Issuu on Google+

LPH Plus Le

Hebdo

D u g ro u p e Le p ' t i t H e b d o

L’hebdomadaire israélien des francophones

‫העיתון הבינלאומי לדוברי צרפתית‬

N o 623 -

‫תולדות‬

‫בס"ד‬

1

SPÉCIAL GALA SHAVOUA HAOLÉ

ALYA ET CRÉATIVITÉ ARTISTIQUE Les lauréats du prix, pp.26-28

INTERVIEW EXCLUSIVE YÉHORAM GAON, la grande voix de la chanson israélienne, pp.24-25

29 Heshvan 5774 | 2 Novembre 2013 Rosh Hodesh Kislev: Dim. 03 et Lun 04 Nov

‫"ואלה תולדת יצחק‬ "...‫אברהם‬-‫בן‬ )'‫ יט‬,'‫(בראשית כה‬


4


Lisez le Plus Hebdo sur ‫מנכ"ל‬

WWW.LPHINFO.COM ■ Directeur Général

Avraham Azoulay Direction.Lph@gmail.com

‫עריכה‬

‫עיצוב‬

‫אסטרטגיה‬ ‫ושיווק‬

‫מנהל‬ ‫מכירות‬ ‫מכירות מרכז ודרום‬

‫כתובת‬

‫מזכירות‬

■ Secrétariat (Ouvert de 9h à 14h) Rosy Chouai Lph5@bezeqint.net Tel: 02-6788720 Fax: 153-26785349

■ Adresse

Haoman 24/35 Talpiot - Jérusalem

■ Directeur Commercial Gilles Sperling gil@sperling-advert.com

■ Commercial secteur centre & sud Itshak Zenouda edenpublicite@gmail.com

■ Marketing & Stratégie Vita Green Tel: 054-7855770 Lph.vita@gmail.com

■ Graphisme

Publicité: Myriam Wanszelbaum Mise en page: Shirel Bellaïche

■ Rédaction

Guitel Ben-Ishay guitelbenishay@gmail.com La rédaction du Plus HEBDO décline toute responsabilité quant au contenu des textes et des publicités qui n’engage que leurs auteurs.Toute reproduction, même partielle, devra faire l’objet d’une autorisation écrite de la part du journal.

Jérusalem Tel-Aviv Netanya Ashdod Haïfa Paris

16:11 17:27 16:30 17:28 16:29 17:28 16:31 17:29 16:20 17:27 17:14 18:19

Édito

5

Retour sur terre Par Avraham Azoulay L’atterrissage s’est bien déroulé. Heureusement que la piste était à Jérusalem! Hévron la magique a vibré la nuit et le jour pendant le Shabbat Hayé Sara. Cette année la jeunesse était plus que présente. Certains plantaient des tentes, d’autres dormaient à la belle étoile, d’autres encore passaient une nuit blanche pour ressentir davantage l’émotion forte du moment. Tous les groupes possibles et imaginables, d’Israël et de l’étranger, se sont croisés sur les Champs Elysées de Hévron, depuis la Meara jusqu’au cimetière juif, en passant par le Yishouv Hayeoudi et la Yeshiva Shavey Hévron avec ses 300 étudiants militaires. Il faut saluer la présence discrète mais concrète d’invités VIP, ces donateurs américains, australiens et français. Le maintien de la vie juive à Hévron est essentiel, pour ces chefs d’entreprises d e N e w Yo r k , L o s A n g e l e s , d e Boulogne ou Saint Mandais. Ces "fous de Hévron" parisiens ont réussi à récolter 250 000 euros pour la construction d’un étage pour loger les étudiants de la Yeshiva. Les jeunes leur ont fait la fête tout le shabbat, leur ouvrant leurs portes, leur cœur, avec des chants envoûtants et des danses folles. Cette joie de vivre, cette solidarité, cette amitié, représente un vrai modèle d’éducation, plein de pureté. Le regard de ces Juifs, bon chic bon genre, était tout simplement ébloui… à huit par chambre, sur des lits superposés, dans la cantine survoltée, un seul mot est sorti de leur bouche: "Merci à vous"! L’expérience est unique, elle est

conseillée et approuvée par tous les thérapeutes sur terre. Une vraie cure de rajeunissement de 24h, un retour aux sources qui fait prendre conscience de la réalité, de notre attachement au peuple juif, à nos ancêtres, à la terre. En attendant, une autre actualité, plus dure celle-la nous attend, bien moins belle que celle du Shabbat à Hévron. Pas de danses cette fois-ci, plutôt une grande ronde de pourparlers, sur fond de libération de terroristes. Comme si le sang juif était la solution aux conflits du monde entier. Nos attentes minimales ne sont pas accordées: ni la libération de Yonathan Pollard, ni la fermeté envers l’Iran et son arme fatale… là encore, la poste restante demeure inconnue. Bon et si on parlait de nous, de ce vent électoral qui a balayé notre pays. Beaucoup d’action, d’émotion, de déceptions aussi pour certains francophones. La mobilisation style bleu blanc rouge s’est faite entendre, le civisme était au rendez-vous, les résultats moins. À part à Netanya, aucun élu d’origine française. Les russes ont réussi à une époque ce que certains francophones voudraient tenter de faire, sans succès, par manque de réalisme ou de solidarité peut-être? Un constat positif pourtant: les politiciens croient à présent au vote francophone, comme on l’a vu à Jérusalem, Netanya, Raanana et Ashdod… Espérons que les élus ne transformeront pas leurs promesses en chansonnettes.


6

Sur le vif

O

n s’intéresse, on débat autour de l’actualité politique, économique,... Et la culture dans tout ça? Yaacov Ben Denoun

Peintre, écrivain Nos vies ressemblent à des fruits. Nous créons une séparation entre notre intériorité et notre extériorité, entre ce que nous dévoilons et ce que nous taisons. L’écorce dissimule à tous les regards la pulpe, la chair tendre, trésors de couleurs et de saveurs. Nous partageons avec facilité tous les éléments qui nous permettent de trouver notre place, de discourir, d’échafauder des théories, de nous confronter à des idées, à des désirs, d’entrevoir certains horizons. La science, la politique, l’économie, nous confortent dans ce positionnement. La culture, l’art, les choses de l’esprit, la sensibilité, concernent la partie intime de nos êtres, celle que nous voilons. C’est dommage. La culture est notre trame, notre histoire, notre sève. Elle circule dans nos veines et nous rapproche de tous les ferments de vie qui ne demandent qu’à fleurir. Elle peut traverser les écorces, rompre les conventions et diriger l’ardeur de nos cœurs en quête d’absolu. Elle est porteuse de spiritualité, de création, et nous engage à nous parfaire. Nous devons considérer et la pelure et le fruit.

Jean-Charles Zerbib Directeur FSJU-Israël Président des Anciens EEIF en Israël Dans les moments de crise, dans les périodes difficiles, la culture apparaît toujours comme un luxe! Ceux qui ont des difficultés à «terminer le mois»… ont d’autres priorités. Car la culture coûte chère et reste réservée à une certaine élite économique ou intellectuelle. Dans beaucoup de pays, le budget de la culture est l’un des plus faibles du pays. En Israël, le ministère en charge est aussi celui du sport! D’après vous où va la préférence de l’Israélien moyen! Depuis les temps anciens, on savait que pour contenir les foules il fallait offrir du «pain et des jeux»; certains régimes peu démocratiques ont même mis à la disposition des peuples des concerts ou du théâtre à très bas prix contrôlant ainsi la situation. Mais la culture n’est pas un luxe! Elle permet de nourrir l’esprit et de préparer un avenir meilleur, surtout dans un contexte complexe!

Daniel Gal Ancien ambassadeur

Il s'agit d'une question primordiale qui interpelle,‬met au défi et reste au centre du débat parmi une grande partie du public israélien. Passons en revue les progrès extraordinaires accomplis dans ce domaine durant les dernières années: en tant qu'Israélien qui vit dans ce pays depuis plus de cinquante ans, je peux vous affirmer que les résultats obtenus dans le domaine de la culture sont élogieux. Ils ne satisfont certes pas complètement mais comme se plaît à le dire le Président de l’État: "la clef du succès dans de nombreux domaines est due au fait de notre terrible maladie: ne pas être satisfaits des acquis présents et vouloir arriver à plus de résultats positifs". La presse et tous les médias en hébreu consacrent une place honorable à ce thème très important et des résultats tangibles sont là pour le prouver. Une grande partie de ces résultats remarquables est obtenue grâce à l'apport immense de la alya qui entraîne avec elle des éléments vitaux dans la vie culturelle et contribue ainsi à cet essor permanent de la vie culturelle du pays. Quelques points à ce palmarès: en Israël on traduit chaque année plus d’œuvres littéraires que dans tous les pays arabes réunis et inversement les œuvres d'écrivains israéliens sont publiées dans le monde entier. Le musée d'Israël à Jérusalem est aujourd'hui classé parmi les dix musées les mieux agencés du monde. Par tête d'habitant nous avons le plus grand nombre d'orchestres symphoniques grâce à la alya qui a fourni aussi un grand nombre de musiciens de talent ainsi que des mélomanes très avertis. Le cinéma israélien de nos jours connaît en Israël et à l'étranger un succès sans précèdent. D'ailleurs d'importants festivals internationaux du cinéma ont lieu tous les ans dans les grandes villes d'Israël. Notons aussi que les candidats aux municipales ont tous mis l'accent sur leurs acquis dans la vie culturelle de leurs villes. Le maire réélu de Jérusalem a longuement focalisé sa campagne électorale sur le fait que notre capitale éternelle était devenue aussi la capitale culturelle d'Israël. Le débat essentiel se concentre naturellement sur les budgets octroyés: il reste encore malgré les limites objectives beaucoup à faire dans ce domaine essentiel pour le développement d'un pays. C'est là que le bât blesse et les médias heureusement


7

se font l'écho de ce problème. "Safra ve seifa" dit l'expression populaire l'épée et le livre: nos Sages recommandent les deux.

Claire Dana-Picard Journaliste J’aurais tendance à dire: l’un n’empêche pas l’autre! Mais c’est aussi une question de goût et de priorités: pour certains, la culture est indispensable à leur épanouissement personnel et à leurs échanges avec autrui. Pour d’autres, c’est le débat politique qui prime et il est clair qu’il a pris en Israël une dimension différente. Ici, on comprend et on vit l’actualité politique. Nombreux sont ceux qui n’étaient nullement engagés dans leur pays d’origine et qui, depuis leur Alya, ont des convictions qu’ils défendent avec acharnement. Rien d’étonnant à cela, d’ailleurs, vu les enjeux auxquels notre pays est confronté. Ceux qui ont des références culturelles sauront certainement mener le débat politique et analyser la situation avec plus d’acuité et de discernement. Alors impliquons-nous parce que nous sommes tous concernés mais laissons également de la place à la culture qui pourra nous inspirer dans nos choix et nos engagements.

Sophie Stern Écrivaine La place réservée aux enjeux culturels dans le débat public semble discrète, voire négligeable à côté des passions suscitées par la

politique. Et pourtant, alors qu'on peut, au cous d'une vie, changer de pays, de nationalité, de profession voire d'engagement politique, on ne change pas de culture. La culture ce n'est pas que la taille de la bibliothèque, la liste des musées visités ni le nombre de symphonies entendues. La culture c'est ce qui reste quant on a tout oublié, l'empreinte qui s'inscrit en nous et nous rattache indéfectiblement à cette langue, cette communauté. La culture c'est le goût de la conversation, le plaisir des mots, un certain rythme, le sens de la couleur, la précision du langage, le besoin d'une harmonie jusque dans sa maison, son vêtement ou sa table. C'est la forme où s'exprime notre identité, où se décline notre sensibilité. La culture n'est pas un enjeu de débat ou d'opinion, c'est la manière de voir, d'entendre, de vivre, un besoin profond qu'on étanche ou pas.


8

Sur le vif Jean-Claude Bensoussan

Président de l'Espace Francophone d'Ashdod Pour le responsable de l’association culturelle que je suis, je proposerais d’employer culture plutôt au pluriel qu’au singulier. Je pense en effet que nous pouvons parler des cultures juives, des cultures nationales ou communautaires, des cultures de groupes d’âge,... Nous pouvons aussi envisager la culture comme caractérisant plus spécifiquement les matières créatives et expressives; à travers l’art et les œuvres qu’il produit. La culture devient alors ce qui unit les membres d’un groupe et permet leur cohésion. Disons que la culture peut être considérée, au sens le plus large, comme tout ce qu’il est possible de transmettre, de partager et d’apprendre. Mais nous pouvons encore affiner notre perception. La culture peut être envisagée comme propre à chaque individu. Elle se compose de tous les éléments que les individus apprennent et intègrent en grandissant dans une société donnée. «Chacun crée sa propre culture!» Ta culture est donc TA façon de vivre, influencée par les cultures des différents groupes auxquels tu appartiens et à travers lesquels tu te construis.

Joseph Zrihen Président exécutif de la Fédération Israélienne Francophone Je pense que la culture politique, économique tout autant que les arts ou l’histoire et la géographie … sont partis intégrantes de la CULTURE. J’y rajouterais ce qui nous est spécifique en tant que juif: la culture juive ou les cultures juives, la pensée ou la philosophie juive… Mais la culture pourquoi? La culture comme vecteur d’identité, la culture pour le plaisir, la culture comme mode d’éducation, la culture comme lien entre les hommes de bonne volonté, la culture comme approche du monde …. Très vaste sujet cher LPH!!! Mais ce que je crois intimement c‘est qu’elle est vitale, fondamentale et constitutive de l’épanouissement, de l’évolution et du bien-être des hommes. Alors, bien évidemment oui, trois fois oui à la culture. Et si c’est si important qu’en faire? Je fais souvent référence à Bourdieu: «Plus on est éloigné de la culture et moins on en éprouve le besoin». Et c’est une partie de notre responsabilité, médias ou responsables d’associations, que de favoriser la diffusion de ces cultures tant kodech que profane. Car à mes yeux elles sont liées et nous constituent en tant qu’être juif lié au monde qui l’entoure, vivant avec ses frères mais aussi inscrit dans la communauté des Bnei Adam. J’adhère totalement à cette approche qui me renvoie à nos missions de partage et de diffusion de la

connaissance. C’est aussi un aspect capital du judaïsme dans lequel l’étude dispose d’une place tellement privilégiée. Permettez-moi en guise de conclusion très provisoire tant le sujet est vaste, de citer cette phrase (qui pourrait être la prière des éducateurs) extraite des manuscrits de la Mer Morte: «Merci mon D., toi qui as ouvert le cœur de ton serviteur à l’étude et à la connaissance».

Laurent Dorf Responsable marketing, promotion et communication Politique et économie sont étroitement liés dans les destins des pays. Mais la culture qui se doit d’être la plus accessible possible pour le plus grand nombre ne doit pas être négligée et sa place au contraire doit être renforcée pour apporter des moments d’évasion et de joies. De par une diversité d'offres en musique et théâtre, en arts et expositions, la culture ne cesse de proposer une palette de spectacles. L'offre est étendue mais il est important que ces productions puissent être financièrement accessibles. Ce qui n'est pas forcement le cas. Les productions internationales coûtent très cher à importer en Israël et une aide des villes et parfois de l’État serait la bienvenue. Il n'y a rien de plus fort que de voir des acteurs sur scène, ou de se promener dans les allées d'un musée, d’écouter de la musique pour ainsi s'éloigner de nos écrans de television et d'ordinateurs. Créer des nouvelles salles de spectacles est impératif, convaincre les productions internationales de venir en Israël en réduisant certains de leurs coûts, rendre l'image du pays attractive auprès des artistes c'est primordial. Quels meilleurs ambassadeurs pour Israël que ces artistes qui retournent dans leurs pays avec des images positives et une vision neuve d’Israël. Loin des préjugés et de ce qui est véhiculé par les médias. La politique et l’économie doivent ensemble s’intéresser plus étroitement à la culture en augmentant le budget de ce ministère et ainsi développer des ponts entre nations.

Audrey Harroch Commissaire générale d'exposition Débattre de culture c'est débattre de la société... car elles sont intimement liées! L'artiste exprime sa vision du monde à travers ses œuvres, les politiques décident des budgets alloués à la culture. Le vrai débat est la place de l'artiste dans la société, il faut rendre à ceux qui créent le pouvoir de décider pour eux mêmes! Un autre débat: La culture de la culture est elle donnée aux enfants dès l'école? Apprendre le beau, un autre mode d'expression...


9


10

Torah de vie

Creuser des puits

Rav Yaacov Spitezki Directeur de Shorashim

La Tora insiste sur le fait qu’Its'hak est le fils d’Abraham. Et pourtant on a l’impression que ce fils est l’antithèse de tout ce que nous savons du premier Patriarche. En réalité, Its’hak n’est pas moins dévoué dans l’accomplissement de la volonté divine qu’Avraham. Il est même prêt à sacrifier sa vie sans hésitation. Mais pourtant dans le récit que fait la Torah de la vie d’Its’hak, nous ne voyons pas l’expansion de grands projets pour diffuser le Monothéisme. Contrairement à Avraham, Its’hak ne semble pas affecté par les événements et les activités initiés autour de lui. La seule et unique entreprise que relate la Torah concernant Its’hak est qu’il creuse des puits. Est-ce donc cela le seul accomplissement dont est capable l’héritier unique d’Avraham? En fait il continue l’œuvre de son père, n’imitant pas le comportement de ce dernier mais passant à l’étape suivante, à un niveau plus élevé. Its’hak avait compris que l’œuvre d’Avraham, aussi révolutionnaire fût-elle, ne pouvait avoir qu’un impact limité. La méthode de son père consistait à atteindre la plus grande audience possible. C’était la seule manière de réussir puisque le monde n’était pas encore intéressé par ce qu’il avait à dire. Le fait de stipuler des conditions aurait inutilement limité son influence. Mais le

désavantage de son approche était qu’elle ne pouvait susciter de changement durable. Cela ne minimise en rien l’impact extraordinaire des efforts d’Avraham. Il influença des milliers de personne. Ces masses étaient entièrement inspirées par son charisme. Mais quand elles n’étaient plus en sa présence elles reprenaient leurs vies et leur enthousiasme faiblissait. DU BAS VERS LE HAUT Its’hak sentit donc que cette approche, qui avait produit le succès extraordinaire de son père, causait paradoxalement une menace pour sa perpétuation. Il prit conscience du fait que, pour assurer la continuité de cette entreprise, il fallait utiliser la rigueur et le respect de normes (gvoura). Il devait compléter l’amour altruiste de son père (‘hessed) tout comme le particularisme de sa mère avait complété l’universalisme de son père. It’shak introduisit dans la démarche d’Avraham l’idéal de raffinement de soi, l’encouragement du disciple à assumer la responsabilité de préparer le cours avant d’entendre la leçon du maître. La démarche d’Avraham avait été comme «du haut vers le bas», c'est-à-dire de faire prendre conscience de l’existence de D.ieu jusqu’aux couches les plus basses de l’humanité. L’approche d’Its’hak peut être considérée comme «du bas vers le haut», élevant les gens pour qu’ils puissent intégrer sans cesse de nouveaux degrés de conscience du divin dans leur vie de tous les jours. CREUSER DES PUITS C’est précisément ce message que communiqua Its’hak au monde en creusant des puits. On peut remplir un puits en y apportant de l’eau venue d’ailleurs. Creuser un puits révèle une source d’eau existante mais cachée par des couches et des couches de terre. Le message d’Avraham au monde avait été «venez, vivifiez vos esprits blasés avec les eaux vivifiantes de la Torah». Celui d’Its’hak était: «maintenant que vous avez retrouvé le vrai de la vie, cherchez votre propre source d’eau. Creusez, enlevez toute la poussière et les scories qui encombrent votre vie et vous révélerez, à l’intérieur de vousmêmes, une source qui servira à étancher votre soif spirituelle, durant toute votre vie». C’est en ce sens qu’Its’hak représentait le parfait modèle pour l’humanité. Nous le voyons méditer dans un champ, évitant des conflits superficiels avec ses voisins, aspirant constamment à se raffiner. De cette façon, il atteint une perfection spirituelle si intense que, couplée avec ses succès matériels, il attirait instinctivement les autres à lui. La leçon que nous pouvons tirer de la vie d’Its’hak est qu’alors qu’il est vrai que nous devons imiter le travail ‘Avraham et faire connaître D.ieu aussi largement que possible, nous devons en même temps ne pas négliger notre propre développement spirituel mais au contraire l’intensifier par l’étude et la pratique de la Tora. Comme nous le verrons dans les parachot suivantes, la véritable synthèse d’Avraham et d'Its’hak fut réalisée par Yaacov qui enseigna à tous ce qu’est véritablement l’harmonie. RAV YAACOV SPITEZKI: 054 23 99 791 shorashim26@yahoo.com SHORASHIM Le centre pour les étudiants francophones Université Hébraïque de Jérusalem


11


12

Regards sur la Haftara

Par Chemouel Béhar

Haftara Shabbat Toldot La Haftara de Vayéra est: Malachie 1,1 – 2,7 Notre haftara commence avec une déclaration d'amour de D. envers Jacob, bien contrastée avec sa haine envers Esaü. Cela résonne comme dans notre paracha qui décrit l'amour de Rivka envers Jacob, en contraste avec l'amour d'Itshak envers Esaü. Le prophète Malachie, identifié à Ezra par le Talmud, vivait au début du Second Temple. En tant que dernier des prophètes avant le long silence de la prophétie, il prépare les Juifs à leur exil et à leurs rapports avec la civilisation d'Esaü. Dieu considère la culture d'Esaü comme ''Domaine de la Perversité, le Peuple à jamais réprouvé''. Notre commentateur Rabbi David Kimhi (du Moyen-Age en Provence, qui a essuyé une célèbre disputation avec le christianisme) explique: ''Ils touchent au comble de la méchanceté car ils trahissent leurs

frères, les fils de Jacob, respectueux eux-mêmes du commandement: ne hais pas l'Iduméen car il est ton frère. Mais en retour, ils nous maltraitent le plus qu'ils le peuvent, et se réjouissent de notre destruction et de notre exil''. Mais ensuite, dans la haftara, le prophète réprimande longuement les enfants de Jacob. Cette réprimande a trait à divers manquements au respect du culte dans le Temple. Un culte accompli dans le mépris n'a aucune valeur. Malachie va même jusqu'à dire que les sacrifices païens apportés par les autres nations honorent D. suffisamment, sans avoir besoin des nôtres. De quoi s'agit-il, et quel est le rapport avec le début de la haftara? Il semble que le message soit celuici: la pratique du judaïsme tire sa raison depuis l'amour que Dieu éprouve pour Jacob. Sachez que vous êtes en concurrence avec une culture sœur du judaïsme, celle des enfants d'Esaü.

Malachie va même jusqu'à dire que les sacrifices païens apportés par les autres nations honorent D. suffisamment

Bien que cette culture soit moralement inacceptable, au moins, ils honorent leur religion (comme Esaü savait honorer son père Itshak). C'est avec sincérité que leurs prêtres pratiquent leur religion. Alors vous, que Dieu aime, soyez d'autant plus respectueux de Son culte. Chemouel Béhar shmouba@gmail.com


‫מציג‬

PlusHebdo

Le

‫בס"ד‬

présente

19.11.103 19:3

Yéhoram Gaon et son orchestre ‫ ז'ראר אלון‬:‫צילום‬

Gala Shavoua Haolé ‫חגיגת שבוע העולה‬

Autour du thème: “Alya et créativité artistique” 1ère partie: Remise de prix aux artistes 2ème partie: Concert de Yehoram Gaon Théâtre Gérard Bahar, 11 rue Bezalel Jérusalem Réservations: 02-9410100 ‫לפרטים והזמנות‬

3

‫המינהל לשירותי קהילה‬ ‫הרשות העירונית לעלייה וקליטה‬

‫מרחב ירושלים‬

13


14

Education

Un petit enfant, on ne le punit pas Question: Notre enfant se conduit mal, casse tout, jette par terre la nourriture, tire les cheveux de sa sœur, etc. On a beau lui parler, rien n'y fait, un petit révolté! Des coups n'aideraient-ils pas à le remettre dans le droit chemin? Réponse: Jamais de la vie! Un petit enfant, on ne le punit pas, mais vous êtes peut-être déçus et à bout de nerfs. Parfois, on explose, on n'est pas des anges; néanmoins, ce comportement reste injustifiable et, a fortiori, les coups. La solution réside dans l'éducation. Bien entendu, lorsque l'enfant risque de tomber du quatrième étage, on doit le prendre immédiatement, agir de manière à lui enlever l'envie de recommencer – et mettre des barreaux aux fenêtres, mais cela – comme frapper, par exemple – ne s'appelle pas éduquer même si, parfois, on doit recourir à des expédients anti-éducatifs. On entend par "éduquer", favoriser chez l'enfant l'appel à la volonté et à la maîtrise de soi, travail long et difficile. Le but n'est pas de dire à l'enfant ce qui est bon mais de faire en sorte qu'il le devienne. Dans certaines situations – contraintes, peur, menaces etc.-, il fera ce qui est bon même si, au fond de lui, il est mauvais car, étant dans un cadre coercitif, il adopte une conduite empruntée qu'il

Rav Chlomo Aviner Rosh Yeshiva Ateret Cohanim

refuse – et même qu'il hait – du plus profond de son être; il est à craindre que, lorsqu'il en sera capable, il brisera ce qu'il considère comme un joug; "éduque l'enfant suivant sa voie; même avancé en âge, il ne s'en écartera pas" (Prov. XXII, 6). L'éducation qui convient à la voie intérieure de l'enfant restera pour toujours. Mais plus l'écart est grand entre ce qu'on lui impose et ce qu'il voudrait, plus il risque de se révolter. ce n'est pas par les coups et les châtiments qu'on parviendra à le motiver. On se tromperait si l'on estimait que les paroles sont stériles et que les coups donnent des résultats immédiats; la preuve: on n'en finit plus de frapper! L'enfant doit survivre dans un monde de grands, ce qui n'est pas toujours facile, et nombreuses sont les difficultés avec lesquelles il doit se mesurer (amis, professeurs, voisins, proches, conflits intérieurs etc.). Partant, il doit pouvoir se fier à des personnes qui lui procurent calme, sécurité, assistance et joie; en d'autres termes, ses parents et ses éducateurs. Des coups, il en recevra suffisamment dans la vie, à l'instar du petit enfant qui trébuche à chaque pas, car tel est le monde que Dieu a créé dans Sa Sagesse. Comment un étudiant en "Yéshiva" (académie religieuse), persévérant dans ses études, peut-il brusquement tout laisser tomber, demanda-t-on au "Hafets 'Haïm"? Et le grand Maître de donner l'exemple du cosaque, orgueil des armées du Tzar. Après des dizaines d'années de bons et loyaux services, il rentre dans la vie civile en jouissant d'une bonne retraite, passe son temps à boire dans les tavernes jusqu'au moment où il est arrêté pour un délit. En réalité, poursuit le Rav, son comportement n'est pas paradoxal car, même dans l'Armée, il était déjà d'esprit dans la taverne; dès qu'il l'a pu, il a mis en pratique ce qu'il était réellement. De même, l'étudiant en question était ailleurs, même s'il devait faire acte de présence, du fait du cadre coercitif où il se trouvait, qu'il a brisé dès qu'il l'a pu. Le carcan perpétuel n'est pas une solution véritable. Certes, on doit s'efforcer de modifier le comportement de l'enfant mais, avant tout, de disposer celui-ci à se changer lui-même de l'intérieur, situation conflictuelle qui s'accentue d'autant plus qu'on exige de lui un comportement qui l'éloigne de son être intérieur. Dans l'immédiat, on a peut-être gagné mais, à long terme, on aura fait chez lui des dommages qui iront en s'accentuant. Bien entendu, on doit lui imposer des bornes, sagement réfléchies, sans coups, en essayant d'orienter sa volonté dans le sens souhaité. On doit lui faire comprendre que c'est parce qu'on est avec lui et qu'on lui fait confiance qu'on lui impose ces normes. On doit donc le changer de l'intérieur, en lui expliquant, en lui enseignant, en lui racontant des histoires, en l'encourageant et, avant tout, en lui donnant l'exemple, car l'enfant reflète les qualités et les défauts de ses parents. Quand il est jeune, il s'identifie totalement avec eux par imitation mais, en grandissant, il le fait par jugement et par choix délibéré. L'éducateur authentique, explique le Zohar (le Livre de la Splendeur), ne dicte pas ses directives mais espère que, par ses actes, il parviendra à influencer les autres. On doit donc, d'abord, s'éduquer soi-même et ne voir dans les punitions qu'un expédient passager, l'essentiel étant L' A M O U R.


15


16

Moussar

"Fais souffler le vent et tomber la pluie!" Première image. Il vous est sûrement arrivé de conduire sous une pluie battante, les essuieglaces balayant l'eau du pare-brise de façon rythmée. Bien installé au volant de votre voiture, vous êtes au chaud, peut-être en train d'écouter de la musique. Vous regardez votre montre et vous pensez que vous avez cinq minutes de retard à votre rendez-vous. Soudain, vous entendez un bruit qui ne vous est pas familier, un bruit menaçant qui vous sort de votre torpeur. C'est malheureusement la vérité … Un pneu de votre voiture a crevé et il vous faut le changer. Hors de question d'attendre deux heures une dépanneuse bien que vous ayez un téléphone portable. Alea jacta est! Vous vous garez sur le bas côté, et vous décidez de sortir de votre écrin malgré le vent glacial. C'est la course à la roue de secours, au cric à vis, à la manivelle, à la clé en croix que vous n'avez pas rangés depuis de long mois, confiant en votre véhicule. Tout cela sous une pluie qui ne vous laisse aucun répit. Vous avez enfin trouvé les accessoires et vous commencez péniblement à changer la roue de votre voiture, trempé jusqu'aux os, les doigts endoloris par le froid. Absorbé par votre

tâche, vous n'avez pas fait attention à une voiture qui roule sur une immense flaque d'eau tout près de vous. Si au début de cette aventure, vos vêtements étaient mouillés, maintenant ils sont boueux. C'est alors, que vous levez les yeux au Ciel en prononçant une 'vraie' prière: "Mon D.ieu! Fais que cette pluie cesse…!" Deuxième image. Quelques deux mille ans auparavant, dans le Temple de Jérusalem. Après s'être préparé sept jours durant, le Grand-Prêtre pénétrait à pas mesurés le jour de Yom Kippour à l'heure de la Ne'ila dans le Saint des Saints, où reposaient les Tables de la Loi. Là, il récitait une courte prière pour ne pas alarmer tous ceux qui l'attendaient, car une pensée étrangère dans le Saint des Saints lui était fatale. Il disait: "Qu'il soit Ta volonté, Éternel notre D.ieu, et D.ieu de nos pères, que l'année à venir ne soit point pour Israël ton peuple, en quelque lieu qu'il réside, de sécheresse mais de pluies fécondes, (parce que le climat influence sur la santé des individus). Que la royauté n'échappe point à la Maison de Juda qui gouverne le peuple (avec équité et droiture). Que Ton

Rav Yaacov Levi Rav du Moshav Revaya

peuple ne soit pas réduit à la nécessité de recourir les uns aux autres (mais que chacun jouisse de son indépendance). Puisse aucune mère ne perdre le fruit de ses entrailles et de grâce, n'accepte pas la prière des voyageurs" (Talmud, Yoma 53). Cette dernière supplique peut nous sembler dépareillée par rapport aux précédentes qui, lorsqu’elles ne sont pas exaucées, causent toujours larmes et souffrance. Mais pourquoi fallait-il qu'un tel homme prononçât une telle prière, un tel jour, à une telle heure, et dans un tel endroit, pour que … la pluie continue à tomber pour ne pas perturber les voyageurs? N'est-ce pas là tuer une mouche avec un canon? En d'autres termes, cela signifie que 'la prière des voyageurs' était inéluctablement acceptée par D.ieu, parce que récitée avec une intense ferveur. C'est ce niveau et cette vivacité que nous devons rechercher dans toutes nos prières afin d'être écoutés: "O mon D.ieu, fais que cette année soit celle de pluies fécondes!". Shabbat Shalom yaalou@gmail.com


17


18

Dvar Torah

Juste fils de juste, juste fils de méchant

Le Talmud traite à la page 7a du traité de Bérakhot du délicat problème du «juste souffrant»; elle explique: «Un juste heureux est un juste fils de juste. Un juste malheureux est un juste fils d’un méchant» Et la guémara s’étonne: est-ce possible? La Thora nous a pourtant affirmé que «les fils ne mourront pas pour les [fautes des] pères», ce qui sert de fondement à la règle selon laquelle chaque homme porte la responsabilité de ses propres fautes et en supporte seul le châtiment. La guémara «corrige» donc sa première réponse disant: «Un juste heureux est un juste accompli.

Un juste malheureux est un juste qui n’est pas accompli.» Le Rav Kook explique (Ein Aya s/ Bérakhot, I, 73) que la guémara n’a pas renoncé à la première explication et que les deux sont vraies. Un juste fils de juste est un juste accompli et un juste fils de méchant est un juste non accompli. La raison en est, explique le rav Kook, que les actes des hommes se répartissent en deux catégories, ceux qui lui sont dictés par l’éducation qu’il a reçue de ses parents et ceux qui lui viennent des valeurs acquises au cours de sa vie. C’est pourquoi le juste fils de juste est un juste accompli et il est heureux, parce que sa

Rav Nahum Botschko Yéchiva de Ko'hav Yaacov

conduite est naturellement bonne et qu’il ne lui est pas nécessaire de travailler péniblement à l’amendement de ses vertus. Par contre, le juste fils de méchant est un juste non accompli parce qu’il n’a pas puisé dans son enfance les mêmes valeurs et il doit donc batailler durement, affrontant d’incessantes crises de conscience et c’est pourquoi il est «malheureux» et qu’il n’atteint généralement pas le plus haut niveau. Par exemple, pour celui qui a grandi dans un foyer respectueux du Shabbat, les observances shabbatiques vont de soi; celui qui n’a pas connu cela dans son enfance sait parfaitement


19 quelles luttes il faut mener pour s’y accoutumer, combien il en coûte de renoncements et de peines jusqu’à ce que cela devienne comme une seconde nature. La paracha de Toledot apporte un autre exemple encore à l’appui de la supériorité du juste fils de juste sur le juste fils de méchant. La paracha raconte qu’Isaac a prié pour Rivka car elle était stérile et qu’il a été exaucé. Les Sages remarquent (Yébamoth 64, cité par Rachi) que la forme utilisée par le verset pour dire «pour Rivka» peut laisser entendre qu’ils ont prié tous deux en présence l’un de l’autre et que c’est la prière d’Isaac qui a été exaucée, le verset précisant: «Dieu l’a exaucé lui, et Rivka a conçu.» Pourquoi lui plutôt qu’elle? Parce que le juste fils de juste (Isaac) n’est pas semblable au juste fils de méchant (Rivka)! La prière d’Isaac a été plus efficace que celle de Rivka. Mais en vérité, les choses ne sont pas aussi simples. Le principe qui apparaît là semble contredire celui qui affirme que le baal téchouva, le repenti, s’élève à un niveau supérieur à celui du juste accompli! «Là où se tiennent les repentis, les justes accomplis ne s’y tiennent pas» dit la guémara (Bérakhot 34b). Les efforts des repentis pour atteindre ce niveau valent davantage que les mérites des justes que leur éducation y a menés, et la rétribution est à la mesure de l’effort. C’est donc la prière de Rivka qui aurait dû être exaucée et non celle d’Isaac. O n p o u r ra i t d i re – explication proposée par mon vénéré père – que la prière d’Isaac et de Rivk était spéciale. S’il s’était agi de la prière éperdue de parents en manque d’un enfant, comme tout couple ayant espéré en vain de longues années, alors effectivement la prière de Rivka eut été supérieure à celle d’Isaac. Mais la prière d’Isaac et de Rivka était d’une toute autre nature. Il ne s’agissait pas de résoudre un problème privé, de répondre à un manque banal – aussi poignant soit-il. Il s’agissait d’une prière destinée à assurer un avenir à l’aventure d’Abraham. Il fallait que la lignée continue. Il fallait que le peuple du Dieu d’Abraham voit le jour, pour que s’accomplisse ce que Dieu attend de lui et de sa descendance, qu’ils gardent la voie de Dieu pour réaliser la justice et le droit. Or Dieu lui a annoncé: c’est en Isaac que sera nommée ta descendance. Isaac et Rivka prient pour la descendance annoncée afin qu’ils puissent donner corps à la vision d’Abraham et la transmettre aux générations à venir. Isaac, à la différence de Rivka, peut se prévaloir du mérite de ses pères, et sa prière est chargée – parce qu’il l’a vécu toute sa vie – du contenu concret de ce que signifie «être Abraham», «être fils d’Abraham», vouloir une descendance pour Abraham. C’est cela qui lui donne son efficacité, et c’est pour cela que c’est la prière d’Isaac que Dieu peut exaucer.

Les actes des hommes se répartissent en deux catégories, ceux qui lui sont dictés par l’éducation qu’il a reçue de ses parents et ceux qui lui viennent des valeurs acquises au cours de sa vie

Traduit par Rav E. Simsovic Basé sur l’explication de Rav S.D. Botschko et Rav Elisha Aviner


20


21


22

Coaching et Judaïsme

D-ieu veut. Et vous?

Au début de la parasha, on apprend qu’Isaac a prié pour que sa femme enfante car elle était stérile. Nos sages nous enseignent à ce sujet (Yévamot 64a): «Pourquoi nos ancêtres étaient-ils stériles? Car Hashem désire (mit’avé) la prière des Justes.» C’est assez joli d’imaginer Hashem désirer la Téfila des Tsadikim - mais qu’est-ce que cela veut dire au fond? Avant tout, il faut définir le terme désir: "On ne désire que ce dont on manque" explique Platon dans Le Banquet. De manière générale, on ne peut pas parler de désir pour l’air que nous respirons ou pour l’eau que nous buvons, car ce ne sont pas des denrées rares. Nous ne désirons que ce dont nous sommes privés, ce qui est absent. Or si Hashem désire, cela implique qu’Il est – si on peut s’exprimer ainsi - en manque… de prière de Justes! Surprenant! On aurait plutôt tendance à penser qu’il y a pénurie de prières chez les mécréants. Et pourtant - selon nos Sages - ce qui fait défaut à Hashem, c’est bien la prière des Tsadikim. Car le «problème» des Justes, c’est qu’ils sont fondamentalement toujours

prêts à justifier la réalité et à dire: «Il doit y avoir une raison à ceci ou à cela. C’est Hashem qui décide de tout, Il sait mieux que nous ce qui est bien et ce qui est mal et qui suis-je pour demander au Tout-Puissant de changer sa juste décision.» Selon cette formule, Isaac aurait plutôt tendance à dire: «Si nous n’avons pas d’enfants, c’est forcément la volonté d’Hashem.» C’est donc la raison pour laquelle le juste a tendance à ne pas prier: il ne cherche pas à transformer la réalité – il préfère, dans son humilité, l’accepter et la justifier. Or là n’est pas la véritable volonté d’Hashem – qui ne souhaite pas que nous acceptions le monde tel que puisqu’Il veut que nous transformions Son univers, que nous le rendions meilleur. C’est la raison pour laquelle Hashem désire la prière des Justes – car elle manque profondément. Et c’est pourquoi il place parfois les Justes dans des situations impossibles, sans issue: d’un côté, Il promet à nos pères une descendance mais de l’autre, ils sont… stériles. Face à cette impasse, la seule issue du Tsaddik, c’est de prier! Comment pourrait-il sortir autrement de cette conjoncture? A un certain niveau, tout juif est considéré comme Tsadik (cf Isaïe 60,21). Donc que peut-on apprendre, à notre niveau, de cet enseignement - assez déconcertant - que j’ai entendu du Rav Ouri Cherki? Il y a pas mal de gens qui se prennent secrètement pour des tsadikim, sans le savoir réellement et surtout sans l’être

Aharon Darmon

Coaching individuel et de couple

véritablement. Une des caractéristiques de ces gens, c’est l’acceptation passive de la réalité: ils ne tentent pas de changer une situation donnée et d’agir pour l’améliorer mais semble l’accepter soi-disant pieusement. Le pire, c’est que souvent cette passivité est justifiée par un prétendu décret divin: comme s’ils connaissaient la volonté divine (si déjà on est Tsadik, pourquoi ne pas se rajouter le grade de prophète en plus!?). Ils savent vous expliquer que s’ils ne réussissent pas dans tel ou tel domaine, c’est parce qu’Hashem en a décidé ainsi. S’ils ne changent pas leurs mauvaises habitudes, c’est à cause de la volonté divine. Mieux encore, s’ils ne font pas certaines mitsvot – c’est Hashem lui-même qui les en empêche! L’expression la plus chère à leurs yeux, c’est bien sûr un «Si D.ieu veut» évasif, utilisé à tort et à travers. Soyons honnêtes – ne nous arrive-t-il pas à nous aussi de nous dérober à nos obligations en nous cachant… derrière D.ieu lui-même? Il faut donc s’exercer à prendre nos responsabilités, à regarder la réalité en face sans lever vainement les yeux vers le Ciel – pour justement prier et agir en accord avec ce que D.ieu veut véritablement. Aharon Darmon – Coaching individuel et de couple. Thérapeute. Hébreu/ Français. Apprenez à vous connaitre et à utiliser votre potentiel. Tel: 0544636065. www.meemoosh.com aharon.darmon@gmail.com


23


24

Interview exclusive

Par Guitel Ben-Ishay

Yéhoram Gaon

Un géant de la chanson israélienne Le 19 novembre prochain, le Plus Hebdo organise pour la deuxième année consécutive un gala en l'honneur de la semaine de l'Alya à Jérusalem. Cette soirée promet d’être un succès à la lumière du programme que nous vous y réservons. La première partie sera consacrée à la remise de prix ''Alya et créativité artistique'' à des artistes francophones originaux, intéressants et évoluant dans des domaines différents. Puis, nous aurons l'honneur de vous présenter un concert inoubliable d'un des grands noms de la chanson israélienne: Yéhoram Gaon. Vous connaissez sans doute ses plus grands titres comme ''Od lo ahavti daï'' ou ''lo tenats'hou oti''. Sa carrière dure maintenant depuis plus de cinquante ans et il est toujours au sommet de sa gloire.

Notre pays ne peut que nous inspirer une grande fierté, il est le résultat d'un grand miracle! Comment alors ne pas être optimiste?! Très enthousiasmé à l’idée de se produire devant un public composé essentiellement de francophones, Yé h o ra m G a o n a ré p o n d u à n o s questions afin que nous fassions connaissance encore davantage avec l'artiste mais aussi avec l'homme qui se cache derrière. Le Plus Hebdo: Qui est Yéhoram Gaon? Yéhoram Gaon: Je suis né à Jérusalem dans une famille d'origine espagnole. J'ai été élevé dans un milieu que je définirais comme traditionaliste: nous respections tous les minhaguim, nous

allions à la synagogue, nous faisions les fêtes. J'ai toujours eu un rapport de respect et d'attachement à la religion sans pour autant être orthodoxe. J'ai effectué mon service militaire dans le chœur de l’unité ''Na'hal''. Puis j'ai étudié le Judaïsme et l'Islam pendant deux ans avant de monter avec d'anciens amis de la chorale militaire, le chœur ''Lahakat Hatarnegolim''. J'ai ensuite dû faire un choix entre entamer une carrière de chanteur ou poursuivre mes études universitaires. Lph: Pourquoi avoir choisi la chanson? Y.G.: Elle était ma passion, je me sentais bien dans ce domaine. Et puis, j'ai aussi appris la comédie pendant quelques années aux États-Unis avant de revenir en Israël pour y exercer pleinement mon activité artistique. Depuis de nombreuses années, je ne suis donc pas simplement un chanteur, mais aussi un comédien et un animateur à la radio et à la télévision. L p h : Av e z - v o u s u n d o m a i n e d e prédilection? Y.G.: J'ai aimé et j'aime tout ce que j'ai fait. Pour moi, toutes ces activités ne sont pas isolées les unes des autres, il s'agit des pages d'un même livre. Tous mes rôles se recoupent, finalement à chaque fois, il s'agit de ma rencontre avec un public, c'est cela que j'aime. Lph: Vous avez commencé véritablement à chanter à l’armée et vous continuez à le faire. Vous avez par ailleurs des liens étroits avec de hautresponsables militaires dont le Chef d’État-major actuel, Benny Gantz. Que représente Tsahal pour vous? Y.G.: Je ne suis pas un militaire, ni un homme d’armée à proprement parler. Il est vrai que je me produit beaucoup devant des soldats et que je suis proche de certaines personnalités. Tout cela n'est pas par idéologie militaire. Mais je sais que notre armée est fondamentale pour notre pays: sans elle, sans une armée forte, nous ne pourrions pas avancer.

Lph: La Knesset a été agitée par beaucoup de débats autour de l’enrôlement des haredim desquels vous avez clairement pris la défense dans l'une de vos émissions de radio par un désormais célèbre: ''Ani Haredi'' (Je suis haredi). Que vous inspire le climat actuel qu’entraînent toutes ces discussions? Y.G.: Tout d'abord, je tiens à rappeler que je soutiens totalement l’idée que chaque citoyen israélien, y compris haredi, doive prendre sa part au service de l’État, tout comme chaque école doit enseigner les matières profanes à ses élèves. Néanmoins, je m'insurge contre les termes qui ont été employés à la tribune de la Knesset, montrant du doigt toute une frange de notre peuple, des personnes qui sont nos frères, nos sœurs. Nous n'avons pas le droit de les traiter ainsi même si nous ne partageons pas leur mode de vie. Je suis toujours attiré par l'inconnu et le monde haredi m’intéresse justement parce que je ne le connais pas. Nous devons tendre vers l'inconnu et non pas le rejeter. Ces dernières semaines nous avons vécu en Israël deux événements majeurs: l'enterrement du Rav Ovadia Yossef d'une part et les commémorations de l'assassinat d'Itshak Rabin d'autre part. J'ai obser vé avec attention comment deux ''peuples'' se sont rassemblés chacun de leur côté à s e u l e m e nt q u a ra nte m i n u te s d e distance pour célébrer leur personnage emblématique. On peut voir cela négativement: une coupure, une séparation, deux mondes. Moi, je préfère le voir positivement: on ne peut pas avancer si l'on manque de curiosité envers l'autre qui n'est pas comme soi. Près d'un million de personnes qui admirent une personnalité spirituelle, c'est magnifique! Pourquoi ne pourraientils pas aussi admirer Itshak Rabin parce qu'il était un homme de paix, valeur fondamentale de notre religion? Et vice-versa. Je pense que cela est possible même si malheureusement


25

Tous mes rôles se recoupent, finalement à chaque fois, il s'agit de ma rencontre avec un public, c'est cela que j'aime Lph: Avez-vous une chanson ou un album préféré(e)? Y.G.: Non, ce n'est pas possible. Tous mes titres sont mes enfants, je ne peux pas en préférer un plus que les autres. Je partage avec chaque chanson une passion et un attachement que j'essaie de transmettre au public. Lph: Le 19 novembre, vous chanterez devant un public composé essentiellement de francophones, anciens ou nouveaux olim. Quel message souhaitez-vous leur transmettre? Y.G.: Je les aime particulièrement pour le choix qu'ils ont fait de construire leur

cette curiosité n'existe pas encore suffisamment au sein de notre peuple. Lph: Êtes-vous optimiste sur notre capacité à évoluer dans ce sens? Y.G.: En Israël, on a l'habitude de se plaindre. Mais en fait, il n'y a pas de phénomène plus merveilleux dans l'histoire que celui de l’État d’Israël. Il y a 65 ans, seulement 600 000 Juifs vivaient ici, aujourd'hui, ils viennent continuellement du monde entier et nous sommes plus de 7 millions! Notre pays est merveilleux, magnifique, notre économie est florissante, notre science est utilisée dans le monde entier. Regardons ce qui se passe chez nos voisins, regardons où en sont leur société, leur niveau de vie.... Notre pays ne peut que nous inspirer une grande fierté, il est le résultat d'un grand miracle! Comment alors ne pas être optimiste?! Lph: Que pensez-vous des jeunes talents que font émerger les émissions de télé-réalité? Y.G.: Je veux d'abord les encourager car le métier de chanteur est un

métier difficile. Ceci dit, il me semble que ces jeunes chanteurs ne sont pas suffisamment préparés au ''jour d’après''. Ils deviennent célèbres en un jour, sur une chanson et après? Bien souvent, ils ont du mal à tenir sur la longueur et ils ne trouvent plus personne pour les soutenir. Il faut agir en ce sens et les aider. Lph: Revenons à vos chansons que vous interpréterez le soir du 19 novembre. Comment définissez-vous votre style musical? Y.G.: Mes chansons ont suivi l'histoire et le développement de l’État d’Israël. Malheureusement, nous avons connu beaucoup de guerres mais aussi de grands moments d’émotion et de joies. Mon style, je le définirais comme r o m a n ti q u e m a i s a u s s i u n p e u troubadour avec beaucoup de chansons d'amour mélodieuses. Par ailleurs, mes sources d'inspiration je les trouve aussi beaucoup dans mes racines espagnoles, ce qui donne un ton ladino à beaucoup de mes musiques.

J'aime particulièrement les Francophones pour le choix qu'ils ont fait de construire leur vie en Israël et de considérer ce pays comme leur maison vie en Israël et de considérer ce pays comme leur maison. Je suis admiratif de ce qu'ils ont entrepris. Comme à chaque fois que je monte sur scène, je le ferai avec beaucoup d’émotion en considérant le mérite que j'ai de pouvoir accomplir ce que je pense être une mission. Gala Shavoua Aolé Le mar 19/11 à 19h30 Théâtre Gérard Bahar, 11 rehov Betsalel, Jérusalem Réservations: 02-9410100


26

Alya et créativité artistique

Par Guitel Ben-Ishay

Rébecca Arki-Amar Ré b e c c a A r k i - A m a r e s t u n e passionnée de harpe. Elle a grandi dans un environnement familial dans lequel régnait déjà un amour pour la musique et a commencé jeune à jouer du piano avec ses sœurs avant de choisir la harpe à l'âge de 8 ans. Après son Alyah, elle a continué à jouer pour le plaisir avant d’être admise à l'académie Rubin de Jérusalem. Elle décide alors de poursuivre une carrière musicale avec le soutien de ses parents. Elle obtient un diplôme de premier cycle et un diplôme d'enseignement sous la direction de la grande harpiste Irena Kaganovsky (z''l). Aujourd'hui, elle vient de terminer son diplôme de second cycle et poursuit une carrière brillante dans cet art original. Le Plus Hebdo a décidé de la récompenser pour son parcours et pour ses qualités artistiques impressionnantes. Le 19 novembre, soir du Gala de la Semaine de la Alya, il lui sera donc décerné un prix spécial ''Alya et créativité artistique''. Nous vous proposons de mieux la connaître. Le Plus Hebdo: La harpe est finalement un instrument assez peu répandu. Pourquoi l'avoir choisi? Rébecca Arki-Amar: Alors que j’étudiais le piano, j'ai

découvert cet instrument. J'ai tout de suite été très émue par le son qui s'en dégageait, son côté esthétique et surtout j'aime à penser qu'il s'agit de l'instrument de David Hamele'h, ce qui ajoute une connotation historique et spirituelle importante pour moi. Je souhaite mettre en harmonie la parole de la Thora particulière et propre au peuple d'Israël et la parole musicale de portée universelle. Lph: Quelles sont les difficultés techniques d'un tel instrument? Son transport par exemple? R.A.: J'ai acheté ma voiture en fonction de ma harpe. Et pour la transporter – avec les enfants à l'arrière! – je bénéficie de l'aide précieuse de mon mari ou de mon papa (pensez-donc, la harpe pèse environ 40 kg!) D'un point de vue musical, la technique est très difficile. En effet, la harpe est un instrument qui comporte 47 cordes et 7 pédales. Il nécessite donc une grande capacité de coordination entre les mains et les pieds. Il peut arriver qu'en jouant à la harpe, on effectue jusqu'à 17 fonctions en même temps. La qualité du son se travaille grâce à l'agilité et la sensibilité des doigts. De plus, la position du corps est importante: le dos doit être bien droit et les abdominaux très développés. En fonction des périodes, cet instrument demande de 2 à 9 heures de travail quotidien pour arriver à un niveau professionnel. Lph: De quelle façon exercez-vous votre métier? R.A.: Je travaille en free-lance. Je joue pour des événements privés ou publics. Par ailleurs, je joue avec plusieurs orchestres comme le symphonique de Jérusalem ou le philharmonique d’Israël. Lph: Quel style de musique joue-t-on à la harpe? Uniquement du classique? R.A.: Depuis le 19e siècle et la mise en place des pédales sur la harpe, le répertoire de l'instrument est beaucoup plus large. Par exemple, je joue avec ''l'ensemble du 21e siècle'' qui ne présente que de la musique contemporaine. Pour ma part, j'adore les morceaux de Jean-Sébastien Bach ainsi que la musique juive qui se marie très bien avec le son de la harpe. D'ailleurs, il y a un an et demi, j'ai sorti un disque de musiques juives intitulé ''Al 'Homotai'h Yeroushalayim''. Lph: Le pays compte-t-il beaucoup de harpistes? R.A.: A cette date, on compte un quinzaine d'harpistes professionnels en Israël. Ceci dit, c'est un instrument qui attire de plus en plus de monde. L'une de mes activités étant l'enseignement, je peux vous dire que mes classes affichent complet. Lph: Quels sont vos envies, vos projets pour poursuivre le développement de votre art? R.A.: Avec l'aide d'Hachem, je souhaiterais me produire en soliste avec des orchestres. J'ai pu constater que cette façon de jouer me plaisait beaucoup et j'aimerais avoir davantage d'occasions de le faire. Parallèlement, je suis intéressée aussi par tout ce qui est musique improvisée. Il me semble qu'il est nécessaire de développer l'enseignement de la harpe et je compte approfondir mes activités dans ce sens en particulier envers le public religieux. Je tiens à leur proposer des études de haut niveau dans ce domaine parce que, je le sais d’expérience, on peut tout à fait concilier les valeurs de notre belle Thora avec une ouverture à la musique et aux représentations sur scène. Vous pouvez contacter Rébecca au: 054339280 www.magic-harp.co.il


27


28

Alya et créativité artistique

Par Guitel Ben-Ishay

Hanna Partouche et Sonia Soudry

Le théâtre par les femmes pour les femmes

Un phénomène intéressant se développe sur les planches des théâtres du pays: des pièces jouées par des troupes féminines, la plupart du temps à destination d'un public exclusivement féminin.

Nous avons un projet de monter un spectacle par mois avec la troupe ''Psifasso'' de cette école qui le produira sur scène deux fois dans le même mois Deux femmes d'origine française participent largement à l'essor de ce type d'art. Il s'agit de Hanna Partouche et Sonia Soudry. La première a décidée, il y a deux ans de créer une société de production consacrée à ces troupes: Neshot Hakessem. La seconde, diplômée des écoles de théâtre parisiennes a eu l’idée de monter une troupe de théâtre féminine après un processus de techouva qui l'a amenée à s'interroger sur la façon d'adapter sa passion à une vie toranique. Ces deux femmes ont décidé de se lancer dans une coopération approfondie, Hanna soutenant avec sa maison de production l’école ''Psifasse'' (mosaïque en hébreu) de Sonia. Le 12 novembre prochain, leurs élèves seront sur scène à Jérusalem pour une pièce à succès: ''Dan Gvoul''. Leur action remarquable méritait d’être soulignée. C'est pourquoi le 19 novembre, elles recevront lors du Gala de la Semaine de l'Alya, le prix ''Alya et créativité artistique''.

Le Plus Hebdo: Comment se passe votre coopération? Sonia Soudry: A merveille! Hanna s ' o c c u p e d ava n t a g e d e l ' a s p e c t administratif et moi artistique. Hanna Partouche: Cette coopération est très fructueuse. Nous avons décidé de partir sur les bases de l’école de Sonia qui existe à Jérusalem et Bné Brak depuis six ans. Nous utilisons son répertoire déjà existant et nous en préparons un inédit pour l’année qui arrive. Nous avons un projet de monter un spectacle par mois avec la troupe ''Psifasso'' de cette école qui le produira sur scène deux fois dans le même mois. Le théâtre Psifasso de l’école Psifasse est le premier théâtre féminin que Neshot Hakessem a décidé de soutenir de façon aussi assidue et régulière. Il s'agit d'une première grande aventure en partenariat qui en laisse présager d'autres par la suite. Lph: Quelles sont les femmes qui s'inscrivent dans votre école? S.S.: Des femmes de tous les âges souvent issues du monde orthodoxe. Mais nous sommes ouvertes à toutes celles qui veulent jouer dans une troupe féminine pour un public féminin. Nous choisissons les plus intéressées, les plus assidues, les plus douées. Notre troupe compte une vingtaine de comédiennes définies comme professionnelles. Lph: Le fait de ne faire jouer que des femmes n'est-il pas très contraignant sur le plan des scénarios et de la mise en scène? S.S.: Pour moi qui vient du monde du spectacle non religieux, je reconnais qu'au départ, je me suis sentie très limitée. Mais à l'usage, je me suis a p e rç u e q u e c e s f ro nti è re s , c e s ''contraintes'' m'aidaient à me surpasser dans mon art, dans mon écriture. En fait, le théâtre exclusivement féminin et limité par la halaha stimule la créativité et permet d'aborder des sujets plus profonds et passionnants. Parler de l'humain avec toute sa psychologie et ses conflits personnels, récréer la vie en se détachant du réalisme est le premier chemin de la créativité, du théâtre. Lph: Parlez-nous de ''Dan Gvoul'', la pièce que vous présenterez le 12 novembre à

Jérusalem? S.S.: La pièce se déroule dans une petite ville qui n'est ni un ghetto ni un mellah, ni même Eretz Israël, mais qui symbolise tout le peuple d’Israël. Elle raconte les joies, les peines, les peurs de chaque habitant dont le destin concerne tous ses voisins. En un mot, cette pièce c'est notre histoire: parfois drôle, parfois émouvante ou dramatique. Nous l'avons déjà jouée à plusieurs reprises. Les dialogues sont exclusivement en hébreu mais dans un hébreu de tous les jours, très accessible. Lph: Cette formule de théâtre existe-telle en français? H.P.: Ce concept est encore relativement étranger au public francophone. Mais, soulignons que le fait qu'il existe en hébreu offre aux femmes francophones la possibilité d'approfondir leur pratique de la langue que ce soit en venant assister aux spectacles ou en participant aux cours. S.S.: Je pense qu'il faut encourager la production de pièces en hébreu même si la possibilité de monter un spectacle en français est envisageable. L’idée est d'entrer dans la culture israélienne sans se séparer pour autant de notre culture française. Je tiens à le souligner, le monde culturel israélien a beaucoup évolué, le théâtre ou le cinéma sont en pleine expansion. Sachons être une part de cet essor dans notre pays, sachons prendre ce qui est intéressant et sachons lui donner de nos particularités pour le faire avancer dans ce domaine aussi. Dates à retenir: Le jeu 31/10: Festival pour femmes à Guivat Washington avec spectacles de danse, de théâtre et ateliers. Deux spectacles seront produits par ''Neshot Hakessem''. Le mar 12/11 ''Dan-Gvoul'' au théâtre Beit Mazia, Rehov Messilat Yesharim, Jérusalem Pour tous renseignements et réservations: Sonia Soudry (École Psifasse): 0573101592 Hanna Partouche (Neshot Hakessem): 052-5412124 / n.kessem@gmail.com


29


30

Publi-reportage

Par Guitel Ben-Ishay

Roche Bobois Le meuble de luxe français en Israël Jean Paul Gualtier for Roche Bobois - _Mah_Jong_Couture - year 2010

Le Sacco - year 1967- Roche Bobois Mah Jong sofa Sonia Rykiel for Roche Bobois - year 2013

A l’évocation du nom de Roche Bobois, nous pensons immédiatement à ces meubles haut-de-gamme dont la qualité et le design ont une renommée internationale. Effectivement, aujourd'hui cette grande marque se trouve dans plus de 300 magasins répartis dans 40 pays à travers le monde et ne compte pas s’arrêter là puisque en moyenne c'est un magasin par mois qui ouvre ses portes sur notre planète. Une histoire familiale Lorsque l'on parle de l'entreprise Roche Bobois, il faut remonter en 1960 afin de comprendre ses racines. Tout a commencé par l'association entre deux familles du monde des affaires: la famille d'origine juive Chouchan qui avait émigré à Paris depuis l'Europe de l'Est au début du 20e siècle et la famille catholique Roche du Sud de la France. A travers cette coopération, les deux familles souhaitaient proposer au public parisien des meubles design, contemporains et de qualité. Et c'est ainsi qu'ouvre la première salle d’exposition Roche Bobois sur le Boulevard Saint-Germain à Paris. Un essor rapide Les premières années, l'entreprise décide de se concentrer sur une création et une distribution très locale. Mais rapidement, le talent de ses dirigeants à repérer les tendances entraîne Roche Bobois sur la vente de collections uniques et créées exclusivement pour elle par les meilleurs designer du

moment. L'entreprise a donc pris son envol, reconnue comme une créatrice d’intérieur sur-mesure grâce à une coopération très fructueuse avec des designer du monde entier. Par ailleurs, très rapidement, la marque ouvrira des magasins à l’étranger, le premier en 1965 en Belgique avant de traverser l’Océan Atlantique pour s'implanter au Canada en 1973 et aux États-Unis en 1974. En Israël, la marque est aussi présente et se trouve exclusivement dans les magasins Pitaro Hecht de Herzliya. En quelques années seulement le nom de Roche Bobois devient associé à du mobilier emblématique et continuera de l’être pendant ces cinq dernières décennies. Créativité, design et haute-couture L'une des particularités de Roche Bobois réside dans son rapport étroit avec le monde de la mode. Cela se traduit par la sortie de collections de mobilier parallèlement au calendrier des maisons de la haute-couture. Ainsi, Roche Bobois présente chaque année, une collection printemps/été et une collection automne/hiver. De même, l'attention portée à chaque pièce de ces collections pensées et fabriquées par des artistes de qualité s'apparentent au travail des plus grands couturiers. D'ailleurs, la comparaison a été poussée à son comble avec la participation de grands noms comme Jean-Paul Gaultier, Sonia Rykiel, Kenzo

Maison ou Missoni Home, à la marque Roche Bobois depuis le renouvellement de mobiliers existants jusqu'à la conception de collections entières. La collection automne/hiver 2013-2014 Cette année, la nouvelle collection mérite toute notre attention. Elle fait preuve de créativité, de justesse et ne déçoit pas les attentes que l'on peut avoir envers le leader international du mobilier de luxe depuis plus d'un demisiècle. Dans cette collection, l'innovation est le maître-mot et se concrétise par la diversité des articles, le large choix laissé au client dans ses envies de décoration et d’intérieur pouvant aller jusqu'à la couleur des coutures du canapé. Roche Bobois est incontestablement une entreprise de mobilier de luxe qui a su se créer une stature internationale reconnue. Son rythme de développement est unique et cela est certainement dû à la qualité de ses matériaux, à sa capacité de création sur-mesure et à ses coopérations professionnelles étroites avec les personnalités les plus en vogue du monde du design et de la mode. Roche Bobois en Israel - Pitaro Hecht Rehov Medinat Hayehoudim 60, Herzliya Pitoua'h Téléphone: 09-9566241 Mail: info@pitarohecht.co.il Site internet: www.pitarohecht.com


Mazal Tov LPH Boutique s'associe à vos Smahot!! www.Lphboutique.com offre un Sidour personnalisé à tous les nouveaux bar mitsvah, un napperon pour Halot de Chabat aux nouveaux mariés et un livre Kriat Chema personnalisé pour les naissances. Mazal tov!!

À Sandrine pour un anniversaire qui ouvrira toutes les plus belles portes BH! Mazal tov! À Rolland Elie de Netanya, joyeux anniversaire, de la joie, de la santé. Ad 120! Un grand Mazal Tov à Eitan et Yael pour la naissance de Tahel. Ainsi qu'à Yéhouda et Charlène pour la naissance de Lielle. Longue vie et santé amen. Félicitations aux familles Timestit, Gali et Edry. Un grand Mazal Tov à Eylon qui célèbre sa Bar Mitsvah! Félicitations aux familles

Lumbroso & Taieb. Bienvenue à notre petite Talya, et Mazel Tov à Mireille et David de la part de ses grands-parents mamy Colette, papy Charlie, mamy Béatrice, papy Léon et ses tontons Binyamin, David Yonathan, et aussi de la part de tous ses tontons, tatas, cousins et cousines de France. Mazal Tov aux familles Yamine et Béhar pour la naissance de leur arrièrepetit-fils, petit-fils et fils, lundi dernier.


La recette du chef Stéphane Laïk Chef Boulanger

Confiture d'étrog – cédrat de soukot

Préparation

Ingrédients

• 5 étrog moyens • Le jus d'un demi-citron • 1 kg de sucre • 3 ou 4 clous de girofle • Environ 1/2 litre d'eau pour la cuisson. Pour plus de renseignements sur les ateliers du Chef Stéphane: 054-7822601

• Pour diminuer l'amertume, j'ai mis au point une astuce simple qui consiste la veille à brosser la peau et mettre à tremper une nuit dans l'eau froide. • Le lendemain jeter l'eau, rapper ou éplucher les cédrats, couper en tranches fines, enlever les pépins et mettre à cuire à gros bouillons dans une eau légèrement citronnée jusqu’à ce que les tranches soient translucides. • Rincer les tranches à l'eau froide, bien égoutter puis mettre dans une large marmite ou sauteuse, les tranches - que l'on peut couper aussi en quart (c'est plus esthétique)- le sucre, les 3-4 clous de girofle et l'eau. • Laisser cuire à feu moyen-doux jusqu’à obtenir un sirop pas trop épais ni trop liquide (en fonction rajouter du sucre ou de l'eau) pendant au moins 1 bonne heure. • Si vous désirez les faire confits, laisser toute l'eau s'évaporer et le sucre cristalliser. • Mettre en bocaux et conserver au frais.

Bon appétit


‫‪34‬‬

‫‪Enigme‬‬

‫חידה‬

‫חידת השבוע‪:‬‬

‫המנצח הראשון‪:‬‬

‫איתמר פרץ‪,‬‬ ‫הוד השרון‬ ‫המנצחת השנייה‪:‬‬

‫נניח ואתם משתתפים במרוץ עם‬ ‫‪ 10‬אצנים!ובסיבוב האחרון אתם‬ ‫עוקפים את האצן שרץ במקום‬ ‫השני‪ ,‬באיזה מקום אתם עכשיו?‬

‫‪1.1‬יהודית ברכה‪ ,‬ירושלים‬ ‫בשבוע שעבר החידה הייתה‪ :‬ברשותי שני‬ ‫נרות זהים שכל אחד מהם יכול לדלוק שעה‬ ‫אחת בדיוק‪.‬‬ ‫איך אוכל למדוד באמצעותם רבע שעה?‬ ‫וזאת התשובה‪ :‬מדליקים נר אחד‪ ,‬ובאותה עת‬ ‫מדליקים את פתילו של הנר השני משני צידיו‪.‬‬ ‫כאשר כלה נר זה‪ ,‬עברה בדיוק חצי שעה‪.‬‬ ‫לוקחים את הנר הראשון (שאורך חייו כעת‬ ‫הוא חצי שעה)‪ ,‬ומדליקים את הפתיל שלו‪ ,‬גם‬ ‫מהצד השני‪ .‬מאותה עת ועד שכלה הנר עברה‬ ‫בדיוק רבע שעה‪.‬‬ ‫!!‪LPH Boutique félicite les gagnants‬‬ ‫‪www.lphboutique.com offre au gagnant un bracelet‬‬

‫שלח לנו את התשובה הנכונה למייל הבא‪:‬‬

‫‪Tsahal et aux 4 suivants un bracelet de la chance.‬‬

‫‪Envoyez la bonne réponse au mail suivant:‬‬ ‫‪guitelbenishay@gmail.com‬‬

‫‪Les gagnants de la semaine sont invités à prendre‬‬ ‫‪contact avec LPH Boutique au numéro suivant:‬‬

‫‪Tel: 02-6223734‬‬

‫מצאו את ‪ 7‬ההבדלים‬ ‫ׂיו‪( .‬בראשית כז'‪ ,‬כב')‬ ‫ְדי ֵע ָש‬ ‫ָדיִם‪ ,‬י ֵ‬ ‫ְה ּי ַ‬ ‫ַעקֹב‪ ,‬ו ַ‬ ‫‪...‬ה ּקֹול קוֹל י ֲ‬ ‫ַ‬


‫קיד הבדו‬

‫‪35‬‬

‫חידון לפרשת תולדות‬

‫‪1‬‬

‫מצא ‪ 3‬תאומים )או תאומות( מוכרים בספר בראשית?‬

‫‪2‬‬

‫התחתנתי‪ ,‬כמו אבא שלי בגיל ‪ .40‬מי אני?‬

‫‪3‬‬

‫מה הקשר בין יצחק‪ ,‬אהרון ופרץ?‬

‫‪4‬‬

‫מהן הערים המוזכרות בפרשת תולדות?‬ ‫לוד‬

‫ירושלים‬

‫איזה ספר נקרא "ספר התולדות"?‬

‫חיי שרה‬

‫דיחות‬

‫ב‬

‫איך קוראים למוכר פאלפל? שמחה‪ ,‬ריף‬ ‫איך קוראים לטייס? אבי‪ ,‬רון‬ ‫איך קוראים לגננת? גילה‪ ,‬רך‬

‫סל התשובות‬ ‫‪5‬‬

‫תולדות‬

‫ויצא‬

‫וישלח‬

‫וישב‬

‫מקץ‬

‫מאדם ועד יעקב‪.‬‬

‫בראשית‬

‫שמות‬

‫ויקרא‬

‫במדבר‬

‫דברים‬

‫ספר בראשית‪ :‬יש בו ‪ 10‬סיפורי תולדות‪,‬‬

‫תודה ליצחק כהן מאשדוד‪.‬‬ ‫תודה ליניב אפריאת‪.‬‬

‫)בראשית‪ ,‬במדבר‪ ,‬מגילת רות(‪.‬‬

‫‪1‬‬

‫רחל ולאה‪ ,‬עשיו ויעקב‪ ,‬פרץ וזרח )בני יהודה ותמר(‪.‬‬

‫תשלחו אלינו את הבדיחות שלכם במייל‬ ‫‪lph.manou@gmail.com‬‬

‫‪2‬‬

‫עשיו‪ ,‬כמו אביו יצחק‪.‬‬

‫ילדים ! שילחו לנו בדיחות קצרות‪ .‬תודה!‬

‫‪3‬‬

‫תודה להדר בנאיש‪.‬‬

‫על שלושתם כתוב‪" :‬ואלא תולדות‪"...‬‬

‫משה ביקר בגן החיות והושיט ידו כדי ללטף את‬ ‫הנמר‪ .‬צעק השומר בכעס‪” :‬ילד תוציא מיד את היד“‬ ‫אבל אני מבטיח לא לצבוט אותו "ענה משה''!‬

‫‪4‬‬

‫למה חתול לא נכנס במקרר? כי יש בו קור כלבים‪.‬‬

‫באר שבע ורחובות‪.‬‬

‫‪5‬‬

‫באר שבע‬

‫אילת‬

‫רחובות‬


36

Les Z'infos pratiques Ilouy Nishmat

Les divrey Torah sont dédiés à la mémoire de notre cher Mr Serge Bel Ange ‫ ז"ל‬. La Chiva à lieu à Har Homa rue Arié Bina 16/7 .

Hazkara Déjà 11 mois que notre chère et regrettée mère Mme Marie Miryam Maman zal nous a quittée. Les prières pour l'élévation de son âme auront lieu le mardi 5 nov. à la Synagogue Beit Lévy (au kolel) à Bayit Vegan, face Hôtel Shalom, Minha à 16h30 suivi de Divrei Torah et d'Arvit . Montée au cimetière le mercredi 6 nov. à Guivat Shaoul à 11h. 052-8211611

Cours et Conférences Raanana Cours de Bitya (Myriam) Mettoudi le lundi une fois sur deux ( prochain cours le 11 nov) chez Stéphanie Berdah 47, rue Bentov. Paf: 20 sh. Rens: 0525201474

Ramat Gan Tous les dimanches à 21h, cours pour hommes sur les lois de Shabbat (Yalkout Yossef). Rens. 054-8418836

Ashdod Cours de pensée juive par la Rabbanit Penina Zini tous les mercredis à 17h30. Rens. Ruth: 054-8401379 ou Gisèle: 057-388394. Cours de Tanya, en français, pour hommes, le merc. à 21h par le Rav Menahem Wolika. Beit Habad de la City 93 rue Haatsmaout 1er ét. Petite collation. Rens: 052-3633143.

Cours de pensée Juive en français par le Rav Moshé Fitoussi ts les dimanches au centre communautaire Edmond J. Safra à Youd Beth 4, Rue Av. 054-4867023

Netanya Wizo francophone: lundi 4 nov. à 11h. Présentation du livre de la journaliste Katy Bisraor-Ayache: « En direct d’Israël - chroniques intimes d’un pays ». Livre en concours pour le prix Wizo 2013. Suivie du Festival de pâtes. Paf: 40 sh. Espace Wizo: 13 rue Mac Donald. Rés.: 052-4489484

Ashkelon Kol Ashkelone: cours pour femmes par la Rabbanite Dina Hadjadj: samedi à 16h30 sur la paracha. Kollel Mametakeli - Quartier Neve Ilan. Rens. 054-2142682

Bat Yam Synagogue Chevet Ahim: cours du Rav Daniel Benadi le lundi 4 nov à 20h. 5 rue Bazel. Rens: René Chaouat: 0547910307

Jérusalem Les Matinales léilouï nichmat Yaël, Léa, Esther – Cours du mardi 5 nov.: 9h Rav Raphaël Sadine, 10h Rav Dayan, 11h Rav Tapiero, 12h Rab. Hana Ovadia. Rens. Michèle Galulla: 052-8966588. Wizo Francophone: repas de Roch Hodech lundi 4 nov. à 12h30 suivi d'une conférence de Mr. l'ambassadeur Avi Pazner qui parlera d’ ''Israël devant les défis du printemps arabe''. Paf 70 sh. Insc. 050-7796756 052-7331698. 1 rue Mapou. Le Moadon: conférence du Dr. Éric Bellaiche le mardi 5 nov. à 15h sur: "La circoncision: aspects hilhatiques; actualité et législation''. Synagogue Kiryat Hana David: 10 rue Yotam.

Shir Ha Nashim: centre d'études féminin de Baka; léilouï Nichmat Meïr Marvin. Mercredi 6 nov: 9h30 Rav Avraham Kadoch "a-t-on vraiment le librearbitre?" 10h45 Rav Yoel Benharrouche. Synagogue Beit Yossef 10 rue Mekor Haïm. Rens Graziella: 054-4874337. Conférence pour dames le merc. 6 nov. à 19h30: "Décoder et libérer les messages inconscients qui nous empoisonnent la vie " à Guivat Chaoul. Paf: 30 sh. Rens et insc.: Irène Landau Psychothérapeute: 052-2083666 Har homa: Cours de Bitya (Myriam) Mettoudi le mercredi à 9h. chez Aurélie Boaziz: 2, rue Elyaou Koren, 6eme ét. Porte 39. Paf: 20 sh. Rens.: 052-5201474 Cours pour femmes avec le Rav et la Rabbanite Corda à la Mochava Guermanite le dim. de 20h à 22h et mardi de 10h à 13h. Paf 20 sh. Cours pour hommes, le merc. de 20h à 22h. Info: 050-9157707 Bait Vegan: cours pour femmes du Rav Azriel Cohen-Arazi sur les Halahoth Cacherout. Rdv le lundi chez Mme Journo 69 rue Ouziel. Rens Johanna 054-2283452 Cours de guémara en Français, suivi de Moussar et Parachat Hachavoua commentée; de 8h15 à 10h, au Centre Emouna Chelema. 02-5635645. Ouverture d’un cours hebdomadaire du Rav Avraham Haviv tous les mercredis à 19h30 sur: ‘’Hassidout et lecture du Sefer Ha Tania’’. Synagogue Beth Yossef 10 rue Mekor Haïm, Bakaa. Cours du Rav Raphaël Benizri: ts les lundis au 29 rue Ramban (rdc) (Ohel Tomer Yitzchak): 19h30: Tehilim – Les Psaumes, 20h15: Berechit: analyse en profondeur. Rens: 054-5749156 Pisgat Zeev. Cours de guémara en


français tous les lundis à 20h. Syna. Pisgat Ram, rue David Nive. Rens. 0504178888

Détente Netanya Hilloula de Rahel Imenou dim. 3 nov. Avec la Rabbanite Elkrief. Chiour, seoudat amenim. Allumages des bougies, tefila, nichmat kol haï, hafrachat hala, ambiance assurée. Visite à Chmouel Hanavi et sa maman Hanna. Départ de Natanya, Raanana, Bne Brak, Jérusalem. PAF: 130 sh. Rens. 053-3331439 Soirée Melave Malka Seoudat David Hamelekh organisée par la communauté Sidi Fredj Halimi avec le rabbin Ytshaq Houri le sam. 9 nov. à 20h30 . Seouda et stands. Rina 052-6864508

Ashdod Pèlerinage des Tsadikim: Meron, Tsfat, Amouka, Tibériade….. Le lundi 4 nov. Bet de Rosh Hodesh Kislev. Départ des toboggans à 9h. Rens. Ruth: 0548401379

Jérusalem Roch 'Hodesh Kislev, dim. 3 nov. à Nécouda Tova, de 10h à 12h30, chez

Chochana Sebag 16/5, rue Daniel Moussrara (à côté de la mairie). Petitdéjeuner - Cours - Chant du Hallel. 02 6289032. Wizo Dona Gracia: tiyoul le merc. 6 nov. à Tibériade: sur les traces de Dona Gracia: visite du musée avec conférence suivie d'un déjeuner sur place ; visite du kever de Maïmonide, Beit Gabriel. Insc. Oblig. 077-5560524 ou 054-5320780 Tiyoulim hors des sentiers battus. Les sept fruits et céréales d'Israël avec le guide Rafi Izbicki à la rencontre de la réalité quotidienne d'Israël. Premier tiyoul: orge, grenade et olive le merc. 20 nov. Départ de Jérusalem à 8h. Rens. et réserv.: 072-2491814

Informations Trek au camp de base de L’Everest: 3 semaines en mars 2014. Groupe dati en formation (pour minian, shabatot etc..). Michel: 02-5633217/050-6616988.

Jérusalem L’école Ostéopathique I.C.O.N sous la direction du Dr. Dobensky met à votre disposition des soins ostéopathiques "lezikouy harabim". Tous les lundis de 9h à 18h. Rdv, Mylène: 054-6327705. Beit Frankforter: reprise des activités

37

francophones: oulpan ts niveaux, Informatique de base, groupe actualités, centre de jour pour déficients de la mémoire. Rens: 052-8620699 Matnas Har Homa: reprise des cours de conversation hébreu: débutants: dim. de 9h à 10h30, avancés (guimel +) le mercredi de 20h à 21h30. Insc. 0525220669 Wizo Francophone: oulpan d’ivrit tous les mardis de 10h à 12h avec professeur expérimenté. 1 rue Mapou. Rens. 0546816161. Har Homa (shlav beth) ouverture d'une bibliothèque associative francophone. Actuellement 1250 références: romans, j u d a ï s m e , v i e p rati q u e , e nfa nt s adolescents... Cotisation 200 sh/an ou 25 sh/mois, 50 sh pour les moins de 16 ans. Consultation de la liste des ouvrages sur site internet: "sites.google. com/site/bibliothequeharhomasuzy". AMI, Alya et Meilleure Intégration: Bienvenue aux olim de l'été 2013! Soutien et conseils aux nouveaux immigrants: Venez poser vos questions sur les caisses de maladie, le bitouah leumi, les retraites, la traduction et la rédaction de documents. Notre équipe est à votre écoute 02-6235788 ou info@ ami-israel.org


Les bonnes Z'adresses

38

ARCHITECTE Ingénieur Herzel Chouai

Pour tout rajout d’ascenseur, balcons, Agrandissement, Tama 38, Accessibilité handicapés.

T: 0546-550912 / 050-4260466

CALL CENTER Call center clé en main

Comm. qualité premium: meilleurs tarifs! Tél. IP & casques: prix coutant. Réseaux. Service technique. Crm, enregistrmt des appels, spy, affichage numéro. menahem@neotel.co.il

Menahem 054-2882493

Call Center et bureaux

Cablage rj45 cat 7, armoire réseau, ordi, crm + préditif gratuit, serveur web, télèphone IP, electricité travaux, box ect...

Yehuda 052-6302530

COMPTABILITÉ Medevit

Comptabilité, gestion des paies, bilans annuels, conseil en fiscalité. laezran@ gmail.com

Laurent: 052-5606431

DÉMÉNAGEMENT Déménagement Ido

À l a f ra n ç a i s e . G a r d e m e u b l e s , démontage, cartons, assurance. Prix intéressants. Poss. dans Yichouvim.

David: 050-5311126

DÉPANNAGE 100% Plomberie

P l o m b e r i e e t c h a u ffa ge . 2 0 a n s d ’e x p é r i e n c e s P r i x c o m p é t i t i f s . Intervention rapide. Ashdod, Ashkelon et se région. Aaron Hayoun: 054-

2003136 - 077-5502319

HM Plomberie

3 8 a n s d ’e x p é r i e n c e f r a n ç a i s e . Dépannage - Dégorgement Karcher Recherche de fuite avec pompe à épreuve. sur Jérusalem et sa région.

Meyer Hadjadj 054-8734272

ESTHÉTIQUE Shoshana Coiffure à Domicile

Coupes, brushings, mèches, permanentes, spécialiste Perruque, coiffure mixte à la française, diplômée, 18 ans d’expérience. www. shoshanacoiffure.com

Netanya sur RDV: 052-7798307

ÉVÈNEMENTIEL Disc-jockey Daniel

Tous répertoires musicaux. Seulou avec chanteurs et musiciens. Animation francophone. Ambiance assurée. S’adapte à votre budget.

T: 054-5758241

INFORMATIQUE Nooshi Informatique

10 ans d’expérience. Pour particuliers et entreprises. Réparations, ventes, installations.

Alexis: 050-6006565

MODE Ayala (Nicole) et Deborah Couture Création de robes de mariée et de soirée haute couture. Location à partir de 2500 sh. Robe, tunique et retouches.

T: 052-5341738 / 02-5909431

C.Line

Location de robes de soirée, vous invite à venir voir son grand choix de robes du soir et de cocktail. Sur RDV uniquement.

T: 052-8017544

SANTÉ Haya Pédicure médicale

Dr. Nicole Klapisch Rehavia Atta c h é e à H a d a s s a . Psyc h i at re . Psychanalyste. Thérapies. Français. Hébreu. Anglais. Habilitée à remplir feuilles SFE, mutuelles.

T: 02-5631318

SERVICES Mazal vous simplifie la vie Bilingue, vous aide ds ttes vos demarches administratives et autres, par tel ou se deplace avec vous, traduction et redaction de courrier. Sur Natanya.

T: 054-9135625

Depan‘ Tout à Jérusalem Pour toutes les pannes domestiques, chaudière ou électro-ménager

Daniel: 054-4359862

Tout Travaux de Serrurie Serrure, clés, télécommande de parking et désinfection des cafards.

T: 052-8778055

TRADUCTION Anytext Traductions toutes langues, tous documentsAgréé par le Consulat de France à Tel Aviv.

T: 972 3 6349655/7

TRAVAUX Ganeidan jardinier paysagiste conception de jardins, terrasses, décors et trompes l’œil en béton, création et entretien de fontaines et bassins ganeydan.com

T: 054-4359862

Petits et gros travaux Peinture, stucco, rénovation, carrelage, toiture. Travail sérieux et soigné.

T: 054-5746164 / 02-9996164

Traitement des pieds. A domicile. Champignons, ongles incarnés, durillons. Maquillage permanent, epilation. Faux ongles, acryl et vernis gel. Se déplace Ashdod, Jérusalem.

​L2 travaux et renovation

Ouverture porte, pose serrure, Porte b l i n d é e . D é b o u c h a g e w c , é v i e r. Dépannage ds l’heure 24/24 sauf chabbat sur tout Israel.

Mickael: 058-5818858

T: 050-8458609

T: 054-7461451 / 054-6896631

SOS Serrurier Plombier 24/24

Professionnels compétents pour travaux et constructions. Suivi d’architecte et d’ingénieur. Travail de qualité, prix raisonnables. Jérusalem et Centre:


4 sinon rien Un homme, excédé du caractère exécrable de son épouse, se rend chez son avocat: - Maître, je désire divorcer! - Bien. Avant toute chose, Monsieur, voulez-vous me dire sous quel régime êtes-vous marié? - Sous le régime dictatorial!

Pendant le cours de français, la maîtresse demande à Toto de conjuguer le verbe chanter: - Si tu chantes, que dis-tu? Toto: - Je chante La maîtresse: - Très bien, et si c'est ton papa qui chante, que dis-tu? Toto: - Arrêteeeeeeeeeeeeeeeeeeee!!!

Dans une classe de CM2, l'instituteur

Deux mères juives se croisent dans un jardin public et vont s'asseoir sur un banc. - Oï je suis bien fatiguée, dit Sarah - Ah, qu'est-ce qu'il y a encore? demande Rébecca. - Eh bien, c'est David qui fait ses dents... alors je n'ai pas dormi. - David, tu veux dire le pianiste? - Mais non, le chirurgien.

donne un cours sur la faune africaine. Il dit: - Le lion est le roi des animaux. Il ne craint qu'un seul animal. Lequel? Un petit garçon lève le doigt et répond: - La lionne.


Les p'tites Z'annonces www.lph-annonces.com Commerces et Bureaux Raanana

Pour long terme, restaurant, 40 places, Zone Indust., poss de location d’une annexe individuelle pour fabrication, 2 chbes frigorifiques, 1 ch. congélateur, plonge, douche, WC, clim, pour sérieux uniquement. Idéal pour boucherie, boulangerie, patisserie. Tel: 052-4442697 1.

Jérusalem Cabinet dentaire pluridisciplinaire, implantologie, moderne et complètement équipé. Très bien placé avec clientèle assurée. Jusqu’à 100.000 shekels de chiffre d’affaire par mois. Ouvert à toute proposition. Assistante formee et competente. cabdentjeru@gmail. com 2.

cacher, pour week end, 3 jours ou sem. 02-6426353 052-2602608

Kfar Adumim Villa luxueuse, 6.5 pces, piscine chauffée privée, jaccuzzi, clim, jardin, vue, entièrement meublée. Poss. de soins hydrothérapie. 050-5457070 yehuda@gkl.co.il

Jérusalem Malha: 2 pces 30 m2 (4 couchages) ou studio (2/3 couch.) 25 m2, neufs, meublés, clim, internet wifi. 2 mn à pied du canyon, stations bus à louer. 55€ / jour. Hubert 058-7297955 7.

8. Bayt Vagan: Ouziel, entièrement meublé, cuisine et sdb aménagé; linge de maison, pour courtes durees. Tél: 054-5278500 02-6415054

Locations Particuliers Jérusalem

Paris

Eilat Incroyable! Hanouca nb limité! Herods 5* Accueil + Privileges VIP du dim 1er au jeu 5/12: 1 ch 2 ad + 2 enf 3.200sh, 2 ch 2 ad + 3 enf 4.200 sh. Tte autre période poss.,diverses suites selon nbre. Tel: 052-8250876. 4.

Nétanya Luxueux studio, face mer (promenade pietonne) dans appart-hotel, entierement équipé, cuisine strictement

5.

Agences Nétanya

6.

Locations Vacances 3. Place de la Nation magnifique appart luxe 3 pces, 6 couchages, tt confort. Semaine, quinzaine, mois. Proximite immediate syna et quartier juif. 06-06912626.

12. Cherche choutafa shomeret shabbat ds beau 4 pces à Katamon: 050 4297617

9. Talpiot /Baaka: Ds très bel imm. neuf, 105 rue Beitlehem (Michkenot David) proche synagogue Emouna, très beau 4 pces, asc., balcon, soucca, cave, prkg. A ne pas manquer. 5.000 sh. 0548046725 10. Au coeur de Jérusalem: Nahlaot, Shaarei Hessed, Rehavia: T1, T2, T3 meublés, calmes, état neuf. De 1 à 8 mois. Claude 054-3170612

Talpiot /Baaka: Ds très bel imm. neuf, 105 rue Beitlehem (Michkenot David) proche synagogue Emouna, très beau 4 pces, asc., balcon, soucca, cave, prkg. A ne pas manquer. 5.000 sh. 0548046725 11.

13. Dizingoff: 2 pces, tt refait. 3.500 sh. tt compris. Israel Prestige Nina Nakache 054-3005805 14. Jabotinsky: 3 pces, tt refait, asc., prkg, vue mer. 3.900 sh. Israel Prestige Nina Nakache 054-3005805

Jérusalem Moshava Yévanit: Duplex, 5 pces, spacieux, excellent état, entirmt meublé avec gout, terrasse souccah, 2 suites parentales, 3 sdb, 3 wc, clim, jacuzzi. Poss. location saisonnière. 14.000 sh. Tamar Israel: 02-6330933Albert www. tamar-israel.com 15.

16. Dereh Bet Lehem, proche Baka: 4 pces, 90 m2, 4ème ét. clair, bien disposé, bien placé. Immédiat. 4.250 sh. Exclusivité Gerald Avisror Real Estate: 050-2864078 17. Centre Ville: très beau 3 pces sur King David, 72 m2, entièrement rénové, meublé, 1er ét. 8.500 sh/mois. Alef Immo Daniel Berros: 054-3531450 18. Rue Mekor Haim: Beau 3 pces, 90 m2, grd salon. 3.700 sh/mois. Alef Immo Daniel Berros: 054-3531450 19. Centre Ville: ds le projet de luxe Rav Kook du 3 au 5 pces, asc., accès à la salle de sport, gardien. Alef Immo Daniel Berros: 054-3531450 20. Baka: superbe 4 pces, 1er ét., asc. Refait à neuf, à 200 m d’Emek Refaim.


Immédiat. 5.000 sh. Exclusivité Projectis 054-7316699

électrique. 7.000 sh. Tamar Israel: 026330933 Albert www.tamar-israel.com

21. Rehavia: 3 pces, 65 m2, rdj, entrée privée, 50 m2 jardin, entrmnt meublé, élégant, design architecte. 5.800 sh. Immédiat. Exclusivité Projectis 0547416983

29. Ramat Beit Hakerem: 4 pces, ds petite résidence, 1er ét., balcon, chauff., clim, partiellement meublé, prkg couvert. Immédiat. Stella Cohen Immobilier: 054-6458101

22. Centre Ville: 4 pces, 87 m2, entièrement rénové, très bien situé, 9 eme ét., asc., balcon 12m2, clim. 6.200 sh. Tamar Israel: 02-6330933 Albert www. tamar-israel.com

Ventes

Talpiyot: Super 4 pces, rénové, ds le quartier de Caspi, très belle vue, grdes fenêtres, 100m2, 2ème ét. ss asc., bel imm. 6.000 sh. Tamar Israel: 026330933 Eliezer www.tamar-israel.com

23.

Guilo: 3 pces, rénové, 70 m2, vue dégagée, bon état général. 3.700 sh. Tamar Israel: 02-6330933Albert www. tamar-israel.com

Particuliers Ashdod 30. Youd Zain, ds projet de ht standing, face à la mer: 4 et 5 pces neufs, 128 et 153 m2, cbalcon 14 m2, cave, prkg, 5eme ét, clairs, spacieux. Immédiat. Avi 052-2402363

Jérusalem

24.

25. Holyland: rue Gideon Hausner, cottage, 6 pces, basement, balcon soucca, vue dégagée. 6.600 sh/mois. Immédiat Stella Cohen Immobilier: 054-6458101 26. Grd choix d’appart. 2, 3, 4, 5 pces dans les quartiers centraux de Jérusalem. Libre de suite. Lafayette Immobilier 02-5666218 054-4269547 www.lafayette.co.il 27. Moshava Guermanit: Grd appart, magnifique, spacieux, bien éclairé, 220 m2, rdc, suite parentale, clim et grilles. Balcon souccah Patio, 2 prkg. 20.000 sh. Tamar Israel: 02-6330933Albert www. tamar-israel.com

Au coeur de la Mochava Guermanit: 4 pces, bon état, 90m2, 3e ét, complètement meublé, clim, chauff. indiv.

Baka: Derech Beit Lehem: beau 4 pces, rénové, balcon fermé, spacieux, claire, 3 orients, centrale, 3eme ét. 0505065463 - Fr: 050-5065250

31.

Har Homa: beau 5 pces, 131 m2, 2ème ét, asc, terrasse 20 m2, jardin 70 m2, 2 prkgs privés, grde cave, clim centrale. 050-5474700 32.

Talpiot/Arnona: 4 pces, 107 m2, 1er ét, jardin privé, pce avec entrée privée, cave, prkg couvert, chauff. privé. 02-6732524

33.

34. Katamon/San Simon: 4 pces, 130 m2, 2ème ét, asc, unité parentale, balcon soucca 40 m2, grd balcon de service, 3 wc, prkg couvert, cave, clim centrale. 3.400.000 sh. 054-3977410

Agences Ashkelon

28.

35.

Apparts vieux rénovés 2 et 3

pces, bon placement. Entre 400.000 et 550.000 sh. IMMO-DLAN Ichoua 0542240186. www.Immo-dlan.co​m Deux villas, mur mitoyen, 6 pces, 200 m2 sur 350 m2. 1.850.000 sh. IMMO-DLAN Ichoua 054-2240186. www. Immo-dlan.co​m

36.

37. Apparts grd standing: 4 et 5 pces, quartier résidentiel. De 900.000 à 1.200.000 sh. IMMO-DLAN Ichoua 0542240186. www.Immo-dlan.co​m 38. Apparts 2 et 3 pces, pratiquement neufs, entre 650.000 et 750.000 sh. IMMO-DLAN Ichoua 054-2240186. www. Immo-dlan.co​m 39. 3 villas 5 et 6 pces, mur mitoyen, 200 m2 construit sur 380 m2. Entre 1.800.000 sh et 2.000.000 sh. IMMODLAN Ichoua 054-2240186. www.Immo-dlan.co​m 40. Appart. de vacances en bord de mer 2 et 3 pces, entre 450.000 sh et 650.000 sh. IMMO-DLAN Ichoua 0542240186. www.Immo-dlan.co​m

Nétanya 41. Exclusif: Hotel Blue Weiss: très beau 2.5 pces, 62 m2, balcon 12 m2, vue mer imprenable. A saisir 1.550.000 sh. Agence du Centre, Moshe: 0544234368. France: 01-83646941 www. agenceducentre.co.il 42. Exclusif Nat 600: ds projet neuf livrable fin déc. 2013, appart. 5 pces, 160 m2, balcons 30 m2, vue mer, ét. élevé. 2.800.000 sh. Agence du Centre, Jeremy: 054-2093361. France: 0183646941. www.agenceducentre.co.il


www.cheela.org 43. Exclusif sur Nat 600. 4 pces, 100 m2, ds imm. récent, balcon vue mer. Prestations ht standing. 1.690.000 sh. Agence du Centre, Meir 054-6423664. Tél. France: 01-83646941. www. agenceducentre.co.il 44. Exclusif: rue Ben Eliezer: 5 pces, 115 m2, état correct, 2 balcons, asc., clim., parkg, imm. de 13 ans. A saisir 1.370.000 sh. Agence du Centre, Estelle: 054-3154950. Tél. France: 01-83646941 www.agenceducentre.co.il 45. Exclusif Bld. Nitza, 4 pces au Sea Opera, piscine, gardien, salle de sport et plusieurs autres commodités, vue mer, 130 m2, balcon 15 m2. Agence du Centre, Meir: 054-6423664. Tél. France: 01-83646941 www.agenceducentre.co.il

Exclusif: rue Hess, 3 pces, 75 m2, agréable, proche ts commerces, idéal jeunes couple ou investisseur. 830.000 sh. Agence du Centre, Meir: 054-6423664. Tél. France: 01-83646941 www.agenceducentre.co.il

46.

47. Exclusif rue Yéhouda Halevy: Duplex-Penthouse ds imm. coquet, beau 5 pces, 130 m2, terrasse 70 m2, prkng, rue très calme. 1.600.000 sh. Agence du Centre, Betty: 052-5583698. Tél. France: 01 83 64 69 41. www.agenceducentre. co.il

Nat 600: très beau duplex, 5 pces, entièrment amenager par menuisier, vue mer, terrasse 70m2. 2.690.000 sh. Israel Prestige Nina Nakache 0543005805 48.

49. 3 pces, imm. neuf, très belle prestation. 1.700.000 sh. Israel Prestige Nina Nakache 054-3005805

50. Avraham Shapira: 3 pces, 90 m2, tout refait. 1.040.000 sh. Israel Prestige Nina Nakache 054-3005805

Bld de Nice: beau 4 pces, balcon, asc. shabbat, prkg, belle vue mer. 2.100.000 sh. Joelle-Immo: 0546555814 www.joelle-israel.com France: 01-83647702. 51.

52. Centre ville: proche commodités, 3 pces spacieuses, excellent état. 1.180.000 sh. Joelle-Immo: 0546555814 www.joelle-israel.com France: 01-83647702. 53. Centre ville: proche mer, rdj, neuf constructeur, beau jardin, calme, 2.390.000 sh. Joelle-Immo: Aurel 054-3136054 www.joelle-israel.com France:00-972-543136054 54. Nat 600: magnifique duplex-penthouse neuf, 280m2 habitable, terrasse 200m2, belle vue mer, asc., prkg. JoelleImmo: 054-6555814 www.joelle-israel. com France: 01-83647702.

Rue Yehouda Halevi: très beau 4.5 pces, 113m2, un apprt. par etage, clim centrale, prkg, cave privée. 1.550.000 sh. Alef Immo Daniel Berros: 0543531450 55.

Maale Adumim 56. Belle Villa, 8 pces, balcons, vue superbe, calme + 2 unités à louer. Exclusif Anglo-Saxon Jérusalem 02-6509300 Carole: 052-3768698 57. Maale Adoumim: 06: rue Haeshel: belle villa 250 m2 construit, 5 pces, terrain 1/2 dounam, jardin, entrée privée, poss de construire sur le toit, terrasse 30 m2, vue superbe + unité séparée.

Exclusivité Takam: 02-6522292 Yossi: 054-6837681

Mevasseret Tsion Superbe Cottage 6 pces, renovations luxueuses, belle terrasse pergola, jardin prive, entoure de verdure. 3.550.000 sh. Exclusif Anglo-Saxon Mevassert 02 5334088, Beki 054-7222491 58.

Jérusalem Guivat Shaoul: 5 pces, terrasse, vue, 2 balcons, 2 prkg privés, entrmt rénové. Exclusivité Takam: 02-6522292 Hezki: 050-8755755 59.

Arnona 60. Arnona, proche Baka: Penthouse confortable, 6 pces, 140 m2, terrasse pergola de 40 m2, balcon, idéal pour famille nbrse, ds imm. de 3 apparts! Asc. prive, à voir! Exclusivité Aleph Lynda: 054-4858547, 02-6504600 lyndacohen26@gmail.com

Arnona: magnifique cottage 5 pces, grd jardin, cave, prkg, 3.900.000 sh. Exclusif Jérusalem Immobilier, Ref 940, Nathalie 02-6786595, www.Jérusalemimmobilier.com

61.

62. Arnona: 4 pces, 100 m2, 2eme ét, + unité de 35 m2, grd balcon, calme et pastoral. Shilat Nadlan: 077-8110001 www.shilat-nadlan.com

Arnona Hatseira Arnona Hatseira: Nouveau sur le marché! Très beau penthouse, 5 pces, un niveau, grde terrasse, petit imm de style, rénové. Immédiat! Exclusif AngloSaxon Jérusalem 02-6251161, Caroline: 054-7828414 63.


Bait Vegan

Centre Ville

Bait Vegan: limite Ramat Sharett, beau cottage, grde terrasse, 6 pces, vue, cave, prkg couvert. Exclusif AngloSaxon Jérusalem 02-6251161 Rahel: 054-4872054

74. Centre Ville: Duplex 4 pces, 90 m2, 100 m2 terrasse. Prix exceptionel: 2.100.000 sh. Alef Immo Daniel Berros: 054-3531450

64.

Bayit Végan: rue Ouziel, très beau penthouse, 150 m2, terrasse, vue imprenable, partiellement rénové, très bien situé. Immédiat. Exclusivité Stella Cohen Immobilier: 054-6458101 65.

66. Bayit Végan: rue Ouziel, grd 4 pces, 105 m2 net, 5 à l’origine, 3ème ét., entièremt refait à neuf, balcon soucca, vue. Exclusivité Stella Cohen Immobilier: 054-6458101 67. Bait Vegan: 6 pces, spacieux, balcon, vue, bonnes orients, cave, parkg couvert. Exclusivité Takam: 02-6522292 Hezki: 050-8755755 68. Bait Vegan: Cottage, excellent état, 4 pces, rdc, 120 m2, suite parentale, clim, très belle vue, terrasse 50 m2. 4.200.000 sh. Exclusivité Tamar Israel: 02-6330933 Levana www.tamar-israel. com 69. Mordot Bait Végan: beau 3.5 pces, rénové, balcon sur vue, cuisine aménagée, prkg, cave, salle de sport. Exclusivité Anglo-Saxon Jérusalem 02-6251161, Yohan: 052-6613065

Baka 70. B a ka : R a re ! N o u ve a u s u r l e marché: 3 pces, imm entretenu, hts plafonds, RDC, à rénover. 1.790.000 sh. Exclusif Anglo-Saxon Jérusalem 026251161, Caroline: 054-7828414 71. Baka: idéal pour invest (rent 4% min): 2 pces, 50m2, 3eme etge, asc., clair, calme, vue dégagée, clim et chauff. au sol. William 054-5536738, Ady 0544874720.

Baka: beau 3 pces, 90 m2, ds projet entouré de verdure, balcon, prkg, livrable ds 30 mois. 2.520.000 sh. Jérusalem Immobilier, Ref 965, Yael 026786595, www.Jérusalemimmobilier. com

72.

73. Au cœur du beau Baka: rue Reouven, ds maison arabe de caractère, 80 m2, balcons, jardin, hts plafonds, bon état. 2.650.000 sh. Exclusif Lafayette Immobilier Sabine: 02-5666218 0545340130 www.lafayette.co.il

75. Centre ville: 4 pces, imm: neuf, standard europeen, grd balcon soucca,

2 sdbs, parkg, vue superbe. Immédiat. Exclusif Anglo-Saxon Jérusalem 026251161, Rahel: 054-4872054 76. Agrippas: imm. neuf, superbe 4 pces, prest. ht de gamme, balcon terrasse, vue magnifique, asc shabbat, prkg, cave. 3.150.000 sh. Exclusi-


vité William 054-5536738, Ady 0544874720. 77. Centre Ville: rue Maalot, 3 pces, 73 m2, 4ème ét., asc., ht plafond, balcon soucah, à rafraichir. 1.750.000 sh. Lafayette Immobilier 054-5340130 02-5666218 Sabine Allouche www. lafayette.co.il

Har Homa Haut de Har Homa: 3 pces, 75 m2, asc., balcon soucca, vue, bon état, cave, prkg. 1.230.000 sh. Ben-Zimra Immobilier 02-5633008 78.

Holyland 79. Holyland: Gidéon Hausner, magnifique cottage neuf, jardin, grde terrasse, vue panoramique, cave aménagée, double prkg. Immédiat. Exclusif Jérusalem Immobilier, Ref 917, Deborah 026786595, www.Jérusalemimmobilier. com

Katamon Hayeshana Katam on Haye shana proc he Emek Refaim: 3 pces, 1er ét, droits à construire 40 m2 + terrasse, bon état, calme, ds la verdure. 1.490.000 sh. BenZimra Immobilier 02-5633008

Kiriat Moshé Kiryat Moshé: 3 pces familial, rénové, 82 m2, cave, prkg, vue imprenable. 1.870.000 sh. Exclusif Jérusalem Immobilier, Ref 969, Léa 02-6786595, www.Jérusalemimmobilier.com 83.

84. Kiriat Moshé: rue Eliezer Halevi, 4 pces, 5 à l’origine, studio séparé, cave, prkg couvert. 2.500.000 sh. Exclusivité Takam: Naomi: 0522-864497 026522292

Kiriat Shmouel 85. Kirirat Shmouel: 3 pces, 4 à l’origine, spacieux, 2eme ét, asc, 2 balcons, prkg privé, unité supp. Shilat Nadlan: 077-8110001 www.shilat-nadlan.com 86. Superbe emplacement: Hatayassim: bel imm, 3.5 pces, 80 m2, 2ème ét., asc., à rénover, 3 balcons, belle vue, calme, cave studio, prkg. 2.500.000 sh. Lafayette Immobilier 02-5666218 054-5340130 Sabine Allouche www. lafayette.co.il

Mekor Haim

80.

81. Katamon Hayeshana: superbe 4 pces, neuf, 117 m2, grde terrasse, cave, prkg, disponible ss 8 mois. 4.300.000 sh. Jérusalem Immobilier, Ref 856, Freddy 02-6786595, www.Jérusalemimmobilier.com 82. Keren Hayessod: 3 pces, proche centre ville et Mamilla, entrmt rénové, carrelage, tuyauteries, fenetres... clim, Shilat Nadlan: 077-8110001 www.shilatnadlan.com

Mekor Haim: au milieu: grd 3 pces, moderne, 2ème ét, terrasse 20m2(soucca), balcon, calme, clair, chauff indiv. Immediat. 1.620.000 sh. William 054-5536738, Ady 0544874720.

87.

Moshava Guermanit Moshava Guermanit: 3 pces, calme, claire, yunkers, chauffe eau solaire, balcon ferme, proche commerces. Shilat Nadlan 077-8110001 www.shilatnadlan.com 88.

Ramat Beit Hakerem 89.

Ramat Beit Hakerem: 4 pces,1er

ét., excellent état, balcon, 2 sdbs, clim, chauff. indiv. cave, prkg couvert. Stella Cohen Immobilier: 054-6458101 90. Ramat Beit Hakerem: 4 pces, 80 m2, proche centre commercial, 3ème ét., asc. chabbat, petit balcon soucca, clim, chauff. indiv., très clair, ensoleillé, cave, prkg. couvert. Stella Cohen Immobilier: 054-6458101

Ramat Sharett 91. Ramat Sharet limite Bait Vagan: 5 pces entièrement rénové, 170m2, 1er ét., asc., terrasse souccah splendide 70m2, entrée indép., suite parentale, clim, prkg. Unité locative 70m2 + balcon. 4.000.000 sh. Tamar Israel: 026330933Levana www.tamar-israel.com

Ramot Ramot 03: Zarhi: Magnifique grd cottage, propre, bon état, 8 pces, 200 m2, très bon emplacement, accès facile, jardin. Exclusivité Dany Zajfman 0544348018 Rivka Montag 052-2676944. 92.

93. Ramot 03: Shalom Sivan: Très beau cottage, 6 pces, spacieux, rénové, unité parental, grde cuisine, poss. de studio séparé, jardin, accès facile. Exclusivité Dany Zajfman 054-4348018 Rivka Montag 052-2676944. 94. Ramot 06: Kotcher, belle villa double, 5 pces + 4 pces ds le ss-sol, belle cour. 3.900.000 sh. Exclusivité Roth Anglia Ramot Yonathan 052-2674591 www.roth-anglia.com 95. Ramot: Derech Hahoresh: villa double, bon emplacement, 4 unités louées, vue. 3.850.000 sh. seulement. Exclusivité Roth Anglia Ramot Yonathan 052-2674591 www.roth-anglia.com


0747 268 268 www.allorav.com

un service des institutions Bnei Torah 96. Ramot 03: Mendelson: maison individuelle, 6.5 pces, 210 m2 habitable, 330 m2 terrain, magnifique vue, bon état, patio + jardin. Exclusif Lafayette Immobilier: Sabine 02-5666218 0545340130 www.lafayette.co.il

100. Ramot B: Ahim Leeran, très bon endroit, cottage, 5 pces, 3 balcons, vue superbe, accès facile. 2.350.000 sh. Immédiat. Exclusivité Roth Anglia Ramot Yonathan 052-2674591 www. roth-anglia.com

Ramot 06: Magnifique villa, ht standing sur 3 niveaux, 7 pces, entièrement rénovée de luxe, grd jardin, 4 terrasses, très belle vue, clim, jacuzzi. 6.000.000 sh. Tamar Israel: 02-6330933 Levana www.tamar-israel.com

Rehavia

97.

Ramot 06: magnifique villa, jardin, ht standing, 9 pces, 270 m2, entièrement rénovée, très belle vue, 2 pkg, clim, terrasse de 70 m2. 5.800.000 sh. Tamar Israel: 02-6330933 Levana www. tamar-israel.com 98.

Rasco Ramot: Maale Oranim.: villa, beau jardin, bon emplacement. Exclusivité Roth Anglia Ramot Yonathan 0522674591 www.roth-anglia.com 99.

101. Rehavia: chouette 3 pces, rénové, rdj, calme, spacieux. 1.690.000 sh. Jérusalem Immobilier, Ref 905, Nathalie 02-6786595, www.Jérusalemimmobilier.com

Rehavia: beau 3 pces, rénové, vue verdoyante, demi étage. 650.000 $. Exclusif Jérusalem Immobilier, Ref 970, Freddy 02-6786595, www.Jérusalemimmobilier.com 102.

Rehavia: très beau 4 pces rénové, 106 m2, balcon souccah, asc., vue panoramique, clair, calme. 3.300.000 sh. Jérusalem Immobilier, Ref 966, Rebecca 026786595, www.Jérusalemimmobilier. com

103.

24heu re tous le s /24 s jo sauf sh urs abbat et fêtes juives

0,15 € TTC /min

104. Rehavia: 3 pces, rue Aza, cote calme, 4 pces, imm. de pierre, 3 balcons. Immédiat. 1.650.000 sh. Lafayette Immobilier 02-5666218 054-5340130 www.lafayette.co.il 105. Moshava Yevanit: Rabbi Zeira, ds construction neuve, duplex 130 m2 + terasse 20 m2, asc., calme, pastoral. 4.500.000 sh. Immédiat. Lafayette Immobilier 054-5340130 Sabine Allouche www.lafayette.co.il 106. Exceptionnel! Rehavia: Harav Berlin: 4 pces + jardin, rdc, calme, bon état. Immédiat. 2.490.000 sh. Exclusif Lafayette Immobilier Shimon: 0544269547

San Simon 107. En bordure du Parc San Simon: Joli cottage, 5 pces + petit bureau, terrasse 15 m2, bon état, clair, prkg. Nouveau sur le marché. 2.500.000 sh. Ben-Zimra Immobilier 02-5633008


46

108. Proche Parc San Simon: Rue Mevo Benine (nouveau): grd cottage, jardin, 260 m2, ent privée, prkg, toit avec vue, calme. Exclusif Ben-Zimra Immobilier 02-5633008

Talbyeh 109. Talbyeh: 4 pces, vue, asc, calme, clair, à rénover. Anglo-Saxon Jérusalem 02-6251161, Rahel 054-4872054 110. Super investissement! Talbieh: rue Washington, 2 pces, 40 m2, 3ème ét., asc., bon état. 1.350.000 sh. Lafayette Immobilier 054-5340130 02-5666218 Sabine Allouche www.lafayette.co.il

Talpiot Talpyot Mizrah: beau 3 pces rénové, vue dégagée, proche commerces, bon investissement. 1.220.000 sh. Jérusalem Immobilier, Léa 02 6786595, www.Jérusalemimmobilier. com 111.

Offres Emplois Tout Israel

112. L’univers beaute/luxe vs attire? Rejoignez un réseau gagnant, leader solutions rajeunissement. Enthousiaste? Faites partager votre future réussite! Sur RDV: beautys.event@gmail.com

Ashdod Advancia, Dpt Ciel Telecom, commerciaux (H/F) confirmés, maitrise informatique, Bonne élocution, aisance, bonne rémunération mission de 15h/19h Tel:0549875446 drh@advanciacallcenter.com 113.

Jérusalem Groupe de communication recherche son/sa graphiste, papier, heb/ ang/fran, experience. CV: pressefr1@ gmail.com 114.

115. Ben Zimra Immobilier rech. agent immobilier dynamique, tps plein, francais et hebreu courants, moyen de locomotion, rémunération attractive. 02-5633008 C.V à ilan@ben-zimra.com 116. Advancia, Dpt Ciel Telecom, commerciaux (H/F) confirmés, maitrise informatique, Bonne élocution, aisance, bonne rémunération mission de 10h/14h – 15h/19h - 17h/21h Tel: 0549875446 drh@advanciacallcenter.com

Ashdod

Nétanya

117. Sur Ashdod: recherche téléphonistes pour appel vers la France de 27 à 40 sh/h + bonus + transport. Travail facile et bonne ambiance. Sonia: 0507459004

126. Etudiant au Technion donne cours de maths, physique,Kodesh. Hebreu Francais. Natanya et Region, possibilite deplacement a domicile. Raphael -0547807783

Nétanya

Jérusalem

Agence d’assurance à Natanya recherche employée parlant heb/franc. Expèrience plus. Tps plein. 050-5469595

Cours de gymnastique et d’aquagym, particulier ou en groupe, pour public féminin de tout age. 0545548644. Zumba pour public feminin 054-8006652.

118.

Tel Aviv 119. Agent d’assurances recherche employé/e d’assurance, exp. min 1 an, franc. langue maternelle, bon heb. Tps plein. CV: InsuranceAgentFR@yahoo. com 120. Rech. secrétaire expérimentée, temps plein, pour agence immobilière, bilingue franç/héb, lu et ecrit. Agence Immobilière Home buy Home 0579355555 121. Famille au nord de Tel-Aviv rech. JF douce, expérimentée et autonome pour s’occuper d’un bébé et de tout ce qui le concerne: repas, bain, soin du linge, rangement de la chbre. 8h-18h30 (5 jours). Très bon salaire. Tel: 0523920210

Jérusalem Best Call: Dpt énérgie renouvelable, rech commerciaux, bonne élocution, dynamique, rémunération 55sh/h.+ prime. Haim Nadiv: 0532730590. 122.

Jérusalem Quotidien Le Monde: recrute pour vente d’espaces publicitaires, commercial: Aisance téléphonique et Culture générale. Fixe + Commissions Moshé 054 6 333 201 jerurecrute@gmail.com 123.

La grde marque française d’art de la table, Laguiole, s’implante à Jérusalem. Ns recherchons une personne compétente ds le domaine, plein tps, horaires décalés, héb. courant. 0502052225 Yair.inox@gmail.com 124.

Cours

Tout Israel 125. Formation rapide et professionnelle!! Bat Israël Cosmetic: formation courte durée par modules au métier de l’esthétique! Mme Ayache: 0547802042

127.

128. Dame enseignante experimentée donne cours ivrit à particuliers ou en groupe pr public feminin tél: Yokhéved 02-6433230. 129. Et si on faisait du theatre? Cours pour adultes en français le Mardi au matnas de Baka à 18h et à 19h30. Rens. Sophie Attal 052-3060862.

Divers

Tout Israel Ds le cadre de son expansion Moshe Pizza de Kfar Adumim cherche des franchises ds tt Israel. 052-2634342 130.

Jérusalem 131. Femme âgée cherche jeune femme pour dormir à domicile + présence en soirées en échange de belle chambre et sdb à Katamon Hayeshana. Marion 050 2881004 132. Robes de mariées sur mesure. Poss d’amener votre modèle. Robes neuves/ américaines. Exp 20 ans. Poss. d’achat/ location. Prix de Gmah. Ninette 026449249 apres 20h.

Bat Yam Naturopathe spécialisée sur les douleurs articulaires et problèmes respiratoires. Bilan par scanner. Bat Yam: 054-7006214

133.

Jérusalem Vs etes parents de jeunes enfants. Vs recherchez un Gan d’exception. Une seule adresse Le Gan Hakassoum a Arnona!! Laurence 050-4304711 Muriel 054-5892355 134.

135. Graphiste expérimenté tout support: impression, multi media, travail serieux et rapide. T: 050-8598600 david. pao@live.fr


47



623web