Page 1

Bureau de dépôt : 6940 - Durbuy 1 - P 501232

Le magazine des patients et des soignants de la Maison Médicale de Barvaux

BELGIQUE - BELGIE P.P. 6940 DURBUY 1 11/280

ma g az i n e

Trimestriel n° 68 - janvier - février - mars 2013 - Edit. resp.: JC Lesire, vieux chemin de Wéris, 12 - 6940 Barvaux

Pour éviter les temps d’attente trop longs, il y a deux types de rendez‐vous. • Le rendez‐vous pour une consultation le jour même. Vous téléphonez à partir de 8.30 et vous précisez qui est votre médecin traitant. Celui‐ci (ou un de ses collègues s’il est absent) vous recevra dans la journée à l’heure qui vous est fixée. Vous aurez ainsi l’assurance de ne pas devoir trop attendre. • Les rendez‐vous habituels plusieurs jours à l’avance. Ils sont inchangés.

Imprimé sur papier recyclé

• Le samedi matin, il y a des consultations sans rendez‐vous par un des médecins, de 9 à 11 heures.

Bonne année

é t n a s e n n Bo

ww w. m mb ar v au x . b e

DON D'ORGANES

Distribué exclusivement aux patients inscrits, aux soignants et aux associations partenaires de la Maison Médicale de Barvaux

CR, patiente

“Entre la vie et la mort, il n’y a qu’un geste : le don d’organes. C’est un relais pour la vie. D’un côté une vie qui s’en va, de l’autre plusieurs vies sauvées. Comme la flamme olympique qui passe d’une main à l’autre et qui donne une chance de vie et d’espoir.” Claudine et Thierry, parents de Laurent Kremer (1)

Personne n’est à l’abri d’un accident qui provoque un état de mort cérébrale. Se renseigner au sujet du don d’organes, en discuter avec ses proches, exprimer clairement sa volonté, peut soulager votre famille d’une décision dans un moment pénible.

◾ Que dit la loi Belge ?

Elle est basée sur le principe du ”Qui ne dit mot consent”. Chaque citoyen belge ou inscrit au registre des étrangers depuis plus de six mois est un donneur présumé, sauf s’il l’a refusé officiellement. Le don est anonyme et non rémunéré. Vous pouvez confirmer votre souhait d’être donneur ou non de manière officielle.

◾ Pourquoi et comment puis- je déclarer ma volonté ?

Confirmer votre souhait facilitera les démarches et soulagera votre famille. En vous rendant à votre administration communale. Vous y recevrez un formulaire de “déclaration de volonté”. Ce document est aussi téléchargeable sur le site www.beldonor.be. Ce document sera encodé au registre national par un fonctionnaire communal. Cette démarche est gratuite et peut être revue à n’importe quel moment.

◾ La mort cérébrale, c’est quoi ?

C’est la destruction irréversible du cerveau due à un accident vasculaire cérébral ou à

un traumatisme crânien, etc. Le diagnostic est établi sur base de signes cliniques et d’examens complémentaires. Il doit être posé par trois médecins indépendants des services de transplantation.

◾ Quels organes peut-on prélever ? Le coeur, les poumons, les reins, le pancréas, les intestins, etc. Ce sont des organes indispensables à la vie.

◾ Qui paie les frais ?

Les frais sont répartis entre les différents receveurs.

◾ Que se passe-il après le prélèvement ?

Le don d’organes permet de sauver des vies, pas de faire de la recherche scientifique. Les organes sont directement transplantés chez les personnes en attente. Le corps du donneur est rendu à sa famille.

Pour en savoir plus : www.beldonor.be - 02 524 97 97 beldonor@santé.belgique.be (1) - Jeune de 20 ans, victime la tuerie du 13 décembre 2011 à Liège


2

ENQUÊTE JCL, patient. D'a près l'e nquête de DL et CR, patientes

Forum Santé Magazine est rédigé depuis 1 7 ans par des patients et des soignants de la Maison médicale. Une telle longévité montre qu'il répond à un besoin. Besoin de la Maison médicale et des patients d'être reliés, de garder le contact. L'équipe qui rédige le magazine (1) sait qu'il est lu et probablement apprécié. Mais elle a voulu en savoir plus : qui êtes-vous ? Quelles rubriques appréciez-vous ? Quelles sont celles qui vous intéressent moins ?... Le numéro d'avril 2012 vous a donc proposé un questionnaire. Deux patientes vous ont aussi soumis ce questionnaire dans les salles d'attente. Nous avons reçu une centaine de réponses.

Qu'avez-vous retenu ?

Dans les numéros précédents, vous avez été intéressés et vous vous êtes sentis concernés surtout par les articles sur l'alimentation et le sommeil, sur le tabac, sur le dépistage des cancers, sur la santé des aînés (1 répondant sur deux a plus de 55 ans). Vous avez aussi apprécié les articles pratiques sur le fonctionnement de la Maison médicale comme : le calendrier des activités, les congés des soignants, la présentation des nouveaux membres de l'équipe ou Vous êtes adulte et plutôt féminine : 55 % le fonctionnement des gardes. de femmes, 88 % d'adultes. Les fiches sur le corps humain (la respiraVous êtes 40 % à travailler et 44 % a être tion, le cœur, etc.) vous ont beaucoup inretraité ou prépensionné, en majorité téressés. Et même si elles sont destinées (ex)employés. au jeune public, les adultes les lisent voLa plupart de ceux d'entre vous qui ont ré- lontiers. pondu à l'enquête ont entre 40 et 75 ans. Les recettes de saison ont eu un peu Cependant, des ados et de jeunes adultes moins de succès : vous cherchez plutôt lisent aussi Forum Santé Magazine. des idées pratiques comme faire une bonne crème fraîche sans sucre ou comment éviter le cholestérol... Eh oui, vous êtes 93 personnes sur 100 à connaître le magazine et 81 à le lire souvent ou toujours ! Vous proposez de nouvelles rubriques 87% d’entre vous font confiance à ce comme qu'on y lit (17, moyennement et 70, tout- ‣ des conseils santé pratiques : « que faire à-fait). en cas de blessure », par exemple, On peut se réjouir que vous soyez si nom- ‣ une rubrique lecture : « nous avons lu breux à faire confiance aux articles du ma- pour vous... » gazine ‣ un courrier des lecteurs, des petites anParions que ceux qui font moyennement nonces, confiance ont l'esprit critique développé. ‣ des idées de jeux, une rubrique jardiQu'ils n'hésitent pas à réagir et à nous nage, une autre parlant d'éducation ou enfaire connaître leur avis ! Il faut savoir que core partager des trucs de grand-mère. tous les articles sont validés par au moins un médecin. Ils font souvent l'objet de discussions parmi les rédacteurs avant d'être ‣ Vous demandez des conseils pour bien se publiés. Vous trouvez que les articles sont faciles à soigner et rester en bonne santé, comprendre (89 %). L'équipe de rédaction ‣ vous souhaitez qu'on parle de problèmes attache beaucoup d'importance à la facili- de santé comme l'alcool, la drogue... ‣ et aussi d’alimentation, de stress, té de lecture. Même si les sujets ne sont d'exercices (« bougez! »). pas toujours faciles à traiter.

Cher lecteur, chère lectrice, qui êtes-vous ?

On se connaît !

Vos suggestions

De quoi parler dans les numéros à venir ?

Vos recommandations

Vous êtes en général contents de la présentation et du format du magazine. Certains d'entre vous font cependant quelques recommandations : ‣ éviter les banalités, donner des conseils précis, ‣ publier des numéros ou des dossiers « spécial seniors », ‣ proposer une mise en page un peu plus accrocheuse, avec plus de couleurs.

ILS NOUS AIDENT

Merci

Si Forum Santé Magazine existe, c'est bien sûr grâce aux patients et aux soignants qui le rédigent, grâce à l'imprimeur qui ... l'imprime, mais aussi grâce à l' Atelier 17. C'est là que le magazine est plié et étiqueté avant son dépôt à la poste. L'Atelier 17 est un service d’accueil de jour pour adultes, situé à Barvaux. Il fait partie de l'Institut Clairval. Il est fréquenté par des personnes souffrant de troubles mentaux auxquelles il propose des activités très variées : artistiques (peinture, danse, travail de la terre, djembé, chant…), sportives (psychomotricité, gymnastique douce, hippothérapie…), culinaires, etc. Chaque personne trouve dans ces activités les outils nécessaires à son épanouissement et à son intégration. Les membres de l'Atelier 17 sont tout heureux de pouvoir nous aider. Peut­être pourront­ils aussi rendre service à vous lecteurs pour : ­ mettre des lettres sous enveloppe, étiqueter, timbrer, cacheter et ficeler par tri post,al etc... ­ plier des lettres et agrafer. ­ confectionner des sachets (St­ Nicolas ou autres).

Un grand merci pour votre participation à Nous pouvons en témoigner : c'est cette petite enquête. Grâce à vous, Forum bien fait et … c'est gratuit ! Santé Magazine pourra mieux répondre à Vous pouvez les contacter au 086 21 vos attentes et sera encore lu avec intérêt pendant 17 ans au moins ! 49 37. Et n'oubliez pas que vous pouvez faire Parlez­en autour de vous ! partie du groupe de patients et de soignants qui le font vivre pour que Forum Santé Magazine, ce soit VOUS. (1) Vous aussi vous pouvez en faire partie. Pour en savoir plus, rendezvous sur le site de la Maison médicale (www.mmbarvaux.be), rubrique « Participez  ». Ou parlez-en à l'accueil de la Maison médicale.


3 VIVRE SANS JCL, patient

Ce patient d'une soixantaine d'années vit sans estomac. Ou presque. Il ne lui reste plus qu'un tout petit morceau d'estomac. Juste assez pour vivre... heureux.

On m'a retiré la plus grande partie de mon estomac en 1 998. Je souffrais d'ulcères. Je ne gardais plus aucune nourriture. Je n'arrivais plus à manger. Les suites de l'opération ont été très difficiles. Je suis resté 9 jours dans le coma suite à une infection. Vous avez alors dû suivre un régime alimentaire ?

Les médecins m'ont dit : « Vous verrez par vousmême ce qui vous convient ». Ce fut alors un long apprentissage de près de 5 ans. Mauvaise nouvelle : Je ne supportais plus les éclairs au chocolat ! J'ai dû faire une croix sur les produits laitiers. Je mange du pain sans gluten. J'étais un grand consommateur de café. J'en bois beaucoup moins. C'est exceptionnel lorsque je bois un demi verre de vin ou un Pastis fort dilué. Le peu d'estomac qui me reste est très vite rempli ! Je prends de très petites quantités de nourriture et je

ne bois jamais en mangeant. Le repas de midi, je le termine au souper ! J'ai éliminé les sucreries. Si j'en prends, je fais une grosse crise d'hypoglycémie et je ne tiens plus debout. Et le moral ?

En sortant de l'hôpital, je me croyais fort. Mais c'est seulement à ce moment-là que les difficultés ont commencé. J'ai déprimé. Je suis un passionné d'écriture et je n'arrivais plus à écrire ! J'ai dû apprendre à me mettre à l'écoute de mon reste d'estomac. Ce fut une sale période mais j'avais décidé de me battre. Je me suis mis à marcher, à faire du vélo. Maintenant, j'ai surmonté tout cela. Est-ce que cela vous a handicapé dans votre vie sociale ?

Pas du tout. J’apprécie un bon repas; je ne peux pas en profiter comme tout le monde mais l'essentiel est de se rencontrer, pas de manger. Je suis un homme profondément heureux !

LA RECETTE QUE FAIRE JD, soignante

La nausée, c’est l’envie de vomir. C’est une sensation désagréable qui peut être suivie ou non de vomissements. La nausée est déclenchée par l’irritation de l’estomac (provoquée par un trop gros repas, une mauvaise digestion,…) ou par la stimulation des centres nerveux (par exemple lors du mal des transports ou en cas de fortes douleurs). Ces troubles sont assez fréquents et souvent dûs à des causes bénignes. Vous pouvez alors les prendre en charge vous-même en suivant quelques conseils simples :

▷ respirez bien profondément une

dizaine de fois et parfois les nausées peuvent s’atténuer voire disparaître ! ▷ allongez-vous et surtout essayez de vous détendre, ▷ mettez votre estomac au repos en ne mangeant rien. Par contre, vous pouvez prendre une boisson légèrement sucrée à température ambiante et à petites gorgées (une

trop grande quantité de liquide peut provoquer de nouvelles nausées), ▷ si vous mangez, mangez lentement et par petites quantités. Évitez les aliments gras, trop sucrés ou trop épicés. Si ces simples mesures ne sont pas suffisantes, vous pouvez avoir recours à une médication qui lutte contre les nausées et vomissements disponible sans ordonnance. Comme le Zilium, le Domperidon (6€ pour 30 comprimés) ou le Primperan (8€ les 30 comprimés).

Attention, ▷ en cas de fièvre, de douleur ou

de soif intense, de confusion, de vertiges… ▷ en cas de vomissements sanguins, de nausées et de vomissements fréquents... ▷ ou après un choc à la tête (traumatisme crânien), vous devez prendre un avis médical. Il en est de même en cas de grossesse, d’allaitement ainsi que pour les enfants en-dessous de 6 ans. Voir aussi sur le Net : www.eurekasanté.fr www.santé-medecine.net www.planetesante.ch

JD, soignante

Dessert léger, super facile à réaliser et pratique pour un menu festif car il se prépare la veille.

Ingrédients pour 8 pers.

- 250gr de boudoirs - 200gr de chocolat noir de noir (important car les diabétiques peuvent en manger) - 6 blancs d’œufs - une grande boîte de poires au sirop léger - une tasse de café

◾ Prendre un moule à charlotte et la tapisser

d’un film alimentaire. ◾ Faire fondre le chocolat ◾ Verser le café dans une assiette creuse ◾ Tapisser le moule avec les boudoirs que vous aurez au préalable trempé dans le café. ◾ Battre les blancs d’œufs en neige ferme et l’incorporer au chocolat fondu ◾ Verser une couche de ce mélange dans le moule, puis une couche de morceaux de poires égouttées, puis une couche de mousse, une couche de poires,…jusqu’à atteindre la hauteur des biscuits. ◾ Finir par une couche de biscuits. ◾ Mettre une assiette sur le moule et laisser reposer le gâteau pendant 12 h. au frigo. Le lendemain, vous le démoulez sans problème et vous servez frais Bon appétit !


Fiche n°7

Le corps humain expli qué aux enfants, tu t’en fiches ou t’as toutes te s fiches ?

Si tu as faim, tu sens des tensions dans ton ventre, en haut, sur ta gauche. C'est normal, car ton cerveau a signalé à ton que ton corps a besoin de nourriture. Alors, c'est le moment de mettre des aliments dans ta bouche, de les mastiquer, de les mélanger à ta salive et de les avaler. Ensuite, ton cerveau prend le contrôle de ta digestion. Les aliments sont >>poussés<< par ton oesophage dans ton estomac.

estomac

À quoi ressemble-t-il ?

E s to m a c

DL , p a tien

te

L'estomac est une poche qui ressemble à un tube courbé quand il est vide et peut prendre la forme d'un ballon quand il est très rempli (comme après un repas de réveillon). Sa paroi est faite d'une muqueuse* à l'intérieur et de 2 couches de muscles vers l'extérieur. Dans cette paroi sont logées des millions de minuscules petites glandes: les glandes gastriques*. La « porte d'entrée » de l'estomac s'appelle le cardia. La « porte de sortie » de l'estomac s'appelle le pylore.

Que se passe-t-il dans cette poche ?

C'est là que les aliments que tu avales sont accumulés et commencent à être digérés, divisés petit à petit et transformés chimiquement. Le chyme est ainsi formé et prêt à passer dans l'intestin (voir fiche n°4, Forum Santé Magazine n°6). Les transformations chimiques concernent principalement les protéines* de la viande, du poisson, du fromage et des produits laitiers. Dès que ton estomac reçoit le signal de l'arrivée de nourriture, les glandes gastriques commencent à déverser des liquides qui contiennent de l'eau, des enzymes* et de l'acide chlorhydrique*. Elles fonctionnent comme de petits robinets qui s'ouvrent et se ferment selon la quantité de nourriture à digérer. Toutes les particules d'aliments sont mises en contact avec le suc gastrique*. Les muscles de la paroi brassent la nourriture et la poussent dans le duodénum toutes les 3 à 4 minutes. Chez un adulte, 2 à 3 litres de suc gastrique sont produits par 24 heures. Cette activité de l'estomac dure de 1 à 3 heures, voire 4 heures.

* Mucus Liquide épais et visqueux qui protège les parois intérieures de nos organes creux (nez, bouche, estomac, ...).

* Suc gastrique (glandes gastriques) Liquide jaunâtre fabriqué par les * glandes gastriques de l'estomac. Il décompose les aliments.

* Protéines Matériaux de construction des êtres vivants. Elles sont composées de carbone, d'oxygène, d'hydrogène et d'azote. Elles assurent la croissance, l'entretien et les réparations de notre corps.

* Enzymes Substances qui permettent la décomposition des aliments. Elles contrôlent aussi les quantités d'énergie nécessaires pour maintenir notre corps à 37°C. Il y en a environ 700 différentes dans notre corps. * Acide chlorhydrique Liquide comparable à de l'« Eau de Javel » très puissante, présent dans le suc gastrique de l'estomac. Il désagrège (décompose) les aliments.

Mais, pourquoi ton estomac ne se digère-t-il pas lui-même ? La nature a bien fait les choses ! D'autres petites glandes produisent un mucus* qui tapisse les parois de ton estomac et le protège.

Pourquoi vomit-on parfois ?

On vomit parce que notre cerveau signale un grand inconfort dû par exemple à : un gros excès d'aliments, un dégoût, un déséquilibre comme le mal de mer, une très forte émotion, un aliment avarié ou qui ne te convient pas. À ce moment, les muscles abdominaux et le diaphragme se contractent très fort et font remonter le contenu de l'estomac dans l'oesophage et l'expulse par la bouche : tu vomis ! Rien que d'y penser, tu ressens peut‐être à l'instant‐même de légères nausées.

Que peux-tu faire pour aider ton estomac ? En plus des conseils donnés fiche 4 (Forum Santé Magazine n°6), mange à ta faim, mais sans exagération : un excès de nourriture dilate l'estomac. Bois peu en mangeant : cela évite de diluer les sucs gastriques et ainsi, de diminuer leur efficacité. Mâche bien la nourriture.

ww w. m mb ar v au x . b e

Découpe­moi

* Muqueuse Peau fine, délicate et élastique qui tapisse nos organes creux (intestin, reins, ...). Elle est recouverte du mucus fabriqué par les petites glandes qu'elle contient.

FS Mag 68  

Forum Sante Magazine 68

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you