Issuu on Google+

LPH Plus Le

Hebdo

D u g ro u p e Le p ' t i t H e b d o

L’hebdomadaire israélien des francophones

‫העיתון הבינלאומי לדוברי צרפתית‬

No 606

-

‫בלק‬

14 Tamouz 5773 | 22 Juin 2013 Jeûne 17 Tamouz: Mardi 25 juin

‫" ַוּתֵ ֶר‬ ‫א הָ ָאת ֹון‬ ַ‫מ‬-‫אֶ ת‬ ,'‫לְ אַ ְך ה‬ ָ ‫ַו ִּת‬ -‫ּלחֵ ץ אֶ ל‬ ַ‫ה‬ ִ ‫ּק‬ ‫י‬ ‫ר‬ . . . " )''‫ כה‬,'‫ב‬

‫במדבר כ‬

(

‫בס"ד‬

1

NUMÉRO SPÉCIAL ADOS

INTERVIEW Eliahou Akerman, fondateur de l'Institut Bkdousha

RENCONTRE AVEC Rav Inon Madar, directeur de la Mehina Hemdat Yehouda


2


3


4


Lisez le Plus Hebdo sur

‫עריכה‬

‫עיצוב‬

‫אסטרטגיה‬ ‫ושיווק‬

‫מנהל‬ ‫מכירות‬ ‫מכירות מרכז ודרום‬

‫כתובת‬

‫מזכירות‬

‫מנכ"ל‬

WWW.LPHINFO.COM

5

Édito

■ Directeur Général

Avraham Azoulay Direction.Lph@gmail.com

Vent de révolution

■ Secrétariat (Ouvert de 9h à 14h)

Par Avraham Azoulay

Rosy Chouai Lph5@bezeqint.net Tel: 02-6788720 Fax: 153-26785349

■ Adresse

Haoman 24/35 Talpiot - Jérusalem

■ Directeur Commercial Gilles Sperling gil@sperling-advert.com

■ Commercial secteur centre & sud Itshak Zenouda edenpublicite@gmail.com

■ Marketing & Stratégie Vita Green Tel: 054-7855770 Lph.vita@gmail.com

■ Graphisme

Publicité: Myriam Wanszelbaum Mise en page: Shirel Bellaïche

■ Rédaction

Guitel Ben-Ishay guitelbenishay@gmail.com La rédaction du Plus HEBDO décline toute responsabilité quant au contenu des textes et des publicités qui n’engage que leurs auteurs.Toute reproduction, même partielle, devra faire l’objet d’une autorisation écrite de la part du journal.

Jérusalem Tel-Aviv Netanya Ashdod Haïfa Paris

19:07 20:30 19:28 20:33 19:28 20:33 19:28 20:33 19:21 20:34 21:40 23:04

Il est là, il souffle fort, très fort, à nous donner des frissons, le vent de la révolution. Le problème de cette rafale soudaine est de savoir s’il s’agit d’une simple bourrasque passagère ou d’un vrai tsunami qui va tout balayer sur son passage. Les grands météorologues médiatiques des temps modernes ont du mal à se prononcer quant à toutes ces tornades simultanées dans tant de régions de par le monde. Jusqu’à présent on pensait comprendre ces soulèvements successifs porteurs de tous les espoirs venant de peuples assoiffés de liberté… Mais voilà que tous nos «savants de l’info», à vouloir être les premiers porteurs de bonnes nouvelles, se sont trompés les uns après les autres. Leurs analyses trop hâtives ont aussi induit en erreur les dirigeants des pays occidentaux qui en perdent à chaque fois leur latin. Cette fois encore, l’Occident, amnésique et à fleur de peau, jubile déjà en ce lendemain de révolution iranienne. Le jeune élu de 65 ans au blanc turban, considéré comme «modéré», est tout à coup devenu le héros de la presse «coup de cœur» qui l’aime déjà, le comprend et bien sûr, le soutient. Laissez-nous rêver un peu! Semblent dire les Européens, nous sommes si déçus de ces printemps arabes qui finalement ont si peu transformé les pays islamiques. Enfin une lueur d’espoir à laquelle s'accrocher solidement! Cette fois-ci

on a compris, et toi Israël, arrête avec tes avertissements permanents de prophète de mauvaise augure! Nous les Occidentaux croyons et soutenons sans modération les révolutions qui nous permettent d’oublier, au moins pour le temps d’un G8, la réalité qui nous menace. Parlons croissance et écologie, chantons l’espoir et la liberté, tendons la main à l’amour entre les peuples… Les dictateurs du monde entier eux aussi un jour nous tendrons la main, qui sait? La danse des loups autour de notre terre nous rappelle en tous points de vue les malédictions de Balak envers Israël. Chaque ennemi qui nous menace ou nous maudit reçoit un message du Ciel… et retourne alors ses armes vers d’autres prédateurs féroces dans cette jungle sans merci. Nous continuons de mener notre révolution juive: elle consiste non pas à détruire, mais à construire, à consolider nos forces les plus vives, les plus lumineuses, les plus porteuses d’espoir: nos enfants. Le Plus Hebdo, en partenariat avec le centre Bkdousha, spécialiste religieux du monde des adolescents, lance un grand défi au public francophone israélien: «L’école des parents». Tous ceux qui sont prêts à accueillir cette initiative, à la soutenir et à agir, seront les bienvenus pour le prochain départ d’un passionnant périple éducatif à travers notre beau pays.


6

Sur le vif

É

duquer un adolescent en Israël: est-ce comme partout, ou est-ce différent ici? Laurent-Simon Goldenberg Agent immobilier

Françoise DOLTO comparait à juste titre nos ados à des «homards» en expliquant qu'ils sont «vulnérables» comme ces animaux se retrouvant à un moment de leur vie sans carapace et donc en grand danger. Ils sont en mutation permanente car encore un peu enfants et pas tout à fait adultes... Qu'en est-il pour ceux qui résident ici en Israël? On ne peut nier que l'alyah est un «traumatisme» supplémentaire pour eux car il s'agit dans la plupart des cas d'une décision prise par leurs parents sans les avoir vraiment consultés au préalable. Ainsi se retrouvent-ils soudainement à des milliers de kilomètres de leur ancienne vie. Et quel changement! Nos ados, qui menaient bien souvent une petite vie peinarde en France se retrouvent subitement dans un nouveau pays: nouveau climat, nouvelles mœurs, nouvelle langue, tout est différent. De fait, ils vont devoir aussi se refaire de nouveaux amis après avoir quitté tous ceux qu'ils fréquentaient depuis longtemps. Dans ce nouveau contexte on peut donc dire que les élever en Israël change en effet la donne. N'oublions pas enfin qu'ils vont devoir faire l'armée, ce qui les angoisse malgré leur fierté de servir sous le drapeau bleu et blanc. L'idée de notre ami Avraham Azoulay de leur venir en aide est tout à fait pertinente, et je dirais même indispensable. Nous pourrions dès à présent mettre à leur disposition une hot line où ils pourraient s'exprimer, un lieu d'écoute devrait aussi leur être mis à disposition afin qu'ils puissent y rencontrer des adultes compétents. Bref, le challenge est énorme et je suis pour ma part tout à fait disposé à y contribuer car nos enfants sont ce que nous avons de plus précieux au monde.

Aviva Azan Coaching. Décodage thérapeutique

L’adolescent va rejeter son père et sa mère, se rebeller, pour accéder à sa place d’adulte. Pour traverser ce passage obligatoire, il rejettera les valeurs des parents puis fera le tri pour se réapproprier ce qui lui convient. La jeune fille, en se rebellant contre son père, le premier homme de sa vie, prépare la place pour le conjoint. Se révolter contre sa mère ouvrira la porte à son identité féminine. Ces critères sont universels, quel que soit le pays. Comment aider l’adolescent à passer au mieux cette étape de construction? Dès les premiers signes de rébellion, simuler une réaction disproportionnée. L’adolescent ayant obtenu la résistance et l’opposition du parent pourra s’épanouir plus rapidement. Celui qui n’a pas fait sa crise à l’adolescence risquera de la faire plus tard, dans son couple par exemple… Il n’est jamais trop tard pour faire la «mise à jour» du programme «Ado» grâce aux techniques faisant appel à l’inconscient.

Yael Lancri Rédactrice en chef Ashdod Aujourd'hui

C’est peut-être une réflexion très tendance «mère juive», mais selon moi l’éducation commence à la maison, et pour cela, peu importe le pays dans lequel on vit. C’est à nous, parents, de travailler chaque jour avec nos enfants, d’être patients et aimants pour les construire, les renforcer et répondre à leurs besoins spécifiques. Il nous appartient bien sûr de leur transmettre les valeurs du judaïsme, et si vivre en Israël peut sembler être un atout à cet égard, nous


devons malgré tout être vigilants. L’environnement ici comme ailleurs, le quartier de résidence, et surtout l’école des enfants doivent être choisis avec soin, pour donner les meilleures chances de réussite à nos futurs adultes. Nous devons aussi faire attention aux fréquentations car il ne faut surtout pas penser que vivre en Israël préserve de certains dangers. Ici comme ailleurs, être parent est un métier à plein temps!

Yaacov Ben-Denoun L’éducation d’un adolescent en Israël est un défi permanent. Elle s’appréhende avec plus de force que dans d’autres parties du monde et notamment en France. La proximité du monde de la Torah, l’usage quotidien de la langue hébraïque, une forme de liberté retrouvée, peuvent engager à la paresse, au relâchement. Le fait d’évoluer dans les rues comme si nous marchions dans un Sidour peut amoindrir les efforts, baisser le niveau de notre garde, alors qu’il faudrait au contraire tenter de fédérer nos énergies pour ne pas nous disperser. L’adolescent, comme ses parents d’ailleurs, ont perdu leurs repères, ils sont à la recherche d’une réalité parlante et tâtonnent. Ils sont en quête d’une nouvelle lumière. Mais passé ce cap d’adaptation, l’adolescent, confronté à lui-même, va

se révéler, reconnaître sa propre vérité et accéder à des niveaux qui lui étaient jusqu’alors interdits. Il aura alors relevé son défi.

Caroll Azoulay French Projection. Lepetitjournal. com/telaviv

Éduquer un adolescent c'est déjà deux notions antinomiques. Éduquer un adolescent en Israël, là ça devient carrément un casse-tête. La liberté et l'indépendance des adolescents en Israël sont des axiomes que l'on met un peu de temps à comprendre quand on a été élevé en France. Mais le système israélien se charge de vous les faire intégrer de gré ou de force. Les tiyoulim à la belle étoile dans des lieux improbables, les fêtes de fin d'année du Bné Akiva, qui accaparent les gamins jusqu'à pas d'heure, et puis évidemment le Shérout Léoumi ou l'armée qui font passer l'enfant (qui n'en est déjà plus un) à l'état d'adulte en un temps record… Parfois difficile de trouver son rôle de parent dans cette profusion de schémas sociétaux qui ne laissent plus beaucoup de place à l'autorité parentale. Alors reste l'écoute, la présence, les conseils mais pas trop, les mises en garde mais pas trop… Enfin bref, parent d'ados en Israël, c'est être un funambule dans un ciel étoilé.


8

Parasha de la semaine

Un résumé de la sidra: Balak Après avoir conquis une grande partie de la rive est du Jourdain, le peuple d'Israël se retrouve face au peuple de Moav qui les empêche d'entrer en terre de Canaan. Moab, comme Amon (d’où le nom de la capitale de la Jordanie aujourd'hui), sont deux peuples à qui Dieu interdit de déclarer la guerre. Ils sont en effet les descendants de Loth, neveu d'Abraham. Balak est roi de Moav. Il a été élevé à Midyan (où Moshé a séjourné longuement et pris femme), il sait donc que la force d'Israël réside dans la parole: dans la bénédiction divine. Il fait alors appel

En chemin, l'ânesse de Bilaam refuse d'avancer car elle voit un ange au plus grand prophète des nations, Bilaam, pour maudire Israël. Ce dernier, malgré trois tentatives, ne réussira pas à les maudire. Bien au contraire, Dieu met dans sa bouche les plus belles bénédictions qu'Israël n'ait jamais reçues. Cependant Bilaam donnera un conseil à Balak: attaquer Israël par un autre de ses points faibles, la débauche sexuelle. Effectivement, les enfants d’Israël tombent dans le piège tendu par les femmes étrangères et succombent même à l'idolâtrie. Pinhas, petit-fils d'Aharon sauve Israël de l'extermination totale décidée par Dieu.

Première montée: Le peuple de Moav prend peur; Israël a conquis les terres de l’Emori. Son roi Balak envoie une délégation composée de notables auprès du prophète Bilaam, sur les rives de l'Euphrate. Il doit venir sur place maudire Israël. Dieu interdit à Bilaam de les suivre. Deuxième montée: Bilaam renvoie la délégation. Balak réitère et lui envoie une seconde délégation avec de plus grands cadeaux. Cette fois Dieu permet à Bilaam de les suivre à condition qu'il ne prononce que les mots qu'Il lui dictera. Troisième montée: En chemin, l'ânesse de Bilaam refuse d'avancer car elle voit un ange. Bilaam ne voit pas l'ange et frappe son ânesse à trois reprises. Dieu ouvre la bouche de l'ânesse (c'est l'un des dix miracles prévus depuis la création du monde). L'ânesse se plaint auprès de Bilaam pour les coups qu'il lui a donnés. Bilaam voit l'ange et s'excuse pour sa conduite. Une fois arrivé, Bilaam explique à Balak qu'il ne pourra déroger à la volonté de Dieu. Quatrième montée: La première tentative de maudire Israël se déroule à Houtsot. De là, Bilaam et Balak aperçoivent le peuple d'Israël. Sept bœufs et sept boucs sont sacrifiés. Et pourtant Bilaam explique à Balak qu'il n'arrive pas à maudire Israël. Au contraire, il le décrit comme un peuple très particulier. Il ne se mélangera pas aux autres. Il sera seul contre tous. Et son avenir sera des plus enviables. C i n q u i è m e m o nté e : L a s e co n d e

Dr Michel Bensoussan

Les plus beaux vers de bénédictions sont prononcés à l’égard d’Israël

tentative se déroule à Tsofim. Le rituel est le même. Sept autels sont élevés. Et là encore, ce sont des bénédictions qui sortent de la bouche de Bilaam. Israël est un peuple béni de Dieu. Balak s'énerve encore plus envers Bilaam qui fait le contraire de ce pour quoi il a été commandité. Sixième montée: La troisième et dernière tentative se déroule au Péor, haut-lieu de l'idolâtrie. De là, Bilaam observe tout Israël. Les sept nouveaux autels ne servent toujours à rien. Les plus beaux vers de bénédictions sont prononcés à l’égard d’Israël: «Qu’elles sont belles tes tentes Yaakov, tes demeures Israël.» Septième montée: Avant de s'en retourner, Bilaam prophétise l'avenir de chaque peuple de la région. Le peuple d'Israël s'adonne à la débauche et à l'idolâtrie avec les filles de Moav et de Midyan. Sur l'ordre de Dieu, Moshé ordonne de tuer tous les fautifs. Zimri, chef de la tribu de Chimon, s'exhibe avec Kozbi, midyanite (fille de Balak selon le midrash). Le scandale est à son comble. Pinhas petitfils d'Aharon prend une lance et tue Kozbi et Zimri. Cet acte zélé stoppe le fléau qui fit périr 24 000 personnes!


9


10

Torah de vie

Ne pas juger son prochain La paracha Balak met en scène Bilam, un prophète non juif, qui s’acharne à maudire Israël sans succès, ses malédictions se transformant en bénédictions. Parmi celles-ci, il évoque un des concepts les plus fondamentaux de l’Éthique juive: la capacité d’un homme à juger son prochain avec indulgence. Évo q uant l e l i en i ntime exi stant entre D.ieu et Israël, Bilam proclame (Nombres 23, 21): «Il (D.ieu) n’observe pas la faute chez Yaacov, il ne voit pas la transgression chez Israël, Hachem, son D.ieu, est avec lui…». Beaucoup de commentateurs s’étonnent du lien existant entre le début du verset et sa fin: quel rapport y-a-t-il entre l’idée que D.ieu ne voit pas la faute chez un Juif et le fait que la relation qui existe entre D.ieu et chacun d’entre nous est d’une très grande intimité? Une première approche vient relever l’importance d’un bon jugement à l’égard de son prochain: celui qui ne voit pas de faute chez une autre personne, explique le Rabbi de Tsanz (1793-1876) prouve par là que D.ieu est toujours présent auprès de lui! Au-delà de ce commentaire, Rabbi Lévi Its’hak de Berditchev, celui que l’on appelait «l’avocat du peuple juif», justifie cette démarche par l’argument suivant: il arrive parfois que lorsqu’un Juif trébuche, D.ieu ne cherche pas à voir la faute. C’est là le sens du début de notre verset. D.ieu voit tout et sait tout, «Il détourne, pour ainsi dire,

Son visage» pour ne pas voir la faille qui est en nous. Cette démarche doit s’appliquer, à plus forte raison, à chacun d’entre nous. En effet, nous sommes bien loin de comprendre et de connaître le sens profond des choses et des comportements de tout un chacun. ÉVITER L’ÉCUEIL Certains diront peut être que la tâche semble s’avérer particulièrement difficile. Nous sommes tentés, presque instinctivement, de juger les faits et gestes de ceux que nous rencontrons. Pourtant la Torah exige de nous, non seulement de ne pas juger notre prochain, mais au contraire de le juger positivement! Et si la Torah nous le demande c’est que cela est possible. Le Sefat Emet (1847-1905) nous propose la réponse suivante. La Michna des Pirké Avoth nous enjoint «…de juger tout homme favorablement» (Chap. 1, Michna 6). Le Maître du ‘hassidisme de Gour fait remarquer que le texte nous enjoint de juger «kol hahadam», c'est-à-dire la totalité de l’homme. Il faut donc comprendre cette expression de la manière suivante: si un homme est affligé de nombreux défauts, la tentation est grande de le juger négativement. Pour éviter cet écueil, il faudra tenir compte de la «totalité» de l’homme, c'est-à-dire de l’ensemble de sa personnalité pour chercher une qualité qui viendra contrebalancer notre approche négative. UN POINT DE DÉPART On trouve dans les Pirké Avot un autre

Rav Yaacov Spitezki Directeur de Shorashim

texte qui suggère la même idée. Une Michna (Chap. 2, 5) nous dit en effet que l’on ne peut juger notre prochain tant que l’on ne s’est pas trouvé à sa place, c'est-à-dire dans la même situation. Au niveau du sens simple, on comprend l’intention du texte: tant que l’on ne connaît pas la réalité de la situation d’un individu, on ne peut le juger. Si nous étions à sa place peutêtre aurions nous commis les mêmes fautes! Mais une interprétation plus profonde nous donne le sens véritable de cette injonction des Pirké Avot. Le texte hébreu, traduit littéralement, se lit: «Ne juge pas ton prochain jusqu’à ce que tu atteignes son endroit». Et les commentateurs précisent: c'est-à-dire l’endroit, la sphère céleste d’où son âme est issue. Quel est le pourquoi de la descente de son âme sur terre? Pour quelle mission a-t-il été envoyé par D.ieu dans le monde? Et de ce fait, comme personne ne peut répondre à ces questions et ne peut connaître la finalité de la mission de chaque individu, il devient alors impossible de juger quiconque! Cette réflexion nous motivera alors à accomplir la grande mitsva de l’amour du prochain. RAV YAACOV SPITEZKI 054 23 99 791 shorashim26@yahoo.com SHORASHIM Le centre pour les étudiants francophones Université Hébraïque de Jérusalem


Hala'ha

Les trois semaines Rav Shraga Simmons www.lamed.fr

Les trois semaines séparant le 17 Tamouz du 9 av ont été des jours de malheur pour le peuple juif tout au long de son histoire. Durant cette période, le premier et le second Temple ont été détruits entre autres tragédies. Ces jours sont appelés «entre les détroits» (bein hametsarim) en référence au verset des Lamentations (1, 3): «ses

persécuteurs, tous ensemble, l’ont atteint dans les étroits défilés.» Les Chabbatot durant les trois semaines, les Haftarot sont extraites de chapitres de Isaïe et Jérémie qui traitent de la destruction du Temple et de l’exil du peuple juif. Pendant cette période, différentes pratiques de deuil sont observées par tout le peuple. Nous réduisons au minimum les marques de joie et les festivités. De plus, puisque l’attribut de Jugement divin (Din) est particulièrement intense durant cette période, nous évitons les activités potentiellement risquées ou dangereuses. Aspects du deuil respecté pendant les trois semaines On ne célèbre pas de mariage (mais la célébration de fiançailles est autorisée).

Nous n’écoutons pas de musique. Nous évitons toutes célébrations publiques et en particulier celles qui nécessitent des chants, des danses ou encore un accompagnement musical. Nous évitons les voyages d’agrément ou toute autre activité de divertissement inhabituelle. On n’a pas le droit de se couper les cheveux ni de se raser. (D’après certains, on ne se coupera pas les ongles la semaine où tombe ticha be’av). On n e d i t p as l a b én éd i ctio n d e Chee’heyianou sur un nouveau fruit ou un nouveau vêtement hormis le Shabbat. Traduction et adaptation de Hanna Cohen


12

Questions/réponses

L'adolescence

En partenariat avec Cheela.org Q u e s ti o n : Q u e fa i r e d e v a n t u n adolescent qui répond et s'insurge contre tout ce que nous faisons et nous reproche jusqu'à l'éducation que nous lui donnons? Rav David Zenou: Il n'est pas possible de répondre à une question si large dans le cadre de Cheela. Il vous faut lire des livres sur l’éducation. Vous vous devez de vous asseoir avec votre fils souvent et de créer un dialogue. S'il s'insurge c'est peut-être parce qu'il sent qu'on ne l’écoute pas ou que l'on ne le comprend pas. Il faut donc le laisser s'épancher et parler de ses problèmes ensemble. L'adolescence est un moment où l'enfant reçoit un corps adulte alors que souvent il est encore un enfant dans la conduite et la manière de réfléchir. Cela lui donne beaucoup de difficultés car il veut jouer sur les deux terrains. Essayez d'en parler avec lui. Question: Nous sommes religieux, vivant en Israël et j'aimerais savoir comment aborder avec mon fils de 14 ans le délicat sujet des relations avec les filles, sans en faire un sujet tabou. Rav Elie Kahn, z''l: C'est en l'abordant librement que vous éviterez d'en faire un sujet tabou. Il faut trouver une occasion valable pour en parler. Réfléchissez avant d'engager la conversation à la teneur du message que vous désirez lui transmettre, à ses réactions possibles, afin d'anticiper et ne pas être pris de court. Votre initiative est bienvenue: trop de parents, hélas, préfèrent

occulter la question, et laissent d'autres la traiter à leur place (les copains, les journaux, la télé, etc...). Questions: Il y a une question qui me travaille depuis un moment déjà. Comment faire face à cet énorme m a té r i a l i s m e d o n t fo n t p r e u v e les jeunes de notre communauté aujourd'hui? Cet attachement aux marques et aux objets «dernier cri» (vêtements, montres, téléphones portables, etc...), et cette attitude ostentatoire, couplée à une négligence de la pratique de la religion n'estelle pas néfaste pour les générations à venir? Car en prêtant beaucoup d'attention à leur apparence, les jeunes risquent à mon avis de s'éloigner de la Torah, dont on dit d'ailleurs (vu sur Cheela) qu'elle «ne sourit pas à l'orgueilleux.» Rav Elyakim Simsovic: S'il existait une réponse simple à cette question, celui qui la donnerait ferait immédiatement fortune (moralement, s'entend, sinon on retombe dans le matérialisme...). Je me dis que les «jeunes» ne sont pas à l'origine de cette situation. Ce sont les adultes qui façonnent le monde où entrent les jeunes. Ce sont eux qui les préparent, durant l'enfance et la prime adolescence, à la vie qui sera la leur. D'où l'importance que les Juifs attachaient, et dans certains milieux attachent heureusement encore, au choix de la résidence et de l'environnement où ils choisissent de vivre (proximité de la

synagogue, du mikvé, de l'école juive...). D'où aussi l'importance de la manière dont vivent les parents. Des enfants qui voient leurs pères se rencontrer pour étudier, même brièvement, chacun en fonction de ses capacités, auront visà-vis de l'étude une autre attitude que ceux qui ne les voient que regarder la télé. Il y a une différence entre ce qui apparaît comme étant le but de la vie et les aménagements de l'existence que la modernité rend possibles. Quelle idée de la vie aura un enfant qui demande à son père: «Que ferai-je plus tard?» et qui s'entend répondre: «Tu seras ingénieur, ou médecin, ou avocat, parce que ça rapporte bien», au lieu de «ce que tu feras, tu en décideras en fonction de tes goûts et de tes capacités - et nous pourrons en discuter pour t'aider à décider, mais ce qui importe le plus, c'est qui tu seras, quel genre d'homme tu choisiras d'être.» Je pourrais continuer à donner des exemples, mais je crois que ce n'est pas utile. Je crois plus utile de me demander si ce que je fais et qui je suis peut ou non servir d'exemple à mon fils et peutêtre à d'autres. Face à ce problème et à tous ceux du même genre, je pense qu'il est précieux de méditer cette phrase de notre grand Maître, le Rav Avraham Yitzhaq Hacohen Kook, zékher tzaddiq véqaddoch livrakha (Arpilé Tohar, page 39): «Les purs tzadikim ne se lamentent pas sur le mal, l'incroyance et l'ignorance mais font en sorte d'accroître la justice, la foi et la sagesse.»


14

Une famille unie

«L'homme abandonne son père et sa mère.. » Question: Durant nos études, mes parents nous ont donné la possibilité de vivre ma femme et moi, dans un appartement en leur possession, situé au-dessus du leur, ce qui représente pour nous une grande aide financière depuis déjà quelques années. Mais entre ma femme et moi subsiste un désaccord, et à mes yeux elle ne respecte pas assez mes parents. Je pense en effet qu'ils sont de bons parents, qu'ils nous soutiennent, et qu'il faut donc savoir accepter leur droit d'exprimer leur avis nous concernant. Réponse: Par le verset «fais ce qui est droit et bon», la Torah nous enseigne que le chemin de la droiture est la route vers le bien. Lorsque la voie empruntée est droite, toutes les activités de la

Il faut rajuster le point de départ de votre route commune afin que celle-ci retrouve son calme vie évoluent dans la même direction et s'accomplissent sereinement. Mais il suffit d'une faute d'orientation, et c'est toute une série d'erreurs qui s'enclenchent. C'est pourquoi nos

Sages ont enseigné qu' «une bonne action en entraîne une autre et une transgression génère la suivante». Votre question traite d'un sujet de tension entre vous, mais êtes-vous sûr que là est la racine du problème? Et si ce n'était que sa conséquence inévitable, le fruit d'une erreur d'orientation? Il faut rajuster le point de départ de votre route commune afin que celle-ci retrouve son calme. Quand résider près des parents s'avèret-il être positif pour les enfants? Lorsque la relation est celle d'adultes, d'égaux à égaux. Non pas qu'il faille abandonner les devoirs dus aux parents, bien sûr, il est question du rapport affectif, de l'approche que l'on a. Aux parents d'admettre que leurs enfants sont indépendants et qu'ils possèdent les capacités et la volonté nécessaires pour gérer leur propre vie. Ces derniers doivent toutefois s'assurer qu'ils sont suffisamment stables et autonomes. C'est ainsi qu'une estime mutuelle se construit: les parents respectent la conduite de leurs enfants même si elle ne remplit pas absolument leurs attentes, et aux enfants de l'apprécier. Au-delà du vivre ensemble, il s'agit de poser des bases saines – et donc autonomes – à la famille en construction. Comme nous l'enseigne la Torah: «C'est pourquoi l'homme abandonne son père et sa mère et il s'unit à sa femme» - on «abandonne» ses parents une fois déliés de notre dépendance à eux, et ce n'est qu'alors que les enfants sont capables de s'unir

Rav Elyakim Levanon Rav de la moetsa du Chomron

à leur conjoint(e), de fonder un foyer. Qu'en est-il chez vous? Dès l'instant où vous et votre femme avez débuté vos études et accepté leur offre d'habiter dans cet appartement, vous vous êtes inévitablement rattachés à vos parents. D'où la divergence: votre femme perçoit le côté négatif de la chose et, en réalité, vous demande de manifester plus d'autonomie, tandis que vous-même comprenez que vous êtes astreints à rester là où vous êtes de peur de perdre votre sécurité financière, et vous ne souhaitez donc pas amoindrir cette dépendance. Conséquence: pour elle vos parents n'ont pas à vous dicter votre vie, pour vous leurs conseils comme leurs critiques sont légitimes. Mon conseil est de suivre l'ordre donné à Abraham: «pour tout ce que Sarah te dit, obéis à sa voix»! Examinez d'abord votre situation: êtes-vous réellement dépendant, ou libre d'agir comme bon vous semble? S'il s'avère que vous n'êtes pas libre, trouvez comment faire pour l'être, même en optant pour une location qui vous oblige à mettre la main à la poche. Ainsi, il vous sera plus aisé pour vous deux de respecter vos parents, et les frictions disparaîtront aussitôt! Traduction: Alexandre Gutman elonmoreh.france@gmail.com C o n s u l tez d ’a u t re s c o n s e i l s s u r notre page Facebook actualisée q u o ti d i e n n e m e n t : E l o n M o r e h Institutions.


Parole de femmes

La pensée est un aimant Rabbenou Behayé explique l'importance de la pensée: «sof maase bemahchava Thila», «les actes sont une conséquence

Lorsque je parle avec mon mari ou mon enfant, ma tête doit être disponible en qualité et pas forcément en quantité de la pensée.» Cet enseignement est un fondement pour la vie. Un homme peut

vivre 80 ans mais en avoir rempli 20, et de manière similaire un homme peut vivre 35 ans et avoir vécu pleinement. Vivre signifie être pleinement dans sa tête, soit dans ses pensées, ses paroles et ses actions. Nous vivons en permanence dans le passé («comme j'étais jeune et fraîche», «je ne peux pas oublier ou pardonner...») ou dans le futur («quand je serai grande», «quand je serai riche, mariée et avec des enfants»). Le yester hara nous vole sans cesse notre présent:‫הווה=הוויה״=יהוה‬. Vivre, remplir son présent, c'est être connecté à Hachem en permanence comme nous l'enseigne David Hameleh: «j'ai toujours la présence Divine en face de moi». Lorsque je parle avec mon

Myriam Mettoudi

mari ou mon enfant, ma tête doit être disponible en qualité et pas forcément en quantité. Lorsque je cuisine, je ne pense ni aux lessives, ni à mes courses et quand je suis au travail je reste concentrée dans ce qui m'incombe. Rabbi Nathan disait à son fils Rabbi Itshak qui était postier: «reste concentré dans ton travail sans avoir l'impression de perdre de ton temps d'étude, sers bien les gens et sois agréable à leur égard». Le temps file trop vite et chaque seconde de notre vie a une valeur spirituelle, donc éternelle. Si nous prenions conscience des mérites que l'on acquiert en une minute de mitsva, de hessed, de tefila, de parnassa honnête, en étant une bonne femme et maman


16

Suite Parole de femmes

juive dans sa maison, en remplissant son rôle dignement, nous multiplierions nos actions! Mais attention à être pleinement présent dans la mitsva ou l'action que nous accomplissons. Car le grand jeu du yetser hara de nous faire croire que lorsque nous faisons mille choses en même temps nous dominons, dirigeons, gérons. C'est tout juste le contraire. Seul Hachem peut tout gérer

Nous n'avons aucune maîtrise sur les résultats de nos actes. En revanche nous tenons les rennes de nos pensées à 100% en même temps et être à l'écoute de toute l'humanité. Une mitsva entraîne l'autre, surtout lorsque nous l'accomplissons avec tout notre être, toute notre pensée, avec la volonté de la faire et la joie profonde de mériter de faire plaisir à Hachem.

Une pensée entraîne une autre pensée. Comment en arrive-t-on à faire du Lachon Har? À se disputer avec un autre juif? À ne plus supporter son mari? Ou a contrario à développer de l'amour, des énergies positives? À accomplir des bonnes actions? À se motiver dans le service Divin? À se contenir dans ses propos? Par la pensée! Je pense, j'alimente, je nourris, je maîtrise ou non, je parle et j'agis. Nous n'avons aucune maîtrise sur les résultats de nos actes. En revanche nous tenons les rennes de nos pensées à 100%. Et là est

notre travail. Penser positivement est une source de Bra’ha, de Chefa. Nous attirons vers nous des choses, des événements, voire des gens extraordinaires. Gagnons du temps. Dès le lever, après avoir dit Moda Ani, répétez-vous: «merci Hachem pour cette merveilleuse journée que Tu vas me donner et pour tous les gens extraordinaires que tu vas mettre sur mon passage.» Vous m'en direz des nouvelles. Myriam Mettoudi coach, madrihat cala, conférencière, 613tv.


17


18

Revue de presse

En direct d'Israël Extraits de la presse israélienne Gel de la construction à Jérusalem (Makor Rishon) Le ministre de la Construction et du Logement, Ouri Ariel, établit un triste constat: depuis le début 2013, aucun logement juif n’a été construit dans la partie orientale de la capitale. Le ministre en attribue la responsabilité au Premier ministre qui a déclaré en début de semaine «qu’en matière de construction à Jérusalem il fallait être intelligent plutôt que d’avoir raison», ce qui était une manière de reconnaître qu’il se plie aux pressions américaines et aux recommandations du Conseil de la Sécurité Nationale. Le gel est également palpable dans les blocs de localités de Judée-Samarie.

Région Jérusalem

Pr. Aryeh Itsh’aki: «Arlozorov a été assassiné par les Britanniques» (Makor Rishon) Quatre-vingt ans après les faits, l’Affaire Arlozorov fait encore parler d’elle et les thèses foisonnent. L’assassinat du leader sioniste travailliste en 1933 avait provoqué une grave crise au sein du mouvement sioniste, les leaders travaillistes accusant les révisionnistes d’avoir commandité l’assassinat. Le débat subsista durant de longues années. L’historien Aryeh Itsh’aki propose aujourd’hui une nouvelle version, sur la base de recherches récentes: Arlozorov, étoile montante du mouvement sioniste s’était politiquement rapproché des idées sionistes révisionnistes et ce seraient les Britanniques qui l’auraient fait éliminer. D a ny D a n o n d é n o n c e l e s agressions contres les soldats orthodoxes (Aroutz 7) Devant le «forum orthodoxe du Likoud», le vice-ministre de la Défense Dany Danon s’est élevé contre la campagne lancée dans certains milieux orthodoxes contre les jeunes de ce secteur qui s’enrôlent dans Tsahal. En effet, les murs de certains quartiers orthodoxes se sont recouverts d’affiches appelant à l’expulsion des «h’ardakim», mot-valise alliant le terme «orthodoxe» et «insectes». Certains jeunes ont même été agressés et frappés par des groupes de juifs orthodoxes. Danon a indiqué «que le gouvernement est prêt à aller jusqu’à des arrestations et des mises en examen des agresseurs». Un nouveau président en Iran: Hassan Rohani (Yediot Aharonot) Le candidat du camp «modéré» l’a emporté sur ses concurrents en engrangeant plus de 50% des voix, loin devant le maire de Téhéran, Muhmad Kalibaf et le candidat de l’ayatollah Khamenei, Saïd Jalili. Rohani s’était exprimé «pour une

politique étrangère modérée» et «une réconciliation avec les grandes puissances dont les États-Unis». Paris et Washington se sont rapidement réjouis de cette nouvelle mais en Israël la réaction est prudente: «Le nouveau président sera jugé sur les dossiers nucléaire et du terrorisme car c’est l’ayatollah Khamenei qui reste le maître du jeu en Iran». Shass: Fronde contre Aryeh Derhy (Makor Rishon) L e s d é p u té s “ S h a s s ” s o nt furieux contre leur chef de parti Aryeh Derhy. En effet, ce dernier a fait échouer la «Loi Amar» en demandant au Rav Ovadia Yossef de s’y opposer publiquement. Cette attitude a provoqué une fronde ouverte contre Derhy, chose qui ne s’était jamais vue dans ce parti. L’un des députés «Shass» accuse Derhy «de mener le public orthodoxe-séfarade à sa perte». Un autre estime qu’il «manque singulièrement de crédibilité» et un troisième «qu’il n’a pas changé depuis sa première période en politique». Stanley Fischer fait ses adieux (walla.co.il) Le Gouverneur de la Banque d’Israël a accordé une dernière interview à la télévision israélienne avant de quitter son poste et le pays. «Je laisse une économie avec un taux de chômage minimal», a-t-il notamment déclaré. Il a souhaité «une baisse des prix du logement, mais pas trop rapide pour ne pas mettre en danger les banques et les propriétaires». Fischer a rajouté «qu’il regretterait la qualité des rapports humains qu’il a connus en Israël» et rappelé «qu’il ne fallait pas considérer les grands hommes d’affaires comme des monstres, car ce sont les moteurs de l’économie». Le «Makhon Lev» au service de l’armée de l’air (Maariv) Deux étudiants de l’Institut de Technologie de Jérusalem «Makhon Lev» ont mis au point u n m o d è l e m at h é m ati q u e qui permettrait de réduire considérablement le temps nécessaire aux équipes au sol pour faire décoller des avions de chasse en cas d’alerte. Ils ont présenté leur travail devant des spécialistes de Tsahal qui en ont conclu «qu’il pourrait s’agir d’une véritable percée dans ce domaine». Selon les deux étudiants «leur travail pourrait


Par Shraga Blum 19 être opérationnel très rapidement». Le nouveau modèle permet d’économiser des heures de travail aux équipes et de permettre aux appareils d’être plus rapidement sur les lieux. Yaalon: «L’Initiative arabe était une entourloupe» (Aroutz 7) Le ministre de la Défense Moshé (Boguy) Yaalon est en visite aux États-Unis. Lors d’une conférence à l’Institut «Washington» il s’est exprimé sur la situation en Syrie, en Turquie et en Iran, mais aussi sur l’initiative de paix arabe qu’il a qualifiée «d’entourloupe» et de «diktat»: «Les États arabes nous proposent de faire d’abord des concessions territoriales énormes et en contrepartie, ils vont réfléchir s’ils veulent normaliser leurs relations avec Israël». Il a également dénoncé «l’éducation de la haine qui sévit dans les écoles palestiniennes et qui repousse la paix». Violente attaque du Rav Ovadia contre le Rav Stav (Galei Tsahal) Lors de son cours hebdomadaire, le Rav Ovadia Yossef s’est lancé dans une virulente attaque frontale contre le Rav David Stav, candidat au poste de Grand Rabbin d’Israël. «Il n’a aucune crainte de D.ieu», «il est dangereux pour la Torah, pour le Judaïsme et pour le Rabbinat», ont été quelques unes des déclarations du Rav. Il a

accusé Lapid et Benett de «haïr la Torah» et a annoncé «qu’il ferait tout pour empêcher l’élection du Rav Stav même au prix d’une atteinte au Rav Shlomo Amar». «Élire le Rav Stav équivaut à placer une idole dans le Sanctuaire», a notamment déclaré le Rav Ovadia. Gal-On: «Favoriser les soldats libérés est du racisme» (Aroutz 7) La députée Zehava Gal-On, présidente de «Meretz», a vivement critiqué la proposition de loi présentée par le député Yariv Levin (Likoud) et qui vise à accorder des avantages à ceux qui ont effectué un service militaire ou civil. «Il s’agit d’une loi d’essence raciste qui annihile l’Autre en excluant des populations spécifiques qui sont exemptées de service militaire». Gal-On accuse le gouvernement de vouloir «discriminer les Arabes sous prétexte de récompenser les soldats». Le texte de loi inclut «toute personne qui a contribué à l’État ou une famille dont un membre est tombé pour la défense de la Nation».

Retrouvez chaque matin la revue de presse. En direct d'Israël sur Lph Info:

www.Lphinfo.com


20

Point de vue

La victoire de Rohani Un cadeau empoisonné pour l’Occident Devant le cadeau empoisonné qu’offre l’ayatollah Khamenei à l’Occident, notre tâche se complique et nous laisse quasiment seuls dans notre combat existentiel

Région Jérusalem

La victoire imprévue d’Hassan Rohani et la participation massive des Iraniens a u x é l e c ti o n s p r o u v e n t q u e l e s sanctions occidentales imposées à

Téhéran sont douloureuses et efficaces. Le peuple iranien souhaite vraiment le changement et en a ras le bol de l’isolement de son pays dans l’arène internationale. Il a trop souffert de la politique désastreuse menée ces dernières années par le grotesque et l’extravagant illuminé Mahmoud Ahmadinejad. En évitant de descendre dans la rue et d’affronter les Gardiens de la Révolution, les Iraniens pensent, par un vote sanction populaire, réussir à faire sortir leur pays de la quarantaine et pouvoir renouveler le dialogue régional et international. Cette approche naïve mais sincère est en fait l’idée manigancée par le Guide spirituel, l’Ayatollah Khamenei. Pour apaiser la

grogne et la contestation, il a choisi avec la ruse et la manipulation un nouveau président qui aux yeux du monde arabe et des Occidentaux représente le compromis et une certaine modération par rapport à son prédécesseur et ses concurrents malheureux. Qu’on ne se trompe pas, Rohani fait partie de la classe religieuse chiite et agit en connivence avec le chef de l’État. L a c o m m u n a u t é i n t e r n a ti o n a l e , notamment la France et les États-Unis, s’est empressée de réagir favorablement à l’élection de Rohani, comme s’il s’agissait de résultats démocratiques. Leurs réactions hâtives rappellent celles prononcées juste après les révoltes intervenues en Tunisie, en Libye et en Égypte, les qualifiant naïvement de


Par Freddy Eytan, www.jcpa-lecape.org

«Printemps arabe»… Certes, le peuple iranien n’est pas notre ennemi. L’Iran bouge lentement et dans le bon sens, et nous devons encourager la jeune génération, celle de Facebook et de Twitter, à intervenir dans les décisions gouvernementales et rejeter toute tentative des ayatollahs de plonger l’Iran dans l’obscurantisme du Moyen-âge. Mais à l’évidence, l’Iran demeure une théocratie chiite et son souverain sera toujours considéré comme le représentant d’Allah jusqu’au jour où un véritable changement démocratique écartera définitivement tous les ayatollahs. D’ici là, vigilance et prudence obligent. Rohani sera jugé sur ses actes, sur ses réformes et son pouvoir de résister au guide spirituel. Un désaveu pourra également renforcer le désespoir, la frustration et la contestation dans les rues. Devant le cadeau empoisonné qu’offre l’ayatollah Khamenei à l’Occident, notre tâche se complique et nous laisse quasiment seuls dans notre combat existentiel. Nous devons poursuivre sans relâche notre objectif d’empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire, et prouver au monde que cet État change peut-être de tactique en cherchant à abolir les sanctions et à sortir de son isolement, mais son idéologie et son objectif n’ont pas changé de cap. La stratégie des ayatollahs demeure la même, à savoir «faire flotter l’étendard chiite au MoyenOrient et libérer toute la Palestine des occupants sionistes par tous les moyens». L’intervention iranienne en Syrie et la participation du Hezbollah aux côtés du régime d’Assad pour libérer ensuite le Golan et la Palestine font partie de la stratégie chiite. Les États-Unis et l’Europe peuvent donner une certaine chance à Rohani mais doivent à tout prix éviter de tomber dans le piège tendu par des ayatollahs aux commandes depuis 1979.

21


22

Rencontre avec

Hemdat Yehouda Plus qu'une préparation à l’armée Hemdat Yehouda est un yishouv paisible au cœur de la vallée du Jourdain. Ce qui en fait la particularité est sans d o u te l ' ex i ste n c e en son sein depuis maintenant seize ans d'une école religieuse Rav Inon Madar d e p r é p a r a ti o n à l’armée (mehina kdam tsvayit). L’établissement accueille c h a q u e a n n é e u n e t re nta i n e d e jeunes garçons après leur bac pour les préparer physiquement et surtout spirituellement à leur mission de soldat dans l’armée israélienne. À un âge où les adolescents sont parfois difficiles à cerner et à gérer, l’équipe de Hemdat Yehouda parvient à en faire de jeunes adultes responsables et leur donne le goût de l’étude. Nous nous sommes entretenus avec le Rav Inon Madar, fondateur et directeur de la Mehina Hemdat Yehouda.

Région Jérusalem

Le Plus Hebdo: Qu'est-ce qui vous a poussé à fonder la Mehina? Rav Inon Madar: La création de cette Mehina est directement liée à mon parcours dans l'apprentissage de la Torah. En effet, pour compléter mes connaissances, j'ai été orienté, il y a plus de vingt ans vers le Rav Yehouda Askenazi, Manitou, zatsal. J'ai étudié auprès de lui pendant les sept dernières années de son existence. À son contact, j'ai effectivement considérablement

enrichi mon étude et ma vision du monde, mon approche à ce que devait être la transmission de la Torah: il savait relier les gens à la Torah avec simplicité. Lorsque Manitou nous a quittés, je trouvais inconcevable que son enseignement reste confiné à un cercle restreint de personnes, uniquement francophones. J'ai senti qu'une école pour préparer les jeunes hommes à l’armée correspondait à ce désir. Lph: Pourquoi avoir choisi la vallée du Jourdain et Hemdat Yehouda? Rav I.M.: Nous nous situons en face de l'endroit où Yaacov a reçu le nom Israël, où il est sorti de son statut «au talon d'Essav» pour devenir porteur d'une mission significative sur le plan spirituel. La Providence m'a conduit dans cet endroit qui est isolé, faisant ainsi comprendre aux jeunes que la vie ne se remplit pas qu'avec du matériel. Par ailleurs, nous nous situons à deux kilomètres d'une base militaire, ce qui nous permet d'aller nous y entraîner, de faire prendre conscience à nos élèves de la réalité de la vie d'un soldat. Lph: Quel intérêt les jeunes qui souhaitent se préparer à l’armée ont-ils à se renforcer dans les études sacrées? Rav I.M.: À la so rtie d u b ac, d e nombreux jeunes de la mouvance sioniste-religieuse souhaitent poursuivre leur étude de la Torah mais sans la pression des examens et plus en profondeur. Ceux-là se dirigent vers des yeshivot hesder la plupart du

temps. Il y en aussi qui veulent intégrer l’armée immédiatement, cependant ils s’aperçoivent d'un manque sur le plan spirituel. Ils s'interrogent, se cherchent, se demandent quelle place a la religion dans leur vie, quelle place elle doit avoir dans leur vie de soldat. Le plus souvent, ils sortent d'une période de l'adolescence dans laquelle ils se sont systématiquement opposés à leur père sur les sujets de pratique religieuse: aller à la prière, prendre un livre pour étudier... Ils pensent se rebeller contre leur père qui est en face d'eux, mais en réalité ils se rebellent contre leur Père qui est au-dessus d'eux. Il s'agit pour eux de retrouver un rapport sain à D'ieu, à la pratique et à l’étude. Et ils sont eux-mêmes demandeurs: lorsqu'ils entendent des récits de l’armée, ils s’aperçoivent qu'il leur faut s'y préparer. Lph: Quels sont les principes qui régissent votre approche aux jeunes? Rav I.M.: À Hemdat Yehouda, le principe de base est le suivant: ‫לא מאכלים אותך בכפית‬ («on ne te tient pas par la main»). Cette


Par Guitel Ben-Ishay expression issue du Zohar vient nous apprendre que celui qui reçoit tout gratuitement, sans faire le moindre effort a honte de regarder celui qui lui a tout fourni. Pour retrouver sa dignité et le respect de soi, il faut s'investir soi-même dans sa vie, apprendre et appliquer ce que l'on a appris. Nous leur enseignons à se confronter au monde extérieur. La Torah a le pouvoir d’être un pont entre le sacré et le profane. Notre méthode d'enseignement est construite à partir de leurs questions: nous privilégions ce type de pédagogie plutôt qu'un cours frontal, qu'un monologue du Rav. Lph: Comment cela se traduit-il dans la vie quotidienne de l'internat? Rav I.M.: Nous responsabilisons au maximum les jeunes. Ils font tout eux-mêmes, de la préparation de leurs repas, au ménage en passant par du bénévolat dans le yichouv. Ce dernier point est très important: nos élèves s'investissent beaucoup auprès de la population voisine. Ils aident à repeindre ou à réparer les logements de familles dans le besoin, ils font connaissance avec le monde agricole grâce au kibboutz Sdé Eliahou situé à proximité. Toutes ces choses du quotidien nous permettent aussi de faire en sorte que l'enseignement qu'ils reçoivent ne reste pas théorique. Lph: Comment les jeunes réagissentils? Rav I.M.: Un homme est toujours heureux de constater qu'il est capable de faire de nombreuses choses dans des domaines variés. Ils sentent qu'ils

peuvent passer à l'action et c'est très important pour eux à ce stade de leur vie. Mais je dois dire que les plus étonnés sont peut-être souvent les parents! Dernièrement nous avons reçu les parents lors d'un shabbat que les élèves ont organisé de A à Z: les réactions des papas et des mamans étaient parlantes! Lph: Comment se déroule une journée type à Hemdat Yehouda? Rav I.M.: La journée débute à 7h30 par une étude avant la prière. Puis nous prenons le petit-déjeuner suivi du séder boker: des cours de moussar, de Talmud ou autour de sujets choisis par les élèves et qui ne sont pas toujours toraniques. À partir de là, nous faisons le lien avec nos sources qui abordent tous les sujets. Par exemple nous abordons régulièrement avec eux le sujet du rapport aux filles. Les cours sont divisés en deux parties: une première en havrouta (duo d’étude) pour prendre connaissance avec le sujet et une seconde sous forme de cours et de débats. À 13h15, nous prions Minha avant de prendre le repas de midi. Ensuite, un cours de sport est dispensé puis un cours sur les courants de pensée de la hassidout ou de hala'ha. Le soir, les rabbanim reçoivent les élèves chez eux pour un dernier cours. Lph: Que deviennent les élèves de Hemdat Yehouda après leur cursus dans la mehina? Rav I.M.: Nos élèves restent entre un an et un an et demi chez nous. Ensuite, la plupart s’enrôlent dans des unités combattantes, des commandos et des cours pour devenir officiers. Nous prêtons une attention particulière à ne pas exacerber la concurrence entre les jeunes en ce qui concerne l’enrôlement dans telle ou telle unité. Nous voulons leur faire prendre conscience que le plus important est de donner le meilleur de soi. Nous gardons le contact avec

23

nos anciens élèves par l’intermédiaire de notre site Internet, de visites dans leurs bases, de rencontres que nous organisons à Jérusalem. Parallèlement, certains anciens s'installent ensuite avec leur famille à Hemdat Yehouda. Lph: Comment financez-vous un tel programme? R av I . M . : N o u s s o m m e s u n p e u subventionnés par l’État. Une autre partie de notre financement vient du prix de l'inscription des élèves. Malheureusement, cela ne suffit pas pour tout payer et surtout pour permettre de satisfaire à toutes les demandes: certains n'ont pas les moyens de suivre notre programme, nous souhaiterions donner plus de cours notamment sur la pensée de Manitou, organiser des tiyoulim, des shabbatot avec les soldats. En un mot, nous avons beaucoup de projets mais pas encore suffisamment de moyens. Ainsi, les donateurs privés que nous avons sont très importants pour notre enseignement et nos élèves. Lph: Un mot à la communauté francophone en Israël? Rav I.M.: Tout d'abord je voudrais re l eve r l e fa i t q u e d a n s c h a q u e promotion, nous avons deux voire trois élèves francophones et je m'en félicite. Originaire de Tunisie, ma langue maternelle est le français. Mais le plus grand cadeau que mon père m'ait donné est de m'avoir poussé à transmettre ce que j'ai appris, à ne pas renoncer à qui je suis tout en restant dans la société israélienne. Il ne faut pas se renfermer sur sa communauté car dans ce cas nous perdons beaucoup et surtout nous privons la société israélienne de nos qualités. Mehina Hemdat Yehouda Tél: 05-9944602/5 Site internet: www.chemdat.org.il


24

Interview

Eliahou Akerman Directeur de l'Institut Bkdousha Rav Shmouel Eliahou

Rav Elisha Aviner Eliahou Akerman est psychologue éducatif depuis trente ans. Il a été amené à beaucoup travailler avec la jeunesse et s'est vu de nombreuses fois demander conseil pour des problèmes de couple et de sexualité. Il est petit à petit devenu un véritable spécialiste dans ces questions. Face à la réalité d'aujourd'hui, et à des adolescents de plus en plus précoces et de plus en plus sollicités dans le domaine de la sexualité et de l’identité sexuelle, Eliahou Akerman a décidé de prendre en main un phénomène qui inquiète

Région Jérusalem

Il faut commencer par le milieu religieux, d'autant que les rabbanim y voient l’utilité et l'urgence de la situation d e n o mb reu x p arents : co m m ent parler de sexualité avec les enfants? Comment prévenir les problèmes dans ce domaine? Et surtout comment y parvenir en restant dans la pudeur et la sainteté demandées par la Torah. Eliahou Akerman a créé, pour répondre à toutes ces questions, un institut dont le nom est très révélateur de son objectif: «Bkdousha» (dans la sainteté). Il est s o u ten u p ar d e n o m b reu x Rabbanim, dont le Rav S h m o u el Eliahou. Nous l'avons rencontré afin de connaître de plus près l’institut et son projet. La rencontre a été très fructueuse et Avraham Azoulay a décidé de lancer une initiative en partenariat avec Bkdousha pour appuyer son action si importante: mettre en place une

école des parents. Il s'agirait d'organiser des conférences, des ateliers sur le thème de l'adolescence. Nous souhaitons aussi mettre en route une caravane qui se rendrait de ville en ville et traiterait des problématiques les plus centrales. Bkdousha est un institut d’utilité publique, le projet est d’importance capitale et relève de notre responsabilité à tous: il concerne nos enfants, l'avenir de notre peuple. Avraham Azoulay: Quel est le but de votre institut? Eliahou Akerman: L’idée de cet institut est d'offrir un environnement dans lequel puissent se traiter toutes les questions liées à la sexualité selon la voie de la Torah. L'accueil dans ce lieu se fait par des professionnels qui allient de façon harmonieuse leur domaine de profession et la Torah. Nous aidons à former des enseignants, des thérapeutes qui pourront donner des réponses lorsqu'il y a déjà problème. C'est la partie clinique de l'institut. L'autre partie du projet a pour but d’éviter d'avoir à en arriver à la clinique: faire de la prévention. Il s'agit d’opérer une petite révolution. Nous souhaitons apprendre au maximum d'enseignants, de parents, de rabbanim, de cadres éducatifs, en d'autres termes à tous ceux qui sont en lien direct avec les enfants, à parler de sexualité de manière vraie, pudique, dans la kdousha et sans tabou. Nous sommes aussi une adresse vers laquelle les adolescents peuvent se tourner. A.A.: Les jeunes sont-ils victimes d'un manque de communication sur le sujet? E.A.: Tous les jeunes qui arrivent chez nous avec des problèmes dans le

domaine de la sexualité sont des jeunes à qui personne n'a jamais parlé de ces sujets, que l'on n’a pas préparés. Comment un jeune aujourd'hui peutil se confronter aux I-Phones, à la pornographie sur Internet? Seule l’éducation peut apporter une réponse et les munir des outils nécessaires. Si nous voulons entrer dans tous les établissements, qu'ils soient religieux ou non, nous devons former beaucoup d'enseignants à enseigner de l'anatomopsychologie dans la spiritualité. Nous devons leur donner de la matière, des connaissances claires et profondes. Le plus important ensuite est d'apprendre comment faire passer le message. A.A.: Comment êtes-vous accueilli par les directeurs de Yeshivot lorsque vous leur dites que souhaitez former les professeurs en éducation sexuelle? E.A.: Il y a environ dix ans, on me laissait faire une conférence, pas deux... Aujourd'hui, les gens savent que c'est un défi, un problème que nous devons affronter et ils sont intéressés. A.A.: Il y a quelques semaines, vous avez tenu un forum avec de nombreux spécialistes de l'adolescence. À quoi sert cette structure? E.A.: Je ne suis pas le seul à m'occuper du sujet, et des dizaines d'autres structures le traitent aussi, chacune avec ses compétences et sa spécialité. Il va de soi que si nous unissons nos efforts et notre action, nous parviendrons à réaliser une véritable révolution dans le domaine de l'adolescence. D’où l’idée du forum: permettre aux différents responsables de ces structures de se rencontrer, d’échanger. Ainsi, nous avons défini les sujets sur lesquels nous pouvons avancer et travailler


Par Avraham Azoulay 25

Il s'agit d’opérer une petite révolution: parler de sexualité de manière vraie, pudique, dans la kdousha et sans tabou d'autant que les rabbanim y voient l’utilité et l'urgence de la situation. Nous sommes en voie de mettre en place un cours de sexologie pour personnes religieuses, notamment autour de sujets très sensibles comme celui de l’identité sexuelle et de l’homosexualité.

ensemble, nous avons constitué des petits groupes de travail avec l'objectif de se retrouver une fois tous les deux mois pour confronter nos avancées et définir les prochaines étapes. Le forum a permis aussi de designer une adresse où les parents d'adolescents peuvent se rendre: la nôtre. Nous recevons des appels de tout le pays, et nous les orientons vers les spécialistes et les instituts qui répondront à leur problème spécifique. A.A.: Quelles sont les spécialités que vous évoquez? E.A.: Un représentant du ministère de l’Éducation, qui est censé donner des réponses aux jeunes sans beaucoup de succès participe à notre projet. Par ailleurs, des organismes nous ont rejoints, comme «Levavot» du Rav Elisha Aviner qui a créé un site internet pour donner des réponses aux parents. Nous comptons aussi dans nos rangs l'association Hatzat Nefesh, une ligne d'urgence pour répondre aux questions sur l’homosexualité. Des personnalités en contact direct et au plus proche de la jeunesse font aussi partie du projet: le Rav Rimon d'Alon Shvout fait des ateliers pour les jeunes, Yona Perssburg s'occupe de l'Internet et de tout ce qui a trait à la jeunesse, Ohel Hayehoudi s'installe pendant les vacances dans une tente qui a un site relié sur Facebook 24h/24. Des milliers de jeunes lui

écrivent. Des spécialistes de l'addiction qui se battent même au niveau politique contre la diffusion de la pornographie, ainsi que des psychologues, nous apportent leur contribution. A.A.: Autour de quels thèmes avezvous construit les groupes de travail? E.A.: Un premier est juridique, il s'occupe de faire avancer la loi sur le sujet, car il n'existe rien ou presque aujourd'hui. Un second s'interroge sur la composition des groupes adéquats et performants pour travailler avec les jeunes, en prenant soin de choisir des personnes qui savent allier harmonieusement le fait d’être religieux et celui d’être psychologue. Nous essayons d’établir une liste de professionnels mais aussi d’activités possibles et adaptées dans les écoles. Tous ces groupes sont animés par le désir de trouver, d'apporter des solutions et du personnel très bien formé pour parvenir à lancer une révolution si nécessaire dans le domaine de l'adolescence. A.A.: Vous adressez-vous surtout au monde religieux dans lequel la sexualité est un sujet que l'on aborde difficilement? E.A.: Nous travaillons essentiellement avec et pour le monde religieux. Disons que nous savons que c'est bénéfique pour tout le monde, mais nous pensons qu'il faut déjà commencer par ce milieu,

A.A.: Y a-t-il dans votre équipe des personnalités du monde francophone? E.A.: Oui, nous comptons parmi nous le Rav Benjamin David de l'Institut Pouah, le Dr Michael Aboulafia ou le Rav Yona Perssburg. Par ailleurs, ma sœur, le Dr Myriam Bauer, nous a rejoints: elle est gynécologue, sexologue, spécialisée dans la gynécologie psychosomatique. A.A.: Quelles difficultés rencontrezvous? E.A.: Nous avons, Dieu merci, un très beau local qui nous a été laissé en héritage pour la cause que nous défendons. Pour le reste, il nous manque des fonds, tous les projets

Nous devons apprendre au personnel éducatif à faire passer des messages clairs et profonds que nous gérons coûtent beaucoup d'argent. Il y a malheureusement de nombreuses personnes dont nous ne pouvons pas nous occuper. Nous manquons de personnel; je paie de ma poche certaines des personnes qui travaillent avec moi dans l’institut. Afin de faciliter cette recherche financière, n o u s s o m m e s e n co u rs d e n o u s constituer en association. Institut Bkdousha www.bkdousha.co.il office@bkdousha.co.il


26

Budget

Par Valérie Halfon

Les vacances et votre compte en banque La fin de l'année scolaire approche rapidement, et avec elle la grande question: «Que vont faire les enfants pendant les vacances»? Quoique vous décidiez, une chose est certaine: ça risque de vous coûter cher. Alors que pouvez-vous faire pour limiter les dégâts sur votre compte en banque? La première chose (et si vous ne l'avez pas encore fait vous le ferez l'année prochaine), c'est de vous préparer à l'avance. Nous savons tous que les vacances scolaires commencent début juillet. Pourtant, souvent juin arrive et nous n'avons pas mis d'argent de côté pour le budget “vacances”. Quelques centaines de shékels économisés tous

Et n'oubliez pas: on peut faire énormément d'activités gratuites. Piquenique, promenades et ballades à vélo en famille..

Région Jérusalem

les mois, et ce sont des milliers de shékels à votre disposition à la fin de l'année. Dans le cas où vous êtes salarié, vos jours de vacances sont fixés en fonction de votre ancienneté. Selon la loi, et si vous travaillez à temps plein 5 jours par semaine, votre employeur doit

vous donner 10 jours de congé entre la 1ère et la 4ème année d'ancienneté, 12 jours pendant la 5ème année, 14 jours pendant la 6ème, 15 jours pendant la 7ème et ainsi de suite jusqu'à la 12ème où vous “plafonnerez” à 20 jours de vacances par an. Donc, à moins d'être dans l'enseignement, et si vous travaillez tous les deux, il faudra vous organiser. D'abord, tout dépend de l'âge de vos enfants. S'ils sont en bas âge, vous allez sans doute pouvoir les laisser avec leur Metapelet pendant la plus grande partie du mois de juillet ce qui ne changera rien à votre budget. Mais il faudra ensuite trouver un arrangement pour le reste du temps. Si vos enfants sont un petit peu plus grands, il vous faudra comparer les prix des kaytanot (centres aérés). Pour cela déterminez le prix par jour. Par exemple une Kaytana qui dure 2 semaines (sans le vendredi donc 10 jours) et qui coûte 1200 shékels, c'est 120 shékels par jour. Une autre de 3 semaines (15 jours) dont le prix est de 2100 shékels, c'est 140 shékels par jour. Sachez que certaines coûtent 280 shekels par jour! En général le prix ne comprend que la matinée et si vous désirez que votre enfant soit pris en charge dans l'après-midi il faudra rajouter le coût du Tsahoron (quelques centaines de shékels en plus). La mode aujourd'hui semble être aux kaytanot spécialisées: cuisine, équitation, cinéma... qui coûtent sensiblement plus cher que les kaytanot “normales”. Si vous pensez que cela est intéressant, et si vous pouvez vous le permettre, alors pourquoi pas? Mais le prix d'une

kaytana ne garantit pas toujours sa qualité. Les kaytanot des matnassim sont souvent de très bonne qualité pour un prix relativement raisonnable. Et si vos enfants sont dans des Tnouot Noar (mouvements de jeunesse), ils seront occupés pendant une partie des vacances pour un prix quasi-symbolique. Plus grands, ils pourront être Madrihim et parfois toucher un petit salaire. Ils pourront aussi trouver un job d'été, ce qui leur apprendra la valeur de l'argent. Il est probable qu'il faudra parfois faire appel aux grands-parents et aux autres membres de la famille. Dans certains cas, il est possible d'amener les enfants au travail si le boss le permet. Et vous aurez peut-être à choisir entre 4 jours dans un tsimer dans le nord ou deux semaines en France chez la famille (j'ai fait le calcul, ça revient parfois au même prix). On n'est pas non plus obligé de sortir tout le temps. Musées, cinés, restos, oui mais à petite dose et selon un budget préalablement établi. Et n'oubliez pas: on peut faire énormément d'activités gratuites. Pique-nique, promenades et ballades à vélo en famille... Quand il fait trop chaud, on peut rester à la maison, jouer avec les enfants, préparer ensemble le repas, discuter, rire et profiter de ces moments privilégiés passés ensemble. Parce qu'il me semble que c'est bien là l'essentiel. Valérie Halfon Conseillère en gestion familiale valerie.halfon@yahoo.com 054-5723398


Mazal Tov LPH Boutique s'associe à vos Smahot!! www.Lphboutique.com offre un Sidour personnalisé à tous les nouveaux bar mitsvah, un napperon pour Halot de Chabat aux nouveaux mariés et un livre Kriat Chema personnalisé pour les naissances. Mazal tov!!

À Ethan Chaouat, Mazal Tov pour ton entrée dans le monde des grands! Braha, santé et réussite pour toi et tes parents Francky et Sylvie. On va s'éclater à Eiyn Tsourim! À Roxane pour ta Maîtrise et pour ton anniversaire. On aurait aimé être présentes lors de la remise des diplômes pour te faire des youyous; ce n’est pas grave on espère te les faire pour tes…1 an… Nous te souhaitons que du bonheur, ta tribu fière de sa petite sœur. À Manu Braha vehatslaha pour ta nouvelle place!! Je ne suis pas sûre

que ton départ ne cause pas une crise gouvernementale… À Yonathan le roi des shovavim pour tes 4 ans de bonheur; nous t’en souhaitons encore plein d’autres. Tes cousins et cousines qui adorent faire le balagan avec toi! À David et Léa Oaknine pour la naissance de la petite Elisheva. Que ce nouveau bébé vous apporte joie, bonheur, santé et parnassa, ainsi qu’aux grands-parents. Mazal Tov

27


28

Des livres et vous

La Justification de la Loi David Halivni

Région Jérusalem

David Halivni est un érudit talmudique particulier. Né en Transylvanie en 1927, rabbin depuis l'âge de quinze ans, David Halivni fut l'élève à Sighet de son grand-

père, Yeshayah Weiss, puis plus tard de l'autre côté de l'Atlantique, du Rav Saül Lieberman. Entre ces deux maîtres, Auschwitz et la Shoah, avec pour unique fil conducteur l'étude du Talmud. Prix Bialik de pensée juive, il devient en 1985 professeur à l'université Columbia à New York. En 2005, il monte en Israël à Jérusalem. Prix Israël pour son œuvre sur le Talmud en 2008, il continue d'étudier et d'enseigner le Talmud à l'Université Hébraïque de Jérusalem (où il donne un cours hebdomadaire) et à l'université de Bar-Ilan. Bien que l'homme soit d'une grande simplicité, son œuvre a de quoi intimider. Écrite dans un hébreu proche de l'hébreu rabbinique classique, son œuvre intitulée Meqorot ou-Messorot, consiste en plusieurs volumes de commentaires sur le Talmud Babli. À ce jour huit volumes sont parus. Comme les commentateurs classiques et modernes, David Halivni porte une

attention extrême aux singularités du texte talmudique. L'originalité de son œuvre tient dans la réponse qu'il apporte: les rédacteurs du Talmud, c'est-à-dire les Sages qui en furent les artisans et lui donnèrent la forme que nous lui connaissons, eurent à se confronter – dès son élaboration – à son imperfection, c'est-à-dire au caractère lacunaire des délibérations expliquant les lois. La matière première, si l'on peut dire, du travail de David Halivni est la partie dialectique de la Guemara (en araméen, le chaqla vetaria), le fil subtil des argumentations qui charpentent l'ensemble du Talmud. La thèse de David Halivni est que ce chaqla vetaria est pour l'essentiel l'œuvre de sages anonymes, qu'il appelle Stammaïm, postérieurs aux Amoraïm. Si la perception d'une strate de développement anonyme (stam) dans le Talmud n'est pas nouvelle (certains Richonim, dont les Baalé


Par Florian Deloup Wolfowicz

Tossafot, font explicitement référence au stam), l'analyse systématique du stam est une caractéristique de la méthode de David Halivni. D'où vint l'intérêt de conserver les arguments et non seulement l'arrêté de loi, la halakhah psouqah? La conscience de l'importance de préserver les délibérations (et non seulement les conclusions) n'est pas une donnée historique constante et

uniforme. Selon David Halivni, même si elle plonge ses racines dans le midrach, la volonté de conserver le chaqla vetaria se développa après l'époque des Amoraïm. La reconstruction des arguments à partir de fragments de traditions – la justification de la Loi – devint alors une entreprise collective majeure. Or les Stammaïm ne disposaient p a s d e to u te s l e s s o u rc e s nécessaires à la résolution de leurs difficultés. En conséquence ils durent conjecturer et reconstruire les discussions et les débats à partir du matériel lacunaire dont ils disposaient. Cette thèse diffère du point de vue classique selon lequel la Guemara, et avec elle le Talmud, se clôt avec les Amoraïm à la fin du cinquième siècle. Elle s'oppose aussi au point de vue selon lequel tous les détails des arguments étaient conservés par les sages. Elle explique pourquoi de nombreux passages talmudiques sont peu respectueux du sens littéral: les Stammaïm étaient souvent contraints d'expliquer le texte de cette manière.

29

Ils connaissaient parfaitement les lois (la Michnah) mais non les arguments dialectiques qui avaient permis d'y aboutir. Récemment l'institut Wolfowicz a publié la traduction en français d'un essai de David Halivni présentant la synthèse de ses recherches, intitulé «La Justification de la Loi». La loi orale peutelle se justifier? Comment et pourquoi peut-elle en venir à le faire? Justifier, est-ce affaiblir ou renforcer l'autorité de la loi? Comment les Stammaïm reconstruisirent-ils les arguments de leurs prédécesseurs? Telles sont quelques-unes des questions au cœur du livre de David Halivni. Ouvrage capital sur la genèse du Talmud, La Justification de la Loi retrace la trajectoire de plus de deux mille ans d'exégèse rabbinique en interrogeant l'argumentation à la racine de la pensée juive. L'ouvrage est disponible notamment à la librairie Vice-Versa, à Jérusalem (02 624 4412) et à l'Institut Wolfowicz à Modi'in (08 975 1644). Liste complète sur http://shakla-vetaria.blogspot.com


30

Côté psy

Un processus thérapeutique: la téchouva

Région Jérusalem

L’être humain est un être de langage. Comment pourrait-il se libérer sans parler? C’est parce que l’inconscient est structuré comme un langage que nous pouvons faire Téchouva. La Téchouva est une libération en profondeur, c’est une sortie d’Égypte, une sortie de nos étroitesses et de l’esclavage du déterminisme: je nais esclave, je meurs esclave. On ne peut pas dissocier la téchouva du travail thérapeutique. La Téchouva, ce n’est pas partir prier trois jours dans le désert et revenir ensuite à notre connu. Faire Téchouva c’est partir pour ne plus revenir, c’est avancer vers l’inconnu avec l’intuition que cet inconnu nous conduit vers la plénitude. Comme le dit le Rav Kujavski: «Nous ne sommes pas responsables de nos origines mais nous sommes responsables de ce que nous en faisons». Qu’est-ce à dire? En d’autres termes nous pouvons dire que notre origine est notre déterminisme: biologique, historique, sexuel, culturel, etc… et ce que nous faisons de notre déterminisme dépend du fait que nous exerçons ou non notre libre-arbitre. Faire Téchouva, c’est exercer enfin notre libre-arbitre. Durant les premières années de notre vie nous sommes régis par les problématiques familiales qui nous orientent à notre corps défendant vers des difficultés plus ou moins grandes. Si nous voulons combattre ces échecs et ces difficultés par une surenchère au niveau de la pratique des mitsvot, nous ne sortons pas du déterminisme. Faire téchouva consiste

à ré-envisager notre histoire familiale afin de comprendre pourquoi nous répétons toujours les mêmes difficultés. Cette compréhension ne peut se borner à un savoir concernant l’objectivité de l’histoire familiale. Par exemple: «Mes grands-parents furent déportés, mon père est renfermé et moi je ne rencontre personne avec qui construire un foyer, c’est une histoire familiale difficile, c’est logique!» Certes c’est logique, mais l’inconscient fonctionne de façon analogique, c’est-à-dire par association d’idées et de ressentis. Et c’est en entrant dans mon histoire personnelle par associations d’idées et de ressentis que progressivement je redécouvre émotionnellement l’histoire de ma famille. Je comprends alors, de l’intérieur, avec ma sensibilité, et non plus seulement avec mon intellect, que si mon père a perdu ses parents, il se sent abandonné et moi, par voie de conséquence je ne peux m’autoriser à aller vers moi-même sans ressentir qu’à mon tour je l’abandonne. Ainsi, je m’organise «inconsciemment» pour ne rencontrer personne ou rencontrer les mauvaises personnes avec lesquelles il m’est impossible de construire. Il n’existe pas d’événement à l’origine d’un symptôme, mais bien plutôt une problématique, une organisation relationnelle particulière structurée autour de trous noirs, de non-dits. Le travail thérapeutique va consister à trouver ce que ces trous noirs nous cachent. Quelles sont les émotions qu’ ils gardent prisonnières? Les douleurs que nous ne sommes pas

Ruth Zait

Psychologue

capables d’assumer. Notre psychisme est constitué de deux réalités: une réalité objective et consciente et une réalité subjective et principalement inconsciente. Ces deux réalités ne devraient en faire qu’une. Je nomme (mise en mots consciente) mon ressenti (ma subjectivité). Cette mise en mots de quelque chose qui jusqu’alors restait flou, sans contour, sans existence puisque sans mot devient réel, devient connu, devient compréhensible. Tant que ce ressenti restait enfoui, hors d’atteinte, il me causait de multiples symptômes allant de la simple tristesse à l’échec en passant par la maladie ou l’accident. Maintenant que je suis allée le chercher dans la profondeur de mon inconscient et que je le maintiens à la surface de ma conscience par ma mise en mots, il participe à la construction de ma personnalité. L’inconscient est en potentialité de devenir conscient, mais pour ce faire je me dois de me transformer, je me dois de faire ma propre traversée du désert, de travailler à mon propre dépouillement, afin de me nettoyer de toutes les klipot qui m’ont été transmises par mon contexte déterminé. C ’est un processus long mais passionnant car il nous permet d’envisager la réalité derrière l’apparence et c’est ainsi que nous grandissons dans la connaissance. Cette connaissance qui nous révèle les secrets de la Torah. Ruth Zait, 054 429 51 97 ruthzait02@gmail.com


L'Air du temps

Par Daniel Gal

31

La bonne formule

Le maire actuel a pris l'heureuse initiative d'organiser la venue de «Formula 1» à Jérusalem et voilà que les râleurs de service déversent sur lui leurs critiques les plus virulentes: la ville va être paralysée, les principaux axes routiers interdits d'accès... On veut nous faire oublier que depuis plusieurs décennies des délégations étrangères et des chefs

d’États qui se disent bienveillants et soucieux de l'avenir d'Israël nous visitent en nous suggérant chaque fois des plans de paix qui servent tant de causes mais pas obligatoirement celles d'Israël. De toute façon ces plans ne durent que le temps d'une rose. D'autres prétendent que des automobiles de course au pied des murailles, ce n'est pas dans l'esprit

de Jérusalem. Faudrait-il rappeler à ces braves gens que les murailles de Jérusalem ont en vu d'autres: les blindés de la Légion arabe avec à leur tête Glubb Pacha ou les légions romaines assiégeant la ville pour la détruire, les chevaliers croisés ou bien les assaillants arabes avec à leur tête Salah Eddine, sans oublier les hordes perses de Sanheriv ou bien celles de nombreux conquérants, étaient-ils dans l'esprit de Jérusalem? Je me suis promené le long du parcours de ce rallye automobile. J'y ai vu avec beaucoup d'émotion des milliers de familles juives et arabes, parents et enfants, se côtoyer dans une ambiance paisible de fête et de joie. Vivre côte à côte en parfaite harmonie, n'est-ce pas notre souhait le plus fervent? Alors si Formula Uno a contribué à ce moment de détente, peut-être est-ce là la bonne formule!


32

3 sinon rien

Le mari, très en colère, appelle la réception de l' hôtel: - S'il vous plaît, pouvez-vous venir rapidement, je viens d'avoir une discussion avec ma femme et elle dit qu'elle va sauter par la fenêtre. - Désolé Monsieur, mais c'est un problème personnel. - Oui mais la fenêtre ne s'ouvre pas et ça c'est un problème de maintenance!!!

Région Jérusalem

Papy explique à son petit-fils: - Quand j’ai des problèmes de digestion, je bois une bière, pas d’appétit un pastis, une baisse de tension du blanc, un peu trop de tension du rouge,si je fais de la tachycardie un grand verre de whisky, si j’ai un coup de froid un grog, si j’ai une indigestion un verre de cognac! - Papy, et c’est quand que tu bois de l’eau? - Tiens, c’est bien d’en parler, c’est une maladie que je n’ai encore jamais eue!

Camarade, si tu avais deux maisons, en donnerais-tu une à la révolution? - Oui! répond le camarade. - Et si tu avais deux voitures de luxe, en donnerais-tu une à la révolution? - Oui! répond de nouveau le camarade. - Et si tu avais un million sur ton compte en banque, en donnerais-tu la moitié à la révolution? - Bien sûr que je le donnerais! répond fièrement le camarade. - Et si tu avais deux poules, en donnerais-tu une à la révolution? - Non! répond le camarade. - Mais... Pourquoi donnerais-tu une maison si tu en avais deux, une voiture si tu en avais deux, 500000 si tu avais un million... et ne donneraistu pas une poule si tu en avais deux? - Mais parce que les poules, je les ai!


La recette de Vivi Taboulé libanais

Ingrédients

(pour 5 pers)

• 1 poignée de boulgour brun • 2 bottes de persil plat • 1 botte de menthe fraîche • 4 grosses tomates fermes • 1 botte d'oignons verts • 1 citron • 3 c. à soupe d'huile d'olive • 2 pincées de sel

Préparation Verser le boulgour dans un bol d'eau et laisser ramollir. Laver, équeuter et hacher le persil. Faire la même chose avec la menthe. Mettre ensuite le persil et la menthe dans un saladier. Émincer finement les oignons verts et couper les tomates en petits dés puis les ajouter au saladier. Égoutter le boulgour ramolli puis l'ajouter au saladier. Arroser le boulgour avec le jus de citron, ajouter l'huile d'olive et le sel.

Bon appétit


‫‪34‬‬

‫‪Enigme‬‬

‫חידה‬

‫המנצחות הראשונות‪:‬‬

‫כיתה ז'‪ ,‬בית ספר‬ ‫תולדות ניסים‬

‫חידת השבוע‪:‬‬ ‫איזה מספר אם תוסיפו לו את‬ ‫המספר ‪ 3‬או תכפילו אותו ב‪3‬‬

‫המנצחים הבאים‪:‬‬ ‫‪1.1‬שיראל ואליאל דוד מירמוביץ‬ ‫‪2.2‬לאה רוטנמר‬ ‫‪3.3‬רועי אלמקיי‪ ,‬אשדוד‬ ‫‪4.4‬דניאל אסרף ירושלים‬

‫תשובה‪ 2 :‬לחלק ל‪ ,8-‬שזה ‪ ,0.25‬ועוד ‪,6‬‬ ‫שזה ‪ 6.25‬כפול ‪ 4‬שזה ‪25‬‬

‫תקבלו את אותה תוצאה?‬

‫שלח לנו את התשובה הנכונה למייל הבא‪:‬‬

‫‪guitelbenishay@gmail.com‬‬

‫‪Envoyez la bonne réponse au mail suivant:‬‬ ‫‪guitelbenishay@gmail.com‬‬

‫!!‪LPH Boutique félicite les gagnants‬‬ ‫‪www.lphboutique.com offre au gagnant un bracelet‬‬ ‫‪Tsahal et aux 4 suivants un bracelet de la chance.‬‬ ‫‪Les gagnants de la semaine sont invités à prendre‬‬ ‫‪contact avec LPH Boutique au numéro suivant:‬‬

‫‪Tel: 02-6223734‬‬

‫מצאו את ‪ 7‬ההבדלים‬ ‫ל‪-‬ה ִּקיר‪( ...‬במדבר כב'‪ ,‬כה')"‬ ‫ַת ָּל ֵחץ ֶא ַ‬ ‫ת‪-‬מ ְל ַא ְך יְהוָה‪ ,‬ו ִּ‬ ‫ַת ֶרא ָה ָאתוֹן ֶא ַ‬ ‫"ו ֵּ‬


‫קיד הבדו‬

‫‪35‬‬

‫חידון לפרשת בלק‬ ‫ג(‬

‫ד(‬

‫ב(‬

‫‪2‬‬

‫מי היה ציפור?‬

‫‪3‬‬

‫כמה נביאים היו לאומות העולם כולל בלעם?‬

‫‪4‬‬

‫מי נתן רמז ל‪ 3-‬הרגלים לבלעם?‬

‫‪5‬‬

‫מי‪ ,‬חוץ מבלק‪ ,‬זכה ששמו ינתן לפרשה בספר במדבר?‬

‫‪1‬‬

‫באתון‪.‬‬

‫תשלחו אלינו את הבדיחות שלכם במייל‬ ‫‪lph.manou@gmail.com‬‬

‫‪2‬‬

‫ילדים! הגיע תורכם לשלוח לנו בדיחות!‬

‫אבא של בלק‪.‬‬

‫תודה לאדרת פילוס‪ ,‬מבית אל‪.‬‬

‫‪3‬‬

‫ילד שואל את המורה שלו‪ :‬המורה יש למורים‬ ‫אקדחים? המורה עונה לו‪ :‬לא‪ ,‬למה? הילד אומר לה‪:‬‬ ‫אז למה המורות אומרות 'אתה על הכוונת שלי'?‬

‫שבעה‪.‬‬

‫מנכ"ל חברת קוקה קולה שאל את מנהל המכירות‬ ‫של המפעל איך להגדיל את נתח המכירות?‬ ‫תשובתו‪" :‬בעזרת השם!" תודה לאמה עשוש‪ ,‬מכוכב יעקב‪.‬‬ ‫בחור שואל את חברתו הבלונדינית‪ :‬הגידי לי אם‬ ‫האורות המהבהבים של האותו עובדים‪.‬‬ ‫הבלונדינית יוצאת ואומרת‪" :‬עובד‪ ,‬לא עובד‪ ,‬עובד‪,‬‬ ‫לא עובד‪ "...‬תודה לדבורה מטה‪ ,‬בית שמש‪.‬‬

‫מרמזת לו שהוא בדרך לעקור אומה החוגגת‬

‫ב‬

‫האתון כשהיא מעירה לו‪..." :‬כי הכיתני זה שלש רגלים"‪.‬‬

‫דיחות‬

‫סל התשובות‬

‫שלש רגלים בשנה‪.‬‬

‫בלק‬

‫קרח ופנחס‪.‬‬

‫פנחס‬

‫מטות‪-‬מסעי‬

‫דברים‬

‫ואתחנן‬

‫עקב‬

‫‪4‬‬

‫א(‬

‫‪5‬‬

‫‪1‬‬

‫מה היה אמצעי התחבורה של בלק?‬


Les Z'infos pratiques Cours et Conférences Ashdod Cours de pensée juive par la Rabbanit Penina Zini tous les mercredis à 17h30. Rens. Ruth: 054-8401379 ou Gisèle: 057-388394.

Netanya Matinée de Torah au féminin 'Ayeka' le lundi 24 juin de 9h à 12h30 Rav Uzan de Bne Brack et le Rav Ytshak Houri: ptit dej + stands. Paf 20 sh. Rens Rina: 0526864508. Synagogue Sidi Fredj Halimi 10 Kikar Haatsmaout.

Ashkelon Kol Ashkelone: cours pour femmes par la Rabbanite Dina Hadjadj: samedi à 16h30 sur la paracha. Kollel Mametakeli - Quartier Neve Ilan. Rens. 054-2142682

Ashdod C o n fé re n c e d e R a h a m i m D a h a n "médecine préventive" le 7 juillet à 20h. Matnas "he tene" 9, rue Shmouel Hanaguid Ezor He. Paf. 10 sh. Rens. 0548401379 052-7388394. Nouvelle série de cours par le thérapeute et conférencier de groupe du centre Adler Mr Gabriel Arzoin les mercredis à 20h30. Rens: 054-8401379 ou 052-7388394. Cours d'oulpan d'expression parlée par Abigaël Shoukroun.Tous les mardis à 17h15. Rens: 054-8401379 0527388394

médecine préventive selon la Torah" le dim. 23 juin à 20h30. Centre communautaire Emouna Chelema, 9 rue Rivka. Paf 20 sh. À l'occasion de la Hazkara de Theodor Herzl, soirée débat lundi 24 juin à 20h avec Georges Weisz auteur de "Herzl, une nouvelle lecture", et projection d'un film de David Szerman. Centre communautaire Emouna 9 rue Rivka. Entrée libre Communauté Kyirat Hana David, Hilloula du Or HaHaïm Hakadosh, Rabbi Haïm Ben Attar, le sam 22 juin à 19h10: Minha suivit de Seoudat Chelichit et d'un cours du Rav Menahem Chouraqui sur: «un Messie et son nom est Haïm». 10 rue Yotam. Wizo ''Andrée Salomon’' journée biblique: ''Terre d'Israël et peuple juif: promesse divine'' Leiloui Nichmat' Yvonne Messouda Nassi le dim 23 juin: 10h30 Dr Herve Rehby, 12h à 13h brunch halavi, 13h30 Rav Ouri Cherki. 1 rue Mapou. Insc. Oblig. 050-7796756 052-7331698 Conférence exceptionnelle du Rav Chalom Rosilio sur ‘’La création de l'univers - le mystère de Berechit’’. Des réponses claires et inédites sur un sujet passionnant et mystérieux le dim. 23 juin à 20h30. Synagogue Yismah Lev 29 rue Mikhline à Bayit Végan. Rens. 0549406884

Cours de Yoel Benharrosh le dim. 23 juin à 20h chez Mme Touati 9 rue Diskin.

Shir Ha Nashim: centre d'étude féminin de Baka; Leiloui Nichmat Meir Marvin: merc. 26 juin à 9h30 Rav Raphael Sadin et à 10h45 Rav Eliaou Uzan. Synagogue Beit Yossef 10 rue Mekor Haim. Graziella: 054-4874337.

Conférence de Rahamim Dahan: "la

Wizo Section Dona Gracia: présentation

Jérusalem

et dédicace de l’ouvrage du Dr Claude Salama «Une heure pour dix Juifs – La Déclaration» le jeudi 27 juin à 19h. suivie d’une conf. du Prof. Benno Gross: «La Shoah, «solution finale»… solution de quel problème?». Centre Frankforter: 80 Dereh Betlehem (Baka). La conférence sera suivie d’une collation -P.A.F: 20 sh. La Midrechet Hen organise un séminaire d'été les 7 et 8 juillet sur le thème "De La Dispersion à l'Unité". Réservez ces dates!! Centre Emouna, 9 Rue Rivka, Baka.

Détente Les Tiyulim de Voir Israël: 2-4/7: 3 jours - 2 nuits en Galilée Occidentale: Akko- Roch Han i kra, Loh amei Haghetatot.... Edith Levy-Neumand Guide francophone en Israël. www. voirisrael.com 054-2307474 972-(0)29964903

Ashdod Hilloula du Tsadik Rav Haïm Ben Attar, Or Hahaïm Hakadosh, le dim. 23 juin départ des toboggans à 17h. Rens. 0548401379 052-7388394 Venez exaucer votre vœu au Tsadik Meshfetenech de Givat Haïm le dim. 30 juin, départ des toboggans à 17h. Rens. 054-8401379 052-7388394. Vente exclusive dim. 23 juin de 10h à 20 h: Péot grdes marques, foulards, maillots tsniout, habits élégants, accessoires, bijoux, maquillage... Hanourit 18 - 0529552785

Jérusalem Le Moadon ”Guil Zahav ” d’AMI et du Centre Ross: merc. 26 juin, 1/2


journée au musée des prisonniers de la résistance à Jérusalem. PAF adhérents 15 sh, Non adhérents 20 sh. Rdv à 13h45 à la Tahanat Rakevet de la mairie. Insc. Oblig. 02-6235788

conférences… à partir de 1.715 $/pers. (hébergement pr 2 pers.) Oulpan "sec", sans hébergement, sans excursions: 599$. Rés.: +972(0)2 622 36 55 / +33(0)1 83 64 51 29 israeloffice@fsju.org

Tiyoul de fin de cycle d'études à Zikhron Yaacov ainsi qu'à Binyamina, avec le Rav Haïm Dynovisz et le Rav Sellem le merc. 26 juin de 8h à 20h. Guide David Mansour, visite du musée, des caves, dégustation de vins. PAF tt compris: 120 sh. Places très limitées. Res.: Chimchone: 054-3189655

Cours d'oulpan d'expression parlée les mardis et jeudis à partir de 17h15. Matnas He Tene, 9 Rue Shmouel Hanaguid. Rens. 054-8401379 052 7388394

Concert de la Chorale de Baka dirigée par Deborah Benassouli le jeudi 27 juin à 21h. Nostalmania: la chanson d'hier et d'aujourd'hui: Berger, Samson, Cabrel, Legrand, Leforestier, Moustaki, Gospel…. Après le concert Patrick et sa guitare vous feront chanter les plus belles chansons françaises. Matnass Baka 3 rue Issachar. PAF: 10 sh. Collation.

Informations Le FSJU-Délégation Israël et l’Expérience Israélienne - Département Europe proposent: du 4 au 22 août: apprentissage intensif de l’hébreu moderne. Tel Aviv, Jérusalem, Ashdod, Natanya, avec ou sans hébergement. Forfait: cours, excursions, hébergement,

Ashdod

Kaetana au Matnas He Tene pour les Olim Hadashim de 6 à 14 ans, du 31 juillet au 13 août. Rens. Ruth 0548401379

Jérusalem AMI, Alyah et Meilleure Intégration, «Rak Yvrit»: conversation en hébreu autour d’un café gâteau le dim. 30 juin à 13h45. Niveau de conversation aleph - beit. Bureaux AMI Keren Hayessod 25. PAF 10 sh. Insc. Oblig. 02-6235788 "Nifgashim" pour célibataires de 26-36 ans sur les montagnes de Jérusalem. Ballade et petit déjeuner sur le "Chvil Hamaayanot" vend. 28 juin. Rens. et insc.: Magali: 054-7864137 Les «jeudis d’AMI» Alyah et Meilleure Intégration. Permanence de soutien et conseils aux nouveaux immigrants.

Venez poser vos questions sur les caisses de maladie, le Bitoua’h Leumi, les retraites, la traduction et la rédaction de documents, les démarches dans Jérusalem. Sur Rdv 02-6235788 ou info@ami-israel.org

Vacances Horeinou: séjours en Israël pour les séniors francophones (65+), entre le 7 juillet et 18 août, session de deux semaines: Netanya, Jérusalem et Zichron Ya'akov. Activités et deux excursions hebdomadaires: Tibériade, Jérusalem, Tel-Aviv, Mer morte. Rens: sur le site www.programmeisrael.org ou d'Israël 052-6048281 de France 0182883781 Wizo Natanya section francophone: festival de la danse à Carmiel, 3 jrs - 2 nuits du 23 au 25 juillet. Kibbutz Moran en 1/2 pension. Transport, hôtel, festival, excursions. Rés. 052-4201358 054-7584871 U.S.A. cet été, 2 circuits exclusifs, Toronto – New York, Côte Est, 10 jrs de balades américaines, et le grand tour de 14 nuits pour couples et familles de New York à Los Angeles, Las Vegas, le parc Yosemite et San Francisco, hôtels 3/4*, visites guidées en français. Insc. Stephane 054-3050478


38

Les bonnes Z'adresses

ARCHITECTE Ingénieur Herzel Chouai

Pour tout rajout d’ascenseur, balcons, Agrandissement, Tama 38, Accessibilité handicapés.

T: 0546-550912 / 050-4260466

CALL CENTER Innitel, les Pro du Call Center

Ordi, cablage réseau, Mini prix pour les communications, predictif dialer + CRM, enregistrements sans engagements, licences illimitées. www.innitel.com

T: 072-2463700 / 054-7234520

DÉMÉNAGEMENT Eli&co déménagement

P r o f e s s i o n n e l . Tr a v a i l g a r a n t i , assurances, montage et démontage de meubles par menuisier, cartons fournis, garde-meubles, service dans tout Israël.

T: 054-4345845

Déménagement Ido

À l a f ra n ç a i s e . G a r d e m e u b l e s , démontage, cartons, assurance. Prix intéressants. Poss. dans Yichouvim.

David: 050-5311126

DÉPANNAGE 100% Plomberie

P l o m b e r i e e t c h a u ffa ge . 2 0 a n s d’expériences - Prix compétitifs. Intervention rapide. Jérusalem et sa région. Aaron Hayoun: 054-

2003136 - 077-5502319

ESTHÉTIQUE Mena Coiffeuse Styliste

Coupe de transformation, couleur, transparence.Relook vos perruques. Jérusalem Baka

Région Jérusalem

Sur RV: 052-7166977

ÉVÈNEMENTIEL Dragée d’art - buffet sucré d’art Laissez un souvenir sucré de vos soirées... Pensez aux dragées! Nouveau: buffet de bonbons aussi beau que bon.

Sabine: 050-3574650 Laetitia: 050-3501063

DJ Daniel Tous répertoires musicaux. Seul ou avec Blacks de Dimona, chanteurs et musiciens. Animation francophone. S’adapte à votre budget, Ambiance assurée.

T: 054-5758241

Dr. Nicole Klapisch Rehavia Atta c h é e à H a d a s s a . Psyc h i at re . Psychanalyste. Thérapies. Français. Hébreu. Anglais. Habilitée à remplir feuilles SFE, mutuelles.

T: 02-5631318

Raanana Medical Center Promotion Minceur Express 10 séances. Stimulation des tissus, déstockage, raffermissement de la peau, diminution des volumes. Adieu aux rondeurs!

T: 09-8856780

SERVICES Assistance Rangement

Nooshi Informatique

Rangement de votre maison. Travail rapide, soigné. Empaquetage, déballage et rangement lors de déménagement. Service ponctuel ou régulier.

10 ans d’expérience. Pour particuliers et entreprises. Réparations, ventes, installations.

Laurent le Taxi

INFORMATIQUE

Alexis: 050-6006565

MODE Myra Spécialiste robes de mariée Sur mesure et en location. Réalise aussi vos tenues de soirée. www.myra.co.il

T: 052-8786607 / 02-6523455 Ayala (Nicole) et Deborah Couture Création de robes de mariée et de soirée haute couture. Location à partir de 2500 sh. Robe, tunique et retouches

T: 052-5341738 / 02-5909431

C.Line Location de robes de soirée, vous invite à venir voir son grand choix de robes du soir et de cocktail. Sur RDV uniquement.

T:052-8017544

SANTÉ

Shoshana Coiffure à Domicile

Haya pour votre bien être

À Netanya. Coupes, brushings, mèches, couleurs ss ammoniaque, permanentes, spécialiste Perruque, coiffure mixte à la française, diplômée, plus de 15 ans d’expérience.

Pédicure médicale, traitement des pieds. Champignons, ongles incarnés,durillons. Maquillage permanent, epilation. Faux ongles, acryl et vernis gel. Se déplace Ashdod, Jérusalem.

Sur RDV: 052-7798307

T: 050-8458609

Odile: 054-625 4441 Service dans tout Israël et Aéroport 24h/24. Service VIP. 15% de réduction aux lecteurs du LPH valable jusqu’au 30/6

T: 054-2298228

Tout Travaux de Serrurie Serrure, clés, télécommande de parking et désinfection des cafards.

T: 052-8778055

TRAVAUX Ganeidan Jardinier Paysagiste Réalisation de jardins, terrasses, bassins, rocailles, fausses pierres et faux bois Site: ganeydan. com

T: 054-4359862

Petits et gros travaux

Pe i nt u re , ré n ovat i o n , ca r re l a ge , toitureTravail sérieux et soigné.

Moshé: 054-5746164 02-9996164

​L2 Travaux Rénovation

Plâtre, peinture, carrelage, toiture,électricité, plomberie. Petites réparations.Devis entièrmt gratuit, suivi d’architecte et ingénieur.

Simon: 054-7461451 Eitan: 0546896631


Les p'tites Z'annonces www.lph-annonces.com Commerces et Bureaux Jérusalem

A vendre café-restaurant ds zone industrielle demandée. Entreprise active et bénéficiaire depuis 4 ans. Large clientèle et fidélisée. Fort potentiel. Rens.: 054-2853082 1.

Locations Vacances Paris

Paris 19e: grd F2 meublé, aéré, tt confort, 4 places, tv, internet, tel, casher. Boucher casher et sina, métro 3 mn. 053-2832436

02-6426353 052-2602608 Rue Rishon Letsion: 6 couchages, tt confort, à 2 pas de la plage. Rita Dahan Immobilier 052-2901208 8.

Desert de Judee Maison pastorale, 6 pces, jusqu’à 10 pers, vue sublime, calme, clim, 2 nvx, 4 wc, 3 sdbs, cuisine cachere stricte. 20 mn de Jérusalem, 15 mn Mer Morte. Loc semaine à partir du 4 juillet. Michel 052-5525094 9.

Kfar Adumim

2.

Paris 19eme, rue Manin joli f2 meublé tt confort - 4 lits, TV led. free tel/fax, proche syna et commerces cacher. Pour vacances sem ou quinz. T: 09-8614552 ou 054-4224026

3.

Eilat 4. Incroyable! Promo du 2/6 au 23/6 (dim au jeu): Herods 5*. Accueil + Privileges VIP. promo ete: 1ch 2ad+2enf 4.990 sh, 2ch 2 ad+3enf 6.990 sh. Spécial fetes Tichri: 3.990 sh/5.490 sh. Tte autre période poss, diverses suites selon nombre. Tel: 052-8250876.

Maison avec piscine privée, jusqu’à 7 couchages,tout confort, linge de maison fourni. Tel: 054-5269826 5.

Tzfat Studio neuf à louer pour Shabbat et semaine, quartier haredi, proche Vieille Ville, entrmt équipé, 4 couchages. 050-4130896 052-7158225 6.

Nétanya Luxueux studio, face mer (promenade pietonne) dans appart-hotel, entierement équipé, cuisine strictement cacher, pour week end, 3 jours ou sem.

7.

10. Villa luxueuse, 6.5 pces, piscine chauffée privée, jaccuzzi, clim, jardin, vue, entièrement meublée. Poss. de soins hydrothérapie. 050-5457070 yehuda@gkl.co.il

Jérusalem 11. Katamon Hayeshana: 3 pces, résidentiel, entièrement meublé, strictement casher, machine à laver, sèche linge, clim, linge maison, cables, internet wi-fi. Pour shabbatot, vacances et haguim. 4.000sh/sem. Evelyne: 0544643799 12. Har Homa: 3 pces, meuble tt confort, clim, strictement casher, 7 couchages. Contact: 054-6888565 eleazar-18@hotmail.com 13. Large gamme d’apts meublés et équipés à louer ds quartiers centraux de Jérusalem: Centre ville, Mamilla, Emek Refaim, Baka... Tzion Apartments, Emmanuel: 054-629-0632 14. Arnona: Beau 3 pces calme entièrement meublé, 2ème ét., 5-6 couchages, terrasse, WIFI, machine à laver, cuisine très bien équipée. Proche Baka. Tzion Apartments, Emmanuel: 054-6290632 15.

Centre ville: 2 pces moderne ds

imm moderne, 2 asc., securité, entièrement meublé, 4 couchages, terrasse, TV/cable, WIFI, machine à laver/sèche linge. Proche de Mahane Yehuda, Yafo, Ben Yehuda. Tzion Apartments, Emmanuel: 054-629-0632 16. Tzion Apartments met à votre service son sérieux et son expérience pour assurer la gestion locative en locations saisonnières de vos biens. Bon rendement. Emmanuel: 054-6290632 17. Talbieh/Centre Ville/Rehavia: au croisement des plus beaux quartiers, magnifique 3 pces avec terrasse et vue splendide, 5 couchages, strictement cacher, entièrement meublé et equipé. Tzion Apartments, Emmanuel: 054-6290632 18. Malha: Appt très agréable, 4 couchages, clim, wifi, tt neuf équipé, 3 mn canyon Malha, bus, train. 55€ /journée. + 50€ charges. Hubert: 058-7297955 19. Ramot B: Aout: villa 6 pces, casher lamehadrin, vue spectaculaire, clim, wifi, proche synagogues, transports, centre commercial. Min. 2 sem 9.000 sh/sem. Photos sur demande. 0544313998 rochelmiller@gmail.com 20. Bayt Vagan: Ouziel, entièrement meublé, cuisine et sdb aménagé; linge de maison, pour courtes durees. Tél: 054-5278500 02-6415054 21. Au coeur de Jérusalem: Nahlaot, Shaarei Hessed, Rehavia: T1, T2, T3 meublés, calmes, état neuf. De 15 jrs à 3 mois. Claude 054-3170612

Locations Particuliers Jérusalem 22.

Beit Vegan: quartier Léo Weiss-


man, vaste 2.5 pces, 57 m2, parfait état, clim. asc.Dispo à partir de juillet. Loyer 3.000 sh. Arnona et vad bait compris. Tél 054-7006512

asc., vue panoramique, proche synagogue/bus, suite parentale, cuisine us, prkg. 18.000 sh/mois. Tamar Israel: 026330933 Albert www.tamar-israel.com

23. Baka Talpiot: joli 3 pces, clair, clim, doud chemech. Immédiat. 3.750 sh arnona comprise. 054-4694742

31. Baka: Projet luxueux, 3 pces, 85 m2, balcon, 2eme ét, asc chab, suite parentale, clim, cave, parkg. 6.700 sh. Rubens Immobilier, Myriam: 0547223911 02-5666016. www.ruben1. com

Agences Nétanya 24. Rue Smilanski 28, 4ème ét, asc, 3.5 pces, 95 m2, rénové, prkg, ensoleillé, cuisine aménagée, clim. 4.100 sh/mois. Tel 054-4992223

Tel Aviv Kerem Hatemanim: Ds bel imm neuf, 4 pces, 80 m2, cuisine équipée, 5ème ét, asc, parkg privé. Libre le 1er Sept. 7.500 sh/mois. Exclusive Immobilier 03-5161260 25.

​​ N eve ​ Tsedek - appart​. luxueux, entièremt rénové, 120m​², 4 pces, 2è​​ ét. 8.000 sh. Exclusive Immobilier 035161260​ 26.

​Q uart de mer: appart. ​à ne pas manquer, entièremt rénové, quartier très demand​é, très proche mer, 65 m​², 3 pces, 2è ét​., asc. 7.500 sh. Exclusive Immobilier 03-5161260​ 27.

Jérusalem Kiriat Moshé: sd’ Hertzl: beau 3 pces, 70m², 2ème ét., entièrmt rénové et meublé avec électroménager. Libre au 15/07/13. 4.800sh négociable. Exclusivité Pini Immobilier 050-3504003 28.

B a ka : p re s d e l a sy n a go g u e Emouna, 4 pces, meublé, excellent état, clim. chauff central, 5ème ét, asc. Longue durée. 5.000 sh. Agence Yonit: 054-4482408

32.

33. Kiriat Moche: 4 pces, rdj, très bel imm. grd salon, 2 Sdbs, clim, chauff. indiv. prkg couvert. 6.700 sh/mois. Stella Cohen Immobilier: 054-6458101 34. Moshava Guermanit: loft en très bon état, 4 pces, 130m2, entrée indép., terrasse 40m2 souccah, jardin 200m2, clim, grilles. 2.000$/mois. Tamar Israel: 02-6330933 Albert www.tamar-israel. com

Talbieh: Keren Hayessod: 3 pces, 95 m2, 3ème ét, ss asc, spacieux, ensoleillé, 2 sdbs, cuisine aménagée. 5.500 sh/mois. 054-5469389 35.

36. Talpiot Hayechana, proche Baka: 4 pces, 100 m2, 2ème ét, grd salon, belle cuisine, balcon, clair, spacieux. Immediat. 5.000 sh. For Sale Real Estate Gerald: 050-2864078 077-23017787 www.n4sale.co.il

Ventes

29. Centre Ville: sur la rue pietonne, 3 pces, spacieux, 4ème ét, grd balcon, vue, convient pour colocation. 4.500 sh. Remax Express Meir: 054-9144952 30. Mochav Ora: Pavillon sur 2 niveaux, 7 pces, 510 m2, jardin, piscine,

Particuliers Nétanya Penthouse 5 pces de plein pied, 5ème ét, 135 m2, 2 terrasses (total 75

37.

m2), + toit constructible 60 m2. Entièrement refait, grde cuisine strictement cachère, 2 sdb, clim. centrale, belles prestations, proche centre ville. Michael: 054-8122611 (Israël) ou 0175438718 (France). Photos: newfinder@hotmail. com Rue Rav Kook: 5 mn Kikar et mer, 3 pces, spacieux, 95 m2, 5ème ét, asc, cuisine équipée, 2 wc, refait à neuf. Betty: 054-5846522 (fr) Sarah: 0526939906 (heb)

38.

Tel Aviv Exceptionnel!! proche mer, 3 pces joliment rénové, ds imm. de 8 apprts, asc. Yoram 052-9978788 (en hebreu) 39.

Jérusalem Guivat Shaoul: Penthouse, 5 pces, + unité séparée louée 3.000 sh. 5ème ét, asc, vue, 2 balcons, clim centrale, doud solaire, cave. Immédiat. 0503334332

40.

41. Har Homa: Trés beau Penthouse, 5 pces, seul à l’étge, grd salon, cuisine séparée, unité parentale, terrasse 60 m2, vue magnifique, 2 caves, 2 parkgs, asc shabbat. 2.200.000 sh. à débattre. Yossi 972-(0)50-5674151 42. Mekor Haim: rue Avital, luxueux 4 pces, claire, balcon soucca, imm neuf, clim centrale, chauff au sol, prkg privé couvert. Immédiat. 050-3334332

Agences Ashkelon 43. Ds bel imm. récent à la Marina, 50 m. de la plage, 2 pces, 45 m2, excellent état, rendement locatif élevé. A saisir. 500.000 sh. seulement. David Immobilier 052-3468920


Maale Adumim Rue Haela: 6 pces, 3 nvx, grd salon, jardin, entrée privée. Exclusivité Takam 02-6522292, Michael: 050-3478887 44.

Mevasseret Tsion Prestigieuse villa, pastoral, central, 6 pces + 3 pces indep, 340 m2 sur terrain 640 m2, spacieux, lumineux, très agréable jardin, acces facile, 4 pkg. Exclusif Anglo-Saxon Mevasseret 025334088, Beki 054-7222491

45.

46. Superbe vue! Ds projet neuf, ht standing, proche synagogues: 4 pces, 120m2, spacieux, lumineux, entrée privée, balcon, jardin 75m2, parkg. Magnifique duplex, spacieux 5 pces, vue panoramique, 4 exp. ensoleillé, entree privee et parkg. Exclusif AngloSaxon Mevaseret 02-5334088. Beki 054-7222491

Motsa Elite Motza Elite: 10 mn. avt. Jérusalem: maison indiv. 275 m2, terrain 1.670 m2, piscine, vue magnifique, pastoral. 7.200.000 sh. Lafayette Immobilier 02-

47.

5666218 0544269547 Shimon. www. lafayette.co.il

Nétanya Exclusif: rue Jabotinski, 4 pces, 100 m2, refait a neuf, très grd standing, vue mer, imm. renove. 1.800.000 sh. Agence du Centre, Lynda: 054-5538415. France: 01-8364691 www.agenceducentre.co.il 48.

49. Rue Smilansky: 4.5 pces, 120 m2, asc., prkg. A saisir 1.180.000 sh. Agence du Centre, Lynda 054-5538415. Té l F ra n c e : 0 1 - 8 3 6 4 6 9 4 1 . w w w. agenceducentre.co.il 50. Exclusif: Nat 600: 4 pces, 100 m2, imm récent, balcon vue mer. Imm avec prestations de ht standing. 1.650.000 sh. Agence du Centre, Moshé: 0544234368, France: 01-83646941. www. agenceducentre.co.il 51. Exclusif Hashiva: 3 pces, 100 m², agencé avec gout, pkg, asc., 2ème ét. A saisir 1.190.000 sh. Agence du Centre, Lynda 054-5538415.Tél France: 0183646941. www.agenceducentre.co.il 52. Unique et Exclusif: Nat600: grd et beau 5 pces, imm. neuf, 130 m2,

balcon, prkg, cave, rue très calme. 1.950.000 sh. Agence du Centre, Lynda 054-5538415.Tél France: 01-83646941. www.agenceducentre.co.il Bld de Nice: imm. neuf La Terrassa, 7eme ét, 140 m2, tt confort, balcon 15 m2, vue,asc. shab. prkg. 2 piscines. 2.700.000 sh. Rita Dahan Immobilier 052-2901208 54. Gad Mahnass: Super affaire: 135 m2 à rénover, vue mer, 5ème ét. Prix interressant à debattre. 1.550.000 sh. Rita Dahan Immobilier 052-2901208 55. Centre ville: nord duplex penthouse, 5 pces, très grde terrasse, asc. shabbat, prkg. Joelle Immo: 0546555814 www.joelle-israel.com France: 01-83647702. 56. Nat 600: cottage, 240 m2, décoration d’architecte, très htes prestations, piscine, jacuzzi, vue mer. 3.500.000 sh. Joelle Immo: 054-6555814 www.joelleisrael.com France: 01-83647702. 57. Centre ville: imm. neuf, 3/4/5 pces, belles prestations, asc., prkg. Joelle Immo: 054-6555814 www.joelle-israel. com France: 01-83647702. 53.


www.cheela.org Jérusalem 58. Mekor Haim: 4 pces, 3ème ét, ensoleillé, balcon souccah, cave. Immédiat. 1.690.000 sh. Hamishkenote 0523202488 Mikael

Nouveau! Har Homa: Elihaou Koren: 4 pces, tres spacieux, investi, balcon souccah, vue sur park. Hamishkenote 052-6787813 Emmanuel 60. Affaire! Har Homa: Sol Liptsin, 4 pces, très bien placé, vue, terrasse souccah. Hamishkenote 052-8819419 Reouven 61. Katamonim: 3 pces, 75 m2, imm. pierre, 2eme ét, spacieux, 3 expos, calme. 1.380.000 sh. Ben-Zimra Immobilier 02-5633008 62. Katamon Hayeshana: rue Kaf Tet Benovember: RDC avec jardin, 4 pces, ds maison style arabe, hts plafonds, joliment rénové, prkg. Exclusif. 11.000 sh/mois. Ben-Zimra Immobilier 025633008 63. Katamon Hayeshana: Hapalmah, 2.5 pces, tama 38, 3eme et, balcon, vue. Excellent Investissement. 1.350.000 sh. Exclusivité Charles Lellouche Citadel 054-5294093 64. A ne pas rater! Quartier central et recherche: Imm de 12 apparts, 1.150 m2, poss d’agrandir. Rare. Exclusivité Ravit Nekhassim 054-7419008 0547774757 65. Mousrara: proche du Kotel, duplex, 5 pces, rénové, 140 m2, 3 sdbs, loué 7.000 sh. 2.470.000 sh. Meir Aharoni Remax 054-9144952 66. Guivat Mordehai: A voir! Rdj, 4 pces, 120 m2, entrée indép., cours de 30 m2 + jardin 80 m2, superbe état. 2.480.000 sh. Rubens Immobilier, Ruben: 02-5666016 054-6345581. www.ruben1.com 59.

67. Guivat Mordehai: Bonne affaire! 4.5 pces, 100 m2, 3ème ét, 2 asc., rénové, cave, prkg commun. 1.750.000 sh. seulement. Rubens Immobilier, Ruben: 02-5666016 054-6345581. www.ruben1.com 68. Mishkenot Haouma: prestigieux et nouveau projet, 3.5 pces, 105 m2, beau balcon, vue, calme, ensoleillé, très bon état, entièrement équipé, 2 asc. (1 shabbat), clim, chauff. sol, cave, parkg. Rare. Stella Cohen Immobilier: 054-6458101 69. Har Homa: 5 pces, parfait état, 120 m2, 10e ét, asc. shabbat, vue imprenable, balcon 11 m2, belle cuisine us, clim, cave. 1.590.000 sh. Tamar Israel: 02-6330933 Yves www.tamar-israel. com 70. Armon Hanatsiv: Spacieux 4 pces, proche Tayelet, imm. entretenu, 1er etge, prkg privé, cave privée, unité parentale, chauff. indiv. Excellent investissement! 1.280.000 sh. Exclusif AngloSaxon-Jérusalem, Caroline 054-7828414 71. Arnona, proche Baka: Penthouse confortable, 6 pces sur 140 m2, terrasse pergola de 40 m2, et balcon, idéal pour famille nbrse, ds un imm. de 3 apparts! Asc. prive, à voir! Exclusivité Aleph Lynda: 054-4858547, 02-6504600 lyndacohen26@gmail.com

Arnona: beau 3 pces, rénové, imm pierre, asc., 3 expos, calme, prkg. 1.570.000 sh. Ben-Zimra Immobilier 02-5633008

72.

73. Arnona: ds petite rue verdoyante, maison 240 m2 entièrement à renover! Terrain 340 m2. Poss. de diviser en 2 apts. Potentiel incroyable. Libre rapidement. Anglo-Saxon Jérusalem 026251161, Caroline 054-7828414 74. Arnona: Excellent invest., ds imm. entretenu, spacieux 3 pces rénové, grd

balcon, vue dégagée, 3 orients, + unité indep. au RDC, pkg. A voir absolument! Exclusif Anglo-Saxon Jérusalem 026251161, Caroline 054-7828414 75. Arnona classique: 3 pces, 1er ét, ds imm. en pierres, balcon soucca, chauff. indiv., cave, prkg. Immédiat. 1.470.000 sh. For Sale Real Estate Gerald: 0502864078 077-23017787 www.n4sale. co.il 76. Arnona: beau 3 pces, imm. récent, terrasse, asc., cave, prkg. 1.820.000 sh. Exclusif Jérusalem Immobilier, Rebecca 026786595, www.Jérusalemimmobilier. com 77. Arnona: beau rdj, 4 pces + unité séparée de 3 pces, claire, spacieux, 170 m2 construit, cuisine équipée, entrée privée, jardin, proche commodités. Exclusivité Ravit Nekhassim 054-7419008 054-7774757 78. Arnona: beau rdj, 4 pces + unité séparée de 3 pces, claire, spacieux, 170 m2 construit, cuisine équipée, entrée privée, jardin, proche commodités. Exclusivité Ravit Nekhassim 054-7419008 054-7774757 79. Derniers penthouses ds groupe d’achat sur Arnona, imm de luxe, 6 apparts seulement, luxueux, spacieuxn entouré de verdure. Prix attractifs. Ravit Nekhassim 054-7419008 80. Arnona: maison privée, 250 m2, 7 pces, agencé par architecte, cuisine rénovée, jrardin entretenu, poss de diviser en 2 apparts, proche ttes commodités. 5.500.000 sh. Exclusivité Ravit Nekhassim 054-7419008 81. Trés beau penthouse, 4 pces, spacieux, clair, terrasse 40 m2, vue désert de Judée, 3 orients, cave, parkg, imm de luxe. 2.650.000 sh. Exclusivité Ravit Nekhassim 054-7419008 054-7774757


0747 268 268 un service des institutions Bnei Torah 82. Bait Hakerem: 3 pces, spacieux, claire, belle renovation, salon spacieux, cuisine rénovée, clim centrale, bel imm, proche tram et ttes commodites. Exclusivité Ravit Nekhassim 054-7419008 83. Bayit Vegan: Exclusif! 4.5 pces, tres bien situé, à rénover, balcon, vue à couper le soufflé, à voir! Anglo-Saxon Jérusalem 02-6251161, Yoann 0524680434 84. Bakaa: Ben Yefune: opportunite! Central, charmant 4 pces, 2eme et, balcon souccah, a renover. 1.470.000 sh. Anglo-Saxon Jérusalem 02-6251161, Caroline 054-7828414

Bayt Végan: beau 4 pces, vue dégagée, 3 orients, balcon. 1.870.000 sh. Jérusalem Immobilier, Yael 02 6786595, www.Jérusalemimmobilier.com 85.

Bait Végan: Léo Visman, superbe duplex 6 pces, terrasse 20 m2 avec vue, jardin privé, parkg, cave, très bon état. 3.290.000 sh. Lafayette Immobilier 025666218 054-5340130 Sabine Allouche www.lafayette.co.il 86.

87. Bait Végan: rue Ouziel, tres beau penthouse de 135 m2, belle terrasse, vue dégagée, cave, prkg privé. Prix attractif. Stella Cohen Immobilier: 0546458101 88. Bayit Vagan: rue Douvdevani, superbe 4 pces, entrée privée, 93 m2 net, beau balcon soucca, vue, suite parentale, chauff. indiv. cave, prkg privé, très bon produit. Excellent rapport qualite/ prix. Stella Cohen Immobilier: 0546458101 89. Bait Végan: 3.5 pces comme 4, balcon soucca, entièrement rénové. Prix attarctif. Exclusivité Takam 02-6522292, Effi: 052-8600222

www.allorav.com

90. Bayit Vegan: Penthouse ds imm. neuf, 3 pces, 90m2, 2ème ét., asc. shabbat, terrasse souccah 18m2, vue splendide, suite parentale, cuisine us, installation clim, cave. 2.200.000 sh. Tamar Israel: 02-6330933 Levana www. tamar-israel.com

Baka à Saisir: 4 pces, 1er ét, 85 m2, rénové, 3 expos, cave, bon invest. 1.670.000 sh. Ben-Zimra Immobilier 02-5633008 91.

Baka: affaire à saisir, en plein centre, proche commerces et ecoles, ds bel imm. en pierre, 4 pces, balcon, vue dégagée, très claire, calme, vide. Immédiat. 1.200.000 sh. Exclusivité David Immobilier 054-3030454

92.

93. Baka, proche Emouna: 3 pces, 1er ét, ds bel imm. A rénover, grd potentiel, clair, bien disposé, chauff. indiv. Immediat. For Sale Real Estate Gerald: 050-2864078 077-23017787 www. n4sale.co.il 94. Centre Ville: 4 pces, neuf, spacieux, luxueux, asc., terrasse souccah, vue panoramique, meublé. Hamishkenote 052-8980111 Mendel

24heu re tous le s /24 s jo sauf sh urs abbat et fêtes juives

0,15 € TTC /min

95. Centre ville: King Georges, 4 pces, 96 m2, chbres spacieuses, bon etat general, 2 balcons souccah, lumineux. 2.200.000 sh. Rubens Immobilier, Yonathan: 02-5666016 052-8506698. www. ruben1.com 96. Propriété en pas de porte: (appart. avec locataire permanent) rue Aza, 3.5 pces, 60 m2, 3eme et. imm. en pierre, classé, 3 expos, vue degagee. Stella Cohen Immobilier: 054-6458101 97. Guilo: Barouhi, cottage, 6.5 pces + ss sol, grd jardin, terrasse, vue. Adam Ou Beito 02-5639295 Menahem: 0546608083 98. Har Homa: Hamamtsi: 4 + 3 pces, immense jardin (env. 170 m2), tres investi. Hamishkenote 052-6787813 Emmanuel 99. Har Homa: Magnifique penthouse 5 pces, transformé en 4, investi, terrasse, vue, très bien placé. 1.800.000 sh. Hamishkenote 052-6787813 Emmanuel 100. A saisir! Har Homa: Sol Liptsin: 4 pces, très bien placé, clair, balcon souccah, vue magnifique. 1.350.000 sh.


seulement. Hamishkenote 052-8819419 Reouven 101. Har Homa: oportunite! rue Itshak Nissim: 4 pces, très bon état, asc. shabbat, balcon fermé, terrasse souccah, parkg, cave. 1.270.000 sh. Tamar Israel: 02-6330933Yves www.tamar-israel.com

Har Homa: beau 4 pces, 104 m2, 2e ét, asc., balcon souccah, clim partielle, suite parentale, prkg, cave. 1.430.000 sh. Tamar Israel: 02-6330933 Yves www. tamar-israel.com 102.

Hollyland: 4 pces de standing, 10ème ét, vue exceptionnelle, balcon, asc. de Chabbat, grde cave, 2 prkgs, salle de sport. A voir! Anglo-Saxon Jérusalem 02-6251161, Yoann 052-4680434

103.

Hollyland: 4 pces entièrmt rénové, 100 m2, 13e étage, vue panoramique, asc. shabbat, balcon ouvert, meublé, 2 prkgs, clim, suite parentale, 2 sdb, cave. 3.200.000 sh. Tamar Israel: 02-6330933 Eli www.tamar-israel.com

104.

105. Katamon Hayeshana: 4 pces, 2 sdb, chauff privé, asc, cave, parkg. Immédiat. Adam Ou beito 02-5639295 Doudou 050-5320850 106. Katamon Hayeshana: A saisir: magnifique 5 pces, 2ème ét, terrasse 30 m2, vue, rénové avec gout, salon 40 m2, suite parentale, clair. 2.600.000 sh. BenZimra Immobilier 02-5633008 107. Katamon Hayechena: proche Emek Refaim, 1er ét, bel imm. en pierre, très grd 4 pces, grd balcon, vue jardin, très propre, claire. Immédiat. A saisir 1.800.000 sh. David Immobilier 0543030454 108. Katamon Hayeshana: magnifique 4 pces, rénové, asc., cave, prkg. 3.000.000 sh. Jérusalem Immobilier, Freddy 026786595, www.Jérusalemimmobilier.com

109. Katamon Hayeshana: 3 pces, calme, 2ème ét, balcon, lumineux, verdoyant, à rafraichir. 1.500.000 s h . R u b e n s I m m o b i l i e r, Yo n a than:02-5666016 052-8506698. www. ruben1.com 110. Katamon Hayeshana: Bel imm pierre, apt 107 m2 inscrit, balcon de service, à rafraichir, lumineux, cave, prkg. 2.400.000 sh. Rubens Immobilier, Ruben: 02-5666016 054-6345581. www.ruben1.com 111. Katamon Hayeshana: Halamed He: 4 pces, bon état, balcon, 3ème ét, clair, ensoleillé, 1.750.000 sh. Lafayette Immobilier 02-5666218 0528367224 Ilana www.lafayette.co.il 112. Rasko: à saisir: 3 pces, jardin, spacieux, à refaire, calme. 1.250.000 sh. Ben-Zimra Immobilier 02-5633008

Talpiot Hayeshana proche Baka: 4 pces, ds bel imm.,1er et., balcon, bon etat, calme, tres grde cave. 1.800.000 sh. Ben-Zimra Immobilier 02-5633008 113.

114. Rehavia: Harav Berlin: 4 pces, 1er ét, ds petit imm, entièrmt rénové, clair, bien placé, hts plafonds, 3 balcons dont 1 soucca 2 wcs, unité parentale, cave. Immédiat. 2.080.000 sh. For - Sale Real Estate Gerald: 050-2864078 0772017787 www.n4sale.co.il

Mekor Haim: au début, penthouse, 4 pces, spacieux, rénové, asc., terrasse 40 m2, cave, prkg. Exclusivité Hamishkenote: 052-8980111 Mendel 115.

Mekor Haim: Projet neuf! Penthouse /Duplex 6 pces, 156 m2, terrasse 43 m2, luxueux, clim, 3 orients, cave, parkg. 3.150.000 sh. Exclusivité Rubens Immobilier, Ruben: 02-5666016 0546345581. www.ruben1.com

116.

117. Moshava Guermanit: 3 pces, 70 m2, 1er ét. bel imm, balcon, chauff

indiv, cave 12 m2 avec fenetre, bien placé. Entrée rapide. 2.250.000 sh. For - Sale Real Estate Gerald: 050-2864078 077-2017787 www.n4sale.co.il 118. Centre Ville: imm. d’époque de 2 au 5 pces, rénovation de qualité. A partir de 23.000 sh./m2. Rapport garanti 6%. Exclusivité Charles Lellouche Citadel 054-5294093 Jérusalemimmo@013.net 119. Moshava - Katamon: 3.5 pces, 3ème ét, asc, prkg, résidence, calme, à rafraichir. 1.790.000 sh. Charles Lellouche Citadel 054-5294093 120. Mochava Guermanit: Face Tayelet, Magnifique apt 80 m2, spacieux, clair, terrasse 20 m2, parkg commun. 3.285.000 sh. Rubens Immobilier, Ruben: 02-5666016 054-6345581. www.ruben1.com 121. Mochava Yevanite: 2.5 pces, 55 m2, 3ème ét, clair, ent. rénové, balcon soucca, calme, verdoyant. Bien placé. 1.500.000 sh. Exclusivité For - Sale Real Estate - Gerald: 050-2864078 0772017787 www.n4sale.co.il

Nahlaot: imm. neuf, proche Gan Saker, 3 pces, entièrement équipé, 2 wcs, grd balcon soucca, rue calme, verdoyante. 1.650.000 sh. David Immobilier 054-3030454

122.

123. Superbe vue! Rue Palmah: 4 pces, 94 m2, balcon, 4eme ét, asc. shabbat, parkg. Immediat. Travaux a prévoir. 2.150.000 sh. Lafayette Immobilier 025666218 054-4269547 Shimon Zerbib www.lafayette.co.il 124. Ramat Beit Hakerem: à 2 pas du centre commercial: 4 pces, 80 m2, 3ème ét, suite parentale, chauff. indiv. balcon soucca, asc. chabbat, cave, 2 prkgs couverts. Stella Cohen Immobilier: 054-6458101 125.

Choix d’appart 3- 4 pces, avec


jardin à Ramat Beit Hakerem, ht standing.Exclusivité Takam 02-6522292, Naomi: 052-2864497 Ramat Beit Hakerem: 3 pces, 4 à l’origine, 2 caves, 2 parkg, jardin 220 m2. Exclusivité Takam 02-6522292, Naomi: 052-2864497 126.

Ramat Sharett: limite Bayit Vegan, ds imm. relativement récent, 5 pces rénové, 2 grdes terrasses + dépendence 3 pces, cave, prkg. Exclusif Anglo-Saxon Jérusalem 02-6251161, Rachel 0544872054 127.

Bne Batira: 400 m2, terrain 250 m2, jardin, vue. Prix attractif. Exclusivité Takam 02-6522292, Emmanuel: 0524419177 128.

129. Rehavia: beau 3 pces, rénové, 1er ét., balcon. 2.200.000 sh. Exclusif Jérusalem Immobilier, Efrat 02-6786595 052-5455195

Rehavia: Rare! 3 pces, 60 m2, rénové, clair, balcon fermé. 1.490.000 sh. Rubens Immobilier, Yonathan: 025666016 052-8506698. www.ruben1. com

130.

Rare: Chaarei Hessed/Rehavia: Rue calme et verdoyante, 5 pcés, 180 m2, terrasse souccah, entièrement rénové, salon spacieux. 1.700.000$, Rubens Immobilier, Yonathan: 025666016 052-8506698. www.ruben1. com 131.

Rehavia: Hatayassim: beau duplex, 240 m2, calme, pastoral, gros potentiel, balcons, jardin, cave, prkg. Exclusif Lafayette Immobilier 02-5666218 054-5340130 Sabine Allouche www. lafayette.co.il 132.

Katamon Hayeshana: Kovshe Katamon, spacieux 2 pces, 2ème et. renove, balcon ouvert, clair. Exclusif Lafayette Immobilier 054-5340130

133.

Sabine Allouche www.lafayette.co.il 054-5340130 Baka: rue Rivka, 3.5 pces, 3eme ét. clair, cav. Immédiat. 1.390.000 sh. Lafayette Immobilier 052-8367224 Ilana www.lafayette.co.il

134.

135. Moshava Yevanit: Rabbi Zeira, ds construction neuve, duplex 130 m2 + terasse 20 m2, asc., calme, pastoral. Immédiat. 5.150.000 sh. Lafayette Immobilier 054-5340130 Sabine Allouche www.lafayette.co.il 136. Rehavia: Abarbanel, rare, 3.5 pces, entrée privée, calme, balcons soucca, ht plafond, bel imm., à rénover. Exclusif Lafayette Immobilier Sabine Allouche 054-5340130 www.lafayette.co.il 137. Rehavia: Ben Labrat, superbe 3 pces, jardin, état neuf, calme, ensoleillé. Immédiat. 2.050.000 sh. Exclusif Lafayette Immobilier 054-5340130 Sabine Allouche www.lafayette.co.il 138. Ramot 06: Duplex en très bon état, 5.5 pces, 120 m2, 1er ét, terrasse souccah 12 m2, clim, prkg. 2.300.000 sh. Tamar Israel: 02-6330933 Levana www. tamar-israel.com 139. Rehavia: 3 pces, bien aménagé, à rafraichir, 64 m2, 1er ét., balcon ouvert, belles orients, clim. Terrain privé. 1.850.000 sh. Exclusivite Tamar Israel: 02-6330933 Eli www.tamar-israel.com

San Simon: Rasko: petit 4 pces, rénové, entrée privée, jardin, droit à construire 2 pces supp. 1.530.000 sh. Exclusivité Charles Lellouche Citadel 054-5294093 140.

Talbye: proche Théatre, 2 pces, 1er ét, spacieux, rénové, grd balcon. Adam Ou Beito 02-5639295 Doudou 050-5320850 141.

142.

Talbieh: au coeur du quartier, à

proximité du Kotel à pied, comme 4, 100m2, excellent etat, plein Sud, hts plafonds. Exclusif Anglo-Saxon Jérusalem 02-6251161 Rachel 054-4872054 143. Talpiot Ayechana: Stop Affaire! 4 pces, 100 m2, 2ème ét, balcon, unité indép. 40 m2. Clair, spacieux. Immédiat. Seulement 2.050.000 sh. For Sale Real Estate Gerald: 050-2864078 0772017787 www.n4sale.co.il 144. Talpyot Hayeshana: 4 pces familial, belle terrasse, cave, prkg, étage bas. Jérusalem Immobilier, Nathalie 026786595, www.Jérusalemimmobilier. com

Offres Emplois Tout Israel

145. Chiourim.com rech. vendeur/se expérimenté de pubs pr ses sites et applications. Rémun. attractive. Réf. exigées. CV: contact@bneitorah.com ou tel en France: 0142404805

Nouveau: L’univers beaute/luxe vs attire? Rejoignez un réseau gagnant, leader solutions rajeunissement. Enthousiaste? partagez votre future réussite! Sur RDV: beautys.event@gmail. com

146.

La colo Artsi recherche madriha pour le mois de juillet, 18+, experience, dynamique et motivee. 054-6482460

147.

Ashdod 148. Advancia, Dpt Ciel Telecom, commerciaux (H/F) confirmés, maitrise informatique, Bonne élocution, aisance, bonne rémunération mission de 10h/14h – 15h/19h Tel:0549875446 drh@advanciacallcenter.com


46

www.Lphinfo.com Nétanya

149. Cabinet d’avocats recherche secrétaire juridique confirmée, hébreu-français, faisant preuve de méthode et d’initiative. CV: info@avocatisrael.com

Bureau d’enquêtes a Natanya recherche enquêteurs, confirmés (conditions avantageuses) ou débutants (formation assurée), motivés, dynamiques, et à l’aise au téléphone, fixe assuré + commissions + primes. Plein tps uniquement. Stéphanie: 054-3122611 09-8322124. 150.

151. YF Telcall premier réseau de secrétariat téléphonique médical en Israël, rech. une secrétaire téléphonique: gestion du planning et relation PatientsMédecins. Débutante acceptée, formation assurée, tps plein, mi-tps matin / ap. midi. Immédiat. Fixe. CV en fr.: yf.telcall@gmail.com

Raanana 152. Raanana Medical Center recherche médecins généralistes ou spécialisés tels que: psychiatre, orthophoniste, gynécologue. Tél: 09-885 67 80

Ramat Aviv Famille recherche nounou expérimentée pour garder à plein temps un nourisson et un enfant de 20 mois (crèche à mi-tps). Bon salaire.052-5284007.

informatique, Bonne élocution, aisance, bonne rémunération mission de 10h/14h – 15h/19h - 17h/21h Tel: 0549875446 drh@advanciacallcenter.com 156. Maayantel recrute commerciaux pour: - mission Onduleurs (RDV), formation (RDV et inscription à modules de formation). Très bonne rémunération (fixe, intéressement)054-5390785 emasliah@maayantel.com 157. Infoclip recrute, ds le cadre de son expansion, des Ingénieurs Développement C#/Java/Php. Niveau ingénieur, bon relationnel, rigoureux. Poss. de débuter à Paris dans le cadre d’une alya. Poste à Jérusalem. CV en fr: contact-il@ infoclip.fr 158. Magasin de vins cherche associé actif et compétent. Haim: 052-4419405 159. Rech. directeur de ventes pour projet immobilier de luxe, experience exigée, français avantage. CV: niveliar1@bezeqint.net 160. Société NET.NIKAYON recherche aides ménagères. Pour compléter vos fin de mois, bonne rémunération! Tél: 052-5585809 050-9115121

Cours

153.

Jérusalem 154. Recherche secrétaire plein temps, motivée, charismatique, dévouée, formation assurée, heb/fra (très bon niveau). CV heb/franc.: avisib@netvision.net.il 155. Advancia, Dpt Ciel Telecom, commerciaux (H/F) confirmés, maitrise

Nétanya Professeure des écoles diplomée et experimentée specialisée ds l’apprentissage de la lecture et de l’ecriture donne cours particulier ou en groupe. 054-2066323

161.

Jérusalem Cours de gymnastique et d’aquagym, particulier ou en groupe, pour public féminin de tout age. 0545548644. Zumba pour public feminin 054-8006652. 162.

163. Studio d’Anglais Joelle: cours d’ete anglais et maths.: primaires, collèges et lycées (petits groupes). Arie: 0545911647 joellecain@gmail.com 164. A Katamon - Yoga sur mesure. Prof expérimentée diplômée de l'nstitut Wingate. Cours individuels ou petits groupe (max.4). Viviane 054-4252834 165. Professeur experimenté donne des cours privés d’hébreu, tous niveaux. 02-6728234

Divers Robes de mariées sur mesure. Poss d’amener votre modèle. Robes neuves. Exp 20 ans. Poss d’acheter. Prix de Gmah. Ninette 02-6449249 apres 20h. 166.

Jérusalem 167. Etudiant cherche appart. en colocation au centre de Jérusalem. Ilan 054-4804184

Gan Musical: Bait Végan: rue Shaharai, pour les 2-3 ans, 8h15-13h15, option 15h30 avec repas. Karine: 0548401219

168.

Avre’h prépare vos fils à la barmitsva, rite marocain + donne cours de guemara (tout âge) + recherche Kehila pour faire l’office chabbat et yamim noraim. Tel: 050-4137144.

169.

170. Traductions héb/fran - fran/héb à bas prix. Yoël: yoel.haddad@gmail.com. 054-4481974 171. Traductrice diplômée et expérimentée réalise tous vos travaux de traduction en français (de l’anglais et l’hébreu), correction et réécriture. Efficacité garantie. 054-8099748.


47



606 web jeru