Page 1

Le magazine online du voyage

www.reperages-voyages.com

3

MAGAZINE GRATUIT

numéro septembre 2011

INDE ECOSSE BRUNEI CANADA FRANCE

Kollywood fait son cinéma Un requin en eaux froides Le sultan sur pilotis Une grande petite province Un Chef en Arbois


EDITO

AUTEURS

ACTU

PARTEZ

PHOTO

AVION

S

eptembre pour nombre d’entre nous correspond à la rentrée mais qui en a vraiment envie ?... Je vous propose de partir immédiatement vers l’une de nos destinations racontées ici par nos auteurs-voyageurs passionnés. Quand l’Inde fait son cinéma, l’Argentine sculpte le sel et un sultanat se dévoile. Des dragons exotiques, des créatures issues des mers froides et des panaches de plumes émaillent aussi les pages de ce nouveau numéro de Repérages Voyages. Au fil de nos rubriques vous découvrirez quelques conseils pratiques pour mieux partir, et d’autres lectures à consommer sans modération après votre retour : livres, blogs, recettes de cuisine, une autre façon de s’échapper. A lire aussi, le test de deux hôtels très différents l’un de l’autre et notre rencontre avec un grand Chef français, Jean-Paul Jeunet. Ce troisième numéro de Repérages Voyages est notre cadeau pour votre rentrée. Tout comme les numéros précédents ce magazine online est gratuit, n’hésitez pas à en offrir la lecture à vos amis. Partagez-le ! Bons voyages... Marie-Ange Ostré Rédactrice en Chef

Nous vous offrons davantage ! -- Chaque page de pub est cliquable ! Profitez-en... -- C liquez sur les sites web à la fin de nos articles pour plus d’infos ! -- C liquez sur ces icônes quand nous attirons votre attention sur les réseaux sociaux, galeries photos ou blogs des auteurs. repérages voyages  1

repérages voyages  2


EDITO

AUTEURS

ACTU

PARTEZ

PHOTO

AVION

S

eptembre pour nombre d’entre nous correspond à la rentrée mais qui en a vraiment envie ?... Je vous propose de partir immédiatement vers l’une de nos destinations racontées ici par nos auteurs-voyageurs passionnés. Quand l’Inde fait son cinéma, l’Argentine sculpte le sel et un sultanat se dévoile. Des dragons exotiques, des créatures issues des mers froides et des panaches de plumes émaillent aussi les pages de ce nouveau numéro de Repérages Voyages. Au fil de nos rubriques vous découvrirez quelques conseils pratiques pour mieux partir, et d’autres lectures à consommer sans modération après votre retour : livres, blogs, recettes de cuisine, une autre façon de s’échapper. A lire aussi, le test de deux hôtels très différents l’un de l’autre et notre rencontre avec un grand Chef français, Jean-Paul Jeunet. Ce troisième numéro de Repérages Voyages est notre cadeau pour votre rentrée. Tout comme les numéros précédents ce magazine online est gratuit, n’hésitez pas à en offrir la lecture à vos amis. Partagez-le ! Bons voyages... Marie-Ange Ostré Rédactrice en Chef

Nous vous offrons davantage ! -- Chaque page de pub est cliquable ! Profitez-en... -- C liquez sur les sites web à la fin de nos articles pour plus d’infos ! -- C liquez sur ces icônes quand nous attirons votre attention sur les réseaux sociaux, galeries photos ou blogs des auteurs. repérages voyages  1

repérages voyages  2


EDITO

Aurélie Amiot photographe amateur et passionnée, Aurélie n'a commencé à voyager que depuis peu mais compte bien rattraper le temps perdu. Depuis quelques mois, son blog voyage s'est enrichi d'une rubrique sur la photo. Pour Repérages Voyages, elle partage quelques astuces...

Hélène Caillaud

ses voyages sont tous orientés vers la plongée sous-marine et, quand elle ne part pas, elle explore la Méditerranée et l’étang de Thau. Accro aux mers chaudes, elle fomente pourtant un projet un peu fou en eaux hostiles. Elle photographie sous la surface les espèces les plus petites, s’en faisant une véritable spécialité, Pays traversés : Russie, Inde, pourtant elle vous dévoile du Mongolie, Chine, États-Unis, gros cette fois-ci, du très gros... Laos, Bosnie, Roumanie,... Pays traversés : Egypte, La Elle en rêve : le Mali pour sa Réunion, Maldives, Indonésie, musique, le Pérou et la Bolivie Espagne, île Maurice, pour les paysages, l'Albanie, le Philippines,... Kirghizistan, l'Islande, tout ! Elle en rêve : Komodo Elle ne part pas sans...: (Indonésie) pour les son appareil photo bien sûr, dragons, Bahamas pour les un petit carnet et ses boules requins, Australie pour les Quiès. hippocampes feuillus,...

Olivier Goujon

Mercedes Lanoy

photo-journaliste il court les 5 continents pour les plus grands magazines mais aussi pour le plaisir. Passionné, engagé, sa vision de l’humanité se façonne au gré de ses reportages :Yémen, Irak, Brésil,... Il est partout et nous livre son regard sur un nouveau genre du cinéma indien, un style baptisé Kollywood...

hôtesse de l’air depuis plus de 10 ans, elle fait le tour du monde chaque mois, veille à votre sécurité et à votre confort avec le sourire. Elle pratique l’équitation et la plongée sous-marine, cuisine lorsqu’elle rentre en France et fait la fête ailleurs. Suivez ses conseils de pro du voyage à propos de votre confort en avion...

Pays traversés : environ 140 pays dont récemment Ukraine, Pays traversés : Malaisie, Birmanie, Irak, Iran, Yémen, USA, Japon, Bali, Seychelles, Australie, Brésil, Soudan,... Afrique du Sud,...

Il part bientôt : Somalie, Elle en rêve : Australie pour Kosovo, Macédoine, Pacifique,... sa démesure et sa barrière de corail, Vancouver au Canada Il ne part pas sans...: un pour les paysages à couper le couteau suisse qu’il rachète souffle et les orques. à chaque voyage parce qu’il l’offre à son guide, un Elle ne part pas sans...: vieux chapeau acheté à un une montre, un pashmina, Elle ne part pas sans...: aborigène en Australie, 30 Go lunettes de soleil et un trèfle à 4 feuilles ! équipement photo sous- de musique. marine et plongée bien sûr, mais aussi un maillot de bain + paréo, son smartphone pour rester connectée, et la liste des espèces sous-marines avec un guide d’identification pour mettre un nom sur les bestioles qu’elle a vues dans la journée.

AUTEURS

PARTEZ

PHOTO

AVION

Marie-Claude Orosquette

Marie-Ange Ostré

Thibaud Savouré

Sylvie Vollet

photographe animalier passionnée par les grands espaces africains, par ces petits matins du monde quand la faune s’éveille, témoin privilégiée des beautés que nous offre Dame Nature, elle vous livre ici quelques grammes de plumes sur le portfolio consacré au Kenya...

blogueuse spécialisée voyage sur Un Monde Ailleurs, elle est une référence sur Internet. Photographe, rédactrice web, passionnée de culture, gastronomie et rencontres insolites, elle collectionne les visas sur son passeport. Elle est rédactrice en chef pour Repérages Voyages...

ingénieur commercial dans une multinationale, Thibaud vit à Singapour depuis plus de 4 ans. Voyageur insatiable, il explore chaque année les moindres recoins de l’Asie, de l’Indonésie jusqu’aux confins de la Corée ou du Japon. Il découvre ici les secrets d’un sultanat bien gardé, Brunei...

Pays traversés : Afrique du Sud, Botswana, Tanzanie, Namibie, Mozambique, Kenya, Sénégal, Seychelles,...

Pays traversés : Australie, Chine, Brésil, Seychelles, Groenland, Botswana, Egypte, Bahamas, Maldives, USA,Tonga, Marquises,...

conseil juridique et RH, Sylvie parcourt le monde tant pour son travail que pour ses loisirs. Polyglotte, elle établit des contacts dans le monde entier en bâtissant amitiés et spiritualité. Pour sa première collaboration sur Repérages Voyages, elle nous entraîne dans un désert de sel en Argentine....

Pays traversés : Inde, Philippines, Chine, Thaïlande, Pays traversés : Vietnam, Japon, Indonésie, Brunei, Venezuela, Maurice, Seychelles, Bangladesh, Myanmar,... Bhoutan, Argentine,...

Elle en rêve : Costa Rica, Pantanal, et tant d’autres Elle en rêve : Bhoutan, Mongolie, Chili, Thaïlande, destinations ! Philippines, Myanmar,... Elle ne part pas sans...: sa petite cafetière, un petit Elle ne part pas sans... : réchaud et un appareil photo ! ordinateur, appareils photos, iPhone, donc ses outils de travail !

Il en rêve :Bhoutan, Mongolie, Elle en rêve : Pérou, Afrique Groenland ! du Sud,... Il ne part pas sans... : son Elle ne part pas sans...: un petit carnet, une carte du pays, énorme sac épouvantablement et un bon bouquin ! vert anis et rose fushia, et 50 kg de bagages !

Le magazine online du voyage Directeur de publication Sylvie Vollet

redac@reperages-v oyages.com Rédacteur en chef Marie-Ange Ostré repérages voyages  3

ACTU

Graphiste maquettiste Lydia Su Secrétaire de rédaction Chantale Pajot

Magazine gratuit publié sur Internet par les Editions Tucana 3 bis, rue de l’Alboni 75016 Paris (France). www.reperages-voyages.com

Photo de couverture : Marie-Ange Ostré repérages voyages  4


EDITO

Aurélie Amiot photographe amateur et passionnée, Aurélie n'a commencé à voyager que depuis peu mais compte bien rattraper le temps perdu. Depuis quelques mois, son blog voyage s'est enrichi d'une rubrique sur la photo. Pour Repérages Voyages, elle partage quelques astuces...

Hélène Caillaud

ses voyages sont tous orientés vers la plongée sous-marine et, quand elle ne part pas, elle explore la Méditerranée et l’étang de Thau. Accro aux mers chaudes, elle fomente pourtant un projet un peu fou en eaux hostiles. Elle photographie sous la surface les espèces les plus petites, s’en faisant une véritable spécialité, Pays traversés : Russie, Inde, pourtant elle vous dévoile du Mongolie, Chine, États-Unis, gros cette fois-ci, du très gros... Laos, Bosnie, Roumanie,... Pays traversés : Egypte, La Elle en rêve : le Mali pour sa Réunion, Maldives, Indonésie, musique, le Pérou et la Bolivie Espagne, île Maurice, pour les paysages, l'Albanie, le Philippines,... Kirghizistan, l'Islande, tout ! Elle en rêve : Komodo Elle ne part pas sans...: (Indonésie) pour les son appareil photo bien sûr, dragons, Bahamas pour les un petit carnet et ses boules requins, Australie pour les Quiès. hippocampes feuillus,...

Olivier Goujon

Mercedes Lanoy

photo-journaliste il court les 5 continents pour les plus grands magazines mais aussi pour le plaisir. Passionné, engagé, sa vision de l’humanité se façonne au gré de ses reportages :Yémen, Irak, Brésil,... Il est partout et nous livre son regard sur un nouveau genre du cinéma indien, un style baptisé Kollywood...

hôtesse de l’air depuis plus de 10 ans, elle fait le tour du monde chaque mois, veille à votre sécurité et à votre confort avec le sourire. Elle pratique l’équitation et la plongée sous-marine, cuisine lorsqu’elle rentre en France et fait la fête ailleurs. Suivez ses conseils de pro du voyage à propos de votre confort en avion...

Pays traversés : environ 140 pays dont récemment Ukraine, Pays traversés : Malaisie, Birmanie, Irak, Iran, Yémen, USA, Japon, Bali, Seychelles, Australie, Brésil, Soudan,... Afrique du Sud,...

Il part bientôt : Somalie, Elle en rêve : Australie pour Kosovo, Macédoine, Pacifique,... sa démesure et sa barrière de corail, Vancouver au Canada Il ne part pas sans...: un pour les paysages à couper le couteau suisse qu’il rachète souffle et les orques. à chaque voyage parce qu’il l’offre à son guide, un Elle ne part pas sans...: vieux chapeau acheté à un une montre, un pashmina, Elle ne part pas sans...: aborigène en Australie, 30 Go lunettes de soleil et un trèfle à 4 feuilles ! équipement photo sous- de musique. marine et plongée bien sûr, mais aussi un maillot de bain + paréo, son smartphone pour rester connectée, et la liste des espèces sous-marines avec un guide d’identification pour mettre un nom sur les bestioles qu’elle a vues dans la journée.

AUTEURS

PARTEZ

PHOTO

AVION

Marie-Claude Orosquette

Marie-Ange Ostré

Thibaud Savouré

Sylvie Vollet

photographe animalier passionnée par les grands espaces africains, par ces petits matins du monde quand la faune s’éveille, témoin privilégiée des beautés que nous offre Dame Nature, elle vous livre ici quelques grammes de plumes sur le portfolio consacré au Kenya...

blogueuse spécialisée voyage sur Un Monde Ailleurs, elle est une référence sur Internet. Photographe, rédactrice web, passionnée de culture, gastronomie et rencontres insolites, elle collectionne les visas sur son passeport. Elle est rédactrice en chef pour Repérages Voyages...

ingénieur commercial dans une multinationale, Thibaud vit à Singapour depuis plus de 4 ans. Voyageur insatiable, il explore chaque année les moindres recoins de l’Asie, de l’Indonésie jusqu’aux confins de la Corée ou du Japon. Il découvre ici les secrets d’un sultanat bien gardé, Brunei...

Pays traversés : Afrique du Sud, Botswana, Tanzanie, Namibie, Mozambique, Kenya, Sénégal, Seychelles,...

Pays traversés : Australie, Chine, Brésil, Seychelles, Groenland, Botswana, Egypte, Bahamas, Maldives, USA,Tonga, Marquises,...

conseil juridique et RH, Sylvie parcourt le monde tant pour son travail que pour ses loisirs. Polyglotte, elle établit des contacts dans le monde entier en bâtissant amitiés et spiritualité. Pour sa première collaboration sur Repérages Voyages, elle nous entraîne dans un désert de sel en Argentine....

Pays traversés : Inde, Philippines, Chine, Thaïlande, Pays traversés : Vietnam, Japon, Indonésie, Brunei, Venezuela, Maurice, Seychelles, Bangladesh, Myanmar,... Bhoutan, Argentine,...

Elle en rêve : Costa Rica, Pantanal, et tant d’autres Elle en rêve : Bhoutan, Mongolie, Chili, Thaïlande, destinations ! Philippines, Myanmar,... Elle ne part pas sans...: sa petite cafetière, un petit Elle ne part pas sans... : réchaud et un appareil photo ! ordinateur, appareils photos, iPhone, donc ses outils de travail !

Il en rêve :Bhoutan, Mongolie, Elle en rêve : Pérou, Afrique Groenland ! du Sud,... Il ne part pas sans... : son Elle ne part pas sans...: un petit carnet, une carte du pays, énorme sac épouvantablement et un bon bouquin ! vert anis et rose fushia, et 50 kg de bagages !

Le magazine online du voyage Directeur de publication Sylvie Vollet

redac@reperages-v oyages.com Rédacteur en chef Marie-Ange Ostré repérages voyages  3

ACTU

Graphiste maquettiste Lydia Su Secrétaire de rédaction Chantale Pajot

Magazine gratuit publié sur Internet par les Editions Tucana 3 bis, rue de l’Alboni 75016 Paris (France). www.reperages-voyages.com

Photo de couverture : Marie-Ange Ostré repérages voyages  4


Le magazine online du voyage

17

INDE

25

CANADA

Le Nouveau-Brunswick défend les couleurs de la langue française, mais pas seulement...

Ils volent, se nourrissent, atterrissent sous l’oeil subtil de Marie-Claude Orosquette...

35

MALDIVES

SUISSE

Rencontre avec les villageois maldiviens : éducation, mariage, et cuisine...

Un monument historique de la grande hôtellerie suisse, excellence et élégance...

41

BRUNEI

BARBADE

L’un des états les plus riches au monde, dans un environnement tropical...

Un hôtel pour voyage de noces ou séjour en famille, avec des amis, sur la plage...

51

ARGENTINE

SPA

61

ECOSSE

Un gentil, un méchant, des bagarres : c’est le nouveau cinéma made in Kollywood !

Du sable ? Non, du sel. Un désert éblouissant perché sur les montagnes argentines...

Elle a osé plonger en eaux froides pour un face-à-face étonnant avec le roi...

repérages voyages 5

69

INDONESIE

Dragon ou varan géant, la star du parc national de Komodo inquiète...

75

KENYA

87 93 99

Escale zen et délices de soins gourmands sur une île des Maldives entre ciel et mer...

105

GASTRONOMIE

Jean-Paul Jeunet, grand Chef français, réhabilite les plantes et fruits de son Jura natal...

6 repérages voyages


Le magazine online du voyage

17

INDE

25

CANADA

Le Nouveau-Brunswick défend les couleurs de la langue française, mais pas seulement...

Ils volent, se nourrissent, atterrissent sous l’oeil subtil de Marie-Claude Orosquette...

35

MALDIVES

SUISSE

Rencontre avec les villageois maldiviens : éducation, mariage, et cuisine...

Un monument historique de la grande hôtellerie suisse, excellence et élégance...

41

BRUNEI

BARBADE

L’un des états les plus riches au monde, dans un environnement tropical...

Un hôtel pour voyage de noces ou séjour en famille, avec des amis, sur la plage...

51

ARGENTINE

SPA

61

ECOSSE

Un gentil, un méchant, des bagarres : c’est le nouveau cinéma made in Kollywood !

Du sable ? Non, du sel. Un désert éblouissant perché sur les montagnes argentines...

Elle a osé plonger en eaux froides pour un face-à-face étonnant avec le roi...

repérages voyages 5

69

INDONESIE

Dragon ou varan géant, la star du parc national de Komodo inquiète...

75

KENYA

87 93 99

Escale zen et délices de soins gourmands sur une île des Maldives entre ciel et mer...

105

GASTRONOMIE

Jean-Paul Jeunet, grand Chef français, réhabilite les plantes et fruits de son Jura natal...

6 repérages voyages


EDITO

AUTEURS

ACTU

PARTEZ

PHOTO

AVION

Rivages du Monde, deux croisières sur le Mekong

Lineaspa, et le monde prend soin de vous

De Saigon, au Vietnam, jusqu’aux temples d’Angkor au Cambodge, Rivages du Monde propose deux croisières d’exception sur le Mekong, fleuve indochinois qui prend sa source sur les plateaux de l’Himalaya pour se jeter en mer de Chine. Des croisières avec possibilité d’extension - avant ou après - en baie d’Halong au Vietnam. Nombreuses escales et visites au programme, dont Saigon, Phnom Penh, deux jours consacrés aux temples d’Angkor font de ces croisières un voyage au fil des sept capitales successives de l’ancien royaume khmer. www.rivagesdumonde.fr/

Elisa Ianni-Alice est une passionnée de voyages et de spas. Après avoir lancé le site finestspa.com elle inaugure un nouvel univers dédié aux produits de soin et de bien-être utilisés exclusivement dans les plus beaux spas du monde. Toutes les marques étrangères de cosmétiques proposées sur ce site sont inédites en France. En provenance d’Australie, Thaïlande, Polynésie,... offrez-vous dès à présent les crèmes, gels, huiles les plus raffinés utilisés par des hôtels tels le Ritz-Carlton ou Burj El Arab. www.lineaspa.com/fr/boutique-cosmetique-spa-bien-etre

Australie Tours, escapade australienne mais en français

Vous rêvez de parcourir l’Australie mais vous n’êtes pas bilingue ? Aucun problème, le voyagiste Australie Tours organise des circuits avec guide en français pour des groupes de 2 à 30 personnes maximum, avec le soutien de guides locaux. Sydney, Ayers Rock, Kings Canyon, Alice Springs, et la Grande Barrière de corail,... un tour aussi complet que possible pour 14 jours (10 nuits). Départ chaque jeudi dès le 22 mars 2012, au départ de Paris, Lyon, Toulouse et Nice. www.australietours.com/

repérages voyages  7

Roots Travel, pour voyager autrement

Depuis 15 ans Roots Travel propose des séjours hors des sentiers battus, au plus près des cultures locales, en séjournant chez l’habitant ou en hébergement traditionnel : loft new-yorkais, maison coloniale à Cuba, bungalow des Seychelles ou pension familiale du Cap-Vert, pour une expérience unique. Selon vos envies vous pourrez également tester des gîtes, bivouacs, maisons sur l’eau, bateaux,... En voyage individuel ou en groupe, Roots Travel propose également la République Dominicaine, les Philippines, le Brésil, Madagascar, l’Islande,... www.rootstravel.com/ repérages voyages  8


EDITO

AUTEURS

ACTU

PARTEZ

PHOTO

AVION

Rivages du Monde, deux croisières sur le Mekong

Lineaspa, et le monde prend soin de vous

De Saigon, au Vietnam, jusqu’aux temples d’Angkor au Cambodge, Rivages du Monde propose deux croisières d’exception sur le Mekong, fleuve indochinois qui prend sa source sur les plateaux de l’Himalaya pour se jeter en mer de Chine. Des croisières avec possibilité d’extension - avant ou après - en baie d’Halong au Vietnam. Nombreuses escales et visites au programme, dont Saigon, Phnom Penh, deux jours consacrés aux temples d’Angkor font de ces croisières un voyage au fil des sept capitales successives de l’ancien royaume khmer. www.rivagesdumonde.fr/

Elisa Ianni-Alice est une passionnée de voyages et de spas. Après avoir lancé le site finestspa.com elle inaugure un nouvel univers dédié aux produits de soin et de bien-être utilisés exclusivement dans les plus beaux spas du monde. Toutes les marques étrangères de cosmétiques proposées sur ce site sont inédites en France. En provenance d’Australie, Thaïlande, Polynésie,... offrez-vous dès à présent les crèmes, gels, huiles les plus raffinés utilisés par des hôtels tels le Ritz-Carlton ou Burj El Arab. www.lineaspa.com/fr/boutique-cosmetique-spa-bien-etre

Australie Tours, escapade australienne mais en français

Vous rêvez de parcourir l’Australie mais vous n’êtes pas bilingue ? Aucun problème, le voyagiste Australie Tours organise des circuits avec guide en français pour des groupes de 2 à 30 personnes maximum, avec le soutien de guides locaux. Sydney, Ayers Rock, Kings Canyon, Alice Springs, et la Grande Barrière de corail,... un tour aussi complet que possible pour 14 jours (10 nuits). Départ chaque jeudi dès le 22 mars 2012, au départ de Paris, Lyon, Toulouse et Nice. www.australietours.com/

repérages voyages  7

Roots Travel, pour voyager autrement

Depuis 15 ans Roots Travel propose des séjours hors des sentiers battus, au plus près des cultures locales, en séjournant chez l’habitant ou en hébergement traditionnel : loft new-yorkais, maison coloniale à Cuba, bungalow des Seychelles ou pension familiale du Cap-Vert, pour une expérience unique. Selon vos envies vous pourrez également tester des gîtes, bivouacs, maisons sur l’eau, bateaux,... En voyage individuel ou en groupe, Roots Travel propose également la République Dominicaine, les Philippines, le Brésil, Madagascar, l’Islande,... www.rootstravel.com/ repérages voyages  8


Partez pour... Costa Rica

EDITO

AUTEURS

ACTU

découverte). Prévoyez un gel apaisant contre les piqûres. Et votre écran solaire!

L

Formalités

Les ressortissants français n’ont pas besoin de visa pour un séjour inférieur à 90 jours. Le passeport en cours de validité suffit. En quittant le Costa Rica par l’aéroport international une taxe de 26 U$ par personne est exigée avant embarquement.

Meilleure saison

Il pleut davantage sur la côte caraïbe que sur les rives du Pacifique. La saison dite sèche (haute saison pour les tarifs) s’étend de décembre à fin avril tandis que la repérages voyages  9

Heure

- 8 heures à San José par rapport à Paris en été (s’il est 13:00 à San José, il est 21:00 le même jour en juin à Paris). - 7 heures en hiver.

Dans votre valise

Partez léger, puisque vous trouverez tout ou presque sur place et à petit prix. Néanmoins et selon votre périple il faut prévoir toutes les températures, tous les écarts du fait de la topologie du pays. Emportez au moins une veste polaire, de bonnes chaussures de marche, des chaussures plus légères, un poncho imperméable léger à glisser dans le sac quand fait chaud, pour recouvrir le sac à dos lorsque le ciel se couvre.

Electricité

Voltage 110 volts, prises avec fiches plates américaines.

Eau

En raison de la vétusté des canalisations et de la pollution des cours d’eau, les risques de pollution bactériologique et chimique de l’eau potable de la capitale et ses banlieues sont élevés. Consommer de l’eau en bouteilles.

PHOTO

AVION

Vaccinations


Pas de vaccination particulière pour les ressortissants européens sauf contre la fièvre jaune si vous arrivez depuis un pays d’Afrique noire ou d’Amérique du Sud. Risques de dengue et paludisme, transmis par les piqûres de certains moustiques notamment en saison des pluies.

Argent

Au 10 septembre 2011, 1 Euro = 713 Colón costaricien (CRC). Le Colón se divise en 100 céntimos. Emportez des dollars américains, on change peu les Euros.

Avant de partir...

Office du Tourisme Costa Rica : www.visitcostarica.com/ict/paginas/home.asp?ididioma=3

Le Costa Rica sur YouTube : www.youtube.com/VisitCostaRicaVideos _

a république du Costa Rica est un pays d’Amérique centrale bordé par la mer des Caraïbes à l’Est et l’océan Pacifique à l’Ouest. Cernés par le Panama et le Nicaragua les Costariciens parlent espagnol en leur état qui a supprimé son armée en 1949.Volcans, plaines d’altitude et cordillères montagneuses constituent l’essentiel de son paysage ; 25 % de sa superficie sont sous protection de parcs nationaux ou réserves en faveur d’une faune et flore exceptionnelles.

saison des pluies sévit de mai à novembre offrant malgré tout une végétation plus luxuriante. Les pluies (tropicales) se manifestent dans l’après-midi pendant 2 ou 3 heures, puis disparaissent. Les mois de mai, juin, septembre et octobre sont considérés basse saison. En montagne, températures entre 0 et 30° ! Ailleurs, entre 15 et 45°... En mer, eau entre 23 et 30°.

Emportez une attestation d’assurance avec un numéro d’appel d’urgence (vols, accident, maladie, rapatriement). Les plus malins garderont à disposition sur un serveur distant une photocopie de leur passeport ainsi qu’une photocopie du visa d’entrée au Costa Rica, conseil valable pour n’importe quelle destination.

PARTEZ

Marie-Ange Ostré

Chemise légère à manches longues et produits répulsifs anti-moustiques adaptés aux pays tropicaux (applications répétées sur les vêtements et sur la peau repérages voyages  10


Partez pour... Costa Rica

EDITO

AUTEURS

ACTU

découverte). Prévoyez un gel apaisant contre les piqûres. Et votre écran solaire!

L

Formalités

Les ressortissants français n’ont pas besoin de visa pour un séjour inférieur à 90 jours. Le passeport en cours de validité suffit. En quittant le Costa Rica par l’aéroport international une taxe de 26 U$ par personne est exigée avant embarquement.

Meilleure saison

Il pleut davantage sur la côte caraïbe que sur les rives du Pacifique. La saison dite sèche (haute saison pour les tarifs) s’étend de décembre à fin avril tandis que la repérages voyages  9

Heure

- 8 heures à San José par rapport à Paris en été (s’il est 13:00 à San José, il est 21:00 le même jour en juin à Paris). - 7 heures en hiver.

Dans votre valise

Partez léger, puisque vous trouverez tout ou presque sur place et à petit prix. Néanmoins et selon votre périple il faut prévoir toutes les températures, tous les écarts du fait de la topologie du pays. Emportez au moins une veste polaire, de bonnes chaussures de marche, des chaussures plus légères, un poncho imperméable léger à glisser dans le sac quand fait chaud, pour recouvrir le sac à dos lorsque le ciel se couvre.

Electricité

Voltage 110 volts, prises avec fiches plates américaines.

Eau

En raison de la vétusté des canalisations et de la pollution des cours d’eau, les risques de pollution bactériologique et chimique de l’eau potable de la capitale et ses banlieues sont élevés. Consommer de l’eau en bouteilles.

PHOTO

AVION

Vaccinations


Pas de vaccination particulière pour les ressortissants européens sauf contre la fièvre jaune si vous arrivez depuis un pays d’Afrique noire ou d’Amérique du Sud. Risques de dengue et paludisme, transmis par les piqûres de certains moustiques notamment en saison des pluies.

Argent

Au 10 septembre 2011, 1 Euro = 713 Colón costaricien (CRC). Le Colón se divise en 100 céntimos. Emportez des dollars américains, on change peu les Euros.

Avant de partir...

Office du Tourisme Costa Rica : www.visitcostarica.com/ict/paginas/home.asp?ididioma=3

Le Costa Rica sur YouTube : www.youtube.com/VisitCostaRicaVideos _

a république du Costa Rica est un pays d’Amérique centrale bordé par la mer des Caraïbes à l’Est et l’océan Pacifique à l’Ouest. Cernés par le Panama et le Nicaragua les Costariciens parlent espagnol en leur état qui a supprimé son armée en 1949.Volcans, plaines d’altitude et cordillères montagneuses constituent l’essentiel de son paysage ; 25 % de sa superficie sont sous protection de parcs nationaux ou réserves en faveur d’une faune et flore exceptionnelles.

saison des pluies sévit de mai à novembre offrant malgré tout une végétation plus luxuriante. Les pluies (tropicales) se manifestent dans l’après-midi pendant 2 ou 3 heures, puis disparaissent. Les mois de mai, juin, septembre et octobre sont considérés basse saison. En montagne, températures entre 0 et 30° ! Ailleurs, entre 15 et 45°... En mer, eau entre 23 et 30°.

Emportez une attestation d’assurance avec un numéro d’appel d’urgence (vols, accident, maladie, rapatriement). Les plus malins garderont à disposition sur un serveur distant une photocopie de leur passeport ainsi qu’une photocopie du visa d’entrée au Costa Rica, conseil valable pour n’importe quelle destination.

PARTEZ

Marie-Ange Ostré

Chemise légère à manches longues et produits répulsifs anti-moustiques adaptés aux pays tropicaux (applications répétées sur les vêtements et sur la peau repérages voyages  10


EDITO

Réussissez vos photos de paysages E

n voyage, on est amené à prendre tous types de photos : portraits, scènes de vie, architecture, animaux, et généralement beaucoup de paysages. Attardons-nous sur la photographie de paysages, réalisable par tous, mais pas aussi simple qu'on ne le pense...

La tentation première serait de s'arrêter devant un paysage qui nous plaît et de le photographier, là, comme ça. Réussir une bonne photo de paysage demande pourtant davantage qu'un bel endroit, même si c'est une bonne base !

Parlons un peu matériel

On peut photographier du paysage avec tout appareil, compact ou reflex. Avec n'importe quel objectif aussi ; néanmoins, de manière générale, on privilégiera les focales plutôt courtes qui couvrent un angle suffisamment large et renforcent l'aspect "grand espace". Sur un compact, cela correspond à “dézoomer” le plus possible. Selon les modèles, la plus petite focale ne sera pas toujours la même : à

AUTEURS

ACTU

vérifier avant l'achat. Pour les reflexs, on pourra utiliser les objectifs transstandards ou, si besoin, investir dans du Grand Angle ou Ultra Grand Angle, tels le Sigma 10-20, le Tamron 10-24, le Canon 10-22, etc... A la prise de vue, on optera pour une ouverture assez faible, d'une part pour tirer le meilleur de l'objectif, et d'autre part pour avoir une grande profondeur de champ. Plus l'ouverture est petite, plus la zone de netteté est grande. Sur les compacts, si aucun mode semiautomatique n'est disponible, on utilisera

PARTEZ

PHOTO

AVION

alors un mode "scène" qui reproduit les réglages types et est assez bien pensé. Enfin, pour les possesseurs de reflexs, l'achat d'un filtre polarisant est vivement conseillé : celui-ci viendra se placer devant votre objectif et il faudra le faire tourner pour renforcer certains contrastes et obtenir ainsi de beaux ciels bleus. Enfin, le cadrage

Quel que soit l'appareil, téléphone portable ou gros reflex, il reste un élément primordial à soigner : le cadrage. C'est là que vous donnerez un sens à votre photo en choisissant ce qui sera mis en

Soignez la lumière

Quel que soit l'appareil photo, nous sommes tous tributaires du même paramètre : la lumière. C'est elle qui fait la photo : les couleurs seront plus ou moins belles, les contrastes plus ou moins intenses, les ombres plus ou moins prononcées. Nous sommes totalement dépendants du soleil. Ainsi, il y a des heures plus propices que d'autres à la photographie : les golden hours. Ce terme désigne les heures qui vont succéder au lever du soleil et précéder son coucher. La lumière y sera douce et dorée, mettant beaucoup plus les reliefs en valeur que la lumière de midi et son soleil zénithal. Un photographe se lève tôt, fait la sieste en début d'après-midi et ressort le soir ! repérages voyages  11

repérages voyages  12


EDITO

Réussissez vos photos de paysages E

n voyage, on est amené à prendre tous types de photos : portraits, scènes de vie, architecture, animaux, et généralement beaucoup de paysages. Attardons-nous sur la photographie de paysages, réalisable par tous, mais pas aussi simple qu'on ne le pense...

La tentation première serait de s'arrêter devant un paysage qui nous plaît et de le photographier, là, comme ça. Réussir une bonne photo de paysage demande pourtant davantage qu'un bel endroit, même si c'est une bonne base !

Parlons un peu matériel

On peut photographier du paysage avec tout appareil, compact ou reflex. Avec n'importe quel objectif aussi ; néanmoins, de manière générale, on privilégiera les focales plutôt courtes qui couvrent un angle suffisamment large et renforcent l'aspect "grand espace". Sur un compact, cela correspond à “dézoomer” le plus possible. Selon les modèles, la plus petite focale ne sera pas toujours la même : à

AUTEURS

ACTU

vérifier avant l'achat. Pour les reflexs, on pourra utiliser les objectifs transstandards ou, si besoin, investir dans du Grand Angle ou Ultra Grand Angle, tels le Sigma 10-20, le Tamron 10-24, le Canon 10-22, etc... A la prise de vue, on optera pour une ouverture assez faible, d'une part pour tirer le meilleur de l'objectif, et d'autre part pour avoir une grande profondeur de champ. Plus l'ouverture est petite, plus la zone de netteté est grande. Sur les compacts, si aucun mode semiautomatique n'est disponible, on utilisera

PARTEZ

PHOTO

AVION

alors un mode "scène" qui reproduit les réglages types et est assez bien pensé. Enfin, pour les possesseurs de reflexs, l'achat d'un filtre polarisant est vivement conseillé : celui-ci viendra se placer devant votre objectif et il faudra le faire tourner pour renforcer certains contrastes et obtenir ainsi de beaux ciels bleus. Enfin, le cadrage

Quel que soit l'appareil, téléphone portable ou gros reflex, il reste un élément primordial à soigner : le cadrage. C'est là que vous donnerez un sens à votre photo en choisissant ce qui sera mis en

Soignez la lumière

Quel que soit l'appareil photo, nous sommes tous tributaires du même paramètre : la lumière. C'est elle qui fait la photo : les couleurs seront plus ou moins belles, les contrastes plus ou moins intenses, les ombres plus ou moins prononcées. Nous sommes totalement dépendants du soleil. Ainsi, il y a des heures plus propices que d'autres à la photographie : les golden hours. Ce terme désigne les heures qui vont succéder au lever du soleil et précéder son coucher. La lumière y sera douce et dorée, mettant beaucoup plus les reliefs en valeur que la lumière de midi et son soleil zénithal. Un photographe se lève tôt, fait la sieste en début d'après-midi et ressort le soir ! repérages voyages  11

repérages voyages  12


Aurélie Amiot

Un tour du monde à offrir en cadeau de fin d’année.

_

valeur. Ceci est régi par une multitude de règles qu'on peut détourner, contourner ou appliquer. La première règle, c'est l'horizon droit. La Terre est ronde, mais on ne le sent que rarement ! Si on veut éviter une impression de photo bancale, il faut rester droit. Et tant qu'à se concentrer sur la ligne d'horizon, autant essayer au passage de la placer sur l’un des tiers de l'image, de sorte à avoir 2/3 de terre et 1/3 de ciel, ou l'inverse.

Pour donner de la dynamique à l'image, vous pouvez également jouer avec les premiers plans. Au lieu d'avoir un paysage et rien devant, vous créez une accroche. Cela permet de renforcer la perspective, mais aussi de donner une échelle : le spectateur ne peut pas mesurer l'étendue d'un lieu s'il n'a pas de point de repères. Enfin, le plus difficile : osez les cadrages originaux ! Tout le monde prend la même photo, à 1m70 du sol. Essayez de vous baisser ou de prendre, au contraire, de la hauteur ; penchez-vous, passez au travers d'une fenêtre, utilisez le reflet d'un verre de lunettes de soleil, mettez en scène vos amis, etc.

_

Bref, expérimentez ! N'ayez pas peur de rester longtemps sur un lieu, à bouger, à essayer différents réglages, différents cadrages, un pas en avant, deux en arrière. Mais dans tous les cas, amusezvous, profitez de vos voyages, cela se ressentira dans vos photos ! Aurélie Amiot repérages voyages  13

Plus d’infos ? cliquez ici !

Un livre de 124 pages, par l’éditeur du magazine Repérages Voyages

repérages voyages  14


Aurélie Amiot

Un tour du monde à offrir en cadeau de fin d’année.

_

valeur. Ceci est régi par une multitude de règles qu'on peut détourner, contourner ou appliquer. La première règle, c'est l'horizon droit. La Terre est ronde, mais on ne le sent que rarement ! Si on veut éviter une impression de photo bancale, il faut rester droit. Et tant qu'à se concentrer sur la ligne d'horizon, autant essayer au passage de la placer sur l’un des tiers de l'image, de sorte à avoir 2/3 de terre et 1/3 de ciel, ou l'inverse.

Pour donner de la dynamique à l'image, vous pouvez également jouer avec les premiers plans. Au lieu d'avoir un paysage et rien devant, vous créez une accroche. Cela permet de renforcer la perspective, mais aussi de donner une échelle : le spectateur ne peut pas mesurer l'étendue d'un lieu s'il n'a pas de point de repères. Enfin, le plus difficile : osez les cadrages originaux ! Tout le monde prend la même photo, à 1m70 du sol. Essayez de vous baisser ou de prendre, au contraire, de la hauteur ; penchez-vous, passez au travers d'une fenêtre, utilisez le reflet d'un verre de lunettes de soleil, mettez en scène vos amis, etc.

_

Bref, expérimentez ! N'ayez pas peur de rester longtemps sur un lieu, à bouger, à essayer différents réglages, différents cadrages, un pas en avant, deux en arrière. Mais dans tous les cas, amusezvous, profitez de vos voyages, cela se ressentira dans vos photos ! Aurélie Amiot repérages voyages  13

Plus d’infos ? cliquez ici !

Un livre de 124 pages, par l’éditeur du magazine Repérages Voyages

repérages voyages  14


DESTINATIONS INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE


DESTINATIONS INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

Kollywood, c'est Kolossal!

U

n héros beau et courageux, une amoureuse naïve et un méchant qu’on adore détester… C’est le tiercé gagnant du cinéma indien qui monte : celui de Kollywood, sur la côte Est de l’Inde.

Quatre jours. Quatre jours que je suis arrivé à Chennai pour rencontrer les stars de Kollywood et tout ce que j'ai réussi, c'est me faire virer des studios AVM. Pas simple, Kollywood - avec un K comme dans Kodambakkam (le quartier des majors de Chennai où l’on tourne une grande partie de la production cinéma) -, quand on n’a pas les bonnes clés… Heureusement, le Hero arrive ! Il s'appelle Jiiva mais ici tout le monde l'appelle, en toute simplicité, "Jiiva hero". C’est l’une des figures actuelles les plus recherchées du cinéma indien, un gamin de 26 ans, plus vénéré que Gandhi ! Jiiva est beau, sympa et roule en Porsche Cayenne. “Le Hero, explique-t-il, c’est le personnage auquel s’identifient les spectateurs. J’ai des supporters et des clubs de fans, comme une star de cricket”.

repérages voyages  17

repérages voyages  18


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

Kollywood, c'est Kolossal!

U

n héros beau et courageux, une amoureuse naïve et un méchant qu’on adore détester… C’est le tiercé gagnant du cinéma indien qui monte : celui de Kollywood, sur la côte Est de l’Inde.

Quatre jours. Quatre jours que je suis arrivé à Chennai pour rencontrer les stars de Kollywood et tout ce que j'ai réussi, c'est me faire virer des studios AVM. Pas simple, Kollywood - avec un K comme dans Kodambakkam (le quartier des majors de Chennai où l’on tourne une grande partie de la production cinéma) -, quand on n’a pas les bonnes clés… Heureusement, le Hero arrive ! Il s'appelle Jiiva mais ici tout le monde l'appelle, en toute simplicité, "Jiiva hero". C’est l’une des figures actuelles les plus recherchées du cinéma indien, un gamin de 26 ans, plus vénéré que Gandhi ! Jiiva est beau, sympa et roule en Porsche Cayenne. “Le Hero, explique-t-il, c’est le personnage auquel s’identifient les spectateurs. J’ai des supporters et des clubs de fans, comme une star de cricket”.

repérages voyages  17

repérages voyages  18


peu à peu les circuits de distribution traditionnelle, comme le social “Raam” ou le comique “Robot”, désormais soustitrés en français.

www.fantastikindia.fr Avec Jiiva, toutes les portes s'ouvrent comme par magie : tournages, studios, interviews télé,… Personne ne résiste au play-boy en Cayenne noire. Même celles de sa belle villa dans les quartiers chics de Chennai s’ouvrent devant moi: salle de réception, salle de muscu, et salon privé sur la terrasse, "my room" dit l'artiste, où Jiiva renferme ses secrets dont un joli livre et une plaque offerte quand il est venu tourner en France voici 4 ans. Aux studios, je regarde avec un air de revanche le gardien qui m’a viré l’autre jour ! Avec Jiiva à mes côtés, je suis le roi. De fait, il met des lunettes et un bonnet pour m’emmener dans un centre commercial où l’on projette “Ko”, son dernier film. Dans la salle, l’enthousiasme des Tamoules explose à grand renfort de sifflets et de chants à chaque fois que Jiiva apparaît sur l’écran. Mais ce qui explose aussi, c’est l’hémoglobine : rien à voir avec les niaiseries chantées de Bombay. Kollywood, ça décoiffe, ça éventre, ça éparpille façon puzzle ! repérages voyages  19

Même les scènes dansées ne sont plus les mêmes. Les blockbusters de Kollywood s’éclatent au hip-hop et à la tectonik. Et surtout on part tourner les scènes de danse hors d’Inde, pour le côté exotique. C’est comme ça que Jiiva a visité la Norvège, l’Alsace, le Japon et qu’il rentre à peine de Suisse où il a vite fait le buzz dans les ruelles de Fribourg et au bord des rives du lac de Thoune. A tel point que les gamins tamoules

venaient d’Allemagne pour voir “Hero Jiiva” en vrai. Car l’autre atout du cinéma kollywoodien, et son prochain défi, c’est la diaspora qui, de Londres à New York et… donc à Thoune, assure la diffusion du cinéma tamoule. Aujourd’hui les films cartonnent en Angleterre et la mode prend en France. Les blogs et les sites se multiplient. Et les films qui s’échangeaient à Paris dans les boutiques de la rue Lafayette gagnent

Nous croisons Syamantha, une jeune et jolie actrice qui tourne des soap-operas. Ce matin, elle va lancer 3 fois un verre au visage d'un domestique, pleurer une fois et s'agenouiller deux fois aux pieds de son amoureux… qui n'est même pas Jiiva ! Jiiva, elle rêve de le croiser un jour dans un film “mais les Tamoules sont encore très machos, et comme il faut que la partenaire du héros soit un peu légère, on fait venir des filles de Delhi ; il faudrait que ça change.». repérages voyages  20


peu à peu les circuits de distribution traditionnelle, comme le social “Raam” ou le comique “Robot”, désormais soustitrés en français.

www.fantastikindia.fr Avec Jiiva, toutes les portes s'ouvrent comme par magie : tournages, studios, interviews télé,… Personne ne résiste au play-boy en Cayenne noire. Même celles de sa belle villa dans les quartiers chics de Chennai s’ouvrent devant moi: salle de réception, salle de muscu, et salon privé sur la terrasse, "my room" dit l'artiste, où Jiiva renferme ses secrets dont un joli livre et une plaque offerte quand il est venu tourner en France voici 4 ans. Aux studios, je regarde avec un air de revanche le gardien qui m’a viré l’autre jour ! Avec Jiiva à mes côtés, je suis le roi. De fait, il met des lunettes et un bonnet pour m’emmener dans un centre commercial où l’on projette “Ko”, son dernier film. Dans la salle, l’enthousiasme des Tamoules explose à grand renfort de sifflets et de chants à chaque fois que Jiiva apparaît sur l’écran. Mais ce qui explose aussi, c’est l’hémoglobine : rien à voir avec les niaiseries chantées de Bombay. Kollywood, ça décoiffe, ça éventre, ça éparpille façon puzzle ! repérages voyages  19

Même les scènes dansées ne sont plus les mêmes. Les blockbusters de Kollywood s’éclatent au hip-hop et à la tectonik. Et surtout on part tourner les scènes de danse hors d’Inde, pour le côté exotique. C’est comme ça que Jiiva a visité la Norvège, l’Alsace, le Japon et qu’il rentre à peine de Suisse où il a vite fait le buzz dans les ruelles de Fribourg et au bord des rives du lac de Thoune. A tel point que les gamins tamoules

venaient d’Allemagne pour voir “Hero Jiiva” en vrai. Car l’autre atout du cinéma kollywoodien, et son prochain défi, c’est la diaspora qui, de Londres à New York et… donc à Thoune, assure la diffusion du cinéma tamoule. Aujourd’hui les films cartonnent en Angleterre et la mode prend en France. Les blogs et les sites se multiplient. Et les films qui s’échangeaient à Paris dans les boutiques de la rue Lafayette gagnent

Nous croisons Syamantha, une jeune et jolie actrice qui tourne des soap-operas. Ce matin, elle va lancer 3 fois un verre au visage d'un domestique, pleurer une fois et s'agenouiller deux fois aux pieds de son amoureux… qui n'est même pas Jiiva ! Jiiva, elle rêve de le croiser un jour dans un film “mais les Tamoules sont encore très machos, et comme il faut que la partenaire du héros soit un peu légère, on fait venir des filles de Delhi ; il faudrait que ça change.». repérages voyages  20


Olivier Goujon

" c’est facile d’être un Hero, c’est plus subtil de jouer un méchant, il faut composer ! " _

repérages voyages  21

repérages voyages  22


Olivier Goujon

" c’est facile d’être un Hero, c’est plus subtil de jouer un méchant, il faut composer ! " _

repérages voyages  21

repérages voyages  22


_

Le mois prochain, Vincent et Jiiva devraient être réunis dans un film, mais ce qui les branche vraiment, c’est un projet en train de naître : une coproduction franco-tamoule avec tournage à Paris ! A bientôt alors ! Olivier Goujon

Plus d’infos...

Office de tourisme :

www.incredibleindia.org A Chennai, le Taj Connemara www.vivantabytaj.com, reposant après l’agitation de la ville. A Pondicherry, le Richmond

www.therichmond-pondicherry.com Le lendemain Jiiva m'emmène… faire du sport à la salle des "bad guys". Car voilà bien la troisième figure indispensable à toute production hollywoodienne : le bad guy, le méchant. Et celui que nous regardons soulever de la fonte aujourd'hui ferait peur à sa mère ! Il s'appelle Vincent Asokan, une brute épaisse au regard repérages voyages  23

pétillant de malice qui “sait très bien devenir effrayant quand il prend sa tête des mauvais jours mais aussi être un vrai nounours” dit Lara, son épouse à la ville. Le “bad guy” est souvent l’ami du Hero au début, puis il le trahit. Il est musclé et maîtrise les arts martiaux “même s’il y a toujours un moment où le Hero me

casse la gueule”, rigole Asokan, qui passe des heures en salle à entretenir son physique de mauvais garçon. Quand ils le croisent dans la rue, les Tamoules l’approchent avec prudence, des fois que… Ça fait sourire Asokan : “c’est facile d’être un Hero, c’est plus subtil de jouer un méchant, il faut composer”.

A Cape Comorin le Singaar

www.hotelsingaarinternational.com

repérages voyages  24


_

Le mois prochain, Vincent et Jiiva devraient être réunis dans un film, mais ce qui les branche vraiment, c’est un projet en train de naître : une coproduction franco-tamoule avec tournage à Paris ! A bientôt alors ! Olivier Goujon

Plus d’infos...

Office de tourisme :

www.incredibleindia.org A Chennai, le Taj Connemara www.vivantabytaj.com, reposant après l’agitation de la ville. A Pondicherry, le Richmond

www.therichmond-pondicherry.com Le lendemain Jiiva m'emmène… faire du sport à la salle des "bad guys". Car voilà bien la troisième figure indispensable à toute production hollywoodienne : le bad guy, le méchant. Et celui que nous regardons soulever de la fonte aujourd'hui ferait peur à sa mère ! Il s'appelle Vincent Asokan, une brute épaisse au regard repérages voyages  23

pétillant de malice qui “sait très bien devenir effrayant quand il prend sa tête des mauvais jours mais aussi être un vrai nounours” dit Lara, son épouse à la ville. Le “bad guy” est souvent l’ami du Hero au début, puis il le trahit. Il est musclé et maîtrise les arts martiaux “même s’il y a toujours un moment où le Hero me

casse la gueule”, rigole Asokan, qui passe des heures en salle à entretenir son physique de mauvais garçon. Quand ils le croisent dans la rue, les Tamoules l’approchent avec prudence, des fois que… Ça fait sourire Asokan : “c’est facile d’être un Hero, c’est plus subtil de jouer un méchant, il faut composer”.

A Cape Comorin le Singaar

www.hotelsingaarinternational.com

repérages voyages  24


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

Nouveau-Brunswick, une Grande petite province I

l faut d’abord s’entraîner à prononcer son nom, puis la repérer sur une carte Google et enfin sauter le pas pour sortir des sentiers battus afin de découvrir... le Nouveau-Brunswick!

repérages voyages  25

repérages voyages  26


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

Nouveau-Brunswick, une Grande petite province I

l faut d’abord s’entraîner à prononcer son nom, puis la repérer sur une carte Google et enfin sauter le pas pour sortir des sentiers battus afin de découvrir... le Nouveau-Brunswick!

repérages voyages  25

repérages voyages  26


Le Nouveau-Brunswick est la troisième plus petite province du Canada, ce qui en fait tout de même une superficie deux fois plus grande que la Belgique. Etouffé par la notoriété du Québec, de l’Ontario ou de la Colombie britannique - ses grandes soeurs canadiennes -, le Nouveau-Brunswick a pourtant bien des atouts pour vous séduire, à commencer par sa francophonie. Oui, au Canada on parle français ailleurs qu’au Québec! Le “français de France” est dûment écouté, goûté, savouré par les Acadiens du Nouveau-Brunswick, qui aiment rappeler que le Canada est officiellement bilingue et que tous les services d’état ont pour obligation d’être produits en deux langues, le français et l’anglais. Dans la pratique, ce n’est pas toujours le cas, mais les Acadiens se battent becs et ongles pour faire appliquer ce droit. Et lorsque vous parlerez de votre weekend ou mieux encore lorsque vous repérages voyages  27

raconterez votre dernière partie de golf, on vous reprendra gentiment: vous évoquerez alors votre “fin de semaine”, et vous n’utiliserez plus un sandwedge mais un “choqueur de sable”. Respect pour nos amis francophones! Cette langue française, vous la retrouverez dans les petits ports de pêche du nord du Nouveau-Brunswick, le long du golfe du Saint-Laurent et sur toute la côte bordée par le détroit du Northumberland qui sépare le continent de l’île du Prince Edward. Au hasard de votre route, vous visiterez les villages historiques (reconstitués sous forme de musées vivants) dont celui de Bouctouche: des comédiennes fabuleuses vous content alors des anecdotes de vie quotidienne avec un accent à couper au couteau, qu’on écouterait pendant des heures! Un petit bond dans le passé de cette histoire du Nouveau-Monde intimement liée à l’histoire de France.

Néanmoins, et même si pour moi 50% du plaisir de ce voyage consiste en l’aspect humain de cette découverte du fait de la courtoisie et de l’accueil véritablement chaleureux de nos amis néo-brunswickois, cette province ne se résume pas à ses habitants et à leur usage du français. Prenez le volant et partez sur les routes à la découverte de celle qu’ils respectent et protègent aussi: dame Nature. Dans le nord acadien, vous grimperez à l’assaut des phares, guides indispensables et précieux pour des générations de pêcheurs, plantés sur des grèves battues par les vents ou au pied de plages d’un sable rugueux. Des plages fréquentées par les phoques, une mer nourricière pour des bancs de dauphins. Au Sud, il faut impérativement rendre visite à ce qui sera peut-être demain l’une des 7 Merveilles du monde

moderne: la baie de Fundy et ses marées exceptionnelles, les plus hautes du monde. Renseignez-vous sur les heures de marées et allez-y par deux fois: pour voir les roches émergées à marée haute, puis pour vous promener sur le fond de l’océan à marée basse quelques 14 mètres plus bas! Aux environs de la baie de Fundy vous traverserez le parc national du même nom, sur des kilomètres de végétation préservée. Un havre de paix. Si vous poussez encore un peu plus loin, ce sera la petite station balnéaire au charme d’antan de Saint-Andrews, célèbre pour les sorties en mer permettant d’apercevoir des baleines. J’en ai vu! Vous en verrez aussi... Le Nouveau-Brunswick, ce sont aussi les forêts denses, les rivières poissonneuses, les excursions en mer. Les ours noirs, à observer de loin mais en pleine nature. repérages voyages  28


Le Nouveau-Brunswick est la troisième plus petite province du Canada, ce qui en fait tout de même une superficie deux fois plus grande que la Belgique. Etouffé par la notoriété du Québec, de l’Ontario ou de la Colombie britannique - ses grandes soeurs canadiennes -, le Nouveau-Brunswick a pourtant bien des atouts pour vous séduire, à commencer par sa francophonie. Oui, au Canada on parle français ailleurs qu’au Québec! Le “français de France” est dûment écouté, goûté, savouré par les Acadiens du Nouveau-Brunswick, qui aiment rappeler que le Canada est officiellement bilingue et que tous les services d’état ont pour obligation d’être produits en deux langues, le français et l’anglais. Dans la pratique, ce n’est pas toujours le cas, mais les Acadiens se battent becs et ongles pour faire appliquer ce droit. Et lorsque vous parlerez de votre weekend ou mieux encore lorsque vous repérages voyages  27

raconterez votre dernière partie de golf, on vous reprendra gentiment: vous évoquerez alors votre “fin de semaine”, et vous n’utiliserez plus un sandwedge mais un “choqueur de sable”. Respect pour nos amis francophones! Cette langue française, vous la retrouverez dans les petits ports de pêche du nord du Nouveau-Brunswick, le long du golfe du Saint-Laurent et sur toute la côte bordée par le détroit du Northumberland qui sépare le continent de l’île du Prince Edward. Au hasard de votre route, vous visiterez les villages historiques (reconstitués sous forme de musées vivants) dont celui de Bouctouche: des comédiennes fabuleuses vous content alors des anecdotes de vie quotidienne avec un accent à couper au couteau, qu’on écouterait pendant des heures! Un petit bond dans le passé de cette histoire du Nouveau-Monde intimement liée à l’histoire de France.

Néanmoins, et même si pour moi 50% du plaisir de ce voyage consiste en l’aspect humain de cette découverte du fait de la courtoisie et de l’accueil véritablement chaleureux de nos amis néo-brunswickois, cette province ne se résume pas à ses habitants et à leur usage du français. Prenez le volant et partez sur les routes à la découverte de celle qu’ils respectent et protègent aussi: dame Nature. Dans le nord acadien, vous grimperez à l’assaut des phares, guides indispensables et précieux pour des générations de pêcheurs, plantés sur des grèves battues par les vents ou au pied de plages d’un sable rugueux. Des plages fréquentées par les phoques, une mer nourricière pour des bancs de dauphins. Au Sud, il faut impérativement rendre visite à ce qui sera peut-être demain l’une des 7 Merveilles du monde

moderne: la baie de Fundy et ses marées exceptionnelles, les plus hautes du monde. Renseignez-vous sur les heures de marées et allez-y par deux fois: pour voir les roches émergées à marée haute, puis pour vous promener sur le fond de l’océan à marée basse quelques 14 mètres plus bas! Aux environs de la baie de Fundy vous traverserez le parc national du même nom, sur des kilomètres de végétation préservée. Un havre de paix. Si vous poussez encore un peu plus loin, ce sera la petite station balnéaire au charme d’antan de Saint-Andrews, célèbre pour les sorties en mer permettant d’apercevoir des baleines. J’en ai vu! Vous en verrez aussi... Le Nouveau-Brunswick, ce sont aussi les forêts denses, les rivières poissonneuses, les excursions en mer. Les ours noirs, à observer de loin mais en pleine nature. repérages voyages  28


"

"

Des comédiennes fabuleuses vous content des anecdotes de vie quotidienne avec un accent à couper au couteau, qu’on écouterait pendant des heures !

repérages voyages  29

repérages voyages  30


"

"

Des comédiennes fabuleuses vous content des anecdotes de vie quotidienne avec un accent à couper au couteau, qu’on écouterait pendant des heures !

repérages voyages  29

repérages voyages  30


Les orignaux sur tous les panneaux de circulation. Les oiseaux à foison sur les bords de mer. Les embruns, le sable, le vent. C’est aussi la bière de Moncton, aux myrtilles. Le sirop d’érable 100% naturel vendu au Marché des Fermiers de Fredericton, et le homard. Du homard bleu, rarissime. Du homard de 1 kg, dans votre assiette, servi avec pinces et bavoir. Marie-Ange Ostré

Le Nouveau-Brunswick est une province canadienne à visiter en prenant son temps, pour se faire de nouveaux amis, et avoir un autre regard sur le Canada. Celui du coeur.

J’aime...

Ces Canadiens qui aiment et défendent la langue française avec davantage d’ardeur et de conviction que... les Français eux-mêmes!

Je recommande...

Le homard cuit au naturel et dégusté à même le pont d’un bateau de pêche. Le charme de SaintAndrews, au Sud. Un repas 100% bio cuisiné à l’ancienne dans le village historique de Kings Landing, unique!

Plus d’infos...

Office de tourisme du Nouveau-Brunswick:

http://www.tourismenouveaubrunswick.fr/ Sur Facebook:

http://www.facebook.com/nouveaubrunswick _

_

repérages voyages  31

Marie-Ange Ostré repérages voyages  32


Les orignaux sur tous les panneaux de circulation. Les oiseaux à foison sur les bords de mer. Les embruns, le sable, le vent. C’est aussi la bière de Moncton, aux myrtilles. Le sirop d’érable 100% naturel vendu au Marché des Fermiers de Fredericton, et le homard. Du homard bleu, rarissime. Du homard de 1 kg, dans votre assiette, servi avec pinces et bavoir. Marie-Ange Ostré

Le Nouveau-Brunswick est une province canadienne à visiter en prenant son temps, pour se faire de nouveaux amis, et avoir un autre regard sur le Canada. Celui du coeur.

J’aime...

Ces Canadiens qui aiment et défendent la langue française avec davantage d’ardeur et de conviction que... les Français eux-mêmes!

Je recommande...

Le homard cuit au naturel et dégusté à même le pont d’un bateau de pêche. Le charme de SaintAndrews, au Sud. Un repas 100% bio cuisiné à l’ancienne dans le village historique de Kings Landing, unique!

Plus d’infos...

Office de tourisme du Nouveau-Brunswick:

http://www.tourismenouveaubrunswick.fr/ Sur Facebook:

http://www.facebook.com/nouveaubrunswick _

_

repérages voyages  31

Marie-Ange Ostré repérages voyages  32


Promos voyage: bons plans de Laurence! PROMOS

LIVRES

TECHNO

WEB

Envie de partir à petit prix tout de suite?

Royaume-Uni, Londres à partir de 249€

Turquie, en Club, tout compris

Visit Europe

Look Voyages

Faites un petit tour à Londres quand il fait encore beau et avant la folie des soldes de fin d’année. Découvrez la culture londonienne avec ses musées, galeries et monuments ainsi que sa vie nocturne avec les pubs, restaurants, théâtres. L’hôtel 3* de grande capacité (entièrement rénové, avec téléphone et TV) est situé au coeur du quartier de Bloomsbury non loin du British Museum (métro Russel Square).

Le Club Lookéa Essentiel Marina Beach est situé au coeur des grands sites antiques non loin de Bodrum, face à la plage. Chaque chambre dispose d’un coin salon et petit balcon. Elles sont climatisées, avec douche, sèche-cheveux, télévision et réfrigérateur. Buffets avec cuisine internationale et saveurs turques. Piscine extérieure d’eau douce, canoë, catamaran, planche à voile sans supplément. Clubs enfants de 3 ans à 16 ans.

Séjour 3*, 3j/2n à partir de 249 € Au départ de Paris et province

Visit Europe, le spécialiste des voyages en Europe propose un trajet Eurostar et chambre double avec petit déjeuner inclus, au départ de Paris ou la province à partir de 249 € (hors transferts, boissons et assurances). Informations et réservation sur le site de Visit Europe, cliquez ici : www.voyages-de-marques.fr/resultat-de-votrerecherche/1999.html

repérages voyages  33

Séjour 3*, 7 nuits à partir de 543 € A partir du 25/09/2011

Le prix comprend les vols, les transferts, l’hébergement en pension complète, boissons locales alcoolisées ou non jusqu’à minuit, sports, animation et club enfant. Informations et réservation sur le site de Look Voyages : www.look-voyages.fr/vacances/Club_Lookea_ Lookea_Marina_Beach_Turquie_13520-MarinaBeach. aspx?SID=Z2CXEAB2SF3YV-5

repérages voyages  34


Promos voyage: bons plans de Laurence! PROMOS

LIVRES

TECHNO

WEB

Envie de partir à petit prix tout de suite?

Royaume-Uni, Londres à partir de 249€

Turquie, en Club, tout compris

Visit Europe

Look Voyages

Faites un petit tour à Londres quand il fait encore beau et avant la folie des soldes de fin d’année. Découvrez la culture londonienne avec ses musées, galeries et monuments ainsi que sa vie nocturne avec les pubs, restaurants, théâtres. L’hôtel 3* de grande capacité (entièrement rénové, avec téléphone et TV) est situé au coeur du quartier de Bloomsbury non loin du British Museum (métro Russel Square).

Le Club Lookéa Essentiel Marina Beach est situé au coeur des grands sites antiques non loin de Bodrum, face à la plage. Chaque chambre dispose d’un coin salon et petit balcon. Elles sont climatisées, avec douche, sèche-cheveux, télévision et réfrigérateur. Buffets avec cuisine internationale et saveurs turques. Piscine extérieure d’eau douce, canoë, catamaran, planche à voile sans supplément. Clubs enfants de 3 ans à 16 ans.

Séjour 3*, 3j/2n à partir de 249 € Au départ de Paris et province

Visit Europe, le spécialiste des voyages en Europe propose un trajet Eurostar et chambre double avec petit déjeuner inclus, au départ de Paris ou la province à partir de 249 € (hors transferts, boissons et assurances). Informations et réservation sur le site de Visit Europe, cliquez ici : www.voyages-de-marques.fr/resultat-de-votrerecherche/1999.html

repérages voyages  33

Séjour 3*, 7 nuits à partir de 543 € A partir du 25/09/2011

Le prix comprend les vols, les transferts, l’hébergement en pension complète, boissons locales alcoolisées ou non jusqu’à minuit, sports, animation et club enfant. Informations et réservation sur le site de Look Voyages : www.look-voyages.fr/vacances/Club_Lookea_ Lookea_Marina_Beach_Turquie_13520-MarinaBeach. aspx?SID=Z2CXEAB2SF3YV-5

repérages voyages  34


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

Hithaadhoo, un thé aux Maldives F

arida a 36 ans, un sourire timide et deux enfants. Elle a préparé du thé et des pâtisseries sur lesquelles je craque. Pas de sophistication, non, mais de la simplicité, de la générosité.

Je suis sur l’île de Hithaadhoo, dans l’atoll de Baa aux Maldives. Une île qui compte 1 300 habitants dont une majorité de pêcheurs. L’océan indien fournit l’essentiel de leur alimentation aux villageois et les femmes font sécher repérages voyages  35

le thon albacore (100 kg en moyenne), qui sera vendu à Malé, la capitale. Six ou sept personnes travaillent à l’accueil ou dans les restaurants sur l’île voisine, qui abrite l’hôtel Coco Palm Dhuni Kolhu.

Première constatation : on est heureux de recevoir de la visite sur Hithaadhoo. Il m’est déjà arrivé de profiter de l’une de ces excursions d’une heure vers une île habitée, des excursions obligatoirement autorisées par le gouvernement. Mais,

pour la première fois, je sens ici une différence, je ne suis pas considérée comme une voyeuse ou un porte-monnaie. L’explication ? Je suis accompagnée d’un guide qui travaille pour l’hôtel Dhuni Kolhu, et les relations entre l’hôtel et repérages voyages  36


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

Hithaadhoo, un thé aux Maldives F

arida a 36 ans, un sourire timide et deux enfants. Elle a préparé du thé et des pâtisseries sur lesquelles je craque. Pas de sophistication, non, mais de la simplicité, de la générosité.

Je suis sur l’île de Hithaadhoo, dans l’atoll de Baa aux Maldives. Une île qui compte 1 300 habitants dont une majorité de pêcheurs. L’océan indien fournit l’essentiel de leur alimentation aux villageois et les femmes font sécher repérages voyages  35

le thon albacore (100 kg en moyenne), qui sera vendu à Malé, la capitale. Six ou sept personnes travaillent à l’accueil ou dans les restaurants sur l’île voisine, qui abrite l’hôtel Coco Palm Dhuni Kolhu.

Première constatation : on est heureux de recevoir de la visite sur Hithaadhoo. Il m’est déjà arrivé de profiter de l’une de ces excursions d’une heure vers une île habitée, des excursions obligatoirement autorisées par le gouvernement. Mais,

pour la première fois, je sens ici une différence, je ne suis pas considérée comme une voyeuse ou un porte-monnaie. L’explication ? Je suis accompagnée d’un guide qui travaille pour l’hôtel Dhuni Kolhu, et les relations entre l’hôtel et repérages voyages  36


Si le père refuse l’union, le couple amoureux peut écrire au Département des Mariages qui approuve généralement la requête.

l’île sont gérées intelligemment avec une dimension humaine qui dépasse l’indispensable profit de l’un et des autres. C’en est rafraîchissant, du coup je me détends et les sourires s’élargissent de part et d’autre. La communication s’établit. Je ne parle pas maldivien et je le regrette vivement. Tous mes contacts passent par mon guide, sauf quand je m’approche des mères et de leurs enfants. Là, c’est le langage du coeur qui prévaut. Quelques signes, quelques mots d’anglais, et j’apprends que le petit a 3 ans, que c’est un garçon. Une photo, puis deux. Les mères s’esclaffent, en redemandent. Elles posent. Leur voile dévoile : des yeux d’obsidienne, un maquillage étudié, un sourire éclatant. De l’espièglerie aussi. Ici les filles se marient à l’âge de 20 ou 25 ans maximum. Le garçon demande la fille en mariage et si le père refuse, le couple amoureux peut écrire au Département des Mariages, qui approuve généralement repérages voyages  37

la requête. Le gouvernement maldivien leur attribue un terrain sur lequel les parents des mariés doivent construire une maison ; cette maison sera transmise à la fille du couple même s’il y a eu naissance d’un garçon également. Au début des années 2000, le gouvernement a instauré un contrôle des naissances mais sans vraiment fixer de limites ; ce contrôle a disparu. Les enfants vont en maternelle dès l’âge de deux ans et demi, elle est ouverte de 6h à 18h30 pour permettre aux mères de les déposer 1 heure et demie par jour pour la première année, 3 heures pendant la seconde année, 6 heures l’année d’après, jusqu’à l’entrée en primaire à l’âge de 7 ans. Les petits apprennent entre autres les techniques de construction d’une maison et comment fabriquer les chaises en filet éparpillées dans les rues. En primaire, on leur enseigne aussi les bases de la biologie marine et un peu d’informatique. Les livres sont offerts par le gouvernement jusqu’à la primaire, les repérages voyages  38


Si le père refuse l’union, le couple amoureux peut écrire au Département des Mariages qui approuve généralement la requête.

l’île sont gérées intelligemment avec une dimension humaine qui dépasse l’indispensable profit de l’un et des autres. C’en est rafraîchissant, du coup je me détends et les sourires s’élargissent de part et d’autre. La communication s’établit. Je ne parle pas maldivien et je le regrette vivement. Tous mes contacts passent par mon guide, sauf quand je m’approche des mères et de leurs enfants. Là, c’est le langage du coeur qui prévaut. Quelques signes, quelques mots d’anglais, et j’apprends que le petit a 3 ans, que c’est un garçon. Une photo, puis deux. Les mères s’esclaffent, en redemandent. Elles posent. Leur voile dévoile : des yeux d’obsidienne, un maquillage étudié, un sourire éclatant. De l’espièglerie aussi. Ici les filles se marient à l’âge de 20 ou 25 ans maximum. Le garçon demande la fille en mariage et si le père refuse, le couple amoureux peut écrire au Département des Mariages, qui approuve généralement repérages voyages  37

la requête. Le gouvernement maldivien leur attribue un terrain sur lequel les parents des mariés doivent construire une maison ; cette maison sera transmise à la fille du couple même s’il y a eu naissance d’un garçon également. Au début des années 2000, le gouvernement a instauré un contrôle des naissances mais sans vraiment fixer de limites ; ce contrôle a disparu. Les enfants vont en maternelle dès l’âge de deux ans et demi, elle est ouverte de 6h à 18h30 pour permettre aux mères de les déposer 1 heure et demie par jour pour la première année, 3 heures pendant la seconde année, 6 heures l’année d’après, jusqu’à l’entrée en primaire à l’âge de 7 ans. Les petits apprennent entre autres les techniques de construction d’une maison et comment fabriquer les chaises en filet éparpillées dans les rues. En primaire, on leur enseigne aussi les bases de la biologie marine et un peu d’informatique. Les livres sont offerts par le gouvernement jusqu’à la primaire, les repérages voyages  38


parents paient l’uniforme. A l’école les enfants apprennent le maldivien, l’anglais et étudient le Coran.

Je quitte l’île avec des sourires plein les yeux, en répondant aux mains qui s’agitent sur la plage. Oui, on peut avoir un vrai contact avec les Maldiviens aux Maldives. Marie-Ange Ostré _

J’aime...

Le vrai contact qu’ont su instaurer les dirigeants de l’hôtel Coco Palm Dhuni Kolhu entre les Maldiviens et les visiteurs.

Je recommande...

Goûtez absolument au mashuni (photo sur page de gauche), une salade de thon ultra-fraîche !

Plus d’info...

Hôtel Coco Palm Dhuni Kolhu :

www.cocopalm.com/fr/dhuni-kolhu/location/ Office du Tourisme des Maldives, en français :

www.visitmaldives.com/fr Recettes de cuisine maldivienne, en anglais :

www.recipes.mymaldives.com/

Marie-Ange Ostré

Farida m’invite à entrer chez elle dans sa maison de corail. Elle a 36 ans et deux enfants dont le petit dernier de 4 ans, qui me suit partout. Elle pose des questions, et insiste pour que je goûte encore au foni boakibaa, gâteau maldivien traditionnel constitué de sucre, farine, oeuf et noix de coco. Pourtant, je craque davantage sur les fishballs : savoureux hachis de thon séché et piment rouge sous forme de samoussas indiens (explosif !), ou encore ces billes rondes de poisson, ail, oignon, piment et noix de coco. Elle m’apprend que les petits déjeuners de sa famille sont composés de chapati et de mashuni, du thon en miettes mêlé à de l’oignon, de la noix de coco et du citron. Pour le déjeuner, elle prépare invariablement une soupe de poisson au bouillon clair (garudhia), avec du riz. Le dîner s’enrichit

d’un curry de poisson. Les pâtisseries sont seulement destinées aux enfants.

_

repérages voyages  39

repérages voyages  40


parents paient l’uniforme. A l’école les enfants apprennent le maldivien, l’anglais et étudient le Coran.

Je quitte l’île avec des sourires plein les yeux, en répondant aux mains qui s’agitent sur la plage. Oui, on peut avoir un vrai contact avec les Maldiviens aux Maldives. Marie-Ange Ostré _

J’aime...

Le vrai contact qu’ont su instaurer les dirigeants de l’hôtel Coco Palm Dhuni Kolhu entre les Maldiviens et les visiteurs.

Je recommande...

Goûtez absolument au mashuni (photo sur page de gauche), une salade de thon ultra-fraîche !

Plus d’info...

Hôtel Coco Palm Dhuni Kolhu :

www.cocopalm.com/fr/dhuni-kolhu/location/ Office du Tourisme des Maldives, en français :

www.visitmaldives.com/fr Recettes de cuisine maldivienne, en anglais :

www.recipes.mymaldives.com/

Marie-Ange Ostré

Farida m’invite à entrer chez elle dans sa maison de corail. Elle a 36 ans et deux enfants dont le petit dernier de 4 ans, qui me suit partout. Elle pose des questions, et insiste pour que je goûte encore au foni boakibaa, gâteau maldivien traditionnel constitué de sucre, farine, oeuf et noix de coco. Pourtant, je craque davantage sur les fishballs : savoureux hachis de thon séché et piment rouge sous forme de samoussas indiens (explosif !), ou encore ces billes rondes de poisson, ail, oignon, piment et noix de coco. Elle m’apprend que les petits déjeuners de sa famille sont composés de chapati et de mashuni, du thon en miettes mêlé à de l’oignon, de la noix de coco et du citron. Pour le déjeuner, elle prépare invariablement une soupe de poisson au bouillon clair (garudhia), avec du riz. Le dîner s’enrichit

d’un curry de poisson. Les pâtisseries sont seulement destinées aux enfants.

_

repérages voyages  39

repérages voyages  40


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

Brunei, un sultanat sur pilotis repérages voyages  41

repérages voyages  42


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

Brunei, un sultanat sur pilotis repérages voyages  41

repérages voyages  42


A

vant de m’établir en Asie, j’aurais été incapable de situer le sultanat de Brunei et si j’avais dû tenter ma chance, j’aurais localisé ce pays du côté de Dubaï ou Bahrein!

Cet état minuscule peuplé de moins d’un demi-million d’habitants se situe au Nord de l’immense île de Bornéo, cerné par ses deux voisins que sont la Malaisie et l’Indonésie. Malgré sa petite taille sur la carte du monde, l’état de Brunei (et son Sultan) tire sa fortune d’importantes ressources en gaz et en pétrole. Lorsque j’ai évoqué l’idée d’aller passer quelques jours à Brunei, les réactions étaient unanimes: “Brunei ? Il n’y a rien à faire! On ne peut même pas y boire de bière, l’alcool est interdit là-bas!”. Mais concernant mes voyages, j’ai pour habitude de rarement me fier aux avis extérieurs… et préfère juger par moi-même. Les billets sont bookés, et c’est à bord d’une Proton (célèbre marque de voiture malaisienne) de location que nous longeons la côte de Brunei…

" Son palais compte 1 788 pièces et 5 piscines,

son garage n’est pas assez grand pour contenir ses 3 000 voitures dont 200 Ferrari!”

"

Quelle agréable surprise! Au hasard de nos tribulations et de nos bifurcations en direction de la mer, nous avons découvert de longues plages de sable blanc, parfaitement désertes... on aurait presque du mal à y croire! Alors, certes, on aperçoit bien au loin quelques plates-formes d’extraction de gaz mais ces plages valent le détour! repérages voyages  43

repérages voyages  44


A

vant de m’établir en Asie, j’aurais été incapable de situer le sultanat de Brunei et si j’avais dû tenter ma chance, j’aurais localisé ce pays du côté de Dubaï ou Bahrein!

Cet état minuscule peuplé de moins d’un demi-million d’habitants se situe au Nord de l’immense île de Bornéo, cerné par ses deux voisins que sont la Malaisie et l’Indonésie. Malgré sa petite taille sur la carte du monde, l’état de Brunei (et son Sultan) tire sa fortune d’importantes ressources en gaz et en pétrole. Lorsque j’ai évoqué l’idée d’aller passer quelques jours à Brunei, les réactions étaient unanimes: “Brunei ? Il n’y a rien à faire! On ne peut même pas y boire de bière, l’alcool est interdit là-bas!”. Mais concernant mes voyages, j’ai pour habitude de rarement me fier aux avis extérieurs… et préfère juger par moi-même. Les billets sont bookés, et c’est à bord d’une Proton (célèbre marque de voiture malaisienne) de location que nous longeons la côte de Brunei…

" Son palais compte 1 788 pièces et 5 piscines,

son garage n’est pas assez grand pour contenir ses 3 000 voitures dont 200 Ferrari!”

"

Quelle agréable surprise! Au hasard de nos tribulations et de nos bifurcations en direction de la mer, nous avons découvert de longues plages de sable blanc, parfaitement désertes... on aurait presque du mal à y croire! Alors, certes, on aperçoit bien au loin quelques plates-formes d’extraction de gaz mais ces plages valent le détour! repérages voyages  43

repérages voyages  44


repérages voyages  45

repérages voyages  46


repérages voyages  45

repérages voyages  46


Toute visite dans la capitale de Brunei (Bandar Seri Begawan, ou BSB pour les intimes) commence avec la grande mosquée de la ville. Impressionnante! D’une blancheur éblouissante et d’une propreté irréprochable. La visite de l’intérieur est autorisée et l’air conditionné est véritablement salvateur, permettant d’échapper quelques instants à la moiteur extérieure... Au fond à droite de la mosquée, on aperçoit un escalator: “c’est pour le Sultan et sa famille, ils ont leur étage privé”!

Sur le chemin du retour, notre guide nous montre l’immense palais du sultan dont on aperçoit la coupole dorée surplombant la forêt. L’occasion de rappeler aussi les extravagances de cet homme richissime: son palais compte très exactement 1 788 pièces et 5 piscines, et son garage

Thibaud Savouré

Nous nous dirigeons ensuite vers les berges d’où l’on aperçoit des maisons sur pilotis. Nous négocions le prix d’une “croisière” de quelques heures avec le propriétaire d’un petit bateau, et c’est parti! Le village est immense et tout est sur pilotis: les mosquées, l’école, la station-service (pour faire le plein!) et même une caserne de pompiers avec les bateaux assortis.

Nous poursuivons notre route (ou plutôt notre croisière) en dehors du village tandis que notre petit horsbord s’enfonce désormais dans une forêt dense et luxuriante. Si les parties indonésiennes et malaisiennes de Bornéo ont été ravagées en grande partie par la déforestation, les forêts primaires de Brunei restent épargnées, pour notre plus grand plaisir. Outre de nombreux oiseaux, notre tour dans les mangroves nous permet d’apercevoir des serpents et des varans. Sans oublier un groupe de nasiques, ces célèbres singes à long nez, une espèce endémique que l’on trouve uniquement sur Bornéo.

_

repérages voyages  47

repérages voyages  48


Toute visite dans la capitale de Brunei (Bandar Seri Begawan, ou BSB pour les intimes) commence avec la grande mosquée de la ville. Impressionnante! D’une blancheur éblouissante et d’une propreté irréprochable. La visite de l’intérieur est autorisée et l’air conditionné est véritablement salvateur, permettant d’échapper quelques instants à la moiteur extérieure... Au fond à droite de la mosquée, on aperçoit un escalator: “c’est pour le Sultan et sa famille, ils ont leur étage privé”!

Sur le chemin du retour, notre guide nous montre l’immense palais du sultan dont on aperçoit la coupole dorée surplombant la forêt. L’occasion de rappeler aussi les extravagances de cet homme richissime: son palais compte très exactement 1 788 pièces et 5 piscines, et son garage

Thibaud Savouré

Nous nous dirigeons ensuite vers les berges d’où l’on aperçoit des maisons sur pilotis. Nous négocions le prix d’une “croisière” de quelques heures avec le propriétaire d’un petit bateau, et c’est parti! Le village est immense et tout est sur pilotis: les mosquées, l’école, la station-service (pour faire le plein!) et même une caserne de pompiers avec les bateaux assortis.

Nous poursuivons notre route (ou plutôt notre croisière) en dehors du village tandis que notre petit horsbord s’enfonce désormais dans une forêt dense et luxuriante. Si les parties indonésiennes et malaisiennes de Bornéo ont été ravagées en grande partie par la déforestation, les forêts primaires de Brunei restent épargnées, pour notre plus grand plaisir. Outre de nombreux oiseaux, notre tour dans les mangroves nous permet d’apercevoir des serpents et des varans. Sans oublier un groupe de nasiques, ces célèbres singes à long nez, une espèce endémique que l’on trouve uniquement sur Bornéo.

_

repérages voyages  47

repérages voyages  48


_

n’est pas assez grand pour contenir sa collection de 3 000 voitures, dont 200 Ferrari! Quelques jours dans ce minuscule pays avant de reprendre l’avion vers Singapour où nous vivons. Une chose est certaine: ce petit état méconnu et boudé par les touristes révèle pourtant bien des surprises! Thibaud Savouré

J’ai aimé...


Les plages désertes et la balade en bateau pour découvrir la mangrove et les villages sur pilotis.

Je recommande...


Il est possible d’atterrir à Miri (Malaisie), qui se situe à 30km de la frontière avec Brunei. Pour une liberté totale, louez une voiture à Miri et partez découvrir Brunei.

Plus d’infos...


http://wikitravel.org/fr/Brunei repérages voyages  49

repérages voyages  50


_

n’est pas assez grand pour contenir sa collection de 3 000 voitures, dont 200 Ferrari! Quelques jours dans ce minuscule pays avant de reprendre l’avion vers Singapour où nous vivons. Une chose est certaine: ce petit état méconnu et boudé par les touristes révèle pourtant bien des surprises! Thibaud Savouré

J’ai aimé...


Les plages désertes et la balade en bateau pour découvrir la mangrove et les villages sur pilotis.

Je recommande...


Il est possible d’atterrir à Miri (Malaisie), qui se situe à 30km de la frontière avec Brunei. Pour une liberté totale, louez une voiture à Miri et partez découvrir Brunei.

Plus d’infos...


http://wikitravel.org/fr/Brunei repérages voyages  49

repérages voyages  50


INDE

CANADA

MALDIVES

L’or blanc des Andes

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

U

ne route longue et escarpée pour passer en quelques minutes de 2000 à plus de 4000 mètres à flanc de montagnes aux sept couleurs. Et tout à coup, le blanc de la saline mélangé à la pureté du ciel bleu et de l’air ! Nous sommes dans le nord-ouest de l’Argentine, à quelques kilomètres du Chili à gauche, du Paraguay et de la Bolivie à droite. Ces précisions suffisent déjà pour rêver d’espace et de civilisations. Nous avons roulé pendant des heures dans un paysage incroyable, désertique, presque hostile puisque les villages sont rares, voire même absents. Seuls quelques vigognes et condors des Andes évoquent le cycle de la vie. Au fait, comment distingue-t-on un condor d’un aigle ? A son vol ! Le condor est le seigneur du vol à voile et ce titre lui va bien car, dans cette immensité, le condor plane au-dessus de vous comme porté par un vent inexistant. Les couleurs... L’ocre, le carmin, le vermillon des montagnes. Vous aimeriez rester un peu plus, aspirer ces couleurs, avec une frénésie de l’index sur le déclencheur de l’appareilphoto afin de fixer ces couleurs à jamais. On attend Clint Eastwood surgissant dans le paysage ou le clap de Sergio Leone pour son premier western spaghetti version colorisée.

repérages voyages  51

repérages voyages  52


INDE

CANADA

MALDIVES

L’or blanc des Andes

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

U

ne route longue et escarpée pour passer en quelques minutes de 2000 à plus de 4000 mètres à flanc de montagnes aux sept couleurs. Et tout à coup, le blanc de la saline mélangé à la pureté du ciel bleu et de l’air ! Nous sommes dans le nord-ouest de l’Argentine, à quelques kilomètres du Chili à gauche, du Paraguay et de la Bolivie à droite. Ces précisions suffisent déjà pour rêver d’espace et de civilisations. Nous avons roulé pendant des heures dans un paysage incroyable, désertique, presque hostile puisque les villages sont rares, voire même absents. Seuls quelques vigognes et condors des Andes évoquent le cycle de la vie. Au fait, comment distingue-t-on un condor d’un aigle ? A son vol ! Le condor est le seigneur du vol à voile et ce titre lui va bien car, dans cette immensité, le condor plane au-dessus de vous comme porté par un vent inexistant. Les couleurs... L’ocre, le carmin, le vermillon des montagnes. Vous aimeriez rester un peu plus, aspirer ces couleurs, avec une frénésie de l’index sur le déclencheur de l’appareilphoto afin de fixer ces couleurs à jamais. On attend Clint Eastwood surgissant dans le paysage ou le clap de Sergio Leone pour son premier western spaghetti version colorisée.

repérages voyages  51

repérages voyages  52


"On repère facilement les “mâcheurs” " de coca avec leur visage buriné, palais rouge et dents noires.

Nous arrivons enfin au Col de Lipan à 4 170 mètres d’altitude. J’ai avalé une aspirine quelques kilomètres avant de franchir le col, méthode efficace mais bien moins locale que le masticage des feuilles de “coca y bica”. On en trouve dans les boutiques du coin : des feuilles de coca que l'on roule en pelote dans la joue, avec du bicarbonate pour gommer la noirceur des dents. On repère facilement les “mâcheurs” avec leur visage buriné, palais rouge et dents noires. Les autorités locales tolèrent un usage personnel mais que l’on ne s’y trompe pas : cette tolérance s’applique seulement à la population locale, car l’usage et le trafic restent interdits. Nous passons le col et voyons une étendue immense sans encore apercevoir ce lac de sel qui couvre 12 000 hectares! repérages voyages  53

La nature ici reprend ses droits. Une route droite sans fin s’ouvre devant nous, “la ruta 52”, et la tension monte. Notre guide vit, aime, respire, défend son pays et surtout sa région. C’est un “gaucho” au cœur pur : les chants partisans des Andes résonnent dans le 4x4, obligatoire ici. Il entretient l’excitation et celle-ci va apparaître en roulant sur une partie de la saline. Personne autour, juste quelques statues sculptées dans le sel. A 3 330 mètres d’altitude, on ne vient pas s'éblouir par hasard là où terre et ciel ne font plus qu’un : nous sommes à Salinas Grandes, en Argentine. Eblouissant, aveuglant, fascinant, troublant, hypnotique. Tous ces synonymes prennent alors tout leur sens devant cette étendue de sel au coeur d’une plaine qui s’étend à perte de vue. repérages voyages  54


"On repère facilement les “mâcheurs” " de coca avec leur visage buriné, palais rouge et dents noires.

Nous arrivons enfin au Col de Lipan à 4 170 mètres d’altitude. J’ai avalé une aspirine quelques kilomètres avant de franchir le col, méthode efficace mais bien moins locale que le masticage des feuilles de “coca y bica”. On en trouve dans les boutiques du coin : des feuilles de coca que l'on roule en pelote dans la joue, avec du bicarbonate pour gommer la noirceur des dents. On repère facilement les “mâcheurs” avec leur visage buriné, palais rouge et dents noires. Les autorités locales tolèrent un usage personnel mais que l’on ne s’y trompe pas : cette tolérance s’applique seulement à la population locale, car l’usage et le trafic restent interdits. Nous passons le col et voyons une étendue immense sans encore apercevoir ce lac de sel qui couvre 12 000 hectares! repérages voyages  53

La nature ici reprend ses droits. Une route droite sans fin s’ouvre devant nous, “la ruta 52”, et la tension monte. Notre guide vit, aime, respire, défend son pays et surtout sa région. C’est un “gaucho” au cœur pur : les chants partisans des Andes résonnent dans le 4x4, obligatoire ici. Il entretient l’excitation et celle-ci va apparaître en roulant sur une partie de la saline. Personne autour, juste quelques statues sculptées dans le sel. A 3 330 mètres d’altitude, on ne vient pas s'éblouir par hasard là où terre et ciel ne font plus qu’un : nous sommes à Salinas Grandes, en Argentine. Eblouissant, aveuglant, fascinant, troublant, hypnotique. Tous ces synonymes prennent alors tout leur sens devant cette étendue de sel au coeur d’une plaine qui s’étend à perte de vue. repérages voyages  54


Quelques personnes dissimulées sous des cagoules, habits en sur-couche, lunettes, gants. Ils sculptent des animaux ou des scènes andines sur du sel. Ce sont les Quechuas : peuple des montagnes andines, le seul à pouvoir exploiter le sel. Mais l’exploitation ne paye pas, alors ils sculptent et vendent aux touristes.

C’est juste beau et je remercie la vie. Muchas gracias pour ce moment. Sylvie Vollet J’aime...

La diversité et l’impression de nature qui a repris ses droits

Je recommande...

Un arrêt sur la route dans une petite cahute tenue par un Indien, l’achat des épices telles que le chimichurri (pour vos grillades de viandes).

Plus d’info...

Office du Tourisme en Argentine :

www.turismo.gov.ar/

Sylvie Vollet

Un bouchon saute, notre guide nous offre un “champagne” local. Les coupes sur le capot du 4x4, les bulles qui explosent

dans le verre, la blancheur bleutée tant on a du mal à distinguer le ciel du sol. Et puis les petites bulles qui pétillent dans la gorge, cette luminosité qui aveugle et hypnotise, ce bruit sourd du vent qui ne rencontre aucun mur naturel pour rebondir...

_

Là, ciel et sel se mélangent, la vue se trouble car le soleil se reflète sur le sel et éblouit. Nous y sommes, environnés par un vent presque assourdissant, et avec le craquement du sel sous nos pas. Je viens de passer quelques jours à Buenos Aires avec sa douceur de vivre, j’ai savouré le bon vin de Mendosa, je me suis étourdie aux chutes d’Iguazu et maintenant je suis là, sur ce désert salé céleste !

_

repérages voyages  55

repérages voyages  56


Quelques personnes dissimulées sous des cagoules, habits en sur-couche, lunettes, gants. Ils sculptent des animaux ou des scènes andines sur du sel. Ce sont les Quechuas : peuple des montagnes andines, le seul à pouvoir exploiter le sel. Mais l’exploitation ne paye pas, alors ils sculptent et vendent aux touristes.

C’est juste beau et je remercie la vie. Muchas gracias pour ce moment. Sylvie Vollet J’aime...

La diversité et l’impression de nature qui a repris ses droits

Je recommande...

Un arrêt sur la route dans une petite cahute tenue par un Indien, l’achat des épices telles que le chimichurri (pour vos grillades de viandes).

Plus d’info...

Office du Tourisme en Argentine :

www.turismo.gov.ar/

Sylvie Vollet

Un bouchon saute, notre guide nous offre un “champagne” local. Les coupes sur le capot du 4x4, les bulles qui explosent

dans le verre, la blancheur bleutée tant on a du mal à distinguer le ciel du sol. Et puis les petites bulles qui pétillent dans la gorge, cette luminosité qui aveugle et hypnotise, ce bruit sourd du vent qui ne rencontre aucun mur naturel pour rebondir...

_

Là, ciel et sel se mélangent, la vue se trouble car le soleil se reflète sur le sel et éblouit. Nous y sommes, environnés par un vent presque assourdissant, et avec le craquement du sel sous nos pas. Je viens de passer quelques jours à Buenos Aires avec sa douceur de vivre, j’ai savouré le bon vin de Mendosa, je me suis étourdie aux chutes d’Iguazu et maintenant je suis là, sur ce désert salé céleste !

_

repérages voyages  55

repérages voyages  56


Votre confort en avion! et la fameuse couverture "gratte-gratte" parfumée à "Avion n°5". Comment ça, vous ne connaissez pas ?... Votre hôtesse de l’air de l’air attitrée sur Repérages Voyages vous guide: Vos vêtements en avion

Optez pour une tenue - en coton de préférence - qui ne vous boudine pas. N'oubliez pas que vous êtes "sous pression" (physique), alors vous transformer en baudruche, non merci!

O

n oublie le lit de la Première Classe sur l’A380 d’Emirates voulez-vous ? Mais imaginons que vous partiez cet hiver aux Seychelles: pendant 10 heures, votre siège format XXS va devenir votre canapé-littélé: conditionnement psychologique OBLIGATOIRE!

Sans emporter votre chambre et salon avec vous, voici quelques astuces pour être à l'aise dans l’avion et bondir dès l’arrivée sur le tarmac, telle la gazelle qui sommeille en vous.

Si vous avez lu mon article consacré à la beauté en avion dans le numéro 2 de http://issuu. Repérages Voyages ( com/magazine_reperages_voyages/docs/ numero2_2011) vous savez déjà que les collants de contention - pas glamour du tout - sont néanmoins indispensables. Ensuite pensez à emportez une tenue pour vous changer juste avant l'arrivée mais aussi pour le retour: combien de fois ai-je dû remettre les pieds sur terre à des passagers parés de leur short hawaïen en arrivant à Paris par -10°C: “mais mademoiselle, je ramène le soleil avec moi!!!". "Certes, le rhume aussi Monsieur!". Et ne comptez pas "emprunter" alors la couverture "grattegratte", c’est interdit! Pour les super frileuses, dans certains avions et à certains endroits, vous pouvez sentir de l’air frais sur votre tête. Pour éviter le mal de crâne, prévoyez le châle pashmina, une casquette ou tout autre couvre-chef.

En règle générale, votre compagnie aérienne vous fournit: des boules Quiès Enfin, jamais pieds nus dans un avion: (toujours trop grandes), des écouteurs emportez de grosses chaussettes ou de (ancienne génération), un coussin (raplapla) petits chaussons d'hôtel qui s'avéreront repérages voyages  57

EDITO

"

AUTEURS

ACTU

PARTEZ

PHOTO

On a coutume de dire à bord : "un passager qui dort est un passager en or !"

AVION

"

utiles aussi lors du passage aux filtres de pour les jambes. Sachez que certaines compagnies demandent désormais un contrôle à l'aéroport. supplément pour ce type de siège, mais On dort comme on se couche... n'enviez pas ceux qui s'y trouvent, car ces Le coussin est votre ami: choisissez-le sièges sont souvent situés à proximité des dans un magasin d’articles de sport au toilettes et sont le point de ralliement des rayon randonnée, on vous enviera! Et insomniaques et parents berceurs de bébé. même si votre chéri(e) a des mains en or, vous pouvez aussi opter pour un protège Choisir un siège au fond de l’avion ? cervicales pour éloigner le risque de Oui, mais toujours avec la proximité des torticolis. Cependant, sachez que les côtés toilettes et surtout des "cuisines" (le galley latéraux de votre repose-tête se rabattent en terme aéronautique). Même si votre vers l’intérieur et s'adaptent également en hôtesse et ses collègues évitent de faire hauteur. trop de bruit, vous n'y échapperez pas. Sans compter les odeurs alléchantes des Toujours froid en avion ?... Une couverture plateaux et la participation indirecte aux polaire tout droit sortie du même magasin discussions enflammées! de sport ou mieux: un pashmina en cachemire ("chéri, on passe au duty free?"). Côté hublot alors ?... Oui pour la vue, et oui A choisir assez long pour jouer au maki si chéri(e) est votre voisin(e). Sinon, rien volant! de dramatique, vous n'êtes pas prisonnière, mais si votre voisin dort à poings fermés, Conseil d'amie: attachez votre ceinture il va falloir escalader son siège sans chuter, toujours au-dessus de votre couverture et sauf s’il s’agit du sosie de George Clooney! en permanence lorsque vous êtes assis(e). En cas de turbulences cela m’évitera d’avoir Vous souffrez de claustrophobie ?... à vous réveiller pour vérifier si votre Privilégiez les places côté allée (ou couloir). ceinture est attachée et vous ne serez pas obligé(e) de me fusiller du regard. A bord, Et si vous voyagez avec bébé, demandez un votre sécurité avant tout. siège avec emplacement berceau lors de la Quel siège choisir dans l’avion ? réservation auprès de Jouez la bonne stratégie dès votre votre agence de voyage, réservation: les novices veulent les sièges pour votre confort et celui proches des issues car il y a plus de place de votre petit bout. repérages voyages  58


Votre confort en avion! et la fameuse couverture "gratte-gratte" parfumée à "Avion n°5". Comment ça, vous ne connaissez pas ?... Votre hôtesse de l’air de l’air attitrée sur Repérages Voyages vous guide: Vos vêtements en avion

Optez pour une tenue - en coton de préférence - qui ne vous boudine pas. N'oubliez pas que vous êtes "sous pression" (physique), alors vous transformer en baudruche, non merci!

O

n oublie le lit de la Première Classe sur l’A380 d’Emirates voulez-vous ? Mais imaginons que vous partiez cet hiver aux Seychelles: pendant 10 heures, votre siège format XXS va devenir votre canapé-littélé: conditionnement psychologique OBLIGATOIRE!

Sans emporter votre chambre et salon avec vous, voici quelques astuces pour être à l'aise dans l’avion et bondir dès l’arrivée sur le tarmac, telle la gazelle qui sommeille en vous.

Si vous avez lu mon article consacré à la beauté en avion dans le numéro 2 de http://issuu. Repérages Voyages ( com/magazine_reperages_voyages/docs/ numero2_2011) vous savez déjà que les collants de contention - pas glamour du tout - sont néanmoins indispensables. Ensuite pensez à emportez une tenue pour vous changer juste avant l'arrivée mais aussi pour le retour: combien de fois ai-je dû remettre les pieds sur terre à des passagers parés de leur short hawaïen en arrivant à Paris par -10°C: “mais mademoiselle, je ramène le soleil avec moi!!!". "Certes, le rhume aussi Monsieur!". Et ne comptez pas "emprunter" alors la couverture "grattegratte", c’est interdit! Pour les super frileuses, dans certains avions et à certains endroits, vous pouvez sentir de l’air frais sur votre tête. Pour éviter le mal de crâne, prévoyez le châle pashmina, une casquette ou tout autre couvre-chef.

En règle générale, votre compagnie aérienne vous fournit: des boules Quiès Enfin, jamais pieds nus dans un avion: (toujours trop grandes), des écouteurs emportez de grosses chaussettes ou de (ancienne génération), un coussin (raplapla) petits chaussons d'hôtel qui s'avéreront repérages voyages  57

EDITO

"

AUTEURS

ACTU

PARTEZ

PHOTO

On a coutume de dire à bord : "un passager qui dort est un passager en or !"

AVION

"

utiles aussi lors du passage aux filtres de pour les jambes. Sachez que certaines compagnies demandent désormais un contrôle à l'aéroport. supplément pour ce type de siège, mais On dort comme on se couche... n'enviez pas ceux qui s'y trouvent, car ces Le coussin est votre ami: choisissez-le sièges sont souvent situés à proximité des dans un magasin d’articles de sport au toilettes et sont le point de ralliement des rayon randonnée, on vous enviera! Et insomniaques et parents berceurs de bébé. même si votre chéri(e) a des mains en or, vous pouvez aussi opter pour un protège Choisir un siège au fond de l’avion ? cervicales pour éloigner le risque de Oui, mais toujours avec la proximité des torticolis. Cependant, sachez que les côtés toilettes et surtout des "cuisines" (le galley latéraux de votre repose-tête se rabattent en terme aéronautique). Même si votre vers l’intérieur et s'adaptent également en hôtesse et ses collègues évitent de faire hauteur. trop de bruit, vous n'y échapperez pas. Sans compter les odeurs alléchantes des Toujours froid en avion ?... Une couverture plateaux et la participation indirecte aux polaire tout droit sortie du même magasin discussions enflammées! de sport ou mieux: un pashmina en cachemire ("chéri, on passe au duty free?"). Côté hublot alors ?... Oui pour la vue, et oui A choisir assez long pour jouer au maki si chéri(e) est votre voisin(e). Sinon, rien volant! de dramatique, vous n'êtes pas prisonnière, mais si votre voisin dort à poings fermés, Conseil d'amie: attachez votre ceinture il va falloir escalader son siège sans chuter, toujours au-dessus de votre couverture et sauf s’il s’agit du sosie de George Clooney! en permanence lorsque vous êtes assis(e). En cas de turbulences cela m’évitera d’avoir Vous souffrez de claustrophobie ?... à vous réveiller pour vérifier si votre Privilégiez les places côté allée (ou couloir). ceinture est attachée et vous ne serez pas obligé(e) de me fusiller du regard. A bord, Et si vous voyagez avec bébé, demandez un votre sécurité avant tout. siège avec emplacement berceau lors de la Quel siège choisir dans l’avion ? réservation auprès de Jouez la bonne stratégie dès votre votre agence de voyage, réservation: les novices veulent les sièges pour votre confort et celui proches des issues car il y a plus de place de votre petit bout. repérages voyages  58


Si vous voyagez en groupe, afin de ne pas être séparés, enregistrez-vous tous en même temps et arrivez le plus tôt possible, car même si vous avez réservé vos sièges, si vous arrivez plus tard, votre place peut être attribuée à un autre. Bien sûr si vous le demandez gentiment, à bord, je ferai tout mon possible pour rassembler les coeurs séparés. Petite recommandation: votre siège est le vôtre, certes. Mais le savoir-vivre est une élégance pour tous: pendant les repas - même si vous ne mangez pas - relevez votre dossier pour permettre au passager assis derrière de dîner confortablement. Et si celui de devant vous oblige à manger le nez figé dans votre plat, faites appel à votre hôtesse, qui le rappellera gentiment mais fermement à l’ordre. Affûtez votre confort auditif

Un avion est toujours bruyant, sauf l’A380. Mais dans un appareil plein comme un œuf, on frôle parfois la crise de nerfs. Si vous vivez l'enfer avant d'atteindre le paradis avec un voisin-ronfleur ou un bébé-hurleur, sortez l’artillerie lourde: les boules Quiès.

Ultimes recommandations - Evitez les somnifères, choisissez des composés à base de plantes type Euphytose: pas d'accoutumance mais effet relaxant! - Bougez pour stimuler le retour veineux, fouillez dans les programmes vidéos de la compagnie aérienne pour y trouver des exercices simples et efficaces. - Si vous portez des lentilles de contact, enlevez-les rapidement et chaussez vos jolies lunettes pour éviter les irritations, l'air est très sec à bord. - Vous êtes adulte, certes, mais je rappelle que les effets de l’alcool sont décuplés en vol...

Et 10 heures plus tard vous percevez, venu de très loin: “chérie, tu dors ?... On vient de se poser!”.Vous soulevez votre masque de repos et vous découvrez que chéri a la peau cartonnée et qu’il est courbatu. Messieurs, cet article vous est aussi destiné, ne me dites pas que la douceur du cachemire vous laisse indifférents, alors n’oubliez pas le pashmina! _

Si vous êtes sensible au moment de la descente de l’avion, prévoyez des earplanes (bouchons équilibreurs de pression) vendus en pharmacie, très efficaces si vous les mettez dès le début de la descente.

Un casque d’isolation phonique (type Bose ou Sennheiser) est très efficace pour réduire les sons ambiants tout en augmentant la qualité de son du film ou de la musique que vous écoutez (il peut être connecté sur le système audio de l’avion).

Mercedes Lanoy

Dans votre sac en cabine

- une tenue de rechange pour l’arrivée (et pour le retour), - un coussin et un châle ou couverture polaire, - grosses chaussettes ou petits chaussons, - casquette ou couvre-chef, - collants ou bas de contention, - boules Quiès et "ear planes" pour s’isoler du bruit, - masque de repos, avec des élastiques légers, - une boîte d Euphytose pour l’assoupissement, - un ipod ou autre appareil audio pour la musique, - un bon livre ou des magazines pour tuer le temps.

repérages voyages  59

repérages voyages  60


Si vous voyagez en groupe, afin de ne pas être séparés, enregistrez-vous tous en même temps et arrivez le plus tôt possible, car même si vous avez réservé vos sièges, si vous arrivez plus tard, votre place peut être attribuée à un autre. Bien sûr si vous le demandez gentiment, à bord, je ferai tout mon possible pour rassembler les coeurs séparés. Petite recommandation: votre siège est le vôtre, certes. Mais le savoir-vivre est une élégance pour tous: pendant les repas - même si vous ne mangez pas - relevez votre dossier pour permettre au passager assis derrière de dîner confortablement. Et si celui de devant vous oblige à manger le nez figé dans votre plat, faites appel à votre hôtesse, qui le rappellera gentiment mais fermement à l’ordre. Affûtez votre confort auditif

Un avion est toujours bruyant, sauf l’A380. Mais dans un appareil plein comme un œuf, on frôle parfois la crise de nerfs. Si vous vivez l'enfer avant d'atteindre le paradis avec un voisin-ronfleur ou un bébé-hurleur, sortez l’artillerie lourde: les boules Quiès.

Ultimes recommandations - Evitez les somnifères, choisissez des composés à base de plantes type Euphytose: pas d'accoutumance mais effet relaxant! - Bougez pour stimuler le retour veineux, fouillez dans les programmes vidéos de la compagnie aérienne pour y trouver des exercices simples et efficaces. - Si vous portez des lentilles de contact, enlevez-les rapidement et chaussez vos jolies lunettes pour éviter les irritations, l'air est très sec à bord. - Vous êtes adulte, certes, mais je rappelle que les effets de l’alcool sont décuplés en vol...

Et 10 heures plus tard vous percevez, venu de très loin: “chérie, tu dors ?... On vient de se poser!”.Vous soulevez votre masque de repos et vous découvrez que chéri a la peau cartonnée et qu’il est courbatu. Messieurs, cet article vous est aussi destiné, ne me dites pas que la douceur du cachemire vous laisse indifférents, alors n’oubliez pas le pashmina! _

Si vous êtes sensible au moment de la descente de l’avion, prévoyez des earplanes (bouchons équilibreurs de pression) vendus en pharmacie, très efficaces si vous les mettez dès le début de la descente.

Un casque d’isolation phonique (type Bose ou Sennheiser) est très efficace pour réduire les sons ambiants tout en augmentant la qualité de son du film ou de la musique que vous écoutez (il peut être connecté sur le système audio de l’avion).

Mercedes Lanoy

Dans votre sac en cabine

- une tenue de rechange pour l’arrivée (et pour le retour), - un coussin et un châle ou couverture polaire, - grosses chaussettes ou petits chaussons, - casquette ou couvre-chef, - collants ou bas de contention, - boules Quiès et "ear planes" pour s’isoler du bruit, - masque de repos, avec des élastiques légers, - une boîte d Euphytose pour l’assoupissement, - un ipod ou autre appareil audio pour la musique, - un bon livre ou des magazines pour tuer le temps.

repérages voyages  59

repérages voyages  60


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

Ecosse, objectif requins pèlerins J

e suis à l'affût d’un aileron rasant la surface. Eau très dense en plancton, visibilité extrêmement réduite, le requin me laissera à peine le temps de prendre une photo. Si j’ai de la chance... Avion, voiture et ferry m’ont conduite jusqu’à Tobermary sur Mull, petite île verdoyante au nord-ouest de l’Ecosse. Sur place, je retrouve un groupe de 5 photographes, en majorité anglais ou écossais. Parmi eux Jean-Philippe Trenque ( www.jptrenque.com/fr_ index.php), responsable de la British Society of Underwater Photographers ( www.bsoup.org), et Alex Mustard ( www.amustard.com), photographe professionnel reconnu dans le monde entier et biologiste marin. Tous participent à 2020VISION, un projet de promotion du patrimoine naturel animalier de Grande-Bretagne. Ils m’ont invitée à me joindre à eux. Une dizaine d’appareils photos et autant de caissons sous-marins nous suivront tout au long de ce séjour. Mon Nikon D7000 est à portée de main à tout moment pour capturer un oiseau en vol, un dauphin virevoltant sous le bateau; mon caisson sous-marin abrite mon bon vieux Nikon D80 prêt à se repérages voyages  61

repérages voyages  62


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

Ecosse, objectif requins pèlerins J

e suis à l'affût d’un aileron rasant la surface. Eau très dense en plancton, visibilité extrêmement réduite, le requin me laissera à peine le temps de prendre une photo. Si j’ai de la chance... Avion, voiture et ferry m’ont conduite jusqu’à Tobermary sur Mull, petite île verdoyante au nord-ouest de l’Ecosse. Sur place, je retrouve un groupe de 5 photographes, en majorité anglais ou écossais. Parmi eux Jean-Philippe Trenque ( www.jptrenque.com/fr_ index.php), responsable de la British Society of Underwater Photographers ( www.bsoup.org), et Alex Mustard ( www.amustard.com), photographe professionnel reconnu dans le monde entier et biologiste marin. Tous participent à 2020VISION, un projet de promotion du patrimoine naturel animalier de Grande-Bretagne. Ils m’ont invitée à me joindre à eux. Une dizaine d’appareils photos et autant de caissons sous-marins nous suivront tout au long de ce séjour. Mon Nikon D7000 est à portée de main à tout moment pour capturer un oiseau en vol, un dauphin virevoltant sous le bateau; mon caisson sous-marin abrite mon bon vieux Nikon D80 prêt à se repérages voyages  61

repérages voyages  62


nos premiers jours ? Je pense alors: "ce sera mon premier voyage plongée sans photos!”. Quelle frustration! Le requin pèlerin est le deuxième plus gros poisson du monde après le requinbaleine. Il peut atteindre jusqu’à 12 m de long et se nourrit surtout de plancton. Il rôde principalement en surface, gueule grande ouverte pour absorber le plus de nourriture possible. Juin et juillet sont les meilleurs mois de l’année pour les rencontrer, puisqu’ils se concentrent alors à l’Ouest de l’Ecosse pour s’accoupler. Dernier jour, 07h30 du matin. Une heure de navigation avant de voir apparaître le premier aileron. Restera-t-il sur place, sera-t-il stable ?... Oui! Il tourne en rond et se nourrit, passe sous notre bateau nourrir du moindre aileron s’approchant du bateau. 07h00 du matin, il pleut, il vente et la mer est plutôt agitée… Ruth et Mark, deux des membres de l’équipage de Sea Life Surveys ( www.sealfesurveys. com) semblent assez pessimistes sur la possibilité de discerner les ailerons des pèlerins sur cette mer houleuse. Nous allons donc observer les phoques gris! Deux heures de navigation avant de pouvoir enfiler nos palmes et jouer avec les phoques. Deux heures anodines pour la majorité des photographes, mais, souffrant d’un mal de mer terrible, je dois me résigner à me joindre à eux malgré tout, dans une eau froide. Avant de subir les deux heures du trajet de retour... Le soir même, nous décidons de dormir sur place pour éviter les 4 heures de navigation quotidienne et optimiser nos chances de rencontrer les requins repérages voyages  63

et je mesure alors l’ampleur de la bête jusqu’à en avoir presque peur! C'est le moment, il faut se préparer le plus vite possible! Effervescence à bord, les appareils frétillent, les combinaisons s'enfilent à vitesse grand V. Puis un deuxième aileron, et un troisième... Ils sont là!!! Je suis dans l’eau, avec un mélange d’excitation et de peur à l’idée de me retrouver face à “lui”, avec l’appréhension constante de rater mes clichés. Et le courant ne me facilite pas la tâche, qui m’éloigne de “mon” aileron, de ma cible; il me faut tenir. Et tout à coup je vois l’aileron initialement à l’horizontal se dresser face à moi comme si le requin me fonçait droit

pèlerins. Nous chargeons tentes, duvets et minimum vital pour dormir à la belle étoile pendant 2 nuits sur ces îles désertes où seuls les phoques veillent sur nous du haut de leurs rochers. Suivent 3 jours à scruter la surface pendant de longues heures de navigation, prêts à nous immerger à la moindre alerte. Adrénaline parfois: “On s'équipe vite!”, tout en observant le comportement du requin qui pique du nez et disparaît avant notre mise à l’eau... Un scénario qui se répète à plusieurs reprises. Macareux et dauphins nous distraient de nos recherches vaines. Alex, désireux de comprendre l’absence des requins se glisse dans l'eau: le plancton dont ils se nourrissent se trouve à 5m de profondeur et non en surface comme il le devrait. Est-ce dû aux mauvaises conditions climatiques qui se sont abattues sur l'Ecosse pendant repérages voyages  64


nos premiers jours ? Je pense alors: "ce sera mon premier voyage plongée sans photos!”. Quelle frustration! Le requin pèlerin est le deuxième plus gros poisson du monde après le requinbaleine. Il peut atteindre jusqu’à 12 m de long et se nourrit surtout de plancton. Il rôde principalement en surface, gueule grande ouverte pour absorber le plus de nourriture possible. Juin et juillet sont les meilleurs mois de l’année pour les rencontrer, puisqu’ils se concentrent alors à l’Ouest de l’Ecosse pour s’accoupler. Dernier jour, 07h30 du matin. Une heure de navigation avant de voir apparaître le premier aileron. Restera-t-il sur place, sera-t-il stable ?... Oui! Il tourne en rond et se nourrit, passe sous notre bateau nourrir du moindre aileron s’approchant du bateau. 07h00 du matin, il pleut, il vente et la mer est plutôt agitée… Ruth et Mark, deux des membres de l’équipage de Sea Life Surveys ( www.sealfesurveys. com) semblent assez pessimistes sur la possibilité de discerner les ailerons des pèlerins sur cette mer houleuse. Nous allons donc observer les phoques gris! Deux heures de navigation avant de pouvoir enfiler nos palmes et jouer avec les phoques. Deux heures anodines pour la majorité des photographes, mais, souffrant d’un mal de mer terrible, je dois me résigner à me joindre à eux malgré tout, dans une eau froide. Avant de subir les deux heures du trajet de retour... Le soir même, nous décidons de dormir sur place pour éviter les 4 heures de navigation quotidienne et optimiser nos chances de rencontrer les requins repérages voyages  63

et je mesure alors l’ampleur de la bête jusqu’à en avoir presque peur! C'est le moment, il faut se préparer le plus vite possible! Effervescence à bord, les appareils frétillent, les combinaisons s'enfilent à vitesse grand V. Puis un deuxième aileron, et un troisième... Ils sont là!!! Je suis dans l’eau, avec un mélange d’excitation et de peur à l’idée de me retrouver face à “lui”, avec l’appréhension constante de rater mes clichés. Et le courant ne me facilite pas la tâche, qui m’éloigne de “mon” aileron, de ma cible; il me faut tenir. Et tout à coup je vois l’aileron initialement à l’horizontal se dresser face à moi comme si le requin me fonçait droit

pèlerins. Nous chargeons tentes, duvets et minimum vital pour dormir à la belle étoile pendant 2 nuits sur ces îles désertes où seuls les phoques veillent sur nous du haut de leurs rochers. Suivent 3 jours à scruter la surface pendant de longues heures de navigation, prêts à nous immerger à la moindre alerte. Adrénaline parfois: “On s'équipe vite!”, tout en observant le comportement du requin qui pique du nez et disparaît avant notre mise à l’eau... Un scénario qui se répète à plusieurs reprises. Macareux et dauphins nous distraient de nos recherches vaines. Alex, désireux de comprendre l’absence des requins se glisse dans l'eau: le plancton dont ils se nourrissent se trouve à 5m de profondeur et non en surface comme il le devrait. Est-ce dû aux mauvaises conditions climatiques qui se sont abattues sur l'Ecosse pendant repérages voyages  64


repérages voyages  65

repérages voyages  66


repérages voyages  65

repérages voyages  66


dessus. J’entends au loin “Hélène, he’s coming!!!”. Ciel, il m’arrive droit dessus! Le temps suspend son vol, j’arrête de palmer pour ne pas l‘effrayer. J’oublie cette eau à 12 degrés qui me mord le visage, je reste tête dans l’eau, nez sur le viseur, et j’attends… J’attends l’ombre… Je ne sais pas trop à quoi m’attendre en réalité! J’ai beau savoir qu’il fait 8 m de long, je n’imagine pas ce que cela représente sous l’eau. J’attends toujours... Impatiente, je relève la tête et j’entends alors: “Hélène, NOW!!!”. Je pique le nez dans l’eau et tombe pile sur la gueule béante de ce géant des mers!...

Je suis euphorique, telle une gamine apercevant le Père Noël pour la première fois... Et puis nous sommes retournés voir les phoques que j’avais manqués le premier jour en raison de mon mal de mer. Cette fois, je suis restée 2 heures dans l’eau avec eux. Une expérience véritablement exceptionnelle à tous les niveaux, que ce soit dans les rencontres sous-marines ou avec les photographes passionnés ou encore avec l’équipage qui a vraiment tout fait pour favoriser cette rencontre. Hélène Caillaud

Hélène Caillaud

_

Je suis tétanisée mais je n’ai pas droit à l’erreur: eau très dense en plancton, visibilité extrêmement réduite, le requin me laisse à peine le temps d’une ou deux

photos. L’un de ses ailerons m’effleure le ventre... La seule rencontre quasiment au toucher, suffisamment près pour cadrer le requin dans sa totalité.

_

repérages voyages  67

repérages voyages  68


dessus. J’entends au loin “Hélène, he’s coming!!!”. Ciel, il m’arrive droit dessus! Le temps suspend son vol, j’arrête de palmer pour ne pas l‘effrayer. J’oublie cette eau à 12 degrés qui me mord le visage, je reste tête dans l’eau, nez sur le viseur, et j’attends… J’attends l’ombre… Je ne sais pas trop à quoi m’attendre en réalité! J’ai beau savoir qu’il fait 8 m de long, je n’imagine pas ce que cela représente sous l’eau. J’attends toujours... Impatiente, je relève la tête et j’entends alors: “Hélène, NOW!!!”. Je pique le nez dans l’eau et tombe pile sur la gueule béante de ce géant des mers!...

Je suis euphorique, telle une gamine apercevant le Père Noël pour la première fois... Et puis nous sommes retournés voir les phoques que j’avais manqués le premier jour en raison de mon mal de mer. Cette fois, je suis restée 2 heures dans l’eau avec eux. Une expérience véritablement exceptionnelle à tous les niveaux, que ce soit dans les rencontres sous-marines ou avec les photographes passionnés ou encore avec l’équipage qui a vraiment tout fait pour favoriser cette rencontre. Hélène Caillaud

Hélène Caillaud

_

Je suis tétanisée mais je n’ai pas droit à l’erreur: eau très dense en plancton, visibilité extrêmement réduite, le requin me laisse à peine le temps d’une ou deux

photos. L’un de ses ailerons m’effleure le ventre... La seule rencontre quasiment au toucher, suffisamment près pour cadrer le requin dans sa totalité.

_

repérages voyages  67

repérages voyages  68


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

Komodo, le varan tueur I

l est dragon ou varan, mystérieux ou effrayant. Dinosaurien, ce lézard géant intrigue les chercheurs et captive l’imaginaire : j’ai croisé son chemin...

repérages voyages  69

repérages voyages  70


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

Komodo, le varan tueur I

l est dragon ou varan, mystérieux ou effrayant. Dinosaurien, ce lézard géant intrigue les chercheurs et captive l’imaginaire : j’ai croisé son chemin...

repérages voyages  69

repérages voyages  70


Quand on vous annonce :“faites attention, ils sont dangereux” en abordant sur une île-réserve, vous souriez. Vous en avez vu d’autres ! Et puis quelques pirogues sont là, accostées contre votre embarcation; les pirogues des Bajaos, ces nomades des mers qui errent d’une île à l’autre de cet immense archipel qu’est l’Indonésie. D’ailleurs, vous êtes venus pour eux, pour voir les fameux varans. D’eux, vous ne savez pas grand-chose si ce n’est quelques récits grappillés ça et là au hasard de documentaires en noir et blanc sur Arte. Comment un lézard géant peut-il être dangereux ? En Indonésie point de mythologie façon épopée grecque, alors qu’en est-il vraiment ? C’est donc plus curieuse qu’inquiète que j’ai sauté sur le ponton de bois en ce jour de septembre pour une petite balade tranquille sur un chemin serpentant à travers l’île de Rinca. D’abord, prononcez “Rincha”, à l’indonésienne. Rinca est la petite soeur de la célèbre mais trop fréquentée repérages voyages  71

Komodo ; son orthographe est un peu fantaisiste, sur différentes cartes vous localiserez Rincah ou Rindja. Ensuite imaginez l’une de ces petites îles de la Sonde coincées entre océan indien et Pacifique : un caillou en forme de V rongé sur ses côtes, sur 197 km2, couvert de prairies herbeuses et piqueté de forêt dense. Chauffée à blanc sous un soleil torride depuis des mois, la savane embaume l’air d’un parfum de paille. Au bout du ponton, deux surprises : d’abord le chemin n’est pas balisé, c’est tout juste un piétinement accentué par une centaine de visiteurs depuis la dernière pluie. Pas de barrière, pas de protection. Ensuite, c’est un varan avachi juste au pied du ponton. Tout juste s’il ne faut pas l’enjamber pour partir à l’aventure sur ce qu’on vous ordonne de ne pas quitter, ce sentier en pleine nature.

Il secoue doucement la tête, comme s’il humait l’air de sa longue langue fourchue. Une langue de dragon, assurément.

Je fais un ou deux clichés du gros paresseux à écailles de cuivre sous un soleil qui accentue sa course vers l’horizon. La fin repérages voyages  72


Quand on vous annonce :“faites attention, ils sont dangereux” en abordant sur une île-réserve, vous souriez. Vous en avez vu d’autres ! Et puis quelques pirogues sont là, accostées contre votre embarcation; les pirogues des Bajaos, ces nomades des mers qui errent d’une île à l’autre de cet immense archipel qu’est l’Indonésie. D’ailleurs, vous êtes venus pour eux, pour voir les fameux varans. D’eux, vous ne savez pas grand-chose si ce n’est quelques récits grappillés ça et là au hasard de documentaires en noir et blanc sur Arte. Comment un lézard géant peut-il être dangereux ? En Indonésie point de mythologie façon épopée grecque, alors qu’en est-il vraiment ? C’est donc plus curieuse qu’inquiète que j’ai sauté sur le ponton de bois en ce jour de septembre pour une petite balade tranquille sur un chemin serpentant à travers l’île de Rinca. D’abord, prononcez “Rincha”, à l’indonésienne. Rinca est la petite soeur de la célèbre mais trop fréquentée repérages voyages  71

Komodo ; son orthographe est un peu fantaisiste, sur différentes cartes vous localiserez Rincah ou Rindja. Ensuite imaginez l’une de ces petites îles de la Sonde coincées entre océan indien et Pacifique : un caillou en forme de V rongé sur ses côtes, sur 197 km2, couvert de prairies herbeuses et piqueté de forêt dense. Chauffée à blanc sous un soleil torride depuis des mois, la savane embaume l’air d’un parfum de paille. Au bout du ponton, deux surprises : d’abord le chemin n’est pas balisé, c’est tout juste un piétinement accentué par une centaine de visiteurs depuis la dernière pluie. Pas de barrière, pas de protection. Ensuite, c’est un varan avachi juste au pied du ponton. Tout juste s’il ne faut pas l’enjamber pour partir à l’aventure sur ce qu’on vous ordonne de ne pas quitter, ce sentier en pleine nature.

Il secoue doucement la tête, comme s’il humait l’air de sa longue langue fourchue. Une langue de dragon, assurément.

Je fais un ou deux clichés du gros paresseux à écailles de cuivre sous un soleil qui accentue sa course vers l’horizon. La fin repérages voyages  72


d’après-midi rend le dragon poussif, il ne soulève pas la moindre paupière, ne bronche pas lorsque je pose une main discrète et légère sur ce qui ressemble à une côte de mailles, froide.

Je m’arrête à bonne distance, pour prendre quelques photos d’ensemble.

lèvres qui se sont trop frottées au sol rugueux pour éliminer le mucus malodorant des régurgitations de poils, cornes et dents de leurs proies. Et quand il se soulève lentement sur ses pattes puissantes et griffues, vous reculez. Parce qu’il secoue doucement la tête, comme s’il humait l’air de sa longue langue fourchue. Une langue de dragon, assurément. On déplore peu de morts dans la région, les autorités n’en confirment qu’une seule en 2007, celle d’un enfant de 8 ans à Komodo. Pourtant on m’a rapporté sur place des accidents avec des pêcheurs sur une plage, des accidents qui ne sont sans doute pas tous répertoriés officiellement. Par manque d’information, ou par souci de discrétion. Marie-Ange Ostré _

Sur le chemin, un groupe de singes sautilleurs s’ébattent dans l’herbe sèche et un cochon noir grogne en furetant, groin au sol. On me signale des chèvres et de jeunes biches, proies faciles mises à disposition des varans. Plus loin, la maison de bois du gardien, sur pilotis. Je pense immédiatement aux pluies torrentielles, aux bestioles qui doivent grouiller dans l’humidité de la mousson. Mais en apercevant une cinquantaine de mètres plus loin une demi-douzaine de varans de Komodo, je révise mon jugement : les pilotis épais, les marches hautes sont sans doute destinées à s’isoler de ces monstres lorsqu’ils sont en mal d’alimentation.

Puis je m’approche tranquillement devant ceux que l’on a un jour surnommé dragons de Komodo, en référence à l’île voisine devenue parc national en 1980. Jusqu’à ce qu’un garde me retienne par le coude : “attention, ils sont capables de partir comme une flèche s’ils ont faim”. Je m’agenouille, et avance à croupetons pour ne pas attirer l’attention. On prétend qu’ils entendent mal, qu’ils voient mal. Suis-je naïve ? Peut-être. Le lendemain à midi, je verrai l’un de ces compères bondir soudain avec une agilité insoupçonnable vers un visiteur distrait qui ne l’a pas vu venir. Sans dommage, heureusement : le malheureux aurait pu être démembré, ou atteint d’une septicémie. Qu’on le veuille ou non, c’est lorsque le varan soulève ses lourdes paupières qu’il devient effrayant : couché au sol pattes écartées - plus proche de la silhouette d’un crocodile que d’un gentil lézard de Provence - c’est avec un regard froid qu’il vous fixe au-dessus d’une gueule carrée, grise, aux lèvres cernées de blanc. Des

Marie-Ange Ostré

Le varan de Komodo (Varanus komodoensis) peut mesurer jusqu’à 3 mètres de long et peser 70 kilos en moyenne. C’est le plus grand lézard au monde, on le trouve sur différentes îles de la Sonde, c’est donc une espèce endémique en Indonésie : venu d’Australie il y a quatre millions d’années, il s’est trouvé isolé quand le niveau de la mer est lentement monté. Capable de courir jusqu’à 20km/h sur de courtes distances, de grimper aux arbres ou de nager sous l’eau à faible profondeur, il est aussi doté d’une soixantaine de dents qui peuvent atteindre 2,5cm de longueur. C’est un redoutable carnivore (souvent solitaire) qui se nourrit de charognes mais aussi d’oiseaux,

reptiles, petits cerfs ou cochons. Cependant, ce n’est pas sa puissante mâchoire capable de démembrer une proie qui tue mais les bactéries nombreuses dans sa salive, dont certaines n’ont pas été identifiées et contre lesquelles il n’existe pas encore d’antidote. Catastrophes naturelles, braconnage et tourisme ont réduit la population des varans à 4500 individus vivant à l’état sauvage sur les îles de la Sonde dont 350 femelles reproductrices. Inscrit sur la liste des espèces menacées, le dragon de Komodo est désormais protégé par le gouvernement indonésien.

_

repérages voyages  73

repérages voyages  74


d’après-midi rend le dragon poussif, il ne soulève pas la moindre paupière, ne bronche pas lorsque je pose une main discrète et légère sur ce qui ressemble à une côte de mailles, froide.

Je m’arrête à bonne distance, pour prendre quelques photos d’ensemble.

lèvres qui se sont trop frottées au sol rugueux pour éliminer le mucus malodorant des régurgitations de poils, cornes et dents de leurs proies. Et quand il se soulève lentement sur ses pattes puissantes et griffues, vous reculez. Parce qu’il secoue doucement la tête, comme s’il humait l’air de sa longue langue fourchue. Une langue de dragon, assurément. On déplore peu de morts dans la région, les autorités n’en confirment qu’une seule en 2007, celle d’un enfant de 8 ans à Komodo. Pourtant on m’a rapporté sur place des accidents avec des pêcheurs sur une plage, des accidents qui ne sont sans doute pas tous répertoriés officiellement. Par manque d’information, ou par souci de discrétion. Marie-Ange Ostré _

Sur le chemin, un groupe de singes sautilleurs s’ébattent dans l’herbe sèche et un cochon noir grogne en furetant, groin au sol. On me signale des chèvres et de jeunes biches, proies faciles mises à disposition des varans. Plus loin, la maison de bois du gardien, sur pilotis. Je pense immédiatement aux pluies torrentielles, aux bestioles qui doivent grouiller dans l’humidité de la mousson. Mais en apercevant une cinquantaine de mètres plus loin une demi-douzaine de varans de Komodo, je révise mon jugement : les pilotis épais, les marches hautes sont sans doute destinées à s’isoler de ces monstres lorsqu’ils sont en mal d’alimentation.

Puis je m’approche tranquillement devant ceux que l’on a un jour surnommé dragons de Komodo, en référence à l’île voisine devenue parc national en 1980. Jusqu’à ce qu’un garde me retienne par le coude : “attention, ils sont capables de partir comme une flèche s’ils ont faim”. Je m’agenouille, et avance à croupetons pour ne pas attirer l’attention. On prétend qu’ils entendent mal, qu’ils voient mal. Suis-je naïve ? Peut-être. Le lendemain à midi, je verrai l’un de ces compères bondir soudain avec une agilité insoupçonnable vers un visiteur distrait qui ne l’a pas vu venir. Sans dommage, heureusement : le malheureux aurait pu être démembré, ou atteint d’une septicémie. Qu’on le veuille ou non, c’est lorsque le varan soulève ses lourdes paupières qu’il devient effrayant : couché au sol pattes écartées - plus proche de la silhouette d’un crocodile que d’un gentil lézard de Provence - c’est avec un regard froid qu’il vous fixe au-dessus d’une gueule carrée, grise, aux lèvres cernées de blanc. Des

Marie-Ange Ostré

Le varan de Komodo (Varanus komodoensis) peut mesurer jusqu’à 3 mètres de long et peser 70 kilos en moyenne. C’est le plus grand lézard au monde, on le trouve sur différentes îles de la Sonde, c’est donc une espèce endémique en Indonésie : venu d’Australie il y a quatre millions d’années, il s’est trouvé isolé quand le niveau de la mer est lentement monté. Capable de courir jusqu’à 20km/h sur de courtes distances, de grimper aux arbres ou de nager sous l’eau à faible profondeur, il est aussi doté d’une soixantaine de dents qui peuvent atteindre 2,5cm de longueur. C’est un redoutable carnivore (souvent solitaire) qui se nourrit de charognes mais aussi d’oiseaux,

reptiles, petits cerfs ou cochons. Cependant, ce n’est pas sa puissante mâchoire capable de démembrer une proie qui tue mais les bactéries nombreuses dans sa salive, dont certaines n’ont pas été identifiées et contre lesquelles il n’existe pas encore d’antidote. Catastrophes naturelles, braconnage et tourisme ont réduit la population des varans à 4500 individus vivant à l’état sauvage sur les îles de la Sonde dont 350 femelles reproductrices. Inscrit sur la liste des espèces menacées, le dragon de Komodo est désormais protégé par le gouvernement indonésien.

_

repérages voyages  73

repérages voyages  74


5

"

Ces photos sont le fruit de plusieurs voyages : des heures de patience, d’observation des espèces, de respect des biotopes avec pour seule motivation le partage de ces instants de beauté.

repérages voyages  75

par Marie-Claude Orosquette

Marie-Claude Orosquette est d’une discrétion sans faille, à l’image de ces oiseaux qu’elle capture en pixels pour nous les offrir au hasard de ses publications ou à travers des expositions dans le monde entier. Photographe animalier dotée d’une grande sensibilité, elle privilégie le comportement : un battement d’ailes, un atterrissage forcé, une chasse gourmande, comme ici au Kenya.

" portfolio  76


5

"

Ces photos sont le fruit de plusieurs voyages : des heures de patience, d’observation des espèces, de respect des biotopes avec pour seule motivation le partage de ces instants de beauté.

repérages voyages  75

par Marie-Claude Orosquette

Marie-Claude Orosquette est d’une discrétion sans faille, à l’image de ces oiseaux qu’elle capture en pixels pour nous les offrir au hasard de ses publications ou à travers des expositions dans le monde entier. Photographe animalier dotée d’une grande sensibilité, elle privilégie le comportement : un battement d’ailes, un atterrissage forcé, une chasse gourmande, comme ici au Kenya.

" portfolio  76


Guêpiers nains (merops pusillus)

Dans l’immensité des plaines de Massaï Mara, à l’heure où les grands fauves sont repus, où les gazelles cherchent de l’ombre au pied d’un acacia, il suffit souvent de lever la tête pour apercevoir ces guêpiers vifs comme l’éclair vivant en colonies. Juste le temps d’attendre une attitude attendrissante...

repérages voyages  77

portfolio  78


Guêpiers nains (merops pusillus)

Dans l’immensité des plaines de Massaï Mara, à l’heure où les grands fauves sont repus, où les gazelles cherchent de l’ombre au pied d’un acacia, il suffit souvent de lever la tête pour apercevoir ces guêpiers vifs comme l’éclair vivant en colonies. Juste le temps d’attendre une attitude attendrissante...

repérages voyages  77

portfolio  78


Ibis sacré

(threskiornis aethiopicus) Avec l’envie d’immor taliser ce reflet dans l’eau comme un store à la “Basic Instinct” et histoire d’oublier un peu l’ingratitude de son profil, je me suis vite prise au jeu avec cet ibis qui ne savait que faire de sa trouvaille immangeable: les plumes délavées d’un flamant !

repérages voyages  79

portfolio  80


Ibis sacré

(threskiornis aethiopicus) Avec l’envie d’immor taliser ce reflet dans l’eau comme un store à la “Basic Instinct” et histoire d’oublier un peu l’ingratitude de son profil, je me suis vite prise au jeu avec cet ibis qui ne savait que faire de sa trouvaille immangeable: les plumes délavées d’un flamant !

repérages voyages  79

portfolio  80


Flamant nain (lesser flamingo)

Il est un endroit féerique au Kenya où l’eau du lac se couvre d’un rose délicat dans un ballet permanent formé par des dizaines de milliers de flamants nains : c’est le lac Nakuru. Dans cette lumière africaine unique, il est même difficile d’isoler un seul sujet comme pour cette parade du flamant tant l’endroit grouille de vie...

repérages voyages  81

portfolio  82


Flamant nain (lesser flamingo)

Il est un endroit féerique au Kenya où l’eau du lac se couvre d’un rose délicat dans un ballet permanent formé par des dizaines de milliers de flamants nains : c’est le lac Nakuru. Dans cette lumière africaine unique, il est même difficile d’isoler un seul sujet comme pour cette parade du flamant tant l’endroit grouille de vie...

repérages voyages  81

portfolio  82


Pélican blanc

(pelecanus onocrotalus) Autre lac de la vallée du Rift (berceau de l’humanité) : le lac Naivasha et sa concentration de pélicans blancs. Le pélican est souvent appelé le paquebot des airs du fait de son allure pataude et de son poids qui dépasse souvent les 10 kg, Voici figé cet instant par ticulier qu’est l’atterrissage de ce palmipède.

repérages voyages  83

portfolio  84


Pélican blanc

(pelecanus onocrotalus) Autre lac de la vallée du Rift (berceau de l’humanité) : le lac Naivasha et sa concentration de pélicans blancs. Le pélican est souvent appelé le paquebot des airs du fait de son allure pataude et de son poids qui dépasse souvent les 10 kg, Voici figé cet instant par ticulier qu’est l’atterrissage de ce palmipède.

repérages voyages  83

portfolio  84


Rollier à longs brins (coracias caudatus)

Outre la beauté naturelle de son plumage, le rollier à longs brins a un vol puissant, rapide, avec de subits et cour ts plongeons défiant en permanence la célérité du photographe. C’est un réel plaisir de le croiser dans la savane en quête de sauterelles ou de petits lézards.

repérages voyages  85

portfolio  86


Rollier à longs brins (coracias caudatus)

Outre la beauté naturelle de son plumage, le rollier à longs brins a un vol puissant, rapide, avec de subits et cour ts plongeons défiant en permanence la célérité du photographe. C’est un réel plaisir de le croiser dans la savane en quête de sauterelles ou de petits lézards.

repérages voyages  85

portfolio  86


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

Baur espace au Lac,zen à Zurich C

e n’est pas parce que Barbra Streisand, Audrey Hepburn et Daniel Craig ont séjourné ici qu’il faut en faire autant, mais parce que l’hôtel Baur au Lac offre une atmosphère incomparable à Zurich... Dans cette capitale suisse de la finance, les hôtels cossus ne manquent pas. Mais le Baur au Lac est une institution, que disje... un monument historique. Pourtant, en entrant dans le hall aux dimensions d’un hôtel particulier, vous vous sentirez immédiatement chez vous, le service en plus. Mais ne vous y trompez pas, cet hôtel 5* qui fait partie du groupe The Leading Hotels of the World (http://www.lhw.com/) dispose de 120 chambres et suites à deux minutes seulement à pied des grandes artères vouées au shopping et à moins d’une minute du lac de Zurich. Du bois précieux, des moquettes épaisses et un océan de fleurs naturelles. Ce sera votre première impression, même si ,en pénétrant dans cette institution, vous sentirez flotter dans l’air l’histoire de cet hôtel tenu par une même famille depuis six générations. Construit en 1844, l’hôtel a traversé les décennies au fil de l’histoire européenne jusqu’à attirer l’attention de Walt Disney qui fait dîner Donald et Picsou au Baur au Lac en 1969 !

repérages voyages  87

repérages voyages  88


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

Baur espace au Lac,zen à Zurich C

e n’est pas parce que Barbra Streisand, Audrey Hepburn et Daniel Craig ont séjourné ici qu’il faut en faire autant, mais parce que l’hôtel Baur au Lac offre une atmosphère incomparable à Zurich... Dans cette capitale suisse de la finance, les hôtels cossus ne manquent pas. Mais le Baur au Lac est une institution, que disje... un monument historique. Pourtant, en entrant dans le hall aux dimensions d’un hôtel particulier, vous vous sentirez immédiatement chez vous, le service en plus. Mais ne vous y trompez pas, cet hôtel 5* qui fait partie du groupe The Leading Hotels of the World (http://www.lhw.com/) dispose de 120 chambres et suites à deux minutes seulement à pied des grandes artères vouées au shopping et à moins d’une minute du lac de Zurich. Du bois précieux, des moquettes épaisses et un océan de fleurs naturelles. Ce sera votre première impression, même si ,en pénétrant dans cette institution, vous sentirez flotter dans l’air l’histoire de cet hôtel tenu par une même famille depuis six générations. Construit en 1844, l’hôtel a traversé les décennies au fil de l’histoire européenne jusqu’à attirer l’attention de Walt Disney qui fait dîner Donald et Picsou au Baur au Lac en 1969 !

repérages voyages  87

repérages voyages  88


" Construit en 1844 l’hôtel a attiré Oubliez les ors et les fastes du grand siècle, le Baur au Lac a les deux pieds bien ancrés dans le XXIème siècle. Une totale rénovation des chambres a été effectuée jusqu’en 2009 et vous apprécierez la part belle qui a été faite à la lumière naturelle dans des chambres dont la superficie n’est jamais inférieure à 25m2. Des couleurs neutres, des pastels, de la douceur partout. Du blanc aussi pour faire rebondir la lumière et le soleil sur les miroirs et la laque. Un peu de marbre noir pour quelques salles de bain somptueuses, du verre pour alléger les volumes. Et des fleurs, partout : orchidées fraîches dans la salle de bain, bouquets généreux dans les chambres, immenses compositions dans les restaurants, les couloirs, le hall. Un hôtel moderne donc, mais doté d’une décoration douce, féminine, douillette. Parfait cocon pour quelques nuits.

qualité suisses. Pas de componction ni d’onctuosité dans ce palace, mais de vraies salutations chaleureuses par le concierge qui retient votre nom immédiatement tandis que les portiers échangent volontiers quelques mots et vous livrent aussi conseils et bonnes adresses. Une ondée se profile au-dessus du lac ? On vous tend un parapluie pour votre promenade. En moins de trois jours, j’avais le sentiment d’être déjà venue plusieurs fois au Baur au Lac, et l’envie d’y revenir très vite.

L’accueil et le sourire font aussi bon ménage au Baur au Lac dans un élégant mariage avec l’efficacité et la

On ne peut évoquer Zurich sans penser argent et pouvoir. Ce serait pourtant une erreur que de classer le Baur au Lac dans

repérages voyages  89

l’attention de Walt Disney qui fait dîner Donald et Picsou au Baur au Lac en 1969!

"

Evoquer cet hôtel sans parler de ses restaurants serait faire l’impasse sur l’un de ses atouts : le buffet du petit déjeuner saura vous rassasier en vous laissant l’impression d’avoir mangé sain. La carte des restaurants est créative, le savoirfaire maîtrisé, et les assiettes sont... belles à croquer !

repérages voyages  90


" Construit en 1844 l’hôtel a attiré Oubliez les ors et les fastes du grand siècle, le Baur au Lac a les deux pieds bien ancrés dans le XXIème siècle. Une totale rénovation des chambres a été effectuée jusqu’en 2009 et vous apprécierez la part belle qui a été faite à la lumière naturelle dans des chambres dont la superficie n’est jamais inférieure à 25m2. Des couleurs neutres, des pastels, de la douceur partout. Du blanc aussi pour faire rebondir la lumière et le soleil sur les miroirs et la laque. Un peu de marbre noir pour quelques salles de bain somptueuses, du verre pour alléger les volumes. Et des fleurs, partout : orchidées fraîches dans la salle de bain, bouquets généreux dans les chambres, immenses compositions dans les restaurants, les couloirs, le hall. Un hôtel moderne donc, mais doté d’une décoration douce, féminine, douillette. Parfait cocon pour quelques nuits.

qualité suisses. Pas de componction ni d’onctuosité dans ce palace, mais de vraies salutations chaleureuses par le concierge qui retient votre nom immédiatement tandis que les portiers échangent volontiers quelques mots et vous livrent aussi conseils et bonnes adresses. Une ondée se profile au-dessus du lac ? On vous tend un parapluie pour votre promenade. En moins de trois jours, j’avais le sentiment d’être déjà venue plusieurs fois au Baur au Lac, et l’envie d’y revenir très vite.

L’accueil et le sourire font aussi bon ménage au Baur au Lac dans un élégant mariage avec l’efficacité et la

On ne peut évoquer Zurich sans penser argent et pouvoir. Ce serait pourtant une erreur que de classer le Baur au Lac dans

repérages voyages  89

l’attention de Walt Disney qui fait dîner Donald et Picsou au Baur au Lac en 1969!

"

Evoquer cet hôtel sans parler de ses restaurants serait faire l’impasse sur l’un de ses atouts : le buffet du petit déjeuner saura vous rassasier en vous laissant l’impression d’avoir mangé sain. La carte des restaurants est créative, le savoirfaire maîtrisé, et les assiettes sont... belles à croquer !

repérages voyages  90


_

repérages voyages  91

J’aime...

Les fleurs partout, les couleurs claires, la lumière, le verre et les transparences dans un bâtiment historique. La gentillesse élégante du personnel, du directeur jusqu’aux femmes de chambre !

Je recommande...

Le fitness center tout en haut, sur les toits de Zurich. Le restaurant en terrasse l’été. Tarifs raisonnables en période hors saison, profitez-en !

Plus d’infos...

Marie-Ange Ostré

la catégorie des hôtels pour hommes d’affaires exclusivement, même si leurs homologues féminines trouveront là un refuge où une attention particulière se traduit par des détails qui font la différence. Bien sûr il y a connexion wifi, écrans plasma et autres équipements indispensables de nos jours. Mais est-ce parce que je suis une femme que j’ai été particulièrement sensible à l’atmosphère qui se dégage du lieu ainsi qu’à la décoration intérieure ? A tel point que je vous recommande vivement cet hôtel pour un week-end de quelques jours, il vous permettra de profiter pleinement d’une activité que l’on évoque moins au sujet de Zurich : le shopping, de qualité ! Marie-Ange Ostré

Hôtel Baur au Lac Talstrasse 1 8001 Zurich Suisse Tel : +41 44 220 50 20

info@bauraulac.ch www.bauraulac.ch/

_

repérages voyages  92


_

repérages voyages  91

J’aime...

Les fleurs partout, les couleurs claires, la lumière, le verre et les transparences dans un bâtiment historique. La gentillesse élégante du personnel, du directeur jusqu’aux femmes de chambre !

Je recommande...

Le fitness center tout en haut, sur les toits de Zurich. Le restaurant en terrasse l’été. Tarifs raisonnables en période hors saison, profitez-en !

Plus d’infos...

Marie-Ange Ostré

la catégorie des hôtels pour hommes d’affaires exclusivement, même si leurs homologues féminines trouveront là un refuge où une attention particulière se traduit par des détails qui font la différence. Bien sûr il y a connexion wifi, écrans plasma et autres équipements indispensables de nos jours. Mais est-ce parce que je suis une femme que j’ai été particulièrement sensible à l’atmosphère qui se dégage du lieu ainsi qu’à la décoration intérieure ? A tel point que je vous recommande vivement cet hôtel pour un week-end de quelques jours, il vous permettra de profiter pleinement d’une activité que l’on évoque moins au sujet de Zurich : le shopping, de qualité ! Marie-Ange Ostré

Hôtel Baur au Lac Talstrasse 1 8001 Zurich Suisse Tel : +41 44 220 50 20

info@bauraulac.ch www.bauraulac.ch/

_

repérages voyages  92


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

Bougainvillea, en famille ou avec des amis V

ous aimez les Antilles et rêvez d’une île différente mais dans l’esprit caraïbe ? Venez en famille au Bougainvillea, un hôtel qui plaira aux mamans... et aux jeunes mariés !

repérages voyages  93

repérages voyages  94


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

Bougainvillea, en famille ou avec des amis V

ous aimez les Antilles et rêvez d’une île différente mais dans l’esprit caraïbe ? Venez en famille au Bougainvillea, un hôtel qui plaira aux mamans... et aux jeunes mariés !

repérages voyages  93

repérages voyages  94


" Convivial, agréable, pratique, et face à l’une des plus belles plages de l’île ! " Vous avez une petite tribu qui apprécie la plage et la piscine. Ou bien vous cherchez une adresse pour vous évader une semaine avec des amis. Ou encore vous aimeriez vous marier sous le soleil des Caraïbes sans que cela ne devienne trop compliqué à gérer ? Envolez-vous dès maintenant vers l’hôtel Bougainvillea sur l’île de la Barbade: convivial, agréable, pratique, et face à l’une des plus belles plages de l’île, voici votre nouvelle adresse. Le Bougainvillea est situé idéalement: sur la côte sud, à quelques minutes à peine du bourg de Oistins, l’endroit où il faut être le soir pour dîner, rencontrer, humer l’air local parfumé d’effluves de grillades et poissons frits. Je vous recommande tout particulièrement l’ambiance du vendredi soir sur cette petite place aux allures de marché ouvert, antre du dîner informel et à moindres frais. Aux alentours, quelques pubs pour prolonger la nuit entre rhums produits sur place (goûtez donc celui produit par Saint-Nicholas Abbey !) et bière locale.

repérages voyages  95

L’hôtel est également implanté sur une longue plage de sable fin, qui offre la possibilité de se promener longuement en bord de mer, et vous pourrez vous baigner sans danger avec de jeunes enfants. Même si en anglais l’hôtel se qualifie de “resort” j’ai davantage perçu un endroit propice aux vacances sympathiques qu’une usine à touristes ! Autre avantage indéniable pour les familles ou les groupes de copains: chaque chambre, suite, appartement ou studio dispose au minimum d’une kitchenette équipée, d’une véritable cuisine pour les appartements. Ce qui vous permet de faire vos emplettes au supermarché voisin et de préparer petits déjeuners complets pour la famille ou dîners improvisés avec les amis sans pour autant être obligé de vous attabler au restaurant. Une souplesse qu’apprécieront les mamans de jeunes enfants et une facilité qui embellira les vacances de ceux qui aiment prolonger tard les soirées entre amis après un repas préparé “comme à la maison”: le Bougainvillea, c’est une formule hôtelière avec tous ses services repérages voyages  96


" Convivial, agréable, pratique, et face à l’une des plus belles plages de l’île ! " Vous avez une petite tribu qui apprécie la plage et la piscine. Ou bien vous cherchez une adresse pour vous évader une semaine avec des amis. Ou encore vous aimeriez vous marier sous le soleil des Caraïbes sans que cela ne devienne trop compliqué à gérer ? Envolez-vous dès maintenant vers l’hôtel Bougainvillea sur l’île de la Barbade: convivial, agréable, pratique, et face à l’une des plus belles plages de l’île, voici votre nouvelle adresse. Le Bougainvillea est situé idéalement: sur la côte sud, à quelques minutes à peine du bourg de Oistins, l’endroit où il faut être le soir pour dîner, rencontrer, humer l’air local parfumé d’effluves de grillades et poissons frits. Je vous recommande tout particulièrement l’ambiance du vendredi soir sur cette petite place aux allures de marché ouvert, antre du dîner informel et à moindres frais. Aux alentours, quelques pubs pour prolonger la nuit entre rhums produits sur place (goûtez donc celui produit par Saint-Nicholas Abbey !) et bière locale.

repérages voyages  95

L’hôtel est également implanté sur une longue plage de sable fin, qui offre la possibilité de se promener longuement en bord de mer, et vous pourrez vous baigner sans danger avec de jeunes enfants. Même si en anglais l’hôtel se qualifie de “resort” j’ai davantage perçu un endroit propice aux vacances sympathiques qu’une usine à touristes ! Autre avantage indéniable pour les familles ou les groupes de copains: chaque chambre, suite, appartement ou studio dispose au minimum d’une kitchenette équipée, d’une véritable cuisine pour les appartements. Ce qui vous permet de faire vos emplettes au supermarché voisin et de préparer petits déjeuners complets pour la famille ou dîners improvisés avec les amis sans pour autant être obligé de vous attabler au restaurant. Une souplesse qu’apprécieront les mamans de jeunes enfants et une facilité qui embellira les vacances de ceux qui aiment prolonger tard les soirées entre amis après un repas préparé “comme à la maison”: le Bougainvillea, c’est une formule hôtelière avec tous ses services repérages voyages  96


pratiques mais aussi la liberté de se restaurer où et quand bon vous semble. Enfin notez que les couples désireux de se marier sous le soleil des tropiques pourront le faire avec l’aide d’une personne sur place dédiée à cet événement, qu’il soit intime (on peut vous fournir les témoins si nécessaire) ou à plus grande échelle. Appartement spécial propice au calme et à l’intimité, formalités civiles et religieuses, cérémonie, fleurs, banquet, petits cadeaux et avantages feront de votre mariage et de votre lune de miel à la Barbarde un souvenir que vous chérirez longtemps. Les fleurs partout, les couleurs claires, la lumière, le verre et les transparences dans un bâtiment historique. La gentillesse élégante du personnel, du directeur jusqu’aux femmes de chambre ! _

repérages voyages  97

Marie-Ange Ostré

J’aime...

L’ambiance coloniale des bâtiments et les fleurs tropicales dans le jardin luxuriant. La belle plage sans avoir à traverser de route, et la proximité des lieux de vie nocturne.

Je recommande...

Les chambres ou suites en rez-de-chaussée si vous avez des enfants !

Plus d’infos...

Hôtel Bougainvillea Maxwell Coast Road Christ Church Barbade Tel: +246 418 09 90

res@bougainvillearesort.com http://bougainvillearesort-px.trvlclick.com/ index.cfm Office de tourisme de la Barbade:

www.visitbarbados.org/ca/Default.aspx La Barbade sur Facebook:

facebook.com/barbade

repérages voyages  98


pratiques mais aussi la liberté de se restaurer où et quand bon vous semble. Enfin notez que les couples désireux de se marier sous le soleil des tropiques pourront le faire avec l’aide d’une personne sur place dédiée à cet événement, qu’il soit intime (on peut vous fournir les témoins si nécessaire) ou à plus grande échelle. Appartement spécial propice au calme et à l’intimité, formalités civiles et religieuses, cérémonie, fleurs, banquet, petits cadeaux et avantages feront de votre mariage et de votre lune de miel à la Barbarde un souvenir que vous chérirez longtemps. Les fleurs partout, les couleurs claires, la lumière, le verre et les transparences dans un bâtiment historique. La gentillesse élégante du personnel, du directeur jusqu’aux femmes de chambre ! _

repérages voyages  97

Marie-Ange Ostré

J’aime...

L’ambiance coloniale des bâtiments et les fleurs tropicales dans le jardin luxuriant. La belle plage sans avoir à traverser de route, et la proximité des lieux de vie nocturne.

Je recommande...

Les chambres ou suites en rez-de-chaussée si vous avez des enfants !

Plus d’infos...

Hôtel Bougainvillea Maxwell Coast Road Christ Church Barbade Tel: +246 418 09 90

res@bougainvillearesort.com http://bougainvillearesort-px.trvlclick.com/ index.cfm Office de tourisme de la Barbade:

www.visitbarbados.org/ca/Default.aspx La Barbade sur Facebook:

facebook.com/barbade

repérages voyages  98


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

Spa Angsana Velavaru, pour une reine

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

A

u royaume du sable et du soleil ma peau est soignée avec oranges et lait d’amandes, sous les étoiles... Vous en rêviez, vous y êtes. Vous êtes aux Maldives pour la carte postale, pour ces atolls éparpillés tel des perles de sable sur une eau translucide. Pour la plongée sousmarine peut-être; pour vous reposer et déconnecter, à coup sûr. Pourtant l’un de mes loisirs favoris lorsque je suis en séjour aux Maldives consiste à tester les spas. Activité futile ? Détrompez-vous: à ceux qui affirment “il n’y a rien à faire aux Maldives” je rétorque immanquablement qu’ils passent à côté de l’essentiel, la contemplation. Que ce soit dans la sérénité d’un petit déjeuner sur la plage, dans la caresse des vagues sur vos chevilles pendant votre tour de l’île à l’heure où le soleil n’est pas encore au zénith, ou dans la béatitude d’un coucher de soleil chaque soir différent, vous contemplerez. Cependant les Maldives du fait de leur isolement, du manque d’agressivité par le bruit (aucune route sur ces îlots), et du chant des oiseaux, vous offriront la possibilité de vous ressourcer de mille et une façons dont la plus douce est sans doute d’offrir votre visage et votre corps aux mains d’une experte. Lorsque je suis entrée au spa de l’hôtel Angsana Velavaru on m’a immédiatement signalé avec un doux sourire qu’il fallait

repérages voyages  99

repérages voyages  100


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

Spa Angsana Velavaru, pour une reine

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

A

u royaume du sable et du soleil ma peau est soignée avec oranges et lait d’amandes, sous les étoiles... Vous en rêviez, vous y êtes. Vous êtes aux Maldives pour la carte postale, pour ces atolls éparpillés tel des perles de sable sur une eau translucide. Pour la plongée sousmarine peut-être; pour vous reposer et déconnecter, à coup sûr. Pourtant l’un de mes loisirs favoris lorsque je suis en séjour aux Maldives consiste à tester les spas. Activité futile ? Détrompez-vous: à ceux qui affirment “il n’y a rien à faire aux Maldives” je rétorque immanquablement qu’ils passent à côté de l’essentiel, la contemplation. Que ce soit dans la sérénité d’un petit déjeuner sur la plage, dans la caresse des vagues sur vos chevilles pendant votre tour de l’île à l’heure où le soleil n’est pas encore au zénith, ou dans la béatitude d’un coucher de soleil chaque soir différent, vous contemplerez. Cependant les Maldives du fait de leur isolement, du manque d’agressivité par le bruit (aucune route sur ces îlots), et du chant des oiseaux, vous offriront la possibilité de vous ressourcer de mille et une façons dont la plus douce est sans doute d’offrir votre visage et votre corps aux mains d’une experte. Lorsque je suis entrée au spa de l’hôtel Angsana Velavaru on m’a immédiatement signalé avec un doux sourire qu’il fallait

repérages voyages  99

repérages voyages  100


Noix de coco, miel, sésame, amandes, orange,... Ce ne sont plus des soins mais une véritable gourmandise !

laisser mon appareil photo dans mon sac de plage. Ici on privilégie l’intimité de chacun bien sûr mais on ne vous donne pas d’autre choix que de lâcher prise dès l’accueil, pour favoriser votre bien-être. Pas de reportage donc ?... Une Balinaise à la silhouette gracile insiste pour porter mon sac en traversant un jardin fleuri sur lequel ouvrent des portes. Derrière chacune de ces 12 portes, un pavillon de bois à ciel ouvert dans un petit jardin clos. Elle me tend un paréo, rince le sable poudreux qui me colle aux pieds, me fait respirer quelques huiles essentielles. Je choisis une composition spécialement élaborée par un nez attaché aux hôtels Angsana, un mélange que j’achèterai le lendemain à la boutique ainsi qu’une brume d’oreiller délicatement parfumée à l’orange et à la lavande. Bientôt les huiles chauffent doucement sous la flamme de bougies disséminées ça et là autour du lit de massage. J’ai effectué deux belles plongées sousrepérages voyages  101

marines ce matin en compagnie de Mirta Moiratis, biologiste marin oeuvrant au centre de plongée de Velavaru. Il est près de 17h00, je me sens délicieusement lasse et je m’en remets aux mains de Yard qui murmure désormais plus qu’elle ne parle... Comme dans tous les hôtels du groupe Banyan Tree, les produits de soin utilisés chez Angsana Velavaru sont élaborés à base de fleurs et de fruits. La carte-menu proposée ici est si dense que j’ai hésité pendant quelques minutes: massage thaï, indien, suédois, ayurvédique, balinais, ou gommage à la noix de coco, polissage au miel et au sésame, soin hydratant du corps à l’avocat, traitement après-soleil à l’aloe vera et au concombre (j’ai testé aussi et je recommande vivement en fin de journée !), soins des mains ou des pieds à l’orange,... Ce ne sont plus des soins mais une véritable gourmandise ! Le massage le plus court dure 60 minutes; la session de traitement mixte la plus longue s’étend sur... 210 minutes, près repérages voyages  102


Noix de coco, miel, sésame, amandes, orange,... Ce ne sont plus des soins mais une véritable gourmandise !

laisser mon appareil photo dans mon sac de plage. Ici on privilégie l’intimité de chacun bien sûr mais on ne vous donne pas d’autre choix que de lâcher prise dès l’accueil, pour favoriser votre bien-être. Pas de reportage donc ?... Une Balinaise à la silhouette gracile insiste pour porter mon sac en traversant un jardin fleuri sur lequel ouvrent des portes. Derrière chacune de ces 12 portes, un pavillon de bois à ciel ouvert dans un petit jardin clos. Elle me tend un paréo, rince le sable poudreux qui me colle aux pieds, me fait respirer quelques huiles essentielles. Je choisis une composition spécialement élaborée par un nez attaché aux hôtels Angsana, un mélange que j’achèterai le lendemain à la boutique ainsi qu’une brume d’oreiller délicatement parfumée à l’orange et à la lavande. Bientôt les huiles chauffent doucement sous la flamme de bougies disséminées ça et là autour du lit de massage. J’ai effectué deux belles plongées sousrepérages voyages  101

marines ce matin en compagnie de Mirta Moiratis, biologiste marin oeuvrant au centre de plongée de Velavaru. Il est près de 17h00, je me sens délicieusement lasse et je m’en remets aux mains de Yard qui murmure désormais plus qu’elle ne parle... Comme dans tous les hôtels du groupe Banyan Tree, les produits de soin utilisés chez Angsana Velavaru sont élaborés à base de fleurs et de fruits. La carte-menu proposée ici est si dense que j’ai hésité pendant quelques minutes: massage thaï, indien, suédois, ayurvédique, balinais, ou gommage à la noix de coco, polissage au miel et au sésame, soin hydratant du corps à l’avocat, traitement après-soleil à l’aloe vera et au concombre (j’ai testé aussi et je recommande vivement en fin de journée !), soins des mains ou des pieds à l’orange,... Ce ne sont plus des soins mais une véritable gourmandise ! Le massage le plus court dure 60 minutes; la session de traitement mixte la plus longue s’étend sur... 210 minutes, près repérages voyages  102


de 4 heures ! Pour cette fin de journée j’ai choisi une combinaison de soins et massage qui court sur 150 minutes, 2h30. Trop ? Non... Un gommage avec du lait d’amandes exfolie et éclaircit la peau, et je me prends soudain pour Cléopâtre. Une douche en plein air au milieu des hibiscus en fleurs avant de revenir m’allonger. Vient alors un massage relaxant pour relancer la circulation sanguine (idéal après un long vol), avec une huile parfumée à l’orange. Et puis le bain dans le jardin: sous la voûte étoilée, je me désaltère avec une coupe d’ananas tout en jouant avec les pétales de fleurs qui flottent en surface. Doux moment de parfaite quiétude...

J’ai aimé...

Le bain que l’on prend seule dans le jardin de son pavillon à ciel ouvert, sous les étoiles, en écoutant les murmures de la nuit.

Je recommande...

Réservez vos massages et soins du corps en fin de journée, parce qu’ensuite vous n’aurez plus l’énergie de bouger le moindre orteil tant vous vous sentirez détendue !...

Plus d’infos...

Angsana Velavaru South Nilandhe Atoll (Dhaalu Atoll)
Republic of Maldives Tél.: +960 676 0028

velavaru@angsana.com www.angsana.com/ Vol direct au départ de Paris avec XL Airways

www.xlairways.fr/

_

Qui a dit qu’il n’y a rien à faire aux Maldives ?... Marie-Ange Ostré repérages voyages  103

repérages voyages  104


de 4 heures ! Pour cette fin de journée j’ai choisi une combinaison de soins et massage qui court sur 150 minutes, 2h30. Trop ? Non... Un gommage avec du lait d’amandes exfolie et éclaircit la peau, et je me prends soudain pour Cléopâtre. Une douche en plein air au milieu des hibiscus en fleurs avant de revenir m’allonger. Vient alors un massage relaxant pour relancer la circulation sanguine (idéal après un long vol), avec une huile parfumée à l’orange. Et puis le bain dans le jardin: sous la voûte étoilée, je me désaltère avec une coupe d’ananas tout en jouant avec les pétales de fleurs qui flottent en surface. Doux moment de parfaite quiétude...

J’ai aimé...

Le bain que l’on prend seule dans le jardin de son pavillon à ciel ouvert, sous les étoiles, en écoutant les murmures de la nuit.

Je recommande...

Réservez vos massages et soins du corps en fin de journée, parce qu’ensuite vous n’aurez plus l’énergie de bouger le moindre orteil tant vous vous sentirez détendue !...

Plus d’infos...

Angsana Velavaru South Nilandhe Atoll (Dhaalu Atoll)
Republic of Maldives Tél.: +960 676 0028

velavaru@angsana.com www.angsana.com/ Vol direct au départ de Paris avec XL Airways

www.xlairways.fr/

_

Qui a dit qu’il n’y a rien à faire aux Maldives ?... Marie-Ange Ostré repérages voyages  103

repérages voyages  104


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

Jean-Paul Jeunet, L

un grand Chef au coeur du Jura

’entrée de l’établissement est discrète, elle passerait presque inaperçue. Mais poussez donc la porte pour découvrir l’antre raffiné d’un Chef formé à l’école des plus grands...

La moustache frémit, l’oeil pétille, et la poignée de main est ferme: bienvenue chez Jean-Paul Jeunet, dans son restaurant éponyme au coeur de la petite ville historique d’Arbois blottie au creux des montagnes du Jura. Le couloir pénètre à l’intérieur d’une bâtisse de pierres fraîches et je débouche dans une salle cossue, vêtue de poutres cérusées et de linge gris perle. Premier atout avant toute dégustation: les tables sont larges, confortables même pour deux, et suffisamment espacées pour préserver votre conversation. Ballet du sommelier, du maître d’hôtel, et un serveur dépose devant moi des friandises à grignoter tandis que je consulte une carte poétique ennoblie de fleurs, plantes et légumes locaux. Je croque: des cromesquis, petites billes tièdes fourrées de tête de veau, foie gras et truffe. Et puis un sablé à la farine de gaude (maïs torréfié) et crème de cèpes. Textures, parfums, couleurs,...

repérages voyages  105

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

Virginie apporte une assiette élégante avec une trilogie d’amuse-bouches: du chou-rave accompagné de sa roulade de cuisse de lapin confite à la sauge, une gelée de coques avec sa purée de citron et tempura de fenouil, et un velouté de chou-fleur à l’huile de noisette grillée et son oseille de montagne. Je suis interloquée, elle s’éloigne avec un sourire, je la rappelle: “pardonnez-moi, pourriez-vous répéter ?”. Pour le plaisir d’entendre énoncer tant de créativité. Et je savoure chaque bouchée. Vient mon entrée, jamais lue sur aucune autre carte dans le monde: des escargots étuvés au beurre de réglisse, servis sur une raviole de mousserons et blancmanger à l’origan. Je vous fais grâce des détails, je les garde pour moi (pulpe de noisettes torréfiées et émulsion de poule fumée). Le tout surmonté d’une fine dentelle de saucisson de Morteau croustillant...

Dois-je vous décrire l’agneau de lait tendre et rosé servi en deux plats distincts ?... Je bois peu,très très peu.Mais le sommelier me suggère de goûter à l’or liquide de la région: le vin jaune. Pas n’importe lequel non, un Château Chalon, en bouteille de 62 cl, la seule vraie appellation de vin jaune. J’approuve modestement tant je n’y connais rien, mais j’apprécie grandement (j’en ai acheté le lendemain). D’ailleurs je file photographier en cuisine l’une des spécialités maison: le gigot de poularde de Bresse au vin jaune et morilles. Ca aussi j’ai goûté ! Et je vous ai rapporté la recette - en exclusivité (voir page suivante) - car vous ne résisterez pas à cette viande moelleuse, crémeuse: la repérages voyages  106


INDE

CANADA

MALDIVES

BRUNEI

Jean-Paul Jeunet, L

un grand Chef au coeur du Jura

’entrée de l’établissement est discrète, elle passerait presque inaperçue. Mais poussez donc la porte pour découvrir l’antre raffiné d’un Chef formé à l’école des plus grands...

La moustache frémit, l’oeil pétille, et la poignée de main est ferme: bienvenue chez Jean-Paul Jeunet, dans son restaurant éponyme au coeur de la petite ville historique d’Arbois blottie au creux des montagnes du Jura. Le couloir pénètre à l’intérieur d’une bâtisse de pierres fraîches et je débouche dans une salle cossue, vêtue de poutres cérusées et de linge gris perle. Premier atout avant toute dégustation: les tables sont larges, confortables même pour deux, et suffisamment espacées pour préserver votre conversation. Ballet du sommelier, du maître d’hôtel, et un serveur dépose devant moi des friandises à grignoter tandis que je consulte une carte poétique ennoblie de fleurs, plantes et légumes locaux. Je croque: des cromesquis, petites billes tièdes fourrées de tête de veau, foie gras et truffe. Et puis un sablé à la farine de gaude (maïs torréfié) et crème de cèpes. Textures, parfums, couleurs,...

repérages voyages  105

ARGENTINE

ECOSSE

INDONESIE

KENYA

SUISSE

BARBADE

FRANCE

Virginie apporte une assiette élégante avec une trilogie d’amuse-bouches: du chou-rave accompagné de sa roulade de cuisse de lapin confite à la sauge, une gelée de coques avec sa purée de citron et tempura de fenouil, et un velouté de chou-fleur à l’huile de noisette grillée et son oseille de montagne. Je suis interloquée, elle s’éloigne avec un sourire, je la rappelle: “pardonnez-moi, pourriez-vous répéter ?”. Pour le plaisir d’entendre énoncer tant de créativité. Et je savoure chaque bouchée. Vient mon entrée, jamais lue sur aucune autre carte dans le monde: des escargots étuvés au beurre de réglisse, servis sur une raviole de mousserons et blancmanger à l’origan. Je vous fais grâce des détails, je les garde pour moi (pulpe de noisettes torréfiées et émulsion de poule fumée). Le tout surmonté d’une fine dentelle de saucisson de Morteau croustillant...

Dois-je vous décrire l’agneau de lait tendre et rosé servi en deux plats distincts ?... Je bois peu,très très peu.Mais le sommelier me suggère de goûter à l’or liquide de la région: le vin jaune. Pas n’importe lequel non, un Château Chalon, en bouteille de 62 cl, la seule vraie appellation de vin jaune. J’approuve modestement tant je n’y connais rien, mais j’apprécie grandement (j’en ai acheté le lendemain). D’ailleurs je file photographier en cuisine l’une des spécialités maison: le gigot de poularde de Bresse au vin jaune et morilles. Ca aussi j’ai goûté ! Et je vous ai rapporté la recette - en exclusivité (voir page suivante) - car vous ne résisterez pas à cette viande moelleuse, crémeuse: la repérages voyages  106


cuisse est pochée au fumet de vin jaune et farcie d’une mousseline aux morilles tandis que l’aile est servie sur un lit de foies blondis aux épices massala... Rustique et raffiné à la fois. S’il y a bien une chose que j’apprécie quand je découvre un restaurant c’est entrer dans ses cuisines, pas pour l’acte sacro-saint de pénétrer dans l’antre du maître, mais pour m’imprégner pendant quelques minutes de l’ambiance qui règne entre casseroles et assiettes. Pour surprendre un geste, un réflexe, une expression de plaisir sur le visage d’un Chef. Pour comprendre le métier aussi, la motivation, le sacerdoce parfois. Dans la cuisine de Jean-Paul Jeunet c’est une décontraction concentrée qui préside à l’élaboration de chaque assiette. On s’interpelle, on s’épaule autour d’un plat, d’une oeuvre. On plaisante, on rit. On se régale... Comme les enfants sages je rejoins ma table pour le dessert. J’ai hésité devant la carte élaborée autour des fruits d’été, on a tranché pour moi et défilent alors: une mousse à la gentiane, exquise, subtilement amère, accompagnée d’un

S’asseoir à une table chez Jean-Paul Jeunet c’est entrer en religion, celle d’une gourmandise savamment explorée. sorbet au jus de rhubarbe acidulé servi sur un croustillant aux épices, et enfin un sorbet à l’écrasée de poire et pain d’épices sur un coulis de fruits rouges. Oh j’oubliais cette fabuleuse croûte sablée au citron coiffée d’une crème chibouste !

Marie-Ange Ostré

_

S’asseoir à une table chez Jean-Paul Jeunet c’est entrer en religion, celle d’une gourmandise savamment explorée, maîtrisée. C’est découvrir une région qui vibre entre Comté, Jura et Arbois au gré des produits locaux revisités, magnifiés. C’est enfin succomber à une atmosphère simple et décontractée instaurée par des hôtes chaleureux et une équipe attentive, heureuse de vous avoir là, pour quelques heures. Une grande maison, assurément. Marie-Ange Ostré

_

repérages voyages  107

repérages voyages  108


cuisse est pochée au fumet de vin jaune et farcie d’une mousseline aux morilles tandis que l’aile est servie sur un lit de foies blondis aux épices massala... Rustique et raffiné à la fois. S’il y a bien une chose que j’apprécie quand je découvre un restaurant c’est entrer dans ses cuisines, pas pour l’acte sacro-saint de pénétrer dans l’antre du maître, mais pour m’imprégner pendant quelques minutes de l’ambiance qui règne entre casseroles et assiettes. Pour surprendre un geste, un réflexe, une expression de plaisir sur le visage d’un Chef. Pour comprendre le métier aussi, la motivation, le sacerdoce parfois. Dans la cuisine de Jean-Paul Jeunet c’est une décontraction concentrée qui préside à l’élaboration de chaque assiette. On s’interpelle, on s’épaule autour d’un plat, d’une oeuvre. On plaisante, on rit. On se régale... Comme les enfants sages je rejoins ma table pour le dessert. J’ai hésité devant la carte élaborée autour des fruits d’été, on a tranché pour moi et défilent alors: une mousse à la gentiane, exquise, subtilement amère, accompagnée d’un

S’asseoir à une table chez Jean-Paul Jeunet c’est entrer en religion, celle d’une gourmandise savamment explorée. sorbet au jus de rhubarbe acidulé servi sur un croustillant aux épices, et enfin un sorbet à l’écrasée de poire et pain d’épices sur un coulis de fruits rouges. Oh j’oubliais cette fabuleuse croûte sablée au citron coiffée d’une crème chibouste !

Marie-Ange Ostré

_

S’asseoir à une table chez Jean-Paul Jeunet c’est entrer en religion, celle d’une gourmandise savamment explorée, maîtrisée. C’est découvrir une région qui vibre entre Comté, Jura et Arbois au gré des produits locaux revisités, magnifiés. C’est enfin succomber à une atmosphère simple et décontractée instaurée par des hôtes chaleureux et une équipe attentive, heureuse de vous avoir là, pour quelques heures. Une grande maison, assurément. Marie-Ange Ostré

_

repérages voyages  107

repérages voyages  108


Recette d’ailleurs

Volaille de Bresse au Vin Jaune et Morilles, France

Réhydrater les morilles dans l'eau tiède avant de les laver 6 fois, les faire suer dans le beurre avec l’échalote ciselée, ajouter la crème, le bouillon de poule et cuire pendant 15 mn jusqu’à réduction complète du liquide. Réserver. Rajouter de l’eau si nécessaire pour terminer la cuisson. Faire découper la volaille (par votre volailler) en 4 ou 6 morceaux avec d'une part les cuisses, d'autre part les ailes et les blancs.

J’aime...

Le vrai sourire qui règne ici, et la vaisselle de belle qualité pour chaque plat. Les macarons pistache et truffe blanche. Et tout le reste !

Je recommande...

Ne craquez pas sur le pain fait maison : 4 variétés dont une à la farine de gaude et l’autre... à la saucisse de Morteau et sauge. Trop exquis pour pouvoir ensuite satisfaire votre gourmandise jusqu’au bout du repas !

Allez-y... Hôtel restaurant Jean-Paul Jeunet 9, rue de l’Hôtel de Ville 39600 - Arbois (Jura) France Tel: +33 (0)3 84 66 05 67 reservation@jeanpauljeunet.com

www.jeanpauljeunet.com Office du tourisme des Montagnes du Jura

www.montagnes-du-jura.fr/fr/

repérages voyages  109

Couvrir la sauteuse, la mettre au four, à température moyenne (thermostat 5/6), et laisser cuire 10 minutes. Sortir la sauteuse du four. Déglacer avec le vin jaune, le bouillon de poule, la crème fraîche. Laisser cuire à feu très doux sur le gaz à nouveau pendant 25 minutes, sans couvrir la sauteuse. Décanter les morceaux de poularde et laisser réduire le jus de cuisson restant si nécessaire, jusqu'à obtenir une bonne consistance de la sauce. Au besoin l’émulsionner à l’aide d’un robot marie vertical, napper avec les morilles et la sauce bien onctueuse. Accompagner de riz basmati ou autre riz (thaïlandais parfumé ou riz de Camargue), cuit à l’eau ou au bouillon de poule et beurré avec le beurre frais mixé aux herbes (beurre maître d’hôtel aux épices). _

tour de France, Réserve de Beaulieu chez Jean Troisgros, puis le Ritz à Paris, Gaston Lenôtre et quelques Maîtres de la Pâtisserie avant de terminer sa formation au long cours chez Monsieur Cousseau et Alain Chapel. Depuis 1988 avec son épouse Nadine il débusque dans son “beau Jura” les feuilles, tiges, racines et fleurs, fruits et graines, de l’armoise à l’achillée, du sédum au pourpier, Jean-Paul Jeunet a failli du panais au mélilot et bien d’autres encore. être vétérinaire avant de suivre finalement la voie Ses distinctions : Maître Cuisinier de France, Professeur tracée par une famille de Cuisine à l’Ecole Lenôtre, 2 étoiles au Guide d’hôteliers restaurateurs. Michelin depuis 1996, 3 étoiles au Bottin Gourmand Ecole Hôtelière de Nice, depuis 2002, et 4 toques chez Gault et Millau.

Faire chauffer le beurre dans la sauteuse, ajouter les quatre morceaux de volaille, après les avoir assaisonnés et farinés.

Proportions pour 4 à 6 personnes Poularde

1 poulet de Bresse de 1,8 kg 5 dl de crème 20 cl de vin jaune 60 cl de bouillon de poule 5 cl d'huile 50 gr de beurre Morilles

40 gr de morilles sèches 15 gr d’échalotes ciselées fines 25 gr de beurre 1 dl de crème double 5 dl de bouillon de poule Riz

150 gr de riz Basmati, Thaï ou de Camargue Bouillon de poule ou eau Beurre aux herbes

1 c à soupe d'herbes hachées 1 pointe de Curry 30 gr de beurre

Avec l’aimable autorisation du Chef Jean-Paul Jeunet, à Arbois (France). repérages voyages  110


Recette d’ailleurs

Volaille de Bresse au Vin Jaune et Morilles, France

Réhydrater les morilles dans l'eau tiède avant de les laver 6 fois, les faire suer dans le beurre avec l’échalote ciselée, ajouter la crème, le bouillon de poule et cuire pendant 15 mn jusqu’à réduction complète du liquide. Réserver. Rajouter de l’eau si nécessaire pour terminer la cuisson. Faire découper la volaille (par votre volailler) en 4 ou 6 morceaux avec d'une part les cuisses, d'autre part les ailes et les blancs.

J’aime...

Le vrai sourire qui règne ici, et la vaisselle de belle qualité pour chaque plat. Les macarons pistache et truffe blanche. Et tout le reste !

Je recommande...

Ne craquez pas sur le pain fait maison : 4 variétés dont une à la farine de gaude et l’autre... à la saucisse de Morteau et sauge. Trop exquis pour pouvoir ensuite satisfaire votre gourmandise jusqu’au bout du repas !

Allez-y... Hôtel restaurant Jean-Paul Jeunet 9, rue de l’Hôtel de Ville 39600 - Arbois (Jura) France Tel: +33 (0)3 84 66 05 67 reservation@jeanpauljeunet.com

www.jeanpauljeunet.com Office du tourisme des Montagnes du Jura

www.montagnes-du-jura.fr/fr/

repérages voyages  109

Couvrir la sauteuse, la mettre au four, à température moyenne (thermostat 5/6), et laisser cuire 10 minutes. Sortir la sauteuse du four. Déglacer avec le vin jaune, le bouillon de poule, la crème fraîche. Laisser cuire à feu très doux sur le gaz à nouveau pendant 25 minutes, sans couvrir la sauteuse. Décanter les morceaux de poularde et laisser réduire le jus de cuisson restant si nécessaire, jusqu'à obtenir une bonne consistance de la sauce. Au besoin l’émulsionner à l’aide d’un robot marie vertical, napper avec les morilles et la sauce bien onctueuse. Accompagner de riz basmati ou autre riz (thaïlandais parfumé ou riz de Camargue), cuit à l’eau ou au bouillon de poule et beurré avec le beurre frais mixé aux herbes (beurre maître d’hôtel aux épices). _

tour de France, Réserve de Beaulieu chez Jean Troisgros, puis le Ritz à Paris, Gaston Lenôtre et quelques Maîtres de la Pâtisserie avant de terminer sa formation au long cours chez Monsieur Cousseau et Alain Chapel. Depuis 1988 avec son épouse Nadine il débusque dans son “beau Jura” les feuilles, tiges, racines et fleurs, fruits et graines, de l’armoise à l’achillée, du sédum au pourpier, Jean-Paul Jeunet a failli du panais au mélilot et bien d’autres encore. être vétérinaire avant de suivre finalement la voie Ses distinctions : Maître Cuisinier de France, Professeur tracée par une famille de Cuisine à l’Ecole Lenôtre, 2 étoiles au Guide d’hôteliers restaurateurs. Michelin depuis 1996, 3 étoiles au Bottin Gourmand Ecole Hôtelière de Nice, depuis 2002, et 4 toques chez Gault et Millau.

Faire chauffer le beurre dans la sauteuse, ajouter les quatre morceaux de volaille, après les avoir assaisonnés et farinés.

Proportions pour 4 à 6 personnes Poularde

1 poulet de Bresse de 1,8 kg 5 dl de crème 20 cl de vin jaune 60 cl de bouillon de poule 5 cl d'huile 50 gr de beurre Morilles

40 gr de morilles sèches 15 gr d’échalotes ciselées fines 25 gr de beurre 1 dl de crème double 5 dl de bouillon de poule Riz

150 gr de riz Basmati, Thaï ou de Camargue Bouillon de poule ou eau Beurre aux herbes

1 c à soupe d'herbes hachées 1 pointe de Curry 30 gr de beurre

Avec l’aimable autorisation du Chef Jean-Paul Jeunet, à Arbois (France). repérages voyages  110


Livres du voyage

PROMOS

L

a rentrée de septembre donne envie de repartir, très vite, sur toutes les routes. Avant de partir, il faut préparer son voyage. Voici mes coups de coeur du mois : Les guides Cartoville ouvrages collectifs (Editions Guides Gallimard)

LIVRES

TECHNO

Sagesses Populaires Chinoise

par Maguy Ly et Nicole Masson (Editions Le Chêne) Vous aimez la Chine, vous rentrez de voyage et n’avez qu’une envie : repartir ? Je vous propose ici 100 petits contes populaires issus de différentes zones culturelles chinoises. Des légendes mettant l’histoire à profit, des rois, des princesses, des animaux dotés de la parole et d’un brin d’humour, ce livre est une porte d’entrée vers la sagesse populaire chinoise à s’offrir d’urgence pour illuminer vos trajets en métro ou combler les heures de vol vers Shanghai.

Faire un repérage sur Internet est aujourd’hui un réflexe de base pour tout voyageur en partance. Google Map permet de zoomer à loisir sur les chemins de traverse et d’arpenter les rues avant même d’être monté en avion. Néanmoins, sur place, à moins de dégainer votre smartphone et d’utiliser quelques rares applications développées par quelques grandes métropoles, il vous faudra obligatoirement vous pencher sur une carte.

_

Les Guides Gallimard ont eu une idée de génie, les “cartovilles”! Sous forme d’un petit livre grand comme un roman de poche (12,5 cm x 17,5 cm) mais nettement moins épais, chaque cartoville recèle un index de toutes les rues, une liste des monuments et lieux de visite à voir impérativement, une carte des transports, mais aussi des cartes détaillées et en couleurs des quartiers les plus intéressants de la ville d’un point de vue touristique. Acheter ce livre

Ludique, pratique, mon livre de chevet: La Réunion, en 200 questions-réponses, auteur Enis Omar Rockel (Editions Orphie)

Grâce à ces carto-guides de poche contenant 8 à 10 cartes illustrées de photos, vous ne vous perdrez plus et vous ne raterez plus rien. J’en ai testé deux au cours de ces derniers mois, celui consacré au territoire tout entier de Hong Kong, et celui sur Montréal. Deux guides très bien faits, que vous pouvez annoter au fur et à mesure du voyage puisqu’ils sont imprimés sur un papier non-glacé, et que vous aurez plaisir à consulter en rentrant si, comme moi, vous ressentez l’envie de raconter au retour...

repérages voyages  111

Marie-Ange Ostré

Acheter ce livre

Le petit bonus ? Lié à chaque carte dépliable vous trouverez une liste des restaurants les plus populaires de l’endroit, mais aussi les bars, les musées, les magasins.

Fini les cartes froissées, déchirées, délavées ! De New York à Shanghai, de Varsovie à Bangkok en passant par Paris et Tokyo, vous ne vous pourrez plus vous en passer.

WEB

Acheter ce livre

Un livre déniché sur place à Saint-Gilles dans une librairie fort bien achalandée en livres de culture locale. Vous êtes réunionnais ? Vous pensez tout savoir de votre île favorite ? Détrompez-vous, vous apprendrez beaucoup en feuilletant les 180 pages de ce livre à rapporter après le voyage pour approfondir vos connaissances ou à s’offrir avant de partir, pour épater les amis sur place. Vous y trouverez réponse à des questions inutiles comme “combien mesurent les deux tunnels les plus longs de la route de Cilaos ?” ou “qu’est-ce que le chapeau Gasparin ?”. Mais aussi quantité d’informations anecdotiques telles “de quand date l’introduction du chouchou (christophine) dans l’île ?” ou encore “quelle est la profondeur moyenne de l’océan autour de l’île ?”. Ce qui vous permettra de comprendre alors bien des phénomènes naturels... repérages voyages  112


Livres du voyage

PROMOS

L

a rentrée de septembre donne envie de repartir, très vite, sur toutes les routes. Avant de partir, il faut préparer son voyage. Voici mes coups de coeur du mois : Les guides Cartoville ouvrages collectifs (Editions Guides Gallimard)

LIVRES

TECHNO

Sagesses Populaires Chinoise

par Maguy Ly et Nicole Masson (Editions Le Chêne) Vous aimez la Chine, vous rentrez de voyage et n’avez qu’une envie : repartir ? Je vous propose ici 100 petits contes populaires issus de différentes zones culturelles chinoises. Des légendes mettant l’histoire à profit, des rois, des princesses, des animaux dotés de la parole et d’un brin d’humour, ce livre est une porte d’entrée vers la sagesse populaire chinoise à s’offrir d’urgence pour illuminer vos trajets en métro ou combler les heures de vol vers Shanghai.

Faire un repérage sur Internet est aujourd’hui un réflexe de base pour tout voyageur en partance. Google Map permet de zoomer à loisir sur les chemins de traverse et d’arpenter les rues avant même d’être monté en avion. Néanmoins, sur place, à moins de dégainer votre smartphone et d’utiliser quelques rares applications développées par quelques grandes métropoles, il vous faudra obligatoirement vous pencher sur une carte.

_

Les Guides Gallimard ont eu une idée de génie, les “cartovilles”! Sous forme d’un petit livre grand comme un roman de poche (12,5 cm x 17,5 cm) mais nettement moins épais, chaque cartoville recèle un index de toutes les rues, une liste des monuments et lieux de visite à voir impérativement, une carte des transports, mais aussi des cartes détaillées et en couleurs des quartiers les plus intéressants de la ville d’un point de vue touristique. Acheter ce livre

Ludique, pratique, mon livre de chevet: La Réunion, en 200 questions-réponses, auteur Enis Omar Rockel (Editions Orphie)

Grâce à ces carto-guides de poche contenant 8 à 10 cartes illustrées de photos, vous ne vous perdrez plus et vous ne raterez plus rien. J’en ai testé deux au cours de ces derniers mois, celui consacré au territoire tout entier de Hong Kong, et celui sur Montréal. Deux guides très bien faits, que vous pouvez annoter au fur et à mesure du voyage puisqu’ils sont imprimés sur un papier non-glacé, et que vous aurez plaisir à consulter en rentrant si, comme moi, vous ressentez l’envie de raconter au retour...

repérages voyages  111

Marie-Ange Ostré

Acheter ce livre

Le petit bonus ? Lié à chaque carte dépliable vous trouverez une liste des restaurants les plus populaires de l’endroit, mais aussi les bars, les musées, les magasins.

Fini les cartes froissées, déchirées, délavées ! De New York à Shanghai, de Varsovie à Bangkok en passant par Paris et Tokyo, vous ne vous pourrez plus vous en passer.

WEB

Acheter ce livre

Un livre déniché sur place à Saint-Gilles dans une librairie fort bien achalandée en livres de culture locale. Vous êtes réunionnais ? Vous pensez tout savoir de votre île favorite ? Détrompez-vous, vous apprendrez beaucoup en feuilletant les 180 pages de ce livre à rapporter après le voyage pour approfondir vos connaissances ou à s’offrir avant de partir, pour épater les amis sur place. Vous y trouverez réponse à des questions inutiles comme “combien mesurent les deux tunnels les plus longs de la route de Cilaos ?” ou “qu’est-ce que le chapeau Gasparin ?”. Mais aussi quantité d’informations anecdotiques telles “de quand date l’introduction du chouchou (christophine) dans l’île ?” ou encore “quelle est la profondeur moyenne de l’océan autour de l’île ?”. Ce qui vous permettra de comprendre alors bien des phénomènes naturels... repérages voyages  112


Forums de voyageurs

PROMOS

LIVRES

TECHNO

WEB

L

es sources d’information se multiplient pour faciliter la préparation de vos voyages. Reste à dénicher celle qui vous correspond le mieux...

Il y a encore 5 ans lorsque vous cherchiez le nom et l’adresse d’un bon restaurant pas cher dans une ville pourtant touristique du Vietnam, c’était traquer l’impossible. Aujourd’hui, les applications pour smartphones et tablettes numériques cherchent à supplanter les sources Internet pourtant incontournables pour la richesse des informations proposées. Sites web, blogs, galeries photos ne sont pourtant que des compléments à un indispensable : le forum de voyageurs.

Je vous propose ici de découvrir (ou de revisiter) 3 des forums que j’utilise systématiquement chaque fois que je pars:

repérages voyages  113

Plongeur.com, la passion de la plongée http://www.plongeur.com/ Lancé en 2002 par un féru d’informatique résidant à Tahiti: il entendait parler de plongée autour de lui, n’avait jamais chaussé de palmes, mais avait envie de créer ce qu’on n’appelait pas encore un réseau social. Fabrice Charleux n’imaginait sans doute pas qu’un jour il rassemblerait autour de lui 6300 plongeurs par jour (49 179 membres) sur son forum animé par des passionnés de la plongée sous-marine.Vous cherchez les meilleurs spots pour plonger en mer rouge, en Australie ou dans la Manche ? Avec près de 20 000 photos sous-marines publiées par ses membres Plongeur.com est LE forum à fréquenter pour y trouver infos, questions-réponses, photos et vidéos mais aussi des articles d’actualité, des formations, et même un job. Audelà des échanges traditionnels sur un forum de voyage, c’est une vraie mine d’informations diffusées au quotidien. Depuis plus d’un an, Plongeur.com édite aussi un magazine gratuit à télécharger ici http://www.plongeur.com/magazine/ ( telechargement): la plongée passion, à 100%.

Tashi Delek, le Forum de l’Asie du Sud-Est http://www.asiedusudest.net/ Ce forum a été créé par un amoureux de la zone géographique Asie du SudEst, je le suis depuis son lancement et je salue la pugnacité du fondateur qui n’a jamais dévié de sa ligne éditoriale. Sur Tashi Delek, vous rencontrerez des voyageurs passionnés par l’Inde, les Philippines, la Thaïlande, mais aussi Vietnam, Indonésie, Malaisie,... Ils publient photos et vidéos et échangent bons plans, conseils et astuces. Ce qui me plaît ? L’environnement intimiste, on est entre amis, entre connaisseurs: 1442 membres à ce jour, et souvent de très jolies photos. Un petit club, chaleureux et très efficace. _

Vous connaissez les plus classiques, issus de guides de voyage traditionnels: le Routard.com ( http://www.routard. c o m / c o m m _ fo r u m _ d e _ voy a g e . a s p ) , LonelyPlanet.com ( http://www. lonelyplanet.fr/forum/), et confrères. Des forums qui ne sont pourtant que des extensions de sites marchands même si les rubriques pratiques sont essentielles à tout repérage préalable.

Voyage Forum, le bien-nommé http://voyageforum.com/ L’indispensable, l’incontournable, et sans doute le tout premier historiquement: 864 423 membres, près de 3 700 000 messages échangés sur ce forum dont le design basique n’a pas évolué d’un iota depuis... ses premiers pas en 2002. Une charte graphique réduite, mais une efficacité redoutable. Voyage Forum aborde tous les continents, tous les archipels, tous les recoins d’une planète qui n’a presque plus de secrets pour les membres actifs et tous francophones (les Canadiens sont nombreux ici). Au fil des ans, Voyage Forum a élargi ses thématiques: voyage à moto, à pied, en voilier, mais aussi arnaques à éviter, voyage avec handicap, voyager au féminin ou avec des enfants. Chacun peut prendre la parole, lancer un sujet, poser des questions, renseigner d’autres aspirants au voyage. Vous cherchez une recette de cuisine étrangère, des renseignements sur une compagnie aérienne, des infos sur l’expatriation en Australie ? Vous trouverez ici !...

Marie-Ange Ostré

repérages voyages  114


Forums de voyageurs

PROMOS

LIVRES

TECHNO

WEB

L

es sources d’information se multiplient pour faciliter la préparation de vos voyages. Reste à dénicher celle qui vous correspond le mieux...

Il y a encore 5 ans lorsque vous cherchiez le nom et l’adresse d’un bon restaurant pas cher dans une ville pourtant touristique du Vietnam, c’était traquer l’impossible. Aujourd’hui, les applications pour smartphones et tablettes numériques cherchent à supplanter les sources Internet pourtant incontournables pour la richesse des informations proposées. Sites web, blogs, galeries photos ne sont pourtant que des compléments à un indispensable : le forum de voyageurs.

Je vous propose ici de découvrir (ou de revisiter) 3 des forums que j’utilise systématiquement chaque fois que je pars:

repérages voyages  113

Plongeur.com, la passion de la plongée http://www.plongeur.com/ Lancé en 2002 par un féru d’informatique résidant à Tahiti: il entendait parler de plongée autour de lui, n’avait jamais chaussé de palmes, mais avait envie de créer ce qu’on n’appelait pas encore un réseau social. Fabrice Charleux n’imaginait sans doute pas qu’un jour il rassemblerait autour de lui 6300 plongeurs par jour (49 179 membres) sur son forum animé par des passionnés de la plongée sous-marine.Vous cherchez les meilleurs spots pour plonger en mer rouge, en Australie ou dans la Manche ? Avec près de 20 000 photos sous-marines publiées par ses membres Plongeur.com est LE forum à fréquenter pour y trouver infos, questions-réponses, photos et vidéos mais aussi des articles d’actualité, des formations, et même un job. Audelà des échanges traditionnels sur un forum de voyage, c’est une vraie mine d’informations diffusées au quotidien. Depuis plus d’un an, Plongeur.com édite aussi un magazine gratuit à télécharger ici http://www.plongeur.com/magazine/ ( telechargement): la plongée passion, à 100%.

Tashi Delek, le Forum de l’Asie du Sud-Est http://www.asiedusudest.net/ Ce forum a été créé par un amoureux de la zone géographique Asie du SudEst, je le suis depuis son lancement et je salue la pugnacité du fondateur qui n’a jamais dévié de sa ligne éditoriale. Sur Tashi Delek, vous rencontrerez des voyageurs passionnés par l’Inde, les Philippines, la Thaïlande, mais aussi Vietnam, Indonésie, Malaisie,... Ils publient photos et vidéos et échangent bons plans, conseils et astuces. Ce qui me plaît ? L’environnement intimiste, on est entre amis, entre connaisseurs: 1442 membres à ce jour, et souvent de très jolies photos. Un petit club, chaleureux et très efficace. _

Vous connaissez les plus classiques, issus de guides de voyage traditionnels: le Routard.com ( http://www.routard. c o m / c o m m _ fo r u m _ d e _ voy a g e . a s p ) , LonelyPlanet.com ( http://www. lonelyplanet.fr/forum/), et confrères. Des forums qui ne sont pourtant que des extensions de sites marchands même si les rubriques pratiques sont essentielles à tout repérage préalable.

Voyage Forum, le bien-nommé http://voyageforum.com/ L’indispensable, l’incontournable, et sans doute le tout premier historiquement: 864 423 membres, près de 3 700 000 messages échangés sur ce forum dont le design basique n’a pas évolué d’un iota depuis... ses premiers pas en 2002. Une charte graphique réduite, mais une efficacité redoutable. Voyage Forum aborde tous les continents, tous les archipels, tous les recoins d’une planète qui n’a presque plus de secrets pour les membres actifs et tous francophones (les Canadiens sont nombreux ici). Au fil des ans, Voyage Forum a élargi ses thématiques: voyage à moto, à pied, en voilier, mais aussi arnaques à éviter, voyage avec handicap, voyager au féminin ou avec des enfants. Chacun peut prendre la parole, lancer un sujet, poser des questions, renseigner d’autres aspirants au voyage. Vous cherchez une recette de cuisine étrangère, des renseignements sur une compagnie aérienne, des infos sur l’expatriation en Australie ? Vous trouverez ici !...

Marie-Ange Ostré

repérages voyages  114


Applis iPhone pour le voyage PROMOS

repérages voyages  115

LIVRES

TECHNO

WEB

Flight Track

World View

@Thermomètre

Infos en temps réel sur le suivi des vols dans le monde entier.Plan de vol, météo (vols intérieurs USA), type d’avion, porte d’embarquement, retards, annulation, localisation en temps réel et envoi des infos par e-mail. A utiliser en complément de Aéroports de Paris. Anglais, payant.

Embarquez 14 000 webcams dans le monde entier sur votre iPhone et vérifier le climat ou le trafic routier en temps réel sur votre prochain lieu de vacances. Les grandes capitales mais aussi les stations de ski en Europe ou la possibilité d’envoyer par e-mail ou de voir un site au hasard. Français, gratuit.

Indique température extérieure actuelle de votre localisation en temps réel en utilisant des données météo les plus proches par rapport à votre GPS. Nécessite une connexion Internet pour récupérer la température calculée sur serveurs météo. Affiche en 2 unités, C° ou F°. Simple, efficace. Français, gratuit.

Google Adresses

iDTGV SNCF

Le Trèfle

Découvrez près de chez vous des adresses: restaurants, bars, hôtels, stationsservices, distributeurs automatiques, bureaux de postes,... Gratuit.

Pour les trains iDTGV seulement : réservations, notifications sur l’actu du train en question, mémorisation des trains connexion avec autres passagers. Gratuit.

Où sont les toilettes ? Localise facilement les 60 000 toilettes publiques référencées en France. Basée sur l’entraide entre utilisateurs. Gratuit.

repérages voyages  116


Applis iPhone pour le voyage PROMOS

repérages voyages  115

LIVRES

TECHNO

WEB

Flight Track

World View

@Thermomètre

Infos en temps réel sur le suivi des vols dans le monde entier.Plan de vol, météo (vols intérieurs USA), type d’avion, porte d’embarquement, retards, annulation, localisation en temps réel et envoi des infos par e-mail. A utiliser en complément de Aéroports de Paris. Anglais, payant.

Embarquez 14 000 webcams dans le monde entier sur votre iPhone et vérifier le climat ou le trafic routier en temps réel sur votre prochain lieu de vacances. Les grandes capitales mais aussi les stations de ski en Europe ou la possibilité d’envoyer par e-mail ou de voir un site au hasard. Français, gratuit.

Indique température extérieure actuelle de votre localisation en temps réel en utilisant des données météo les plus proches par rapport à votre GPS. Nécessite une connexion Internet pour récupérer la température calculée sur serveurs météo. Affiche en 2 unités, C° ou F°. Simple, efficace. Français, gratuit.

Google Adresses

iDTGV SNCF

Le Trèfle

Découvrez près de chez vous des adresses: restaurants, bars, hôtels, stationsservices, distributeurs automatiques, bureaux de postes,... Gratuit.

Pour les trains iDTGV seulement : réservations, notifications sur l’actu du train en question, mémorisation des trains connexion avec autres passagers. Gratuit.

Où sont les toilettes ? Localise facilement les 60 000 toilettes publiques référencées en France. Basée sur l’entraide entre utilisateurs. Gratuit.

repérages voyages  116


Le magazine online du voyage

Bivouac privé en terre Masai Vous avez aimé ce numéro 3, nous travaillons déjà sur le prochain ! Des destinations îles au soleil, et d’autres racontées sous un angle moins touristique. Des coups de coeur photo, des interviews, des recettes de cuisine étrangère,... Nous tenons compte de vos remarques, de vos suggestions aussi, puisque ce magazine est le vôtre !

A très bientôt !


Le magazine online du voyage

Bivouac privé en terre Masai Vous avez aimé ce numéro 3, nous travaillons déjà sur le prochain ! Des destinations îles au soleil, et d’autres racontées sous un angle moins touristique. Des coups de coeur photo, des interviews, des recettes de cuisine étrangère,... Nous tenons compte de vos remarques, de vos suggestions aussi, puisque ce magazine est le vôtre !

A très bientôt !


Magazine voyage online gratuit Repérages Voyages n. 3  

REPERAGES VOYAGES, magazine de voyage gratuit, rédigé par des voyageurs pour les voyageurs. Récits et photos de voyages sur Maldives, Inde,...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you