Page 1

東 西 譚

paroles Alliance Française de Hong Kong x Avril / Mai / Juin 2017

法國五月:羅浮宮的創想 法國電影之旅:藝術之美 作家金庸與武俠小說

Le French May 2017: L’Invention du Louvre, Cinéma : Célébration des Arts, L’écrivain Jin Yong et les arts martiaux


東 西 譚

paroles Avril / Mai / Juin 2017 Nº 253

Couverture : Petrus Paul Rubens, Les Trois parques filant et le triomphe de la vérité – esquisses pour la Galerie de Marie de Médicis vers 1622, huile sur bois, 50 x 64 cm, Paris, musée du Louvre, département des peintures (voir L’Invention du Louvre p.4)

L’année 2017 marque le 25ème anniversaire du French May, un festival qui a enrichi le paysage culturel en créant un espace d’échanges entre la France et Hong Kong, un succès, car non seulement le festival a réussi à survivre au cours de ces années, mais il s’est développé sur une large échelle. Je me souviens de ses débuts quand le magazine Paroles était son unique support médiatique, et que la petite équipe que nous formions avec le consulat nous obligeait à travailler de longues heures, dimanches et vacances comprises pour assurer la programmation et la publication du programme en temps. Cela restait artisanal mais l’atmosphère était très festive, avec parfois des projets un peu fous comme persuader les autorités portuaires de Hong Kong de laisser l’artiste Philippe Ramette traverser le port en contemplant le ciel, sur un balcon de bois flottant à l’horizontal. Une image qui fit ensuite le tour du monde dans tous les magazines d’art. Cette année le French May fête son anniversaire de manière très royale avec la première exposition sur le musée du Louvre à Hong Kong et le concert royal de la Naissance du Roi soleil dont la partition a été retrouvée et restaurée 400 ans après sa création. Le Festival reste important avec plus de 120 programmes qui couvrent arts visuels et arts de la scène. L’Alliance y présente quatre concerts et un programme de cinéma passionnant, célébration des arts dans lequel on retrouvera Renoir, Cézanne, Van Gogh, Modigliani ou Séraphine. L’autre événement majeur de l’année est bien sûr le 20ème anniversaire de la rétrocession, une occasion peut-être de revenir sur cette époque de changements et d’interrogations que, sur un plan artistique local, Paroles a couverte avant et après la rétrocession par de nombreux articles. C’est d’ailleurs dans le Paroles de juin 1997 que le dernier gouverneur de Hong Kong, Chris Patten, décida de s’exprimer pour dire ce qu’il ferait après son départ de Hong Kong dans un article humoristique ayant trait au jardinage, intitulé « Cincinnatus à sa charrue, le dernier gouverneur à son jardin », un jardin qui se trouvait d’ailleurs en France, près de Bergerac. L’année 2017 n’en est encore qu’à ses débuts et de nombreux projets culturels sont encore à venir dans les mois qui suivent. Célébrons maintenant le printemps. 2017年,「法國五月」藝術節昂然邁向第二十五屆。這藝術節成功地為法國及香港締造了一個交流平台,豐富了本地的文化生活,時至 今日,它已發展為一頗具規模的藝術節。本人還記得當年《東西譚》是藝術節唯一的宣傳媒介,所有工作都是由我們與領事館組成的一 個小團隊負責,為了確保節目表的編排和出版能趕及發佈時間,大家都要長時間工作,甚至星期天和假日也要工作。雖然不是很專業, 但工作氣氛很熱鬧,有部份計劃甚至有點兒瘋狂,例如說服香港海事處批准藝術家菲臘.哈密特在維港海中站在一個漂浮的木製陽台上 仰望天際。這圖片之後在世界各地的藝術雜誌中均有刊登。 今年「法國五月」以盛大的方式慶祝其銀禧紀念,首次在香港展出羅浮宮博物館的珍藏,並以皇家音樂會《太陽王的誕生》作為開幕節 目,這樂譜在消失了400年後被重新發現和修復重整。藝術節今年的節目超過120個,有視覺藝術和表演藝術,當中包括由法協主辦的四 場音樂會,以及一個以「藝術之美」為題,放映多部有關雷諾亞、塞尚、梵高、莫迪里安尼和薩賀芬的電影節目。 今年的另一件大事當然就是香港回歸二十年,這應該是回顧這段充滿變化的日子和探討本地藝壇發展的好機會,《東西譚》在回歸前後 曾以不少文章探討這方面的問題。《東西譚》在1997年6月的期刊中曾發表了由香港最後一任港督彭定康撰寫的一篇題為《辛西內塔斯耕 田去也,末代港督搞園藝》,有關園藝的幽默文章,而這花園是位於法國近 Bergerac 地區。 現在仍是2017年的年初,在接下來的幾個月將還迎來許多的文化活動。在這一刻,讓我們先迎接春天的到來。 Gérard Henry Rédacteur en chef 總編輯 敖樹克

香 港 法 國 文 化 協 會 會 刋

Publié par : l’Alliance Française de Hong Kong Directeur de la publication Jean-Sébastien Attié Rédacteur en chef Gérard Henry

Secrétariat de rédaction Chiu Chor Bing, Eva Maquette SKY DESIGN

Administration et rédaction 123 Hennessy Road, Wanchai, Hong Kong Tél : 25 27 78 25 e-mail : paroles@afhongkong.org website : www.afhongkong.org

Lisez les derniers numéros de PAROLES sur internet : http://www.afhongkong.org/paroles_archive/index.html


Sommaire 4

4 8 11 1114

French May - Exposition 法國五月 - 展覽

L’Invention du Louvre 羅浮宮的創想 Texte : Le Louvre

Histoire de l’Alliance Française de Hong Kong 香港法國文化協會歷史

La grande aventure du Festival « Le French May » 「法國五月」的精彩歷程 Texte : Gérard Henry

French May 法國五月

2017 : Le French May fête son 25e anniversaire 2017年,第二十五屆法國五月藝術節 Texte : Rédaction Paroles

French May - Cinéma 法國五月 - 電影

Celebration of the Arts : Une sélection de films en hommage aux artistes présentée dans le cadre du French May 法國電影之旅:藝術之美

14 18 22

18 19 20 21 22 26 28 31

Par Xavier Mahé

French May - Musique classique 法國五月 - 古典音樂

Duo Jouve et Fouchenneret 吉弗與弗徹拿列古典結他 小提琴音樂會 Par Xavier Mahé

French May - Musique pop 法國五月 - 流行音樂

Barcella – Puzzle Barcella 流行音樂會 Par Xavier Mahé

French May - Musique pop, rock 法國五月 - 流行/搖滾音樂

Rover - Let it Glow 漫遊者 –《讓他發光》 Par Xavier Mahé

French May - Musique classique 法國五月 - 古典音樂

Maxime Zecchini Œuvres pour main gauche et deux mains 麥森澤哲尼鋼琴獨奏音樂會 Par Xavier Mahé

French May - Musique et danse 法國五月 - 音樂與舞蹈

Un florilège de musique et de danse 音樂及舞蹈精選 Texte : Rédaction Paroles

Exposition 展覽

Le Mékong, Nouvelles mythologies 湄公河 – 新的神話 Par Hong Kong Arts Centre

Photographie 攝影

Marc Progin, aventurier et photographe 馬克.普羅冉 – 冒險家及攝影家 Par Frédéric Lelièvre

Exposition 展覽

« Équivoquement vôtre » androgynie et fluidité des genres dans la culture populaire hongkongaise 「曖昧」香港流行文化中的性別演繹

28 34

34

Par Gérard Henry

Littérature des arts martiaux 武俠小說

L’écrivain hongkongais Jin Yong entre au Hong Kong Heritage Museum 香港作家金庸進駐香港文化博物館

37 40

Par Gérard Henry

Poésie 詩詞

Elie-Charles Flamand, inadmissible ? 埃利 – 夏爾.弗拉芒, 不為人接受? Par Bernard Pokojski

Histoire de l’art chinois 中國藝術史

Traité d’un peintre en résidence : Discussion sur la peinture de Paisible maison de montagne de Fang Xun (1736-1799) (2) 方薰的《山靜居論畫》 (二) Par Frank Vigneron


展覽 Exposition

Inventing Le Louvre From Palace to Museum over 800 years 26/04 - 24/07/2017 Hong Kong Heritage Museum Musée du Louvre RMN Olivier Ouadah © L. M. Pei / Musée du Louvre

L’Invention du Louvre Texte: Le Louvre

D

epuis quinze ans, le Louvre a développé des relations régulières avec ses partenaires en Chine par l’organisation d’expositions ou le prêt d’œuvres. Si les Chinois représentent la deuxième nationalité étrangère à visiter le musée parisien, le Louvre souhaite également aller au‐devant des publics et contribuer ainsi au rayonnement du Louvre et de la France en Chine. L’exposition « L’Invention du Louvre », présentée à Pékin puis à Hong Kong, est une nouvelle étape de cette collaboration fructueuse. Elle ambitionne de faire découvrir au public chinois l’universalité et la vitalité qui accompagnent depuis sa création le musée du Louvre, ainsi que la diversité et la richesse de ses collections.

Huit siècles d’histoire de France à travers l’histoire du Louvre et de ses collections

qui préside, depuis la création du Louvre, à la destinée du palais et du musée, démarche où la vitalité et la quête d’universalité jouent les principaux rôles. En questionnant le sens politique de la constitution des collections nationales, « L’Invention du Louvre » interroge également l’histoire des collections royales, à travers une sélection de chefsd’œuvre provenant des huit départements du musée ainsi que du musée Delacroix. Si l’histoire du Louvre a fini par se confondre avec l’Histoire de France c’est sans doute parce que le palais des rois de France, devenu musée national, à l’image des collections qu’il présente aux visiteurs venus du monde entier, est devenu l’un des principaux témoins de la marche de la civilisation.

Le palais du Louvre, c’est d’abord un bâtiment d’une ampleur exceptionnelle, situé au cœur de Paris, auquel s’est adjoint le jardin des Tuileries, ancien jardin royal du palais éponyme détruit en 1886. Le monument n’a eu de cesse de se métamorphoser pour s’adapter jusqu’à nos jours aux exigences de la muséographie moderne et de l’accueil d’un public toujours grandissant. Ainsi la célèbre Pyramide construite par l’architecte Leoh Ming Pei en 1988 en est le plus brillant symbole.

L’exposition mise en place par le commissaire Pascal Torres, en charge des expositions du Louvre en dehors de ses murs et auteurs de nombreux essais sur l’Art et l’Histoire, présente une sélection brillante et abondante des chefs d’œuvre de tous les départements du Louvre. Elle explore l’histoire du Louvre : de ses origines à l’idée d’un musée, né des collections royales de François 1er et de Louis XIV, jusqu’aux temps modernes, marqués par des rénovations et de profonds changements (architecturaux, fonctionnels et muséographiques). Au long de son parcours, l’exposition explore les contributions de Napoléon 1er et les idées visionnaires des « Républiques » et des mouvements intellectuels qui ont suivi. Tout au long du XXe siècle le musée du Louvre a continué d’étendre ses collections, selon la politique d’acquisition établie par les rois de France. L’histoire du Louvre est donc inextricablement liée à celle

« L’Invention du Louvre » fera découvrir au public chinois la démarche

de l’histoire de France.

A l’instar de la Cité interdite à Pékin, le Louvre fut durant des siècles le principal palais des rois de France, lieu de pouvoir sans égal, témoin des fastes de la monarchie. Lors de la Révolution française le palais du Louvre devient le Muséum central des Arts en 1793, bientôt le musée du Louvre.

4 PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017


1

2

3

4

1 Hubert Robert Paris, 1733 – Paris, 1808 Projet d’aménagement de la Grande Galerie Vers 1785-1790 Huile sur toile H. 46 cm, l. 55 cm Paris, musée du Louvre, département des Peintures © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle 2 Fragment de statue : tête de cheval Attique (Grèce) Vers 510-500 av. J.-C. Marbre H : 53 cm, l : 64 cm, ép. : 23 cm Paris, musée du Louvre, département des Antiquités grecques, étrusques et romaines © Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Daniel Lebée / Carine Déambrosis

3 Scribe Provenance inconnue Ancien Empire, 5e dynastie vers 2500-2350 av. J. -C. Calcaire peint H : 58 cm, l : 35 cm, prof. : 33 cm Paris, musée du Louvre, département des Antiquités Égyptiennes © Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Christian Larrieu 4 Giuseppe De Nittis Barletta (Italie), 1815 - Saint-Germain-en-Laye, 1884 Ruines des Tuileries en 1882 1882 Huile sur bois H : 45 cm, l : 60 cm Paris, musée du Louvre, département des Peintures (dépôt du musée d’Orsay) © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 5


羅浮宮的創想

Musée du Louvre, Olivier Ouadah © L. M. Pei / Musée du Louvre

五年來,羅浮宮與中國透過舉辦展覽或互借藝術品來發展長期的合作 夥伴關係。在眾多參觀羅浮宮的外籍人士當中,中國人的人數排行第 二,但撇開這一項不說,羅浮宮同時亦希望面對公眾,藉此讓更多的

中國人認識羅浮宮和法國。 是次「羅浮宮的創想」展覽先在北京舉行,之後再移師香港,是這具成效的雙 邊合作關係的一個新里程。這展覽旨在向中國普羅大眾展現羅浮宮從成立以來 所具有的代表性和活力,以及其豐富多彩的珍藏。

從皇宮到博物館的八百年 與北京的故宮一樣,羅浮宮多個世紀以來都是法國國王的主要宮殿,是至高權 力的象徵,見證了君主制度的輝煌歲月。1793年法國大革命期間,羅浮宮成為 藝術中央博物館,及後,很快便成為羅浮宮博物館。 羅浮宮,它首先是一座規模宏偉壯觀,位於巴黎心臟地帶的建築物,再加上旁 邊的杜樂麗花園,這以皇宮命名的花園從前是皇家花園。這座充滿紀念價值的 建築物直到今天仍不停地為符合現代博物館的嚴格要求和迎接日益增多的參觀 者而不斷地革新改變,其中最著名的例子便是1988年落成,由著名建築師貝聿 銘設計的金字塔。 從羅浮宮的創建,從皇宮到博物館的命運,「羅浮宮的創想」讓中國的公眾有機 會認識它所具的代表性和活力,以及它在追求社會普及的過程中所擔任當的重 要角色。「羅浮宮的創想」對國家收藏憲法的政治意義提出質疑,同時亦透過一 系列來自博物館八個不同部門,以及德拉克洛瓦 (Delacroix) 博物館的一些傑作 來探討王室收藏的歷史。 羅浮宮的歷史最終可能與法國歷史混在一起,這想必是因為它從一座法國國王 的宮殿成為國家博物館,它向來自全世界的參觀者所展示的收藏品正好反映羅 浮宮是人類步向文明的最佳見證。 展覽從羅浮宮各部門精選多項珍品,以探討羅浮宮的發展:從近代的重構工程 及在建築、功能和展覽佈局上的改變,到博物館意念的萌芽,以及在弗朗索瓦 一世和路易十四時期皇家收藏的誕生。展覽亦探討拿破崙一世的貢獻,及隨後 具前瞻性的「共和國」理念和學術思潮的興起。在整個二十世紀,羅浮宮博物 館根據法國君王時期所確立的購藏政策,持續擴大其收藏。由此可見羅浮宮的 發展與法國歷史密不可分。

6 PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017

Pierre Julien (Saint-Paulien, 1731 – Paris, 1804) Jean de la Fontaine (1621-1695), écrivain 1785 Marbre H : 173 cm, l :110 cm ; ép. : 129,5 cm Paris, musée du Louvre, département des Sculptures © Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Thierry Olivier


5

7

6

8

5 Jean-Honoré Fragonard (Grasse, 1732 - Paris, 1806) Renaud entre dans la forêt enchantée Vers 1761-1765 Huile sur toile H : 72 cm, l : 91 cm Paris, musée du Louvre, département des Peintures © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot

7 Coupe ronde couverte Paris Vers 1640-1650 Agate et or émaillé H : 22,5 cm ; Diam. : 10 cm Paris, musée du Louvre, département des Objets d’art © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Jean-Gilles Berizzi

6 François Girardon (Troyes, 1628 – Paris, 1715) Statue équestre de Louis XIV en empereur romain Début du 18e siècle Statue : bronze ; socle : ébène, marqueterie de cuivre et laiton, bronze doré H : 60 cm, l : 55 cm ; Pr. : 39 cm Paris, musée du Louvre, département des Objets d’art © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Thierry Ollivier

8 Anton Van Dyck (Anvers, 1599 – Londres, 1641) Les Préparatifs du martyre de saint Sébastien Vers 1617-1619 Huile sur toile H : 144 cm, l : 117 cm Paris, musée du Louvre, département des Peintures © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 7


香港法國文化協會歷史

Histoire de l’Alliance Française de Hong Kong

La grande aventure du Festival « Texte: Gérard Henry 敖樹克 撰文

« Il y a peu de lieux où l’on sente battre le pouls de l’activité humaine aussi distinctement qu’à Hong Kong. C’est le privilège des villes-carrefours comme Paris et New York. Hong Kong est de plus le cœur et le centre nerveux de la grande poussée industrielle de la Chine du sud, prodige économique de la fin du XXe siècle. Par son rayonnement culturel, par l’activité de ses entreprises, par le succès de ses produits, la France est brillamment représentée à Hong Kong. Nous avons l’ambition de rendre cette présence plus visible encore à mesure que Hong Kong s’affirme comme cité internationale dans une région dont le poids s’accroît rapidement. L’occasion nous en est apportée par un événement culturel de grande portée : la venue

Philippe Ramette, Le balcon, 2001. Mise à l’eau dans le port de Hong Kong L’un des événements les plus mémorables de l’histoire du French May

L

exposition de sculptures d’Auguste e French May célèbre cette année son 25e anniversaire et un

Rodin. Pendant un mois ces 57 œuvres, certaines monumentales

succès qui d’année en année n’a fait que grandir. Ce festival

(Balzac, Le baiser), d’autres historiques (la version originale du

est une belle aventure née à l’origine d’une coopération

Penseur), témoignent d’un épisode déterminant de la naissance

exemplaire du Consulat général de France et de l’Alliance Française

de l’art moderne, naissance qui, par ailleurs, doit beaucoup aux

de Hong Kong.

influences de l’Extrême-Orient.

L’idée en jaillit en 1992 dans la tête du Consul général de France à Hong Kong de l’époque, Mr. Gilles Chouraqui, époux d’une artiste peintre, alors que s’annonçait en Asie une grande exposition du sculpteur Auguste Rodin, celle de faire de cette exposition le centre d’un festival des arts français centré sur le mois de mai, qui s’ajouterai a la programmation culturelle annuelle de l’Alliance Française en y intégrant certains de ses éléments. L’idée fit son chemin, M. Chouraqui dut cependant quitter Hong Kong plus tôt que prévu pour des raisons personnelles mais ce sera son successeur, M. Laurent Aublin qui reprendra ce projet l’année suivante :

8 PAROLES

à Hong Kong d’une extraordinaire

Avril / Mai / Juin 2017

Autour de Rodin, il a été décidé de lancer le premier festival français à Hong Kong, le mai de la France, (le French May) en vue de présenter aux habitants de Hong Kong certains aspects de ce que la France apporte au monde, les uns biens connus, les autres plus insolites.(...) Au total une trentaine de manifestations célèbrent les liens de Hong Kong avec la France dans le domaine de la musique, de la peinture, de la photographie, de la danse, de la gastronomie, du parfum et de l’urbanisme. (...) Le mai de la France est donc bien le festival de toute la France à Hong Kong et celui de tous les amis de la France. Je suis convaincu qu’il remportera un grand succès et ouvrira de multiples canaux d’échanges nouveaux entre la France et Hong Kong ».


Le French May » C’est par ce discours inaugural du Consul de France Laurent

L’originalité de ce festival qui fête son 25 e anniversaire au

Aublin que fut lancé en 1993 le premier festival du French

printemps 2017, est qu’il s’appuie entièrement, depuis

May. Il fut mis en place par une petite équipe qui regroupait

s e s d é b u t s, s u r l e m é cé n at d ’e nt re p r i s e s f ra n ç a i s e s

le service culturel du consulat de France dirigé par Joël

et hongkongaises et ne reçoit aucune subvention

Thoraval et l’Alliance Française dirigée par Christian Dumarty ;

gouvernementale en dehors récemment de celle du Hong

ils se partageaient la direction artistique et l’organisation.

Kong Jockey Club, bien que, pour certains projets, il soit

Un numéro spécial du magazine Paroles publié à 15 000

soutenu par le Hong Kong Leisure and Cultural Services

exemplaires par l‘Alliance Française servit de programme et

Department, l’Institut français (autrefois Cultures France) et

d’outil promotionnel durant les sept premières années.

l’Alliance Française. C’est donc un festival qui doit trouver son

Présidé par le Consul général de France et patronné à ses

financement dans la communauté locale.

débuts par le gouverneur britannique, son excellence M.

Après 25 ans, le bilan est largement positif : des centaines

Chris Patten, ainsi que le président de l’Urban Council, Dr.

d'événements culturels qui ont rassemblé des milliers

Ronald Leung et le président de l’Alliance Française, M. Justice

d’intervenants et des centaines de milliers de spectateurs.

Henry Litton, le French May auquel s’était joint la Chambre de

Pluridisciplinaire, couvrant à la fois les arts plastiques, l’opéra,

commerce française présidée par M. Paul Clerc Renaud, est

le théâtre, la danse, le nouveau cirque, la musique, le cinéma,

devenu au cours des années suivantes, après le Hong Kong

la mode (Le French Fashion May) et la gastronomie (Le French

Arts Festival, le deuxième grand festival des arts de Hong

GourMay), le festival invite les plus grandes institutions

Kong.

françaises (les musées du Louvre, d’Orsay, Carnavalet,

Le French May à ses débuts de taille modeste s’est ensuite développé rapidement et a nécessité une plus grosse équipe d’organisation. Une ancienne association dormante intitulée Association culturelle France-Hong Kong a été réanimée, et dotée d’un nouveau conseil d’administration constitué de notabilités franco-chinoises ; cela lui a permis d’embaucher une équipe et de récolter l’argent des sponsors, rôle jusqu’alors effectué par l’Alliance Française de Hong Kong, association à but non lucratif qui tenait sa comptabilité, publiait son programme et y incorporait une partie de ses événements comme ceux notamment de danse contemporaine, de musique classique et de jazz qu’elle présentait régulièrement. Le French May pouvait donc voler de ses propres ailes sous l’égide de cette association aujourd’hui présidée par M. Andrew S. Yuan et soutenue par le Consulat général de France à Hong Kong et Macao et dont l’Alliance Française reste partenaire.

Pompidou, Picasso...), des orchestres et troupes de renom (Ballet national, Opéras de Paris, de Lyon, de Bordeaux, orchestres de Lille, de Toulouse, des Pays-de-la-Loire...), de grands chorégraphes (Angelin Preljocaj, Kelemenis, Carolyn Carlson, Marie-Claude Pietragalla, Kafig, Zingaro...), des artistes fameux (Marcel Marceau, Zao Wou Ki, Marc Riboud, Chu Teh Chun, Patrick Zachmann...), des architectes célèbres (Jean Nouvel, Christian De Portzamparc, Jean-Marie Charpentier...), et d’innombrables musiciens et chanteurs (Michel Portal, Laurent Korcia, Patricia Kaas, Emilie Simon, M, Les Rita Mitsouko...). Il a entre autres organisé des expositions de Rodin, Picasso, Chagall, Balthus, Giacometti, Cocteau, et d’artistes contemporains tels que Bernar Venet, Patrick Zachmann, Marc Riboud, Beltina Rheims, Jean-Michel Othoniel, Nathalie Decoster, Laurent Grasso ou Philippe Ramette. Le French May travaille étroitement en partenariat avec des institutions hongkongaises et macanaises, et initie des projets associant des artistes locaux ou chinois. Il est devenu l’un des rendezvous culturels majeurs de Hong Kong et l’un des plus grands festivals français en Asie !

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 9


Les débuts du French May © Alliance Française de Hong Kong

「法國五月」的精彩歷程

年比一年陣容強大的法國五月藝術節今年昂然進 入第二十五屆。這藝術節的誕生是法國駐香港及 澳門總領事館與香港法國文化協會攜手合作的一

港總領事,而委員會的成員包括當年的市政局主席及香港 法協的主席列顯倫大法官,還有法國商會主席 Paul Clerc Renaud 先生。「法國五月」在這些年後已成為繼香港藝術 節之後香港第二大的藝術節。

藝術節的概念始於1992年,時任法國駐港總領事 Gilles Chouraqui 的妻子是一名畫家,當他獲悉法國雕塑家羅丹 的一個大型展覽將在亞洲地區展出時,他決定以這展覽為 中心,再加上法協每年舉辦的文化節目,在五月份舉辦一 個法國藝術節。當一切還在構思當中時,Gilles Chouraqui 卻因私事需提前離開香港,是他的繼任人歐博倫 (Laurent Aublin) 在翌年將計劃付諸現實: 「沒有多少地方能像香港那樣讓人們清晰地感覺到人類活 動的跳動脈博,這本是通都大邑如巴黎或紐約的特點。此 外,香港又是長勢強勁的華南工業:二十世紀末經濟奇蹟 的心臟和神經中樞。 『通過她的文化光芒,通過她的企業活動,通過她的產品 成就,法國顯赫地現身香港。隨著香港在份量正迅速增強 的地區發揮了國際都市作用,我們有壯志雄心把這種存在 變得更加矚目。一件饒有意義的文化大事給我們帶來了機 會:由巴黎羅丹博物館借出作品並得到埃爾夫基金會贊助 的羅丹雕塑大型展覽要到香港來了。為期一月,五十七件 作品,某些屬大尺碼傑作 (《巴爾扎克》、《吻》),另一些 具歷史價值 (《思想者》的最初原作),見證現代藝術誕生的 一個決定性階段。現代藝術的誕生,再說,還多虧來自遠 東的影響呢!

早期的「法國五月」規模很小,但發展迅速,很快便需要 一個更大的工作團隊。一個早已停止活動,在港註冊為 Association culturelle France-Hong Kong 的機構被重新起 動,並重新成立一個由法國人-華人組成的管理委員會;由 委員會代表聘請工作團隊和籌集贊助資金,法協作為一個 在港註冊的非牟利機構,之前一直為藝術節管理財務,出 版節目表,並將經常舉辦的現代舞蹈,古典音樂和爵士樂 表演等歸納於藝術節的節目表內。現時,「法國五月」由 這機構策劃,在法國駐香港及澳門總領事館的支持下已展 翅高飛,香港法協仍然是它的合作夥伴。

一 次創舉。

『圍繞羅丹,決定在香港發起第一屆法國節,定名為「法國 五月」,好向香港居民介紹法國帶給世界的某些方面,其中 有些已眾所周知,有些則較為奇特 (……)。一共三十多項活 動,用以慶祝香港與法國在音樂、繪畫、文學、默劇、攝 影、石版畫、舞蹈、建築、美食、香水、城市規劃等方面 的聯繫 (……)「法國五月」因而確實是全法國在香港的節 日,是法國所有朋友的節日。我深信它將取得巨大成功, 並將為法港新交流開闢多元渠道。』- (曾家傑 翻譯) 1993年,第一屆「法國五月」藝術節由法國駐港總領事歐 博倫先生的致詞展開序幕。它由一個小的工作團隊策劃, 工作團隊由領事館文化專員 Joël Thoraval 及法協時任總 監 Christian Dumarty 分別擔任藝術總監及節目統籌。在開 始的頭七年,法協出版的《東西譚》成為藝術節的節目專 刊。 初期,藝術節由港督彭定康擔任榮譽主席,主席是法國駐

10 P A R O L E S

Avril / Mai / Juin 2017

2017年春季迎來這藝術節的第二十五屆。自開始起,它的 資金來源全都是依賴法國和香港的企業贊助,沒有得到任 何的政府資助,除了近年獲得香港賽馬會的贊助,當然, 某些節目是得到香港康樂及文化事務署、Institut français (前稱為 Cultures France) 及香港法協的支持。 二十五年過去,報告是值得鼓舞的:舉辦過的文化活動數 以百計,招聚了數以千計的參與者,而觀眾更是成千上 萬。節目多元化,涵蓋視覺藝術、歌劇、戲劇、舞蹈、新 馬戲、音樂、電影、時尚 (「法國時裝五月」) 及美食 (「法 國五月美食節」),藝術節曾邀請來港的包括一些最大型的 法國機構 (羅浮宮博物館、奧賽博物館、龐比杜博物館、畢 加索藝術館),著名的樂團和表演團 (巴黎歌劇院芭蕾舞團, 里昂、波爾多的國家芭蕾舞團,里爾、圖盧斯、盧瓦爾河 等地的交響樂團……),傑出的編舞家 (Angelin Preljocaj、 Kelemenis、Carolyn Carlson、Marie-Claude Pietragalla、 Kafig、Zingaro 等等),著名的藝術家 (Marcel Marceau、趙 無極、Marc Riboud、朱德群、Patrick Zachmann),知名建 築師 (Jean Nouvel、Christian de Portzamparc、Jean-Marie Charpentier),以及無數的音樂人及歌手 (Michel Portal、 Laurent Korcia、Patricia Kaas、Emilie Simon、M、Les Rita Mitsouko 等等)。此外還舉辦了羅丹、畢加索、沙卡爾、 巴爾蒂斯、賈科梅蒂、高克多,以及一些當代藝術家如 Bernar Venet、Patrick Zachmann、Jean-Michel Othoniel、 Nathalie Decoster、Laurent Grasso 及 Philippe Ramette 的 作品展。「法國五月」一直以來與香港和澳門的機構緊密合 作,發起多個與本地或華人藝術家的合作計劃,至今已成 為香港重要的文化盛事,更是亞洲最大型的法國藝術節。


法國五月

French May

2017 : Le French May fête son e 25 anniversaire Texte : Rédaction Paroles

年,第二十五屆法國五月藝術節 2017

L

e French May ouvrira avec le « Concert royal de la nuit, la naissance du roi soleil », composé à la gloire du jeune louis XIV. L’exposition phare en sera l’Invention du Louvre au HK Heritage Museum qui conte les différents étapes de la création du musée et les 800 ans de son histoire en exposant des chefs d’œuvres de ses collections royales de sculptures et peintures et de ses antiquités à ses peintures. On remarque aussi de nombreux ensembles de musique classique, dont l’Orchestre philarmonique de Radio France, et aussi de la pop, du rock de l’électro et particulièrement des « jazz live series » on y verra aussi de la danse classique, du hip hop, de la danse contemporaine avec Emmanuelle Voh-Dinh et du cinéma célébrant les arts de la photographie avec Jacques Henri Lartigue et Michel Setboun. Ainsi qu’un très grand nombre d’événements associés. Voici un aperçu des expositions :

Paris, Quai des celestins © Michel Setboun

國五月藝術節以「晚間皇家音樂會《太陽 王的誕生》」展開序幕,這樂章來自路 易十四時期的一齣芭蕾舞劇,路易十四 15歲時曾參演這齣舞劇。在香港文化博物館舉行的 展覽「羅浮宮創想 - 從皇宮到博物館的八百年」 是藝術節的焦點節目,展示羅浮宮不同時期的藝術 瑰寶。藝術節也邀請了多個古典樂樂團來港,其 中包括法國廣播愛樂樂團,也有流行樂、搖滾樂 及電子音樂的表演,舞蹈方面有巴黎國家歌劇團 的芭蕾舞星的特別演出,搖擺者舞蹈團及編舞家 Emmanuelle Voh-Dinh 的《西門說》。今年的電影 節目則以「藝術之美」為主題,還有攝影展覽「雅 克.亨利.拉蒂和美麗的約會」。此外也有很多其 他精彩節目。下文是幾個展覽的簡介:

Les amoureux de la Bastille, 1957 © Willy Ronis

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 11


Nicolas Buffe : le songe de Poliphile (the dream of polifilo) 普里菲羅的夢 4-29 mai 2017 - Exhibition Hall, Hong Kong City Hall « Le songe de Poliphile » relate la quête de Poliphile pour sa bienaimée Polia ; Poliphile vit de nombreuses aventures en rêve, dans un paysage de ruines, de palais et de temples antiques. De pièces en pièces, le visiteur suit ce voyage initiatique, un rêve allégorique fait de découvertes, jeux et surprises dans un décor délirant qui associe culture classique et pop art, la renaissance et le baroque, mangas japonais et bande dessinées américaines et recèle en son centre un labyrinthe et une animation vidéo projetée sur les murs. Nicolas Buffe, français basé à Tokyo, est le créateur d’un monde protéiforme et multidisciplinaire mêlant culture érudite et populaire s’inspirant des ouvrages classiques du Moyen Age ou de la Renaissance et s’appuyant toujours sur le dessin.

© Nicolas Buffe

「普里菲羅的夢」是講述普里菲羅在夢中尋找愛人普莉亞的故事;觀眾進入一個又一個的展覽廳時,彷如置身於普里菲羅的夢境中,在 既輕鬆又嚴肅的氣氛下展開探索之旅。Nicolas Buffe 的作品融合了古典和流行文化,如巴洛克裝飾、文藝復興時期的奇特風格、美國 卡通、日本動漫等,展覽場地中央搭建了一個迷宮,還有投射在牆壁上的動畫,令人眼花繚亂,印象深刻。在日本居住的法國藝術家 Nicolas Buffe 邀請觀眾透過視像遊戲去探究從他的視角所看到的奇幻世界。

Paris lumière noire (Paris Dark Light) par Michel Setboun 巴黎黑色的光明 6 –24 mai - Gateway Arcade, Harbour City – Atrium I and Corridor Michel Setboun, né en 1952, célèbre photojournaliste pour l’agence Sipa nous emmène dans une mystérieuse promenade intime dans les rues de Paris saisies entre ombre et lumière, photos qui ne sont pas sans rappeler celles de Brassaï et Robert Doisneau qu’il a côtoyés pendant un certain temps. Véritable déclaration d’amour pour Paris, chaque photo est comme un poème qui plonge le visiteur dans une atmosphère un peu mystérieuse. La lumière à elle seule apporte une infinité de variations qui donnent le s sentiment de redécouvrir la cité. 著名攝影師 Michel Setboun 出生於1952年, 他為 Sipa 圖片新聞社工作。是次展覽,他透過 「巴黎黑色的光明」系列照片,帶公眾親身體 驗一段穿梭於巴黎橫街窄巷的親密之旅。這系 Alone in the city © Michel Setboun 列照片讓人聯想到曾與他一起工作的另外兩名 享譽盛名的攝影師 Brassaï 與 Robert Doisneau。每一張照片都是一首詩,是對巴黎的愛的宣言,參觀者被照片帶入一處神秘的環境氣 氛。攝影師利用光創造無限的變調,從而產生重新認識這城市的感覺。

12 P A R O L E S

Avril / Mai / Juin 2017


Jacques Henri Lartigue 雅克.亨利.拉蒂格和美麗的約會 4 mai - 31 juillet 2017 - F11 Foto Museum, 1 Yuk Sau Street, Happy Valley Jacques Henri Lartigue (1894 –1986) commença la photographie à l’âge de 6 ans. Ce fut un heureux vivant, d’une curiosité insatiable pour tout ce qui l’entourait. Tout au long de sa vie, Lartigue photographia sa famille et ses amis au jeu, courses de boites à savon sur roues, sauts, cerfs-volants, golf, tennis, ski, natation, luges et aéroplanes, escalades de la Tour Eiffel et ainsi de suite. Lartigue photographia aussi les grands événements sportifs comme les courses automobiles et les pionniers de l’aviation Gabriel Voisin, Louis Blériot. Lartigue était ami avec de nombreuses célébrités artistiques et littéraires telles que le dramaturge Sacha Guitry, la chanteuse Yvonne Printemps, les peintres Kees van Dongen, Pablo Picasso and l’écrivain et cinéaste Jean Cocteau. Il travailla aussi sur les plateaux de cinéma de Jacques Feyder, Abel Gance, Robert Bresson, François Truffaut and Federico Fellini, sujets de ses photos, son sujet favori restant cependant les élégantes parisiennes à la mode du moment. Cette exposition saisit la joie de vivre de la société française durant et après la Belle Époque, oubliant les malheurs qui en arrière-plan, enlaidissaient cette joie de vivre superficielle. 雅克.亨利.拉蒂格 (1894-1986) 六歲開始攝影,是位享受生活、對週遭一切充滿興趣的攝影師。在他的一生 中,拉蒂格經常拍攝他的家人和朋友玩樂的情景,如他們玩風帆、打哥爾夫球、網球、滑雪、游泳、坐雪橇和 飛機、攀登艾菲爾鐵塔等等。拉蒂格也拍攝了許多著名體育盛事,包括法國汽車比賽和 Gabriel Voisin 及 Louis Blériot 等航空業先驅的早期飛航情況。拉蒂格有很多文學及藝術界的名人朋友,如劇作家 Sacha Guitry、歌手 Yvonne Printemps、畫家 Kees van Donge 和畢加索、作家兼導演 Jean Cocteau。他亦與不少電影製作人一起工 作,如 Jacques Feyder、Abel Gance、Robert Bresson、François Truffaut 及 Federico Fellini。這些名人都成為了 他的照片的主角。但他最喜歡拍攝的仍然是「美好年代」期間及之後的法國社會時尚。 © JH Lartigue

Paris, toits émois : les toits de paris 在巴黎屋頂的邊緣 25 mai -25 juillet - City University Exhibition Gallery Un voyage inoubliable dans un Paris vu des hauteurs. Le profil urbain de Paris a toujours été une source d’inspiration pour les artistes et écrivains français et étrangers depuis le 15e siècle, son horizon architectural, étant reconnu comme l’un des plus beaux du monde. Mais les toits parisiens souvent dissimulés à la vue, éclipsés par les façades imposantes des bâtiments qu’ils coiffent, sont pourtant une partie essentielle du patrimoine architectural français de la cité. A partir d’objets comme de maquettes en trois dimensions, de peintures à l’huile françaises, de gravures, de films, de photos et d’installations multi media cette exposition célèbre le panorama urbain de paris se transformant d’une sombre cité médiévale en une « cité des lumières ». Le Paris du 19e siècle de Victor Hugo, Emile Zola ou Charles Baudelaire encore médiéval, sombre et labyrinthique se transforme en un Paris plus ouvert avec le baron Hausman et sous l‘œil des peintres impressionnistes tels que Manet, Pissarro, and Van Gogh. Paris change à mesure que la lumière et l’ombre jouent sur la Seine en mouvements rapides, sur les flèches gothiques, les dômes dorés, les mansardes en zinc et les toits Paris mediéval, painture d’ardoises. Quelques fois accueillant et quelque fois inquiétant, Paris devient gris et sombre sous les nuages pour émerger éblouissant au soleil. La nuit, les façades régulières de Paris de Haussmann offrent une présence sombre et imposante, hachurée par les lampadaires et les lumières flamboyantes des cafés et des restaurants. La façade changeante de Paris, apparemment composée de lumière et d'air, continue de captiver des photographes, des écrivains, des architectes, des cinéastes et des peintres à ce jour. En tant que cadre pour les films, les romans, même les publicités, Paris offre une nature séduisante: romantique, urbaine, scintillante, sombre, ancienne et moderne à tour de rôle. 從高處看巴黎難忘的視覺之旅。自十五世紀以來,巴黎首屈一指的城市風光和建築都一直為法國本土或來自異鄉的藝術家和作家們提供靈感。然而,人們 的焦點卻總是投向林蔭扶疏的大道或是名勝古蹟之上,巴黎櫛比鱗次的頂上風光往往被人忽略。是次展覽包括油畫、印畫、設計首稿、照片、建築模型、 電影片段和多媒體從不同角度展示巴黎由一個十九世紀城鎮蛻變成「花都」的過程。自十九世紀中期巴黎現代化開始,新的巴黎和舊的巴黎就相互交錯。 文豪如雨果、左拉、波特萊爾等,都偏愛中世紀遺留下來的古雅迂曲的小巷;而印象派大師如莫奈、畢沙羅、梵高等人筆下的巴黎則總是熙來攘往,由奧 斯曼男爵所策劃的康莊大道縱橫交錯,呈現出現代城市的一面。 哥德式的塔尖、金光燦爛的圓拱,或是一片一片鋅金屬裝嵌而成的屋頂,投映在波光粼粼的塞納河面,時而嫵媚可愛,時而氣象萬千。無論是煙雨濛濛或是陽 光普照,濃妝或是淡抹,巴黎都總是相宜。每夜華燈初上,大街兩旁屹立的牌樓蒙上一層黑紗,錯落的路燈交織着咖啡店和餐廳的光影,有別具一番風味。 光影幻變的巴黎總是藝術家的素材,而在電影、小說、甚至是廣告裡面,巴黎都有一副不同的面孔:它既浪漫,也有都市的急促;它既華美,但也有憂鬱 的一面;它既是古老的,也是現代的。

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 13


電影

Cinéma

« Celebration of the Arts » : Une aux artistes présentée dans le 法國電影之旅:藝術之美

Du 15 au 30 mai, l’Alliance Française en partenariat avec le Consulat de France et avec la complicité de Karena Lam, ambassadrice du French May présente une sélection de films français sur le thème « l’art et des artistes au cinéma ». Intitulé « Celebration of the Arts », ce programme rend un vibrant hommage aux grandes figures françaises de l’histoire de l’art et se penche sur la vie d’anonymes pour qui la vie ne serait rien sans l’art.

Renoir

Les amants de Montparnasse

Renoir (2012) de Gilles Bourdos retrace les vies imbriquées du peintre Auguste Renoir et de Jean, son fils cinéaste ainsi qu’Andrée modèle et muse. Loin de se plier à l’exercice éculé du biopic chronologique, le réalisateur projette le spectateur dans les dernières années du peintre interprété majestueusement par Michel Bouquet. Il y décrit avec émotion et pudeur les relations filiales entre un père vieillissant, infirme, aux mains usées mais toujours virtuoses, et un fils mutilé à la guerre cherchant sa vocation. Dates : 15 mai - AMC Pacific Place / 18 mai - Broadway Cinetheque

Porté à l’écran par Jacques Becker, Les amants de Montparnasse (1958) retrace la dernière année de la vie de Modigliani interprété par Gérard Philippe. Le peintre, ignoré de ses contemporains noie son amertume dans l’alcool et la drogue. Seule Béatrice, une riche anglaise, parvient à le réconforter. Un jour, à l’atelier, il rencontre Jeanne Hébuterne (Anouck Aimé) une jeune bourgeoise, qui tombe sous son charme. Mais, miné par la tuberculose, le peintre de génie s’approche lentement de sa fin. Un marchand de tableaux (Lino Ventura) achète à bas prix toutes ses toiles dans les derniers instants de vie de l’artiste. Dates : 25/05 - AMC Pacific Place / 29/05 - Broadway Cinematheque

《雷諾亞的繆斯》 Gilles Bourdos 的《雷諾亞的繆斯》描寫父親與兒子之間複 雜的關係,而這次,父親是一個享譽國際的大師級畫家,兒 子後來則成為一位偉大的電影導演。 傳統上,一個畫家的繆斯代表靈感的泉源和種種的煩惱。片 中,她除了為年老的雷諾亞提供靈感外,也激發了雷諾亞那 剛從第一次世界大戰受傷回來的兒子尚恩的感情。

Présenté par l’Alliance Française de Hong Kong 15-30 mai 2017 AMC Pacific Place / Broadway Cinematheque

14 P A R O L E S

Avril / Mai / Juin 2017

《蒙帕那斯的戀人》 Jacques Becker 導演的《蒙帕那斯的戀人》(1958年) 重溯義大 利著名畫家莫迪里安尼 (Gérard Philippe 飾) 生前的日子。1919 年,住在巴黎的窮畫家莫迪里安尼因才華未受賞識,終日沉 迷杯中物,唯一能給他安慰的是富有的英國女子 Béatrice。某 日,他在工作室中結識了富家女 Jeanne,二人共墮愛河。但已 患肺結核的莫迪里安尼其實正逐漸步向人生的終點。在他離世 前,一名畫商 (Lino Ventura 飾) 以低價收購了他的所有畫作。


sélection de films en hommage cad re du French May Texte : Xavier Mahé

五月15日至30日,香港法國文化協會與法國駐香港及澳門總領事館合作,邀請了藝人林嘉欣作為「法國五月」藝術節電影大使,介紹一系列以「電影中 的藝術及藝術家」為主題的法國電影,並藉這題為「藝術之美」的電影節向法國藝術史上的一些偉大人物致敬,這些只為藝術而生的藝術家多是過着隱姓 埋名的生活。

Van Gogh

Séraphine

En évoquant les derniers jours de Van Gogh à Auvers-sur-Oise, Maurice Pialat signait en 1991, l’un de ses films les plus bouleversants. Van Gogh s’attache à montrer les derniers jours d’un artiste célèbre interprété par Jacques Dutronc. Cette dernière période de la vie du peintre est la plus féconde, puisqu’il va réaliser une centaine de tableaux et de dessins. Un travail marqué par l’angoisse et les échecs amoureux. La beauté de la photographie et du cadre, l’inventivité du montage, l’attention de Pialat à l’existence du moindre figurant, sans parler de l’interprétation magnifique des acteurs et actrices principaux, font de Van Gogh un des titres majeurs du cinéaste et de l’histoire du cinéma. Dates : 16 mai - Broadway Cinematheque / 26 mai - AMC Pacific Place

Yolande Moreau est Séraphine de Senlis dans le film de Martin Provost. Dans ce long métrage de 2008, le réalisateur ramène à la lumière ce personnage qui fut à la fois bonne à tout faire et artiste peintre au XXe siècle. En 1913, le collectionneur allemand Wilhelm Uhde, premier acheteur de Picasso et découvreur du douanier Rousseau, loue un appartement à Senlis pour écrire et se reposer de sa vie parisienne. Il prend à son service une femme de ménage, Séraphine, 48 ans. Quelque temps plus tard, il remarque chez des notables locaux une petite toile peinte sur bois. Sa stupéfaction est grande d’apprendre que l’auteur n’est autre que Séraphine. S’instaure alors une relation poignante et inattendue entre le marchand d’art d’avant-garde. Cette rencontre éphémère, aussitôt défaite par la guerre, a quand même permis que l’artiste échappe à l'anonymat éternel. Actrice vedette du film, Yolande Moreau s’était vue décerner pour ce rôle le César de la meilleure actrice pour la seconde fois de sa carrière. Dates : 22 mai - AMC Pacific Place / 30 mai - Broadway Cinematheque

《梵高》 1890年春末,文森搬到鄰近巴黎的瓦茲河畔小鎮奧維爾的一間小旅 館居住,由蓋瑞醫生照顧。七十日之後,文森用手槍自盡。片中,我 們看到正在繪畫風景畫和人像畫的文森。當他的弟弟堤奧帶着妻子祖 安娜和他們剛出生的嬰兒到奧維爾探訪他時,他表現出輕鬆迷人的一 面,還不停地與蓋瑞醫生的女兒瑪格麗特 (只有他一半的年紀),旅館 的侍女,來自巴黎的妓女嘉菲,以及祖安娜等打情罵俏。在去世前不 久,文森曾到巴黎,與弟弟堤奧吵架,貶低自己的藝術和成就,又到 妓院跳舞,對待瑪格麗特的態度一時熱情如火,一時又冷漠無情。

《花落花開》 1912年,42歲的薩賀芬路易住在離巴黎不遠的小鎮桑利斯,向來獨來獨往、其 貌不揚的她平時以清潔工作維生,也在杜佛夫人家幫傭。閒暇時則沉醉於繪畫世 界。1913年,德國著名藝術收藏家威翰伍德為了專心寫作以及暫時遠離首都繁忙 的生活,在離開巴黎四十公里外的小鎮桑利斯租了一間公寓。替他打掃的是一個 名叫蔡拉菲娜,粗魯但勤快的中年婦人,她是全村居民的笑柄。有日,威翰受房 東太太的邀請,在她客廳的一角發現一幅小畫作。而更讓他驚奇的是畫家不是別 人,正是薩賀芬路易。

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 15


Cézanne et moi

La Danseuse

Invitée vedette du French May Danièle Thompson viendra présenter son dernier film Cézanne et moi (2016). La réalisatrice porte à l’écran la longue amitié mais néanmoins complexe entre Paul Cézanne et Emile Zola qui débuta à leur adolescence à Aix-en-Provence. L’un est pauvre et tourné vers la peinture. L’autre est riche est porté vers l’écriture. Les deux rêvent de gloire et de succès. Montés à Paris, les deux compères hantent les même lieux, dorment avec les mêmes femmes, crachent sur les bourgeois qui le leur rendent bien, se baignent nus, crèvent de faim puis mangent trop, boivent de l’absinthe, dessinent le jour des modèles qu’ils caressent la nuit, font trente heures de train pour un coucher de soleil. Mais le succès de l’un et l’absence de reconnaissance de l’autre auront raison de leur amitié. Dates : 23 mai - AMC Pacific Place / 24 mai - Broadway Cinematheque

Portée par le talent de Soko et de Lily-Rose Depp et le charme capiteux de Gaspard Ulliel, La Danseuse (2016), premier film de Stéphanie Di Giusto, narre l’incroyable ascension de Loïe Fuller. Rien ne destine cette fille de ferme du Grand Ouest américain à devenir la gloire les cabarets parisiens de la Belle Epoque et encore moins danser à l’Opéra de Paris. Cachée sous des mètres de soie, les bras prolongés de longues baguettes en bois, Loïe réinvente son corps sur scène et émerveille chaque soir un peu plus. Cette gloire fulgurante s’accompagne de son versant sombre fait de jalousies et de rivalités, notamment avec la jeune prodige Isadora Duncan, mais aussi de la destruction progressive d’un corps soumis à un acharnement jusque-boutiste. Dates : 17 mai - AMC Pacific Place / 19 mai - Broadway Cinematheque

《印象派友情》 《印象派友情》的導演 Danièle Thompson 是「法國五月」藝術節的特別嘉 賓。這位女導演透過本片追蹤十九世紀歐洲文化界兩位風雲人物 ──印象 派畫家塞尚與自然主義作家左拉長達半生的友誼,十三歲初次相識,兩人 結為摯友,一同長大,分享同樣的夢想、野心、甚至是對藝術及女孩共同 的愛。塞尚成長在富有但守舊的家庭,之後走上畫家的道路艱難謀生;而 生於貧窮家庭的左拉卻漸漸因寫作以功成名就。

《巴黎影舞者》 「光之女神」現代舞先驅洛伊富勒成名傳奇撼動大銀幕!洛伊 (Soko 飾) 熱 愛舞蹈,從美國鄉間走到紐約,再跳到巴黎追夢。洛伊利用幻化燈光襯托 舞蹈,令人屏息的表演哄動巴黎。一夜成名,事業邁向巔峰,直到遇上後 世譽為「現代舞之母」的伊娜鄧肯 (Lily-Rose Depp 飾) 拜師,洛伊逐步從 舞壇上隕落……

Ballerina Le film d’animation franco-canadien Ballerina n’a rien à envié aux superproductions hollywoodiennes et rencontrera assurément le succès du public. Ce dessin animé aux accents féériques raconte l’histoire de Félicie, une jeune orpheline bretonne qui n’a qu’une passion : la danse. Avec son meilleur ami Victor qui aimerait devenir un grand inventeur, ils mettent au point un plan rocambolesque pour s’échapper de l’Orphelinat, direction Paris, ville lumière et sa Tour Eiffel en construction ! Félicie devra se battre comme jamais, se dépasser et apprendre de ses erreurs pour réaliser son rêve le plus fou : devenir danseuse étoile à l’Opéra de Paris... Dates : 21 mai - Broadway Cinematheque / 28 mai - AMC Pacific Place

《天使愛芭蕾》 由法國,加拿大合製的動畫《天使愛芭蕾》以童話故事的手法講述出身布 列塔尼一間孤兒院的菲莉絲只有一個夢想,就是成為一名真正的芭蕾舞 者。她與青梅竹馬、同樣懷着發明家夢想的域陀一同逃離孤兒院,千辛萬 苦來到巴黎這座大城市。她為了達成夢想:成為巴黎歌劇院的芭蕾舞星而 使出渾身解數。

16 P A R O L E S

Avril / Mai / Juin 2017


Tour de France

Souvenir

Tour de France (2016) réalisé par Rachid Djaïni est la rencontre improbable entre Gérard Depardieu et un jeune rappeur. Tourné comme un road movie, le film raconte l’histoire de Farouk, jeune rappeur de 20 ans au flow prometteur (Sadek) qui se voit forcé de quitter Paname suite à un différend avec un concurrent. Il accepte de servir de chauffeur à Serge (Gérard Depardieu), un ancien ouvrier devenu peintre du dimanche et décidé à faire le tour de tous les ports de France à la manière de Joseph Vernet, peintre du XVIIIe siècle. Entre le beauf misanthrope, raciste, et le rappeur issu de l’immigration, le contact est d’abord difficile mais au fil d’une route qui les conduit en Méditerranée ponctuée par des accidents de parcours, l’empathie mutuelle va naître. Dates : 20 mai - AMC Pacific Place / 27 mai - Broadway Cinematheque

Après une année exceptionnelle marquée par les prix et les nominations en France et aux Etats-Unis grâce au film Elle de Paul Verhoeven, Isabelle Huppert livre une interprétation encore brillante dans le film modeste mais néanmoins remarquable Souvenir (2016) de Bavo Defurne racontant le come-back d’une chanteuse oubliée qui a autrefois participé à l’Eurovision et aujourd’hui employée anonyme dans une usine de charcuterie. Un jour, un jeune collègue et boxeur reconnait celle qui fut une vedette anonyme de la variété des années 1970. Il se met en tête de la faire remonter sur scène. Ils deviennent associés et amants... Dates : 21 mai - AMC Pacific Place / 28 mai - Broadway Cinematheque

《環法之旅》 二十歲的 hip hop 歌手 Far’ Hook 因為與對手發生爭執而被迫暫時離開巴 黎。在他的經理人 Bilal 建議下,他開車與 Bilal 的父親 Serge 一同南下。 Serge 唯一的興趣是模仿法國十八世紀的風景畫家 Joseph Vernet。同行的 兩人雖然年齡和文化之間都有着極大的差異,但這名 hip hop 歌手與來自 法國北部的建築工人在旅途中卻令人意料之外地建立了一段深厚的友誼。 旅途以馬賽的一場演唱會作為終點,而亦是一次和解之旅。

《美好回憶》 由依莎貝雨蓓主演,Bavo Defur ne 導演的《美好回憶》講述一名曾在歐 洲歌唱節目中綻放異彩,現今在香腸工場工作,已被人遺忘的女歌手如何 重回樂壇的故事。某日,工場中的其中一位同事認出她是70年代的一名歌 星。他決意要讓她重踏舞台。他們成為合作夥伴兼愛侶。

Visage Présenté en compétition officielle au Festival de Cannes 2009, Visage du taiwanais Tsai Ming-Liang est une commande du musée du Louvre au réalisateur, lui laissant toute la liberté pour imaginer un scénario. Le cinéaste en tire un hommage à François Truffaut relatant les péripéties du tournage l’histoire de Salomé au musée du Louvre par un réalisateur taiwanais. Le film réunit une pléiade de stars françaises : Jean-Pierre Léaud, Laëtitia Casta, Fanny Ardant, Jeanne Moreau, Nathalie Baye, Mathieu Amalric. Coup de cœur de Karena Lam, Visage est à l’image des films de Tsai Ming-Liang : onirique, contemplatif et esthétique. Dates : 20 mai - Broadway Cinematheque / 27 mai - AMC Pacific Place

《臉》 《臉》是2009年康城影展的正式競賽影片,是台灣著名獨立電影導演蔡明 亮 的作品,是羅浮宮首部電影典藏,以達文西名畫《施使者聖約翰》及其 背後故事《莎樂美》為主題。台灣影帝李康生及法國影后芬妮亞當主演。

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 17


古典音樂

Musique classique

Duo Jouve et Fouchenneret

J

érémy Jouve, nommé par la radio internationale FIP « nouvel ambassadeur de la guitare classique de par le monde », multiplie les tournées internationales, et les enregistrements avec un seul objectif : faire rimer guitare classique et modernité. De ce parcours hors norme : prix de conservatoire à treize ans, première tournée en Europe à seize, seul guitariste à intégrer la classe de perfectionnement du CNSMDP, et, vainqueur du concours international de guitare GFA à vingt-quatre ans au Mexique, le jeu de Jérémy Jouve, garde une forte empreinte de sincérité. Pierre Fouchenneret quant à lui compte parmi les artistes associés de la Fondation Singer-Polignac, a pu jouir dès son plus jeune âge d’une très forte reconnaissance. Ainsi dès ses 12 ans il obtient le premier prix de violon au CNR de Nice, à 16 le premier prix de violon et de musique de chambre au Conservatoire national supérieur de musique de Paris; et il sera lauréat Natixis, et du Grand Prix du Concours International de musique de chambre de Bordeaux. Jérémy Jouve et Pierre Fouchenneret présenteront ensemble sur la scène du Hong Kong For Performing Arts un programme autour de grands noms de la musique classique : Kreisler, Piazzolla, Corelli, Bach, Schubert... L’alliance de ces deux artistes au sommet de leur art promet un moment rare et jubilatoire.

J

至於 Pierre Fouchenneret,他是 Singer Polignac 基金會的其中一位合作藝人,他的 才華自小便受到賞識。年僅十二歲便奪得尼斯音樂學院小提琴比賽和巴黎國家高等 音樂學院室樂比賽的頭獎,他是 Natixis 音樂獎的得主和波爾多國際室樂比賽的大獎 得主。 Jérémy Jouve 和 Pierre Fouchenneret 這兩位年輕法國音樂家將於香港演藝學院為我 們以古典結他及小提琴合奏,演出克賴斯勒、柯里尼、柏格里尼、法雅、皮亞左拉 等多位著名古典音樂家的作品……這場精采的音樂會,由巴洛克到探戈樂章,既震 撼又動人心魄。 Kreisler 克賴斯勒 Praeludium allegro 前奏曲與快版 Corelli 柯里尼 Sonate 奏鳴曲 Paganini 柏格里尼 Sonata Concertata 協奏風奏鳴曲 De Falla 法雅 Canciones 西班牙民歌組曲 Piazzolla 皮亞左拉 History of Tango 探戈的歷史 Duo Jouve et Fouchenneret 28 juin 2017 – 20h Hong Kong Academy for Performing Art, Recital Hall Tickets: ticketflap.com Présenté par l’Alliance Française de Hong Kong

18 P A R O L E S

Avril / Mai / Juin 2017

X

小提琴音樂會

érémy Jouve 被 FIP 國際廣播電台選為「世界古典結他大使」,他增加國際間 的巡迴演出和灌錄作品的目的只有一個:讓古典結他與摩登世界同步並進。他 音樂生涯非同凡響:十三歲奪得音樂學院大獎,十六歲首次作歐洲巡演,是唯 一一個被巴黎國家音樂學院的進階課程錄取的結他手,二十四歲時贏得墨西哥GFA國 際結他比賽的冠軍。

吉弗與弗徹拿列古典結他

Texte : Xavier Mahé Photos : Thomas Baltes


流行音樂

Musique Pop

Barcella – Puzzle Texte : Xavier Mahé

Sur son troisième album Puzzle, Barcella déploie tous ses talents et ils sont nombreux : Cette langue déliée, unique, ces mots qui s’entrechoquent, double sens, lecture à double tranchant qu’il a aiguisée ici à son sommet. Poétique sans emphase, il développe un style avec un rythme vocal rien qu’à lui, entre la chanson, le hip hop et la poésie. D’une liberté totale, avec une vraie modernité et une intelligence de l’absurde. Récent lauréat du Prix « Révélation scène » de l’Académie Charles Cros, Barcella est connu pour ses prestations endiablées et sa joie bondissante. On a hâte de voir ce qu’il va nous concocter la scène du 1563.

流行音樂會 Barcella

B

arcella est un drôle d’oiseau prêt à s’envoler dès lors qu’on tente de l’attraper ; impossible de le mettre en cage et de le ranger dans la moindre case musicale, Barcella n’aime pas être enfermé. Alors, il construit un puzzle où ses chansons sont autant de pièces dissemblables rajoutées à l’ensemble. Cet artiste joueur s’amuse à nous balader dans son univers qu’il peint en mots et en notes depuis presque sept ans.

Photo © Laurent Grigord

B

arcella 就像一隻奇怪的鳥,當你試圖抓住他時候他會即時飛走。把 他困在籠裡是絕不可能的,因他不喜歡被束縛。他以十一首歌曲創 作一幅音樂的拼圖,雖然各不相同,卻又是一個不可分開的整體。 這個調皮的藝術家喜歡帶我們游走於他充滿文字與音符的世界里。

作家、作曲家兼表演者,來自蘭斯的 Barcella 可以說是他的同輩中最具 創意的藝術家。這位天才作曲家的創作靈感來自城市文化和法式抒情歌 曲,他借鑒的對像有經典法國歌手/演員 Bourvil 和 hip hop 歌手 Oxmo Puccino,Barcella 創作的歌曲充滿文字遊戲,直白的諷刺,完美無瑕的音 樂模式,他天馬行空的想象力是他作品極為明顯的特點。作為玩弄文字的 高手,他的作品毫無困難地遊走於幽默,自嘲,浮誇和情感之間。 這位才華橫溢的表演者在過去的九年時間裡為觀眾帶來歡笑與淚水。 Barcella 探究不同時期的音樂,並不避諱政治話題,也不趨附音樂潮流。

Barcella – Puzzle 1563 At The East, Wanchai 17 Juin 2017 – 19h30 Tickets: 1563.com.hk Co-présentés par l’Alliance Française de Hong Kong et 1563 At The East Barcella at Fête de la Musique (World Music Day in Wanchai) 17 juin 2017 - 14h00 - 19h00 Open Piazza, G/F, Hopewell Centre, Wanchai

Barcella © The Judge

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 19


流行/搖滾音樂

Musique pop, rock

Rover - Let it Glow

R

over, alias de Timothée Régnier, fut une des révélations de l’année 2012. Deux fois nommé aux Victoires de la Musique pour ses deux albums, Rover s’est imposé rapidement comme l’une des figures marquantes du rock français creusant son sillon sur les scènes des plus grands festivals jusqu’à présenter son dernier opus à la Philarmonique de Paris.

Rover a fait le choix de chanter exclusivement en anglais, langue parfaitement maîtrisée au grès d’une jeunesse nomade aux quatre coins du monde dont New York où il fréquenta les futurs Strokes. Les chansons de Rover sont cristallines ou rocailleuses. Ses influences sont tournées vers les années 70. Il n’est pas difficile de trouver du Bowie et du Lennon dans ses albums. Une attirance pour cette période qui lui valut même d’enregistrer son album dans les conditions de l’analogique des amplis à lampes de l’époque. Rover se produira sur la scène du Vine Centre le 7 juin. Parions que les échos de sa voix raisonneront encore longtemps après son passage.

2

012年,Timothée Régnier 以別名漫遊者 (Rover) 發行了第一張大碟,即時大獲好 評。他迅速在法國搖滾樂壇走紅,兩張專輯更被提名「音樂勝利大獎」(Victoires de la musique)。他經常在不同的大型音樂節中表演,最近更在巴黎交響樂團中演 唱他最新的作品。 驟眼看,漫遊者已讓人不容忽視。他高大的身型令人印象深刻。他在接受《世界日報》訪 問時這樣表示:「我甚至會利用我的體型。在美國,我可是矮小瘦弱的。巨人,我一點也 不介意,反而覺得熟悉和親切。」此外,他那天使般的嗓音更讓 Jeff Buckley 的擁躉聽出 耳油。 漫遊者選擇完全以英語演唱,他自幼便游走於世界各地,其中包括紐約,所以能操流利的 英語。他的歌曲既清亮又粗獷,其創作靈感深受70年代的影響。從他的專輯中不難找到 大衛寶兒和約翰連儂的影子。

漫遊者將於6月7日在灣仔葡萄藤教會演出一場演唱會。我們敢打賭,在演唱會過後,他 的嗓音仍然會在人們的腦海中迴盪一段長長的日子。 The Vine Centre, Wanchai 9 juin 2017 – 20h Tickets: ticketflap.com

20 P A R O L E S

Avril / Mai / Juin 2017

《讓他發光》 –

Au premier regard, Rover ne laisse pas indifférent. Le chanteur impressionne immédiatement par sa carrure de géant. « Le physique, j’en joue quand même convient-il au journal Le Monde. Aux USA pourtant je suis un gringalet. Mais géant, ça ne me gêne pas, c’est familier et bienveillant. » Puis il y a sa voix d’ange que les amoureux de Jeff Buckley savoureront.

漫遊者

Texte : Xavier Mahé Photo : Julien Mignot


古典音樂

Musique classique

Maxime Zecchini

Texte : Xavier Mahé

M

axime Zecchini est l’un des pianistes français actuels les plus récompensés. Il fut le premier Français à être diplômé de la prestigieuse Académie « Incontri col Maestro » d’Imola en Italie, il a été lauréat-boursier de la Vocation Bleustein-Blanchet, de la Fondation Meyer, du Mécénat Société Générale; vainqueur du Concours international d’Arcachon, Premier Prix à l’unanimité du Concours du Forum de Normandie, lauréat de la Fondation Cziffra, lauréat du Concours Ragusa-Ibla en Sicile, et il a obtenu en 2003 le Premier Prix à l’unanimité du Concours international de Varenna-Lac de Côme en Italie. Maxime Zucchini s’est produit dans les plus grandes salles parisiennes (Salle Gaveau, Théâtre du Châtelet, Salle Cortot, Théâtre Marigny, ...) et dans le cadre de nombreux festivals internationaux et concerts en France. Le pianiste doit aussi son succès grâce à son Anthologie des œuvres pour la main gauche dont l’un de ses derniers enregistrements a reçu la distinction 4 FFFF dans Télérama. Maxime Zucchini présentera sur la scène du Hong Kong Arts Centre un répertoire d’œuvres composées pour la main gauche et les deux mains dont une adaptation toute personnelle du Concerto pour main gauche de Maurice Ravel. 森澤哲尼 (Maxime Zecchini) 是最優秀的法國鋼琴家之一,贏得 了世界各地的許多獎項。他是首位從意大利著名的伊莫拉國際 鋼琴學院取得學位的法國鋼琴家。他於2002年獲頒發齊夫拉基 金會獎,並在西西里拉古薩-伊布拉比賽中獲獎。2003年,他在意大利 瓦倫納-科莫湖舉行的國際比賽中獲評審團一致選為冠軍。他曾在巴黎 著名演奏廳 Salle Gaveau,Théâtre du Châtelet,Salle Cortot,Théâtre Marigny 以及在法國和國外的許多節日表演。

麥森澤哲尼 鋼琴獨奏音樂會

Œuvres pour main gauche et deux mains

幾年前,當他第一次用左手學習拉威爾的協奏曲時,萌生了想要探索用 左手演奏曲目的想法。只用五隻手指,但聽起來卻像是用兩隻手在演 奏,這想法對他來說實在太不可思議,太令人著迷了。這些作品展現了 左手的巨大能力:在狀態最好的時候,他可以令鋼琴聽起來像一隊管弦 樂團。 是次來港,麥森澤哲尼將演奏一首神奇的左手曲目,以及拉威爾、蕭 邦、威爾第、莫扎特和勃拉姆斯等鋼琴家迷人的鋼琴獨奏曲。 Maxime Zecchini Œuvres pour main gauche et deux mains 7 juin 2017 – 20h Hon Kong Academy for Performing Art, Recital Hall Tickets: hkticketing.com Présenté par l’Alliance Française de Hong Kong

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 21


音樂與舞蹈

Musique et danse

Un florilège de musique

Orchestre Philharmonique de Radio France @ C. Abramowitz

De Caelis © Guy Vivien

Orchestre Philharmonique de Radio France 法國廣播愛樂團聯同知名獨奏家香港首演

Le Gradual d’Eleanor de Bretagne et Philippe Hersant : La chanson de Guillaume d’Aquitaine

Directeur: Mikko Franck / Contrebasse: Trey Lee / Piano: Dmitry Masleev /

布列塔尼的埃莉諾 — 迪凱利合奏團

Violon: Svetlin Roussev 2 juin 2017 - Hong Kong Cultural Centre Concert Hall L’Orchestre Philharmonique de Radio France fondé en 1937 viendra à Hong Kong sous la direction musicale de Mikko Franck, rejoint par un trio de jeunes solistes pour le triple concerto de Beethoven avant de séduire Hong Kong par le son authentique de la France notamment chez Debussy et Ravel. 1937年成立的法國廣播愛樂團將由音樂指揮 Mikko Franck 的帶領下來港表 演,他們將聯同三位年輕獨奏家一同演奏貝多芬、德布西及拉威爾的著名 樂章。 Programme Beethoven: Triple Concerto in C major, Op. 56 Debussy: La mer, trois esquisses symphoniques pour orchestre Ravel: Ma mère l’Oye (Mother Goose Suite) Pavane de la Belle au bois dormant (Pavane of Sleeping Beauty) Petit Poucet (Little Tom Thumb) Laideronnette, impératrice des pagodes (Little Ugly Girl, Empress of the Pagodas) Les entretiens de la belle et de la bête (Conversation of Beauty and the Beast) Le jardin féerique (The Fairy Garden)

22 P A R O L E S

Avril / Mai / Juin 2017

22 juin 2017 à 20h - St. Andrew’s Church, Kowloon L’Ensemble de Caelis présente une performance a capella unique de son album Le livre d’Aliénor. Laurence Brisset (mezzo-soprano), Estelle Nadau (soprano), Eugénie de Mey (soprano), Caroline Tarrit (mezzo-soprano), Marie-George Monet (alto) rendent hommage à deux grandes artistes de l’histoire chrétienne médiévale, Aliénor d’Aquitaine (1122-1204) et Aliénor de Bretagne (1275-1342), la 16e abbesse de l’abbaye de Fontevraud, dans un programme de musique profane et sacrée monophoniques et polyphoniques suivies de la Chanson de Guillaume d’Aquitaine, composée by Philippe Hersant, inspirée par le poème Farai un vers de dreit nien (la chanson du pur néant) de Guillaume IX, grandpère d’Aliénor d’Aquitaine. Un splendide concert de voix angéliques exprimant les merveilles de la musique médiévale et contemporaine. 法國早期音樂組合迪凱利合奏團是次來港演繹美妙的中世紀及現代音樂, 並藉此向法國中世紀音樂的兩位偉大的女性贊助者致敬。她們是法皇路易 七世的皇后Aliénor d’Aquitaine (1122-1204)和十六世紀法國布列塔尼女修 道院院長Aliénor de Bretagne (1275-1342)。迪凱利合奏團除了獻上她們的 專輯《Le Livre d’Aliénor》中的一首清唱曲目外,也會演唱法國當代作曲 家 Philippe Hersant 所作的《阿基坦的威廉之歌》(Chanson de Guillaume d’Aquitaine)。


et de danse

Texte : Rédaction Paroles

The Royal Concert of the Night

Simon Says © L. Delamotte-Legrand

The Royal Concert of The Night: La naissance du roi soleil (The Birth of the Sun King) par Ensemble Correspondances

Simon Say de Emannuelle Vo-Dinh et Unlock Dancing Plaza

皇家晚間音樂會:《太陽王的誕生》

2 juin 2017 à 20h ; 3 & 4 juin 2017 à 17h - Hong Kong Cultural Center, Studio Theatre

Date : 6 mai 2017 à 20h - Hong Kong Cultural Centre Concert Hall A l’âge de 15ans, sa majesté louis XIV, le Roi soleil (1638–1715) dansa cette magnifique pièce dans la Salle du Petit-Bourbon au palais du Louvre. Ballet à l’intérieur d’un ballet, l’événement dura 12 heures. Au travers de cinq « rêves » d’une nuit, jusque l’aube et l’annonce de la lueur inégalée du Roi soleil. La pièce avait été commandée par le cardinal et ministre Mazarin à la gloire du Roi soleil et de la monarchie. Ce fut un grand succès qui resta gravé dans les mémoires durant les 72 ans de son règne. Mais la partition ne fut transcrite partiellement par le libraire royal que 50 ans après. Maintenant, près de 400 ans après, la musique a été retrouvée par le directeur artistique et chef d’orchestre de l’Ensemble correspondances, Sébastien Daucé, qui l’a reconstruite après trois ans de recherche et qui a demandé à l’artiste vidéo français French Etienne Guiol de créer une projection basée sur les costumes et la marqueterie du XVIIe siècle pour recréer l’atmosphère du concert. 法皇路易十四 (1638–1715) 15歲的時候他在巴黎羅浮宮參演了這齣宏偉的芭蕾 舞劇。此劇採用舞中舞的概念,全長十二小時。夜晚的整個世界透過五幕舞劇 一一鋪展開來,直到太陽升起,象徵太陽王無與倫比的光彩。這劇是當時的首 相馬薩林委約法國和義大利最優秀的藝術家創作,藉此吹噓法國王室的優越地 位。首演非常成功,在路易十四在位的七十二年間一直為人津津樂道。然而, 樂譜只有一小部份在50年後被皇家圖書館轉錄,而大部份則不知所蹤。經過 將近四百年後,它被 Ensemble Correspondances 樂團的藝術總監 Sébastien Daucé 重新發現,經過三年的潛心研究,他重構了這個作品。Sébastien Daucé 委托法國視像藝術家 Etienne Guiol 根據十七世紀和現代的服裝、鑲花工藝重現 當年的氣氛。

艾曼紐.汀與不加鎖舞踴館的《西門說》

Les prémisses étaient simples, combiner deux jeux vidéo d’enfance: un jeu qui associe son et couleurs, le joueur doit appuyer sur la touche de la couleur qui vient de s’allumer dans un délai assez court. Le jeu répète la même couleur et le même son et ajoute au hasard une autre couleur que le joueur doit reproduire. Le but est de reproduire la plus longue suite, il demande contrôle de soi, prise de risque et poussée d’adrénaline. La chorégraphe Emannuelle Vo-Dinh a invité dans ses ateliers au Havre 4 danseurs hongkongais avec qui elle avait travaillé à Hong Kong auparavant pour travailler sur la base de ce jeu devenu chorégraphie, où sur la base d’un travail d’improvisations les pas et gestes doivent être reproduits, assimilés, recréés, transformés, réinterprétés et reformulés. Entre soumission et révolte. Le jeu commence. 故事大綱很簡單,由兩個兒童經典遊戲結合:《西門說》與《西 門》,後者是根據聲音和色調作設定,運用四個顏色按鈕重複特定序 列的電子桌上遊戲,遊戲的目標是要玩家承擔風險、自我控制、精神 集中、腎上線素上升。 艾曼紐.汀邀請四位香港舞者造訪她設於法國勒拉佛爾工作室研習, 一同進行即興創作、反思創作材料的本質、放下一切顧慮、探索舞蹈 的方法。就讓遊戲在服從與反抗之間開始吧!

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 23


Ballet de l’opéra de Paris : Une nuit avec les étoiles 花都芭蕾舞傳奇:今夜星光燦爛 11 & 12 mai 2017 à 19h45 - Hong Kong Cultural Centre Un spectacle qui rend hommage à Paris et aux artistes qui ont été inspirés par cette cité : Petit à Carné, Petipa à Piaf, and Bizet à Prévert. Chaque chorégraphie affiche un lien intime avec la « cité des lumières ». Ces fascinants pas de deux flirtent avec différents styles et histoires: le romantique Giselle, le contemporain Non je ne regrette rien, le classique Black Swan, l’audacieux Carmen Toujours! Et le néo-ballet La dame aux Camelias... des danseurs étoiles de l’Opéra de Paris, et du Hong Kong Ballet dansant notamment In the Night de Jerome Robbins sur Nocturnes de Chopin joué par le célèbre pianiste français Henri Barda.

音樂及舞蹈精選

Le Parc

是次表演是向巴黎和受巴黎啟發的藝術家致敬:他們包括 Petit、Car né、Petipa、Piaf、Bizet 和 Prévert。每一場舞都是與這個有「光之城」之稱的城市有密切的關係。 這些美妙的雙人舞以不同風格的舞蹈演繹不同的故事:浪漫的《吉賽兒》、現代風格的《不,我絕 不後悔》、經典超卓的《黑天鵝》、膽色過人的《永遠的卡門》和新芭蕾風格的《茶花女》。

In the Midle, hip hop par Marion Motin et les Swaggers 《中間》,瑪莉安.莫婷與搖擺者舞蹈團 18 &19 mai 2017 à 20h - Sheung Wan Civic Center Hip hop et une danse ardue dans laquelle seuls les meilleurs survivent. Dans ce monde majoritairement masculin, Marion Motin montre que dans l’univers du hip hop, les femmes peuvent trouver aussi leur propre place. Motin construit In the Middle comme un film avec la lumière à la clé, elle utilise des projecteurs pour imiter les flashs des caméras afin d’intensifier l’atmosphère, elle aime les images qui défient toute explication, à ses yeux, le spectacle est une multitude d’émotions, de rencontres, d’étapes ainsi que de musiques, d’images et de gestes que le public est libre d’interpréter. Marion Motin a travaillé avec Madonna et le chanteur belge Stromae et collaboré en 2015 avec Christine et les Queens. Hip hop 領域競爭激烈,只有最優秀的能留下來。同時,hip hop 也幾乎是全由 男性主宰。首席舞者兼編舞家瑪莉安.莫婷希望藉這作品證明,女性也能在 hip hop 世界佔一席位。瑪莉安.莫婷把《中間》設計成電影一樣,她喜歡使用圖 片而非口述,由觀眾自己去詮釋背後含意。光是表演的關鍵部份,貫穿整場演 出。她利用聚光燈模仿相機的閃光燈來產生人物投影,以加強作份的感染力。

Swaggers © Dati Phtography

Anaïs Gaudemard & Hong Kong Sinfonietta 高迪瑪爾與香港小交響樂團 27 mai 2017 à 20h - Hong Kong City Hall Concert Hall Le Hong Kong Sinfonietta donnera une première mondiale de Instants pluriels *, œuvre de Philippe Manoury, l’un des plus importants compositeurs français contemporains actuellement détenteur de la chaire de création artistique au Collège de France pour la saison 2016-2017, tandis que la harpiste française Anaïs Gaudemard jouera avec l’orchestre le concerto pour harpe du compositeur Alberto Ginastera. 香港小交響樂團將為Philippe Manoury的作品《多瞬間*》(Instants pluriels*) 作世界首演。Philippe Manoury 是當代其中一位最著名的法國作曲家,是法國學院2016-2017年季度的藝術創作系總監。法 國豎琴女演奏家高迪瑪爾 (Anaïs Gaudemard) 將與樂團合作演奏作曲家 Alberto Ginastera的作品。 Anaïs Gaudemard © Miguel Bueno

24 P A R O L E S

Avril / Mai / Juin 2017

Programme Philippe Manoury : Instants Pluriels * Ginastera : Harp Concerto Op 25 Bartók : Music for Strings, Percussion & Celesta


國際攝影比賽

Concours international de photographie

La mode et les codes vestimentaires

7e Édition ConCours international photo de

l’allianCe

Française

la mode et les Codes vestimentaires

Texte : Sophie Yiu

la Fondation Alliance française à Paris, propose aux participants de plancher sur le thème « La mode et les codes vestimentaires ».

L

’habit, cette « seconde peau » qui habille notre pudeur avec plus ou moins de tissu est, en effet, universel. Les plus chanceux d’entre nous ont l’effroyable question existentielle de

tous les matins « Que vais-je donc porter aujourd’hui ? ». Mais l’habit est aussi singulier car malgré une certaine uniformisation des codes vestimentaires, avec le fabuleux combo international T-Shirt/Jean/ Basket, les tenues vestimentaires réservent bien heureusement des

Mirza en tutu © Françoise Huguier - conception graphique Delphine Valeau

時尚與著裝標準

Pour la 7ème édition de ce concours international de photographie,

www.fondation-alliancefr.org FRANÇOISE HUGUIER

combinaisons infinies. Et il reste bien entendu encore des bastions vestimentaires uniques en leur genre. Que ce soit pour se fondre dans la masse, se faire remarquer ou affirmer ses goûts, notre tenue révèle non seulement notre appartenance à certains groupes sociaux mais aussi un peu de notre âme et caractère. A chaque occasion et à chaque région, pays, son code vestimentaire. Si comme l’année dernière plus de 1500 participants dans 60 pays du monde nous témoignent de leur touche de mode, un très beau voyage visuel s’annonce et haut en couleurs ! Après un premier jury à Hong Kong, l’heureux lauréat participera au concours international et aura peut-être la chance de gagner un séjour d’une semaine à Paris. Date limite de dépôt des candidatures :

由巴黎法國文化協會基金會主辦的第七屆國際攝影比賽將以「時尚 與著裝標準」為主題,邀請拍友擁躍參加。 著其實是一個普通問題,不管布料多少,它是讓我們不 至於赤身露體的「第二層皮膚」。我們每天早上最常面 對的可怕問題是「今天穿甚麼好呢?」但衣著又可以是 一個獨特的問題,原因是儘管人們已接受了某種既定的著裝標準, 如T恤/牛仔褲/波鞋這完美的組合,可幸是服裝的配搭組合仍然是 無窮無盡的。而且還有很多獨特稀奇的小飾物可以配搭衣物。

所以,無論是想隱沒在人群之中,或要突顯自我,抑或是顯示出自 己特立獨行的品味,我們的衣著不僅僅顯示出我們所屬的社會群 體,而且也或多或少地揭露了我們的靈魂和性格。 每個場合,每個地區、國家都有各自的著裝標準。若果像去年一 樣,有超過1500名來自60個國家的參賽者來展示他們的時尚觸 覺,這將會是一次色彩繽紛,非常精彩的視覺之旅。

le 16 Juin 2017 à concours@afhongkong.org

經過香港的第一輪評審後,幸運的得獎者將有機會參加巴黎的國際

Plus d’informations sur afhongkong.org

比賽,並且有機會贏得在巴黎逗留一星期。 截止報名日期: 2017年6月16日或之前電郵至concours@afhongkong.org 詳盡資料請瀏覽:afhongkong.org

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 25


展覽

Exposition

Le Mékong, Nouvelles mythologies Texte : Hong Kong Arts Centre

Dinh Q. Lê We Were Once Warriors Fusion Maia Resort - Da Nang (2015) Photograph - 76.2 x 101.6 cm

F

aits et fiction sont deux facettes de l’interprétation qui se croisent et souvent se chevauchent dans des zones floues. Nos croyances sont très influencées par les légendes culturelles enracinées dans le folklore et les mythologies antiques, ainsi que par des positions géographiques et politiques. À l’intérieur d’un écosystème formé par des montagnes, des océans, des jungles et des rivières, des êtres mystérieux et curieux coexistent, pour la plupart en harmonie avec le genre humain. Le Mékong et ses régions environnantes forment un territoire liquide propice à ces phénomènes. Cette exposition propose d’explorer et de naviguer dans les spécificités intrinsèques à l’Asie du Sud-est en relation à ses eaux territoriales et de déterminer si la dissémination des terrains mène à une nouvelle lecture de l’art contemporain dans la région. Conceptualisée par Map office et Laure Raibaut , curatrice au Hong Kong Art Centre, et inspirée par les recherches de l’artiste basé à Ho Chi-Minh, Richard Streitmatter-tran, cette exposition révèle différents problèmes écologiques, sociaux et politiques et des légendes autour du Mékong et des territoires liquides d’Asie du Sud-Est.

Mekong New Mythologies 5-21 mai, 2017 Hong Kong Arts Centre 2 Harbour Road, Wan Chai, Hong Kong http://childrenofthemekong.org.hk

26 P A R O L E S

Avril / Mai / Juin 2017

Aung Ko Thuye’dan Village Performance, upper Burma (2012) Photograph - 70 x 100 cm

Elle regroupe pour la première fois au Hong Kong Art Centre 19 artistes d’Asie du sudest, de Chine et de Hong Kong dessinant un archipel rayonnant du delta du Mékong jusqu’au delta de la rivière des Perles et aux Philippines. Au travers de la présentation de leurs histoires en relation avec leur propre environnement, l’exposition qui inclut installations, projections, sculptures, peintures, dessins et photos montre comment cette géographie liquide réinvente les frontières, l’identité, l’histoire et le futur de ce territoire liquide. Artistes: Isabelle and Alfredo Aquilizan (Philippines), Cao Fei (Chine), Heman Chong (Singapour), Ho Tzu Nyen (Singapour), Naiza Kahn (Pakistan), Aung Ko (Birmanie), Warren Leung Chi Wo (Hong Kong), MAP Office (Hong Kong), David Medalla (Philippines), Tuan Andrew Nguyen (Vietman), Vong Phaophanit and Claire Oboussier (Laos/UK), Dinh Q.Le (Vietnam), Araya Rasdjarmrearnsook (Thaïlande), Vandy Rattana (Cambodge), Leang Seckon (Cambodge), Richard Streitmatter-tran (Vietnam), Apichatpong Weerasethakul (Thaïlande), Samson Young (Hong Kong), Robert Zhao Renhui (Singapour).

Les enfants du Mékong Cette exposition est organisée pour soutenir l’association Les enfants du Mékong, qui depuis sa fondation en 1958 a permis à plus de 80 000 enfants d’avoir accès à l’éducation. Une vente aux enchères des œuvres exposées aura lieu ensuite à Paddle8.com du 4 au 23 mai 2017 au profit de cette association charitable.


湄公河

實與虛構是對事物兩種不同角度的詮釋,當有灰色地帶時,這些詮釋 往往是重疊的。我們的信仰很多時都受到一些傳自遠古的民間傳說和 神話,以及地理和政治環境所影響。很多人都相信在群山,海洋,森

林和河流之間的保護下形成的一個生態系統中並存着一些神奇的生物,他們大 部份與人類和諧相處。

新的神話 —

Alfredo and Isabel Aquilizan InHabit (from the project Another Country Series) Collage on paper – STPI Residency 2016-2017

湄公河是亞洲最重要的跨國水系,在旱季及雨季的流量變化極大,主幹流及周 遭範圍形成不少激流及瀑布;而「湄公河 — 新的神話」展覽旨在導引及探索 東南亞及其領土水域相關的獨特之處,並探究這個流域會否為當代藝術指引著 一種新的解讀。 由 MAP Office 及香港藝術中心 Laure Raibaut 女士構思,從駐胡志明市的藝術 家 Richard Streitmatter-tran 的研究當中取得靈感,是次展覽將圍繞湄公河及 其他東南亞河川流域,呈現當中的生態、社會、政治等各樣議題及它們的獨特 性。 是次展覽的展品將首次在香港展出,當中十九位來自東南亞的藝術家及藝術家 組合的展品將組成一個由湄公河三角洲至珠江三角洲及菲律賓的群島。透過展 示藝術家及其周遭環境的體驗的主觀性詮釋,展覽更會多角度檢視這個流域地 帶如何重新塑造它的邊界、它的獨特身份、以及它的歷史敘述及其未來面向。 整體而言,是次展覽將可從不同的藝術創作窺見這個流域地帶所為觀者帶來不 同的解讀。 展覽的展品包括雕塑、裝置、投映、畫作及相片,當中參與的藝術家包括: Isabelle and Alfredo Aquilizan 伊莎貝爾和愛佛雷多.阿奎禮贊 (菲律賓)、Cao Fei 曹婓 (中國)、Heman Chong 張奕滿 (新加坡)、Ho Tzu Nyen 何子彥 (新加 坡)、Naiza Khan (巴基斯坦)、Aung Ko (緬甸)、Leang Seckon (柬埔寨)、Warren Leung Chi Wo 梁志和 (香港)、MAP Office (香港)、David Medalla (菲律賓)、Tuan Andrew Nguyen (越南)、Vong Phaophanit 及 Claire Oboussier (老撾/英國)、

Naiza Kahn The Land Was Once Free (2015) Etching on Somerset paper, 57 x 76 cm

Dinh Q. Le (越南)、Araya Rasdjarmrearnsook (泰國)、Richard Streitmatter-tran (越南)、Vandy Rattana (柬埔寨)、Apichatpong Weerasethakul 阿比查邦.韋拉 斯塔古 (泰國)、Samson Young 楊嘉輝 (香港) 及 Robert Zhao Renhui 趙仁輝 (新 加坡)。

Children of the Mekong 是次展覽是為支持慈善團體 Children of the Mekong,這團體成立於1958年, 自成立以來,已有超過八萬名兒童因此而有機會接受教育。隨同是次展覽, 部分展出藝術品亦會在展覽期間於 Paddle8.com 舉行拍賣,以支持這慈善團 體。

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 27


攝影

Photographie

Le pélerinage vers l’éternité Monts Jalt Uul, Altay soum, 2014

Kulibaïn le valeureux Guerrier de l’empire des Türks, 7ème siècle, Altaï, 2014

Marc Progin, aventurier et

I

l existe encore de nos jours de véritables aventuriers pour qui le voyage est au-delà d’une découverte, une véritable quête intérieure. Marc Progin est de ceux-ci. Neuchâtelois d’origine, hongkongais d’adoption, il revient d’une nouvelle expédition de 2 700 km à pied et à vélo dans le désert de Gobi. 
A 71 ans, l’ancien horloger suisse assouvit sa passion pour l’aventure, la méditation et la paléontologie.

A Photography Exhibition Marc Progin The Spatial Odyssey Back in Times 13 avril - 9 mai 2017 The Gallery at Latitude 22N Unit 16B, Man Foong Industrial Building 7 Cheung Lee Street, Chaiwan Exit B2, Chaiwan MTR Station Mardi au vendredi de 10h à 17h Samedi - de 11h au 17h

28 P A R O L E S

Avril / Mai / Juin 2017

Le stress est retombé. Oubliés, les mille et un détails à régler avant de se lancer dans la nouvelle odyssée dont il détaillait le plan lors de notre précédente rencontre, début mai 2016. Aujourd’hui, à la veille de l’exposition de ses œuvres, en avril-mai 2017, Marc Progin s’est réhabitué à la jungle urbaine de Hongkong, loin des vastes plaines de Gengis Khan et de leur vent hurlant au cœur des déserts de la Mongolie. Finalement, il aura fait 2 720 km sur les 3 500 prévus. La faute à « une terrible tempête de sable nocturne » qui l’a détourné du parcours minutieusement préparé. Au petit matin du kilomètre 800, il avait retrouvé son vélo emporté par le vent et plié en deux. « J’étais dévasté, souffle le Neuchâtelois d’origine. J’ai dû faire alors 220 km à pied avant de pouvoir souder et renforcer la bécane, dans l’atelier d’un gros bled. »

A 71 ans, Marc Progin n’impressionne pas que son physio, un Australien qui lui a appris comment soigner son corps, seul, pendant ces longues semaines d’effort. Le sportif au long cours se présente volontiers comme « un fou ». Il a posé ses valises à Hongkong en 1977. « Mao venait de mourir, se souvient celui qui travaillait alors pour Ebauches SA, aujourd’hui Swatch Group. A l’époque, tout le monde avait un travail. Alors pourquoi quitter Neuchâtel pour Hongkong? Mais pour moi, on y tournait en rond, à voir les mêmes têtes tous les jours. » Très vite, il crée sa propre entreprise et se lance à l’assaut de l’horlogerie chinoise, à laquelle il va vendre du matériel suisse. « Je n’étais jamais à la maison, tellement il y avait à faire, raconte-t-il. Et puis, au bout d’un moment, je me suis mis à souffrir d’insomnie, j’étais épuisé. Mon médecin m’a averti qu’à ce rythme j’allais bientôt avoir des problèmes de cœur. J’avais 43 ans. » Il décide alors de se mettre à la course à pied, au marathon. Il fait quelques courses dans la région et se qualifie pour celui de Boston, qui fête son centenaire, en 1996. Il s’y rend, mais vit « un enfer ». Le décalage horaire, le froid, la foule... plus jamais il ne veut courir ce genre de marathon, auquel il préfère les courses


Aurore givrée et lune d’opale Désert Mongol Els, Province de Uvs, Hiver 2012

photographe

Texte : Frédéric Lelièvre Traduction : Wong Yan Tak

de montagne, « les sentiers sont formidables à Hongkong ».

« Rien que le silence, le son des vents cosmiques, la paix des millénaires, de leurs éternités, sous les lumières dansantes des nuits de voies lactées. » Le coureur de fond n’a encore jamais mis un pied en Mongolie quand, en 1998, un autre Suisse le contacte. Nicolas Musy l’encourage à s’inscrire à une nouvelle course que l’homme d’affaires organise l’année suivante à Hovsgol, au nord du pays. Coup de foudre! « Il n’y avait rien dans ce pays. C’était comme faire un voyage dans le temps ! » conte Marc Progin. Comme un ordinateur, il énumère les expéditions qu’il y a depuis organisées, parcourant de long et en large, été comme hiver, ce pays trois fois plus grand que la France, mais ne comptant que trois millions d’habitants. Des milliers de kilomètres au cœur des déserts, seulement accompagné d’un cuisinier et d’un chauffeur qui le suivent, loin derrière dans une camionnette. Des kilomètres coupés du monde car sans réseau téléphonique, et donc coupé de sa famille. Mi-juin, sa femme, qui tient Parenthèses, la librairie francophone de Hongkong, avouait son inquiétude de le savoir si loin.

Journal de bord, façon Nicolas Bouvier Le besoin de l’effort assouvi, Marc Progin recherche «une méditation active. Je ne suis pas du genre à faire une retraite pour penser à Dieu ou je ne sais qui pour trouver la lumière. Cette lumière, là-bas, je l’ai tous les jours et personne ne me dérange», dit-il, un brin misanthrope. Pendant trois semaines, il n’a pratiquement pas vu âme qui vive, loups, ibex et chameaux sauvages exceptés.

En Mongolie, il s’extasie devant cette façon de «vivre autrement, sans aucune possession. Un jour, j’ai croisé une famille de nomades. Surpris de me voir, ils m’ont dit : « Nous espérons que votre passage sera bénéfique. Voilà plus d’un an qu’il n’est pas tombé une goutte.» Le lendemain, il pleuvait. » Le soir, Marc Progin tient un journal de bord à la manière d’un Nicolas Bouvier. Des notes utiles aussi pour les légendes des photos qu’il prend par centaines, et qu’il a déjà exposées.

Un œuf de 5 kilos A sa quête spirituelle, Marc Progin a ajouté une chasse au trésor, trésor paléontologique. Le désert de Gobi est réputé pour ses squelettes de dinosaures. Le cycliste s’amuse en espérant tomber un jour sur « celui de mon semblable, un vélociraptor ! » En attendant, il a trouvé cette année-là un œuf. « Il devait être 13h. J’attendais mon équipe. A son arrivée, j’ai demandé à mon aide de me prendre en photo. En allant me placer où je voulais, j’ai vu quelque chose qui dépassait du sable. Je me suis arrêté, j’ai gratté autour et découvert cet œuf, énorme, intact. » Après mesure, le fossile fait 66 cm de diamètre et pèse 5 kg, soit parmi les plus gros spécimens découverts. « Les strates dessus ont convaincu les spécialistes du Musée des dinosaures d’Oulan-Bator qu’il s’agissait bien d’un vrai œuf. Ceux qu’ils avaient sont deux fois plus petits. » Un examen approfondi va désormais être mené, mais Marc Progin est déjà invité à donner une conférence et à montrer ses photos lors de l’inauguration du nouveau musée, en construction. Une façon de le remercier de leur avoir donné sa trouvaille, qui, de par la loi, appartient à l’Etat mongol. Et, pour lui, de rendre un peu à ce pays qui lui a tant donné.

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 29


Ruines Tout s’anéantit sous le poids des millénaires; tout passe et tout périt, seul le temps dure. Stupa et son gardien anthropomorphique. Monts Ovchuun, 3575 m., Tavan Bogd du sud, Altaï, 2014

馬克.普羅冉

們的時代,還有這樣一些真正的冒險家,旅行對他們而 言,除了發現世界,更是一場內心的探索之旅。馬克. 普羅冉 (Marc Progin) 即屬此類冒險家。他是旅居香港、 來自納沙泰爾 (Neuchâtel) 的瑞士人。他剛從戈壁荒漠2,700公里 的徒步和單車跋涉探險歸來。這位71一歲高齡的前瑞士鐘錶師對 冒險、沉思、古生物學傾注了滿腔熱情。

緊張和壓力不復存在。2016年5月初,在他出發探險前的一次訪 談中,他詳細解釋了他的新冒險計劃,那些事前必須處理的千頭 萬緒、種種細節現已被拋諸腦後。今天,在他即將於今年4月至5 月舉辦的攝影展揭幕前夕,馬克.普羅冉重新適應並投入到香港 這個石屎森林的生活中,遠離成吉斯汗策馬馳騁的廣袤草原和蒙 古荒漠上空呼嘯的狂風。

冒險家及攝影家 –

最後,預定的3,500公里的旅程,他完成了2,720公里,可謂功虧 一簣。一天晚上,一陣沙漠風暴打亂了他精心策劃的征程。他走 完完800公里的一個清晨,發現單車被狂風吹走並折成兩截。「我 當時崩潰了」,納沙泰爾人喘着氣這樣說道,『我不得不徒步行走 了220公里,在一個窮鄉僻壤的單車修理間重新銲接、加固了我的 單車。』 71歲的馬克.普羅冉不僅令他的生理醫生,一個澳大利亞人印象 深刻,並教會他在漫長的數星期的孤身跋涉中如何照料好身體。 這位長跑健將自嘲是個「瘋子」。1977年他抵埗香江,「那時毛剛 剛去世」,他回憶道。當時他在伯晴伊博有限公司 (Ebauches SA) 工作,今天則在斯沃琪集團 (Swatch Group)。「那時,人人有工 作,那為甚麼要離開納沙泰爾來到香港呢?我覺得納沙泰爾地方 太小,每天見到的都是同樣的面孔。」於是,他很快便成立了自 己的公司,進軍中國大陸的鐘錶市場,銷售瑞士的鐘錶器材。 『我從來不待在家裡,有這麼多事情等待我去做。』他這樣說道, 『不久,我開始失眠,筋疲力盡。醫生警告我說,如果我繼續這樣 緊張下去,很快心臟便會出現問題。』 於是,他決心跑步,跑馬拉松健身。他參加了幾場比賽,並投入 波士頓馬拉松百周年的賽事。他首途波士頓,在這裡彷彿過着「地 獄」般的生活。時差、寒冷、擁擠的人群…… 自此之後,他不再 跑馬拉松,而熱衷於行山,『香港的山路真是妙不可言。』

「只有寧靜、寥廓天宇的風聲、千年永恆的靜謐、銀河璀璨的 夜空」 我們的長跑健將從未踏足蒙古的大地,1998年,另一個瑞士人 Nicolas Musy 接觸了他,鼓勵他參加由商業同仁策劃的來年於蒙

30 P A R O L E S

Avril / Mai / Juin 2017

古北部的庫蘇古爾湖舉行的遠足。他一下子便為之心動!『這個國 家一無所有。我彷彿在時間的長河裡漫遊!』馬克.普羅冉如是 說。他像電腦一樣,列舉曾經經歷的幾次遠征,東奔西跑,不分冬 夏,在這個面積比法國大三倍、人口卻只有三百萬的國度艱苦跋 涉。在廣袤無垠的沙漠步行數千公里,只有一個廚師和司機坐在一 輛小卡車裡遠遠跟隨相伴。由於沒有了電話網絡,置身數千公里之 外,與世界隔絕,與家庭失掉聯絡。6月中旬,他的太太,香港唯 一銷售法文書籍的歐陸圖書公司 (Parenthèses) 的老板,知道他身 處如此遙遠的地方而深感不安。

Nicolas Bouvier 式的旅行日誌 在用盡了體力,心滿意足之後,馬克.普羅冉尋求『一種積極的沉 思。我不是那種隱居避世、冥想上帝的人,我不知道為誰尋找光 明。在那兒,我每天都見到光明,沒有人打擾我。』他帶點厭世的 口吻這樣說道。整整三個星期,他沒有看到一點人煙,四週只有野 狼、羱羊和駱駝。 在蒙古,他陶醉於『這種生活方式,一無所有地活着。一天,我遇 到一個遊牧家庭。他們看到我感到驚奇,並對我說「我們希望你一 路平安。這裡一年多了,沒下過一滴雨。」然而第二天,卻下起雨 來。』夜晚,馬克.普羅冉以 Nicolas Bouvier 的方式寫着日誌, 並為一路拍攝的幾百幅照片寫上有用的說明,這些攝影作品已向公 眾展出。

五公斤的恐龍蛋 馬克.普羅冉為其精神探索錦上添花,他發現了珍貴的古生物化 石。戈壁沙漠以其恐龍遺骸聞名於世。我們這位單車冒險家開玩笑 地說:希望有一天能發現『像我一樣的單車冒險家的遺骸!』這 年,他果然發現了一只恐龍蛋。『大約下午一點鐘左右,我等待小 組的同事。他們來到後,我請我的助手替我照張像。我找了個地方 站好準備拍照,突然看見一個東西高出沙面。我停了下來,將週圍 的沙扒開,發現了一個完好無損的恐龍巨蛋。』 經過測量後,這個巨蛋直徑為66厘米,重5公斤,屬至今發現的巨 蛋之列。『蛋殼的細胞層令烏蘭巴托恐龍博物館的專家確定這是一 個真正的恐龍蛋化石。而他們至今擁有的恐龍蛋化石比這顆小兩 倍。』今後,還將對這顆蛋作深入研究,而馬克.普羅冉卻已被邀 請出席一座新博物館的破土儀式,在典禮上他作報告並展出他在歷 險途中拍攝的照片。這是蒙古國對他將蒙古國寶歸還國家的一種謝 意;對他而言,則是對這個讓他收獲良多的國家的一點回報。


展覽

Exposition

« Équivoquement vôtre » androgynie et fluidité des genres dans la culture populaire hongkongaise Texte : Gérard Henry Photos : Courtoisie de M+

«

A

mbiguously Yours » voilà le titre plutôt provocateur de la dernière exposition du musée M+ dans le quartier culturel de West Kowloon, une exposition pour le moins inattendue qui aborde la culture populaire hongkongaise par l’un de ses aspects les plus controversés, celui des identités sexuelles, de la bisexualité des genres, de l’androgynie et de la féminisation ou l’effémination dans la culture pop cantonaise des années 1980-1990 à Hong Kong. Cette nouvelle exposition du musée M+ concerne une période récente, celle des années 80-90 quand la musique canto pop atteint ses sommets et que les stars hongkongaises adulées par un large public dominent la scène musicale de la Chine du sud et des diasporas chinoises, omniprésentes dans les spectacles de variétés, celle d’une époque où l’industrie du cinéma de Hong Kong est aussi la troisième du monde après Hollywood et Bollywood. Cette culture populaire hongkongaise qui s’est développée à partir des années 60 avec une vraie révolution dans la mode, l’architecture, le design, les magazines et les revues littéraires baignée d’un mélange de culture orientale et occidentale créant les cadres d’une identité hongkongaise avait d’ailleurs été documentée précédemment dans une superbe exposition en 1995 au Hong Kong Arts Centre intitulée « Hong Kong Sixties, Designing Identity ».

Anita Mui, véritable caméléon qui glissera sans cesse entre la masculinité et la féminité

Exhibition Visual Identity

L’exposition de M+ mise en place par la commissaire Tina Pang et son assistante Chloe Chow à partir des nouvelles collections du musée M+ et d’emprunts à d’autres institutions locales est annoncée comme « une exploration de la culture populaire au travers des esthétiques de l’androgynie et de la fluidité des genres en interaction dynamique avec l’art visuel, le design et les images en mouvement ». Elle parcoure ces années 80 et 90 en se concentrant principalement sur le côté visuel de ces manifestations plutôt que sur leur aspect social. Les témoins de cette époque y retrouveront leurs idoles de la chanson et du

Exhibition Ambiguously Yours 17/03-21/05 2017 M+ Pavillon West Kowloon Cultural District MTR Kowloon station E4,E5 Genderfluid Screening 7-9/04 Broadway Cinematheque Yaumatei, Kowloon

High Heels for Leslie Cheung1997 Live in concert

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 31


Cover of City Magazine, issue 173

Chung King Express Poster de Stanley Wong, 1994

cinéma dans toute leur extravagance, notamment les plus célèbres comme le parrain de la musique canto pop, Roman Tam, dans son costume en plumes de paon porté en 1995 lors de ses adieux à la scène. Roman Tam sera un pionnier qui ouvrira la voie pour la chanteuse Anita Mui, véritable caméléon qui glissera sans cesse entre la masculinité et la féminité du garçon manqué au dandy, de la danseuse de revue à la jeune mariée, un mélange des genres qui se retrouve chez sa protégée la chanteuse Denise Ho qui réinterprétera ses costumes sous une forme masculine de rocker. Cette exposition célèbre les stars mais aussi toue une société du show business qui gravite autour : costumiers, couturiers, (Eddie Lau et Silvio Chan), designers et photographes.

Leslie Cheung chanteur ou acteur androgyne, objet de désir des hommes et des femmes Le plus touchant dans cette expo est de retrouver le personnage de Leslie Cheung chanteur habillé par Jean Paul Gauthier ou acteur androgyne, objet de désir des hommes et des femmes. On le retrouve avec Anita Mui dans des extraits de Rouge (1988), film de de Stanley Kwan. L’exposition explore par des extraits ou des photos les œuvres de ces réalisateurs qui travaillaient en marge des grosses productions comme Johnnie To (Eighth Hapiness, avec Chow Yunfat,1988), Peter Chan (He’s a Womam, She’s a Man,1994) ou l’hommage à la nouvelle vague française de Wong Kar-wei, (Chungking Express, 1994) avec Tony Leung en policier au cœur brisé par son amour pour une adolescente et se confiant à ses peluches ou à sa brosse à dents). Des photos aussi de films ou d’acteurs questionnant l’androgynie dans les films de réalisateurs tels que Yonfan ou Julian Lee. Dans sa dernière partie, la création graphique de cette époque apparait sur les couvertures de pochette de disques ou dans la publicité qui fait appel à des designers tels que Alan Chan ou Wing Shya. Le City magazine joua un grand rôle dans cette tendance sociale et culturelle en invitant pour ses couvertures des directeurs artistiques tels que William Chang et Tina Liu ou des photographes comme Leong Katai et Andrew Tang. On note l’influence aussi de la culture pop qui franchit les frontières, notamment les collages de l’illustrateur japonais Tanaami Kelichi dont on retrouve un écho dans les collages de Wing Shya ou de Stanley Wong. Tina Pang a inclus également quelques artistes contemporains reliés à cette culture populaire comme

32 P A R O L E S

Avril / Mai / Juin 2017

Bad Girl album cover for Anita Mui, 1987

Wilson Shieh et ses gratte-ciels personnifiés ou Ho Sin Tung qui rend hommage au cinéma de façon détournée par une installation de ses posters dessinés au crayon et de programmes falsifiés d’un festival de cinéma onirique.

Genderfluid à la Broadway cinematheque On peut regretter que l’exposition en se limitant au visuel reste à la superficie des choses, s’attachant aux objets, costumes, design de magazine, images et photos et n’approfondit pas les questions profondes comme le déchirement des crises identitaires de ces personnes qui, en dehors du showbiz, des paillettes de la scène, vivaient souvent douloureusement, rejetés par la société très conservatrice, ces stars qui pour certains eurent une fin tragique, comme Leslie Cheng dont le suicide Le 1e avril 2003 choqua profondément et durablement la population. La scène brillante d’un soir cachait une réalité plus sombre ou l’homosexualité, la transsexualité était bannie ou décriée dans la vie courante et obligeaient beaucoup de gens à se dissimuler ou à émigrer vers d’autres territoires plus permissifs. Ce manque est peut-être en partie effacé par un programme de films, vidéos et documentaires Genderfluid à la Broadway cinematheque qui traite de ce sujet dans d’autres lieux et générations ainsi que dans les différentes visites guidées et conférences organisées par le musée.

Collagebook, 1969 Tanaami Kelichi


「曖昧」香港流行文化中的性別演繹

Yonfan, Peony Pavilion, 2001

Andy Lau par Julian Lee, 1985 Courtoisie de Helen Lee

西

Costume designed by Eddie Lau for Denise Ho, 2006

九文化區 M+ 展亭最新的展覽《曖昧》從嶄新的角

(1988年) 中的方劍郎 (周潤發),陳可辛的《金枝玉葉》(1994

度探索香港流行文化,檢視其為前衛和實驗性的性

年) 中的阿 Wing (袁詠儀),和法國新浪潮導演王家衛的《重

別身份形象所營造的平台。展覽介紹八、九十年代

慶森林》(1994年)的失戀警員 (梁朝偉) 等角色來對社會常規

香港的粵語樂壇歌手的各種大膽創新的性別形象。

下的男性形象提出質疑。

這次展覽首三部份從八、九十年代出發,這時期香港的粵語

展覽最後一部份展出一些那個年代的一些由陳幼堅和夏永康

歌手紅透東南亞,電影工業發展更是位列全球第三。

設計的唱片封套和廣告。文化月刊《號外》邀請才華橫溢的

自六十年代起,香港的流行文化在時裝、建築、設計、雜誌

美術指導如張叔平和劉天蘭,以及攝影師梁家泰和鄧伯成等

和刊物出現了革命性的發展,香港因為中、西文化混雜而產

人設計和拍攝封面,運用影像探討各種與社會和文化價值觀

生一種香港身份,這方面在香港藝術中心於1995年舉辦的一

相關的議題,其中不乏針對性別角色和形象轉變來引發大眾

個題為「香港六十年代──身份、文化認同與設計」的展覽

對主流的男女性別形象的思考。我們也會看到普普流行文化

有清楚的紀錄。

在這方面帶來的影響。流行文化能夠超越地域和文化界限。

梅艷芳,忽男忽女的變色龍 是次展覽的展品包括新增的館藏和一些從本地機構借來的藏 品,M+ 希望透過這個名為「曖昧」的展覽,以嶄新的角度探 索香港流行文化,展覽聚焦雌雄同體、性別流動等概念,透

展品包括日本插畫家田名網敬一 (Tanaami Kelichi) 的一些拼 貼作品,而香港藝術家夏永康以王家衛的電影為創作素才, 創造出同類型的拼貼作品。此外,還有黃漢明對馬來西亞電 影的演繹,石家豪以香港天際線為題材的建築系列,何倩彤 探索電影文化的作品。

過造型藝術、設計和流行影像的互動關係。展覽從八、九十 年代出發,着重介紹視覺方面的而不是社會方面的影響。展

「M+放映:性別流動」

品見證了當年香港樂壇和電影界的偶像美麗奢華的形象,例

令人遺憾的是展覽只透過物件、服裝、雜誌設計、圖片等在

如粵語流行曲教父羅文1995年告別演唱會上身披奢華艷麗

視覺上表面地探索這問題,卻並沒有深入思考性別身份所帶

的孔雀羽毛大衣。羅文這先行者為女歌星梅艷芳打開了「曖

出更深層次的問題。一些演藝界萬眾觸目的人物因為性別取

昧」的大門,她像變色龍一般,毫無困難地變男變女,由風

向,害怕不被思想保守的社會接受而過着痛苦的生活,最終

度翩翩的花花公子變成歌舞女郎或美麗的新娘。展覽以羅

引至悲劇收場,就好像張國榮,他2003年4月1日的自殺震驚

文、梅艷芳,以及當代流行歌手何韻詩的舞台服飾作開篇,

了所有的人。輝煌的舞台下隱藏着很多不為人知的真相,很

讓觀眾欣賞這些精心設計的服飾所帶來的性別演繹。

多同性戀者或變性人在日常生活中受到排擠,被迫隱藏起來

男女形象共冶一爐的歌手兼演員張國榮,萬千男女為之傾 倒

或移居到更能接受他們的地方。 「M+ 放映:性別流動」探索當代流動影像藝術家如何重塑跨

是次展覽最觸目的是觀眾將會看到令萬千男女為之傾倒的偶

界和互換的性別形象。來自不同地區和年代的藝術家,透過

像歌手兼演員張國榮與著名設計師Jean Paul Gaultier合作設

劇情片、藝術家錄像、動畫、實驗電影和紀錄片等影像媒

計的服飾。並在關錦鵬的《胭脂扣》(1988年) 的片段再次欣

介,勾勒世界各地在性別展現上的急劇轉變。

賞到他與梅艷芳的演出。展覽透過杜琪峯的《八星報喜》

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 33


武俠小說

Littérature des arts martiaux

L’écrivain hongkongais Jin Yong ent Texte : Gérard Henry 敖樹克 撰文 Photos : Courtoisie de Hong Kong Heritage Museum

Bound Editions of The Heaven Sword and the Dragon Sabre

Decorative screen depicting the fictional characters of The Eagle-shooting Heroes

« Où que vous trouviez des Chinois, vous trouverez des romans de Jin Yong » rapporte un dicton chinois, car ce romancier chinois de littérature d’arts martiaux est sans aucun doute l’écrivain vivant le plus populaire et le plus lu dans le monde chinois.

L

e monde francophone a maintenant accès à un vaste éventail d’œuvres chinoises contemporaines, grâce aux efforts de traduction de nombreuses maisons d’édition. Cependant très peu de personnes, en Occident – hormis les sinologues –, connaissent le nom de l’écrivain hongkongais Jin Yong. En revanche, il suffit de citer ce nom à un Chinois pour que ses yeux étincellent soudainement au souvenir des longues heures pendant lesquelles, oublieux de tout, il s’est plongé avec excitation dans la lecture de ses énormes romans. Jin Yong, nom de plume de Louis Cha, est sans doute l’un des romanciers contemporains les plus lus dans le monde. Il n’existe sans doute pas un foyer chinois de Pékin à Hong Kong, de Singapour à Taiwan, qui n’ait entendu son nom. Plus de 90 séries télévisées et films, tels que ceux de Bruce Lee, King Hu, Wong Kar-wai ou Jackie Chan s’inspirent ou sont parfois des adaptations directes d’épisodes de ses œuvres.

Hong Kong Heritage Museum Permanent Exhibition Closed on Tuesday G/F, Jin Yong Galery 1, Man Lam Road, Shatin

34 P A R O L E S

Avril / Mai / Juin 2017

Famous artist Cheung Ying signs an agreement with Jin Yong to acquire the film adaptation rights for Story of the Sword and the Sabre

Jin Yong appartient à la grande tradition de la littérature populaire chinoise, celle que l’on appelle les romans d’arts martiaux ou, plus simplement, les romans de kung fu. La littérature populaire chinoise est née il y a plus de dix siècles des récits de conteurs et de bateleurs qui parcouraient la Chine, ses estaminets, ses foires, ses maisons de plaisirs, entretenant le public de leurs histoires, avec pour tout accessoire un éventail, un mouchoir et un bloc de bois pour frapper sur la table et réveiller l’attention du public dans les moments cruciaux. L’éventail replié pouvant devenir un bâton, une arme, une cravache ou, déplié, une lettre. Sous la dynastie des Song, avec le développement de l’imprimerie, ces contes deviendront romans, sans rien perdre de leur verdeur. Tracés d’une plume vive sur fond historique, ils sont à la fois histoires de mœurs, critiques de la société, faits d’art martiaux campant une galerie de personnages hauts en couleurs. L’un des plus beaux exemples, écrit sous les Yuan et les Ming, en est Au bord de l’eau, traduit admirablement dans La Pléiade par Jacques Dars, qui conte l’histoire de 108 brigands, sorte de chevaliers des grands chemins qui prennent le maquis. Louis Cha est l’héritier de cette tradition et le seul actuellement à l’avoir perpétuée avec une qualité reconnue d’écriture et d’imagination sous le nom de plume de Jin Yong

Jing Yong, 15 romans fleuves et plus de 100 millions de lecteurs Louis Cha, né le 6 février 1924, maintenant nonagénaire, est un descendant d’une ancienne famille de chinois lettrés, fonctionnaires et poètes. Enfant, il a lu, dans la concession française à Shanghai, presque tout Victor Hugo et Alexandre Dumas. Depuis son arrivée à Hong Kong, en 1948, il a également joué un rôle important dans les affaires publiques, en fondant notamment un groupe de presse dont le journal Ming Pao, l’un des grands quotidiens du monde chinois.


re au Hong Kong Heritage Museum

Promotional comic for the TV series The Eagle-shooting Heroes

French version of The Eagle-shooting Heroes

Extrêmement cultivé et fier de son héritage culturel, il a maintenu cette tradition romanesque en écrivant durant un demi-siècle, entre 1955 et 1972, une œuvre gigantesque de 15 romans fleuves qui remplit 36 volumes de plus de 400 pages chacun. Le premier, Le livre et le sabre (The Book and the Sword) fut publié en feuilleton en 1955 dans The New Evening Post. Dans une précédente interview au magazine Paroles. Il s’exprimait ainsi : « Les romans d’art martiaux mettent en scène des chevaliers errants chinois. Il n’existe rien de tel dans la tradition occidentale, mais on peut les rapprocher des œuvres de Walter Scott ou d’Alexandre Dumas père, avec cependant de grandes différences car les chevaliers occidentaux croyaient dans la foi chrétienne. Leur concept du bien et du mal était déterminé par Dieu et interprété par leurs prêtres. Les Chinois n’ont pas un sens prononcé de la religion. Ils doivent décider eux-mêmes de ce qui est juste. Devant une injustice, le faible se soumettra, mais le fort résistera, apportera son aide aux autres et n’hésitera pas à se sacrifier. C’est l’esprit du chevalier errant chinois. S’il emploie les arts martiaux, c’est à cette fin chevaleresque et altruiste. »

« Mes héros sont toujours en guerre contre les dictateurs, tous ceux qui abusent du pouvoir, tous les corrompus. » Son dernier grand roman, écrit entre 1969 et 1972, intitulé Le Cerf et le chaudron, a été traduit en anglais par John Minford et publié chez Oxford University Press. L’action est située au milieu du XVII e siècle, alors que les Mandchous, les oppresseurs, viennent de prendre le pouvoir en Chine et qu’une société de triades leur oppose une résistance souterraine. Jin Yong s’y montre à la fois historien méticuleux, critique des autorités à la plume

acerbe, humoriste et conteur très agile. L’amour idéalisé entre ses héros, qui se retirent du monde pour le vivre intensément, passionne ses lecteurs. La toile de fond est celle d’une Chine grouillante de vie, où se côtoient lettrés, poètes, aubergistes et paysans. Ses héros, chevaliers errants, à demi-brigands, n’ignorent rien des arts martiaux. L’un d’eux, jeune garçon à la paternité trouble, né d’une chanteuse de cabaret, incarne par son incorrigibilité, ses facéties et sa verve populaire tout l’esprit d’une Chine insoumise. Trois de ses romans ont été traduits en français chez l’éditeur You Feng, à Paris : La légende du héros chasseur d’aigle, Le justicier et l’aigle mythique et Tian Long Ba Bu. Jin Yong nous apprend ainsi sur la Chine beaucoup plus que ne pourrait le faire n’importe quel manuel d’histoire. Chacun de ses lecteurs, qu’il soit historien, poète ou amateur de kung-fu semble y trouver son compte. Et s’il fallait le comparer à un écrivain occidental, on penserait immédiatement à Alexandre Dumas père et à ses Trois mousquetaires.

La galerie Jin Yong au Hong Kong Heritage Museum Cette nouvelle galerie permanente ouverte le 1er mars 2017 au rez-de-chaussée du Heritage Museum lui est entièrement consacrée. Elle retrace son processus de création et expose à coté d’un espace de jeux interactifs 300 objets sur 2500 pieds carrés : des éditions rares de ses romans, des manuscrits et objets personnels prêtés par l’auteur lui-même, des documents et photos des affiches de films adaptés de ses romans, des enregistrements de feuilletons télévisés, des chansons à thèmes, des illustrations et des jeux vidéo inspirés de ses œuvres.

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 35


Chinese ink painting depicting a scene featured in chapter 40 33 of The Demi-Gods and the SemiDevils by Tung Pui-sun Jin Yong and the main cast of the film The Story of the Great Heroes

香港作家金庸進駐香港文化博物館

有說:「凡有華人之處,就有金庸小說」,原因是這位武俠小說作 家是華人世界中最受歡迎,讀者最多的在世作家。 為出版社的努力,將中文作品翻譯,現時法語人士也能 接觸到很多中文的當代著作。但是卻很少西方人,除了 一些漢學家之外,認識香港作家金庸這名字。然而,只 要與一個中國人提起金庸,他便會眼放異彩地回想起無數個小時 忘我地沉浸在他那些精彩的長篇小說中的日子。筆名金庸的查良 鏞絕對是世上其中一位最多讀者的小說作家。由北京到香港,新 加坡到台灣,相信沒有一個家庭是從未聽過他的名字。超過九十 部電視劇和電影 (包括李小龍、胡金銓、王家衛及成龍的作品) 的 創作靈感源自他的作品,或是改編自他的小說。

金庸的作品屬於廣受歡迎的中國傳統通俗文學,人稱的武俠小 說。武俠小說已有千年歷史,由那些遊走四方的說書人開始,他 們在市集、酒家或妓院為民眾提供娛樂,他們講故事時手執扇 子,在關鍵時刻拍着驚堂木來吸引聽眾的注意力。扇子摺起時可 作為棍棒,武器,鞭子,打開時又可變成文章書信。 在宋代,隨着印刷術的發展,這些故事被編成小說,但並沒有失 去其原有的色彩和趣味。這些以歷史和武俠世界作背景,透過各 式各樣的人物來述說一些風俗或警世故事。而其中最精彩的應數 創作於元末明初,講述一百零八個被迫上梁山作賊的好漢的《水 滸傳》。筆名金庸的查良鏞是這傳統的繼承者,他優雅的文筆是 人所公認,再加上豐富的想象力,是現今唯一將這傳統提升至文 學經典的水評的作家。

金庸,十五部武俠小說,讀者數以億計 查良鏞1924年2月6日出生,現年九十歲,來自一個歷史悠久, 曾出過文人、官員和詩人的世家大族。他童年時在上海法租界居 住,雨果和大仲馬的著作幾乎全都閱讀過。他1948年移居香港 後,因為創辦了一個傳媒集團,所出版的《明報》更是華人世界 其中最具規模的報紙,所以對香港的公共事務也發揮了重要的影 響力。 憑着淵博的學識和對文化承傳的使命感,他從1955年至1972年 短短的半個世紀一共寫了十五部武俠小說,總共36集,每一集約 四百頁。首部《書劍恩仇錄》於1955年在《新晚報》以連載小說 形式發表。

36 P A R O L E S

Avril / Mai / Juin 2017

在之前一次接受《東西譚》專訪時,他曾這樣表示:「武俠小說 是講述俠客的事蹟。西方的傳統中沒有類似的故事,但我們可以 在英國詩人華特.司各特 (Walter Scott) 或大仲馬的作品中找到 一些近似的,然而也有很大的分別,因為西方的騎士有基督的信 仰。他們對何謂善何謂惡的概念來自於神,和牧師的詮釋。而中 國人的宗教觀念沒有那麼強,他們自己決定甚麼是正確的。面對 不公義,弱者只能屈服,但強者能反抗,並向他人伸出援手,有 時甚至不怕自我犧牲。他們使用武功是本着俠義和鋤強扶弱的精 神。」

「我書中的主角都是為反抗暴政、強權和腐敗而戰的。」 金庸的最後一部《鹿鼎記》寫於1969年至1972年間,曾被 John Minford 翻譯成英文,由牛津出版社出版。故事寫十七世紀清代 初期滿州人對漢人的欺壓,和天地會的義士如何為反清復明而爭 鬥。金庸的小說,故事背景均以歷史史實為依歸,書中,他以嚴 苛尖銳的文筆批判強權之同時又不失幽默感,故事明快流暢。故 事以一個繁華的中國作背景,充斥着文人、詩人、店家和農民。 主角是一些亦盜亦俠,武功高強的俠客。主角之一是一個沒有教 養、放蕩不羈、滿口粗言穢語,在妓院出生的少年。 金庸的三部小說:《射鵰英雄傳》、《神雕俠侶》和《天龍八部》 被翻譯成法文,由巴黎友豐出版社出版。金庸讓我們對中國歷史 的認識遠遠超過任何的一部歷史書。他的讀者,不管是歷史學 家、詩人或武俠小說迷都能從中找到自己想要找的東西。若果必 須找一個西方作家作比較,即時會想到大仲馬的《三劍俠》(Trois mousquetaires)。

香港文化博物館的「金庸館」 這專為金庸而設的長期展館設於香港文化博物館地下,已於3月1 日開放。展區佔地約二千五百平方呎,透過三百多項展品,包括 早期流通的小說版本、珍貴的手稿、文獻和照片、小說改編的電 影海報、電視劇主題曲唱片,以及查良鏞博士的私人物品等,介 紹查博士的早期事業、武俠小說創作歷程及其小說對香港流行文 化的影響。


詩詞

Poésie

Elie-Charles Flamand, inadmissible ? Texte : Bernard Pokojski 波高斯基 撰文 Traduction : Wong Yan Tak 王人德 翻譯

Elie-Charles Flamand, photo Babelio

E

lie-Charles Flamand ! Voici un nom qui n’aurait pas dû passer inaperçu, d’autant plus que Charles Flamand (né le 25 décembre 1928) devenait frère en écriture d’un prophète sensible, à qui Dieu en personne sut manifester sa présence par le murmure du vent. (Marc Kober)

Sous une neige toute azurée Sans cesse flottent s’entrecroisent obliquent Des récits brisés mais chaleureux Dont la sève est détentrice d’avenirs (E. C. Flamand)

Elie-Charles Flamand, photo Babelio

Dans la préface à Braise de l’unité, anthologie poétique (1957-2014), les toutes premières lignes de Gwen Garnier-Duguy : « Qui se réclame des pouvoirs et des bienfaits de la poésie ne peut méconnaître aujourd’hui la parole d’Elie-Charles Flamand. » Vous voilà prévenus, mais difficile, avouerais-je de cerner un poète dont la parole résiste et ne se donne pas, née de la magie d’un créateur dont la disparition à Paris le 25 mai 2016, est passée évidemment inaperçue... comme celle de beaucoup d’autres, détenteurs d’avenirs... Ces détenteurs d’avenirs pour reprendre encore les mots de Gwen Garnier-Duguy qu’« aucune sangsue publicitaire ne pourra récupérer ». « Il écrivait des livres, si j’ai bien compris... » osera le prêtre qui l’accompagna jusqu’à sa dernière demeure... Elie-Charles Flamand est donc né à Lyon, ville où il fera des études de sciences naturelles, disciple du paléontologue Jean Viret. Il se livrera à des recherches sur le terrain et à des fouilles donnant des communications à la société Linnéenne de Lyon. Il fera aussi partie de la société géologique de France et de la Société préhistorique française mais la lecture de l’Histoire du surréalisme de Maurice Nadeau lui ouvre soudain d’autres portes. Ce sera la découverte des poètes modernes et l’appel de la poésie. Il se mettra à écrire et en 1950, il choisira Paris où grâce à Pierre Seghers et Jean-Louis Bédouin, il rencontre André Breton dont il deviendra l’ami intime. Pendant huit ans, il prit part aux activités du groupe surréaliste, publiant dans ses revues, fasciné surtout par le Merveilleux que les surréalistes avaient su lui révéler. Cependant, malgré cette proximité il n’arrivera pas à adhérer à leur côté « noir », se tournant vers les doctrines spirituelles, alors peu à peu il s’éloignera d’eux pour être exclu du groupe en 1960. Il avouera aussi que la paléontologie était même plus propre à la rêverie poétique offrant la possibilité de déchiffrer des mondes disparus avec des êtres souvent plus qu’étranges. E. C. Flamand fera d’autre

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 37


part la connaissance d’Eugène Canseliet, alchimiste mystérieux comme perdu dans ce XXe siècle, qui l’initiera à un univers que l’on pourrait qualifier de tout autant merveilleux et l’ouvrira à la quête... Toutefois ceci ne l’empêchera pas d’être à partir de 1945 un fervent amateur de jazz qui saura gagner l’amitié de musiciens tels que Louis Armstrong, Sidney Bechet, Bill Coleman. Il s’intéressera à la parapsychologie et à ce qu’il faut bien appeler l’ufologie, fréquentant certaines sociétés initiatiques. Il y aura toujours chez lui cette appétence intellectuelle dévorante qui fécondera sa poésie, véritable mode de vie, faite de concentration et de méditation afin de magnifier la langue qu’il maniera avec une extrême précision La poésie pour E. C. Flamand se devra aussi être une ouverture au monde et à soi-même. Il s’était éloigné des surréalistes justement pour leur rejet violent de la spiritualité et leur attachement à une révolution sociale qui finira comme on le sait maintenant. La déférence pour Trotsky, Sade ou les anarchistes les plus extrêmes ne lui parlait aucunement comme leur attrait pour le morbide « La poésie, je la considère comme une expérience spirituelle, une quête du sens secret des choses, un cheminement vers la lumière intérieure, un éveil au sacré et même à l’absolu. » Il confessera que « l’on est parfois le premier surpris par l’éblouissement que procure ce qui nous est offert ». Le poète entre dans une sorte de transe guidé par un souffle créateur, une flamme intuitive de l’esprit. Il rappellera que Paul Valéry, le si rationnaliste, se laissera dire que « les plus beaux vers sont donnés par les dieux ». En 1957, E. C. Flamand publie son premier recueil porteur de ce titre énigmatique A un oiseau de houille perché sur la plus haute branche du feu, accompagné d’illustrations de la Tchèque Toyen, qui aurait pu passer pour surréaliste... Mais Marc Kober nous apprend que cet oiseau est la chouette noire décrite en 1652 dans le Trésor du vieillard des pyramides et que l’ermite est « à flanc de souffrance », pris dans une expérience au noir pour accéder à l’or. Ce recueil se compose de cinq poèmes qui brillent dans une imagination

née de l’attention portée à la merveille naturelle. E. C. Flamand n’hésite pas à suggérer la réunion des contraires dans une série d’images où s’associent feu et glace, lumière et ombre, crépuscule et aube. Les images baroques et surréalistes s’unissent dans une trame initiatique... Une trentaine de recueils suivront et une quinzaine d’essais sur l’histoire de l’art, l’alchimie, la symbolique qu’il verra comme une extension de son œuvre poétique. Ses poèmes seront ésotériques, chargés de symboles alchimiques et rosicruciens. Julien Starck parlera même « d’images acrobates, architectures vibrant sur le vertige, arcades de marbre jetées à flanc d’abîme » qui éclaircissent difficilement à vrai dire cette poésie née du silence intérieur et de la nuit mentale. Et ce seront les cavernes de son être qu’il parcourra pour y chercher la Parole perdue « Ecrire, c’est lutter contre l’indicible ; cependant au plus intime d’elle-même, l’écriture porte toujours, hiératique et créateur, » l’Ineffable. La quête ésotérique prendra ensuite une importance grandissante dans de nombreux poèmes écrits dans une langue de plus en plus codée : « éloignons-nous du noir cristal adombrant le temple inachevé, afin d’aller nous enfouir dans l’athanor d’une solitude baptismale ». C’est sans doute cette solitude choisie qui fit qu’ElieCharles Flamand, poète hors du commun disparut à Paris dans l’anonymat le plus complet. Il n’avait pas rencontré de « grands » éditeurs et déjà en 1968, avec La lune feuillée préfacée par Mandiargues, il apparaissait comme le grand poète méconnu de son temps, obstiné dans son alchimie poétique depuis presque cinquante ans. Ses dernières années d’ailleurs furent, nous rapporte Marc Kober, sacerdotales, toutes spirituelles, tournées vers la contemplation de l’art et de la nature. Ne préférait-il pas le vrai jazz, la paléontologie, les fossiles et les minéraux, les mots difficiles ? Toutes ces choses hors de notre temps... Alors « Il ne nous reste plus / Qu’à briser tous les miroirs / Afin de chercher la faille du temps / Par où entrer dans la lumière. » La plupart de œuvres d’Elie-Charles Flamand sont disponibles à La Lucarne ovale. Signalons cependant Braise de l’unité (anthologie poétique, 1947-2014)

Donner suite

Verdure Naissante

Prends garde aux franges de vilénie Pendant au-dessus de cette terre intérieure Garde-toi de buter contre les fragments du vécu Disséminés dans le souterrain monotone Seul accès à la porte dérobée Et tu pourras continuer avec constance De purifier les aubes fanées

Il enferme l’énergie des ruines Dans le coffret d’un printemps permanent Alors que les tracas rugissent sur le seuil fissuré Entre deux colonnes de flammes torses et sans fin — L’une est teintée de rubis l’autre de jais — Le globe des promesses se densifie Et s’échappe en tournoyant vers la rive future Où pourra fleurir l’existence du nouveau venu Qui malgré tous les élans brisés Joue avec souplesse sur le clavier des vents Une essentielle mélodie

Devant la forge des peines Les haies sont piétinées par les pas incandescents Des chances en perdition Malgré tout une mélodie retrouvée Autour de toi ondule sereinement Elle dompte les puissances hautaines Qui se referment Et désormais adoucissent ton esprit vorace (Percer l’écorce du jour, La Lucarne ovale, p46)

38 P A R O L E S

Avril / Mai / Juin 2017

Ni les trahisons du temps Ni sa rouillure en action N’anéantissent l’odeur douce et pimentée Qu’exhale l’immuable (Percer l’écorce du jour)


利 – 夏爾.弗拉芒!一個不應被忽略的名字,更何況夏

弗拉芒認為詩歌還應面向世界、朝向自己。他遠遠地離開超現實主

爾.弗拉芒 (生於1928年12月25日) 已成為一位敏感的先

義者們,因為他們強烈摒棄宗教,熱衷於社會革命,其結果今天有

知在文字上的朋友,上帝可化作一陣沙沙的微風,現身

在他面前。(Marc Kober) 天藍色的雪花中 飄搖交織着

目共睹。他們對托洛斯基、薩德或其他極端的無政府主義者的敬 重,正如他們對病態的嗜好一樣,對他毫無意義。他說:「詩歌, 我將它視為一場精神歷練,一場對事物神秘主義的探索,一次通向 內心光明的旅程,一個對神聖和絕對的覺醒。」

破碎但熱情的故事,

他坦承:「人們常為週遭事物的奇妙而感到驚奇。」詩人被一絲創

充滿活力,掌握未來。(E. C. 弗拉芒)

造的靈感,一束精神直覺的火燄所引導,進入某種激動狀態。他提

埃利

Gwen Garnier-Duguy 在為詩選《Braise de l’unité》(1957-2014) 所寫的前言裡最初的一句話是:「有誰欲誇

及非常理性的保爾.瓦列里曾如此說道:「最美的詩歌是神所恩賜 的。」

耀詩的威力和益處,今天,便不能忽視弗拉

1957年,弗拉芒發表了一本詩集,書名有謎

芒。」即使你明白這點,亦難勾勒出這位詩

一般的色彩,叫作《獻給棲息在火燄最高處

夏 – 爾.弗拉芒, 不為人接受?

人的形象,他充滿創意、魅力無窮的詩句桀

的一隻煤鳥》(À un oiseau de houille perché

驁不馴,從不屈服。像許多掌握未來的人那

sur la plus haute branche du feu),由被視

樣,2016年5月2日,他靜悄悄地在巴黎離開

為超現實主義畫家的 Tchèque Toyen 插圖。

人世。再引述 Gwen Garnier-Duguy 的話:「沒

Marc Kober 說這隻鳥是一隻黑色的貓頭鷹,

有一家出版社能將他們的文字收集起來。」

出現在1652《金字塔老人的寶藏》(Le Trésor

一位送他走完最後一程的神甫這樣說道:「如

du vieillard des pyramides) 一書裡。一個隱 休士正在煉金,處於「痛苦狀態」。詩集由

果我沒搞錯,他生前是寫書的。」

五首詩組成,閃耀着對神奇自然界的豐富想

埃利 – 夏爾.弗拉芒生於里昂,並在這裡攻

像。弗拉芒大膽地在一系列的形象中將對立

讀自然科學,他是古生物學家 Jean Viret 的

的事物放在一起,火與水、光與暗、黃昏與

學生。他從事實地考古發掘,研究化石,將

黎明,巴洛克和超現實主義的圖畫神秘地交

報告呈交里昂的林奈協會。他亦是法國地質

織一起。接着出版了三十部詩集,十五本關

協會及法國史前史協會的成員。但 M a u r i c e

於藝術史、煉金術及象徵體系的散文隨筆。

Nadeau 的《超現實主義史》一書為他打開了

他視此為其詩歌創作的一種延伸。他的詩玄

另一新天地。他發現了現代詩人並為詩所召

奧難懂,充滿煉金術和玫瑰十字會的象徵。

喚。1958年開始寫作,他選擇在巴黎住下。

Julien Starck 說這是「雜技表演、令人暈眩

在皮耶.塞熱 (Pierre Seghers) 和尚 – 路易.

的高聳建築、處在懸崖邊的大理石拱廊。」

貝杜安 (Jean-Louis Bédouin) 的引薦下,他

極難說清楚這個誕生自平靜內心及靈魂深處

認識了安德烈.布勒東並成為他的密友。整

的詩歌。他搜索枯腸,尋詞覓句。他說「寫

整八年,他參加了超現實主義小組的各項活

作是對難於描述的挑戰,更深一層說,寫作

動,在他們的雜誌上發表文章,為超現實主

總是莊嚴、富於創意和不可言喻的。」

義者們的魅力所深深吸引。雖然和超現實主 義者如此接近,但他始終不認同他們的「陰

對玄奧的探索在他的許多詩歌裡成份日愈增

暗」的一面,於是他把樂趣轉向了宗教學

大,他甚至用一種密碼式的語言:「讓我們遠

說,漸漸離開超現實主義,並於1960年被開

離那即將淹沒未完成廟宇的晶瑩黑影,藏身

除出去。

於受洗的孤獨的煉丹爐裡。」

他認為古生物學更適合詩的幻想,可破解已

也許正是他選擇的這種孤獨,致使這位不同

消失的世界,那裡經常有更奇特的生命。弗

凡響的詩人在巴黎默默地、絲毫未被人察覺

拉芒認識了二十世紀不為人知的神秘的煉金

地死去。他生前未遇到「大」出版家,但

術士 Eugène Canseliet,他引導他認識並探索一個神奇的世界。雖

1968年由 Mandiarques 為他作序的詩集《有葉飾的月亮》(La lune

然迷戀煉金術,但並不妨礙他從1945年起成為一個狂熱的爵士樂

feuillée) 已展現了他是這個時代未被人認識的大詩人。Marc Kober

迷,和一些爵士樂音樂家結下了深厚友誼,如路易.阿姆斯特朗

說,他晚年過着僧侶般的純精神生活,對藝術和自然沉思默想。他

(Louis Armstrong)、悉尼.比切特 (Sidney Bechet)、比爾.科勒曼

不也喜歡爵士樂、古生物學、化石、礦物和艱澀難懂的詞語嗎?這

(Bill Coleman) 等。他對玄學以及不明飛行物學頗感興趣,常出入一

一切已遠離我們而去……「我們只能 / 敲碎玻璃 / 發現時間的罅隙 /

些神秘社團。他總有一股強烈的求知慾,這豐富了他的詩歌創作,

穿過它進入光明。」

這是一個真正精神專注、沉思冥想的生活方式,令他極其精確地遣 詞造句,將語言變得更壯麗。

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 39


中國藝術史

Histoire de l’art chinois

Traité d’un peintre en résidence :

Discussion sur la peinture de Paisible maison de montagne de Fang Xun (1736-1799) (2) Texte : Frank Vigneron* 韋一空 撰文 Traduction: Wong Yan Tak 王人德 翻譯

P

lus que la plupart des traités présentés jusqu’à maintenant, celui de Fang Xun comporte une abondance de références aux peintures du passé. Comme Tangdai avant lui, qui avait accès aux collections impériales et put donc voir un grand nombre des œuvres anciennes que la plupart de ses contemporains n’avaient pu voir qu’en copies ou bien en gravures, Fang Xun côtoyait en permanence la collection de Jin Deyu qui était très importante en quantité et en qualité. Ceci fait aussi du traité de Fang Xun un des plus ardus à traduire car il fourmille de références à des anecdotes connues du seul spécialiste. Ce sont les surnoms et noms de plumes des artistes en particulier qui en rendent la lecture difficile.

Fang Xun, le « confucéen paresseux » ou « Paisible maison de montagne » En effet, dans tous ces traités, les artistes du passé ne sont mentionnés que par ces noms inventés et non par leurs noms propres, publics ou privés. Cette pratique se retrouve par exemple jusque dans les titres des traités : si le « confucéen paresseux » était un des surnoms de Fang Xun, « Paisible maison de montagne » (Shanjingju 山靜居) était un de ses noms de plume. De même un artiste célèbre comme Zhao Mengfu, ne sera jamais appelé que « Neige de pin » (songxue 松雪) dans ces textes. Les noms des grands artistes du passé, même reculé, seront toujours connus des lecteurs connaissant ne seraitce qu’un peu l’histoire de la peinture, mais de très nombreux peintres plus récents ou contemporains de Fang Xun ne sont mentionnés que par leurs surnoms ou noms de plume, qui devaient être inconnus de la plupart des lecteurs potentiels de ce genre d’ouvrage. On peut ainsi se demander pour qui un auteur comme Fang Xun a pu écrire son livre. Tangdai, Buyantu et Shen Zongqian le firent évidemment avant tout pour leurs disciples, et Fang Xun lui aussi compte quelques disciples. Mais son statut de peintre en résidence ne pouvait guère lui donner le loisir d’avoir autant d’élèves que Shen Zongqian et il semble avoir cultivé son indépendance. Il a pu peut-être l’écrire pour son mécène Jin Deyu, mais celui-ci ne semble pas avoir pratiqué la peinture avec le genre de précision que le traité de Fang Xun permet de maîtriser. Je ne peux donc vraiment répondre à cette question que je me contenterais de laisser ouverte, mais on peut croire que ce traité était avant tout destiné à un cercle d’amis qui, dans cette région du Jiangnan où les bibliothèques étaient abondantes et les lettrés curieux, pouvait représenter un grand nombre de personnes.

* Frank Vigneron (Professeur, Fine Arts Department, The Chinese University of Hong Kong)

40 P A R O L E S

Avril / Mai / Juin 2017

De fait, Fang Xun et Shen Zongqian appartenaient au même cercle d’amis et de connaissances. Fang Xun mentionne Zhang Geng dans son traité mais sans donner l’impression qu’il l’ait connu personnellement. Sans qu’il y ait de véritables similarités entre les traités de Fang Xun et de Shen Zongqian, on peut cependant trouver certains points communs qui viennent naturellement du contexte culturel de leur région et de l’influence de l’orthodoxie picturale à laquelle ils se sentaient étroitement attachés. Comme Shen Zongqian à la même époque, Fang Xun consacre une large partie de son traité à décider de ce qu’il faut faire et ne pas faire. C’est ainsi qu’il affirme sa position d’Orthodoxe en se rattachant à la tradition venant des Quatre Wang et leur origine dans la peinture des grands peintres lettrés de la dynastie Yuan.

« Extirper le joli, c’est vraiment trouver une merveilleuse vérité » C’est en particulier le rejet du « joli », opposé bien sûr à l’austérité de l’orthodoxie, qu’il affirme avec une citation empruntée à un des parangons de la tradition lettrée : « Chen Kan a dit : “Quand Huang Gongwang parlait de peinture, il détestait tout particulièrement le “joli”. Le joli, c’est ce qu’on appelle un luxe de beauté et une aisance molle. Généralement, on reconnaît (facilement) le vulgaire, le décadent et le raide, car tout le monde sait ce que c’est. Il n’y a guère que le ‘joli’ qui soit non seulement autorisé, mais aussi bien souvent apprécié. S’appuyer sur la pensée de Huang Gongwang et extirper le joli, c’est vraiment (trouver) une merveilleuse vérité”. Je pense que cela ne vaut pas seulement pour la peinture et la calligraphie : en toutes choses, dans les affaires humaines, on ne peut admettre le joli. C’est seulement lorsqu’on est parvenu aux dernières années de sa vie que le joli peut être approprié. » Il s’agit donc des défauts suivants : « le joli, sensiblerie, l’erroné, la vulgarité et le corrompu » (tian xie su lai 甜邪俗癩). Cette citation, injustement citée d’ailleurs (c’est en fait lai (賴), « répudier », au lieu de lai (癩) « pourrir »), n’est pas de Zhao Mengfu (趙孟頫) mais de Huang Gongwang (黄公望), dans son ouvrage De la peinture de paysage (Xieshanshuijue《寫山水訣》). « Il est de la plus haute importance, en peinture, de se débarrasser de ces quatre choses : l’erroné, le joli, la vulgarité et le corrompu. » Le premier caractère xie (邪), qui signifie tout à la fois pervers et hétérodoxe, exprime ce qu’il y a de pire dans l’expression picturale pour un peintre lettré de la dynastie Yuan, c’est-à-dire les petites réalisations délicates mais sans force


1124 et 1125 Fang Xun 方薰 (1736-1799), Paysage de la rivière Shu en deux sections《蜀江山水》二段, rouleau horizontal, encre et couleur sur papier, 23.5 x 68.6 cm. Musée de Shanghai.

et sans beauté que les derniers représentants du goût de l’académie des Song du sud pratiquaient encore. C’est aussi cette tendance que Huang Gongwang critique par le terme, tian 甜, « sucré », traduit ici par « joli », expression qui rend bien la différence entre le « sensible » du lettré, sa capacité à ressentir paisiblement certaines impressions esthétiques, et la sensibilité outrée du « vulgaire » (su 俗), plus tournée vers le spectaculaire censé être pratiqué par les peintres professionnels ou vers les thèmes parfois assez décoratifs de ces mêmes représentants du goût de l’académie des Song du sud. La « merveilleuse vérité » (miao di 妙諦) dont parle Fang Xun quand il cite Huang Gongwang est en fait un concept hérité du bouddhisme et on peut le trouver dans un certain nombre de traités de l’époque. Comme Shen Zongqian, Fang Xun utilise le terme di (諦) pour signifier une vérité infaillible. Shen Zongqian, dans le chapitre L’emploi de l’encre de la première partie sur le paysage, utilise ce même terme pour parler de l’encre : « Huang Gongwang employait son encre d’une façon intégrée et unie ; Wang Meng d’une façon fière et libre ; Ni Zan d’une façon intangible et allusive ; Wu Zhen d’une façon riche et humide ; Dong Qichang d’une façon belle et lustrée. La merveilleuse vérité de l’encre de ces maîtres est qu’elle provient des traces où passe le pinceau. Les différences individuelles de tous ces peintres peuvent s’observer dans les zones plus sombres. »

Les « quatre vérités » sont les vérités sacrées du bouddhisme Les « quatre vérités » si di (四諦) sont les vérités sacrées du bouddhisme et il est caractéristique que ces deux théoriciens se soient appuyés sur la doctrine de cette religion pour exprimer leurs plus profondes convictions. Tout cette région du Jiangnan, où ces deux théoriciens vivaient et travaillaient, était à cette époque un des principaux foyers de la religion bouddhique et contenait la plupart des grands monastères de Chine. On

se souvient que Fang Xun lui-même avait été employé par son mécène à la copie de soutras bouddhistes et on peut croire que nombre de ces lettrés du Jiangnan avaient au moins un intérêt intellectuel pour le bouddhisme, sinon une participation active à ses rituels. Dans tous les cas, le vocabulaire de la philosophie bouddhiste se retrouve assez fréquemment dans leurs écrits. On pourrait même penser que des peintres comme Shen Zongqian et Fang Xun, qui se sont consacrés à la peinture de personnages, ont pu pratiqué ce genre dans le cadre des représentations réclamées par les monastères et qui étaient principalement des portraits. Mais comme il n’existe que très peu de portraits de ces deux peintres, et surtout comme les portraits des monastères n’étaient jamais signés, on ne peut rien affirmer qui puisse confirmer cette hypothèse. Fang Xun, comme tous les Orthodoxes, confirme l’idée qu’un style personnel soit nécessaire et que le seul moyen d’y atteindre commence par la connaissance des Anciens. Cette connaissance doit être suivie par une progressive autonomie qui devrait arriver à ce que ces peintres lettrés appellent les « transformations » (bian 變), et que nous pourrions appeler « nouveauté » si ce terme n’était pas si marqué par l’emploi que les avantgardes euro-américaines en ont fait. On a déjà vu à quel point le discours des « Individualistes » et des « Orthodoxes » peut sembler similaire à ce sujet, et c’est donc dans la pratique de ces peintres qu’il faut chercher les traces les plus évidentes de leur originalité. De fait, en tant que peintre, Fang Xun n’est guère plus original que Shen Zongqian et les similarités de son texte avec celui de Shitao, en ce qui concerne l’idée d’originalité, doivent être vues à la lumière de ce que les peintures nous montrent. En ce sens, comme je l’ai indiqué souvent dans cette série d’articles, il est plus prudent de ne pas assimiler trop vite les idées exprimées dans les textes avec les positions esthétiques exprimées dans les peintures : les unes et les autres ne sont pas « naturellement » liées.

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 41


薰畫論裡所引證的古畫,比至今介紹的大 部份中國畫論更豐富。他之前的唐岱可接 近宮廷珍藏,寓目古畫真蹟,而他同時 代的大部份畫家卻只能欣賞一些複製品。方薰也一 樣,可長久浸潤在恩師金德輿眾多的藝術珍藏中。 也因此,他的畫論充斥着鮮為人知的畫家軼事奇 聞,頗難翻譯,尤其是畫家的一些筆名外號,更增 加了閱讀的困難。

方 方薰的《山靜居論畫》 (二)

方薰、「嬾儒」或「山靜居」 的確,在中國的古代畫論裡,許多畫家常以其別號 稱之,甚少用真名實姓的。這種做法,甚至出現在 畫論的標題中。如「懶儒」為方薰的別號,「山靜 居」則是他的筆名。大名鼎鼎的畫家趙孟頫在畫論 裡被稱作「松雪」。古代中國繪畫大師,即使年代 久遠,只要對中國繪畫史稍有認識皆耳熟能詳。但 一些稍近的或與方薰同時代的畫家,若只以其筆名 別號稱之,則會令可能閱讀畫論的讀者感到茫然。 因此我們不禁要問,方薰的畫論究竟是寫給誰人看 的。唐岱、沈宗騫是為其弟子們而寫,方薰不錯也 有幾個門生,但他作為居家畫家,不可能像沈宗騫 那樣有眾多的門徒。再說,他似乎珍惜獨立生活。 他或許為其藝術資助者金德輿而寫,但金德輿似乎 並沒有按他在畫論裡提出的繪畫法制作畫。對這個 問題,我也無法作答,可供討論。但有一點可以肯 定,即該畫論是為一些朋友而寫,江南地區書樓林 立,文人墨客勤奮好學,這些朋友當為數眾多。 事實上,方薰和沈宗騫同屬一個朋友圈。方薰雖在 畫論裡提到張庚,但並沒有給人和張庚有私交的印 象。方薰和沈宗騫的畫論雖不盡相同,但卻有一些 共同點,而這均源於他們生活的文化背景以及和他 們密不可分的正統文人畫傳統。和他同時代的沈宗 騫一樣,方薰在他的畫論裡用了大量篇幅探討畫家 何事該為不該為,他確認自己師承四王正統派畫家 的立場,而這與元代文人畫大師的精神一脈相承。

「自大癡拈出。大是妙諦」 他引用文人畫傳統的一段名言,強調尤其應摒棄和 正統派樸實無華背道而馳的「甜」: 「陳衎云。大癡論畫。最忌曰甜。甜者穠郁而軟熟 之謂。凡為俗。為腐。為版。人皆知之。甜則不但 不之忌。而且喜之。自大癡拈出。大是妙諦。余謂 不獨書畫。一切人事。皆不可甜。惟人生晚境宜 之。」

42 P A R O L E S

Avril / Mai / Juin 2017

這裡提到的「甜、邪、俗、賴」繪畫四忌,非出自 趙孟頫,而是黃公望在其畫論《寫山水訣》裡的一 句話:「作畫大要,去邪、甜、俗、賴四箇字。」 第一個字「邪」,意為邪惡及非正統,是元代畫家 最忌諱的,那是出現在南宋宮廷畫中的蒼白無力、 毫無美感的精緻和細膩,亦是黃公望在其畫論裡以 「甜」這個字予以鞭撻的傾向。這裡用「j o l i」(漂 亮)這個法文字譯出,似可將文人的兩種「敏感」 (sensible) 加以區分,其一為文人以平靜的心情對美 的感受;另一種則是對「俗」的誇張,常表現在職業 畫家的譁眾取寵或南宋宮廷畫家極具裝飾意味的畫 裡。 方薰在引用黃公望時談到的「妙諦」一詞實為佛門 用語,在當時的一些畫論中常可見到。和沈宗騫一 樣,方薰用「諦」一字以表達一個顛撲不破的真 理。沈宗騫在他論山水首卷《用墨》一篇裡,亦用 了「諦」這個字來談論用墨: 「癡用墨渾融,山樵用墨灑脫,雲林用墨縹緲,仲圭 用墨淋漓,思翁用墨華潤。諸公用墨妙諦,皆出自 筆痕間,至其凹處及晦暗之所亦猶夫人也。」

「四諦」,佛教的真諦 「四諦」為佛教的真諦,兩位畫論家藉佛教教義以表 達自己堅定不移的信念。這一時期,他們生活和工 作的整個江南正是佛教盛行的地區之一,中國大部 份的廟宇集中在這裡。我們該記得方薰本人曾受金 德輿之託抄寫佛經,當時江南許多文人雖不參與宗 教儀式,但對佛經卻頗感興趣。因此佛經裡許多用 語常出現在他們的著述裡。我們甚至可以推想,擅 作人物畫的沈宗騫和方薰當會應寺院的請求製作些 佛像。但由於這兩位畫家傳世的肖像畫為數不多, 尤其寺廟裡的佛像畫家從不署名,因此,對這個推 想也就無從證實。 和正統派的畫家一樣,方薰斷言個人風格的重要, 而欲達此鵠的,則必從認識古代大師入手,接着是 自我完善,最終達至文人所謂的「變」。如果不怕被 歐美的先鋒派用得太濫,我們可稱之為「創新」。 我們看到,主張「特立獨行」和「正統派」的畫家 在這方面的論述何 其相似。因此,必須在畫家的作 品中去發現他們明顯的個人風格。作為畫家,方薰 並不比沈宗騫更具特色,而他和石濤有關個人風格 論述的共同點,則應在其畫作中加以審視。在這個 意義上,正如我在這系列文章裡常指出的,不能輕 意地將畫論裡表達的思想和繪畫實踐中的美學取向 等量齊觀,兩者並非「自然」相連。


選擇專欄

Sélection

Exposition multimédia : 31 June 1997 par David Clarke 多媒體展覽:1997年6月31日 30/6-3o/7/2017 - Unit 13, Cattle Depot Artist Village, 63 Ma Tau Kok Road, To Kwa Wan, Kowloon, Hong Kong Parmi toutes les manifestations qui célèbrent le 20e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong, celle-ci est peut-être la seule qui recense les vraies questions que tout le monde se pose. Ce projet conçu par l’artiste et historien David Clarke, auteur de nombreux essais sur l’art hongkongais, concerne le 31 juin 1997, un « jour de l’indépendance » imaginaire entre deux souverainetés, le dernier jour où la souveraineté britannique sur Hong Kong a été exercée (30 juin 1997) et le premier jour où la Chine a repris sa souveraineté sur le territoire (1er juillet 1997). Préparée depuis plusieurs années et présentée pour le 20ème anniversaire de la rétrocession, elle tente de répondre à une constellation de questions en lien avec cet événement, y compris la liminalité spatiale et temporelle ; la rétrocession de Hong Kong (et comment on pourrait la voir maintenant); la mémoire (et le syndrome de la fausse mémoire) ; le localisme, l’indépendance, l’autonomie et l’identité; les méthodes de la recherche historique(dont l’histoire orale) ; les « fausses nouvelles », les politiques « post-vérités » et la fiabilité de l’évidence. L’exposition comprend des vidéos, des textes imprimés et muraux de David Clarke et des contributions spécialement préparées sur le thème du « 31 juin 1997 » par deux artistes invités, le plasticien Oscar Ho Hing-kay et l’écrivaine Xu Xi. Elle est présentée par par Isaac Leung à Videotage. Vernissage le 29 juin à 18h30. 項目緣於祈大衛對1997年6月31日的關切。這個虛構的獨立日,處於英國統治香港的最後一日(1997年 6月30日),以及回歸中國的第一日(1997年7月1日)之間。項目以數年準備,並於移交主權20週年 呈獻,旨在呼應相關議題,包括空間與時間的閾態;香港主權移交(以及我們現在可能對它的想法); 記憶(以及偽記憶症候群);本土主義、獨立、自治,以及身分;研究歷史的方法(包括口述歷史); 「假新聞」以及「後真相政治」;以及證據的可信性。項目包括祈大衛的影像、印刷品、與牆上的文 本,以及藝術家何慶基和創意作家許素細受邀為1997年6月31日準備的作品。

© David Clarke

« Symphonie de couleurs » par Walasse Ting (French May) 「丁雄泉:色彩交響曲」 9/5-10/6/2017 - Alisan Fine Arts, 21/F, Lyndhurst Tower, 1 Lyndhurst Terrace, Central, Hong Kong À la suite de la grande rétrospective de Walasse Ting au musée Cernuchi, la galerie Alisan Fine Arts montre quelques nouveaux travaux de cet artiste qui fut un temps proche à Paris des artistes du groupe de l’avant-garde CoBrA avant de s’installer à New York en 1958 où il devint célèbre pour ses peintures de femmes et fleurs très colorées. Né à Wuxi en 1928, il étudia à la Shanghai Art Academy dans les années 1940 avant de partir pour Paris en 1948 comme l’ont fait beaucoup d’artistes chinois de l’époque. Il y côtoya l’avant-garde dont Karel Appel, Asger Jorn, and Pierre Alechinsky avant de partir en 1958 à New York, où il devint ami avec l’artiste américain Sam Francis, et fut fortement influencé par l’abstractionnisme abstrait et le Pop Art. Ses travaux montrent une riche palette de couleurs peintes à l’acrylique sur papier de riz traversés de traits vigoureux de pinceau à l’encre chinoIse. Il décéda en 2010. 這次展覽是繼今年初巴黎賽努奇博物館為丁氏舉行法國首次大型回顧展之後而舉行,將 展出丁氏多幅從未展出過的作品。這位畫家曾修讀於上海美術專科學校,年僅十九歲 一九四八年獨闖巴黎,與前衛藝術團體「眼鏡蛇畫派」多位成員結為好友,包括卡雷 爾.阿佩爾、阿斯葛.琼、皮爾.阿雷新斯基。一九五八年他赴紐約,與美國藝術家森 姆.法蘭西斯成為摯友,並深受抽象表現主義和普普藝術的影響。丁氏運用毛筆和水墨 在宣紙上鈎畫線條,再大筆塗上塑膠彩,色彩明麗、筆法瀟灑、充滿活力,顯示了他對 生命的謳歌和對美好事物的摯愛。丁氏2010年逝世。

© Alisan Fine Arts

© Hanart Tz Gallery

Zheng li : Reflections of the classical garden 鄭力: 「故園心眼」 © F. Lautier

21/4-3/6/2017 - 401 Pedder Building, 12 Pedder Street, Central

« The Offering » par Françoise Lautier (French may) Francoise Lautier 的「待客」 1-12/6/2017 - Metistrat, 7A Chancery Lane, Central Peintre, céramiste, Francoise Lautier célèbre la pratique de l’offrande dans le bouddhisme en Asie : « L’offrande est un acte de générosité et de solidarité avant d’être rattrapé par la philosophie bouddhiste ou par la religion. Le bol à offrande est laqué rouge et noir, il porte une feuille d’argent, métal noble puisque le bol plein de riz apporte la subsistance à la communauté des moines. La feuille d’or dans mes toiles est reservée à la dévotion, à la vie spirituelle, à l’illumination. Ce bol est le symbole du partage total, du don communautaire. Les papiers froissés et collés représentent les papiers de prières des temples bouddhistes et les quelques mots gtong leng (donner-recevoir) sont en tibétain » l’exposition montre peintures, céramique et baticks. 法國畫家兼陶藝家 Francoise Lautier 足跡遍佈亞洲各國,在旅程中她感受到當地居民無比謙遜的給予和 接受。這次,她藉展覽展現她的經歷。熱情好客也是法國文化的一部份,她的畫作和瓷器著重表達分 享和贈予的喜悅。這次她選擇不畫肖像、景色或抽象內容,而是關注人與人之間作交換的基本象徵: 盤子、碗、花束、織物或衣物。

La galerie Hanart Tz présente la première exposition individuelle d’un peintre à l’encre chinoise exceptionnel. Zheng li, basé à Hangzhou et dont le travail figurait à l’expo « 100 ans de peinture chinoise » au National Art Museum of China. Sa grand maitrise de la peinture traditionnelle chinoise (shanshui ) lui donne assez de confiance pour y apporter des innovations. Il marie dans ses œuvres l’esthétique du jardin chinois classique à l’ambiance intellectuelle et spirituelle du cabinet chinois de lettré. Notre œil est tout de suite attiré la disposition complexe mais harmonieuse des portes et fenêtres, des vues intérieures et extérieures, du réalisme et de l’illusion qui offrent un paysage fascinant. La pièce centrale de l’expo est

Downstream , un rouleau de 7 mètres de long, réponse au fameux Dwelling in the Fuchun Mountains par le célèbre peintre des Yuan Huang Gongwan. 漢雅軒為中國畫家鄭力舉辦首次香港個展。在杭州居住的水墨畫家鄭力的畫作曾 入選中國國家藝術博物館舉辦的百年中國畫展。他的「園林畫」刻畫出園林這種 鬧市山林的精神,同時也營造門窗框架,並引入了廟宇壁畫的結構。展覽的焦 點是他為杭州公望美術館落成首展所創作的《順水圖》。該畫長達七米,是鄭力 「反臨」元代大家黃公望的《富春山居圖》。

PAROLES

Avril / Mai / Juin 2017 43


44 P A R O L E S

•

Avril / Mai / Juin 2017

Paroles253  

Cultural magazine published by Alliance Française de Hong Kong

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you