Extrait La vie du sol au jardin - Éditions Ulmer

Page 1

Gabriel Primetens

la VIE du SOL

DE NOS JARDINS


56 | LES ACTEURS VIVANTS DU SOL

Fig. 1

Fig. 2

Fig. 3

Fig. 4 Fig. 1

Collembole poduromorphe, Monobella grassei. Fig. 2 Acarien, Trombidium holocericeum. Fig. 3 Collembole entomobryophore, Tomocerus minor. Fig. 4

Pseudoscorpion prédateur de petits arthropodes. Fig. 5 Crustacé terrestre nommé cloporte.. Fig. 6 Myriapode diplopode géophile.

Fig. 5

Fig. 6


Le sol, usine biologique bienfaitrice | 57

Les ACTEURS

VIVANTS du SOL


84 | LES ACTEURS VIVANTS DU SOL

Les ANIMAUX IL S’AGIT DE D’ORGANISMES VIVANTS EUCARYOTES, C’EST-À-DIRE DES ORGANISMES UNI- OU MULTICELLULAIRES POSSÉDANT UN NOYAU DANS LEUR(S) CELLULE(S).

La pédofaune

Il s’agit de l’ensemble de la faune du sol effectuant l’intégralité ou une partie de son cycle de vie dans le sol. Elle participe

directement ou indirectement à l’humification de la matière organique à l’origine de l’humus. Cette faune peut être classée par famille d’animaux ou par taille.

Les faunes du sol classés par taille Microfaune < 100 microns

Mésofaune 200 microns - 2 mm

Macrofaune 4 mm - 80 mm

Mégafaune > 80 mm

: Polydesme et son collembole embarqué.

en haut à droite

en bas à droite : Collembole symphypléone Dicyrtomina ornata.


Les animaux | 85


126 | LES ACTEURS VIVANTS DU SOL

Les ARTHROPODES CLASSIFICATION Le vaste embranchement des arthropodes n’est pas remarquable dans le nombre d’individus qu’il représente ou dans sa biomasse, mais surtout dans sa diversité et son ubiquité, tant on peut retrouver ses représentants absolument partout et sous toutes les formes. Ils font partie des invertébrés segmentés mais ont la particularité de détenir un exosquelette articulé qui leur confère beaucoup de force et de

résistance. Nageurs, fouisseurs, volants, carnivores, fongivores, phytophages, microscopiques ou géants, les arthropodes ont conquis le monde entier. Parmi eux, bon nombre vivent dans le sol, partiellement ou totalement, à l’état de larve comme à l’âge adulte en tant que prédateur ou que proie. Ils sont des acteurs remarquables du sol, aux rôles divers. Néanmoins, certains peuvent être des nuisibles pour les cultures.

Classification partielle des arthropodes, ne mentionnant que les classes possédant des espèces d’arthropodes terrestres. Embranchement

Sous-embranchement

Classe

Sous-classe

Ordre

Acariens Arthropoda

Exosquelette Pattes articulées

Chélicérates Chélifères

Antennates (Mandibulates) Antennes et mandibules

Arachnides

4 paires de pattes sans antennes

Crustacés

> 5 paires de pattes 2 paires d’antennes

Aranéides (Araignées) Oplions (Faucheux) Pseudo-scorpions Copepoda

sans carapace

Eumalacostraca Carapace

Copépodes Isopodes (Cloportes) Décapodes Amphipodes Paurodes

Antennes bifides

Myriapodes

Symphyles

> 5 paires de pattes 1 paire d’antennes

Diplodes

2 paires de pattes/segments

Chilipodes

Forcipules 1 paire de pattes/segment

Hexapodes

3 paires de pattes

Entognatha

Collemboles, Protoures, Diploures, Thysanoures

Insectes

Coléoptères, Isoptères, Lépidoptères

Sans ailes

Ailés

Fig. 1 Le cloporte, crustacé isopode terrestre. Grand acteur de la fragmentation de la litière. Fig. 2

Faucheux sur la litière (Phalangium opilio).


Les animaux / Les arthropodes | 127

Fig. 1

Fig. 2


170 | LES ACTEURS VIVANTS DU SOL

Les entognathes Il s’agit d’arthropodes aux pièces buccales cachées, c’est-à-dire aux mâchoires internes (« ento » à l’intérieur, « gnathes » mâchoires). Ils sont munis le plus souvent d’une paire d’antennes, de 3 paires de pattes et ne possèdent pas d’ailes. Ils ne sont pas apparentés à la sous-classe des insectes car ils ont évolué de façon indépendante. Les collemboles sont les acteurs majeurs de ce groupe et peut-être les plus importants pour l’équilibre biologique du sol après les vers de terre.

Collemboles

Les poduromorphes

PRÉSENTATION Les collemboles sont de petits arthropodes dépourvus d’ailes. Ils sont encore trop méconnus car trop petits et trop discrets pour qu’on s’y attarde, pourtant ils sont omniprésents dans la litière et visibles si on les cherche. On pense que les collemboles sont les hexapodes les plus abondants sur Terre. Ce sont de redoutables détritivores, les champions du recyclage de la matière organique et des bactériophages. Ils sont très nombreux, très variés, parfois très colorés et totalement inoffensifs, à la différence des acariens. Ils présentent des particularités morphologiques comme la Fig. 1

présence d’une « furca », un appendice dans le prolongement du corps, replié sous l’abdomen, qui leur permet une fuite rapide en cas de danger. La furca se déplie instantanément, leur permettant de réaliser de vrais sauts de puces. À cet instant, on dénombre près de 8 000 espèces dans le monde, dont environ 2 200 en Europe. De très nombreuses espèces restent à découvrir. Il existe 4 ordres de collemboles qui les distinguent morphologiquement :

Fig. 2

Corps allongé, segmenté et mou. Les entomobryomorphes

Corps allongé, segmenté et dur. Les neelipéones

Corps court non segmenté et antennes courtes. De petite taille, environ 1 mm de longueur, un corps pâle de forme globuleuse caractéristique. Il ne possède pas d’yeux, signe d’un mode de vie strictement souterrain. Les symphypléones

Corps court non segmenté et antennes aussi grandes que le corps. Fig. 1 Pièces buccales internes d’un collembole Podura aquatica. Fig. 2 Furca sous l’abdomen pouvant se détendre instantanément en cas de danger.

Fig. 3 Groupe de collemboles de différents ordres : Brachystomella parvula + Sminthurinus elegans + Sminthurides malmgreni juvénile. Fig. 4 Deutonura conjuncta. Collembole poduromorphe. Ils représentent la majorité des représentants des entognathes.


Les animaux / Les arthropodes / Les entognathes | 171

Fig. 3

Fig. 4


172 | LES ACTEURS VIVANTS DU SOL

Fig. 5

Fig. 1

Fig. 2

Fig. 3

Fig. 4

Fig. 6

Les poduromorphes Fig. 1

Monobella grassei.

Fig. 2

Brachystomella parvula.

Fig. 3

Neanura muscorum.

Fig. 4

Deutonura conjuncta.

Fig. 5 Poduromorphe sur le dos. On peut observer les pattes en griffes pour une meilleure accroche. Fig. 6 Groupe de poduromorphes en milieu humide.


Les animaux / Les arthropodes / Les entognathes | 173

Fig. 1

Fig. 2

Fig. 3

Fig. 5

Fig. 4

Fig. 6

Les entomobryomorphes Fig. 1

Isotomurus pseudopalustris.

Fig. 2

Isotomurus sp. flotte sur l’eau.

Fig. 3

Heteromurus nitidus.

Fig. 4 Tomocerus minor possède de fines écailles aux reflets métallisés. Fig. 5

Isotomurus gramini.

Fig. 6

Orchesella villosa.


Un guide complet pour comprendre la vie du sol et améliorer sa fertilité Les jardiniers le savent : un sol fertile, c’est avant tout un sol vivant, c’est-à-dire un sol qui regorge de matière et de vie organique. Gabriel Primetens présente dans ce livre tous les organismes qui constituent un sol vivant sous nos climats, du protiste unicellulaire à la taupe. Au moyen de nombreuses macrophotographies, il nous permet de découvrir la micro-faune fascinante qui échappe généralement à nos regards mais constitue pourtant le fondement de la fertilité. Il détaille également toutes les techniques permettant de préserver et d’améliorer biologiquement cette fertilité.

ISBN  : 978-2-37922-082-1

,!7IC3H9-ccaicb! PRIX TTC FRANCE  :

25 €


Millions discover their favorite reads on issuu every month.

Give your content the digital home it deserves. Get it to any device in seconds.