Page 1

Villepinte E N N E Y O CIT 50

n° magazine municipal 13 FÉVRIER 20

50 À la une

Les Restos du cœur p.5

Économie

Le C.E.F.A.A. de Villepinte p.9

Culture

Eric Antoine aux Espaces V p.15


Vous présente les

Salles de réception des Granges

OUVERTURE DES GRANGES À PA R T I R D E

FÉVRIER 2 0 1 3 Salles festives et séminaires, de 30 à 150 personnes Possibilité de service traiteur, location de vaisselles, décoration, animation...

Renseignements au 01 48 67 51 13 de 9h30 à 11h30 et de 15h30 à 19h00


Édito Nelly Roland Iriberry Maire de Villepinte 1re Vice-Présidente de Terres de France

Sous le signe de la solidarité

C

haque année, le nombre de repas servis par les Restos du cœur augmente : 115 millions l’an dernier, plus d’un milliard de repas servis depuis leur création. Les Restos du cœur sont le signe le plus tragique de nos sociétés développées qui, d’un côté, surproduisent sans parvenir à écouler et, de l’autre, fabriquent une insolvabilité de masse. La ville avait rénové il y a 3 ans le local des Restos du cœur de Villepinte et l’a agrandi cette année d’une pièce de stockage. Elle a accueilli en décembre dernier le ministre des Affaires européennes, Bernard Cazeneuve, en visite au siège logistique départemental de l’organisation, installé depuis deux ans sur le territoire de Villepinte (lire en page 5). Et comble du paradoxe de cette solidarité qui profite aux plus riches : il est loué une somme astronomique au fonds de pension qui le possède. Villepinte, à son échelle, a développé les leviers de la solidarité : généralisation du quotient familial à toutes les activités municipales à tous les âges, extension du portage des repas à domicile aux week-end et jours fériés pour les personnes âgées dépendantes, soutien aux personnes atteintes de handicap, mise en œuvre du Fonds de Solidarité Logement… Et nous prenons encore de nouvelles initiatives dans ce sens avec le BAFA citoyen (lire en page 8) et le point d’accès au droit composé de permanences gratuites d’avocats, de notaires, sur le logement, le handicap, etc. qui sont souvent des consultations chères lorsqu’elles sont assurées dans un cadre marchand (lire en page 7).

Développer les leviers de la solidarité

Pour conclure, je reprendrais les propos de Françoise Dolto : « tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l’entraide et la solidarité visant à un but commun : l’épanouissement de chacun dans le respect des différences. »

n° 50 FÉVRIER 2013

3


Sommaire 5

À la une Restos du cœur : un ministre en visite à Villepinte

9

Économie Les futurs chefs se forment à Villepinte

6/7/8

10/11 Concours Photos de Villepinte

12/13 Dossier Budget 2013

Vie locale Les travaux Le PAD Le Bafa Citoyen

N°N°

50 50 Villepinte Citoyenne - Février 2013 - N° 50 Journal d’information de la ville de Villepinte Dépôt légal à parution - ISSB 1278-4052 Directeur de la publication : Nelly Roland Iriberry, Maire de Villepinte

14/15

Conception et réalisation : service communication - Mairie de Villepinte

Culture Eric Antoine «Croqu’Notes» Exposition Mi Màs Rencontre d’auteurs

16/17

Directeur de la communication : Fabien Augier Assistante de direction : Valérie Favrol Rédacteur en chef : Olivier Charolles Rédaction : Fabien Augier, Olivier Charolles, Pascale Decressac, Caroline Garret, Fiona Imbratta et Rokya Karamoko

Sport 35ème Open de Tennis Basket Club de Villepinte Robert Marchand, champion centenaire

Ont collaboré à ce numéro : service Archives Photographies : service communication, J.P. Bosnic, Emilien Cancet, Adeline Capaldi, Chaïnez Chikh Bekada, Mélanie Demarle, John Harrison et Uriel Chantraine Conception maquette : Sophie Puch-Herrantz P.A.O. : Flore-Anne Morgant, Sophie Puch-Herrantz et Claude Vitale

18/19 4

n° 50 FÉVRIER 2013

20

Album Janvier en images

Retour La 6ème classe culture

Reprographie : Valérie Maisse et Michel Maisse Publicité : société Prest'action - 01 56 49 10 00 Imprimerie Direct Impression Numéro réalisé dans le cadre de la protection de l’environnement sur un papier certifié PEFC.


À la une Restos du Cœur : un ministre en visite à Villepinte

L’actualité est riche du côté des Restos du Cœur de Villepinte. Le 27 décembre dernier, le ministre délégué aux Affaires européennes, Bernard Cazeneuve, est venu visiter le siège départemental. Et en ce début d’année 2013, l’antenne locale souffle ses 20 bougies.

28

ans déjà que Coluche donnait naissance aux Restaurants du Cœur. 28 années de solidarité à travers toute la France. En Seine-Saint-Denis, le siège départemental est installé depuis deux ans à Villepinte dans un entrepôt de l’avenue Georges Clémenceau, sur la ZI des Petits Ponts, où sont stockées chaque semaine plus de 500 tonnes de vivres. Un centre logistique qui a reçu le 27 décembre dernier la visite du ministre délégué aux Affaires européennes, Bernard Cazeneuve. Accueilli sur place par Bob Wancier, administrateur national des Restos, par Charles Lasbax, président pour la SeineSaint-Denis et Rémy Ben Mekideche, responsable du centre d’approvisionnement, le ministre a également été reçu par Pierre Faguier, maire-adjoint en charge de l’action sociale, de la solidarité et de la santé à Villepinte ainsi que par François Asensi, député.

« Un combat à mener en Europe ». Le représentant de l’Etat avait, via cette visite, tenu à rappeler l’attachement du président de la République et du Premier ministre au PEAPD (Programme européen d’aide aux plus démunis) remis en cause par certains pays européens. Un plan qui représente 500 millions d’euros répartis à travers les pays membres, soit 130 millions de repas distribués chaque année. « En France, 80 millions d’euros sont mobilisés, cela représente selon les départements 25 à 35 % de l’aide globale distribuée, devait indiquer Bernard Cazeneuve. D’où la détermination absolue du Président et du Gouvernement de maintenir ce programme. Il s’agit d’un vrai combat à mener dans les semaines qui viennent en Europe ! ». A quelques centaines de mètres du siège départemental, l’antenne villepintoise des Restos du Cœur est installée boulevard Ballanger dans des locaux mis à disposition par la Municipalité et tout récemment agrandis d’un nouveau local de stockage, à l’initiative là encore de la Municipalité. De là où il est, Coluche peut être fier de l’équipe emmenée par la présidente Lucette

20 ans de solidarité à Villepinte

À noter

enne villepintoise des Une partie de la dynamique équipe de l’ant 29. Restos du Cœur. Au total, ils et elles sont

Blanchot et son adjointe Raymonde Vincent. Vingt ans que les Restos œuvrent sur la ville pour accueillir ceux de nos concitoyens qui sont dans le besoin. « Nous sommes 29 bénévoles, indique la présidente et nous comptons cette année 174 familles accueillies, ce qui représente une moyenne de 500 repas distribués, à raison de deux fois par semaine, le mardi et le vendredi. »

Une hausse de 5% cette année. Comme un peu partout en France, le chiffre de fréquentation de l’antenne villepintoise a encore augmenté depuis l’ouverture de la campagne 2012/2013 : « Nous avons enregistré une hausse de 5% », confirme la présidente qui rappelle qu’en plus de la gestion et de la distribution des repas, les bénévoles villepintois participent également à la « ramasse » dans les grandes surfaces partenaires qui acceptent ainsi de donner les produits ne pouvant plus être vendus, mais qui sont encore consommables. « Nous avons récemment mis en place un espace d’accueil avec des boissons chaudes, ajoute Lucette Blanchot. Nous proposons également des livres en prêt, des projections hebdomadaires au cinéma Jacques-Tati à Tremblay-en-France pour les adultes, comme pour les enfants. Et nous contribuons avec nos moyens, notamment en collectant des bouteilles plastiques vides, à la maraude qui est assurée elle au niveau départemental et qui concerne 350 à 400 personnes chaque soir. » Rajoutez à cette liste le passage plusieurs fois dans l’année, du « camion-coiffure » et vous comprendrez qu’aux Restos du Cœur villepintois - comme partout ailleurs en France - la solidarité n’est pas un vain mot. C’est parfois un combat, mais c’est aussi pour tous ces bénévoles qui œuvrent dans l’ombre, un réflexe tout naturel que chacun devrait adopter. Les Restaurants du Cœur, 174/176 bd Robert Ballanger à Villepinte. Tél. : 01 43 85 19 58 ou 01 43 83 96 68. Email : 931p1.restoducoeur@wanadoo.fr. Ouvert au public le mardi et le vendredi de 9h à 11h30.

++ +

Plus de photos www.ville-villepinte.fr

Collecte nationale les 8 et 9 mars Les Restaurants du Cœur organisent chaque année une grande collecte nationale de denrées alimentaires. Elle aura lieu dans toute la France le vendredi 8 et le samedi 9 mars et à Villepinte. Les bénévoles de l’antenne locale vous attendront dans deux grandes surfaces de la ville : Lidl et Simply Market. N’hésitez pas à penser à eux et laissez votre générosité s’exprimer.

Bernard Cazeneuve, ministre aux Affaires ème tant européennes (2 en par fin u, ven est ite) de la dro ge siè le iter vis , bre em déc nts ura départemental des Resta nte. du Cœur, installé à Villepi nt me am not lli uei Il a été acc par Pierre Faguier, Maire-adjoint (à droite).

n° 50 FÉVRIER 2013

5


Vie locale Des travaux pour améliorer votre quotidien

La « cabane » du PAQ/CLO Raymond-Aubrac

Nous l’évoquions dans notre précédent numéro : le futur PAQ/CLO Raymond-Aubrac, dont la construction est programmée en 2013 sur le quartier des Mousseaux, va ressembler à une cabane forestière, pour s’intégrer parfaitement dans un environnement vert préservé. Le visuel extérieur du bâtiment permet de le confirmer, avec une structure qui fait la part belle au bois. Ce PAQCLO (Point Animation Quartier et Centre de Loisirs Ouverts) accueillera les enfants de 6 à 12 ans et les ados de 12 à 17 ans. Le début des travaux est programmé dans quelques semaines.

Centre de loisirs Les Fontaines

Du neuf pour le Centre de loisirs Les Fontaines Le futur centre de loisirs Les Fontaines est hors d’eau. Les cloisons extérieures sont en place depuis quelques semaines déjà et de nouveaux corps de métiers du second œuvre (plaquage, électricité, plomberie…) sont arrivés sur le site et vont pouvoir commencer la deuxième phase. L’ouverture est prévue pour la rentrée prochaine, avec une vocation intergénérationelle puisqu’en plus des enfants, les aînés viendront se restaurer et se retrouver pour des activités qui leur seront dédiées.

PAQ/CLO Raymond Aubrac

Reprise des travaux d’extension à l’école Vert-Galant II La deuxième phase des travaux de rénovation-extension de l’école VertGalant II va démarrer avec une toute première étape qui consiste à forer le sol pour y implanter des pieux profonds d’une quinzaine de mètres. Une opération qui va permettre de stabiliser les fondations d’un nouveau bâtiment qui comportera à terme trois salles de classe, une bibliothèque, une salle polyvalente, un préau couvert, le bureau du directeur et les sanitaires. Des barrières de sécurité sont bien évidemment installées sur place pour interdire l’accès aux enfants et les protéger.

Fontaine Mallet : ça bouge toujours

Quartier Fontaine Mallet

Ecole Vert-Galant II

Les travaux de démolition de l’ancien local commercial de l’avenue de la République ont pris un peu de retard. Annoncés pour fin 2012, ils vont débuter en ce mois de février, après une phase importante de désamiantage. Une fois que le site sera « nettoyé », c’est une nouvelle phase qui s’enchaînera, consacrée cette fois-ci à la construction, avec un programme immobilier nommé Artois et porté par Efidis. A terme, 57 logements, une surface commerciale (supérette) et un espace destiné à accueillir des activités de services verront le jour.

En bref Démarchage, factures exorbitantes… soyez vigilants !

Plusieurs Villepintois nous ont informés en ce mois de janvier d’agissements d’individus peu scrupuleux sur la ville. Pour certains, il s’agit de démarchage pour une estimation des biens, pour d’autres de récupération d’informations d’ordre privé (numéro de digicode, nombre de personnes dans la maison…). Soyez prudents et ne donnez jamais vos coordonnées personnelles dans ces conditions. Attention aussi si vous contactez une société de dépannage à domicile (plomberie, dégorgement, ouverture de portes…) à bien connaître les tarifs généralement pratiqués avant de donner votre accord pour une intervention. Un habitant de Villepinte a ainsi reçu une facture de plus de 1 500 euros pour un dégorgement domestique ! Sachez enfin qu’aucune entreprise n’est mandatée par la Ville de Villepinte pour ce genre de démarchages ou d’activité!

6

n° 50 FÉVRIER 2013

Thé dansant : dimanche 17 février

Le dimanche 17 février, l’orchestre Bessières vous fera danser pour le traditionnel thé dansant de 14h à 18h30 à la salle Jacques-Brel des Espaces V Roger-Lefort. Pensez à vous inscrire ! 12 euros, c’est le prix pour passer un agréable moment pour se déhancher sur des airs de tango, valse, tchatcha ou madison. Une surprise vous y attend. Les inscriptions se déroulent du 14 janvier au 11 février à la Direction des relations publiques en Mairie principale.Tél. : 01 42 52 53 00.

Loto du CSC Villepinte Cyclotourisme

Le CSC Villepinte Cyclotourisme organise son super loto le vendredi 15 février, à partir de 20 heures, salle Jacques-Brel aux Espaces V. De nombreux lots sont à gagner : TV écran plat 81 cm, VTT, station accueil Ipod/Iphone, jambon, GPS… Le carton sera à 3 euros, 8 euros les 3, 15 euros les 6. N’hésitez pas à venir y participer !

Pause café à l’Espace Prévert

La « Pause café » est une réunion mensuelle proposée par une psychologue et deux assistantes sociales de la CRAMIF (Caisse Régionale d’Assurance Maladie d’Ile-de-France). Ces rencontres s’adressent aux aidants familiaux (parents, conjoints, enfants) de personnes en situation de handicap. Ces groupes de paroles permettent de renseigner, de donner des contacts à ces personnes avides de conseils. Prochaines dates des « Pauses café » : 18 février sur le thème « Je me sens en colère… », 18 mars « Et si je partais en vacances ? », 15 avril « Parler de l’avenir », 13 mai « Etre à l’écoute de l’autre » 17 juin « Et moi dans tout ça ? ». Renseignements et contact : 01 49 36 58 69 Pause café, espace Jacques-Prévert 17 rue Jacques-Prévert - 93420 Villepinte


Vie locale Le PAD, nouveau service de proximité gratuit pour les Villepintois L e PAD, (Point d’Accès au Droit) est un lieu d’accueil gratuit et permanent permettant d’apporter une information de proximité aux personnes ayant à faire face à des problèmes juridiques ou administratifs. Pour ouvrir un PAD, Villepinte a dû passer en commission devant le Ministère de la Justice et obtenir le label du CDAD (Conseil Départemental de l’Accès au Droit) nécessaire pour l’ouverture. Sa mission depuis le 15 novembre 2012 : informer, conseiller, orienter ou chercher des aides aux personnes en difficulté. De nombreuses permanences tenues par des professionnels spécialisés dans le domaine juridique ou social répondent désormais aux besoins des Villepintois.

Un service public de proximité Confidentielle, la permanence de médiation familiale est un temps d’écoute, d’échanges et de négociation qui permet de résoudre les conflits de la vie quotidienne, rétablir le dialogue et maintenir des liens familiaux. Elle est tenue par une médiatrice familiale diplômée d’État, impartiale et indépendante qui propose un entretien d’information gratuit. Elle reçoit des familles concernées par une séparation ou un divorce, des familles , Coralie Hélias-Lavergne recomposées, des jeunes adultes ou adolescents en rupture de D PA au le ilia fam e tric média liens familiaux. Permanences : le 2ème lundi de chaque mois de 14h à 17h sur rendez-vous, au PAD : 01 48 61 86 30. La permanence handicap est destinée aux personnes ayant un lien avec le handicap (en situation de handicap, proche, ami, conjoint….). La référente « handicap » a pour missions l’accompagnement des familles, des parents, des aidants, ou des enfants, mais aussi la sensibilisation et le soutien des personnes en situation de handicap. Permanences : tous les mardis aprèsAgnès Béraudias, midi de 14h à 17h sur rendez-vous au PAD : 01 48 61 86 30.

référente handicap sur la ville

La permanence ADIL 93 est composée de juristes spécialisés en matière immobilière. Ils reçoivent tout type de public : locataires du parc privé ou social, propriétaires occupants ou propriétaires bailleurs. Ils dispensent un conseil juridique personnalisé et neutre sur les questions liées au logement, principalement dans le domaine des rapports locatifs (la copropriété, l’accession immobilière ou la recherche de logement notamment sur les démarches relatives au droit au logement opposable). Permanences : le 3ème mercredi du mois de 9h à 12h, sur rendez-vous au PAD : 01 48 61 86 30.

Les permanences notariales permettent aux notaires d’expliquer des termes juridiques quelque fois compliqués, d’orienter les personnes en difficulté et qui ont besoin de conseils. Entièrement gratuites, ces permanences, essentiellement dirigées sur le droit de la famille (mariage, décès...) ou le droit immobilier (succession…) ne désemplissent pas. er ème Bernard Fosset reçoit Permanences : le 1 et le 3 mercredi de chaque mois, de les Villepintois depuis 20 ans 14h à 17h, sur rendez-vous, au PAD : 01 48 61 86 30.

pour les permanences notariales

Les permanences du Conseil Départemental de l’Accès au Droit (CDAD). Un juriste généraliste au CDAD (conseil départemental d’accès au droit) informe et oriente les personnes sur les différents domaines du droit tels que : le droit de la famille, le droit du logement, le droit du travail, le droit de la consommation… Permanences : tous les jeudis de 9h à 12h, sur rendez-vous, au PAD : 01 48 61 86 30.

SOS victimes est une association dont l’objectif est de promouvoir et développer l’assistance aux victimes d’infractions pénales et la reconnaissance de leurs droits. Un juriste généraliste reçoit les Villepintois victimes de ces infractions, les informe, les oriente et les accompagne dans leurs démarches. En fonction des répercussions psychologiques identifiées, un soutien par un psychologue de SOS victimes peut être proposé. Permanences : le jeudi matin de 9h à 12h, sur rendez-vous au PAD : 01 48 61 86 30.

Leïla Ouldbraham rencontre en toute confidentialité des victimes d’infraction

Les permanences du CCAS sont des permanences d’accès aux droits sociaux et d’instruction des dossiers d’aides légales comme le RSA, la CMU, carte Améthyste (titre de transport annuel destiné aux personnes âgées ou invalides en Ile-de-France). Deux fois par mois, un agent du service CCAS de la ville met en relation, oriente ou conseille des personnes qui ont des problèmes sociaux ou financiers (placement en maison de retraite, domiciliation, aides alimentaires…). Permanences : le 2ème et 4ème mardi de chaque mois de 9h à 12h, sur rendez-vous au PAD : 01 48 61 86 30. La Confédération Nationale du Logement 93 s’adresse aux locataires, les propriétaires ou co-propriétaires occupants de Villepinte. Elle permet de les aider à régler les litiges relatifs à leur logement (baux, révision du loyer, charges locatives, congé, état des lieux, dépôt de garantie, travaux, quittances,...). Permanences : le 1er vendredi de chaque mois de 9h à 12h, sur rendez-vous au PAD : 01 48 61 86 30. Nouveau : un écrivain public viendra aider les Villepintois pour la rédaction de tous types de courrier (personnel, administratif…). Permanences : le 2ème et 4ème vendredi du mois, de 9h à 12h, sur rendez-vous, au PAD : 01 48 61 86 30. Les permanences des Points Info-Energie sont des lieux d’information et de conseils gratuits et ouverts à tous. Des spécialistes de l’IDEMU (Institut de l’écologie en milieu urbain) vous accueillent et répondent à vos questions, dans le cadre des permanences tenues dans chaque ville de la Communauté de l’Agglomération Terres de France. Permanences : tous les jeudis A l’avenir, d’autres permanences vont être mises en place au PAD, notamment celle des impôts. INFO : le PAD se substitue à l’antenne mairie qui enregistrait une baisse sensible de sa fréquentation et de son activité et permet de répondre de manière plus adaptée à l’émergence de nouveaux besoins en matière de services publics. Afin de laisser un service de proximité au Vert-Galant suite à la fermeture de l’antenne et à l’ouverture du PAD, une boîte aux lettres a été mise en place à l’extérieur du Point d’Accès au Droit afin que les administrés puissent y déposer tous leurs courriers à destination de la Mairie ou du Centre administratif. n° 50 FÉVRIER 2013

7


Vie locale Le Bafa Citoyen, au service des jeunes et des associations Les nouveautés s’enchaînent du côté du Point Information Jeunesse. Après le « SOS Baby Sitting » que nous évoquions le mois dernier, voici le Bafa Citoyen. Un dispositif qui permet à la Ville d’encourager les jeunes villepintois dans leurs projets tout en soutenant les associations locales.

Les associations partenaires la Croix Rouge française les Restaurants du Cœur Musique et Handicap Mets du Soleil 100 F’1 Rétina Rêve Bleu Secours Populaire Secours Catholique

Zoom

Une première réunion d’information sur le Bafa Citoyen a eu lieu début janvier. Les 10 jeunes seront retenus en février.

40 heures au service d’une association. Seule contrepartie, il leur faudra effectuer

En bref

RER : attention travaux sur la ligne B

D’importants travaux seront effectués sur la ligne B en ce mois de février. Des interruptions de la circulation sont prévues les samedis et dimanches 2 et 3 février et 9 et 10 février entre les stations Aulnay-sous-Bois et Aéroport Charles-de-Gaulle. Les stations Sevran-Beaudottes, Villepinte et Parc des Expositions seront fermées temporairement mais un service de bus sera mis en place. Des allongements du temps de parcours sont donc à prévoir. Pour obtenir plus d’informations et connaître les horaires des bus : www.transilien.com

Cet ouvrage a également reçu le soutien de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine et de l’Agence Nationale pour la Cohésion Sociale et l’Egalité des Chances.

++ +

Bientôt en ligne www.ville-villepinte.fr

8

n° 50 FÉVRIER 2013

O

uvert aux jeunes villepintoises et villepintois âgés de 17 à 25 ans, le Bafa Citoyen est un tout nouveau dispositif proposé par la Ville et mis en place par le Point Information Jeunesse (PIJ). Le principe est simple : 10 jeunes passeront leur Bafa (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur) en contrepartie d’heures citoyennes au service d’une association locale à vocation humanitaire et/ou caritative. Cette initiative municipale qui montre une nouvelle fois l’engagement des élus en direction des jeunes, va ainsi leur permettre d’alléger considérablement le coût de la formation. S’il faut compter sur une moyenne de plus de 700 euros pour un Bafa complet, les 10 heureux sélectionnés économiseront donc près de 600 euros.

40 heures dans l’une des associations locales partenaires du dispositif (voir la liste ci-contre). Un dispositif qui a aussi l’intérêt de tisser des liens entre la jeunesse villepintoise et les associations engagées. Convoqués début janvier à une première réunion d’information, les jeunes intéressés par le Bafa Citoyen ont ensuite été reçus au PIJ. Dix d’entre eux seront retenus et auront alors un an pour effectuer leur quota d’heures, tout en validant leur Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur. Signalons pour conclure que les demandes de renseignements sur le Bafa sont en constante augmentation au PIJ, seul organisme local habilité à délivrer ce type d’informations. En 2011, les requêtes sur le Bafa ont atteint 26% de la demande globale d’informations, c’est dire l’importance du Bafa Citoyen, qui ne peut que rencontrer le succès et qui devrait être reconduit à l’avenir. Avec un objectif affiché du côté du PIJ : augmenter le nombre de bénéficiaires. P.I.J. : 35, avenue Paul Vaillant-Couturier - 01 41 52 53 23

Fontaine-Mallet, un livre-cd par et pour les habitants I nitiée en 2008, la rénovation de la Fontaine-Mallet est une opération ambitieuse qui a déjà permis de redonner un nouveau visage au quartier. Pour accompagner ces changements et conserver la mémoire de la Fontaine Mallet des années 70, la Ville, en partenariat avec le bailleur Efidis, a choisi via un « projet-mémoire », d’aller à la rencontre des habitants et de recueillir leurs témoignages dans un livre-cd qui leur sera remis ce samedi 16 février à l’occasion d’une réception organisée au Centre Culturel Joseph-Kessel. Intitulée « Fontaine-Mallet - Mémoire d’un quartier - A Villepinte, Seine-Saint-Denis », cet ouvrage compile à travers près de 80 pages le travail de recueil effectué de septembre à décembre 2011 par Maïssoun Zeineddine et Anne-Leïla Ollivier. La première est anthropologue/réalisatrice sonore, la seconde écrit, dessine, illustre et ce duo a patiemment récolté les souvenirs de quelques-unes des 500 familles qui vivent à Fontaine-Mallet. On y retrouve les premiers arrivants comme Joao Catanas en 1971. Mais aussi les souvenirs de Nordine et Nora, avec des tournois de foot entre Béarn et Savoie, entre Savoie et Bourgogne, filles et garçons mélangés… Ou encore les histoires entre voisins, les amitiés tissées au fil des décennies. Des témoignages écrits et illustrés par de très beaux dessins d’Anne-Leïla Ollivier qui a su traduire toute la vie du quartier en images, mais aussi par des témoignages oraux, collectés sur un CD audio qui vient compléter ce recueil.


Économie Les futurs chefs se forment à Villepinte Du CAP au BTS, le CEFAA (Centre Européen de Formation par Alternance et Apprentissage) de Villepinte forme aux métiers de la restauration. Plus de 500 jeunes sont ainsi formés chaque année. Reportage dans ce temple de l’art culinaire « made in Villepinte ».

I

ls sont plus de 500. Leur mission : nous servir, nous régaler… et nous faire passer un agréable moment. Un beau challenge qui demande une formation de qualité sur le terrain et sur les bancs de l’école.

Centre de formation depuis 20 ans. Installé à Villepinte depuis 1993, le CEFAA forme à tous les métiers de l’hôtellerie et de la restauration (cuisine, service en salle, agent polyvalent de restauration). Bien que certains aient suivi une toute autre formation au préalable (Bac général, études universitaires, CAP dans un autre domaine) ou choisissent de se reconvertir dans l’hôtellerie/restauration après s’être essayés dans un autre secteur, les jeunes intègrent pour la plupart le CEFAA à leur sortie de 3e afin de préparer un CAP/BP. Ils poursuivent éventuellement leur cursus ensuite par un Bac Pro puis par un BTS. Ils ont aussi la possibilité de suivre des « mentions complémentaires » d’un an (Barman, Traiteur, Desserts, Cuisine allégée, Accueil Réception). Le CEFAA forme uniquement en alternance, les jeunes répartissant équitablement leur temps d’apprentissage entre le centre de formation où ils suivent des enseignements généraux appliqués (français, anglais, gestion d’entreprise, technologie…) et pratiques et l’établissement où ils travaillent, dont ils sont salariés. A l’instar de tous les salariés, les apprentis signent effectivement un contrat de travail de 35 heures par semaine et sont soumis aux droits et devoirs de tous les salariés. Du travail de pro ! « Les jeunes font pour la plupart leur apprentissage sur la plateforme Roissy-Charles-de-Gaulle ou à Paris, souvent dans des établissements de renom comme l’hôtel Hyatt de Roissy ou le Concorde Lafayette de Paris », précise Carine Hubert, Développeur de l’apprentissage soulignant l’atout que constitue la proximité du Parc des Expositions et de l’aéroport Roissy CDG.

En bref Cessation d’activité

Daniel Manguin, podologue depuis 37 ans à Villepinte annonce sa cessation d’activités. Le cabinet de podologie, sis au 8, avenue du Général Leclerc sera repris par Mlle Letitia Guery, Podologue, pour des activités de pédicurie médicale, semelles orthopédiques, appareillages podologiques, podométrie électronique informatisée. Agréée en podo-diabétologie. Tél: 01 48 61 16 44. Sur rendez-vous de 9h à 12h et de 14h à 19h. Email: letiluccini@gmail.com

Erratum

La liste des professions libérales publiée dans le guide pratique « Suivez le guide » joint avec votre Villepinte Citoyenne du mois de janvier, comportait quelques erreurs et omissions. On peut donc rajouter à cette liste le cabinet de soins infirmiers de Léonard Ulmann, installé au 24, rue Notre Dame (tél. : 01 43 85 53 10 ou 06 25 50 43 81), et le Dr. Sihassen, chirurgien-dentiste au 10, place de la gare (tél. : 01 43 83 80 78) Par ailleurs, la liste des professionnels de santé est régulièrement mise à jour sur le site Internet de la ville : www.ville-villepinte.fr

Adrien, 17 ans, en BP cuisine « Je suis entré ici en CAP. C’est mon père qui a choisi cette voie pour moi parce qu’il avait remarqué que quand j’étais petit, j’aimais cuisiner. Je fais mon apprentissage au Café de la Paix à Paris où il y a beaucoup de clients étrangers. Plus tard, je veux partir à l’étranger, par exemple aux Etats-Unis ou en Australie. »

Au quotidien, les apprentis sont suivis par des professionnels expérimentés du secteur comme Alexandre Gdanski, 28 ans, formateur en cuisine qui, au sortir de son apprentissage réalisé en alternance entre le CEFAA et un restaurant gastronomique des Champs-Elysées, a choisi de devenir formateur. « J’ai suivi une formation pendant trois ans et cela fait huit ans que je forme des jeunes, essentiellement de Brevet Professionnel. J’aime partager mes connaissances et transmettre aux jeunes la passion du métier », explique-t-il. Chaque jour, en cuisine et en salle, accompagnés par leurs formateurs, les élèves se démènent pour les clients venus passer un agréable moment et leurs camarades attendant de se détendre entre deux cours. A la fin du repas, repus et ravis, nul n’est resté sur sa faim.

Restaurant ouvert au public Le CEFAA abrite un restaurant gastronomique ouvert au public d’octobre à avril tous les midis et deux mardis soirs par mois. Des menus gastronomiques à 13€ (entrée/plat ou plat/dessert) ou 16€ (entrée, plat, dessert) le midi et 20€ le soir , concoctés par les apprentis cuisiniers et servis par les apprentis serveurs et barmen, sont proposés. La réservation est indispensable. Plus d’informations sur le CEFAA au 01 49 63 42 42 ou sur www.cefaa.net

Nouveau Alexandra Retion, diététicienne-nutritionniste

Installée au début du mois de janvier 2013 à Villepinte, Alexandra Retion vous propose ses services de diététicienne-nutritionniste dans son cabinet installé au 26 de l’avenue Auguste-Blanqui. Elle vous accompagnera pour apprendre à bien manger et avec plaisir, en apportant un accompagnement personnalisé, une écoute attentive, des conseils et des encouragements à domicile. Diplômée d’Etat, elle peut vous aider à tous les âges (adultes, enfants, personnes âgées...) et en toutes circonstances de la vie (maladie, ménopause, grossesse, sport...). Contact : 26, avenue Auguste Blanqui. Tél. : 07 61 78 09 57. Email : alexandra.retion@yahoo.fr Site Web : www.alexandra-retion-diététique.fr n° 50 FÉVRIER 2013

9


GARE

VIE

C

VILLEPINTE

ESPACES V

10

PHOTOS

n° 50 FÉVRIER 2013

P H OTO S A l’occasion de la parution du numéro 50 de Villepinte Citoyenne, nous avions lancé un appel à nos lecteurs pour qu’ils nous livrent en images leur vision de leur ville. En voici un patchwork ! Merci à Chainez Chikh Bekada et à J.B. Posnic pour leurs envois, ainsi qu’aux photographes du magazine pour leur contribution !


PARC

CARNAVAL

HAIE BERTRAND

QUARTIER

MEDIATHEQUE

LOISIRS

n° 50 FÉVRIER 2013

11


Dossier Budget 2013 : toujours rigoureux, toujours ambitieux En 2013, la Municipalité ne dérogera pas aux objectifs qu’elle a déjà atteints à l’occasion des budgets précédents. Dans un contexte économique difficile, l’ambition de la Ville consistera à poursuivre l’effort d’équipement pour répondre aux attentes des Villepintois(es) tout en maintenant la gestion rigoureuse engagée ces dernières années.

De nouveaux services améliorant les conditions de vie et l’environnement ECOLE

3 115 000 €

Extension de l’école du Vert-Galant 2

2 150 000 €

Construction du centre de loisirs Les Fontaines

280 000 €

Construction de la crèche du Vert-Galant

250 000 €

Projet d’équipement socio-culturel dans le quartier Fontaine Mallet

1 275 000 €

Poursuite du projet de renouvellement urbain du quartier Fontaine Mallet

200 000 €

680 000 €

Création de jardins familiaux et pédagogiques

580 000 €

100 000 €

Construction du centre de loisirs (CLO/PAQ) « Les Mousseaux » Raymond-Aubrac

@ @ @ @

Travaux de montée en débit (internet) dans trois quartiers

Études pour la création d’un centre administratif

Entretenir et rénover le patrimoine villepintois 1 525 000 €

Poursuite de l’amélioration de la voirie communale

700 000 € ECOLE

Poursuite de la rénovation des bâtiments scolaires

1 275 000 €

Amélioration du réseau d’éclairage public

12

n° 50 FÉVRIER 2013

350 000 €

Travaux de mise en accessibilité des bâtiments publics et de la voirie aux personnes à mobilité réduite

140 000 € 200 000 €

Amélioration des réseaux d’eau pluviale

200 000 €

Signalisation et jalonnement de la voirie

Aménagement des espaces verts


Interview

Stock de dette en euros/habitant Comme l’indique ce graphique, la dette par habitant à Villepinte est largement inférieure à la moyenne nationale. De 2008 à 2013, elle aura diminué de 850 à 752 euros/habitant. Elle était de 1 382 euros/habitant il y a 10 ans.

Un stock de dette en € / habitant plus faible que la moyenne nationale 1 400

Quels principes ont présidé à l’élaboration du budget primitif 2013 ? Ce budget a été bâti dans la continuité des précédents, avec rigueur et ambition. Services et élus se sont réunis à diverses reprises depuis septembre dernier afin de respecter les grands équilibres budgétaires fixés par Mme le Maire, sans augmenter les impôts dans un contexte de réduction des dotations de l’Etat. Pour autant, nous tenons notre cap : priorité aux investissements utiles aux habitants, que ce soit pour entretenir le patrimoine utilisé par les élèves, les sportifs, les automobilistes ou pour offrir de nouveaux services (crèche du Vert Galant, CLO-PAQ des Mousseaux Raymond Aubrac, ALSH Les Fontaines, …).

1 200

1 000

800

Isabelle Reydant, adjointe au maire en charge des finances

V

600

400

200

Ce budget contient-il des nouveautés ? La première nouveauté a consisté dans le vote du budget dès le mois de décembre. Connaissant précisément les objectifs de la Municipalité pour 2013, les services municipaux agiront avec une efficacité encore accrue dans l’intérêt des Villepintois. Par ailleurs, ce budget intègre sur une année complète des services nouveaux, ouverts en septembre dernier : le fonctionnement de la crèche Lise-London et le recours à la prestation du Syrec pour la restauration collective.

Montant annuel des dépenses d’équipement et leur moyenne (2001-2012)

en millions d’euros

Enfin, parmi les nombreux projets d’investissement contenus dans ce budget, nous agirons pour permettre la montée en débit internet dont bénéficieront les habitants des quartiers de la Haie Bertrand, des Mousseaux, du Clos Montceleux et du Vieux Pays. Villepinte est l’une des premières collectivités nationales à intervenir directement pour réduire la fracture numérique de ses habitants. Cette action répondra après plus de quatre années de lutte aux soucis que rencontraient plusieurs milliers de nos concitoyens depuis de trop nombreuses années.

Budget 2013 en actions (hors opérations comptables) Interventions sociales Logement

Action économique

Aménagements urbains Services généraux / Opérations non ventilables

Famille

Annuité de la dette Sport et Jeunesse

Sécurité

Enseignement Culture

n° 50 FÉVRIER 2013

13


À l’affiche Eric Antoine, entre folie et magie ! HUMOUR

Mystéric, c’est un personnage, Mister Eric, complètement hystérique avec une pointe de mystère ! Un spectacle haut en couleurs entre magie, folie, humour et poésie. Un mélange des genres explosif de passage à Villepinte le 9 février. Interview. On dit de vous que vous êtes « le plus déjanté des prestidigitateurs », est-ce-que cela vous correspond vraiment ? Eric Antoine : « Oui, je trouve que déjanté ou fou correspond bien à mon personnage. Pour moi, la folie est une qualité, une forme de liberté ou de générosité. C’est différent de l’aliénation qui sous-entend que l’on soit lié à quelque chose. Là, je donne tout à mon public. Mon personnage, c’est moi en pire et en mieux… » Justement parlons de votre public, le spectacle mêle l’illusion, l’humour, la danse, la philosophie, la musique, la poésie ? Mystéric c’est tout ça à la fois ? « Oui, on est deux sur scène, mon épouse est à mes côtés, elle danse et m’assiste. Moi je suis un homme de théâtre et je suis aussi passionné par la philosophie et la poésie, donc j’aime ce mélange entre l’humour et la magie, le théâtre et la philosophie. J’aime à dire que Mystéric est un spectacle hybride, inclassable. Le fil rouge du spectacle repose sur la question « Qu’est ce que la magie ? ». La magie je l’oppose à la prestidigitation. Si la magie existe, où est-elle ? »

En bref Echange littéraire

Vous avez aimé un livre ? Venez expliquer votre coup de cœur et donner envie à d’autres d’ouvrir l’ouvrage. Participez aux échanges littéraires entre les bibliothécaires et les lecteurs. Le prochain « Club des lecteurs » aura lieu le samedi 23 février à 14h30 à la médiathèque.

Les ateliers multimédias du mois

Ils auront lieu à la médiathèque : Samedi 2 février, 10h-12h : apprenez à organiser et à retoucher vos photos Mercredi 6 février, 10h-12h : création de boîte mail, 1ère partie. Mercredi 13 février, 10h-12h : création de boîte mail, 2ème partie. Samedi 23 février, 10h-12h : naviguez sur le web, 1ère partie. Mercredi 27 février, 10h-12h : naviguez sur le web, 2ème partie.

Atelier multimédia jeunesse

Pendant les vacances, les ateliers continuent à l’espace multimédia jeunesse ! Sur trois matinées consécutives, les 6, 7 et 8 mars de 10h30 à 12h, l’équipe de la médiathèque vous propose un atelier de création de jeu vidéo à partir d’un outil en ligne simple. L’atelier est ouvert aux usagers de 8 à 13 ans. Pour participer, il est nécessaire d’être inscrit à la médiathèque et à l’espace multimédia, et d’apporter sa carte. Attention, les places sont limitées !

14

n° 50 FÉVRIER 2013

Après ce spectacle, quels sont vos projets ? « Avec ma femme, on travaille déjà sur les textes du prochain spectacle, et j’ai quelques projets de télévision et de cinéma mais chut! Vous n’en saurez pas plus pour l’instant… » Eric Antoine présente Mystéric le Samedi 9 février à 20h30 aux Espaces V Roger-Lefort Tarif plein : 14 euros - tarif réduit : 10 euros - tarif liberté : 8 euros.

Une troupe de passionnés croque la note I ls étaient déjà venus sur la scène des Espaces V Rogert-Lefort en mars 2010… Ils sont de retour le samedi 23 février! Les chefs de chœurs Aurore Guimet et Jocelyne Zablot reviennent avec leur troupe de chanteurs comédiens passionnés « Croqu’Notes » et interprèteront sur scène des succès de la chanson française. Ils présenteront leur nouveau répertoire, de Bénabar à Olivia Ruiz en passant par Jean-Louis Aubert ou Michel Berger. Croqu’Notes fera vivre un agréable moment musical aux plus petits comme aux plus grands. La vie est un grand cabaret, samedi 23 février à 20h30, Espaces V Roger-Lefort Tarif plein : 8 euros - Tarif liberté : 5 euros.

SPECTACLE


Culture Mi Màs, un autre regard sur le Carnaval guadeloupéen M i Màs est une exposition proposée par deux photographes, Agnès EXPOSITION Dahan et Charles Chulem Rousseau, qui se sont intéressés à la culture et à l’histoire de la société guadeloupéenne. Elle retrace les richesses du carnaval guadeloupéen et les différents aspects des « Màs a Pô ». Figures de la culture et des traditions créoles, ces musiciens déambulent au son des conques de lambi et tapent sur des tambours en peaux de cabri. Cette exposition, qui s’inscrit dans le cadre de la saison culturelle de Villepinte consacrée à « l’Amérique latine et des Caraïbes », fait découvrir la richesse de la culture des Antilles ainsi que son patrimoine aux Villepintois. Le vernissage aura lieu le samedi 2 mars à 15 heures à l’Espace Culturel Joseph-Kessel. A cette occasion, la photographe Agnès Dahan viendra présenter son travail aux Villepintois. Elle sera accompagnée par le groupe Miyo qui interprètera des musiques afro-caribéennes de la culture traditionnelle guadeloupéenne, particulièrement le Gwo Ka et le Mas A St Jean sur fond d’instruments à peaux. Mi Màs du 26 février au 13 avril au Centre culturel Joseph-Kessel. Accès libre.

Rencontre d’auteurs

La compagnie Issue de Secours et la médiathèque réitèrent leur nouvelle formule des rencontres d’auteurs : « Une journée, un auteur, puis deux, puis trois ... », le samedi 16 février.

L

’auteur invité est le metteur en scène et comédien Laurent Contamin. Ses pièces tournent sur les scènes d’Europe, du Québec et d’Afrique. Outre le théâtre, il écrit pour la radio, le cirque, la marionnette, le théâtre de rue… ainsi que des nouvelles et de la poésie. La première invitée de Laurent Contamin est Yumi Fujitani, une danseuse de butō, un mouvement de danse avant-gardiste née dans les années 60 au Japon. Son second invité est le cinéaste français d’origine égyptienne, Namir Abdel Messeeh, auteur d’un film sur les apparitions miraculeuses de la Vierge au sein de la communauté copte. Au programme de la journée du 16 février : le matin, Laurent Contamin rencontre un groupe de détenus à la maison d’arrêt. A 12 heures : déjeuner à la Ferme Godier, ouvert au public, en présence des auteurs et artistes (6 €). A 14h30 : après-midi d’échanges avec des lectures, de la danse et des extraits du film « La vierge, les coptes et moi », à la médiathèque. La rencontre sera modérée par Mathilde Janin, chroniqueuse littéraire. « Un auteur, puis deux, puis trois » le 16 février à la Ferme Godier puis à la médiathèque. Réservation indispensable pour le déjeuner au 01 43 10 13 89.

Marc-Antoine Cyr s’installe à la Ferme Godier L e vendredi 8 février à 20h30 se déroulera la soirée d’accueil de l’auteur québécois Marc-Antoine Cyr, qui sera en résidence à la ferme Godier jusqu’en juillet 2013. La soirée s’annonce festive et joyeuse en présence de l’équipe artistique d’Issue de secours. Venez nombreux découvrir l’artiste, l’entrée est libre. Marc-Antoine Cyr naît à Montréal en 1977. Diplômé de l’École nationale de théâtre du Canada en 2000, il voyage et promène ses écrits entre le Québec et la France. Il signe une douzaine de textes dramatiques, tant pour le grand public que pour les enfants. Son travail a été soutenu par le Centre National du Livre ainsi que par les Conseils des Arts du Québec et du Canada. Marc-Antoine Cyr œuvre également comme scénariste pour la télévision jeunesse.

En bref L’heure du conte de Caroline Castelli

Sur la thématique de la saison culturelle, Caroline Castelli propose une heure du conte qui vous fera voyager. A travers ces histoires, l’amour de la conteuse pour les Antilles apparaît : anecdotes de vie aux Antilles et légendes s’entrecroisent pour rendre hommage à ces terres lointaines et pourtant si proches à la fois. Mercredi 27 février, à 10h30 « La calebasse brisée » pour les 5 ans et plus à la salle de rencontres de la médiathèque. Durée : 60 mn. Ouvert à tous sur inscription. Renseignements au 01 55 85 96 33.

NOUVEAU

Première conférence sur l’Histoire de l’Art

La première conférence sur l‘Histoire de l’Art aura lieu le samedi 9 février de 15h à 17h. Son thème : la Renaissance italienne de Giotto à Botticelli, dans la salle des rencontres de la médiathèque. A venir : le 6 avril, les Impressionnistes sur les bords de Seine et le 8 juin, les grands peintres de l’art moderne. Tarif : 4 euros. Gratuit pour les moins de 18 ans. Billets disponibles auprès du guichet culture ou le jour de la conférence au Centre culturel Joseph-Kessel. Renseignements au 01 55 85 96 10.

n° 50 FÉVRIER 2013

15


Sport Tennis : dans les vestiaires ème du 35 Open de Villepinte Jacques Brulbault, président du Tennis Club de Villepinte et Madame le Maire, entourés des vainqueurs du 35e Open.

La 35ème édition de l’Open de Villepinte se déroulait au Tennis du Manège du 21 décembre 2012 au 13 janvier 2013. Cette année encore, les courts du Villepinte Tennis accueillaient une horde de compétiteurs venus de tout l’Hexagone, parmi lesquels les grandes têtes d’affiche du tennis français.

A

u total, 600 compétiteurs s’étaient donnés rendez-vous sur l’événement le plus prisé de l’année du club villepintois. Nous étions présents lors de la dernière journée du tournoi en compagnie de Jacques Brulbault, président du club et directeur de l’Open. Interview… Villepinte Citoyenne : C’est le 35ème anniversaire de l’Open. Comment vous y êtes-vous préparé? Jacques Brulbault : « C’est toujours un plaisir de préparer cet événement. Avec l’appui du club, du district de Seine-SaintDenis et de la Municipalité, cette année encore, la tradition se perpétue. Et, en retour, l’élite française du tennis nous a offert un grand spectacle. 14 joueuses et joueurs professionnels se sont joints aux compétiteurs de toute la France, pour taper dans la balle sur nos courts de Villepinte. Parmi eux, Aurélie Vedy, n°20, et Charles Roche, n°47 français, ont disputé les finales ». Quels seront vos prochains challenges ? « Cette saison, au club, nous sommes près de 400 licenciés. Avec l’encadrement de professeurs et de moniteurs diplômés,

Paroles de sportif C’est ma 8 année au club et ma première particiFlorian «pation à l’Open de Villepinte en tant que juge-arbitre. e

Cette saison encore, nous avons assisté à un très gros tournoi avec de très belles têtes d’affiches et un public au rendez-vous. C’était aussi un bel échauffement pour les championnats à venir car, bien évidemment, la Nationale 4 préconise beaucoup de travail. Jusqu’ici, ce début de saison ne révèle que du positif et nous espérons que cela va durer... »

il s’agit de superviser les séances d’entraînement de l’école de tennis, de nos six équipes adultes et de nos six autres équipes jeunes pour assurer de bons résultats lors des championnats départementaux. Dans cette même optique, des travaux de rénovation, qui débuteront dès juin 2013, ont été confirmés par la Municipalité. L’initiative portée par Mme le Maire permettra au club d’assumer davantage son nouveau rang et d’être plus en phase avec notre évolution en Nationale 4. » Comment le club vit-il justement cette montée en Nationale 4 ? « Depuis cette saison, notre équipe Hommes évolue en Nationale 4 et c’est une première au club! Actuellement, nous nous préparons au Championnat de France par équipes qui se tiendra au mois de mai. Nous aurons cinq dates pour garder notre billet en N4. Pour cette première saison, nous jouerons le maintien. En parallèle, nous développons notre équipe féminine : pour le moment, nous dispensons des cours spécifiques pour les femmes, cours grâce auxquels elles peuvent s’essayer au loisir comme à la compétition. En ce qui concerne les enfants, nous les accueillons dès l’âge de 7 ans, sans détection. » Si vous deviez dresser le bilan de ces dernières années, quel serait-il? « Eh bien, nous sommes très satisfaits depuis deux ou trois ans ! L’Open est un succès. Le nombre de participants est en augmentation et le niveau est de plus en plus élevé. C’est très bien pour le club, car les joueurs de haut niveau défilent sur nos courts. Cela fait venir du beau monde et en même temps c’est très encourageant pour nos jeunes sportifs. Je pense que l’avenir est prometteur... »

Basket… ça s’est passé à Villepinte L e Basketball Club de Villepinte a été sélectionné pour recevoir le tournoi de la Ligue Nord qu’organise chaque année le Comité Départemental de basketball de SeineSaint-Denis. Pour sa 24e édition, le tournoi de Noël se déroulait du 28 au 30 décembre dernier sur nos infrastructures villepintoises, mais aussi à Tremblay-en-France et à Sevran. Aussi, pour ses capacités d’hébergement et d’accueil, la commune a vu débarquer 16 équipes, représentant les 13 sélections de la Zone Nord et deux collèges du département dont Camille-Claudel. En plus cette saison, invité permanent du tournoi, la sélection de l’île de La Réunion est venue rajouter un peu plus de compétitivité et de bonne ambiance dans nos gymnases. Un événement qui restera un moment indélébile dans les mémoires des jeunes sélectionnés qui viennent de gravir un premier échelon vers le haut niveau et, qui a été rendu possible grâce à l’investissement du club villepintois et de ses bénévoles, ainsi qu’à la co-organisation des villes voisines.

16

n° 50 FÉVRIER 2013

Le club de Villepinte a accueilli fin décembre des matchs du Tournoi de la Ligue Nord, une compétition destinée aux jeunes.


Sport Robert Marchand, un champion centenaire à côté de chez nous Phénomène sportif, médical et maintenant médiatique, Robert Marchand est un voisin qui habite Mitry-Mory et qui vient souvent pousser la pédale avec notre club cyclotouriste local, a gagné de nombreuses coupes à Villepinte et vient de parrainer le dernier Trophée des sportifs.

S

’il a commencé sa carrière sportive au moment où un individu normalement constitué part en retraite professionnelle, Robert Marchand a obtenu son premier titre mondial à celui où l’on marche avec une canne. « Il faut que je fasse quelque chose pour mes 100 ans » se dit-il un jour. Et s’offre deux records du monde homologués par l’Union cycliste internationale (l’UCI) dans la catégorie « centenaire » spécialement créés pour lui.

De la France au Vénézuela. Sa vie ? Un vrai roman d’aventures. Né en 1911, sportif dès l’âge de 13 ans, c’est un engagé militaire dans les pompiers qui y serait bien resté s’il n’avait eu « un sale capitaine vraiment infect ». Planqué pour échapper au Service du travail obligatoire (STO) pendant l’occupation, exploitant agricole contrarié par la guerre et les bombardements, transporteur au Venezuela ayant fui la dictature de Perez Jiménez, bûcheron au Canada, il décide que plus personne ne le commandera et finit en France comme cultivateur maraîcher et marchand de vin. On vous évite les rebondissements pour faire court... Le livre qui se prépare sur lui ne sera pas de trop pour les détails.

Pompier à Paris, transporteur au Vénézuela, bûcheron au Canada, maraîcher à Mitry-Mory

C’est à partir de 1978, à 68 ans, que commence la nouvelle page active de sa vie sportive. Il ne compte plus ses Paris-Bordeaux, Paris-Roubaix, ses randonnées en Allemagne, en Italie et même à Moscou et estime à 450 000 les kilomètres qu’il a parcourus. On a même baptisé un col à son nom en Ardèche. Les journalistes défilent chez lui de l’Inde, du Japon, de Cuba,

Robert Marchand, alerte centenaire, double recordman du monde à vélo est domicilié à Mitry-Mory, mais roule régulièrement à Villepinte.

de tous les coins du monde. Jusqu’à Michel Drucker, « un type chouette » qui l’a reçu récemment dans son émission Vivement dimanche.

Un centenaire alerte et drôle. Robert Marchand est un témoin simple, plein d’humour, attachant, qui vit modestement dans un petit studio à Mitry-Mory. Il souhaite vendre son vélo actuel pour pouvoir racheter le dernier modèle de la marque. Il ne cesse de se lever pour mimer la gymnastique qu’il fait le matin et les scènes rocambolesques de sa vie. Les médecins qui « me mettent des tuyaux partout » dit-il en s’amusant, s’étonnent et lui donnent un cœur de 60 ans. Son secret ? « Pas de secret. Je mange n’importe quoi ». Il prend juste un médicament pour la tension. « Je ne fais pas tout cela pour jouer les champions » conclut-il. Centenaire et alors ? Il y avait le guide Seniors et alors ? Il y a maintenant Robert Marchand, champion du monde des centenaires. Il donne la preuve que la jeunesse dans la tête n’est pas seulement une question d’âge. Une remarquable leçon de vie et de modestie.

En bref De la nouveauté au Club de Randonnée Villepintois

En ce début d’année 2013, le C.R.V. ajoute à son activité, une « Rando Douce », un jeudi après-midi par mois. Le but de la « rando douce » est d’offrir la possibilité de randonner, moins longtemps et moins vite, que ce soit pour des raisons de santé, d’endurance ou d’âge et d’amener des anciens ou futurs adhérents, à rejoindre le club. Sachez qu’il est possible de tester une sortie avant de rejoindre le Club de Randonnée Villepintois. N’oubliez pas : « un jour de rando, c’est huit jours de santé » ! Pour tout renseignement sur le CRV et la rando douce, contacter Monique Marucha au 06 59 96 30 12 ou Michel Houizot au 06 25 88 06 75. Pour tout renseignement sur le CRV et la rando douce, contacter Monique Marucha au 06 59 96 30 12 ou Michel Houizot au 06 25 88 06 75.

Premier tournoi régional pour le TTSTV

Entamer 2013 en grande pompe, c’est le défi que s’est lancé le club Tennis de Table de Sevran-Tremblay-Villepinte le week-end du 5 et 6 janvier dernier, durant lequel le club organisait son tout premier tournoi régional à domicile. Le rassemblement qui a attiré près de 500 joueurs venus de toute l’Ile-de-France pour s’affronter individuellement au gymnase Infroit, a permis notamment à trois Villepintois de se distinguer en arrachant les premières places dans leur poule respective. Ainsi, Damien Mouillot, Mehdi Chelghoum et Aurélien Bordas se sont retrouvés en tête du classement en distançant largement les villes de Meaux, de Neuilly ou encore de Lognes.

n° 50 FÉVRIER 2013

17


Album réception qui s’est Petit retour en arrière sur une novembre dernier. 30 le lle déroulée à l’Hôtel-de-Vi li les Villepintoises Nelly Roland Iriberry a accueil és en 2012. ralis natu été ont et Villepintois qui

llère déléguée chin, consei ierre Faguier, ou P e ud la tés et P Marie-C ction sociale, t et aux retrai au logemen -adjoint en charge de l’a ipé activeic premier maire et de la santé ont part s colis de ité de la solidar mbre à la distribution deVillepinte. ment en déce r le CCAS aux aînés de pa Noël offerts

hominum » ique que nous convie l’exposition « Barn ph-Kessel. C’est dans un univers onirique et mag Jose rel cultu tre Cen du n ositio galerie d’exp er. installée depuis début janvier dans la costumes sont visibles jusqu’au 16 févri Imaginés par Emmanuelle Houdart, ces

collectée à l’occasion la somme finalement 15 287,51 euros, c’est st le montant du chèque remis au mois c’e Villepinte, au nom de du Téléthon 2012. Et land Iriberr y, maire de de janvier par Nelly Ro nçaise de lutte contre les Myopathies. Fra la Ville à l’Association d du 30 novembre au cours du week-en tée llec co e mm so associations Une s de n tio isa bil à la mo et 1er décembre grâce , caritatives ou encore sportives. les villepintoises, culturel

18

n° 50 FÉVRIER 2013

Godier la Ferme ecours , re b m e c Le 14 dé pagnie Issue de S ns et la Com nt « Les tribulatiopectacle ie accueilla un ciné-concert-s . », d ld ro a rold Lloy d’H age à Ha en homm

n sur le de concertatio en janvier. ns io un ré s u le Deux nouvel rdins familiaux ont eu lie nd semestre ja dossier des re programmée au seco s Jardins tu Le er « ociation Avant l’ouv bres de l’ass adhérents… 2013, les memont accueilli leurs futurs » e nt pi de Ville iniers. et futurs jard

Municipal du côté du Centre Technique x du mois La réactivité a été de mise geu nei e isod l’ép sé pendant de Villepinte qui a été mobili bâtiments, espaces verts et propreté ie, voir s vice ser Les . vier jan mettant de notamment le week-end, per ont œuvré avec efficacité, é. urit circuler en séc aux Villepintois de pouvoir

++ +

Plus de photos www.ville-villepinte.fr


JANV. 2013 Plus de 100 personnes ont à nouveau participé cette année au concours des maisons illuminées, organisé par la Ville de Villepinte. C’est un peu avant les fêtes de Noël que le jury a sillonné les rues de la Ville pour aller noter chacune des maisons, appartements et commerces en « compétition ». Et le résultat des réflexions du jury a été dévoilé le dimanche 20 janvier dernier aux Espaces V Roger-Lefort. Chacun des participants a été invité pour l’occasion recevant un prix des mains de Nelly Roland Iriberry, maire de Villepinte et des membres du conseil municipal.

Parmi les lauréats, citons les trois premiers de chaque catégorie (52) : Gérard Mathoux (Paul Vaillant Couturier) pour les jardins, Michèle Anton (Vert-Galant) pour les commerces et Martine Leroux (Fontaine Mallet) pour les balcons.

1er balcon : Martin e Leroux (Fontain e Mallet).

2 balcon : Jérôme Bourret (Haie Bertrand) e

1er jardin : Gérard Mathoux (av. Paul Vaillant Couturier).

2e jardin : Thérèse Dovetta (chemin du Loup).

1er commerce : Auto-école de Villepinte, Mme Anton (Vert-Galant).

Les trois premiers de la catégorie jardins Gérard Mathoux, Thérèse Dovetta et Valérie Herzog entourés par Nelly Roland Iriberry, les adjoints Pierre Faguier, Ouazzanya Malki et les conseillers municipaux Daniel Palcy et Jean Porta.

3e balcon : Bernard

Thirouin (Fontaine Ma llet)

3e jardin : Valérie He rzog (av. Camille Sa int-Saëns).

2e commerce : Jardin de la Beauté (Haie Bertrand).

n° 50 FÉVRIER 2013

19


Retour 1

Succès garanti pour e la 6 classe culture Du 14 au 18 janvier, 25 enfants de Grande Section de maternelle de l’école Saint-Exupéry de Villepinte et leurs deux professeurs Crystelle Carmone et Khalid Karbouche ont investi le Centre culturel Joseph-Kessel. Une semaine intense et instructive.

2

P

endant quatre jours, la salle 10 du conservatoire a été réquisitionnée pour des ateliers de musique et de chant avec Ingrid Bleuse, intervenante musicale dans les écoles de Villepinte depuis 2005. -1- Elle a choisi de les faire travailler sur les compositeurs Brahms et Bizet avant le spectacle « Grat’ moi la puce que j’ai dans l’do » qu’ils sont allés voir le 25 janvier. « Le but de cette classe culture, c’est de les faire travailler en amont du spectacle. Comme cela, ils sont imprégnés, ils peuvent alors s’accaparer les œuvres » explique Ingrid. Ensuite direction La Fabrique, un autre atelier, dans un espace de la médiathèque aménagé en salle de classe, avec le propre mobilier de la classe de Crystelle Carmone. Pendant cette séance, Kylian, Arnaud, Ornella, Nolan et les autres sont sensibilisés à l’art par Saleha. Elle leur fait découvrir Calder, Miro, Kandinsky. Après la théorie, place à ce que les enfants attendent le plus, la pratique. En utilisant des pinceaux, de la peinture -2-, des feuilles et des ciseaux -3-, la classe s’atèle à fabriquer des mobiles et des tableaux. Le dernier jour, la classe culture était attendue dès le début de matinée pour la projection d’un film d’animation ainsi que la présentation d’un livre mettant en scène des ombres -4-. A partir de 10h30, les enfants se sont dirigés vers la salle 10 du conservatoire pour l’atelier final où ils ont retrouvé Ingrid qui les a fait travailler une dernière fois avec les différents instruments -5-. La semaine s’est terminée en présence de tous les intervenants -6- autour d’un goûter -7-. Cette classe culture, qui se prolongera par une soirée de restitution devant les parents le 5 février au Centre Culturel Joseph-Kessel, aura été une semaine bien remplie et riche en apports culturels : « Moi, ce que j’ai le plus aimé, c’est la peinture et la cantine », raconte Mohamed Amine, « moi, je vais revenir », assure Rose. Chaque année, deux classes des écoles primaires de la ville peuvent bénéficier de ces classes cultures. Cette première classe culture de l’année aura permis à ces enfants de 5 à 6 ans de découvrir différentes activités culturelles : du chant et de la musique au conservatoire, de la peinture et des activités plastiques à la « Fabrique » en passant par de la lecture et de la vidéo à la médiathèque. La prochaine se déroulera du 11 au 15 février avec des élèves de CE1 de l’école Charles de Gaulle. « On se sent vraiment privilégiés » explique Crystelle Carmone, ravie d’avoir obtenu cette autorisation.

3

4

5

Zoom Dépaysant quand même ! Tandis que certains partent en « classe de neige », d’autres ont choisi la « classe culture ». Le principe est le même : les enfants, encadrés par leurs enseignants, changent d’environnement et d’habitudes pour être immergés dans un domaine précis…Seules différences : la classe culture, proposée par la Direction des affaires culturelles, se déroule à Villepinte et les enfants rentrent tous les soirs chez leurs parents. Pour cette session, en plus de découvrir l’univers culturel, les enfants de Grande Section de maternelle de l’école Saint-Exupéry habitués à être servis à la cantine ont découvert le self de l’école Charles-Péguy. Une nouveauté qui montre bien que maintenant ils sont « grands ».

20

n° 50 FÉVRIER 2013

7

6


Histoire Quand la mémoire se confond avec l’Histoire Villepinte est une ville d’urbanisation récente qui ne passe le seuil des 10 000 habitants qu’à la fin des années soixante. Si la plus grande partie de son histoire s’écoule paisiblement au rythme qui est celui d’une petite commune rurale, elle n’en connaît pas moins au siècle dernier des événements qui préfigurent, font écho ou résument toute l’histoire du XXe siècle. Certains d’entre eux ont été consignés dans un recueil mémoriel intitulé « Combat pour la paix, combat pour la vie » que vous pouvez demander auprès du service communication. En voici quelques extraits… eux qui vivent, ce sont ceux qui luttent , $ & &!$ ' ! % ! &% ' % $ $ %! & $ "$,% & & % && '&& " $ & "!'$ ( $&, & '%& % ! % & % % #' % ! & ,% ! '% !' ! * % + " & !' ' + ! & ! &&' % 0 ( $% &, ( " '% %!'( & ! ( &! 0!"& % & ' (! ! &, , $ ! % %% & 0 $ %'$ !'$% % ,(&% % $ & 0 %"$ & $,% %& #' %& !'( & . (

' " &, " & & 0 % %! & %%! , % + &$ ( $% && & ! ' $! % & 0 %&! $ &! '%$ $ & , !$ ! "!'$ /'($ $ ' ,( !"" & ' &'$ " ) $ ' % ( '& , &' ! + 0 %"$ & $,% %& $ "" , " $ 0 "" % %'$( ( &% ,% %& "!'$ #' créer, c’est résister et résister, c’est créer "'

Eugène Criqui, le premier champion du monde villepintois Certains connaissent le stade Criqui, mais combien savent à Villepinte qu’il avait été notre deuxième champion du monde de boxe anglaise après Georges Carpentier, et un ancien combattant abondamment décoré ?

Le secret de René Magne René Magne, personnalité villepintoise, n’est plus à présenter : résistant, interné au camp de Gurs, ancien maire-adjoint et Conseiller régional, co-fondateur de Génération Ecologie… Ses titres ne se comptent plus. Mais bien peu jusqu’à présent savaient qu’il était en possession depuis plus de 70 ans d’une carte d’état-major militaire d’Europe, ayant appartenu au Tsar Nicolas II. Un document unique qu’il est en passe de restituer aux autorités russes.

Une ligue d’extrême droite à Villepinte Un rassemblement provocateur des Croix de feu a eu lieu dans une ferme face à la mairie mais c’était le 6 octobre 1935. Qui connaissait cet événement singulier de notre histoire locale ?

Les exécutions sommaires à Villepinte Le 14 juin 1940, alors qu’ils entraient dans Paris, les soldats allemands fusillent des civils non-combattants en représailles à une forte résistance locale des troupes françaises. Plus extraordinaire encore, un fusillé survit miraculeusement à son exécution.

Vous souhaitez recevoir le recueil « Combat pour la paix, combat pour la vie » ? Vous pouvez venir le retirer au service communication ou écrire pour le demander à l’adresse suivante : Hôtel de Ville, service communication, 93420 Place de l’Hôtel de Ville ou par email : scommunication@ville-villepinte.fr. Il vous sera remis ou envoyé dans la limite du stock disponible. Renseignement au 01 41 52 53 01.

Pierre Audat, première victime de la guerre d’Algérie Ce jeune Villepintois qui effectuait son service militaire en Algérie montait la garde devant sa caserne à Batna lorsque brusquement il a été la cible de tirs nationalistes. Ce sera la première victime du contingent de la guerre d’Algérie.

Le couple Aubrac Ils étaient venus tous les deux inaugurer une école au nom de Lucie Aubrac en juin 2006. Mais que connaît-on exactement de l’extraordinaire engagement de ce couple pendant la Résistance et après la guerre ?

Roger Salaün Peu de gens savent que ce Résistant, combattant des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) réalise le premier un coup d’éclat sur Villepinte en faisant 4 soldats allemands prisonniers dans une ferme encore occupée.

Le collège Jean-Jaurès Qui sait que le collège Jean-Jaurès alors affilié à l’UNESCO a participé, en 2001 à Saint-Malo, à un appel mondial des jeunes pour la fraternité sportive ? C’est l’une de ses élèves qui a parlé pour l’Europe.

++ +

En ligne sur www.ville-villepinte.fr

n° 50 FÉVRIER 2013

21


Pratique

Permanences des élus Nelly ROLAND IRIBERRY

Maire et 1ère Vice-Présidente de Terres de France Hôtel de Ville sur rendez-vous

Pierre FAGUIER

Services municipaux l Hôtel de Ville et renseignements généraux : 01 41 52 53 00 l Centre Culturel Joseph-Kessel : 01 55 85 96 10 l Conservatoire à rayonnement communal : 01 55 85 96 20 l Centre municipal de prévention et de santé : 01 43 85 96 09 l Mission locale : 01 41 52 53 69 l Piscine municipale Agnès Béraudias : 01 43 85 37 86 l Politique de la ville : 01 41 52 53 40 l Service enfance/éducation : 01 41 52 53 32 l Service jeunesse : 01 41 52 53 10 l Service logement : 01 41 52 53 55 l Service des sports : 01 43 84 84 51 l Services techniques : 01 41 52 53 53

Permanences En mairie principale : Pour prendre rendez-vous, contacter l’accueil de l’Hôtel-de-Ville au 01 41 52 53 00. l Point Info Energie : jeudi 14 février de 14h à 19h. Attention, aucune permanence Impôts ne sera assurée en février 2013.

Au Point d’Accès au Droit : Pour prendre rendez-vous, contacter directement l’accueil du Point d’Accès au Droit (13/15 Avenue Auguste-Blanqui à Villepinte), au 01 48 61 66 14 l Notaires : mercredi 6 et 20 février de 14h à 16h. l Médiation familiale : lundi 11 février de 14h à 17h. l Permanence pour personnes en situation de handicap : mardi 5, 12, 19 et 26 février de 13h30 à 17h. l Permanence CCAS : mardi 12 et 26 février de 9h à 12h. l SOS Victimes : jeudi 7, 14, 21 et 28 février de 9h à 13h. l ADIL 93 : mercredi 20 février de 9h à 12h. l Confédération Nationale du Logement 93 : vendredi 4 janvier de 9h à 12h. l CDAD (juriste) : jeudi 7, 14, 21 et 28 février de 9h à 12h. l CNL93 (Confédération Nationale du Logement) : vendredi 1er février de 9h à 12h.

Maire-adjoint en charge de l’action sociale, de solidarité et de la santé Sur rendez-vous

Marie-Thérèse HUBERT

Maire-adjointe en charge de l’enfance, de la petite enfance et des séjours Mardi de 15h30 à18h - Hôtel de Ville sur rendez-vous

Jeanne-Camille BROU

Maire-adjointe en charge du développement économique, de l’emploi et de la formation Jeudi de 10h à 12h et de 14h à 17h et vendredi de 10h à 12h

Jean-Marc NAUMOVIC

Maire-adjoint en charge de l’urbanisme, des travaux neufs, de la gestion et de la rénovation du patrimoine Mardi de 15h30 à 17h30 - Service urbanisme sur rendez-vous

Isabelle REYDANT

Maire-adjointe en charge des finances Sur rendez-vous

Arnaud KERAUDREN

Maire-adjoint en charge du sport, de la jeunesse et de la vie associative Lundi soir sur rendez-vous

Naïma BOUSSELIT

Maire-adjointe en charge de la politique de la ville et rénovation urbaine

Abdelkader ARRAHMANE

Maire-adjoint en charge de la culture et des fêtes

Ouazzanya MALKI

Maire-adjointe en charge des relations internationales, de la coopération décentralisée et des jumelages

Jean-Luc TERREYRE

Maire-adjoint en charge du développement durable, des eaux, de la gestion des déchets, de la biodiversité urbaine et des espaces verts

Danièle ILLOUZ

Maire-adjointe en charge des affaires scolaires, des comités de quartiers et du personnel communal Le jeudi de 14h à 17h sur rendez-vous

Dominique ROBERT

Maire-adjoint en charge du commerce, de l’artisanat et des comités de quartiers Le vendredi de 14h30 à 18h sur rendez-vous

Jean PORTA

Conseiller délégué à l’urbanisme opérationnel, aux cérémonies, aux anciens combattants, au devoir de mémoire, à la culture de paix Le 1er mercredi du mois de 9h à 12h - Hôtel de Ville Les 2ème, 3ème et 4ème mardis du mois de 9h à 12h Service urbanisme, sur rendez-vous

Claude CHIROUSE

Conseiller délégué à l’action sociale Sur rendez-vous

Marie-Claude POUCHIN

Conseillère déléguée au logement et aux retraités Mardi de 9h à 11h sur rendez-vous auprès du Secrétariat des Élus

Daniel PALCY

Numéros utiles l Assistantes sociales : 01 43 83 03 63 l Centre anti-poisons : 01 40 05 48 48 l Commissariat de Police : 01 49 63 46 10 l Urgence Eaux : 0 811 900 400 l Urgence Gaz : 0 810 433 093 l Urgence Electricité : 0 810 333 093 l Hôpital R. Ballanger : 01 49 36 71 23 l Parc des Expositions : 01 48 63 30 30 l Police Secours : 17 l Pompiers ligne de ville : 18 ou 01 48 60 61 10 l RATP : 32 45 l Samu : 15 ou 01 48 31 15 15 l SNCF grandes lignes : 08 92 35 35 35 l Police Municipale : 0 800 093 420

22

n° 50 FÉVRIER 2013

Conseiller délégué à la voirie, la propreté, aux transports, à la circulation et à l’assainissement

Prendre rendez-vous Kristina WEIDEMANN-ROUSSEAU auprès du Secrétariat Conseillère déléguée à la petite enfance des élus au 01 41 52 53 00

Résultats jeux Résultats du précédent numéro.

2

5

6

3

7

9

8

1

4

1

4

9

5

2

8

3

6

7

7

3

8

1

6

4

2

9

5

3

9

7

4

5

1

6

2

8

5

6

4

8

9

2

1

7

3

8

1

2

7

3

6

5

4

9

6

2

3

9

8

7

4

5

1

9

8

1

2

4

5

7

3

6

4

7

5

6

1

3

9

8

2


Déchèterie Bld, Laurent et Danièle Casanova : 0 800 10 23 13 L’accès à la déchetterie est gratuit pour les Villepintois. Les usagers doivent présenter un justificatif de domicile. Attention, une carte est nécessaire à partir de janvier (voir p. 6). Horaires d’ouverture du 1er novembre au 30 avril l Lundi : 9-12h/15h-18h l Mardi : 9-14h Tous les dimanches l Mercredi : 9-12h/15-18h et jours fériés l Jeudi : 9-14h Pharmacie Dargent l Vendredi : 14-18h 21, avenue de la Gare l Samedi : 10-18h Villepinte - 01 48 61 59 99 l Dimanche : 10-14h La déchèterie est fermée les jours fériés. Rappel : pour les encombrants, ramassage sur rendez-vous. Contactez le SEAPFA au 0 800 10 23 13.

Pharmacie

Fin de la collecte des déchets verts Pour information, comme tous les ans, la collecte des déchets verts est suspendue durant la période hivernale, du mercredi 21 novembre 2012 au mercredi 20 mars 2013. La distribution des lots de sacs reprendra en janvier jusqu'aux dates de reprise des collectes. Le SEAPFA vous propose des composteurs domestiques qui permettent un traitement simple et efficace de vos déchets de cuisine et de vos déchets verts. Ceux en bois sont vendus 13 €, ceux en plastique 10 €. Vous pouvez vous les procurer directement en vous rendant à l’annexe située 4, allée des Ecureuils à Villepinte de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17 heures du lundi au vendredi. Si vous ne pouvez pas vous déplacer, appelez le 01 41 51 10 09. Ils peuvent également vous être livrés à domicile sur simple appel téléphonique.

PETITES ANNONCES

Pratique Etat-civil Naissances Eléonore, Yvonne, Désirée QUELAIS Adam, Raymond AHAMED Dayna BENDJEBBOUR Nora MOUSSAOUI Maïssa NACERI Lehna OUARET Mellina, Soumia DEBAH

Mariages Sonia BENADDA et Fethi HAMMOUDI Ethel MANASSE et Yves PREVOT Asmaâ SADEK et Radouane EL-FIDDI Cynthia ADEQUILOM et Franck BERVERT Les dispositions de l’article 9 du Code Civil s’opposent à la divulgation de tout élément de vie privée d’une personne sans le consentement de celle-ci. Les données d’état civil ne peuvent être publiées que si les intéressés ont préalablement formulé leur accord par écrit.

Les petites annonces à paraître dans « Villepinte Citoyenne » sont gratuites et réservées uniquement aux particuliers domiciliés à Villepinte. Le contenu d’une annonce n’engage que la responsabilité de son auteur. La rédaction du magazine se réserve le droit de ne pas publier une petite annonce et décline toute responsabilité en cas d’offre ne correspondant pas aux attentes du lecteur. Votre annonce paraîtra selon l’espace disponible.

++ +

Les petites annonces maintenant en ligne ! www.ville-villepinte.fr

vENDS l Sommier tapissier à lattes, pratiquement neuf, dim : 140 x 190 cm + matelas en parfait état. Prix : 100 €. Tél : 06 77 63 95 88. l 2 tabourets de bar, piétement chromé, dessus vinyle blanc. Prix : 60 € les 2 + 1 combinaison de ski enfant Décathlon, taille 4 ans, coloris bleu. Prix : 20 € + 1 cuit-tout vapeur Philips. Prix : 30 €. Tél : 01 43 83 31 36. l Appartement au Parc de la Noue, type F5 de 71 m2, ensoleillé toute la journée. Entrée, salle à manger (16m2), salon ou chambre (10 m2), couloir , cuisine, WC, salle de bain, trois chambres (9 m2), balcon. Prix : 150 000 € (coup de cœur). Tél : 06 15 68 19 80 ou 06 20 70 45 77. l Vends cause décès une cuve à mazout de 680 litres, très bon état, avec robinet rectangulaire et pieds. Prix : 200 €. Tél: 01 48 60 84 36.

l Peugeot 406 verte, année 1997, essence. D.A. fermeture automatique des portes. Vitres et rétros électriques. Contrôle technique OK, 128 000 km. Prix : 2 000 €. Tél : 01 43 85 66 96.

A LOUER

l A Courchevel 1550, studio cabine 4 personnes, bien équipé, TV, 2 lits superposés, canapé lit 2 places, balcon vue sur pistes, linge fourni, l Pavillon sur Villepinte, secteur 2 Marie-Laurencin sur 405 m de terrain, Casier à skis, au pied télécabine, avec sous-sol total et garage. Au rez- accès 1850 et 3 vallées, Proche ESF de-chaussée, 1 grand séjour, cuisine et commerces. Disponible du 24 au 31/03/2013, du 14 au 21/04/2013 et équipée, salle de bain, WC, placard, du 21 au 28/04/2013. Prix de 350 à débarras. A l’étage 3 chambres et 450 € selon semaine (à débattre). 1 salle d’eau. Prix 330 000 €. Renseignements et photos au Tél: 06 59 41 98 00. 06 03 46 73 67. l Vêtements bébé fille, 6 mois, 12 mois, 18 mois, 2 ans et 3 ans. SERvICES Gros stock : manteaux, robes, pantalons, jupes, pulls, tee-shirts… l Jeune femme, professeur de Très bon état. Prix : de 1 à 2 € pièce. soutien scolaire propose cours Tél : 06 17 43 42 62. de soutien dans toutes les matières l Clio Diesel année 1995, 3 portes, 237 000 km, contrôle technique non effectué. Prix : 500 €. Tél : 01 48 67 47 09.

l Professeur de mathématiques donne cours de maths, de la 6e à la Terminale. Peut se déplacer. Tarif : 25 €/heure. Tél: 06 84 11 14 46.

EMPLOI l Recherche chauffeur retraité pour transport d’enfants, 3 heures par jour. Tél: 06 08 01 50 74. l Retrouvez les offres d’emploi de la mairie de Villepinte sur le site internet www.ville-villepinte.fr, rubrique « la mairie recrute » ou en scannant ce flashcode avec un smartphone.

pour le niveau primaire et en maths pour le collège. Expérience avec de sérieuses références. Tél: 06 52 92 63 85.

Comment communiquer une petite annonce ? Si vous souhaitez publier une petite annonce dans «Villepinte citoyenne » du mois prochain, vous devez nous faire parvenir votre texte avant le 15 du mois, en donnant les termes de votre annonce, vos coordonnées et votre numéro de téléphone. Vous pouvez communiquer les textes : SUJET DE L’ANNONCE l par courrier à l’adresse suivante : Mairie de Villepinte Service communication - Place de l’Hôtel-de-Ville - 93420 VILLEPINTE NOM

PRÉNOM

ADRESSE TÉLÉPHONE ADRESSE MAIL l par téléphone au 01 41 52 53 01 l par mail à l’adresse suivante : scommunication@ville-villepinte.fr n° 50 FÉVRIER 2013

23


Tribunes

EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES

Groupe de la gauche citoyenne, communiste et écologique : Nelly Roland Iriberry, Pierre Faguier, Marie-Thérèse Hubert, Isabelle Reydant, Naima Bousselit, Arnaud Keraudren, Jean-Luc Terreyre, Jean Porta, Marie-Claude Pouchin, Daniel Palcy, Dominique Robert, Pierre Jean-Baptiste, Lahcen Essaid, Sabine Boury, Céline Massengo, Brigitte Arri et André Lesourd. Tordre le cou à la fracture numérique ! La majorité municipale s’y était engagée : il était en effet inacceptable, à l’heure où Internet fait partie du quotidien de tout un chacun, que certains quartiers de Villepinte soient toujours exclus d’un accès Internet digne de ce nom. Les discussions ont été longues avec les opérateurs privés, Débitex, l’ARCEP (l’autorité de régulation des télécommunications), les bras de fer vigoureux, avant que la Municipalité n’obtienne l’autorisation de mettre en œuvre la montée en débit. Ce dossier a mis en exergue plusieurs constats que nous dressions d’ores et déjà sur le libéralisme économique : lorsqu’un opérateur privé estime que le retour sur investissement n’est pas suffisamment élevé, il se décharge sur le public. Et, lorsque cela se couple avec une privatisation des services publics garants de l’égalité républicaine – que le gouvernement n’a, à ce jour, pas remis en cause –, nous assistons à un renforcement des inégalités territoriales. D’autre part, lorsque d’aucuns critiquaient la lourdeur des monopoles publics, la privatisation a fait naître de nouvelles entités, dites de régulation – ARCEP, CRE, ARAF… – supposées indépendantes mais qui veillent principalement à l’application des règles du marché, bien loin des préoccupations des collectivités locales et de l’urgence de certaines situations. Pour autant, la mobilisation a payé puisque, en cette année 2013, tous les quartiers pavillonnaires de Villepinte auront eux aussi droit au haut-débit. Par ailleurs, sur un tel dossier, nous avons obtenu le soutien de la Communauté d’agglomération Terres de France, qui financera l’opération à hauteur de 50 %. C'est également dans le cadre de la Communauté d’agglomération que la Municipalité, après avoir renouvelé le parc informatique de chaque école, a pu équiper chaque classe de CE2, CM1 et CM2 en tableaux numériques interactifs, avec cette même ambition : lutter contre la fracture numérique. Et si, à travers ce dossier, nous avons également tordu le cou à certaines idées reçues sur le service public, en confirmant – pour qui en douterait encore – qu’il est un atout réel pour notre pays et un des fondements de notre République, alors nous pouvons considérer que notre objectif est pleinement atteint.

Tribune du Groupe des élus socialistes et radicaux de Villepinte, rédigé par Danièle Illouz, avec Karima Malki, Jeanne-Camille Brou, Gonzalo Chacon, Lydia Suzan-Cyprien, Trieu-Vinh Van, Mélissa Youssouf L’emploi, notre priorité. Un nouveau séminaire ministériel sur l'emploi s'est réuni au Palais de l’Elysée jeudi 17 janvier autour de François Hollande et de Jean-Marc Ayrault. A l’issue de cette séance de travail, le Premier ministre a rappelé les actions engagées et réaffirmé la stratégie offensive du Gouvernement pour l’emploi. Lors de la présentation du nouveau modèle français début janvier, le Premier ministre avait souligné que le Gouvernement était totalement mobilisé dans la bataille pour l'emploi. Ce 17 janvier, le nouveau séminaire ministériel sur l'emploi confirme l’objectif d’inverser la courbe du chômage d’ici à la fin de l’année 2013. Le Premier ministre a insisté sur la nécessité de renforcer la mobilisation pour faire connaître et appliquer les actions engagées : Notamment les emplois d'avenir, qui doivent aussi monter en puissance grâce aux collectivités territoriales, et les contrats de génération qui vont permettre aux petites et moyennes entreprises de bénéficier de déductions, afin de maintenir des seniors dans leur emploi tout en embauchant des jeunes. Le Premier ministre a rappelé que le travail engagé porte ses fruits, grâce à la mobilisation de tous les acteurs, dont l’Etat : sauvetage de 30 000 emplois et de 247 entreprises. A propos de grands groupes comme Renault, dont l'Etat est actionnaire, JeanMarc Ayrault a précisé les objectifs fixés par le Gouvernement : pas de licenciements ni de fermeture de site, et des investissements pour préparer l’avenir. Le chef du Gouvernement a encore insisté sur les outils offensifs que constituent le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) qui est entré en vigueur depuis le 1er janvier 2013 et la Banque publique d’investissement. Il a rappelé le rôle clé des régions qui ont en charge la formation professionnelle décisive pour l’insertion professionnelle. Pour le Premier ministre, cette bataille pour l’emploi passe par la mobilisation générale de tous les acteurs : collectivités territoriales, régions, partenaires sociaux. C’est dans cet esprit que notre municipalité s’engage à faire de notre territoire un moteur de développement et de dynamisme économique pour notre ville et ses habitants. Travailler, se former, créer une entreprise, ouvrir un commerce, le guide « Villepinte travaille et entreprend » paru en octobre 2012 apporte toutes les informations et conseils pour mieux connaître les atouts de notre ville en matière d’emploi.

24

n° 50 FÉVRIER 2013

Tribune d’Europe Ecologie Les Verts, rédigée par Claude Chirouse, avec Kristina Weidemann-Rousseau 7 500 suppressions d’emplois chez Renault. A la suite des suppressions de postes annoncées par Peugeot, le constructeur Renault compte se défaire de 7 500 emplois dans les 3 ans à venir dans les usines françaises dont 5 700 « départs naturels » non renouvelés et 1 800 départs supplémentaires. Pour Europe Ecologie les Verts (EELV), il est clair que ce seront une fois de plus les ouvriers et salariés qui paieront la facture de l’entêtement de leurs dirigeants à ne pas faire évoluer leurs modèles face à la crise et à l’évolution structurelle de ses marchés. La seule variable d’ajustement est celle des salariés ; les patrons engageant comme un chantage avec les syndicats pour « gagner en productivité » alors qu’aucune perspective d’avenir n’est tracée. Il est nul besoin d’être devin pour connaître les tendances lourdes de nos économies. La transition vers un monde postpétrole où les matières premières s’amenuisent, a commencé ; il est socialement et industriellement irresponsable de ne pas s’y préparer. A l’évidence, l’industrie automobile d’aujourd’hui est bousculée mais il faut concevoir ce qu’elle deviendra demain ; une nouvelle industrie des transports ou des savoir-faire actuels pourraient et devront être transformés, les emplois devront être renouvelés. Nous ne voulons pas que le secteur industriel français des années à venir emprunte le même chemin désastreux que celui du secteur sidérurgique hier. Il nous faut agir dès aujourd’hui, cela passe par un accompagnement fort et un positionnement volontariste des pouvoirs publics prêts à intervenir avec ambition face aux dirigeants des groupes industriels. EELV réaffirme qu’il est urgent d’agir de façon stratège et concertée à l’échelle incontournable, celle de l’Europe.

Expression libre du groupe « Villepinte à cœur », rédigée par Daniel Laurent Le naufrage budgétaire Toujours dans la communication et le slogan racoleur la majorité municipale annonce un brillant budget de fin de mandat. Ce qui est frappant, c’est sa construction artificielle pour donner l’impression que tout va bien, alors que tout va mal. C’est un décor en carton pâte, joli au coup d’œil, mais dont il ne faut pas faire le tour. Comme tout décor, l’envers est moins beau que l’endroit, mais l’endroit n’est qu’illusion. La majorité municipale actuelle se félicite de faire des investissements. Encore heureux que l’argent des Villepintois lui serve un peu à cela. Les investissements d’une commune se mesurent tant par les constructions et réparations, ce qui se voit, que par le remboursement de la dette, ce qui est essentiel, mais ne se voit pas. La liste des investissements réalisés par Martine Valleton de 2001 à 2007 dans le domaine de la culture, des écoles, du sport, de l’assainissement et de la voirie est importante et, tout en ayant payé intégralement la construction du Centre culturel, nous avons remboursé 21,6 M € de la dette laissée, en 2001, par la précédente municipalité socialo-communiste de M. Mejsak. Aujourd’hui la majorité actuelle, qui, elle, n’a remboursé que 1,7 M €, 12,7 fois moins que nous ne l’avons fait, prend enfin conscience de ses excès. Elle revient sur ses promesses, elle rogne sur ses ambitions. Des projets sont abandonnés, comme l’extension de la maternelle Wallon (3 128 242 €), au prétexte que le besoin en ouverture de classe sur ce secteur, dans les années à venir, ne nécessite pas une extension de cette école. Alors pourquoi a-t-elle programmé cette extension le 02/02/2011 ? D’autres projets sont suspendus, comme l’aménagement du parking Pasteur (700 000 €) et les travaux pour les vestiaires du Stade Infroit et de la Piscine (247 886 €). Alors pourquoi a-t-elle programmé cet aménagement de parking et ces travaux depuis le 04/02/2009 ? C’est au total plus de 4 000 000 € que la majorité actuelle retire de ses promesses. Elle n’a pas osé en retirer davantage et c’est pourquoi elle est contrainte d’échelonner le reste jusqu’à fin 2015, à raison de près de 500 000 € de dépenses nettes de recettes, par mois, pour arriver à payer ce qu’elle a annoncé, laissant cet « héritage » à la majorité qui sera élue en mars 2014. Le budget prévu pour 2013 a quelque chose de « virtuel ». Ce qui est, hélas, réel c’est qu’il faut pomper de plus en plus vite l’eau du bateau qui est en train de couler.

Les tribunes des groupes sont garanties par la loi (conformément à l’article L.2121-271-1) du code général des collectivités territoriales. Les textes remis ne font l’objet d’aucun ajout ou commentaire. Les propos tenus n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs, et non celle de la collectivité.


PRÊTS, JOUEZ… SORTEZ ! A gagner ce mois-ci :

des places pour le spectacle PeRCoSSA dimanche 24 mars à 18h aux espaces V Roger-Lefort.

Vous connaissez bien votre Ville ? Alors testez vos connaissances en participant aux jeux concours que vous retrouverez régulièrement dans le magazine et sur le site internet et remportez des places de spectacles. (3x2 places à gagner via le magazine en renvoyant le coupon ci-joint et 3x2 places à gagner sur le site internet www.ville-villepinte.fr).

PRÊTS, JOU E Z… SORTE Z !

COUPON/RÉPONSE NOM ADRESSE TÉLÉPHONE

PRÉNOM EMAIL

Quel est le nouveau dispositif mis en place par le PIJ en janvier 2013 : SOS Bac BAFA Citoyen @Baby-sitting Quel ministre s’est rendu au siège départemental des Restaurants du cœur le 27 novembre dernier ? Benoît Hamon, ministre délégué en charge de l’Economie sociale et solidaire et de la Consommation Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé Bernard Cazeneuve, Ministre délégué aux Affaires européennes Quel artiste se produit le 9 février aux espaces V Roger-Lefort ? Eric Antoine Pascal Légitimus Le comte de Bouderbala

n° 46 OCTOBRE 2012

25

N.B. : Seules les personnes majeures domiciliées à Villepinte (un justificatif sera demandé) peuvent participer. Une seule participation est autorisée par personne. La même personne ne peut participer à la fois via le site internet et le magazine.


Clic

www.ville-villepinte.fr

L’actualité sur le site

Ce mois-ci, sur le site Internet www.villevillepinte.fr, vous pourrez faire le plein de nouveautés : de l’actualité permanente au travers de vidéos, photos, articles et création de nouvelles rubriques. Tous à vos clics !

+

Une rubrique Calendrier.

Retrouvez tout ce qui se passe dans votre ville dans le nouveau calendrier interactif. Evén ements sportifs, culturels ou encore associatifs, perman ences des élus, permanences du PAD, cérémonies… pour tou t savoir, il n’y a qu’à cliquer !

+

Le Projet de Rénovation Urbaine actualisé.

Le PRU de Fontaine-Mallet avance. Retrouvez toute l’actualité du projet en ligne. Description du programme, avancement des travaux, diaporamas photos… Découvrez toutes les évolutions du projet. Et dès mi-février, vous pourrez également consulter l’ouvrage mémoire en version feuilletable dans la rubrique Cadre de vie - grands projets

+

Les petites annonces sont désormais en ligne !

Vous pouviez jusqu’à présent diffuser vos petites annonces dans le magazine Villepinte Citoyenne. Vous avez désormais la possibilité de les publier également sur le site www.ville-villepinte.fr agrémentées d’une photo. La rubrique « Petites annonces » est accessible depuis la page d’accueil du site.

Chaque mois, vous retrouverez les actualités à venir en page d’accueil, les retours en photos sur les événements passés ainsi que de nombreux diaporamas photos et vidéos sur www.ville-villepinte.fr.

26

n° 50 FÉVRIER 2013

Loisirs Sécurité : les détecteurs de fumées obligatoires en 2015

La présence de détecteurs de fumée dans les lieux d’habitation sera obligatoire en 2015. Mais rien ne vous empêche d’anticiper et d’en installer un dès aujourd’hui. Le Capitaine Holzmann, commandant d’unité de la 25e compagnie des SapeursPompiers de Paris, à la caserne de Tremblay-en-France, nous en dit un peu plus sur ces fameux détecteurs de fumées.

Villepinte Citoyenne : Les détecteurs de fumées sont-ils obligatoires ? Capitaine Holzmann : « Le décret n°2011-36 du 10 janvier 2011 rend l’installation de détecteurs de fumées obligatoire dans tout type d’habitation à compter du 8 mars 2015. Tous les occupants, propriétaires et locataires, doivent, à leur frais, équiper leur logement. Une fois l’installation faite, une attestation devra être fournie à son assureur. » Quelle est leur utilité? « Les détecteurs doivent à la fois « détecter les fumées dès le début de l’incendie » et « émettre immédiatement un signal sonore suffisant permettant de réveiller une personne ». Ils doivent être équipés « d’une alimentation de secours susceptible de prendre le relais en cas de dysfonctionnement électrique. Combattre un feu avec succès ou évacuer un bâtiment à temps dépend de la rapidité de sa détection. D’où l’utilité des détecteurs. » Quel type de détecteur faut-il acheter ? « Ces appareils doivent être porteurs de la norme européenne EN 14604 et la norme NF est un autre indicateur de qualité mais non indispensable. Il faut compter environ 20 euros par appareil. » Où faut-il installer ces détecteurs ? « Prioritairement au plafond, dans les pièces où il y a de la circulation, les couloirs et les escaliers. Il est recommandé d’en avoir un par niveau d’habitation. Et accessoirement, on peut également en disposer un par pièce de vie : au séjour, à la salle à manger. Il faudra éviter en revanche les pièces générant des fumées et des vapeurs, comme la cuisine, la salle de bains ou encore le garage. » Quelles sont les consignes d’entretien pour ce type de matériel ? « Il faut faire un essai mensuel et changer la ou les piles une fois par an. Avec un petit nettoyage et une aspiration régulière pour éviter que les poussières ne s’accumulent. »

Jeu : sudoku Remplissez les cases avec des chiffres allant de 1 à 9 en veillant à ce qu’un même chiffre ne figure qu’une seule fois par colonne, par ligne et une seule fois par carré de neuf cases.

4

3 6

9

6

5 5

1

5

3

6

7

6

1

2

3 Retrouvez les résultats dans le prochain numéro.

8

0 2

9

5

7

5

2

4

9

1

4

5

4 7

4

6

7 6

3

1


ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE Du mardi au vendredi : de 10 à 18h

2013

Conseil municipal 20h - Espaces V Roger-Lefort

Atelier multimédia adultes « Création de boîte mail » 10h - Médiathèque

MERCREDI 6 FÉVRIER

Atelier multimédia jeunes « Round de jeux vidéo en ligne spécial Jeux de plates-formes » 11h - Médiathèque

Atelier multimédia adultes « Photo numérique » 10h - Médiathèque

SAMEDI 2 FÉVRIER

Spectacle «Les jours heureux » par la Compagnie Le voyageur debout 20h30 - Ferme Godier

VENDREDI 1ER FÉVRIER

Exposition Barnhominum Galerie du centre culturel Joseph Kessel

DU 8 JANVIER AU 16 FÉVRIER

Stages et ateliers Prépa-bac Les lundis, mardis, jeudis et vendredis 18h - Point Information Jeunesse

Tutti frutti 18h30 - Conservatoire

JEUDI 14 FÉVRIER

Inauguration officielle du PAD 16h - Point d’Accès au Droit

Atelier multimédia adultes « Création de boîte mail » 10h - Médiathèque

MERCREDI 13 FÉVRIER

Pré-inscriptions aux sorties et voyages des retraités 8h45-12h - Centre administratif, Salle des Tilleuls

MARDI 12 FÉVRIER

Spectacle d’Eric Antoine « Mysteric » 20h30 - Espaces V Roger-Lefort

Conférence d'histoire de l'art Thème : la Renaissance italienne 15h - Centre culturel Joseph-Kessel

Atelier multimédia Jeunes « Round de jeux vidéo en ligne spécial Jeux de plates-formes » 11h - Médiathèque

SAMEDI 9 FÉVRIER

Lancement de la résidence de Marc-Antoine Cyr 20h30 - La Ferme Godier

Inscriptions scolaires Service Enfance et éducation

DU 7 JANVIER AU 22 JUIN

VENDREDI 8 FÉVRIER

www.ville-villepinte.fr

Centre culturel Joseph-K essel 251 boulevard Ballange r Tél. : 01 55 85 96 10

Du 8 au 16 janvier

@Eric Garault, 2011

DU 2 JANVIER AU 3 MARS

! " "

!

Venez découvrir 14 costume s extraordinaires créés Emannuelle Houdart par !

Exposition imaginée par Emmanuelle Houdart, scénographiée par Olivier produite par le Salon Douzou, réalisée et du livre et de la presse en Seine-Saint-Denis Général de Seine-Saint-D avec le soutien du Conseil enis et de la Mairie de Paris.

B arnhominum

MERCREDI 27 FÉVRIER

Exposition Mi Màs Galerie du centre culturel Joseph-Kessel

DU 26 FÉVRIER AU 13 AVRIL

Club des lecteurs 14h30 - Médiathèque Concert Croqu’Notes « La vie est un grand cabaret » 20h30 - Espaces V Roger-Lefort

Ça m’dit de lire 11h - Médiathèque

musicale et en présence des photographes avec une performance dansée du groupe MIYO.

Centre culturel Joseph-Kessel 251 bd Robert-Ballanger Tél. : 01 55 85 96 10 www.ville-villepinte.fr

Vernissage de l’exposition le samedi 2 mars à 15h

Du mardi au samedi de 10h à 18h

Du 26 février au 13 avril

2012 201 3

Atelier multimédia adultes « Naviguez sur le web » 10h30 - Médiathèque

SAMEDI 23 FÉVRIER

18h30 - Conservatoire Présentation des travaux amateurs 20h30 - Ferme Godier

Audition des classes de cordes

VENDREDI 22 FÉVRIER

n’est précisé, cela signifie que la manifestation est gratuite et ouverte à tous.

BON À SAVOIR : Si aucun tarif

Heure du conte (spécial «assistantes maternelles») RETROUVEZ TOUS LES 10h30 - Médiathèque ÉVÉNEMENTS SUR LE CALENDRIER EN LIGNE Soirée musicale autour du carnaval 18h30 - Conservatoire

MERCREDI 20 FÉVRIER

Heure du conte «La calebasse Spectacle Enfants « Le voleur de papillon » brisée» de Caroline Castelli 14h - Ferme Godier 10h30 - Médiathèque

MARDI 19 FÉVRIER

Thé dansant 14h - Espaces V Roger-Lefort

DIMANCHE 17 FÉVRIER

Heure du conte « BB Circus » 10h30 - Médiathèque Rencontre : une journée, un auteur puis 2 puis 3 (Laurent Contamin, Yumi Fujitani et Abdel Messeeh) 12h - Ferme Godier Remise du livre «Fontaine Mallet, mémoire d’un quartier» 16h - Centre culturel Joseph-Kessel

SAMEDI 16 FÉVRIER

fr

CONCERT Tarif plein : 8€ - Tarif liberté : 5€

Espaces V RogerLefort Réservation : Guiche t culture Tél. : 01 55 85 96 10

www.ville-villepinte.

Sam. 23 février 2013 20h30

Photographies d’Agnès Dahan & Charles Chulem Rousseau

Mi Màs

©Charles Chulem-Rousseau

Chefs de Musiciens : Vincent chœur : Aurore Guimet et Jocelyne Pages, Yoann Michalak Zablot et Pascal Renaudin Metteur en scène : Nathalie Bastat

Croqu’Notes

La vie est un gra nd cabaret

aison Sculturelle

"

3 1 0 2   . V é a F d n age

La liste des manifestations n’est pas exhaustive, n’hésitez pas à consulter le site Internet de la ville : www.ville-villepinte.fr pour plus de renseignements.

n° 46 OCTOBRE 2012

25


Villepinte citoyenne - N°50 - Février 2013  

Magazine municipal de la Ville de Villepinte (Seine-Saint-Denis -93) N°50 - Février 2013

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you