Page 1

     Magazine er2012 10 -Janvi N°

E E N N A E BONN

e n g o g r u o nB ee g a r u t i o v o ec l : n i l a m z e l u o R > ? r i n e v a l e u q . . . e l l i v a l e d s t r a mp e R , r O ’ ed l r O ’ el d r u o >T n2 o s i a s x: u a i l mi a f s n i d r a >J ! i t r a p t s e ’ c , 2 1 0 2 t n e m e s n e c e >R e r d n e r mp o xc u e mi r u o ep r i a d é c é b a n U > D D A P e l : U L P r e i s s o ud ed t i u >S ! s e g a l me u j s e ed é n n a ’ l 2: 1 0 2 > s i o r u m e s e g a s y a p e l s n a d s e c r e mm o xc u a e v u >No


VIE MUNICIPALE L’actualité près de chez vous DECHETS MENAGERS

ASSOCIATIONS

Le système de taxation et de ramassage des ordures ménagères a changé. Depuis le 1er janvier, la facturation basée sur «la redevance incitative» est désormais effective. Or, il a été constaté des abus depuis plusieurs semaines. Nous vous rappelons en effet que tous les sacs de déchets doivent être placés dans les bacs «pucés». Les sacs déposés à même le trottoir peuvent vous coûter une amende de 135 euros. Pour des besoins exceptionnels, des sacs «pré-payés» sont à votre disposition à la communauté de communes du Sinémurien. Voir lettre info-tri avec ce numéro

Subventions aux associations : les dossiers de demandes sont disponibles. Vous êtes une association dont le siège social se trouve à Semur ? Dans le cadre de la politique de soutien et d’encouragement aux actions entreprises sur le territoire, des dossiers de demandes de subventions sont disponibles pour votre association. Les dossiers peuvent être retirés directement en mairie ou téléchargés sur le site www.ville-semur-en-auxois.fr. Ces aides concernent le financement d’actions spécifiques ou le fonctionnement général de l’association. Date limite de réception des demandes : 10 février 2012.

COVOITURAGE Nous devons tous nous déplacer pour travailler, étudier, nous soigner, nous divertir ou faire nos courses. Mais, les déplacements en voiture sont devenus de plus en plus coûteux et ont un impact écologique important ! Pour répondre à un besoin que vous nous avez exprimé, la ville de Semur et la région Bourgogne vous proposent de faire un nouveau pas vers la mobilité : le co-voiturage ! Ne cherchez plus, la plateforme la plus complète sur la région se trouve désormais sur le site de la ville www.ville-semur-en-auxois.fr, rubrique Infos Pratiques > Co-voiturage ou directement sur www.mobigo-bourgogne.com Plus d’excuses dorénavant pour ne pas voyager à plusieurs et faire des économies. D’autant que le service et l’accès proposés par Mobigo sont gratuits depuis votre ordinateur ou depuis votre smartphone. (A noter qu’une application dédiée est disponible sous le nom «icolutis». Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sont à découvrir d’urgence sur le site de la ville !

NOËL DES AÎNÉS Sur de belles tables dressées avec soin par les élus municipaux et le personnel de la Boucherie-charcuterie Notre-Dame qui a assuré le service traiteur, les aînés de la commune ont partagé un déjeuner chaleureux, offert par la ville de Semur-en-Auxois. Le Maire et ses adjoints avaient souhaité cette année inviter les personnes de plus de 67 ans à ce repas traditionnel. Et l’invitation n’a pas manqué de trouver un écho favorable auprès de nos aînés semurois. 119 personnes ont répondu présentes. Plusieurs élus semurois ont aussi participé. Et l’ambiance s’est trouvée soudainement beaucoup plus festive lorsqu’une fois le plat chaud (très apprécié) servi, Orphéane et les Sansonnets ont entraîné les aînés dans un chant chorale et quelques danses morvandelles... jusqu’au bout de l’après-midi d’un sympathique dimanche de fin d’automne. Et pour tous les aînés qui n’ont pas pu participer au repas, un colis leur a été remis par la ville. Au total : 398 bénéficiaires en 2011 !

SOUSCRIPTION PUBLIQUE Le bon vieux mur d’enceinte du donjon ducal de notre belle et bonne cité de Semur, qui surplombe l’Armançon et le pont Pinard du haut de son promontoire de granit, donne des signes de lassitude. La ville a confié à François PEYRE, architecte du patrimoine, et membre de la Société des Sciences Historiques et Naturelles de Semur en Auxois, la maîtrise d’œuvre de ces travaux de confortation pour lesquels la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne et le Conseil Général de la Côte-d’Or apportent une aide substantielle. Le montant de ces travaux s’élèvent à 200.756 €uros hors taxes dont 70% sont déjà couverts par des aides publiques. La somme restant à mobiliser reste conséquente pour une Ville comme la nôtre qui doit faire face à bon nombre de dépenses. C’est pourquoi, la Municipalité a souhaité mettre en place, en partenariat avec la Fondation Page 2

du Patrimoine, une souscription publique afin que chacun, particuliers ou entreprises, puisse prouver son attachement à ce témoin de notre vie quotidienne présent depuis plusieurs siècles. En faisant un don, vous contribuerez ainsi à sauvegarder le patrimoine architectural et historique de Bourgogne et le charme médiéval de Semuren-Auxois tout en bénéficiant d’avantages fiscaux incitatifs ! Plus d’infos en mairie ou sur le site de la ville www.villesemur-en-auxois.fr


Chers Semuroises, chers Semurois

U

ne année s’est écoulée, une année de rénovation, une année d’aménagement, une année de construction, une année de travail pour l’avenir.

L’actualité nous rappelle quotidiennement que nous ne vivons pas dans une époque facile. Pour de petites communes comme la nôtre, les enjeux paraissent souvent à mille lieues de nos moyens d’action. Pourtant, les élus locaux sont les premiers confrontés aux inquiétudes des citoyens. Mon équipe et moimême tentons donc, à notre niveau, de répondre à ces attentes, avec, pour seule préoccupation, le bien-être des habitants de la ville. Certaines actions sont menées directement pour les Semurois. Citons notamment le nouveau gymnase dont les travaux avancent à grands pas, mais aussi les investissements au profit des écoles de la ville, les services à la personne, la réfection de la voirie, etc.

EDITO

La mairie est également attentive au maintien et au développement de l’économie au sein de la cité. Et ce numéro de Semur Magazine, vous montrera une nouvelle fois, qu’une vraie dynamique est observée à Semur-en-Auxois où de nouveaux commerces et entreprises ont ouvert ou ont trouvé repreneurs. L’année qui s’annonce sera aussi, pour beaucoup d’entres vous, une année pleine d’espérances. De rêves à concrétiser. De résolutions aussi. C’est donc tout naturellement que nous accompagnons vos aspirations, de nos vœux les plus sincères de santé, de succès et de bonheur… tout simplement. Bonne année 2012. Philippe Guyenot, Maire de Semur-en-Auxois

2. Actualités 3. Edito 4. Economie - Le mot de la CCI 5. Economie (suite) 5. Economie (suite et fin) 8. La Tour de l’Orle d’Or sous haute surveillance 10-11 Un abcédaire du patrimoine Directeur de la publication. - Philippe Guyenot, maire. Rédaction et photos : Sébastien Morvan, service communication Mise en page : Sébastien Morvan Imprimerie Bordot - 21140 Semur-en-Auxois

12-13. PLU : le PADD est rédigé 14. Musée : un nouveau nom et une charte graphique 15. Jardins familiaux : saison 2 16. Office de tourisme : bilan et perspectives 17. Actualités 18. Paroles à l’opposition 19. Culture(z) vous

Bulletin municipal n°10 - Janvier 2012 Ne peut être vendu Reproduction interdite


VIE ECONOMIQUE Commerces, artisanat, entreprises...

Semur-en-Auxois dit

NON»

«

à la crise !

Encouragées et accompagnées par la ville et les chambres consulaires, en 2011, les entreprises semuroises ont beaucoup recruté, des artisans se sont installés et des commerces se sont ouverts au centre-ville comme au centre commercial de Champlon. La vie économique locale aurait-elle trouvé le remède anti-crise ?

a CCI, omique locale l e d t o m e L n de la vie éco

L

e le partenair

e soutien aux clubs d’entreprises : une autre mission de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte-d’Or. Illustration par l’exemple du Club Hôteliers et Restaurateurs de Haute Côte-d’Or La Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Or travaille au quotidien au développement des activités de ses ressortissants, c’est-à-dire les professionnels du commerce, de l’industrie et du tourisme de l’ensemble du département. Outre le soutien individuel qu’elle leur apporte, la CCI 21 a fait le pari depuis plus de 10 ans d’initier et d’accompagner les démarches collectives à travers la création de clubs. Les raisons-d’être des clubs sont multiples. Tout d’abord, vaincre l’isolement des décideurs : il s’agit alors de regrouper les professionnels d’un même territoire géographique afin de les faire se rencontrer, se connaître, d’échanger sur des thématiques qui les concernent tous. Ensuite, un Club a pour vocation de représenter les professionnels locaux vis-à-vis des partenaires aussi divers que l’Etat, les collectivités, les établissements de formation, les acteurs de l’emploi, etc … Enfin, les Clubs, constitués en association, réalisent des opérations qu’ils définissent chaque année dans leur plan d’actions, notamment la valorisation des établissements membres. C’est ainsi qu’a été créé en 2000 le « Club des Entrepreneurs de l’Auxois » qui regroupe des établissements industriels et de services de l’Auxois et du Morvan Côte-d’Orien. Dans cette même logique, le « Club Hôteliers et Restaurateurs de Haute Côte d’Or » s’est constitué en 2009 suite à l’impulsion de la CCI. Cette association réunit les professionnels hôteliers et restaurateurs de l’Auxois Morvan et du Châtillonnais. Le Club est présidé par Gérard COUPAT, gérant de l’Hôtel de l’Ecu à Page 4

Montbard, et Véronique JOBIC, de l’Hôtel de la Côte-d’Or à Semur-en-Auxois en assure la vice-présidence.

sements ayant participé à l’opération. Le passeport est disponible gracieusement dans les offices de tourisme de Haute Côte-d’Or.

La prochaine ouverture du muséoparc ALESIA, le projet du Parc National « Entre Champagne et Bourgogne », la fréquentation des grands sites du territoire sont autant d’éléments auxquels les professionnels hôteliers et restaurateurs se doivent d’être sensibles, car ils impactent directement leur activité professionnelle.

En 2011, le Club s’est doté d’un site Internet : http://www.haute-bourgogne.com pour valoriser l’ensemble de ses membres partenaires. Les hôtels et restaurants sont géolocalisables et on y trouve toutes leurs informations utiles.

La haute Côte d’Or couvre en superficie près de la moitié du département, aussi le club, avec ses 78 adhérents, peut se targuer d’être un cas unique en France. Sur le seul canton de Semur-en-Auxois, ce sont 15 établissements qui adhérent au club Hôteliers Restaurateurs Haute Côte d’Or. Afin de promouvoir ses adhérents, un Passeport Séjour a été réalisé en 2010, valable jusqu’en 2012. Il permet à tous ses utilisateurs (résidants de l’Auxois Morvan, du Châtillonnais, touristes), sur présentation du passeport, d’obtenir des remises dans chacun des établis-

Parmi les actions du Club, la professionnalisation de ses membres est l’un des axes prioritaires qu’il s’est fixé, notamment à travers des sessions de formation – sensibilisation aux règlementations inhérentes à l’hôtellerie et au tourisme. L’emploi et la formation des jeunes constituent par ailleurs un enjeu phare pour la profession, que le Club traite avec les partenaires locaux. Ancré dans son territoire, réputé pour la diversité et la qualité de ses productions alimentaires, le Club participe en outre à la valorisation des produits locaux en organisant chaque année des rencontres entre ses membres et leurs producteurs du terroir, afin d’intégrer progressivement cette filière d’excellence et la marque « Auxois Naturellement » dans les menus. Il est prévu d’associer les productions non alimentaires dans la démarche dès 2012.


Ouverture, déménagement, reprise... le tour d’horizon des nouveaux commerces.

Harmony s’agrandit Entrez sans frapper

Marie-Claude Lavaut vous accueille désormais au centre commercial de Champlon dans un centre de soins esthétiques plus grand et plus lumineux. Harmony vous propose des soins du corps, de l’onglerie et des produits de beauté. Institut Harmony. CC Champlon Tél : 03 80 96 61 81

La Morvandelle

Michèle Verhulst était commerçante à Montbard. Elle a rejoint la «très jolie rue commerçante de Semur», rue Buffon pour ouvrir une boutique de bijoux, déco et produits de la maroquinerie à des prix attractifs. Entrez sans frapper. 5, rue Buffon Tél : 03 80 89 41 68

Oceanet

Du producteur au consommateur ! 29 exploitants agricoles se sont regroupés et vous proposent leurs produits dans une boutique commune. Boucherie, charcuterie et autres délices de la ferme sont désormais disponibles à la Morvandelle. La Morvandelle. Rue Buffon Tél : 06 78 80 88 68 / 03 80 84 33 32

Bien connu des Laumois, Oceanet ouvre une 2e enseigne et reçoit ses clients dans une structure temporaire sur le parking de l’Intermarché. Thierry Front vous y apportera tous ses conseils avisés en téléphonie multi-opérateurs et internet. Oceanet. CC Intermarché Tél : 03 80 89 41 68

Page 5


Nouveaux acteurs de la vie économique (suite)

Que pour elles

La grande vitrine de la Rue Buffon est de nouveau animée grâce à Hanife Cetin. Cette laumoise ouvre sa boutique à toutes les femmes de la région... ou aux messieurs qui veulent faire plaisir à leurs dames !

Que pour elles - Rue Buffon Tél : 09 52 48 38 48

Forgeron... et photographe

La mairie lui ayant mis à disposition un atelier rue de Vigne, Martin Boulais se lance dans l’aventure de la petite et moyenne ferronnerie/ forge : grilles, marquises, mains courantes, objet de décoration forgés divers, et préférence pour les objets à caractère médiéval. Il est également photographe !

Contact : martin.boulais@orange.fr Tél : 06 50 21 06 48

La Cad’auxoise

De la restauration à la montagne à la boutique cadeau en campagne : c’est le pari de Julie Lacombe qui vous propose des idées cadeaux, bijoux fantaisies, des savons artisanaux et des accessoires pour la maison. Arrivage permanent !

La Cad’auxoise - Rue Buffon Tél : 06 19 78 04 01

Passion : antiquité

Annie Ponzo adore chiner ! Cette passion, elle la fait désormais découvrir au plus grand nombre dans sa boutique à l’atmosphère rustique et élégante. A découvrir !

Antiquités. Rue Buffon

Hotel cantine Classe

Consultant Feng-Shui

Pension canine, centre d’éducation et vente d’aliments. C’est ce que vous propose Fabien Bagna qui a ouvert «Hotel canine class». Cet ancien éducateur du «domaine des collines blanches» saura vous conseiller et vous accueillir également pour des cours de sociabilisation.

Pour la maison, ou en entreprise, le nouveau semurois Marc Chaine propose de vous conseiller dans la recherche de bien-être et la valorisation de votre intérieur. «Aménagez votre espace ! Changez votre vie !». De notoriété nationale, ce consultant Feng-Shui va vous surprendre.

Hotel canine class. Zone industrielle Tél : 06 48 08 20 16

www.bonfengshui.fr Tél : 06 20 11 30 01

Page 6


Nouveaux acteurs de la vie économique (suite)

La Loba

Orientée artisanat et design, le concept de La Loba est singulier. Proposer des objets avec une «éthique» de vente : commerce équitable, coton bio ou bois issu d’une forêt en gestion durable... Respect de l’environnement et de l’humain sont au coeur de la boutique de Géraldine Bricout.

La Loba - Rue de l’Eglise

Les Cymaises changent de main

Après 28 années à la tête de l’établissement, Francine et Patrick Faidide ont transmis le flambeau de l’Hôtel des Cymaises à Roger Mias, propriétaire du restaurant l’Entr’act. Objectif : orienter le développement de l’hotel datant du 18e siècle, dans une direction plus contemporaine. Hôtel des Cymaises**. 7, rue du Renaudot Tél : 03 80 97 21 44 - www.hotelcymaises.com

À partir du 11 janvier 2012

jusqu’à

-50%

& UTILISEZ VOS DERNIERS FRANCS (*) (*)

TWINNER vous offre la possibilité d’écouler vos derniers francs. Après les Soldes, il sera trop tard...

TWINNER VOUS ADRESSE SES MEILLEURS VOEUX POUR 2012 3, rue Buffon - Rue piétonne - SEMUR-EN-AUXOIS - Tél. 03 80 97 15 41 Page 7

* Sur articles signalés en magasin. -

DES SOLDES DE FOLIE !

AUSP0001- © Fotolia

*


La tour de l’Orle d’Or sous haute surveillance Depuis des années - pour ne pas dire des décennies - les Semurois et touristes de passage se demandent si la fissure de la tour emblématique de Semur-en-Auxois s’écarte. L’édifice qui a résisté aux vicissitudes du temps et de l’Histoire subit-il une altération invisible à l’oeil nu ou bien la structure de ses fondations jusqu’au sommet demeure-t-elle immuable et inébranlable ? Un rapport d’expertise commandé récemment par la municipalité semuroise confirme une évolution qui pourrait faire craindre le pire si des dispositions n’étaient pas prises rapidement. Le point sur un sujet qui suscite émotions et interrogations.

T

out avait commencé par des constats... De ci, de là, les personnes connaissant bien la Tour de l’Orle d’Or qui accueille aujourd’hui l’éminente Société des Sciences, avaient remarqué de nouvelles fissures, des pierres de parement qui bougent. Cette fissure au centre de la Tour que tous connaissent, et qui remonterait à plusieurs centaines d’années, serait-elle un danger imminent ? C’est en tout cas pour dater précisément la construction de celle-ci et s’assurer que son état ne donnait aucune inquiétude qu’un rapport d’expertise a été commandé à la société CMP Sarl (Conservation des Matériaux du Patrimoine). Durant près de 15 mois, l’édifice classé monument historique a donc été placé sous contrôle. Des capteurs de sensibilité et de variation dimensionnelle ont été installés afin de permettre de mieux comprendre comment réagit la Tour dans son environnement. En parallèle, une étude dendrochronologique* a été menée qui a permis de dater précisément la construction à partir de 1274 ! Aujourd’hui, les tests sont terminés et les préconisations du cabinet expert nous imposent de faire preuve de la plus grande vigilance et de prendre des mesures immédiates afin de ne pas risquer des conséquences désastreuses comme celles concernant les remparts effondrés, que chaques semurois a encore en mémoire et que tous peuvent constater en arrivant à Semuren-Auxois.

Voici les conclusions du rapport d’expertise

L’origine de la pathologie affectant la structure de la tour date de la suppression des courtines en 1602 (élimination des contre butées), A cette pathologie de base se sur-ajoute : • •

l’altération du socle granitique et de la fondation par percolation forcée, les phénomènes de tassements induits par la circulation automobile.

Traitement : D’une manière générale : le parement extérieur de la tour est beaucoup plus abimé que le parement intérieur. Si le parement extérieur présente un danger, le parement intérieur, lui, reste encore en sécurité. Pour stopper le phénomène (relaxation/ déformation) il est indispensable d’en traiter l’origine, c’est-à-dire : • • • • •

b) stopper le déversement de l’eau de la rue dans la base de la tour. c) injecter et stabiliser : le socle de la tour (base) et son assise en granit, d) limiter et règlementer la circulation poids lourds, e) Modifier l’arrêt du bus scolaire (il se trouve aujourd’hui au pied de la tour) Mesures complémentaires : Il faut envisager de reprendre dans le temps l’ensemble de tous les niveaux de la structure.

reprendre mécaniquement les contraintes pour les annuler. reprendre l’ensemble des joints et assises, injecter la structure par assises de manière à la conforter et l’homogénéiser. réguler le flux automobile et limiter la circulation poids lourds, traiter le revêtement (pavés)

Recommandations : Mesures à prendre d’urgence a) mettre en sécurité : • Le parement extérieur de la tour le long de la fissure Nord en traitant à la nacelle • Les pierres en bascule qui risquent à tout moment de tomber sur la chaussée.

La circulation des poids-lourds limitée D’ores et déjà des travaux de sécurisation ont été entrepris sur la Tour. L’arrêt du bus scolaire a été modifié, et une zone de sécurité aux abords de la Tour a été délimitée. Compte-tenu de ces conclusions, une réunion avec les représentants de l’Etat, des bâtiments de France, du Conseil général et de la DDT a été provoquée afin de soulever les problèmes de l’impact de la circulation des poids lourds rue du Pont Joly, dont les effets néfastes ont été démontrés par le rapport d’expertise. Suite à ce constat, la municipalité de Semur-en-Auxois a décidé de limiter la circulation devant la Tour, aux engins de moins de 12 Tonnes, et un arrêté municipal ad-hoc a pris effet depuis le début de cette année (consultation de l’arrêté sur www.ville-semur-en-auxois.fr). Page 8

Dendrochronologie, n. f. XX e siècle. Composé de dendroet de chronologie. Science de la datation du bois, fondée sur l’observation des cernes concentriques annuels, tels qu’ils apparaissent sur la section transversale d’un tronc.


RECENSEMENT DE LA POPULATION CHACUN DE NOUS COMPTE moi moi moi moi moi moi

moi moi moi moi

moimoi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moimoimoimoimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moimoimoimoimoi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moimoimoi moimoimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moimoi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moimoi moi moi moi moimoi moimoi moi moimoimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moimoimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoimoi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moimoi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoimoimoi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moimoi moi moi moimoimoi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoimoi moi moi moimoimoi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moimoimoimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoimoi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moimoimoi moimoimoi moi moi moi moi moi moi moimoimoi moi moi moi moimoimoi moi moi moi moi moimoi moi moi moi moi moi moi

Imprimé n° 156 - RCS Nanterre B 315 011 965.

www.le-recensement-et-moi.fr

POUR PLUS D’INFORMATION, CONSULTEZ VOTRE MAIRIE. LES DONNÉES RECUEILLIES SONT STRICTEMENT CONFIDENTIELLES.


DOSSIER PLU : SUITE Révision du plan local d’urbanisme :

P.A.D.D.

Le est rédigé

P

our répondre aux enjeux de son territoire, le Conseil Municipal de Semur-en-Auxois a décidé de réviser son Plan Local d’Urbanisme (P.L.U.). La procédure de PLU donne l’occasion aux élus de réfléchir sur les problématiques rencontrées et sur les opportunités à saisir. Le bulletin de la vie municipale d’octobre a permis de présenter les enjeux du territoire qui ont été définis à partir du diagnostic. Désormais, la commune a rédigé le P.A.D.D. : c’està-dire le Projet d’Aménagement et de Développement Durables. Ce document du PLU doit être l’énoncé de la politique générale de la commune sur les thèmes qui touchent à l’organisation de l’espace communal ou qui peuvent avoir une incidence sur celle-ci. Le projet d’aménagement et de développement durables fixe des objectifs de modération de la consommation de l’espace et de lutte contre l’étalement urbain. Il est la « clé de voûte » du P.L.U. : les parties du P.L.U. qui ont une valeur juridique (orientations d’aménagement et de programmation et règlement) doivent être cohérentes avec lui. La concertation continue. Le cahier d’expression est toujours à disposition du public au service urbanisme. Une réunion publique a permis de débattre sur les éléments du PADD qui sont présentés dans ce bulletin. Une prochaine réunion en début d’année permettra de présenter la partie réglementaire (le zonage et les règles écrites) du P.L.U. OFFRIR UNE IDENTITE COMMUNALE RENFORCEE, SUR LA BASE D’UN DEVELOPPEMENT DURABLE DE SON TERRITOIRE Un projet inscrit dans une AEU Approche Environnementale de l’Urbanisme La démarche du PLU de Semur-enAuxois est basée sur cette approche pour réaliser un PLU durable. Cette recherche d’une amélioration des

projets urbains repose sur une étude globale et transversale autour de 7 thèmes que sont la gestion de l’énergie, la gestion des déchets, la gestion de l’eau (ressources, assainissement), l a gestion des déplacements, la prise en compte de l’environnement climatique (apport d’énergie passive, risques naturels,…), l ’optimisation de l’environnement sonore, la prise en compte de la biodiversité et des paysages. Une réflexion inscrite dans une vision durable du territoire

L’eau dans son milieu naturel

héritage. Les réflexions pour prendre en compte les enjeux liés à l’énergie sont au cœur des objectifs communaux. Il convient de permettre des dispositifs de construction répondant aux critères d’économie d’énergie et de favoriser le développement de nouvelles formes urbaines et de nouveaux types de constructions. Il s’agit de permettre aussi l’installation de dispositifs liés aux nouvelles énergies (panneaux solaires, …). Un travail en amont avec les artisans du bâtiment sera mis en place avec la municipalité.

RENFORCER LES LIENS ENTRE ENVIRONNEMENT URBAIN ET NATUREL, DANS UNE QUALITE D’AMENAGEMENT

La rivière Armançon qui traverse la ville est un atout majeur qui a façonné le paysage. La vallée qu’elle dessine a aussi contraint la forme de la ville. Les deux ruisseaux qui l’alimentent complètent cette forme paysagère. Il convient alors de : - Protéger les abords de la rivière et de protéger les forêts riveraines - Prendre en compte les débordements réguliers et respecter les dispositions de ce PPRi - Protéger les zones humides qui composent le territoire. Les prairies et bocages seront également protégés pour l’agriculture dans sa participation au maintien des paysages et à l’économie locale.

Prendre appui sur l’organisation paysagère de la ville : la trame verte

L’eau et ses « implications techniques »

La circulation : des actions à mettre en place

La ville a une structure géographique singulière. Sa composition paysagère doit être respectée. Dans son projet la commune souhaite : - Protèger des éléments du patrimoine paysager et naturel. Il s’agit des quelques sentiers, vignes, puits, citernes … - Recenser des espaces boisés à conserver, à protéger ou à créer au titre de l’article L 130-1 du code de l’urbanisme : Ce classement peut s’appliquer sur les bois, forêt et également à des arbres isolés, des haies, des plantations d’alignement.

Il convient de pouvoir gérer les eaux pluviales pour maîtriser les rejets en temps de pluie sur le territoire. Il faut également prévoir le traitement des rejets des eaux usées. Les élus sont également soucieux de la prise en compte des problématiques d’imperméabilisation des sols.

Semur-en-Auxois est traversée par la RD954 qui pose de grandes difficultés et est une source de nuisances trop importante pour la ville : bruit, odeur, poussière, désagréments sur le bâti. La réflexion pour un itinéraire qui permette d’éviter le centre-ville par les flux de camions est menée dans le cadre du PLU. La commune a envisagé une hiérarchie du réseau de voirie. Les projets d’urbanisation future tiendront compte de la problématique de déplacements et seront raccordés aux réseaux de voies existants : ils tiendront compte des déplacements doux et des problématiques de mobilité dans la ville. Il convient d’identifier les lieux de stationnement pour améliorer les

Les problématiques d’habitat, de mobilité, d’emploi et d’environnement dépassent le simple cadre communal et se réfléchissent à une échelle plus élargie. Il est important de situer chaque projet dans son contexte local et d’en mesurer les influences endogènes et exogènes afin d’anticiper les besoins et les impacts de chaque évolution du territoire en lien avec les uns et les autres.

L’eau atout paysager, contrainte et ressource fragile à prendre en compte : la trame bleue du territoire

Le patrimoine architectural et les formes urbaines demain Le projet s’appuie sur le respect du secteur sauvegardé. Les espaces de développement doivent prendre en compte les formes architecturales traditionnelles. Ainsi la morphologie des zones urbaines et celle du bâti devront tenir compte de cet

FACILITER LA MOBILITE URBAINE SUR LA BASE D’ESPACES PARTAGES


situations difficiles de la ville et d’anticiper dans le cadre des projets futurs. Une circulation des engins agricoles à prendre en compte La profession agricole ne constate pas particulièrement de problème de déplacements dans la ville. Il convient toutefois de maintenir la possibilité de passage d’engins agricoles notamment dans le cadre du transfert d’animaux, de céréales. Des déplacements doux à développer La mise en place de déplacements doux est rendue difficile par l’étroitesse des voiries ou l’organisation du réseau viaire au cœur des ilots bâtis. Pour assurer une certaine continuité, des pistes cyclables doivent également être envisagées dans les nouveaux projets d’aménagement. Des liens doivent également être assurés avec les chemins de randonnées ou de promenade touristique depuis la zone urbaine. MAINTENIR ET DEVELOPPER UNE ACTIVITE ECONOMIQUE DIVERSIFIEE Des commerces de proximité à préserver, au service de la vie locale Il s’agit de maintenir l’offre de commerces, services et équipements au cœur de la ville et de développer une nouvelle offre en réfléchissant à de nouveaux modes d’accès afin de réduire les impacts des déplacements hebdomadaires voire quotidiens sur le territoire pour obtenir certains produits. Un tissu d’activités artisanales, industrielles et tertiaires à maintenir De plus, la commune dispose de la zone d’activités économiques qui est très attractive et qu’il convient de conforter pour poursuivre l’accueil de nouvelles entreprises artisanales et industrielles qui créeront des emplois à Semur.

Il s’agit également d’anticiper le devenir des activités liées à l’aérodrome. De plus sur les parcelles inoccupées, la ville est favorable à la création d’un « parc photovoltaïque ». C’est le développement économique et la création d’emplois qui permettent d‘accueillir des habitants et de maintenir les populations en place. Le potentiel touristique à affirmer La ville doit prendre appui sur la qualité de son centre ancien et sa reconnaissance au niveau national. Il s’agit d’attirer plus de visiteurs à partir de ce patrimoine et des circuits touristiques qui l’entourent qui devraient être amenés à se développer (Alésia, projets à Saulieu, …). De plus, Semur-en-Auxois bénéficie d’un très bon raccordement aux réseaux d’infrastructures. Une activité agricole à soutenir L’exploitation des terres agricoles participe à la vie économique de la commune, mais également à son aménagement. Il conviendra donc de maintenir cette activité en préservant de l’urbanisation les espaces agricoles les plus fertiles. Pour pérenniser l’activité agricole il s’agit de prendre en compte les déplacements des engins et d’assurer aux exploitants des possibilités de construction de nouveaux bâtiments liés à leur activité, à des endroits stratégiques afin d’éviter au maximum les déplacements des engins dans la partie urbanisée et réduire ainsi les conflits d’usage. REUSSIR UN DEVELOPPEMENT URBAIN MAITRISE ET ACCESSIBLE A TOUS Une évolution de la démographie à encadrer La situation démographique de Semur-en-Auxois est caractéristique des villes moyennes où la population a préféré à un moment habiter dans une « maison à soi » plutôt qu’au centre. Ainsi, quand elle n’a

pas trouvé une parcelle à bâtir sur le territoire, les habitants potentiels se sont installés dans les communes voisines bien qu’elles n’offrent pas le même niveau d’équipement. Alors pour compenser les besoins en équipements et venir les « consommer » à Semur-en-Auxois, les déplacements ont augmenté, faisant dans le même temps croître les impacts négatifs de cette situation : pollution, augmentation des consommations de carburant, augmentation des consommations de terres agricoles pour le développement urbain, etc… L’objectif est de confirmer la croissance démographique pour atteindre au moins 5 000 habitants. Il convient aujourd’hui de permettre une « reconquête » du centre de la ville et de l’habitat ancien et de revoir l’organisation des espaces d’urbanisation future dans leur forme et dans le réseau de voirie qui les relie au reste de la ville. Les formes en impasse seront proscrites, au profit d’un maillage fluide favorisant les déplacements doux. La place de l’automobile dans les aménagements ne sera pas prépondérante même si cet usage reste le mode de déplacement principal en milieu rural. Une offre en logements à diversifier Semur-en-Auxois observe des difficultés à conserver les populations jeunes sur son territoire. L’insuffisance de l’offre, entraînant un coût élevé des logements, semble être la cause de cette fuite. Le principal enjeu est donc d’offrir un parcours résidentiel sur la commune, adapté à certaines tendances observées : diminution de la taille des ménages, modifications de leurs caractéristiques sociales (familles monoparentales, jeunes, jeunes couples, familles recomposées, personnes âgées seules, personnes à mobilité réduite…). Les nouveaux programmes de constructions, notamment devront favoriser la mixité sociale et générationnelle en proposant à la fois de l’accession à la propriété, du locatif privé et du locatif aidé.

Un développement contrôler

urbain

à

Plusieurs espaces non bâtis ont été identifiés au sein de la partie urbanisée : Il s’agit essentiellement d’espaces agricoles, de vergers, …. La municipalité envisage de les aménager sous forme de greffe urbaine avec des voiries structurantes ou de les transformer en espaces verts. Des équipements et services à adapter : affirmation du pôle d’équipements de Semur-en-Auxois La commune souhaite adapter sa capacité en équipements et services au fur et à mesure de son développement et de ses besoins, dans l’espace urbain actuel, mais également dans les secteurs de développement. Des sites d’urbanisation future compléteront l’offre du centre ancien, l’implantation d’équipements, de commerces et de services à court terme afin d’assurer une mixité des fonctions, en réservant une zone destinée au développement d’autres équipements à plus long terme. La commune prendra également en compte les obligations qui lui sont faites pour rendre accessibles les lieux, établissements ou équipements recevant du public aux personnes à mobilité réduite. En matière d’équipements en lien avec le développement urbain, la problématique des déchets est prise en compte dans les aménagements futurs ; la gestion des déchets reste une compétence intercommunale.


d’inspiration pour la création de leurs lettrines. Grâce à l’aide d’Alain Auger, professeur d’arts plastiques, qui a encadré le travail des enfants pour la réalisation des lettrines, le résultat est remarquable. Une fois que tout le travail de rédaction et d’illustration a été terminé les enfants de CE1 ont bénéficié d’une classe TICE gérée par Eric Loriot. Durant deux semaines, les enfants ont appris à utiliser un ordinateur et ont ainsi crée leur livre électronique. Présenté lors des fêtes médiévales dans le cadre d’une exposition sur le Moyen âge, ce livre électronique a remporté un grand succès auprès des visiteurs achevant de convaincre l’équipe de la nécessité de publier ce travail. Reflet de cette synergie qui a fédéré enfants et adultes autour de ce projet, les élèves ont

Les passeurs de patrimoine présentent

A P S

l’

bécédaire du atrimoine

sans les dénaturer, en sous-entendant qu’ils aient dessiné eux-mêmes sur les pages les uns après les autres ». Financer pour une part par la ville et la communauté de communes, des partenariats financiers ont aussi été mis en place avec des entreprises et agences bancaires locales séduites par le projet et par la mise en valeur du travail des enfants à travers l’édition de cet ouvrage. Les derniers mots reviennent à Agnès Picard, Anne Renaut et Eric Loriot qui d’une même voix estiment que : « Cette belle aventure pédagogique nous a permis en tant qu’enseignants d’approfondir nos connaissances sur Semur-en-Auxois et de voir nos élèves se passionner pour l’histoire et l’évolution de leur ville, d’être aussi capables de se mobiliser sur un projet d’envergure du 7 Septembre 2009 au 25 Juin 2010. Par la parution de

emurois

«

Comprendre Semur et son histoire... avec les yeux d’un enfant. C’est tout l’objet de ce très bel ouvrage que vous pouvez acquérir dès à présent. Céline Duchesne, animatrice du patrimoine, nous en conte le récit et la génèse.

Les enfants, passeurs de patrimoine », c’est ainsi que l’on peut désigner les 46 élèves auteurs de cet abécédaire, qui tels des relais, aident à décrypter les éléments du patrimoine semurois, qu’il soit monumental ou vernaculaire, donnant une dimension nouvelle au rapport que chaque individu peut entretenir avec son environnement quotidien. L’idée d’un abécédaire a quelque chose de novateur en ce sens qu’il n’existait pas à ce jour un tel ouvrage offrant une approche didactique du patrimoine. Par ailleurs, la transversalité du sujet permettait aux enseignantes d’aborder à travers cette thématique différents contenus pédagogiques tout au long de l’année scolaire.

C’est en partant de ce constat qu’est né ce projet et que s’est fédérée une équipe composée par Agnès Picard, enseignante en classe de CM2 à l’école Champlon, Anne Renaut enseignante en classe de CE1 à l’école Rempart, Eric Loriot, animateur TICE (techniques d’information et de communication éducatives) à l’Inspection de l’Education Nationale et Céline Duchesne, animatrice du patrimoine de la ville. Articulé autour de différents temps forts, les élèves sont partis à la découverte de la ville et de son finage à travers une lecture de paysage avant de travailler sur des plans anciens permettant d’acquérir un vocabulaire spécifique, pour ensuite apprendre à s’orienter sur des plans grâce à l’intervention de Christian Charles, conseiller pédagogique de la circonscription de Semur. Puis, est venu le temps d’aborder le contenu avec le choix des mots et de réfléchir sur une mise en page induisant un reportage photographique des éléments sélectionnés mené avec l’aide de membres du club photo de la Maison Pour Tous et de parents bénévoles. Parallèlement à cela, les interventions de Jean-Claude Sosnowski au fonds ancien de la bibliothèque municipale ont permis aux enfants de découvrir les lettrines des manuscrits et de trouver ainsi une source

Un nouveau bulletin pour la

Société des Sciences

Le paysage urbain de Semur-en-Auxois au Moyen Age Le dernier bulletin de la Société des Sciences de Semur est sorti. Il présente le travail de recherche universitaire de Jérôme Benet, bibliothécaire de la S.S.S. Cette étude a pour but de restituer le visage de la capitale de l’Auxois à la fin du Moyen Age grâce notamment à un dépouillement des archives médiévales semuroises. Après un retour sur les origines de notre ville, l’auteur décrit la population au XVème puis procède à une analyse du plan si singulier de la capitale de l’Auxois dont il propose une restitution précise. L’ouvrage présente enfin dans le détail les différents aspects de Semur au XVème siècle (finage, faubourgs, habitats, églises, fortifications) . Avec près de 250 pages et plus de 150 illustrations, souvent inédites, cette publication invite à la redécouverte d’un patrimoine urbain éclairé sous un jour nouveau. Le dernier bulletin de la S.S.S. présente également les premiers résultats de la datation dendrochronologique de la tour de l’Orle d’Or. Cette étude, fruit d’un partenariat entre la ville de Semur et la Société des Sciences, a d’ores et déjà permis de dater cet édifice de 1274. L’analyse des bois prélevés tend par ailleurs à prouver que la partie supérieure de la tour fût construite en quelques mois seulement.

crée un cabinet de curiosités illustrant les mots de leur abécédaire. Exposé au musée municipal, ce cabinet a été inauguré par les enfants en présence de leurs parents. Pour l’édition de l’abécédaire, la ville a choisi de s’entourer des compétences de Christophe Gilles de l’agence Kréastyl qui a envisagé la commande de la façon suivante « Travailler sur l’Abécédaire du Patrimoine de Semur-en-Auxois a été pour moi un projet très intéressant. L’objectif : sublimer l’aspect ancien du papier et traiter numériquement les réalisations des enfants

cet Abécédaire, nous sommes heureux d’assister à l’aboutissement d’un travail qui a réuni nos élèves et tous les passionnés de l’Ecole et du patrimoine semurois ». Prix de vente de l’ouvrage : 15 € Points de vente : • Librairie papeterie Lelièvre • L’Ecritoire • L’école buissonnière • La Loba • Le Musée • L’Office de tourisme

Le bulletin de la Société des Sciences est en vente au prix de 20 € à l’office de tourisme, au musée municipal, ainsi que chez les libraires semurois : L’écritoire et la maison Lelièvre.


d’inspiration pour la création de leurs lettrines. Grâce à l’aide d’Alain Auger, professeur d’arts plastiques, qui a encadré le travail des enfants pour la réalisation des lettrines, le résultat est remarquable. Une fois que tout le travail de rédaction et d’illustration a été terminé les enfants de CE1 ont bénéficié d’une classe TICE gérée par Eric Loriot. Durant deux semaines, les enfants ont appris à utiliser un ordinateur et ont ainsi crée leur livre électronique. Présenté lors des fêtes médiévales dans le cadre d’une exposition sur le Moyen âge, ce livre électronique a remporté un grand succès auprès des visiteurs achevant de convaincre l’équipe de la nécessité de publier ce travail. Reflet de cette synergie qui a fédéré enfants et adultes autour de ce projet, les élèves ont

Les passeurs de patrimoine présentent

A P S

l’

bécédaire du atrimoine

sans les dénaturer, en sous-entendant qu’ils aient dessiné eux-mêmes sur les pages les uns après les autres ». Financer pour une part par la ville et la communauté de communes, des partenariats financiers ont aussi été mis en place avec des entreprises et agences bancaires locales séduites par le projet et par la mise en valeur du travail des enfants à travers l’édition de cet ouvrage. Les derniers mots reviennent à Agnès Picard, Anne Renaut et Eric Loriot qui d’une même voix estiment que : « Cette belle aventure pédagogique nous a permis en tant qu’enseignants d’approfondir nos connaissances sur Semur-en-Auxois et de voir nos élèves se passionner pour l’histoire et l’évolution de leur ville, d’être aussi capables de se mobiliser sur un projet d’envergure du 7 Septembre 2009 au 25 Juin 2010. Par la parution de

emurois

«

Comprendre Semur et son histoire... avec les yeux d’un enfant. C’est tout l’objet de ce très bel ouvrage que vous pouvez acquérir dès à présent. Céline Duchesne, animatrice du patrimoine, nous en conte le récit et la génèse.

Les enfants, passeurs de patrimoine », c’est ainsi que l’on peut désigner les 46 élèves auteurs de cet abécédaire, qui tels des relais, aident à décrypter les éléments du patrimoine semurois, qu’il soit monumental ou vernaculaire, donnant une dimension nouvelle au rapport que chaque individu peut entretenir avec son environnement quotidien. L’idée d’un abécédaire a quelque chose de novateur en ce sens qu’il n’existait pas à ce jour un tel ouvrage offrant une approche didactique du patrimoine. Par ailleurs, la transversalité du sujet permettait aux enseignantes d’aborder à travers cette thématique différents contenus pédagogiques tout au long de l’année scolaire.

C’est en partant de ce constat qu’est né ce projet et que s’est fédérée une équipe composée par Agnès Picard, enseignante en classe de CM2 à l’école Champlon, Anne Renaut enseignante en classe de CE1 à l’école Rempart, Eric Loriot, animateur TICE (techniques d’information et de communication éducatives) à l’Inspection de l’Education Nationale et Céline Duchesne, animatrice du patrimoine de la ville. Articulé autour de différents temps forts, les élèves sont partis à la découverte de la ville et de son finage à travers une lecture de paysage avant de travailler sur des plans anciens permettant d’acquérir un vocabulaire spécifique, pour ensuite apprendre à s’orienter sur des plans grâce à l’intervention de Christian Charles, conseiller pédagogique de la circonscription de Semur. Puis, est venu le temps d’aborder le contenu avec le choix des mots et de réfléchir sur une mise en page induisant un reportage photographique des éléments sélectionnés mené avec l’aide de membres du club photo de la Maison Pour Tous et de parents bénévoles. Parallèlement à cela, les interventions de Jean-Claude Sosnowski au fonds ancien de la bibliothèque municipale ont permis aux enfants de découvrir les lettrines des manuscrits et de trouver ainsi une source

Un nouveau bulletin pour la

Société des Sciences

Le paysage urbain de Semur-en-Auxois au Moyen Age Le dernier bulletin de la Société des Sciences de Semur est sorti. Il présente le travail de recherche universitaire de Jérôme Benet, bibliothécaire de la S.S.S. Cette étude a pour but de restituer le visage de la capitale de l’Auxois à la fin du Moyen Age grâce notamment à un dépouillement des archives médiévales semuroises. Après un retour sur les origines de notre ville, l’auteur décrit la population au XVème puis procède à une analyse du plan si singulier de la capitale de l’Auxois dont il propose une restitution précise. L’ouvrage présente enfin dans le détail les différents aspects de Semur au XVème siècle (finage, faubourgs, habitats, églises, fortifications) . Avec près de 250 pages et plus de 150 illustrations, souvent inédites, cette publication invite à la redécouverte d’un patrimoine urbain éclairé sous un jour nouveau. Le dernier bulletin de la S.S.S. présente également les premiers résultats de la datation dendrochronologique de la tour de l’Orle d’Or. Cette étude, fruit d’un partenariat entre la ville de Semur et la Société des Sciences, a d’ores et déjà permis de dater cet édifice de 1274. L’analyse des bois prélevés tend par ailleurs à prouver que la partie supérieure de la tour fût construite en quelques mois seulement.

crée un cabinet de curiosités illustrant les mots de leur abécédaire. Exposé au musée municipal, ce cabinet a été inauguré par les enfants en présence de leurs parents. Pour l’édition de l’abécédaire, la ville a choisi de s’entourer des compétences de Christophe Gilles de l’agence Kréastyl qui a envisagé la commande de la façon suivante « Travailler sur l’Abécédaire du Patrimoine de Semur-en-Auxois a été pour moi un projet très intéressant. L’objectif : sublimer l’aspect ancien du papier et traiter numériquement les réalisations des enfants

cet Abécédaire, nous sommes heureux d’assister à l’aboutissement d’un travail qui a réuni nos élèves et tous les passionnés de l’Ecole et du patrimoine semurois ». Prix de vente de l’ouvrage : 15 € Points de vente : • Librairie papeterie Lelièvre • L’Ecritoire • L’école buissonnière • La Loba • Le Musée • L’Office de tourisme

Le bulletin de la Société des Sciences est en vente au prix de 20 € à l’office de tourisme, au musée municipal, ainsi que chez les libraires semurois : L’écritoire et la maison Lelièvre.


Charte graphique pour musée ENCYCLOPÉDIQUE

L

e musée municipal de Semuren-Auxois, préservé dans sa muséographie d’origine, fondé au XIXeme suite à la création en 1834 d’une école de dessin, peinture et sculpture, présente de nombreuses collections : beaux arts, archéologie, géologie, zoologie… Cependant, comment le qualifier ? Il n’est ni un Musée des Beaux Arts, ni un Muséum, encore moins un musée d’archéologie…ou d’histoire… et pour autant, il est tout cela à la fois… Comment donner alors, au musée de Semur-en-Auxois, une identité visuelle à travers le paysage muséal de l’Auxois et d’ailleurs? Le Génie de la Bastille, sculpture d’Augustin Dumont, est devenue depuis la réouverture du musée après les années 1990, l’œuvre emblématique de Semur-en-Auxois. Il suffit de regarder l’ensemble des affiches, cartes postales et autres supports de communication au fil des années pour s’en rendre compte. En outre, depuis 2008, une réflexion a été menée au sein de l’équipe du musée dans le but de montrer les richesses de ce patrimoine qui reste encore trop méconnu. A partir de questionnaires de satisfaction donnés à chaque visiteur, depuis plus de 3 ans, des remarques apposées sur les livres d’Or, des

réunions d’échanges permettant d’identifier les œuvres incontournables, les matériaux, les couleurs et toutes les impressions qui peuvent se dégager en déambulant dans les salles, voici ce qu’il en est ressorti. Des mots et des sensations reviennent le plus souvent : richesse, intensité, diversité, surprise, douceur, voyage, découverte Des sensations différentes au gré des salles : Froideur en géologie ; accumulation Chaleur à l’accueil et en salle Beaux Arts Découverte, dépaysement et douceur Surprise et beauté Vie et nature Voyage dans le temps, dans les civilisations, dans les pays… Des formes se dégagent : C’est le rectangle qui ressort le plus souvent de par les socles, les cadres, les volumes des pièces, et les cartels (étiquette mentionnant le nom des œuvres), mais également l’arrondi des arcades du cloître. Des matières Le plâtre, le bois, la pierre, les tomettes… Des œuvres emblématiques Le Génie / Vercingétorix/ Le tableau « Le Pont de la Poissonnerie »/ les tableaux de Corot/ La peinture murale du Saint Christophe/ Les ammonites/ Les ex- votos

Jacques Bous 3 , r u e d u B o u r g Vo i s i n 2 11 4 0 S e m u r - e n - A u x o i s

Des noms d’artistes : Bouhot/ Dumont/ Corot Des couleurs: Blanc, Ton pierre Gris ; le marron des faux marbre L’orange du nouvel accueil Le rouge des tommettes, du Saint Christophe… Grâce à ce travail, nous aboutissons aujourd’hui à une oeuvre, une couleur, et une accroche. Grâce à tous ces éléments, nous sommes arrivés à créer un nouveau dépliant touristique fruit du travail de Christophe Gilles, et à qualifier le musée de Semur-en-Auxois, de « musée encyclopédique ». Une œuvre emblématique le Génie de la Liberté d’Augustin Dumont, a été choisie pour créer une identité visuelle, avec notamment la création d’un logo, (le Génie en silhouette) rappelant le « S » de Semur… avec le choix d’une couleur, l’orange, le tout dans un cadre, rappelant ainsi l’institution muséal mais également les cadres de tableaux. Une accroche a pu en découler: « Le musée de Semur, un voyage pour chacun »

Puisse , alors , notre Génie de la Liberté, vous guider et devenir nos ambassadeurs pour le musée de Semur-en-Auxois !

Tél. Fax : 03 80 97 35 59 Port : 06 33 62 15 95 Mail : am.immo21@orange.fr w w w. a u x o i s - m o r v a n - i m m o . c o m

1176J – SEMUR EN AUXOIS. Proche centre ville. Maison mitoyenne en bon état général de 98 m² hab. environ. RDC : entrée, cuisine équipée, coin-repas, 2 réserves, 1 chambre, salle d’eau, wc. ½ ETAGE : séjour avec cheminée insert. ½ ETAGE : salon/mezzanine, 2 chambres, salle d’eau, wc. Atelier. Grenier. Buanderie. Terrasse. Bûcher. Auvent. Garage. Jardin clos d’environ 239 m². Classe énergie E. 178 000 € FAI 1203P – PRECY SOUS THIL. Pavillon de plain pied sur sous-sol complet : 94 m² habitables. Pas de vis-à-vis. RDC : entrée, salon/séjour, cuisine équipée, cellier, 3 chambres, wc, salle d’eau. SOUS-SOL : 1 pièce. Garage. Cave. Terrain clos et arboré : 1564 m². Classe énergie E. 158 000 € FAI. 1217P – SEMUR EN AUXOIS. Maison de ville d’environ 168 m² composée de : un F5 de 125 m². Un F2 de 26m². Un studio de 17 m². Jardin de 1500 m² + 2500 m² non attenant. Abri de jardin. Puits. Cave. Classe énergie E. 350 000 € FAI. 1232J – SECTEUR EPOISSES. Pavillon surélevé sur sous-sol complet : 92 m² hab. BON ETAT GENERAL. RDC : entrée, séjour avec cheminée insert, cuisine équpée, dégagement, 3 chambres, salle de bains, wc. SOUS-SOL : chaufferie, cave, garage. Terrasse 20 m². Terrain 5811 m². Classe énergie D. 199 000 € FAI. 1245P – SECTEUR VITTEAUX. Maison de village : 63 m² hab. A rafraîchir. RDC surélevé : séjour avec cheminée, cuisine, 2 chambres, wc, salle de bains. Grenier aménageable. 2 caves voûtées. Ecurie et grange attenantes. Terrain : 920 m². Classe énergie F. 106 000 € FAI. 1250J – SECTEUR LES LAUMES. Cœur de village historique. Maison en pierre : 84 m² hab. RDC : salon avec cheminée insert, séjour, cuisine, salle d’eau/wc. 1er Etage : palier, 2 chambres, salle de bains/wc. 2ème ETAGE : 1 chambre. Classe énergie D. 117 000 € FAI. Page 14


En bref... Travaux au gymnase : la toiture est posée !

Jardins familiaux : saison 2

Les travaux au gymnase avancent bon train. Bientôt la Maison pour Tous pourra rejoindre ses locaux, entièrement remis à neuf !

Sécurisation des écoles : les services techniques interviennent

L

e succès était au rendez-vous de la première année des jardins familiaux, orchestrée de main de maître par l’Espace socio-culturel et la municipalité de Semur-enAuxois ! Pour cette deuxième année, la dizaine de jardiniers est prête à accueillir d’autres amateurs. Les parcelles mises à disposition par le Semurois Philippe Gomez peuvent encore accueillir au moins le double de jardiniers ! Retour et bilan sur une première année d’expérience... «Fin novembre les jardiniers se sont réunis à l’Espace Socioculturel avec la directrice Bernardette Garnier afin de faire le bilan de la saison et proposer des projets pour l’année à venir. Que ce soit dans les écoles ou aux abords, les directrices des écoles de la ville ont travaillé de concert avec les services municipaux pour améliorer la sécurité pour les enfants. A l’école du Rempart, toutes les huisseries ont été changées A l’école de Champlon, des coussins berlinois permettent de ralentir les automobilistes. Et à l’école des Croisettes, une grille entoure désormais l’école pour éviter des dégradations.

Informatique : le SATI bientôt opérationnel A l’espace socio-culturel, un centre SATI du réseau des Espaces publics numériques va bientôt ouvrir ses portes ! Il accueillera tous les amateurs d’informatique pour apprendre, se perfectionner ou échanger...

Le bilan s’avère satisfaisant : Les récoltes ont été bonnes pour tous : haricots, tomates, salades, courgettes et courges, pommes de terre, poireaux, fleurs etc.. Il ressort une bonne entente entre les jardiniers et beaucoup d’entraide. Malgré la période sèche du printemps l’eau des puits n’a jamais manqué. Tous regrettent l’absence d’animation cette

année, cela étant essentiellement dû à la météo fraîche et humide. Pour l’année à venir des demandes ont été formulées et seront mises en action par le groupe d’animation désormais constitué : • des rencontres avec les nouveaux arrivants, • des ateliers « jardinage », (tels que le compostage, les engrais à base de plantes, etc..) animés par des spécialistes, • un barbecue courant juin, Les idées ne manquent pas ! et le tout dans la bonne humeur ! Les parcelles louées sont de 100m2, les tarifs varient en fonction des revenus de la famille. Il reste encore des parcelles disponibles, si vous avez envie de jardiner dans un lieu convivial où l’échange et l’entraide sont les maîtres mots alors venez nous rejoindre». Pour tout renseignement vous pouvez vous adresser à l’Espace Socioculturel du mail du lundi au vendredi de 9h à 18h30 et au 03/80/97/09/27

ZOOM SUR Etat-civil : des chiffres en hausse Le service Etat-civil a comptabilisé pour l’année 2011, 866 actes. Soit : 540 naissances, 248 décès, 16 mariages et 62 actes divers (transcriptions, reconnaissances, etc. Pour mémoire en 2010, il y avait eu 812 actes. Soit : 520 naissances (273 garçons - 247 filles), 199 décès, 20 mariages, 73 actes divers. En 2009, il y avait eu 795 actes. Page 15


TOURISME Bilan d’année et objectifs 2012

Vitesse de croisière atteinte à l’Office de Tourisme

E

n arrière-saison, l’équipe de l’office de tourisme reste très active. Entre autre développer et gérer les différents outils de communication, réaliser des actions de promotion et travailler sur des projets très divers avec ses partenaires pour préparer la saison touristique 2012. www.tourisme-semur.fr un site internet pour les touristes, habitants du territoire et passionnés de la cité médiévale Répondre aux besoins des touristes avant, pendant et après leur séjour. Pour faire le choix d’une destination de vacances ou pour un premier contact la recherche d’informations se fait souvent par internet. L’office de tourisme a créé son propre site internet en 2011 pour valoriser notre destination touristique. Objectif « donner envie » et une première information parmi la mine de contenus qu’on y trouve. Pas moins de 2500 à 3500 connexions par mois depuis sa mise en ligne en avril 2011 venant de toutes les parties du monde. Un site internet qui se veut la vitrine de la cité médiévale en matière d’offre touristique d’hébergement, de restauration, de sites à visiter, d’activités, mais aussi des sites aux alentours. Les rubriques « Agenda» et « se divertir » » sont beaucoup consultées. Ces rubriques sont le fruit d’un important tra-

vail en amont de Sandrine Ferreira qui gère entre autres le site web. Le calendrier des manifestations fait l’objet d’un document papier qui est disponible à l’office de tourisme. N’hésitez pas à communiquer vos dates de manifestations en amont à l’office ou au service communication de la mairie ! Le site internet est en constante évolution. Début de l’année il sera consultable en langues étrangères et une version mobile pour iphone, ipad,… sera en ligne. Pour entretenir le contact avec les internautes vous trouverez aussi un lien vers la page Facebook de l’office de tourisme. Faites parti des « Amis » de l’office de tourisme et partagez cette page pour faire connaitre notre cité médiévale ! Pour inciter les clients à choisir notre destination parmi l’offre pléthorique et à rester plus longtemps à Semur-en-Auxois. la relation client est très importante et nécessite souvent des conseils personnalisés, des propositions de découvertes pour l’organisation du séjour. Celle-ci est faite physiquement à l’accueil, au téléphone, par mail ou par courrier. L’office de tourisme a renseigné et conseillé au comptoir de l’espace accueil en 2011 plus de 12 000 personnes pour l’organisation de leur séjour et plus de 58 000 personnes ont franchi la porte de l’office de tourisme. Que ce soit pour l’organisation de

leur séjour, la réservation d’un hébergement, la billetterie spectacles, mais aussi des demandes concernant les transports en commun (ligne de bus,...). Ces dernières sont des demandes qui prennent de plus en plus de temps au détriment d’autres missions plus en lien avec le tourisme. A cela s’ajoutent toutes les sollicitations de demandes touristiques par téléphone, mail, courrier,… Autre outil de communication : de nouvelles brochures pour découvrir la cité médiévale en 4 langues (Français, Anglais, Allemand, Néerlandais) et un guide hébergement - restauration. En 2012, l’office de tourisme va éditer des documents spécifiques « famille » pour rendre la découverte plus ludique aux enfants qui accompagnent leurs parents sur le circuit découverte de la ville. La clientèle famille se développe de plus en plus et cet effet sera renforcé par l’ouverture du muséoparc Alésia au printemps. Concernant l’accueil de groupes et l’organisation de visites guidées par l’office de tourisme, il permet d’engendrer des retombées économiques directes et indirectes (hôtels, restaurants, sites touristiques,…mais aussi commerces). Les retours des questionnaires satisfaction attestent de la qualité des prestations-visites effectuées par l’office de tourisme.

En bref : L’association office de tourisme travaille avec différents partenaires pour plusieurs actions comme l’organisation d’animations tel que le Fantastic Picnic fin septembre 2011 ou le partenariat avec l’UCIAL pour le jeu de noël des commerçants A l’automne, l’office de tourisme a participé à différentes opérations de promotion auprès des professionnels du tourisme pour faire connaitre son offre groupe (Workshop Comité d’entreprise à Paris, salon professionnel MAP Pro à Paris, Opération ligne TGV Rhin-Rhône à Strasbourg et Mulhouse,…) ainsi que l’envoi de la nouvelle brochure groupes.

Les actualités de l’avant saison 2012 : En 2012 au printemps est prévu le réaménagement de l’espace accueil de l’office de tourisme, la demande d’immatriculation pour être autorisé à commercialiser des séjours et forfaits touristiques, la rédaction d’un schéma de développement touristique pour l’office (qui servira de feuille de route pour les années à venir) et le développement du travail en réseau avec les partenaires du territoire. Les opérations de promotions imminentes du premier trimestre parmi d’autres : la présence - au Loisirsoscope à Dijon aux côtés du Pays Auxois Morvan Côte d’Orien - au salon des vacances de Bruxelles du 2 au 6 février 2012 sur le stand Bourgogne, ainsi que sur un salon grand public à Mayence en Allemagne fin mars avec la maison de la Bourgogne. Pour la saison touristique estivale, nous proposerons aux individuels une offre variée de visites de la ville, avec le petit train touristique, mais aussi les visites de la cité médiévale à pied qui avaient été très appréciées l’année dernière ainsi qu’une nouvelle visite nocturne. Page 16


L’ACTU 875 bougies à souffler avec nos jumeaux !

L

’année 2012 sera sans aucun doute celle des anniversaires et des renforcements de nos liens d’amitiés avec nos jumeaux européens. A l’occasion de la dernière assemblée générale, le président du CAE, le club d’amitiés européennes, a dressé le bilan d’activité de l’année 2011 et exposer l’agenda de 2012. De nombreuses rencontres attendent les membres et les semurois qui souhaiteraient partir développer les relations amicales avec la Belgique, l’Allemagne ou encore l’Angletterre et l’Italie.

> 50e anniversaire du jumelage à Ciney

CINEY/SEMUR : week end de l’ascension du 17 au 20 mai 2012 à l’occasion de la fête de la Marguerite. Comme d’habitude : organisation pour le déplacement à Ciney en coopération étroite avec la ville. Le CAE, la ville de Semur et la population seront naturellement invités à s’associer à ces festivités cinquantenaires.

> 25e anniversaire du jumelage avec Höhr-Grenzhausen

Accueil à Semur le weekend de la Pentecôte du 26 au 28 mai 2012. Ces festivités bénéficieront des traditionnelles «fêtes médiévales» prévues pour cette date dont le programme est en cours d’élaboration. Pour cette occasion, une délégation Italienne de Laigueglia sera reçue avec laquelle nous fêterons 12 ans de jumelage.

Mobilisation et solidarité En cette période hivernale, les plus démunis ne sont pas oubliés. Grâce à l’action combinée de plusieurs associations caritatives, à la vigilance des services sociaux et à l’écoute de l’Espace socio-culturel, la solidarité s’exerce pour redonner de la dignité à des populations en souffrance passagère ou dans des situations plus compliquées. A l’exemple de la Croix-rouge française, qui recueille des denrées pour le compte de la banque alimentaire, s’ajoute celui des Restos du Coeur qui a dernièrement fait état sur le plan national d’une recrudescence de bénéficiaires, signe que les temps actuels peuvent être difficiles pour des populations plus fragiles. Si vous souhaitez participer à la mobilisation des associations locales, vous pouvez les contacter et donner du temps.... ou de l’argent ! Croix-rouge : 09 63 44 30 41 Restos du coeur : 03 80 97 08 97 Secours Catholique : 03 80 97 24 46

> 800e anniversaire de Grenzau à Hôhr-Grenzhausen Du 17 au 19 août 2012. Une délégation de la ville et du CAE est invitée.

Zéro produit de traitements phytosanitaires : l’objectif 2013 de la mairie

E

n 2012, la démarche de réduction des produits phytosanitaires, étape de plus dans le programme de préservation de l’environnement engagé par la municipalité semuroise, permettra de diminuer de moitié la quantité nécessaire au désherbage chimique et autres nettoyages urbains. Laissons la nature reprendre un peu plus ses droits, soyons plus indulgents avec ses débordements herborés... Désormais, l’ESAT mutualiste, qui nous accompagne dans ce programme, et les services techniques de la ville vont devoir moins traiter... et plus biner ! Si l’essai de cette année s’avère concluant, en 2013 l’objectif «zéro» utilisation de produits phytosanitaires sera lancé.

2 équipes de 6 travailleurs handicapés encadrés par 2 éducateurs interviennent de mars à décembre chaque semaine sur des travaux d’entretien des espaces verts Page 17


Communication de la liste «Accueillir et bien vivre»

Contenu non-publiable

Communication de la liste «Énergies nouvelles» L’année 2011 est terminée. Les projets n’ont pas beaucoup avancé. Quelques exemples : les remparts effondrés (dans les 3 cas, les travaux n’ont pas commencé et le remplacement des étais fait craindre que ce ne soit pas pour demain), le nouveau plan de circulation tant annoncé n’est pas mis en place, la méga décharge toujours pas fermée, les travaux de la collégiale pas engagés, les travaux nécessaires au théâtre pas programmés, le FISAC pas lancé, les dysfonctionnements du bac d’orage rue des Vaux non réglés etc … Certaines opportunités ont été ratées. Ainsi la Barbacane, l’entrée principale de la ville qui était à vendre, restera privée, puisque la ville n’a pas exercé son droit de préemption, le champ de panneaux photovoltaiques annoncé n’a pas vu le jour, l’absence de programmation culturelle et l’abandon des concerts et des one man shows, le RV manqué du PLU sans vision d’avenir pour la ville, etc … Les occasions de monter les personnes les unes contre les autres ont été nombreuses : l’occupation non organisée des locaux de l’ancien lycée agricole, les réunions du conseil municipal qui tournent au règlement de comptes, le lac de Pont, etc …. Beaucoup de conflits et d’énergie gaspillée inutilement ! Tout cela conduit à la démotivation d’un certain nombre de conseillers municipaux qui ont démissionné ou ont envie de le faire, à des absences nombreuses et des dysfonctionnements au conseil municipal.

Heureusement, quelques bonnes nouvelles qui ne dépendent pas, pour l’essentiel, de l’action municipale : l’ouverture de nouveaux commerces au centre-ville (tenus pour la plupart par des femmes qui impulsent ainsi une dynamique nouvelle … L’avenir à Semur seraitil aux femmes ?), la création d’emplois aux Ateliers de l’Armançon, le projet de train touristique reliant Venarey, Semur et Epoisses, … L’année 2011 s’achève sur des inquiétudes concernant la tour de l’Orle d’or. Inquiétudes au sujet desquelles l’information est insuffisante à destination a minima des élus (qui n’en ont aucune et sont dans l’incapacité de répondre aux légitimes interrogations), et a fortiori de la population et qui nécessitent des décisions à prendre correspondant à la gravité réelle du danger. L’année 2012 commence, et il faut que cela change ! Même dans le contexte difficile qui s’annonce. Je souhaite que cette nouvelle année soit une année de concrétisation des projets et non effets d’annonce, une année de sérénité et non d’affrontement, une année de solidarité et d’écoute ! Je forme mes vœux les meilleurs pour chacune des Semuroises et chacun des Semurois ! Catherine SADON – Energies catherinesadon@gmail.com

Nouvelles

Pour

Semur

TOUTE LA POPULATION DE SEMUR-EN-AUXOIS SERA RECENSÉE

ENTRE LE JEUDI 19 JANVIER ET LE SAMEDI 18 FÉVRIER 2012 Le recensement, ce n’est pas seulement compter le nombre d’habitants vivant en France, c’est aussi suivre chaque année l’évolution de la population, des communes et plus généralement de la société. Que ce soit notamment les crèches, les hôpitaux, les pharmacies, les logements ou les transports publics, vos élus peuvent adapter les infrastructures qui vous sont nécessaires.

ENT RECENSEM i! 2012 : C’est part

En 2012, Semur-en-Auxois est recensé. Les communes de moins de 10 000 habitants font en effet l’objet d’une collecte tous les cinq ans auprès de l’ensemble de leur population, organisée par la mairie et l’Insee. Et cette année, vous êtes concerné. Un agent recenseur se rendra donc à votre domicile à partir du 19 janvier 2012. Vous pourrez le reconnaître grâce à sa carte officielle tricolore comportant sa photographie et la signature du maire. Il vous remettra une feuille pour le logement recensé, un bulletin individuel pour chaque personne vivant dans ce logement et une notice d’information sur le recensement. Si vous le souhaitez, l’agent recenseur peut vous aider à remplir les questionnaires. Lorsque ceux-ci sont remplis, ils doivent être remis à l’agent recenseur par vous-même, ou en cas d’absence, sous enveloppe, par un tiers (voisin, gardien, etc.). Vous pouvez aussi les retourner à la mairie ou à la direction régionale de l’Insee au plus tard le 18 février 2012. Les quelques minutes que vous prendrez pour répondre aux questionnaires sont importantes. La qualité du recensement dépend de votre participation. C’est avant tout un acte civique, mais aussi une obligation légale en vertu de la loi du 7 juin 1951 modifiée. Toutes vos réponses sont confidentielles. Elles sont transmises à l’Insee et ne peuvent faire l’objet d’aucun contrôle administratif ou fiscal. Pour obtenir des renseignements complémentaires, contactez la mairie au 03 80 97 42 62. Pour trouver les réponses à vos principales questions sur le recensement de la population 2012 : www.le-recensement-et-moi.fr ; Pour en savoir plus et consulter les résultats du précédent recensement : www.insee.fr Page 18


z

CULTURE -VOUS


voussouhai te une bonne année SEMUR-EN-AUXOI S

2012

à par t i rdu 1erj anvi er2012

NOUVEAUX SERVI CES

NOUVEAUX HORAI RES U A E UV O N

OCEANET

v ot r es pé c i a l i s t et é l é phoni e-i nt e r ne t CCI nt e r ma r c hé21140Se mur e nAuxoi s Té l:0380891233 oc e a ne t . mobi l e @or a nge . f r

Pr emi err éseaui ndépendantdeFr ance

Semur Magazine n°10  

Le bulletin de la vie municipale de Semur-en-Auxois

Advertisement