Issuu on Google+

RAPPORT ANNUEL 2012


Nous créons des perspectives depuis 1966

Fondation luxembourgeoise Raoul Follereau 151, Avenue du dix Septembre L-2551 LUXEMBOURG

Téléphone : (+352) 44 66 06 1 Fax : (+352) 44 66 06 60 Email : info@ffl.lu Web : www.ffl.lu


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

1

SOMMAIRE  Introduction

2

 Organisation

3

 Nos projets de développement

4

 Finances

18

 Nos projets de sensibilisation

19


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

2

Introduction Lors d’un voyage en Afrique en 1935, Raoul Follereau (1903-1977), journaliste et humaniste français, découvrit sur place les conditions de vie de nombreuses personnes et, touché par la misère et l’exclusion des malades de la lèpre, décida de mettre en place un réseau d´associations solidaires luttant contre la lèpre. C’est dans les années 50 que Follereau réussit à convaincre l’ONU de procéder à un recensement de toutes les victimes de la lèpre dans le monde. Dans les années 60, il créa la Journée Mondiale des Lépreux : Cette journée est célébrée aujourd’hui partout dans le monde et rappelle aux gens que la lèpre existe encore aujourd’hui, même si cette maladie a disparu en Luxembourg en 1800. La Fondation Follereau Luxembourg (FFL), fondée le 7 décembre 1966 à son initiative, est une association sans but lucratif, reconnue depuis 1984 comme «établissement d’utilité publique». Avec ses projets de développement en Afrique, la FFL lutte contre toutes formes d’exclusion liée aux maladies infectieuses, aux différences de croyances, à la pauvreté dans les pays africains, au manque d’éducation et d’accès aux soins médicaux et à l’énorme division entre les pays du Sud et du Nord.

Raoul Follereau

" Personne n’a le droit d’être heureux tout seul. " Raoul Follereau


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

Organisation La Fondation Follereau Luxembourg est un établissement d’utilité publique depuis 1984. Conformément à la pensée de Raoul Follereau, elle travaille dans un esprit d’indépendance absolue vis-à-vis de toutes opinions politiques, religieuses et sociales. La Fondation est dûment supervisée par son Conseil d’Administration. Celui-ci est composé de treize personnes: M. Jean Hilger (président), M. Menn Bodson, Mme Monique Hermes, M. Jos Hilger, Sr Monique Hoffmann, M. Georges Keipes, Mlle Anne Majerus, Mme Marie-Thérèse Ney, M. Jean Octave, M. René Reuter, M. Emile Rossler, Dr Jean Smit, M. Jean Weisgerber. Le fonctionnement de la fondation est assuré par 8 collaborateurs dans les domaines de gestion de projet, finance et comptabilité, relations publiques et sensibilisation. Chaque année la fondation est auditée par « ABAX Professional Services », membre du « PKF International Association ». Veuillez-trouver ci-dessous l’opinion de l’auditeur pour 2012 : « Les comptes annuels donnent une image fidèle du patrimoine, de la situation financière de la Fondation luxembourgeoise Raoul Follereau au 31 décembre 2012, ainsi que les résultats pour l’exercice clos à cette date, conformément aux obligations légales et réglementaires relatives à l’établissement et la présentation des comptes annuels en vigueur au Luxembourg. »

3


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

4

Nos projets de développement Les 4 axes de la FFL

Les activités privilégiées de la FFL se déploient sur 4 grands axes : 

Amélioration de la santé publique communautaire (construction et équipement d’établissements médicaux, réalisation d’infrastructures hydriques et d’assainissement, promotion féminine, octroi de micro crédits) Renforcement de la formation professionnelle pour les jeunes défavorisés (construction et équipement de centres de formation, conventions avec des établissements de formation habilités) Aide à l’enfance en détresse (lutte contre le trafic d’enfants, prise en charge des enfants de la rue, …) Appui aux programmes nationaux de lutte contre les maladies tropicales négligées (lèpre, ulcère de Buruli)


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

5

Les activités de la FFL en Afrique en 2012 Dans le cadre de son 4ième accord-cadre (2011-2015), la FFL poursuivait en 2012 son engagement humanitaire dans l’esprit de Raoul Follereau, c’est-àdire de lutter contre la lèpre et toute forme d’exclusion. Globalement, la FFL était active dans 10 pays africains et a investi un montant total de 3.054.132,71 EUR.


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

6

 Bénin Fast Facts - Bénin Forme de l'État : Capitale : Superficie totale : Population totale : Densité : Espérance de vie : Alphabétisation :

République Porto-Novo 112 622 km2 9 598 787 hab. 85 hab. /km2 59 ans 35%

Centre de Traitement et de Dépistage de l’Ulcère de Buruli (CDTUB) Au sud du Bénin, dans la ville d’Allada, la FFL soutient le Centre de Traitement et de Dépistage de l’Ulcère de Buruli (CDTUB). Dans l’année 2012 les consultations ont augmenté de 8% et le nombre des malades hospitalisés de 23%. Le taux de guérison sans séquelles est actuellement de 99%. Le taux de disponibilité en médicaments réactifs et consommables médicaux est de 100% pendant l’année. Le partenaire local effectue aussi des séances de sensibilisation. En 2012, des séances de sensibilisation, suivies de dépistage, ont été effectuées dans 46 villages et ont regroupé 5.358 participants. Une moyenne mensuelle de 20 malades en situation difficile a été prise en charge au plan nutritionnel au quotidien. Des animations socio-éducatives sont organisées à l’intention des enfants malades et gardes malades hospitalisés, et coordonnées par deux enseignants avec l’appui des volontaires luxembourgeois. L’infrastructure du centre a abrité des séminaires et formations départementales et accueilli des stagiaires nationaux et internationaux. Trente-cinq stagiaires ont été reçus dans le centre en 2012.

Fast Facts - Ulcère de Buruli (UB)  L’ulcère de Buruli est une maladie tropicale négligée résultant de l’infection par Mycobacterium ulcerans, un microorganisme qui appartient à la famille des bactéries responsables de la tuberculose et de la lèpre.  L’infection entraîne une destruction de la peau et des tissus mous provoquant des ulcérations étendues, en général sur les jambes ou sur les bras. Faute d’un traitement précoce, les patients souffrent d’incapacités sur le long terme, comme des restrictions des mouvements articulaires, et de préjudices esthétiques très visibles. Le diagnostic et le traitement précoces sont essentiels pour éviter de telles incapacités.  La plupart des cas surviennent dans des communautés rurales de l’Afrique subsaharienne.  Près de la moitié des personnes affectées en Afrique sont des enfants de moins de 15 ans. Source : OMS


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

Centre Intégré de Promotion Sociale pour l’Accueil d’Enfants Handicapés (CIPSA-EH)

7

Des enfants du CIPSA-EH

Aussi dans la ville d’Allada, la FFL soutient le Centre Intégré de Promotion Sociale pour l’Accueil d’Enfants Handicapés (CIPSA-EH). Le CIPSA a été officiellement inaugurée le 18 Août 2012. Au Bénin il n`y a guère de centres d`accueil pour les enfants handicapés. Couramment les enfants sont cachés ou abandonnés par leurs parents et ne peuvent pas aller à l`école. Le nouveau centre à Allada prend en charge les enfants handicapés et les soutient avec des services de kinésithérapie et d’orthophonie. Des formations professionnelles sont également offertes pour faciliter un futur professionnel pour les enfants. Le centre est capable de prendre en charge jusqu`à 400 enfants. --------------------------------------------------------------------------------------Prévention de l’UB dans les communes de Toffo et de Zé

Actions de sensibilisation UB

Le programme consiste en la construction d’infrastructures hydriques et d’assainissement, car on trouve la maladie d’’ulcère de Buruli en général dans les communautés proches des cours d’eau, des marais et des zones humides (source : OMS). Le projet est destiné à plus de six mille personnes. En 2012 deux nouveaux forages ont été construits, ramenant le nombre total de la commune à 11. Des nettoyages au chlore de plusieurs puits ont également été effectués et plus de 40 latrines construites. Des éducateurs font des séances de sensibilisation deux fois par moins autour des forages concernant l’hygiène corporelle et la transmission de l’UB. Les agents de santé, d’hygiène et d’assainissement, des enseignants, des relais communautaires, des instituteurs et autres ont été formés pour la prise en charge de ces sensibilisations de la communauté. -----------------------------------------------------------------------------------------Mind the Gap Le projet « Mind the Gap » consiste à collecter auprès des entreprises luxembourgeoises des ordinateurs d’occasion et à les mettre à la disposition des enfants des écoles du Bénin, dans le but de réduire la fracture numérique qui existe entre les enfants des pays du Nord et ceux du Sud, tout en les familiarisant avec l’outil informatique. En 2012, dix écoles au Bénin ont pu être équipées d’ordinateurs.

Des enfants se réjouissent sur des ordinateurs


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

Programme de lutte contre la traite des enfants Avec le programme de réduction des causes structurelles de lutte contre la traite des enfants, la FFL soutien deux ONG (APEM et PIED) dans le nord du Bénin. Les ONG sont actives dans 39 villages sur l’axe allant du Togo, traversant la Donga pour aller vers le Nigéria (une route fréquentée des trafiquants). Considérant que la pauvreté est la source première de la traite des enfants, le projet appuie les initiatives communautaires en octroyant des crédits aux groupements de femmes et en les dotant de matériel de transformation de produits agricoles. En 2012, 46 groupes solidaires ont reçu un microcrédit. Plus de 100 femmes ont été formées à la vie associative et à la gestion et d’autres ont bénéficié de matériel de transformation de produits agricoles. D’autres activités importantes du programme consistent en des actions de sensibilisation pour informer la population (entre autres) du droit de l’enfant et la préoccupation avec les enfants vulnérables (p. ex. rendre possible l’éducation scolaire, prévoir des centres de transit). En 2012, 18 émissions radio, 1.001 séances de proximité et 176 séances grand public ont été organisées. Presque 1.000 enfants ont bénéficié de soutien scolaire.

 Burkina Faso Fast Facts - Burkina Faso Forme de l'État : Capitale : Superficie totale : Population totale : Densité : Espérance de vie : Alphabétisation :

République Ouagadougou 274 200 km2 16 241 811 hab. 59,2 hab. /km2 53 ans 21,8 %

8

Un enfant capturé par les trafiquants


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

Appui aux jeunes jardiniers de Dédougou

9

Le jardin du projet

Le projet se trouve dans la ville de Dédougou, une commune rurale du Burkina Faso. La majorité des habitants de la ville sont des agriculteurs. Dédougou compte près de 50.000 habitants dont plus de la moitié est constituée d’enfants et de jeunes. Beaucoup de ces enfants ont raté leur scolarité par manque de moyens chez leurs parents. C’est pourquoi la Fondation Follereau Luxembourg soutient le centre « les jeunes jardiniers de Dédougou » qui offre une formation au jardinage et aux petits métiers et qui propose également des cours d’alphabétisation. Les enfants qui sont accueillis au jardin reçoivent une formation de trois ans dans le domaine de l’agriculture, de la menuiserie, de la mécanique et de la maçonnerie, complétée par un programme d’alphabétisation et une remise à niveau scolaire. Ils apprennent également à devenir autonomes financièrement et à faire des économies. Le centre est un réel espoir pour ces jeunes sans instruction ni formation. Le jardin sans prétention leur donne une seconde chance dans la vie. En 2012, le centre a accueilli 24 garçons. --------------------------------------------------------------------------------------Centre « Lève-toi et marche » Depuis 2012, la FFL soutient le centre médical « Lève-toi et marche » à Dédougou qui a pour but l’amélioration de la prise en charge médicale des handicapés et lépreux de la ville de Dédougou et environs. En 2012 il a pris en charge 66 lépreux ou anciens malades de la lèpre et 108 handicapés. Ses activités ont pu être élargies pour permettre l’offre de nouveaux soins de santé générale (gynécologie, soins dentaires, cardiologie…). Un soutien alimentaire a également été apporté à plus de 120 familles pauvres.

Centre « Lève-toi et marche »


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

10

 (République) Centrafricaine (RCA)

Fast Facts - RCA Forme de l'État : Capitale : Superficie totale : Population totale : Densité : Espérance de vie : Alphabétisation :

République Bangui 622 984 km2 5 166 510 hab. 8,3 hab. /km2 51 ans 56 %

Promotion de la santé de la population de Lobaye En coopération avec le partenaire suisse « Fairmed », la Fondation Follereau Luxembourg soutien un programme pour promouvoir la santé de la population de la commune de Lobaye en République Centrafricaine. Dans cette commune vit entre autres le peuple indigène des Aka. Les Aka sont un peuple de pygmées chasseur-cueilleurs nomades d’Afrique centrale qui ne disposent pas de ressources financières pour bénéficier des soins de santé adéquats. Les Aka sont victimes de différentes maladies comme la lèpre, l’ulcère de Buruli, le paludisme et la tuberculose, très présents dans la région. Le taux de mortalité maternelle et infantile est anormalement élevé. Beaucoup d’enfants ne sont pas vaccinés. Le projet a pour but de faciliter l’accès aux services médicaux, en particulier pour les Aka dans la commune. En 2012, le projet a beaucoup progressé : 13 sages-femmes ont reçu une formation continue, 1.500 enfants ont été vaccinés, 16 pharmacies ont été équipées avec des médicaments importants, l’hôpital Mbaiki a été agrandi et a bénéficié d’une installation solaire, presque 3.000 Aka ont reçu on traitement médical gratuit.

Un enfant de la commune


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

11

 Comores Fast Facts - Comores Forme de l'État : Capitale : Superficie totale : Population totale : Densité : Espérance de vie : Alphabétisation :

République Moroni 2 235 km2 (3 iles) 752 288 hab. 337 hab. /km2 63 ans 75 %

Programme de lutte contre la lèpre

Des habitants des Iles Comores

Aux îles Comores, la FFL soutient en partenariat avec l’organisation belge « Action Damien », le programme national de lutte contre la tuberculose et la lèpre. Dans ce pays, la dissémination de ces maladies est encore très grande et malheureusement encore en train d’augmenter. Avec le programme national on essaye d’assurer un traitement adéquat des malades et d’améliorer la situation de santé.

 Congo (République démocratique)

Fast Facts - Congo (République démocratique) Forme de l'État : Capitale : Superficie totale : Population totale : Densité : Espérance de vie : Alphabétisation :

République Kinshasa 2 344 858 km2 75 507 308 hab. 32,2 hab. /km2 56 ans 67 %


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

12

Soutien à la policlinique de Mbuji Mayi

La polyclinique

Dans la République Démocratique du Congo, la FFL apporte son soutien à l’ONG SUMEDCO qui a construit et équipé une polyclinique dans la ville de Mbuji Mayi (trois million d’habitants). La clinique avait été inaugurée en 2011 et depuis cette date a subi une augmentation dans l’utilisation des services que la Polyclinique offre à la population. La clinique possède une salle d’opération complète, une radiographie et du personnel bien formé.

 Cote d’Ivoire Fast Facts - Cote d’Ivoire Forme de l'État : Capitale : Superficie totale : Population totale : Densité : Espérance de vie : Alphabétisation :

République Yamoussoukro 322 463 km2 22 400 835 hab. 69,5 hab. /km2 58 ans 56 %

Appui à la Maison de l'Enfance à Bouaké L’objectif principal que poursuit la Maison de l’Enfance depuis de nombreuses années est la réinsertion des enfants en conflit avec la loi, dans la rue et de la rue au sein de leur famille. Pour réussir cet objectif elle développe une stratégie d’action avec un personnel dynamique et qualifié et aussi la mise en place de mécanismes communautaires de protection des enfants. Tout cela doit aboutir à la resocialisation et à la réinsertion socioprofessionnelle de ces enfants. En 2012, 14 enfants nouveaux ont été accueillis. Ce qui porte l’effectif à 45 enfants au Centre. Tous les 14 enfants ont été réunifiés en famille et sont en phase de stabilisation. 20 enfants du Centre sont placés en apprentissage. L’équipe du Centre a procédé à la réinsertion en famille de 13 enfants dont 3 en dehors de la ville de Bouaké.

L’équipe sociale effectue différentes visites dans le cadre du suivi social ; elle reçoit aussi la visite de parents qui veulent s’informer sur leur enfant ou pour répondre à une convocation. Ainsi donc : - 305 visites réalisées dans la rue, dans les marchés et lieux de rassemblement pour retrouver ceux qui ne viennent plus au centre ; - 258 visites de parents reçus au centre ; - 1.002 visites à domicile pour sensibilisation et suivi social. Dans ces 1002 visites à domicile, il y a des moments de sensibilisation et de médiation auprès des comités pour retour à domicile d’un enfant déserteur ou désobéissant… - Il y a eu aussi 4 rencontres au centre (une rencontre par trimestre) pour la sensibilisation des parents sur les droits des enfants.


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

13

 Madagascar Fast Facts - Madagascar Forme de l'État : Capitale : Superficie totale : Population totale : Densité : Espérance de vie : Alphabétisation :

République Antananarivo 587 041 km2 22 599 098 hab. 38,5 hab. /km2 65 ans 64,5 %

Amélioration durable de la situation sociosanitaire des personnes atteintes des maladies chroniques et/ou invalidantes de la Région d’Amoron’i Mania et de Mananjary L’objectif de ce projet est la meilleure intégration des groupes vulnérables et exclus dans leur communauté, renforçant leur autonomie et niveau de vie. Pour obtenir cet objectif, on essaye d’activer les Comités de Santé locaux et d’éduquer les populations à la santé communautaire à travers les médias.

 Mali Fast Facts - Mali Forme de l'État : Capitale : Superficie totale : Population totale : Densité : Espérance de vie : Alphabétisation :

République Bamako 1 240 192 km2 15 968 882 hab. 13 hab. /km2 54,5 ans 27,7 %

La FFL et son partenaire essaient aussi d’assurer la prise en charge et le suivi médical spécifique et non spécifique en faveur des lépreux et des tuberculeux et d’appuyer les efforts de formation professionnelle des jeunes malades et des jeunes handicapés. En 2012, 32 séances de formation ont été dispensées aux 1 208 Agents Communautaires dans la Région. 659 notables et 369 autorités locales ont été sensibilisés durant ces formations. 21.900 émissions radiophoniques ont été produites durant l’année. 5 numéros du bulletin bimestriel SOAVA TSARA ont été publiés, dont 23.980 exemplaires distribués. Un film en version française a été monté, et 37 supports de sensibilisation édités. 46 lépreux et 82 tuberculeux et/ou leurs familles ont reçu des formations sur divers thèmes concernant l’agriculture et l’élevage avec les autres malades. En matière de scolarisation, 50 enfants malades et handicapés ont été appuyés en aides sociales et frais de scolarité. Les fournitures scolaires ont été distribuées aux 1.100 enfants des malades en difficulté inscrits. 129 nouveaux cas de la lèpre ont été identifiés et traités durant l’année 2012, tandis que 312 anciens ont bénéficié des services. Ils ont tous reçu des vêtements et des couvertures (dons des « Amis des Lépreux » Rodange), des aides alimentaires, des aides de déplacement et des appareillages …


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

14

Promotion d’activités génératrices de revenus Avec ce projet, la FFL soutien l’Association Malienne des Handicapés de la Lèpre (AMHL). Cette association appuie des anciens malades pour trouver des activités génératrices de revenus. En 2012, 49 bénéficiaires sur 50 ont été formés avec succès en alphabétisation et en gestion et 72 de plus ont reçu des fonds de roulement. ---------------------------------------------------------------------------------------

Des femmes maliennes

Construction des maternités/ centres de santé à N'Tekedo, Penesso et Sangarébougou L’association partenaire de la FFL au Mali, L’AP-FFL, a construit en 2012 plusieurs maternités/centres de santé dans les villes de N'Tekedo, Penesso et Sangarébougou. Les trois maternités rurales ont bénéficié de motos ambulances et d’un lot de médicaments de base. Toutes les trois maternités bénéficient d’un éclairage à l’aide de batteries et d’ampoules solaires. Ces projets permettent à 26.000 femmes et à 4.500 enfants âgés de 0 à 4 mois de bénéficier du paquet minimum d’activités des soins et de programme de vaccination, de séances de sensibilisation, du planning familial, de moustiquaires imprégnées. --------------------------------------------------------------------------------------Opération « eau potable » Ce projet est une source de vie pour les populations de la commune rurale de Sanankoroba (villages de Tadiana et de Koniobla). Il a permis à 3.000 habitants du village de Koniobla et à 2.500 habitants du village de Tadiana d’accéder à une eau potable, grâce à deux forages. Ces forages vont permettre de contribuer à diminuer le taux de maladies hydriques et faciliter l’accès à la sécurité alimentaire et à une diminution de la malnutrition des populations par l’exploitation de deux périmètres maraichers. --------------------------------------------------------------------------------------Mind the Gap Le projet « Mind the Gap » consiste à collecter auprès des entreprises luxembourgeoises des ordinateurs d’occasion et à les mettre à la disposition des enfants des écoles du Mali, dans le but de réduire la fracture numérique qui existe entre les enfants des pays du Nord et ceux du Sud, tout en les familiarisant avec l’outil informatique. En 2012, 27 écoles et centres de formation au Mali ont été équipés d’ordinateurs.

Eau – source de vie


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

15

Formation professionnelle En 2012, le partenaire local au Mali, AP-FFL a apporté son soutien à 4 centres de formation professionnelle dans la région de Ségou au Mali afin de faciliter l’employabilité des jeunes défavorisés. La FFL a notamment financé des équipements pour des formations dans les filières de la menuiserie bois, la menuiserie métallique, la cuisine (métiers de l’hôtellerie), l’électricité bâtiment, la plomberie et le carrelage. --------------------------------------------------------------------------------------Enfants de la rue

Enfant du Mali

La FFL via l’AP-FFL Mali s’inscrit dans une mouvance pour donner un peu de souffle, un peu d’espoir aux enfants souffrant de rupture sociale et familiale, victimes du rejet et qui n’ont d’autres refuges que la rue car ayant perdu toute confiance aux adultes. Le projet soutient un centre d’accueil et un foyer dans la ville de Ségou. En 2012, ce projet a permis d’accueillir 136 enfants sur 211 enfants contactés. En plus de cela, il a permis d’appuyer sur le plan alimentaire et des loisirs 275 enfants déplacés du Nord suite à l’invasion du Nord par les bandes armées de rebelles. 108 enfants ont bénéficié de soins médicaux. Tous les élèves accueillis sont passés en classe supérieure. Le taux de retour en famille est de 67% dont 4 retours en dehors du Mali. --------------------------------------------------------------------------------------Programme de lutte contre l’excision Depuis 2011 la FFL travaille en collaboration avec l’ONG locale COFESFA dans le projet d’information et de sensibilisation sur les conséquences des mutilations génitales féminines (MGF) dans les communes du Mandé, Dialakorodji et de Safo. En 2012, 205 personnes ont été formées (communicateurs, éducateurs, enseignants ou radio animateurs) pour instruire les communautés des problèmes liés à l’excision. 44 émissions radio et représentations théâtrales ont été effectués pour les mêmes causes. Presque 90.000 personnes ont été sensibilisées sur le sujet durant des journées de concertation, des causeries débats, des projections vidéo et des visites à domicile. 19 anciennes exciseuses ont quitté leur profession, 20 nouvelles ont été formées pour trouver des autres emplois. Finalement une conférence débat a été organisé sur le thème «Tolérance zéro aux MGF/EXCISION : préservons la santé de la mère de l’enfant et de la famille». ---------------------------------------------------------------------------------------

Projection vidéo sur le sujet MGF


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

16

Promotion de services sociaux de base Ce projet en coopération avec le partenaire local COFESFA comprend des travaux de construction (centres de santé, forages) et formation des villageois, sensibilisation et information sur des sujets de la santé communautaire de base.

Les villageois profitent d’un forage

En 2012, une maternité rurale, un bloc infirmerie, deux blocs de latrines et un forage ont été réalisés pour le village de Niamè Komala. La maternité sert les communautés de Niamè Komala et sept (07) autres hameaux environnants pour une population totale de 1.800 habitants. Trois forages pour trois villages ont aussi été réalisés. Pour améliorer la situation hygiénique de la population, l’ONG COFESFA a établi un programme de fonds de roulement. En 2012, 900 femmes ont bénéficié d’un octroi. Pendant l’année 2012, 28.667 personnes dont 10.610 hommes et 18.057 femmes ont été touchés lors des séances de sensibilisation.

 Mozambique Fast Facts - Mozambique Forme de l'État : Capitale : Superficie totale : Population totale : Densité : Espérance de vie : Alphabétisation :

République Maputo 799 380 km2 24 096 669 hab. 30 hab. /km2 52,3 ans 56 %

Programme santé communautaire Au Mozambique, la FFL soutien le partenaire italien AIFO qui réalise un programme de santé communautaire dans les provinces de Manica et Nampula. Le programme fait partie du programme national de lutte contre la lèpre. Le soutien des orphelins représente une grande part du programme. En 2012, 1.200 orphelins et enfants vulnérables ont reçu une assistance sociale tout comme 712 malades chroniques. Une autre part du programme consiste à la détection et le traitement des lépreux. En 2012, 250 cas nouveaux lépreux ont été traités. Aussi des lépreux des ateliers en activités génératrice de revenus ont été organisés pour 15 groupes d'entraide.


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

17

 Togo Fast Facts - Togo Forme de l'État : Capitale : Superficie totale : Population totale : Densité : Espérance de vie : Alphabétisation :

République Lomé 56 785 km2 7 154 237 hab. 126 hab. /km2 64 ans 61 %

Appui au programme national lèpre UB/Appui CHR de Tsévié Au Togo, la FFL soutient le partenaire allemand DAHW dans sa lutte contre la lèpre et l’UB. DAHW réalise des actions de sensibilisation sur les maladies tropicales négligées et des formations du personnel de santé. Ils gèrent aussi le Centre Hospitalier de Tsévie, un centre de référence pour l’UB. En 2012 on pouvait traiter plus de 1.000 personnes.

Séances de sensibilisation


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

18

Finance RECETTES

TOTAL

Dons

Total

3.873.610,15 € 1.077.497,00 €

Dons privés

896.479,71€

Dons de la part de communes

14.223,00 €

Apport de la réserve FFL

166.794,29 €

Cofinancement

Ministère des Affaires Etrangères

2.488.963,68 €

Participation aux frais administratifs

Ministère des Affaires Etrangères

305.851,07 €

Recettes Diverses

Vente de matériel pour la récolte de fonds

DEPENSES

TOTAL

Frais de projets de développement

Total

3.399.849,12 €

Investissements dans les projets

3.054.132,71 €

Frais de fonctionnement

1.298,40 €

3.851.068.29 €

Dépenses de suivi des projets

73.518,43 €

Affiliations aux organisations nationales et internationales

19.468,36 €

Frais de sensibilisation et de collecte de fonds

252.729,62 €

Total

451.219,17 €

Frais de personnel

338.285,02 €

Frais divers

105.615,81 €

Charges financières

7.318,34 €


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

19

Nos projets de sensibilisation Journée Mondiale des Lépreux

Journée mondiale des lépreux

Fin janvier la FFL avait célébré la 59ième Journée Mondiale des Lépreux. Plusieurs médias ont couvert la lutte de la FFL contre la lèpre en Afrique. L’école privée Fieldgen a collecté avec sa « Semaine Raoul Follereau » plus de 30.000 Euro et beaucoup de donateurs privés ainsi que la quête des églises luxembourgeoises ont ensemble contribué à la collecte de plus de 240.000 Euro à cette occasion. Cet argent est utilisé pour les projets de la FFL en Afrique.

Conférence féminines

contre

les

mutilations

génitales

Le 6 février la FFL a organisé une grande conférence sur le sujet des mutilations génitales féminines (MGF), sous le patronage du ministère de l’Egalité des Chances et avec la collaboration du Conseil National des Femmes du Luxembourg. La FFL a réussi à inviter le très connu top model Waris Dirie à Luxembourg. Waris Dirie a attiré l’attention mondiale avec son livre autobiographique « Fleur du desert », dans lequel elle écrit sur sa propre mutilation. La FFL montrait le film adapté du livre en présence de Waris Dirie dans trois salles du cinéma Utopolis qui a attiré plus de 1.500 spectateurs intéressés. Le même soir suivait une table ronde sur le sujet avec 650 participants, dont parmi eux la grandeduchesse. La FFL soutient au Mali l’ONG COFESFA qui lutte avec des campagnes de sensibilisation et d’autres mesures contre la mutilation. Au Mali, plus de 90% des femmes et filles sont encore victimes de ce rituel barbare.

Conférence contre les mutilations génitales féminines


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

Campagne « Donnez-nous du blé »

20

Campagne « Donnez-nous du blé »

2012 était aussi l’année de la campagne « Donneznous du blé » avec laquelle la FFL avait collecté l’argent pour une livraison de céréales au Mali. A cause d’une grande sécheresse, le Mali devait lutter au début de 2012 contre des récoltes insuffisantes et une augmentation des prix des céréales. Grâce à beaucoup de donateurs et en particulier un grand soutien des écoles luxembourgeoises, la FFL a pu récolter 25.000 Euro.

Des musiciens luxembourgeois au Bénin En préparation pour le concert de bienfaisance « Rock against Exclusion » avec des jeunes groupes de musique luxembourgeois en 2013, le président de la FFL, M. Jean Hilger, a effectué en août un voyage au Bénin avec des rockers des différents groupes. Les jeunes musiciens devaient faire connaissance avec les projets de la FFL et les problèmes de la population béninoise, puisque le but du concert est de faire prendre conscience aux jeunes de la situation d’exclusion liée à la maladie, à la pauvreté, etc. Pour les musiciens, la visite des projets était une expérience particulière: « C`est formidable d’être part du projet de la FFL et expliquer aux gens le problème de l’exclusion pour changer quelque chose ensemble. » (Laurent Krier, membre de l’un des groupes)

Des musiciens luxembourgeois au Bénin


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

Bulletins semestriels «Solidarité Follereau» La FFL publie trois fois par année son bulletin “Solidarité Follereau”.

21


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

22

Sensibilisation scolaire et service volontaire

En 2012, le nombre de séances de sensibilisation scolaire a augmenté avec le nouveau personnel de la FFL. Beaucoup plus de temps a été investi dans ces actions pour améliorer les présentations et les relations avec les enseignants des différentes écoles. Pour les écoles primaires, une documentation sur les différents sujets, ainsi que sur la FFL, ses projets, sur Raoul Follereau, et sur le pays concerné du projet, accompagnée de jeux de mots a été préparée. La FFL a constaté que cette documentation est beaucoup appréciée par les enseignants.

En partenariat avec le Service National de la Jeunesse (SNJ), la FFL a accepté d’envoyer des volontaires dans différents projets. En 2012, Mike Biver (informaticien), Lis Kayser, Simone Majerus et Stéphanie Weber (infirmière) sont partis au Bénin.


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

23

Site internet

www.ffl.lu

La FFL a lancé en décembre 2012 son nouveau site internet qui porte la signature de deux spécialistes talentueux et bénévoles Olivier Hames et Jacques Pütz. Le nouveau site est beaucoup plus simple et clair que l’ancien. Sur le site, on peut trouver des informations sur la fondation et ses axes, sur Raoul Follereau, sur les différents projets, sur le service volontaire et les événements de la FFL, ainsi que trouver une version électronique des bulletins. On peut aussi trouver les actualités de la FFL, comme par exemple les remises de chèque sur la page principale du site. Le site est aussi équipé d’un cadre où l’on peut s’inscrire pour recevoir une newsletter de la FFL. Le nouveau site donne la possibilité au public de soutenir directement un projet par un don en utilisant l’App Digicash, un nouveau moyen de paiement mobile par Smartphone ou bien par une carte de crédit plus classique tout en partageant l’information sur les différents réseaux sociaux (la FFL est présente sur Facebook, Twitter, LinkedIn et Google+).


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG | Rapport Annuel 2012

Quelques exemples de gestes de générosité Un très grand merci à tous les soutiens de la FFL !

24


FONDATION FOLLEREAU LUXEMBOURG 151, Avenue du dix septembre L- 2551 Luxembourg www.ffl.lu Tel. : 00352 44 66 06 1 CCPL IBAN LU15 1111 0000 7878 0000


Rapport annuel 2012 FFL