW D IDLW FH TXH MH VXLV GHYHQX} CUUWTG $GTPCTF (CTIGQV CPU RNQObier-chauffagiste-couvreur de mĂŠtier. m,OÂŤWDLWQDWXUHO ORUVTXH MH VXLV GHYHQX FKHI GH PRQ HQWUHSULVH TXH MH P̸\ FRQVDFUH HQ IRUPDQW ¢ PRQ WRXUÂť, poursuit ceNWK SWK HWV CWUUK RTČ&#x152;UKFGPV FG NC %JCODTG U[PFKECNG plomberie chauffage couverture. Convaincu par la formule proposĂŠe par lâ&#x20AC;&#x2122;association â&#x20AC;&#x201C; venue Ă sa rencontre Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;heure de la retraite â&#x20AC;&#x201C;, il en a rejoint la branche de Limoges. ÂŤ Jâ&#x20AC;&#x2122;avais encore des choses Ă  SDUWDJHU'HSOXVLOPHVHPEODLWLPSRUWDQWGHSURXYHU TXHOHVJHQVGXE¤WLPHQWQ̸WDLHQWSDVHQUHWUDLWPDLV DX FRQWUDLUH DFWLIV G\QDPLTXHV HW PXV SDU O̸HQYLH GH V̸LPSOLTXHUGDQVWRXWHVVRUWHVG̸HQWUHSULVHVÂť Face Ă  un public dâ&#x20AC;&#x2122;enfants mQRXV VRPPHV GDQV mO̸DYDQWSURMHW} *U¤FH ¢ FHV VHVVLRQV G̸LQLWLDWLRQ TXL VH VXFFÂŞGHQW WRXWHV OHV TXDWUH VHPDLQHV QRXV OHXU ouvrons lâ&#x20AC;&#x2122;esprit sur la diversitĂŠ des univers professionnels. Âť Il sâ&#x20AC;&#x2122;agit ĂŠgalement dâ&#x20AC;&#x2122;instaurer une relation de EQPĆ&#x2019;CPEG GV FG TGURGEV OWVWGN kNous leur faisons

iĹĄDR

ÂŤ Les enfants aussi ont un rĂ´le Ă jouer Âť

VHQWLU TX̸HX[ DXVVL VRQW GHV SHUVRQQHV LQWÂŤUHVVDQWHV (WTX̸HX[DXVVLDXURQWXQUÂśOHGHWUDQVPLVVLRQ¢MRXHU ,OVSRXUURQWWÂŤPRLJQHUDYHFOHFÄ&#x2022;XUGHFHTX̸LOVDXURQW GÂŤFRXYHUWUÂŤDOLVÂŤHWSDUWDJHUFHWWHH[SÂŤULHQFHDXSUÂŞV GHOHXUVDPLVWRXWDXWRXUG̸HX[. Âť Pour se rĂŞver dans un mĂŠtier, il faut dĂŠjĂ en entendre parler.

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016


O

PINION

iĹĄ MAURICE ROUGEMONT

ÂŤ Lâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage est une des grandes solutions pour lâ&#x20AC;&#x2122;emploi des jeunes dans notre pays Âť

BIO 1980 Mort de son père, Pascal Jardin, Êcrivain. 1986

Parution de son premier roman, Bille en tĂŞte, Ă 21 ans.

Alexandre Jardin Romancier et fondateur du mouvement  Bleu Blanc Zèbre 

1999 CrĂŠation de ÂŤ Lire et faire lire Âť. 2014

Alexandre Jardin sâ&#x20AC;&#x2122;est engagĂŠ dans un partenariat entre une association et lâ&#x20AC;&#x2122;Urma* du Nord â&#x20AC;&#x201C; Pas-de-Calais. Il a foi en lâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage comme vecteur dâ&#x20AC;&#x2122;emploi pour les jeunes et admire la force de conviction de ceux qui ont choisi lâ&#x20AC;&#x2122;artisanat. BARBARA COLAS

38

LMA : Comment percevez-vous le secteur de lâ&#x20AC;&#x2122;artisanat ? $OH[DQGUH -DUGLQ ÂŤ Câ&#x20AC;&#x2122;est lâ&#x20AC;&#x2122;un des rares secteurs dans leSWGN NC RTQOQVKQP UQEKCNG GUV TČ&#x152;GNNG #NQTU SWG PQVTG UQEKČ&#x152;VČ&#x152; GUVEQORNČ&#x2039;VGOGPVDNQSWČ&#x152;G3WCPFLGOGUWKURTQOGPČ&#x152;FCPU NGU %(# GV SWG LŨCK FGOCPFČ&#x152; SWK UQWJCKVCKV UG OGVVTG Č&#x192; UQP compte, la moitiĂŠ a levĂŠ la main. De plus en plus de jeunes XKGPPGPV Č&#x192; NŨCTVKUCPCV RCT RCUUKQP GV RCTEG SWŨKNU QPV GPXKG FŨGPVTGRTGPFTG%GSWKOŨCNGRNWUHTCRRČ&#x152;EŨGUVNCĆ&#x2019;GTVČ&#x152;SWŨKNU Č&#x152;RTQWXGPV%ŨGUVNKČ&#x152;Č&#x192;WPGNQIKSWGKPVTKPUČ&#x2039;SWGCWOČ&#x152;VKGTČ&#x192;NC diffĂŠrence dâ&#x20AC;&#x2122;un job ou des diplĂ´mes, un mĂŠtier câ&#x20AC;&#x2122;est beaucoup RNWUSWŨWPVTCXCKN.ŨCRRTGPVKUUCIGGUVWPGFGUITCPFGUUQNWtions pour lâ&#x20AC;&#x2122;emploi des jeunes dans notre pays. Âť

LMA : Quel est le projet que vous avez initiĂŠ avec votre mouvement Bleu Blanc Zèbre et lâ&#x20AC;&#x2122;URMA ? $- ÂŤ Au sein du mouvement des Zèbres, nous rassemblons NGUkHCK\GWZz2QWTOQKNGUCTVKUCPUSWKUŨGPICIGPVRQWTNŨCRprentissage en font partie. Ils se prennent en charge, en dehors FGVQWVGEQPUKFČ&#x152;TCVKQPRQNKVKSWGGVKOCIKPGPVWPGUQNWVKQPRTCIOCVKSWG0QWUGUUC[QPUHTČ&#x152;SWGOOGPVFGETČ&#x152;GTFGUEQQRČ&#x152;TC-

COUP DE PROJECTEUR

Fondation du mouvement  Bleu Blanc Zèbre 

i

ZZZEOHXEODQF]HEUHIU

tions entre Zèbres. LĂ , cela concerne lâ&#x20AC;&#x2122;Agence pour lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠducation RCTNGURQTVSWKUQEKCNKUGNGULGWPGUFGUSWCTVKGTUFKHĆ&#x2019;EKNGUXKC des clubs sportifs. Nous avons dĂŠcidĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;en faire un portail pour lâ&#x20AC;&#x2122;emploi. Lâ&#x20AC;&#x2122;objectif est de rapprocher ces lieux et lâ&#x20AC;&#x2122;UniversitĂŠ des MĂŠtiers. Lâ&#x20AC;&#x2122;expĂŠrimentation a commencĂŠ dans le Nord avec un moment dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠchange entre les jeunes, les coachs sportifs et les artisans formateurs des CFA. Tous ces jeunes ont ĂŠtĂŠ assez DNWHHČ&#x152;URCTNGUCTVKUCPUSWKQPVRTKUNCRCTQNGKNUNGWTQPVRCTNČ&#x152; dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠgal Ă  ĂŠgal. Âť

LMA : Pourquoi les CFA peinent-ils Ă trouver des candidats selon vous ? $-k.GU%(#OCPSWGPVFGECPFKFCVUECTNŨǹFWECVKQPPCVKQPCNGHCKVVQWVRQWTSWGNGULGWPGUPŨCKNNGPVRCUXGTUEGUĆ&#x2019;NKČ&#x2039;TGU.G système scolaire rĂŞve de 80% de bacheliers, mais il vaut mieux avoir un mĂŠtier. Soit on le dĂŠplore et cela ne sert Ă  rien, soit on se retrousse les manches. Cependant, faire ĂŠvoluer la culture de lâ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x2030;ducation nationale est un chantier trop ambitieux. Nous RQWXQPUETČ&#x152;GTGPUGODNGFGURQNKVKSWGURWDNKSWGUUCPURCUUGT par les pouvoirs publics si ce genre de partenariat se gĂŠnĂŠralise. 2QWTOQKUQKVKN[CWPUWTUCWVEKXKSWGUQKVEGNCXCGZRNQUGTz * Lâ&#x20AC;&#x2122;UniversitĂŠ RĂŠgionale des MĂŠtiers et de lâ&#x20AC;&#x2122;Artisanat.

%JCSWGUGOCKPGFCPUN Č&#x152;OKUUKQP(QNKG2CUUCIČ&#x2039;TGRTČ&#x152;UGPVČ&#x152;GRCT(TČ&#x152;FČ&#x152;TKE Lopez, Alexandre Jardin invite des Français dans l'action. Il offre ainsi une tribune Ă leurs initiatives, Ă  leurs combats. Le 2 dĂŠcembre dernier, il recevait Alain Griset, PrĂŠsident de l'APCMA. . QEECUKQPFGOGVVTGGPNWOKČ&#x2039;TGN CRRTGPVKUUCIGGVNGUURČ&#x152;EKĆ&#x2019;EKVČ&#x152;UFGU7PKXGTUKVČ&#x152;U4Č&#x152;IKQPCNGUFGU/Č&#x152;VKGTU 'ZVTCKVČ&#x192;TGXQKTUWTYYYHTCPEGHTGOKUUKQPUHQNKGRCUUCIGTG

Le Monde des artisans [ mai/juin 2016


aime relever des défis,

MAIS IL VEUT

une mutuelle qui

s’adapte

à ses besoins. PRÉSENTS POUR VOUS

Renseignements sur mutuellebleue.fr ou par téléphone au 01 64 71 42 56

Comme de nombreux travailleurs non salariés, le projet professionnel de Paul occupe une place importante dans sa vie. C’est pourquoi, il souhaite être accompagné pour sa protection sociale. Avec Mutuelle Bleue, il est assuré que ses besoins sont analysés avec attention, grâce à l’expertise de nos conseillers. Il peut ainsi bénéficier rapidement d’une couverture santé adaptée aux risques de son activité.

GARANTIES C O M PAT I B LE S L O I M A D E LI N

Photo et document non contractuels. Mutuelle soumise aux dispositions du Livre II du code de la Mutualité - SIREN N°775 671 993 – Crédit photo : Offset/Apeloga.

Paul


SANTÉ COLLECTIVE OBLIGATOIRE DÈS

Parce que la mise en place d'une complémentaire santé collective dans votre entreprise demande un temps de réflexion (choix des garanties, échanges avec vos salariés…) Prenez dès maintenant rendez-vous

$33(/*5$78,7'(38,6813267(),;(

du lundi au vendredi de 8h30 à 20h et le samedi de 8h30 à 17h

La complémentaire santé collective à adhésion obligatoire destinée aux salariés est le contrat Les Façonnables Salariés coassuré par MAAF Santé (Mutuelle soumise aux dispositions du Livre II du Code de la Mutualité - SIREN 331 542 142 - Code APE 6512 Z - Siège social : Chaban - 79180 Chauray. Adresse : Chauray - 79036 NIORT Cedex 09 -

maaf.fr) et APGIS (Institution de Prévoyance agréée par le Ministère chargé de la Sécurité sociale sous le N°930, régie par l’article L 931-1 du Code de la Sécurité sociale - Siège Social : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex), et distribué par MAAF Assurances SA.

MAAF Assurances SA - RCS NIORT 542 073 580 - 02/2015

2016

Le Monde des Artisans Seine-et-Marne n°112  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you