Page 1

12 rue Charles Gide 86000 Poitiers 05.49.50.73.49 - Fax : 05.49.41.32.89 pj@poitiers-jeunes.com www.poitiers-jeunes.com www.lesexpressifs.com

RAPPORT D’ACTIVITE 2011

Poitiers Jeunes – rapport moral et d’activité 2010 Page 1 sur 27


SOMMAIRE 1 INTRODUCTION / RAPPORT MORAL ...................................................... 3 2 LA VIE ASSOCIATIVE .............................................................................. 4 2.1 ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT .....................................................................................................4 2.1.1 Le Conseil d’Administration et le Bureau........................................................................................................... 4 2.1.2 L’équipe de permanents ................................................................................................................................... 5 2.1.3 Les intermittents .............................................................................................................................................. 5 2.2 FOCUS SUR LA VIE ASSOCIATIVE 2011 .....................................................................................................6 2.2.1 L’implication des bénévoles dans l’organisation des évènements ...................................................................... 6 2.2.2 Les temps forts de la vie associative ................................................................................................................. 6

3 LES ACTIVITES DE L’ASSOCIATION .......................................................... 7 3.1 L’ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS.......................................................................................................... 7 3.1.1 Généralités ...................................................................................................................................................... 7 3.1.2 Typologie des porteurs de projets ..................................................................................................................... 7 3.1.3 Typologie des projets ....................................................................................................................................... 8 3.1.4 Nature des aides .............................................................................................................................................. 9 3.1.5 Echange musical ............................................................................................................................................ 12 3.1.6 Les formations proposées............................................................................................................................... 13 3.2 L’ACTIVITE EVENEMENTIELLE ET CULTURELLE ........................................................................................... 14 3.2.1 Le Carnaval .................................................................................................................................................... 14 3.2.2 Les Animations d’été ...................................................................................................................................... 16 3.2.3 La 16ème édition du festival « Les Expressifs » ................................................................................................. 16 3.2.4 Accueil d’une compagnie en résidence............................................................................................................ 20

4 LA GESTION BUDGETAIRE .....................................................................21 5 CONCLUSION........................................................................................23 6 ANNEXES..............................................................................................24 6.1 LES PORTEURS DE PROJETS EN 2011 .....................................................................................................24 6.2 LEXIQUE DES SIGLES .......................................................................................................................... 27 6.3 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES - KPMG FIDUCIAIRE DE FRANCE .................................................. 27

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 2 sur 27


1 Introduction / Rapport moral En toute fin d’année dernière, l'objectif prioritaire pour le nouvel équipage -bénévoles et salariés- était clair : faire en 2011 une année « complète » et réussie, tout en respectant les équilibres financiers. Il faut entendre par complète le retour du Carnaval, le développement de l’accompagnement de projet et la réapparition du festival Les Expressifs sur son territoire historique. L’équipage a relevé le défi, et est allé au-delà ! Tirant bénéfice de toutes les circonstances, et utilisant le meilleur de ce que chacun avait à donner, l'association a fait plus que de reprendre ses activités emblématiques, elle a innové. Annoncé fin 2010, l’année 2011 s’est confirmé être également l’année de l’expérimentation au travers de différentes recherches-actions : Rémoras, soirées Face B, Express Lab', exPressPaPier, cycle de formations Sois jeune et forme-toi !... Ces exemples témoignent de notre envie de proposer des activités novatrices, montrent notre volonté de nous adapter aux besoins des jeunes et prouvent que nous interrogeons la place de la jeunesse dans notre ville. La seule ombre persistante au tableau est la même que l'année précédente : nous n'avons pas trouvé de lieu pour remplacer la Chapelle des Gaillards. Malgré notre recherche active d'un nouvel espace de création, de diffusion et de rencontre pour les projets de la jeunesse, celle-ci n'a pour l'instant pas aboutit. Notre constat reste pourtant le même : cet incontournable lieu manque à la ville. Nos axes de travail et nos différentes recherches nous amènent aujourd’hui à multiplier les rencontres de partenaires institutionnels et associatifs. En donnant une chance aux idées que ces dialogues font émerger, en étant à l'écoute de l'actualité des structures, nous nous positionnons clairement dans une logique de partenariats actifs et réfléchis. Comme vous pourrez le constater à la lecture de ce rapport, le nouveau Poitiers Jeunes est très concrètement en train de trouver sa place au cœur d'un territoire riche d’acteurs dans les domaines de la jeunesse et de la culture. Le Président, Nicolas HAY

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 3 sur 27


2 La vie associative 2.1 2.1.1

Organisation et fonctionnement Le Conseil d’Administration et le Bureau

Le renouvellement du Conseil d’Administration et du bureau s’est opéré lors de l’Assemblée Générale qui s’est tenue le 13 décembre 2011.  Le Conseil d’administration au 31 décembre 2011 est composé de 14 membres : BUFFETEAU Fabien

FAUCHER Gérald

CAMOU Pierre

HAY Nicolas

CAMUS Thomas

MARION Sarah

COUSAERT Bastien*

PELLERAY Justine

DELAFOND Stephen *

RAGOT Nicolas

DENIZET William

REMY Ludivine *

DIDIER Bénédicte

YENI Grégoire

Les personnes avec la mention * sont de nouveaux membres élus en 2011. Le Conseil d’Administration s’est réuni 5 fois en 2011.  Le Bureau au 31 décembre 2011 est composé de 6 membres : Fonction

Prénom et Nom

Président

HAY Nicolas

1er Vice-président

BUFFETEAU Fabien

Secrétaire

PELLERAY Justine

Trésorier

RAGOT Nicolas

Vice-Présidente en charge de l’évènementiel

MARION Sarah

Vice-Présidente en charge de l’accompagnement de projet

DIDIER Bénédicte

Rappelons qu’il existe, depuis l’année dernière, 5 commissions mixtes (salariés / Dirigeants-bénévoles) qui ont pour principal objectif de créer une dynamique et une cohésion globale aux activités : -

Commission « Dynamisation de la vie associative » ; Commission « Accompagnement de projets » ; Commission « Evènementiel » ; Commission « Statutaire » ; Commission « Finances ».

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 4 sur 27


2.1.2

L’équipe de permanents

Les mouvements de personnel en 2011 : cette année aura encore été l’occasion de mouvements, bien que la stabilisation de l’équipe de salariés soit en bonne voie. 1 2 3 4 5 6 7 8

Noémie M Mickaël B Aurélie P Anita M Olivier G Anaïs L Karine A Vincent D

9 Alice P 10 Geneviève B

Fonction Facilitatrice Facilitateur Secrétaire Directrice Chargé de com. Chargée de com. Coord. Prog. Chargé vie asso. Assistant log. Chargé vie asso. Entretien

Statut CDI CDD 8 mois CDI CDI CAE 1 an CAE 6 mois CDI Serv. Civique CDD 2 mois Serv. Civique Détachée Mairie

J X

F X

M X

A X

M X

X X X

X X X

X X X

X X X

X X X

X X

X

X X

X

X X

X

X X

X

X X

X

J X X X X

X X

X

J X X X X

A X X X X

S X X X X

O X X X X

N X X X X

D X X X X

X

X X

X X

X X

X X

X

X

X X X

X X

X X

X

X

X

A noter plus particulièrement pour cette année : -

le remplacement de la facilitatrice, en congés maternité de juillet à décembre ;

-

le départ, sur démission, du chargé de communication avant la fin de son Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi qui devait s’achever en juillet, et ce malgré la perspective de Contrat à Durée Indéterminé qui lui était offert. Il a trouvé le « travail de ses rêves », remercions-le pour ce qu’il a donné à l’association et souhaitons-lui « bon vent » ;

-

Son remplacement par une nouvelle chargée de communication qui malheureusement, après 4 mois ne s’est pas avérée en concordance avec le poste ;

-

Le recrutement, sur une fonction d’assistant logistique durant le temps des Expressifs, du service civique qui avait achevé sa mission de chargé de la Vie associative fin juin ;

-

Et le remplacement de ce même service civique, par une nouvelle chargée de la vie associative.

2.1.3

Les intermittents

L’association a recruté, en 2011, dans le cadre de l’organisation de ses évènements culturels, 34 intermittents du spectacle artistes et/ou techniciens. Au total, ce ne sont pas moins de 44 salariés, représentant un équivalent temps plein de 4,98 (4,54 en 2010) personnes, qui ont été associés, aux diverses activités de l’association en 2011. Il est possible également de définir l’équipe au complet comme suit : Répartition des 44 salariés par statut

Répartition des 44 salariés par genre

18% 77%

Hommes

Permanents 23%

Intermittents

82%

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 5 sur 27

Femmes


2.2

Focus sur la vie associative 2011

Initiée en 2010, la révision du projet associatif de Poitiers Jeunes se poursuit en 2011. Cette révision a pour but, à terme, de repréciser la position politique, de réadapter l’activité et d’afficher clairement les ambitions de l’association. Ce chantier sera clos au premier semestre de l’année 2012. 2.2.1

L’implication des bénévoles dans l’organisation des évènements L’organisation d’évènements de grande ampleur nécessite un nombre important de bénévoles : en 2011, le Carnaval a rassemblé 40 bénévoles tandis que 120 ont participé au festival Les Expressifs. Sans cette forte implication, ces évènements ne pourraient exister et perdurer. Les missions confiées aux participants ne demandent pas de compétences ou de savoirs particuliers : jeunes ou moins jeunes (de 16 à 65 ans !), chacun participe à sa mesure en fonction de ses disponibilités. Sur la base de l’entraide, toutes les tâches se déroulent au sein d’équipes où règnent la convivialité et la solidarité. En 2011 la contribution des bénévoles sur l’ensemble des évènements peut s’évaluer à environ 3.500 h soit à peu près 2 pers. en Equivalent Temps Plein (ETP) sur l’année.

Fonctions des bénévoles sur les Expressifs 2011

Pour les étudiants, ces évènements sont des moments forts de festivité, et donnent envie à certains de s’investir dans l’organisation. D’une manière générale, l’implication donne la possibilité aux bénévoles de prendre possession de leur cité de manière concrète, et de se l’approprier. Le bénévolat permet d’acquérir de nouvelles expériences et de développer des savoir-faire qui peuvent être valorisées sur un CV. Pour certains cet investissement suscite des vocations, et a pour but de tester des domaines professionnels (technique du spectacle vivant, accueil du public, restauration, …) de manière flexible tout en étant encadré. 2.2.2

Les temps forts de la vie associative

Bénévoles pendant le festival « Les Expressifs »

La vie associative en 2011 a connu plusieurs temps forts : une soirée-débat pour les porteurs de projets le 31 janvier, un vide grenier dans les locaux de l’association le 10 mai, un pique-nique dans le parc de Blossac le 25 juin et deux soirées de remerciement aux bénévoles investis sur les évènements (le 19 mars et le 23 novembre). Ces moments initient et développent des liens entre les différents acteurs de l’association (salariés, bénévoles, porteurs de projet, techniciens et administrateurs), qui par ailleurs n’ont pas forcément l’occasion de se connaître. Ce type de rencontres permet à certaines personnes en recherche d’activités associatives de s’impliquer de manière souple, de rencontrer d’autres associations, voire de poser les bases de nouvelles collaborations. Des contacts se créent, des liens se tissent et développent une unité de la vie associative de Poitiers Jeunes dans la diversité des profils des acteurs.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 6 sur 27


3 Les activités de l’association 3.1

L’accompagnement de projets

3.1.1

Généralités

Rappel des objectifs  Favoriser les initiatives de jeunes sous toutes leurs formes  Susciter la participation active des jeunes à la vie de la cité  Valoriser les potentiels des porteurs de projets L’association Poitiers Jeunes vise un accompagnement vers l’autonomie : les porteurs de projets sont en position d’acteurs et maîtrisent la réalisation de leur projet. Le rythme des rendez-vous se dessine en fonction de leurs besoins et de leurs disponibilités. En 2011, 90 projets – ce qui représente 413 personnes aidées – ont été accompagnés par le biais de rendez-vous personnalisés. (cf. Annexe 6.1 Liste des porteurs de projets 2011) Parmi eux, on dénombre 71% de nouveaux porteurs de projet, qui n’ont pas été suivis auparavant par Poitiers Jeunes. Poitiers Jeunes est labellisé par le Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et de la Vie Associative en tant que : - Point d'appui Envie d'agir : Les structures labellisées Point d'appui Envie d'agir sont repérées au plan local pour leur capacité à assurer l'accompagnement des jeunes de 11 à 30 ans désireux de réaliser un projet présentant un caractère d'utilité sociale ou d'utilité économique. - Relais local du Programme Européen Jeunesse en Action : Ces structures accueillent des jeunes et/ou des structures et les informent, en utilisant la documentation disponible sur le Programme Européen Jeunesse en Action. 3.1.2

Typologie des porteurs de projets Age des porteurs de projet 200

180 160 140 120 100 80 60 40 20 0 < 18 ans

18-25 ans

25-30 ans

> 30 ans

La tranche d’âge 18-25 ans est la plus représentée, tandis que les moins de 18 ans sont en minorité. Les plus jeunes porteurs de projets bénéficient davantage de conseils des secteurs jeunes (maisons de quartier) ou des animateurs culturels (lycées). Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 7 sur 27


Statut des porteurs de projet Demandeurs d'emploi 15%

Etudiants 43%

Intermittents du spectacle 3% Autre 5%

On peut constater que les étudiants sont les plus nombreux. Les compétences qu’ils acquièrent à travers la réalisation de leur projet pourront être valorisées lors d’une future recherche d’emploi. Il convient également de préciser que les intermittents du spectacle qui sont aidés par Poitiers Jeunes font partie de projets mêlant amateurs et professionnels.

Salariés 34%

3.1.3

Typologie des projets

55 % des projets sont structurés sous forme associative. Les autres sont des individus ou collectifs sans structure juridique : les groupes de musique par exemple. Nous pouvons également noter que 40% des projets sont réalisés dans un objectif professionnel, même s’ils sont à l’heure actuelle encore au stade de loisir. Secteurs d'activité des projets

8% 4%

7%

6%

3% 2%

musique 3%

théâtre danse

10%

arts de la rue pluridisciplinaire arts visuels Action sociale Interculturel, solidarité autre 57%

Comme en 2010, le domaine majoritaire reste le secteur culturel : musique, arts visuels, pluridisciplinaire, arts de la rue, danse, théâtre. Près de deux tiers des porteurs de projets se consacre à une activité musicale. En effet, la dynamique « musiques actuelles » est très importante sur la ville de Poitiers. De plus, nombre d’entre eux ont une possibilité de diffusion dans le cadre du festival Les Expressifs. L’augmentation de ce secteur (32% en 2010) est liée aux nouvelles actions mises en place, comme par exemple les soirées Face B. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 8 sur 27


3.1.4

Nature des aides

L’accompagnement général prend la forme de rendez-vous individuels. La base de l’accompagnement dispensé par Poitiers Jeunes est constituée de conseils méthodologiques, reprenant les principes fondamentaux de la conduite de projet. Les porteurs de projets sont également mis en réseau avec des acteurs locaux (associations, partenaires potentiels, prestataires…), ce qui leur permet de s’inscrire davantage sur leur territoire. Ils bénéficient aussi de conseils dans différents domaines : fonctionnement associatif, formations, organisation d’événements, recherche de fonds, aide à la diffusion, appui à la communication,….

ACCOMPAGNEMENT GÉNÉRAL Répartition des types d'aides 19%

Fonctionnement associatif Recherche de financements 55% 26%

Organisation d'événements

Le graphique ci-dessus témoigne de la préoccupation majoritaire des porteurs de projets, le « nerf de la guerre » : trouver des moyens financiers pour mener à bien les projets. Focus sur le Rémora En 2011, un système de parrainage entre porteurs de projets « novices » et anciens porteurs de projets plus expérimentés a été testé. Nous avons appelé Rémora ce rapprochement entre deux projets similaires, en référence au petit poisson qui se colle au plus gros. Deux réunions de ce type ont été initiées : la 1ère entre projets musicaux, et la 2nde entre projets théâtraux. Ces réunions ont été riches en échanges de bonnes pratiques. Nous avons noté le besoin du parrainé d’entendre la parole d’un professionnel : cela lui permet d’être validé dans ses choix. Ce type de rencontres vise à créer de nouvelles passerelles entre différents projets.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 9 sur 27


3.1.4.1

Aide à la diffusion

Pour les projets culturels, une des problématiques récurrentes reste la difficulté à diffuser les créations. C’est pourquoi Poitiers Jeunes propose une aide à la diffusion, sous forme de conseils et/ou de programmation dans le cadre des événements. AIDE À LA DIFFUSION Répartition des types d'aide Prog. dans le cadre des évènements 69%

Conseils en diffusion 31%

Les manifestations que Poitiers Jeunes organise sont un moyen pour permettre aux projets d’aboutir devant un public. Sur l’ensemble des projets aidés dans le cadre de l’aide à la diffusion (artistes amateurs), 69% sont programmés sur des évènements organisés par Poitiers Jeunes : le festival Les Expressifs, les soirées Face B, le Carnaval, jumelage musical avec Marburg et Northampton. Près d’un tiers de ces porteurs de projets bénéficient de conseils pour établir une stratégie de diffusion.

PARTENAIRES DE CETTE ACTION Bar Le Plan B, Radio Pulsar

Focus sur les soirées Face B

En 2011, une nouvelle action a été initiée afin d’aider les jeunes groupes de musique à se faire connaître. Les soirées Face B marquent le rapprochement de Radio Pulsar, Poitiers Jeunes et du Bar le Plan B. L’idée de fond est de permettre à des groupes amateurs locaux de profiter d’une première scène, de se confronter et d’échanger avec le public. Radio Pulsar a développé pour l’occasion une nouvelle chronique permettant aux groupes de bénéficier d’un retour direct du public par le biais d’interviews réalisées dans la soirée. Face B est pour tous ces groupes l’opportunité de faire un premier pas vers la programmation du festival Les Expressifs. Les soirées Face B en chiffre : 5 mai : Louise Petits Pois et Overland Inn. Fréquentation estimée : 120 personnes. 16 juin : Yet, Arkanson et Sheep Box. Fréquentation estimée : 300 personnes.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 10 sur 27


3.1.4.2

Appui à la communication

Pour exister sur la place publique, tout projet doit soigner sa communication. C’est une phase indispensable, mais parfois insuffisamment développée. Poitiers Jeunes incite les porteurs de projet en les appuyant sur ce point.

APPUI À LA COMMUNICATION Répartition des types d'aides Magazine Bouge 18%

Emission de Radio Zazou 49% Conseils en communication 33%

Sur la totalité des aides à la communication, un tiers obtient des conseils adaptés à leur projet (stratégie de communication, relations médias…). Depuis plusieurs années, Poitiers Jeunes a noué des partenariats pour ouvrir une fenêtre aux jeunes sur les médias locaux pour la promotion de leurs projets. Ces ouvertures permettent aussi de traiter de différents sujets en lien avec les problématiques des porteurs de projet : le bénévolat, l’expression sur la place publique, les droits d’auteur, le statut d’artiste amateur. L’émission de radio Zazou Zazou est une émission hebdomadaire animée par Poitiers Jeunes qui se présente sous forme d’interviews. Les porteurs de projets y trouvent un micro pour s’exprimer, annoncer leur actualité, et diffuser de la musique. Zazou est un moyen de sensibiliser les jeunes à ce vecteur de communication qu’est la radio.

PARTENAIRES DE CETTE ACTION Radio Accords, Radio Pulsar

Au total, 30% des porteurs de projets de l’année 2011 ont été interviewés dans Zazou. Les autres invités sont des anciens porteurs de projets ou des associations locales qui viennent faire la promotion de leurs actions. Horaires de diffusion de l'émission : - Sur Radio Accords, tous les vendredis à 15h30, les samedis à 16h30 et dimanches à 10h. - Sur Radio Pulsar, tous les samedis à 12h30. Les émissions sont téléchargeables en podcast sur les sites des deux radios1 et sur le site de Poitiers Jeunes2.

1 2

www.radio-accords-poitou.com & www.radio-pulsar.org www.poitiers-jeunes.com Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 11 sur 27


Le magazine « Bouge » Dans le cadre d’un partenariat avec Bouge, bimestriel édité par Radio Pulsar, Poitiers Jeunes bénéficie d’un espace rédactionnel de deux pages et de trois brèves au sein de chaque édition. Ces espaces permettent notamment de faire des focus sur des associations poitevines et de diffuser l’actualité des porteurs de projets accompagnés par Poitiers Jeunes. Un journaliste et des apprentis journalistes rédigent des articles en fonction des sujets proposés par Poitiers Jeunes.

PARTENAIRE DE CETTE ACTION Radio Pulsar

11 % des porteurs de projets de l’année 2011 sont valorisés dans les pages de Bouge. Aide à l’impression : dans le cadre de l’aide à la communication, Poitiers Jeunes peut aider à l’impression d’affiches ou de tracts. Certains porteurs de projets ont également besoin de copier des dossiers de présentation, afin de démarcher des partenaires et financeurs. En 2011, 10 projets ont été soutenus par ce bais. 3.1.4.3

Prêt de matériel

En 2011, 2 porteurs de projets et 8 structures ont bénéficié du prêt de matériel (mobilier, matériel technique son et lumière). Les porteurs de projet ont bénéficié du prêt de gobelets (3 prêts dans l’année). Ce service est surtout utilisé par des partenaires (Campus en festival, Toit du Monde…) ou des structures éducatives et socio-culturelles (écoles, CSC…). Au total, 7100 gobelets ont été prêtés à 25 structures sur l’année 2011. 3.1.4.4

Mise à disposition de locaux administratifs

La salle de réunion du rez-de-chaussée du 12 rue Charles Gide a été mise à disposition 40 fois en 2011, dont 10 fois à des porteurs de projet. En plus des 58 associations hébergées à Poitiers Jeunes, 3 nouvelles ont inscrit leur siège social en 2011 dans les locaux de l’association. Elles bénéficient ainsi d’une boîte aux lettres et de la prise en charge de frais liés aux envois postaux. Poitiers Jeunes a également permis à un salarié de l’association I2A (ancien porteur de projet) de bénéficier d’une résidence administrative à partir du mois de septembre 2011. La salle du rez-de chaussée lui a été mise à disposition à plein temps, ainsi que l’accès à Internet et au photocopieur. 3.1.5

Echange musical

L’échange musical avec les festivals des villes jumelées trouve un écho toujours aussi favorable auprès des groupes de musique accompagnés par Poitiers Jeunes. En 2011, ce sont deux groupes différents qui sont partis à Marbourg (Allemagne) et à Northampton (Royaume-Uni) : Overland Inn et Louise Petits Pois. Un représentant de Poitiers Jeunes s’est également rendu sur les deux festivals.

PARTENAIRES DE CETTE ACTION Ville de Poitiers, DRJSCS* * cf. lexique en annexe 6.2

Par la suite, ces deux groupes ont pu se produire à Poitiers, au bar le Plan B, lors d’une soirée « rétrospective ». En première partie de soirée, le film dédié au jumelage musical a été diffusé (réalisé par One Again Productions). Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 12 sur 27


Dans le cadre de la célébration des 50 ans du jumelage Poitiers-Marbourg, une délégation de la Mairie de Marbourg s’est déplacée lors du festival Les Expressifs. Trois groupes ont donné des concerts à cette occasion : pour les anglais, John Marais (1 concert au bar le Zinc) et The Mobbs (3 concerts), et pour les allemands Jazzabel (3 concerts). Une soirée spéciale a été organisée avec John Marais, The Mobbs et Idiograme (porteurs de projet partis jouer au MaNo en mars 2010). Overland Inn en représentation à Twinfest

Mais les échanges peuvent aussi être l’occasion de temps de réflexions entre jeunes de différentes nationalités. En Allemagne, cette année, ceux-ci ont été organisés sous forme de Workshop sur la thématique : «Quelle place à la musique dans notre vie ?».

Workshop à Marbourg

3.1.6

Les formations proposées

Dans la continuité des formations proposées en 2010, un collectif de structures (Poitiers Jeunes, le CRIJ, la Ligue de l’Enseignement, la Mission Locale d’Insertion, Animafac) propose des formations aux jeunes porteurs de projet portant sur la gestion de leur projet. Les formations sont organisées en trois temps : méthodologie générale, gestion de budget et communication.

PARTENAIRES DE CETTE ACTION AFIPaR*, CRIJ*, MLI* , Animafac, Ligue de l’Enseignement

Ces formations sont financées par la Région Poitou-Charentes, dans le cadre du dispositif de formation des bénévoles. En 2011, parmi les porteurs de projets répertoriés pour l’année, 15 jeunes ont participé aux formations « Sois Jeune et forme toi ! ». C’est l’occasion pour eux de rencontrer d’autres associations, et profiter des témoignages de chacun. D’autre part, à l’initiative de la commission vie associative, une formation « prise de parole en public » (appréhension du stress, postures physiques,…) a été menée bénévolement par le président de Poitiers Jeunes lors de deux soirées (3 & 20 mai 2011), à destination de 10 personnes.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 13 sur 27


3.2

L’activité événementielle et culturelle 3.2.1 Le Carnaval Instant propice à toutes les folies, le Carnaval marque la réappropriation par les poitevins des rues de la ville et permet l’explosion de l’imaginaire et le bouleversement des normes. En 2011, le Carnaval de Poitiers a fêté ses 20 ans le 8 mars. Cette date anniversaire marquait le retour du carnaval en centre-ville (l’édition 2010 ayant été annulée). Ce jour, la ville a été animée par un ensemble de spectacles proposés par des associations locales et des compagnies professionnelles. Traditionnellement organisé à la date du mardi gras, la Carnaval a investi le centre-ville de 17h à 21h. En référence à la Journée de la Femme, également le 8 mars, le Carnaval a pris pour titre : Le Carnaval a des elles. La couleur prédominante du Carnaval était le bleu pour cette année. Le Carnaval était organisé en collaboration avec les Maisons de quartier et les associations locales. En effet, Poitiers Jeunes souhaite fédérer les Maisons de quartiers pour donner à cet événement sa dimension populaire sur l’ensemble de la ville.

Quelques chiffres du mardi 8 mars en centre-ville : Environ 2.300 à 2.800 personnes présentes, 40 bénévoles, 8 propositions artistiques professionnelles, 10 propositions artistiques amateurs (associations locales) et 1 projet artistique commun avec les maisons de quartiers. Compte tenu des retours favorables du public et des financeurs, des associations locales mobilisées, de l’investissement et de la présence importante des restaurateurs en charge de la potée, de la couverture médiatique, du beau temps … cette édition fut une réussite. 3.2.1.1

Le territoire

Du fait des travaux Cœur d’Agglo, le territoire a dû s’adapter à cette nouvelle configuration. La place du Général De Gaulle a été choisie pour être le cœur du Carnaval : théâtre de la remise des clés et du final. Les déambulations ont eu lieu de la place du marché à la rue Magenta, en passant par la place du Palais Justice. 3.2.1.2

Le projet collectif

Cie Arcadia & fanfare Miss Trash

Les Maisons de Quartiers ont été invitées par Poitiers Jeunes à réfléchir conjointement à un temps Carnaval. Plusieurs d’entre elles ont répondu présentes (Maison des 3 Quartiers, Centre d’Animation de Beaulieu, Centre Socioculturel de la Blaiserie et Centre Socioculturel des 3 cités) ainsi que le CESSA de Larnay. Le projet s’est centré sur une action collective commune : un chantier public de construction d’une marionnette géante, première pierre d’une relation constructive à l’échelle de la ville. 3.2.1.2.1

Le chantier public

C’est donc une belle dame en osier de 7 mètres de haut, conçue par l’artiste Benoit Mousserion, qui a vu le jour lors du chantier public, impliquant les habitants des quartiers. Le chantier s’est déroulé dans les ateliers de l’artiste, en centre-ville, et était ouvert tous les jours du 12 janvier au 20 février. Des rendez-vous réguliers, les jeudis soir, ont été instaurés pour impliquer les « constructeurs-amateurs » dans la création de l’histoire de la marionnette. Au total, 150 personnes impliquées dans la construction de la marionnette. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 14 sur 27


3.2.1.2.2

La marionnette Nissa

Suite à ces échanges, un nom lui a été trouvé : Nissa, qui signifie « les femmes » en arabe, (en clin d’œil à la journée de la femme). Nissa communique grâce à la langue des signes (suite à l’implication des enfants du CESSA de Larnay). Sa tête est enturbannée (en référence à l’actualité du « Printemps arabe ») d’une étoffe bleue (couleur choisie pour le Carnaval). Ci-contre, il est possible de découvrir Najat et Nicolas du CESSA de Larnay réalisant une partie de la jambe de Nissa, et ci-dessus, un temps convivial d’échanges entre constructeurs. 3.2.1.2.3

Projet commun en centre-ville

Afin de s’approprier le fonctionnement de la marionnette, un temps de manipulation s’est déroulé le samedi 6 mars dans les rues du centre-ville. 20 personnes, dont des enfants, ont appris à manipuler les bras, les jambes, la tête de la marionnette, pour l’accompagner dans ses premiers pas.

PARTENAIRES DE CETTE ACTION CAB*, CESSA de Larnay*, CSC 3 Cités*, CSC La Blaiserie*, M3Q*

Le CESSA de Larnay a, quant à lui, réalisé en interne le gâteau d’anniversaire des 20 ans, qui a été brûlé lors du feu final. Les enfants du CESSA se sont également impliqués dans le discours en langage des signes de la Nissa : des affiches explicatives ont été réalisées pour inciter le public à reprendre les gestes. Les enfants ont formé un cortège pour accompagner la marionnette dans sa déambulation. Des ateliers costumes et maquillage ont été mis en place par les animateurs des Maisons de Quartier impliqués (CSC La Blaiserie & CSC 3 cités) et le CESSA de Larnay. 3.2.1.3

Associations locales

Dix associations locales, aussi bien implantées dans le centre-ville que dans les quartiers, ont participé au Carnaval. Elles participent au choix du thème, de l’affiche et à des réunions de coordination. Chaque association a proposé des projets en lien avec le thème. Sans lieu fédérateur, la dynamique de groupe et la mutualisation des compétences se sont avérées plus difficile. Néanmoins, la mobilisation a été importante avec la collaboration de nouvelles associations. 3.2.1.4

La mobilisation des restaurateurs, une recette unique pour le Carnaval

Une vingtaine de restaurateurs se sont à nouveau mobilisés par l’intermédiaire de Christian Rougier pour réaliser la potée, recette spécialement confectionnée pour le carnaval. Tous bénévoles sur ce temps de préparation et de service, les restaurateurs ont réalisé la potée pour 2.000 personnes. Poitiers Jeunes fournit des matières premières et de la vaisselle compostable. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 15 sur 27


3.2.2

Les Animations d’été

Dans le cadre d’ « Eclats d’été », coordonné par le pôle évènementiel de la Mairie, Poitiers Jeunes a proposé trois spectacles professionnels arts de la rue. Le premier, en lien avec le festival Itinérances organisé par le service culturel de la ville, s’est déroulé au parc de Blossac, dimanche 17 juillet 2011 à 18h. Le spectacle choisi conjointement avec le service culturel fut du cirque aérien intitulé Arianes, Chemins croisés de la compagnie Lunatic. Malgré un temps mitigé, 250 spectateurs ont assisté à cette animation. Le deuxième spectacle a eu lieu le dimanche 31 juillet 2011 à 17h. La compagnie Bruit Qui Court, avec le spectacle Carmen Opéra Clown a rassemblé 600 personnes dans l’amphithéâtre du parc de Blossac. Le troisième fut un spectacle de déambulation Petites tribulations du bonheur par la compagnie Sputnik. Cette animation a eu lieu mercredi 3 août à 17h30, en lien avec la programmation du pôle évènementiel, et était initialement prévue au parc de St Eloi. En raison de la menace de mauvais temps, le pôle évènementiel a déplacé la programmation au gymnase du Lycée de Kyoto. Ce spectacle a réuni une cinquantaine de personnes.

Cie Bruit qui court

3.2.3

La 16ème édition du festival « Les Expressifs »

La 16ème édition du festival Les Expressifs a confirmé l’engouement des poitevins pour cette manifestation dont l’objectif premier est de rendre la culture accessible à tous. Evènement attendu et marquant, le festival a proposé 141 représentations dans les rues piétonnes de Poitiers pendant 4 jours, du 6 au 9 octobre 2011. Lieu d’expérimentation, le festival Les Expressifs met l’accent sur l’émergence artistique et les nouvelles créations. Ainsi le festival offre un large panel de disciplines artistiques, grâce à des spectacles professionnels aux côtés de spectacles amateurs, soutenus à l’année par l’association Poitiers Jeunes. Avec ses 300 artistes présents, ses 6 salariés permanents, ses 25 techniciens, sa centaine de bénévoles et de professionnels invités (institutionnels, médias, programmateurs), le festival est un véritable lieu de rencontres, de découvertes et d’effervescence artistique. Environ 27.000 spectateurs ont profité des 73 spectacles proposés sur une quinzaine d’espaces scéniques dans le centre-ville de Poitiers. 3.2.3.1

Un territoire renouvelé…

Les changements de territoire imposés en 2011 par les travaux Cœur d’Agglo ont permis pour cette édition d’affirmer dorénavant une volonté de renouvellement des espaces à investir. La place du Maréchal Leclerc, inaugurée en juin 2011, est devenue de fait un lieu à se réapproprier. Ainsi des choix artistiques d’installations plastiques (le cimetière de canapés de la cie la Baleine Cargo, l’arbre et la décoration de Grand Géant), de lieu d’accueil convivial pour le public (Express Lab’), d’un grand chapiteau, symbole du festival ont été autant de Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 16 sur 27


tentatives de réappropriation bien accueillies par le public. A partir de ce point, le festival s’est déployé au Musée de Chièvres, sur la place Alphonse Lepetit, le Parvis Notre Dame, la place Général De Gaulle, le square les Flageolles, la place de la Liberté et le place du Conservatoire. Afin de mixer l’offre artistique dans le but de mélanger les publics, chaque espace était exploité autant pour les musiques actuelles que pour le spectacle vivant. La réflexion sur une nouvelle circulation du public offre l’opportunité de provoquer de nouveaux partenariats. L’axe Place de la liberté-Conservatoire à Rayonnement Régional était une première dans l’histoire du festival. Afin d’accompagner le public à ces changements, une implication des acteurs publics ou privés confèrent à cette réussite : Poitiers Jeunes a donc collaboré pour la première fois avec le Conservatoire à Rayonnement Régional (mise à disposition de matériel, de salles), le bar le Pilori (mise à disposition d’un hébergement, l’accueil des jeux de société et d’une exposition), le bar le Zinc (soirée spéciale relation internationale), le TAP Cinéma (atelier de sensibilisation en LSF, Express Café). Cie Baleine Cargo

3.2.3.2

Une programmation entre pratique émergente et nouvelle création

Le festival Les Expressifs a accueilli 300 artistes. 73 spectacles ont été proposés pour 141 représentations sur quatre jours. Programmation Une première scène pour certains, champs d’expérimentation pour des créations semi-professionnelles et professionnelles, le festival est un Professionnelle soutien à la dynamique artistique locale. Amateurs / semi pro Un effort tout particulier a été fait pour les groupes ou compagnies Partenaires régionales. Ces derniers représentent environ 74% de la programmation. Cette effervescence artistique se matérialise sur des espaces de représentations variés (chapiteaux, scènes amplifiées, rues, cours, parc, places, bars, salles de spectacle). 3.2.3.2.1

38 % 49 % 13 %

Les fondements du festival : entre amateurs et professionnels

Avec Les Expressifs, une grande variété de genres artistiques est à l’honneur : arts de la rue, cirque, théâtre, musique, danse, marionnettes et performances. Les porteurs de projets concentrent l’essentiel des propositions musicales et les compagnies professionnelles sont principalement issues des arts de la rue. Deux axes artistiques ont été retenus pour cette édition : Les catégories artistiques Art de la Rue Cirque Danse Marionnettes Musique Performances Théâtre

17 % 8% 5% 3% 44 % 15 % 8%

Keening

Spectacles transdisciplinaires : fil conducteur pour lier les propositions artistiques (installation-spectacle avec la cie La Baleine Cargo, le clown et le rock avec la cie Bestiaire à Pampille, cirque, théâtre, vidéo avec la cie Singulière…). Variété des formes proposées : création in situ, participation des amateurs à des œuvres dirigées par des professionnels, à des débats-rencontres avec le concept des Express Cafés (en partenariat avec l’Agence Régionale du Spectacle Vivant), à des performances « citoyennes » en lien avec des partenaires associatifs.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 17 sur 27


Mêler les arts, les genres & les populations De plus, Poitiers Jeunes confirme sa volonté de créer du lien entre les habitants et les artistes. Ainsi des projets artistiques participatifs ont résulté de la combinaison entre amateurs et professionnels. Dans ce cadre-là, Poitiers Jeunes a passé une commande spécifique à la cie les Batteurs de Pavé qui a fait appel à la mémoire collective locale, aux associations, aux habitants pour créer in situ une œuvre destinée à marquer l’ouverture du festival. Groupenfonction, avec leur spectacle We can be heroes, a donné l’opportunité à un groupe d’amateurs d’être les rock stars d’un soir. Le Group Berthe a rassemblé pour son spectacle dix femmes de tous âges, sans pratique de danse particulière, pour un moment complice.

Group Berthe

Soutien à la création émergente Le festival Les Expressifs est aussi un tremplin pour tous les projets amateurs ou en voie de professionnalisation qui sont soutenus et conseillés tout au long de l’année. Pour certains, le festival constitue parfois le premier temps fort dans leur parcours, véritable aboutissement visible et palpable du travail de pépinière mené par l’association. Les artistes porteurs de projets sont ainsi vus du plus grand nombre : public et professionnels réunis. Les projets artistiques défendus par les porteurs de projet sont majoritairement musicaux. Cependant le spectacle vivant, avec un quart des propositions, regroupe des projets réalisés à l’attention du festival pendant les mois d’été qui n’ont donc pas l’opportunité de se tester en amont avec un public.

Les catégories artistiques des porteurs de projet

Musique Spectacle vivant Expositions

71 % 24 % 5%

Soutien au spectacle vivant professionnel, aide à la création Le festival Les Expressifs s’attache à donner à voir au public des créations artistiques ne datant pas de plus de 2 ans. Poitiers Jeunes a également soutenu des compagnies dans leur processus de création soit par des coproductions, soit par des préachats, soit par un accompagnement en résidence.

3.2.3.2.2

Express Café : des échanges professionnels à la portée de tous

PARTENAIRES DE CETTE ACTION

Poitiers Jeunes a tenu cette année à remettre au cœur du festival des

ARSV*, PRMA*

temps de débats-rencontres co-élaborés en partenariat avec l’Agence Régionale du Spectacle Vivant. L’objectif de ces rencontres, était de mettre en lien, sous une forme souple et accessible des personnes ressources, capables de répondre à une grande variété de questions, et des artistes amateurs. Trois temps de rencontres ont réuni une centaine de personnes autour de trois thématiques de discussions : « Musiques actuelles : quelles aides de la Région Poitou-Charentes ? » , « Introduction à la réglementation des spectacles: les règles à connaître » et « Qu’estce qu’une « résidence de création » ?… Autre chose qu’un simple lieu de répétition ! » Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 18 sur 27

Express Café

Express Café


3.2.3.3

Un événement participatif et citoyen

3.2.3.3.1

L’Express Lab’

Nouveauté de cette 16ème édition, l’Express Lab’ est un espace PARTENAIRES DE CETTE ACTION d’ouverture aux actions de nos partenaires, un lieu d’échanges, d’accueil et de rencontres. L’accent est porté sur l’aspect Compost’âge, Surfrider, Ekinox participatif : cet espace ne se veut pas vitrine, mais un espace que chacun peut investir (à différentes échelles) et s’approprier, parce qu’un festival citoyen ne se construit pas avec un public simplement consommateur, mais bien acteur. Des actions plus marquées pour un festival toujours plus écoresponsable : Outre les actions pérennes (tri des déchets, gobelets consignés, cendriers de poche en libre distribution, toilettes sèches, vélos électriques pour les bénévoles), l’Express Lab’ a permis de valoriser deux partenariats forts pour développer la sensibilisation à l’écologie sous forme ludique et didactique : L’association Compost’âge a créé en direct des ateliers de compostage des déchets issus de l’espace de la restauration professionnelle du festival. Environ 50 kg de compost ont été récoltés sur le festival et seront valorisés auprès de nos partenaires pour soutenir leur initiative. Des temps d’échanges ont regroupé 150 personnes, dorénavant informées de cette pratique peu usitée dans l’espace urbain. L’antenne poitevine de l’association Surfrider a mis en place des actions sous forme de forum ouvert. Cette action a permis au tout-public de s’investir dans une Association Surfrider performance collective dansée qui fait un clin d’œil aux réflexes non-polluants à adopter, jouée en fin de festival par une quarantaine de personnes recrutées en amont et sur le festival.

Prévention des risques en milieu festif L’aspect prévention des risques en milieu festif s’est quant à lui traduit par le partenariat renouvelé avec le collectif poitevin Ekinox. Ce collectif a assuré la tenue d’un stand d’information et de prévention du public vis-àvis des menaces et des dommages liés à la consommation de produits psychoactifs, aux relations sexuelles non protégées et aux dangers associés. En lien direct avec la compagnie Romance etc.. et son spectacle de théâtre interrogeant la sexualité à risque intitulé La cabine du désir, les interventions d’Ekinox ont ainsi pu s’appuyer sur une complicité artistique pour développer les échanges avec le public. Des éthylotests, des bouchons d’oreille, des préservatifs ont également été distribués par une patrouille de sensibilisation, jusqu’à la fin des spectacles en soirée.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 19 sur 27


3.2.3.3.2

L’exPress PaPier

L’exPressPaPier, journal de libre expression, est alimenté par les articles quotidiens des festivaliers. Un comité de rédaction constitué de 5 bénévoles et d’un salarié se charge de récolter, de sélectionner les écrits, les dessins, les photos recueillis auprès du public afin de réaliser pour le lendemain le nouveau numéro du journal. Véritable lieu d’expression, le journal bat au rythme du festival. 4.000 exemplaires ont été tirés, à raison de 1.000 par numéro (+ 314 téléchargements sur le site internet). Un cinquième numéro a été mis en consultation sur le site internet du festival. En conservant la volonté de faire revivre l’ex P.P.P., l’édition de cette année s’est accompagnée d’un crieur public, le comédien Fred Abrachkoff, qui a officié quotidiennement en criant tantôt L'exPressPaPier, tantôt des témoignages de festivaliers saisis au vol qui n’ont pas pu être intégrés au journal.

3.2.4

Accueil d’une compagnie en résidence

L’association Poitiers Jeunes accompagne chaque année une compagnie d’arts de la rue dans la création d’un nouveau spectacle. Les résidences ont pour but de créer du lien entre les habitants et les artistes. De cette collaboration naissent des projets artistiques participatifs combinant amateurs et professionnels.

PARTENAIRES DE CETTE ACTION CNAR*, MDE*, CROUS*

En 2011 en partenariat avec le CNAR (Centre National des Arts de la rue Réticulaire), et avec la collaboration de la Maison des Etudiants de l’Université et du CROUS, Poitiers Jeunes a accueilli en résidence le «Group’Berthe» du 21 au 25 mars pour travailler sur le spectacle « Les pieds sur la nappe ». La compagnie a rassemblé pour son spectacle dix femmes de tous âges, sans pratique de danse particulière, pour un moment complice… La sortie de résidence a été programmée dans le cadre de Campus en festival et a abouti aux trois représentations du spectacle au festival « Les Expressifs ». Ainsi Poitiers Jeunes s’engage dans l’accompagnement d’aide à la création.

Group Berthe

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 20 sur 27


4 La gestion budgétaire Le bilan et le compte de résultat normalisés et détaillés sont présentés dans l’annexe 6.3 Rapport du Commissaire aux comptes - KPMG Fiduciaire de France. Il est toutefois possible de résumer le compte de résultat 2011 comme suit : Dépenses

Total Euros

60. Achats

26 028,28

61. Services extérieurs

187 035,76

62. Autres services extérieurs 63. Impôts et taxes

72 924,04 6 170,51

64. Charges de personnel

66. Charges financières 67. Charges exceptionnelles

TOTAL

Région P-C - Festival Intérêt Régional

5 000,00 70 000,00

Ministère Jeunesses et Sport (FONJEP)

7 107,00

9 725,93

Partenariat privé – CNAR

2 637,50

0,00

Société d'auteur - SACEM

3 500,00

1 713,44 516 801,94

Solde exercice 2011

Département de la Vienne

447 822,68

7 391,28

550,36

68. Dotations aux amo. et engag. à réaliser

Ville de Poitiers

Total Euros

Ministère de l'emploi (CUI/CAE)

212 653,62

65. Autres charges de gestion courante

Recettes

Recettes propres Produits exceptionnels TOTAL

22 664,37 6 626,66 572 749,49

55 947,55

Pour la seconde année consécutive, Poitiers jeunes termine l’année 2011 avec un résultat positif. Beaucoup moins important qu’en 2010, celui-ci s’élève tout de même, fin 2011, à 55.947,55 Euros. Ce résultat, en comparaison avec le budget prévisionnel qu’avait validé le Conseil d’Administration du 1er février 2011, a été rendu possible par l’effet conjugué de dépenses suivies au plus juste sur les activités et le fonctionnement et de recettes pas forcément attendues : Au niveau des recettes, l’essentiel est constitué : -

d’Indemnités Journalières de Sécurité Sociale pour 2 salariées en congés maternité et maladie ; de la reprise pour provision pour risque de paiements de charges sur les exercices antérieurs ; d’une aide à l’emploi de l’état négociée auprès de Pôle Emploi ; de deux aides à la diffusion pour le festival les Expressifs. Au niveau des dépenses, l’essentiel est constitué :

-

d’une sous consommation budgétaire au niveau des activités « Aide aux projets » et « Animations d’été », réalisée grâce à de gros efforts consentis par l’équipe dans la lutte aux petites dépenses ; mais surtout par la non consommation d’une importante ligne budgétaire correspondant aux imprévus / inflation de 3,5 % du budget initial de l’ensemble des activités. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 21 sur 27


Malgré l’augmentation du volume d’activité de près de 7 % (516.801,94 Euros en 2011 contre 483.124,54 Euros en 2010) la ventilation des dépenses par activité ne laisse pas apparaitre (hormis le retour du Carnaval) de changement significatif :

Répartition des dépenses 2010 par activité

Répartition des dépenses 2011 par activité Carnaval 15%

Soirées Face B 5%

Expressifs 51%

Expressifs 54%

Aide aux projets 18%

Aide aux projets 16%

Animation d'été 4% Fonctionnem ent 19%

Fonctionnem ent 15%

De la même façon, tout en restant sensiblement au même niveau global (572.749,49 Euros en 2011 contre 584.788,08 Euros en 2010) la répartition des recettes par source de financement n’a pas connu de modification susceptible de changer les équilibres budgétaires :

Répartition des recettes 2010 par sources de financement Ressources propres Aides 4%

privées 1% Etat (Emploi et DRJSCS) 2% Grand Poitiers 1%

Animations d'été 3%

La Chapelle des Gaillards 0%

Répartition des recettes 2011 par sources de financement Ressources propres 5%

Ville de Poitiers 79%

Région Poitou Charentes 12%

Aides privées 1% Etat (Emploi et DRJSCS) 3%

Ville de Poitiers 78%

Région Poitou Charentes 12%

Départ. de la Vienne 1%

Départ. de la Vienne 1%

Aussi, au niveau du bilan il a été possible, sur ces quatre dernières années de voir évoluer les fonds associatifs de la façon suivante : En Euros

2008

2009

2010

Fonds propres Résultat de l'exercice

9 553,42 -60 101,25

-50 547,83 -74 736,92 -24 189,09 101 663,54

26 926,62 55 947,55

Fonds associatifs

-50 547,83

-74 736,92

82 874,17

26 926,62

2011

Les efforts entamés en 2010, concernant l’amélioration de la situation financière de l’association se sont poursuivis en 2011. Aussi, la valeur au 31 décembre 2011, de 82.874,17 Euros de fonds propres traduit-elle directement le respect des engagements de rigueur pris par l’association auprès de ses deux principaux partenaires financier d’un redressement sur 2010 et 2011 des déficits cumulés sur 2008 et 2009. Ce redressement permet ainsi à l’association d’avoir une situation de trésorerie confortable (seulement deux jours de découvert bancaire en 2011) et autorise dorénavant la mise en place d’une stratégie de diversification de ses sources de financement. Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 22 sur 27


5 Conclusion Avec une équipe stabilisée et des finances équilibrées, l’association Poitiers Jeunes a montré qu'elle était de nouveau solide, efficace et saine. Les années de restructuration semblent désormais derrière nous. Les recherches-actions menées en 2011 essaiment des projets, tels que les soirées Face B, les Rémoras qui vont perdurer en 2012. Gageons que ceux-là en initieront d’autres ! En tous cas, aujourd’hui ils ouvrent la voie aux collaborations de demain. Si l’année 2011 a vu la place de Poitiers Jeunes se conforter, 2012 sera l’année des projections : en révisant son projet associatif et dans la foulée en élaborant un plan d’actions sur plusieurs années, la vision de l’association va s’affirmer et se concrétiser. Fidèle à ses valeurs, notre association a maintenant toutes les clefs en main pour aller au bout de ses ambitions. La jeunesse poitevine reste au cœur de ses préoccupations, aussi bien politiques que concrètes. Poitiers Jeunes s'est refait une jeunesse, et travaille désormais à transformer celle de la ville, par des coups d'éclat, des coups de pinceaux, des coups de gueule, mais surtout, des coups de pouce.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 23 sur 27


6 Annexes 6.1

Les porteurs de projets en 2011

Activité

Quel Projet ?

Type d'aide apportée

1

Musique

Enregistrement d'un 4/5 titres

2

Social

Mise en place d’un espace jeu dans un centre accueillant des familles avec un enfant autiste

3

Musique

Enregistrement d'un 4/5 titres

4

Musique

Enregistrement d'un 4/5 titres

5

Musique

Sortie d'album

6

Musique

Enregistrement d'un 7/8 titres

7

Musique

Enregistrement d'un 4/5 titres

8

Cirque/théâtre de rue

Monter une Compagnie de théâtre de rue

9

Pluridisciplinaire

Créer d'un lieu de résidence de création artistique

10

Musique

Développer un groupe de musique

11

Théâtre /Social

Cours de théâtre pour développer l'affirmation de soi

12

Musique

Développer un groupe de musique

13

Musique

Organisation d'un concert suivi d'une table ronde

14

Théâtre

15

Vidéo

Réaliser un court métrage (10-15 min)

16

Humanitaire

Aider les vulnérables (enfants, personnes âgées…) au Rwanda

17

Jeux Vidéo

Création d’un site web communautaire sur les jeux vidéo

Recherche de financements

18

Théâtre

Diffusion d’un nouveau spectacle de théâtre de rue

19

Théâtre de rue

Création d'un spectacle

20

Musique

Enregistrement d'un 10/11 titres

21

Musique

Projet de nouvel album

22

Musique

Enregistrement d'un 5 titres

Conseils en communication Conseil sur le fonctionnement associatif, mise en réseau Conseil sur les modes de financement Recherche de financements Mise en réseau, conseil sur la diffusion

23

Voyage

Départ en vélo pour Vladivostok

24

Evénement

Organiser un défilé de mode à but humanitaire

25

Musique

Organiser une soirée musicale à destination de jeunes

Conseil en communication et en diffusion, mise en réseau Gestion de projet, mise en réseau Aide sur l'enregistrement et conseil en communication Conseil et mise en réseau, recherche de financement Aide à la communication Gestion de projet, recherche de financement fonctionnement associatif, aide à la communication Aide à la structuration, conseils élaboration plaquette Conseil en écriture et méthodologie de projet Aide à la diffusion Gestion de projet, aide à la communication Appui à la communication, aide à la diffusion Conseil en communication

Conseil sur les financements Atelier d'écriture et de formation au théâtre avec organisation d'un structuration du projet et sur événement le service civique

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 24 sur 27

Recherche de financements Gestion de projet, recherche de financements

Mise en réseau Gestion de projet et communication Organisation d'une manifestation


Activité

Quel Projet ?

Type d'aide apportée Information sur les résidences et l'enregistrement, mise en réseau Aide à la communication

26

Musique

Enregistrement d'un 5 titres

27

Evenementiel

Organisation d'un forum ESS

28

Vidéo

Ecriture scénaristique d'un court métrage

29

Jeux de société

Création d'une association en vue de proposer des animations

30

Vidéo

Réalisation d’un film documentaire animalier

31

Théâtre

Diffusion d'un nouveau spectacle

32

Musique

Enregistrement d'une démo

33

Création de jeux et de costumes

Animations

34

Musique

35

Cultures du monde

36

Musique

37

Musique, événementiel

38

Social

39

Musique

40

Musique

41

Musique

42

Musique

Enregistrement 5ème album, réalisation d'un clip

Recherche de financement

43

Musique

Sortie d’un nouvel EP

Stratégie de diffusion

44

Musique

Diffusion et sortie d'un album

Stratégie de diffusion

45

Environnement voyage

Mettre en avant la préservation de la nature par le biais d'un voyage aux USA à cheval

Conseil sur recherche de financement et montage de dossier

46

artistique

Création d'un spectacle

47

Musique

Enregistrement d'un 4/5 titres

48

Sports, Evènementiel, Arts visuel

Création d'une association autour des cultures urbaines, sérigraphie

Fonctionnement associatif, recherche financement

49

Musique

Développer un groupe de musique

50

Théâtre

Création de pièces et atelier de théâtre

51

Musique

Echange musical à Marbourg

Mise en réseau Conseil sur le fonctionnement associatif, le montage de budget Prise en charge et organisation du voyage

Recherche de financements Recherche de financements, fonctionnement associatif Recherche de financements Conseils en communication Information sur l'enregistrement, Gestion de projet

Recherche de financements, aide à la communication Recherche de financements, Création d’un conte historique sur l’Amérique Latine destinée aux communication, mise en enfants français réseau Conseil sur la Enregistrement d'un 7//8 titres communication et mise en réseau Organisation d'une Organiser un Festival autour des minorités manifestation Conseil sur la création Création d'association à but social d'association Conseil en communication et en diffusion, mise en réseau Développer un groupe de musique et conseil création d'association Recherche de financements, Organiser des tremplins musicuax aide à la communication Développement du groupe Développer un groupe de musique et diffusion Développer un groupe de musique

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 25 sur 27

Gestion de projet, fonctionnement associatif et recherche financement Conseil à la stratégie de diffusion et mise en réseau


Activité

Quel Projet ?

52

Informatique

Partage & découverte de Macintosh

53

Musique

Concert-conférence avec 1 conteur

54

Musique

Enregistrer un nouvel album

55

Musique

Organisation d'un concert

56

Social

Aménagement d'une nurserie dans la prison de Vivonne

57

Théâtre

Diffusion d'un nouveau spectacle

58

Musique

Développer un groupe de musique

59

Cultures urbaines

3ème édition Battle danse hip hop

60

Musique

Echange musical à Marbourg et Northampton

Type d'aide apportée Mise à disposition d’une salle pour les ateliers Mise en réseau Conseil sur recherche de financement Gestion de projet Conseil sur les moyens de financement et partenariat Mise en réseau Recherche de financement Conseil sur la recherche de financement, mise en réseau Prise en charge et organisation du voyage Organisation d'une manifestation Recherche de financement

62

Sports, Evènementiel Musique

63

Pluridisciplinaire

Création d'un festival de musique classique, contemporaine et éclectique

Conseil en organisation d'événement et en recherche de financement

64

Danse

Organisation d'un festival de Salsa

Conseil sur l'organisation d'événement et recherche de financement

65

Musique

Développer un groupe de musique

66

Musique

Enregistrement d'un 4/5 titres

67

Arts visuels

Exposition photos

68

Musique

Organisation de tremplin rock

69

Théâtre

Aide au démarchage

70

Musique

Développer un groupe de musique

71

Théâtre

Création d'une nouvelle association

72

Musique

Développer un groupe de musique

73

Musique

Enregistrement d'un album

74

Musique

Enregistrement d'un album

Organisation d’événement, recherche de financements Aide à la communication Mise en réseau, stratégie de diffusion Gestion de projet, fonctionnement associatif Mise en réseau, diffusion Conseil en montage de dossier et budget Recherche de financement

75

Artisanat Théâtre et musique

Création de costumes

Mise en réseau

Création et diffusion d'un spectacle jeune public

Aide à la communication

61

76

festival autour des sports aériens Enregistrer un nouvel album

Mise en réseau Gestion de projet, mise en réseau Recherche de financements

Conseil en structuration et diffusion Gestion de projet, mise en réseau

77

Musique

Enregistrement d'un EP

78

Musique

Enregistrement d'un 4/5 titres

79

Vidéo

Créer une association de production cinématographique, en lien avec la culture créole, et animations d'ateliers

Fonctionnement associatif

80

Théâtre de rue/cirque

Développement de la compagnie

Aide à la structuration, à la communication, mise en réseau

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 26 sur 27


Activité

Quel Projet ?

81

Musique

Projet nouvel EP

82

Musique

Enregistrement d'un 16/18 titres et réalisation d'un clip vidéo

83

Social

Exposer des créations de travailleurs handicapés

84

Musique

Enregistrement d’un 4 titres et organisation d’une tournée avec autres groupes

85

Musique

Enregistrement d'un album et développement du groupe

86

Musique

Enregistrement d'un EP et vidéo concert

87

Musique

Développer un groupe de musique

Musique

Développer un groupe de musique

Pluridisciplinaire

Création d'une association pour fédérer un collectif d'artistes

Fonctionnement associatif

Musique

Développer un groupe de musique

Information sur la législation, l’intermittence et la diffusion

88 89 90

6.2

Aide pour la réalisation du nouveau CD Conseil en financement, mise en réseau Organisation d'une manifestation Conseil sur la diffusion et la communication Stratégie de diffusion, mise en réseau Conseil en montage de dossier et budget Stratégie de diffusion, mise en réseau Stratégie de diffusion, mise en réseau

Lexique des sigles -

6.3

Type d'aide apportée

DRJSCS AFIPaR CRIJ MLI CAB CESSA de Larnay CSC 3 Cités CSC La Blaiserie M3Q ARSV PRMA CNAR MDE CROUS

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale Association de Formation et d'Information Pour les Paysans et les Ruraux Centre Régional d’Information Jeunesse Mission Locale d’Insertion Centre d’Animation de Beaulieu Centre d'Education Spécialisé pour les Sourds-Aveugles de Larnay Centre Socio-Culturel des 3 cités Centre Socio-Culturel de la Blaiserie Maison des 3 Quartiers Agence Régionale du Spectacle Vivant Pôle Régional des Musiques Actuelles Centre National des Arts de la Rue Maison des Etudiants Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires

Rapport du Commissaire aux Comptes - KPMG Fiduciaire de France

Voir document pdf en annexe.

Association Poitiers Jeunes – Rapport moral et d’activité 2011 Page 27 sur 27

RAPPORT D'ACTIVITE POITIERS JEUNES 2011