JOURNAL DE VOYAGE /// JUIN 2021

Page 1

Photographies et textes de Ramona Vada

à Genève JUIN 2021

Journal de voyage


sommaire

s

ignaux de fumée

s r

hopping-balade ou egard bloqué et

p

p r

romenade solitaire?

egard non partagé

hotographie à voix haute

J2


Un bon jeu est toujours une question de géométrie.

Geneva Open 2021

3


s

ignaux de fumée

J4


Nous étions devant l'école et l'un des plus jeunes enfants avec qui je travaille, un petit garçon de 4 ans et demi, m'a demandé ce que je photographiais. Les fleurs? Non, les mégots! On dirait des installations de «junk-art »! Travail d'artistes ou des fumeurs créatifs ou paresseux ou… ? Pour chaque personne qui jette un mégot au sol, il y aura des enfants qui joueront avec ces mégots sur la plage ou dans un parc en les incorporant à leurs potions magiques. Et il y aura des gens qui, en tant que bénévoles, consacreront leur temps libre à ramasser les mégots par terre, sur les plages, dans les parcs. Un circuit fou, un court-circuit peut-être.

5


J6


Si en tant que photographe j'ai été frappée par les "installations" devant l'école, en tant que designer visuel je me pose le problème du niveau incitatif d'une campagne d’éducation au civisme et je me demande à quel point une campagne doit être « agressive » pour être convaincante et incitative. J'ai pensé à la superficie que couvriraient ces 46 000 mégots ramassés en 3 heures au bord du lac. Avec un petit calcul, j'ai trouvé que 46 000 mégots pourraient tapisser un radeau de 3 m par 4,6 m, ce qui représente environ la surface de deux pédalos côte à côte. Pensez à un radeau de mégots flottant sur le Lac Léman...

7


s

hopping-balade ou ...

Le gars me montre ses doigts en signe de victoire ! Il était content de faire la queue pour entrer dans la boutique.

J8


Quand j'ai vu ces jupes, je me suis souvenu d'une photo prise par elle. Hommage à Vivian Maier.

9


p

...

romenade solitaire?

Le Sentier du Promeneur Solitaire est un chemin court et, en quelques minutes, il mène au Viaduc de la Jonction. Il n'y a aucune plaque pour l'indiquer à cette période car il y a un chantier, mais on peut le parcourir dans son intégralité. Pendant quelques instants, il plonge dans la nature totale, puis resurgit rapidement, entre la pataugeoire et le toboggan ondulé, parmi les chiens qui promènent leurs propriétaires et les nombreux coureurs qui courent, indomptables, en toutes saisons.


Cet tombeau est là depuis 2016 et y restera jusqu'en 2036, comme décidé par sa créatrice. Pour trouver le tombeau, il faut vraiment le chercher. Il est plat, au milieu de l'herbe et la seule indication que vous voyez est une petite plaque avec l'inscription "11- Sophie Calle". La petite fissure ouverte est un peu effrayante. Il ne contient pas la mort, mais les secrets des vivants. Quel est le but? Se débarrasser des lourds secrets et les oublier ou espérer que quelqu'un découvre enfin ces secrets indicibles? Tant de questions! Plus loin, il y a justement un banc en forme d'interrogation. Ce sont les deux oeuvres d'art qui sont restées de l'exposition Open End au Cimetière des Rois à Plainpalais. Bon, mieux vaut essayer de se vider l'esprit et marcher...

11


r

egard bloqué et...

J12

<<Cela ne vous dérange pas d'avoir un mur à deux mètres de votre balcon qui bloque votre vue et votre lumière ? <<Non, j'ai d'autres fenêtres donnant sur le jardin commun. Et si je veux regarder la vue, je sors. Pour moi, l'important était de trouver un appartement. Si ce n'est pas parfait, ce n'est pas grave. Avoir une belle vue ne fait pas partie de la charte des droits, c'est juste une fortune qui n'appartient pas à tout le monde. Comme beaucoup d'autres choses.


13


r

...

J14

egard non partagé


La dame lisait allongée sur son transat sur la pelouse. Pull doux de fil blanc, jeans déchiré aux genoux. Derrière elle, au milieu d’une grande pelouse sans fleurs, se trouve une maison de style années 70, figée dans le temps, mais bien entretenue. Devant elle, le Lac Léman et sa plage privée de galets blancs, la petite jetée et les rails pour le bateau. Entre la plage et la pelouse voici le chemin qui émerge du bois. Le regard est ébloui par les reflets sur l’eau douce du lac. Vingt mètres plus loin, le chemin replonge dans les bois d’une autre propriété privée, comme l’indique bien le panneau “propriété privée, droit de passage mais pas d’arrêt”. Tous les gens qui arrivent des bois tant par la droite que par la gauche, s’arrêtent un instant, debout, pour admirer le lac. Bien qu’il existe des dizaines de petites plages toutes un peu similaires, à chaque fois que le chemin forestier s’ouvre sur le lac, c’est toujours une belle surprise, un soupir de l’incommensurabilité de la nature. Deux personnes émergent du chemin, immédiatement éblouies par le soleil couchant sur le lac, s’arrêtent debout, leurs yeux se perdent quelques secondes dans les reflets scintillants des vagues. L’homme fait un pas sur la jetée avec le téléphone déjà pointé horizontalement. “Monsieur! Vous ne pouvez pas accéder au quai, c’est une propriété privée! “ dit la dame assise, le dos droit, sur la chaise longue. “Je ne prends qu’une photo”. “Ce n’est pas possible! On circule! C’est une plage privée. Pendant le week-end, une centaine de personnes passent chaque jour, et si tout le monde s’arrête pour prendre une photo, ce n’est pas bon.” répond la dame. L’homme, surpris, recule et reprend son voyage. A cette époque où le “partage photo” est presque synonyme d’“existant”, cette scène surprend. Le panorama est devenu également propriété privée, regarder devient tabou, photographier une émotion est interdit. La dame passe ses moments de détente le week-end à avertir les promeneurs que la propriété est privée et les prévenir de l’interdiction de prendre une photo.

15


p

hotographie à voix haute

Pendant la Journée suisse de la lecture à voix haute, le 26 mai 2021, nous avons lu les paroles du grand photographe Henri Cartier-Bresson à propos de ses débuts dans la photographie. Extrait d'un livre qui est une étape importante dans la littérature photographique: "L'imaginaire d'après nature"- FRA et "L'immaginario dal vero" - ITA

Lecture en français et italien.

J16

www.imageneve.net


17


Au cours de cette longue année de pandémie nous avons tous découvert quelque chose. Comme la distance peut être lourde et effrayante. Mais aussi à quel point la proximité peut être dangereuse. Ce journal de voyage est donc un carnet de proximité pour aller plus loin, à la découverte continue. Histoires en images, voyages lents et attentifs à ce qui se passe dans la ville, un “tourisme” nouveau mais ancien animé par une recherche continue et une curiosité qui ne perd jamais la capacité d’être émerveillée. Bon voyage autour de vous!

Je suis une visual designer et photographe italienne, basée à Genève depuis 2018. Je travaille avec les images, les enfants e l’histoire de la photographie.

Journal

Ramona Vada

de voyage à Genève

w w w. i m a g e n e v e . n e t

© Ramona Vada photographies et textes


Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.