Page 1

Carine Le Guilloux

7

60 nouveaux modèles de bijoux gourmands et craquants expliqués étape par étape. Bagues, bracelets, colliers, boucles d’oreilles, mais aussi postiches… Des créations dans l’air du temps pour soi, ou à offrir !

Nouveaux bijoux en pâte Fimo ®

Avec , concevoir des objets et bijoux tendance est à la portée de petites et grandes !

Nouveaux bijoux en pâte FIMO

Carine Le Guilloux

www.fleuruseditions.com MDS: 591715

10 € TTC

MC_fimo2_cvOK.indd 1-3

20/12/13 12:20


Dans la collection Mes Créations Bracelets brésiliens – Florence Bellot Perles de rocaille – Christine Hooghe Tricotin – Hildegarde Deuzo Premiers tricots – Hildegarde Deuzo Scoubidous – Lucille Allirand Bijoux en pâte FIMO – Carine Le Guilloux Bracelets tendance – Margot du blog youmakefashion Nouveaux bracelets brésiliens – Florence Bellot Bijoux en origami – Mayumi Jezewski

Créations en papier – Calie Roussel du blog Idée Créative Tissage de perles avec un métier – Caroline Soulères Premiers pas en couture – Chloé et Léa Eve Compilations 100 modèles de tricot et tricotin – Hildegarde Deuzo Nail art, 35 modèles expliqués pas à pas – Pauline du blog Lynette nail art 100 bijoux en pâte FIMO – Carine Le Guilloux

Pour ma mémère Marie chérie et ma maman adorée. C.L.G. L’éditeur tient à remercier STAEDTLER, fabricant de la pâte FIMO® pour leur aimable collaboration. Le représentant de STAEDTLER loisirs créatifs en France est : DTM Loisirs Créatifs B.P. 31 37290 Preuilly-sur-Claise Tél. : 02 47 94 60 60 Direction éditoriale : Guillaume Pô Édition : Mathilde Guillier Direction artistique : Chloé Eve Mise en page : Vanessa Paris Photographies : Fabrice Besse Stylisme : Sonia Roy Illustrations techniques : Léa Eve Fabrication : Thierry Dubus et Marie Guibert Un grand merci à Juliette Magro et Maud Gaucher pour leur relecture attentive !

© Fleurus Éditions, Paris, février 2014 Dépôt légal : février 2014 ISBN : 978-2-215-14764-0 Code MDS : 591715 4e édition. N° édition : J16065 Photogravure : Turquoise Imprimé en Espagne par Cayfosa Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation strictement réservés pour tous pays.

www.fleuruseditions.com

MC_fimo2_int_PAO4.indd 4

11/03/2016 14:50


Nouveau bijoux en pâte FIMO ®

Carine Le Guilloux

www.fleuruseditions.com

MC_fimo2_int_PAO4.indd 5

14/03/2016 10:27


Matériel Les indispensables ❶ La pâte Fimo

❹ Le cutter de précision

La pâte Fimo (pâte polymère vendue par la marque FIMO ®) est un matériau facilement modelable qui permet de créer une multitude de formes et de motifs. La pâte Fimo durcit définitivement une fois passée au four. Elle se présente la plupart du temps sous la forme de blocs de 56 grammes de couleurs variées : il y en a pour tous les goûts et toutes les envies !

Le cutter de précision est un petit cutter très pratique pour découper les petits éléments. Je peux le trouver dans les magasins de loisirs créatifs ou de bricolage.

La pâte Fimo ne doit jamais entrer en contact avec des objets destinés à l’alimentaire. ❷ Les gants en latex Pour réaliser des objets propres et sans trace, il est conseillé de porter des gants. Sans gants, je me retrouve avec des empreintes et de la poussière sur la pâte.

❸ La plaque de verre La plaque de verre permet de travailler sur une surface lisse et propre. Elle sert de plan de travail mais également de plaque de cuisson.

❺ Le rouleau Le rouleau « spécial Fimo » est plus efficace qu’un rouleau classique car il est antiadhérent. Toutefois, pour aplatir la pâte, j’ai la possibilité d’utiliser un rouleau classique, voire un tout autre objet ayant la forme d’un rouleau.

❻ La lame de cutter crantée et la lame droite Ce sont des lames souples qui permettent de découper la pâte facilement et de lui donner une forme droite ou arrondie. La lame crantée permet d’obtenir des bords ondulés.

❼ L’aiguille à sculpter et les cure-dents Les deux outils s’utilisent pour tracer des traits et percer des trous. Le résultat n’est pas le même selon que j’utilise l’aiguille à sculpter, à la pointe légèrement arrondie, ou un curedents, à l’extrémité bien pointue.

e peux utiliser la plaque de verre d’un cadre  !

6

MC_fimo2_int_PAO4.indd 6

14/03/2016 10:27


❶ ❺ ❸

7

MC_fimo2_int_PAO4.indd 7

14/03/2016 10:27


Matériel ❽ Le vernis « spécial Fimo » et l’alcool modifié Après la cuisson, le bijou peut être verni afin d’être protégé et plus brillant. Le vernis «  spécial Fimo » est généralement composé d’eau : je peux donc nettoyer les pinceaux facilement à l’eau ! Si je choisis du vernis à base d’alcool, il est impératif de tremper le pinceau dans de l’alcool modifié après chaque utilisation, pour éviter que ses poils ne durcissent.

Attention !

e n’utilise pas de vernis à ongles pour faire briller mes bijoux, car cela risquerait de les abîmer et de rendre la pâte Fimo collante.

❿ Les emporte-pièces Il existe des emporte-pièces « spécial Fimo » très pratiques, de toutes les tailles et de toutes les formes, qui permettent de découper facilement et très rapidement des motifs dans la pâte.

⓫ Les clous Les clous sont indispensables à la confection des breloques. Ils nécessitent presque toujours un point de colle après la cuisson afin d’obtenir une breloque solide. Je peux sans problème les passer au four !

⓬ La colle Pour bien coller les clous et les supports de bijoux après cuisson, il est conseillé d’utiliser de la glue. Il existe de la colle qui s’applique avant de passer les modèles au four et qui sèche pendant la cuisson.

⓭ Le papier abrasif ❾ Les pinceaux Je m’en sers pour appliquer du vernis, pour donner un « effet cuit » (voir page 18) et pour peindre de fins motifs après la cuisson. Il est conseillé d’utiliser un pinceau dédié à chacune de ces utilisations.

Le papier abrasif est un papier à poncer à gros grain (40) que l’on trouve au rayon bricolage. Il est utilisé pour apporter de la texture à la pâte avant cuisson.

8

MC_fimo2_int_PAO4.indd 8

14/03/2016 10:28


9

MC_fimo2_int_PAO4.indd 9

14/03/2016 10:28


Matériel Les pratiques ➊ La machine à pâte

❺ La plaque de texture

La machine à pâte remplace le rouleau et permet d’obtenir des pâtes uniformes et de différentes épaisseurs. Avec cet outil, il est également facile de mélanger les couleurs ! Toutefois, pour ne pas avoir de mauvaises surprises, il est nécessaire de nettoyer les rouleaux régulièrement, surtout avant de passer des pâtes de couleurs claires. Cette machine est très pratique car elle permet d’aller beaucoup plus vite et d’obtenir des résultats de meilleure qualité qu’avec le rouleau.

La plaque de texture est en plastique. Elle permet d’imprimer des motifs en relief sur la pâte.

❻ Le thermomètre Le thermomètre « spécial Fimo » permet de vérifier la bonne température du four. Il est indispensable si je ne dispose pas d’un four dont je peux contrôler parfaitement la température. Une mauvaise cuisson peut entraîner des vapeurs toxiques.

➋ Le maquillage Grâce au fard à paupières de couleur marron, il est possible de nuancer légèrement la couleur des objets avant la cuisson.

➌ Les moules Il existe des moules en silicone, en vente dans les magasins de loisirs créatifs et sur Internet. Ils sont souples, passent au four et permettent d’obtenir des formes élaborées très facilement.

Attention !

l ne faut absolument pas utiliser de thermomètre en verre !

➍ Les pics à brochettes J’utilise des pics à brochettes en bois pour me fabriquer des accessoires en vue d’une séance photos amusante !

10

MC_fimo2_int_PAO4.indd 10

14/03/2016 10:28


❻ ❺

➍ ➋

11

MC_fimo2_int_PAO4.indd 11

14/03/2016 10:28


Matériel Le montage ➊ Les pinces à bijoux

❹ Les chaînes

Les pinces à bijoux plates, rondes et coupantes (ou multifonctions) permettent de couper les tiges et les fils métalliques et de former des anneaux.

Les chaînes permettent de créer des bracelets et des colliers réglables. Il suffit d’attacher une chaîne adaptée en vis-à-vis du fermoir.

❺ Les fermoirs mousquetons ❷ Les anneaux De différentes tailles, ils articulent les bijoux et relient différents éléments entre eux.

Ils conviennent aussi bien pour les bracelets que pour les colliers.

❻ Les montures et les attaches ❸ Les tiges métalliques Il en existe deux sortes : les tiges à tête plate et les tiges à boucle.

Pour réaliser des bijoux, il est indispensable de se munir d’attaches de boucles d’oreilles et de puces, de supports de bague, de supports de barrette, de supports de broche et d’attaches de portable.

12

MC_fimo2_int_PAO4.indd 12

14/03/2016 10:28


➊ ❻

13

MC_fimo2_int_PAO4.indd 13

14/03/2016 10:28


Techniques de montage Ouvrir et fermer un anneau

Fixer un support de boucle d’oreille

Pour manipuler un anneau, il est préférable d’utiliser deux pinces : la pince plate et la pince à bouts ronds. Je maintiens l’anneau avec la pince plate tandis que je tire vers moi l’une de ses extrémités avec l’autre pince. Je referme l’anneau selon le même principe, en faisant en sorte que les deux extrémités se croisent pour un meilleur maintien.

Il s’agit d’une manipulation simple mais à effectuer avec délicatesse pour ne pas casser le support. J’ouvre la boucle en la tordant légèrement pour pouvoir y passer la breloque. Avec cette technique, il n’est pas nécessaire de raccorder un anneau entre la breloque et la boucle du support. Je fais attention à positionner le support dans le bon sens de façon à ce que l’objet soit à l’endroit quand je porterai la boucle à mon oreille !

14

MC_fimo2_int_PAO4.indd 14

14/03/2016 10:28


Poser un support de bague ou une puce d’oreille La technique est la même pour les deux accessoires. Il est important que l’objet à coller sur le support soit bien plat. Je pose l’objet à l’envers sur une surface plane, je dépose un peu de glue sur le support de bague ou de puce et je l’applique sur l’objet. La glue est un produit puissant, il n’est donc pas nécessaire d’appuyer fort. Il suffit d’attendre que la colle soit bien sèche.

Monter un collier chaîne Avec la pince coupante, je coupe la chaîne à la longueur souhaitée en pensant que celleci sera légèrement plus longue une fois le fermoir raccordé. J’accroche un large anneau et un fermoir à une extrémité de la chaîne et seulement un anneau à l’autre extrémité, que je peux agrémenter d’une petite breloque métallique. Je fais attention à ce que les extrémités de l’anneau soient croisées autour du fermoir.

Pour suspendre une breloque à la chaîne, je raccorde la breloque à un anneau assez large (8 mm) en prenant bien soin de croiser les extrémités de l’anneau. Je peux alors enfiler l’anneau sur la chaîne ! Je peux aussi accrocher l’anneau dans un des anneaux afin que la breloque soit stabilisée au milieu de la chaîne.

15

MC_fimo2_int_PAO4.indd 15

14/03/2016 10:28


Techniques de modelage Former une boule

Former une plaque

J’assouplis un morceau de pâte en le malaxant puis je le roule entre mes paumes jusqu’à obtenir une belle boule bien lisse.

Pour réaliser une plaque, je peux utiliser le rouleau ou la machine à pâte. Je forme une boule que j’aplatis à l’aide d’un rouleau jusqu’à obtenir l’épaisseur souhaitée. L’emploi de la machine à pâte permet d’obtenir une plaque parfaite.

Former un colombin Je réalise une boule que je pose sur un support lisse. Je place une paume sur la boule et effectue des mouvements de va-et-vient en exerçant une légère pression sur la pâte qui prend forme petit à petit.

Découper à l’emporte-pièce Je forme une belle plaque sur laquelle j’applique l’emporte-pièce de la forme souhaitée. Je retire la pâte autour de l’emporte-pièce et je récupère la forme obtenue. Je fais attention à ne pas la déformer en la manipulant.

16

MC_fimo2_int_PAO4.indd 16

14/03/2016 10:28


Fixer un clou

Texturer avec la plaque de texture

Je vérifie la longueur du clou avant de l’enfoncer dans l’objet. Si le clou est trop grand, je le coupe avec la pince coupante. Pour fixer le clou, je l’insère tout simplement dans la pâte avant cuisson et je pose un point de colle après cuisson.

Je ramollis une boule de pâte en la passant une première fois dans la machine à pâte. J’obtiens une plaque uniforme que je dépose sur la plaque de texture. Je passe la pâte et la plaque ensemble dans la machine à pâte. Je décolle doucement la pâte de la plaque de texture en faisant attention à ne pas la casser.

Texturer avec du papier abrasif J’utilise un papier à poncer que j’appuie légèrement sur la pâte, mais pas trop fort pour ne pas la déformer !

17

MC_fimo2_int_PAO4.indd 17

14/03/2016 10:28


Autres techniques Donner un « effet cuit »

Faire de la chantilly

Pour donner un « effet cuit » à une pâte, j’applique du fard à paupières marron sur une pâte de couleur claire à l’aide d’un pinceau propre. Pour ne pas obtenir un « effet brûlé », je ne teinte pas la totalité de la pâte !

Pour réaliser de la chantilly, j’émiette un peu de pâte blanche à l’aide de l’aiguille à sculpter. J’utilise l’aiguille à sculpter pour poser les miettes sur l’objet. Je ne me sers jamais de mes doigts, sinon je déforme la pâte !

18

MC_fimo2_int_PAO4.indd 18

14/03/2016 10:28


Cuire

Vernir

La cuisson se fait exclusivement au four ménager. Je n’utilise pas de four à microondes ! Je préchauffe le four et place les objets à cuire sur une plaque de four recouverte de papier aluminium ou sulfurisé. Je lis attentivement les recommandations indiquées sur les blocs de pâte Fimo avant de lancer la cuisson pendant 30 minutes à une température d’environ 110°C. Il est conseillé d’utiliser un thermomètre « spécial Fimo ». Je surveille régulièrement la cuisson. La présence d’un adulte est obligatoire lors de la cuisson pour éviter les risques de brûlures.

J’applique le vernis à l’aide d’un pinceau propre destiné exclusivement à cet usage. J’attends que le vernis soit bien sec avant de manipuler l’objet et de procéder au montage.

Pour certains objets fragiles, qui sont composés de plusieurs éléments, je procède à une pré-cuisson. Il s’agit de cuire l’objet non terminé pendant 10 minutes à 110°C. Ainsi, l’objet est assez dur pour être manipulé sans risquer de se déformer. Une fois l’objet fini, je le passe au four moins longtemps, soit 20 minutes à peu près.

19

MC_fimo2_int_PAO4.indd 19

14/03/2016 10:28


Pâtisseries colorées Difficile de prendre du poids avec ces appétissantes pâtisseries colorées qui feront saliver toutes les gourmandes !

Macaron ❸ J’entoure chaque coque avec une bandelette. À l’aide de l’aiguille à sculpter ou d’un curedents, je crée le pourtour des coques comme sur le dessin. Je pense à travailler sur la plaque de verre.

• pâte : blanc, couleur de mon choix pour les coques

D1

• emporte-pièce rond de 2 cm de diamètre • lame de cutter ou cutter de précision

D2

• rouleau ou machine à pâte • plaque de verre • aiguille à sculpter ou cure-dents

D1

❶ Je réalise une plaque de 3 mm d’épaisseur de la couleur de mon choix à l’aide du rouleau. Pour plus de précision, je peux utiliser la machine à pâte. Avec l’emporte-pièce rond, je découpe deux ronds dans la plaque avec lesquels je forme deux boules. J’aplatis légèrement ces boules entre mon pouce et mon index afin d’obtenir deux belles coques D1 de macaron, que je dépose sur la plaque de verre. ❷ Toujours avec la même couleur de pâte, je modèle une fine plaque de 2 mm d’épaisseur. Avec la lame de cutter, j’y coupe deux bandelettes de 3 mm de large et de 4 cm de long.

D2

D2

D3

D3

D4

❹ Je forme ensuite une petite boule blanche d’environ 5 mm de diamètre que j’aplatis entre mes doigts. Je dois obtenir une galette de même diamètre que les coques.

22

MC_fimo2_int_PAO4.indd 22

14/03/2016 10:28


1

D2

D3

D4

❺ Je décolle délicatement une des coques de la plaque de verre. Je la retourne et y dépose la galette précédemment formée. Je dépose pardessus la deuxième coque. ❻ Avant cuisson, je n’oublie pas de piquer un clou dans le macaron si je souhaite réaliser des boucles d’oreilles ou un bracelet. Il n’est pas nécessaire de vernir le macaron après cuisson. Il me suffit simplement de poser un point de colle au niveau du clou et de procéder au montage du bijou !

Quelques repères Ø macaron 1 cm 1,5 cm 2 cm

Ø emporte-pièce 1,5 cm 2 cm 3 cm

2,5 cm 3 cm

3,5 cm 4 cm

23

MC_fimo2_int_PAO4.indd 23

14/03/2016 10:28


Pâte à choux

❸ Pour le glaçage, je forme une petite boule de 5 mm de diamètre de la couleur de mon choix. Je l’étire entre mes doigts de manière à obtenir une plaque de la taille de l’éclair. Je recouvre l’éclair de cette pâte. Je peux ajouter des décorations au glaçage : des petits pois, des serpentins…

Pour réaliser la pâte à choux des petits choux, des religieuses et des éclairs, je forme un mélange avec une boule de couleur caramel et deux boules de couleur blanche. J’obtiens alors une pâte beige clair qui servira de base pour les trois créations.

D1

Éclair • pâte : caramel, blanc, couleurs de mon choix pour le glaçage et la décoration • papier à poncer à gros grain

D1

D2

D2

• 2 pinceaux • fard à paupières marron • vernis

❶ Je modèle un boudin de 2 cm de long de la forme d’un éclair avec la pâte de base. Je tapote doucement le papier à poncer à gros grain sur l’éclair afin de texturer légèrement la pâte. ❷ Avec un pinceau propre, j’applique un peu de fard à paupières marron sur l’éclair pour lui donner un « effet cuit » (voir technique page 18).

❹ Pour monter l’éclair en bijou, je pense à planter un clou dedans avant de le passer au four. Je n’oublie pas non plus de poser un point de colle après la cuisson, une fois que ma réalisation a refroidi. ❺ Enfin, je ne vernis que le glaçage, en prenant garde de ne pas utiliser le même pinceau que celui ayant servi à poser le fard à paupières.

24

MC_fimo2_int_PAO4.indd 24

14/03/2016 10:28


25

MC_fimo2_int_PAO4.indd 25

14/03/2016 10:28


Carine Le Guilloux

7

60 nouveaux modèles de bijoux gourmands et craquants expliqués étape par étape. Bagues, bracelets, colliers, boucles d’oreilles, mais aussi postiches… Des créations dans l’air du temps pour soi, ou à offrir !

Nouveaux bijoux en pâte Fimo ®

Avec , concevoir des objets et bijoux tendance est à la portée de petites et grandes !

Nouveaux bijoux en pâte FIMO

Carine Le Guilloux

www.fleuruseditions.com MDS: 591715

10 € TTC

MC_fimo2_cvOK.indd 1-3

20/12/13 12:20

9782215147640 nouveaux bijoux en pate fimo ext  
9782215147640 nouveaux bijoux en pate fimo ext  
Advertisement