Page 1

r mu Se Magaz i ne 13 -Mai2013 N°

Les e c t e urs auve gar dé , val i dé! Qu’ e s t c e queç avac hange r?

Ani mat i onse tc onf é r e nc e saupr ogr amme

Vot edubudge t

I nve s t i s s e me nte taut o nanc e me nt

Re nf or c e me ntde sac t i onss ol i dai r e s L’ Es pac es oc i oc ul t ur e làl ’ oe uvr e

LesPVél ec t roni quesdébarquent Nouveauxc ommerc es ,nouvel l esens ei gnes

Fêt esdeMaiS oyezprêt s! Lepr ogr amme,l esr endezvous . . . Laf êt edel aBague,l apl usanc i enne c our s edec hevauxdeFr anc e!


2

>

RETOUR EN IMAGES

1.

2.

3.

4.

6.

5.

7.

8.

1. INAUGURATION L’entreprise DORAS spécialiste en matériaux de construction, aménagement et rénovation a accueilli plus d’une centaine de convives pour présenter ses nouveaux bâtiments situés en zone industrielle. 2. AÎNES La distribution des colis de Noël a fait des heureux ! 361 colis ont été distribués par les élus. 3. NOCTURNE La course du coeur est passée par Semur. Plus d’une cinquantaine de coureurs à pieds reliant Paris aux Arcs en 4 jours, ont été reçus pour une halte-étape... à 1h du matin par des bénévoles du Don du Sang local, des agents et des élus de la Mairie. 4. SPECTACLE Gilles Diss a fait chanter les élèves de maternelle de la ville lors d’un spectacle au théâtre offert par la caisse des écoles. 5. NATURE Sur le bief Dupain près de la micro-centrale hydroélectrique, une coupe d’entretien commandée par la Ville a été réalisée. Un pas de plus vers la valorisation de ce lieu. 6. REMPART Fin avril, le mur de soutènement de la rue basse du Rempart était pratiquement fini. Désormais, une 2e phase de restauration pour les autres parties éboulées va s’engager. 7. AÎNES BIS Le repas de Noël des Anciens offert par la municipalité a été un franc succès. 178 convives sont venus participer à ce moment convivial. 8. MEDIEVAL Belle fréquentation pour le 1er marché de Noël médiéval. Malgré le froid et le mauvais temps, bénévoles, troupes et visiteurs sont satisfaits de ce premier rendez-vous qui sera reconduit en 2013.

>

Pour plus d’infos, rendez vous sur :

www.ville-semur-en-auxois.fr

Facebook : Ville de Semur-en-Auxois


Chères Semuroises, chers Semurois L’opposition municipale m’accuse de négliger le « tissu associatif » ; allons bon !

>

Sommaire

2

Retour en images

3

Edito

4

Secteur sauvegardé validé

5

Lettre aux maire du canton

6-7

Le budget

8-9

Travaux de printemps à l'OT

10

Crues 2013

12-13

Brèves et actualités

14-15

Fêtes de mai

16

Idé(e)stival

17

Zoom sur la MPT

18

Social et intergénérationnel

19-20

Actualités

21-22

Economie

23

Nouveaux visages

25

On sort !

27

Paroles à l'opposition

Directeur de la publication. - Philippe Guyenot, maire. Rédactionet mise en page : Sébastien Morvan, service communication Ohotos : Sébastien Morvan (sauf mention contraire) Imprimerie Bordot - 21140 Semur-enAuxois Bulletin municipal n°13 - Mai 2013 Ne peut être vendu Reproduction interdite

Est-ce négliger les associations semuroises que d’avoir refait de fond en comble les locaux de la Maison Pour Tous, dont on sait quel rôle elle joue, en toute indépendance, au service des jeunes de Semur et de ses alentours ? Est-ce négliger le « tissu associatif » que d’avoir relogé dans des conditions décentes, rue du Champ de Foire, le Secours Catholique, la CroixRouge Française, les syndicats C.G.T. et Force Ouvrière, les Sansonnets ainsi que l’antenne locale d’Amnesty International ? Est-ce négliger les clubs sportifs que d’avoir reconstruit, en beaucoup mieux, le gymnase municipal G1, qui pourra désormais accueillir les compétitions fédérales de basket, de volley, de handball, de tennis, de badminton,… que sais-je encore ?Et d’avoir nettement amélioré les locaux confiés au tennis de table, au club de boxe, et le boulodrome ? Est-ce négliger les associations que d’avoir consacré depuis cinq ans, autour de 400.000 € chaque année aux diverses associations locales et notamment à l’Office Municipal des Sports, à l’Office du Tourisme, au Hand Ball Club Semurois ?

EDITO

Certes, nous avons demandé cette année à chaque association subventionnée par la ville de faire un effort d’économie. L’Office Municipal des Sports, par exemple, dont les deux tiers des membres ne sont pas Semurois, qui a perçu en 2008 : 70.000 €, en 2009 : 77.500 €, en 2010 : 79.810 €, en 2011 : 78.442 € et 81.363 € en 2012, ne percevra cette année que 80.000 € ! mais il faut tenir compte du fait que la ville assume l’ensemble des charges découlant de l’utilisation des équipements sportifs par les clubs locaux, et que l’électricité, le chauffage et les coûts d’entretien continuent eux à augmenter. Certes, nous avons sensiblement baissé la subvention accordée chaque année depuis cinq ans à l’Etoile Cinéma ; pour autant, est-ce un assassinat ? Dois-je rappeler le montant des subventions qui lui ont été attribuées au cours des dernières années ? 10.000 € en 2008, 15.000 en 2009 et 2010, 20.000 en 2011 (passage au numérique) et 15.000 en 2012. D’ailleurs, et je le relève avec plaisir, les comptes que nous a présentés sa présidente, sont excédentaires pour les deux dernières années. Au demeurant, à chaque fois que l’Etoile Cinéma aura besoin de nous, nous serons à ses côtés, comme nous l’avons toujours été jusqu’à présent. Car il faut tenir compte d’une réalité : Semur joue dans toute la Haute-Côte d’Or, à l’instar de Châtillon, mais bien plus que Montbard ou Saulieu, le rôle de ville-centre. Nos équipements sportifs, nos services publics (écoles, bibliothèque, espace socio-culturel, etc.) profitent, et c’est une bonne chose, à l’ensemble des habitants du canton, voire au-delà. C’est pour cela que nous devons impérativement tirer parti de la réforme du mode de désignation des délégués communautaires, qui entrera en vigueur en 2014, pour rééquilibrer la représentation de Semur au sein de la Communauté de Communes du Sinémurien (CCS). C’est dans cette intention que j’ai adressé le 22 avril dernier le courrier reproduit page 5 à tous les maires de notre communauté. De quoi s’agit-il ? Dès 2014, les délégués des communes membres de la CCS seront désignés au suffrage universel direct, au scrutin proportionnel : en un mot, en votant aux élections municipales, vous élirez en même temps les délégués de Semur à la CCS. Semur-en-Auxois y est jusqu’à présent manifestement sous-représentée : 14 délégués sur 72 soit 19%, alors que la ville représente 45% de la population communautaire. La proposition de M. le Préfet de la Côte-d’Or, conforme aux dispositions légales, ferait passer à 19 sur cinquante le nombre de délégués de Semur (38%). Il est possible de décider collectivement d’un passage à 56 délégués, et le président de la CCS Marc PATRIAT, propose donc de répartir ces 6 sièges supplémentaires à certaines des autres communes du canton, et même d’en enlever encore à Semur pour, dit-il, « mieux représenter le territoire ». C’est tout simplement inacceptable, et je propose donc que trois de ces 6 sièges supplémentaires aillent à Semur, ce qui porterait notre représentation au sein du conseil communautaire à 40% ; nous serions ainsi plus proches de la juste représentation du poids démographique de Semur au sein de la communauté de communes. Cela permettrait sans doute aussi de donner enfin à notre communauté de communes sa véritable dimension au niveau local et départemental, dimension qu’elle n’a malheureusement pas encore atteinte jusqu’à présent. Philippe Guyenot, Maire de Semur-en-Auxois


4

>

ACTU

En bref... Protéger et valoriser

Le Secteur Sauvegardé (enfin) validé !

Premier effet de la validation du secteur sauvegardé : la re-baptisation de la Place François Mitterrand, en Place de l’Ancienne Comédie s’inscrit dans cet objectif de valorisation des atouts et des charmes de notre Cité. L’Ancienne Comédie est une trace à préserver et rappelle à tous, citoyens ou touristes, que l’Histoire de la ville s’est aussi écrite au Théâtre et au travers du rayonnement culturel que celle-ci a su entretenir. La fermeture et la perte du nom Ancienne comédie en 2006, sur le souhait partisan du maire de l’époque, était pour l’actuel Maire Philippe Guyenot, une erreur de politisation qu’il était préférable de corriger.

Inaugurer Le 4 mai, le secteur sauvegardé a été inauguré. Une exposition est actuellement visible salle du conseil avec plans anciens et configuration contemporaine.

Ensemble urbain : 1. Château, 2. Bourg Notre-Dame, 3. Saint-Lazare, 4. Rue de Paris et Pont Joly, 5. Faubourg des Bordes, 6, Quartier des Couvents et rue de la Liberté, 7. Faubourg de Bourg-Voisin, 8. Chaume Aulnes, 9.de Chaume Pertuisot Un aux ensemble manifestations en lien

D

epuis presque 15 ans, un Plan de Sauvegarde et de Mise et en Valeur (PSMV) était entre les mains d’experts et de professionnels de l’urbanisme, afin d’approuver le règlement du secteur sauvegardé, sous la haute autorité de M. Pierre Pinon. Il s’agissait de définir et de cadrer ce qu’il est possible de faire en matière d’aménagement urbain au sein de ce secteur, pour les particuliers et les professionnels. Lors du Conseil Municipal du mois de février, ce plan a été intégré au Plan local d’urbanisme qui a été approuvé. En jeu également : la volonté de préserver la richesse de notre Histoire et l’Héritage dont nous jouissons aujourd’hui. Au delà de l’architecture, Semur-en-Auxois est un site qu’il convient de protéger : sa vue de l’autre rive de l’Armançon, le paysage de la vallée de l’Armançon et des plateaux et des collines environnants vue de la ville (promenades et terrasses) méritent toute notre attention.

Il a été décidé de créer deux zones, une concernant la zone urbaine, incluant la partie urbanisée du Secteur Sauvegardé et quelques zones de jardins attenantes, notamment sous l’enceinte médiévale, sur les terrasses (la zone US), et une autre comprenant la campagne environnante (champs et prairies, bois, jardins), d’où est pratiquement absent tout bâtiment (la zone NS).

avec la validation aura lieu tout au long de l’année 22 mai. - Conférence «Semur, ses maisons, comment les restaurer» 26 mai. - 1ère visite du patrimoine par Céline Duchesne «Le bourg Notre-Dame : comprendre une enceinte urbaine et son évolution au fil du temps» 4 juin. - Lecture architecturale et paysagère avec le CAUE

> Vous pouvez vous procurer le réglement

7 juin. - Conférence sur l’archéologie «L’importance des fouilles préventives pour comprendre la ville»

A noter

9 juin. - 2ème visite du patrimoine par Céline Duschesne «La perception de l’enceinte du château à travers l’iconographie»

et le rapport de présentation en mairie, au service urbanisme ou sur le site internet de la ville.

Si votre maison est située dans le secteur sauvegardé et si vous souhaitez la rénover ou la modifier, il convient de vous renseigner auprès du service urbanisme des possibilités qui vous sont offertes. Un accompagnement sur vos travaux sera alors possible.

Toutes les dates en page AGENDA et sur le site de la ville


5

Semur, ville-centre La loi de réforme des collectivités territoriales prévoit que les conseils communautaires seront désormais élus au suffrage universel. En raison de cette élection, il s’avère nécessaire d’améliorer la représentation des communes membres en prenant en compte leur poids démographique. C’est tout l’objet de la lettre du Maire de Semur-enAuxois Philippe Guyenot adressé à ses collègues maires du territoire du Sinémurien dont nous vous proposons aujourd’hui de prendre connaissance. «Monsieur le Président Marc Patriat, Je tiens à clarifier la position de la ville de Semur-en-Auxois, à la suite de la réunion du 16 avril au sujet de la répartition du nombre de délégués des communes au sein du conseil communautaire. Poser le problème en terme d’opposition entre d’un côté la représentation des territoires, et de l’autre, la représentation des populations, comme vous l’avez fait à cette occasion, ne permettra pas de résoudre la question dans un sens qui convienne à la fois à Semur-enAuxois et aux autres communes membres. Je vous rappelle que la représentation de Semur-en-Auxois au sein de notre communauté de communes est jusqu’à présent considérablement inférieure à l’importance de sa population et de son rôle au centre du territoire communautaire, et que ses représentants ont été délibérément mis à l’écart des instances exécutives de la communauté lors du dernier renouvellement électoral. Les nouvelles clefs de répartition du nombre de délégués offrent l’opportunité de corriger cette disproportion, ce qui semble parfaitement conforme à l’esprit qui a présidé à la création des communautés de communes, dont le but était d’unir des collectivités liées

entre elles par un faisceau d’intérêts communs en conjuguant leur action, tout en soulageant la commune-centre de l’effort fiscal qu’elle assumait en faisant bénéficier l’ensemble de la population communautaire de services publics qu’elle était seule à financer. C’est à Semur-en-Auxois que naissent la plupart des habitants de notre communauté ; c’est à Semur qu’ils vont à la crèche, puis à l’école, au collège et au lycée ; c’est à Semur, que pour beaucoup d’entre eux ils travaillent, qu’ils viennent se distraire, ou font du sport. Semur-en-Auxois demande par conséquent à être équitablement représentée au sein des instances communautaires. De ce point de vue, la répartition proposée par Monsieur le Préfet de la Côte d’Or, préfet de la région Bourgogne, va dans le bon sens, même si les dix-neuf délégués qui nous seraient accordés selon cette nouvelle répartition (38%) ne représentent pas encore le véritable poids démographique de Semur dans la communauté (45%). Dans ces conditions, il est inenvisageable que l’augmentation du nombre de délégués conduise à réduire le poids de la représentation de Semur au sein du conseil communautaire.

La solution pour une meilleure représentation des petites communes au sein de la communauté doit donc être recherchée ailleurs que dans la répartition du nombre des délégués. Elle pourrait faire l’objet d’un réaménagement des règles de fonctionnement intérieur de la communauté de communes afin qu’aucune décision ne puisse être prise sans l’accord d’un nombre suffisant de représentants de ces communes ; elle pourrait également conduire à une meilleure représentation de ces communes au sein des instances exécutives de la communauté. Dans tous les cas de figure, elle ne peut être résolue en opposant, pour des motifs qui ne sont peut-être pas tous innocents, le territoire et la population, puisque le but commun de la communauté de nos communes est d’aménager le territoire au service de la population. Il nous faut donc chercher ensemble une solution acceptable par nous tous. Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments très cordiaux». Philippe Guyenot, Maire de Semur-en-Auxois

Améliorer son logement : des subventions et un accompagnement gratuit ! La Communauté de Communes du Sinémurien a décidé de mettre en œuvre un dispositif d’amélioration de l’habitat privé : une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH). Ce dispositif permet aux propriétaires (occupants et bailleurs) de bénéficier, sous certaines conditions de ressources pour les propriétaires occupants, de mise en location pour les bailleurs, d’un accompagnement technique (diagnostic thermique, définition des besoins en travaux, plan de financement, suivi des travaux..) et administratif (élaboration du dossier de subvention, recherche des financements..). Ce dispositif est gratuit. Types de travaux subventionnables : l’adaptation du logement au maintien à domicile des personnes âgées et personnes handicapées, les types de travaux (salle de bains et sanitaires, pose d’un monte escaliers, volets roulants…) ; les travaux d’amélioration énergétique (changement du système de chauffage, isolation, remplacement des menuiseries...) ; les travaux de réhabilitation lourde (remise aux normes, création de sanitaires, électricité, toiture…) ; la réhabilitation des logements locatifs ; les travaux de rénovation sur les logements vacants Un accompagnement gratuit et personnalisé… Le Centre Départemental d’Amélioration de l’Habitat / PACT de Côte d’Or a été désigné par la Communauté de Communes pour assurer l’animation du programme et accompagner individuellement et gratuitement les habitants

tout au long de leurs démarches. Comment faire…. ? Ne pas hésiter à contacter le CDAH PACT qui vous donnera toutes les informations nécessaires et vous expliquera la marche à suivre. Aussi, le CDAH PACT tient depuis janvier 2013 des permanences mensuelles sur les communes de Semur-en-Auxois et d’Epoisses. Il est également prévu que chacune des communes du canton accueille une permanence une fois par an. Le calendrier des permanences sera également consultable en mairie et sur le site internet de la Communauté de Communes du Sinémurien (contact@cc-sinemurien.fr). L’équipe se tient à votre disposition afin de répondre à vos interrogations et vous accompagner dans la définition de votre projet. N’hésitez pas à la mobiliser. Contact : Centre Départemental d’Amélioration de l’Habitat – Pact de Côte d’Or 4, rue de la Redoute - ZAE Cap Nord - BP 37610 21075 Dijon Cedex info@pactcotedor.fr 03.80.60.83.15 et N° vert : 0800 101 128


6

>

BUDGET

Le compte est bon ! Où vont nos impôts ? A quoi servent-ils ? Quels seront les prochains investissements majeurs dans votre ville ? Réponse avec le budget 2013 de Semur-en-Auxois.

L

e budget primitif que nous avons proposé au conseil d’adopter cette année est un budget de consolidation : la plus grosse opération de ces dernières années est désormais achevée. Le gymnase municipal, pour près de 3 millions d’€uros, et deux autres opérations importantes, la phase 2 de la restauration de la collégiale, dont les travaux devraient s’étaler sur quatre ans, d’une part, et la réhabilitation et la mise aux normes du théâtre municipal, d’autre part, devront être financées dans les prochaines années. L’exercice 2012 se termine sur un résultat positif. En fonctionnement, ce résultat est excédentaire de 356.570 €, et découle pour partie des produits de cessions immobilières (pour 149.000 €) et pour le reste, du reliquat des frais de fonctionnement des écoles municipales 2011 facturé en 2012 (environ 100.000 €). Ces 356.000 € viennent s’ajouter au résultat de clôture 2011 de 942.815 € pour former une masse de près d’1.300.000 € d’autofinancement (provenant en grande partie des ventes de terrains des années antérieures) que nous capitaliserons cette année. Dans ces conditions, et compte tenu d’une conjoncture précaire, tant au point de vue de l’activité économique, que de la politique de réduction des concours de l’État, et puisque les taux d’imposition locaux des ménages ont été ramenés l’an passé au niveau de ceux pratiqués dans les autres villes du département, il est en définitive proposé

comme y incite la prudence, de ne pas baisser les taux cette année et de reporter cette baisse à 2014, le cas échéant, au vu des résultats de l’exercice 2013. S’agissant des dépenses de fonctionnement, les crédits ouverts cette année correspondent essentiellement aux dépenses constatées en 2012. Toutes les opportunités d’économies à réaliser sur ces dépenses seront, bien entendu, saisies. C’est l’objectif que nous nous sommes fixés. Par ailleurs, nous avons voté les crédits nécessaires au « plan façades » qui concernera dans un premier temps le cœur du secteur sauvegardé, et donnera ainsi tout son sens et sa réalité au Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV), dans la limite d’une enveloppe 2013 de 30.000 € financée par les économies faites sur les autres subventions. S’agissant des recettes, si les notifications des dotations de l’État peuvent laisser augurer une relative stabilité cette année, le produit des impôts locaux à taux constants tel que la notification des bases nous en a été donnée (état 1259 COM) le 22 mars dernier, permet de dégager une légère augmentation qui n’a pas été intégrée dans le budget 2013, et qui représentera le montant d’une baisse éventuelle l’année prochaine, si les résultats de l’exercice la rendent possible. L’ensemble des recettes, calculées au plus juste, permet donc d’équilibrer les dépenses, évaluées largement, tout en amortissant le capital de la dette dont l’annuité augmente cette année de 40.000 €.

> INVESTISSEMENT : 2 OPERATIONS MAJEURES 1. - le financement de la phase 2 des travaux de restauration de la collégiale. Cette opération qui s’élèvera sur quatre ans à deux millions d’€uros, a été inscrite au budget d’investissement 2013 pour un million de crédit. L’appel d’offres a permis de sélectionner les entreprises, mais ces travaux ne seront lancés qu’avec la certitude de l’engagement de l’État et du Département dans cette opération d’intérêt culturel régional. 2. - le réaménagement de la place Notre Dame et de la rue Févret. Les plans concernant cette opération ont été réalisés par le cabinet Morel-Sage, et seront présentés lors d’une prochaine commission municipale. Ces travaux sont inscrits pour 500.000 € au budget 2013

et devraient débuter à l’automne. Il s’agit de redonner du lustre à notre centre-ville tout en y permettant un meilleur accès, dans la continuité de ce qui a été entamé place de l’Ancienne Comédie à la plus grande satisfaction de tous. Nous pouvons compter dans ce cadre sur la subvention attribuée à la ville dans le cadre des crédits « ville d’appui » gérés par le Pays Auxois-Morvan-Cote dorien. Un certain nombre d’autres opérations seront également engagées dans le cadre de la réhabilitation de la voirie communale et de l’éclairage public, ainsi que des dépenses d’entretien et d’aménagement des écoles et des bâtiments communaux.


7

BUDGET DU SERVICE PUBLIC D’ASSAINISSEMENT COLLECTIF

Le montant de la redevance d’assainissement représente aujourd’hui sa valeur d’équilibre. Les recettes qui en sont tirées permettent de couvrir les frais réels de fonctionnement, à vrai dire très minimes, les intérêts de la dette, et l’amortissement obligatoire (232. 000 € en 2013) qui couvrent en grande partie le montant de l’annuité de la dette en capital (286.000 € en 2013). Ce budget est par conséquent foncièrement équilibré puisque, comme vous le savez, vient s’ajouter à ces ressources ordinaires, pour huit ans encore, l’annuité de la subvention de près de 200.000 € que nous verse le conseil général au titre des opérations d’investissement réalisées au cours des années passées (station d’épuration, notamment). Ce budget annexe représente avec celui du foyer mutualiste, l’essentiel de l’encours de la dette consolidée de la commune. Il est donc rassurant de constater que leur assiette est stable, parce qu’elle stabilise d’autant l’assiette globale de la collectivité.

COMPTE ADMINISTRATIF 2012 : DÉFICIT D’INVESTISSEMENT ?!

Le compte administratif 2012 du budget général fait apparaître un excédent de 1.299.386 € en section de fonctionnement et un déficit de 1.340.934 € en section d’investissement. Or ces deux résultats, celui de fonctionnement et celui d’investissement sont de natures différentes. Dans le premier cas il s’agit de l’excédent dégagé chaque année depuis plusieurs exercices sur la section de fonctionnement, c’est-àdire du surplus de recettes sur nos dépenses annuelles ; dans le second cas, il s’agit de l’ECONOMIE REALISEE EN NE MOBILISANT PAS ENTIEREMENT L’ENVELOPPE D’EMPRUNT INSCRITE AU BUDGET. Ces dépenses d’investissement ont effectivement été réalisées et payées sur la trésorerie disponible de la commune, c’est-à-dire l’argent en caisse sur notre compte au Trésor Public. Le déficit provient donc du fait que toutes les recettes prévues dans les budgets successifs n’ont pas été « réalisées ». Ce déficit de 1.340.934 € est par conséquent la preuve que nos finances sont saines, contrairement à ce que les élus d’opposition veulent nous faire croire ! Je n’en veux pour preuve que les chiffres suivants : - En 2010 nous avions inscrit une enveloppe de 4.110.781 € d’emprunts au chapitre 16 du budget primitif ; nous n’avons réalisé au cours de cet exercice que 289.878 € d’emprunt tout en réalisant 2.147.483 € d’investissement. - En 2011 nous avions inscrit 3.270.000 € au titre de l’emprunt, nous n’en avons réalisé que 800.000 € pour 2.233.972 € de dépenses réelles. - En 2012, comme vous pouvez le constater à la lecture du compte administratif, nous avions inscrit une enveloppe de 2.500.000 € ; nous n’en avons réalisé que 345.000 € et nous avons réalisé 2.349.403 € de dépenses effectives. Cette année nous capitaliserons nos excédents de fonctionnement, en nous évitant ainsi de faire appel à des recettes extraordinaires (qu’il nous faudrait rembourser plus tard par des recettes ordinaires) est la meilleure PREUVE de la santé financière de notre collectivité !

PAS DE BAISSE DES IMPÔTS : POURQUOI ?

Nous avions effectivement émis l’hypothèse que nous abaisserions à nouveau les impôts en 2013, dans la même proportion que l’année dernière. Pourquoi ne pas le faire ? D’abord parce que l’état 1259 qui nous donne connaissance des bases prévisionnelles 2013 ne nous a été notifié que très tard (le vendredi 22 mars dernier) alors que nous avions déjà arrêté les grands équilibres du budget de l’année. Or nous arrivons à la limite à laquelle une baisse des taux des trois taxes immobilières nous autorise à ne pas baisser le taux de la Contribution Foncière des Entreprises. Ensuite parce que l’évolution de ces bases marquant un net infléchissement par rapport à celle des années antérieures, il est prudent de reporter d’une année cette baisse, en attendant de constater qu’elle sera cette évolution effective en 2013. Enfin parce que, même si les finances communales sont saines et équilibrées, le contexte global présente suffisamment d’incertitude pour éviter de prendre le moindre risque. Dans ces conditions nous marquons une pause d’un an, afin de vérifier que l’évolution de nos perspectives de recettes d’une part, et d’autre part celle de nos dépenses à la baisse, nous permettent de franchir un nouveau pas.


8

> TOURISME

Travaux de

PRINTEMPS «Cosi», «numérique», «fonctionnel», «chaleureux». Les adjectifs ne manquent pas pour qualifier le nouvel aménagement intérieur de l’Office de Tourisme. Un atout de plus pour la nouvelle saison !

D Hannah Elizabeth Architecte d’intérieur Intérieur Design & Création contact@hannahelizabeth-id.com www.hannahelizabeth-id.com 06 61 20 24 69

epuis février, les visiteurs peuvent découvrir un espace d’accueil plus lumineux, chaleureux et plus fonctionnel. Pour Véronique Jobic, présidente du conseil d’administration qui gère la structure associative de l’office de tourisme et Stefan Löser, le directeur, le projet de réaménagement de l’espace accueil de l’office de tourisme s’inscrivait dans une volonté : - de disposer d’un espace accueil plus moderne, dynamique et lumineux ; - d’effectuer une mise aux normes des lieux et favoriser l’accessibilité ; - de permettre l’intégration des nouveaux critères pour le futur classement de l’office de tourisme en catégorie II. « Pour ce projet, nous avons été accompagnés gracieusement par Madame Hannah Elizabeth, architecte d’intérieur. La conception s’est faite dans le cadre d’un groupe de travail composé de membres du conseil d’administration et de l’équipe de l’office de tourisme. Hannah Elizabeth a

su nous écouter et traduire nos exigences en matière de budget, d’ambiance et de fonctionnalités pour faire un aménagement à la hauteur de nos attentes. La réflexion s’est ainsi construite autour des exigences liées aux missions d’un office de tourisme, des contraintes règlementaires, mais aussi en matière de décoration et de charte graphique. Sans l’approche extérieure du

Avec l’aide des services techniques de la ville regard d’un architecte d’intérieur, le résultat n’aurait pas été ce qu’il est. Le budget étant limité, des priorités ont dû être faites. Aux côtés de quelques entreprises locales pour les travaux de mises aux normes, les services techniques de la ville ont participé activement à l’avancement des travaux du local communal mis à disposition par la ville. Enfin certaines touches d’aménagement n’auraient pas pu être faites sans l’aide bénévole précieuse de certaines personnes.


9 90% du mobilier existant a été réutilisé. L’utilisation d’éclairages LED réduira les coûts d’énergie, en remplacement des néons préexistants. Un espace dédié pour le repos et la consultation avec un pan de mur peint à l’ocre naturel rouge, noir et beige qui rappelle les différentes campagnes de peinture à l’ocre dans la ville a été créé. Cet espace est également composé d’un mobilier en carton avec un écran qui propose un film promotionnel sur l’Auxois-Morvan. Un écran tactile extérieur, en cours d’installation, permettra bientôt la journée de relayer l’évènementiel et les animations touristiques. Après 18h, une fois l’office de tourisme fermé, il permettra aux visiteurs de consulter le site internet et en particulier la partie hébergement et restauration. Pour les enfants, un espace leur est dédié avec un jeu-puzzle s’inspirant du donjon Semurois. Autre nouveauté : le wifi gratuit pour les visiteurs désirant consulter internet sur smartphone.

La cité médiévale estampillée "Monnaie de Paris" ! Depuis le 14 février dernier, l’office de tourisme de la cité médiévale propose aux amoureux de la ville, aux collectionneurs un jeton touristique aux couleurs de la cité médiévale et frappé par la monnaie de Paris. Cette médaille représente des valeurs : de collection, émotionnelle ou encore affective. Elle peut s’offrir seule au tarif de 2 € ou dans un petit écrin bleu de la monnaie de Paris au tarif de 7 € , parfait pour un cadeau et faire plaisir à ses proches. Le visuel s'inspire d'une vue paysagère d’après une photo de JeanFrançois Salbreux, On retrouve pour l’autre face les insignes de la « monnaie de Paris » marque très prestigieuse et d’une grande valeur pour les collectionneurs. Ce jeton est un outil très intéressant pour la promotion de la ville. Dernièrement 5 collectionneurs de Saône et Loire (Paray-leMonial, Autun et Montceau-les-Mines) sont venus directement acheter les jetons touristiques et en ont profité pour découvrir et visiter notre bien jolie ville. Déjà près de 1800 pièces ont été vendues ! Plus d'infos sur le site internet de l'office de tourisme.

Bienvenue à S'murot !

Le petit dragon qui guide les familles L’office de tourisme de la cité médiévale de Semur-en- Auxois propose aux enfants et à leurs parents ou grands-parents de découvrir la ville à l’aide de S’murot un petit dragon rigolo et farceur. Deux livrets de qualité sont proposés adaptés et ludiques selon leur âge 4/6 ans et 7/11 ans. Le texte rédactionnel des livrets a été conçu par Sandrine Ferreira à l’office de tourisme Tel un apprenti chevalier, l’enfant arpentera la ville médiévale avec une tunique de couleur et partira à la découverte des trésors du patrimoine et paysager tout en s’amusant. A son retour, il sera adoubé "chevalier de Semur-en-Auxois".

Tarif : 2.50€ (livret + crayon de papier semur + petit cadeau) tunique en prêt gratuitement Durée de la visite : en moyenne 2h tranquillement (achat du ou des livrets toute l’année aux horaires de l’office de tourisme)


CRUES 2013 Vendredi 3 mai, le niveau de l'Armançon a dépassé son seuil critique d'alerte. Les fortes pluies des jours précédents ont entraîné une soudaine montée des eaux amplifiée par des lâchers du barrage du Lac de Pont. A 18 heures, l'alerte rouge de niveau 4 était décrétée et l'ordre d'évacuer les riverains était donné par la Préfecture. Les caves ont été inondées, les dégâts matériels ont été nombreux mais la sécurité des personnes a été maintenue grâce à l'action conjuguée des services municipaux et de la Gendarmerie. L'état de catastrophe naturelle est aujourd'hui demandé par la ville.

Une cellule de crise était mise en place dès vendredi en début d'après midi et a réuni élus, agents municipaux et pompiers afin de coordonner les actions. Ainsi, par mesure préventive la salle Saint-Exupéry pouvait accueillir les potentiels sinistrés avec couverture et nourriture si le barrage avait lâché.

Le débit de l'Armançon est monté jusqu'à près de 90 m3/s

L'alerte vigilance orange n'a été levée que le samedi en fin de journée


12

> ACTU

Une nouvelle association à La Chaume Pertuisot

L

’association de quartier de la «Chaume Pertuisot » existe officiellement depuis le 22 décembre 2012. « Avant toute chose, nous avons fait un sondage auprès de toute la population de la Chaume Pertuisot pour connaître le ressenti de chacun. Nous avions décidé qu’à partir de 10 réponses favorables, l’association verrait le jour. Une trentaine de personnes sur 90 foyers nous ont répondu positivement. Nous comptons aujourd’hui 66 adhérents et avons beaucoup de projets » explique Virginie Maillot, vice-présidente. Mot de la Présidente : «Cette association a pour vocation de se retrouver de manière conviviale, se connaître, faire vivre le quartier, favoriser les relations sociales en organisant des manifestations culturelles et sportives, améliorer les conditions de vie et de bien-être de ses habitants. Pour mener à bien ces missions, il a été décidé de mettre en place 6 commissions de travail par thème auxquelles tout adhérent peut se joindre selon ses envies et/ou compétences » ajoute Janine Pernette. « Dès les premières réunions, nous avons insisté sur le caractère apolitique de notre association. Quelques manifestations conviviales ont déjà eu lieu qui ont rassemblé à chaque fois une trentaine de personnes. Merci à tous les participants qui se sont montrés enthousiastes et motivés pour faire vivre cette toute nouvelle association ! ».

Les membres du Conseil d’Administration de l’association de quartier de la Chaumes Pertuisot. Madame PERNETTE Janine - Présidente Madame MAILLOT Virginie - Vice-présidente Madame ANDRE Christiane - Trésorière Madame CACHOT Nadine - Trésorière Adjointe Madame MAUCOURANT Jacqueline - Secrétaire Madame MIET Jacqueline - Secrétaire Adjointe Monsieur COMPAROT Eric Madame HUGENIOT Françoise Madame LAMQUIN Dominique Monsieur MAITRE Jean Marie Madame BEAURIN Marlène (absente sur la photo) 1er vide-grenier - Dimanche 26 mai 2013 De 7 à 18 heures à la Chaume Pertuisot (vers le passage à niveau) Parking au "chapeau du curé" Buvette- Emplacements gratuits Réservation au 03 80 96 63 72

Citoyenneté : Un passeport et Tennis de table : une carte d'électeur Salle neuve Pour les jeunes qui ont atteint la majorité, une cérémonie de citoyenneté est organisée chaque année par le Maire et ses adjoints. A cette occasion, ils leur est remis une carte d'électeur et un passeport de citoyenneté condensant les règles du droit institutionnel et du droit civique. C'est également un moment privilégié pour les élus qui peuvent expliquer les fondamentaux de la République et rappeler aux jeunes les droits et devoirs que leur confère leur majorité. Malgré tout, ce dispositif rendu obligatoire par le gouvernement ne semble pas beaucoup intéresser les jeunes qui à cette époque de l'année sont partagés entres leurs études à Dijon ou ailleurs, et leurs activités parascolaires. Cette cérémonie demeure toutefois une belle idée à destination de cette jeunesse en mal de repères et de valeurs. Gageons qu'elle contribue - même un peu - à susciter leur éveil à la citoyenneté.

Les pongistes, qui sont loin de démériter cette saison, enchaînant les bons résultats en individuels et en collectifs, bénéficient désormais d'une salle refaite à neuf pour s'entraîner. Les agents des services techniques de la ville ont été à l'oeuvre pour refaire le lieu du sol au plafond. La salle est désormais isolée, chauffée et permet au club les entraînements, mais aussi l'organisation de compétitions.


Pierres après pierres...

N’ATTENDEZ PAS L’ÉTÉ !

De l'intention à l'action : un deuxième chantier de restauration des Remparts est en passe d'être terminé. Plus que jamais, ce sujet est une priorité pour la municipalité...

Renouvelez dès maintenant vos titres d’identité si nécessaire, vous limiterez ainsi les délais d’attente et d’obtention.

Les travaux de restauration et de consolidation ont été entrepris, conformément à ce qui avait été annoncé par le Maire lors de ses voeux du début d'année

Jacques Bous 3 , r u e d u B o u r g Vo i s i n 2 11 4 0 S e m u r - e n - A u x o i s

Adressez-vous à votre mairie pour la carte nationale d’identité.

Adressez-vous aux mairies équipées d’une station biométrique pour le passeport.

Pour plus d’informations, consultez : www.interieur.gouv.fr affiche_2_2013.indd 1

© DICOM

La courtine sud, dont les travaux sont désormais terminés, avait suscité le même émoi lorsque les mêmes causes eurent causé la même infortune : un effondrement d'une partie haute du Rempart situé entre la Tour Margot et la Tour de la Prison. Dans ce dossier, très dispendieux, la ville a pu bénéficier d'aides publiques et surtout, le lancement d'une souscription avec la Fondation du Patrimoine a permis de récolter près de 10 000 euros. Des dons réalisés par des entreprises et des citoyens qui souhaitent préserver comme nous cet héritage historique. Une inauguration avec l'ensemble des donateurs de la courtine fraîchement restaurée aura lieu le 21 juin

27/03/2013 11:06:41

Tél. Fax : 03 80 97 35 59 Port : 06 33 62 15 95 Mail : am.immo21@orange.fr w w w. a u x o i s - m o r v a n - i m m o . c o m

1317J – PROCHE SEMUR EN AUXOIS. Belle maison contemporaine de 110 m² habitables sur sous-sol complet. RDC : entrée, salon/séjour avec cheminée, cuisine équipée, dégagement, 3 chambres, salle d’eau, WC. SOUS-SOL : 2 chambres, salle d’eau/wc. Garage. Atelier. Cave. Terrasse. Jardin 1500 m² environ. Classé énergie E. 199 000 € FAI.

1341J – SECTEUR EPOISSES. Belle mais. de campagne. RENOVEE. 240 m² hab. env. RDC : entrée, cuis. équip. Cellier, salon/séjour, coin repas, bureau, lingerie, SDB/douche, 3 ch., 1 wc. ETAGE : salle de jeux, salon, SDE/wc, 2 ch. DEPENDANCES : grange, garage 2 voit. Atelier, cave. Terrain arboré 2300 m² env. Classe énergie D. 365 000 € FAI. 1346J – SECTEUR SEMUR. Maison ancienne rénovée de 130 m² hab. RDC : cuisine insert, séjour, salon avec cheminée feu ouvert, salle de bains, wc. ETAGE : palier, wc, 3 chambres. Forge non attenante : 75 m² avec appentis. Jardin 764 m². Puits. Bûcher. Classe énergie E. 185 000 € FAI 1351P – PROCHE SEMUR. Pavillon sur sous-sol complet ~125 m² habitables.A rafraîchir. RDC : entrée, séjour avec cheminée insert, cuisine, 1 chambre, salle de bains, wc, rangement. ETAGE : 3 chambres, salle d’eau, wc, rangement. Cave. Garage. Terrain arboré ~2000 m². Belle vue. Classe énergie F.199 000 € FAI. 1353P – Secteur SEMUR. PAV. 115 m² hab. sur ssol complet. BON ETAT. Belle Vue. RDC : entrée, cuis. équip. ; salon/séjour avec cheminée insert. 2 ch. 1 bureau. 1 SDB, wc. 2 terrasses. SSOL : 1 pièce, garage 2 voit. Bûcher, atelier, cave. D.P.E. en cours de réalisation. 175 000 € FAI 1356P – SEMUR. P avillon sur sous-sol complet : 140 m² habitables. BELLE VUE. RDC : véranda, entrée, couloir, wc, buanderie, pièce, chambre. ETAGE : couloir, cuisine, buanderie, wc, salle d’eau, salon/séjour avec cheminée insert, 3 chambres. Grenier aménageable. Cave. Garage. Atelier. Jardin 2791 m². Bûcher. Abri de jardin. Classe énergie D. 230 000 € FAI


14

> Fêtes de Mai Du 24 mai au 2 juin

Vibrez Bague, Vivez Médiévale ! Cette année encore, Semur-en-Auxois s'apprête à vivre des moments de liesse avec près d'une semaine de festivités. L'inauguration des fêtes aura lieu le 24 mai, et elles ne se termineront que le 2 juin ! Petit tour d'horizon des rendez-vous à ne pas manquer... Du 24 au 31 mai : 375e édition de la Fête de la Bague

Chaque année, au mois de mai, la ville entre en « Bague ». Un évènement incontournable en Bourgogne, qui attire chaque année, plusieurs dizaines de milliers de spectateurs. Les festivités médiévales battent leur plein et les épreuves sportives sont à l’honneur avec trois grands rendez-vous. Trois courses, que l’on court à pied, au trot attelé ou au galop ! Trois courses qui tiennent en haleine un public enthousiaste : le long des 2 112 mètres du cours en terre battue où se disputent la course à la Timbale et la course de la Bague, la plus ancienne course à cheval de France, ou au coeur de la cité historique où de vaillants coureurs en tuniques se défient sur un parcours unique ! Il y aura aussi le plaisir, chaque année renouvelé de se retrouver le 31 mai pour la célèbre foire commerciale qui part de la Place Gaveau et remonte jusqu'à la Gendarmerie. Et puis, petite nouveauté pour cette édition 2013 : le traditionnel feu d'artifice sera remplacé par un spectacle de feu et pyrotechnie qui ne vous laissera pas indifférent !

1er et 2 juin : 14e Fête Médiévale

Jeanne de Bourgogne revient ! Et avec elle des sons enchanteurs venus de contrées lointaines, des créatures mythiques, des maîtres du feu virtuoses...Semur-en-Auxois sera cette année la terre des Contes et des Légendes où s’affronteront de glorieux chevaliers et d’intrépides mercenaires. Oyez ! Oyez ! Les Fêtes de mai sont lancées. Nobles dames, gentes damoiselles et damoiseaux, messires et braves gens, en cette cité historique, vous êtes aujourd’hui invités à festoyer !


15

Vendredi 24 mai. - Inauguration

20h30. - Concert de l’école de musique Auxois-Morvan, jardin de la Mairie. 22h. - Départ du cortège, cour de la Mairie. Défilé aux lampions avec l’école de musique, les jeunes sapeurs pompiers, les élus et les enfants. (Lampions à retirer salle Ciney, cour de la Mairie). Inauguration de la fête foraine, cours Charles de Gaulle.

Samedi 25 mai. - Course des Chausses

10h à 12h. - Retrait des dossards tuniques, salle Ciney, cour de la mairie 16h. - Ronde des jouvenceaux, place Notre-Dame 17h30. - Course des Chausses et des Damoiselles, place NotreDame. Animations de rues

Dimanche 26 mai. - Course à la Timbale

14h30.- Spectacle de dressage équestre - Cheval de trait 15h.- Course à la Timbale d’Argent 15h30.- Course des chevaux de trait

Vendredi 31 mai. - Course de la Bague

14h. - Place Notre-Dame. Départ du cortège direction cours Charles de Gaulle. 14h.30. - Spectacle équestre 15h15. - Course de la Bague 15h30. - Course des chevaux de trait 16h15. - Remise des prix, cour de la mairie - Vin d’honneur, parc de la mairie 22h15. - Spectacle de feu et pyrotechnie, plaine de la Saussiotte (Cie Manda-lights) Dès le matin. - Foire commerciale, rue de la Liberté - Préparation des chevaux de course, place Notre-Dame

1er et 2 juin - Fête Médiévale Semur-en-Auxois sera cette année la terre des Contes et des Légendes où s’affronteront de glorieux chevaliers et d’intrépides mercenaires ! Défilés en costumes dans les rues de la ville (possibilité de louer son costume sur place) Marché médiéval - Tavernes et Ripailles Démonstrations de combats, tirs aux canons et armes à poudre Tirs de trébuchets ! Concerts festifs et musiques traditionnelles médiévales Concours : Qui trouvera le poids des Gueux ? Concours photos sur place Animations des artisans et troupes déambulatoires Spectacle de feu Banquet médiéval (le samedi soir - Inscriptions à l’Office de tourisme 03 80 97 05 96) Avec : Mediev’Auxois, Les Gueux d’Semur, La Porte des Songes, La Maisnie du Montferrand, La Cie des Routiers, Les Teutonics Order, Machina Silente, Les Barbarians Pipe Band, Cradem Aventure, Mille et une vies, Vagus Animis, Anossens, Souvigny Grand Site, Dog Trainer, Les Pies, Edween Terre des Loups, Les Zoolians, Les Archers Semurois.


> Idé(e)stival

L'ACTA trace son chemin...

de fer D

ans quelques semaines l’Acta, l’Association du Chemin de fer Touristique de l’Auxois, fêtera ses 3 ans d’existence ! 3 courtes années qui ont permis à un projet réaliste mais parfois difficile à monter d’être en peu de temps sur les rails. S’il y a 25 ans, l’idée avait déjà germé dans l’esprit de quelques Laumois, c’est une poignée d’hommes et de femmes qui l’ont remise au goût du jour bientôt relayée par 142 membres actifs ou sympathisants. La volonté de l’Acta est de promouvoir les richesses historiques, paysagères, culturelles et gastronomiques de l’Auxois auprès de nombreux touristes attirés par les sites d’exception qui font l’identité du territoire. L’objectif étant aussi d’entreprendre la même démarche auprès des habitants de l’Auxois en leur permettant de découvrir ou de redécouvrir ses richesses. L’Acta souhaite contribuer à la valorisation et à l’attractivité du territoire en apportant une offre complémentaire et supplémentaire aux autres offres touristiques. Son champ d’action, c’est 32 km de voies ferrées préservées depuis quelques décennies par le fret céréalier. 32 Km directement reliés à la gare des Laumes-Alésia sur l’axe ferroviaire Paris-Lyon-Méditerranée.

Ce projet a surtout été possible grâce à la signature d’une convention tripartite entre le Conseil Régional de Bourgogne, Réseau Ferré de France (RFF) et l’ACTA. Pour préserver son patrimoine ferroviaire et favoriser l’utilisation à des fins touristiques de lignes du réseau ferré national, RFF peut en effet mettre à disposition d’une collectivité territoriale une ligne du réseau ferré national. Cette convention a été contractualisée pour 5 ans et confie à l’Acta l’exploitation touristique de la ligne. Le 20 juillet 2012, La caravelle

X4787 arrive en gare des Laumes-Alésia et effectue le 28 juillet son premier aller et retour jusqu’à Epoisses où la municipalité a même construit un quai pour les voyageurs. Le 13 avril 2013, en présence des élus, des partenaires financiers, des membres de l’association, l’ACTA a lancé officiellement la saison touristique 2013 et inauguré la réouverture de la ligne fermée au trafic voyageurs depuis 1953. Le train touristique de l’Auxois fonctionnera en période estivale les samedis en juin et en septembre et les samedis dimanches en juillet et août. Des circulations thématiques sont prévues. A l'instar du "train de la philatélie" le 11 mai après midi qui a affiché complet, les 100 places ayant été prises d’assaut. "Le train de la semaine du local" avec à son bord le chanteur Rémi N’Diana et un marché embarqué « produits locaux, produits d'Auxois naturellement » est également parti des Laumes à 10h10 le 18 mai, pour être en gare de Semur à 10h55 puis est allé jusqu’à Epoisses. Des circulations spéciales peuvent être organisées à la demande d’associations, de comités d’entreprises, de centres aérés, d’écoles mais aussi à l’occasion de cérémonies familiales. Vous pourrez retrouver l’association sur sa page facebook et sur son site : actaassociation.wordpress.com ou par mail acta.association@gmail.com Les offices de tourisme de Semur, Les Laumes et Montbard peuvent vous renseigner et vous permettre de réserver vos billets. A Bientôt à bord du train touristique de l’Auxois…. L'association ACTA


> JEUNESSE

17

Accueil et loisirs pour tous La vénérable association de la Maison pour Tous existe depuis près d'un demi-siècle. Elle a pris au fil des décennies plusieurs formes et plusieurs noms, mais l'objectif est resté le même : accueillir les jeunes et encourager leur esprit d'initiative...

La directrice Elodie Buczek et le président du conseil d'administration Patrick Leduc ont repris leur vitesse de croisère, après une année marquée par de nombreux travaux qui ont certes été contraignants, mais s'avéraient nécessaires.

L

es dirigeants de la "M", le lieu mythique de la jeunesse semuroise, ont le sourire. Les adhérents et les usagers aussi. Depuis le début d'année 2013, l'espace d'accueil qui est le leur depuis de nombreuses années, a été refait à neuf ! Plus lumineux, plus spacieux, le modernisme et le nouvel éclat des locaux tranchent avec l'ancien décorum qui avait quelque peu défraîchi. Si les travaux ont été réalisés en majorité par les services techniques de la ville, Patrick Leduc rappelle que l'association de la Maison Pour Tous a investit pour se rééquiper en mobilier. "Ce sont effectivement de meilleures conditions pour le personnel et bien sûr les jeunes", confirme-t-il. "Actuellement, nous recevons environ 2000 jeunes par an". "Cela représente près de 40 à 50 jeunes par après-midi", complète Elodie qui ne parle ici que de l'accueil "libre" où les jeunes peuvent jouer au ping-pong ou au baby-foot, lire des revues, surfer sur internet... Plusieurs fois par an, des activités extérieures sont aussi organisées à la demande des jeunes : sortie pêche, sortie karting, des camps d'été et d'hiver, sortie patinoire... "Ils ont entre 12 et 20 ans et la cohabitation est très bonne", assurent les deux dirigeants ! Et quand on leur demande ce que les travaux ont fondamentalement changé, ils répondent avec satisfaction : "l'arrivée de plus de jeunes filles, qui se plaisent davantage dans ces nouveaux locaux". La Maison pour Tous c'est aussi un centre de loisirs, qui prend en charge les enfants de 3 à 11 ans à chaques vacances scolaires pour des tarifs peu onéreux. Une formule qui connaît chaque année beaucoup de succès auprès des familles.

Egalement au coeur des missions de la Maison Pour Tous, l'accueil de sections et d'ateliers. Il en existe environ une quinzaine, culturelles ou sportives, qui fonctionnent et sont hébergés sous l'égide de la MPT. "A l'origine, c'était un des axes majeurs de la MPT : accueillir des sections et qu'elles prennent leur indépendance associative une fois que leur fonctionnement était rôdé", rappelle Patrick Leduc. Et les exemples sont nombreux d'associations qui ont démarré avec la MPT : badminton, Semur Athlétisme Aventure,... et même l'école de musique ! Quant à l'avenir de la MPT, il semble radieux. Près de 600 adhérents continuent aujourd'hui à soutenir l'association, sans compter la municipalité qui est à leurs côtés à chaque étape de leur vie associative. La grande salle également refaite à neuf leur permet d'envisager d'ores et déjà de développer leurs missions : créer un lieu d'exposition pourrait être l'une des idées à voir le jour rapidement au cours de cette année. Coordonnées : Adresse : Rue du Champ de Foire 21140 SEMUR EN AUXOIS Tél. : 03.80.97.12.17 / Fax : 03.80.97.44.14 Mail : mpt.semur@wanadoo.fr Horaires d'ouverture : Du Mardi au Jeudi de 14h à 19h et de 20h30 à 22h30 Le Vendredi et le Samedi de 14h à 19h et de 20h30 à 23h


18

Social et IN-TER-GE-NE-RA-TION-NEL !

L'espace socioculturel bouillonne d'effervescence. Cette "ruche" en activité permanente accueille toutes les générations qui s'y retrouvent joyeusement. Elles profitent de tous les services de l'espace "social" qui mêle activités ludiques, ateliers de savoirs et d'entraide, écoute, conseils, ou encore animations fédératrices.

L

'espace socioculturel est un lieu ouvert à tous les habitants, où chacun peut y trouver des activités et des services dans les domaines les plus variés. D’après la circulaire de la Caisse Nationale d’Allocations Familiales (CNAF) datant de 1995, les quatre missions caractéristiques des centres sociaux sont d’être : 1. un équipement de quartier à vocation sociale globale, ouvert à l’ensemble de la population habitant à proximité, offrant accueil, animations, activités et services à finalité sociale. 2. un équipement à vocation familiale et pluri-générationnelle, lieu d’échanges et de rencontres entre les générations, favorisant le développement des liens sociaux et familiaux. 3. un lieu d’animation de la vie sociale, il prend en compte l’expression des demandes et des initiatives des usagers et des habitants et favorise le développement de la vie associative. 4. un lieu d’interventions sociales concertées et novatrices. Compte tenu de son action généraliste et innovante, concertée et négociée, le centre social contribue au développement du partenariat. Au travers ces missions de bases, la vie à l'Espace socioculturel est rythmé au quotidien par des bénévoles et des salariés, tous animés par les mêmes valeurs de référence : la solidarité, la dignité humaine, l'entraide... Le nouveau directeur Christophe Gorin ne manque jamais de souligner l'implication dont fait preuve son équipe dans les divers projets mis en oeuvre. Depuis son arrivée, ces projets se multiplient, répondant pour la plupart à des idées soumises par les usagers eux-mêmes. Ainsi était née

fin 2012 l'opération "Le Père Noël est rockeur" qui sera reconduite en 2013. N'hésitez pas à venir pousser la porte de l'établissement situé avenue Pasteur. Que vous soyez demandeurs d'emplois, en retraite et à la recherche d'une activité ludique ou créative, que vous souhaitiez donner un peu de votre temps aux plus jeunes, que vous recherchiez un endroit où surfer sur internet et profiter d'installations modernes, il se pourrait bien que quoiqu'il arrive, vous trouviez votre bonheur à l'Espace socioculturel.

DES SERVICES PRATIQUES Point information Jeunesse Accueil et information auprès de tous publics et particulièrement des jeunes sur les thématiques études, métiers, emploi, formation, logement, transport, droits et démarches, santé, loisirs, mobilité Internationale... L'animatrice propose également un service Baby-sitting pour faciliter les rencontres entre parents et jeunes. Elle est aussi correspondante FLAIJ : Fonds Local d'Aide à l'Initiative des Jeunes. Elle les accompagne dans leurs projets (humanitaire, social, culture, artistique, sportif...) Espace Public Numérique - Cyberbase Sati 21 Une salle composée de 8 ordinateurs, en accès libre ou en participant à des ateliers d'initiation à l'informatique. Des services à la personne Portage des repas à domicile

Une association de bénévoles et d’usagers de l'Espace socioculturel accueille et permet des rencontres entre les habitants. Elle participe activement à la vie du centre, en tant que bénévoles, mais également dans le cadre d'activités en partenariat avec l'espace socioculturel. Elle organise des évènements incontournables dans la vie semuroise : bourses aux vêtements, marché aux jouets... Permanence le mardi de 14h30 à 17h.

Le Réseau d’Échanges de Savoirs

[NOUVEAU] Écrivain Public Des bénévoles assurent un nouveau service d’écrivain public les mercredis et vendredis de 16h à 17h. Pour rédiger tout type de texte à caractère privé, administratif ou professionnel.

Le principe est simple : chacun sait faire quelque chose et peut le transmettre. tout savoir peut être offert, il n'y a pas de petits savoirs. Toute demande peut être exprimée. Il suffit de faire une offre, faire une demande, et l’équipe du réseau vous mettra en relation avec l'offreur ou le demandeur correspondant, individuellement, ou en groupe.

Les Permanences

De nouvelles activités Atelier Arts plastiques : le samedi de 11h15 à 12h15 Atelier Montage Vidéo : Se renseigner selon vos disponibilités Atelier Web Radio : Se renseigner selon vos disponibilités Jipitas, café jeunes de l'Esc : Échanges débats avec les jeunes de 14 à 25 ans : le mercredi de 16h à 18h.

L’association des amis et usagers de l'Espace socioculturel

Khi kong Vietnamien : Les mercredis de 18h30 à 20h et les mardis et vendredi : de 9h à 10h. Cours de guitare : Les mercredis sur RDV Art Floral : 1 fois par mois Les marcheurs : vendredi à 14h Balade poussette : jeudi à 15h Atelier bien-être : sur rendez vous

Des structures extérieures viennent également tenir des permanences pour permettre aux Semurois d'avoir sur place des services de proximité. De nouvelles permanences ont vu le jour : Le Secours Populaire : 1 vendredi par mois La Ligue contre le cancer : 1 vendredi par mois L'Aldie : 1 vendredi par mois Solerys : le mardi sur Rendez-vous Adecco : 1 mardi par mois


19

Merci Madame le commissaire !

Il y a presque 30 ans, dans la nuit du 17 au 18 octobre 1984, le Musée municipal de Semur-en-Auxois était victime d'un vol retentissant !

T

ous les journaux de l'époque suivront l'épopée des cinq tableaux de l'illustre impressionniste Camille Corot, dérobés ce soir là - l'enquête le démontrera plus tard - pour le compte de filière japonaise. L'affaire fait du bruit. Beaucoup de bruit. Et pour conduire l'enquête, on nomme la toute jeune commissaire Mireille Ballestrazzi alors à la tête de l'office central de répression des vols d'oeuvres d'art. Commence pour elle une aventure palpitante qui l'emmènera jusqu'au pays du Soleil levant afin de récupérer auprès de mafiosi 3 des 5 tableaux volés. Un quatrième sera par la suite retrouvé chez un escroc en Europe. Le dernier, "Portrait de Madame Baudot" est encore aujourd'hui quelque part entre les mains d'un collectionneur qui peut jouir en toute impunité de l'oeuvre, compte tenu que des délais de prescription permettent à des acquéreurs de garder l'objet d'art, même si celui-ci est déclaré volé. A l'approche de cet anniversaire, le Maire Philippe Guyenot a eu l'occasion de rencontrer la jeune commissaire qui a, depuis, brillamment réussi sa carrière. Elle est aujourd'hui la Présidente d'Interpol International et Directrice adjointe de la Direction Centrale de la Police Judicaire (ex Brigades du Tigre ndlr). Dans ses bureaux du Ministère de la place Beauvau elle a reçu Philippe Guyenot avec beau-

Le PVE est arrivé

D

epuis le début de l'année, la Police Municipale est équipée d'appareils numériques portables pour enregistrer les contraventions. Les beaux jours du PV manuscrit sont finis. Il est désormais remplacé par le PV électronique. Une mesure obligatoire que la ville de Semur-en-Auxois a anticipée afin de bénéficier de subventions pour s'équiper. Pour les contrevenants, qu'est ce que çà change ? Verbalisation : l’agent est équipé d’outils électroniques modernes qui permettent d’enregistrer numériquement et de transmettre directement les contraventions au centre de traitement, par le biais d’une connexion sur ordinateur. Avis d’information : le timbre-amende « papier » est supprimé. Un simple avis d’information lui est substitué. L’avis de contravention est adressé au domicile de l’intéressé. Traitement des amendes : les infractions relevées par PVE sont traitées par le Centre national de traitement (CNT) de Rennes.

coup d'enthousiasme et de chaleur, confiant qu'elle a gardé un affect très particulier pour l'affaire des Corot de Semur-en-Auxois". Elle n'est jamais revenue à Semur-en-Auxois après avoir ramené du Japon les tableaux volés, mais a promis de revenir sur les traces de l'une de ses premières grandes enquêtes. Bien sûr, le Maire n'a pas manqué de la questionner sur le dernier Corot toujours au Japon. "Difficile", résumera Madame la Présidente quand on lui évoque la possibilité de faire revenir le tableau "à la maison". Mais la requête a été entendue. Gageons qu'elle ne sera pas oubliée et que des éléments nouveaux viendront bientôt nous aider à rendre au Musée municipal le dernier et le plus attendu des Corot. En attendant, il est possible d'admirer la collection du peintre impressionniste toute l'année au musée, lesquels sont sous bonne garde dans un établissement sécurisé !

Fêtes... moins de bruit ! Les beaux jours étant de retour, un petit rappel de législation concernant les nuisances sonores n'est pas superflu. Suivant l'arrêté préfectoral du 16 juin 1999, Les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par des particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore, tels que tondeuses à gazon à moteur thermique,tronçonneuses, perceuses, raboteuses ou scies mécaniques ne peuvent être effectués que : - les jours ouvrables de 8 heures 30 à 12 heures et de 14 heures 30 à 19 heures 30, - les samedis de 9 heures à 12 heures et de 15 heures à 19 heures, - les dimanches et jours fériés de 10 heures à 12 heures. Par ailleurs, les propriétaires et possesseurs d’animaux, en particulier de chiens, sont tenus de prendre toutes mesures propres à éviter une gêne pour le voisinage, y compris par l’usage de tout dispositif dissuadant les animaux de faire du bruit de manière répétée et intempestive


20

> ECONOMIE Trouver le bon stagiaire, C'est facile grâce à la CCI Côte d'Or !

L

a Chambre de Commerce et d'Industrie de Côte-d'Or lance un nouveau service en créant « La Bourse aux stages de Côte-d'Or », pour permettre la mise en relation des demandes et des offres de stages des entreprises et des étudiants du département. Questions à Apolline GATTI, Coordinatrice du Pôle Apprentissage à la CCI de Côte-d'Or, et chef de projet Pourquoi avoir créé ce nouveau service ? Cela fait longtemps que nous y réfléchissions. Nous avions constaté, et ce constat a été confirmé par une enquête menée au niveau national, que la 1ère cause de rupture des contrats d’apprentissage est la non-connaissance par le jeune du métier choisi et du monde de l’entreprise. Or le meilleur moyen de découvrir un métier et le monde de l’entreprise, c’est d’entrer dans l’entreprise et d'y faire un stage. Parallèlement à ce constat, la loi Cherpion de juillet 2011 a autorisé les Chambres consulaires à proposer des conventions de stages pendant les vacances scolaires. Nous avons donc profité de cette occasion pour approfondir notre projet et créer une bourse aux stages. De quoi s’agit-il exactement et comment cela fonctionne-t-il ? C’est une plate-forme internet : www.bourseauxstages21.fr. Les entreprises déposent leurs offres, quels que soient la durée du stage et le niveau du stagiaire recherché (de la 4e au doctorat en passant par le CAP, BTS, DUT...); les étudiants publient leur CV et leur demande de stage. Chacun peut ensuite consulter les offres ou les demandes et prendre directement contact avec l’autre. C’est vraiment un outil simple à utiliser, conçu pour faciliter la rencontre entre les offres et les demandes de stage. Il s’agit d’une action portée par la CCI Côte-d'Or et financée par le Conseil régional de Bourgogne et le Fonds Social Européen. Quels sont les premiers résultats de la Bourse aux Stages ? C’est un service très récent puisque le site de la Bourse aux stages a été mis en ligne le 21 janvier dernier. Le site commence à se faire connaître. A ce jour, 23 offres de stages et 25 demandes sont publiées. Comme le site est récent, notre challenge est de réussir à créer une dynamique. Avoir le plus d’offres et les plus de demandes possibles pour optimiser la compatibilité des mises en relation. J’encourage tous les étudiants et toutes les entreprises qui recherchent un stagiaire à s’inscrire sur le site. Contact: Apolline GATTI - 03 80 65 92 35 – apolline.gatti@cci21.fr

x anniversaireles!fêtes de mai 2013, CréaNomade, Joyeeu ur partenaire photo po Notr to Christophe Cellard s deux bougies ! Pho se flé uf so t en m m a réce

notre Avec aire n parte

NOUVEAU BUREAU A

L'UCIAL

L'Union commerciale de Semur-en-Auxois a voté son nouveau bureau : • Président : Frédéric Marquet (Confort 21) • Vice-président : Gabriel Lopez (Twinner) • Trésorier : Patrick Dano (Oenothèque) • Trésorière adjointe : Magali Bernard (La vue est belle) • Secrétaire : Isabelle Della Casa (Chaussures Gaudry) • Secrétataire adjointe : Sarah Voulleminot (Photo CréaNomade)


21

ZOOM SUR une entreprise semuroise > France

A

Montgolfières

Semur-en-Auxois, le long des berges de l'Armançon, se trouvent les bureaux très discrets de France Montgolfières, l'un des leaders sur le marché des vols et la construction de ballons. Son directeur, David La Beaume, est un homme heureux. Souriant et modeste, l'entrepreneur dispose aujourd'hui d'environ 15 montgolfières sur le territoire français. Avec son associé et directeur technique Mark Dworski, ils ont reçu en 2012 le prix bourguignon "Grand Cru", catégorie "Economie", pour avoir inventé la première montgolfière capable d'atterrir sur l'eau ! David La Beaume nous a raconté son histoire et comment il est arrivé à Semur-en-Auxois : à la suite d’une traversée transatlantique à la voile, ce natif du New Jersey est appelé en Bourgogne, où, avec ses galons de capitaine, il va sillonner canaux et voies fluviales. Région de ses ancêtres, il est séduit par l’authenticité du terroir et ses traditions séculaires. Sa passion pour les bateaux continue en Bourgogne où il devient capitaine de péniches-hôtels de luxe. C’est là que lui vient l’idée d’organiser pour ses clients des vols en montgolfière. C'est sur les canaux qu'il rencontre Mark Dworski, son futur associé. A cette époque, quand il ne vole pas en France, David pilote au Kenya lors de safaris touristiques. Avec Mark il a créé la société actuelle de France Montgolfières, une société dédiée à la montgolfière dans toutes ses utilisations. Une belle histoire qui dure depuis 25 ans... Pour votre entreprise ou en famille, découvrez les vols en montgolfières ! www.franceballoons.com

Sur tation présen tte de ce ce annon

DES SOLAIRES DES SOLAIR IRES !

n de réductio immédiate

UVELLES O N S O V R ! SU DE SOLEIL LUNETTES � ������� � ��� �� ������ � ���� ��� � ��� ���� � ���� ��� en magasin. Voir conditions

SEMUR-EN-AUXOIS 21 rue Buffon - 03 80 97 06 67

391045600

CHIC

-2O

%


22

>

NOUVEAUX VISAGES

Un nouveau directeur pour Auchan Semur-en-Auxois. Laurent Perrot a repris les rênes de l'enseigne du groupe Schiever il y a quelques mois déjà...

L'Epicerie "Chez Serge" devient l'Epicerie de Semur. Le nouveau gérant Christophe Caironi est aussi caviste conseil vins.sur.vins@wanadoo.fr 03 80 92 25 82

Cyril Lefèvre prend la succession de M. et Mme Lelièvre. Il vous accueille désormais pour tous vos besoins à la Librairie-Papeterie de la Poste


Le bar-restaurant "La Goulue" cède sa place à "L'Omnibus" ! Raphaël Belaud, le nouveau gérant vous attend pour vous faire découvrir sa nouvelle carte 03 80 96 69 05

Ils sont deux frères, Marc et Ismaël, à vous accueillir désormais au Pub Le Lion. Les horaires sont larges ! De 7h30 à minuit en semaine, et deux heures le weekend, avec possibilité de restauration jusqu'à 22h30 03 80 97 26 68

Bientôt une année scolaire complète de réalisée pour Laurence Bierry. La nouvelle directrice de l'IFSI avait pris ses nouvelles fonctions à la rentrée 2012.

Christophe Herody est l'heureux propriétaire de la salle de remise en forme Cap'Form. Depuis son ouverture, elle ne désemplit pas ! Vous aussi, venez bénéficier d'un suivi personnalisé 06 19 02 26 06


24

> ON SORT Agenda des sorties

18 mai La nuit des musées Musée municipal Théâtre et déambulation à 20h 22 mai Lecture architecturale de la ville RDV devant la Mairie Avec Félicien Carli, directeur du CAUE - 18h30 23 mai Conférence sur l'eau Maison pour Tous Animée par le syndicat des eaux - 20h30 26 mai Vide-Greniers Chaume Pertuisot De 7 à 18 heures 26 mai Les dimanches du patrimoine RDV à l'Office de Tourisme A 14 h 3 juin Visioconférence au SATI 21 Espace socioculturel "Accompagnement des associations" - 19h 4 juin Lecture architecturale de la ville RDV au belvédère René Cassin Avec Félicien Carli, directeur du CAUE - 18h30 7 juin Conférence archéologique Musée municipal De Jérôme Benet - 18h30 8 juin Marché jeux et jouets de plein air et de sports Espace socioculture 10-18h - Emplacement 3 € 7-8-9 juin Journées nationales de l'archéologie Musée municipal "Raconte moi la préhistoire" 9 juin Les dimanches du patrimoine RDV à l'Office de Tourisme A 14 h 14 juin 10e anniversaire de la journée mondiale Semur-en-Auxois du don du Sang 16 juin Exposition canine Stade municipal Organisée par la MFR 16 juin Rassemblement motos Esplanade de la Bague Concentration, animations, concerts 21 juin Fête de la musique Semur-en-Auxois Inscriptions en mairie 22 et 23 juin Foire Africaine Caveau des Maréchaux Organisée par "Matoubo" 8 juillet au 29 septembre "Intime perception" Musée municipal Avec le guitariste Jean-Marc Zvellenreuther 13 juillet "Soirée musicale Musée municipal Exposition d'art contemporain 13 et 14 juillet Puces semuroises Cours Charles de Gaulle Organisées par le Handball Club

Et aussi... Visites guidées de la cité médiévale de Semur-en-Auxois tous les mardis de juin, juillet et août (19 juin au 28 août). Partez à la découverte et à l’assaut de la cité. Visite guidée de la cité médiévale Semuroise tous les mardis à 14h, départ devant l’office de tourisme tarif adulte : 4 euros par personne enfant de 4 à 16 ans : 2 euros

Réunion de quartiers Les habitants sont cordialement invités à venir rencontrer le Maire et son équipe municipale, salle du conseil de la Mairie, à l'occasion des réunions de quartiers qui auront lieu en mai et juin. Mercredi 29 mai à 18 heures QUARTIER 1 : route de Charentois, rue des Alouettes, rue de Cari, rue JB Corot, rue George Sand, rue Olympes de Gouges, rue Simone Weil, rue Louise Michel, Square Dumont, rue Etienne Bouhot, rue WA Mozart, chemin des morottes, rue Gabriel Suchon, rue des Droits de l'Homme, rue Paul Baumier, rue du 8 mai, avenue Pasteur, chemin/impasse des Plantes, rue du Champ de Foire... Mardi 4 juin à 18 heures Quartier 2 : avenue du Gal Maziller, avenue höhr Grenzhausen, rue Joseph Lambert, rue de Verdun, rue de Belgique, rue Jean Vatout, rue de Saumaise, avenue du Tir, avenue de Ciney, route de Dijon, rue du Cdt Lherminier, place du 14 juillet, place Abbé Giraud, place Marcel Lebois, place du 19 mars 1962, place Jean Zay, place JB Dorand, place Edmé Regnier, place Anna Judic, avenue Jean Moulin, rue Henri Camp, rue du 11 Novembre, rue Augustin Mouchot, rue de la Gare, avenue Mermoz, zone d'activité economique, rue de la Ferme de Champlon, rue Armand Grosley... Jeudi 20 juin à 18 heures quartier 3 : chemin des Moulins, ruelle des Bordes, rue de Vigne, ruelle du Couvent, rue des Moulins, ruelle du Raisin, rue du Dr Simon, rue des Saintes Marie, ruelle aux Loups, rue du Lycée, rue de la Liberté, rue des Carmes, rue Collenot, rue des Bons Enfants, rue du Bourg Voisin, place/impasse/rue de l'Ancienne Comedie, rue de l'Abreuvoir, ruelle Tremy, rue/place Notre-Dame, rue Févret, rue Voltaire, rue Renaudot, rue de Varenne, rue du Vieux Marché, rue Buffon, rue de la Fontaignotte, rue de l'Hopital, rue du Rempart, place Gueneau de Montbelliard... Mardi 25 juin à 18 heures Quartier 4 : chemin des Enlerys, route de Montbard, rue de Paris, rue du Pont Joly, rue du Pavé St Lazare, rue des Vaux, rue des Quinquonces, rue/impasse des Roches, route de Saulieu, sentier du Beugnon, sentier de la Chaume aux Noix, sentier des Chicottes, impasse Caron, rue de la Poterne, rue des Tanneries, quai Baudon... Mardi 2 juillet à 18 heures Quartier 5 : ruelle du Dodon, quai d'Armançon, rue Chaude, quai Saussiotte, rue du Saussis, rue Pertuisot, rue des Ardelons, ruelle des Raffées, chemin de la Chaume Pertuisot, rue Pertuisot, rue du Gué, sentier du Foulon, rue aux Aulnes, chemin dit du Bas de l'etang...


D N A R G 12 è

E S S RA

T N E M E L MB

O T MO n e r u Sem

16 JUIN 3 1 0 2 Auxois

l’isle sur serein


ion

ADDENDUM DE LA PAGE 26

Paroles à l’opposi t

26

Communication de la liste “Accueillir et bien vivre”

Errance financière et de déliquescence de l'action municipale A grand renfort de communiqué et de droits de réponse, Monsieur Guyénot tente de masquer les défaillances de la gestion catastrophique qui est la sienne depuis bientôt 6 ans. Nous dénoncions l'année dernière les tours de passe-passe budgétaire qui n'avaient pour but que d'abuser les semurois non avertis. Nous avions mis en doute la capacité à dégager l'excédent de fonctionnement prévu au budget. Nos craintes étaient malheureusement bien fondées. En 2012, des déficits à tous les étages ! Le budget 2013 ne va pas améliorer l'état des finances. Une erreur de 1 252 286,11 € sur les emprunts prévisionnels. Excusez du peu ! Un exédent prévisionnel de fonctionnement qui ne couvre plus le remboursement du capital de la dette. Après avoir massacré les services et la politique culturelle communale dans l'indifférence générale de la majorité municipale, il s'attaque maintenant aux associations selon le principe "deux poids, deux mesures" : 40 000 € de moins aux associations, mettant ainsi en péril certaines d'entre elles, 80 000 € en plus pour le CCAS-Centre social avec comme seule explication du maire en réunion de commission, le nouveau directeur en a besoin pour "la bonne ambiance du personnel qui l'entoure" ! Maintenant que tout apparaît au grand jour, 5 élus nous ont rejoint dans le refus de cautionner cette gestion calamiteuse ! Certains nous accusaient d'être des mauvais perdants qui auraient mal digéré leur défaite de 2008. En réalité, nous étions plus avertis et donc plus visionnaires qu'eux. Queslques chiffres illustrent notre jugement négatif. Résultat comptable 2012 : déficit de l'exercice de - 669 720 €. Résultat cumulés au 31/12/2012 : déficit de -170 834,02 €. Budget 2013 : Pour équilibrer les comptes, vente des patrimoine communal à hauteur de 841 962,40 € et augmentation de la dette avec un emprunt prévisionnel de 1 441 286,11 €. S'y ajoutent la désorganisation totale des services de la mairie, la situation préoccupante de l'IDV, de la Résidence sociale, de l'Ecole de musique, la perte d'influence de notre cité... Tout cela est diffcilement masqué par une débauche de communication tous azimuts. Mais bientôt viendra le temps du choix, du sérieux, de la compétence et de la reconstruction. Michel Neugnot, Patricia Lasnier, Patrick Marion, Valérie Chaumet. accueilliretbienvivre@gmail.com ou 14, rue de la Fontaignotte.

Communication de la liste “Energies nouvelles”

Les élections approchent. Le budget 2013 qui vient d’être adopté à une courte majorité en est l’illustration. C’est un budget électoraliste : les investissements annoncés sont ceux qui n’ont pas été réalisés au cours du mandat. Et pour certains des projets annoncés, les dossiers ne sont pas encore bouclés. S’ils sont réalisés d’ici la fin de l’année, ils vont mettre la commune dans une situation financière difficile en raison du volume important d’emprunt qu’il faudrait solliciter .. et obtenir ! S’ils ne sont pas réalisés, c’est que le budget qui a été voté n’est que de la poudre aux yeux… C’est un simple effet d’annonce trompeur ! L’augmentation brutale des crédits destinés au CCAS après 11 ans de stagnation est pour le moins surprenante. Des années, je ne cesse de demander une augmentation des crédits sociaux … en vain ! Pourquoi un soudain intérêt pour la question sociale ?… si ce n’est parce qu’une partie de l’électorat semurois est concernée et qu’il faut bien faire croire que la municipalité s’y intéresse ; Il faudrait cependant que la politique sociale de la ville soit proposée et débattue en conseil municipal, ce qui n’est pas le cas depuis le début de ce mandat. La politique culturelle de la ville malgré un tissu associatif dynamique et la volonté de certains élus s’est tristement réduite à une peau de chagrin, au fil des années. Voici que l’heure du bilan approche. Lancer les travaux du théâtre (sans aucune concertation) ou inaugurer le secteur sauvegardé ne fait pas une politique culturelle ! Fragiliser le cinéma en diminuant sa subvention, qui est ,faut il le rappeler un cinéma d’art et d’essai , c’est porter un coup « assassin » à ce qui reste de l’offre culturelle semuroise. Je souhaite avec de très nombreux Semurois que notre cinéma poursuive sa vie ici dans la sérénité et en dehors des polémiques. L’année 2013 n’a pas fini de nous étonner ou de nous choquer. J’invite des Semurois et les Semuroises à venir assister aux réunions du Conseil municipal afin de juger des conditions d’exercice de la démocratie et de l’opacité de l’action municipale… Catherine SADON – catherinesadon@gmail.com

www.doras.fr

SEMUR-EN-AUXOIS - Rue de la Perdrix - 03 80 96 69 33 Professionnels & Particuliers


28

Semur Magazine n°13  

Le bulletin municipal de la vie semuroise