Page 1

POITIERS JEUNES 49 - RUE DE LA CATHEDRALE 86000 POITIERS

RAPPORT D’ACTIVITE 2015


SOMMAIRE 1 INTRODUCTION RAPPORT MORAL ................................... 4 2 LA VIE ASSOCIATIVE ..................................................... 6 2.1 ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT ............................................... 7 2.1.1 Le Conseil d’Administration et le Bureau ......................................... 7 2.1.2 Les ressources humaines .............................................................. 8 2.2 FOCUS SUR LA VIE ASSOCIATIVE 2015 .............................................. 11 2.2.1 L’implication des bénévoles sur les évènements .............................. 11 2.2.2 Les temps forts de la vie associative ............................................. 12

3 LES ACTIVITES DE L’ASSOCIATION ................................. 13 3.1 LE POLE JEUNESSE ............................................................................ 14 3.1.1 Généralités ............................................................................. 14 3.1.2 Typologie des porteurs de projets ................................................. 15 3.1.3 Typologie des projets ................................................................. 16 3.1.4 Nature des aides et des services .................................................. 17 3.1.5 Echanges musicaux internationaux .............................................. 18 3.1.6 Soirée Face B ........................................................................... 20 3.1.7 Les formations proposées ........................................................... 20 3.1.8 Le collectif API Jeunes ............................................................... 22 3.2 LE POLE CULTURE ............................................................................. 23 3.2.1 Le Carnaval ............................................................................. 23 3.2.1.1 Implication des bénévoles .................................................. 24 3.2.1.2 Un projet collectif et participatif ......................................... 25

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 2 sur 122


3.2.2 La 20ème édition du festival Les Expressifs ...................................... 27 3.2.2.1 Un festival au cœur de la ville de Poitiers ................................ 29 3.2.2.2 La programmation en chiffres ............................................. 30 3.2.2.3 Soutien à la création artistique professionnelle ....................... 32 3.2.2.4 Soutien à la création émergente amateur ............................... 33 3.2.2.5 Art - Citoyen .................................................................... 35 3.2.2.6 Projet handi responsable .................................................... 38 3.3 LA RECHERCHE ACTION EN PARTENARIAT .............................................. 41 3.3.1 Démarche handi-responsable ..................................................... 41 3.3.2 Lien entre étudiants et professionnels des arts de la rue. ................. 42

4 LA GESTION BUDGETAIRE ............................................ 44 5 CONCLUSION ........................................................... 48 6 ANNEXES ................................................................ 50 Annexe 6.1 - Liste des porteurs de projets ............................................. 51 Annexe 6.2 - Revue de presse .............................................................. 56 Annexe 6.3 – Bilan 2015 de la feuille de route 2015>2018 ......................... 98 Annexe 6.4 - Rapport du Commissaire aux comptes - KPMG ................... 108

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 3 sur 122


1 INTRODUCTION RAPPORT MORAL

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 4 sur 122


2015 a été une année charnière pour Poitiers Jeunes. Une année entre deux cycles. Le cycle précédent s'était ouvert cinq ans auparavant, quand l'association frôlait l'abysse. Cinq années passées à redresser les comptes, à repenser les activités, le fonctionnement, l'avenir. Cinq années prises à bras le corps par une équipe passionnée, salariés comme bénévoles. Cinq années qui ont accouché d'une situation financière saine, d'un projet associatif renouvelé, d'une feuille de route qui nous a ouvert le cycle suivant, celui dans lequel nous sommes désormais. Et surtout de plein d'idées et d'envies. Comme toute année charnière, 2015 a donc amené son lot d'évolutions. Des évolutions internes, tout d'abord. En recrutant deux nouvelles salariées, Floriane Saison en tant que secrétaire, et Sylvie Maudet en tant qu'assistante de direction, nous avons amorcé un nouveau fonctionnement de l'équipe. De manière plus habituelle, un nouveau service civique, Fabien Desré, est arrivé en août dernier pour prendre la suite de Nina Bourgeois et dynamiser notre vie associative. 2015 a également vu arriver de nouvelles têtes au sein du Conseil d'administration, où entre le début et la fin de l'année neuf nouveaux membres nous ont rejoint. Des évolutions dans nos relations avec les autres, aussi. Si le travail de partenariats locaux a continué à s'approfondir (réseau des associations jeunesses avec API Jeunes, élargissement du nombre d'acteurs autour du Carnaval), Poitiers Jeunes a également pris en compte la dynamique résultant de la fusion des régions. En se rapprochant d'un côté du Pôle régional des musiques actuelles (PRMA), de l'autre de la Fédération des arts de la rue du Poitou-Charentes (FAR OUEST), nous tenons à prendre notre place dans les futures évolutions de ces structures au niveau de la nouvelle grande Région. Des évolutions dans nos activités, enfin. Nous avons modifié la date du Carnaval, nous détachant de Mardi Gras pour le positionner sur le premier mercredi après les vacances d'hiver – permettant aux enfants comme aux structures de participer au maximum à l'élaboration comme au déroulement de cette journée faite en partie pour eux. De son côté, le festival a fêté sa vingtième édition. Vingt ans, c'est un âge pour affirmer ses valeurs! Pour la première fois, nous avons donc instillé une orientation à l’événement, en mettant l'accent sur les notions de liberté d'expression et de censure. Nous avons également voulu parler d'accessibilité, en proposant des activités autour du handicap. Toutes ces évolutions représentent les premières marques de ce nouveau cycle. Conjuguées au reste de nos activités qui se poursuivent, elles sont la traduction de la première année de mise en œuvre de notre feuille de route, cette feuille de route que vous avez adopté il y a un an. Vous trouverez d'ailleurs en annexe au rapport d'activité un état des lieux de son déroulé, avec une jauge de réussite pour chacun de ses objectifs concrets. Vous pourrez ainsi juger par vous-même de l'implication de toute l'équipe dans la mise en œuvre de ce pour quoi vous avez voté. J'espère, et plus encore je crois que vous saurez voir dans ce rapport d'activité l'enthousiasme, l'énergie et le sérieux avec lequel tous les acteurs de Poitiers Jeunes – bénévoles comme salariés – s'investissent, et avec lesquels ils ont su faire de l'année 2015 une année passionnante et passionnée. Bonne lecture à tous, Le président, Arthur Le Palec Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 5 sur 122


2 LA VIE ASSOCIATIVE

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 6 sur 122


2.1 ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT 2.1.1 Le Conseil d’Administration et le Bureau Le renouvellement du Conseil d’Administration et du Bureau s’est opéré lors de l’Assemblée générale qui s’est tenue le 16 décembre 2015. Le Conseil d’Administration au 31 déc. 2015 est composé de 14 membres : BROUCKE Hélène

MARCHAL Mathieu

CAMOU Pierre

MARGUIER Séphora

DELAFOND Stephen

MARTIN Jérémy

DEPLANCHE Soline

PELLERAY Justine

GENTILE Mélissa

ROUSSELOT Zoé *

HANGOUET Agathe *

THIMOTHEE Agnès *

LE PALEC Arthur

WOLFF Lorianne *

Les 4 personnes avec la mention * sont de nouveaux membres élus en 2015. Le Conseil d’Administration s’est réuni 8 fois en 2015. Le Bureau au 31 déc. 2015 est composé de 5 membres :

Fonction au Bureau

NOM Prénom

Président

LE PALEC Arthur

Secrétaire

HANGOUET Agathe

Trésorière

PELLERAY Justine

Vice-Secrétaire

MARGUIER Séphora

Vice-Présidente

DEPLANCHE Soline

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 7 sur 122


2.1.2 Les ressources humaines L’équipe de permanents Le départ en janvier 2015 de la secrétaire à temps plein a permis une restructuration des services administratifs et ainsi une optimisation de ses ressources humaines. Aussi, l’association a décidé le recrutement de deux nouvelles personnes à temps partiel. Les permanents

Fonction

Statut

1 Noémie M

Facilitatrice

CDI

X X X X X X X X X X X X

2 Aurélie P

Secrétaire

CDI

X

3 Anita M

Directrice

CDI

X X X X X X X X X X X X

4 Karine A

Coord. Prog.

CDI

X X X X X X X X X X X X

5 Mickaël B

Chargé de com

CDI

X X X X X X X X X X X X

6 Alexia T

Animatrice cult.

CAE 20 mois

X X X X X X X X X X X X

7 Florian S

Secrétaire

CDI / 24 h

X X X X X X X X X X

8 Sylvie M

Attachée de Dir.

CDI / 24 h

X X X X X X X

9 Nina B

Chargé vie asso.

Serv. civique

10 Fabien D

Chargé vie asso.

Serv. Civique

Mission

Statut

Carnaval 2015

Stage 15 jours

Les stagiaires 1 Kevin M

J

F M A M J

J A S O N D

X X X X X X X X X X

J

F M A M J

J A S O N D

X

A noter donc, tout particulièrement pour cette année : 

Le remplacement de la secrétaire partante par une secrétaire et une attachée de direction toutes deux à 24 heures par semaine ;

La continuité, comme chaque année, depuis 2010, de la mission de chargée de la vie associative sous statut de Service Civique ;

et l'accueil d'un stagiaire en appui au pôle culture sur l'organisation du Carnaval.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 8 sur 122


Plan de formation : En 2015, un plan de formation de plus de 114 heures a pu être mis en place. Il se décompose comme suit : Domaines

Intitulé modules

Participants

H de form.

Animation

La fonction et le rôle d’animateurs de démarches participatives

A. Toussaint

4

Animation

La démarche des Open Badges

A. Toussaint

4,5

Informatique

Perfectionnement tableur excel 2007

A. Toussaint

14

Management

Piloter une équipe opérationnelle

K. Abel

21

Evaluation

Évaluer les actions conduites en direction de ses publics

N. Magnant

21

Animation

La fonction et le rôle d’animateurs de démarches participatives

N. Magnant

4

Animation

Construire un projet en mode créatif et collaboratif

A.Moreau

4

Finances

Financement des Associations

A.Moreau

21

Ress. humaines

Gérer la fin du contrat de travail dans l'animation

A.Moreau

21

Essentiellement financé par l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé Uniformation, le plan ne s’est réalisé en 2015 qu’à hauteur de 50 % de ce qui était prévu. Cela s’explique principalement, par l’effet conjugué, de la réforme de la formation professionnelle fin 2014 qui a octroyé les fonds dans des conditions plus complexes et de conditions de suivi interne plus difficiles en l’absence de secrétariat au début de l’année. Les intermittents du spectacle L’association emploie ponctuellement, pour l’organisation de ses évènements culturels, des intermittents du spectacle artistes et/ou techniciens. En 2015, les 36 intermittents qui sont venus renforcer l’équipe représentent 80% des salariés, mais seulement 0,81 ETP (Equivalent Temps Plein). Répartition des 45 salariés par statut Perman ents 7 CDD 2

Intermittents Permanents CDD

Nbre sal. 36 7 2 45

Intermit tents 36 Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 9 sur 122

ETP 0,81 5,04 0,00 5,85


Evolution de la masse des ressources humaines Le calcul de l’ETP (Equivalent Temps Plein) prend en compte les salariés permanents et intermittents du spectacle, mais exclut les personnes en service civique, en contrats aidés type CAE et le personnel mis à disposition.

Evolution de la masse salariale depuis 2010 ETP 9 8 1,70

2,38

2,60

6,11

5,77

5,85

2013

2014

2015

7 6 5

1,88

1,99

5,06

5,22

2011

2012

1,57

4 3 2

4,54

1 0 2010

Bénévoles Salariés

Comme vu en début de chapitre, la légère augmentation de la masse des salariés s’explique par :  le remplacement du poste de secrétaire à temps plein par deux personnes à temps partiel sur seulement une partie de l’année ;  un renforcement (+3personnes) de l’équipe d’intermittents à l’occasion des 20 ans des Expressifs,  le renouvellement d’un CAE de médiation culturelle (non enregistré dans l’effectif), pour 11 mois supplémentaires couvrant tout 2015. Dès que le contrat en CAE sera pérennisé (en mars 2016) et que les deux postes administratifs seront présents sur une année entière, la masse s’en verra de fait augmentée. Le fait marquant de l’évolution de la masse globale est la constante augmentation de l’investissement des bénévoles sur les évènements qui représentent 2,60 ETP contre 2,38 ETP en 2014, soit une augmentation de +9 %; ils sont notamment de plus en plus nombreux à s’investir en amont du Carnaval et des Expressifs (aide à la diffusion de la communication, appui à la réalisation de décors, création de costumes…). Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 10 sur 122


2.2 FOCUS SUR LA VIE ASSOCIATIVE 2015 2.2.1 L’implication des bénévoles sur les évènements L’implication des bénévoles sur les différents événements de l’association représente 2,6 Equivalent Temps Plein (ETP) pour l’année 2015. 107 d’entre eux se sont investis sur le festival Les Expressifs et 48 sur le Carnaval. En dehors de ces deux événements principaux des bénévoles ont également aidé à la mise en place de la soirée Face B (communication, choix des groupes, aide pendant les concerts). C’est l’événement qui, au fil du temps, sera amené à être de plus en plus pris en main par un petit groupe de bénévoles. Cette expérience de bénévolat est un temps d’échange et de rencontre pour tous, le bénévolat est aussi un temps de mixité des publics. Des bénévoles qui de plus en plus souvent reviennent d’un événement à un autre. Certains prennent parfois plus de responsabilité, rentrent dans le conseil d’administration ou deviennent référent d’un pôle. Cet investissement est l’aboutissement du travail des permanents de l’association autour de la dynamique de la vie associative, accompagné, particulièrement cette année, des administrateurs qui ont su instaurer un élan collectif. Leur excellente connaissance de l’association et de la manifestation leur permet de devenir, au-delà de leur mission de référents de pôle, des personnes ressources pour les nouveaux bénévoles. Une synergie que l’association s’efforce de conserver toute l’année grâce à différentes propositions de vie associative. Valorisation de l'investissement des bénévoles sur les évènements Heures 5 500 +9%

5 000 4 500 4 000 3 500 3 000 2 500 2 000 1 500 1 000 500 0 2014

2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 11 sur 122


2.2.2 Les temps forts de la vie associative En dehors des grands événements culturels, des temps de rencontres sont organisés afin de rassembler les différents acteurs de l’association. Ainsi, plusieurs rendezvous ont ponctué l’année 2015 : 

Les temps formels des Assemblées Générales des 23 Juin et 16 décembre. L’assemblée générale de décembre a permis aux adhérents de réfléchir aux pistes d’actions en lien avec la feuille de route via un atelier en petit groupe. Une partie du conseil d’administration a été renouvelé et deux personnes, anciennement bénévoles, l’on rejoint.

Une soirée « nouvel an vietnamien » s’est déroulée le 20 janvier au Local avec un buffet asiatique et la participation de l’association de jeu « A qui le tour? » qui a animé la soirée.

Le pique-nique s’est déroulé le 30 juin, à la Gibbeuse, lieu d’animation, d’expérimentation et d’échanges de savoirs sur la permaculture et l’écoconstruction. Chacun a pu profiter de ce coin de verdure au bord du Clain le temps d’une journée.

Une soirée jeux a eu lieu le 7 décembre dans les locaux de Poitiers Jeunes pour se retrouver et présenter le calendrier de l’année 2016 à venir.

Avant et après chaque évènement, les bénévoles ont été conviés à deux soirées : l’une pour présenter l’association, les missions de bénévolat liées à l’évènement, et la seconde pour faire un bilan après l’expérience vécue et se retrouver tous ensemble.

L’impact de ces actions est visible au sein de l’évolution des adhésions sur les quatre dernières années. En effet, il y a entre 2014 et 2015, une augmentation significative du nombre de personnes ayant renouvelé leur adhésion. Ils étaient 28 en 2014 et 41 en 2015. De la même manière, le nombre des adhérents continue d’augmenter. Ce qui indique que de nouvelles personnes adhèrent à l’association. Evolution du nbre d'adhérents sur 4 ans

145 130 115 100 85 70 55 40 25 10

Evolution du nbre d'adhérents qui ont renouvellé sur 4 ans

145 130 115 100 85 70 55 40 25 10 2012

2013

2014

2015

41 14

2012

20

2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 12 sur 122

28

2014

2015


3 LES ACTIVITES DE L’ASSOCIATION

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 13 sur 122


3.1 LE POLE JEUNESSE 3.1.1 Généralités Poitiers Jeunes soutient les initiatives des jeunes dans les domaines du loisir et des pratiques amateurs. L’enjeu est de leur donner accès à un espace d’expression et de construction de projet, dans lequel ils prennent confiance et acquièrent des compétences sociales et techniques. En 2015, 59 projets – ce qui représente 275 personnes – ont été accompagnés par le biais de rendez-vous personnalisés. (cf. Annexe 6.1 Liste des porteurs de projets 2014). On observe un renouvellement constant des jeunes : 63% d’entre eux sont des nouveaux usagers, qui n’ont pas été suivis auparavant par l’association. A ces projets, nous pouvons ajouter d’autres projets accompagnés n’ayant pas bénéficié d’entretiens personnalisés : projets artistiques amateurs sélectionnés pour le festival Les Expressifs 2015 et pour le carnaval 2015, jeunes ayant bénéficié de formations collectives, associations ayant leur siège social dans les locaux de Poitiers Jeunes, et autres projets bénéficiant de prêt de matériel (gobelets réutilisables, salle de réunion,..). Au total ce sont donc 209 porteurs de projets qui bénéficient des divers services de l’association. En 2015 la commission mixte Conseil d’administration-salariés a travaillé sur l’évaluation des activités d’aide au projet. Cinq objectifs prioritaires ont été intégrés, en lien avec la feuille de route :  Mettre en lien, favoriser les rencontres  Valoriser les porteurs de projets  S’engager dans une démarche de partenariat  Impliquer les bénévoles dans les activités  Impliquer les porteurs de projets dans la vie associative Les deux derniers objectifs renvoient au projet d’émancipation individuelle et de transformation sociale poursuivi par les associations d’éducation populaire. Poitiers Jeunes souhaite développer l’implication des jeunes au-delà du bénévolat au sein des événements ou du Conseil d’administration. Cette posture peut faire émerger de nouvelles formes d’engagement, plus informelles et spontanées. 29 bénévoles se sont impliqués tout au long de l'année sur les différentes actions menées par la médiatrice de projets, particulièrement les émissions de radio et l'accueil des groupes étrangers dans le cadre de l’échange musical. Parmi eux, plusieurs porteurs de projets ou anciens porteurs de projets se sont mobilisés en collectif. En 2015, deux nouvelles actions ont été menées (Pecha Kucha et Atelier créatif), sur proposition de partenaires. La démarche de partenariat amène donc une véritable dynamique et plus-value dans l'offre d'aide aux projets sur le territoire.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 14 sur 122


3.1.2 Typologie des porteurs de projets Très souvent, l’accompagnement proposé par Poitiers Jeunes commence par un entretien personnalisé au cours duquel non seulement la demande précise est évoquée, mais plus globalement le projet dans lequel elle s’inscrit, sa finalité et la démarche des jeunes. Evolution de l'âge des porteurs de projets* 80% 70% 60% 50%

< 18 ans

40%

18-25 ans

30%

25-30 ans

20%

> 30 ans

10% 0% 2011

2012

2013

2014

2015

*bénéficiant d'entretiens personnalisés

Représentant 64% des personnes accompagnées, les 18-25 ans sont toujours la grande majorité des bénéficiaires de l’aide au projet. La plupart d’entre eux sont élève ou étudiant (cf. graphique ci-dessous). De même, les plus de 25 ans sont majoritairement actifs avec emploi. Statut des porteurs de projets en 2015 Autre 4%

élève ou étudiant 42%

Actif avec emploi 39%

Actif sans emploi 15%

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 15 sur 122


3.1.3 Typologie des projets 59% des projets reçus en rendez-vous individuel sont structurés sous forme associative. La personnalité morale ainsi créée est un passage obligé pour la recherche de financements ou le développement de certains partenariats. Les autres porteurs de projets, tels que l’essentiel des groupes de musique sont des individus ou collectifs sans structure juridique. A noter également que 24% des projets sont réalisés dans un objectif professionnel, même s’ils ne sont à l’heure actuelle encore qu’au stade de loisir. Evolution de la nature des projets entre 2012 et 2015 70,00% 60,00% Musique

50,00%

Arts visuels

40,00%

Spectacle vivants

30,00%

Social et interculturalité

20,00%

Autre

10,00% 0,00% 2012

2013

2014

2015

Il est important de préciser que la proportion : d’arts visuels se compose de projets : Vidéo, Arts plastiques Multimédia de spectacles vivants se compose de projets : Danse Théâtre La part de projets musicaux autour de 40 % se stabilise depuis trois ans, alors que les autres secteurs ne connaissent pas d’évolution notable.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 16 sur 122


3.1.4 Nature des aides et des services Ce paragraphe concerne tous les porteurs de projet qui bénéficient des services proposés par Poitiers Jeunes: aussi bien ceux reçus en rendez-vous conseil que ceux qui ont d’autres besoins, par exemple le prêt de matériel. D’une manière générale, l’accompagnement se divise en plusieurs catégories de services :  Accompagnement général : les porteurs de projets rencontrés sont aidés pour le montage des projets (méthodologie, mise en réseau…) et plus spécifiquement aidés sur le fonctionnement associatif, la recherche de fonds et l’organisation d’événements. Selon les besoins, des formations collectives sont mises en place et traitent de thématiques spécifiques (méthodologie, communication,…).  Aide à la communication : conseils, construction de plan de communication, ouverture sur les médias locaux (émission de radio Zazou)…  Aide à la diffusion pour les projets artistiques amateurs : conseils sur la stratégie de diffusion, programmation sur les événements de Poitiers Jeunes…  Aide matérielle et logistique : prêt de matériel (gobelets réutilisables), mise à disposition de salle de réunion et hébergement administratif. Evolution des services entre 2013 et 2015 140 Nombre de services

120 100 80 60 40 20

2013 2014 2015

0

Suite au réagencement des bureaux, la salle de réunion a été très peu prêtée, ce qui explique la baisse de l’aide matérielle. La baisse de l’aide à la communication s’explique par l’arrêt de la publication du magazine Bouge. L’aide à la communication permet de valoriser les initiatives, de changer le regard du tout public sur la jeunesse. Le partenariat avec Radio Pulsar et RCF Accords permet aux porteurs de projets de bénéficier de fenêtres ouvertes sur les médias locaux par le biais de Zazou.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 17 sur 122


Emission de radio Zazou Zazou est une émission de radio consacrée aux porteurs de projets accompagnés par Poitiers Jeunes. Chaque semaine, de nouveaux invités présentent leurs actualités durant 25 minutes. Ils sont interviewés par l’accompagnatrice de projets ainsi que les bénévoles qui s’impliquent sur cette action. C’est l’occasion pour les jeunes de découvrir l’univers de la radio et d’apprendre à pitcher leur projet! Quatre diffusions par semaine: - RCF Accords Poitou: le mercredi à 11h et 19h15 et le samedi à 17h - Radio Pulsar : le vendredi à 12h45 Les émissions sont téléchargeables en podcast sur les sites des deux radios et sur le site de Poitiers Jeunes. Au total, sur les 36 émissions de l’année, 70% sont consacrées à des porteurs de projets. Les autres invités sont des anciens porteurs de projets ou des associations locales qui viennent faire la promotion de leurs actions. Appui logistique L’association est régulièrement sollicitée pour des aides matérielles. Les structures utilisatrices de ce service sont autant des porteurs de projets que des partenaires, ou des structures éducatives et socio-culturelles. Ce type d’aide en nature est en lien direct avec les valeurs de solidarité et de pragmatisme mentionnées dans le projet associatif.  Prêts de gobelets réutilisables Au total, 10000 gobelets ont été prêtés à 12 structures.  Prêt de matériel En 2015, Poitiers Jeunes a prêté du matériel (mobilier, matériel technique son et lumière) à 7 structures différentes.  Mise à disposition de salle et de boîtes aux lettres 38 associations sont hébergées et peuvent ainsi recevoir leur courrier de manière permanente. La salle de réunion du rez-de-chaussée a été mise à disposition 19 fois à 8 structures différentes en 2015.

3.1.5 Echanges musicaux internationaux L’échange musical avec les villes de Marbourg et Northampton est basé sur un jumelage tripartite. De jeunes musiciens issus des trois villes se rencontrent lors de trois temps forts dans l’année : les festivals Mano, Twinfest et Les Expressifs.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 18 sur 122


Festivals Mano et Twinfest En 2015, le Mano a accueilli les groupes Volutes et ILYA, ensuite le groupe Starving Woodchucks a été invité au Twinfest. Pour ces musiciens amateurs, jouer à l’étranger dans le cadre d’un accompagnement représente une formidable opportunité. Au total, 11 jeunes poitevins ont participé aux échanges en Allemagne et en Angleterre. 4 représentants de l’organisation les ont accompagnés dans le voyage, à savoir 3 bénévoles ainsi que la directrice de Poitiers Jeunes. Les bénévoles ont souhaité restituer leur aventure par le biais de carnets de voyage (cf annexes). Festival Les Expressifs En 2015, Les Expressifs a accueilli les allemands de Fainted, les anglais Cousin Avi ainsi qu’un duo issu de Snakeman 3, et enfin Vic Suhr Band, un groupe multiculturel composé d’anglais et d’allemands! Le festival a été particulièrement riche en échanges puisqu’au total ce sont 30 musiciens issus des trois pays (France, Allemagne, Angleterre) qui se sont retrouvés durant le festival. Un comité d’accueil composé de musiciens poitevins a organisé deux soirées dans des bars : la première soirée du jeudi a permis de nouer un nouveau partenariat avec le bar du TAP, Le Météo, avec deux concerts et un set DJ. Le samedi, pour clôturer l’échange musical, la jam session internationale s’est révélée une fois de plus un moment riche et fédérateur.

Le groupe anglais Cousinavi aux Expressifs

Au total, les groupes étrangers ont donné 10 concerts sur les Expressifs avec le funk rock de Cousinavi (déjà passé par ici en 2010), le grunge-métal de Fainted, les impros rock de Vic Suhr Band et la pop de Bee et Kenny (duo du groupe Snakeman 3). Les suites données aux échanges des années précédentes D’année en année, les réseaux sociaux aidant, nous constatons que de plus en plus de musiciens nouent des contacts durables avec nos homologues allemands et anglais. Cela se traduit par leur implication croissante lors du festival Les Expressifs : les poitevins se rendent disponibles pour héberger, et guider les groupes avec qui ils ont sympathisé lors des festivals partenaires. Mais ils s’engagent également dans des actions qui vont au-delà de l’aide apportée par Poitiers Jeunes. De leur propre initiative, ils retournent jouer dans les villes jumelées, ou accueillent des musiciens étrangers en dehors du temps des Expressifs. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 19 sur 122


3.1.6 Soirée Face B En amont du festival Les Expressifs, Poitiers Jeunes a organisé une soirée Face B le 20 février 2015 afin de repérer les jeunes formations musicales issues de la scène régionale. L’idée de fond des soirées Face B est de permettre à des groupes amateurs locaux et régionaux de profiter d’une première scène, de se confronter et d’échanger avec le public. Cette soirée a donc réuni Peter’s friend, Cosy et SPO. Radio Pulsar a développé pour l’occasion une chronique permettant aux groupes programmés de bénéficier d’un relais radiophonique. Parmi les trois projets amateurs des soirées Face B, un seul s’est produit durant le festival Les Expressifs : le groupe Peter’s friend. Mais le festival a également accueilli deux groupes sélectionnés sur les soirées face B les années précédentes (Yet et We hate you dans un projet de split).

3.1.7 Les formations proposées Formation destinée aux groupes de musique Depuis 2012, Poitiers Jeunes organise des journées de formation destinées aux groupes de musique, en partenariat avec le Confort Moderne. Cette année, la thématique Technique et sonorisation»a été abordée (le 20 juin). La formation a été financée par la Région Poitou-Charentes dans le cadre de la formation des bénévoles. Cette journée visait à aider les groupes de musique à mieux connaître l’équipement technique en situation de concert. Afin de mettre en contexte les sujets abordés, un temps a été consacré à la production de concert. Les formateurs ont pu expliquer le fonctionnement d’une salle de musiques actuelles, les rudiments d'un petit système de sonorisation, mais aussi aider à lire et élaborer une fiche technique. L’intervenant Florian Pasquet, technicien son, a été impliqué en amont dans le montage de projet. Le chargé d’accompagnement du Confort Moderne a co-animé la formation durant la journée entière. Les deux formateurs ont alterné des temps théorique et pratique sous la forme d’ateliers en petits groupes. Au total, 12 personnes ont participé à la journée au Confort Moderne. La mixité des profils des participant est intéressante : 6 musiciens étaient présents, mais aussi des représentants de structures socio-culturelles, et un membre d’une troupe de théâtre amateur. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 20 sur 122


Formations générales à la gestion de cycle de projet Pecha Kucha Cette année, le réseau API Jeunes a initié un nouveau projet, pour faire découvrir le « Pecha Kucha » aux jeunes poitevins. Cette méthode permet de présenter succinctement un projet illustré par une projection de 20 images. Elle est tout à fait adaptée aux jeunes qui souhaitent partager leur passion et faire la promotion de leurs actions. Deux temps ont été proposés aux jeunes poitevins : 

Une soirée de formation le 20 janvier, dans la continuité du cycle « Sois Jeune et forme-toi ! », La formation était un moment créatif, interactif et dynamique où les jeunes ont pu se confronter à l’exercice du PK sur des sujets contraints mais légers, en duo et dans des temps très courts. Suite à cette formation, un tutorat a été proposé aux personnes qui souhaitaient réaliser leur propre Pecha Kucha.  Soirée ouverte au public le 17 mars Pour que les jeunes puissent s’entrainer devant un public, une soirée Pecha Kucha a été proposée le 17 mars à la MCL Le Local, à Poitiers. A cette occasion, sept projets ont été « pitchés » de manière ludique et inventive devant des auditeurs attentifs. La soirée était un moment convivial, d’échanges entre les jeunes porteurs de projets. Au total, 15 jeunes ont participé à cette nouvelle expérience. Ces deux temps ont été coordonnés par un comité de pilotage composé de 4 structures du réseau API Jeunes. Sois Jeune et forme-toi Thème

Réussir son projet Organiser un événement

Points abordés

Lieu

La création d’une asso de A à Z Comment monter et gérer son budget ? Comment trouver des financements adaptés au projet ?

CRIJ

Comment monter un projet événementiel ? Comment communiquer sur un projet événementiel ? Définir sa cible, choix des supports et des visuels, communiquer vers les médias…

MDE

Dates 4 nov. 2015 12 nov. 2015 17 nov. 2015 24 nov. 2015

Le programme « Sois Jeune et forme-toi !» est mis en place par le réseau API Jeunes et financé dans le cadre du FDVA. En 2015, quatre soirées de formation ont été proposées sous les intitulés « Réussir son projet » et « Organiser un événement ». Les deux premières soirées ont eu lieu au CRIJ de Poitiers, et la Maison des Etudiants a accueilli les deux soirées suivantes. Les différentes tâches sont réparties au sein d’un comité de pilotage composé de 7 structures : de la réflexion sur le contenu des formations à l’accueil des participants le soir même, la méthode de travail reste collaborative. Ces formations sont destinées à un public jeune portant une première initiative. En moyenne 14 jeunes par soirée ont été présents. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 21 sur 122


Temps d’échanges et de rencontres Atelier créatif : Communiquer sur son association - 7 avril Poitiers Jeunes et Animafac ont organisé un atelier créatif sur la thématique de la communication, à destination des jeunes associatifs. Gwenola Dubois, en service civique à Animafac, a proposé d’utiliser la technique du « hold up créatif » (brainstorming décalé) pour créer un plan de communication. Les 6 jeunes présents ont également pu bénéficier des outils de Poitiers Jeunes dans le domaine des relations presse.

3.1.8 Le collectif API Jeunes En 2014, Poitiers Jeunes a contribué à fédérer les professionnels de l’accompagnement de jeunes sur le territoire de Grand Poitiers. L’idée de constituer un réseau d’acteurs est née de la volonté de favoriser les échanges de pratiques, mutualiser les compétences, les ressources et rendre lisible le travail des structures. Constitué en octobre 2013, le collectif API Jeunes (Accompagnateurs de Projets et d’Initiative de Jeunes) a pu tester un fonctionnement et entamer une démarche d’ouverture à de nouveaux membres. En 2015, Poitiers Jeunes a contribué activement à l’animation du collectif local API Jeunes. Pour la deuxième année du réseau, les membres d’API Jeunes ont maintenu le cap selon les objectifs formulés en 2014 : - Recueillir et répondre aux besoins des initiatives de jeunes - Améliorer de façon collaborative la qualité des services offerts aux jeunes par les membres - S'enrichir collectivement dans une démarche ouverte sur l'extérieur Api Jeunes est un réseau ouvert, tous les acteurs accompagnant les jeunes sur le territoire de Grand Poitiers peuvent participer. Cette année, 17 structures ont été représentées dans le cadre des différentes rencontres (environ 45 personnes dont 15 jeunes en service civique). En 2015, un temps de bilan a permis de dégager des pistes d’amélioration sur le fonctionnement du réseau et les méthodes d’animation utilisées. De nouveaux projets communs ont émergé, dont certains ont abouti (par ex. le Pecha Kucha), tandis que d’autres se concrétiseront en 2016. Site internet : apijeunes.org

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 22 sur 122


3.2 LE POLE CULTURE Défendre les initiatives des jeunes par le biais de la diffusion contribue au développement et à la vitalité du territoire. Les événements culturels de Poitiers Jeunes se distinguent d’un côté par un axe artistique résolument ouvert aux émergences et nouvelles créations, et d’un autre côté, par une réflexion sur l’espace public et la place du citoyen.

3.2.1 Le Carnaval La 25ème édition du Carnaval du centre-ville s’est tenue le mercredi 11 mars 2015, juste après les deux semaines de vacances d’hiver. Ce changement de date a été motivé par la volonté des centres de loisirs de rejoindre le collectif et par la collaboration toujours plus active et impliquée des associations socio-éducatives et des Maisons de Quartiers. En effet, le carnaval du centre-ville a à cœur d’insuffler une dynamique participative et créative avec les acteurs locaux et les temps de préparation en direction des différents publics nécessitent un calendrier stable. En outre, ce choix de date permet la cohérence des différents temps carnaval dans la ville. Depuis cinq ans, Poitiers Jeunes rassemble différents acteurs socio-culturels et éducatifs autour d’un projet fédérateur dont les enjeux sont la mixité des publics, l’échange de savoir-faire, la mutualisation. Ainsi le thème est choisi en commun ainsi que les ateliers et autres chantiers pour favoriser une cohésion à l’échelle de la ville. Le thème « Carnaval des Emplumés » a été retenu pour sa déclinaison colorée et la richesse des références à des oiseaux mythiques ou imaginaires. Pour assurer une esthétique singulière, la compagnie L’Homme Debout a été intégrée en tant que compagnie associée. Ses membres ont animé les ateliers et chantiers et assuré la scénographie du défilé ainsi que la décoration de la place Maréchal Leclerc. De plus, la création d’un carnaval sur le campus par l’Afev ont contribué à stimuler de nouveaux échanges associatifs. Le Carnaval propose des services gratuits et défend des valeurs écoresponsable par l’achat de vaisselle compostable et de tri des déchets.

Plusieurs projets ont vu le jour : Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 23 sur 122


 1 Espace Costumerie (partenaires : Cie l’Homme debout / BTS ESF AA/ Emmaüs)  6 espaces maquillage + temps de formation encadré par une professionnelle (partenaires : Cie l’Homme debout pour la création des espaces / BTS ESF AA/ Marlen)  3 temps d’ateliers costumes et accessoires à l’attention des animateurs (partenaires : Cie l’Homme Debout / 9 structures : la Blaiserie, le Local, l’ACSEP, Cap Sud, les 3 Cités, la Gibauderie, le CESSA, SEVE St Eloi, l’AFEV)  1 Chantier Origami ouvert aux publics + 1 animation le jour J (partenaires : Cie l’homme Debout / CSC 3 cités)  1 défilé des enfants : 285 participants avec la Cie l’Homme debout, Batucabraz, 3 cités, Cap Sud, Gibauderie, Blaiserie, Cessa de Larnay, Le local, SEVE  1 défilé le soir : 200 participants. Cie l’Homme debout, Cie Acidu, Cie ParisBénarès, Cie Remue Ménage, Batucabraz, Fanfare de l'ENSMA, Batuclan de sciences po, Fanfare de l'ENSIP, Sur 1 aire de didge, Mamagabe, AFEV Ce qui représente plus de 300 personnes impliquées dans la préparation du carnaval et 493 le jour J. Le Carnaval en chiffres :

          

9 Maisons de quartiers et associations socio-éducatives 12 associations artistiques locales et projets d’écoles 6 compagnies professionnelles 493 participants sur les défilés 18 restaurateurs 48 bénévoles 33 membres de l’organisation (tek, salariés-CA, secouristes, catering, sécu) 300 kg de confettis distribués gratuitement 1.200 verres de chocolats chaud distribués gratuitement 2.000 portions de potée distribuées gratuitement Environ 2.000 personnes

3.2.1.1 Implication des bénévoles L’aide apportée par les bénévoles est essentielle au bon déroulement de l’événement. Cette année, 40 personnes ont rejoint l’équipe organisatrice. En amont de celui-ci et ce depuis plusieurs années, des ateliers ont été mis en place, animés par la personne en service civique et alimentés par les idées et savoir-faire des bénévoles. Au fil des ans, ces ateliers « Do It Yourself » ont développé une réflexion plus artistique sur la décoration, des idées d’accessoires et de costumes…

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 24 sur 122


Dix ateliers ont eu lieu chaque mercredi et jeudi soir en février et mars. Ils ont permis à chacun de réaliser un accessoire bénévole ainsi que de la décoration et des costumes. Deux des ateliers se sont déroulés à La Maison des Etudiants dans le cadre d’un partenariat avec l’association AFEV. Cela a permis des échanges de savoirs entre les bénévoles de Poitiers Jeunes et ceux de l’AFEV. Sur le temps du Carnaval, les bénévoles ont apporté leur aide sur différents pôles : aide au service du chocolat chaud, distribution des confettis, catering, mise en place de la décoration, maquillage et accompagnement des compagnies. Pour chacune des missions un temps de transmission a eu lieu avec le référent du pôle. Par exemple : les douze maquilleuses bénévoles ont bénéficié d’une formation avec une professionnelle d’une durée de trois heures. 3.2.1.2 Un projet collectif et participatif

Comme c’est le cas depuis cinq ans, le projet a de nouveau été réfléchi et établi avec les maisons de quartiers et des associations locales socio-éducatives partenaires. Cordonné et financé par Poitiers Jeunes, le projet d’action commune sur le Carnaval du centre-ville a nécessité six réunions entre juin 2014 et avril 2015. Elles ont réuni à chaque fois une dizaine de participants. Pour l’année 2015, le projet a suivi les objectifs précédemment fixés : mixité et circulations des publics, partages de savoirs et d’idées. Le projet collectif s’est développé pour l’édition 2015 autour de cinq axes :  La mutualisation de techniques, de matériel, de frais  Un défilé des enfants  Des ateliers artistiques à destination des animateurs des centres de loisir (2x3 heures) pour qu’ils acquièrent les techniques reproductibles auprès des enfants de confection d’un accessoire commun  Un chantier public autour de la pratique de l’origami  Un atelier origami le jour du Carnaval

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 25 sur 122


Un projet commun : le défilé des enfants. Le changement de date du Carnaval a offert la possibilité de mettre en place un nouveau projet commun : un défilé des enfants sur le temps de mercredi aprèsmidi. Le défilé dont l’histoire était pour les enfants de récupérer la clé du Carnaval que l’hiver avait volé au printemps, a réuni 200 enfants. Ces derniers issus des centres de loisirs et des structures spécialisées telles que le CESSA qui se sont mis à la poursuite de cette clé à partir de 15h. Ils ont été accompagnés par deux échassiers représentant les deux saisons et de la batucada « batukabraz ». A la fin, les enfants ont chanté une chanson préalablement appris pour laisser le printemps reprendre la clé. A la suite, un chocolat chaud a été offert à tous. Un temps d’apprentissage et d’échange : les ateliers de confection Les ateliers de confection à destinations des animateurs mobilisent les équipes autour de technique transmises par des artistes professionnels. Encadrés comme l’an passé par la Compagnie l’homme debout, les participants ont pu réaliser plusieurs déclinaisons d’accessoires : mobiles oiseaux, accessoires ailés… La participation à ces ateliers a été en nette augmentation avec 27 personnes de 9 structures différentes (la Blaiserie, le Local, l’ACSEP, Cap Sud, les 3 Cités, la Gibauderie, le CESSA, SEVE St Eloi, l’AFEV) soit 55% de participation supplémentaire par rapport à l’année précédente. Ils se sont déroulés les 15 et 16 janvier au CESSA. Ces temps ont permis à chacun d’apprendre de nouvelles techniques déclinables avec les enfants afin de réaliser costumes et accessoires pour le défilé. Un chantier public autour de l’origami Un après-midi autour de la pratique de l’origami a été réalisé le mercredi 4 mars de 14h à 18h. Co-animé par la Compagnie l’homme debout et un bénévole du CSC 3 cités, il a réuni 10 personnes. Les participants ont fabriqué des oiseaux géants en papier, destinés à décorer la place du Maréchal Leclerc le jour du Carnaval. Le jour du Carnaval, le public pouvait également réaliser un oiseau, et y inscrire un cauchemar destiné à être brûlé avec le bonhomme Carnaval.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 26 sur 122


Un début de mutualisation Impulsés par Poitiers Jeunes, d’autres projets de mutualisation ont été menés :  mutualisation de frais de route sur une formation maquillage avec les 3 cités ;  mutualisation de frais de flyers pour une diffusion sur le marché des Couronneries avec MJC Aliéanor d’Aquitaine ;  mutualisation des commandes de tissus ;  temps d’ateliers entre l’AFEV et les bénévoles de Poitiers Jeunes ;  temps d’ateliers ouverts à tous aux 3 cités ;  page internet sur les différents carnavals dans les quartiers

L’espace costumerie et de maquillage. Pour la troisième année consécutive, des élèves du BTS Economie Social et Familial se sont vus confier la mise en place du projet costumerie et maquillage. Ils ont créé avec deux artistes de la compagnie l’Homme debout des costumes et des éléments de décoration. Les costumes étaient en libre-service pour le public, et celui-ci pouvait également se faire maquiller gratuitement. Les ateliers de confection ont eu lieu du du 2 au 19 février, à raison de deux demi-journées par semaine.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 27 sur 122


3.2.2 La 20ème édition du festival Les Expressifs La 20ème édition des Expressifs s’est tenue du jeudi 1 er octobre au dimanche 4 octobre 2015 en centre-ville de Poitiers. En quelques chiffres : 25.000 spectateurs ; 163 représentations, soit 20% en plus qu’en 2014 - (5 annulations pour cause de pluie et 2 annulations par les compagnies) ; 406 artistes, soit 27% de plus qu’en 2014 ; 86 groupes ou compagnies, soit 20 % en plus qu’en 2014 ; 44 % de spectacles professionnels ; 77 % des spectacles issus de la région ; 107 bénévoles ; 1 projet artistique participatif ; 1 salon de libre expression et 1 projet handi-responsable incluant 11 associations et 1 compagnie de rue. Cet anniversaire a été l’occasion de réaffirmer les valeurs d’éducation populaire de l’association, de favoriser l’esprit critique et l’expression, et développer les liens entre les artistes, le territoire et les habitants. Le thème transversal développé lors de cette édition était la censure. A l’heure où la société se questionne sur le vivre ensemble, le festival a voulu, par la forte mobilisation des membres du conseil d’administration, remettre le débat sur la place publique. Ainsi, la liberté d’expression a été au cœur du festival avec un salon de rédaction en lien avec un espace fanzine proposé par la Fanzinothèque, partenaire des premières heures; des débats dans l’espace public menées par des associations ; un concours artistique « la censure et vous » ; des poésies dans la rue suite à des ateliers d’écriture… La programmation n’était pas en reste, proposant au public des spectacles qui traitent de sujets qui font débat: la question de la justice, de la marginalité, de la guerre, ou de la place du citoyen dans la société… sous forme de chroniques du quotidien dérangeantes, grinçantes, désopilantes pour le plaisir de tous, toujours accompagnées de propositions sensibles, poétiques, insolites, propres à développer l’imaginaire et la conscience de nos concitoyens. Pour cette 20ème édition, Poitiers Jeunes a choisi de faire revenir des spectacles, des artistes liés à son histoire. Les chroniques de « Zoé Débarque » par Vanessa Karton ont conté l’évolution du festival, Didier Super est revenu avec sa nouvelle comédie musicale, la compagnie Carnages production, soutenue par l’association dès Cie CIA - spectacle inaugural « 1789 » « Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 28 sur 122


ses débuts, était présente avec deux spectacles, tout comme la compagnie Le Nom du titre. Néanmoins, le festival n’a pas failli à son axe d’aide à la création. Ainsi 18 spectacles professionnels sur les 31 présents ont été soutenus, soit 42%. Et sur l’ensemble des prestations professionnels et amateurs, cela représente 87% de créations 2014-2015. Le festival reste un espace d’expérimentation pour les projets professionnels et amateurs. La gratuité des spectacles et leur accessibilité sont les axes fondateurs du festival. A ce titre, les conditions d’accueil du public sur les lieux de spectacles se sont améliorées pour faciliter la rencontre entre citoyens et projets artistiques. Et les spectacles en déambulation ont animé le territoire du festival. 3.2.2.1 Un festival au cœur de la ville de Poitiers Le festival occupe le centre-ville piéton, utilisant places, cours, rues, squares comme décors de spectacles. 27 sites ou lieux ont été investis par des installations mêlant scènes musicales et extérieurs rue. Le territoire est au service de l’artistique, et vice-versa. Chaque année, les lieux opèrent des mutations pour intégrer les nouvelles propositions dans l’espace public. Les six spectacles en déambulation et le projet plastique ont invité le public à percevoir la ville autrement.

Le projet d’installations en rubalise a été pensé avec l’artiste Aurélien Nadaud pour créer un lien visuel sur tout le territoire du festival, invitant le public à se questionner sur la notion d’interdit.

Abribus selon Aurélien Nadaud

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 29 sur 122


3.2.2.2 La programmation en chiffres Une programmation pluridisciplinaire Le festival offre une programmation pluridisciplinaire avec une prédominance musiques et arts de rue. Sont représentés tous les styles musicaux, du traditionnel au grindcore, du hip-hop aux musiques du monde, du théâtre de rue, du mime, du conte, de la danse, des installations performances, expositions plastiques… Cette diversité de propositions est activée par les partenariats locaux et régionaux, les candidatures des projets amateurs et la prospection des compagnies professionnelles. Si les statistiques indiquent un équilibre d’année en année sur les différentes disciplines présentées, les projets tels que Poitiers Presse Plus que Papier et le projet de manifestation handi-responsable, ont développé des propositions interactives comme des ateliers, des installations et des performances. Cela concourt à la volonté de l’association de permettre au public de s’investir dans le festival.

Répartition par genre artistique des 86 groupes ou Cies Perf/ install/ atelier 22%

Musique 38%

Danse 8%

Conte 6% Théâtre Les propositions reflètent les nouvelles de Rue tendances artistiques dans le spectacle 26% vivant, par le soutien aux pratiques amateurs, aux jeunes compagnies et artistes, et aux compagnies expérimentées. A l’heure où les compagnies de rue transmettent un répertoire, les plus jeunes explorent des nouveaux sentiers, bousculant les frontières entre les disciplines.

Une prédominance régionale Evolution de l'origine géographique des 86 groupes ou Cies 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 2010 2011 2012 2013 2014 2015 Régional Nationale International

Une première scène pour certains, champs d’expérimentation pour des créations semiprofessionnelles et professionnelles, le festival est un soutien à la dynamique artistique locale et régionale.

Depuis 2012, entre 75 et 80% de la programmation est régionale

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 30 sur 122


Depuis les premières soirées Face B, la programmation s’ouvre à des groupes émergents régionaux. Le travail de défricheur de talents a été effectué avec l’appui d’un réseau des structures régionales d’accompagnement. Il est à noter que la programmation est attentive aux créations professionnelles régionales. Ainsi, certains spectacles ont pu être programmés grâce à l’aide à la diffusion ou à des choix de pré-achat, ce qui a eu pour conséquence le maintien d’un nombre constant de propositions professionnelles.

Pré-achat / Cie la Baleine Cargo

Nature des conventions et emploi artistique

Répartition des 86 propositions par nature de convention en 2015 Partenari at 12%

Contrat de cession 30%

Conventi on pdp 56%

Cachets 2%

32% des compagnies programmées sont professionnelles, et donc rémunérées. Elles représentent pourtant 44% de l’ensemble des représentations du festival. En effet, les compagnies professionnelles programmées jouent entre 2 et 3 fois selon la nature du spectacle. Cette fréquence permet non seulement la mécanique bien connue du « bouche à oreilles », qui fonctionne très bien sur le festival, mais aussi l’expérimentation du spectacle dans des conditions de jeu et d’environnements différents.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 31 sur 122


3.2.2.3 Soutien à la création artistique professionnelle Le festival a toujours soutenu la création artistique, tant par la découverte de jeunes compagnies, que par le suivi des nouveaux spectacles proposés par des compagnies expérimentées. En effet, sur les 31 spectacles professionnels programmés, 18 sont des créations 2014-2015, dont 10 sont issues du Poitou-Charentes.

Cie Madam’ Kanibal – Anatomik Poitiers Jeunes met en place une politique de préachat, soutien qui peut également se décliner sur le temps du festival comme lieu d’expérimentation pour des créations en cours ou in situ. C’est également un travail de réseau auprès d’opérateurs culturels régionaux (CNAR PC, Zo Prod, festivals régionaux…) et nationaux qui permet d’être au cœur de l’actualité. Et la volonté d’une programmation tardive (fin juillet) favorise le choix de spectacles fraîchement sortis et nécessitant une exploitation avant la période d’hiver. Le développement de partenariats soit sous forme de co-production, soit d’aide à la diffusion ou autres favorise le soutien à la création. Ainsi, nous pouvons lister six projets construits avec des partenaires :  La Cie A.lter S.essio / coproduction avec le lieu Multiple de l’Espace Mendès France ;  La Cie Ayoun / en lien avec l’Association un Hôpital Pour les Enfants ;  La performeuse Anna Byskov et l’artiste musical Ricky Hollywood / aidés à la diffusion à l’issu des temps de résidence au Confort Moderne ;  Le Projet CEPIT (Cycle d’Enseignement Professionnel Initial Théâtral), permettant la diffusion de 2 projets étudiants amateur en lien avec le CNAR, le Conservatoire de Poitiers et les 2 Cies professionnelles (CIA et Garniouze) ;  Et deux partenariats musicaux avec l’association Djahkooloo et l’association Technogramma, par des aides à la professionnalisation. Par ailleurs, la politique de préachat affirme la volonté de l’association de soutenir des créations avant leur sortie dans les réseaux professionnels. Ce dispositif a concerné, cette année, quatre projets : Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 32 sur 122


   

La Cie Baleine-cargo et leur spectacle « 10 000 pas sans amour » Joe Sature et ses joyeux osselets pour leur spectacle « Autorisation de Sortie » La Cie Pernette, avec « La figure du gisant » La Cie Raoul Lambert pour leur spectacle « Titre définitif* (*titre provisoire) »

De plus, l’association soutient le travail de jeunes compagnies cherchant un terrain d’expérimentation. Cette aide consiste à acheter des spectacles en cours de création. Ce fut le cas pour sept projets :  La Cie de Poitiers Tintin la Riflette / 1 aide à la diffusion de leur nouveau spectacle et mise en relation avec la Cie Carnage pour un regard extérieur ;  Le groupe de musique de Poitiers Myüt avec sa première représentation officielle / 1 aide à la création lumière ;  La Cie de Poitiers Et si pour l’installation-performance « Tu me marques » / 1 terrain d’expérimentation de temps de jeu et d’ateliers ;  La Cie Madam’ Kanibal (anciennement Makadam Kanibal), arrivée récemment sur Poitiers / 1 aide à diffusion ;  La Cie de Poitiers Arlette Moreau / ses 1ers tests en public de leurs impromptus intitulés « Arlette aux Champignons ». Poitiers jeunes défend leur travail en dehors des frontières de la région ;  La compagnie Cirque Rouage, avec le spectacle « Om taf » / 1 aide à la diffusion suite à la reprise de rôle (temps de répétition).

Cie Cirque Rouage La Cie de Poitiers Impromptu, « Le Derrick – L’Amour et la violence » / 1 aide à la diffusion de leur nouvelle création (annulée en 2014 pour cause de pluie) ;

3.2.2.4 Soutien à la création émergente amateur Les Expressifs sont aussi un tremplin pour tous les projets amateurs ou en voie de professionnalisation, soutenus et conseillés tout au long de l’année. Pour certains, le festival constitue le premier temps fort dans leur parcours, véritable aboutissement visible et palpable du travail de pépinière mené par l’association. Les artistes porteurs de projets sont ainsi vus du plus grand nombre : public et professionnels réunis. En amont du festival, ils sont soutenus par le biais de conseils (méthodologie, aide à la communication, formations, stratégie de développement,…). Dans le domaine du spectacle vivant, 4 chorégraphies de compagnies amateurs ont trouvé un public nombreux et ont testé, pour certains, leur première représentation dans l’espace public. Dans la lignée de la programmation professionnelle participative, certains de ces jeunes plasticiens ont cherché à rendre leur projet interactif avec le public. C’est le cas, par exemple, du projet « Les enveloppes Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 33 sur 122


voyageuses », où chaque participant est invité à déposer une enveloppe timbrée à son attention, qu’un autre lui enverra en provenance (qui sait ?!) de l’autre bout du monde… une invitation au voyage ! « Colore-moi, colore-toi » est également un atelier ouvert à tous, dans le but de customiser des sculptures par le biais de coloriage en peinture. Au-delà du projet purement culturel, le festival vise à se faire écho de sujets citoyens ou sociaux : l’association « La Gibbeuse » a présenté son projet autour de la permaculture, sous la forme d’une exposition, d’ateliers de fabrication de produits et de construction en bois. Enfin, le « Collectif Parlement Libre des Jeunes » a profité de l’espace d’expression qui leur était offert avec une animation « Porteurs de parole ». L’idée était d’interpeler les passants sur l’impact que peuvent avoir les citoyens sur les décisions publiques. 22 groupes amateurs issus de la Région Poitou-Charentes ont pu jouer sur 3 scènes amplifiées, et dans 2 bars partenaires. Pour la plupart d’entre eux, c’est leur premier contact avec un environnement professionnel (une équipe technique professionnelle à leur écoute, un temps de balance, de montage et de démontage cadré et un set de 45 mn) et une première approche avec leur nouveau public. Suite aux diagnostics effectués lors de rendez-vous d’accompagnement avec des groupes locaux, Poitiers Jeunes a mis en place des actions répondant à leurs besoins de mise en réseau, diffusion et promotion. Un comité de programmation élargi La programmation se veut le reflet de la scène locale, et nécessite une expertise dans les Musiques Actuelles, notamment le rock et ses extrêmes. Dans la continuité de l’année précédente, le lien avec Radio Pulsar a été maintenu et le réseau du PRMA (Pôle Régional des Musiques Actuelles) a également été sollicité. Enfin, pour répondre aux grands axes de travail de Poitiers Jeunes, une jeune bénévole a été impliquée dans le comité d’écoute. Les Express Cafés Depuis 2011, Poitiers Jeunes organise des temps de débats sur des sujets concernant les musiques actuelles, et le spectacle vivant. Les Express Cafés sont co-élaborés avec différents partenaires, qui apportent leur concours pour le contenu, le choix des intervenants et la modération.

Express café 1 - Speedmeeting au CRIJ

Afin de répondre au mieux aux attentes du public, une formule « speed meeting » a été testée pour la 1ère année. 3 ateliers simultanés sont été proposés aux musiciens amateurs sur les thématiques suivantes : développer sa visibilité auprès de médias Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 34 sur 122


locaux / trouver les lieux de ses premiers concerts / préparer l’enregistrement et la sortie de son EP. La soirée a permis aux participants de développer leur réseau dans un esprit convivial et dynamique. Ces temps de rencontres, mis en place au CRIJ de Poitiers, ont mobilisé une trentaine de personnes, et une dizaine d’intervenants sur les thématiques suivantes :

Date

Thématique

Jeudi 1er octobre

Speed meeting « Je lance mon projet musical »

Samedi 3 octobre

« Transmission dans les arts de la rue »

Partenaires Pôle Régional des Musiques Actuelles et MIR 86 CNAR en PoitouCharentes et Conservatoire de Poitiers

La compilation du festival Afin de valoriser les groupes de musique amateurs, Poitiers Jeunes a initié depuis 2012 une compilation numérique réunissant 21 groupes amateurs issus du Poitou Charentes et 2 groupes étrangers. L’audience de la page internet a démontré que cette action a encore trouvé des oreilles attentives et nombreuses. Fidèle à l’objectif de décloisonnement des genres artistiques, cette compilation a permis au public de découvrir des groupes dans des styles tels que rock, acid, pop, transe, traditionnel, grindcore, rap… Cette compilation a été diffusée en amont du festival aux radios associatives régionales, afin de promouvoir la scène locale. 3.2.2.5 Art - Citoyen Une des particularités du festival est de faire du public un acteur majeur des spectacles, de le faire passer du statut de spectateur à celui d’acteur. C’est à partir de cette volonté que sont imaginés des projets artistiques participatifs. Projets participatifs Chaque année Poitiers Jeunes offre la possibilité aux habitants qui le souhaitent de devenir « habitant acteur ». Etre habitant acteur, c’est plonger au cœur de la création, découvrir une compagnie, mais aussi sa ville d’une nouvelle manière.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 35 sur 122


Cette édition anniversaire a été l’occasion de voir se jouer 4 projets participatifs :  Projet de la Cie Arlette Moreau Cette toute jeune compagnie poitevine a expérimenté, pour la première fois, son projet « Les Téléphones ». Ce projet, issu du théâtre d’intervention et de l’invisible, mêle l’improvisation et la performance. Il a réuni 11 participants. Un temps de répétition a été organisé en amont sur une durée de 2 heures. L’intervention en public a duré une heure, le vendredi soir. Dans un mouvement orchestré par la compagnie, les onze participants, accompagnés des cinq comédiens de la compagnie, ont utilisé la rue et ses imprévus comme terrain de jeu. L’intervention a questionné les passants, créant l’effet escompté par la compagnie.  Poitiers Presse Plus que Papier A l'heure où l'expression libre est questionnée, l’idée de ce clin d’œil à Poitiers Presse Papier a été de laisser la parole au public dans la continuité des expériences des éditions al précédentes. Aussi, sur la place M Leclerc, l’espace Poitiers Presse Plus que Papier s’est composé d’un salon et d’un bus envahis de crayons, papier, journaux et ciseaux ; un espace ouvert de rencontre, de discussion où chacun a pu dire, écrire, mimer, dessiner, coller sa pensée, son expression, ses mots. Mené par des membres investis du Conseil d’Administration de l’association, le projet s'est enrichi de propositions artistiques et participatives de trois porteurs de projets, d'une proposition artistique professionnelle, ainsi que de trois projets et de deux ateliers proposés par des partenaires.

L’équipe du collectif recueille les réactions du public

Constamment habité et en création, entre incitation à la participation et libre expression, ce lieu s'est inscrit comme un point de repère, au même titre que l'accueil. Le public est venu régulièrement jeter un coup d'œil, poser un coup de crayon ou réaliser son badge. Des différents ateliers sur les 4 jours est né un fanzine.  Jam session internationale L’organisation de cette soirée a été entièrement conçue et animée par des porteurs de projets qui ont été soutenus les années passées par Poitiers Jeunes : les groupes de musique The Small[yet], The Last of the Meheecans, Starving woodchucks et Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 36 sur 122


Il.i.a. L’idée de la Jam session était de réunir des musiciens de tous horizons et permettre l’échange avec les musiciens allemands et anglais. Au total une cinquantaine de musiciens se sont relayés sur la scène dédiée du bar le Petit Cabaret, pour finir par un dance floor animé par un DJ poitevin. Ce type d’échange où les conditions techniques sont réunies, où l’animateur fait en sorte de rythmer la soirée, permet des nouvelles collaborations et favorise la dynamique de réseau.  Chroniques de Radio Pulsar La radio installée dans le bus de la Blaiserie a permis à des spectateurs de participer à des chroniques en lien avec la thématique de la censure. Un festival écoresponsable Comme toute manifestation rassemblant un public important, les festivals occasionnent de nombreux impacts sur l’environnement : production de déchets, pollution liée au transport, consommation d’eau et d’énergie,… Le festival Les Expressifs s’est donc engagé depuis 2005 dans la mise en place d’actions concrètes visant à réduire ces impacts et à sensibiliser le public. Accompagné par la Région Poitou-Charentes (Fonds Régional d’Excellence Environnementale), le festival est détenteur du logo « éco-manifestations PoitouCharentes ». Cette labellisation, gage d’un événement responsable, incite à respecter un ensemble cohérent de critères environnementaux définis autour de 5 thèmes : la communication éco-responsable, le transport éco-responsable, les politiques d'achats, de choix des équipements et des prestations, la maîtrise des consommations et la gestion des déchets, la sensibilisation à l'environnement. Des mesures simples et pérennes ont été mises en place, nous pouvons citer, entre autres:  Tri des déchets sur les différents sites ;  Utilisation de gobelets consignés pour limiter les déchets ;  Utilisation d’un lave-vaisselle à économie d’eau pour le nettoyage des gobelets ;  Utilisation de vaisselle lavable pour la restauration de l’organisation ;  Vente de produits locaux aux pôles restauration et buvette pour favoriser les circuits courts ;  Mise à disposition du public de toilettes sèches non chimiques (dont certaines pour les personnes à mobilité réduite) ;  Aménagement des espaces accueil avec du mobilier récupéré lors de la grande braderie d’Emmaüs de septembre ;  Limitation des supports de communication papier, au profit des supports numériques ;  Travail avec des imprimeurs locaux labélisés –ou en cours de labellisation imprim’vert ;  Elaboration de parchemins en fer réutilisables d’une année sur l’autre, pour affichage des programmes journaliers sur le festival ;  Utilisation de deux véhicules électriques mis à disposition par la Région Poitou-Charentes pour le ravitaillement des points de vente, loges, etc. ; Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 37 sur 122


Incitation au co-voiturage et à l’utilisation des transports en commun ; Prêt de vélos pour les déplacements des bénévoles ; Utilisation d’un système d’autopartage ; Choix des prestataires de la restauration publique en fonction des produits proposés : produits biologiques et/ou locaux ;  Et tout nouveau en 2015, inscription du festival dans la liste des manifestations bénéficiant de l’opération « Votre festival préféré pour 10€ l’aller-retour », organisée par la Région Poitou-Charentes.    

3.2.2.6 Projet handi responsable Engagée dans l’accessibilité de ses événements depuis de nombreuses années, l’association a souhaité aller plus loin cette année en insufflant, pour cette vingtième édition, le lancement d’une véritable démarche handi responsable. Cette démarche, dont le projet moteur a été le spectacle Mission Roosevelt de la compagnie Tony Clifton Circus, s’est coconstruite avec des partenaires locaux spécialisés porteurs de différentes actions pendant le festival. Le projet en quelques chiffres :       

2 spectacles joués par des personnes en situation de handicap ; 2 projets participatifs ; 4 projets de sensibilisation ; 4 actions renforçant l’accessibilité de l’évènement au public handicap ; 6 bénévoles intégrés à l’équipe de bénévoles ; 975 spectateurs et participants ; 11% des 163 représentations.

La genèse du projet: En janvier 2015, Poitiers Jeunes a initié, avec le concours du Service Solidarité et Cohésion locale de la Ville (organisateur du festival Les Accessifs) un temps de rencontre associant des acteurs locaux spécialisés dans le domaine du handicap et la Cie professionnelle Tony Clifton. Cette rencontre a permis de lancer une réflexion globale quant à la démarche à suivre. En juin 2015, l’association a lancé un appel à candidature pour projets artistiques amateurs. Chaque partenaire a tenu un rendez-vous individuel avec la médiatrice culturelle de Poitiers Jeunes et un suivi personnalisé a été effectué afin de définir conjointement les actions à proposer au public. En amont comme sur le temps de la manifestation, les salariés et bénévoles de chaque structure se sont activement mobilisés en donnant de leur temps, apportant un véritable élan à la démarche. Considérée comme innovante par l’ensemble des participants, la démarche a bénéficié d’une communication spécifique (ex. une conférence de presse dédiée). Les propositions des partenaires se sont déclinées sous deux axes : Le handicap à travers la ville Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 38 sur 122


 5 représentations du spectacle Mission Roosevelt de la Cie professionnelle associée Tony Clifton Circus ;  3 après-midi de sensibilisation au maniement du fauteuil roulant par l’association GIHP* ;  4 ballades ludiques et sensorielles yeux bandés avec la mobilisation des commerçants du centre-ville par l’association ARMMELLHISCA* ;  1 pièce de théâtre « Tom dans les étoiles » de l’association ALEPA* ;  3 après-midi avec Les cabines d’écoute de témoignage de la Cie professionnelle Et si. Les spectacles joués par des personnes en situation de handicap  1 représentation du spectacle Ostinato, mélangeant personnes des personnes sourdes et des personnes entendantes de l’association ADRAS* ;  1 concert du groupe Astuces incluant des personnes en situation de handicap mentales, et d’autres personnes valides. Les moyens du projet : Un accueil et un renforcement de l’accessibilité  5 bénévoles en situation de handicap et accompagnés par le SAVS de L’APF 86 intégrés à l’équipe de bénévoles ;  7 heures d’accueil en langue des signes par l’association INTER’SIGNES ;  1 vidéo présentant Les Expressifs en Langue des Signes Française disponible en amont sur le site internet du festival et à l’accueil réalisée par l’association INTER’SIGNES ;  3 pictogrammes dédiés au public sourd et malentendant intégrés sur le programme papier du festival via l’association INTER’SIGNES ;  15 mallettes de pictogrammes mise à disposition pour que les personnes en situation du handicap mentale découvrent Les Expressifs réalisées par l’ALEPA ;  6 emplacements PMR réservés sur les lieux de jeux ;  L’accessibilité aux différents lieux du festival (toilettes sèches, accueil…). Un apport logistique et technique de structures locales  15 fauteuils roulants prêtés par l’entreprise Harmonie Médicale ;  5 fauteuils roulants prêtés par l’association ASSHAV* ;  1 écran vidéo et des ordinateurs mis à disposition par la Scoop La bootique des Ateliers du Bocage. Pendant la durée de l’événement, le public a répondu présent aux rendez-vous donnés. Curieux, surpris et souvent conquis, les spectateurs ont eu l’occasion de s’exprimer et échanger sur leur expérience vécue. Force est de constater que cette démarche, fruit d’un investissement collectif important, a atteint son objectif de départ. Une démarche que le collectif souhaite pérenne sur la manifestation pour que chaque personne en situation de handicap soit, au même titre que tous les autres publics, inclue de manière naturelle et ce à tous niveaux du festival. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 39 sur 122


Un temps de bilan et de perspectives a eu lieu avec les partenaires le 27 octobre pour envisager l’édition 2016 du festival.

Liste des sigles ADRAS : Association pour le Développement des Rencontres Artistiques ALEPA : Activités et Loisirs Éducatifs pour Personnes avec Autisme ASSHAV : Association Sportive Sociale des Handicapés et Adhérents valides ARMMELHISCA : Association de Rencontre pour la Musique, lamusicothérapie, l’Environnement, le Loisir, le Handicap, l’Information, le Sensoriel, la Culture et l’Animation GIHP : Groupement pour l’Insertion des personnes Handicapés Physiques SAVS de l’APF 86 :Service d’Acc. à la Vie Active de l’Association des Paralysés de France.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 40 sur 122


3.3 LA RECHERCHE ACTION EN PARTENARIAT La recherche-action en partenariat se définit comme une expérimentation associant différents participants au sein d’un travail collaboratif : une idée est mise en pratique et testée. Si les différents bilans qui peuvent être tirés de la recherche-action s’avèrent positifs, celle-ci peut alors se transformer en activité à part entière. Les recherches-action mises en place ces dernières années ont permis entre autres de tester les soirées « Face B », les formations « Sois Jeune et forme-toi ! » et « les Express Cafés » sur les Expressifs. Ces actions font désormais partie des activités récurrentes de Poitiers Jeunes.

3.3.1 Démarche handi-responsable La démarche handi-responsable ((cf. paragraphe 3.2.2.6) s’est développée sur trois niveaux : insertion, sensibilisation, création artistique. Le lancement dans une démarche co-construite était une première étape, et le bilan avec les partenaires doit permettre d’améliorer les actions proposées. Pour la prochaine édition du festival Les Expressifs, le défi sera de reconduire et pérenniser les actions mises en place. La collaboration sur tous ces niveaux nous a permis de travailler avec des associations très diverses. Certaines se sont d’ailleurs rapprocher à l’issu du festival pour de futures créations collectives. En effet, l’association ADRAS (chorégraphie danse avec personnes sourdes et entendandes) et ASTUCES (orchestre avec des jeunes en situation de handicap mental) échangent sur une nouvelle création. Poitiers jeunes soutient cette démarche. Les parcours sensoriels entrepris par l’association Armmelisca prendront une forme nouvelle en s’appuyant sur les ressources inexploitées de la ville. L’association Intersignes sera à nouveau conviée pour réaliser des vidéos explicatives, assurer une permanence en langue des signes à l’accueil et poursuivre son expertise à nos côtés. L’intégration de bénévoles handicapés se poursuivra en lien avec l’association SAVS. Tout comme l’accessibilité renforcée (marquage au sol et signalétique) des sites, fera l’objet d’une réflexion avec ces nouveaux partenaires. La démarche lancée à l’occasion des 20 ans du festival s’est développée sur plusieurs axes : l’insertion, la sensibilisation et la création artistique. Le lancement dans une démarche co-construite était une première. Le bilan avec les partenaires a permis de faire un premier retour commun des actions menées et de tracer des perspectives pour les années futures. Pour l’édition 2016 et les éditions suivantes, le souhait est de poursuivre l’action en filigrane au sein du festival et ce avec les partenaires. Cette année, la réflexion se poursuit autour des projets menés et de nouvelles propositions. Le festival offre un terrain d’expérimentation pour réaliser des projets originaux et ambitieux sur les questions de handicap. Un terrain d’expérimentation qui pourrait donner lieu à la création d’un collectif de réflexion sur ce sujet.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 41 sur 122


Plusieurs axes sont envisagés à la suite du bilan: La sensibilisation et la communication  Création collective de deux structures ADRAS (danse intégrant des personnes en situation de handicap) et ASTUCES (groupe de musique avec des personnes en situation de handicap)  Elaboration par l’association ARMMELHISCA de nouveaux parcours sensoriels s’appuyant sur des ressources inexploitées de la ville.  Sensibilisation des bénévoles de POITIERS JEUNES à l’accueil du public en Langue Des Signes avec l’association Inter’signes L’accessibilité et l’insertion  Réalisation de vidéos explicative en LSF, accueil en LSF et expertise proposés par Inter’signes  Approfondissement du travail avec l’ALEPA sur un parcours adapté aux handicapés le temps du festival grâce à la festi’valise  Poursuite de l’intégration de personnes en situation de handicap en lien avec le SAVS  Travail renforcé sur l’accessibilité (marque au sol et signalétique) des différents sites en réflexion avec les partenaires Pour mener à bien toutes ces actions, des partenaires logistiques pourront être conviés à participer. Toutes les actions portées dans le cadre de cette action globale bénéficieront au même titre que le artistes amateurs accompagnée sur le festival d’un accompagnement personnalisé et un soutien à la mise en œuvre du projet.

3.3.2 Lien entre étudiants et professionnels des arts de la rue. A l’occasion des Expressifs, Poitiers Jeunes a ouvert de nouveaux chantiers favorisant la rencontre et l’approche créative entre amateurs et professionnels. 20 ans d’implication aux côtés d’artistes art de la rue émergents, de diffusion de spectacles en création, a permis d’acquérir une expertise de l’évolution des arts de la rue tant local, régional et national. Pour autant, le théâtre de rue ne parvient pas à rentrer dans les cycles d’enseignement théâtral tant dans les ateliers théâtre dispensés dans les Maisons de Quartiers, que l’Université et le Conservatoire. Les objectifs de l’action  Favoriser le lien entre les apprentis professionnels et les professionnels ;  Inscrire les arts de la rue dans le cursus théâtral de l’enseignement ;  Diffuser les projets / création in situ des apprentis professionnels dans le cadre d’une manifestation d’envergure reconnue d’intérêt régional. 1ère étape : la formation En 2015, le Conservatoire y remédie en initiant avec le soutien du CNAR des stages arts de la rue dans le cursus CEPIT (Cycle d’Enseignement Professionnel Initial Théâtral). Trois intervenants professionnels : Fred Michelet (CIA), Christophe Lafargue (Garniouze) et Françoise Guillaumond (Baleine-Cargo) interviennent chacun 1 semaine pour proposer aux élèves un travail de création autour de textes choisis et d’intervention dans l’espace public. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 42 sur 122


Ce travail faisant écho à leurs premières prestations au festival « Ecoutez-Voir » a fait l’objet de nouveaux temps de formation pour intégrer les élèves de la nouvelle promotion CEPIT. Deux projets ont été programmés :  INSOUMIS ! Extraits de textes de Howard Barker, Denis Kelly, William Shakespeare, Samuel Gallet, Dario Fo… dont se sont emparés les élèves du Conservatoire. Mise en scène de Frédéric Michelet.  LE COEUR POPULAIRE, Autour de ce recueil de poésies publié en 1914, Garniouze continue d’explorer avec les comédiens du Conservatoire la langue verte et la dimension contemporaine de Jehan Rictus. Les partenaires : Conservatoire de Poitiers : Jean-Pierre Berthomier (responsable pédagogique théâtre), CNAR du Poitou Charentes : Bruno de Beaufort (directeur CNAR) 2ème étape : la diffusion des projets des élèves et ceux des intervenants professionnels 11 élèves ont ainsi participé à cette nouvelle étape d’apprentissage et de diffusion. Deux représentations ont été programmées le vendredi 2 octobre 2015. Par ailleurs, afin de permettre aux élèves de connaitre les productions professionnelles de leurs intervenants, ont été programmées les spectacles :  10.000 pas sans amour de la compagnie Baleine Cargo  Rictus de la compagnie Garniouze  1789 de la compagnie CIA 3ème étape : l’échange d’expériences Un temps d’échange a été organisé pour faire le bilan de cette expérience et aborder la question de la transmission dans les arts de la rue. Cet Express Café a été organisé le samedi 3/10 au CRIJ à 11h. Les initiateurs, intervenants et acteurs du projet ont débattu sur la transmission des arts de la rue. 20 ans que le festival les Expressifs existe, 20 ans d’intervention dans l’espace public et un constat : les arts de la rue trouvent encore timidement leur place dans des filières tant professionnelles qu’amateurs et tant universitaires que scolaires. Comment ouvrir le champ de la transmission et de la sensibilisation des arts de la rue ? L’express Café a mis en avant les initiatives existantes et les spécificités d’un travail dans l’espace public.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 43 sur 122


4 LA GESTION BUDGETAIRE

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 44 sur 122


Le bilan et le compte de résultat normalisés et détaillés sont présentés dans l’annexe 6.4 Rapport du Commissaire aux comptes - KPMG. Il est toutefois possible de résumer le compte de résultat 2015 comme suit : Dépenses

60. Achats

Total Euros

20 624,37

61. Services extérieurs 62. Autres services extérieurs 63. Impôts et taxes 65. Autres ch. de gestion courante 66. Charges financières

Ville de Poitiers

417 664,00

Dép. de la Vienne - Culture et handicap

6 500,00

70 439,14

Région PC - FIR, Agenda 22, formation

74 000,00

257 802,43

Grand Poitiers - Agence des Temps

8 282,06

8 663,86

Ministère Jeunesses et Sport (FONJEP)

7 107,00

0,00

Dir. Rég. Jeun. Sports et Cohésion Soc

1 500,00 3 500,00

1 937,04

Société d'auteur – SACEM

68. Dotations aux amo. et eng. à réaliser

1 498,98

Recettes propres

Solde exercice 2015

0,00

Ministère de l'emploi (CUI/CAE)

67. Charges exceptionnelles

TOTAL

Total Euros

182 396,47 3 527,58

64. Charges de personnel

Recettes

546 889,87

24 829,99

Produits exceptionnels

2 853,62

TOTAL

546 236,67

-653,20

Pour la première année depuis cinq ans, Poitiers Jeunes termine l’année 2015 avec un résultat très légèrement négatif de – 653,20 Euros. Ce résultat, en comparaison avec le budget prévisionnel qu’avait validé le Conseil d’Administration du 22 janvier 2015, a été rendu possible par l’effet conjugué de compensation de dépenses sur les différentes activités et de recettes non attendues sur l’exercice :  Au niveau des dépenses, l’essentiel est constitué :  d’une légère sous-consommation (entre 1 et 5 % du budget analytique) des activités « Aide aux projets » et « Carnaval » ;  de petites économies faites sur les frais généraux ;  d’un dépassement conséquent sur le festival les Expressifs principalement lié aux activités programmées dans le cadre du projet « handicap spécial 20 ans ».  Au niveau des recettes, l’essentiel est constitué :  De recettes exceptionnelles comme la prolongation non attendue d’une aide de l’état à l’emploi, des recettes propres plus importantes que prévues (adhésions, dons, vente de gobelets et remboursement de charges de 2011 à 2013) ;  Qui se compensent avec quelques recettes non obtenues sur les Expressifs (soutien moins important qu’imaginé sur le projet « handicap spécial 20 ans », SACEM inférieure au montant prévu, recettes de bar légèrement inférieures à celles projetées au budget et subvention DRAC non sollicitée). Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 45 sur 122


Le volume d’activité globale a augmenté de +5,21 % (546.889,87 en 2015 contre 519.817,61 Euros en 2014). La ventilation des dépenses par activité ne laisse apparaitre que peu de changements significatifs :

Répartition des dépenses 2014 par activité

Répartition des dépenses 2015 par activité

Fonctionne ment 17%

Fonctionne ment 16%

Aide aux projets 12%

Aide aux projets 12%

Expressifs 54%

Expressifs 55% Carnaval 17%

Carnaval 17%

L’activité évènementielle reste la plus importante en terme de dépenses, mais n’oublions pas, et la feuille de route 2015-2018 adoptée début 2015 l’affirme clairement, que l’aide aux initiatives et aux projets jeunes est le cœur des préoccupations de l’association. Les années à venir devraient logiquement voir se modifier ces équilibres analytiques :

Comparatif des dépenses par nature entre 2012 et 2015

500 000 400 000 343 413

384 217

368 234

393 954

300 000

Aide aux projets Fonctionnement

200 000 100 000

Evènementiel

73 844

56 964

64 062

64 492

84 371

80 812

87 521

88 444

2012

2013

2014

2015

0

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 46 sur 122


De la même façon, tout en restant sensiblement au même niveau global avec une variation de +1,46 % (546.236,67 Euros en 2015 contre 538.372,82 Euros en 2014) la répartition des recettes par source de financement n’a pas connu de modification susceptible de changer les équilibres budgétaires : Répartition des recettes 2014 par sources de financement

Répartition des recettes 2015 par sources de financement

Ressources propres 4% Aides privées 2%

Ressources propres 4% Aides privées 2%

Ville de Poitiers 78%

Etat (Emplois et FDVA) 2%

Etat (Emplois et FDVA) 3%

Région Poitou Charentes 13%

Départ. de la Vienne 1%

Ville de Poitiers 76%

Région Poitou Charentes 14%

Départ. de la Vienne 1%

Aussi, au niveau du bilan, il a été possible sur ces six dernières années, de voir évoluer les fonds associatifs de la façon suivante : 2009

Fonds propres Résultat de l'exercice Fonds associatifs

2010

2011

2012

2013

2014

2015

-50 548

-74 737

26 927

82 875

137 194

151 839 170 394

-24 189

101 664

55 948

54 319

14 645

-74 737

26 927

82 875

137 194

151 839

170 394 169 741

Budget

483 125

516 802

501 627

521 993

519 818 546 890

5,57%

16,04%

27,35%

29,09%

32,78 %

18 555

-653

31,04%

Les efforts cumulés sur cinq années concernant l’amélioration de la situation financière de l’association, permettent dorénavant un maintien des fonds propres aux alentours de la valeur minimale requise de 30 % du budget (4 mois d’avance de trésorerie) adoptée par le Conseil d’Administration du 6 février 2014. Ce redressement programmé sur plusieurs années a notamment permis cette année une situation de trésorerie sans aucun découvert, générant même quelques revenus financiers.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 47 sur 122


5 CONCLUSION


Des changements, des projets nouveaux, des valeurs qui s'affirment : l'année 2015 a été un bon échauffement pour ce cycle allant jusqu'en 2018. Au temps de la réflexion s'ajoute désormais celui de l'action. 2016 n'a qu'à bien se tenir ! Car en 2016, Poitiers Jeunes continue de grandir. Après dix-sept belles années passées dans les locaux de la rue Charles Gide, nous déménageons. Plus grands, plus beaux, plus accueillants pour vous tous, ces locaux situés au 49 rue de la cathédrale vous attendent. Levez l'œil, bientôt l'enseigne de PJ flottera fièrement dans la rue ! Moment important dans la vie d'une structure, ce déménagement est aussi l'occasion de repenser la façon dont nous fonctionnons – un travail commun et constructif pour tout l'équipage. Les Expressifs seront cette année encore l'occasion de mettre en avant nos valeurs, sur les notions de handicap, d'écologie, et plus spécifiquement pour cette 21 ème édition sur la place des femmes dans l'espace public. L'accompagnement des projets jeunes, bien que par nature plus discret que nos événements, continuera de porter aussi, à sa façon, nos valeurs associatives. Nous continuerons à faire en sorte qu'à travers nous, et à travers tous les partenaires avec lesquels nous travaillons, la voix des jeunes puisse porter toujours plus loin. Et pour cela, nous avons comme toujours besoin de vous, membres de Poitiers Jeunes, sans qui tout cela n'aurait ni de sens, ni de réalité. Merci à vous.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 49 sur 122


6 ANNEXES

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 50 sur 122


Annexe 6.1 - Liste des porteurs de projets

1 2

3

4

5

6 7

Spectacles de théâtre Reportage au Brésil sur Social, voyage la démocratie participative Réalisation de courtmétrages en lien avec Arts visuels l'Université, ateliers destinés au grand public Troupe de théâtre composée d'étudiants Spectacle vivant en Sciences Po et à l'université de Poitiers Festival pluridiscuplinaire en Musique, spectacle lien avec les vivant productions des étudiants Groupe musiques Musique traditionnelles et anciennes Organisation d'un Musique, arts visuels concours "ciné bœuf"

Spectacle vivant

Programmation dans le cadre des événements

Aide à la définition d'une stratégie de diffusion

Conseil en communication

Organisation d'événements

Projet

Recherche de financements

Type de projet

Fonctionnement associatif

La liste suivante recense les 62 projets accompagnés par le biais de rendez-vous personnalisés et les type de services apportés.

X X

X

X

X

X

X

X

X X

8

Autre

Monter un bar dédié à la pratique des jeux vidéos, jeux de rôle

X

9

Musique

Soutien de groupes de musique et création d'un webzine musical

X

10

Spectacle vivant, arts visuels

Collectif autour du théâtre et du cinéma

X

11

Spectacle vivant, arts visuels, musique

Monter un événement culture hip-hop

X

12

Spectacle vivant

Chorégraphie de danse contemporaine

X X

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 51 sur 122

X

X


15

Autre

16

Voyage

17

Musique

18

Social, interculturel

19

Spectacle vivant, arts visuels

20

Spectacle vivant, musique

21

Spectacle vivant, arts visuels

Festival arts de la rue et de la scène

X

X

Programmation dans le cadre des événements

Musique, social

Aide à la définition d'une stratégie de diffusion

14

Spectacle de chanson et recueil de nouvelles Réunir des enfants issus des différents quartiers pour un happening place d'armes Aider les personnes vulnérables au Rwanda Projet de réaliser un voyage en kayak et à vélo de deux ans Groupe de métal, projet d'enregistrement Projet de voyage au japon afin de créer une interface d'échange épistolaire entre jeunes des deux pays Artiste formé en MAO compose des morceaux avec des chanteurs virtuels. Sculpture interactive dans l'espace public

Conseil en communication

Musique, spectacle vivant

Organisation d'événements

13

Recherche de financements

Projet

Fonctionnement associatif

Type de projet

X

X X X

X

X

X

X

X

Exposition de croquis réalisés dans le cadre de voyages en Europe Projet arts plastiques autour de la récupération Performance live et interactive autour de dessins Duo folk-rock

22

Arts visuels, voyage

X

23

Arts visuels

24

Arts visuels

25

Musique

26

Spectacle vivant, arts visuels, musique

Collectif hip-hop

X

27

Voyage

Tour d'Europe à vélo

X

X X X

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 52 sur 122

X X


28

Musique

29

Musique

30

Musique, spectacle vivant

31

Social

32

Social

33

Social

34

Spectacle vivant, arts visuels

35

Musique

36 37

Musique Musique

38

Spectacle vivant

39

Musique

40

Spectacle vivant, social

Quatuor de pop-folkjazz-swing Groupe ReggaeDancehall Groupe de chant a capella, spectacle en version extérieur Evénement de vulgarisation autour de l'histoire, thématique découverte des autres continents Créer des débats autour de la participation des jeunes Lutter contre l'isolement des mères qui rencontrent des difficultés avec leur enfant en bas âge Performance mettant en scène le public dans un espace redécoré, avec une ambiance sonore Groupe de rap /hiphop DJ de bass music Groupe pop Création d'un collectif de jongleurs de feu et musiciens Groupe post rock Animer des ateliers de théâtre d'impro à destination de jeunes collégiens en échec scolaire

X

Programmation dans le cadre des événements

Aide à la définition d'une stratégie de diffusion

Conseil en communication

Organisation d'événements

Recherche de financements

Projet

Fonctionnement associatif

Type de projet

X

X

X

X

X

X

X

X

X

X

X X X X

X X

X

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 53 sur 122


Arts visuels, social

43

Musique

44

Social, interculturel

45

Musique

46

Musique

47

Arts visuels

48

Musique

49

Musique

50 51

Musique Musique

52

Musique, social interculturel

Chanteur interprète (R,N,B rap) Evenement visant à sensibiliser le grand public au dynamisme de la ville et des associations locales Groupe de métalhardcore enregistre son 1er album Groupe de punk garage Groupe électro-swing Groupe pop-folk Association de didgeridoo et musiques du monde. Projet d'enregistremement

X

Programmation dans le cadre des événements

X

Aide à la définition d'une stratégie de diffusion

Conseil en communication

42

Sensibiliser les lycéens à la situation des enfants des rues au Togo Tournée à l'étranger d'un groupe rock indé Ateliers écriture et lecture pour lycéens et adultes dans le cadre du centenaire de julio cortazar Concept de rap à capella (clash)

Recherche de financements

Social

Projet de voyage en bolivie sur la place de l'enfant avec parcours sur différentes régions

Fonctionnement associatif

Projet

Organisation d'événements

41

Type de projet

X

X

X

X

X X

X

X X X X

X

X

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 54 sur 122

X

X

X


53

Musique

54

Musique

55

Voyage

56

Autre

57

Arts visuels

58

Musique

59

Musique

60

Social

61

Musique

62

Arts visuels, social

Promotion des jeunes talents electro de la scène régionale. Emission de radio éponyme. Groupe rock Carte touristique par et pour les jeunes Sensibiliser le grand public au véganisme Création d'un collectif pluridiscplinaire: coopérations arts plastiques, vidéo et musique. Groupe blues/rock Groupe Electro Gothique sur la thématique des contes et légendes Sensibiliser à l'entrepreunariat collectif, et aux valeurs de l'écononomie sociale et solidaire Duo rock / organisation d'une jam session Recueil de textes et images sur la jeunesse en vue de réaliser un roman graphique

Programmation dans le cadre des événements

Aide à la définition d'une stratégie de diffusion

Conseil en communication

Organisation d'événements

Recherche de financements

Projet

Fonctionnement associatif

Type de projet

X

X X

X

X

X X

X

X

X X

X

X

X

X

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 55 sur 122


Annexe 6.2 - Revue de presse La Nouvelle République 24 juin 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 56 sur 122


Centre Presse 25 juin 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 57 sur 122


La Nouvelle République 9 décembre 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 58 sur 122


Centre Presse 17 décembre 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 59 sur 122


La Nouvelle République 22 décembre 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 60 sur 122


REVUE DE PRESSE CARNAVAL 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 61 sur 122


NOUVELLE REPUBLIQUE 28 janvier 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 62 sur 122


POITIERS MAGAZINE février 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 63 sur 122


CENTRE PRESSE 6 février 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 64 sur 122


CENTRE PRESSE 13 février 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 65 sur 122


CENTRE PRESSE 20 février 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 66 sur 122


NOUVELLE REPUBLIQUE 24 février 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 67 sur 122


France 3 24 février 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 68 sur 122


NOUVELLE REPUBLIQUE 28 février 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 69 sur 122


POITIERS MAGAZINE mars 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 70 sur 122


NOUVELLE REPUBLIQUE 7 mars 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 71 sur 122


CENTRE PRESSE 9 mars 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 72 sur 122


CENTRE PRESSE 10 mars 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 73 sur 122


NOUVELLE REPUBLIQUE 10 mars 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 74 sur 122


France 3 11 mars 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 75 sur 122


CENTRE PRESSE 12 mars 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 76 sur 122


NOUVELLE REPUB LIQUE 12 mars 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 77 sur 122


REVUE DE PRESSE LES EXPRESSIFS 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 78 sur 122


La Nouvelle République 9 juin 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 79 sur 122


Sortir - Saison culturelle 2015/2016 Septembre 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 80 sur 122


Poitiers Magazine Septembre 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 81 sur 122


Centre Presse 3 septembre 2015

La Nouvelle République 26 septembre 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 82 sur 122


La Nouvelle République 26 septembre 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 83 sur 122


7 à Poitiers 30 septembre 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 84 sur 122


Centre Presse 30 septembre 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 85 sur 122


Centre Presse 30 septembre 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 86 sur 122


La Nouvelle République 30 septembre 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 87 sur 122


La Nouvelle République 1er octobre 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 88 sur 122


Centre Presse 3 octobre 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 89 sur 122


Centre Presse 3 octobre 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 90 sur 122


La Nouvelle République 3 octobre 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 91 sur 122


La Nouvelle République 3 octobre 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 92 sur 122


La Nouvelle République 4 octobre 2015

La Nouvelle République 9 octobre 2015 Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 93 sur 122


Centre Presse 10 octobre 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 94 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 95 sur 122


La Nouvelle République 12 octobre 2015

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 96 sur 122


RADIO Reportages & interviews Date

Radio

Durée

29 septembre

STYL FM

3-5mm

29 septembre

CHERIE FM

3-5mm

Mardi 29 septembre Mercredi 30 septembre 2 octobre

PULSAR PULSAR FRANCE BLEU

Env 50 mn Env 10 mn Env 5 mn

TV Reportages & interviews Date

TV

Durée

2 octobre

FRANCE 3 POITOU- CHARENTES

1-2 mm

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 97 sur 122


Annexe 6.3 – Bilan 2015 de la feuille de route 2015>2018

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 98 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 99 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 100 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 101 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 102 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 103 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 104 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 105 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 106 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 107 sur 122


Annexe 6.4 - Rapport du Commissaire aux comptes - KPMG

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 108 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 109 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 110 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 111 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 112 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 113 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 114 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 115 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 116 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 117 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 118 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 119 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 120 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 121 sur 122


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2015 Page 122 sur 122

Rapport d'activité Poitiers Jeunes 2015  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you