Page 1

2019 ÉTUDE ÉCONOMIQUE DE L’OCDE DE LA FRANCE Pour une croissance et un marché du travail plus inclusifs Paris, 9 avril 2019 http://www.oecd.org/fr/economie/etudes/economie-de-la-France-en-un-coup-d-oeil

@OECDeconomy @OCDE_fr


Principaux thèmes

Les atouts de la France et l’agenda de réformes

La croissance est résistante, mais insuffisante Principaux défis à long terme Performance du marché du travail et mise en œuvre de la Stratégie pour l’emploi de l’OCDE Efficience de l’investissement public 2


Les atouts et l’agenda de rÊformes en France

3


Le niveau de la productivité est élevé Niveau du PIB par heure travaillée USD en PPA à prix courants, 2017

Source : OCDE (2019), Statistiques de l'OCDE sur la productivité (base de données). 4


L’espérance de vie en bonne santé est haute En années, 2016¹ 80

80

Femmes, années supplémentaires

Hommes

JPN

ESP

KOR

FRA

CHE

NOR

ITA

CAN

AUS

PRT

NZL

AUT

ISL

GRC

FIN

SWE

DNK

DEU

BEL

55

ZE²

55

GBR

60

OCDE

60

NLD

65

POL

65

CZE

70

SVK

70

USA

75

HUN

75

1. Nombre moyen d’années pendant lesquelles un nouveau-né peut espérer vivre en bonne santé (espérance de vie ajustée en fonction de l’état de santé). 2. Pays membres de la zone euro qui sont également membres de l'OCDE (17 pays). Source : OMS (2019), Base de données de l’observatoire mondial de la santé, Organisation mondiale de la santé, Genève.

5


L’agenda de réformes en cours est ambitieux Impact potentiel de certaines mesures en cours Niveau du PIB par habitant à un horizon de 10 ans (%) PIB par habitant Réformes du marché du travail 2017-18 - Formation (Plan d’Investissement dans les Compétences), flexibilité accrue de la protection de l’emploi et réductions des extensions administratives des accords de branche. Mesures fiscales - Réduction du coin salarial, réduction de l’imposition du capital, renforcement de la Prime d’activité. Réformes des marchés de produits et mesures de simplification - Certaines mesures de la loi PACTE (le plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises). Total

1.4

1.4

0.4

3.2

Source : Estimations de l’OCDE et De Williencourt, C, Faci, A. et S. Ray (2018), « Quel effet macroéconomique du PACTE ? Premiers éléments de réponse », Trésor-Eco, No. 226.

6


Les réformes bénéficieront davantage aux revenus moyens et plus faibles Hausses potentielles du revenu disponible à long terme Selon les catégories de revenu, %

Source : Estimations de l’OCDE et de De Williencourt, C, Faci, A. et S. Ray (2018), « Quel effet macroéconomique du PACTE ? Premiers éléments de réponse », Trésor-Eco, No. 226.

7


La croissance française est résistante mais insuffisante pour permettre une amélioration significative du niveau de vie

8


La croissance économique est résistante Croissance du PIB, glissement annuel (%)

1. Pays membres de la zone euro qui sont également membres de l'OCDE (17 pays). Source : OCDE (2019), Perspectives économiques de l’OCDE : statistiques et projections (base de données) et mises à jour des prévisions intérimaires pour 2019-20 (mars 2019).

9


La hausse du niveau de vie est à la traîne de celle dans la zone euro PIB réel par habitant¹ Indice, T1-2001=100 125

125

120

FRANCE

Allemagne

Zone euro à 19

États-Unis

120

115

115

110

110

105

105

100

100

95

2001

2003

2005

2007

2009

2011

2013

2015

2017

95

1. En USD-PPA constant de 2010. Source : OCDE (2019), Statistiques de l'OCDE des comptes nationaux (base de données).

10


La croissance du revenu disponible a stagné Revenu disponible des ménages français¹ Indice, T1-2001=100 130

Revenu disponible

Revenu disponible corrigé de la structure des ménages

130

125

125

120

120

115

115

110

110

105

105

100

100

95

2001

2003

2005

2007

2009

2011

2013

2015

2017

1. Évolution des revenus des ménages, une fois déduits les prélèvements sociaux et les impôts, et déflatée de l’indice des prix à la consommation. La structure de ménages tient compte des unités de consommation (nombre d’adultes, présence et âges des enfants). Source : INSEE (2019), Pouvoir d'achat et ratios des comptes des ménages.

95

11


La dette publique n’a pas diminué Dette publique1 % du PIB 140

FRANCE

Allemagne

Zone euro¹

Portugal

140

130

130

120

120

110

110

100

100

90

90

80

80

70

70

60

60

50 1.

2001

2003

2005

2007

2009

2011

2013

2015

2017

50

Au sens de Maastricht. La zone euro correspond aux 17 pays de la zone euro qui sont également membres de l’OCDE.

Source : OCDE (2019), Perspectives économiques de l’OCDE : statistiques et projections (base de données) et mises à jour.

12


Les dépenses courantes sont élevées Dépenses courantes1 En pourcentage du PIB, 2017

1.

Dépenses totales excluant la charge de la dette et l’investissement public.

Source : OCDE (2019), Perspectives économiques de l’OCDE : statistiques et projections (base de données) et mises à jour.

13


Les dépenses de retraite sont importantes Dépenses publiques de retraite, 2016 En pourcentage du PIB 18

18

16

16

14

14 * Zone euro à 19

Source : Commission européenne (2018), The 2018 Ageing Report, Bruxelles.

GRC

ITA

FRA

AUT

PRT

FIN

ZE19*

ESP

BEL

UE28

POL

SVN

NOR

0

DEU

0

DNK

2

HUN

2

LUX

4

SVK

4

CZE

6

SWE

6

EST

8

GBR

8

LVA

10

NLD

10

LTU

12

IRL

12

14


Principales recommandations pour réduire la dépense publique et les impôts  Dans le cadre du programme « Action Publique 2022 », annoncer des objectifs précis et ciblés de réduction des dépenses publiques.  Systématiser le passage en revue des dépenses fiscales après leur mise en œuvre, et les supprimer progressivement si leur utilité n’est pas établie.  Revoir les pénalités et primes de retraite pour favoriser un relèvement de l’âge effectif de retrait du marché du travail et les retraites progressives.

15


Principaux défis à long terme pour la productivité et l’inclusivité

16


Les indicateurs de bien-être sont mitigés Classement des pays, 2017 de 1 (meilleure performance) à 35 (moins bonne performance)¹

1. Chaque dimension du bien-être est mesurée à l’aide d’un à quatre indicateurs entrant dans la composition de l’Indicateur du vivre mieux de l'OCDE. Ces indicateurs normalisés sont assortis de coefficients de pondération égaux.

Source : OCDE (2017), Indicateur du vivre mieux, www.oecdbetterlifeindex.org.

17


La croissance de la productivité est limitée Croissance du PIB par heure travaillée Taux de croissance annuel moyen en %¹, 1997-2017

1. USD en PPA à prix constants de 2010. Source : OCDE (2018), Statistiques de l’OCDE sur la productivité (base de données).

18


La pauvreté est faible grâce à une redistribution élevée… Taux de pauvreté En % de la population de 18 à 65 ans, 20161 Taux de pauvreté après taxes et transferts

Taux de pauvreté avant taxes et transferts

1. À 50 % du revenu équivalent médian des ménages. 2016 ou dernière année disponible. 2. Pays membres de la zone euro qui sont également membres de l’OCDE (17 pays). Source : OCDE (2019), Statistiques de l’OCDE sur la distribution des revenus et la pauvreté (base de données).

USA

JPN

ESP

GRC

KOR

ITA

PRT

CAN

AUS

OCDE

ZE²

GBR

NZL

POL

HUN

0

DEU

0

AUT

5

BEL

5

CHE

10

SWE

10

SVK

15

NLD

15

FRA

20

NOR

20

FIN

25

CZE

25

DNK

30

ISL

30

19


… mais la mobilité intergénérationnelle est faible Nombre de générations nécessaire à un enfant de ménage pauvre pour atteindre le revenu moyen1

1. Nombre simulé de générations qu'il faudrait aux descendants d'une famille située dans le décile inférieur pour atteindre le revenu moyen dans la société. Pays disponibles et états membres de la zone euro qui sont également membres de l'OCDE. Source : OCDE (2018), A Broken Social Elevator? How to promote social mobility.

20


Principales recommandations pour améliorer le bien-être et la productivité  Continuer les réformes en minimisant et/ou compensant les impacts négatifs potentiels à court terme sur certaines catégories de population.

Favoriser une croissance plus verte  Augmenter les taxations environnementales, tout en prévoyant des dispositifs d’accompagnement pour les populations les plus impactées à court terme.

 Renforcer l’évaluation des risques des produits phytosanitaires.

Améliorer la productivité et la compétitivité  Confier à une institution indépendante un examen complet de toutes les réglementations en place et proposées s’appliquant aux entreprises.  Réduire les droits de mutation à titre onéreux.

21


Favoriser un développement inclusif des compétences et de l’emploi Mise en œuvre de la Stratégie pour l’emploi de l’OCDE

22


Les progrès du marché du travail restent limités Taux d’emploi et de chômage % de la population

% de la population active

Source : OCDE (2019), Perspectives économiques de l'OCDE : Statistiques et projections (base de données) et mises à jour. 23


Des rĂŠformes significatives ont ĂŠtĂŠ entreprises

24


Le coût du travail a diminué au niveau du salaire minimum Coût du travail au salaire minimum En % du coût du travail médian, 2018¹

1. Intégrant le montant du CICE ; estimations axées sur un ménage composé d’un célibataire sans enfants. 2. Les estimations 2019 pour la France intègrent les réformes des cotisations de sécurité sociale employeurs en 2019, mais elles ne prennent pas en compte l’augmentation prévue du SMIC pour la même année. Source : Estimations de l’OCDE (2019) à partir du modèle TaxBEN de l’OCDE.

25


Les réformes récentes des taxes et prestations soutiendront les bas revenus Effets simulés des réformes sur le revenu net horaire au salaire minimum USD en parité de pouvoir d’achat, 2018¹ 14

14

Après réformes ² 12

12

Avant réformes 10

10

8

8

6

6

4

4

2

2

0

HUN LVA SVK EST GRC POL PRT TUR CZE SVN ESP USA CAN DEU KOR JPN IRL GBR NZL FRA BEL AUS FRA LUX NLD

0

1. Estimations pour un célibataire sans enfant. 2. Les réformes considérées sont celles mises en œuvre en 2018 et 2019: la réduction des cotisations de sécurité sociale des employés; les réformes de la Prime d'activité (incluant les mesures entrées en vigueur le 1er janvier 2019 - prolongement de la bonification de la Prime d'activité afin d'augmenter le revenu net des ménages de 90 € au niveau du salaire minimum -). L’augmentation du SMIC en 2019 n’est pas comptabilisé. Les données avant réformes intègrent le montant du CICE.

Source : OCDE (2019), Calculs du Secrétariat à partir du modèle TaxBEN de l'OCDE

26


Les difficultés de licenciement pour les contrats permanents ont diminué Difficultés des licenciements individuels pour les contrats permanents Échelle de l'indicateur de 0 à 6, du moins restrictif au plus restrictif, 2013 et 20181,2

1. Estimations prévisionnelles pour 2018. 2. Rigidité de la protection des contrats permanents, sous-indicateur des difficultés des licenciements individuels. Les difficultés considérées comprennent : les inconvénients de procédure pour les employeurs engagés dans un processus de licenciement, les délais de préavis et indemnité de licenciement et la difficulté du licenciement, qui concerne les motifs admissibles de licenciement et les conséquences pour l'employeur si un licenciement est jugé injuste.

Source : Estimations de l’OCDE (2019) à partir des Indicateurs de l’OCDE sur la protection de l’emploi.

27


Mais des faiblesses structurelles demeurent

28


Les adultes à faibles compétences de base sont trop nombreux % des adultes de 16-65 ans avec un score PIAAC de 2 ou inférieur 60

60

Uniquement en numératie

Uniquement en littératie

En littératie et en numératie

TUR

ITA

ESP

GRC

FRA

SVN

USA

IRL

POL

GBR

OCDE

CAN

DEU

0

AUS

0

DNK

10

AUT

10

EST

20

SWE

20

BEL

30

CZE

30

SVK

40

NLD

40

FIN

50

JPN

50

Source : OCDE (2016), L’importance des compétences : Nouveaux résultats de l’évaluation des compétences des adultes, Études de l’OCDE sur les compétences, Éditions OCDE, Paris. 29


L’insertion des jeunes est complexe notamment pour les peu qualifiés Taux d'emploi des sortants du système éducatif¹ En % de la population de 20 à 34 ans, 2017 100

Peu diplômés de la filière générale

90

100

Diplômés du supérieur

90

CZE

LUX

NOR

SWE

DNK

NLD

PRT

LTU

IRL

0

GBR

0

SVK

10

POL

10

CHE

20

LVA

20

HUN

30

AUT

30

DEU

40

UE28

40

FIN

50

EST

50

ESP

60

TUR

60

BEL

70

FRA

70

ITA

80

GRC

80

1. Population ayant achevée ses études et n’étant pas en formation. Les peu diplômés correspondent aux niveaux 3-4 de la CITE et les diplômés du supérieur aux niveaux 5 à 8 de la CITE. Source : Eurostat (2018), “Statut au regard de l’emploi des jeunes par années depuis l’achèvement du plus haut niveau d’éducation”, base de données Eurostat.

30


Il est difficile d’accéder à un contrat de travail permanent Transitions entre contrats temporaires et permanents¹ En % des salariés de 15-64 ans ayant un emploi temporaire

1. Probabilité de transition sur trois ans d’un emploi temporaire à un emploi permanent. 2. Pays membres de la zone euro qui sont aussi membres de l’OCDE (hors la Lituanie). Source : Estimations de l’OCDE et données Eurostat. 31


Principales recommandations pour un développement inclusif des compétences et de l’emploi Développer la quantité et la qualité de l’emploi  Recentrer les exonérations de cotisations sociales des employeurs sur les bas salaires.  Limiter les possibilités de cumul de droits à l’assurance chômage sur des périodes récurrentes d’activité partielle et le rechargement des droits sur des courtes périodes de travail.  Limiter le recours abusif aux contrats courts en modulant le coût du travail.  Renforcer l’alternance en entreprise dans les établissements d’enseignement professionnel du secondaire et les programmes de réinsertion sociale et professionnelle des jeunes inactifs. 32


Principales recommandations pour un développement inclusif des compétences et de l’emploi Améliorer l’inclusivité du marché du travail  Regrouper les programmes sociaux et la prime d’activité, en prenant en compte les aides au logement et le logement social.  Développer l’offre de services de garde d’enfants pour les ménages défavorisés et dans les quartiers les plus pauvres.

Renforcer l’adaptabilité et la résilience du marché du travail  Favoriser l’accès à la formation professionnelle pour les moins qualifiés.  Renforcer les évaluations et l’accompagnement des programmes de formation tout au long de la vie.  Promouvoir le recours à des baux plus courts et à des garanties locatives sur le marché du logement.

33


Améliorer l’efficience de l’investissement public

34


Le stock de capital public est important Stock de capital en pourcentage du PIB, 2015

JPN

LUX

DNK

FIN

GRC

PRT

FRA

SWE

NLD

ITA

ESP

USA

SVN

AUT

KOR

OCDE

0

CHE

0

EST

20

CAN

20

CZE

40

BEL

40

GBR

60

DEU

60

POL

80

HUN

80

SVK

100

IRL

100

LVA

120

AUS

120

Source : FMI (2017), Investment and Capital Stock Statistics (base de données), Fonds monétaire international, Washington, D.C. 35


La qualité des infrastructures est élevée… Indice du Forum économique mondial¹, 2017

CHE

NLD

JPN

FIN

FRA

AUT

USA

DNK

DEU

PRT

KOR

SWE

LUX

ESP

0

EST

0

CAN

1

OCDE

1

GBR

2

BEL

2

AUS

3

CZE

3

SVN

4

HUN

4

IRL

5

GRC

5

ITA

6

LVA

6

POL

7

SVK

7

1. Indice variant de 0 (qualité subjective minimale) à 7 (qualité subjective maximale), calculé à partir des appréciations fournies par des responsables d’entreprises en réponse à la question : « Comment évaluez-vous l’état général des infrastructures (par exemple, transport, communication et énergie) dans votre pays ?». Source : WEF (2018), The Global Competitiveness Report 2017-18 (base de données), Forum économique mondial, Genève.

36


… mais investir dans la maintenance est nécessaire Dépenses de maintenance dans le total des investissements ferroviaires En pourcentage 70

70

60

60

50

50

40

40

30

30

20

20

10

10

0

1997

1999

2001

2003

2005

2007

2009

2011

2013

2015

0

Source : FIT (2018), Inland Freight Transport (base de données), Forum international des transports, Paris. 37


Investir pour l’avenir

38


Des transports plus verts peuvent être développés Part de marché du fret ferroviaire En pourcentage du total du fret terrestre, 20171

SVN

AUS

LVA

AUT

USA³

CAN

CHE

SWE

EST

FIN

CZE

OCDE²

DEU

0

SVK

0

HUN

10

ITA

10

FRA

20

DNK

20

NOR

30

POL

30

GBR

40

JPN

40

PRT

50

NLD

50

KOR

60

ESP

60

GRC

70

IRL

70

1. Ou dernière année connue. 2. Moyenne non pondérée de 2015, calculée en excluant la Belgique, l’Islande et Israël, pour lesquels les données étaient incomplètes ou indisponibles. 3. Transport terrestre total de marchandises à l’exclusion des pipelines. Source : FIT (2018), Inland Freight Transport (base de données), Forum international des transports, Paris.

39


Les performances de la recherche sont perfectibles Part des publications les plus citées au niveau international1 En % de publications parmi les 10 % les plus citées au monde, 20152

1. Part de la production scientifique des établissements de recherche nationaux figurant parmi les 10 % de publications les plus citées dans le domaine scientifique correspondant, sur la base d'un comptage fractionnaire. 2. Ou dernière année connue. Source : OCDE (2017), Science, technologie et industrie Tableau de bord de l'OCDE 2017, Éditions OCDE, Paris.

CHE

NLD

DNK

USA

GBR

BEL

ITA

AUS

SWE

DEU

CAN

0

FIN

0

AUT

2

IRL

2

FRA

4

EST

4

OCDE

6

ESP

6

PRT

8

LVA

8

GRC

10

KOR

10

JPN

12

SVN

12

POL

14

CZE

14

HUN

16

SVK

16

40


Principales recommandations pour améliorer l’efficience de l’investissement public  Mieux prendre en compte l’efficience socio-économique lors de la sélection des grands projets.

 Renforcer la part de la maintenance des infrastructures dans l’investissement public.  Mieux baser sur les charges réelles le calcul des concours financiers de l’État aux collectivités locales.  Développer les transferts financiers de solidarité entre collectivités pour mieux prendre en compte les inégalités entre territoires.  Promouvoir l’usage des redevances de congestion ou basées sur la distance parcourue pour développer des modes de transport alternatifs.  Renforcer l’autonomie des universités en matière de définition des programmes et de gestion du personnel.  Continuer d’augmenter et pérenniser le budget de l’Agence nationale de la recherche.

41


Plus d’informations Avertissement : Les données statistiques concernant Israël sont fournies par et sous la responsabilité des autorités israéliennes compétentes. L’utilisation de ces données par l’OCDE est sans préjudice du statut des hauteurs du Golan, de Jérusalem-Est et des colonies de peuplement israéliennes en Cisjordanie aux termes du droit international. Ce document, ainsi que les données et cartes qu’il peut comprendre, sont sans préjudice du statut de tout territoire, de la souveraineté s’exerçant sur ce dernier, du tracé des frontières et limites internationales, et du nom de tout territoire, ville ou région.

http://www.oecd.org/fr/economie/etudes/economie-de-la-France-en-un-coup-d-oeil

@OECDeconomy @OCDE_fr

42

Profile for OECD

Presentation of the 2019 OECD Economic Survey of France (version en français)  

Presentation of the 2019 OECD Economic Survey of France (version en français)