Page 1

MENSUEL160-Vaison-5_Mensuel 27/08/12 12:55 Page4

04

DOSSIER FESTIVAL BD AOC ←

························································

Alain Germaine. Un terroir, une région, un climat encore clément à la fin du mois de septembre, autant d’atouts parmi d’autres, qui sont susceptibles d’attirer les auteurs au-delà du projet artistique du festival.

Renaissance du Festival BD AOC L’été culturel joue les prolongations à vaison-la-Romaine. Car les 29 et 30 septembre, dans un Espace rénové, le festival BD AOC revient après une trop longue absence de quatre années. Un nouveau départ, une renaissance (il s’agit d’ailleurs du thème de cette édition 2012), qui réunit comme aux plus beaux jours, un plateau d’auteurs exceptionnels, parmi ce qui se fait de mieux dans la bande dessinée franco-belge. Au commencement était le bleu « schtroumpf » Alain Germaine, qui reste le grand chef d’orchestre de cette manifestation, se souvient de la naissance de ce festival : « L’an 2000 était une année olympique et j’avais eu l’idée d’organiser des JO autour de la BD, auxquels auraient participé les associations vaisonnaises. Or, au cours d’une discussion avec le patron de la SEVEG, une société vaisonnaise, j’évoque ma volonté de partager ma passion pour le neuvième art. Mon interlocuteur, qui est belge, me dit qu’il connaît bien Nine Culliford et qu’il peut me la présenter. » Nine n’est autre que l’épouse du créateur des Schtroumpfs. « C’est elle qui a inventé le bleu « schtroumpf »,

puisqu’elle était coloriste dans les albums de Peyo. D’ailleurs nombre de femmes étaient les coloristes de leur compagnon auteur », explique Alain, qui venait de trouver la marraine de son futur festival. Grâce à elle, il fait venir dès la première édition en 2002, 24 dessinateurs, essentiellement belges. Et l’affiche de la manifestation, mettant en scène un schtroumpf déguisé en romain, posté en haut du théâtre antique, est aujourd’hui un vrai « collector ». C’est donc sous un ciel bleu « schtroumpf » qu’a le privilège de naître le festival BD AOC. « AOC, car je souhaitais que cette manifestation culturelle soit également associée à une mise en avant des produits du terroir », précise

Le festival devient biennal « Très rapidement, notre rendez-vous s’est installé parmi le top 5 en France, poursuit le président de BD AOC. Et jusqu’en 2008, on a vécu des moments extraordinaires avec les auteurs, le public… On n’a jamais eu de problème – et c’est encore le cas cette année – pour trouver des artistes participants. Car ils savent qu’ils sont très bien accueillis grâce au travail extraordinaire de tous les bénévoles de l’association. Mais le plus difficile, c’est d’avoir les moyens de les faire venir » souligne Alain. C’est donc pour cela, après une parenthèse de quatre ans, que le festival BD AOC renaît sous la forme d’une biennale. « Cette renaissance était une nécessité, conclut le président, car le 9e art et l’art de vivre vaisonnais, sont faits pour se rencontrer ».•

INFOS PRATIqUES le festival Bd aOc a lieu les samedi 29 et dimanche 30 septembre, à l’espace culturel et à la ferme des arts. Horaires d’ouverture pour les deux jours : de 10h à 12h et de 14h30 à 18h30. entrée : 3 €. les visiteurs « cosplayés » (déguisés en personnages de Bd) ne paieront que 1,50 €. Gratuit jusqu’à 12 ans. Rens. contact@bdaoc-vaison.net


MENSUEL160-Vaison-5_Mensuel 27/08/12 12:55 Page5

05 hommage à Gilles Chaillet, un amoureux de la Rome antique

············································································································

UNE ChARTE DE LA DÉDICACE dans tous les festivals de bande dessinée, le public qui va à la rencontre de ses auteurs favoris adore repartir, non seulement avec un autographe de l’artiste, mais également un dessin qui rendra un album unique. « sauf que certains, abusent de la bienveillance des illustrateurs, à des fins strictement mercantiles, précise alain Germaine. ce genre de comportement peut menacer la pérennité d’une manifestation.» Bd aOc a donc édicté une charte de la dédicace, qui rap-

pelle notamment que cette dernière n’est pas un dû, que les auteurs ne signeront qu’un album par personne, histoire de fluidifier les files d’attente, que les sacs à dos (si si, cela s’est déjà vu) n’auront plus le droit de faire la queue pendant que leur propriétaire la font ailleurs, etc. Quelques règles du « mieux vivre un festival Bd », qui se veulent amicales mais fermes, car « tout contrevenant à ces règles sera emmené au cirque manu militari par la garde prétorienne ».

Il ne pouvait avoir meilleur lieu que Vaison-la-Romaine, pour rendre un hommage à l’amoureux de l’Antiquité, qu’était Gilles Chaillet. Les plus fidèles amis du dessinateur et scénariste (Dans la Rome des Césars, La Dernière prophétie, Vinci, Vasco...) disparu il y a tout juste un an, se réuniront autour de son épouse, Chantal Defachelle, pour évoquer sa mémoire et leur passion commune pour cette période de l’histoire. Seront donc présents : les auteurs Didier Convard, Patrick Jusseaume, Christian Gine, Dominique Rousseau, ainsi qu’Alain Charron, conservateur en chef au musée départemental Arles antique, Alain Genot, archéologue au même musée et scénariste de la BD Arelate, et enfin Laurent Sieurac et Jean-Claude Golvin, spécialistes de la restitution de monuments et sites antiques, par le dessin aquarellé. Au programme de cet hommage : rétrospective sur le travail de Gilles Chaillet avec présentation des planches du dernier tome de La Dernière prophétie, exposition des aquarelles de Jean-Claude Golvin restituant Vasio et conférences au musée archéologique Théo Desplans (lire encadré), etc. •

LES CONFéRENCES AU MUSÉE Samedi 29 septembre, à 17h : « la restitution de cités et monuments antiques » par Jeanclaude Golvin, architecte et urbaniste, dont les aquarelles sont connues dans le monde entier. Dimanche 30 septembre, à 11h : « les gladiateurs » par alain Genot, archéologue au musée départemental arles antique et laurent sieurac, tous deux respectivement co-scénariste et dessinateur de la série Arelate. les deux conférences seront suivies de la projection du film restituant la maison au dauphin.


MENSUEL160-Vaison-5_Mensuel 27/08/12 12:56 Page6

06

DOSSIER Interview Béatrice Tillier, présidente du festival BD AOC 2012, dessinatrice de la série le Bois des vierges, co-réalisée avec le scénariste Jean Dufaux. En tant qu’ancienne participante au festival BD de vaison-la-Romaine, que pensez-vous du retour de cette manifestation ? Je m’en réjouis évidemment, car ce rendez-vous faisait partie des festivals « quatre étoiles ». Tant au niveau de la qualité du plateau d’auteurs invités, que de l’organisation, de l’accueil, de l’ambiance qui y régnait pendant tout le week-end. D’autant plus que la date des éditions précédentes qui se déroulaient en même temps que les journées du patrimoine, coïncidait avec celle de mon anniversaire. Ce ne sera malheureusement pas le cas cette année, mais être présidente de ce festival de la « renaissance », cela reste tout de même un beau cadeau. Puisque vous l’avez réalisée vous-même, pouvez nous donner quelques précisions sur l’affiche du festival qui figure en couverture de ce Mensuel ? J’ai dû répondre à un cahier des charges assez précis selon lequel, on devait comprendre que sur l’affiche, on se trouvait bien à Vaison-la-Romaine. Je me suis appuyée sur des photographies des vestiges que j’avais prises il y a quelques années. J’ai tout de même pris la liberté de créer un bassin devant la porte des Thermes, car je voulais faire appel à l’eau et ses reflets, pour assurer une ambiance mystérieuse et romantique. Le premier plan rappelle évidemment la Naissance de Vénus de Botticelli, qui est un tableau emblématique de la Renaissance. La jeune femme, qui est l’héroïne de ma série Le Bois des vierges, s’appelle Aube. Ce qui colle également très bien avec le thème de l’année ! Et les lucioles qui chapeautent les colonnes, rappellent les dix bougies que va souffler le festival cette année. Sur quoi travaillez-vous actuellement ? Nous sommes en train de conclure le troisième tome du Bois des vierges et ensuite je travaillerai sur le troisième cycle de La Complainte des landes perdues, toujours avec le scénariste Jean Dufaux, qui sera lui aussi présent les 29 et 30 septembre à Vaisonla-Romaine, pour ce magnifique festival.

UN CONTE AVEC DES MARIONNETTES à L’ESPACE CULTUREL dans le cadre du festival, la bibliothèque propose un spectacle conte et marionnettes, samedi 29 septembre à 10h30, à l’espace culturel. dans cette représentation pour le jeune public, à partir de 5-6 ans, il s’agira, avec l’artiste Yann degruel, accompagné du musicien iko madengar, de suivre “l’enfant d’éléphant” qui, poussé par une insatiable curiosité, part à la recherche d’un crocodile… et revient avec une nouvelle trompe. Entrée libre ········································

festation), loïc Godart, sébastien Goethals, Graza, virginie Greiner et christelle pecout, Bruno Heitz, andré Houot, Job, patrick Jusseaume, viktor Kalvatchev, Kas, Klem, Guillaume lapeyre, christian lax, Jeanmarie minguez, Jean-david morvan, ruben pellejero, claude pellet, isabelle rabarot, reno, dominique rousseau, rosinski, nathalie sergeef, laurent sieurac, alain sirvent, Béatrice tillier (présidente du festival) et bien sûr, Jean marcellin (lire p.16). ········································

ESPACE MINOTS

ILS SERONT PRéSENTS alexe, aouamri, Boschi, elsa Brants, Olivier Brazao, Jocelyne charrance, cine, clarke, didier convard, chantal defachelle, Yann degruel, pierre duba, Jean dufaux, marianne duvivier, erbetta, patricia faucon, michel faure, riccardo federici, alain Genot, florent Germaine, christian Gine, frank Giroud (inamovible parrain de la mani-

les enfants auront leur espace, à la bibliothèque et à la ferme des arts. avec des auteurs en dédicace (elsa Brants, clarke, Yann degruel, Bruno Heitz, Job et sirvent) et de nombreuses animations : créations de planches « schtroumpfs », moulage, peinture sur carton, etc. tous les enfants repartiront avec leurs réalisations.

·····································································································

ET AUSSI… espace Japon à la ferme des arts, espace comics, exposition sur Béatrice tillier, remise des prix du concours Yellow Kid, organisé en partenariat avec les bibliothèques de la copavo, causeries, artistes en direct (sculpteur et graveur sur cuivre), actions solidaires avec les associations solidarité Japon 84, rêves de bulles, enfance et santé… animations et spectacles (tours de cartes de pat poker, culte impérial…), bouquinistes, etc. consultez le programme complet sur bdaoc-vaison.net.

Dossier Festival BD AOC 2012  

Infos pratiques Le festival BD AOC a lieu les samedi 29 et dimanche 30 septembre, à l’Espace culturel et à la Ferme des arts. Horaires d’ouv...

Advertisement