Page 1

POITIERS JEUNES 49 - RUE DE LA CATHEDRALE 86000 POITIERS

RAPPORT D’ACTIVITE 2016


SOMMAIRE 1 INTRODUCTION RAPPORT MORAL ................................... 4 2 LA VIE ASSOCIATIVE ..................................................... 6 2.1 ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT .................................................... 7 2.1.1 Le Conseil d’Administration et le Bureau ......................................... 7 2.1.2 Les ressources humaines .............................................................. 8 2.2 FOCUS SUR LA VIE ASSOCIATIVE 2016 ................................................... 11 2.2.1 L’implication des bénévoles ........................................................ 11 2.2.2 Les temps forts de la vie associative ............................................. 12 2.2.3 De nouveaux locaux pour l’association. ......................................... 13

3 LES ACTIVITES DE L’ASSOCIATION ................................. 14 3.1 LE POLE JEUNESSE ............................................................................ 15 3.1.1 Généralités ............................................................................. 15 3.1.2 Typologie des porteurs de projets ................................................. 16 3.1.3 Typologie des projets ................................................................. 17 3.1.4 Nature des aides et des services .................................................. 18 3.1.5 Echanges musicaux internationaux .............................................. 19 3.1.6 Soirée Face B ........................................................................... 22 3.1.7 Les formations proposées ........................................................... 22 3.1.8 Le collectif API Jeunes ............................................................... 24 3.2 LE POLE CULTURE ............................................................................. 25 3.2.1 Le Carnaval ............................................................................. 25 3.2.1.1 Implication des bénévoles ................................................... 26 3.2.1.2 Un projet collectif et participatif ......................................... 26 Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 2 sur 120


3.2.2 La 21ème édition du festival Les Expressifs .................................... 29 3.2.2.1 Un fil rouge : La place des femmes dans l’espace public ............ 30 3.2.2.2 La programmation en chiffres ............................................. 32 3.2.2.3 Soutien à la création artistique professionnelle ....................... 34 3.2.2.4 Soutien à la création émergente amateur ............................... 36 3.2.2.5 Art - Citoyen .................................................................... 37 3.2.2.6 Un festival handi-responsable ............................................. 39 3.2.2.7 Un festival éco-responsable ................................................ 41 3.3 LA RECHERCHE ACTION EN PARTENARIAT .............................................. 42 3.3.1 La réflexion sur le genre dans le milieu de la culture ........................ 42 3.3.2 Lien entre étudiants et professionnels des arts de la rue .................. 43

4 LA GESTION BUDGETAIRE ............................................ 44 5 CONCLUSION ........................................................... 48 6 ANNEXES ................................................................ 50 Annexe 6.1 - Liste des porteurs de projets .................................................. 51 Annexe 6.2 - Revue de presse ................................................................... 55 Annexe 6.3 - Rapport du Commissaire aux comptes - KPMG ......................... 106

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 3 sur 120


1 INTRODUCTION RAPPORT MORAL

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 4 sur 120


2016, une année qui déménage ! Fière de s’être lancée dans la mise en œuvre de sa feuille de route 2015-2018, l’association Poitiers Jeunes s’est ajouté une étape de projection avec le changement de local pour son siège social. Après avoir accueilli en 2015, deux nouvelles collaboratrices sur des fonctions administratives, l’équipage (administrateurs et salariés) a saisi l’opportunité de ce déménagement pour réaliser un Dispositif Local d’Accompagnement (DLA) afin de requestionner son organisation et ainsi instituer un mode de fonctionnement cohérent avec son projet associatif. 2016, c’est aussi une année de surprise ! Notre programmatrice culturelle, Karine A, en poste depuis 2010, a demandé à prendre une année de congé sans solde pour expérimenter d’autres fonctions au sein de sa Région d’origine. Remercions-la vivement et souhaitons-lui bon courage dans ses nouvelles fonctions ! En remplacement, Alice P a pris les rênes de la coordination des Expressifs 2016. Cette année fut également l’occasion de l’invasion végétale pour le Carnaval de Poitiers ! Une belle thématique qui a pu permettre aux nombreux partenaires (établissement scolaires, centres de loisirs des Maisons de quartiers, associations, service des espaces verts de la Ville…) de faire émerger des réflexions autour de l’écologie ! C’est aussi ça être acteur de la jeunesse, en choisissant sous forme de démocratie participative l’orientation de chaque carnaval. Après les Expressifs 2015 qui s’étaient intéressés à la liberté d’expression, l’édition 2016 a fait le choix de mettre en avant «la place des femmes dans l’espace public». Ce questionnement nous a permis de rappeler que la culture est un levier pour susciter le débat, le partage, l’échange autour des valeurs défendues par Poitiers Jeunes. De nouveau locaux, pour nous, pour vous ! Nous avons donc déménagé du 12 rue Charles Gide au 49 rue de la Cathédrale, toujours dans le cœur de ville, mais notre implication va bien au-delà, puisque si nous poursuivons un investissement volontariste au sein du réseau API Jeunes, nous sommes toujours adhérents et attentifs au développement des réseaux musiques actuelles (PRMA qui devient RIM) et arts de la rue (Far-Ouest qui devient Grand Rue) qui sont en pleine réorganisation territoriale avec la Nouvelle Aquitaine. Nous sommes, avec nos nouveaux locaux, en mesure de proposer un espace d’accueil dans lequel nous souhaitons défendre nos valeurs et sommes donc fiers de pouvoir donner les moyens à des jeunes, au-delà des événements, de se réunir, de se questionner, de créer, d’être accompagnés, pour faire vivre leurs projets. Aujourd’hui nous voulons que cette dynamique s’inscrive avec vous toute l’année. Bonne lecture à tous, Le Président, Pierre CAMOU Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 5 sur 120


2 LA VIE ASSOCIATIVE

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 6 sur 120


2.1 ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT 2.1.1 Le Conseil d’Administration et le Bureau Le renouvellement du Conseil d’Administration et du Bureau s’est opéré lors de l’Assemblée générale qui s’est tenue le 14 décembre 2016. Le Conseil d’Administration au 31 déc. 2016 est composé de 14 membres :

BOURATOUA Serrine*

MARCHAL Mathieu

CAMOU Pierre

PELLERAY Justine

DAUGA Sarah*

POIRATON Sara*

DELAFOND Stephen

ROUSSELOT Zoé

DEPLANCHE Soline

TARIAN Lennie*

HANGOUET Agathe

THIMOTHEE Agnès

HERAULT Elodie*

WOLFF Lorianne

Les 5 personnes avec la mention * sont de nouveaux membres élus en 2016. Le Conseil d’Administration s’est réuni 8 fois en 2016. Le Bureau au 31 déc. 2016 est composé de 6 membres :

Président

CAMOU Pierre

Vice-Présidente

DEPLANCHE Soline

Secrétaire

HANGOUET Agathe

Vice-Secrétaire

BOURATOUA Serrine

Trésorière

WOLFF Lorianne

Vice-Trésorière

PELLERAY Justine

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 7 sur 120


2.1.2 Les ressources humaines L’équipe de permanents 2016 marque un tournant dans l'organisation de l'équipe de permanent puisqu'accompagnant le déménagement, un Dispositif Local d'Accompagnement (DLA) a été organisé courant juin. Celui-ci a été réfléchi de façon concertée par l'ensemble de l'équipage (salariés permanents et Administrateurs bénévoles) avec pour objectif principal l'optimisation du fonctionnement global des ressources humaines dans les nouveaux locaux. Les permanents 1 2 3 4 5

Noémie M Anita M Karine A Mickaël B

6 7 8 9 10

Floriane S Sylvie M Alice P Fabien D Andolin V

Alexia T

Les stagiaires 1 Mathilde L 2 Théo B

Fonction

Statut

J

F

M A M

J

J

A

S

O N D

Facilitatrice Directrice Coord. Prog. Chargé de Com. Animatrice cult. Animatrice cult. Secrétaire Attachée de Dir. Coord. Prog. Chargé vie asso. Chargé vie asso.

CDI CDI CDI CDI CAE 20 mois CDI CDI / 24 h CDI / 24 h CDD Serv. civique Serv. Civique

X X X X X

X X X X X

X X X X

X X X X

X X X X

X X X X

X X X X

X X

X X

X X

X X

X X

X

X

X

X

X

X X

X X

X X X

X X X

X X X

X X X

X X X X

X X X X

X X X X

X X X X

X X X X

X X X X

X

X

X

X

X

X X

X

X

X

X

Mission

Statut

J

A

S

O N D

Fonct. asso Carnaval 2016

Stage 3 jours Stage 5 jours

F

M A M

X X

X

J

J

A noter donc, tout particulièrement pour cette année : 

le départ, en congés sans solde pour une année, fin juillet, de la Coordinatrice-Programmatrice. Remercions-la vivement pour ces 6 années passées au service de l’association ;

son remplacement par une nouvelle Coordinatrice-Programmatrice début juillet ;

la pérennisation de la fonction d'animatrice culturelle, par la transformation de son Contrat d’Accès à l’Emploi (CAE) en Contrat à Durée indéterminée (CDI) ;

la continuité, comme chaque année, depuis 2010, de la mission de chargé de la vie associative sous statut de Service Civique ;

et l’accueil de deux stagiaires : un en appui au pôle culture sur la coordination technique du Carnaval et un en stage d'observation du fonctionnement associatif. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 8 sur 120


Plan de formation : En 2016, un plan de formation de plus de 247 heures a pu être mis en place. Il se décompose comme suit : Domaines

Intitulé modules de formation

Participants

Nb d’heures

Animation

Construire, inventer et adapter un mode d'animation participative et collaborative pour ses réunions

Alexia T

4,75

Animation

Prendre la parole en public ou en réunion

Alexia T

21

Informatique

Perfectionnement tableur Excel 2010

Floriane S

14

Gestion du temps

Outils et méthodes de planification

Floriane S

14

Finances

Animer le Pilotage Budgétaire

Karine A

14

Sécurité

Prévention des risques et sécurité pour la licence d'exploitant

Karine A

35

Analyse

Se former à l’analyse de situations et à l’échange de pratiques professionnelles

Noémie M Anita M

21

Animation

Vers des pratiques d'Education populaire

Noémie M

25

Ressources humaines

Leadership "Le Personnel" et le "management" Niveau II

Anita M

35

Informatique

ACCESS Initiation

Mickaël B

28

Communication

Construire un plan de communication pour faire connaître sa structure et son environnement

Mickaël B

14

Essentiellement financées par l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé Uniformation, la plupart des formations dont les besoins avaient été identifiés lors des entretiens annuels ont pu être réalisées au cours de l’année 2016. Il est important de souligner que le nombre d’heures a plus que doublé (114 heures en 2015) en comparaison avec l’année précédente, grâce au suivi précis assuré par l’attachée de Direction. Les intermittents du spectacle L’association emploie ponctuellement, pour l’organisation de ses évènements culturels, des intermittents du spectacle artistes et/ou techniciens. En 2016, les 29 intermittents qui sont venus renforcer l’équipe représentent 76% des salariés, mais seulement 0,71 ETP (Equivalent Temps Plein). Répartition des 38 salariés par statut Permane nts 7 CDD 2

Nbre sal. Intermittents 29 Permanents 7 CDD 2 38

Intermitt ents 29 Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 9 sur 120

ETP 0,71 5,77 0,50 6,98


Evolution de la masse des ressources humaines Le calcul de l’ETP (Equivalent Temps Plein) prend en compte les salariés permanents et intermittents du spectacle, mais exclu les personnes en service civique et en contrats aidés type CAE. En 2016, les salariés de l’association représentent 6,98 ETP et les bénévoles 2,31 ETP, soit un total de 9,29 ETP. Evolution de la masse salariale depuis 2010

ETP 10 9

2,31

8 7 6 5

1,88

1,70

2,38

2,60

6,11

5,77

5,85

2013

2014

2015

1,99

1,57

4 3 2

4,54

5,06

5,22

2011

2012

6,98

1 0 2010

2016

Bénévoles Salariés

Comme partiellement mentionné en début de significative de la masse des salariés s’explique par :

chapitre,

l’augmentation

la présence sur la totalité de l’année 2016 de la secrétaire et de l’attachée de direction arrivées respectivement en mars et juillet 2015 ;

la signature en mars 2016 d’un CDI pour l’animatrice culturelle, jusqu’alors en CAE (donc non pris en compte dans l’effectif).

A contrario, l’investissement des bénévoles sur les évènements revient à un niveau sensiblement identique à celui de 2014 après l’édition anniversaire du festival 2015 correspondant à une dense programmation qui a nécessité de plus nombreux bénévoles, notamment en technique.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 10 sur 120


2.2 FOCUS SUR LA VIE ASSOCIATIVE 2016 2.2.1 L’implication des bénévoles Acteurs essentiels de l’association, les bénévoles ont été 170 à s’investir sur les différents évènements organisés par l’association. Cet investissement, non négligeable représente 4.200 heures, soit 2.31 Equivalent Temps Plein (ETP). Ils ont été 48 à s’investir sur le Carnaval, 117 sur le festival Les Expressifs et 6 sur les soirées Face B. Une participation qui ne faillit pas chaque année, notamment sur le festival où ils sont de plus en plus nombreux à revenir d’une édition à l’autre : Evolution de la fidélisation des bénévoles du festival Les Expressifs d'une année à l'autre

2010 14%

2011 25%

2012 29%

2013 26%

2014 32%

2015 36%

2016 40%

40 % des bénévoles 2016 était déjà présents sur l'édition 2015 : un record ! Au-delà de cette implication sur le long terme, une prise d’initiative de la part de bénévoles peut être relevée : 

l’accueil des groupes en provenance de Marbourg et de Northampton avec la participation active d’un groupe de bénévoles constitués sous le nom de collectif « Poit’twin ». Ils participent avec l’accompagnatrice de projet de l’association à l’organisation de l’accueil des groupes et organisent des concerts spécifiques

la participation d’un nombre de bénévoles de plus en plus important aux activités récurrentes de l’association, comme l’émission Zazou, diffusée sur RCF et sur Radio Pulsar. Ceux-ci ont pu participer à la co-animation des émissions Missions bénévoles - Expressifs 2016 Technique 23%

Bar Public 6%

Toilettes sèches 2%

Accueil public 14%

Loges 10%

Restau. pro 14%

Volants 17%

Les évènements offrent la possibilité de s’impliquer sur des missions diverses comme en témoigne le graphique ci-contre. Toutes ces missions permettent aux bénévoles de découvrir différents aspects du festival, et plus globalement son fonctionnement.

Espace pro 14% Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 11 sur 120


2.2.2 Les temps forts de la vie associative En dehors des grands événements culturels, des temps de rencontres sont organisés afin de rassembler les différents acteurs de l’association. Ainsi, plusieurs rendezvous ont ponctué l’année 2016 : 

Les temps formels des Assemblées Générales des 28 Juin et 14 décembre ou il est toujours questions de réinterroger les adhérents à propos de la feuille de route ;

une soirée galette des rois a été mise en place le 2 février 2016. Ont été conviés à cette soirée les porteurs de projets et associations hébergées. Ce temps convivial a permis à chacun d’échanger sur son projet ;

l’organisation d’un vide maison le 4 mai dans le cadre du déménagement. Les visiteurs ont pu repartir avec des CD, des magazines et d’autres trouvailles ;

en dehors de ces temps coordonnés par le service civique, des soirées post-événements ont été organisées afin de se retrouver et de remercier les nombreux bénévoles de leur présence.

Les temps de bilan sont aussi l’occasion de faire la fête entre membres

Grandes catégories des 143 adhérents 2016 Porteurs de projets 9% Associati ons 15%

Bénévoles 76% Les bénévoles événements constituent évidemment l’essentiel des adhérents. A noter que pour bénéficier de services tels que l’aide au projet, le prêt de matériel ou la mise à disposition de salles, il est également nécessaire de souscrire au Projet Associatif de Poitiers Jeunes. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 12 sur 120


2.2.3 De nouveaux locaux pour l’association. C’est le grand changement de l’année 2016 : le 1er juin, l’association a quitté ses bureaux du 12 rue Charles Gide pour rejoindre le 49 rue de la Cathédrale.

La cours du « 12 » Merci aux services de la Ville et aux bénévoles pour leur aide précieuse au déménagement

Plus vastes que les précédents locaux, les nouveaux bureaux ont permis de repenser l’organisation du travail des salariés, de mettre en place un meilleur accueil, puisque l’espace est accessible aux personnes à mobilité réduite, et de disposer d’une salle de réunion disponible pour les porteurs de projet.

Réhabilités par la Ville les nouveaux locaux ont également été en partie repeints par un groupe d’Administratrices. Merci à elles !

L’enseigne du « 49 » rue de la Cathédrale

Une salle de 26 m2 claire et conviviale et une cuisine équipée attenante sont maintenant à disposition des porteurs de projet et associations locales pour l’organisation de leurs réunions

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 13 sur 120


3 LES ACTIVITES DE L’ASSOCIATION

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 14 sur 120


3.1 LE POLE JEUNESSE 3.1.1 Généralités Poitiers Jeunes soutient les initiatives des jeunes dans les domaines du loisir et des pratiques amateurs. L’enjeu est de leur donner accès à un espace d’expression et de construction de projet, dans lequel ils prennent confiance et acquièrent des compétences sociales et techniques.

En 2016, 49 projets – ce qui représente 323 personnes – ont été accompagnés par le biais de rendez-vous personnalisés (cf. Annexe 6.1 Liste des porteurs de projets 2016). Un renouvellement constant des jeunes est à noter: 76% d’entre eux sont des nouveaux usagers, qui n’ont pas été suivis auparavant par l’association. A ces projets, s’ajoutent d’autres projets accompagnés n’ayant pas bénéficié d’entretiens personnalisés : projets artistiques amateurs sélectionnés en 2016 sur le festival Les Expressifs et sur le carnaval, jeunes ayant bénéficié de formations collectives, associations ayant leur siège social dans les locaux de Poitiers Jeunes, et autres projets bénéficiant de prêt de matériel (gobelets réutilisables, salle de réunion,...). Au total, ce sont 169 porteurs de projets qui bénéficient des divers services de l’association.

22 bénévoles se sont impliqués tout au long de l'année sur les différentes actions menées par la médiatrice de projets, particulièrement les émissions de radio et l'accueil des groupes étrangers dans le cadre de l’échange musical. Très souvent, l’accompagnement personnalisé proposé par Poitiers Jeunes commence par un entretien au cours duquel non seulement la demande précise est évoquée, mais plus globalement le projet dans lequel elle s’inscrit, sa finalité et la démarche des jeunes. Par la suite, l’accompagnement peut se poursuivre, selon les besoins, avec d’autres rendez-vous. Les porteurs de projet ont également la possibilité de bénéficier des autres types d’aides proposées : émission de radio, prêt de matériel, formations collectives,…

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 15 sur 120


3.1.2 Typologie des porteurs de projets

Evolution du statut des porteurs de projets* 100% 90% 80% 70% 60%

Actif avec emploi

50%

Actif sans emploi

40%

Elève ou étudiant

30% 20% 10% 0% 2014

2015

2016

Représentant 62% des personnes accompagnées, les 18-25 ans sont toujours la grande majorité des bénéficiaires de l’aide au projet. La plupart d’entre eux sont élèves ou étudiants. Evolution de l'âge des porteurs de projets* 100% 90% 80% 70% 60%

> 30 ans

50%

25-30 ans

40%

18-25 ans

30%

< 18 ans

20% 10% 0% 2014

2015

2016

2016 est marquée par une nette augmentation de l’accompagnement des moins de 18 ans : plusieurs projets émanent de lycéens inscrits dans une démarche collective.

*Ne sont ici référencés et analysés que les 49 projets qui ont bénéficié d'entretiens personnalisés Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 16 sur 120


3.1.3 Typologie des projets 65% des projets reçus en rendez-vous individuel sont structurés sous forme associative. A noter également que 24% des projets sont réalisés dans un objectif professionnel, même s’ils ne sont à l’heure actuelle encore qu’au stade de loisir. Il est important de préciser que la proportion : d’arts visuels se compose de projets : Vidéo Arts plastiques Multimédia de spectacles vivants se compose de projets : Danse Théâtre

Secteurs d'activités des projets* en 2016 Autre 11% Social et interculturalité 16%

Musique 45%

Spectacle vivants 20% Arts visuels 8%

L’importante proportion des projets à dimension musicale s’explique par les possibilités de diffusion offertes aux musiciens amateurs sur le festival Les Expressifs.

*Ne sont ici référencés et analysés que les 49 projets qui ont bénéficié d'entretiens personnalisés

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 17 sur 120


3.1.4 Nature des aides et des services En plus de l’accompagnement personnalisé, Poitiers Jeunes propose différents services : 

Accompagnement général : les porteurs de projets rencontrés sont aidés pour le montage des projets (méthodologie, mise en réseau…) et plus spécifiquement aidés sur le fonctionnement associatif, la recherche de fonds et l’organisation d’événements. Selon les besoins, des formations collectives sont mises en place et traitent de thématiques spécifiques (méthodologie, communication,…) ;

Aide à la communication : conseils, construction de plan de communication, ouverture sur les médias locaux (émission de radio Zazou)… ;

Aide à la diffusion pour les projets artistiques amateurs : conseils sur la stratégie de diffusion, programmation sur les événements de Poitiers Jeunes… ;

Aide matérielle et logistique : prêt de matériel (gobelets réutilisables), mise à disposition de salle de réunion et hébergement administratif. Répartition des services proposés aux porteurs de projet en 2016

Aide matérielle 29%

Accompagnement général 28%

Aide à la diffusion 23% Aide à la communication 8%

Toutes les aides et les services s’inscrivent dans un parcours non institutionnel, s’adaptent aux demandes et besoins, et se positionnent ainsi comme un marchepied pour l’avenir des jeunes. « Compétences, savoir-faire, savoir-être... peu importe les termes, ce sont bien des

nouveaux acquis que [les] jeunes ont pu développer en dehors de tout cadre académique. Parce qu’ils construisent cette place, nul ne doute qu’ils sauront utiliser ces acquis dans leur vie future, que ce soit au profit de réalisations professionnelles ou citoyennes. » extrait du Compte-rendu de la rencontre «L’engagement des jeunes dans la culture, initiatives et pratiques adolescentes » organisée par l’INJEP, l’association ARCADI et le Centre Pompidou le 25/01/2017. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 18 sur 120


Emission de radio Zazou Zazou est une émission de radio consacrée aux porteurs de projets accompagnés par Poitiers Jeunes. Chaque semaine, de nouveaux invités présentent leurs actualités durant 25 minutes. Ils sont interviewés par l’accompagnatrice de projets ainsi que les bénévoles qui s’impliquent sur cette action. C’est l’occasion pour les jeunes de découvrir l’univers de la radio et d’apprendre à pitcher leur projet! Quatre diffusions par semaine : - RCF Accords Poitou: le mercredi à 11h et 19h15 et le samedi à 17h - Radio Pulsar : le vendredi à 12h45 Les émissions sont téléchargeables en podcast sur les sites des deux radios et sur le site de Poitiers Jeunes. Au total, sur les 36 émissions de l’année, 70% sont consacrées à des porteurs de projets. Les autres invités sont des anciens porteurs de projets ou des associations locales qui viennent faire la promotion de leurs actions. Appui logistique L’association est régulièrement sollicitée pour des aides matérielles. Les structures utilisatrices de ce service sont autant des porteurs de projets que des partenaires, ou des structures éducatives et socio-culturelles. Ce type d’aide en nature est en lien direct avec la solidarité mentionnée dans le projet associatif.  Prêts de gobelets réutilisables Au total, 8.000 gobelets ont été prêtés à 17 structures.  Prêt de matériel Poitiers Jeunes a prêté du matériel (mobilier, matériel technique son et lumière) à 7 structures différentes.  Boîtes aux lettres 34 associations sont hébergées et peuvent ainsi recevoir leur courrier de manière permanente dans les locaux de Poitiers Jeunes.

3.1.5 Echanges musicaux internationaux Dans le cadre de son activité d’aide aux projets, Poitiers Jeunes soutient chaque année des jeunes musiciens à travers un échange avec deux villes jumelées : Marbourg (Allemagne) et Northampton (Royaume-Uni). Véritable opportunité pour les groupes amateurs qui ont des difficultés pour jouer en dehors de leur région, ce projet d’échange culturel suscite un engouement partagé. De leur propre initiative, un groupe de bénévoles poitevins s’est mobilisé pour maintenir un réseau actif de musiciens des trois nationalités, et ce, au-delà des temps forts. Dans un but de communication et de lisibilité, ce groupe de bénévoles s’est dénommé « POIT’WIN ». L’association Poitiers Jeunes a inscrit dans sa feuille de route 2015-2018, la volonté de continuer d’impliquer des bénévoles dans les différentes phases du projet. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 19 sur 120


Festival Mano / mars 2016 - Marbourg La première étape de ce jumelage tripartite se déroule au mois de mars en Allemagne. Pendant 3 jours, le festival Mano accueille une centaine de groupes locaux ainsi que des français, anglais, tunisiens et slovènes. Deux groupes poitevins ont participé à cet événement interculturel : Overstrange Mood (heavy stoner), et dans un tout autre registre, Brindzingue (musiques Départ pour Marbourg traditionnelles). Pour la première fois, l’équipe du Mano a souhaité sensibiliser son public aux musiques et aux danses traditionnelles. Un workshop de danse a été proposé en journée, afin de s’entrainer avant le concert du soir. Le groupe Brindzingue a joué en live durant cet atelier qui a rassemblé une trentaine de personnes. Les musiciens ont été accompagnés par un bénévole de «POIT’WIN, qui avait participé à l’échange les années précédentes. Joueur de synthétiseur, il a pu en profiter pour monter sur scène lui aussi, au sein du groupe mixte allemand-anglais-français «Vic Suhr Band. Tous les poitevins ont terminé le festival dans l’ambiance de la jam session, qui a réuni les musiciens des différentes nationalités. Groupe Brindzingue

Festival Twinfest / mai 2016 - Northampton Le festival Twinfest programme des groupes allemands et français pendant 4 jours sous le signe du rock’n roll. Cette année, après avoir participé au Mano Festival, le groupe Overstrange Mood a été choisi pour jouer à Northampton. D’un format intimiste, le festival a permis aux musiciens de continuer les échanges avec les anglais et les allemands rencontrés au mois de mars à Marbourg. Accompagnés par le volontaire en service civique de Poitiers Jeunes, les musiciens ont donné 4 concerts dans des bars (intérieur et extérieur). Ovestrange Mood a su se démarquer parmi une programmation dense (30 groupes locaux).

Overstrange Mood Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 20 sur 120


Festival Les Expressifs / octobre 2016 - Poitiers Chaque année, Poitiers Jeunes invite un groupe allemand et un groupe anglais. Afin de dynamiser l’échange musical, le groupe « POIT’WIN » a souhaité organiser l’accueil de deux groupes supplémentaires. Et, comme l’an passé, les « électrons libres » de Vic Suhr Band sont venus poser des accords en introduction de la jam session. Green Leaves Down sous le grand chapiteau

Au total, cela représente 4 groupes internationaux (LDMR, Green Leaves Down, Supercobra & The wax Lyrical Sound) qui ont présenté des styles musicaux très diversifiés : du rap, du rock, de la pop indé, de la folk… Quelques indicateurs de résultat : 12 allemands et 7 anglais, soit 19 personnes accueillies ; 13 concerts ; 5 lieux : Le Plan B / Le Minima / Le Zinc / les deux chapiteaux du festival ; 6 poitevins hébergeurs.

A l’initiative des membres de «POIT’WIN», une émission de radio «Scrogneugneu» a été enregistrée chez l’habitant pendant le séjour des musiciens accueillis.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 21 sur 120


3.1.6 Soirée Face B Des soirées Face B sont organisées depuis 2011, en partenariat avec Radio Pulsar et le Plan B. Suite à un appel à candidatures, un groupe pictavien est sélectionné pour jouer aux côtés d’un groupe « extérieur ». Destiné aux groupes amateurs, ce tremplin propose un dispositif d’accompagnement mutualisé. Les 2 groupes finalistes bénéficient:

Le groupe Elephant & Centipede lors de son passage radio.

 d’une formation animée par Radio Pulsar « Communiquer auprès des médias » ;  d’une émission commune « Zazou fais-moi mal » ;  d’une diffusion dans le cadre de la programmation amateur sur le festival Les Expressifs.

Le 27 mai 2016, la soirée Face B a réuni Violette (duo folk de Poitiers), Elephant & Centipede (groupe post-rock de Rochefort), et un Dj set de Radio Pulsar.

3.1.7 Les formations proposées Formation destinée aux groupes de musique Poitiers Jeunes organise depuis 2012 des journées de formation destinées aux groupes de musique, en lien avec des partenaires. Cette année, deux modules ont été mis en place le 20 février, avec le CSC La Blaiserie et le Confort Moderne :  1er module : Technique et sonorisation Cette journée vise à aider les groupes de musique à mieux connaître l’équipement technique en situation de concert. Afin de mettre en contexte les sujets abordés, un temps a été consacré à la production de concert. Les formateurs ont pu expliquer le fonctionnement d’une salle de musiques actuelles, les rudiments d'un petit système de sonorisation, mais aussi aider à lire et élaborer une fiche technique. Les deux formateurs ont alterné des temps théorique et pratique sous la for me d’ateliers en petits groupes. Ce module a été financé dans le cadre du FDVA (Fonds pour le développement de la vie associative). Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 22 sur 120


 2ème module : développement d’un projet musical Afin d’appréhender de la manière la plus adaptée le secteur musical, ce module a abordé deux points principaux : une présentation des acteurs des musiques actuelles ainsi que leurs spécificités (managers, labels, tourneurs, éditeurs), puis une présentation des étapes du développement d’un projet musical. Au total 16 personnes ont été présentes lors de cette journée. Les profils des participants étant très diversifiés (tant au niveau de l’âge que des univers musicaux : membres de fanfares, rappeurs, dj, word music, reggae, slam, blues…), cela a permis des temps d’échange s intéressants. Formations générales à la gestion de cycle de projet  Pecha Kucha Cette année, le réseau API Jeunes a renouvelé les activités autour du Pecha Kucha. Cette méthode permet de présenter succinctement un projet illustré par la projection de 20 images qui défilent toutes les 20 secondes. Elle est tout à fait adaptée aux jeunes qui souhaitent partager leur passion et faire la promotion de leurs actions. Deux temps ont été proposés aux jeunes poitevins :  Une soirée de formation à la technique le 17 janvier, Dans la continuité de cycle « Sois Jeune et forme-toi ! » de 2015, la formation était un moment créatif, interactif et dynamique où les jeunes ont pu se confronter à l’exercice du P echa Kucha sur des sujets contraints mais légers, en duo et dans des temps très courts. Suite à cette formation, un tutorat a été proposé aux personnes qui souhaitaient préparer leur présentation sur un projet personnel.  Soirée ouverte au public le 23 mars Pour que les jeunes puissent s’entrainer devant un public, une soi rée Pecha Kucha a été proposée le 23 mars dans le cadre de Campus en festival. A cette occasion, huit projets ont été pitchés devant des auditeurs attentifs. La soirée était un moment convivial, d’échanges entre les jeunes porteurs de projets. Au total, 11 jeunes ont participé à cette nouvelle expérience. Ces deux temps ont été coordonnés par un comité de pilotage composé de 4 structures du réseau API Jeunes.  Sois Jeune et forme-toi ! Thème

Réussir son projet Organiser un événement

Points abordés La création d’une asso de A à Z Comment monter et gérer son budget ? Comment trouver des financements adaptés au projet ? Comment monter un projet événementiel ? Comment communiquer sur un projet événementiel ?

Lieux

Dates

CRIJ

8 nov. 2016 15 nov. 2016 29 nov. 2016 6 déc. 2016

CRIJ MDE MDE

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 23 sur 120


Cette année, le réseau associations étudiantes Animafac a rejoint le comité de pilotage afin de proposer aux jeunes un programme d’animation cohérent. Deux soirées ont été organisées en commun avec Animafac, qui a proposé une co-animation. Ces formations sont destinées à un public jeune portant une première initiative. En moyenne 6 jeunes par soirée ont été présents. Il est à déplorer une baisse importante de fréquentation, alors que la communication et le contenu proposé sont restés identiques aux années précédentes.

3.1.8 Le collectif API Jeunes Né fin 2013 de la volonté de favoriser les échanges de pratiques, de mutualiser les compétences et les ressources et de rendre lisible le travail de différentes structures « jeunesse », le collectif API Jeunes a regroupé en 2016, 14 structures et une quarantaine de professionnels œuvrant sur le territoire du Grand Poitiers. Ces différents membres travaillent dans des domaines aussi variés que la culture, l’éducation populaire, l’animation socio-culturelle, l’insertion sociale, l’accès à citoyenneté, la vie étudiante, la formation professionnelle, l’information et l’orientation. En 2016, une formation à la carte intitulée "Analyse de situations et échange de pratiques professionnelles" a été organisée en interne. Animée par l'Ifrée, cette formation a regroupé 9 personnes du collectif ainsi qu'une salariée d'une structure extérieure. En plus des activités habituelles (Pecha Kucha, Café des projets, Sois Jeune et forme-toi !), deux événements ont marqué la vie du réseau cette année : Un colloque inversé organisé en mars 2016 "Je suis jeune, j'ai un projet, parlons-en" Lors de cet événement, les participants ont été sollicités pour témoigner de leur expérience, puis formuler des propositions en vue de renforcer la dynamique de création sur le territoire. Par la suite, un livre blanc a été réalisé. Les contributions de ce colloque inversé ont été classées en 5 points :     

éducation à la démarche de projet accès à l'information le financement des projets communication/ visibilité des projets l'accompagnement

Ces matériaux permettent aujourd’hui d’orienter les travaux du collectif. Trois ateliers de co-développement organisés en nov.et déc. 2016 Faisant suite à une sollicitation de l’élu à la Jeunesse de la Ville de Poitiers, pour coconstruire un événement pour 2017, du type "Assises de la Jeunesse", ces ateliers ont été organisés afin de mener à bien les réflexions autour de la faisabilité du projet.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 24 sur 120


3.2 LE POLE CULTURE 3.2.1 Le Carnaval La 26ème édition du Carnaval de Poitiers s’est déroulée le mercredi 2 mars 2016 avec pour thématique « l’Invasion Végétale ». Chaque année, l’événement est mis en place avec la volonté de proposer un moment fédérateur et de mixité des publics. En ce sens, le thème est choisi en concertation avec les Maisons de quartier de la ville, le CESSA (Centre d’Education Spécialisé pour enfants Sourds et Aveugles) de l’IRJS, des associations locales ainsi que la Compagnie l’Homme Debout. Il s’est plus particulièrement décliné autour des plantes envahissantes, menaçantes qui investissent de toute part le centre-ville. Ce thème a été également repris dans les divers carnavals des quartiers de la ville. Associée depuis plusieurs années à l’événement, la compagnie l’Homme Debout a proposé une scénographie en adéquation, avec une plante mère tentaculaire en guise de bonhomme Carnaval. Cette scénographie a été complétée par des créations du Service des Espaces Verts de la ville de Poitiers : un dragon, une carcasse de voiture envahie par la verdure, des jeans et chaussures végétalisés. Les Espaces Verts ont également accueilli dans leurs locaux, des jeunes sourds et malentendants (CESSA de Larnay) pour les aider dans la constitution de coussins végétaux, destinés à compléter leur char-lit végétal. Plusieurs autres nouveautés ont ponctué le Carnaval : 

5 Zones à Végétaliser : de la taille d’une place de parking, les zones ont été investies par des collectifs ou associations (le CPIE de Lathus, Sur un air de didge, le CRIJ/Les p’tits débrouillards, l’AFEV-UNEF et la Gibbeuse) ;

Invasion végétale oblige, le chocolat chaud a été remplacé par des boissons vertes : du sirop à la menthe et des tisanes ;

Z.A.V. - Zone A Végétaliser

Un espace photo, nommé le Végématon, réalisé par des élèves de BTS ;

Un partenariat avec les élèves de l’école d’esthétique Shkole d’Art. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 25 sur 120


Pour rester fidèle à la tradition, deux défilés ont rythmé l’après-midi, envahissant la ville recouverte par une verdure grandissante. Lors du premier défilé, 300 personnes ont participé réunissant 2 compagnies professionnelles, 8 Maisons de Quartier, et 1 structure socio-éducative. Le deuxième défilé a été animé par Bunker Komix, Celestroï, Les vernisseurs, Mamagabe, et Zizanie ainsi que des associations locales : La Fansmare, Zaama Faso, Batucabraz, Cap Sud, l’Ordre du Bitard et le Projet Phoenix. Après la seconde parade, les habitants ont pu déguster la potée réalisée par des restaurateurs locaux. 3.2.1.1 Implication des bénévoles 47 personnes ont donné de leur temps pour aider à l’organisation du Carnaval. En amont de celui-ci, 15 ateliers de création animés par le volontaire en service civique se sont déroulés le mois précédent le carnaval. Les bénévoles ont pu réaliser un accessoire bénévole ainsi que de nombreux éléments de décoration qui ont habillé les tentes de distribution du sirop et du maquillage. Le jour J, les bénévoles ont apporté leur aide sur différents pôles : aide au service du sirop et des tisanes vertes, distribution des confettis, catering, mise en place de la décoration, maquillage et accompagnement des compagnies. Pour chacune de ces missions, un temps de transmission a eu lieu en amont avec le référent du pôle. Distribution de confettis

3.2.1.2 Un projet collectif et participatif Le projet initié avec les maisons de quartier a de nouveau été poursuivi : chaque année, les structures participent au choix du thème et plusieurs réunions de coconstruction de projet commun, auquel est associée la compagnie l’Homme Debout depuis 2013. Aussi, en fonction des objectifs de ce projet collectif, différentes actions ont été menées : -

mutualisation de frais, de matériel et de décor 3 ateliers de fabrication d’accessoires à destination des animateurs des centres de loisirs et structures socio-éducative de Poitiers dans les maisons de quartier et animé par la compagnie l’Homme Debout

Un projet commun : le défilé des enfants Cette année, le projet commun a été pérennisé autour d’un défilé des enfants des centres de loisirs. Chaque année le défilé prend de l’ampleur et l’implication des maisons de quartier est de plus en plus importante. Chacune a réalisé un char spécifique : cabine téléphonique envahie par les plantes ou vélo végétal ont rythmé le défilé des enfants, accompagné en musique par Thomas Baudrillet de la Compagnie L’Homme Debout, ainsi que par un char réalisé par le collectif Bunker Komix. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 26 sur 120


Un temps d’apprentissage et d’échange : les ateliers de confection Les 14 et 15 janvier 2016 à la maison de quartier de Saint-Eloi, des ateliers de confection à destinations des animateurs ont mobilisé les équipes autour de techniques transmises par des artistes professionnels. Encadrés par un artiste de la Compagnie l’Homme Debout, les animateurs ont pu appréhender deux techniques de réalisation d’accessoires déclinables avec les enfants : le bandeau de brindilles et le chapeau fleur.

Autour du thème de la plante mère

Le bandeau et le chapeau fleur

Les chantiers publics, réalisation de lianes en papier Plusieurs ateliers dans différentes maisons de quartier ont été mis en place, ayant pour but d’impliquer des habitants dans la réalisation d’un très grand nombre de lianes végétales en papier. Celles-ci ont contribué à la décoration de la place du Maréchal Leclerc. Ces ateliers animés par l’Homme Debout se sont déroulés :  au CSC des 3 cités le 3 février 2016  à la MCL Le Local, le 10 février 2016  à la Maison de la Gibauderie le 17 février 2016

Chantier public aux 3 Cités

Chantier public au Local

De nombreux habitants et des structures spécialisées ont répondu présents lors de ces chantiers publics. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 27 sur 120


Une volonté de mutualisation : Impulsés par Poitiers Jeunes, des projets de mutualisation ont été poursuivis et de nouveaux projets ont vu le jour :  temps de chantier public dans les différentes Maisons de Quartier  réutilisation des décors du carnaval du centre-ville sur certains Carnaval dans les quartiers (Carnaval de la Gibauderie, Carnaval des 3 cités) et le centre du CESSA L’espace photo : Pour la quatrième année, des élèves du BTS Economie Sociale et Familiale du lycée Aliénor d’Aquitaine ont porté un projet sur le Carnaval. En lien avec la Compagnie l’Homme Debout, les étudiantes ont construit un espace photo intitulé le « Végématon ».

Il permettait à chacun d’être pris en photo dans un décor végétal. Elles ont animé l’espace tout le temps du Carnaval. En amont, les élèves ont aussi participé à la réalisation de fleurs géantes décorant la place du Maréchal Leclerc. Maquillage : un partenariat avec l’école Shkole d’Art

Stand maquillage le jour J

Cette année, un partenariat a été mis en place avec l’école d’esthétisme Shkole d’Art pour permettre à des étudiantes de perfectionner leur travail sous le prisme culturel. Ainsi 9 étudiantes en CAP esthétique ont reçu une formation au maquillage pour enfant le 29 février par une professionnelle, et ont participé au maquillage d’un nombre important d’enfants, ravis, lors du Carnaval. Une expérience enrichissante pour les élèves qui ont apprécié d’être présentes lors de ce temps.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 28 sur 120


3.2.2 La 21ème édition du festival Les Expressifs La 21ème édition des Expressifs s’est déroulée du 6 au 9 octobre dans les rues du centre-ville de Poitiers sous un soleil radieux et dans la bonne humeur générale.

Le festival Les Expressifs 2016 en quelques chiffres :        

20.700 spectateurs 69 groupes et compagnies (dont 25 professionnels et 44 amateurs) 373 artistes 126 représentations (dont 5 expositions et rdv publics) 50 % de propositions de porteurs de projets amateurs 71 % de spectacles régionaux 46 % de spectacles de Poitiers 116 bénévoles (dont 40 % étaient déjà présents en 2015)

Si l’édition anniversaire de 2015 (20 ans des Expressifs) avait proposé une plus grande quantité de spectacles, cette année, le festival retrouve son volume habituel avec environ 70 groupes et compagnies (contre 86 en 2015) donnant lieu à 126 représentations (contre 163 en 2015). Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 29 sur 120


Aussi, la baisse sensible de – 17 % de spectateurs (-4.000 personnes par rapport à 2015) est-elle parfaitement logique au regard des -20 % de groupes et Compagnies programmés. Evolution du nombre de représentations sur 3 ans

200 180 160 140 120 100 80 60 40 20 0 2014

2015

2016

Le public était donc bien au rendez-vous, et il était même trop nombreux sur certains lieux, comme par exemple la cour des Beaux-Arts. La présence de nombreuses familles a contribué à une ambiance très conviviale le samedi et le dimanche. Les retours du public, des partenaires, des artistes et des bénévoles laissent entendre que de nombreuses personnes sont ravies de cette édition. 3.2.2.1 Un fil rouge : La place des femmes dans l’espace public La 20ème édition des Expressifs s’était concentrée sur la question de la censure. Poitiers Jeunes tenait à poursuivre cet effort d’identification d’une édition, en proposant une nouvelle thématique proche de ses valeurs. Guidé par l’actualité et les débats quotidiens autour des inégalités hommes-femmes dans la société, le choix réalisé conjointement par les salariés et le Conseil d’Administration s’est porté sur la question de la place des femmes dans l’espace public. Ce fil rouge a été décliné en un certain nombre d’actions durant le festival. De nouveaux noms de rues Le constat de base était simple : 2% des rues françaises portent un nom de femme. Face à ce déséquilibre, Poitiers Jeunes a décidé de renommer temporairement les rues portant des noms d’homme situées sur le territoire du festival avec des noms de personnalités féminines. Choisies parmi de nombreuses propositions de l’équipe, 10 La plaque portant le nom de chaque femme était femmes plus ou moins célèbres, d’origines et de professions accompagnée d’une courte diverses ont été mises à l’honneur sur les murs de la ville du biographie restituant les 22 septembre à la fin du festival. grandes lignes de sa vie.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 30 sur 120


Cette initiative a ainsi permis non seulement d’annoncer le festival mais aussi de susciter interrogations et intérêts chez les passants. L’action a été globalement très appréciée par les habitants, même si certaines plaques consacrées à des personnalités davantage controversées, comme les Pussy Riots, ont été systématiquement arrachées. Une « Visite Guidée » Coproduite avec les Compagnies Sans Titre et Humains Gauches, la parole a été laissée à deux artistes poitevines qui ont réalisé une création in situ spécifiquement sur la thématique de l’édition.

Course de poussette déchainée devant la cour des Beaux-Arts

Les Z’encolleurs de rue Atelier participatif qui s’est déroulé sur les quatre jours du festival à l’espace Accueil, et sous la houlette de deux plasticiens, le projet « Figures féminines » a permis aux festivaliers de créer une fresque avec des portraits féminins, et ainsi participer à leur manière à l’affichage sur certains murs de la ville. Cette fresque évolutive a été l’occasion pour le public de se réapproprier cet espace souvent interdit, et de laisser libre cours à ses inspirations. La Caus’Rue Pour cette première Caus’rue, le thème choisi était en lien avec la thématique du festival : « L’égalité Femme Homme dans les arts et la culture, une démarche à construire ? » Cf. paragraphe 3.3.1

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 31 sur 120


3.2.2.2 La programmation en chiffres Une programmation pluridisciplinaire Le festival tient à mettre en avant les formes artistiques dans leur multiplicité sur des supports variés. Il en ressort une programmation pluridisciplinaire et variée. Répartition par genre artistique des 126 représentations

Perf/inst all/atelier 28%

Musique 36%

Conte 1% Théâtre de Rue 28%

Danse 7%

Si la musique reste à l’honneur, incarnée par les nombreux projets amateurs locaux, les arts de la rue constituent également un axe fort du festival puisqu’ils font part égale avec 36% (théâtre, danse et conte) des propositions au public. Les compagnies de danse ont été nombreuses cette année, avec notamment la création « Jean, Solo pour un monument aux morts » de Patrice de Bénédetti, qui propose un travail chorégraphique sur la guerre, et s’exprime ainsi sur l’histoire de sa famille. Enfin, un espace de projection dédié aux courts-métrages a été aménagé Square Jeanne d’Arc, permettant ainsi au public de découvrir les films proposés par deux nouveaux partenaires de cette édition : Poitiers Film Festival et le Confort Moderne.

Jean, Solo pour un monument aux morts

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 32 sur 120


Une prédominance régionale Le festival souhaite soutenir la création artistique régionale. Est prise en compte pour la première fois la grande région Nouvelle-Aquitaine. C’est une tendance qui s’affirme dans la durée, puisque depuis quatre ans, la programmation régionale reste la priorité du festival en se maintenant entre 70 et 75 %. Evolution de l'origine géographique des groupes ou compagnies 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 2013 2014 2015 International National

2016 Régional

De nombreuses compagnies régionales sont ainsi programmées cette année, comme la compagnie Humains Gauches (Poitiers), la compagnie Sans Titre (Poitiers) et la compagnie Volubilis (Niort). La compagnie niortaise OpUS a notamment présenté au public son dernier spectacle, sous la forme d’une veillée décalée, et a rassemblé 200 spectateurs autour d’un feu et d’une soupe de légumes.

La veillée de la Cie OpUS dans la pénombre d'une cours de Poitiers

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 33 sur 120


Nature des conventions et emploi artistique Tandis que les professionnels représentent 36 % des groupes et Compagnies programmés, ils nous offrent près de 44 % des spectacles. Le festival a toujours souhaité travailler avec des partenaires locaux. Cette année, 24% des représentations ont fait l’objet d’une collaboration avec des partenaires.

Répartition des 126 représentations par nature de convention

Partenariat 24%

Conv. PdP 37%

Contrat de cession 39%

Ce chiffre record de 24 % de la programmation menée en partenariat (contre 13 % en 2015) est le fruit d’un travail mené par Poitiers Jeunes autour de sa feuille de route depuis 2015. 3.2.2.3 Soutien à la création artistique professionnelle Fidèle à ses fondements, Poitiers Jeunes reste un lieu de soutien et d’appui à l’émergence, y compris professionnelle. Concernant le soutien à la création artistique professionnelle, trois principaux outils sont utilisés par l’association : le préachat, la co-production avec des partenaires et l’aide à la diffusion. Les préachats de 2015 Cette forme de soutien qui consiste à s’engager auprès de compagnies sur l’achat de leur futur spectacle représente une prise de risque artistique que l’association a toujours assumée. Elle vise à installer une aide à plus long terme avec des compagnies régionales. Cette année, deux projets ont pu bénéficier d’un préachat : la compagnie niortaise Volubilis avec son spectacle de danse « Les 7 minutes », et la compagnie poitevine Humains Gauches avec son spectacle clownesque « La Boum ».

La Boum / Cie Humains gauches La Boum par la Cie Humains gauches

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 34 sur 120


Auteurs d’Espaces Depuis cette année, la Région Nouvelle Aquitaine est partenaire d’Auteurs d’Espaces, un dispositif porté par la SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques). Deux compagnies sélectionnées ont bénéficié d’une bourse à l’écriture et d’une diffusion dans un des 3 festivals régionaux :  Compagnie Ex Nihilo (Fest’Arts à Libourne et Coup de Chauffe à Cognac)  Compagnie La Méandre avec son spectacle « Doutez de mes propres appuis» lors du festival Les Expressifs à Poitiers La co-programmation avec des partenaires Le travail partenarial est un axe fort de l’association, inscrit dans sa feuille de route. Aussi est-il logique de retrouver sur le festival, dans le cadre de la programmation, d’anciens partenaires historiques, mais aussi de tout nouveaux partenaires de territoires. En 2016, trois projets ont été construits avec d’anciens partenaires :  La soirée Absolut Dub 3 / Partenariat avec Djahkooloo  La compagnie Barket de fraises et son spectacle « Dans la tête des mômes » / Partenariat avec Un Hôpital Pour les Enfants  Le groupe de musique Stop II / Partenariat avec La Fanzinothèque Sista Bethsabée, chanteuse de Poitiers, lors de la soirée Absolut Dub

Et en 2016, trois projets ont aussi vu le jour grâce à de nouveaux partenaires : La soirée Mougeasses / Partenariat avec UBSDY ! Le projet hors les murs / Partenariat avec Le Confort Moderne  La compagnie Kumulus et son spectacle « Rencontres de boîtes » / Partenariat avec l’Université. Joué conjointement par deux artistes de la compagnie Kumulus et une vingtaine d’étudiants de master 1 et 2 « Assistant à la mise en scène » de la filière arts du spectacle de l’Université de Poitiers, ce spectacle a été le fruit d’un long travail de partenariat qui s’est déroulé en 2 temps : un stage et deux représentations.  

La diffusion de projets en cours de création

Les élèves de l'université de Poitiers lors d’une des représentations sur les Expressifs

De plus, parallèlement aux dispositifs institutionnels de soutien, Poitiers Jeunes achète des spectacles en cours de création, et soutient ainsi le travail de jeunes compagnies qui cherchent et trouvent sur les Expressifs un terrain d’expérimentation. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 35 sur 120


3.2.2.4 Soutien à la création émergente amateur Les Expressifs sont aussi un tremplin pour tous les projets amateurs ou en voie de professionnalisation, soutenus et conseillés tout au long de l’année par Poitiers Jeunes. Pour certains, le festival constitue le premier temps fort dans leur parcours, véritable aboutissement visible et palpable du travail de pépinière mené par l’association. Les artistes porteurs de projets sont ainsi vus du plus grand nombre : public et professionnels réunis. En amont du festival, ils sont soutenus par le biais de conseils (méthodologie, aide à la communication, formations, stratégie de développement,…). C’est dans le domaine des musiques actuelles que les artistes amateurs sont le plus représentés : 16 groupes amateurs issus de la Région Poitou-Charentes ont pu jouer sur trois scènes amplifiées et dans deux bars partenaires. Dans le domaine du spectacle vivant, 4 spectacles chorégraphiés de compagnies amateurs ont trouvé un public nombreux, et ont testé, pour certains, leur première représentation dans l’espace public. Dans la lignée de la programmation professionnelle participative, certains de ces jeunes artistes ont cherché à rendre leur projet interactif avec le public. C’est le cas, par exemple, du projet « Le jardin des pensées », qui a entièrement réaménagé un jardin public autour d’ateliers d’écriture et d’origami. D’autres spectacles participatifs proposent des formes d’expression ouvertes à tous, comme l’Astre en moi, association très active autour du slam à Poitiers, qui a proposé une scène ouverte.

Une première pour Hamperl Crew, groupe de danseurs amateurs

Du côté de la danse, Otam a proposé un battle de hip-hop, tandis que les musiciens de Log in orchestra ont animé des ateliers de musique numérique dans un square du centre-ville. Au-delà de projets purement culturels, le festival vise aussi à se faire écho de sujets sociaux, comme le projet de deux jeunes en service civique dont le but était de sensibiliser aux problèmes d’addiction. Ces jeunes ont recueilli des témoignages de consommateurs dans le cadre d’actions auprès de l’association Ekinox. Enfin, l’association Cultinera a souhaité présenter une exposition qui fait suite à un voyage sur la route de la soie, sur le sujet des cultures traditionnelles.

Concert sous chapiteau

Pour la plupart d’entre eux, le festival est leur premier contact avec un environnement professionnel (une équipe technique professionnelle à leur écoute, un temps de balance, de montage et de démontage cadré, et un set de 45 mn) et une première approche avec leur nouveau public.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 36 sur 120


Suite aux diagnostics effectués lors de rendez-vous d’accompagnement avec des groupes locaux, Poitiers Jeunes a mis en place des actions répondant à leurs besoins de mise en réseau, diffusion et promotion. Speed meeting “ Vidéo, clip, teaser : mode d’emploi” Depuis 2011, le festival Les Expressifs accueille des temps de rencontres sur des sujets concernant les musiques actuelles. Afin de répondre au mieux aux attentes du public, la formule « speed meeting » testée en 2015 a été maintenue. Un comité de pilotage composé de 4 structures s’est mobilisé autour de cette action : Poitiers Jeunes, le Pôle Régional des Musiques Actuelles, le CSC La Blaiserie, et le Confort Moderne - plate-forme MIR 86 (Musique Info Ressources). Trois ateliers simultanés ont été proposés aux musiciens amateurs sur la thématique de la vidéo :  les questions à se poser avant la réalisation d’un clip  comment diffuser et promouvoir son clip/sa vidéo ?  les alternatives au clip (teaser, live, captation…) La soirée du jeudi 6 octobre a permis aux participants de développer leur réseau dans un esprit convivial et dynamique. Ce speedmeeting, mis en place au CRIJ, a mobilisé 13 personnes et 7 intervenants. La compilation du festival Afin de valoriser les groupes de musique amateurs, Poitiers Jeunes a initié depuis 2012 une compilation numérique réunissant les 18 groupes amateurs issus du Poitou Charentes et 3 groupes étrangers, programmés sur le festival 2016. L’audience de la page internet a démontré que cette action a encore trouvé des oreilles attentives et nombreuses. Fidèle à l’objectif de décloisonnement des genres artistiques, cette compilation a permis au public de découvrir des groupes dans des styles tels que rock, musiques du monde, street punk, hardcore, chanson, hip hop… 3.2.2.5 Art - Citoyen Le festival est le lieu privilégié de mise en avant des valeurs défendues par Poitiers Jeunes. La programmation des Expressifs est donc guidée par cette volonté. L’investissement du public sur le festival, et donc sur l’espace public, est au cœur des actions du festival. Le spectateur est encouragé à être aussi « acteur », à franchir le pas qui le sépare de la création artistique, et à s’investir avec les artistes. C’est surtout pour lui l’occasion de se réapproprier réellement l’espace dans lequel il évolue, en le regardant différemment, et en ayant la possibilité d’agir sur lui le temps de l’événement.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 37 sur 120


Projets participatifs Cinq spectacles-performances proposaient cette année une implication concrète des spectateurs :  Le Kkroké Karaoké déjanté de la Cie Totoblack, cette animation proposait aux personnes du public de se déguiser dans un espace à l’abri des regards, devant un fond vert. Ils étaient alors filmés, et le clip projeté en direct sur écran au public, permettant ainsi aux participants d’être acteurs du spectacle, sous le feu des projecteurs.  Douter de mes propres appuis Cette performance se présentait comme un spectacle au cours duquel le public est invité à découvrir le parcours d’un comédien sur une place publique. A travers ce que ce dernier révèle de cet espace, les spectateurs se questionnent sur la capacité de l’humain à réinventer sa place dans la ville. Accueillie dans le cadre du dispositif « Auteurs d’Espaces », la compagnie La Méandre donnait la possibilité au public de se réapproprier son environnement, en créant des structures selon leurs envies, à l’aide de grandes planches en bois.

Constructions éphémères par le public…

… accessibles à tous âges…

...et évolutives... Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 38 sur 120


 Les ateliers tricot urbain Ces ateliers de création d’art textile à partir de tricot et de laine se sont déroulés sous la tente de l’espace accueil, animés par le collectif La Bulle. Ces ateliers, lieux de rencontre et de convivialité ont rassemblé plusieurs dizaines de personnes sur cette œuvre collective, qui a contribuée à colorer et à transformer la ville le temps du festival.  Les ateliers des Z’encolleurs

Produits du patient travail des festivaliers, des dizaines de pompons ont investi les espaces verts du jardin de Puygarreau

Descriptif paragraphe 3.2.2.1  La jam session internationale Pour clôturer l’échange initié dans le cadre du jumelage musical, la jam session internationale s’est révélée une fois de plus un moment riche et fédérateur. A l’initiative du groupe de bénévoles, une émission de radio « Scrogneugneu » a été enregistrée chez l’habitant, avec des interviews en anglais traduites en direct, et des live sessions. Cf. paragraphe 3.1.5. 3.2.2.6 Un festival handi-responsable Pour faire suite à la démarche handi-responsable impulsée l’an passé, l’objectif pour 2016 était de la rendre pérenne. Les partenaires ont de nouveau été sollicités et un appel à projet a été lancé afin d’ouvrir la démarche à de nouvelles associations. Les nouvelles actions et les projets d’accessibilité s’inscrivant sur le long terme ont été privilégiés. Pour rappel, les objectifs premiers de cette démarche étaient :  vivre sa ville autrement : le handicap à travers la ville  sensibiliser le public au handicap  un accueil et un renforcement de l’accessibilité  des spectacles joués par des personnes en situation de handicap  s’appuyer sur les compétences d’acteurs spécialisés Au total, six associations locales ont réalisé des actions en amont et pendant le festival. Ces actions se sont déclinées selon trois axes : Accessibilité  7 heures d’accueil en langue des signes par l’association INTER’SIGNES le samedi 8 et le dimanche 9 octobre ;  1 vidéo présentant Les Expressifs en Langue des Signes Française (LSF) disponible à l’accueil réalisée par INTER’SIGNES ; Vidéo en LSF en arrière-plan à gauche Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 39 sur 120


 2 pictogrammes dédiés au public sourd et malentendant intégrés sur le programme papier du festival ;  15 mallettes constituées de divers outils (pictogrammes, casque antibruit…) réalisées par l’association l’ALEPA, empruntables à l’accueil et destinées à des enfants en situation de handicap mental ;  tenue de permanences conseil à l’espace accueil le samedi 8 et le dimanche 9 octobre par l’ALEPA ;  6 emplacements PMR réservés sur les lieux de jeux ;  et une accessibilité renforcée aux différents lieux stratégiques du festival (toilettes sèches, accueil…). Actions de sensibilisation  2 après-midi de jeux sensoriels (découverte du braille, voyage auditif, lecture théâtrale, jeux en famille, découverte olfactive…) au jardin de Puygarreau, par ARMMELHISCA ;

 diffusion de la vidéo en LSF de sensibilisation d’INTER’SIGNES auprès des « bénévoles accueils », en amont du festival ;  formation des «bénévoles accueils » à l’utilisation des mallettes, lors de la réunion d’information bénévoles du 28 septembre, par l’ALEPA ; Des acteurs en situation de handicap  1 spectacle clownesque mélangeant clowns entendants et malentendants, intitulé «Tic Tac Poum et les autres, issu d’un atelier de pratique amateur animé par l’ADRAS ;  2 bénévoles en fauteuil se sont de nouveau investis dans l’accueil public. Les projets ont de nouveau reçu un bon écho auprès de tous les publics. Les actions ont permis à tous de découvrir le handicap sous le prisme culturel. L’accueil adapté, en Langue des Signes Française a connu une fréquentation accrue, signe que l’information circule d’une année à une autre et que l’action bénéficie d’une communication de plus en plus visible. Liste des sigles ADRAS : Association pour le Développement des Rencontres Artistiques et Sportives ALEPA : Activités et Loisirs Éducatifs pour Personnes avec Autisme ARMMELHISCA : Association de Rencontre pour la Musique, la Musicothérapie, l’Environnement, le Loisir, le Handicap, l’Information, le Sensoriel, la Culture et l’Animation PMR : Personnes à Mobilité Réduite Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 40 sur 120


3.2.2.7 Un festival éco-responsable Comme toute manifestation rassemblant un public important, les festivals occasionnent de nombreux impacts sur l’environnement : production de déchets, pollution liée au transport, consommation d’eau et d’énergie,… Le festival Les Expressifs s’est donc engagé depuis 2005 dans la mise en place d’actions concrètes visant à réduire ces impacts et à sensibiliser le public. Accompagné par la Région Nouvelle Aquitaine, le festival est détenteur du logo « éco-manifestations». Cette labellisation, gage d’un événement responsable, incite à respecter un ensemble cohérent de critères environnementaux définis autour de 5 thèmes :     

la communication éco-responsable ; le transport éco-responsable ; les politiques d'achats, de choix des équipements et des prestations ; la maîtrise des consommations et la gestion des déchets ; la sensibilisation à l'environnement.

Des mesures simples et pérennes ont été de nouveau mises en place :              

Tri des déchets sur les différents sites ; Utilisation de gobelets consignés pour limiter les déchets ; Utilisation d’un lave-vaisselle à économie d’eau pour le nettoyage des gobelets ; Utilisation de vaisselle lavable pour la restauration de l’organisation ; Vente de produits locaux aux pôles restauration et buvette pour favoriser les circuits courts ; Mise à disposition du public de toilettes sèches non chimiques (dont certaines pour les personnes à mobilité réduite) ; Aménagement des espaces accueil (professionnel et public) avec du mobilier récupéré lors de la grande braderie d’Emmaüs de septembre ; Limitation des supports de communication papier, au profit des supports numériques ; Travail avec des imprimeurs locaux labélisés – ou en cours de labellisation imprim’vert ; Elaboration de supports en fer réutilisables d’une année sur l’autre, pour affichage des programmes journaliers sur le festival ; Utilisation de deux véhicules électriques mis à disposition par la Région Nouvelle Aquitaine pour le ravitaillement des points de vente, loges, etc. ; Incitation au co-voiturage et à l’utilisation des transports en commun ; Prêt de vélos pour les déplacements des bénévoles ; Utilisation d’un système d’auto-partage pour l’organisation.

En 2016, un nouveau projet est venu renforcer les actions déjà mises en place : prêt de matériel ou don de produits alimentaires par des partenaires économiques locaux, dans le cadre de la démarche d’handi-manifestation. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 41 sur 120


3.3 LA RECHERCHE ACTION EN PARTENARIAT La recherche-action en partenariat se définit comme une expérimentation associant différents participants au sein d’un travail collaboratif : une idée est mise en pratique et testée. Si les différents bilans qui peuvent être tirés de la recherche-action s’avèrent positifs, celle-ci peut alors se transformer en activité à part entière. Les recherches-action mises en place ces dernières années ont permis entre autres de tester les soirées « Face B » et les formations « Sois Jeune et forme-toi ! » sur Les Expressifs qui font désormais partie des activités récurrentes de Poitiers Jeunes.

3.3.1 La réflexion sur le genre dans le milieu de la culture En 2016, le festival Les Expressifs s’est concentré sur une problématique choisie par la Commission événements de l’association, qui fait écho à la fois à l’actualité et aux questionnements de chacun sur les inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes dans la société : la place des femmes dans l’espace public. L’objectif était de surprendre le public, de susciter son questionnement et d’ouvrir le débat, à travers les différents aspects du festival : la programmation, les actions initiées en partenariat et les projets menés par les bénévoles de l’association. Cette thématique s’est donc déclinée sur le festival à travers plusieurs actions :  un nouveau nom pour certaines rues de Poitiers rebaptisées par des noms de femmes qui ont marqué leur époque à leur manière ;  un temps de rencontres et de discussions convivial sur la parité HommesFemmes : la Caus’Rue ;  des ateliers de fabrication et de collage de figures féminines sur les murs de la ville et sur le mobilier urbain ;  une création in-situ des compagnies Sans titre et Humains Gauches, qui a préparé une visite genrée du centre-ville. La Caus’Rue initiée par la Fédération Grand Rue (Fédération des Arts de la Rue Nouvelle Aquitaine) et menée en partenariat avec le CNAR sur le Pont (Centre National des Arts de la Rue) s’est présentée sous forme d’un débat ouvert se déroulant au sein même de l’espace public. Au vu de la thématique, il a semblé évident de se tourner vers le collectif HF Poitou-Charentes, dont les membres sont spécialisés sur cette question dans le domaine de la culture et ont participé activement à l’animation de ce temps de réflexion. Suite à cette expérience et aux vues des problématiques mises en évidences à l’occasion du festival, l’association s’est penchée sur la répartition des genres au sein de ses activités, et a fait le point sur le nombre de femmes et d’hommes constituant l’équipe des Expressifs, mais aussi sur les compagnies programmées. La collaboration avec le collectif HF s’est alors poursuivie au-delà du festival, puisque l’association a bénéficié sur ce travail des conseils du collectif. L’association a donc pris la décision de reconduire cette vigilance sur ses activités pour les années à venir : un outils de suivi a été mis en place afin de considérer chaque année la part hommes et femmes salarié(e)s par l’association, tant au sein de l’équipe salariée et des membres du conseil d’administration à l’année, que sur les événements, en prenant en compte les artistes, les techniciens, les prestataires et les bénévoles. L’analyse de ces informations chaque année permettra d‘évaluer les tendances et de rester attentif à cette problématique, voire de corriger les orientations si besoin. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 42 sur 120


3.3.2 Lien entre étudiants et professionnels des arts de la rue A l’occasion du festival Les Expressifs, Poitiers Jeunes poursuit chaque année l’exploration des possibilités de liens entre professionnels du spectacle et pratiques amateurs, en suscitant de nouveaux partenariats et de nouvelles formes de projets. En 2015, l’association avait lancé une première passerelle en direction du Conservatoire à Rayonnement Régional, et avait accueilli deux projets étudiants encadrés par des artistes des arts de la rue. Pour l’édition 2016, soutenue à nouveau par le CNAR Sur le Pont, l’association s’est alors tournée vers l’Université de Poitiers afin d’envisager un rapprochement entre le festival et la filière « Arts du spectacle ». Une collaboration entre les trois partenaires a permis d’accueillir la compagnie professionnelle Kumulus. Il a été convenu que les élèves des deux promotions M1 et M2 du master « Assistant(e) à la mise en scène » suivraient un de leurs stages de formation annuels à l’occasion du festival, auprès de deux comédiens de la compagnie. Ce travail ferait partie intégrante de leur formation, au même titre que leur stage habituellement mené auprès de professionnels du théâtre en salle. Suite à cette formation, les élèves ont présenté leur projet durant les Expressifs. Les objectifs :  intégrer l’apprentissage des arts de la rue au sein d’une filière universitaire jusqu’ici tournée uniquement vers le théâtre en salle : il s’agit d’une première tentative dans le cas de l’Université ;  fournir aux étudiants l’occasion de présenter leur projet dans des conditions optimales, et de se confronter au public, pour certains pour la première fois : c’est un moyen de rencontrer un univers professionnel différent et de sortir de leurs habitudes de travail. Le stage de formation : Les 19 élèves et les deux intervenants ont travaillé ensemble durant toute la semaine précédant le festival, du lundi au vendredi. Le projet, intitulé « rencontres de Boîtes », est régulièrement présenté par la compagnie en lien avec des étudiants ou des habitants : chaque étudiant avait pour mission de créer l’histoire d’un personnage à partir d’objets regroupés par ses soins dans une boîte à chaussures. Dans une langue inventée, le groupe de voyageurs a ensuite raconté au public son histoire, en prenant pour support ces objets. Les représentations : Deux temps de restitution ont été programmés, sur lesquels élèves et professionnels intervenants ont joué de concert : le samedi 8 octobre Square de la République, et le dimanche 9 octobre devant l’ancien théâtre de la place du Maréchal Leclerc. Le bilan de cette action a été plus que positif. La découverte d’un univers artistique a provoqué chez certains élèves des intérêts nouveaux : en effet plusieurs étudiants se sont par la suite rapprochés du théâtre de rue au cours de l’année. Le stage a également clairement favorisé les liens entre les deux années de master et contribué à la cohésion au sein du groupe. Au vu de ce franc succès, il est envisagé de reconduire ce partenariat sur le long terme, en alternance avec l’action menée avec les élèves du Conservatoire. Chaque élève de ce master aurait alors la possibilité, au cours de sa formation, de découvrir les arts de la rue. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 43 sur 120


4 LA GESTION BUDGETAIRE

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 44 sur 120


Le bilan et le compte de résultat normalisés et détaillés sont présentés dans l’annexe 6.4 Rapport du Commissaire aux comptes - KPMG. Il est toutefois possible de résumer le compte de résultat 2016 comme suit : Total

Dépenses

Euros

60. Achats

19 329,43

61. Services extérieurs 62. Autres services extérieurs 63. Impôts et taxes

159 172,53 68 125,04 3 734,77

64. Charges de personnel 65. Autres ch. de gestion courante

268 559,58 8 487,38

66. Charges financières 67. Charges exceptionnelles 68. Dotations aux amo. et eng. à réaliser TOTAL Solde exercice 2016

15.000,00 500,00 542 908,73

Recettes

Ville de Poitiers

Total Euros 413 864,00

Région Nlle Aquit.- cult., handi et sacd

76 100,00

Recettes propres

20 033,68

Etat (Emplois, FDVA et Univ.)

12 410,02

Dép. de la Vienne - Culture

4 000,00

Société d'auteur - SACEM

2 500,00

Autres partenariats privés

2 133,00

Produits exceptionnels

1 974,91

Fonds dédiés TOTAL

500,00 533 515,61

-9 393,12

Pour la seconde année consécutive, Poitiers Jeunes termine l’année 2016 avec un résultat légèrement négatif de – 9.393,12 Euros. Ce résultat, en comparaison avec le budget prévisionnel qu’avait validé le Conseil d’Administration du 27 janvier 2016, a été rendu possible par l’effet conjugué de compensation de dépenses sur les différentes activités et de recettes non attendues sur l’exercice :  Au niveau des dépenses, l’essentiel est constitué :  d’une légère sous-consommation (entre 1 et 7 % du budget analytique) des activités « Expressifs » et « Carnaval » ;  de petites économies faites sur les frais généraux grâce à l’exonération de charges locatives consentie par la Ville pour l’année 2016 ;  d’une provision pour régularisation des charges de personnel sur les années précédentes.  Au niveau des recettes, l’essentiel est constitué :  De recettes exceptionnelles comme une aide de l’état à l’embauche non attendue, des recettes propres plus importantes que prévues (adhésions et ventes de gobelets) ou non prévisibles (Indemnité Journalières de Sécurités Sociale, remboursement de charges de 2014 et 2015) ;  Une baisse de participation de deux de nos partenaires publics qui s’équilibre presque avec l’obtention de nouvelles sources de financement mixtes (Société d’auteur / Région et nouvelle caisse de mutuelle de santé sur les Expressifs).

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 45 sur 120


Le volume d’activité globale a diminué de -0,73 % (542.908,73 Euros en 2016 contre 546.889,87 Euros en 2015). La ventilation des dépenses par activité ne laisse apparaitre que peu de changements significatifs :

Répartition des dépenses 2015 par activité

Répartition des dépenses 2016 par activité Aide aux projets 13%

Aide aux projets 12% Fonctionne ment 16% Expressifs 55%

Fonctionne ment 19%

Carnaval 17%

Expressifs 50%

Carnaval 18%

L’activité évènementielle reste la plus importante en terme de dépenses, mais il convient de ne pas oublier, et la feuille de route 2015-2018 adoptée début 2015 l’affirme clairement, que l’aide aux initiatives et aux projets jeunes est le cœur des préoccupations de l’association. Les années à venir devraient légèrement voir se modifier ces équilibres analytiques :

Comparatif des dépenses par nature depuis 4 ans

500 000

400 000 384 217

368 234

393 954

370 517

Evènementiel

300 000 Aide aux projets Fonctionnement

200 000

100 000

56 964

64 062

64 492

71 286

80 812

87 521

88 444

101 106

2013

2014

2015

2016

0

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 46 sur 120


De la même façon, tout en restant sensiblement au même niveau global avec une variation de -2,33 % (533.515,61 Euros contre 546.236,67 Euros en 2015) la répartition des recettes par source de financement n’a pas connu de modification susceptible de changer les équilibres budgétaires :

Répartition des recettes 2015 par source de financement

Répartition des recettes 2016 par source de financement

Ressources propres 4% Aides privées 2%

Ressources propres 4% Aides privées 1%

Etat (Emplois et FDVA) 3%

Ville de Poitiers 76%

Région Poitou Charentes 14%

Etat (Emplois, FDVA et Univ.) 2% Départ. de la Vienne 1%

Région Nelle Aquitaine 14%

Ville de Poitiers 78%

Départ. de la Vienne 1%

Aussi, au niveau du bilan, il a été possible sur ces sept dernières années, de voir évoluer les fonds associatifs de la façon suivante :

2009 Fonds propres Résultat Fonds associatifs

2010

2011

2012

26 927 55 948

82 875 137 194 151 839 170 394 54 319 14 645 18 555 -653

169 741 -9 393

82 875 137 194 151 839 170 394 169 741

160 348

483 125 516 802 501 627 521 993 519 818 546 890

542 909

5,57% 16,04% 27,35% 29,09% 32,78% 31,04%

29,53%

-50 548 -24 189

-74 737 101 664

-74 737

26 927

Budget

2013

2014

2015

2016

Malgré le léger déficit de cette année 2016, les efforts cumulés des années précédentes concernant l’amélioration de la situation financière, autorisent depuis 3 ans un maintien des fonds associatifs aux alentours de la valeur minimale requise de 30 % du budget (4 mois d’avance de trésorerie) adoptée par le Conseil d’Administration du 6 février 2014. Ce redressement programmé sur plusieurs années a notamment permis depuis 3 ans, une situation de trésorerie sans découvert, générant même quelques revenus financiers, et ce malgré les retards de paiement enregistrés par la Région suite à la réorganisation territoriale.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 47 sur 120


5 CONCLUSION

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 48 sur 120


Une année qui déménage, ça c’est sûr ! En plus d’avoir changé de locaux, Poitiers Jeunes a passé son année 2016 la tête dans des nouveaux projets avec de nouveaux acteurs dans un monde où tout change en permanence ! Alors qu’est ce qui fait que Poitiers Jeunes reste Poitiers Jeunes ? Nous, notre envie, notre volonté est de nous projeter ensemble pour savoir dans quelle direction aller. Comme le disait Sénèque, « il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va ». Alors quelle chance avons-nous de voir ce rapport d’activité porter fièrement les couleurs de notre feuille de route construite ensemble. Chaque année réserve également son lot de surprise, d’imprévu avec lesquels il faut composer, rebondir et toujours prendre de la hauteur. Et ça, c’est notre projet associatif, qui remet nos valeurs au rythme de nos démarches. En 2017, il y aura, comme chaque année, les élections lors de notre Assemblée Générale de fin d’année. Ce sera peut-être l’occasion de vous impliquer au sein de notre Conseil d’Administration pour que l’association vous ressemble. Si vous hésitez encore, il y a les commissions qui accueillent salariés, membres du Conseil d’Administration et adhérents pour réfléchir autour de thèmes communs sur l’actualité et l’avenir de l’association. Les expressifs 2017 nous questionnerons sur ce qui nous fait sortir dans la rue ! Parce que ces questions de la place de chacun, de l’engagement, de l’émancipation sont des défis pour notre jeunesse, il nous appartient d’en être les acteurs. Ainsi, l’accompagnement de projets jeunes que nous menons toute l’année à Poitiers Jeunes mais aussi avec nos partenaires dans les réseaux, trouvent chaque année des résonnances au sein du festival ! Alors que chaque jour soit un festival et ensemble, continuons de porter la parole des jeunes au travers de notre militantisme associatif ! Ainsi, Poitiers Jeunes, association loi 1901, a besoin de vous pour que ses valeurs vivent au quotidien. S’engager dans Poitiers Jeunes, c’est rendre vivant le monde qui nous entoure en donnant à la jeunesse l’occasion de porter ses projets et d’écrire son futur ! Merci d’être ici avec nous pour contribuer à faire vivre notre jeunesse !

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 49 sur 120


6 ANNEXES

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 50 sur 120


ANNEXE 6.1 - LISTE DES PORTEURS DE PROJETS Programmation dans le cadre des événements

Aide à la définition d'une stratégie de diffusion

Conseil en communication

Organisation d'événements

Quel Projet

Recherche de financements

Type de projet

Fonctionnement associatif

La liste suivante recense les 49 projets accompagnés par le biais de rendez-vous personnalisés et les type de services apportés.

1

Musique

groupe afro rap

2

Musique

soutien à la scène musicale lycéenne

3

Musique

groupes musiques rap/ rnb/ dancehall

4

Spectacle vivant

5

Musique

6

Musique & Spectacle vivant

spectacle de théâtre

7

Musique

groupe de punk rock

8

Autre

aider de jeunes entrepreneurs dans leur communication

9

Musique

organiser une journée musique électronique

10

Musique

Trio de musiques trad

X

11

Musique

création d'un site internet

X

12

Autre

13

Musique & Art visuel

14

Musique

créations interdiscplinaires autour de la musique

X X

X

X

X

X

X

X

groupe Pop/Indie/Electro

X X X X

X

jardin partagé

X

groupe électro rock, performances arts plastique écriture de romans et performances musicales

X

X

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 51 sur 120

X


15

Musique

16

Social & interculturel

17

Art visuel

18

Autre

19

Musique

Aide à la définition d'unestratégie de diffusion Programmation dans le cadredes événements

Conseil en communication

Organisation d'événements

Recherche de financements

Quel Projet

Fonctionnement associatif

Type de projet

trio électro

X

tisser des liens culturels et promouvoir différentes traditions du monde

X

projet de long métrage

X

projet jeux de rôle

X

X

X

solo slam / rap

X

Social, interculturel & 20 festival de cirque Spectacle vivant Musique & Festival ethnique, durant deux 21 Spectacle jours en centre-ville vivant 22

Social & interculturel

Faire découvrir la culture Burkinabée

23

Social & interculturel

Solidarité et entraide auprès de personnes démunies

24

Musique

25

Social & interculturel

26

Musique

27

Spectacle vivant

X

X

X

X

X

Enregistrement d'un EP découvrir le système de santé et d'éducation d'un autre pays

X

X

groupe de hardcore

spectacle de théâtre interculturel

X

X

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 52 sur 120


mettre en avant l'intérêt de l'histoire à travers des débats et expositions au sein de la faculté

X

soutien aux personnes en difficulté

X

28

Autre

29

Social & interculturel

30

Spectacle vivant

31

Musique

trio de musiques traditionnelles

32

Spectacle vivant

festival de conte

33

34

Spectacle vivant

37

Musique

38

Spectacle vivant

39

Musique

40

Social & interculturel

danse hip hop

Programmation dans le cadre des événements

Aide à la définition d'une stratégie de diffusion

Conseil en communication

X

X

X

X

organiser un festival électro et numérique

Social, documentaire sur les cultures 35 interculturel & traditionnelles du Poitou Art visuel 36

Organisation d'événements

spectacles de théâtre

soutien à la scène musicale Musique, social par le biais d'un projet de & interculturel service civique Musique & Art visuel

Recherche de financements

Quel Projet

Fonctionnement associatif

Type de projet

X

X

X

X

Groupe stoner rock et heavy metal spectacle de théâtre

X

X

rock stoner

X

Sensibiliser le grand public à la question de l'addiction

X

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 53 sur 120


Aide à la définition d'une stratégie de diffusion

Programmation dans le cadre des événements

Organisation d'événements X

Conseil en communication

Recherche de financements

Fonctionnement associatif

X

X

X

Type de projet

Quel Projet

41

Musique & Spectacle vivant

organiser des événements culturels et artistiques autour de valeurs de paix et de solidarité

42

Spectacle vivant

spectacle de théâtre

43

Art visuel

Studio amateur Cinéma & Image

X

44

Musique

musiques du monde, ateliers de découverte des instruments

X

45

Musique & Spectacle vivant

46

Musique

Steet punk/punk rock 70'

X

47

Musique

groupe blues/rock

X

48

Musique

tournée du groupe à l'étranger

49

Musique

duo folk

créer un collectif de musiciens et de danseurs

X

X

X

X

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 54 sur 120

X


ANNEXE 6.2 - REVUE DE PRESSE NOUVELLE REPUBLIQUE 4 avril 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 55 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 26 mai 2016

CENTRE PRESSE 30 mai 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 56 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 6 juin 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 57 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 1er juillet 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 58 sur 120


CENTRE PRESSE 1er juillet 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 59 sur 120


CENTRE PRESSE 1er juillet 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 60 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 5 août 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 61 sur 120


REVUE DE PRESSE CARNAVAL 2016

NOUVELLE REPUBLIQUE 15 janvier 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 62 sur 120


SORTIR Février/mars 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 63 sur 120


POITIERS MAGAZINE mars 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 64 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 4 février 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 65 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 4 février 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 66 sur 120


CENTRE PRESSE 5 février 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 67 sur 120


FRANCE 3 POITOU-CHARENTES 10 février 2016 Reportage d’env. 3mn

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 68 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 12 février 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 69 sur 120


CENTRE PRESSE 15 février 2016

NOUVELLE REPUBLIQUE 15 février 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 70 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 20 février 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 71 sur 120


CENTRE PRESSE 22 février 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 72 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 25 février 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 73 sur 120


CENTRE PRESSE 28 février 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 74 sur 120


CENTRE PRESSE 29 février 2016

NOUVELLE REPUBLIQUE 29 février 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 75 sur 120


CENTRE PRESSE 1er mars 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 76 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 1er mars 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 77 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 2 mars 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 78 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 2 mars 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 79 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 2 mars 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 80 sur 120


CENTRE PRESSE 3 mars 2016

CENTRE PRESSE 3 mars 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 81 sur 120


CENTRE PRESSE 14 mars 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 82 sur 120


NOUVELLE REPUBLIQUE 4 avril 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 83 sur 120


REVUE DE PRESSE LES EXPRESSIFS 2016 LA NOUVELLE REPUBLIQUE 1ER SEPTEMBRE 2016

CENTRE PRESSE 21 SEPTEMBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 84 sur 120


CENTRE PRESSE 24 SEPTEMBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 85 sur 120


CENTRE PRESSE 30 SEPTEMBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 86 sur 120


POITIERS MAG OCTOBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 87 sur 120


SORTIR OCTOBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 88 sur 120


CENTRE PRESSE 3 OCTOBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 89 sur 120


CENTRE PRESSE 3 OCTOBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 90 sur 120


LA NOUVELLE REPUBLIQUE 4 OCTOBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 91 sur 120


LA NOUVELLE REPUBLIQUE 5 OCTOBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 92 sur 120


LA NOUVELLE REPUBLIQUE 5 OCTOBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 93 sur 120


LA NOUVELLE REPUBLIQUE 5 OCTOBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 94 sur 120


SIMONAE.FR 5 OCTOBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 95 sur 120


7 A POITIERS 6 OCTOBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 96 sur 120


LA NOUVELLE REPUBLIQUE 7 OCTOBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 97 sur 120


LA NOUVELLE REPUBLIQUE 7 OCTOBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 98 sur 120


CENTRE PRESSE 8 OCTOBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 99 sur 120


LA NOUVELLE REPUBLIQUE 8 OCTOBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 100 sur 120


CENTRE PRESSE 9 OCTOBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 101 sur 120


CENTRE PRESSE 9 OCTOBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 102 sur 120


CENTRE PRESSE 13 OCTOBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 103 sur 120


LA NOUVELLE REPUBLIQUE 13 OCTOBRE 2016

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 104 sur 120


RADIO Reportages & interviews Date

Radio

Durée

12 septembre 2016

FRANCE BLEU

Env. 3 mn

4 octobre 2016

PULSAR

30 mn

CHERIE FM

3-5mn

6 octobre 2016

TV Reportages & interviews Date

TV

Durée

7 octobre 2016 8 octobre 2016

FRANCE 3 POITOU- CHARENTES FRANCE 3 POITOU- CHARENTES

Env. 3 mn Env. 3 mn

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 105 sur 120


ANNEXE 6.3 - RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES – KPMG

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 106 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 107 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 108 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 109 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 110 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 111 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 112 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 113 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 114 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 115 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 116 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 117 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 118 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 119 sur 120


Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2016 Page 120 sur 120

Rapport d'Activité Poitiers Jeunes 2016  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you