Issuu on Google+

by

© Antoine Camblor


Edito

© Antoine Camblor 2 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


Sommaire Page 1 : La Une Page 2 : Edito Page 3 : Sommaire LES DOSSIERS .MAX Page 4 : 24h dans la course, Spa Page 5 : 24h dans la course, Barcelone Page 6 : 24h dans la course, Le Mans Page 7 : 24h dans la course, Bol d’or Page 8 : Romain Dumas MONOPLACES Page 10 : F1 Rosberg/Hamilton Page 11 : F1 Ocon Page 12 : F1 Massa Page 13 : GP2 Gasly Page 14 : Indycar Pagenaud Page 16 : F3 : Stroll champion Page 17 : F3 : Hubert Page 18 : Formula E Page 19 : Formule V8 3.5 RALLYE Page 20 : WRC, Ogier champion Page 21: Citroën annonce la couleur ENDURANCE Page 22 : WEC, le show continue Page 23 : ELMS, Paul Ricard TOURISME Page 24 : WTCC, Lopez champion Page 25 : WTCC, Muller raccroche

DIVERS Page 26 : ETCC Page 27 : Transam Euro Series GT TOUR Page 28 : Porsche Carrera Cup Page 29 : Supertourisme Page 30 : F4, Ye champion Page 31 : Nouvelle F4 Page 32 : Clio Cup Page 34 : Peugeot RCZ Page 36 : Mitjet MOTOS Page 38 : MotoGP, redistribution des cartes Page 39 : MotoGP, Ducati Page 40 : Moto2, Zarco Page 41 : Moto3, Binder champion Page 42 : Endurance Champion 2016 Page 43 : Bol d’Or 2016 GT Page 44 : Blancpain Endurance Page 45 : Blancpain Sprint

KARTING Page 46 : Le bel été de Yann Bouvier Page 47 : Le X30 en mode super Page 48 : Adrien Renaudin Page 49 : Jimmy Helias Page 50 : NSK ACTUS PARTENAIRES Page 52 : TB2S Bossy/Saphores Page 54 : Gaël Castelli Page 55 : Dino Lunardi Page 56 : Jordan Perroy Page 57 : Jérémie Lesoudier Page 58 : Denis Bernardi Page 59 : Styve Juif Page 60 : Thomas Drouet Page 61 : Vincent Fraïsse Page 62 : Tom Montagne Page 63 : Pierre Loubère Page 64 : Jérémy Lopes Page 65 : Lorys Chastanet Comiti JEU VIDEO Page 66 : F1 2016 HOMMAGE Page 67 : Huart/JP Milan

© Antoine Camblor

.MAX by Racingforever #13 - 14 octobre 2016 Textes et mise en page : S.Gauthier O.Jennequin - communiqués Photos : S.Gauthier - A.Camblor. - Services Presse divers - S.Agnus Contact : postmaster@racingforever.com Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation

A VOIR Page 68 : Photos-Forever Page 69 : Dans l’oeil d’Antoine A SUIVRE Page 70 : Agenda Page 72 : Prochainement 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 3


DOSSIER .MAX : L’endurance grand format Les 24h de Spa sont l’épreuve phare des Blancpain GT Series. 64 équipes étaient présentes au départ de la course d’endurance à ne pas manquer. Il n’a pas fallu longtemps pour comprendre que cette 69e édition allait être le théâtre d’une intense lutte de tous les instants, indécise jusqu’au bout. Pour la seconde fois consécutive, c’est une BMW qui remporte l’épreuve. La #99 Rowe Racing BMW M6 de Maxime Martin, Alexander Sims et Philip Eng a réussi un sans faute malgré une pluie soudaine à 30 minutes de la fin de la course.

Jérôme Policand, team manager de Akka-ASP, 2e à Spa : “Le scénario de cette course a été tout simplement incroyable et ce qui ne gâche rien, nous nous sommes régalés. Les trois dernières heures c’était de la course à l’état pur, je suis fier de mon équipe. ”

© Antoine Camblor 4 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


DOSSIER .MAX : L’endurance grand format Les 24h Series font le plein de grilles de départ avec des courses d’Endurance avec plusieurs formats différents. Ici à Barcelone, la compétition durait 24 heures avec 64 voitures au départ répartis dans differentes classes.

Robert Renauer, un des vainqueurs sur Porsche : “Le début de course n’aurait pas pu être mieux. Je n'ai eu aucun problème et j’ai pu attaquer dès le début. Nos arrêts aux stands se sont bien déroulés et nous avons perdu peu de temps. C’était une grande course !”

Precote Herberth Motorsport a remporté sa troisième victoire consécutive en championnat sur le Circuit de Barcelone. La Porsche 991 GT3 R, d’Alfred Renauer/Robert Renauer/Daniel Allemann/Ralf Bohn a accompli 662 tours du tracé espagnol long de 4.655 km et s’impose au général. © 24h Series

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 5


DOSSIER .MAX : L’endurance grand format Dans les grandes courses d’Endurance il n’y a pas que les pilotes automobiles à se lancer des défis. C’est le cas aussi du karting avec une épreuve au Mans qui a pris cette année une tournure spéciale car la FIA (Fédération internationale de l’automobile) a labellisé le championnat d’endurance comme international. Plus de cent bénévoles ont contribué au succès du petit frère des 24h auto. Après le feu d’artifice de l’équipe d’usine italienne CRG en début de course, l’expérience des troupes de Claude Jamin a prévalu et Sarthe RTKF a ajouté une 8e victoire aux 24 Heures Karting (la cinquième consécutive) à son palmarès, assortie d’un doublé.

Claude Jamin, team Manager Sarthe RTKF : “C’est l’aboutissement d’une belle aventure. Un tel résultat demande beaucoup d’heures de travail, de la rigueur et de la discipline. Je tiens à remercier tout particulièrement nos motoristes, Gérard et Marc Boulineau avec qui nous partageons à nouveau la victoire. ”

Le kart n°1 d’Anthoine Hubert, Gautier Becq, Kévin Petit et Charles Fiault a devancé d’un seul tour le n°72 et décroche du même coup le premier titre de Champion d’Endurance de la CIK/FIA © KSP 6 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


DOSSIER .MAX : L’endurance grand format Les pilotes motos ne sont pas en reste non plus avec des courses d’endurance devenu mythique au fil des années. En France, il y a bien sûr les 24h du Mans mais il y aussi le Bol d’Or qui fêtait cette année sa 80e édition. Le circuit du Paul Ricard a délivré un champ de bataille impressionnant mais la marque Suzuki a dominé les débats.

Alexis Masbou, pilote Moto Grand prix participant au 80e Bol d’Or : “J’ai pris énormément de plaisir à piloter. Le weekend s’est passé de manière parfaite et ça me donne vraiment envie de retenter l’expérience de l’endurance. J’ai adoré rouler en pleine nuit. J’avais besoin de retrouver ce plaisir de la vitesse et de la bagarre en course.”

En effet, le SERT démarre bien la nouvelle saison d'endurance moto avec une victoire sans partage. L'ancien pilote MotoGP, Randy de Puniet, a tenu son rang et termine 2e sur la Kawasaki du SRC qu'il partageait avec Grégory Leblanc et Fabien Forey. En Superstock, le team Moto AIN CRT de Alexis Masbou, Johann Nigon et Hugo Clere, ont bataillé ferme pour chercher une belle victoire.

© Antoine Camblor - Racing Forever 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 7


DOSSIER .MAX : Romain Dumas, l’homme de l’été En juin dernier, Romain Dumas a remporté pour la 3e fois les 24h du Mans automobile avec le constructeur Porsche. Ni Porsche, ni Romain Dumas et ses coéquipiers n’auraient dû gagner cette édition 2016 de la célèbre course d’endurance mais le sort a été favorable dans le dernier tour quand Toyota alors en tête a connu une panne mécanique. A bientôt 40 ans, Romain a un long passé en sport mécanique où comme beaucoup il a début par le Karting en 92. En 94, il remportait le volant Elf. Dans les années 2000 il oriente plus sa carrière vers l’endurance et le GT. Il a remporté sa première victoire au Mans avec Audi en 2010. Vainqueur en GT Pro en 2013, l’Alésien récidive encore avec bonheur au général cette année.

8 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever

Romain Dumas : “C’est incroyable ! Gagner les 24 Heures du Mans et Pikes Peak à une semaine d’intervalle, ça va au-delà du rêve ! Je ne sais pas si je réalise vraiment. Au Mans nous étions tous triste pour Toyota mais quand on vous offre une victoire vous devez la prendre.”

© Porsche AG


DOSSIER .MAX : Romain Dumas, l’homme de l’été Romain Dumas aime atteindre les sommets dans son sport. Quoi de plus normal alors de le retrouver au volant d’une mythique course comme Pikes Peak qui fêtait, cette année, ses 100 ans. Au volant de son proto Norma M20 RD, il est le seul français à s’imposer une 2e fois dans cette montée infernale. Avant lui, Michèle Mouton et Sébastien Loeb avait goûter à leur tour les joies du meilleur chrono en haut de la montagne !

Romain Dumas : “Pikes Peak a un point commun avec Le Mans : on ne sait jamais à quoi s’attendre et il faut réunir toutes les pièces du puzzle le jour J. Il n’y a pas de mot pour expliquer le travail fourni par le team. Les gars n’ont pas dormi pour remettre en état la voiture. On était vraiment au pied d’une montagne et on y est arrivé.”

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 9 © James Holland


F1 : Rosberg et Hamilton au coude à coude En début de saison, Nico Rosberg avait pris une nette avance au championnat du monde de F1 sur son coéquipier Lewis Hamilton. Mais à partir du grand prix de Monaco, l’anglais a réagi et a remporté 6 victoires en 7 courses. La dernière en Allemagne le remettant en tête du championnat du monde. Nico Rosberg semblait alors sous pression de perdre à nouveau son combat au sein du Team Mercedes pour l’obtention du titre. Mais c’est mal connaître l’allemand qui ne lâche pas l’affaire et a remporté le grand prix de Belgique, d’Italie et de Singapour pour reprendre un avantage certain.

Nico Rosberg : “Je prends les courses les unes après les autres.Vous ne savez jamais ce qui va se produire ensuite. Lewis est un compétiteur, il va revenir fort.”

Au Japon., Nico Rosberg a repris le large avec une 9e victoire au compteur. Mais à 4 courses de la fin tout est encore possible entre ces 2 là.

© Chris Jones 10 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


Suivi depuis plusieurs années par Mercedes et Renault, le jeune pilote français Esteban Ocon a mis un pied en F1 grâce à la marque à l’étoile qui l’a placé au sein du team Manor à partir du Gp de Belgique.

F1 : Ocon dans le grand bain

Si l’équipe est modeste, son équipier est suffisamment talentueux pour avoir une bonne impression sur ses performances. Mais Esteban n’est pas du genre à griller les étapes et donc il prend les courses les unes après les autres. D’ailleurs en qualification il a attendu la Malaisie pour pouvoir tenir la comparaison avec Wehrlein. Et ce dernier semble de plus en plus sous la pression de son jeune rival.

Esteban Ocon : “Je suis enchanté de faire mes débuts avec Manor Racing à Spa, qui est ce qui ressemble le plus à une course à domicile pour moi. Je suis prêt pour cette étape, grâce à l'expérience acquise cette année en tant que pilote de réserve. Je veux remercier Renault Sport F1 et Mercedes-Benz d'avoir travaillé ensemble pour rendre cela possible, et Manor Racing de me donner cette opportunité.” © Manor

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 11


Felipe Massa : “Ma carrière a été mieux que ce que j'aurais jamais pu imaginer, et je suis fier de ce que j'ai accompli.”

F1 : Pot de départ pour Felipe Massa Il était devenu l’un des plus expérimentés pilotes de grands prix F1 avec ses 245 courses au compteur au soir de la Malaisie. 14 saisons où le Brésilien a failli devenir champion du monde lors de l’année 2008 et où il fut battu d’un point par Hamilton lors d’un épique grand prix du Brésil. 11 victoires et 16 poles au compteurs, Massa a connu de grands teams comme Ferrari et Williams. Mais l’heure de la retraite a sonné, Felipe a décidé de ne pas faire l’année de trop. Mais on devrait sans doute le retrouver bientôt au volant d’un autre bolide.

12 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever

© Glenn Dunbar/LAT Photographic


GP2 : Pierre Gasly remonte la pente Quand on porte les couleurs de la marque de boisson Red Bull, la pression du résultat est bien là. Pour Pierre Gasly, rejoindre Esteban Ocon en F1 serait bien entendu un objectif et 2017 pourrait bien être l’occasion d’accéder à un des 4 baquets que Red Bull possède en F1. Pour cela, Pierre se devait de passer la vitesse supérieure dans le championnat GP2 auquel il participe. Le français avait connu un début de saison moyen et avait du mal à enchainer les très bon résultats. Depuis la mi-saison, Pierre remonte la pente comme en atteste sa victoire en Belgique sur le sélectif circuit de Spa-Francorchamps. A 1 meeting de la fin de saison, Pierre accuse encore 7 points de retard sur l’italien Giovinazzi, leader du championnat. Les 2 courses prévues à Abu Dhabi fin novembre seront donc déterminante pour l’avenir du pilote Rouennais.

© Zak Mauger/GP2 Series Media Service

Pierre Gasly : “ La plus petite faute se paie très cher et nous avons travaillé avec l'équipe pour nous assurer de ne pas en commettre. Nous avons déjà perdu beaucoup de points à cause de petits grains de sable qui ont enrayé la machine. Je suis ravi de gagner en Belgique, c’est un tracé fabuleux qui signifie énormément pour moi.”

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 13


Indycar : Simon Pagenaud remporte le titre

Simon Pagenaud : “C’est un moment important de ma carrière, mon rêve est devenu réalité. J’ai atteint l’un des plus gros objectifs que je souhaitais atteindre.”

Il en rêvait depuis tout petit et le français Simon Pagenaud a remporté le titre Indycar cette année en finissant sa saison par une victoire à Sonoma. © DR

Le poitevin avait rejoint l’équipe Penske, l’an passé, et cette année fut presque parfaite avec une nette domination quand les aléas de la course ne l’ont pas affecté. Will Power n’a pu que s’incliner face au français. Pagenaud porte les couleurs tricolores en haut des podiums français après les différents titres obtenus par Bourdais il y a quelques années en Champcar. Prochain objectif pour Pagenaud : gagner les 500 miles d’Indianapolis ! 14 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


Un max de passion !

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 15


FIA F3 : Lance Stroll champion

Lance Stroll : “ Les mots ne peuvent pas décrire adéquatement mes sentiments d’avoir gagner le titre européen en FIA Formula 3. Une combinaison de beaucoup de choses nous a permis d'être ultra performant

Il était l’un des prétendants logique pour remporter le très important championnat d’Europe de FIA F3. Le canadien Lance Stroll a peutêtre lancé définitivement sa carrière vers la F1 puisque l’on dit que Williams s’intéresse à lui. Seul ombre au tableau, il est aussi bien vu pour son portefeuille que ses résultats sportifs.

L'équipe Prema, avec qui je cours depuis 2014, a travaillé très dur pour moi pendant que j’ai travaillé dur pour être au niveau auquel je suis aujourd'hui ”

Mercedes, en a en tout cas, fait son étoile qu’il n’est pas prêt à laisser filer.

© Daimler

16 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


FIA F3 : Anthoine Hubert dans le bon tempo Anthoine Hubert participe à la FIA F3 qui est une étape obligée vers la Formule 1. Le début de saison n’avait pas été a la hauteur de ses espérances et ce malgré le fait qu’il est débutant dans cette série relevée. Mais sur le circuit urbain et atypique du Norisring, il s’impose dans la seconde manche en ayant mené de bout en bout. Une victoire qui le replaçait bien dans le classement Rookie qu’il veut remporter.

Anthoine Hubert : “Enfin !!! Quelle satisfaction de retrouver le podium et qui plus est sur la plus haute marche ! Après un début de saison mitigé je suis très content que notre persévérance et notre travail aient porté leur fruit. ”

Avant la manche finale à Hockenheim, Anthoine est retombé à la 3e place du classement. Déloger Eriksson de la première place demandera problamement un petit miracle mais c’est-on jamais.

© F3/ITR

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 17


ORMULA E : Saison 3

Sébastien Buemi : “J’ai d’abord pensé que nous avions fait une erreur en effectuant notre arrêt au stand pendant l’intervention de la voiture de sécurité, mais comme nous l'avons constaté, tout a p a r f a i t e m e n t fonctionné.

La Formule E entame sa saison 3 avec des nouveautés. La première est de taille avec une nouvelle monoplace qui a un sacré look. Le début de saison a débuté le 9 octobre dans les rues de la ville chinoise de Hong Kong. Nelson Piquet Jr a réalisé la pole position devant son équipier Oliver Turvey. Lopez qui fait ses débuts dans la discipline place la DS en 3ème position. Au départ, Piquet Jr prend légérement un avantage. Mais c’est Sebastien Buemi qui profite d’une neutralisation pour prendre le commandement et remporter la première victoire de l’année.

Je me réjouis de ce résultat même si nous avons clairement dû nous battre pour l’obtenir. C’est une superbe façon de commencer la saison. ” © Alastair Staley / LAT 18 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


Formula V8 3.5 : Tom Dillmann Le Français Tom Dillmann est bien placé pour remporter le championnat Formula V8 3.5 et ce malgré un meeting à Monza début octobre où il a perdu de l’avance sur ses principaux adversaires pour le titre, le suisse Louis Delétraz et l’Israélien Roy Nissany. De nombreux pilotes ont remporté au moins une victoire, le titre se jouera problablement à la régularité.

Tom Dillmann : “ Nous n’avons pas été forcément les plus forts mais nous devons continuer à être suffisament compétitifs pour se battre pour la victoire.” © Antoine Camblor

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 19


WRC : Sébastien Ogier de retour au sommet

Sebastien Ogier : “Nous voulions vraiment gagner en Corse. Je peux être maintenant plus détendu pour la fin de saison. J’irais en Catalogne sans pression pour gagner. ”

Sebastien Ogier et Julien Ingrassia n’arrivaient plus à vaincre en WRC depuis la Suède, 2e rallye de l’année. La faute au réglement qu’il l’oblige à ouvrir les routes et le pénalise donc pour s’imposer au rallye suivant. Chance pour lui, nombre de ses adversaires se sont partagés les autres victoires se répartissant les points sans prendre un ascendant particulier. Il faudra attendre les rallyes d’Allemagne et de France en Corse pour que Ogier rajoute 2 victoires à son palmarès et se permettre d’envisager avec son co-pilote le titre dès le prochain rendez-vous en Espagne.

© El Mokni 20 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


WRC : Citroën annonce la couleur Citroën Racing prépare son grand retour en championnat du Monde FIA des Rallyes. Un nouveau défi et une aventure humaine pour une équipe sportive au savoir-faire reconnu. Déjà confirmés jusqu’en 2018, Kris Meeke / Paul Nagle seront associés à Craig Breen / Scott Martin et Stéphane Lefebvre / Gabin Moreau.

Yves Matton, directeur de Citroën Racing : “Kris Meeke a pris la dimension d’un leader naturel pour l’équipe. Il a également réalisé le développement de notre Citroën C3 WRC. Avec deux jeunes équipages pour compléter l’effectif, nous ne choisissons sans doute pas la facilité.

Président d’Abu Dhabi Racing, Sheikh Khalid Al Qassimi sera engagé avec son copilote Chris Patterson sur certaines épreuves en 2017.

Mais cette solution originale correspond bien à l’état d’esprit de Citroën.”

© Citroën Racing

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever

21


FIA WEC : Le Show continue ! Le championant du monde WEC prend véritablement une tournure de haute volée avec de nombreuses courses de haut niveau. Audi et Porsche ont poursuivis leur duel post-Le Mans alors que Toyota tente régulièrement de rebondir après la désillusion du Mans. Au Nurburgring, Porsche a continué sur sa lancée en remportant une nouvelle victoire en WEC à l’issue d’une course époustouflante. Le public venu nombreux ne s’y est pas trompé. Puis que ce soit à Mexico ou à Austin, Audi a été en mesure de viser la victoire mais l’a laissé filer à chaque fois à son adversaire Porsche. Aux Etats-Unis, Audi a eu des problèmes sur la 8 et un incident de course sur la 7 qui les privent d’une victoire alors qu’ils étaient les plus rapides.

Mark Webber, vainqueur à Austin : “Ce fut une course difficile avec des combats justes. Nous avons trouvé notre rythme. Audi a d'abord été extrêmement rapide, mais cela ne nous a pas surpris. Nous savions que nous devons livrer une course très propre. Ils ont eu un problème et nous avons été chanceux.”

Pas de soucis en revanche en LMP2 où Alpine carocole en tête avec 4 victoires.

© Audi AG 22 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


ELMS : Paul Ricard et Spa En European Le Mans Series, la lutte pour le titre est tout aussi disputé qu’en Wec. Le titre en LMP2 va se jouer entre Thiriet By TDS Racing de Beche, Thiriet et GDrive Racing de Dolan, Tinknell et Van der Garde. L’enjeu est important car le vainqueur auront une place sur la grille des prochaines 24h du Mans.

Pierre Thiriet : “Notre victoire au Paul Ricard a relancé le championnat. Nous sommes désormais en tête et c’est vraiment positif. ”

Vainqueur au Paul Ricard, Thiriet et Bèche sont les leaders de la catégorie. A Spa, c’est Nico Lapierre, Ben Hanley et Henrik Hedman qui ont gagné mais ils n’ont aucune chance au championnat. En revanche en LMP3, le titre est déjà attribué à United Autosports pour les pilotes Alex Brundle, Mike Guash et Christian England. Le Graff et Duqueine Engineering essaieront alors de finir la saison en beauté pour la place de dauphin. Le titre en LMGTE se disputera entre Ferrari et Aston Martin.

© Antoine Camblor

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 23


WTCC : Lopez champion au grand coeur A Motegi au Japon, José Maria Lopez a remporté le 3e titre mondial en WTCC. Grand seigneur il a laissé la victoire à Yvan Muller en hommage à son grand palmarès qu’il respecte.

José Maria Lopez : “ Je dois être un des hommes les plus heureux au monde ce soir !

Citroën aura dû attendre le meeting suivant en Chine pour remporter le titre constructeur.

Les émotions se bousculent en moi. J’aurai vécu trois saisons fantastiques avec Citroën Racing et je crois que de nombreux pilotes aimeraient être à ma place.

Avec la manière puisque la marque française a pu obtenir un premier triplé cette saison.

Courir en WTCC aura été une belle opportunité dans ma carrière, mais c’est à l’équipe que je dois le plus. Concernant mon geste pour Yvan, c’est une façon de montrer le respect que j’ai pour lui. ” © Citroën Racing 24 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


WTCC : Yvan Muller raccroche !

Quadruple Champion du Monde et pilote officiel Citroën depuis le milieu de l’année 2013, Yvan Muller annonce la fin de sa carrière en FIA WTCC à l’issue de la saison. Actuel deuxième ex æquo du classement général, le pilote de la Citroën C-Elysée WTCC n°68 aura pour objectif de conserver sa position lors des deux derniers meetings, disputés à Shanghai puis au Qatar. Au cours d’une carrière professionnelle de plus de trente ans, Yvan Muller s’est constitué un des plus beaux palmarès du sport automobile français, avec quatre titres de Champion du Monde FIA WTCC en 2008, 2010, 2011 et 2013. Il détient tous les records de la discipline, avec 29 pole positions, 48 victoires, 125 podiums, 38 meilleurs tours et 2826 points marqués en 244 départs !

Yvan Muller : “Je ne suis pas certain que la fin d’une carrière soit une question d’âge. C’est plutôt une histoire d’envie et de motivation. Entre les essais, les séances de simulateur, l’entrainement physique et les voyages sur les courses, la saison d’un pilote professionnel nécessite une implication personnelle que je ne suis plus prêt à assumer. Dans le même temps, je suis à une période de ma vie où j’ai envie de faire autre chose et je suis heureux de pouvoir faire ce choix après onze saisons de FIA WTCC. ”

© Citroën Racing 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 25


ETCC : A battons rompus ! Petit frère du WTCC, l’ETCC en est son pandant européen avec des voitures de 2L et de 1.6L. La manche française disputée à Magny-Cours a pu montrer une tranche de ce championnat qui a opposé pour le titre le suisse Kris Richard et le Tchèque Petr Fulin. Ces 2 pilotes se sont disputés jusqu’à la dernière manche le titre et finalement il est revenu à Richard au décompte des résultats car les 2 premiers ont fini ex-exeaco. Avec 5 victoires chacun la différence s’est faite sur le nombre de secondes place à l’avantage du Suisse.

Kris Richard, champion 2016 : “Je dois féliciter Petr. Il a été l'un des meilleurs pilotes et j'ai grand respect pour lui. Nous avons connus quelques problèmes durant la saison quand la température était trop élevée. Mes meilleurs souvenirs sont le Castellet et le Nürburgring. En 2017 je ne sais pas encore ce que je ferais mais ce sera en voitures de Tourisme.”

En 1.6L, Niklas Mackschin remporte le titre après une belle domination.

© Stephane Gauthier - Racing Forever 26 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


Transam Euro Series Après la Nascar qui a envahie le marché européen, voici venir la Transam Euro Series depuis l’autre coté de l’atlantique. Il s’agit d’une voiture musclée qui laisse la part belle au pilotage. Le châssis est tubulaire et le moteur est un gros V8 de 525 cv comme les américains savent le faire. 3 carrosseries seront disponibles, celle de la Mustang, de la Chevrolet Camaro et de la Dodge challenger. Autre attrait de ce nouveau championnat, le déroulement lors des courses de Camion qui attirent généralement un large public de fans.

Gaël Castelli : “La voiture est typiquement américaine mais elle est agile du train avant et elle est assez efficace pour taquiner le chrono. J’ai surtout été impressionné du grip des pneus Hoosier. Il faut un temps d’adaptation à la boite qui est à l’ancienne. Le train arrière n’est pas trompeur et c’est assez plaisant à piloter.” © DR 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 27


Porsche Carrera Cup : Jaminet champion 10/10 Mathieu Jaminet a rejoint le PRO GT by Philippe Almeras et a débuté la saison de la Porsche Carrera cup France de la meilleure manière en s’adjugeant les 2 courses à Barcelone. A Spa, Mathieu Jaminet s’est contenté du podium à 2 reprises au classement général partagé avec les pilotes Benelux. Mais au classement français, c’est bingo ! Le Lorrain partage également cette année son programme entre Porsche Supercup et Carrera Cup France. Ses résultats y sont exceptionnels et pourrait lui ouvrir les portes du constructeur allemand à un plus haut niveau.

Matthieu Jaminet : “ Ce titre était l’objectif de la saison en Porsche Carrera Cup France. En 2015, j’avais déjà bien terminé la saison, malgré une faible expérience et peu de roulage. Cette année, en roulant beaucoup, j’ai pu exploiter mon potentiel.”

© Stéphane Gauthier - Racing Forever 28 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


Supertourisme : Borga garde sa tête Le championnat de France de Supertourisme poursuit son déroulement. Les épreuves de Magny-Cours, Albi et Imola n’ont pas délogé Antonin Borga de la place de leader qu’il occupe avec panache. Les efforts de Antoine Jung et d’Anthony Beltoise pour l’en déloger sont restés vain mais le titre ne pourra se jouer que lors de la dernière épreuve au Castellet.

Antonin Borga : “Mon but a toujours été de terminer les courses et de prendre du plaisir au volant. On pensera au championnat au Paul Ricard. ”

© Stéphane Gauthier - Racing Forever

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 29


Dominateur de la saison de F4, le Chinois Yfei Ye a concrétisé sur le circuit du Mans le titre de champion de France.

F4 : Ye champion au Mans

Yfei Ye : “Je suis très heureux de remporter ce championnat qui a vu des vainqueurs comme Vandoorne, Gasly, Hubert et d’autres...”

Cela vient couronner la maîtrise du pilote de l'Autosport Acacemy qui a ajouté une victoire de plus à son compteur au Mans. D'autres pilotes se sont illustrés dans la Sarthe comme Charpentier, Klein ou Magnus.

© Stéphane Gauthier - Racing Forever 30 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


F4 : Nouvelle monoplace pour 2017 Le président de la Fédération Française du Sport-Automobile, Nicolas Deschaux, fraîchement réélu, a dévoilé sur le circuit du Mans lors du GT Tour, la nouvelle monoplace F4 qui entrera en action dès 2017. Celle-ci, développée par Signatech Automobiles évolue dans le sens de la progression technique avec de nouveaux éléments aérodynamiques dont l'aileron avant et l'extracteur arrière.

Nicolas Deschaux, président FFSA : “Le Championnat de France F4 est un élément clé de notre politique haut niveau en circuit. Organisé au travers de notre centre de formation fédéral basé au Mans, ce Championnat bénéficie du fidèle soutien de Renault et a vu évoluer de nombreux pilotes de renom aujourd'hui engagés au niveau international”

La monoplace pourrait ainsi évoluer jusqu'à 2 secondes plus vite qu'actuellement.

© Stéphane Gauthier - Racing Forever 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 31


Clio Cup : Magny-Cours Déjà animateurs de la course à Magny-Cours l'an passé, les frères Clairet ont réalisé un sacré festival en 2016 sur le tracé de la Nièvre. Avec des doublés en qualifications comme en course, Jimmy et Teddy se sont replacés dans la course au titre avec un classement mené toujours par Eric Trémoulet.

32 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever

Jimmy Clairet : “E´motionnellement, c’est indescriptible de faire deux double´s. Avec ces deux victoires, je reviens assez fortement sur E´ric (Tre´moulet) et Teddy se replace dans la course. C¸a promet une bataille a` quatre pour le titre. C’est un succe`s en famille.”

© Stéphane Gauthier - Racing Forever


Clio Cup : Le Mans

Jimmy Clairet : “Pour tout vous dire on avait envie de refaire un double´ avec mon fre`re. Teddy n’a pas eu de proble`me aujourd’hui on a pu y arriver cet apre`s-midi.

Au Mans, le team Clairet Sport s'en sort une nouvelle fois très bien avec des nouvelles victoires. Jimmy Clairet s'est rapproché de Trémoulet au général. Chez les Juniors, Jeremy Sahry se relance en gagnant la course 1 alors que Paul Thenot complète la bonne série de succès pour Clairet en gagnant la course 2. En Gentlemen, Arellano est invaincu

En plus Paul gagne en cate´gorie Juniors, on travaille beaucoup avec lui, il progresse et c’est un juste retour que cette victoire pour lui aujourd’hui. ”

© Stéphane Gauthier - Racing Forever 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 33


Peugeot RCZ CUP : Magny-Cours

David Pouget : “Cela a été très dur de gagner la première course. Dans la 2e, je suis déçu qu’on ne fasse pas un doublé avec Dorian, mais Nicolas ne lâche jamais rien. Il va falloir se battre jusqu’au bout. ”

© Stéphane Gauithier - Racing Forever

Déjà en tête après Pau, David Pouget a enfoncé le clou à Magny-Cours avec 2 nouvelles victoires. Nicolas Milan, Xavier Fouineau et Gaël Castelli n'ont pas réussi à faire vaciller le leader du championnat et se partage les accessits. Dans la course au titre, on retiendra tout de même que Fouineau a perdu gros en ne pouvant pas participer à la course 2. En Gentlemens, Fessler et Boyer se partagent les victoires 34 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


Peugeot RCZ : Le Mans

Au Mans, David Pouget et Nicolas Milan se sont neutralisés avec une victoire chacun. Avec 2 poles en plus à son actif, Nicolas Milan reste dans la course au titre de la marque au lion. Chez les Gentlemen, Denis Gibaud fait coup double. Chez les juniors Dorian Guldenfels a repris du poil de la bête. Belle prestation de Vincent Saphores qui en a surpris plus d'un en accédant au top 5. En revanche, bérézina pour Gaël Castelli, forfait car en panne de moteur.

© Stéphane Gauthier - racingforever.com

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 35


Mitjet : Suspense garantie !

Comme le Supertourisme, la Mitjet 2.0 s’est rendu sur les circuits de Magny-cours, Albi et Imola. Clément Berlié s’est illustré dans le Tarn avec 2 victoires et il n’a pas trop perdu de points en jouant placé à Imola. Il est donc en tête du championnat devant Bouet et Marchois. Les écarts de points restent faibles. La finale au Paul Ricard fin octobre promet un beau finish.

36 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever

© Stéphane Gauthier - Racing Forever


ZAE de la confluence 47160 DAMAZAN (France) - thibaut.bossy@tb2s.fr 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 37


La saison 2016 de MotoGp est ouverte comme jamais. Le club des 4 composé de Lorenzo, Marquez, Rossi et Pedrosa n’est plus indéboullonnable et c’est bien 8 pilotes différents qui se sont imposés à tour de rôle au fil des courses.

MotoGp : Redistribution des cartes

La pluie, la gestion des pneus ou bien une moto plus performante que d’habitude ont permis à des pilotes comme Crutchlow, Iannone, Vinales et Miller de monter sur la plus haute marche du podium.

Cal Crutchlow : “La plus grande émotion que j’ai pu vivre est la naissance de ma fille Willow. Gagner à Brno est la meilleure performance de ma carrière. Nous avons travaillé dur pour en arriver là et j’avais fait un pari sur les pneus.”

38 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever

© Honda Racing pro


MotoGP : Ducati regagne enfin

Andrea Iannone : “Notre Desmosedici GP est maintenant compétitive sur tous les circuits. C’est ma première victoire en MotoGP avec la Ducati. J’avais fait mes débuts dans cette catégorie avec cette moto j’ai passé ces quatre dernières années à travailler avec ce groupe incroyable, qui m’a soutenu à 100%. Je sais que mon contrat avec Ducati arrive à sa fin mais je trouve que c’est un très beau cadeau.”

Chez Ducati on devait commencer par trouver le temps long pour arrivr à regagner. Il faut dire que les efforts consentis par la marque italienne commence à porter ses fruits et la Desmocedici GP n’est plus seulement forte en ligne droite. Des faits de courses ont souvent empêcher Andrea Iannonc et Andra Dovizioso de vaincre mais au grand prix d’Autriche tout s’est déroulé sans accrocs offrant un beau doublé et une première victoire à Iannone.

© Ducati 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 39


Moto2 : Johann Zarco tient bon

Johann Zarco : “Ce résultat fait mal mais il faut l’accepter pour grandir. Aujourd’hui je ne pouvais tout simplement pas attaquer, la moto glissait…

Le combat est rude entre Johann Zarco et Alex Rins. Le Français, s’il veut remporter une seconde fois le championnat du Monde Moto2, doit livrer une bataille contre lui-même sans précédent. Malgrè les blessures de son adversaire, il n’arrive pourtant pas à enrayer sa remonté au classement si bien qu’avant la reprise au Japon, il ne possède plus qu’un seul point d’avance sur l’espagnol. Aragon aura d’ailleurs mis un coup au moral du français avec une trop modeste 8e place à l’arrivée.

Plus je forçais et moins j’arrivais à négocier les virages correctement. Au final je m’incline derrière Rins alors que je m’étais fixé pour objectif de le battre. Je vais profiter de la coupure pour recharger les batteries et continuer à travailler. ”

40 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever

© http://www.johannzarco.fr/


Moto3 : Brad Binder champion !

Plutôt dominateur de son sujet en Moto3, Brad Binder a remporté le titre de la catégorie au grand prix d’Aragon en Espagne.

Brad Binder : “A Aragon, nous avons perdu la bataille , mais nous avons gagné la guerre. Même si nous avions un réel avantage, mon but reste le même : Essayer de gagner chaque course. ”

Un titre obtenu bien avant l’heure car le Sud Africain s’est défait de la concurrence rapidement dans une catégorie pourtant bien relevée. Formé à la Red Bull Rookie Cup, Brad est arrivé en compétition Moto3 en 2011. En 2015, il monte d’un cran en intégrant le team Red Bull KTM Ajo et termine 6e au général. L’actuelle saison a été riche en podium avec une victoire exceptionnelle à Jerez en partant dernier. L’Afrique du sud s’est trouvé un nouveau champion après le titre mondial obtenu par Jon Ekerold il y a ...36 ans !

© Focus Pollution

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 41


FIM ENDURANCE 2016 : La conclusion à Oschersleben La fin de saison FIM Endurance a tenu toutes ses promesses et a offert un final à Oschersleben de toute beauté avec plusieurs rebondissements et une arrivée très disputée. Après son succès obtenu à Portimao, GMT94 Yamaha s'impose à nouveau en allemagne mais le Suzuki Endurance Racing Team leur souffle le titre pour un petit point seulement. Mais Yamaha peut se réjouir avec la catégorie Superstock. Mais ici pas d'équipe officielle. Non le 3ART Yam'avenue est une équipe privée qui a tenu parfaitement son rang et qui a gagné le prestigieux titre de champion du monde. Bulle, Plancassagne et Trautmann remportent le titre. Le Starteam PAM-Racing s’impose pour la première fois en EWC Dunlop Independent Trophy aux 8 Heures d’Oschersleben. Cette victoire est assortie d’une prime de 10 000 €. Il devance AM Moto Racing Compétition, vainqueur au Mans, et le Tati Team Beaujolais Racing, vainqueur au Portugal.

Lukas Trautmann, champion en Superstock : “C'est surprenant pour une petite équipe privée comme nous d'être devant même avec un certain soutien de Yamaha. Ce résultat est donc fantastique.” 42 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever

© Jérôme Doussot


Bol d’Or : Le SERT domine l’édition 2016

D o m i n i q u e Meliand, team manager du SERT : “Ce titre et ce début de saison 2016/2017 que nous entamons par cette victoire au Bol, arrive à point pour préparer la passation des pouvoirs de « l’aïeule » à la « jeunette ». Oui, cette fois, nous approchons du but et je devrais très p ro c h a i n e m e n t , entrevoir le « Bébé GSX R » après cette gestation … longue.”

Sur un nouveau format de calendrier, à cheval sur 2 ans, le championnat du monde d’Endurance est reparti sur les chapeaux de roues avec le Bol d’Or en épreuve d’ouverture 2016-2017. Le SERT démarre bien la nouvelle saison d'endurance moto avec une victoire sans partage au 80e Bol d'Or de l'histoire. L'ancien pilote MotoGP, Randy de Puniet, a tenu son rang et termine 2e sur la Kawasaki du SRC qu'il partageait avec Grégory Leblanc et Fabien Forey. En Superstock, le team Moto AIN CRT de Alexis Masbou, Johann Nigon et Hugo Clere, ont bataillé ferme pour chercher une belle victoire.

© Antoine Camblor - Racingforever.com

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 43


Blancpain Endurance Cup Le résultat de la version endurance du GT3 BLANCPAIN a connu son dénouement dans le dernier round disputé sur le circuit du Nürburgring.

Côme Ledogar : “C'est juste magique.... Nous venons de gagner l'un des plus beaux championnats au monde, le Blancpain Endurance Cup !! Merci infiniment à Garage 59, McLaren GT et à vous tous pour votre soutient !!”

Bell, Ledogar et Duncan ont connu un scénario “thriller” avec une mauvaise qualification et des événements en course qui les ont tenu loin du podium. Heureusement, tous leurs adversaires potentiels n’ont pas été en mesure de marquer assez de points pour contrer la McLaren #58 et l’empêcher de remporter le titre. Pour Ledogar c’est une nouvelle belle ligne à son palmarès.

© Vision Sport Agency / Blancpain 44 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


Blancpain Sprint Series Version sprint, la dernière course de Barcelone a été aussi le théâtre de l’attribution du titre. Si Tristan Vautier et Felix Rosenqvist ont remporté la course principale sur Mercedes AMG de l’équipe française AKKA-ASP c’est Enzo Ide qui s’impose au classement Sprint sur l’Audi WRT. Les champions toutes catégories confondues sont Dominik Baumann et Maxi Buhk sur Mercedes du team HTP Motorsport.

Enzo Ide, champion Blancpain Sprint : “Nous avons gagné 4 courses cette saison et je m’en réjoui car je suis un mélange de pilote pro et amateur. C’est la première fois que je gagne un championnat et je ne pensais pas cela possible vu la liste de bons pilotes engagés.”

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 45 © Antoine Camblor


Karting : L’été studieux de Yann Bouvier Un des pilotes Kart qui s’est illustré cet été et au delà est Yann Bouvier. En juin, il est devenu champion de France X30 Senior devant 2 pointures de la spécialité sur le circuit de Lavilledieu en Ardèche. En juillet, il termine 2e du championnat de France en catégorie Nationale sur le circuit de Lavelanet. Sur sa lancée, il s’est également illustré en NSK où il remporte le championnat lors de la 3e manche disputée à Varennes sur Allier en septembre.

46 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever

© Stéphane Gauthier - RacingForever.com


Karting : Le X30 en mode Super Le succès du motoriste IAME ne se dément pas à travers le monde en atteste toutes les compétitions où le motoriste fournit de nombreux pilotes. La catégorie X30 se développe donc encore avec une catégorie de plus : le Super X30. Sur le circuit de Lavilledieu, lors du championnat de France X30, on a pu aperçevoir cette catégorie en action. Victor Compère a pu démontrer le potentiel de son Kart et gràce à ses performances, il s’est illustré face à un autre crac du X30 : Kévin Breysse. On devrait retrouver les moteurs Super X30 de 43cv à la finale Internationale Iame qui aura lieu sur le circuit du Mans mi-octobre.

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 47 © Stéphane Gauthier - Racing Forever


X30 : Adrien Renaudin champion de France Rotax Max

Adrien Renaudin : “La performance était vraiment au rendez-vous et j'ai aussi cherché à gérer l'usure des pneumatiques, car nous n'avions que six pneus pour l'ensemble de la course. J'ai dû subir la pression de mes adversaires dans les premiers tours, puis mon châssis Sodi s'est avéré de plus en plus efficace au fil de la finale et j'ai pu creuser l'écart”

Loin du hasard des casinos, Adrien Renaudin est devenu Champion de France de Karting pour la deuxième fois de sa carrière. Talent, travail, stratégie et détermination ont guidé le jeune Francilien vers un nouveau sacre qui fut long à se dessiner, tant la concurrence en Rotax Max était relevée sur le circuit de Laval et le format du championnat difficile. Soutenu par le constructeur Sodikart et par l'équipe Kart Pro Racing de Dominique Chech, Adrien Renaudin ne cesse de surfer sur la vague du succès et il n'a pas l'intention de s'arrêter en si bon chemin.

© KSP 48

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


Karting : Jimmy Helias, champion à 8 ans

Jimmy Hélias est âgé de sept ans et dix mois. Il a touché son premier volant il y a moins d’un an, avant de participer début 2016 à sa première course officielle dans la catégorie Minikart des 7-10 ans. Depuis, il a escaladé sept podiums, en atteignant cinq fois la première marche… Et pour ce qui n’était que sa dixième course, en présence des meilleurs éléments de chaque région, l’Yvelinois est devenu le plus jeune champion de France depuis l’invention du Sport Automobile !

© KSP

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 49


Karting : NSK, l’heure des récompenses Avec sa dotation inédite et particulièrement généreuse qui a récompensé les champions 2016, faisant suite à la grande loterie de Salbris, la 5e saison de la NSK a prouvé une nouvelle fois l'investissement de son organisateur, 3MK Events, pour le karting français. 3e et dernier rendezvous de l'année, le meeting de Varennes a couronné les vainqueurs de courses fabuleuses sous le beau temps et la chaleur de ce 2e week-end de septembre.

© KSP

50 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


Thomas Drouet

Vincent Fraïsse

Champion Midi-Pyrénées Karting 2012-2013

Champion de france et international Karting 2013/2015

Dino Lunardi Gaël Castelli

4 fois champion 2006-2007-2011-2015

3 fois champion de France 2010-2011-2013

Mike Parisy Champion FFSA GT 2009

Franck Mailleux Champion Winter Cup F.Renault 2006

Pierre Loubère Champion Aquitaine et Sud Karting 2014-2015

Evorace Champion Fun Cup

RAC 41 3e 24h du Mans moto 2010

Thibaut Bossy Vainqueur Coupe de France Gr.GT 2013

Melville McKee

Antoine Leclerc Champion FFSA GT 2008

Meilleur Rookie F.Renault Alps 2011

Jérémy Lopes

Champion Midi-Pyrénées Karting 2015

Michaël Denis

Vainqueur volant F.Academy 2008

51


Actu partenaire : TB2S à la chasse au podium en Clio Cup Avant la pause estivale, le rendez-vous de Magny-Cours n’a pas été de tout repos avec une panne de pompe à essence ou de Turbo sur la Clio de Thibaut Bossy. Les résultats en furent affecté malgré 2 top 10. TB2S et Le Mans, c’est plutôt une histoire d’amour puisque l’on se rappelle que le team avait remporté sa première victoire en RCZ, en 2014, avec Thibaut Bossy. Cette année, le pilote patron a de nouveau brillé mais cette fois à la 2e place en Clio Cup lors de la première course sarthoise.

Thibaut Bossy : “Magnycours n’a pas été simple car nous avons dû gérer plusieurs problèmes imprévisibles et je suis sorti du top 3 au général.

Nous avons de bons setups et les résultats finissent par se voir comme en atteste ma 2e place dans la course 1au Mans. Au Paul Ricard, pour la dernière de la saison, nous allons viser le podium en Clio Cup et pourquoi pas la 3e place du classement général.”

© Stéphane Gauthier - Racing Forever 52 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


Actu partenaire : TB2S, Vincent Saphores progresse jusqu’au top 5

A son rythme, Vincent Saphores a su progresser pour sa première saison en compétition automobile.A Magny-Cours, il est entré dans le top 8 dans la première épreuve mais une crevaison l’a empéché de récidiver dans la seconde. Au moment de faire le débriefing de ses courses en Peugeot RCZ Cup au Mans, Vincent aurait pu résumer son week-end par seulement 2 mots : Fantastique et génial !

© Stéphane Gauthier - Racing Forever

Vincent Saphores : “Je suis dans la continuité de la progression depuis le début de la saison. Au Mans, en course 1 le stress et l’angoisse de me retrouver en si bonne position pendant la course m’ont fait perdre un peu de lucidité. Mais, au final, je suis très fier de cette 5e place.” 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 53


Actu partenaire : Gaël Castelli, podium à Magny-Cours Gaël Castelli aura eu encore une occasion de faire couler le champagne à Magny-Cours avec une troisième place obtenu en Peugeot RCZ Cup lors de la course 2. Toutefois, plus de champagne sur le circuit du Mans mais une belle douche froide avec une casse moteur synonyme de fin de saison prématurée.

Gaël Castelli : “J’ai du mal avec la RCZ Racing Cup dans les parties rapides. Nous avons tout essayé comme réglages sans trouver de solution. Il y a trop d’écart en performance avec Pouget et Milan pour pouvoir rivaliser. Quand tout fonctionnait bien on pouvait au moins faire le podium mais la casse du moteur au Mans a été un coup d’arrêt à notre saison.”

54 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever

© Stéphane Gauthier - Racing Forever


Actu partenaire : Dino Lunardi, ELMS Le titre en LMP3 s’est envolé pour l’équipe de Dino Lunardi et ses équipiers de talents que sont David Hallyday et David Droux. Pour autant, Dino est à fond quand il est derrière le volant et il monte à nouveau sur le podium lors des courses du Red Bull Ring et du Castellet à chaque fois sur la 2e place du podium.

Dino Lunardi : “Duqueine Engineering est plus qu’une équipe et ce nouveau podium au Castellet a résonné comme une victoire. A Spa nous avons abandonné à cause d’un faisceau de boite de vitesse qui s’est sectionné. Rendez-vous à Estoril. ”

Un abandon sur panne à SpaFrancorchamps les a rétrogradé à la 4e place du général. La dernière course à Estoril sera donc l’occasion de rectifier le tir et de viser la victoire pour finir en beauté.

© Duqueine

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 55


Actu partenaire : Jordan Perroy, VdeV La victoire ne veut pas sourire à Jordan et ses coéquipiers en championnat VdeV. Pourtant les bons résultats sont quand même au rendez-vous avec des top 5 régulièrement. En Proto avec l’équipe DB Autosport, la course de 6 heures au Mugello en Italie s’est soldée par une 5e place. En LMP3, le podium s’est enfin offert à Jordan et son équipe N’Race sur le circuit de Magny-Cours avec une belle 2e place.

Jordan Perroy : “Au Mugello, en Proto avec DB Autosport nous avons obtenu une 5e place malgré une voiture difficile à gérer. A Magny-Cours, en LMP3, nous étions très proche de la victoire et je voudrais remercier mon équipe N’Race pour cet excellent résultat.”

56 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever

© VdeVSports/Daniel Lenoir


Actu partenaire : Nouveau départ pour Styve Juif et Cyliane Michel Après une sortie de route au rallye Dijon Côte d’or, Styve Juif et sa copilote ont dû changer la caisse de la voiture car trop endommagée. 2 rallyes étaient donc au programme de l’été avec le Rallye du Sel et celui d’Autun mais pas de résultats. A la rentrée, au rallye régional du Pays de Montbeliard, Styve et Cyliane retrouvent le sourire en remportant la catégorie R3 et la 2e place au scratch.

Styve Juif : “Nous avons dû refaire la voiture après notre sortie. Nous avions besoin de reprendre confiance mais un écrou desséré au rallye du Sel nous a fait abandonné au milieu du rallye Pas de chance non plus au rallye d’Autun avec une casse moteur. C’est dommage car nous faisions des chronos dans le top 15 au scratch.”

© Florian Sedrati 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 57


Actu partenaire : Denis Bernardi Absent au dernier moment à Magny-Cours, la reprise au Mans fut difficile pour Denis Bernardi en Clio Cup. En manque de roulage, Denis n’a pas trouvé son rythme dans les 2 courses du week-end sarthois. 17e et 15e en courses, il aura à coeur de progresser sur la dernière manche du Paul Ricard fin octobre pour finir l’année sur une meilleur note.

58 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever

Denis Bernardi : “J'ai commis pas mal d'erreurs sur ce tracé inconnu qui m'ont coûté quelques sorties. Pas vraiment de temps consacré au setup de l'auto faute d'un rythme insuffisant. Tout cela fait que je n'ai pas du tout été dans le coup tout le week-end. Néanmoins j'étais content de retrouver les sensations de la course et revoir les têtes connues et l'ambiance de la Clio Cup”

© Stéphane Gauthier - Racingforever.com


Actu partenaire : Jéremie Lesoudier, Clio Cup

Jérémie continue l’apprentissage de la Clio Cup. Présent à Magny-Cours mais pas au Mans, ses chances de bien figurer au classement Junior se sont évanouhies. Dans la Nièvre, Jérémie a terminé la course 1 à la 5e place du classement Junior alors qu’il n’a pas pu voir le damier dans la course 2.

© Stéphane Gauthier - Racing Forever 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 59


Actu partenaire : Thomas Drouet, direction Las Vegas ! Si les résultats européens de Thomas Drouet ont été en dents de scies, ceux sur le plan national furent très bons avec une 2e place au classement général de la NSK en catégorie Rotax Max. Ce résultat lui offre une place au prestigieux US Open qui se tiendra à Las Vegas aux Etats-Unis début novembre.

Thomas Drouet : “ Je suis assez content de mon championnat NSK 2016. Le titre de vice champion n'est pas volé mais, il en manquait un peu par rapport à Renaudin qui a vraiment dominé cette saison. Le niveau était encore une fois très élevé, avec 7-8 pilotes qui peuvent gagner à chaque fois. L'opportunité d'aller à Vegas est vraiment une chance, ça fait envie. Je pars sans objectif, juste du plaisir et on verra là-bas ce que l'on peut faire” 60 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever

© DR


Actu partenaire : Vincent Fraïsse, X30 France sur le podium

Vincent Fraïsse : “La compétition à Lavilledieu était difficile avec un gros niveau et 70 pilotes engagés. On a dû bataller dur pour la 3e place. Merci à Sodi Kart, Ludo Racing et ma chérie Julie qui m’accompagnent si bien sur les courses.”

Devenu un des maîtres de la catégorie X30 où il a tout remporté, Vincent Fraisse n’en reste pas moins un compétiteur passionné et il a de nouveau participé au championnat de France. Avec 3 finales Vincent n’a pas remporté un nouveau titre mais monte une fois de plus sur le podium, cette fois à la 3e place.

© Stéphane Gauthier - Racingforever.com 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever

61


Actu partenaire : Tom Montagne, première victoire Beaucoup de satisfaction dans la saison Karting du tout jeune Tom Montagne qui finit à la 2e place du championnat régional MiniKart de Lorraine-Alsace. Ce résultat a été auréolé également d’une belle première victoire obtenue sur le circuit de Mulhouse en septembre. Dominateur, il aura fini toutes les phases de la compétition en première position sauf en pré-finale 2e. Les regards sont maintenant tournés vers 2017 avec une nouvelle équipe et un nouveau châssis : ce sera IDEAL Kart de Franck Cancelli avec la marque Kosmic !

© Laurence Jund 62

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


Actu partenaire : Pierre Loubère, Karting KZ2 En juillet dernier, Pierre Loubère a enchaîné les bons résultats et a remporté le Kartmag organisé sur la piste internationale de Varennessur-Allier en catégorie KZ. Une victoire qui s'est enchaînée avec une pole de prestige acquise au championnat d'Europe sur la piste de Genk en Belgique. De bons résultats qui se sont conclus par un test en automobile, plus précisément en Clio Cup sur le circuit du Bugatti au Mans.

Pierre Loubère : “Je termine la course du Kartmag avec 6 dixièmes d'avance sur la ligne d'arrivée. Cette sensation de passer la ligne d’arrivée en premier me donne encore la chair de poule, que de sensations et d'émotions à ce moment-là ! ”

© DR

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 63


Actu partenaire : Jérémy Lopes, Karting KZ2

Outre une victoire en championnat régional du sud à Muret, Jéremy Lopes a participé à plusieurs compétitions dans le championnat de France KZ2 à Salbris. Si la chance n’a pas été au rendez-vous la performance était bien là avec un châssis et moteur efficaces.

Jérémy Lopes : “Nous n’avons pas l’occasion de rouler beaucoup. Nous avons manqué de chance au championnat de France KZ2 à Salbris avec la casse d’un arbre alors que j’étais bien remonté. Malgré cela j’ai pris du plaisir à doubler.”

En attendant, Jérémy se consacre actuellement à un autre challenge : le permis moto.

© Stephane Gauthier - Racing Forever

64 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


Actu partenaire : Lorys Chastanet, changement de cap

La collaboration avec Mach1 France ayant dû s'arrêter brusquement, Lorys Chastanet-Comiti et son papa Jean-Marc ont dû chercher un nouveau team pour poursuivre la saison en championnat sud catégorie "National". Après une réflexion concertée, le choix de rejoindre le team OKS de Thierry Estre a été fait et la première coopération a eu lieu début septembre sur le circuit de Muret près de Toulouse (31). Lorys a retrouvé de bonnes sensations sur son nouveau kart de marque FA (Fernando Alonso) avec une 4e place en finale.

Lorys Chastanet : “Nous avons porté notre choix sur la structure de Thierry Estre (OKS) avec le but de se repositionner aux avant-postes pour les 2 dernières manches de l'année en championnat sud. Je tiens à remercier OKS et Maxime pour la mécanique pour l'ensemble châssis/moteur très performant. Ce qui m'a permis de retrouver le sourire durant tout le week-end et une bonne détente sous la structure du team. ” 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 65


Jeu vidéo : F1 2016 Comme chaque année, Codemaster sort un nouvel opus pour les fans de Formule 1. Olivier Jennequin nous propose une revue détaillée du jeu en vidéo. http://www.racingforever.com/Video-test-F1-2016_a1594.html

CLIQUEZ-ICI

66 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


Hommage Nous tenions à saluer la mémoire de 2 personnes qui nous ont malheureusement quitté il y a peu. Jean Michel Huart et Jean Paul Milan étaient des habitués du paddock. Racing Forever présente à leurs famille et proches ses sincères condoléances.

67 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


Photos Forever : Karting, GT Tour

© Stéphane Gauthier - Racing Forever

Dans cette espace vous retrouverez un aperçu des dernières photos prises lors des derniers évenements de la saison auquels nous avons assisté.

68 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


Dans l’oeil d’Antoine : Blancpain, ELMS, 24h de Spa, Bol d’Or Antoine Camblor passe de circuits en circuits et nous fait profiter de son point de vue !

© Antoine Camblor

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 69


Agenda

Formula 1 : USA 22 - 23 octobre Mexique 29 - 30 octobre

Endurance : ELMS Estoril 22 - 23 octobre FIA WEC : Fuji 15-16 Octobre FIA WEC : Shanghai 5 - 6 novembre

Formule E : Marrakech 12 novembre

WRC : Espagne 15 - 16 octobre

72 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever

© Stéphane Gauthier - Racing Forever


Agenda

WTCC :

GT Tour :

Buriram 5 -6 novembre Losail 26 -27 novembre

Paul Ricard 28 - 30 octobre

DTM / F3 :

MotoGp Japon 14 - 16: octobre

Hockenheim 15 - 16 octobre

Australie 21 - 23 octobre Malaisie 28 - 30 octobre

© Stéphane Gauthier - Racing Forever

14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever 71


A suivre : X30 World Avec 430 pilotes attendus, la finale internationale Iame promet encore d’être un beau succès. 5 catégories seront représentées avec les meilleurs pilotes de la spécialité. Il n’y aura pas moins de 70 manches qualificatives, 5 préfinales et 10 finales ! X30 SUPER X30 SUPER SHIFTER X30 SENIOR X30 MASTER et VETERANS X30 JUNIOR

72 14 octobre 2016 .MAX n°13 by Racingforever


Max13