Issuu on Google+

RÉCIT 20

Cyril, un jeune schizophrène de 23 ans, raconte sa maladie. Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

NO 47, 16 NOVEMBRE 2009

ENTRETIEN 26

Photos Dukas-Abaca / Loan Nguyen

ACTUALITÉ MIGROS 32

Commerce équitable: dix ans de bananes bio. EN MAGASIN 36

Des délices au chocolat pour Noël

Chantal Goya à pleins tubes

Chantal Goya, 67 ans, fête cette année ses trente ans de scène. Retour sur la carrière mouvementée de l’artiste française.

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch Publicité

CUMULUS-DEALS en pages 92/93


POUR PATIENTER JUSQU’À PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES

eur toute Savourez une douc uniqueparticulière – mais belle ne ment au retour d’u fé ca x balade: un délicieu agné ou espresso, accomp olat d’une boule au choc uvoir po ez vri Frey. Vous de avec es lad faire plusieurs ba un seul sachet …!

8.40

au lieu de 10.50

20% de réduction sur tous les sachets de boules au chocolat Frey de 500 g par ex. boules au chocolat noir Frey Giandor, 500 g Offre valable jusqu’au 30.11.09

8.40de 10.50 au lieu

20% de réduction sur tous les sachets at de boules au chocol Frey de 500 g par ex. boules Frey Giandor, 500 g Offre valable jusqu’au 30.11.09

8.40

au lieu de 10.50

20% de réduction sur tous les sachets de boules au chocolat Frey de 500 g par ex. boules au chocolat Frey Pralinor, 500 g Offre valable jusqu’au 30.11.09

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

8.40 10.50 au lieu de

20% de réduction sur tous les sachets de boules au chocolat Frey de 500 g par ex. boules au chocolat Frey Extra, 500 g Offre valable jusqu’au 30.11.09

8.40

au lieu de 10.50

20% de réduction sur tous les sachets de boules au chocolat Frey de 500 g par ex. boules au chocolat Frey Noir Spécial, 500 g Offre valable jusqu’au 30.11.09


NOËL TOUT EN DOUCEUR DU 17.11 AU 23.11.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

5.60 6.40

5.30

Café Espresso Classico en grains, 500 g

Café Exquisito moulu, 500 g

4.80

5.–

au lieu de

Café Max Havelaar Delizio* 12 capsules Offre valable jusqu’au 30.11.09

au lieu de 6.10

4.80

Caffè Crema Delizio 12 capsules Offre valable jusqu’au 30.11.09

Rwanda Bourbon Delizio* 12 capsules Offre valable jusqu’au 30.11.09

199.–

au lieu de 269.–

Machine avec système à capsules Comfort 2 Delizio*

9.50

Caffè Fortissimo Delizio* 24 capsules Offre valable jusqu’au 30.11.09

69.90

Émulsionneur à lait Delizio*


4 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

ÉDITORIAL Steve Gaspoz, rédacteur en chef a.i.

Gare au bistouri! Les statistiques sont effrayantes. Chaque jour en Suisse, une

plainte est déposée pour une opération de chirurgie esthétique ratée (lire notre récit en page 12). Certes en regard du nombre de plaintes déposées quotidiennement dans le pays pour des actes médicaux ayant échoué, le chiffre peut paraître dérisoire. Mais il faut évidemment y ajouter le mécontentement de toutes les personnes qui n’osent pas saisir la justice.

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

Face à la chirurgie esthétique, les attentes divergent. Une vie

meilleure grâce à un lifting, un corps séduisant par l’entremise d’implants en tous genres, une plus grande confiance en soi par la retouche d’une partie disgracieuse. Mais aussi le remodelage de la poitrine après un cancer du sein ou la reconstitution du visage suite à un accident grave. Dans tous les cas, cette discipline renvoie à l’image que l’on a de soi, à celle que l’on rêverait d’avoir et que l’on voudrait transmettre à autrui.

Futile pour les uns, vitale pour d’autres. La frontière entre

Photos Nicolas Righetti-Rezo / Emmanuelle Bayart / François Wavre-Rezo / Xavier Voirol-Strates

* tarif local

l’opération de bien-être, de coquetterie ou de nécessité est particulièrement mince. L’union entre le corps et l’esprit prenant tout son sens dans ce domaine. Alors évidemment, le marché de l’esthétisme attise toutes les convoitises. Evalué à 600 millions par an dans notre douce Helvétie, il possède de solides arguments. Il n’y a qu’à observer le nombre de publicités qui fleurissent de toute part pour s’en convaincre. D’autant que tout, ou pratiquement, est permis pour embellir celui ou celle qui le désire.

Le hic, c’est que la législation peine à suivre. Comme c’est souvent

le cas lors de nouvelles modes ou technologies, chacun peut se lancer dans la brêche avant que les réglementations arrivent. Une formation en chirurgie esthétique existe depuis belle lurette, mais elle n’est pas obligatoire pour se lancer dans l’esthétique. Et même si les moutons noirs sont rares, la dextérité ne s’acquiert que par l’expérience. Plus le geste aura été exécuté, plus il sera précis. La prudence s’impose donc, sachant qu’un raté aura des répercussions jusque dans l’identité.

steve.gaspoz@migrosmagazine.ch

Réussite 94 La Vaudoise Julie Paccaud, 15 ans, championne suisse de claquettes, se rendra bientôt en Allemagne pour se mesurer à des danseurs du monde entier.


CETTE SEMAINE

|5

Grandir 80

Plein air 82

Les cours d’anglais pour les tout-petits ont un succès fou en Suisse romande. Mais pourquoi? Reportage dans une classe à Genève.

Gérald Eggenberg (à g.) et Christian Scheurer sont passionnés par la chasse aux cistes, un jeu de piste organisé avec ses règles, ses codes et ses 3616 trésors cachés en Suisse. Explications.

RÉCITS Chirurgie esthétique

Une plainte déposée chaque jour suite à une opération ratée.

Courage citoyen

Les témoins d’une scène de violence doivent-ils intervenir? Et comment?

Psychiatrie

Un jeune schizophrène raconte sa maladie.

AUX FOURNEAUX 12

16

Un salaire juste pour un travail difficile.

Ecole-Club Migros

Il y a vingt-cinq ans, l’Ecole-Club lançait les premiers cours d’informatique de Suisse.

20

Pour reprendre une activité sportive, rien ne vaut les conseils d’un coach personnel. Rencontre avec l’un d’entre eux.

26

32

73

Fitness

77

Grandir

80

Plein air

82

Voitures

86

Le web 3.0.

Les cours d’anglais pour enfants.

La chasse aux cistes. La Kia Soul.

35

Des délices au chocolat pour Noël 36 Découvrez les boules de Noël soufflées à la bouche 43 Les sérés M-Classic: un rapport qualité-prix imbattable 54

RUBRIQUES Migros Flash Vous et nous Temps présents Minute papillon Coup de chance Mots fléchés / Impressum Cumulus

   

2 nuits avec service hôtelier Logement en studio ou appartement Entrée libre aux bains thermaux 1 massage 25 minutes

Julie Paccaud

293.   

1 hydromassage 1 composition du corps Accès au sauna/fitness Peignoir et sandales en prêt

6 9 10 24 88 91 92

RÉUSSITE

Publicité

Break wellness

67

Hi-tech

Un coach pour se motiver à bouger.

EN MAGASIN

Mieux vivre 77

Votre coopérative régionale

VIE PRATIQUE

ACTUALITÉ MIGROS Commerce équitable

60

VOTRE RÉGION

ENTRETIEN Chantal Goya

Isabelle Raboud-Schüle

- de diman

iche à jeud

Ovronnaz / VS - 027 305 11 00 - info@thermalp.ch - www.thermalp.ch

94


6 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

M-NEWS

Rappel de chargeurs Nokia

Nokia rappelle dans le monde entier trois types de chargeurs pour téléphone portable présentant un danger d’électrocution. Migros est concernée par ce rappel. Les clients ayant acheté depuis le 15 juin 2009 un téléphone Nokia avec un chargeur de la série AC-3E sont priés de le contrôler. La société a mis en place à cet effet un site internet: http://chargerexchange.nokia.com/chargerexchange/fr/ ainsi qu’une hotline: 0848 100 010 (Fr. 0.18/min.) fournissant les informations détaillées. Ce défaut de fabrication n’affecte qu’un nombre limité de chargeurs qui ne doivent plus être utilisés.

Migros augmente les salaires

Le 1er janvier 2010, Migros relèvera les salaires de ses collaborateurs de 0,5% à 1%. Cette mesure entraînera une augmentation de la masse salariale d’environ trente millions de francs. Compte tenu de l’indice des prix à la consommation de - 0,9% enregistré à fin septembre 2009 (chiffre de référence pour les négociations salariales), Migros relèvera en réalité le pouvoir d’achat de ses collaborateurs de plus de 1,5%.

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

Chaque année, Migros écoule 8500 tonnes de bananes bio issus du commerce équitable. Outre des fruits, Migros propose également de nombreux autres articles certifiés Max Havelaar: riz, café, avocats, ouate, etc. Pour le plus grand bonheur des petits paysans des pays du Sud. Lire aussi en page 32.

Une liste de cadeaux personnalisée

Qu’il est amusant de créer sa liste de présents en feuilletant sur internet le «Journal des cadeaux». En quelques clics, l’internaute peut choisir ce qu’il souhaite recevoir. Ne reste plus qu’à décorer la liste avec les vignettes à disposition, à l’imprimer et à la faire parvenir à qui de droit. www.migros.ch/Noel

Photos Jonathan Ernst/Reuters, Martin Ruetschi/Keystone, Walter Wust, bab.ch/Stockfood, Euro RSCG

8500

LE PRODUIT FRAIS DE LA SEMAINE

Un kiwi? Si per favore!

Les kiwis viennent en grande partie de NouvelleZélande. C’est entendu. Toutefois, l’Italie est devenue au fil des ans un des principaux producteurs de ce petit fruit si riche en vitamine. Récolté en novembre, le kiwi italien présente l’avantage de n’avoir que peu de chemin à parcourir pour venir égayer les rayons de nos magasins.


MIGROS FLASH

|7

Michelle, belle grâce à Mibelle

L’entreprise de cosmétiques Migros a développé une substance active anti-âge à partir d’une ancienne variété de pomme suisse. Même Michelle Obama est emballée.

L

e fruit défendu a décidément des vertus bien particulières. Les chercheurs de Mibelle, l’entreprise de cosmétiques Migros, sont parvenus à développer une substance active à partir d’une pomme suisse menacée de disparition: l’Uttwiler Spätlauber. Même Michelle Obama s’est montrée enthousiasmée par ses propriétés, comme l’a relevé l’édition américaine de «Vogue» dans son numéro du mois de novembre. Cette ancienne

variété de fruit est connue pour sa très longue conservation: quatre mois après la récolte, la peau de la pomme reste sans défauts, sans rides. Il a fallu quatre ans de recherche aux scientifiques Migros pour parvenir à cultiver des cellules souches de ce fruit. Au final, le principe actif permet de préserver la capacité de régénération de la peau et lui confère un aspect jeune. Et si la First Lady a opté pour un sérum à 355 dollars le flacon, les clientes suisses peuvent trouver à Migros un soin Zoé Effect PhytoCellTec à Fr. 29.50.

La substance active du soin de Zoé Effect PhytoCellTec a reçu l’European Cosmetics Innovation Prize 2008.

NOUVEAU

Recettes de grand-mère

Gr dd’A a’ La lig ligne «Grand-maman» d’Anna’s Best met l’eau à la bouche.

Ce que grand-mère cuisine le dimanche est désormais aussi disponible durant la semaine. La nouvelle ligne «Grandmaman» d’Anna’s Best propose en effet les plats les plus savoureux de la cuisine suisse. Le mariage de plats précuisinés et de la tradition, est-ce possible? Oui! Testez par exemple sans attendre le pot-au-feu aux morceaux de bœuf bouilli ou le rôti de porc à la polenta et aux pommes. Disponibles au rayon frais, les menus «Grand-maman» d’Anna’s Best, sont exempts d’exhausteurs de goût, de colorants et d’agents conservateurs.

Une des scènes du film.

Le Pour-cent culturel Migros récompensé

Le film publicitaire pour la série de concerts Migros-Pour-centculturel-Classics a reçu l’Edi d’or 2009 dans la catégorie publicité pour le cinéma et la télévision. Le court-métrage montre une pluie de notes de musique tombant dans une ville au son des «Quatre Saisons» de Vivaldi. Edi est le prix suisse récompensant les films publicitaires, industriels et d’entreprise. Le film lauréat peut être vu sur www.migros-pour-centculturel-classics.ch.

Coloriez le logo LeShop.ch en prenant pour thème l’hiver. Des feuilles sont à disposition sur LeShop.ch.

Concours de coloriage LeShop.ch organise une nouvelle fois un grand concours de dessin. Les artistes en herbe âgés de 4 à 14 ans sont invités à colorier le logo du premier supermarché en ligne de Suisse. L’auteur du plus beau dessin se verra

récompensé par un week-end à Europa Park pour quatre personnes (1 nuit d’hôtel et entrées pour les deux jours). De plus, son logo revisité arborera les sacs LeShop.ch. Délai de participation: 5 décembre 2009.


Une digestion en pleine forme.

La boisson au yogourt à la framboise Cornwell d’Actilife n’est pas seulement délicieuse, elle est également bénéfique pour le tract intestinal. Les bactéries lactiques probiotiques ainsi que les fibres alimentaires qu’elle contient contribuent à l’équilibre de la flore intestinale, soutenant de ce fait les défenses immunitaires naturelles. Vous trouverez plus d’informations sur Actilife sur www.actilife.ch. Actilife. Un supplément de santé.


VOUS ET NOUS

|9

«L’esprit et le cœur ne changent pas»

Romance fluviale à Strasbourg

MARCHÉ DE NOËL

Josette Laedermann

«Migros Magazine» N° 46 du 9 novembre. A propos de l’article «Vos toilettes sont-elles sèches? Archisèches!»

«Comparer ce qui est comparable» Très intéressant article, en vérité. Il nous fait découvrir des vérités que notre modernité avait enfouies dans le lit de l’oubli... Toutefois, un point me dérange. On devrait comparer ce qui est comparable. Il est mentionné qu’une économie de 20 000 litres d’eau par habitant et par année pourrait être réalisée. Mais la comparaison ne sera complète que lorsque l’on aura aussi mentionné combien de mètres-cube de sciures, de feuilles, «de matières sèches dont la composition peut varier» sont nécessaires par habitant et par année! Et aussi mentionner où l’on peut trouver ces matières sèches. Pour les chalets, je présume que les forêts environnantes fournissent la matière, mais pour les autres habitations? Et les frais de transport de ces volumes? (…)

B.R. (nom connu de la rédaction)

«Migros Magazine» N° 46 du 9 novembre. A propos de la rubrique «Impulsions».

«Quel manque de respect!»

Je suis outrée de lire cette chronique «raciste» et vulgaire sur la sexualité du 3e âge. Primo, il n’ y a pas que le Viagra qui permette les relations sexuelles mais la tendresse, le respect et l’amour et ceci à tout âge. Mme Chyba a l’esprit bien étroit pour imaginer qu’une seule pilule suffit à rendre

les gens heureux. Quel manque de respect de parler des seniors sur ce ton! N’a-t-elle pas de parents à respecter et à aimer? D’après elle, il semblerait que tous les seniors soient riches et en bonne santé. Elle ne connaît pas les gens, et ils sont nombreux, qui ont juste de quoi vivre et se sentent seuls car justement méprisés à cause de leur âge. Ne sait-elle pas encore que l’esprit et le cœur ne changent pas? Et que les connaissances accumulées avec le temps donnent au contraire de la sagesse. Elle nous montre par cette chronique à quel point le fossé se creuse entre les générations alors que les seniors aimeraient bien communiquer avec les gens plus jeunes en toute amitié et respect.

Josette Laederman, Genève

«Ce n’est pas drôle d’être vieux»

(...) Permettez-moi de vous dire que vous avez un peu dérapé dans votre chronique. Je suis étonnée que les jeunes pensent qu’avec l’âge, les relations sexuelles entre époux devraient s’arrêter. Certes, la vitalité n’est plus la même et les personnes âgées sont plus lentes (…). Mais pourquoi devrait-on cesser de s’aimer? Cesse-t-on de manger ou de se laver ? Point n’est besoin de Viagra si on est en bonne santé, je vous l’assure. On ralentit tout simplement. Quant aux 4≈4 et autres soi-disant avantages, ne croyez pas que nous n’avons pas eu nos épreuves et nos soucis. Tous les vieux n’ont pas leur maison, ni une retraite dorée, loin s’en faut. (…) Et ne vous réjouissez pas trop vite. Ce n’est pas toujours drôle d’être vieux!

M.J.D. (nom connu de la rédaction)

2 jours / 1 nuit avec demi-pension sur le bateau

CHF

!

Avec 2 visites du marché de Noël & circuit de la ville gratuits

Prestations incluses:

MS SWISS JEWEL – Bateau 5Deluxe

 Départ proche de votre domicile  Aller et retour en autocar de

luxe confortable

 Cocktail de bienvenue  1 nuit sur un merveilleux     

bateau chauffé 5 étoiles deluxe MS SWISS JEWEL 2 visites du marché Noël (en matinée et soirée) et de la ville de Strasbourg Tour de ville guidé à travers Strasbourg avec un guide francophone expérimenté La demi-pension comporte le buffet de petit-déjeuner et un dîner sur le bateau Taxe sur la valeur ajoutée incluse Documentation de voyage

Votre programme de voyage:

1er jour, Suisse – Strasbourg: votre chauffeur vient vous chercher à votre lieu d’embarquement en car de luxe confortable. Arrivés à Strasbourg, vous rejoignez votre hôtel flottant 5 étoiles –MS SWISS JEWEL. On vous transmettra des informations détaillées sur votre séjour à l’occasion d’un cocktail de bienvenue GRATUIT. Ensuite, la prochaine sensation de la journée vous attend déjà avec un tour panoramique de la ville afin d‘en découvrir les beautés. Votre chauffeur vous déposera à l’entrée du marché de Noël où vous commencerez seul votre visite du marché au pied de l’imposante cathédrale de Strasbourg – une sensation à vivre absolument. Finalement, votre journée s’achèvera en toute quiétude à bord de votre confortable hôtel 5 étoiles que vous regagnerez par vos propres moyens. 2ème jour, Strasbourg – Suisse: après un copieux buffet de petit-déjeuner, vos valises devront être prêtes car vous quitterez le bateau dans la matinée. Vous aurez ensuite encore la possibilité de flâner une dernière fois à travers les étalages du plus ancien marché de Noël de France. L’heure exacte du départ vous sera communiquée à bord. Votre chauffeur prévenant vous reconduira finalement à votre lieu d’embarquement initial. Arrivée en soirée à votre lieu de retour choisi. Réservez de suite chez VAC:

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch

199.–

Appréciez une nuit sur l’hôtel flottant de luxe „MS SWISS JEWEL“! 118 cabines confortables prévues pour 140 passagers se répartissent sur 3 ponts. Au restaurant panoramique vous pourrez déguster de fins plats culinaires. Au bar du lido avec sa coupole en verre, vous pourrez admirer une vue panoramique, en vous relaxant autour d’un café ou thé et grignoter gâteaux ou snacks. Un centre de fitness, une bibliothèque, coin internet, un jacuzzi chauffé 24/24h sont à votre disposition. Les cabines sont modernes (env. 15m²) avec grande fenêtre, TV, mini-bar, radio, coffre, sèche-cheveux, salle de bains douche et peignoir de bain. Contre un supplément vous recevrez une luxueuse mini-suite (19m²) ou une suite (30 m²). Les suites disposent d’une fenêtre allant du sol au plafond ainsi que d’un balcon. Voyage agréable à bord d‘un autocar luxueux: votrevoyagesedérouleradansunautocartrès moderne et luxueux. Lors de votre réservation, communiquez-nous votre ville de départ depuis la Suisse. Réserv. des places sur demande: 1er rang CHF 40.–/2e rang 30.–/3e rang 20.–/4e rang 10.–.

Voyage 5209

Choisissez votre lieu de départ

Lun 30 Nov Genève Lausanne Yverdon Neuchâtel Bienne Jeu 3 Déc Lausanne Yverdon La Chaux d. F. Neuchâtel Bienne Mar 8 Déc Genève Yverdon Neuchâtel Bienne

Mar 1 Déc Lausanne Vevey Bulle Fribourg

Mer 2 Déc Genève Yverdon Neuchâtel Bienne

Ven 4 Déc Genève Lausanne Yverdon Neuchâtel Bienne Mer 9 Déc Lausanne Yverdon La Chaux d. F. Neuchâtel Bienne

Dim 6 Déc Lausanne Vevey Bulle Fribourg

0848 840 905 ✆ ou sur internet: www.net–tours.ch

Jeu 10 Déc Genève Lausanne Yverdon Neuchâtel Bienne


10 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

SUR LE VIF

«La gratuité d’internet ne va pas disparaître» Après avoir rendu l’accès libre à tous les articles sur le net, la plupart des journaux et des sites musicaux reviennent aux contenus payants. Le point avec Olivier Glassey, sociologue des nouvelles technologies à l’Université de Lausanne. Pourquoi ces allers-retours entre gratuit et payant?

On n’a pas encore trouvé de modèle économique stable pour internet. Les gens qui produisent les contenus le font souvent bénévolement, mais ont l’impression de ne pas s’y retrouver financièrement. D’autant plus que les compagnies qui indexent les sites se font beaucoup d’argent grâce à la publicité. Cela crée des tensions. Les règles du système doivent être renégociées. Un modèle payant serait-il viable?

Difficile à prévoir. La gratuité d’accès est entrée dans les pratiques. Peu de gens seront d’accord de payer. Il faut que le contenu soit exclusif et intéressant, par exemple avec l’accès aux archives ou une

meilleure qualité pour les documents audio-visuels. La gratuité permet d’exister sur internet, d’attirer les consommateurs avec une offre de base. Je ne la vois pas disparaître. Pourquoi ne pas proposer une taxe à la connexion, qui engloberait tous les frais?

Elle est en discussion. Elle préserverait la créativité des contenus. Mais elle pose de grands problèmes techniques: qui va gérer cela? Comment redistribuer les recettes et à qui? Les acteurs intermédiaires n’y trouveraient pas leur compte. Il faudra du temps pour qu’un modèle économique se dégage, mais cela signifierait qu’un nombre extraordinaire d’acteurs se mettent d’accord. Propos recueillis par Mélanie Haab

TRAIT POUR TRAIT Dessin de Herrmann paru dans la «Tribune de Genève» du 12 novembre 2009

IMPULSIONS Baronne Nadine de Rothschild

Investissez dans l’amour L’insécurité mondiale des couples s’aggrave et constitue une dangereuse menace pour l’avenir de l’humanité. Le nombre de personnes souffrant d’un manque d’amour ne cesse de croître et selon les estimations de l’OMS, la quantité de victimes pourrait bien dépasser le milliard... Au train où vont les

choses, on entendra bientôt de tels titres au journal télévisé. Après le krash boursier, l’effondrement du cours de l’amour! Pourtant, il n’y a pas si longtemps, ce noble sentiment était, comme l’or, une valeur refuge... Que s’est-il passé? Au fil des années, il a perdu de son éclat et on ne mise plus sur lui.


TEMPS PRÉSENTS 11 |

MES BONS PLANS par Pierre Léderrey, journaliste

Photo Stringer / Reuters

A écouter: Couleurs éclatantes. A 22 ans, l’Anglaise livre un parfait 4e album rétro-soul aux parfums jazzy. Entourée du guitariste Jeff Beck ou de la pointure Raphael Saadiq, sa voix reconnaissable entre toutes nous fait oublier la pluie et le gris. Magique. Joss Stone, «Colour me free», EMI.

DANS L’OBJECTIF

Dommage car rien n’est plus précieux que l’amour et particulièrement en temps de crise. Pour affronter les difficultés de notre époque, quoi de mieux que d’être deux. Unis, soudés, confiants. Mais cette évidence n’a pas l’air de s’imposer aux yeux de nos contemporains. On n’a jamais autant divorcé. Cela me laisse perplexe. Qu’est-ce qui n’a pas collé? Usure du temps, lassitude, vie sexuelle endormie et donc tromperie... Etait-ce là des raisons suffisantes? N’y avait-il pas aussi, dans l’autre plateau de la balance, tendresse, plaisir de pouvoir compter sur un être qui vous connaît par cœur? L’insouciance des années 80 a favorisé un certain papillonnage

et l’impression qu’on pouvait refaire sa vie affective, sans plus d’état d’âme. L’an 2000 a apporté internet et son efficacité: le club de rencontres est devenu une gigantesque partie de jambes en l’air! C’est à partir de ce moment que l’amour a perdu de sa valeur. On a émis trop d’actions et pas assez d’obligations (sentimentales)... Mais comme vous le dira tout bon trader, c’est maintenant qu’il faut acheter! Car l’amour est une matière première dont on ne se passera jamais. Et si le placement peut se révéler risqué, il est toujours payant sur le long terme. Faites-moi confiance: je connais du monde dans la banque... > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Concerto en riz majeur

Ce pianiste travaille frénétiquement ses gammes avant de se produire en public dans cette rizière taïwanaise. On ne pouvait rêver plus original comme salle de concert!

Jouer: Ca, c’est de la bagnole. Que vous soyez un pro de la manette ou un débutant du pilotage vidéo-ludique, vous ne bouderez pas votre plaisir avec cette nouvelle mouture de la célèbre licence. Les sensations de conduite sont bien présentes et question graphismes, ça assure un max. «Forza Motorsport 3», EA Sports. Testé sur Xbox360. A Voir: Avoir un enfant... Ou pas. Un couple découvre devant sa porte un carton, dans lequel se trouve un bébé, accompagné d’un mode d’emploi. Pièce de théâtre grinçante sur le thème de la procréation au XXIe siècle. «Enfant, mode d’emploi», par la Compagnie Le Pestacle Fatal, notamment du 17 au 22.11 au Théâtre du Pommier (Neuchâtel), les 26-27. 11 à l’Echandole (Yverdon). A Voir Tous dans l’arche. Emmerich nous ressert une dose d’apocalypse et de fin du monde prophétique. Après le coup du retour de l’ère glaciaire («Le jour d’après»), place au jaillissement du magma terrestre. Bof. Restent des effets spéciaux en effet spectaculaires. «2012» de R. Emmerich, sur les écrans. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


12 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

Le coup de scalpel qui fait mal

Chaque jour en Suisse, une plainte est déposée suite à une opération de chirurgie esthétique ratée. La profession n’étant pas protégée légalement, n’importe quel médecin peut pratiquer de telles interventions.

N

atasa Relic est une belle femme de 26 ans. La chirurgie esthétique, elle n’aurait jamais imaginé devoir y recourir un jour. Mais un ennui de santé, suivi d’une opération ratée l’y ont amenée l’an dernier. Jusqu’en 2006, elle souffrait d’angines à répétition. Tous les deux mois, elle se retrouve sous antibiotiques, n’ose plus consommer de boissons glacées de peur de retomber malade. «J’avais une petite bosse sur le nez, rien de grave. C’était surtout la difficulté à respirer qui me dérangeait et qui provoquait ces maux de gorge.» Son médecin de famille lui conseille alors l’opération. Il la dirige vers un ORL. Peu enthousiaste à l’idée de passer sur le billard, la jeune femme consulte plusieurs spécialistes avant que son choix ne se porte sur celui qui l’opérera. «Je l’ai choisi parce qu’il m’a paru sympathique, confie-t-elle avec une moue. En principe, on fait confiance à un médecin, non?» Lorsqu’elle se réveille après la narcose, elle se sent mal. Son visage est tuméfié, elle ne voit plus que d’un œil. Deux semaines plus tard, elle retourne chez l’ORL pour se faire enlever le plâtre. Elle pousse un hurlement lorsqu’elle voit son nez, creusé sur le haut, tordu, avec une

aile plus proéminente que l’autre. Elle peut enfin respirer et n’a plus contracté d’angine depuis, mais le calvaire commence. «Le médecin m’a dit que j’avais naturellement un nez bizarre, que lui n’avait en aucun cas fait de faute.» Une amie lui parle d’un autre spécialiste ORL, qui a obte-

nu le label de qualité d’Acredis, un centre d’information indépendant pour les patients de chirurgie esthétique (reconnu par l’organisation suisse des patients et SantéSuisse). Mais elle doit attendre un an et demi avant d’être réopérée. Son nez doit d’abord se cicatriser. «C’était l’horreur, je refusais d’être

Quelques recommandations ➔ S’adresser uniquement à des spécialistes porteurs du titre SSCPRE (Société suisse de chirurgie plastique, reconstructive, esthétique). ➔ En cas de doutes sur un médecin, on peut demander conseil par téléphone à Acredis (en allemand), ou obtenir les noms de spécialistes qui ont obtenu le label de qualité. ➔ Les informations que le médecin vous fournit doivent être claires. ➔ Le médecin doit vous accorder un délai de réflexion. En cas de doute, un deuxième avis peut s’avérer utile. ➔ Méfiez-vous des offres mirobolantes et des «paquets 2 en 1» du genre augmentation mammaire et liposuccion. ➔ N’acceptez pas d’être opéré par un autre chirurgien que celui avec qui vous avez discuté. La société suisse de chirurgie plastique, réparatrice et esthétique publie une brochure d’informations ainsi que la liste de ses membres. Infos au 021 963 21 39, par mail: info@plastic-surgery.ch, ou sur plastic-surgery.ch Conseil, entretien et suggestions de médecin Acredis au 044 283 20 40 (en allemand)

prise en photo, mes amis me disaient ma pauvre!, j’ai totalement perdu confiance en moi.» Cette seconde rencontre avec un praticien se déroule bien mieux que la première. Le médecin lui montre plusieurs photos «avantaprès» des nez qu’il a rafistolés, lui fait des schémas du déroulement. La deuxième opération est la bonne, Natasa peut enfin sortir sans avoir honte de son nez.


RÉCIT CHIRURGIE ESTHÉTIQUE

| 13

Natasa Relic est aujourd’hui soulagée: «Je n’ai pas un nez hollywoodien, mais c’est le mien, je me reconnais.

Mais d’autres patients n’ont pas cette chance. Une plainte atterrit chaque jour chez Acredis. En cause: le flou juridique qui entoure la profession. N’importe quel médecin peut pratiquer des opérations de beauté ou proposer des injections de botox ou de collagène. «Il y a deux problèmes, constate Stephan Hägeli, directeur d’Acredis. D’une part, le titre chirurgien esthétique n’est pas protégé. D’autre

part, il ne signifie pas encore que le médecin est spécialisé en tout. Par exemple, un chirurgien peut, en une année, avoir opéré soixante augmentations de poitrine, mais seulement trois nez.» Il faut dire qu’il s’agit d’un marché juteux de 600 millions de francs pour lequel chaque spécialiste revendique sa part du gâteau: médecins ORL (pour les rhinoplasties), gynécologues (pour la

«C’était l’horreur, je refusais d’être prise en photo»

réduction des lèvres), ophtalmologues (pour soigner les paupières tombantes)... Pour éviter que ce chiffre d’une plainte par jour augmente encore, respectivement que des catastrophes se produisent, Acredis a établi une liste de trois cents critères de qualité à laquelle les médecins se soumettent volontairement. «Environ un sixième des demandes est refusé, car


14 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

Opération glamour sur demande

Pour protéger leur titre, les spécialistes au bénéfice d’une formation post grade d’au moins six ans reconnue par la Fédération des médecins suisses, la FMH, se sont réunis pour constituer la Société suisse de chirurgie plastique, reconstructive et esthétique (SSCPRE) en 1965, avec un code déontologique strict. «Parfois on a des demandes irréalistes, comme une augmentation trop importante de la poitrine, ou des patients qui viennent pour un nez prétendûment bossu mais sur lequel on ne voit

rien, observe Pierre Schertenleib, président de la SSCPRE et praticien dans les hôpitaux cantonaux du Valais. Dans ces cas, je refuse d’intervenir.»

Des demandes extravagantes

Ce qui n’est pas forcément le cas d’autres praticiens. Les patients le savent et s’adressent à un autre spécialiste pour leurs demandes extravagantes. Comme ce chirurgien esthétique qui se vantait d’avoir un jour réalisé l’augmentation mammaire d’une starlette sur le Léman ou opéré sur un glacier au pied du Cervin. «Avec l’augmentation du niveau de vie, davantage de gens peuvent se permettre ce genre d’opérations. On a créé un besoin qui n’existait pas avant, et on constate un effet clone», ajoute le

chef de clinique. Les patientes cherchent à s’approcher du modèle standard grosse poitrine, pommettes saillantes, lèvres pulpeuses, quitte à passer plusieurs fois par la case piqûre et scalpel et à établir un budget beauté. Seulement, ce serait simple s’il y avait les moutons blancs (les porteurs du titre) et les moutons noirs (ceux qui pratiquent sans formation préalable). «Les complications peuvent toujours intervenir, même si on a bien fait son travail. Un bon médecin reconnaît ses erreurs et les corrige.» Ce ne fut pas le cas pour Natasa, horrifiée du résultat de la première opération. Elle a renoncé à porter plainte contre le premier praticien, préférant faire réparer au plus vite l’erreur. Cette fois, l’intervention se passe mieux. L’ORL lui pose du cartilage prove-

L’engouement pour la chirurgie esthétique en Suisse n’est pas un mythe ➔ 4,3% des Suissesses ont déjà passé sous le bistouri (pour des chirurgies reconstructives de malformation, après une maladie ou esthétiques). ➔ Seules 12% des femmes aiment leur corps tel qu’il est. ➔ 30% des femmes envisagent d’avoir un jour recours à la chirurgie esthétique, 8,4% ont des intentions concrètes. ➔ Les hommes représentent 18% de la clientèle. ➔ 50 000 opérations se déroulent chaque année.

➔ L’opération la plus fréquente est la liposuccion. ➔ Le chiffre d’affaire annuel est estimé à 600 millions de francs. ➔ 200 médecins SSCPRE, 600 chirurgiens esthétiques, 1000 praticiens qui réalisent des interventions esthétiques (dont ORL, gynécologues, dermatologues, ophtalmologues, médecins de famille), esthéticiens... Source: Acredis

Avant et après

Avec l’autorisation du Dr. Bessler

les praticiens ne remplissent pas les critères. Cela n’empêche pas les accidents, mais donne un aperçu des médecins auxquels on peut faire confiance.»

A gauche, Natasa après la première opération ratée. Son nez a un creux sur le haut et est légèrement tordu vers la gauche.

nant d’une autre partie du nez, là où il y avait un trou, remet l’appendice droit. «Immédiatement, je me suis sentie bien. Je n’ai pas un nez hollywoodien, mais c’est le mien, je me reconnais. Les gens qui ne m’ont pas vue depuis longtemps ne peuvent pas deviner que j’ai subi deux opérations.» Depuis peu, à côté de son travail dans la bureautique, elle s’est lancée dans la cosmétique, où l’apparence compte pour beaucoup.

Un contrat avec obligation de résultat

En Suisse, l’opération de chirurgie esthétique la plus fréquente est la liposuccion.

Paradoxalement, le patient-type de la chirurgie esthétique n’est pas forcément celui pour qui elle est le plus recommandée. Souvent, il s’agit de personnes complexées, mal dans leur peau, qui pensent qu’un coup de bistouri transformera leur vie. «Il y a souvent une mauvaise compréhension entre la demande du patient, la possibilité du traitement et la technique de réalisation, d’où la déception des gens par rapport au résultat. Ils voient la chirurgie comme un contrat avec l’obligation de réus-


RÉCIT CHIRURGIE ESTHÉTIQUE

| 15

La beauté a un prix

Il n’existe pas de tarifs fixés au préalable pour les opérations de chirurgie esthétique. Comme elles ne sont remboursées que dans de très rares cas par les assurances, chaque praticien peut fixer les prix qu’il souhaite. Les résultats suivants sont donc donnés à titre indicatif. Des tarifs élevés ne sont pas une garantie de qualité, ni l’inverse. ➔ Liposuccion: entre 5000 et 10 000 fr. ➔ Augmentation mammaire: entre 11 000 et 15 000 fr. ➔ Correction du nez: entre 7000 et 11 000 fr. ➔ Correction paupières tombantes: entre 4000 et 6000 fr, ➔ Augmentation des lèvres: entre 600 et 800 fr.

Source: Acredis

A droite, Natasa aujourd’hui. La jeune femme envisage une troisième opération pour corriger les derniers petits défauts.

site», explique Pierre Schertenleib. Mais la loi empêche les procès à chaque déconvenue. Il ne suffit pas que la personne soit mécontente du résultat. Il faut réussir

à prouver que ce n’est pas du tout ce qui était discuté avec le médecin, voire qu’il y a eu une faute. Le spécialiste peut proposer de réparer lui-même les éventuels dégâts,

en ne facturant que le matériel. Une transformation physique n’est jamais anodine, comme le démontre cette étude sur le taux de suicide, qui est 55% plus élevé chez les personnes passées par la chirurgie esthétique. Il monte à 73% pour les opérations mammaires. «Il faut avoir une bonne dose de caractère pour subir une opération de ce genre», estime Natasa. Aujourd’hui, la jeune femme se dit satisfaite de son nez, même si, de face, l’aile gauche est un peu plus grosse que la droite. Rendez-vous est pris avec son médecin en jan-

vier, pour discuter de la nécessité d’une troisième opération de correction, pure coquetterie cette fois-ci. Mélanie Haab Photos Siggi Bucher et Getty

Le site d’Acredis: www.acredis.ch (en allemand) Le site de la SSCPRE: www.plastic-surgery.ch Centre de consultation et d’information objective sur la chirurgie esthétique: www.info-chir-esthetique.ch

Publicité

Bienvenue au Swisscom Shop.

M - Bu dg e t inte Mobile ma te n e v nant e n les s u dans to m o c Swiss S h o p s.

49.90

Samsung GT-E1360, avec carte SIM et Fr. 15.– de crédit de conversation, verrouillage SIM / 7945.406

M-Budget Mobile ne vous facture que 28 ct/min pour les appels vers tous les réseaux suisses et vers toute l’Europe. Vous trouverez plus de renseignements dans votre Migros et sur www.m-budget-mobile.ch. Enregistrement obligatoire lors de l’achat. Maximum de 3 enregistrements/appareils par personne. Egalement en vente chez melectronics.


16 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

Courage citoyens!

Interviendra, interviendra pas? Face à une scène de violence, les témoins ont plutôt tendance à détourner les yeux. Tandis que des spécialistes tentent d’expliquer ce phénomène, des cours sont organisés pour aiguiser son altruisme. Enquête.

N

ew York, quartier du Queens, mars 1964: Kitty Genovese, une Italo-Américaine de 28 ans, est violée et poignardée à mort à l’entrée de son immeuble. Durant plus d’une demi-heure, l’agresseur s’acharne sur sa victime. Sur les 38 témoins assistant à la scène depuis la fenêtre de leur appartement, aucun ne lève le petit doigt pour venir en aide à la jeune femme. La police sera alertée, certes, mais trop tard... Même s’il a été établi depuis que l’histoire fut largement grossie par la presse de l’époque – seuls une demi-douzaine de témoins auraient en réalité vu l’agression – ce fait divers est resté dans les annales. Le genre d’histoire qui pousse chacun d’entre nous à se poser la question suivante: dans une situation similaire, comment aurais-je réagi?

Le syndrome de l’apathie des témoins

Soyons honnêtes: le courage citoyen, qui fait passer altruisme et appétit de justice avant individualisme et instinct de survie, ne court pas les rues. D’ailleurs, les journaux évoquent plus régulièrement l’indifférence dans laquelle se déroulent certains drames que des démonstrations d’héroïsme urbain.

Serions-nous donc tous des lâches? «La peur est une émotion fonctionnelle très importante, relève David Sander, directeur du Laboratoire d’étude des émotions à la Section de psychologie de l’Université de Genève. Elle nous permet d’éviter les dangers. Et la première réaction qu’elle déclenche, c’est la fuite. Nous n’attaquons que si aucune autre alternative n’est possible pour nous protéger ou protéger ceux qui comptent pour nous.»

Un phénomène connu et prouvé

Mais pour le spécialiste, notre manque de répondant devant une agression ne s’explique pas uniquement par ce mécanisme ancestral. Et d’évoquer la notion d’apathie des témoins, également appelée en jargon psy... syndrome Kitty Genovese! A la suite de ce drame, et grâce à de nombreuses expériences menées en laboratoire, des chercheurs américains ont en effet démontré qu’il est plus probable que le témoin d’une agression intervienne s’il est seul sur les lieux. «En revanche, il est fréquent que lorsque plusieurs personnes sont en situation de pouvoir aider, la charge de responsabilité se diffuse, pour-

Que dit la police?

Philippe Jaton, porte-parole de la Police cantonale vaudoise

Selon votre expérience, comment les témoins d’une agression réagissent-ils? Ils ont tendance à rester en retrait. La plupart du temps, ils ont peur d’être eux-mêmes attaqués, notamment si les assaillants sont nombreux ou armés.

Leur recommanderiez-vous de s’interposer? Même s’il s’agit d’une belle action civique, je ne conseille pas aux témoins d’intervenir. On ne connaît jamais l’état d’esprit de l’assaillant, toute action risque donc de mal se terminer. En revanche, les témoins doivent immédiatement avertir les services de police en effectuant le numéro d’urgence. Et si la situation est critique? Alors, il s’agit de réfléchir en terme de proportionnalité, de se deman-


RÉCIT SOCIÉTÉ

Des clés pour agir en cas d’agression

der si notre intervention va réellement améliorer la situation ou au contraire nous mettre en danger. En restant passif, ne risque-t-on pas d’être poursuivi pour non-assistance à personne en danger? Il est vrai que selon le code pénal suisse, une personne qui a été blessée ou se trouve en danger de mort imminent, doit être secourue. Mais

chaque situation étant différente, il s’agit de déterminer comment les faits se sont déroulés et dans quel contexte. Que pensez-vous des cours visant à développer le courage citoyen? Ce genre d’initiatives est toujours positif. Ces cours permettent aux participants d’acquérir de l’assurance pour appréhender ce genre de situations.

Avant de vous jeter à pieds joints dans l’action – et de risquer de vous retrouver victime à votre tour – suivez ces quelques recommandations établies par l’assocation NCBI. ➔ Dans la mesure du possible, n’agissez pas seul, mais assurezvous le soutien d’une ou deux personnes. ➔ Demandez à quelqu’un de prévenir la police, afin d’assurer vos arrières. ➔ Focalisez votre attention sur la victime plutôt que sur l’assaillant, en essayant de l’éloigner du lieu de l’agression. ➔ Restez calme et cherchez le dialogue.

| 17

➔ A éviter absolument: injurier, invectiver, toucher l’agresseur. ➔ Vous engager dans un discours moralisateur peut s’avérer dangereux. ➔ Dans un premier temps, maintenez une certaine distance avec la scène, afin de vous laisser la possibilité de vous approcher encore. ➔ Fixez-vous un but réalisable: contentez-vous d’éviter le pire. ➔ Ne jouez pas les héros: ne prenez pas de risques inutiles. ➔ N’hésitez pas à demander de l’aide si la situation devient trop dangereuse.

Plus d’infos: www.ncbi.ch, www.stattgewalt.ch (en allemand)


RÉCIT SOCIÉTÉ

Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

| 19

Lorsque vous êtes témoin d’une agression, essayez en priorité d’éloigner la victime de son agresseur.

suit David Sander. Chacun observe les réactions des autres, tirant la conclusion, si ces derniers ne s’interposent pas, qu’il n’est pas nécessaire d’agir.» Pour espérer recevoir un quelconque secours, une victime aurait donc davantage de chances en focalisant son attention sur une personne de l’assistance et en lui réclamant spécifiquement son aide.

Encore faut-il savoir de quelle manière intervenir dans ce genre de situation. Inutile en effet de prendre des risques inconsidérés et d’ajouter son nom à la liste des victimes. Fondée en 1995, l’association National Coalition Building Institute (NCBI) propose justement – en Suisse alémanique uniquement – des cours pour développer le courage citoyen (lire encadré).

Lorsque le courage paie... ou pas Il provoque la fuite des assaillants La Tour-de-Peilz, août 2005. Alors qu’il faisait du skate dans la cour d’un collège, un adolescent de 15 ans s’est fait agresser par quatre gaillards à peine plus âgés que lui. Après dix minutes de «tabassage» en règle, un passant intervient, provoquant la fuite des assaillants. Un homme de 54 ans frappé à mort Anvers (Belgique), juin 2006. Témoin d’une altercation entre six jeunes, un homme de 54 ans décide d’intervenir pour faire cesser la bagarre. Les adolescents se retournent contre lui, avant de prendre la fuite. L’homme n’a pas pu être ranimé. Il tue un molosse pour protéger une jeune fille Winterthour, juin 2008. Deux molosses - des terriers – attaquent un golden retriever tenu en laisse par une jeune fille de 18 ans. Sentant cette dernière en danger, un passant intervient avec un couteau et poignarde l’un des terriers, sauvant ainsi l’adolescente.

Mais existe-t-il vraiment une seule et bonne attitude à adopter? «Non, bien sûr, reconnaît Andi Geu, responsable de la section bernoise de la NCBI. Tout dépend des circonstances, de l’agresseur, de la personne qui intervient. Notre but est davantage de donner de clés aux participants, en présentant, sous la forme de courtes mises en scènes, différentes stratégies qui leur permettent de s’interposer, sans toutefois se mettre en danger.» Ce genre de campagne de sensibilisation n’existant pas encore en Suisse romande, les personnes intéressées pourront se rabattre sur un cours de self-défense: outre des techniques d’attaque, ils y apprendront également des façons non-violentes de régler ce genre de situation. Enfin, en cas d’agression, la solution la plus sûre et la plus simple reste d’alerter les autorités le plus rapidement possible. Un minimum vital en terme de courage citoyen... Tania Araman Illustrations François Maret

A lire pour en savoir plus sur l’histoire de Kitty Genevose: «Est-ce ainsi que les femmes meurent?», Didier Decoin, Ed. Grasset.

RÉSULTATS DU SONDAGE EN LIGNE

«Que feriez-vous en cas d’agression?» Je partirais en courant:

8%

J’interviendrais:

16% s J’appellerais la police:

77%

977 personnes ont donné leur avis du 2 au 19 novembre.

Donnez votre avis sur d’autres thèmes sur notre site internet:

www.migrosmagazine.ch


20 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

«Je vis avec des voix dans ma tête»

La vie de Cyril, un jeune Lausannois de 23 ans, a basculé en plein voyage d’étude. Témoignage d’un schizophrène qui, depuis sept ans, se bat pour se retrouver, entre médicaments et séjours psychiatriques.

Cyril: «J’entendais des voix qui disaient que mes copains m’en voulaient, qu’ils allaient me tuer. Je paniquais, je ne comprenais pas ce qui se passait.»


RÉCIT SCHIZOPHRÉNIE

C

yril est un grand gaillard au teint mat et au regard rieur derrière ses petites lunettes. Tout juste le visiteur remarquerat-il une sorte de gêne, comme une grande timidité qui peut étonner à 23 ans. Et s’il reste un peu plus longtemps, il s’amusera peut-être des tasses de café englouties par le jeune Lausannois. Sauf que lui, ça ne le fait pas rire. Tout juste esquisse-t-il un sourire lorsqu’il évoque «ces voix dans ma tête qui sont toujours là, mais plutôt joyeuses ces temps-ci». Cyril est schizophrène. Depuis sept ans, il tient le coup entre deux séjours psychiatriques grâce à ses médicaments. Et l’amour infini de Christine, sa maman. Ces fameuses voix lui sont tombées dessus sans crier gare, en plein voyage d’étude à Barcelone. «C’était l’avant-dernier soir, on s’apprêtait à aller faire un peu la fête. J’ai soudain commencé à les entendre. A l’intérieur de moi, et tout autour. Elles me disaient que mes copains m’en voulaient, qu’ils allaient me tuer. Je paniquais, je ne comprenais pas ce qui se passait.» Pas plus que ses copains, qui répondaient en riant que tout allait bien, ni l’enseignant responsable, qui suggéra lors du retour en Suisse d’appeler la police.

«J’ai refusé d’alerter les gendarmes»

Christine se souvient bien de cette descente d’avion, de son garçon complètement «déboussolé» qu’elle reconnaît à peine. «A son retour à la maison, il parlait de choses incompréhensibles, de micros qu’on lui avait greffé dans le crâne. Il était très agité, agressif, mais pas vraiment violent. J’ai donc refusé d’alerter les gendarmes comme me le conseillait son professeur.» Mais pour Cyril, plus rien ne sera jamais comme avant. «Lorsque ma mère m’a demandé comment s’était passé le voyage, je lui ai répondu en hurlant qu’elle le savait très bien. Parce que je croyais qu’elle avait pu le voir. Je suis resté enfermé dans ma chambre en débranchant le téléphone.» Lorsqu’il apprend que sa mère a décidé de l’hospitaliser quelques jours plus tard, Cyril croit encore

| 21

qu’il s’agit d’une intervention chirurgicale «pour m’enlever ces micros et ces caméras». En fait, il est encore mineur et rejoint donc l’Unité spécialisée pour les adolescents du CHUV. «Au début, je ne m’y sentais pas du tout à mon aise, je pensais que je n’avais rien à y faire.» Sa mère non plus n’en mène pas large. Elle vient de voir une émission sur la schizophrénie et les symptômes l’alertent. En même temps, elle ne veut pas y croire. «Je me disais que ça allait s’arrêter, repartir comme c’était venu, raconte-t-elle. Que tout allait redevenir comme avant.»

L’incompréhension totale dans l’entourage

Autour d’elle, du côté de sa sœur, de sa mère ou de son travail, l’incompréhension reste totale. «Mon patron, par exemple, me répondait que je n’avais qu’à donner à Cyril un bon coup de pied au cul.» Mais le diagnostic tombe assez vite. Et immédiatement les médecins administrent au jeune patient une médication de cheval, tâtonnant entre différents principes actifs, cherchant le bon dosage. «Ça m’assommait complètement, se souvient-il. Je n’arrêtais pas de dormir. J’ai pris beaucoup de poids, aussi.» Après cette première hospitalisation d’un mois, Cyril rejoint un premier contexte spécialisé, le Centre thérapeutique pour jeunes adolescents, toujours à Lausanne. Il s’y rend tous les jours de la semaine, week-ends exceptés, pour différents cours et activités à choix. Il n’est pas très fan de l’endroit, s’y ennuie ferme, mais sa mère tient bon. «Il fallait à tout prix éviter que Cyril ne se referme trop sur lui-même comme beaucoup de malades.» Il s’agit également de conserver un horaire, un emploi du temps avec un certain nombres de règles notamment en matière de propreté.

Plusieurs fois hospitalisé à sa demande

Moins d’un an plus tard, Cyril entre dans une maison pour jeunes en difficulté, puis, alors qu’il vient d’avoir 18 ans, au Foyer de la Borde, une unité psychia-


Le design au meiLLeur prix

BON 20% Du 16 CovA<b@A E= 6 BécA<b@A 2009, vous obtiendrez un rabais de 20% sur to=tA? lA? ?é@>A? BA vE>??AllA . Le bon est valable dans toutes les succursales Interio de Suisse et ne peut pas être cumulé avec d’autres avantages.

ABTWIL BÂLE BERNE BIENNE COIRE DÜBENDORF EMMENBRÜCKE ETOY L AUSANNE LUCERNE PRAT TELN SCHAFFHOUSE SCHÖNBÜHL SPREITENBACH ST-GALL VERNIER ZURICH

www.>CtA@>o.ch


RÉCIT SCHIZOPHRÉNIE

Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

trique où il réside pendant plusieurs mois. Entre 19 et 20 ans, il retrouve l’appartement maternel, et se rend à plusieurs reprises à l’hôpital psychiatrique de Cery, à sa demande. «Lorsque je me sentais trop mal, je téléphonais et pouvais descendre tout de suite. Après quelques jours, je revenais à la maison.» Un camarade du Foyer de la Borde lui parle d’appartements à Sainte-Croix. Cyril s’y rend et sent que la prise de distance avec Lausanne, mais aussi le fait d’habiter dans une plus petite ville, lui fait du bien. «J’ai emménagé là-bas en juillet 2007, lorsqu’il y a eu un logement de libre. J’aime beaucoup. Je reviens aussi souvent à Lausanne, chez ma mère. Ça reste une sorte de refuge.»

La nuit, un moment angoissant

En ce moment, il se sent «stable», comme il dit. Une grosse phase de décompression (lire encadré) suite à l’arrêt de sa médication l’année dernière lui a fait très peur. Il a maintenant intégré l’obligation de prendre ses médicaments quotidiennement sous peine de rapidement dégringoler. «La nuit reste un moment plus angoissant que la journée. Mais en gros, je gère.» Christine, sa maman, fait partie depuis 2006 des quatre-vingts membres de l’association vaudoise «L’îlot» qui regroupe des proches de personnes souffrant de schizophrénie. «Il y a des rencontres chaque mois pour des échanges

Cyril peut compter sur l’amour inconditionnel de sa maman Christine.

informels ou des soirées à thème, explique-t-elle. Un soutien téléphonique en cas de besoin aussi. Je suis membre depuis 2006 mais j’ai contacté l’association en 2003 déjà. Ces échanges m’ont aidé à comprendre, à accepter. Je trouve cela utile; on se sent moins seule.» Et demain? Cyril et sa mère savent qu’il y aura peut-être encore des mauvaises périodes à passer. Que pour l’instant, toute activité trop régulière lui est impossible. Et qu’en l’état actuel des connaissances, la schizophrénie ne se guérit pas. Mais ils n’ignorent pas non plus qu’elle n’empêche pas de vivre longtemps, entre médicaments et psychothérapie. D’ailleurs Cyril a un rêve. «Non, un projet», assure-t-il avec force: faire de la BD, lui qui dessine depuis longtemps et très bien. Histoire de transformer ses «petites voix» en une belle source d’inspiration. Pierre Léderrey Photos Loan Nguyen

Une maladie encore méconnue La schizophrénie est une maladie psychique survenant chez une personne sur cent. Soit davantage que la maladie d’Alzheimer ou le diabète. «Et cela quelle que soit la culture ou le contexte social», précise Kim Do Cuénod, responsable à Lausanne du Centre de neurosciences psychiatriques . Elle apparaît souvent à l’adolescence ou au début de l’âge adulte. De nombreux facteurs expliqueraient ce qui correspond à des dérèglements biochimiques dans le cerveau. Un facteur génétique, mais aussi des facteurs dits «environnementaux» encore largement méconnus. On étudie actuellement différentes pistes, comme une possible affection virale durant la grossesse, ou d’un manque d’oxygène pendant l’accouchement. Un gros stress émotionnel peut

| 23

révéler un trouble, mais on pense qu’il n’en est pas la cause. De même, le lien avec la prise de drogues n’est pas démontré. Les signes d’une psychose schizophrénique ont été classés en symptômes positifs, lorsqu’il y a excès de fonctions normales, et négatifs, lorsque ces fonctions s’avèrent déficientes. Parmi les premiers, l’on trouve des manifestations délirantes (se sentir en danger p.ex.) et autres hallucinations (deux tiers des patients entendent des «voix»), mais aussi des troubles de la pensée et du comportement qui ne débouchent que rarement sur des accès de violence. Ou alors tournés contre soi-même. Quant aux symptômes négatifs, on parle d’un «syndrome dissociatif»: la personnalité paraît se disloquer (et non forcément se dédoubler), provoquant un profond sentiment d’angoisse. Le patient a le sentiment de ne plus connaître les limites de son corps, ressent «comme un trouble entre ce qui est généré par soi et par l’extérieur». L’enchaînement des pensées se brouille, le mutisme et la perte de l’élan vital augmentent, tout comme un profond sentiment d’ambivalence et de mouvements affectifs paradoxaux. Alors que les médicaments actuels s’avèrent assez efficaces pour lutter contre les symptômes positifs, les recherches menées notamment par l’équipe de Kim Do Cuénod entendent développer des modèles médicamenteux plus à même de lutter contre ce syndrome dissociatif.

Publicité

a le plaisir de vous offrir

30% de réduction

sur TOUT l’assortiment de bijoux CARAT

du 27 octobre au 30 novembre 2009 GENÈVE Centres Commerciaux de Balexert, Cornavin „Les Cygnes“, Nyon La Combe, Planète Charmilles et Migros Chêne-Bourg, Lancy-Onex, Vibert VAUD

Centres Commerciaux de Crissier, Métropole Lausanne, Chablais Centre Aigle et Migros, Bergières, Chailly, Morges, Romanel, Yverdon

VALAIS

Centres Commerciaux de Métropole Sion, Martigny-Manoir, Monthey et Migros Brigue, Sierre, Viège, Zermatt


24 |

CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

Notre âme de saumon A 7 ans, j’avais un copain avec lequel je me passionnais pour les mêmes romans d’aventure; ensemble nous construisions des fusils de bois et des frondes à taquets; chaque jeudi et samedi après-midi nous croquions des Ragusa au cinéma Voltaire à Genève en attendant le début du film. A 8 ans, avec un pote invité une fois à dormir chez moi, nous nous sommes longuement égosillés dans le noir et du fin fond de nos lits à chanter des airs à la mode. A 9 ans, avec un troisième, nous rivalisions d’adresse pour ficher des balles de plomb au centre d’une cible de carton avec un fusil à air comprimé. J’ai complètement perdu de vue ces amis de ma première enfance, ceux d’avant 9, 10 ans.Si je les revois, nous serons l’un pour l’autre des étrangers. Ou tout comme.

Jean-François Duval, journaliste

Je suis sûr qu’il en va de même pour vous, puisque mon jeune ami Félix, qui a 20 ans, a vécu la même

chose. Il a eu des copains de 6, 9 ou 13 ans avec lesquels il a fait du skate, du foot, du snowboard et de frénétiques séances de jeux vidéos. Il ne les croise plus que par hasard: quelques banalités échangées au détour d’une rue avant de se quitter sur un «tchô». C’est un mystère: comment peut-on partager tant d’émotions fraîches, indélébiles, d’autant plus profondes qu’elles vont de pair avec notre découverte de la vie, du monde et du sentiment d’amitié lui-même. Et puis, à un certain moment, abandonner tout cela au passé? Revoit-on par hasard ces êtres qui furent nos compagnons de route existentiels, l’on se retrouve séparés par une incompréhensible distance (même si l’on feint le contraire). On cherche à réveiller l’ancienne magie, la merveilleuse complicité, et puis non, ça ne marche pas. Parfois, je trouve cela terrible. Je crois comprendre à peu près ce qui se passe: chacun a emprunté un chemin qui lui est

propre. On a fait des choix, on s’est embarqué dans des études et apprentissages divers. On a quitté les rivages des amitiés enfantines, de la même façon que l’on se sépare de sa mère, de son père, de l’univers où l’on a éclos. A cet égard, nous sommes comme ces animaux qui muent, dont la première peau se détache et tombe.

On change d’état, de condition. Vos premières copines (mais les filles passent-elles aussi par ce genre de mue, elles dont même la voix ne mue pas?) et nos premiers copains étaient cette première peau qui s’est détachée. Ainsi allons-nous notre vie durant d’attache en attache. Par mutations successives, chacun remonte vers soi, selon l’injonction nietzschéenne «Deviens ce que tu es». C’est très curieux, ce processus qui est celui de toute une vie, la vôtre, la miennne. Aussi curieux que l’étrange trajet des saumons qui, pour frayer, se renouveler, reprendre forme, traraversent des océans entiers, échanngent l’eau de mer pour l’eau douce, ce, remontent des fleuves glacés és jusqu’au lieu de la source où ils ont été conçus. Que de bouleversements dans une vie de poisson!

Il n’est pas vrai que nous n’ayons qu’une seule vie. Les

bouddhistes croient que nous nous réincarnons au fil de vies successives. Est-il besoin d’aller aussi loin? Ne resurgissonsnous pas sans cesse dans le cours même de notre existence présente, sous de multiples avatars? La réincarnation nous attend à chaque lever, à chaque tournant. Mais la métamorphose est si progressive, si imperceptible que nous n’y prêtons pas attention. Tout bouge, sans cesse! On change de partenaire, de travail, d’idées, de vision du monde; les familles et les liens sociaux se défont, se recomposent. Le sentiment de notre identité propre s’en trouve modifié d’autant. Presque à notre insu, notre vie n’est que dépouillement et réinvention perpétuels. N’est-ce pas encourageant? Oui, N’estencourageant de penser que en nous nous réinventons au gré no des de saisons de la vie. Eh oui, saviez-vous que la plus dissa crète de nos affaires consiste à cr continuellement reprendre co forme? Et, merveille! que c’est form là une chose que nous accomplissons plis avec le même naturel que les phénix?

Retrouvez les chroniques de J.-F. Duval dans un livre Un recueil de 290 pages rassemble les meilleures chroniques Minute Papillon, revues et remaniées, au prix exceptionnel de 14 fr., port compris. Il vous suffit de retourner ce coupon à Migros Magazine, CP 1751, 8031 Zurich: Nombre d’exemplaires: Nom et prénom: Adresse: Eventuelle dédicace souhaitée:

Les commandes peuvent aussi être faites par e-mail à: jfduval@vtxnet.ch Ou par SMS au: 079 728 64 98. Si dédicace souhaitée, ne pas oublier de le préciser. Si vous souhaitez également recevoir l’un des 300 exemplaires encore disponibles du roman de J.-F. Duval «L’Année où j’ai appris l’anglais» (Ed. Ramsay, 2006) pour 14 fr. supplémentaires (soit les 2 livres pour un total de 28 fr. port compris), merci de l’indiquer ci-dessous: Oui: ❒ Non: ❒


20 novembre, séance d’autographes avec Linda Fäh, Miss Suisse 2009 à 10 heures au centre commercial Crissier MMM, à 13 h 30 au Marché Le

Romanel et à 17 h 30 au Chablais Centre Aigle.


26 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

Bio express 1942: Naissance le 10 juin, à huit heures et demie du matin à Saigon, où son père dirige une plantation de caoutchouc. 1946: Retour en France. 1964: Premier tube, écrit par son mari Jean-Jacques Debout : «C’est bien Bernard le plus veinard». 1966: Joue dans «Masculin Féminin», de Jean-Luc Godard. 1975: La chanson «Adieu les jolis foulards» se vend à 1 million d’exemplaire. 1977: La chanson «Le lapin» se vend à 2 millions d’exemplaires. 1978: Se produit à l’Olympia. 1979: Spectacle «La forêt magique». 1980: Spectacle «Le soulier qui vole». 1982: Spectacle «La planète merveilleuse». 1984: Spectacle «Le mystérieux voyage de Marie-Rose». 1985: Le 13 décembre sa prestation chaotique lors de l’émission « Le jeu de la vérité» met un frein brutal à sa carrière. 2008-2009: Tournée «Happy Birthday Marie-Rose».

«Je n’ai peur de rien»

Pour fêter ses trente ans de scène, Chantal Goya publie un livre qui raconte son enfance indochinoise, son cinéma avec Godard, son ascension comme star du music-hall pour enfants, sa chute télévisuelle puis sa résurrection. Vos tournées à travers la France, ça marche toujours comme vous voulez?

C’est la folie. A Lille, une maman pleurait au premier rang. Elle m’a dit: «C’est tellement émouvant, je n’arrive pas à m’imaginer que vous êtes toujours là.» Son petit garçon lui a demandé: «Pourquoi tu pleures? Tu vois bien que c’est MarieRose.» Elle a répondu: «Oui, mais j’ai des poussières d’étoiles dans les yeux.»

C’est d’ailleurs le titre du recueil de souvenirs que vous publiez et qui commence par un jeu de mots un peu glauque: «Conne, mais icône». Vous avez des comptes à régler?

En France, depuis trente ans, tout le monde s’est amusé à dire des bêtises sur moi. Mes spectacles et mes disques marchaient très fort, donc chaque fois que quelqu’un se moquait de moi, ça faisait rire tout le monde, ça faisait de l’audience. Je m’en foutais, je me disais, l’essentiel c’est qu’on parle de moi. Mais de quoi riait-on en fait?

J’ai commencé ma carrière avec Godard dans Masculin Féminin.

Ensuite, se lancer dans des programmes pour les enfants, les journalistes intellos ne comprenaient pas. Ils ne comprenaient pas comment je passais de Godard à Bécassine. Le public si, le public savait que j’étais vraiment faite pour travailler avec les enfants. Comment expliquez-vous qu’après des débuts fracassants – ce rôle principal chez Godard – votre carrière au cinéma n’ait pas décollé?

Quand j’allais voir des metteurs en scène, comme De Sica, qui me voulaient dans leurs films, ça ne marchait pas. Je faisais trop jeune, trop gamine. On disait: «Mais elle ne peut pas être dans le lit de Vittorio Gassman, on dirait sa petite fille.» Ce problème est devenu un atout plus tard avec la chanson pour enfants. J’étais une jeune maman mais avec une tête de petite fille. Ça a été la clef de ma réussite, ce côté très juvénile, cette voix et ce caractère proches des enfants. Quel regard jetez-vous aujourd’hui sur cette fameuse émission de télé - «Le Jeu de la

vérité» - où vous avez perdu les pédales, répondu par des grimaces, quitte à passer pour une demi-folle et à plomber durablement votre carrière?

Je ne veux pas trop en parler, je trouve ça tellement inintéressant. Il y a aujourd’hui des choses tellement pires qui se passent. Cette expérience dans le fond m’a permis de dire, stop, j’arrête tout, pour mieux recommencer plus

tard. J’ai été un peu la première victime de la télé réalité, qui a été inventée ce soir-là. Vous dites être naïve, ne voir le mal nulle part. C’est plutôt une qualité ou un défaut?

Je n’aime pas qu’on ressasse les mauvaises choses. Nous, les artistes, sommes là pour faire rêver, pas pour envenimer les situations. Il y a des choses déjà tellement dures,


ENTRETIEN CHANTAL GOYA

| 27

En 2005, Chantal Goya est revenue pour la première fois depuis trente ans dans la région des Vosges, d’où est originaire son papa.

tellement tristes dans la vie. Je n’aime pas quand on étale la vie privée, quand on démolit les gens. Ça devient un grand bazar, ça ne m’intéresse pas. Icône vous l’êtes redevenue, au début des années 2000 par l’engouement d’un public inattendu: la communauté gay.

Un jour, j’étais dans une boîte qui s’appelle le Scorp et c’était la folie.

«Nous, les artistes, sommes là pour faire rêver.»

Je croyais qu’ils attendaient quelqu’un d’important et c’était moi en fait. C’était tout à coup devenu culte de passer mes chansons. Il y a eu un temps pour ça et j’ai fait une ou deux années de tournées dans ce milieu de la nuit gay. Je me couchais à huit heures du soir pour me réveiller à trois heures du matin, me rendre à la discothèque et entrer en scène.

Cet autre public ne vous a pas posé de problème? Les gays, après les enfants, cela brouille un peu l’image non?

J’étais au contraire très contente, ils ont plein de fêtes dans la tête. Ils n’ont pas honte de mes chansons, alors qu’il n’est pas toujours facile, quand on a vingt ans, de dire qu’on aime Chantal Goya. Et puis on s’est aperçu qu’en remixant mes chansons, en


28 |

ENTRETIEN CHANTAL GOYA

Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

changeant les rythmes, ça devenait encore plus fort. Bientôt, les gays n’ont plus été les seuls à rechanter mes chansons. Vous parlez d’ailleurs d’une génération Goya…

C’est la génération des années 80, ils m’ont demandé de refaire tous mes grands spectacles pour leurs enfants, ou pour un petit neveu, une petite nièce. Mon public aujourd’hui est constitué de jeunes parents qui ont 25-30 ans. Vous avez passé votre petite enfance, de 0 à 4 ans, en Indochine. Vous racontez avoir fui la guerre à bord d’une jonque, tenté d‘apprivoiser un cobra, sauté sur les genoux de Marguerite Duras. Vous vous souvenez vraiment de tout ça?

Je me souviens de certains moments au Vietnam, de détails, d’images comme les pousse-pousse, ou le caoutchouc des hévéas de mon père. Pour les épisodes précis que vous mentionnez, j’ai demandé à maman, qui a une mémoire d’éléphant. De retour en France vous êtes encore très jeune quand vous rencontrez le chanteur JeanJacques Debout dont vous décidez qu’il sera l’homme de votre vie. Un peu vieux jeu comme conception du couple?

J’ai quelque chose de très déterminé en moi, un peu le côté vosgien hérité de mon papa. Nous sommes des gens qui ne peuvent pas changer facilement de chemin. Moi, j’aime bien la fidélité – je ne parle pas seulement de la fidélité amoureuse: j’aime bien que les choses, les personnes restent les mêmes. J’ai un secrétaire, cela fait trente ans qu’il est là. Je ne sais pas changer. Ou alors, je suis totalement perdue. Un jour, on m’avait demandé de changer de chorégraphe, ça m’a rendu tellement malheureuse, j’avais envie de tout d’arrêter. Toute ma vie a été basée sur l’amitié de mes collaborateurs, de mes amis, des gens qui sont proches de moi. Quoi vous fassiez, vous finissez par rencontrer des personnages extraordinaires. Jeune-fille

Pour effectuer son grand retour sur scène, Chantal Goya a choisi de rendre hommage à son spectacle phare: «Le mystérieux voyage de Marie-Rose». au pair en Angleterre, hop vous voilà bientôt en train de déjeuner avec les Beatles…

J’avais un petit copain à l’époque mais je savais pas que sa maman était la duchesse de Bedford. Un jour il m’a emmenée chez eux, à côté de Londres. Il y avait là l’acteur Michael Caine et les Beatles. Michael Caine parlait de la pièce qu’il était en train de jouer et de son prochain film. Les Beatles, eux, se sont révélés des gens très bien élevés, ils avaient une passion pour la France. Ils étaient très contents de rencontrer une petite

«J’ai grandi dans une famille très stricte, très disciplinée.»

Française. Moi je n’étais pas encore chanteuse et je n’y pensais même pas. D’ailleurs la chanson, au début, vous ne vouliez pas en entendre parler, c’est votre mari qui vous a un peu forcée...

Moi, je n’y comprenais rien à la musique, mais Jean-Jacques m’a quand même écrit un disque pour Daniel Filipacchi, qui le lui avait demandé. Je me suis dit, après tout je vais essayer. C’était très dur. Vous savez, encore aujourd’hui je ne comprends rien à la musique. J’entends mes mélodies bien sûr, mais quand il y a un grand orchestre qui joue, je ne sais plus où placer ma voix. On a l’impression que c’est un peu chaque fois le hasard qui vous porte, vers le cinéma, puis vers la chanson. Et que, dans le fond, vous n’avez jamais rien vraiment décidé vous-même...

Ben oui, je n’avais rien programmé de tout ça dans ma tête. J’ai grandi

dans une famille très bourgeoise, très stricte, très disciplinée. Il n’était donc pas question de chanter ni de faire cinéma, bien qu’on ait un cousin qui s’appelle Claude Rich. Mais pour mes parents, il n’y avait pas d’avenir dans le show business. Ensuite, au hasard de ma vie, j’ai rencontré des gens et ces rencontres m’ont amenée quelque part, mais je ne l’ai pas du tout cherché. Vous ne buvez pas, vous ne fumez pas, vous vous couchez très tôt, vous n’étiez pas vraiment faite pour ce monde-là…

J’avais un papa qui fumait beaucoup, deux paquets de Gitanes par jour. La cigarette, dès l’âge de 4 ans, je ne la supportais plus. Moi, je suis quelqu’un qui tousse beaucoup, qui attrape facilement des bronchites. Si je me couche tôt c’est simplement que je suis très malade quand je vais au lit à cinq heures du matin. Et je n’aime pas le vin. Je recon-


Au rayon santé de votre Migros

Spécialement conçus pour répondre aux besoins nutritifs des femmes, les produits de Doppelherz® contribuent activement à leur bien-être.

La force de deux cœurs

Doppelherz est en vente à votre Migros


ENTRETIEN CHANTAL GOYA 31 |

Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

nais qu’il y a des grands vins en France, et j’aime bien les bons plats mais, pour accompagner, deux bouteilles d’eau, ça me va très bien.

«Je suis très sûre de moi, j’ai un fichu caractère.»

Chantal Goya, 67 ans, est quatre fois grand-mère.

Vous dites aussi être quelqu’un qui aime l’ordre, faire la cuisine, le ménage... Quelqu’un d’assez plan-plan, en somme.

En fait, si je suis tellement rangée, c’est que je n’aime pas la nuit. Le soir, j’aime bien être chez moi. Ça vient peut-être de mon enfance où la nuit, il y avait des choses terribles qu’on cachait. Dès qu’il commence à faire nuit, je rentre très vite à la maison.Mon mari, lui, la nuit, il commence à se réveiller. C’est là où il est le plus sûr de lui, le plus heureux, parce que depuis l’âge de 14 ans, il a fait tous les cabarets. Moi, mes spectacles sont de jour, donc je suis obligée de bien dormir pour être en forme à 14 heures. Je suis quelqu’un d’une grande rigueur, je ne vais pas aller faire la fête le soir en sachant que j’ai un gala le lendemain, ce n’est pas possible dans ma tête... Autre chose que vous distingue de votre mari: vous êtes toujours optimiste quoi qu’il arrive…

Oui, heureusement. C’est l’exemple de ma maman: pendant la guerre d’Indochine, elle se confrontait à des armées entières qui voulaient tuer mon père et elle leur disait, en me tenant par la main: «Vous ne le tuerez, vous ne

lui couperez pas la tête.» Moi, j’entendais tout ça, je me disais, ah non, ils ne couperont pas la tête de papa. J’étais très sûre de moi, je me battais, c’est vrai que j’ai un fichu caractère, un caractère très, très solide. Je n’ai peur de rien. C’est vous par exemple qui imposez contre l’avis de tout le monde l’idée de faire de la scène…

Je trouvais inutile de ne produire que des disques et de ne pas rencontrer le public. Il faut aller jusqu’au bout, quand même. Je ne suis pas comme une autruche qui dirait, bon, maintenant j’arrête, je vais me cacher dans mon coin. Je voyais Jacques Brel et les plus grands, il fallait que je fasse comme eux.

Vous racontez aussi la naissance de certains de vos personnages fétiches...le lapin c’est à cause de chasseurs qui rôdaient près de chez vous.

A l’époque, mes enfants qui étaient encore petits, 6-8 ans, avaient dit à ces chasseurs qui tuaient des lapins devant chez nous: «On en a marre de vous, si les lapins avaient des mousquetons ils vous tueraient tous, et d’ailleurs papa va faire une chanson.» Jean-Jacques a alors écrit Ce matin un lapin a tué un chasseur. Il y a aussi bien sûr Bécassine dont vous dites qu’elle vous a toujours fascinée depuis l’enfance...

Ce n’était pas les histoires qui m’intéressaient mais la poupée

elle-même. Les histoires, j’étais trop petite pour les comprendre. Sur scène, cette Bécassine ressemble à une vraie poupée de chiffons, c’est magique. On a l’impression que c’est un jouet qui chante et qui danse, qui est positif, qui respire l’humour et la poésie. Vous dédiez votre livre à vos quatre petits-enfants. Ça fait quoi d’être grand-mère?

Ce joli rôle, c’est la suite de la vie, c’est la suite de tout ce qu’on a pu créer avec mon mari, c’est-à-dire nos enfants, qui sont les plus belles choses au monde.

Propos recueillis par Laurent Nicolet Photos Keystone / Gamma et Dukas / Sipa

A lire: «Des poussières d’étoiles dans les yeux», Chantal Goya, éd. Flammarion.

Publicité Guide «Alim

entation»

Mieux infor mé sur une aliment ation équil ibrée

La nouvelle brochure de Mepha, intitulée «Mieux informé sur une alimentation équilibrée», contient toute une série de conseils utiles pour une alimentation saine et un mode de vie équilibré.

4109

Cette brochure est disponible gratuitement sur www.mepha.ch Les médicam

ents à l’arc

-en-ciel

Jusqu’à épuisement du stock

Les médicaments à l’arc-en-ciel


32 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

Il y a dix ans, Migros était le premier grand distributeur suisse à proposer des bananes bio certifiées Max Havelaar. Une chance pour tous les petits producteurs qui profitent de ce commerce équitable. L’exemple d’une coopérative péruvienne.

U

ne magnifique journée de fin d’été à Lucerne: le soleil illumine les clochers et les toits des palaces. Dans un ciel parfaitement dégagé, on n’aperçoit qu’un minuscule nuage au-dessus du Mont Pilate. César Morocho, un Péruvien à l’œil vif, admire le panorama depuis la terrasse du Centre de la culture et des congrès. Pour compléter cette vision de carte postale, un bateau à vapeur s’apprête à appareiller tout près de nous. Mais c’est à peine si notre visiteur des Andes lui prête attention. Il est comme hypnotisé par la fontaine de la place. «Toute cette eau! Chez moi ils ne vont pas me croire», s’exclame le quadragénaire en saisissant son vieil appareil photo. César Morocho vient d’une région très pauvre du nord du Pérou, où l’eau est une denrée rare. Il dirige la coopérative Cepibo qui compte près de 1500 membres. Les petits paysans y cultivent pour Migros des bananes bio portant le label de qualité Fairtrade de la Fondation Max Havelaar Suisse. Chaque année, ce sont 1100 tonnes de fruits qui sont ainsi livrées au distributeur par Cepibo. Notre visiteur andain n’est pas venu dans notre pays pour faire du

tourisme. Il est ici pour visiter la mûrisserie de bananes de Migros Lucerne et participer à des rencontres sur l’assurance-qualité.

Protégés des aléas du marché

Le commerce équitable vise à limiter les turbulences du marché et à éviter que les producteurs des pays pauvres ne se retrouvent du jour au lendemain privés de leurs moyens d’existence. Les petits paysans qui livrent leurs bananes peuvent compter sur un prix minimum juste qui leur est toujours garanti. A ces recettes s’ajoute la prime Fairtrade: un supplément que déboursent les clients Migros privilégiant les produits Max Havelaar et qui revient directement aux producteurs péruviens. Cet argent permet aux coopératives de réaliser des projets de développement, qui consistent, par exemple, à moderniser leur réseau de distribution d’eau potable. «Nous améliorons nos routes, afin de pouvoir transporter les fruits délicats que sont les bananes dans de meilleures conditions, complète César Morocho. Enfin, nous organisons des cours de formation pour que les

Un salaire équitable pour un travail difficile


ACTUALITÉ MIGROS

| 33

Afin de récolter les bananes au moment le plus opportun, les petits paysans du nord du Pérou, vérifient leur degré de maturité à l’aide d’un appareil de mesure (photo de gauche). Les très lourds régimes de bananes sont transportés à pied jusqu’à la station de collecte, où les fruits sont plongés dans un bain de lavage (photos du centre). Responsable de la coopérative, César Morocho (avec le t-shirt rouge, photo de droite), présente les bananes lavées, dont la section de coupe doit encore être traitée avec un fongicide naturel.


34 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

Des produits de plus en plus appréciés

En 1999, Migros a été le premier distributeur suisse à proposer des bananes bio portant le label Fairtade. Dès lors, la gamme de produits certifiés par la Fondation Max Havelaar s’est continuellement étoffée et compte désormais aussi des avocats, des ananas, du café, du riz, des jus de fruit, des roses, du coton et divers textiles. Les bananes arborant le logo Fairtrade sont particulièment appréciées. Migros en écoule chaque année jusqu’à 8500 tonnes.

paysans puissent se familiariser avec les nouvelles méthodes de production.» Voilà dix ans déjà, Migros était le premier distributeur suisse à introduire des bananes bio issues du commerce équitable dans son assortiment. Depuis, la gamme des produits certifiés Max Havelaar n’a cessé de s’étoffer (lire encadré ci-dessus). «L’acte pionnier de Migros profite autant aux consommateurs qu’aux petits paysans des pays du tiers-monde et à l’environnement», relève Martin Blaser, responsable du commerce de bananes auprès de la Fondation Max Havelaar. «Cette collaboration avec Migros nous donne la chance de pouvoir prendre notre destin en main, souligne César Morocho. Maintenant que nous ne sommes plus soumis aux lois arbitraires du marché et aux conditions des intermédiaires, nous pouvons travailler sereinement à l’amélioration de la situation de notre région.» Les conditions de vie sont dures dans cette région du nord du Pérou. La coopérative Cepibo se situe au milieu de collines arides, dans une contrée marquée par la sécheresse. Le rio Chira s’écoule à travers la plaine dont il constitue la véritable artère vitale. La végétation foisonnante à proximité du fleuve montre à quel point cette terre est fertile en réalité. C’est l’eau de la rivière qui permet aux paysans de cultiver les plants de

En 2008, Migros a réalisé près de 80 millions de francs de chiffre d’affaires avec les produits labellisés Fairtrade. Pour ces articles, les consommateurs déboursent un petit supplément. Cette prime Fairtrade est reversée directement aux producteurs des pays du tiers-monde et est investie dans différents projets. Environ deux millions de francs sont ainsi revenus aux coopératives. Durant l’année en cours et malgré la situation économique, les

produits du commerce équitable ont continué de connaître un grand succès. La proportion de bananes issues du commerce équitable a même augmenté de 2% pour atteindre 34% des ventes totales. Plusieurs coopératives d’Amérique latine, d’Afrique et d’Asie du Sud-Est bénéficient de ce commerce équitable. Les récoltes sont payées à l’avance, évitant ainsi aux coopératives de subir les fortes fluctuations affectant le marché des matières premières.

machettes. Une fois cueillis, les lourds régimes de bananes, qui peuvent peser jusqu’à cinquante kilos, sont transportés à pieds par les paysans jusqu’à la station de collecte. Les collaborateurs de Cepibo passent alors les fruits dans un bain de lavage puis enduisent leur section de coupe d’un extrait de pépin de citron. Ce fongicide naturel les préserve des attaques de champignons durant le voyage. Car les bananes doivent encore traverser l’Atlantique en bateau pour être livrées dans des ports belges ou néerlandais. A leur arrivée en Suisse, elles seront stockées dans les mûrisseries de Migros, avant de gagner les rayons des magasins.

De l’argent pour financer la formation et les soins

Les bananes qui portent déjà le label Fairtrade de la Fondation Max Havelaar sont conditionnées dans des cartons avant leur long voyage pour la Suisse.

bananiers répartis sur d’innombrables petites parcelles.

La banane est un fruit difficile à cultiver

Entre tous les fruits, la banane est un des plus difficiles à cultiver car elle requiert des soins constants.

«Elle ne supporte ni le chaud, ni le froid, et il faut sans cesse l’arroser et la protéger des parasites», explique César Morocho. De plus, la coopérative se conforme strictement aux procédés de l’agriculture biologique. Aussi le désherbage se fait-il manuellement, à l’aide de

Grâce au commerce équitable, les coopératives peuvent aussi accorder des microcrédits sans intérêts aux familles de paysans. Cet argent sert à financer des visites chez le médecin ou la formation des enfants qui doivent aller étudier en ville. «Il nous était impossible d’obtenir ce genre de prêts auparavant. Les banques locales pratiquent des taux allant jusqu’à 45%», raconte le responsable de la coopérative, avant de conclure: «L’un de nos paysans m’a chargé de dire aux clients Migros que, grâce à eux, nous avons retrouvé le sourire.» Michael West Photos Walter Wust


ACTUALITÉ MIGROS

| 35

1984: l’an 1 de l’informatique

Il y a vingt-cinq ans, l’Ecole-club Migros faisait œuvre de pionnier en lançant les premiers cours d’informatique de Suisse.

E

n 1984, une nouvelle ère a débuté pour l’Ecole-club Migros. Elle a été la première à offrir des cours d’informatique adaptés à l’ensemble de la population. «Les participants s’installaient face aux ordinateurs avec un mélange de profond respect et de curiosité», se souvient Didier Leuba, qui a été un des premiers enseignants de cette matière en 1984 à Neuchâtel. Aujourd’hui, l’Ecole-club Business propose des cours d’informatique dans quarante-deux centres spécialisés. Avec succès, puisque chaque année quelque 20 000 personnes s’y inscrivent. L’offre des formations s’adresse aussi bien aux débutants qu’aux candidats désireux d’acquérir le Diplôme fédéral d’informaticien. Par rapport aux équipements qui étaient les leurs dans les années 1980, les salles de classe contemporaines s’apparentent davantage Publicité

Faites-nous part de vos souvenirs

1984

2009

En vingt-cinq ans, les ordinateurs ont considérablement perdu en taille. La valeur de l’enseignement est, elle, toujours aussi grande.

au poste de pilotage d’un vaisseau spatial, avec des machines hyperperformantes reliées à des écrans plats ou des beamers de la dernière génération. Plus fort encore: une partie de l’enseignement se déroule dans un environnement virtuel, les élèves pouvant

travailler depuis leur domicile, via internet. Ces centres d’excellence sont très bien reliés au réseau des transports publics. Ouverts de 8 à 22 h, certains sont même situés à proximité immédiate d’une gare. «Ces critères confortent notre position

A l’occasion des 25 ans de ses cours d’informatique, l’Ecole-club Business a créé un site internet spécifique. Les internautes peuvent y déposer leurs souvenirs liés aux balbutiements de l’informatique. A gagner notamment: des visites d’entreprises, comme Cisco ou des crédits à faire valoir sur le planificateur en ligne Doodle. http://25ans.ecole-club.ch

de leader dans le cadre des formations en cours d’emploi», explique Patrick Gabathuler, responsable de l’informatique au sein de l’Ecole-club Business. Michael West


36 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

NOËL

N0 45 DÉC DÉCORATION / N0 46 JOUETS / N0 47

CAFÉ & CHOCOLAT /

Un cadeau qui vient du cœur De nombreuses personnes, proches ou moins proches, vous accompagnent tout au long de l’année. Pour les en remercier, offrez-leur de petits cadeaux maison.

E

ntre le professeur de musique particulièrement patient, le conducteur de car scolaire boute-en-train, la très serviable voisine et le sympathique facteur, on peut dire que la famille Dupraz n’est entourée que de perles rares! Pour exprimer sa gratitude à ces personnes exceptionnelles, la petite tribu a décidé de leur offrir quelques attentions chocolatées. Si la sélection de pralinés de Chocolat Frey reste une valeur sûre, Mathilde, 12 ans, et Lucas, 8 ans, préfèrent confectionner eux-mêmes leurs douceurs pendant que Garance et Laurent, leurs parents, se sont absentés pour faire les boutiques. «Les recettes sont si

simples que je n’ai quasiment pas besoin d’intervenir», se réjouit Georgette, la grand-mère. De plus, grâce au kit pour pralinés et aux moules en silicone, ces délices semblent tout droit sorties d’une chocolaterie! Quand les deux flâneurs rentreront en fin d’après-midi, Georgette leur préparera un savoureux café selon des recettes dont elle a le secret. Impatient, son petit-fils lui dévoile la surprise qui attend, encore aujourd’hui, sa maman: Garance va recevoir de son mari une machine à café Delizio rouge. Mais chut, c’est encore un secret… Dora Horvath

Photos Dirk Lässig, stylisme Marlise Isler, bricolage Anita Oeschger, coiffure et maquillage Diane Bhutia

I

Godets pour pralinés, en aluminium, 50 pièces, Fr. 8.50

Moules pour pralinés, en silicone, 5 motifs,

Fr. 7.90


EN MAGASIN

| 37

N0 48 PÂTISSER / N0 49 CADEAUX & SAINT-NICOLAS / N0 50 REPAS DE FÊTE Une famille en pleine action Il faut former les pralinés rapidement pour éviter que la masse ne ramollisse au contact des mains. Glaçage pour gâteau au chocolat noir, 125 g, Fr. 1.70 Crème entière Heidi, 5 dl,

Fr. 4.85

Chocolat noir, 100 g, Fr. 1.70 Récipient pour bain-marie,

Fr. 4.90

Sucre glace, 500 g, Fr. 1.60

Coques en forme d’étoile et de cœur, 56 pièces, Fr. 14.90

Kit pour pralinés, Fr. 18.90

Etoiles à la cannelle «Les Pralinés», 150 g, Fr. 6.60 Boules à la cannelle, 150 g,

Fr. 5.90

Prestige Noir, 500 g, Fr. 25.20* * En vente dans les plus grands magasins.


38 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

NOËL

1.

2. Lucas le chocolatier Très fier, Lucas conditionne ses pralinés dans de jolies boîtes métalliques en forme de cœur.

3.

Personnaliser les emballages Sur un carton blanc, tracer le plan d’un emballage rectangulaire. Au lieu d’un couvercle, dessiner deux triangles au sommet des deux grandes faces. Ne pas oublier les rabats latéraux pour le collage final. Découper le tout. Coller du papier coloré sur la partie triangulaire pour représenter un toit. Peindre ou découper des fenêtres. Disposer les pralinés dans les petites maisons, coller les deux pointes ensemble et décorer avec de jolis rubans.

.

Gagnez des cadeaux de Noël!

Jusqu’au 13 décembre, «Migros Magazine» organise chaque semaine un tirage au sort. A gagner: de magnifiques cadeaux, d’une valeur totale de Fr. 3500.–

1er prix:

une machine à café à capsules Delizio Wooden Line. Valeur:

Fr. 555.—

Du 2e au 4e prix: un choix de pralinés Frey. Valeur: Fr. 38.50


EN MAGASIN

| 39

Bouchées au chocolat

Pour env. 60 pièces 300 g de lait concentré sucré, 300 g de chocolat noir 70% de cacao, 110 g de beurre, 1 cc de pulpe de vanille, 50 g de poudre de cacao Chauffer le lait concentré à petit feu. Ajouter le chocolat sans cesser de remuer et faire fondre. Ajouter le beurre et la vanille et continuer de mélanger jusqu’à formation d’une masse homogène épaisse. Disposer dans un moule chemisé de papier sulfurisé et laisser prendre au moins 5 heures au réfrigérateur. Démouler, couper en dés de 1 cm, saupoudrer toutes les faces de cacao. Conserver au réfrigérateur. Astuce: verser la masse dans de petits moules en silicone.

Truffes à la menthe

Pour env. 40 pièces 200 g de biscuits à la cuillère, 1 dl de crème entière, 75 g de chocolat noir, 150 g d’After Eight, 125 g de glaçage au chocolat Moudre les biscuits à la cuillère avec un robot ménager. Porter la crème à ébullition. Ajouter le chocolat en morceaux à la crème et faire fondre. Ajouter les After Eight et faire fondre également. Mélanger les biscuits avec le chocolat. Laisser reposer quelques minutes. Former des boules avec les mains. Faire fondre le glaçage au chocolat. Plonger les boules dans le chocolat et disposer sur une grille. Laisser sécher brièvement. Dès que le chocolat commence à se figer, rouler les boules sur la grille jusqu’à ce qu’elles forment de petites pointes et que le chocolat durcisse. Laisser refroidir les truffes. Conserver dans une boîte à l’abri de la chaleur.

Du 5e au 8e prix:

un choix de café Caruso. Valeur: Fr. 27.20

Du 9e au 11e prix: des

pralinés Frey et des caramels. Valeur: Fr. 14.40

Tentez votre chance: par téléphone en appelant le numéro 0901 560 052 (Fr. 1.–/appel) et en indiquant vos nom et adresse. par SMS en envoyant le mot «Noël», puis vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.-/SMS). Exemple: Noël, Pierre Lexemple, rue Lexemple 1, 9999 Modèleville. par courrier en envoyant une carte postale (courrier A) à: «Migros Magazine»,

Noël, Case postale, 8099 Zurich Délai: 22.11.2009 Les gagnants seront informés par écrit et leurs noms publiés sur h. Le L versementt www.migrosmagazine.ch. en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Toute correspondance ainsi que le recours à la voie judiciaire sont exclus.


40 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

NOËL Irish coffee

Pour 1 personne 2 cc de sucre de canne, 4 cl de whisky irlandais, 1 dl de café, 0,5 dl de crème fouettée Verser le sucre de canne dans un verre réfractaire. Faire chauffer le whisky dans une petite casserole et verser sur le sucre. Préparer le café, verser dessus et bien mélanger. Coiffer d’un peu de crème fouettée et servir aussitôt.

Café viennois

Pour 1 personne 1 boule de glace vanille, 1 dl de café, 1 pincée de sucre vanillé Bourbon Disposer la glace vanille dans un verre. Préparer le café et y ajouter le sucre vanillé. Verser le mélange le long du verre.

Recettes Cuisine de Saison

www.saison.ch

Savourez et collectionnez des points

Plusieurs magasins Migros vous proposent de déguster de nombreuses spécialités de Noël. Que diriez-vous d’un milanais et d’un brun de Bâle de la ligne Grand-Mère, des biscuits qui semblent faits maison? Et résisterezvous à l’envie de goûter un des pralinés de la boîte «Pralinés Prestige» qui réunit les délices les plus appréciées de Chocolat Frey? Le tout est à savourer avec un café Delizio. A propos de café: du 17 au 30 novembre, multipliez vos points Cumulus par 10 à l’achat de capsules Delizio.

Caffè Leggero Delizio, 12 capsules, Fr. 4.80

Caffè Crema Delizio, 48 capsules, Fr. 18.70*


EN MAGASIN

| 41

A la meilleure des épouses

Après vingt ans de mariage, Laurent sait encore comment surprendre sa femme Garance. Par exemple, avec du café corsé. Machine à café à capsules Delizio Compact 2, Rusty Red,

Fr. 269.–

Espresso Delizio, 24 capsules, Fr. 9.50*

Distributeur de capsules Delizio, rotatif,

Fr. 49.90*

Appareil pour mousse de lait Delizio,

Fr. 69.90*

Pralinés de Noël, 120 g, Fr. 12.20* * En vente dans les plus grands magasins.


FABRIQUÉ SOI-MÊME, UN CADEAU EST UNIQUE!

6.90

Set de décorations pour vitres 7 pièces

14.90 Mégaset de cartes à personnaliser 80 pièces

4.90

Album de coloriage de Noël

7.90

Feutres Set de 36 pièces

2.90

Aimants de Noël la pièce

6.90

Bloc notes A5 motifs à flocons, couverture rigide, la pièce En vente dans les plus grands magasins Migros.

4.90

Stylos-gel à paillettes le lot de 10


EN MAGASIN

Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

| 43

Des boules artisanales

Orné de décorations Micasa soufflées à la bouche, le sapin de Noël parviendrait presque à voler la vedette aux cadeaux... 1

2

3 1 Le souffleur fait fondre le verre qu’il verse dans un des 6000 différents moules. 2 Une couche argentée est ensuite appliquée sur la décoration de Noël. 3 - 4 Comme jadis, les décorations sont peintes et saupoudrées de mica, à la main. 5 Chaque objet en verre est une pièce unique.

D

écembre approche, il est temps de songer au thème que vous choisirez pour embellir votre sapin. Pour trouver l’inspiration, vous pouvez compter sur la collection féérique de décorations de Noël de Micasa. Ultra fines, les boules arborant de magnifiques motifs sont soufflées à la bouche et peintes à la main dans une verrerie de Neustadt (D), une manufacture bavaroise forte d’une tradition de près de quatre cents ans. Les artisans y fondent des cylindres de verre qu’ils déposent dans des moules. Ils soufflent alors avec leur canne dans ceux-ci afin de permettre au verre ramol-

li de bien épouser la forme. Lorsqu’on ouvre le moule, apparait une boule ou une autre décoration. Puis, le corps de verre est rempli d’argent liquide. Il est ensuite plongé dans un bain de coloration afin de lui donner sa couleur de base. Après avoir subi près de trente étapes de peinture et de décoration, l’objet est prêt à venir magnifier votre sapin de Noël!

4

5

Vous trouverez à Micasa des boules de Noël soufflées à la bouche et peintes à la main.

Boule Delights, bordeaux, dès Fr. 3.90, cœur, Fr. 4.90, oiseau, Fr. 6.90, boule Delights, or, dès Fr. 3.90

Décoration en forme d’olive, dès Fr. 3.90 Boules de Noël, uni, divers coloris, 3 pces de 8 cm, 5 pces de 6 cm ou 7 pces de 4 cm, le lot, Fr. 6.90


44 |

EN MAGASIN

Migros Mig ros Ma Magaz Magazine gazine gaz ine 47,, 16 16 novembre nove nove 2009

Un pyjama de rêve

Vous souvenez-vous de vos pyjama parties? Quelques copines, un DVD de sa série préférée, des friandises, et c’est parti pour bavarder jusqu’au bout de la nuit… Le nouveau pyjama de Migros, aux rayures chics et tendance, est la tenue idéale pour revivre ce type de soirées! En coton bio très doux, agréable pour la peau, il est aussi confortable pour papoter que pour se laisser aller vers le pays des rêves...

COLLECTION D’HIVER

Trio intime pour elle et lui

Pour la première fois en Suisse, des articles de rasage intime sont proposés pour elle et lui. Le gel transparent permet un rasage précis, l’after-shave réduit le risque de repousses des poils sous la peau, alors que la crème intime hydrate les zones les plus sèches.

NOUVEAU À MIGROS

Crème intime apaisante Feeling Calm Molfina, 50 ml,

Fr. 5.80*

Gel de rasage pour zone intime Easy Shavin’ Molfina, 200 ml, Fr. 4.50* Gel après-rasage pour partie intime Nice N’Cool Molfina, 50 ml, Fr. 5.30* * En vente dans les plus grands magasins.

Pyjama pour femme en coton bio,

Fr. 29.90

Petit et pratique

Rouge à lèvres, fard à paupières, mascara ont le chic pour toujours se glisser au fond du sac à main. Pour éviter de les chercher sans cesse, une seule solution: le nouveau Cosmetic Bag. Disponible en noir, violet, bleu pétrole, doré et argenté, cette pochette imitation cuir aidera même les personnes les plus désordonnées à ranger – et à retrouver – facilement leurs produits de maquillage. Cosmetic Bag, Fr. 9.80

NOUVEAU À MIGROS


C’EST BON POUR LE MORAL! MORAL! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 17.11 AU 23.11.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

née Une spécialité raffi uteau co à déguster sans hettes ni fourchette: broc de viande hachée, sauce au colrave. Recette sur www.saison.ch Mot-clé: bœuf316

40%

40%

2.10

10.80

au lieu de 3.50

au lieu de 18.–

Tomates Espagne/Maroc, le kg

Viande de bœuf hachée Suisse, le kg

50%

1.25 1.60 au lieu de

Emmental doux les 100 g

40%

2.20

au lieu de 3.70

Poires Louise Bonne Suisse, le kg

10.40

au lieu de 20.80

Pizzas Margherita ou Prosciutto Anna’s Best, le lot de 4 par ex. Prosciutto, 4 x 370 g

30%

6.80

au lieu de 9.80

Poulet Optigal Suisse, 2 pièces, le kg

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.

4.50

Clémentines Espagne, le filet de 2 kg


IRRÉSISTIBLE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU

vos De quoi surprendre roulé convives: jambon . en croûte de pain Recette sur www.saison.ch

50%

Mot-clé: jambonroulé300

9.90

au lieu de 19.80

Jambon roulé de l’épaule, fumé, Suisse, le kg

2.90

Courgettes Espagne/Maroc/ Italie, le kg

2.85

au lieu de 3.60

Tous les sandwiches et les canapés Anna’s Best 20% de réduction par ex. sandwich triangle au thon, 170 g

30%

2.10

au lieu de 3.05

Jambon de derrière TerraSuisse Suisse, les 100 g

1.15

au lieu de 1.45

St. Paulin les 100 g


MENT ENT FRAIS. 17.11 AU 23.11.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.70

au lieu de 3.40

Salade du jardinier Anna’s Best 20% de réduction 250 g

1.80 2.25 au lieu de

Raccard en bloc arômatisé poivre, ail ou paprika, les 100 g

30.– 38.– au lieu de

Steak de poulain Canada , le kg

7.10

au lieu de 8.90

Mélange frais pour fondue moitié-moitié 400 g 7.10 au lieu de 8.90 600 g 10.50 au lieu de 13.20

23.–

au lieu de 29.–

Rôti épaule de bœuf Suisse, le kg

1.85

au lieu de 2.30

Pain de pommes de terre aux noix –.45 de moins par ex. 300 g

2.50

au lieu de 3.40

Poireaux Suisse, le kg

2.30

au lieu de 2.90

Vermicelles aux marrons en gobelet, 120 g

Société coopérative Migros Vaud


DES PRIX PRESQ PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU

40%

4.30

5.80

au lieu de 7.20

le lot Ananas en tranches, g 6 x 227

Œufs suisses d’élevage au sol, 15 pièces, 53 g+

de 6

33%

4.85 6.10 au lieu de

Toutes les boissons pour le petit-déjeuner 20% de réduction par ex. M-Quick Indien, 1 kg

1.–

Tous les fruits secs, les noix et les mélanges Sun Queen et M-Classic par ex. noix de coco râpée M-Classic, 200 g * En vente dans les plus grands magasins Migros.

6.80

au lieu de 10.20

Tablettes de chocolat en lot de 6 Giandor, Noxana, Lait extrafin ou Noir 72%, par ex. Giandor, 6 x 100 g

11.35

au lieu de 14.20

Toutes les huiles d’olive Monini 20% de réduction par ex. Monini Classico, 1 litre

4.–

au lieu de 5.–

Demi-crème UHT Valflora en lot de 2 2 x 500 ml

9.90

Cuisses de poulet suisse surgelées, le sachet de 2 kg


QUE INDÉCENTS! 17.11 AU 23.11.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

1.–

au lieu de 1.30

Jus de fruits et boissons M-Classic 3 x 25 cl, 1 litre, 4 x 1 litre ou 6 x 1 litre 20% de réduction par ex. jus d’orange en brique, 1 litre

5.70 7.20

3.50

au lieu de

au lieu de 4.40

Petits pois et carottes, haricots verts ou salade russe en lot de 4 20% de réduction par ex. haricots verts fins, 4 x 400 g

Tous les délices farcis surgelés 20% de réduction par ex. délices au fromage, 6 pièces/360 g

30%

6.10

au lieu de 6.90

6.75de 9.– au lieu

Spaghettis Tipo-M en lot de 4 4 x 750 g

2.85

au lieu de 3.60

Tout l’assortiment de litières et d’aliments pour animaux M-Classic 20% de réduction par ex. aliment pour lapins, 1,6 kg

5.50

Tous les cafés Exquisito, Caruso, DeAgostino et Espresso en grains ou moulus, 150 g/210 g/250 g –.40 de moins 420 g/500 g –.80 de moins 1 kg 1.60 de moins par ex. café Caruso Imperiale en grains, 500 g

au lieu de 7.90

Ramequins surgelés, 12 pièces/840 g

50%

29.50 au lieu de 59.–

Mallette de coloriage

Bellcolor*


ÉCONOMIES PAR POIGNÉES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 17.11 AU 23.11.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

2.90

7.60

au lieu de 5.80

au lieu de 9.60

de 10 Cartes de Noël en lot e 10 motifs par emballag

3.90

au lieu de 4.90

Tous les désodorisants Migros Fresh 20% de réduction par ex. spray Migros Fresh Neutro, 300 ml Valable jusqu’au 30.11

Liquide-vaisselle Manella Swiss Flower Edition en lot de 3 parfums: edelweiss, gentiane, rose des Alpes et marguerite, 3 x 500 ml

3.20

au lieu de 3.90

Tous les produits de nettoyage Potz à partir de 2 produits, –.70 de moins l’un par ex. crème détergente Potz Power Protect, 500 ml Valable jusqu’au 30.11

12.90

au lieu de 17.80

Sous-vêtements Bogart pour homme , le lot de 2 par ex. slips Valable jusqu’au 30.11

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

à par tir de

7.90

Sous-vêtements d’hiver pour enfant* par ex. leggings pour garçon Valable jusqu’au 30.11

40%

23.70

au lieu de 39.50

litres Total en flacons de 5 a, Classic Fresh Energy, Aloe Ver ou Color

40%

23.90

au lieu de 39.90

Tous les portefeuilles par ex. portefeuille en cuir RF Club* Valable jusqu’au 30.11


ÉCONOMISEZ AVEC PLAISIR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 17.11 AU 23.11.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Boulangerie/Pâtisserie

Châtaignes Portugal, le kg 6.95 au lieu de 10.95

Salée à la crème 250 g 5.70 au lieu de 7.20

Légmues

Vermicelles aux marrons la portion de 95 g 1.70 au lieu de 2.10 le gobelet de 120 g 2.30 au lieu de 2.90

Aubergines Espagne et Italie, le kg 2.50 au lieu de 3.75

Charcuterie Valable du 17.11 au 21.11 Salami Beretta le sachet de 2 x 120 g 7.90 au lieu de 11.90 Valable du 17.11 au 21.11 Jambon cru des Grisons Suisse, la barquette de 2 x 80 g 7.60 au lieu de 10.90

33% 30%

Branches de sapin Nordmann ou Nobilis par ex. branches de sapin Nordmann, le faisceau 3.90 Roses Arlequin Max Havelaar de 50 cm le bouquet de 15 14.90 Bouquet surprise midi le bouquet 12.90

69.9099.90

Valable du 16.11 au 21.11 Filets de claresse Pays-Bas, le kg 22.– au lieu de 31.50

au lieu de

Valable du 16.11 au 21.11 Filets de rascasse Islande, le kg 22.– au lieu de 32.–

Casque pour les sports d’hiver UVEX Save Ride* noir Valable jusqu’au 30.11

Produits laitiers Tous les yogourts en lot de 6, 6 x 180 g par ex. à la vanille 2.50 au lieu de 3.60

30%

Volaille Escalope de dinde France, le kg 25.50 au lieu de 31.50

Sucreries/Chocolat

Frais et déjà prêt

Nasi Goreng ou Mah Mee Anna’s Best en lot de 2 par ex. Nasi Goreng, 2 x 350 g 7.70 au lieu de 11.–

33%

Poisson

Fleurs/Plantes

Ravioli al Formaggio e Pesto M-Classic en lot de 3 3 x 250 g 9.– au lieu de 13.50

33%

33% 30%

Fromage Tous les fromages fondus, 30 tranches/600 g 20% de réduction par ex. gruyère 6.10 au lieu de 7.65 Fromages de Moudon: Reblochon de Moudon les 200 g 3.10 au lieu de 3.90 Bourg mignon les 200 g 4.– au lieu de 5.10 Raccard en bloc arômatisé poivre, ail ou paprika, les 100 g 1.80 au lieu de 2.25 Mélange fondue moitié/moitié le sachet de 400 g 7.10 au lieu de 8.90 le sachet de 600 g 10.50 au lieu de 13.20

Fruits Clémentines Espagne, le filet de 2 kg 4.50 au lieu de 6.25

Chewing-gums Skai et Trident en emballages multiples par ex. Skai X-Fresh, 6 x 20 g 4.80 au lieu de 7.20

33%

Habillement Valable jusqu’au 30.11 Caleçons pour homme en lot de 2 14.90

Jouets

39.90

Maillots thermiques Trevolution* le lot de 2, pour enfant ou adulte matière respirante antibactérienne, régule l’humidité, sèche rapidement, 100% polyester, par ex. pour adulte, tailles S-XL Valable jusqu’au 30.11

Valable jusqu’au 30.11 Circuit automobile Carrera Go Disney Cars* 99.90

Lessives/Détergents Revitalisants textiles Exelia, le lot de 2 recharges 5 senteurs, 2 x 1,5 litre 11.40 au lieu de 14.40

Take away Valable du 16.11 au 21.11 Salade russe les 100 g –.90 au lieu de 1.15

Restaurants Migros Valable du 16.11 au 21.11 Nuggets de poulet, (Qualité suisse) sauce tartare, pommes country, tomate grillée + 1 bouteille de Pepsi 5 dl, l’assiette 12.50

Société coopérative Migros Vaud * En vente dans les plus grands magasins Migros et SportXX.

23.3de042.75 au lieu

L Total en emballage XX de 7,6 kg Classic ou Color


DES NOUVEAUTÉS IRRÉSISTIBLES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 17.11 AU 30.11.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 38.–

NOUVEAU 3.60

Fondue chinoise de bœuf TerraSuisse ou assortiment pour fondue chinoise (porc/bœuf/en rouleaux) surgelés, par ex. fondue chinoise de bœuf TerraSuisse (en tranches épaisses), 400 g

NOUVEAU 3.50

Mini rouleau-brosse à habits Twist à glisser dans le sac à main, rouleaux de rechange vendus sép arément

NOUVEAU 3.30 Créa d’Or l’amour cœurs de chocolat truffés au gianduja sur pâte brisée, 100 g

En vente dans les plus grands magasins Migros.

Sandwich Wasa au raifort t Sandwich avec Knäckebro complet et fromage frais au raifort, 3 x 30 g

NOUVEAU 6.50 Tartelettes aux mandarines aussi succulentes que rafraîchissantes, 2 pièces/190 g

NOUVEAU 12.– Lampe de poche Winnie l’Ourson Disney Energizer différents modèles: Winnie l’Ourson, Princess ou Toy Story, 2 piles AA incluses

NOUVEAU 5.20 Raccard fumé 8 tranches/200 g


EN MAGASIN

Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

NOUVEAU À MIGROS

| 53

Pause café

Un bon expresso accompagné de pralinés Chocolat Frey, et la pause café peut se prolonger à l’infini! L’«Espresso» Max Havelaar, désormais disponible en paquet de 250 g, est un puissant mélange d’arabica provenant d’Amérique centrale et du Sud, et de robusta cultivé en Afrique. Côté chocolat, les spécialités «Bouquet d’Oranges» flattent les papilles avec leur ganache au chocolat noir parfumé à l’orange. Bouquet d’oranges Suprême, 200 g, Fr. 6.50* Espresso Max Havelaar, en grains, 250 g, Fr. 3.40*

* En vente dans les plus grands magasins.

NOUVEAU À MIGROS

Rigolotes et rafraîchissantes

Les deux nouvelles boissons aux amusants motifs Lilibiggs contiennent 5% de jus de fruits et de pulpe de fruits, et sont particulièrement peu sucrées. Conditionnées en bouteilles PET refermables et spécialement adaptées aux petites mains, ces boissons sont disponibles en deux versions: poire-banane et framboise.

NOUVEAU À MIGROS

Boissons Lilibiggs BiBa (poire-banane) ou Himbi (framboise), 250 ml, la bouteille, Fr. –.80

BON & BON MARCHÉ FR. 11.45

Gratin de polenta Pour 4 personnes ➔ Cuire 250 g de polenta «2 minutes» suivant les instructions de l’emballage et verser dans un plat à gratin beurré. Env. Fr. –.70 ➔ Hacher 1 oignon et 1 gousse d’ail, réserver la moitié et faire suer l’autre moitié dans 1 cs d’huile d’olive. Ajouter 500 g d’épinards en branche frais ou décongelés et poursuivre la cuisson. Saler, poivrer. Ajouter le tout sur la polenta. Parsemer de 100 g de gruyère en dés. Env. Fr. 4.85 ➔ Préchauffer le four à 200 °C. Faire suer le reste d’ail et d’oignon dans 2 cs d’huile d’olive. Ajouter 400 g de champignons de Paris coupés en tranches et cuire brièvement. Mouiller avec 2 cs de demi-crème. En recouvrir les épinards et parsemer de 100 g de gruyère. Faire gratiner 20 minutes. Env. Fr. 5.90

+ +

Comprimés d’énergie

Les nouveaux comprimés Cranberry contiennent du concentré de jus de canneberge et de la vitamine C. Cette baie peut avoir un effet bénéfique sur les problèmes liés à la vessie. Ce complément alimentaire doit être pris à intervalles réguliers avec un grand volume d’eau ou d’une autre boisson à raison de cinq tablettes par jour. Comprimés Cranberry avec vitamine C, 160 pièces, Fr. 14.90*

* En vente dans les plus grands magasins.


54 | Migros Migros Ma Magaz Magazine gazine gaz ine 47, 47, 16 16 nove n novembre ovembr ove mbre mbr e 2009 2009

M-Classic: pour petits et grands

Séré stracciatella M-Classic, 125 g,

Fr. -.70

Tout le monde aime les sérés M-Classic. Source de protéines, ils se caractérisent par un rapport qualité-prix imbattable, comme tous les autres produits de la ligne Migros. Ne reste plus qu’à choisir son arôme préféré.

A ÉTÉ REMPLACÉ

Séré latte macchiato M-Classic, 125 g, Fr. -.70

MON PRODUIT PRÉFÉRÉ

«Le séré stracciatella est unique» Joe Schättin ne tarit pas d’éloges à propos du nouveau séré stracciatella M-Classic: «Je pourrais en servir tous les jours à mon amie Carmen.» Une méthode pas banale pour pouvoir lui aussi en savourer un...

A ÉTÉ REMPLACÉ

Séré banane M-Classic, 125 g,

Fr. -.70


EN MAGASIN

| 55

Séré fraise M-Classic, 125 g,

Fr. -.70

MON PRODUIT PRÉFÉRÉ

«J’aime beaucoup le séré à la fraise» Le dimanche, la petite Elena ne veut pas entendre parler de grasse matinée! Elle sait que son papa et sa maman préparent le petit-déjeuner en puisant dans l’assortiment de succulents produits M-Classic: «Mon séré préféré, c’est celui aux fraises. Normalement, je dois m’asseoir et manger à table. Mais le dimanche, mes parents me laissent manger avec mon doudou», lance la joyeuse écolière. On les comprend, car comment ferait-on pour résister à ces jolis yeux bleus?

A ÉTÉ REMPLACÉ

A ÉTÉ REMPLACÉ

Séré pomme M-Classic, 125 g,

Fr. -.70

A ÉTÉ REMPLACÉ

Séré framboise M-Classic, 125 g,

Fr. -.70

www.migros.ch Séré abricot M-Classic, 125 g,

Fr. -.70

Vous trouverez de plus amples informations sur la nouvelle gamme Migros sur www.migros.ch/m-classic


n o s t i a f n Comme o . e s i m o n o lit, on éc RABAIS CUMULUS sur tous les lits, les sommiers, les matelas et les articles de duveterie* (y compris la duveterie pour enfants)

Matelas en mousse SANAFLEX FEELING

AVANTAGE CUMULUS

90.–

d e

Matelas en mousse de qualité supérieure offrant une excellente aération, garnissage en laine vierge et en soie, housse amovible en jersey, diverses dimensions, p. ex. 80 x 200 cm 4033.068.div

r a b a i s

avant 649.– maintenant

559.–

B

Couette en duvet SANADAUN

VOTRE AVANTAGE CUMULUS Avec votre coupon de rabais personnel CUMULUS: Tous les articles de duveterie* (y compris pour enfants) (*couettes et oreillers/traversins, excepté les articles M-Budget) A Achat minimal Fr. 190.– 25.– de rabais B Achat minimal Fr. 390.– 60.– de rabais C Achat minimal Fr. 540.– 100.– de rabais

Garnissage: pur duvet d’oie, neuf, blanc, à gros flocons, 90% duvet, 10% plumettes, housse: 100% coton cambric supersoft, système de fermeture à glissière «easy-wash», diverses dimensions, p. ex. 160 x 210 cm Protection contre les acariens, les bactéries et les moisissures 4517.054.div avant 549.– maintenant

449.–

Tous les lits, sommiers et matelas A Achat minimal Fr. 299.– 30.– de rabais B Achat minimal Fr. 649.– 90.– de rabais C Achat minimal Fr. 899.– 140.– de rabais Valable jusqu’au 30.11.2009 Vous trouverez les coupons de rabais dans le supplément des marchés spécialisés du courrier CUMULUS de novembre 2009 ou auprès du service clientèle de votre magasin Micasa sur présentation de votre carte CUMULUS.

Magasins Micasa: AG: Oftringen, MParc; Spreitenbach, MParc Tivoli; BE: Berne, MParc Wankdorf; Langenthal, MParc; Schönbühl, Shoppyland; Thoune, Zentrum Oberland; BS: Bâle, MParc Dreispitz; FR: Avry-sur-Matran, Avry-Centre; GE: Carouge, MParc La Praille; GR: Coire, MParc Kalchbühl; JU: Delémont, MParc; LU: Ebikon, MParc; NE: Marin, MParc; NW: Stans, Länderpark; SG: Mels, Pizolpark; Saint-Gall, Micasa; SO: Egerkingen, Gäupark; Langendorf, Ladedorf; SZ: Ibach-Schwyz, Mythen-Center; TI: Morbio Inferiore, Serfontana; TG: Amriswil, Amriville; VD: Nyon, Marché spécialisé; VS: Conthey, Conthey-Châteauneuf; Glis, Brig/Glis; Martigny, Marché spécialisé; ZG: Steinhausen, Zugerland; ZH: Bülach, Marché spécialisé sud; Volketswil, MParc; Winterthour, Grüzepark

www.micasa.ch

C

AVANTAGE CUMULUS

100.– d e

r a b a i s


EN MAGASIN

Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

| 57

Quel pâtissier!

Ce cake ne vous laissera pas de marbre! Grâce au mélange Midor, vous deviendrez facilement un vrai pâtissier… Il suffit de mélanger les ingrédients contenus dans le paquet en suivant les instructions et d’ajouter des œufs et du beurre. Versez ensuite la pâte dans le moule fourni et faites cuire au four. Un délice! Vous trouverez à Migros d’autres savoureux mélanges Midor pour préparer, par exemple, des brownies, un cake au citron ou un gâteau aux carottes. Cake marbré, 490 g, Fr. 5.80* * En vente dans les plus grands magasins.

Publicité

ACTION

OFFRES VALABLES DU 17.11 AU 30.11.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES PRODUITS ELSÈVE DE L’ORÉAL PARIS EN LOT DE 2

9.45

au lieu de 11.80

p. ex. après-shampooing Elsève Color-Vive, en lot de 2 x 200 ml

8.30de 10.40 au lieu

p. ex. shampooing Elsève Anti-Casse, en lot de 2 x 250 ml

L’Oréal Paris est en vente à votre Migros


PENSEZ À NOS AMIS LES OISEAUX PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 17.11 AU 23.11.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

7.10de 8.90

2.30

20% sur tout s l’assortiment d’aliment ssic pour animaux M-Cla x par ex. Mix pour oiseau en liberté M-Classic s, pour mésanges, pinson , bouvreuils et moineaux 5 kg

20% sur tout l’assortiment d’aliments pour animaux M-Classic par ex. Gourmet Mix M-Classic aux graines de tournesol et de chanvre, 1,2 kg

au lieu

2.80

au lieu de 3.50

20% sur tout l’assortiment d’aliments pour animaux M-Classic par ex. Nourriture grasse M-Classic pour merles, rouges-gorges, froglodytes et mésanges, 1,2 kg

au lieu de 2.90

2.30

au lieu de 2.90

20% sur tout l’assortiment d’aliments pour animaux M-Classic par ex. Maisonnette pour oiseaux M-Classic. Maisonnette pour oiseaux à usage unique aux graines de tournesol, 220 g

2.80

au lieu de 3.50

2.15

1.80

20% sur tout l’assortiment d’aliments pour animaux M-Classic par ex. Bâtons aux cacahuètes M-Classic pour mésanges, sittelles et pics épeiches, 330 g

20% sur tout l’assortiment d’aliments pour animaux M-Classic par ex. Boulettes pour mésanges M-Classic pour mésanges, pics et sittelles, 540 g

au lieu de 2.70

au lieu de 2.30

20% sur tout l’assortiment d’aliments pour animaux M-Classic par ex. Anneau de nourriture M-Classic pour mésanges, sittelles et pics, 150 g


EN MAGASIN

Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

| 59

LE PLUS D’ANNA’S BEST

La tarte flambée d’Anna’s Best est confectionnée en Alsace comme le veut la tradition. Elle est exempte d’exhausteurs de goût.

Une belle flambée

La ligne Anna’s Best accueille une nouvelle spécialité en provenance de l’est de la France: la tarte flambée d’Alsace. Si la recette est simple (une fine pâte au levain garnie de lardons, d’oignons crus et de crème fraîche), la préparation l’est tout autant: quelques minutes dans le four chaud, et la tarte est prête à être dégustée! La «flammekueche» est née dans les fermes alsaciennes. Pour tester la température du four à bois avant de faire cuire le pain, on avait l’habitude d’enfourner des morceaux de pâte abaissée. Un jour, quelqu’un a eu l’idée de les garnir, créant ainsi la tarte flambée. On la sert aujourd’hui sur une planche de bois, coupée en parts que l’on roule et que l’on mange à la main.

Ta Tarte flambée d’Alsace Anna’s Best, 350 g, Fr. 5.40* * En vente dans les plus grands magasins.

Publicité

Doppelherz® Vision Plus

Au ra san té d yon MIG e votr ROS e

Le soin complet pour vos yeux! • Contient de la lutéine, une substance active végétale, ainsi que des vitamines A, C et E.

• Complète l’alimentation quotidienne en apportant de

précieux antioxydants et protège des agressions extérieures.

La force de deux cœurs

Doppelherz est en vente à votre Migros


60 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

EMINCER le colrave en fines

lamelles rondes à l’aide d’une mandoline.

DÉTAILLER grossièrement le gruyère vieux. AJOUTER le persil haché au

mélange de sérac et d’huile de noix.

Le terroir dans l’assiette Le patrimoine culinaire suisse, Isabelle Raboud-Schüle le savoure au quotidien. Rencontre en cuisine avec la conservatrice du Musée gruérien de Bulle.


AUX FOURNEAUX ISABELLE RABOUD-SCHÜLE Secrets de cuisine

quoi pour vous? ➔ Cuisiner, c’est e de la liber té. J’aim Un acte qui relève j’ai e qu s uit od n des pr cuisiner en fonctio cette. plutôt que d’une re plat favori? ➔ Quel est votre favori, je préfère Plutôt que de plat u du moment: l’agnea évoquer mon plat e. e températur du pays cuit à bass z vous ne mangerie ➔ Qu’est-ce que de? pour rien au mon . Des huîtres rve toujours en rése ➔ Qu’avez-vous chez vous? tes et du vin. Du fromage, des pâ er iez-vous partag ➔ Avec qui aimer un repas? trimoine culinaire Avec l’équipe de Pa de i appris beaucoup suisse avec qui j’a choses. t ne pourriez-vo ➔ De quel alimen ? pas vous passer . its fru De

L

us

a première chose qui frappe en entrant dans la maison d’Isabelle Raboud-Schüle à Corseaux (VD), c’est la vue. Comme si les cadres des fenêtres avaient pour seule mission de mettre en valeur le lac Léman. Ce petit coin de paradis planté en bordure

A l’honneur dans cette recette, un légume presque oublié: le colrave.

| 61

de Lavaux constitue un décor tout trouvé pour celle qui tient en si haute estime le patrimoine et le terroir. Elevée à Crans-Montana (VS) et «pas mal trimballée sur le terrain en Valais et dans le Val d’Aoste» par ses parents – l’une ethnologue, l’autre dialectologue – la conservatrice et directrice du Musée gruérien à Bulle (FR) a rapidement saisi l’importance du vin et du fromage. Ce qui l’a conduite d’ailleurs à fonder le Musée valaisan de la vigne et du vin à Sierre et Salquenen et à travailler ensuite comme conservatrice de l’Alimentarium à Vevey. Aux aliments venus de l’autre bout du monde, Isabelle RaboudSchüle préfère ceux qui poussent dans son jardin ou qu’elle achète sur le marché. En fonction de sa récolte, elle imagine alors de bons petits plats, s’inspirant de recettes existantes et les adaptant à sa guise. Au menu aujourd’hui, un carpaccio de colrave au sérac qu’elle prépare en picorant avec gourmandise une tranche de légume par-ci, un carré de gruyère par-là. Elle l’a adoptée alors qu’elle présidait «Patrimoine culinaire suisse», une grande enquête nationale visant à recenser les produits alimentaires ancrés dans les habitudes des Hélvètes. «Beaucoup de personnes détestent le colrave, reconnaît-elle. Le fait de le manger cru est en plus inhabituel.» Ce légume, parent des navets, des choux et des raves, a donc déserté les tables familiales. «Ces légumes de garde sont associés à la cuisine mijotée, un art que l’on pratique de moins en moins, notamment par manque de temps. Par ailleurs, on apprécie moins les aliments cuits très longtemps, on leur préfère les légumes bien identifiables et croquants. Nos habitudes culinaires sont actuellement orientées vers les salades et la fraîcheur.» Intarissable sur le sujet de l’alimentation,


LA POMME DE TERRE SOUS TOUTES SES FORMES

e Recette de la bonn de humeur: pommes x au terre rissolées sur légumes. Recette www.saison.ch Mot-clé: 4 pommesdeterre30

5.80

Pommes duchesse 600 g

5.50

Croquettes de pommes de terre au four 600 g

4.20 Pommes rissolées 600 g

5.60

Pommes noisettes 600 g

9.80 Minuterie

6.70

Fondue Rösti 450 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

7.–

Röstini au fromage frais* 375 g


Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

Isabelle Raboud évoque immanquablement le terroir, une notion qui a conquis le public. Mais elle craint justement qu’il ne s’agisse que d’un effet de mode. L’ethnologue constate que si les gens se montrent enthousiastes à l’idée d’aller crapahuter dans les montagnes afin de visiter un chalet d’alpage, ils sont nettement moins intéressés par la politique agricole et le situation économique de ce secteur. Les Suisses sont aussi habitués à ce qu’une grande partie des produits alimentaires soient importés. Mais la conservatrice prévient: «Si on perd complètement le lien avec la terre, on modifie profondément notre rapport à l’alimentation.» Ainsi, les vignes toutes proches de Lavaux – dont elle propose évidemment de déguster un nectar – pourraient en faire les frais. «Il ne sera pas possible de maintenir un paysage viticole si les gens ne veulent plus boire de vin.» Et de renchérir: «Certes, il y a une très forte valorisation de l’art culinaire et de la haute gastronomie. Mais d’un autre côté, beaucoup de monde mange sur le pouce cinq jours par semaine et ne consacre pas forcément du temps aux repas. C’est paradoxal.» Comme nombre de ses concitoyens, Isabelle Raboud ne dîne pas non plus à la maison à midi. Mais le soir, elle cuisine avec plaisir – tout en appréciant que d’autres membres de sa smala se mettent aussi aux fourneaux – et surtout, mange en leur compagnie. «Certes, avec des étudiants, ça devient facilement désarticulé.» C’est surtout le week-end qu’elle essaie alors de réunir son mari et ses trois enfants autour d’un bon repas. Car manger représente un plaisir social auquel elle accordera d’ailleurs une grande place l’année prochaine dans le musée qu’elle dirige. Avec les Amis du Musée, elle concocte un programme autour de la Bénichon, cette grande fête familiale comportant un menu et des produits qui font saliver bien au-delà des frontières fribourgeoises. Laurence Caille Photos Mathieu Rod

Sur le Net: www.musee-gruerien.ch

AUX FOURNEAUX ISABELLE RABOUD-SCHÜLE

| 63

Carpaccio de colrave au sérac

POUR 4 PERSONNES

1 colrave (à peau verte ou violette) vinaigre de pommes sel quelques brisures de gruyère vieux 250 g de sérac 1 dl huile de noix sel poivre 1 gousse d’ail 1 bouquet de persil plat cerneaux de noix 4 à 8 carottes

PRÉPARATION

1) Enlever les feuilles du colrave, l’éplucher et couper généreusement le fond fibreux. Emincer à la mandoline, en fines lamelles rondes. Dans un saladier, arroser ces lamelles de vinaigre de pommes, saupoudrer de sel, mélanger. Laisser mariner au frais (on peut le faire plusieurs heures à l’avance). Egoutter et dresser sur un plat. Avant de servir, arroser d’un peu de vinaigre de pommes afin que le colrave s’imprègne bien du goût du vinaigre. Parsemer de brisures de gruyère vieux pour ajouter du piquant. 2) Ecraser le sérac à la fourchette, incorporer l’huile de noix

jusqu’à obtention d’une masse crémeuse. Saler, poivrer à volonté. Ajouter une gousse d’ail préalablement écrasée. Hacher un bouquet de persil et ajouter. Décorer de cerneaux de noix. 3) Choisir différentes sortes de carottes pour le plaisir des yeux et des papilles. Couper les légumes en bâtonnets. Servir. Cette recette «de flemmarde» peut être préparée à l’avance. Elle convient particulièrement bien à des apéritifs et des piques-niques canadiens. Elle accompagne parfaitement les grillades.

De savoureuses recettes sur www.saison.ch Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 fr. seulement pour 12 numéros)


64 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

PETIT PRÉCIS CULINAIRE

Traitement de racines

Sous la terre se dissimulent des pépites gastronomiques. Collaboratrice au magazine «Cuisine de Saison», Andrea Pistorius nous en dévoile quelques-unes.

R

etour aux racines! Céleri, panais et autres racines potagères constituent une excellente source d’énergie en hiver. Nous vous proposons ci-dessous de découvrir ou redécouvrir des légumes trop longtemps tombés dans l’oubli.

Des racines riches en vitamines

Riches en minéraux et oligo-éléments comme le potassium, le calcium, le phosphore, le sodium, le magnésium, ces légumes sont plus nourrissants que la plupart des légumes-feuilles ou de ceux que l’on peut consommer en été. Dans leurs racines ou leurs bulbes, ils cristallisent nombre d’éléments nutritifs de grande valeur, emmagasinés jusqu’à ce qu’ils parviennent à maturité, dans la seconde partie de l’année. Autre bon point: la faible teneur en eau des racines agit positivement sur leur concentration en vitamines.

Recette des chips de racines potagères

Apprêter 500 g de racines potagères. Faire chauffer dans une petite poêle 150 g de graisse de coco. Couper les légumes en tranches de 5 mm puis les frire dans la graisse jusqu’à ce qu’ils se colorent. Retirer, laisser sécher sur du papier ménage et saler.

Recette des racines au beurre à l’orange

Faire bouillir suffisamment d’eau, saler. Apprêter 500 g de légumes, les couper en morceaux et les cuire à petit feu jusqu’à ce qu’ils deviennent tendres. Entre-temps, faire dorer à sec 4 cs d’amandes effilées dans une poêle antiadhé-

sive. Réserver. Prélever env. 1 cs de zeste d’une orange bio. Exprimer 3 cs de jus d’orange. Faire fondre 2 cs de beurre dans 1 cs d’huile d’olive. Ajouter un brin de romarin, le zeste de l’orange, faire re revenir. Ajouter les légumes es égouttés, faire revenir. Mouillerr avec le jus d’orange. Saler, poivrer. Parsemer les amandes au moment de servir.

Carottes, betteraves et céleri sont disponibles dans tous les magasins Migros de Suisse.

Recette des racines potagères braisées

Préchauffer le four à 200 degrés. Apprêter 600 g de racines potagères et les couper en gros dés. Verser dans une cocotte, assaisonner avec des brins de thym et de romarin, saler, poivrer, ajouter 3 cs d’huile d’olive. Mélanger. Laisser cuire environ 40 min au milieu du four jusqu’à ce que les légumes deviennent tendres. Verser quelques gouttes de crème balsamique.

Recette de racines potagères gratinées

Apprêter 600 g de racines potagères, les cuire dans de l’eau salée jusqu’à ce qu’elles deviennent tendres et les couper en rondelles. Hacher finement 3 oignons. Faire dorer à sec dans une poêle 100 g d’amandes émondées. Prélever le zeste de 2 oranges bio et exprimer leur jus. Faire revenir les oignons dans 2 cs d’huile d’olive. Ajouter les zestes ainsi que 2 cs de porto, et faire réduire un peu. Ajouter 2 dl de crème, saler, poivrer. Préchauffer le four à 200 degrés. Disposer les rondelles de légumes dans un moule à gratin, napper de sauce, parsemer avec les amandes. Faire gratiner pendant 20 minutes. Bon appétit!

La betterave rouge

La betterave rouge a un goût aromatique et un peu terreux. Elle renforce le système immunitaire et peut, grâce aux nitrates qu’elle contient, faire diminuer la tension artérielle. La betterave rouge se savoure aussi bien crue, râpée sous forme de salade, que cuite. Conseils: ne la peler qu’après la cuisson, faute de quoi il s’en écoulera un jus rouge. Pour enlever les taches des mains: du jus de citron fera l’affaire.

Un assortiment qui varie selon les régions Racines de persil, panais, salsifis et topinambours sont disponibles selon les régions.

La racine de persil

La racine de persil à la saveur relevée entre idéalement dans la préparation de bouquet garni. Source de vitamine C, elle est aussi délicieuse en purée ou en soupe et est irrésistible glacée avec un peu de miel.


CUISINE DE SAISON

| 65

La carotte

La carotte contient du carotène, un précurseur de la vitamine A liposoluble. Afin que l’organisme puisse l’absorber, il faut consommer les carottes crues avec un peu d’huile, en salade par exemple. Cuites, les carottes peuvent être dégustées avec un peu de beurre, qui pourra libérer la vitamine. Notons aussi que c’est le carotène qui donne au légume cette couleur orange typique.

Le céleri

La plante possède une chaire aussi épicée que savoureuse. Grâce à ses propriétés minérales (potassium, magnésium, fer), le céleri a des effets drainants. A noter que plus on le coupe petit, plus son parfum est relevé.

Le panais

Cette plante herbacée est un peu plus douce que sa cousine la racine de persil. Raison pour laquelle elle obtient les faveurs des enfants, notamment lorsque elle est servie en purée. Evidemment, les moins jeunes sont tout aussi séduits.

Le salsifis

Cette «asperge d’hiver» a un doux goût de noisette. Mieux vaut porter des gants lorsqu’on prépare le salsifis, car son jus laiteux laisse des traces. Pour le cuire, plongez-le dans un mélange d’eau et de lait additionné de quelques gouttes de jus de citron.

Le topinambour

En raison de sa saveur légèrement douce, le topinambour rappelle l’artichaut. Il est excellent sous forme de purée ou de salade.


FRAÎCHEURS DES MERS ET D’EAU DOUCE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 17.11 AU 23.11.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

isiner Aussi simple à cu s de que délicieux: filet sur poisson au poivre sur tte concombre. Rece www.saison.ch 95 Mot-clé: poisson0

NOUVEAU 4.60 Filets de truite M-Classic Danemark, 125 g Offre valable jusqu’au 30.11.09

NOUVEAU 2.90

Poisson au safran Norvège, d’élevage, les 100 g Offre valable jusqu’au 30.11.09

NOUVEAU 1.65 Maquereau entier MSC Atlantique Nord-Est, les 100 g Offre valable jusqu’au 30.11.09

4.30

Cabillaud MSC pané Atlantique NordEst, les 100 g

7.–

Dos de merlu blanc MSC surgelés, 400 g

8.50

Filets de plie surgelés, 400 g

7.80

Filets de limande surgelés, 400 g


Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

VOTRE RÉGION MIGROS VAUD

| 67

Les lignes «Ethno» (étagère de gauche) et «Country» sont idéales pour apporter une touche chaleureuse à sa décoration de Noël.

Tout pour illuminer Noël

Jusqu’au 25 décembre, un marché de Noël féerique se tient au Centre commercial Crissier et à Migros Romanel. L’occasion de faire le plein de décorations, bougies et vaisselle festive.

L

es journées se font de plus en plus courtes, le froid plus vif. Les premiers frimas de l’hiver se dessinent et Noël se profile. La clé pour réussir ses fêtes de fin d’année? Une organisation sans faille. Les Migros de Crissier et de Romanel l’ont bien compris et mettent les petits plats dans les grands pour faciliter la tâche des hôtes. Dès maintenant et jusqu’au 25 décembre, vaisselle, guirlandes et autres bougies les attendent, qu’ils soient experts ou novices dans l’art de recevoir.

Comme dans le prêt-à-porter, les décorations de Noël suivent des tendances. Alors, pour être dans le vent cette année, pourquoi ne pas miser sur des couleurs dorées et chaudes comme le cuivre, le miel ou le caramel ? Envie de rester dans la tradition ? Le rouge et l’argent sont toujours des valeurs sûres que l’on retrouve dans les gammes de produits «Country» et «Artic» proposées à Migros. Cinq autres lignes viennent compléter l’assortiment dans les rayons. Une manière astucieuse de

prévenir les éventuelles fautes de goût. «Suite» transcende le bleu alors que «Pure» offre un univers chaleureux dans des déclinaisons dorées et brunes. «Memories» envoûte par la douceur de ces accessoires couleur crème. «Obsession» et ses tons bordeaux et violet sont une excellente alternative pour une décoration de caractère. Finalement, pour une touche d’exotisme, une ligne «Ethno» a été développée dans des dégradés orangés. Pour la troisième année consécutive, la Centre commercial Cris-

sier accueille son marché de Noël. Alors qu’il était dressé l’année dernière à l’extérieur, il se retrouve dès à présent au Do-it & Garden. Les sept lignes - plus de 2500 articles - y sont exposées sur près de 300 m2. A Romanel et pour la première fois, l’entier de l’assortiment a pris ses quartiers à l’endroit de la solderie, après la zone alimentation du magasin. Et que l’on choisisse Crissier ou Romanel pour ses achats de Noël, les collaborateurs du secteur se font un plaisir de dispenser leurs conseils avertis. Christel Grin


Ouverture

de la boutique le 18 novembre

30% sur la bijouterie

30% de réduction valable sur tout l’assortiment de bijoux, or 18 carats, perles de culture, argent, acier, plaqué or. Excepté sur les marques Diesel, Esprit Fossil, Guess, Pandora et Police. Valable jusqu’au 30 novembre 2009.

Horaires: Lundi Ma-je Vendredi Samedi

8h30 – 18h30 8h00 – 18h30 8h00 – 19h30 7h30 – 17h00


VOTRE RÉGION MIGROS VAUD

Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

| 69

La quinzaine des artistes amateurs

Premières Semaines Artistiques à Migros Vaud et franc succès auprès des artistes comme de la clientèle!

S

uite au grand casting qui a eu lieu du 19 août au 11 septembre 2009 (voir Migros Magazine n°35), le jury d’experts de Migros Vaud a vu affluer plus de 200 dossiers de candidature! Après délibérations, le choix s’est finalement porté sur dix-sept candidats aux modes d’expression multiples et variés. Pendant deux semaines, du

19 au 31 octobre derniers, ces artistes amateurs se sont vus offrir une vitrine de qualité au premier étage du Centre commercial Migros Crissier. Un lieu insolite qui leur a permis de toucher un large public, voire de faire connaître leur nom à travers des contacts sur place. Petite sélection non exhaustive. Aurélie Murris

Maryline Delacour Meneghin, dessin, peinture et sculpture, Aubonne «Fantaisiste», «ludique» et «coloré», les qualificatifs ne manquent pas pour décrire son univers créatif. Un univers qui lui ressemble et dans lequel se reconnaissent les enfants de l’établissement scolaire où elle travaille. Maryline Delacour Meneghin, déjà une quinzaine d’expositions à son actif, est une artiste complète. Dessin en noir-blanc, peinture, sculpture, plus de 150 pièces en témoignent. A Crissier, sa démarche a été «d’attirer un public de néophytes, peu habitué aux galeries». Un public familial aussi, comme tendent à

prouver les commandes qu’elle a reçues durant ces deux semaines. Que ce soient les sculptures en treillis et papier mâché ou celles d’extérieur, en résine, polyester et mat de verre, ses échassiers et caméléons multiformes ont interpellé plus d’un client. D’autant que les animaux en question sont tous baptisés par des «vieux prénoms remis au goût du jour : Igor, Valentine, Bérangère…» A terme, son objectif est de «se constituer un jardin dans le style de Niki de Saint Phalle», son modèle artistique. www.marylinedelacour.ch

A 34 ans, Maryline Delacour Meneghin a su garder son imagination d’enfant.

Gabriel Boulard, sculpture, Carouge

«Je traite de la face cachée des gens», d’où le questionnement à la base de sa prochaine exposition: «nous avons tous en nous une face cachée, et vous quelle est la vôtre?» Pour faire s’interroger les gens, Gabriel Boulard a choisi de «véhiculer des messages graves à travers des formes simples». Poissons et fleurs sont sculptés en céramique et collés sur des fonds en bois. Enseignant actuellement l’architecture, ce designer de formation a toujours évolué dans le milieu de l’art et peut se vanter d’avoir monté sa première exposition à l’âge de 17 ans. Derrière son travail de réflexion, il y a le besoin d’exprimer ce qui le révolte et de confronter son regard au public, notamment aux enfants présents dans le centre. www.monblog.ch/ gabriel

Dans son triptyque, Gabriel Boulard s’interroge sur ce qu’il reste lorsqu’un mauvais élément contamine un groupe.

Yves Besson, peinture, Crissier Originaire de Chamonix, Yves Besson ne se lasse pas de peindre les montagnes de son enfance. Dans ses tableaux, la Vallée Blanche est représentée tantôt à l’aube, tantôt au coucher du soleil: «Ce que j’aime faire ressortir, ce sont les jeux de lumière, les contrastes clairs-obscurs.» Entourée de ses prestigieux sommets, la Vallée se révèle majestueuse sous le pinceau de l’artiste amateur. Résidant à deux pas du MMM Crissier, cet habitué des expositions a particulièrement apprécié l’originalité du cadre; tout comme ses connaissances de Renens, Maggy et Charly, qui en redemandent! http://ybesson.wifeo.com

Employé dans l’informatique, Yves Besson exerce sa passion depuis huit ans.


70 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

Pour une forme éblouissante

Que vous soyez plutôt bulles, eau chaude et oasis de bien-être ou adepte de l’effort physique, le Fitness Parc Malley a de quoi vous satisfaire! Jugez-en plutôt.

P

as de doute, les frimas sont de retour! Pour les affronter le cœur léger, à chacun ses recettes ou ses bonnes résolutions. Tout en douceur ou en rythme, prenez le temps de vous occuper de vous. Au Fitness Parc Malley, choisissez ce qui vous convient: grande piscine chauffée, jacuzzis, bulles à effet massant, à moins que vous ne préfériez un stage en salle de sports ou dans les studios de cours collectifs, histoire de renforcer vos muscles et développer votre cardio. De nombreuses animations sont à découvrir, dont les chorégraphies dans l’eau ou hors de l’eau, sous la houlette de moniteurs professionnels chevronnés. Les lève-tôt connaissaient déjà la possibilité de profiter du centre dès 6 h en semaine (et jusqu’à 22 h, du lundi au jeudi – 21 h le vendredi), mais depuis la rentrée d’août, même les portes du dimanche s’ouvrent déjà à 9 heures… Si vous n’êtes pas (trop) accro à la grasse matinée, profitez-en! Aline Roulin

Quelques suggestions pour garder ou retrouver la forme: ➔ Coaching course à pied: que vous soyez coureur ou triathlète, expérimenté ou non, que vous pratiquiez ce sport par passion ou juste pour le plaisir, un entraineur personnel vous aide et vous conseille sur les différentes étapes à suivre. ➔ WinPlate: la plaque vibrante

FITNESS PARC MALLEY

Quelques chiffres

➔ 4600 m2 dédiés à la détente et au bien-être ➔ 3 salles de cours collectifs, dont une réservée au spinning (bike) ➔ plus de 80 cours collectifs en salle et piscine par semaine ➔ des moniteurs expérimentés dans un espace de 300 m2 équipé de 140 machines ➔ une piscine chauffée à 32°, de 20 m sur 7.

complète à souhait votre entraînement et ses bienfaits ne sont plus à démontrer. Une activité accessible aux jeunes et moins jeunes! ➔ Aqua-feeling: pour vous perfectionner, développer votre style ou éradiquer quelque appréhension, rien ne vaut la

présence d’un moniteur certifié. Alors, tous à l’eau? ➔ Diététicienne: qui dit forme physique dit aussi alimentation saine! Céline, notre diététicienne, peut vous suggérer le meilleur complément possible à votre entraînement: mettez donc toutes les chances de votre côté! Sur rendez-vous uniquement. ➔ Chaussures Reebok Easytone: elles sont trois fois plus souples que des chaussures de marche ordinaire, les nouvelles Reebok Easytone avec leur amortissement en mousse ! Easytone raffermit les fessiers et les jambes, alors que les coussinets d’équilibre développés par Reebok, sous l’avant-pied et le talon, créent une instabilité naturelle qui transforme chaque pas en exercice de musculation. Pour que vos bonnes résolutions se traduisent concrètement, optez pour un abonnement! Dès Fr. 55.par mois, vous pouvez déjà accéder aux installations (conditions à la réception).

«Fit à deux»

Au Fitness Parc Malley, prenez le temps de vous occuper de vous!

Sur présentation de cet article à la réception, vous bénéficierez d’un « Fit à deux »: vous venez à deux, mais ne payez qu’une seule entrée. Valable jusqu’au 31 décembre 2009. Plus de renseignements sur: www.fitnessparc-malley.ch Entrée dès 16 ans

Adresses Ecoles-clubs: Lausanne: rue de Genève 35, 1003 Lausanne, tél. 021 318 71 00. Vevey: rue des Moulins 11, 1800 Vevey, tél. 021 923 05 05. Yverdon-les-Bains: ruelle Vautier 10, 1400 Yverdon, tél. 024 423 40 60. Internet: www.ecole-club.ch – Activités culturelles et Exploration du Monde: chemin du Dévent, 1024 Ecublens. Permanence téléphonique du lundi au vendredi, de 9 à 12 heures, tél. 021 694 66 45 Fitness ParcM Malley: ch. du Viaduc 1, 1008 Prilly, tél. 021 620 66 66 Eurocentres – séjours linguistiques: rue de Genève 35, 1003 Lausanne, tél. 021 318 71 29 ou 021 318 71 30.


VOTRE RÉGION MIGROS VAUD

| 71

une bonne douche!» Tout en dressant un bilan positif de son expérience: «J’ai appris à manier un bateau et noué des liens d’amitié très forts avec certains participants. Si c’était à refaire, je serais la première partante!»

Responsabiliser les jeunes

«Le dépaysement, c’est une chose, mais l’objectif premier du camp était de responsabiliser des jeunes, aussi bien dans la recherche du financement que dans le respect des règles de vie à bord», explique Pierrick Ramasco, animateur à la Maison Picson et accompagnant de l’aventure. En effet, si les 5000 francs offerts par Migros ont donné un petit coup de pouce, ils n’ont pas entièrement couvert le budget. Les adolescents ont donc dû se retrousser les manches et faire preuve d’ingéniosité pour amasser le pécule nécessaire. Hormis les traditionnelles ventes de pâtisseries, certains ont assuré la mise en place des tables lors de manifestations officielles alors que d’autres en assumaient l’accueil.

Le Centre social et culturel de Blonay

Olivia Geiser (2ème depuis la gauche), entourée des membres de l’équipage du «Tuccia».

Blonay navigue en Sicile

Lors de l’ouverture de son magasin de Blonay, Migros Vaud remettait un chèque de 5000 francs à la Maison Picson. Un geste qui a permis à treize adolescents blonaysans de s’initier à la voile en Sicile.

M

ardi 11 novembre 2008. Migros Vaud inaugure officiellement son 49e magasin dans la commune de Blonay. Ce soir-là, le centre social et culturel de la bourgade, la Maison Picson, reçoit le traditionnel chèque de 5000 francs destiné à récompenser une association méritante de la région. Chèque qui a contribué au financement d’un camp de voile en Sicile pour les jeunes blonaysans.

Ainsi, du 11 au 23 octobre dernier, treize adolescents âgés de 13 à 16 ans se sont initiés aux joies et aux difficultés de la navigation dans l’archipel des Egades, situé à l’ouest de la Sicile. A bord du «Tuccia» et de l’«Aristidine», ils ont découvert le partage des tâches quotidiennes et les contraintes de la vie en communauté dans un confort sommaire. «Je me suis inscrite au camp parce que je voulais vivre une ex-

périence différente avec d’autres jeunes», raconte une participante de 14 ans, Olivia Geiser. Malgré quelques soucis de bagages et une météo très capricieuse, la jeune fille en sort ravie: «Les paysages étaient magnifiques et l’ambiance à bord très sympa.» Après treize jours dans un espace confiné et contrainte de faire sa toilette dans la mer, Olivia concède: «J’étais quand même contente de rentrer pour retrouver un peu de calme et

Née en 2004 d’une volonté politique de créer un lieu d’accueil pour tous les Blonaysans, la Maison Picson remplit parfaitement sa mission d’échanges intergénérationnels. Sa vocation première est l’accueil des écoliers hors des heures de classes. Mais, elle ne se borne pas à cette seule mission. Le centre social et culturel propose également une palette de cours allant du bricolage à la danse, en passant par l’espagnol. Si la plupart s’adressent aux jeunes, les adultes et aînés y trouvent aussi de quoi se distraire. Plus occasionnellement, des voyages à thème et des camps sont mis sur pied. Deux à trois fois par an, la Maison Picson organise aussi des expositions de peintres ou d’artistes de la région. Avec une offre aussi riche, pas étonnant qu’elle rallie à ce jour 1130 membres. Un chiffre d’autant plus flatteur que la commune dénombre 5715 habitants. Christel Grin


Publireportage

pour les froides journées Petit à petit, les jours se font plus courts, l’hiver s’installe. Les longues heures passées au coin du feu vous invitent à essayer de nouvelles recettes. En famille ou entre amis, surprenez votre monde avec une délicieuse recette Quorn façon hivernale !

Quorn ™ farci en chausson Recette pour 4 personnes

Ingrédients

6 escalopes Quorn, 1 œuf 1 rouleau de pâte feuilletée rectangulaire déjà abaissée 4 CC de pesto au basilic 8 tranches de tomates séchées conservées dans l’huile 1. Couper les escalopes Quorn en deux dans le sens de la largeur. 2. Couper la pâte feuilletée en quatre parts égales. Garnir chaque part d’une moitié d’escalope. Enduire de pesto au basilic puis déposer une tranche de tomate séchée. Poser une autre moitié d’escalope, garnir avec le pesto et la tomate. Finir avec une troisième moitié d’escalope. 3. Enrouler les escalopes farcies dans la pâte feuilletée en appuyant fermement sur les bords. 4. Placer les ballotins de pâte sur la plaque du four garnie d’une feuille de papier cuisson et les badigeonner avec l’œuf battu. Faire cuire les escalopes Quorn en chausson env. 25 min. à 180°C. Suggestion de présentation : servir avec des légumes d’automne ou d’hiver (ex. : carottes, fenouil, chou-fleur, choux de Bruxelles, brocoli).

er Recettes d’hiv

Photo Claudia Linsi

Les produits Quorn apportent un nouveau souffle en cuisine, c’est pour cela qu’ils sont appréciés des végétariens comme des amateurs de viande. Savoureuses, variées et prêtes en un clin d’œil, les spécialités Quorn se préparent à la poêle, à l’étouffée, au four, aux micro-ondes ou au grill. Le produit Quorn à base de champignon contient des protéines de qualité supérieure, beaucoup de fibres, peu de graisses et quasiment pas de cholestérol. Une combinaison aussi appréciable que rare. C’est pourquoi, Quorn et sa gamme variée sont tellement prisés par les personnes qui surveillent leur alimentation.

En ce moment, sur une sélection de produits Quorn, un nouveau mini livret avec trois délicieuses recettes d’hiver présentées par Sarah Meier, star du patinage artistique et 7 fois championne de Suisse. Essayez les dernières créations culinaires Quorn !

Les produits Quorn™ sont en vente exclusivement dans votre Migros.

GRANDRS ! U r CONCO ur assiste ts VIP po

A gagner à

: 2 bille h Meier avec Sara

GRAND CONCOURS Participez au grand concours Quorn et rencontrez la star du patinage artistique Sarah Meier, 7 fois championne de Suisse, au gala Art on Ice ! Le gagnant ou la gagnante se verra attribuer 2 billets VIP pour la représentation nocturne à Zurich du 6 mars 2010. Nom / prénom Rue / N° NPA / localité

A envoyer à : Communication Quorn™ « recettes d’hiver », Case postale 1115, 8032 Zurich

Je participe seulement au concours. Je participe au concours et j’en profite pour commander gratuitement les livrets de recettes QuornTM. Conditions de participation : peuvent participer au concours toutes les personnes résidant en Suisse à l’exclusion des salariés des entreprises partenaires de Marlow Foods Ltd. et des agences organisatrices. Les gagnants seront informés par écrit. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Les paiements en espèce et la voie de droit sont exclus.

QuornTM et le logo de QuornTM sont des marques déposées de Marlow Foods Ltd.


Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

VIE PRATIQUE HI-TECH

| 73

Le web 3.0, un assistant personnel qui vous veut du bien

On s’était à peine habitué à dévoiler notre vie sur la Toile avec le web 2.0, voilà que le modèle et l’utilisation qu’on en fera seront passablement bousculés par l’arrivée du web 3.0.

J

e souhaite me renseigner sur la grippe porcine. Tout naturellement, je vais sur un moteur de recherche en ligne et tape les mots-clés «grippe» et «porcine». Sort alors une liste de sites francophones contenant ces mots. Si le concept n’est toujours pas clair, je relance la recherche avec les termes «épidémie» et «H1N1». Nouvel inventaire, que je mets en rapport avec les premiers résultats, pour me faire une idée du sujet. Imaginons à présent la même recherche à l’ère du web 3.0. En tapant «grippe porcine», l’ordinateur comprend que je souhaite avoir des informations

De quoi parle-t-on?

Les appellations 1.0, 2.0, etc. correspondent à la manière d’appréhender l’outil informatique, l’utilisation qu’on en fait, et les applications qu’on nous propose. A grands traits, le web 1.0 (environ 1990-1999) offrait une vitrine de contenus à des sites, que le lecteur parcourait. Est arrivé le web 2.0 (20002009), où l’utilisateur est devenu (partiellement) acteur, par les commentaires qu’il peut laisser sur les sites, par les blogs qu’on peut créer en deux minutes, par les réseaux de socialisation, les applications java et flash (qui permettent, entre autres, de visualiser des vidéos). Une nouvelle évolution des paradigmes devrait arriver prochainement avec le web 3.0 (2010-?), où internet saura comprendre ce qu’on y cherche et devenir un assistant personnel.

Le principe du web 3.0: ce n’est plus à l’homme d’aller vers la technique, mais à la technique d’aider l’homme.


74 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

sur tout ce qui a trait à l’épidémie, aux symptômes, aux spécificités moléculaires, et sort différents articles dans différentes langues sur le sujet. Je pourrais aussi lui poser la question «Quel risque pour ma santé si j’attrape la grippe A?», qu’il comprendrait et à laquelle il répondrait en affichant les sites correspondants à ma requête. Fiction? Pas du tout, cela pourrait bien se produire dans quelques années. Le principe du web 3.0: ce n’est plus à l’homme d’aller vers la technique, mais à la technique d’aider l’homme. Par exemple, pour cette recherche sur la grippe porcine, l’ordinateur recode le terme en langage informatique (mettons 001011100), qui sera le même pour l’expression en anglais, en allemand, en espagnol... Difficulté en vue: cette «traduction» décuplera le nombre de pages obtenues pour une recherche. On pourrait même imaginer que la machine crée d’elle-même une

Le web 4.0, pour après-demain? En quoi pourrait consister le web 4.0? Une chose est certaine: il dirigera nos vies dans une ampleur encore jamais égalée. L’intelligence ambiante, c’est-à-dire le tout-connecté, internet comme facilitateur de la vie de tous les jours, devrait devenir la règle. Tout d’abord, par la mise en commun des ressources, qui veut que tout soit désormais compatible et en libre-accès (les données et les systèmes). On pourrait aussi voir arriver un internet sensoriel, avec un ordinateur capable d’analyser les réactions de l’utilisateur, notamment par une webcam focalisée sur la rétine. On parle aussi des odeurs de plats qui pourraient être diffusées lorsqu’on recherche un restaurant et qu’on ne sait pas lequel choisir.

définition de ces mots. Bienvenue dans le «web sémantique».

Plus simple mais plus obscur

Défini comme synonyme de 3.0, le web sémantique devient intelligent. A force d’utiliser l’ordinateur, celui-ci «connaît» nos centres d’intérêt, nos désirs et adapte la recherche en conséquence. Par exemple, si j’aime les films romantiques et la cuisine japonaise, en une recherche, j’obtiens un bar à sushis à deux minutes d’un cinéma où l’on projette une histoire d’amour, à l’heure que je souhaitais. «On aura, désormais, besoin de moins de compétences pour chercher efficacement des informations sur internet, estime Sami Coll, sociologue des nouvelles technologies et informaticien. Chacun pourra y parvenir plus facilement. Aujourd’hui, tout le monde ne sait pas forcément comment se servir des outils existants, ce qui peut être discriminatoire.» Néanmoins, pour le spécialiste, cette avancée a un coût: la perte de contrôle sur les pages affichées. «On ne comprendra plus pourquoi tel site apparaît en premier, en quoi il est plus pertinent que les autres. Dès lors, la recherche ne se basera plus uniquement sur des mots-clés. Le risque existe probablement d’avoir des résultats arbitraires, dont on ne sait plus d’où ils sortent.» Hypothèse encore, théoriquement, un gouvernement ou une association qui auraient intérêt à ce qu’une information sorte ou au contraire soit cachée, aurait potentiellement plus d’outils pour le faire. «Cela pose beaucoup de questions, il faudrait s’assurer que le modèle de recherche actuel perdure, aux côtés du web 3.0, et que le mode de fonctionnement de ce dernier soit le plus transparent possible», suggère Sami Coll.

Les objets connectés à la Toile

Une chose est sûre, les site internet vont devoir redoubler d’effort, augmenter la puissance et l’efficacité de leur base de données. On ajoute une couche de complexité au système virtuel.

Mais l’internet génération 3.0 ne consiste pas uniquement en cette révolution dans la manière de rechercher des informations. Les spécialistes ne s’accordent pas sur tous les aspects qui devraient évoluer. Le terme même de 3.0 prête à confusion, trop marketing pour certains.

L’autre grande innovation se nomme «internet des objets». A l’avenir, chaque objet pourrait être muni d’une puce qui connecterait les données, conférant aux objets leur autonomie. Par exemple, une machine à café «saurait» lorsque son stock de grains est épuisé et pourrait d’elle-même «passer com-


VIE PRATIQUE HI-TECH

| 75

EN BREF

Le web 3.0 est presque là Vous maîtrisez à peine les outils du 2.0 et la suite n’est que pure fiction? Attention, vous utilisez peut-être déjà la technologie du web 3.0 tous les jours. Les Smartphones, iPhone et certains lecteurs de musique en sont les meilleurs exemples concrets. Quant à Google, il travaille à ce nouveau concept de recherche.

Tout savoir sur ce qui nous entoure

A l’avenir, une machine à café pourrait savoir lorsque son stock de grains est épuisé et elle pourrait automatiquement passer commande.

mande». Bienvenue dans le «web ubiquitaire», l’omniprésent. «On s’affranchit de la structure habituelle ordinateur – clavier – écran. Tout devient support. Aujourd’hui, on sait lorsqu’on est connecté ou non, mais bientôt, il n’y aura plus de barrières», note Sami Coll, qui ajoute que si on en

parle maintenant, cette technologie n’est en fait pas si nouvelle que cela. On en parlait déjà dans les années 1990, mais elle ne se développe que vingt ans plus tard. «On a moins peur du fantasme de l’intelligence artificielle (des objets) désormais», constate Sami Coll. Mais au fond, pour-

quoi une telle évolution, pour qui? «C’est ambivalent, car ça libère et ça contraint en même temps: gagner du confort, minimiser les efforts, maximiser l’efficacité pour tous. Mais aussi, devoir être plus performant et toujours connecté.» Mélanie Haab Illustrations Christian Lindemann

Avec son système pour téléphones portables Androïd, Google est déjà dans la quatrième dimension. Cette application permet de se poster à un carrefour et ouvrir une encyclopédie en ligne pour apprendre l’histoire du quartier. On peut aussi connaître tous les appartements libres au loyer inférieur à 2000 francs, dans un rayon alentour, ou tous les restaurants italiens à moins de deux kilomètres.

La publicité sur internet en avance Regardez attentivement les publicités sur les côtés des pages internet que vous consultez. La plupart sont ciblées selon les recherches les plus fréquentes que vous entreprenez sur la Toile: les régimes amaigrissants, le coaching, les voyages... Elle est en avance sur le web sémantique, qui proposera des contenus selon vos affinités et vos connaissances.


Pour connaître le futur, il faut chercher dans le passé. 6.– CHF

Nouveauté

Tout l’assortiment de film Blu-ray

dès le 18.11

Utilisable dans tous les magasins melectronics et les plus grands magasins Migros en Suisse. Si un multiple du montant minimal d’achat est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

Achat minimal: Fr. 29.– Valable du 17.11 au 7.12.2009

3.– CHF

Harry Potter et le prince de sang-mêlé, âge 10+ 7804.410.64573

RABAIS

Harry Potter et le prince de sang-mêlé, âge 10+ / 7804.410.64550

Tout l’assortiment de film DVD

Harry Potter à l’école des sorciers, âge 10+ / 7804.410.34354

Utilisable dans tous les magasins melectronics et les plus grands magasins Migros en Suisse. Si un multiple du montant minimal d’achat est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

CMR Sous réserve de modifications de prix, de visuels et d’erreurs d’impression.

Maintenant

14.90

Harry Potter et la chambre des secrets, âge 10+ / 7804.410.34426

le DVD

Maintenant

Harry Potter à l’école des sorciers, âge 10+ / 7804.410.23727

28.90*

Harry Potter et la chambre des secrets, âge 10+ / 7804.410.24078

avant

Harry Potter et la coupe de feu, âge 10+ / 7804.410.24087

Harry Potter et l’ordre du Phénix, âge 10+ / 7804.410.24091

Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban, âge 10+ / 7804.410.24082

*Coupon rabais valable du 17.11 au 7.12.2009. Ces produits et bien d’autres encore sont en vente dans les M-Electronics et la plupart des magasins Migros.

www.melectronics.ch Satisfaction garantie.

34.90

Harry Potter et la coupe de feu, âge 10+ / 7804.410.34503

Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban, âge 10+ / 7804.410.34435

Harry Potter et l’ordre du Phénix, âge 10+ / 7804.410.38229


MIEUX VIVRE FITNESS

Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

| 77

Un coach personnel pour se motiver à bouger

Pour reprendre ou démarrer une activité physique,rien ne vaut les conseils d’un professionnel. Dans ses séances privées, le Vaudois Patrick Hofmann aide à atteindre des résultats motivants et durables sans se blesser.

Patrick Hoffmann dispense ses conseils en salle mais aussi à l’extérieur, pour des sports comme le VTT, le nordic walking ou la course à pied.

C

ette fois, ça y est. La fin de l’année approche, et avec elle son cortège de festins, au travail comme à la maison. Encore de quoi prendre quelques kilos! Et de se lamenter devant ce corps qui ne répond plus comme avant. D’ailleurs, avant, c’était quand? Avant ce changement professionnel qui ne vous laisse plus une minute? Ou alors «quand il n’y avait pas encore les enfants»? A moins que cela ne date carrément des tours de terrain de football de l’école? Que vous soyez d’anciens sportifs ne pratiquant plus d’activité physique depuis longtemps ou que

vous vouliez enfin vous y mettre, le passage par un coach sportif offre plusieurs avantages. «D’abord parce que cela aide à comprendre son corps et à prendre confiance en ses capacités.» A 36 ans, Patrick Hofmann arbore les «plaques de chocolat» et les triceps d’un sportif d’élite. Normal pour ce spécialiste de la remise en forme, qui fonctionne aussi comme consultant pour les centres de bien-être et intervient comme formateur en entreprise avec son concept de SportManagement. Après un brevet fédéral d’instructeur de fitness, et un brevet à l’Université des sports de Lausan-

ne, il a travaillé durant huit ans comme responsable du service des sports dans une grande enseigne de la région lausannoise. «Lorsque l’endroit a fermé, j’ai décidé de me mettre à mon compte.»

Une clientèle mélangée

Depuis 2006, il accueille ainsi dans le sous-sol de sa maison de Préverenges (VD), transformé en véritable salle de sport, une clientèle hétéroclite, venue parfois d’assez loin. Des adolescents en surpoids envoyés par leurs parents aux cadres pressés débarquant à 6 heures du matin pour transpirer

un peu avant le boulot – presque autant d’hommes que de femmes – l’éventail est large. «Quand je demande aux gens leurs motivations, certains me répondent qu’ils viennent de subir un examen médical alarmant, ou qu’ils ressentent vraiment le besoin de refaire du sport sans trop savoir par où commencer.» Certains apportent un objectif précis, participer à une course de fond dans une année ou retrouver un ventre plat. D’autres éprouvent simplement l’envie de se sentir mieux dans leur peau. Bien sûr, la plupart des fitness disposent de professionnels formés qui établiront un


78 |

MIEUX VIVRE FITNESS

Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

programme individualisé lors de la première visite. Mais lorsque l’on a décroché depuis trop longtemps, pas facile de s’exposer au regard des autres. «Du coup, certains commencent par définir avec moi une suite personnalisée d’exercices cardio-vasculaires et de renforcement qu’ils iront pratiquer auprès d’une enseigne que nous aurons souvent choisi ensemble.»

moment par quelques tests cardiovasculaires, musculaires et articulaires. De quoi écouter en connaissance de cause le but recherché par le client, et pouvoir réellement l’accompagner dans ses efforts. «Je vois mon rôle comme celui d’un déclencheur. Et je ne suis jamais aussi content que lorsque la personne se sent assez sûre d’elle pour se passer de moi.» Pierre Léderrey Photos François Wavre / Rezo

Une progression vérifiée séance après séance

D’autres préfèrent venir s’entraîner chez Patrick Hofmann, les appareils étant alors à leur entière disposition. «Mais surtout parce que je suis toujours là, et que je peux les corriger et vérifier leur progression séance après séance. On modifie la cadence, on ajoute ou on retranche tel ou tel mouvement, le programme évolue en permanence.» Ce qui s’avère naturellement impossible dans un grand centre. Une faiblesse de tel ou tel muscle pas assez sollicité n’échappera par exemple pas à Patrick Hofmann, «parce que cela se remarquera dans le mouvement ou la position». De même, il vous corrigera si vous sollicitez trop une partie du corps au détriment d’une autre. Se concentrer sur les abdominaux en oubliant de protéger son dos par exemple, ou s’obstiner à gonfler ses biceps sans se préoccuper des triceps ou des épaules. Avec l’appui de logiciels d’analyse de la condition physique et

Infos et contact: www.coachwell.ch. Adresses de coach sportif au féminin: www.fittrainer.ch. ou encore: www.huber-coach-sportif.ch.

Quelques conseils

Patrick Hofmann: «Je ne suis jamais aussi content que lorsque la personne se sent assez sûre d’elle pour se passer de moi.»

d’anatomie fonctionnelle, le coach vous aidera à définir quels sont les exercices les mieux adaptés à votre forme du moment. Et vous pourrez visualiser vos progrès.

Publicité

De plus, d’après son expérience, le rendez-vous pris avec une personne plutôt qu’avec des machines change la donne pour beaucoup d’hésitants, «qui sinon trouveront mille excuses pour ne pas aller faire du sport.» D’autant que Patrick Hofmann peut naturellement vous proposer autre chose que du sport en salle, en allant pratiquer du VTT, du nordic walking, ou de la course à pied au bord du lac.

Des risques évalués dans un premier temps Bien dormi? zeller sommeil forte – avec valériane et houblon

• favorise

l‘endormissement et un sommeil réparateur

• 1 comprimé 1 heure avant le coucher

Max Zeller Söhne AG 8590 Romanshorn

zeller sommeil forte est un médicament phytothérapeutique. Disponible en pharmacie et droguerie. Veuillez lire la notice d‘emballage.

Lors de la première prise de contact, le coach sportif établit un petit bilan de santé. «Et lorsqu’il y a trop de comportements à risque, notamment en termes de consommation d’alcool, de tabac, et un taux trop élevé de cholestérol ou d’hypertension artérielle, j’invite souvent la personne à passer un contrôle médical.» Il évalue également la condition physique du

Quelle que soit la filière choisie pour se remettre à l’activité physique, Patrick Hofmann livre quelques conseils de base : ➔ Mieux vaut viser un entraînement hebdomadaire sur la durée, qu’être à fond pendant un mois avant de tout (re)laisser tomber. ➔ Définir un objectif, si possible réaliste. Trois mois, même à raison de deux séances hebdomadaires, ne suffiront pas à vous transformer en athlète affûté. «En revanche, un programme adapté et bien exécuté, doublé d’une certaine retenue sur la nourriture et l’alcool, donne rapidement des résultats.» ➔ Même si l’on n’a le temps que pour une ou deux heures de sport par semaine, c’est bien mieux que rien. ➔ Avoir conscience de ses capacités et à moins d’avoir le niveau de gérer soi-même son effort, se faire conseiller par un professionnel. ➔ L’adage «se faire mal pour progresser» s’avère sans doute pertinent pour les sportifs de haut niveau en constant dépassement de soi. L’amateur en revanche, surtout s’il a fait un break de plusieurs années, visera plutôt l’effort mesuré.


Décoration de sapin de Noël CŒUR

4.90 Décoration de sapin de Noël OLIVE petite

3.90

Décoration de sapin de Noël OISEAU à partir de

6.90

Décoration de sapin de Noël DELIGHTS à partir de

3.90

www.micasa.ch

Transformez votre maison en un véritable pays des merveilles grâce à nos décorations de sapin de Noël soufflées à la bouche et peintes à la main. Pour faire briller votre intérieur de mille feux en un tournemain, venez nous rendre visite à Micasa.


80 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

Maman, I can speak english

Les cours d’anglais pour les tout-petits font un tabac en Suisse romande. Que ce soit pour former de parfaits polyglottes ou préparer l’entrée dans une école internationale, les motivations sont très diverses.

U

ne petite salle de classe, avec une unique table, des chaises et des enfants de 3 ans qui dessinent. Jusqu’ici rien d’anormal. Puis, Ludovic demande un stylo rouge à l’animatrice, Séveri-

ne Boivin. «Which colour do you want?» (Quelle couleur veux-tu?). Le garçonnet hésite un moment puis désigne le rouge en disant «Green» (vert). «Are you sure it’s green?» (Es-tu certain que c’est

vert?) Les petits rient et entonnent: «Red, red, red» (rouge). La scène se déroule dans les locaux de Baby Gym au centre de la Praille, où les cours d’anglais pour enfants ont lieu. Les classes de six élèves se divisent en fonction de l’âge des enfants, entre 18 mois (accompagnés d’un parent) et 5 ans. Imaginées par Sandrine Nagy – la fondatrice de Baby Gym – ces leçons répondent à un vide dans l’offre préscolaire. La société propose d’ailleurs une gamme complète de cours pour les tout-petits: massage, gymnastique, judo, danse... à Genève (à la Praille et aux Eaux-Vives), ainsi qu’à Vich (VD), au-dessus de Nyon.

«Ils absorbent tout comme des éponges»

Soheil et Titia doivent reconnaître les animaux qui sont dessinés sur les cartes.

Deux fois par semaine à Genève

Les cours ont lieu le lundi après-midi dans les locaux Baby Gym du centre commercial de la Praille, par classe d’âge, entre 2 et 6 ans. Dans le centre des Eaux-Vives, c’est le jeudi que sont prévus les cours, dès 18 mois. A Vich (VD), dans la maison de naissance, deux leçons sont données le lundi, deux le jeudi. Pour un semestre, soit seize cours de quarante-cinq minutes, il en coûte 320 francs à Genève, 300 à Vich.

Aujourd’hui, ils sont cinq élèves, des «grands» de 3 ans. Ils apprennent l’anglais depuis fin août à raison de quarante-cinq minutes une fois par semaine. Et le résultat est impressionnant, ils comprennent tout ce que leur dit l’animatrice, chantent des comptines avec elle. «Ils absorbent tout, comme des éponges, observe Séverine Boivin. Je répète les mots acquis lors de la dernière séance, et j’en ajoute chaque fois de nouveaux.» Pour l’instant, ils ne formulent pas de phrases entières, se contentent de réciter les quelques expressions qu’ils ont retenues. Ils apprennent en jouant à nommer les couleurs et les formes. L’éducatrice, spécialisée dans l’animation pour les enfants, est parfaitement bilingue, ce qui lui permet de traduire ses phrases lorsque les petits ne semblent pas

avoir compris, pour ne pas risquer le décrochage ou l’ennui. Pourquoi inscrire son fils ou à sa fille à un tel cours? «Les motivations des parents sont diverses, constate Sandrine Nagy. Certains parents, bilingues, souhaitent que leur enfant s’exprime dans les deux langues. D’autres veulent l’inscrire dans une école privée internationale. Enfin, il y a aussi ceux qui aimeraient juste familiariser leurs bambins à l’anglais. Les cours pour les tout-petits rencontrent beau-


VIE PRATIQUE GRANDIR

| 81

Séverine Boivin, en plein cours avec Ludovic, Titia, Soheil et Alexis.

Ailleurs en Suisse romande Dans les Ecole-club Migros de Neuchâtel, Lausanne, Vevey, Sion, Genève, des cours sont proposés aux enfants dès 5 ans. Au programme, marionnettes, bricolages, jeux... Prix selon le nombre de leçons, entre huit et vingt-neuf périodes de 50 minutes, et le nombre de participants. Plus d’infos: www.ecole-club.ch

The Young English Club, à Prilly, Bussigny, Cheseaux, Le Montsur-Lausanne, Cossonay... propose des cours de cinquante minutes dès 3 ans (prix: 255.-/ semestre), L’enfant suit des classes, comme à l’école et passe des paliers: playgroup (jeux, pour les tout-petits), juniors, seniors, advanced (dès 8 ans). Plus d’infos: 021 881 50 00, www.yec.ch

KidSpace, à Lausanne, offre plusieurs leçons d’anglais de quarante-cinq minutes, dès 4 ans (d’autres cours sont disponibles dès 18 mois) Plus d’infos: 021 312 11 70, www.kidspace.ch

The English Center, à Monthey, Martigny, Sion, St-Pierre-deClages et Aigle, invite les enfants à passer une matinée par semaine, de 9 h à 11 h 30, ou un après-midi de 14 h à 16 h 30 pour jouer, dès 3 ans. L’offre continue ensuite grâce à différents cours. Pas de cours pendant les vacances scolaires. Prix: 80.--/mois.

Plus d’infos: 079 278 16 66, www.englishcenter.ch

coup de succès, à tel point que la concurrence s’est réveillée et que d’autres entreprises les proposent aussi désormais.» Le concept a ainsi essaimé dans toute la Suisse romande (lire encadré).

Gros chagrin pendant le cours

Les petits sont assis en rond autour de Séverine Boivin. Ils écoutent des cris d’animaux, qu’ils doivent reconnaître. «C’est une vassse!» s’écrie Titia. «Yes,

it’s a cow» (Oui, c’est une vache), répond l’animatrice, en lui tendant une image du bovin. L’âne les fait rire, le coucou les laisse perplexe, le chien a beaucoup de succès. Mais tout à coup, Alexis se met à pleurer et réclame sa maman. «Dans ces cas-là, je reviens tout de suite au français: ils sont très jeunes et ont besoin d’être rassurés», explique l’éducatrice qui prend le garçonnet dans ses bras. «C’est les bébés qui pleurent!» lance Titia. Brouhaha.

Vite, il faut faire diversion, car les enfants de 3 ans s’ennuient très rapidement. En trois quarts d’heure, ils se seront essayés à plusieurs ateliers, pour terminer par l’activité musique. Le but est d’apprendre à compter jusqu’à dix en faisant le plus de bruit possible avec les instruments (maracas, flûte, tambourin...). Soheil se lance: «One, two, five!» (Un, deux, cinq!). Il s’agit d’être indulgent, puisqu’ils savent déjà à peine compter en français.

La leçon est déjà terminée, les petits disent «bye bye» à l’animatrice et se blottissent dans ses bras. Les parents sont contents et surpris des résultats. Comme la maman de Soheil, qui, après avoir cuisiné un bon repas s’est vue gratifiée d’un «Good job!» (Beau travail!). Mission accomplished!

Mélanie Haab Photos Emmanuelle Bayart

Baby Gym: 022 735 11 70, www.babygym.ch


82 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

A la chasse aux cistes

Envie d’énigmes et de plein air? Quelque 3600 trésors - les cistes – attendent les amateurs de devinettes et autres fins limiers! Un jeu de pistes tout public, qui fait de plus en plus d’adeptes. Rencontre avec le pionnier jurassien, Gérald Eggenberg.

I

l arrive avec le regard fureteur et un gros classeur rempli d’énigmes. Gérald Eggenberg, alias Mr Bean, la cinquantaine alerte, fait partie de cette étrange communauté qu’on appelle les cisteurs. Des férus de la devinette, des fouineurs de la cachette, des fins limiers de l’embuscade farceuse. Qui se promènent avec un pseudo, une carte aux 1:25 000 et un sac à babioles. Cinglés? Un peu. Mais inoffensifs et surtout grands amateurs de la chasse aux cistes, ce jeu de pistes organisé avec ses règles, ses codes et ses 3616 trésors cachés et répertoriés sur le sol suisse. Le pied impatient, Gérald Eggenberg, conducteur de train dans la vraie vie, profite donc de son jour de congé pour s’attaquer à quelques énigmes. En a déjà résolue une au saut du lit, vite fait, «pour se faire la main et parce qu’elle était juste à côté de chez lui». Et s’apprête surtout à en trouver plein d’autres. Il faut le savoir: les cistes peuvent être cachées un peu partout, dans les hauts lieux publics du patrimoine, château ou ruines, mais pas seulement. Elles peuvent aussi se terrer en forêt, en ville, sous un pont, dans une roue de secours ou même dans les cimetières. Là, il en a choisi une facile, dissimulée près d’une croix de SaintGermain dans la zone industrielle de Delémont. Effectivement, la cache est vite trouvée: en quelques minutes, Mr Bean dégotte la ciste enfouie dans une vieille souche. La ciste? Un bocal de verre qu’il brandit à bout de bras en jubilant. Mais il s’éloigne aussitôt discrètement avec son butin «pour pas que tout le monde voie et que des enfants viennent le piquer». Dans la boîte, pas de pièces d’or étincelantes, juste quelques brimborions: un sachet d’engrais

pour les fleurs, une breloque, une petite baleine en plastique… C’est le lot habituel. Le cisteur n’est pas un pirate ni le trésor un coffre à sesterces. Ce qui n’a pas l’air d’attrister Mr Bean, qui empoche joyeusement une des babioles et la remplace par une autre tirée de son sac, un petit lion en plastique, comme le veut la consigne. Après avoir mis sa griffe et son logo dans un petit carnet prévu à cet effet, il court replacer le bocal dans sa cachette.

Un pionnier dans le canton du Jura

Oui, le jeu des cistes a ses règles. Une fois inscrit sur le site, reste à signaler quand un trésor a été trouvé et par qui. A son actif, Mr Bean compte plus de 1580 cistes, un bon score qui lui vaut de caracoler derrière Belfegor&Papyweb, un tandem helvétique qui flirte avec les 2000 points. «Je ne détiens pas le record, mais je suis un pionnier, un des premiers cisteurs du Jura. Quand j’ai commencé en 2005, il n’y avait que deux trésors dans tout le canton.» Avant que le jeu ne démarre réellement en Suisse, Gérald Eggenberg filait donc en Alsace, dès l’aube, et ne rentrait qu’à la nuit tombée, fort de quelques nouveaux points à accrocher à son palmarès. Tenace, instinctif, ce débroussailleur, véritable leveur de magot, abandonne rarement son os. Il lui arrive de chercher un trésor bien caché pendant des heures. «Je ratiboise et je finis par trouver! C’est un jeu, comme aller aux champignons, sauf qu’on cherche des boîtes», dit-il en tournant cette fois autour d’un bouquet d’épineux sur les traces d’une deuxième énigme. Accros, les cisteurs? «Je suis un peu virusé, c’est vrai, mais il y a des cas plus gra-

Depuis 2005, Gérald Eggenberg a découvert plus de 1580 cistes.


VIE PRATIQUE PLEIN AIR

| 83


1895 Vionnaz - Tél. 024 481 29 53

!!!/%('*()0.#1$'&+()&/1- +),("%('*()0.#1$'&+()&/127 au 29 novembre 2009

METZ ET NANCY

5 au 6 et 12 au 13 décembre 2009

STRASBOURG ET KAYSERSBERG 7 au 9 décembre 2009

LYON, ville lumière

Fr.

280.—

Fr.

198.—

Fr. 540.—

13 au 14 décembre 2009

COLMAR ET FREIBURG et le plus grand calendrier de l’Avent du monde 17 au 19 décembre 2009

RUDESHEIM, marché de Noël des Nations

Fr. 205.— Fr. 395.—

29 décembre au 3 janvier 2010

REVEILLON SUR LES COTES DE LA MER DU NORD

Fr. 1095.—

30 décembre au 3 janvier 2010

REVEILLON MEDIEVAL A L’HOSTELLERIE « LE COUVENT ROYAL « Fr. 1350.— Demandez notre catalogue CARTE DE FIDELITE e Lors du 5 voyage, un rabais est accordé.

859 livraisons de pizzas. 312 derniers trains ratés. 1 nouvelle cause de leucémie découverte. Votre don nous permet de soutenir les chercheurs qui s’engagent dans la lutte contre le cancer. Grâce à vous, de plus en plus de personnes ont une chance de guérison. CP 30-3090-1


VIE PRATIQUE PLEIN AIR

Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

ves», dit-il en évoquant ce médecin qui filait en forêt en costard-cravate entre deux rendez-vous et passait ses nuits à résoudre des énigmes. Gérald Eggenberg plisse ses yeux au bleu d’acier, avant de poursuivre: «Gamin, je traînais toujours dans la forêt. La ciste, c’est un peu un retour aux sources. J’aime me balader dans la nature avec un but. Et comme il faut parfois marcher des heures, disons que ce jeu de pistes est devenu mon sport.»

1

2

3

4

| 85

Une occasion de découvrir des endroits incroyables

Mieux encore. Il voit dans cette activité récréative une autre manière de visiter les pays. «La recherche de cistes pendant mes vacances en Corse a tout changé: ça m’a donné un objectif et m’a permis de découvrir des bouts d’histoire.» L’occasion aussi de débusquer des lieux magnifiques et improbables, comme ce village abandonné au milieu d’une forêt en Dordogne. Ou cette ancienne mine oubliée du Jura. «J’aime découvrir ces coins magiques et non touristiques que l’on ne verrait jamais sans le jeu des cistes.» En Suisse, ils sont quelques milliers à participer à cette chasse aux trésors. Familles avec enfants, bien sûr, trop contents d’échanger une bille contre un Schtroumpf. Mais aussi fins limiers de tous âges, y compris des retraités qui «ne font que ça jusque dans les Vosges, en Alsace et dans le Doubs». Bon à savoir, le chercheur peut aussi devenir un cacheur. A ses heures, Mr Bean s’amuse donc à échafauder des énigmes avec pho-

1 La ciste est généralement un bocal en verre 2 Le cisteur laisse une trace de son passage 3 Une babiole est laissée pour le prochain amateur de devinettes 4 Le bocal est remis dans sa cachette.

tomontages. A bricoler des cistes humoristiques, pleines de rebondissements, d’anagrammes, de cryptogrammes ou d’indices phosphorescents impossibles à voir de jour. Pour le seul plaisir de poser une colle à ses potes. C’est comme ça: dans la famille des cisteurs, on se connaît, on s’apprécie et on blague comme en colonie. «On se fait des farces entre nous, des caches difficiles et tordues», rigole Mr Bean. Et quand il rit, aucun doute: les cisteurs sont restés de grands gamins. Patricia Brambilla Photos Xavier Voirol / Strates

Les origines du jeu de pistes On connaissait la chasse au trésor, façon Long John Silver et jambe de bois. Ensuite, les Américains en ont fait une version technologique: le Geocaching, sorte de jeu de pistes assorti d’un GPS. Le phénomène n’a pas tardé à s’exporter en Europe. D’abord en France, où Max Valentin, le père des chasses aux trésors ludiques, en a fait une version mieux adaptée au grand public: la quête magique, oui, mais sans le GPS. Le jeu des cistes était né. Depuis son inauguration en ligne, en 2002, le jeu compte 80 000 cisteurs dans le monde entier, soit 60 000 cistes cachées sur toute la planète, du Mexique à Bali en passant par la Nouvelle-Calédonie. La Suisse arrive en deuxième position du plus grand nombre de caches, avec 3616 cistes, juste derrière la France qui détient le record avec 56 400 trésors. Infos et inscription sur: www.cistes.net et www.maxvalentin.com

EN BREF

Une ciste, c’est quoi? La ciste désignait, dans l’Antiquité grecque, un coffret garni de différents objets que l’on offrait aux divinités, comme Démeter et Dyonisos. Dans le jeu contemporain, la ciste est devenue un Tupperware ou un bocal de verre, plus étanche et durable que les sacs en plastique du jeu initial. Les offrandes ont pris l’allure de porte-clés, personnages

Kinder et autres colifichets. Quant aux dieux, ils sont désormais incarnés par les enfants, petits et grands.

Attraper le bourdon… Rien à voir avec le blues! Il s’agit d’une petite boîte noire à rayures jaunes, genre étui à pellicule argentique, sortie de l’esprit fantasque d’un cisteur. Caché dans une ciste, le

bourdon est destiné à voyager, à butiner au gré des chercheurs. Celui qui le trouve doit donc l’emporter, y glisser un message de son crû et le remettre dans une autre ciste de numéro pair exclusivement.

Et la chouette d’or! Max Valentin, l’inventeur des jeux de cistes, a imaginé une chasse particulière: une chouette d’or,

moulée par Michel Becker, dont la contre-façon serait cachée quelque part en France. Pour la dénicher, il faut résoudre onze énigmes consécutives. A ce jour, soit seize ans après que la chasse a été lancée, personne n’a pu mettre la main sur ce sacré graal. Max Valentin, décédé cette année, n’est plus là pour donner la clé, mais la quête continue. Infos sur www.lachouette.net


86 |

VIE PRATIQUE VOITURES

Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

Avec ses formes originales, la Kia Soul ne manque pas de capter l’attention.

Un cube original et branché

Ce n’est pas à un styliste italien, mais à un studio de design coréen que l’on doit ses lignes «émotionnelles». Mais la Kia Soul est aussi étonnamment spacieuse et polyvalente.

L

es petites voitures à la croisée des chemins entre un SUV et un monospace sont très demandées. Après la Citroën C3 Picasso et une Ford Fusion qui commence à dater, c’est maintenant la Kia Soul qui se profile sur ce marché. Sa face avant expressive, aux yeux malicieux et à la calandre noire, lui confère l’allure robuste d’un petit tout-terrain. De par son gabarit compact, 4,11 m de long sur 1,79 de large, elle joue toutefois presque dans la catégorie des citadines. Et même sans les tatouages, motifs à carreaux ou autres bandeaux rallye proposés en option, le petit cube coréen ne manque pas de capter l’attention. L’intérieur, avec ses plastiques colorés, fait également plus soigné que ce à quoi les modèles coréens nous avaient habitués. La forme cubique de la carrosserie constitue un avantage en termes d’habitabilité et

les sièges sont confortables. De plus, les occupants jouissent d’une position légèrement dominante. Le coffre, dont la capacité est de 222 litres en configuration normale, peut être porté à plus de 1,5 m3 en un tournemain. Le volume est d’autant mieux exploitable que les panneaux latéraux et le plancher sont plats.

Un véhicule polyvalent et attractif

Sous le capot, le diesel 1,6 litre de 128 ch manifeste sa présence par un martèlement assez audible. Nous conseillons plutôt la boîte 5 vitesses manuelle, car la boîte automatique à 4 rapports (une option à 1600 francs) pénalise les performances et met encore plus en évidence la mollesse du diesel common rail au démarrage. De plus, elle augmente la consommation de 0,7 l/100 km – et même de 1,2 l/100 km en cycle urbain – par

rapport à la boîte manuelle. Il n’en faut pas plus pour rétrograder la Soul Diesel de A à B en ce qui concerne l’étiquette énergie. Mais ce véhicule polyvalent est attractif aussi par son prix. Car en

dépit du riche équipement de confort et de sécurité dont les modèles coréens sont coutumiers dès la version de base, celle-ci ne coûte que 20 550 francs. Jürg A. Stettler

Kia Soul 1.6 CRDi automatique Moteur/transmission: turbodiesel (common rail), 4 cylindres, 1,6 litre, 1582 cm3, 128 ch; boîte aut. à 4 rapports, traction avant. Performances: 0-100 km/h en 11,9 s, pointe 176 km/h. Dimensions: L x l x h = 4,11 x 1,79 x 1,61 m, coffre 222 - 1511 l, poids 1440 kg. Consommation: 5,9 l/100 km (donnée d’usine). Etiquette énergie B, émission de CO2 (donnée d’usine) 155 g/km. Prix: à partir de 28 550 francs La Soul diesel a obtenu (Soul «Classic» dès l’étiquette énergie B . 1.6 CVVT 20 550 francs).


4 Cinéma et musique

Cinéma suisse: les plus gros succès # Titre Les Faiseurs de Suisses A vos marques, prêt, Charlie! Les mamies ne font pas dans… Mon nom est Eugène Les petites fugues Grounding Ein Schweizer namens Nötzli Ernstfall in Havanna 1 2 3 4 5 6 7 8

Semaines Entrée 112 69 96 75 97 85 75 70

– 137 91 13 15 40 0 0

18.02.07 23.03.08 28.05.06 04.11.07 21.08.05 18.03.07 04.03.07 07.08.05

Mise en scène Année Nombre d‘entrées Rolf Lyssy 1978 940 296 Mike Eschmann 2003 560 514 Bettina Oberli 2006 558 584 Michael Steiner 2005 541 364 Yves Yersin 1979 424 505 M. Steiner, T. Fueter 2005 370 976 Gustav Ehmck (All.) 1988 350 656 Sabine Boss 2002 313 604 Les tubes les plus populaires en Suisse # Titre Interprète Ein Stern DJ Ötzi & Nik P. This is the life Amy Macdonald Bring en hei Baschi Apologize Timbaland You‘re beautiful James Blunt Rehab Amy Winehouse Relax Mika La camisa nera Juanes 1 2 3 4 5 6 7 8

La Suisse au Concours Eurovision de la chanson (sélection) # Titre Interprète Année Points 1 Refrain Lys Assia 1956 1 Ne partez pas sans moi Céline Dion 1988 4 Djambo, djambo Peter, Sue & Marc 1976 5 Bonjour, bonjour Paola 1969 14 The highest heights Lovebugs 2009 20 Vampires are alive DJ Bobo 2007 22 Celebrate! Piero Esteriore 2004 25 Lass‘ ihn Gunvor 1998

4. Votre livret est prêt

3. Tirer

2. Couper

Sur nos monts, quand le soleil annonce un brillant réveil, et prédit d‘un plus beau jour le retour, les beautés de la patrie parlent à l‘âme attendrie; au ciel montent plus joyeux les accents d‘un cœur pieux, les accents émus d‘un cœur pieux. Lorsqu‘un doux rayon du soir joue encore dans le bois noir, le cœur se sent plus heureux près de Dieu. Loin des vains bruits de la plaine, l‘âme en paix est plus sereine, au ciel montent plus joyeux les accents d‘un cœur pieux, les accents émus d‘un cœur pieux. Lorsque dans la sombre nuit la foudre éclate avec bruit, notre cœur pressent encore le Dieu fort; dans l‘orage et la détresse il est notre forteresse; offrons-lui des cœurs pieux: Dieu nous bénira des cieux, Dieu nous bénira du haut des cieux. Des grands monts vient le secours Suisse, espère en Dieu toujours! Garde la foi des aïeux, Vis comme eux! Sur l‘autel de la patrie mets tes biens, ton cœur, ta vie! C‘est le trésor précieux que Dieu bénira des cieux, que Dieu bénira du haut des cieux.

5 Estime et honneur

1. Plier

Source: Office fédéral de la statistique, chiffres arrondis.

Entrée dans la Confédération Superficie en km2 Habitants, en milliers Habitants par km2 Taux d‘étrangers (en %) Ménages privés, en milliers Taux d‘activité (pers. âgées de 15 – 64 ans) Revenu national par habitant, en francs Charge fiscale (indice CH =100) Dettes cantonales, en milliers par habitant Taux de logements en propriété Voitures, pour 1 000 habitants Usagers actifs des TP, en % Usagers actifs de voiture, en % Entrée dans la Confédération Superficie en km2 Habitants, en milliers Habitants par km2 Taux d‘étrangers (en %) Ménages privés, en milliers Taux d‘activité (pers. âgées de 15 – 64 ans) Revenu national par habitant, en francs Charge fiscale (indice CH =100) Dettes cantonales, en milliers par habitant Taux de logements en propriété Voitures, pour 1 000 habitants Usagers actifs des TP, en % Usagers actifs de voiture, en % Suisse de l‘année – – – Beat Richner Roger Federer Lotti Latrous Peter Sauber Köbi Kuhn Jörg Abderhalden Eveline Widmer-Schlumpf Remise janvier 2010

1 Pays et peuple

CH

– 41 285 7 594 190 21 3 115 79 54 031 100 9 35 519 21 43

ZH

1 351 1 729 1 308 787 22 568 82 68 804 86 7 25 510 32 37

BE

1 353 5 959 963 1 645 13 416 81 45 644 121 7 36 496 22 38

LU

1 332 1 494 364 254 16 141 79 43 910 115 5 32 484 18 41

UR

1 291 1 077 35 33 9 13 77 45 712 138 6 48 474 9 43

SZ

1 291 908 141 166 17 50 81 50 170 69 3 44 571 13 49

PLIER VERS L’EXTERIEUR

OW NW GL ZG FR SO BS BL 1 291 1 291 1 352 1 352 1 481 1 481 1 501 1 501 491 276 685 239 1 671 791 37 518 34 40 38 109 263 250 185 269 71 167 56 527 165 317 5 006 520 12 10 19 22 17 19 30 18 12 15 15 41 94 103 96 112 81 81 82 81 77 80 77 78 39 646 73 286 73 236 93 753 39 559 46 844 115 178 53 502 136 78 128 52 124 113 115 96 5 6 6 5 3 5 24 8 47 38 50 33 42 47 13 42 525 563 497 583 541 542 341 503 8 10 12 22 12 15 40 29 47 52 42 43 55 49 17 40

Année CH SH AR AI SG GR AG TG TI VD VS NE GE JU – – 1 501 1 513 1 513 1 803 1 803 1 803 1 803 1 803 1 803 1 815 1 815 1 815 1 979 1992 / 97 41 285 299 243 173 2 026 7 105 1 404 991 2 813 3 212 5 225 803 282 839 2007 7 594 75 53 16 466 189 582 238 329 672 299 170 438 70 2007 190 250 217 90 239 27 417 276 120 238 57 237 1 783 83 2007 21 22 13 10 21 15 20 20 25 29 19 23 37 12 2000 3 115 31 22 5 184 78 224 92 135 279 107 74 182 28 2000 79 80 80 81 80 79 81 81 71 76 75 77 76 77 2005 54 031 55 126 44 215 45 936 44 866 49 355 49 209 44 918 41 335 52 901 38 385 49 775 62 839 38 070 2006 100 112 118 100 113 119 90 84 74 107 116 134 98 125 2006 9 4 3 3 3 5 3 4 6 12 5 10 53 7 2000 35 39 45 58 39 47 48 43 37 28 61 27 16 52 2007 519 522 515 508 496 499 556 552 607 525 586 515 501 550 2000 21 24 13 5 16 12 17 11 10 18 9 17 25 8 2000 43 40 43 46 43 36 50 48 58 49 50 50 36 54 – 1992 / 97 2007 2007 2007 2000 2000 2005 2006 2006 2000 2007 2000 2000 Année Mister Suisse Viktor Borsodi Claudio Minder Tobias Rentsch Christoph Engel Robert Ismajlovic Sven Melig Renzo Blumenthal Miguel San Juan Tim Wielandt Stephan Weiler André Reithebuch

LA SUISSE EN BREF

3 Célébrités et personnalités

Les célébrités de l‘année Année Miss Suisse Anita Buri Mahara McKay Jennifer Ann Gerber Nadine Vinzens Bianca Sissing Fiona Hefti Lauriane Gilliéron Christa Rigozzi Amanda Ammann Whitney Toyloy Election septembre 2009

Architecte Compositeur Artiste Artiste Ecrivain Historien de la culture Les Suisses connus dans le monde XIIIe siècle Guillaume Tell XIVe siècle Heinrich von Winkelried, Ueli Rotach XVe siècle Paracelse, Ulrich Zwingli, Nicolas de Flue, Joachim de Watt XVIe siècle Jean Calvin XVIIe siècle Jacques Bernoulli XVIIIe siècle Leonhard Euler, Albrecht von Haller, Johann Heinrich Pestalozzi, Henri Dufour XIXe siècle Arnold Böcklin, Paul Klee, Ferdinand Hodler, Arthur Honegger, Johanna Spyri XXe siècle Mario Botta, Max Bill, Meret Oppenheim, Max Frisch, Josef Müller-Brockmann, Claude Nicollier, Bertrand Piccard, Friedrich Dürrenmatt, Nicolas Hayek

Billets de banque: dénominations et personnages 10.– Le Corbusier 1887 –1965 20.– Arthur Honegger 1892 –1955 50.– Sophie Taeuber-Arp 1889 –1943 100.– Alberto Giacometti 1901 –1966 200.– Charles Ferdinand Ramuz 1878 –1947 1 000.– Jakob Burckhardt 1818 –1897

1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009

PLIER VERS L’EXTERIEUR

Embouchure km Mer du Nord 375 Rhin / Koblenz 295 Mer Méditerranée 264 Aar /Windisch 158 Aar / Brugg 140 Aar / Berne 128 Rhin / Flaach 125 Danube / Passau 104 Pô / Pavie 91 Lac de Neuchâtel 86 Aar / Soleure 80 Saône /Verdun 74 Rhin / Bâle 73 Limmat / Zurich 73 Thur / Bischofszell 70 Rhin /Tamins 68 Reuss / Lucerne 58 Rhin /Teufen 58 Rhin /Tamins 57 Lac de Neuchâtel 57 Lac Majeur 55 Kander /Wimmis 53 km 5 065 71 346 1 764 1 383 18 136 51 446 1 227

PLIER VERS L’EXTERIEUR

Rivières / fleuves Rhin Aar Rhône Reuss Linth / Limmat Sarine Thur Inn Tessin Broye Emme Doubs Birse Sihl Sitter Rhin antérieur Petite Emme Töss Rhin postérieur Orbe Maggia Simme Voies de communication Chemins de fer Routes Routes nationales dont autoroutes Routes cantonales Routes communales Voies navigables

Une annonce est bien plus qu’une simple publicité.

En voici la preuve: pliez et coupez le livret en suivant les directives. LE POUVOIR UNIQUE D’UNE ANNONCE fait la promotion de la publicité dans les journaux et les revues. L’association presse suisse propose également un concours ouvert aux jeunes personnes créatives. Cette affiche est le travail du lauréat Silvio Seiler de Saint-Gall. D’autres sujets sont disponibles sous www.das-kann-nur-ein-inserat.ch.

Les prix Nobel depuis 1975 Année Nom Discipline 1975 Vladimir Prelog Chimie 1978 Werner Arber Médecine 1986 Heinrich Rohrer Physique 1987 Karl Müller Physique 1991 Richard Ernst Chimie 1992 Edmond Fischer Médecine 1996 Rolf Zinkernagel Médecine 2002 Kurt Wüthrich Chimie

Football: la Suisse au Mondial Année Pays-hôte Résultat 1934 Italie Quart de finale 1938 France Quart de finale 1950 Brésil Qualification 1954 Suisse Quart de finale 1962 Chili Qualification 1966 Angleterre Qualification 1994 Etats-Unis Huitième de final 2006 Allemagne Huitième de final

Football: les Champions suisses Année Club Vice-champion 2002 FC Bâle GC Zurich 2003 GC Zurich FC Bâle 2004 FC Bâle YB Berne 2005 FC Bâle FC Thoune 2006 FC Zurich FC Bâle 2007 FC Zurich FC Bâle 2008 FC Bâle YB Berne 2009 FC Zurich YB Berne

PLIER VERS L’EXTERIEUR

2 Montagnes et vallées

Alt. Canton 4 634 VS 4 609 VS 4 563 VS 4 554 VS 4 545 VS 4 527 VS 4 505 VS 4 491 VS 4 478 VS 4 357 VS 4 314 VS 4 206 VS 4 195 VS 4 164 VS

Lacs km2 Prof. m Lac Léman 580 310 Lac de Constance 535 252 Lac de Neuchâtel 215 153 Lac Majeur 210 372 Lac des Quatre Cantons 114 214 Lac de Zurich 88 136 Lac de Lugano 89 288 Lac de Thoune 78 215 Lac de Bienne 40 74 Lac de Zoug 38 198 Lac de Brienz 30 260 Lac de Walenstadt 24 150 Lac de Morat 23 46 Lac de Sempach 14 87 Lac de Hallwil 10 47 Sommets Pointe Dufour Nordend Pointe Zumstein Pointe Gnifetti Dom Liskamm Weisshorn Täschhorn Cervin Dent Blanche Grand Combin Alphubel Aletschhorn Breithorn

PLIER VERS L’INTERIEUR

PLIER VERS L’EXTERIEUR

PLIER VERS L’INTERIEUR


88 |

COUP DE CHANCE TURMIX

Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

Précieuse aide en cuisine

Pour vous faciliter la vie, «Migros Magazine» met en jeu trois sets comportant chacun 5 robots ménagers de la gamme Turmix White.

P Participez et g gagnez!

1

Tent votre chance et Tentez gagn l’un des trois sets gagnez comportant chacun cinq robots ménagers Turmix White mis en jeu par «Migros Magazine» et M-Electronics. Inclus: un abonnement gratuit d’un an à «Cuisine de Saison».

2

Par téléphone en appelant le 0901 591 913 (Fr. 1.–/appel) et en indiquant vos nom et adresse.

3 4

5

V

ous êtes gourmand? Vous adoreriez vous lancer dans de savantes recettes de pâtisserie, monter des œufs en neige en un tournemain, ou encore concocter de déliceuses purées de légumes? Vous manquez simplement de temps ou d’ustensiles pour vous faciliter la tâche? Participez à notre concours et vous gagnerez peut-être non pas un, non pas deux, mais cinq robots ménagers Turmix! A vous le Mixer White et son système ISC (Intelligent Speed Control) qui adapte la vitesse de rotation

à la consistance de la masse et garantit un mélange parfait. A vous le Steamer White qui vous permettra de cuire à la vapeur légumes, viandes, œufs et riz. Migros Magazine et M-Electronics mettent en jeu cette semaine 3 sets de 5 robots ménagers, d’une valeur totale de plus de 700 francs. En prime, les heureux gagnants recevront également un abonnement gratuit d’un an à Cuisine de Saison. De quoi vous inspirer pour utiliser vos nouveaux appareils! Charlotte Husten

1 Batteur mixer White 2 Steamer White 3 Mixer White

4 Mixer-plongeur White 5 Robot ménager White

Abonnement gratuit d’un an à «Cuisine de Saison» A l’achat d’un produit de la ligne Turmix White dans un magasins M-Electronics, les clients se verront remettre gratuitement un abonnement d’un an à «Cuisine de Saison» (valeur: 39 francs). Le journal culinaire de Migros paraît 12 fois par an.

Par SMS en envoyant un message avec le mot-clé CHANCE, suivi de votre adresse au numéro 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: CHANCE, Adam Premier, rue du Paradis 1, 9999 Jardinville. Par internet en complétant le formulaire sur notre site internet www.migrosmagazine.ch, rubrique «Coup de chance». Par courrier en envoyant une carte postale en courrier A à: Migros Magazine, «Turmix», case postale, 8099 Zurich. Date limite de participation: dimanche 22 novembre (minuit). Les gagnants seront avertis par écrit. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Tout échange de correspondance et le recours à la voie judiciaire sont exclus. Les collaborateurs de «Migros Magazine» ne sont pas autorisés à participer. Plus d’informations sur: www.melectronics.ch


Publicité

Sylvia: J’avais tellement perdu de poids en 1 semaine que j’ai annulé mon rendez-vous pour une chirurgie gastrique!

ENFIN!

Un traitement naturel contre l’obésité a été développé.

Sylvia nous raconte comment grâce à un procédé révolutionnaire elle a perdu 22 kg en 7 semaines alors qu’elle était désespérée et décidée à se faire poser un ballon gastrique. sés et j’avais 25 kilos en trop. J'avais tellement essayé de procédés miracles que je ne croyais plus à rien. Je ne trouvais plus rien à m’habiller, je n'osais pas sortir et la plage était devenue un supplice. Mais le pire, c’étaient les réflexions de mon mari et de mon fils que je ne veux pas rapporter ici. Enfin, au niveau affectif avec mon mari cela devenait catastrophique. Et puis un jour, à la télé, j’ai vu une émission sur les chirurgies gastriques pour les personnes qui souffrent et qui n’arrivent pas à maigrir. En réalité, il s’agit de placer un ballon dans l’estomac. Par conséquent, on ne peut pas manger beaucoup et donc on maigrit. Au bout du rouleau et prête à tout pour redevenir une vraie femme, je suis allée voir mon médecin. Je lui ai dit que je voulais faire cette opération. Finalement, nous avons fixé une date pour l’intervention. J’avais pris une décision radicale et j’étais convaincue du résultat. Le jour après, j'ai confié cette décision à ma meilleure amie Monica. Le lendemain, elle m’a appelé pour me dire que son mari qui est ingénieur biologiste, avait entendu parler d’un nouveau procédé qui assure le même effet, mais qui évite les inconvénients d’une intervention chirurgicale. Il s’agissait d’une sorte de poudre qui gonfle pour atteindre un volume multiple dans l’estomac et permet d’agir comme le ferait un ballon gastrique. Deux jours après, elle était devant ma porte avec le paquet contenant la poudre miracle qu’il fallait prendre sous forme de capsules. Quand j'ai lu la composition, j’ai constaté qu’il s’agit d’un dispositif médical certifié et à 100% naturel qui n'entraîne aucun effet secondaire nocif. Je pensais surtout à mon opération qui approchait (c’était dans 10 jours). Je me suis dit que ce serait une

bonne occasion de m'y habituer. Alors j'ai pris 3 capsules une demi- heure avant chaque repas principal et l’effet a été immédiat. Je mangeais ce que je j’aimais, mais je ne n'avais plus ces pulsions qui vous font grignoter toute la journée. Après 3 jours, j'avais perdu 1,5 kilos et en fin de semaine, la balance a affiché 3,5 kilos de moins. Il me restait 3 jours avant l'opération. J’ai appelé mon médecin pour lui raconter ce qui m'arrivait. Quand je lui ai parlé de la composition de PLANTO-SLIM (c'est le nom de ces capsules qui contiennent cette poudre miracle), il n'a pas été étonné.Il m'a dit que j’avais réalisé naturellement ce que je m’étais préparé à faire avec une opération chirurgicale. Nous avons décidé ensemble d’annuler mon opération et de suivre les résultats ensemble chaque semaine. Evidemment, j’ai continué à perdre du poids régulièrement. Le premier mois j’avais perdu exactement 13 kilos – et cela sans faire aucun effort particulier. Je mangeais ce que j’aimais, à ma faim avec un sentiment de satiété que j'avais oublié depuis longtemps. Je me sentais en pleine forme. J’ai perdu 22 kilos après 7 semaines. Là, mon médecin m’a dit stop c’est assez. J’avais peur de reprendre du poids en arrêtant de prendre PLANTO-SLIM. Pour éviter donc l’effet yoyo bien connu, je prends tout simplement 2 capsules de PLANTO-SLIM avant des repas particulièrement riches en calories, mais c'est tout. J’ai enfin la silhouette dont j’ai si longtemps rêvé et avec mon mari j’ai des relations affectives plus belles que jamais auparavant.

POURQUOI PLANTO-SLIM AGIT COMME UN BALLON GASTRIQUE NATUREL

PLANTO-SLIM agit selon le même principe que le ballon gastrique qui est introduit dans le cadre d'une opération (ce ballon doit remplir l’estomac). La différence c’est que PLANTO-SLIM est à 100% naturel. Chaque jour vous perdez du poids sans sensation de faim. Découvrez-en les raisons ci-dessous … 1) Sensation de satiété pour longtemps

Les capsules PLANTO-SLIM sont remplies de poudre de glucomannane de konjac, un extrait végétal de la racine de konjac spécialement traité. En prenant cette poudre avec de l'eau, celle-ci gonfle dans l'estomac jusqu'à atteindre 200 fois son volume normal et forme une masse gélatineuse qui enferme les composants alimentaire broyés. Ainsi, vous mangez nettement moins que d’habitude car votre estomac est rempli plus rapidement. Grâce à

cette sensation de satiété durable et agréable vous ne ressentez plus de sensation de faim omniprésente. La poudre elle-même est éliminée de manière naturelle sans être digérée. PLANTO-SLIM peut être pris à volonté.

2) Réduit l’absorptionde calories

En outre, PLANTO-SLIM retarde l'absorption de graisses et réduit la quantité de glucides qui sont absorbés par la nourriture. Le résultat? Non seulement, vous mangez moins, mais aussi vous absor-

bez moins de calories de ce que vous mangez. De cette manière, vous perdez automatiquement de poids et ce, sans avoir faim un seul instant.

3) Remboursement garanti

N'hésitez pas et commandez PLANTO-SLIM encore aujourd’hui. Si vous ne perdez pas de poids avec PLANTO-SLIM, nous vous remboursons votre argent sans discuter. C’est honnête, n’estce pas?

Avalées avec de l’eau, ces capsules agissent comme un ballon gastrique naturel.

+

+

=

=

➔ Si vous souhaitez perdre du poids normalement, prenez 2 capsules avant chaque repas principal.

➔ Si vous souhaitez perdre du poids rapidement, prenez 3 capsules avant chaque repas principal.

Trendmail SA, Service-Center Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG

Tel. 071 634 81 25, Fax 071 634 81 29 www.trendmail.ch

BON DE COMMANDE

OUI, je commande contre facture (10 jours) + participation aux frais d'envoi (Fr. 5.90) comme suit:

Veuillez cocher ci-dessous le régime souhaité: ❏ PLANTO-SLIM régime 10 jours (64 capsules)

No d'art. 3601

Fr. 48.–

PLANTO-SLIM régime 1 mois (192 capsules) ➔ Recommandé pour des résultats optimaux!

PLANTO-SLIM régime 2 mois (384 capsules)

No d'art. 3606

au lieu de Fr. 288.–

Monsieur

No d'art. 3603

au lieu de Fr. 144.–

seulement Fr. 98.– !

seulement Fr. 178.– !

Madame

Nom: Prénom : Rue/N°: NPA/lieu:

A envoyer à: Trendmail SA, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG

205-213

on histoire est somme toute assez banale... M Pour résumer, entre 23 ans, quand j’ai eu mon fils unique, et hier si je puis dire, 10 ans s’étaient pas-


Santé

Vacances

V

lift

ccess

Sièges et plates-formes d’escaliers, élévateurs verticaux

Chalets et appartements à louer

7 jours

LùaccÌs et la mobilitÓ partout et pour tous

2 personnes, dès CHF 455.– 4 personnes, dès CHF 700.– 6 personnes, dès CHF 1015.–

Pour une documentation gratuite: Nom:

PrÓnom:

Adresse: NPA:

LocalitÓ:

027 398 25 25 - www.novagence.ch - info@novagence.ch

TÓl.:

Liftaccess SÊrl - Case postale 85 - CH-1144 Ballens - TÓl. 079 234 04 51 liftaccess@bluewin.ch - www.liftaccess.ch

Entreprises Avant de jeter votre vieux salon,

demandez-nous une offre! Parce que le recouvrement du rembourrage vaut presque toujours la peine. Nous recouvrons également votre ancien salon d’étoffe ou de véritable cuir nappa. Service express en 10 jours seulement. Salon de remplacement gratuit. Garantie 10 ans. Conseils à domicile, aussi le soir, dans toute la Suisse. Demandez nos échantillons et découvrez notre assortiment de rêve. Atelier de rembourrage I tél. 079 403 39 93 Schoffelgasse 3 I 8001 Zürich

Organisation VOTRE AIDE, C’EST NOTRE AVENIR !

J’achète: violons, violoncelles, archets, altos, contrebasses, même en mauvais état. Vous pouvez me contacter tous les jours au 079 203 69 55 ou par e-mail pati82@bluewin.ch paiement comptant.

L’offre de la semaine:

Envie de s’échapper pour la du Offre spéciale ouverte semaine ou le week-end? Central-Résidence & Spa Le Central-Résidence à Leysin àvous Leysin dupour les mois de propose 5septembre au 19 décembre 2009 et octobre 2009:

Formation Accédez rapidement à l’université! Préparez:

Maturité suisse & Bac français

CHF 90.– par pers. comprenant 1 nuit en chambre double, le buffet de petit-déjeuner et le repas du soir! Réservations: 024 493 07 07

L, E.S., S

> Préparations sûres et rapides > Modules semestriels > Démarche personnalisée

Faites des dons par testament.

Et soutenez les aveugles et les sourds-aveugles.

Votre contribution à un monde plus juste.

LEMANIA

Ecole Lémania – Lausanne

tél. 021 320 1501

Décoration 29 -+#"4..4 7+..47$1+- 4&$ , 5(7+#"'1' , "+$'4 01/'+&%

COMMANDEZ NOTRE BROCHURE TESTAMENTAIRE GRATUITE Prénom/Nom Rue/N° NPA/Localité Téléphone

Veuillez remplir le coupon et le retourner à: ACTION CARITAS SUISSE DES AVEUGLES (CAB) Etoile Sonore, Chemin du Monastère 6 1868 Collombey tél. 024 471 82 10, etoile-sonore@cab-org.ch compte postal: 80-6507-7

WWW.CAB-ORG.CH

21&$4 54& *+1-$& 54 "4-$4 &+#&)

Avec 60 francs, vous permettez à un enfant des rues d’aller à l’école au Rwanda. Compte de dons: 60-7000-4

!!!6'484779&673

'" +&$*(*) #"( !&"%)(


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

CHOIX AFFUBLEMENT

A gagner

5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

DUÈGNES

RETIRER

CÉRIUM

URUS

TARE COURS COURTS

ME

9

OCÉAN

ÉCIMÉ ROMANCIÈRE

5 ID EST LONGUE PÉRIODE

RAVIE

11

SE REND CHAVIRÈRENT LISP

Comment participer:

MET EN DOUTE VEDETTE

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 919 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 22 novembre 2009, à 18 heures. * D * A * G * D * O * R * Z *

G E N T I L H O M M I E R E S

* A U T R U I * A R O M A T E

E M M E * S E N T I N E L L E

* C * R B U L A E R O T L A T E

| 91

* T E S * E * G * T * O * P * R C I E R E * N U A A N D * S * D E P A

T I R * C R E U S E M E N T S

* O A R I S T Y S * E N C A S

E N S I L E E S * A R T E R E

PIED DE VIGNE

4

EXPLOITEUR ENZYMES

RÉPUBLIQUE BALTE

DÉAMBULA

TROUS

NOTE COMMIT UN DÉLIT

3 TISSU CHIRURGIEN

ORIENT

2

ANNEAU

www.saison.ch

Solution Problème n° 46

À POIL ABOUCHERA

Mot: tournebroche

AGITATION BRUYANTE À TOI

BRUIT

CHASTE

MINCE

TEXTUEL

12

Gagnants Mots fléchés n° 45

Gladys Hummel, Cormondrèche (NE); Liliane Beretta, Martigny (VS); Valérie Luchetti, Petit-Lancy (GE); Jacqueline Lambiel, Riddes (VS); Jacqueline Faillétaz, Villars-Bozon(VD).

7

DOUZE MOIS INTÉRÊT

INFLAMMATIONS D’ACCORD

8 DANS

ROMANCIER BELGE

6

PAS CUITE SAINT CURÉ

1

10 © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch Tirage contrôlé: 508 186 exemplaires (REMP octobre 2009) Lecteurs: 612 000 (REMP, MACH Basic 2009-2) Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Responsable de projets: Ursula Käser Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02 Rédacteur en chef a.i.: Steve Gaspoz Chef d’édition et rédacteur en chef adjoint a.i.: Alain Kouo Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Laurence Caille, Jean-François Duval, Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (resp. coordination), Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Ruth Gassmann, Dora Horvath, Martin Jenni, Fatima Nezirevic, Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli, Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara

Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Regula Brodbeck (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Christina Rohner, Ester Unterfinger, David Zehnder Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille Secrétariat: Jana Correnti (responsable), Imelda Catovic, Cony Kappeler Sylvia Steiner

Publicité

VOTRE HÉRITAGE, C’EST L’AVENIR DE NOS PATIENTS

Pour commander notre brochure legs, contactez-nous au 0848 88 80 80. WWW.MSF.CH | CP 12-100-2

Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Simone Saner Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Reto Feurer (chef du département), Nicole Costa, Verena De Franco, Silvia Frick, Yves Golaz, Janine Meyer, Janina Prosperati, Hans Reusser,

Patrick Rohner (chef projet média), Eliane Rosenast, Kurt Schmid, Jasmine Steinmann, Nicole Thalmann Marketing: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Jrene Shirazi (cheffe du département) Editeur: Fédération des coopératives Migros

IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


92 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

CUMULUS-DEALS

1. Migrol

2. Vacances Migros

3. Ticketportal

Profiter avec Migrol

Points x 5 pour Sharm el Sheikh

Rabais de 20% sur le football

Offre de révision de citerne* Les clients privés bénéficient, en sus du point CUMULUS par 2 francs dépensés, d’un rabais d’hiver de 50 francs par commande de révision de citerne. Valable pour les nouvelles commandes du 16 novembre au 31 décembre 2009 avec exécution de l’ordre entre janvier et mars 2010. Une révision de citerne par Migrol ménage votre budget et l’environnement.

Réservez vos vacances sur les bords de la mer Rouge, à Sharm el Sheikh. L’hôtel Regency Plaza Resort **** est situé à Nabq, une nouvelle localité balnéaire, au bord d’une longue plage de sable et devant la barrière corallienne. Valable pour les vols au départ de Genève jusqu’au 20.4.2010* p. ex. 1 semaine tout compris (avec vol de Genève le 11.12.2009), Fr. 995.–

Vivez la superbe atmosphère au stade St-Jacques, à Bâle, avec Scott Chipperfield et beaucoup d’autres stars du FCB! Avec votre carte CUMULUS, vous profitez d’un rabais* de 20% pour le match du 6.12.09 entre le FC Bâle et Bellinzone. Offre disponible sur www.ticketportal.com, au numéro 0900 101 102 (Fr. 1.19/min) et dans les points de vente anticipée en indiquant votre numéro de carte CUMULUS.

Aperçu de vos avantages: 1. sécurité et durée de vie prolongée pour votre citerne à mazout 2. fonctionnement assuré à long terme avec diminution des problèmes de brûleur 3. vidange et entreposage du mazout gratuits jusqu’à 10 000 litres 4. élimination des risques de dommages dus à un entretien défectueux. * Commandes au 0844 000 000 (tarif normal de communication) ou sur www.migrol.ch en indiquant votre numéro CUMULUS.

* excepté les départs du 20 au 29.12.2009 et du 28.3 au 4.4.2010. Le prix comprend toujours • Taxes de réservation • Vol aller-retour en classe économique • Franchise bagages de 20 kg • Taxes d’aéroport et de sécurité • Visa pour l’Egypte: Fr. 40.– • Transfert en car aéroport-hôtel et retour • Assistance à l’aéroport et sur le lieu de vacances par votre guide-accompagnateur

Réservations sur www.migros-vacances.ch ou au numéro gratuit 0800 88 88 15. Chaque franc de us réservation vous donne droit à des points CUMULUS x 5. Action valable pour les réservations du 16 au 24.11.09.

* Taxe de vente anticipée en sus. Offre valable jusqu’à épuisement du stock, max. 4 billets par personne. Non cumulable avec d‘autres réductions.

ta carte. ton billet.

www.ticketportal.com

1.19 COLLECTIONNEZ DES POINTS: dans tous les magasins Migros, Restaurants Migros, Gourmessa, Migros France, M-Electronics, SportXX, Micasa, Do it + Garden Migros, Obi, Migrol, Ex Libris, www.exlibris.ch,


Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

Découvrez d’autres CUMULUS-Deals sur www.M-CUMULUS.ch

INFOLINE 0848 85 0848

Appels depuis la Suisse: Lu–Ve 8–17 h (8 ct./min), 17–19 h (4 ct./min) Sa 8–16 h (4 ct./min) Appels depuis l’étranger: +41 44 444 88 44, Lu–Ve 8–19 h, Sa 8–16 h; Fax 044 272 44 48 (pour les changements d’adresse) E-Mail/Internet: M-CUMULUS@Migros.ch, www.M-CUMULUS.ch

5. Château de Chillon

6. CFF RailAway

Photo: ©Régis Colombo/diapo.ch

4. Vacando

| 93

Points x 3 jusqu’au 31décembre

Gratuit pour les enfants

Marché de Noël: rabais de 5 francs

Passez vos vacances d’hiver dans une belle station de ski en Suisse ou à l’étranger, en toute indépendance, le confort en prime! Vacando, le seul prestataire de logements de vacances avec avantage CUMULUS, vous propose 90 000 maisons et appartements en Suisse et dans le reste de l’Europe. Pour l’ouverture de la saison d’hiver, vous bénéficiez de points CUMULUS x 3 pour toute réservation effectuée jusqu’au 31.12.2009. Cliquez simplement sur www.vacando.ch/ch-fr. p. ex. Riederalp dans le Valais, appartement de vacances Altishofen pour 4 personnes (photo ci-dessus, numéro d’objet: CH3987.4.1), arrivée le 23.11.2009: Fr.1081.– par semaine (= 3243 points CUMULUS)

Visitez le château de Chillon en famille. Sur présentation de votre carte CUMULUS à la caisse, l’entrée pour vos enfants est gratuite jusqu’au 31.3.2010. • Nombre d’enfants (jusqu’à 16 ans) par famille illimité. • Les grands-parents avec petits-enfants sont considérés comme famille. • Entrée par adulte: Fr.12.– (pendant le marché de Noël médiéval, Fr.15.– par personne).

Découvrez le plus beau marché de Noël avec ses 150 artisans et marchands. Le Canada est hôte d’honneur avec son village typique, ses spécialités et son restaurant Le Caribou. Vivez la magie de Noël dans cinq lieux et cinq ambiances.

Vous êtes propriétaire et souhaitez louer votre maison de vacances? En la confiant à Vacando, vous évitez les tracas administratifs et les risques en louant votre objet selon vos souhaits. Informations: www.vacando.ch/ch-fr/proprietaire.

Information: dès à présent dans toutes les gares de Suisse ou par téléphone auprès de Rail Service: 0900 300 300 (Fr. 1.19/min). Infos: www.montreuxnoel.com Offre combinée CUMULUS CFF RailAway Montreux Noël 2009 p. ex. 2e classe demi-tarif de Bienne à Montreux et retour, avec une tasse souvenir au stand bretzel sous le marché couvert: Fr. 27.20 au lieu de Fr. 32.20*. * Billet de train valable 3 jours. Avec carte Junior/AG: billet à prix réduit (Fr. 4.80) à votre gare.

Valable pour 1 offre combinée CFF RailAway Montreux Noël 2009 (par personne) Valable du 16.11 au 24.12.2009 VALEUR CHF

Rien de plus simple • Tapez www.vacando.ch/ch-fr. • Choisissez votre logement de vacances. • Entrez votre numéro CUMULUS dans le champ prévu lors de la réservation. • Ayez votre carte CUMULUS à portée de main pour une réservation par téléphone: 0844 10 20 10 (Fr. –.11/min) • Pour chaque franc de réservation, vous recevez des points CUMULUS x 3 jusqu’au 31.12.09.

Une nouvelle visite guidée et un parcours spécial pour les enfants rendent cette visite du château passionnante. Un marché de Noël médiéval se tient en décembre, dans le cadre de Montreux Noël. Dates: 5/6, 8 (mardi), 12/13.12 et 19/20.12.2009. Complément d’information: www.chillon.ch

Vous trouverez deux autres offres combinées CFF RailAway sur www.M-CUMULUS.ch (versions allemande et italienne du site).

5.–

RABAIS

En vente dans la plupart des gares de Suisse sur présentation de la carte CUMULUS.

partenaire Migros, LeShop.ch, Vacances Migros, Switzerland Travel Centre, travel.ch, Vacando, Mobility, Banque Migros, M...MasterCard

Montreux Noël 2009 Pay-Serie: 0209 0000 2997 AR art. no 6686


94 | Migros Magazine 47, 16 novembre 2009

Le rythme jusqu’au bout des chaussures

A 15 ans, Julie Paccaud est déjà championne suisse de claquettes. Un sport loin d’être ringard d’après la jolie Vaudoise.

E

lle avait 6 ans, jouait au tennis et dansait souvent dans sa chambre. Ses parents l’ont emmenée voir une représentation de Box-son (ndlr: spectacle de claquette du chorégraphe suisse Fabrice Martin). Révélation. «Le spectacle avait tellement de charme, un côté théâtral, ça m’a tout de suite plu.» Julie Paccaud lâche immédiatement sa raquette pour courir acheter des claquettes. Et suit les cours de Planet Dance Martin à Lausanne. La petiote sait ce qu’elle veut. N’en déplaise à ses camarades de classe qui trouvent ce sport «pourri» et qui se moquent de ces pas de danse qui font «nunuche». «Alors qu’on ne bouge que sur des musiques modernes. Rednex par exemple, pour un thème sur le western.»

En route pour les championnats du monde

Son obstination a payé. Deux fois championne suisse en duo avec Kim Salamet, «hyper douée, bien plus forte que moi», en 2005 et 2008, championne du monde dans la catégorie «groupe production» en 2008, la Culliérane se prépare à repartir à Riesa (Allemagne) le 1er décembre. Pour y affronter les meilleurs danseurs de claquettes du globe. «Les Américains restent très forts. Ils font beaucoup de jazz et de danse classique. Perfectionnistes, ils sont très carrés. Les Suisses ont plus d’humour.» Ça tombe bien, l’ado ne se prend pas au sérieux. Qu’elle tourbillonne en exécutant des claps, des flaps, des riffles et puis des scuffs, des spanks et quelques picks, Julie s’amuse. «Je garde l’envie de gagner, mais ça

Instrument du succès – mais aussi de torture! – les chaussures de claquettes nécessitent un sérieux investissement.

reste un truc pour m’amuser.» Le secret? Il suffit d’avoir les bonnes chaussures. Sa dernière paire vient de Paris, un investissement de près de 300 francs. Avec deux championnats à préparer par an, national et mondial, les souliers en cuir noir doivent tenir la route. Tout en prenant du temps à se former, aïe! Et lorsque l’on grandit, on en change souvent. Un fer sous la plante, l’autre sous le talon, il faut souffrir pour ressembler à Ginger Rogers. «J’ai déjà eu très mal aux pieds et à la cheville. Et je souffre de tendinites aux genoux depuis un an et demi.»

Irrépressible envie de bouger

Ce qui n’empêche pas la charmante brunette de courir au bord du lac ou d’enfourcher son vélo entre deux entraînements: «Je suis une fille très active.» D’ailleurs, assise sur un canapé, elle ne peut s’arrêter de gigoter. Le rythme lui colle

aux pieds. «Quand je suis en classe, pieds nus ou en baskets, je fais des claquettes. Et les profs me disent, tais-toi Julie!» L’école a d’ailleurs longtemps été sa hantise. La cause: ses problèmes de dyslexie. «On s’est beaucoup moqué de moi. Une logopédiste m’a aidée. J’ai encore du mal à l’écrit, mais je ne vais pas pleurer sur mon sort!» Petite, Julie ne pouvait discuter qu’avec sa sœur aînée, souffrant du même trouble. Leurs parents ne les comprenaient pas. En commençant les claquettes, la Vaudoise avait peur de ne pas réussir à se rappeler des pas. «Et finalement, je n’ai eu aucune peine à les apprendre. Même chose pour le théâtre.» Car la sportive foule aussi les planches en tant que comédienne depuis quatre ans. Dans des rôles variés, du médecin militaire dans une série de sketchs à la fille surexcitée du Soldat rose, le spectacle musical de Louis Chedid et Pierre

Dominique Burgaud. «J’aime être super sérieuse ou délirer complètement. Aux claquettes, je suis un peu plus discrète.» En septembre de cette année, ses multiples talents lui ont permis de participer au Garçon savoyard, le grand spectacle en plein air mis en scène par Gérard Demierre à Cully. L’ado y jouait une danseuse de claquettes en solo et devait lancer deux phrases. Une expérience éprouvante – «Le stress! Je n’ai répété avec les autres acteurs que trois jours avant la Première, à cause de mes entraînements de claquettes» – mais inoubliable. «Des liens se sont créés. Là, il n’y avait pas de juges, juste un grand jury, mais qui n’y connaissait rien en claquettes.»

Une pause sportive bien méritée

Après les mondiaux, où elle se présentera en salopette et dansera sur une échelle, le thème étant les ouvriers, Julie compte faire une pause. Son corps n’en peut plus. «Je vais arrêter six mois, enfin essayer. Si je tiens la moitié sans sport, je serai déjà fière.» Il lui restera la comédie, avec le Théâtre des jeunes de Pully. Le 12 décembre à Paudex (VD), elle jouera le neveu dans Le Noël de Scrooge. Un rôle d’homme, «parce que je suis grande et capable de prendre une grosse voix.» Un avenir de comédienne ou de danseuse pointe-t-il au bout de ses chaussures? «Non! Je préfère garder tout ça comme hobby et avoir un vrai métier: prof.» Virginie Jobé Photos Nicolas Righetti/Rezo

Plus d’infos: www.planet-dance.ch, www.swisstap.ch, www.tjp.ch


RÉUSSITE JULIE PACCAUD

Championne suisse de claquettes, Julie Paccaud s’envolera bientôt pour l’Allemagne pour se mesurer à des danseurs du monde entier.

| 95


DU 17 AU 23 NOVEMBRE

SUR TOUT L’ASSORTIMENT DE SOIN I AM. Et au supermarché en ligne


Migros Magazin 47 2009 f VD