Issuu on Google+

Avez-vous déjà lu Cantique des Cantiques ? Je veux dire, vraiment lu ? Vous devriez. Parce que ça parle de sensualité. D’érotisme. De sexe. Un homme et une femme qui désirent plus que tout être ensemble. Et qui célèbrent le don de Dieu : la sexualité. Vous aussi, vous êtes appelés à vivre une telle communion dans votre couple. Il ne sera pas ici question de technique, ou de performance ; plutôt d’une relation qui reflète celle de Jésus et son Église. Dans ce livre, pas d’astuces pour pimenter votre vie sexuelle, mais une conception renouvelée de la relation d’amour entre époux : la sexualité selon Dieu. Alors, relevez le défi de reconquérir le cœur – et le corps – de votre femme ! Découvrez comment glorifier Dieu à travers l’intimité que vous partagez. Et pour finir, un mot de Carolyn Mahaney adressé aux épouses.

C.-J. Mahaney a été pasteur de la Covenant Life Church de Gaithersburg (États-Unis) pendant 27 ans. Il est l’auteur de plus d’une cinquantaine de livres. Il est marié à Carolyn et ils ont quatre enfants.

Carolyn Mahaney est l’auteur de (Top-)modèle féminin dans un monde féministe. Elle dirige le Ministère des femmes selon Tite 2 et anime régulièrement des conférences pour femmes.

14,90 €

ISBN 978-2-36249-199-3

9 782362 491993

C. J . Mahan ey

ce que chaque mari d e v r a i t s avo i r

ma femme, le sexe et la gloire de D ieu

ma femme, le sexe e t l a g l o i r e d e D i e u

C. J . Ma h a n e y

ma femme, le sexe et la gloire de Dieu c e q u e c h aq u e m a r i d e v r a i t s avo i r


ma femme, le sexe et la gloire de Dieu


C.J. Mahaney

ma femme, le sexe et la gloire de Dieu c e q u e c h aq u e m a r i d e v rait savoir


Édition originale publiée en langue anglaise sous le titre : Sex, romance, and the glory of God : What every christian husband needs to know • C. J. Mahaney © 2004 • Sovereign Grace Ministries Publié par Crossway Books, un département des éditions Good News 1300 Crescent Street, Wheaton (USA) Traduit et publié avec permission. Tous droits réservés. Édition en langue française : Ma femme, le sexe et la gloire de Dieu : Ce que chaque mari devrait savoir C. J. Mahaney © 2015 • BLF Éditions • www.blfeditions.com Rue de Maubeuge • 59164 Marpent • France Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés. Traduction : Hélène Thuillier, Nelly Yoder Couverture : Visuelle création Mise en page : BLF Éditions Impression n° XXXXX • SEPEC • Rue de Prony • 01960 Péronnas • France Sauf mention contraire, les citations bibliques sont tirées de la Bible version Segond 21 Copyright © 2007 Société biblique de Genève. Reproduit avec aimable autorisation. Tous droits réservés. Les caractères italiques sont ajoutés par l’auteur du présent ouvrage. ISBN 978-2-36249-199-3 relié ISBN 978-2-36249-200-6 e-pub ISBN 978-2-36249-201-3 mobipocket

Dépôt légal 1er trimestre 2015 Index Dewey (CDD) : 306.872 Mots-clés : 1. Vie de couple. 2. Cantique des Cantiques.


À Carolyn, Avec tout mon amour. Quand je t’aperçois au milieu d’une foule, tu es la seule que je vois en couleur. Le reste du monde est en noir et blanc à mes yeux.


Table des matières Chapitre un

Une sexualité épanouie à la gloire de Dieu...................9

Chapitre deux

Le projet de Dieu pour votre couple.............................19

Chapitre trois

Apprendre, diriger, aimer..............................................27

Chapitre quatre

Comment s’y prendre....................................................39

Chapitre cinq

Le langage de l’amour....................................................59

Chapitre six

L’intimité du mariage.....................................................79

Chapitre sept

Aussi fort que la mort....................................................99 Un petit mot à l’intention des épouses (de Carolyn Mahaney)..................................................115 Le plaisir de la pureté : extrait de (Top-)modèle féminin dans un monde féministe............................119 Notes..............................................................................141


9

Ch a p i t r e u n

Une sexualité épanouie à la gloire de Dieu Tout couple chrétien peut connaître une intimité profondément satisfaisante

Un sourire se dessina sur le visage du roi tandis qu’il plongeait sa plume une dernière fois dans l’encrier. D’une écriture ferme et régulière, il traça ses dernières lignes sur le parchemin. Il repoussa le document et laissa échapper un soupir de satisfaction. Son projet s’était réalisé à la perfection. C’était du bon travail. Salomon, le fils de David, se leva de son bureau, éleva les mains vers le ciel et rendit grâce au Seigneur. Il venait de finaliser l’une des compositions les plus importantes de sa vie, il venait d’achever son plus beau cantique. Il le contemplait maintenant avec un profond sentiment de fierté. Aujourd’hui, nous l’appelons le Cantique de Salomon, ou Cantique des Cantiques. C’est un texte qui parle de la sexualité. Tout au long de sa vie, Salomon écrira trois mille proverbes et plus d’un millier de cantiques et


10

Ma femme, le sexe et la gloire de Dieu

d’hymnes. Fils d’un roi légendaire, lui-même un grand roi, il sera reconnu dans les Écritures comme l’homme le plus sage ayant jamais existé. Son Cantique des Cantiques n’est rien de moins qu’une ode audacieuse et sans équivoque au sexe dans le contexte du mariage. Salomon n’y avait peut-être vu qu’une profonde réflexion personnelle sur l’amour. C’était en réalité bien plus que cela. En effet, comme nous le savons, ce texte ferait un jour partie des paroles parfaites et infaillibles des Écritures. Ces paroles sont donc assurément inspirées par le Saint-Esprit (ce qui en garantit l’inerrance), données par Dieu afin d’être le guide de référence pour l’humanité jusqu’au retour de son Fils. Eh oui, Messieurs ! Le Cantique des Cantiques de Salomon est un livre de la Bible entièrement dédié à l’éloge de l’intimité sexuelle dans l’alliance du mariage. Voici le lecteur plongé dans la passion entre un homme et une femme ! Huit chapitres d’une immersion joyeuse, débridée et désinhibée dans les expressions verbales et physiques de l’amour. Ce ne sont pas juste quelques versets. Pas un chapitre ou deux. Dieu a estimé que cela ne serait pas suffisant. Il y a consacré un livre tout entier ! Mais est-il vraiment question de sexe dans le Cantique des Cantiques ? La Bible ne parle-t-elle pas, eh bien… uniquement de choses spirituelles ? Si, absolument ! D’ailleurs, l’intimité du mariage a une profonde portée spirituelle. Justement, dans le chapitre suivant, nous passerons brièvement en revue ce que la Bible dit du mariage. Et nous verrons qu’il est, avant tout, spirituel. Mais revenons pour l’instant à l’étude du roi Salomon. Nous devons, en tant que mari, bien comprendre le message de ce livre. Si nous voulons découvrir ce qu’un texte de la Bible signifie réellement, nous devons commencer par comprendre ce que l’écrivain a


Une sexualité épanouie à la gloire de Dieu

11

voulu dire. Aussi, prenons un moment pour essayer de le voir par les yeux de Salomon.

Des personnages réels dans des corps réels Que pensez-vous que Salomon avait en tête quand il a écrit ce Cantique ? La question est importante parce que certains chrétiens considèrent ce livre de la Bible comme un écrit purement symbolique. Des hommes, plus spirituels – et bien plus intelligents – que moi, ont cru comprendre que, même s’il est bien question de mariage dans ce texte, ce n’est que de manière secondaire. Pour eux, ce livre est avant tout une allégorie, ou un texte de nature typologique. Tous ces dialogues décrivant l’amour et le profond désir existant entre un homme et une femme ne serait que le symbole de la relation entre Christ et l’Église ou entre Christ et l’âme du croyant. Peut-être comprenez-vous vous aussi le Cantique de Salomon de cette manière. Si c’est le cas, s’il vous plaît, comprenez qu’en développant mon point de vue, je ne cherche pas à dénigrer ou à ridiculiser qui que ce soit. Je vais, en quelques phrases, essayer de vous en convaincre. Voici cinq raisons pour lesquelles je pense que le Cantique des Cantiques est bien ce qu’il semble être : une célébration de l’intimité au sein du mariage. 1. Salomon a manifestement choisi de parler de sexualité. Examinez tout le langage sensuel et érotique de son livre ! Cela ressemble à s’y méprendre à l’expression de passions physiques et émotionnelles. On dirait bien, à coup sûr, l’histoire d’un homme et d’une femme vivant dans de vrais corps humains ! Pensez-vous que, alors qu’il était assis à écrire le Cantique, Salomon avait en tête une sorte de relation symbolique et spiritualisée entre Dieu et ceux qu’il a choisis ? Moi pas .


12

Ma femme, le sexe et la gloire de Dieu

2. La Bible ne laisse jamais entendre que ce livre aurait un autre thème principal que la sexualité. Aucun auteur du Nouveau Testament (ni de l’Ancien) ne suggère que ce Cantique devrait être compris en premier lieu comme une illustration de réalités spirituelles. Cela m’oblige à lire le Cantique de Salomon en tenant compte du sens premier des mots. 3. La relation de Dieu avec l’homme n’est pas d’ordre sexuel. Le Cantique contient beaucoup d’expressions érotiques. Or, dans la Bible, notre relation à Dieu n’est jamais décrite comme érotique. L’Église est assurément la fiancée de Christ. C’est vrai, le mariage de Christ et de sa fiancée consistera en toutes sortes de merveilles inimaginables ; mais la sexualité n’en fera pas partie. Cette union se traduira par une intimité extraordinaire et surnaturelle. Elle sera infiniment enrichissante. Elle apportera l’épanouissement parfait. Mais elle ne sera pas physiquement érotique. Pour décrire notre relation avec le Seigneur ou lui manifester notre passion dans la prière ou l’adoration, nous utilisons le vocabulaire de l’amour, mais sans aucune dimension érotique ! « Dieu est Esprit et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité » (Jean 4 : 24). 4. Spiritualiser ce livre, ça ne marche pas ! De nombreux passages ne peuvent pas être interprétés symboliquement sans produire des résultats très bizarres. Dans le chapitre 1, au verset 2, nous lisons : « Qu’il m’embrasse des baisers de sa bouche ! Oui, ton amour est meilleur que le vin ». Voilà qui ressemble fort à une femme bien précise désirant être embrassée par un homme bien précis ! Pourtant, pour certains commentateurs, ce verset évoque un désir ardent pour la parole de Dieu. Le verset 13 de ce même chapitre dit : « Mon bienaimé est pour moi un bouquet de myrrhe. Il passera la nuit entre mes seins ». Des commentateurs y voient


Une sexualité épanouie à la gloire de Dieu

13

une référence au Christ apparaissant entre l’Ancien et le Nouveau Testament. Je ne suis pas un érudit, mais franchement, les gars, je ne pense pas que cela en soit le sens ! Passons au chapitre 7, verset 8 : « Ta taille ressemble au palmier, et tes seins à des grappes ». Là encore, un commentateur – sans aucun doute pieux et sincère – suggère que, dans ce passage, les « seins » se réfèrent à l’effet nourrissant que procure la prédication dans l’Église. Pour tout vous dire, cette idée ne m’a jamais traversé l’esprit ! Il me semble que, quand l’homme dit à la femme que ses seins sont comme les fruits d’un palmier, il parle de… ses seins ! Spiritualiser ce livre de cette manière n’a pas de sens. Pire, cela nous prive de l’impact puissant que Dieu voulait impulser dans nos vies de couple. 5. Nous avons besoin d’être enseignés sur la sexualité. Si le mariage est primordial pour Dieu (et il l’est !) et si les relations sexuelles sont un merveilleux cadeau de sa part pour les couples mariés (et elles le sont !), il est donc parfaitement logique que le Seigneur indique dans les Écritures comment les comprendre et en jouir. En définitive, comment pourraitil nous laisser nous débrouiller tout seuls, nous, ses créatures bien-aimées, face à quelque chose d’aussi puissant et universel que la sexualité ? Nous ferait-il un tel don sans nous laisser aussi son conseil ? Où un couple chrétien est-il censé trouver un modèle de sexualité à la gloire de Dieu ? S’il ne le trouve dans la Bible, où le trouvera-t-il donc ? À la télé, au ciné, dans les revues pornos ? En matière de sexualité, nous ne devons pas et nous ne pouvons pas prendre exemple sur nos impulsions pécheresses ou sur celles des autres. En fait, nous n’avons pas à le faire. Dieu ne nous a pas laissés dans le noir. Les Écritures éclairent le chemin de l’intimité du mariage. Le Cantique de Salomon brille intensément :


14

Ma femme, le sexe et la gloire de Dieu

il montre le chemin vers l’excellence dans les relations sexuelles. Des conseils… sur la sexualité ? De la part du Dieu qui nous a créés ? De celui qui a institué le mariage et qui a trouvé cette fabuleuse idée des relations sexuelles ? Ce sont ces conseils-là que nous devons recevoir avec enthousiasme.

Préparez-vous à faire la fête ! J’espère que ce que je viens de dire est clair. Je ne crois pas que le Cantique de Salomon soit en premier lieu une allégorie ou une typologie. Je ne crois pas que ce soit une mise en scène. Je ne crois pas que ce soit les réflexions détaillées d’un journal intime. Je suis d’accord avec le point de vue du commentateur biblique Lloyd Carr qui affirme : « L’amoureux et l’aimée sont juste des personnes ordinaires1 ». Dans son commentaire, Tom Gledhill le dit de cette façon : « Les deux amoureux sont Monsieur et Madame Tout-le-monde2 ». Voilà qui est encourageant ! Le Cantique parle de votre vie de couple et de la mienne. Ces huit chapitres de la Parole de Dieu peuvent nous interpeller et, ce faisant, opérer une différence spectaculaire dans nos vies. Pour la gloire de Dieu.

Une passion « exempte de souillure » Il me semble que certaines expériences de la vie n’ont pas été affectées par le premier péché commis dans le jardin d’Éden. Je pense, par exemple, à la délicatesse d’une fine tranche de roquefort sur un morceau de pain… aux figues ! Mais en tête de liste, je place : faire l’amour avec ma femme. Quand je fais l’amour avec Carolyn, il m’est difficile d’imaginer qu’Adam et Ève, avant la Chute, aient pu éprouver plus


Une sexualité épanouie à la gloire de Dieu

15

de plaisir encore dans ce domaine que nous n’en avons aujourd’hui, ici, au xxie siècle. Peut-être ont-ils effectivement eu de meilleurs moments ? Je ne sais pas. Mais ce dont je suis certain, c’est que la relation sexuelle en elle-même, dans le contexte du mariage, n’est pas un péché. Le sexe en dehors du mariage est si clairement condamné comme péché qu’il serait facile de penser que la pureté des relations dans le mariage a elle aussi été ternie (au moins un peu) par la Chute. C’est absolument faux ! Du fait de sa nature pécheresse, l’homme peut l’avoir dénaturée mais, dans le contexte du mariage, la relation sexuelle demeure un cadeau de Dieu, intact et sans tache. Le « lit conjugal » (référence évidente à la sexualité) doit être « épargné par la souillure ». Hébreux 13 : 4 montre bien que le Seigneur a prévu le sexe comme une chose bonne et pure. Même si cette activité est intensément physique, elle n’est pas, pour autant, dénuée de spiritualité. Un couple marié en pleins ébats amoureux peut ne pas ressentir le caractère sacré de la chose comme lorsqu’il prie ou adore mais, croyez-moi, c’est un moment très sacré ! Le désir de Dieu est que chaque couple chrétien, y compris votre épouse et vous-même, jouissiez régulièrement des relations sexuelles les plus satisfaisantes, les plus intimes et les meilleures dont les humains soient capables. Nous parlons d’une sexualité vraiment jouissive. L’intimité est le don de Dieu pour ceux qui contractent celle alliance sacrée qu’est le mariage. Quel cadeau ! Exception faite (bien évidemment) de l’Évangile lui-même, cela me semble la meilleure des nouvelles qu’un homme (et une femme) puisse recevoir ! L’objectif de ce livre est de nous ramener à l’idéal divin d’une sexualité tendre, bienveillante, sans complexe et joyeuse, dans le contexte du mariage. Votre


16

Ma femme, le sexe et la gloire de Dieu

couple présente peut-être des lacunes au rayon passion : Dieu, toujours aimant, toujours miséricordieux, souhaite vous dévoiler, à l’un comme à l’autre, de nouveaux niveaux de joie et de satisfaction dans votre intimité. Si vous vivez déjà de très belles choses dans ce domaine de votre union, ne pensez pas un instant que vous êtes « arrivés ». Il y a plus encore à découvrir pour votre épouse et pour vous-même. Quel que soit votre degré de romantisme. Bien plus.

Messieurs, à nous de prendre les choses en main ! Tout commence avec nous, les maris. Ce livre s’adresse évidemment en priorité aux hommes. En tant qu’homme, je suis mal placé pour enseigner des femmes sur ce sujet. Même quand Carolyn et moi traitons ce thème dans des séminaires sur la vie de couple, 90 % de mon enseignement est destiné aux maris. Pourquoi ? Parce que c’est votre rôle, et non le mien, d’amener votre épouse à une meilleure compréhension de l’enseignement des Écritures au sujet de vos relations sexuelles. Cela dit, votre compagne est évidemment une actrice essentielle dans tout cela ! En d’autres termes, si vous voulez que ce livre change quelque chose dans votre mariage, elle doit être activement impliquée. C’est pourquoi Carolyn a ajouté, en fin d’ouvrage, quelques informations extrêmement importantes pour votre femme. Quand vous aurez fini votre lecture, demandez-lui de lire « Un petit mot à l’intention des épouses » (à la fin de ce livre), suivi du chapitre cinq de (Top-)modèle féminin dans un monde féministe). Et vous aurez peut-être aussi envie de relire quelques extraits de ce livre en sa compagnie ! Et les gars, ne nous le cachons pas, la vérité c’est que la croissance n’est possible que si nous nous humilions. Et l’une des voies incontournables vers l’humilité


Une sexualité épanouie à la gloire de Dieu

17

est de demander à notre femme de nous évaluer. N’hésitons pas à lui demander son aide ! Dites-lui quelque chose du genre : « Je te promets de ne pas me mettre en colère, alors, dis-moi, tu m’évalues comment en tant que mari et en tant qu’amant ? S’il te plaît, sois vraiment honnête ! » Dans mon orgueil, je crois généralement que dans la plupart des domaines de ma vie, y compris dans mon mariage, je m’en sors plutôt bien. Comme on peut s’y attendre, la réalité commence à émerger quand j’entraîne mon épouse dans ce processus d’évaluation. Mais je dois vous dire qu’au cours de nos trente années de mariage, je n’aurais jamais pu grandir dans mon attachement à Dieu sans les encouragements, la correction et l’implication de Carolyn. Je dois aussi ajouter que les encouragements, la correction et l’implication de nombreux pasteurs et amis pendant toutes ces années ont été source de conseils inestimables pour notre mariage. Pour pleinement bénéficier de ce que vous lirez dans ce livre, vous avez aussi besoin du soutien bienveillant et des conseils inspirés de votre pasteur et d’amis dignes de confiance. Nous en avons tous besoin. Croître dans le mariage comme dans notre attachement à Dieu ne peut pas se produire indépendamment de l’Église locale3. C’est tout particulièrement au travers de votre engagement au sein d’une Église locale authentique que votre vie de couple sera au bénéfice de la grâce de Dieu. Plus important encore, laissez ce livre amorcer des discussions constructives avec votre femme sur des sujets essentiels. Et que ces discussions soient régulièrement suivies des plaisirs de la mise en pratique ! Mais avant d’entrer plus en détail dans le Cantique des Cantiques, j’aimerais faire deux choses :


18

Ma femme, le sexe et la gloire de Dieu

1. Nous rappeler quel est l’objectif premier du mariage ; 2. Nous rappeler comment nous pouvons apprendre à aimer notre épouse et à être des leaders dans l’art de cultiver le côté romantique au sein de notre couple. Seulement alors serons-nous véritablement prêts à tirer pleinement profit de la sagesse de Salomon dans ce domaine. En permettant à ce texte des Écritures, unique en son genre, d’influencer votre pratique de la sexualité, vous verrez qu’il pourra aussi devenir votre cantique. Il apportera beaucoup de joie à votre mariage et rendra abondamment gloire à Dieu. Vous savez, la Bible n’est pas antisexe ! Elle voit les relations dans le mariage comme une source de satisfaction légitime et de joie pure, un don sacré de Dieu. Depuis le jour de notre mariage, Carolyn et moi avons personnellement vérifié cette vérité avec bonheur maintes et maintes fois. Non, les relations sexuelles dans le mariage ne doivent pas être seulement tolérées, mais activement célébrées ! C’est exactement ce que fait le Cantique de Salomon. Et les gars, c’est ce que nous allons faire dans ce livre ! Nous allons apprendre ce que les Écritures nous enseignent à ce sujet. Apprendre ce que le Seigneur a jugé important que nous sachions concernant la sexualité au sein du mariage. Et alors que nous apprenons tout cela, nous conduirons nos épouses vers des rencontres de plus en plus riches, érotiques, saintes, satisfaisantes et glorifiant Dieu !


19

Chapi t r e d e u x

Le projet de Dieu pour votre couple Un profond mystère enfin dévoilé

Pourquoi suis-je sur terre ? Quel est le but de ma vie ? Nous nous sommes tous heurtés à ces interrogations à un moment ou un autre. Quand nous devenons chrétiens, nous recevons un premier élément de réponse. Un homme véritablement né de nouveau sait qu’il est sur terre à cause de Dieu et pour Dieu. Mais comment répondre avec précision à ces questions existentielles ? Quel est le but de la vie chrétienne ? À mon sens, la meilleure réponse a été donnée il y a plusieurs siècles de cela : « Glorifier Dieu et trouver 4 en lui son bonheur éternel  ». Voilà une excellente réponse, courte de surcroît, à une question de la plus haute importance ! Mais, en tant que mari chrétien, une autre question, non moins préoccupante, devrait aussi vous interpeller : Quelle est la raison d’être de mon couple ?


20

Ma femme, le sexe et la gloire de Dieu

En effet, Dieu vous a donné une épouse. Vous ne faites plus qu’un avec elle. Vous êtes tous deux unis l’un à l’autre par le lien le plus unique et le plus profond qui soit. Connaissez-vous la réponse à cette question ? Êtes-vous conscient que Dieu a un projet pour votre couple ? Peut-être avez-vous choisi ce livre au titre évocateur dans l’espoir de donner un coup de pouce à votre vie sexuelle au sein de votre couple. Je crois que l’enseignement de la Bible sur ce sujet, notamment dans le Cantique de Salomon, peut vous l’offrir. Mais, s’il abordait la sexualité sans d’abord répondre à la question essentielle (quelle est la raison d’être de mon couple ?), ce livre vous encouragerait à persister dans vos tendances naturelles : vous servir égoïstement de votre relation avec votre épouse, plutôt que de servir votre épouse pour la gloire de Dieu. Voyez-vous, le sexe ne devrait jamais être considéré comme un moyen d’accomplissement personnel. Il découle du mariage, il est prévu pour servir la vie de couple et ne devrait jamais en être séparé. C’est l’histoire d’un homme et d’une femme dans un dialogue relationnel, aimant et érotique. Cette sexualité, qui s’épanouit dans la vie du couple, à la lumière de la Bible, est la seule qui apporte un maximum de joie aux deux partenaires et donne véritablement gloire à Dieu. Notre société recherche l’épanouissement sexuel en dehors de la sagesse divine, promettant un plaisir durable hors du cadre prévu par Dieu. Évidemment, ça ne marche pas. Car celui qui a créé l’intimité sexuelle ne le permet pas ! La meilleure sexualité et l’intimité la plus profonde entre un homme et une femme ne sont possibles qu’à deux conditions : une, les relations sexuelles sont vécues dans le contexte du mariage, et deux, ce couple vit à la lumière du projet divin pour le


Le projet de Dieu pour votre couple

21

mariage. Le Seigneur l’a tout simplement voulu ainsi. Clarifions donc ce second point : le projet de Dieu pour le mariage.

Adam, Moïse et Paul « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et ils ne feront qu’un. » Qui n’a jamais entendu ces paroles de Genèse 2 : 24 lors des cérémonies de mariage ? Cependant, ce verset ne dit pas tout. D’après Genèse 2 : 22-24, Dieu a institué le mariage quand Ève a été présentée à Adam. Un mariage, c’est donc un homme et une femme qui commencent une nouvelle vie ensemble ; une relation encore plus étroite que celle entre parents et enfants. Un mariage, c’est donc aussi des relations sexuelles approuvées par Dieu. Mais ce verset ne présente pas complètement la raison d’être du mariage. N’oublions pas que, à l’heure où Moïse écrivait ces mots, sa compréhension était limitée. Le plan du salut pour l’homme n’était pas encore entièrement dévoilé. Jésus n’était pas encore venu donner sa vie sur la croix pour les péchés de l’humanité. L’Église du Nouveau Testament n’était pas encore établie. Lorsque toutes ces choses ont été enfin accomplies, l’apôtre Paul a reçu cette révélation : Dieu avait pensé la raison d’être suprême du mariage dès avant la fondation du monde. Paul l’expose en Éphésiens 5 : 22-33. Il explique d’abord aux femmes comment se soumettre à leur mari (« comme au Seigneur ») puis aux hommes comment aimer leur femme (« comme Christ a aimé l’Église »). L’apôtre conclut en citant Genèse 2 : 24, nous dévoilant finalement la signification profonde de ce verset.


22

Ma femme, le sexe et la gloire de Dieu C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, s’attachera à sa femme, et les deux ne feront qu’un. Ce mystère est grand, et je dis cela par rapport à Christ et à l’Église. (Éphésiens 5 : 31-32)

Le sens de ces paroles ne va peut-être pas immédiatement nous sauter aux yeux. Nous pourrions nous poser des questions : de quoi Paul parle-t-il exactement ? Je ne suis peut-être pas le plus futé de ma famille, mais je ne vois vraiment pas ce qu’il y a de grandiose làdedans ! Et en plus, c’est un mystère ! Alors, comment voulez-vous que je comprenne un mystère ? Qu’est-ce que Paul entend par « mystère » ? Ce mot apparaît plusieurs fois dans ses épîtres et jamais Paul ne parle d’une chose impossible à comprendre. En réalité, ce terme fait référence à une vérité particulière que Dieu a gardée hors de notre portée jusqu’à ce qu’il décide de nous la révéler. Ces « mystères » sont donc des vérités révélées, rendues compréhensibles et accessibles, au temps voulu par Dieu. Éphésiens 5 est le passage des Écritures le plus significatif et le plus remarquable sur le sujet du mariage. Paul y dit qu’une vérité est cachée dans cette citation de Genèse 2 : 24. C’est cette « grande » vérité qu’il nous explique depuis le verset 22. La vie d’un couple marié est censée refléter la relation entre Christ et l’Église. Cette relation entre Christ et l’Église est assurément profonde et étonnante. Rendez-vous compte ! Christ est venu sur la terre dans un corps d’homme, il a vécu une vie parfaite et il est mort sur la croix pour nos péchés. Il a subi la sentence que nous méritions. Maintenant, il intercède pour nous dans les cieux et il reviendra un jour nous prendre avec lui. Entre-temps, l’Église dépend de lui, le sert et cherche à le glorifier dans tous les domaines de la vie.


Le projet de Dieu pour votre couple

23

« Hé, devinez quoi ! Votre vie de couple devrait ressembler à ça ! » nous dit en quelque sorte l’apôtre Paul en Éphésiens 5. Donc, même si vous pouvez comprendre cette vérité concernant le mariage, elle n’en reste pas moins grandement mystérieuse et étonnante : votre vie de couple est un tissu relationnel d’une surprenante sainteté ! Il fut un temps où je ne considérais pas du tout mon mariage comme quelque chose de grandiose, de mystérieux ou de stupéfiant. Dans mon ignorance, je nous voyais, Carolyn et moi, comme deux personnes mariées qui aimaient Dieu et qui s’aimaient. Je n’avais pas encore compris l’ampleur du dessein de Dieu révélé à Paul : par la grâce et la puissance de Dieu, les relations au sein du mariage peuvent refléter, de manière réelle bien qu’imparfaite, la relation qui existe entre Christ et l’Église. Cette vérité recèle de profondes richesses. Quand vous les comprendrez, votre vie de couple sera radicalement transformée ; à tous les niveaux, y compris dans votre chambre à coucher !

Vivre le mystère Paul explique donc en Éphésiens 5 le projet de Dieu pour le mariage : devenir l’écho ou le reflet de la relation entre Christ et l’Église. Un reflet bien imparfait, mais un reflet quand même. Attention ! Ne voyez pas cela juste comme une belle illustration ou un point de vue intéressant. Non, c’est bien plus ! C’est l’essence même du mariage, le projet divin pour votre couple. N’allez pas non plus interpréter les choses à l’envers. Ne comptons pas sur la vie de couple pour nous aider à comprendre la relation entre Christ et l’Église ! Au contraire, une bonne compréhension biblique de


24

Ma femme, le sexe et la gloire de Dieu

cette relation nous permettra de mieux saisir la raison d’être de notre mariage. En d’autres termes, la relation entre Christ et l’Église doit trouver écho et se refléter le plus fidèlement possible dans notre vie conjugale. Il ne s’agit pas d’impressionner les gens ni d’attirer l’attention. Il s’agit d’être véritablement unis dans une relation solide, sainte et intime qui fait écho à la relation de Christ avec l’Église. Qu’avez-vous mis au cœur de votre union ? Vousmême ? Votre femme ? Vos enfants ? Vos responsabilités ? Vos objectifs ? Votre confort ? Vos affaires ? Si oui, votre vie de couple n’est pas en phase avec le projet de Dieu pour le mariage ! Voyez-vous, le mariage selon la Bible n’est pas centré sur l’homme ou sur ses besoins… mais sur Dieu. Ce mystère très profond est aussi lourd de sens. Votre couple doit permettre de braquer les projecteurs sur la réalité du Sauveur crucifié et ressuscité qui reviendra pour sa fiancée. Le comprendre vous aidera énormément à vivre ce que vous lirez dans ces pages. Partez à la découverte de ce glorieux dessein ! Ce n’est pas pour rien que nous prenons le temps de revoir l’enseignement biblique au sujet du mariage. Regardons les choses en face. Les hommes vont trop facilement penser qu’un livre sur le sexe n’est rien d’autre qu’un livre sur le sexe ! Certes, ce livre est d’abord consacré à la relation amoureuse et à la sexualité, car c’est tout le propos du Cantique de Salomon. Mais si je me contentais de vous faire un inventaire des différentes techniques, mon livre ne serait pas plus utile que n’importe quel bouquin de sexologie vendu en grande surface. Comprendre le dessein de Dieu pour le mariage fera pour vous toute la différence.


Le projet de Dieu pour votre couple

25

Notre immense privilège en tant que chrétiens est là, dans le fait même de connaître le projet de Dieu pour notre mariage. Encore faut-il en saisir le sens. Le mariage doit glorifier Dieu en reflétant la relation qui existe entre Christ et l’Église… En sommes-nous pleinement convaincus ? Sans une telle conviction, tout ce que nous retirerons de cette lecture ne sera que superficiel et temporaire. Notre épanouissement personnel est donc bel et bien relégué au second plan. Votre comportement avec votre femme devrait manifester quelque chose de l’amour, de l’attention et du sacrifice désintéressés que Jésus a démontrés à son Église. De même, votre épouse devrait se conduire envers vous avec ce respect, cette soumission et cette dévotion que l’Église a envers Jésus. Voici bien la raison d’être de votre mariage. Voilà pourquoi Dieu vous a donné à elle, et elle à vous.

Une espérance parfaite Tous les couples chrétiens sont censés tendre vers cette réalité supérieure. Être témoin de la relation entre Christ et l’Église est bien l’objectif final et glorieux du mariage chrétien. Et là, vous pensez : « Mon couple n’en est pas un très bon reflet ! » Peut-être ne l’a-t-il jamais été et vous doutez qu’il puisse le devenir un jour. Mais attendez un instant ! Laissez-moi vous encourager à exercer le don de la foi que Dieu a offert à tous les chrétiens. Nous parlons ici des projets et des promesses du Seigneur, pas de rêves futiles d’humains. Il a donné les Écritures pour que nous ayons une espérance. Nous pouvons nous attendre à voir de belles choses même quand tout semble impossible. Je suis certain que Dieu peut renouveler votre espérance pendant la lecture de ce livre. Le péché a-t-il troublé le parcours de votre couple ? La repentance et le pardon sont toujours


26

Ma femme, le sexe et la gloire de Dieu

efficaces, quelles que soient la gravité et la durée de la faute. Par la grâce de Dieu, n’importe quel couple chrétien, y compris le vôtre, peut être transformé en un reflet authentique de la relation entre Christ et son Église. Il n’est pas difficile d’obtenir une telle grâce, mais cela exige de l’humilité. Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles (Proverbes 3 : 34 ; Jacques 4 : 6 ; 1 Pierre 5 : 5). Vous êtes appelé par Dieu à tenir le gouvernail de votre foyer. Le pardon de tout péché – de votre femme ou de vous-même – se trouve dans la personne et l’œuvre de Jésus-Christ. Une condition : se placer humblement sous la puissante main de Dieu. Il attend impatiemment de pouvoir déverser sa grâce sur ceux qui reconnaissent ainsi leur besoin d’aide. Il y a de l’espoir ! Quel que soit son parcours, votre couple peut bel et bien être métamorphosé. Si vous poursuivez la lecture de ce livre avec humilité et ouverture d’esprit, vous saurez que Dieu est à l’œuvre dans votre mariage. Soyez-en convaincu ! N’importe quel couple peut « faire l’amour ». Mais le degré d’intimité joyeuse et débridée, sans complexe, décrit dans le Cantique de Salomon ne peut se vivre que lorsque mari et femme sont profondément unis. Plus la solidité de votre couple se manifestera côté chambre à coucher, plus profonde sera votre intimité dans les domaines non sexuels de votre vie à deux. Ainsi, les leçons apprises dans le Cantique des Cantiques déboucheront sur une vie enrichie non seulement dans la chambre à coucher mais dans tous les aspects de votre mariage ! Et des relations sexuelles épanouies permettront à votre mariage de mieux refléter Dieu et sa gloire aux yeux du monde. Ce chapitre est fondamental. Il peut faire toute la différence alors que nous examinons de près ces questions de relation amoureuse et de sexe. Ayant bien saisi le projet de Dieu pour le mariage, nous sommes désormais prêts à étudier la question : comment vivre des relations sexuelles épanouies à la gloire de Dieu. Je sens que vous allez aimer ça ! Vous êtes prêt ?


27

Chapi t r e t r o i s

Apprendre, diriger, aimer Avant de toucher son corps, touchez son cœur et son âme

Quand j’étais petit, je détestais l’école et ça ne s’est pas arrangé avec le temps ! Par contre, j’aimais particulièrement deux équipes sportives de ma région : l’équipe de basket de l’université du Maryland, et une équipe de football américain. Sans trop savoir comment, j’ai acquis une quantité impressionnante de connaissances sur ces deux équipes alors que, dans le même temps, je collectionnais les mauvaises notes à l’école. Le travail scolaire était pour moi une véritable corvée. Mais tout ce qui touchait à ces deux équipes rentrait sans effort. J’aimais les regarder jouer, penser à eux, lire des articles à leur sujet, parler d’eux, écouter les matches à la radio. Engloutir tout ce que je pouvais sur ces gars (les étudier, en quelque sorte) était une nourriture riche pour mon âme d’écolier (puis d’étudiant).


28

Ma femme, le sexe et la gloire de Dieu

Pourquoi m’était-il si facile de tout retenir sur ces équipes alors que l’apprentissage scolaire m’était si pénible ? Pourquoi une telle différence ? La passion. Il n’y a pas de secret. Nous sommes plus enclins à apprendre ce que nous aimons. Et bien sûr, plus nous en apprenons et plus nous aimons. C’est comme ça que Dieu nous a « programmés » ! Moi, j’aimais énormément mes équipes sportives. Mon désir d’en savoir plus sur eux grandissait avec mon enthousiasme ; et c’était tout naturel. J’apprécie toujours ces deux équipes, mais j’ai maintenant de bien plus grandes passions dans la vie. Mon amour le plus profond sera toujours réservé à Dieu. J’étais son ennemi et je méritais sa juste colère. Pourtant, dans son immense compassion, il a envoyé son Fils unique. Jésus a vécu une vie parfaite. Il est mort d’une mort parfaite. À ma place. Mais juste derrière mon amour pour le Seigneur, rien n’est comparable à la passion que j’ai pour Carolyn, ma femme. Et parce que je suis passionné d’elle, j’ai beaucoup étudié sa personnalité. J’ai remarqué et retenu des détails la concernant. Toutes sortes de détails : les petites choses qu’elle aime grignoter, la signification des expressions de son visage… et puis aussi, cette petite tache de rousseur que je suis le seul à voir ! J’ai commencé à « étudier » Carolyn avant même nos fiançailles : quel privilège ! J’ai cherché à savoir ce qui lui plaît, ce qui l’enthousiasme, l’honore, ce qui l’encourage et lui redonne des forces, ce qui l’aide. Ce faisant, mon amour pour elle n’a fait que grandir. Ce chapitre et le suivant vont vous apprendre à observer votre femme et à agir en fonction de ce que vous aurez découvert. Ces deux chapitres, et le livre tout entier, veulent transmettre une vérité essentielle qui devrait être gravée sur le cœur de chaque homme


Apprendre, diriger, aimer

29

marié. Si vous ne deviez retenir qu’une seule chose de tout ce livre, rappelez-vous ceci : Si vous désirez que votre relation amoureuse s’enrichisse, commencez par toucher le cœur et l’âme de votre femme, avant de toucher son corps ! Messieurs, cette vérité peut métamorphoser votre mariage ! Rien ne peut autant attiser le côté érotique d’une relation amoureuse qu’un mari sachant toucher le cœur et l’âme de son épouse avant de toucher son corps. Nous faisons trop souvent les choses à l’envers. Nous caressons son corps avant l’heure et nous nous attendons à une réponse immédiate et passionnée. Cela fonctionne rarement ainsi ! Allez, les gars, faites un effort ! Ce livre n’aura que peu d’intérêt si vous ne faites que survoler ces deux chapitres. Prenez le temps de comprendre ce dont je parle et, vous verrez, il y aura du changement dans l’air !

Une question incontournable Certains d’entre vous sont encore de jeunes mariés tandis que d’autres sont déjà, si j’ose dire, des « vieux routards ». Quoi qu’il en soit, nous avons tous ceci en commun : nous avons encore beaucoup de choses à découvrir sur cette femme, unique et précieuse, qui est notre épouse, ce cadeau divin envers qui nous nous sommes engagés pour la vie. Et il existe généralement deux manières de procéder pour découvrir qui elle est : l’observer et lui poser des questions. Vous avez des enfants qui vivent à la maison ? Alors, voici une question particulièrement révélatrice : « Chérie, est-ce que tu te vois plus comme une mère ou comme une épouse ? » (Si vous n’avez pas d’enfants à la maison, remplacez « mère » par un autre rôle qui est en compétition


30

Ma femme, le sexe et la gloire de Dieu

avec celui d’épouse : « femme au foyer », « employée », « femme d’affaires », etc. Les principes développés dans ces paragraphes s’appliqueront alors facilement à votre propre situation.) Les hommes, dans leur égoïsme, ont parfois tendance à considérer leur compagne comme un objectif à atteindre. Une fois qu’elle devient leur épouse, le but est atteint, et ils estiment alors qu’il va de soi qu’elle va naturellement vivre à leur côté. C’est ce qui conduit beaucoup de femmes, lorsqu’elles ont des enfants, à se voir principalement comme une mère et non pas comme une épouse. Et voilà pourquoi l’idée même de devoir poser cette question à leur femme peut faire hésiter plus d’un homme. Plutôt que de poser cette question à votre épouse, vous serez tenté d’allumer la télé… Mais, s’il vous plaît, ne le faites pas ! Cet exercice peut être un grand encouragement pour vous. Peut-être avez-vous déjà une grande famille. Avec des enfants de tous âges, du nourrisson au jeune adulte. Votre femme n’a donc pas une minute à elle : son planning est surchargé d’activités en tous genres. Les questions de santé, le budget sont peut-être pour elle des défis quotidiens. Mais qu’importe votre situation : si la priorité pour vous, c’est d’aimer et de chérir votre épouse comme Christ le fait pour l’Église, si vous mettez en pratique ce que vous lisez dans ce livre, Dieu touchera son cœur. Alors, même au milieu des couches, de la vaisselle et des rhumes à soigner, elle pourra vous répondre avec joie : « Je me sens plus comme une épouse ». Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : je ne minimise pas l’importance du rôle maternel. Carolyn et moi avons quatre enfants (et quatre petits-enfants maintenant). Être maman, c’est particulièrement important. Cela demande d’immenses sacrifices et force au plus grand respect. Cela étant, je suis convaincu que, selon les Écritures, le rôle de mère


Apprendre, diriger, aimer

31

n’est pas le premier rôle de la femme. En fait, je suis convaincu que les meilleures mères sont celles dont l’histoire d’amour avec leur mari est continuellement et bibliquement alimentée par leur mari. De même, votre rôle principal n’est pas d’élever vos enfants (ni de vous distinguer dans votre carrière professionnelle ni de vous passionner pour vos loisirs, etc.). Il est de bâtir, par la grâce de Dieu, une vie de couple qui reflète la relation entre Christ et l’Église. Voilà pourquoi les meilleurs pères sont des maris qui ont comme objectif d’aimer leur femme comme la Bible le dit. De tels couples élèveront des enfants qui s’attacheront au Seigneur, qui lui rendront gloire et apporteront beaucoup de joie à leurs parents. En apprenant à toujours mieux aimer votre femme et à marcher avec elle comme Christ le fait avec l’Église, vous deviendrez pour vos enfants un père plus sage, plus aimant, plus compatissant, ressemblant de plus en plus au Christ. De son côté, votre épouse respirera de plus en plus la joie, l’espoir, la paix ; tout ce qu’elle fera sera empreint de l’amour et de la grâce de Dieu. Vos enfants seront en mesure de vous regarder vivre et de comprendre, sans l’ombre d’un doute, qu’ils ont l’immense privilège d’être pour vous les personnes les plus importantes au monde… juste après leur maman. Il y a quelques années de cela, en essayant d’arranger un rendez-vous professionnel, j’ai dû exclure un certain jour, car j’avais prévu de le passer avec mon fils. La personne avec qui je me trouvais ce jour-là m’a dit : « Tu as raison ! Être un père selon Dieu, c’est la chose la plus importante de ta vie ! » Ce à quoi j’ai dû répondre : « Non, c’est la deuxième chose la plus importante. Le plus importante, c’est d’être un mari selon Dieu ! »


32

Ma femme, le sexe et la gloire de Dieu

Observer et rassembler Au cours d’un déplacement lié à mon ministère, je me suis un jour retrouvé dans une situation plutôt inhabituelle… Nous nous trouvions à trois dans l’ascenseur d’un hôtel : un couple, un peu plus âgé que moi, bien habillé, et moi-même. Je ne les connaissais pas, mais il était évident qu’ils étaient mariés. Je les avais salués en entrant dans l’ascenseur. Comme ils discutaient entre eux, je me suis concentré sur les numéros des étages qui s’égrainaient lentement. Je n’avais pas suivi le début de leur conversation, entamée quelques étages au-dessus du mien, mais j’ai vite compris qu’ils discutaient d’une récente escapade particulièrement agréable. Le lieu dont ils parlaient me paraissait comme un endroit idéal pour une sortie à deux avec Carolyn. L’ascenseur était assez lent, mais nous n’allions pas tarder à arriver à destination. J’ai alors décidé que, compte tenu de ces circonstances inhabituelles, ma femme valait la peine que je viole l’une des principales règles de bienséance en usage dans un tel lieu : je me suis immiscé dans leur conversation en plein milieu d’une phrase ! « Euh… Excusez-moi. Désolé de vous interrompre mais… de quel endroit parlez-vous ? Ça m’a l’air vraiment formidable. » Ils étaient très gentils et désireux de m’expliquer, mais j’ai rapidement compris que je n’arriverais pas à obtenir toutes les informations nécessaires. Le temps s’écoulait et l’ascenseur allait bientôt s’ouvrir sur le hall d’entrée. Ne pouvaient-ils donc pas parler un peu plus vite ? Ajouter rapidement quelques détails utiles ? Nous sommes arrivés au rez-de-chaussée et je n’avais pas reçu tous les renseignements dont j’avais besoin.


Apprendre, diriger, aimer

33

L’heure de mon rendez-vous approchait. Je n’avais plus le temps. « S’il vous plaît, Monsieur, prenez ceci », ai-je dit en lui tendant ma carte de visite et en le suppliant de m’envoyer par e-mail toutes les informations concernant cet endroit apparemment idyllique. Je les ai remerciés et me suis éclipsé rapidement, espérant ne pas arriver en retard à mon rendez-vous. C’est moi qui nourris la romance qui existe entre ma femme et moi ! J’ai pour rôle principal d’étudier ma femme et de planifier en conséquence. Je garde constamment les yeux et les oreilles ouverts, à l’affût de toute bonne idée. Il m’est souvent arrivé de ne pas répondre à l’appel de mon nom dans la salle d’attente d’un médecin tellement j’étais absorbé à prendre le plus de notes possible dans les magazines ! Mon agenda électronique regorge d’adresses intéressantes pour des escapades en amoureux, de renseignements utiles et d’idées à exploiter. Je sais quoi noter parce que j’ai observé ma femme : sa vie, ses préférences et ses responsabilités. J’ai appris à comprendre ses attentes sur le plan de la relation amoureuse. Mais j’ai aussi appris que, même si une idée est pertinente ou belle, je suis presque sûr de l’oublier si je ne la note pas. Ces notes sont les pièces maîtresses qui me permettent d’alimenter et de cultiver le côté romantique de notre mariage. Pour apprendre à toucher le cœur et l’âme de votre femme, vous devez l’observer ! Les deux listes cidessous pourront vous être utiles. N’hésitez pas à les compléter et les adapter à votre situation. Savez-vous surprendre et faire plaisir à votre épouse, de manière précise, dans chacun des domaines suivants ?


34

Ma femme, le sexe et la gloire de Dieu

Vêtements : taille, style et boutiques

Bijoux

Santé

Exercice physique

Livres et magazines

Films

Art

Sport

Alimentation

Musique

• • •

Spectacles Lieux à visiter Curiosités intellectuelles

Loisirs

Vacances et escapades

Et, bien entendu… le sexe !

Savez-vous où se situe votre femme dans chacun des domaines suivants ? •

Connaissance théologique

Pratique des disciplines spirituelles

Croissance dans l’attachement à Dieu

Utilisation des dons spirituels au service des autres

Implication dans l’Église locale

Relations avec ses enfants

Relations avec ses parents

Relations avec sa belle-famille

Relations avec ses ami(e)s

Retraites personnelles


Apprendre, diriger, aimer

35

• Peurs • Espoirs • Rêves • Déceptions • Tentations Que pouvez-vous écrire sans hésitation sur chacun de ces points ? Jusqu’où connaissez-vous votre femme dans tous ces domaines ?

Traiter les informations et planifier Bien entendu, observer sa femme et rassembler des informations n’est qu’une première étape. Attention, tout de même ! Ne confondons pas être informé et être transformé ! La transformation n’est jamais automatique. Elle demande effort et action. Voilà précisément où la plupart des hommes échouent, moi y compris ! Et honnêtement, est-ce si étonnant ? N’est-il pas vrai, Messieurs, que nous avons la fâcheuse tendance à nous montrer paresseux et égoïstes ? Certes, la grâce de Dieu est un réel soutien. Mais il n’y a pas de véritable croissance sans travail, souvent un travail soutenu dans la durée. Les informations glanées ici et là ne servent pas seulement à remplir la mémoire de notre agenda électronique. Elles doivent se concrétiser dans des planifications minutieuses. Utilisez précisément ce que vous savez de votre épouse et la magie s’opérera ! Pour ma part, voici ce que j’ai mis en place depuis de nombreuses années, et qui m’a beaucoup aidé. Sentez-vous libre d’essayer de l’utiliser… ou de créer votre propre méthode ! L’important, c’est la persévérance et la régularité. Sans quoi tous vos efforts pour observer votre épouse ne serviront à rien. Toutes les semaines, donc, le dimanche soir ou le lundi matin, je m’installe au café du coin. Armé de


36

Ma femme, le sexe et la gloire de Dieu

mon agenda électronique et d’un grand cappuccino, je fais le point : mes rôles (mari, père, pasteur, etc.), ma liste des choses à faire, les rendez-vous de la semaine, le bouquin que je suis en train de lire et la dernière prédication entendue. Ce moment est primordial : je décide alors de ce que je veux absolument accomplir au cours des sept prochains jours, dans le cadre de mes différents rôles. En effet, j’ai appris avec le temps, que si je ne détermine pas ce qui est réellement important, alors, tout au long de la semaine, c’est l’urgent qui s’engouffrera dans mon agenda. Et l’urgent, souvent déguisé en « vraiment important », étouffera tout le reste. Pour chacun de mes rôles, j’identifie trois objectifs importants que je souhaite atteindre dans le courant de la semaine. Pas plus. Je suis prudent : je m’arrange pour les insérer dans mon emploi du temps sans me surcharger plus que nécessaire. J’identifie ainsi ce qui est important et je le protège. Ce processus, absolument vital, ne me prend pas plus de quinze ou vingt minutes. (Tout au long de la semaine, je m’assure tout de même que tous ces objectifs sont atteints l’un après l’autre !) Vu de l’extérieur, ça n’a l’air de rien. Je suis juste un type chauve, installé dans un café avec son jouet électronique et un journal sportif ! Je vous assure pourtant que beaucoup de choses formidables ont vu le jour grâce à ces moments que j’ai fidèlement et régulièrement mis en place. De toute évidence, cela ne représente pas un énorme investissement de mon temps. Pourtant, sans cela, une grande partie de ce que j’aurais entendu, lu ou observé la semaine précédente serait restée lettre morte, oubliée, abandonnée dans un coin. Je passerais ma vie à essayer de gérer de fausses urgences. Et négligerais les véritables priorités, ce qui est réellement important. Grâce à ces quinze ou vingt minutes


Apprendre, diriger, aimer

37

hebdomadaires, j’utilise mon temps pour atteindre des objectifs qui sont vraiment délibérés, réfléchis, essentiels. Je constate régulièrement que ces rendezvous avec moi-même, en début de semaine, ont un impact direct sur la qualité des relations au sein de mon couple. Alors, s’il vous plaît, ne commettez pas l’erreur de croire que vous êtes déjà une nouvelle personne juste en ayant lu ce livre ! J’aimerais que cela soit aussi facile. Ne rêvez pas ! Aucun changement n’est possible sans une mise en pratique adéquate, au bon moment, en comptant toujours sur la grâce de Dieu pour rendre nos efforts efficaces. Souvenez-vous. Quand j’étais enfant, j’emmagasinais sans effort tout ce qui concernait mes joueurs de foot et de basket préférés, pour la simple raison que je m’y intéressais. Et plus je m’y intéressais, plus j’aimais m’y intéresser. Il est tout simplement impossible d’aimer de plus en plus quoi que ce soit si nous le considérons comme banal, comme normal. Et c’est d’autant plus vrai quand il s’agit de votre épouse. Vous voulez plus de romantisme dans votre couple ? Investissez régulièrement votre temps et votre énergie à observer et chérir l’objet de votre affection ! Nous, les hommes, sommes tellement impatients de toucher le corps de notre femme ! Nous en oublions de prendre d’abord le temps de toucher son cœur et son âme. Et dans ce livre, je tente de vous empêcher de la toucher prématurément. Ainsi, lorsque le temps viendra de toucher son corps, vous ne serez pas déçu ! Nous allons donc voir dans le chapitre suivant comment se préparer à ce toucher érotique qui produit l’effet désiré.


Avez-vous déjà lu Cantique des Cantiques ? Je veux dire, vraiment lu ? Vous devriez. Parce que ça parle de sensualité. D’érotisme. De sexe. Un homme et une femme qui désirent plus que tout être ensemble. Et qui célèbrent le don de Dieu : la sexualité. Vous aussi, vous êtes appelés à vivre une telle communion dans votre couple. Il ne sera pas ici question de technique, ou de performance ; plutôt d’une relation qui reflète celle de Jésus et son Église. Dans ce livre, pas d’astuces pour pimenter votre vie sexuelle, mais une conception renouvelée de la relation d’amour entre époux : la sexualité selon Dieu. Alors, relevez le défi de reconquérir le cœur – et le corps – de votre femme ! Découvrez comment glorifier Dieu à travers l’intimité que vous partagez. Et pour finir, un mot de Carolyn Mahaney adressé aux épouses.

C.-J. Mahaney a été pasteur de la Covenant Life Church de Gaithersburg (États-Unis) pendant 27 ans. Il est l’auteur de plus d’une cinquantaine de livres. Il est marié à Carolyn et ils ont quatre enfants.

Carolyn Mahaney est l’auteur de (Top-)modèle féminin dans un monde féministe. Elle dirige le Ministère des femmes selon Tite 2 et anime régulièrement des conférences pour femmes.

14,90 €

ISBN 978-2-36249-199-3

9 782362 491993

C. J . Mahan ey

ce que chaque mari d e v r a i t s avo i r

ma femme, le sexe et la gloire de D ieu

ma femme, le sexe e t l a g l o i r e d e D i e u

C. J . Ma h a n e y

ma femme, le sexe et la gloire de Dieu c e q u e c h aq u e m a r i d e v r a i t s avo i r


Ma femme, le sexe et la gloire de Dieu • C. J. Mahaney