Page 1

© Photo Stéphane Gauthier


Edito

© Photo Stéphane Gauthier 2 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever


Sommaire Page 1 : La Une Page 2 : Edito Page 3 : Sommaire MONOPLACES Page 4 : F1 Rosberg enfin champion Page 5 : F1 L’étoile filante Page 6 : F1 La France retrouve son GP Page 7 : F1 Le challenge d’Ocon Page 8 : F1 Lance Stroll, talent ou argent ? Page 9 : F1 Renault décevant Page 10 : GP2 : Gasly champion Page 11 : GP3 : Leclerc champion Page 12 : Formule V8 3.5 Dillmann Page 13 : EFR Page 14 : Formula E Page 16 : Euro Formula 3 Page 17 : F4 RALLYE Page 18 : WRC, VW Page 19 : Ogier, un avenir plus “Ford” ? ENDURANCE Page 20 : WEC, Audi Page 21 : WEC Shanghai Page 22 : ELMS Portugal TOURISME Page 24 : Renault Sport Trophy Page 25 : DTM

NASCAR WHELEN Page 26 : Nascar Elite 1 Page 27 : Nascar Elite 2 GT TOUR Page 28 : Porsche Carrera Cup Paul Ricard Page 29 : Porsche Carrera Cup B Page 30 : Supertourisme Page 31 : Mitjet Page 32 : Clio Cup Page 34 : Peugeot RCZ Page 35 : Peugeot Pouget 308 Page 36 : 5 ans de GT Tour GT Page 38 : Blancpain GT4 Page 39 : Destembert GT4 Page 40 : GT Open Barcelone MOTOS Page 38 : MotoGP, Marc Marquez Page 39 : MotoGP, KTM se lance Page 40 : Moto2, Zarco voit double Page 41 : Moto3, l’après Binder © Photo S.Gauthier - Racing Forever

.MAX by Racingforever #14 - 25 décembre 2016 Textes et mise en page : S.Gauthier O.Jennequin - communiqués Photos : S.Gauthier - A.Camblor. - Services Presse divers - S.Agnus Contact : postmaster@racingforever.com Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation

KARTING Page 46 : X30 Super Page 47 : X30 Master Page 48 : X30 Senior Page 49 : X30 Junior Page 50 : X30 Shifter Page 51 : X30 en 2017 ACTUS PARTENAIRES Page 52 : TB2S Bossy/Saphores Page 54 : Jordan Perroy Estoril Page 55 : Dino Lunardi Page 56 : Pierre Loubère champion Page 57 : Thomas Drouet Vegas Page 58 : Lorys Chastanet Comiti Page 59 : Tom Montagne Page 60 : Jérémy Lopes JEU VIDEO Page 61 : Forza Horizon 3 A VOIR Page 62 : Photos-Forever Page 63 : Dans l’oeil d’Antoine A SUIVRE Page 64 : Agenda Page 66 : Prochainement

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 3


F1 : Nico Rosberg enfin champion du monde !

Nico Rosberg : “Cette course était la plus dure de ma carrière. Pire que l’enfer ! C’est fantastique de vivre ce que mon père a vécu il y a 34 ans. Je dédie ce titre à ma femme et ma fille.”

Il aura fallu attendre le dernier grand-prix pour connaître qui de Nico Rosberg ou de Lewis Hamilton serait champion du monde de F1. Nico a dominé la première partie de la saison mais Lewis a repris l’avantage dans la seconde en obtenant 6 victoires sur les 11 dernières courses. En mode defensif depuis Austin aux Etats-inis, Rosberg n’a pas été épargné par son coéquipier qui lui a lancé une dernière pique en ralentissant dans les derniers tours d’Abou Dabi en espérant que ses adversaires l’écartent du podium et du titre. Rosberg a bien résisté et obtient enfin le titre qu’il attendait tant ! 4 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

© Photo Daimler


F1 : Rosberg, l’étoile filante ! Il est normal pour un pilote de course de prendre tout le monde de vitesse mais l’annonce quelques jours à peine par Nico Rosberg de sa retraite en a surpris plus d’un. Mis sous pression par son coéquipier Lewis Hamilton, Rosberg a dû déployer beaucoup d’efforts psyschologiques pour tenir la distance et gagner le titre au tout dernier grand-prix.

Nico Rosberg : “Depuis 25 ans, mon rêve a été de devenir champion du monde de F1. Cette saison a été dure et j’ai tout donné pour mon objectif. Cela a eu un impact sur ma famille. Cela a été un énorme effort pour nous. J’ai pris ma décision définitive lundi après la course. Je vais maintenant écrire un nouveau chapitre de ma vie.”

Le champion a épuisé ses batteries et a pris la décision de les recharger loin du tumulte de la compétition auprès de sa famille. Un choix respectable mais qui laisse sur un goût d’inachevé.

© Photo Daimler media

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 5


F1 : La France retrouve son grand prix Depuis 2008, la France n’avait plus de Grand prix de F1 malgré la présence de Renault, de quelques pilotes dont Romain Grosjean toujours en activité. La FFSA n’avait plus voulu mettre la main à sa poche pour financer la course qui n’était pas rentable sur le circuit de Magny-Cours. Depuis, l’eau a coulé sous les ponts et le circuit du Paul Ricard est entré dans le jeu pour reprendre le flambeau de ce qui doit être (normalement) la vitrine du sport auto français. C’est donc depuis Paris, début décembre, lors d’une conférence de Presse que les responsables de ce retour ont annoncé l’organisation du grand prix à partir de 2018 et pendant 5 ans. Le Paul Ricard a déjà prouvé pouvoir organiser de grands événements avec du public comme le Bol d’Or a pu le prouver. Depuis 2002, 80 millions d’Euros ont été investis pour developper les infrastructures et d’autres investissements vont avoir lieu pour accueillir le public.

Nicolas Deschaux, président de la FFSA: “C’est une grande nouvelle pour la FFSA. Notre priorité a été d’avoir des pilotes à haut niveau. On a travaillé ensuite au retour du grand prix et on se félicite que la région PACA s’investisse dans le projet et permette d’inscrire le grand prix au Paul Ricard dans la pérénnité”

© Photo Antoine Camblor 6

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever


F1 : Le nouveau challenge d’Esteban Ocon Mine de rien, Esteban Ocon a une sacrée côte de poularité auprès de ses employeurs puisque son ascension en F1 est fulgurante. Après ses débuts chez Manor en milieu de saison, le voilà propulsé en 2017 chez Force India qui a finit à la 4e place dans le championnat constructeur. Cette belle confiance, de Mercedes notamment, va lui permettre de démontrer son talent et de rentrer dans le top 10 régulièrement. Jusqu’ici sa meilleure place obtenu chez la modeste équipe Manor fut une 12e place acquise au Brésil.

Esteban Ocon : “Je connais bien l’équipe car j’ai été pilote d’essai pour eux. Chez Manor j’ai pris de l’expérience et je suis prêt pour cette nouvelle opportunité. Les prochains mois vont être intenses. J’ai bien l’intention d’offrir à l’équipe les résultats qu’elle attend de moi.” © Photo Sahara Force India

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 7


F1 : Lance Stroll, talent ou argent ?

Lance Stroll : “Je rêvais de faire de la F1 quand j'étais enfant et c'est devenu mon objectif quand j'ai commencé à faire du kart sérieusement. Je suis jeune et j'ai encore beaucoup à apprendre, mais je pense que la F3 ces 2 dernières années m'a bien préparé à l'étape supérieure.”

Il a beau avoir remporté le prestigieux championnat européen de F3, la nomination de Lance Stroll chez Williams en F1 laisse perplexe. Le jeune canadien est bien épaulé par son père qui l’aide financièrement. Milliardaire ayant réussi dans la mode, Lawrence Stroll n’a pas hésité à investir son argent dans la réusssite de son fils. A seulement 18 ans, il accède donc au pinacle de la monoplace et devra faire bonne figure et progresser pour succéder à son compatriote Jacques Villeneuve champion en 1997.

8

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

© Photo Glenn Dunbar/LAT Photographic


F1 : Renault, une année décevante On savait que la saison serait difficile pour Renault mais pas à ce point. 8 points seulement au compteur de l’équipe dirigée par Frédéric Vasseur. Renault termine péniblement devant Sauber et Manor et assez loin de Haas Racing qui débute en F1. 2016 était donc une année à oublier et Vasseur prépare déjà 2017 avec l’arrivée de Hülkenberg aux cotés de Jolyon Palmer qui est conservé. On attend donc une meilleure saison pour la marque au losange.

© Photo Renault F1

Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport : “ En nous engageant en F1 sur le long terme, 2016 devait donc poser les bases pour l’avenir. La R.S.16, notre voiture cette année 1, a été conçue dans des délais extrêmement courts, tout au plus quelques semaines. Notre objectif cette année s’est donc porté sur la croissance des effectifs et des infrastructures pour l’année suivante et audelà.”

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 9


Pierre Gasly : “Ce fut une journée fantastique. La voiture était vraiment rapide et nous avons eu une bonne stratégoe avec l’équipe. J’ai passé 12 mois fantastiques avec cette équipe. Je n’oublierais jamais cette saison passée avec eux.”

GP2 : Pierre Gasly champion

Tout se sera joué lors de la première course du week-end à Abou Dabi. En s'imposant largement, Pierre Gasly reprenait la tête du championnat face à Giovinazzi auteur d'une course plus anonyme. Le lendemain lors de la course sprint, l'Italien ne parvenait pas à reprendre assez de points au français qui s'assurait ainsi le titre 2016 de GP2. 10 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

© Photo GP2 Series


GP3 : Charles Leclerc champion Le monégasque Charles Leclerc a été titré à Abou Dabi lors de la première course du week-end. Son rival, Alexander Albon, qui partait de la pole position ayant du abandonner, Charles Leclerc avait une voie royale pour être sacrée, malheureusement pour lui, il devra abandonner également et n'aura pas le plaisir de franchir la ligne d'arrivée avec le titre. Mais qu'importe la manière, l'essentiel est là, Charles Leclerc est champion alors qu'il est un rookie en GP3. Agé de 19 ans, il a débuté fort logiquement par le karting, où il affronte un certain Max Verstappen. Il intègre la FR 2.0 ALPS en 2014 qu'il termine en vice champion et meilleur rookie. En parallèle il participe à l'Eurocup FR 2.0 où il monte sur trois podiums.

Charles Leclerc : “ C’est un tel soulagement pour moi et l’équipe. Nous avons travaillé dur pour ce résultat. J’ai tenté de préserver mes pneus pour la fin de course et quand j’ai appris l’abandon d’Alex Albon j’ai essayé de garder mon calme mais j’ai eu un accrochage avec Ferrucci ensuite. J’ai fait le bon choix en allant en GP3 car c’est une bonne préparation pour l’avenir et j’ai beaucoup progressé avec l’équipe ART.”

En 2015 il passe à la F3 avec le Van Amersfoort Racing, il termine une fois encore meilleur rookie et quatrième du championnat avec quatre victoires. En parallèle à sa saison 2016 en GP3, il fait ses débuts en F1 chez Haas lors des essais libres du GP de Grande-Bretagne, il participera à deux autres séances dans la saison. Charles évoluera logiquement en GP2 l’an prochain. © Photo Zak Mauger/GP3 Series Media

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 11


Formula V8 3.5 : Tom Dillmann, champion Tom Dillmann a remporté le championnat in-extremis dans la dernière course de la saison. Il succède à Oliver Rowland. Louis Deletraz son principal adversaire s’incline pour 7 points au classement général. Dillmann a renversé la vapeur en gagnant la dernière course de Barcelone et Deletraz n’a pas pu faire mieux que 4e. Les 2 pilotes qui visaient le championnat ont eu chacun 2 victoires. Dillmann s’est donc imposé au bon moment.

Tom Dillmann : “ Quel suspense! Nous avons mené la majeure partie du championnat et la dernière manche était assez difficile pour nous. Tout le monde dans l'équipe , avons cru dans notre potentiel et la course a été parfaite. Nous avons eu un très bon départ, la voiture était très rapide depuis le début jusqu'à la fin, nous savions que nous avons besoin d' une course parfaite et je suis vraiment heureux pour l'équipe qui a cru en moi.”

12 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

© Photo Antoine Camblor


EFR : Estoril, Lando Norris champion Lando Norris est devenu le plus jeune lauréat de l’Eurocup Formula Renault 2.0. Il succède à Jack Aitken au palmarès. Il gagne aussi le classement Rookie. Josef Kaufmann racing gagne le titre équipe.

Lando Norris : “ Je suis satisfait d’avoir assuré le titre. J’ai la nuque bloquée depuis ce matin, et cela ne m’a pas facilité la tâche ! En course, mon principal objectif était de me rapprocher de Max Defourny qui partait en première ligne. J’ai su éviter les problèmes aux Combes, ce qui n’a pas été son cas. Je pensais assurer la 4e place, mais des opportunités se sont présentées et j’ai pu remonter au 2e rang. ”

© Daimler

© Photo Antoine Camblor 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 13


Formule E : Marrakech Sébastien Buemi s’était qualifié en deuxième position sur le Circuit International Moulay El Hassan, mais il avait écopé d’une pénalité de cinq places sur la grille à cause d’un problème avec l’extincteur de sa monoplace. La stratégie de l’équipe, associée à une gestion efficiente de l’énergie et au pilotage exemplaire de Seb, se traduisait la huitième victoire du Suisse en Formula E. © DR

14 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

Sebastien Buemi : “Mes voitures étaient incroyables aujourd’hui, avec un équilibre vraiment très bon. Dans mon premier tour, j’ai utilisé un peu trop d’énergie. Après cela, nous avons été en mesure d’économiser un peu de charge pour attaquer ultérieurement dans mon run. Cela a bien fonctionné pour nous ! Nous savons que nous avons une voiture efficace et nous devions en tirer avantage après être partis plus loin sur la grille que ce que nous voulions. J’ai pu tirer tout ce que je voulais de la voiture et cela démontre à quel point l’équipe travaille bien. C’est un début de saison très positif ! ”


Thomas Drouet

Vincent Fraïsse

Champion Midi-Pyrénées Karting 2012-2013

Champion de france et international Karting 2013/2015

Dino Lunardi Gaël Castelli

4 fois champion 2006-2007-2011-2015

3 fois champion de France 2010-2011-2013

Mike Parisy Champion FFSA GT 2009

Franck Mailleux Champion Winter Cup F.Renault 2006

Pierre Loubère Champion Aquitaine et Sud Karting 2014-2015

Evorace Champion Fun Cup

RAC 41 3e 24h du Mans moto 2010

Thibaut Bossy Vainqueur Coupe de France Gr.GT 2013

Melville McKee

Antoine Leclerc Champion FFSA GT 2008

Meilleur Rookie F.Renault Alps 2011

Jérémy Lopes

Champion Midi-Pyrénées Karting 2015

Michaël Denis

Vainqueur volant F.Academy 2008

15


Euro Formula 3 Open Leonardo Pulcini n’a pas laissé la moindre chance à ses adversaires de prendre le titre en Open F3 cette saison. L’italien qui évolue dans l’équipe Campos Racing a remporté 7 victoires cette saison sur des circuits prestigieux comme Estoril, Spa, Silverstone ou Monza. La dernière course disputée à Barcelone a permis au français Dorian Boccolacci de monter sur le podium à la 3e place lors de la course 1.

16

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

Leonardo Pulcini : “Au sein de mon équipe Campos Racing tout a parfaitement fonctionné avec moi et nous avons fait un bon en avant avec mon ingénieur et mes mécanos. Nous avons travaillé main dans la main et cela a donné un titre fantastique. ”

© Photo Antoine Camblor


F4 : Barcelone

C’est en Espagne à Barcelone que la saison de Formule 4 française s’est terminée. Le titre ayant été attribué à Yfey Ye depuis un moment l’enjeu est surtout pour ses dauphins de s’illustrer une dernière fois pour attirer l’attention des médias et des teams dans d’autres championnats. A Barcelone, Pierre Alexandre Jean a signé la première pole position mais c’est l’espagnol Javier Cobian qui a fait honneur au circuit en s’imposant à domicile dans la première des 3 courses. Epargné par la pluie, Michael Benyahia a signé sa première victoire dans la 2e manche.

Michael Benyahia : “Travailler dur a payé. Merci à mon entraîneur Stéphane Daoudi, ma famille et mes supporters, j’ai été fier de lever le drapeau marocain sur le podium de Barcelone. ”

Première victoire également pour Arthur Rougier dans l’ultime course de l’année.

© Photo Antoine Camblor 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 17


WRC : VW s’en va

Franck Welsch, directeur du développement VW : “Nous sommes confrontés à d’énormes défis, nous avons dépassé nos objectifs sportifs et nous allons maintenant nous tourner vers les technologies du futur. ”

Après 4 ans de succès au plus haut niveau du rallye mondial, l’annonce brutale du retrait du constructeur allemand Volkswagen fut un choc car elle laissait le champion en titre dans l’incertitude d’un avenir. Emmêlé dans l’affaire du dieselgate, le constructeur a jeté l’éponge pour faire des économies et payer la forte amende qu’elle va recevoir.

18 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

La Polo-R version 2017 était pourtant dans les cartons mais elle ne verra pas les pistes en tout cas pas sous la main de l’équipe officielle. Pour Ogier et Latvala la chasse au volant a été lancé en urgence car les places étaient limitées.

© Photo El Mokni


Sébastien Ogier :

WRC : Ogier, un champion plus FORD en 2017 ?

“J'ai hâte que la saison commence. Le rallye Monte-Carlo débute en janvier et je n'ai pas encore beaucoup roulé dans la nouvelle Ford Fiesta WRC, mais je vais faire le maximum pour qu'on soit prêts.

Lâché à la dernière minute par son employeur Volkswagen, le tout juste quadruple champion du monde des rallyes WRC n'a eu que peu de temps pour se retourner et voir les possibilités qui s'offraient à lui pour 2017 et au-delà. Chez son ancien employeur, Citroën, toutes les places étaient déjà distribuées et un retour chez la marque française était donc impossible. La piste Hyundai semblait également s'écarter, ce qui laissait 2 possibilités à Ogier entre Toyota et Ford.

Nous sommes conscients des défis à relever et je me suis rendu compte à quel point Malcolm et son équipe ont faim de victoires.”

Pour Ford, l'équipe M-Sport, voilà un moment que le directeur, Malcom Wilson cherche à séduire Ogier et le convaincre de venir dans son équipe. La nouvelle Fiesta qui arrive en 2017 a des atouts dans son jeu, il restait alors à convaincre Ogier que c'était une meilleure opportunité que Toyota qui revient à la compétition en rallye. L'affaire a fini par se conclure début décembre après que Ogier est pu tester la voiture et finalement accepté ce nouveau challenge qui va pimenter les rallyes du championnat du monde 2017.

© Photo VW

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 19


FIA WEC : Audi, l’onde de choc ! Tout comme VW en rallye, Audi a annoncé son retrait de la compétition FIA Wec après 18 ans à très haut niveau en épreuves d’Endurance. Pour le constructeur allemand, c’est 13 victoires aux mythiques 24 heures du Mans. Avec son dernier proto, Audi espérait rendre la monnaie de sa pièce à Porsche pour le titre en Wec mais il n’en fut rien alors que la performance était souvent là.

Docteur Ullrich (Audi Sport) : “Après 18 ans de course en prototype qui ont été un succès exceptionnel pour Audi, il est évidemment très difficile de quitter la scène. Audi a beaucoup appris en prototype pour utiliser ensuite son savoir sur ses voitures de production.”

Désormais, Audi comme tout le groupe de la marque se tourne vers les nouvelles technologies et on retrouvera donc la marque en Formule Electrique dès 2018.

© Photo Audi AG 20 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever


WEC : Alpine champion à Shanghai C’est à une manche avant la fin du Championnat du Monde FIA WEC que Signatech-Alpine remporte le titre Équipes LMP2, tandis que Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi et Gustavo Menezes décrochent la couronne des Pilotes de la catégorie.

© Photo Antoine Camblor

Nicolas Lapierre : “ Nous ne nous sommes pas trompés d’objectif ce week-end. Après avoir terminé toutes les courses sans rencontrer de problème mécanique ni d’accrochage, nous avions pour ambition de remporter le titre. La piste était très exigeante pour les pneumatiques et nous avons été conservateurs dans nos choix. En fin de course, je n’ai pas cherché à prendre l’ascendant sur la n°43, car je savais que la quatrième place était suffisante. Je suis fier d’offrir ce titre mondial à Alpine, à l’issue d’une saison exceptionnelle !”

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

21


ELMS : Estoril décisif en LMP2 En European Le Mans Series, le titre à basculer dans le camps du G-Drive Racing dirigé par le Jota Sport qui a remporté la victoire à l’issue de la course des 4h d’Estoril. Giedo Van Der Garde, Simon Dolan et Harry Tincknell s’imposent donc face au Thiriet by TDS Racing qui a manqué de chance pour cette dernière épreuve décisive. Tout se présentait pourtant bien pour le titre lorsque l’Oreca 05 Nissan n°46 a été stoppée dans son élan par un souci de démarreur. Au final, Thiriet by TDS Racing termine 2e du championnat.

22 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

© Photo Antoine Camblor

Pierre Thiriet : “Toute l’équipe a fait un super travail tout au long de l’année et cela ne tient qu’à un souci technique qui est indépendant du team. Il s’agit de la pire situation qui pouvait exister pour nous. Le problème de démarreur a demandé du temps pour réparer et nous avons perdu gros. C’est le sport automobile, on n’y peut rien.”


ELMS : LMP3 et LMGTE Alex Brundle, Christian England, Mike Guasch de l’équipe anglo-américaine United Autosports ont remporté la catégorie LMP3 tant convoité pour cette prémière saison. Leur titre vont leur permettre de monter en catégirie LMP2 l’an prochain. Mais à Estoril pour l’ultime manche de la saison, Yann Ehrlacher et ses équipiers du Yvan Muller Racing, Alexandre Cougnaud et Thomas Laurent, ont décroché leur première victoire en catégorie LMP3 au volant de leur Ligier JS P3.

Alex Brundle : “Cela faisait seulement 9 mois que notre team United Autosport a pris possession d’une LMP3. Ils ont réalisé un travail impressionnant et nous avons réalisé des courses parfaites. ”

En LMGTE, Alex McDowall, Andrew Howard et Darren Turner remportent la catégorie à bord de l’Aston Martin Vantage n°99.

© Photo Antoine Camblor

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 23


Renault Sport Trophy : Fin de série ! Renault réorganise son activité compétition et après la fin des World Series voilà que le constructeur français annonce aussi la fin de son championnat Renault Sport Trophy avec la belle RS01. On la retrouvera toutefois dans les championnats GT3 pour lequel un kit permet d’adapter l’auto à cette catégorie. Fabian Schiller (Team Marc VDS EG 0,0) et Steijn Schothorst (Equipe Verschuur) se sont offert les deux dernières courses de l’histoire. Pieter Schothorst (Equipe Verschuur) remporte le titre chez les pro. Schiller s’impose en catégorie AM. Le classement général endurance revient à Schiller associé à Palltala.

© Photo Antoine Camblor 24 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

Pieter Schothorst : “ Remporter le titre était l’objectif en début de saison, et après une entame difficile, nous avons inversé la tendance en étant de plus en plus compétitifs. Dommage que Kevin n’ait pu défendre ses chances car j’aurais aimé le battre en piste. Je remercie beaucoup l’équipe Verschuur pour son travail et son approche sur l’ensemble de l’année.”


DTM : Marco Wittmann champion C’est à Hockenheim que le pilote BMW, Marco Wittmann a remporté le championnat allemand de DTM au détriment d’Edoardo Mortara 2e à 4 points. Audi se rattrape en gagnant le championnat constructeur alors que l’un de ses réprésentants, Audi Sport Team Abt s’impose parmis les teams. Mortara aurait pu être champion mais à Zandvoort il avait écopé d’une pénalité à tort qui lui a fait perdre des points qui lui aurait été utile pour gagner le titre. Pour Wittmann c’est le second titre en DTM après celui obtenu en 2014 déjà avec BMW.

Marco Wittmann : “Quelle sensation! Être couronné champion DTM pour la deuxième fois en quatre ans est incroyable. Ce fut une saison difficile, mais maintenant, les émotions sont indescriptibles. Nous nous sommes battus jusqu'au bout et nous n’imaginions pas que nous pouvions remporter le titre en début de la saison. Nous l'avons fait aujourd'hui, C’est fou ! ”

© Photo ITR/DTM 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

25


Nascar Whelen Serie : Elite 1 Au terme d’une course palpitante lors de la finale à Zolder, Anthony Kumpen (#24 PK Carsport Chevrolet SS) était sacré champion 2016 des NASCAR Whelen Euro Series, pour la deuxième fois de sa carrière et célébrait cette récompense sur le podium avec Jeff Gordon, tandis que Frederic Gabillon (#3 Tepac RDV Compétition Ford Mustang) remportait sa quatrième victoire de la saison, ce qui le laissait à seulement 9 points derrière le Belge au classement final.

Anthony Kumpen, champion Elite 1 : “Ce titre est vraiment spécial pour moi. J’ai gagné devant mon public et mes sponsors pour ma course à domicile. Je cours ici depuis 20 ans et je connais personnellement chaque personne qui travaille ici. Gagner à Zolder c’est unique”

© Photo Stephane Azemard 26 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever


Nascar Whelen Serie : Elite 2 Après une dramatique 24ème position dans la course du Samedi à Zolder pour la finale, Stienes Longin (#11 PK Carsport Chevrolet SS) mettait fin au suspens dans l’attribution du titre ELITE 2 en menant chaque tour de la dernière course de la saison et établissait même un nouveau record dans la campagne 2016 avec 8 succès.

Stienes Longin, champion Elite 2 : “C’est incroyable! Hier nous avons connu une très mauvaise journée et aujourd’hui une grande joie, que je peux partager avec mes amis et ma famille. La voiture était fantastique,” © Photo Stephane Azemard 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 27


Porsche Carrera Cup : Jaminet Monsieur 100% Cette saison personne n'aura pu contrer Mathieu Jaminet dans le cadre du championnat de France de Porsche Carrera Cup. Pour autant, le pilote Almeras n'a pas diminué sa motivation et a réussi l'exploit de gagner toutes les courses de la saison. Le circuit du Paul Ricard a donc été pour lui un tremplin de plus pour exprimer ses performances.

Matthieu Jaminet : “ J’ai entamé la saison avec un fort sentiment de revanche, car le titre m’avait échappé de très peu l’an passé, et c’est aujourd’hui une grande joie de coiffer cette couronne en Porsche Carrera Cup France, véritable tremplin vers le haut niveau. Je demeure certes invaincu en 2016, mais si tout semble facile pour nous de l’extérieur, on ne relâche jamais nos efforts. Nous sommes en permanence à 100%” © Photo Stéphane Gauthier - Racing forever 28 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever


Porsche Carrera Cup : Et de 4 pour Lapierre ! Véritable spécialiste de la catégorie B de la Porsche Carrera Cup qu'il avait remporté déjà à 3 reprises, Christophe Lapierre visait la passe de 4 en 2016 et il a dû se cracher dans les mains pour y parvenir.

Nicolas Lapierre : “ En dépit de mes cinq succès, qui font de moi le pilote le plus victorieux, cette saison n’a pas été simple car le niveau ne cesse de s’élever chaque année. A chaque fois, il m’a fallu essayer de composer avec ce paramètre, tout en découvrant certains tracés. c’est un véritable plaisir pour moi de remporter ce quatrième titre Gentlemen en Porsche Carrera Cup France. ” © Photo Stéphane Gauthier - Racing forever 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 29


Supertourisme : Paul Ricard Antoine Jung aura dû aller chercher dans ses dernières ressources pour remporter enfin le championnat de France Supertourisme. En effet, Antonin Borga, qui est aussi son coéquipier chez Yvan Muller Racing, lui aura donner du fil à retordre tout au long de la saison et le titre a été attribué lors de la dernière course de l'année.

Antoine Jung : “Ce titre est évidemment une belle satisfaction, et un beau soulagement. Il y avait beaucoup de pression sur ce week-end, et ce n'était pas facile car Antonin a été une nouvelle fois performant. Mais je n'ai rien lâché, j'ai justement essayé d'aborder les choses sans me mettre trop la pression, et je pense que cela s'est ressenti. J'ai pu tout mettre dans l'ordre, et le titre est là. Je suis très heureux et très reconnaissant envers le Yvan Muller Racing pour tout le travail effectué cette saison” 30 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

© Photo Stéphane Gauthier - Racing forever


Mitjet 2.0 : Clément Berlié l’heureux élu 2016 La Mitjet 2.0 a trouvé son champion en la personne de Clément Berlié. Au Paul Ricard, Manu Damiani a remporté la première course devant Gomar alors que Berlié finissait 7e seulement. Le revenant Yann Ehrlacher gagnait la seconde manche varoise. Berlié a abandonné. Manu Damiani gagnait la 3e manche et Gomar la dernière. En se classant 4e et 5e de ces dernières Berlié s’assurait le titre 2016.

© Photo Stéphane Gauthier - Racing forever 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 31


CLIO CUP : Paul Ricard Eric Trémoulet (Vic Team) et Jimmy Clairet (Clairet Sport) se sont tirés la bourre tout au long de la saison de Clio Cup et avaient tout à gagner ou tout à perdre dans la finale de la coupe sur le circuit du Paul Ricard. En frappant un grand coup dans la première course, Eric Trémoulet se positionnait parfaitement pour le dernier duel. Finalement, Jimmy Clairet n'aura pas pu contrer son adversaire et malgré une belle opposition s'incline au championnat. En junior, doublé pour le team Vic'Team qui voit Jerémy Sahry remporter la catégorie. En Gentlemen, Pascal Arellano s'impose face à Emmanuel Raffin. Clairet Sport remporte le classement des équipes.

© Photo Stéphane Gauthier - Racing forever 32 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever


CLIO CUP : Eric Trémoulet Champion

Eric Trémoulet : “C’est mon deuxième titre cette année après l’Espagne. Je dois remercier Vic’Team pour ces résultats. C’est un groupe d’amis, tous des bénévoles, qui nous permettent de gagner. On s’amuse beaucoup et j’espère que ça va continuer. Merci à eux !Avec le décompte, nous avions des points à rattraper sur Jimmy Clairet en arrivant sur le Circuit Paul Ricard. Tout se jouait là. La première qualification s’est parfaitement déroulée et nous avons gagné la première course. Aujourd’hui, tout était plus simple. Il fallait gérer.” © Photo Stéphane Gauthier - Racing forever

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

33


Peugeot RCZ : Paul Ricard

David Pouget et Nicolas Castellet, fin octobre pour championnat de France de par asseoir sa suprématie nouvelles victoires.

Milan avaient rendez-vous au circuit du conclure leur duel pour le gain du dernier la Peugeot RCZ Cup. David Pouget a fini en concluant sa très bonne saison par 2

Il remporte donc la fameuse 308 Racing Cup qui était offerte au vainqueur et qui remplacera la RCZ Cup dès l'an prochain dans un nouveau championnat de France. Dorian Guldenfels a été le meilleur junior et c'est Denis Gibaud qui gagne la catégorie Gentlemen.

David Pouget : “Nous avons été réguliers toute la saison. A part une faute à Pau, on ne pouvait pas faire mieux. Nous avons toujours été performants. Nous avons pris beaucoup de plaisir avec de belles batailles contre Nicolas, toujours serré mais respectueux. Je dédie ce titre à Jean Michel Huart.” 34

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

© Photo Stéphane Gauthier - Racing Forever


David Pouget, l’homme de Peugeot

C’est une grande saison pour David Pouget qui sera l’homme de l’année pour la marque au lion Peugeot. Champion en RCZ Cup, David a enchaîné également avec la victoire finale en 208 Racing Cup. L’an prochain, il évoluera sur une 308 Cup pour aller conquérir de nouveaux succès sur les podiums de France. © Photo Peugeot Sport - DPPI - JM Lemeur

David Pouget : “C’est une année d’anthologie avec les titres en RCZ Racing Cup et 208 Racing Cup et une participation au FIA ETCC au Nurburgring avec la 308 Racing Cup. ” 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 35


6 ans de GT Tour, la fin d’une période

C’est au circuit du Paul Ricard qu’Oreca a tiré le rideau sur le GT Tour qui était organisé depuis 6 saisons. Le livre s’est refermé sur cet ultime rendez-vous et une période faite de bons et de moins bons moment. Tout ne fut toutefois pas négatif, bien au contraire et le public a été au coeur de la philosophie du GT Tour durant tout ce temps. Si le virage de 2016 a été fatal à la formule proposée, une nouvelle page s’ouvre désormais sur le championnat de France des circuits avec l’arrivée du GT4 et d’un nouvel opérateur bien connu de tous.

36

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

© Photo Stéphane Gauthier - Racing forever


Un max de passion !

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 37


Pour les saisons 2017, 2018 et 2019, SRO Motorsports Group mettra à profit son expérience des courses pour voitures de Grand Tourisme, pour redonner le rayonnement qu’il mérite au Championnat de France FFSA GT.

GT4 : SRO reprend la main sur le GT France

Stéphane Ratel, Président SRO : “Je crois énormément en la catégorie GT4. Quand on analyse la conjoncture économique actuelle, c’est clairement la meilleure solution pour certaines compétitions nationales. Les GT4 sont des voitures qui parlent aux fans. Elles sont à la fois spectaculaires et abordables, tant à l’achat qu’en terme de frais de roulage.” 38 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

Les recettes appliquées seront celles des autres compétitions à succès que sont la Blancpain GT Series, les Total 24 Hours of Spa, les Sepang 12 Hours, le British GT, la Blancpain Sports Club, le Pirelli World Challenge ou la Competition 102 GT4 European Series : coûts réduits, équité pour tous, courses d y n a m i q u e s , convivialité dans le paddock, proximité et retombées médiatiques.

© Photo Stéphane Gauthier - Racing Forever


GT4 : Destembert se lance Après plusieurs victoires en Championnat de France SuperTourisme, le Team Speed Car prépare son grand retour en GT dès 2017. Désormais équipé des redoutables Ginetta G55, l’équipe Alésienne n’a qu’un objectif : retrouver la plus haute marche du podium le plus convoité de l’hexagone.

Pascal Destembert, team manager : “Le GT4 est une nouvelle discipline qui est comme une évidence pour moi. C’est une base nettement plus saine et avec des coûts maîtrisés. La Ginetta G55 a tout d’une grande GT.”

© DR

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 39


GT Open

C’est à Barcelone que les champions 2016 se sont déclarés en GT Open. Thomas Biagi et Fabrizio Crestani se sont contentés de la 2e place dans la course 1 pour coiffer la couronne. Pour Biagi, il obtient un nouveau titre en GT après ceux obtenus en FIA GT en 2003 et 2007. Ils s’imposent sur une Lamborghini Huracan GT3 du team Orange 1 Lazarus.

Thomas Biagi : “C’est incroyable de gagner un autre grand titre et je ne peux pas vraiment encore me rendre bien compte. ”

40

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

© Photo Antoine Camblor


ZAE de la confluence 47160 DAMAZAN (France) - thibaut.bossy@tb2s.fr 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

41


MotoGp : Marc Marquez sur la bonne trace en 2016

Il a beaucoup appris de l’an dernier et Marquez s’est assagi pour conquérir un nouveau titre, le 3e en seulement 4 années. L’espagnol a été intraitable face à Rossi et Lorenzo qui n’ont pas pu contrer le pilote Honda. Marc Marquez est donc de retour en haut de l’affiche et il sera surement dur à battre en 2017 avec la redistribution des cartes dûe aux différents transferts. Jorge Lorenzo qui termine 2016 par une victoire évoluera l’an prochain sur Ducati mais il lui faudra surement un temps d’adaptation pour revenir se battre contre Marquez et Rossi.

Marc Marquez : “Cà n’a pas été une saison facile mais nous avons réussi à remporter le titre pilote au Japon et constructeur à Valencia. C’est une belle satisfaction et maintenant nous allons travailler dur pour 2017.”

42 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

© Photo Honda Racing pro


MotoGP : KTM se lance

Mika Kallio : “ Je me suis battu avec les autres pilotes de mon groupe. Je suis parvenu à maintenir le rythme dans les premiers tours et cela a été positif. J’ai pu voir aussi la différence entre ma moto et celles des autres. J’ai pu voir où nous sommes biens et où nous devons améliorer. Après 6 tours j’ai ouvert la manette des gazs et la puissance a baissé. J’ai eu un problème de capteur et j’ai abandonné à 11 tours de l’arrivée.”

KTM sera sur la grille de départ de la MotoGp dès 2017. Pour bien se préparer au grand bain de la compétition avec Yamaha, Ducati, Honda ou Aprilia, KTm était présente officiellement lors du dernier grand prix de la saison 2016. C’est Mika Kallio qui a participé au développement de la moto qui était à l’épreuve du feu. Quelques problèmes d’adhérences le vendredi, une qualification en 7e ligne et un abandon en course signent un premier bilan pour KTM qui a ensuite poursuivi son travail de préparation durant les premiers tests hivernaux. Bradley Smith rejoindra Kallio dans le team pour 2017.

© Photo KTM\Romero S 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 43


Moto2 : Johann Zarco voit double

Johann Zarco : “L’an dernier, j’avais été Champion du Monde un vendredi matin, là, c’est au bout d’une belle course et d’un super week-end. Cette saison n’a pas été facile mais j’y ai beaucoup appris. La pression était forte, j’ai su la surmonter. C’est une grosse satisfaction.” Ce n’était pas si facilement réalisable qu’il n’y paraissait mais Johann Zarco est parvenu à devenir double champion en Moto 2. Face à Alex Rins son grand rival, Johann a tenu bon et a remporté le championnat 2016 à Sepang en Malaisie sur une victoire. Libéré, Johann démontrait encore sa suprématie à Valencia en obtenant pole et victoire. Cela venait conclure une période de succès phénoménal pour le français qui évoluera l’an prochain en MotoGP au sein du team Tech3. Les premiers tests d’intersaisons à Valencia et Sepang ont permis à Johann de se faire à son nouvel environnement et de rouler en Michelin pour la première fois. 44 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

© http://www.johannzarco.fr/


Moto3 : l’après Binder

La Moto3 est déjà tourné vers 2017 et l’après Binder, champion en titre. Les tests hivernaux ont pu laisser entrevoir les forces en présenses pour l’année à venir. Di Giannantonio a été très rapide à Jerez, Bastianini a signé le meilleur chrono à Valencia et Fenati, pour son retour en compétition, a lui aussi confirmé que l’hymne italien risque souvent de retentir sur les podiums de la catégorie.

Fabio Di Giannantonio : “Ce fut des tests très positifs. C’est toujours agréable de faire le meilleur chrono et je pense être en mesure d’exploiter au maximum ma moto. ” © Photo Focus Pollution

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 45


Karting : Finale IAME, X30 Super Déjà bien à l'aise lors des manches qualificatives, Victor Compère a fait une véritable démonstration en pré-finale et en finale. Avec à chaque fois la même stratégie de prendre le large dès le début des courses. Si Vincent Fraïsse tenait encore son rang de challenger lors de la préfinale, un problème de pneu l'aura empêché de viser le podium en finale. Kévin Breysse était également à l'affût d'un bon résultat mais il sera devancé sur le podium par Compère et Thomas Bale.

46 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

© Photo Stéphane Gauthier - Racing forever


Karting : Finale IAME, X30 Master

© Photo Stéphane Gauthier - Racing forever

La catégorie Master n'a pas échappé à son favoris Jérémy Peclers. Le belge avait déjà dominé la première partie de la compétition. Il a rajouté la victoire en préfinale puis a dominé la finale devant l'Australien Kip Foster et le français Lecarpentier. 5 châssis Kosmic ont trustés les 5 premières places du classement final.

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

47


Karting : Finale IAME, X30 Senior La pré-finale permettait à Hodgson de montrer son niveau de performances mais les français, Deptuch, Collignon et Napolitano conservaient une grande chance de lui contester une place sur le podium en finale. Pourtant, dès le départ de la finale, Oliver Hodgson prenait la course en main et semblait inaccessible jusqu'à que sa chaîne en décide autrement et le prive de la victoire au 15e tour. Pendant ce temps, Hugo Ellis revenait de la 16e place pour saisir cette opportunité de passer en tête. Dans le public, le drapeau portugais flotte et vibre pour Andreiy Pits 2e. Mais Ellis s'impose avec 6 dixièmes d'avance sur Pits. La 3e place revient à Mike Bartels. Les français Deptuch et Napolitano échouent au pied du podium.

© Photo Stéphane Gauthier - Racing forever 48

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever


Bradshaw et Martins s 'étaient illustrés lors des manches qualificatives mais les phases finales ont proposé un autre scénario pour la victoire finale.

Karting : Finale IAME, X30 Junior

En pré-finale, pourtant, les 2 meilleurs du samedi avaient récidivé en terminant aux 2 premières places avec l'avantage au français Victor Martins. Avec 7 britanniques dans le top 10, le God save the queen est déjà prêt à être lancé à l'issue de la finale. Celle-ci va être de haute volée avec finalement peu de déchets malgré de grosses bagarres. Durant les 18 tours de la course, Martins se faisait déborder par l'outsider McDonnell mais la surprise venait de Oliver York qui se portait en tête au 4e tour. Celui qui avait complètement raté ses essais était maintenant en tête du classement devant un autre Oliver, nom : Clarke ! L'intensité montait d'un cran à chaque tour effectué et derrière on assistait à de belles remontées comme celle de Ugo de Wilde qui passait de la 16e à la 2e place. Mais ce ne sera pas suffisant pour faire trembler York qui remportait la finale.

© Photo Stéphane Gauthier - Racing forever 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

49


Karting : Finale IAME, X30 Shifter

Mattéo Vigano a réussi à battre Sean Babington lors des phases finales. Dès la pré-finale, le favoris devait s'incliner de 6 dixièmes façe à son adversaire. Vigano allait récidiver en finale alors que le ciel s'assombrissait dangereusement au fil des tours. 3e en pré-finale, Thierry Delré ne parvenait pas à se hisser une nouvelle fois dans le top 3 en finale. L'estonien Piirimagi battait Babington pour la place de dauphin derrière Vigano. 50 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

© Photo Stéphane Gauthier - Racing forever


Karting : Le X30 en 2017

Fort de son succès de participation et de sa bonne ambiance, Iame donne déjà rendez-vous l'année prochaine pour de nouvelles bagarres de haut niveau. En France, le X30 Challenge passera par Lavelanet, Lavilledieu et Mirecourt. Le championnat de France aura lieu sur la piste d’Essay en juillet. En Belgique, encore de belles manches sur les pistes de Mariembourg, Francorchamps Lommerange ou Genk. Au niveau internationnal, la piste des 7 lacs en italie sera un incontournable du mois d’avril. La finale internationale aura de nouveau lieu au Mans au mois d’octobre.

© Photo Stéphane Gauthier - Racing forever

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 51


Actu partenaire : TB2S - Paul Ricard Pour les dernières courses de la saison de Clio Cup et de Peugeot RCZ, Thibaut Bossy et Vincent Saphores avaient rendez-vous dans le var pour une ultime bagarre dans leurs championnats respectifs.

Thibaut Bossy : “Nous n'avons pas obtenu les résultats que nous espérions ici. Je suis donc un peu déçu car nous avions du bon potentiel avec une bonne première partie de meeting.”

Les résultats obtenus n'ont pas été à la hauteur de leurs attentes mais une fois de plus le team a prouvé de réelles performances et se classe au final honorablement.

© Photo Stéphane Gauthier - Racing Forever 52 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever


Actu partenaire : TB2S, Vincent Saphores

Jusqu'ici, Vincent avait bien progressé au cours de la saison de Peugeot RCZ Cup à laquelle il participe. Au Paul Ricard, la première qualification confirmait ce potentiel. Hélas, à partir de la course 1, la machine s'est un peu enraillée alors que Vincent restait sur une belle série de résultats.

Vincent Saphores : “Je suis naturellement déçu de ne pas avoir pu m exprimer ce week-end. Mais cela fait partie de l'apprentissage. La saison est maintenant terminée, place à l’année prochaine. J ai eu de très bons moments et de belles perf durant la saison avec le team TB2S. Je tiens donc à remercie tous les partenaires ainsi que toutes les personnes qui m ont suivies et soutenus.” © Photo Stéphane Gauthier - Racing Forever

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 53


Actu partenaire : Jordan Perroy, VdeV Pour le dernier rendez-vous de la saison pour Jordan Perroy, c'est direction le portugal et l'ancienne piste de F1 d'Estoril pour participer à la course VDeV en catégorie LMP3. En effet, pour cette fin de saison, Jordan concentre ses efforts sur un seul team (N'Race) et une seule catégorie. Résultat, un nouveau podium pour le pilote parisien qui conclu ainsi de belle manière sa saison en endurance.

Jordan Perroy : “Pendant mon relais, j’ai tout donné y compris la dernière partie de nuit et nous sommes récompensés de nos efforts en terminant 2ème de la catégorie LMP3 et 4ème au scratch avec des conditions difficiles. En conclusion de cette course, il y a eu beaucoup d’interventions de la voiture de sécurité avec beaucoup de suspenses dans des conditions difficiles et changeantes. Pour le championnat, on a fini la saison en 3ème position au classement général LMP3. ”

54 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

© Photo Hugo Laroche


Actu partenaire : Dino Lunardi, podium final en ELMS Arrivés à Estoril en troisième position d’un classement LMP3 très serré, Dino Lunardi, David Droux et David Hallyday comptaient bien conserver leur place sur le podium du championnat à l’issue de cette dernière étape de la saison. Piégés lors d’un début de course disputé dans des conditions météorologiques difficiles, ils n’ont pu se mêler à la lutte pour la victoire mais ont finalement réussi à terminer dans les points. Leur 9ème place leur permet de conserver leur 3ème position au championnat, une performance remarquable pour un trio qui découvrait l’ELMS cette saison.

© Photo Antoine Camblor 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

55


Malgré des victoires au Val d'Argenton et à Varennes sur Allier, Pierre Loubère n'était pas le favori au départ de la dernière course de la Stars Of Karting disputée sur le circuit de Belmont sur Rance, fin octobre. En effet, Thomas Cypers arrivait dans le Tarn en leader et Pierre ne pointait alors qu'à la 3e place du classement général (2e en KZ) en raison d'une épreuve manquée à Angerville.

Actu partenaire : Pierre Loubère, Karting KZ2

Contre toute attente, Pierre a dominé les débats et s'est, dès lors, replacé idéalement pour remporter cette compétition en catégorie KZ2.

Pierre Loubère : “ En finale, je fais un départ idéal. Je file alors vers la victoire finale qui me permet aussi de terminer premier au championnat de la Stars of Karting. Je veux remercier mes mécanos présents ce week end là, Luc Portaries qui avec ces moteurs Iame m'a donné toutes les clés en main pour que je puisse réaliser une course avec une carburation au top, Sodikart pour leur châssis au top,” 56 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

© S.Agnus - Karting Sud


Actu partenaire : Thomas Drouet, de Bétous à Vegas ! Dans la vie d’un jeune homme qui vit sa passion à fond, partir de Bétous, son village du Gers pour Las Vegas et participer à une compétition renommée est particulièrement exaltant. Thomas Drouet a fait une belle saison en Rotax Max et il était qualifié pour l’US Open Kart Rotax de la célèbre ville américaine. Il ne s’est pas contenté d’être un participant puisque Thomas a évolué en tête et était bien parti pour l’emporter. Hélas, la course en karting est souvent cruelle et les concurrents parfois peu sportif. Mais au final cela reste une belle expérience pour ce jeune homme qui trace sa route !

Thomas Drouet : “ J'étais avionique et j’étais en tête avec une demie-seconde d'avance, quand dans le même tour un drapeau rouge surgit.. la règle me fait perdre la première place. Je suis ensuite 5e à 2.5 sec de la tête, je cravache et je reviens au contact de la tête, et me fait jeté par le 4eme que j'avais ramené devant.. J'ai été l'acteur de la course, ce n'est pas me vanter si je dis qu'elle était pour moi, mais les divinités en ont décidé autrement.. Une "belle" 4eme place me direz-vous, mais j'ai du mal à l’accepter. Merci à ma famille, mon coach, la team PSL Karting et BirelArt pour m'avoir fait vivre une semaine dingue, sans oublier mes partenaires et mes amis..” © DR 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 57


Actu partenaire : Lorys Chastanet, changement de cap Pour la dernière manche du championnat Sud à Rivesaltes courant octobre, Lorys Chastanet-Comiti a confirmé son nouvel élan avec sa nouvelle équipe OKS. Lorys fait désormais la course avec les premiers, de quoi lui donner le sourire au moment de raconter sa dernière course régionale de la saison.

Lorys Chastanet : “Nous avions la possibilité de gagner mais suite à mon début d'année en quelque sorte perdu dans mon ancien team et donc la perte de confiance, je n'ai pas réussis à saisir ma chance. Je tiens à remercier mille fois le team OKS (Thierry Estre) et mon mécano Maxime Thidet de m'avoir permis de rejouer devant avec d'autres concurrents, de retrouver enfin ma place, de finir les deux week-ends de course partagés ensembles avec le sourire. Sans oublier mon père sans qui rien ne serait possible et mes sponsors pour la confiance qu'ils m'accordent. ” 58 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

© Photo Jean marc Chastanet


Actu partenaire : Tom Montagne, 2017 en ligne de mire Après avoir obtenu sa première victoire en Minikart, Tom Montagne a fini la saison à la 2e place du championnat régional Lorraine-Alsace. Nommé pilote espoir karting de sa région, il a été récompensé pour ses résultats lors de la remise des prix annuelle. Une belle coupe de plus pour conclure une saison prometteuse. Tous les regards sont maintenant tournés vers 2017 avec un changement d’équipe et de matériel et une participation à la NSK. Les premiers entraînements ont débuté.

© DR 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

59


Actu partenaire : Jérémy Lopes, Karting KZ2

Jérémy Lopes : “C’est une année difficile pour moi car nous n’avons encore pas eu de de chance alors que nous avions la performance au Kartmag de Belmont pour finir sur le podium.”

C’est par le Kartmag de Belmont que Jérémy Lopes a fini sa saison 2016 en KZ2. Si le podium était une nouvelle fois envisageable, la mécanique en a décidé autrement en finale et Jérémy ne peut donc concrétiser son potentiel de performances.

© Photo Stephane Agnus - Karting Sud 60 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever


Jeu vidéo : Forza Horizon 3

Forza Horizon 3 fait l'événement dans le monde des jeux de courses automobiles en cette fin d'année 2016. Olivier Jennequin vous le fait découvrir. http://www.racingforever.com/Test-jeu-video-Forza-Horizon-3_a1651.html

CLIQUEZ-ICI

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

61


Photos Forever : Karting, GT Tour

© Stéphane Gauthier - Racing Forever

Dans cette espace vous retrouverez un aperçu des dernières photos prises lors des derniers évenements de la saison auquels nous avons assisté.

62 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever


Dans l’oeil d’Antoine : ELMS, GT Open Antoine Camblor passe de circuits en circuits et nous fait profiter de son point de vue !

© Antoine Camblor

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever 63


Agenda

Trophée Andros : Isola 2000 : 6 -7 janvier Hautes Alpes- Paca 14 - 15 janvier Lans en Vercors : 20 - 21 janvier Clermont Super Besse : 28 janvier

Endurance : 24h de Daytona : 28 - 29 janvier

64 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

© Photo Antoine Camblor

WRC : Monté-Carlo : 19 au 22 janvier Suède : 9 au 12 février

Formula E : Buenos Aires : 18 février


BonneS Fêtes de fin d’année

© Photo DR

25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

65


A suivre : DAKAR ...

66 25 décembre 2016 .MAX n°14 by Racingforever

Du 2 au 14 janvier 2017

Max14 Racing Forever  

Papa Noël nous l'a déposé au pied du sapin, le numéro 14. Retour sur l'actualité des sports mécaniques ces 3 derniers mois avec pleins de...