Page 1

POITIERS JEUNES 12—RUE CHARLES GIDE 86000 POITIERS

RAPPORT D’ACTIVITE 2014


SOMMAIRE 1 INTRODUCTION RAPPORT MORAL ................................... 4 2 LA VIE ASSOCIATIVE ..................................................... 6 2.1 ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT .................................................... 7 2.1.1 Le Conseil d’Administration et le Bureau ......................................... 7 2.1.2 Les ressources humaines ............................................................. 8 2.2 FOCUS SUR LA VIE ASSOCIATIVE 2014 ................................................... 11 2.2.1 L’implication des bénévoles sur les évènements .............................. 11 2.2.2 Les temps forts de la vie associative............................................. 12

3 LES ACTIVITES DE L’ASSOCIATION ................................. 13 3.1 LE POLE JEUNESSE ............................................................................ 14 3.1.1 Généralités ............................................................................. 14 3.1.2 Typologie des porteurs de projets ................................................ 14 3.1.3 Typologie des projets ................................................................ 16 3.1.4 Nature des aides et des services .................................................. 17 3.1.5 Echanges musicaux internationaux ............................................. 20 3.1.6 Soirées Face B ......................................................................... 22 3.1.7 Les formations proposées .......................................................... 23 3.2 LE POLE CULTURE ............................................................................. 25 3.2.1 Le Carnaval ............................................................................ 25 3.2.1.1 Implication des bénévoles .................................................. 26 3.2.1.2 Un projet collectif et participatif ......................................... 27 3.2.1.3 Aide aux projets amateurs ................................................. 29 3.2.1.4 La mobilisation des restaurateurs ........................................ 30

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 2 sur 118


3.2.2 La 19ème édition du festival Les Expressifs .................................... 31 3.2.2.1 Un festival au cœur de la ville de Poitiers ............................... 32 3.2.2.2 La programmation en chiffres ............................................. 33 3.2.2.3 Soutien à la création artistique professionnelle ....................... 34 3.2.2.4 Soutien à la création émergente amateur .............................. 36 3.2.2.5 Art - Citoyen .................................................................... 38 3.3 LA RECHERCHE ACTION EN PARTENARIAT .............................................. 42 3.3.1 Le collectif API’Jeunes .............................................................. 42 3.3.1.1 Les objectifs de l’action ..................................................... 42 3.3.1.2 Comment fonctionne le réseau ? .......................................... 42 3.3.1.3 Quelques actions concrètes ................................................ 43 3.3.2 Vers une démarche handi-responsable ........................................ 43 3.3.2.1 Les objectifs de l’action ..................................................... 43 3.3.2.2 Quelques actions concrètes ................................................ 44 3.3.2.3 Articulation du projet ........................................................ 44

4 LA GESTION BUDGETAIRE ............................................ 45 5 CONCLUSION ........................................................... 49 6 ANNEXES ................................................................ 51 Annexe 6.1 - Liste des porteurs de projets ............................................. 52 Annexe 6.2 - Revue de presse ............................................................. 57 Annexe 6.3 - Lexique des sigles .......................................................... 103 Annexe 6.4 – Rapport du Commissaire aux comptes - KPMG .................... 104

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 3 sur 118


1 INTRODUCTION RAPPORT MORAL

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 4 sur 118


En 2014, l’association Poitiers Jeunes a fêté fièrement ses 20 ans, un anniversaire qui forcément nous fait regarder en arrière pour voir le chemin parcouru, et nous sommes fiers et heureux de ce qui a été accompli ! Voilà 20 belles années que Poitiers Jeunes s’engage auprès de la jeunesse et pour la dynamique de Poitiers et 2014 s’est inscrit dans cette continuité. Mais, 20 ans, c’est aussi le temps de regarder plus loin vers l’avenir et pour ce faire, nous avons entrepris cette année de nous doter d’un plan d’action sur 4 ans. L’ensemble de l’équipage et une partie des adhérents ont pris part à ce grand travail de réflexion qui aboutira à un document nous guidant dans les années à venir. Ces 20 ans ne nous ont donc pas donné l’arrogance d’une jeunesse sûre d’elle, mais une tranquille maturité qui nous fait prendre notre temps sans brûler les étapes. Nous avons avancé comme toujours à notre rythme, renforçant nos partenariats dans un esprit de toujours plus d’ouverture et de coopération entre les différents acteurs du territoire. Pour autant notre engagement ne faiblit pas : écocitoyenneté, participation, accès à la culture pour tous… Autant de combats que nous menons au travers de nos évènements ou en soutenant des initiatives allant dans ce sens. Mais notre engagement c’est aussi, et surtout, celui des bénévoles qui, génération après génération, depuis 20 ans, s’investissent pour rendre nos projets réalisables. En 2014, comme chaque année un peu plus, nous avons voulu leur donner plus de place et de possibilité d’actions. Car si 20 ans d’Histoire ont pu être écrits, et si nous souhaitons une longue et belle vie à notre association, cela ne se fera pas sans les poitevins ! Bonne lecture à tous. La Présidente, Sarah MARION

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 5 sur 118


2 LA VIE ASSOCIATIVE

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 6 sur 118


2.1 ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT 2.1.1 Le Conseil d’Administration et le Bureau Le renouvellement du Conseil d’Administration et du Bureau s’est opéré lors de l’Assemblée Générale qui s’est tenue le 04 décembre 2014. Le Conseil d’Administration au 31 déc. 2014 est composé de 14 membres :

BROUCKE Hélène

LE PALEC Arthur

CAMOU Pierre

MARCHAL Mathieu *

CHAIGNEAU Camille *

MARGUIER Séphora *

DELAFOND Stephen

MARION Sarah

DEPLANCHE Soline *

MARTIN Jérémy

GENTILE Mélissa *

PELLERAY Justine

LAMO Martial *

RAGOT Nicolas

Les 6 personnes avec la mention * sont de nouveaux membres élus en 2014. Le Conseil d’Administration s’est réuni 9 fois en 2014. Le Bureau au 31 déc. 2014 est composé de 5 membres :

Fonction au Bureau

NOM Prénom

Présidente

MARION Sarah

Secrétaire

LE PALEC Arthur

Trésorière

PELLERAY Justine

Vice-Secrétaire

MARTIN Jérémy

Vice-Président

RAGOT Nicolas

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 7 sur 118


2.1.2 Les ressources humaines L’EQUIPE DE PERMANENTS Après les phases de tests sur des missions de médiation culturelle avec des CDD et des stagiaires réalisées en 2012 et 2013, l’association a décidé d’étoffer ses ressources humaines sur le long terme avec la création, en juillet 2014, d’une fonction d’animatrice culturelle. Les permanents

Fonction

Statut

1 Noémie M

Facilitatrice

CDI

X X X X X X X X X X X X

2 Mickaël B

Chargé de com

CDI

X X X X X X X X X X X X

3 Aurélie P

Secrétaire

CDI

X X X X X X X X X X X X

4 Anita M

Directrice

CDI

X X X X X X X X X X X X

5 Karine A

Coord. Prog.

CDI

X X X X X X X X X X X X

6 Alexia T

Animatrice cult.

CAE 9 mois

7 Gwendoline R

Chargé vie asso.

Serv. civique

8 Nina B

Chargé vie asso.

Serv. Civique

Mission

Statut

1 Mathieu M

Expressifs 2014

Stage 1 mois

2 Agathe H

Carnaval 2014

Stage 4 mois

Les stagiaires

J

F M A M J

J A S O N D

X X X X X X X X X X X X X X X X X

J

F M A M J

J A S O N D X

X X X

A noter donc, tout particulièrement pour cette année : 

La confirmation du renforcement du pôle culture par la création d'une mission d'animatrice culturelle en juillet 2014 ;

La continuité, comme chaque année, depuis 2010, de la mission de chargée de la vie associative sous statut de Service Civique ;

et l'accueil d'un stagiaire en appui au pôle culture sur l'organisation des Expressifs.

Plan de formation : En 2014, un plan de formation de plus de 210 heures de formation a pu être mis en place.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 8 sur 118


Chaque salarié a bénéficié au minimum de trois jours de formation. Domaines

Intitulé modules

Participants

H de form.

Management

Les bases du management

K. Abel

21

Animation

Comment promouvoir ensemble les animations et les démarches participatives?

K. Abel

3,5

Compta/GRH

Certif. Professionnel chargée d'administration et des payes du spectacle

A. Proust

105

Compta/Gestion

Gestion des petites associations et bases de la comptabilité

M. Buno

21

Communication

Mailler les ressources du territoire pour apprendre et agir ensemble

N. Magnant

14

Animation

Comment promouvoir ensemble les animations et les démarches participatives?

N. Magnant

3,5

Communication

Mailler les ressources du territoire pour apprendre et agir ensemble

A.Moreau

14

Animation

Comment promouvoir ensemble les animations et les démarches participatives?

A.Moreau

3,5

Animation

Susciter la participation

A. Toussaint

25

A noter qu’un nombre plus important de formations était prévu au plan, mais que malheureusement, comme suite à des défauts d’inscription, nombreux sont les organismes qui annulent les formations à la dernière minute. LES INTERMITTENTS DU SPECTACLE L’association emploie ponctuellement, pour l’organisation de ses évènements culturels, des intermittents du spectacle artistes et/ou techniciens. En 2014, les 33 intermittents qui sont venus renforcer l’équipe représentent 78% des salariés, mais seulement 0,75 ETP (Equivalent Temps Plein). Répartition des 42 salariés par statut

Permane nts 5 CDD 4

Intermittents Permanents CDD

Nbre sal. 33 5 4 42

Intermit tents 33 Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 9 sur 118

ETP 0,75 5,00 0,02 5,77


EVOLUTION DE LA MASSE DES RESSOURCES HUMAINES Le calcul de l’ETP (Equivalent Temps Plein) prend en compte les salariés permanents et intermittents du spectacle, mais exclut les personnes en service civique, en contrats aidés type CAE et le personnel mis à disposition. Evolution de la masse salariale depuis 5 ans

ETP 9 8 7

1,70

6 5

1,88

2,38

1,99

1,57

Bénévoles

4

Salariés

3 2

4,54

5,06

5,22

2011

2012

6,11

5,77

2013

2014

1 0 2010

Comme vu en début de chapitre, la diminution de la masse des salariés s’explique simplement par le remplacement des Contrats à Durée Déterminée par un CAE de médiation culturelle. Dès que le contrat en CAE sera pérennisé la masse s’en verra de fait ré-augmentée. Le fait marquant de l’évolution de la masse globale est la constante augmentation de l’investissement des bénévoles sur les évènements qui représentent en 2014 2,38 ETP contre 1,70 ETP en 2013, soit une augmentation de +40 %; ils sont notamment de plus en plus nombreux à s’investir en amont du Carnaval et des Expressifs (aide à la diffusion de la communication, appui à la réalisation de décors, création de costumes…).

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 10 sur 118


2.2 FOCUS SUR LA VIE ASSOCIATIVE 2014 2.2.1 L’implication des bénévoles sur les évènements Des bénévoles motivés répondent chaque année présents afin d’aider à l’organisation des événements portés par l’association. En 2014, la contribution des bénévoles sur l’ensemble des événements a été de 4.333 heures soit 2,35 personnes en Equivalent Temps Plein (ETP) pour l’année. Le bénévolat permet d’acquérir de nouvelles expériences et de développer des savoir-faire qui peuvent être valorisés sur son Curriculum Vitae. Aussi, si le Carnaval a réuni 71 bénévoles, ce ne sont pas moins de 110 personnes qui se sont investies sur le festival. A noter également une implication bénévole de plus en plus importante sur le reste des activités de moins grande ampleur, tels que les soirées Face B, la mise en place de soirées visant à la dynamique associative, ou les temps de préparation des manifestations. Cet appui qui représente donc plus de 2 ETP est un engagement précieux pour l’association sans lequel les événements ne pourraient pas exister. En fonction du temps qu’il pouvait consacrer à son bénévolat, chaque bénévole a pu s’orienter vers une mission qui convenait à ses envies. Des missions diversifiées qui offrent la possibilité de s’impliquer au cœur des événements et de prendre part à la vie de la cité. Par ce biais certains font leurs premiers pas dans le milieu associatif et se créent un réseau de contact. Pour d’autres, cet investissement suscite des vocations et a pour but de tester des domaines professionnels (technique du spectacle vivant, accueil du public, restauration,…) de manière flexible tout en étant encadré. Missions bénévoles sur les Expressifs 2014 ExPress PaPier 2%

Bar Public 8%

Technique 26%

Accueil public 9%

Loges 10%

Toilettes sèches 6% Restau. pro 11%

Volants 15%

Espace pro 13%

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 11 sur 118


2.2.2 Les temps forts de la vie associative La vie associative a connu plusieurs temps forts qui ont marqué l’année 2014 en dehors des grands événements culturels. Ils sont une occasion unique pour regrouper toutes les catégories d’adhérents de l’association. Evolution du nbre d'adhérents sur 3 ans 145 130 115 100 85 70 55 40 25 10

Evolution du nbre d'adhérents qui ont renouvellé sur 3 ans 145 130 115 100 85 70 55 40 25 10

2012

2013

2014

Les adhésions sont depuis 2012 en constante augmentation

14

2012

20

2013

28

2014

Mais plus encore, ce qui est intéressant ce sont les adhésions qui se renouvellent

Ces évolutions font directement écho au travail de dynamisation de la vie associative confié depuis 2010 à des jeunes services civiques successifs. Présents sur 10 mois de l’année, ils ont su fidéliser un nombre croissant d’adhérents en proposant des activités récurrentes mais également en innovant dans leurs propositions de thématiques de temps d’animation. Aussi, plusieurs temps privilégiés sont venus ponctuer et animer l’année : 

les temps formels des Assemblées Générales des 24 Juin et 4 décembre. Lors de ces deux temps, des bénévoles actifs sur les événements ont fait leur entrée au sein du Conseil d’Administration. Poitiers Jeunes tient à faire de ces AG des temps dynamiques et conviviaux en créant des espaces d’expressions, comme par exemple l’atelier sur l’avenir de Poitiers Jeunes et sa feuille de route « à 20 ans tout est possible ! PJ 2.0 » ;

quatre soirées bénévoles autours des événements ont permis aux différents acteurs (bénévoles, projets amateurs, associations….) de se retrouver et de préparer, en amont, et partager, en aval, les bons souvenirs des actions passées. La soirée consacrée au festival Les Expressifs, s’est par exemple déroulée au Confort Moderne avec deux propositions musicales et un dress code aux couleurs de l’association ;

le pique-nique s’est déroulé le 17 juin au bord du Clain avec l’intervention d’une « asso. hébergée » Poitiers parkour qui a initié les participants au parcours urbain. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 12 sur 118


3 LES ACTIVITES DE L’ASSOCIATION

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 13 sur 118


3.1 LE POLE JEUNESSE 3.1.1 Généralités Comme stipulé dans le projet associatif, "Poitiers Jeunes s’engage auprès de porteurs de projets à être à leur écoute et à rechercher avec eux toutes les actions susceptibles de voir se concrétiser leurs objectifs." En 2014, 62 projets – ce qui représente 280 personnes – ont été accompagnés par le biais de rendez-vous personnalisés (cf. Annexe 6.1 Liste des porteurs de projets 2014). On observe un renouvellement constant des jeunes : 77% d’entre eux sont des nouveaux usagers, qui n’ont pas été suivis auparavant par l’association. A ces projets, nous pouvons ajouter d’autres projets accompagnés n’ayant pas bénéficié d’entretiens personnalisés : projets artistiques amateurs sélectionnés pour le festival Les Expressifs 2014 et pour le carnaval 2014, jeunes ayant bénéficié de formations collectives, associations ayant leur siège social dans les locaux de l’association et autres projets bénéficiant de prêt de matériel (gobelets réutilisables, salle de réunion). Au total ce sont donc 186 porteurs de projets qui bénéficient des divers services de l’association, et cela porte à 565 le nombre de personnes aidées. Les porteurs de projets accompagnés en rendez-vous individualisés représentent 19% du nombre d’adhérents à l’association. Cela s’explique par le fait qu’une seule adhésion est demandée par groupe. Avec les actions qui vont être mises en place dans le cadre de la feuille de route 2015-2018, l’association surveillera cet indicateur avec attention. Grandes catégories d'adhérents 2014 Porteurs de projets 19% Associati ons 14% Bénévole s 67%

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 14 sur 118


3.1.2 Typologie des porteurs de projets Représentant 74% des personnes accompagnées, les 18-25 ans sont toujours la grande majorité des bénéficiaires de l’aide au projet. Age des 280 porteurs de projets en 2014 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% < 18 ans

18-25 ans

25-30 ans

> 30 ans

Au sein d'un même projet, cohabitent souvent des jeunes d’âge et de statut différent : services civiques, étudiants, jeunes actifs,… A noter également que 52% des projets étudiants s'inscrivent dans le cadre de projet d'études. Statut des 280 porteurs de projets Autre 3%

Actifs avec emploi 31%

Etudiants/ élèves 52%

Sans emploi 14%

Les jeunes actifs avec emploi se trouvent souvent dans une situation d'emplois précaires ou les initiatives personnelles ou associatives deviennent de véritables outils d'apprentissage qui serviront à l'entrée dans une vie active professionnelle plus stable. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 15 sur 118


3.1.3 Typologie des projets 50% des projets sont structurés sous forme associative. La personnalité morale ainsi créée est un passage obligé pour la recherche de financements ou le développement de certains partenariats. Les autres porteurs de projets, tels que l’essentiel des groupes de musique sont des individus ou collectifs sans structure juridique. A noter également que 27% des projets sont réalisés dans un objectif professionnel, même s’ils ne sont à l’heure actuelle encore qu’au stade de loisir. Evolution de la nature des projets entre 2012 et 2014 70% 60% Musique 50% Arts visuels 40% Spectacle vivants 30% Social et interculturalité 20% Autre 10% 0% 2012

2013

2014

La part de projets musicaux est en baisse depuis deux ans. Cela s’explique par le fait que dans le cadre des pratiques amateurs du festival Les Expressifs, Poitiers Jeunes a réorienté la programmation en mettant l’accent sur des propositions autres que musicales. Il est important de préciser que la proportion :  d’arts visuels se compose de projets :  Vidéo,  Arts plastiques  Multimédia  de spectacles vivants se compose de projets :  Danse  Théâtre Un même projet peut recouvrir plusieurs secteurs d’activités. L’action culturelle reste prédominante, mais elle est souvent utilisée comme moyen d’un objectif qui recouvre des préoccupations plus liées au développement local ou à l’animation du territoire. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 16 sur 118


3.1.4 Nature des aides et des services Très souvent, l’accompagnement proposé par Poitiers Jeunes commence par un entretien personnalisé au cours duquel non seulement la demande précise est évoquée, mais plus globalement le projet dans lequel elle s’inscrit, sa finalité et la démarche des jeunes. Aussi, qu’il soit individuel ou collectif, cet accompagnement se divise en plusieurs catégories de services :  Accompagnement général : les porteurs de projets rencontrés sont aidés pour le montage des projets (méthodologie, mise en réseau…) et plus spécifiquement aidés sur le fonctionnement associatif, la recherche de fonds et l’organisation d’événements. Selon les besoins, des formations collectives sont mises en place et traitent de thématiques spécifiques (méthodologie, communication,…)  Aide à la communication : conseils, construction de plan de communication, ouverture sur les médias locaux (émission de radio Zazou & magazine Bouge)…  Aide à la diffusion pour les projets artistiques amateurs : conseils sur la stratégie de diffusion, programmation sur les événements de Poitiers Jeunes…  Aide matérielle et logistique : prêt de matériel (gobelets réutilisables), mise à disposition de salle de réunion et hébergement administratif. Répartition des services proposés aux porteurs de projet en 2014

Aide matérielle 36%

Aide à la diffusion 20%

Accompagnement général 28%

Aide à la communication 12%

L’association est régulièrement sollicitée pour des aides matérielles. Les structures utilisatrices de ce service sont autant des porteurs de projets que des partenaires, ou des structures éducatives et socio-culturelles. Ce type d’aide en nature est en lien direct avec les valeurs de solidarité et de pragmatisme mentionnées dans le projet associatif. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 17 sur 118


L’aide à la communication permet de valoriser les initiatives, de changer le regard du tout public sur la jeunesse. Deux partenariats permettent aux porteurs de projets de bénéficier de fenêtres ouvertes sur les médias locaux : Le magazine Bouge Dans le cadre d’un partenariat avec Bouge, bimestriel édité par Radio Pulsar, Poitiers Jeunes bénéficie d’un espace rédactionnel de deux pages et de trois brèves au sein de chaque édition. Ces espaces permettent de donner des informations pratiques concernant le montage de projet, de faire la promotion des événements organisés par l’association. Bouge donne aussi et surtout une ouverture médiatique aux porteurs de projets accompagnés. Un journaliste et des apprentis journalistes rédigent des articles en fonction des sujets proposés par Poitiers Jeunes.

Exemple de page publiée dans Bouge

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 18 sur 118


Emission de radio Zazou Zazou est une émission hebdomadaire animée par l’accompagnatrice de projet de l’association – en partenariat avec Radio Accords et Radio Pulsar - qui invite des jeunes ou des partenaires. Zazou est un moyen de sensibiliser les jeunes à ce vecteur de communication qu’est la radio. Cette année, deux émissions ont été co-animées avec une animatrice en service civique à Animafac. Horaires de diffusion de l’émission : - Sur Radio Accords, le mercredi à 11h, le samedi 17h - Sur Radio Pulsar, le samedi à 12h30. Les émissions sont téléchargeables en podcast sur les sites des deux radios et sur le site de Poitiers Jeunes. Au total, sur les 44 émissions de l’année, 77% sont consacrées à des porteurs de projets. Les autres invités sont des anciens porteurs de projets ou des associations locales qui viennent faire la promotion de leurs actions. Appui logistique  Prêts de gobelets réutilisables Au total, 5.900 gobelets ont été prêtés à 15 structures.  Prêt de matériel En 2014, Poitiers Jeunes a prêté du matériel (mobilier, matériel technique son et lumière) à 5 structures différentes. En novembre, un kit son et lumière (ancien matériel qui était utilisé à la Chapelle des Gaillards), qui nécessitait d’être réparé, a été mis à disposition de l’association Bunker Komix qui s’est engagée, dans le cadre d’un partenariat à l’entretenir et le mettre à disposition des porteurs de projets référencés et soutenus par Poitiers Jeunes. Ainsi, ce kit continuera d’être entretenu et utilisé régulièrement.  Mise à disposition de salle et de boîtes aux lettres 41 associations sont hébergées et peuvent ainsi recevoir leur courrier de manière permanente en dehors du domicile personnel d’un bénévole. La salle de réunion du rez-de-chaussée a été mise à disposition 63 fois en 2014. Le MRJC (Mouvement Régional des Jeunes Chrétiens) a bénéficié d’un soutien particulier puisque son salarié a pu utiliser la salle 1 jour par semaine.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 19 sur 118


3.1.5 Echanges musicaux internationaux L’échange musical avec les villes de Marbourg, Northampton et Poitiers est basé sur un jumelage tripartite. De jeunes musiciens issus des trois villes participent à trois temps forts dans l’année : les festivals Manopo, Twinfest et Les Expressifs. Depuis plus de 10 ans, ces rencontres interculturelles génèrent un véritable engouement de la part des musiciens de différentes nationalités. Le festival Mano de Marbourg Le Mano Musik festival est un peu l’équivalent de notre fête de la musique, un rendez-vous incontournable pour les groupes de Marbourg ! La première soirée est toujours dédiée aux jumelages musicaux, et le festival continu sur deux jours dans une quinzaine de café-concerts et de petites salles. Depuis deux ans, le Mano a accentué sa dimension internationale en développant les autres jumelages de la ville. En plus des anglais et des français, le Mano accueille désormais des slovènes, des roumains et des tunisiens (cf article Bouge n°53 ci-dessous).

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 20 sur 118


Pour les poitevins, Les Rousses de S’cours et The Last of the Meheecans, qui ont donné au total 7 concerts, le Mano a été une expérience très stimulante. Mixer les conditions d’accueil (aux petits oignons), les bons retours du public, avec la rencontre des autres groupes étrangers… le tout constitue une recette très appréciée. Pour la première fois, les poitevins ont pu prolonger leur séjour et profiter du temps convivial organisé le dimanche après-midi. Les groupes des différentes nationalités se sont retrouvés autour d’un bœuf musical. Grâce au contact avec le groupe originaire de Sfax, le groupe Les Rousses de S’cours a été invité en Tunisie en juillet 2014 pour une série de concerts et le tournage d’un clip. Le festival Twinfest de Northampton Le groupe The Last of the Meheecans a été choisi par les organisateurs de Twinfest, pour défendre son set en Angleterre. Suite à une grève des contrôleurs aériens de dernière minute, le trajet pour le festival Twinfest s’est organisé en minibus et en ferry. Le groupe poitevin Yet, parti de sa propre initiative, a rejoint l’expédition, ce qui a permis de partager cette The Last of the Meheecans aventure mouvementée ! Twinfest est le versant alternatif du festival Mano. On s’y retrouve dans une ambiance plus intimiste, propice à l’échange entre les musiciens de nationalités différentes. Les groupes y jouent dans les pubs, des cours ou des jardins publics. Les Expressifs Pour cette édition 2014, les groupes 72% Morissey et les Phonosonic Turtles sont venus partager leur musique avec les Poitevins. Cette année encore, la soirée «Jam international » a été très réussie : un bœuf ouvert à tous, où musiciens poitevins, anglais ou allemands ont pu improviser ensemble. L’organisation de cette soirée a été conçue et animée par des musiciens qui ont participé à l’échange, par le passé, les groupes de musique Yet, The Last of the Meheecans et Argyle. DJ Blair de Northampton a été invité spécifiquement pour clôturer cette soirée. Le jumelage musical a ainsi bénéficié d’une belle vitrine lors du festival Les Expressifs.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 21 sur 118


3.1.6 Soirées Face B En 2014, Poitiers Jeunes a mis en place deux soirées Face B. Ces soirées visent à aider de jeunes groupes de musique à se faire connaître. L’idée de fond est de permettre à des groupes amateurs locaux de profiter d’une première scène, de se confronter et d’échanger avec le public. Une soirée Face B est également pour ces groupes l’opportunité de faire un premier pas vers la programmation du festival Les Expressifs. Pour répondre aux demandes des groupes amateurs de s’exporter en dehors de la scène locale, une soirée face B a été « délocalisée » à Parthenay, en partenariat avec la Scène de Musique Actuelle (SMAC) Diff’art. Pour la 1ère année, une jeune bénévole s’est impliquée dans l’organisation tout au long des différentes étapes du projet (sélection des groupes, réalisation d’une chronique radio, aide à la communication, accueil des groupes et réalisation d’un reportage photo). Auparavant dédiées aux groupes de musique ayant un répertoire de composition, cette année les soirées face B se sont ouvertes aux DJs. Ainsi, chaque soirée a accueilli deux groupes suivis d’un DJ, pour prolonger la fête. Les groupes ont bénéficié de la promotion de Radio Pulsar ou de Radio Gâtine, à travers des chroniques diffusées sur les ondes (interview du public et des artistes). La présence d’un technicien professionnel leur a permis de se produire dans de bonnes conditions. Au total, 4 groupes amateurs et 2 DJs ont été programmés, dans les styles électro-jazz, blues, drum’n bass.

Dates

Lieu

7 février

Bar le Plan B à Poitiers

4 avril

Salle Diff’art A Parthenay

Groupes

Square Mistress Kognitif Loop Victim We hate you Air plane DJ Nest

Temps d'échanges avant le concert entre les groupes et les organisateurs de Diff'art

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 22 sur 118


3.1.7 Les formations proposées Formations destinées aux groupes de musique Depuis 2012, Poitiers Jeunes organise des journées de formation destinées aux groupes de musique, en partenariat avec le Confort Moderne. Cette année, deux formations ont été co-animées par un intervenant extérieur et par le chargé d’accompagnement du Confort Moderne. Elles ont réuni respectivement 8 et 9 personnes, musiciens amateurs et bénévoles associatifs.  Formation «Technique et sonorisation d’une répétition musicale Cette formation organisée le 22 février visait à aider les groupes de musique à mieux gérer leur équipement technique en situation de répétition et à anticiper leurs besoins en situation de concert. Cette année, l’intervenant, technicien son, a été impliqué en amont dans le montage de projet.  Atelier sur les financements des projets musicaux Cette seconde journée, organisé le 22 novembre a été conçu sous forme d’ateliers en petits groupes, sur la thématique des financements. A travers son expérience dans l’association Klonosphère, l’intervenant a fait un tour d’horizon des différentes possibilités de financement d’un projet tout en analysant et expliquant ces dispositifs d’aide. Sois Jeune et forme-toi ! Proposé, depuis 2010, par un petit groupe d’associations, ce dispositif de formation est dorénavant porté par le collectif API Jeunes (cf. partie Recherche-action). Quatre soirées de formation, autours de deux grandes thématiques ont été proposées aux jeunes des différentes structures portant une 1ère initiative

Thème

Soirées

De l’idée au projet

Comment penser ton projet et passer du rêve à la réalité ? Des outils pour s’organiser. Comment monter et gérer son budget ? Comment trouver des financements adaptés au projet ?

Organiser un événement

Lieu

CRIJ

18 nov. 2014 25 nov. 2014

Comment monter un projet événementiel ? Comment communiquer sur un projet événementiel ? Définir sa cible, choix des supports et des visuels, communiquer vers les médias…

Dates

9 déc. 2014 MDE

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 23 sur 118

16 déc. 2014


La moyenne d’âge des participants aux formations est de 25 ans. Au total, 36 personnes différentes ont participé au programme Sois Jeune et forme-toi ! Il est à noter une augmentation des bénéficiaires par rapport à l’année précédente (24 personnes en 2013).

Le bilan global est positif, tant au niveau de la coopération au sein du comité de pilotage, de la satisfaction des participants et de la fréquentation. Environ un tiers des personnes sont venues à plusieurs soirées, et la fréquentation moyenne est de 14 personnes par soirée.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 24 sur 118


3.2 LE POLE CULTURE Défendre les initiatives des jeunes par le biais de la diffusion contribue au développement et à la vitalité du territoire. Les événements culturels de Poitiers Jeunes se distinguent d’un côté par un axe artistique résolument ouvert aux émergences et nouvelles créations, et d’un autre côté, par une réflexion sur l’espace public et la place du citoyen.

3.2.1 Le Carnaval La 23ème édition du Carnaval du centre-ville de Poitiers s’est tenue le jour du mardi-gras, le 4 mars 2014, pendant les vacances scolaires. Le thème retenu avec l’ensemble des acteurs - bénévoles, Maisons de quartiers et Associations locales -: le Carnaval a les Crocs. La déclinaison gargantuesque a fait référence au lien entre Rabelais et la ville de Poitiers. Cette édition marque un tournant dans l’implication des Maisons de Quartiers au projet d’animation du centre-ville. En effet, la période de vacances a favorisé l’implication des centres de loisirs. Ce qui a eu pour conséquence un changement d’horaire et une nouvelle organisation. Le carnaval a ainsi débuté par un banquet, réalisé et co-animé par l’ensemble des publics des Maisons de quartiers et centres de loisirs. Et la remise des clefs carnaval a mis en avant le travail commun des Maisons de Quartiers et associations locales. Loups gourmands et confiseries ont garni la place Leclerc, la parade finale jusqu’à la crémation boulimique de feu d’artifices. Coloré, festif et goûtu furent les adjectifs de cette édition, grâce à l’intervention des projets amateurs et des compagnies professionnelles (fanfares, chars, jongleurs, échassiers…). 2.000 personnes sont venues participer à la fête sous un temps clément. 1.200 verres de chocolat chaud ont été servis gratuitement, ainsi que 1.800 portions de potée distribuées grâce à la mobilisation des restaurateurs. La crémation a fait l’objet d’un soin particulier. Pour traduire l’idée d’opulence, la compagnie l’Homme Debout a confectionné un feu d’artifice devant la Mairie pour le grand plaisir de tous. Le plaisir des yeux s’est poursuivi avec le plaisir de bouger, grâce aux rythmes du Bal de la compagnie Tire Laine. Et pour tous ceux qui souhaitaient poursuivre la fête, le bar Plan B avait sorti les crocs avec deux projets électro-gypsies. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 25 sur 118


Le Carnaval en chiffres : 

9 Maisons de quartiers et associations socio-éducatives

9 associations artistiques locales et projets d’écoles

5 compagnies professionnelles

150 participants artistes

une vingtaine de restaurateurs

71 bénévoles

28 membres de l’organisation

Environ 2 000 personnes

La programmation : Batucabraz, Labulkrack, Les Chiures de Mouches, Zaama Fasso, La Bestiole, Joke box, Mamagabe, la Fanfare Gypsies Airlines, les plasticiens Alain Coulon et David Dreano et les Cies du Tire Laine, de Démons et merveilles, Remue-Ménage et l'homme Debout. 3.2.1.1 Implication des bénévoles Les bénévoles jouent un rôle important dans la bonne organisation du carnaval et participent activement à celui-ci. En amont du carnaval, une dynamique nouvelle a été lancée avec un nombre plus important d’ateliers pour les bénévoles. En plus des ateliers déjà mis en place depuis plusieurs années (aide à la confection des sacs de confettis, confections des supports de communication), des temps d’ateliers « do it yourself » ont été mis en place. Le but étant que chacun bénévole puisse venir créer son costume. Ces temps ont constitués des moments privilégiés et ont permis une mutualisation des compétences et des savoirs faires des bénévoles. Pendant le Carnaval, les bénévoles se sont ensuite investis sur divers pôles tels que les loges, l’accompagnement de compagnie, l’aide à la préparation des repas de l’organisation, la distribution des confettis, la distribution du chocolat chaud et du goûter, le tri ou le maquillage.

Un bénévole au service du chocolat chaud distribué gratuitement aux enfants arrivant de la parade des enfants

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 26 sur 118


3.2.1.2 Un projet collectif et participatif Depuis quatre ans, un collectif constitué de maisons de quartiers et d’associations locales socioéducatives s’est formé autour de l’élaboration et la mise en œuvre d’un projet commun pour le carnaval du centre-ville. Les objectifs fixés lient mixité et circulation des publics, apprentissage de savoir-faire et partage d’idées. Poitiers Jeunes coordonne le projet et sa mise en place tout en y apportant le financement nécessaire. Cinq temps de réunions associant entre 15 et 30 personnes ont été organisés entre juin 2013 et février 2014 dans les différentes structures partenaires. Le projet collectif s’est développé, cette année autour de trois axes :  La réalisation d’un goûter/banquet co-animé le jour du mardi-gras ;  Des ateliers artistiques à destination des animateurs des centres de loisir (2 x 3 heures) pour qu’ils acquièrent les techniques reproductibles auprès des enfants de confection d’un accessoire commun (les masques de loups) ;  La mutualisation de techniques, de matériel, et d’ateliers de confection de costumes chez les différents partenaires. Un projet commun : le goûter Depuis 4 ans les projets co-construits avec les Maisons de Quartiers et les associations socio-éducatives prennent des formes de chantiers publics participatifs. Cette année, avec l’arrivée de nouveaux interlocuteurs, comme les centres de loisirs et l’association Un Hôpital pour les enfants, le projet s’est fédéré autour de la réalisation d’un goûter. L’idée d’un banquet a été portée par l’ensemble des acteurs, autant sur la confection en amont que sur le service le jour même. Une stagiaire en médiation culturelle à Poitiers Jeunes a coordonné le projet pendant quatre mois. Une centaine de participants des maisons de Quartiers se sont impliqués bénévolement dans la mise en place du projet (enfants, adolescents et adultes). Cette nouvelle initiative collaborative a permis de nombreux échanges d’idées et de savoirs avec l’ensemble des participants.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 27 sur 118


Quatre maisons de quartier ont participé à la préparation des pâtisseries…

et deux ont ensuite pris part au service du gouter et le chocolat chaud.

En parallèle, l’association un Hôpital pour les enfants a réalisé elle aussi un goûter dans ces locaux. La valorisation de l’implication des différents publics au projet commun intervient symboliquement par la remise des clefs (fabriquées cette année par les enfants hospitalisés).

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 28 sur 118


Un temps d’apprentissage et d’échange : les ateliers de confection

Atelier à l’attention des animateurs

Deux temps d’ateliers à l’attention des animateurs ont eu lieu à la Maison de la Gibauderie, les 16 et 17 janvier 2014. Ces temps marquent le coup d’envoi de la dynamique collective. L’idée de l’accessoire commun et l’animation de ces temps ont été confiées à la Compagnie L’Homme Debout. Le cahier des charges est élaboré avec les partenaires : utilisation de matériaux de récupération, accessoires modulable selon les tranches d’âges touchés et type de publics, apprentissage d’un savoirfaire, cohésion autour d’une esthétique commune.

13 personnes issues de 6 structures différentes y ont participé (animateurs de centres de loisirs des 3 cités, Gibauderie, La Blaiserie, Cap Sud, des animateurs de l’association Un Hôpital pour les enfants et des services civiques de l’association Unis-cités). Ces ateliers permettent une mixité des structures, l’échange d’idées et de savoirs. Chacun a pu apprendre à créer un masque tête de loup en matériaux de récupération. Ils ont ensuite été déclinés et reproduit avec les enfants dans les différentes structures participantes. Un désir de mutualisation Même si la mutualisation (techniques, matériel, ateliers de confection) reste difficile à mettre en œuvre, la volonté est bien présente et les ateliers menés par les différents partenaires sur leurs structures ont systématiquement été ouvert à l’ensemble du projet commun. 3.2.1.3 Aide aux projets amateurs Les amateurs sont conviés à l’élaboration du carnaval dès juin pour choisir le thème. Ils proposent par la suite leurs projets, pour lesquels Poitiers Jeunes les accompagne et propose une aide financière pour la réalisation de projets (costumes, chars…). Aux côtés de ces projets amateurs, tels que, cette année, Batucabraz, Labulkrack, les Chiures de Mouches, Zaama Fasso, La Bestiole, Joke box et Mamagabe, de nouveaux projets, associant des projets d’écoles sont venus, cette année, étendre la mobilisation et enrichir le Carnaval.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 29 sur 118


Eléments de décoration, la place de l’Hôtel de ville au diapason : Les ateliers de confection d’éléments de décoration se sont programmés sur deux mois : d’un côté, la réalisation des Totem Loups par la compagnie L’Homme Debout et de l’autre les éléments de décor de la costumerie par deux plasticiens locaux. Ces chantiers ouverts à tous les partenaires se sont appuyés sur des groupes constitués et disponibles tels que les élèves DU REBOND, les services civiques d’Unis-Cités, les jeunes de l’association Nouvel Horizon, les élèves du BTS d’ESF. En effet, sur cette période de deux mois, les ateliers de confection dans la ville se multiplient et les sollicitations sont fortes. Les partenaires doivent également menés des chantiers pour impulser une dynamique participative pour le carnaval de leur quartier. C’est le cas du CSC des 3 Cités, de Cap Sud, de la Gibauderie, de la MJC AA et de l’AFEV. L’espace costumerie et de maquillage. Pour la deuxième année consécutive, des élèves du BTS Economie Social et Familial se sont vus confiés la mise en place du projet costumerie et maquillage. Ils ont créé avec deux plasticiens des costumes et des éléments de décoration. Les costumes étaient en libre-service pour le public, et celui-ci pouvait également se faire maquiller gratuitement. Les ateliers de confection ont eu lieu du 6 janvier au 21 février à raison de deux demi-journées par semaine. D’autres structures ont pu apporter leur soutien à la réalisation de ces éléments comme l’association Nouvel Horizon ou encore les services civique d’Unis-Cités. 3.2.1.4 La mobilisation des restaurateurs Une vingtaine de restaurateurs se sont à nouveau retrouvés par l’intermédiaire du restaurateur Christian Rougier, pour réaliser la potée, recette spécialement confectionnée pour le Carnaval. Tous bénévoles sur ce temps de préparation et de service, les restaurateurs ont réalisé la potée pour 1.800 personnes. Poitiers Jeunes fournit les matières premières et la vaisselle compostable.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 30 sur 118


3.2.2 La 19ème édition du festival Les Expressifs La 19ème édition des Expressifs s’est tenue cette année du jeudi 2 octobre au dimanche 5 octobre 2014 en centre-ville de Poitiers. En quelques chiffres : 26.500 spectateurs, 134 représentations sur 4 jours, 73 spectacles sélectionnés dont 82% sont des créations 20132014, 75% de groupes ou compagnies sont régionaux, 9 projets sont en lien avec des partenaires, 322 artistes ont été accueillis, 4 projets artistiques participatifs ont été menés. Cette édition fut marquée par les 20 ans de l’association Poitiers Jeunes. A ce titre, une déclinaison d’actions, évoquant sa date de création dans les années 90, a servi de fil conducteur.

Le retour dans les années 90 fut un thème fédérateur. Ainsi, Poitiers Jeunes a commandé au collectif d’artistes plasticiens Bunker Komix Cette installation dans l’espace accueil public fut à vocation participative. En effet, à l’instar de la réalisation des bureaux de l’Express Home expérimenté depuis 2 ans, les l’association dans les années 90. bureaux servaient d’expression libre, d’espace de jeux spécialement conçus autour de l’historique de l’association, de consultation publique pour recueillir les envies de programmation pour l’édition 2015.

Cet anniversaire fut l’occasion de parler des activités d’accompagnement de l’association, peu visibles par le grand public, tout en réaffirmant les valeurs d’éducation populaire. Susciter la curiosité, favoriser les liens entre l’artiste, le territoire et les habitants passent par l’appropriation des questions citoyennes. Ainsi le festival met en avant des propositions artistiques en lien avec des sujets qui font débat dans la société : la question du genre, de la fin de vie, de la marginalité, de l’exclusion…des chroniques du quotidien acerbes, légères, provoquantes, désopilantes pour le plaisir de tous, toujours accompagnées de propositions sensibles, poétiques, insolites, propres à développer l’imaginaire et la conscience de nos concitoyens.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 31 sur 118


3.2.2.1 Un festival au cœur de la ville de Poitiers Le festival investit le centre-ville, utilisant places, cours, rues, squares comme décor théâtral. C’est ainsi 10 sites qui furent réinventés et aménagés dans l’espace public ; 10 nouvelles façons de voir sa ville, de la vivre. Cette occupation éphémère par le montage de chapiteau, de tentes d’accueil, de gradins transforme la ville et la transcende en devenant la terre d’accueil de la culture pour tous. Tous les sites proposent une alternance entre spectacles de rue et musiques, favorisant la mixité du public. Le territoire traditionnel du festival s’étend de la place Maréchal Leclerc à la Place Charles De Gaulle. Le square Jeanne d’Arc reste depuis deux ans, le point d’intersection entre ces deux emplacements de la ville. L’utilisation du square a été pensée pour offrir un temps de détente, une autre alternative de lieu de spectacles, entre expériences sensorielles et spectacles intimistes. L’alternance entre les propositions entre la cour des beaux-arts et le square de la République a été réinventée. Une scène musiques actuelles, permettant des registres plus expérimentaux fut aménagée dans la cour des Beaux-Arts, tandis que le square de la République fut dédié essentiellement aux arts de rue. L’installation du gradin au Square a permis de gagner en qualité d’écoute. En effet, trois espaces de rue ont été aménagés avec des gradins, dans le but d’optimiser la qualité d’accueil. Cela concourt à la volonté de l’association d’investir la ville différemment en offrant au public des conditions de jeux uniques selon les propositions artistiques et les possibilités du territoire. Ce fut le cas, entre autres, par le spectacle « les Visseurs de Clous » qui exploita les ressources du Musée St Croix pour leur fresque théâtral « Rien n’était si Beau ». L’espace Mendès France accueillit l’installation sonore délicate et hybride de l’Atelier de Papier, permettant une belle osmose entre les espaces de jeu et la proposition artistique. Le territoire est au service de l’artistique, et vice-versa. Chaque année, les lieux opèrent des mutations pour intégrer les propositions artistiques différentes dans l’espace public. Cette année, un nouveau lieu a été exploité permettant un nouveau dialogue entre les propositions installées dans la cour des Beaux-Arts et le jardin Puygarreau. Ce site fut dédié aux spectacles jeune-public.

Cie Banane Cerise « Le Bar à mömes »

L’étendue du territoire et l’utilisation de nouveaux lieux a permis une meilleure circulation du public et répartition.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 32 sur 118


3.2.2.2 La programmation en chiffres Une programmation pluridisciplinaire Le festival offre une programmation pluridisciplinaire avec une prédominance musiques et arts de rue. Sont représentés tous les styles musicaux du traditionnel au grindcore, du hiphop aux musiques du monde, du théâtre de rue, du mîme, du conte, de la marionnette, danse, vidéo, installations-performance, expositions plastiques… Cette diversité de propositions est activée par les partenariats locaux et régionaux, les candidatures des projets amateurs et la prospection des Cies professionnelles. Répartition par genre artistique des 134 représentations Perf/ins tall/ atelier 19%

Musiqu e 34%

Marion nettes 10% Danse 1% Théâtre de Rue 35%

Conte 1%

Elles reflètent les nouvelles tendances artistiques dans le spectacle vivant, par le soutien aux pratiques amateurs, aux jeunes compagnies et artistes et aux compagnies expérimentées. En effet, l’association incite l’intergénérationnel tant au niveau du public que des propositions artistiques. Ainsi les questions sociétales traversent ces différents courants. A l’heure où les compagnies de rue transmettent un répertoire, travaillent sur des questions soulevées par la vieillesse, les plus jeunes explorent des nouveaux sentiers bousculant les frontières entre les disciplines. Il est intéressant d’instaurer ce dialogue entre générations, transmettent et recevoir. Les débats-rencontre, intitulés les Express Cafés*, en sont un exemple. Mais c’est bien un éventail de sujets, d’esthétiques qui font la richesse de la programmation. Elle donne à voir autant la vitalité créatrice locale et régionale que nationale.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 33 sur 118


Une prédominance régionale Une première scène pour certains, champs d’expérimentation pour des créations semi-professionnelles et professionnelles, le festival est un soutien à la dynamique artistique locale et régionale. Le graphique ci-dessous indique bien la proportion stable depuis 2011 d’une prédominance de propositions artistiques régionales. Depuis l’ouverture des soirées tremplin, (soirées Face B) à des groupes émergents régionaux, la sélection des groupes de musique reflète cet élargissement. Le travail de défricheur de talents s’accompagne d’un réseau des structures d’accompagnements régionaux chaque année consolidé et développé.

Evolution de l'origine géographique des 73 groupes ou Cies 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 2010 2011 2012 2013 2014 Régional

National

International

Depuis 2012 entre 75 et 80 % de la prog. est régionale

Nature des conventions et emploi artistique Répartition des 73 propositions par nature de convention Parten ariat 13% Conven tion pdp 55%

Contra t de cession 29%

Cachet s 3%

32% des compagnies programmées sont rémunérées, et donc professionnelles. Elles représentent pourtant 50% de l’ensemble des représentations du festival. En effet, les compagnies professionnelles programmées jouent entre 2 et 7 fois selon la nature du spectacle. Cette fréquence permet non seulement la mécanique bien connue du « bouche à oreilles » qui fonctionne très bien sur le festival, mais aussi l’expérimentation du spectacle dans des conditions de jeu et des environnements différents.

3.2.2.3 Soutien à la création artistique professionnelle Le festival a toujours soutenu la création artistique, tant par la découverte de jeunes compagnies que par le suivi des nouveaux spectacles proposés par des compagnies expérimentées. En effet, sur les 29 spectacles professionnels programmés, 19 sont des créations 2013-2014, dont 11 sont régionales.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 34 sur 118


Poitiers Jeunes met en effet en place une politique de préachat, soutien qui peut également se décliner sur le temps du festival comme lieu d’expérimentation pour des créations en cours ou in situ. C’est également un travail de réseau auprès d’opérateurs culturels régionaux (CNAR PC, Zo Prod, festivals régionaux…) et nationaux qui permet d’être au cœur de l’actualité. Et la volonté d’une programmation tardive (fin juillet) favorise le choix de spectacles fraîchement sortis et nécessitant une exploitation avant la période d’hiver. Le développement de partenariats soit sous forme de co-production, d’aide à la diffusion ou autres favorise le soutien à la création. Ainsi nous pouvons noter le soutien co-porté entre partenaires :  La compagnie L’Atelier de Papier pour leur spectacle « Nuages » coproduction avec L’Espace Mendès France, à l’initiative du festival Trouver Sonnette à son pied ;  La compagnie Théâtre dans la Forêt pour le spectacle « Alunir », soutien conjoint avec le CSC La Blaiserie ;  La Compagnie Toma Sidibé pour « La Brigade En Chantée »», soutien en lien avec l’Association un Hôpital Pour les Enfants ;  La Compagnie L’Arbre Potager pour « Un petit poisson, un petit oiseau… », aide à la diffusion régionale, par l’entremise du CSC la Blaiserie. De plus, la politique de préachat voulue par l’association a permis de soutenir :  La compagnie Zo Prod pour leur spectacle « Sundback »;  La Fausse compagnie pour la déclinaison de leur projet « Stroh » : Projet StrohOgier# 5 & L.A.U.M #6 ;  Les Visseurs de Clous, pour leur re-création « Rien n’était si beau ».»

Le projet Stroh de la Fausse Cie

Cie Les Visseurs de Clous « Rien n’était si beau »

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 35 sur 118


3.2.2.4 Soutien à la création émergente amateur Les Expressifs sont aussi un tremplin pour tous les projets amateurs ou en voie de professionnalisation qui sont soutenus et conseillés tout au long de l’année. Pour certains, le festival constitue le premier temps fort dans leur parcours, véritable aboutissement visible et palpable du travail de pépinière mené par l’association. Les artistes porteurs de projets sont ainsi vus du plus grand nombre : public et professionnels réunis. En amont du festival, ils sont soutenus par le biais de conseils (méthodologie, aide à la communication, formations, stratégie de développement,…). Dans le domaine du spectacle vivant, certaines propositions amateurs ont pris la forme de performances ou entresorts à petites jauges. C’est le cas de la Cie Cocotte Minute qui a recréé une ambiance intimiste avec le spectacle Maison Prose dans le sous-sol du bar Le Zinc. Une pièce du CRIJ a été entièrement customisée pour devenir une salle des horreurs avec le projet Redroom. Dans la lignée de la programmation professionnelle participative, certains de ces jeunes amateurs ont cherché à rendre leur projet interactif avec le public. Un espace confiné et propice à une écoute sensible a été aménagé à cette fin, au square Jeanne d’Arc. Plusieurs installations ont été mises en place, comme l’arbre-monde Yggdrasil de l’association Ellipse, d’où émergent des casques audio dont les pistes ont été composées pour l’événement. L’association Sur un Air de Didge a également proposé son univers aux confins du tribal, avec body-painting et massages sonores pour 1 spectateur dans des baignoires customisées. Au-delà du projet purement culturel, le festival vise à se faire écho de sujets citoyens ou sociaux qui ont droit de cité dans l’espace public. Les jeunes de Vegan Poitiers ou du CCFD Terres Solidaires ont animé des espaces ludiques, gustatifs et informatifs sur la thématique de l’alimentation. L’idée était d’interpeller les spectateurs sur leurs habitudes alimentaires et l’impact de notre consommation sur l’environnement.

Le stand Vegan Poitiers

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 36 sur 118


25 groupes amateurs issus de la Région Poitou-Charentes ont pu jouer sur 4 scènes amplifiées ou semi-acoustiques, situées dans le centre-ville. Pour la plupart d’entre eux, c’est leur premier contact avec un environnement professionnel (une équipe technique professionnelle à leur écoute, un temps de balance, de montage et de démontage cadré et un set de 45 mn) et une première approche avec leur nouveau public. Suite aux diagnostics effectués lors de rendez-vous d’accompagnement avec des groupes locaux, Poitiers Jeunes a mis en place des actions répondant à leurs besoins de mise en réseau, diffusion et promotion. Un comité de programmation élargi La programmation se veut le reflet de la scène locale, et nécessite une expertise dans les Musiques Actuelles, notamment le rock et ses extrêmes. Dans la continuité de l’année précédente, le lien avec l’association Vidéotrack (Press Kit) a été maintenu. La sélection des groupes amateurs a été réalisée en commun avec différents partenaires : Vidéotrack, mais aussi Radio Pulsar et une jeune bénévole investie dans l’organisation des soirées Face B. Express Cafés Depuis 2011, Poitiers Jeunes organise des temps de débats légers et vivants. Des intervenants spécialistes sont venus répondre aux questions du public sur des sujets concernant les musiques actuelles, et le spectacle vivant. Les Express Cafés sont co-élaborés avec différents partenaires, qui apportent leur concours pour le contenu, le choix des intervenants et la modération. Cette année, l’Université de Poitiers a également inscrit les rendez-vous dans le cadre de la manifestation A chacun ses utopies. Ces temps de rencontres-débats mis en place au CRIJ de Poitiers, ont mobilisé un public varié. Au total, une vingtaine de personnes ont participé aux échanges avec les intervenants présents.

Date

Thématique

Partenaires

Jeudi 2 octobre

Musiques Actuelles : les réseaux alternatifs, nouvelle utopie ?

Pôle Régional des Musiques Actuelles et MIR 86

Vendredi 3 octobre

Collectifs artistiques et utopie : entre héritage et nouveauté ?

L’Agence culturelle du PoitouCharentes

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 37 sur 118


La compilation du festival Afin de valoriser les groupes de musique amateurs, Poitiers Jeunes a initié depuis l’an passé une compilation numérique réunissant 20 morceaux. L’audience de la page internet a démontré que cette action a encore trouvé des oreilles attentives et nombreuses. Fidèle à l’objectif de décloisonnement des genres artistiques, cette compilation a permis au public de découvrir des groupes dans des styles tels que rock, chanson, pop, électro, musiques du monde, traditionnel, grindcore, rap… Cette compilation, interdite à la vente, a été diffusée en amont du festival aux radios associatives régionales, aux associations partenaires, à la section discothèque de la Médiathèque de Poitiers, et au magasin de musique Gibert. 3.2.2.5 Art - Citoyen Une des particularités du festival est de faire du public un acteur majeur des spectacles, de le faire passer du statut de spectateur à celui d’acteur. C’est à partir de ce souhait fort que voit le jour des projets artistiques participatifs.

Le Lâcher de clones avec la Cie Humains Gauches

Projets participatifs  Le Lâcher de Clones Cette année, c’est avec la compagnie Humains Gauches » que des citoyens ont pu contribuer à la création du spectacle « Le Lâcher de Clones », déambulation dans la ville. La compagnie originaire de la région pratique un clown tout terrain dans l’espace public. Présente les deux années précédentes sur le festival, elle a expérimenté en 2014, son nouveau spectacle « la Meute », en version démultipliée et participative : leur premier spectacle participatif. De tous âges, ce sont des familles avec des enfants, des personnes retraités, des étudiants ou des jeunes actifs, tous curieux de découvrir cette pratique qui ont participé à trois ateliers de deux heures. Au total, 25 personnes se sont prises au jeu. Les temps d’atelier ayant permis à chacun de se mettre dans la peau d’un clown, d’en revêtir le masque et les Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 38 sur 118


attitudes : une séance en salle pour apprivoiser la démarche clownesque, la gamme des émotions et les expressions. Deux séances en plein air pour repérer le parcours, répéter et évoluer dans l’espace urbain. L’aboutissement de ce projet a pris part dans les rues de la ville en clôture du festival. Pendant 45 minutes, les habitants acteurs ont fait leur spectacle. Un spectacle orchestré par la compagnie et entièrement joué par les amateurs ; un moment unique où des clowns tous plus différents les uns que les autres sont nés. Pour chacun, ce projet a constitué une vraie rencontre avec une équipe artistique et sa pratique. Devenir habitant acteur, c’est voir sa ville sous un nouveau jour : comme un terrain de jeu et d’expression, mais c’est aussi rencontrer les autres habitants qui la constitue, terreau du lien social.  Express home Les bureaux de Poitiers Jeunes entièrement refaits en carton pour l’occasion des 20 ans de l’association, et laissés pour la libre expression du public, voilà le principe de l’Expresshome, hérité de l’édition de l’an passé. La création des meubles et objets a été confiés au collectif poitevin Bunker Komix. Il est difficile d’évaluer le nombre de personnes ayant laissé une marque, un mot, un dessin sur les objets et meubles en carton, mais le succès fût au rendez-vous : les festivaliers n’hésitent pas à s’approprier les espaces de libre expression.  Jam session internationale L’organisation de cette soirée a été entièrement conçue et animée par des porteurs de projets qui sont, ou qui ont, été soutenus les années passées ou cette année par Poitiers Jeunes : les groupes de musique Yet, The Last of the Meheecans et Argyle. L’idée de la jam session était de réunir des musiciens de tous horizons et permettre l’échange avec les musiciens allemands et anglais. Au total une trentaine de musiciens se sont relayés sur la scène dédiée du bar le Petit Cabaret, pour finir par un dance floor animé par un DJ anglais. Ce type d’échange où les conditions techniques sont réunies, où l’animateur fait en sorte de rythmer la soirée, permet des nouvelles collaborations et favorise la dynamique de réseau. Enfin, L’Astre en Moi a lancé un appel aux slameurs qui souhaitaient scander un texte sur une scène ouverte. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 39 sur 118


Projets collaboratifs Poitiers Jeunes s’entoure des compétences des acteurs locaux afin de proposer des projets transversaux originaux dans le but de mettre en avant la dynamique locale.  Express Kino Depuis 3 ans, le festival ouvre un volet courts métrage, mettant en avant de jeunes réalisateurs. Le lieu est volontairement à l’extérieur, au square Jeanne d’Arc avec le soutien logistique du CRPC. Transats, couvertures installent les spectateurs pour deux séances les vendredi et samedi. Ainsi, le vendredi, une nouvelle association, Poitoullywood, dont la vocation est de diffuser des courts métrages régionaux a proposé deux sélections en présence des réalisateurs. Le samedi, c’était au tour de Poitiers Film Festival de proposer deux sélections de 30 mn. Ces partenariats contribuent à l’aide à la diffusion de la jeune création. Le cahier des charges stipule en effet de mettre l’accent sur des jeunes réalisateurs et sur des sujets de société.  Express Café Véritable temps d’échanges d’expériences, ces deux heures de débat permettent la rencontre entre des personnes ressources et les porteurs de projets. Le contenu, le choix des intervenants et de la modération sont co-construits avec nos partenaires.  Un Hôpital pour les enfants L’association Un Hôpital pour les enfants tente par la culture d’offrir des moments de détente, de rêve et d’ouverture d’esprit aux jeunes malades. Poitiers Jeunes s’est toujours associé à ce projet en proposant dans le cadre des Expressifs, entre autre, un spectacle. Le choix de la compagnie s’effectue entre les deux structures. En effet, les conditions de jeu et de relation avec les enfants sont des données importantes pour le choix du spectacle. Ce dernier joue à l’Hôpital et en centre-ville. Ce va et vient symbolise la continuité et donc le lien avec ces enfants hospitalisés. Cette année, c’est le parrain de l’association Un Hôpital pour les Enfants, Toma Sidibé qui a été programmé avec son nouveau spectacle, «La Brigade En Chantée». La séance du mercredi a permis à 40 enfants de découvrir ce nouveau spectacle. Ce spectacle a été diffusé en direct par le canal TV du CHU. Les artistes ont été conviés à la suite de la représentation à dialoguer avec les enfants et rencontrer ceux qui sont restés en chambre. Ce même spectacle a été programmé le vendredi après-midi pour une séance scolaire et a rencontré un vif succès. 250 enfants des écoles primaires et dernières sections de maternel ont assisté à la représentation. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 40 sur 118


Un festival écoresponsable Comme toute manifestation rassemblant un public important, les festivals occasionnent de nombreux impacts sur l’environnement : production de déchets, pollution liée au transport, consommation d’eau et d’énergie,… Le festival Les Expressifs s’est donc engagé depuis 2005 dans la mise en place d’actions concrètes visant à réduire ces impacts et à sensibiliser le public. Accompagné par la Région Poitou-Charentes (Fonds Régional d’Excellence Environnementale), le festival est détenteur du logo « éco-manifestations PoitouCharentes ». Cette labellisation, gage d’un événement responsable, incite à respecter un ensemble cohérent de critères environnementaux définis autour de 5 thèmes :  la communication éco-responsable ;  le transport éco-responsable ;  les politiques d'achats, de choix des équipements et des prestations ;  la maîtrise des consommations et la gestion des déchets ;  la sensibilisation à l'environnement. Des mesures simples et pérennes ont été mises en place :  Tri des déchets sur les différents sites ;  Utilisation de gobelets consignés pour limiter les déchets ;  Utilisation d’un lave-vaisselle à économie d’eau pour le nettoyage des gobelets ;  Utilisation de vaisselle lavable pour la restauration de l’organisation ;  Vente de produits locaux aux pôles restauration et buvette pour favoriser les circuits courts ;  Mise à disposition du public de toilettes sèches non chimiques (dont certaines pour les personnes à mobilité réduite) ;  Aménagement des espaces accueil avec du mobilier récupéré lors de la grande braderie d’Emmaüs de septembre ;  Limitation des supports de communication papier, au profit des supports numériques ;  Travail avec des imprimeurs locaux labélisés –ou en cours de labellisation imprim’vert ;  Elaboration de parchemins en fer réutilisables d’une année sur l’autre, pour affichage des programmes journaliers sur le festival ;  Utilisation d’un véhicule électrique mis à disposition par la Région PoitouCharentes pour le ravitaillement des points de vente, loges, etc. ;  Incitation au co-voiturage et à l’utilisation des transports en commun ;  Utilisation d’un système d’autopartage ;  Choix des prestataires de la restauration publique en fonction des produits proposés : produits biologiques et/ou locaux.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 41 sur 118


3.3 LA RECHERCHE ACTION EN PARTENARIAT La recherche-action en partenariat se définit comme une expérimentation associant différents participants au sein d’un travail collaboratif : une idée est mise en pratique et testée. Si les différents bilans qui peuvent être tirés de la recherche-action s’avèrent positifs, celle-ci peut alors se transformer en activité à part entière. Les recherches-action mises en place ces dernières années ont permis entre autres de tester les soirées « Face B », les formations « Sois Jeune et forme-toi ! » et « les Express Cafés » sur les Expressifs. Après 2 ou 3 ans d’expérimentation, ces actions font désormais partie des activités récurrentes de Poitiers Jeunes.

3.3.1 Le collectif API Jeunes En 2014, Poitiers Jeunes a contribué à fédérer les professionnels de l’accompagnement de jeunes sur le territoire de Grand Poitiers. L’idée de constituer un réseau d’acteurs est née de la volonté de favoriser les échanges de pratiques, mutualiser les compétences, les ressources et rendre lisible le travail des structures. Constitué en octobre 2013, le collectif API Jeunes (Accompagnateurs de Projets et d’Initiative de Jeunes) a pu tester un fonctionnement et entamer une démarche d’ouverture à de nouveaux membres. Tout au long de l’année, le réseau s’est formalisé au cours de 7 réunions plénières et une vingtaine de séances en petits groupes. Au total, 45 personnes représentant 18 structures se sont inscrites dans la dynamique collective d’API Jeunes. 3.3.1.1 Les objectifs de l’action  Recueillir et répondre aux besoins des initiatives de jeunes ;  Améliorer de façon collaborative la qualité des services offerts aux jeunes par les membres ;  S'enrichir collectivement dans une démarche ouverte sur l'extérieur. 3.3.1.2 Comment fonctionne le réseau ? En moyenne, une vingtaine de membres présents aux réunions plénières. Les lieux de rencontre changent d'une fois sur l'autre et l'animation des réunions est tournante. Il s'agit d'un réseau ouvert, tous les acteurs accompagnant les jeunes sur le territoire de Grand Poitiers peuvent participer. Les jeunes qui souhaitent s’impliquer sont également les bienvenus !

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 42 sur 118


3.3.1.3 Quelques actions concrètes Un travail collaboratif sur certaines actions déjà existantes a été engagé, ainsi que le développement de nouvelles actions. Pour exemples :  Participation au Café des Projets : rencontre entre des porteurs de projets et des organismes afin de permettre de répondre en direct aux interrogations des porteurs de projet et de les mettre en relation avec les bonnes structures.  Mise en place d’une formation interne sur la thématique : Mailler les ressources du territoire pour apprendre et agir ensemble. 11 salariés issus de 6 structures ont participé à ces deux jours, ainsi que 3 jeunes en service civique.

3.3.2 Vers une démarche handi-responsable L’année 2015 marquera quant à elle les 20 ans du festival. L’association souhaite à cette occasion lancer, en recherche action, une démarche d’actions et de sensibilisation au handicap. 3.3.2.1 Les objectifs de l’action L'objectif principal est la mixité des publics : intégrer les personnes en situation de handicap, tant dans l'organisation du festival, que sur la sensibilisation du grand public à cette question par des projets artistiques innovants. L'association souhaite inscrire dans le temps ces actions, en développant une démarche handi-responsable sur ces événements. 

-construire une démarche participative et novatrice (concertation des acteurs spécialisés pour des conseils tant sur la communication que sur l'organisation des évènements, ainsi que des idées de programmation) ;

 handicap dans la ville) ;  conseils) ; 

sonnes handicapés comme bénévoles, des projets artistiques, des café-débats...).

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 43 sur 118


3.3.2.2 Quelques actions concrètes Le projet s'articulera autour d'un spectacle professionnel de la compagnie Tony Clifton Circus, intitulé Mission Roosevelt. Plus qu'un spectacle, c'est une expérience, voire une expérimentation. Les participants valides vivent durant deux heures la réalité quotidienne d'une personne à mobilité réduite. Ce spectacle s'adresse à tous les publics à partir de 16 ans. Pour nous aider à choisir le parcours et repérer les difficultés, l'association a fait appel au service municipal handicap de la Mairie de Poitiers, à des associations spécialisées, à des citoyens (étudiants ou service-civique) qui ont abordé les questions de l'accessibilité. À partir de ce projet artistique phare, l'association souhaite impliquer d'avantage les associations conviées en leur proposant d'intervenir sur le festival (propositions artistiques amateurs, bénévolat, accueil en langue des signes…). Force est de constater que la communication, la relation aux publics peuvent être améliorées. Pareillement, la programmation du festival alliant amateurs et professionnels a toujours souhaité offrir au public d'autres approches artistiques. 3.3.2.3 Articulation du projet  Clifton Circus sur le festival Les Expressifs entre le 1 et le 4 octobre 2015 

-cité, Rêve et Réalise (aide à l'élaboration du parcours Mission Roosevelt), GIHP (parcours handi), Inter'Signes (accueil LSF, vidéo de présentation du programme en LSF, café curieux), SAVS APF (insertion de personnes handicapées moteurs en tant que bénévoles), ADRAS (proposition de spectacle amateur intégrant des personnes en situation de handicap), ARMMELHISCA (proposition d'un parcours sensoriel).

 2 partenaires privés : Harmonie Médical Service (prêt des 25 fauteuils roulants) et les ateliers du Bocage (prêt de matériel informatique)

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 44 sur 118


4 LA GESTION BUDGETAIRE

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 45 sur 118


Le bilan et le compte de résultat normalisés et détaillés sont présentés dans l’annexe 6.4 Rapport du Commissaire aux comptes - KPMG Fiduciaire de France. Il est toutefois possible de résumer le compte de résultat 2014 comme suit : Dépenses

Total Euros

60. Achats

21 440,02

61. Services extérieurs

171 117,68

62. Autres services extérieurs

73 307,34

63. Impôts et taxes

3 272,08

64. Charges de personnel

240 392,26

65. Autres ch. de gestion courante 66. Charges financières 67. Charges exceptionnelles

Total Euros

Ville de Poitiers

420 304,00

Département de la Vienne

5 000,00

Région PC - FIR et formation

71 000,00

Grand Poitiers - Agence des Temps

0,00

Ministère de l'emploi (CUI/CAE)

4 742,49

8 503,23

Ministère Jeunesses et Sport (FONJEP)

7 107,00

0,00

Dir. Rég. Jeun. Sports et Cohésion Soc

700,00

463,27

68. Dotations aux amo. et eng. à réaliser

Recettes

1 321,73

Société d'auteur – SACEM

4 000,00

Recettes propres

24 411,95

Produits exceptionnels TOTAL

519 817,61

Solde exercice 2014

18 555,21

1 107,38 TOTAL

538 372,82

Pour la cinquième année consécutive, Poitiers Jeunes termine l’année 2014 avec un résultat positif de 18.555,21 Euros. Ce résultat, en comparaison avec le budget prévisionnel qu’avait validé le Conseil d’Administration du 6 février 2014, a été rendu possible par l’effet conjugué de compensation de dépenses sur les différentes activités et de recettes non attendues sur l’exercice :  Au niveau des dépenses, l’essentiel est constitué :  d’une légère sous-consommation (entre 1 et 3 % du budget analytique) des activités « Aide aux projets » et « Carnaval » ;  d’économies faites sur les charges de « fonctionnement » (frais généraux et personnel) ;  et surtout de la non consommation de la ligne budgétaire correspondant aux imprévus / inflation de 1,5 % du budget initial de l’ensemble des activités.  Au niveau des recettes, l’essentiel est constitué :  De recettes exceptionnelles comme une aide de l’état à l’emploi plus importante que prévue, des Indemnités Journalières de Sécurité Sociale et de charges 2013 non encaissées ;  Qui se compensent avec quelques recettes non obtenues sur les Expressifs (SACEM moins importante que prévue, recettes de bar légèrement inférieures à celles projetées au budget et subvention Grand Poitiers non sollicitée) Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 46 sur 118


Le volume d’activité globale a peu varié -0,42 % (519.817,61 en 2014 contre 521.993,03 Euros en 2013). La ventilation des dépenses par activité ne laisse apparaitre également que très peu de changements significatifs :

Répartition des dépenses 2013 par activité Aide aux projets 11%

Répartition des dépenses 2014 par activité Aide aux projets 12%

Fonctionne ment 16%

Fonctionne ment 17%

Expressifs 54%

Expressifs 57% Carnaval 16%

Carnaval 17%

L’activité évènementielle reste la plus importante en terme de dépenses, mais n’oublions pas, et notre nouveau projet associatif l’a réaffirmé clairement que l’aide aux initiatives et aux projets jeunes est au cœur des préoccupations de l’association. Les années à venir devrait logiquement voir se modifier ces équilibres analytiques :

Comparatif des dépenses par nature entre 2010 et 2014

500 000 400 000 306 809

357 654

343 413

384 217

368 234

300 000

Evènementiel Aide aux projets Fonctionnement

200 000 86 921

81 267

73 844

89 394

77 881

2010

2011

100 000

56 964

64 062

84 371

80 812

87 521

2012

2013

2014

0

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 47 sur 118


De la même façon, tout en restant sensiblement au même niveau global (538.372,82 Euros en 2014 contre 536.638,34 Euros en 2013) la répartition des recettes par source de financement n’a pas connu de modification susceptible de changer les équilibres budgétaires :

Répartition des recettes 2013 par sources de financement

Répartition des recettes 2014 par sources de financement

Ressources propres 4% Aides privées 1%

Ressources propres 4% Aides privées 2%

Ville de Poitiers 79%

Etat (Emplois et FDVA) 2%

Etat (Emploi et FDVA) 2% Région Poitou Charentes 13%

Ville de Poitiers 78%

Région Poitou Charentes 13%

Départ. de la Vienne 1%

Départ. de la Vienne 1%

Aussi, au niveau du bilan il a été possible, sur ces cinq dernières années de voir évoluer les fonds associatifs de la façon suivante : 2009

Fonds propres Résultat de l'exercice Fonds associatifs

2010

2011

2012

2013

2014 151 839 18 555

-50 548

-74 737

26 927

82 875

137 194

-24 189

101 664

55 948

54 319

14 645

-74 737

26 927

82 875

137 194

151 839

170 394

Budget

483 125

516 802

501 627

521 993

519 818

5,57%

16,04%

27,35%

29,09%

32,78 %

Les efforts entamés en 2010, concernant l’amélioration de la situation financière de l’association se sont poursuivis depuis. Aussi, avec une valeur au 31 décembre 2014, de 170.394,21 Euros, les fonds propres atteignent dorénavant la valeur minimale requise de 33 % de la valeur du budget 2014 (4 mois d’avance de trésorerie) adopté par le Conseil d’Administration du 6 février 2014. Ce redressement programmé sur plusieurs années a notamment permis cette année une situation de trésorerie sans aucun découvert, générant même quelques revenus financiers.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 48 sur 118


5 CONCLUSION


Si cette 20ème année de Poitiers Jeunes ne s'est pas démarquée particulièrement, ce fût une année de réflexion, d'introspection et de changement en profondeur. Nous avons passé beaucoup de temps à nous réunir, à discuter, nous interroger, tester aussi quelques petites choses ici et là… Pas de grandes vagues, pas de virage à 180°. Pourtant nous finissons 2014, plus fort, plus dynamique et plus déterminé. Mieux que jamais nous savons d'où nous venons et où nous voulons aller. Et les changements ne se feront pas attendre, dès 2015 les projets fusent :  le lancement d'une démarche handi-responsable sur nos événements, concrète et innovante d'un point de vu tant de l’accessibilité que des propositions artistiques.  les 20ans du festival des Expressifs avec une thématique autour de la censure sous toutes ses formes  un projet porté par une équipe de bénévoles pour animer l'espace accueil du festival des Expressifs Et ce n'est qu'un début !

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 50 sur 118


6 ANNEXES

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 51 sur 118


Annexe 6.1 - Liste des porteurs de projets La liste suivante recense les 62 projets accompagnés par le biais de rendez-vous personnalisés et les type de services apportés

Type de projet

1 2

3

4

5

6 7

8

9

Projet

Spectacle Spectacles de théâtre vivant Reportage au Brésil Social, sur la démocratie voyage participative Réalisation de courtmétrages en lien avec Arts l'Université, ateliers visuels destinés au grand public Troupe de théâtre Spectacle composée d'étudiants vivant en Sciences Po et à l'université de Poitiers Festival Musique, pluridisciplinaire en spectacle lien avec les vivant productions des étudiants Groupe musiques Musique traditionnelles et anciennes Musique, Organisation d'un arts concours "ciné bœuf" visuels Monter un bar dédié à Autre la pratique des jeux vidéos, jeux de rôle Musique

Soutien de groupes de musique et création d'un webzine musical

Spectacle vivant, Collectif autour du 10 arts théâtre et du cinéma visuels Spectacle vivant, Monter un événement 11 arts culture hip-hop visuels, musique 12

Spectacle Chorégraphie de vivant danse contemporaine

Fonctio Reche Orga. nneme rche Conseil d'évén nt de en com. ements asso. fin.

Aide à la déf.d'une stratégie de diffusion

Programm ation événement s

X X

X

X

X

X

X

X

X X

X

X

X

X

X

X

X

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 52 sur 118

X


Type de projet

Projet

Musique, Spectacle de chanson 13 spectacle et recueil de nouvelles vivant Réunir des enfants issus des différents Musique, 14 quartiers pour un social happening place d'armes Aider les personnes 15 Autre vulnérables au Rwanda 16

Voyage

Projet de réaliser un voyage en kayak et à vélo de deux ans

Groupe de métal, projet d'enregistrement Projet de voyage au japon afin de créer Social, une interface 18 intercult d'échange épistolaire urel entre jeunes des deux pays Spectacle Artiste formé en MAO vivant, compose des 19 arts morceaux avec des visuels chanteurs virtuels. Spectacle Sculpture interactive 20 vivant, dans l'espace public musique Spectacle vivant, Festival arts de la rue 21 arts et de la scène visuels Arts Exposition de croquis 22 visuels, réalisés dans le cadre voyage de voyages en Europe 17

Fonctio Reche Orga. nneme rche Conseil d'évén nt de en com. ements asso. fin.

X

Aide à la déf.d'une stratégie de diffusion

Programm ation événement s

X

X

X

X

Musique

X

X

X

X

X

X

X

23

Arts visuels

Projet arts plastiques autour de la récupération

24

Arts visuels

Performance live et interactive autour de dessins

X

25

Musique

Duo folk-rock

X

X

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 53 sur 118

X


Type de projet

Spectacle vivant, 26 arts visuels, musique 27 Voyage 28 29 30

31

32

33

34

35

Projet

Fonctio Reche Orga. nneme rche Conseil d'évén nt de en com. ements asso. fin.

Collectif hip-hop

Tour d'Europe à vélo Quatuor de pop-folkMusique jazz-swing Groupe ReggaeMusique Dancehall Musique, Groupe de chant a spectacle capella, spectacle en vivant version extérieur Evénement de vulgarisation autour de l'histoire, Social thématique découverte des autres continents Créer des débats autour de la Social participation des jeunes Lutter contre l'isolement des mères Social qui rencontrent des difficultés avec leur enfant en bas âge Performance mettant Spectacle en scène le public vivant, dans un espace rearts décoré, avec une visuels ambiance sonore Groupe de rap /hipMusique hop

36

Musique

DJ de bass music

37

Musique

Groupe pop

38

Spectacle vivant

Création d'un collectif de jongleurs de feu et musiciens

39

Musique

Groupe post rock

Animer des ateliers de Spectacle théâtre d'impro à 40 vivant, destination de jeunes social collégiens en échec scolaire

Aide à la déf.d'une stratégie de diffusion

X

Programm ation événement s

X

X X

X

X

X

X

X

X

X

X

X

X

X X X X

X X

X

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 54 sur 118


Type de projet

41

42

43

44

45 46

47

48

49

Projet

Projet de voyage en bolivie sur la place de Social l'enfant avec parcours sur différentes régions Sensibiliser les lycéens Arts à la situation des visuels, enfants des rues au social Togo Tournée à l'étranger Musique d'un groupe rock indé Ateliers écriture et Social, lecture pour lycéens intercult et adultes dans le urel cadre du centenaire de julio cortazar Concept de rap à Musique capella (clash) Chanteur interprète Musique (R,N,B rap) Evènement visant à sensibiliser le grand Arts public au dynamisme visuels de la ville et des associations locales Groupe de métalhardcore Musique enregistre son 1er album Groupe de punk Musique garage

Fonctio Reche Orga. nneme rche Conseil d'évén nt de en com. ements asso. fin.

Aide à la déf.d'une stratégie de diffusion

Programm ation événement s

X

X

X

X

X

X

X X

X

X

X

50

Musique

Groupe électro-swing

X

51

Musique

Groupe pop-folk

X

52

Musique, social intercult urel

53

Musique

54

Musique

Association de didgeridoo et musiques du monde. Projet d'enregistrement Promotion des jeunes talents électro de la scène régionale. Emission de radio éponyme. Groupe rock

X

X

X

X

X

X

X

X

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 55 sur 118

X


Type de projet

Projet

55

Voyage

Carte touristique par et pour les jeunes

56

Autre

57

Arts visuels

58

Musique

59

Musique

60

Social

61

Musique

62

Arts visuels, social

Sensibiliser le grand public au véganisme Création d'un collectif pluridiscplinaire: coopérations arts plastiques, vidéo et musique. Groupe blues/rock Groupe Electro Gothique sur la thématique des contes et légendes Sensibiliser à l'entrepreunariat collectif, et aux valeurs de l'écononomie sociale et solidaire Duo rock / organisation d'une jam session Recueil de textes et images sur la jeunesse en vue de réaliser un roman graphique

Fonctio Reche Orga. nneme rche Conseil d'évén nt de en com. ements asso. fin.

X

Aide à la déf.d'une stratégie de diffusion

Programm ation événement s

X X

X

X

X X

X

X

X

X

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 56 sur 118


Annexe 6.2 - Revue de presse La Nouvelle République 27 juin 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 57 sur 118


Bouge juin 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 58 sur 118


Centre Presse 5 juillet 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 59 sur 118


LA Revue Y Août 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 60 sur 118


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 61 sur 118


Revue de presse Les Expressifs 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 62 sur 118


Sortir - Saison culturelle 2014 Septembre 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 63 sur 118


Poitiers Magazine septembre 2014

Mr Echo – 1er septembre 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 64 sur 118


poitiers.fr septembre 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 65 sur 118


Centre Presse 23 septembre 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 66 sur 118


Centre Presse 29 septembre 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 67 sur 118


La Nouvelle République 30 septembre 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 68 sur 118


TMV du 1er au 7 octobre 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 69 sur 118


7 à Poitiers du 1er au 7 octobre 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 70 sur 118


Centre Presse 2 octobre 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 71 sur 118


Centre Presse 3 octobre 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 72 sur 118


La Nouvelle République 3 octobre 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 73 sur 118


La Nouvelle République 3 octobre 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 74 sur 118


Centre Presse 4 octobre 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 75 sur 118


La Nouvelle République 4 octobre 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 76 sur 118


La Nouvelle République 5 octobre 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 77 sur 118


La Nouvelle République 6 octobre 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 78 sur 118


La Nouvelle République 9 octobre 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 79 sur 118


Centre Presse 9 octobre 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 80 sur 118


RADIO Reportages & interviews

Date

Radio

Durée

Septembre & octobre 2014

RADIO ACCORDS POITOU & RADIO PULSAR FRANCE BLEU

26mn Env 5 mn

CHERIE FM

3-5mm

22 septembre 2014 29 septembre Mardi 2 octobre 2014

PULSAR

Env 10 mn

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 81 sur 118


Revue de presse Carnaval 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 82 sur 118


LA NOUVELLE REPUBLIQUE 09 décembre 2013

POITIERS MAGAZINE février 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 83 sur 118


NOUVELLE REPUBLIQUE 13 février 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 84 sur 118


CENTRE PRESSE 15 février 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 85 sur 118


NOUVELLE REPUBLIQUE 22 février 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 86 sur 118


CENTRE PRESSE 26 février 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 87 sur 118


NOUVELLE REPUBLIQUE 27 février 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 88 sur 118


INFO ECO 28 février 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 89 sur 118


CENTRE PRESSE 3 mars 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 90 sur 118


NOUVELLE REPUBLIQUE 3 mars 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 91 sur 118


7 A POITIERS 4 mars 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 92 sur 118


CENTRE PRESSE 4 mars 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 93 sur 118


NOUVELLE REPUBLIQUE 4 mars 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 94 sur 118


CENTRE PRESSE 5 mars 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 95 sur 118


CENTRE PRESSE 5 mars 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 96 sur 118


NOUVELLE REPUBLIQUE 5 mars 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 97 sur 118


CENTRE PRESSE 17 mars 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 98 sur 118


CENTRE PRESSE 19 mars 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 99 sur 118


CENTRE PRESSE 12 avril 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 100 sur 118


NOUVELLE REPUBLIQUE 14 avril 2014

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 101 sur 118


TELEVISION Reportages & interviews

Date

Horaire

TV

27 Février

12H – 13H

Reportage sur les préparatifs France 3 Poitou-Charentes

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 102 sur 118


Annexe 6.3 - Lexique des sigles MJC AA : Maison des Jeunes et de la Culture Aliénor d’Aquitaine Cap Sud : Centre d’animation Poitiers Sud CSC la Blaiserie : Centre Socio Culturel La Blaiserie CSC Gibauderie : Centre Socio Culturel Gibauderie CESSA de Larnay : Centre d’Education Spécialisé Sourds-Aveugles de Larnay AFEV Association de la Fondation Etudiante pour la Ville CRPC : Centre Régional de Promotion du Cinéma BTS ESF AA : Brevet de Technicien Supérieur Economie sociale et Familiale Aliénor d’Aquitaine DU Rebond : Diplôme Universitaire Rebond CSC 3 CITES : Centre Socio Culturel des 3 Cités SACEM : Société des Auteurs Compositeurs et Éditeurs de Musique CRIJ : Centre Régional Information Jeunesse MDE : Maison Des Etudiants API Jeunes : Accompagnateurs de Projets et d’Initiative de Jeunes CNAR PC : Centre National des Arts de la Rue Poitou-Charentes CHU : Centre Hospitalier Universitaire CCFD Terre Solidaire - Comité catholique contre la faim et pour le développementMIR 86 : Musiques Informations Ressources de la Vienne LSF : Langue des Signes Française GIHP : Groupement Insertion Handicap Physique SAVS APF: Service d'Accompagnement à la Vie Sociale / Association des Paralysés de France ADRAS : Association pour le Développement des Rencontres Artistiques ARMMELHISCA : Association de Rencontre pour la Musique, la Musicothérapie, l’Environnement, le Loisir, le Handicap, l’Information, le Sensoriel, la Culture et l’Animation

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 103 sur 118


Annexe 6.4 – Rapport du Commissaire aux comptes - KPMG

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 104 sur 118


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 105 sur 118


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 106 sur 118


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 107 sur 118


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 108 sur 118


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 109 sur 118


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 110 sur 118


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 111 sur 118


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 112 sur 118


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 113 sur 118


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 114 sur 118


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 115 sur 118


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 116 sur 118


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 117 sur 118


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2014 Page 118 sur 118

RA Poitiers Jeunes 2014  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you