Page 1

POITIERS JEUNES 12—RUE CHARLES GIDE 86000 POITIERS

RAPPORT D’ACTIVITE 2013


SOMMAIRE 1 INTRODUCTION RAPPORT MORAL............................. 4 2 LA VIE ASSOCIATIVE............................................... 6 2.1 ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT .............................................. 7 2.1.1 Le Conseil d’Administration et le Bureau ................................... 7 2.1.2 Les ressources humaines ........................................................ 8 2.2 FOCUS SUR LA VIE ASSOCIATIVE 2013.............................................. 11 2.2.1 L’implication des bénévoles dans les évènements ..................... 11 2.2.2 Les temps forts de la vie associative ....................................... 12

3 LES ACTIVITES DE L’ASSOCIATION ............................ 13 3.1 LE POLE JEUNESSE ....................................................................... 14 3.1.1 Généralités ........................................................................ 14 3.1.2 Typologie des porteurs de projets ........................................... 15 3.1.3 Typologie des projets ........................................................... 16 3.1.4 Nature des aides et des services ............................................ 17 3.1.5 Echanges musicaux internationaux ........................................ 19 3.1.6 Face B ............................................................................... 21 3.1.7 Les formations proposées ..................................................... 22 3.2 LE POLE CULTURE ........................................................................ 24 3.2.1 Le Carnaval ....................................................................... 24 3.2.1.1 Implication des bénévoles ......................................... 25 3.2.1.2 Un projet collectif et participatif ................................ 26 3.2.1.3 Aide aux projets amateurs ......................................... 26 3.2.1.4 La mobilisation des restaurateurs ............................... 27 Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 2 sur 120


3.2.2 La 18ème édition du festival Les Expressifs .............................. 28 3.2.2.1 Un festival au cœur de la ville de Poitiers ...................... 29 3.2.2.2 La programmation entre émergences et nouvelles créations ……………………………………………………………………………30 3.2.2.3 Evènement collaboratif, participatif et citoyen ............. 34 3.3 LA RECHERCHE ACTION EN PARTENARIAT ........................................ 40 3.3.1 Formation destinée aux groupes de musique ............................ 40 3.3.2 Collectif d’accompagnement des projets jeunes ...................... 41

4 LA GESTION BUDGETAIRE........................................ 42 5 CONCLUSION ...................................................... 46 6 ANNEXES ............................................................ 48 Annexe 6.1 – Liste des porteurs de projets en 2013 ................................. 49 Annexe 6.2 – Programme de la rencontre constitutive du 15 octobre 2013 . 52 Annexe 6.3 – Revues de presse 2013 .................................................... 54 Annexe 6.4 – Lexique des sigles .......................................................... 104 Annexe 6.5 - Rapport du Commissaire aux Comptes - KPMG ................... 105

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 3 sur 120


1 INTRODUCTION RAPPORT MORAL

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 4 sur 120


Une année écoulée, une année d'idées, de projets, de missions... pour coller au plus près de notre projet associatif fraîchement revisité. C'est aux charnières de nos trois grands pôles - Culture, Jeunesse et Partenariat - que se lancent et s'approfondissent de grands chantiers. Ainsi, un travail de réflexion avec des partenaires travaillant auprès de la jeunesse suit le chemin initié en 2011 pour aboutir à la création d'un collectif encore en devenir en 2013... Le projet carnaval en collaboration avec les structures de quartiers s'enracine un peu plus. Des partenariats avec des structures éducatives et des artistes locaux se dessinent. Poitiers Jeunes prend sa place au cœur du territoire, au milieu des autres, avec les autres.

Une année de jeunesse, de folie, de défis... Une équipe du Conseil d'administration toujours aussi jeune et dynamique avec des anciens pour former les nouveaux, Une équipe salarié bien installée qui pour autant ne se laisse pas enraciner, Un équipage soudé qui prend toujours plaisir à innover, transformer ...

rechercher,

Poitiers Jeunes est en perpétuel mouvement et n'est pas prêt de s'arrêter !

Une année de tests, de réussites, de ratés... Chez nous on aime expérimenter, c'est notre façon d'avancer ! Alors sans trop de bruit, à notre rythme, 2013 expérimentations se mener, des leçons en être tirées …

a

vu

Et oui, c'est comme cela qu'on grandit !

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 5 sur 120

ses

petites


2 LA VIE ASSOCIATIVE

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 6 sur 120


2.1 ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT 2.1.1 Le Conseil d’Administration et le Bureau Le renouvellement du Conseil d’Administration et du Bureau s’est opéré lors de l’Assemblée Générale qui s’est tenue le 04 décembre 2013. Le Conseil d’Administration au 31 déc. 2013 est composé de 14 membres : MARION Sarah

BAUDIFFIER Damien*

BRIDOUX Clémentine

MORCET Jean-Marc

BROUCKE Hélène

PAUQUET Alice

CAMOU Pierre

RAGOT Nicolas

DELAFOND Stephen

VIVIER Lucie

MALLET Loïc*

YENI Grégoire

LE PALEC Arthur

BUFFETEAU Fabien

Les 2 personnes avec la mention * sont de nouveaux membres élus en 2013. Le Conseil d’Administration s’est réuni 6 fois en 2013. Le Bureau au 31 déc. 2013 est composé de 6 membres :

Fonction au Bureau

NOM Prénom

Président

MARION Sarah

Secrétaire

LE PALEC Arthur

Trésorier

VIVIER Lucie

Vice-Présidente évènementiel

BRIDOUX Clémentine

Vice-Président

RAGOT Nicolas

Vice-trésorier

MALLET Loïc

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 7 sur 120


2.1.2 Les ressources humaines L’EQUIPE DE PERMANENTS Après de nombreux mouvements en 2010 et 2011, puis la stabilisation de l’équipe de salariés permanents en 2012, l’association envisage à nouveau le développement de ses ressources humaines avec des phases tests sur des missions de médiation culturelle (CDD et stages) sur les temps de préparation et d’organisation des évènements. Les permanents 1 2 3 4 5 6

Fonction

Statut

Facilitatrice CDI Chargé de com. CDI Secrétaire CDI Directrice CDI Coord. Prog. CDI Chargée vie asso. Service civique Alexia T Assistante médiation CDD 4 mois 7 Gwendoline R Chargé vie asso. Serv. civique 8 Geneviève B Entretien Détachée Mairie

1 2 3

Noémie M Mickaël B Aurélie P Anita M Karine A

Les stagiaires

Mission

Bertille G Antoine P Agathe H

Carnaval 2013 Expressifs 2013 Carnaval 2014

J

F

M A

M

J

J

A

S

O N

D

X X X X X X

X X X X X X

X X X X X X

X X X X X X

X X X X X X

X X X X X

X X X X X

X X X X X

X X X X X

X X X X X

X X X X X

X

X

X X

X X

X

X

X X X X X X

X

X

J

F M A M

Stagiaire (2 sem) X Stagiaire (1 mois) Stagiaire (4 mois)

X

Statut

X

J

J

A

S

O N D

X

A noter donc, tout particulièrement pour cette année : - le départ, fin mars, de l’agent d’entretien mise à disposition par la Ville de Poitiers. Remercions-la vivement pour ces 6 années passées à mi-temps au service de l’association ; - le recrutement sur une fonction d’assistante médiation sur les Expressifs 2013, du service civique qui avait achevé sa mission de chargée de la vie associative en juin ; - le remplacement de ce même service civique par une nouvelle chargée de la vie associative, dès septembre 2013 ; - et l’accueil de trois stagiaires en appui à la Coordinatrice-Programmatrice sur l’organisation du Carnaval et des Expressifs.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 8 sur 120


Plan de formation : En 2013, un plan de formation de près de 100 h de formation a pu être mis en place. A noter qu’un nombre plus important de formation était prévu au plan, mais que malheureusement il est difficile d’identifier des organismes de formation sérieux qui n’annulent pas à la dernière minute.

Domaines

Intitulé modules

Participants

H de form.

Communication

Community Manager

M. Buno

16

Management

Gestion du temps

M. Buno

14

Communication

Les outils coopératifs

M. Buno

14

Management

Gestion du temps

K. Abel

14

Renf. de capacités

Info., ressource et musiques actuelles

N. Magnant

6,5

Renf. de capacités

Conduire un entretien personnalisé

N. Magnant

14

Management

Gestion du temps

A. Moreau

14

LES INTERMITTENTS DU SPECTACLE L’association emploie ponctuellement, pour l’organisation de ses évènements culturels, des intermittents du spectacle artistes et/ou techniciens. En 2013, les 32 intermittents qui sont venus renforcer l’équipe représentent 85% des salariés, mais seulement 0,77 ETP (Equivalent Temps Plein).

Répartition des 38 salariés par statut

Perman ents 5 CDD 1

Nbre sal. Intermittents 32 Permanents 5 CDD 1 38

Intermit tents 32 Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 9 sur 120

ETP 0,77 5,00 0,33 6,10


EVOLUTION DE LA MASSE DES RESSOURCES HUMAINES : Le calcul de l’ETP (Equivalent Temps Plein) prend en compte les salariés permanents et intermittents du spectacle, mais exclut les personnes en service civique, en contrats aidés type CAE et le personnel mis à disposition.

Evolution sur 4 ans de la masse salariale ETP 9

8 7

1,70

6 5

1,88

1,99

1,57 Bénévoles Salariés

4 3 2

6,11 4,54

5,06

5,22

2011

2012

1 0 2010

2013

La progression de la masse salariale, en 2013, s’explique essentiellement par la pérennisation de la fonction de chargé de communication, précédemment occupée par un contrat aidé type CAE jusqu’en octobre 2012, et transformé en Contrat à Durée Indéterminé en 2013.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 10 sur 120


2.2 FOCUS SUR LA VIE ASSOCIATIVE 2013 Validé en 2012, le projet associatif de Poitiers Jeunes prend notamment forme dans la mise en œuvre des événements culturels que l’association propose chaque année, pour lesquels nombre de bénévoles participent.

2.2.1 L’implication des bénévoles dans les évènements L’organisation des événements demande un investissement conséquent de bénévoles : en 2013, le Carnaval a rassemblé 34 bénévoles tandis que 111 ont participé au festival des Expressifs. Grâce à leur implication, ces événements peuvent exister et devenir durable. Les bénévoles viennent en soutien sur différentes missions qui ne requièrent pas de savoir-faire ou de compétences particulières : chacun participe à sa mesure, et en fonction de ses disponibilités. Le but étant de s’entraider et de partager un bon moment au sein d’une équipe conviviale et solidaire. En 2013, la contribution des bénévoles sur l’ensemble des événements a été de 3.086 heures soit 1,7 personnes en Equivalent Temps Plein (ETP) pour l’année. Pour les étudiants, ces évènements sont des moments forts de festivité, et donnent envie à certains de s’investir dans l’organisation. D’une manière générale, l’implication donne la possibilité aux bénévoles de prendre possession de leur cité de manière concrète, et de se l’approprier. Le bénévolat permet d’acquérir de nouvelles expériences et de développer des savoir-faire qui peuvent être valorisées sur son Curriculum Vitae. Pour certains, cet investissement suscite des vocations et a pour but de tester des domaines professionnels (technique du spectacle vivant, accueil du public, restauration,…) de manière flexible tout en étant encadré. Missions bénévoles sur les Expressifs 2013 ExPress PaPier 8%

Bar Public 9%

Accueil public 9%

Technique 25%

Toilettes sèches 3% Restau. pro 16%

Loges 6%

Volants 20%

Espace pro 4%

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 11 sur 120


2.2.2 Les temps forts de la vie associative En dehors des deux temps formels qu’ont été les Assemblées Générales du 2 juillet et du 4 décembre, l’association vit tout au long de l’année au rythme de temps de rencontres où salariés, bénévoles et administrateurs peuvent échanger, se retrouver : le tout en participant à des moments conviviaux et informels qui sont notamment le fruit du travail de la personne en service civique en charge de la dynamisation de la vie associative. Ainsi plusieurs temps privilégiés sont venus ponctuer et animer l’année : - Les soirées bénévoles en amont et aval des événements sont des moments permettant de faire connaissance, de découvrir dans une plus ample mesure l’association, mais également de se retrouver afin de faire un bilan ou encore de partager photos et souvenirs des événements passés ; - Le 17 avril et le 15 mai, deux soirées jeux ont permis de vivre des moments de détente et de partage autour de jeux de société apportés par les membres de l’association ; - Le pique-nique du 5 juin spécial jeux de plein air, dernier événement de l’été, a offert la possibilité à tous de prendre du bon temps ensemble avant de se retrouver à la rentrée ; - Les soirées de remerciements post Carnaval le 19 mars et post Expressifs le 21 novembre ont aussi été l’occasion de se réunir autour d’un pot pour partager souvenirs et photos. Ces moments permettent de créer une dynamique de vie associative forte. Un noyau dur de bénévoles s’est créé et a permis de fédérer les acteurs de l’association entre eux. Les 118 adhérents PJ 2013 par catégories

Porteurs de projets 15%

Asso. 15%

Bénévoles 70%

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 12 sur 120


3 LES ACTIVITES DE L’ASSOCIATION

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 13 sur 120


3.1 LE POLE JEUNESSE 3.1.1 Généralités Comme stipulé dans le projet associatif, "Poitiers Jeunes s’engage auprès de porteurs de projets à être à leur écoute et à rechercher avec eux toutes les actions susceptibles de voir se concrétiser leurs objectifs."

En 2013, 64 projets – ce qui représente 282 personnes – ont été accompagnés par le biais de rendez-vous personnalisés (cf. Annexe 6.1 Liste des porteurs de projets 2013). Parmi eux, on dénombre 83% de nouveaux porteurs de projets, qui n’ont pas été suivis auparavant par l’association. A ces projets, nous pouvons ajouter d’autres projets accompagnés n’ayant pas bénéficié d’entretiens personnalisés : projets artistiques amateurs sélectionnés pour le festival Les Expressifs 2013 et pour le carnaval 2013, jeunes ayant bénéficié de formations collectives, associations ayant leur siège social dans les locaux de l’association et autres projets bénéficiant de prêt de matériel (gobelets réutilisables, salle de réunion). Au total ce sont donc 192 porteurs de projets qui bénéficient des divers services de l’association, et cela porte à 600 le nombre de personnes aidées.

En complément à l’accompagnement individuel, Poitiers Jeunes est labellisé par le Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’Education Populaire et de la Vie Associative en tant que : Point d’appui "Envie d’agir" : les structures labellisées Point d’appui Envie d’agir sont repérées au plan local pour leur capacité à assurer l’accompagnement des jeunes de 11 à 30 ans désireux de réaliser un projet présentant un caractère d’utilité sociale ou d’utilité économique. Relais local du Programme Européen Jeunesse en Action : ces structures accueillent des jeunes et/ou des structures et les informent, en utilisant la documentation disponible sur le Programme Européen Jeunesse en Action.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 14 sur 120


3.1.2 Typologie des porteurs de projets Dans le cadre de l’aide aux projets, l’association a choisi de ne pas établir de critère d’âge mais de porter son attention sur la jeunesse du projet. Toutefois, la majeure partie des projets comptent beaucoup de jeunes entre 18 et 25 ans. Age des 282 porteurs de projets en 2013 180 160

140 120 100 80 60 40 20 0 < 18 ans

18-25 ans

25-30 ans

> 30 ans

Quant aux statuts des porteurs de projets nous constatons qu’ils correspondent à la typologie de la population de la ville avec environs 1/3 d’étudiants. Statut des 282 porteurs de projets bénéficiant d'entretiens personnalisés en 2013 Autre 7% Etudiants 35% Salariés 33%

Int. du spectacle 2%

Sans emploi 11%

Lycéens 12%

L’autre moitié des porteurs de projets sont de jeunes actifs, en transition entre le monde étudiant et le monde du travail, pour lesquels le projet est une activité de loisir. Ces projets associent souvent des étudiants et des salariés. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 15 sur 120


3.1.3 Typologie des projets 45 % des projets sont structurés sous forme associative. Les autres sont des individus ou collectifs sans structure juridique : les groupes de musique par exemple. Nous pouvons également noter que 30% des projets sont réalisés dans un objectif professionnel, même s’ils sont à l’heure actuelle encore au stade de loisir. Secteurs d'activités des projets 2013 Social et interculturalité 17%

Autre 5%

Musique 40%

Spectacle vivant 20% Arts visuels 18%

Il est important de préciser que la proportion :  d’arts visuels se compose de projets : - Vidéo, - Arts plastiques - Multimédia  de spectacle vivant se compose de projets : - Danse - Théâtre - Arts de la rue Si la proportion de porteurs de projets musique est encore importante (40 % en 2013), elle est toutefois en diminution par rapport aux années précédentes (62 % en 2012 et 59 % en 2011). Cette importante proportion s’explique par les possibilités de diffusion offertes aux musiciens amateurs, notamment sur le festival Les Expressifs et les soirées Face B, mais il est à noter pour cette année qu’en dehors des évènements, nous avons davantage appuyé des projets dans le domaine des arts visuels et du spectacle vivant.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 16 sur 120


3.1.4 Nature des aides et des services L’accompagnement, qu’il soit individuel (rendez-vous personnalisés) ou collectif, se divise en plusieurs catégories de services :  Accompagnement général : les porteurs de projets rencontrés sont aidés pour le montage des projets (méthodologie, mise en réseau…) et plus spécifiquement aidés sur le fonctionnement associatif, la recherche de fonds et l’organisation d’événements. Selon les besoins, des formations collectives sont mises en place et traitent de thématiques spécifiques (méthodologie, communication,…)  Aide à la communication : conseils, construction de plan de communication, ouverture sur les médias locaux (émission de radio Zazou & magazine Bouge) …  Aide à la diffusion : pour les projets artistiques amateurs : conseils sur la stratégie de diffusion, programmation sur les événements de Poitiers Jeunes…  Aide matérielle et logistique : prêt de matériel (gobelets réutilisables), mise à disposition de salle de réunion et hébergement administratif. Répartition des services proposés aux porteurs de projet en 2013

Aide matérielle 33%

Aide à la diffusion 23%

Accompagnem ent général 28%

Aide à la communicatio n 16%

Le rythme de l’accompagnement s’adapte aux besoins du jeune. « Espaces

d’expression et d’engagement, les associations de Jeunesse et d’Education populaire promeuvent une démarche participative qui s’appuie sur l’initiative citoyenne et l’implication des populations dans la conduite des projets, et constituent de ce fait des espaces privilégiés pour permettre aux individus de vivre des expériences de participation et d’engagement, et de se construire comme citoyens. » (citation tirée du Livre blanc du CNAJEP « Les jeunes au cœur de la richesse » - janvier 2012).

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 17 sur 120


Poitiers Jeunes, en tant qu’association de jeunesse et d’éducation populaire, situe son accompagnement dans ce cadre-là, et vise un accompagnement vers l’autonomie : le porteur de projet reste acteur et maîtrise la réalisation de son projet. Dans le cadre de l’aide à la communication, deux partenariats permettent aux porteurs de projets de bénéficier de fenêtres ouvertes sur des médias locaux : Le magazine Bouge Dans le cadre d’un partenariat avec Bouge, bimestriel édité par Radio Pulsar, Poitiers Jeunes bénéficie d’un espace rédactionnel de deux pages et de trois brèves au sein de chaque édition. Ces espaces permettent de traiter des thèmes abordés dans les Expresscafés lors du festival Les Expressifs, de faire la promotion des événements organisés par Poitiers Jeunes. Bouge donne aussi une ouverture médiatique aux porteurs de projets accompagnés par Poitiers Jeunes (environ 10 % des porteurs de projets de l’année 2013 sont valorisés dans les pages de Bouge). Un journaliste et des apprentis journalistes rédigent des articles en fonction des sujets proposés par Poitiers Jeunes. Emission de radio Zazou Zazou est une émission hebdomadaire animée par Poitiers Jeunes – en partenariat avec Radio Accords et Radio Pulsar - qui invite des porteurs de projets ou des partenaires. Zazou est un moyen de sensibiliser les jeunes à ce vecteur de communication qu’est la radio. Horaires de diffusion de l’émission : - Sur Radio Accords, le mercredi à 11h, le samedi 17h - Sur Radio Pulsar, le samedi à 12h30. Les émissions sont téléchargeables en podcast sur les sites des deux radios et sur le site de Poitiers Jeunes. Au total, sur les 44 émissions de l’année, 75% sont consacrées à des porteurs de projets. Les autres invités sont des anciens porteurs de projets ou des associations locales qui viennent faire la promotion de leurs actions.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 18 sur 120


Appui logistique En 2013, 9 structures ont bénéficié du prêt de matériel (mobilier, matériel technique son et lumière). Ce service est surtout utilisé par des partenaires (Campus en festival, Toit du Monde…) ou des structures éducatives et socioculturelles (écoles, CSC…). Au total, 5450 gobelets ont été prêtés à 23 structures. La salle de réunion du rez-de-chaussée du 12 rue Charles Gide a été mise à disposition 39 fois en 2013. Le MRJC (Mouvement Régional des Jeunes Chrétiens) a bénéficié d’un soutien particulier puisque son salarié a pu utiliser la salle 1 jour par semaine entre juin et décembre 2013. 40 associations sont hébergées à Poitiers Jeunes. Elles bénéficient ainsi d’une boîte aux lettres et de la prise en charge de frais liés aux envois postaux.

3.1.5 Echanges musicaux internationaux L’échange musical avec les villes de Marbourg et Northampton repose avant tout sur l’énergie de passionnés de musique. Leur manière de partager cette passion : organiser un festival ancré sur les pratiques locales, mais également ouvert sur l’Europe. Poitiers Jeunes co-organise ce projet d’échange musical depuis 2003. En 10 ans, ce sont près de 50 musiciens poitevins qui ont participé aux festivals Twinfest et Mano. Le festival Mano de Marbourg : Le Mano Musik festival 2013 c’est : 1988 km, 22 heures de route, 2 groupes poitevins, 6 concerts, mais c’est surtout 4 jours intenses remplis de rencontres, d’échanges, de fous rires et de découvertes ! Pour les groupes Johk et Tzig’n roots, le festival a été une phase d’expérimentation positive : cette succession de concerts, dans une atmosphère bon enfant et festive, leur a permis de se perfectionner. Le public allemand était au rendez-vous et a apprécié découvrir ces deux groupes français : félicitations en pagaille, achat de CDs et discussions étaient au rendez-vous. Le groupe Tzig’n roots a été par la suite invité au festival Tera Tek en juin 2013. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 19 sur 120


Le festival Twinfest de Northampton : En 2013, pour mettre à l’honneur le jubilée, une délégation composée de 9 jeunes a été réunie. Habituellement un seul groupe poitevin part sur le festival : cette année, Johk et The Small Town ont traversé la Manche pour se rendre au Twinfest.

Même s’il reste « underground », le festival a pris de l’ampleur : il est davantage reconnu par la municipalité de Northampton, et de nouveaux lieux ont été investis. On peut noter que le groupe poitevin Yet ayant déjà participé à l’échange en 2012 est revenu de sa propre initiative sur cette édition : à cette occasion, il a partagé la scène avec The Small Towns pour quelques morceaux joués en commun. Accueil des groupes étrangers sur Les Expressifs 2013 : Pour cette édition 2013, les groupes Presley Johnson et les Sexophonics sont venus partager leur musique avec les poitevins. Cette année, l’échange musical a connu une nouveauté avec la création d’une soirée « Jam international » ouverte à tous, où musiciens poitevins, anglais ou allemands ont pu improviser ensemble. L’organisation de cette soirée a été entièrement conçue et animée par des porteurs de projets qui avaient déjà participé à l’échange: les groupes de musique Yet, Johk et Argyle. L’idée de la « Jam session internationale » était de réunir des musiciens de tous horizons et faciliter les rencontres avec les musiciens allemands et anglais. Au total, pendant 3h30, une cinquantaine de musiciens se sont relayés sur la scène du bar le Petit Cabaret. Ce type d’échange permet des nouvelles collaborations et favorise la dynamique de réseau.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 20 sur 120


3.1.6 Face B Pour la 3ème année, Poitiers Jeunes a mis en place 2 soirées Face B, en partenariat avec Radio Pulsar et le bar le Plan B. Auparavant « recherche-action », les soirées Face B font désormais partie intégrante des activités de Poitiers Jeunes. Dans le cadre de l’aide aux projets, elles aident les jeunes groupes de musique à se faire connaître. L’idée de fond est de permettre à des groupes amateurs locaux de profiter d’une première scène, de se confronter et d’échanger avec le public. Une soirée Face B est pour tous ces groupes l’opportunité de faire un premier pas vers la programmation du festival Les Expressifs. 24 janvier

Dirty Buxom Blond et Sweet Bang

06 juin

Five Dead Horses et Living Boom

Au total, 4 groupes amateurs ont été programmés, dans les styles rock, jazz, électro. Deux d’entre eux ont joué ensuite sur Les Expressifs. Ces groupes ont bénéficié de la promotion de Radio Pulsar à travers des chroniques diffusées sur les ondes (interview du public et des artistes). La présence d’un technicien professionnel leur a permis de se produire dans de bonnes conditions.

Dirty Buxom Blond

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 21 sur 120


3.1.7 Les formations proposées Sois Jeune et forme-toi ! Les cycles de formation « Sois Jeune et forme-toi ! » destinés aux jeunes porteurs de projets ont été reconduits pour la 4ème année consécutive. Au fil de 4 soirées, 2 grandes thématiques ont été abordées :  19 et 26 novembre : méthodologie de projet  3 et 10 décembre : communication (interne et externe) Ces formations se déroulent au CRIJ et sont gratuites. En 2013, 24 jeunes ont bénéficié de ces modules de formation. « Sois Jeune et formetoi ! » est coordonné par un collectif de structures, qui pilote l'action de la définition des thématiques, jusqu'au bilan final. Les cycles sont intégrés dans le dispositif régional de formation des bénévoles. Formations en partenariat avec Animafac Poitiers Jeunes partage de nombreuses valeurs avec Animafac, réseau national de soutien aux initiatives étudiantes. Dans la continuité du partenariat mené en 2012, les deux structures ont décidé de s'associer sur les actions de formations destinées aux jeunes associatifs. Poitiers Jeunes a élaboré un programme de formation avec la personne en Service Civique pour l'antenne Animafac basée à Tours. Réfléchies en complément du dispositif « Sois Jeune et forme-toi ! », 2 soirées ont été proposées aux porteurs de projets :  18 mars : Recruter et fidéliser des bénévoles (animée par Animafac)  9 avril : Prendre la parole en public (animée par Poitiers Jeunes) Dans l'ensemble, les jeunes se montrent intéressés par le contenu proposé. Au total, 11 personnes ont participé à ces deux soirées. Il nous importe de maintenir un accès gratuit même si cela induit souvent des désistements de dernière minute.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 22 sur 120


L'Oreille Externe Poitiers Jeunes s'est associé au Confort Moderne pour un nouveau projet de médiation collective sur la ville de Poitiers. L’Oreille Externe est un cycle de rencontres autour de différentes esthétiques musicales dans le champ des musiques actuelles. Deux conférences ont été mises en place en mars 2013, sur les thématiques du « Rap et ses origines » et du « Rock et ses extrêmes ». Sur la 2ème soirée, un porteur de projet du groupe Nothingness a été sollicité pour témoigner de sa vision du rock. Ces conférences gratuites et ouvertes à tous ont rencontré l'adhésion du public. Au total, 70 personnes sont venues écouter les interventions. En partenariat avec la Médiathèque François-Mitterrand et le CRIJ de Poitiers.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 23 sur 120


3.2 LE POLE CULTURE Une des premières volontés du pôle Culture est de défendre les initiatives des jeunes et de leur offrir un espace de diffusion. Les événements culturels de Poitiers Jeunes se distinguent d’un côté par un axe artistique résolument ouvert aux émergences et nouvelles créations, et d’un autre côté, par une réflexion sur l’espace public et la place du citoyen.

3.2.1 Le Carnaval La 22ème édition du Carnaval du centre-ville de Poitiers s’est tenue le jour du mardi-gras, le 12 février. 2013 clôturait la trilogie des couleurs républicaines proposée par l’ensemble des partenaires participants. Ainsi le thème qui en découla fut « Le carnaval peint la ville en rouge ». Cette couleur vive a bien été relayée par les acteurs du carnaval et le public. 2 000 personnes sont venues participer à la fête, malgré un temps mitigé et froid. Fanfares, chars imposants, échassiers et jongleurs ont déambulé dans les rues du centre-ville entre la place Maréchal Leclerc et le parvis Notre Dame, le tout cadencé par un maître de cérémonie. A la nuit tombée, la crémation de la tête de diable s’enchaîna avec un bal Dj. La soirée se poursuivit par une « after » au Plan B. En chiffres : 

8 Maisons de quartiers et associations socio-éducatives

8 associations artistiques locales et projets d’écoles

8 compagnies professionnelles

250 participants

une vingtaine de restaurateurs

38 bénévoles

26 membres de l’organisation

Environ 2 000 personnes

Le projet commun avec les 8 Maisons de quartiers et associations socioéducatives était axé autour de la construction et de la déambulation du char à la tête de diable réalisé avec le collectif Zo Prod. D’autres chantiers ont vu le jour mobilisant des nouveaux acteurs jeunesse : DU Rebond, Unis-Cité, AFEV, LPII, BTS ESF AA, Nouvel Horizon. Ces derniers sont venus étoffer l’équipe bénévole nécessaire au bon déroulement de la manifestation. La mobilisation des acteurs locaux a permis l’implication de plusieurs types de publics. Chacun participe à sa mesure sur les chantiers de construction en amont, sur les ateliers de préparation, sur l’élaboration des déambulations et sur différentes missions le jour de l’évènement. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 24 sur 120


La programmation : Mamagabe, Zaama Faso, Hors Cadre, Batucabraz, Les Chiures de Mouches, les plasticiens Alain Coulon et David Dreano, les Compagnies L’Homme Debout, Bras-cassés, Zo Prod, La Saugrenue, Auprès de ma Blonde, Youplaboum, A la gueule de cheval, Dj Korto.

3.2.1.1 Implication des bénévoles Les bénévoles sont au cœur de la préparation et de l’organisation de l’événement. Ils sont impliqués dans les différentes étapes nécessaires au montage du Carnaval, et proviennent soit du réseau de Poitiers Jeunes, soit des partenaires associés. Ainsi différents ateliers voient le jour : - Dans les locaux de Poitiers jeunes, ceux-ci sont orientés sur la préparation en amont, comme la confection de sacs confettis, la préparation des kits loges, la confection de supports pour l’accueil et la diffusion des affiches (commerçants et panneaux d’affichage libre). - Pendant l’événement, les bénévoles s’occupent des loges, de l’aide logistique, du service de chocolat chaud et de distribution de confettis, de l’accompagnement des compagnies, de l’aide au catering, du trisélectif et du maquillage. Ces équipes bénévoles s’impliquent dans des projets de partenariats afin d’ancrer une culture carnavalesque au niveau de la ville.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 25 sur 120


3.2.1.2 Un projet collectif et participatif Depuis trois ans, un collectif avec les Maisons de quartiers et les associations locales s’est formé autour de l’élaboration et la mise en œuvre d’un projet commun pour le carnaval en centre-ville. Les objectifs fixés lient mixité et circulation des publics, l’apprentissage de savoir-faire et le partage d’idées. Poitiers Jeunes coordonne le projet et sa mise en place tout en y apportant le financement nécessaire. En 2013, un chantier de construction s’est élaboré avec le collectif Zo Prod. Il s’est mis en place, dans les locaux de la compagnie, les mercredis et les weekends du 16 janvier au 9 février, soit 11 ateliers de 7H. Cette équipe de professionnels a encadré 109 personnes au total. Un autre projet de char avec le CESSA a été soutenu par Poitiers Jeunes. Des ateliers organisés dans les locaux du CESSA ont également permis à des groupes extérieurs de s’impliquer dans la construction (Nouvel Horizon, Uniscité). L’animation de ces ateliers a été confiée à deux plasticiens professionnels. Une quarantaine de jeunes ont ainsi unis leurs efforts pour la construction et la déambulation le jour du Mardi gras. 3.2.1.3 Aide aux projets amateurs Les amateurs sont conviés à l’élaboration du carnaval dès juin pour choisir le thème. Ils proposent par la suite leurs projets, pour lesquels Poitiers Jeunes propose une aide financière pour les costumes. Aux côtés de ces projets amateurs, tels que Mamagabe, Zaama Faso, Hors Cadre, Batucabraz, Les Chiures de Mouches, les projets d’écoles viennent enrichir les propositions et étendre la mobilisation. Trois projets d’école ont été accompagnés par Poitiers Jeunes : BTS ESF, jeunes issus du DU REBOND, LPII du Futuruscope.  Trois élèves du BTS Economie Social et Familial sont venus proposer la mise en place d’un atelier maquillage. Au regard de leur cursus et des besoins de l’association, il a été convenu la coordination du nouveau projet de « costumerie ». L’objectif était de favoriser la participation du public, avec un coin costumes et un coin maquillage gratuits. Des ateliers de décoration de l’espace et de confection de costumes ont été mis en place. Ouverts à d’autres équipes de bénévoles, notamment des jeunes encadrés par l’association Nouvel Horizon, ces temps de préparation se sont produits du 15 janvier au 10 février, à raison de trois jours par semaine. Le jour j, l’équipe encadrée par le plasticien Alain Coulon, s’est élargie à 10 personnes (élèves du BTS, bénévoles de l’association Nouvel Horizon, les jeunes en service civique à Unis-Cité et des bénévoles maquillage de Poitiers Jeunes). Le public a littéralement occupé l’espace, créant des files d’attente impressionnantes. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 26 sur 120


 Le dispositif DU REBOND a permis à des jeunes étudiants de s’intégrer à l’organisation du carnaval.  Une quinzaine d’élèves du Lycée LPII ont proposé à Poitiers Jeunes la réalisation d’un char. Autonomes pour le construire, ils ont été invités à rejoindre le collectif avec les Maisons de quartier pour intégrer le projet autour de la tête de Diable. Ainsi, encadrés par l’équipe de Poitiers Jeunes et de Zo Prod, ils ont travaillé sur la déambulation pour le jour J. 3.2.1.4 La mobilisation des restaurateurs Une vingtaine de restaurateurs se sont à nouveau retrouvés par l’intermédiaire du restaurateur Christian Rougier, pour réaliser la potée, recette spécialement confectionnée pour le Carnaval. Tous bénévoles sur ce temps de préparation et de service, les restaurateurs ont réalisé la potée pour 1 800 personnes. Poitiers Jeunes fournit les matières premières et la vaisselle compostable, avec cette année un gros effort sur le tri-sélectif, qui a permis de composter une majeure partie des bols et des cuillères.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 27 sur 120


3.2.2 La 18ème édition du festival Les Expressifs La 18ème édition des Expressifs s’est tenue du jeudi 3 octobre au dimanche 6 octobre 2013 en centre-ville de Poitiers. Le festival Les Expressifs explore depuis cette année une thématique transversale « espace public/espace privé ». Ainsi la communication, l’aménagement des sites, la décoration des espaces, les choix artistiques questionnent cette frontière. Ce thème a inspiré le choix du papier peint pour l’affiche : on vient au festival comme on rentre à la maison, voici l’adage qui pourrait sous-titrer le festival. Cette appropriation de l’espace public par tous a commencé dix jours avant avec l’apparition des figurines tirées de l’affiche dans des lieux insolites (parkings, mobiliers urbains…). … les murs de la ville sont investis.

L’objectif est de créer des liens dans la ville réinvestie. C’est ainsi que l’accent a été porté également sur des projets en déambulation. Ovnis dans le paysage culturel, ces temps suspendus où l’insolite côtoie le quotidien marque notre volonté de bousculer les codes du théâtre et de susciter la rencontre avec un public non averti. Susciter la curiosité, favoriser les liens entre l’artiste et le public, le territoire et les habitants, telles sont les questions citoyennes soulevées. Ainsi le festival met en avant des propositions artistiques en lien avec des sujets qui font débat dans la société : l’avenir des services publics, l’emploi, la finance, la redéfinition des rôles hommes-femme…des contes du quotidien acerbes, légers, provoquants, désopilants, toujours accompagnés de propositions sensibles, poétiques, insolites, propre à développer l’imaginaire de nos concitoyens. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 28 sur 120


La Compagnie n° 8

La gratuité des spectacles et leur accessibilité ont permis un engouement du public : 25 000 spectateurs recensés, malgré l’annulation de 10 spectacles en raison de la pluie du vendredi en fin d’après-midi. En quelques chiffres : 25.000 spectateurs, 76 groupes ou compagnies sélectionnés dont 66 créations 2013, 73% de groupes ou compagnies régionales, 6 projets en lien avec des partenaires, 329 artistes accueillis, 141 représentations, 4 projets artistiques participatifs impliquant 400 participants. 3.2.2.1 Un festival au cœur de la ville de Poitiers Le choix d’utiliser le centre-ville de Poitiers comme lieu d’expression marque la volonté de l’association de détourner le quotidien, et de faciliter l’appropriation de la ville par ses habitants. Le projet de la compagnie Système K a été le fil rouge entre tous les sites du festival. L’équipe de performeurs mixant professionnels et amateurs a colonisé les espaces avec des chrysalides de scotch fabriquées sur place avec l’aide des habitants. Ainsi le territoire du festival s’est déployé de la place Charles de Gaulle aux rues piétonnes, du square Jeanne d’Arc au CRIJ, de la place Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 29 sur 120


Maréchal Leclerc au square de la République, des rues Carnot et Magenta à la cour des Beaux-Arts, et des bars le Zinc et le Plan B au bar le P’tit Cabaret. Cette année, l’occupation du square Jeanne d’Arc, comme espace liant les deux places principales, a fait de ce lieu un espace pluriel accueillant aussi bien des spectacles de théâtre, de musique que des installations interactives et projections de courts-métrage. Cette alternance d’offres culturelles sur les sept espaces investis concourt à créer une mixité des publics par le décloisonnement des arts. Un large panel de disciplines a été présenté : musiques actuelles, théâtre de rue, danse, clown, marionnettes, vidéo, installations, performances…

RÉPARTITION PAR GENRE ARTISTIQUE DES 82 PROPOSITIONS Musique 52%

Perform. Install° Atelier 13%

Théâtre de rue 24%

Marion-nettes 1%

Théâtre 5% Danse 4%

Cirque 1%

De plus, des nouveaux parcours ont été explorés grâce à l’apport de spectacles en déambulation. Ce qui a permis de sortir du périmètre connu du festival et ainsi provoquer des rencontres avec de nouveaux publics et de proposer aux festivaliers une nouvelle approche de leur ville, comme par exemple le parcours du spectacle « A vendre » de la compagnie Thé à la rue : de la rue Magenta à la cour de la résidence Rivaud. 3.2.2.2 La programmation entre émergences et nouvelles créations : Une première scène pour certains, mais aussi champs d’expérimentation pour des créations semi-professionnelles et professionnelles, le festival est un soutien à la dynamique artistique locale et régionale. Depuis l’ouverture de nos soirées tremplin, les soirées Face B, à des groupes émergents régionaux, la sélection des groupes de musique reflète cet élargissement. Le travail de défricheur de talents s’accompagne d’un réseau de Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 30 sur 120


structures d’accompagnement régionales, chaque année consolidé et développé. Certains participent à différents niveaux d’implication à la sélection des Expressifs, tels que Press Kit, Diff’art et Radio Pulsar. EVOLUTION DE L'ORIGINE GÉOGRAPHIQUE DES GROUPES OU COMPAGNIES

100% 80% 60% 40% 20% 0% 2011 Régional

2012 National

2013 International

Les ¾ de la programmation 2013 est régionale.

Il est à noter que la programmation est attentive aux créations professionnelles de la région Poitou-Charentes. Au total sur les 4 jours, le festival propose au public 71 représentations professionnelles, 59 représentations amateurs et 11 propositions (expositions, installations, rencontres-débat…) en lien avec des partenaires, soit 141 séances. 

PROGRAMMATION amateur

Les projets amateurs représentent 55% de la programmation du festival. Le soutien aux pratiques amateurs reste l’objectif principal de l’association Poitiers Jeunes. Si 87% des propositions sont musicales, celles du spectacle vivant se développent et participent à l’éclectisme de la programmation : danse, cirque, théâtre, clown, vidéo et installation-performance. Dans le domaine du spectacle vivant, les propositions amateurs ont gagné en diversité : du théâtre d’improvisation avec le Projet Phoenix, à la pratique du hip-hop avec les amateurs de la Cie Cortex, une dizaine de projets ont été présentés. De jeunes comédiens ont pu se produire dans des espaces extérieurs, comme la Cie Pâte à plume (nouvelle création jeune public), ou dans des lieux atypiques (Cie Cocotte Minute dans le sous-sol du bar Le Zinc). Dans la lignée de la programmation professionnelle participative et citoyenne, certains de ces jeunes amateurs ont cherché à ouvrir leur projet à la participation du public. C’est le cas de l’association étudiante Lézards Optiques, avec un atelier de customisation de célèbres édifices, ou de L’Astre en Moi, qui a proposé aux slameurs qui le souhaitent de scander un texte en mode déambulatoire. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 31 sur 120


Certains sont également des passionnés des musiques du monde, comme les jeunes musiciens voyageurs de Bombo Tinto qui ont collecté des sons en Colombie. A l’occasion des Expressifs, ils ont proposé des ateliers de musique traditionnelle aux enfants. Quatre scènes musiques actuelles disséminées dans la ville ont permis de mettre en avant 31 groupes amateurs issus principalement de Poitiers. Pour la plupart d’entre eux, c’est leur premier contact avec un environnement professionnel (une équipe technique professionnelle à leur écoute, un temps de balance, de montage et de démontage cadré et un set de 45 mn), et une première approche avec leur nouveau public. Suite aux diagnostics effectués lors de rendez-vous d’accompagnement avec des groupes locaux, Poitiers Jeunes a mis en place des actions répondant à leurs besoins de mise en réseau, diffusion et promotion. 

Expresscafés

Cela fait 3 ans que les ExpressCafés proposent des temps de débat et d’échanges d’expérience entre amateurs et professionnels. 3 thématiques sont développées en fonction des partenaires associés : musiques actuelles, spectacle vivant et partenariat. Chaque partenaire participe au contenu, à la recherche des intervenants et à la modération. Ces temps de rencontresdébats mis en place au CRIJ de Poitiers, ont mobilisé un public varié. Au total, une quarantaine de personnes ont participé aux échanges avec les intervenants présents. Les sujets des Expresscafés Structurer son projet musical : quels leviers ? Jeudi 3 octobre

Vendredi 4 octobre

Samedi 5 octobre

Partenaires : Les Partenaires Pôle Régional des Musiques Actuelles et MIR 86 Les spectacles participatifs : au-delà d’un simple effet de mode ? Partenaires : L’Agence culturelle du PoitouCharentes et CDR Grand Poitiers L’éco-événementiel : hier, aujourd’hui… et demain ? Partenaires : le GRAINE Poitou-Charentes et le MRJC avec leur projet Porteurs de paroles

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 32 sur 120


La compilation du festival

Afin de valoriser les groupes de musique amateurs sélectionnés, Poitiers Jeunes propose depuis 2 ans une compilation numérique les réunissant (1 groupe = 1 morceau). Cette compilation, interdite à la vente, a été diffusée en amont du festival aux radios associatives régionales, aux associations partenaires, à la section discothèque de la Médiathèque de Poitiers, au magasin de musique Gibert, et dans l’espace Accueil du festival grâce à une borne d’écoute dédiée. Fidèle à l’objectif de décloisonnement des genres artistiques, cette compilation a permis au public de découvrir des groupes dans des styles variés : rock, chanson, pop, électro, musiques du monde, traditionnel, grindcore, rap… L’audience de la page internet dédiée à cette compilation a démontré que cette action a encore trouvé des oreilles attentives et nombreuses. 

programmation professionnelle

Le festival Les Expressifs a toujours soutenu la création artistique, tant par la découverte de jeunes compagnies que par le suivi des nouveaux spectacles proposés par des compagnies repérées. En effet, les 27 propositions artistiques ont majoritairement deux ans d’existence. Et 63% d’entre elles ont été créées dans l’année en cours. Poitiers Jeunes met en effet en place une politique de préachat, soutien qui peut également se décliner sur le temps du festival comme lieu d’expérimentation pour des créations en cours ou in situ.

Cie Humains Gauches.

C’est également un travail de réseau auprès d’opérateurs culturels régionaux et locaux (CNAR PC, Zo Prod, Maisons de Quartiers, festivals régionaux…) et nationaux qui permet d’être au cœur de l’actualité. Et la volonté d’une programmation tardive (fin juillet) favorise le choix de spectacles fraîchement sortis. De plus, cette prise de risque s’oriente de plus en plus vers des créations in situ pour lesquelles un temps de préparation et de médiation est nécessaire. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 33 sur 120


Cie 1 Watt - performance in situ

Poitiers Jeunes a développé cette année des liens avec le réseau des musiques actuelles. En effet, l’association a souhaité mettre en avant des groupes de musiques professionnels en plein développement. Ils viennent étoffer une programmation musicale qui reste à 87% une vitrine pour les groupes émergents amateurs. Cet effort sera consolidé en 2014 afin de favoriser les liens entre la pratique amateur et professionnelle. De plus, l’emploi de 29 techniciens du spectacle, d’1 assistante à la médiation culturelle en plus des 5 salariés permanents et d’1 service civique, est indispensable pour gagner en qualité d’accueil des compagnies ou groupes de musique tant amateurs que professionnels. Ceux-ci représentent pas moins de 329 artistes sur le temps du festival. 3.2.2.3 Evènement collaboratif, participatif et citoyen Au-delà des propositions artistiques qui font, bien souvent, du public un acteur clé des spectacles, ce qui fait également la spécificité du festival Les Expressifs est la participation active des différentes catégories de public, de l’acteurbénévole à l’acteur-spectateur. C’est environ 400 personnes qui ont participé à des œuvres évolutives. Ce à quoi s’ajoutent les 161 personnes de l’organisation nécessaire au bon déroulement du festival. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 34 sur 120


Pour cette 18ème édition du festival, les bénévoles ont manifesté leur envie de s’impliquer à travers un événement culturel interactif. De cette volonté d’ouvrir les portes du festival à de nouveaux publics, un partenariat est né avec l’association la Mauvaise Réputation. Celle-ci s’est fait le relais de l’information auprès du Centre d’hébergement Carrefour. Des résidents ont ainsi pu rejoindre l’équipe bénévole. Dans un souci de transmission et de formation, l’association réalise un guide du bénévolat et organise des temps d’information. Cela offre la possibilité aux bénévoles de connaître d’avantage l’association et de sentir impliqués. Cette manifestation a nécessité la participation de 115 bénévoles, ce qui représente un total de 2799,5 heures d’investissement, en amont et pendant le festival. 

Projets participatifs :

Lieu de toutes les expressions, le festival met également l’accent sur des projets participatifs et évolutifs. Cette notion d’évolution incite le public à passer du temps avec une compagnie, à intégrer un projet et ainsi contribuer aux différentes étapes de création sur les quatre jours du festival. Ce fut le cas avec :  La compagnie Système K : pour les performances et les installations du projet « les Scotcheurs éclairés ». Cette compagnie constituée de 8 personnes a fait appel à des amateurs pour rejoindre l’équipe de professionnelle. Au total deux ateliers ont réuni 14 personnes afin d’apprendre à réaliser des sculptures en scotch et contribuer aux installations plastiques pendant le festival. Ces 14 participants âgés entre 20 à 60 ans, ont permis de faire évoluer le projet et ainsi de coloniser le centre-ville avec des sculptures réalisées sur place avec l’aide de 50 personnes du public. Ce fut LE fil rouge du festival. Un véritable lien affectif s’est alors tissé entre la compagnie, les habitants et le territoire.

Statue de scotch

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 35 sur 120


 Monument Fripes : Cette installation éphémère alliant l’histoire et le contemporain a été réalisée et animée par un collectif de 5 personnes. Ce projet amateur a lui aussi pris en compte l’aspect évolutif et participatif. Une première démarche initiée en 2011 avait permis de déguiser la statue de la Liberté. Cet acte de détournement questionne les notions de citoyenneté et de liberté. En 2013, le collectif Monument Fripes a de nouveau souhaité reprendre cette démarche avec la statue Jeanne d’Arc. Changer le regard et bousculer les codes sont autant d’objectifs que soutient Poitiers Jeunes. Les petites mains, apprentis stylistes, couturières ont été sollicitées sur 3 jours pour venir apporter idées et savoir-faire au collectif. C’est une vingtaine de personnes qui ont ainsi contribué au projet. La statue de Jeanne d’Arc relookée…

 Monument All : Cela fait deux années de suite que l’association Lézards Optiques (association étudiante issue de la filière Arts du spectacle) oriente leurs propositions artistiques vers la participation du public. Cette année, un atelier sur ses 3 jours a permis aux petits comme aux grands d’exprimer leur créativité sur trois monuments historiques en modèle réduit. Ces ateliers, de 4 heures en continu, ont accueilli une centaine de personnes.  Express Home : ce projet fait écho à feu l’ExPressPaPier. En effet, si la démarche a toujours été la « récup » et l’anti-gaspillage, le projet du fanzine a été modifié pour laisser non plus une trace papier mais une trace éphémère, fruit de tous les apports créatifs individuels pour une œuvre collective. Un salon, fait de matériaux de récupération, repeint en blanc comme autant de pages blanches à remplir…3 porteuses de projet sont depuis 3 ans les initiatrices du projet. Soutenues et conseillées par Poitiers Jeunes, elles ont conçu le concept et gérer l’animation. La décoration a été confiée à deux plasticiens professionnels, Alain Coulon et David Dreano. Des ateliers ouverts à tous se sont tenus 15 jours en amont de la manifestation. Une quinzaine de personnes sont venus expérimenter de nouvelles techniques.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 36 sur 120


Le salon a connu un succès spectaculaire dès le premier soir. Les festivaliers pouvaient se rendre à l’Express Home, situé à l’accueil principal du festival, place Maréchal Leclerc et contribuer à faire évoluer cette œuvre collective. Il est difficile d’estimer le nombre de personnes impliquées tant chaque jour l’équipe de bénévoles devaient repeindre les murs en blanc pour laisser des espaces libres… Ces trois derniers projets ont été soutenus par Emmaüs.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 37 sur 120


Projets collaboratifs L’association s’entoure des compétences d’acteurs locaux afin de proposer des projets originaux et de mettre en avant la dynamique locale. Express Kino : Cette année, le festival Les Expressifs a décidé de mettre le 7ème art à l’honneur sur deux soirées. La sélection s’est essentiellement portée sur des films d’animation et des courts métrages issus de la jeune création. Les séances de cinéma se sont produites en plein air, au square Jeanne d’Arc, avec le soutien logistique et humain du CRPC (Centre régional de promotion du cinéma). L’Expresskino a été conçu en étroite collaboration avec des partenaires partageant les valeurs de l’association et défendant l’émergence et la pratique amateur. Chacun des partenaires, Carré Image et Les Rencontres Henri Langlois ont réalisés la sélection des deux séances de 45 mn. La pluie du vendredi a malheureusement annulé la première séance. Express Café : véritable temps d’échanges d’expériences, ces deux heures de débat permettent la rencontre entre des personnes ressources, les porteurs de projets et le public. Le contenu, le choix des intervenants et de la modération sont co-construits avec nos partenaires. Jam session internationale : l’organisation de cette soirée a été entièrement conçue et animée par des porteurs de projets soutenus par Poitiers Jeunes, les groupes de musique Yet, Johk et Argyle. L’idée de la jam session était de réunir des musiciens de tous horizons et permettre l’échange avec les musiciens allemands et anglais, invités du festival dans le cadre des Relations Internationales. Au total une cinquantaine de musiciens se sont relayés sur la scène dédiée du bar le Petit Cabaret pendant 3h30. Ce type d’échange où les conditions techniques sont réunies, où l’animateur fait en sorte de rythmer la soirée, permet des nouvelles collaborations et favorise la dynamique de réseau. L’association Un Hôpital pour les enfants tente d’offrir, notamment par l’accès à la culture, des moments de détente, aux jeunes malades. Ainsi, Poitiers Jeunes et Un Hôpital pour les enfants co-programment deux séances : la première, le mercredi au CHU et la deuxième, le dimanche sur le festival. Le choix de la programmation s’attache à la qualité des propositions et aux liens que les associations tissent avec des compagnies. La séance du mercredi a permis à 30 enfants de découvrir le spectacle « En attendant Coco » par la compagnie Le loup qui zozotte. Ce spectacle a été diffusé en direct par le canal TV du CHU. Les artistes ont été conviés à la suite de la représentation à dialoguer avec les enfants et rencontrer ceux qui sont restés en chambre. La séance du dimanche était en lien avec le travail en résidence au CHU de la compagnie Tête de Linotte . Ainsi, cette jeune compagnie a présenté leur nouveau spectacle Pirouettes et balivernes. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 38 sur 120


Un festival écoresponsable Comme toute manifestation rassemblant un public important, les festivals occasionnent de nombreux impacts sur l’environnement : production de déchets, pollution liée au transport, consommation d’eau et d’énergie,… Le festival Les Expressifs s’est donc engagé depuis 2005 dans la mise en place d’actions concrètes visant à réduire ces impacts et à sensibiliser le public. Accompagné par la Région Poitou-Charentes (Fonds Régional d’Excellence Environnementale), le festival est détenteur du logo « éco-manifestations Poitou-Charentes ». Cette labellisation, gage d’un événement responsable, incite à respecter un ensemble cohérent de critères environnementaux. On peut citer par exemple quelques mesures simples et pérennes qui ont été mises en place: utilisation de gobelets consignés pour limiter les déchets, utilisation de vaisselle lavable pour la restauration de l’organisation, mise à disposition du public de toilettes sèches non chimiques (dont certaines pour les personnes à mobilité réduite), aménagement des espaces accueil avec du mobilier récupéré lors de la grande braderie d’Emmaüs de septembre, travail avec des imprimeurs locaux labélisés Imprim’vert, utilisation d’un véhicule électrique mis à disposition par la Région Poitou-Charentes pour le ravitaillement des points de vente, loges, etc… Cette année l’accent a été mis sur 2 actions particulières : 

Compostage des bio déchets de la restauration de l’organisation: Pris en charge par l’association Compost’âge, cette action a permis de collecter au total environ 300 litres, soit environ 200kg de bio déchets, à savoir la totalité des déchets compostables de la restauration de l’organisation.

Expresscafé sur la thématique de l’éco-événementiel : hier, aujourd’hui… Et demain ? En lien avec le GRAINE Poitou-Charentes, ce temps de rencontre et de débat a permis de retracer brièvement l’histoire de l’éco-événementiel avant de s’interroger sur son avenir et les avancées de demain. Les différents intervenants (Pierre Toutan- festival Les Oreilles au Vent & Philippe Fléchais, Directeur du CAC de Surgères) ont fait part de leurs expériences tout en échangeant avec le public pour trouver des pistes de développement.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 39 sur 120


3.3 LA RECHERCHE ACTION EN PARTENARIAT La recherche-action en partenariat se définit comme une expérimentation associant différents participants au sein d’un travail collaboratif : une idée est mise en pratique et testée. Si les différents bilans qui peuvent être tirés de la recherche-action s’avèrent positifs, celle-ci peut alors se transformer en activité à part entière. Les recherches-action mises en place ces dernières années ont permis entre autres de tester les soirées Face B. Après 2 ans d’expérimentation, ces soirées font désormais partie des activités récurrentes de Poitiers Jeunes, et se retrouvent dans la partie 3.1.6 dans le cadre du pôle Jeunesse.

3.3.1 Formation destinée aux groupes de musique Initiée en 2012, cette recherche-action concernant la formation à la technique du spectacle vivant fait suite au module « Comment créer sa fiche technique ?» destiné aux groupes de musique amateurs. Poitiers Jeunes et le Confort Moderne ont relancé une session de formation commune : une journée complète a donc été proposée le 26 octobre 2013 afin de découvrir « Comment développer son projet musical ». Le programmateur David Sauvignon (De la Salle de Musiques Actuelles de Diff'art, Parthenay) a été sollicité afin de présenter un panorama du secteur et de débattre avec les groupes sur les stratégies à mettre en œuvre. La formation a été co-animée par le chargé info-ressource du Confort Moderne. Au total, 9 personnes ont été présentes, soit 7 groupes de musique et 2 représentants d'associations. Le bilan partenarial est très positif au vu du déroulement de la formation et au vu des perspectives de mutualisation de sessions sur le territoire du Poitou-Charentes.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 40 sur 120


3.3.2 Collectif d’accompagnement des projets jeunes Fort de sa collaboration depuis 2010, le comité de pilotage de « Sois Jeune et forme-toi » a engagé en 2013 une démarche de formalisation de réseau. A l’initiative du projet, Poitiers Jeunes, le CRIJ, la Ligue de l’Enseignement et la MLI ont constaté des besoins sur le territoire de Grand Poitiers, et ont décidé de structurer un réseau d’acteurs de l’accompagnement des initiatives des jeunes. L’idée de constituer un réseau d’acteurs est née de la volonté de favoriser les échanges de pratiques, mutualiser les compétences et les ressources, rendre lisible le travail des structures. Le 15 octobre, une demi-journée d’échanges ouverte aux professionnels de l’accompagnement des jeunes a été organisée avec le soutien du Conseil de Développement Responsable de Grand Poitiers. Une quarantaine de personnes ont participé à cette rencontre constitutive du réseau. Ce temps a permis de réfléchir à la place accordée dans la pratique professionnelle quotidienne à l'écoute et à l'accompagnement des jeunes dans leurs initiatives et leurs projets. Différentes pistes d’actions ont été identifiées à l’occasion des ateliers qui se sont succédés. En 2014, les matériaux récoltés durant cette rencontre serviront assurément de base à l’élaboration d’un plan d’action 2014. Cf annexe 6.2 : Programme de la rencontre constitutive du 15 octobre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 41 sur 120


4 LA GESTION BUDGETAIRE

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 42 sur 120


Le bilan et le compte de résultat normalisés et détaillés sont présentés dans l’annexe 6.5 Rapport du Commissaire aux comptes - KPMG Fiduciaire de France. Il est toutefois possible de résumer le compte de résultat 2013 comme suit : Dépenses

Total Euros

60. Achats

24 522,71

61. Services extérieurs

177 746,03

62. Autres services extérieurs

69 160,38

63. Impôts et taxes

9 319,06

64. Charges de personnel

229 756,35

65. Autres ch. de gestion courante

Recettes

Total Euros

Ville de Poitiers

426 941,40

Département de la Vienne

5 000,00

Région PC - Festival Intérêt Régional

70 000,00

Grand Poitiers - Agence des Temps

0,00

Ministère de l'emploi (CUI/CAE)

0,00

9 099,23

Ministère Jeunesses et Sport (FONJEP)

7 107,00

66. Charges financières

0,00

Dir. Rég. Jeun. Sports et Cohésion Soc

1 400,00

67. Charges exceptionnelles

0,00

Société d'auteur – SACEM

68. Dotations aux amo. et eng. à réaliser

2 389,27

0,00

Recettes propres

26 189,90

Produits exceptionnels TOTAL

521 993,03

Solde exercice 2013

14 645,31

0,04 TOTAL

536 638,34

Pour la quatrième année consécutive, Poitiers jeunes termine l’année 2013 avec un résultat positif. Bien moins important qu’en 2010, 2011 et 2012, celui-ci s’élève tout de même, à 14.645,31 Euros. Ce résultat, en comparaison avec le budget prévisionnel qu’avait validé le Conseil d’Administration du 6 février 2013, a été rendu possible par l’effet conjugué de compensation de dépenses sur les différentes activités et de recettes non attendues sur l’exercice :  Au niveau des dépenses, l’essentiel est constitué : -

-

d’une légère sous-consommation (entre 6 et 7 % du budget analytique) des activités « Aide aux projets », « Carnaval » et des dépenses de « fonctionnement » ; coïncident exactement avec un déficit analytique constaté sur « les Expressifs ».  Au niveau des recettes, l’essentiel est constitué :

du versement de la totalité de la subvention attendue pour l’année pour la mise à disposition de l’agent d’entretien avec une mise à disposition cessant au 31 mars 2013 ; - d’Indemnités Journalières de Sécurité Sociale pour 2 salariées en congés maladie. Sans ces quelques recettes à caractère exceptionnel l’exercice aurait été à l’équilibre parfait. -

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 43 sur 120


Avec le développement des Expressifs, l’augmentation du volume d’activité a varié de + 4 % (521.993,03 en 2013 contre 501.627,36 Euros en 2012). La ventilation des dépenses par activité ne laisse apparaitre que très peu de changement significatif :

Répartition des dépenses 2012 par activité

Répartition des dépenses 2013 par activité Aide aux projets 11%

Aide aux projets 15% Fonctionne ment 16%

Fonctionne ment 17%

Expressifs 52% Carnaval 16%

Carnaval 16%

Expressifs 57%

L’activité évènementielle reste la plus importante en terme de dépenses, mais n’oublions pas, et notre nouveau projet associatif l’a réaffirmé clairement que l’aide aux initiatives et aux projets jeunes est au cœur des préoccupations de l’association. Les années à venir devrait logiquement voir se modifier ces équilibres analytiques :

Comparatif des dépenses par nature entre 2010 et 2013

500 000 400 000 300 000

306 809

357 654

343 413

384 217

Evènementiel

Aide aux projets Fonctionnement

200 000 86 921

81 267

73 844

56 964

89 394

77 881

84 371

80 812

2010

2011

2012

2013

100 000 0

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 44 sur 120


De la même façon, tout en restant sensiblement au même niveau global (536.638,34 Euros en 2013 contre 555.946,45 Euros en 2012) la répartition des recettes par source de financement n’a pas connu de modification susceptible de changer les équilibres budgétaires :

Répartition des recettes 2012 par sources de financement

Répartition des recettes 2013 par sources de financement

Ressources propres 5% Aides privées 1%

Ressources propres 4% Aides privées 1%

Ville de Poitiers 78%

Etat (Emploi et FDVA) 2%

Etat (Emploi) 3% Région Poitou Charentes 12%

Ville de Poitiers 79%

Région Poitou Charentes 13%

Départ. de la Vienne 1%

Départ. de la Vienne 1%

Aussi, au niveau du bilan il a été possible, sur ces cinq dernières années de voir évoluer les fonds associatifs de la façon suivante : 2008

2009

2010

2011

2012

2013

Fonds propres Résultat de l'exercice

9 553 -60 101

-50 548 -24 189

-74 737 101 664

26 927 55 948

82 875 54 319

137 194 14 645

Fonds associatifs

-50 548

-74 737

26 927

82 875

137 194

151 839

Budget

483 125

516 802

501 627

521 993

5,57%

16,04%

27,35%

29,09%

Les efforts entamés en 2010, concernant l’amélioration de la situation financière de l’association se sont poursuivis sur 2011, 2012 et 2013. Aussi, avec une valeur au 31 décembre 2013, de 151.838,57 Euros, les fonds propres atteignent dorénavant la valeur minimale requise de 30 % de la valeur du budget 2013 adopté par le Conseil d’Administration du 6 février 2013. Ce redressement programmé sur plusieurs années a notamment permis cette année une situation de trésorerie sans aucun découvert, générant même quelques revenus financiers.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 45 sur 120


5 CONCLUSION

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 46 sur 120


Parce qu'on voit toujours plus haut, parce qu'on rêve toujours plus loin, parce qu'en 2013 tant de belles choses ont été possibles, parce que tant d'autres n'ont pas eu le temps d'éclore, 2014 sera une année porteuse de plus de changement et dans le même temps d'une structuration de ce changement.

Parce qu'en 2014, Poitiers Jeunes a 20 ans, un âge où il est grand temps de s'émanciper ! Nous pensons donc à changer d'air, à agrandir la famille, à nous projeter dans l'avenir, et à affirmer nos convictions !

Poitiers Jeunes – Bilan Expressifs 2011 – Conseil Régional Poitou-Charentes Page 47 sur 120


6 ANNEXES

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 48 sur 120


ANNEXE 6.1 – LISTE DES PORTEURS DE PROJETS EN 2013

1 2 3 4 5 6 7

8

Spectacle de marionnette amateur Promotion de la bande dessinée à Arts visuels travers un festival Musique Groupe de reggae rock roots Exposition photo et sonore : les Arts visuels jeunes et le numérique Faire connaitre la culture du japon Social/ interculturel et les différences culturelles entre les 2 pays Rencontres cultures française et Social/ interculturel tunisienne Arts visuels création d'un projet audio visuel Sketch sur la culture juive et soufi (musiques, marionnettes). Autre Différents projets : spectacle sur l'esclavage, écriture de scénario

Re ent as c f i he so na rc he cia n ti O ce d f rg m e a d' n e n C év isa ts on én ti se em on il e Ai n e de co nts à m st la m ra d un Pr té éf ic og gi ini at e ti r io a d o ca m e n n dr m d d e at iff 'un de i o u e s n si év d on én an em s l en e ts

Fo nc ti

on n

em

Q ue lP ro je t

Ty

pe

de

pr oj et

La liste suivante recense les 64 projets accompagnés par le biais de rendez-vous personnalisés et les types de services apportés.

X

Spectacle vivant

9

Autre

10

Musique, interculturel

11

Spectacle vivant

12

Arts visuels

13

Spectacle vivant

14

Spectacle vivant

15

Spectacle vivant

16

Arts visuels

17

Spectacle vivant

18

Spectacle vivant

Atelier radio Projet d'action culturelle à travers un voyage en Bolivie, atour de la découverte des musiques tradidtionnelles Création d'une chorégraphie de danse contemporaine Pratique du dessin et de la peinture en loisir Spectacle de théâtre tout public Production de spectacles de théâtre Développement de projets artistiques et diffusion en milieu rural (arts vivants, spectacles, contes, danse africaine) Création d'un modèle alternatif de diffusion de films, création d'un logiciel et d'un catalogue sous creative commons Création d'un spectacle de théâtre pour enfants Création d'association, spectacles de cirque spécialisée danse, lancer de couteaux

X X

X

X X X X

X X

X X

X

X X X

X

X X X

X X X

X

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 49 sur 120


20 21 22 23 24 25 26 27 28 29

Festival autour du mapping et des musiques actuelles à Poitiers Ecriture de poèmes et publication Arts visuels, social avec des visuels de plasticiens Social/ interculturel Création d'un espace customerie Groupe rock. Enregistrement d'un Musique 2 titres, recherche labels Création d’une association Social/ interculturel humanitaire. Création d’un orphelinat en Afrique Musique, spectacle Festival arts de rue et musique vivant Musique, arts Web série sur les festivals de visuels musique du Poitou-Charentes Musique Groupe de rock psychédélique Musique Dub instrumental en solo Musique Groupe de punk/rock Collectif de personnes réunies Musique, spectacle autour du hip hop vivant Musique

31

Musique

32

Spectacle vivant

33

Musique

35

Musique, spectacle vivant Musique

36

Spectacle vivant, arts visuels

37

Musique

38

Social/ interculturel

39

Spectacle vivant

40

Musique

41

42

Fo nc ti on ne Re m ch en er t ch as e so O de rg ci at an fi n if is a at nc io C em on n en d' se év ts il é en Ai ne de m co en à m l s ts m P r tr a u d a og t é n ic ra ég fin at m ie it io m de io n n a d e ti o d i d ' f u s n f év d us ne én an ion em s l e en ca ts d re

Musique, arts visuels

30

34

Q ue lP ro je t

t pr oj e de pe Ty 19

Souhaite monter un groupe avec une dizaine de surdos Fanfare électrique Création d'une association de soutien au spectacle vivant Festival à Poitiers liant à la fois musique et arts graphiques en mars 2013 Projet lecture //contrebasse en acoustique Quatuor de pop-folk-jazz-swing Atelier customisation de sculptures dans le cadre du festival Les Expressifs Groupe de hip hop instrumenté Créer un centre de loisirs pour tous Festival multi-disciplinaire

X X

X X

X

X

X X

X

X X X X X X X

X

X X X X X X X X

projet beatmaking solo, souhaite monter un live pour fin 2013

X X

sensibiliser les jeunes à la Social/ interculturel citoyennEté à travers des actions autour de l'environnement Arts visuels, interculturel

Sensibiliser les lycéens à la situation des enfants des rues au Togo

X

X

X

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 50 sur 120


Arts visuels, interculturel

44

Spectacle vivant

45

Social/ interculturel

46 47 48 49 50 51 52 53

Projet solo dub avec des instruments tels que le basson nouveau set en live Projet tourisme solidaire, art et culture au Burkina Faso

Concept de rap à capella (clash) organisation d'une soirée au mois de mai 2014 Rallye solidaire pour aider une Social/ interculturel commune au Maroc Musique Groupe de rap Autre Edition d’un livre Organiser une représentation Spectacle vivant d'une comédie musicale sur Poitiers Développement de spectacles et Spectacle vivant performances pour la rue Chants et des musiques du Musique Rwanda re-visités Groupe pop rock Musique Musique

Création d'une association de soutien au spectacle vivant Groupe electro/hip Hop aimerait mettre en place une vidéo Promotion des jeunes talents électro de la scène régionale Groupe rock/ stoner 1er album en cours de création

54

Musique

55

Musique

56

Musique

57

Musique

58

Musique

59

Spectacle vivant

60

Musique

61

Musique

62

Musique

63

Arts visuels

64

Arts visuels, social

Groupe de rock Ateliers théâtre enfants, ado et adultes CD partagé entre deux groupes pour un pressage vinyle Chanson française festive empruntant des sonorités reggae, flamenco et funky Projet d'enregistrement d'album Projet voyage au Mexique dans le but de promouvoir l'ESS Recueil de textes et images de jeunes en vue de réaliser un roman graphique

Fo nc ti on ne Re m ch en er t ch as e so O de rg ci at an fi n if is a at nc io C em on n en d' se év ts il é en Ai ne de m co en à m l s ts m P r tr a u d a og t é n ic ra ég fin at m ie it io m de io n n a d e ti o d i d ' f u s n f év d us ne én an ion em s l e en ca ts d re

Q ue lP ro je t

pr oj et de pe Ty

Projet éducation à l'image au Cameroun : diffusion de films du Cameroun, ateliers vidéos et audio

43

X

X

X

X X

X

X

X

X

X X X X X

X

X X X

X

X X X

X

X

X X X X X X X X

X

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 51 sur 120


ANNEXE 6.2 – PROGRAMME DE LA RENCONTRE CONSTITUTIVE DU 15 OCTOBRE 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 52 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 53 sur 120


ANNEXE 6.3 – REVUES DE PRESSE 2013 Centre presse 5 juillet 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 54 sur 120


La Nouvelle République 5 juillet 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 55 sur 120


Centre presse 6 décembre 2013

La Nouvelle République 5 décembre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 56 sur 120


La Nouvelle République 6 décembre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 57 sur 120


REVUE DE PRESSE LES EXPRESSIFS

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 58 sur 120


Poitiers Magazine septembre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 59 sur 120


Sortir Saison 2013-2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 60 sur 120


TMV 1er octobre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 61 sur 120


TMV 1er octobre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 62 sur 120


7 à Poitiers 2 octobre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 63 sur 120


La Nouvelle République 28 septembre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 64 sur 120


Centre Presse 30 septembre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 65 sur 120


Centre Presse 3 octobre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 66 sur 120


La Nouvelle République 3 octobre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 67 sur 120


La Nouvelle République 4 octobre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 68 sur 120


Centre Presse 4 octobre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 69 sur 120


La Nouvelle République 5 octobre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 70 sur 120


La Nouvelle République 5 octobre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 71 sur 120


Centre Presse 5 octobre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 72 sur 120


La Nouvelle République 6 octobre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 73 sur 120


La Nouvelle République

7 octobre 2013 Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 74 sur 120


Centre Presse 7 octobre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 75 sur 120


Poitiers Magazine octobre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 76 sur 120


Centre Presse 10 octobre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 77 sur 120


La Nouvelle République 10 octobre 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 78 sur 120


Blog Un jour à Poitiers… devenir journaliste un jour ! 9 octobre 2013

Les Expressifs terminent positifs ! Posted on 9 octobre 2013 by 1jourapoitiers8

Les organisateurs sont fiers de l’édition 2013

Les expressifs ont fait leur spectacle du 03 au 06 octobre dans les rues de Poitiers. Retour sur l’évènement avec les organisateurs. 141 représentations proposées par Poitiers Jeunes, ont attiré les Poitevins dans les rues de la ville. La pluie du vendredi n’a pas gâché la fête, juste annulée 9 spectacles. «On prend le risque de le faire en octobre, ça n’est pas de l’art de salon. » précise Mickaël BUNO, chargé de communication de Poitiers Jeunes, ajoutant « Il n’est pas facile de mettre un toit sur la tête de nos compagnies. » Satisfaits de leur 18ème édition, les organisateurs se félicitent de « l’implication hors-normes de tous les bénévoles », que ce soit pendant et après le festival. « On a même des mères et des filles qui s’engagent sur l’évènement. C’est la richesse des mélanges dans une bonne ambiance » s’accordent les organisateurs. Poitiers Jeunes se projette déjà sur 2014, et compte fêter dignement les 20 ans de l’association avec quelques surprises lors du prochain festival. Les Expressifs en chiffres 

4 jours : c’est la durée du festival

33 : le nombre de techniciens

76 : le nombre de compagnies

100 : le nombre de bénévoles

141 : le nombre de représentations

324 : le nombre d’artistes présents

1700 : le nombre de repas servis aux artistes et bénévoles

25000 : le nombre de spectateurs

240000 € : le budget du festival

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 79 sur 120


Thé à la Rue : « Dans notre société, tout se vend tout s’achète ». Amédée de la compagnie Thé à la Rue nous donne ses impressions sur les Expressifs. #1JaP : Quand et pourquoi avez-vous crée la compagnie ? Amédée : « La compagnie a été créée en 1995. Au départ pour passer des vacances différentes, non ordinaires, « sans but précis », pour tester des nouveautés. Et nous avons créé un spectacle de rue ». #1JaP : Pour avoir choisi ce nom « Thé à la rue » ? Amédée : « C’est basée sur une expression quand j’étais jeune. Je disais souvent à mes amis « T’es à la rue », le « Thé » est une abréviation de Théâtre et c’est pour faire un jeu de mot ». #1JaP : Pourquoi avoir l’idée de vendre la commune dans votre spectacle ? Amédée : « C’est parti du constat que dans notre société, tout se vend et tout s’achète. On était un peu agacé de ce monde financier où les entreprises se vendent et se rachètent sans se soucier des gens qui y travaillent. C’est pour regarder de quel monde on vient et alerter le public ». #1JaP : Combien de personnes se sont engagées sur ce projet et combien de temps faut il pour créer le spectacle ? Amédée : « Nous sommes 2 comédiens, une personne sur la création et un metteur en scène. Le spectacle a été créé en un an et demi. Nous sommes partis en résidence une semaine par mois dans une ville différente pour avoir un rendu différent selon les villes ». #1JaP : Depuis quand participez-vous au festival des expressifs ? Amédée : « Ça fait longtemps, on a dû y jouer tous nos spectacles. C’est au moins la 5ème fois que nous participons, nous étions déjà à Poitiers lorsque le festival s’appelait « Poitiers Presse Papier » en 1999 ». #1JaP : Que pensez du public poitevin ? Amédée : « C’est difficile de savoir vraiment ce que pense le public, il y a des gens qui viennent nous parler à la fin du spectacle et d’autres qui partent avant la fin. Nous on s’est bien amusé et le public a eu l’air de bien s’amusé aussi ». Propos recueillis par Flavie Gaultier et Chloé Lamarre, k’eskon attend ?/ Collège Descartes, Châtellerault Joseph K : « Ça a bien rigolé à Poitiers ! » Entretien avec Stanislas de la compagnie Joseph K qui a présenté Le Grand Guichet. #1JàP : Comment avez-vous été accueilli lors des Expressifs ? Comment le public a réagi à votre spectacle ? Stanislas : « Nous avons été très très bien accueillis. Nous cherchions à provoquer le rire des spectateurs et à Poitiers ça a bien rigolé ». #1JàP : Seriez-vous prêt à revenir dans ce festival ? S : « Bien sûr, avec grande joie ! Nous étions déjà venus dans ce festival qui existe depuis longtemps et c’est pour nous l’occasion de nous faire repérer par d’autres programmateurs de spectacles ». #1JàP : Pour quelle raison avez-vous choisi de produire ce spectacle et pas un autre aux Expressifs ? S : « Nous avons trois spectacles : Les contre visite guidées par Jérôme Poulain, le Grand Guichet et Conférence du Monde. C’est le programmateur et le directeur du festival qui ont choisi le Grand Guichet ». #1JàP : Pouvez-vous nous parler un peu plus de votre compagnie ? Et d’où vient son nom ? S : « Il y a 3 ou 4 personnes dont 2 comédiens pour chaque spectacle. Joseph K est un héros d’un livre de Kafka, Le Procès qui dénonce les difficultés avec l’administration. C’est un nom qui nous va bien car c’est aussi le thème du Grand Guichet ». #1JàP : Pourquoi avoir choisi de faire du théâtre de rue ? Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 80 sur 120


S : « L’intérêt avec le théâtre de rue c’est que si les gens s’ennuient, ils peuvent s’en aller. A Poitiers, peu de gens sont partis. » Propos recueillis par Mathilde Lacroix et Thibaud Simon, k’eskon attend ?/ Collège Descartes, Châtellerault

RADIO Reportages & interviews

Date

Horaire

Radio

Durée

début octobre 2013

multidiffusion

RADIO ACCORDS POITOU & RADIO PULSAR

26mn

Mardi 1er octobre 2013

à 8h40, 10h30 et 12h10

PULSAR

TELEVISION Reportages & interviews

Date 4 octobre 2013 5 octobre 2013

TV

Durée

France 3 Poitou-Charentes

Env 2 mn

France 3 Poitou-Charentes

Env 2 mn

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 81 sur 120

Env 10 mn


Revue de presse

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 82 sur 120


POITIERS.FR 15 Janvier 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 83 sur 120


CENTRE PRESSE 17 Janvier 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 84 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 17 Janvier 2013

NOUVELLE REPUBLIQUE Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 85 sur 120


22 Janvier 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 86 sur 120


BOUGE Février 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 87 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 1ER Février 2013

CENTRE PRESSE Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 88 sur 120


1er Février 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 89 sur 120


7 à POITIERS 6 Février 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 90 sur 120


MR ECHO –CENTRE PRESSE 6 Février 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 91 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 11 Février 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 92 sur 120


MR ECHO - CENTRE PRESSE 12 Février 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 93 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 12 Février 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 94 sur 120


CENTRE PRESSE 12 Février 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 95 sur 120


CENTRE PRESSE 12 Février 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 96 sur 120


CENTRE PRESSE 12 Février 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 97 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 13 Février 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 98 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 13 Février 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 99 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 13 Février 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 100 sur 120


CENTRE PRESSE 13 Février 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 101 sur 120


MR ECHO – CENTRE PRESSE 13 Février 2013

MR ECHO – CENTRE PRESSE 14 Février 2013

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 102 sur 120


CENTRE PRESSE 14 Février 2013

TELEVISION - Reportages & interviews Date

Horaire

TV

11 Février

12h – 13h

France 3 Poitou-Charentes

12 Février

19h

France 3 Poitou-Charentes

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 103 sur 120


ANNEXE 6.4 – LEXIQUE DES SIGLES MJC Aliénor d’Aquitaine : Maison des Jeunes et de la Culture Aliénor d’Aquitaine Cap Sud : Centre d’animation Poitiers Sud CSC la Blaiserie : Centre Socio Culturel La Blaiserie CSC Beaulieu : Centre Socio Culturel Beaulieu CSC Gibauderie : Centre Socio Culturel Gibauderie CESSA de Larnay : Centre d’Education Spécialisé Sourds-Aveugles de Larnay CRPC : Centre Régional de Promotion du Cinéma CSC 3 CITES : Centre Socio Culturel des 3 Cités CAJ de Fontaine-le-Comte : Centre Animation Jeunesse de Fontaine-le-Comte CNAJEP/CRAJEP: Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d'Education Populaire SACEM : Société des Auteurs Compositeurs et Éditeurs de Musique CRIJ : Centre Régional Information Jeunesse RIHL : Rencontres Internationales Henri Langlois PRMA : Pôle Régional des Musique Actuelles CNAR Poitou-Charentes : Centre National des Arts de la Rue Poitou-Charentes CHU : Centre Hospitalier Universitaire PDGD : les Petits Devant les Grands Derrière CPIE Seuil du Poitou : Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement DRJSCS : Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale AFIPAR : Association de Formation et d’Information pour les Paysans et les Ruraux

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 104 sur 120


ANNEXE 6.5 - RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES - KPMG

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 105 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 106 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 107 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 108 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 109 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 110 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 111 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 112 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 113 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 114 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 115 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 116 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 117 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 118 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 119 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2013 Page 120 sur 120

RAPPORT D'ACTIVITE POITIERS JEUNES 2013  

Le rapport d’activité & le rapport du commissaire aux comptes 2013 de l'association Poitiers Jeunes.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you