Page 1

RETROUVEZ DANS CE NUMÉRO TOUTE L’INFORMATION DE VOTRE CMA

Mai-juin 2017 • 1,50 €

rtisans

LE MONDE DES

édition

île-de-france seine-et-marne

Concours « Un des Meilleurs Apprentis de France »

Bimestriel n°118

XQHFXY«HSURPHWWHXVHɈ P. 22 Coup de chapeau à nos Artisans et Apprentis talentueux p. 06 portraitS

PRATIQUE

Félicitations à nos nouveaux Maîtres Artisans P. 18

Entreprises de moins de DQVE«Q«ȴFLH]GȇXQ appui presonnalisé P. 28

Seine-et-Marne


02/17 - MAAF Assurances SA RCS NIORT 542 073 580 - CrĂŠdit photo : Fokal Studio - CrĂŠation :

MAAF PRO pour vous les PROS

Depuis plus de 60 ans, MAAF assure les

 !c

Multirisque professionnelle RC DÊcennal DÊcennale (PROS du bâtiment) VÊhicules pr professionnels SantÊ collec collective et individuelle PrÊvoyance - Épargne - Retraite

MAAF disponible pour vous

en agence Prenez rendez-vous sur maaf.fr ou sur l’appli mobile MAAF et Moi

au tĂŠlĂŠphone 

sur votre espace client Sur maaf.fr et l’appli mobile MAAF et Moi

du lundi au vendredi de 8h30 Ă 20h et le samedi de 8h30 Ă  17h.

Conditions des contrats et coordonnĂŠes des assureurs disponibles en agence MAAF


S O M M A I R E

Rejoignez-nous sur

cmaseineetmarne

É D I T O ÉVÉNEMENT

04

Un pôle d’excellence farine pour former les  TOP CHEF  boulangers et pâtissiers

ACTUALITÉS [ 06 [ Coup de chapeau à nos Artisans et Apprentis talentueux [ Rendez-vous de printemps rÊussi à la 176e Foire de la Saint-Parfait [ Retour sur la Semaine Nationale de l’Artisanat : des thÊmatiques très suivies dans les antennes [ Bravo à nos MaÎtres d’Apprentissage initiatives [ 16 [ De belles rencontres avec les JEMA [ FÊlicitations à nos nouveaux MaÎtres Artisans Apprentissage [ 20 [ Recruter un apprenti, c’est maintenant ! Plus qu’un effort, un pari sur l’avenir et un acte citoyen [ Concours  Un des Meilleurs Apprentis de France  : une cuvÊe 2017 prometteuse ! [ Sport et mixitÊ : des valeurs partagÊes à l’internat de l’IMA du Pays de Montereau PRATIQUE [ 26 [  Seine-et-Marne 2030, l’Île-de-France des possibles  [ (QWUHSULVHVGHPRLQVGHDQVEQͤFLH] d’un dispositif conçu pour vous ! [ 32 artisans seine-et-marnais et val d’oisiens obtiennent la Charte QualitÊ regards [ 34 [ 3DWULFN&RXVWHL[%03DͼRPD un bosseur sachant brosser‌ [ Vie d’apprentis : corps et âme [ Philippe Etchebest :  Avec mon apprenti, la notion de partage est Êvidente ! 

A

Elisabeth DĂŠtry 3UÂŤVLGHQWHGHOD&0$ de Seine-et-Marne

u moment oĂš vous recevrez ce nouveau magazine, la France aura choisi celui ou celle qui va guider l’avenir de notre pays. Le climat d’incertitude liĂŠ Ă l’approche de l’Êlection prĂŠsidentielle et au contexte ĂŠconomique local, national voire international augmente l’inquiĂŠtude de nos entreprises artisanales qui voient les plus grandes instances très ĂŠloignĂŠes de leurs prĂŠoccupations quotidiennes. Une fois de plus, j’ai la sensation que notre secteur fait partie des grands oubliĂŠs dans les campagnes en cours avec leurs lots de promesses et de mesures qui n’intègrent pas les problĂŠmatiques de la petite et moyenne entreprise qui pourtant prouve chaque jour son rĂ´le indĂŠniable d’Êconomie de proximitĂŠ et de maintien de l’emploi. Face aux diÊrents programmes et pour faire entendre notre voix et nos attentes, le rĂŠseau des chambres de mĂŠtiers se mobilise dĂŠjĂ  pour les ĂŠlections lĂŠgislatives, pour sensibiliser par nos actions de proximitĂŠ les candidats dĂŠputĂŠs de nos territoires et a mis en place deux actions d’envergure nationale pour positionner l’artisanat au cĹ“ur du dĂŠbat politique. La première a pour objectif d’interpeller les candidats pour qu’ils se positionnent clairement sur les thĂŠmatiques du secteur. S’appuyant sur un ÂŤ livre blanc Âť, cette dĂŠmarche constitue pour le rĂŠseau une rĂŠelle opportunitĂŠ de dĂŠmontrer que les entreprises artisanales sont un atout pour la compĂŠtitivitĂŠ et le dĂŠveloppement ĂŠconomique de la France. La seconde vise Ă  soutenir la candidature de Camille Lartisan, candidat virtuel mais lĂŠgitime grâce Ă  ses trois millions de soutiens. Par notre intermĂŠdiaire, Camille Lartisan prendra la parole et portera notre discours sur tout le territoire. La confrontation entre les demandes de Camille Lartisan et les rĂŠponses des candidats laissent augurer de nouveaux combats Ă  mener tant au niveau du dĂŠveloppement de l’apprentissage avec une stabilitĂŠ des textes et des aides ; de la qualiďŹ cation de nos jeunes futurs repreneurs de nos entreprises, de la simpliďŹ cation administrative avec une diminution des normes et rĂŠglementations qui freinent l’envie d’entreprendre et l’Êconomie ; de l’indispensable rĂŠtablissement d’une concurrence loyale en harmonisant les prĂŠlèvements ďŹ scaux et sociaux mettant ďŹ n au dumping social europĂŠen ; de l’imposition des plateformes Internet devant l’explosion du numĂŠrique aux mĂŞmes obligations ďŹ scales et sociales qui pèsent sur nos entreprises‌ Chers collègues, vos prĂŠoccupations sont les miennes et sachez que j’ai la volontĂŠ avec les ĂŠlus qui m’entourent, de poursuivre notre engagement Ă  vos cĂ´tĂŠs pour porter vos attentes, dĂŠfendre nos valeurs, ĂŠlĂŠments fondateurs de l’action que nous conduisons Ă  tous les niveaux pour pĂŠrenniser l’activitĂŠ, protĂŠger l’emploi et favoriser l’Êconomie de proximitĂŠ que reprĂŠsente l’artisanat. Bien Ă  vous.

Ce numÊro comprend des pages spÊcifiques pour les abonnÊs de Seine-et-Marne et un encart  Calendrier des formations second semestre 2017  et son bulletin d’inscription.

Le Monde des artisans n° 118 – Mai/juin 2017 – ‹GLWLRQGH6HLQHHW0DUQHČ‚3UÂŤVLGHQWHGXFRPLWÂŤGHUÂŤGDFWLRQGHVSDJHVORFDOHVÉ‹(OLVDEHWK'ÂŤWU\Č‚$YHFOHFRQFRXUVUÂŤGDFWLRQQHOGHOD &KDPEUHGH0ÂŤWLHUVHWGHOȇ$UWLVDQDWGH6HLQHHW0DUQHČ‚‹GLWHXUGÂŤOÂŤJXÂŤÉ‹6WÂŤSKDQH6FKPLWWČ‚5ÂŤGDFWLRQÉ‹$7&SRUWÉ‹É‹É‹É‹É‹HPDLOÉ‹OHPRQGHGHVDUWLVDQV#JURXSHDWFFRPČ‚2QW FROODERUÂŤ¢FHQXPÂŤURÉ‹-XOLH&OHVVLHQQH6RSKLHGH&RXUWLYURQ0DUMRODLQH'HVPDUWLQ&KULVWHOOH)ÂŤQÂŤRQΖVDEHOOH)OD\HX[*XLOODXPH*HQHVWH6DPLUD+DPLFKH0ÂŤODQLH.RFKHUW6DPRU\D :LOVRQ6HFUÂŤWDULDWGHUÂŤGDFWLRQÉ‹0b$QWKRQ\-b1HLVVHČ‚3XEOLFLWÂŤÉ‹$7&TXDLGH9DOP\3DULVČ‚3XEOLFLWÂŤQDWLRQDOHÉ‹'LUHFWHXUFRPPHUFLDO0DWKLHX7RXUQLHU7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹ ID[É‹É‹É‹É‹HPDLOÉ‹PWRXUQLHU#JURXSHDWFFRPČ‚3XEOLFLWÂŤVGÂŤSDUWHPHQWDOHVÉ‹7KLHUU\ 7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹ HW&ÂŤGULF-RQTXLÂŞUHV 7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹ ID[É‹É‹É‹É‹HPDLOÉ‹ WKLHUU\MRQTXLHUHV#ZDQDGRRIUČ‚3KRWRJUDSKLHVÉ‹/DXUHQW7KHHWHQUHVSRQVDEOHLPDJHČ‚&UÂŤGLWVSKRWRVORFDOHVVDXIPHQWLRQFRQWUDLUHÉ‹&0$HW&50$Ζ')Č‚3KRWRGHFRXYHUWXUHÉ‹ 3KR[%UDFT3KRWR9LGÂŤR0RQWHUHDXČ‚3URPRWLRQGLIIXVLRQÉ‹6KLUOH\(OWHU7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹É‹7DULIGȇDERQQHPHQWDQ)UDQFHÉ‹HXURV7DULIDXQXPÂŤURÉ‹Čœ¢OȇWUDQJHUÉ‹ QRXVFRQVXOWHUČ‚&RQFHSWLRQÂŤGLWRULDOHHWJUDSKLTXHÉ‹TEMA|presse7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹É‹Č‚)DEULFDWLRQÉ‹3L[HOLPDJHΖ0DUOLQ-07DSSHUW7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹Č‚‹GLWHXUÉ‹$7& UXH'XSRQWGHV/RJHV0(7=7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹ID[É‹É‹É‹É‹Č‚'LUHFWHXUGHODSXEOLFDWLRQÉ‹)UDQŠRLV*UDQGLGLHUČ‚1rFRPPLVVLRQSDULWDLUHÉ‹7Č‚Ζ661É‹ Č‚'ÂŤSÂśWOÂŤJDOÉ‹DYULOČ‚ΖPSUHVVLRQÉ‹ΖPSULPHULH/ÂŤRQFH'ÂŤSUH]=RQHLQGXVWULHOOH5LXW]%DUOLQ

03


É

VÉNEMENT [SEINE-ET-MARNE

Nouvelle vitrine des savoir-faire, le pôle d’excellence farine de l’IMA du Pays de Montereau permettra de doubler sa capacitÊ d’accueil et d’offrir de nouvelles formations dans un environnement tournÊ vers l’avenir, au service des jeunes et des professionnels qui souhaitent donner libre cours à leur crÊativitÊ dans le domaine du goÝt.

04

Un pôle d’excellence farine

Pour former les  TOP CHEF  boulangers et pâtissiers Des ateliers ouverts sur une exposition vivante des mÊtiers Une fois le ruban inaugural coupÊ, la PrÊsidente Elisabeth DÊtry, accompagnÊe des Êlus de la Chambre de MÊtiers et de l’Artisanat, a ÊprouvrÊ beaucoup de plaisir à faire dÊcouvrir ces nouveaux espaces pÊdagogiques alliant sobriÊtÊ et technicitÊ à l’ensemble des personnalitÊs prÊsentes parmi lesquelles Anne Chain-LarchÊ, sÊnatrice et conseillère rÊgionale, Nicole Bricq, sÊnatrice, Yves JÊgo, dÊputÊ-maire de Montereau, Jean-Marie Albouy, PrÊsident

jeunes apprentis, aux salariÊs, aux demandeurs d’emploi en reconversion et aux entreprises, de disposer d’un outil de formation fonctionnel, innovant oÚ chacun trouve sa place et dÊveloppe ses compÊtences. Cette vitrine des savoir-faire de plus de 700 m2 permet aujourd’hui de doubler l’effectif sur les plateaux techniques et d’offrir de nouvelles formations comme la mention complÊmentaire pâtisserie, OHEUHYHWWHFKQLTXHGHVPWLHUVRXHQFRUHOHFHUWLͤFDWGH TXDOLͤFDWLRQSURIHVVLRQQHOOH7RXULHU̿

de la CommunautĂŠ de Communes du Pays de Montereau, Millot, conseillers dĂŠpartementaux, des reprĂŠsentants de

Un soutien très apprÊciÊ de la RÊgion au dÊveloppement de l’apprentissage

l’État, de l’Êducation nationale et de nombreux Êlus locaux.

À l’issue de l’inauguration de ce nouveau pôle, Elisabeth

Depuis la rentrÊe, le pôle d’excellence farine permet aux

DĂŠtry salua k.CEQPĆ’CPEGNGUQWVKGPGVNCOQDKNKUCVKQPFG

James ChĂŠron, conseiller rĂŠgional, Denis Jullemier et Isoline

Le Monde des artisans [ mai/juin 2017


SEINE-ET-MARNE

05

VQWUNGURCTVGPCKTGUGPRCTVKEWNKGTNG%QPUGKN4ȌIKQPCNFŨǶNGFG (TCPEGSWKCƒPCPEȌEGRTQLGVFGOKNNKQPFŨGWTQUȃJCWVGWT FGz. Et de conclure : k&ŨCWVTGURTQLGVUUQPVGPEQWTUȃ NŨKOCIGFWRCTEQWTUFGFȌEQWXGTVGFGUOȌVKGTUGPFȌRNQKGOGPV UWTNGU+/#RGTOGVVCPVCWRWDNKEFGFȌEQWXTKTNGURNCVGCWZ VGEJPKSWGU GV NŨCRRTQEJG OȌVKGT UCPU RGTVWTDGT NG FȌTQWNG OGPVFGNCHQTOCVKQP.ȃCWUUKPQWUUCNWQPUNŨKPXGUVKUUGOGPV ƒPCPEKGTFGNC4ȌIKQPȃPQUEȖVȌURQWTCVVKTGTNGULGWPGUGV NGUOQKPULGWPGUXGTUPQUOȌVKGTUGPNGWTQHHTCPVWPNKGWFG HQTOCVKQPJKIJVGEJCEEWGKNNCPVGVRGTHQTOCPVŲ%GTVCKPUFKTQPV SWGPQURTQLGVUUQPV« ambitieux »OCKUPQWUTGXGPFKSWQPU EGVVGCODKVKQP5K« être ambitieux »EŨGUVXQWNQKTNGOGKNNGWT RQWTPQULGWPGUCRRTGPVKUCNQTUPQWUUQOOGUCODKVKGWZ5K « être ambitieux » EŨGUVNGWTFQPPGTNGUOGKNNGWTGUEQPFKVKQPU FŨCRRTGPVKUUCIGGVNŨGPXKGFGPQUOȌVKGTUCNQTUPQWUUQOOGU CODKVKGWZ5K« être ambitieux »EŨGUVRGPUGTȃNŨCXGPKTFGPQU

GPVTGRTKUGURCTNCHQTOCVKQPNCSWCNKƒECVKQPFGPQUUCNCTKȌUGV NCRTȌRCTCVKQPFGPQUVTCPUOKUUKQPUCNQTUQWKPQWUUQOOGU ƒGTU FŨȍVTG CODKVKGWZŲz Représentant Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, Anne Chain-Larché, évoqua de son côté le dynamisme de l’établissement en termes d’attrait du cadre de vie et de rénovation de l’outil de travail kHQPFCOGPVCNRQWTFGUEQPFKVKQPUQRVKOCNGUFŨCEEWGKNGV FGTGXCNQTKUCVKQPFGNŨCRRTGPVKUUCIG0QWUCNNQPURCTCKNNGWTUXQKT CDQWVKTRTQEJCKPGOGPVFŨCWVTGURTQLGVUDKGPGPICIȌUEGTVCKPU SWGNŨCRRTGPVKUUCIGGUVENCKTGOGPVWPGXQKGFGTȌWUUKVGRQWTFG PQODTGWZLGWPGUGVRQWTNGUGPVTGRTKUGUWPOQ[GPRTKXKNȌIKȌ FGVTQWXGTFGUEQORȌVGPEGUCFCRVȌGUȃNGWTUDGUQKPUFCPU WPEQPVGZVGFGOQPVȌGGPICOOGFGPQVTGȌEQPQOKGŲ%ŨGUV CWUUKRQWTNGUGPVTGRTKUGUCTVKUCPCNGUWPOQ[GPFŨCUUWTGTNC UWEEGUUKQPGVNCVTCPUOKUUKQPFGUUCXQKTUŲz.

Le Monde des artisans [ mai/juin 2017


A

CTUALITÉS [ SEINE-ET-MARNE

Coup de chapeau à nos Artisans talentueux Soirée réussie le 13 mars dernier à l’IMA du pays de Montereau, à l’occasion de la mise à l’honneur des apprentis les plus méritants et de leurs maîtres d’apprentissage, mais également des conjoints collaborateurs et des artisans d’exception.

06

E

n présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles Anne Chain-Larché, sénatrice et conseillère régionale, Nicole Bricq, sénatrice, Yves Jégo, député-maire de Montereau, Jean-Marie Albouy, Président de la Communauté de Communes du Pays de Montereau, James Chéron, conseiller régional, Denis Jullemier et Isoline Millot, conseillers départementaux, des représentants de l’État, de l’éducation nationale et de nombreux élus locaux, la Présidente Elisabeth Détry a précisé que cette manifestation s’inscrivait dans le cadre de la Semaine National de l’Artisanat ayant pour thème cette année « On a tous une bonne raison de

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017

choisir l’artisanat ». Il était donc tout naturel qu’à côté de nos talentueux apprentis, des conjoints, des artisans et des maîtres artisans soient mis à l’honneur offrant ainsi à l’Artisanat, l’opportunité de « s’habiller de lumière » pour devenir la star d’un soir et faire partager un moment de convivialité et d’échanges.

coup de chapeau… .GVQPȌVCKVFQPPȌšЏ#RTȋUCXQKTCUUQEKȌȃNCTȌWUUKVGFGU apprentis le directeur du CFA, Romuald Carré et Catherine Lavit, Directrice de l’IMA du Pays de Montereau, les équipes


SEINE-ET-MARNE

et Apprentis pĂŠdagogiques et tous les collaborateurs pour leur investissement au quotidien, la PrĂŠsidente a saluĂŠ la gĂŠnĂŠrositĂŠ des partenaires de la Chambre de MĂŠtiers et de l’Artisanat dont le soutien est des plus prĂŠcieux pour rĂŠcompenser la motivation, le courage et la rĂŠussite de toutes celles et ceux qui illustrent si bien les valeurs de notre Artisanat 5GKPGGV/CTPCKUĹĄĐ? â– Des Conjoints et Collaborateurs, qui ont relevĂŠ le EJCNNGPIG FG NC SWCNKĆ’ECVKQP GV FG NC TGEQPPCKUUCPEG de leurs compĂŠtences. â–  Des apprentis talentueux, qui avec beaucoup de volontĂŠ et de passion, ont rĂŠussi leur parcours de formation depuis le niveau V qui est le CAP jusqu’aux niveaux supĂŠrieurs. /CKU CWUUK EGWZ SWK QPV TGNGXČŒ NG FČŒĆ’ de se lancer dans les concours les plus prestigieux ou intĂŠgrĂŠ un dispositif de formation entrepreneurial innovant pour une nouvelle gĂŠnĂŠration de chefs d’entreprise. â–  Des MaĂŽtres Artisans, haute SWCNKĆ’ECVKQPHQPFČŒGUWTNG savoir-faire, la compĂŠtence et la reconnaissance d’un niveau de capacitĂŠ professionnelle avĂŠrĂŠ.

07

■Des Artisans et MaÎtres d’Apprentissages engagÊs dans FGUƒNKȋTGUFŨGZEGNNGPEG pour atteindre le plus haut niveau de compÊtences techniques dans leurs spÊcialitÊs. La prÊsentation des rÊcipiendaires dans chacune de ces thÊmatiques a permis de dÊcouvrir une jeunesse dynamique GVEQPƒCPVGGPNŨCXGPKTFGUEQPLQKPVUGVFGURTQHGUUKQPPGNU passionnÊs dont l’authenticitÊ et la notoriÊtÊ contribuent à la renommÊe de notre Artisanat à la française bien au-delà de notre dÊpartement.

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017


A

CTUALITÉS [ SEINE-ET-MARNE

Rendez-vous de printemps rĂŠussi Ă la 176e Foire de la Saint-Parfait

08

P

our la 176e ĂŠdition de la foire de la Saint-Parfait Ă Montereau, l’invitĂŠ d’honneur ĂŠtait le Maroc reprĂŠsentĂŠ Ă  cette occasion par Chakib Benmoussa, Ambassadeur du Royaume du Maroc. L’inauguration a eu lieu comme d’habitude dès l’ouverture de la manifestation NGXGPFTGFKCXTKNČƒRCTVKTFGĹĄJĹĄElisabeth DĂŠtry, PrĂŠsidente de la Chambre de MĂŠtiers et de l’Artisanat de Seine-etMarne ĂŠtait accompagnĂŠe du PrĂŠsident dĂŠlĂŠguĂŠ du territoire de Montereau, Claude Tellier et d’autres ĂŠlus parmi lesquels Thierry Fromentin, Françoise Mariage, Claude Marta et Fatouma Diouf. Avec Thierry Bontour, PrĂŠsident de la Chambre d’Agriculture, ils ont accompagnĂŠ Yves JĂŠgo, dĂŠputĂŠ maire de la ville, François Timbert, PrĂŠsident du comitĂŠ de la foire et les invitĂŠs du Maroc tout au long des allĂŠes pour saluer les exposants et dĂŠcouvrir les nouveautĂŠs de la foire.

Promouvoir les artisans du territoire 24 artisans exerçant des activitÊs allant des services à la personne à la maçonnerie, du fleuriste au paysagiste, de l’ÊbÊniste

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017

à l’installation des spas animaient ce passage obligÊ de la foire à la rencontre d’un public nombreux. ÉvÊnement emblÊmatique de la vie Êconomique locale mais dont le rayonnement s’Êtend bien au-delà du dÊpartement, l’Artisanat Seine-et-Marnais Êtait bien reprÊsentÊ et les consommateurs ont pu apprÊcier la qualitÊ des productions exposÊes, tout comme l’accueil chaleureux qui leur a ÊtÊ rÊservÊ par nos artisans.

Stand commun avec Seine-et-Marne Acc’tive Pour la deuxième annÊe consÊcutive, c’est sur deux vastes stands se faisant face à l’entrÊe de la foire que Seine-et-Marne Acc’tive a rÊuni les trois Chambres Consulaires. Outre les Êchanges avec les producteurs locaux, le public jeune ou moins jeune, pouvait dÊcouvrir les charmes du rÊseau agissant ensemble au service du dÊveloppement Êconomique des territoires en valorisant leur qualitÊ de vie et les savoir-faire de nos entreprises et producteurs locaux. DÊguster les macarons de Pierre Nicolle, goÝter au Brie de Montereau, s’informer sur les formations offertes


SEINE-ET-MARNE

zoom sur…

LES ÉLUS EN SÉMINAIRE Sous la présidence d’Elisabeth Détry, la nouvelle équipe d’élus de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat s’est réunie le 28 février FGTPKGTCƒPFŨCDQTFGTNGRTQITCOOG de la mandature, l’autre objectif étant de mieux se connaître et de créer un esprit d’équipe en étroite collaboration avec les équipes de la CMA77.

par la CMA, la CA et la CCI ou encore sur les destinations touristiques du département, tout était pensé pour réussir ce rendez-vous économique et de convivialité à la fois.

Démonstrations et dégustations culinaires au menu Dans le vaste stand de production culinaire, le public a découvert la richesse des produits de nos terroirs à travers des démonstrations de recettes dignes des plus grandes tables. Nos chefs cuisiniers Georges Aubriet, Michel Cagnat, Guy Jasnot, Patrick Moraine, Christian Régnier, Marc VidalGVUQPƒNUCEEQORCIPȌURCTNGURTQHGUUGWTUFGNŨ+/# du Pays de Montereau Olivier Lesage en cuisine et Anthony Persaint pour les arts de la table ont animé de main de maître pendant quatre jours ce grand atelier du goût. Faire naître des vocations, donner l’envie « d’avoir envie », promouvoir ses membres et des produits de qualité, échanger, transmettre… résument brièvement l’action de l’IMA du Pays de Monterau au cœur de cette 176 e édition. Nous sommes en France et tout ce qui touche aux produits de bouche attire forcément beaucoup de monde. Ce fut le cas pendant la foire-exposition.

Des groupes de travail animés par les Directeurs des services QPVRGTOKUCWZȌNWUFGFȌƒPKTNGU grands axes d’actions à initier et/ou à renforcer sous le thème « Plus proches des territoires, des entreprises et des hommes ». Des thématiques fortes sur lesquelles la Chambre de Métiers doit être acteur et force de proposition dans le domaine du développement économique dans les territoires, de la formation tout au long de la vie et de la communication permettant de conduire une politique d’attractivité territoriale volontariste et adaptée à nos entreprises artisanales.

09

Les échanges ont été riches en propositions et ont mis en exergue la volonté de la nouvelle équipe de répondre aux préoccupations des artisans, de les soutenir au quotidien et de faire entendre leur voix au plus haut niveau. Un approfondissement des travaux sera effectué dans les différentes commissions internes à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Seine-et-Marne mais également à l’échelon régional voire national.

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017


A

CTUALITÉS [ SEINE-ET-MARNE

Retour sur la Semaine Nationale GHOȇ$UWLVDQDWɈdes thĂŠmatiques très suivies dans les antennes Antenne de CHELLES

LES OUTILS NUMÉRIQUES : UN ATOUT POUR LE DÉVELOPPEMENT DE VOTRE ENTREPRISE

E

10

POQKPUFGCPURTGUSWGVQWVGUNGUGPtreprises ont vu leur quotidien transformĂŠ suite Ă l’apparition et au dĂŠveloppement des nouvelles technologies. Nous sommes dans l’ère de la transition numĂŠrique et aucune entreprise n’y ĂŠchappe. Le recours Ă  des outils numĂŠriques adaptĂŠs est potentielleOGPVUQWTEGFGOWNVKRNGUCXCPVCIGUĹĄICKPU de temps, rĂŠduction des coĂťts, optimisation de l’organisation du travail, conquĂŞte de nouveaux marchĂŠs, amĂŠlioration de la qualitĂŠ des RTQFWKVUGVUGTXKEGUŲ#Ć’PFGUGPUKDKNKUGTGV d’inciter les chefs d’entreprise Ă  recourir Ă  ces outils, la Chambre de MĂŠtiers et de l’Artisanat CQTICPKUČŒNGOCTUČƒ%JGNNGUWPG TČŒWPKQPFGRTČŒUGPVCVKQPKPVKVWNČŒGĹĄ&ČŒXGNQRRGT son activitĂŠ grâce aux outils numĂŠriques. Les artisans prĂŠsents ont ainsi pu dĂŠcouvrir quelles ĂŠtaient les ressources accessibles

sur Internet à moindres coÝts comme les applications mobiles d’aide à l’organisation et les rÊseaux sociaux de plus en plus puissants. Devant une vingtaine de dirigeants rÊunis, la CMA reprÊsentÊe par Annie Neuranter, Vice-PrÊsidente, a Êgalement prÊsentÊ les

diffĂŠrentes formations proposĂŠes afin de s’approprier et d’utiliser plus facilement et plus rapidement ces nouveaux outils. Ainsi et FGRWKUNGCXTKNNGFČŒRNQKGOGPVFGNŨQHHTGFG formation se poursuit et de nouvelles formations sont proposĂŠes sur l’antenne de Chelles comme, par exemple, dĂŠvelopper sa stratĂŠgie commerciale grâce Ă Facebook, crĂŠer son site Internet‌ Nous vous invitons Ă  prendre EQPVCEVCXGEPQVTGUGTXKEGHQTOCVKQPCĆ’PFG vous inscrire Ă  ces formations. 3OXVGȇLQIRVÉ‹ ZZZFPDIU

Antenne de MEAUX

*Thèmes des PRGXOHVɋ

RENCONTRE ÂŤ JEUNES ENTREPRISES Âť

0D°WULVHUODFRPSWDELOLWÂŤHW ODČ´VFDOLWÂŤGHVRQHQWUHSULVH &RQWDFWHWLQVFULSWLRQÉ‹ 'HOSKLQH/HJUDQG GHOSKLQHOHJUDQG#FPDIU

Q

uand on devient chef d’entreprise, c’est tout un monde nouveau qui s’ouvre Ă vous, avec ses opportunitĂŠs et ses rĂŠussites, mais aussi ses pièges dans lesquels il faudra s’efforcer de ne pas tomber. L’indĂŠpendance oui, mais l’isolement surtout pas. C’est sur ce principe que les jeunes chefs d’entreprise du Nord-Est Seine-et-Marne se sont rĂŠunis en soirĂŠe le 14 mars Ă  Meaux pour partager leurs retours d’expĂŠriences. Parfois enthousiastes sur leur situation, parfois plus mitigĂŠs, les jeunes dirigeants ont ainsi pu ĂŠchanger, avec Ă  chaque fois une rĂŠelle volontĂŠ d’exprimer leur ressenti. Les dĂŠbats ont tournĂŠ autour de thèmes tels que la communication et le dĂŠveloppement commercial, l’organisation et la gestion, ou encore les problĂŠmatiques d’investissement. Cette rĂŠunion a ĂŠtĂŠ l’occasion pour le PrĂŠsident dĂŠlĂŠguĂŠ du territoire, Claude Marta, et les conseillers de la Chambre de MĂŠtiers de proposer une offre de service gratuite Ă  destination des entreprises de moins de trois ans. ArticulĂŠe en cinq modules thĂŠmatiques* composĂŠs de deux demi-journĂŠes chacun, cette offre Ă  la carte permet aux jeunes entreprises de se remettre en question et de travailler sur la mise en place d’outils. Au sujet de l’investissement, l’existence et les modalitĂŠs d’obtention du PrĂŞt d’Honneur ÂŤ crĂŠaVKQPzQWkFČŒXGNQRRGOGPVzQPVRWČ?VTGTCRRGNČŒGUCWOČ?OGVKVTGSWGNCRQUUKDKNKVČŒFGTGEQWTKTCWĆ’PCPEGOGPV participatif, tel que le permet notamment la plateforme Internet Kisskissbankbank. Reste Ă  ajouter que les solutions proposĂŠes restent complĂŠmentaires avec l’offre de formation continue de votre Chambre de MĂŠtiers GVFGNŨ#TVKUCPCVEJCSWGCTVKUCPSWGNNGSWGUQKVUQPCPEKGPPGVČŒFKURQUCPVFGJGWTGUFGHQTOCVKQPRCT CPĆ’PCPEČŒGURCTNG%QPUGKNFGNC(QTOCVKQPFGNC%4/#ÇśNGFG(TCPEG&DWDORJXHHQOLJQHÉ‹ZZZFPDIU

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017

‹WDEOLUXQELODQÂŤFRQRPLTXH HWČ´QDQFLHUHQYXHGH SUÂŤYHQLUOHVGLÉ?FXOWÂŤV &RQWDFWHWLQVFULSWLRQÉ‹ -DFNLH0DUJLH MDFNLHPDUJLH#FPDIU 0HWWUHHQSODFHXQH VWUDWÂŤJLHFRPPHUFLDOH &RQWDFWHWLQVFULSWLRQÉ‹ -DFNLH0DUJLH MDFNLHPDUJLH#FPDIU *ÂŤUHUOHV5HVVRXUFHV +XPDLQHV &RQWDFWHWLQVFULSWLRQÉ‹ -DFNLH0DUJLH MDFNLHPDUJLH#FPDIU 'ÂŤYHORSSHPHQW'XUDEOH (QYLURQQHPHQW+\JLÂŞQH HW6ÂŤFXULWÂŤ &RQWDFWHWLQVFULSWLRQÉ‹ &OÂŤPHQW-HURPH FOHPHQWMHURPH#FPDIU


SEINE-ET-MARNE

Antenne de Provins

15 MARS 2017 : RÉUNION ÂŤ JEUNES ENTREPRISES Âť Rappelons que les plateformes d’initiatives NQECNGU RGWXGPV Ć’PCPEGT GP CRRWK FG NC banque le dĂŠveloppement d’une entreprise PQVCOOGPV FCPU NGU ECU UWKXCPVUĹĄ ETČŒCtion d’emploi(s) liĂŠe Ă une augmentation FŨCEVKXKVČŒĹĄ CESWKUKVKQP FŨWP PQWXGN QWVKN FG RTQFWEVKQP QW OQFGTPKUCVKQP FG NŨGZKUVCPVĹĄ dĂŠcalage de trĂŠsorerie liĂŠ Ă  l’obtention d’un nouveau marchĂŠ (accroissement d’activiVČŒ ĹĄ COČŒNKQTCVKQP FG NC UVTWEVWTG Ć’PCPEKČ‹TG JQTUGPVTGRTKUGGPFKHĆ’EWNVČŒĹ˛

C

QOOG EJCSWG CPPČŒG FGRWKU  NC CMA de Seine-et-Marne a invitĂŠ les dirigeants d’entreprise installĂŠs depuis moins de trois ans Ă venir ĂŠchanger et faire le point après le dĂŠmarrage de leur activitĂŠ. Cette rencontre fut l’occasion pour chacun des vingt participants de faire un point sur les RTGOKGTUOQKUFŨCEVKXKVČŒNGUFKHĆ’EWNVČŒUTGPcontrĂŠes et les attentes en tant que ÂŤ jeunes dirigeants Âť. Après cet ĂŠchange, a ĂŠtĂŠ prĂŠsentĂŠe l’offre d’accompagnement de la CMA aux crĂŠateurs repreneurs de moins de trois CPU +NU RGWXGPV DČŒPČŒĆ’EKGT ITCVWKVGOGPV d’un prĂŠ-diagnostic global et s’inscrire dans un programme Ă  la carte de cinq modules de formation dans des domaines tels que le

dÊveloppement commercial, l’analyse ÊcoPQOKSWGGVƒPCPEKȋTGFGNŨGPVTGRTKUGNCIGUtion des ressources humaines, la mise en place d’outils de suivi de l’activitÊ ou le dÊveloppement durable. En complÊment de cet accompagnement dÊdiÊ aux  jeunes entreprises , une prÊsentation de dispositifs ƒPCPEKGTU RGTOGVVCPV WP ƒPCPEGOGPV FW dÊveloppement de l’entreprise a ÊtÊ effectuÊe. L’accent a ainsi ÊtÊ mis sur le dispositif rÊgional de soutien et de modernisation des activitÊs artisanales et commerciales en milieu rural (Pacte Rural) et l’accompagnement au dÊveloppement proposÊ par la 2NCVGHQTOG FŨ+PKVKCVKXGU NQECNGUť +PKVKCVKXGU Melun Val de Seine et Sud Seine-et-Marne.

â– /HVFULWÂŞUHVG˚OLJLELOLWÂŤVRQWOHVVXLYDQWVËą entreprises de plus d’un an et moins de trois CPUNGRTGOKGTQWFGTPKGTDKNCPFQKVCHĆ’EJGT un rĂŠsultat positif, l’apport personnel de l’enVTGRTGPGWTFQKVTGRTČŒUGPVGTCWOKPKOWO FWRNCPFGĆ’PCPEGOGPV+NUŨCIKVFŨWPRTČ?V sans intĂŠrĂŞt. â–  Concernant les dĂŠmarches, les entreprises sont invitĂŠes Ă  dĂŠposer leurs demandes de subvention Ă  la RĂŠgion sur la plateforme des CKFGUTČŒIKQPCNGUĹĄJVVRURCTKNGFGHTCPEGHT

11

3RXUYRXVDFFRPSDJQHUGDQVOHPRQWDJH GXGRVVLHUQȇKVLWH]SDV¢IDLUHDSSHO ¢YRWUH&0$

Antenne de MELUN

FINANCER LE DÉVELOPPEMENT DE SON ENTREPRISE : QUELS OUTILS ?

F

inancer le dĂŠveloppement de son entreprise est une question SWGUGRQUGPVFGPQODTGWZFKTKIGCPVU#Ć’PFŨCRRQTVGTFGU ĂŠlĂŠments de rĂŠponse, votre Chambre de MĂŠtiers organisait le mercredi 15 mars Ă l’antenne de Melun dans le cadre de la SNA, en prĂŠsence du PrĂŠsident dĂŠlĂŠguĂŠ du territoire, Pascal Pineau, WPGTČŒWPKQPUWTNGVJČ‹OGFWĆ’PCPEGOGPVkCWVTGOGPVz%G rendez-vous a permis de prĂŠsenter aux artisans prĂŠsents les FKHHČŒTGPVUQWVKNUČƒNGWTFKURQUKVKQPRQWTĆ’PCPEGTNGFČŒXGNQRRGOGPV de leur entreprise. Trois intervenants se sont ainsi succĂŠdĂŠ pour FTGUUGTWPRCPQTCOCFGUUQWTEGUFGĆ’PCPEGOGPVĹĄ1NKXKGT5CPEJ EJCTIČŒFGOKUUKQPRQWTNGUVTQKURNCVGHQTOGUFGĆ’PCPEGOGPV participatif KissKissBankBank, Hello Merci et LĂŠonpoldis. Le Ć’PCPEGOGPVRCTVKEKRCVKHGUVWPPQWXGCWOQFGFGĆ’PCPEGOGPV SWKRGWVRTGPFTGRNWUKGWTUHQTOGUĹĄFQPCXGEQWUCPUEQPVTGRCTVKGRTČ?VUQNKFCKTGQWRTČ?VCXCPVKPVČŒTČ?VU%GOQFGFGĆ’PCPEGOGPVRGWVUQKV complĂŠter un prĂŞt bancaire, soit constituer une alternative. Martine Huet, directrice de la plateforme Initiative Melun Val de Seine et Sud Seine-et-Marne, a rappelĂŠ que cette association propose notamment des prĂŞts d’honneur dĂŠveloppement, c’est-Ă -dire des prĂŞts Ă  taux zĂŠro pour les jeunes entreprises (un Ă  trois ans d’activitĂŠ). Ces prĂŞts permettent de faciliter l’accès au prĂŞt bancaire. JĂŠrĂŠmy Desthieux, conseiller RTQHGUUKQPPGNCW%TČŒFKV#ITKEQNG$TKG2KECTFKGCRTČŒUGPVČŒFGURTQFWKVUĆ’PCPEKGTUEQOOGNGETČŒFKVDCKNQWNGUQWVKNUFGĆ’PCPEGOGPVFGNC VTČŒUQTGTKG2QWTEQPENWTGNC%/#CTCRRGNČŒNGUFKHHČŒTGPVUFKURQUKVKHUFGUQWVKGPĆ’PCPEKGTOKUGP‘WXTGRCTNC4ČŒIKQPÇśNGFG(TCPEGRQWT CEEQORCIPGTNGFČŒXGNQRRGOGPVFGUGPVTGRTKUGUĹĄ62Ũ7R2/Ũ7R2CEVGTWTCNŲ3RXUWRXWHLQIRUPDWLRQYRWUHFRQWDFWÉ‹6ÂŤEDVWLHQ%RQQHOXFT DXÉ‹É‹É‹É‹ VHEDVWLHQERQQHOXFT#FPDIU

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017


A

CTUALITÉS [ SEINE-ET-MARNE

5HWRXUVXUOD6HPDLQH1DWLRQDOHGHOȇ$UWLVDQDWɈdes thĂŠmatiques très suivies dans les antennes

Antenne de MONTEREAU

PRÊT DE MAIN-D’ŒUVRE ENTRE ENTREPRISES, UNE PISTE À EXPLORER

L

GLGWFKOCTUČƒJGWTGUUŨGUVFČŒTQWNČŒGČƒNŨCPVGPPGFG/QPVGTGCW une rĂŠunion d’information sur un sujet novateur qui a suscitĂŠ l’intĂŠrĂŞt d’une douzaine d’entreprises dans des secteurs aussi variĂŠs que la menuiserie, la charpente, l’ÊlectricitĂŠ, la maçonnerie, l’ÊbĂŠnisterie, la restauration ou l’Êquipement nautique. InvitĂŠs dans le cadre de la semaine Nationale de l’Artisanat, ils ont pu obtenir toutes les informations sur ce sujet par une ĂŠquipe dynamique de la Maison de l’Emploi de SĂŠnart. Le prĂŞt de main-d’œuvre a ĂŠtĂŠ encadrĂŠ par NCNQKPoFWLWKNNGVEQORNČŒVČŒGRCTNCNQKFWOCTU FKVGkNQK%JGTRKQPz.C/'(FG5ČŒPCTVCTČŒRQPFWČƒWPCRRGNČƒRTQLGVFG NC &KTGEEVG ÇśNGFG(TCPEG GV RTQOGWV NŨCRRNKECVKQP kOQDK z RQWT CRRQTVGT NŨCRRWKVGEJPKSWGPČŒEGUUCKTGCWZGPVTGRTKUGUUQWJCKVCPVRTQĆ’VGTFGEGPQWXGCW dispositif. Cela peut vous intĂŠresser si vous faites face Ă une baisse de commandes et que vous ne souhaitez pas mettre au chĂ´mage partiel ou licencier un salariĂŠ compĂŠtent qui risque alors de vous manquer lorsque les commandes reviendront. Ă€ l’inverse, si vous n’arrivez pas Ă  satisfaire dans les dĂŠlais vos carnets de commandes, un salariĂŠ prĂŞtĂŠ par une autre entreprise peut, peut-ĂŞtre, rĂŠpondre Ă  ce besoin RQPEVWGN 4GPUGKIPG\XQWU UWT NG UKVG YYYOQDKHT NŨCFJČŒUKQP GUV ITCVWKVG Ǩ NŨKUUWG FG NC RTČŒUGPVCVKQP WP VČŒOQKIPCIG FG5[NXCKP 9GKNGTFKTKIGCPVFGNŨGPVTGRTKUG0ČŒPWRJCTČƒ0GOQWTUSWKCWVKNKUČŒNGFKURQUKVKHFČ‹UGVFWTCPVCPU|RQWTWPGUCNCTKČŒGCFQPPČŒFW concret et de l’humanitĂŠ Ă  ce nouveau dispositif d’entraide collaborative. Encore un grand merci Ă  RaphaĂŤlle Perrier, Marc-Alain Mucret et Alexandre Lefrançois de la MEF de SĂŠnart et Ă  Sylvain Weiler de l’entreprise NĂŠnuphar pour leur animation.

12

Troisième Êdition du salon des femmes entrepreneurs de Chelles

Un ĂŠvĂŠnement qui compte

L

a troisième ĂŠdition du salon des femmes entrepreneurs s’est dĂŠroulĂŠe le samedi 25 et le dimanche 26 mars au centre culturel de Chelles sous l’impulsion de Meggie Garcelon, PrĂŠsidente dĂŠlĂŠguĂŠe du territoire de Chelles. OrganisĂŠ Ă l’initiative de l’association ÂŤ Germaine et ses copines Âť, cet ČŒXČŒPGOGPVCRGTOKUFGOGVVTGČƒNŨJQPPGWTRNWUFGHGOOGU dirigeantes d’entreprises, dans des secteurs d’activitĂŠ variĂŠs comme les mĂŠtiers d’art, les mĂŠtiers de la bouche, ceux du bienĂŞtre ou du service. Durant ces deux jours, les exposantes ont permis aux visiteurs de dĂŠcouvrir leurs mĂŠtiers en proposant des FČŒOQPUVTCVKQPUUWTRNCEGGVRNWUKGWTUCPKOCVKQPUĹĄWPUJQQVKPI RJQVQWPFČŒĆ’NČŒFGTQDGUFW[QICWPCVGNKGTHNQTCNQWGPEQTG

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017

une dĂŠcouverte de la sophrologie. Un pĂ´le crĂŠation composĂŠ de la Chambre de MĂŠtiers et de l’Artisanat, de la CCI, de la SociĂŠtĂŠ GĂŠnĂŠrale et de la Mission Locale ĂŠtait ĂŠgalement Ă la disposition FGUXKUKVGWTUCĆ’PFGFQPPGTFGUKPHQTOCVKQPUUWTNCETČŒCVKQPGV la reprise d’entreprise. Claude Marta, reprĂŠsentant Elisabeth DĂŠtry, a rappelĂŠ que l’association ÂŤ Germaine et ses copines Âť CČŒVČŒETČŒČŒGGPGVSWGNGPQODTGFGUGUCFJČŒTGPVGUPG cesse d’augmenter. On y compte aujourd’hui une soixantaine de femmes, qui par leurs compĂŠtences professionnelles et amour du travail contribuent au dĂŠveloppement ĂŠconomique de nos territoires. Fort de son succès, l’association souhaite renouveler EGUCNQPRQWTWPGSWCVTKČ‹OGČŒFKVKQP4GPFG\XQWUGPĹĄĐ?


SEINE-ET-MARNE

Bravo¢QRV0D°WUHVGȇ$SSUHQWLVVDJH FÊlicitations à nos MaÎtres d’Apprentissage Seine-et-Marnais qui ont participÊ à la 3e Êdition du Prix du MaÎtre d’Apprentissage 2017, organisÊ par le rÊseau des Chambres de MÊtiers et de l’Artisanat et la mutuelle Garance.

L

e jury de sĂŠlection rĂŠgionale pour le prix du MaĂŽtre d’apprentissage s’est tenu le CXTKNČƒNC%4/#ÇśNGFG(TCPEGRQWTČŒVWFKGT les 46 dossiers de candidatures soumis par

les Chambres de MĂŠtiers et de l’Artisanat FŨǜNGFG(TCPEGFCPUNGUEKPSECVČŒIQTKGU.C CMA de Seine-et-Marne remporte la palme avec deux laurĂŠats sur les quatre retenus

Dans la catÊgorie  Échange et transfert d’expÊrience et/ou de technologies  Yves Fossaert

pour l’Île-de-France qui vont concourir pour le titre national. 0QWUUQOOGUƒGTU de vous prÊsenter ces deux MaÎtres d’Apprentissage passionnÊs et passionnants.

Dans la catÊgorie  Valorisation de la MixitÊ  Jean-François Fernet

Facteur d’orgues Ă Mondreville, Yves Fossaert, RGWVČ?VTGĆ’GTFGUQPVKVTGFG maĂŽtre artisan en mĂŠtiers d’art et de la labellisation de sa manufacture ÂŤ Entreprise du Patrimoine Vivant Âť. SpĂŠcialisĂŠs en fabrication, rĂŠparation et entretien d’orgues Ă  tuyaux installĂŠs dans des ĂŠglises, cathĂŠdrales, synagogues, conservatoires, auditoriums et chez des particuliers, Yves Fossaert et ses collaborateurs s’attellent Ă  la rĂŠparation des instruments Ă  vents en rĂŠgion Parisienne et au nord de la Loire. Il emploie aujourd’hui quatre salariĂŠs dont un apprenti en Bac Pro Facteur d’Orgues, Organier.

À 46 ans, JeanFrançois Fernet est Chef d’atelier dans l’entreprise familiale. Pour Jean-François, la transmission des savoirs fait partie intÊgrale du mÊtier de MÊcanicien rÊparateur automobile. Il a plaisir à donner aux jeunes ce qu’il a reçu lors de son apprentissage. Il met un point d’honneur à ce que les apprentis soient initiÊs en binôme aux diffÊrents postes de travail (accueil du client, diagnostic des besoins, exÊcution de rÊparations simples, dÊpart du vÊhicule).

Une transmission du savoir. Plaçant le facteur humain au centre de son fonctionnement et de son organisation, il s’investit dans l’apprentissage formant des jeunes depuis le niveau V aux niveaux supĂŠrieurs. Il n’existe qu’une seule ĂŠcole en France Facteur d’Orgues, Ă Eschauen en Alsace oĂš sont formĂŠs 6 Ă  7 ĂŠlèves par annĂŠe UWTWPGFWTČŒGCNNCPVFGČƒCPU Avec ses ĂŠquipes de techniciens en place et les apports thĂŠoriques mais innovants des apprentis, il valorise les compĂŠtences de chacun en gardant toujours Ă  l’esprit l’authenticitĂŠ, très attachĂŠ aux valeurs fondamentales de son mĂŠtier. Et comme il le dit si bien ÂŤ Dans ÂŤ apprendre Âť il y a ÂŤ prendre Âť, ce que les Compagnons du Devoir qui tournent d’ateliers en ateliers ont très bien compris en devenant de redoutables ÂŤ prĂŠdateurs de savoir-faire ̰(QÂŤFKDQJHGHVSRVVLELOLWÂŤVG̸DSSUHQWLVVDJH RIIHUWHV¢O̸DWHOLHUM̸DWWHQGVTXHOHMHXQHGÂŤSDVVHOHFDGUHGHV FRQVLJQHVTXLOXLHVWQÂŤFHVVDLUHPHQWLPSRVÂŤSRXUVHFUÂŤHUVD SURSUHH[SÂŤULHQFHHWVHUÂŤYÂŤOHU¢OXLPÂŹPHÍ‚}

4ČŒRCTCVGWTCWVQOQDKNGWPOČŒVKGTFŨJQOOGĹĄ!Une idĂŠe reçue Ă ĂŠcarter du vocabulaire lorsqu’on ĂŠchange avec Jean-François et UQPČŒSWKRG5KNŨCEEWGKNFŨWPGLGWPGĆ’NNGGPOČŒECPKSWGCWVQOQDKNG a ĂŠtĂŠ perçu la première fois comme un bouleversement dans l’atelier, son investissement et sa passion pour la mĂŠcanique l’ont conduite, après le CAP et BAC PRO, Ă  passer le CQP Expertauto. Aurore occupe aujourd’hui un poste de technicienne dans le garage et a su dĂŠmontrer que la mixitĂŠ n’est pas un vain mot et que lemWUDYDLOOHUHQVHPEOH}se traduit avant tout par un partage d’expĂŠriences et de talents. Et pour l’entreprise, le moyen d’exploiter les points forts de chacun, permettre de multiplier les savoir-faire et les aptitudes qui aujourd’hui contribuent Ă  donner une autre image du secteur automobile. C’est donc tout naturellement que Jean-François n’a pas hĂŠsitĂŠ Ă  recruter une nouvelle apprentie. mÍ‚*DUŠRQRXͧOOHDXMRXUG̸KXLODTXHVWLRQQHVH SRVHSOXV$WWHQWLRQQÂŤHVHW¢O̸FRXWHHOOHVUÂŤSRQGHQW¢ODPL[LWÂŤGH QRWUHFOLHQWÂŞOHHWIDYRULVHQWVDͧGÂŤOLVDWLRQÍ‚-HQ̸DLSDVUHQFRQWUÂŤGH GLIͧFXOWÂŤVSDUWLFXOLÂŞUHVFDUSRXUFHVMHXQHVͧOOHVHOOHVQ̸H[HUFHQW SDVXQPÂŤWLHUG̸KRPPHHOOHVDSSUHQQHQWOHXUPÂŤWLHUĚ°&̸HVWXQYUDL FKRL[HWOHXUPRWLYDWLRQHVWUÂŤHOOHDXUHJDUGGHFHUWDLQHVFRQWUDLQWHV telles que la manipulation de certains produits et comme on dit dans OHMDUJRQmFKDTXHMRXUPHWWUHOHVPDLQVGDQVOHFDPERXLV}0ÂŹPH VLO̸YROXWLRQGHVFRQGLWLRQVGHWUDYDLOHVWUÂŤHOOHMHGRLVGLUHTX̸HOOHV VRQWSDUIRLVIRUFHGHSURSRVLWLRQVVXEWLOHVHWDYLVÂŤHV}.



13

Tous nos vĹ“ux de rĂŠussite accompagnent nos deux candidats pour franchir avec succès la dernière ĂŠpreuve du jury national qui se dĂŠroulera le 4 PDL/DFÂŤUÂŤPRQLHRĚŞFLHOOHGHUHPLVHGHVprix aux laurĂŠats nationaux aura lieu le 27 juin 2017 Ă Paris.

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017


A

CTUALITÉS [ ÎLE-DE-FRANCE

NOTE DE CONJONCTURE 2017

PRINCIPALES DONNÉES ÉCONOMIQUES FRANCILIENNES SUR L’ARTISANAT La Chambre RĂŠgionale de MĂŠtiers et de l’Artisanat FŨǜNGFG(TCPEGXKGPVFGTČŒCNKUGT sa note de conjoncture annuelle et celle-ci donne un nouvel ĂŠclairage sur les grandes tendances de l’artisanat HTCPEKNKGPGP

14

â——2NWUFGGPVTGRTKUGU UGUQPVETČŒČŒGUGP

EXPORT

Mission accomplie ¢7RURQWRɈ

O

ne of a Kind est LE salon grand public de rÊfÊrence de l’artisanat d’art d’excellence, strictement rÊservÊ aux artisans nord-amÊricains. Pour la première fois, dix entreprises artisanales ont ÊtÊ accueillies dans cet Êcrin prestigieux du savoir-faire canadien, pour installer leur pavillon français et ainsi rencontrer des connaisseurs et clients avertis, amateurs de crÊations artisanales d’exception. Cet ÊvÊnement

CTCUUGODNČŒFWOCTUCWCXTKN SWGNSWGĹĄXKUKVGWTUUWTEKPSLQWTU Les crĂŠations françaises ont reçu un accueil enthousiaste, de la part d’un public conquis qui rĂŠclame leur prĂŠsence pour la prochaine session.

i

6LYRXVÂŹWHVLQWÂŤUHVVÂŤSRXU SDUWLFLSHU¢FHSURMHWH[FHSWLRQQHO FRQWDFWH]5ÂŤJLQH3H\UHORQJFKDUJÂŤH GHPLVVLRQ([SRUW¢OD&50$ΖG)É‹ É‹É‹É‹É‹3OXVGȇLQIRV VXUZZZRQHRIDNLQGVKRZFRP

◗ L’Êvolution des effectifs dans les entreprises reste stable

RQWTFGUFKTKIGCPVU  â—— FGUEJGHUFŨGPVTGRTKUGU artisanales espèrent une stabilisation de leur situation ĂŠconomique. â—— FŨGPVTGRTKUGUFČŒENCTGPV une baisse de leur chiffre d’affaires. â—— FGUGPVTGRTKUGU CTVKUCPCNGUQPVKPXGUVKGP Plus l’entreprise est grande, plus les besoins d’investissements sont ĂŠlevĂŠs. Le numĂŠrique se dĂŠveloppe chez NGUCTVKUCPUĹĄFGUFKTKIGCPVU possèdent un smartphone, principal outil numĂŠrique utilisĂŠ. FGUGPVTGRTKUGUUQPV prĂŠsentes sur Internet. Parmi les rĂŠseaux sociaux plĂŠbiscitĂŠs, Facebook arrive en tĂŞte CXGEFŨWVKNKUCVGWTU

i

/DQRWHGHFRQMRQFWXUH HVWFRQVXOWDEOH VXUZZZFUPDLGIFRP

Le Monde des artisans [ mai/juin 2017

nouveaux marchĂŠs

Cap sur le Japon

L

a Chambre RĂŠgionale de MĂŠtiers GVFGNŨ#TVKUCPCVFŨǜNGFG(TCPEGQT ganise une mission de prospection NGLWKPGVWPGRCTVKEKRCVKQPCW Salon Interior Lifestyle Tokyo, du 14 au LWKP%GVVGQRČŒTCVKQPXKUGČƒHCKTG dĂŠcouvrir aux entreprises franciliennes un nouveau marchĂŠ, rencontrer des partenaires commerciaux et accroĂŽtre leur notoriĂŠtĂŠ au Japon. Synonyme de bon goĂťt, le savoir-faire français est très prisĂŠ, par une population Ă fort pouvoir d’achat. Le Salon Interior Lifestyle Tokyo, est dĂŠdiĂŠ au monde de la dĂŠcoration d’intĂŠrieur et au cadeau, KNCTGČŠWRNWUFGĹĄXKUKVGWTUGP FQPVFGRTQHGUUKQPPGNU.GU



artisans franciliens seront regroupĂŠs sous le Pavillon France qui leur offrira une visibilitĂŠ de premier plan.

i

3OXVGȇLQIRUPDWLRQVɋ ZZZLQWHULRUOLIHVW\OHFRP

APPEL A CANDIDATURE : participez au Salon International du Patrimoine Culturel, sur le stand de la CRMA IDF, du 2 au 5 novembre 2017. Contact : Caroline Bouedec au 01 80 48 26 12 ou caroline.bouedec@crma-idf.fr


NOUVEAU

ĂŽLE-DE-FRANCE

FAITES-VOUS AIDER PAR LES MÉDIATEURS DE L’APPRENTISSAGE ! Le mĂŠdiateur est une personne-ressource qui peut ĂŞtre mobilisĂŠe Ă tout instant par le maĂŽtre GČ„DSSUHQWLVVDJHRXOČ„DSSUHQWL,OLQWHUYLHQWSRQFWXHOOHPHQWSRXUUÂŤVRXGUHXQFRQȧLWLOQRXH UHQRXHOHGLDORJXHHWÂŤWDEOLWXQGLDJQRVWLFGHVGLȨFXOWÂŤVUHQFRQWUÂŤHVSDUOČ„DSSUHQWLRXVRQ PD°WUHGČ„DSSUHQWLVVDJH4XDWUHSRVWHVGHPÂŤGLDWHXUVGHOČ„DSSUHQWLVVDJHFRČŚQDQFÂŤVSDUOD &50$,G)HWOH&RQVHLOUÂŤJLRQDOGČ„Â?OHGH)UDQFHRQWÂŤWÂŤFUÂŤÂŤVDČŚQGHSUÂŤYHQLUOHVUXSWXUHVGH FRQWUDWGČ„DSSUHQWLVVDJH,OVČ„DJLWGČ„XQHSUHVWDWLRQJUDWXLWHQČ„KÂŤVLWH]GRQFSDV¢IDLUHDSSHO¢ eux ! Cette mission est encadrĂŠe par une convention d’accompagnement personnalisĂŠ entre OČ„HQWUHSULVHHWOD&KDPEUHGH0ÂŤWLHUVHWGHOČ„$UWLVDQDWGHVRQGÂŤSDUWHPHQWGXUDQWWRXWHOD GXUÂŤHGXFRQWUDWGČ„DSSUHQWLVVDJH5ÂŤFHPPHQWFHVTXDWUHPÂŤGLDWHXUVIUDQFLOLHQVRQWVLJQÂŤ XQHFKDUWHGHPÂŤGLDWLRQGHOČ„DSSUHQWLVVDJHGDQVODTXHOOHLOVVČ„HQJDJHQWVXUOČ„DSSOLFDWLRQGH SULQFLSHVSDUPLOHVTXHOVODJUDWXLWÂŤODQHXWUDOLWÂŤHWOČ„LPSDUWLDOLWÂŤGHOHXULQWHUYHQWLRQ  Sur le dĂŠpartement des Yvelines |'HOSKLQH'DXWHOOH|&KDPEUHGH0ÂŤWLHUV HWGHOȇ$UWLVDQDW|É‹É‹É‹É‹|É‹É‹É‹É‹|GHOSKLQHGDXWHOOH#FUPDLGIIU  Sur le dĂŠpartement de l’Essonne |&ÂŤFLOH9LOOHMRXEHUW|&KDPEUHGH0ÂŤWLHUV HWGHOȇ$UWLVDQDW|É‹É‹É‹É‹|É‹É‹É‹É‹|FHFLOHYLOOHMRXEHUW#FUPDLGIIU  Sur le dĂŠpartement de la Seine-Saint-Denis |2OLYLHU'DYLÂŞUH|&KDPEUHGH0ÂŤWLHUV HWGHOȇ$UWLVDQDW|É‹É‹É‹É‹|É‹É‹É‹É‹|ROLYLHUGDYLHUH#FUPDLGIIU  Sur le dĂŠpartement du Val-de-Marne |9LUJLQLH)RXUULHU|&KDPEUHGH0ÂŤWLHUV HWGHOȇ$UWLVDQDW|É‹É‹É‹É‹|É‹É‹É‹É‹|YLUJLQLHIRXUULHUJDULOOL#FUPDLGIIU

i

3RXUSOXVGȇLQIRVɋZZZFUPDLGIFRPIUDSSUHQWLVVDJHHWIRUPDWLRQ DSSUHQWLVHPSOR\HXUVEHVRLQGDLGHKWPO

PRIX RÉGIONAL DU MAÎTRE 'ȇ$335(17,66$*(

C

rĂŠĂŠ Ă l’initiative de l’APCMA et de GARANCE, le ÂŤ Prix MaĂŽtre d’Apprentissage Âť a pour objectif la mise en valeur de ces rĂŠvĂŠlateurs de talents que sont les maĂŽtres d’apprentissage. Cette annĂŠe, la mobilisation ĂŠtait de mise, pour ce prix dĂŠclinĂŠ Ă  l’Êchelle rĂŠgionale par la Chambre 4ČŒIKQPCNGFG/ČŒVKGTUGVFGNŨ#TVKUCPCVFŨǜNGFG (TCPEGRWKUSWG/CČ‘VTGUFŨ#RRTGPVKUUCIG issus des huit Chambres de MĂŠtiers et de l’Artisanat DĂŠpartementales ont prĂŠsentĂŠ des dossiers.

Voici le rÊsultat des votes du jury : ■&DWJRULH-HXQH0D°WUHG˚DSSUHQWLVVDJH˹ Marco Pires, entreprise Scoobidoo family, coiffure, Versailles (78). ■ CatÊgorie Échange et transfert d’expÊriences ou de technologies˹ Yves Fossaert, Manufacture d’orgues, fabrication et restauration d’instruments de musique, Mondreville (77). ■ CatÊgorie Engagement du MaÎtre d’apprentissage˹ Thierry Hoo, À la ville à la montagne, cordonnerie, Paris (75). ■ CatÊgorie Valorisation de la mixitÊ˹ Jean-François Fernet, Garage Fernet, entretien et rÊparation de vÊhicules lÊgers, Souppes-sur-Loing (77). Ces quatre laurÊats seront prÊsentÊs au Prix National MaÎtre d’Apprentissage. ◀ Le Jury du Prix RÊgional  MaÎtre d’Apprentissage .

EXAMEN POUR L’ACTIVITÉ DE CONDUCTEUR DE TAXI ET DE VTC &GRWKUNGCXTKNNGU%JCODTGU de MĂŠtiers et de l’Artisanat sont compĂŠtentes pour organiser les examens taxis-VTC. En effet, le FČŒETGV0oFWCXTKN relatif aux activitĂŠs de transport public particulier de personnes et actualisant diverses dispositions du code des transports, stipule que dĂŠsormais, le rĂŠseau des Chambres RĂŠgionales de MĂŠtiers et de NŨ#TVKUCPCVIČ‹TGĹĄ â—— l’Êpreuve d’admissibilitĂŠ se composant d’Êpreuves thĂŠoriques (questions Ă choix multiples et SWGUVKQPUČƒTČŒRQPUGUEQWTVGU ĹĄ â—— l’Êpreuve pratique d’admission se composant d’une ĂŠpreuve pratique. La Chambre RĂŠgionale de MĂŠtiers GVFGNŨ#TVKUCPCVFŨǜNGFG(TCPEG organise des sessions d’examen et en assure la coordination au niveau rĂŠgional, dans le cadre d’un ECNGPFTKGTPCVKQPCNĆ’ZČŒRCT l’AssemblĂŠe Permanente des Chambres de MĂŠtiers et de l’Artisanat. â—— Une première session d’examen a eu lieu le lundi 15 mai 2017 ¢ËąKËą au Centrex de 0QKU[NG)TCPF   â—— Une deuxième session aura lieu le PDUGLPDL¢ËąKËą au Parc des Expositions FG8KNNGRKPVG  

15

i /HVGSœWVGHGRVVLHUVVHIRQW SRXUFHVGHX[SUHPLªUHVGDWHV GȇH[DPHQDXSUªVGHV&KDPEUHV 'SDUWHPHQWDOHVGH0WLHUVHW GHOȇ$UWLVDQDWGȇΙOHGH)UDQFH 3RXUWRXWUHQVHLJQHPHQW YRXVSRXYH]YRXVDGUHVVHU ¢OD&0$GHYRWUHGSDUWHPHQW OLVWHGHVFRQWDFWVVXU ZZZFUPDLGIFRP RXELHQYRXV LQVFULUHGLUHFWHPHQWHQOLJQH VXUODSODWHIRUPH KWWSVH[DPHQWD[LYWFIU

Le Monde des artisans [ mai/juin 2017


I

NITIATIVES [ SEINE-ET-MARNE

De belles rencontres avec les JEMA Liens culturels, sociaux, Êconomiques‌ Lieux de prestige et de mise en valeur des mÊtiers d’art‌ Tout Êtait rÊuni pour promouvoir la diversitÊ et la richesse des mÊtiers d’art en Seine-et-Marne avec la Chambre de MÊtiers et de l’Artisanat. Retour sur les principaux ÊvÊnements.

 À BLANDY LES TOURS

2 500 VISITEURS EN DEUX JOURS

 À PROVINS 16

PREMIER SALON DES MÉTIERS D’ART

%ŨGUVFCPUWPOCIPKĆ’SWGČŒETKPNCUCNNGFW%CXGCW5CKPV'URTKVČƒ Provins (salle voĂťtĂŠe constituĂŠe d’arches, ancien hĂ´pital fondĂŠ en 1177 et classĂŠ aux monuments historiques) que s’est dĂŠroulĂŠe la première ĂŠdition du salon des mĂŠtiers d’art de Provins. Ce salon organisĂŠ par la Chambre de MĂŠtiers et de l’Artisanat en EQNNCDQTCVKQPCXGENCXKNNGFG2TQXKPUGVNŨQHĆ’EGFWVQWTKUOGC ĂŠtĂŠ impulsĂŠ par Jean-Marc Darde, MaĂŽtre Artisan en MĂŠtiers d’Art et dirigeant d’une entreprise qui restaure principalement les dĂŠcors historiques du château de Versailles. L’idĂŠe de dĂŠpart ĂŠtait d’organiser Ă Provins, ville classĂŠe au patrimoine mondial de l’humanitĂŠ par l’Unesco, une exposition rĂŠunissant les mĂŠtiers liĂŠs Ă  la restauration du patrimoine qu’il s’agisse de patrimoine architectural ou des biens mobiliers. Douze chefs d’entreprise se sont prĂŞtĂŠs au jeu et ont exposĂŠ pendant ce premier week-end du mois d’avril. Un panel de professionnels, reprĂŠsentant des mĂŠtiers rares (lapidaire tourneur) ou plus conventionnel (ciseleur sur bronze), a ainsi rĂŠalisĂŠ des dĂŠmonstrations pour le plus grand DQPJGWTFGUXKUKVGWTU.GUCNQPCČŒVČŒKPCWIWTČŒNGXGPFTGFKOCTU CRTČ‹UOKFKGPRTČŒUGPEGFŨElisabeth Detry, PrĂŠsidente de la Chambre de MĂŠtiers et de l’Artisanat de Seine-et-Marne et de Messieurs Christian Jacob, DĂŠputĂŠ-Maire de Provins et Olivier Lavenka, Conseiller dĂŠpartemental du canton de Provins et de nombreuses personnalitĂŠs reprĂŠsentatives de la vie ĂŠconomique et politique locales. Cette opĂŠration a remportĂŠ un vif succès RWKUSWGSWGNSWGXKUKVGWTUUGUQPVUWEEČŒFČŒRQWTCFOKTGTNG savoir-faire et la qualitĂŠ du travail de ces professionnels.

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017

Cette rencontre, dĂŠsormais attendue chaque annĂŠe du grand public, est organisĂŠe en partenariat entre la Chambre de MĂŠtiers et de l’Artisanat de Seine-et-Marne, Seine-et-Marne Tourisme et le DĂŠpartement. Sur les deux ĂŠtages de la salle de l’Auditoire, le public a pu admirer vingt professionnels dans des domaines aussi divers que la facture instrumentale, l’ÊbĂŠnisterie, la tapisserie, la cĂŠramique, la fabrication de masques vĂŠnitiens, la bijouterie en bronze, en perle de verre et en broderie, la vannerie, la restauration de vieux papiers, la dorure sur bois et l’enluminure. 'HX[QRXYHDXWÂŤVFHWWHDQQÂŤHËą â– .CRTČŒUGPEGNGUCOGFKFGFGWZLGWPGUĆ’NNGUFGNĹ¨ČŒEQNG$QWNNG qui ont expliquĂŠ avec cĹ“ur leur formation de cinq annĂŠes dans la gravure en taille douce. â–  Des intermèdes musicaux, jazz le samedi et violons le dimanche, mettant en valeur la lutherie et la fabrication de guitares prĂŠsents sur le site. Ce que n’ont pas manquĂŠ de souligner lors de l’inauguration le samedi 1er avril Ă  18 heures, Pascal Pineau, PrĂŠsident dĂŠlĂŠguĂŠ du territoire de Melun, Franck Vernin, Vice-PrĂŠsident du Conseil DĂŠpartemental, PrĂŠsident de Seine-et-Marne Tourisme et Jean-Jacques Barbaux, PrĂŠsident du Conseil DĂŠpartemental. Ce dernier a d’ailleurs prĂŠcisĂŠ que les mĂŠtiers d’art constituaient une pĂŠpite du territoire de Seine-et-Marne, qui couvre la OQKVKČŒFGNŨǜNGFG(TCPEGHCEGCW)TCPF2CTKU Une pĂŠpite Ă  encourager et Ă  soutenir pour que ce soit l’ensemble de dĂŠpartement qui GPRTQĆ’VG%ŨGUVFQPEVQWVPCVWTGNNGOGPV que nous donnons rendez-vous d’ores et FČŒLČƒGPNGUGVCXTKN


SEINE-ET-MARNE

 À SERRIS

UNE DEUXIĂˆME ÉDITION FORT RÉUSSIE Pour la seconde annĂŠe consĂŠcutive, le CarrĂŠ d’Art * a ouvert ses portes aux JournĂŠes 'WTQRČŒGPPGUFGU/ČŒVKGTUFŨ#TVNGUOCTU 1er et 2 avril. Ces journĂŠes impulsĂŠes par L’INMA (Institut National des MĂŠtiers d’Art) et rĂŠalisĂŠes en partenariat avec la Chambre de MĂŠtiers et de l’Artisanat ont ĂŠtĂŠ l’occasion de mettre en avant et de valoriser le savoir-faire de professionnels

ancrÊs au cœur des territoires, et pour le public d’Êchanger et de partager avec des femmes et des hommes passionnÊs. Cette seconde Êdition a rencontrÊ un franc UWEEȋURWKUSWGXKUKVGWTUUGUQPV dÊplacÊs pour rencontrer les exposants et partager leur passion. Vingt-quatre professionnels artisans d’art ont ainsi pu faire dÊcouvrir et prÊsenter leurs mÊtiers

tout au long du week-end. Au programme des dÊmonstrations, des animations et des jeux permettant au grand public d’admirer le savoir-faire de professionnels passionnÊs. *Le CarrÊ d’Art a pour vocation de permettre aux diffÊrents corps des mÊtiers d’art d’Êvoluer dans un lieu convivial, d’Êchange et de modernitÊ. Les rÊsidents peuvent à la fois travailler, habiter sous le même toit, exposer, commercialiser et transmettre le fruit de leur savoir.

17

L’ARTISANAT ÉTAIT PRÉSENT Ă€ LA FOIRE INTERNATIONALE AUX FROMAGES ET AUX VINS Ă€ COULOMMIERS &GRWKUCPUNC(QKTG+PVGTPCVKQPCNGCWZ(TQOCIGUGVCWZ8KPUFG%QWNQOOKGTUCVVKTGFGPQODTGWZXKUKVGWTURCUUKQPPČŒURCTNCICUVTQPQOKG HTCPČŠCKUGGVUGURTQFWKVUNQECWZ%GVVGHQKTGCITKEQNGOGVČƒNŨJQPPGWTNGUURČŒEKCNKVČŒUHTQOCIČ‹TGUGVXKVKEQNGUTČŒIKQPCNGU2CTOKNGUGZRQUCPVU NGUCTVKUCPUFGUOČŒVKGTUFGDQWEJGTKXCNKUGPVFGETČŒCVKXKVČŒGVFGSWCNKVČŒ8ČŒTKVCDNGUCODCUUCFGWTUFWIQČ›VKNUUQPVĆ’GTUFGHCKTGFČŒIWUVGTFGU produits maison pour le bonheur des petits et des grands. Claude Marta, PrĂŠsident dĂŠlĂŠguĂŠ du territoire de Meaux accompagnĂŠ de Maryvonne Galland, membre du bureau de la CMA77, a pris grand plaisir Ă aller Ă  la rencontre des artisans exposants et Ă  saluer leur dynamisme et implication dans la promotion de leur mĂŠtier et de l’artisanat local tout particulièrement. Après la visite de la grande exposition d’animaux d’Êlevage organisĂŠe FCPUWPGCODKCPEGEJCNGWTGWUGCXGENGUQHĆ’EKGNUKNUQPVHCKVWPGJCNVGUWTNGUVCPFFG5GKPGGV/CTPG#EEŨVKXGQČ™NGUVTQKU%JCODTGU%QPUWNCKTGU faisaient stand commun.

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017


P

ORTRAITS [ SEINE-ET-MARNE

FÊlicitations à nos nouveaux MaÎtres Artisans C’est en prÊsence d’un bel auditoire que la PrÊsidente Elisabeth DÊtry a mis en lumière les nouveaux MaÎtres Artisans, des hommes et des femmes d’exception qui font honneur à l’Artisanat Seine-et-Marnais

18

L

ors de la cĂŠrĂŠmonie de remise des rĂŠcompenses aux apprentis NGURNWUOČŒTKVCPVUFGNCRTQOQVKQPNC2TČŒUKFGPVGElisabeth DĂŠtry entourĂŠe de Pascal Pineau et de Maryvonne Galland, ne pouvait trouver de plus bel exemple de professionnalisme et de passion que ces hommes et femmes distinguĂŠs par le

VKVTGNGRNWURTGUVKIKGWZFGNCSWCNKƒECVKQPRTQHGUUKQPPGNNGCTVKUCPCNG qu’est celui de MaÎtre Artisan. Toute la salle Êtait admirative en dÊcouvrant le parcours professionnel de ces professionnels mis à l’honneur qui ont su prendre le virage de la modernitÊ tout en restant authentiques et cohÊrents avec les valeurs de l’Artisanat.

QUI SONT CES NOUVEAUX MAÎTRES ARTISANS ?

MARINE BEYLOT, RESTAURATRICE D’ŒUVRES D’ART À CHELLES Marine Beylot dÊcroche le baccalaurÊat littÊraire option histoire de l’Art en 1998 à Brive la Gaillarde. En 1999 elle entre à l’École de CondÊ (Paris 12e) oÚ elle obtient un Diplôme de niveau 3  Restauration d’œuvre d’Art . En 2003, Marine dÊcide de crÊer son entreprise et en octobre 2013, elle reçoit le titre d’Artisan en MÊtiers d’Art  restaurateur de tableaux . À travers son activitÊ, Marine travaille sur les plus grandes œuvres et participe à la restauration du patrimoine historique français en mÊlangeant savoir-faire et utilisation des techniques VFLHQWLͤTXHV6RXFLHXVHG̾DSSUHQGUHOHVQRXYHOOHVWHFKQLTXHVHWOHVGLIIUHQWVFRXUDQWV artistiques, Marine continue aujourd’hui à multiplier les stages de perfectionnement. Parmi ses autres qualitÊs, nous tenons à souligner son investissement dans la transmission et la valorisation de son mÊtier. Parallèlement à son activitÊ artisanale, depuis 2012, elle enseigne les techniques pratiques de restauration aux Êtudiants. Marine est Êgalement très engagÊe dans la vie associative et participe à de nombreux salons. Pour toutes ces raisons et en guise de remerciements pour son engagement au service de l’artisanat, Elisabeth DÊtry et Pascal Pineau ont pris grand plaisir à lui remettre son titre de MaÎtre Artisan en MÊtiers d’Art dans le mÊtier de  restaurateur de tableaux .

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017


SEINE-ET-MARNE

DOMINIQUE CARLOT, PEINTRE EN BÂTIMENT À MEAUX Dominique Carlot met aujourd’hui au service de ses clients une expÊrience professionnelle de près de 40 ans dans le mÊtier de la peinture. Il a commencÊ en 1983 en tant qu’ouvrier dans une entreprise du bâtiment à Paris oÚ il travaillait surtout sur des bâtiments haussmanniens. En 1996, Dominique dÊcide de crÊer avec son frère une sociÊtÊ dont le dÊveloppement les conduira ¢GPQDJHUVXU0HDX[GDQVOD]RQHDUWLVDQDOHDͤQGHEQͤFLHUGHORFDX[SOXVVSDFLHX[(Q VRQIUªUHTXLWWHODVRFLWHWF̾HVWOHͤOVGH'RPLQLTXH$OH[DQGUHTXLUHSUHQGVHVSDUWV/H QRPEUHG̾RXYULHUVDXJPHQWHDͤQGHIDLUHIDFH¢XQHGHPDQGHVDQVFHVVHFURLVVDQWH$XMRXUG̾KXL l’entreprise emploie sept salariÊs, une secrÊtaire et un apprenti. Être à l’Êcoute et au service de ses clients est une des grandes TXDOLWVGH'RPLQLTXHTXLDLPHPHWWUHHQDYDQWOHVWHFKQLTXHVLQGLVSHQVDEOHVTXHVRQWODSUFLVLRQHWODPD°WULVHGHODͤQLWLRQ GDQVOHVHFWHXUGHODSHLQWXUH$XͤOGHVDQQHVLODDFTXLVXQHH[FHOOHQWHUHQRPPHHWVHVUDOLVDWLRQVVRQWXQHEHOOHYLWULQH GHVRQVDYRLUIDLUH$WWDFK¢O̾YROXWLRQGHVRQPWLHULOXWLOLVHGHVPWKRGHVHWSURGXLWVELHQVSFLͤTXHVFRPPHO̾LVRODWLRQ thermique extÊrieure ou le ravalement avec l’utilisation de peintures minÊrales pour le respect de l’environnement ou encore de peintures thermo cÊramique permettant un gain d’Ênergie. Son mÊtier Êtant devenu sa grande passion, Dominique a à cœur de transmettre son savoir-faire. Il a ainsi formÊ de nombreux apprentis dont un a reçu le Palmarès 2006 de l’apprentissage BTP de la Seine-et-Marne. Aujourd’hui, il met un point d’honneur à bien prÊparer la transmission à ses enfants prÊvue dans TXHOTXHVDQQHV6DͤOOHSUSDUHG̾DLOOHXUVVRQGLSOœPHG̾$'($3RXUFHPDJQLͤTXHSDUFRXUVElisabeth DÊtry accompagnÊe de Maryvonne Galland, a eu l’immense plaisir de lui remettre le titre de MaÎtre Artisan pour le mÊtier de peintre en batiment.

JEAN-MARC DARDE, MENUISIER ÉBÉNISTE, SCULPTEUR SUR BOIS À PROVINS Jean-Marc Darde est installÊ à son compte depuis 25 ans. Après trois annÊes de formation en alternance, il obtient un C.A.P en menuiserie d’assemblage en 1981. Après quelques annÊes en tant que salariÊ, il dÊcide en mars 1990 de crÊer son entreprise à Provins accompagnÊ par son Êpouse Annick. Avide de connaissance et passionnÊ par son mÊtier, il n’a de cesse de dÊvelopper son savoir-faire et son expÊrience. Cette dÊmarche va lui permettre d’obtenir, par le biais de la validation des acquis de l’expÊrience, un accès direct en dernière annÊe de MaÎtrise de Sciences et Techniques en conservation-restauration des biens culturels à la Sorbonne PanthÊon. Son atelier est ainsi au service de la conservation-restauration des dÊcors historiques français sur une pÊriode courant du XVe au XVIIIe siècle. Cette spÊcialisation et cette passion pour les grands dÊcors français menuisÊs, polychromes et dorÊs, lui ont valu l’honneur de travailler à la restauration de nombreuses pièces au Château de Versailles oÚ il intervient avec son Êquipe depuis 1998. La formation et la transmission du savoir-faire sont Êgalement essentielles à ses yeux et font partie de ses prioritÊs. Et ce n’est pas par hasard s’il a ÊtÊ laurÊat en 2016 du prix rÊgional du meilleur MaÎtre d’Apprentissage dans la catÊgorie  valorisation de la mixitÊ . 6DͤOOH&OPHQFHDDWWUDSOHYLUXVGHVRQSDSDSXLVTX̾HOOHDJDOHPHQWFUVRQHQWUHSULVH dans le secteur des mÊtiers d’art en tant que restauratrice de tableaux. Convaincu que  la passion et l’amour du mÊtier sont de grandes richesses, c’est autour de ces valeurs que Jean-Marc Darde construit sa carrière et sa vie.  Pour son engagement et son PDJQLͤTXHSDUFRXUVElisabeth DÊtry a ÊtÊ honorÊe de lui remettre le titre de MaÎtre Artisan en MÊtier d’Art dans le mÊtier d’ÊbÊniste.

19

DELPHINE LIEBEN, ESTHÉTICIENNE COSMÉTICIENNE À MONTEREAU Delphine Lieben, après avoir obtenu un CAP en 1998 puis un BP en 2000 au CFA de notre Chambre de MÊtiers, dÊcide de ne pas attendre pour crÊer son propre Institut de beautÊ alors qu’elle n’est âgÊe que de seulement 21 ans. Cet esprit d’entreprendre lui a permis d’être reconnue plus jeune entreprise et entrepreneur de France en 2003 et d’être ainsi invitÊe par le PrÊsident de la RÊpublique de l’Êpoque, Jacques Chirac, à la cÊrÊmonie du 14 juillet. Elle met un point d’honneur à dÊvelopper en permanence sa technique et ses connaissances professionnelles en intÊgrant des formations innovantes dispensÊes par des organismes reconnus. La formation et la transmission du savoir-faire font Êgalement partie intÊgrante des valeurs de son entreprise. À 37 ans, elle a dÊjà formÊ avec succès plus de 10 apprenties depuis le dÊbut de son activitÊ. Son investissement dans la formation des jeunes ne s’arrêtant pas là, elle participe Êgalement depuis de nombreuses annÊes aux jurys d’examen du CAP esthÊtique à l’IMA du Pays de Montereau. En guise de fÊlicitations pour son parcours et son engagement au service de l’artisanat, Elisabeth DÊtry a eu le plaisir de lui remettre le titre de MaÎtre Artisan dans le mÊtier d’esthÊtique-cosmÊtique.

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017


A

PPRENTISSAGE [ SEINE-ET-MARNE

5(&587(581$335(17,&Č„(670$,17(1$17

3OXVTXȇXQHIIRUWXQSDUL VXUOȇDYHQLUHWXQDFWHFLWR\HQ Embaucher un apprenti, c’est facile avec Le Centre d’Aide Ă la DĂŠcision. Service d’accompagnement des entreprises et des jeunes, il facilite NCOKUGGPTGNCVKQPGVNGUFČŒOCTEJGUNKČŒGUČƒNŨGODCWEJGĹĄĐ‘

Son action vers les publics

Son action vers les entreprises

 Information UWTNGUĆ’NKČ‹TGUNGUOČŒVKGTUGVNŨCEEČ‹U Ă la formation.

 Information sur les avantages de l’apprentissage et les aides à l’embauche.

 Orientation des jeunes et aide au projet.

 Aide au recrutement d’apprentis en fonction des besoins.

 Aide à la recherche d’entreprise et mise en relation.

 Accompagnement dans les formalitÊs liÊes à l’embauche.

20

MONTRER L’EXEMPLE MobilisÊe en faveur de l’apprentissage, la Chambre de MÊtiers et de l’Artisanat a procÊdÊ au recrutement de trois apprentis. ■Matthieu et Thomas ont ÊtÊ affectÊs à la Direction des formalitÊs oÚ ils font un apprentissage en BTS NÊgociation, relation client. Leur activitÊ au sein de la CMA77 sera essentiellement axÊe sur le dÊploiement de l’offre de formation initiale (dÊvelopper le portefeuille des entreprises accueillant des CRRTGPVKU GVHQTOCVKQPEQPVKPWG KFGPVKƒGTNGUDGUQKPUFGUGPVTGRTKUGUGV accompagnÊs des conseillers, rÊpondre à leurs attentes). ■ Cynthia quant à elle, a ÊtÊ recrutÊ pour l’IMA du Pays de Meaux oÚ elle prÊpare un Bac Pro en Accueil, relation clients et usagers.

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017

De gauche Ă droite, Matthieu, Cynthia et Thomas, trois apprentis recrutĂŠs par la CMA77.


SEINE-ET-MARNE

Un accompagnement de proximitĂŠ Au cĹ“ur des territoires, le CAD est devenu un acteur reconnu par les partenaires FGRCTUQPGZRGTVKUGFGUOČŒVKGTUGVĆ’NKČ‹TGUFGNŨ#TVKUCPCV PrĂŠsent dans les forums, les collèges, et aux JournĂŠes Portes Ouvertes dans les IMA, ses conseillers – dĂŠveloppeurs de l’apprentissage informent et valident avec les jeunes leur projet professionnel. Ils peuvent ainsi proposer aux entreprises des jeunes motivĂŠs par leur mĂŠtier, de conforter le choix de l’apprentissage par un stage de dĂŠcouverte en entreprise et au CFA dans le cadre du dispositif rĂŠgional d’accès Ă l’apprentissage, puis de Ć’PCNKUGTNGRCTEQWTURCTNCUKIPCVWTGFWEQPVTCVFŨCRRTGPVKUUCIG Plus qu’un service, le CAD c’est des conseillers, des dĂŠveloppeurs de l’apprentissage Ă  l’Êcoute des entreprises et du public. Il est facilitateur d’Êchanges et de dĂŠveloppement.

Rappel des aides au recrutement d’un apprenti  TPE jeune apprentiËą4ËąHXURV pour la première annĂŠe de contrat d’un mineur.  ExonĂŠration de cotisations sociales. .ŨGPVTGRTKUGFGOQKPUFGUCNCTKČŒUDČŒPČŒĆ’EKGFGNŨGZQPČŒTCVKQPVQVCNGFGU cotisations patronales et salariales lĂŠgales (ou conventionnelles). 4GUVGPVFWGUĹĄNGUEQVKUCVKQPU#6/2NGUEQVKUCVKQPUUWRRNČŒOGPVCKTGU FŨCEEKFGPVFWVTCXCKNČŒXGPVWGNNGOGPV

 Aide au recrutement de 1ËąHXURV pour le recrutement d’un premier apprenti ou d’un apprenti supplĂŠmentaire. Versement par la RĂŠgion, en une fois, au terme de l’annĂŠe de formation. &GWZUKVWCVKQPUQWXTGPVFTQKVČƒNŨCKFGĹĄ • recrutement du premier apprenti depuis le 1er janvier de l’annĂŠe prĂŠcĂŠFGPVGCWUGKPFGNĹ¨ČŒVCDNKUUGOGPVFŨCEEWGKNĹĄ • recrutement d’un apprenti supplĂŠmentaire par rapport Ă l’effectif constatĂŠ au 1er janvier de l’annĂŠe en cours.

 Prime apprentissage de 1ËąHXURV RĂŠservĂŠe aux employeurs de moins de onze salariĂŠs (et collectivitĂŠs de - 5ĹĄJCDKVCPVU XGTUČŒGEJCSWGCPPČŒGRCTNC4ČŒIKQPUQWUdeux conditionsĹĄXCNKFCVKQPFGNCRČŒTKQFGFŨGUUCKGVCUUKFWKVČŒde l’apprenti(e) en cours

OQKPUFG d’absentÊisme).

 CrÊdit d’impôt - 1˹HXURV Pour la première annÊe de formation aux niveaux V à III inclus (du CAP au BTS). Il s’impute sur l’impôt sur le revenu ou l’impôt sur les sociÊtÊs, selon le statut de l’entreprise.

)DLWHVFRQČ´DQFH Ă l’expertise des conseillers du CAD. Communiquez leur vos offres dès maintenant. Ils feront le reste ! 7ÂŤOɈɈɈɈɈ ou ɈɈɈɈ

APPRENTI JUSQUE 30 ANS, C’EST POSSIBLE EN ĂŽLE-DE-FRANCE Parmi les mesures fortes annoncĂŠes RCTNC4ČŒIKQPÇśNGFG(TCPEGGP matière d’apprentissage, il y a la possibilitĂŠ de signer un contrat LWUSWĹ¨ČƒCPU7PGPQWXGCWVČŒ qui devrait faciliter le recrutement d’apprentis dans certains mĂŠtiers FČŒĆ’EKVCKTGU

21

Une application immĂŠdiate .GFČŒETGVRWDNKČŒCW,QWTPCN1HĆ’EKGN FWOCTUČŒVGPFNCNKUVGFGU rĂŠgions dans lesquelles l’âge limite FŨGPVTČŒGFCPUNŨCRRTGPVKUUCIGGUVĆ’ZČŒ ČƒVKVTGGZRČŒTKOGPVCNČƒCPU EQPVTG 25 ans par ailleurs) pour une durĂŠe FGCPPČŒGUČƒNŨǜNGFG(TCPEG Notre dĂŠpartement de la Seine-et-Marne fait donc partie GHVEÂŞQª̧FLDLUHV Ce dĂŠcret fait suite Ă la loi du CQČ›VTGNCVKXGCWVTCXCKNČƒNC modernisation du dialogue social et Ă  la sĂŠcurisation des parcours professionnels. Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur cette nouvelle disposition ou recherchez tout simplement un apprenti, n’hĂŠsitez pas Ă  nous contacter. Un conseiller-dĂŠveloppeur de l’apprentissage prendra en compte votre demande et vous rendra visite si nĂŠcessaire pour conforter votre projet de recrutement.

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017


A

PPRENTISSAGE [ SEINE-ET-MARNE

CONCOURS ÂŤ UN DES MEILLEURS APPRENTIS DE FRANCE Âť

XQHFXYÂŤHSURPHWWHXVH Les apprentis du CFA de la CMA rivalisent de crĂŠativitĂŠ et d’habiletĂŠ pour monter sur la plus haute marche du podium.

A 22

vec le Printemps, arrive le temps des concours et grâce au travail des Êquipes pÊdagogiques et de direction, la formation à l’IMA du Pays de Meaux et à l’IMA du Pays de Montereau devient un vÊritable instrument de rÊussite professionnelle dans la construction des parcours et l’accompagnement des apprentis vers l’excellence. Les premiers rÊsultats laissent augurer de belles rÊussites. D’ores et dÊjà, les apprentis des deux IMA ont dÊcrochÊ pas moins de dix-neuf mÊdailles dont neuf mÊdailles d’or, quatre en argent et six en bronze.

IMA du Pays de Montereau  En toilettage canin, coachÊes par leur professeur responsable du domaine professionnel Philippe Danton, sept apprenties se sont toutes distinguÊes. MÊdaille d’or dÊpartementale et rÊgionale Élodie Bergeron, apprentie chez  Canicat’s  à Egly (91). Mallaury Grenet, apprentie chez  Poil’o Pattes  à Meulan (78). Pauline Martin, apprentie chez  Dog’s Discount  à St-Brice-sous-Forêt (95). Marion Peureux, apprentie chez  Cooky Dog  à Bois-le-Roi (77). MÊdaille d’argent rÊgionale Pauline Martin et Marion Peureux. MÊdaille de bronze dÊpartementale Élodie Beaudoing, apprentie chez  Salon Calina  à Paris 8e.

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017

Sarah Delaunay, apprentie chez ÂŤ Anne Dranguet Âť Ă Chaumont-en-8GZKP  . Audrey Hardouin, apprentie chez ÂŤ La cabanocabo Âť Ă  Saint-Gratien (95). Élodie Bergeron et Mallaury Grenet reRTČŒUGPVGTQPVNŨǜNGFG(TCPEGČƒNCĆ’PCNG PCVKQPCNGSWKUGFČŒTQWNGTCEQWTCPV octobre au CFAA de Mulhouse.  En ĚŠeuristerie, coachĂŠes par leur professeur responsable du domaine professionnel CĂŠline Rodrigues, deux apprenties se sont distinguĂŠes Ă  la sĂŠlection dĂŠpartementale qui s’est dĂŠroulĂŠe Ă  Hyères oĂš elles ont ĂŠtĂŠ très inspirĂŠes par le thème sur l’univers de Jules Verne. Il s’agit de Lucile Torques, apprentie chez ÂŤ Jugamy Fleurs Âť Ă  Épinay-sur-Orge pour la mĂŠdaille d’argent et Eva Souquière chez ÂŤ Jardin de Fey Âť Ă  Milly-la-ForĂŞt pour la mĂŠdaille de bronze.  Dans les arts de la table, coachĂŠ par le professeur responsable du domaine professionnel Anthony Persaint, le jeune Valentin Ferreira, apprenti Ă  ÂŤ l’Hostellerie de la Croix d’Or Âť Ă  Provins, a dĂŠcrochĂŠ la mĂŠdaille de bronze dĂŠpartementale.  En cuisine froide, RĂŠmi Mariolle, coachĂŠ par Olivier Lesage son professeur et Georges Aubriet, est sĂŠlectionnĂŠ pour NCĆ’PCNGPCVKQPCNGC[CPVFČŒETQEJČŒNCOČŒ daille d’or dĂŠpartementale et rĂŠgionale. Il travaille au Grand CafĂŠ Ă  Fontainebleau.

IMA du Pays de Meaux  En esthÊtique, coachÊe par le professeur responsable du domaine professionnel VÊronique GrÊgori, la jeune apprentie CAP 2e annÊe Alicia Vettraino reste la seule rÊfÊrente de Seine-et-Marne pour le MAF rÊgional en ayant remportÊ la mÊdaille d’or dÊpartementale. Elle travaille à  l’Institut  dirigÊ par Clara-Costa Priscilla à Villeparisis et s’est particulièrement distinguÊe dans les Êpreuves de soin du visage, maquillage de mariÊe et la french manucure.  En Bac Pro Maintenance automobile, coachÊs par leur professeur responsable du domaine professionnel FrÊdÊric Soares, deux apprentis se sont Êgalement distinguÊs au concours dÊpartemental qui s’est dÊroulÊ à Argenteuil. À l’issue d’une sÊrie d’interventions mÊcaniques, de diagnostics et technologiques, Jessy Bouvet, apprenti chez  As Passion Auto  à Lizy-sur-Ourcq dÊcroche la mÊdaille d’argent et Élodie Geraldo, apprentie chez  Peugeot MÊtin  à Meaux, la mÊdaille de bronze. Tous nos encouragements accompagnent les candidats sÊlectionnÊs RQWTNCƒPCNGPCVKQPCNGGVSWGNSWGUQKV le rÊsultat, nous tenons d’ores et dÊjà à les fÊliciter pour leur parcours ainsi que leurs maÎtres d’apprentissage et les enseignants qui les ont entraÎnÊs.


LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE, C'EST EN JANVIER 2018. MARC MET À JOUR SES COORDONNÉES BANCAIRES DÈS AUJOURD’HUI


A

PPRENTISSAGE [ SEINE-ET-MARNE

SPORT ET MIXITÉ

'HVYDOHXUVSDUWDJÂŤHV ¢OȇLQWHUQDWGHOȇ,0$ GX3D\VGH0RQWHUHDX Conjuguer sport et pĂŠdagogie tel est l’un des buts poursuivis par l’Êquipe d’encadrement avec son internat de 87 lits et son foyer destinĂŠ aux activitĂŠs d’Êtude et de loisirs. SituĂŠe dans l’enceinte de l’IMA, l’internat DČŒPČŒĆ’EKGFŨWP cadre agrĂŠable et paysager en front de Seine.

24

Un accueil mixte adaptĂŠ au public En fonction de l’Êloignement du domicile, toute personne inscrite Ă l’IMA du Pays de Montereau peut accĂŠder Ă  l’internat dans la limite des places disponibles. Les chambres individuelles QWEQNNGEVKXGUDČŒPČŒĆ’EKGPVFŨWPEQPHQTVGZEGRVKQPPGNGVQPVČŒVČŒ EQPČŠWGURQWTRQWXQKTCEEWGKNNKTICTČŠQPUGVĆ’NNGUFCPUWPGPXKronnement prĂŠservĂŠ. Les inscriptions pour la prochaine rentrĂŠe sont prises en FRPSWHGŠVÂĄSUÂŞVHQW

Étude, sport et dĂŠtente au programme Un emploi du temps hebdomadaire structurĂŠ est mis en place alternant travail personnel, activitĂŠs encadrĂŠes sportives, culturelles ou de loisirs‌ Et bien entendu, du repos avec des horaires ČƒTGURGEVGTRQWTRGTOGVVTGČƒEJCEWPFGVKTGTNGOGKNNGWTRTQĆ’VFG la semaine passĂŠe au CFA et de progresser de façon positive.

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017

En effet, la philosophie de l’internat est d’encourager chacun ČƒUGOQPVTGTEWTKGWZČƒČ?VTGHQTEGFGRTQRQUKVKQPGVRTQĆ’VGTFG son sĂŠjour pour apprendre Ă concilier vie professionnelle, vie ÂŤ scolaire Âť dans le respect des règles de vie en collectivitĂŠ. Les activitĂŠs sont diverses et variĂŠes que ce soit au foyer Ă  travers des jeux de sociĂŠtĂŠ tels que le monopoly, cartes, babyfoot, billard‌, sur le terrain de sport oĂš se mĂŞlent garçons et Ć’NNGUFCPUWPGURTKVFGEQORČŒVKVKQPkDQPGPHCPVzCWHQQVXQNNG[ ou hand-ball‌ ou en salle informatique pour des recherches documentaires et culturelles. AssurĂŠment, de telles actions et ĂŠchanges ont une grande rĂŠsonance dans l’Êpanouissement personnel de ces jeunes et constituent un vĂŠritable atout pour leur avenir.

i

3RXUHQVDYRLUSOXVVXUOHVFRQGLWLRQVGȇDFFXHLOHWGHYLH GHVDSSUHQWLV¢OȇLQWHUQDWUHQGH]YRXVVXUZZZFPDIU


SEINE-ET-MARNE

LA BOULANGERIE MADE IN FRANCE A LE VENT EN POUPE EN CHINE Le 20 fĂŠvrier 2017, l’IMA du Pays de Meaux a accueilli Monsieur Bi Yuanhui, ÂŤ Chairman Âť et Monsieur Su Silev -LQJUHSUÂŤVHQWDQWGXEXUHDXGHVDÎ?DLUHVÂŤWUDQJÂŞUHV de la ville de Changchun (Chine) accompagnĂŠs de leur interprète et du PrĂŠsident de la Maison de la Boulangerie de Seine-et-Marne Dominique Laird. ImpressionnĂŠs par les installations et les matĂŠriels mis Ă la disposition de tout candidat Ă  l’apprentissage du mĂŠtier de Boulanger ou Pâtissier, ces invitĂŠs n’ont pas manquĂŠ de souligner leur volontĂŠ de dĂŠvelopper Ă  Changchun la production de produits de boulangerie Ă  la française qui connaissent un succès grandissant dans leur pays. Après la visite, une rĂŠunion de travail leur a permis d’expliciter leurs besoins GVFGOGVVTGGPCXCPVFGUCZGUFGEQNNCDQTCVKQPFCPUWPHWVWTRNWUQWOQKPUNQKPVCKPĹĄQHHTKTFGURQUVGUGP%JKPGRQWTFGULGWPGU FKRNČ–OČŒUFGNCĆ’NKČ‹TGDQWNCPIGTKGCĆ’PSWŨKNUHCDTKSWGPVGVQWHQTOGPVNGUUCNCTKČŒU%JKPQKUĹĄinviter en Chine des professeurs français pour former leurs salariĂŠs. Ces ĂŠchanges dĂŠmontrent que les dĂŠbouchĂŠs sont nombreux dans la profession. C’est un mĂŠtier passionnant, reconnu internationalement et très prisĂŠ dans certains pays comme le Japon, les États-Unis, la Chine‌ L’expertise française est reconnue et on ne peut que se rĂŠjouir d’un tel engouement.

25

LE MONDE DES

rtisans

lemondedesartisans.fr

Pour vous, le premier site d’info entièrement dÊdiÊ aux artisans et à l’artisanat.

L’INFO DE TOUTES LES BRANCHES À PORTÉE DE CLIC

Bâtiment

Services

Production

Alimentaire

MÊtiers d’art

UNE VEILLE QUOTIDIENNE SUR L’ACTUALITÉ DU SECTEUR

Conseils

TĂŠmoignages Agenda

Dossier

Fiches pratique

www.lemondedesartisans.fr / Suivez-nous sur Twitter (@mondedartisans) et sur Facebook ! Prix du Syndicat de la Presse Professionnelle 2016, catĂŠgorie ÂŤ Meilleure initiative en marketing client Âť

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017


P

RATIQUE [ SEINE-ET-MARNE

RENCONTRE AUTOUR DU LIVRE BLANC

m6HLQHHW0DUQHOȇ�OHGH)UDQFH des possibles 

26

Le 8 mars dernier, le PrÊsident du DÊpartement de Seine-et-Marne, Jean-Jacques Barbaux, prÊsentait aux acteurs Êconomiques du territoire, en prÊsence de nombreuses personnalitÊs dont la PrÊsidente de la RÊgion Île-de-France ValÊrie PÊcresse et le PrÊsident de l’AssemblÊe des dÊpartements de France Dominique Bussereau, le Livre Blanc  Seine-et-Marne 2030, l’Île-de-France des possibles .

L

a PrÊsidente de la Chambre de MÊtiers et de l’Artisanat Elisabeth DÊtry Êtait accompagnÊe du SecrÊtaire GÊnÊral Michel Graveline.

Un livre blanc pour quels enjeux ? L’enjeu principal est de ÂŤ FĂŠdĂŠrer les acteurs ĂŠconomiques et institutionnels pour rĂŠpondre aux diffĂŠrents enjeux de dĂŠveloppement du territoire Âť. L’occasion pour le PrĂŠsident du Conseil DĂŠpartemental, de rĂŠECRKVWNGTUGUUKZRTQRQUKVKQPURQWTEQPUVTWKTGNŨCXGPKTĹĄ 1 â– Mettre en place un schĂŠma rĂŠgional des formations en adĂŠquation avec le bassin d’emploi 2 â–  CrĂŠer une destination Histoire de France en Seine-et-Marne pour dĂŠvelopper le tourisme en proposant une offre inĂŠdite de courts sĂŠjours 3 â–  Une première annĂŠe de mĂŠdecine dans le Sud Seine-et-Marne 4 â–  DĂŠvelopper les modes de transports adaptĂŠs 5 â–  Une plateforme de circuit de proximitĂŠ pour alimenter les demi-pensions des collèges seine-et-marnais 6 â–  Une vitrine de la ville durable ‌ et faire de la Seine-et-Marne un ÂŤ territoire d’avenir, renforcer son rĂ´le dans la rĂŠgion ĂŽle-de-France, promouvoir une image de territoire innovant et incontournable Âť. InvitĂŠs Ă  donner leur avis, des experts intervenus Ă  la tribune n’ont pas manquĂŠ de souligner ÂŤ ‌ que la force de notre territoire HVWODGLYHUVLWÂŤGHVHVĚ°HQWUHSULVHV8QWLVVXVHLQHHWPDUQDLVFRPSRVÂŤHVVHQWLHOOHPHQWGH30(Ě°RUOHXUDFFRPSDJQHPHQW

demande à la fois une connaissance de l’entreprise et du terrain. La Loi NOTRe transfère la compÊtence en rÊgion et il n’est pas rÊaliste de penser de Paris les besoins des territoires. Nous souhaitons, nous les forces Êconomiques, dont les consulaires, être associÊs‌ .

La vision de la RĂŠgion ĂŽle-de-France Cette rencontre a ĂŠtĂŠ l’occasion pour la PrĂŠsidente de la RĂŠgion ÇśNGFG(TCPEGFGTCRRGNGTNGTČ–NGGVOKUUKQPUFGNĹ¨ČŒEJGNQPTČŒIKQnal par rapport au dĂŠpartement et d’annoncer un programme FŨCEVKQPUUQWVGPWGURCTNC4ČŒIKQPRCTOKNGUSWGNNGUĹĄ â– l’innovation et le numĂŠrique pour une Seine-et-Marne ÂŤ smart TČŒIKQPzGPCEEČŒNČŒTCPVNGFČŒRNQKGOGPVFWVTČ‹UJCWVFČŒDKVĹĄ â–  TGNCPEGTNGUVTCPURQTVUČƒNCFGOCPFGITČ…EGCWFKIKVCNĹĄ â–  RTQITCOOGFGUCWXGICTFGFWRCVTKOQKPGDČ…VKĹĄ â–  aide aux artisans pour le remplacement de leurs vĂŠhicules FŨCXCPVĹĄ â–  RTQLGVFŨCRRTQXKUKQPPGOGPVNQECNRQWTFGUEQNNČ‹IGU HTCPEKNKGPUĹĄ â–  crĂŠation d’un fonds de propretĂŠ pour supprimer les dĂŠpĂ´ts sauvages. Ce document de prospective est le point de dĂŠpart d’un travail collaboratif approfondi pour construire une Seine-et-Marne dynamique, innovante et attractive. Cinq cahiers thĂŠmatiques complĂŠteront le Livre Blanc dans les dix-huit mois dont le premier en octobre avec le concours des Chambres Consulaires.


DB 77 - 245 avenue des Fortes Terres - 77100 Mareuil-Lès-Meaux sZZZIFDGEPHDX[IUĺDWSURIHVVLRQDO

pour passer votre

publicité dans LE MONDE DES

rtisans

Notre métier, simplifier le vôtre. 3

de 1 Ã 22 m

Vous cherchez un UTILITAIRE ? i FRQWDFWH]

THIERRY JONQUIÈRES ƪƯƷƫƩƹƫƺƷƪƫǞƺƨƲƯƩƯƹʤ 7«O

CÉDRIC JONQUIÈRES ƩƮƫƬƪƫǞƺƨƲƯƩƯƹʤ 7«O

PROfitez de remises jusqu’à 40% sur l’ensemble de la gamme

Ford TRANSIT Ets. M. Dubos 92, av. du Maréchal Foch (RN34) 77 500 CHELLES Tél. : 01.60.20.43.42 ou chelles@dubos.fr

Allons plus loin


P

RATIQUE [ SEINE-ET-MARNE

ENTREPRiSES DE MOINS DE 3 ANS

)DLWHVFRPPHHX[EÂŤQÂŤČ´FLH] GȇXQGLVSRVLWLIFRQŠXSRXUYRXVɈ .GURTGOKČ‹TGUCPPČŒGUFŨCEVKXKVČŒFŨWPGGPVTGRTKUGUQPVRTKOQTFKCNGURQWTCUUWTGTUCRČŒTGPPKVČŒ#Ć’PFGOKGWZXQWUCEEQORCIPGT votre Chambre de MĂŠtiers et de l’Artisanat avec le soutien du Conseil de la Formation de la Chambre RĂŠgionale de MĂŠtiers et de l’Artisanat d’Île-de-France vous propose un appui personnalisĂŠ.

C

et accompagnement n’a pas pour but de remplacer les partenaires habituels de l’entreprise, tels que l’expert-comptable ou l’avocat, mais de rendre le chef d’entreprise plus autonome dans ses prises de dÊcision. Cet accompagnement à la carte comporte plusieurs Êtapes permettant d’apporter des rÊponses adaptÊes et sur mesure aux demandes exprimÊes.

 S’informer et Êchanger Nous vous proposons sur l’ensemble des cinq antennes de la Chambre de MÊtiers, des rÊunions d’information et d’Êchanges destinÊes à recenser vos attentes et vous faire connaÎtre notre offre de services.

 Faire le point Vous pouvez nous solliciter pour rĂŠaliser un diagnostic global individuel de votre

entreprise, permettant de rÊaliser un Êtat des lieux et de dÊterminer avec vous les besoins d’accompagnement.

 Se former et être accompagnÊ Nous vous proposons d’intÊgrer selon vos besoins des ateliers collectifs d’information/formation (deux demi-journÊes) sur plusieurs thÊmatiques.

 TÉMOIGNAGES 28

EDDIE CESAIRE, a repris un garage automobile Ă Lagny-sur-Marne (Paradis Automobile) en mars 2016. ,ODEÂŤQȨFLÂŤGXSUÂŹWGȆKRQQHXUUHSULVH,160HWSUÂŹW GȆKRQQHXUUHSULVHÂ?OHGH)UDQFH$XMRXUGȆKXLLODVHSW salariĂŠs et un CA de plus de 1 600 000 â‚Ź. &0$É‹(GGLHYRXVDYH]UHSULVHQMXLQXQJDUDJH DXWRPRELOHHPSOR\DQWKXLWVDODULÂŤV¢/DJQ\VXU0DUQH 3RXYH]YRXVQRXVH[SOLTXHUYRWUHSDUFRXUVÉ‹" (&Ëą,ŨCXCKUKFGPVKĆ’ČŒNGICTCIGČƒTGRTGPFTGRCTNGDQWEJGČƒ oreille depuis pratiquement deux ans. Je me suis alors renseignĂŠ auprès de la Chambre de MĂŠtiers et de l’Artisanat pour connaĂŽtre les dĂŠmarches Ă  accomplir en vue de la reprise de l’entreprise. J’ai d’abord suivi une rĂŠunion d’information et ensuite j’ai rencontrĂŠ ma conseillère de la Chambre de MĂŠtiers, Madame /WJCOGVKRQWTCHĆ’PGTNGRTQLGV0QWUCXQPUGZCOKPČŒGPUGODNG plusieurs points importants comme la frĂŠquentation du garage, le chiffre d’affaires, les salariĂŠs, les travaux Ă  rĂŠaliser‌ J’ai vraiment pris mon temps pour faire cette ĂŠtude car je voulais ĂŞtre sĂťr de la reprise. Ensuite, elle m’a aidĂŠ pour l’obtention du prĂŞt bancaire et des prĂŞts FŨJQPPGWTTGRTKUGGVVTCPUOKUUKQPEGSWKOŨCRGTOKUFGĆ’PCPEGTNCTGRTKUGGVFGOŨKPUVCNNGT

&0$É‹$YH]YRXVUHQFRQWUÂŤGHVGLÉ?FXOWÂŤVGHSXLVOHGÂŤEXWGHYRWUHSDUFRXUVÉ‹" (&Ëą0QPLGPŨCKRCUGWFGUFKHĆ’EWNVČŒURCTVKEWNKČ‹TGUECTNGRTQLGVCČŒVČŒDKGPRTČŒRCTČŒGVTČŒHNČŒEJKGVNGRTČŒXKUKQPPGNHCKVEQTTGEVGOGPV&GRNWU ma conseillère CMA me suit depuis la reprise dans le cadre de l’accompagnement de la jeune entreprise. Ce suivi apporte beaucoup il RGTOGVFŨKPUVCNNGTNŨCEVKXKVČŒGVFGDČŒPČŒĆ’EKGTFGEQPUGKNUITCVWKVUGVPQWUGPCXQPUDGUQKPCWFČŒDWV,ŨCKCKPUKRWČ?VTGCEEQORCIPČŒFCPURCU mal de mes dĂŠmarches notamment sur le volet ressources humaines et l’accessibilitĂŠ.

&0$É‹4XHOVFRQVHLOVSRXUULH]YRXVGRQQHUDXIXWXUFUÂŤDWHXUUHSUHQHXUÉ‹" (&ËąIl est très important aujourd’hui d’être bien accompagnĂŠ. Les futurs crĂŠateurs/repreneurs doivent bien se renseigner et analyser le HQPEVKQPPGOGPVFGNCUVTWEVWTGČƒTGRTGPFTGGVUGHCKTGCEEQORCIPGT#WLQWTFŨJWKČƒOQPPKXGCWVQWVUGRCUUGDKGPGVLGOGĆ’ZGFG nouveaux objectifs tels que dĂŠvelopper davantage la vente des vĂŠhicules et mettre en place des contrats de maintenance avec les entreprises.

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017


SEINE-ET-MARNE

MARJORIE MUSSIER crée en novembre 2014 son DXWRHQWUHSULVHGȆHVWK«WLTXH ¢GRPLFLOHHWE«Q«ȨFLH du suivi NACRE. En 2016, elle reprend un fonds de commerce à &KDQWHORXSHQ%ULH « Louléa Beauté ». (OOHDE«Q«ȨFL«GH OȆDFFRPSDJQHPHQWGH OD&0$SRXUOHSU¬W GȆKRQQHXUHWDVXLYLOH PRGXOHMHXQHHQWUHSULVH UHVVRXUFHVKXPDLQHV comptabilités et entreprises HQGLȪFXOW« $XMRXUGȆKXL elle emploie deux salariés (un en contrat GȆDSSUHQWLVVDJHHWXQH autre en CDI).

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR SUR CE DISPOSITIF, CONTACTEZ VOTRE ANTENNE DE LA CMA Antenne de Chelles 5HVSRQVDEOHGȇ$QWHQQHÉ‹ (PPDQXHO0HQHJDWWL 7«OÉ‹É‹É‹É‹É‹ HPPDQXHOPHQHJDWWL#FPDIU Antenne de Melun 5HVSRQVDEOHGȇ$QWHQQHÉ‹ 6«EDVWLHQ%RQQHOXFT 7«OÉ‹É‹É‹É‹É‹ VHEDVWLHQERQQHOXFT#FPDIU Antenne de Meaux 5HVSRQVDEOHGȇ$QWHQQHÉ‹ /DXUHQW%RXYLHU 7«OÉ‹É‹É‹É‹É‹ ODXUHQWERXYLHU#FPDIU

&0$ɋ0DUMRULHYRXV«WLH]HVWK«WLFLHQQH¢GRPLFLOHGHSXLVVRXVOHU«JLPH GHODPLFURHQWUHSULVH$XMRXUGȇKXLYRXVDYH]G«FLG«GHYRXVG«YHORSSHUHW YRXVDYH]IDLWOHFKRL[GHUHSUHQGUHXQVDORQGHEHDXW«¢&KDQWHORXSHQ%ULH ([SOLTXH]QRXVFHTXLYRXVDSRXVV«¢IDLUHFHWWHUHSULVHɋ"

Antenne de Montereau 5HVSRQVDEOHGȇ$QWHQQHÉ‹ -HDQ3LHUUH3DYLRW 7«OÉ‹É‹É‹É‹É‹ -HDQSLHUUHSDYLRW#FPDIU

00˱ J’ai effectivement débuté en tant qu’auto-entrepreneur. Cela m’a permis de FȌXGNQRRGTOQPRTQRTGƒEJKGTENKGPVGVFGDKGPEQORTGPFTGEQOOGPVIȌTGTWPG entreprise. Étant en contact régulier avec ma conseillère de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, j’ai su par elle qu’il y avait une opportunité de reprise. J’ai alors sauté le pas. C’était pour moi dans un secteur géographique proche de celui où j’interviens en tant qu’esthéticienne à domicile et avec un prix raisonnable.

Antenne de Provins 5HVSRQVDEOHGȇ$QWHQQHÉ‹ 1LFRODV)RXTXLDX 7«OÉ‹É‹É‹É‹É‹ 1LFRODVIRXTXLDX#FPDIU

&0$ɋ$YH]YRXVE«Q«ȴFL«GȇXQDFFRPSDJQHPHQWH[WHUQHɋ" 00˱Oui, j’ai été suivie par la CMA pour faire toutes les démarches de création que EGUQKVGPRQWTOCUVTWEVWTGFŨCWVQGPVTGRTKUGOCKUCWUUKGPLCPXKGTRQWT la reprise. J’ai ainsi pu obtenir le prêt d’honneur par la Plate-forme Initiatives Nord SeineGV/CTPG,ŨCKȌICNGOGPVDȌPȌƒEKȌFŨWPCEEQORCIPGOGPVUWTOGUWTG TGUUQWTEGU Humaines, développement durable et comptabilité) dans le cadre du dispositif de suivi de la jeune entreprise proposé par la CMA. Ce dernier m’a permis de mieux comprendre la gestion et de ne pas me sentir seule pour faire face à toutes les démarches.

&0$ɋ4XHOVFRQVHLOVSRXUULH]YRXVGRQQHUDXIXWXUFU«DWHXUUHSUHQHXUɋ" 00˱ Il est très important aujourd’hui d’être bien accompagné dans ses démarches CƒPFGDKGPȌXCNWGTNGDWFIGVFGFȌRCTV+N[CVQWLQWTUFGUKORTȌXWUGVEŨGUVGUUGPVKGN FGNGUȌXCNWGTECTEGNCRGWVXQWUOGVVTGFCPUWPGFKHƒEWNVȌFGVTȌUQTGTKG+NGUVCWUUK utile de bien se renseigner auprès de la Mairie concernant les projets d’aménagement FGNCXKNNGGVUWTVQWVKNHCWVCNNGTXQKTVQWUNGURCTVGPCKTGUš%/#DCPSWGCUUWTCPEGU etc.… avant la création.

&0$ɋ(WDXMRXUGȇKXLWRXWVHSDVVHELHQɋ" 00˱ Oui, j’ai la chance d’être bien entourée. Nous continuons à améliorer et à développer nos prestations en boutique comme le maquillage, le mascara semipermanent, les massages, les soins et le bronzage sans UV. Nous avons mis à jour notre communication (page facebook, les pages jaunes et google), ce qui nous permet aujourd’hui d’attirer de nouveaux clients.

m-ȇDLE«Q«ȴFL«GȇXQ accompagnement sur mesure dans le cadre du dispositif de suivi de la jeune entreprise proposé par la CMA. ce dernier m’a permis de mieux comprendre la gestion et de ne pas me sentir seule pour faire face à toutes les démarches. »

29


P

RATIQUE [ SEINE-ET-MARNE

EN AVANT LA TECHNIQUE Un large succès pour les formations pratiques en coiffure et esthÊtique organisÊes depuis le dÊbut d’annÊe. D’autres stages sont d’ores et dÊjà programmÊs à la grande joie des participants.

D

epuis fÊvrier, la Chambre de MÊtiers et de l’Artisanat de Seine-et-Marne organise des formations en coiffure et esthÊtique sur diffÊrentes thÊmatiques. L’occasion pour les stagiaires de dÊcouvrir les nouvelles tendances et acquÊrir de nouveaux gestes techniques et artistiques. Après une formation

SI VOUS SOUHAITEZ NOUS REJOINDRE SUR LES PROCHAINES FORMATIONS TECHNIQUES, VOICI LES THĂˆMES, DATES ET LIEUX : LIEUX

thĂŠorique suivie d’une dĂŠmonstration, les participants doivent rĂŠpĂŠter et reproduire Ă l’identique les gestes et la technique sous les conseils et avec l’accompagnement du formateur. Un dĂŠbrief Ă  l’issue de la formation permet d’Êchanger librement sur NGUFKHĆ’EWNVČŒUTGPEQPVTČŒGUGVNGUTČŒUWNVCVUQDVGPWU.ŨQEECUKQP ĂŠgalement d’Êchanger avec les services de la Chambre de MĂŠtiers et de l’Artisanat sur les ĂŠvolutions du mĂŠtier et l’occasion de rĂŠflĂŠchir ensemble Ă  de nouveaux ĂŠvĂŠnements.

i

ΖQIRUPDWLRQVDXÉ‹É‹É‹É‹| +ÂŤOÂŞQH7HOOLHU

DATES

COIFFURE

30

Artistic Meta Women

MEAUX

15 mai

Artistic Meta Color

ST GERMAIN LAVAL

Chignon Express

MEAUX

12 juin

Long Hair Tresse

ST GERMAIN LAVAL

22 mai

Drainage Lymphatique

MELUN

29 mai

Modelage californien

MELUN

12-13 juin

Retro u vez en ann exe le cale n d e s f o r d r ie r m at io n s d u d eu x iè m e s emes t re 2 0 1 7.

12-19 juin

ESTHÉTIQUE

LE CLUB DES CRÉATEURS ET DES JEUNES ENTREPRISES DE SEINE-ET-MARNE Ouvert aux porteurs de projet de crÊation d’entreprise aussi bien qu’aux dirigeants d’entreprises nouvelles, le Club des CrÊateurs et des Jeunes Entreprises de Seine-et-Marne propose des moments d’Êchanges privilÊgiÊs autour de rÊunions thÊmatiques et de tÊmoignages. PortÊ par la Chambre de MÊtiers et de l’Artisanat (CMA), la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) et les plateformes Initiatives France depuis 2013, le Club propose GHX[UHQGH]YRXVPHQVXHOV˰ ■à Serris, dans les locaux de la CCI, tous les 2es jeudis du mois, ■ à Melun, dans les locaux de la CMA, tous les 4 es jeudis du mois.

i

'PVTGĹĄJĹĄGVĹĄJĹĄWPGXKPIVCKPG de membres viennent partager leurs expĂŠriences et faire de nouvelles rencontres autour d’un cafĂŠ. Chaque rĂŠunion est animĂŠe par un professionnel dans le but de repartir avec des clĂŠs pour dĂŠvelopper son projet ou faire prospĂŠrer son entreprise. Vous ĂŞtes porteur de projet ou jeune chef G˸HQWUHSULVHË°"1˸KÂŞVLWH]SDVÂĄYHQLUQRXV UHMRLQGUHORUVGHVSURFKDLQHVUÂŞXQLRQV

3RXUOHVPRGDOLWÂŤVGȇLQVFULSWLRQÉ‹FKORHULPEHDXOW#FPDIU|É‹É‹É‹É‹

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017

 m5ÂŞVHDX[VRFLDX[Ë°ERQQHVSUDWLTXHV} â– CXTKNČƒ5GTTKUâ–  27 avril Ă  Melun.  ÂŤ Quel positionnement pour mon offre FRPPHUFLDOHË°"} â–  11 mai Ă  Serris â–  18 mai Ă  Melun.  m9LYRWHURXSLYRWHUË°O˸DUWGHIDLUH ÂŞYROXHUVRQDFWLYLWÂŞ} â–  8 juin Ă  Serris â–  22 juin Ă  Melun.


RÉSERVEZ VOTRE ESSAI 01 64 52 04 04

31/03/2017


P

RATIQUE [ SEINE-ET-MARNE

32 artisans seine-et-marnais et val GȇRLVLHQVREWLHQQHQWOD&KDUWH4XDOLW Dans le cadre de leur convention avec Roissy DÊveloppement, agence de dÊveloppement Êconomique de la CommunautÊ d’AgglomÊration Roissy Pays de France, la CMA 95 et la CMA 77 ont mis en place le dispositif  Charte QualitÊ . La cÊrÊmonie de remise des prix a eu lieu le 2 fÊvrier au siège de Roissy Pays de France, avenue Charles de Gaulle, à Roissy-en-France.

Claude Marta, Vice-PrĂŠsident de la CMA77, a obtenu le label Charte QualitĂŠ.

32

P

our la troisième annĂŠe consĂŠcutive, des artisans du territoire de Roissy 2C[UFG(TCPEGQPVRWDČŒPČŒĆ’EKGT du dispositif ÂŤ Charte QualitĂŠ Âť. Cette dĂŠmarche volontaire comprend un audit rĂŠalisĂŠ par un conseiller ĂŠconomique de la CMA95 ou de la CMA77 (entrĂŠe dans NCFČŒOCTEJGGP SWKNGWTFČŒNKXTG des conseils personnalisĂŠs. Le rapport

comporte une analyse des points forts de l’entreprise ainsi que des propositions d’actions à mettre en œuvre. À travers VTQKUOQFWNGUťEQPƒCPEGRGTHQTOCPEGGV excellence, les laurÊats peuvent mesurer leur progression, en matière d’accueil du client, de management et de dÊveloppement durable. Si les artisans rÊpondent à tous les critères du label, ils reçoivent la

EGTVKĆ’ECVKQPk%JCTVG3WCNKVČŒz%GFKURQUKVKH permet donc de valoriser le savoir-faire et le professionnalisme des artisans. En ce sens, il est un vĂŠritable outil de dĂŠveloppement pour les entreprises artisanales et un gage de qualitĂŠ pour le grand public. â– Trente-deux artisans du territoire de Roissy Pays de France obtiennent le label Charte QualitĂŠ. Ce label est valable un an Ă  compter de la date d’attribution. Le comitĂŠ de sĂŠlection qui s’est rĂŠuni le FČŒEGODTGCCVVTKDWČŒNCk%JCTVG 3WCNKVČŒzČƒGPVTGRTKUGUCTVKUCPCNGUFQPV 12 nouvelles, 18 renouvellements du moFWNGk%QPĆ’CPEGzGVRQWTCTVKUCPUNG niveau supĂŠrieur ÂŤ Performance Âť, après CXQKTTČŒRQPFWCWZETKVČ‹TGUSWCNKVCVKHU et rĂŠglementaires correspondants.

i

/DOLVWHGHVDUWLVDQVEÂŤQÂŤČ´FLDQW GXODEHOHVWGLVSRQLEOHVXUÉ‹ ZZZFKDUWHTXDOLWHDUWLVDQDWFRP

POURSUITE DU PARTENARIAT* AVEC LA BRED

Le 13 mars dernier, la Chambre de MÊtiers et de l’Artisanat reprÊsentÊe par sa PrÊsidente Elisabeth DÊtry et la BRED reprÊsentÊe par son Directeur Marketing et Partenariats Jean-Philippe Leclere, ont renouvelÊ leur partenariat devant une belle assemblÊe de professionnels, apprentis, SDUHQWVHWSDUWHQDLUHVGHO˸DUWLVDQDW Dans la continuitÊ du partenariat Êtabli il y a de nombreuses annÊes, la BRED a souhaitÊ

Le Monde des artisans [ MAI/JUIN 2017

marquer son attachement au secteur de l’artisanat en rÊÊditant son soutien aux actions conduites par la Chambre de MÊtiers et de l’Artisanat vers les jeunes et les entreprises. L’objectif de ce partenariat consiste principalement à mettre en synergie leurs compÊtences et moyens TGURGEVKHURQWTť ■ Accompagner la crÊation, la transmission, le dÊveloppement d’activitÊs artisanales

â– Accompagner et valoriser l’apprentissage â–  4GRČŒTGTGVKFGPVKĆ’GTNGUDGUQKPUFGU entreprises artisanales â–  Prescrire les aides d’accompagnement les plus appropriĂŠes â–  DĂŠvelopper toutes les actions susceptibles de favoriser ces objectifs. * Nos deux autres partenaires institutionnels liĂŠs par une convention sont la MAAF et Mutuelle Bleue.


Votre concessionnaire Toyota à NOISY & MEAUX

DÉCOUVREZ LES NOUVEAUX UTILITAIRES TOYOTA TOYOTA FRANCE - 20 bd de la République, 92420 Vaucresson - SAS au capital de 2 123 127 € - RCS Nanterre B 712 034 040 -

TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN

Nouveau Hilux Nouveau PROACE CHARGE UTILE SUPÉRIEURE À 1 000 KG CAPACITÉ DE REMORQUAGE JUSQU’À 3 500 KG 3 CARROSSERIES : SIMPLE CABINE, XTRA CABINE ET DOUBLE CABINE BLOCAGE DU DIFFÉRENTIEL ARRIÈRE DE SÉRIE SUR LA TRANSMISSION 4WD

JUSQU’À 6,6 M3 DE VOLUME DE CHARGEMENT CHARGE UTILE JUSQU’À 1 400 KG 3 LONGUEURS, DONT UNE CARROSSERIE COMPACT UNIQUE 4 VERSIONS : FOURGON TÔLÉ, CABINE APPROFONDIE, PLANCHER CABINE ET COMBI VP 9 PLACES

HILUX - Consommations (L/100 km) (Normes CE) : cycle urbain/extra-urbain/mixte de 7,9/6,1/6,8 à 9,5/6,7/7,8 (hors Châssis Cabine). Émissions de CO2 (g/km) (Normes CE) : cycle mixte de 178 à 204 (E à F). PROACE - Consommations (L/100 km) (Normes CE) : cycle urbain/extra-urbain/mixte de 5,3/4,9/5,1 à 6,6/5,8/6,2 (données sous réserve d’homologation). Émissions de CO2 (g/km) (Normes CE) : cycle mixte de 133 à 163 (C à E) (données sous réserve d’homologation).

Vente de véhicules neufs & occasions Mécanique & carrosserie-peinture Locations longues durées Financements adaptées aux particuliers, entreprises & professions libérales

A4

A86 A4 A86

A140

N104 A4 N104

Noisy

Meaux

[ 18 ] 20, rue de l’Université 17, Avenue de la Foulée 93160 Noisy-le-Grand 77100 Nanteuil-lès-Meaux (A4 sortie Noisy Centre) (A4 sortie A140) Tél. : 01 48 15 89 00 Tél. : 01 64 35 22 22 contact.noisy@groupe-gta.fr contact.meaux@groupe-gta.fr www.toyota-noisy.fr www.toyota-meaux.fr


P

RESTIGE

On en compte en moyenne 30 à 40 dans le quotidien de chaque ménage français, leurs champs d’application sont aussi vastes que variés, leurs recours aussi usuels que techniques… Je suis ? La brosse pardi ! Visite guidée d’une des dernières brosseries de France, B2M-Pafloma à Pecqueuse (91), avec Patrick Cousteix, son repreneur, intarissable en la matière.

34

iš2*1615š,7.+'%.'55+'00'

JULIE CLESSIENNE

Essonne (91)

PATRICK COUSTEIX, B2M-PAFLOMA, BROSSERIE Le luxe de ne rien faire

« On découvre de nouveaux champs d’application tout le temps… C’est ça notre challenge et le vrai plaisir ! » Dinosaures en voie d’extinction

Luxe, automobile, nucléaire, santé, pharmaceutique, chauffage, industrie CITQCNKOGPVCKTGŲ'PÆ’DTGUXÈŒIÈŒVCNGUCPKOCNGU synthétiques, métalliques… Quand on écoute Patrick Cousteix, qui a repris l’entreprise il y a douze ans, on prend la mesure d’une réalité KPUQWRÈŠQPPÈŒGÅ¡NGUDTQUUGUUQPVRCTVQWVšБ#KPUK $/2CHNQOCEWOWNGRCUOQKPUFGÅ¡ références en 60 ans d’existence. « Nous sommes FGUFKPQUCWTGUšБ2GTUQPPGPGHCKVPQVTGOÈŒVKGTŲ'P HCKVQPPQWUCRRGNNGSWCPFKN[CWPRTQDNÈ‹OGUWT FGUKPUVCNNCVKQPUÈŒNGEVTKSWGUQWUWTFGUEJCÈ‘PGUFG RTQFWEVKQPRCTGZGORNGGVPQWUUQOOGUNGUUGWNU ȃRQWXQKTNGTÈŒUQWFTGFCPUDKGPFGUECUšБz

Le Monde des artisans [ mai/juin 2017

.CHQTEGFG2CHNQOCš!7PG adaptation aux demandes les plus farfelues ou ardues, une expertise TCRKFGGVGHƒECEGGVNC personnalisation à outrance. k+EKRCUFGEQOOGTEKCWZ 0QWUPGHCKUQPUPKRWDNKEKVȌPK 5CNQPU'PHCKVPQWUPŨCXQPU RCUDGUQKPFGHCKTGSWQKSWG EGUQKVšБ.GUENKGPVUXKGPPGPVȃ PQWUFKTGEVGOGPVRCTNGDKCKU FGPQVTGUKVG+PVGTPGV2WKU je me déplace si nécessaire RQWTȌXCNWGTNGWTUDGUQKPUz explique Patrick Cousteix, ingénieur de formation. Un savoir-faire et une réactivité qui font mouche par-delà les frontières de l’hexagone. Belgique, Pologne, Hongrie, Suisse… Les exportations représentent 20 % du chiffre d’affaires de l’entreprise.


Un bosseur

sachant brosser‌ AnnÊes 1950 CrÊation de l’entreprise alors installÊe à Paris.

Les moutons Ă cinq pattes

Dans le monde de la brosse, on dĂŠnombre quatre FQOCKPGUĹĄNŨJ[IKČ‹PG EJGXGWZFGPVUŲ NG OČŒPCIG DCNCKUŲ NGUVTKR UQTVGFGTCKNFGĆ’DTGU qu’on peut trouver sous les portes, dans les NCOKPQKTUŲ GV$/2CHNQOCHCDTKSWGŲVQWVNG TGUVGĹĄĐ‘k&GUDTQUUGURQWTŲPGVVQ[GTFGURTQVJČ‹UGU FGJCPEJGQWNGUDQWVGKNNGUFGRNQPIČŒGCKIWKNNGT FGUOČŒFKECOGPVUUWTWPGEJCČ‘PGFGRTQFWEVKQP GODCNNGTFGUUWEGVVGUOGVVTGFWLCWPGFŨ‘WHUWT FGUDKUEWKVURTQVČŒIGTNGUOČŒECPKUOGUFŨCUEGPUGWT FGNC6QWT'KHHGNŲz, ĂŠnumère Ă l’envie Patrick Cousteix dont l’entreprise fabrique pas moins de ĹĄRKČ‹EGURCTCPFQPVEGTVCKPUOQFČ‹NGUGP quelques rares exemplaires seulement.

2005 Reprise de l’entreprise alors moribonde par Patrick Cousteix, lassÊ de bourlinguer à travers le monde de par son parcours dans l’automobile et les unitÊs de fabrication offshore. C’est son avocat qui lui a parlÊ par hasard de cette entreprise à reprendre.

Normes et techniques

CĂ´tĂŠ atelier, on alterne entre machines dernier cri et gestes traditionnels, encore parfois KPFKURGPUCDNGU)QWRKNNQPU FGOOČƒOFG FKCOČ‹VTG JČŒTKUUQPUDTQUUGUČŒEQWXKNNQPUŲVQWVGUV HCDTKSWČŒGPVGPCPVEQORVGFGPQTOGUURČŒEKĆ’SWGU

PQVCOOGPVRQWTNGURTQFWKVUFGUVKPČŒUČƒNCUCPVČŒ GVČƒNŨCITQCNKOGPVCKTG UGNQPVTQKUVGEJPKSWGU FKUVKPEVGUĹĄNGVQTUCFČŒ NCĆ’DTGGUVKPVČŒITČŒGFCPUNG kĆ’NFŨȅOGzVKIGOČŒVCNNKSWGEQWFČŒGCWOQOGPVFG NCVQTUKQP NŨKORNCPVCVKQPOCEJKPGGVNGOQPVČŒOCKP

UWTWPUQENGGPRNCUVKSWGCNWOKPKWOQWDQKU  oĂš la couture est encore faite manuellement. k%ŨGUVCKPUKSWGNŨQPRGWVTGHCKTGFGXKGKNNGUDTQUUGU FGUUKČ‹ENGURCUUČŒUČƒNŨKFGPVKSWGz

2008 Crise Êconomique qui entraÎnera une RGTVGFGFW chiffre d’affaires, puis relance très rapide.

35

2012 Refonte du site Internet qui a donnÊ une vraie impulsion à l’entreprise.

 Je sais que ça tourne ! 

Tous polyvalents, les huit UCNCTKČŒU FQPVFGWZHGOOGU  s’affairent, autonomes et consciencieux. ÂŤ Quand je pars GPFČŒRNCEGOGPVLGFQTUUWTOGU FGWZQTGKNNGU2CUOČ?OGDGUQKP FGRCUUGTWPEQWRFGĆ’NLGUCKU SWGČŠCVQWTPGĹĄĐ‘zCHĆ’TOGNGEJGH d’entreprise rĂŠcompensĂŠe pour ses compĂŠtences managĂŠriales par un prix Stars & MĂŠtiers en 2015. k,ŨCKGODCWEJČŒVTQKU RGTUQPPGURCTNGDKCKUFGNC CommunautĂŠ de Communes du 2C[UFG.KOQWTUSWKGUVVTČ‹U RGTHQTOCPVGUWTNŨGORNQK'NNGU PŨCXCKGPVRCUHQTEČŒOGPVFG SWCNKĆ’ECVKQPČŒVCKGPVOČ?OGGP ICNČ‹TGOCKUNGHCKVFGNGWTCXQKT FQPPČŒNGWTEJCPEGHCKVSWŨGNNGU UQPVVTČ‹UOQVKXČŒGUzCHĆ’TOG 2CVTKEM%QWUVGKZĆ’Č‹TGOGPV

2015 LaurÊat rÊgional Stars & MÊtiers catÊgorie Management des ressources humaines*. 2017 ťŝCPPWGNU de CA et un catalogue de rÊfÊrences qui ne cesse de s’Êtoffer. 'RVVLHUSUVHQW SDUOD&0$(VVRQQH et la Banque populaire 5LYHVGH3DULV

i

ZZZEURVVHVEPFRP

Le Monde des artisans [ mai/juin 2017


V

IE D'APPRENTIS

avenir des mĂŠtiers

Corps et âme 3WQVKFKGPCODKVKQPUXKEVQKTGUVTQKUCRRTGPVKUUGTCEQPVGPVUCPUĆ’NVTG5KEJCSWGRCTEQWTUGUVFKHHČŒTGPVVQWUUGTGVTQWXGPV dans cette passion du mĂŠtier et cette furieuse envie de prouver sa valeur. Aux autres. Au monde. Ă€ soi. MARJOLAINE DESMARTIN

Nolan Poirrier, Couverture et zinguerie

Sur le toit du monde

36

Son nom a rĂŠsonnĂŠ deux fois dans le grand amphithÊâtre de la Sorbonne*. Nolan Poirrier a ĂŠtĂŠ dĂŠsignĂŠ Meilleur apprenti de France Ornement et Meilleur apprenti de (TCPEG /#( <KPIWGTKGCW niveau national. Une performance sans prĂŠcĂŠdent, apprĂŠciĂŠe Ă sa LWUVG XCNGWT RCT EG RGVKVĆ&#x2019;NU FG couvreur. Ă&#x20AC; seulement 19 ans, 0QNCPCHĆ&#x2019;EJGWP%8KORTGUUKQPPCPV PGWH OČ&#x152;FCKNNGU /#( Ť NG jeune homme avait dĂŠjĂ  participĂŠ au concours en Couverture â&#x20AC;&#x201C; et deux titres de major de sa promotion, en Couverture et en Zinguerie. m0DGRXEOHPÂŤGDLOOHHVWXQHJUDQGH ͧHUWÂŤ(OOHP̸DGHPDQGÂŤÂŤQRUPÂŤPHQW GHWUDYDLO}, sâ&#x20AC;&#x2122;extasie-t-il. Lâ&#x20AC;&#x2122;environnement dans lequel ĂŠvolue Nolan nâ&#x20AC;&#x2122;est pas ĂŠtranger Ă  sa TČ&#x152;WUUKVG NŨGPVTGRTKUG /CTVKPGCW et Fils, charpente-couverture-zinguerie dâ&#x20AC;&#x2122;ornement Ă  Saint-Paterne4CECP  .CSWCNKVČ&#x152;GVNCTKEJGUUG

de la formation dispensĂŠe par Pascal et Thomas Martineau nâ&#x20AC;&#x2122;est plus Ă prouver, avec trenteUGRV/#(GPPGWHCPUĐ?ÂŤ Câ&#x20AC;&#x2122;est une excellente entreprise pour apprendre VRQPÂŤWLHU/HVSDWURQVVRQWWRXMRXUV derrière nous pour nous pousser, nous PRWLYHU } MĂŞme si Nolan nâ&#x20AC;&#x2122;a guère besoin dâ&#x20AC;&#x2122;encouragements. ÂŤ -̸DLPH PRQ WUDYDLO 2Q WRXFKH ¢ WRXV OHV PDWÂŤULDX[]LQFERLVDUGRLVHFXLYUH SORPEÍ&#x201A; ,O \ D DXVVL EHDXFRXS GH JÂŤRPÂŤWULH(W SXLV RQ LQWHUYLHQW VXUGHVPRQXPHQWVKLVWRULTXHV } Actuellement en première annĂŠe de Charpente, le jeune homme compte sâ&#x20AC;&#x2122;orienter vers un brevet professionnel en Couvertureâ&#x20AC;Ś Et sâ&#x20AC;&#x2122;illustrer lors de prochains concours. Nul doute SWGNGPQOFG0QNCPPŨCRCUĆ&#x2019;PK de rĂŠsonner.

.QTUFGNCTGOKUGFGUOČ&#x152;FCKNNGUCWZ /GKNNGWTUCRRTGPVKUFG(TCPEGGPHČ&#x152;XTKGT FGTPKGTČ&#x192;2CTKU Lâ&#x20AC;&#x2122;or se conjugue au pluriel pour Nolan Poirrier.

Lâ&#x20AC;&#x2122;ERASMUS DES APPRENTIS Partir Ă lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtranger pour apprendre nâ&#x20AC;&#x2122;est pas lâ&#x20AC;&#x2122;apanage des ĂŠtudiants. Les apprentis peuvent aussi prĂŠtendre Ă  une aide Ă  NCOQDKNKVČ&#x152;GWTQRČ&#x152;GPPG.ŨCPFGTPKGTKNUČ&#x152;VCKGPVŤFGPKXGCW%#2$'2GVDCERTQŤČ&#x192;GHHGEVWGTWPUVCIGQWČ&#x192;UWKXTG une formation dans un pays europĂŠen grâce Ă  la bourse Erasmus +. Les sĂŠjours durent de deux semaines Ă  un an. Pour DČ&#x152;PČ&#x152;Ć&#x2019;EKGTFGEGRTQITCOOGCUUWTG\XQWUSWGXQVTG%(#QWN[EČ&#x152;GRTQHGUUKQPPGNRCTVKEKRGČ&#x192;'TCUOWU GVTCRRTQEJG\XQWU de la personne en charge des relations internationales ou de la mobilitĂŠ. Durant votre sĂŠjour, votre contrat dâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage est inchangĂŠ. Vous restez salariĂŠ de votre entreprise française (sous rĂŠserve de son accord) et votre salaire est maintenu.

i

LQIRHUDVPXVSOXVIU

Le Monde des artisans [ mai/juin 2017


VIE D'APPRENTIS [ CORPS ET Ã&#x201A;ME

Mélodie Dejonghe, Esthétique

Mélodie Dejonghe, 18 ans, est une ambitieuse qui sâ&#x20AC;&#x2122;assume. Ã&#x2030;lève en première année de brevet professionnel à lâ&#x20AC;&#x2122;antenne URMA* de Tourcoing-le8KTQNQKU  NCLGWPGHGOOGCFÈ&#x152;ETQEJÈ&#x152;GP le titre de Meilleur apprenti de France Esthétique, cosmétique et parfumerie. La revanche dâ&#x20AC;&#x2122;une blonde sur les détracteurs de lâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage. « Câ&#x20AC;&#x2122;est une YRLH LQMXVWHPHQW G«YDORULV«H regrette-t-elle. $X FRO OªJHO̸«TXLSHS«GDJRJLTXHP̸DGLVVXDG«HGHSDUWLUHQ HVWK«WLTXHDUJXDQWTXHPHVU«VXOWDWV«WDLHQWWURSERQV $SUªVXQHVHFRQGHJ«Q«UDOHDYRUW«HHWSDVVLRQREOLJH MHPHVXLVWRXUQ«HYHUVO̸DSSUHQWLVVDJH} Un choix que Mélodie ne regrette pas. Du tout. m-̸DGRUH©DÂ&#x152;WUH DSSUHQWLHP̸DSHUPLVGHGHYHQLUPDWXUHSOXVUDSLGH PHQW-HPHVXUHODFKDQFHTXHM̸DLG̸¬WUHIRUP«HWRXW HQFRPPHQ©DQWXQWUDYDLO&̸HVWXQY«ULWDEOHWUHPSOLQ SRXU O̸DYHQLU /HV MHXQHV GH PRQ ¤JH Q̸RQW SDV PRQ H[S«ULHQFH } Qui voudrait rattraper Mélodie devrait dâ&#x20AC;&#x2122;ailleurs courir. Lâ&#x20AC;&#x2122;apprentie se prépare déjà pour de futurs concours. Médaillée dâ&#x20AC;&#x2122;argent aux précédentes sélections régionales des Olympiades des Métiers, elle compte bien se servir de cette expérience pour aller plus haut. Plus loin. m-HSHQVHFRQVWDPPHQW¢ O̸HVWK«WLTXH0¬PHTXDQGMHQHSUDWLTXHSDVM̸LPDJLQH

išCRMA HAUTS-DE-FRANCE

Compétitrice jusquâ&#x20AC;&#x2122;au bout des ongles

Mélanie Dejonghe, une ambassadrice chic et de choc pour lâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage.

WRXMRXUV FH TXH MH SHX[ IDLUH &RPPHQW PH G«PDU quer.} Dans le viseur également de la jeune femme, le concours de Meilleur ouvrier de France.

37

7PKXGTUKVÈ&#x152;TÈ&#x152;IKQPCNGFGOÈ&#x152;VKGTUGVFGNŨCTVKUCPCV

Justine Dieumegard, Boulangerie

L â&#x20AC;&#x2122;appétit de vivre Non, il nâ&#x20AC;&#x2122;y a pas que les hommes pour se mettre dans le pétrin. Casquette blanche â&#x20AC;&#x201C; dâ&#x20AC;&#x2122;où sâ&#x20AC;&#x2122;échappent quelques mèches rebelles â&#x20AC;&#x201C; vissée sur la tête, Justine Dieumegard, 18 ans, en est la preuve. « -HYHX[ PRQWUHUTXHQRXVͧOOHVSRXYRQVU«XVVLUGDQV OD ERXODQJHULH 4X̸LO Q̸\ D SDV GH EDUULªUH}, assène-t-elle. Fille de mécaniciens, Justine se prend de passion pour le métier de DQWNCPIGTNQTUFŨWPUVCIGGPENCUUGFGe. Apprentie à la boulangerie Jauzelon à Beauvoir-sur-Niort (79), elle commence à 4 heures du matin lorsquâ&#x20AC;&#x2122;elle est « de boulangerie » et à 5 heures lorsquâ&#x20AC;&#x2122;elle est « de pâtisserie ». « &̸HVWXQU\WKPH¢SUHQGUH F̸HVWV½U/HVKRUDLUHVVRQWFHTX̸LOVVRQWHWMH Q̸DLSDVOHVP¬PHVYDFDQFHVTX̸XQ«WXGLDQW0DLV M̸DGRUHFHTXHMHIDLV7RXFKHUODIDULQHID©RQ QHUOHSDLQ&HODQHV̸H[SOLTXHSDV} Dynamique,

énergique, la jeune femme aime « TXDQGOHVFKRVHV ERXJHQW}. Une mentalité qui a convaincu son maître dâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage de la présenter au Concours de la meilleure galette feuilletée primeur au beurre AOP Poitou-Charentes. Vainqueur au niveau départemental, Justine a remporté la deuxième place du podium régional en janvier dernier. « 0¬PHVLMHPHVXLVEHDXFRXSHQ WUD°Q«HMHQHPHVXLVSDVPLVGHSUHVVLRQ /DYLFWRLUHD«W«G̸DXWDQWSOXVEHOOH} Pour lâ&#x20AC;&#x2122;avenir, la jeune apprentie envisage de passer un BPâ&#x20AC;¦ Ou de travailler dans des boulangeries à lâ&#x20AC;&#x2122;étranger. Peut-être au Canada. « -̸DLHQYLHGHG«FRXYULUG DXWUHV VS«FLDOLW«V'HP̸RXYULUO̸HVSULW }

Ã&#x20AC; terme, Justine Dieumegard espère ouvrir sa propre boulangerie.

Le Monde des artisans [ mai/juin 2017


O

PINION

ÂŤ Avec mon apprenti, la notion de partage est ĂŠvidente ! Âť BIO 0CKUUCPEGČ&#x192;5QKUUQPU  Titre de Meilleur Ouvrier

iĹĄCYRIL BERNARD

de France (MOF)

Philippe Etchebest

Obtention de 2 ĂŠtoiles Michelin

Chef cuisinier, MOF et jury dans les ĂŠmissions Top Chef et Objectif Top Chef sur M6

au restaurant lâ&#x20AC;&#x2122;Hostellerie de plaisance Č&#x192;5CKPVÇąOKNKQP  DĂŠbut de lâ&#x20AC;&#x2122;expĂŠrience tĂŠlĂŠvisuelle avec &DXFKHPDUHQFXLVLQH sur M6. Suivront &DXFKHPDU¢O̸KÂśWHO  

*QPQTČ&#x152;RCTUGURCKTUGPVCPVSWGEJGH /1(FGRWKU CFQWDČ&#x152;RCT le public en tant que jury charismatique dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠmissions culinaires sur M6, Philippe Etchebest â&#x20AC;&#x201C; le regard et la carrure les plus impressionnants du PAF* â&#x20AC;&#x201C; nous livre la recette dâ&#x20AC;&#x2122;une bonne transmission des savoir-faire.

38

puis 2EMHFWLI7RS&KHI et 7RS&KHI  Inauguration de sa brasserie le Quatrième Mur, situĂŠ dans lâ&#x20AC;&#x2122;enceinte FW)TCPF6JČ&#x152;Č&#x2026;VTGFG$QTFGCWZ 

PROPOS RECUEILLIS PAR JULIE CLESSIENNE

ÂŤ Objectif Top Chef Âť a donnĂŠ une vraie visibilitĂŠ aux apprentis, câ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtait aussi le but pour vous quand vous avez acceptĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;en prendre la prĂŠsentation ? Quand on mâ&#x20AC;&#x2122;a proposĂŠ cette ĂŠmission, jâ&#x20AC;&#x2122;ai CEEGRVČ&#x152;VQWVFGUWKVGĐ?'PVCPVSWGEJGHGV MOF, la transmission est vraiment essentielle pour moi. Ă&#x2021;a a aussi ĂŠtĂŠ lâ&#x20AC;&#x2122;occasion de rencontrer des jeunes absolument incroyables, avec une ouverture dâ&#x20AC;&#x2122;esprit et une crĂŠativitĂŠ dĂŠbordanteâ&#x20AC;Ś Et avec un niveau bien plus ĂŠlevĂŠ que celui que jâ&#x20AC;&#x2122;avais Ă leur Č&#x2026;IGĐ?.GULGWPGUQPVFČ&#x152;UQTOCKUCEEČ&#x2039;UČ&#x192; plein de recettes et de techniques avec Internet, beaucoup dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠmissions parlent de cuisine et, forcĂŠment, ça les influence. Mais lâ&#x20AC;&#x2122;important, câ&#x20AC;&#x2122;est surtout de durer dans le mĂŠtier dâ&#x20AC;&#x2122;oĂš lâ&#x20AC;&#x2122;importance de bien NGWTKPEWNSWGTNGUDCUGUĐ?

Comment sont accueillis les apprentis dans votre restaurant ? 'PEGOQOGPVLŨGPCKWP.Č&#x152;Q0QWUUQOOGU en train de le prĂŠparer au concours de Meilleur

Le Monde des artisans [ mai/juin 2017

apprenti de France. Je vais justement goĂťter un des plats quâ&#x20AC;&#x2122;il va prĂŠsenter au concours EGUQKTĐ?+NGUVVTČ&#x2039;UXQNQPVCKTGGVDKGPGPECFTČ&#x152; par mon ĂŠquipe. Mais je suis conscient que si jâ&#x20AC;&#x2122;ai embauchĂŠ un apprenti, câ&#x20AC;&#x2122;est aussi parce que je peux me le permettreâ&#x20AC;Ś

Câ&#x20AC;&#x2122;est-Ă -dire ? Trouvezvous que ce système prĂŠsente des failles, Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;instar de Thierry Marx qui a ouvert sa propre ĂŠcole de cuisine** ? Câ&#x20AC;&#x2122;est essentiel pour le jeune de voir les deux HCEGVVGUNŨČ&#x152;EQNGCXGENGUGPUGKIPGOGPVU gĂŠnĂŠraux si primordiaux, comme le français, les maths ou encore les langues, et le travail sur le terrain. En revanche, il faudrait donner RNWUFGOQ[GPUCWZGPVTGRTKUGUECTCWĆ&#x2019;PCN un apprenti leur coĂťte autant quâ&#x20AC;&#x2122;un employĂŠ alors quâ&#x20AC;&#x2122;il est moins prĂŠsent. Je peux donc comprendre que certains chefs dâ&#x20AC;&#x2122;entreprise soient rĂŠticents Ă  embaucher. En plus, un apprenti nâ&#x20AC;&#x2122;est pas lĂ  pour remplacer un employĂŠ ou un commis, câ&#x20AC;&#x2122;est une vraie TGURQPUCDKNKVČ&#x152;Đ?+NHCWVCXQKTNGUECRCEKVČ&#x152;U de bien transmettre son savoir-faire, dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŞtre

pĂŠdagogue. Cela demande du temps et de lâ&#x20AC;&#x2122;investissement. Si un restaurateur ne joue pas le jeu, cela peut dĂŠgoĂťter certains jeunes du mĂŠtier, alors que, pour persĂŠvĂŠrer, il faut justement ĂŞtre bien accompagnĂŠ.

Et lâ&#x20AC;&#x2122;apprenti vous apporte aussi quelque chose en retour ? $KGPUČ&#x203A;TĐ?&Č&#x152;LČ&#x192;WPGXTCKGUCVKUHCEVKQPSWCPF QPNGXQKVTČ&#x152;WUUKTGVQDVGPKTUQPFKRNČ&#x2013;OGĐ? Ensuite, comme je le disais, les jeunes sont très crĂŠatifs. Par exemple, LĂŠo, notre apprenti, fait des essais, nous fait goĂťter, apporte UGUKFČ&#x152;GUGVFQPEUCRKGTTGČ&#x192;NŨČ&#x152;FKĆ&#x2019;EG/CKU pour moi, cette notion de partage est vraiment ĂŠvidente. Ce ne sont mĂŞme pas des questions que je me pose dâ&#x20AC;&#x2122;ailleursâ&#x20AC;Ś Câ&#x20AC;&#x2122;est normal, la base. Comme de bien choisir UGURTQFWKVUGVFGUCXQKTNGUEWKTGGPHCKVĐ?

2C[UCIGCWFKQXKUWGNHTCPČ&#x160;CKU

.GEJGHRCTKUKGPCQWXGTVGPNGEGPVTGFGHQTOCVKQP CWZOČ&#x152;VKGTUFGNCTGUVCWTCVKQPk%WKUKPGOQFGFŨGORNQK U z FCPUNG::GCTTQPFKUUGOGPVFG2CTKUSWKRGTOGVFŨQDVGPKT WP%32GPFQW\GUGOCKPGUUGWNGOGPV

i

'ÂŤFRXYUH]OČ&#x2021;LQWÂŤJUDOLWÂŤ GHFHWWHLQWHUYLHZVXUQRWUHVLWH ZZZOHPRQGHGHVDUWLVDQVIU


PRÉSENTS POUR VOUS

Renseignements sur mutuellebleue.fr ou par téléphone au 01 64 71 42 56

Comme de nombreux travailleurs non salariés, le projet professionnel de Paul occupe une place importante dans sa vie. C’est pourquoi, il souhaite être accompagné pour sa protection sociale. Avec Mutuelle Bleue, il est assuré que ses besoins sont analysés avec attention, grâce à l’expertise de nos conseillers. Il peut ainsi bénéficier rapidement d’une couverture santé adaptée aux risques de son activité.

Photo et document non contractuels. Mutuelle soumise aux dispositions du Livre II du code de la Mutualité - SIREN N°775 671 993 – Crédit photo : Yuri_Arcurs.

GARANTIES C O M PAT I B LE S L O I M A D E LI N


(12%%,+, (1214!"1%, (1214+2",

       

      *$%  $'$)&# #$('&)($#$! #$('&)+$$+  "    

   ##    "! #"     (121?++<+        

(%)+,'-;++HE H!H-+.(' FEG!2().(')"'-1+&-%%",:#'-, "&(+:)!+, -)+(#-1+,'.+(1"%%+' (.(' (' 11+,1+HK&(",-KEEEE$&,',))(+-HK%(5+,HFIB < A4&)%)(1+1'++HE H H-+.(' FEG!' (.(' (' 11+,1+HK&(",-KEEEE$&,',))(+-:HK%(5+,GHJB <++,+214)+(,,"(''%,:!(+,%(11+,-(0:2%%#1,*1=1HE>EK>GEFL!6-(1,%,",-+"1-1+,(%$,3 '!"1%,.%"-"+,)+.")'-:,(1,+,+2=)-.('1 (,,"+)+(%$,3 ''$  @ +("-%%&'@)"-%HFMGLNGEEB?11+,%+';-%%"),FJ2<%&"? 1'NJLEE(",,5'+'?('-(",IJFKFMNEI< '-"+=,,1+'-="'-+&""+=,,1+' <(%$,3 '+(1)+'@FF2<(1+,(''"%%+,?(0+-,@   KEGEGJJHM<?(%$,3 '!"1%,.%"-"+,+(&&',-+(%+(,,"(''%

Le Monde des Artisans Seine-et-Marne n°118 - Mai/Juin 2017  
Le Monde des Artisans Seine-et-Marne n°118 - Mai/Juin 2017  
Advertisement