Page 1

東 西 譚

paroles Alliance Française de Hong Kong x Janvier / Février / Mars 2017

世界法語同樂日 香 / 港藝術節 巴黎博物館:春意盎然 /

Fête de la Francophonie, Hong Kong Arts Festival, Un printemps parisien au musée


東 西 譚

paroles Janvier / Février / Mars 2017 Nº 252

Couverture : Les Ballets Jazz de Montreal © Ken Browar & Déborah Ory (voir Hong Kong Arts Festival, p18)

« Un seul oiseau en cage la liberté est en deuil » disait Marcel Prévert dont on fête cette année le 40e anniversaire de la disparition un peu partout en France. N’oublions pas que le magazine Paroles a emprunté son nom à son plus célèbre recueil de poèmes publié en 1946. Un concours de poésie lui est d’ailleurs dédié à Hong Kong et le film Les Enfants du paradis dont il a écrit les dialogues sera projeté à l’école de cinéma de l’Université baptiste dans le cadre de la fête de la Francophonie. La francophonie est d’actualité à Hong Kong qui a vu sa communauté française croître rapidement ces dix dernières années. A cette occasion, l’Alliance Française s’associe également avec les consulats de Belgique, du Canada, de France, du Luxembourg et de Suisse pour présenter le concert Mars en folie et un mini festival de cinéma francophone. Mars sera riche en événements français puisque le Hong Kong Arts Festival qui fête son 45e anniversaire a aussi invité la chanteuse Jane Birkin, le chef d’orchestre Louis Langrée et le STEREOPTIK. C’était aussi en 2016 le 150e anniversaire de la naissance d’Eric Satie, un autre artiste français très original au talent longtemps méconnu que nous célébrons dans nos colonnes. En littérature francophone, on saluera la venue du grand géopoliticien Pascal Boniface et du romancier Boualem Sansal, l’auteur de 2084, La fin du monde, grand prix du roman de l’Académie française. Design aussi dans ce numéro avec la découverte de la première exposition de la collection de design du musée M+ de West Kowloon Cultural District et art hongkongais avec la jeune artiste multimédia Vvzela Kook. Mais 2017, le printemps et l’année du coq font leur apparition et nous vous emmenons à cette occasion à Paris découvrir les grandes expos du printemps, et vous souhaitons donc une très bonne année du coq ! 皮維爾說:「只要有一隻鳥被困籠中…… 自由便已死」。今年,法國各處均有紀念這位詩人逝世四十年的活動。我們不會忘記《東西譚》 也是借用了這位詩人於1946年出版,他最著名的詩集的名稱。香港亦在法語世界同樂日期間以他的名舉辦一個詩歌創作比賽,並在浸會 大學電影學院放映由他撰寫對白的電影《天上人間》。 由過去十年發展至今,法語世界同樂日在香港已有愈來愈多的法語社群參與。今年,香港法國文化協會再度與比利時、加拿大、法國、 盧森堡及瑞士等多個駐港領事館合作,舉辦音樂會「瘋狂三月音樂盛宴」,以及迷你法語電影節。三月將會迎來豐富的法語節目,因為 今年香港藝術節慶祝第四十五屆舉辦,特別邀請法國女歌手珍寶金法國著名指揮家朗格黑 (Louis Langrée) 來港,還有法國聲交劇團演出 《黑漆漆馬戲團》。2016年亦是另一位法國極具才華,但長久以來備受忽視的藝術家薩蒂誕生150週年紀念,本期我們特別有專文介紹他 的一生。 法語文學方面,我們歡迎法國國際與戰略關係研究所創辦人邦尼菲斯 (Pascal Boniface) 及奪得法蘭西學院最佳小說獎的阿爾及利亞著名 作家布瓦連.桑薩 (Boualem Sansal) 的到來。 本期我們也會介紹西九文化區M+ 展亭首個設計藏品展「形流意動」,還有香港年輕多媒體藝術家曲倩雯的展覽。 2017年迎來了雞年,我們在新春期間帶各位發掘巴黎春季的多個大型展覽。祝各位新年快樂! Gérard Henry Rédacteur en chef 總編輯 敖樹克

香 港 法 國 文 化 協 會 會 刋

Publié par : l’Alliance Française de Hong Kong Directeur de la publication Jean-Sébastien Attié Rédacteur en chef Gérard Henry

Secrétariat de rédaction Chiu Chor Bing, Eva Maquette SKY DESIGN

Administration et rédaction 123 Hennessy Road, Wanchai, Hong Kong Tél : 25 27 78 25 e-mail : paroles@afhongkong.org website : www.afhongkong.org

Lisez les derniers numéros de PAROLES sur internet : http://www.afhongkong.org/paroles_archive/index.html


Sommaire 4

Fête de la francophonie 世界法語同樂日

Boualem Sansal, grand prix de la Francophonie Pascal Boniface, géopoliticien, mais aussi grand amateur de poésie Texte : Rédaction Paroles

6

Le concert Mars en folie 瘋狂三月音樂盛宴 Par Xavier Mahé

Mini festival de cinéma francophone 迷你法語電影節 Par Xavier Mahé

6

8 12 14 18 18 20 22 23 24

14

23

Jacques Prévert, un poète engagé, un artiste facétieux 志向堅毅、詼諧滑稽的詩人賈克.皮維爾 Texte : Rédaction Paroles

Festival du théâtre français de Hong Kong 香港法語戲劇節 Par Manuella Lebresne

Arts visuels 視覺藝術

Un printemps parisien au musée 巴黎博物館:春意盎然 Par Gérard Henry

Hong Kong Arts Festival 香港藝術節

Hong Kong Arts Festival : 45 ans,129 performances, 1654 artistes 第四十五屆香港藝術節 Par Gérard Henry

Leos Janáček et le Théâtre national de Brno 楊納傑克與捷克布爾諾國家歌劇院 Par Gérard Henry

Louis Langrée et l’orchestre symphonique de Cincinnati Par Jean Dourville

Dark Circus par STEREOPTIK 聲光劇團呈獻《黑漆漆馬戲團》 Par Marion Canelas ( pour la 69e édition du Festival d’Avignon)

Jane Birkin de retour à Hong Kong 珍.寶金重臨香港 Par Gérard Henry

Pina Bausch : Café Müller et Le sacre du printemps 翩娜.包殊的《穆勒咖啡室》與《春之祭》 Par Geneviève Baraona

28 31

36 38

Histoire de l’Alliance Française de Hong Kong 香港法國文化協會歷史

Le chemin vers la Chine 通往中國之路 Par Gérard Henry

Poésie 詩詞

Erik Satie, gymnopédiste 埃里克.薩蒂 ─ 裸體歌舞者 Par Bernard Pokojski

34

Histoire de l’art chinois 中國藝術史

Traité d’un peintre en résidence : Discussion sur la peinture de Paisible maison de montagne de Fang Xun (1736-1799) (1) 方薰的《山靜居論畫》 (一) Par Frank Vigneron

38 40

Nouveaux media 新媒體藝術

Vvzela Kook dans son pays des merveilles 天台塾 Par Ann Mak

Design 設計

« Shifting Objectives », Design de la collection du musée M+ M+「形流意動」:M+ 博物館設計藏品展 Par John Batten


世界法語同樂日

Fête de la francophonie

Boualem Sansal, grand prix de la Francophonie Texte : Rédaction Paroles

E

Boualem Sansal, photo © C. Heliè Gallimard

n mars, Hong Kong accueillera I’écrivain algérien Boualem Sansal, l’auteur du très célèbre 2084, La fin du monde, grand prix du roman de l’académie française en 2015, et du prix de la francophonie qui avait d’ailleurs déclaré à cette occasion lors de d’une rencontre à L’Alliance française de Paris : « Je suis un champion de la francophonie dans un pays qui refuse la francophonie. »

En 2007, il reçoit le prix Édouard-Glissant, destiné à honorer une œuvre artistique marquante de notre temps selon les valeurs poétiques et politiques du philosophe et écrivain Édouard Glissant : ce prix récompense les œuvres développant une réflexion sur le métissage et toutes les formes d’émancipation, celle des imaginaires, des langues et des cultures.

Boualem Sansal né en 1949, ne se consacrait pourtant pas à la littérature à ses débuts. Diplômé de l’École nationale polytechnique d’Alger et docteur d’économie, il a été enseignant, chef d’entreprise et haut fonctionnaire au ministère de l’Industrie algérien mais il fut limogé en 2003 pour ses prises de position critiques contre le pouvoir en place particulièrement contre l’arabisation de l’enseignement. Il commence alors à écrire en 1997, alors que la guerre civile bat son plein. Il cherche à entrer dans l’esprit de ses compatriotes, pour tenter de comprendre puis d’expliquer ce qui a mené à l’impasse politique, sociale et économique de son pays, et à la montée de l’islamisme. En 1999, il publie son premier roman, Le Serment des barbares, qui reçoit le prix du premier roman et le prix Tropiques et connait un très grand succès de librairie.

En 2011, il revient par la littérature sur les lieux de son enfance et publie un nouveau roman, Rue Darwin, l’histoire d’une famille prise dans la guerre d’Algérie. C’est un livre très personnel, écrit trois mois après la mort de sa mère. Le personnage de Yaz ressemble beaucoup à Boualem Sansal ; par ailleurs, la rue Darwin est une rue où l’auteur a vécu dans son enfance, à cent mètres de la maison d’Albert Camus.

Par la suite plusieurs de ses livres seront censurés dans son pays (Poste restante, Alger ; Le village de l’Allemand). Menacé et insulté, il décidera cependant de rester en Algérie. Il critique ouvertement la corruption à tous les niveaux de l’industrie et de la politique, l’incapacité à gérer le chaos qui a suivi l’indépendance, et attaque parfois violemment les islamistes. En 2005, s’inspirant de son histoire personnelle, il écrit Harraga, (Harraga qui signifie « brûleur de route », surnom que l’on donne à ceux qui partent d’Algérie, souvent en radeau dans des conditions dramatiques, pour tenter de passer en Espagne). Pour la première fois, les personnages principaux sont deux femmes : Lamia, médecin pédiatre qui vit dans la misère à Alger, et Cherifa qu’elle recueille alors que cette dernière est enceinte de cinq mois. Encore une fois, le ton est très critique envers le pouvoir algérien : l’argent du pétrole coule à flots, mais, l’argent étant accaparé par une minorité de dirigeants, le peuple est dans la misère et les jeunes vont tenter leur chance ailleurs, pendant que ceux qui ne peuvent pas partir restent dans la misère et la peur.

Boualem Sansal 21/03/2017 - 6:30pm Librairie Parenthèses 2/F, 14, Wellington Street, Central 2084, La fin du monde, Gallimard 288 pages Romans 1999-2011, Quarto / Gallimard

4 PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017

Boualem Sansal est également connu pour ses propos critiques envers toute forme de religion, et l’islam en particulier : « La religion me paraît très dangereuse par son côté brutal, totalitaire. L’islam est devenu une loi terrifiante, qui n’édicte que des interdits, bannit le doute, et dont les zélateurs sont de plus en plus violents. Il faudrait qu’il retrouve sa spiritualité, sa force première. Il faut libérer, décoloniser, socialiser l’islam. » Ecrivain engagé à l’échelle mondiale, il a aussi lancé en 2012 avec l’écrivain israélien David Grossman à Strasbourg, « L’appel de Strasbourg pour la paix » dans lequel près de 200 écrivains venant de cinq continents se sont déclarés prêts à s’engager pour faire progresser la paix et la démocratie partout dans le monde.

2084, La fin du monde, une foisonnante fable orwellienne Il obtient en 2015 le Grand prix du roman de l’Académie française pour son roman 2084, La fin du monde publié chez Gallimard. Ce roman de sciencefiction crée un monde fondé sur l’amnésie et la soumission à un dieu unique, « une foisonnante fable orwellienne sur fond de dictature islamiste » titrait l’Express. Inspiré en effet de 1984 d’Orwell : « Abistan, immense empire, tire son nom du prophète Abi, « délégué » de Yölah sur terre. Son système est fondé sur l’amnésie et la soumission au dieu unique. Toute pensée personnelle est bannie, un système de surveillance omniprésent permet de connaître les idées et les actes déviants. Officiellement, le peuple unanime vit dans le bonheur de la foi sans questions. Le personnage central, Ati, met en doute les certitudes imposées. Il se lance dans une enquête sur l’existence d’un peuple de renégats, qui vit dans des ghettos, sans le recours de la religion... Boualem Sansal s’est imposé comme une des voix majeures de la littérature contemporaine. Au fil d’un récit débridé, plein d’innocence goguenarde, d’inventions cocasses ou inquiétantes, il s’inscrit dans la filiation d’Orwell pour brocarder les dérives et l’hypocrisie du radicalisme religieux qui menacent les démocraties.


Pascal Boniface, géopoliticien, mais aussi grand amateur de poésie Texte : Rédaction Paroles

P

ascal Boniface n’est plus à présenter, géopoliticien de renom, il est constamment présent dans de nombreux domaines de l’actualité internationale. Directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) et enseignant à l’Institut d’études européennes de l’Université de Paris 8, Pascal Boniface dirige également La revue internationale et stratégique (parution trimestrielle depuis 1991) et L’année stratégique (parution annuelle depuis 1985). Il a écrit ou dirigé la publication d’une cinquantaine d’ouvrages ayant pour thème les relations internationales, les questions nucléaires et de désarmement, les rapports de force entre les puissances, la politique étrangère française, l’impact du sport dans les relations internationales, le conflit du Proche-Orient et ses répercussions en France. Publiant dans des revues internationales de géopolitique, il intervient régulièrement dans les médias nationaux ou internationaux, et fait de nombreuses conférences et débats en France et à l’étranger. Il est l’un des géopolitologues les plus suivis sur les réseaux sociaux, notamment Twitter et Facebook. Il est par ailleurs grand amateur de sport, membre du Conseil national de l’éthique de la Fédération française de football, consultant pour les questions géopolitiques du Musée de l’Olympisme et consultant géopolitique pour l’ONG Peace and Sport.

Un grand amoureux de poésie, auteur de Léo Ferre, toujours vivant

Pascal Boniface © blog mediapart

Mais Pascal Boniface a une autre passion moins connue peut être , celle de la poésie. Le 24 août 2016, Léo Ferré aurait eu 100 ans. À l’occasion de cet anniversaire, Pascal Boniface souhaite ici redonner à l’auteur des Anarchistes et de C’est extra toute sa place dans l’histoire de la musique et de la poésie de son temps. Ce livre est aussi une réflexion sur la trajectoire personnelle et les engagements politiques de l’un des plus grands poètes français du XXe siècle. Pour Pascal Boniface, l’électrochoc a lieu l’année de ses quinze ans. La face B du second disque, Bobino 1969, provoque chez lui un séisme dont il « ressent encore aujourd’hui les répliques » : « Un type plus vieux que nos parents nous confortait dans nos choix de révolte, de remise en cause des pouvoirs en place, de contestation des autorités, de l’ordre bourgeois et des convenances sociales... De Ni dieu ni maître à Faites l’amour, ces chansons slogans donnaient envie de le suivre. » En ce début des années 1970, « la voix sans maître » s’est déjà installée dans le cœur et les têtes de toute une génération. L’album Cette chanson, sorti en 1967, représente « un signal assez appuyé de ce qui va exploser dans la douce France gaulliste », explique Pascal Boniface, comme si le poète avait flairé ce qui avait échappé aux autres : apologie de l’adultère féminin à une époque où il représente encore une faute pénale dans le Bonheur, l’érotisme du Lit, l’anticolonialiste Pacific Blues, le malaise étudiant avant Mai 1968 dans Quartier latin, ou encore

Ed. Iris, Armand Colin

la charge anticléricale d’On n’est pas des saints.

Pascal Boniface Rencontre avec HK01, place and date to be confirm Librainie Parentlèses, 14, Wellington Street 25/03/2017 5:30pm - 7:00pm

Leo Ferre, toujours vivant de Pascal Boniface. Éditions la Découverte, 180 pages

Asia Society Géopolitique du sport 28/03/2017 - 5:00 pm - 6:30 pm

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 5


世界法語同樂日

Fête de la francophonie

La fête de la francophonie 2017 Texte : Xavier Mahé

O

fficialisé mois de la francophonie, Mars entraine avec lui un florilège de manifestations portées par l’Alliance Française et les Consulats de France, de Belgique, du Canada, de Suisse et du Luxembourg. 每年3月是慶祝法語同樂節的月份,香港法國文 化協會與法國、比利時、加拿大、瑞士及盧森堡 等駐港領事館合作,為香港公眾帶來精心挑選的 活動。

Le concert Mars en folie 瘋狂三月音樂盛宴 Le vendredi 31mars, la jeune scène musicale française, suisse et luxembourgeoise se produira sur la scène du Vine Centre à partir de 19h30. Trois groupes aux styles multiples qui incarnent parfaitement la richesse et la diversité de la chanson francophone. 3月31日晚上7時30分,在灣仔葡萄藤教會中心 將舉辦一場音樂會,四隊來自法國、瑞士、盧森 堡和加拿大的青年樂隊將為大家表演多種不同風 格的音樂,完美地體現出法語歌曲的豐富多彩。

KKC Orchestra, Photo © Fabien Espinasse

KKC Orchestra en direct de Toulouse (France 法國) KKC Orchestra fait partie des fers de lance de la scène toulousaine. Avec plusieurs centaines de concerts à leur actif, le groupe s’est forgé une solide réputation en concert. Croisant les styles musicaux depuis le swing jusqu’au hip-hop et l’électro, KKC Orchestra bouscule les codes de la musique. On peut s’attendre à ce qu’ils électrifient la salle. Il sera difficile pour le public de Hong Kong de ne pas lever les mains devant ces insatiables musiciens. K K C 是圖盧茲其中一隊頂尖的樂團。他們演出 過數以百計的音樂會,建立了良好的聲譽。他們 的音樂打破音樂界限,將搖擺音樂,hip-hop 和 電子音樂完美結合。他們對音樂的熱誠絕對讓香 港的樂迷抗拒不了。

Concert Mars en Folie Friday 31 march 2017 19h00 Vince Centre 29, Burrows Street, Wanchai, Hong Kong Entrée libre sur réservation : reservation@afhongkong.org

6 PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017

LiA, une invitation à rêver (Suisse 瑞士) La Suisse se sera représentée par LiA. A 25 ans, ce chanteur a déjà plus de 200 concerts à son actif et vient de sortir en 2015 son troisième album. Il y cultive sa manière caractéristique de chanter et d’écrire, simple et sincère. LiA – verlan d’Ali (le second prénom qu’il porte est répandu dans le Jura dont il est originaire). Son dernier album est titré Quand l’homme s’endort, une invitation au rêve dont les inspirations sont à trouver du côté de Bukowski et Boris Vian. 代表瑞士的是25歲的歌手L i A。這位歌手演出 超過200場音樂會,於2015年推出了他的第三 張個人專輯。當中保持了他一貫以來簡單真誠 的特點,所有歌曲由他親自創作和演繹。LiA原 名 Verlan d’Ali (這名字在他的出生地法國汝拉省 已廣為人知)。他的最新專輯《Quand l’homme s’endort》已被歸入 Bukowski 和 Boris Vian 等著 名音樂人的行列。


Mini - Film Festival Francophone 迷你法語電影節

Napoleon Gold, Press Picture © Sven Becker

Napoléon Gold et ses percussions envoûtantes (Luxembourg 盧森堡) Napoléon Gold réside au Luxembourg. Derrière ce nom se cache Antoine Honorez. Un choix de pseudonyme en référence à l’empereur bien nommé et Gold Panda, célèbre producteur de musique électronique anglais. Ce jeune artiste se produit sur les meilleures scènes d’électro en Europe (Galapagai en Lituanie, Nordik Impact à Caen, Liverpool Sound City). Depuis 2015, il est accompagné de Jérôme Klein au piano et aux percussions. Les deux compères distilleront aux oreilles du public leurs remix entrainants. Napoléon Gold 定居盧森堡。原名 Antoine Honorez。他選擇以拿破崙為藝名時是以英國 著名電子音樂製作人 Gold Panda 作參考。這 位年輕藝人曾在多個歐洲著名音樂節 (立陶宛的 Galapagai、卡昂的 Nordik Impact、利物浦的 Sound City) 中演出。自2015年起,他的演出由 Jérome Klein 的鋼琴和敲擊樂作伴奏。他們兩 人的音樂悠揚悅耳,令人聽出耳油。

Chaque mardi du mois de mars, la fête de la Francophonie offre l’opportunité de mesurer toute la richesse et la diversité du cinéma francophone au travers de productions canadiennes, françaises, suisses et belges. Pour cette nouvelle édition, la France proposera de découvrir la toute nouvelle série « Irresponsable ». La séance sera suivie d’une rencontre avec son producteur Antoine Szymalka. 三月份的每個星期二,法語世界同樂日為大家提供來自加拿大、法國、瑞士及比利時,一些風格各異的 法語電影。今年,法國為大家介紹最新的電視劇《Irresponsable》。完場後將舉行交流會,劇集的監製 Antoine Szymalka 將親自與觀眾會面。

« Irresponsable » L’adolescence est un cap difficile, surtout quand on est adulte. A 31 ans, Julien est loin d’être un adulte responsable : sans boulot ni argent, il est contraint de retourner vivre chez sa mère, dans sa ville natale. Là, il tombe par hasard sur Marie, son premier grand amour d’adolescent qui avait à l’époque disparu du jour au lendemain, sans explications. Marie lui annonce qu’elle a un fils, Jacques. Il a 15 ans et Julien est le père ! Julien se met en tête d’avoir un rôle à jouer dans la vie de Jacques. Mais devenir père n’a rien de facile quand on se comporte soi-même comme un ado en crise… 青春期是一段困難的時期,尤其是身為一個成年人。31歲的 Julien 與一個有責任心的成年人還有一段很 大的距離:無錢又無工作,唯有回到家鄉與母親同住。在那兒他重遇初戀情人 Marie,當年她沒有任何 解釋,突然間失蹤。Marie 告訴他她有一個15歲的兒子 Jacques,而 Julien 是孩子的父親! Julien 決心要肩負起父親的責任,但做一個父親並不容易,尤其是他自己仍處於青春期的危機中…… Mini- Festival Film francophone Programme Mardi 7 Mars : Felix et Meira (2014) de Maxime Giroux (Canada) Mardi 14 Mars : Irresponsable (2016) de Frédéric Rosset (France) Mardi 21 Mars : Le Chant des Hommes (2015) de Benedicte Lienard & Mary Jimenez (Belgique) Mardi 28 Mars : Keeper (2015) de Guillaume Senez (Suisse) Médiathèque de Jordan – 19h30 Entrée gratuite sur réservation : mailto: reservation@afhongkong.org, et dans la limite des places disponibles

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 7


世界法語同樂日

Fête de la francophonie

Jacques Prévert, un poète engagé, un artiste facétieux Texte : Rédaction Paroles Photos : Courtoisie de Gallimard

Jacques Prévert, 1926 © Collection particulière

L

Jacques Prévert, 1960 © Collection privée, J. Prévert

’année 2017 marque le 40ème anniversaire de la disparition de Jacques Prévert (1900-1977) et sera ponctuée par de nombreux événements et éditions autour du poète et de son œuvre.

Né en 1900 Jacques Prévert a marqué le XX e siècle par son œuvre protéiforme qui couvre la poésie, le cinéma, la chanson, le dessin et les collages. Créateur original, grave et humoristique à la fois, il est apprécié et aimé de toutes les classes de la société et tous les âges, enfants, adolescents et adultes qui sont charmés par sa grande créativité, sa simplicité apparente et son humour. Jacques Prévert fréquente dans sa jeunesse les Surréalistes, qui sont fascinés par ses discours farfelus. Dans les années 1930, il se lance dans l’écriture, pour le théâtre, de textes engagés pour le groupe Octobre, et dans le cinéma. On lui doit les répliques les plus célèbres du répertoire français, en particulier ceux tournés avec Marcel Carné : Drôle de drame, Le Quai des brumes, Les visiteurs du soir, Les Enfants du paradis... il a collaboré à une soixantaine de films. Ces premières œuvres le conduisent naturellement à la poésie, presque à son corps défendant. Révélé en 1946 par son premier recueil, Paroles, il cultivera toujours une veine anticonformiste et irrespectueuse de tous les pouvoirs. « Même quand il écrit, on dirait qu’il parle » disait de lui un de ses amis surréalistes. Ses textes, mis en musique par Joseph Kosma, sont chantés par Gréco, Mouloudji, Montand (Les feuilles mortes, Barbara...) et beaucoup d’autres.

8 PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017

Jacquex Prévert, 1972 © Collection J. Gallimard

Couverture Paroles, 1945 © Robert Gallimard

Avec des ciseaux, de la colle... Le chemin de Prévert, poète engagé et artiste facétieux, a croisé celui des plus grands artistes de son temps : Picasso, Giacometti, Desnos, Breton, Doisneau. Quand il n’écrit pas, il fait se rencontrer des images qu’il découpe et assemble, dans cet esprit drôle et poétique qui lui est cher. Ces étonnants collages, montages d’images tantôt poétiques, tantôt grinçants, sont un moyen d’expression privilégié à la fin de sa vie. Cet anniversaire sera particulièrement célébré cette année en France, d’abord par un coffret spécial intitulé ces chansons qui nous ressemblent : 70 chansons et poèmes + 1 livret de 16 pages par ses plus grands interprètes d’hier et d’aujourd’hui : de Yves Montand à Iggy Pop, de Edith Piaf à Jeanne Moreau, en passant par Bob Dylan, Arthur H, Claude Nougaro, Serge Reggiani, Juliette Gréco, Mouloudji, Catherine Ribeiro, Tony Bennett, Eva Cassidy, Charlotte Rampling, Les Frères Jacques, Marlene Dietrich, Catherine Sauvage, Annie Girardot... et beaucoup d’autres. Un grand nombre de rééditions et de nouvelles publications verront aussi le jour durant l’année 2017 : paroles, ses collages, son cinéma dessiné, des contes pour enfants, ses livres sur Londres et Paris avec le photographe Izis et de nombreuses biographies.


志向堅毅、詼諧滑稽的詩人賈克.皮維爾

La maison du Val de Prévert à Omonville-la-petite

2

017年是賈克.皮維爾 (1900-1977) 逝世的四十週 年,為紀念這位詩人,法國將會舉辦多項活動和出 版他的作品。

賈克.皮維爾1900年出生,他那些形式千變萬化,包括 詩歌、電影、歌曲、圖書和拼貼的作品在二十世紀留下了 深刻的印記。這位創意非凡的藝術家處事認真之同時又不 失幽默感,因此受到廣大的公眾歡迎。 賈克.皮維爾自年輕時便開始接觸超現實主義者,他們 被他古靈精怪的言談所吸引。1930年代,他開始從事寫 作,寫作戲劇,並為十月派撰寫宣言,以及電影對白。法 國電影目錄中一些最著名的對白都是出自他的手筆,特 別是馬素卡尼拍攝的影片:《怪事》(Drôle de drame)、《霧 之港》(Le Quai des brumes)、《魔鬼的使者》(Les Visiteurs du soir)、《天上人間》(Les Enfants du paradis) …… 他合 作過的電影超過六十部。

這些早期的作品順理成章地引領他走向詩歌創作,儘管 這並不是他刻意所為。他1946出版的第一本詩集《話語》 (Paroles) 令他為人所認識,他骨子裡一直都有着反傳統和 不尊重任何權力的因子。他其中一位超現實主義朋友這 樣形容:「即使在寫作時,我們都覺得他是在講話」。他的 文字被 Joseph Kosma 譜成曲子由 Gréco、Mouloudji、 Montand 等歌影界紅星主唱。 志向堅毅、詼諧滑稽的詩人兼藝術家皮維爾拿着剪刀 和膠水與他同時代的偉大藝術家 (畢加索、賈科梅蒂、 Desnos、布勒東、杜瓦諾) 在藝術創作的路途上相遇。當 他不再寫作時,他將一些他剪下來珍藏的圖像以有趣和詩 情畫意的方式拼貼在一起。這些拼貼或剪輯在一起的圖像 有時充滿詩意,有時又尖銳諷刺,是皮維爾晚年時最喜愛 的創作表現手法。 法國特別為這次紀念發行一套題為《Ces chansons qui nous ressemble》的專輯:當中收錄了70首由多位往昔 或現今樂壇著名歌手 (Yves Montand、Iggy Pop、Edith Piaf、Jeanne Moreau、Bob Dylan、Arthur H、Claude Nougaro、Serge Reggiani、Juliette Gréco、Mouloudji、 Catherine Ribeiro、Tony Bennett、Eva Cassidy、Charlotte Rampling、Les Frères Jacques、Marlene Dietrich、 Catherine Sauvage、Annie Girardot……) 灌錄的歌曲及詩 歌,和一本16頁的小冊子。 2017年間將會再版或首次出版大量他的「話語」,拼貼作 品,、電影繪圖,童話故事,他與攝影師 Izis 合作有關倫 敦和巴黎的攝影冊。

L’atelier de Prévert à Omonville-la-petite

Omonville la petite, le dernier refuge de Jacques Prévert en Normandie 小小的 Omonville,賈克.皮維爾位於諾曼第的最後庇護所 Né en 1900 à Neuilly, Jacques Prévert découvre le cap de la Hague dans les années 1930, avec des amis. Toute sa vie, il aimera l’océan, les bouts du monde et reviendra visiter la Hague. Habitant tour à tour Paris et la Provence, il acquiert, à 70 ans cette demeure campagnarde, où il finit ses jours en 1977. Son vieil ami, le décorateur de cinéma Alexandre Trauner, possède aussi une maison dans le village. C’est ensemble qu’ils aménageront leurs refuges normands. Les deux complices, Trauner et Prévert, reposent dans le petit cimetière d’Omonville, et la maison et le petit jardin où le poète a fini ses jours est devenue un petit musée. 賈克.皮維爾1900年出生於 N e u i l l y,1930年與朋友首次到諾曼第的阿格海角 (Cap de la Hague) 旅遊。他一生都喜歡大海,喜歡世界的盡頭,多次重回阿格海 角。他交替地在巴黎及普羅旺斯居住,70歲時購入這座小農莊,在此居住直至 1977年與世長辭。他的老友,電影佈景設計師 Alexandre Trauner 在村內也有一間 房屋。他們二人一同搬到諾曼第過著隱世的生活,最後,兩名老友也一同長眠於 Omonville 的小墓園內,而這位詩人生前居住的農莊和小花園現時成為了一間小博 物館。

Un lieu de mémoire dans l’intimité du poète... 在詩人的私人地方懷緬他 La maison du Val, nichée dans le nord du Cotentin est à la fois celle de l’artiste, où l’on marche dans les pas de Prévert, et un petit musée, présentant des œuvres originales et des expositions. Elle est entourée d’un jardin un peu fouillis où il fait bon s’asseoir sur l’un des bancs avec quelques plantes luxuriantes car la Hague jouit d’un microclimat en raison du passage du Gulf Stream au large du Cotentin. La visite de sa maison, de son jardin vous font entrer dans l’univers de Jacques Prévert. Un film permet de découvrir les moments clés de sa vie. Dans son atelier, partiellement reconstitué, on s’imprègne de l’atmosphère dans laquelle il aimait travailler. Constituée d’environ 400 pièces, la collection comporte des photographies, des œuvres rares telles que des collages de Jacques Prévert, des archives d’édition (manuscrits, tapuscrits...), des livres dédicacés, des livres d’artistes en tirage limité. Et même des costumes de cinéma ! Et plus loin, dans le petit cimetière du village, près de l’église, sa tombe et celle de son épouse, sous quelques petits buissons fleuris. 博物館 La maison du Val 位於 Cotentin 北部,它同亦是詩人賈克.皮維爾的博物 館,館內展示一些原創作品和定期舉辦展覽。博物館的四週是一個有點兒雜亂的 花園,因為海灣暖流流經阿格角有助植物的生長,所以氣候怡人,適合坐在花園 中的長椅上休息。到他的博物館和花園參觀讓參觀者有機會進入賈克.皮維爾的 世界。館內會放映一部電影,介紹這位詩人生命中的一些重要時刻。在他被部份 修復的工作室內,參觀者可以感受一下他工作時的氣氛。館內的藏品約400件, 包括照片,還有一些難得的作品,如皮維爾的拼貼作品,出版檔案(手稿,打字稿 ……),親筆簽名的書籍,其他藝術家的限量版書籍等。甚至還有戲服!而稍遠, 在位於教堂旁邊的墓園內,他與他妻子的墳墓立於幾朵盛放的花朵下。

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 9


世界法語同樂日- 電影

Fête de la francophonie - Cinéma

Les Enfants du paradis de Marcel Carné, dialogues de Jacques Prévert Texte : Rédaction Paroles

Un monument ! Et le mot n’est pas trop fort car Les Enfants du paradis fût l’entreprise la plus ambitieuse du cinéma français de l’occupation et symbolise encore aujourd’hui pour tous les amoureux du 7ème art, la perfection ! Deux époques Le Boulevard du crime et L’Homme blanc, trois heures de projection, plus de deux mille figurants, la reconstitution grandeur nature du Boulevard du crime sur les terrains de la Victorine et une distribution éblouissante : Arletty, Jean-Louis Barrault, Pierre Brasseur, Louis Salou, Marcel Herrand, Pierre Renoir, Maria Casarès... Même si on salue l’ampleur de la mise en scène de Carné à la fois souple et sobre, on se souvient avant tout de la voix grave de Brasseur, de la gouaille d’Arletty, de la triste douceur du regard de Casarès, de la timidité de Barrault et de la virilité bafouée de Herrand ! Et comment oublier la caméra de Carné tourbillonnant parmi les danseurs du carnaval ou bien cette phrase mythique de Garance : « Paris est si petit pour ceux qui s’aiment, comme nous, d’un si grand amour » ! Ce n’est pas pour rien que l’œuvre est restée au Panthéon des meilleurs films français de tous les temps avec les ingrédients que l’on connait : l’amour, la mort, les cours qui battent, les passions qui déchirent, les sentiments à vif ! Or, qui n’a pas connu d’amoureux transi, de prétendants jaloux, de petite vertu au grand cœur, Les

皮維爾的話語:《天上人間》

P

aris, 1828. Sur le boulevard du Crime, au milieu de la foule, des acteurs et des bateleurs, le mime Baptiste Deburau, par son témoignage muet, sauve Garance d’une erreur judiciaire. C’est ici que commencent les amours contrariées de Garance, femme libre et audacieuse, et de Baptiste qu’elle intimide et qui n’ose lui déclarer sa flamme. Mais aussi ceux de Nathalie, la fille du directeur du théâtre, qui aime Baptiste, et Frédérick Lemaître, un jeune acteur prometteur, qui entame une liaison avec Garance, tandis que cette dernière aime aussi Baptiste en secret.

Enfants du paradis c’est tout ça en même temps...

連劇場的人原來是天堂孩子,登上樓上廂座即尋着那 幸福感。換算成膠片,一語道破就是電影創造人間天 堂,大命運指定要在納粹佔領時期動工,分明天使 相隨,艱苦困難中煉出火鳳凰品質。「像我們這些大情人,巴 黎太小了。」說得出,做得來。幕前是:Garance 自由任性、 Baptiste 婉約默候、Edouard 天驕自持、Frederick 風流不羈, 「愛情是簡單」的道理在迴轉木馬尋尋覓覓,走一轉已是一個 年頭。幕後是:卡內頑強執導,皮維爾詩語包容,猶太裔美指 與作曲家潛藏牽引,反覆印證時代情操和骨氣。影片誕生以來 一直為法國影迷愛戴,包括一眾新浪潮導演,猶如他們的《亂 世佳人》(1939)。2011年完成復修頓成文化盛事,是法國電影 永恆的勝利象徵。

Children of Paradise 17/03/2017- 2 pm to 7 pm Screening of both parts of the movie, Boulevard du crime followed by The Man in White Tea break After screening, talk with Wong Ain Ling, film critic and researcher, guest lecturer at Chinese University, Dr Au Ka Lai Sonia, translator, literature and cinema lecturer at Academy of Film of the Hong Kong Baptist University, Paul Sedille, French Video maker for HKO1. Presented by Academy of Film, HK Baptist University & Consulate General of France Room CVA104, Communication and Visual Arts Bldg., Hong Kong Baptist University Open to public, free entrance

10 P A R O L E S

Janvier / Février / Mars 2017


世界法語同樂日- 展覽

Fête de la francophonie - Exposition

Les amants, collage d’après Brassaï, © Gallimard

Les collages de Jacques Prévert Texte : Rédaction Paroles

uand on ne sait pas dessiner, on peut faire des images avec de la colle et des ciseaux » — Jacques Prévert.

Prévert adorait faire des collages, technique qu’il apprit au contact de ses nombreux amis artistes et qu’il pratiqua aussi à la fin de sa vie dans l’atelier de sa maison de Omonville-la-petite dans le Cotentin. Cette petite exposition de 20 panneaux construite par Fatras/succession Jacques Prévert reproduit des œuvres originaires de la Bibliothèque nationale et de collections privées. « Dans son bureau rempli de pots de stylos, de ciseaux et de grattoirs, de colle, de boites de pastels, de crayons et de feutres, les fragments d’images ou les pages des journaux arrachés pouvaient rester des années avant de trouver leur page dans un collage », raconte son éditeur René Bertelé. Il aimait détourner des peintures célèbres ou des photos de ses amis comme Brassaï, André Villers ou Izis comme on peut le voir dans cette exposition. 使我們不懂得繪圖,我們也可以用膠水和剪刀製作圖像」— 賈克.皮維爾

皮維爾熱愛製作拼貼畫,這是他從多位藝術家朋友處學得的技巧,亦是他晚年時在位於 Cotentin 的小農莊之工作室內的藝術創作。 是次的小型展覽將展出由皮維爾的承繼人 Fatras 以收藏於法國國立圖書館和私人珍藏的一些原作複製 而構成的二十幅展版。

「他的辦公桌上擺滿了筆筒、剪刀和刮刀、膠水,一盒盒的蠟筆、鉛筆和水彩筆,還有零碎的影像或撕下 來一頁頁的報紙,它們可能被存放多年之後才被用在拼貼畫上」,皮維爾的出版商 René Bertelé 這樣憶 述。

皮維爾的拼貼作品

Q

«

Souvenir de Paris, collage © Gallimard

1-10/03/2017 Hong Kong Polytechnic University 18-31/03/2017 Alliance Française de Hong Kong 52, Jordan Road, Kowloon

在是次展覽中,大家可以看到皮維爾是如何喜歡將他的朋友如 Brassaï、André Villers 或 Izis 所作的一 些著名畫作和照片改頭換面。

Sauvés par la poésie : « Paroles » « Sauvés par la poésie » est organisé par « Sauvés par le Kong » en partenariat avec le Consulat général de France à Hong Kong et Macao, la librairie Parenthèses, l’Alliance Française de Hong Kong, le Lycée Français International, Yellow Korner, Pont des Arts et l’UFE. Il s’inscrit dans le cadre de la Fête de la francophonie célébrée au mois de mars prochain et du Printemps des poètes. Les récompenses seront remises aux gagnants le jeudi 30 mars 2017 à la médiathèque de l’Alliance Française autour de trois prix (adultes, enfants et étrangers apprenant le français). Pour participer, envoyez vos poèmes à l’adresse suivante : sauvesparlapoesie@gmail.com Retrouvez les publications du site Sauvés par le Kong à l’adresse www.sauvesparlekong.com Sauvés par la poesie 30/3/2016 - 7 pm Mediatheque Alliance Française de Hong Kong 52, Jordan Road, Kowloon

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 11


世界法語同樂日 Fête de la francophonie

Festival du théâtre français de Hong Texte : Manuella Lebresne

Les Fourberies de Scapin

S

uite au succès de la première édition du Hong Kong French Theater Festival, l’association « Pour un sourire d’enfant » (PSE) est très fier de vous présenter la seconde édition offrant un programme de 5 excellentes pièces de théâtre, jouées dans leur langue maternelle et destinée à un public francophone et même plus vaste puis qu’elles sont sous-titrées en anglais. L’objectif principal de cette seconde édition est de lever encore plus de fonds pour cette association qui se consacre depuis de longues années déjà, à la scolarisation et la protection des enfants des rues au Cambodge. C’est en effet à « Pour un sourire d’enfant » que l’intégralité des sommes collectées à l’occasion de ce festival sera reversée. En 2016, 450 000HKD ont été récoltés afin de scolariser 45 enfants pendant 1 an. Un autre objectif est de promouvoir la Francophonie auprès d’un public local et international de tous âges : ainsi, plusieurs représentations, sous-titrées en anglais, seront données au sein des meilleures écoles hongkongaises et internationales. Plusieurs représentations scolaires seront systématiquement suivies de rencontres avec les troupes, ainsi que des ateliers animés par les comédiens sur le travail de l’acteur, la mise en scène, etc. La première édition du Festival a ainsi permis à plus de 1 300 élèves de bénéficier de ces représentations et ateliers.

Un patrimoine littéraire et artistique Les Fourberies de Scapin de Molière - Tout d’abord, élément important de notre patrimoine littéraire et artistique, la pièce Les Fourberies de Scapin de Molière, offre à chacun la possibilité de découvrir ou de revoir une des pièces cultes du répertoire français, qui illustre le génie de Molière jouée par la Compagnie Le Grenier de Babouchka : « Une mise en scène de Jean-Philippe Daguerre qui laisse se déployer tout le comique du texte de Molière et fait la part belle au jeu » Françoise Sabatier, Télérama.

12 P A R O L E S

Janvier / Février / Mars 2017

Adieu Monsieur Hoffmann

Mais le Festival de théâtre francophone de Hong Kong offre aussi la possibilité de découvrir trois autres pièces importantes du répertoire contemporain français : Le Choix des âmes de Stéphane Titeca, qui se passe en 1916, dans un trou d’obus pendant l’assaut de Verdun, deux hommes que tout oppose mais qui ont besoin l’un de l’autre : Raoul, poilu revanchard et Franz, soldat allemand musicien et humaniste (Grand prix du théâtre 2015). De quoi parlez-vous ? de Jean Tardieu - 5 pièces courtes comiques de Jean Tardieu et un même personnage principal : le langage, alliant toujours dérision et poésie, dans une mise en scène virevoltante, inventive et colorée. Adieu Monsieur Hoffmann de Jean-Philippe Daguerre - Paris - mai 1942 : Le port de l’étoile jaune pour les Juifs est décrété. Au bord de la faillite, Joseph Haffmann, bijoutier juif, propose à son employé Pierre Vigneau de prendre la direction de sa boutique... « en attendant que la situation redevienne normale... » Adieu Monsieur Haffmann est une des grandes réussites du Festival d’Avignon. La Provence, 21/07/16 Matakonda entre en scène d’Anne Vantal - Le samedi après-midi sera aussi proposé un spectacle pour enfants, Matakonda, une affreuse sorcière, maltraite son fils unique, Tom, qui finit par lui échapper. Bientôt Tom rencontre la belle princesse Samantha, dont l’amour va l’aider à guérir de ses blessures... Vous saurez apprécier, la diversité de ces pièces, leur humour ou leur gravité et le talent des comédiens! Retrouvez-nous sur Facebook - The Hong-Kong French Theater Festival – et réservez vos places, dès maintenant, sur notre site www.thkftf.com !

香港法語戲劇節

Le Choix des âmes


Kong

De quoi parlez-vous ?

一屆香港法語戲劇節取得驕人的成績,主辦的慈善機構 Pour un sourire d’enfant 非常榮幸為大家帶來第二屆香港法語戲劇節,介紹五齣精彩的劇作,全部法語演 出,並附有英文字幕,除了適合法語人士之外,也適合諳英語的觀眾。

第二屆戲劇節最主要目的是為 Pour un sourire d’enfant 這慈善機構籌款。這機構在過去 多年來一直為生活在柬埔寨街頭的兒童的保護和教育工作作出努力。而事實上,這戲劇 節收集到的所有款項亦是全部捐贈予 Pour un sourire d’enfant。2016年,他們籌得款項共 四十五萬港幣,為45名兒童提供一年的教育。

The Hong Kong French Theater Festival, 2nd Edition 15-18/03/2017 Avec le soutien du Consulat général de France Réservations : http://www.thkftf.com/ PROGRAMME Les Fourberies de Scapin (Scapin, the Schemer) de Molière 15/03 - 8 pm - French International School Auditorium

另一個目標是向本地及國際不同年齡的人士推廣法語,為此,幾個附有英文字幕的表演將 在香港的一些名校和國際學校演出。表演之後學生會與表演團作交流,還有演藝及導演工 作坊等等。第一屆戲劇節便有一千三百名學生參與這類活動。

Le Choix des âmes (The Dilemma of the Souls) de Stéphane Titéca 16/03 - 8 pm - Chinese International School Auditorium

莫里哀的《司卡班的詭計》

De quoi parlez-vous ? (What are you Saying ?) de Jean Tardieu 17/03 - 8 pm - Chinese International School Auditorium

戲劇是我們文學及藝術遺產的重要元素,這次由 Compagnie Le Grenier 演出的《司卡班的 詭計》(Les Fourberies de Scapin) 讓大家有機會認識或再次欣賞這齣盡顯莫里哀的才華, 在法國戲劇界極具代表性的作品。 此外,香港戲劇節還會介紹另外四齣法國當代劇場的重要作品:

Stéphane Titeca 的《Le Choix des âmes》 故事發生於1916年,凡爾登被攻擊期間的一個戰壕中,滿面鬍子,復仇心切的拉烏爾和德 國士兵弗朗茲,一名音樂家及人道主義者本是兩個完全對立的人為了生存卻要互相依賴。

Jean Tardieu 的《De quoi parlez-vous ?》 由 Jean Tardieu 的五齣短篇喜劇組成,主角只有一個:語言。起承轉合,充滿創意和豐富 多彩的導演手法將諷刺和詩意完美地結合在一起。

Jean-Philippe Daguerre 的《Adieu Monsieur Hoffmann》 1942年5月的巴黎:猶太人強制戴上黃星標誌的政令發佈了。正瀕臨破產的猶太裔珠寶商 約瑟夫.賀夫曼向他的員工皮亞.維奴建議,讓他管理自己的珠寶店……「直至情況恢復 正常……」

Anne Vantal 的《Matakonda entre en scène》 Matakonda 是一個可怕的女巫,她經常虐待自己的獨生子湯姆。最後,湯姆成功逃跑,並 遇見了美麗的公主莎漫達,他身心所受的創傷更被公主的愛撫平了……

Matakonda entre en scène d’Anne Vantal Show for young audience for 5 years old or above (en français non sous-titré) 18/03 - 3 pm - French International School Auditorium Adieu M. Haffmann (Farewell, Mr Haffmann) de Jean-Philippe Daguerre 18/03 - 8 pm - French International School Auditorium Spectacles en français avec sous-titrage en anglais (à l’exception de Matakonda entre en scène) Donation/Réservations All funds are donated to “Pour un sourire d’enfant” Adults: $300/show - Students (under 18): $200/show - Show for young audience (one price): $120 THHFTF donation (4 night performances): Adults $1000 Students (under 18): $600 Reservation : http://www.thkftf.com/

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 13


視覺藝術

Arts visuels

Un printemps parisien au musée Texte : Gérard Henry 敖樹克 撰文 Traduction: Wong Yan Tak 王人德 翻譯

F

évrier et mars sont les mois idéaux pour découvrir les nouvelles expositions de l’année 2017 dans les musées parisiens, elles sont très nombreuses particulièrement pour l’art ancien et l’art moderne, un peu moins pour le contemporain qui se tient plus dans les foires, biennales et quelques institutions (Palais de Tokyo, Centre Pompidou. le 104) et fondations (Cartier, Vuitton, etc.)

2

017年的2月和3月,是在巴黎參觀博物館的理想季節,尤其是 古典和現代藝術展。至於當代藝術,則更多在交易會、雙年展 舉行,或為一些機構 (如東京皇宮、龐比杜中心) 及一些基金 會 (如卡地亞、路易.威登等) 所舉辦。

Le centenaire de la mort d’Auguste Rodin au Grand Palais 大皇宮舉行奧古斯特.羅丹逝世百周年畫展 22/03 - 31/07/2017 L’hiver et le printemps 2017 seront riches en expositions et culmineront au Grand Palais avec le 27 mars l’ouverture de l’exposition du centenaire de la mort d’Auguste Rodin (1840-1917) artiste considéré comme l’un des pères de la sculpture moderne. À l’occasion du centenaire de sa mort, l’exposition pose un regard nouveau sur cet artiste protéiforme, convoquant ses collectionneurs ou encore les artistes de son temps, Carpeaux, Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, donnant ainsi à voir et à comprendre la puissance de son génie. Et très grande et heureuse nouvelle, le 26 mars verra l’ouverture du musée Camille Claudel a Nogent-sur-marne qui possède la plus large collection de cette artiste malchanceuse, prodigieuse et passionnée, amante et inspiratrice de Rodin, à qui justice sera enfin rendue. 2017年的冬、春兩季巴黎將舉辦豐富多采的畫展,而3月27日在大皇宮揭 幕的奧古斯特.羅丹 (1840-1917) 逝世百周年畫展則是盛事的頂峰。羅丹 被譽為現代雕塑藝術之父,在他逝世百周年之際,展覽會將從一個新的角 度展現這位千變萬化的藝術家,並同時請來羅丹作品的收藏家及他同時代 的藝術家,如卡波 (Carpeaux)、布代爾 (Bourdelle)、克洛岱爾 (Claudel)、 布朗庫西 (Brancusi)、畢加索及里希耶 (Richier),讓人們看到並認識這位 雕塑家的天才魅力。一個重要且可喜的消息,3越26日,在馬恩河畔諾讓 (Mogent-sur-marne),卡蜜兒.克洛岱爾 (Camille Claudel) 美術館將正式 開幕。這個博物館擁有這位女雕塑家最豐富的作品,她是位不幸、神奇、 熱情的藝術家,羅丹的情人及其藝術靈感的啟發者,歷史終於還她一個公 道。

Musée du Louvres : Vermeer et les maîtres de la peinture de genre 羅浮宮博物館:弗美爾及其他風俗畫大師

Frédéric Bazille (1841-1870), baigneurs, (1869-1870) Cambridge, Haward Art Museum

14 P A R O L E S

Janvier / Février / Mars 2017

Cette exposition (22 février-22 mai 2017) s’inscrit dans une saison consacrée au Siècle d’Or hollandais au musée du Louvres. Réunissant pour la première fois à Paris depuis 1966 douze tableaux de Vermeer (soit un tiers de l’œuvre connu du maître de Delft), l’exposition explore le réseau fascinant des relations qu’il a entretenues avec les autres grands peintres du Siècle d’or hollandais. Elle permet de montrer Vermeer comme jamais auparavant. La légende d’un artiste isolé dans son monde inaccessible et silencieux s’efface, sans pour autant que Vermeer tende à n’être plus qu’un peintre parmi d’autres. En réalité, mis au contact de celui des autres, son tempérament d’artiste, au contraire, se précise, s’individualise. Plus qu’un lanceur de styles, Vermeer apparaît comme un peintre de la métamorphose. S’y ajoutent au musée du Louvres d’autres magnifiques expositions « Le siècle de Rembrandt » (22 février-22 mai 2017), « Dessiner le quotidien », la « Hollande au siècle d’Or » (16 mars-12 juin 2017) et


œuvre rare. Si ses premières toiles sont clairement celles d’un peintre en devenir, influencé par le réalisme ou son ami Monet, l’artiste a néanmoins achevé de nombreux chefs-d’œuvre, dans lesquels s’affirme progressivement son génie singulier. Le parcours mêle les œuvres de Bazille à celles de ses contemporains comme Delacroix, Courbet, Manet, Monet, Renoir, Fantin-Latour, Guigou, Scholderer ou encore Cézanne.

巴黎博物館:春意盎然

弗雷德里克.巴齊耶 (Frédéric Basille) 於1870年的普法戰爭中戰死 沙場,年僅二十八歲。我們如何看待他的藝術作品呢?這場展覽誠 邀我們重新認識這位英年早逝的印象派的主要創始人之一。最新的 學術研究清楚闡明了他的創作方法以及他和莫奈、雷諾阿之間的關 係,並讓我們得以重新見到他那些被視為業已湮沒了的畫作,這是 他罕有的藝術創作缺失的一環。他早期的作品顯露了一位日臻成熟 的畫家的風格,他曾受現實主義及其友人莫奈的影響,創作了許多 傑作,逐漸形成了自己獨特的風格。 展覽將巴齊耶的作品和他同時代的畫家的作品同時展出,如德拉 克洛瓦、庫爾貝、馬奈、莫奈、雷諾阿、方丹.拉圖爾 (F a n t i nLatour)、吉古 (Guigou)、朔爾德勒 (Scholderer) 及塞尚等。

« Au-delà des étoiles, le paysage mystique » 「星空那邊.神秘的風格」 Johannas Vermeer, Femme à La balance, vers 1864, Washington, National Gallery of Art, Widener Collection

la réouverture des 20 salles de peinture ses Ecoles du Nord, (Hollande, Flandres XVII-XIXe siècle) entièrement rénovées. 530 tableaux dans un nouvel accrochage au 2e étage du pavillon Richelieu. 這個由2017年2月22日至5月22日為期三個月的展覽,是羅浮宮舉 辦的以荷蘭黃金世紀為主題的藝術節的內容之一。畫展自1966年以 來,第一次收集了十二幅弗美爾 (Vermeer) 的畫作(佔這位代爾夫特 (Delft) 大師已知作品的三份之一),探討這位藝術家和荷蘭黃金世紀 時期其他著名藝術家迷人和錯縱複雜的關係,前所未有地向我們展 現了弗美爾這位藝術家。這位生活在常人難以接近的靜謐世界的孤 獨者,其傳奇可被遺忘,但這不妨礙他成為表表的藝術家之一。事 實上,和其他藝術家相比,他的藝術家氣質更清晰更具個人風格。 他是一個風格的創新者,更是一個變化多端的畫家。博物館還將舉 辦其他一些精彩展覽:「倫勃朗世紀」(2017年2月22日至5月22日)、 「描繪日常」、「黃金世紀的荷蘭」(2017年3月16日至6月12日),並再 開放二十個展廳,展出徹底革新的北方畫派 (十七至十九世紀的荷蘭 和佛蘭德),在二樓的黎塞留館,則將會全新展出530幅畫。

14/03 - 25/06/2017 L’élévation vers l’infini, l’épreuve de la nuit, la quête de lumière, la recherche de fusion de l’individu dans le tout, l’expérience des forces transcendantes de la nature : ces situations, à la fois sensibles et spirituelles, recherchées ou éprouvées tant par le peintre de paysage symboliste que par le spectateur de ses œuvres, s’apparentent aux étapes du cheminement mystique. La sélection d’œuvres préparée en collaboration avec l’Art Gallery of Ontario de Toronto l’exposition se propose d’enquêter sur la part mystique du paysage symboliste et comprend des paysages de Gauguin, Denis, Monet, Hodler, Klimt, Munch, Van Gogh, mais aussi des principaux représentants de l’école canadienne des années 1920-1930, tels Lawren Harris, Tom Thomson ou Emily Carr.

Musée d’Orsay : Frédéric Bazille (1841-1870) et « Au-delà des étoiles, le paysage mystique »

升向無垠的太空、探索黑夜、追求光明、尋找人與萬物的融合,體 驗大自然的威力:這些既感性又理智的情境,為象徵派風景畫家及 其作品的觀賞者所追求、所感受,彷似神秘之旅的各個階段。策展 人和加拿大多倫多安大略畫廊合作,精心挑選了這些作品,旨在探 討大部份象徵派風景畫,包括高更、德尼斯 (Denis)、莫奈、荷德 勒 (Hodler)、克里木特 (Klimt)、蒙克 (Munch)、梵高的作品,亦有 1920-1930年代加拿大畫派的主要畫家,如勞倫.哈里斯 (Lawren Harris)、湯姆.湯姆森 (Tom Thomson) 及埃米莉.卡爾 (Emly Carr) 的作品。

奧塞美術館:弗雷德里克.巴齊耶 (1841-1870),「星空那邊. 神秘的風景」

Centre Pompidou : CY Twombly

« Bazille, la jeunesse de l’impressionnisme » 「巴齊耶,印象派的青春期」 14/03 - 25/06/2017 Comment regarder l’œuvre de Frédéric Bazille, mort au combat en 1870 lors de la guerre franco-prussienne alors qu’il n’était âgé que de 28 ans ? Cette exposition invite ainsi à la redécouverte d’un acteur majeur, malgré sa disparition précoce, de la genèse de l’impressionnisme, permise notamment par les recherches et les études scientifiques les plus récentes qui nous éclairent sur les méthodes de travail de Bazille, ses liens avec Monet ou Renoir et ont permis de retrouver la trace de créations considérées comme disparues, chaînons manquant d’une

龐比杜中心:CY Twombly 30/11/2016 - 24/04/2017 Le Centre Pompidou organise la première rétrospective complète de l’œuvre de l’artiste américain Cy Twombly. Événement de l’automne 2016, cette exposition d’une ampleur inédite sera uniquement présentée à Paris. Elle rassemble des prêts exceptionnels, venant de collections publiques et privées du monde entier. Construite autour de trois grands cycles : « Nine Discourses on Commodus » (1963), « Fifty Days at Iliam » (1978) et « Coronation of Sesostris » (2000), cette rétrospective retrace l’ensemble de la carrière de l’artiste à travers un parcours chronologique de cent quarante peintures, sculptures, dessins

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 15


Josef Koudelka, France 1973, Épreuve Gélatino Grgentique, @ Magnum photo @ Centre Pompidou

et photographies permettant d’appréhender toute la richesse d’un œuvre, à la fois savant et sensuel. Dans cette sélection, le visiteur pourra découvrir les œuvres emblématiques de l’artiste, dont beaucoup jamais exposées en France. 龐比杜中心第一次舉辦美國藝術家 C Y Tw o m b l y 作品完整的回顧展。 這個規模空前的展覽僅於巴黎舉行,是2016年秋的畫壇盛事。展出的 作品來自世界各地公家和私人的珍藏。展覽分三部份:「Nine Disourses on Commodus」(1963)、「Fifty Days at Iliam」(1978) 及「Coronation of Sesostris」(2000)。回顧展透過一百四十幅油畫、雕塑、素描、攝影,以時 間為序,追述了這位藝術家的創作生涯,讓我們得以一睹這個既智慧又感 性、內容豐富的藝術創作的全貌。在這個展覽裡,觀眾可欣賞到這位藝術 家的代表作,其中有許多從未在法國展出過。

Photographie : Josef Koudelka au centre Pompidou / Eli Lotar au Jeu de paume 攝影:龐比杜中心-若瑟夫.庫德爾卡 / 網球場藝術館-埃利.洛塔爾

« Josef Koudelka, la fabrique d’Exils » 「若瑟夫.庫德爾卡:《流亡》」 22/02 - 22/05/2017 C’est la première exposition de Josef Koudelka, à Paris depuis 29 ans. En 2016, le photographe a fait don au Centre Pompidou de la totalité des soixante quinze photographies de la série Exils. En 1970, peu après avoir photographié l’invasion de Prague par les chars soviétiques, Josef Koudelka décide de quitter la Tchécoslovaquie où il est né. Les mois d’hiver, il habite à Londres puis à Paris. Le reste du temps, il est sur les routes d’Europe à traquer les hasards. C’est pendant cette période des années 1970 et 1980 que Josef Koudelka produit ses images les plus enchantées qui composeront la série intitulée Exils. L’exposition, présentée à la Galerie de photographies, dévoile trentecinq images parmi les plus emblématiques de cette série, accompagnées de nombreux inédits tirés pour l’occasion. Le parcours est complété par un extraordinaire ensemble d’autoportraits réalisés par Josef Koudelka au cours de ses voyages et jamais montrés jusqu’à présent.

16 P A R O L E S

Janvier / Février / Mars 2017

這是29年來,若瑟夫.庫德爾卡 (Josef Koudelka) 在巴黎舉行的第一次個 展。2016年,攝影家將他的《流亡》系列作品全數75件捐贈龐比杜中心。 1970年,在拍攝了蘇聯坦克入侵布拉格後不久,他決定離開捷克斯洛伐 克。這年的冬天,他住在倫敦和巴黎。接着,他在歐洲浪遊,隨處拍攝。 就在1970年至1980年這段時期,他完成了最迷人的攝影作品,組成題為 《流亡》的系列作品。在攝影廊舉行的這場展覽,展出了這個系列最具代表 性的35幅攝影作品,以及其他許多從未發表的作品。同時亦展出攝影家在 旅途中自拍的從未示人的精彩相片。

Eli Lotar, 1905-1969 埃利.洛塔爾(1905-1969) 14/02 - 28/05/2017 Photographe et cinéaste français d’origine roumaine, Eli Lotar (Eliazar Lotar Teodorescu, Paris, 1905-1969) arrive en France en 1924 et devient rapidement l’un des tous premiers photographes de l’avant-garde parisienne. Proche de Germaine Krull qui lui apprend le métier, et plus tard des surréalistes, il publie dans les revues d’avant-garde : Vu, jazz, arts et métiers graphiques. Pendant la période la plus intense de sa pratique photographique (19271932), Lotar prend pour sujet le paysage urbain et industriel de Paris et de ses alentours. Il s’attarde aussi sur les nouveaux objets de fascination qu’offre la vie moderne : avions, bateaux, trains, rails,signaux de chemin de fer... L’organisation thématique de cette exposition met en valeur la diversité des sujets photographiés par Eli Lotar : l’Institut des sourds-muets et l’hôpital des Quinze-Vingt dédié aux mal-voyants, les abattoirs de la Villette, la condition des prostituées parisiennes, le monde du spectacle vivant, les paysages du pourtour méditerranéen ou encore les sites archéologiques en Grèce au début des années 1930... 埃利.洛塔爾 (Eliazar Lotar Teodorescu) 是羅馬尼亞裔法籍攝影家和電影藝 術家,1924年來到法國,很快便加入巴黎先鋒派第一代攝影師的隊伍。他 與熱爾梅娜.克魯爾 (Germaine Krull) 交情頗篤,克魯爾傳授他攝影技術。 稍後,他又和超現實主義者們交往,並在一些前衛雜誌發表文章:《觀看、


爵士樂、藝術及繪圖技巧》(Vu, jazz, arts et métiers graphiques)。在他攝影 事業的頂峰期 (1927-1932),他以巴黎及其周圍的城市和工業景觀作主題 進行拍攝。日常生活的一些迷人新事物亦逃不過他的鏡頭:飛機、輪船、 火車、鐵軌、火車信號燈等。這個劃分主題的攝影展突出了埃利.洛塔爾 攝影主題的多樣性:聾啞學校、視障人士專門醫院、Villette 屠宰場、巴黎 妓女的生活、各種活動場景、地中海周邊的景緻、1930年初希臘的考古場 等。

Musée du quai de Branly Jacques Chirac : « l’Afrique des routes » 布朗利.雅克.希拉克河堤博物館:「大道黑非洲」 31/01 -12/11/2017 Longtemps ignorés, les échanges panafricains et extra-africains ont pourtant débuté il y a des millénaires, bien avant les indépendances, la colonisation et l’arrivée des premiers navires portugais à la fin du XVe siècle, du 5e millénaire à nos jours, l’expo évoque les routes fluviales terrestres ou maritimes qui ont contribué à la circulation et aux contacts des hommes, des matériaux et des œuvres. C’est le portrait d’un continent au cœur de l’histoire globale qui est conté ici. 泛非洲和非洲以外地區的交流早於非洲獨立運動、十五世紀葡萄牙第一批 商船抵達非洲及非洲殖民化的五千年前,展覽回顧了通往非洲的水陸兩路 和海上運輸,它促進了人類的活動和接觸、商品貨物的交流。這是處於世 界歷史中心的非洲的一幅生動圖畫。

La maison rouge : L’Esprit français –contre-cultures 1969-1989 紅房子:法國精神 - 反文化,1969-1989 24/02 - 21/05/2017 Une occasion pour ceux qui ne la connaissent pas encore de découvrir cette fondation privée d’art contemporain Antoine de Galbert très créative et originale avec son café en jardin intérieur au numéro 10, Boulevard de La Bastille à Paris. Une exposition sur la nébuleuse de pratiques subversives qui voit le jour, pendant deux décennies à la suite de 1968, marquée par un

Eli Lotar, Aux abattoirs de la Villette, 1929, épreuve gélatino-argentique d’époque, 22,2 x 16,2 cm, Metropolitan Museum of Art, New York © Eli Lotar

mélange d’idéalisme et de nihilisme, d’humour caustique et d’érotisme, de noirceur et d’hédonisme qui constituent une part de cet esprit français au sein des contre-cultures. 這個展覽是認識 Antoine de Galbert 當代藝術私人基金會的絕好機會,它位 於巴黎巴士底大道10號,擁有一座花園和一間咖啡室,是一個極富特色和 創意的基金會。這個展覽展示了自1968年以來二十年間出現的社會動蕩和 混亂,其中夾雜着理想主義、虛無主義、尖酸的幽默、色情、悲觀和享樂 主義,構成了反文化的法國精神的一部份。

Camille Claudel, l’abandon, bronze vers 1893 @ Musée Camille Claudel, photo Marco Illuminati

Jacques Monory, Antoine no 6 ,1976, Esprit français Maison rouge

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 17


香港藝術節

Hong Kong Arts Festival

Hong Kong Arts Festival : 45 Texte : Gérard Henry 敖樹克 撰文

Emik Kusturica © Dragan Teodorovic Zeko

The Last Supper

Les Ballets Jazz de Montréal

L

e Hong Kong Arts Festival lancé en 1973 fête son 45ème anniversaire. Premier festival des arts de la scène de Hong Kong (opéra, musique classique, world, jazz, théâtre, danse classique et contemporaine), il opère sur un budget de 120 millions de Hong Kong dollars (14,54 millions d’euros) et s’étend cette année sur 33 jours, propose 129 performances sur 18 lieux regroupant 1654 artistes. Sa billetterie met en vente 83 532 billets pour les spectacles internationaux et 19 314 pour les spectacles locaux. Cette billetterie ne couvre que 28% de son budget, les sponsors privés et donations 32% et le reste de différents fonds du gouvernement. Le programme étant très riche et fourni, il est impossible de le couvrir en détail, aussi ne donnons-nous dans ces pages qu’une sélection et quelques-uns de nos coups de cœur.

Hong Kong Arts Festival 16/02 - 18/03/2017

18 P A R O L E S

Les opéras et concerts sont traditionnellement les gros morceaux du festival, cette année c’est le Janáček Opera of the National Theatre de Brno qui est invité (voir page 20). Mais viendront aussi le San Francisco opéra qui met en scène le grand roman classique chinois, le Rêve dans le pavillon rouge de Cao Xueqin et un spectacle très attendu de la forme d’opéra la plus ancienne et la plus influente de la Chine, l’opéra Kun, vieux de 600 ans, dans Blossoms on a Spring Moonlit Night, inspiré d’un poème de la dynastie Tang avec celui que l’on dénomme « le prince de l’opéra Kun », le grand acteur Zhang Jun.

Janvier / Février / Mars 2017

L’acteur Zhang Jun (l’opéra Kun)

Pour ce qui est des grands concerts, on verra l’orchestre philarmonique d’Oslo, dirigé par Vasily Petrenko (Grieg, Shostakovitch, Rachacmaninov, Sibelius), l’orchestre philarmonique Borusan Istanbul dirigé par Sascha Goetsel (Rimsky-Korkasov, James MacMillan) et l’orchestre symphonique de Cincinnaty dirigé par le français Louis Langrée (voir page 22), on note aussi le Camerata Salsburg avec le pianiste polonais Piotr Anderszewski (Mozart et Haydin), la pianiste russe Elisso Virsaladze. Le Concerto Italiano donnera les Vêpres de la vierge 1610 de Monteverdi en l’honneur des 500 ans de sa naissance et pour les amateurs d’instruments anciens, de musique médiévale et baroque nous recommandons l’Ensemble Hirundo Maris, avec Petter Udland Johassen et Arianna Savall, la fille du célèbre Jordi Savall. Jane Birkin est de retour à Hong Kong (voir page 24) et des concerts de musiques du monde avec le celèbre joueur malien de kora, Ballaké Sissoko, la chanteuse portugaise de Fado, Maria Berasarte et le Kudsi Erguner Trio en musique soufie et ottomane. Un cocktail de jazz, love and soul avec Terry Lyne Carrington, du rock gypsie des Balkans avec le grand cinéaste couronné à Cannes et on le sait moins, musicien, Emir Kusturica et The No Smocking Orchestra. En théâtre plusieurs pièces, entre autres the Beauty Queen of Leenane de Martin McDonagh, All My Sons de Arthur Miller,


ans,129 performances, 1654 artistes

La Bayadère © Amista Wilfried Hösl

1 A Floating Family, une trilogie cantonaise contant l’histoire aigre douce d’une famille cantonaise depuis la réunification, la troupe française Dark circus (voir page 23), et aussi un grand succès du festival d’Avignon, The Last Supper, une comédie égyptienne absurde, provocatrice et fascinante de l’écrivain influent Ahmed El Attar. Danse enfin, le festival ouvrira avec La Bayadère un grand classique par le Ballet d’Etat de Bavière qui dansera aussi Mixed Bill, dans un design de costumes très avantgarde. Autre grand spec tacle plein d’entrain, Les ballets jazz de Montréal de Louis Robitaille, les Hong Kong contemporary jazz series. Sans oublier, La venue du Tanztheater Wuppertal (voir page 26), troupe de la très regrettée chorégraphe allemande Pina Bausch, adulée par le public hongkongais.

第四十五屆香港藝術節

Arianna Savall et Petter Udland Johansen

973年推出的香港藝術節即將踏入第四十五屆。這是香港的第一個藝術節 (歌劇,古典、世界、爵 士音樂,戲劇,古典及現代舞蹈)。今年,香港藝術節的預算經費為1億2千萬港元,整個藝術節延 長至33天,在18個不同的表演場地共提供129 場表演,匯集了1,654位藝術家。向海外觀眾發售的 門票為 83,532 張,而在本地發售的門票為 19,314 張。門票的收益只能支付預算經費的百份之二十八, 私人贊助和捐贈是百份之三十二,其餘則來自不同的政府經費。 節目實在太多太豐富,不能在此盡錄,只能在此介紹一些我們的心水之選。 一貫以來,藝術節的大部份節目都是歌劇和音樂會,今年藝術節特別邀請楊納傑克與捷克布爾諾國家歌 劇院 (Janáček Opera of the National Theatre de Brno) 作開幕演出 (詳情請參閱第20頁)。閉幕演出則請來三 藩市歌劇院演出中國經典小說,曹雪芹的《紅樓夢》,此外還有由上海張軍崑曲藝術中心演出的《春江 花月夜》,這劇的靈感源於一首著名的唐詩,已有六百年的歷史的崑曲是中國最具影響力的一種戲曲。

大型音樂會有佩特連科 (Vasily Petrenko) 與奧斯陸愛樂樂團 (Grieg、Shostakovitch、Rachacmaninov、 Sibelius),歌特柴爾 (Sascha Goetsel) 與玻魯伊斯坦堡愛樂樂團 (Rimsky-Korkasov、James MacMillan),以 及朗格黑 (Louis Langrée) 與辛辛那提交響樂團 (詳情請參閱本刊第22頁),此外還波蘭鋼琴家安德塞斯基 (Piotr Anderszewski) 與薩爾斯堡室樂團, 及俄國鋼琴家薇莎拉茲 (Elisso Virsaladze) 的鋼琴獨奏。 義大利協奏團為紀念蒙特威爾的500年華誕,演奏他的《晚禱》(1610年版),我們為喜愛傳統樂器及中 古時代音樂的樂迷特別推介由約翰遜 (Petter Udland Johassen) 和阿麗安娜.薩巴爾 (Arianna Savall) 組 成的海燕合奏團 (Ensemble Hirundo Maris),麗安娜.薩巴爾是西班牙著名大提琴家荷迪.薩巴爾 (Jordi Savall) 的女兒;珍.寶金 (Jane Birkin) 重臨香江 (詳情請參閱第24頁),還有世界音樂週末營,演出的包括 非洲豎琴演奏家巴拉克.斯索高(Ballaké Sissoko)、葡萄牙歌唱家瑪麗亞.芭莎拉蒂 (Maria Berasarte) 和古 斯.愛簡拿三重奏 (Kudsi Erguner Trio) 演奏蘇菲音樂和鄂圖曼音樂;在康城影展大放異彩的塞爾維亞導 演庫斯圖里卡與無煙大樂隊以搖滾吉卜賽音樂闖另一巔峰。 戲劇方面,都爾德劇團 (Martin McDonagh) 演出《麗南小姐》(The Beauty Queen of Leenane);阿瑟. 米勒 (Arthur Miller) 的《都是我的孩子》(All My Sons);描寫一個家庭回歸前後二十年的迷你史詩《香港 家族》三部曲;法國聲光劇團演出的《黑漆漆馬戲團》(詳情請參閱第23頁),以及埃及戲劇界鬼才阿默 特.艾雅塔 (Ahmed El Attar) 的最新力作《埃及式最後晚餐》(The Last Supper)。 最後是舞蹈,巴伐利亞國家芭蕾舞團的《舞姬》(La Bayadère) 將為藝術節展開序幕,此外,巴伐利亞國 家芭蕾舞團二團會穿着非常前衛的服飾演出《芭蕾精選》(Mixed Bill)。蒙特利爾爵士芭蕾舞團為大家帶 來一系列充滿動感的香港現代爵士舞。最後,絕對不容錯過的是已故編舞家翩娜.包殊 (Pina Bausch) 的 烏帕塔爾舞蹈劇場 (Tanztheater Wuppertal)。

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 19


香港藝術節

Hong Kong Arts Festival

Leos Janáček et le Théâtre national Texte : Gérard Henry 敖樹克 撰文

P

our son 45ème anniversaire, le Hong Kong Arts Festival nous promet un bain de musique slave, il a invité le célèbre Theatre national de Brno sur les rivages hongkongais. Brno, en République tchèque, est cette ancienne ville, capitale de la région de Moravie du sud fondée en 1243 par Venceslas 1er de Bohême. Aujourd’hui deuxième ville tchèque avec 377 000 habitants, c’est une cité historique où sont nés deux grands écrivains du XXe siècle, Bohumil Hrabal (1914-1997) et Milan Kundera (1929-). Le théâtre national, fondé en 1884 sur le modèle du Théâtre national de Prague, est en fait constitué par trois théâtres, le théâtre Mahen, premier bâtiment public dans le monde éclairé par la lumière électrique grâce aux plans de Thomas Edison, le théâtre Janáček, opéra et ballet ouvert en 1965 et le théâtre Reduta, le plus vieux d’Europe centrale. C’est dans un monastère de Brno que le célèbre compositeur Leos Janáček (1854-1928) apprit la musique et se fit remarquer dans le chœur du monastère avant de poursuivre ses études à Prague puis au conservatoire de Leipzig. A Prague il rencontrera en 1874 Antonín Dvořák (1841-1904) qui l’influencera durablement et deviendra son ami. Il retournera à Brno en 1881, année de son mariage, et y fondera une école d’orgue qu’il dirigera jusqu’en 1920. Sa musique s’inspire de musiques folkloriques de Moravie et de musique slaves, notamment dans la thématique de ses opéras ou pour sa Messe glagolitique, mais la littérature russe est aussi très présente, notamment Gogol (Taras Bulba) ou Dostoïevski (l’opéra De la maison des morts). C’est avec l’opéra Jenufa qu’il sera reconnu par ses congénères. Opéra marqué par une tragédie, la mort de sa fille Olga à 17 ans qui lui inspire ses plus belles pages.

Opera of the national Theatre Brno

C’est vers la fin de sa vie – il mourra d’une pneumonie contractée lors d’une promenade en forêt le 12 aout 1928 – que sa carrière sera la plus féconde. A 70 ans, il vivra un amour fou avec une jeune femme, Kamila Stösslová, 38 ans plus jeune que lui, amour non réciproque mais qui provoquera un courant de création plein de fraicheur et de jeunesse qui reflètent sa vie turbulente, comme dans Sinfonietta, ou la Messe glagolitique. Déçu par sa passion sans retour, il fera un portait à charge de Kamilla dans l’Affaire Makkropulos sous les traits de son héroïne, la froide et dure Emilia Marti, un opéra excitant et mystérieux plongeant dans l’amour, la vie et la mort qui sera l’un de ses chefs-d’œuvre au programme du Arts Festival sous la baguette du jeune chef et compositeur Marko Ivanović avec la soprano suédoise Annalena Persson.

The Makropulos Case by Janáček Opera of the National Theatre Brno 23-25/2/2017 - 7:30pm - Grand Theatre ,HK cultural Centre Sinfonieta, The Eternal Gospel, Glagolitic Mass by Janáček Opera of the National Theatre Brno 28/2/2017 - 8:00pm - Concert Hall, HK Cultural Centre Dvorak Stabat Mater dirigé par Jaroslav Kyzling, Janáček Opera of the National Theatre Brno 26/2/2017 - 5:00pm - Concert Hall, HK Cultural Centre

20 P A R O L E S

Janvier / Février / Mars 2017

Jaroslav Kyzling


de Brno 楊納傑克與捷克布爾諾國家歌劇院

Leos Janáček (1854-1928)

四十五屆香港藝術節邀請著名的捷克布爾諾國家歌劇院來港,讓我們有 機會欣賞斯拉夫的音樂。布爾諾這座古城是捷克中部地區南摩拉維亞 (Moravie) 的首府,由波希米亞瓦茨拉夫一世 (Venceslas 1er de Bohême) 創

建於1243年,是捷克兩位當代著名作家第.赫拉巴爾 (Bohumil Hrabal, 1914-1997) 和米蘭.昆德拉 (Milan Kundera, 1929-) 的出生地。以布拉格國家劇院為藍本興建的 布爾諾國家劇院成立於1884年,由三間劇院組成,其中的 Mahen 劇院是世上首間 受惠於愛迪生的發明,使用電力照明的公用建築物,1965年開放的 Janáček劇院是 專為歌劇及芭蕾舞而設,而 Reduta 劇院則是中歐最古老的劇院。 捷克著名作曲家楊納傑克 (Leos Janáček) 在布爾諾的一間修道院學音樂,在修道院 的合唱團中有出色的表現,之後他先後在布拉格及萊比錫音樂學院深造音樂。1874 年,他在布拉格結識了對他有深遠的影響德弗札克 (Antonín Dvořák),他們二人後 來還成為好友。1881年,他結婚的那一年回到布爾諾,在那兒創辦了一間管風琴學 校,並擔任校長直至1920年。 他的音樂創作靈感源於摩拉維亞的民謠和斯拉夫音樂,這些影響在他創作的歌劇 主題或是他的《格拉高利彌撒曲》(Mess glagolitique) 中尤其明顯,不過,他的作 品也有着俄國文學的影子,例如《塔拉斯布巴》(Taras Bulba) 之創作靈感是來自果 戈里 (Gogol) 的小說,或歌劇《De la maison des morts》則改編自陀思托耶夫斯基 (Dostoïevski) 的作品。楊納傑克憑着歌劇《顏奴花》(Jenufa) 獲得同行的一致讚賞。 這歌劇亦因一件悲劇而對楊納傑克留下深刻的印記,他年僅十七歲,為他提供了不 少創作靈感的女兒奧嘉與世長辭。 一直到了他的晚年 (他於1928年8月12日在森林中散步時感染了肺炎而病故),他的 事業才登上巔峰。70歲那年,他瘋狂地愛上了 Kamila Stösslová,一個比他年輕38 歲的女子,但他的愛情並未獲得回應,但卻因此為他帶來了一股充滿新鮮感和活力 的創作靈感,如《小交響曲》(Sinfonietta) 或《格拉高利彌撒曲》,它們反映了他不 平凡的一生。 因為熱情得不到的回應,失望之餘他在歌劇《馬克普洛斯檔案》(L ’ A f f a i r e Makkropulos) 中將女主角 Emilia Marti 描寫成冷漠無情的人來反映 Kamilla。這齣描 寫愛情與生死的經典作品是這次香港藝術節的其中一個重點節目,由年輕作曲家 Marko Ivanovi 作指揮,瑞典女高音歌唱家 Annalena Persson 主演。

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 21


香港藝術節

Hong Kong Arts Festival

Louis Langrée et l’orchestre symphonique de Cincinnati

Anne Lam

Texte : Jean Dourville

Louis Langrée

L’orchestre de Cincinnati

Alexandre Gavrylyuk © Mika Bovan

C’est le grand chef d’orchestre français, Louis Langrée qui dirigera l’orchestre symphonique de Cincinnati lors de sa venue au Hong Kong Arts Festival le 17 mars 2017 avec un splendide programme de musique française et américaine.

ouis Langrée est directeur musical de l’orchestre symphonique de Cincinnati depuis la saison 2013/2014, et du célèbre Mostly Mozart Festival au Lincoln Centre à New York depuis 2002 dont il célébra le 50ème anniversaire avec Cosi fan tutte et l’Orchestre baroque de Freiburg après une représentation au Festival d’Aix en Provence. C’est l’un des chefs d’orchestre les plus recherchés actuellement en direction d’opéra et d’orchestre.

自2013/2014年樂季開始擔任辛辛那提交響樂團音樂總監的 朗格黑同時亦是紐約林肯表演藝術中心舉辦的莫札特音樂節 自2002年起的音樂總監,他為紀念莫扎特誕辰250年,為音 樂節製作了歌劇《女人皆如此》(Cosi fan tutte)。而繼普羅旺 斯艾克斯藝術節的一個表演後,他亦成為了弗萊堡巴羅克管 弦樂團的音樂總監。他是當今最受歡迎的歌劇及管弦樂團的 指揮。

L

Né à Mulhouse en 1961, fils de l’organiste et chef de chœur et théoricien Alain Langrée, il a été baigné de musique dès l’enfance. Il étudia au Conservatoire de musique de Strasbourg et débuta comme chef de chant et assistant à l’Opéra national de Lyon, au festival d’Aix en Provence et au festival de Bayreuth. Il a dirigé depuis les plus grands orchestres philarmonique, Vienne. Londres, Berlin, Tokyo, Paris et aussi des ensembles sur instruments d’époque, et a reçu de nombreux prix et distinctions musicales.

La question sans réponse de Charles Yves et la symphonie n° 3 de Saint Saëns Langrée dirigera l’étonnante composition du compositeur américain moderniste Charles Yves (1874-1954), La question sans réponse, qui consiste en un quatuor à cordes dont les cordes jouent très lentement, 4 flutes aux sons stridents et une trompette solo face au public qui clament selon lui « l’éternelle question de l’existence ». Elle sera suivie par la Symphonie n° 3 pour orgue de saint Saëns, une de ses œuvres les plus célèbres écrite entre 1886 et 1887, dédiée à son ami Frantz Listz qui décéda le 31 juillet 1886, avec à l’orgue la jeune organiste hongkongaise Anne Lam. Au programme encore, Rapsody in Blues de Gershwin avec le pianiste ukrainien virtuose Alexander Gavrylyuk et Daphnis et Chloé de Ravel.

Louis Langrée and the Cincinnati Symphony Orchestra 17/3/2017 Concert Hall, Hong Kong Cultural Centre

22 P A R O L E S

Janvier / Février / Mars 2017

辛那提交響樂團在法國著名指揮家朗格黑 (L o u i s Langrée) 的帶領下,來港於2017年3月17日香港藝 術節期間演出一場音樂會,演奏法國和美國音樂。

1961年在米盧斯出生,父親 Alain Langrée 是一名風琴手, 同時亦是合唱團指揮和理論家,朗格黑自小在音樂的薰陶下 長大。他畢業於斯特拉斯堡音樂學院,最初曾任聲樂教練, 曾在里昂國家歌劇院,普羅旺斯艾克斯藝術節及拜魯特藝術 節任職助理。之後,他擔任維也納、倫敦、柏林、東京、巴 黎等多個世界最大型交響樂團的指揮,並獲得無數的音樂獎 項。

艾菲斯的《未解答的問題》和聖桑的《管風琴》 首度來港,朗格黑選擇了艾菲斯 (Charles Yves, 1874-1954) 的作品《未解答的問題》作音樂會的引子。它由緩慢的弦樂 四重奏,四支尖銳的長笛和小號獨奏組成,朗格黑是藉此曲 叩問生存的意義。 之後是聖桑最著名的作品《管風琴》,聖桑於1886年至1887 年間為紀念於1886年7月31日逝世的老友李斯特 (Frantz Listz) 而創作了這首交響曲,這次演出由曾奪邁阿密國際管風琴大 賽亞軍的香港音樂家林芍彬擔任獨奏。 演奏的曲目還有由烏克蘭鋼琴家阿歷山大.伽佛利佑克 (Alexander Gavrylyuk) 重現歌舒詠 (Gershwin) 的《藍色狂想 曲》(Rapsody in Blues) 及拉威爾 (Ravel) 的《達夫尼與克羅 伊》(Daphnis et Chloé)。


香港藝術節

Hong Kong Arts Festival

Dark Circus par STEREOPTIK Texte : Marion Canelas ( pour la 69e édition du Festival d’Avignon)

V

enez nombreux, devenez malheureux ! » Ce message résonne dans les rues d’une ville en noir et blanc dont les habitants affluent au cirque pour s’attrister. Au centre du sombre chapiteau, un sinistre Monsieur Loyal présente des numéros plus tragiques les uns que les autres. Le Dark Circus est la genèse en négatif de la joie propre au cirque qui parcourt les routes de nos enfances. Né dans la tête de Pef, auteur et illustrateur du Prince de Motordu et confié aux mains de STEREOPTIK, il amuse par une cruauté grinçante qui rappelle les jeux du cirque antique. Pourtant, un jongleur, aussi malchanceux que les acrobates, trapézistes et dompteurs qui l’ont précédé, laisse échapper une boule rouge de son chapeau. C’est la note dissonante, la couleur criarde que tout le monde secrètement attendait. La fatale destinée de ce cirque se renverse. La magie fait son entrée sur la piste, rejoignant la virtuosité qui opérait déjà au centre du plateau où Jean-Baptiste Maillet et Romain Bermond animent instruments, marionnettes, ombres et manivelles. Grâce au dessin et à la musique qui construisent sous nos yeux un film, le spectateur retrouve l’émerveillement qu’annoncent à tout enfant les roulements de caisse claire. Constitué en 2008, STEREOPTIK est un duo composé de Romain Bermont et Jean–Baptiste Maillet, tous deux plasticiens et musiciens. A partir d’une partition écrite et construite à quatre mains, chacun de leur spectacle se fabrique sous le regard du public, au présent. Théâtre d’ombres, d’objets ou de marionnettes, film muet, concert acoustique ou électronique, conte, dessins animés. Le spectateur est libre de se laisser emporter par les images et le récit projetés. Comment l’encre fait naitre une silhouette sur fond transparent. Visuelles, musicales et dépourvues de texte leurs créations suscitent la curiosité et l’étonnement par-delà les âges et par-delà les langues.

迎踴躍參加,一同分享悲慘的時光!』這消息在一座黑白的城市中四傳散播, 市內的居民為傷心而蜂擁到馬戲團。在馬戲團的帳篷內,馬戲團主邀請市民看 他主持的一幕幕恐怖表演。《黑漆漆馬戲團》所帶來的與我們童年時那些到處 街頭表演的馬戲團所帶來的歡樂完全相反。《黑漆漆馬戲團》由《Prince de Motordu》 的作者,法國插圖畫家彼夫 (Pef) 創作,聲光劇團 (STEREOPTIK) 製作。透過令人咬牙切 齒的殘酷來喚起古代的馬戲表演。空中飛人甩手墮地,獅子吃掉馴獸師,炮彈飛人有去 無回……直到一個雜技人從他的帽子中變出一個紅色的球,世界重新發亮。即場製作的 插畫、皮影戲、動畫、沙畫在大螢幕魔幻呈現,詩意盎然,既童真又帶點哀傷。繪影繪 聲,動人心弦。

聲光劇團由造型藝術家 Romain Bermont 及樂手 Jean–Baptiste Maillet 這二人組合於2008 年創辦。他們翻手為雲,覆手為雨,將紙張、水墨、沙和剪影等尋常物料,如魔法師般 在觀眾眼前點石成金。他們即席繪畫兼現場演奏音樂,將繪畫創作投射到大屏幕上,視 覺豐富,音樂動聽,用兩手創造有聲有色的奇幻世界。

聲光劇團呈獻《黑漆漆馬戲團》

«

© Christophe Raynaud de Lage

Dark Circus 23-25/02/2017 - 8:00pm 25-26/02/2017 - 3:00pm The Hong Kong Jockey Club Amphitheatre, APA, Wanchai De et par Romain Bermond et Jean-Baptiste Maillet D’après une histoire originale de Pef

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 23


音樂

Musique

Jane Birkin de retour à Hong Kong Texte : Gérard Henry 敖樹克 撰文

Jane Birkin © Nico Bustos

C

’était en 2004, le Hong Kong Art Festival battait son plein et des affiches monumentales couvraient la ville avec ce slogan : « Le cadeau le plus inoubliable de la Saint Valentin : Jane Birkin ». C’était la première fois qu’elle posait le pied à Hong Kong, en concert dans le plus grand théâtre bourré à craquer ce samedi soir. Elle apparut tout en noir, avec son orchestre marocain et entama Elisa. Elle se tenait debout, dans son extrême fragilité, devant un public silencieux rivé à ses lèvres, l’accompagnant dans le monde gainsbourien fait d’éclairs et de déchirures. Elle s’asseyait au bord de la scène, disait un poème, parlait de Serge Gainsbourg, comme elle l’aurait fait en tête-à-tête avec un ami, en toute simplicité, puis passant du noir au rouge, dansait au son du violon arabe de Djamel et le groupe Arabesque. Ce fut un splendide concert, et elle réussit à transporter ce public chinois qui ne la connaissait que peu mais fut touché par cette profonde humanité qui se dégageait d’elle. L’idée de se retrouver ainsi, emballée en cadeau de Saint Valentin à Hong Kong ne semblait d’ailleurs pas lui déplaire. Treize ans après Jane Birkin revient donc à Hong Kong avec un concert créé en juin 2016 aux Francofolies de Montréal en souvenir des 25 ans de la disparition de son compagnon de vie et de création, Serge Gainsbourg. Ce concert Gainsbourg Symphonic dans lequel Jane Birkin est accompagnée d’un orchestre symphonique (ici le HK Philharmonic) a été créé pour mettre en valeur la création musicale de Serge Gainsbourg, dont les emprunts de Chopin à

24 P A R O L E S

Janvier / Février / Mars 2017

Brahms, en passant par Dvorak, sont nombreux dans son œuvre. Gainsbourg a souvent emprunté ce qu’il y avait de précieux chez les autres pour les supplanter ensuite. Il sera célébré par de nombreux musiciens sur toute la planète, de Londres à Tokyo, comme précurseur de la modernité pop. « Je n’ai jamais entendu si brillant mélange de cordes et de rock, dit le chanteur américain Berk. Il y a quelque chose d’unique dans Melody Nelson, d’immensément expressif et naturel ». « Sa musique est toujours pertinente parce qu’elle était tout simplement géniale, il savait créer des choses à la fois tendres et percutantes. Il était resté un grand enfant » raconte Anna Karina. Ce concer t de Jane Birkin accompagnée d’un orchestre philarmonique sera un grand moment du Arts festival, le directeur artistique en est Philippe Lerichomme, celui qui a soutenu les audaces de « l’homme à la tête de chou », son directeur artistique à l'origine du polémique Aux armes et cætera ainsi que des mélodies reggae de l'époque Gains-barre et qui travailla avec Serge Gainsbourg jusqu’a la veille de sa mort. Aujourd'hui, il travaille toujours aux côtés de Jane Birkin. Celle-ci lui rendait d’ailleurs hommage au moment de la mort de Gainsbourg : « Oui j’ai confiance en sa clairvoyance, son feeling, son sang-froid » disait-elle. Elle interprétera 22 titres de Gainsbourg réorchestrés et le public frissonnera aux sons de Love Song, Baby alone in Baylone et reprouvera ses grands classiques comme la Chanson de Prévert, Les dessous chics et La Javanaise.


2

004年,當時正是香港藝術節的全盛時期,市內到處可見一些印有 『珍.寶金:情人節最難忘的禮物』這口號的巨型海報。當年是她 第一次踏足香港,她在香港最大的劇院舉行演唱會,那個星期六晚 上劇院擠滿了人。她全身穿着黑衣,在她的摩洛哥樂隊伴奏下,以一曲 《Elisa》開場。站着的她顯得極之纖細脆弱,現場一片寂靜,觀眾全都聚 精會神地聆聽自她口中溢出的歌聲。

珍.寶金重臨香港

她坐在舞台邊緣,誦讀一首詩歌,像與朋友談心一樣自如地講述甘斯堡 (Serge Gainsbourg) 的事跡,然後,黑色的衣衫換上紅色的,隨着 Djamel 的小提琴和樂隊奏出的阿拉伯音樂翩翩起舞。真是一個精彩的演唱會,現 場那些對她不太熟悉的華人觀眾深受她散發出來的濃厚人情味所牽引,全 都感到如癡如醉。她對自己被包裝成情人節禮物般介紹給香港的公眾似乎 並不介意。 十三年後,珍.寶金再度來港,為香港公眾演出一場為2016年6月蒙特利 爾 Francofolies 創作,是專為紀念她生命中的伴侶,著名音樂人甘斯堡逝世 二十五週年的音樂會。 珍.寶金這場以『交響情人』為題的音樂會由一個交響樂團作伴奏 (在香港 由香港管弦樂團伴奏),將甘斯堡的多首經典金曲重新演繹。 甘斯堡經常借用別人的一些寶貴的東西,然後用自己的東西將其取代。世 界各地,由倫敦到東京的音樂人都對他極之推崇,視他為現代流行音樂 的先驅。『我從未聽過弦樂和搖滾滾音樂能融合得如此精彩的。《Melody Nelson》中有一種獨特的東西,非常傳神和自然。』美國歌手Berk這樣表 示。安娜.卡蓮娜 (Anna Karina) 憶述:『他的音樂永遠都恰到好處,因為它 們就是出色,他可以創作出一些既溫馨但又尖銳的東西。他永遠都是一個 大孩子』。 珍.寶金將演繹二十二首甘斯堡的金曲,它們都是經過重新編排,觀眾 有機會欣賞到以優雅的管弦音樂奏出的《Love Song》、《Baby alone in Baylone》、《Chanson de Prévert》、《Les dessous chics》及《La Javanaise》 等經典金曲。

Concert : Gainsbourg Symphonic with Jane Birkin 3/3/2016 - 8pm - Concert Hall, HK Cultural Centre Hong Kong Philharmonic Orchestra dirigé par Didier Benneti, chef d’orchestre de l’Orchestre de Bretagne Artistic director Philippe Lerichomme Pianist and arranger Nobuyuki Nakajima

Festival plus films Special screenings Jane Birkin Gainsbourg: A Heroic Life (2010) Director: John Sfar 8/2/2017 - 7:30 pm - Lanson Place Hotel 133, Leighton Road, Causeway Bay The Boxes (2007) Director: Jane Birkin 22/2/2017 - 7:30 pm - Lanson Place Hotel Free admission, registration required at : http://www.hk.artsfestivalplus.org/?lang=eng Jane B for Agnes V and meet Jane Birkin (1988) Director: Agnes Varda 1/3/2017 7:30-9:00pm - Kee Club 32, Wellington Street, Central Ticket: $380 at URBTIX

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 25


香港藝術節

Hong Kong Arts Festival

Pina Bausch : Café Müller et Le sacre Texte : Geneviève Baraona 張歐娜 撰文

The Rite of Spring © Jochen Viehoff

Café Müller © Laszlo Szito

Pina Bausch nous a quittés le 30 juin 2009 mais son œuvre et son théâtre, le Tanztheatre Wuppertal, sont restés et continuent à vivre dans la tristesse rêveuse de Café Müller et la sauvagerie primitive du Sacre du printemps de Stravinsky.

E

n 1977, c’est en charge de l’institution de l’opéra de Wuppertal que Pina Bausch invente une nouvelle forme de spectacle qui raconte inlassablement la perte vécue par l’homme dans les systèmes stéréotypés et hypocrites, son thème favori restant la dénonciation des codes de la séduction comme dans son somptueux Barbe bleue donné en 1977 sur la partition du même titre de Bartok. Des créations du début, lyriques, dramatiques, très dansées, accompagnant de grandes partitions musicales (comme le Sacre du printemps brut et primitif créé en 1975 que l’on va revoir cette année au HK Arts Festival), on passe insensiblement à la forme du Tanztheatre qu’elle a inventée : déracinement, coupure de l’histoire de la danse, constitution d’un langage nouveau dont le premier trait est l’apparente perte du mouvement et de la danse, l’organisation dramatique se construisant peu à peu à partir de l’introspection des danseurs pour arriver à de grands rituels collectifs ou des numéros comiques, érotiques ou exhibitionnistes où la discontinuité de la narration, la répétition soulignent quelques anodins, le caractère dérisoire des comportements. Les danseurs entrainés à la danse classique, chantent, utilisent le langage parlé, agissent, expérimentent des émotions exacerbées, magnifiées jusqu’à la douleur par un geste, un mot, un mouvement mais ne représentent aucun personnage si ce n’est eux-mêmes, chacun avec sa personnalité, sa couleur, sa façon de rire ou de pleurer, sa présence unique sur scène... De pièce en pièce, Pina Bausch raconte le monde aux prises avec l’incommunicabilité, l’immobilisme, à travers des personnages à la dérive, bloqués dans le temps-de l’histoire ou de l’enfance (Café Müller,1978, aussi présenté dans le festival) signes habituels d’une Europe en décomposition.

Café Müller and The Rite of Spring 8-11/3/2017, 7:30pm - Grand Theatre, HK Cultural Centre

26 P A R O L E S

Janvier / Février / Mars 2017


du printemps Café Müller © Paula Pimenta

翩娜.包殊的 《穆勒咖啡室》與 《春之祭》

The Rite of Spring © Zerrin Aydm Herwegh

娜.包殊於2009年6月30日離我們而去,但她的作品和她的烏珀塔爾舞蹈劇場卻沒有因她 的離去而消失,她更藉着淒美夢幻的《穆勒咖啡室》(Café Müller) 和粗獷原始,改編自史特 拉汶斯基的《春之祭》(Le sacre du printemps) 而長存我們心中。

她於1977年當上了烏珀塔爾歌劇院舞團藝術總監後創作了一種全新的表演形式,一種不停地描述人 類生活在刻板及虛偽的制度下所感受的失落感。然而,翩娜.包殊最喜歡的主題仍然是揭示誘惑的 規則,1977年推出,以巴托克的同名音樂作品改編而成,華麗的《藍鬍子》(Barbe bleue) 就是一個 很好的例子。她早期的作品熱情奔放,戲劇性濃厚,舞步很多,並以著名音樂作品作配樂 (如創作於 1975年,粗獷原始的《春之祭》,這舞劇將在本屆香港藝術節再度演出),而逐漸在不知不覺間演變成 她始創的『舞蹈劇場』的形式:撤底摒棄了舞蹈的根基和歷史;構造出一套新的語言,其特點是動 作與舞步明顯減少了;戲劇性的組成是每個舞蹈員皆以自身反省為起點,組成一些如集體儀式,又 或是性感惹笑或暴露的小品,透過斷斷續續,或反複的敘述使一些本來微不足道的動作或行為上的 特徵變得更明顯。 舞蹈員每天練習古典舞、唱歌、說話,利用一個手勢、一個字、一個動作來表達激烈的情感,直至 情緒被擴張至痛楚的階段。在舞台上,每個舞者都是一個獨立的個體,有自己的個性,自己的哭笑 方式,除了自己的身份外並不代表任何人…… 每一齣演出,翩娜.包殊都會借用一些不知所措、被過往經歷困擾的人物來描繪一個冷漠和墨守成 規的世界 (同樣在藝術節演出的《穆勒咖啡室》,1978年),這個形像常常被用來形容正在解體的歐 洲。

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 27


香港法國文化協會歷史

Histoire de l’Alliance Française de Hong Kong

Le chemin vers la Chine Texte : Gérard Henry 敖樹克 撰文 Traduction: Wong Yan Tak 王人德 翻譯

A

son arrivée à l’automne 1986, Francis Hetroy, le nouveau directeur de l’Alliance Française de Hong Kong qui succède à Jean Souillat, déclare d’emblée : « Je formule le vœu que l’Alliance française prenne lentement et progressivement le chemin de négociations et que peutêtre, tout comme la Grande Bretagne a su négocier avec les autorités chinoises, l’Alliance trouve, elle aussi, le chemin de la Chine. »

L’écrivain Louis Cha dont la donation permit l’ouverture de l’Alliance de Shanghai

L’un des vieux rêves de l’Alliance française de Paris, était en effet d’effectuer un retour en Chine, abandonnée par la force des choses, en l’occurrence le refus de son existence par les nouvelles autorités communistes, quelques années après la Révolution chinoise, et pour cela, l’Alliance Française de Hong Kong était la mieux placée. M a i s ava n t m ê m e d e fo u l e r à nouveau le sol chinois, il restait à s’établir à la plus ancienne porte « occidentale » de la Chine, celle qu’empruntèrent les Jésuites au 16e siècle pour gagner la Cité interdite et le Palais du fils du ciel, la petite colonie portugaise de Macao, établie en 1557, et qui sera rétrocédée à la Chine 442 ans plus tard, en 1999.

Macao, la cité de tous les contrastes On pourrait se demander pourquoi l’Alliance a mis si longtemps à s’établir à Macao, mais peut-être était-ce en raison de l’histoire coloniale des deux pays, la France et le Portugal, chacun cherchant à préserver son influence sur ses anciennes colonies. Ainsi quand les Missions étrangères de Paris cherchèrent à agrandir leur Fondation Nazareth à Macao en 1885, l’accueil des autorités portugaises fut plutôt froid et causa leur déménagement sur le site de Pokfulam à Hong Kong (Béthanie et Nazareth). La raison la plus probable est cependant plutôt la petitesse de la communauté française de Macao qui ne dépassait pas la vingtaine de personnes, si l’on excluait les danseuses de French Cancan du Paris Crazy Show qui se produisaient au Casino Lisboa du milliardaire Stanley Ho. Ce sera une jeune française lusophone, débordante d’énergie, animatrice hors pair et danseuse infatigable, Catherine Pasquier, qui mettra en 1987 sur pied les bases de cette nouvelle Alliance, lui donnera son premier essor et viendra pour l’établir officiellement le 20 juillet 1987, demander

28 P A R O L E S

Janvier / Février / Mars 2017

l’aide de l’Alliance Française de Hong Kong. Elle en deviendra la première directrice et son premier comité sera présidé par un notable portugais, M. Joaquim Perestrelo Neto Valentee. Le directeur de L’Alliance Française de Hong Kong sera membre consultatif de son comité directeur et l’Alliance de Hong Kong lui octroiera une petite subvention de départ en sus de celle de Paris, ainsi qu’une aide pédagogique en personnel et en matériel qui se poursuivra pendant une dizaine d’années. Cette Alliance qui a fêtera en 2017 son trentième anniversaire se porte aujourd’hui très bien et même si elle reste de taille très modeste, perdure au milieu de cette forêt de casinos qu’est devenue Macao, capitale mondiale du jeu et accueille 950 d’étudiants par an tout en assurant une programmation culturelle française à Macao. C’est au légendaire Hôtel Bela Vista de Macao (devenu en 1999 résidence du consul général portugais) que la constitution de l’Alliance française de Macao fut signée et que Francis Hetroy, succombant sans doute au charme magique du lieu se prit, sous la statue de Napoléon, dans une envolée lyrique, à rêver à la Chine : « Le soleil tentait de percer les nuages et de pénétrer la bâtisse centenaire du Bela Vista. Dans la pénombre de la salle, la statue de Napoléon écoutait, impassible, la voix plaintive et prenante de la môme Piaf, qui criait qu’elle ne regrettait rien, qu’elle aimait son beau légionnaire, et nous, nous étions là, parmi tous ces souvenirs d’une époque qui s’enfuit, à bâtir l’avenir d’une nouvelle Alliance. Macao ! Qui, parti de l’Occident lointain, n’a pas rêvé de visiter ce port où se sont rencontrés les conquistadores du Portugal et les grands seigneurs de la Chine ancestrale ? Quatre siècles ont passé, et avec le même espoir, intrigué, ce jourlà à Macao, j’ai regardé au bout de cette grande rue la porte de Chine. Alors oubliant les astreintes, les interdits, les jeux de la politique et les raisons d’état, j’ai rêvé d’aller implanter d’autres Alliances dans toutes ces villes, bordant le grand Fleuve jaune, qui aspirent tant à nous connaître et que nous cherchons à redécouvrir. » (Juillet/Août 1987 Paroles)

Canton, Shanghai, Pékin Ce rêve se réalisa relativement vite, puisque dix ans avant le retour de Hong Kong à la Chine, L’Alliance Française de Hong Kong, profitant d’un afflux considérable d’étudiants désireux d’émigrer vers le Québec et donc d’une situation financière confortable, s’engagea résolument dans une politique de développement en Chine.


La première fut Canton. « Dix-sept voyages à Canton, deux à Pékin, de nombreuses interventions à Paris, vinrent à bout des réticences des autorités françaises et chinoises pour un projet jugé insensé en pleine crise entre la France et La Chine », précise Francis Hetroy, évoquant à demi-mots l’affaire de la vente par la France de vedettes militaires à Taïwan en 1991. Une des difficultés était qu’une Alliance française est autonome et indépendante, association de droit local, gérée par un comité de personnalités locales. L’Alliance dut donc trouver une autre forme de structure qui soit acceptable pour la Chine où la création d’une association indépendante n’était point possible. La solution fut trouvée lorsque le bureau de l’Education de la province de Canton, manifesta son intérêt d’installer l’Alliance française au sein de l’Université des cours du soir et lui offrit d’occuper pour dix ans le huitième étage (600m2) d’un bâtiment en cours de construction, à charge pour l’Alliance française d’en supporter le coût de l’installation complète. En septembre 1989, cette Alliance ouvrit donc sous la direction de Jean-Pierre Dumont sous le nom de Centre Franco-Cantonais de formation linguistique, avec les moyens d’installation les plus modernes grâce à un généreux mécène de Hong Kong, M. Ho Tim. Au même moment, des contacts étaient pris à Shanghai avec des hauts fonctionnaires de l’éducation et, après avoir été invitée à coopérer avec diverses institutions, l’Alliance française choisit le même partenaire qu’à Canton, L’Université du temps libre, située à deux pas du Bund. L’Alliance y construisit un étage supplémentaire pour abriter huit salles de classe, un laboratoire de langues, une bibliothèque, une salle de cinéma et une cafétéria. Le protocole d’accord fut signé en mai 1991 par François Hingue, directeur de L’Action à l’étranger, en présence du vice-maire de Shanghai et de Jean-Pierre Montagne, consul général de France. Ce moment fut mémorable et chargé d’émotion, car il y avait, selon Francis Hetroy, trois tables de vieux professeurs émus jusqu‘aux larmes, qui avaient dû quitter l’Alliance de Shanghai, quand elle ferma en 1952 et liquida ses avoirs au profit du Cercle francophone, lui-même démantelé pendant la Révolution culturelle, tandis que sa bibliothèque, après avoir été amputée de 1 500 livres de ses éditions les plus rares mais jugées subversives, fut évacuée vers l’Alliance de Yokohama au Japon. Elle avait ouvert en 1911, et contribua, avec la célèbre Université Aurore au rayonnement de la culture française. Certains des anciens étudiants d’Aurore ayant émigré à Hong Kong se retrouvèrent d’ailleurs régulièrement dans les années 50 à la toute nouvelle Alliance de Hong Kong.

Il ne faut non plus oublier que cette renaissance de l’Alliance française de Shanghai est due à la générosité d’un illustre mécène hongkongais, Monsieur Louis Cha, fondateur du groupe de presse hongkongais Ming Pao, haute figure littéraire, auteur contemporain sous le nom de plume de Jinrong, des plus grands romans d’art martiaux chinois, à l’origine de centaines d’adaptations cinématographiques et, ce qui n’est pas le moindre et explique peut-être cette donation, grand lecteur et admirateur de Alexandre Dumas. L’Alliance de Shanghai fut inaugurée le 21 novembre 1992 en présence de Jean Harzic, secrétaire général de l’Alliance française de Paris.

Après Canton et Shanghai, la route était toute tracée : Pékin En 1995, Francis Hetroy, qui après son poste à Hong Kong, avait été nommé à Paris, en charge du développement des Alliances françaises, se rendit à Pékin, et sur la demande de l'Ambassade de France qui n’avait pas encore le projet de création d’un centre culturel, a cherché des partenaires et un bâtiment susceptible d’accueillir une Alliance. Patronnée par un comité de personnalités locales, l’Alliance de Pékin, qui avait pour but de se consacrer uniquement à l’enseignement du français, trouva un ancien bâtiment qui appartenait à une fondation portant le nom du philosophe français Auguste Comte, fondation fondée par des intellectuels chinois et qui disparut pendant la révolution culturelle. Le bâtiment, très délabré, était situé à 200 mètres de Donghuamen, la porte orientale de la Cité interdite, en plein centre historique de Pékin. Il fut transformé en huit salles de classe, trois bureaux et une bibliothèque et cette nouvelle Alliance ouvrit en mars 1996. Là encore, ce fut Hong Kong qui fournit le soutien financier grâce à des donations de M. Simon Murray, de M. MacAulay, gendre de Sir Lawrence Kadoorie et de M. James Kong, président de la Chekiang First Bank.

M. James Kung, président de la Chekiang First Bank, mécène de l’AF de Pékin

L’Alliance française de canton fut fondée grâce à une donation de M. Tim Ho

La connexion Hong Kong s’arrête là. L’Alliance de Pékin déménagera ensuite au sein des locaux du nouveau Centre culturel français de Pékin et les Alliances de Chine continentale voleront de leurs propres ailes. Elles se développeront ensuite très rapidement et sont aujourd’hui au nombre de douze : Shanghai, Canton, Xi’an, Chengdu, Chongqing, Wuhan, Jinan, Hangzhou, Qingdao, Dalian, Shenyang, Nanjing regroupées avec les Alliances de Hong Kong et Macao sous une Délégation générale à Pékin. Le statut des Alliances de Chine continentale reste cependant très différent de celui de Hong Kong et Macao qui, grâce au principe d’« Un pays, deux systèmes » dont bénéficient les Régions administratives spéciales, jouissent d’une totale indépendance.

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 29


1

986年秋,接替 Jean Souillat 的新任法協總監 Francis Hétroy 甫抵香江便宣稱:『但願法國文化協會能像英國文 化協會那樣,通過談判、協商,慢慢地、循序漸進地走出 一條通往中國之路。』

通往中國之路

中國大陸政權易幟後的幾年,形格勢禁,共產黨政府不容法協存 在,於是香港的法協便成了一枝獨秀。重返中國大陸,這是巴黎 法協長久以來夢寐以求的。但在重新踏足中國大地之前,還必須 借助澳門做橋樑。澳門,是西方通向中國的大門,十六世紀耶穌 會教士通過它直達紫禁城謁見天子。這個葡萄牙於1557年建立的 小小殖民地,經過442年的悠悠歲月,於1999年回歸中國。

澳門,充滿對比的城市 若問法協為何長期坐鎮澳門,這大概得從法葡兩國的殖民歷史找 原因。這兩個老牌殖民帝國都竭力想維持對舊殖民地的影響。因 此,1885年,當巴黎的海外傳教團欲於澳門擴大拿撒勒基金會, 卻遭到澳門葡國政府的冷待,後來只得遷往香港的薄扶林。 這很可能因澳門的法國人社區規模細小,如不計長駐億萬富翁何 鴻燊賭場的法國癲馬夜總會的肯肯舞孃,總共不超過二十幾人。 Catherine Pasquier 是一個講葡語的法國年輕婦女,她精力充沛, 是一位出色的主持人和不倦的舞蹈家。是她於1987年奠定了澳門 法協的基礎,並為其初期的發展貢獻了力量。她請求香港法協出 手相助,最終,澳門法協於1987年7月20日正式成立,並由她出 任第一任總監,而葡萄牙貴族 Joaquim Perestrelo Neto Valentee 先生則任協會委員會主席。香港法協總監亦成為協會諮詢委員會 委員。除巴黎法協外,香港法協亦給以資助,十幾年來,在師資 和教學器材方面鼎力相助。 2017年,澳門法協慶祝其三十周年華誕,雖然它規模不大,身處 澳門這個賭場林立的國際賭城,卻生機勃勃,運作良好,每年都 接受不少學生,在澳門有計劃地傳佈法國文化。 澳門法協於傳奇的峰景酒店 (Hôtel Bela Vista de Macao),1999 年成為葡國駐澳門總領事館) 正式成立,香港法協總監 Francis Hétroy 在拿破崙塑像下,在充滿詩意的氣氛裡,也許為週遭的神 奇高雅所感動,說出了對中國魂牽夢縈的的一段話: 『太陽試圖穿過雲層,滲入峰景酒店百年建築厚厚的圍牆。在半 明不暗的大廳裡,拿破崙的石像靜默無語,聆聽着 Piaf 這個「小 妞」如泣如訴的感人歌聲,她呼喊道:我此生無悔,我愛我的兵 哥哥。沉浸在這個已然消逝遠去的時代的回憶裡,我們同時也在 思考如何締造一個新法協的未來。 澳門!來自遠方的歐洲人,有誰不夢想一睹這個海港,這個葡萄 牙征服者和天朝大臣相會的地方? 四百年悠悠歲月過去了,今天,我身處澳門,抱着同一個夢想, 懷着忐忑的心情,遠眺這條大街盡頭的中國國門。忘掉一切艱難 險阻,政治扞格,我渴盼在中國大地,黃河之畔的各大城市建立 一個又一個法國文化協會,他們欲瞭解我們,而我們也極想對他 們有新的認識。』

廣州、上海、北京 這個夢想可說很快便得以實現。話說香港回歸前十年,人心惶 惶,人們爭相移民,而加拿大的魁北克更是首選之地,當時的經 濟形勢亦良好,於是法協便應時順勢,展開了在中國發展的政 策。

譯者注:Alliance Française 在中國大陸的中文譯名為『法語聯盟』

30 P A R O L E S

Janvier / Février / Mars 2017

首先是廣州。Francis Hétroy 在隱約提到1991年法國政府向台灣 出售軍艦這件事時這樣明確說道:『為籌辦法協,去了廣州十七 次,北京兩次,往返巴黎無數次,終於得到了法中兩國政府對這 個被視為大膽冒險的計劃的首肯。』在諸多困難中,其中一項 是,法協為一個獨立自主的機構,由一個地方人士組成的委員會 主持,這在中國是不允許的。因此,必須尋找一個可被中國政府 接受的組織形式。可巧此時,廣東省教育局表示有興趣邀請法協 在大學的夜校舉辦法語課程,並答應將一座正在建築的大樓的第 八層 (600平方米) 租給法協,為期十年,由法協承擔一切設備費 用。1987年9月,在 Jean-Pierre Dumont 的領導下,法協以「法 粵語言培訓中心」之名正式成立,並在香港名宿何添的慷慨資助 下,擁有一流的教學設備。 與此同時,在上海也和教育部門的高層官員進行了接觸。在經過 和一些機構的合作之後,最終選擇了和廣州一樣的合作夥伴,即 位於外灘附近的一所業餘大學,並在該校新建了一層樓,設置了 八間課室,一個語言室,一個圖書館,一間電影放映室及一間快 餐廳。1991年5月,在上海市副市長及法國駐上海總領事 JeanPierre Montagne 的觀禮下,合同由法國對外行動部長 François Hingue 簽署。 這是難忘的、感人的一刻,Francis Hétroy 回憶道。坐滿三張 枱的上海舊法協老教師感動得老淚縱橫。他們是在1952年法協 關門結業時離開的。法協將一應設備轉讓給法文俱樂部 (Cercle francophone),而這俱樂部在文化大革命期間亦宣告解散,1 500 本藏書被認為內容具煽動性而被沒收充公,圖書館後輾轉撤退到 日本橫濱的法協。舊上海法協於1911年成立,和著名的震旦大學 一起,積極弘揚法國文化。移居香港的震旦校友於上世紀五十年 代常於香港法協聚會。 上海法協的成立,亦勿忘了查良鏞先生的慷慨資助。他是明報集 團的創辦人,著名的武俠小說家,他的許多作品都被改編成電 影。他崇拜大仲馬,是他的忠實讀者。上海法協於1992年11月 21日正式成立,巴黎法協總書記 Jean Haric 專程抵滬觀禮。

廣州、上海之後,一路直通北京 Francis Hétroy 離開香港法協後,回到巴黎工作,被任命負責發 展法協的工作。他於1995年前赴北京,受駐京法國大使之托,為 籌建法協尋找合夥人和地址。北京的法協由當地人士組成的委員 會所主持,其唯一宗旨為教授法語。最終在一個屬於以法國哲學 家 Auguste Comte 命名的基金會的舊大廈找到落腳處。這個基金 會由一些中國知識份子所創立,文化大革命期間被取締。這座破 舊的大樓離東華門200米之遙,處北京古城中心。大廈被改建成 八個課室,三個辦公室和一個圖書館,1996年3月,北京法協正 式成立。法協同樣得到香港的資助,資助人有 Simon Murray 先 生,MacAulay 先生,他是嘉道理爵士的女婿,以及浙江第一銀 行行長孔祥勉先生。 和香港的因緣到此為止。之後,北京法協移師北京法國文化中心 新址。從此,在中國大陸的法協展翅高飛,迅猛發展,如今遍佈 十二個城市:上海、廣州、西安、成都、重慶、武漢、濟南、杭 州、青島、瀋陽、南京,和香港及澳門的法協一起,由駐北京的 一個總部領導。 香港和澳門的法協和中國大陸的法協地位完全不同。得益於特區 的一國兩制,港澳的法協完全獨立自主。


詩詞

Poésie

Erik Satie, gymnopédiste

Porte d’entrée de l’Arcueil : photo prise par Brancusi

«

Suzanne Valadon. Autoportrait, 1883

Erik Satie, par Suzanne Valadon

V

êtu de sombre, le teint blême, roulant des yeux effarés d’oiseau de nuit, il tenait du clown et du sacristain. Un sacristain goguenard ou un clown ayant eu des ennuis (...) Le matin, chaussé de sabots, il allait tirer de l’eau à la borne-fontaine : Pas pour boire, tu me connais ! ... et entrait chez Frédé prendre son petit noir. » (Roland Dorgelès) Erik Satie (1866-1925), « Pour moi, ça n’est pas un exemple à célébrer. Je refuse que l’argent public serve à honorer un membre du parti communiste alcoolique », propos de Monsieur DenisTruffaut, conseiller FN à Arcueil, tenus lors de délibérations autorisant le maire à solliciter des subventions à l’occasion du 150e anniversaire de cet oiseau de nuit...

Erik Satie, le musicien, tiré dans la rubrique poésie ? Oui, parce qu’existent des Ecrits, réunis par Ornella Volta et publiés la première fois en avril 1977 qui attestent l’existence d’un écrivain que l’on avait classé tout d’abord chez les faiseurs de bons mots. Et puis, ce personnage excentrique et réfractaire qui nous envoie du côté de Dada... « Le musicien est peut-être le plus modeste des animaux, mais il en est le plus fier. C’est lui qui inventa l’art sublime d’abîmer la poésie » Les raisonnements d’un têtu. Têtu dont les premiers mots de ses Mémoires d’un amnésique affirment que « tout le monde vous dira que je ne suis pas un musicien ». Plus tard encore, lorsqu’une revue avant-gardiste lui demanda quelques précisions biographiques, il révéla juste qu’il ne mangeait que « des aliments blancs : des œufs, du sucre, des noix de coco, du poulet cuit dans de l’eau blanche, des moisissures de fruits, du riz, des navets, du boudin camphré, des pâtes, du fromage (blanc), de la salade de coton et de certains poissons (sans la peau) ». Force détails qui durent laisser les lecteurs sur leur faim... mais qui allaient dans le sens de son refus de s'attirer toute sympathie et compréhension de ses contemporains. Erik Satie naîtra à Honfleur, d’un père courtier maritime et d’une mère d’origine écossaise. La famille s’installe en 1870 à Paris, le père ayant obtenu un poste de traducteur mais deux ans plus tard, à la mort de sa mère, Erik Satie retourne avec son frère à Honfleur, chez ses grands-parents. C’est là qu’il prendra ses

Texte : Bernard Pokojski 波高斯基 撰文 Traduction : Wong Yan Tak 王人德 翻譯

Erik Satie, vers 1910

premières leçons de musique avec un organiste, jusqu’en 1878, date à laquelle sa grand-mère décède. Il repart à ce moment à Paris, chez son père qui eut entre temps l'heureuse idée de convoler avec une jeune professeur de piano qui enseignera à Erik Satie les bases de l’instrument. En 1879, il entre au Conservatoire de musique d’où il sera tout naturellement renvoyé après deux ans et demi mais magnanimement, il y sera réintégré en 1885 pour connaître le même sort que précédemment, n’ayant su impressionner plus favorablement ses professeurs. « Pour fuir ce carcan musical » comme il le dira, Satie s’engage dans l’armée d’où là-aussi il s’échappera « par la grâce d’une pneumonie volontairement attrapée », poitrine au vent un soir d’hiver. L’ami bidasse sera réformé du 3ème régiment d’Arras où il avait passé tout de même quatre mois qui lui furent 4 siècles... Retour au domicile paternel ; après trois mois, il se sentira « aussi à l’aise qu’un hypocondriaque à un congrès de médecine ». « Demain je quitte la cellule (qui n’aura jamais si bien porté son nom) familiale. J’emménage dans une petite chambre rue Condorcet ». Mais en 1886, il compose déjà, malgré toutes ces tribulations quatre Ogives. « Mes Ogives sont pures. Je ne les ai pas recouvertes de toutes ces lourdeurs orchestrales qui épatent tant la galerie “des oreilles poussiéreuses”, vous savez, celle qui vassalise et fait l’opinion. Mais un temps viendra ». Œuvres brèves et sérieuses écrites dans un style plain-chant, elles révèlent son intérêt pour un Moyen-Age quelque peu rude et stylisé... Suivront en 1887 Sarabandes, plus tard louées pour leur simplicité et leur harmonie, novatrices par leur « tâchisme », puis il nous donnera l’année suivante « Trois gymnopédies pour piano et en 1890-91 les Six gnossiennes ; tout ce qui constitue en fait le Satie aimé du grand public, empreint d’une inimitable mélancolie. A cette époque, il s’installe au 6 rue Cortot en plein cœur de Montmartre. « De ma piaule, au dernier étage, la vue s’étend jusqu’à la frontière belge ». Il a été engagé au Chat Noir comme pianiste. « Les quelques sous qui entrent dans ma poche ne font pas long feu certes, mais qu’importe, je me sens autant

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 31


à ma place dans cet endroit qu’un pape catholique au Vatican. » Satie brûlera ses nuits au Chat Noir en compagnie de Verlaine, Mallarmé et autres illustres inconnus, jusqu’à ces petits matins où, plombé de fatigue et lesté d’alcool, le chemin du retour lui semblera aussi éprouvant que marcher dans la mer... comme dans ces rêves où « faire un pas demande un effort surhumain... comme une étrange impression de courir derrière les escargots. » Mais que diable : « La nuit s’annonce, il est temps pour moi de m’absinther. » Il s’absentera du Chat Noir et tant pis « quand se ferme une porte, s’en ouvre une autre, et dans mon cas celle de l’auberge du Clou, sur l’avenue Trudaine. J’y officiè aujourd’hui comme tapeur à gages (...) primordial en cette période de disette qui s’éternise ». Il avait entre temps rencontré Debussy et tous deux aimant fureter à la librairie de l’Art indépendant, tombèrent un jour sur Joséphin Péladan, auto-proclamé Grand Maître et fondateur de l’Ordre kabbalistique de la Rose-Croix qui lui proposa l’important rôle de maître de chapelle, qu’il accepta. Il ira même jusqu’à composer les Sonneries de la Rose-Croix et le Fils des étoiles et fort de son engouement mystique, il élèvera de ses propres mains « l’Eglise métropolitaine de l’Art de Jésus-Conducteur », dont il sera à la fois le trésorier, le grand-prêtre et l’unique fidèle. Autre manifestation sans doute de son goût pour la dérision car de sa chaire il lancera ses bulles contre tous les « malfaiteurs spéculant sur la corruption humaine ». Vaste programme... En 1893, Satie tombera follement amoureux de Suzanne Valadon, son unique amour qu’il demandera même en mariage mais leur séparation après six mois, le laissera dans « une solitude glaciale » lui remplissant la tête de vide et le cœur de tristesse. Pour se punir, dira-t-il, il composera Vexations (retrouvé après sa mort) dont le thème construit à partir d’une mélodie courte devait être répété 840 fois. Etait-ce une nouvelle farce ? Par sûr, car ce morceau auto-hypnotique sera joué dans son intégralité durant presque 20 heures par John Cage qui tenait Satie en très haute estime... Il rencontre la même année Ravel qu’il fustigera plus tard par ces mots cinglants : « Ravel vient de refuser la Légion d’Honneur, mais toute sa musique l’accepte ». En 1895, il fera un héritage inespéré qui lui permettra de faire imprimer plus d’écrits et d’acheter de nouveaux vêtements. Il abandonnera le style écclésiastique et endossera un costume unique, couleur moutarde, reproduit en sept exemplaires... Malheureusement, son héritage fondant et l’argent rentrant difficilement, il devra quitter son minuscule espace où « tout est tellement compact que même la porte ne peut plus entrer dans la pièce quand on la pousse », pour Arcueil. Là, il se repliera sur lui-même, deviendra encore plus excentrique et misanthrope avouant ne plus s’intéresser qu’aux enfants, aux pauvres et aux animaux. De 1898 à 1908, il écrira très peu de pièces notables si ce ne sont les Trois morceaux en forme de poire, réponse à Debussy qui dénigrait sa musique, n’y trouvant aucune forme définie... A 39 ans, il s’inscrira à la « Schola Cantorum » de Vincent d’Indy pour étudier le contre-point classique avec Albert Roussel, envahi de doutes sur sa propre musique... A Arcueil, il embrassera alors le socialisme et participera au Patronage laïc, y faisant une nouvelle fois une mue vestimentaire pour enfiler le costume du « fonctionnaire bourgeois » avec chapeau melon et parapluie... En 1915, il fera la connaissance de Cocteau avec qui il commencera à travailler l’année suivante et en 1917, naîtra le ballet Parade auquel s’était joint Picasso. Ce sera un scandale retentissant : l’imagination débridée de Cocteau s’alliera à la musique répétitive de Satie pimentée de sirènes, machine à écrire, revolver en plastique, bouteillophone, tuyau d’orgue. Décors évidemment provocants ayant su mêler figuralisme et cubisme. Un critique louant la représentation pour l’assassiner ensuite recevra cette carte postale de Satie « Monsieur et cher ami, vous n’êtes qu’un cul, mais un cul sans musique. » Satie comparaîtra en correctionnelle pour injures publiques et diffamation : la carte postale envoyée telle quelle offrait librement à la concierge son contenu... Il écopera d’une semaine de prison avec sursis. En 1918, il nous donnera son second

32 P A R O L E S

Janvier / Février / Mars 2017

chef-d’œuvre Socrate, pièce dans laquelle il atteint perfection et équilibre entre imagination toujours décalée et écriture toute harmonique... Les années qui suivirent, Satie se retranchera encore davantage dans la provocation et prendra partie pour Tristan Tzara et Dada, contre Breton et Aragon. En 1924, Mercure, en collaboration avec Picasso et Relâche, ballet instantanéiste avec des décors de Picabia, verront le jour. Relâche fut qualifié de « bastringue à l’état pur » ; les foules hurlèrent et la critique se déchaîna. Roland-Manuel fut le seul à prendre la portée du phénomène : « Une telle œuvre qui touche le fond de la misère esthétique, porte en soi un incomparable enseignement. Une hérésie achalandée illustre ici sa déchéance. Remercions-la de proclamer sa propre faillite, de se suicider aussi bien et de mourir sans beauté... » A l’entracte, il y eut la projection d’Entr’acte, et il va sans dire que la danseuse à barbe et le chameau funéraire furent accueillis par des hurlements et des quolibets qui mirent le désordre à son comble. Clameurs et sifflets s’étaient déjà fait entendre aux premières images, se mêlant harmonieusement aux bouffonneries mélodieuses orchestrées par Satie... Cependant hélas, début 1925, Satie tombe malade et se fait hospitaliser à l’hôpital Saint-Joseph dont il ne sortira pas vivant, victime semble-t-il, d’une cirrhose du foie soigneusement cultivée. « C’est bizarre, faisait-il remarquer. On trouve dans tous les bars des gens disposés à vous offrir un verre. Aucun ne songera à vous lester d’un sandwich. » Seuls quelques-uns se doutaient de sa misère dont ils prirent la vraie mesure à la vue de son studio à Arcueil où trônait un piano désaccordé rempli de correspondances non-ouvertes... Un placard doté d’une collection de parapluies et de faux-cols, une armoire avec ses éternels costumes de velours... C’était toute la misère dans laquelle il vivait et qu’il avait baptisé « la petite fille aux yeux verts... » « Pour s’intéresser à Satie, il faut commencer par être désintéressé, accepter qu’un son soit un son et qu’un homme soit un homme, renoncer aux illusions qu’on a sur les idées d’ordre, les expressions de sentiments et tout le reste des boniments esthétiques dont nous avons hérité ». (John Cage, Silence, discours et écrits, Denoël, 1970) - Erk Satie Ecrits, réunis par Onella Volta, éditions Champ libre, 1990 - Les bulles du parcier, Fata Morgana, 1991 - Erik Satie par Romaric Gergorin, Actes-Sud, 2016

A l’époque de la Préhistoire, les novateurs n’étaient certainement pas mieux vus qu’ils ne le sont aujourd’hui. Alphonse Karr nous a raconté les ennuis qu’eut dans le temps, le très vieux temps... un savant primitif, lequel osa proposer de compter jusqu’à vingt, au moyen des doigts des pieds. Pensez donc : ... un révolutionnaire ! Qu’on se figure les difficultés que dut vaincre le premier homme qui descendit un escalier ! Ses amis se moquèrent forcément de lui, ... et en rirent à se tenir le ventre... Un « épateur ». Et la surprise publique à la vue de la première Dame qui porta un collier tout de têtes de veaux... Quelle coquette !... Par contre, il y a lieu de supposer que le premier pot de confiture a été découvert mystérieusement par un enfant. Les parents n’apprirent l’événement que lorsque le pot fut vide — bien entendu — « Il n’y a plus d’enfants » dirent-ils

Satie 1916, Jean 1916


着深色的衣服,蒼白的臉龐,轉動着夜鳥般恐懼的眼睛,他 既像小丑,又像一個虔誠的教徒。一個嘲弄人的教徒,一個 心煩意亂的小丑…… 早上,他腳踏木鞋,來到龍頭取水:你 知道我,不是拿來喝!…… 他走到 Frédé 家喝一杯清咖啡。』(Roland Dorgelès)

埃里克.薩蒂 (1866-1925),『我認為這不是一個值得紀念的人物。我 反對將公帑用於紀念一個嗜酒的共產黨員。』這是阿爾克伊 (Arcueil) 國民陣線顧問 Denis Truffaut 先生在商討是否委托市長為紀念這隻夜鳥 誕生150周年申請資助時的講話。

埃里克.薩蒂

埃里克.薩蒂是一個音樂家,竟出現在文學欄裡?不錯,因為他有文 章傳世。這位人們將之歸類為善於遣詞造句的作家的文字,由 Ornella Volta 蒐集,編纂成書,以《Écrits》的書名出版問世。此外,這個怪僻 和倔強的人物還向我們顯露他達達派的一面,他說:『音樂家也許是最 謙卑的動物,他為此感到驕傲。是他創作了破壞詩歌的卓越藝術。』 (《一個固執者的論證》(Les raisonnements d’un têtu)。這個固執的人 在他的《一個遺忘症患者的回憶》(Mémoires d’un amnésique) 一書開 篇裡這樣寫道:『大家都對你說我不是一個音樂家。』稍後,當一份 先鋒派雜誌要他寫幾句他的傳略時,他透露他只吃『白色』的食物: 雞蛋、糖、椰子、清水煮雞、水果、米飯、蘿蔔、禽肉白香腸、花式 麵、乳酪、生菜和一些魚類 (去皮的)。』林林總總直令讀者飢腸轆轆 …… 但他拒絕世人的同情和理解。

裸體歌舞者 ─

埃里克.薩蒂誕生於翁弗勒爾 (Honfleur),父親是船舶經紀人,母親為 蘇格蘭裔法國人。1870年,舉家定居巴黎,父親謀得一份翻譯工作, 兩年後母親離世,他和弟弟便回到翁弗勒爾祖父母家中。就在這裡, 他跟一位管風琴師開始學音樂,直至1878年祖母謝世,他重新回到巴 黎父親身邊。不久,父親和一個年輕的鋼琴女教師結婚,並由她教授 埃里克.薩蒂彈奏鋼琴的初步知識。 1879年他入讀音樂學院,兩年半後,被開除學籍。1885年他再度進入 音樂學院,然而終究不能討好老師而遭到和前一次一樣的命運。正如他 所說的,『為擺脫音樂這個桎梏』,他應征入伍,但同樣當了逃兵。他在 一個冬夜敞開胸膛躺在風中,『有意令自己得了肺炎』好離開隊伍。我 們這位兵哥哥是由阿拉斯 (Arras) 第三兵團復員的,他在部隊裡度過了 如同四個世紀的漫長的四個月。他回到父親身邊,只住了三個月,他便 感到和『一個疑病患者身處醫學大會那樣「自在」。』『明天,我便離 開這個家庭牢籠,住進 Condorcet 街一間小房。』1886年,雖然有這 些磨難,他卻創作了四首《Ogives》(尖形穹窿) 鋼琴曲。他說:『我的 《Ogives》是純粹的,我沒有為它配上令充滿外行耳朵的音樂廳震驚的 沉重的音樂,你知道,音樂廳總是逼人就範,自有主見。但一個時代就 將來臨。』這是些以素歌風格寫下的簡潔、嚴肅的作品,揭示了薩蒂偏 愛中世紀有點粗獷、單調的音樂。 1887年,他創作了《薩拉班德舞曲》(Sarabandes),由於音樂的簡潔、 和諧以及具『點彩派』風格,顯得清新,富於創意,備受讚賞。翌年, 他又為世人譜寫了《三首裸體歌舞》(Trois gymnopédies) 鋼琴曲,1890 年至1891年,創作了《Six gnossiennes》。這些作品均帶有獨特的憂鬱 色彩,成為薩蒂最受人喜愛的音樂作品。這個時期,他居住在蒙馬特爾 中心的Cortot 街六號。他說:『從我頂樓的陋室極目遠眺,可一直看到 比利時邊界。』 他受顧於黑貓舞廳 (Chat Noir) 任鋼琴師。『當然,袋裡的幾塊錢不足 於維持生計,但這沒關係,我在這裡打這份工感覺良好,就好比教皇 坐鎮梵蒂岡一樣。』他在黑貓舞廳和魏爾蘭、馬拉美以及其他陌生的 名流共度良宵,直至翌日凌晨,才拖着沉重的步履,醉醺醺地走出舞 廳。回家的路途顯得異常艱辛,彷彿在海中載浮載沉,彷彿在夢中, 『每邁一步都需超人的力量…… 有一種彷彿在後面追逐蝸牛的奇異 感覺。』但管他呢!『夜幕降臨,對我來說,是對酒當歌的時候。』 後來他離開了黑貓舞廳,這沒甚麼,『一門關閉,另一門打開,位於 Trudaine 大道的 Clou 旅館的大門為我敞開。我在這裡好像四處告借 的人,對於身處遙無盡期的貧困中的我,這很重要。』他結識了德布 西,兩人喜歡到獨立藝術書店淘書,他們偶然認識了自稱『薔薇紅十 字會』創辦人的 Joséphe Péladan,他建議薩蒂擔任唱經班的指揮,他 接受了,並譜寫了《薔薇紅十字會的鐘聲》(Sonneries de la Rose-Croix)

及《星星之子》(Fils des étoiles) 兩首聖曲。他篤信宗教,親手建立了 『大都會耶穌基督教派』,並親自擔任寶庫管理員和大祭司,是虔誠 的教徒。他從講道台上對『藉人性的腐敗牟利的歹徒』發出嚴厲的譴 責,這是他性喜嘲弄的又一次表現。 人生大事……1893年,薩蒂瘋狂地愛上了 Suzanne Valadon,這是他 一生中唯一所愛的人,他甚至向她求婚。相愛六個月後他們分手了, 這令他陷入『冰冷的孤獨』中,他腦袋空空,滿懷憂傷。為了自懲, 他創作了《煩惱》鋼琴曲 (Vexations,他死後才被發現),曲中簡短 的主旋律被重覆了840次。這是否一個新的玩笑?約翰.凱奇 (John Cage) 花了整整20個小時完整地演奏了這首自我催眠曲,他對薩蒂評 價甚高。 同年,他遇見了拉威爾,後來他以這樣尖刻的語氣抨擊他:『拉威爾 剛剛拒絕了榮譽勳位,但他的整個音樂都是接受它的。』1895年, 他意外地得了一筆遺產,這讓他可出版更多的作品,購置新衣。他拋 棄教士款式的服裝,穿起一件芥末色的獨特西裝,一共訂製了七套。 不幸,遺產愈用愈少,入息又不多,他只好離開他的斗室移居阿爾克 伊。『在那間斗室裡東西塞得滿滿的,甚至連門都推不進去。』他蜷 縮家中,反省自己,變得更加乖戾、悲觀厭世,他承認自己只關心兒 童、窮人和動物。 1898至1908年,他沒有創作出多少重要的音樂作品,只寫了《Trois morceaux en forme de paire》,這是回應德布西而寫的,德氏認為 他的作品沒有任何形式,對他的音樂甚為貶抑。39歲時,他進入樊 尚.丹第 (Vincent d’Indy) 的巴黎聖樂學院師從阿爾貝.魯塞爾 (Albert Roussel) 研習古典對位法,對自己的音樂充滿懷疑。在阿爾克伊,他 信奉了社會主義,並加入了世俗少年之家,在服飾上又做了一次轉 變,穿上了公務員的服裝,頭戴圓頂禮帽,手持一把雨傘。 1915年,他認識了科克托 (Cocteau),並在翌年和他一起工作。1917 年,他創作了芭蕾舞劇《遊行》(Parade),畢加索亦參於其事。這引 起了劇烈的轟動:科克托天馬行空的想象和薩蒂不斷重覆的音樂融成 一體,其中穿插着氣笛聲、打字機聲、塑膠手槍聲、瓶擊樂、管風 琴聲。舞台背景極具挑戰,形象派和立體派互相混合,相得益彰。一 個藝評人先是對它大加讚賞,繼而將之貶得一文不值。後來他收到薩 蒂寄來的一封明信片,上面寫着:『先生,親愛的朋友,你簡直是一 個飯桶,一個不知音樂為何物的飯桶。』薩蒂因辱罵和誹謗罪被傳召 輕罪法庭受審。一封這樣寄出的明信片,內容公開,連大廈的女看更 都一目瞭然。他被判一星期監禁,緩期執行。1918年,他為世人創 作了另一部代表作交響戲劇《蘇格拉底》(Socrate),劇中他將總是與 現實錯位的想象與和諧的音樂結合得非常完美平衡。接下來的幾年, 薩蒂益發四處挑釁,他站在特里斯坦.查拉一邊,反對布勒東和阿拉 貢。1924年,他和畢加索合作創作了《墨丘利》(Mercure),並創作 了即興芭蕾舞劇《鬆弛》(Relâche),由皮卡比亞設計佈景。《鬆弛》 被認為是『純粹的喧鬧』。觀眾喝倒采,批評界群起攻之。RolandManuel 對它作了這樣的評論:『這樣一部作品已跌至美學最底層,但 本身卻也包含教益。內容豐富的異端展現了它的墮落。感謝它宣告了 自己的失敗,自我了斷和醜陋的死去……』 幕間休息時,放映了《幕間節目》,毫無疑問,當長着鬍子的舞孃和 奔喪的駱駝一出場,觀眾的尖叫聲和咒罵聲,令混亂的場面達至頂 峰。在最初的幾場戲,喧囂和噓聲已經四起,卻和薩蒂創作的悅耳、 滑稽的音樂和諧地融為一體。 1925年,薩蒂病倒了,住進了 Saint-Joseph 醫院,從此再也沒出 來,據說他是死於慢性肝硬化。 『這真怪,他這樣指出,在所有的酒吧裡,大家都會請你喝一杯,但 卻沒有一個人會請你吃一塊三文治。』只有幾個人發現他的貧困,因 為人們看到,在他阿爾克伊的畫室裡,在一架走音的鋼琴上堆滿未拆 開的信件,一個壁櫃裡塞滿了各種雨傘和假領。這便是他潦倒度日的 陋室,他給它取了一個美麗的名字:『綠眼的小姑娘』。 『要親近薩蒂,首先必須公正,不偏不倚,接受一個聲音即為一個聲 音,一個人即為一個人,並拋開我們一向以為天經地義的秩序結構、 感情表達以及所有有關美學的陳腔濫調。』 (John Cage:《寂靜、演說和文字》Denoël,1970年)

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 33


中國藝術史

Histoire de l’art chinois

Traité d’un peintre en résidence :

Discussion sur la peinture de Paisible maison de montagne de Fang Xun (1736-1799) (1) Texte : Frank Vigneron* 韋一空 撰文 Traduction: Wong Yan Tak 王人德 翻譯

« Le confucéen paresseux »

La plus grande partie de sa vie comme peintre en résidence

riginaire de Shimen, son surnom le plus employé était « Lanru » 嬾 儒, c’est-à-dire « le confucéen paresseux ». Célèbre pour sa poésie, sa calligraphie, sa peinture et son érudition classique, Fang Xun fut aussi vénéré pour son intégrité personnelle. Il voyagea dans tout le Zhejiang et le Jiangsu avec son père Fang Mei 方梅 et rencontra très jeune un grand nombre de lettrés qui remarquèrent tout de suite ses capacités artistiques. Quand son père mourut, le laissant dans un dénouement qui le marqua toute sa vie, il fit la connaissance d’un lettré de Jiaxing appelé Jin Deyu 金德輿, et dont le nom personnel public était Eyan 鄂岩. Pendant son long séjour chez celui-ci, qui dura toute la vie de Jin Eyan, Fang Xun eut l’occasion de copier des soutras bouddhistes de son écriture élégante ainsi que les nombreuses peintures de la collection de son mécène. Cette expérience lui donna une vaste culture picturale, une grande maîtrise des styles et des techniques de la peinture, et lui procura la base sur laquelle il put élaborer les théories de son célèbre traité, Discussion sur la Peinture dans une paisible maison de montagne (Shanjingju lunhua 山靜居論畫).

Quelles qu’aient pu être les relations entre ces deux hommes, Fang Xun refusa pendant des années de peindre pour d’autres personnes et d’enseigner son art, même pour des salaires élevés. En dépit de ses talents littéraires et artistiques, il ne chercha jamais à changer sa situation sociale en passant les examens impériaux. Cette situation surprit généralement tous les commentateurs de son œuvre et ses amis mêmes ne comprirent pas ce qu’ils ne pouvaient voir que comme quelque chose de profondément regrettable. La mauvaise santé dont ils parlent tous est généralement tenue pour responsable de ce choix, mais d’autres virent là ou bien un manque d’ambition ou bien un manque de courage dû à son bégaiement. Après la mort de son mécène cependant, il consentit finalement à l’offre d’un des plus célèbres lettrés-officiels de l’époque, Ruan Yuan 阮元 (1764-1849) qui l’avait rencontré lors d’une de ses visites dans le Zhejiang et avait admiré son intégrité, sa culture et son talent. Leur relation semble avoir été très brève et pas particulièrement amicale, ce qu’Anne Kerlan-Stephen explique par le statut relativement bas de Fang Xun qui non seulement n’avait jamais passé les examens impériaux, mais avait aussi passé la plus grande partie de sa vie comme peintre en résidence, ce qui lui donnait presque le statut de peintre professionnel. Après cet épisode, quand Fang Xun put enfin s’installer seul à Hangzhou, il n’avait déjà plus qu’un an à vivre.

O

Les Joies et les plaisirs de la grande paix Anne Kerlan-Stephen a montré, dans sa thèse sur Fang Xun, que les relations entre notre artiste et son mécène étaient bien plus amicales que les textes des peintres de cette époque ont pu le montrer. Généralement, ces quelques ouvrages disent que Fang Xun était souvent forcé par Jin Deyu à peindre des sujets qui ne l’intéressaient pas nécessairement et qu’il exigeait de lui l’exclusivité de son talent. L’ouvrage intitulé Les Joies et les plaisirs de la grande paix [Taiping huanle tu 太平歡樂圖] et représentant les professions et les passe-temps des habitants du Zhejiang fut ainsi commandé à Fang Xun par Jin Eyan pour être offert à l’empereur Qianlong lors d’une de ses tournées d’inspection dans le sud. Ces dessins, au nombre d’exactement cent, étaient accompagnés de textes de Zhao Huaiyu 趙懷玉 (1747-1823) et Zhu Fang’ai 朱方藹 (1721-1786) ainsi que d’une calligraphie du célèbre bibliophile Bao Tingbo 飽廷博 (1728-1814), trois des amis de Jin Deyu qui se réunissaient fréquemment dans la résidence de ce dernier. Tous étaient des lettrésofficiels qui avaient été, à un moment ou un autre, assez proches de la cour et de l’empereur Qianlong. Cette collection de dessins montre clairement le talent de Fang Xun pour la représentation des activités humaines et fait de lui un de ces peintres de personnages qui pouvaient aussi s’adonner à bien d’autres genres sans rien abandonner de leurs ambitions d’appartenir aux représentants de l’art « sérieux », c’est-à-dire de l’art lettré. Souvent présentée comme une honteuse soumission à l’autorité mandchoue (on se souvient que les historiens contemporains sont encore en désaccord sur la position morale des dirigeants Qing), cet ouvrage peut bien plutôt être vu comme une preuve supplémentaire qu’à cette époque la répression de l’état était bien moins visible que l’aide qu’il apportait à de grands projets littéraires dans lesquels les lettrés pouvaient prouver leur valeur. * Frank Vigneron (Professeur, Fine Arts Department, The Chinese University of Hong Kong)

34 P A R O L E S

Janvier / Février / Mars 2017

Le paysage, les personnages, les fleurs et les plantes ainsi que les images bouddhistes Fang Xun qui, comme Shen Zongqian, choisit d’embrasser les idéaux de Dong Qichang, pratiqua un grand nombre de genres : le paysage, les personnages, les fleurs et les plantes ainsi que les images bouddhistes. Comme pour Shen Zongqian, ses théories sont à la fois une reformulation et un affinement pratique du credo orthodoxe. Souvent associé à Xi Gang, un autre peintre du Zhejiang et pour des raisons peu claires, Fang Xun publia de nombreux livres dont certains ont complètement disparu, situation très commune pour la littérature de l’époque : à moins d’avoir été publié à tant d’exemplaires que sa survie était assurée, de tels ouvrages, qui étaient généralement conservés dans les nombreuses bibliothèques privées de la région du Jiangnan, furent le plus souvent détruits pendant la révolte des Taiping. Son traité sur la peinture cependant fut assez bien diffusé pour avoir été conservé intact. On se souvient que le traité de Shen Zongqian n’a pas eu cette chance. Apparemment, ce texte, coupé en une myriade de paragraphes commençant souvent par les mêmes mots, semble n’être qu’un ensemble d’aphorismes sur les différents problèmes de la peinture. La division en deux volumes, ou « juan » 卷, qui est la division classique des livres chinois, n’existe en fait que par la limitation de l’épaisseur de ces volumes qui étaient généralement composés d’un nombre relativement fixe de pages. L’ensemble n’est pas pour autant décousu et Fang Xun a pris quelques soins de rassembler les aphorismes traitant du même sujet. En dépit de l’absence de titre pour chacune de ces


Anne Kerlan-Stephens conclut son énumération en rappelant que ce traité ne donne pas la sensation d’avoir été délibérément séparé en sections et qu’il n’y a pas de distinction précise entre théorie et histoire ou pratique et description. Ceci peut être dit aussi des autres traités analysés dans ce chapitre même si un peintre comme Shen Zongqian essaya plus que d’autres de séparer théorie et pratique dans son ouvrage (on se souviendra que, des deux parties traitant du paysage, la première était plus attachée à l’histoire et à la théorie, tandis que la deuxième apportait beaucoup plus de précisions techniques à la pratique du paysage). En fait, les théoriciens de la peinture des Qing ont généralement tendance à associer étroitement théorie et pratique et même la connaissance de l’histoire de la peinture a des conséquences directes sur la façon dont les peintres ont pratiqué leur art. Le traité de Fang Xun, du simple fait qu’il ne comporte pas de division en chapitres, semble considérablement moins bien organisé que les traités de Tangdai, Buyantu, Zhang Geng et Shen Zongqian. Mais l’originalité de certains positions de Fang Xun et le fait qu’il ait abordé en connaisseurs et praticiens le thème des fleurs, plantes et bambous fait de ce traité une des gemmes de cette période de la théorie picturale chinoise.

Fang Xun 方薰 (1736-1799), Les Joies et les plaisirs de la grande paix (Taiping huanle tu《太平歡樂圖》, vendeur de poissons décoratifs et oiseleur, pages 25 et 26 de l’édition originale.

方薰的《山靜居論畫》 (一)

par ties, Anne Kerlan-Stephen a su clairement délimiter les thèmes de cet ouvrage en numérotant aussi les paragraphes, généralement assez brefs. Elle ajoute cependant que cer tains paragraphes, de par le sujet qu’ils traitent, sont parfois difficiles à rattacher à telle ou telle partie. Dans le premier volume, on trouve donc des propos généraux sur la peinture : paragraphes 1 à 46 ; des considérations sur la pratique de cer tains genres : la peinture de paysage pour les paragraphes 47 à 79 et la peinture de personnages pour les paragraphes 80 à 91 ; puis des propos généraux sur la peinture, paragraphes 92 à 124. Le deuxième volume comporte de nouvelles considérations sur la pratique d’autres genres : la peinture de fleurs et de plantes pour les paragraphes 1 à 25 et la peinture de bambous pour les paragraphes 26 à 33. Ils sont suivis par des jugements et des évaluations de peintres des dynasties successives dans les paragraphes 34 à 95. L’ouvrage conclut par des descriptions de peintures dans les paragraphes 96 à 120.

《懶儒》 薰祖籍浙江石門,以外號《懶儒》著稱。詩文書畫均了得,博學多識,為人正直備受尊重。 他和父親一起雲遊,足跡遍江浙兩省。年少時得遇眾多文人雅士,其藝術稟賦頗為人賞識。 父親的離世,是他人生的轉捩點。他結識了嘉興的名士金德輿,對外則稱鄂岩。他在鄂岩家 長住,幾乎伴他一生。期間,有機會用自己清秀的筆跡抄寫佛經,描摹他的恩師珍藏的眾多名畫。這 個經歷,令他對繪畫有廣博的知識,並掌握了各種繪畫技巧和風格,為他撰寫著名的《山靜居畫論》 奠定了紮實的基礎。

《太平歡樂圖》 Anne Kerlan-Stephen 在她論述方薰的論文裡這樣寫道,他和其藝術資助者之間的關係,遠比他同時 代的畫家在著述裡所說的更親密。這些著述裡,通常這樣論及方薰,說他常被金德輿所迫,畫些他不 感興趣的畫,並要求他保持自己的風格。《太平歡樂圖》為一系列表現浙江民俗的畫,是金德輿為貢 奉南巡的乾隆皇帝而委托他畫的。這些畫共計一百幅,有趙懷玉 (1747-1823) 及朱方藹 (1728-1814) 的題詞以及著名珍本收藏家鮑廷博 (1728-1814) 的墨跡。他們是金德輿的密友,常聚會於其家中。他 們都是一些當官的文人,在一個時候,曾接近朝廷和乾隆王。這套畫充份展現了方薰描畫人物活動的 才能,他因此被歸類為這樣一種人物畫家,即既可無拘無束,潑墨揮毫,描繪各種題材的繪畫,又絲 毫不背離『嚴肅』的文人畫風。這套畫常被認為是對清廷的獻媚取寵,但也提供了這樣一個旁證,即 朝廷的壓迫,與其對文化事業的支持相比,並不顯著。在朝廷的獎掖下,文人得以展現其才能。

大半生為家居畫家

儘管和金德輿關係密切,儘管報酬不菲,多年來方薰均謝絕為人作畫或設帳收徒。他能詩善畫,才華 橫溢,但從不思經科舉一途求仕進,改變自己的社會地位。畫評家們對此感到詫異,朋輩們百思不 解,只能對他深感惋惜。一般人均認為這由於他健康欠佳,亦有人認為他澹泊功名,又或因自己口 吃,期期艾艾而卻步。金德輿死後,他最終接受了當時頗負盛名的士大夫阮元 (1764-1849) 的提攜。 阮元是在一次出訪浙江時與他相識的。他欣賞方薰的正直、學養和才華。但他們交往為時不久,友誼 也並不甚篤。Anne Kerlan-Stephen 認為這是由於方薰地位卑微所致,他從未參加科舉,一生大半時 間居家畫畫,是位職業畫家。後來,方薰隻身來到杭州,並在這裡住了下來,但他只剩下一年命。

山水、人物、花鳥、蟲草及佛像 和沈宗騫一樣,方薰尊崇董其昌的繪畫理念,他的繪畫題材廣泛,山水、人物、蟲草、花鳥無所不 包。誠如沈宗騫,他的畫論含蓄雋永,文筆高雅正統。他常和另一浙江畫家奚岡為人相提並論。他發 表了不少著作,其中一些業已湮沒,這在當時的文壇司空見慣,除非出版冊數龐大,方能倖存。這些 書通常為江南許多私人藏書閣所珍藏,但在太平天國期間,大都被付之一炬。方薰的畫論由於保存良 好,傳佈甚廣。我們知道,沈宗騫的畫論則沒有這般幸運。 表面看來,這部畫論分成無數段落,每段開始語句雷同,給人的印象只是一些有關繪畫不同主題的格 言警句的薈萃。畫論分兩卷,這是中國書籍傳統的分法,每卷只有相對固定的數十頁,薄薄一冊。畫 論整體並不因此顯得不連貫,方薰小心翼翼,圍繞每一個主題,均作精辟論述。雖然畫論各部標題 闕如,Anne Kerlan-Stephen 卻能將各部的主題內容清晰劃出,並將不太長的段落標上數目。她補說 道,有些段落探討某個主題,很難將之歸類於某一部。第一卷,第1至第46則,為畫學泛論;接着是 各種畫法論述,47至79則,山水畫;80至91則,人物畫;92至124則,繪畫通論。第二卷繼前論述 各種畫法,1至25則,花鳥、草蟲;26至33則,竹子畫法;接着34至95則,則是歷代畫家的評述; 最後96至120則,以名畫著錄結束。 Anne Kerlan-Stephen 在總結其論述時,提醒我們畫論的作者無意分章劃節,在理論和淵源,或實踐 和描述之間沒有清晰的界別。其他畫論亦有這種傾向,唯獨沈宗騫在他的畫論裡試圖區分理論與實 踐。我們當記得,他論述山水畫的兩個篇章,第一篇側重理論和歷史淵源,第二篇則詳細地論述山水 畫的技法。事實上,有清一代的畫論家通常都有將理論與實踐緊密聯繫起來的傾向,對繪畫源流的認 識亦直接影響一個畫家的創作手法。方薰的畫論沒有分章劃節,沒有明確的體例,只是一些隨感式的 雜錄,顯然沒有唐岱、張庚、沈宗騫畫論的嚴謹。但他不襲陳言,自出機杼,對花鳥、草蟲、竹子各 類題材的畫法均有獨到的精辟的見解,令這個畫論成為中國繪畫理論的一顆璀璨的瑰寶。

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 35


教育

Education

Nguyen Trinh Thi et Ocean Leung

Rooftop Institute, un projet culturel et éducationnel original Texte : Jean Dourville

R

ooftop Institute est une association gérée par des artistes dont la mission est d’agir par l’éducation en jouant un rôle d’interface culturelle entre Hong Kong et le reste de l’Asie. Rooftop Institute compte en particulier cultiver un intérêt pour les arts chez les adolescents en leur montrant l’horizon plus vaste du champ de l’art appliqué aux sociétés asiatiques du présent. Il s’inspire comme son nom l’indique, de l’idée du « toit-terrasse » qui a longtemps été un espace traditionnel d’enseignement communautaire à Hong Kong. Sa mission est de développer une série d’imaginaires et de pratiques basés sur les concepts d’espace, de communauté, d’apprentissage et d’échanges. Son programme intentionnel est de créer des projets d’artistes-enrésidence et il s’apprête à inviter des artistes asiatiques et locaux pour entreprendre une recherche et des discussions sur les problèmes sociaux et culturels contemporains, en considérant par exemple des sujets tels que les colonies, les frontières, les migrations, les travailleurs étrangers et les mariages mixtes.

Asia Seed, un projet pour les jeunes de 14 à 18 ans Après avoir organisé plusieurs festivals de documentaires et de films d’animations ainsi qu’un projet d’art communautaire avec la communauté Filipino de Taipo, Asia Seed sera le premier programme éducatif de Rooftop Institute, depuis sa création en 2015, financé par le Home Affairs Bureau du gouvernement de Hong Kong. C’est un projet dédié aux jeunes de Hong Kong âgés entre 14 et 18 ans qui, prenant l’art contemporain comme moyen pour explorer les possibilités d’une Information : www.rooftopinstitute.org

36 P A R O L E S

Janvier / Février / Mars 2017

éducation artistique alternative, combine des ateliers organisés par un artiste-en-résidence à Hong Kong et des voyages en Asie. En proposant une expérience éducationnelle fondée sur l’expérience directe, qui permet aux jeunes de faire l’expérience directe de telles pratiques, Asia Seed diffère profondément des procédés de l’éducation artistique des écoles secondaires locales et leur permettra de les stimuler en les mettant directement en contact avec l’histoire moderne de l’Asie ainsi que ses problèmes sociaux et culturels. Rooftop Institute mise sur le fait que l’expérience créative accumulée au cours de leur vie par des artistes professionnels grâce à leurs recherches constitue pour les jeunes la meilleure source qui puisse leur permettre de nourrir leur propre pensée ainsi que d’étendre leur vision du monde et de mieux comprendre leur place dans la société. Ainsi, chaque cycle du projet Asia Seed est fondé sur la pratique d’un artiste contemporain. Le programme d’Asia Seed consiste en quatre cycles sur une période de deux ans, entre 2016 et 2018. Pour le premier cycle, ils inviteront Nguyễn Trinh Thi, artiste vietnamienne vivant à Hanoi, et l’artiste local Ocean Leung Yu-tung pour diriger ces ateliers. Ils utiliseront le thème en langue anglaise de « RE_HISTORY » pour explorer la relation entre le Vietnam et Hong Kong en prenant les images mouvantes comme médium artistique et voir le « RE » du titre dans le contexte d’idées telles que « recording », « reading », « reacting », « rethinking », et « retelling » que l’on pourrait traduire en français par réenregistrer, relire, réagir, repenser, reconter.


天台塾

台塾是一個由藝術家營運的本地藝術團體,積極透過藝術教育作為連繫香港與亞洲 各國的文化界面,培養下一代對於當代藝術及亞洲社會的好奇,為他們提供更廣闊 的文化視野和經驗。

起初天台塾是一個由「天台」引發的一連串對於空間、社群、學習與交流的想像與實踐。組織 將以藝術家駐留計劃為發展基礎,邀請亞洲及本地藝術家就亞洲國際之間的社會文化議題, 例如:殖民地、邊境、移民、外勞、異國婚姻等進行創作研究以及討論。

「亞洲種子」針對本地14至18歲的青少年 自2015年成立以來,天台塾曾舉辦過幾個紀錄片及動畫電影藝術節,以及一個與大埔區的菲 裔社群合作舉辦的藝術計劃後,「亞洲種子」是首個獲香港特別行政區政府「藝能發展資助計 劃」資助的藝術教育項目,融合藝術家駐留、工作坊及海外遊學的元素,針對本地14至18歲 的青少年,實踐藝術教育的新模式。我們將於2016年11月5日下午3時,假亞洲協會香港中心 舉行「亞洲種子」項目簡介會,詳細介紹項目理念、報名方法及藝術家們的創作。 「亞洲種子」是有別於正規學校以考試導向為藝術教育方法,而是提倡以當代藝術作為引線, 串連亞洲近代的歷史、社會及文化議題,拉近藝術與自己的關係。 我們深信藝術家長久累積的創作經驗及研究可以作為一種最直接的感染方式,滋養思想,讓 青年人以更廣闊的世界觀去了解自身與社會的關係。因此,每期的「亞洲種子」計劃,我們都 以藝術家的創作方向去訂立主題。我們期待與青少年一起重新認識亞洲,開拓更豐盛多元的 國際以及藝術的視野。 「亞洲種子」整個項目跨越2016至2018年,一共分為四期,第一期我們邀請到越南錄像及媒 體藝術家 Nguy n Trinh Thi 以及香港新晉藝術家梁御東,以主題「RE_歷史」來探討越南與香 港的關係,並通過流動影像作為連 我們的藝術媒介。「RE」這裡引申為英語 record / 紀錄、 read / 閱讀、react / 反應、rethink/反思、retell / 再述。 我們邀請青年人用「RE」的方式去演 繹這種關聯。

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 37


新媒體藝術

Nouveaux media

Vvzela Kook dans son Texte : Ann Mak 麥安 撰文 Photos : Vvzela Kook 曲倩雯 圖

Parallèle

Parallèle

Et si votre tête explose dans de sombres pressentiments, j’irai vous voir sur le côté sombre de la lune — Brain Damage, Pink Floyd

V

vzela Kook me rappelle toujours « Amélie », dans le film du même nom. Une jolie jeune femme pleine d'imagination bizarre et étrange. Vvzela est une artiste qui travaille dans le domaine des nouveaux médias et propose dans son approche artistique une « nouvelle utilisation des médias », une combinaison de la science et de la technologie alliée à la création artistique. Sa pensée et son imagination sont au-delà de celles des gens ordinaires. Bien que d’une formation universitaire en sciences sociales, le contenu de sa conversation tend vers l’abstraction — de la géométrie mathématique et de la technologie de l’espace, à l’histoire de la recherche et de l’archéologie. Lors de nos conversations, j’ai l’impression d’entrer dans l’espace. J’ai envie de marcher comme un astronaute à l’intérieur d’un vaisseau spatial, sans aucun moyen de toucher le sol avec mes orteils. Vvzela aime peindre depuis qu’elle est petite. Aujourd’hui, elle a toujours un carnet sur elle pour prendre des notes, et, pour lui permettre de croquer à tout moment. De temps en temps, elle déchire une page et l’envoie à un ou une amie comme cadeau occasionnel. La plupart de ses croquis sont des paysages urbains faits de couches méticuleuses et compliquées. On la considère comme une brillante étudiante de Yao Dajuin, un musicien d’avant-garde chinois et légendaire artiste sonore. Elle a suivi et travaillé pour Samson Young, l’artiste de création sonore de Hong Kong choisi pour représenter Hong Kong à la prochaine biennale de Venise. A partir de 2011, elle s'est concentrée sur la création sonore visuelle, notamment sur la création et la performance en théâtre médiatique. Elle a également adopté expérimentalement les programmes de logiciels et de matériel informatique à ses performances en direct. À la fin de 2012, elle a été invitée pour une performance au Festival Frischzelle de Düsseldorf. Au début de 2013, Hans Ulrich Orbist et Simon Castets ont co-organisé le projet « 89+ » où elle fut la seule participante asiatique invitée à participer à une conférence et à un forum de trois jours à Munich. En mars 2013, elle a été invitée à se joindre à l'exposition China Sound Art (United States station) pour y faire une performance.

38 P A R O L E S

Janvier / Février / Mars 2017

Son style de travail se situe souvent entre le fantasme et la réalité, entre l’incertitude et la vision précise. C’est un travail qui fascine. Son travail semble étroitement lié à la réalité, mais maintient également en même temps une distance discordante avec celle-ci. Il semble qu’il existe beaucoup d’autres univers en dehors de celui dans lequel nous vivons. L’un de ses travaux d’art sonore visuel « Parallèle » commence par la vision d’une toile d’araignée entrelacée accompagnée d’un son chaotique, donnant à celui qui la regarde la forte sensation d’être pris au piège dans un petit espace. Alors que le son s’amenuise, les mondes noir et blanc de cette toile ne cessent de changer de l’un à l’autre. Sommes-nous la même personne — êtes-vous celui qui attend et regarde le monde noir ou suis-je celui qui reste et contemple le monde blanc ? Ce travail vient d’être exposé à l’exposition « New latitude et longitude séries 1.0: ligne Ya Li Yeden Ni » organisée par la Fondation Mill6. Un autre ensemble d’œuvres intitulé Confidential Record: Dual Metropolitans a comme arrière-plan la Cité murée de Kowloon (Kowloon Walled City). Elle a accompli une recherche approfondie et une enquête sur l’histoire de cette célèbre cité murée, autrefois enclave sous aucune juridiction sur le territoire de Kowloon et repaire peu recommandable d’une population hétéroclite qui fut rasée avant la rétrocession de Hong Kong à la Chine. Dans ce travail, elle suppose que le Hong Kong du futur sera tombé sous le contrôle d’une intelligence artificielle. Bien qu’il n’existe plus de données numériques liées à l’existence de cette ville murée, la ville n’a en fait jamais disparu. Elle est juste cachée au-dessous de la terre. L’œuvre met l’accent sur l’information confidentielle et la refonte de la Ville. Il s’agit d’une expérience virtuelle fascinante et complète qui amène le public à repenser et à prévoir l’avenir. Cette série de travaux a été réalisée au 22e symposium international des arts électroniques (ISEA 2016) l’an dernier. En janvier prochain, il sera réinterprété par l’artiste et repris à l'espace d'art DreamLikeBubbles à Kennedy Town. Ce seront des performances visuelles et sonores avec installation et projection. Avec sa maitrise professionnelle du son et son sens esthétique des arts, elle va certainement emmener le public dans un autre vagabondage merveilleux autour du monde à venir. Ce travail a également été invité par le Vancouver Push 1017, le Festival international des arts de la performance de Vancouver du 16 janvier au 5 février 2017 au Canada.


pays des merveilles

Vvzela Kook

曲倩雯的漫遊世界

Confidential Record : Dual Metropolitans

Kowloon Wall City (Sketch)

如果你的腦袋已被黑暗的預感撐爆, 我將與你在月球之暗面相見 — Brain Damage, Pink Floyd 倩雯總讓我聯想起電影《天使愛美麗》中的 Amélie,一個古靈精怪,充滿著奇異想像力

的女孩子。她是新晉的新媒體藝術家,其藝術創作手法是媒體新用,把科技和藝術創作 結合一起。她擁有非一般常人的思維和想像力,本是文科出身的她,跟她對話的內容卻

是天馬行空,上至數學幾何以及太空科技,下至歷史研究及人類學科,真的如漫步太空,彷彿進 入了另一個世界,有腳尖觸不著地面的感覺。 曲倩雯從小愛習畫,今天仍愛帶著一部筆記本,文字記錄以外,也讓她隨時寫生,偶然撕下一 頁,隨意送給朋友;畫稿中多是城市景貌,細緻而層次豐富。她曾於中央美術學院接受多媒體藝 術訓練,是中國前衛音樂推動人之一,也是傳奇聲音藝術家姚大鈞的得意門生,並跟隨香港聲音 藝術家楊嘉輝實習。從2011年開始,她專注於視覺聲音創作,關注媒體劇場的創作和演出,把電 腦的軟件和硬件程式的融合到現場表演中。2012年末赴德科隆與杜塞多夫 Frischzelle 音樂節演 出。次年年初入選 Hans Ulrich Orbist 與 Simon Castets 聯合策劃的『89+』項目。作為亞洲唯一 入選者赴德慕尼黑參加為期三天的會議與論壇。2013年3月在中國聲音藝術大展美國站中展覽並 演出。 她的作品風格常處於奇幻與現實、模糊與明確之間,是那種與現實相連、卻又保持一段不相干的 距離令人著迷,似乎假設在我們生活的宇宙外,還有許多其他的宇宙;視覺聲音作品《平行》以 交織的蜘蛛網般的網格開始,伴以混沌的聲音,就像被困在狹小的空間裡。隨著聲音的平靜,黑 和白的世界在此交換,是觀望黑色世界的你與注視白色世界的我是同一個人?這一項作品剛於六 廠的『新經緯系列1.0:亞莉雅德妮的線球』展出過。 另一組作品《機密錄:雙城》則是對九龍寨城的歷史進行過研究和考察,假設未來世界的香港已 是由人工智能接管的城市,迷失於數據符號而不復存在的九龍寨城其實從未消失,它只是掩藏在 地下。作品重點在於呈現資料,就像一份機密文件,重塑都市場景,並把它轉換為全面的虛擬體 驗,讓觀眾重生體會及思考;這組作品曾於去年I S E A媒體藝術節演出過,一月初將在堅尼地城 DreamLikeBubbles 藝術空間重新演繹,主要為視覺聲音演出和裝置,透過她專業的聲音設計和美 學觀,讓觀眾體驗漫遊未來的世界;而二月份已獲加拿大 Vancouver Push Festival 邀請演出。

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 39


設計

Design

« Shifting Objectives », Design de la collection du musée M+ Texte et photos : John Batten* 撰文與圖片:約翰百德

«

Entrée du Pavillon M+

Pierre Jeanneret, Easy Chair, Chandigarh, India,1955-1956

S

hifting objectives » au pavillon M+ nouvellement ouver t était la première exposition de design depuis que M+ a présenté les débuts de sa collection d’architecture en 2014 où l’on voyait des plans originaux, des dessins- concepts, des photographies et des modèles architecturaux. Les concepts et les modèles des architectes invités à concourir pour le Musée M+ du quartier culturel de West Kowloon (WKCD) y étaient particulièrement intéressants. La volonté antérieure de s’engager envers le public dans le processus délicat de sélection architecturale est en contraste avec la nomination immédiate sans aucune discussion par le gouvernement de Hong Kong de l’architecte Rocco Yim pour concevoir le projet proposé du Musée du Palais impérial de Pékin sur le front de mer du quartier culturel de West Kowloon. Il est prévu que Le Musée du Palais occupe le site ou avait été recommandée une scène de Mega performance de 10 000 places.

d’observation, transformant le pavillon en un lieu austère, sombre et mystérieux, encore plus désolé avec le retrait de l’herbe de la pelouse dans l’entrée.

« Shifting Objectives » affiche des ajouts récents à la collection grandissante du Musée. L’exposition inclut graphisme, produits industriels, mobilier et idées liées au design et présente des aspects du design moderniste post-deuxième guerre mondiale en Asie qui représente, comme le souligne le commissaire Aric Chen les premiers pas de M+ à collectionner le design dans une « région ou le récit institutionnel du design en est encore à ses débuts. »

Au tout début de l’exposition se trouvent deux photographies du photographe japonais Ishimoto Yasuhiro représentant un intérieur minimal et un jardin de la villa impériale Katsura du XVIIe siècle à Kyoto. Ces images ont été reproduites dans un livre de l’instructeur du Bauhaus, Herbert Mayer en 1960. Les lignes minimalistes, simples, épurées de cette forme construite historique japonaise sont clairement liées par Bayer au à la conception fonctionnelle du modernisme du 20e siècle.

Ce n’est que la deuxième exposition présentée au musée M+, la première présentait « Nothing », le travail de Tsang Kin-wah, le représentant de Hong Kong à la biennale de Venise 2015 (voir Paroles No251). Son exposition « Nothing » était une installation élaborée qui subvertissait intentionnellement l’architecture du pavillon en y ajoutant des constructions temporaires qui bloquaient la splendide vue sur le port Victoria par des panneaux de miroirs sur la plateforme

* John Batten est président de l’Association internationale des critiques d’Art de Hong Kong

40 P A R O L E S

Janvier / Février / Mars 2017

« Shifting Objectives » rend au pavillon sa forme prévue de galerie conventionnelle. Le bâtiment est de conception et de taille modeste avec un seul étage d’exposition, un plateau ouvert et des colonnes de soutien, un bâtiment flexible qui avec une habile gestion de l’espace, peut accueillir des expositions à la fois intimes et spacieuses. L’entière conception de « Shifting Objectives » est l’un des plaisirs de l’exposition – une mise en scène parfaite, un affichage bien conçu, des légendes et un texte de présentation excellents ; l’éclairage tamisé est particulièrement remarquable, il ne laisse aucun angle mort ni n’interfère avec la vue du public. Cet événement commence et se termine avec deux expositions qui font école et qui chevauchent le modernisme.

Puis, à la toute fin de l’exposition se trouve un objet de plastique un peu plus grand qu’un sèchecheveux. Cet objet ou produit nous dit-on a été spécialement conçu et fabriqué pour apparaître dans une vidéo. Les commissaires d’exposition expliquent que les « artistes-designers Revital Cohen et Tuur Van Balen ont travaillé avec le chorégraphe Alexander Whitley pour concevoir un produit dont la seule fonction est de chorégraphier


Miyake Issey & Fujiwara Dai, A-POC (1998)

sa propre fabrication ». Ce produit apparait dans la vidéo des artistes, 75 Watts, décrivant notre hommage postmoderne au processus puis à l’objectivation des biens matériels. Dans la vidéo les ouvriers d’une ligne de production d’une usine de Zhongshan dans la province du Guangdong ont été entrainés à une chorégraphie danseaction pour assembler l’objet. Et comme le célèbre Métropolis de Fritz Lang (1927) représentait un monde de travailleurs dominés par la machine, 75 Watt « reflète la production de masse et le rôle de la gestion scientifique dans la mécanisation du corps humain au nom de l’efficacité. » C’est une conclusion appropriée et pleine d’esprit a une sérieuse exposition de design. Entre des deux expositions de fond, court une exploration d’introduction, mais très informative aux soixante ans de design fonctionnel et au modernisme du 20e siècle. « Shifting Objectives » est divisé entre quatre zones régionales qui « ont façonné ou ont été façonnées par le design » intitulées « Reconstruction de l’après-guerre au Japon », « La reconstruction de la nation en Inde après l’indépendance », « La collectivisation dans la Chine de Mao », et « Les objets des manufactures de Hong Kong » à l’âge d’or des exportations. Un cinquième domaine, « Revisiter le post modernisme », concerne les pratiques plus récentes et anticipe une enquête plus approfondie dans les domaines de l’artisanat, les assemblages d'objets trouvés, la conception numérique, la réutilisation des textes et images, et « Les notions évolutives de la copie » par l’équipe de conception de M+. Marcher autour des expositions était un délice. Les comparaisons entre les différents lieux en Asie et les périodes de temps montrent des approches régionales, des interactions et des réponses au modernisme visuellement reliées. La conception de l’affiche des Jeux olympiques de Tokyo de 1964 par Kamekura Yusaku peut être comparée avec la brochure 1974 de Henry Steiner « Progress Hong Kong ». Chaque designer utilise des invites visuelles universelles ou un symbolisme visuel connu du public; Kamekura représente un grand soleil rouge pour désigner le « Japon », tandis que Steiner

Revital Cohen & Tuur Van Balen, 75 Watts, vidéo

adopte les couleurs républicaines progressistes du rouge, du blanc et du bleu pour accentuer visuellement le mot imprimé « Progress ». La forme graphique qui en résulte chez chaque concepteur est de texte minimal et un équilibre absolu. Le Corbusier, l’architecte franco-suisse, a été chargé de concevoir à partir de zéro la ville indienne de Chandigarh. Son architecture sans fioritures des années 50 était un signe de d’indicateur pour la région et dont les défenseurs ultérieurs comprennent Geoffrey Bawa au Sri Lanka et Vann Molyvann au Cambodge. On y voit l’une des lumières encastrées dans le béton de la ville une forme simple courbe, mais apparaissant trop volumineuse dans cet écran serré. Charlotte Perriand, collaboratrice de Le Corbusier, utilise également des références transnationales pour un luminaire léger qu’elle a conçu pour elle-même tout en vivant au Brésil. Inspirée par un voyage sur l’Amazone, elle a conçu son luminaire comme une barre de fer torsadée soutenant des abat-jours de papier conçus par l’artiste japonais-américain Isamu Nogushi. Le cousin de Le Corbusier, Pierre Jeanneret, est devenu l’architecte en chef de Chandigarh et a conçu une grande partie du mobilier utilitaire de bureau pour les bâtiments publics de la ville. Il a adapté ses conceptions en utilisant des matériaux appropriés au climat, y compris le teck et le rotin. Ses meubles sont semblables en conception en matériel à ceux utilisés en Asie à la même époque, y compris aux Philippines, à Singapour et à Hong Kong. Les enseignes lumineuses au néon de Hong Kong ont donné à la ville une ambiance urbaine distincte et unique. Au cours des cinq dernières années, des dizaines d’enseignes extérieures au néon ont été supprimés en raison de règlements de sécurité gouvernementaux trop rigoureux. Il est vraiment dommage que peu d’enseignes originales de la rue demeurent ; il n’en reste maintenant que les dessins conservés au musée « Ces lumières vives », souvent clignotantes, étaient l’expression ultime de l’optimisme et de l’espoir éternels – projetées avec la touche omniprésente du capitalisme commercial

Singapourien Hans Tan, Spotted Nonya - Platter dish

de Hong Kong : c’était de là la publicité après tout ! L’exposition montre un mur de conception graphique pour une enseigne d’éclairage au néon. Chaque design est joliment proportionné, direct dans son message et pur dans la forme. Ces dessins archivés montrent combien de choses ont été perdues : les bâtiments de Hong Kong semblent nus et sans défense sans leurs enseignes au néon ! Des designs de conception contemporaine y figurent également comme ceux d’Issay Miyake et Fujiwara Dai, un intrigant A-POC, un morceau de tissu unique, long, étirable, « un tube continu », une tenue entière que « les porteurs coupent le long de coutures prédéfinies pour détacher les pièces de vêtement. » Tout aussi innovant est Spotted Nonya du créateur singapourien Hans Tan. Il utilise la porcelaine commune « Peranakan » pour créer un nouveau « look » en plaçant des points autocollants en vinyle sur la porcelaine originale puis en la sablant. La conception originale est érodée, laissant un motif de trames Ben Day en points qui évoque les processus d’impression mécanique tout en brouillant les distinctions entre la tradition et la réinvention, la reproduction artisanale et celle fabriquée à la machine. Le design collecté par M+ et présenté dans « Shifting Objectives » apporte une nouvelle appréciation de l’histoire du design de Hong Kong et de ses trésors modernistes intacts. Une visite à Wah Fu Estate montrera des espaces ouverts raisonnables, des constructions modestes et une architecture ouverte aux brises de mer dont le design vient de la même idéologie moderniste que Chandigarh de Le Corbusier et Brasilia de Oscar Niemeyer. Cependant, Wah Fu sera bientôt démoli, remplacé par des blocs de tour anonymes - à moins qu’il y ait une réévaluation radicale de l’ensemble de l’architecture urbaine de Hong Kong et des politiques d’urbanisme. Cet ensemble unique de l’histoire urbaine de Hong Kong deviendra-telle simplement un dessin architectural conservé par nos musées et représenté pour que nous déplorions sa perte ?

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 41


「形流意動」: M+ 博物館設計藏品展

流意動」是剛落成的西九文化區 M+ 展亭首個設計藏品 展。2014年,M+ 視覺文化博物館首次展出了其建築藏 品,讓觀眾一睹具獨特風格的平面設計,概念圖像、攝 影作品及建築模型。西九文化區 M+ 博物館的構建,建築師們競 相獻技,其建築概念和模式至為重要。建築師的甄選是個棘手問 題,本應按諮詢公眾意見的精神辦事,現政府不經諮詢,直接委 派建築師嚴迅奇負責興建故宮博物館,這與上述精神相違背。興 建博物館所用之地,原打算建設一個擁有一萬個座位的大型表演 場。

「形流意動」的展品,為博物館日愈增多的藏品錦 上添花。展品包括平面設計、工業產品、傢具、 設計概念,展現了二戰以來亞洲現代設計概念的 全貌。正如策展人陳伯康所言:「亞洲地區現有的 設計論述亦有待豐富。」M+ 視覺文化博物館蒐集 了該區的設計,邁出了新的一步。 這也是M+ 博物館的第二個展覽項目,第一個展覽 項目為曾建華的「無」,他是2015年威尼斯雙年展 的香港代表 (見《東西譚》第251期) 展覽的整個設計概念堪可玩味,完美的佈局,精 心設計的廣告,精彩的說明,別出心裁的柔和燈 光,沒有一處暗角,到處都可與觀眾互動。 這個盛會首尾兩端,自成一派,是橫跨現代主義 的兩個展覽。 開頭的展覽是日本攝影家 Ishimoto Yasuhiro 的 兩幅攝影作品,展示了位於東京都的十七世紀箱 根町 (K a t su ra) 皇家別墅,一個極簡的室內風景 和一座花園。這兩幅照片出現在1960年包豪斯 (Bauhaus) 教師 Herbert Mayer 所著的一本書裡。 日本歷史建築極簡、純淨的線條被 Mayer 視為同 二十世紀現代主義的實用概念一脈相承。

瑞士裔法籍建築師勒.柯比意 (Le Corbusier) 被委任從零開始規 劃印度昌迪加爾 (Chandigarh) 的城市建築。他的五十年代樸實 無華的建築風格在這個地區蔚然成風。其繼承者有斯里蘭卡的 Geoffrey Bawa 及柬埔寨的 Vann Molgvann。我們從 中可見到一個嵌在城市水泥裡的一盞燈,簡潔彎曲 的線條,在狹窄的背景裡顯得太大。勒.柯比意的 合夥人 Charlotte Perriand 在她旅居巴西期間,亦利 用跨國因素,為自己製作了一個小巧的燈座。她是 從一次亞馬遜河之旅中獲取靈感的。她用一根扭成 螺旋形的鐵棒,支撐幾個由日裔美籍藝術家野口勇 (Isamu Nogushi) 設計的紙製燈罩。 勒.柯比意的堂弟 Pierre Jeanneret 擔任了昌迪加 爾的首席建築師,為該市的高樓大廈設計了許多適 用的辦公室傢具。他利用適合當地氣候的材料如柚 木、藤條進行設計。他製作的傢具從概念和物質上 都類似當時在亞洲,包括菲律賓、新加坡和香港流 行的傢具。 香港霓虹燈招牌給城市一種獨一無二的氣氛和魅 力。然而最近五年來,由於政府過份嚴厲的安全規 定,許多高懸街頭的霓虹燈招牌已銷聲匿跡。這是 十分遺憾的事情,現在只在博物館保存着它們的遺 照。這些光輝耀眼,有時不停閃爍的燈光,儼然是 樂觀和永恆希望的表現,是無處不在的香港商業資 本主義的象徵,廣告第一!展覽會展現一堵顯示霓 虹燈圖像的牆,每個設計均比例恰當,賞心悅目, 主題明確,形式純美。這些圖像告訴我們,有多少 美好事物已煙消雲散:香港的高樓大廈,由於霓虹 燈招牌的消失,彷彿一絲不掛、失掉守護!

煞尾的展覽是一個比風筒稍大的一個塑膠製品, 據說這物件或產品是專為錄像設計製作的。策展 人說:「設計藝術家 Revital Cohen 及 Tuur Van 當代概念的設計同樣體現在三宅一生 (Issay Migake) Balen 和編舞家 Alexander Whitley 合作,設計了 和藤原大 (F u j i w a r a D a i) 的作品中。如這個稱作 這個產品,其唯一的功用是將製作它本身的過程 《A-Po c》的作品,一條奇特、長長可延伸的布, 編成舞蹈。」這個產品出現在錄像裡,名為《75 一件完整的衣服,「穿者可沿着針腳縫口將衣服逐片 瓦特》,是我們對商品生產的程序及人格物化的 拆開。」新加坡的藝術家陳彥翰 (Hans Tan) 的作品 後現代主義描述。在錄像裡,廣東省中山市一間 《點點娘惹 ─ 貢盤》(Spotted Nonya) 亦富創意。 工廠生產線的工人,彷彿按訓練有素的舞蹈動作 他用一種海峽殖民地常用的中國瓷器噴砂瓷作材 Enseignes lumineuse de Hong Kong 裝配這個物件。正如費茲朗 (Fritz Lang) 1927年的 料,在奇特的瓷器上貼上聚脂膠製造的貼紙,然後 著名作品《大都會》(Métropolis),它表現被機器 在噴沙處理,創作了一件清新別緻的藝術品。創意 控制的工人。《75瓦特》 『反映了集體生產以及美其名為「效率」 變得模糊,只見一些本戴式 (Ben Day) 的圓點圖案,「令人回想起 的人體機械化科學管理的作用。』這是對這個嚴肅的設計展覽的 機器印製的過程,將傳統和創新,手工製作和機器生產的界線模 睿智而中肯的結論。 糊了。」 在這兩個壓陣的展覽之間,有一個詳細探討、介紹實用設計六十 年及二十世紀現代主義的展覽。「形流意動」展覽分成「設計相互 形塑」的四個區域,分別為「二次世界大戰後的日本」、「獨立後 的印度」、「毛澤東統治下的中國」及「香港製造業及出口業的全 盛時期」。第五部份是重新審視後現代設計,包括最新的實踐、 深入探討手工製作、現成物的拼湊、數碼化設計、文字和圖像重 組以及 M+ 設計團隊的不斷演進的複製概念。 參觀這些展覽是一件樂事。對亞洲不同區域及不同時代的比較, 展現了這些地區的接觸、互動和對現代主義的呼應。日本平面設

42 P A R O L E S

計師龜倉雄策 (Kamekura Yusaku) 為1964年東京奧運設計的海報 可媲美石漢瑞 (Henry Steiner) 設計的《Progress Hong Kong》小 冊子。兩位設計師均利用了公眾熟悉的視覺象徵,龜倉雄策利用 一個紅太陽象徵「日本」,而石漢瑞則運用進步共和黨的紅、白、 藍三色,突顯「Progress」一字。兩位設計師的風格簡潔有力。

Janvier / Février / Mars 2017

M+ 視覺文化博物館蒐集並在「形流意動」展出的設計藏品,邀請 我們對香港的設計史和現代藝術珍藏作重新評估。你到華富邨參 觀,可見到一些佈局合理的空間,純樸、向海的建築,其設計概 念與勒.柯比意的昌迪加爾和 Oscar Niemeyer 的巴西利亞如出 一轍。 然而,華富邨很快便面臨清拆,被一些無名的高樓所取代,除非 對香港整體的城市建築和城市規劃作個徹底的檢討。香港建築史 上一抹獨特的風景線,將化作一些建築圖像珍藏博物館中,供人 緬懷,邀人扼腕歎息!


選擇專欄

Sélection

Exposition : « Carnival », Amnesty International Défendre la liberté d’expression au travers de l’art 展覽:國際特赦組織透過藝術捍表達自由 16-26/02/2017 - Hong Kong Art Space, 3 Staunton Street, Central « Carnival » est un projet ambitieux de Amnesty international Hong Kong pour défendre la liberté d’expression dans le monde et promouvoir son action auprès d’un large public. Mis en œuvre par la commissaire d’exposition francaise résidant à Hong Kong, Caroline Ha Thuc, ce projet artistique inclut une exposition d’art, des performances artistiques, de la danse, des ateliers, rencontres, cours de poésie, yoga, des débats avec des juristes, etc. bref, une vraie plateforme d'échanges impliquant des disciplines très différentes pour ouvrir un maximum le débat. S’y ajoutent des programmes éducatifs ainsi qu’un diner de levée de fonds avec une vente aux enchères. La plupart de ces activités sont gratuites et auront lieu à Hong Kong Art Space à Central. Cinquante artistes locaux et d’autres parties du monde ont été invités à participer en donnant une œuvre ou en produisant une nouvelle pour l’exposition dans différents médias allant de la photographie à la peinture en passant par la gravure, les installations ou autres formes, certains s’inspirant du thème du carnaval ont produit des œuvres satiriques d’autres une approche plus métaphorique ou poétique, tous défendent notre droit à la liberté d’expression.

「Carnival」是國際特赦組織主辦的一個大型計劃,目的是捍衛國際間的自由表達和擴大他們 的籌款範圍。這藝術計劃由香港駐留的法籍藝術家 Caroline Ha Thuc 策展,活動包括藝術展 覽,表演藝術,舞蹈,工作坊,交流,寫作、瑜珈課程,對談會等等,為各種不同的藝術表 現形式提供了一個真正的交流平台。這計劃還包含了多個教學活動,以及一個籌款晚宴,其 間會舉辦拍賣會。在中環 Hong Kong Art Space 舉辦的活動大部份是免費給公眾參與。 一共有五十位本地及海外藝術家獲邀請參與,他們或提供一件參展作品,或是特別為是次展 覽創作一件作品,他們採用的創作媒介由攝影到繪畫,亦有版畫,裝置及其他的形式。

Cinéma : 41e Hong Kong International Film Festival 電影:第四十一屆香港國際電影節 11-25/04/2017 Le 41e Hong Kong International Film Festival vient de dévoiler son affiche et le nom de son ambassadeur. Il a choisi pour la 4e année consécutive l’acteur hongkongais Louis Koo Tin Lok comme ambassadeur et le designer Wong Sam Mun pour dessiner son affiche ce dernier a travaillé sur des films de jet tone comme Happy Together , Eros et 2046 . il s’est inspiré pour cette affiche de Made in Hong Kong de Fruit Chan et des films du taiwanais Edward Yang pour réaliser une affiche aux lignes sobres et épurées. Les sept dernières années le festival a produit et projeté en avant-premieres les anthologies de courts-métrages de realisateurs asiatiques tells que Ann Hui, Kiyoshi Kurosawa, Jia Zhangke, Brillante Mendoza, Hideo Nakata, Tsai Ming-liang, Apichatpong Weerasethakul parmi d’autres et a partir de 2017, HKIFF collaborera avec Heyi Pictures pour produire deux longs métrages par an par de jeunes réalisateurs chinois qui seront présentés en pemière au festival. 第四十一屆香港國際電影節剛公開發佈了海報的設計和電影節大使的名字。影星古天樂連 續四年獲選為大使,而平面設計師黃新滿則為電影節主題設計操刀,後者曾為多部電影如 《春光乍洩》、《愛神》及《2046》等設計海報。今年,黃新滿把兩個主題融入設計,分別是 陳果的《香港製造》及紀念台灣楊德昌導演的電影回顧展。於過去七年,香港國際電影節曾 製作及首映不少著名亞洲得獎導演製作的短片結集,包括許鞍華、黑澤清、賈樟柯、布里 楊文杜沙、中田秀夫、蔡明亮、阿彼察邦韋拉斯花古等。2017 年起,香港國際電影節將與 合一影業合作,每年選拔兩位華人新秀拍攝劇情長片,並於電影節期間世界首映。

Martin Parr

Kinsley Ng © HKADC

Foire : Art Basel 香港巴塞爾藝術展 23-25/03/2017 - Hong Kong Convention Centre Art Basel a révélé le contenu de sa série « Encounters » (Rencontres) qui présente des expositions d’installations sculpturales sur grande échelle. Organisée par le commissaire Alexis Glass-Kantor qui explore le rôle que le temps joue dans une rencontre et comment nous utilisons l’histoire, les politiques et la culture pour sculpter notre propre espace dans le temps. Il a choisi des installations qui encouragent les visiteurs à interagir avec chaque pièce dans 12 nouvelles œuvres de Rasheed Araeen, Katharina Grosse, Gonkar Gyatso, Joyce Ho, Hu Qingyan, Waqas Khan, Alicja Kwade, Dinh Q. Lê, Li Jinghu, Sanné Mestrom, Rirkrit Tiravanija et Wang Wei. Art Basel montrera aussi « Twenty five minutes older » de l’artiste hongkongais Kinsley Ng qui transforme un tramway en camera obscura qui projette sur les parois intérieures les paysages de la ville à mesure qu’il avance en les commentant par un texte enregistré du roman Tête-bêche de l’écrivain hongkongais Liu Yichang. 巴塞爾藝術展匯聚多個大型裝置雕塑展覽。策展人Alexis Glass-Kantor以探討時間在交流中的重 要性,以及我們如何利用歷史、政治和文化在特定的時間塑造我們自己的空間。他挑選了十二 件能與參觀者互動的裝置作品。

Fiona Wong, Law Uk Folk Museum

Art et patrimoine : Hi! Houses, une promenade à travers des maisons centenaires de Hong Kong en compagnie d’artistes contemporains hongkongais 藝術與承傳:邂逅!老房子,與藝術家走進百年故宅的歷史現場 January-June 2017 Une série d’expositions d’artistes hongkongais au cœur des vielles maisons musées du patrimoine hongkongais, une occasion unique et festive de découvrir ce patrimoine et ces artistes contemporains de Hong Kong : 透過一系列展覽研究香港幾幢歷史住宅建築物探索香港華洋族群的文化: Wilson Shieh x Dr Sun Yat Sen Museum

Lam Tung-pang x Old House at Wong Uk Village

石家豪 x 孫中山紀念館 7, Castle Road, Mid Levels, Central

林東鵬 x 王屋村古屋 Yuen Chau Kok, Shatin

Jaffa Lam x Sam Tung Uk Museum

Fiona Wong x Law Uk Folk Museum

林嵐 x 三棟屋博物館 2, Kwu Uk Lane, Tsuen Wan

黃麗貞 x 羅屋民族館 14, Kut Shing Street, Chai Wan

巴塞爾藝術展亦會介紹香港藝術家伍韶勁的《二十五分鐘後》。他邀請參觀者坐上電車經歷一 段光影旅程。車身無窗,街上的光景從兩旁的小孔投射至車廂,倒映成暗室內的流光。

PAROLES

Janvier / Février / Mars 2017 43


44 P A R O L E S

Janvier / Février / Mars 2017

Parole252  

Cultural magazine published by Alliance Française de Hong Kong

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you