Issuu on Google+

LPH Plus Le

‫בס"ד‬

1

RENCONTRE AVEC

Israël Shetboun, les Francophones aux municipales

RÉTROSPECTIVE 5773

Hebdo

D u g ro u p e Le p ' t i t H e b d o

L’hebdomadaire israélien des francophones

‫העיתון הבינלאומי לדוברי צרפתית‬

N o 615 - ‫וילך‬-‫נצבים‬ 25 Elloul 5773 | 31 Août 2013

)' ‫ג‬

,'‫ה‬

‫בה‬

‫ר‬

‫"ר‬

‫ש‬

‫שה‬

(

"‫ם‬

‫א‬ ‫ול‬

‫של‬

 ‫חו‬

‫ת‬

‫כפ‬

‫כ‬  ‫ם‬

‫ל‬

‫ח‬

‫א‬ ‫פת‬

‫אני‬

‫ח‬ ‫ו‬ ‫ט‬

‫מ‬

‫של‬

‫כח‬ ‫ודו‬

‫תח‬

‫פ‬

‫לי‬

‫תחו‬

‫"פ‬‎


2


3


4


Lisez le Plus Hebdo sur ‫מנכ"ל‬

WWW.LPHINFO.COM ■ Directeur Général

Avraham Azoulay Direction.Lph@gmail.com

‫עריכה‬

‫עיצוב‬

‫אסטרטגיה‬ ‫ושיווק‬

‫מנהל‬ ‫מכירות‬ ‫מכירות מרכז ודרום‬

‫כתובת‬

‫מזכירות‬

■ Secrétariat (Ouvert de 9h à 14h) Rosy Chouai Lph5@bezeqint.net Tel: 02-6788720 Fax: 153-26785349

■ Adresse

Haoman 24/35 Talpiot - Jérusalem

■ Directeur Commercial Gilles Sperling gil@sperling-advert.com

■ Commercial secteur centre & sud Itshak Zenouda edenpublicite@gmail.com

■ Marketing & Stratégie Vita Green Tel: 054-7855770 Lph.vita@gmail.com

■ Graphisme

Publicité: Myriam Wanszelbaum Mise en page: Shirel Bellaïche

■ Rédaction

Guitel Ben-Ishay guitelbenishay@gmail.com La rédaction du Plus HEBDO décline toute responsabilité quant au contenu des textes et des publicités qui n’engage que leurs auteurs.Toute reproduction, même partielle, devra faire l’objet d’une autorisation écrite de la part du journal.

Jérusalem Tel-Aviv Netanya Ashdod Haïfa Paris

18:27 19:43 18:47 19:45 18:47 19:45 18:47 19:45 18:39 19:45 20:21 21:26

5

Édito

Bruits de bottes et de sandales Par Avraham Azoulay « Il y a un temps pour parler et un temps pour agir : or, le temps d’agir est venu… ». Cette phrase prononcée par Ehud Barak un motsaei shabbat annonçait il y a quelques années le début de l’offensive sur Gaza, après des mois de retenue. Il semblerait que Barack Obama, même s’il n’arrive pas à prononcer les mots après des mois d’hésitation, ait décidé d’attaquer, ou pas. L’Amérique n’ose pas entrer dans les conflits du Moyen Orient ; elle a peur, elle balbutie, elle mise sur les mauvais chevaux… Elle vient de subir un nouvel affront avec la libération de Moubarak, son allié de toujours. Eh oui, après quelques jours de manifestations, elle lui tournait déjà le dos pour embrasser les Frères musulmans… Mr President consulte à chaque fois son GPS qui cherche à le réorienter, lui indiquant encore qu’il fait fausse route. Il a observé sans broncher le sang couler en Syrie, avertissant à maintes reprises que l’utilisation de l’arme chimique serait la ligne rouge… Depuis, de multiples lignes multicolores ont été franchies, laissant des centaines d’enfants et leurs parents, jonchant le sol, semblant dormir paisiblement, sans la moindre trace de sang. Les discours et menaces européennes en tous genres sont depuis longtemps dépassés… Israël a non seulement averti mais a déjà frappé à la source du mal les usines du poison qui tue efficacement, en masse, sans bruit et sans trace. Au lieu de boycotter les constructions à Jérusalem, l’Occident pourrait plutôt demander pardon et remercier Tsahal d’avoir détruit la centrale nucléaire en Syrie, comme elle l’avait fait en Irak à l’époque, sous les condamnations du monde entier. Au lieu de nous pousser encore dans les bras d’Abou Mazen, afin de marquer d'un V sa mission au Proche-Orient, le Président Obama devrait s’attaquer enfin aux vrais problèmes qu’il repousse sans cesse en

enfonçant un peu plus la tête dans le sable. En frappant Assad d’abord, sans pour autant se mettre aux côtés des rebelles, l’Amérique redeviendra pour quelques temps le gardien des populations civiles, otages de la barbarie humaine. Et si, dans la foulée, elle affrontait la réalité Iranienne... Et en fin de compte, elle enverrait un message à la Russie, qui n’a que faire du gaz ou du nucléaire. Israël, malgré la folie meurtrière qui l’entoure, doit à tout prix rester en dehors du conflit, garder ses frontières et laisser l’oncle Sam jouer enfin son rôle, après lui avoir transmis les cartes, les informations et les honneurs d’une mission clés en main. Les conséquences ne seront pas de tout repos pour nous... Comme l’a fait le rêveur turc Erdogan, on nous accusera en Syrie comme en Iran d’avoir tout fomenté… et donc, les armes se redirigeront, du nord au sud du pays, contre nous, sans que personne ne bouge, bien sûr. Il faudra penser à ce lendemain de guerre, sans Assad et ses alliés avec un Occident amnésique, qui nous poussera comme toujours à céder et à concéder notre terre. Il nous faudra rester unis, tous ensemble. Nitsavim, c’est la vraie force du peuple juif. Enfin on parle beaucoup de bruits de bottes, mais cette semaine en Israël, on entend grâce à D., plutôt celui des sandales de nos enfants qui reprennent enfin le chemin de l’école… Alors, bonne rentrée à tous ! Et pour conclure, je tenais à souhaiter un bon anniversaire à Puh Soping, la doyenne actuelle du monde, une mamie chinoise qui fête ses 116 ans en Chine. Merci à elle pour son secret essentiel qu’elle nous transmet, avant Rosh Hashana, afin de vivre mieux et plus longtemps : « Rester actif, garder le moral et ne jamais s’énerver ». À nous de jouer !


6

L

Sur le vif

'année 5773 se termine. Quel événement ou personnage vous auront-ils le plus marqué ? Dr Gilles Morali Gastro-entérologue – Écrivain

Au niveau mondial, l'événement le plus important est très certainement la guerre civile dans les pays arabes. Je parle de guerre et non de "printemps", car il est clair que les révolutions dans ces pays n'ont drainé avec elles que désolation et souffrance pour les populations autochtones. C'est malheureusement ce qui se passe quand il n'existe pas de système démocratique qui puisse donner au peuple un poids dans les décisions prises au sommet. Ces guerres vont certainement provoquer un bouleversement planétaire au niveau géopolitique : des afflux massifs d'immigrants dans les pays occidentaux qui sont eux-mêmes plongés dans une grave crise économique. Cette dernière sonne le glas de la suprématie occidentale, pour laisser le devant de la scène politico-économique à certains pays émergents, comme la Chine, l'Inde et... Israël. En effet, face à ce chaos planétaire, nous représentons un

îlot de stabilité et il est fort probable, grâce à l'esprit d'innovation qui caractérise notre pays, que celui-ci devienne dans les dix ans à venir une super-puissance.

Rav Haïm Amsellem Président Fondateur du mouvement Am Shalem

Pour ma part, le personnage qui aura marqué cette année est le Grand Rabbin d’Israël sortant, le Rav Shlomo Amar. Il a commencé l’année comme le préféré du Rav Ovadia Yossef, et comme le fils chéri du parti Shass. Pendant des années, il a été considéré comme l'« héritier » potentiel, on l'a vu comme celui qui dirigerait le monde séfarade, comme la fierté du judaïsme nord-africain du Maroc, un homme qui se distinguait par son intelligence et qui savait se placer au-dessus de la mêlée, avec une capacité hors du commun à se mettre au niveau du peuple et à se faire aimer de tous. Et la communauté francophone en Israël l'a beaucoup


La Terre d’Israël doit revenir au Peuple d’Israël. Le monde se dirige vers cela, dans de grands soubresauts.

»

apprécié. Je voudrais ici soulever ce qui s'est passé cette année, et que les lecteurs du Plus Hebdo n'ont peut-être pas remarqué. Depuis quelques années, le parti Shass s'est intégré dans la mouvance « harediteashkénaze » dans laquelle il n'existe pas de nuances de couleurs, mais soit noir soit blanc : « Tu es avec moi ou contre moi ». Le compromis, la voie médiane n'existent pas. Si vous osez penser différemment, vous êtes montré du doigt. C'est ce qui est arrivé au Rav Amar parce qu'il a annoncé qu'il soutenait le Rav Tsion Boaron pour sa succession, un dayan et talmid Hakham reconnu. Ce soutien allait contre les projets de Shass qui présentait le Rav Itshak Yossef, et là a commencé une campagne de dé-légitimation du Rav Amar. Il ne s'agit que d'une lutte politique entre deux candidats valables qui s'est terminée par l’élection du Rav Itshak Yossef, mais les séquelles semblent presque irréversibles. En ces jours de Rosh Hashana et Yom Kippour, jours de techouva, nous devons tous prendre garde à ne pas faire déborder les différends politiques dans la sphère privée, en particulier en ce qui concerne nos dirigeants et nos rabbins.

Shraga Blum

»

Journaliste

Difficile de choisir parmi les innombrables événements nationaux ou internationaux qui ont marqué l’année qui s’achève. Je m’intéresserai à une nouveauté qui est intervenue dans le monde médiatique israélien et notamment franco-israélien, avec la naissance de la nouvelle chaîne trilingue « i24news.tv ». Oui, je sais, dès l’annonce de sa future apparition elle a rapidement fait l’objet de suspicions, de critiques voire de procès d’intention. Difficile pour un média qui se veut de large audience de répondre aux attentes d’un public francophone israélien saturé de désinformation en provenance des médias étrangers. Personnellement, j’essaie de voir l’aspect positif que ce média peut apporter à ceux qui ont la fibre sioniste religieuse ou nationale. Si l’on réfléchit bien, il s’agit d’une révolution dans la manière dont le monde pourra percevoir Israël. Pour la première fois, des intervenants à « kippa crochetée », des habitants


8

Sur le vif (suite)

de Judée-Samarie ou tout simplement des journalistes ou penseurs de droite décomplexés auront accès à un média qui porte leur voix et leur plume dans le monde entier. Pour la plupart d’entre nous qui avons vécu en Europe occidentale, les débats sur le conflit du ProcheOrient se déroulaient presque systématiquement entre un sympathisant de la cause palestinienne et un juif ou un israélien de gauche qui défendaient Israël très mollement quand ils ne prenaient pas carrément le contre-pied du gouvernement israélien. Grâce à « i24news.tv », d’autres voix deviennent aujourd’hui audibles sur la scène médiatique mondiale. Désormais, les habitants de Judée-Samarie et leurs partisans auront un visage, une voix, leur mot à dire, et rien que pour cela, la création de cette chaîne restera un événement marquant de cette année. Merci à Patrick Drahi, Frank Melloul, Stéphane Calvo et à tous les autres !

Claude-David Frankforter Consultant en marketing

du pessimisme. Nous assistons à une dégradation croissante de l'état du monde sur tous les plans : que ce soit la météo destructrice, les catastrophes dites « naturelles », les terribles accidents de transport, la crise économique mondiale, le « Printemps arabe » virant à l'hécatombe, les tensions diplomatiques internationales, l'antisémitisme/anti-israélisme odieux, la criminalité grandissante, l'affaiblissement de l'appareil politique... Je préfère arrêter là cette liste démoralisante ! Nous aurions vraiment des raisons de chanter : « Tout va très bien Madame la Marquise... ». Je préfère cependant une allusion plus positive face à la situation : « Aujourd'hui est un grand jour ; je vivais dans la crainte, désormais je vivrai dans l'espérance » (Tristan Bernard, lors de son arrestation et déportation pendant l'Occupation). L'esprit magnifiquement juif de cette déclaration optimiste correspond étroitement aux prophéties séculaires prédisant l'arrivée (imminente ?) du MOSHIA'H ! IHYIÉ TOV !... Professeur Noah Dana-Picard

Président du Jerusalem College of Chaque fin d'année nous faisons le Technology bilan de la période écoulée. L’année 5773 n'apparaît pas particulièrement Cette année a été riche en événements différente des quelques années précédentes de toutes sortes. Cependant, ce qui et semble plutôt être un épisode d'une mauvaise série de plusieurs années, suscitant des inquiétudes, voire surnage au-dessus de l’océan des nouvelles est ce qui


9 se passe dans les pays arabes. Plusieurs pays sont en train de se décomposer sous nos yeux de façon violente, l’Occident ne fait rien ou quand il fait quelque chose, c’est à l’encontre de toute logique. Les leçons à tirer de ces phénomènes me semblent nombreuses : 1. Les yeux de ceux qui ont des illusions sur la valeur de garanties internationales devraient se dessiller. Nous avons eu des preuves innombrables de leur vanité, mais certains ont besoin d’une masse énorme d’évidences pour comprendre. 2. La vérité sur le printemps arabe ressemble plutôt à l’enfer. 3. Et, en termes de sociétés humaines, il est des phénomènes qui ne se produisent qu’en temps de grande instabilité. Le Maharal de Prague l’explique en termes d’anéantissement d’un monde pour que le nouveau puisse apparaître. 4. La Terre d’Israël doit revenir au Peuple d’Israël. Le monde se dirige vers cela, dans de grands soubresauts. 5. C’est D. qui dirige le monde, les tsunamis et autres tremblements de terre en sont une autre preuve. Sur un tout autre plan, les découvertes d’exoplanètes toujours plus nombreuses, l’arrivée des sondes Voyager aux confins du système solaire et leur rencontre de

l’espace intersidéral, communiquant avec la Terre après tant d’années dans l’espace, est passionnant. ‫ 'מה רבו מעשיך ה‬et merci de nous avoir fait Tes associés. Jean-Charles Zerbib Directeur FSJU-Israël Président des Anciens EEIF en Israël

L’événement s’est déroulé en Israël, en juin dernier, et a réuni les Nations à Jérusalem. Ce fut le 90ème anniversaire du Président Shimon Pères. On a pu voir et entendre, l’un après l’autre, les dirigeants des grandes Nations, représentant des centaines de millions d’êtres humains, féliciter, remercier et souhaiter au Président du petit État d’Israël, santé, longue vie et paix pour lui et le pays qu’il préside. La prophétie biblique se réalisant ainsi ! Le personnage de l’année est un homme vil, abject, sanguinaire, qui n’hésite pas à tuer son propre peuple, de toutes les manières possibles et qui malgré les grands discours des dirigeants du monde se maintient au pouvoir, justifiant ainsi toutes les craintes et les déclarations des dirigeants israéliens : Assad tue, l’ONU se réunit, le monde condamne et ne fait rien, comme il n’a rien fait dans les années ’30 ! Et la terre continue de tourner tranquillement sur son axe !


10

Parasha de la semaine

Un résumé de la sidra: Nitsavim et Vayelekh et chacun doit œuvrer à préserver l'autre. Une génération est aussi responsable pour les générations à venir. Toute décision importante doit donc tenir compte des répercussions sur l'ensemble du peuple et sur les générations à venir.

Ce shabbat nous lirons deux Sidrot. L a première, NITSAVIM, détaille l'importance de deux grands principes : la AREVOUT, la responsabilité collective - et la TECHOUVAH, la possibilité du repentir, du retour. La Sidra de VAYELEKH relate les dernières recommandations de Moshé le jour même de sa mort. Première montée : Au sein du peuple d'Israël chacun est responsable de

Rien n'est plus proche du cœur d'un juif que le retour vers ses sources l'autre. C'est le principe de la AREVOUT, terme utilisé par exemple aujourd'hui pour nommer les « garants » bancaires. Comme les membres d'un même corps, tout ce qui arrive à l'un touche l'autre

Deuxième montée : Un second principe est établi, la TECHOUVAH, le retour. Retour personnel vers le droit chemin. Mais aussi retour du peuple entier vers sa terre, malgré les erreurs commises, les destructions et l'exil. Tr o i s i è m e m o n t é e : To u t e s l e s malédictions décrites dans la Sidra précédente pourront être l'occasion d'un véritable repentir et les situations les plus catastrophiques pourront être renversées. Les mêmes punitions subies pourraient alors atteindre nos ennemis. Ce repentir peut paraître inaccessible. Or il n'en est rien. Au contraire, rien n'est plus proche du cœur d'un juif que le retour vers ses sources. Quatrième montée : Tout dépend en fait de notre libre arbitre. Le mal et le bien, la vie et la mort sont entre nos mains. Il faudra choisir la vie. (À la même montée nous entamons la lecture de la Sidra « Vayelekh ») Arrivé à l'âge exact de 120 ans, Moshé annonce la cessation de ses fonctions et sa mort. Cinquième montée : La passation du pouvoir à Josué s'effectue devant tout

Dr Michel Bensoussan

le peuple réuni. C'est lui qui conduira le peuple en terre de Canaan. Moshé écrit la Torah et la confie aux Cohanim et aux Levi porteurs du Tabernacle. Il ordonne d'organiser, une fois tous les sept ans, la cérémonie de HAKHEL à Souccot, juste après l'année de Chemitah : tout le peuple doit se réunir au Temple et écouter cette Torah lue par le roi, au son du chofar et des trompettes. Sixième montée : Moshé et Josué sont invités dans la tente d'assignation. Dieu leur annonce qu'il est très probable, qu'après la mort de Moshé, le peuple se détourne de la voie qu'il avait tracée. Dieu voilera alors sa face et laissera le peuple à sa destinée. Pour éviter cela, il faut donc mettre en place des « systèmes de rappel » qui pourront rappeler le peuple à l'ordre. L’un de ces systèmes sont, bien évidemment, les malédictions, décrites dans la Sidra Ki -Tavo. Mais le texte de la Torah lui-même doit être un instrument d'attachement à l'enseignement de Moshé. Ce texte a donc une importance capitale pour rappeler au peuple le chemin à suivre. Il faudra écrire la Torah et l'enseigner en permanence. Septième montée : Une fois arrivé en terre de Canaan, le texte de la Torah sera là pour rappeler le peuple à l'ordre. L'écriture du livre de la Torah par Moshé garantit la pérennité de son enseignement. Ce texte est placé à côté de l'Arche contenant les Tables de la Loi.


12

Torah de vie

Comment aller de l’avant Rav Yaacov Spitezki Directeur de Shorashim

Le jour où Moshé s’apprête à quitter ce monde, il livre au peuple juif deux parachiot très courtes mais pourtant bien riches en enseignements. En peu de mots elles vont résumer des grandes idées du judaïsme. Les Rabbins s’arrêtent sur la juxtaposition de ces sidrot et sur leurs noms. Quel message vient nous enseigner le fait que Nitsavim et Vayeleh sont associées ? Selon Rabbi Saadia Gaone, l’un des grands Maîtres qui vécut après la clôture du Talmud, les deux parachiot forment en fait une entité textuelle. Ces chapitres nous livrent un enseignement d’une grande importance : chacun d’entre nous a la capacité de réunir en lui deux attitudes fondamentales… même si apparemment elles semblent s ’o p p o s e r. P o u r c o m p r e n d r e l a

pertinence de cette association, nous devons reprendre la traduction des mots Nitsavim et Vayélè’h. Nitsavim signifie « Vous êtes debout » avec l’idée d’une fondation très solide. Vayélè’h signifie simplement « Il alla ». Les commentateurs expliquent que ces deux mots viennent nous enseigner que nous devons constamment chercher à aller de l’avant, mais sans faire la moindre concession dans notre judaïsme. Nous allons mieux cerner ce principe avec deux exemples.

Le lien que nous tissons avec D.ieu se compose de deux paramètres : la Emouna et l’étude de la Torah

UNE ÉVOLUTION CONSTANTE Le lien que nous tissons avec D.ieu se compose de deux paramètres : la Emouna et l’étude de la Torah. La Emouna est la base de la vie juive. Elle est un fondement, et de ce fait elle précède

l’étude de la Torah. Le mot Nitsavim est une allusion à la Emouna. Il renvoie, en effet, au fait « d’être debout », de se tenir bien droit sur ses pieds. Ce verbe évoque l’idée de quelque chose de solide, comme le fondement d’un


13

édifice. Puis, quand nous avons élargi nos connaissances grâce à l’étude de la Torah, notre approche de D.ieu va quitter la sphère émotionnelle pour devenir plus intellectuelle. On est alors dans Vayélè’h (il alla) qui suppose l’idée de mouvement. En effet, celui qui étudie évolue constamment dans sa compréhension des voies de D.ieu. Or, s’il met toute sa volonté, exclusivement dans l’étude, il risque de réduire la part de la Emouna. C’est pourquoi Moshé a juxtaposé les deux parachiot. Avant de quitter ce monde, il vient rappeler à ses enfants que ces deux piliers de la vie juive sont indispensables et qu’ils doivent constamment parcourir (ensemble) notre existence.

En effet, celui qui étudie évolue constamment dans sa compréhension des voies de D.ieu. Or, s’il met toute sa volonté, exclusivement dans l’étude, il risque de réduire la part de la Emouna. LE FRUIT DU LABEUR Le second exemple est un peu plus terre à terre. Après avoir prié, une personne se rend à son travail. Au début de la journée, elle est convaincue que sa réussite ne dépend que de la bénédiction divine. Cette idée est ancrée en elle comme un fondement de son existence. C’est la paracha Nitsavim, dont la traduction (« vous êtes debout ») évoque l’idée d’une base solide. Effectivement, c’est notre Foi qui conditionne l’approche juive du travail et de tous les aspects de l’existence. Toutefois, quand les profits augmentent, grâce à des stratégies commerciales et financières, une personne peut devenir réticente à donner de l’argent pour aider des nécessiteux. On lui demande de donner du fruit de son labeur ! C’est alors qu’intervient la sidra de Vayélè’h (il alla). La personne a gravi les échelons de la réussite par ses propres moyens en pensant qu’elle seule est la clé de la réussite. C’est pour éviter une telle dérive que les deux textes sont associés. Ils nous rappellent que la Emouna doit imprégner notre comportement quotidien, même si l’initiative personnelle donne l’impression que D.ieu n’a qu’une part minime dans tout ce qui touche au gagne pain quotidien.

RAV YAACOV SPITEZKI : 054 23 99 791 shorashim26@yahoo.com SHORASHIM Le centre pour les étudiants francophones Université Hébraïque de Jérusalem


14

Moussar

Se réjouir en tremblant ? Rav Eliahou Haviv l’année à venir, sont ouverts, et que notre dossier est jugé. À propos de ce sentiment, on utilise l’expression des psaumes du roi David : « Réjouissez-vous en tremblant (de peur) / guilou bir-ada ».

Le code des lois juives nous demande d’être joyeux à Rosh Hashana. En revanche de nombreux sages nous encouragent à trembler en ce Jour du Jugement où les livres de la vie et de la mort, ainsi que ceux de la parnassa de

Le fait d’entretenir la joie en ce jour entraînera de la joie pour l’année à venir

Comment pourrait-on se réjouir tout en ayant très peur de ce qui peut nous arriver, à moins d’être peut-être masochiste ? La réponse à cette question a fait couler beaucoup d’encre, et je vous propose ici celle donnée par Rabbi Na’hman de Breslev, que je résumerai personnellement de la manière suivante : à Rosh Hashana il faut trembler de peur de… ne pas être joyeux. En effet, Rabbénou explique que de la même manière que le corps dépend de la tête, le corps de l’année dépend aussi de la tête de l’année qui est Rosh Hashana. Et donc le fait d’entretenir la joie en ce jour entraînera de la joie pour l’année à venir, plus précisément en n’entretenant que des pensées positives, en ne parlant que de bonnes choses, en évitant les réunions basées sur des discussions mondaines, économiques, moqueuses ou trop arrosées. C’est de cela qu’il faut avoir peur. Et pourquoi ? Parce qu’à Rosh Hashana nous ne sommes pas juges par rapport à notre comportement de l’année écoulée, mais principalement par rapport à notre comportement durant ces deux jours de jugement. Alors il vaut mieux avoir peur de mal se comporter, et particulièrement de ne pas être extrêmement joyeux. Nous apprenons cela de la lecture de la parasha qui nous enseigne qu’Ishmaël fut béni par D.ieu pour les sentiments de teshouva qu’il éprouva lorsqu’il était sur le point de mourir dans le désert. Alors D.ieu le bénit en lui promettant une grande descendance, celle-là même qui rêve aujourd’hui de nous voir disparaître de la surface de la terre, en vain bien sûr. Et Rashi d’expliquer que lorsque D.ieu a béni Ishmaël, les anges ont protesté mais D.ieu leur a répondu qu’Il ne jugeait pas en fonction de Sa connaissance du futur ou des faits du passé, mais en fonction du moment présent, et à ce moment Ishmaël était considéré comme un juste qui s’était véritablement repenti. Certains diront que c’est trop facile ; c’est peut-être parce qu’ils oublient que l’amour divin est bien au-dessus de la logique et des comptes personnels, il est gratuit. Alors pourquoi ferions-nous de tels comptes ? Comme le dit l’adage populaire : « il y a deux jours de trop dans l’année, hier et demain ». Une merveilleuse bonne année à tout le peuple d’Israël, CHANA TOVA TOVA.


15


16

Questions/réponses

Le mois d'Elloul et la Techouva

En partenariat avec Cheela.org Questions: Je suis ashkénaze, je voudrais savoir à partir de quand exactement faut-il lire les selihot? Y-a-t-il un minhag particulier à ce sujet pour les Hassidim? J'ai lu qu'il y avait aussi des jours de jeûne avant Roch Hachana, à quelles dates? Quand vaut-il mieux lire les Slihot, le matin ou le soir? Plus généralement, concernant Chaharit, Minha et Arvit, faut-il ajouter une prière particulière pendant le mois d'Elloul? Rav Elie Kahn, z''l: Les ashkénazes ont l'habitude dire les selih'ot à partir du dimanche qui précède Roch Hachana lorsqu’il a lieu jeudi ou Chabbat. Si Roch Hachana est un lundi ou mardi (il ne peut avoir lieu ni dimanche, ni mercredi ni vendredi), on commence

à dire les selih'ot le dimanche de la semaine qui précède Roch Hachana. Le principe est qu'il n'y aura jamais moins de dix jours de selih'ot, en comptant les dix jours de pénitence. Les H'assidim se plient aux mêmes règles. Il est préférable de dire les selih'ot le matin, et si on les dit le soir, on le fera après le milieu de la nuit. Certains jeûnent la veille de Roch Hachana. On rajoute le Psaume 27, LeDavid HaChem après Chah'arit, et après Minh'a ou Maariv (dans certaines communautés après Minh'a, dans d'autres après Maariv). Questions: La Techouva est-elle possible quelque soit la faute? D'autre part, quelle est la méthode?

Suffit-il de regretter et de ne plus recommencer? En effet, il n'est pas toujours possible de réparer.

Il est une mitsva de pardonner à son prochain et d’être miséricordieux Rav David Zenou: LA TESHOUVA, EN PRATIQUE ET EN RÉSUMÉ: 1. Il faut abandonner la faute. 2. L'enlever de son cœur. 3 . S e p r o m e tt r e d e n e p l u s recommencer.


17

4. Il faut expliciter la faute avec ses lèvres (pour soi-même, personne ne doit entendre à part le Créateur). 5. Si c'est une faute envers son prochain, il faut obtenir son pardon, sinon D... ne reçoit pas le repentir. Si c'est une faute envers la communauté, en général il faudra trouver un moyen de s’acquitter de la faute en participant à la vie communautaire ou en donnant de l'argent aux pauvres. Pour toutes ces lois et surtout pour la dernière, je conseillerais d'en parler avec une autorité spirituelle qui saura diriger vers l'action permettant vraiment un repentir complet. Il est une mitsva de pardonner à son prochain et d’être miséricordieux, afin que D... aussi lui pardonne. Celui qui pardonne facilement, D... se comportera envers lui de la même façon (l'inverse est vrai aussi). Question: Devons-nous prendre des coutumes de deuil depuis roche 'hodesh Elloul? Emmanuel Bloch: Non, l'ambiance d u m o i s d ' E l l o u l et d e s Ya m i m Nora'im du début de Tichri n'est

C'est aussi une période d'anticipation favorable, celle du pardon et de l'indulgence divine

pas une atmosphère de deuil. C'est une atmosphère sérieuse, certes du fait de l'enjeu crucial des Jours redoutables. Mais c'est aussi une période d'anticipation favorable, celle du pardon et de l'indulgence divine. La liturgie des fêtes, ainsi que de nombreuses lois s'appliquant entre Roch Hachana et Yom Kippour, reflètent ce mélange de sérieux contemplatif et de joie anticipée. La Guemara souligne déjà que nous ne récitons pas le Hallel à Roch Hachana et à Yom Kippour, mais plusieurs

prières sont néanmoins récitées sur des airs joyeux (chez les Alsaciens, c'est par exemple le cas du 'Al 'Het de Yom Kippour). La période de deuil de l’année juive, c'est à Ticha Be'av et les trois semaines qui précèdent.


18

Parole de femmes

Par Rabbanite Pnina Elkrief

Le mois d'Eloul 5773…

Eloul et les vacances C e tt e a n n é e n o u s s o m m e s e n a v a n c e ! Roch ‘Hodesh Eloul (le 7 août) nous surprend en plein milieu des vacances, sur une montagne ou au bord de la mer… Voici un cadre merveilleux pour penser à son âme, loin des tourments et du stress de la ville et du travail. Face à nousmêmes et à notre famille, exploitons ces beaux moments pour nous préparer à Roch Hachana qui s’annonce. Pourquoi être surpris en dernière minute, à la rentrée, avec le début des fêtes de Tichri ? Question d’insouciance… M. en a assez de regarder dans sa boîte aux lettres. De nos jours, on n’y trouve plus une belle lettre d’un ami, un mot gentil d’un parent. La boîte regorge toujours de factures qui le mettent de mauvaise humeur retombant souvent sur sa femme et ses enfants. M. trouve alors une idée géniale. Il

décide tout simplement de ne plus regarder dans la boîte aux lettres. Dorénavant, il monte directement chez lui en sifflotant, le monde est beau. Et le temps passe, un mois, deux mois… Il n’a plus de soucis, jusqu’au jour où… les huissiers frappent à la porte. Il est attendu au tribunal à cause de toutes les dettes qui n’ont pas été payées ! Est-il possible de bien passer le Jour du Jugement sans s’y être préparé ? Dans Son immense bonté, Hachem nous a donné un mois de rapprochement et de bienveillance : Eloul. Comment le vivre pour être acquitté ? La meilleure « affaire » Tout commerçant, disait le ‘Hafets ‘Haïm, note ses revenus et tient sa comptabilité. Un marchand de grande envergure ne se suffira pas d’un bénéfice de quelques sous, il optera pour un investissement à grande rentabilité. Il ne s’intéressera qu’à une transaction qui lui fera gagner une fortune. Quelle est la meilleure des marchandises ? L’étude de la Torah, plus précieuse que les perles et que les diamants. Nos Sages disent (Vayiqra Rabba 21,4) : « Si tu as fait des ‘paquets’ de ‘avéroth, accomplis en contrepartie des ‘paquets’ de mitsvoth ». Qu’est-ce qui fera le plus pencher la balance ? Le Talmud répond (début de Péa) : « Tous tes biens ne peuvent l’égaler » (Proverbes 3,15). Tous tes biens, c’est à dire tes mitsvoth ne peuvent égaler l’étude de la Torah car « Talmud Torah kenégèd koulam / l’étude de la Torah dépasse tout » ! Elle est à la portée de chaque Juif, quel que soit son niveau. Ne serait-ce qu’une michna, qu’une halakha, qu’un cours hebdomadaire, chaque mot de Torah possède une valeur infinie. Le sort du monde entier en dépend ! Et nous, benoth Israël, en donnant du kavod à la Torah et de l’estime à ceux qui l’étudient, nous démontrons qu’elle est, pour nous, au dessus de toutes les priorités. Y-a-t-il meilleure affaire à l’approche du Jour du Jugement ? Pour préparer la nouvelle année… BAIT organise : un pèlerinage spécial, avant Kippour le mardi 10 septembre, sur la tombe de nos patriarches, à ‘Hévron et au Kever Ra’hel. Des prières de quarante jours pour les Yamim Noraïm pourront être récitées pour celles qui sont loin. Contactez-nous : 053.333.14.39 ou 054.204.21.56 Chères amies, notre bayit est notre lieu de rencontre avec Hachem. Prions pour que la Chekhina y réside et illumine notre foyer de Shalom, de bonheur, de joie et de Torah ainsi que d’une bonne et heureuse année 5774 pour nous et pour tout Israël, AMEN.

B.A.I.T. Le Message du foyer juif. 03- 678 08 50


19


20

Coaching et Judaïsme

Répondez : « Présent » !

Aharon Darmon

Coaching individuel et de couple Nous faisons tous l’expérience du temps sous trois modes : passé, présent ou futur. Ces catégories sont si essentielles et omniprésentes dans la réalité que le nom d’Hashem, tel qu’il est écrit littéralement (mais pas prononcé) comprend ces trois modalités : Haya (Il était) Hové (Il est) et Yihyé (Il sera). Chacun de nous voit bien où se trouve le présent car nous le vivons sans cesse, à chaque instant. Mais où sont donc le passé et le futur ? La réponse est simple :

Mais où sont donc le passé et le futur ? dans notre conscience. Dans le monde du concret, le passé n’est plus, le

futur n’a pas encore pris forme. Ils n’existent donc tous les deux que dans nos têtes. Nombreux sont les personnes dont la conscience vit au mode passé. Chaque événement leur rappelle quelque chose. Parfois ce passé est glorifié – tout y était bien et bon (Ah, le bon vieux temps ! quelle nostalgie…), mais souvent ce passé est considéré comme traumatique et comme source de tous les maux du présent (je ne suis pas bien aujourd’hui car quand j’étais petit… mon père était comme ci, ma mère était comme ça, etc…). Il y a aussi des gens qui vivent au mode futur – quand toute action présente est éclipsée par l’avenir : Je ne commence pas mon projet maintenant – on verra après les fêtes. Je commence le régime après

Shabbat. Je commencerai à vivre et tout ira mieux après avoir fini mes études, trouvé un boulot/ une femme/ un mari, avoir reçu mon augmentation/ ma retraite etc… Ce qui caractérise ces deux types de vision de la vie, c’est la fuite du


21

présent. Que ce soit dans le passé ou dans le futur, on abandonne l’immédiat pour se réfugier dans un autre monde, abstrait. Mais pourquoi donc abandonner le présent ? Tout simplement parce que le présent contient en lui toute notre responsabilité en tant qu’être humain. Et que prendre ses responsabilités peut nous faire peur. Or la Torah nous enjoint, dans le premier verset de la Paracha : « Vous vous tenez aujourd’hui, tous ensemble, devant Hashem votre D-ieu » (Devarim 29, 9), pour nous faire comprendre l’importance du moment présent, de l’instant que l’on vit maintenant. Car le présent contient tout en lui - le passé comme le futur. Je ne peux pas (a priori) changer mon histoire. Ni connaître mon avenir. Mais j’ai la force

de vivre chaque instant en choisissant librement ma conduite. Une magnifique histoire de la Guémara illustre parfaitement ce point : déchiré entre sa volonté de faire Téchouva et son passé lourd de fautes, alors que tous les signes extérieurs lui semblaient défavorables, Elazar Ben Dourdaya (qui avait commis toutes les fautes possibles) se dit : « Ça ne dépend que de moi » ; il mit sa tête entre ses jambes et pleura jusqu'à ce que son âme quitte son corps. Une voix divine dit : « Rabbi Elazar Ben Dourdaya, b i e nve n u e a u m o n d e f u t u r ! » (Talmud Babli, Avoda Zara, 17). Mais comment donc cet homme, qui a fauté toute sa vie, qui n’a jamais étudié la Torah ou pratiqué les Mitsvot peut-il être non seulement toléré mais encore appelé Rabbi ? La réponse découle de

l’importance du moment présent : il a pris la responsabilité et les rennes de sa vie et s’est concentré sur ce qu’il pouvait faire dans l’instant, sans se préoccuper ni de sa biographie ni de son avenir. En cette veille de Roch Hachana – n’oublions pas notre passé puisqu’il nous a construit ; sachons prévoir le futur car nous le vivrons. Mais gardons constamment à l’esprit le présent qui comprend tout et nous permet d’être responsable. Hayom ! Aharon Darmon – Coaching individuel et de couple. Thérapeute. Hébreu/ Français. Apprenez à vous connaitre et à utiliser votre potentiel. Tel: 0544636065. www.meemoosh.comaharon.darmon@ gmail.com


22

Revue de presse

En direct d'Israël Extraits de la presse israélienne Hosni Moubarak assigné à résidence (Makor Rishon) La roue tourne et l’ancien président Hosni Moubarak, maintenu en détention durant la présidence de Muhamad Mursi, a vu sa situation allégée en assignation à résidence en attendant la révision de son procès. Dans un premier temps il a été admis dans un hôpital civil pour la poursuite de ses soins. Selon la version officielle, la décision serait due à des motifs juridiques, mais une enquête du « Figaro » indique que l’Arabie Saoudite aurait promis une aide financière importante au nouveau régime en contrepartie d’une décision de clémence. Ce nouveau développement attise la colère des opposants à son régime. Tirs de « Katyouchas » dans le Nord (Makor Rishon) Pour la première fois depuis des mois, des roquettes « Katyoushas » se sont abattues sur le nord du pays, en Galilée occidentale. L’une des quatre roquettes tirées a été interceptée en vol par le système « Dôme de Fer ». L’alerte a été donnée dans les villes de Rosh Hanikra, Nahariya et Acco. L’espace aérien au-dessus de Haïfa a été fermé durant

quelques heures. Un groupe sunnite se réclamant du Jihad Mondial a revendiqué les tirs. Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a déclaré « que quiconque frappe Israël sera frappé ». Shaï Piron : « Il n’y aura pas de paix à l’horizon » (Makor Rishon) Le ministre de l’Éducation et n°2 de « Yesh Atid », Shaï Piron s’est exprimé à propos du déroulement des pourparlers entre Israël et l’Autorité Palestinienne. Après avoir réitéré son soutien à la solution des « deux États » même au prix de « lourds sacrifices », le Rav Piron a indiqué toutefois « qu’il ne se faisait aucune illusion sur la possibilité d’une paix avec les Palestiniens dans un avenir proche ». Il a motivé sa conclusion par ce qu’il lit dans les médias palestiniens et le contenu haineux des programmes scolaires des enfants arabes palestiniens. Rencontre entre l’ambassadeur US et des familles endeuillées (Aroutz 7) Pour la première fois, des familles endeuillées par le terrorisme ont rencontré l’ambassadeur des USA en Israël, Dan Shapiro. Il s’agit principalement de familles dont les proches ont été assassinés par les terroristes relâchés dernièrement sous la pression américaine comme geste envers Abou Mazen. Cette rencontre faisait suite à une lettre envoyée par ces familles au Secrétaire d’État John Kerry. Elles ont émis le souhait de pouvoir rencontrer Kerry, et ont demandé que cessent les libérations de terroristes. Elles ont notamment protesté contre les manifestations de joie organisées par l’AP à Ramallah lors de l’accueil des terroristes libérés. La tension monte entre Damas et Washington (Yediot Aharonot)


Par Shraga Blum Alors que la communauté internationale s ’ é t o n n e d e s t e r g i v e r s a ti o n s américaines, des rumeurs en provenance des États-Unis font état d’une prochaine intervention militaire contre Bachar ElAssad. Plusieurs destroyers américains sont placés au large des côtes syriennes en vue d’une éventuelle offensive. Face à cela, Damas mais aussi Téhéran lancent un sévère avertissement à Washington : « Si les USA franchissent la ligne rouge et interviennent, tout l e P ro c h e - O r i e nt s ’e m b ra s e ra » , déclare le ministre syrien de l’Information. Il a rajouté « que les pressions américaines ne feront pas faiblir la lutte de la Syrie contre les terroristes ». Israël Katz « puni » par Binyamin Netanyahou ? (walla.co.il) C o n s i d é ré gé n é ra l e m e nt co m m e l’un des plus proches du Premier ministre, le ministre des Transports et des Infrastructures Israël Katz vient pourtant d’essuyer un camouflet en se voyant retirer l’important domaine des Infrastructures qui passe dans les mains du ministère de l’Énergie et de l’Eau détenu par Silvan Shalom, et qui portera désormais le nom de « ministère des Infrastructures ». Israël Katz y voit un

acte de sanction de la part du Premier ministre suite à son vote contre la libération des terroristes comme geste envers Abou Mazen. Dans l’entourage du Premier ministre, on nie tout lien entre les deux sujets. Un nouveau Conseiller à la Sécurité Nationale (walla.co.il) C’est Yossi Cohen, directeur-adjoint du Mossad qui a été choisi par Binyamin Netanyahou pour occuper le poste stratégiquement important de Conseiller à la Sécurité Nationale, en remplacement de Yaakov Amidror qui quitte ses fonctions après deux ans et demi de service. Yossi Cohen, 52 ans, a été actif dans le Mossad durant plus de trente ans, dans de nombreuses opérations de terrain, et le « Département des Renseignements et Opérations Spéciales » qu’il dirigeait avait obtenu en 2006 le « Prix de la Sécurité d’Israël » pour des services rendus qui resteront secrets. Erdogan « déçu » des remontrances américaines (Yediot Aharonot) Après avoir accusé Israël d’être derrière les événements en Égypte, le Premier ministre turc Erdogan a été vertement c r i ti q u é p a r A v i g d o r L i e b e r m a n

23

mais également « sermonné » par l’Administration américaine. Il a réagi à la télévision turque en se demandant « pourquoi la Maison Blanche avait jugé utile de publier un tel communiqué alors que c’est Israël qui devrait apporter des éclaircissements sur cette question » ! Il a rajouté « que la réaction américaine l’avait attristé, puisque la Turquie est l’allié des USA dans le cadre de l’OTAN ». Mont du Temple : Raed Salah harangue les Arabes israéliens (Aroutz 7) Le leader du Mouvement islamique arabe israélien, Raed Salah, a appelé les Arabes israéliens « à se rendre en masse sur le Mont du Temple afin d’empêcher de leurs corps l’invasion israélienne planifiée de la mosquée AlAqsa ». C’est ainsi qu’il décrit la décision prise par la Police d’autoriser les juifs à se rendre sur le Mont du Temple durant les fêtes juives. Il a rajouté « qu’Israël avait l’intention de construire une synagogue sur le site et d’instaurer le même système qu’au Caveau des Patriarches à Hevron ». Généralement, la Police fait marche arrière suite à ce genre de menaces.


24

Point de vue

Par Freddy Eytan

La démolition définitive du terrorisme passe avant le jeu de construction de la paix

Le processus de paix avec les Palestiniens est relancé dans la complexité des dossiers, dans un climat de tension et de méfiance mutuelle, et avec le droit de regard des Américains. L’essentiel est de pouvoir se parler et de dialoguer pour aboutir enfin à un accord pragmatique. La tâche n’est sans doute pas une partie de plaisir et elle serait une mission impossible selon de nombreux observateurs. Toutefois, notre devoir est d’employer tous les efforts pour dire au monde entier que nous sommes des hommes de bonne volonté et qu’en dépit des profondes déceptions et des menaces existentielles, nous sommes toujours prêts et confiants pour bâtir l’édifice de la paix, main dans la main avec nos voisins palestiniens. Pour prouver nos bonnes intentions, des dizaines de milliers de familles palestiniennes de Cisjordanie ont pu visiter durant le mois du Ramadan les villes de Tel-Aviv, Herzliya et Netanya. Elles se sont baignées tranquillement dans les eaux de la Méditerranée et ont construit avec leurs enfants de magnifiques châteaux de sable… Soulignons que chaque Israélien est persona non grata dans les villes et villages de Cisjordanie et risque le lynchage… Rappelons aussi que Mahmoud Abbas déclarait récemment qu’il ne permettrait pas aux Israéliens de s’installer un jour dans le futur État de Palestine… ! Enfin et surtout pour faciliter la reprise des négociations, nous avons aussi osé relâcher une première tranche de terroristes sanguinaires… Cependant, dans le théâtre de l’absurde, le fossé entre les

sociétés et les mœurs demeure immense. Tandis que des familles israéliennes pleurent leurs victimes dans la douleur et manifestent dans la colère noire, les Palestiniens, eux, refusent de parler de paix ou de prononcer des remords, pas un seul regret du bout des lèvres, rien ! Les assassins sont accueillis tels des « héros de guerre », dans l’allégresse et l’euphorie de la « victoire ». Désormais, chez eux, le Mal est le Bien, et l’assassinat d’un enfant Juif est un devoir sacré, divin ! Incroyable mais vrai ! Dans ce monde où nous vivons nous constatons qu’une poignée de terroristes est capable d’influer sur des décisions graves prises à Jérusalem et de dicter l’ordre du jour de la planète. Nous observons aussi avec consternation que depuis les années 1970 tous les gouvernements israéliens ont cédé au « principe sacro-saint » de ne jamais négocier avec des terroristes. Ne devraient-ils pas purger toute leur peine derrière les barreaux ?! Tel que l’antisémitisme, le terrorisme ne devrait-il pas être combattu avec force et sans pitié ?! Face à un ennemi impitoyable, tous les hommes d’État ne doivent pas décider ou agir par faiblesse. Nous supposons qu’avant de relâcher des bêtes humaines dans la nature, Netanyahou, ayant lui-même perdu un frère lors d’une opération contre le terrorisme, a jugé avec sagesse et la tête froide l’ensemble des intérêts stratégiques et diplomatiques. Dans ce contexte, nous ne pouvons plus accepter un diktat de la part des Palestiniens ni non plus subir des pressions de la part des Occidentaux. Quand le gouvernement décide de construire des logements à Jérusalem, dans sa propre capitale, en banlieue, ou même dans le bloc des implantations, c’est son droit absolu dans le temps et dans l’espace. L’hypocrisie est bien flagrante car les Palestiniens, les Européens et les Américains savent parfaitement que dans ce pays minuscule et surpeuplé toutes ces constructions sont nécessaires et légales. La raison est encore plus simple : ces logements sont situés dans un territoire qui dans tout accord de paix demeurera sous souveraineté israélienne. http://jcpa-lecape.org


25


26

Côté psy

Les symptômes de nos maladies : De véritables messages à décoder !

Laurence Bernheim Psychothérapeute

Il y a près de 2500 ans Hippocrate affirmait déjà : « Si tu es malade, cherche d’abord ce que tu as fait pour le devenir ». Cet adage, pourtant si sensé, semble être tombé aux oubliettes au fur et à mesure du développement et de la sur-modernisation de la médecine occidentale. Et pourtant, il serait si salvateur de comprendre que nos maladies, leurs sy m ptô m e s s o nt u n m e s s a ge d e notre inconscient. Celui-ci, énorme logiciel qui à notre insu guide tous

Il serait si salvateur de comprendre que nos maladies, leurs symptômes sont un message de notre inconscient nos comportements et notre vécu, en fonction de ce qu’il a enregistré comme bon ou mauvais pour nous tout au long de notre enfance (données qui peuvent être devenues obsolètes depuis, et donc

source de conflits entre le conscient et l’inconscient). Puisque l’inconscient sait ce qui est bon pour nous, ou du moins pense le savoir car souvent, une mise à jour des données serait nécessaire, il est très important qu’il puisse communiquer avec notre conscient. Cette communication entre l’inconscient et le conscient peut se faire par deux voies. Le premier circuit que l’inconscient utilise pour nous informer qu’il se passe quelque chose en nous de déstructurant, ce sont les émotions négatives. Nous les qualifions ainsi, car dans notre culture occidentale, nous sommes très mal à l’aise face à nos émotions. En effet, notre système d’éducation et de culture met à l’honneur notre cerveau gauche les aspects analytiques et rationnels de notre existence - et sollicite beaucoup moins notre cer veau droit, celui de l’émotion, de l’intuition et de la sensitivité, aptitudes péjorativement colorées, synonymes de faiblesse, de chochoteries… Grave erreur que d’avoir relégué à l’arrière plan nos émotions, en ne laissant prévaloir que l’intellect ! Il est grand temps que nous rééquilibrions tout cela : c’est essentiel pour notre intégrité, psychologique et mentale. Donc, ces émotions dites négatives (peur, angoisse, stress, chagrin,…) seraient en fait très bénéfiques si nous y prêtions attention au moment où nous les ressentons. Les reconnaître dans un premier temps et comprendre ce qu’elles veulent nous dire, dans un

deuxième temps. Mais cela, la grande majorité d’entre nous ne savons pas le faire. Et c’est ainsi que, très souvent alors, l’inconscient est obligé d’utiliser la deuxième voie pour se faire entendre, celle du symptôme physique. Le problème est que là encore, la plupart du temps, nous ne comprenons pas le message. Nous considérons le symptôme ou la maladie comme un hasard, une fatalité. Nous nous tournons alors vers la médecine traditionnelle qui, dans le meilleur des cas, fera disparaître le symptôme, à coup de chimie mais qui ne résoudra pas pour autant le malaise psychique qui, vous pouvez en être sûr, ne tardera pas à se manifester à nouveau, via un autre symptôme, tant que le message n’aura pas été perçu ! Grâce à un énorme travail empirique d’excellents thérapeutes (souvent de l’autre continent…) ont établi pour nous le décodage des symptômes. Ces connaissances sont un excellent tremplin de départ, pour celui qui ne sait pas s’observer, lire en lui-même. Ensuite, vient la relation thérapeute/ patient et toute la puissance des techniques thérapeutiques, pour réinstaller en nous l’harmonie, la sérénité et la santé ! 054-7007361 laucain@aol.com


27


28

Consommation

Dans quel état ? Gère.

Valérie Halfon Conseillère en budget familial

Gérer son budget est devenu aujourd'hui une priorité. Avec la crise économique, et récemment les restrictions budgétaires dont nous a gratifié le ministre des finances Yaïr Lapid, boucler ses fins de mois apparaît de plus en plus difficile. Alors, comment éviter d'être à découvert ? Une seule solution. Gérer, gérer et encore gérer. Il m'arrive d'aider certaines personnes souffrant d'un mal étrange. À la réception de leurs factures ou de leurs relevés bancaires, elles les rangent systématiquement dans un tiroir pour

Six personnes et un budget nourriture d'environ 5000 shékels. Je leur ai demandé de m'apporter un ticket de supermarché représentatif ne plus jamais les regarder ensuite. Evidemment, elles ne peuvent pas se rendre compte des erreurs commises en leur défaveur. Je suis intervenue auprès d'une personne et j'ai négocié pour elle une offre très intéressante pour ses lignes téléphonique et Internet. Le mois suivant, je découvre qu'elle a été facturée bien plus que ce qui avait été convenu. J'appelle la compagnie qui se confond en excuses pour l’erreur qu'ils vont immédiatement corriger. Mais

le mois suivant, cette personne reçoit à nouveau une facture erronée. Je téléphone encore une fois et je reçois à nouveau de plates excuses. Seulement, si vous ne vous rendez pas compte immédiatement de l'erreur, on vous répondra sans doute que c'est à vous de vérifier vos factures. Une employée m'a ainsi dit un jour : « C'est à vous de vérifier que nous n'avons pas fait d'erreur. C'est à vous de nous rappeler si on ne vous recontacte pas. C'est de la responsabilité du client ». No comment. Il faut aussi gérer chacun des postes budgétaires. Et pour les familles nombreuses, un des budgets-clé est sans doute celui de l'alimentation. La famille Cohen est venue me voir pour que je la conseille en matière de budget. Tout de suite, je me suis penchée sur leur budget alimentation. Six personnes et un budget nourriture d'environ 5000 shékels. Je leur ai demandé de m'apporter un ticket de supermarché représentatif. Ce qu'ils ont fait. En une heure seulement, j'ai noté avec eux tout ce qu'ils pouvaient améliorer. Le mois suivant ils étaient descendus à 4000 shékels. Et étaient ravis. Ils mangeaient aussi bien qu'avant mais dépensaient 1000 shékels de moins par mois. Soit une économie de 12000 shékels par an. Quand je racontai cela à un ami, celui-ci me demanda quelles erreurs que la famille Cohen avait-elle commises. Et lorsque je les lui énumérai il me répondit qu'il était lui aussi dans la même situation. Apparemment, nous avons tendance à

acheter les mêmes marques que celles que nous consommions en France. Pâtes italiennes à 9 ou 10 shékels le paquet alors que d'autres marques sont à 2.50 ou 3.50 shékels le paquet. Chocolat suisse à 13 shékels la tablette alors que d'autres sont à un peu moins de 3 shékels la tablette (en emballage de 6). Fromages et beurres français à prix fous. Plats déjà préparés. Frites prêtes à mettre au four à 27 shékels le paquet d'un kilo et demi (soit 18 shékels le kilo) alors que le kilo de pommes de terre avoisine les 4 ou 5 shékels le kilo... Achats en grandes quantités qui se finissent en un gaspillage permanent. Ou alors, on ne compare pas les prix. Ainsi, on ne voit que les produits placés sous nos yeux alors que les produits moins chers sont souvent au niveau du sol ou tout en haut de l'étagère. Ou encore on achète le paquet de lentilles de 500 grammes à 6 shékels alors que le paquet d'un kilo en coûte 8. Le mois dernier, j'ai rencontré une personne qui gagnait avec sa femme un peu plus de 20000 shékels nets par mois. Mais, m'at-il avoué, il ne peut même pas retirer de l'argent au distributeur automatique. Il est continuellement à découvert. Et en l'écoutant énumérer le montant de ses dépenses poste par poste, je me suis dit qu'il ne serait pas dans cette situation si seulement il avait appris à gérer, gérer et encore gérer. Valérie Halfon Conseillère en budget familial 054-5723398


29


30

Interview

Par Guitel Ben-Ishay

Dr Israël Shetboun Habayit Hayehoudi à Natanya

sur sa liste : le Dr Israël Shetboun, numéro 2 et Lionel Lapidus, numéro 5. Nous nous sommes entretenus avec le Dr Shetboun, cardiologue réputé et qui n'est autre que le père du député Yoni Shetboun, lui-même très engagé en faveur de la cause francophone au niveau national. Le Plus Hebdo : Qui êtes-vous, Dr Shetboun ?

Les élections municipales prévues le 22 octobre prochain seront certainement originales pour nous les Français d’Israël. En effet, dans chaque grande ville nous constatons que des Francophones s'impliquent et se présentent pour porter la voix des olim de France au sein des mairies. À Natanya, le parti Habayit Hayehoudi a investi deux candidats francophones

Dr Israël Shetboun : Je suis un ancien parisien du Bné Akiva, arrivé en Israël en 1978. La volonté de faire mon alya a toujours été très forte : lorsque j'ai rencontré ma femme, j'ai posé comme condition à notre relation notre départ en Israël l’année suivante. J’étais alors étudiant en cinquième année de médecine et je souhaitais commencer ma sixième année en Israël. Et c'est ainsi que les choses se sont passées. Notre premier enfant, Yoni, est né en Israël. J'ai fait ma spécialisation en cardiologie en Israël mais auparavant j'ai effectué mon service militaire pendant la première guerre du Liban. Je me suis engagé dans l’unité d’élite 669 de médecins héliportés. J'avais déjà des enfants et ma femme était enceinte mais elle a accepté ma volonté, et je dois avouer que rapidement elle est devenue encore plus forte que moi. Sans elle, sans son soutien, rien n'aurait été possible pour moi. Lph : Votre engagement en politique est-il une autre façon de concrétiser votre amour pour Israël ? Dr I.S. : Malheureusement, en Israël le mot « politique » est devenu un « gros mot » en raison de nombreuses mauvaises expériences. Aujourd'hui, D. merci, on perçoit un changement : de plus en plus de jeunes sont à la Knesset, et on observe une volonté de faire de la politique différemment. Pour ma part, je conçois l'engagement politique comme une mitsva : c'est une vraie opportunité pour agir, pour aider son peuple et son pays. Lph : De quand votre entrée en politique date-t-elle ? Dr I.S. : Je faisais déjà partie du conseil municipal sortant mais – et je vais sûrement vous surprendre – sous l’étiquette du parti Shass. En fait, lorsque je suis arrivé à Natanya il y a 28 ans, j'ai étudié avec le Rav Gabbay, zatsal, un Talmid Hakham que je respectais énormément. De tendance haredite il m'a demandé, il y a cinq ans, de me présenter aux élections municipales avec Shass afin d’être le pont entre la population haredite et celle sioniste religieuse. Et il faut reconnaître que nous avons beaucoup de points communs. Nous avons travaillé en bonne entente avec le Mafdal. Mais, j'ai dû démissionner il y a un an en raison de mes divergences sur la vision de la politique. Shass est un parti très sectoriel qui se soucie avant tout de ses intérêts, de ses institutions : ce n'est pas ma vision de ce que doit être un homme public. Il doit être disponible pour tous.


31


32

Interview (suite)

Lph : Avez-vous été surpris d'entendre les déclarations de certains dirigeants de Shass sur Habayit Hayehoudi ? Dr I.S. : J'en ai été choqué et blessé. Mais je veux insister sur le fait que ce ne sont pas les Rabbins, ni le Rav Ovadia Yossef en particulier qu'il faut tenir pour responsables. Nous devons un grand respect au Rav Ovadia Yossef, un géant en Torah. Malheureusement, certains politiciens pervers exploitent sa force pour créer des problèmes et en tirer profit. Au niveau local, les enjeux ne sont pas les mêmes. J'ai de très bonnes relations avec les haredim et hassidim de Natanya. Lph : Si vous êtes élu au conseil municipal de Natanya, quelles seront vos priorités ? Dr I.S. : La ville de Natanya est gérée depuis de nombreuses années par une Maire qui a les pleins pouvoirs. En effet, le conseil municipal lui est quasiment acquis et je n'ai presque jamais assisté à aucun débat. Toutes les décisions prises dans le bureau de la Maire sont automatiquement acceptées. Elle a fait de bonnes choses, la ville a embelli, c'est incontestable et c'est important que notre terre d’Israël soit belle. Mais beaucoup d'argent a été gaspillé dans la forme et le fond a été laissé à l'abandon. Nous devons agir pour la jeunesse, ce qui signifie améliorer le niveau scolaire qui est aujourd'hui très préoccupant. Par ailleurs, les problèmes de violence et notamment d'alcool sont absolument à prendre très au sérieux. Myriam Fayerberg veut faire de Natanya la capitale du sport ! J'ai eu de vifs échanges à ce sujet avec elle : le sport est important, mais il doit être un moyen et non un but. Au lieu d’allouer des centaines de millions de shekels à cet

objectif, nous devrions les utiliser pour les quartiers défavorisés dans lesquels rien n'a changé depuis des dizaines d’années. Lph : Habayit Hayehoudi est aussi un parti religieux. Qu'en est-il sur ce plan ? Dr I.S. : Il y a beaucoup de travail à faire : certains quartiers n'ont pas de synagogues. Une ville comme Natanya devrait accueillir plus de lieux d’études et de cours. Pourquoi investit-on des millions dans le Hekhal Hatarbout et rien pour les Baté Midrash ? Il est important de faire venir la culture, mais notre culture c'est d'abord et avant tout la Torah ! Lph : Que proposez-vous pour les Francophones de Natanya ? Dr I.S. : Il faut savoir que les olim français de Natanya ont pour beaucoup des difficultés d’intégration. Cela se ressent sur plusieurs terrains. Celui de l’éducation d'abord : les enfants sont en échec scolaire, traînent dans les rues et tombent dans la délinquance. C'est pourquoi Habayit Hayehoudi propose de mettre en place une aide scolaire spécifique pour les olim qui arrivent en Israël à l’âge de l'adolescence. Par ailleurs, sur le plan professionnel, il leur est difficile de trouver un emploi. Nous souhaitons fixer des quotas de francophones dans les sociétés à Natanya afin de leur ouvrir les portes du travail. Enfin, beaucoup n'apprennent malheureusement pas la langue, soit du fait de leur âge, soit parce qu'ils sont socialement et professionnellement entourés de Français. À la mairie, on ne trouve aucune représentation francophone. Nous voulons renforcer cette représentation dans tous les

Je conçois l'engagement politique comme une mitsva : c'est une vraie opportunité pour aider son peuple et son pays services municipaux. Le parti Habayit Hayehoudi se veut être le représentant des Francophones à la mairie, et pour cela nous sommes deux francophones, e n b o n n e p o s i ti o n s u r l a l i s t e , et qui connaissons au plus près les préoccupations de cette population. Lph : Que diriez-vous aux habitants de Natanya pour les convaincre de l'importance d'aller voter ? Dr I.S. : Si nous voulons que Natanya ne soit plus aux mains d'une seule personne qui dirige et décide de tout, nous devons porter au conseil municipal des partis qui sauront soutenir les bons projets, mais aussi émettre des critiques constructives et se battre contre les propositions contraires à leurs valeurs morales et religieuses. Voter pour Habayit Hayehoudi, c'est voter pour vous-mêmes : vous nous donnerez la force et augmenterez les possibilités d'agir pour faire de Natanya une ville encore meilleure pour toutes les populations qui s'y côtoient.

SAVE THE DATE

PlusHebdo va encore frapper

Le

19.11.13

à Jérusalem


33


34

Institution

Par Sara Brownstein

Pour avancer dans la vie, il faut savoir prendre des décisions. C'est tellement plus profond que cela ! L’Amour du prochain est le pilier de notre enseignement… ». Samuel peut étudier rassuré cette année : il a déjà été accepté brillamment au Technion pour la rentrée 2014. Le Mah'on Meïr est une Yéchiva israélienne dirigée par le Rav Dov Bigon Shlita. La section francophone dirigée par le Rav David Partouche accueille chaque année des jeunes étudiants (1824 ans) de France désireux d'étudier la Torah. Leur nombre augmente chaque année. Ces jeunes gens, élèves brillants, désirent poursuivre des études de haut niveau, mieux comprendre la Torah et se forger des bases qui les soutiendront toute leur vie. Mais ils attendent de cette année qu’elle soit une passerelle, véritable formule d’intégration, qui leur mettra le pied à l’étrier dans leur nouvelle vie en Israël. Ainsi Samuel A., 17 ans, nouvellement arrivé de Paris rêvait depuis longtemps déjà d’intégrer la prestigieuse école du Technion : « C’est là que je veux poursuivre mes études, mais comment arriver avec mon bac en poche et côtoyer des jeunes de 20/21 ans qui ont déjà fait l’armée ? Il fallait m’y préparer d’une manière ou d’une autre, améliorer mon hébreu, développer ma maturité, ma vision des choses. J’ai été séduit par le programme proposé par le Mah’on Meïr, ses cours de Pensée Juive et surtout l’importance accordée à la Ahava et à la Emouna, qui restent intraduisibles : l’Amour et la Foi ?

L a r é p u t a ti o n d u M a h ’o n M e ï r, l ’a t m o s p h è r e q u i y r è g n e , l e dévouement de ses Rabbanim sont bien connus en France. Raphaël G. n’a pas eu d’hésitation. Il voulait venir vivre en Israël, renforcer ses connaissances et se construire afin de mieux décider par la suite quel serait son parcours : « J’attends de cette année un développement spirituel, un tremplin qui m’aidera à faire mes choix, à construire mon avenir. Je n’attendais qu’une chose, avoir mon bac et venir au Mah’on Meïr ». Le Mah’on met à la disposition de l'élève plusieurs niveaux d'études qui lui permettent de s'adapter et de progresser au mieux de ses possibilités. Les cours de guémara séduisent de nombreux élèves, mais ils doivent s’investir pour réussir, le but étant de leur donner les outils nécessaires pour acquérir une autonomie d’étude. En effet, certains abandonnent l’étude dès qu’ils quittent un encadrement scolaire. Le Mah’on Meïr prépare les élèves non pas à un diplôme mais à la vie qui s’ouvre devant eux. Les cours sont dispensés en français-hébreu, puis en hébreu. Les étudiants français et israéliens se côtoient, ce qui facilite

l’intégration. Le système a séduit Aviel L. qui ne se voyait plus poursuivre sa vie en France : « Je cherchais un programme, après le bac, pouvant me convenir. Le Rav Partouche est venu dans notre école et j’ai vraiment aimé ce qu’il disait, l’importance de la Emouna, de se construire, de grandir. La Emouna est la construction personnelle du Juif. Mais tout le monde ne démarre pas au même niveau. Le Mah’on propose plusieurs niveaux, l’étude y est très personnalisée. Le Rav est disponible, à l’écoute de chacun d’entre nous, très ouvert aussi. Je veux passer mes examens psychométriques pour pouvoir entrer au Technion. Mais en attendant, j’ai beaucoup à faire » ! Cette année essentielle dans la vie des jeunes a porté ses fruits. Les anciens élèves sont ravis et avouent avoir énormément « grandi ». Chlomo explique : « Je me suis épanoui, j’ai tellement plus confiance en moi aujourd’hui. Je peux aborder des thèmes plus profonds, converser plus facilement avec les autres. Cet épanouissement m’a aidé à avoir de meilleures relations eux. La Torah n’est pas là pour nous isoler des autres, bien au contraire. Je me sens beaucoup plus fort pour entreprendre le Chemin de la Vie » ! Pour tout renseignement : Rav David Partouche Tel : 00 972 58 410 93 31 ou www.french.machonmeir.net


35


36

Association

Yad Leahim Un Shabbat émouvant Des dizaines de rescapées et leurs enfants se sont rassemblés pour un Shabbat convivial au collège Tsafria, à l'initiative du département de lutte contre l'assimilation de l'organisme Yad Lea'him. Les mères, leurs enfants ainsi que de jeunes femmes célibataires ont longtemps vécu enfermés dans des villages étrangers et ont traversé de terribles épreuves. Ils ont tous et toutes été courageusement délivrés de captivité par les militants de Yad Lea'him. L'équipe de l’association est arrivée la première sur les lieux, entourée de Rabbanim, d'assistantes sociales, de militants, d'instructeurs et de moniteurs pour les enfants ainsi que d'assistantes maternelles, tous présents pour offrir aux mamans et à leur progéniture la meilleure expérience possible, tant au niveau spirituel que matériel. Le vendredi, tôt dans l'après-midi, les autobus acheminèrent les participantes des quatre coins du pays. Elles furent chaleureusement accueillies par le personnel. Elles firent connaissance, ravies de se rencontrer malgré leurs différences, certaines fraîchement délivrées de captivité se mêlant à d ' a u t re s p l u s a n c i e n n e s e t p l u s habituées à ce genre de rencontre. Les mamans et leurs enfants, qui s'étaient séparés durant l'après-midi pour participer à toute une série d'activités, se retrouvèrent à l'entrée du Shabbat pour l'allumage des bougies. Certaines femmes n'avaient jamais accompli cette mitsva. Leur première expérience ne laissa personne indifférent, des larmes de joie et de reconnaissance

firent briller les regards à la lumière des flammes dansantes des bougies. Après le repas, les mères prirent place face aux Rabbanim pour participer à un symposium dont le thème était « la foi en D. et l'accomplissement des lois juives ». Pour prolonger la magie de la soirée, les rescapées restèrent ensemble à discuter jusqu'au petit matin. Ce moment d'intimité partagée leur insuffla à toutes de nouvelles forces et leur donna du courage. Pendant le Shabbat, une « Séoudat Aménim » fut organisée pour les enfants. Chacun d'entre eux, à tour de rôle, récita une bénédiction à voix haute pour que ses compagnons puissent répondre « Amen ». Ils furent ensuite ravis de déguster des sucreries et des fruits, et de boire du jus de raisin. Quel spectacle émouvant de voir des enfants qui, il y a peu, ne connaissaient rien du judaïsme et qui maintenant, grâce à la relation étroite avec leurs tuteurs, savent réciter les bénédictions d'usage sur la nourriture ! Quel merveilleux tableau celui de contempler de jeunes garçons coiffés de kippot, les tsitsit flottant sur leur pantalon et se dirigeant ensemble vers la synagogue aux heures de prière ! Le repas du samedi matin se déroula, comme celui de la veille, dans toute sa splendeur. Les participantes eurent le plaisir de déguster un large choix de plats et de desserts tandis que les enfants se régalaient de friandises. Les chants traditionnels résonnèrent dans la salle, emplissant de joie toutes les personnes attablées. Les conversations se firent à bâtons rompus et, tout

au long du repas, les membres du personnel de Yad Lea'him, assises aux côtés des dames, prêtèrent une oreille attentive à leurs interrogations et à leurs réflexions. Tout au long du Shabbat, des ateliers passionnants offrirent aux mamans et à leurs enfants une occasion de se retrouver. Le soir après la havdala, pendant que les petits participaient à un atelier de confection de pitot, les mères s'installaient pour écouter le directeur de Yad Lea'him, le Rav Israël Lifshitz chlita : « Un violoniste bien connu nommé Its'hak Perlman, raconta-t-il, parvint à force de travail à jouer des mélodies magnifiques avec un violon à trois cordes. Chacun d'entre nous se doit d'utiliser les capacités que D. lui a octroyées et a le pouvoir de composer une mélodie, la mélodie d'une vie juive heureuse et authentique ». Pour conclure, le Rav sonna du Chofar et souhaita à toutes d'être inscrites dans le Livre de la Vie. La soirée se termina sur une note d'espoir, chacune des participantes s'engageant à respecter une mitsva particulière qui lui tenait à cœur. Lorsque tous les participants furent rassemblés pour le départ, les gorges se serrèrent. La séparation d ' ave c l ' é q u i p e f u t d i ffi ci l e . D e s promesses furent échangées : toujours garder le contact et s'entraider. Les enfants, très émus, partageaient tous le même souhait : « Nous voulons un autre Shabbat comme celui-ci » !


37


38

L'air du temps

Par Jacquot Grunewald

Pourquoi les p'tits bateaux vont plus sur l'eau ?

Oui pourquoi ? Que sont les flottilles devenues ? Les « Liberté », « Dignité », et autres « Humanitaires pour Gaza », elles sont devenues quoi depuis que la

« grande prison en plein air » est bouclée à Rafiah ? Je vous pose la question parce que samedi soir, la 1ère chaîne israélienne

a présenté un reportage sur l' « Africa Mercy », un navire hôpital qui fait le tour de l'Afrique, avec de longues escales. Tout le personnel médical y est bénévole. Le bateau accueille les malades, gratuitement, pour des opérations chirurgicales (cataracte, ablations de tumeurs, fermeture d e fe n t e s l a b i a l e s e t p a l a ti n e s , interventions orthopédiques, etc…). L’hôpital est équipé d’un scanner, d’un service de radiologie, d’un laboratoire, de salles d’opérations et de dizaines de lits d’hospitalisation. Il réalise 7000 opérations par an et à terre, il forme des équipes pour installer des centres médicaux. Je me suis dit que les flottilles de Gaza, au chômage, pourraient faire un truc pareil… Vous avez une idée pourquoi ils n'y pensent pas ?


39


40


41


42

Publi-Information

L’éducation à Jérusalem Où en est-on ? L’année scolaire vient officiellement de commencer et c’est l’occasion de vérifier la situation de l’éducation en Israël. Étant l’une des villes les plus prisées par l’Alyah de France, nous vous proposons de faire le point sur l’intégration des nouveaux Olim dans les écoles de Jérusalem avec Eti Binyamin, présidente du conseil des parents d’élèves d’Israël et David Ouaki, ancien directeur du programme Alyah Communautaire sur Jérusalem, qui est aujourd’hui directeur de la section francophone au sein du campus scolaire Yemin Orde sur le mont Carmel. David, quel est le processus d’intégration pour les élèves francophones dans les écoles de Jérusalem ? David Ouaki : Le processus d’intégration dans les écoles de Jérusalem pour les nouveaux immigrants dépend de la classe de l’élève. Pour l’école primaire, les élèves sont scolarisés deux jours par semaine dans les différentes écoles de la ville et durant les trois autres jours de la semaine, ils améliorent leur niveau d’hébreu par le biais d’un Oulpan central qui réunit tous les élèves de la ville. Pour le secondaire, le processus d’intégration scolaire est plus compliqué vu que durant la première année de la Alyah, les élèves ne sont pas scolarisés dans les écoles et étudient uniquement à l’Oulpan. Cette coupure engendre malheureusement des difficultés lorsque les élèves réintègrent par la suite le cursus scolaire israélien. Les taux de réussite au Bac ne dépassent pas les 30% et beaucoup de jeunes préfèrent donc passer un Bac français plutôt que d’intégrer le système israélien. Dans d’autres villes comme Natanya ou Ashdod, les élèves

sont intégrés durant plusieurs jours de la semaine dans des écoles israéliennes et cela est à mon avis mieux adapté à leurs besoins. N’existe-t-il pas des centres de soutien scolaires ? D.O. : Afin de traiter ce problème, des centres d’aides ont été mis en place par différentes associations comme AMI, et beaucoup de parents font appel à des professeurs particuliers. De nombreux efforts sont faits par les personnes responsables de ce domaine à la Mairie. Cependant, je pense que la méthode n’est pas bonne. Le fait que durant une année entière, les élèves de secondaire ne soient pas scolarisés dans les écoles porte atteinte à leur intégration et à leurs résultats par la suite. Il faudrait obtenir plus de budget pour le soutien scolaire de ces élèves et permettre leur intégration dans le système éducatif israélien. Un autre service qui devrait être mis en place par la Mairie est selon moi un centre d’inscription officiel en français pour les Nouveaux immigrants. Aujourd’hui, l’inscription scolaire se fait de façon indépendante par les parents d’élèves. Il faudrait mettre en place un centre qui gérerait ce domaine afin de faciliter ce processus. Est-ce réellement de la responsabilité de la Mairie de traiter les problèmes scolaires des nouveaux immigrants ? D.O. : Beaucoup de décisions dans ce domaine sont prises par la Mairie. Évidemment, le Ministère de l’Éducation est également responsable du sujet, mais la Mairie a beaucoup de possibilités dans le

domaine. Par exemple, après la première année d’Alyah, les élèves du primaire sont directement intégrés dans les classes israéliennes. Il faudrait continuer l’aide scolaire au-delà de la première année et ce directement dans les écoles. Jérusalem est l’une des villes principales de la Alyah de France. Je pense que la Mairie doit augmenter les budgets investis pour l’intégration complète de ses Olim dans le domaine de l’éducation. Eti Binyamin, présidente du conseil des parents d’élèves d’Israël, confirmez-vous ces affirmations ? Eti Binyamin : Le problème est plus général, le domaine de l’éducation à Jérusalem doit être pris au sérieux. Qu’il s’agisse de nouveaux immigrants ou d’Israéliens de souche, les budgets investis par la Mairie de Jérusalem dans l’éducation de ses élèves sont très bas en comparaison d’autres municipalités. À Tel-Aviv, la Mairie investit par élève 13,486 shekels alors qu’à Jérusalem la somme n’est que de 5,304 shekels. Les taux de réussite au Bac ont considérablement baissé, les écoles ne sont pas entretenues, très peu de nouvelles classes ont été construites, et les conditions de travail de centaines d’enseignants sont négligées. Malheureusement il semblerait qu’à Jérusalem, l’éducation de nos enfants ne soit pas une priorité. Évidemment, cela affecte également les nouveaux immigrants qui, après avoir fait un effort considérable en faisant leur Alyah, sont confrontés à des problèmes d’intégration scolaire pour leurs enfants.


43


44

Résumé de l'été

Par Guitel Ben-Ishay

Un mois d’août riche en événements ! L’été rime avec vacances mais aussi avec événements en tous genres. De ce point de vue la communauté francophone en Israël n'est pas en reste. Elle est à l’initiative de rendezvous qui méritent que l'on s'y attarde quelques instants. Parmi la multitude de rencontres organisées, en voici trois qui ont rencontré un véritable succès.

Yom Hevron Le 05 août 2013 Jacques Kupfer, coprésident du Likoud mondial et président du Bloc National raconte : « C’est le 5 août, soit Roch Hodech Elloul, que les Juifs de France sont venus de tous les horizons d’Israël pour se retrouver à Hebron. Affrétés par le Likoud de France, le Bloc National des juifs Francophones et la Yéshiva Chavei Hebron, des dizaines d’autobus ont convergé vers la Cité des Patriarches. Les participants ont admiré la Yéshiva de Hébron qui permet aux étudiants d’approfondir nos lois et de se préparer au service militaire. Un appel au soutien de cette institution

fut lancé par le Rav Yaacov Sitruk. Au son d’une musique diffusée par une sono puissante, les francophones ont pu défiler avec des drapeaux d’Israël déployés jusqu’à la Maarat HaMakhpela. Le Tombeau des Patriarches accueillit les fidèles et la salle de Itshak était ouverte (comme ce devrait être le cas toute l’année) exceptionnellement pour les Juifs. Une prière vibrante eut lieu, d’autant plus émouvante pour ceux qui se retrouvaient pour la première fois devant nos ancêtres. Un copieux repas accueillit tous les amis venus se retrouver dans la ville sainte de Hébron, première capitale du Roi David. Des discours prononcés par Yaacov Hagoel, chef du Département Israël à l’Exécutif Mondial sioniste, suivirent les propos de bienvenue de M. Yaïr Pollak, directeur de la Yéshiva. Quant à moi, j'ai pu rappeler le lien éternel du peuple Juif avec sa Terre et l’inaliénable propriété qu’il a sur tout Erets Israël. Une Hatikvah puissante » !

L'Happening de l'OMS pour les Juifs de France Le 15 aout 2013 Simcha Felber, délégué de l'OMS en France résume l’événement : « Des centaines de touristes français ont participé au 2ème Salon de l’Alyah et de l’Intégration ce 15 août à Natanya. Le salon, organisé par l’Organisation Sioniste Mondiale en collaboration avec la Ville de Natanya, le Ministère de l’Immigration, l’Agence Juive et d’autres associations a pour but d’encourager l’Alyah des Juifs des France. Les dizaines de milliers de touristes Juifs qui visitent Israël en été y reçoivent des informations détaillées et professionnelles afin de les encourager à réaliser une Alyah réussie. L’Organisation Sioniste Mondiale désire encourager de nombreux Juifs en plus des 2.500 qui ont décidé de réaliser leur Alyah cette année (soit 40% de plus que les 1.900 Olim des deux dernières années). Pendant une après-


45


46

Résumé de l'été (suite)

midi entière, des centaines de Juifs de France ont visité le salon avec la Maire de Natanya, Miryam Fayerberg. En outre de nombreuses personnalités liées au Judaïsme Français étaient présentes, parmi elles Yakov Hagouel, le Rav Wasserman, Jacques Kupfer, Oded Feuer de la Direction de l’Organisation Mondiale, Oded Forer Directeur Général du Ministère de l’Immigration et d’autres.

Les touristes ont reçu entre autres des informations fi n a n c i è r e s , l é g a l e s , scolaires et universitaires, s u r l ’e m b a u c h e , s u r la retraite, l’immobilier afin de leur permettre d’explorer les possibilités d e ré a l i s e r u n e A l ya h réussie. Ils pourront être aidés et suivis également par les nouveaux bureaux de l’Organisation Sioniste Mondiale (O.S.M.) à Paris. Un spectacle musical avec la vedette montante de la chanson israélienne Omer Adam et d’autres chanteurs ainsi qu’un spectacle son et lumière interactif sur le Kikar rénové de Natanya ont clôturé cette journée exceptionnelle ». La rencontre du groupe FaceBook « Tu sais que tu as fait l'alya quand... » Le 21 août Delphine Ankaoua et Yeoudith Nabet rapportent les grands moments de ce festival : « Il y a quelques mois à peine, nous avons planté une graine. Depuis, un

magnifique arbre a poussé : le Groupe FaceBook « Tu sais que tu as fait l'alya quand... », formé de chacun de ses membres. Nous l'arrosons tous les jours, le taillons... Et aujourd'hui, ce bel arbre a donné ses premiers fruits : le livre « Tu sais que tu as fait l'Alya quand... » ! Ce fut l'occasion rêvée, ce mercredi 21 août, de passer enfin du virtuel à la réalité. Des membres qui ne se connaissaient pas, et venant de tous les coins du pays, se sont réunis au Gan Saker en plein cœur de Jérusalem dans une ambiance conviviale, à l'image du groupe. Mais aussi, d'autres olim francophones et des touristes se sont joints à nous et ont pu participer à cette belle rencontre. Tous réunis autour d'un grand pique-nique, nous avons chanté au son des guitares, assisté à un atelier du rire présenté par l’École du rire, avons eu le privilège d'écouter un dvar torah d'Elie Kling. Même les enfants des membres ont pu faire connaissance et se défouler autour d'un match de foot amical. Nous avons tous été interviewés et surtout « charriés » par Yalla TV. Ce fut une belle rencontre, mémorable et agréable, entre juifs tous différents les uns des autres, et pourtant nous avions l'impression de faire partie de la même famille... ».


47


48

L’année 5773 se termine. Quel événement ou quel personnage vous auront-ils le plus marqué ? Annie Zuilicartier Les accidents de trains (Espagne, France, Suisse ) : attentats ?

Cécile Amandin L'emprisonnement en Israël d'une mère courage protectrice et innocente : Ronite Bitton. C'était le 22 juillet dernier, et je n'en dors plus.

Betty Calvo

Le Plus Hebdo

Yossi Mordehai Kalifa Yaïr Lapid, pour son extrême philosophie de la vie, et l’exécution de ses réformes anti-juives, anti morales, anti démocratiques. Il y avait longtemps que l'on n'avait pas vu une telle énergie négative chez nos politiques. Yaacov Michael Berrebi Les Chlou’him du Rabbi qui sont comme toujours au rendez-vous pour nous aider à garder le contact avec Hachem, même pendant les vacances. Jonathan Pollard toujours prisonnier !

Les touristes français partout... partout... partout... ! Benjamin Ifrah

Majeric Serge Le printemps arabe, un fleuve de sang et de larmes qui n'a même pas fait éternuer Obama et les idiots utiles de l'islamo-fascisme. Un terroriste palestinien mis hors d’état de nuire et ils se lèvent tous pour exiger de notre part de la modération. Le silence du monde et son amnésie, voilà ce qui m'a marqué une fois de plus cette année.

Debo Levy Sebban Les promesses faites pour être élu et puis le coup de massue après... Moralité : ne jamais faire de promesses qu'on ne pourrait tenir...

Laurent-Simon Goldenberg Hashem qui à chaque instant veille sur nous et sur Israël que beaucoup veulent détruire et n'y parviendront JAMAIS ! Amen.

Une famille en grande détresse de Ramat Shlomo et toute la communauté francophone des quatre coins d'Israël qui s'est mobilisée pour elle, à tel point que le surplus d'aide a permis d'aider d'autres familles dans l'urgence et de créer l'association « Le Cœur des Mamans ». Elle aide aujourd’hui chaque mois plus d'une quarantaine de familles, sans parler de tous ceux aidés ponctuellement. En moins d'un an d'existence elle a même permis à des familles de sortir de la pauvreté et de la détresse dans lesquelles elles étaient tombées. Un grand « kol hakavod » à toutes ces mamans qui se mobilisent non-stop pour les autres. Par leurs actions elles n'ont pas fini de nous marquer !

Myriam Elmechali Celui où j'ai passé plusieurs jours à dire à mes élèves et à mes enfants qu'il ne pouvait pas y avoir d’alerte dans la région de Jérusalem et que notre rôle est surtout d’être solidaires avec les gens du sud. Et notamment le vendredi où je rassurais mes propres enfants, puis peu après la hadlakat nerot l’alerte retentit dans la région de Jérusalem. La suite : expliquer à mes enfants, et le dimanche matin en arrivant à l’école aborder le sujet devant la classe...


50

Rétrospective 5773

C'était l'année: 5773 Nous voici bientôt à Rosh Hashana, nous entrerons dans une nouvelle année, que l'on souhaite remplie de bonnes nouvelles ! Nous vous proposons un petit tour d'horizon de l’actualité dans le monde et en Israël en 5773. Impossible d’être exhaustif, il se passe bien trop de choses sur notre planète. Nous avons sélectionné quelques événements qui ont influencé et influencent encore notre quotidien. ‫ תחל שנה וברכותיה‬,‫תכלה שנה וקללותיה‬ Tichri

• D a n s l e m o n d e : P l u s i e u r s r e p r é s e n t a ti o n s d i p l o m a ti q u e s occidentales, dont l'ambassade des États-Unis en Égypte et le Consulat américain à Benghazi en Lybie font l'objet de violentes attaques par des islamistes. Ils protestent contre la diffusion sur YouTube d'un film, « L'innocence des Musulmans », jugé insultant pour l'Islam. L'ambassadeur américain ainsi que trois autres diplomates sont assassinés à Benghazi. Des émeutes se déroulent dans de nombreux autres pays musulmans mais aussi européens comme la France ou la Belgique.

• D a n s l e m o n d e : É l e c ti o n s présidentielles aux États-Unis : le Président sortant Barack Obama est réélu pour un second mandat. • En Israël : Visite en France et plus particulièrement à Toulouse, à l'école Ohr Torah, du premier ministre israélien Binyamin Netanyahou. Le Likoud et Israël Beitenou signent une alliance en vue des prochaines élections et deviennent le « Likoud Beitenou ». Pour la première fois de son histoire, le Mafdal, parti national-religieux, d e ve n u « H a b ay i t H aye h o u d i » , organise des primaires pour élire son président. Naftali Bennett sort largement en tête du scrutin. C'est lui qui dirigera la liste du parti pour les élections à la 19e Knesset. En réaction aux tirs incessants de roquettes sur le sud du pays, l’opération « Amoud Annan » est lancée.

Kislev

• E n I s ra ë l : Ts i p i L i v n i q u i tte Kadima pour former un nouveau parti : « Hatnoua » qui présentera une liste aux prochaines élections. Deux piliers du parti travailliste se joignent à elle : Amir Peretz et Amram Mitsna. D’Israël, Esther Pollard appelle tous les Juifs du monde à prier pour son mari Jonathan dont l’état de santé s'est gravement détérioré.

Tevet

• D a n s l e m o n d e : D é b u t d e l’opération Ser val, nom donné à l'intervention de l’armée française au Mali. En Égypte, les Frères Musulmans s'installent au pouvoir. • En Israël : Décès du Général et ancien Chef d’État Major, Amnon Lipkin-Shahak. La Cour suprême casse l'invalidation de la candidature de Hanin Zouabi, telle que l'avait décidé la Commission centrale des élections. La campagne électorale pour la 19e Knesset s'emballe avec des propos parfois démesurés. Le personnel diplomatique israélien en poste à l’étranger commence à voter.

• En Israël : Tsahal a intercepté le bateau finlandais « Estelle » qui faisait route vers Gaza avec à son bord des militants pro-palestiniens dont cinq députés européens et trois militants gauchistes israéliens de « Goush Shalom ».

Hechvan • Dans le monde : La « Palestine » est reconnue comme État observateur non membre de l’Assemblée générale des Nations Unies. L’Union Européenne puis les États-Unis reconnaissent la Coalition Nationale Syrienne comme représentant légitime du peuple syrien. Dramatique fusillade dans une école primaire du Connecticut, aux États-Unis, qui fait 27 morts dont 20 enfants.

Shvat


Par Guitel Ben-Ishay 51

• Dans le monde : Un commando islamiste lié à Al-Qaïda prend d'assaut le site gazier de Tiguentourine, en Algérie. Près de 700 personnes dont 41 Occidentaux sont retenus en otage. Trente otages ont réussi à s'évader. L'armée algérienne a lancé un raid et réussi à libérer 600 employés algériens. Cinquante otages sont tués lors de l'assaut. Assassinat en Tunisie du principal chef de l’opposition, Chokri Belaid. • En Israël : Les élections à la 19e Knesset ont lieu. Elles aboutissent à plusieurs résultats plus ou moins i n atte n d u s : l e L i ko u d - B e i te i n o u n'obtient que 31 sièges. Yaïr Lapid crée la surprise en obtenant 19 sièges et Habayit Hayehoudi obtient un score record de 12 sièges. La nouvelle Knesset est plus jeune et plus religieuse. Dans les rudes négociations qui s'engagent pour créer une coalition, un axe stratégique se forme entre Yesh Atid de Yaïr Lapid et Habayit Hayehoudi de Naftali Bennett.

Adar

de Ramle en 2010. L'affaire apparaît au grand jour, créant des tensions avec l'Australie. Les négociations sont de plus en plus serrées en vue de constituer la coalition gouvernementale. L'axe Bennett-Lapid se solidifie. Les partis orthodoxes se dirigent vers la porte de sortie. La distribution des premiers portefeuilles ministériels prend forme. Le « P'tit Hebdo » devient Le « Plus Hebdo » !

Nissan • Dans le monde : La Corée du Nord confirme avoir effectué son troisième essai nucléaire, entraînant une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU. Mort d'Hugo Chavez, président du Venezuela. • En Israël : L'affaire « Ben Zygier » défraie la chronique. Un jeune homme israélo-australien qui espionnait pour le compte d’Israël est mort dans la prison


52 • Dans le monde : Décès de Margaret Thatcher, ancienne Premier Ministre britannique. En Syrie, la guerre a fait plus de 70.000 morts, et le monde reste divisé sur la conduite à tenir face à Bachar El-Assad. • En Israël : La petite Adèle Bitton, 2 ans, est grièvement blessée, après avoir été victime de jets de pierre contre la voiture de sa mère sur la route d'Ariel. À quelques jours de la fête de Pessah, le Président américain Barack Obama, effectue sa première visite officielle en Israël. Celle-ci s'est déroulée dans une ambiance chaleureuse, et s'est clôturée par les excuses officielles de Binyamin Netanyahou à la Turquie pour l'action de Tsahal contre le Mavi Marmara en mai 2012. Début de l'exploitation du gisement de gaz naturel « Tamar ».

Iyar

• Dans le monde : Attentat lors du marathon de Boston causant trois morts et 180 blessés dont plusieurs gravement. À l'origine de cet acte terroriste, deux frères d'origine tchétchène, Djokhar et Tamerlan Tsarnaïev. Le conflit syrien menace de se régionaliser après un attentat à la voiture piégée en Turquie, des frappes israéliennes contre un convoi d'armes à l’aéroport de Damas et l'envoi de milices par le Hezbollah libanais. Démission du premier ministre de l’autorité palestinienne, Salam Fayyad.

• En Israël : Décès du Rav Yaacov Haï Yossef z''l, fils du Rav Ovadia Yossef, des suites d'une grave maladie. Grève historique des compagnies aériennes qui paralysent pendant deux jours l’aéroport Ben Gourion. Assassinat d'Evyatar Borovsky h''yd, par un terroriste palestinien au carrefour de Tapouah en Samarie. Il laisse une femme et cinq jeunes enfants.

Sivan

• Dans le monde : C'est au tour de la Turquie d’être dans la tourmente des révolutions. Recep Erdogan mate les rebelles avec force. • En Israël : Les premières mesures de rigueur budgétaire, annoncées par le ministre des finances Yaïr Lapid, créent des remous sociaux. Les forces de l'ONU quittent le plateau du Golan. Présentation du « plan Perry » qui doit aboutir à l’enrôlement des orthodoxes à l’armée. La campagne pour l’élection du Grand Rabbin d’Israël est ponctuée par des tensions inédites dans le scrutin.


53

Tamouz

• Dans le monde : Le président é g y p ti e n , M o h a m e d M o r s i , e s t renversé par un coup d’État militaire. Hassan Rohani succède à Mahmoud Ahmadinejad à la tête de l'Iran. • E n I s r a ë l : S t a n l e y F i s h e r, gouverneur de la Banque Centrale, q u i tt e s e s f o n c ti o n s . B i n y a m i n Netanyahou propose que tout accord avec les Palestiniens soit soumis au préalable à un référendum.

Av

• Dans le monde : Attentat contre des intérêts du Hezbollah dans le sud de Beyrouth. Le Liban semble au bord d'une guerre civile. Le chaos s'installe durablement en Syrie ainsi qu'en Égypte. Le jour du 9 Av, l'Union Européenne adopte une directive demandant à ses États-membres d'exclure la JudéeSamarie, Jérusalem-Est et le Golan de tout accord avec Israël. • En Israël : Le premier ministre décide la libération d'une centaine de terroristes en « geste de bonne volonté » avant la reprise des négociations avec les Palestiniens sous la houlette des États-Unis. Israël a deux nouveaux Grands Rabbins : le Rav Yitshak Yossef pour les Séfarades et le Rav David Lau pour les Ashkénazes.

Eloul

• Dans le monde : Israël exige un changement de politique de l'Europe après sa décision du mois précédent. L’Égypte s'enfonce dans une guerre civile et l'Iran poursuit son programme militaire. • En Israël : Reprise des pourparlers avec les Palestiniens après la décision de libérer 104 prisonniers.


54

Mazal Tov LPH Boutique s'associe à vos Smahot!! www.Lphboutique.com offre un Sidour personnalisé à tous les nouveaux bar mitsvah, un napperon pour Halot de Chabat aux nouveaux mariés et un livre Kriat Chema personnalisé pour les naissances. Mazal tov!!

Un grand Mazal Tov à notre graphiste de choc Shirel Bellaiche pour son mariage avec l’élu de son cœur Rami Avital. Mazal Tov aux familles respectives. Beaucoup de joies et de bonheurs. De la part de toute l’équipe de LPH.

Chère Maman, LPH a pris ses vacances lors de ton anniversaire, malgré cela nous te souhaitons un grand Mazal Tov pour ton anniversaire, une longue vie et une bonne santé toujours entourée de ta tribu. Les C.O.F et associés… Un grand Mazal Tov aux familles

Schlichter et Glauberg pour le mariage de Sarah et Teddy, un mariage rempli d'émotions. On vous souhaite beaucoup de bonheur, et on a une seule phrase à vous dire : « Ah qu'est ce qu'on est serré au fond de cette boite, chantent les sardines » ! On vous aime fort, de la part de votre famille et vos amis. À nos amis David et Liora Huberman ainsi qu'aux grandsparents Michel

et Gladys Huberman et à


Mazal Tov Shaul et Sophie Benchimol pour la naissance d’Elya Simha de la part des fidèles de Misgav Ladakh. Mazal tov à Nathan et Anaël pour votre mariage, nous vous souhaitons beaucoup de bonheur et de joie. Famille Zenou. Un grand Mazal Tov à la famille Zenou pour le mariage de leurs enfants Nathan et Anaël. Que l’on se rencontre toujours dans des Smahot. Amen. William et Sylvie. À Shirel et Dan pour leur mariage. Un immense Mazal Tov, beaucoup de bonheur, joies et Hatsla'ha. Toujours unis dans la Torah. Amen. Et aux parents

Ruimy de Kohav Yaakov et Samama. De la part de sa mamie Myriam et Gérard Aziza. Je vous aime très fort. Un grand Mazal Tov aux familles Amar et Bellaiche pour le Mariage de Shani et Lior. De la part de Pépé et Mémé Henry et Lucette Bouchoucha et toute la famille Behar Chmouel et Chochana. Nous leur souhaitons beaucoup de Bonheur, toujours dans les joies, et pas que pour les vacances ici en Israël : tous réunis très bientôt.

55


56

3 sinon rien

Un milliardaire décide, pour ses 50 ans, d’organiser une grande fête. Il invite, en plus de la jet-set, tous les gens de son quartier à un cocktail-party dans son immense jardin avec piscine. Même Momo l'épicier, est invité. À un moment, le milliardaire demande le silence et clame : - Le premier qui osera affronter le crocodile sacré du Nil qui vit dans ma piscine recevra un million de dollars ! À peine a-t-il terminé sa phrase que Momo est dans l'eau. Il engage une lutte violente avec le crocodile. Après 25 minutes de combat acharné, et après avoir failli se noyer ou se faire avaler vingt fois, Momo finit par terrasser le monstre. Il ressort de l'eau, tout en sang et estropié. Le milliardaire, ravi de la distraction qu'il vient d'offrir à ses invités, déclare : - Bravo Momo, quel courage vous avez montré ! Une promesse est une promesse, vous méritez votre million ! - Ji l'en veux pas di ton million, ti peux t'li garder ! - Ah bon ? Vous voulez ma Rolex alors ? - Non ! - Vous préférez ma Porsche ? - Ji m'en fous di ta Porsche ! - M'enfin Momo, vous voulez quoi, à la fin ?? - Li nom di l'imbécile qui m'a poussé dans la piscine !

Docteur, ma femme est clouée au lit. Je souhaiterais que vous la vissiez.

Un couple se dispute : - Si tu en as marre de moi, dit le mari, explique-moi pourquoi tu restes avec moi ? Hein ! Et sa femme lui répond : - Uniquement pour avoir un sujet de conversation au bureau !


57


58

Loisirs

Par Guitel Ben-Ishay

David Stern Lollyprod, c'est lui !

Impossible de ne pas avoir entendu parler de Lollyprod cet été ! Julien Clerc à l’opéra de Tel-Aviv, c'est Lollyprod, Patrick Bruel au Gan Hata'aroukha, c'est Lollyprod et Max Boublil au Beit Hahayal, c'est encore Lollyprod ! Des salles pleines à craquer, un public conquis ! Derrière cette maison de production qui fait venir des stars du show-business français en Israël, un homme : David Stern. Nous vous proposons de mieux le connaître. L e P l u s H e b d o : Po u rq u o i avo i r développé votre passion du spectacle en Israël ? D.S. : J'ai toujours été attaché à Israël. J'ai reçu de mon père un sionisme profond et engagé. C'est une relation sentimentale qui m'a amené en Israël : j'ai suivi il y a sept ans ma fiancée qui faisait son alyah. Pendant un an, j'ai vécu sans véritable projet mais en m'apercevant que chaque petite activité ici prenait une autre dimension, participait à la construction et au développement d’Israël. Après deux ans d'alyah, j'ai lancé une émission de radio en français sur 100 FM et depuis cela ne s'est jamais arrêté.

Lph : Comment Lollyprod est-elle née ? D.S. : Il y a cinq ans lorsque Michael Jackson est mort, j'ai organisé un rassemblement de 200 danseurs sur le toit d'une grande tour de Ramat Gan. La télévision israélienne a couvert l’événement, j'ai ainsi commencé à me faire connaître. J'ai voulu revenir à mon premier amour, la scène. J'ai alors monté un spectacle en hommage à Gainsbourg avec Lulu Gainsbourg et Alizée qui venaient pour la première fois en Israël. Je reconnais que ce spectacle n'a pas été une grande réussite... J'ai commencé Lollyprod sous une pluie de critiques... Mais j'ai beaucoup appris de cet épisode. Lph : Quand le succès a-t-il commencé à vous poursuivre ? D.S. : Lors d'un voyage à Paris, j'ai rencontré Vanessa Paradis avec l'aide d'anciennes connaissances. Un concert en Israël est programmé. Sous la pression du BDS, elle annulera sa venue. C'est sur ce non-événement que je vais me faire un nom ! J'ai ensuite monté le spectacle gratuit de Jenifer à Natanya puis celui de Patrick Bruel en acoustique. Rien n’arrête plus Lollyprod ! Lph : La venue d'artistes français en Israël est souvent interprétée comme un acte politique ? Est-ce compliqué à gérer pour un producteur ? D.S. : Mon but est double : faire kiffer le public et participer à la hasbara. Donc, j'assume pleinement le fait que la politique soit mêlée à tout cela. D'ailleurs quand les artistes viennent, nous nous arrangeons avec nos partenaires pour leur financer deux

journées supplémentaires en Israël et nous leur montrons le pays tel qu'il est. Ils repartent en demandant pourquoi on ne leur montre pas tout cela en France ! Ceci dit, il est vrai que sur le plan production, c'est parfois contraignant : mes confrères de Narbonne ne doivent pas fournir aux agents la liste des artistes qui acceptent de s'y produire et ceux qui le refusent avant d'obtenir l'accord de la star invitée ! Moi si. Lph : Lors de sa venue, Patrick Bruel a suscité des réactions houleuses après des propos tenus sur i24 News. Quel est votre avis ? D.S. : Ces paroles n'ont pas été perçues comme elles auraient dû l’être. Lorsqu'il parle des victimes palestiniennes, il ne sous-entend pas qu’Israël est leur bourreau, mais il déplore que les dirigeants palestiniens ne soient pas bons pour leur peuple. Patrick est un allié solide, nous n'avons pas à en douter. Lph : Avez-vous un scoop à nous annoncer ? La venue de Jean-Jacques Goldman peut-être ? D.S. : J'ai un petit souci avec JeanJacques Goldman : il me faudrait huit stades de France s'il acceptait de venir ! Ce que je peux vous annoncer, c'est que nous préparons un mégaévénement autour des vingt ans de la sortie de la liste de Schindler fin mai 2014, en partenariat avec Universal. Trois spectacles sont aussi prévus : un chanteur, un humoriste et une surprise en cours de signature, mais là je ne peux rien dire de plus...


59


60

Éducation

Par Jonathan Berdah

La rentrée Une nouvelle année commence ! Il y a quelques jours à peine ils étaient sur les plages ou marchaient de Tiyoul en Tiyoul, mais voilà qu'aujourd'hui ils doivent retourner sur les bancs de l'école. Nous parlons de nos enfants bien évidemment ! Pour certains la rentrée scolaire est un moment très attendu, on retrouve les copains... Mais pour d'autres la reprise rime avec stress et angoisse. Comment aider nos enfants dans cette nouvelle année qui commence, quel comportement adopter ? Voici quelques conseils qui vous aideront à bien organiser la rentrée scolaire de votre enfant. La semaine avant la rentrée Préparer ensemble sa rentrée Il est important de faire sentir à votre enfant que vous préparez ensemble sa rentrée scolaire. Amenez-le avec vous pour acheter ses fournitures scolaires, n’imposez rien mais communiquez pour qu’il sente votre confiance en lui. Achetez des fournitures fantaisies pour qu’il associe du plaisir à cette rentrée. Le responsabiliser N’organisez pas tout seul sa rentrée, confiez lui des tâches pour qu’il se sente responsabilisé, cela l’aidera dans le futur à gérer des situations par lui-même sans avoir forcément besoin de vous. Reprenez le rythme doucement mais sûrement Pendant les vacances toutes les barrières m i s e s p e n d a n t l ’a n n é e o n t s a u t é , il est maintenant temps de reprendre les bonnes habitudes, mais cela se fait progressivement. Par exemple pour l’heure du coucher, il est bon de diminuer le moment de quinze à trente minutes

chaque jour, pour arriver la veille de la rentrée à l’heure qu’on s’était fixé pendant l’année. Réveiller le cerveau de votre enfant Pe n d a n t l e s v a c a n c e s , m a l g r é l e s nombreuses activités que vous avez pu faire, le cerveau de votre enfant n’était pas autant éveillé que pendant l’année scolaire. C’est pour cela qu’il est bon de lui proposer quelques exercices qui lui permettront de l’éveiller à nouveau. Le petit-déjeuner achevé, il se prépare et enchaîne sur une activité intellectuelle, une sortie ou autre, mais surtout hors de question qu’il reste la mâtinée devant la télé ou l’ordi ! On réorganise son coin travail Pendant les vacances le bureau de votre enfant était un peu désert. Profitez de cette semaine de préparation, proposezlui de s’asseoir pour y lire un livre ou pour une autre activité, ce qui lui permettra de réapprendre à s’asseoir à son bureau, ce qu’il n’a pas fait depuis deux long mois. S’il a du mal, asseyez-vous avec lui, et montrez-lui que vous aussi, vous faites des efforts. Prendre des résolutions par rapport à l’année passée Asseyez-vous avec votre enfant et essayez de faire le bilan de l’année précédente. Faites la liste des points qu’il a pu améliorer pendant l’année et de ceux qu’il doit encore travailler. Établissez ensemble une méthode pour rectifier les mauvais points ! La veille de la rentrée On déstresse La veille de la rentrée est source de stress

pour nos enfants, ils sentent de plus en plus la fin des vacances, et appréhendent la nouvelle année. C’est pour cela que nous devons être à leurs côtés en dédramatisant, et en leur expliquant les bons côtés de l’école. Pour cela préparez avec lui son cartable, préparez ses vêtements pour qu’il soit au top niveau, et surtout, faites-le rire. On n’oublie rien Reprenez la liste des fournitures scolaires, vérifiez que vous n’avez rien oublié, pour qu’il ne se sente pas mal à l’aise le jour de la rentrée. Adaptez la routine du soir Disposez son cartable près de l’entrée, prêt à être emporté, pour qu’il adopte psychologiquement la routine de l’école. Couchez-le à l’heure habituelle. Ne dérogez pas à la règle, il en va de son bien-être et de son équilibre. Le jour de la rentrée On se lève suffisamment à l’avance pour être à l’heure, tout en prenant son temps. Mangez ensemble un bon petit-déjeuner, commencez la journée du bon pied. Quand vous arrivez à l’école, accompagnezle aussi loin qu’il le voudra, il est bon qu’il vous quitte pour un camarade ou un professeur, surtout ne le laissez pas tout seul.

Bon courage.

Jonathan BERDAH Responsable de Matsliah : le soutien scolaire en Israël


61


62

Des livres et vous

Par Guitel Ben-Ishay

Tu sais que tu as fait l'alyah quand... Après le groupe, le livre ! Le Plus Hebdo : Qui êtesvous Yeoudith Nabet et Delphine Ankaoua ? Delphine Ankaoua : Mariée et 3 enfants, j'ai fait une alya de groupe avec Chalom Wach en juillet 2011. En France, j’étais juriste à la Chambre de Commerce de Paris et ici je travaille depuis peu à la Mairie de Jérusalem. Yeoudith Nabet : Mariée et 5 enfants, j'ai suivi le même processus d'alya que Delphine, et c'est là que je l'ai rencontrée. Dessinatrice / prof de dessin de métier, je suis arrivée en Erets avec l’irrésistible envie d'être utile pour mon pays, et j'ai eu la chance de rencontrer Delphine qui partageait le même désir. Lph : Comment a germé dans vos têtes l’idée de créer un groupe sur FB ? D.A & Y.N. : Avant même de créer le groupe sur Facebook, nous étions en train de travailler sur « L'Alya en BD », un livre relatant nos anecdotes d'alya. Nous voulions partager notre

vision avec d'autres, et avions donc décidé de mettre en place une plate-forme tissant des liens entre olim hadachim, vatikim, et de potentiels futurs olim. Lph : Quel est le principe du groupe ? D.A. & Y.N. : Le principe du groupe est de raconter une anecdote d'alya, un événement vécu drôle ou moins drôle, des tranches de vie quoi ! Il y a dans le groupe des gens vivant du nord au sud d’Israël et de tous bords : un beau panel d'olim francophones, ce qui fait la richesse et la diversité des posts. Sur les 2500 membres à ce jour, beaucoup d'entre eux sont encore en France et curieux de lire nos expériences d'alya. Lph : Comment expliquez-vous le succès et l'ambiance particulière du groupe ? D.A. & Y.N. : Nous pensons que cela est dû à la qualité des intervenants sur le groupe : il y a des journalistes connus, de vrais talents d'écriture, des rigolos et tout simplement des olim partageant leurs aventures d'alya avec sincérité. De beaux débats se sont ouverts et de vraies amitiés se sont créées. D'ailleurs, nous voulons dire un grand merci à tous les membres ! Lph : Aujourd'hui le groupe donne naissance à un livre. Pourquoi ? D.A. : Jusqu’à aujourd'hui, plus de 13 000 posts ont été écrits sur le groupe et beaucoup de perles d'olim sont passées, si vite qu'on s'est dit qu'il fallait les graver à jamais. Nous avons donc fait un tri minutieux parmi tous les posts (ce qui nous a valu quelques jolies nuits blanches), demandé à chaque membre une autorisation de publication, recherché leur ville, et Yeoudith s'est occupée également des illustrations. Cela a constitué un travail de quatre mois, mais je pense que le résultat en vaut la peine ! Lph : À qui s'adresse le livre et qu'y trouve-t-on ? D.A. & Y.N. : Le livre s'adresse vraiment à tout le monde : les olim parce qu'ils se retrouvent dans toutes les anecdotes, se sentent moins seuls dans leurs expériences d'alya, échangent et s'encouragent mutuellement. Également les gens qui n'ont pas encore franchi le pas : cela leur permet de se familiariser avec la vie israélienne et de sortir des clichés habituels. Nous recevons énormément de messages en privé de Français qui nous disent que le groupe leur donne vraiment envie de faire l'alya. À l'Agence Juive, les conseillers encouragent les futurs olim à venir visiter le groupe car nous racontons l'alya sans tabous et surtout avec amour et humour ! Lph : Après le groupe et le livre, quel prochain « coup » nous préparez-vous ? D.A. & Y.N. : Vous ne pouvez pas imaginer tous les projets qui jaillissent en nous depuis notre alya ! Pour commencer, pour répondre à une forte demande, nous préparons déjà le tome 2 du livre « Tu sais que tu as fait l'alya quand.. », qui sera tout à fait différent du premier...‬ ‪Aussi, un autre projet devrait bientôt voir le jour b’H mais ça, c'est une surprise ! Points de vente disponibles sur le groupe et sur le site : www.tusaisquetuasfaitlalyaquand.com


Par Guitel Ben-Ishay 63


64

Les recettes de Vivi

Tarte aux pommes façon crumble

cannelle • Pour le crumble : • 50 g de sucre • 50 g de margarine goût beurre • 60 g de farine

Ingrédients

(pour 4 pers)

Pour la couche de pommes : • 1 pâte sablée ou feuilletée • 4 ou 5 pommes • 50 g de margarine goût beurre • 80 à 125 g de cassonade • 60 g d'eau • 25 g de farine

Préparation : Préchauffer le four à 180°C. Étaler la pâte dans une moule et la piquer partout avec une fourchette. Y poser des haricots secs pour la faire cuire à blanc jusqu'à ce qu'elle soit légèrement dorée. Éplucher les pommes, et les couper en petits morceaux. Dans un saladier, mélanger la cassonade, l'eau, la farine et la cannelle, et y ajouter les morceaux des pommes. Les disposer au fond de la pâte. Y mettre la margarine coupée (50 g) en petits morceaux. Dans un autre saladier, malaxer le sucre, la margarine et la farine avec vos doigts afin d'obtenir des grosses miettes. Mettre le crumble sur la préparation afin qu'il recouvre toutes les pommes. Faire cuire pendant 45 à 55 minutes selon le four. Vérifier la cuisson de temps en temps. A servir chaud ou tiède avec de la glace à la vanille ! On peut réduire le sucre roux.

Bon appétit


Pkaïla

Ingrédients

(pour 4 pers)

• 400 g de semoule moyenne cuite selon l’indication sur le paquet • 3 boites d’épinards pour pkaïla (dont on enlèvera la moitié de l’huile contenue) • 2 c à c bombée de harissa • 1 c à s de purée de coriandre • 500 g d’haricots blancs type lingot déjà préparés et égouttés • 600 g d’épaule d’agneau désossée coupée en dès • 300 g de bœuf coupé en dès.

Préparation : Dans une couscoussière, faire revenir les viandes dans un peu d’huile des boîtes de pkaïla. Réserver le bœuf. Verser les bocaux dans la couscoussière qui contient l’agneau. Ajouter l’harissa, la coriandre, couvrir d’eau de manière à ne plus voir la viande. Laisser mijoter à feu très doux pendant trois heures, ajouter le bœuf, si besoin couvrir d’encore un peu d’eau, rectifier l’assaisonnement, puis laisser mijoter encore une heure. Ajouter les haricots laisser encore un peu sur feu doux. Servir avec de la semoule.

Bon appétit


‫‪66‬‬

‫‪Enigme‬‬

‫חידה‬

‫חידת השבוע‪:‬‬ ‫‪.‬יש ברז מים ושני קנקנים ‪ -‬אחד‬ ‫של ‪ 5‬ליטר והשני של ‪ 7‬ליטר‪.‬‬ ‫אתם זקוקים בדיוק ל‪ 6-‬ליטר של‬ ‫מים‪ .‬כיצד תיקחו ‪ 6‬ליטר בעזרת‬ ‫שני הקנקנים?‬

‫המנצחים הראשונים‪:‬‬

‫נתן אזולאי‪,‬‬ ‫מעלה אדומים‬ ‫המנצחים הבאים‪:‬‬ ‫גבריאל ומיכאל חדד‪ ,‬אשדוד‬ ‫‪1.1‬מרים חג'ג‬ ‫‪2.2‬אלרואי אלוש‬ ‫אביתר בר נוי‪ ,‬אשקלון‬

‫עוף החול לי כנחש חנק אפילו במדבר לא‬ ‫אשתה מיים וג'ונגל אשמיד בתוך שעתיים‬ ‫מי אני?‬ ‫תשובה‪ :‬אש‬ ‫!!‪LPH Boutique félicite les gagnants‬‬ ‫‪www.lphboutique.com offre au gagnant un bracelet‬‬

‫שלח לנו את התשובה הנכונה למייל הבא‪:‬‬ ‫‪Envoyez la bonne réponse au mail suivant:‬‬ ‫‪guitelbenishay@gmail.com‬‬

‫‪Tsahal et aux 4 suivants un bracelet de la chance.‬‬ ‫‪Les gagnants de la semaine sont invités à prendre‬‬ ‫‪contact avec LPH Boutique au numéro suivant:‬‬

‫‪Tel: 02-6223734‬‬

‫מצאו את ‪ 7‬ההבדלים‬ ‫"ועתה כתבו לכם את השירה הזאת"‪( .‬דברים לא'‪ ,‬יט')"‬


‫קיד הבדו‬

‫‪67‬‬

‫חידון נצבים‪-‬וילך‬

‫‪1‬‬

‫"אתם ניצבים היום כולכם" ‪ :‬באיזה יום נאמרו הדברים האלה ?‬

‫‪2‬‬

‫למי נאמר "חזק ואמץ" כאיחולי חיזוק לתפקיד החדש שקיבל ?‬

‫‪3‬‬

‫מה עושה משה רבנו ביום האחרון של חייו‪ ,‬ב‪ 13-‬עותקים ?‬

‫‪4‬‬

‫איזו מצווה היו מקיימים במוצאי יום טוב ראשון של סוכות‬ ‫בשנה שלאחר שנת השמיטה ?‬

‫‪5‬‬

‫אני הכי קצרה מבין ‪ 4‬הכי קצרות שבתורה‪ .‬מי אני ?‬

‫שופטים‬

‫ראה‬

‫כי‪-‬תצא‬

‫כי‪-‬תבוא‬

‫דיחות‬

‫ב‬

‫נצבים וילך‬

‫האזינו‬

‫סל התשובות‬

‫‪ :‬איך קוראים לקרנף בקיץ ? תשובה ‪ :‬חמנף‬

‫הוא מסיים את הכתיבה של ספר התורה‪,‬‬

‫‪3‬‬

‫ליהושע‪.‬‬

‫‪2‬‬ ‫‪1‬‬

‫ביום מותו של משה רבנו ב‪ 7-‬באדר‪.‬‬

‫תשלחו אלינו את הבדיחות שלכם במייל‬ ‫‪lph.manou@gmail.com‬‬

‫שיהיה מונח ליד הארון‪ ,‬וגם עותק לכל שבט !‬

‫ילדים ! שילחו לנו בדיחות קצרות )עד ‪ 20‬מילים(‪ .‬תודה‬

‫‪4‬‬

‫תודה לאסף מלכא מבית יהודה ‪.‬‬

‫מצוות הקהל‪.‬‬

‫מה עושה קמצן כשקר לו ? יושב ליד תנור‪.‬‬ ‫מה הוא עושה כשממש קר לו ? מדליק את התנור !‬

‫‪5‬‬

‫תודה לאדרת פילוס מבית אל‬

‫ניצבים‪ ,‬וילך‪ ,‬האזינו ‪,‬וזאת הברכה‪.‬‬

‫יוסי‪:‬אמא‪,‬אפשר להביא ‪ 5‬ש"ח לאיש שצועק למטה?‬ ‫אמא‪ :‬מה הוא צועק?‬ ‫יוסי‪" :‬גלידה בחמישה שקלים"‪...‬‬

‫פרשת וילך‪ 4 .‬הכי קצרות הן ‪ 4‬הפרשות האחרונות ‪:‬‬

‫תודה להדר אלאלוף מבית אל‪.‬‬


Les Z'infos pratiques Hazkara

Hazkarot

Un an déjà ! La Hazkara de notre père, M. Raymond Meir Guedj z"l, aura lieu le jeudi 29 août à 18h45 à la synagogue Ohel Itshak, rue Kosovski à Kiryat Moshé Jérusalem. Familles Guedj, Loeb et Kalifa. La Hazkara de notre cher et regretté Marius Maklouf Chicha aura lieu le merc. 11 sept. au 401/12 rue Laish à Guilo B. ; 1er ét. Minha 18h30 suivi de Arvit, Divrei Torah et Seouda. Rens. 0504260466. Familles Chicha, Chouai, Ouaknine et Fulop.

Cours Courset et Conférences conférences: Ashdod Cours de pensée juive par la Rabbanit Penina Zini tous les mercredis à 17h30. Rens. Ruth : 054-8401379 ou Gisèle : 057388394. Cours de Tanya, en français, pour hommes, le merc. à 21h par le Rav Menahem Wolika. Beit Habad de la City 93 rue Haatsmaout 1er ét. Petite collation. Rens: 0523633143.

Ashkelon Kol Ashkelone : cours pour femmes par la Rabbanite Dina Hadjadj : samedi à 16h30 sur la paracha. Kollel Mametakeli - Quartier Neve Ilan. Rens. 054-2142682

Jérusalem Conférence pour dames le mardi 3 sept. à 20h à Guivat Chaoul: "Décoder et libérer les messages inconscients qui nous gâchent la vie ". Paf: 30 sh. Rens et insc. : Irène Landau Psychothérapeute : 052-2083666 Reprise des cours de Sara Brownstein lundi 9 sept. à 20h30 : "la Grandeur du Pardon" chez Esther Attali 7/14 rue Harav Arie Bina, 5ème ét. Har Homa. Rens : 054-3155184 Les Matinales léilouï nichmat Yaël, Léa, Esther. Spécial Yom Kippour le mardi 10 sept. Rens. Michèle Galulla : 052-8966588

Loge B'nai Brith Robert Gamzon : mardi 10 sept. à 19ha : conf. du Rav Shaul David Botschko, Rosh Yechivat Hesder «Ekhal Eliyahou» à Ko`hav Yaacov, ‘’les quatre dimensions de la Techouva’’. 3, rue Keren Hayesod. PAF 30 sh. Cours du Rav Haïm Dynovisz, en français, les lundis à 12h à Katamon Hayechanah sur la paracha de la semaine et lié à l'actualité. Rens.: 02-5631052 Cours du Rav Raphael Benizri : ts les lundis au 29 rue Ramban (rdc) (Ohel Tomer Yitzchak) : 19h30 : Tehilim – Les Psaumes, 20h15 : Berechit : analyse en profondeur. Rens : 054-5749156 Pisgat Zeev. Cours de Guemara en français tous les lundis à 20h. Syna. Pisgat Ram, rue David Nive. Rens. 050-4178888

Détente Détente Rabbanite Elkrief : mardi 10 sept. grd pèlerinage chez nos patriarches à Hebron et chez Rahel Imenou. Cours, seoudat amenim, allumage des bougies, nichât


Les Z'infos pratiques kokl haï, affrachat hala. Ambiance assurée. PAF 180 sh. Natanya départ 13h. 38 rue Smilanski. Départ de Jérusalem, Bne Brak , Raanana. Insc. oblig. 053-3331439.

10 sept. au Yaar Hakedochim près de Kessalon à 12h. devant la stèle du bosquet dédié à la mémoire des 878 hommes déportés dans les pays baltes le 15 mai 1944.

Jérusalem

Jérusalem

Tyoul nocturne et slihot avec le guide Raphi Igliki le 9 sept. de 22h à 24h. , visite de Nahlaot, Mahané Yehouda ........et Slihot à Or Hahaym. Rés. et rens.: 0722491814 après 16 h.

Slihot tous les matins du mois d'Eloul à la synagogue de Misgav Ladakh, 5h30. Fin de chah'arit 7h.

Informations Informations Les Familles et Amis des Déportés du Convoi 73 se réuniront le mardi

Comme de coutume, la famille Taieb vous attend pour Tashlish au 31 rue Yéoushua Bin Nun le jeudi 5 sept. à partir de 17h. Reprise, après les fêtes, de la chorale du centre YAIR dirigée par

Tsofia Touitou. Insc. 054-4661374. AMI, Alyah et Meilleure Intégration: Bienvenue aux olim de l'été 2013 ! Soutien et conseils aux nouveaux immigrants : Venez poser vos questions sur les caisses de maladie, le bitouah leumi, les retraites, la traduction et la rédaction de documents. Notre équipe est à votre écoute 026235788 ou info@ami-israel.org Le Gmah Dalhia (quartier Pat) récupère vos vêtements usagés. Tel: 052-7009607


70

Les bonnes Z'adresses

ARCHITECTE Ingénieur Herzel Chouai Pour tout rajout d’ascenseur, balcons, Agrandissement, Tama 38, Accessibilité handicapés.

T: 0546-550912 050-4260466

CALL CENTER IsraTelecom : VOIP & Qualité Offre de lancement réservée aux 1 5 p r e m i e r s i n s c r i t s ! P r é d i c ti f (EnergyDialer) + CRM : 700nis/mois licencesillimitées. 0.03nis/min vers les fixes francais. Aucun engagement. Support 6/7.

T: 03-7630333 / 052-3870796

Call Center et bureaux Cablage rj45 cat 7, armoire réseau, ordi, crm + préditif gratuit, serveur web, télèphone IP, electricité travaux, box ect...

Yehuda 052-6302530

cours Hazanim, Chanteurs, Conferenciers Cours de Chant par Tenor Professionnel, p ro fe s s e u r a u C o n s e r vato i re d e Jérusalem. Pose de la Voix. Gestion du souffle. Redécouvrez votre véritable énergie.

Région Jérusalem

T:02-6537005

DÉMÉNAGEMENT

Eli&co déménagement P r o f e s s i o n n e l . Tr a v a i l g a r a n ti , assurances, montage et démontage de meubles par menuisier, cartons fournis, garde-meubles, service dans tout Israël.

T: 054-4345845

Déménagement Ido À l a f ra n ç a i s e . G a r d e m e u b l e s , démontage, cartons, assurance. Prix intéressants. Poss. dans Yichouvim.

David: 050-5311126

DÉPANNAGE

Shoshana Coiffure à Domicile. Coupes, brushings, mèches, permanentes, spécialiste Perruque, c o i ff u r e m i x t e à l a f r a n ç a i s e , diplômée, 18 ans d’expérience. www. shoshanacoiffure.comNetanya sur RDV:

T: 052-7798307

ÉVÈNEMENTIEL Disc-jockey Daniel

Tous répertoires musicaux. Seul ou avec chanteurs et musiciens. Animation f ra n co p h o n e . A m b i a n c e a s s u ré e . S’adapte à votre budget.

100% Plomberie

T: 054-5758241

P l o m b e r i e e t c h a u ffa g e . 2 0 a n s d ’e x p é r i e n c e s P r i x c o m p é ti ti f s . Intervention rapide. Ashdod , Ashkelon et se région. Aaron Hayoun:

INFORMATIQUE

T: 054-2003136 - 077-5502319

ESTHÉTIQUE

Carole Tehila coiffure esthétique: Visagiste. Mèches, couleur, perruques. Coupe, brushing. Coiffure mariée. Pédicure médicale, manucure. Épilation. Jérusalem et alentours. A domicile.

T: 054-2243253

Annie coiffeuse qualifiée pour dames Perruques, couleurs et coupes Spécialiste de la mariée, maquilleuse. Recoit au Dan Panorama

T: 052-3470059

Nooshi Informatique. 10 ans d’expérience. Pour particuliers et entreprises. Réparations, ventes, installations.

Alexis: 050-6006565

MODE

Ayala (Nicole) et Deborah Couture Création de robes de mariée et de soirée haute couture. Location à partir de 2500 sh. Robe, tunique et retouches

T : 052-5341738 / 02-5909431 C.Line - Location de robes de soirée vous invite à venir voir son grand choix de robes du soir et de cocktail. Sur RDV uniquement.

T: 052-8017544.


Les bonnes Z'adresses SANTÉ

Osteopathe spécialisée en Gynecologie

Eva Hayoun Michelzon, ostéopathe d i p l ô m é e e n F ra n c e , c o n s u l te à Guivatayim, (TLV). www.ehmosteo.com

Sur RV: 058-585-5965.

Haya Pédicure médicale

Pédicure médicale, traitement des pieds. A domicile. Champignons, ongles incarnés, durillons. Maquillage permanent, epilation. Faux ongles, acryl et vernis gel. Se déplace Ashdod, Jérusalem.

T: 050-8458609

SERVICES

Assistance Rangement

Rangement de votre maison. Travail rapide, soigné. Empaquetage, déballage et rangement lors de déménagement. Service ponctuel ou régulier.

Odile : 054-625 4441

Tout Travaux de Serrurie Serrure, clés, télécommande de parking et désinfection des cafards.

Tel :052-8778055

Renovez votre intèrieur. Restauration et Menuiserie: meubles anciens et modernes, teinture, vernissage, refection, rallonges de tables, service de conception. Travaux à domicile, devis gratuit. Artisans Europeens et Americains.

Jerusalem et Centre 0528-961109

TRAVAUX

Ganeidan jardinier paysagiste conception de jardins, terrasses, décors et trompes l’œil en bétoncréation et entretien de fontaines et bassins ganeydan.com

T: 054-4359862

Petits et gros travaux

Peinture, stucco, rénovation, carrelage, toiture. Travail sérieux et soigné. Moshé:

T: 054-5746164 02-9996164

Jardins de Moché

Créations de jardinières en pierre, e n t e k , s u r m e s u re . I n sta l l a ti o n systèmed’arrosage économique et d ’é c l a i ra g e . D o n n e z v i e à v o t r e environnement !

Tél: 054-3179583

​L2 travaux et renovation

Equipe professionnelle et compétente pour vos travaux et constructions.Tous les projets sont suivis par un architecte et un ingénieur.Travail de qualité à prix raisonnables. Travail sur Jérusalem et Centre:

Simon: 054-7461451 Eitan: 054-6896631

Yashar - travaux et rénovations Peinture, plâtre, isolation, plomberie, deck, carrelage, parquet, pergolas, clôtures, électricité, travaux généraux. Service professionnel, de confiance, bons prix

Yonatan Chiche 0545-359-004


Les p'tites Z'annonces www.lph-annonces.com LOCATIONS VACANCES Paris Paris 19eme, rue Manin joli f2 meublé tt confort - 4 lits, TV led. free tel/fax, proche syna et commerces cacher. Pour vacances sem ou quinz. T: 09-8614552 ou 054-4224026 1.

Eilat 2. Pour les fetes de Tishri: villa très ht standing 10 couchages, tt confort, magnifique piscine ss vis à vis (mehitsa). Prix elevé justifié. Soucca cachere, proche syna. 00-33-6-71393041 Laurence 0528791714. www.villa-dolev. com

Incroyable! Herods 5* Accueil + Privileges VIP.(dim au jeu): promo été: 1ch 2 ad + 2enf 4.990 sh, 2ch 2 ad + 3 enf: 6.990 sh. Spécial fétes Tichri: 3.990 sh/5.490 sh. Tte autre période poss.,diverses suites selon nbre. Tel: 052-8250876 . 3.

Tzfat 4. Vieille ville: Petite maison, 2.5 pces, cacher, vue magnifique, 5 couchages, petit jardin, proche synagogues. Semaine, shabbat, fetes. 054-4635353 02-5660922

Natania 5. Penthouse - Nitsa, 1 min de la mer, meublé entièrmt, 4 chbres, 1.5 SdB, cuisine cachère, joli salon, immense terrasse, convient pour 6 pers. Alma :052-2986204

6. Centre: 2 pces, rénové, entrmt meublé, 10 mn à pieds de la mer. Poss de vente. Fr: 054-7975939 Heb: 0542393283

Au coeur de Jérusalem : Nahlaot, Shaarei Hessed, Rehavia : T1, T2, T3 meublés, calmes, état neuf. De 15 jrs à 3 mois. Claude 054-3170612

14.

7. Luxueux studio, face mer (promenade pietonne) dans appart-hotel, entierement équipé, cuisine strictement cacher, pour week end, 3 jours ou sem. 02-6426353 052-2602608

LOCATIONS Particuliers

Kfar Adumim Villa luxueuse, 6.5 pces, piscine chauffée privée, jaccuzzi, clim, jardin, vue, entièrement meublée. Poss. de soins hydrothérapie. 050-5457070 yehuda@gkl.co.il

Natania

8.

Jerusalem 9. Du 15/09 au 01/10, face gde synagogue, 10 min Kotel/ville, 4 couchages.600 euro/sem. 050-3069754

Proche Palmah’, grd 4 pces, meublé tt confort, cuisine équipée cachere. dispo de mi-aout à fin spet. Tel : 054-6327299.

10.

11. Katamon Hayeshana: 3 pces, résidentiel, entièrement meublé, strictement casher, machine à laver, sèche linge, clim, linge maison, cables, internet wi-fi. Pour shabbatot, vacances et haguim. Evelyne: 0544-643799 12. rue Hapalmah: 4 pces, proche commerces, luxueux ,6/8 couchages, souccah, asc.tel: 054-7973108 , 0527567519

Mekor Haim : à partir du 15 Aout: beau 3 pces, 2ème ét, asc, spacieux, cuisine cacher, grde terrasse souccah, prkg. Raphael 0542278290

13.

Ramat Poleg: 1/2 villa, rue sans issue calme résidentielle, 4 chbrs, cuisine Regba, 4 SdB + 5 toilettes, parquet ds chbres, cours, au rdc studio avec cuisine et entrée privée. 8.000 sh/mois. Alma : 052-2986204

15.

16. La campagne en ville ! Proche centre ville, transports et commerces. Charmant cottage, 6 pces, 190 m2 (grde suite parentale), 1 sdb, 2 douches, 3WC, terrasse, jardin, prkg. Rue calme et pastorale. 6000 sh./mois. Yaakov Israel 052-5140077


Jerusalem Arnona: villa d’exception, duplex, 150 m2, terrasse 20 m2, prkg, proche syn. Chai Agnon, vue Mer Morte, 4 chbres, 2 sdb, clim. centrale. Idéal pour famille. Tel: 058-6333687 17.

18. Au coeur d’Arnona: 4 pces (une petite), derriere un écran d’arbres, terrasse de 19 m2, meublé, cuisine moderne, parkg, parquet. 6.500 sh. 052-3679670

LOCATIONS Agences Jerusalem 19. Moshava: 2.5 pces + jardin / Kiryat Shmouel: 3 pces + balcon / Arnona Hatseira: 4 pces + terrasse et jardin. Hamishkenote 054-7744292 Nahum

Ramat Beit Hakerem: beau 5 pces, immense terrasse, clim, chauff. indiv., asc., cave, prkg. A partir d’octobre 8.900 sh. Stella Cohen Immobilier: 0546458101

20.

21. Baka: Dereh Hevron ds le projet Allenby, grd 4 pces, 4ème ét., asc, balcon, grde cuisine, suite parentale, clim au salon. Immédiat. Prix imbattable 4.950 sh./ mois. Stella Cohen Immobilier: 0546458101 22. Baka : 5 pces, investi, bon état général, 1er ét., sur +sieurs niveau, 120m2, suite parentale, balcon souccah 12m2, prkg, grilles. 8.000 sh. Tamar Israel: 02-6330933 Albert www.tamarisrael.com

VENTES

23. Baka : Penthouse 5 pces, 120m2, 2ème ét, terrasse souccah 30 m2, spacieux, belle vue, clim, chauff. au sol. 12.000 sh/mois. Tamar Israel: 026330933 Eliezer www.tamar-israel.com

Au coeur de la Mochava Guermanit : 4 pces, bon état, 90m2, 3e ét, complètement meublé, clim, chauff. indiv. électrique. Dispo. 1er sept. 7.000 sh. Tamar Israel: 02-6330933 Albert www. tamar-israel.com 24.

Particuliers Natania Rue Rav Kook: 5 mn Kikar et mer, 3 pces, spacieux, 95 m2, 5ème ét, asc, cuisine équipée, 2 wc, refait à neuf. Betty: 054-5846522 (fr) Sarah: 0526939906 (heb)

31.

Tel Aviv

Harav Kook: projet neuf, standing 2, 3, 4 pces. asc., balcon. Alex Losky Immobilier Rita: 054-5464082

32. Appart luxueux, 104 m2, proche mer, 19ème ét, parkg, piscine, salle de sport, lobby luxueux, gardien, vue. 0522646643

26. Har Homa: 7 pces, grd jardin 100 m2 env., vue imprenable, prkg. 6.500 sh. Hamishkenote 052-8819419 Reouven

33. 5 pces, 140 m2, hts plafonds, vue sur Kikar Rabin, grd potentiel. 0529978788 en heb.

27. Baka/Arnona: ds imm. soigné, adorable 3 pces, jardin, clair, bien agencé, très agréable, prkg. Alex Losky, Rose/Rita 02-6235595 / 054-5464082.

34.

25.

28. Guivat Oranim : 5 pces, bon état, 130 m2, 6ème ét, asc., vue dégagée, suite parentale, clim, prkg. Tamar Israel: 02-6330933 Albert www.tamar-israel. com 29. Grd choix d’appart. 2, 3, 4, 5 pces dans les quartiers centraux de Jérusalem. Libre de suite. Lafayette Immobilier 02-5666218 054-4269547 www.lafayette.co.il 30. Proche Emek Refayim: Beau 3 pces, balcon soucca, étage bas, rénové, calme. Immédiat. 4.900 sh/mois. Exclusif Ben-Zimra Immobilier 02-5633008

Sderot Ben Gourion angle Dizengoff: imm. moderne, 6 ans, tres beau 3 pces, balcon, 3eme ét, asc. photos par mail: 052-8210410 054-7975939 shira@ interloc.co.il

Jerusalem 35. Har Homa: Trés beau Penthouse, 5 pces, seul à l’étge, grd salon, cuisine séparée, unité parentale, terrasse 60 m2, vue magnifique, 2 caves, 2 parkgs, asc shabbat. 2.200.000 sh. à débattre. Yossi 972-(0)50-5674151 36. Rue Berline: très beau 4 pces, 133 m2, terrasses + souccah, asc., prkg ss terrain, mahssanim, vue. Particuliers uniquement. 052-2427351 37. Parc Saint-Simon: très beau 4 pces,100 m2, asc. mahsan, prkg, entièrement rénové. Particuliers uniquement. 050-5649808


www.cheela.org 38. Katamon/San Simon: 4 pces, 130 m2, 2ème ét, asc, unité parentale, balcon soucca 40 m2, grd balcon de service, 3 wc, prkg couvert, cave, clim centrale 054-3977410 39. Talpiot Hayeshana: rue Guiladi: 4 pces, spacieux, 2 balcons dont une soucca, vue, chauff, prkg couvert et cave inscrits au cadastre. 1.860.000 sh. 052-2678749

VENTES Agences Natania 40. Exclusif rue David Hamelekh. Très beau 3 pces, 100 m2, rénové de bon gout, 1er ét. 1.450.000 sh. Agence du Centre, Lynda : 054-5538415. Tél. France : 01-83646941 www.agenceducentre. co.il 41. Exclusif NAT 600: ds projet neuf, livrable fin déc. 2013, 5 pces, 160 m2, balcons 30 m2, belle vue mer, étage élevé. 2.800.000 sh. Agence du Centre, Jeremy : 054-2093361. Tél. France : 01 83 64 69 41 www.agenceducentre.co.il 42. Exclusif rue Remez : Idéal investisseur, 2,5 pces. Proche Kikar et centre ville, 3ème ét. ss asc. 850.000 sh. Agence du Centre, Jeremy : 0542093361. Tél. France : 01 83 64 69 41. www.agenceducentre.co.il 43. Exclusif rue Yéhouda Halevy: Duplex-Penthouse ds imm. coquet, beau 5 pces, 130 m2, terrasse 70 m2, prkng, rue très calme. 1.600.000 sh. Agence du Centre, Betty : 052-5583698. Tél. France : 01 83 64 69 41. www.agenceducentre. co.il

44. Exclusif: Ir Yamim: très beau 5 pces, 135 m2, balcon 20 m2, vue mer. Ds résidence de luxe, charges faibles. A saisir. 2.100.000 sh. Agence du Centre, Moshe : 054-4234368. Tél. France : 0183646941 www.agenceducentre.co.il 45. Exclusif sur Nat 600. 4 pces, 100 m2, ds imm. récent, balcon vue mer. Prestations ht standing. 1.600.000 sh. Agence du Centre, Meir 054-6423664. Tél. France : 01-83646941. www. agenceducentre.co.il 46. Centre ville: au pied de ts les commerces, 4 pces, 135 m2, excellent état, 2eme ét. asc. 1.530.000 sh. JoelleImmo: 054-6555814 www.joelle-israel. com France: 01-83647702. 47. NAT 600: cottage neuf, 170m2 habitable, terrasse 80m2, jacuzzi, jardin, ss aménagé. 3.300.000 sh. Joelle-Immo: Aurel 054-3136054 www.joelle-israel. com France: 00-972-543136054

Mevasseret Tsion 48. Ds petite rue verdoyante, maison mitoyenne, 180m2 , 6 pces, terrain 274m2, très belle terrasse, vue, jardin privé, prkg. 3.500.000 sh. Exclusif AngloSaxon Mevasseret 02-5334088 Beki 054-7222491 49. Superbe Cottage 6 pces, renovations luxueuses, belle terrasse pergola, jardin prive, entoure de verdure. 3.550.000 sh. Exclusif Anglo-Saxon Mevassert 02 5334088, Beki 054-7222491

Jerusalem 50. Rue Shay Agnon: nouveau sur le marché: Cottage 6 pces, jardin, 150 m2, grd salon, spacieux, bon état, deux entrées, prkg, accès handicapé. 3.800.000 sh. A voir ! Exclusif Ben-Zimra Immobilier 02-5633008 51. Ramot: Mishol Hakortem: belle villa, rénovée avec gout, beau jardin. Exclusivité Roth Anglia Ramot Yonathan 052-2674591 www.roth-anglia.com 52. Kanaei Hagalil: 4.5 pces, 100 m2, vue panoramique, 3eme ét, rénové, clim, plans pr aggrandir. 1.650.000 sh. Meir Aharoni Remax 054-9144952 53. Mousrara : duplex/penthouse 5 pces, 130m2 (65m2 sur chque nvu), 3eme ét, balcon souccah, vue. Proche tram. et Vieille ville. Quartier religieux. Toit de 130 m2 en pleine-propriete. 2.100.000 sh. Tamar Israel: 02-6330933 Albert www.tamar-israel.com 54. Armon Hanatsiv: A saisir! 3 pces, plein de charme + jardin enchanté! Entrée privée, vue, petit imm. pierre. A rénover. Seulement 960.000 sh. AngloSaxon Jerusalem 02-6251161 Caroline 054-7828414 55. Arnona: ideal pour invest., 3 pces, 60m2, exposé sud + ouest et est, cave. Immediat. 1.420.000 sh. Exclusif Jerusalem Immobilier, Ref 883, Rebecca 026786595, www.jerusalemimmobilier. com 56. Arnona Hatseira: Magnifique penthouse 4 pces, luxueux, immense terrasse, vue dégagée sur le Mont du Temple, cave, prkg. Mikael 052-3202488


0747 268 268 un service des institutions Bnei Torah 57. Bakaa: Exclusif! Ds petite rue calme et verdoyante, 3 pces, central, à rénover + balcon. Proche commerces et synagogue du Rav Bellaiche. 1er étage d’un petit imm. pierre. Potentiel! A voir! Anglo-Saxon Jerusalem 02-6251161 Caroline 054-7828414

64.

Baka: choix d’apparts ds projet en construction, du 3 pces au 5 pces, prix de lancement. Jerusalem Immobilier, Yael 026786595, www.jerusalemimmobilier.com

65.

58.

Limite Baka : grd 5 pces, a rafraichir, prix sacrifie, ds immeuble récent. Exclusif Jerusalem Immobilier, Rebecca 02-6786595, www.jerusalemimmobilier.com

59.

Baka : 5 pces, a rénover, 120m2, 1er ét., spacieux, grdes fenêtres. En vente a 3.150.000 sh. et en location 7.500 sh. Tamar Israel: 02-6330933 Albert www.tamar-israel.com

60.

Centre ville: 2 pces, 50 m2,1.450.000 sh. 3 pces avec balcon et prkg. 3.000.000 sh. Alex Losky Immobilier Rita: 054-5464082

61.

62. Centre Ville: Strauss, projet luxueux, 4 pcs, 118 m2, balcon 7 m2, 6eme et, asc chab, vue splendide, cave, park. 3.600.000 sh. Rubens Immobilier, Ruben: 02-5666016 054-6345581. www.ruben1.com 63. Centre ville: A saisir ! Ds imm recent, 2 pces, 40 m2, 9ème ét, superbe vue, gardien. 1.300.000 sh. Rubens Immobilier, Ruben: 02-5666016 0546345581. www.ruben1.com

www.allorav.com

Centre ville: Projet luxueux, 7 kook, 3 pces, 80 m2, 2ème é, asc chab, park, cave. Immédiat. 6.500 sh. poss meublé. Rubens Immobilier, Myriam : 054-7223911 02-5666016. www. ruben1.com Guilo, Quartier des Villas: Maison

24heu re tous le s /24 s jo sauf sh urs abbat et fêtes juives

0,15 € TTC /min

indiv. 10 pces + unité de 3 pces indep., 150 m2 de jardins, terrasses, rare. BenZimra Immobilier 02-5633008 66. Har Homa: Rue Min Hahar: 4 pces, jardin 100 m2, très grd salon, cave, prkg. Immédiat. 1.850.000 sh. Hamishkenote 058-6757575 Avraham


67. Har Homa: Itshak Nissim, immense 4 pces, 110 m2, terrasse souccah 70 m2, salon spacieux, 3eme et, asc, cave, parkg. 1.530.000 sh. Exclusivité Rubens Immobilier, Ruben: 054-6345581 025666016.www.ruben1.com

Hollyland: 3.5 pces, ent rénové, balcon vue exceptionnelle, cuisine rénovée, cave, prkg privé. A voir! AngloSaxon Jerusalem 02-6251161, Yoann 052-6613065 68.

69. Hollyland: 4.5 pces, ent rénové, vue exceptionnelle, unité parentale, grde cave, 2 prkgs, salle de sport. A voir! Anglo-Saxon Jerusalem 02-6251161, Yoann 052-6613065 70. Hollyland, proche Bait Végan: 4 pces, imm luxuxeux avec salle de sport, terrasse sur vue. Anglo-Saxon Jerusalem 02-6251161, Rahel 054-4872054

Holyland: petit 3 pces, terrasse 30m2, prkg. 1.650.000 sh. Alex Losky Immobilier Rita: 054-5464082

71.

72. Holyland: 5 pces, spacieux, 164 m2, luxueux, balcon, vue, 2 prkg, cave. Meir Aharoni Remax 054-9144952

Katamon Hayeshana: rue Negba, 2 pces + toit avec droits de construction, 1er ét. Jerusalem Immobilier, Ref 811, 026786595, www.jerusalemimmobilier. com

73.

74. Katamon Hayeshana: Halamed He, 4 pces, très bon état, balcon, 2ème ét., clair, ensoleillé, (loué 5.800 sh.). 1.890.000 sh. Lafayette Immobilier 025666218 054-4269547 www.lafayette. co.il

75. Kiriat Moshé: rare, rue Eliezer Halevi, 5 pces, sur un niveau + unité 20 m2 au 1er ét. 3 balcons. Exclusivité Takam: Naomi: 0522-864497 026522292 76. Talpiyot : 4 pces, à rafraichir, 100m2, 2e ét, cuisine us, vue panoramique. 2.700.000 sh. Tamar Israel: 026330933 Albert www.tamar-israel.com 77. Kiriat Yovel: Uruguay, centre commercial, 2 unités, 300 m2 en tout, poss de rajout d’un étage. Bon invest. Meir Aharoni Remax 054-9144952

Mekor Haim: Magnifique, 180 m2 de plain pied, luxueux, asc, terrasse, cave, parkg. Hamishkenote 0523202488 Mikael

78.

79. Mekor Haim: 4 pces neuf, asc., balcon soucca 10 m2, cave, prkg. 2.190.000 sh. Ben-Zimra Immobilier 02-5633008 80. Mekor Haim: Bonne affaire ! imm neuf, 4 pces, 88 m2, balcon souccah, 3ème ét, asc chab, clim, chauff. au sol, unité parentale, cave, parkg. 1.800.000 sh. Exclusivité Rubens Immobilier, Ruben : 02-5666016 054-6345581. www.ruben1.com 81. Mekor Haim: Imm. neuf, RDJ, 4 pces, immense jardin privé 120 m2, clim, chauff. au sol, unité parentale, prkg. 2.430.000 sh. Exclusivité Rubens Immobilier, Ruben: 02-5666016 0546345581. www.ruben1.com

Katamon Hayeshana: à saisir: beau 5 pces, 2eme ét, terrasse 30 m2, vue, rénové avec gout, salon 40 m2, suite parentale, clair. 2.500.000 sh. Exclusif 82.

Ben-Zimra Immobilier 02-5633008 83. Moshava à saisir: 2.5 pces, 55 m2, 1er ét, potentiel 3 pces, bon état, calme. 1.490.000 sh. Ben-Zimra Immobilier 025633008 84. Mochava Germanit: Très bien situé, RDJ, 3.5 pces, 80 m2, terrasse 50 m2, meublé. 7.000 sh. Rubens Immobilier, Myriam : 054-7223911 02-5666016. www.ruben1.com 85. Moshava Yévanit: Elazar Hamodaii, très bon emplacement, 4 pces, rénové, 100 m2, 1er ét, clim, parkg, cave. 2.320.000 sh. Meir Aharoni Remax 054-9144952 86. Ramat Beit Hakerem: 4 pces, ds belle résidence, 1er ét., suite parentale, clim, chauff. indiv. balcon, cave, prkg. Stella Cohen Immobilier: 054-6458101 87. Ramat Beit Hakerem: tt proche du centre commercial, charmant 4 pces, balcon, 3ème ét, asc. shabbat, suite parentale, chauff. indiv. clim. au salon, cave, prkg couvert. Stella Cohen Immobilier: 054-6458101 88. Ramat Sharet limite Bait Vagan : 5 pces entièrement rénové, 170m2, 1er ét., asc., terrasse souccah splendide 70m2, entrée indép., suite parentale, clim, prkg. Unitée locative 70m2 + balcon. 4.000.000 sh. Tamar Israel: 026330933Levana www.tamar-israel.com 89. Rehavia : superbe 3 pces, renové, cour, entrée privée, rdc, calme et clair, 1.690.000 sh. Jerusalem Immobilier, Nathalie 026786595, www.jerusalemimmobilier.com


Tchernikowsky: ds imm. en pierre, 3 pces à rénover, 70 m2, loggia, 2 wc, sdb, chauff. central. Immédiat. 1.520.000 sh. Jerusalem Immobilier, Nathalie 02-6786595

97. Rehavia: Haari, ds bel imm., très grd 3.5 pces (potentiel 4 pces), 2eme ét., asc., balcons. 2.490.000 sh. Lafayette Immobilier 02-5666218 0544269547 Shimon www.lafayette.co.il

lutions rajeunissement. Enthousiaste? Faites partager votre future réussite! Sur RDV : beautys.event@gmail.com

91. Rehavia: Rue Abarbanel, rdj, 4 pces, 90 m2, jardin en jouissance 180m2, entrée indép., à rénover. 3.980.000 sh. Rubens Immobilier, Ruben: 02-5666016 054-6345581. www.ruben1.com

98. Moshava Yevanit: Rabbi Zeira, ds construction neuve, duplex 130 m2 + terasse 20 m2, asc., calme, pastoral. Immédiat. Lafayette Immobilier 0545340130 Sabine Allouche www.lafayette.co.il

104. Advancia, Dpt Ciel Telecom, commerciaux (H/F) confirmés, maitrise informatique, Bonne élocution, aisance, bonne rémunération mission de 15h/19h Tel :0549875446 drh@advanciacallcenter.com

Rehavia : 3.5 pces, 87m2, 2ème ét, balcon 11 m2, vue dégagée, asc., clim, cave commune, cuisine séparée. 2.490.000 sh. Tamar Israel: 02-6330933 Eliezer www.tamar-israel.com

105. Mamie de 85 ans habitant Ashdod, recherche personne attentionnée et affectueuse, pour l’assister dans ses taches quotidiennes du dimanche au jeudi. Presence souhaitait le jour et la nuit. T: 054 5758241

90.

92. Rehavia: RDJ, 2.5 pces, jardin agréable, verdoyant, entrée indép., rénové, clair. 4.300 sh. Rubens Immobilier, Myriam : 054-7223911 02-5666016. www.ruben1.com

Rehavia: Arlozorov, 4 pces, 100 m2, 2ème ét, asc chab, clair, bcp de caractère, hts plafonds, balcon, 4 orients, vue dégagée, clim, parkg. 7.500 sh. Rubens Immobilier, Myriam : 0547223911 02-5666016. www.ruben1. com

93.

94. Rehavia: rue Aza, ds partie calme, grd 3 pces à l’ancienne, poss. transfo. 4 pces, bel imm. de pierre, 3 balcons. Immédiat. 1.990.000 sh. Exclusif Lafayette Immobilier 02-5666218 054-4269547 www.lafayette.co.il

Rehavia: Abarbanel, rare, 3.5 pces, entrée privée, calme, balcons soucca, ht plafond, bel imm., à rénover. Exclusif Lafayette Immobilier Sabine Allouche 054-5340130 www.lafayette.co.il 95.

Exceptionnel! Rehavia: Harav Berlin: 4 pces + jardin, rdc, calme, bon état. Immédiat. 2.790.000 sh. Exclusif Lafayette Immobilier Shimon: 0544269547 96.

99.

Talbieh: au coeur du quartier, à proximité du Kotel à pied, comme 4, 100m2, excellent etat, plein Sud, hts plafonds. Exclusif Anglo-Saxon Jerusalem 02-6251161 Rachel 054-4872054

100.

101. Talbieh: Keren Hayesod/Mapu: 5.5 pces, 115 m2, 2ème ét. asc, calme, terrain privé, grd balcon, cave, prkg. A rénover. 3.000.000 sh. Exclusif Lafayette Immobilier 02-5666218 054-5340130 Sabine Allouche www.lafayette.co.il 102. Limite Talbiye et Mochava Guermanite: appart. 200 m2, sur un niveau, ds maison historique, entourée de parc privé, hts palfonds, arcades. Poss. de 400 m2 (2 nivaux). Stella Cohen Immobilier: 054-6458101

OFFRES EMPLOIS Tout Israel 103. L’univers beaute/luxe vs attire? Rejoignez un réseau gagnant, leader so-

Ashdod

Ein Hanatsiv Recherchons bat cherout comme madriha à l’oulpane de conversion d’Ein hanatziv Dvora 050-7948560

106.

Natania 107. Cabinet d’avocats recherche secrétaire juridique confirmée, hébreu-français, faisant preuve de méthode et d’initiative. CV : info@avocatisrael.com 108. Adver Trade recrute 3 commerciaux H/F (débutants acceptés) : Vente d’espaces pubs sur supports nationaux. Rémun. attractive et motivante : fixes + comm. Shmuel: 054-8734288.

Raanana 109. Raanana Medical Center recherche médecins généralistes ou spécialisés tels que: psychiatre, orthophoniste, gynécologue. Tél : 09-885 67 80


78

Ramat Aviv Famille à Ramat Aviv rech. nounou expérimentée pr garder à mi-tps ou plein tpsun bébé de 5 mois. Bon salaire. T: 052-5284007. 110.

Ramat Gan Call Center ds le domaine de la finance, rech vendeurs. Bonnes conditions: salaire + comm. 052-8809991

111.

Jerusalem Ben Zimra Immobilier rech. agent immobilier dynamique, tps plein, francais et hebreu courants, moyen de locomotion, rémunération attractive. 02-5633008 C.V à ilan@ben-zimra.com 112.

113. Advancia, Dpt Ciel Telecom, commerciaux (H/F) confirmés, maitrise informatique, Bonne élocution, aisance, bonne rémunération mission de 10h/14h – 15h/19h - 17h/21h Tel : 0549875446 drh@advanciacallcenter.com

Adver Trade recrute 3 commerciaux H/F (débutants acceptés) : Vente d’espaces pub. sur supports nationaux. Rémun. attractive et motivante : fixes + comm. Didier: 054-2508910. 114.

Havat Hanoar Hatsioni Lycée Français recherche urgent secretaire:diplomée - maitrise fran/ heb. Expèrience scolaire souhaitée. 026491904 - 054-4466502 115.

Infoclip recrute, ds le cadre de son expansion, des Ingénieurs Développement C#/Java/Php. Niveau ingénieur, bon relationnel, rigoureux. Poss. de débuter à Paris dans le cadre d’une alya. 116.

Divers

Poste à Jerusalem. CV en fr: contact-il@ infoclip.fr 117. BSI-groupe recrute: condition de travail agréable, ambiance casher, chaleureuse, poste stable, bonnerémunération. Mission: baisses tarifaires d’Orange France. KanfeNesharim. CV: contact@bsi-groupe.fr / 054-7831486

Economissimo recrute 20 téléacteurs pour site web international très innovant. Formation assurée. Rémunération fixe + commissions - Contact : 02 622 14 05

Jerusalem 122.

Har Homa: Derniere place au mish-

parton (declaré + assurances), pour bébé, Dim - Jeu, 7:30-15:00. Rens. Karine: 054-5304855

118.

Armon Hanatsiv: rech. à partir de sept. aide à la maison pr maman de 3 enfants qui doit accoucher. Aide aux travaux ménager legers generlmt avec la maman, aide au bébé et enfants. 4 fois/sem/4 h. à partir de 14h30. Eve: 054-6432566 eveitsik@netvision.net.il

119.

120. Solar city group LTD recrute dans le cadre de son expansion téléacteurs H/F, tps partiel/ complet, bonne élocution, jusqu’a 60 sh/h + primes, ss conditions. Eric 052-2723825 ousolarcity. david@gmail.com

Pour ttes vos rénovation, peinture,

carrelage, plomberie, electricite, etc.... Itshak 057-3150525 124.

Cherche colocataire bel apart tt

confort Katamon. 050-4297617 125.

Graphiste expérimenté tout sup-

port: impression, multi media, travail serieux et rapide. T: 050-8598600 david.pao@live.fr 126.

Pisgat Zeev: Urgent: Propose chbre

meublée pour dame/ j. fille, en echange de presence aupres de dame agée ttes

COURS

les nuits. Rens : Yael : 050-6617821.

Jerusalem

127.

Cours de gymnastique et d’aquagym, particulier ou en groupe, pour public féminin de tout age. 0545548644. Zumba pour public feminin 054-8006652. 121.

123.

Net Nikayon, société de ménages,

travail soigné à la française, personnel qualifié et assuré, particuliers/bureaux, prix attractifs - 052-5585809, 0509115121


79



615 web jeru