a product message image
{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade

Page 1

MÉMORANDUM

MARC VEYRAT, VINCENT MAUGER MIGUEL CHEVALIER ELSA TOMKOWIAK CAROL BRANDON, FRANCK SOUDAN ET CATHERINE BAAS STÉPHANE VIGNY FLORENT DIBARTOLO SIGRID COGGINS PHILIPPE RAMETTE, JOËL DUCORROY, BOB VERSCHUEREN , LAURENT SFAR ET JEAN GUILLAUD, JULIE POULAIN, JOHAN PARENT, LUDOVIC COMBE, JEAN DANIEL BERCLAZ, REGINE RAPHOZ, STÉPHANE VIGNY, ROBERT FILIOU, JEAN-FRANÇOIS SPRICIGO ET CATHERINE HARANG CHRISTIAN BOLTANSKI

REGINE RAPHOZ EMILIE DING GUY LIMONE YVES MAIROT SANDY AVIGNON

COMMISSARIATS

SOPHIE MOLLARD, BORIS RAMONGUILHEM, BENJAMIN CHASSAGNE, GÉRALDINE MIQUELOT, AUDREY LEGEROT, SIGRID COGGINS.

ÉMILIE RENAULT ET GHISLAIN BOTTO SANDY AVIGNON, MARC LIMOUSIN, YVES MAIROT LILIAN BOURGEAT SOPHIE MOLLARD REGUINA PRISSIAJNIKOVA, SLAVA GHYSLAIN ALEXANDRA MARTINOVA, ALAIN LIVACHE GLINSKY, BERTHOLON GÉORGUY INECHINE, SERGEY BELOV, SOPHIE CALLE, GHYSLAIN BERTHOLON, SLIMANE RAÏS, SYLVIE BLOCHER , COLLECTIF 1.0.3, BERTRAND LACOMBE ET SOPHIE DEJODE

JEAN-PIERRE MONTMASSON, SIGRID CHRISTOPHE COGGINS, CHRISTOPHE MIRALLES, CUZIN RÉGINE RAPHOZ, DENIS VIDALIE, MARC LIMOUSIN NATACHA DUBOIS-DAUPHIN

FRANÇOIS MEZZAPELLE ALEXANDRE SUBERVILLE PATRICE FERRASSE, MARIE GOUSSÉ, MICHEL JEANNES CUZIN, PHILIPPE COGNÉE, GUY LIMONE, PIERRE DAVID GHISLAIN BERTHOLON XAVIER CHEVALIER, FRANÇOISE MOUNIR FATMI RIGANTI ET DANIEL TILLIER FAOUZI LAATIRIS

SLIMANE RAÏS SIGRID COGGINS ALAIN SAGAERTCHRISTOPHE

1995 - 2015

ALFRED MANESSIER MICHÈLE REVERDY HICHAM BENOHOUD


MÉMORANDUM

YAN PEI-MING SIGRID COGGINS, MICHEL SOPHIE ARRANDEL, DIDIER TALLAGRAND, SLIMANE DELAJOUD, CATHERINE RÉGINE RAPHOZ, PATRICE MORTIER, GINA CHRISTOPHE RAÏS JACQUET, BIANCHI, SLIMANE RAÏS, ALEXIS DI MAGGIO, ALAIN SHALLER. CAROLE MONTERRAIN

CÉCILE DUPAQUIER

ROMAN OPALKA JACQUES KAUFMANN, ON KAWARA PATRICE MORTIER, SIGRID HENRY UGHETTO COGGINS, MARC LIMOUSIN, J.P. MOSCOVINO BRUNO YVONNET

MIRALLES, RAPHOZ, SUBERVILLE.

RÉGINE ALEXANDRE

PHILIPPE COGNÉE

COMMISSARIATS

CHRISTIAN BOLTANSKI

SYLVIE UNGAUER HERVÉ BURET, GINA BIANCHI, BRIGITTE BAUD-PERRIER, LUCIEN SLIMANE RAÏS SYLVIA BOSSU MERMET BOUVIER, FLORENCE

TONY CRAGG, DAVID MACH, THIERRY MOUILLE, MARKUS RAETZ, DANIEL TREMBLAY, ALAIN FLEISHER ET PAUL ARMAND GETTE

LAMBERT ET PEDRO ANGE LECCIA, DE ALMEIDA. GUY LIMONE JAMES COLLINS, SYLVIE RENO ERIC DUYCKAERTS, FRÉDÉRIC MEYNIER YVES MAIROT RÉMY ZAUG, CLAUDE VIALLAT, VINCENT SLIMANE RAÏS ET BIOULES, MARC DEVADE, TONI GUY LIMONE GRAND, CHRISTIAN JACCARD, ANDRÉ VALENSI

ALAIN LIVACHE

1995 - 2015


MÉMORANDUM

COMMISSARIATS

ALAIN LIVACHE

Alain Livache est commissaire d’exposition, curateur de manifestations d’art contemporain et consultant en ingénierie culturelle. Après avoir créé et dirigé une structure d’art contemporain associative durant 10 années, puis, en tant qu’indépendant, une agence de médiation et de sensibilisation à l’art contemporain durant 7 années, il est actuellement Chargé de mission, Conseiller pour les arts plastiques au Conseil Général de la HauteSavoie. Membre de l’Association française commissaires d’exposition (C-E-A)

des

alain.livache@wanadoo.fr

SELECTION 1995 - 2015 Actualisation JUILLET 2015


EMILIE DING - ECHO WAVES 2015 -. Commissariat Alain Livache ©

Commande publique in-situ monumentale

Tunnel routier paravalanche de Corbalanche

Le Département de la Haute-Savoie a organisé en 2015 une consultation pour la création d’une œuvre d’art monumentale pour le tunnel paravalanche de Corbalanche, de l’architecte Richard Plottier, situé à 1700 m, sur la commune d’Arraches-la-Frasse. La lauréate, Emilie Ding, inscrit dans cet édifice une œuvre dialoguant avec ce tunnel au potentiel esthétique et architectural brutaliste puissant. Les formes peintes sont une interprétation graphique de reliefs de béton préfabriqués présents sur certains bâtiments de Flaine. Les modules scandent le rythme des piliers de soutènement et viennent accompagner la course saccadée de celui qui traverse l'ouvrage. L’œuvre devient la colonne vertébrale du tunnel… L’ensemble s’inscrit dans la colorimétrie générale de l’édifice, en créant une liaison subtile entre les parties demeurant en béton brut et celles peintes en blanc, gris ou noir. Se déployant principalement entre le dessin et la sculpture, l’œuvre d’Emilie Ding manifeste un attrait pour les structures massives issues du BTP et les principes de systématisation. Lauréate du Prix Grolsch du Off 2013, on a pu notamment récemment croiser son travail au Palais de Tokyo et à la Galerie Samy Abraham à Paris, au mamco à Genève , à Berlin, Lausanne,… Emilie Ding est née en 1981, à Fribourg ; elle vit à Berlin.

Route LES CARROZ / FLAINE Commissariat et coordination générale de la commande publique Conseil départemental 74

VINCENT MAUGER – HOUSE OF CARDS 2015 -. Commissariat Alain Livache ©

Installation in-situ monumentale L’Installation est à l’échelle de l'espace et utilise le principe du jeu de construction House of cards des Eames. Ce jeu d’assemblage emblématique, créé initialement en 1952 par les célèbres designers Charles & Ray Eames devient l’impulsion du projet. L’artiste en reprend son principe physique en en surdimensionnant les éléments constitutifs et en produisant ainsi un nouveau vocabulaire de sculpture monumentale. Dans l’architecture brutalise de Pile Pont, les matériaux, les rapports de formes mais aussi la couleur elle même des panneaux gris, engagent un dialogue direct et étonnant avec cette cathédrale de béton. L’œuvre investit l’ensemble de l’espace. Elle forme un environnement au sein duquel le spectateur est invité à se déplacer. PILE PONT EXPO : UN ESPACE ORIGINAL DEDIE A L’ART CONTEMPORAIN La culée de la rive gauche du nouveau pont de St-Gervais est dédiée à l’art contemporain. Cet espace, « brut de décoffrage » accueille, chaque année, un artiste plasticien pour y créer, in-situ (en fonction et pour le lieu), une œuvre/installation monumentale d’art contemporain.

PILE PONT EXPO

Saint-Gervais Les Bains (74) Commissariat pour le CD74 et Archipel St-Gervais


MARIE GOUSSÉ – LES VOIX DE LA RIVIÈRE 2015 -. Commissariat Alain Livache ©

Résidence d’artiste et création d’une œuvre pérenne Dans le cadre du Sentier art et nature du nouveau Parcours d’art contemporain du Giffre à Taninges, Marie Goussé, en résidence d’artiste entre avril et juin 2015, réalise une œuvre pérenne et participative. Elle entreprend une collecte d’histoires largement ouverte à tous, en sollicitant des récits qui évoquent pour chacun sa relation à la rivière bordant le sentier. Ces témoignages sont retranscrits sur la surface de l’œuvre dont l’aspect évoque un abri, « la Carrée du Giffre » : à la fois maison, chambre ou même « lit clôt ». L’artiste en simplifie les axes essentiels pour lui conférer un caractère archaïque et universel. L’installation offre alors au promeneur un lieu de pose, où il peut souffler, découvrir les textes, les relier aux alentours et continuer lui-même d’enrichir le recueil de ces « voix de la rivière ». En effet, en scannant le QR code placé sur le mat central, on accède à une application permettant de confier à l’artiste sa propre histoire, qui enrichit ainsi de jours en jours cette compilation. S’instaure ainsi une singulière conversation entre le promeneur, l’artiste, les témoignages et la voix de la rivière toute proche. Marie Goussé vit et travaille en Picardie à Compiègne, dans l’Oise. Son travail interroge le rapport que chacun entretient entre le fil de son histoire et le monde qui l'entoure. Elle a à ce jour réalisé une quarantaine d´expositions in situ.

YVES MAIROT - PERSPECTIVES 2015 2015 -. Commissariat Alain Livache ©

Exposition . Edition d’un livre.

TANINGES / Vallée du Giffre (74) Org: Conseil départemental 74 et Association Artistes en herbe

Direction artistique du parcours d’art contemporain et Commissariats pour le CD74

Espace d’exposition de la médiathèque Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

L’exposition se structure en huit corpus, transversaux à plus de 50 années de création et proposant une nouvelle approche du travail de l’artiste. Tout réside dans ce qui est à voir : un subtil travail matiériste où vibre la surface pigmentée par couches de glacis successifs - la marque stratifiée du passage du silence et du temps - la trace énigmatique de l’Homme archaïque ou contemporain face au cosmos comme à la plus petite parcelle de poussière. A travers une peinture aux techniques exigeantes, qui serait comme une pensée faite forme, Yves Mairot décale notre approche de l’Homme, de la politique, de la nature et du paysage. L’exposition est constituée d’œuvres issues de la donation d’Yves Mairot aux Collections départementales de la Haute-Savoie et de productions récentes et inédites qui pour certaines donnent lieu à des installations picturales monumentales et in-situ. Un focus est consacré également à la relation complexe qu’entretient l’artiste avec la montagne et à cette occasion est édité un livre intitulé : Yves Mairot , Poétique de la montagne. Enfin, un éclairage particulier est réalisé sur les œuvres graphiques d’Yves Mairot en lien avec ses nombreuses contributions à des livres d’artistes.

CHAMONIX Org: com de com Chamonix / Ville de Chamonix / Médiathèque et Conseil départemental 74 Commissariat pour le CD74


2014 -15. Commissariat Alain Livache ©

SIGRID COGGINS - GUIDANCE(S) Résidence d’artiste et exposition La plasticienne développe durant plusieurs semaines un processus de création impliquant des populations du territoire autour des questions muséographiques explorées par le centre culturel de la Maison forte de Hautetour (Guides haute-montagne). A partir de la relation singulière qui existe entre le guide et de son client, l’artiste élargit son champ d’exploration à la notion même de guidance, que chacun de nous peut expérimenter dans sa sphère professionnelle, de loisir ou familiale… Elle nous convie à devenir partenaire de son processus… Durant le développement du processus participatif de la plasticienn, une exposition présente un aperçu de précédentes œuvres de Sigrid coggins, toutes issues de projets « participatifs » réalisés dans des contextes très différents. Chacun de ces processus, d’une façon ou d’une autre, implique l’Autre, les autres. L’œuvre n’a alors de sens et de réalité que si elle intègre dans son « ADN » cette participation d’autrui.

Saint-Gervais Les Bains (74) Centre culturel Maison forte de Hautetour Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais Org: Ville de St-Gervais avec le CG74

ELSA TOMKOWIAK- PILE PONT 2014 2014 -. Commissariat Alain Livache ©

Installation in-situ monumentale

Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

L’Installation in-situ 2014, pour cet étrange et impressionnant espace «Pile-Pont», est constituée d’une succession de 16 strates verticales semi-transparentes de différentes couleurs, reprenant la forme simplifiée de voutes et de contre-voutes. Dans un dégradé chromatique, chacune des formes (en PVC cristal transparent) est peinte par l’artiste qui, par de larges touches gestuelles, apporte à l’ensemble un aspect humain, vivant et très pictural. Les formes, de nature plutôt girondes, engagent un dialogue singulier et contrasté avec l’architecture anguleuse du site. L’installation investit l’ensemble de l’espace intérieur et forme un environnement au sein duquel le spectateur peut se déplacer. L’œuvre met en valeur la totalité de l’architecture de l’intérieur du pilier de pont. Le jeu avec la lumière est l’une des composantes de l’œuvre. Le spectateur est en particulier attiré par la lumière de la porte du fond et lorsqu’il sen approche il peut alors découvrir l’étrange paysage architectural du dessous du pont … Visionner Le film:

PILE PONT EXPO

Saint-Gervais Les Bains (74)

Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais


2014. Commissariat Alain Livache ©

GUY LIMONE – POLITIQUES DU NOMBRE Une sélection d'œuvres mettant en exergue le regard politique détourné que Guy Limone porte sur le monde, en particulier par son exploration visuelle des statistiques, ses accumulations d'images ou encore ses séries de portraits vidéo. Si son travail le situe bien au cœur de la question picturale, il témoigne aussi et résolument d'un positionnement social, singulier et déstabilisant. L’exposition est notamment ponctuée par une installation murale in-situ et originale et par une création ,« 20 ans après », d’une statistique réactualisée. Remerciements à la galerie Perrotin, Paris et au CNAC (Centre National des Arts Plastiques).

L’ANGLE –ESPACE D’ART CONTEMPORAIN DU PAYS ROCHOIS

La Roche sur Foron (74) Org : L’Angle -espace d’art contemporain/ MJC La Roche/Foron. Commissariat pour L’’ODAC / CG74

Co-commissariat avec Marion Dupressy

MIGUEL CHEVALIER - POWER PIXELS 2014 -. Commissariat Alain Livache ©

Installations vidéo environnementale interactiveCommissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

Miguel Chevalier

L’un des deux piliers du nouveau pont de St-Gervais est dédié à l’art contemporain. C’est en France unique et exceptionnel. Miguel Chevalier l’inaugure en créant pour cette impressionnante « cathédrale de béton » une nouvelle installation in-situ, dont le spectateur devient l’un des acteurs. Il crée l’œuvre Méta-cités 2013 et L'Origine du Monde 2013 ,deux installations de réalité virtuelle génératives inédites, projetées sur deux écrans géants épousant l’architecture. Par le biais d'une tablette numérique ou de capteurs de mouvement, le spectateur choisit différents univers virtuels et s'y déplace… Miguel Chevalier s’est imposé internationalement comme l’un des pionniers de l’art virtuel et du numérique Visionner Le film: http://vimeo.com/69422136

PILE PONT EXPO

Saint-Gervais Les Bains (74) Org: Ville de St-Gervais avec l’ODAC – CG74 Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais


CATHERINE BAAS - INSIDE/OUTSIDE 2013 Commissariat Alain Livache ©

Installations.in-situ. Catherine BAAS s’appuie sur la transparence de l’architecture de l’Espace Mt-Blanc pour engager un dialogue entre le dedans et le dehors (Inside/outside). Son univers, modifie la perception de ces 400 M2, totalement ouverts sur le paysage… Catherine Baas pense une œuvre qui fait corps avec le paysage. Intérieur et extérieur basculent successivement l’un vers l’autre : un système de modules rouges relie une étrange forêt de bouleaux. L’installation devient un espace praticable pour le public qui peut s’assoir sur les sculptures, prendre le temps d’observer et d’écouter. Mais tout ne se passe pas « inside », car certains «arbres-sculptures» traversent les baies vitrées, dévoilant leur anatomie de part et d’autre de la vitre. Une création sonore de Pascal BOYER accompagne l’installation.

YVES MAIROT – PERSPECTIVES 2013

Espace Mt-Blanc Saint-Gervais Les Bains (74)

Org: Ville de St-Gervais avec l’ODAC – CG74 Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

Espace MALRAUX

2013 -. Commissariat Alain Livache ©

Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

EXPOSITION YVES MAIROT

PERSPECTIVES TARARE

ESPACE ANDRE MALRAUX ET MEDIATHEQUE Du 5 oct. au 29 déc. 2013

L’exposition Perspectives» 2013, à l’Espace Malraux mais aussi et à la médiathèque de Tarare met en perspectives des œuvres anciennes avec des œuvres récentes et pour beaucoup encore inédites de l’artiste. Elle trace de nouveaux contours rétrospectifs et prospectifs à cette œuvre picturale à la fois exigeante et accessible à tous publics. L’exposition regroupe des œuvres issues de la donation importante que l’artiste a faite au Conseil Général de la Haute-Savoie et d’autres œuvres, en particulier parmi les plus récentes et inédites, issues de la collection personnelle de l’artiste. Il s’agit donc, en sept étapes, sept zones, d’évoquer sept ambiances transversales à plus de 50 années de création. S’égrènent ainsi successivement dans l’espace plusieurs propositions: Les

chroniques du chaos - Le cosmos et le caillou - Perspectives sans fin - Vénus et l’horizon Le signe et l’incision - Le silence et son double - L’être et son visage . Edition d’un catalogue numérique.

et médiathèque

TARARE(69) Org: Ville de TARARE Commissariat pour L’ODAC / CG74


FORT L’ECLUSE

REGINE RAPHOZ - PARTAGE DES EAUX

Pays de Gex

2013 - 2014. Commissariat Alain Livache ©

(01)

L’installation Partage des eaux est le fruit de la résidence menée par Régine Raphoz avec les institutions de l’Apajh du département de l’Ain, dans le cadre de l’événement transfrontalier Naturellement! regroupant les 3 territoires de la Haute-Savoie, de la ville de Genève et de l’Ain autour d’une thématique : L’eau. C’est le site patrimonial de Fort l’Écluse (01) qui accueille en 2013 cette œuvre monumentale. L’installation d’un code barre, éloquent de tout ce qui marque l’objet d’un commerce et ici signifiant le signe mot « désert », énonce les menaces de la marchandisation de l’eau. L’artiste souligne ainsi l’eau comme un bien naturel et le droit à son accès, fondamental. En appui visuel et pour décliner le concept, on découvre des « rappels » de chutes d’eau en de larges pans de toiles bleues qui s’inscrivent dans l’espace du fort et en soulignent l’architecture de façon picturale. En 2014, l’artiste poursuit cette exploration en investissant la Grande salle des gardes avec une installation intérieure réactualisant intra muros le vocabulaire développé précédemment extra muros. . Commissariat pour L’’ODAC / CG74/ CFRFG

SANDY AVIGNON – PLAN B Résidence d’artiste/ Exposition

2013-. Commissariat Alain Livache ©

Org: Fort l’Écluse, Com de Com du Pays de Gex / CRFG / PLAD Chosal France / ODAC - CG74..

ESPACE D’EXPOSITION DU CENTRE SSR

Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

Le centre médical SSR Alexis Léaud va bientôt fermer… Ce sera là la fin d’une longue et riche histoire d’un hôpital particulièrement inscrit dans son tissu. En résidence, Sandy Avignon y questionne le devenir du bâtiment dont on ne connait pas encore la future destination. Grâce à un processus participatif impliquant à la fois les patients et les personnels de l’Hôpital, l’artiste déclenche les imaginaires sur cette question. Elle crée une sculpture/mobilier (La Causeuse) mettant en relation deux personnes, qui ensemble sont invitées à imaginer quel pourrait être le devenir du bâtiment. Il s’agit d’étayer une réflexion collective par la poésie, la fiction ou la fantaisie. Prés de 90 personnes se sont ainsi prêtées au jeu et y ont répondus. .C’est ensuite à partir de cette accumulation d’imaginaires recueillis que Sandy Avignon imagine différents Plans B … et crée les Plans d’évacuation figurant dans l’exposition… Edition d’un catalogue numérique.

ST JEAN D’AULPS (74)

Org: L’ODAC – CG74 et Le Centre SSR MGEN Alexis Léaud à Saint Jean d’Aulps (74) Commissariat pour L’’ODAC / CG74


Université de Savoie Espace IAE

2012Commissariat Alain Livache ©

ÉCHANGES DE BONS PROCÉDÉS Œuvres de Philippe RAMETTE, Joël DUCORROY, Bob VERSCHUEREN , Laurent SFAR et Jean GUILLAUD, Julie POULAIN, Johan PARENT, Ludovic COMBE, Jean Daniel BERCLAZ, Regine RAPHOZ, Stéphane VIGNY, Robert FILIOU, Jean-François SPRICIGO et Catherine HARANG. L’exposition met en exergue la diversité et la qualité des partis pris artistiques des membres du Réseau d’échange départemental pour l’art contemporain de Haute-Savoie. Chaque structure propose un artiste/une œuvre, témoignant de la diversité du Réseau, mais aussi de la diversité des langages de l’art contemporain : vidéo, installation, sculpture, images, esthétique relationnelle, objets, processus participatifs, land art, peinture, photographie, … Edition d’un catalogue numérique.

Julie Poulain

J. Ducorroy, J.D. Berclaz et J.F. Spirigo

Johan Parent

2012 -. Commissariat Alain Livache ©

LEZARDS NUMERIQUES

Catherine Harand

« Au sein du Pôle Image & Information du Laboratoire IREGE de l’IAE en lien avec l’axe de recherche « Dispositif, esthétique et réception de l’interactivité et de l’image », de nombreux étudiants devenus artistes sont issus de ce cursus universitaire. Ces artistes, émergeants ou déjà confirmés, témoignent de différentes manières d’aborder les pratiques numériques au sein de l’art contemporain. Plusieurs conférences, durant la Semaine de l’art contemporain, permettront en outre d’enrichir la découverte des enjeux et réalités des arts numériques aujourd'hui. Edition d’un catalogue numérique.

Carol Brandon et M2 MSTI

Marc Veyrat

Annecy Le Vieux(74) Org: IAE avec l’ODAC- CG74 . Dans le cadre de la Semaine de l’art contemporain à l’IAE de l’Université de Savoie. Commissariat pour L’’ODAC / CG74

P. Ramette et B. Verschueren

Université de Savoie Espace IAE Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

Installations interactives numériques de Marc VEYRAT, Sophie MOLLARD, Carol Brandon et des étudiants du M2 MSTI, Franck SOUDAN et Florent DIBARTOLO

Florent Dibartolo

Hypermédia et communication Université de Savoie

Franck Soudan

Hypermédia et communication Université de Savoie

Annecy Le Vieux (74) Org: IAE avec l’ODAC- CG74 . Dans le cadre de la Semaine de l’art contemporain à l’IAE de l’Université de Savoie. Commissariat pour L’’ODAC / CG74

Carol Brandon et M2 MSTI


2012. Commissariat Alain Livache ©

MOBIL’IMUS/TAGS

ŒUVRES VIDÉOS /NUMÉRIQUES EN QR CODE

Espace publiques IAE Université de Savoie Et dispersion dans les espaces urbains annéciens

Avec Sophie MOLLARD, Boris RAMONGUILHEM, Benjamin CHASSAGNE,

Géraldine MIQUELOT, Audrey LEGEROT, et Sigrid COGGINS. Sur l’esplanade de L’IAE, MOBIL’IMUS/TAGS propose un parcours ponctué d’œuvres téléchargeables par QR codes sur téléphone mobile : des œuvres vidéos /numériques créées par de jeunes artistes. La mise en espace du parcours développe un contraste entre le format minuscule du tag et l’architecture imposante des espaces de circulation extérieurs du bâtiment universitaire. Car si le tag lui-même occupe quelques cm2, son repérage sera quant à lui monumental : le parcours est matérialisé par un fléchage rose indiquant l’emplacement des tags mais également structurant l’espace et son architecture. L’extra muros de MOBIL’IMUS / TAG se développe quant à lui dans l’espace urbain de l’agglomération annécienne. Edition d’un catalogue numérique.

Agglomération annécienne

Commissariat pour L’’ODAC / CG74 et Université

SIGRID COGGINS – ICI ELA – 6400 ÉTATS D’ÂME 2012 -. Commissariat Alain Livache ©

Résidence d’artiste / Exposition

ESPACE D’EXPOSITION DU CENTRE SSR Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

Sigrid Coggins, en résidence d’artiste à l’Hôpital SSR de Saint Jean d’Aulps, initie un nouveau projet de création proposant à chacun d’exprimer quotidiennement ses états d’âmes à partir d’un geste de couleur restant non traduisible pour autrui et se situant en alternative aux indices collectifs d’évaluation économique ou sociaux que notre société génère. Non sans un certain humour, par la création d’un nouvel indice (l’Indice Chromatique Individuel d’État Local d’Âme), accompagné de son objet porteur (le porte-température d’hôpital), l’artiste crée avec la participation de tous des compositions picturales abstraites composées de milliers de carrés de couleur , associant individu et collectif. Edition d’un catalogue numérique. Org: L’ODAC – CG74 et Le Centre SSR MGEN Alexis Léaud à Saint Jean d’Aulps (74) Commissariat pour L’’ODAC / CG74

ST JEAN D’AULPS (74)


ART ET NATURE EN CHABLAIS 2011. Commissariat Alain Livache ©

SANDY AVIGNON. MARC LIMOUSIN. RÉGINE RAPHOZ Parcours d’art public in situ dans trois sites géologiques du Géoparc du Chablais Entre art et science, les trois plasticiens en résidence portent leurs regards sur trois sites géologiques remarquables. Pour Régine Raphoz, à Bellevaux, par un phénomène naturel géologique, l’apparition en 1943 du Lac de Vallon dans le paysage a eu des incidences humaines importantes en ensevelissant des habitations. Trois vaches blanches fantomatiques marchent à la surface de l’eau, à l'aplomb d’une ruine encore visible… Sandy Avignon a choisi l’étang du Puisoir à Orcier qui génère une étrange couleur bleue grâce à des phénomènes chimiques très particuliers.." Depuis son irruption en 1860, Le Puisoir génère de nombreuses légendes troublantes et dramatiques. C’est à partir de ses rencontres avec les habitants d’Orcier que l’artiste réalise une sculpture sonore. Allinges témoigne de la présence de la mer dans le Chablais il y a 200 millions d’années... Trois éléments composent l’œuvre de Marc limousin : le premier transforme les panneaux d’entrée de ville en « Allinges sur Mer ». Puis, sur le chemin d’accès au Château, une peinture sur roche et enfin, au sein de son enceinte, une installation vidéo nous ré-immergeant dans l’océan. Edition d’un catalogue numérique.

Allinges, Bellevaux et Orcier Géoparc du Chablais(74)

Org: MAL Thonon, Géoparc et ODAC/CG74

Marc Limousin. Les Facéties de Téthys

. Cliquer ici pour accéder à l’œuvre sonore

Régine Raphoz. Réminiscence

Marc Limousin. Les Facéties de Téthys

Sandy Avignon. Entre-temps . Sculpture sonore

ESPACE D’EXPOSITION DU CENTRE SSR Compléments d’objets… Chroniques de Saint-Jean d’Aulps Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais 2011-. Commissariat Alain Livache ©

ÉMILIE RENAULT ET GHISLAIN BOTTO

ST JEAN D’AULPS (74)

. Org: L’ODAC – CG74 et Le Centre SSR MGEN Alexis Léaud à Saint Jean d’Aulps (74) Commissariat pour L’’ODAC / CG74

Emilie Renault. Dessins

Emilie Renault. Dessins

Ghislain Botto. photographies

En résidence d’artiste à Saint Jean d’Aulps, les deux artistes explorent les interactions secrètes entre espace personnel et espace hospitalier. Ils étendent également leur recherche aux habitants de la commune : pour introduire cette « exploration », ils interrogent le lien que les patients du Centre médical entretiennent avec un objet «fétiche» et personnel qu'ils ont tenu à amener à l'hôpital. Une part de leur espace privé, issu de leur domicile, s’intègre ainsi à l'espace public de l'hôpital. En contrepoint, le même processus est engagé auprès de personnels du Centre médical ou de personnes habitant la commune, qui sont invités à s'interroger sur l'objet qu'ils emporteraient s'ils étaient euxmêmes dans la situation de patients. Un lien s’opère alors entre « dedans » et « dehors» : où qu’il soit, chacun de nous reste une identité et une entité… De très grands dessins et des photographies résultent du processus.


2009 - 2010. Commissariat Alain Livache ©

15 JOURS POUR UN REGARD Irkoutsk (Sibérie) et France Avec Reguina PRISSIAJNIKOVA, Slava GLINSKY, Alexandra MARTINOVA, Géorguy INECHINE, Sergey BELOV et Jean-Pierre MONTMASSON, Sigrid COGGINS, Christophe MIRALLES, Régine RAPHOZ, Denis VIDALIE, Marc LIMOUSIN Dans le cadre des échanges culturels entre la Ville d’Irkoutsk (Sibérie/Russie) et le Département de la Haute-Savoie, six plasticiens issus de Haute-Savoie ont présenté, à l’automne 2009, à l’annexe du Musée d’Irkoutsk, les œuvres réalisées lors de leur workshop de 15 jours. Chacun d’eux a porté un regard original sur le contexte d’Irkoutsk et de ses environs. Dans le même esprit qui a fondé le séjour des artistes français en Russie, cinq artistes d’Irkoutsk ont été accueillis au printemps 2010 en Haute‐Savoie. Ils ont à leur tour porté leurs regards sur l’environnement social, humain et naturel de la Haute‐Savoie. L’ensemble des œuvres créées (tant par les artistes français que russes) constitue le contenu de cette exposition de peintures, vidéos, dessins, installations, performances et photographies. Edition d’un catalogue numérique.

YVES MAIROT – Images de passages.

Musée Rogal / Irkoutsk / Sibérie/Russie Château de l’Échelle /La Roche sur Foron / France Jardin D’Hiver / Seynod / France L’exposition a reçue le label national de « L’année France-Russie » 2010 Org: Conseil général de Haute-Savoie, ODAC, Villes d’Irkoutsk, de Seynod et de La Roche/Foron

Commissariat pour L’’ODAC / CG74

JARDIN D’HIVER

2009 -. Commissariat Alain Livache ©

Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

L’exposition d’Yves Mairot à Seynod est un nouveau jalon de son parcours : mettant en perspective des œuvres anciennes avec des œuvres récentes et inédites, l’exposition trace de nouveaux contours rétrospectifs et prospectifs à cette œuvre picturale exigeante. Création de polyptiques monumentaux in-situ. Edition et signature du livre «Yves Mairot – Perspectives» . Cet ouvrage, édité par l’ODAC avec des textes critiques d’Alain Livache, explore de nouvelles approches transversales de l’œuvre d’Yves Mairot : sept corpus dont on retrouve la structure dans l’exposition. Déambulation poétique par Gabriel Monnet. Gabriel Monnet, metteur en scène et comédien (Molière d’honneur en 2001), traverse l’histoire militante du théâtre français depuis La libération. Proche ami d’Yves Mairot, Gabriel Monnet le rejoint à Seynod pour proposer une soirée de déambulation poétique d’après ses textes et ses œuvres.

Hôtel de Ville

SEYNOD (69) Org: Ville de Seynod et Conseil général de Haute-Savoie Commissariat pour L’’ODAC / CG74


2009. Commissariat Alain Livache ©

LILIAN BOURGEAT - EXPOSé Lilian Bourgeat réalise des installations composées d’éléments surdimensionnés issus de notre quotidien. Leur étonnant changement d’échelle les fait basculer dans un autre univers. Ces objets, en perdant leur insignifiance, acquièrent dès lors une autre autonomie. L’installation importante créée pour la Chartreuse l’illustre parfaitement : l’œuvre intitulée «EXPOSé» est à expérimenter autant qu’à voir. L’artiste réalise 20 sculptures de rocking-chairs surdimensionnés (plusieurs personnes peuvent s’asseoir sur un siège!). La grande église de la Chartreuse devient une singulière salle de méditation, où l’on entend l’écho de la performance/conférence qui s’y est précédemment déroulée: un exposé de Pascal Beausse sur la question suivante : « pourquoi à travers les différentes

TANINGES (74) Direction Chartreuse et commissariat pour L’ODAC / CG74 Org: L’ODAC – CG74

époques de l'histoire de l'art, les sculpteurs ont-ils augmenté l'échelle de reproduction des objets et êtres qu'ils représentaient?». L’exposition présente également d’autres œuvres de l’artiste dont certaines encore inédites en France…

Avec la collaboration de Pascal Beausse, de la Galerie Frank Elbaz et du FRAC Bourgogne. Coproduction d’un catalogue monographique avec le Musée des Beaux arts de Dôle .

Lilian Bourgeat - BANC PUBLIC. Création pour le parc de sculpture. Acquisition du Département de la HauteSavoie

2009 -. Commissariat Alain Livache ©

Stéphane VIGNY – UTILITE PUBLIQUE … Résidence d’artiste / exposition, dans le cadre de La Chartreuse horsCommissariat les murs pour le CG74 et Archipel St-Gervais En résidence d’artiste à Samoëns, Stéphane Vigny développe un projet artistique participatif en direction des habitants. Il prend au pied de la lettre le cahier des charges inscrit au cœur de sa présence durant 3 mois dans le territoire de Samoëns :

SAMOENS (74)

«Développer une création, impliquant, d’une manière ou d’une autre, les habitants de Samoëns ». Il fait appel par voie d’enquête aux Septimontains afin que ceux-ci déterminent à la proportionnelle (ou selon les questions à la majorité des voix) les éléments principaux constitutifs de son œuvre de résidence. A partir de ce cahier des

charges donné par les habitants eux-mêmes, l’artiste réalise une sculpture, à sa façon, qui reprend scrupuleusement les résultats de l’enquête… Cette démarche pose la question du rôle de l’artiste au sein de notre société, et celle des attentes du public : l’artiste est-il là pour répondre essentiellement à ces attentes ou pour proposer de nouvelles questions et de nouveaux étonnements ? Un dilemme infernal en somme… Un projet en quête d’utilité publique… L’exposition présente l’œuvre de résidence ,accompagnée d’autres œuvres de l’artiste.

Direction Chartreuse et commissariat pour L’ODAC / CG74

Ci-dessous: Utilité publique. Stéphane Vigny.


Natacha DUBOIS-DAUPHIN - Guide Jaquemard 2009. Commissariat Alain Livache ©

Natacha DuboisDauphin

Résidence d’artiste dans le cadre de La Chartreuse hors les murs TANINGES)74 Natacha Dubois-Dauphin suit une démarche qui lui est désormais familière : la conception de livres mêlant écriture et images. Elle réalise en résidence à Taninges un guide mi-touristique, mi-fictionnel composé à la fois d’histoires locales et de diverses études faites « sur le terrain ». Pour ce faire, elle fait appel à la connaissance intime du village des Jaquemards qui deviennent ses collaborateurs. L’artiste crée également Une série de cartes postales réalisée à l’occasion du Baptême Jacquemard, tradition festive républicaine du village : les nouveaux arrivants sont, s’ils le souhaitent, « baptisés ». Un poème est écrit en leur honneur et lu en public, le nouveau «Jacquemard» est ainsi intronisé. Huit nouveaux habitants allant être « laiquement baptisés se sont prêtés au jeu et ont présenté un endroit qu’il affectionnait plus particulièrement au sein de la commune en lien avec le lieu de leur naissance… Edition d’un livre et d’une série de cartes postales d’artiste.

Direction Chartreuse et commissariat pour L’ODAC / CG74

ALTER EGO SOPHIE CALLE - GHYSLAIN BERTHOLON - SLIMANE RAÏS - SYLVIE BLOCHER - COLLECTIF 1.0.3 - BERTRAND LACOMBE ET SOPHIE DEJODE

TANINGES (74) Direction Chartreuse et commissariat pour L’ODAC / CG74

L’exposition invite des artistes qui ancrent leur processus de travail sur une relation avec autrui pour aboutir à une forme plastique. Ces formes de création modifient notre rapport à l’œuvre. En écho différé avec la célèbre exposition de K. Zemann Quand les attitudes deviennent formes, l’exposition présente des œuvres où l’humain est au cœur des préoccupations de l’artiste. Les artistes dont la plupart créent des œuvres spécialement pour Alter ego, emploient des démarches souvent ludiques, spectaculaires ou inédites pour partager cet intérêt porté à l’Autre. Que ce soit par la forme ou le contenu de ces œuvres, un certain humanisme s’en dégage, nous invitant à mettre en lien émotion et réflexion dans ce site patrimonial exceptionnel. Edition d’un catalogue

Sophie Calle -Les dormeurs.1979

2008 -. Commissariat Alain Livache ©

Quand les relations deviennent formesCommissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

Sylvie Blocher (Vidéo)

Collectif 1.0.3 )

Ghyslain Bertholon

Slimane Raïs

Sophie Dejode et Bertrand Lacombe

Sophie Calle -Les dormeurs.1979 (installation photographique)


2007. Commissariat Alain Livache ©

GHYSLAIN BERTHOLON

GHYSLAIN BERTHOLON

Que sommes nous devenus ? TANINGES (74)

Résidence d’artiste 2008 Dans le cadre de l’exposition « Alter Ego » de l’été 2008 et de sa résidence au sein des territoires de la Vallée du Giffre, le plasticien engage un projet participatif intitulé « Que sommes nous devenus ?». L’artiste demande à de jeunes parents d’exhumer de leurs malles à jouets les panoplies et autres déguisements de leur enfance. Cette génération des trentenaires, pour l’artiste, est celle du basculement entre l’état d’enfance et d’adolescence vers l’état d’adulte. Il propose ensuite à ces «partenaires» de revivre leurs vieux rêves en endossant à nouveau ces costumes oubliés. Des prises de vue sont ensuite réalisées à la chambre dans un studio spécialement installé. Les modèles sont présentés de face sur fond noir. Dignes, assumant chacun à leur manière l’inconfort de la situation… La prise de vue se réfère aux portraits de notables du 17ème siècle, arborant leurs attributs (leurs panoplies?) dans un clair/obscur profond. Le format, la lumière et la posture sont empruntés à l’Autoportrait au col de fourrure » d’Albrecht Dürer.

Direction Chartreuse et commissariat pour L’ODAC / CG74

.

La présentation de ces portraits est associée à la création intitulée « Avant la tempête » au centre du cloître. (à droite)

2007 -. Commissariat Alain Livache ©

En attendant

le songe Slimane Raïs

Parc de sculptures

SLIMANE RAÏS - En attendant le songe Résidence d’artiste 2008 - 2009 Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

Cette œuvre En attendant le songe, réalisée dans le cadre d’une résidence d’artiste et ayant donné lieu à une nouvelle acquisition pour le parc de sculptures, participe à l’exploration patiente que Slimane Raïs effectue de la part la plus intime de nos vie : nos secrets, nos amours, nos chagrins, nos peurs, nos émotions et, en l’occurrence pour cette création : nos rêves et nos songes. Comme fréquemment dans le travail de l’artiste, un processus participatif précède la matérialisation de l’œuvre. Slimane Raïs fait appel à des habitants de Taninges (enfants, adultes ou « séniors »), au hasard de ses rencontres pour leur demander : Rêvez-vous ? Avez-vous un oreiller qui recueille vos rêves ? Voudriez-vous me le confier afin que je moule l’empreinte de votre tête sur cet oreiller ? En résultent ces huit oreillers en bronze, «hyperréalistes» et sur lesquels encore se distingue la trace en creux de la tête d’une personne. Chaque élément est le moule exact d’un oreiller ayant appartenu à une personne précise de Taninges. Sur chacun de ces oreillers, un de nos contemporain a rêvé. Et la mémoire de ce rêve nous est proche et inaccessible à la fois. L’œuvre est également un lieu de vie, de repos et de détente : le spectateur est invité à s’allonger dans l’herbe et à poser lui-même sa tête dans le creux de ces oreillers… pour rêver peut-être à son tour …

TANINGES)74 Direction Chartreuse et commissariat pour L’ODAC / CG74


2007. Commissariat Alain Livache ©

CHRISTOPHE CUZIN – ORANGE TANINGES)74 Christophe Cuzin, à partir d'un espace donné fait dialoguer peinture, lumière, couleur, architecture et volume. L’artiste réalise dans l’ensemble de l’espace de la grande chapelle de la chartreuse de Mélan (site classé du XIIIème siècle), une œuvre monumentale in situ intitulée Orange. Le peintre se réapproprie le nom de cette couleur, attachée aujourd’hui à d’autres fonctions commerciales, voire politiques… Il modifie complètement l’appréhension de l’espace en le rendant très différent : le visiteur pénètre dans un lieu orange dont le sol a été modifié, avec des remontées en courbe sur les murs. De façon complémentaire est installée dans le cloître la série Mes référents, 70 sérigraphies qui évoque les artistes ayant influencé le travail de Christophe Cuzin. Edition d’un catalogue

SCULPTURES DANS LA VILLE 2007.

Direction Chartreuse et comm pour L’ODAC / CG74

ESPACES PUBLICS

2007 -. Commissariat Alain Livache ©

FRANÇOIS MEZZAPELLE / ALEXANDRE SUBERVILLE Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais Créations monumentales et parcours d’œuvres in-situ Deux artistes sont invités à investir l’espace public : François Mezzapelle et Alexandre Suberville. François Mezzapelle développe un parcours de 15 sculptures dans le centre ville. Parmi ses œuvres, « Le Zozo », spécialement crée pour l’occasion prend place définitivement au square du balustre d’or. François Mezzapelle fabrique des hybrides, entre l’homme et l’animal. Le spectateur se retrouve alors confronté à cette étrange Arche de Noé, entre réel et imaginaire Alexandre Suberville, quant à lui, crée une grande installation place de l’hôtel de Ville…Les 12 têtes « Bouchons de champagne », sculptées à la tronçonneuses et juchées sur d’immenses tubes pvc, représentent des personnages célèbres d’Annecy, historiques ou contemporains mais aussi anonymes contactés au hasard dans la rue.

ANNECY Org: Ville d’Annecy

Part: Conseil Général de la Haute-Savoie Commissariat indépendant (Agence Étant-Donné)

F. Mezzapelle. Œuvres inSitu. En ht: Le Zozo. Acquisition pérenne Ville Annecy

A. Suberville. Bouchons de champagne. 2007


ACTE 2 – Avis D’art en Aravis - Biennale 2007

Vallées de Thônes et Aravis.

2007. Commissariat Alain Livache ©

Parcours d’Œuvres publiques in situ dans 10 villages des Vallées des Aravis.

PATRICE FERRASSE, MARIE GOUSSÉ, MICHEL JEANNES CHRISTOPHE CUZIN, GHISLAIN BERTHOLON Commissariat indépendant (Agence Étant-Donné)

Org: Association Acte. Part: ODAC

Ghyslain Bertholon

Six artistes créent dans le cadre d’une résidence d’artiste, des œuvres extérieures dans 11 villages partenaires. L’exposition intra-muros, à Thônes, fait quant à elle un « écho white cube » à ces œuvres dispersées aux 4 coins des vallées. Chaque œuvre, à sa façon, répond du territoire où elle se développe, dans un souci d’exigence qualitative et de sensibilisation des populations. Un dispositif de médiation soutient les productions artistiques : participation des habitants au processus de création de certains artistes, visites commentées du circuit dans les villages et de l’exposition centrale, cycle de conférences d’initiation à l’art contemporain, rencontre-débats dans les communes, projets scolaires, centre ressource,… Edition d’un catalogue.

Christophe Cuzin

Communes d’Alex , du Bouchet Mont Charvin, des Clefs , de Dingy Saint Clair , d’Entremont , du Grand Bornand, de Manigod, Saint Jean De Sixt , Serraval, de Thônes et des Villards Sur Thônes.(74)

Françoise Riganti

Patrice Ferrasse

Marie Goussé

Michel Jeannes

RAVISSEMENTS 2007 -. Commissariat Alain Livache ©

PHILIPPE COGNÉE, GUY LIMONE, XAVIER CHEVALIER, Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais FRANÇOISE RIGANTI ET DANIEL TILLIER. La notion du ravissement est complexe … Le même mot induit une double approche : l’émerveillement d’une part (être ravi de) et d’autre part l’enlèvement (être ravi par). Dans les deux cas, le ravissement décale de la réalité, nous transporte au delà ou en deçà du réel. Être ravi n’est pas être séduit : dans un monde où la séduction opère quelquefois une sorte d’anesthésie collective, en particulier à travers notre environnement médiatique, culturel ou encore politique, le ravissement pourrait, paradoxalement, en être une alternative… Cette exposition en est une modeste exploration : la question formulée aux artistes est donc celle-ci : Qu’est-ce qui vous ravit aujourd’hui ? Cinq artistes apportent leurs réponses, en créant pour l’occasion des œuvres in situ avec des médiums contemporains différents : Vidéo, peinture, photographie, installation, œuvre participative. Edition d’un catalogue

Guy Limone

Xavier Chevalier

Philippe Cognée

Françoise Riganti

Daniel Tillier

TANINGES(74) Org: ODAC/ CG74 Commissariat indépendant (Agence Étant-Donné)


St-Etienne de StGeoires (38) et MAC Lyon (69)

2006. Commissariat Alain Livache ©

SLIMANE RAïS – Double je Résidence d’artiste et exposition

Slimane RAÏS

Le dispositif Double je est créé à l’occasion d’une résidence de Slimane Raïs à Saint Etienne de Saint Geoires en Isère. L’artiste prend appui sur les clivages existant entre les anciens habitants et les nouveaux habitants de la commune, clivages s’illustrant par une séparation des pratiques sportives (Rugby et foot). L’œuvre met en exergue ces différences pour provoquer un lien entre ces populations. La « sculpture/jeu » (deux baby-foot associés et fondus ensemble en un seul objet), ne permet plus la relation habituelle au jeu (au je) : en marquant sur l’un des terrains, on agit concomitamment contre son camp sur l’autre moitié… Il s’agit alors d’inventer d’autres règles… Double je fut expérimenté par les habitants en de nombreuses situations sociales. Désormais, l’œuvre a définitivement basculée dans le champ de la sculpture : le spectateur ne peut plus agir sur l’œuvre, il lui reste à imaginer ce qu’il en ferait… La vidéo documentaire présente les témoignages des joueurs initiaux de Double je. Œuvre acquise par le Musée d’art contemporain de Lyon.

Org: Arepsac. Part: MJC St Etienne de St Geoirs et MJC Izeaux.

Commissariat indépendant (Agence ÉtantDonné)

Alain SAGAERT - C’était demain…. 2006-. Commissariat Alain Livache ©

Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

Alain Sagaert investit l’ensemble de la chartreuse : la grande chapelle est totalement obscurcie, seule l’installation en son centre propage un flux de lumière rouge qui pénètre l’espace tout entier. D’un long plan d’eau jaillit un enchevêtrement de graphismes lumineux rouges. Ce que perçoit alors l’œil se révèle, par réflexion dans l’eau, un répertoire de mots : Humanité. Barbarie. Chaos. Présence. Passion… Des mots à la charge puissante, imbriqués les uns sur les autres … Démuni de ses repères habituellement sollicités, le visiteur cherche un sens à son approche… Ces mots, devenus banals par leur énonciation médiatique désincarnée réacquière là leur force. Une autre œuvre in situ « miroir » investit le cloitre. Et une sculpture pérenne créée pour le site par l’artiste est acquise pour le parc de sculptures. Edition d’un catalogue monographique.

TANINGES)74 Org: L’ODAC – CG74 Commissariat indépendant (Agence ÉtantDonné)


Vallées de Thônes et Aravis

ACTE 1 – Art Contemporain Thônes et vallées Expositions 2005. Commissariat Alain Livache ©

Biennale 2005 SOPHIE ARRANDEL, DIDIER TALLAGRAND, RÉGINE RAPHOZ, PATRICE MORTIER, GINA BIANCHI, SLIMANE RAÏS, ALEXIS DI MAGGIO, ALAIN SHALLER. 8 artistes créent dans le cadre d’une résidence d’artiste, des œuvres extérieures dans 9 villages partenaires. L’exposition intra-muros, à Thônes, fait quant à elle un « écho white cube » à ces œuvres dispersées aux 4 coins des vallées. Chaque œuvre à sa façon répond du territoire où elle se développe, dans un souci d’exigence qualitative et de sensibilisation des populations Un important dispositif de médiation soutient les productions artistiques Edition d’un catalogue.

Alexis Di Maggio

Slimane Raïs

Pierre DAVID

2005-. Commissariat Alain Livache ©

Les Villards sur Thônes, Alex, Dingy, Les Clefs, Serraval, Manigod, Le Grd Bornand, St-J. De Sixt, Thônes..(74)

Parcours d’Œuvres publiques in situ dans 9 villages des Vallées des Aravis.

Vanités Installations dans 7 églises baroques de Tarentaise et à la Chartreuse de Mélan à Taninges

Régine Raphoz

PIERRE DAVID – Vanités

Didier Tallagrand

Org: Association Acte. Part: ODAC Commissariat indépendant (Agence Étant-Donné)

Patrice Mortier

Gina Bianchi

Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

Installations dans 7 églises baroques de Tarentaise et à la Chartreuse de Mélan à Taninges

Org: FACIM (Fondation pour l'action culturelle internationale en montagne). Savoie.

Pierre David à travers une recherche picturale actuelle et exigeante, structurée autour de techniques héritées des siècles précédents (l’utilisation de la feuille d’or et de la fresque), tisse au sein de ces espaces baroques, un lien singulier avec la thématique intemporelle de notre relation à la mort et à notre situation transitoire de « vivants ». Ces vanités contemporaines décalent la représentation traditionnelle des crânes humains du 17ème siècle pour l’élargir à l’ensemble du monde vivant, en l’occurrence à l’animal... Se développe un bestiaire sous la forme de neuf diptyques avec à gauche l’animal et à droite son squelette… Edition d’un catalogue.

Vanités. Chartreuse de Mélan – Taninges.

Églises baroques de Tarentaise (73) et Taninges (74).

Vanités. Églises baroque de Tarentaises.

Commissariat indépendant (Agence Étant-Donné)


2005. Commissariat Alain Livache ©

SCULPTURE DANS LA VILLE. Annecy 2005 ANNECY 2005

ŒUVRES IN-SITU DE : JACQUES KAUFMANN , PATRICE MORTIER, SIGRID COGGINS, MARC LIMOUSIN, J.P. MOSCOVINO Cinq plasticiens créent des œuvres monumentales in-situ , en écho avec l’environnement patrimonial, social ou humain de la ville. Une invitation à une singulière déambulation… Jacques Kaufmann crée un mur-sculpture de briques qui serpente sur le site. Un motmur (fmr) s’inscrit dans l’espace. Des anneciens, issues de sphères différentes (apprentis maçons, étudiants, ...,…), ont choisi ce mot « textoïsé » et participent au montage de l’œuvre. La sculpture devient le message adressé au passant, comme une alternative aux signes graphités sur les murs de nos cités. Patrice Mortier capte des images, in situ ou sur webcam qu’il travaille ensuite à l’aquarelle. Il crée pour Annecy cette étrange installation photographique en mouvement sur l’ascenseur du parking… Sigrid Coggins propose une installation sculpturale, sonore et participative : Pyramidoscope. L'artiste sollicite l'expression d’une utopie, à déposer sur le répondeur téléphonique de Pyramidoscope. Les rêves sonores s’intègrent alors à l’installation qui devient évolutive tout au long de son exposition. Marc Limousin initie pour la première fois une «Ondes de rives». Par un processus photographique particulier, l’artiste capte au ras de l’eau ce que « les yeux de l’eau» perçoivent lors de leur voyage au sein de la ville… Le basculement vertical des images décale notre relation habituelle à l’espace… P. Moscovino crée des habitacles plus que des formes en volume. Un jeu de pliage en acier, proche de l’origami. Le bleu qui les couvre efface toute densité…

Jacques Kaufmann. FMR

Sigrid Coggins . Pyramidoscope

Patrice Mortier. Beach caméra

Jean Paul Moscovino

ESPACES PUBLICS ANNECY Org: Ville d’Annecy Part: Conseil Général de la Haute-Savoie Commissariat indépendant (Agence Étant-Donné)

Jacques Kaufmann. FMR

Marc Limousin. Onde de rives Annecy

SILENCE – SILENCES… 2004-. Commissariat Alain Livache ©

ŒUVRES IN-SITU DE : SIGRID COGGINS, MICHEL DELAJOUD, Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais CATHERINE JACQUET, CHRISTOPHE MIRALLES, RÉGINE RAPHOZ, ALEXANDRE SUBERVILLE.

TANINGES (74)

Quelle est la place du silence dans une société du bruit, voire du brouhaha ? Sigrid Coggins, avec son dispositif implique le spectateur, qui est invité à laisser témoignage tandis que Le puits vertical menant aux combles de la grande chapelle se métamorphose en un espace indéfini … Michel Delajoud avec son installation multimédia Disque solaire, audiodafé évoque la disparition des langues, éradiquées par la mondialisation. Catherine Jacquet avec Le silence des anges dispose sur la scène de la chartreuse… une Cène…, la trace d’un repas d’anges iconoclastes et facétieux . Christophe Miralles avec El dia de hoy évoque l’évènement de l’attentat de Madrid du 11 mars 2004. Régine Raphoz crée au centre du cloître l’immense « boule de silences » en clématites sauvages et Alexandre Suberville réalise quant à lui 12 portraits d’enfants d’aujourd’hui de Taninges qui investissent les murs du cloître comme l’évocation du silence que l’on intime parfois à notre part d’Enfance… Edition d’un catalogue.

Sigrid Coggins (vidéo installation)

Christophe Miralles (sculpture)

Commissariat indépendant (Agence Étant-Donné)

Alexandre Suberville (peinture)

Régine Raphoz (Sculptures)

Catherine Jacquet (installation)


2003 - Commissariat Alain Livache ©

CANTIGAS Manessier Reverdy

Les cantiques spirituel de St Jean de La Croix

ALFRED MANESSIER & MICHÈLE REVERDY - CANTIGAS Un dialogue original entre les Cantiques spirituels de Saint Jean de la Croix, l’œuvre du

peintre Alfred Manessier et celle de la compositrice de musique contemporaine Michèle Reverdy : Au sein de la Chartreuse de Mélan, cet été 2003, sont exposées pour la première fois en Rhône-Alpes les 12 Tapisseries monumentales d’Alfred Manessier de 1982 sur les cantiques de saint Jean de la Croix (réalisées par les ateliers de Jacques et Bilou Plasse le Caisne d’après les lithographies éponymes). S’y associe la création mondiale de la musique pour voix commandée pour l’occasion à Michèle Reverdy sur les 12 poèmes de ces mêmes cantiques. (Commande publique du CG74). La modernité singulière des cantiques de saint Jean de la Croix, théologien mystique espagnol du XVI ème siècle, est ainsi, en ce début de XXI ème siècle, à la source d’une nouvelle continuité créatrice. Les douze lithographies originales de Manessier de 1958 sont également exposées.

2002 - 2003. Commissariat Alain Livache ©

SLIMANE RAÏS - A QUOI REVE LA MEDUSE Résidence / exposition itinérante.

TANINGES (74) Org: ODAC en partenariat avec le Musée des Beaux arts de Chartres et Christine Manessier.

Commissariat indépendant (Agence Étant-Donné)

Centre Culturel de Constantine /Algérie

Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

En résidence de création à Constantine en Algérie, Slimane Raïs y crée une œuvre in-situ exposée au Centre Culturel de Constantine et restituée ensuite en France en plusieurs lieux. Slimane Raïs reste fidèle à son processus de création intégrant le contexte comme matériau. Ce contexte en l’occurrence c’est Constantine, attirée par des désirs contradictoires : l’attachement à son identité millénaire et la revendication d’accéder immédiatement à un monde occidental. L’installation devient une métaphore de cet immense chantier psychologique, poétique et social : l’œuvre questionne de jeunes constantinois sur leurs rêves nocturnes exprimant la part la plus intime de leur existence… L’exposition itinérante poursuit le parcours de l’œuvre de Constantine à Vénissieux en passant par Grenoble et Saint Omer. L’installation est accompagnée de la présentation d’œuvres réalisées antérieurement permettant une mise en perspective du travail de l’artiste. Manifestation organisée avec le soutien de "Djazaïr, une année de l'Algérie en France« . Edition d’un livre numérique.

Galerie de l’École d’art de Grenoble Centre d’arts plastiques de Vénissieux Espace d’art de St Omer. Org: Ville de Grenoble / Constantine / l'AFAA et Lieux d’exposition. Commissariat indépendant (Agence Étant-Donné)


2002. Commissariat Alain Livache ©

ÉMERGENCES 2002 HERVÉ BURET, GINA BIANCHI, BRIGITTE BAUD-PERRIER, LUCIEN MERMET BOUVIER, FLORENCE LAMBERT ET PEDRO DE ALMEIDA. Une exposition de jeunes créateurs qui dialoguent avec le lieu…. Brigitte Baud-Perrier crée une sculpture conçue pour le parvis extérieur de la Chartreuse, comme un signal humaniste en écho à l’édifice. Gina BIANCHI poursuit une réflexion originale sur l’état de féminitude à partir de planches à repasser données par des habitant(e)s de Taninges... Hervé BURRET, en référence aux nombreux incendies qui ont fondé l’histoire de la chartreuse, élabore une construction christique en étagères métalliques… Florence LAMBERT découvre et dévoile des graffitis tracés dans les combles de la chartreuse en 1831, 1843, 1914, 1975,... Lucien MERMET-BOUVIER crée des portraits décalés de personnes de Taninges par un processus relationnel… Et Pedro De Almeida investit la totalité du Cloitre avec une présence sculpturale «organique» sonore et olfactive. .. Edition d’un catalogue

TANINGES(74) Org: association Chartreuse en collaboration avec l’ODAC. Commissariat indépendant (Agence Étant-Donné)

L. Mermet-Bouvier Hervé Burret

Florence Lambert

Gina Bianchi

Pedro De Almeida

B. Baud-Perrier (Acquisition pérenne)

Conservatoire d’art et d’Histoire – Annecy. Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais -Centre culturel de Le Vernet La Varenne Le Conseil Général de la Haute-Savoie a souhaité consacrer une importante exposition (Auvergne)

2001 -. Commissariat Alain Livache ©

YVES MAIROT - LE TEMPS DÉPLOYÉ

rétrospective au peintre Yves Mairot à l’occasion de son importante Donation au Département. Sa première monstration, sur plus de 400 M2, s’est déroulée au Conservatoire d’Art et d’Histoire à Annecy puis en Auvergne au Centre culturel de Le Vernet La Varenne. L’exposition favorise une rencontre éclairée avec plus de cinquante années de création picturale. Tranquillement, avec le tact et la force des belles ambitions, les œuvres d’Yves Mairot provoquent émotion et réflexion. Tout réside dans ce qui est à voir : un subtil travail matiériste où vibre la surface pigmentée par couches de glacis successifs - la marque stratifiée du passage du silence et du temps - la trace énigmatique de l’Homme archaïque ou contemporain face au cosmos comme à la plus petite parcelle de poussière.. Edition d’un livre.

Org: CG 74 et Ville de Le Vernet Lavarenne Commissariat indépendant (Agence Étant-Donné)


2000. Commissariat Alain Livache ©

SLIMANE RAÏS - Ressources humaines Ressources humaines Slimane Raïs

Exposition Aa Villa du Parc centre d'art contemporain Annemasse

Aa

Exposition Aa . Étage 01 - Villa du Parc, centre d'art contemporain Invité à inscrire sa démarche au sein du tissu associatif annemassien, Slimane Raïs choisit d'orienter son travail vers les personnes à la recherche d'emploi. Par l'intermédiaire de différentes structures et associations sociales, l'artiste met en œuvre un processus qui s'apparente à celui qui structure habituellement la recherche d'emploi : la présentation vidéo de ses compétences professionnelles. A ceci près que l'artiste propose à ses interlocuteurs de se dégager du stress social et psychologique lié aux notions de performance, de compétence et de qualification. Ressources humaines vise essentiellement à mettre en avant la part intime et passionnelle de chacun : ses loisirs, hobbies, jardins secrets, passions, engagements, … . Il ne s'agit pas là d'une parodie mais bien d'une valorisation de l'individu privé plutôt que de l'acteur économique et social. L’installation est également accompagnée de la présentation de nombreuses œuvres réalisées antérieurement. Edition

Ressources humaines

Les Migrants

Villa du Parc. Centre d’art contemporain ANNEMASSE (74) Org: Villa du Parc Annemasse Commissariat indépendant (Agence Étant-Donné)

Cabine de séduction

YAN PEI-MING – INGRID, LA JEUNE VICTIME 2000-. Commissariat Alain Livache ©

Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

Yan Pei-Ming présente à l'occasion de cette exposition un aperçu assez large de son travail des dix dernières années. En outre et pour la première fois il présente une sculpture, une tête rouge, et pour la première fois également une "nature morte" réalisée en 91 mais jamais encore à ce jour exposée. Yan Pei ming c'est un choc visuel, une expression dense, ambigüe et paradoxale. La touche est large et violente et l'attaque de la toile sans détour. On devine aisément l'engagement gestuel et physique nécessaire pour mener cette sorte de "guerre" picturale. Cette énergie picturale interroge l’identité même du portrait, des anonymes dans la société, des personnages idolâtrés et au fond l’identité même de l'Autre au milieu des Autres… Chaque peinture requiert plusieurs questionnements. Quant à la confrontation de telle toile avec telle autre au sein de cette exposition, elle n'entend pas apporter de réponse, elle espère simplement enrichir un peu plus l'énigme Yan Pei-Ming.

Annecy

Org: Arteppes –Espace d’art

contemporain – Annecy / M-E Teppes. Directeur artistique et commissaire des Directeur artistique et commissaire des expositions. Assistant: Olivier Godeux expositions.

Assistant: Olivier Godeux


Mounir FATMI /Hicham BENOHOUD /Faouzi LAATIRIS 2000. Commissariat Alain Livache ©

Un automne marocain Trois artistes marocains contemporains créent spécialement pour l’occasion des œuvres en prise directe avec leur identité arabe et en percussion universelle avec notre époque. Mounir Fatmi développe une importante œuvre in situ en lien avec les évènements de Tchétchénie récents. Il en met ex exergue la fugacité de la présence médiatique. Faouzi Laatiris, avec l’œuvre « Les bruleurs de pains » évoque les migrations désespérées entre le Maroc et le sud de l’Espagne à Gibraltar: pour du pain, beaucoup meurent chaque jour. Et Hicham Bénohoud artiste et professeur d'arts plastiques au Maroc met en scène au sein de sa classe des situations étranges puis les photographie. Les œuvres installent et imposent un monde mystérieux, à l'ambiance lourde. D’autres œuvres de chaque plasticien complète leurs productions in situ. En collaboration avec le Centre d’art contemporain de Castres.

Annecy Org: Arteppes –Espace d’art

contemporain – Annecy / M-E Teppes. Directeur artistique et commissaire des expositions.

Assistant: Olivier Godeux

Hicham Benohoud Mounir Fatmi

Faouzi Laatiris

CAROLE MONTERRAIN. APRÈS VOUS 2000 -. Commissariat Alain Livache ©

Résidence d’artiste et exposition

Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

Carole Monterrain porte un regard sans concession sur notre société d'exclusion, de consommation et de gaspillage. Son expression formelle est en cohérence avec ce constat : Les moyens souvent rudimentaires employés rejoignent son propos sociétal. On peut citer par exemple les sculptures en os de poulet industriels ou en sacs plastiques…. En résidence d’artiste, Carole Monterrain crée « A l’écoute », en collaboration avec les résidents de la maison de retraite du quartier et les élèves du Collège d’Évires. L’artiste enregistre les propos des plus jeunes et des plus âgés. Ensuite, devant la caméra, les rôles sont inversés, les plus jeunes lisant les paroles des personnes d’âge mûr et viceversa. Résultat ? une vidéo où le Play Bach est étrange : des monologues intrigants, emplis d’humour et de sagesse, d’espérance et de nostalgie.

Annecy

Org: Arteppes –Espace d’art contemporain – Annecy / M-E Teppes. Directeur artistique et commissaire des expositions. Assistant: Olivier Godeux


1999 - 2000. Commissariat Alain Livache ©

PHILIPPE COGNÉE - Passage Annecy L’artiste s’inspire de vues familières et banales puisées dans son environnement personnel ou celui de ses voyages. (architectures, containers, objets, foules,...), donnant du monde l’étrangeté d’une image ne se laissant pas atteindre et proposant un espace de pensée particulièrement vertigineux et une vision du monde à reconstruire ....Il poursuit ainsi une réflexion originale sur la peinture, la question du sujet, du format et des angles de vision, mais également sur la relation entre la peinture et la photographie (c’est à partir de photographies qu’il travaille). L’exposition s’articule principalement autour de peintures d’architectures et permet d’aborder avec une certaine radicalité le travail de philippe Cognée...

Org: Arteppes –Espace d’art contemporain – Annecy / M-E Teppes. Directeur artistique et commissaire des expositions. Assistant: Olivier Godeux

CÉCILE DUPAQUIER - Tentative de rapprochement 1999 -. Commissariat Alain Livache ©

Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

A travers plusieurs installations, plusieurs petites machineries, Cécile Dupaquier propose un parcours que l’on traverse. Ainsi somme-nous par exemple invités à découvrir les mots qu’elle inclue dans ses niveaux à bulle qu’il faut patiemment manipuler, ou invités à écouter une ritournelle circulaire , invités à se laisser surprendre par l’ observatoire, à suivre une rampe mécanique , ou encore à expérimenter des marchepieds reliés. Chaque œuvre tisse avec les autres un réseau, une tentative de rapprochement. L’artiste cite Dostoïevski: << Nous ne sommes jamais qu’en notre propre compagnie >>.

Annecy

Org: Arteppes –Espace d’art

contemporain – Annecy / M-E Teppes. Directeur artistique et commissaire des expositions.

Assistant: Olivier Godeux


Roman OPALKA / On KAWARA / Henry UGHETTO Annecy Trois artistes, qui à un certain moment de leur parcours et dans les années soixante ont fixés une fois pour toute leur médium, leur processus de création et le rapport à une forme devenue fixe et qui témoigne de manière radicale de l’écoulement du temps. Pour chacun d’eux leur Œuvre n’est pas dissociée de leur vie. Depuis 1965, Roman Opalka se consacre à l'œuvre de sa vie dont le but est d'inscrire une trace d'un temps irréversible. Ses moyens d'expressions sont majoritairement ses "Détails" (ces fameuses suites de nombres peintes sur toile), des autoportraits photographiques, et des enregistrements. On Kawara souhaite que sa biographie respecte le principe rigoureux qui régit l'ensemble de son œuvre : c'est-à-dire le simple décompte des jours. L’œuvre d’Henry Hughetto quant à elle est marquée par ses mannequins composés d’œufs imputrescibles sur lesquels il peint jour après jour des millions de gouttes de sang pour lesquelles il tient une comptabilité quasi-obsessionnelle.

Roman Opalka. (4 grandes toiles et 6 portraits photographiques)

Org: Arteppes –Espace d’art

contemporain – Annecy / M-E Teppes.

Directeur artistique et commissaire des expositions. Assistant: Olivier Godeux

Roman Opalka

1999. Commissariat Alain Livache ©

D’un jour à l’autre, la forme fixe…

On Kawara (4 date painting)

Henry Ughetto (6 mannequins)

SYLVIE UNGAUER. Trajets //// Réseau-nance 1999 -. Commissariat Alain Livache ©

Résidence d’artiste et exposition

Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

Sylvie Ungauer s’intéresse aux réseaux qui structurent notre société. En résidence à l’Arteppes, elle installe dans une salle d'exposition un carillon, composé du multiple « Frequency » (des cloches bleues des célèbres fonderies locales Pacard). Dans l’espace, bleu, une affiche invite les habitants du quartier des Teppes à participer à la création d'un réseau de personnes sous le mode de la « chaîne du bonheur » : une cloche est envoyée par la poste au destinataire, identifié grâce au retour d'une carte mentionnant son nom et son adresse. Le trajet des cloches dans le monde est dessiné à la craie blanche sur le mur bleu. Le nouveau membre du réseau peut alors la faire sonner en appelant un numéro vert mis à sa disposition. Ces résonances sont enregistrées sur un répondeur. La compilation de ces enregistrements ont fait l'objet d'une création musicale et de l’édition d'un CD audio Reseau_nance…

Annecy

Org: Arteppes –Espace d’art

contemporain – Annecy / M-E Teppes.

Directeur artistique et commissaire des expositions. Assistant: Olivier Godeux


SYLVIE RENO 1998Commissariat Alain Livache ©

Annecy L’essentiel du travail de Sylvie Réno s’organise autour des thèmes de la violence et de la guerre, ou plus exactement de leur instrumentalisation. Elle met en œuvre des colonnes de tanks, des bataillons de ,révolver et des flottilles de papier. La traduction avec distance de l’institutionnalisation et de la mondialisation de la violence sont rendues possibles grâce à des moyens de réalisation qui s’affirment clairement dans la dérision : le carton en particulier y occupe une place de prédilection, du sol au plafond, en installation, sculpture ou plan. Cette œuvre dérange et attire. Elle nous situe subtilement dans l’ambigüité de nos pulsions. Sylvie Réno, pour l’Arteppes en crée de nouvelles déclinaisons… S. Réno est née à Paris en 1959 et vit et travaille à Marseille.

Org: Arteppes –Espace d’art

contemporain – Annecy / M-E Teppes.

Directeur artistique et commissaire des expositions. Assistant: Olivier Godeux

BRUNO YVONNET - Et in Arcadia Ego 1998 -. Commissariat Alain Livache ©

Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

Comment témoigner du réel et de l’actualité ? A l’origine de chaque tableau de la Série « Er in arcadia ego » de Bruno Yvonnet, une photographie tirée d’un quotidien dont il ne reproduit qu’un détail, à l'aide de pigment blanc et de bitume, sur un support de Placoplatre et dont l’exécution doit se faire dans l'espace d'une journée de travail. Ce fragment prend alors une force intemporelle et, paradoxalement, alors même que le sujet initial s’éloigne, la présence de la condition humaine se révèle subtilement. Le tableau semble alors plus réel que la photographie dont il provient. Et in Arcadia ego est une locution latine qui signifie : « Moi (la Mort), je suis aussi en Arcadie (le pays des délices), illustrée par plusieurs peintres, dont deux fois par Nicolas Poussin. Né à Marseille en 1957, Bruno Yvonnet vit et travaille à Lyon.

Et in Arcadia Ego 19 février 96

Et in Arcadia Ego 23 février 96

Et in Arcadia Ego 4 décembre 95

Annecy

Org: Arteppes –Espace d’art

contemporain – Annecy / M-E Teppes.

Directeur artistique et commissaire des expositions. Assistant: Olivier Godeux

Série des Baisers ( I et IV)


CONVERSATIONS. SYLVIA BOSSU (HOMMAGE) Annecy

1998. Commissariat Alain Livache ©

ET … ANGE LECCIA, JAMES COLLINS, ERIC DUYCKAERTS, RÉMY ZAUG, SLIMANE RAÏS ET GUY LIMONE

Org: Arteppes –Espace d’art

contemporain – Annecy / M-E Teppes.

L’Homme est un être social, dit-on…. Alors, comment certains artistes mettent-ils en jeu et en exergue les problématiques relationnelles ? Comment la présence du spectateur estelle mise en jeu ? Comment les œuvres d’aujourd’hui font-elles conversations ? L’exposition rend tout particulièrement hommage à Sylvia Bossu, disparue en 1995. Six pièces majeures de son travail sont exposées. La plasticienne engage le spectateur à entendre l’écho de nos souffles : gémissements, respiration, cris et battements de cœur… Le spectateur devient vite conscient qu’il est responsable de la survenue de ces sons, qui amplifient alors notre sensation « d’être au monde ». D’autres artistes l’accompagnent avec des médiums différents : installation, vidéo, photographie, peinture, …,… …. En collaboration avec le FRAC Bourgogne.

Sylvia Bossu

Directeur artistique et commissaire des expositions. Assistant: Olivier Godeux

Slimane Raïs

Ange Leccia

GUY LIMONE - 1800 IMAGES BLEUES Une rétrospective 1984 / 1997

/// Résidence /// Exposition

Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

1997- 1998-. Commissariat Alain Livache ©

Guy Limone est peintre, mais il a troqué sa palette contre des figurines, des étiquettes et des tubes fluos. Qualifié “d’artiste des statistiques”, Guy Limone est entré en art par l’intermédiaire de l’énumération. Il aligne, sur les murs, de minuscules figurines peintes à la main. Invité en résidence durant plusieurs mois à l’Arteppes, l’artiste va initier un nouveau dispositif imagier, les «Portraits d’image», engageant la participation des habitants du quartier populaire des Teppes à Annecy. « Avec les portraits d’images, j’essaie d’amener sur le visage des gens, les sujets ou les

contemporain – Annecy / M-E Teppes.

Directeur artistique et commissaire des expositions. Assistant: Olivier Godeux

images qui les occupent/préoccupent. Avec les jeunes, particulièrement visés par les publicitaires parce qu’encore à la recherche/construction de leur «image», la réalisation des portraits-images est riche d’enseignement. Pour moi, pour eux, pour nous ».G.L.

Les dizaines de Portraits réalisés seront exposés, hors les murs, dans des caissons lumineux placés dans la vitrine de la boulangerie locale et dans l’espace d’accueil de la piscine municipale. Manière volontariste d’inscrire ces étranges présences masquées au cœur du tissu social. En parallèle, Guy Limone présente une exposition personnelle qui retrace plus de 10 années de création. Il crée notamment une grande « tapisserie bleue » dans la salle ronde.

1800 images bleues. Installation in-situ

Portraits d’images, Arteppes Annecy 1998

Portraits d’images, Détail

Annecy

Org: Arteppes –Espace d’art

Statistique.


TONY CRAGG, DAVID MACH, THIERRY MOUILLE, MARKUS RAETZ, Annecy Org: Arteppes –Espace d’art DANIEL TREMBLAY, ALAIN FLEISHER ET PAUL ARMAND GETTE contemporain – Annecy / M-E Teppes. Œuvre: Markus Raetz

1997. Commissariat Alain Livache ©

L’EXPÉRIENCE DU SOL La sculpture s’est singulièrement émancipée de ses anciens rapport avec le socle et le sol. Les œuvres de l’exposition, si elles appartiennent à des registres différents, tissent entre elles certaines complicités par le dialogue revendiqué qu’elles entretiennent avec le sol d’une part et presque fortuitement avec la notion de nature : en effet, de l’aquarium de Mach à la « mer de Chine » de Fleisher, en passant par la traversée du paysage de Gette, la Mimi de Raetz, l’essence de pin de Mouillé, les black and with stacks de Cragg et le Faucheur de Tremblay, le spectateur est lui-même invité à faire cette singulière « expérience du sol ».

Directeur artistique et commissaire des expositions. Assistant: Olivier Godeux

Pour-parler

Tony Cragg

Daniel Tremblay

David mach

CHRISTIAN BOLTANSKI 1997 -. Commissariat Alain Livache ©

Tentative de reconstitution

Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

L’enfance, la mémoire, l’oubli, la mort. Autour de ces thèmes inhérents à la destinée humaine, autour de l’éternelle question de l’identité, Christian Boltanski a créé une œuvre inclassable, ironique et grave, un univers où l’émotion reste indissociable des préoccupations formelles. (L. Gumper). Cette exposition, constituée d’œuvres des années 69 à 90 permet d’aborder les principales facettes de l’œuvre de cet artiste français mondialement reconnu. La présentation d’œuvres majeures telles que les archives des suisses morts, Les enfants de Berlin, les bougies , le théâtre d’ombres, les saynètes comiques les vitrines de référence tente avec humilité une tentative de reconstitution d’un itinéraire passionnant et qui se poursuit encore. Avec la collaboration du Musée d’art moderne de St-Etienne, du FNAC, de la Caisse des Dépôts, et des FRAC R. Alpes, Auvergne, Bourgogne et Aquitaine.

Annecy

Org: Arteppes –Espace d’art

contemporain – Annecy / M-E Teppes.

Directeur artistique et commissaire des expositions. Assistant: Olivier Godeux


SLIMANE RAÏS. EN FAIRE UNE HISTOIRE 1997. Commissariat Alain Livache ©

Résidence d’artiste et exposition monographique

Annecy Org: Arteppes –Espace d’art

Slimane Raïs, A travers des interventions mettant en jeu une rencontre, des échanges de paroles, d'objets personnels, d'histoires, de secrets, expérimente, à partir de ce qui constitue la part la plus intime de chacun de nous, un nouveau lien social. Lors de sa résidence à Annecy, Slimane Raïs, tous les jeudis matin, installe un petit étal sur le marché du quartier "des Teppes". Il y propose aux chalands de troquer une histoire intime jamais encore dévoilée contre une figurine en plâtre à son effigie. Ces histoires, écrites sur une feuille de papier, et que seul Slimane Raïs a pu lire, sont alors introduites, en public, dans une urne inviolable en terre cuite. Elles y résident à jamais… Le plasticien développe également un autre processus qui donnera lieu à une installation étonnante dans la salle ronde. D’autres œuvres sont également créées pour l’exposition… C’est là la première exposition personnelle de Slimane Raïs en France. Edition d’un catalogue

contemporain – Annecy / M-E Teppes.

Directeur artistique et commissaire des expositions. Assistant: Olivier Godeux

TABULA - LA PEINTURE DÉCONSTRUITE. Un regard sur le mouvement Support / Surface.

Commissariat pour le CG74 et Archipel St-Gervais

1996 -. Commissariat Alain Livache ©

CLAUDE VIALLAT, VINCENT BIOULES, MARC DEVADE, TONI GRAND, CHRISTIAN JACCARD, ANDRÉ VALENSI A l’occasion de l’exposition que consacre le Musée Château d’Annecy à Claude Viallat en novembre 1996, l’Arteppes propose un regard sur quelques artistes qui, avec lui, dès 1969, ont remis en question les moyens picturaux traditionnels en disséquant la peinture et en analysant sa matérialité : Support, surface, plan, couleur, ligne,. Si l’impact « subversif » de Support / Surface s’est aujourd’hui quelque peu émoussé, sa démarche reste une des clés pour aborder une partie de la peinture contemporaine : la peinture est un phénomène en soi, elle existe par elle-même, à travers ses éléments constitutifs dont les interrelations déclinent une grammaire et une syntaxe infinie et un langage, puisant à la fois dans l’archaïsme de la création et la modernité de la pensée de l’art…

Vue générale. Au 1er plan: C. Viallat

Vincent Bioules

Buraglio

Claude Viallat

Annecy

Org: Arteppes –Espace d’art

contemporain – Annecy / M-E Teppes.

Directeur artistique et commissaire des expositions. Assistant: Olivier Godeux

Marc Devade


1995 -96. Commissariat Alain Livache ©

FRÉDÉRIC MEYNIER - Sculptures / Installations Annecy Faite souvent de fragments de corps (fréquemment des pieds), et de mains (qui deviennent des ailes d’anges), l’Œuvre très personnelle de Frédéric Meynier, sculpteur et installateur, recèle un univers poétique fort et grave qui tend à se libérer de la pesanteur terrestre et de s’imprégner de l’humus de l’enfance. Cette exposition donne l’opportunité à l’artiste de créer notamment et in-situ une importante installation. Frédéric Meynier est né en 1966 à Amiens.

Org: Arteppes –Espace d’art

contemporain – Annecy / M-E Teppes.

Directeur artistique et commissaire des expositions. Assistant: Olivier Godeux


Š Alain Livache alain.livache@wanadoo.fr


Natacha DuboisDauphin

Slimane RAÏS

MÉMORANDUM COMMISSARIATS

ALAIN LIVACHE SELECTION 1995-2014 Actualisation octobre 2014

Profile for Livache   Alain

Memorandum 2016 commissariats alain livache  

Récapitulatif des commissariats art contemporain de Alain Livache (sélection) 1995 - 2015.

Memorandum 2016 commissariats alain livache  

Récapitulatif des commissariats art contemporain de Alain Livache (sélection) 1995 - 2015.

Advertisement