INCA Ingénieurs 2012

Page 1

2012


INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l. 14, zone industrielle Bombicht L - 6947 Niederanven

Tél.: 00352 42 68 90

Fax: 00352 42 68 96 E-Mail: info@inca-ing.lu Web: http://www.inca-ing.lu

Images & Photos INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l. Design & Layout THILL Mireille MOK Ching-Kong Niederanven, décembre 2012

Revue annuelle 2012


Sommaire 05

Editorial

08

Présentation des Associés

Bureau INCA Niederanven (photo: Boshua)

Projets: 10

-

Gare de Luxembourg: Hall des voyageurs

12

-

Gare de Luxembourg: Marquises

14

-

Musée Dräi Eechelen, Circuit Vauban

18

-

Atelier et poste de pompier

20

-

Travaux préparatoires à la réhabilitation du Pont Adolphe

22

-

Service des eaux VDL

24

-

Apartment-Komplex in der rue de Cessange

26

-

Centre de conférence Kirchberg

28

-

OA1 Pont ferroviaire sur l’autoroute A4

30

-

Renaturierung in Bissen

32

-

Pont à Lultzhausen

34

-

Enceinte médiévale et fortification Vauban

36

-

Centre Socio-éducatif Dreiborn

37

-

Neugestaltung von vier Gemeindestraßen in Mensdorf

38

Relevé Projets 2012

46

Concours

48

Awards

50

La vie de la société



Bureau INCA Niederanven (photo: Boshua)

Bureau INCA Niederanven (photo: Boshua)

Editorial Le bureau d’études d’ingénieurs conseils INCA opère dans des domaines distincts de l’ingénierie civile. Sa maitrise est distribuée sur différents départements développant des projets au Luxembourg et à l’étranger. Avec un effectif de plus de cents collaborateurs, répartis sur plusieurs sites, il est essentiel de suivre une politique d’information ciblée pour tenir les collaborateurs au courant de l’évolution de la société et des ses activités. Par ailleurs, il est également important que les clients de INCA puissent se faire une idée de la panoplie des services proposés à travers des projets concrets. A cette fin, nous avons imaginé de mettre sur pied une documentation éditée annuellement reprenant les projets

achevés au cours de l’année de parution. Certains projets seront traités plus en profondeur, alors que d’autres seront repris plus succinctement. Outre le fait de vouloir informer, elle aura comme but de figer la mémoire collective des projets et des activités de la société. La rubrique « La vie de la société » donne un aperçu des évènements les plus saillants de l’évolution de INCA. Dans l’espoir que cette documentation suscitera votre intérêt, je vous souhaite bonne lecture. Andrea De Cillia


Présentation des Associés “Innovation distinguishes between a leader and a follower.”

Steve Jobs

Jean-Claude JACOBY

Marc EWEN

Département Bâtiments et constructions industrielles

Département Bâtiments et constructions industrielles

Walter De TOFFOL

Andrea De CILLIA

Département Bâtiments et constructions industrielles Département Coordination et pilotage projets Département Physique du bâtiment

Département Ouvrages d’Art Département Infrastructures

Associé - gérant

Associé - gérant

Associé - gérant

Associé - gérant


Paul MOECHER

Jacques HERMANN

Département Bâtiments et constructions industrielles

Département Bâtiments et constructions industrielles

Associé - gérant

Associé

Romain GAIO Associé

Département Bâtiments et constructions industrielles Département Coordination Sécurité et Santé Département Coordination et pilotage projets

(photo: Boshua)



Maquette Pont sur la Moselle à Grevenmacher (photo: Boshua)

Les Projets 2012



Hall des voyageurs

Gare de Luxembourg Dietmar Schilz

La gare existante est un bâtiment historique classé qui a été construit entre 1908 et 1912. Afin de pouvoir mieux accueillir les 60.000 voyageurs, un nouveau hall des voyageurs transparent a été construit devant l’ancien bâtiment, côté Sud. La couverture de cette annexe consiste en une toiture transparente en membranes ETFE. Elle est inclinée vers l’extérieur pour minimiser son impact en façade. Une inflexion de la toiture entre deux rangées de poteaux principaux permet de marquer une nef principale orientée vers la salle des pas perdus existante. Les façades avec simple vitrage feuilleté clair ferment le hall sur les côtés sud et ouest. La structure métallique porteuse du hall des voyageurs est composée d’une résille à inclinaison variable de grands losanges appuyés sur 4 rangées de poteaux métalliques élancés. Sur deux rangées de poteaux, nous trouvons des têtes arborescentes. La résille est constituée de tubes métalliques creux de diamètre 168.8mm cintrés et assemblés comprenant la fixation par la membrane de couverture.

La stabilité horizontale est assurée par les poteaux de moindre hauteur de ø 244.5mm, qui sont encastrés en pied dans le radier de 65cm d’épaisseur.

Les défis du projet : -  Structure galvanisée et électropoudrée, donc pas de soudures et perçages sur place, dimensions maximales des éléments déterminées par les dimensions du bain de galvanisation et du four d’électropoudrage. - Géométrie de la nappe de toiture et des tôles de réception des membranes extrêmement complexe à cause de la forme 3D, donc de la torsion. - Raboutage esthétique des tubes sans dépassement des platines ou boulons du gabarit des tubes. - La membrane ETFE et les câbles de renfort précontraints. - Câblage électrique et évacuation des eaux pluviales invisible, intégré dans des profilés creux. -  Têtes arborescentes des poteaux

Les prestations INCA : Mandataire du groupement des études, Etude de faisabilité, APS, APD, projet d’exécution, études de stabilité, plans d’ateliers charpente métallique, plans d’exécution béton, animations 3D, études acoustiques, études des équipements techniques et de l’éclairage, études signalétique/ mobilier/ téléaffichage et vidéosurveillance, études pour restauration des façades historiques, direction, contrôle et surveillance des travaux.

Raboutage tubes

Mise en oeuvre de la membrane ETFE

(photos: Boshua)

Montage à blanc dans ateliers Maître d’ouvrage

Société nationale des chemins de fer luxembourgeois, SNCFL

Bureaux

Mandataires: Groupement d’études: INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l. AREP, Paris Techniques spéciales : Jean Schmit Engineering Concepteur lumière : 8’18’’, Paris Etudes façades : AMP, Neuss- Allemagne Etudes membranes : KTA, Radolfzell-Allemagne

Entreprises

Charpente métallique: VIRY – FAYAT GROUP, France Gros-oeurve, bétons : Tralux

Coûts des travaux

3.000.000 Euros

Durée du chantier

1,5 ans

Collaborateurs INCA

De Toffol Walter Born Matthias Brun Jaufrey Geisen Stefan Ludwig Dirk Schilz Dietmar Colyn Xavier

INCA 2012 Gare de Luxembourg - Hall des voyageurs

11


Marquise

Gare de Luxembourg Thomas Borboux

Introduction La reconstruction des marquises des quais 1 à 3 de la Gare de Luxembourg fait partie du projet de modernisation des installations fixes que la SNCFL a lancé en 2003 pour répondre à l’augmentation du nombre de passagers (25% depuis l’arrivée du TGV au Luxembourg en 2006). La construction d’un nouveau souterrain, la modernisation du souterrain existant, la reconstruction des quais (16 300 m²), le réaménagement du parvis de la gare (6700 m² de pierre bleue) et de la gare routière, la construction d’un hall voyageurs adjacent au hall des pas perdus, la construction d’un parking en ouvrage et la reconstruction des marquises, telles sont les parties de ce projet.

Le concept La vague en tant que métaphore du mouvement, représentée par le trafic ferroviaire, a servi de leitmotiv pour la conception des marquises. Les vagues à amplitude variable, désynchronisées entreelles, confèrent une sensation de mouvement différencié et contrastent parfaitement avec les éléments linéaires des quais, ainsi qu’avec les trains circulant en gare. Les vagues sont portées par deux files de supports métalliques inclinés créant ainsi deux espaces latéraux de circulation proches des trains et un espace d’attente

Les chiffres-clés : - 12600m² de toiture en aluminium et de faux-plafond en planches de cèdre - 1200 tonnes d’acier pour la charpente - 1100 luminaires pour l’éclairage du quai

Les travaux La principale contrainte était de minimiser l’impact des travaux sur le trafic des trains et celui des passagers sur les quais. De surcroît, la proximité des fils caténaires nécessitait la mise hors tension de ces derniers durant les travaux, pénalisant de ce fait le trafic ferroviaire. Ces deux contraintes ont logiquement conduit la SNCFL à imposer aux entreprises de travailler presque exclusivement de nuit et le week-end. D’autres contraintes ont infligé un montage des marquises en nombreuses phases non-adjacentes accentuant la difficulté des travaux. Une importance particulière a été portée à la protection anticorrosion de la structure en acier. Un traitement par galvanisation à chaud et électropoudrage (double couche) a été retenu. Un suivi qualitatif et esthétique a été fait par INCA lors des travaux de peinture en atelier mais également lors des travaux de montage.

Maître d’ouvrage

Société nationale des chemins de fer luxembourgeois, SNCFL

Architecture

INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l.

Bureaux d’études

INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l. JSE

Entreprises

Arendt Atelier Poncin Steffen Holzbau Solelec

Coûts des travaux

21 000 000 Euros

Durée du chantier

2008 - 2012

Prestations INCA

Etudes d’ensemble et de stabilité (avant-projets, projet) et contrôle, direction des travaux

Collaborateurs INCA

De Cillia Andrea Borboux Thomas Brun Jaufrey Hilger Tom Lauth Marco Nola Domenico Ries Marc Salmon Arnaud Erpeldinger Michel Großmann Hermann Tapprich Dominik Thouvenin Philippe

Quai 3 en service

Partie vitrée

Marquise au Quai 3

au milieu. Le choix du matériau bois pour la sous-face des vagues contraste avec les éléments minéraux des quais et l’acier de la structure portante, créant une ambiance agréable pour les voyageurs qui attendent leur correspondance sur les quais.

(photos: Boshua)




Musée de la forteresse - Luxembourg Kirchberg

Musée Dräi Eechelen & Circuit Vauban

Book-Shop

Casemate n°2

Musée Dräi Eechelen Fabienne Peers

C’est l’ancien réduit du Fort Thüngen au Kirchberg qui abrite aujourd’hui le Musée Dräi Eechelen. L’exposition permanente dédiée à l’histoire de la forteresse et du pays a intégré les anciennes casemates au rez-de-chaussée, les expositions temporaires peuvent se tenir dans une salle nouvellement conçue au 1ier étage, les galeries souterraines et les mines du sous-sol ont été laissées en l’état. Derrière la porte d’accès principale en bois, le nouveau sas d’entrée vitré permet d’accéder à la première casemate dont le plafond voûté et les murs d’origine ont été mis en valeur suite à un micro-sablage. L’accueil principal y est installé. Les petites salles attenantes ont été aménagées en book-shop et cafétéria. Tous les châssis et vitrages de ces salles ont été remplacés par des châssis à coupure thermique avec double vitrage. Chaque salle possède son mobilier spécifique réalisé sur mesure en Corian. A partir de la casemate 2, les zones d’exposition ont subi plusieurs adaptations tant au niveau des installations techniques qu’au niveau de l’aménagement (e. a. enduisage et badigeonnage de murs, portes intérieures supplémentaires, réfection de pierre naturelle au sol, réfection de fauxplafonds).

Les défis du projet 690m² de surface d’exposition permanente et 300m² de surface d’exposition temporaire. Pour les installations techniques, il a fallu procéder « en cercle fermé »,c’.à d. aucune puissance énergétique ne pouvait être ajoutée. En réalité, il a fallu récupérer de la puissance dans l’éclairage (95% des sources halogènes ou fluorescentes ont été remplacées par des sources LED) pour pouvoir la réinjecter dans une installation de climatisation. Toutes les installations de sécurité ont été mises aux normes en vigueur. Dans la partie sud du bâtiment, un montecharge d’une capacité de 2000kg ainsi qu’un nouvel escalier de service servant d’escalier de secours ont été installés.

Les prestations INCA La mission de Maître d’ouvrage délégué confiée à INCA devait permettre au bâtiment, déjà réhabilité depuis 1996 à 2004 et arrêté à cette date, d’accueillir un musée donnant toutes les garanties climatiques et de logistique. Dans la même lancée l’itinéraire Vauban a été terminé. (voir page suivante)

Maître d’ouvrage

Ministère de la Culture – Service des sites et monuments nationaux

Maître d’ouvrage délégué

INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l.

Architecte

Jean-Michel Wilmotte, Paris Becker Architecture & Urbanisme

Bureaux d’études

INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l. Jean Schmit Engineering Sàrl

Entreprises

CLE, Betzen, Bamolux, Bressaglia, Bertrand, Müller & Fils, ELCO, Luxlift, Meyvaert, Arche du bois, S+B Inbau, Master industries, Codilux, Carrerouge, Imedia, Krafthaus

Coûts des travaux

5.793.637,64 Euros hors TVA

Début de la mission

avril 2011

Durée du chantier

13 mois

Collaborateurs INCA

De Toffol Walter Gaio Romain Asgeirsson Matthias Candelas Maria Neves Nuno Peers Fabienne Penelle Olivier Milosevic Alain

INCA 2012 Musée Dräi Eechelen

15


Circuit Vauban

Projet Escarpe – itinéraire Vauban – Tour des Bons malades

Noyau de l’escalier métallique d’accès à l’escarpe Vauban (photo: Boshua)

Tour des Bons Malades et escalier métallique d’accès à l’escarpe Vauban (photos: Boshua)



Atelier et Poste de Pompiers à Biwer Judith Duplang

Le nouveau bâtiment pour les ateliers et le poste de pompiers est situé sur le terrain du Centre Scolaire de la Commune de Biwer et remplace l’ancien atelier de la Commune qui a été démoli dans le cadre des travaux de gros-œuvre. Le nouvel atelier à Biwer a deux fonctions d’utilisation différentes : Un hall pour le service technique et un pour le service d’incendie. Les deux halls sont liés par un bloc commun, contenant les locaux de séjour, le sanitaire et les bureaux. Le hall du service d’incendie s’étend sur un niveau, le hall du service technique ainsi que les bureaux communs sont accessibles sur deux niveaux.

L’accès au 1er étage situé derrière le bâtiment se fait par une rampe carrossable. La structure portante est réalisée entièrement en béton armé : les voiles en prémurs, le radier, la dalle intermédiaire et les colonnes en béton coulé sur place. La toiture est constituée de fermes en treillis en acier, partiellement en porte-àfaux jusqu’à 11m, recouverts par une tôle trapézoïdale. La façade est réalisée avec des éléments préfabriqués en béton architectonique de teinte gris-foncé. Surface : 830m² Volume : 7.400m³

Structure en porte-à-faux, Atelier

Maître d’ouvrage

Administration Communale de Biwer

Architecte

Bureau d’architecture We+B

Bureau d’études

INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l.

Entreprise

Costantini

Coûts des travaux

2,35 mio. (760.000 gros-œuvre)

Durée du chantier

2 ans (2010 – 2012)

Prestations INCA

Gros-oeuvre charpente métallique aménagements extérieurs Coordination sécurité & santé

Collaborateurs INCA

Moecher Paul Duplang Judith François Johnny Jänen Wolfgang Rehberger Alexander

Façade Atelier

Vue façade, Atelier et poste de pompiers

18

INCA 2012 Atelier et poste de pompier à Biwer

Toiture en porte-à-faux sur accès poste de pompiers

Assemblage entre treillis en acier principaux




Grand pont provisoire sur la vallée de la Pétrusse, OA 710, OA 711 et petit pont provisoire pré-assemblé

Travaux préparatoires à la réhabilitation du Pont Adolphe La réhabilitation du pont Adolphe à Luxembourg nécessitera l’enlèvement complet du tablier. Il s’avère donc impossible de maintenir la circulation sur ce pont pendant la réalisation des travaux de confortement. L’intensité des flux de circulation qui traversent chaque jour le pont Adolphe exige la mise en place d’une solution de rechange sous forme d’un pont provisoire d’une longueur de 174m. Le pont à deux voies de trafic individuel direction gare et une voie réservée au trafic en commun direction Ville-Haute sera réalisé entièrement en acier afin de faciliter le montage et démontage de l’ouvrage provisoire et afin de permettre la réutilisation ultérieure maximale des matériaux de construction. Sur le chemin existant en fond de vallée, servant d’accès au chantier, les tabliers de deux petits ponts enjambant la Pétrusse ont été reconstruits à cause de leur vétusté et afin de garantir le passage des engins de chantier. La simulation de passage d’un camion semiremorque a montré la nécessité d’un pont provisoire de 35m près de l’éperon rocheux en fond de vallée pour le passage des engins de chantier. Ce pont fut réalisé à l’aide d’un des ponts provisoires en stock auprès de l’administration des Ponts et Chaussées.

Le défi majeur du projet résidait dans la détermination de la position optimale de l’ouvrage. En l’espèce nous avions la chance de profiter d’un levé tridimensionnel de la vallée de la Pétrusse réalisé par scannage laser. Les critères étaient multiples: L’emplacement du pont devait garantir un trafic fluide, être suffisamment éloigné du Pont Adolphe afin d’éviter tout survol des voies par les grues nécessaires à la réhabilitation de ce dernier tout en gardant une distance suffisante par rapport aux riverains. Un autre critère principal fut la préservation d’un nombre maximal d’arbres étant donné que le site de la vallée de la Pétrusse peut être considéré comme un parc comprenant de multiples arbres centenaires. Une étude d’impact des incidences sur l’environnement fut réalisée référençant la position, l’espèce et l’âge de tout arbre. Ainsi le nombre et le positionnement des piles devaient permettre de conserver un maximum d’arbres à haute valeur tout en maintenant les travées du pont suffisamment courtes pour que la construction de l’ouvrage provisoire puisse être économique.

OA 711 Rconstruction du tablier

Petit pont provisoire, réalisation des culées

Petit pont provisoire pré-assemblé pour camions de chantier

OA 710 reconstruit

Modèle 3D du grand pont provisoire

Laurent Heinen

Maître d’ouvrage

Ministère des Infrastructures et du Développement Durable Administration des Ponts et Chaussées Division des Ouvrages d’Art

Architecture

INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l.

Bureau d’études

INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l.

Entreprise

OA 710/711 et petit pont provisoire : Perrard Grand pont: Tralux

Coûts des travaux

15.000.000 Euros

Durée du chantier

Septembre 2011 – fin 2013

Prestations INCA

Pour le pont provisoire : Etude de faisabilité Conception Calculs statique Etude des incidences sur l’environnement Dossier de soumission Pour les OA 710/711 et le petit pont provisoire : supplémentairement aux prestations précédentes : Plans d’exécution Surveillance des travaux

Collaborateurs INCA

Jacoby Jean-Claude Brun Jaufrey Edlinger Markus François Johnny Fürpass Alain Heinen Laurent Libois Benjamin Lippert André Ludwig Dirk Nemesheimer Frank Paganetti Thilo Scian Ettore Geib Udo Großmann Hermann Herres Mario Lindner Heimo Milosevic Alain Tapprich Dominik Weißenburg Anna



Conception de réservoirs d’eau potable et calculs statiques des bâtiments administratifs et techniques

Service des eaux VDL Laurent Heinen

Hydrodécapage de l’ancienne étanchéité au mortier

Application d’une étanchéité au mortier par gunitage

Bâtiment administratif

Depuis 1929, le Service des Eaux de la Ville de Luxembourg est établi à Luxembourg-Mühlenbach. Ici se situent non seulement les bureaux administratifs et techniques, mais également les ateliers, le stockage de matériel, la centrale de téléguidage de tout le réseau d’eau potable de la Ville de Luxembourg ainsi que les réservoirs d’eau de 4500m³. Les bureaux étant devenus trop étroits pour un effectif de 80 personnes et les réservoirs étant fortement détériorés, un agrandissement s’imposait. L’ancien bâtiment administratif fut démoli et remplacé par une nouvelle construction métallique légère érigée cette fois sur les réservoirs existants dotés d’une dalle de seulement 9cm d’épaisseur. Les anciens locaux de stockage de matériel furent transformés en ateliers et vestiaires et un cabanon technique fut rajouté en toiture. Les garages furent remplacés par une nouvelle construction en béton vu servant de locaux techniques. Un autre bâtiment de plus de 2000m² fut érigé qui fera office de garage à camions et de stockage de matériel à l’étage. Ce local en béton vu préfabriqué avec une charpente en bois fut dimensionné pour le stockage de vannes et compteurs représentant une charge de 4t/m². Les deux réservoirs d’eau existants d’une capacité de 4000m³ respectivement 500m³ furent transformés en quatre réservoirs plus

petits afin de permettre plus de flexibilité, enfin une importante chambre à vannes fut rajoutée. La mission d’INCA comprenait la conception des réservoirs et de la chambre à vannes en collaboration avec le Service des Eaux. Les réservoirs furent dotés de portes latérales étanches en acier inoxydable, d’une filtration d’air et de cloisons intérieures évitant des zones de stagnation d’eau. L’étanchéité intérieure des réservoirs ainsi que les zones à éclatements de béton furent décapées par hydrodécapage à plus de 3000 bars. Les armatures dénudées furent recouvertes de mortier de ragréage projeté. Un gunitage surfacique permit de recréer une surface lisse. L’étanchéité intérieure des réservoirs fut rétablie par la projection d’un mortier de ciment conforme aux prescriptions DVGW suivi d’un talochage manuel très soigné. L’étanchéité des réservoirs fut ainsi garantie sans recourir ni à des revêtements époxydiques qui sont souvent à l’origine de problèmes hygiéniques ni à un recouvrement en tôles en acier inoxydable. INCA s’occupait également des études des revêtements de sol à base d’époxy ou de PUR dans les parkings, ateliers de soudage, dans les locaux de stockage pour hautes charges respectivement pour produits chimiques ainsi que dans la chambre à vannes.

Chambre à vannes

Réservoirs d’eau

Maître d’ouvrage

Ville de Luxembourg

Architecte

Architecture et aménagement S.A. Bertrand Schmit

Bureau d’études

INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l.

Entreprises

LTC S.à r.l. (Gros-œuvre) UVB S.à r.l. (Aménagements extérieurs) TORKRET S.à r.l. (Assainissement béton et revêtements cuves) BATI-TRAVAUX S.à r.l. (Revêtements époxydiques)

Coûts des travaux

12 000 000 Euros

Durée du chantier

2009 à 2012

Prestations INCA

Conception réservoirs (collaboration avec le Service des Eaux de la VDL) Etudes de génie civil Etudes d’aménagements extérieurs et réseaux Etudes des revêtements époxydiques Surveillance des travaux

Collaborateurs INCA

Jacoby Jean-Claude Edlinger Markus Heinen Laurent Libois Benjamin Ludwig Dirk Nemesheimer Frank Herres Mario Lindner Haimo Rehberger Alexander Schmitt Daniel Weißenburg Anna


Neubau eines Wohn-Apartment-Komplex

Apartment-Komplex in der rue de Cessange Christian Ritz

Das Gebäude umfasst ein Kellergeschoss, ein Erdgeschoss und 4 Obergeschosse. Im Erdgeschoss befinden sich 3 Garagen, im 2. und 3. Obergeschoss befinden sich 4 Wohn-Apartments, das 4. und 5. Obergeschoss ist als DuplexPenthaus-Wohnung konzipiert. Die gesamte Wohnfläche beläuft sich auf 340m².

In mehreren Rechenläufen wurden die optimalen Decken-und Wandstärken ermittelt um möglichst viel Gewicht einzusparen und dennoch das Problem des Durchstanzens und der Verformung in den Griff zu bekommen. Die optimierte Lösung ergab 20cm starke Wände und Decken mit lokalen Verdickungen (nach oben, umgekehrte Pilzdecke) in den kritischen Bereichen. An diesen Stellen wurde dann der Estrich oder die Wärmedämmung so angepasst, dass im fertigen Zustand der Boden eben war.

Die statische Herausforderung lag in der Einfachheit der Konzeption. Die auf den drei Fassaden zweifach auskragenden und dann wieder zweifach rückspringenden Geschosse machten eine direkte Lastabtragung unmöglich. Sämtliche Lasten wurden indirekt über die Decken in die darunterliegenden Wände eingeleitet. Innenliegende Unterzüge oder dicke Decken waren aus architektonischen und raumgestalterischen Gründen nicht möglich und nicht erwünscht. Hinzu kam, dass alle Fenster raumhoch ausgebildet wurden, es also keine aussteifenden Brüstungen oder Unterzüge in den Fassaden gab.

Eine eventuelle Vorspannung der Decken oder Wandscheiben wurde aus Kostengründen nicht in Betracht gezogen.

Eine tragende Bodenplatte erlaubte die starken Auskragungen des Gebäudes zu kompensieren um somit ein „Kippen“ zu unterbinden. Das gesamte Kellergeschoss wurde mit Betonhohlwänden und Halbfertigteildecken hergestellt. In den Etagen wurden sämtliche tragenden Elemente aus Stahlbeton errichtet.

Nur eine dreidimensionale statische Berechnung konnte ein realistisches Bild der Verformungen und des genauen Kraftflusses liefern. Es zeigte sich, dass eher dünne und somit gewichtsparende Stahlbetondecken die einfachste und kostengünstigste Lösung erbrachten.

Architekt

Metaform

Ingenieurbüro

INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l.

Bauunternehmer

Mangen

Baukosten

1 000 000 Euros

Dauer der Arbeiten

Rohbau ca. 6 Monate Komplett ca 1 ½ Jahre

Leistungen Büro INCA

Vorstatik; Ausschreibung und Abrechnung; Erstellung der statischen Berechnung und der Tragwerkspläne

Mitarbeiter INCA

Ewen Marc Ritz Christian Thiel Christoph

Preise: Building of the Year 2011 – 1. Platz (weltweit) Bauherrenpreis 2012 - mention 3D Rechenmodel mit Verformungen

24

INCA 2012 Apartment Komplex in der rue de Cessange

Hauptfassade

Immo Due ; M. Jeannot Bei

Fertigstellung Rohbau

Bauherr

3D Rechenmodel

Nach dem Rückbau des Bestandes und der Unterfangung des Nachbargebäudes erwies sich der Untergrund als stark wasserführend. Das Kellergeschoss wurde somit als schwarze Wanne ausgebildet.



1 ère et 2 ème Extension

Centre de conférences au Kirchberg Harald Schilz

Le concept urbanistique / Implantation Le nouveau Centre de Conférences représente un élément majeur dans la nouvelle conception urbaine de la Place de l’Europe mais également pour l’aménagement du plateau de Kirchberg.

Le projet L’objectif visé du projet par ses deux grandes extensions, la réhabilitation de la Tour Alcide de Gasperi et la mise aux normes des parties préservées est la réalisation de l’infrastructure nécessaire pour assurer dans les meilleures conditions possibles l’accueil des sessions des Conseils des Ministres dans une Union européenne élargie. La tour ADG héberge également aujourd’hui le Ministère du Développement Durable et des Infrastructures. Les entrées protocolaire et principale sont situées dans l’axe du bâtiment Tour ADG. L’entrée sécurisée réservée aux ministres européens est aménagée dans une cour protégée, accessible depuis la rue du Fort Thüngen. L’accès au parking souterrain passe par cette même cour. CCK 1a et 1b Maître d’ouvrage

Administration des bâtiments publics

Architectes

A.M. Schemel-Wirtz, Luxembourg Jourdan & Müller PAS, Frankfurt (D)

Bureau d’études

génie civil : A.M. INCA – SGI Génie technique : installations sanitaires/thermiques : Bevilaqua & Ass. installations électriques : Felgen & Ass.

Entreprises

Le défi du projet Les deux grandes salles de conférence polyvalentes respectivement de forme ovale et circulaire dont la première se situe en partie sur le porte-à-faux qui surplombe la rue du Fort Thüngen, tout comme les travaux de renforcement des piliers portant la tour ADG (pour l’enlèvement de trois niveaux de dalles existantes) sont des éléments structurels exceptionnels du projet.

Partie INCA Les éléments porteurs du projet ont été conçus en béton armé et en construction métalliques Des poutres mixtes en acier avec dalles collaborantes en béton ont été utilisées pour les structures des toitures plates. La grande salle ovale est couverte par une structure métallique de 42 mètres de grand axe et de 27 mètres de petit axe. Cette structure est constitué de poutrelles porteuses (HEA 600) placées tous les mètres dans le sens du petit axe et de pannes secondaires (HEA 400) dans le sens du grand axe. L’ensemble vu en plan forme un maillage de 2 x 3 mètres. L’ossature s’appuie sur une poutre de chaînage de forme elliptique, ayant pour section 2 mètres de largeur et 2.80 mètres de hauteur, posée sur des piliers en béton armé à entraxes irréguliers.

117 mio. Euros (15 mio. gros-œuvre clos-couvert)

Durée du chantier

5 ans (2002 à 2007, parties raccord au CCK2 2012)

Prestations INCA

APS, APD, dossier de soumission Projet d’exécution Plans d’exécution Contrôle technique

Collaborateurs INCA

De Toffol Walter Alesch Thierry Mirkes Thomas Schilz Harald Mathon Robert Mehlich Rainer Milosevic Alain Ney Laurent Thys Jean-Pierre Toutaoui Salim

CCK 1a - Foyer d’accueil

CCK 2 Maître d’ouvrage

Administration des bâtiments publics

Architectes

A&E Architectes

Bureau d’études

génie civil : A.M. INCA – SGI

démolitions et terrassements : A.M. Olivi-Rodriges/ Soludec Gros-œuvre: Soludec Charpente métallique : A.M. Arendt/Ponçin Entreprises

Coûts des travaux

La coupole de la salle circulaire de 31m de diamètre est composée de 36 cadres métalliques fermés, posés radialement et s’appuyant sur une poutre de chaînage circulaire en béton armé, section 1.60m x 2.00m, posée sur des piliers à entraxes irréguliers. Le noyau central du dôme consiste en une dalle en béton armé de 4m de diamètre et de 25cm d’épaisseur. Les 36 cadres métalliques y sont raccordés par l’intermédiaire d’un anneau métallique et de goujons connecteurs.

CCK 2 - Structure métallique, grande salle ronde

Génie technique : installations sanitaires/thermiques : Bevilaqua & Ass. installations électriques : Felgen & Ass. démolitions et terrassements : Baatz Gros-œuvre clos-couvert : A.M. CDC, Soludec, Tralux Charpente métallique : Mabilux

Coûts des travaux

91 mio. Euros (21 mio. gros-œuvre clos-couvert)

Durée du chantier

4 ans (mi-2008 à avril 2012)

Prestations INCA

plans de soumission plans d’exécution contrôle technique

Collaborateurs INCA

De Toffol Walter Schilz Harald Jost Harald Milosevic Alain

CCK 1a Structure métallique, grande salle ovale




Reconstruction d’un pont métallique

OA1 Pont ferroviaire sur l’autoroute A4

Ouvrage sous trafic ferroviaire

Patrick Nosbusch

Dans le cadre de la mise à double voie de la ligne ferroviaire PétangeLuxembourg, il fallait reconstruire l’ouvrage de croisement avec l’autoroute A6. Cet ouvrage est situé au PK 16,106 de la ligne, et traverse l’autoroute à proximité de la croix de Cessange. Le pont existant est démoli et remplacé par un nouvel ouvrage ferroviaire à double voie, qui tient également compte d’un futur élargissement de l’autoroute à cet endroit. L’ouvrage réalisé est un pont de type bowstring, d’une portée de 62 mètres. Les arcs porteurs sont constitués de caissons rectangulaires de hauteur variable, de section 1300 x 1200mm à mi-travée. Les suspentes sont constituées de barres pleines de diamètres 150mm. Les poutrestirant (poutres principales horizontales) sont constituées de caissons métalliques d’une hauteur de 1450mm. Le tablier en béton armé est lié à la charpente par goujons soudés

sur les pièces de pont. Pour respecter le gabarit routier, ces pièces de pont sont très rapprochées (entre-axe 1,10m), ce qui permet d’avoir des poutres d’une hauteur de 40cm seulement, pour une portée de 14m. Pour mettre en valeur la naissance des arcs du bowstring, les appuis du pont ont été placés sur un chevêtre en béton armé à l’avant de la culée . La géométrie en pointe vers l’extérieur des poutres-tirant permet de réduire visuellement la hauteur importante de 1.45m. En combinaison avec des suspentes filigranes on atteint un équilibre de l’ensemble de l’ouvrage malgré les fortes sollicitations du trafic ferroviaire. Le calcul a été réalisé suivant Eurocodes et les documents allemands Fachbericht 101 et 103. La charpente est vérifiée sous charges ferroviaires, de température et de vent ainsi que pour la fatigue, particulièrement importante pour un ouvrage ferroviaire. Pour les suspentes, on considère également les contraintes induites par les turbulences et

les vibrations induites par la combinaison pluie et le vent. Le phasage de construction a été étudié pour tenir compte des contraintes imposées par la SNCFL et l’Administration des Ponts et Chaussées. Seules des fermetures localisées (week-ends) étaient possibles, aussi bien pour la voie ferrée que pour l’autoroute. Le phasage retenu était alors le suivant : - préfabrication de l’ouvrage (charpente métallique et tablier en béton armé) à côté de la voie en exploitation - en un weekend, prise en charge du pont (1600 tonnes) par des remorques hydrauliques, traversée de l’autoroute et mise en place à côté du pont existant - déviation du traffic ferroviaire sur le nouvel ouvrage - démolition de l’ancien pont et réalisation de nouvelles culées - en un weekend, ripage latéral du nouvel ouvrage vers son emplacement définitif

Vue sur l’arc

Ripage du pont de nuit Maître d’ouvrage

Société nationale des chemins de fer luxembourgeois, SNCFL

Architecture

INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l.

Bureau d’études

INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l.

Entreprise

Génie Civil - Tralux Charpente métallique - Atelier Poncin

Coûts des travaux

7.000.000 Euros

Durée du chantier

2 ans

Prestations INCA

conception, calculs statiques, bordereau de soumission, plans d’exécution, surveillance de chantier, métrés

Collaborateurs INCA

De Cillia Andrea Hincker Alexandre Nosbusch Patrick Großmann Hermann Tapprich Dominik

INCA 2012 OA1 Pont ferroviaire sur l’autoroute A4

29



Großflächige Terrassierungen in Verbindung mit Sohlanhebung und einer Wehrumgestaltung verbessern den ökologischen Zustand der Attert und schützen vor Hochwasser

Renaturierung und Wehrumgestaltung an der Attert in Bissen Attert nach Sohlanhebung und Vorlandabsenkung

Thilo Paganetti

Hochwasser im Dezember ‘93

Aufgrund des starken Hochwassers in den 80er und 90er Jahren entstanden im gesamten Atterteinzugsgebiet erhebliche Schäden, was zu dem Beschluss führte, Maßnahmen zu ergreifen um eine erneut auftretende Hochwassergefahr einzudämmen.

Restauriertes und verbreitertes Wehr ermöglicht Fischdurchgängigkeit

So beauftragte die Gemeinde Bissen, wo die Hochwassersituation bedrohliche Ausmaße annahm, das Ingenieurbüro INCA mit der Aufgabe, eine geeignete Lösung zu finden. Aufgrund der Größe des Bauabschnittes wurde das Projekt in zwei Phasen eingeteilt. Eine erste Phase wurde 2003 durchgeführt und umfasst die Anlage eines Entlastungskanals sowie eine großflächige Vorlandabsenkung. Im Zeitraum 2010/2011 wurde die zweite Phase realisiert, wobei durch eine weiträumige Geländeabsenkung Retentionsraum von rund 30.000m³ geschaffen wurde. Zusätzlich wurde das bestehende Wehr von 35m auf 70m verbreitert, das defekte

mechanische Schütz durch ein neues, elektromechanisches ersetzt und das Vorland zu beiden Seiten großflächig abgesenkt. Zusammen mit einer Sohlanhebung von im Mittel 80cm wurde ein flacher Übergang vom Ufer zum Vorland und somit eine frühzeitige Verteilung des Wassers in die Fläche erreicht. Das Vorland wurde dabei derart abgesenkt, dass die Vegetation im niedrigen Uferbereich in Form von Inseln beibehalten wurde und dadurch neue Nebenarme geschaffen wurden. Zusammen mit den dadurch entstandenen Wasserwechselzonen konnte die Attert innerhalb des Projektgebiets wieder in einen naturnahen Zustand versetzt werden, sodass das Projekt nicht ausschließlich dem Hochwasserschutz diente, sondern zugleich auch als lokale Renaturierung der Attert zu betrachten ist. Wesentlicher Bestandteil der Renaturierungsmaßnahmen war die Wiederherstellung der Fischdurchgängigkeit, wozu ein bestehendes Wehr, das vor den Maßnahmen ein für Fische unpassierbares Hindernis darstellte, derart umgestaltet wurde, dass ein Fischwandern wieder ermöglicht wurde. Die beschriebenen Maßnahmen sind das Ergebnis zahlreicher Simulationen, die nach Absprache mit den beteiligten Behörden (Wasserwirtschaftsverwaltung und Forstverwaltung), den betroffenen

Anwohnern und der Gemeinde Bissen als Bauherr immer wieder optimiert wurden, bis letztendlich die optimale Variante gefunden wurde. Eine erste „Feuertaufe“ für die Hochwasserschutzmaßnahmen stellte das Hochwasser vom Januar 2011 dar. Mit einem Abfluss von 125,8 m³/s fiel es leicht geringer aus als das Hochwasserereignis von 1993 (129,2 m³/s). Der Wasserstand im Ortskern von Bissen war 2011 hingegen um ca. 70cm niedriger als 1993, was den enormen Erfolg der Maßnahmen hinsichtlich des Hochwasserschutzes verdeutlicht. Bauherr

Administration Communale de Bissen / Administration de la Gestion de l´Eau

Ingenieurbüro

INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l.

Bauunternehmer

Kisch S.A.

Baukosten

1.700.000 Euro

Dauer der Arbeiten

November 2009 März 2011

Leistungen Büro INCA

Gesamtplanung, hydraulische Simulation, Ausschreibung, Ausführung, Bauüberwachung, Kostenkontrolle

Mitarbeiter INCA

Jacoby Jean-Claude Dominguez Maria Paganetti Thilo Herres Mario Weißenburg Anna

Linkes Attertvorland mit neuem Nebenarm nach der Terrasierung. Die niedrig stehende Ufervegetation wurde in Form von vereinzelten Inseln erhalten


Réconstruction de L’OA499 sur le lac de la Haute-Sûre

Pont à Lultzhausen Alexandre Hincker

Dispositif de délançage du tablier existant

32

INCA 2012 Pont à Lulzhausen

- réfection des têtes de piles - construction du nouveau tablier à caisson métallique et bétonnage du hourdis - lancement du nouveau tablier en dessous de la partie de tablier existant surélevé - descente de la partie de tablier existant sur le nouveau tablier et évacuation dans l’axe en circulant sur le nouveau tablier - démolition sur site de la travée évacuée Cette opération a été répétée pour chaque travée. Une travée complète du tablier pesait environ 500to, il a fallu tenir compte dans les calculs de l’ouvrage l’impact de l’évacuation des travées sur le nouveau tablier. Le poids a été réparti sur quatre points d’appuis qui se situaient au droit des âmes du caisson. Lors de l’opération d’évacuation de la travée il était impératif de déplacer la charge avec précision. La tolérance de déviation du tracée idéal est de l’ordre de +/-10mm. Autre difficulté majeure était le fait de devoir lancer le pont avec le hourdis déjà bétonné. Il a fallu tenir compte du passage des moments positifs aux moments négatifs lors du dimensionnement du ferraillage.

Maître d’ouvrage

Ministère du développement durable et des infrastructures: Administration des Ponts et Chaussées

Bureau d’études

INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l. BET Greisch, études d’exécution structure métallique BMI, études génie civil

Entreprise

Génie-Civil SOLUDEC Charpente métallique: Viktor Buyck

Coûts des travaux

4 000 000 Euros

Durée du chantier

1 an

Prestations INCA

Projet de soumission Direction et contrôle des travaux Coordination Sécurité et Santé

Collaborateurs INCA

De Cillia Andrea Borboux Thomas Hincker Alexandre Lauth Marco Großmann Hermann Tapprich Dominik

Intrados du nouveau tablier

Réhaussement du tablier existant

Lançage du nouveau tablier en dessous du tablier existant réhaussé

Le tablier du pont existant construit dans les années 1960 lors de la construction du barrage de la Haute-Sûre, présentait une importante dégradation des câbles de précontrainte, éléments essentiels de stabilité de l’ouvrage. Il a été décidé de remplacer les tabliers et de préserver les piles et les culées. Le tablier était constitué de cinq travées isostatiques en béton précontraint d’une portée d’environ 35m. Les poutres étaient reliées par une dalle en béton à précontrainte transversale. Pour recevoir le nouveau tablier les têtes de piles ont été adaptées. Une condition importante du marché était de refaire le tablier en 9 mois, de septembre 2011 à juin 2012. La région étant très touristique pendant les mois d’été, le pont devait être praticable pour cette période. La nouvelle structure du tablier est composée d’un caisson métallique à deux âmes avec un hourdis en béton armé coulé sur site. Pour garantir les délais imposés, la méthodologie suivante a été adoptée: - levage d’une travée complète du tablier existant au dessus du niveau fini du nouveau tablier. (Environ 2,50m de vérinage)



Travaux de remise en valeur des vestiges médiévaux

Enceinte médiévale et fortification Vauban au Plateau du Rham Benjamin Guillaume

Avant de procéder aux travaux de restauration proprement dits, il y avait lieu de procéder à la stabilisation de la paroi rocheuse, servant d’assise à la tour. Dans un premier temps un cerclage, confectionné par le biais de madriers en bois et de câbles métalliques, a été réalisé sur toute la hauteur de la tour. Cette mesure était nécessaire pour permettre la réalisation, en toute sécurité, d’un éperon stabilisateur en béton armé au pied de la tour, retenu par des ancrages permanents (travaux exécutés sous la régie de la SNCFL). S’en sont suivis l’enlèvement complet de la végétation présente sur la tour et le remplacement de toutes les pierres de parement érodées par le temps. Certaines zones de maçonnerie, en peau extérieure, n’étaient plus adhérentes au noyau porteur de la tour. Un enlèvement complet et une reconstitution à l’identique de ces zones avec incorporation d’ancrages

Vue d’ensemble des quatres tours

Outre ses fortifications médiévales, le site du Plateau du Rham à Luxembourg abrite des casernes prussiennes et des ouvrages de fortification Vauban. Vu l’état de délabrement de certains de ces édifices, le Service des Sites et Monuments Nationaux (SSMN) décide en 2009 de débloquer des fonds pour la restauration de l’ensemble des vestiges. Ainsi, quatre phases de travaux de restauration sont planifiées : - Phase 1A : 2010, L’Enceinte médiévale première phase ; - Phase 1B : 2011, L’Enceinte médiévale deuxième phase ; - Phase 2 : 2012, La Contrescarpe ; - Phase 3 : 2013, Le Ravelin. La phase la plus critique, à savoir la Phase 1B, a sollicité de façon plus prononcée nos compétences d’ingénierie. En effet, la Phase 1B concernait la restauration et la stabilisation de trois tours de fortification médiévale dont la tour Orth. Cette tour était dans un état vétuste (fissures traversantes de plusieurs centimètres d’ouverture, voûtes en maçonnerie partiellement disloquée, végétation intense en toiture et assise fragilisée de la tour du côté du chemin de fer).

Ferraillage de la dalle de toiture de la tour Orth

Stabilisation paroi rocheuse au pied de la tour

Réfection d’une voûte

en acier inoxydable comme garants de la stabilité du parement ont permis de rénover ces zones durablement. Une prochaine étape a permis à la tour de retrouver sa stabilité d’ensemble par la mise en œuvre, sur la voûte de toiture, d’une dalle en béton armé servant de cerclage. Pour garantir la pérennité dans le temps, des armatures et des tirants en acier inoxydables ont été choisis. Outre la fonction de cerclage, la dalle contribue également à décharger la voûte abimée en déviant les charges vers les murs extérieurs. La mise en place d’une étanchéité bitumineuse entre l’ancienne maçonnerie et le béton, évitera dans le futur des réactions chimiques entre le béton et l’ancien mortier en place. Enfin, malgré tous les imprévus rencontrés sur le chantier, l’enveloppe budgétaire allouée a pu être respectée scrupuleusement sans pour autant diminuer la qualité du projet de restauration.


Tour Orth avant restauration

Tour Orth en phase travaux

Maître d’ouvrage

Service des Sites et Monuments Nationaux

Architecte

Becker Architecture & Urbanisme S.à r.l.

Bureau d’études

INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l.

Entreprise

Guy Thomas S.à r.l.

Coûts des travaux

1.700.000 Euros

Durée du chantier

13 mois (Février 2011 - Mars 2012)

Reconstruction voûte en pierres par phases

Tour Orth après restauration

Prestations INCA

études de stabilité et élaboration de détails d’exécution pour les travaux de restauration des vestiges, élaboration des cahiers des charges partie génie civil, suivi technique du chantier et contrôle des factures avec suivi financier.

Collaborateurs INCA

Ewen Marc Guillaume Benjamin


Ateliers, Hangar et section fermée

Centre socio-éducatif Dreiborn Judith Duplang

Inmitten der Weinberge in Dreiborn liegt das « Centre Socio-Educatif », bestehend aus einer Jugendanstalt für rund 50 Jugendliche, die leichte Straftaten begangen haben (« Section Ouverte »), einer Sporthalle sowie der Verwaltungsgebäude für Administration und rund 20 Betreuer. In den letzten vier Jahren wurde die « Section Ouverte » um zwei neue Gebäude (Ateliers und Hangar) erweitert. Außerdem wurde eine geschlossene Anstalt (« section fermée ») für straffällige Jugendliche errichtet, damit diese ihre Strafe nicht weiterhin im Erwachsenengefängnis in Schrassig verbüßen müssen.

Vorderanshicht Hangar

Fundamente und Bodenplatte sowie die Zwischendecke wurden aus Ortbeton hergestellt.

Ateliers : Fläche : 640m2 Volumen : 4.100m³ Die Ateliers werden von den Jugendlichen der « section ouverte » für verschiedene Beschäftigungsmaßnahmen wie z.B. Gärtnerarbeiten, Malerei, Schweißarbeiten etc. genutzt. Rahmen aus Leimholzbindern und –stützen bilden die Haupttragstruktur des Gebäudes.

Hangar :

Bauherr

Administration des Bâtiments Publics

Architekt

Architecture & Aménagement Bertrand SCHMIT

Ingenieurbüro

INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l.

Bauunternehmer

DZ Construct (section fermée) KISCH + Steffen Holzbau (Hangar) Pedinotti (Ateliers)

Baukosten

13,2 mio. (2,0 mio. Rohbau)

Dauer der Arbeiten

4 ans (2008 – 2012)

Leistungen Büro INCA

Gros-œuvre + charpente en bois (Hangar), aménagements extérieurs

Mitarbeiter INCA

Moecher Paul Duplang Judith Ludwig Dirk Nemesheimer Frank Golumbeck Heinz Herres Mario Rehberger Alexander Weißenburg Anna

Nordostfassade Ateliers

Innenanshicht Gärtnerei, Ateliers

Fläche : 240m² Volumen : 1.200m³ Der Hangar dient als Lagerfläche für Material und zur Unterbringung für Maschinen der Ateliers. Die Tragstruktur besteht im Wesentlichen aus Beton und Holz: Die Außenmauern wurden zu drei Seiten als Winkelstützmauer aus Beton gegen die Weinberge hergestellt, die Fassade aus Holzstützen mit Holzvertäfelung. Das Dach setzt sich zusammen aus Leimholzbindern mit darüberliegenden, tragenden Sperrholzplatten vom Typ « LIGNOTREND », die gleichzeitig als horizontale Aussteifung des Gebäudes dienen.

Section fermée : Fläche : 3.300m² Volumen : 13.000m³ Das zwei- bis dreistöckige Bauwerk mit seinen Unterkünften für 12 jugendliche Insassen, Aufenthaltsräumen, einem Innenhof mit kleinem Sportplatz sowie einer separaten Sporthalle wurde fast ausschließlich aus Stahlbeton errichtet. Die Oberflächen der Decken und Wände sind dabei größtenteils im Sichtbeton. Die Außenmauern im Erdgeschoss wurden als eine Art Sandwichelement im Ortbeton hergestellt: Innenschale als tragende Sichtbetonmauer mit thermischer Isolierung und nichttragender Außenschale, ebenfalls im Sichtbeton. Die Außenwände der oberen Geschosse sind mit einer Holzfassade verkleidet.


Straßenbaumaßnahme einschließlich Verlegung von Ver- und Entsorgungsleitungen

Neugestaltung von vier Gemeinde-Straßen in Mensdorf Georg Flesch

Örtlichkeit Aufgrund des schlechten baulichen Zustandes hatte die Gemeindeverwaltung Betzdorf die Erneuerung der in der Ortslage Mensdorf gelegenen Straßen „Op der Danzplaz“, „Rue de l’Ecole“, „Rue Neuve“ und „Rue du Canal“ beschlossen und den Planungsauftrag dem Ingenieurbüro INCA übertragen. Die Erneuerung der vier genannten Strassenzüge umfasste den Abbruch und die Neugestaltung der bestehenden Fahrbahnen und Gehwege. Neben der Neugestaltung der Oberfläche, wurden zudem die Ver- und Entsorgungsleitungen (Kanal, Wasser, Gas, Post, Elektrizität) erneuert und ausgebaut. Auch der stark hängige Parkplatz „Op der Danzplaz“, der bei den verschiedenen Dorffesten unter anderem als Festplatz genutzt wird, wurde bei der Baumaßnahme mit einbezogen.

Maßnahmen In den betroffenen Bauabschnitten wurde die von Rissen durchzogene Asphaltdecke im Straßen- und Gehwegbereich abgebrochen und der Straßenunterbau wurde ausgekoffert. Die schadhaften Betonrohre DN 200 des Mischwasserkanals wurden durch PVC-U Kanalrohre DN 315 ersetzt, an die die Häuser und Straßeneinläufe neu angeschlossen wurden. (Da die Schäden im Kanal der „Rue du Canal“ geringfügiger sind, soll hier die Sanierung mit einem sogenannten InlinerVerfahren erfolgen.)

Räumlich beengte Verhältnisse beim Verlegen des neuen Kanals in der Straße “Op der Danzplaz”

In allen Bauabschnitten wurde auch die alte Wasserleitung erneuert. Hierbei fanden duktile Gußrohre und Formstücke Verwendung. In der „Rue Neuve“ wurde zudem eine neue Gasleitung verlegt und an die bestehenden Leitungen in der „Rue Principale“ und der „Rue de l’Ecole“ angeschlossen. Ebenfalls neu verlegt wurden in allen Abschnitten Leerrohre für die Kabel der Post und für die neue Straßenbeleuchtung. Bei der Neugestaltung der Oberflächen wurden die vorh. Bordsteine mit Flußstein als Fahrbahnbegrenzung durch eine 4-zeilige Vollrinne aus Natursteinen ersetzt. Bedingt durch die relativ engen Verhältnisse in der Straße „Op der Danzplaz“ verläuft hier die neue Rinne in der Straßenmitte. Die Fahrbahnflächen wurden mit einer 6cm starken Binderschicht und einer 4cm starken Verschließdecke asphaltiert. Um den dörflichen Charakter der sanierten Straßen mehr hervorzuheben, wurden die Gehwege mit einem gebrochenen Betonstein in Naturoptik (Typ „Réimerwee“) ausgeführt.

Verlegung der Kanalrohre in der “Rue de l’Ecole”

Bauherr

Gemeinde Betzdorf

Ingenieurbüro

INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l.

Bauunternehmer

WICKLER Frères Exploitation S.à r.l.

Baukosten

540.000 Euro

Dauer der Arbeiten

Juli 2011 - 2012

Leistungen Büro INCA

Erstellung einer Vorplanung mit Kostenschätzung. Ausarbeitung des entsprechenden Leistungsverzeichnisses Erstellung der Ausschreibungsund Ausführungspläne Überwachung und Koordination der Bauarbeiten

Mitarbeiter INCA

Moecher Paul Edlinger Markus Flesch Georg Weißenburg Anna

Einmündung der “Rue de l’Ecole” in die “Rue Principale” mit angehobenem Parkplatzniveau

Vorhandene une neue Kabel/ Leitungen im Übergangsbereich zwischen dem Bauabschnitt 2 und dem Bauabschnitt 3

INCA 2012 Neugestaltung von vier Gemeindestraßen in Mensdorf

37


Relevé Projets 2012

Hermann Jacques Moecher Paul Sebastiani Georges Duplang Judith Paniel Alain Ritz Christian Golumbeck Heinz Krier Joé

Hermann Jacques Meier Steffen Rehberger Alexander

Institut St.Joseph à Betzdorf Modernisation de la buanderie

Assainissement de la toiture de l’ancien hall sportif à Niederanven avec installation photovoltaïque intégrée

Hermann Jacques Golumbeck Heinz Krier Joé

Extension Ouest S.E.S. à Betzdorf Fondations pour antennes

Gaio Romain Hermann Jacques Moecher Paul Becker Alexandre Guillaume Anne Golumbeck Heinz

Auvents du Quai 1 de la Gare de Luxembourg

De Cillia Andrea BorbouxThomas Brun Jaufrey Ludwig Dirk Nemesheimer Frank Nola Domenico Herres Mario Weißenburg Anna

Centre de Distribution P & T à Bascharage

Hermann Jacques Moecher Paul Paniel Alain

Gare de Luxembourg - Parvis

Réfection des joints de façade au Centre P & T à Luxembourg-Gare

38

INCA 2012 Relevé Projets

De Cillia Andrea Borboux Thomas Brun Jauffrey Hilger Tom Lauth Marco Nola Domenico Ries Marc Salmon Arnaud Erpeldinger Michel Großmann Hermann Tapprich Dominik Thouvenin Philippe


De Cillia Andrea Borboux Thomas Brun Jaufrey Hilger Tom Nola Domenico Erpeldinger Michel Großmann Hermann Tapprich Dominik Thouvenin Philippe

Hermann Jacques Moecher Paul Heinen Laurent Golumbeck Heinz Rehberger Alexander

Gare de Luxembourg Souterrains

De Cillia Andrea Bailey Mark Borboux Thomas Nola Domenico Ries Marc Colyn Xavier Großmann Hermann Schmitt Daniel

Assainissement de béton au Centre Pénitentiaire à Schrassig

De Cillia Andrea Borboux Thomas Paganetti Thilo Schmitt Daniel

Assainissement ferroviaire Erpeldange - Michelau

Pont SNCFL à Ettelbrück Gare De Cillia Andrea Lauth Marco Nosbusch Patrick Jacoby Jean-Claude De Cillia Andrea Brun Jaufrey Heinen Laurent Ludwig Dirk Scian Ettore Geib Udo Golumbeck Heinz

Traumbaum au Kirchberg

De Cillia Andrea Lippert André Ludwig Dirk Nola Domenico Colyn Xavier Geib Udo Großmann Hermann Tapprich Dominik

OA sur la Pétrusse à Luxembourg

Remise à neuf de la rue Tour Jacob à Luxembourg-Clausen

INCA 2012 Relevé Projets

39


Jacoby Jean-Claude Hubermont Fabien Nola Domenico Golumbeck Heinz

Moecher Paul Nemesheimer Frank Ludwig Dirk Weißenburg Anna

Réaménagement de la rue Kraizchen à Lieler

Jacoby Jean-Claude Hubermont Fabien Nemesheimer Frank

Réaménagement de la rue Simmerpad et CR 109 à Goetzingen

Réaménagement de la rue Hualewee à Hupperdange

Jacoby Jean-Claude Flesch Georg Lippert André Geib Udo

Jacoby Jean-Claude Hauer Peter Rosenzweig Fabrice

Résidence Avignon à Diekirch

Réaménagement des rues et des infrastructures de la Cité “Am Gringert” à Gonderange

Jacoby Jean-Claude Lippert André Geib Udo

Extension du cimetière de Mompach

Réaménagement et extension de la ZAC Capellen

40

Jacoby Jean-Claude Hauer Peter Rosenzweig Fabrice

INCA 2012 Relevé Projets


Construction d’un nouveau Stand de Tir au Bloeberg

Gaio Romain Moecher Paul Guillaume Anne

Ewen Marc Thein Daniel Graf Patrick

Lycée des Sports à Luxembourg

De Toffol Walter Gaio Romain Bertges Ralf Finkler Frank

Jacoby Jean-Claude Gaio Romain Fürpass Alain Guillaume Anne Hubermont Fabien Marx Jean Müller Christine Paganetti Thilo Milosevic Alain Rosa Pala Tiago

Halls industriels à Stadtbredimus

Surélévation d’une Maison unifamiliale à Rodenbourg

Ewen Marc Ritz Christian Hell Peter Rosa Pala Tiago

Ewen Marc Thein Daniel Graf Patrick

Maison unifamiliale à Schüttrange

Extension Ecole Primaire à Esch-sur-Alzette

Ewen Marc Stinglhamber Deborah Thein Daniel Graf Patrick

Résidence à Luxembourg-Kirchberg

INCA 2012 Relevé Projets

41


Ewen Marc Rosselli Romualdo Hell Peter Rosa Pala Tiago

Bâtiment Media Arend Fixmer à Medernach

Ewen Marc Gaio Romain Guillaume Anne Rosselli Romualdo Hell Peter

Ewen Marc Kohnen Christian Thein Daniel Jänen Wolfgang

Maisons jumelées à Garnich

Agrandissement et Transformation de la Maison communale de Schengen

Ewen Marc Gaio Romain François Johnny Thein Daniel Graf Patrick

Ewen Marc Thein Daniel Hell Peter

Résidence Nautilius à Dudelange

Maison unifamiliale à LuxembourgRollingergrund

Ewen Marc Thein Daniel Graf Patrick

Transformation de la BCEE à Grevenmacher

Maisons en bande à Wasserbillig

42

Ewen Marc Becker Alexandre Thein Daniel Hell Peter

INCA 2012 Relevé Projets


Ewen Marc Guillaume Benjamin Stinglhamber Deborah

Extension du Centre Scolaire de Munsbach

Ewen Marc Thein Daniel Jänen Wolfgang

Moecher Paul Becker Alexandre Golumbeck Heinz Jänen Wolfgang

Transformation maison unifamiliale à Diekirch

Agrandissement restaurant et cuisine de l’INS à Luxembourg

De Toffol Walter Gaio Romain Jungblut Winfried

De Toffol Walter Gaio Romain Simon Nina Reinert Detlef

Extension d’une maison rue Glesener à Luxembourg

De Toffol Walter Bertges Ralf Kennedy Michael Nemesheimer Frank Simon Nina Finkler Frank Saska Vlady Thiel Christoph Weißenburg Anna

Piscine Reckinger à Schoenfels

De Toffol Walter Mirkes Thomas Simon Nina Finkler Frank Reinert Detlef Thiel Christoph

CMIL - BHK

Transformation Schlass Hesperange

INCA 2012 Relevé Projets

43


Lycée Technique à Esch/Alzette Modernisation du bâtiment Place V. Hugo Hermann Jacques, Moecher Paul Golumbeck Heinz, Krier Joé Rosa Pala Tiago ZAC Walebroch à Ingeldorf Jacoby Jean-Claude Flesch Georg, Lippert André Geib Udo Sacristie à Hesperange De Cillia Andrea, Gaio Romain Brun Jaufrey, François Johnny, Ludwig Dirk, Munzel Ingo, Scian Ettore Colyn Xavier, Erpeldinger Michel, Thouvenin Philippe Résidence Lot 16 au Grünewald Jacoby Jean-Claude Hauer Peter Rosenzweig Fabrice Bureau Baatz au Senningerberg Jacoby Jean-Claude Hauer Peter Rosenzweig Fabrice Maison privé Victor Elvinger Jacoby Jean-Claude Hauer Peter Rosenzweig Fabrice Transformation et agrandissement d’une maison unifamiliale à Walferdange Ewen Marc Thein Daniel Graf Patrick Réfection de la rue de Windhof à Goetzingen Moecher Paul Edlinger Markus, Nemesheimer Frank, Ludwig Dirk Weißenburg Anna Bâtiment Konrad Adenauer - extension et remise à niveau des réseaux extérieurs Moecher Paul Meier Steffen Construction d’une maison unifamiliale à Fentange Moecher Paul Meier Steffen Rehberger Alexander, Rosa Pala Tiago Construction d’une maison unifamiliale à Elvange Moecher Paul Meier Steffen Golumbeck Heinz Construction d’une maison unifamiliale à Useldange Moecher Paul Meier Steffen Rehberger Alexander Construction de deux maisons bi-familiales à Münsbach Moecher Paul Meier Steffen Rehberger Alexander, Rosa Pala Tiago, Weißenburg Anna

44

INCA 2012 Relevé Projets

Transformation d’une maison en bureaux de la Douane - rue des Près à Mersch Gaio Romain, Hermann Jacques, Moecher Paul, Sebastiani Georges François Johnny, Guillaume Anne, Hubermont Fabien, Meier Steffen Golumbeck Heinz Transformation et mise en conformité du siège du Fonds de Compensation au Régime général de Pension Gaio Romain Paniel Alain Place de l’Europe - Barrières anti-émeute Gaio Romain, Hermann Jacques, Moecher Paul, Sebastiani Georges François Johnny, Guillaume Anne, Hubermont Fabien, Meier Steffen Golumbeck Heinz Bâtiment 39, rue de Glesener - Réfection Façades De Cillia Andrea Flesch Georg, Lippert André Geib Udo Résidence ACER à Differdange Ewen Marc Thein Daniel Graf Patrick Immeuble résidentiel avec commerce à Diekirch Ewen Marc, Gaio Romain Paniel Alain, Thein Daniel Graf Patrick Construction d’une maison unifamiliale à Oberanven Moecher Paul Meier Steffen Rosa Pala Tiago Construction d’une maison unifamiliale à Tuntange Moecher Paul Duplang Judith Golumbeck Heinz Extension Garage Lentz à Alzingen Moecher Paul Becker Alexandre Golumbeck Heinz, Jänen Wolfgang Transformation du musée “A Possen” à Bech-Kleinmacher Moecher Paul Becker Alexandre Golumbeck Heinz Transformation Agence Banque Raiffeisen Saeul Moecher Paul Becker Alexandre Rehberger Alexander

Construction d’une maison unifamiliale à Steinsel Moecher Paul Becker Alexander

Nonnewisen - axe 9 - Maisons 2SD 10 à 12 à Esch-sur-Alzette De Toffol Walter Mirkes Thomas, Penelle Olivier De Jesus Jorge Sandro, Lindner Haimo, Thiel Christoph Lotissement Val Ste Croix à Belair De Toffol Walter Penelle Olivier, Ritz Christian Hell Peter, Thouvenin Philippe, Rosenzweig Fabrice

Bureau INCA Niederanven (photo: Boshua)

Relevé Projets 2012



Erlenwäldlibrücke, Pont de Paris, Ernst & Young

Concours Andrea De Cillia

Erlenwäldlibrücke Nidau - Ipsach (Suisse)

Geométrie d’ un arc de cercle du tablier

La ville de Nidau a lancé en 2012 un concours pour la construction d’une nouvelle passerelle cyclable au-dessus du canal Nidau-Büren à la sortie du lac de Bienne. Le nouvel ouvrage constitue une prolongation de la promenade du lac de Bienne avec la forêt du Erlenwäldli à Ipsach. Les berges du canal servent d’amarrage pour voiliers, donc une partie de la passerelle doit être amovible pour permettre la navigation. INCA a proposé un ouvrage en courbe permettent une longueur développée suffisante pour maintenir une pente maximale de 6%. La travée centrale est portée par un arc incliné. La travée d’approche côté Ipsach constitue l’élément pivotant de l’ouvrage. Le tablier est posé sur un axe verticale qui permet l’ouverture du pont en 90 secondes. image de synthèse

Pont de Paris à Beauvais (France)

Elévation

La Ville de Beauvais a lancé un concours pour la reconstruction du pont de Paris en centre-ville. Plusieurs propositions en acier et en béton uhp ont été soumises au jury. Le projet élaboré par le groupement SOGEA – Ateliers Roger Poncin & Cie - VINCI – INGÉROP – ARVAL en collaboration avec INCA, constitué d’une dalle orthotrope sur 2 caissons, a été retenu. L’ouvrage comporte 4 travées pour une longueur totale de 120 m. Les caissons métalliques sont voutés et reposent sur les piles de l’ancien pont. Le nouvel ouvrage devra être mis en service pour Noël 2013. image de synthèse avec vue sur le centre ville


vue sur la culée avec escalier latéral

Ernst & Young Headquarters Luxembourg Ralph Bertges

Blick entlang der Avenue John F. Kennedy

Der Baukörper bildet sich im Grundriss als ‚8‘ ab, die sich zur Avenue John F. Kennedy mit einer überdachten Plaza öffnet, wobei die Fronten der Flügelbauten und die Dachlinie die sonst typische Blockbebauung entlang der Avenue nachbildet. An der Taille der ‚8‘ ist ein über alle Hoch-Geschosse reichendes, verglastes Atrium eingefügt. Die Plaza wird von einem StahlRaumfachwerk überdacht, oberseitig mit Glas gedeckt und unterseitig mit einer transluzenten Membran unterspannt. Der Rohbau wird durch Flach- und Rippendecken in Stahlbeton und örtlich - bei begrenzten Bauhöhen - in Spannbeton erstellt, und durch massive Aufzugs- und Treppenhauskerne ausgesteift. Die Gründung erfolgt durch Einzel- und Streifenfundamente auf dem luxemburger Sandstein. Die Planung befindet sich derzeit in der abgeschlossenen APSPhase. Die Bauarbeiten sollen planmässig im Frühjahr/Sommer 2013 beginnen, und das Gebäude im Herbst 2015 an Ernst & Young übergeben werden.

Simulation Vogelperspective

Blick auf die überdachte Plaza

INCA 2012 Concours

47


Logement individuel ou collectif : Rénovation et /ou Transformation M. et MME DA COSTA PEREIRA, Extension d’une maison unifamiliale, Luxembourg

Bâtiment à vocation éducative/ Culturelle/ Sportive Ville de Luxembourg, Home Scout « Les Aigles », LuxembourgRollingergrund

Bâtiment à vocation éducative/ Culturelle/ Sportive Administation des Bâtiments Publics, Reconstruction de nouveaux ateliers d’animation et d’entretien, Larochette

Bâtiment à vocation éducative/ Culturelle/ Sportive Commune de Mondercange, Centre Culturel et de Rencontres, Bergem

Ouvrages d’Art/ Infrastructures/ Espaces Paysagers (Parcs, Places,…) Service des Sites et Monuments Nationaux, Liaison Piétonnière du Pfaffenthal au Niedergrünewald dans l’intérêt du Circuit Culturel et Didactique Vauban


Awards

Bauhärepräis 2012 5 projets avec la collaborations de INCA sont lauréats et 4 projets ont reçu une une mention

Logement individuel ou collectif : Nouvelle construction AREA IMMO, M. Jeannot BEI, Immeuble à 4 appartements, Luxembourg

Bâtiment à vocation administrative/ Lieu de Travail / Santé Commune de Tuntange, Administration Communale, Tuntange

Bâtiment à vocation éducative/ Culturelle/ Sportive Commune de Schuttrange, Campus « Schoul an der Dällt », Munsbach

Ouvrages d’Art/ Infrastructures/ Espaces Paysagers (Parcs, Places,…) Ville de Luxembourg, Passerelle Piétonne du Parc du Odendahl, Pfafffenthal



(photo: Boshua)

La vie de la société


Niederanven, Luxembourg Centre, Esch-sur-Alzette Belval

La vie de la société Walter De Toffol

Bureau INCA Niederanven

Luxembourg Niederanven Notre siège principal est situé à Niederanven dans la zone industrielle Bombicht. La décision de se doter d’un nouveau siège a été prise en 2004 lorsqu’INCA était encore présent sur le territoire de la Ville de Luxembourg et que les locaux à Mühlenbach étaient devenus trop exigus. La reconversion d’un ancien hall industriel en bureaux avec des espaces ouverts répartis sur deux grands plateaux répond de façon optimale à nos besoins.

52

INCA 2012 La vie de la société


Bureau INCA Centre Ville

Luxembourg Centre Les nombreux projets que nous traitons à Luxembourg-Ville et notamment dans le domaine de la maîtrise d’ouvrage déléguée et de la coordination générale, mais surtout la volonté d’être à proximité des décideurs et de nos clients, nous a incités à ouvrir une agence dans la capitale, au 33, rue Notre Dame avec la présence d’une douzaine de collaborateurs.

Equipe INCA Centre Ville


Equipe INCA Belval

Esch-sur-Alzette, Belval Le développement permanent du Sud du pays ainsi que l’objectif de réduire les trajets pour nos collaborateurs, les maîtres de l’ouvrage publics ou privés et pour nos partenaires les architectes, nous a motivés à créer un établissement secondaire au 12, avenue du Rock’n Roll à Belval avec la présence d’une dizaine de collaborateurs.

Bureau au 3ème étage

(photo: Boshua)

Bureau INCA Belval



INCA Ingénieurs Conseils Associés S.à.r.l. 14, zone industrielle Bombicht L - 6947 Niederanven

Tél.: 00352 42 68 90 Fax: 00352 42 68 96 E-Mail: info@inca-ing.lu Web: http://www.inca-ing.lu


Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.