Femmes magazine 143 decembre 2013

Page 1

Mensuel féminin / dÉcembre 2013 / 3 € / n°143

{ 100 % luxembourgeois }

Spécial Noël Love it / La hotte liste du Père Noël Mode / Pour une tenue de fêtes chic et tendance! Reportage / Le Père Noël n’est pas une ordure

En pratique

Nationalité luxembourgeoise: où en est-on?

Business

L’égalité des genres fait toujours défaut au Luxembourg



dÉcembre 2013 - n°143

sommaire édito Un Noël presque parfait!!! Nul doute que vous tenez en mains LE magazine qui va vous permettre de vous organiser un Noël parfait ou… presque. Point numéro 1: pas d’erreur sur les cadeaux. Découvrez des pages qui foisonnent d’idées, toutes aussi étincelantes les unes que les autres, de quoi ravir tous vos êtres chers. Point numéro 2: être la plus belle. Avez-vous trouvé la tenue que vous allez porter le soir des fêtes? Qu’à cela ne tienne, feuilletez… N’oubliez pas nos articles beauté qui font la part belle aux trucs et astuces maquillage. Point numéro 3: tout doit être sublime. Un petit tour vers notre reportage intitulé «Un Noël parfait» qui sélectionne la déco, les menus, les cadeaux, les petits gâteaux pour que tout soit féérique sans stress. Aucune occasion n’est plus propice pour vous dire combien nous apprécions votre confiance et votre fidélité. Toute l’équipe de Femmes Magazine se joint à moi pour vous souhaiter pour ces fêtes de fin d’année, des moments précieux, remplis de partage et de générosité.

Maria Pietrangeli

Tendances

04 Shopping Elle 06 Shopping Lui 10 Love It La hotte liste du Père Noël 40 Trends 44 Mode Pour une tenue de fêtes chic et tendance! 56 Zoom sur le tartan

Bien-être

92 Santé La vie ne manque pas de sel 96 Beauté Belle en hiver! 100 Beauté Objectif bouche hyper glam! 104 Must Have 109 Test beauté Bobby Brown 110 Psycho Je m’aime à la folie 112 Vivre autrement Choisir d’avoir une famille nombreuse

Concrètement

80 Business L’égalité des genres fait toujours défaut au Luxembourg 87 En pratique Nationalité luxembourgeoise: où en est-on? 90 Finance Les courses de Noël, sans se ruiner ni stresser

Société

08 Confidences Audrey Dhyvert, ou l’envers du décor 28 Rencontre Serge Basso de March: Les mots du quotidien 18 Reportage Un Noël parfait 58 Reportage Les confessions d’une accro au shopping 64 Reportage Le Père Noël n’est pas une ordure 84 Enquête Travail au noir: quid au Luxembourg? 136 Inside Luxembourg

Tentations

86 Rendez-vous… sur femmesmagazine.lu 91 Banc d’essai Nouveau format pour l’A3 105 Concours 116 Maman Winnie l’Ourson, Hello Kitty, Cars... Le business des licences 122 Sphère Déco Quand la couture rencontre le design 126 Designer Un nouveau design architectural - Zaha Hadid 128 Shopping Déco 130 Évasion Budapest entre deux eaux 132 Gourmandises La ronde des viennoiseries 138 Horoscope

Culture

72 Musique 74 Livres

édité à 20 200 exemplaires contrôlés CIM

Retrouvez Femmes Magazine sur Facebook

Retrouvez-nous sur www.femmesmagazine.lu!

76 Agenda 78 Cinéma


04 Elle shopping

ELLE shopping

Chanel Une bouche rouge qui claque et c’est tout. Glamour et chic.

Louis Vuitton Pour rehausser une tenue minimaliste et épurée, rien de tel qu’une pièce forte. Un bijou d’exception pour les grands soirs.

Elie Saab Oserez-vous passer les fêtes sans la it-minaudière? Celle-ci, noire et or, est parfaite.

Pierre Hardy Vertigineuses et hautement désirables, des stilettos qui vous feront danser jusqu’au bout de la nuit.

Balenciaga Une combinaison qui souffle le chaud et le froid. So glam.


BOUTIQUE SWAROVSKI

BOUTIQUE SWAROVSKI

BOUTIQUE SWAROVSKI

49 Grand Rue L-1660 LUXEMBOURG

City Concorde, 80 rue de Longwy L-8060 BERTRANGE

Cactus Belle Étoile, Route d’Arlon L-8050 BERTRANGE


06 lui shopping

LUI shopping

Ray Ban Un petit air geek sexy avec ces lunettes rouges.

Zara Une maille douce, couleur grenat, parfaite pour les frimas hivernaux.

Swarovski Plus smart que ces boutons de manchette? Impossible.

Boss Classiques, certes, mais lookées. Cuir travaillé, léger soupçon de couleur. Must have en vue.

The Kooples Notre homme n’échappera pas à la tendance bordeaux. Un costume fité, qui lui donne un petit air de dandy.



confidences

08

Audrey Dhyvert… Ou l’envers du décor Dominique Sander-Emram

Sa silhouette longiligne, son teint diaphane, et sa façon très personnelle d’associer les couleurs et les matières de ses vêtements, ses bijoux aussi, très originaux, la distinguent immanquablement. Il y a cependant chez Audrey Dhyvert une discrétion et une élégance peu communes, une capacité à se créer un univers particulier qui lui permettent d’évoluer dans le monde du cinéma, sans jamais s’y perdre. Audrey, vous travaillez pour le cinéma en tant que décoratrice. Est-ce une activité que vous exercez depuis longtemps? J’y suis venue il y a 7 ans, après avoir eu un très grave accident de cheval. J’évoluais déjà depuis longtemps dans le monde du spectacle, équestre pour être précise, et j’aurais probablement poursuivi dans ce domaine si la vie n’en avait pas décidé autrement. Cette activité dans le monde du cinéma s’inscrit pourtant de manière assez logique dans mon parcours, et je la prends comme une merveilleuse expérience.

Vous avez un regard très mature sur la vie malgré votre jeune âge… Je l’explique par ma belgitude! Je suis née en Belgique et j’y ai grandi, j’aime énormément le côté surréaliste de ce pays. C’est ce qui m’a apporté un côté décalé et mon goût du second degré. Je porte sur le monde du cinéma un regard plus intéressé qu’ébloui. Peut-être parce que j’ai commencé par travailler dans le monde du cirque. Je reconnais toutefois que j’ai toujours été

attirée par le spectacle. Enfant, j’adorais me déguiser; très tôt ma mère m’a emmenée voir des expos et beaucoup de spectacles. Ensuite j’ai continué par moi-même, surtout lorsque j’étais à Paris.

Avez-vous reçu une formation artistique? En secondaire, je suis allée aux Beaux-Arts de Namur pour me préparer aux écoles supérieures d’art. Je suis entrée à la Cambre en stylisme, puis je suis allée à Paris pour y suivre des cours de théâtre, afin d’avoir des bases pour créer des spectacles équestres et y introduire le jeu d’acteur et la danse. Par la suite, je suis partie à Toulouse où j’ai travaillé dans une structure de 200 chevaux où on travaillait sur une partie spectacle et une partie compétition. On produisait deux grands spectacles de cirque équestre par an sous chapiteau en plus des spectacles de rue. J’étais tombée amoureuse de Zingaro à 15 ans; je montais depuis l’âge de 6 ans…

En 2006, vous êtes arrivée au Luxembourg… J’avais besoin de réconfort après mon accident. Je l’ai trouvé auprès de ma mère qui, lorsque j’ai pu envisager de reprendre une activité, m’a fait connaître Véronique Sacrez qui est «chef déco». C’est elle qui m’a mis le pied à l’étrier,


09

{ J’aime } Les frites à la mayonnaise

{ J’aime pas } Le reggae

et je suis restée dans son équipe pendant quelques années en tant que petite main pour ensuite participer à d’autres projets. Cela a été une merveilleuse rencontre.

Références visuelles, mobilier, accessoires de jeu, voitures, placement de produits, plus les matériaux comme le bois, le carrelage, le papier peint... L’ennui c’est que, lorsque je vais au cinéma, je ne regarde plus les films de la même façon!

Quelles sont les qualités requises? Avoir l’œil, aimer le changement, les voyages (nous faisons beaucoup de coproductions et tournons dans d’autres pays ce qui implique vivre plusieurs semaines à l’hôtel), savoir faire face aux imprévus, être débrouillarde, savoir travailler en équipe - et aussi être organisée, même si, sur ce point, je ne suis pas toujours au top! Il faut aussi apprendre à se faire respecter. C’est un univers essentiellement masculin, rude pour une femme. J’ai appris à m’endurcir.

En quoi consiste votre travail? Globalement, il s’agit de traduire l’univers visuel d’un film. Les décors, comme la musique, se fondent à l’histoire et donnent insidieusement aux spectateurs des informations très importantes sur les personnages, ainsi que sur l’époque dans laquelle se déroule l’action. Je suis souvent en charge de l’«ensembliage» du film. Cela consiste à trouver tous les éléments, luminaires et objets intérieurs ou extérieurs du film, qui vont être les plus justes dans l’histoire. Ces recherches sont orientées par la conception du chef décorateur. C’est passionnant. Pour cela, je me déplace beaucoup. Debout à 6h du matin; retour à 21h30 et beaucoup de kilomètres, 6 jours sur 7, comme actuellement sur le tournage du film de Jacques Molitor, Mamajong, où je suis l’assistante de François Dickes.

Comment trouvez-vous les accessoires? C’est souvent bien difficile! Pour le film Quartier Lointain de Sam Garbaski dont l’histoire se situe en 1968, impossible de les trouver dans le commerce. Je suis donc partie en quête des particuliers ou des spécialistes qui ont encore la perle rare quelque part dans un grenier. Ils finissent toujours par vous raconter un morceau de leur vie en vous montrant leurs albums photo. Cela permettra de mieux utiliser l’objet sur le plateau. Dire que l’on vient du monde du cinéma, cela ouvre toutes sortes de portes. Parfois c’est plus technique et moins ragoûtant comme aller inspecter une morgue, rencontrer un taxidermiste…

Qu’aimez-vous dans ce métier? La recherche, l’attention prêtée aux détails, mais aussi rencontrer des gens différents qui vont partager avec vous un morceau de leur vie. Par exemple, j’ai dû me documenter sur l’histoire des Réfractaires dans la mine au Luxembourg pour me familiariser avec les accessoires de l’époque (lampe, table, nourriture, médicament…), etc. J’ai rencontré des conservateurs de musée… Une grande partie de notre travail consiste à nous documenter des heures sur internet et dans des livres pour chercher tout ce qui va nous servir à créer le décor.

Vos plus belles réussites en tant que décoratrice? Je n’ai pas encore une grande carrière derrière moi, mais parmi mes plus beaux souvenirs je compte le fait d’avoir travaillé sur le film de Bouli Lanners Les Géants, où pour la première fois un chef décorateur m’a donné carte blanche. Ce tournage fut aussi humainement ma plus belle expérience. Sur un projet plus récent, au niveau technique, c’était de donner l’illusion d’un naufrage dans un bateau de plaisance. Pour l’anecdote, j’ai prêté mon sac à main personnel à Patricia Arquette pour une scène cruciale!

Votre vie au quotidien? Rechercher du mobilier, des accessoires, dispatcher le travail à l’équipe, faire le planning des montages et démontages des décors, la comptabilité de notre budget, parer aux imprévus, assister aux réunions avec le réalisateur, l’équipe de production. Mes journées sont bien remplies et ne se ressemblent jamais.

Cela vous laisse-t-il du temps pour autre chose? Comme il n’y a pas toujours de tournages au Luxembourg, j’en profite pour organiser avec une jeune photographe, Anna Rulecka, des shootings de mode avec une approche décalée par l’univers et la stylisation. J’organise également au Luxembourg des événements de Waacking Voguing avec la vraie Amélie Poulain, une grande performeuse parisienne. Je représente de jeunes créateurs de bijoux, et enfin je me lance dans le DJing! sous le nom de Passe-moi le sel chérie en duo avec Kuston Beater mon amoureux.

Audrey Dhyvert audreydhyvert@yahoo.fr


love it

10

La hotte liste du Père Noël Des best-sellers, des nouveautés, du glam, du luxe, du casual, de la culture, des mets délicats, des breuvages exquis… bref, cette année, le père Noël n’aura que du BEAU dans sa hotte! Femmes Magazine a fait le repérage pour vous!

Jus précieux, flacon tortue mythique en cristal noir de Baccarat… Véritable objet de désir. Le Parfum du 68, extrait de parfum Guerlain


11 love it

Cadeaux bling bling

L’or, j’adore! Bulles or pâle et écrin doré laqué, pour un breuvage précieux.

Un jus puissant et sensuel construit autour de l’orchidée noire, dans un coffret précieux.

Moët & Chandon

Black Orchid, Tom Ford

Dans ce joli flacon, un vernis effet gold caviar. Le cadeau idéal pour les nailistas! Dior

Un beau livre pour les passionnées d’histoire. Aussi beau à feuilleter qu’à exposer. ersailles, de Pierre Arizzoli-Clementel V et Marc Walter, éditions Citadelles & Mazenod

Des sneakers python or et noir, parfaites pour les fashionistas. Barbara Bui

Une manchette précieuse, qui habillera à merveille votre petite robe noire! Balenciaga

Des stilettos sublimes pour jouer les Cendrillons le soir du bal! Christian Louboutin

Ornez votre poignet de pampilles dorées. Un must have que toutes les modeuses s’arrachent! Hipanema


love it

12

Cadeaux killer chic

Des cadeaux élégants, certes, mais furieusement tendance! De quoi faire des jalouses!

Un beau livre à offrir aux fashionistas e détail qui tue, Petit précis de style L de Marcel Proust à Kate Moss d’Elisabeth Quin et François Armanet, éditions Flammarion

Sobre et épurée, quand le luxe s’immisce dans le quotidien. Parfaite. Graal Joaillerie

Forme boule et couleur gris souris, un must have de l’année. A.P.C.

Jouez-la comme Jackie O avec ces lunettes de soleil papillon. Michaël Kors

Une plume chic, pour écrire de jolies lettres. Parker

Bijou star de l’année, les perles revisitées par la maison Dior. Toujours chic, un rien rock. Wanted! Dior

Chic et élégante en toutes circonstances. Une jolie veste. Naf Naf

Une manchette précieuse, aux lignes épurées, à porter l’air de rien avec une chemise en jean, poignets retroussés. Easy. Chaumet

Le bracelet must have décliné pour les fêtes. Pandora


MONTRES & BIJOUX

La Belle Etoile

Thomas Sabo | Ferrari | Hugo Boss | Boss Orange | Storm | Casio | Ice Watch | Festina | Police | Guess | Pierre Lannier | Lotus Lacoste | Superdry Nautica | Timex | Opex

Topaze Mersch

Swarovski | Ferrari | Hugo | Boss | Boss Orange | InTimes | Ice Watch | Festina | Pierre Lannier | Lotus Lacoste | Nautica Opex Timex | Storm | Casio

Les Tentations

LA BELLE ETOILE - route d’Arlon L-8050 Bertrange | Tél.: +352 26 31 38 98 TOPAZE - 237 route de Colmar-berg L-7525 Mersch | Tél.: +352 27 33 80 58


love it

14

Cadeaux pour les beautystas Tous les bienfaits du miel déclinés dans différents soins. L’Occitane

Coffrets et nouveautés qui séduiront les beauty addicts les plus averties!

Un coffret boîte à musique, pour la première fragrance de la maison Repetto. Un présent délicat et poétique.

Gloss, blush, fards à paupières, une palette ne vous quittera plus. Bobbi Brown

Repetto

Ce coffret renferme un jus floral blanc totalement incandescent.

Tous les must have de la saison. Un cadeau sublime. Chanel

offret Elle l’aime, C Lolita Lempicka

Un joli paquet comme une promesse d’heures délicieuses passées dans votre salle de bain. Lush

Les packagings à eux seuls vous séduiront pour cette gamme ultra glamour. Michaël Kors



love it

16

Cadeaux Men only!

Ces baskets sont un véritable must have, il va vous adorer! Balenciaga

Nos hommes aussi ont le droit d’être gâtés!

Un bracelet qui séduira les fashionistas. Swarovski

Un livre qui a fait le buzz. Incontournable. a Tête ailleurs, Nicolas Bedos, L éditions Robert Laffont

Mousse très fine, crémeux, belle persistance, aromatique, le fruité raffiné du Pinot noir, belle finesse au nez, arômes de fruits rouges, un crémant qui séduira les amateurs. Cult, Poll Fabaire

Un cadeau d’exception… Bell & Ross

Un jus épicé et envoûtant. Un cadeau pour lui… mais aussi pour vous! Spicebomb, Viktor & Rolf

Une besace preppy, parfaite pour transporter sa tablette et ses dossiers pour aller au bureau! A.P.C.

Mythique, culte. Et c’est tout. Ray Ban



Cadeaux last minute

Des idées cadeaux qui sortent de l’ordinaire pour les éternelles retardataires!

Une petite touche folk pour ces jolis gants. Hipanema

Il n’y a pas que les petites filles qui aiment jouer à la poupée! Bonpoint

Quand Jeremy Scott s’attaque aux baskets pour adulescents, ça claque! Culte. Jeremy Scott pour Adidas


Un casque qui séduira les hipsters. Mais il sera aussi parfait pour faire votre jogging en musique! Sennheiser

Ce pull ne vous rappelle-t-il rien? Pour les éternelles nostalgiques de Bridget Jones! New Look

Un café parfumé. Un présent original et savoureux. Pour les épicuriens. Café Couture


love it

20

It-bag addicts!

A la fois classique et trendy. Simplement mythique. Un cadeau d’exception. Dior

Objet de tous les fantasmes de la modeuse: le it-bag. Petite sélection parmi les plus beaux modèles de la saison! Forme sac à dos. Ultra pointu. Un véritable objet de désir. Barbara Bui

Le petit sac de dame revisité. Python bleuté. Gros fermoir doré. So hype. Elie Saab

Un petit air motard et rock pour ce mini sac, qui ne vous quittera plus.

Python, format XL, Carlos séduira la fashionistas! JérômeDreyfuss

Boss

Ligne sobre, il a le charme des grands classiques, so glamour. Pierre Hardy

Forme bowling et bicolore. Détail bling-bling qui nous fait craquer: la anse en chaîne dorée. Lanvin



love it

22

Cadeaux bon chic bon genre Le jonc. S’il n’en faut qu’un, ce sera celui-ci. CK Jewellery

Des pièces sobres, intemporelles et simplement élégantes. Des perles colorées pour habiller votre poignet. Trollbeads

Classique et incontournable. Un must have. Balmain

Sobres et graphiques, des lunettes de stars.

Une coupe élégante et féminine, avec ce petit je-ne-sais-quoi qui le rend si chic.

Chloé

Comptoir des Cotonniers

Un cartable camel aux lignes épurées et trendy. So chic. Céline

Des arabesques du plus bel effet pour ces boucles d’oreilles. Morellato

Or et noires, elles apporteront la touche glam à tous vos looks. Valentino



love it

24

Cadeaux trendy

Des cadeaux beaux, beaux, beaux! Ces stilettos sont de vraies pièces précieuses. Avis aux collectionneuses! L’une des figures emblématiques de la peinture du XXe. Pour les esthètes.

Christian Louboutin

Du noir, des strass, l'équation gagnante. InTimes Watch

rida Kahlo, par Gisèle Freund, F éditions Albin Michel

La nouvelle star de la pop revient. A ne louper sous aucun prétexte.

Faussement sage, avec sa couleur rose flashy. Il transcendera vos tenues d’hiver!

ArtPop, Lady Gaga

Christian Dior

Flacon rétro avec cette poire, pour un jus qui parera votre corps et vos cheveux d’effluves iridescents. a Petite Robe Noire So Crazy, L Guerlain

Les bougies cultes reviennent pour une édition hyper select pour les fêtes de Noël. Hautement désirables. Diptyque

Une cuvée rosée vintage. Un cru exceptionnel et si chic. Dom Pérignon



love it

26

Des cadeaux 100% mode

Ultra pointue et désirable, une sélection very hot! A côté de lui, les 50 nuances de Grey vont sembleront bien fades… Des compensées rouges et noires, so sexy, so trendy. Pierre Hardy

a Bible du boudoir, L de Betony Vernon, aux éditions Robert Laffont

Le plus beau des cristaux à votre doigt. Swarovski

Une version collector pour les amateurs de vodka. Tchin! Belvedere

De la lingerie belle et sexy… un cadeau incontournable! Agent Provocateur

Une pièce forte, intemporelle et élégante. Bijouterie Maryse Hoffmann

Sobre et glamour, simple et efficace. Ice Watch

Vous allez craquer pour son côté fourre-tout et sa couleur rouge cerise! Jérôme Dreyfuss



rencontre

28

Serge Basso de March Les mots du quotidien Directeur de la Kulturfabrik d’Esch-surAlzette, Serge Basso de March est aussi auteur. Ses ouvrages, nourris de son histoire personnelle, parlent des maux du monde et des bobos de la vie. Qu’il écrive ou qu’il parle, Serge Basso se livre honnêtement et sans tabous, avec un brin de dérision.

L’amour des mots de Serge Basso ne date pas d’hier. Dès l’enfance, il a la passion de la lecture et, déjà, «le plaisir des rédactions à l’école». L’écriture est «acte physique, sensuel presque, bonheur d’un stylo qui glisse sur la feuille». Et aujourd’hui, si l’auteur pianote sur son ordinateur, il revient toujours à un moment ou à un autre vers son stylo… et la Page blanche, titre de son premier ouvrage, publié il y a 20 ans. Quant à la poésie, il l’a rencontrée à travers la chanson, à l’école. En 1974, une prof lui a fait connaître Georges Brassens. De fil en aiguille, il découvrira Louis Aragon, selon lui «le plus grand poète francophone du 20e siècle», puis la poésie contemporaine.

KARINE SITARZ

Les livres de Serge Basso sont irrigués par son histoire personnelle. Il se raconte, noue et dénoue les fils de la mémoire, notamment dans L’envers du sable, recueil poétique sorti en 2009, précédé d’une version scénique, le monologue théâtral Les dimanches de farine mis en scène par Marja-Leena Junker au Théâtre du Centaure. Serge y livre des tranches de vie, celles d’un fils d’immigrés italiens. On y découvre la maison familiale de Verdun, où Serge est né en 1960, «septième et dernier enfant d’une famille d’ouvriers très pauvre. Il y avait 28 ans de différence entre mon frère aîné et moi.» Le récit, autobiographique, est émaillé de scènes et de gestes de la vie quotidienne, entre corvées, jeux de l’enfance et vacances familiales, mais aussi de bribes de l’histoire de ses parents, deux personnalités qui l’ont profondément marqué. «Ils m’ont appris à rester droit et à pouvoir me regarder tous les jours dans la glace.» On y rencontre la mère, «cette tendresse à assumer tous les malheurs du monde», comme il aime à le répéter, venue à pied d’Italie, et le père qui a fui le fascisme et toujours resté «en décalage entre deux pays, deux langues, deux cultures». A 16 ans, Serge Basso travaille comme ouvrier agricole. Pourtant, il s’occupe en parallèle d’animation pour les jeunes et fait ses premiers pas dans le domaine


29

{ Questions À la volée } Un livre de chevet: Les chroniques d’Alexandre Vialatte Un chanteur: Léo Ferré Une personnalité: Albert Jacquard Une passion: regarder passer les nuages… allongé dans un transat! Une philosophie de vie: ni dieu, ni maître et quand est-ce qu’on mange?

socioculturel. Il n’a pas le bac, mais multiplie les formations professionnelles et passe finalement un diplôme en sociologie en cours du soir. Ensuite tout s’enchaînera très vite. Il deviendra tour à tour directeur d’un centre social et d’une maison de jeunes, attaché culturel à Longuyon, avant de diriger le service culturel de la ville de Longwy. Puis, il prendra les rênes du Centre dramatique national de Béthune, en tant que directeur artistique. Une belle expérience, car le théâtre est pour Serge une passion de longue date qui ne l’a jamais lâché. Comme la poésie, c’est avec l’école, grâce à une prof qui emmenait les élèves au théâtre, qu’il a découvert la scène: «une vraie révélation». Et puis le théâtre, c’est aussi sa rencontre avec Jean Favre, directeur de feu le petit Théâtre du Tourtour à Paris, un maître, «celui qui m’a appris le métier». D’autres rencontres émailleront son parcours et nourriront sa vie littéraire, mais plutôt que de citer les grands noms qu’il a croisés, il préfère évoquer ses échanges avec un beau-frère, prof de philo. Après avoir sillonné la France de l’Est au Nord, de Verdun à Béthune, en passant par Rennes et Longwy, voilà Serge Basso qui passe la frontière en 2002. Il rallie le Luxembourg (mais rentre chaque soir à Longwy) pour relever un nouveau défi: prendre en mains la Kulturfabrik d’Esch-sur-Alzette, alors plutôt mal en point. A son arrivée, un quart du site est fermé, la brasserie est à l’arrêt, l’équipe est réduite à une poignée de personnes, les projets artistiques sont inexistants… Dix ans plus tard, le bilan est des plus positifs, même si Serge doit toujours composer avec un budget bien maigre pour le vaste programme pluridisciplinaire mis en place. Alors il voit «les enjeux de la Kulturfabrik se cristalliser autour de la Grande Région». Il a la volonté de développer les projets transfrontaliers et de faire de la Kulturfabrik un vrai centre de rayonnement dans la région. La Kulturfabrik c’est aussi le point d’ancrage de la revue littéraire bilingue Transkrit, que Serge Basso a créée avec Jean Portante et Nico Helminger et qui a tout naturellement sa place au Luxembourg, passerelle entre l’Allemagne et la France. «C’est déjà une revue de référence, mais on doit lui donner encore plus de visibilité», souligne celui qui, membre du Printemps des PoètesLuxembourg, a aussi à cœur de faire rayonner la poésie dans l’espace public. Très engagé dans son travail, Serge Basso défend les artistes à travers projets socioculturels et alternatifs. Mais l’écriture est aussi une manière pour lui de s’engager. Ce qui l’inspire quand il prend la plume? La vie, ce qu’il ressent,

du plus intime au plus universel. Et si l’engagement est pour lui avant tout inscrit dans les actes et les gestes quotidiens, «l’auteur ne peut bien entendu pas être déconnecté de la réalité humaine». Serge dit de ses textes qu’ils sont «parfois méchants». Mais le rire qui dans son enfance «restait entre nous comme un beau doigt d’honneur aux moments difficiles» (Les dimanches de farine) reste dans sa vie comme dans ses textes, une arme contre la bêtise, les injustices, «le monde qui me gonfle». Serge Basso est désormais traduit dans plusieurs langues. En novembre est sorti son 5e opus écrit à deux mains, avec Enrico Lunghi, auteur et directeur du Mudam qui «a vraiment le sens du scénario et de l’histoire». Les dessous de la Vierge à l’enfant sous-titré «roman noir polychrome» met en scène un inspecteur de police luxembourgeois, «héros qui ne trouve rien, ce sont les autres autour de lui qui résoudront l’énigme!» Ce polar fut une belle aventure littéraire, «avec de nombreux allers/retours sur le fond et la forme», ponctuée de moments conviviaux et… de bons repas! «On a conjugué nos talents, chacun a fait des concessions, cela n’a été possible que parce qu’il y a eu une bonne entente intellectuelle.» Serge vient par ailleurs d’écrire Petites chroniques de la vie qu’il fait, autant de textes ancrés dans la vie quotidienne, «autour du divorce et des 50 ans», du boulot et du temps passé avec ses deux filles, dont il a la garde en alternance. Pour lui un vrai bonheur: «mes filles m’apprennent beaucoup et m’obligent à me remettre en cause… Je me serais d’ailleurs bien vu en père au foyer à plein temps.» A côté de la famille, il y a les amis de l’adolescence avec lesquels les liens sont toujours aussi forts. De manière générale, les événements marquants de sa vie tournent autour des naissances et des décès, la perte d’une sœur et d’un frère, la perte des parents, la perte d’amis. «A mon âge, les feuilles tombent.» Heureusement, il y a la mémoire et il y a les livres. Plusieurs opus sont toujours en chantier. Serge s’attelle chaque jour à l’écriture. Un rythme qui lui va bien et qui renvoie à ses mots du quotidien.

Serge Basso de March www.kulturfabrik.lu


reportage

30

Reportage

Un Noël parfait 1er décembre. Tandis que votre petit dernier entame goulûment son calendrier de l’Avent, vous vous apprêtez à entamer le vôtre. Soit un marathon particulièrement harassant qui vous mènera au réveillon du 24 décembre. Comme tous les ans? Non, car, en 2013, Noël sera parfait. Cadeaux au top, ligne éblouissante, menu exquis et simplissime à réaliser (promis, cette année, vous ne passerez pas le réveillon dans la cuisine), et déco digne du village du Père Noël le plus hype. Sarah Braun


31

sur l’App Store), qui vous sera d’une aide précieuse! aites votre shopping en semaine ou sur internet (mais en F veillant à vous y prendre à l’avance pour éviter les déconvenues type délais de livraison ou erreur de commande!) Servez-vous de vos enfants pour faire passer le message à votre homme.

{ don’t }

Les cadeaux! Trouver LE cadeau relève souvent du défi. Et quoi de pire qu’une mine déconfite au moment de l’ouverture des paquets… (et cela vaut également pour vous!).

{ do } Ecoutez les messages que vous laissent vos proches… Quand votre fille vous dit «J’adore ces chaussures», la signification est «Maman, c’est ce que j’aimerais comme cadeau pour Noël!» Idem, si votre mari laisse traîner les magazines toujours ouverts sur la même publicité de montre… C’est forcément qu’il y a un message caché. Enquêtez discrètement… Si votre mari écoute en boucle le dernier album de M, des places de concert lui feront sans aucun doute très plaisir (un bon plan si la montre de luxe n’est pas vraiment dans votre budget)! Faites une liste. Vous gagnerez du temps le jour J, et cela vous évitera de vous laisser distraire. Mieux encore, il y a l’application Gift it (disponible

Les courses de Noël le 23 décembre… No comment! Les cadeaux pièges: le cochon d’Inde trop mignon pour votre nièce, qui très vite sera abandonné au profit d’une nouvelle poupée, et ce sera à votre frère de s’en occuper. Pas sûr qu’il adore! L e cadeau qui vous plaît à vous. Oui, vous rêvez de cette nouvelle crème antirides super élaborée et hors de prix. Votre petite sœur, elle, ne sera pas forcément de cet avis. (Cela vaut aussi pour la lotion peau grasse pour votre neveu, qui, certes, lui serait bien utile, mais qui ne lui fera absolument pas plaisir!) L e cadeau home made, quand la nature nous a dotée de deux mains gauches. Oui, ça partait d’une bonne intention. Mais non…! (Faites-vous offrir des cours de pâte à sel/macramé/ scrapbooking pour assurer l’an prochain)! L e cadeau à message: le t-shirt «Cœur à prendre» pour votre copine célibataire, qui n’a pas forcément envie qu’on le lui rappelle à longueur de journée… L es cadeaux impersonnels: l’orchidée pour votre belle-mère (qui en a déjà 10 devant ses fenêtres, soit autant que vos 10 années de mariage avec son fils adoré!), ou l’éternel ballotin de chocolat au lait (quand vous savez pourtant pertinemment bien qu’il préfère le noir) pour votre grand-père… Faire votre shopping de Noël sur des sites internet que vous ne connaissez pas… L e fameux «Si ça ne te plaît pas, tu peux l’échanger!», qui montre bien que vous n’êtes pas sûre de votre coup!


reportage

32

{ Le pire cadeau de votre vie! } Nous avons toutes reçu un cadeau qui nous a laissées… sans voix! Voici le pire du pire, recueilli dans les couloirs de la rédac! Julie M.: Un pyjama en satin à fleurs…en taille 44… Je n’ai pas besoin de vous dire que je l’ai plutôt mal pris! Julie K.: Une espèce de sculpture laquée blanche représentant un objet non identifié trônant sur un socle en bois, qui évidemment n’allait pas du tout avec mon intérieur. Myriam: Un bracelet bling-bling, hyper ostentatoire, qui ne correspond pas du tout à mon style. Sarah: Un pyjama en éponge jaune. Un peu comme si Maya l’abeille avait perdu ses rayures. On en a ri durant des années! Aurélie: Des torchons de cuisine et une manique. Plus impersonnel et de mauvais goût, tu meurs! Caroline: Un short minceur… No comment! Emilie: Le pire cadeau reçu a été un parapluie… Et la même année, j’ai également reçu un pyjama et des chaussons. Le trio gagnant!

Une silhouette de star Qui dit Noël dit trois kilos de plus au compteur. Ça n’est pourtant pas une fatalité! C’est juste une question de choix. Suivez le guide! > Une semaine avant les festivités, faites une mini diète. Evitez les extras (apéros, petit goûter et autres marrons glacés et truffes qui envahissent le coin-cuisine au bureau). Misez sur les protéines et les légumes verts et oubliez les féculents le soir. > Le jour J, à l’apéro, on mise sur le champagne, plutôt qu’un autre apéritif. Avec 70 calories par coupe, c’est l’alcool qui pèse le moins lourd dans la balance. Et puis, c’est si chic. > On grignote malin. On choisit les crudités plutôt que les toasts au foie gras et autres feuilletés bourrés de graisse. > Foncez sur les huîtres (en évitant les tartines avec une couche bien épaisse de beurre), les crevettes et autres fruits de mer. Si vous choisissez tout de même le foie gras, limitez-vous à une demi-tranche, que vous dégusterez à la fourchette, et non tartiné sur du pain.

> Limitez l’alcool. Deux verres de vin pendant le repas, pas plus. (L’alcool a tendance à faire manger bien plus que de raison) > Zappez le fromage. Parce que forcément vous allez reprendre du pain, puis du fromage pour terminer le pain, puis du pain pour terminer le fromage… > Pour terminer le repas en beauté, misez sur le Pavlova! Une meringue, recouverte de chantilly et de fruits frais. Simplissime et légère, c’est LE dessert tendance de la saison! (La recette sur femmesmagazine.lu!) > Et quand vient l’heure de sortir les truffes, amoureusement préparées par votre petit dernier, goûtez-en une, pour lui faire plaisir. Pas plus! > Essayez de bouger. Le jour de Noël, plutôt que de traîner des heures durant à table, proposez une balade au grand air (qui tombe à point nommé quand la digestion se fait difficile), ou une partie de Just Dance! Tous les moyens sont bons pour ne pas stocker les milliards de calories ingurgitées! Et durant toute la période des fêtes, essayez d’aller marcher au moins une demi-heure chaque jour. Les plus sportives redoubleront d’assiduité à leurs cours.

Un réveillon digne d’un chef Tout est question d’organisation! Préparez votre menu à l’avance et tenez-vousy! Et tant pis, si untel n’aime pas les huîtres, ou que votre cher et tendre rêve que vous lui prépariez un Opéra à la crème de marrons en dessert. Choisissez un menu simple, de bons produits suffiront à bluffer l’assemblée. Et ne vous


risquez pas dans des expériences culinaires le 24 au soir! Choisissez des plats que vous maîtrisez (ou entrainez-vous avant le jour J!). Si possible préparez certains plats à l’avance et congelez-les (par exemple cakes ou quiches que vous servirez à l’apéritif, ou un potage pour les entrées). Et pas de scrupules si vous optez pour l’option tout prêt… à l’impossible nul n’est tenu, et un coup de pouce sera toujours le bienvenu. D’autant qu’il y a tant de bonnes adresses où s’approvisionner

{ Les bonnes adresses de Femmes Magazine! } Vins, foie gras maison, pata negra et chocolats: Le Temps des Vendanges | Niederanven www.letempsdesvendanges.lu Vins et crémants du cru: Domaines VinsMoselle | www.vinsmoselle.lu Bernard Massard | www.bernard-massard.lu Epicerie fine, pains, fromages et primeurs : ThymCitron, 50 rue de Strasbourg à Luxembourg | www.thymcitron.com La Grande Epicerie Pall Center, 237 route d’Arlon à Strassen Chocolats, biscuits et autres douceurs: Neuhaus, 61 Grand Rue à Luxembourg et 5 Rue Alphonse Weicker (Auchan Kirchberg), Chocolats Pierre Marcolini | www.marcolini.be Bûches de Noël: Oberweiss, 16 Grand Rue à Luxembourg | www.oberweiss.lu Bûches glacées, mignardises et chocolats glacés et véritables panettoni en provenance directe de Toscane: Glacier Bargello, 13-15 rue du Fort-Elisabeth à Luxembourg www.bargello.lu


Les biscuits et autres chocolats de Noël sont une vraie tradition, à laquelle il est difficile de déroger. Préparez-les deux jours à l’avance – mettez vos enfants à contribution, ils seront ravis! – et conservez-les dans une boîte en fer (les biscuits) et au frais, dans une boîte hermétique (truffes et autres chocolats). (retrouvez chaque semaine de nouvelles recettes sur femmesmagazine.lu)

cocktail time Pour un réveillon gourmand en toute sérénité, laissezvous guider par l’application Destination Cocktails et Christmas cookies: hyper facile à utiliser, elle vous permettra de trouver des cocktails qui sortent de l’ordinaire, des recettes originales, dont celle de biscuits de Noël aux épices. Délicieux!

Accords mets/vins divins! Laurent Perez de la vinothèque Le Temps des Vendanges nous a confié les mariages qui feront des merveilles en bouche. > Le foie gras, s’il est épicé, se marie à ravir avec un rouge très rond, puissant, à l’instar d’un Grenache (Schistes de Collioure) ou un Syrah, type Wild Boarn de Collioure également. Pour un foie gras plus léger en goût, l’accord se fait avec un muscat sec très fruité, sur des notes d’agrumes, comme un Muscat sec des côtes du Roussillon, comme le Château de Pena (que l’on peut ensuite faire suivre avec un poisson). Evitez les vins liquoreux (Sauternes ou Monbazillac), que lui on associe trop souvent, qui masquent le goût du foie gras, par ce côté bubon sucré et mielleux. > La truffe se marie avec une Roussanne sauvage vin blanc type Juliette cépage de Bourgogne: c’est un blanc iodé avec des notes de fleurs sauvages un nez complexe qui se marie parfaitement avec les arômes puissants de la truffe . > Avec un plat en sauce, type chapon accompagné de champignons, optez pour un vin assez charnu, avec un bouquet sur des notes de sous-bois et une acidité légère: un Carignan noir, comme le Red Socks ou, plus rond en


bouche et plus soyeux, un Quadratur, un assemblage de Syrah, Grenache et Mourverdre. > Pour le dessert, la bûche de Noël se mariera à merveille avec un vin naturellement sucré, sans rajout de sucre: un Rivesantes Antic de 1985, qui se caractérise par des notes d'abricots confits et de pruneaux. Et pour terminer le repas en beauté, servez un digestif à base d Armagnac ou de Crème d’Armagnac!

Un menu express et bluffant Pas besoin d’être un chef pour séduire vos convives. De bons produits, quelques tours de main, un zeste d’organisation et le tour est joué! 1 Apéro glam: Pom Pom (pour un verre) Ingrédients: 4,4 cl de Vodka Belvedere Red + 2cl de liqueur de framboise noire Chambord + quelques gouttes d’amaretto + 2cl de jus de citron frais + un peu de Sprite. Préparation: >Mélangez les 4 premières boissons dans un shaker, >puis ajoutez ensuite le Sprite. >Décorez avec des fruits rouges frais. 2 Amuse-bouche qui en jette: Noix de Saint-Jacques aux parfums d’orange (pour 6 personnes) Ingrédients: 20 noix de Saint-Jacques + 90g de graisse d’oie + 500g de pousses d’épinards + 300g de persil frisé + 4 oranges

Pour la vinaigrette: 3 cl de vinaigre de Xérès + 12cl d’huile de pépins de raisin + 1 pincée de fleur de sel + poivre blanc du moulin. Préparation: >Essuyez les noix de Saint-Jacques avec du papier absorbant et réservez. >Équeutez et lavez les pousses d’épinards. Faites bouillir 4l d’eau avec du gros sel. >Équeutez, lavez et faites cuire le persil frisé dans l’eau bouillante pendant 1mn. Retirez-le et rafraîchissez-le dans l’eau glacée. >Égouttez et mixez-le pour en obtenir une purée, puis passez-la au tamis et réservez. >Préparez la vinaigrette et assaisonnez la salade de pousses d’épinards. Réservez une cuillère à soupe de vinaigrette pour la purée de persil.


>Prélevez le jus de 2 oranges et coupez les 2 autres oranges en petits dés. Réservez. >Poêlez les noix de Saint-Jacques, 1mn de chaque côté, avec 1 cuillère à soupe de graisse d’oie. Arrosez-les du jus d’orange et laissez réduire quelques minutes. >Dans de jolies verrines, disposez un dôme de pousses d’épinards, les noix de Saint-Jacques, un petit dés de chair d’orange et le coulis de persil détendu avec le reste de vinaigrette. 3 Entrée chic: Soufflé au foie gras (pour 6 personnes) Ingrédients: 150 g de bloc de foie gras (très froid) + 50g de beurre doux + 25cl de lait entier + 3 œufs + 50g de farine + 1 cuillère à soupe d’épices pour pain d’épices, sel, poivre.

Préparation: >Préchauffez votre four à 200°C. Beurrez très généreusement 6 ramequins allant au four et réservez-les au frigo. >Emincez le foie gras en lamelles très fines. Réservez. >Faites bouillir le lait, légèrement salé. >Dans une grande casserole, faites fondes les 50g de beurre et ajoutez-y la farine. Laissez cuire 2 minutes. Versez le lait peu à peu, comme pour une béchamel, et laissez cuire à feu doux jusqu’à ce que le mélange épaississe. >Retirez du feu et ajoutez les jaunes d’œuf un à un. Ajoutez les épices, puis le foie gras, mélangez et laissez reposer à température ambiante. >Montez les blancs en neige très ferme, puis incorporez-les très délicatement à la préparation au foie gras. >Versez la préparation dans les ramequins bien froids, jusqu’à ras bord. >Enfournez 15 minutes, sans ouvrir la porte du four pour ne pas faire retomber les soufflés et servez aussitôt, avec des tranches de pain d’épices grillées. 4 Plat so smart: Rôti de bœuf au lard Colonnata et truffes (pour 6 personnes) Ingrédients: 1,5 kg de filet de bœuf + 24 tranches de lard Colonnata + 1 belle truffe blanche + fleur de sel + poivre blanc + beurre doux

Préparation: >Préchauffez le four à 180°C. >Salez le bœuf, puis enveloppez-le avec les tranches de lard. >Emincez la truffe, et glissez des lamelles, un peu partout, entre la viande et le lard. >Disposez la viande dans un plat, et déposez plusieurs noisettes de beurre sur la viande. >Enfournez pour 25mn. Laissez le reposer 5 minutes, sous une feuille d’aluminium avant de le découper en tranches. Poivrez. >Dressez la viande sur les assiettes, et disposez des rattes cuites au four, assaisonnées à l’huile d’olive, thym et fleur de sel.


«Pour terminer le repas en beauté, misez sur le Pavlova! Une meringue, recouverte de chantilly et de fruits frais. Simplissime et légère, c’est LE dessert tendance de la saison!»

5 Dessert féerique: Pièce montée de Noël, marrons et caramel (pour 6 personnes) Ingrédients: 1 boîte et demie de crème de marrons + 12 marrons glacés + 120cm de crème liquide entière + 6 cuillères à soupe de confiture de lait + 4 cuillères à soupe de perles de sucre blanches + 225 g de sucre + 300g de farine + 150g de beurre doux + 120g de sucre glace + 6 œufs entiers + 1 pincée de sel

Préparation: (Les choux peuvent être préparés en avance). >Préchauffez le four à 180°C. >Portez à ébullition 375ml d’eau avec le beurre et une pincée de sel. Hors du feu, versez la farine en une fois, et mélangez bien. >Remettez 2 minutes, à feu doux, pour dessécher la pâte. >Retirez du feu et aojutez les œufs, un à un, en mélangeant bien. >Remplissez une poche à douille avec cette pâte et disposez des noix de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. >Enfournez 15 minutes. Laissez refroidir sur une grille. >Montez la crème bien froide en chantilly. Mélangez-en la moitié avec la crème de marrons et les marrons glacés, grossièrement hachés. Incorporez la chantilly restante à la confiture de lait. >A l’aide d’une poche à douille, garnissez les choux avec ces crèmes. >Préparez un caramel avec le sucre semoule et 7,5cl d’eau. >Mélangez le sucre glace avec un peu d’eau. Plongez le haut des choux dans le caramel ou le glaçage royal, puis passez-les dans le sucre perlé. Laissez refroidir. >Dressez en pièce montée. Décorez d’étoile en sucre et servez bien frais.


reportage

38

Déco: Le luxe à la Scandinave

5 Des confiseries stars: Truffes vertes (pour 50 truffes environ) Ingrédients: 180 g de crème liquide entière + 220g de chocolat noir + 4g de thé matcha + 40 g de beurre + 4 cuillères à café de thé matcha en poudre + 8 cuillères à café de sucre glace.

Préparation: >Faites bouillir la crème avec les 4g de thé. >Placez le chocolat concassé dans un saladier, et versez le lait bouillant dessus. >Laissez reposer 5mn, puis mélangez bien, jusqu’à ce que le chocolat soit complètement fondu. >Ajoutez le beurre coupé en dés. Laissez prendre au frais 2h minimum. >Pendant ce temps, mixez finement le thé et le sucre glace, et versez cette poudre dans un plat creux. >Façonnez les truffes, à l’aide de 2 petites cuillères, puis roulez les truffes dans le glaçage. >Ôtez l’excédent, et conservez-les au frais.

2013 sera l’année du retour aux traditions. Feu de bois dans la cheminée, immense sapin recouvert de décorations en bois. Ambiance scandinave, même dans notre loft hyper moderne. Pour ce faire, usez et abusez des plaids douillets, plutôt de couleurs claires et neutres, de petites bougies (on ne saurait vous recommander un autre modèle que la bougie Noisetier Diptyque ou l’édition spéciale de Noël Ecorce de Pin, toujours chez Diptyque). Le décor est planté. Le sapin, un vrai, bien évidemment, va se parer de décorations en bois, motifs rennes en tête de liste, de jolies boules blanches et crème, avec quelques soupçons de rouge et d’or, pour illuminer, l’air de rien. Sur la table, on sort de la belle vaisselle blanche, des beaux verres en cristal et les couverts en argent. Ambiance less is more. En centre de table un gros bouquet de fleurs fraîches blanches, et les incontournables roses de Noël, blanches et rouges. Et partout des petites étoiles dorées. Noël Bling-Bling: Autre grosse tendance de l’hiver, les métaux précieux, qui vont nimber de leur éclat brillant toute votre maison. Du sapin à la table, vous trouverez une foule d’objets déco qui feront irradier votre intérieur pendant les fêtes. Notre gros coup de cœur va pour les teintes or vieilli et or rose. Sur le sapin, pas de guirlande, à l’exception d’une guirlande électrique blanche, et une multitude de boules, rubans, et autres décorations or, argent et cuivre. Sur la table, on poursuit l’harmonie avec une vaisselle or et blanche. Un joli chemin de table doré, des bougies flottantes dans de belles coupes argentées, et un beau centre de table. Of course, vous vous laisserez séduire par le packaging rutilant des bouteilles de Moët & Chandon, qui s’accordera à merveille avec votre décoration. Sur la cheminée, on craque pour les bougies Tom Dixon… Voilà, vous êtes à Courchevel! Mais, au bout du compte, peu importe le menu, les cadeaux ou la déco, le plus important, c’est d’être ensemble! Femmes Magazine vous souhaite de merveilleuses fêtes!



trends

40

TRENDS Quelles sont les dernières nouvelles qui agitent la planète fashion? Résumé de ce qu’il faut savoir et de ce qu’il ne faut surtout pas manquer… aurelie guyot

WEB

Instagrammez! Pages FB, compte Twitter, page YouTube… c’est très bien, mais pour se tenir informée aujourd’hui il faut également suivre les bonnes personnes sur Instagram! Nous vous conseillons de vous abonner au compte d’Alexandra Golovanoff, toujours assise aux premiers rangs des défilés, à celui du top Cara Delevingne, et pour finir celui de Lena Dunham, la cultissime réalisatrice de la série Girls. Voici qui fera un bon début!

EXPO

La Mode en photo

Revoilà Frida!

MODE

La salle parisienne du jeu de paume consacre une magnifique exposition au célèbre photographe Erwin Blumenfeld. Il révolutionna entre autres la photographie de mode, en collaborant avec les magazines Vogue, Harper’s Bazaar ou encore Cosmopolitan. Voici une occasion unique de découvrir l’œuvre de cet artiste, à travers les 300 photographies, photomontages et collages présentés. Tous les détails sur www.jeudepaume.org

Après un film, une rétrospective à Bruxelles, une expo événement, qui se déroule actuellement à Paris ou encore les multiples clins d’œil des fashionistas, Frida Kahlo inspire plus que jamais notre garde-robe! On adopte les serre-têtes à grosses fleurs, les châles à franges brodés, les B.O pendantes en perles multicolores et les jupons amples à motifs ethniques. Les plus pointues oseront la moustache!

MODE

Patineuse

Elle est partout est c’est tant mieux! La robe patineuse était de tous les podiums. Déclinée sous de multiples formes: à motifs graphiques chez Sandro, version pied de poule chez Naf Naf ou encore imprimés psychédéliques chez & Other Stories… A manches longues, courtes ou dos nageur, cette coupe convient à toutes les silhouettes! A porter sans hésitation donc, avec des collants dentelle et des stilettos.

PEOPLE

En immersion

Après la sortie le mois dernier du documentaire Mademoiselle C, retraçant le lancement du magazine de Carine Roitfeld, ancienne Rédactrice en chef de Vogue France, voici une autre occasion de nous plonger dans le quotidien d’icônes de mode: Victoria Beckham annonce une collaboration avec Skype, qui nous permettra un accès intime au monde de la créatrice, mais aussi de pouvoir dialoguer directement avec elle ou son équipe. La marque promet plus de détails en cette fin d’année…

Retrouvez + d'infos sur www.femmesmagazine.lu/Mode





mode

44

Pour une tenue de fêtes

chic

tendance!

Les fêtes arrivent. A nous, les cadeaux, les dîners majestueux et les tenues qui nous feront briller toute la soirée. Robe ou smoking pantalon, doré ou noir, avec sequins ou avec dentelle, Noël 2013 nous réserve de multiples surprises mode. Femmes Magazine vous dévoile les tendances à suivre…

Miss Selfridge


mode

45


mode

46

Dior


mode

47

Pinko


mode

48

Filippa K


mode

49

Maje


mode

50

Dior Kooples The


mode

51

Dorothy Perkins


mode

52

Supertrash


26 78 24 94

«Toute l’équipe du salon Georgie’s Cut vous souhaite ses meilleurs vœux pour 2014!»

Horaires d’ouvertures : Lundi: 10H-19H|Mardi à Vendredi 9H-19H|Samedi 9H-18H Centre Commercial Laangwiss II L-6131 Junglinster Luxembourg Tél.: 26 78 24 94 | Fax: 26 78 07 34

Relish Mango

A toute cliente, lors d’une préstation réalisée dans notre enseigne, on offre un maquillage «Flash», sur présentation du coupon.


Rachat et Vente d’Or, Argent et Diamant

Nous garantissons une expertise de qualité et un rachat de vos métaux précieux au meilleur prix: bijoux (anciens, cassés... ): bagues, bracelets, colliers..., pièces de monnaie en or ou en argent, or et vieil or, or dentaire, lingotins et lingots, diamants, argenterie,...

Nos engagements: discrétion assurée + paiement cash immédiat + estimation gratuite + gestion du partage lors de la succession + avec ou sans rendez-vous

Rendez-vous directement en boutique pour bénéficier de l’estimation de nos experts.

2 Rue Bender à Luxembourg | Tél.: 26 18 78 50 www.ornegoce.com

Boss


mode

55

Sisley


zoom sur

56

zoom sur

2

le tartan

Optez pour une chapka toute en fourrure pour affronter les chutes de neige.

Tommy Hilfiger

Froid glacial! Réchauffez-vous avec ce manteau douillet au look british.

3

River Island

4

Le tartan fait son grand retour et apporte un côté grunge à vos accessoires.

Zara

Avec cette jupe crayon, vous adoptez un look chic. Vive le tartan et ses multiples facettes.

Dorothy Perkins

Remis au goût du jour, le tartan prend un coup de jeune cet hiver.

Mango

1

5 6

Petite besace ou sac bowling, le tartan n’a pas qu’un tour dans son sac.

Fred Perry



reportage

58

Le Père Noël n’est pas une ordure! Sasha Salomon

Si pour certaines, Noël signifie joie, bonheur, cadeaux, famille et tout le tralala, pour d’autres c’est synonyme de calvaire. C’est un fait, tout le monde ne craque pas sur le gros ventre rouge du «Père Noël», et bien souvent cette période, où sentiments et émotions sont décuplés, est propice à faire resurgir tous les vieux dossiers… faisant tourner les réunions de famille en véritable pugilat... Petite guide de survie à toutes celles pour qui Noël ne suscite qu’une bonne crise d’eczéma.


Tactique 1: La diversion Cette année encore, vous ne parviendrez pas à y couper. Pire, c’est à votre tour de recevoir votre grande et belle famille, et pour corser l ’exercice, votre mari s’est fendu d ’inviter également sa belle et nombreuse famille, qui, bien évidemment, ne s’entend pas avec la vôtre. Bref, tout va bien! Aucune échappatoire, vous êtes contrainte de rester jusqu’au bout du dîner (non, dans ce cas, prétexter une grippe terrassante n’est pas une option), quelle que soit la tournure que prendra l’événement. Entre votre grand-mère, Tatie Danielle puissance mille, que vous servira le célèbre «Tu n’as toujours pas de fiancé» (variante: Tes enfants sont vraiment mal élevés. Ou: Tu n’aurais pas pris un peu de poids ces derniers mois?), votre mère qui vire à l’hystérie passé le 15 décembre, et votre mari qui ne se révèle pas d’une grande aide, et les pics entre les deux camps, vous craignez que le dîner ne tourne au règlement de comptes, à peine l’apéro servi. Une solution? Faites diversion. Dans votre entourage, il y a forcément un couple d’amis (voire plusieurs) qui passe Noël seul. Invitez-les! Plus on est de fous,

«Finalement, tant que vous n’êtes pas tous attablés, l’ambiance est plutôt supportable. Alors, rusez, et imaginez des subterfuges

POUR VOS FÊTES Branches de sapins, Bouquets et Plantes d’Amaryllis, Arrangement floral pour table festive, Arbres de Noël, Helleborus, Couronne d’avent, Décorations de Noël, et autres idées...

ou des activités qui permettront d’éviter les sujets qui fâchent!»

5 rue Léopold Sédar Senghor L-2567 Luxembourg Tél.: 444 555 Fax: 443 265 www.albus-fleurs.lu


reportage

60

Tactique 3: La diversion

{ les sujets qui fâchent. A éviter, surtout dès l’apéro!} L e divorce de votre petite sœur L e mariage pour tous La saga 50 Nuances de Grey avec votre belle-mère, très tradi La non-existence du Père-Noël avec Sacha, votre neveu de 5 ans (qui en informera aussitôt Lou-Marie, sa petite sœur…) Vos dernières frasques en soirée Le texte «Touche pas à ma pute», manifeste des 343 salauds avec votre sœur, féministe, et votre beau-frère, macho

plus on rit (et au point où vous en êtes, ça ne sera pas deux couverts de plus qui vous submergeront de travail). Votre (odieuse) famille se sentira obligée de faire bonne figure devant les étrangers, tandis que votre belle-famille redoublera de bonne humeur. Et pour une fois, vous pourrez discuter d’autre chose que des derniers morts du village voisin, de la chirurgie esthétique de votre belle-sœur, de la prothèse de la hanche de Tatie Bernadette ou de la météo.

Tactique 2: La fuite (un peu plus tôt que prévu) Vous êtes invitée. 3 parades pour s’évader, et écourter le supplice. Aidez la maîtresse de maison. C’est le meilleur moyen de passer le moins de temps à table. Fignolage des assiettes, grillage du pain, débarrassage de la table… Vous trouverez toujours une excuse pour vous lever de table! La dévotion. Oui, parfaitement, cette année, vous n’échapperez pas à la messe de minuit. Qui m’aime me suive (et, Dieu merci, personne ne vous suivra!). Grand maximum, votre présence n’excédera pas les 22h! Derniers recours, feignez la maladie. Une petite indigestion est si vite arrivée! Vous serez bien mieux au chaud, sous la couette, dans le cocon de votre appartement.

Finalement, tant que vous n’êtes pas tous attablés, l’ambiance est plutôt supportable. Alors, rusez, et imaginez des subterfuges ou des activités qui permettront d’éviter les sujets qui fâchent! Un grand classique: les cadeaux. Cette année, vous allez aider vos enfants et tous vos neveux et nièces à monter leurs bateaux Lego ou leurs maisons Barbie. Imparable (et votre mère vous félicitera pour votre formidable côté maternel. Double effet Kiss cool. Un risque cependant: devant tant d’amour, votre mari vous réclamera peut-être le petit dernier.) Découvrez-vous une passion pour la philosophie, Socrate notamment, et appliquez sa méthode, en assaillant les convives de questions. C’est la meilleure façon d’éviter de parler de soi! (et là encore, votre mère vous félicitera pour votre altruisme. Aucune contre-indication à mentionner!) Improvisez-vous reporter d’un jour et filmez ou photographiez l’assemblée! Vous serez occupée toute la soirée, et cela vous fera tout de même de jolis souvenirs. Le jeu de la «phrase mystère». Le principe: trouvez une phrase, de préférence une question drôle, qui contient autant de mots qu’il y a d’invités autour de la table. Recopiez cette phrase sur une feuille et découpez-en chaque mot, que vous numéroterez au dos, et que vous glisserez ensuite dans une enveloppe. Collez ensuite ces enveloppes sous chacune des chaises, dans le désordre, puis demandez aux gens de reconstituer la phrase et de répondre à la question posée. Avec un peu de chance, vous y passerez tout le réveillon (là encore, veillez à éviter les questions qui fâchent).

Tactique 4: La peur (radicale, à n’utiliser qu’en cas d’extrême urgence) Votre famille est toujours chez vous, et l’ambiance est devenue absolument électrique. Bref, vous n’en pouvez plus. Avec le concours de votre mari, qui, j’en suis sûre, sera ravi, vous pouvez toujours simuler une dispute absolument terrible, qui mettra tout le monde si mal à l’aise qu’ils se sentiront contraints de prendre leurs jambes à leurs cous. Conséquences à prévoir: votre mère vous dira que vous êtes une harpie, et plus personne ne voudra fêter Noël (voire Pâques et les anniversaires) chez vous. Une bonne nouvelle… ou pas!

«Derniers recours, feignez la maladie. Une petite indigestion est si vite arrivée! Vous serez bien mieux au chaud, sous la couette, dans le cocon de votre appartement.»


Home Interiors by Flamant! Home Interiors Luxembourg a été créé en 2009 et a réussi à s’imposer comme l’adresse incontournable de l’ameublement et de la décoration au Luxembourg et la Grande Région grâce à un service professionnel et complet, pour la conception et l’aménagement de votre intérieur.

Située au 203 route d’Esch, à Luxembourg, le showroom Home

rares et le cuir lustré des vieux fauteuils.

Interiors by Flamant, vous présente les créations de la marque

La collection Home Interiors Luxembourg propose une sélec-

prestigieuse Flamant connue dans le monde entier, telle une

tion de milliers d’articles différents et des collections qui sont

véritable invitation au cocooning. Découvrez dans ce cadre

renouvelées régulièrement, pour un plaisir réitéré à chaque

unique, chaleureux et apaisant, une équipe professionnelle,

visite. Toutes vos envies de décoration seront comblées.

entièrement dévouée à la satisfaction de la clientèle, qui vous Vous y trouverez un vaste choix de salons, salles à manger,

aidera dans vos projets.

chambres, salles de bains. En effet, depuis maintenant plus Home

Interiors

affirme

d’un an, Home Interiors est le revendeur exclusif à Luxembourg

son identité et se distingue

des canapés DuVivier, véritable référence en matière de cana-

par sa manière unique de

pés en cuir intemporels et contemporains.

concevoir votre intérieur, à l’image de son showroom

Dans le département projet,

exceptionnel. Appréciez les

vous

meubles et les objets, dispo-

ment une large gamme de

sés dans un espace de vie

peintures, tissus, ainsi que

parfaitement adapté aux

de papiers peints, afin de

exigences du XXI siècle.

revaloriser vos espaces de

e

découvrirez

égale-

vie, et de les rendre ainsi La boutique est un véritable mélange de confort et de charme,

uniques, en parfait accord

entre luxe discret et rusticité des matières. Les meubles de

avec votre image.

famille y côtoient de grandes étagères en bois, des objets


reportage

62

Tactique 5: La désertion Si, vraiment, passer Noël en famille vous est insupportable,

Disneyland Paris pour les grands enfants, séjour express à Londres ou

envisagez les fêtes de fin d’année différemment, et partez

Berlin… Tout est possible, tout est réalisable!

à l’autre bout du monde! Et tant pis si votre mère hurle à

{Noël à la maison}

l’hérésie. Le principe des fêtes, c’est bien de passer de bons moments et de se faire plaisir. Donc, ne culpabilisez pas et emmenez mari, enfants, ou copines au soleil pour 10 jours de farniente et de détente à l’autre bout du monde, dans l’hémisphère sud qui est en plein dans l’été. Soit une super

Si on passe Noël à la maison, on se chouchoute… Petit plateau-repas avec des douceurs et le top 10 des DVD à visionner en cette période

occasion pour faire le plein de vitamine D et affronter l’hiver

L ove Actually

avec sérénité. Ou, une idée particulièrement de saison,

L e Père Noël est une ordure

pourquoi ne pas envisager de partir pour la Laponie? Au

L e Grinch

programme, visite de la Maison du Père Noël, promenades

Le Journal de Bridget Jones

en traineau… Soit des vacances de rêve pour les petits, et

Harry Potter à l’école des sorciers (voire toute la saga!)

les moins petits, qui retrouveront toute la magie de Noël à

Il était une fois…

cette occasion. Et peut-être un bon moyen pour faire la paix

Le Monde de Narnia

avec le gros monsieur en rouge et à barbe blanche!

Quand Harry rencontre Sally Autant en emporte le Vent

D’autres options, moins exotiques et moins chères, peuvent

La Caverne de la Rose d’or

aussi être envisagées. L’important est de partir! Les Vosges,

Charlie et la Chocolaterie

pour des vacances à la neige à moins de 3h de Luxembourg,

Et, bien sûr, tous les dessins animés Disney…



reportage

64

Les confessions d’une accro au shopping? sasha salomon

Que celle qui n’a jamais caché ses paquets sous le lit en rentrant d’un frénétique après-midi shopping, tentant (vainement) de masquer l’étendue du craquage (parfaitement maîtrisé, n’est-ce pas?) à son amoureux lève le doigt! Force est d’avouer que nous avons toutes, au moins une fois, si ce n’est plus, succombé à la tentation de se la jouer Pretty Woman, mais sans Richard Gere (hélas), perdant totalement la raison devant tant de si jolis souliers (robes, sacs à main, lingerie, maquillage, parfum… la liste est non exhaustive!), jusqu’à nous mettre dans le rouge. Et de se justifier devant le banquier, que oui oui, cette 99 e paire de chaussures n’était peut-être pas la meilleure idée que vous ayez pu avoir dernièrement, que non, votre vie n’en dépendait pas, mais qu’une

telle promotion ne pouvait se manquer (parce que, oui, oui, vous avez fait des économies – et des belles! – durant ce périlleux achat) sous peine de folie mentale. Parce que c’était la première fois qu’un tel manque de discernement vous arrivait, ledit banquier avait alors fermé les yeux sur votre impair et avait avalé vos couleuvres avec le plus grand des sourires. Mais voilà, si pour certaines ce genre d ’égarement tient vraiment de l’exception, et se justifie pour de nombreuses raisons (toutes valables, celles-ci), pour d’autres, ces petites crises de fièvre acheteuse auraient tendance à se reproduire, un peu trop souvent, au point d’en arriver à des situations plutôt problématiques. J’ai nommé les shopaholics.


65

Idée reçue ou non, si l’achat compulsif touche 1,1% de la population mondiale, ce sont davantage les femmes que les hommes qui seraient concernées. Plutôt des citadines et âgées de la trentaine. La fièvre acheteuse et ses dérives seraient-elles dès lors le nouveau mal du siècle?

Shopping addict ou shopaholic?

{ Le livre qui dédramatise } Les Confessions d’une accro au Shopping, Sophie Kinsella (Editions Pocket)

Attention, quand on parle d ’achat compulsif, il n’est pas simplement question de faire du shopping outrageusement. Nous avons toutes des périodes où nous sommes davantage tentées d ’acheter vêtements, accessoires ou produits de beauté. Nouvel amoureux, nouveau job, ou au contraire gros chagrin d’amour… Autant de raisons qui suscitent une envie pressante de se pomponner, de se rebooster à grands coups d’ego. Tant que ces dépenses n’impactent pas trop vos finances, et que vous parvenez à dépenser raisonnablement, c’est-à-dire en sachant vous arrêter quand l’achat est vraiment superflu, ou que vos moyens ne vous permettent pas de craquer, rassurez-vous, tout est «normal». Le mal débute quand ces séances de shopping, qui virent rapidement à la quête du Graal, mettent en péril votre budget, voire l’équilibre familial, et, bien pire, votre équilibre psychologique.

Votre job vous ennuie à mourir? Vos amours laissent à désirer? Rien de tel qu’un peu de shopping pour se remonter le moral... C’est en tout cas la devise de Becky Bloomwood, une jolie Londonienne de vingt-cinq ans. Armée de ses cartes de crédit, la vie lui semble tout simplement magique! Chaussures, accessoires, maquillage ou fringues sublimes... rien ne peut contenir sa fièvre acheteuse, pas même son effrayant découvert. Un comble, pour une journaliste financière qui conseille ses lecteurs en matière de budget! Jusqu’au jour où, décidée à séduire Luke Brandon, un jeune et brillant businessman, Becky s’efforce de s’amender, un peu aidée, il est vrai, par son banquier, qui vient de bloquer ses comptes... Mais pourra-t-elle résister longtemps au vertige de l’achat et à l’appel vibrant des soldes? A noter qu’un film, avec Isla Ficher, Hugh Dancy et Krysten Ritter a été adapté de cette saga et se révèle être tout aussi amusant, et plein de sagesse!

En effet, le shopping de l’acheteuse compulsive, n’est pas celui d’un (gros) achat coup de cœur. Il relève bien plus souvent de l’obsession. Plusieurs psychologues l’assimilent même à un état dépressif, voire à une dépendance aux drogues, ou aux TOC (troubles obsessionnels compulsifs). C’est dire si le mal ne doit pas être pris à la légère. Il a ainsi pu être mis en évidence que l ’achat compulsif, lorsqu’il était symptomatique, se déroulait en plusieurs phases. Au cours d’une séance shopping, la shopaholic repère une pièce qui lui plaît. Vraiment beaucoup. Mais, pour une raison X, elle ne se l’offre pas sur le moment. (L’envie peut être aussi déclenchée lors de vagabondage sur des sites internet, ou en feuilletant un magazine.) L’objet du désir se fait de plus en plus pressant dans la tête de l’acheteuse compulsive, jusqu’à devenir une pensée obsédante, au point qu’elle ne peut plus décemment imaginer sans vie sans cette nouvelle paire de stilettos, qui, à coup sûr, lui permettraient de décrocher ce job, séduire cet homme qui lui plaît tant, ou tout simplement à aller mieux, à se sentir bien dans ses


reportage

66

«Attention, quand on parle d’achat compulsif, il n’est pas simplement question de faire du shopping outrageusement.» baskets! La promesse d’une vie meilleure somme toute! Et une fois cette idée en tête, rien ne peut plus l’arrêter. Intempéries, magasin situé à plus de 100km, voire compte bancaire déjà plus que dans le rouge… Aucun obstacle, aussi rationnel soit-il, ne pourra désormais l’empêcher d’acquérir l’objet de tous ses désirs. Le plaisir atteint son paroxysme au moment de l’achat en lui-même, quand fiévreuse et exaltée, elle tend sa carte de crédit à la chanceuse commerçante, qui, à coup sûr, sera la meilleure vendeuse de la journée! Pourtant, sur le chemin du retour, des doutes ne tardent pas à l’assaillir, ainsi qu’un très gros sentiment de culpabilité. D’abord, il lui faudra cacher ce (nouveau) méfait à son compagnon. Et même parfois, pire, puisque ce sera, déjà, le début d’une nouvelle obsession. Cette nouvelle paire de baskets compensées, repérée lorsqu’elle patientait sagement à la caisse ne serait-elle pas sublime avec son tout nouveau slim? C’est un cercle sans fin. Plus que l’objet en lui-même c’est le fait d’acheter, d’accumuler des objets, auquel l’acheteuse compulsive est addict.

Un réel besoin? Bien évidemment, le premier facteur à incriminer est sans appel la société de consommation dans laquelle nous vivons, qui veille à sans cesse susciter le désir et à le renouveler encore plus vite. De plus en plus de collections, à une fréquence toujours plus rapide, de nouvelles habitudes shopping (le e-commerce, merveilleuse invention qui permet de craquer 24h sur 24 et 7 jours sur 7…), ajoutée à une pression médiatique et publicitaire toujours plus désirable, la tentation est grande et partout! Mais face aux sirènes de la société de consommation, nous ne sommes pas toutes égales. Quand certaines craqueront avec mesure, et que d’autres parviendront à se raisonner, les shopaholics n’auront ni Dieu ni maître. Il leur sera parfaitement impossible de résister à la tentation. Dès qu’elle se manifeste, l’envie devient complètement irrésistible et incompressible.

Face à un tel désir, il est légion de se poser la question du pourquoi. Ce besoin irraisonné n’est en effet pas «normal», et s’apparente aux troubles obsessionnels compulsifs. En effet, bien souvent, ces comportements cachent des plaies plus profondes, des maux plus lourds, et sont révélateurs d’une fragilité intérieure toute particulière. Confiance en soi en berne, petit coup de blues ou grosse dépression… l’achat compulsif n’est souvent que la manifestation physique et concrète de blessures secrètes et tacites, souvent enfouies au plus profond de nous, tandis que l’objet du désir permet de détourner l’attention de réels problèmes. Au même titre que la nourriture pour les personnes boulimiques, il occupe l’esprit, panse l’âme, tout du moins, pour le moment que cela dure. L’achat compulsif vient donc combler un vide. Affectif, le plus souvent, il peut être également associé à un mal-être professionnel, une situation qui ne lui convient et qui ne nous comble pas, ou plus. Et , plutôt que d’affronter cette douloureuse réalité, l’acheteuse compulsive s’enferme dans cette spirale infernale, qui l’attire de plus en plus bas. Car c’est bel et bien entrer dans un cercle vicieux et déstructeur.

Une véritable source de souffrance En effet, si le shopping semble procurer un moment de bonheur illusoire, le plus souvent, c’est au prix de nombreuses heures de mal-être. La culpabilité, premièrement. Car la shopaholic a conscience de mal agir et sait parfaitement bien que ses envies ne sont pas fondées sur la raison. Mais l’envie est si forte qu’il lui est impossible de se contrôler et de résister. Au fil du temps, même le passage en caisse, au début si euphoriquement grisant, devient source de torture. Ne suis-je pas en train de commettre une erreur? Ai-je besoin de cette énième paire de cuissardes noires? La facture d’électricité a-t-elle été débitée sur mon compte bancaire? Ma carte de crédit va-t-elle passer? Et si elle ne passe pas, comment vais-je faire (sous-entendu, puisque je ne peux décemment vivre sans ces cuissardes noires)?

{ Le livre qui aide à aller mieux } Addictologie, Michel Lejoyeu (Editions Elsevier Masson) La diversité des conduites addictives est devenue un problème de santé majeur en termes de prévention et de soins. En réunissant les plus grands spécialistes de l’addiction, cette 2e édition enrichie se fait l’écho de ces avancées par son approche globale. Chaque produit fait l’objet d un chapitre spécifique: alcool, tabac, cannabis, opiacés, cocaïne et les problématiques transversales telles que « grossesse et addiction » ou «adolescence et addiction» sont exposées. Un nouveau chapitre sur les dépendances comportementales (achats compulsifs, dépendance au bronzage, à l exercice physique, etc.) a aussi été ajouté. La description des prises en charge les plus efficaces comme les TCC, psychothérapies de groupe, communautés thérapeutiques ainsi que des échelles et des questionnaires aideront le praticien dans sa pratique quotidienne.



reportage

68

Le doute est en effet le lot quotidien des acheteuses compulsives. A cela s’ajoute le stress du retour à la maison, du moment où son entourage va repérer le nouvel accessoire, la nouvelle tenue ou le nouveau parfum. La valse des justifications commencera alors, faisant resurgir les doutes, car évidemment, aucune solution rationnelle ne pourra justifier cet achat supplémentaire. Double peine. Puis ce sont des nuits blanches entières passer à échafauder des plans pour amasser la somme nécessaire pour s’offrir le dernier it-bag hors de prix que l’on a repéré en feuilletant un magazine au coucher, ou à se demander quelle tenue pourra sublimer les nouveaux escarpins, si jolis, trouvés la veille, par hasard (peut-on parler de hasard quand on a passé la journée à faire les boutiques?). Plus dures encore, les nuits passées à faire des comptes d’apothicaire, à se demander comment renflouer son compte, dont le découvert a atteint des sommes astronomiques… Ce qui n’arrive que bien trop tard, quand l’acheteuse compulsive s’est enfin décidée à ouvrir les courriers de la banque et autres lettres de relances des organismes de crédit… Et là, la réalité lui saute en pleine face. Comment ai-je pu dépenser autant, et, surtout, comment vais-je faire pour honorer toutes ces dettes? Bien plus qu’un cercle vicieux, c’est une spirale infernale dans laquelle elle s’enfonce peu à peu.

L’acheteuse compulsive, seule victime? Bien entendu, le premier dommage collatéral auquel on songe quand on évoque cette addiction est évidemment d’ordre financier. Découvert dépassé, crédit à la consommation à tour de bras, voire surendettement, font partie du quotidien des acheteuses compulsives. Avec l’angoisse que cela implique. Bien souvent, elles refusent catégoriquement d’y faire face, refusant d’ouvrir les courriers de la banque, jusqu’à ce que la réalité les rattrape. Souvent, cela sonne le glas, puisqu’elle ne va commencer à réagir que lorsque sa carte de crédit ne passe plus… Mais, aussi grave soit-elle, ça n’est pas la seule conséquence. En effet, l’entourage subit également de plein fouet les troubles de la shopaholic. Financièrement, bien sûr, car le budget du ménage se retrouve dès lors également mis à mal. Mais plus largement, c’est l’ambiance au sein du foyer qui s’en trouve compromise. Mensonges, disputes… Le quotidien est loin d’être aussi doré que son immense garde-robe. Surtout que, face à elle, l’homme de sa vie se révèle souvent être quelqu’un de rationnel et tient bien ses comptes. Les opposés s’attirent! Il lui est donc totalement impossible de comprendre les motivations et les agissements de sa compagne, qui lui semblent être un manque total de respect, voire un acte de négation du couple. Certes, le comportement de l’acheteuse compulsive n’est pas excusable, mais il faut absolument qu’il comprenne, et qu’il garde à l’esprit, qu’il s’agit bien là d’un trouble du comportement, et non d’une lubie passagère. Il va alors devoir endosser un rôle important, et pas évident au quotidien, en l’accompagnant dans sa thérapie vers la guérison.


Vinocity: une adresse en ville pour Domaines Vinsmoselle Idéalement située à côté de Villeroy & Boch, rue de Rollingergrund,

gamme Charta Schengen, la gamme Art & Vin, ou, très prisés en

Vinocity, vaste et lumineux showroom, doté d’un grand parking,

ces périodes de fêtes, les vins de glace et vins de paille.

des Domaines Vinsmoselle, s’impose comme le lieu idéal pour faire votre shopping vins et crémants.

UNE CUVÉE D’EXCEPTION Dernière nouveauté en date des Domaines Vinsmoselle, la Cuvée

Pour ce faire, laissez-vous guider par une équipe professionnelle, régulièrement formée par les œnologues de Domaines Vinsmoselle, afin de vous conseiller au mieux, et de vous

Diamant Brut POLL-FABAIRE, cuvée 1999, créée avec les meilleurs Rieslings du millésime 1999, raffinée par les cépages Pinot Blanc et Auxerrois. Mis sur lie en 2000, cette

faire découvrir leurs crus. Chaque semaine en effet,

cuvée extraordinaire a maturé 13 ans en bouteille,

de nouveaux produits sont proposés à la dégusta-

et développe en bouche des saveurs exquises.

tion, et la boutique dispose également d’un éton-

Une création unique au Grand-Duché, en édition

nant distributeur libre-service, qui permet de goûter

limitée à 15 000 bouteilles, qu’il faut absolument

12 crus différents.

goûter. Une belle idée cadeau pour les fêtes.

Vinocity se positionne véritablement pour vous assurer le meilleur choix, dans une gamme de haute qualité.

VOTRE MEILLEUR ATOUT POUR LES FÊTES DE FINS D’ANNÉES Non seulement Vinocity vous offrira des conseils avisés pour vos

DES PRODUITS D’EXCEPTION

accords mets/vins pour vos repas de fêtes, mais sera également

Vinocity regroupe tous les produits de l’enseigne Domaines Vins-

votre meilleur atout au pied du sapin. Entre les grands crus d’ex-

moselle, et, surtout, les produits d’exception de la marque, qui

ception, et les coffrets cadeaux autour du vin, Vinocity, c’est l’assu-

n’étaient disponibles qu’aux Caves jusqu’à présent, à l’instar de la

rance de gâter votre famille et vos amis.

VINOCITY DOMAINES VINSMOSELLE Horaires d’ouverture: 9H-18H 330, rue du Rollingergrund - L-2441 Luxembourg (sur le site de Villeroy & Boch) Tél: +352 26 26 23 40 | E-mail: vinocity@vinsmoselle.lu


reportage

70

{ Des petits trucs au quotidien qui peuvent aider à s’en sortir }

Des solutions? Puisque le trouble de l’achat compulsif est tout proche des troubles obsessionnels compulsifs, la psychothérapie est totalement indiquée dans un tel cas. Elle veillera à mettre en lumière les manques que la shopaholic

Ne sortez qu’avec des espèces. La carte de crédit

cherche, par tous les moyens, à combler, bien souvent en remontant à

doit être votre pire ennemie. Si cela est trop dur,

l’époque de la petite enfance. Il a en effet été souvent observé que c’est

faites-la supprimer. C’est certes très frustrant,

à cet âge de la vie, de 0 à 3 ans, que certains manques trouvaient leur

mais il vous sera impossible de dépenser un centime

origine et leur cause. Des manques sournois, car latents qui passent

de plus que le budget prévu.

bien souvent alors inaperçus, pour resurgir dans les premières années

Faites vos comptes: prévoyez un budget shopping

de l’âge adulte.

à ne pas dépasser. Lorsque vous y parviendrez, cela sera une réelle satisfaction. Bien plus grande

Attention, la thérapie est un processus assez long – il faudra surtout

et sur du plus long terme que vos achats. Et cela

veiller à trouver un professionnel spécialisé dans le traitement des

vous permettra de réintégrer un cercle vertueux.

comportements compulsifs – et les risques de rechute sont très fréquents.

Quand l’envie devient trop forte, essayer de vous

L’entourage devra se montrer patient et compréhensif. Cela est très

occuper différemment. Sortez, voyez des amies.

important, car c’est à lui qui revient le rôle de soutien, celui de devenir

Bref, nourrissez-vous d’autre chose que de matériel...

une épaule solide, qui sera essentielle dans un tel moment. Au contraire,

Quand l’envie devient trop forte, essayer de vous

un comportement impatient et récriminateur se montrera dévastateur

occuper différemment. Sortez, voyez des amies.

sur les effets de la thérapie. L’acheteuse compulsive doit en effet évoluer

Bref, nourrissez-vous d’autre chose que de matériel...

dans un environnement serein et aimant pour pouvoir apercevoir, le

Essayez de vous raisonner, en vous demandant si

plus rapidement possible, le bout du tunnel.

vous avez réellement BESOIN de cette nouvelle robe. Mieux, essayez de trouver, dans votre

Autre élément indispensable au cours de la thérapie: le dialogue, qui

dressing quelle tenue lui ressemble fortement,

se révèlera être une arme redoutable. Mettre des mots sur ses maux.

et demandez-vous comment vous pourriez

Verbaliser ses angoisses pour les exorciser. Dire quand on sent que

l’accessoiriser, avec des pièces que vous avez déjà.

l’on va craquer, pour pouvoir agir, en amont. C’est en cela qu’un climat

Le vintage est tendance! Et cela vous permettra

de confiance est indispensable. L’acheteuse compulsive doit pouvoir

de vous rendre compte des quantités de vêtements

s’appuyer sur quelqu’un lorsqu’elle se sent prête à craquer. En parler à

que vous possédez déjà!

des professionnels est certes essentiel, mais aussi pouvoir également le

Fixez-vous des objectifs. Par exemple, avec une

faire avec ses proches est tout aussi important. D’autant que cela permet

très belle pièce de luxe. A chaque fois que vous vous

d’être dans le vrai, de dire qui elle est vraiment, avec ses failles, mais

apprêtez à craquer pour une pièce superflue, mettez

aussi ses qualités. L’acceptation de ces troubles permettra également

la somme impartie dans une tirelire. Le bonheur

d’approcher la guérison le plus rapidement possible.

que vous ressentirez quand vous POURREZ, enfin, à la sueur de votre front (toute relative, certes)

Il est véritablement question de se recentrer sur l’essentiel, sur soi. A

vous offrir cette belle pièce sera la plus belle des

accepter aussi nos failles, et à faire avec, et, surtout à apprendre à les

récompenses!

surmonter.

Et, surtout, si vous sentez que vous allez craquer, parlez-en. A votre entourage, à un professionnel. Le fait de cacher votre faiblesse vous fera sans aucun doute à replonger. Rappelez-vous qu’il n’y a aucune honte à se faire aider.


EXPOSITION «ÉCLATS DE LUMIÈRES» Galerie d’art Maïté > jusqu’au 11 janvier 2014 www.brandily.com

Éclats de Lumières

Riche de ses 30 années d’expérience, Jean-Luc Brandily, a su exporter ses œuvres bien au delà des frontières. De la France à la Russie en passant par le Royaume-Uni et les États-Unis, il expose actuellement au Luxembourg. Intemporelles, délicates, ses sculptures en bronze inspirent la sensualité. Du mouvement saisi dans l’instantané jusqu’au moment de l’équilibre, l’artiste recherche dans ses créations aériennes, la grâce, l’harmonie et la légèreté des lignes, privilégiant ainsi l’esthétisme des courbes et des volumes.

«Un vent de liberté» Bronze Numéroté 1 à 8 - hauteur: 75 cm

12 avenue Marie-Thérèze | L-2132 Luxembourg | Tél.: 27 85 80 40 www.galerie-maite.lu


musique

72

musique We Followed Every Sound Dear Reader Cette perle musicale est issue de l’émouvant album Rivonia, sorti plus tôt cette année et déjà incontournable de par son succès critique. Annoncé le 9 décembre, ce nouveau disque live est une reprise de l’ensemble des titres du dernier album, avec la texture lyrique et la vitalité d’un orchestre symphonique. Mené sous la direction de Bernd Wefelmayer et son orchestre, le German Film Orchestra de Balebsberg, en collaboration avec Max Knoth, l’album est une pure merveille qui puise son dynamisme et son harmonie dans un tout autre niveau musical. Fermement amené vers des mélodies cinématographiques, ce live reste très fidèle à l’album d’origine, construit d’anecdotes, d’histoires et de contes inspirés de l’Afrique du Sud. Un opus immense, prenant pour base des chansons déjà magiques, qui tendent vers une intensité troublante, donnant à entendre des images puissantes.

Le Grand Amour

Foreverly

Les Amants Parallèles

Pascal Obispo

Billie Joe Armstrong & Norah Jones

Vincent Delerm

Vous avez dit fin de carrière? On aurait pu le croire, suite à son dernier album, et la dernière compilation, best of nostalgique, MillésimeS, qui a réussi à convaincre près de 150 000 personnes en six petits mois. Un point positif pour le chanteur français qui n’a pas dit son dernier mot, en annonçant l’album pour le 2 décembre. Le Grand Amour, «masterisé» au studio Abbey Road à Londres, est un album qui, d’après le chanteur, propose un medley où «toutes les chansons font chialer». La pop star française y évoque le bonheur, la vie, la joie.

Déjà disponible dans les bacs, cet album construit autour d’un répertoire de chansons tradi américaines, nous enchante par la très bonne association des rythmes blues de la chanteuse Norah Jones et du leader punk de Green Day, Billie Joe. Le duo reprend avec une belle justesse musicale des titres vieux d’une soixantaine d’années, collant à un registre folk-country contrastant avec le punk rock alternatif de Billie Joe. Comme ceux des Everly Brothers ou des Stanley Brothers, que les deux chanteurs se sont défiés d’apprivoiser. Une belle réussite, avec une affection toute particulière pour Long Time Gone et Roving Gambler.

Poésie informelle, les chansons de Vincent Delerm rappellent sa prose narrative, comme à son goût, très subjective. Avec Les Amants Parallèles, le chanteur signe un album conceptuel, réalisé dans son intégralité avec les touches, cordes et marteaux d’un piano, donnant à la mélodie toutes ses finalités. Un 5e disque enivrant, dans lequel on entend et on sent la force scénique d’un artiste, qui, à l’image de son spectacle Memory, trouve également sa place sur scène en conteur, narrant des histoires citadines, les récits de nos vies anodines, celles sur lesquelles on badine… Un album entre chanson et narration, dans lequel l’artiste nous offre le grand frisson en nous parlant d’amour, de la bagatelle, des Amants Parallèles…



livres

74

livres Jimi Hendrix - Mémoire d’Outre Monde JC Lattès Tous les livres ont une histoire, mais bien peu sont à la hauteur de celle de Mémoire d’Outre Monde, une fascinante autobiographie reconstituée de Jimi Hendrix qui, longtemps condamnée à l’exil, paraît aujourd’hui, bientôt suivie par un film extraordinaire. Elle présente le Jimi Hendrix que ses amis et ses plus proches collaborateurs ont connu, et en dit long sur la vision qu’il avait de sa propre vie, de son œuvre et du monde qui l’entourait. Voici l’autoportrait intime de l’une des figures culturelles les plus admirées des années 1960, un musicien dont le génie continue de défier toutes les modes.

Ainsi résonne l’écho infini des montagnes

Violation de domicile

Gauguin

Khaled Hosseini – Belfond

William Katz –

Brun – Le Lombard

A Shadbagh, un minuscule village agricole d’Afghanistan Abdulah, dix ans, s’occupe de sa petite sœur Pari. Entre les deux enfants, le lien est indéfectible, ce qui leur permet d’oublier la mort de leur mère, les absences de leur père qui cherche désespérément du travail, et ces jours où la faim les tenaille encore plus qu’à l’habitude. Un jour, leur père part pour Kaboul. Il y emmène Pari, qu’il a décidé de vendre. Une séparation déchirante qui pèsera sur toute la vie d’Abdullah, même après son exil aux Etats-Unis.

Presses de la cité

Lassé de sa vie en France, Paul Gauguin débarque à Tahiti, où il décide de s’installer. Face au dépaysement absolu que lui procure la vie sous les Tropiques, le peintre retrouve un nouveau souffle, un appétit de vivre et une inspiration renouvelée.

Après l’assassinat de plusieurs jeunes femmes dans les quartiers tranquilles de New York, une véritable psychose s’est emparée de la ville. Chargé de l’enquête, l’inspecteur Karlov cherche à comprendre pourquoi des jeunes femmes ouvrent sans méfiance leur porte à leur agresseur. Et que signifient ces gondoles de papier mâché déposées par l’assassin à la tête de ses victimes? Le détective doit faire vite, car Laura, la prochaine cible s’apprête à se rendre à un rendez-vous qui pourrait bien s’avérer le dernier de sa vie…

M. Galopin, Gultier, Le Roy,

Survivre au travail avec les philosophes - Platon la gaffe Jul et Pepin - Dargaud Kevin Platon va faire son stage d’observation de 3e dans une entreprise de Communication: la COGITOP... La devise de la boîte c’est «Un service, des cerveaux»... et pour cause: tous les employés sont des philosophes célèbres!
De Nietzsche, le DRH, à Montaigne en période d’Essais, notre stagiaire va découvrir le monde du travail version philo. Avec cet album, vous n’irez plus jamais travailler de la même façon!



agenda

76

SAVE THE DATE Concerts, spectacles, expositions, retrouvez tous les buzz culture du mois!

EXPO

› jusqu’au 11/01

DANSE

› 11/12

› Galerie Maïté › Kinneksbond  Eclats de Lumières

Pour la première fois au Luxembourg, la Galerie Maïté présente l’œuvre du sculpteur français Jean-Luc Bandily, dont la renommée s’étend des EtatsUnis à la Russie, en passant par le Royaume-Uni. Intitulée Eclats de Lumières, cette exposition met en lumière des bronzes lumineux, graciles et évanescents, d’une sensualité incroyable. Des danseuses figées dans la fugacité de l’instant: dans ces créations aériennes, l’artiste recherche bel et bien la grâce, l’harmonie et la perfection des courbes ciselées au cordeau. Un travail d’orfèvre, à admirer jusqu’au 11 janvier.

Galerie Maïté, 12 avenue Marie-Thérèse, L-2132 Luxembourg

Ballet de SaintPétersbourg - Casse-Noisette

Après Le Lac des Cygnes, l’an passé, le Kinneksbond de Mamer met un autre grand ballet sous le feu des projecteurs: CasseNoisette. Interprété par les ballets de Saint-Pétersbourg, accompagnés par l’Orchestre national du Théâtre Bolchoï, ce ballet, inspiré d’un conte d’Hoffmann, arrive à point nommé en ce mois de décembre, tant il est merveilleux et féérique. Tout commence un soir de Noël. Clara s’est endormie, entourée de ses cadeaux. Mais voilà que, pendant la nuit, les jouets prennent vie. Casse-Noisette, son petit pantin de bois, va devoir affronter bien des péripéties…

THéâTRE

› 11, 14 & 18/12

› 12/12

› thÉÂtre des capucins

› rockhal

Pour une heure plus belle…

Kinneksbond de Mamer:

Dans cette pièce de théâtre, Daniel Keene évoque la simple et douloureuse réalité des gens qui n’ont pas de «statut», les laisséspour-compte de la communauté humaine. 5 hommes dans un même univers, celui de la simple et monstrueuse condition humaine: un père âgé et son fils, face à la maladie, deux hommes en quête de tendresse, un homme en deuil. Leurs points communs? La solitude et l’errance. Ces hommes ne sont pas des héros. Juste des hommes qui luttent pour s’accommoder à leur situation. D’où viennent ces êtres profondément blessés? Keene répond par une autre question: «Qui n’est pas meurtri? Qui n’est pas seul? Qui peut aimer sans

42 route d’Arlon - Mamer.

crainte?»

Le 11 décembre à 19h30.

Réservations: 263 951 60

CONCERT

Une réflexion à découvrir

Un petit goût de Paradis

Vanessa Paradis revient sur le devant de la scène, mais accompagnée du talent du ténébreux Benjamin Biolay, qui lui a écrit 8 chansons. Le résultat: éblouissant. Love Songs ressemble aux vraies histoires d’amour: des émotions contrastées et partout le cœur au chaud, une mélancolie soyeuse sous tous les sourires, la voix vaillante qui passe tous les gués – et même quelques gouffres. Nulle part Vanessa Paradis n’a accepté les émotions faciles et les effets rebattus. Élégante, sincère, grave, généreuse, elle confirme sa gloire d’aventurière: elle a enregistré des chansons d’amour qui ne racontent pas des fantasmes roses et ciel, mais la vérité du cœur, une fois de plus. Ce concert s’annonce bel et bien comme un véritable moment privilégié, à ne manque sous aucun prétexte.

au Théâtre des Capucins,

Le 12 décembre 2013, à 20h,

les 11, 14 & 16 décembre à 20h

à la Rockhal

Toute l’actualité culturelle sur www.femmesmagazine.lu


CONCERT

CONCERT

› 19/12

› 16/12

› l’atelier

› philharmonie

Micky Green

Champagne for Gypsies

A l’occasion de la sortie du single Temporary (In Between), retrouvez Micky Green sur la scène de l’Atelier. Résultat d’une collaboration avec David «Tahiti Boy» Sztanke et Jean-Baptiste «Para One» de Laubier, Micky Green revient avec une «blue eyed soul» moderne et décomplexée, entre déhanchements groove et romantisme pop. L’occasion de découvrir ses nouveaux titres sur scène, mais pas que.

Le 19 décembre 2013, à 20h, à l’Atelier

Le brillant ambassadeur de la musique des Balkans, Goran Bregović & His Wedding and Funeral Orchestra, revient à la Philharmonie avec son nouveau grand projet fière et vibrante célébration de la culture rom.

A découvrir le 16 décembre, à 20h, dans le Grand Auditorium de la Philharmonie


cinema

78

cinema Casse-tête chinois Comédie dramatique française réalisée par Cédric Klapisch, avec Audrey Tautou, Romain Duris, Cécile de France, etc. Xavier a 40 ans. On le retrouve avec Wendy, Isabelle et Martine, quinze ans après L’Auberge espagnole, et dix ans après Les Poupées russes. La vie de Xavier n’est pas rangée et tout semble devenir de plus en plus compliqué. Désormais père de deux enfants, son virus du voyage l’entraîne cette fois à New York, au beau milieu de Chinatown. Dans un joyeux bordel, Xavier cherche sa place en tant que fils, en tant que père… en tant qu’homme en fait! Séparation. Famille recomposée. La vie de Xavier tient résolument du casse-tête chinois! Cette vie, à défaut d’être cohérente et calme vient en tout cas nourrir sa plume d’écrivain…

Mandela: un long chemin vers la liberté

Le manoir magique

Le 5e pouvoir

Film d’animation belge de Ben Stassen

Thriller américain de Bill Condon avec

Drame britannico-sud africain

et de Jérémie Degruson.

Benedict Cumberbatch, Daniel Brühl,

de Justin Chadwick avec Idris Elba,

Tonnerre, un jeune chat, a été abandonné par sa famille. Il trouve refuge dans un mystérieux manoir appartenant à Lorenz, un magicien retraité. Très vite, Tonnerre se sent comme chez lui dans cette maison enchantée, remplie de petits personnages aussi étranges qu’amusants.... Mais lorsque, Lorenz est envoyé à l’hôpital, son neveu essaie de vendre la maison sans que son oncle ne s’en aperçoive. C’est alors que Tonnerre a une idée des plus surprenantes: transformer leur manoir en maison hantée! La résistance s’organise avec l’aide de ses petits compagnons.

Laura Linney, etc.

Naomie Harris, Tony Kgoroge. Mandela: Un long chemin vers la liberté retrace le parcours exceptionnel de Nelson Mandela jusqu’à son élection.
Né et élevé à la campagne, Nelson Mandela va ouvrir le premier cabinet d’avocats noirs et devenir un des leaders de l’ANC. 
Son arrestation le sépare de Winnie, qui deviendra à son tour l’une des figures actives de l’ANC.
À travers la clandestinité, la lutte armée, la prison, sa vie se confond plus que jamais avec son combat pour la liberté, lui conférant peu à peu une dimension mythique, faisant de lui l’homme clef pour sortir son pays, l’Afrique du Sud. Il sera le premier Président de la République d’Afrique du Sud élu démocratiquement.

En rendant publics des documents confidentiels, ils ont fait vaciller les plus grands pouvoirs de la planète. La révélation d’informations ultra-secrètes explosives a mis en lumière un monde jusque-là inconnu. WikiLeaks a changé la donne à jamais. Comment Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, et Daniel Domscheit-Berg, ont-ils pu obtenir ces documents? Comment est né leur site qui, en quelques mois, a réussi à révéler bien plus de secrets que tous les plus grands médias officiels réunis?



business

80

L’égalité des genres fait toujours défaut au Luxembourg Les récentes élections au Grand-Duché ont une nouvelle fois mis en exergue les difficultés pour les femmes d’être justement représentées. Dans les entreprises comme en politique, trop peu de femmes accèdent aux hautes sphères. Comment arriver à une meilleure représentation de la femme dans les organes de décision? Le débat est relancé. Michaël Peiffer

Les femmes sont-elles justement représentées dans les organes de décision au Luxembourg? Voilà une question récurrente. Et si elle est régulièrement posée, c’est que la réponse que l’on y apporte n’est toujours pas satisfaisante. Malgré les vœux des uns et des autres de voir plus de femmes accéder à des postes à responsabilité, tant dans la sphère politique qu’au sein des administrations publiques et des entreprises, les manettes du pouvoir restent encore très souvent aux mains des hommes. Le récent scrutin électoral a encore démontré un réel déficit dans la représentation des femmes au sein du monde politique. A cette occasion, le Conseil National des femmes du Luxembourg (CNFL) s’est prêté, comme il le fait depuis 1999 pour chaque scrutin, à un petit exercice d’observation. La part des femmes candidates a stagné. Sur 540 candidatures, seulement 186 candidatures étaient celles de femmes, soit 34,4 %. En 2009, ce pourcentage s’élevait à 34,1 % des 60 personnes élues directement, 14 sont des femmes. Elles étaient 15 lors de la précédente législature. «La part de femmes directement élues est donc de 23,3 %, ce qui constitue une légère régression par rapport aux élections précédentes», explique Danielle Becker-Bauer, présidente du CNFL. «On constate, quand on évoque la représentation des femmes dans les organes de décision que, tant au niveau politique qu’économique, les choses


{ 40 % de femmes dans les conseils d’administration } Le 14 novembre 2012, soit voici plus d’un an, la Commission européenne a adopté une proposition de directive, présentée par Viviane Reding et 5 autres commissaires. Cette directive imposerait un quota de 40 % de femmes parmi les administrateurs non exécutifs des sociétés cotées en bourse (hors PME). Les sociétés doivent atteindre ce taux dès 2020, sauf pour les entreprises publiques, qui n’ont que jusqu’à 2018. En tout, quelque 5000 sociétés seraient concernées par cette mesure. Le Parlement européen a déjà voté en faveur de ce projet. Le Conseil de l’Union européenne doit en discuter prochainement. Viviane Reding tient beaucoup à cette directive, elle qui veut «aire en sorte que, finalement, on regarde uniquement le talent et la compétence d’un être humain, qu’il soit homme ou femme. Mais je crois que le simple fait d’avoir mis le projet sur la table a commencé à faire bouger les choses…» n’évoluent pas, au contraire. Nous sommes bien loin de la parité que l’on exige dans certains pays voisins, tout du moins sur les listes électorales.» Selon le CNFL et de nombreux autres acteurs, cette problématique est le fait d’un manque de volonté politique. «Ce n’est pas une semaine avant l’établissement des listes qu’il faut commencer à chercher d’éventuelles femmes. Il faut, bien en amont, impliquer les femmes à s’investir, à s’impliquer dans les processus de décisions, mais aussi leur donner confiance en elles», poursuit Danielle Becker Bauer.

Le Luxembourg toujours à la traîne Le récent Gender Equality Index de l’European Institute for Gender Equality confirme cette tendance. Cet index permet une analyse de l’égalité des genres sur un certain nombre de composantes, comme le travail, les revenus, la santé, l’éducation et aussi le pouvoir. Et c’est justement au niveau de cette dernière composante que le Luxembourg pèche. Considérant l’indice global, le Luxembourg se voit attribuer une note de 50,7 (100 relevant de l’égalité parfaite, 1 de la plus grande inégalité). L’indice moyen, à l’échelle de l’Europe, est de 54. Ce qui plombe l’indice luxembourgeois réside surtout dans les moins bonnes performances du pays en terme d’égalité des genres dans les sphères de décisions économiques et politiques. Ces performances sont évaluées par l’indice «power» de l’index. Sur cet aspect, le Luxembourg fait figure de mauvais élève. Il est même – quasi – le pire cancre que l’on puisse trouver en Europe. Le Grand-Duché présente un indice «power» de 14,7. L’indice moyen européen sur la composante «pouvoir» est de 38. Des 27 pays européens, seul Chypre présente un moins bon résultat que le Luxembourg.


business

82

› EN BREF 15/11/2013 
Formation / Le générateur de créativité A l ’issue de cette formation, les participant(e)s comprendront comment les idées et les innovations sont générées, et quels processus émotionnels, mentaux et psycho-physiologiques sont en jeu. Ils découvriront également qu’ils sont davantage capables d ’atteindre leurs objectifs stratégiques s’ils coopèrent, plutôt que d ’adopter des tactiques opposées, voire concurrentielles. Intervenant: M. Paul Weber, Directeur honoraire de l ’Inspection du Travail et des Mines Inscription: L’inscription est ouverte aux membres et non membres de la FFCEL.

De quoi apporter de l’eau au moulin de celles et ceux qui, depuis plusieurs années, espèrent une mise en œuvre de quotas, tant au niveau de la sphère politique que pour les conseils d’administration des entreprises. La mise en œuvre de quotas, toutefois, a aussi beaucoup de détracteurs. «Le qualificatif quota, en effet, a une connotation négative», commente Danielle Becker Bauer, qui pourtant revendique la mise en œuvre de ces derniers depuis longtemps. «Il est étonnant de constater que le terme parité est mieux accepté, alors que ce qu’il recouvre est beaucoup plus dur que les quotas.» La Luxembourgeoise Viviane Reding, commissaire européenne, a corédigé un projet de directive disposant que les sociétés cotées en bourse respectent un quota de femmes au sein de leurs conseils d’administration. «Toutes les études faites sur le sujet ont démontré que les entreprises avec des femmes aux postes de décision ont de bien meilleurs résultats que les entreprises complètement masculines», rappelle-t-elle régulièrement.

«Toutes les études faites sur le sujet ont démontré que les entreprises

Pour les membres, le tarif est de 50€. Le montant

avec des femmes aux postes de décision

de 50 € est à régler au plus tard le 12 novembre obli-

ont de bien meilleurs résultats

gatoirement, via l’onglet «s’inscrire maintenant». Pour les non-membres, le tarif est de 75€. Le montant de 75 € est à régler au plus tard pour le 12 novembre, via un versement sur le compte de la FFCEL BGL BNP Paribas - IBAN: LU18 0030 4480 5546 0000 - BIC: BGLLLULL - Lors du virement merci de préciser vos noms, prénom, société et intitulé de la formation. Les inscriptions ne seront effectives qu’une fois le paiement effectué. Rafraîchissements non compris

dans le tarif. 15/11/2013 — 9h-13H Centre de Formation de la Chambre de Commerce
 7, rue Alcide de Gasperi 
Luxembourg-Kirchberg

20/11/2013
FFCEL / Lunch-chrono: Présentation des nouvelles membres Ce déjeuner informel, réservé uniquement aux membres, est organisé afin de faire connaissance avec les nouvelles membres de l ’année.  20/11/2013 — 12h-14h30 Hôtel Melia
1 Park Dräi Eechelen Luxembourg

que les entreprises complètement masculines.» Education et sensibilisation Permettant d’assurer une meilleure représentation de la femme dans les organes de décision, les quotas restent toutefois un moyen ultime. Jusqu’à présent, le gouvernement a préféré user de mesures de sensibilisation, afin d’inciter les entreprises à favoriser l’égalité des genres en leur sein, mais aussi les femmes à prendre leurs responsabilités. Reste que, si les intentions sont bonnes, les résultats semblent effectivement peiner à se faire ressentir. L’établissement d’une règle instaurant la parité sur les listes électorales pourrait constituer une première étape. Elle devra, cependant, sans doute être accompagnée d’actions permettant de donner aux femmes une plus grande confiance en elles. C’est au niveau de l’éducation, aussi, qu’il faut pouvoir travailler. Les inégalités hommes femmes, au cœur d’une société en constante évolution, devraient inquiéter les femmes, aime à souligner la nouvelle présidente du CNFL. Si hier elles restaient à la maison, entretenues par leur mari et ses revenus, aujourd’hui, la situation a changé. Le mariage, lui-même, n’est plus gage de garantie pour l’avenir. Aussi, les femmes doivent prendre leur sort en main, penser à leur avenir à long terme, à cotiser pleinement tout au long de leur vie. C’est en ce sens que l’égalité des genres revêt toute son importance. En outre, l’égalité prévaut dans les deux sens. Dans certains secteurs, les femmes sont majoritaires. C’est notamment le cas de l’éducation et de la magistrature. En l’occurrence, pour ces organes aussi, le CFNL revendique une meilleure égalité.


83

{ Tribune

}

L’entrepreneuriat féminin entre à la Chambre des Députés après les élections législatives du 20 octobre 2013 au Luxembourg. La nouvelle députée Corinne Cahen est interviewée par Dominique Nemery, la Managing Director d’ Excellia Consult et membre du conseil d’administration de la FFCEL. Madame Cahen était l’une des 8 candidates invitées en septembre

souhaitant avorter de requérir deux avis médicaux pour n’en citer

pour participier au débat organisé par la FFCEL en vue des élections.

que quelques-uns.

Le thème du débat “Mesdames, où va le Luxembourg ?”. Elle a été l’avons rencontrée pour connaître les actions que cette femme aux

3 Comment voyez-vous la place de la femme dans le prochain gouvernement ?

nombreuses casquettes, entrepreneur, députée, maman et membre

Les postes de ministres seront attribués sur base des compétences

de la FFCEL veut mettre en oeuvre durant son mandat.

et non sur base d’un quota. Si on regarde les résultats du parti DP

élue en octobre dernier sur la liste DP – Demokratesch Partei. Nous

au centre, il y a 4 femmes parmi les 6 députés élus. Les discussions

Quels sont les grands axes discutés par la coalition qui est en train de travailler sur l’élaboration du prochain gouvernement? 1

sur les objectifs et les postes sont en cours, vous en saurez plus prochainement. 4

de freiner les dépenses tout en soutenant la création des entreprises

Quel est votre objectif en tant que chef d’entreprise et député ?

et en développant de nouveaux secteurs dans l’économie locale pour

Je souhaite représenter à la Chambre des députés un secteur important

générer de nouvelles rentrées fiscales et, ainsi, ne pas augmenter le

de l’économie luxembourgeoise les entrepreneurs à la tête des PME-PMI.

niveau actuel des impôts.

Je veux y apporter mon expérience à la tête d’une PME, stimuler la

Le premier objectif de la coalition est d’équilibrer les finances publiques,

création d’entreprises et maintenir l’emploi. Je pense qu’il faut mener Durant les négociations qui sont en cours, la coalition analyse également

l’état comme on gère une entreprise! En attendant la nomination du

la situation laissée par l’actuelle majorité dans différents domaines

gouvernement, je participe aux négociations en vue d’un accord sur

comme les impôts, la TVA, la sécurité sociale, la caisse de pensions

les axes de mandature. Je continue mon activité à la tête de ma société

entre autres. Le redressement et l’équilibre des finances publiques est

et m’occupe également de mes enfants.

un élément essentiel de cette mandature. La fin des automatismes sur des subsides installés depuis longtemps et leur remplacement par des

La FFCEL se réjouit d’avoir parmi ses membres un soutien engagé et

plans annuels ou pluriannuels visant à soutenir des actions ciblées et

visant à prendre les actions nécessaires pour redresser et dynamiser

efficaces pour l’économie et le développement du Luxembourg sont

l’économie du Luxembourg. Corinne Cahen est une femme moderne,

aussi à l’étude.

qui allie avec efficacité ses rôles de cheffe d’entreprise, de maman et de députée fraîchement élue.

2

Où voyez-vous le Luxembourg dans 5 ans ?

Avec un budget assaini et de nouvelles actions visant à relancer le

Remarque: A l’heure de la rédaction de cet article, le gouvernement n’est

dynamisme de l’économie luxembourgeoise, nous voulons donner

pas nommé et les députés élus travaillent sur la base d’une coalition

un nouveau souff le à notre pays. La coalition vise également à

DP-LSAP-Dei Greng.

modifier certains aspects de la vie sociétale sur différents points tels que le mariage homosexuel, la nécessité pour une femme

www.ffcel.lu


ENQUÊTE

84

Travail au noir: quid au Luxembourg? Karine Sitarz

Constante des pays en difficulté, une économie parallèle existe-t-elle au Luxembourg? Comment se met-elle en place? Qui touche-t-elle? Bref état des lieux, à l’heure où pour lutter contre le dumping social vient de voir le jour dans le secteur de la construction. Plus souvent associée aux pays en voie de développement, mais gagnant du terrain dans les pays occidentaux, touchés à l’heure actuelle de plein fouet par la crise économique mondiale et le chômage, l’économie souterraine n’est pas monnaie courante au Luxembourg même si, toute proportion gardée, elle existe depuis toujours ici aussi. En octobre dernier, le STATEC publiait son rapport Travail et cohésion sociale, dont il ressort que, depuis la crise financière, la progression de l’emploi au Luxembourg a ralenti et que le chômage est en hausse. Début novembre, les derniers chiffres communiqués par le STATEC faisaient état d’un taux de chômage de 7 % pour le mois de septembre (contre 6,2 % en septembre 2012), ce qui hélas laisse la voie au travail illégal.

Des contours imprécis Qu’entend-on par économie parallèle? Dans le langage courant, on parle d’économie souterraine ou informelle, de travail au noir, de travail non déclaré ou illégal. Les notions sont multiples et recouvrent différentes réalités. De manière générale, le travail au noir est difficilement détectable, identifiable et évidemment chiffrable, alors qu’il est hors de contrôle de l’Etat, mais qu’il peut être déguisé ou dissimulé sous des atours légaux. Ainsi certaines entreprises fraudent-elles en ne déclarant que partiellement leurs travailleurs ou en les sous-payant. Mais une chose est sûre, s’il est difficile d’esquisser les profils précis des travailleurs au noir, ce travail concerne presque toujours les personnes plus défavorisées de la société, dans une situation précaire, et qui n’ont d’autres issues pour s’en sortir. Partant de là, les employeurs profitent de cette fragilité et les précarisent encore plus. Et si au fil des ans le travail illégal a gagné d’autres terrains et s’est diversifié, le fait est que certains secteurs d’activité font davantage appel au travail au noir que d’autres.

Du côté de la législation Au Luxembourg, par la loi de 1977, le travail clandestin a pu être défini et a été interdit. Depuis, plusieurs réglementations et lois ont été adoptées en vue d’avancer sur le terrain de la lutte contre le travail non déclaré: en


85

définir précisément les contours, le détecter, le combattre et le punir. Une décision de justice a fait jurisprudence en 1984. Enfin, en 2006, le premier Code du Travail en parle. En pratique, l’Inspection du Travail et des Mines (ITM) joue un rôle majeur dans la lutte contre le travail clandestin. Pour en savoir plus sur le sujet, on pourra se référer à une étude du CEPS/INSTEAD sur Le travail non déclaré au Luxembourg réalisée par Franz Clément et Roland Maas et qui constituait le premier numéro de la série Gouvernance & emploi paru en novembre 2007 (à lire sur www.ceps.lu).

relayée cet été par la presse. Suite à des contrôles impromptus des agents de la Cellule inter-administrative de lutte contre le travail illégal (CIALTI) sur le chantier de restauration des hauts-fourneaux A et B d’Esch-Belval, plusieurs infractions au Code du Travail ont été mises à jour: salaires très en dessous du salaire minimum, non-respect de certaines conditions de sécurité, manque d’équipements de protection, travail partiellement déclaré, voire travailleurs sans permis de travail... Depuis longtemps déjà, l’OGBL pointe le non-respect de la législation en vigueur et des conventions collectives de travail par des entreprises tant luxembourgeoises qu’étrangères et dénonce notamment l’exploitation des travailleurs venant de pays tiers via des réseaux de sous-traitants. En avril 2012, le syndicat de gauche lançait l’idée d’un badge social pour lutter contre le dumping social dans la construction. Le 2 octobre dernier, le badge social d’identification était officiellement présenté.

Autres secteurs, autres formes Le secteur de la construction Selon les chiffres officiels, le Luxembourg est le pays européen qui fait le plus appel à la main-d’œuvre étrangère dans le secteur de la construction, avec quelque 50 000 salariés détachés. Hélas, les abus y sont courants: non-respect du salaire minimum, non-paiement des heures supplémentaires, insalubrité des logements mis à disposition des travailleurs… Nombreuses sont les entreprises contrôlées en 2012 qui étaient en infraction. On se souvient de l’affaire

{ Un badge social d’identification } Début octobre 2013, le badge social d’identification était présenté par le ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Immigration Nicolas Schmit et le directeur de l’Inspection du Travail et des Mines Robert Huberty. Objectif: faciliter aux employeurs la démarche de détachement des travailleurs et lutter contre le travail illégal et le dumping social et, ainsi, réduire les accidents sur les chantiers, renforcer la sécurité des travailleurs et protéger des milliers de salariés de la construction. Cette première mesure devrait être suivie par un renforcement des effectifs de l’ITM et la mise en place de sanctions appropriées. Le badge est actuellement en phase de test auprès d’un panel d’entreprises avant que son emploi ne soit généralisé à l’horizon de 2014. Concrètement, le salarié détaché reçoit un badge où sont enregistrés son identité et un code-barre que l’ITM peut scanner lors de contrôles pour vérifier les données transmises lors de la déclaration de détachement. Les entreprises, elles, disposent d’un outil électronique pour compléter en ligne les documents transmis à l’ITM.

Le travail au noir n’est pas l’apanage des chantiers. D’autres secteurs sont tout aussi concernés. La restauration et l’hôtellerie ou le travail à domicile qui englobe femmes de ménage, jardiniers et artisans polyvalents. Ainsi, en mars 2013, le Parlement européen adoptait une résolution sur les répercussions de la crise économique sur l’égalité entre les hommes et les femmes, déplorant la grande proportion de femmes dans l’économie souterraine dans l’ensemble de l’UE. Les jeunes sont eux aussi concernés. Et l’OGBL leur rappelle qu’en cas de job d’étudiant ou de travail saisonnier, le travail au noir ne profite là encore qu’à l’employeur. Quant à l’étude du CEPS/INSTEAD déjà citée, on y parlait déjà de nouvelles tendances du travail non déclaré, de recours à des «prêts temporaires» de main-d’œuvre illégale, de systèmes de sous-traitance occulte qui touchent aussi le secteur tertiaire, les domaines de l’informatique, du consulting et des services financiers. L’économie souterraine est pernicieuse: elle enrichit les plus riches, mais, surtout, elle précarise les plus pauvres. Non seulement les travailleurs au noir sont exploités par leurs employeurs, ont des salaires indécents et de terribles conditions de travail, mais de plus, sans couverture maladie, sans assurance contre les accidents du travail et ne cotisant pas pour une pension, ils sont marginalisés puis un jour exclus, ce qui est d’autant plus vrai pour les personnes sans permis de séjour. La crise n’a fait qu’accentuer et accélérer les choses. Et bien sûr les travailleurs au noir s’exposent, en plus, à de lourdes sanctions.


rendez-vous

86

rendez-vous Le retour du glamour L’ère du nude semble laisser sa place à un grand retour du glamour. Ongles laqués, bouche ultra rouge et œil de biche, la féminité est sous les projecteurs! Rubrique Beauté/Maquillage

Un hiver au top 10 conseils pour traverser l’hiver avec un moral au top et une énergie débordante. Rubrique Bien-être /Must have

Réveillon express et sans stress! Comment épater vos invités sans passer trois jours en cuisine? Toutes les astuces pour assurer comme un chef, sans s’arracher les cheveux!

Retrouvez chaque semaine notre coup de coeur sur notre page Facebook!

Rubrique Cuisine/Zoom sur

La plus belle pour aller danser Robes de soirée, pantalons chic, stilettos sublimes… découvrez notre sélection shopping pour les fêtes! Rubrique Mode/Tendances

De jolis jouets, des beaux livres, les dernières nouveautés

Des habits et moi!

musique et ciné… Découvrez des idées originales pour

Peggy Parisotto est coach et personnal shopper.

votre shopping de Noël.

Elle vous dévoilera toutes ses petites astuces,

Rubrique Culture/News culture

fidèle à sa devise «Etre belle pour être vraie,

La culture en cadeau

être vraie pour être belle». Rubrique Mode/Conseils mode Inscrivez-vous à notre newsletter sur www.femmesmagazine.lu


87

Nationalité luxembourgeoise: où en est-on? Catherine Moisy

Nationalité et droit de vote étant très liés, ce sont des thèmes qui ont occupé une place prépondérante dans les débats pré-électoraux d’octobre dernier. La nouvelle loi sur la nationalité, annoncée en mars 2013, prévoit des aménagements susceptibles de faciliter l’obtention de la nationalité luxembourgeoise. Certaines voix se lèvent pour réclamer encore plus de souplesse. Où en est-on ? Aujourd’hui, que disent les textes ? La loi actuelle date de 2008, et est entrée en vigueur le 1er janvier 2009. La principale nouveauté apportée par ce texte était la possibilité de cumuler la nationalité luxembourgeoise avec une ou plusieurs autres nationalités, chose impossible auparavant. L’argument ayant motivé cette décision était que les personnes désireuses d’obtenir la nationalité luxembourgeoise ne souhaitaient pas pour autant couper les liens avec leur pays et leur culture d’origine. Intégration dans la société luxembourgeoise et culture propre devenaient compatibles. Les chiffres d’obtention de la nationalité sont éloquents (voir encadré); la loi de 2008 a libéré les nombreux désirs latents de naturalisation. Ce texte, toujours en vigueur, prévoit donc les différentes façons de devenir Luxembourgeois. Le cas le plus fréquent est évidemment la nationalité par origine. Cela paraît simple, ça ne l’est pas tant que ça. Que veut dire en réalité le mot «origine»? Pour être Luxembourgeois par naissance, il faut soit: Avoir au moins un parent luxembourgeois, même si l’on naît à l’étranger, Naître au Luxembourg et avoir au moins un parent lui-même né au Luxembourg, Naître au Luxembourg de parents inconnus ou de parents apatrides ou ne pouvant pas transmettre leur nationalité.

La loi actuelle prévoit bien entendu les cas d’adoption. Un enfant mineur, adopté par un Luxembourgeois devient automatiquement Luxembourgeois. Les enfants des personnes qui acquièrent la nationalité luxembourgeoise deviennent eux même Luxembourgeois. Le cas dont il est le plus question dans les débats est la nationalité par acquisition. La loi de 2008 a entériné la possibilité de double ou multiple nationalité, on l’a dit, mais d’autres nouveautés sont arrivées, dont une est remise en cause aujourd’hui: l’allongement du délai de vie sur le territoire luxembourgeois, passé de 5 à 7 ans au minimum avec l’argument de garantir ainsi la bonne intégration du demandeur dans le pays. En 2008, l’épreuve de langue orale est devenue obligatoire, avec un seuil de compétence à atteindre, aussi bien en compréhension qu’en expression. Les cours de luxembourgeois et les frais d’inscription à l’examen sont devenus gratuits, remboursés par l’Etat. La loi de 2008 introduit également l’obligation de suivre des cours d’instruction civique sur le fonctionnement


en pratique

88

des institutions et les droits fondamentaux. Enfin la loi de 2008 a simplifié les procédures administratives liées aux demandes de naturalisation. En résumé, pour obtenir la nationalité luxembourgeoise par naturalisation il faut: Etre majeur au moment de la demande, Résider au Luxembourg depuis au moins 7 années consécutives, avec autorisation de séjour, Connaître au moins une des langues officielles du pays et réussir un examen de luxembourgeois (sauf pour les personnes ayant suivi au moins 7 ans de scolarité dans le système public luxembourgeois, ou les personnes ayant résidé au Grand-Duché, sans interruption, depuis 1984). Le niveau à atteindre est B1 pour la compréhension et A2 pour l’expression (cadre européen commun de référence pour les langues). Suivre des cours d’instruction civique, Ne pas avoir fait l’objet d’une condamnation d’emprisonnement ferme d’une durée d’un an ou plus.

«Si la loi reste en l’état, le Luxembourg court le risque de voir ses citoyens devenir minoritaires dans leur propre pays» La loi de 2008 prévoit enfin 3 cas de recouvrement de la nationalité luxembourgeoise. On peut recouvrer la nationalité luxembourgeoise lorsque l’on a perdu celle-ci en adoptant une autre nationalité. Comme, désormais, la possibilité de double ou multiple nationalité existe, il est en effet logique de pouvoir faire machine arrière pour les personnes qui auraient perdu leur nationalité à la faveur de l’ancienne loi. Cette possibilité s’étend aux femmes n’ayant pu conserver la nationalité luxembourgeoise suite à leur mariage avec un étranger. Enfin, il est possible de recouvrer la nationalité luxembourgeoise si l’on a, parmi ses aïeuls, un Luxembourgeois par origine. (pour plus de détails et l’examen au cas par cas de votre situation: Info line Nationalité: 8002 1000- Appels gratuits)

Les propositions du nouveau projet de loi Qu’est-ce qui changerait si la loi déposée le 11 avril 2013 à la Chambre des députés était votée en l ’état? Cette proposition introduit des assouplissements. Le premier concerne l’épreuve orale de langue luxembourgeoise. Désormais il y aurait possibilité d ’une certaine compensation entre l ’épreuve de compréhension et celle d’expression. Une vraie force dans l’une ou l’autre des aptitudes deviendrait donc un atout pour le candidat. Les personnes pouvant justifier de plus de 20 ans de résidence au Luxembourg seraient dispensées de l ’épreuve de langue. La condition de résidence serait elle aussi assouplie, après avoir été durcie: le délai de résidence à prendre en compte repasserait à 5 ans, cumulables sur plusieurs séjours. Une période de résidence à l’étranger ne remettrait donc plus le compteur à zéro. Pour les personnes mariées à un Luxembourgeois, le délai de résidence devrait descendre à 3 ans et serait même supprimé pour les personnes ayant un enfant luxembourgeois. Cependant, l ’adoption d ’une telle disposition serait en principe liée au vote d’une loi parallèle visant à lutter contre les mariages blancs (mariage de complaisance). Le projet supprime la possibilité d ’échapper au cours d ’instruction civique pour les personnes ayant suivi leur scolarité dans le système public luxembourgeois ou résidentes de longue date. Le projet est également un peu plus dur à l ’égard des personnes ayant fait de la prison. A partir d ’une condamnation de 6 mois fermes, la nationalité pourra être refusée, alors qu’actuellement la condition de refus est liée à une peine d ’au moins un an. Ce projet est actuellement examiné par la Chambre des députés. Le Conseil d ’Etat doit encore statuer sur le texte, et celui-ci sera vraisemblablement complété de nombreux amendements. Sa date d ’entrée en vigueur n’est donc pas pour demain. Peut-être pas avant 2015. Qui vivra verra!

Des voix se lèvent A l’occasion de ce nouveau projet, et surtout dans le cadre des débats électoraux, plusieurs acteurs de la société luxembourgeoise se sont fait entendre sur le thème de la nationalité comme point crucial de l’intégration des étrangers, dont la proportion grandissante est loin d’être neutre, et qui fait du Luxembourg un cas unique au monde. L a Commission Consu ltative des droits de l ’Homme (CCDH) par exemple, estime que si l ’on ne va pas plus loin dans l ’assouplissement des conditions d ’attribution de la nationalité lu xembourgeoise, on court le risque de voir les Luxembourgeois devenir minoritaires dans leur propre pays.


Les propositions de cette Commission tiennent en 4 points: Que les conditions de résidence, accordées aux personnes mariées à un luxembourgeois, soient étendues aux personnes engagées dans d’autres formes d’union durable, Que l’épreuve de langue soit supprimée pour les personnes de plus de 65 ans, les illettrés, les personnes ayant de graves problèmes de santé et les parents d’enfants luxembourgeois, Que les enfants nés sur un bateau battant pavillon luxembourgeois, soient considérés comme étant nés sur le territoire luxembourgeois, comme le prévoit la Convention des Nations Unies sur la réduction des cas d’apatridie, non encore ratifiée par le Luxembourg, Et enfin que le niveau scolaire soit pris en compte pour l’épreuve de langue: adaptation de l’épreuve elle-même ou interprétation des résultats. De son côté, le CLAE (Comité de Liaison des Associations d’Etrangers) va encore plus loin sur le chapitre des langues en réclamant que l’examen ne porte pas nécessairement sur le luxembourgeois, mais sur l’une des 3 langues officielles du Luxembourg, donnant ainsi une chance à ceux qui maîtrisent le français ou l’allemand.

{ Nationalité luxembourgeoise, les chiffres } En règle générale, tous les ans, les Portugais sont les plus nombreux à solliciter la nationalité luxembourgeoise, mais en 2012, les Belges sont passés au premier rang, grâce à la possibilité du recouvrement de nationalité pour les personnes ayant un aïeul luxembourgeois: En 2012: 1581 Belges ont acquis la nationalité luxembourgeoise. 90 % d’entre eux ont bénéficié du recouvrement de nationalité et 10 % de la naturalisation. 1155 Portugais sont devenus Luxembourgeois, tous par naturalisation 462 Français, pour moitié par naturalisation et pour moitié par recouvrement 411 Italiens, 201 Allemands et 126 Monténégrins. Impact de la loi de 2008 sur le nombre total d’étrangers naturalisés:

Toute l’équipe de l’Ecole Grandjean vous souhaite ses meilleurs vœux pour l’année 2014.

7 rue Adolphe Fischer L-1520 LUXEMBOURG Tél. : 48 01 07 | Fax : 49 47 68


finances

90

Les courses de Noël, sans se ruiner ni stresser Chloé Consigny

Chaque année, vous vous le promettez: plus jamais vous ne vous laisserez piéger par le stress des courses de Noël en dernière minute. Reste que, dans les faits, cet engagement est très difficile à tenir. Petit guide à l’usage des serial-shoppeuses débordées.

Noël n’est pas le meilleur moment de l’année. Loin de là. Pour certaines, c’est même le moment le plus délicat, la période où elles aimeraient s’envoler loin de leurs proches, et déserter pour des vacances en solo. Car, dans les faits, un réveillon en famille nécessite beaucoup de préparation. Et qu’importe que le dîner rassemble cinq ou vingt personnes, à chaque fois, il faut faire un vrai effort d’organisation. Ajoutez au repas le shopping cadeau pour l’ensemble de la famille, et vous pouvez vite vous retrouver totalement épuisée! Alors pour ne pas faire de burn-out une heure avant d’enfourner la dinde, voici quelques petites astuces pour shopper malin.

1 Faire d’internet son allié Attention, il s’agit d’en faire son allié et non… son pire cauchemar! Le shopping sur internet peut être une activité très chronophage. Comparer les produits, puis se fixer sur celui de son choix, trouver le meilleur prix, aller vérifier en boutique que l’objet est bien celui convoité, passer commande, réceptionner… L’achat internet peut in fine prendre une éternité! Alors, veillez à fixer les règles dès le départ. En cette période de grande consommation, choisissez les sites que vous connaissez, et sur lesquels vous avez l’habitude de commander. Vous garderez les nouvelles expériences pour une autre période de l’année. Très important, assurezvous du délai de livraison avant même de commencer à surfer, au risque

2 Des idées de génie, tu auras Et si la vraie bonne idée 2013 était d’offrir le même cadeau à tous les convives, avec simplement une déclinaison homme

d’arriver à la page «valider votre commande» et de vous rendre contre qu’il faut tout recommencer, le cadeau ne pouvant pas être livré avant le mois de janvier!

femme, par exemple? Ainsi, hop, belle-maman, la tante et la cousine préférée recevront le même mascara. Une façon de créer des liens entre générations, et de ne pas faire de différence! Veillez tout de même à ne pas froisser les susceptibilités: pas évident que votre moitié se réjouisse de recevoir le même cadeau que votre père!

3 Ton budget, de près, tu surveilleras Chaque année, la magie de Noël opère… et on se laisse aller à quelques largesses. Résultat, on commence bien souvent la nouvelle année avec des comptes en banque dans le rouge! Alors, même si vous êtes allergique aux tableaux de comptabilité, se donner une limite globale à ne pas dépasser avant

4 Généreuse, avec toi tu seras

de commencer ses emplettes peut s’avérer être une grande idée. A chaque

Pas question de gâter toute la maisonnée, sans se bichonner

dépense, notez sur votre smartphone, et additionnez. Et n’oubliez pas: ce

soi-même! Entre la recherche de la nouvelle figurine préférée

sont souvent les cadeaux faits dans la précipitation qui peuvent vous coûter

de votre petit dernier, du foulard pour votre maman et du super jean dont rêve votre aînée, accordez-vous une jolie pause! Pas de raison de culpabiliser, bien au contraire: une hôtesse détendue sera bien plus efficace qu’une organisatrice stressée.

le plus cher… Alors, oui, un peu de prévision peut s’avérer être bénéfique.


91

Nouveau format pour l’A3 Un nouveau créneau semble voir le jour: celui des berlines compactes. Audi prend les devants avec la nouvelle version de son célèbre coupé avec l’A3 Limousine. Une nouveauté qui devrait plaire. Mais alors… Pourquoi? Pour quand? Pour qui? Paule Kiénert, pilote au féminin

{ Caractéristiques techniques } Moteur: essence 1,4L TFSI Puissance: 140 cv Vitesse maxi.: 217 km/h Accélération 0 à 100 km/h: 8,4 s Boîte de vitesse: 6 vitesses, automatique s-tronic Consommation cycle mixte: 4,7 l/100 km Emission de CO2: 109 g/km Prix: à partir de 26 350€ TTC pour le modèle essayé

une bonne prise en main. Un tour de clé, passage en mode «drive» (le modèle essayé est équipé d’une boîte s-tronic) et c’est parti, direction l’autoroute. Quel agréable silence et quel confort, la route prend la tournure

Esthétique & habitabilité

d’une croisière et – après deux heures sous une pluie battante, j’arrive à desti-

Un gabarit d’Audi A3, mais avec 5 portes et un coffre, surpre-

nation fraîche comme un gardon!

nant! Il s’agit de l’A3 Limousine à mi-chemin entre une petite A4 et une A3 familiale! L’habituel hayon de l’A3 que nous

Bonne tenue de route, passage des vitesses en douceur, absorption des irrégula-

connaissons s’est transformé en coffre sur ce modèle pour un

rités de la route, freinage efficace, direction précise, l’A3 Limousine insuffle un

résultat des plus réussis. La compacte à l’allure sportive prend

sentiment de sécurité et de sérénité à ses passagers. Quant aux performances,

des airs de dame élégante et charismatique. En effet, l’ajout

celles de mon modèle (moteur essence 1,4L TFSI, 140 cv) sont idéales, alliant

de la malle arrière a pour effet d’embourgeoiser la belle et de

douceur et dynamisme. Un léger bémol pour les démarrages qu’il faut prendre

lui faire gagner envergure et maturité. L’allongement de sa

soin de doser, car la voiture a tendance à bondir lorsque le feu passe au vert et

silhouette lui confère une ligne équilibrée. A la fois plus fine

que notre pied se fait un peu trop lourd!

et plus imposante, la mini limousine gagne en caractère sans délasser le côté pratique de son ainée.

Alors, pourquoi? Parce qu’on aime l’A3 pour son côté sûr et pratique et qu’on a désormais droit à une version un peu différente esthétiquement, je dirais même

Conduite

un peu plus élégante et donc un peu plus féminine! Pour quand? Pour les longs

Il semblerait donc que les amatrices de l’A3 «normale» aient tout

trajets sur autoroutes, sur les petites routes de campagne bien sinueuses et

à y gagner! Vérifications au volant. Pas de dépaysement quant

sympathiques ou pour des virées shopping en ville. Pour qui? Mais pour nous,

à l’habitacle, toujours sobre, mais très soigné et qualitatif. Une

notre chéri, nos enfants, nos emplettes!

position de conduite bien modulable qui met à l’aise d’entrée de jeu et un volant légèrement carré dans sa partie inférieure pour


santÉ

92

La vie ne manque pas de sel Michèle Rager

Non seulement nous aimons agiter la salière lors de la préparation des plats et lorsque nous nous retrouvons face à nos assiettes, mais l’industrie alimentaire ajoute dans tous ses produits, du sel à des doses souvent exagérées. Du coup, ce sont les médecins qui font la grimace!

Il est partout! Les biscuits, les soupes, les boissons, le pain ainsi que les menus sortis des industries alimentaires, contiennent d’importantes quantités de sel (= chlorure de sodium = NaCl). Ainsi, un bol de biscuits apéritifs en recèle autant qu’un demi-bol d’eau de mer. Et une assiette de soupe déshydratée en fournit parfois plus de 2 grammes, soit un tiers de la dose maximale recommandée par jour. Ce qui explique pourquoi nous absorbons quotidiennement entre 8,5 et 10 grammes de sel, quand cet apport ne devrait pas dépasser 5 g chez la femme, et 6 g chez l’homme. L’Organisation mondiale de la santé, quant à elle, estime que la consommation de sel est de 4 kilos par individu et par an. Bonne nouvelle: en trois semaines, on arrive à se débarrasser de ces saveurs salées, en remplaçant le sel par d’autres aromates moins problématiques pour notre santé. Un petit effort pour de grands bénéfices!


Une fin d’année en grande forme

Des risques bien établis En excès, le sel est responsable, chez les personnes prédisposées, d’une hypertension artérielle aggravant le danger d’accidents cardio-vasculaires et d’une augmentation du risque de cancer de l’estomac. Il entraîne également une fuite de calcium dans les urines et favoriserait l’ostéoporose, même chez les plus jeunes. Ce qui aggrave le risque de fractures (mais tous les scientifiques ne sont pas d’accord sur ce point-là, encore soumis à des études). Plus gênant au quotidien? Le sel augmente la prise de nourriture. Pour preuve, le paquet de chips et de cacahuètes impossible à lâcher avant d’avoir avalé la dernière miette. L’addiction au sel touche même les enfants étant donné que, selon des études américaines, près d’un écolier sur deux consomme plus de 6 g de sel par jour. Or ce taux devrait être le maximum autorisé… chez les adultes!

Le chiffre 1 pincée de sel = 1 g de sel et la ration recommandée est de 5 g à 6 g par jour. Autrement dit, on dépasse très rapidement les besoins quotidiens;

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT

49€/mois pour 3 mois

De plus, bénéficiez d’une remise de première visite* Conçu pour les femmes, le circuit Curves associe renforcement musculaire et exercice cardio-vasculaire et vous permet de brûler jusqu’à 500 calories tout en travaillant chacun des principaux groupes de muscles. Avec des séances de 30 minutes, accompagnées par un coach, Curves offre le soutien dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs.

tout le reste n’est que du superflu… Excès de sodium Si les industriels ont la main lourde sur la salière, c’est parce que ce nutriment augmente le poids des produits, par rétention d’eau. Et donc le prix de vente au kilo. En plus, il améliore, à petit coût et avec très peu de travail, la saveur des mets: nous sommes toujours plus attirées vers des goûts salés plus prononcés. Petit rappel de biologie: dans le chlorure de sodium (NaCl), c’est surtout le sodium (Na) qui est responsable des troubles médicaux. Or, celui-ci est également présent

curves.com

404 route de Thionville L-5884 Hesperange Tél.: 26 36 14 55 info@curves-luxembourg.com *Remise applicable sur les frais de service. Offre valable jusqu’au 31/12/2013. Offre réservée aux nouvelles adhérentes. Non cumulable avec d’autres offres.


santÉ

94

dans le bicarbonate de sodium (soit dans les eaux minérales) ou le glutamate de sodium (fréquemment rencontré dans les plats préparés et souvent utilisés dans les restaurants chinois).

Stop aux saucisses Les aliments concernés par les doses exagérées de sel sont nombreux. Parmi les pires, citons la chair à saucisse, la viande fumée, le jambon cru et cuit, le saucisson, le pâté, les conserves (poissons, légumes, potages…), certains fromages à pâte dure, le pain, les céréales du matin, certaines eaux minérales pétillantes ou plates. Et, bien sûr, les chips et autres biscuits apéritifs. Mais là, comme le sel est visible et se goûte, il reste plus aisé à repérer! Si vous n’imaginez pas éliminer tous ces mets de vos placards, pas de panique… Les aliments bios offrent une bonne alternative, car ils présentent souvent une composition plus légère en sel. Reste encore les produits de régime, «pauvres en sodium». Ils contiennent parfois beaucoup moins de sel, mais sont plus chers. Mieux vaut les réserver à ceux qui, pour des raisons médicales, sont obligés de suivre un strict régime. Finalement, l ’alternative la plus judicieuse et la moins onéreuse reste de cacher la salière!

La prise de conscience des industriels Voici quelques années, un comité de cardiologues anglais a été à l’origine d’un changement décidé par le ministère de la santé britannique: à savoir, l’obligation, pour les entreprises, de diminuer progressivement le taux de sel présent dans les aliments. En Finlande, les industriels utilisent, depuis plus d’une décennie, un sel allégé en sodium. Ce qui a permis une diminution de 50 % des maladies cardio-vasculaires. Dans nos pays, la prise de conscience est également réelle. Ainsi, certains aliments, dont le pain, les céréales, les potages en brique ou en conserve, les plats préparés, etc. se sont notamment allégés en NaCl (environ 25 % en moins)… sans que les papilles des consommateurs ne constatent d’ailleurs de différence.

La chasse au sel est ouverte tous les jours! 1 En théorie, il serait idéal de scruter les étiquettes précisant les ingrédients des aliments. En pratique, c’est souvent mission impossible, le taux de NaCl n’étant pas toujours affiché. Hélas! 2 Bannissez au maximum la salière et ne la posez pas à

table. Au début, les aliments paraissent fades, mais, en

{Quelques-uns des mets les plus salés} (dose de sodium pour 100 g)

Sel: 38.850 mg / Cube pour bouillons: 15.000mg Sauce soja: 5000 à 6000 mg / Poissons salés: 3000 à 4000 mg Olives: 2000 à 3000 mg / Moutarde: 2000 à 3000 mg Fromages: 500 à 1200 mg / Ketchup: 1100 à 1200 mg Biscuits apéritifs: 1100 à 1200 mg / Charcuteries: 600 à 2500 mg Eau Vichy Saint-Yorre: 1744 mg / Beurre demi-sel: 870 mg Pop-corn salé: 800 à 900 mg

quelques jours, les papilles s’y habituent. Plutôt que de secouer la salière, mettez-en un peu dans le creux de la main et ajoutez-le par pincée dans vos plats. La seule manière de prendre conscience de la quantité utilisée. 3 Misez plutôt sur les herbes et les épices: paprika, cumin, herbes de Provence, muscade, romarin, basilic, menthe, sauge, persil… Mais aussi sur les aromates: ail, échalotes, vinaigre doux, jus de citron, citronnelle, etc. Méfiez-vous des mélanges tout prêts d’épices contenant souvent… du sel! Tous les aliments frais possèdent naturellement une quantité de sel nécessaire à nos besoins quotidiens. 4 Limitez les aliments riches en sel, ainsi que les plats issus de l’industrie. Attention également à certains médicaments, surtout lorsqu’ils sont effervescents. 5 Privilégiez la viande, le poisson et les légumes frais (pas en boîte, ni fumés, ni incorporés dans des plats tout prêts). Exception pour les aliments surgelés nature (sans sauce ni ajout d’arômes). 6 Méfiez-vous de certains arguments commerciaux. Ainsi, la fleur de sel recueillie manuellement à la surface des marais salants semble plus artisanale, moins polluée, meilleure pour la santé. Ce qui est vrai, mais elle contient aussi… 100 % de sel! 7 Dirigez-vous vers la cuisine exotique, en ajoutant des fruits dans les plats. Evitez les cuissons à l’eau, où les saveurs sont diluées, pour des préparations en papillotes, mijotées, braisées, etc. 8 Mieux vaut cuire vos légumes dans l’eau salée (2 cuillères à café pour 1 litre), car cela empêche la fuite des minéraux dans le liquide. Mais, alors, n’en rajoutez pas ensuite! 9 Rincez les pâtes cuites et les conserves de légumes ou de légumineuses à l’eau claire: vous éliminez ainsi un bon pourcentage de leur teneur en sodium.


AIR OPTIX® AQUA MULTIFOCAL: Ne vous cachez plus derrière vos lunettes!

EMMANUELLE, 42 ans Profession: chargée de marketing Aime: les films de Woody Allen, le mouvement Art déco et les oursons en guimauve Emmanuelle et les lunettes: elle n’avait jamais eu à porter de lunettes jusqu’à la quarantaine L’appréhension: elle ne voulait pas se cacher derrière des lunettes, mais avait peur que les lentilles ne soient pas assez confortables.

Quand j’ai appris que j’étais presbyte et que j’allais devoir porter des lunettes, ça a été le drame. Je suis très coquette et j’adore me maquiller les yeux. Devoir me cacher derrière des

LES LENTILLES MULTI FOCALES, VOTRE MEILLEUR ATOUT SÉDUCTION PASSÉ 40 ANS.

lunettes était inconcevable. Heureusement, j’ai découvert, en feuilletant un magazine, qu’une autre solution était possible,

Les lentilles AIR OPTIX® AQUA MULTIFOCAL: le confort

grâce aux lentilles AIR OPTIX® AQUA MULTIFOCAL. J’ai tout

d’une vision nette de près comme de loin, sans rien ôter à

de suite demandé à essayer, même si j’avais quelques ap-

votre pouvoir de séduction.

préhensions. On m’avait dit que les lentilles étaient difficiles

Dotées d’une très haute perméabilité à l’oxygène et faible

à mettre, que cela pouvait irriter les yeux, que ça n’était pas

teneur en eau, elles garantissent ainsi à vos yeux une meilleure

confortable. Et finalement, les essayer, c’est les adopter. Elles

respiration**1.

sont totalement confortables! En plus, elles sont jusqu’à 5 fois

Elles se posent et s’enlèvent en toute facilité.

plus perméables à l’oxygène** que les lentilles classiques1,

Elles possèdent une zone de lecture en leur centre, pour une

pour des yeux qui respirent la santé. Et je peux les garder tout

vision de près optimale et confortable.

au long de la journée, quelle que soit mon activité: au bureau,

Elles ont une puissance focale dégressive du centre vers la

ou pendant mes séances de gym. C’est vraiment le top! Vieillir,

périphérie, pour une vision toujours aussi nette, à moyenne et

d’accord, mais renoncer à la séduction, hors de question!

longue distance.

Consultez à présent www.decouvrezlentillesdelecture.lu et testez gratuitement* des lentilles de lecture !! *Frais d’adaptation non compris

**Dk/e = 138 @ -3.00D. D’autres facteurs peuvent être nocifs pour la santé des yeux. 1. Basé sur le taux de transmission d’oxygène des lentilles; CIBA VISION donnée au dossier, 2009 AIR OPTIX et le logo CIBA VISION sont des marques commerciales de Novartis AG. CIBA VISION fait désormais partie d’Alcon, une division de Novartis AG. © 2013 Novartis. MR2013-1031 11/2013.


BEAUTÉ

96

Belle en hiver! Profitons de la saison froide pour se concocter un plan beauté hors pair Marie-Elisabeth Crochet-Vappiani

Décembre, un mois pour soi! Les mois d’hiver sont les mois idéaux pour se chouchouter. De la lutte contre le froid aux réveillons, les prescriptions ciblées d’une saison en beauté!


C’est l’un des mois les plus tristes de la saison, pas de lumière, que de la pluie et de la grisaille, quand ce n’est pas de la neige. Pire, les températures froides font des dégâts sur la peau. Elle se déshydrate à la vitesse de la lumière, l’épiderme a du mal à se régénérer et le vieillissement s’accélère. Résultat: un teint terne et un aspect fripé. Pour aborder l’hiver en restant zen, on apprend à se faire du bien. Pour se remonter le moral, les fêtes sont là, et c’est l’occasion de se fixer des objectifs pour en être la reine! Il faut dire que ces derniers temps, on s’était un peu négligée. Allez, pas de panique, on va se reprendre en main, puisque l’on a encore quelques jours devant nous.

«Pour un maquillage de fête, on mélange couleurs et textures» Je m’occupe de moi! L’avantage des derniers mois de l’année, c’est qu’il n’y a pas grand-chose à faire à l’extérieur. On en profite pour se consacrer du temps bien mérité et se détendre. Il faut apprendre à appuyer sur «pause», pour remettre les compteurs à zéro et maintenir le stress à distance. On se masse le crâne: la tête est la première zone du corps à se contracter et à se marquer sous l’effet du stress, à force de froncer les sourcils et de plisser le front. Chaque soir, on décompresse en chauffant quelques gouttes d’huile essentielle de lavande et de mandarine dans ses mains; on presse ses tempes avec les paumes et on fait des mouvements circulaires; on masse ensuite l’arrière des oreilles et la nuque de la même façon. Plus simple, on s’offre cette petite araignée de métal qui fait tout le travail! Pour la suite du programme, on plonge dans la méditation. Rien de tel qu’une petite séance de relaxation pour voir plus clair en soi et calmer le mental. Assise ou couchée, on se concentre sur sa respiration, et on laisse les idées défiler sans contrainte. Le système nerveux est détendu et on gagne en clairvoyance. Autre formule, on fait le vide à l’intérieur de soi dix minutes par jour pour rééquilibrer émotionnel et rationnel, en se concentrant sur un mouvement lent, comme la flamme d’une bougie ou sur un aquarium. Inondez-vous de pensées positives: répétez-vous quelques mantras 100 % positifs. C’est une façon de créer de nouveaux canaux neurologiques entièrement dédiés à la satisfaction de soi. Autant de petites astuces qui permettent de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à


Beauté - Relaxation - Bien-être Revendeur officiel, toute la collection Cavalinho à découvrir à l’Institut

«En décembre, la clé d’un épiderme protégé? L’hydratation!» moitié vide! Enfin, dernier conseil, on dort! Un moral au top, c’est d’abord un sommeil de bonne qualité. L’actrice Penelope Cruz serait la première à vous le conseiller: pas de joli visage détendu sans huit heures de sommeil. En sachant que les heures les plus réparatrices sont celles avant minuit!

On se démaquille en douceur! Côté soin, en hiver, on évite plus que jamais tout ce qui pourrait agresser la peau. On laisse tomber le disque de coton qui irrite une peau déjà malmenée par le froid. La bonne ordonnance? Un lait démaquillant qui fait tout le travail. On le masse délicatement pour qu’il décolle en douceur le maquillage et on rince. Pour finir, on vaporise un tonique ou une lotion en spray, qu’on sèche, si besoin est, en tapotant délicatement un mouchoir en papier.

Hydratez, hydratez et encore hydratez!

SOIN DUO* AVEC CHAMPAGNE & CHOCOLAT OFFERTS (à partir de 50¤/pers.) *Faîtes-lui plaisir, en lui offrant un soin duo au choix, accompagné d’une bouteille de champagne et de chocolats.

Ouvert du Lundi au vendredi de 8h à 20h et le Samedi de 8h à 18h 137 route de Thionville | Luxembourg Tél.: 621 312 649 - 621 507 440 www.art-beaute.lu

Depuis le temps qu’on teste des produits en tout genre, il y en a au moins un dont l’efficacité est incontestable, c’est une bonne crème hydratante On ne le dira jamais assez, c’est le premier soin préventif anti-âge, au quotidien. Pour les périodes les plus froides, on fait comme les Japonaises, championnes des rituels de beauté, et on applique son soin en deux temps. Une première dose que l’on masse consciencieusement jusqu’à absorption complète, et l’on répète l’opération une seconde fois, car une peau déjà hydratée va absorber encore mieux cette couche d’hydratation supplémentaire. Le nouveau principe de beauté à adopter pour les plus pressées qui veulent un résultat optimal, sans pour autant changer de routine de soins, c’est d’ajouter quelques gouttes d’huile dans sa crème au quotidien. Certaines d’entre elles, à base de miel, décuplent l’effet réparateur du produit, et rendent la peau plus ferme. On peut choisir aussi de diluer une goutte d’huile d’argan dans sa crème de jour pour nourrir, ou une goutte d’huile essentielle d’encens dans sa crème de nuit pour aider à défroisser les traits. Et surtout, on n’oublie pas d’hydrater ses lèvres: on remplace son rouge à lèvres par un baume coloré et onctueux que l’on veillera à appliquer généreusement plusieurs fois par jour.

On répare avec un sérum Le mois de décembre, c’est le moment idéal pour faire une cure avec un sérum que l’on applique avant son soin habituel, histoire de donner un petit coup de booster à la peau de son visage. Il va décupler les effets de notre crème fétiche que l’on appliquera ensuite. Pas de doute, c’est le duo gagnant. Et bonne nouvelle, chaque type de peau trouvera son sérum expert. Le résultat est là, que ce soit sur la tonicité, la fermeté ou encore l’élasticité.


On n’oublie pas son corps Il n’y a pas photo, c’est la période où la peau du corps est la plus malmenée. Première étape, on n’oublie plus de s’enduire d’un baume pour le corps au moins une fois par jour, après la douche. Attention, plus la douche est longue et chaude, plus le filme hydro-lipidique s’altère. On ne dépasse donc plus les cinq minutes. Quant aux mains et aux pieds, ce sont de pauvres oubliés de nos rituels beauté! Pour les mains, on choisit l’option réparation extrême avec une crème nourrissante à base de beurre de karité, qui hydratera intensément la peau, les ongles et les cuticules. Pour éviter au maximum le dessèchement, on prend l’habitude de se laver les mains avec une huile de douche, bien plus riche. Côté pieds, un vieux truc qui marche toujours: le soir, on les enduit de Crème Nivea et on enfile des chaussettes de coton pour la nuit. Au réveil, pieds de bébé assurés! Quant aux cheveux, interdiction de faire l’impasse sur l’après-shampoing. Et l’excuse du manque de temps ne tient pas: les versions baume en spray sans rinçage sont formidables!

On change de régime alimentaire Pendant l’hiver, on s’offre un régime peau douce et souple en changeant d’alimentation! On plonge sur les capsules d’huile de bourrache (trois par jour). Et on met au menu les poissons gras, comme le saumon, le cabillaud, le maquereau et les sardines pour les omégas 3. On continue de mettre des tomates au menu, bourrées de lycopène et d’antioxydants et on n’hésite pas à consommer du chou rouge, qui tonifie et renforce le système immunitaire. On arrête les aliments gras, pour protéger nos artères, et les sucres qui, à terme, provoquent la glycation, soit la destruction du matelas de soutien de la peau et donc son vieillissement prématuré. Pour les repas des réveillons, on se délectera de fruits de mer: ils contiennent de l’iode, du magnésium et du fer qui vous aideront à lutter contre la fatigue de la nuit qui s’annonce, comme celle de l’hiver. On peut en consommer jusqu’à trois fois par semaine…

On se couvre d’or Pas de surprise, pour le make-up de fin d’année, l’or est de retour dans toutes les gammes de luxe. Sophistication et séduction sont au programme pour des fards précieux aux éclats métalliques qui mettront en valeur le regard lors des soirées de fête. Chez Givenchy, du noir et de l’or, moulé en étoile bicolore, dont les deux teintes s’estompent séparément ou ensemble pour se décliner en variété de bronzes caméléons et moirés. De la technicité et du jeu en perspective... Et cerise sur le gâteau, ces couleurs qui s’adapteront à votre maquillage de tous les jours. S’ajoutent à cela un pinceau paillette pratique qui donnera un air de fête à n’importe quel fard. Chez Chanel, des nuances intemporelles classiques se combinent en une infinité de propositions: du beige, du bronze, du violine se marient pour des effets irisés ou satinés. Côté teint, si l’on ne doit s’offrir qu’un produit, c’est parmi les objets précieux Dior qu’il faudra se tourner: la poudre compacte illuminatrice parfumée Diorific. Un boîtier précieux qui renferme une poudre d’or et de nacre, parfumée aux senteurs de la fragrance mythique J’adore. Le genre de petit cadeau qui donne le moral… Bien hydratée, bien protégée et joliment maquillée, on rajoute une belle bouche rouge à tout cela et hop, on est prête pour être la reine du bal!


BEAUTÉ

100

Objectif: bouche hyper glam! emma braggio

La bouche est résolument une arme de séduction massive. Comment la sublimer, et la maquiller pour être juste irrésistible?

Première étape: le soin  Les lèvres, recouvertes d’une peau ultra fine, ne possèdent pas de film protecteur. Elles contiennent très peu de mélanine pour les préserver des UV, et peuvent donc vieillir prématurément. Pire, les facteurs climatiques externes, mais aussi tous les petits gestes du quotidien (s’humidifier les lèvres, se maquiller…) peuvent être des sources d’agression pour la bouche et mettent à mal l’aspect plumpy des lèvres. Pour préserver leur beauté, il est nécessaire d’adopter une routine de protection au quotidien.


MASCARA SEMI-PERMANENT LE RÉHAUSSEMENT DE CILS

3 RAISONS DE COMBINER

Une fois par semaine, on gomme délicatement, pour enlever les peaux mortes. Le produit: Fée des lèvres, Lush, un exfoliant rose et sucré pour des lèvres au bubble gum. Tous les jours, et même plusieurs fois dans la journée, on hydrate, avec un baume. Seul, en version colorée, ou sous votre rouge à lèvres, c’est le must have pour des lèvres sublimes. Le produit: Cicaplast Lèvres, La Roche-Posay. Un baume réparateur qui repulpe en profondeur. Le soir, avant de se coucher, on hydrate généreusement les lèvres. Le produit: star des backstage, on ne jure que par lui: Homéoplasmine. A appliquer en couche épaisse, pour se réveiller avec une bouche pulpeuse à souhait

MASCARA SEMI-PERMANENT & RÉHAUSSEMENT DE CILS

1

CILS AVANTAGEUSEMENT RECOURBÉS

2

MASCARA PARFAIT EN TOUTES CIRCONSTANCES

Etape 2: le cas de la médecine esthétique Rides, lèvres trop fines, commissures tombantes... Nos bouches ne sont parfois pas à la hauteur de nos ambitions. Ce sont pourtant autant de petits problèmes qu’une chirurgie légère peut résoudre. A chaque problème sa solution. Des rides sur la lèvre supérieure Disgrâce souvent rencontrée chez les fumeuses. La solution? L’acide hyaluronique, que l’on injecte dans le liseré des lèvres, puis dans chacune des rides. A compléter un mois plus tard, on complète avec une injection de toxine botulique, qui met le muscle orbiculaire au repos et prévient donc la réapparition des rides.

3

RÉSISTANT À L’EAU AU SAUNA ET SPORT

IMPORTATEUR, DISTRIBUTEUR & FORMATEUR NATHALIE CORBIERE GSM: 691 251 123 | Tél.: +33 1 79 97 40 34

www.autour-du-regard.com


Concours Lèvres trop fines Avec l’âge la bouche devient moins charnue, et très vite, un petit air pincé, pas franchement gracieux s’installe. Une injection d’acide hyaluronique dans le pourtour des lèvres suffit à redessiner joliment la bouche sans avoir besoin de la gonfler. Mais il faut que cela reste subtil et respecter votre anatomie pour un résultat naturel et pour éviter la bouche de mérou… Des commissures tombantes

Jouez avec Femmes Magazine & gagnez un flacon de Rêve de Van Cleef & Arpels en répondant à la question suivante:

Avec les années qui passent, le muscle des lèvres se raccourcit, attirant les commissures vers le bas, et donnant au visage une expression amère. La solution? Une injection de toxine botulique dans le muscle triangulaire des lèvres permettra de corriger ce défaut. On peut également combler les commissures avec de l’acide hyaluronique.

Etape3: un maquillage glamour Dernière étape pour se faire une bouche de star. Après des années de nude, place au glamour. La bouche s’affiche et s’affirme. Rouge cerise

A quels parfumeurs doit-on la fragrance Rêve de Van Cleef & Arpels?* (voir sur www.femmesmagazine.lu)

Réponse:

glossy, bordeaux mat théâtral ou fuchsia éclatant.

{ Mode d’emploi } Avec une telle bouche, jouez le soft. Teint impeccable, mais tout en transparence, yeux légèrement maquillés.

C’est à la façon d’un songe que Rêve de Van Cleef & Arpels a été conçue. Soit une fragrance féminine et poétique, un délicieux bouquet de fleurs blanches, orné d’un départ vert lumineux et d’un sillage sensuel.

Nom:.. . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ................................................. ...... Prénom:.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ................................................. ...... Année de naissance:............................................. ...... Adresse complète:................................................. ...... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .......................................................

téléphone:.. . . . . . . . . . . . . . . ....................................................... email:. .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ................................................. ......  J’accepte de recevoir des informations liées à Femmes Magazine

Découpez ou recopiez ce bon sur papier libre, renvoyez-le avant le 31 Décembre 2013 à: Femmes Magazine - Concours Van Cleef & Arpels 74 rue Ermesinde - L-1469 Luxembourg Offre réservée aux personnes majeures - Une seule réponse par adresse Règlement du concours sur demande.

La bouche fruits rouges Vue sur les défilés, elle est hautement désirable. Prune, violet, myrtille, lie-de-vin ou bordeaux, elle ne tolère aucun faux-pas. Première étape, définissez les contours avec un crayon à lèvres, de la même teinte que votre rouge à lèvres. Puis, appliquez votre couleur, de préférence au pinceau. On poudre, pour assurer la tenue. L’objet du désir: Rouge Ecstasy Giogio Armani n°602 Night Viper Le contour ad hoc: Dior Contour, n°943 Prune Troublant


Des lèvres fuchsia trendy Enfin un rose qui va à toutes! Chaque carnation a sa nuance. Le fuchsia est LA teinte tendance, vue sur tous les mannequins et sur tous les tapis rouges. Mat ou glossy, bouche mordue ou laquée, il est so hype. L’objet du désir: Yves Saint Laurent Rouge Pur Couture n°19, Rouge Dior n°775 Darling, Rouge automatique n°661 Reflex, Guerlain

Bouche cerise glossy La grosse tendance de l’année, il est sur toutes les bouches et a gagné la rue. Pourtant il nous séduit toujours autant. On le choisit glossy, bien brillant, si sexy. L’objet du désir: Shiseido, Perfect rouge PK 249, Lancôme L’Absolu Velours n°172, Rich Lip Color Old Hollywood Bobbi Brown


104 must have

MUST Opium Collector Un habit de lumière pour un flacon prestige.

Body Gold

Yves Saint Laurent en profite

Zen

Body Gold, un parfum en édition

également pour lancer

Cette nouvelle Eau de parfum

limitée pour célébrer les fêtes.

3 nouveaux produits

Absolue hautement concentrée

Cette eau de parfum fait la

pour le corps. Une brume

est un élixir puissant.

part belle aux notes sensuelles

hydratante, une huile sublima-

La fragrance dévoile les effluves

d’absinthe verte, de rose et de

trice et une poudre satinée sont

de fleurs délicates: jasmin sambac

cachemire.

ainsi venues enrichir la gamme.

noble et magnolia.

Burberry

Yves Saint Laurent

La vanille, le patchouli et l’ambre tissent un sortilège qui captive tous les sens. Shiseido

Rouge prodige

The lift crème

Le rouge à lèvres prodige

Hypnose

Avec le Lift Chanel conclut

de Clarins continue d’offrir

Un nouveau chapitre dans la

une fois de plus l’alliance entre

à vos lèvres brillance, confort

légende Artliner. Aussi chic &

la nature et la science.

et tenue irréprochable grâce

playful que la gamme d’origine,

Chaque soin est un concentré

à sa fameuse technologie High

mais bénéficiant dorénavant d’une

de savoir-faire, de créativité

Fidelity Pearl. Sans oublier

tenue ultra-longue durée de 24

et de sensorialité au service

sa texture riche et crémeuse

heures, Artliner 24h habille les

de la peau pour préserver l’ar-

à l’action nourrissante.

yeux de couleurs intensément

rondi du visage, effacer les ridules

métalliques.

et retrouver une peau lisse.

Clarins

Lancôme

Chanel

Retrouvez + d'astuces beauté sur www.femmesmagazine.lu/beauté


La Petite Robe noire Des flacons vintage, réalisés à la main selon le plan original de 1912 ont été retrouvés. Pour cette édition de prestige, Sara Bran,

Fleur Splendide

dentellière sur or et argent,

Nouvelle édition limitée,

renoue avec la tradition

Cabotine Fleur Splendide

ornementale et séculaire du

Clinique

est un parfum moderne,

porte-flacon de parfum. A flacon

Le CC Cream est l’atout beauté de

adaptation glamour

d’exception, une concentration

la femme moderne. Le secret de sa

et insouciante du classique

ultime: l’extrait.

performance: l’association des bienfaits

Cabotine des Parfums Grès.

Seulement 21 pièces numérotées

d’un soin complet et d’un maquillage

dans le monde.

haute tenue.

Grès

Guerlain

Clinique Le CC Cream est l’atout beauté de la femme moderne. Le secret

129 Sérum précieux

de sa performance: l’association

Un complexe bioactif de lipides

des bienfaits d’un soin complet et

végétaux – phytostérols, glycérides

d’un maquillage haute tenue.

et acides gras insaturés – fabriqué à partir de l’huile de canola

Clinique

augmente la luminosité de la peau

Le CC Cream est l’atout beauté

et lui offre un teint éclatant

de la femme moderne. Le secret

de beauté. Ces lipides végétaux

de sa performance: l’association

lissent la surface de la peau,

des bienfaits d’un soin complet et

estompent les ridules et révèlent

d’un maquillage haute tenue.

un aspect velouté. Maria Galland


Aura La femme Aura dégage

VIVONS BIEN, VIVONS SAIN, VIVONS BIO!

une énergie magnétique, impossible à éviter et impossible à expliquer, une force pleine

Trussardi My Name

de mystère et d’attraction

Le parfum séduit immédiate-

qui inspire et séduit tout

ment, c’est un plaisir à l’état

le monde. Aura de Loewe

pur dans un emballage

est une eau de parfum féminine

de charme impulsif. Le parfum

florale et boisée.

enveloppe le corps comme

Loewe

une deuxième peau grâce aux notes de vanilles associées de musc et d’ambre séché. Trussardi

Retrouvez nos marques de produits cosmétiques: Weleda | Lavera | Ladrôme (huiles essentielles de haute qualité) | Cattier (cosmétique & nature) Docteur Hauschka

Venez découvrir nos produits biologiques, gamme pour bébé, enfants ainsi que les boissons et compléments alimentaires. De plus nous proposons un large choix de produits sans gluten, sans lactose, sans œuf, sans produits laitiers et sans sucre. Horaires d’ouverture: Lundi au Vendredi 8H30 -19H | Samedi 8H30 -18H

Diorific Poudre Compact Se parer de luxe, se poudrer d’or. Ecrin aux courbes parfaites, le précieux boîtier Diorific érigé en joyau suprême renferme une poudre embossée des perles de colliers Masaï et sprayée de nacre, qui éclaire les pommettes de ses minuscules particules dorées.

Centre commercial LAANGWISS 2 7 rue Nicolas Glesener L-6131 Junglinster Tél.: 26.78.00.91 Fax:26.78.00.92 info@alavita.lu | www.alavita.lu

Dior


... la beauté de votre corps dépend du bien-être de votre esprit... Flowerbomb

«UN VOYAGE SENSORIEL À TRAVERS LES 5 CONTINENTS PAR LES 5 SENS ET LES 5 ÉLÉMENTS.»

Flowerbomb est une explosion florale, une profusion des fleurs qui a le pouvoir de rendre la vie plus belle. Pour les fêtes, Viktor & Rolf

Boucheron

partage la magie de Noël

Une eau de parfum qui,

avec une nouvelle édition limitée

pour célébrer ses 25 ans,

pétillante de Flowerbomb:

s’habille d’une lumière blanche

la bouteille à multiples facettes

et saturée, aussi éclatante

Elle scintille et brille,

que l’or travaillé par les «Mains

comme si des nacres précieuses

de lumière» de la maison.

avaient atterri sur sa surface.

L’étui de cette édition limitée

Edition limitée.

fait vibrer les lettres et les

Viktor&Rolf.

godrons d’or marqués à chaude. Boucheron

EXCLUSIVITÉ SKINLIGHT:

Dernière innovation esthétique contre le vieillissement de la peau. La force du diamant et la pureté de la lumière lutte contre le temps qui passe.

Voile de lumière Comme si la rose Lancôme avait été prise dans des cristaux de givre... Cette poudre irisée, légèrement rosée, illumine instantanément tous les teints. Elle s’applique simplement au pinceau, pour sublimer le visage et le décolleté. Lancôme

Spa Remise en forme Esthétique Onglerie Pédicure médicale Soins LPG

Lumière pulsée Les rituels du monde Soins Holistic Épilation Soins visage Soins du corps

Cellcosmet et Cellmen - LPG - VelaSmooth Pro - alessandro - Biocol Cinq Mondes - Gehwol - Phytomer - Sorisa

Formation esthétique supérieure - 13 ans d’expérience AU MASCULIN COMME AU FÉMININ SEUL OU EN DUO

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 20h le samedi de 8h à 13h - Parking gratuit 4 rue Jos Felten, L-1508 Howald Tél.: 28 37 14 99 | www.ninfadayspa.lu


L’Or du Désert Les Mille et Une Nuits racontent les splendeurs de l’Orient et la richesse infinie de ses ingrédients majestueux.

Fan di Fendi

Divine essence des magiciens

L’eau de parfum Fan di Fendi

de l’Orient, elle est l’incarnation

extrême se réinvente

de la sensualité. Giorgio Armani

au travers d’une édition limitée

lui offre cette année une mise

extrêmement luxueuse,

en scène unique: l’alliance

mariant les univers

avec l’or pur.

de la parfumerie et de la mode

Privé Rose d’Arabie,

autour d’une matière précieuse,

Armani

le Galuchat. Edition limitée à 200 exemplaires… Fendi

Indes & Merveilles En hommage à ce parfum d’amour et de désir éternels, la créatrice parisienne de bijoux Sylvia Toledano a dessiné une parure d’exception qui vient épouser les courbes sensuelles du flacon d’un litre et demi. Cette création, dorée à l’or fin mat 24 carats s’orne d’une myriade de pierres fines aux couleurs chatoyantes provenant de Jaïpur. Seulement 48 pièces numérotées dans le monde. Guerlain


109

Test beauté Bobbi Brown Avec une philosophie simple, Bobbi Brown a rapidement conquis les femmes du monde entier. En effet, elle envisage la beauté de manière naturelle, quasi instinctive: de bons produits, des gestes essentiels. Bobbi Brown, c’est une gamme complète de couleurs, pinceaux, accessoires, et soins. Et puisque la marque vient de s’installer à Luxembourg, Femmes Magazine se devait de tester les produits stars de la marque!

Julie Kieffer

Sarah Braun

Patricia Sciotti

Paule Kiénert

Caroline Rivière

Maria Pietrangeli

Le Pot Rouge +: A glisser dans son sac à main, le pot rouge de Bobbi Brown est idéal pour une retouche de dernière minute. Il donne un rendu naturel aux lèvres et aux joues. Avec son miroir intégré, il devient le produit cosmétique indispensable des femmes pressées. -: La texture crème rend l’application un peu laborieuse notamment sur les joues. Un conseil, le poser sur une peau qui vient d’être hydratée.

Smokey Eye Mascara +:Il promet des cils épaissis, allongés, mieux définis, grâce à une texture gel… et il le fait! En un passage, les cils sont maquillés et parfaits. La tenue, en plus, est excellente. Pas d’œil de panda à la fin de la journée. Il est top et devient dès aujourd’hui mon nouveau chouchou! -: Il tient si bien qu’il est difficile à ôter. Pensez au démaquillant spécial yeux!

Long Wear Gel Eyeliner +: Une texture crème très douce à appliquer. Pour un trait juste parfait ultra facile malgré une application au pinceau testée en situation réelle… au feu rouge sur le chemin du bureau. -: Cela ne tient qu’une demi-journée le trait s’estompe au bout de quelques heures.

Le blush Bobby Brown +: Que sa teinte rose fluo, très jolie au demeurant, ne vous induise pas en erreur: ce blush est tout à fait utilisable au quotidien! Je dirai même obligatoire pour les teints blafards comme le mien! L’application est super facile: un coup de pinceau sur chaque pommette et votre mine est aussi fraîche qu’après une balade au grand air. -: Je déplore le pinceau incorporé à l’écrin… Je m’en serais bien fait un blush de sac!

BB cream de jour +: Très facile d’application de par sa texture qui est ni trop fluide ni trop épaisse. Le teint paraît plus lumineux, efface toutes les imperfections du visage. -: Faible hydratation de la peau, je conseille d’appliquer un sérum hydratant avant. Eviter de mettre une poudre après, car elle colle un peu.

Long Wear Gel Eyeliner +:J’aime la facilité avec laquelle on réussit à l’appliquer avec le pinceau adapté, même pour celles qui ne sont pas douées. Une ligne fine irréprochable surligne l’œil. Par contre il ne tient maximum que 5 h. Creamy Lip Color le rouge à lèvres -: Sa texture, crémeuse, riche et onctueuse se dépose sur les lèvres, formant une couche protectrice. Les lèvres semblent nourries et soignées. Par contre, la couleur ne tient absolument pas.


psycho

110

Magali Eylenbosch

Pour réussir à aimer les autres, il faut d’abord commencer par s’aimer soi-même. Attention cependant de ne point trop en faire, genre: «Moi, Narcisse, nombril du monde…». Vous risquez d’agacer votre entourage, probablement jaloux devant tant de perfection.

Je l’ai dit et je l’affirme encore, s’aimer est une nécessité. On peut difficilement survivre, 24 h sur 24 et 365 jours par an, dans la peau de quelqu’un que l’on déteste. C’est insupportable! Surtout qu’il n’existe pas d’exutoire. Impossible de dire à notre corps: «Reste ici, je descends juste prendre un petit café sur une terrasse.» On ne vit pas dans la quatrième dimension. À l’inverse, quand on s’aime, c’est un ravissement d’aller se le boire ce petit café et de faire profiter quelques quidams de notre délicieuse présence. Bien sûr, il y a un hic. Entre s’aimer normalement et vouer un véritable culte à sa petite personne, il y a un fossé à ne pas franchir.

Moi, moi, mon tout, mon moi S’aimer, ne fût-ce qu’un peu, nécessite pour beaucoup d’entre nous d’effectuer un véritable travail sur nous-mêmes. Des femmes parfaites avec lesquelles il ne faut même pas essayer de rivaliser, il y en a plein les magazines. Ras-le-bol des bombasses magnifiques, «chouchoutées, dorlotées, habillées, maquillées et bijoutées par les plus grandes marques, qui affirment, la bouche en cœur, qu’elles doivent leur réussite à machin qui leur a donné leur chance». Il suffit de les regarder pour voir qu’elles s’adorent assez pour écraser le moindre puceron qui leur pourrit l’existence. Et puis, il y a toujours une bonne copine qui s’évertue à vous faire comprendre

que vraiment, il est temps que vous vous aimiez un peu plus. Penchons-nous d’ailleurs sur le cas de cette bonne copine. Sa force: elle ne doute de rien. Elle s’adore! Je connais Sophie depuis plus de 4 ans. Lorsqu’elle prononce dix phrases, 9 commencent par «Je trouve», «Je suis certaine», «J’ai fait», «J’ai étonné tout le monde» ou «Tout le monde était en admiration lorsque j’ai dit…», «Mon fils est exceptionnel», «J’ai un mari formidable», «Je suis attendue comme le Messie.»… Si, si, je vous promets, «le Messie». Je ne fais que citer mes sources. Deux heures de conversation sur ce mode-là, et vous êtes à deux doigts d’appeler le service psychiatrique de l’hôpital le plus proche en leur promettant un client à la hauteur de leurs espérances ou de vous flinguer parce que, franchement, vous n’êtes qu’un ver de terre. Tout ça prouve qu’un brin de narcissisme annihile nos doutes et peut nous aider à avancer dans la vie sans nous en prendre plein la figure. Dans un monde cruel, on a franchement intérêt à développer d’excellentes protections qui nous permettent de contrôler ce que les autres perçoivent de notre comportement à leur égard.

{ je m’adore, si je dis } J’ai encore une fois réussi à étonner tout le monde. C’est dingue, cette robe, elle a été coupée pour moi. J’ai tenu le crachoir toute la soirée. Tant mieux, les autres n’avaient rien d’intéressant à dire. Elle n’avait pas envie de m’avoir à sa table. C’est normal, elle serait devenue transparente.


111 psycho

Avancer à couvert Plus j’avance en âge et plus je constate qu’à l’instar du chien ou du loup, l’homme vit en meute. Les plus forts grognent, se gonflent d’importance et ferment le clapet aux plus faibles. Imaginez votre chef vous expliquer le matin qu’il n’a pas confiance en lui. Qu’il se sent moche, faible. Que sa vie est un échec. J’en passe et des meilleures. Compatissante les premiers moments (on n’est pas des peaux de vache quand même), votre côté obscur se mettra rapidement en mode «prédation» et vous aurez tôt fait de faire éjecter cette tâche qui occupe justement le bureau avec vue que vous convoitiez depuis si longtemps. Pour accepter d’obéir, il faut naturellement être dominé par quelqu’un de suffisamment narcissique pour faire comprendre qu’il est intransigeant, voire despotique, que les mots qu’il prononce sont parole d’évangile, et que vous ne mettrez pas un orteil dans son joli bureau sans y être conviée. S’aimer nous donne parfois la capacité de faire comprendre aux autres qu’ils ont intérêt à filer droit. C’est une forme de despotisme qui permet surtout de ne pas laisser paraître les moments de doute. Charlotte règne sur son monde depuis qu’elle est petite: «On m’a toujours dit que j’étais exceptionnelle. J’ai toujours tout fait pour l’être, y compris en imaginant les pires bêtises, et j’ai toujours réussi à fuir la banalité, tellement ennuyeuse, quitte à me faire mal. Je suis passée maître dans l’art de la manipulation pour réussir à avancer et comme je suis

naturellement brillante, je bénéficie d’une réelle légitimité dans tous les domaines que j’aborde. Je déteste 95 % de la population, constituée dans sa majeure partie d’abrutis, mais comme il faut faire avec, j’arrive à leur faire croire que leur petite existence n’est pas dénuée d’intérêt. Charlotte n’est naturellement pas mon vrai nom et toute ressemblance avec une personne réelle est totalement fortuite!»

Travailler l’amour de soi Honnêtement les filles, on n’est pas sur terre pour se faire mal. D’accord, vous n’avez pas le popotin de Jennifer Lopez, la garderobe de Kim Kardashian ou l’espoir de décrocher le Goncourt. Si ça se trouve, vous êtes même moins jolie et intelligente que votre collègue de bureau. So what! En s’aimant, un peu, beaucoup, et même à la folie, on booste notre potentiel séduction et on gagne en assurance. On a toutes quelque chose que les autres n’ont pas, un petit truc qui fait la différence. Une qualité qui nous permet de briller. Comme dirait Stromae: «Nous sommes formidables». Il suffit simplement d’en prendre conscience.


vivre autrement

112

Choisir d’avoir une famille nombreuse Lisa Beys

Là où certains font le choix d’avoir un enfant unique, d’autres font le choix d’avoir une famille nombreuse, soit parce qu’ils sont eux-mêmes issus d’une famille nombreuse, soit parce qu’ils ont toujours rêvé d’avoir beaucoup d’enfants. C’est en effet s’assurer une source d’amour abondante et inépuisable. Certes, mais c’est aussi du travail! Alors, pourquoi certains font le choix d’avoir une famille nombreuse?


La crèche de Keisecker s’adapte aux besoins de chaque enfant

Grandir dans une fratrie unie et une maison pleine de vie Dans une famille nombreuse, les frères et sœurs deviennent de véritables compagnons de jeu, comme une bande de copains avec laquelle on fait les quatre cents coups. Avoir la présence de ses frères et sœurs en permanence, c’est avoir des personnes du même âge avec qui jouer, discuter, s’amuser. C’est le bonheur, dans toute sa simplicité. Cela donne une maison dans laquelle il y a de l’animation, avec des cris, des rires, des pleurs, des disputes... de la vie! Avec une famille nombreuse, chaque repas est un vrai moment convivial. Les enfants y discutent, se chamaillent aussi, il y a de l’ambiance. On est loin des dîners pendant lesquels on entend le bruit des fourchettes qui grincent sur les assiettes.

Des enfants épanouis et responsabilisés Dans une famille nombreuse, les aînés sont responsabilisés très tôt. Ils sont impliqués et aident dans les tâches quotidiennes, ils s’occupent également de leurs cadets, ils deviennent responsables très vite. Avec une famille nombreuse, les fêtes de Noël sont des moments particulièrement joyeux. Du repas de Noël qui réunit toute la tribu, aux cadeaux à offrir aux enfants comme aux parents, avec une famille nombreuse, les fêtes de Noël sont une période vraiment conviviale, heureuse. Cependant, il est parfois difficile pour les autres d ’accepter ce choix de vie.

– Crèche de Keisecker 13, rue Jean Schaack L-2563 Luxembourg Tél.: 48 49 30 –

– www.crechedekeisecker.lu –


vivre autrement

114

Affronter les critiques et le regard des autres Chômage, difficultés économiques... Beaucoup de gens critiquent les familles nombreuses, car il serait soi-disant irresponsable de faire des enfants dans un contexte si troublé. Mais, bien au contraire, la famille semble être devenue une véritable valeur refuge à laquelle se rattacher. La crise nous amène certes à vivre autrement, à dépenser moins et différemment, mais il ne faut pas en déduire qu’avoir des enfants en temps de crise revient à leur infliger, dès la naissance, toutes sortes de privations et de frustrations!

Idées reçues sur les familles nombreuses Une idée reçue récurrente consiste à considérer qu’avoir une famille nombreuse revient à condamner nécessairement les aînés à gérer leurs frères et sœurs. Des parents de famille nombreuse ne seraient donc techniquement pas en mesure de disposer d’assez de temps, ou d’énergie, pour s’occuper équitablement de tous leurs enfants. Grâce à l’essor des émissions «témoignages» et de la télé-réalité, avoir la possibilité de jeter un œil sur le quotidien d ’une

«Dans une famille nombreuse, les frères et sœurs deviennent de véritables compagnons de jeu» famille nombreuse est un divertissement que la télévision nous offre désormais de façon très régulière. Famille très religieuse, ou famille dans le besoin qui n’arrive pas à s’en sortir, il faut au contraire dépasser les clichés. Il existe de multiples raisons qui poussent des parents à vouloir agrandir la famille.

Une organisation nécessaire pour gérer le quotidien et les dépenses Avoir une tribu demande un peu de rigueur, sous peine d ’être débordé. Les très grandes familles s’en sortent grâce à une organisation sans faille. Les sites internet et les blogs, tenues par des mères de famille ou des parents, fourmillent d ’astuces, d ’idées, de «trucs» pratiques et de conseils. Il ne faut pas hésiter à aller les consulter, pour partager ses expériences, bonnes ou mauvaises! Outre les tâches ménagères, qui demandent conciliation, efforts et participation de tous, les courses sont également un moment clé dans l’organisation. Le budget nourriture

y prend une plus grande part. Les habitudes de consommation peuvent être adaptées pour réduire ces dépenses. On peut employer des ruses pour éviter les tentations: faire les courses en supermarché le moins souvent possible (une fois par semaine, une fois par mois). Faire une liste stricte de courses et s’y tenir... voire oublier chéquier et carte bleue au profit d’argent liquide, ce qui assure de ne pas dépasser le budget. Il faut également anticiper le coût des études, quand les enfants grandiront. Par exemple, en choisissant des écoles pas trop loin de la maison, pour pouvoir continuer à y habiter, ou revenir chaque week-end.

Quels impacts sur la carrière professionnelle? Bien sûr, chaque situation, chaque famille, est différente et unique. Mais la plupart du temps, c’est la carrière professionnelle de la mère qui est impactée, car elle doit s’arrêter de travailler. S’arrêter de travailler pour élever ses enfants peut aussi être vécu comme une simple pause dans la vie professionnelle, permettant d’adapter ensuite son parcours: reprendre le même travail, faire une formation, changer complètement de vocation. Des solutions alternatives existent: travailler à temps partiel (valable pour les deux parents), travailler à domicile, travailler comme assistante maternelle...

Choisir d’arrêter de travailler Certaines préfèrent rester à la maison et gérer le quotidien du foyer. L’avantage, c’est de voir les enfants grandir, les accompagner dans leur vie. Lorsque le choix est assumé, c’est une grande source de satisfaction de soigner, d’éduquer, de nourrir la tribu. Attention, cependant à ne pas s’exclure définitivement du monde du travail. Un décès du conjoint, une séparation, un divorce et la famille peuvent vite faire basculer dans la précarité. Si vous optez avec plaisir pour la dure profession de mère au foyer, prenez absolument le temps de vous dégager chaque semaine du temps pour vous: formation, implication dans une ou plusieurs associations, autant d ’activités qui permettent de développer un réseau d ’amis et de connaissances... N’oubliez pas que les enfants vont grandir et que vous risquez de vous retrouver dépendante du salaire de votre conjoint, éloignée de la vie active, et donc sans ressources propres. Famille nombreuse, famille heureuse? Oui, car la famille forme une équipe soudée et unie, dans laquelle les valeurs transmises par les parents sont un véritable socle. Dans les moments difficiles, avoir une famille nombreuse, c’est être toujours bien entouré, c’est avoir des personnes qui se soutiennent dans la difficulté comme dans les bons moments.


L’intérêt de l’enfant devrait être la seule préoccupation!

Forte de son expérience, Monica Scarsellato, la directrice et vice-présidente de la Felsea (Fédération luxembourgeoise des structures d’enfants et d’accueil), insiste sur l’importance du choix mûrement réfléchi lors de la recherche d’une crèche pour son enfant.

Mme Scarsellato, comment bien lui. Vont-ils vers lui? Et lui, se sent-il bien? ponsabilité d’enfants, et non de paires de choisir sa crèche? Le feeling est et sera votre meilleur guide. chaussures! Les 3 premières années sont les Il ne faut pas s’arrêter aux apparences, mais observer avec les yeux de votre enfant. Un grand jardin? Une structure aménagée avec le plus grand luxe? Ou tout simplement un endroit où l’amour, la chaleur, le respect seront là, à profusion? Un endroit où l’enfant pourra s’épanouir pleinement et se développer à son propre rythme, avec tous ses besoins? Ce qu’il faut c’est un équilibre entre infrastructures et besoins réels! N’hésitez pas à visiter les locaux (cuisine, dortoire, sanitaires…). Une crèche «transparente» n’a rien à cacher. Vous allez laisser votre enfant toute la journée, vous devez être sûre à 200%. Lors de la visite, emmenez votre enfant, observez ce qui se passe autour de lui, l’attitude du personnel vis-à-vis de

plus importantes quant au développement

Que pensez-vous des activités hors de l’enfant. Etes-vous réellement conscient de la crèche? de l’impact d’une mauvaise prise en charge, Prenez garde à la poudre aux yeux! Le rôle d’une crèche n’est en aucun cas d’emmener les enfants à la piscine, à la foire… Premièrement, parce que ce sont des moments à partager en famille et ensuite parce que c’est tenter le diable, d’un point de vue de la sécurité. Nous organisons des activités extraordinaires, mais toujours avec le concours des parents.

à court comme à long terme? Il faut remettre les choses à leur place et se centrer sur l’essentiel. La crèche ne doit pas être un outil de business comme on a tendance à la voir aujourd’hui. Une personne qui gère une crèche dans le réel intérêt de l’enfant ne s’enrichit pas… A bon entendeur…! Située au 179 route de Luxembourg,

Avez-vous un message à transmettre?

à Rollingen-Mersch (entre les garages Audi et Citroën,

Effectivement. Les gens ont tendance à sous-estimer notre métier de pédagogue. C’est un métier qui demande du physique, comme du psychique. Nous avons la res-

au-dessus du magasin Ostergaard), la crèche NoLéMi dispose désormais de nouveaux horaires d’ouvertures: 5h30-19h du lundi au vendredi, et 8-18h le samedi, toute l’année.

179, route de Luxembourg L-7540 Rollingen | Tél.: 27 03 08-1 | Gsm: 621 196 303


maman

116

Winnie l’Ourson, Hello Kitty, Cars... Le business des licences CHRISTINE MICK

Allez-vous à Noël plutôt craquer pour Spectra, Lagonna Blue, Dusty Crophopper ou Ripslinger? Si vous êtes parents, vous comprenez instantanément qu’il s’agit là des héros préférés de nos enfants. Jouets, décoration, mobilier, vêtements, rien n’échappe à ces objets sous «licence».

Véritable phénomène de société, l’essor des licences n’est pas nouveau et apparaît comme une réponse au besoin de repères et de codes, tant pour les enfants que pour les adultes. Pourquoi séduisent-elles autant nos enfants? Quels sont les grands gagnants du marché? Faut-il les accepter ou les bannir?


Le compte à rebours a commencé, les enfants achèvent leur longue lettre au Père Noël, tandis que les parents se précipitent déjà dans les magasins spécialisés pour être sûrs de ne pas risquer une éventuelle rupture de stock. De source sûre (le père Noël himself ), nous savons que les Pokemons connaitront encore un grand succès cette année, suivis de près par les Monskey. La récente sortie cinématographique du nouveau dessin animé des studios Pixar, Planes, donne également lieu à une multitude de produits dérivés, largement en tête du top 5 des jouets plébiscités par nos chérubins cette année.

Quels sont les produits préférés des enfants? Le mot «licence» est attribué à des produits qui obtiennent le droit d’utiliser l’image d’un personnage créé pour un film, une BD, une série TV. Il s’agit essentiellement de jouets, mais les vêtements, chaussures, papeterie et mobilier endossent aussi les couleurs des héros du moment. Dans le domaine des licences, les fortunes se font et se défont très vite. Difficile pour les fabricants et distributeurs de savoir qui règnera en tête de gondole l’année suivante. Quelques valeurs sûres ont su s’imposer au fil des années: il y a d’abord les incontournables, depuis des générations: Oui-Oui, Winnie et Barbapapa, qui sont et demeurent indémodables, et les personnages Disney, notamment les héros du dessin animé Cars, qui continue à être


maman

118

le produit phare de la marque, indétrônable depuis plusieurs années, et ce malgré l’arrivée de Planes sur le marché. Blockbuster du phénomène, la célèbre enseigne Disney vend ses produits dérivés dans plus de 90 pays, et occupe la première place des licences grâce à une redoutable stratégie marketing. Chaque âge dispose en effet de son héros. Garçon ou fille, ils seront sûrs de trouver leur personnage favori, qu’ils auront le plaisir de retrouver sur de nombreux supports. Les enfants étant infidèles, un produit sous licence séduit deux, voire trois ans, grand maximum. Ainsi, il vaut mieux réf léchir avant d ’investir dans un lit Cars ou un bureau Oui-Oui, car, quand arrivera fatalement le beau matin où votre chérubin hurlera que le petit bonhomme au bonnet bleu n’est plus son ami et que Flash Mc Quenn est stupide, vous regretterez alors amèrement de ne pas simplement avoir opté pour une paire de chaussons, même si ledit chérubin avait déclaré son amour pour Oui-Oui impérissable! Si pour les petits, les jouets à licence incarnent la douceur, ils représentent un compagnon et, surtout, un facteur d’intégration pour les 3/6 ans. Les licences, véritables tyrans des cours de récré? Hélas, on n’en est pas loin… Salma, maman d ’Oskar (et anti-licences), nous explique que son petit garçon se retrouvait souvent seul pendant la récréation, car il ne participait pas aux échanges de cartes Pokemon. Si les héros des licences pour les plus petits séduisent sans distinction de sexe, la différenciation fille/garçon s’affiche clairement sur le plan des licences à partir de 6 ou 8 ans. Les chevaux sont une véritable passion pour de nombreuses petites filles, comme en témoignent les nombreuses séries sur le monde équestre. De nombreux produits vont apparaître sur le marché: Wendy, My little Pony... Autre grosse tendance, les Monster High, poupées gothiques à l’image de nombreuses stars de la télévision, qui seront sans aucun doute LA révélation de Noël 2013. Elles seraient même en passe de détrôner Barbie et sa Fiat 500, qui était pourtant pressentie comme étant le gros succès de l’année. Les garçons, quant à eux, optent pour l’action avec l’indéboulonnable Spiderman ou le mythique Action Man, suivis de près par Max Steel, dont l’arrivée est imminente sur les rayons de magasins de jouets...

«J’ai fini par céder à la tendance, je suis contre les produits dérivés et je voulais marquer mon opposition à la pression des marques, mais j’ai fini par me rendre compte que cela excluait mon fils...»

Enfin, il y a les stars de notre enfance, qui continuent toujours à séduire… même 30 ans plus tard! Babar, les Mystérieuses Cités d’or, Martine ou Calimero reviennent sur les écrans… et sur les affaires et jouets de nos chères têtes blondes. Là encore, c'est d'abord une stratégie marketing très bien ficelée: la nostalgie est vendeuse et le secteur du jouet fonctionne très bien, même en temps de crise, car la notion de plaisir reste fondamentale. Et loin de nous l’idée de priver nos enfants de jouets à Noël… C’est exactement le rôle que doivent jouer ces produits: en effet, les héros transgérationnels permettent aux parents de replonger dans leur enfance, et favorisent en même temps la création d’un lien fort avec leurs enfants: «Moi aussi, quand j’avais ton âge, j’adorais Babar!» Le pouvoir «doudou» du jouet pour le parent qui l’achète compense le prix, souvent très supérieur aux articles d’une même gamme.

Produits dérivés = dérive pour les parents? Soyons franches, si nous écoutions nos enfants, notre maison ressemblerait à Disneyland… en pire! Entre les chaussons Cars, la brosse à dents Barbie, le service de table Pokémon, la mini-chaise Babar et le sac d’école Hello Kitty, chaque pièce de notre habitation possèderait une décoration à l’effigie d’une star de dessin animé. Quelle solution pour nous, pauvres parents férus de design et désemparés devant les goûts de nos enfants? Entre faire plaisir à nos bambins et les transformer en enseignes publicitaires Disney, il n’y a qu’un pas...


{Témoignage} Marie, maman de Charlotte, 9 ans et de Thomas, 5 ans. «Chez nous, les héros de bande dessinée ou de dessins animés sont exclusivement réservés aux pyjamas et chaussons. Hors de question pour mon fils de dormir dans un lit Cars, et je n’ai pas cédé aux colères de ma fille quand elle me réclamait, à cor et à cri, une parure de lit Barbie. Je refuse catégoriquement que ce soit Disney, le grand manitou, qui ait le pouvoir à la maison! Même si je cède parfois, car j’ai bien conscience de la notion d’appartenance et de sociabilisation que les marques induisent, j’en profite aussi toujours pour leur expliquer les modes de consommation et, surtout, le pouvoir des marques. Le domaine des livres me choque particulièrement, avezvous déjà parcouru une histoire d’un ouvrage «sous licence»? L’extrême pauvreté du texte, à laquelle s’ajoute un graphisme hésitant. Vraiment, cela me désespère et je refuse que les jouets et loisirs de mes enfants se résument à cela.»

La crèche Bumba vous souhaite de joyeuses fêtes!

OUVERTE TOUTE L’ANNÉE du lundi au vendredi de 7h à 19h • Crèche familiale et multilingues pour les enfants âgés de 0 à 4 ans. • Grand jardin avec jeux extérieurs

que certains n’hésitent pas à franchir! Il suffit d’observer une sortie

• Nombreuses sorties, ateliers et activités

d’école! Combien d’enfants sont affublés du jogging, des baskets, du sac à dos et du manteau à l’effigie d’un personnage quelconque? Amis du bon goût, passez votre chemin! Chacun sa technique, et chacun sa vision des choses. Roberto refuse catégoriquement de céder à la pression, tandis que Virginie accepte que son petit garçon soit habillé Cars de la tête aux pieds. Elle estime que le besoin qu’éprouve son fils à ressembler à ses héros préférés l’accompagne dans son développement, et dans sa sociabilisation auprès de ses petits camarades. C’est sûr, pour le bon goût, on repassera! Roberto insiste sur la mauvaise qualité de ces jouets ou vêtements, il préfère de privilégier l’aspect écologique des jouets en bois et l’univers graphique et pédagogique des livres pour enfants. Il déplore le prix, souvent supérieur de 15 % aux produits équivalents, des articles licenciés. En effet, c’est le détenteur des droits d ’exploitation qui

Bumba 1

Bumba 2

Bumba 3

117, Rue de Luxembourg - Esch/Alzette Tél.: 26 17 66 88

3, Rue Michel Lentz Esch/Alzette Tél: 26 55 15 51

6, Rue de la Forêt Capellen Tél: 691 210 377

crechebumba@gmail.com | www.bumba.lu Pour toute inscription ou visite de la crèche Tél.: 691 21 03 77


CAMPS LINGUISTIQUES ET CAMP SOFT-SKILLS 2014 AU LUXEMBOURG Langue: français, allemand et anglais Âge: 7–17 ans / pour le Media Camp: 13-19 ans Période: printemps, été et automne 2014

fixe le montant des royalties, en général, il se situe entre 10 et 15 % du chiffre d’affaires. Certaines enseignes, comme Oxybul éveil et jeux, cherchent avant tout à sélectionner des jeux qui permettront à l’enfant d’élargir sa vision du monde, tout en développant sa créativité. Ils sélectionnent leurs produits avant tout pour leur caractère ludique et innovant, sans tenir compte de la tendance du moment.

«S’il me réclame un déguisement pour Noël, j’accepte de lui offrir, mais il aura aussi de beaux livres et un jouet en bois.»

Les jouets sous licences misent en effet essentiellement sur l’effet de mode, même si certains traversent les époques. Tout l’enjeu, pour les distributeurs, consiste à parier sur le bon héros, au bon moment. Les licences exploitent au maximum l’influence grandissante de la télévision sur les enfants. Les petits connaissent les dessins animés par cœur, pas étonnant qu’ils réclament l’objet ou le vêtement qui leur rappelle leur idole, lorsqu’ils accompagnent leurs parents en courses.

Les Dates: 06.04.14 – 12.04.14 Camp allemand (Luxembourg ville) 13.04.14 – 19.04.14 Camp français (Vianden) 13.04.14 – 19.04.14 Camp anglais (Luxembourg ville) 20.07.14 – 02.08.14 Junior Media Camp

(exclusivement en anglais) 20.07.14 – 26.07.14 Camp français (Lultzhausen) 27.07.14 – 02.08.14 Camp français (Lultzhausen) 03.08.14 – 09.08.14 Camp français (Lultzhausen) 03.08.14 – 09.08.14 Camp anglais (Echternach) 10.08.14 – 16.08.14 Camp français (Schengen) 17.08.14 – 23.08.14 Camp allemand (Schengen) 26.10.14 – 01.11.14 Camp français (Echternach)

Accepter ou bannir les licences? Telle est la question. La solution, comme bien souvent, consisterait à trouver un juste milieu entre les deux. Refuser, comme Sara par exemple, d’habiller son fils en Spiderman pour aller à l ’école, mais accepter qu’il porte un caleçon ou des chaussettes à l’effigie de son idole. «S’il me réclame un déguisement pour Noël, j’accepte de lui offrir, mais il aura aussi de beaux livres et un jouet en bois.» Le licensing, débarqué des USA au début du X X e siècle et arrivé en France dans les années 50, est véritablement devenu un business international. Même si le marché est plus important dans les secteurs des jeux et des jouets, il touche dorénavant tous les secteurs d’activité: de la parfumerie à la bagagerie, en passant par les objets high-tech... Sans diaboliser les licences et les marques, il appartient aux consommateurs de ne pas devenir des victimes dociles et consentantes face à l’appel permanent du marketing. A eux d’éduquer leurs enfants pour leur faire prendre conscience du pouvoir de la marque et de l’image

Berlitz Luxembourg

89–93, Grand-Rue, 1661 Luxembourg, Tél.: 26 38 32 48 | kids@berlitz.lu | www.berlitz.lu

qu’elle contient, et de leur apprendre à se faire une opinion éclairée pour qu’ils deviennent des consommateurs intelligents.


{spécial kids} Les Schtroumpfs 2 Cherchant désespérément à s’emparer de la puissance de l’essence magique des Schtroumpfs, Gargamel a inventé les Canailles, de minuscules créatures. Mais pour que leur transformation en vrais Schtroumpfs soit complète, il lui manque encore la formule secrète que détient la Schtroumpfette. Il parvient à kidnapper la demoiselle et l’emmène à Paris pour accomplir son plan diabolique…
Pour avoir une chance de sauver la belle, il va falloir tous les talents du Grand Schtroumpf, du Schtroumpf maladroit, du Schtroumpf grognon, du Schtroumpf coquet et de leurs amis humains, Patrick et Grace. Ils vont être obligés de rivaliser d’ingéniosité et de courage, car le danger est partout. Ils vont aussi devoir convaincre la Schtroumpfette que sa place est bien parmi eux, et pas avec les Canailles… > Les Schtroumpfs 2, Raja Gosnell, DVD sorti le 2 décembre

Monster High, 13 souhaits Howleen supporte de moins en moins de vivre dans l’ombre de sa sœur si populaire. C’est alors qu’elle découvre une ancienne lampe magique cachée dans le grenier de Monster High. Le génie libéré lui propose de réaliser 13 vœux… Sauf que chaque vœu a un côté maléfique… > Monster High, 13 souhaits, Universal, sorti le 22 octobre.

Une crèche familiale à l’écoute des enfants et des parents! LLE NOUVE E CRÈCH GE ELANrc Le’h À DUD a ité du P

à proxim e à l’autoroute cil accès fa

Les petits

La crèche: Villa individuelle, cadre calme

Repas variés et équilibrés, préparés sur place par notre cuisinier Ateliers culinaires et créatifs Horaires flexibles Eveil musical Activités extérieures (promenades en forêt, visites de parcs...)

et chaleureux, beau jardin Accueille les enfants de 2 mois à 4 ans Personnel multilingue Chèques services acceptés Horaires de 7h à 19h

1 rue Michel Rodange - L-3550 Dudelange Tél.: 26 51 03 76 - GSM: 661 52 18 16 info@souris-verte.lu


SPHèRE DéCO

122

Quand la couture rencontre le design Des podiums aux rayonnages d’enseignes spécialisées ou plus pointues, il n’y a qu’un pas! Une frontière bien fine que franchissent avec bonheur nombre de créateurs et couturiers, qui lancent leurs propres collections de mobilier et d’objets de décorations, ou qui s’allient avec des marques en quête d’originalité. Un mariage d’amour et de raison… Le style est bien sûr au rendez-vous, et accessible à tous les budgets. Nous décortiquons pour vous cette tendance et vous dévoilons quelques coups de cœur! Aurélie Guyot


Mah Jong Matelot, Jean-Paul Gaultier

123

chez Armani, vous parfumez et vous maquillez Armani, vous mangez chez Armani et dormez dans du Armani (du lit lui-même jusqu’aux taies d’oreiller). Cet Italien touche à tout a en effet pris le parti de développer une branche «Maison» à part entière : le couturier s’improvise donc designer et dessine des meubles, voire des immeubles. Il ouvre des boutiques et créé donc un réseau à part entière, nommé Armani Casa. Il insuff le à ses créations les codes et l ’ADN de sa marque Couture, pour ne pas dénaturer son activité mère. Car les produits d’intérieur signés par un couturier ne doivent être qu’un prolongement de son art initial.

La diversification des marques de mode

Des collaborations gagnantes

Les grandes griffes ne vivent plus de la haute couture ou du prêt-àporter. Au contraire, l’activité haute couture, qui ne concernerait qu’à peine 200 clientes richissimes, est plus que déficitaire. Rappelons qu’un tailleur sur mesure Chanel, sans broderie, nécessite tout de même près de 200 heures de travail et coûte en moyenne 30 000 euros. Sans parler des robes de mariée qui peuvent quant à elles demander 800 heures de travail, et dont la marque ne communique même pas les prix. Pour trouver d’autres sources de revenus, les maisons de luxe ont donc fait le choix de la diversification, et se sont tournées vers des activités plus lucratives, offrant des marges bien plus intéressantes. C’est le cas de la parfumerie par exemple, ou encore des accessoires comme les lunettes, les souliers et autres sacs à main. Et aussi de ce qu’on appelle joliment «l’art de vivre», appellation qui regroupe tout ce qui touche à nos intérieurs: art de la table, mobilier, linge de maison, objets de décoration… Les marques de mode se sont emparées de ce secteur, prolongement souvent naturel de leur univers, pour nous proposer un concept global: vous vous habillez

A cet égard, la très belle collaboration Roche Bobois et JeanPaul Gaultier est un parfait exemple. A l’occasion de ses 50 ans, la maison s’est adressée à ce couturier de génie pour réinventer le cultissime canapé Mah Jong. Le créateur l’a revisité, en y incorporant ses principales signatures. Mélangez le tout, vous obtiendrez un canapé aux formes on ne peut plus classiques, mais habillé de la célèbre marinière, ou encore imprimé tatouages, deux thématiques indissociables du travail de Gaultier. Roche Bobois poursuit ce partenariat couture, pour présenter des luminaires ou encore des coussins cobrandés JPG selon les saisons. Et ça marche! Car la marque se paye une partie de l’aura, du haut taux de désirabilité du couturier, et touche ainsi une nouvelle clientèle. La presse est également friande de ce genre de collaborations, les


SPHèRE DéCO

124

› Actu

Coups de cœur

Jusqu’au 17 février 2014 Rétrospective Art Déco Voici un événement à ne manquer sous aucun prétexte! La Cité de l ’Architecture et du Design de Paris vous propose une grandiose rétrospective consacrée à l ’Art déco. Ce courant se caractérise par des formes géométriques pures et dynamiques, et a surtout su unir les créateurs du monde entier au milieu des années 20. Toutes les singularités de ce style à part sont mises en lumière au travers de mobilier, dessins, sculptures, peintures et objets d ’art, présentés sur plus de 1100 m². L’une des expositions à ne pas rater en cette fin ou ce début d ’année! Plus de renseignements sur www.citechaillot.fr

On adore les parures de lit signé Kenzo, notamment les descentes de lit molletonnées, aux motifs travaillés et aux couleurs vives. De quoi donner du style et du glamour facilement à une chambre à coucher un brin classique. Si vous préférez plus de sobriété, la Maison Hugo Boss est l’une des dernières en date à s’être lancée dans l’aventure, et vous propose une vision d’un intérieur dégradé anthracite et clean. Dans un tout autre style, découvrez sur les incroyables meubles crées par Chantal Thomass, la célèbre créatrice de lingerie. Proche de son univers, elle a dessiné un sofa gainé de velours et capitonné. Sans parler de ses têtes de lit, en forme de cœur ou de gros nœud gris. Le design se fait alors hyper-féminin et les meubles semblent sortis tout droit d’alcôves secrètes… Même la salle de bain se fait boudoir, toute en rondeur et couleurs douces. La vénérable Maison Hermès édite elle aussi des collections précieuses de vaisselles fines. Un art de la table d’exception, au prix souvent prohibitif… mais qui a du chien! Qualité irréprochable et mise en valeur des savoir-faire artisanaux sont les maîtres mots de ces collections. Souvent la marque décline les thèmes qui lui sont chers: le cheval et le voyage. Un beau programme reflet d’un certain art de vivre. Mais la mode et les couturiers voient encore plus loin que nos salons…

retombées en terme de communication sont donc toujours au rendez-vous. Roche Bobois n’en est d’ailleurs pas à son galop d’essai, et s’est déjà offert des coups de projecteur et de «trendytude» avec entres autres les marques de couture Missoni, Kenzo ou Sonia Rykiel. Et pour nous, quel intérêt pour nos intérieurs? Voici l’occasion de littéralement faire rentrer dans votre salon les créateurs que vous affectionnez, et de prolonger ainsi la simple expérience en boutique. Vous adorez les imprimés fleuris de la Maison Missoni? Kartel les décline sur les dossiers de son fauteuil Mademoiselle, tout comme des graphismes exclusifs signés Dolce & Gabbana, Valentino, Moschino ou encore Trussardi. En outre, ces objets ont pour la plupart un vrai parti-pris artistique, et ont un caractère bien trempé. Vous vous offrez donc une touche couture, pleine d’originalité et de personnalité, et qui, pour une fois, ne sort pas des rayonnages standardisés des grandes enseignes. Faut-il y mettre le prix? Pour certaines pièces, bien sûr que oui. En général, les créateurs ne s’associent pas avec des marques bas de gamme ou même généralistes, par crainte de dégrader leur propre image de marque. Mais certaines griffes font exception: Sonia Rykiel propose du linge de maison à des prix abordables, tout comme Jean-Charles de Castelbajac qui conçoit et distribue des tapis démarrant autour de 159 euros.

et rêvent bien plus grand! Christian Lacroix a supervisé l’aménagement intérieur des nouvelles rames de TGV français: couleurs repensées, revêtement de sols avant-gardistes et espaces ingénieux, la patte de l’artiste est bien visible! La créatrice Stella Cadente s’improvise également décoratrice d’intérieur pour des hôtels prestigieux… Et que dire d’Armani, qui ouvre des cafés, des restaurants et même des hôtels comme à Milan et Dubaï? Le maestro travaille sur un design global. Nul doute que la couture et le design ont encore beaucoup de belles histoires à nous conter!

© Kartell - Mademoiselle Missoni

Jean-Paul Gaultier



designer

126

Un nouveau design architectural / Zaha Hadid Voici une personnalité et une vision du design à part sur la scène de l’architecture contemporaine. Elle est, par exemple, la seule à avoir exposé dans sa catégorie au Musée Guggenheim de New York, avec le vénérable Franck Ghery… Un honneur et une place à part donc. Découvrez Zaha Hadid, femme à la fois forte et douce, qui affectionne les angles aigus associés à des courbes généreuses et que les musées, mais aussi les grands chantiers s’arrachent! Aurélie Guyot

Chef de file du mouvement déconstructiviste

Une touche à tout

Zaha Hadid voit le jour en 1950, à Bagdad. Adolescente, elle part pour Beyrouth afin de suivre le cursus Mathématiques à l’université américaine, avant de s’envoler pour Londres, où elle découvrira puis apprendra l’architecture. Son diplôme en poche, elle travaille un temps dans en agence, avant de créer son propre studio dans les années 80. Son cabinet de design architectural, toujours implanté à Londres, compte aujourd’hui plus de 250 collaborateurs! La jeune designer avait à cœur de proposer une nouvelle vision de l’architecture, et surtout… de la déconstruire! Un vent de fraicheur et d’avant-gardisme qui fait mouche. S’enchaînent alors projets avec des sols inclinés, des murs penchés ou des poteaux en biais semblant avoir résisté à un tremblement de terre et défiant les lois de la gravité. Cette virtuose propose une nouvelle géométrie et inaugure une nouvelle réflexion sur l’architecture et le design architectural, réflexion à laquelle se grefferont de prestigieux artistes contemporains. Le style Hadid? Il se caractérise principalement par un savant enchevêtrement de courbes et de lignes droites, associé à un jeu de plans superposés et d’angles aigus. Cet assemblage complexe aboutit à des créations toutes en légèreté, qui interpellent notre regard et nous touchent, nous questionnent et nous frappent.

Les collaborations se succèdent. De l’opéra de Canton à celui de Cardiff, en passant par Leipzig, où elle conçoit l’usine BMW, ou même par Abu Dhabi où elle dessine un pont, la créatrice irako-britannique est partout. Elle décroche le prestigieux prix Pritzker, en 2004, qui récompense les différentes facettes de son talent, en même temps qu’il souligne l’apport significatif qu’elle a pu et qu’elle continue à apporter au monde de l’architecture et du design. Elle introduit poésie et finesse dans son œuvre, en créant également un incroyable modèle de chaussures chromées et futuristes baptisées Nova Shoes… Un travail qui transcende les codes de la mode et du design, que vous pourrez admirer ou vous offrir chez L’Eclaireur, le cultissime concept-store parisien. Elle se frotte également à la décoration d’intérieur et a collaboré avec le groupe de musique Pet Shop Boys et le chorégraphe belge Frédéric Flamand. Une corde de plus à son arc d’artiste pluridisciplinaire. En 2010, un projet symbolique arrive sur son bureau. Le gouvernement irakien a besoin de ses services et souhaite faire appel à elle pour le nouveau bâtiment de la Banque Centrale de son pays natal… un chantier estimé à 500 millions de dollars. D’autres projets sont en cours, avec entre autres le stade olympique national de Tokyo et le futur musée Guggenheim-Hermitage de Vilnius. Autant de consécrations, qu’il nous tarde de découvrir!


Home Design Solutions est une société spécialisée en aménagement d’intérieur. Plus qu’un simple fournisseur, notre souhait est de vous accompagner dans votre projet.

HOME DESIGN SOLUTIONS BY CCHDS 46, rue du commerce | L-3450 Dudelange | Tél.: 26 51 80 05 | Fax: 27 51 03 51 | Gsm: 621 135 868 info@home-design-solutions.com | www.home-design-solutions.com


shopping deco

128

Seletti  Un service à thé élégant et raffiné, qui aurait sans doute séduit Marie-Antoinette.

Tom Dixon

Quand la déco & la mode ne font qu’un! Vous rêvez d’un intérieur luxueux et trendy? Ateliers de design ultra pointus, collections de maisons de couture, le plus dur sera de choisir…

L’Atelier d’Exercice Une lampe originale et ludique. La déco ne doit pas être triste.

Ligne graphiques et épurées, un petit air indus, une chaise design qui ira parfaitement dans votre loft!


Satin pêche, rayures marinières. Toute l’essence Jean-Paul Gaultier dans une collection de linge de maison. Vos nuits seront plus belles que vos jours.

Maison Martin Margiela La boule à neige, objet kitsch ? C’était sans compter sur Maison Martin Margiela, qui en livre son interprétation. Poétique et trendy.

Dior De l’art du minimalisme pour la grande maison Dior. Un vase, sobre, épuré, chic.

Karl Lagerfeld et Welton London Karl Lagerfeld s’est associé à la marque de bougies parfumées de prestige Welton London pour créer des senteurs à son image. Oud & Bois de Santal, Figue & Poivre noir ou Essence rare, à laquelle allezvous succomber?

Kartell Graphiques et colorés, des pièces qui trouveront naturellement leur place dans votre salon.

shopping deco

129

Jean-Paul Gaultier


éVASION

130

Budapest, entre deux eaux Kévin Storme

En amoureux ou entre copines. Pour se cultiver ou faire la fête. Pour se détendre ou faire du shopping. Pour écouter un opéra ou du rock indé. Budapest est LA capitale polymorphe de l’Europe. Il y en a pour tous les goûts, pour toutes les bourses, quelle que soit la période de l’année. Plus branchée que Prague. Plus belle que Varsovie. Plus gaie que Riga. Loin des années de plomb du rideau de fer, Budapest est désormais the place to go en Europe de l’Est. Même si, depuis 2010 et l’arrivée de Viktor Orban au pouvoir, l’ambiance est nettement plus pesante. Le Premier ministre autoritaire et réactionnaire exerce une main de fer sur la presse, et n’a de cesse de débaptiser les noms de rues de résistants, pour des patronymes de nationalistes hongrois. Il œuvre également activement à la destruction des cultures «alternatives» pour mieux promouvoir la «Hongrie éternelle». Ce rapport de force entre une culture classique traditionnelle et une contre-culture alternative se retrouve partout. Jusque dans les emblématiques bains Széchenyi, qui attirent des visiteurs du monde entier. Dans des piscines de style Art déco, les baigneurs viennent profiter des eaux à 37 degrés, en plein air ou à l’intérieur. La journée, ce sont de sages joueurs d’échecs, munis de bonnets de bain, qui investissent les lieux, plongés dans une eau fumante qui tranche avec le froid de l’extérieur. On y vient en famille, en amoureux ou entre amis, pour y rencontrer la société budapestoise et les touristes. Loin de cette image consensuelle, le samedi soir, les bains se transforment en

une gigantesque discothèque, lors de «bath parties» sous le signe du sexe, de la drogue et de l’électro. Plus la nuit avance, plus les cadavres de canettes de bière se font nombreux à la surface de l’eau. Des formes humaines agonisent sur les marches des bassins, sous l’œil blasé des maîtres nageurs. La musique techno bat son plein et quelques clubbeurs allumés continuent de se déhancher torse nu dans la froide nuit budapestoise. Les autres ont pris place au bout du bassin. Cachés dans les alcôves, les corps se déhanchent d’une tout autre façon, qui ne laisse pas de place au doute. L’obscurité, l’alcool, la promiscuité, l’effleurement des peaux, la chaleur et les drogues ont transformé les vénérables Bains Széchenyi en un lupanar géant.

Contreculture dans les kert de Pest Quelques heures plus tard pourtant, les bains reprennent leur quiétude et leur atmosphère très classique. Pour celles qui voudraient éviter de patauger dans ces eaux troubles post fiestas, l’autre grand nom du thermalisme hongrois, ce sont les fameux bains Gellért. Une véritable institution dans la ville. Entourés d’une colonnade et surplombés par une verrière, les lions crachant de l’eau confèrent aux bains un style kitsch, typique de l’art nouveau des années 30. Un peu partout en ville, des bains plus confidentiels et moins impressionnants attirent une clientèle locale: Rudas, Kiraly… Le soir venu, la nuit budapestoise se conjugue avec les kert. C’est la grande attraction de la nightlife. Après la chute du mur, il s’agissait de squats qui servaient des boissons alcoolisées, accueillaient des concerts, et tout ce que la Hongrie comptait de marginaux et d’alternatifs. Aujourd’hui, si les kert ont gardé l’esprit libertaire – grafs, musique indé, mobilier dégingandé, ambiance


131

alternative –, ils sont devenus des lieux hyper tendance. Généralement situés dans des cours et/ou jardins de grands immeubles de la capitale, les kert se sont multipliés pour plaire à tous. Certains se transforment en discothèques, d’autres accueillent des familles un peu «bobo» durant la journée, avec des sound system dans des roulottes de fortune. Si vous n’avez qu’un seul kert à faire, impossible de manquer le Szimpla. C’est devenu LE rendez-vous en ville. Dans la cour d’une ancienne usine désaffectée, des dizaines de bars se succèdent dans des ambiances différentes: rock, reggae, concerts, électro, rhumerie, bar à vins, bar à chicha… Le Szimpla kert organise aussi, en journée, des séances de ciné et des marchés paysans. «Le fonctionnement du Szimpla a pour but de voir si l’on peut financer une sous-culture à partir du marché, survivre à des travaux de construction apparemment sans espoir, avoir une cuisine au fonctionnement équilibré, projeter des films en autodistribution dans un cinéma à ciel ouvert, organiser des festivals de dessin animé, et d’autres choses de ce genre. La réponse est pour l’instant: oui.» Peut-être un modèle comme source d’espoir pour la culture alternative sous l’ère Orban.

Buda et la «Hongrie éternelle» Evidemment Budapest, ce n’est pas que la contre-culture, c’est aussi la culture traditionnelle qu’Orban n’a de cesse de mettre en avant. Et qui, vaut aussi le voyage. Budapest, c’est la réunion de deux villes: Buda et Pest. C’est à Pest, sur la rive gauche du Danube, que l’on trouve le plus de lieux alternatifs. Et à Buda que se décline davantage la «Hongrie éternelle». C’est notamment là que se situe le quartier du château, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est un ensemble moyenâgeux, surplombé de nombreuses collines qu’escaladent des ruelles pavées qui mènent toutes au château. Les différents points de vue sur la capitale, qui surplombent le Danube et ses magnifiques ponts, sont somptueux. A Buda, l’atmosphère fait davantage penser à celle d’un village. Autour de l‘église Mathias, de superbes maisons baroques colorées tranchent avec l’austérité des bâtiments de Pest. Le quartier accueille de nombreux musées, et notamment la Galerie nationale. Halaszbastya, le bastion des pêcheurs, est une curiosité architecturale.

Infos pratiques Y aller

Bruxelles-Charleroi Budapest direct, à partir de 20€ AR avec Ryanair Luxembourg Budapest, à partir de 150€ avec KLM (changement à Amsterdam)

argent 1€ = 290 forint

Dormir

Hôtel Gellért. Superbe hôtel art nouveau, attenant aux Bains éponymes. A partir de 130€ la double hors saison

Des arcades et des tours blanches, d’inspiration médiévale, surplombent le Danube. C’est un peu le Montmartre hongrois. Un peu plus loin, le mont Gellért est un havre de paix et de verdure, coiffé des vestiges d’une citadelle bâtie au 19e. La vue panoramique permet d’apprécier la majesté du parlement, qui siège sur l’autre rive, à Pest. Véritable image d’Epinal de Budapest, le Parlement a nécessité 17 ans de travaux. Inspiré du Parlement de Londres, l’architecte a ajouté des éléments byzantins et néogothiques. On en parle ainsi comme d’un bâtiment de style «éclectique». L’entrée est gratuite pour les ressortissants de l’UE. Mais impossible de le visiter quand il y a une session parlementaire. Presqu’en face du Parlement, l’île Marguerite est un havre de paix au milieu du Danube. Pour celles et ceux qui aspirent à encore plus de tranquillité au milieu du chaos urbain, rendez-vous au cimetière Kerepesi, le Père-Lachaise magyar. Côté musées, impossible de manquer le Musée national et le Musée des Beaux Arts, qui accueille des grands noms de l’art européen: Rubens, Corot, Gauguin, Delacroix, Dürer… Pas loin derrière Vienne, l’opéra de Budapest est l’un des plus importants d’Europe. Il faut réserver bien à l’avance pour assister à une représentation.

Le ghetto de Budapest Côté shopping, Vaci Utca est la rue piétonne de Budapest, qui abrite toutes les enseignes internationales et locales. Levez les yeux des vitrines et remarquez les façades, avec des fresques Art déco et des sculptures, souvent déjantées. Au sud-est, le quartier juif vaut le coup pour sa superbe synagogue. Partout dans le quartier, les murs des bâtiments sont troués d’impacts de mortier. C’était pendant la guerre le «ghetto de Budapest». Des milliers de Juifs hongrois ont été déportés. Les traces sont omniprésentes dans la ville. Le Musée de la terreur évoque ces horreurs, tout en rappelant la virulence du régime communiste envers les opposants. Près du Danube, on aperçoit des centaines de paires de chaussures en bronze s’apprêtant à tomber dans le fleuve. C’est un monument qui rappelle qu’en 1945, des Juifs avaient le choix: être fusillés ou condamnés à se jeter dans les eaux glacées du Danube. A l’heure où le premier ministre Orban ne cache pas sa proximité avec le parti antisémite et xénophobe Jobbik, et débaptise les rues portant le nom de résistants, ce monument sonne comme un rappel à l’ordre. Symbole d’une Hongrie qui se cherche encore 24 ans après la chute du mur, entre les eaux du progressisme et celles de l’autoritarisme populiste.


gourmandises

132

La ronde des viennoiseries Magali Eylenbosch

Compromis malin entre le pain et le gâteau, la viennoiserie est un petit plaisir enchanteur qui adoucit notre quotidien. Pour démarrer du bon pied, un croissant croustillant ou une chocolatine bien fondante font toute la différence.

Les viennoiseries sont des produits de boulangerie, mais leur fabrication mêle astucieusement les savoir-faire du boulanger et celui du pâtissier. Les ingrédients, souvent très riches, lui donnent son caractère. Le beurre tient une place de choix, mais les différentes préparations peuvent aussi contenir des œufs, du sucre, du lait ou de la crème, du chocolat, des compotes ou des confitures, quelques épices… Comme souvent, dans le domaine de la gastronomie, chacun aimerait enrichir son histoire de la

création de la viennoiserie, mais l’origine première de ces petites merveilles est discutable et discutée. Les uns attribuent à l’Autriche l’ancêtre du croissant, d’autres trouvent sa trace en Hongrie ou en Italie, voire au Proche-Orient. Ce qui est sûr, c’est qu’on doit aux Autrichiens, August Zang et Ernest Schwarzer l’ouverture à Paris, aux environs de 1837, d’une Boulangerie Viennoise dont le succès fit rapidement boule de neige. Le fameux croissant est aujourd’hui à la France ce que la frite est à la Belgique, mais rendons à César ce qui lui appartient. C’est bien un ressortissant du pays de Sissi qui a mis à tous le pied à l’étrier.


Petite liste non exhaustive Les viennoiseries se déclinent désormais aux quatre coins du monde. C’est dire s’il y a autant de recettes que de goûts différents. On peut cependant citer quelques grands classiques en commençant naturellement par le croissant. Sa pâte levée et feuilletée comprend une fameuse proportion de beurre. Sa fabrication et sa consommation ont été banalisées et, à partir des années ‘50, il est devenu un aliment traditionnel du petit déjeuner en France. Pourtant, et les plus grands chefs pâtissiers ne me contrediront pas, il est moins facile à réussir qu’il n’y paraît, et le savoir-faire est essentiel, tant il y a de paramètres à maîtriser. Entre la qualité des ingrédients, la façon de les mélanger, le temps de fermentation, la chaleur du four et la durée de la cuisson, vous aurez probablement besoin de nombreux essais avant de sortir quelques pièces dignes d’épater les palais les plus délicats. Dans le même ordre d’idée, et réalisé à partir de la même pâte, il y a le fameux pain au chocolat (appelé chocolatine dans certaines régions de France et au Québec, ou couque au chocolat en Belgique) et le pain aux raisins (appelé aussi escargot). Ici, la fameuse pâte est agrémentée de raisins secs et fourrée de crème pâtissière. Tout le monde connaît la célèbre réplique de Marie-Antoinette, à qui l’on disait que le peuple n’avait plus de pain et qui répondit: «Qu’ils mangent de la brioche!» Elle fait partie aujourd’hui des délicatesses du petit-déjeuner et accompagne parfaitement une tranche de foie gras. Pourtant, au Moyen-Age, on l’appelait «étouffe-chrétien». Sa pâte était si souvent de mauvaise qualité qu’elle provoquait de nombreux décès par étouffement parmi les moines qui s’en montraient friands. Elle se prépare à base de farine, de beurre, de lait, d’œuf et de levure. Le tout dans de bonnes proportions et on y ajoute, selon la région, des raisins, du chocolat, du sucre, de la fleur d’oranger... On en trouve de toutes les formes et de toutes les tailles, et son succès est indiscutable. Le chausson aux pommes a aussi ses aficionados. En Belgique, on l’appelle «gosette». Sa délicieuse pâte feuilletée, parfois perlée de sucre et travaillée en forme de triangle, est garnie d’une compote. Pour changer, on peut remplacer les pommes par de l’abricot ou de la cerise. Elle peut être dégustée froide ou chaude, selon les préférences de chacun. J’ai personnellement un faible pour les chouquettes. Ces petits choux agrémentés de grosses perles de sucre sont totalement craquants. C’est à un pâtissier italien, Popelini, faisant partie de la suite de Catherine de Médicis, que l’on doit la création d’une pâte desséchée sur le feu, proche de notre pâte à chou actuelle. Appelée à l’époque «pâte à chaud», elle servait à confectionner un entremet appelé «popelin». Le pâtissier, Avice, puis son


gourmandises

134

recettes { Viennoiseries maison } Recettes tirées de Viennoiseries maison, de Keda Black, aux éditions Marabout 54 pages Photographies de Frédéric Lucano

Pâte feuilletée Préparation: 30 min. – Repos: 1h30 – Pour 1 kg de pâte 500 g de farine (type 45) + 300 g de beurre doux froid + 75g de beurre fondu + 250ml d’eau + 2 cuillères à café de sel 01. Mélangez la farine et le sel. Faites un puits. Versez-y le beurre fondu refroidi et l’eau. Avec les mains, incorporez progressivement la farine, afin d’obtenir une pâte homogène.

02. Travaillez la pâte 1 à 2mn sur un plan de travail fariné. Formez une boule et, au couteau, taillez une croix. Mettez la boule au réfrigérateur 15mn minimum, enveloppée dans du film transparent. 03. Au rouleau, tapez le beurre froid entre deux feuilles de papier sulfurisé pour former un carré de 10-12cm de côté. 04. Sortez la pâte du réfrigérateur. Sur un plan de travail fariné, ouvrez-la en croix. Posez le carré de beurre froid au milieu. Repliez les branches et soudez bien la pâte. 05. Faites un tour: étalez la pâte en rectangle d’environ 20 x 40cm. Pliez-le en trois. Tournez le pâton d’un quart de tour. 06.Donnez un 2e tour: étalez, pliez en trois, et tournez d’un quart de tour. Laissez reposer au frais 20mn, couvert d’un film.

07. Donnez un tour portefeuille: commencez par étaler la pâte, plus long que précédemment. Repliez deux quarts de pâte vers l’intérieur. Repliez ces deux moitiés sur elles-mêmes, et tournez d’un quart de tour. 08. Tournez d’un quart de tour. Recommencez un tour portefeuille: étalez la pâte, pliez les deux quarts en deux, puis pliez en deux. La pâte a eu 5 tours en tout. Laissez reposer la pâte bien emballée dans du film alimentaire 1h au réfrigérateur avant de l’utiliser.

2 Chaussons au chocolat Préparation: 30 min. – Cuisson: 2 min. - Repos: une nuit Pour 12 chaussons 1 pâton de pâte feuilletée + 5 œufs + 500ml de lait + 60g de beurre+ 100g de chocolat + 1 cuillère à soupe de maïzena + 2 cuillères à soupe de cassonade + un appareil à chausson

01. Faites chauffer le lait. Mélangez le sucre avec les jaunes d’œufs et la maïzena. Remuez bien. Versez le lait quasi bouillant sur ce mélange. Remettez dans la casserole et faites cuire doucement jusqu’à épaississement. 02. Ajoutez le chocolat haché en fouettant, puis ajoutez le beurre. Laissez refroidir complètement et mettez au réfrigérateur si possible toute la nuit, sinon au moins 4h. 03. Le lendemain, étalez la pâte assez finement. Découpez des ronds d’un diamètre supérieur à celui de l’appareil à chausson ouvert. Posez un rond sur l’appareil ouvert et badigeonnez généreusement les bords de dorure (œuf battu).

04. Posez une cuillère de crème au chocolat sur une moitié du rond (n’en mettez pas trop) et repliez l’appareil. Serrez bien pour sceller, et coupez ce qui dépasse avec un couteau. 05. Posez les chaussons sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, soudure vers le bas. Dorez-les à l’œuf battu. Laissez reposer 15mn. Préchauffez le four à 200 °C. 06. Dorez encore et dessinez un dessin sur chaque chausson avec le dos d’un couteau. Saupoudrez de cassonade. 07. Enfournez les chaussons pour 15mn. Baissez la température à 180 °C, si le dessus dore trop vite. Sortez du four et laissez refroidir sur une grille.

Retrouvez + de recettes sur www.femmesmagazine.lu/Cuisine


apprenti, Antonin Carême, la perfectionneront ensuite. Bonne nouvelle pour celles qui ont décidé de se lancer dans l’aventure des viennoiseries maison, elles sont assez faciles à réussir. Et puis, en période de fêtes, on se doit de parler du cougnou. Ce petit pain de Jésus, brioché comme il se doit, suggère la forme du divin enfant emmailloté, est une spécialité belge et du Nord de la France. Comme pour les cramiques, on peut ajouter à la pâte des raisins secs, des pépites de chocolat ou des grains de sucre. Les enfants en raffolent.

Mettez la main à la pâte Pas question d’affronter la réalisation du petit déjeuner dominical sans un minimum de matériel! L’abc de la viennoiserie, c’est la pâte. Comme pour la pâtisserie, la réalisation des viennoiseries exige de la précision. On ne fait pas dans l’à-peu-près côté ingrédients, on pèse minutieusement! Il vous faudra une passoire pour tamiser la farine, des bols pour vos mélanges, des poches à douilles, un rouleau à pâtisserie, du papier de cuisson ou une feuille en silicone, etc. Si vous n’avez pas la poigne de Popeye, armez-vous d’un robot. Un investissement, certes, mais qui vous rendra de multiples services. On ne parle jamais assez de l’importance du four. C’est souvent là que les choses se compliquent. On s’arrache les cheveux lorsqu’on voit que parmi nos croissants ou nos chouquettes, certains sont bien dodus et dorés à souhait, alors que leurs voisins sont tristement raplapla. Mieux vaut parfois réaliser la cuisson en plusieurs fois et ne pas utiliser les bords des la plaque afin de bénéficier d’une chaleur régulière. Si quelques essais infructueux vous ôtent l’envie de persévérer, n’ayez pas honte de miser sur les pâtes toutes faites (fraîches ou surgelées). Avec de belles garnitures et bien dorées (un chouia de jaune d’œuf sur une pâte feuilletée, c’est magique), elles raviront les papilles de vos bambins, et vous rassureront sur vos talents culinaires.

Les viennoiseries et la ligne On ne peut clairement pas comparer un croissant au beurre à un bol de muesli arrosé de lait écrémé. Mais, excepté pour quelques stakhanovistes du «manger sain», le plaisir n’est pas comparable. Le terme «viennoiserie» regroupe de multiples produits, dont la valeur calorique peut aller du simple au double. Du côté des fibres, ce n’est pas top non plus, donc il paraît judicieux de les accompagner d’un petit fruit de saison. Évitez le croissant aux amandes, qui contient quasi 20 g de lipides et un maximum de glucides par unité de 60g, et misez plutôt sur un croissant au beurre ou, mieux, un pain au lait. Cela dit, même s’ils ne font pas partie des aliments diététiquement corrects, rien n’empêche, même en période de régime, de s’offrir un petit pain au chocolat ou un chausson aux pommes le dimanche matin. Et quand on craque, à midi, on mise sur un potage de légumes et on ne culpabilise pas. C’est la clé lorsqu’on veut afficher durablement une ligne de star.

Pour un moment parfait! Rien de tel qu’un café aux arômes délicats ou un vrai chocolat chaud pour que la dégustation soit un véritable moment privilégié. Bonne journée!


inside luxembourg

136

Inside Luxembourg! Que s’est-il passé au Grand-Duché de Luxembourg ce mois-ci? Ouverture, anniversaire et événements, Femmes Magazine est sur tous les fronts!

› Nails & Estética s’installe à la Belle Etoile

Le 20 novembre, le nouvel institut de Beauté Nails & Estética a ouvert ses portes au Centre Commercial Belle Etoile. Placé dans l’entrée au 1er étage, l’institut vous reçoit dès 9h, du lundi au samedi, et vous propose des soins variés: manucures, pédicures, massages, épilations, spa minceur... tout pour vous détendre, peaufiner votre teint et sublimer votre corps.  C.C. Belle Etoile - Route

› Nouveau quartier gare Lieu atypique, chic et design, la Brasserie Hervé présente une carte simple et goûteuse à base de produits frais. Envie d’une soupe, d’un plat de pâtes ou encore d’une salade, la Brasserie Hervé est l’endroit idéal pour déjeuner ou dîner entre amies. Le petit plus: le restaurant est ouvert non stop de 10h30 à 22h30 et les pâtisseries sont délicieuses. Un endroit pensé pour les femmes!  4 rue Joseph Junck à Luxembourg-Gare Tél.: 621 323 366 www.herve.lu

› Avis aux mamans!

Nouveau à Dudelange, la crèche la P’tite Souris Verte accueille vos enfants de 2 mois à 4 ans, dans une majestueuse maison. La décoration a été repensée pour vos petits, les repas sont équilibrés et faits sur place, l’équipe propose de nombreuses activités. C’est une crèche familiale où il fait bon vivre.  Quelques places sont encore disponibles: plus d’informations au 26 51 03 76

d’Arlon, L-8050 Bertrange

ou au 661 52 18 16 -

Tél.: 26 31 15 14

1 rue Michel Rodange à Dudelange

Retrouvez + d’actus sur le Luxembourg sur www.femmesmagazine.lu

› Mamie et moi Une belle initiative, créée par deux amies, vient de voir le jour à Luxembourg: Mamie et moi, créée par deux amies. Le principe? Faire tricoter par des mamies (femmes retraitées de la Grande Région) des habits et accessoires pour enfants à tendance «rétro», qui sont ensuite vendus sur internet ou en boutique. Pourquoi c’est bien? Cela permet aux mamies d’améliorer leur retraite et de (re)trouver un rôle social. Pour le client, acheter un produit Mamie et Moi, c’est acheter utile et soutenir une belle initiative qui garantit un produit de qualité et une cohérence éco-sociale. Entre la mode et l’éthique, il n’y a qu’une maille!  www.mamieetmoi.com


20.200 exemplaires Affilié au CIM Direction Maria Pietrangeli Patricia Sciotti Rédactrice en chef Maria Pietrangeli

› lounge Favaro

Jamais deux, sans trois! Renato Favaro est parti à la conquête du Kirchberg, avec un troisième restaurant qui fait revivre, à sa manière, l’ancien Last Supper. Bienvenue au Lounge Favaro. Nouvelle adresse, nouveau cadre, nouvelle clientèle, mais toujours un fil rouge, cher à ce passionné: des produits frais et de qualité. Des valeurs à l’origine du grand succès que le chef connaît depuis plusieurs années déjà.  Lounge Favaro 33 avenue John Fitzgerald Kennedy, à Luxembourg

› Les grands lits de luxe faits main s’installent au centre de Luxembourg La mission d’Hästens? Changer le monde par le sommeil. Hästens est un producteur suédois spécialisé dans la fabrication de lit: il utilise exclusivement des fibres naturelles comme des poils de cheval. Grâce à ces matériaux naturels les lits peuvent offrir un sommeil naturel, plus profond.  Ouverture le 28 novembre. 13 rue du Curé à Luxembourg Du mardi au samedi de 10h à 18h ou sur rdv

› Besoin d’un moment de bien-être?

Rédacteurs Lisa Beys Sarah Braun Chloé Consigny Marie-Elisabeth Crochet-Vappiani Magali Eylenbosch Godefroy Gordet Aurélie Guyot Paule Kiénert Christine Mick Catherine Moisy Michaël Peiffer Michèle Rager Dominique Sander-Emram Karine Sitarz Kévin Storme graphistes Julie Mallinger Cédric Shili

Dans un espace de 100m2, avec une décoration chaleureuse et inspirée du Feng Shui, Ninfa Dayspa vous invite à découvrir ses prestations esthétiques: le spa, la remise en forme, l’esthétique, l’onglerie, l’épilation, les soins du corps et du visage… Seule ou en duo, l’équipe de Ninfa Dayspa vous accueillera pour une heure ou une journée de bien-être

Conseil en communication Myriam Benfatto Julie Kieffer Caroline Rivière Société éditrice Alinéa éditions & communication s.à r.l. 74, rue Ermesinde L-1469 Luxembourg Tél.: [352] 26 45 85 86 Fax: [352] 26 45 84 94 service.commercial@femmesmagazine.lu redaction@femmesmagazine.lu Toute reproduction de ce magazine même partielle est interdite. Cover RIVER ISLAND

et détente.  4 rue Jos Felten à Howald Tél.: 28 37 14 99 www.ninfadayspa.lu

Abonnement pour 11 numéros par an Coupon à envoyer à Femmes Magazine avec preuve de paiement Pour le Luxembourg 33€ Pour les pays frontaliers 35€ Nom:

.......................................................................................................

Prénom:

............................................................................................

Adresse:

.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.......................................................................................................................

.......................................................................... À verser au compte IBAN BGL n°LU29 0030200166890000


horoscope

138

horoscope Sagittaire 22 novembre au 21 décembre Cœur: Vous voudrez à tout prix passer l’éponge sur ce qui vous a un moment opposé à votre conjoint. Travail: Excellente période, Vous aurez un bel élan pour vos affaires professionnelles. Vous exploiterez au maximum vos capacités à innover. Vitalité: N’essayez pas de faire des étincelles avant la nouvelle Lune du 3.

Bélier

Lion

Vous vous sentirez utile et beaucoup plus sereine.

21 mars au 20 avril

23 juillet au 22 août

Vitalité: Résolue à orienter votre vie du bon côté,

Cœur: Un climat mouvementé au sein de la

Cœur: La chance sera de votre côté. Généreux coup

respectez vos baisses d’énergie.

cellule familiale, essayez de dialoguer sans vous

d’accélérateur dans vos amours, de jolies fêtes se

fâcher... Travail: C’est une ancienne affaire qui

préparent! Travail: Illumination rapide suite à une

Capricorne

balaie votre optimisme, recentrez-vous pour

nouvelle que vous n’attendiez plus. Vous aurez la

22 décembre au 20 janvier

régler cette histoire. Vitalité: Pas question de

forme des grands jours. Vitalité: Dévouez-vous

Cœur: Un bel optimisme pour vous rapprocher de

déraper et de gaspiller votre précieuse énergie.

aux vôtres, mais ménagez vos arrières!

votre partenaire et de filer le parfait amour. Travail:

Taureau

Vierge

21 avril au 20 mai

23 août au 22 septembre

Cœur: Une énergie positive est parfaite pour

Cœur: Vous aurez des relations privilégiées avec vos

l’équilibre des couples et offre les possibilités d’un

enfants. Aidez-les à régler leurs problèmes. Travail:

Verseau

ciel bien dégagé. Travail: Vos actions pourront

Reconsidérez votre position. Evitez les compli-

21 janvier au 19 février

être empruntés d’hésitation, et pourraient vous

cations, car vous pourriez passer vite pour une

Cœur: Vous vous sentirez libre d’évoluer à votre guise,

faire perdre votre patience! Vitalité: Vous faites

personne exigeante et critique. Vitalité: : Profitez

cet aspect vous rend maître de vos désirs. Travail:

le plein d’énergie.

des vents porteurs pour vous élever au-dessus de

Vos projets démarreront et un coup de chance plus

la mêlée!

que probable pourrait même leur donner un élan

Gémeaux

Vous réfléchirez à une solution d’évolution dans vos affaires afin de rivaliser avec vos concurrents. Vitalité: Votre énergie est boostée.

inespéré. Vitalité: Restez sur le qui-vive.

21 mai au 21 juin

Balance

Cœur:Equilibre en famille, générosité et tradi-

23 septembre au 22 octobre

Poissons

tions au programme des fêtes. Travail: Des

Cœur: Pour une fois, mettez votre raison de côté et

20 février au 21 mars

opportunités dans votre travail, permettent

écoutez la voix de votre cœur, vous ne le regretterez

Cœur: Une réflexion intérieure, un peu de solitude

de vous mettre en avant. Vitalité: Les baisses

pas! Travail: Belle énergie vous pourrez prendre

pour calmer vos anxiétés passagères. Travail:

d’énergie et de moral sont à gérer au plus vite.

plaisir à négocier, à faire des affaires ou à spéculer, ce

Un début de mois en stand by en attendant les

qui peut être avantageux pour vos finances.Vitalité:

bonnes nouvelles qui ne tarderont pas à arriver!

Il est temps de vous reposer, de vous ressourcer.

Vitalité: Vous jouirez d’une belle énergie et d’un

Cancer 23 juin au 22 juillet

enthousiasme communicatif.

Cœur: La diplomatie est à vos yeux indispensable

Scorpion

dans l’harmonie des relations personnelles.

23 octobre au 21 novembre

Travail: Vous disposez d’une force intérieure qui

Cœur: Vous risquez quelques déceptions, mais vous

vous permet d’avancer, de vous assurer une belle

renforcerez aussi votre capacité à vous imposer.

période de l’Avant. Vitalité: Excellente si vous

Travail: Pour oublier vos peurs, vous tendrez

Consultation en ligne de qualité, paiement sécurisé par carte bancaire

n’oubliez pas de ralentir un peu le mouvement

la main à ceux qui ont vraiment besoin d’aide.

Tél.: [+33] 6 07 82 77 76

Horoscope établi par Hélène Mack www.astrodyssee.com

entre deux fêtes. Retrouvez votre horoscope au quotidien sur www.femmesmagazine.lu/Astro