Page 1

EN CUISINE 68

Les bons petits plats de Christine Magro, l’âme de l’émission «Monsieur Jardinier» NO 22, 31 MAI 2010

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

Photos Kai Jünemann / Christophe Chammartin-Rezo

ENTRETIEN 28

Thierry Roland, une vie de foot! ACTUALITÉ MIGROS 35

Migros pionnière en matière d’électromobilité. EN MAGASIN 38

Devenez la reine ou le roi des grillades!

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch

Le célèbre journaliste sportif français sort un livre dans lequel il raconte ses 13 coupes du monde de football.


MAINTENANT À VOTRE MIG GRILLADES EN FÊTE. 010 Du 1.6 au 28.6.2

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES

30% 3.40

au lieu de 4.90

Cervelas au fromage et aux tomates Grill mi* Suisse, 5 pièces, 280 g

30%

1.35

au lieu de 1.95

Jarrets à cuire au barbecue Grill mi* Suisse, 2 pièces, les 100 g

8.50

Set de 6 gobelets 4,5 dl, en plastique

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

1.90

au lieu de 2.40

20% de réduction sur tous les jus GOLD 1 litre et 3 x 25 cl p. ex. jus multivitamines 1 litre

6 pour 4

3.20

au lieu de 4.80

Ice Tea en brique, en emballage de 6 x 1 litre classic, light ou pêche p. ex. Ice Tea classic


ROS: FÊTE DES GRILLADES! DU 1.6 AU 7.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30% 1.50

au lieu de 2.15

Luganighe de volaille Grill mi* Suisse, 6 pièces, les 100 g

40% 3.80

au lieu de 6.40

Entrecôtes de bœuf marinées* Suisse, 2 pièces, les 100 g

49.90

Brochettes tziganes au lard* Suisse, le kg

2.85

au lieu de 3.80

25% de réduction sur toutes les sauces BBQ* en bocaux p. ex. sauce BBQ Honey Mustard 250 ml

6.50

Chips au paprika ou nature Zweifel spécial Coupe du monde le lot de 2, paprika 2 x 175 g, nature 2 x 185 g

2.40

Biscuits apéritifs JUMPY’S snack de pommes de terre au goût de paprika, 100 g

6.80

au lieu de 8.50

3.90

au lieu de 4.90

20% de réduction sur tous les antipasti Anna’s Best p. ex. olives et fromage à pâte molle Anna’s Best, 150 g

3.40

au lieu de 4.30

20% de réduction sur toutes les salades toutes prêtes et les sauces bio toutes prêtes Anna’s Best p. ex. salade de céleri Anna’s Best XL, 400 g

GRILLAD JOUR & M ES DU GRILLADE ÉTÉO DES S ENVOYEZ PAR SMS: GRILLAD E ET VOTRE N PA A (SERVIC U 8080 E SM GRATUIT S ).

20% de réduction sur toutes les glaces Crème d’or en bacs p. ex. bac vanille bourbon, 1000 ml


4 | Migros Magazine 22, 31 mai 2010

SANTÉ 72

ÉDITORIAL

A l’Hôpital de Morges, le centre d’Antalgie fait référence en matière de prise en charge des douleurs chroniques. Reportage.

Steve Gaspoz, rédacteur en chef

Tolérer, c’est quoi? Tout doit être parfait! Pas de vice caché, de défaut visible, de

propos déplacés, nous vivons l’avènement du propre en ordre et du socialement correct. Qu’un malotru allume sa cigarette en un lieu fermé, prononçons l’interdiction générale de vente du tabac. Qu’un individu boive plus que de raison, inscrivons dans la loi un couvre-feu des boissons alcoolisées. Qu’un homme plus bedonnant que de raison passe dans la rue, imaginons une taxation des aliments en fonction de leur matière grasse. Qu’un amateur de grosses cylindrées démarre, établissons des normes plus sévères.

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

Dans le domaine des interdits, les idées ne manquent pas. Chacun

pourrait d’ailleurs aisément établir une liste de ces petits rien qui le titillent et qu’il voudrait prohiber. Il suffirait ensuite de les réunir pour les proposer en votation. Cela prête à sourire, mais n’est-on pas déjà engagés sur ce chemin? De plus en plus intolérants face à autrui, à sa différence, nous sommes prêts à lui imposer notre manière de penser. Après l’excès d’individualisme des dernières décennies, nous vivons un retour du contrôle social.

Pour appartenir à une société, il faut en respecter les codes. Mais

* tarif local

que faire quand elle les multiplie? Est-il de ma responsabilité d’aimer un peu trop la bonne chère, de préférer un bon vin à une cruche d’eau et un voyage sous les tropiques à une séance de bronzage sur ma terrasse, ou est-ce à la société de me dire comment me comporter en toute occasion (lire notre reportage en page 14)? En fumant, je risque d’entamer ma santé, celle de ceux qui m’entourent, coûter cher en frais médicaux, à l’inverse je rapporte énormément à la société et participe à son financement.

Photos Carine Roth-arkive / Fred Merz-Rezo / Loan Nguyen

Ai-je malgré tout le droit de continuer à le faire? Serait-ce un

mieux pour la société tout entière si on m’interdit ce plaisir? En apparence peut-être, mais ce que l’on gagne d’un côté, on risque de le perdre ailleurs. Aussi nécessaire que soit le contrôle, son excès déresponsabilise et nous monte les uns contre les autres. Et si nous nous inspirions de Voltaire: «Je ne suis pas d’accord avec vous, mais je me batterai jusqu’au bout pour que vous puissiez continuer à le dire». Un idéal bien loin de la tolérance zéro adulée aujourd’hui.

steve.gaspoz@migrosmagazine.ch

ANIMAUX 85 A Genève, Deborah Graf exerce un métier hors du commun: elle est chauffeur de taxi… pour animaux. Reportage à bord de son véhicule aménagé pour accueillir toutes sortes de bêtes.


CETTE SEMAINE

|5

RENCONTRE 24 Les membres de la «Mars Society» militent pour des voyages habités sur la planète rouge. Rencontre avec deux membres de la section suisse.

CUISINE DE SAISON

RÉCITS

Société

14

Le cri de guerre des bons vivants.

20

Le centre antidouleur de l’Hôpital de Morges.

Votre coopérative régionale

24

La «Mars Society».

ENTRETIEN

Mieux vivre

80

Animaux

85

Mieux vivre

90

Santé Grandir

93

Voiture

102

S’alimenter au travail. Le taxi pour bêtes.

Thierry Roland

28

ACTUALITÉ MIGROS

Electromobilité

Avec M-Way, Migros entend jouer un rôle de pionnier.

35

Doris Leuthard analysée par une relookeuse.

97

Les vélos de marche.

EN MAGASIN

Tout feu, tout flamme

38

Biscuits

47

Devenez le roi des grillades! Les biscuits raffinés de Créa d’Or rendent la vie plus douce.

TerraSuisse

Un label qui garantit une agriculture proche de la nature.

Label Bio

Jouez et gagnez, avec un peu de chance, un superbe vol en montgolfière.

48

52

RUBRIQUES

Migros Flash Vous et nous Temps présents Minute papillon Perdus de vue Mots fléchés / Impressum Georges Magnin

POUR LES FANS DE LA MIGROS.

2490

2990 2490

24 90

3990

9 12 27 105 109

110

LE SHOP ONLINE

14 90

6

RÉUSSITE

Publicité

3490

75

VIE PRATIQUE

Exploration

Que signifie être bon vivant aujourd’hui? Des personnalités romandes, dont Martine Jeanneret et Lova Golovtchiner, donnent leur avis.

68

VOTRE RÉGION

Santé

SOCIÉTÉ 14

Christine Magro

14 90


6 | Migros Magazine 22, 31 mai 2010

NEWS LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

Des spécialités des

4105

Migros étoffe son assortiment en proposant désor bosniaques, croates et slovènes.

Tel est le volume en m 3 de la montgolfière arborant désormais le nouveau logo du label bio de Migros. Ces prochaines semaines, vous pourrez peut-être l’apercevoir au-dessus de vos têtes, évoluant au gré du vent. Pour tentez de remporter un vol en ballon pour deux à quatre personnes, participez à notre tirage au sort en page 61.

P

our tous les amateurs de cuisine exotique, Migros constitue une bonne adresse. En effet, le distributeur propose aux gourmets qui ont envie de sortir de l’ordinaire re des denrées alimentaires en provenance du Mexique, de Thaïlande, du Portugal, du Japon, etc. Aujourd’hui, son offre s’étoffe avec des produits issus de trois pays du sud-est de l’Europe. «Beaucoup de gens domiciliés en Suisse sont originaires des Balkans, explique Livia Westreicher, responsable des aliments ethniques à Migros. Nous voulons leur proposer les spécialités de leur pays. De même, nous voulons faire découvrir de nouveaux horizons culinaires aux Helvètes.»

Le SMS des grillades Pleuvra-t-il ce soir lors de ma soirée barbecue? Quelles sont aujourd’hui les actions Migros sur les grillades? Le nouveau service SMS répond désormais à ces questions. Envoyez gratuitement un texto avec le mot-clé GRILLADE ainsi que votre numéro postal au 8080. Vous recevrez alors un message indiquant les prévisions météorologiques de votre région et les promotions du jour.

Chaque voix compte! En tant que coopératrice ou coopérateur Migros, vous avez reçu ces derniers jours une enveloppe contenant une carte vous permettant de participer V g » n» rale 2005 Votation générale 2010 à la votation générale 2010. La question qui vous est posée concerne l’approbation des comptes annuels de votre coopérative, qui ont été publiés dans le numéro 20 de «Migros Magazine» (édition du 17 mai 2010). Les rapports et les comptes annuels ont été vérifiés par l’administration et le comité de votre société coopérative, qui vous proposent de les accepter. Coopérateurs, faites usage de votre droit de vote!

Le chocolat: entre randonnée et friandise

L’INFO BÉBÉ DE LA SEMAINE

Rencontre Suisse – Espagne: «Coup franc pour la Suisse… Blaise Nkufo tire… Dans la défense… Frei récupère…» Et tout à coup, bébé hurle! Celles et ceux qui pensent qu’un nouveau-né ne peut pas être incommodé par un match de football retransmis à la télévision se trompent. Le flux des images ainsi que les commentaires saccadés des journalistes sportifs peuvent perturber les enfants en bas âge. «Mais il dort tranquillement dans mes bras», rétorquera le supporter. Et pourtant: de nouvelles études ont montré que, même les yeux fermés, le stimulus lumineux de la télévision troublait le rythme du sommeil des plus petits. Pour tout savoir sur la grossesse et la vie avec bébé, rendez-vous sur www.migrosbabyclub.ch

Photos Marc Baertsch, Keystone, Getty Images

Les bébés n’aiment pas le foot (à la télé)

Chocolat et marche à pied sont rarement associés l’un à l’autre. Pourtant, ils ont un point commun non négligeable: ils procurent tous deux du plaisir! Cela étant, les randonneurs qui emprunteront le tronçon Aubonne – Nyon de l’itinéraire «Panorama alpin» de Suisse Mobile pourront constater qu’il existe d’autres similarités. Tout d’abord, en longeant la ligne de défense militaire dont la structure évoque un célèbre chocolat. Ensuite, en découvrant l’école du chocolat de Nyon. Fondateur de l’établissement, Michel Rapp se fera un plaisir de vous faire découvrir les mystères du cacao lors d’une dégustation (visite sur réservation). Au terme du stage, vous recevez un diplôme de connaissance du chocolat. En tant que partenaire officiel de Suisse Mobile, Migros participe à l’entretien des plus beaux itinéraires du pays. Infos: www.migros.ch/ suissemobile


MIGROS FLASH

|7

Balkans

mais des produits

Concrètement, Migros introduit dans ses rayons sept produits conditionnés dans d’authentiques emballages. Trois d’entre eux proviennent de Croatie. Il s’agit de Vegeta, le mélange d’épices à base de légumes et d’herbes le plus en vogue, ainsi que des tranches de bœuf épicées et de la goulache de bœuf Podravka. Pour ce qui est de la Slovénie, Migros propose la pâte Slov Sl à tartiner à base de poulet Argeta. Quant aux produits de Bosnie-Herzégovine, ils comprendront – dans un premier temps – deux variétés de préparations de légumes Ajvar (fort et doux). A l’automne suivra un troisième produit de ce pays, à savoir des poivrons farcis à la choucroute.

Présente aussi dans le nouveau soin Zoé, la substance active tirée d’une pomme suisse a reçu l’«European Cosmetics Innovation Prize 2008».

LE PRODUIT DE LA SEMAINE

Cervelas? Viva!

Que celui qui n’a jamais mangé de cervelas lève le doigt! Avec une moyenne de quatorze saucisses par an, les Suisses sont pour le moins friands de cette spécialité. Qu’il soit dégusté cru, en salade avec des dès de fromage, ou cuit, embroché sur un bâton, le cervelas est pour beaucoup un incontournable de la saison des grillades.

Une pomme contre le vieillissement

La ligne de soins Zoé contenant un principe actif à base d’une pomme suisse compte désormais une crème de jour.

F

in 2009, la ligne de soins Zoé Effect Phytocelltec contenant le principe actif, plusieurs fois primé, Malus Domestica, a fait grandement parlé d’elle. Tirée d’une pomme suisse – l’Uttwiler Spätlauber, cette substance régénère et protège les cellules de la peau. Même à la Maison Blanche, la nouveauté a été appréciée à sa juste va-

leur, puisque Michelle Obama en personne a dit utiliser des cosmétiques élaborés à partir de ce fruit helvète. Désormais, Migros étoffe sa ligne Zoé Effect Phytocelltec avec un soin anti-âge pour le jour: le «Day Perfect Elixir». Cette nouveauté sera en vente dès le mois de juin en exclusivité à Migros au prix de 29 francs 50.


Coup de maître pour votre budget. Avec planche à repasser d’une valeur de Fr. 129.–

399.– Avec système anticalcaire

+

Station de repassage à vapeur Express GV 7250 avec planche à repasser

99.90

Système de remplissage, réservoir d’eau 1,4 l, poignée confortable, pression vapeur 4,5 bars, prête en 2 minutes, logement pour le câble, fonction vapeur verticale / 7177.164

Filtre HEPA

Maintenant

666.– Avant

799.–

Aspirateur Blue

Puissance 1800 W, rayon d’action 7,5 m, réglage de la puissance d’aspiration, avec accessoires / 7171.356

29.90 Congélateur VE 186 SA+

Capacité utile 186 l, puissance de congélation de 15 kg en 24 h, 2 compartiments avec porte basculante transparente, 4 tiroirs transparents (dont un 1 XL), 1 bac à glaçons et 1 grattoir à givre, dimensions (h x l x p): 144 x 54 x 60 cm / 7175.078 Possibilité de créer un «food-center» en le combinant avec le réfrigérateur VE 250 KA+, Fr. 699.– / 7175.077 et le set de raccord, Fr. 29.90 / 7175.081

Les offres sont valables du 1.6 au 14.6.2010 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les melectronics et les plus grands magasins Migros. FCM

Sous réserve de modification de prix, de modèles et d’erreurs d’impression.

Bouilloire Elegance

Contenance 1,5 l, pivotante à 360°, indication du niveau d’eau, arrêt automatique à ébullition, couvercle de sécurité / 7173.625


VOUS ET NOUS

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

|9

«Après la Grèce, qui seront les suivants?» Marianne Lin «Migros Magazine» N° 19 du 10 mai. A propos de l’article «Sur la piste des mauvais payeurs»

«Il serait temps d’ouvrir les yeux»

J’espère bien que ces sociétés de recouvrement vont continuer à traquer les mauvais payeurs, car il y en a marre de cette manie de tout vouloir tout de suite, sans en avoir les moyens financiers, pour jouer aux faux riches. Maisons, internet, portables, vacances à l’autre bout du monde et tout cela à crédit, et par la suite, pleurer car il ne reste plus d’argent pour les assurances maladie, les impôts, le loyer, mais veulent quand même être soignés et profiter de tout ce qui est mis à disposition

gratuitement. Il serait temps d’ouvrir les yeux, car le monde financier va très mal. Après la Grèce, qui seront les suivants? Un jour, peut-être, la Suisse!

Marianne Lin, Thierrens

«Migros Magazine» N° 19 du 10 mai. A propos de l’article «Vent mauvais sur les éoliennes romandes»

«Les photos sont trompeuses»

J’ai lu avec intérêt votre article concernant l’implantation de parcs éoliens en Suisse et sur les crêtes du Jura en particulier. (…) On sait que les images parlent souvent plus que les mots et que leur choix oriente clairement la lecture qui

est faite d’un article. L’image en page 21 montre Monsieur Kernen devant une éolienne qui mesure… sa taille! Il s’agit bien entendu d’une question de plan, mais il est peu probable que ce genre de photo aide le lecteur à réaliser ce que représente un mât de 125 m de haut. Le caractère écrasant, qui est notamment ressenti par les gens de Saint-Brais, terriblement surpris lors du montage des machines près de leur village, est justement l’un des problèmes posés par les grandes éoliennes. (…) Présentées sous cet angle, ces gigantesques infrastructures semblent relativement acceptables sur le plan de l’impact visuel alors qu’en réalité (...), ce seront des mâts sans commune mesure que l’on aura sous les yeux. (...) Le rapport entre l’intérêt écologique

et le coût écologique des projets éoliens est aussi sans appel. Il nécessite le sacrifice de sites naturels, pour une production d’énergie «trompeusement verte» de quelques pourcents comme annoncé dans votre article. (…) Sans parler des riverains qui auront subi pour rien de graves nuisances dans leur santé, si l’on se réfère à des études abouties à l’étranger. Le lecteur est perplexe et a l’impression qu’on lui dissimule la vérité. (...) On sait pertinemment que ce massacre ne suffira pas à compenser l’augmentation des besoins en électricité, alors il faut garder à l’esprit que «l’énergie la plus propre est celle que l’on ne consomme pas». Marianne Reymond, L’Auberson

Publicité

SANS DOUTE L’OFFRE LA PLUS ATTIRANTE DU MOMENT Dès

FR. 24’300.-*

SCENIC FAMILY DAYS EXPRESSION 1.6 16V

© publicitas

y compris prime à la casse**

www.renault-leman.ch

*Action réservée aux clients particuliers jusqu’au 30.06.2010. Exemple: Scenic Expression 1.6 16V prix catalogue Fr. 28’300.- moins prime Family Days de Fr. 2’000.-, moins prime à la casse de Fr. 2’000.- = Fr. 24’300.-. Garantie et Renault Assistance: 36 mois/100’000 km (au 1er des 2 termes atteint). ** Prime à la casse valable pour la reprise d’un véhicule de plus de 8 ans à l’achat d’un nouveau modèle Renault. L’achat ne peut être effectué que par la même personne que celle indiquée sur le permis de circulation de l’ancien véhicule. Photo non contractuelle.

RENAULT RETAIL GROUP LEMAN

Retrouvez-nous au Signal de Bougy les 5 et 6 juin. Renault Leman et son réseau d’agents participants.


10 |

VOUS ET NOUS «C’est l’invasion en montagne»

J’ai apprécié ces articles sur l’énergie, mais avant de faire de la propagande pour les voitures électriques, ce qui encouragerait les gens à rouler plus avec la conscience tranquille au lieu de prendre les transports publics, ce qui stimulerait la construction d’encore plus d’éoliennes qui détruisent le paysage(...), il faudrait freiner notre monstrueux gaspillage d’énergie. Je suis pour les éoliennes, mais aucune ne devrait être construite sans l’approbation de Sempach, du WWF et de Pro Natura (...)! Nos montagnes sont de plus en plus envahies par le bruit, les constructions, les véhicules, etc. Odile Molly Münsingen

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

«Migros Magazine» N° 20 du 17 mai. A propos de l’article «Dans le ventre d’un réacteur nucléaire»

«Pas de remèdes aux incidents majeurs»

Depuis quelques semaines, le monde assiste, impuissant, à l’une des plus graves catastrophes écologiques de tous les temps. Le désastre en cours dans le Golfe du Mexique, hallucinant par son ampleur, était pourtant prévisible. Les compagnies pétrolières connaissent depuis toujours les risques élevés liés à l’exploitation du mal nommé «or noir». Aujourd’hui, une nouvelle fois, preuve est donnée que ces compagnies, malgré leurs milliards de bénéfices annuels, n’ont jamais été, ne sont pas et ne

lent de…100% de l’énergie électrique consommée en Suisse. A cause du rendement médiocre des machines thermiques, seul le 40% de cette énergie finit dans le réseau de distribution d’électricité. Le 60% restant, équivalent de toute la production hydroélectriques du pays, sert à chauffer qui les anges, qui les cours d’eau. La qualité de vie des anges, respectivement des poissons qui vivent dans les cours d’eau, en est-elle sensiblement améliorée? Si oui, tant mieux. Sinon, il faudrait sérieusement envisager d’utiliser cette énergie. Pour le chauffage à distance, par exemple.

seront jamais prêtes à parer à l’éventualité du pire. (…) Il en va de même des exploitants de centrales nucléaires, partout dans le monde. En effet, dans l’industrie nucléaire comme dans l’industrie pétrolière, il n’existe pas de remèdes aux accidents majeurs. En bref: quand ça pète, c’est la panique et le chaos. Et ni les exploitants ni les autorités ne savent que faire. (...)

Nicolas de Roten, Genève

«La production hydroélectrique sert à chauffer les anges»

Les réacteurs nucléaires helvétiques produisent l’équiva-

P. A. Romy, Sorvilier

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch Publicité

SUR SHAKETHATORANGINA.CH

Z totale de E N GAG valeur

’une d x i pr des

– . 0 0 0 ’ 0 s ur

m F is ch

sh

Sa

0formations a.ch 1 F CH plus adk’ienthatorangin

er

SHAKE IT TO WAKE THE FRUIT INSIDE Orangina est en vente à votre Migros


NOUVEAU PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRE VALABLE DU 1.6 AU 14.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

LOTION CORPORELLE CELLACTIVE La lotion corporelle Zoé Cellactive stimule la synthèse du collagène pour une peau plus élastique et plus ferme Lotion corporelle Zoé Cellactive 250 ml

15.50


12 | Migros Magazine 22, 31 mai 2010

SUR LE VIF

«La tuberculose: rare mais toujours présente» Dix-sept élèves zougois sont atteints de tuberculose, a-t-on récemment appris. Peu fréquente ici, la maladie n’a cependant pas disparu. Le point avec le Dr Jean-Georges Frey, de la clinique de pneumologie de Montana. Une élève d’un école primaire de Zoug, atteinte de tuberculose, a contaminé seize de ses petits camarades, a-t-on appris la semaine dernière. La maladie n’a donc pas disparu de Suisse...

Non, même si le cas zougois est rare. Il y a une vingtaine d’années, on répertoriait environ 2000 cas en Suisse, et aujourd’hui, on estime entre 500 et 600 le nombre de personnes atteintes de tuberculose. Quel type de population est concernée?

Dans la moitié des cas, il s’agit de personnes âgées, dont le système immunitaire est affaibli ou qui ont été atteintes de tuberculose autrefois et réactivent la maladie. Pour l’autre moitié, ce sont des jeunes migrants, issus du Portugal, de l’Europe de l’Est, en particulier d’ex-Yougoslavie, où la ma-

ladie est encore assez répandue. Comme la malaria, elle est dif ficile à éradiquer. La Suisse doit-elle s’attendre à une augmentation de cas?

Ici, la maladie est en régression. Nous sommes cependant préoccupés par le fait que la tuberculose, développée dans les pays de l’Est notamment, est multirésistante aux antibiotiques. Avec les mélanges de population, on ne sait pas ce que cela peut donner à l’avenir. Comment se soigne la tuberculose «ordinaire»?

Par une prise d’antibiotiques, six mois durant. Si les médicaments sont pris correctement, la guérison est assurée à 100%.

Propos recueillis par Céline Fontannaz

TRAIT POUR TRAIT Dessin de Chappatte paru dans l’«International Herald Tribune» du 26 mai 2010

L’agression nord-coréenne.

IMPULSIONS Jacques-Etienne Bovard, professeur et écrivain.

Chère Madame, Cher Monsieur, En bonne logique mêlée d’optimisme congénital, on pouvait imaginer que l’accès universel à l’internet, par là aux dictionnaires de synonymes on line, correcteurs d’orthographe de plus en plus intelligents et j’en passe, allait aboutir à une amélioration de l’expression écrite, sinon en littérature, du moins dans le «standard», médias, publicité, correspondance, etc. Or,

c’est exactement le contraire qui se produit: moins on l’écrit sur papier, plus la langue souffre. Les exigences élémentaires de l’écrit, orthographe et sens précis des mots, clarté, nuance, avec minimal souci d’élégance, semblent devenues elles aussi virtuelles: n’existant pas réellement, effaçables par essence, la faute, l’approximation, la laideur n’ont plus


TEMPS PRÉSENTS

| 13

MES BONS PLANS par Laurent Nicolet, journaliste

Photo Muhammed Muheisen / AP

A voir: O rat ô désespoir. Huis clos intense autour du destin cabossé de deux immigrés sud-américains en Espagne. Malgré l’allégorie grossière du clandestin à dératiser, l’équilibre entre suspens et satire politique tient la route . S. Cordero, «Rabia», en salle dès mercredi.

DANS L’OBJECTIF

d’importance. C’est l’évolution, ma foi, et la Planète a d’autres soucis! La flemme fait le reste. C’était déjà regret-table au temps où il fallait matériellement ouvrir un dictionnaire. A l’ère du clic, c’est lamentable. Voilà donc venu le stade où, pour ne pas paraître bizarre sur un forum, prétentieux, antédiluvien, il faudrait s’inventer une sous-écriture dépenaillée et truffée de fautes, comme on revêtirait un jeans prérâpé en fabrique pour avoir l’air dans le vent. Bien entendu, toute politesse est risible, ringarde. On dirait que l’ordinateur, au lieu d’un outil de perfectionnement, a fourni à beaucoup le moyen d’une obscure vengeance contre leur langue maternelle. C’est triste, mais il y a pire… Voici venu le stade où il devient rare de recevoir un courriel ne commençant pas par le vague et désin-

volte «Bonjour» devenu l’usage commun, mais par un «Madame», un «Cher Monsieur» qui a une consistance,etdontlasuitesedéveloppe en paragraphes cohérents, avec une majuscule au début des phrases, une syntaxe, une ponctuation, des mots choisis, une formule de salutations personnalisée – enfin comme jadis on s’adressait aux gens: par une lettre, qui vous donnait l’impression d’avoir été non pas pissée entre deux tâches plus importantes, mais rédigée à votre intention, avec la considération qu’on peut attendre d’un semblable civilisé. Veuillez donc recevoir, Chère Madame, Cher Monsieur, qui vous opiniâtrez dignement dans la débâcle, l’expression de ma vive gratitude. > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Hilares en chœur…

La bonne humeur que dégagent ces statues installées dans la cour d’un musée de Pékin est communicative: ce petit garçon rigole en jouant parmi les sculptures géantes.

A lire: Hue cocotte. Devenu introuvable, valant lourd chez les bouquinistes, l‘«Anthologie de la littérature équestre» de Paul Morand est enfin rééditée. Un type, Morand, connu pour chérir davantage l’équidé que l’humain. Le cheval a d’ailleurs tant à nous apprendre: «Les premières fois la cravache est employée vigoureusement; plus tard il suffit de la montrer à l’animal». Editions Actes Sud. A voir: Monstres sacrés. A ma droite, Paul Klee. A ma gauche, dans le rôle du visiteur, sa majesté Picasso. Entre eux, 180 tableaux et rien de bien commun sauf qu’ils ont, chacun à leur façon, porter un coup mortel au vieil art de torcher la croûte. Jusqu’au 26 septembre, Centre Paul Klee, Berne. A jouer: Dans la nuit personne… Les vacances à Bright Falls ne se passent pas comme prévu pour cet écrivain. Surtout lorsque l’obscurité des bois transforme un coin de paradis en cauchemar absolu. Jeu d’action typé «Survival Horror», à l’ambiance et aux graphismes soignés.. Alan Wake, sur Xbox360. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


14 | Migros Magazine 22, 31 mai 2010

Le cri de guerre des bons vivants

Ils en ont marre d’être stigmatisés parce qu’ils aiment la bonne chère, le tabac et le franc-parler. Dans leur dernier essai, Emmanuelle de Boysson et Claude-Henry du Bord s’insurgent contre les nouvelles formes d’intolérance. Eclairage.

L

e bonheur des uns rend les autres malades. Et ce sont les malades qu’il faut soigner, pas les gens heureux.» Autrement dit, les bons vivants devraient être un modèle d’élégance et de courtoisie, plutôt que des individus à enfermer. Les auteurs français de Nous, les bons vivants. Ras le bol des rabat-joie se définissent comme des dissidents et incitent à la révolte contre le «néopuritanisme américain ambiant» qui interdit de manger sucré, gras, salé, entre les repas, de boire de l’alcool, de fumer. «Regardez les opposants farouches au tabac. Ils n’attendent qu’une chose, dévorés par leur haine, que vous creviez d’un cancer terrible sous leurs yeux pour leur prouver qu’ils avaient raison.» Et de citer l’exemple de Proust, qui détestait la fumée et offrait un cigare à ses convives quand il désirait se retirer. Aujourd’hui, il faut manger bio, être mince, se coucher tôt,

consommer de l’eau et se taire d’après Claude-Henry du Bord, 49 ans, écrivain et traducteur. «L’homme du XXIe siècle veut durer, vivre d’autant plus vieux qu’il se sera privé toute sa vie, retenu. Il y a un déni de la mort, symptomatique d’une société malade qui est traversée par un sentiment de peur, entretenu par les médias et le pouvoir, qui nous manipulent. Ce n’est pas parce que je vais me priver de déguster une religieuse que je vais sauver les bonobos!»

«Je refuse de me sentir coupable»

Et de se fâcher contre les «prédicateurs de l’Apocalypse, Yann ArthusBertrand et compagnie» qui poussent à l’ascétisme. «Quand vous avez regardé les films d’Al Gore et du gentil Nicolas (Hulot, ndlr.), vous avez tellement le moral à zéro que vous n’avez plus qu’une envie, vous suicider, déclare Claude-Henry du Bord. Je

Martine Jeanneret et Lova Golovtchiner.


RÉCIT SOCIÉTÉ

| 15

«Chez nous, nous mangeons bien, toujours de bonnes choses» Lova Golovtchiner et Martine Jeanneret, auteur et metteuse en scène, fondateurs du théâtre Boulimie à Lausanne. Lui: «On dit ça d’un type qui profite de tous les plaisirs de la vie, abondamment. Sous des apparences d’ours, je ne suis ni paisible ni tranquille. Disons que je ne suis pas un athlète complet du bon vivant, qui mange et boit beaucoup, dort bien … Mais, je ne suis pas un mauvais vivant non plus. Je préfère le terme bien vivant. Ma femme et moi ne sommes pas des épicuriens. Mais quand elle cuisine, c’est bon. La blanquette de veau, le rôti de porc au vin, des paupiettes remarquables, des gigots fantastiques, de la viande bleue et des macaronis à la crème, au fromage, aux champignons, avec du jambon à l’os. Nos deux petits-fils adorent ça. Nous apprécions le Bordeaux, sans excès. En fait, nous ne faisons rien avec excès. A part peut-être travailler. Parce que cela nous plaît. Si nous travaillons sérieusement, nous ne nous prenons pas au sérieux pour autant. Forcément, nous préférons les gens qui déconnent à ceux qui assènent des vérités définitives. Le rire est une manière de bien vivre. Et surtout, faire rire. Quand il y a une complicité avec le public, c’est un joli moment d’épanouissement pour tout le monde. J’ai une grande admiration pour Jean-Claude Carrière, une espèce d’encyclopédiste qui possède tous les talents. Comme

Jean-Loup Dabadie. En dehors du travail, j’apprécie la tranquillité de notre maison neuchâteloise. Nous y passons d’agréables moments, l’après-midi, avec un livre, le bruit de la fontaine, le calme du jardin, le thé à 16h. On regarde marcher la tortue et on se dit qu’elle va bien. Un vrai rituel, la plénitude.» Elle: «En ce moment, je trouve qu’on dit souvent, soyez des bons vivants, mangez bio, dormez bien, éliminez le stress. Le vrai bon vivant s’en fiche! Il boit, il se pique à la limite, il avale n’importe quoi. Ce qui n’est pas notre cas. Personnellement, je déteste rester à table pour manger et boire pendant des heures. Je m’ennuie. Ce qui n’empêche pas que chez nous, nous mangeons bien, toujours de bonnes choses. Nous demeurons d’abominables bosseurs. Notre côté boulimique, c’est le travail, un travail de fous. Pour les quarante ans du théâtre, nous jouions tous les soirs d’autres rôles, avec une organisation parfaite. C’était excitant, même si très angoissant. Nous adorons ça. Et tous les aspects du métier: monter, répéter, les costumes. Etre bon vivant, c’est aussi apprécier ce que l’on réalise. Une manière de bien vivre. Un exemple de bon vivant? Je pense à Desproges, qui se baladait toujours avec un attaché-case contenant des verres à champagne. Un plaisir: rester tranquille à la maison, avec Lova.»


16 | Migros Magazine 22, 31 mai 2010

m’intéresse à l’écologie, mais je refuse de me sentir coupable de prendre un bain. Je veux bien mettre des ampoules basse consommation, mais je veux aussi y voir clair.» Emmanuelle de Boysson, écrivain et journaliste de 47 ans, coauteur de cet essai, monte volontiers sur sa bicyclette au lieu d’utiliser sa voiture. A la rencontre des autres, car le bon vivant «aime partager sa philosophie du bonheur. D’ailleurs, bon vivant et écolo ne sont pas des termes antinomiques. Au contraire. Le plaisir prime, où qu’on le trouve. Ce que je dénonce, c’est la culpabilisation des individus, alors que les grandes multinationales, des Etats comme la Chine ou l’Inde, ne font rien pour aider la planète. Je ne supporte pas l’excès d’informations négatives, et discutables.»

Des communautés d’intérêts

Jean-Claude Biver produit son propre fromage, cinq tonnes par an.

«On peut être bon vivant et écolo» Jean-Claude Biver, patron de Hublot. «Un bon vivant est quelqu’un qui sait prendre de son temps pour être convivial, qui n’oublie jamais ces laisser-aller momentanés où l’on répète des actes symboliques, tels que se couper une tranche de salami, boire un apéritif et faire santé. Dans une certaine classe sociale, notamment les cadres, les dirigeants, il se pourrait que cela se perde. On se retrouve dans un monde où les gens culpabilisent, n’apprécient plus ces instants jouissifs ou n’y consacrent plus assez de temps. Pour moi, ces moments magiques – on ne vit pas

dans l’excès en permanence - font partie de la récupération, de la détente, de mon rééquilibrage. C’est une attitude d’être bon vivant: une volonté communicative de chaleur humaine, le respect d’autrui. Une générosité que m’a inculquée mon grand-père, bon vivant bourguignon, ce qui est presque un pléonasme. C’est comme être vigneron en Lavaux. Il m’a appris le respect de la vigne, du vin, à ne pas en boire trop. Il n’y a que ceux qui n’ont pas l’habitude ou ne le respectent pas qui en abusent. A 2 ans, je mangeais des cuisses de grenouille et des escargots. Plutôt que de me gaver de plaques de chocolat, mes

grands-parents me permettaient de goûter à la vraie gastronomie et me montraient la qualité de la matière première. On peut très bien être bon vivant et écolo. Ainsi que travailleur. Je réalise mon propre fromage, cinq tonnes par an, que je distribue à mes amis et clients. Je ne fume pas, mais il m’arrive, au maximum quatre fois par an, d’allumer un cigare, un Cohiba, taille robusto. Je suis gêné de fumer en public si je sens que je dérange. Je ne conçois pas de le faire dans un restaurant ou dans une salle d’attente, parce que j’ai conscience que j’imposerais mon style de vie. Et qui suis-je pour imposer ma manière d’être aux autres?»

Les outils de communication contemporains, notamment le Web, et les masses de mauvaises nouvelles qu’ils diffusent, empêcheraient-ils d’accéder aux délices de l’existence? «On ne peut pas résumer internet à cette dimension-là, estime le sociologue Olivier Glassey, 42 ans, spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information. Une grande quantité de sites sont créés pour permettre de se retrouver entre personnes qui partagent les mêmes intérêts. Cela facilite l’organisation de rencontres.» Toutefois, il précise qu’il faut savoir se détacher de ce qui est techniquement possible afin de profiter de ces moments de sociabilité. «Les modèles traditionnels du bon vivant évoluent. Les définitions se métamorphosent, intègrent les nouvelles technologies et manières de vivre. L’idée de profiter de l’instant n’est pas vouée à disparaître, mais constamment reformulée.» Pour Olivier Massin, 33 ans, assistant au département de philosophie de l’Université de Genève, la disqualification des plaisirs vient du fait qu’on les considère en fonction de valeurs éthiques. A cause du présupposé suivant: si quelqu’un mange, il


RÉCIT SOCIÉTÉ

| 17

Barbara Polla: «J’aimerais vivre jusqu’à 120 ans, tellement reconnaissante à la vie d’être là.»

«Je suis gourmande d’amour» Barbara Polla, ex-conseillère nationale, médecin, galeriste, chroniqueuse, écrivain. «Un bon vivant? Quelqu’un qui aime la vie. Et dans la vie, il y a beaucoup plus de choses que les repas bien arrosés et gargantuesques. J’ai la chance de vivre beaucoup d’heures, car je dors peu. La première chose à laquelle je pense en me réveillant, ce qui reste un privilège en soi, c’est qu’il y a un seul matin par jour. Et qu’il faut en profiter. Peut-être que cela se terminera ce soir. Etre bon vivant signifie aussi vivre en harmonie avec soi-même, savoir

que l’on demeure libre et assumer cette liberté. On peut tout à fait être un ascète, un ermite et un bon vivant, simplement parce qu’on en a envie. On ne doit pas forcément être obèse et prendre des bains de champagne quotidiennement. Enfin, à moins qu’on le souhaite. Voltaire disait, «j’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé». Et moi, je me fais plaisir en mangeant des fruits et des légumes. Puisque c’est mauvais pour la santé, je ne fume pas, mais j’accepte la compagnie des fumeurs. Même si j’ai travaillé en tant que pneumologue… Forcenée défenseur des libertés individuel-

les, je m’adapte au monde, car je reste contre la notion de privation et de sacrifice. Comme le déclare ma fille Roxane, je suis gourmande d’amour. Offrir aux autres demeure l’un des plus grands plaisirs de l’existence. Travailler aussi, je travaille par envie. Vivre dans un contexte artistique me transporte de bonheur. L’art est essentiel à l’être humain. Je crée pour le bonheur de créer. Mon modèle: Spinoza. Un maître à vivre qui aide à transformer les émotions négatives en émotions positives. Ma mère est une bonne vivante, ce qui me pousse à imaginer que cela doit être génétique! A 87 ans, elle

se pomponne tous les jours, refuse de manger si la table n’est pas parfaite. En famille, on fait la fête pour tout et n’importe quoi. On boit du champagne. Parmi mes nombreux plaisirs, il y a écrire, rencontrer et regarder les autres, l’art, l’érotisme, rêver. Personne ne m’empêchera d’être une bonne vivante. J’aimerais vivre jusqu’à 120 ans, tellement reconnaissante à la vie d’être là.»


18 |

RÉCIT SOCIÉTÉ

enlève forcément la nourriture de la bouche de quelqu’un d’autre. Du coup, on culpabilise. «On a tendance à moraliser le plaisir dans tous les domaines, y compris esthétiques, de la recherche de la vérité, de la santé, souligne le philosophe. Il n’y a cependant pas de raison qui fasse des valeurs morales les seules qu’il faille prendre en considération lorsqu’on se demande ce qu’est une vie bonne, au sens hédoniste du terme.» A savoir, une existence qui allie plaisirs et vertu. Dans l’idéal antique de la vie bonne, on ne peut être vertueux sans être heureux et inversement.

Etre absorbé par une activité

«Le bon vivant apprécie de goûter, de tester, de distinguer les saveurs, précise Olivier Massin. Il Publicité

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

ne s’agit pas de se laisser aller aux excès, mais d’être absorbé par une activité. Qu’elle soit sportive, professionnelle ou gustative. L’attention dirigée vers l’extérieur.» Selon le philosophe, qui termine une thèse sur les plaisirs, les principaux ennemis des bons vivants à ce jour sont les tendances au développement personnel et à la psychanalyse. «On essaie de nous faire croire que la seule façon de trouver le bonheur, c’est de s’occuper de soi. Alors que pour être heureux, il faut s’oublier…» Emmanuelle de Boysson et Claude-Henry du Bord, bien que remontés, ne perdent pas espoir. Ils constatent, tout comme le chroniqueur gastronomique Maxi-

Les auteurs du livre

Emmanuelle de Boysson et Claude Henri du Bord.

me Pietri – qui définit le bon vivant comme un personnage «qui se tient aussi bien au lit qu’à table, sans exagération»que de plus en plus de jeunes s’intéressent à la gastronomie, aux vins, prennent plaisir à inviter, à cuisiner. «L’amour de l’existence est contagieux. Il rend tolérant, aimable, fréquentable et gracieux. Les générations futures devront bien sûr changer de mode de vie. Mais seuls ceux qui continueront d’être du parti de la vie, et non pas de la trouille, s’en sortiront.» Virginie Jobé Photos Loan Nguyen / Sarah Jaquemet / Dorothée Baumann / Philippe Jarrigeon

A lire: «Nous, les bons vivants. Ras le bol des rabat-joie», Ed. du Rocher (2010)


Qui d’autre pourrait vous offrir un taux d’intérêt aussi élevé?

Avec le compte d’épargne et de placement flexible GENERA Contoflex, vous profitez non seulement d’une rémunération au taux incroyable de 1,6%*, mais également d’une tenue de compte gratuite ainsi que d’une grande disponibilité de votre capital.

*Jusqu’à un dépôt de CHF 50 000.–. Sous réserve d’éventuelles modifi modifications. cations.

Coupon-réponse

Comme possibilité d’épargne supplémentaire, nous vous offrons également un placement limité dans le temps avec GENERA Terminvest ou l’épargne au moyen de fonds avec GENERA Fondsportfolio.

andez Comm t et sans nan mainteement votre engag re de deman e lai formu ur un compt ez t o de p ne et profi t g d’épar aux d’intérê t n d’u a b le imbatt %*. de 1,6 Monsieur

Oui, GENERA Contoflex m’intéresse. Veuillez m’envoyer gratuitement et sans engagement le formulaire de demande accompagné d’autres informations concernant:

GENERA Contoflex Le compte de placement et d’épargne flexible

Conseil gratuit 0800 881 882 www.generali.ch/banque

Madame

Nom:

1120/9779

En collaboration avec notre banque partenaire suisse BSI, nous avons étendu notre gamme de produits et développé pour vous les produits bancaires GENERA.

Prénom: Rue/n°: NPA/localité: Tél. privé:

Les autres possibilités de placement de GENERA m’intéressent également. Veuillez m’envoyer gratuitement et sans engagement des informations détaillées sur:

GENERA Terminvest Le compte à terme variable GENERA Fondsportfolio Les stratégies de compte de fonds gérées activement

Tél. professionnel: Deuxième titulaire du compte (si désiré, veuillez indiquer le nom/prénom): Nom: Prénom: Je souhaite un conseil téléphonique concernant GENERA ou d’autres produits de GENERALI. Veuillez prendre contact avec moi. Je suis joignable de préférence entre:

et

Envoyez ce coupon aujourd’hui même à: GENERALI Direct, Case postale 1038, 8134 Adliswil 1, ou au numéro de fax gratuit 0800 888 020. Info gratuite 0800 881 882, www.generali.ch/banque

heures.


20 | Migros Magazine 22, 31 mai 2010

Un centre d’excellence contre la douleur

A Morges, l’équipe du professeur Eric Buchser fait référence en matière de prise en charge et de traitement des douleurs chroniques. Reportage parmi ces experts chez qui l’écoute du patient n’est pas un vain mot.

A

voir mal. Tout le temps. De jour comme de nuit. Au point de ne plus pouvoir marcher ou dormir. La douleur chronique affecte environ dix pour cent de la population mondiale, souvent esseulé entre une qualité de vie en berne et le courage quotidien des gestes les plus simples. A l’hôpital de Morges, le Centre d’antalgie aide depuis vingt ans médecins et patients à surmonter ce mal sournois. «Oui, sans doute m’y suis-je intéressé précocement, ici en Suisse romande. Soit il y a une vingtaine d’années. Mais la reconnaissance dont Jean-Pierre Mustaki est l’un des médecinsnous bénéficions reste le chefs du Centre d’antalgie. fruit de circonstances favorables et du travail d’une équipe. Je ne suis pas tout seul.» Médecin, chef de service et anesthésiste réputé, Eric Buchser ne court pas après les sirènes de la renommée. «L’avenir appartient à mes plus jeunes collaborateurs.» A Michèle Bovy, par exemple, dernière arrivée dans ce petit groupe de sept médecins formés en anesthésie mais aussi en médecine in- «Il faut d’abord comprendre qu’il terne et en soins intensifs, secon- existe deux types de douleur, reprend Eric Buchser d’un ton prodés d’une dizaine d’infirmières.

«L’intensité des stimulations peut être modulée»

fessoral, habitué aux amphithéâtres d’étudiants. Celle qui fonctionne comme un signal d’alerte d’un corps qui se défend. Et puis celle qui est inutile, qui persiste longtemps après le temps normal de cicatrisation d’une plaie ou de la guérison d’une maladie.» Elle est alors considérée comme chronique. Du symbole d’une affection, elle devient «une maladie à part entière.»

Des douleurs qui surviennent comme ça

Le Centre d’antalgie morgien soigne donc ces douleurs persistantes. Celles qui surviennent après une opération ou un accident. Mais aussi, parfois, du jour au lendemain, sans raison apparente. Ces angines de poitrine qui compressent la cage thoracique, ces élancements dans le dos qui clouent au lit, ces articulations en feu qui résistent à une intervention chirurgicale et aux médications classiques. Avec un domaine d’excellence: la «neuromodulation.» En gros, la stimulation électrique d’une partie bien précise de la moelle épinière grâce à l’implantation sous la peau d’un dispositif

de stimulation médullaire, petit boîtier de la taille d’une boîte de bonbons. «L’opération se déroule en ambulatoire, le patient rentre donc chez lui le soir même», souligne Anne Durrer. Infirmière anesthésiste à l’efficacité souriante, la coordinatrice du Centre a rejoint l’établissement morgien «il y a vingt-deux ans maintenant, après un début de carrière au CHUV.» Elle prend part à l’aventure de l’unité d’antalgie depuis ses origines, gérant notamment les nombreux contacts avec l’étran-


REPORTAGE HÔPITAL DE MORGES

| 21

La qualité de vie de Salvatore Tomasso a changé du tout au tout depuis qu’on lui a installé un boîtier de stimulation électrique.

ger, dans le cadre de programmes de recherche ou de coopération. «Nous soutenons notamment deux actions d’amélioration de la prise en charge clinique en anesthésie et en antalgie au Vietnam et en Tanzanie.»

Et soudain, une vie bascule

Salvatore Tomasso vient de passer le cap de la soixantaine. Il y a trois ans, il en paraissait vingt de plus. «J’étais en vacances en Italie. C’est venu tout d’un coup. De terribles

douleurs au bas du dos qui se propageaient dans les jambes. Je ne pouvais plus marcher.» Installateur sanitaire vivant à Begnins (VD) depuis belle lurette, Salvatore a soudain l’impression qu’il ne vit plus. «Mon médecin m’a conseillé de venir ici.» C’est JeanPierre Mustaki, l’un des autres médecins-chefs du Centre, qui s’occupe de lui. «Le cas de monsieur renfermait tous les critères pour essayer la neuromodulation: des douleurs particulières, c’est-àdire neurogènes ou vasculaires,

mais pas mécaniques, à caractère chronique, chez un patient ne présentant pas de contre-indication.» De plus, Salvatore Tomasso est d’accord de tenter le coup, et il se montre suffisamment à l’aise avec la technique pour manier la petite télécommande qui communique avec le boîtier par télémétrie. «Grâce à elle, la personne peut moduler l’intensité des stimulations électriques; voire arrêter momentanément l’appareil», souligne encore Jean-Pierre Mustaki.

En théorie, placer un électrode près de telle vertèbre permet de stimuler telle partie de telle jambe. «Dans les faits, seul le retour d’information du malade nous aide à positionner l’appareil avec précision, afin de définir une véritable géographie sensitive.» La petite intervention chirurgicale achevée, fréquence, amplitude et longueur des ondes seront réglées à distance par informatique. De mensuels, les contrôles s’espacent rapidement, et Salvatore Tomasso ne vient plus à l’hôpital


LA NATURE SAIT CE QUI EST BON. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.6 AU 7.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

IO ! PROMOTION B MAINTENANT OS. À VOTRE MIGR

1.50

au lieu de 1.90

20 % de réduction sur la compote de pommes, bio 450 g

4.20

au lieu de 5.30

20 % de réduction sur tous les birchermüesli Reddy bio p. ex. birchermüesli Reddy, bio, sans raisins secs et sans adjonction de sucre 700 g

3.35

au lieu de 4.20

20 % de réduction sur le zwieback complet, bio 260 g

2.20

au lieu de 2.80

3.60

au lieu de 4.50

20 % de réduction sur tous les bouillons bio p. ex. bouillon de légumes 180 g

0.65

au lieu de 0.85

20 % de réduction sur le yogourt à la fraise, bio 180 g

20 % de réduction sur toutes les salades toutes prêtes Anna’s Best et bio p. ex. salade de betteraves rouges, bio, 180 g


Migros Magazine 22, 31 mai 2010

REPORTAGE HÔPITAL DE MORGES

| 23

qu’une fois par année. Il avoue revivre. «Ah, je ne songe pas encore au footing, mais je marche à nouveau, je peux conduire des heures sans autre chose qu’un léger mal de dos. La différence est énorme.»

De petites contraintes pour de grands bénéfices

Le succès ne s’avère pas toujours aussi absolu, bien sûr. «Parfois, le petit fourmillement induit devient insupportable. D’autres ne parviennent pas à s’adapter aux contraintes que cela représente.» Par exemple, la nécessité de baisser légèrement l’intensité de la stimulation lorsque l’on se couche. Des entraves finalement mineures par rapport aux effets secondaires d’anti-inflammatoires, souvent administrés à dose importante. Comme dirait Eric Buchser, entre cela et vingt ans d’antidépresseurs, le choix est vite fait.«Même financièrement, ajoute Anne Durrer, plusieurs études ont démontré que malgré un coût de départ élevé – 15 000 francs environ – ce système devient rentable à 24 mois. D’autant que, contrairement à une idée reçue, les douleurs chroniques ne s’attaquent pas qu’aux personnes âgées.» Autre thérapie antalgique dite «interventionnelle», l’administration de médicaments par voie «intrathécale», soit directement dans la région de la moelle épinière où s’effectue la transmission des signaux douloureux. Sous la peau, une petite pompe est reliée à un petit tuyau (cathéter) placé dans le liquide céphalo-rachidien. «Ciblée, l’action antalgique sera plus efficace et, de plus, obtenue avec des doses beaucoup moins importantes que par voie orale.»

Une douleur de 7 sur une échelle de 1 à 10

Parmi les visites de l’après-midi, il y a aussi cette dame âgée fragilisée par les suites cumulées d’un lourd traitement oncologique au visage, il y a six ans. Une fracture du fémur, plus récente, n’arrange pas les choses. «Aujourd’hui, ce n’est pas un bon jour», soupire la septuagénaire. Sur un papier représentant le degré de douleur ressenti, elle indique un

Salvatore Tomasso se rend une fois par année à l’hôpital pour un contrôle.

score élevé de 7 sur 10. «Je n’arrive pas à mâcher correctement, mes prothèses dentaires me font souffrir. Ma hanche, aussi. Ça ne va pas.» Jean-Pierre Mustaki écoute attentivement. Pour quelque chose d’aussi subjectif que la douleur, la première priorité consiste à entendre la plainte du malade. De rassurer, aussi. «Les résultats de la biopsie sont bons, c’est une excellente nouvelle. Et entre votre médecin de famille et le collègue qui vous a opérée, vous êtes bien suivie.» Et ce spécialiste de proposer avec délicatesse d’augmenter progressivement la dose d’anti-inflammatoires, en les couplant avec des antidépresseurs. «Parce que vous n’avez pas le moral, mais aussi

«Je marche à nouveau, je peux conduire…» parce que l’association des deux médicaments provoque un effet antalgique reconnu.»

Cinq cents malades vus par année

A part quelque palpation du crâne pour confirmer son impression, Jean-Pierre Mustaki ne pourra faire grand-chose de plus pour cette fois. La petite dame reviendra dans deux mois, non sans que son généraliste

ait été contacté par le Centre. «Sur dix malades que je vois (et il y en a 500 nouveaux chaque année, ndlr.), il y en aura peut-être deux ou trois pour lesquels je ne pourrai rien faire. Un sur dix fera un bon candidat pour la neuromodulation, les autres seront aidés grâce à des injections, des infiltrations, ce genre de choses.» Bref, le Centre ne réalise pas de miracle. «Nous n’avons pas de baguette magique, reconnaît le patron. Le but consiste à diminuer la gêne ressentie, et à permettre un retour à une qualité de vie acceptable.» Ce qui n’est déjà pas si mal, non? Pierre Léderrey Photos Fred Merz / Rezo


24 | Migros Magazine 22, 31 mai 2010

Objectif Mars

Les membres de la «Mars Society» militent de par le monde pour des voyages habités vers la planète rouge. Rencontre avec le président et le vice-président de la section suisse, le scientifique Sebastian Gautsch et le banquier Pierre Brisson.


RÉCIT EXPLORATION

I

nterrogez les enfants: 90% voudraient être cosmonautes. Pourquoi ne pas continuer à vivre nos premiers rêves?» L’homme qui parle ainsi, Pierre Brisson, banquier à la retraite, est aussi président de la section suisse de la Mars Society, une structure internationale fondée par l’ingénieur américain Robert Zubrin, et qui milite pour l’exploration par vols habités de la planète rouge. «Sans négliger l’adhésion du grand public», la section suisse vise à créer «une communauté d’experts dans les différents domaines concernés par une mission humaine vers Mars». C’est en 1996 à Singapour, où il est alors en poste, que Pierre Brisson découvre le livre de Zubrin, The Case for Mars. Un ouvrage qui «met en évidence l’intérêt de cette planète pour la connaissance en général et fait la démonstration de la faisabilité du vol habité de la Terre vers Mars». Zubrin explique qu’il n’est pas nécessaire d’emporter le carburant de retour. «Cela permet de limiter la masse à extraire du puits de gravité terrestre et rend ainsi possible le périple vers Mars avec les fusées actuelles». Ce carburant de retour peut en effet être produit «sur place, à partir de l’atmosphère martienne de CO2 facilement transformable en méthane et en oxygène».

Une gravité artificielle créée à bord

Avec les fusées dont on dispose, le trajet optimal dure six mois. Cette durée induit le problème de la microgravité qui peut avoir des conséquences physiques très invalidantes pour les cosmonautes. Là aussi, Zubrin apporte la solution: «Après que le dernier étage de la fusée ait été brûlé, on le reliera à l’habitat par un filin, on mettra le couple en rotation et la force centrifuge qui en résultera,

créera une gravité artificielle.» Il ne serait ainsi pas plus difficile d’aller sur Mars que sur la Lune, l’essentiel de l’énergie nécessaire étant utilisé pour s’affranchir de l ’attraction terrestre. «Une fois dans l’espace, le mouvement impulsé se conserve quasi indéfiniment puisque les facteurs de freinage sont devenus négligeables.»

Une protection contre les radiations

Mieux. Selon Pierre Brisson, une fois sur Mars, les conditions de survie seront sensiblement moins «dures» que sur la Lune: la gravité y est d’environ un tiers de celle de la Terre, le double de celle de la Lune. L’atmosphère, même ténue, procurera une certaine

protection contre les radiations. Les jours,quasiment de 24 heures, et non de 14 jours comme sur la Lune, «permettront éventuellement les cultures sous serres». Et puis sur Mars, il y a de l’eau en quantité non négligeable, sous forme de glace dans les calottes polaires, que l’on voit de la Terre, et un peu partout dans le sous-sol immédiat, même aux latitudes moyennes. Ce n ’est pas du tout le cas sur la Lune. Avec ces éléments, on peut très bien concevoir «une vie humaine, du type de celle que connaissent les scientifiques qui habitent la base Concordia créée au centre de l’Antarctique».

Sur Mars grâce à la téléréalité? A quand donc le grand voyage par vols habités? Les lobbyistes ont été récemment un peu douchés, comme le raconte Pierre Brisson. «Avec les fusées actuelles, on pourrait y aller dans dix ans. Mais Obama vient d’annoncer que la priorité serait plutôt la recherche technologique». Au mieux, selon la programmation actuelle, «on devrait simplement aller tourner autour de Mars vers 2035». A la Mars Society, l’espoir demeure pourtant d’un revirement politique ou peut-être d’une prise en main par le secteur privé. Sebastian Gausch confesse ainsi sa fascination pour une «idée un peu folle»: associer les médias à l’Odyssée martienne, au niveau mondial et à travers la téléréalité. «Pourquoi ne pas obtenir le financement via un show planétaire, observant dans leurs travaux, selon le principe du loft, les différents laboratoires et industries concernés?» Avec en apothéose le voyage vers Mars qui serait retransmis à l’échelle mondiale, comme cela a déjà été le cas il y a quarante ans avec la mission Apollo. «Les téléspectateurs assisteraient ainsi à un loft interplanétaire, peut-être même avec des candidats choisis par eux-mêmes. Ce serait mieux que les jeux olympiques, mieux que la coupe du monde de football.»

| 25

Et puis il existe plein de bonne raisons d’aller sur Mars. «D’abord parce que c’est une magnifique aventure dans la ligne de celle qui nous a conduits hors d’Afrique il y a des dizaines de milliers d’années, puis en Amérique il y a maintenant cinq cent ans.» La Science y trouve aussi son compte. Très semblable à la Terre, Mars nous «permettra de mieux connaître notre planète et peutêtre de comprendre le phénomène de l’émergence de la Vie». Les deux planètes ont en effet commencé leur histoire il y a 4,5 milliards d’années, de la même manière. Au début, de l’eau y a coulé et s’est maintenue en surface. Puis, Mars a perdu son atmosphère et l’érosion s’est quasiment arrêtée, il y a 3,5 milliards d’années. Or, c’est à cette époque que la vie a commencé sur Terre. «Observer Mars aujourd’hui, c’est comme observer la Terre de cette époque.» Enfin, parole de banquier, aller sur Mars ne coûterait pas aussi cher que l’on pense. «Sans doute 50 milliards de dollars, moitié moins que la Station spatiale internationale.»

Un décalage de vingt minutes

Les missions robotisées de plus en plus perfectionnées vers Mars ne pourraient-elles pas suffire, s’il s’agit surtout de ramasser des cailloux? Pierre Brisson se veut formel. «L’homme est la meilleure de nos machines. Avec sa supervision sur place, les robots pourraient faire des merveilles. Le robot tout seul a un peu de mal, car il n’a pas notre capacité de discernement et d’adaptation aux situations imprévues.» Surtout que le décalage de communication d’au moins vingt minutes entre la Terre et Mars, résultant de leur éloignement, empêche un contrôle en


26 |

RÉCIT EXPLORATION

temps réel des opérations. Justement, la dernière mission robotisée martienne a emporté avec elle un microscope extrêmement puissant dont l’un des concepteurs, Sebastian Gautsch, collaborateur scientifique à l’Institut de Microtechnique de l’EPFL (IMT) est vice-président de la Mars Society Switzerland. Ce microscope «à force atomique» est muni d’une pointe presque invisible, «le centième d’un cheveu, en taille», et fonctionne «en mesurant l’interaction de la pointe avec la surface qu’elle balaie». Spécialisé dans les techniques de microfabrication, l’IMT a été

approché par la NASA en 1999. «J’ai décidé alors de faire ma thèse sur ce microscope, qui a pu être construit en collaborant avec l’entreprise Nanosurf et l’Université de Bâle», raconte Sebastian Gautsch. «L’instrument était prêt en 2002. On était censé voler cette année-là».

Les précieuses images de la mission Phœnix

Manque de chance, la NASA perd alors deux missions robotisées vers Mars. Tout est donc reporté jusqu’en 2008, avec la bien nommée «mission Phœnix», emportant enfin le précieux microscope

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

qui aura servi à «imager, avec une résolution inégalée, les particules de poussières qui sont de précieux marqueurs de la géologie de la planète». Sebastian Gautsch ne croit pas non plus que les missions robotisées suffisent. «Ça a pris à l’homme une centaine d’années pour connaître l’histoire de la Terre telle qu’on la connaît aujourd’hui. J’ai beaucoup de peine à imaginer que des robots seuls pourraient retracer aussi bien l’histoire de la planète Mars, même dans de tels délais. Par contre, ils pavent le chemin vers une mission habitée, c’est certain.»

Surtout que les volontaires semblent ne pas manquer. «Quand un responsable de la mission Phoenix a posé la question à des étudiants en physique, 50% ont répondu qu’ils seraient d’accord pour participer à une mission habitée vers Mars.» Un chiffre qui n’étonne pas Sebastian Gautsch. «Quelle plus belle perspective que d’explorer une nouvelle planète?»

Laurent Nicolet Xavier Voirol et NASA / JPL-Caltech / University of Arizona

Pour en savoir plus: www.planete-mars-suisse.com

«Les robots pavent le chemin d’une mission habitée vers Mars, c’est certain» L’engin spatial de la mission Phoenix s’est posé sur Mars le 25 mai 2008. A bord se trouvait un microscope conçu par l’EPFL.

RÉSULTATS DU SONDAGE EN LIGNE

«Les petits hommes verts…» 5%

vont nous exterminer

53 %

n’existent pas

42 %

sont sûrement gentils

1251 personnes ont donné leur avis du 3 au 13 mai 2010.

Donnez votre avis sur d’autres thèmes sur notre site internet:

www.migrosmagazine.ch


CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

| 27

Vous serez Maître du Temps Max était étendu dans un hamac suspendu entre deux superbes bouleaux agités par une brise légère lorsque je lui ai rendu visite l’autre jour. «J’essaie de jouir du temps qui passe», me dit-il. Je vis qu’affalés contre son flanc, trois ou quatre livres balançaient doucement au même rythme que lui. – Que lis-tu? dis-je. – Oh, comme toujours plusieurs livres à la fois... Je papillonne de l’un à l’autre. Tiens, là, je viens d’entamer Sur la route: le rouleau original de Kerouac, cet inédit à la gloire de l’errance dont Gallimard vient de publier le manuscrit brut de décoffrage. Ah, Kerouac, voilà un type qui savait l’art de collecter les saveurs de l’instant! J’ai aussi là Le voyage de Mouri, tout juste paru dans la collection Du Monde entier. C’est l’histoire d’un chat que son périple conduit à traverser toute l’Europe, avec moults péripéties. J’adore ce genre d’histoires pleines d’errances. – Mais tu te balances doucement dans ton hamac… – Ça n’est pas rien! Personne, je crois, ne sait combien nous sommes, nous autres humains, prisonniers du Temps. Les chats, les paresseux arboricoles, les lions de sexe masculin, et Kerouac peut-être, ne connaissent pas ce genre de problème.

Jean-François Duval, journaliste

– Que veux-tu dire, Max? – J’y ai réfléchi et je vais te dire: il n’y a qu’un seul âge de la vie où nous sommes maître du Temps, une seule et unique fois où l’occasion nous est donnée de le modeler à notre guise, de nous l’approprier. – Diable, tu m’intéresses sacrément! Feraistu allusion au vert paradis de l’enfance, avant que les activités humaines ne nous requièrent notre vie durant? – Sûrement pas! Même les nourrissons ne sont pas libres, auxquels incombe de téter à heures fixes. A 4 ans déjà, nous sommes soumis au rythme des horaires scolaires. Adultes, même si nous aimons notre métier, celui-ci fait peser sur nous d’insidieuses contraintes temporelles. Non! Les seuls à s’être libérés de l’emprise du Temps sont ceux que tu as appelés dans l’une de tes précédentes chroniques les harponneurs du futur, les flibustiers du temps qui passe. – C’était le nom positif que je donnais à ceux que notre époque appelle tristement «les retraités», avec tout ce que cela suppose de renoncement, de retrait d’une vie active, féconde et créatrice. – Oui, oui. Hélas, beaucoup de ces gens-là passent par cette incroyable saison de la vie sans même se rendre compte qu’ils sont entrés dans un monde vierge, nouveau, où ils sont enfin devenus totalement libres! Libres de sculpter leur temps plutôt que de subir celui que nous a imposé l’ère industrielle

quand elle a mis tout le monde au travail. En fait, sans le savoir, ils font l’expérience de la splendide oisiveté dont jouissaient les citoyens de l’Antiquité gréco-latine. Ils le peuvent, car ces gens-là disposent eux aussi d’une armée d’esclaves! – Ah bon? – On ne les appelle plus comme ça, bien sûr. N’empêche! Une armée d’esclaves veille à ce que chacun d’entre nous, doté d’une espérance de vie accrue, devienne un jour seul maître de son Temps. C’est-à-dire échappe enfin à son statut d’esclave! – Va droit au fait: où est-elle, ton armée d’esclaves? – Là, sous tes yeux: cette armée, ce sont les millions d’individus actifs, toutes les jeunes générations qui, à cette minute même, œuvrent autant que le faisaient les esclaves de l’Antiquité pour assurer la liberté du citoyen romain. Ne vois-tu pas combien ils suent et transpirent afin que chacun puisse jouir, à un moment donné, d’une vie d’homme libre, par la grâce de l’écot qu’ils versent à l’AVS et au Deuxième pilier? – Je n’avais jamais vu les choses sous ce jour. N’y a-t-il pas dans cette forme d’esclavage quelque affreuse injustice? – Mais non! C’est le prix que, quarante-cinq ans durant, hommes et femmes ont à payer pour pouvoir un jour, comme dans la Rome antique, acheter à leur tour la liberté, qui n’est jamais gratuite.

Publicité

22e Festival d’Humour et Salon du Dessin de presse du 10 au 19 juin 2010

THÉÂTRE DE BEAUSOBRE

Vendredi 11 juin, 21 h 30 Samedi 12 juin, 19 h

PATRICK TIMSIT

WARREN ZAVATTA

Lundi 14 juin, 19 h

Mardi 15 juin, 19 h

Mardi 15 juin, 21 h 30

Mercredi 16 juin, 21 h 30 Samedi 19 juin, 20 h

SOPHIA ARAM

Lundi 14 juin, 21 h 30

L’EMPIAFÉE

morges-sous-rire.ch programme complet sur www.morges-sous-rire.ch Réservation: 021 804 97 16 - 021 804 15 90 - www.morges-sous-rire.ch fnac (Lausanne Genève Fribourg)

JEAN-LUC LEMOINE

LES FRÈRES TALOCHE

ROLAND MAGDANE

MICHEL BOUJENAH


28 | Migros Magazine 22, 31 mai 2010

«Les donneurs de leçons m’agacent profondément Au micro depuis…1955, le journaliste sportif Thierry Roland, célèbre pour sa franchouillardise assumée, est un phénomène de longévité. Il publie un livre où il raconte ses treize coupes du monde. Rencontre chez lui, au pied de la Tour Eiffel. Commençons par l’affaire Ribéry. Qu’en pensez-vous?

Ribéry n’est pas le premier joueur de football à aller aux putes. Il y en a eu avant, et il y en aura après. Le seul problème, c’est qu’il l’a fait d’une manière idiote: ça a été vu, ça s’est su. Les anciens faisaient peut-être la même chose, mais ils étaient plus intelligents. Si des footballeurs font ça tranquillement, calmement, quelle importance? En plus, ils ont les moyens d’être discrets… A vous lire, on comprend que, pour vous, le scandale dans le football ce serait plutôt Maradona, aujourd’hui pourtant à la tête de l’équipe d’Argentine...

Ce n’est pas un entraîneur. Pour ça, il faudrait qu’ il en ait un peu plus dans la tête. Pour moi, c’est un bandit. Il a été un grand joueur, je suis obligé de le reconnaître, mais un bandit. Vous ne pouvez pas, comme star du foot et vis-à-vis des jeunes, être drogué, menteur, voleur… Vous aussi ce sont vos dérapages qui vous ont rendu célèbre. Comme cette apostrophe à l’arbitre écossais d’un match Bulgarie-France: «Alors là, Monsieur Foote, vous êtes un salaud»…

En général, quand quelque chose sortait un peu de l’ordinaire, je le

disais. Il ne faut pas prendre les gens pour des imbéciles. Et encore moins aujourd’hui, où ceux qui aiment le football ont le regard sur tout et en savent autant que les journalistes. On ne peut pas leur raconter des histoires. Puis il y a eu ce non moins fameux: «Comment a-t-on pu confier un match de cette importance à un arbitre tunisien?», avec lequel vous remportez aussi un franc succès…

Je ne faisais que stigmatiser le manque d’expérience de cet arbitre. Il s’est trouvé qu’il était tunisien. Il aurait été norvégien, anglais, allemand ou espagnol, c’était pareil. Mais du coup, on m’a fait une réputation de raciste, de lepéniste et j’en passe. Ça ne m’a pas empêché de dormir, vous savez. Vous dites assumer votre autre réputation: celle d’un indécrot-

«D’un match à l’autre, ce n’est jamais pareil»

table chauvin…

Complètement. Le commentateur des matchs de l’équipe suisse, le barbu, là, comment s’appelait-il déjà, Tillmann, oui. Quand il commentait, il était pour la Suisse et c’était normal. Moi, quand je commente, je suis pour la France, c’est le contraire qui serait étonnant, anormal. Evidemment, il y a toujours des donneurs de leçons, comme l’intelligentsia parisienne, qui m’agace violemment. Mais c’est réciproque. Donc pas trop grave et ça va mieux en le disant. Vous racontez qu’en mai 68, vous vous faites virer de l’ORTF (Office de radiodiffusion-télévision française) comme gréviste. En même temps, vous vous revendiquez gaulliste… Expliquez-nous ce grand écart…

Nous étions grévistes parce que la France entière l’était. Au service des sports, nous étions une trentaine de journalistes et une scission s’est faite entre ceux qui avaient recommencé le travail et ceux qui étaient restés grévistes. Or, tous mes potes étaient dans le groupe des grévistes, ça m’a conforté. J’étais gaulliste, mais quelque part aussi, j’ai regretté la manière dont le général de Gaulle a traité le problème algérien. Je pense que l’Algérie française méritait de vivre. Lui avait les épaules pour le dire, dommage qu’il ne l’ait pas fait.

Thierry Roland pose avec quelquesunes des accréditations pour matchs qu’il a commentés.


ENTRETIEN THIERRY ROLAND

| 29

Bio express ➔ Né le 4 août 1937 à Boulogne-Billancourt. ➔ Commence sa carrière à 18 ans au service des sports de la RTF en 1955, puis de l’ORTF. ➔ Commente sa première Coupe du monde en 1962 au Chili. ➔ Victime des licenciements après les évènements de mai 1968. ➔ Rejoint France Inter (1969-1975). ➔ Revient à la télévision sur Antenne 2 (1975-1984). ➔ En 1979, on lui adjoint Jean-Michel Larqué. ➔ Passe sur TF1 avec son compère en 1984. ➔ Mis à l’écart par TF1 à la fin de l’année 2004. ➔ Sort de sa retraite en 2005, en passant sur M6. ➔ Outre le football, se passionne pour «l’athlétisme, la natation, le basket américain, la boxe, le vélo, le tennis, la BD, le ciné, le théâtre, les bons repas avec les potes, les voyages avec la petite famille».

A dix jours de la Coupe du monde, les amateurs de foot piaffent déjà dans leur canapé, mais pour tous les autres, ce sera comme chaque quatre ans, un long mois de calvaire…

Les plus grosses audiences à la télévision, toutes chaînes confondues, ce sont les coupes du monde de football qui les ont produites. Il semble donc que ce genre de manifestations intéresse davantage de personnes qu’elles n’en rebutent. Vous, qu’est-ce qui vous plaît tellement dans le foot?

Une chose en tout cas me semble formidable: d’un match à l’autre, ce n’est jamais pareil. Quand j’ai commencé, un monsieur du journal L’Equipe, qui s’appelait Gabriel Hanot, le genre noble vieillard, avec de beaux cheveux blancs et un joli teint rose, m’avait prévenu: tu vas commenter beaucoup de matchs, il y en aura des bons, des moins bons et des franche-


Match à domicile pour votre budget.

888.– TV LED M-Budget 3 cm

94

Téléviseur LED D UE-37C5100

94 cm 16:9, rétroéclairage age Edge LED, luminosité 450 cd/m2, contraste 2000:1, temps de réponse 6 ms, syntoniseur TNT/DVB-C (HD), WLAN ready, fonction réseau DLNA, prises: 4 HDMI, 2 USB, composantes, PC, S-Vidéo, A/V, casque et 2 péritel / 7702.641 Livraison à domicile gratuite exclusive

Jusqu’à épuisement du stock.

Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les melectronics et les plus grands magasins Migros. FCM

Sous réserve de modification de prix, de modèles et d’erreurs d’impression.

cm


ENTRETIEN THIERRY ROLAND

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

| 31

ment mauvais. Ce qu’il faut, c’est réussir à faire d’un mauvais match un moyen, d’un moyen un bon et d’un bon un très bon. Gabriel Hanot n’était pas un tocard: c’est lui qui a inventé les coupes d’Europe. J’ai gardé ce conseil dans un coin de ma tête et quand je suis en train de commenter un match de merde, eh bien, je ne le dis pas comme ça. La violence des sentiments négatifs qu’inspire en France le sélectionneur Raymond Domenech, comment l’expliquer?

Dans la vie, il y a ceux qui réussissent et ceux qui réussissent moins bien. Domenech a eu sous sa direction les plus belles générations d’espoirs que la France ait jamais possédées, et il n’en a pas tiré grand-chose. Bon, il y a eu ensuite, avec les pros, ce miracle de la finale de 2006, mais qui a été obtenu grâce à la reprise en main de l’équipe par les anciens joueurs plutôt que par le sélectionneur lui-même. Ça a failli vous coûter cher. Vous aviez parié que si la France gagnait la Coupe du monde, vous feriez le tour de l’Obélisque, place de la Concorde, nu…

Je suis prêt à retenter le même pari. En ce moment, nous ne sommes vraiment pas bons. Presqu’aussi impopulaire que le sélectionneur national, le président de la République. Un fan de foot, lui aussi…

Sarkozy est impopulaire parce qu’il fait des réformes, parce qu’il fait son boulot. Moi, je l’aime plutôt bien. Il travaille, il paie de sa personne, on ne peut pas dire qu’il reste les doigts de pied en éventail à faire le beau. Vous racontez avoir quasiment appris à lire avec le journal «L’Equipe». Mais qui vous avait transmis cette passion du foot?

J’ai perdu mon père de très bonne heure, c’est ma mère qui m’a élevé. Elle m’a inscrit dans les équipes de gamins du Racing, le club parisien vedette de l’après-guerre. Je devais avoir 6-7 ans. Je n’étais pas un génie, mais pas

Thierry Roland et Jean-Michel Larqué ont commenté des matchs ensemble pendant vingt ans.

mauvais non plus. Je jouais milieu. J’étais celui qui récupère le ballon, vous savez, pour le donner à ceux qui ont du talent. Puis j’ai commencé à suivre les grands matchs à la radio, ou à travers les journaux. En fait, c’est une passion qui m’est venue sans raison. Ma mère n’est pas particulièrement sportive et mon père, à ma connaissance, ne l’était pas non plus. Il n’y avait pas d’antécédents familiaux. J’étais destiné à prendre la succession de mes parents qui étaient joailliers-bijoutiers. Je n’aurais pas été très bon. Pas le sens du commerce. Et surtout, je n’aurais pas eu la patience. Vous couvrez votre première coupe du monde en 1962 au Chili. Qu’est-ce qui a changé depuis, outre l’argent?

Les règles sont les mêmes. Mais comme le jeu va de plus en plus vite, les arbitres ont de plus en plus de difficultés à suivre. Il faudrait d’urgence les aider. Par exemple avec la vidéo.

déo. Avant, c’était des discussions sans fin pour savoir si une balle avait touché la ligne. Avec le Hawk-Eye, tout le monde ferme sa gueule et les parties se déroulent d’une manière formidable.

Avec la vidéo, la France ne serait peut-être pas en Afrique du Sud…

Une partie de votre légende tient pourtant à vos récriminations contre les arbitres. Ce serait dommage de s’en priver, non?

Peut-être. Encore que… Bon, Thierry Henry s’est rendu coupable d’une main mais enfin, chaque dimanche il y en a des milliers, des mains. C’est à l’arbitre de le voir. Si l’arbitre ne le voit pas… L’argument de votre ami Platini contre la vidéo – il faut laisser le foot être géré par l’humain – est assez fort, non?

Bien sûr, mais regardez dans le tennis. Il y a eu le Hawk-Eye qui est arrivé, ce système d’assistance vi-

Les arbitres sont quand même souvent très énervants. Il y a des trucs criants. D’accord, les joueurs sont aussi souvent responsables. Un type qui n’est pas touché et va vous faire 25 roulés-boulés pour atterrir 10 mètres plus loin, c’est insupportable. Ou cet autre qui sait très bien qu’il n’y pas faute et qui se laisse tomber. Ce genre d’actes est en augmentation constante. Parce que nous vivons dans


UN MARIAGE PARFAIT. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.6 AU 7.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

parSi le melon se marie mbon faitement avec le ja ent fumé, on peut égalem ion affiner cette associat enthe d’un soupçon de m e. fraîche par exempl

7.20 Jambon cru Rapelli San Pietro Suisse les 100 g

5.90

Jambon cru des Grisons finement tranché** 97 g

40%

7.95

4.90

au lieu de 8.50

Jambon cru spécial melon Suisse 140 g

4.50

Melon Galia, bio* Espagne/Italie la pièce

4.95

Melon charentais Espagne/France la pièce

Société coopérative Migros Vaud * En vente dans les plus grands magasins Migros. ** En vente dans les plus grands magasins Migros de Suisse romande.

Pastèque Espagne la pièce


ENTRETIEN THIERRY ROLAND

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

| 33

une époque où les gens trichent, où l’on essaie de compenser le manque de talent par de l’esbrouffe. Vous qui en avez vu d’autres, à quel genre de coupe du monde vous attendez-vous?

Ça va être une belle fête. Parce que c’est l’Afrique. Parce que c’est la première fois et que ça fait tellement longtemps que ce continent attend. C’est un peu un remerciement, cette Coupe du monde, une forme de reconnaissance pour tout ce que l’Afrique a fait pour le football, tous les grands joueurs qu’elle a donnés au monde. Impossible de parler de Thierry Roland sans évoquer Jean-Michel Larqué. Des engueulades comme celle, fameuse, homérique, qui circule sur le Net, c’était fréquent?

On a commenté pendant vingtsix ans ensemble et on ne s’est engueulé qu’une seule fois. Il n’y a pas beaucoup de couples qui peuvent en dire autant. Jean-Michel m’avait chambré à propos d’une bête histoire de places, pour la finale 2002 Brésil-Allemagne, que mon fils m’avait demandées pour deux amis à lui en vacances au Japon. On s’est engueulé à la mi-temps en oubliant de couper les micros, mais à la fin du match, c’était fini. Jean-Michel, c’est un véritable ami. J’ai regretté un peu la manière dont notre duo s’est arrêté. On m’a fait

«La Coupe du monde en Afrique du Sud? Ça va être une belle fête» remarquer que j’avais juste un petit peu dépassé la date de péremption alors qu’aujourd’hui, on incite les seniors à aller le plus loin possible. Vous avez donné un prénom anglais à votre fils. Clin d’œil?

Ma femme et moi aimons beaucoup les Etats-Unis. Moi, je voulais l’appeler Donald, mais elle n’a pas voulu. Mais Gary, c’est bien. Ça rappelle Gary Cooper.

Vous avez rencontré au cours de votre carrière un certain nombre de personnages plutôt prestigieux. Lequel vous a le plus impressionné?

C’était le 16 mai 2000. Le président de la République Jacques Chirac nous a remis la Légion d’honneur à Jean-Michel et à moi. Ça fait quelque chose. Là, on ne joue plus les marioles. Dans la grande salle de l’Elysée, devant le président qui vous parle, vous dit

quelque chose à l’oreille, on se sent tout petit garçon. Question piège pour terminer cet entretien: que savez-vous de l’équipe de Suisse?

Qu’elle est en progrès. Qu’il y a de bons jeunes.

Propos recueillis par Laurent Nicolet Photos Kai Jünemann et Image Forum

A lire: Thierry Roland, «Mes 13 coupes du monde», Editions du Rocher.

Stiftung Kreatives Alter Créativité au Troisième Âge Terza Età Creativa Vous avez plus de 65 ans, vous consacrez du temps à l’écriture, à la musique, à la composition musicale ou à la recherche? Vous comptez alors parmi les personnes, toujours plus nombreuses, pour lesquelles créativité et vieillesse ne sont pas contradictoires – bien au contraire?! Depuis 1990, Créativité au Troisième Âge lance tous les deux ans un concours qui s’adresse aux personnes de plus de 65 ans. Jusqu’à présent, la Fondation a récompensé 109 femmes et hommes par un prix et 203 par une distinction. N’hésitez pas à demander par écrit les documents pour participer à notre 11e concours. Veuillez joindre cette annonce afin que nous puissions savoir comment vous nous avez découverts. Case postale 2999 / 8022 Zurich / www.creativite-au-troisieme-age.ch / kreat-alter@vontobel.ch

MM-15

11 e c pl po onc Su us d ur l our iss e es s e 65 pe ou a rs à ns onn l’é ré e tra si s ng dan de er t e n

Publicité


UN PARFUM D’ÉTÉ. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.6 AU 7.6.2010 (ELAN)/ 14.6.2010 (EXELIA) OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30% 5.00

au lieu de 7.20

Exelia Caribbean Night 1 litre

30%

5.00

au lieu de 7.20

Exelia Sun of Africa 1 litre

30%

30%

5.00

5.00

Exelia Moon of Bali 1 litre

Exelia Asian Sunset 1 litre

au lieu de 7.20

au lieu de 7.20

22.20 au lieu de 27.80

22.20 au lieu de 27.80

20 % de réduction sur les sachets de recharge Elan Jardin Soleil en lot de 2 2 x 2 litres

22.20 au lieu de 27.80

20 % de réduction sur les sachets de recharge Elan Jardin Montagne en lot de 2 2 x 2 litres

20 % de réduction sur les sachets de recharge Elan Jardin Naturel en lot de 2 2 x 2 litres


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

| 35

«Nous sommes à l’aube d’une révolution» Avec M-Way, Migros entend jouer un rôle pionnier dans l’électromobilité. Dieter Berninghaus, chef du département Commerce à Migros, revient sur un projet ambitieux qui englobe de nombreux services.

«Migros se mue en vendeur de voitures», titrait récemment la presse…

… Il s’agit seulement d’une des facettes de notre projet. Mais, c’est la plus visible!

Oui, dans la mesure où les voitures électriques sont destinées à occuper une place essentielle dans le monde de la mobilité. Toutefois, cela n’est qu’un aspect isolé parmi les efforts de Migros pour promouvoir l’avènement d’une mobilité durable. Pourriez-vous en dire plus?

Le changement climatique, l’urbanisation croissante, l’évolution démographique et les nouvelles habitudes de consommation des générations montantes, tous ces facteurs – et la liste n’est pas exhaustive – nous incitent à réfléchir sur la mobilité individuelle de demain.

Les prestations de M-Way

Cet automne à Zurich, Migros proposera en grande première, à l’enseigne de M-Way, un ensemble de prestations dans le domaine de l’électromobilité. D’autres villes suivront par la suite. L’offre M-Way consistera en: ➔ des services flexibles et à prix favorables pour la mobilité individuelle dans les entreprises et les institutions publiques (flottes de véhicules). ➔ un accès à l’électromobilité pour toutes les classes de revenus au travers de courses d’essai, un service de location et de vente de véhicules à deux ou quatre roues mus à l’électricité (soit la petite voiture Think City ainsi qu’un choix attrayant de scooters). ➔ des prestations de service telles que plateforme internet, polices d’assurance, financement, entretien et conseils.

Pourriez-vous être plus précis?

L’essentiel est de faire la démarche. Nous apprendrons au fur et à mesure. Christophe Colomb nourrissait-il une image claire de l’Amérique lorsqu’il s’est lancé dans la traversée de l’Atlantique? Avec MWay, nous sommes à l’aube d’une révolution. Mais comme dans toute initiative pionnière, les choses n’iront pas sans difficultés. Nous sommes toutefois convaincus que nos clients feront une place à l’électromobilité, et que le lancement de M-Way, en tant que plateforme de l’électromobilité, recèle de très grandes chances pour Migros. Qu’entendez-vous exactement par plateforme?

Et la solution a pour nom M-Way…

La solution, ni moi ni personne ne la connaît. Mais nous sommes convaincus que l’électromobilité devrait occuper une place très importante dans les tentatives de

résoudre les problèmes. Aussi avons-nous décidé, en lançant le projet M-Way, de promouvoir cette forme de déplacement, dans l’idée d’en faire un nouveau secteur d’activité de Migros à long terme.

Le scooter électrique M-Way: une nouvelle voie pour la mobilité.

L’électromobilité ne se limite pas à des voitures silencieuses. Les véhicules ne constituent en fait qu’une partie de ce nouveau domaine d’activité. D’autres secteurs sont également concernés. Il


BINGOMANIA DU 17.5 AU 7.6.2010

COLLECTIONNEZ LES VIGNETTES DÈS MAINTENANT !

10% DE RÉDUCTION POUR CHAQUE CARTE PLEINE!

e Dernière chance pour profiter d’un 0 .201 14.6 : 10% réduction d’achat de

GRAND CONCOURS:

10 000 PRIX D’UNE VALEUR TOTALE DE FR. 600 000.– À GAGNER ! + CHAQUE SEMAINE 1 AN D’ACHATS GRATUITS D’UNE VALEUR DE FR. 20 000.–.

Vous trouverez plus d’informations sur la bingomania sur www.migros.ch/bingomania. La bingomania vous attend à votre Migros ainsi qu’à Micasa, Do it + Garden Migros, SportXX, melectronics, OBI, LeShop.ch, aux restaurants Migros, Saveurs et Take Away Migros.


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

| 37

s’agit des fabricants de batteries, des producteurs d’électricité, des télécommunications ou encore du monde de la finance. Toutes ces branches ont leur propre vision de la mobilité du futur, et nous sommes en pourparlers avec les représentants de chacune d’elles. Quelques projets précis nés de ces discussions sont déjà dans le pipeline. Je le répète, nous sommes à l’aube d’une révolution. A votre avis, les Suisses sont-ils prêts à privilégier l’électromobilité?

Une étude approfondie du marché menée au cours des douze derniers mois nous a convaincus que les Suisses sont mûrs pour l’électromobilité. Ainsi, une enquête représentative a révélé que près de 60% des personnes interrogées pouvaient parfaitement concevoir que leur prochaine voiture fonctionne à l’électricité.

Bientôt sur les routes suisses: la citadine Think City.

encore davantage de plaisir dans la mobilité de l’avenir.

Revenons-en à l’offre de Migros. Que trouveront les clients lorsqu’ils entreront dans le premier M-Way Shop?

Ils s’initieront concrètement au monde de l’électromobilité. Ils pourront tester ou louer des véhicules, obtenir des conseils sur les possibilités de financement et, bien sûr, en faire l’acquisition. A ce niveau aussi, Migros sera un authentique pionnier sur le marché suisse: la Think City est en effet la première véritable voiture électrique européenne produite en série. En Suisse, on la trouvera exclusivement à Migros. En outre, nous mettrons à disposition de nos clients une multitude de services, notamment sous la forme d’informations et de conseils concernant tout ce qui a trait à l’électromobilité. Et nous prendrons les dispositions nécessaires pour que les consommateurs ne rencontrent aucun problème en optant pour un véhicule mû à l’électricité. Parlez-nous de la recharge des batteries et de la réparation des véhicules?

L’entretien sera confié à des centres spécialisés, et nous développerons un réseau de bornes de recharge de batteries à travers tout le pays. En partenariat avec la Zu-

Une dernière question: le projet M-Way relève de Migrol dont la vocation première est la vente de carburants fossiles. N’y a-t-il pas là contradiction?

L’électromobilité est un domaine expérimental où les constructeurs de voitures, ainsi que les produc-

«Nous allons développer un réseau de bornes de recharge à travers tout le pays» rich Assurances, nous offrirons des prestations d’assistance étendues. Enfin, des divertissements en ligne et offline seront proposés à notre clientèle afin qu’elle trouve

teurs d’électricité eux-mêmes, font leurs premiers pas. Pour sa part, Migrol est une entreprise en transformation qui vise à s’investir dans ce nouveau domaine. Elle dispose de managers jouissant d’un précieux savoir-faire dans la matière. Avec M-Way, Migrol s’engage activement dans la mobilité de demain.

Propos recueillis par Luzi Weber

L’électromobilité à quel prix? Les réticences à l’endroit de l’électromobilité reposent surtout sur l’argument du prix. Aujourd’hui, une voiture fonctionnant à l’électricité coûte entre 15 000 et 18 000 francs de plus qu’une voiture comparable propulsée de manière conventionnelle. Ce surcoût est dû à des batteries dont le prix reste élevé. Mais les spécialistes s’attendent à une baisse rapide de ce dernier grâce aux progrès technologiques ainsi qu’au développement des capacités de production. En principe, acquérir un véhicule électrique, c’est

acheter aussi un réservoir quasi éternellement plein sous la forme d’une batterie. Dans la mesure où les coûts pour la recharger sont minimes, l’incidence de ces derniers est quasiment nulle sur les frais d’exploitation. Un autre argument en faveur des véhicules électriques tient à leur efficacité énergétique considérablement plus élevée que celle de leurs homologues conventionnels. Cela signifie qu’une part beaucoup plus importante de l’énergie appliquée sera convertie en mouvement.


38 | Migros Magazine 22, 31 mai 2010

TOUT FEU, TOUT FLAMME!

1re partie: c’est la fête 2e partie: le plaisir de la viandee 3e partie: l’apéritif revisité 4e partie: vive les

Devenez le roi des grillades!

En suivant les conseils du champion suisse de grillades, Ueli Bernold, et les savoureuses recettes de «Cuisine de Saison», vos barbecues seront toujours un succès.

T

ous au gril: il fait bon, et le beau temps va se maintenir! Allors rien de tel qu’un barbecue entre amis ou en famille. Dans les pages suivantes, Ueli Bernold, champion suisse 2008 de grillades et membre fondateur de la Swiss Barbecue Association et de la World Barbecue Association, vous explique comment préparer des mets sur un gril pour qu’ils soient toujours un délice. Lorsque vous achetez votre viande, vérifiez sa marbrure: si elle est striée de petites veines de gras, elle restera juteuse une fois grillée. N’oubliez pas, pour que la fête soit un indéniable succès, de proposer des légumes croquants, de délicieuses salades et du pain croustillant à vos convives. Au niveau sécurité, veillez à ce que le barbecue soit posé de manière stable sur une surface plane et ne laissez jamais le feu sans surveillance. Vous pouvez vous protéger des éventuelles brûlures avec un tablier ignifugé, des gants et des pinces à grillades à long manche. Et en cas de mésaventure, rincez les brûlures à l’eau courante froide.

Heidi Bacchilega

Le fumet alléchant des saucisses attire les enfants comme par enchantement.

Huile d’olive Umbria Monini, 50 cl, Fr. 16.20*, barquette en aluminium Tangan No 54, 22 x 28 cm, 8 pièces, Fr. 4.-, épis de maïs, prix du jour.


EN MAGASIN

| 39

légumes à griller

Qu’il est bon de se retrouver au jardin en dégustant des grillades. Saladier, faïence, diamètre 25,5 cm,

Fr. 24.90

Verre à bandes bleues, 3 pièces, Fr. 8.90 Carafe, matière synthétique, 1,9 l, Fr. 8.90

Ueli Bernold, champion suisse 2008 de grillades. www.grillueli.ch

TOUT CE QU’IL FAUT POUR DE BONNES GRILLADES

Chips nature Zweifel, lot de deux, 2 x 185 g, Fr. 6.50*** *** Jusqu’à épuisement du stock.

Ice Tea Pêche, 6 x 1 l, Fr. 4.40**/*** au lieu de Fr. 6.60

Jus d’orange Gold, 1 l,

Choix de grillades Grill mi, Suisse, les 100 g, Fr. 2.70*

Fr. 1.80** au lieu de Fr. 2.30

* En vente dans les plus grands magasins.

** En action du 1er au 7 juin 2010.


Opel Suisse a 75 ans – et la fête bat son plein.

Des primes maxi, des taux de leasing mini.

Opel Astra Caravan Anniversary Edition Avec jantes en alliage léger 16 pouces design titane, radio CD MP3, climatisation, régulateur de vitesse et volant cuir, ainsi que de nombreuses autres spécifications. Prime d’anniversaire max.

CHF 4’450.–

ou leasing d’anniversaire2)

0,75%

Opel Astra Caravan Anniversary Edition, prix d’anniversaire dès CHF 25’250.–1)

www.opel.ch Exemple de prix à l’achat comptant: Opel Astra Caravan Anniversary Edition, 5 portes, 1.6 TWINPORT, 85 kW/115 ch, boîte manuelle à 5 vitesses, prix de base CHF 29’400.–; antibrouillards CHF 300.–, prime d’anniversaire CHF 4’450.–; prix de vente CHF 25’250.–, émissions de CO2 159 g/km, consommation ø 6,7 l/100 km, Catégorie de rendement énergétique C. Émissions moyennes de CO2 de tous les modèles de véhicules neufs en Suisse: 204 g/km. 2) Exemple de prix en leasing: même modèle, prix de base CHF 29’700.–, acompte CHF 3’200.–, mensualité CHF 359.–, taux d’intérêt annuel effectif 0,75%, 48 mois, 10’000 km/an. Casco complète obligatoire. Tous les prix TVA 7,6% incl. GMAC Suisse SA n’accorde aucun leasing susceptible d’entraîner le surendettement du client. Offre valable jusqu’au 30 septembre 2010, non cumulable avec d’autres promotions de marketing de GM Suisse SA. Valable seulement chez les distributeurs participant à cette action. Les offres mentionnées sont des prix conseillés.

1)


EN MAGASIN

Migros g gr Magazine gaz ga 22, 31 mai 2010

| 41

TTOUT OUT FFEUX, EUX, TTOUT OUT FFLAMME! L AMME! Planche à découper, hêtre, 40 x 30 cm, Fr. 49.90 Plat à épis de maïs, jaune, le lot de 2, Fr. 4.90

Filet de porc au lard et beurre aux herbes et à la canneberge

LE CHAMPION N DES GRILLADES ES S VOUS RÉPOND

TTOUT CE QU’IL FAUT POUR DE BONNES GRILLADES

Comment griller une grosse pièce de viande? Il ne faut jamais la griller directement. La viande cuit grâce à l’air chaud et la fumée. Il ne faut donc pas la poser directement sur les braises mais à côté, au-dessus d’un plat servant à recueillir le jus, que l’on peut remplir d’un peu d’eau. Il convient alors de rassembler le combustible autour du plat. Cette méthode est certes un peu plus longue, mais elle permet d’éviter que la viande ne brûle. Elle est idéale pour les grosses pièces de viande et les poissons fragiles.

Tomates séchées Anna’s Best, 100 g, Fr. 3.65* au lieu de Fr. 4.60

Steak de l’armailli Grill mi, filet de porc farci au fromage à fondue, Suisse, les 100 g, Fr. 3.95**

Salade de carottes Anna’s Best, 160 g, Fr. 1.65* au lieu de Fr. 2.10 * En action du 1er au 7 juin 2010.

Boules de Bâle Grill mi, farcies au fromage, Suisse, 2 x 125 g,

Fr. 5.70**

** En vente dans les plus grands magasins.

Filet de porc: ½ botte de thym, 2 cs de poivre à l’orange, 1 cc de sel, 5 cl d’huile d’olive, 1 filet de porc de 600 g, 200 g de lard à rôtir 1 Effeuiller le thym et hacher finement. Mélanger avec le poivre à l’orange, le sel et l’huile d’olive. Laisser mariner le filet de porc une nuit dans ce mélange. 2 Le jour de la préparation, disposer les tranches de lard les unes à côté des autres sur une planche. Poser le filet dessus et enrober avec le lard, nouer le tout avec de la ficelle pour grillades. Envelopper dans une feuille de papier aluminium. Griller à feu moyen sur toutes les faces pendant env. 30 min jusqu’à ce que la température à cœur atteigne 70 °C (utiliser un thermomètre à viande pour vérifier). Retirer le papier aluminium et griller à nouveau sur toutes les faces directement sur la grille pour faire croustiller. Beurre aux herbes: 1 gros bouquet d’herbes (aneth, persil, ciboulette, cerfeuil, p. ex.), 70 g de canneberge, 250 g de beurre ramolli, 3 cc de sel aux herbes, ½ cc de poivre, 1 cc de zeste de citron, 2 cc de jus de citron Hacher finement les herbes et les canneberges. Mélanger avec le beurre, le sel aux herbes, le poivre, les zestes et le jus de citron. Disposer sur un morceau de papier cuisson ou sulfurisé et rouler fermement pour obtenir un rouleau. Placer une nuit au réfrigérateur.

Recettes Cuisine de Saison

www.saison.ch


y s n a s z e t o p . s Pa e m u l p s e d r e s lais

Prepaid

39.90

Sony Ericsson W205 Avec carte SIM et Fr. 15.– de crédit de conversation, verrouillage SIM / 7945.463

Vous aimez papoter au téléphone à un prix imbattable? Alors M-Budget Mobile est fait pour vous! Avec M-Budget Mobile, vous téléphonez au tarif unitaire le plus avantageux sur tous les réseaux suisses et vers toute l’Europe (Fr. 0.28/minute, Fr. 0.10 /SMS). Complément d’information dans votre Migros ou sur www.m-budget-mobile.ch. Enregistrement obligatoire lors de l’achat. Maximum 3 enregistrements/appareils par personne. Les produits M-Budget Mobile sont disponibles à


EN MAGASIN

Migros g gr Magazine gaz ga 22, 31 mai 2010

| 43

TOUT FEUX, TOUT FLAMME!

TO CE QU’IL FAUT POUR TOUT DE BONNES GRILLADES

Pics pour épis de maïs, 4 pièces,

Fr. 5.90

Poitrines de poulet farcies à l’italienne Farcir chaque poitrine de poulet avec une tomate séchée, de la mozzarella et une feuille de basilic. asilic. Fermer avec un cure-dent. Exotic BBQ-Sauce, 250 ml, Fr. 3.80* Smoky BBQ-Sauce, 250 ml, Fr. 3.50* Pinceau à grillade avec récipient, Fr. 6.90 0

Crème d’or Caramel, 1000 ml, Fr. 7.35** au lieu de Fr. 9.20 ** En action du 1er au 7 juin 2010.

Trois recettes faciles à préparer Ice Dream, 250 g, Fr. 3.10* * En vente dans les plus grands magasins.

Br Brochettes d’aile de poulet Buffalo Embrocher dans le sens de la longueur les ailes de po poulet marinées avec des épices pour poulet et de l’l’huile d’olive, et les faire griller sur toutes les faces. Brochettes en bois, 16 cm, 20 pièces, Fr 1.60 Steaks de porc farcis et piquants St Farcir les steaks de porc ou les côtelettes avec du fromage d’alpage bio ou des tranches de gruyère (e éventuellement des tranches de chorizo). Fermer (et av un cure-dent. avec

Broyeur à glace, matière synthétique, bleu foncé ou turquoise,

Fr. 14.90


ACTION

LE N°1 POUR VOTRE PEAU NOUVEAU: ENCORE PLUS EFFICACE NIVEA VISAGE Q10: ultra protection UVA pour une ultra prévention contre les rides. NIVEA BODY Q10: 2 x Q10 pour une peau encore plus ferme.

Achat minimal: Fr. 20.– Valable jusqu’au 21.06.2010

VALEUR FR.

5.–

Tout l’assortiment NIVEA Q10 (Q10 For Men inclus)

RABAIS

Utilisable dans les plus grands magasins Migros de Suisse. Si un multiple du montant d’achat est atteint, plusieurs coupons de rabais identiques à celui-ci peuvent être remis en paiement. Non cumulable avec d’autres coupons.

Plus d‘informations sur www.NIVEA.ch ou au 0800 80 61 11 (lu–ve, 9–12h, gratuit).

OFFRES VALABLES DU 31.5.2010 AU 21.6.2010 SUR TOUS LES PRODUITS NIVEA Q10 (SOINS DU VISAGE NIVEA Q10 FOR MEN INCLUS)

Nivea est en vente à votre Migros


EN MAGASIN

Migros Mig gr Magazine gaz ga 22, 31 mai 2010

| 45

TTOUT OUT FFEUX, EUX, TTOUT OUT FFLAMME! L AMME! Grandpapa Théo a le bon réflexe: il ne laisse pas son petit-fils Max manipuler le gril chaud sans surveillance.

LE CHAMPION C DES GRILLADES VOUS RÉPOND VOU

Comb de temps à l’avance Combien doisdois-je faire chauffer mon gril au charbon c de bois?

Lorsqu’on invite des amis, il est Lors préférable préf de faire chauffer le gril l’av à l’avance, car il faut environ 40 minutes m avant de pouvoir y disp disposer les pièces de viande. Des brai braises doivent s’être formées, sino la viande pourrait brûler. sinon

Barbecue Brisbane Outdoorchef, Fr. 648.Service à grillades, 3 pièces, Fr. 21.50 Barquettes en aluminium Tangan No 55, diamètre 34 cm, 8 pièces, Fr. 5.90

Gagnez des prix d’une valeur totale de 1750 francs Répondez à la question de notre concours et remportez peut-être une grillade party ou un des deux grils à gaz mis en jeu. QUESTION: combien de temps à l’avance un gril au charbon de bois doit-il être allumé pour que les aliments ne brûlent pas?

Participez: – par téléphone en appelant le 0901 591 913 (Fr. 1.–/appel d’un poste fixe) en indiquant la réponse ainsi que vos nom et adresse.

1) 60 minutes 2) 40 minutes 3) 5 minutes

– par SMS en envoyant le mot CHANCE, la réponse et votre adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS).

1ER PRIX: une grillade party d’une valeur de Fr. 1000.–

Exemple: CHANCE 2, Pierre Lexemple, Rue Lexemple 1, 9999 Modèleville. – par internet en vous rendant sur www.migrosmagazine.ch (rubrique «Coup de chance»). Délai de participation: 6.6.2010

2E PRIX: un gril à gaz Brisbane 4 Outdoorchef d’une valeur de Fr. 648.–

Les gagnants seront avertis par écrit et leur nom publié sur le site www.migrosmagazine.ch. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Tout échange de correspondance ainsi que le recours à la voie judiciaire sont exclus.

3E PRIX: un gril à gaz Grillino Campingaz d’une valeur de Fr. 104.–


© 2010 The Coca-Cola Company. Coca-Cola, the Contour Bottle and the Dynamic Ribbon are registered trademarks of The Coca-Cola Company.

WIN

VOYAGES VERS LA COUPE DU MONDE FIFA

& plus!

Coca-Cola est en vente à votre Migros

20 fois les points Cumulus avec le sucre gélifiant de Sucrisse Valable du 1.6. au 7.6.2010

Moins de sucre, plus de fruits: le sucre gélifiant de

ucrisse.

gélifiant Le sucre gélifi ant 2:1 de Sucrisse vous permet de réaliser facilement des confitures confitures encore plus fruitées avec beaucoup moins de calories. Vous n’avez ainsi besoin que de 500 grammes de sucre gélifiant pour un kilo de fruits et, grâce à un temps de cuisson très court, les vitamines sont mieux conservées. Vous trouverez des recettes et plus d’informations sur www.sucrisse.ch

Sucrisse est en vente à votre Migros


Migros Magazine 22, 31 mai 2010

EN MAGASIN

| 47

Une touche de luxe au quotidien

Confectionnés en Suisse, les biscuits raffinés de Créa d’Or rendent la vie plus douce.

S

’évader un instant des tracas du quotidien est le plus grand luxe que l’on puisse s’offrir. Grâce aux délicats biscuits Créa d’Or, ces petites pauses deviennent de véritables moments de félicité. Seule difficulté: faire son choix entre les nombreuses créations, aussi variées que succulentes. Recouverts d’éclats d’amandes caramélisés et plongés dans un chocolat suisse de choix, les «Mandelplätzli» sont croustillants à souhait. Les amateurs de cacao pourront aussi opter pour les «Nobilé», des gaufrettes fourrées à la crème de noisettes et qui fondent sur la langue. Quant à la création «Noisette», deux fins biscuits à la noisette enserrant une farce de praliné aux noisettes, elle est tout simplement irrésistible. Des ingrédients de première qualité et une fabrication des plus soigneuses dans la biscuiterie Midor de Meilen (ZH) font de chaque spécialité Créa d’Or une expérience de pure volupté. DH

Deux des nombreuses variétés de biscuits Créa d’Or: Mini Assortiment, 108 g, Fr. 3.70 Mandelplätzli, 100 g, Fr. 2.95


48 | Migros Magazine 22, 31 mai 2010

Bienheureux bétail

A Anet (BE), les bœufs d’Hans Feissli sont élevés selon de strictes directives pour le compte de TerraSuisse, un label qui garantit une agriculture proche de la nature et respectueuse des animaux.

A

l’heure du goûter, l’automate distributeur de lait fonctionne à plein régime. Assoiffé, le veau qui porte la puce 6358 s’approche à son tour. «La vitesse d’aspiration est bonne, se réjouit Hans Feissli, agriculteur, en regardant la drôle de machine. Chaque

animal boit environ quatre litres par jour. Lui seul décide de la quantité qu’il souhaite boire – et à quel moment.» En matière d’engraissement, les directives IP-Suisse préconisent uniquement du lait, des mélanges de céréales et du fourrage brut, comme du foin et de la paille. De

plus, les veaux et les bœufs sont détenus en groupes, ce qui est bon pour le moral du bétail. Si la séance photo éveille la curiosité des animaux, le veau 6358 s’est quant à lui trouvé une place confortable sur la paille pour s’endormir. Tous ont la possibilité

d’évoluer librement entre l’étable et l’espace de plein air. Et si le sol de ce dernier est en béton, c’est pour que les sabots puissent mieux se développer: ils devront en effet être capables de supporter les 500 kilos que pèseront les bêtes dans onze mois environ. SB

Tendre et finement fibreuse: la viande de bœuf TerraSuisse Une couleur rouge foncé et une texture finement fibreuse est un gage de grande qualité pour la viande de bœuf. Pour parvenir à ce résultat, TerraSuisse privilégie les races bovines Limousin et Angus. Les animaux sont nourris avec le meilleur fourrage et disposent de suffisamment d’espace.

Emincé de bœuf TerraSuisse, prix du jour

Ragoût de bœuf TerraSuisse, prix du jour

Entrecôte de bœuf TerraSuisse, prix du jour


EN MAGASIN

| 49

Sur l’exploitation d’Hans Feissli, les escargots de Bourgogne se déplacent sans crainte à travers des amas de branches. Protégés, ils ne seront pas délogés.

Promotion de la biodiversité En 2008, Migros a lancé le label TerraSuisse avec l’association IP-Suisse et la station ornithologique suisse de Sempach. Aujourd’hui, 14 000 agriculteurs participent à ce programme. TerraSuisse garantit une agriculture proche de la nature et respectueuse des animaux, tout en visant à promouvoir la biodiversité de la faune et de la flore. Les monocultures intensives traditionnelles sont en effet responsables de l’extinction de nombreuses espèces végétales et animales. Les agriculteurs IP-Suisse qui vendent leurs produits sous le label TerraSuisse sont tenus de respecter des critères écologiques stricts. Dans les cultures de céréales, de fruits et de légumes ainsi que de pommes de

Rôti de bœuf TerraSuisse, prix du jour

Rumsteak TerraSuisse, prix du jour

terre, il convient d’utiliser le moins possible d’engrais et aucun herbicide ni insecticide chimique. Les animaux de ferme TerraSuisse doivent être détenus dans le respect de leur espèce et nourris avec des produits naturels. De plus, les paysans doivent aménager des habitats destinés aux végétaux et aux animaux rares – comme les escargots de Bourgogne. Les oiseaux bénéficient par exemple d’endroits tranquilles pour construire leur nid. Quant aux lézards, ils ont droit à des murs en pierres sèches et des terres en jachère. En complément du label bio, TerraSuisse renforce l’engagement de Migros dans le domaine du développement durable. www.migros.ch/terrasuisse

Deux partenaires qui s’engagent pour la diversité écologique de la Planète: TerraSuisse et l’ONU, qui a déclaré 2010 «Année internationale de la biodiversité».


Disponibles dans les plus grands magasins Migros


Garnier Mineral, déodorant nouvelle génération: 48h d’efficacité et une peau qui respire. NOUVEAU

GARNIER MINERAL

ANTI-TRANSPIRANT 48H* ENRICHI EN MINERALITE**

Points CUMULUS multipliés par 20 sur les déodorants Garnier Mineral Valable du 1.6 au 14.6.2010

* Test instrumental ** Mineralite = Perlite

DÉCOUVREZ L’INCROYABLE POUVOIR DE LA MINERALITE: un minéral d’origine volcanique qui absorbe naturellement en continu l’humidité. Déodorant Garnier Mineral : > 48 h anti-humidité – 48 h anti-odeur > Laisse la peau respirer

Garnier est en vente à votre Migros


52 | Migros Magazine 22, 31 mai 2010

LA NATURE SAIT CE QUI EST BON

Envolez-vous avec le bio!

I

l suffit de quarante-cinq minutes pour que la montgolfière «Bio» de 500 kg soit prête à prendre son envol. Ce nouveau ballon mesurant près de 25 m de haut et 20 m de diamètre peut transporter jusqu’à cinq passagers. Son volume est de 4105 m3. «Avec deux personnes à bord, nous pourrions atteindre une altitude de 6500 mètres», explique Francis Horni, le pilote. En temps normal toutefois, la mongolfière évolue entre 1500 et 3000 m. Arborant le logo bio de Migros, la montgolfière rend tout un chacun attentif au développement durable. Le label bio s’adapte aux cycles de la nature: les végétaux sont cultivés sans produits chimiques ni engrais, tandis que les animaux profitent régulièrement du plein air et sont nourris avec du fourrage bio. Engagée en faveur du bio depuis les années 1960 déjà, Migros propose aujourd’hui plus de mille produits.

Voyagez dans les airs avec le nouveau messager de Migros: la montgolfière «Bio».

Ursula Bickel

Petit Beurre au blé complet bio, 230 g, Fr. 2.90 Oranges bio, tomates bio, concombres bio, prix du jour Yogourt à la noisette bio, 180 g, Fr. −.85 Jambon cru de la Forêt-Noire bio, les 100 g, Fr. 7.10* Viande des Grisons bio, les 100 g, Fr. 9.90 Fromage d’alpage des Grisons bio, les 100 g,

Fr. 2.60

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

Photo Gerry Nitsch

Fr. 2.40

Ice Tea aux herbes des Alpes bio, 1 l, Fr. 1.60 Couronne soleil bio, 360 g,


UN MONDE DE FRAÎCHEUR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.6 AU 7.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Un délice pour s au les papilles: poire sur caramel. Recette www.saison.ch/ m-malin

40%

1.95 au lieu de 3.30

Poires Packhams Afrique du Sud, le kg

le kg

4.30 Poivrons mélangés Espagne / Pays-Bas

1.25

au lieu de 1.60

Appenzeller Classique 20% de réduction (excepté emballages maxi), env. 250 g, les 100 g

40%

9.–

au lieu de 15.–

Cuisses de poulet Optigal Suisse, 4 pièces, le kg

40% 6.70

au lieu de 11.20

Jambon de campagne en lot de 2, TerraSuisse Suisse, 2 x 164 g

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.

50%

5.85 au lieu de 11.70

Tortellonis à la ricotta et aux épinards M-Classic en lot de 3 3 x 250 g


QUAND LA FRAÎCHE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.6

Soyez raffinés dès l’entrée en proposant cette salade au camembert avec vinaigrette aux sur légumes. Recette www.saison.ch/ m-malin

4.80

au lieu de 6.–

Camembert suisse crémeux 20% de réduction 300 g

30%

2.30

12.90

Bouquet de pivoines Fiona le bouquet

au lieu de 3.–

Toutes les coupes Chantilly en lot de 4 20% de réduction par ex. au chocolat, 4 x 125 g

10.50 au lieu de 15.–

Produits Cornatur en lot de 2 par ex. escalopes de Quorn aux épinards et au fromage, 2 x 240 g


UR SE MET ET À TABLE. AU 7.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

7.80

3.95

au lieu de 15.60

au lieu de 5.40

Saucisse à rôtir de veau Suisse, l’emballage de 3 x 280 g

Fraises Suisse, la barquette de 500 g

4.80

au lieu de 5.80

Toutes les parts de gâteau en lot de 2 1.– de moins par ex. tourte forêt-noire, 2 pièces/244 g

14.90

Diverses variétés d’orchidées la plante

12.–

1.60

Fricassée de porc Suisse, le kg

Raccard Tradition en bloc mini ou maxi Suisse, les 100 g

au lieu de 15.–

1.75

au lieu de 2.15

Gruyère bio Suisse, les 100 g

au lieu de 2.–

30.50 au lieu de 36.–

Filet de canard France, le kg

Société coopérative Migros Vaud


À LA CHASSE AUX PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.6

50%

40%

8.55

5.90

au lieu de 17.10

Hamburgers M-Classic en lot de 12 surgelés, élaborés en Suisse avec de la viande de Suisse et de France, 12 x 90 g

33%

6.55

au lieu de 9.80

Chewing-gums Trident en lot de 2 paquets par ex. Trident senses Mint Mystery, 2 x 24,5 g

au lieu de 9.90

Fromage d’Italie surfin et fromage d’Italie au jambon Malbuner en lot de 6 6 x 115 g

2.10

au lieu de 2.70

Toutes les sauces salade prêtes à l’emploi, 70 cl, à partir de 2 bouteilles –.60 de moins l’une par ex. French Dressing

4.20

au lieu de 5.60

Ballons et petits pains au beurre précuits et réfrigérés M-Classic 25% de réduction par ex. ballons, 800 g/environ 20 pièces

33%

11.40

au lieu de 17.10

Tablettes de chocolat Frey de 400 g en lot de 3 Lait extrafin, Crémant, Tourist ou Noxana, par ex. Lait extrafin, 3 x 400 g *En vente dans les plus grands magasins Migros.

2.45

au lieu de 3.30

Tous les biscuits Midor en sachets 25% de réduction (excepté Tradition), par ex. biscuits Coquillages, 380 g

2.70

au lieu de 3.40

Tous les gâteaux non réfrigérés 20% de réduction par ex. tarte de Linz, 400 g


BONNES AFFAIRES. AU 7.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.40

Tous les gélifiants et sucres gélifiants par ex. sucre gélifiant Gelvite, 1 kg

1.50

au lieu de 1.80

Toutes les pâtes Tipo M et M-Classic à partir de 2 articles –.30 de moins l’un par ex. nouilles en spirales Tipo M, 500 g

6.55

au lieu de 7.20

Nutella en pot spécial Coupe du monde* 825 g

au lieu de 7.40

Filet de saumon de l’Atlantique, 250 g, dos de merlu blanc, MSC, 400 g, et filets de pangasius, 400 g surgelés, par ex. filet de saumon de l’Atlantique, 400 g

au lieu de 3.20

Tous les zwiebacks 20% de réduction par ex. zwieback Original, 260 g

3.60

au lieu de 4.55

Toutes les purées de pomme de terre Mifloc 20% de réduction par ex. Mifloc, 4 x 95 g

40%

30%

5.15

2.55

6.70

au lieu de 8.40

Aliments pour chat Selina en lot de 12 20% de réduction en sachet ou en barquette diverses variétés par ex. Selina avec bœuf, en barquettes, 12 x 100 g

11.90 au lieu de 19.90

Tous les articles de cuisine et textiles de table Cucina & Tavola par ex. gants isolants «Produit suisse» en lot de 2, avec intérieur en fibre de verre et doublure isolante Valable jusqu’au 14.6


ÉCONOMISEZ FÛTÉ. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.6 AU 7.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

18.45

12.70

au lieu de 36.90

au lieu de 15.90

Ustensiles de cuisson et couvercles en acier inox de la ligne Gastro* par ex. casserole avec manche Gastro, Ø 20 cm, pour tous types de feu Valable jusqu’au 14.6

30%

27.90

au lieu de 39.90

Tous les portefeuilles* par ex. portefeuille en cuir RF Club Valable jusqu’au 14.6

Toutes les lessives en poudre Total 20% de réduction par ex. Total Classic, 2,8 kg Valable jusqu’au 14.6

40% 1.95

au lieu de 3.30

Socquettes et mi-bas fins pour femme par ex. mi-bas Young Trend pour femme, le lot de 2 paires, 100% polyamide, tailles S/M et M/L, diverses couleurs

50%

3.20

au lieu de 3.80

Disques de coton et cotons-tiges Primella en lot de 2 par ex. disques de coton avec boîte de voyage gratuite, 2 x 80 rondelles *En vente dans les plus grands magasins Migros.

6.95

au lieu de 13.90

Tous les verres, pichets, carafes et services en verre Cucina & Tavola par ex. verres à bordeaux en cristal «Superiore», 48 cl, en lot de 3

9.90

T-shirts pour femme, homme, enfant ou bébé, le lot de 2 par ex. débardeur pour garçon, le lot de 2, 100% coton, tailles 104 - 164, diverses couleurs


LE PLAISIR DES BONNES AFFAIRES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.6 AU 7.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Céréales Tous les birchermueslis Reddy 20% de réduction par ex. birchermuesli Reddy Fit, 700 g 4.– au lieu de 5.–

Charcuterie du 31.5 au 5.6 Saucisse à rôtir de porc la barquette de 200 g 4.90 au lieu de 5.80 l’emballage de 400 g, le kg 18.– au lieu de 21.– du 31.5 au 7.6 Saucisse à rôtir de porc l’emballage de 400 g, le kg 18.50 au lieu de 21.50

Convenience du 31.5 au 5.6 Assiette de roastbeef la portion de 300 g 7.70 au lieu de 9.20

Fleurs/Plantes Mini-roses Max Havelaar avec hypericum le bouquet de 15 pièces 12.90

Fromage du 1.6 au 5.6 Chaumes les 100 g 2.35 au lieu de 2.95 Caprice des Dieux l’emballage de 200 g 3.10 au lieu de 3.85 Bûche Chavroux affiné les 150 g 3.40 au lieu de 4.50 Tartare échalote les 150 g 2.30 au lieu de 2.90 Tartare frais du marché les 150 g 3.10 au lieu de 3.90 Fol Epi en tranches, duopack 2 x 150 g 6.50 au lieu de 8.20 Léger Fol Epi en tranches 2 x 150 g 6.30 au lieu de 7.80

du 31.5 au 7.6 Pommes de terre à rôtir premium Israël, la barquette 2.75 au lieu de 3.95

30%

du 31.5 au 7.6 Haricots Maroc et Egypte, le sachet de 500 g 2.75 au lieu de 3.50

Poisson du 1.6 au 5.6 Beignets de calamar XXL le kg 19.50

Produits/Ingrédients de boulangerie

8.70

au lieu de 10.90

Tout l’assortiment de linge en tissu éponge */** 20% de réduction (excepté M-Budget), par ex. Sarina, 100% coton, 50x100 cm Valable jusqu’au 14.6

Mélange pour brownies en lot de 2 2 x 490 g 9.70 au lieu de 12.20

Take Away du 31.5 au 5.6 Salade de museau de bœuf les 100 g 1.95 au lieu de 2.30

Volaille

99.90

du 31.5 au 5.6 Filet de canard le kg 30.50 au lieu de 36.–

Lessives/Détergents Revitalisants textiles Exelia parfums du monde Caribbean Night, Sun of Africa, Moon of Bali, Asian Sunset, 1 litre 5.– au lieu de 7.20

30%

Restaurants Migros

Glacière électrique chaud/froid */*** capacité utile 10 litres, refroid jusqu’à 20 °C et réchauffe jusqu’à 50 °C, branchement sur secteur ou l’allume-cigare Valable jusqu’au 14.6

du 31.5 au 5.6 Cordon bleu de veau Qualité suisse Pommes duchesse Tomate au parmesan + 1 bouteille de Rivella 5 dl l’assiette 12.50

Légumes du 31.5 au 7.6 Salade Salanova duo verte et rouge avec un coupe salade, Suisse, la barquette 2.95 au lieu de 3.95

Société coopérative Migros Vaud *En vente dans les plus grands magasins Migros, **Micasa, ***melectronics ou ****Do it + Garden.

15.90

Parasol à rayures, Ø 200 cm*/**** avec bras articulé, structure en acier, revêtement en polyester Valable jusqu’au 14.6


BONNES NOUVELLES! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.6 AU 14.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 4.50

Farmer Soft aux noisettes, bio barres de céréales tendres avec avoine, épeautre, riz, maïs, froment, seigle et noig settes, 9 pièces / 180

NOUVEAU 3.95 Œufs d’élevage en plein air Heidi Suisse, 6 pièces, 53 g+

NOUVEAU 7.80

Anna’s Best goes Africa partez à la découverte des spécialités culinaires africaines pendant la Coupe du monde, par ex. African Chicken Drums, 360 g

NOUVEAU 1.–

Energy Cola ou Energy Fruity M-Classic canette simple et en lot de 6, par ex. Energy Cola (boisson spéciale à base de taurine et de caféine), 296 ml

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 3.90 Bâtonnets méditerranéens et falafels Cornatur par ex. bâtonnets méditerranéens, 210 g

NOUVEAU 2.60 NOUVEAU 2.80 Chewing-gums Airwaves Flash lamelles au goût mentholé typique, 27 g

Confiture Léger aux baies de Boysen les baies de Boysen proviennent d’un croisement entre les framboises et les mûres, 325 g


EN MAGASIN

Gagnez un vol en montgolfière

Qui n’a jamais rêvé de voler? Votre vœu va – peut-être – bientôt être exaucé. En effet, «Migros Magazine» tire au sort un vol en ballon pour deux à quatre personnes au départ de la région bâloise. Valeur du prix: 1600 francs. Participez: – par téléphone, en appelant le 0901 560 089 (Fr. 1.– / appel d’un poste fixe) en indiquant vos nom et adresse. – par SMS, en envoyant le mot GAGNER et votre adresse au 920 (Fr. 1.– / SMS). Exemple: Gagner, Pierre Lexemple, Rue Lexemple 1, 9999 Modèleville. – sur internet, en vous rendant sur www.migrosmagazine.ch, (rubrique «Coup de chance»).

Délai de participation: 6 juin 2010 Les gagnants seront avertis par écrit et leur nom publié sur le site www.migrosmagazine.ch. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Tout échange de correspondance et le recours à la voie judiciaire sont exclus.

| 61


DREW BARRYMORE

CECI N’EST

C’EST

PAS UN ROUGE À LÈVRES

DE LA MAGIE POUR VOS LÈVRES ! NOUVEAU OUTLAST LIPSTAIN

Découvrez la magie du feutre à lèvres OUTLAST Lipstain pour une touche de couleur légère comme l’air. Sa couleur au fini mat pénètre instantanément et reste sublime pendant des heures, sans jamais coller. Vos lèvres sont hydratées et parfaitement dessinées, sans avoir l’impression de porter un rouge à lèvres! Drew porte Outlast Lipstain en Everbloom Kiss.

easy breezy beautiful COVERGIRL

www.covergirl.com

Covergirl est en vente à votre Migros


EN MAGASIN

Migros Mig gros s Ma Magazine Maga gazine ine 22, 22 3 31 mai ai 2009 2009

| 63

BON & BON MARCHÉ FR. 5.90

Soupe froide au cresson et au yogourt

NOUVEL EMBALLAGE

Entrée pour 4 personnes

➔ Porter à ébullition 4 dl de bouillon, puis laisser refroidir. Env. Fr. –.30 ➔ Incorporer 4 dl de babeurre et 3 dl de yogourt nature au bouillon. Env. Fr. 1.10 ➔ Presser 1 petite gousse d’ail. Eplucher 1 concombre et le râper à la râpe à rösti. Prélever les feuilles d’un bouquet de cresson et ajouter à la soupe. Saler, poivrer. Env. Fr. 4.50

Saveurs italiennes Avis aux amateurs de pâtes: les macaronis sont désormais en vente sous le nom de Penne Rigate, tandis que les Penne Rigate s’appellent Pennette Rigate. De même, leur emballage passe du jaune à l’argenté. Le goût et les formes restent, par contre, inchangés. De la ligne Agnesi: Pennette Rigate, 500 g, Fr. 2.05, Penne Rigate, 500 g, Fr. 2.–, Pesto Genovese, 185 g, Fr. 3.60

Astuce: remplacer le cresson par de la roquette.

Saveurs américaines

NOUVEAU À MIGROS

Aussi idéales à l’apéritif que devant un match de foot, les boulettes de viande épicées Beef Balls peuvent être préparées au four, à la poêle ou au micro-ondes – simplissime! Testez également les minihamburgers, tout aussi délicieux et faciles à préparer. Beef Balls M-Classic, 300 g, Fr. 7.20

+

NOUVEAU À MIGROS

Saveurs asiatiques

Invitez l’Asie dans votre assiette grâce aux nouvelles sauces «Sweet & Sour» et «Thaï Curry» toutes prêtes de Bon Chef. Mélangez-y du poulet, des légumes, des nouilles chinoises ou du riz, et voilà un succulent repas préparé en un tournemain! Sauce Sweet & Sour, Bon Chef, 400 ml, Fr. 2.75

+


ACTION 50 % DE RÉDUCTION SUR TOUS LES ARTICLES HANDYMATIC SUPREME, EXCEPTÉ LE SEL RÉGÉNÉRANT PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.6 AU 7.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

5.45

au lieu de 10.90

Handymatic Supreme All in One sans phosphates** 30 pastilles de 20 g

50% 4.95

au lieu de 9.90

Poudre Handymatic Supreme All in One Quick*/** 27 sachets de 20 g

50%

6.75

au lieu de 13.50

Power Pearls Lemon Handymatic Supreme All in One** 44 pastilles de 20 g

50% 3.95

au lieu de 7.90

Poudre Handymatic Supreme All in One*/** 1 kg

50%

50%

6.75

au lieu de 13.50

Handymatic Supreme All in One Power Pearls** 44 pastilles de 20 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros. ** Observer les précautions d’emploi sur l’emballage.

3.45

au lieu de 6.90

Produit d’entretien du lave-vaisselle Handymatic Supreme*, 250 ml


EN MAGASIN

Migros Magazine 22,, 3 31 mai ai 2010 2010

Malicieux ieux dauphin

au jeu de Ravensburger met en Le nouveau no Delfino, un facétieux dauphin scène Nino dont le passe-temps favori consiste à sauter eau pour voler les balles des hors de l’eau s. Mais ces derniers ne se laissent phoques. pas faire et mettent leurs ballons en lieu sûr. er joueur qui réussit à sauver deux Le premier erniers a gagné. Un jeu amusant de ces derniers pour 2 à 4 personnes, à partir de 4 ans. fino de Ravensburger, Fr. 34.90 Nino Delfino

NOUVEAU À MIGROS

Rongeurs gourmands

NOUVEAU À MIGROS

Chat joyeux

Pour nos amis félins, le parfum de la menthe à chat est tout simplement irrésistible. Votre petit compagnon ne se lassera pas de jouer avec cette nouvelle peluche parfumée en forme de souris et comprenant un hochet. A ronronner de plaisir… Balle avec menthe à chat Best Friend, Fr. 3.90

NOUVEAU À MIGROS

Si les hamsters, les cochons d’Inde et les lapins font craquer tous les enfants avec leurs grands yeux, ils savent aussi se rendre irrésistibles auprès des plus grands, qui ne demandent qu’à leur faire plaisir! Rien de tel pour ces adorables rongeurs que le nouveau bâton Nature Corn de Vitobel, un épi de maïs au millet grillé et contenant de précieuses vitamines, ou encore les Crispies de Vitobel, des chaussons croustillants à l’avoine grillé. Ces deux snacks gourmands complètent idéalement l’alimentation principale de vos animaux. De la ligne Vitobel: Nature Corn, 100 g, Fr. 3.20, Crispies, 100 g, Fr. 3.30

| 65 6


Découvrez les produits GARNIER et multipliez les points CUMULUS X 20 !

Points CUMULUS multipliés par 20 sur la gamme Garnier Nutrisse Valable du 1.6 au 14.6.2010

Points CUMULUS multipliés par 20 sur les gels Garnier Fructis Style Valable du 1.6 au 14.6.2010

Points CUMULUS multipliés par 20 sur la ligne Garnier Fructis Color Resist Valable du 1.6 au 14.6.2010 Disponibles dans les plus grands magasins Migros

Garnier est en vente à votre Migros


ACTION OFFRES VALABLES DU 1.6 AU 14.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUT L’ASSORTIMENT GARNIER VISAGE ET CORPS

GARNIER

Bio Active

COSMÉTIQUE BIOLOGIQUE

10.30

au lieu de 12.90

p. ex. Garnier BioActive, crème hydratante, 50 ml

11.10

au lieu de 13.90

p. ex. Garnier Pure Active Exfobrusher 150 ml

15.9de019.90 au lieu

p. ex. Garnier UltraLift, soin de jour, 50 ml ou Orchidée Vitale, soin de jour, 50 ml

18.30

au lieu de 22.90

p. ex. Garnier Caféine Roll-on teinté, 15 ml

Garnier est en vente à votre Migros


68 | Migros Magazine 22, 31 mai 2010

C

hut… Clapotis de l’eau, pépiement des moineaux, bruissement des arbres. Ici, un églantier s’épanouit, aux abords d’un biotope qui accueille têtards, grenouilles et nénuphars. Là, dans une petite forêt, on trouve de l’alliaire, un bouquet d’orties, quelques épinards sauvages, verdure qui ne demande qu’à finir dans l’assiette. Enfin, si la maîtresse des lieux est disposée à la cueillette. «Vous voyez le fauteuil là-bas, ce n’est pas de la déco. Lorsque je m’y assieds et que j’observe, je ressens une zénitude absolue.» A l’intérieur de son nid, caché au pied du Jura, Christine Magro chouchoute bonzaïs et orchidées. Arrosage et repiquage d’une main experte, au vu de la foisonnante étendue de couleurs qui habitent sa maison. Pour le reste, c’est-àdire le jardinage, ô surprise, l’animatrice et productrice de Monsieur Jardinier l’a délégué à son compagnon. «J’ai le souvenir de ma mère qui s’inquiétait en permanence du travail à effectuer dans le potager. C’est devenu ma terreur. Le fait d’intervenir sur la nature me dérange aussi. Je préfère la forêt.» Et les promenades avec sa chienne Foxie, «croisement improbable entre un catcheur américain et une danseuse japonaise». Une «citadine pure et dure», comme elle dit, née à Lausanne, qui s’est mise à regarder les fleurs autrement au contact des jardiniers, de 6 h à 9 h le dimanche. «En plus de ne rien y connaître, je détestais me lever tôt. La première fois que j’ai présenté l’émission, j’ai raconté pas mal d’âneries. J’ai dû perdre deux kilos, mais j’ai adoré. L’équipe s’est dit que j’étais une petite minette à

Secrets de cuisine er c’est... Pour vous, cuisin e hallucinante! int ra nt Une double co liale d’une réunion fami A la fois le plaisir s de i uc so la fois le ou entre amis et à u, car je fo s mp te un prend courses. Cela me oduits. à la qualité des pr suis très attentive Combien de fois cuisinez-vous? Deux fois.

par semaine

at favori? Quel est votre pl sel. un peu d’huile et de ec av u, Un fenouil cr z-vous pour rien Que ne mangerie au monde? dans le plat a été préparé Si je constate qu’un de la ai ur et la colère, j’a stress, l’agressivité peine à l’avaler. e? ujours en réserv Qu’avez-vous to n la bie it fa i qu itannique Un compagnon br cuisine. er vous aimé partag Avec qui auriezun repas? is pas croyante, ma Jésus. Je ne suis . t qu’il a vraimen dit j’aimerais savoir ce

qui il fallait expliquer la nature.» Et ça a marché. Vingt ans que ça dure, et la Vaudoise ne s’en lasse pas. «Ce milieu reste fascinant. Les jardiniers sont des gens intelligents, de bon sens, tolérants.» Ils sont neuf à répondre aux interrogations des auditeurs. Et trente vétérinaires font de même un dimanche sur quatre, dans Monsieur Vétérinaire. Avec parfois des

L’animatrice de radio qui Christine Magro présente «Monsieur Jardinier» sur La 1ère depuis vingt ans. L’émission dominicale de la nature, sûrement… Rencontre autour d’un délicieux plat végétarien.


CUISINE DE SAISON CHRISTINE MAGRO

| 69

PELER puis hacher finement l’oignon. En cuisine, les gestes de Christine Magro sont précis, «comme pour une expérience chimique».

cultive la zénitude en a 30. Et ni l’une ni l’autre n’ont pris une ride. Grâce à la proximité

ÉBOUILLANTER les tomates jusqu’à ce que la peau se détache.

GRATTER la chair des aubergines. RÂPER les pommes de terre.


70 | Migros Magazine 22, 31 mai 2010

questions insolites. Exemple: les crapauds apprécient-ils les paillassons? «C’est fou ce que les auditeurs sont attentifs. Une dame en a découvert un devant sa porte, a constaté qu’il avait des pustules sur le ventre et en a déduit qu’il se grattait. Et elle a fini par entourer son biotope de paillassons pour que tous les crapauds puissent s’y frotter.»

Souvenirs des débuts

La radio, le direct, ça l’émerveille. Elle se rappelle de sa toute première intervention, un samedi matin dans Les chasseurs de son, en 1979, quand engagée en tant que speakerine, elle donne l’heure. «RSR2, il est 10h. C’est tout. Ensuite, j’ai présenté la musique. Une fois, en hiver, je me suis permis cette phrase: pour ceux qui vont sortir, voici La valse des patineurs. Je n’en revenais pas d’avoir osé.» Durant dix ans, les interviews de musiciens, les présentations de concerts et même une émission littéraire, Le bateau livre, s’enchaînent. Le bonheur, et puis… «J’ai pensé arrêter, essayer d’autres choses. On m’a offert un poste sur La 1ère et finalement, je suis restée. J’ai présenté du tout-venant, y compris des soirées foot. Mais je ne faisais que de passer le micro.» La Vaudoise se destinait pourtant au métier de… pharmacienne, influencée par son père, dentiste. «J’ai choisi cette voie parce qu’il me semblait que l’investissement serait moins lourd que pour la médecine et qu’elle me permettrait de voyager. J’ai étudié la pharmacie trois ans, je me suis plantée. Papa était très déçu.» De cette époque, elle conserve un certain sens de l’organisation. En cuisine, ses gestes sont anticipés, précis, «comme pour une expérience chimique». Dans son tablier jaune, elle rigole, malicieuse, goûte son caviar d’aubergine, «qu’est-ce qui manque?», commente chaque étape. «Je parle à ma chienne, aux plantes et à moi-même, tout le temps. Ce qui, à mon avis, a été une aide pour l’apprentissage des langues.» Allemand, italien – sa langue paternelle – anglais, qu’elle a étudié à l’Université de Fribourg, avec la musicologie.

Christine Magro aime se promener dans la nature avec sa chienne «Foxie».

«Je parle à ma chienne, aux plantes, à moi-même, tout le temps» Car sa voix chaleureuse n’enchante pas que les ondes. Le chant, c’est son yoga, clame-t-elle. Ses gammes, elle les exerce au collège, avec Jacques Pache, «un pédagogue extraordinaire, qui était capable de monter des concerts de grande qualité avec des gosses de 10 ans». En «petite fille bien sage», elle apprend le piano, qui lui permettra plus tard d’accompagner des instrumentistes. A 17 ans, la soprano entre au Chœur Pro Arte à Lausanne, qu’elle n’a plus quitté depuis. «J’aime cette atmosphère de groupe. Je déteste

être seule. Lors d’un concert au Victoria Hall, nous chantions l’oratorio Belshazzar de Haendel, j’ai eu l’impression de léviter. Je n’avais plus de corps, plus de frontière. Une sensation que je n’ai malheureusement plus jamais retrouvée.» Il y a douze ans, elle a fondé le quatuor Trois et moi. Soixante-deux concerts se sont succédé, gospel, baroque, contemporain. «Beaucoup de chants populaires, de chez nous, superbes. J’ai un faible pour les chœurs d’hommes. Peut-être qu’un jour je deviendrai ténor.»

De sa terrasse qui lorgne le MontBlanc et les Préalpes, l’animatrice évoque son amour pour les odeurs en cuisine, «la meilleure reste celle des oignons qui reviennent dans une poêle», les nombreux voyages qu’elle a accomplis, au Japon, en Afrique du Sud ou encore en Amérique du Nord, où elle a failli s’installer. «J’ai peut-être eu un peu peur… Et j’aime beaucoup la Suisse. Mais je travaillerais volontiers à Madagascar pour m’occuper des lémuriens, trop craquants.» Virginie Jobé Photos Christophe Chammartin / Rezo

Infos: dès le 4 juillet, huit émissions spéciales pour les 30 ans de «Monsieur Jardinier» se dérouleront en Suisse romande et dans les cantons de Berne et du Tessin; le quatuor vocal Trois et moi sera en concert le 19 juin à 18h au Casino de Rolle, détails: www.troisetmoi.ch


CUISINE DE SAISON CHRISTINE MAGRO

| 71

Soupe piquante, caviar d’aubergine et rösti sauvages Une recette de Christine Magro

INGREDIENTS POUR 4 MOULES D’ENV. 12 CM DE DIAMÈTRE 20 g d’orties 1 oignon nouveau 1 cs d’huile 1 l de bouillon 2 cs de demi-crème Caviar d’aubergine: 2 aubergines 4 tomates 1 avocat 2 oignons nouveaux 2 gousses d’ail 1 bouquet de fines herbes, p. ex. persil, ciboulette sel, poivre Rösti: 800 g de pommes de terre fermes à la cuisson sel, poivre 3 cs d’huile d’olive 200 g d’épinards sauvages 20 g d’alliaire

De savoureuses recettes sur www.saison.ch Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 fr. seulement pour 12 numéros)

PRÉPARATION 1) Pour la soupe, hacher finement les orties et l’oignon. Les faire suer dans l’huile. Ajouter le bouillon et faire cuire env. 10 min à feu doux. Ajouter la crème. 2) Pour le caviar d’aubergine, préchauffer le four à 200 °C. Partager les aubergines en deux dans le sens de la longueur. Les faire cuire 40 min au milieu du four. Les laisser tiédir, puis en gratter la chair. Inciser les tomates en croix, les ébouillanter jusqu’à ce que la peau se détache, les rafraîchir sous l’eau froide, les peler et les épépiner. Couper les tomates, l’avocat, les oignons, l’ail et les fines herbes en dés. A l’aide d’un mixeur, réduire le tout en purée avec la chair d’aubergine. Saler et poivrer. 3) Pour les rösti, faire cuire les pommes de terre dans de l’eau salée jusqu’à tendreté. Les râper avec une

râpe à rösti. Saler et poivrer. Saisir les pommes de terre dans un peu d’huile. Former deux galettes par personne et les faire dorer env. 10 min à feu moyen. Couper les épinards et l’alliaire en fines lanières. Faire revenir les épinards dans le reste de l’huile, puis les mélanger avec l’alliaire. Saler et poivrer. Dresser quatre galettes de rösti, y répartir le mélange d’herbes et couvrir avec le reste des galettes. Servir avec le caviar d’aubergine et la soupe. Préparation: env. 60 min Valeur nutritive Par personne, env. 11 g de protéines, 28 g de lipides, 39 g de glucides, 1900 kJ / 460 kcal


72 | Migros Magazine 22, 31 mai 2010

PETIT PRÉCIS CULINAIRE

Le poisson sur le gril Andrea Pistorius, collaboratrice au magazine «Cuisine de Saison» nous présente les poissons les plus adaptés aux joies de la grillade.

Bons pour le cœur et le cerveau

Les plats à base de poisson apportent à notre organisme divers nutriments importants, notamment de précieuses protéines, beaucoup de vitamines A et D et une quantité intéressante de vitamine B et de minéraux comme l’iode. De plus, les acides gras contenus dans le poisson ont une action favorable sur le cœur, le cerveau, la circulation, la pression sanguine et le système immunitaire. Mais pour être réellement un aliment sain, le poisson doit bénéficier de conditions de vie acceptables. C’est pourquoi Migros s’engage pour la pêche durable ainsi que les élevages bio, notamment en apportant son soutien au label MSC qui protège la biodiversité des océans et garantit un avenir durable aux différentes espèces. Les grands amateurs de barbecue s’accordent tous pour dire qu’il est plus facile de faire griller un steak, une saucisse ou une brochette de légumes qu’un poisson. Sa chair délicate a tendance à se déliter rapidement ou même à col-

Maquereau

ler à la grille. Voici quelques conseils pour réussir vos produits de la mer au barbecue et en faire un mets de choix.

Sa chair est de couleur brune et tire vers le rouge. Conseil barbecue: pourquoi ne pas essayer les brochettes de maquereau? Badigeonner les poissons (évidés) avec une marinade à base d’ail pressé, d’herbes et d’huile d’olive. Embrocher sur un pic à brochette dans le sens de la longueur en passant par la gueule et disposer les poissons en diagonale au-dessus des braises.

Conseils pour bien griller un poisson

1. Tous les poissons ne se prêtent pas aux grillades. Choisissez de préférence des poissons entiers ou des filets à chair ferme, comme la truite, le maquereau, le saumon ou la sardine. 2. Assaisonnez l’intérieur comme l’extérieur du poisson. Badigeonnez-le de marinade ou d’huile d’olive, et farcissez son ventre de marjolaine, d’aneth, de romarin, de basilic, de thym, d’ail ou de rondelles de citron pour qu’il reste juteux à souhait. 3. Sur les gros spécimens (plus d’un kilo), pratiquez des entailles espacées de 2 à 4 cm sur les deux faces pour garantir une cuisson uniforme. 4. Ne faites pas griller de viande et de poisson sur la même grille, car la cuisson de la viande nécessite plus de temps et surtout une température plus élevée. 5. Pour vous assurer que le poisson est bien cuit à l’intérieur, piquez un thermomètre dans son dos. Selon l’épaisseur du spécimen, une température de 65 à 70° C est idéal. De plus, la chair doit être opaque. 6. Plus le poisson est gros, plus la grille doit être éloignée des braises. L’idéal est de les faire griller indirectement. 7. Si vous souhaitez quand même placer le poisson directement sur la grille, badigeonnez celle-ci d’un peu d’huile pour que la peau ne colle pas ou utilisez une barquette en aluminium.

Sardine

Photos Istockphoto

C

uits en papillote, ui pill grillés au barbecue ou à la poêle, pochés à l’eau ou fumés, les poissons sont toujours un délice! Et leur saveur n’est pas leur seule qualité: la truite, le maquereau, le saumon et la sardine sont les ingrédients incontournables d’une alimentation équilibrée. En effet, ils présentent une teneur élevée en oméga 3. Ces acides gras polyinsaturés sont dits «essentiels» étant donné que notre corps ne dispose pas de l’enzyme permettant de les produire.

C’est le poisson des vacances! Conseil barbecue: six minutes sur le gril suffisent pour que les petites sardines assaisonnées (moins de 10 cm) puissent être mangées en entier, tête et arêtes comprises. Il faut en revanche évider les plus grosses et retirer les arêtes pour éviter qu’elles ne prennent un goût amer.


CUISINE DE SAISON Truite

Sa chair ferme en fait le poisson idéal pour les grillades. Conseil barbecue: parfumer votre truite avec de l’ail, ou réaliser une papillote en enveloppant dans du papier aluminium le poisson posé sur un lit de poireaux ou d’oignons nouveaux émincés. Assaisonner avec du poivre et de la coriandre (en graine ou en poudre).

Saumon

Sa peau de couleur argentée, avec de grosses taches foncées, av re renferme une chair rose orangé à la saveur particulièrement in intense. Conseil barbecue: mé mélanger du miel, de la moutarde et du poivre au citron, et laisser ma mariner les filets de saumon 15 min dans cette sauce. Arroser de jus de citron et entourer de tr tranches de lard.

| 73


DIVERSITÉ PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.6 AU 7.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.10

Fromage d’Italie TerraSuisse finement prétranché les 100 g

4.95

Côtelette de veau* TerraSuisse les 100 g

5.20 Saucisses de veau à rôtir TerraSuisse 2 x 140 g

5.90

Entrecôte de bœuf TerraSuisse les 100 g

2.50 2.35

Farine pour tresse TerraSuisse 1 kg

Société coopérative Migros Vaud * En vente dans les plus grands magasins Migros.

Couronne de Sils TerraSuisse 300 g

1.80

Farine de froment TerraSuisse 1 kg


Migros Magazine 22, 31 mai 2010

VOTRE RÉGION MIGROS VAUD

| 75

Des mystères à résoudre

Une sortie au grand air pour se creuser les méninges et se faire du bien à la tête, c’est ce à quoi vous invite le Signal de Bougy. Entre autres animations à venir.

Créés en 2004 par le Réseau romand Science et Cité, les Parcours Alph@ contribuent à la démocratisation de la culture scientifique.

F

aisant suite aux parcours Alph@ «Mystères du quotidien» et «Matières à réflexion», qui ont connu un vif succès ces deux dernières années au Parc Pré Vert du Signal de Bougy, le Réseau romand Science et Cité revient avec un nouveau jeu de piste ludique et didactique. Intitulé cette fois «Babel Bla Bla – Les Mystères du langage», ce dernier a été conçu en collaboration avec la Semaine de la langue française et de la francophonie (SLFF), qui offre chaque année de redécouvrir la langue, notre langue, à travers des dizaines de manifestations. D’où viennent les mots? Par où sont-ils passés avant de se nicher dans nos bouches? Combien de langues parle-t-

on aujourd’hui dans le monde? Et combien en parlera-t-on demain? Peut-on communiquer si l’on est sourd, aveugle et muet? Les plantes peuvent-elles appeler au secours? Les Suisses et les Belges sont-ils moins francophones que les Français? Autant de questions auxquelles se propose de répondre ce nouveau «parcours Vita pour les neurones», comme l’a surnommé son concepteur Roger Gaillard. Jusqu’au 31 octobre 2010, petits et grands auront l’occasion de se dégourdir les jambes dans le parc du

Signal tout en faisant travailler leurs neurones.

Une exposition à ciel ouvert

Le but étant de procurer à un large public le même plaisir intellectuel que des jeux de culture générale, comme le Trivial Poursuit. Plus d’informations sur www. rezoscience.ch/rp/parcours-alpha Dès le 5 juin, ne manquez pas non plus la reprise des spectacles estivaux pour les enfants. De multiples artistes les attendent tous

les samedis et dimanches en juin et en septembre, ainsi que tous les jours du 3 juillet au 29 août à 15 h dans l’amphithéâtre (par beau temps uniquement, entrée libre). Les adultes, quant à eux, auront quartier libre tous les vendredis soirs de 18 h 30 à 22 h au restaurant du Signal lors des animations musicales. Sans oublier les thés dansants, deux lundis par mois jusqu’en octobre, de 14 h 30 à 18 h, également au restaurant (entrée 7 francs). Aurélie Murris


76 | Migros Magazine 22, 31 mai 2010

L

e samedi 12 juin, le quartier du Flon vivra au rythme du City Sprint, l’ultime événement de VTT de Suisse. Les meilleurs athlètes se lanceront sur une rampe unique de 25 m et un parcours jalonné d’énormes jumps, semé de difficultés. Le secteur sports de l’Ecoleclub sera au rendez-vous avec, notamment, une démonstration de «spinning» (cardio-vélo). Mais les autres domaines ne sont pas en reste et vous invitent ce même jour, de 14 à 17 heures, à leur rendre visite dans les locaux du Flon. Dégustations, démonstrations et exposition des travaux d’élèves vous donneront un aperçu de l’offre très riche des cours dans la formation business, les langues et les loisirs. Vous y découvrirez les nouvelles brochures (Samedis-passion, version automne, et programme général), ainsi que les cours d’été pour des vacances sportives, studieuses ou créatives.

Ambiance détendue et nouvelles tendances

Après cette journée portes ouvertes, l’Ecole-club Migros prend le large pour s’installer au Centre commercial de Crissier, du 16 au 19 juin, où vous attendent plein d’animations. En particulier, pour celles et ceux que le football n’intéresse que de loin… Ambiance détendue pour approcher les nouvelles tendances en matière d’apprentissage des langues étrangères et se faire conseiller par des spécialistes. Les cours estivaux, qui s’adressent aussi aux adolescents, et les ateliers de conversation, en séduiront plus d’un. Et tous pourront participer à un petit quiz linguistique et au tirage au sort des prix offerts par l’Ecole-club! Côté forme, essayez le «Ubound», formule divertissante sur un trampoline pour dépenser un maximum de calories! Ga-

En avant-première, les nouveaux programmes d’été et les Samedis-passion: à découvrir au Flon!

L’Ecole-club présente sur tous les fronts

En ces temps de fièvre du ballon rond, l’Ecole-club propose une oasis au cœur du Flon, le samedi 12 juin, et dans le Centre commercial de Crissier, du 16 au 19 juin. Aperçu des activités et autres réjouissances. geons que les démonstrations de danses vous donneront quelques fourmis dans les jambes et l’envie de suivre l’un des cours proposés à la rentrée. Pour l’aspect relaxant, un espace massages vous permettra de vous détendre en dégustant un «smoothie», délicieux jus de fruits hypervitaminé dont vous découvrirez les secrets de fabrication lors d’un cours

d’été! Les offres estivales des cours de cuisine fleurent bon la fraîcheur: smoothies, soupes froides, cocktails sans alcool, glaces et wraps & sandwiches figurent parmi les délices que vous dégusterez sur notre stand ! Et pour les créatifs, quelques ateliers pratiques, dont la fabrication, pour les enfants, de «drag-on» en perles, ces pampilles très ten-

dance accrochées au sac à main ou au téléphone portable. Les fins nez tenteront, eux, de découvrir à l’aveugle les senteurs des huiles essentielles et l’atelier floral aura pour thème les jardinières de balcon. Profitez d’un rabais spécial de 10% accordé sur les cours achetés et payés sur place le 12 juin au Flon! Valeria Mainini

Adresses Ecoles-clubs: Lausanne: rue de Genève 35, 1003 Lausanne, tél. 021 318 71 00. Vevey: rue des Moulins 11, 1800 Vevey, tél. 021 923 05 05. Yverdon-les-Bains: ruelle Vautier 10, 1400 Yverdon, tél. 024 423 40 60. Internet: www.ecole-club.ch Service culturel et Exploration du monde: rue de Genève 35, 1003 Lausanne - Permanence téléphonique du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h: 021 694 66 45 Bureau d’accueil: du lundi au vendredi, de 14 h à 18 h Fitness ParcM Malley: ch. du Viaduc 1, 1008 Prilly, tél. 021 620 66 66 Eurocentres – séjours linguistiques: rue de Genève 35, 1003 Lausanne, tél. 021 318 71 29 ou 021 318 71 30.


VOTRE RÉGION MIGROS VAUD

| 77

Echallens fait sa fête

L’Union des Communes Vaudoises 2010 se déroulera cette année le 5 juin à Echallens. Venez nombreux assister aux festivités!

A

l’occasion de l’assemblée annuelle, Echallens, chef-lieu du district du Gros-de-Vaud, recevra ce samedi 5 juin les délégués des communes vaudoises. Quelque 1800 élus siègeront dans le bourg. Profitant de cet événement, la commune entend également attirer sur les lieux les curieux d’ici et d’ailleurs. Pour ce faire, petits et grands seront conviés à de multiples animations tout au long de la journée. Pour les entreprises et commerces d’Echallens, cette manifestation organisée par l’Union des communes vaudoises, est par ailleurs l’opportunité de montrer leur attachement à nos institutions. Présente sur le site à travers

L’Hôtel-de-ville d’Echallens.

son magasin, Migros Vaud ne pouvait manquer cet événement et y participera donc en tant que l’un des principaux sponsors.

En effet, au centre du bourg se tiendra un marché artisanal qui, de 9 h à 22 h, accueillera 110 exposants, parmi lesquels celui de la coopérative Migros. Avec son stand, cette dernière aura le plaisir de faire découvrir ou redécouvrir la gamme «De la région». Créé en 2006, ce label tisse un lien fort entre les producteurs locaux et les consommateurs, privilégiant ainsi les denrées de proximité. Pour s’en rendre pleinement compte, les visiteurs auront alors tout loisir de déguster gratuitement des produits typiques de notre belle campagne, gage de qualité, de fraîcheur et de saveur authentique. Outre ces spécialités régionales, d’autres agréables sur-

prises attendront les visiteurs qui prendront le temps de s’attarder autour du stand! De plus, le programme d’activités proposé par la commune sera réellement propice à la détente et à la distraction, entre amis ou en famille! Tandis que les représentations du cirque Helvetia et les cracheurs de feu de la Fête du Blé et du Pain 2008 assureront le spectacle, les performances musicales battront son plein jusqu’aux caveaux et sûrement jusqu’au bout de la nuit! Aurélie Murris

Une association pour elles et pour vous

Réunion entre le comité de la section Vaud de Forum elle et ses membres. Bilan 2009 et perspectives pour 2010.

L

ausanne, le 29 avril dernier: 179 personnes ont répondu présentes à la 47e assemblée générale de Forum elle, section vaudoise. C’est dans une salle des Cantons comble, que le procèsverbal de la dernière AG et les comptes de l’exercice 2009 ont été approuvés à l’unanimité Puis, la présidente, Charline Graf, a présenté son rapport annuel. Pas peu fière, cette dernière a annoncé une fréquentation de 1104 membres à fin décembre, relevant que «toutes les activités proposées ont été couronnées de succès»! Charline Graf a également rappelé que ce bilan positif est en grande partie dû au soutien financier et logistique de la direction Migros Vaud à travers son Pour-cent culturel. Enfin, elle a

Franziska Grossenbacher, coresponsable du groupe de marche (à g.) ne fait pas partie du comité, composé de Charline Graf, présidente, ainsi que de Marlyse Wyss et Mireille Wagnon.

exprimé sa gratitude envers ses collègues du comité pour «leur engagement et leur dévouement

sans faille à l’association». Profitant néanmoins de l’occasion pour lancer un appel à la relève, seule

façon d’assurer la pérennité de la section. Toute personne compétente, motivée et ayant l’esprit d’équipe est invitée à s’annoncer pour élaborer le programme général, celui du groupe culturel, ou encore en qualité de responsable de la sous-section du Nord vaudois. Avec l’espoir que l’une d’elles montrera de l’intérêt pour le poste de présidente... Un petit tour sur le site de l’association www.forumelle.ch, qui propose notamment le calendrier annuel des manifestations, vous convaincra, sans aucun doute! Aurélie Murris


20% SUR TOUT L’ASSORTIMENT LES 3, 4 ET 5 JUIN 2010

ne, Rue des Valable au magasin Outdoor by SportXX du centre Métropole Lausan

www.outdoor-sportxx.ch

Terreaux 25, Lausanne.


VOTRE RÉGION MIGROS VAUD

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

| 79

Frais, sain et plein de saveurs

Les salades de Migros: des concentrés de bienfaits pour l’organisme!

L

orsqu’elle présente une si grande diversité de variétés, elle s’apprête d’une infinité de manières différentes, c’est probablement pour s’assurer de toujours trouver une place à table. La salade se montre sage, servie avec une simple vinaigrette. Elle est sophistiquée, lorsqu’on l’accommode aux fines herbes et aux graines de sésame, de lin, de courge et de tournesol légèrement grillées à la poêle. Elle se pare de fantaisie lorsqu’on joue avec l’un ou l’autre élément de la sauce, en privilégiant une huile de noix ou de courge, un vinaigre balsamique ou de muscat, une moutarde aux figues ou à l’ancienne. Elle se fait riche en se rêvant de croûtons, de lardons, d’œufs durs ou de copeaux de fromage. Ces perspectives vous mettentelles en appétit? Tant mieux! Avec l’arrivée du printemps, Migros déploie un riche assortiment estampillé «salade du jardin». Il regroupe des produits fraîchement cueillis et non lavés, qui contiennent ainsi un maximum de vitamines. Relevons que toutes ces salades portent le label «De la région».

Photo 4774344sean – Dreamstime.com

L’embarras du choix

La nouveauté de l’année, c’est le duo Salanova: une verte et une rouge pour doubler le plaisir. Elle se distingue de la salade pommée par des feuilles plus petites. On la prépare en un clin d’œil grâce au couteau adapté pour la gamme des Salanova. Parmi les variétés disponibles de longue date dans la gamme «salade du jardin», la batavia aux grandes feuilles très découpées a la faveur des Vaudois. Peut-être grâce à son goût sucré ou à sa couleur vert tendre.

La feuille de chêne se démarque par ses feuilles, allongées, irrégulières, et aux fortes nuances de couleurs. Elle présente un goût très apprécié de jeune noisette. On veillera à la servir avec une vinaigrette peu relevée, qui n’occultera pas la richesse de sa saveur. Enfin, il y a la laitue iceberg et sa physionomie particulière. Il semble qu’elle se recroqueville sur elle-même, cherchant à protéger son cœur plutôt qu’à l’ouvrir comme le font ses cousines. Cette froide apparence serait-elle à l’origine de son nom? Pas du tout! Il lui vient de l’époque où on la recouvrait de glace pour préserver sa fraîcheur sur le chemin du marché.

Ceux qui jugent la salade peu goûteuse et la dégustent sans plaisir n’ont simplement pas encore trouvé l’apprêt qui leur convient.

Et en plus, c’est sain!

La salade est un concentré d’éléments bénéfiques pour la santé. Mais comme bon nombre d’aliments, elle n’est saine qu’à condition d’être préparée de manière adéquate. Choisissez les aliments à y intégrer en fonction de vos objectifs du moment: souhaitez-vous vous permettre une légère entorse ou vous réconcilier avec votre balance? Quoi qu’il en soit, le légume en lui-même présente d’intéressantes propriétés. La salade est composée à plus de 90% d’eau, ce qui en fait un aliment rafraîchissant. Mais pour le reste, elle contient des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments fort appréciables. Son taux de calories est l’un des plus faibles parmi les légumes. Pour en profiter au maximum, c’est simple. Il suffit de choisir une salade «du Jardin», de la rincer brièvement, de l’essorer et de la manger sans attendre. Bon appétit et que vos papilles soient comblées. Mélanie Zuber

Jusqu’au 6 juin En action à Migros Vaud! Du 31 mai au 6 juin, la nouvelle salade Salanova Duo est en action dans les magasins de Migros Vaud. Profitez-en pour la découvrir et recevez en prime le couteau spécial Salanova lors de votre achat!

Changements d’adresse: les changements d’adresse sont à communiquer à la poste. Le journal suivra automatiquement à la nouvelle adresse. Abonnement à «Migros Magazine»: MIGROS VAUD, 1024 Ecublens, tél. 021 694 66 56. E-mail: RegistreCooperateurs@gmvd.migros.ch


80 | Migros Magazine 22, 31 mai 2010

Bien se nourrir au travail:

Huit heures par jour devant un écran et une grosse fringale. Conseils de spécialistes pour éviter la

O

n passe un tiers de sa journée, et – souvent – un ou deux repas au boulot. Autant dire que l’enjeu est grand pour qui tient à rester en bonne santé et ne pas prendre de poids. Il y a tout d’abord le grand idéal: avoir du temps devant soi, un espace aéré et tranquille, un menu qui fait la part belle aux légumes et une addition qui ne fait pas grincer des dents. La réalité est tout autre. Il y a ceux qui n’ont même pas le temps de prendre une pause à midi et avalent leur repas à toute vitesse devant leur écran. Il y a ceux qui ne reçoivent pas de ticket repas, n’ont pas de restaurant d’entreprise et doivent puiser dans leur porte-monnaie pour se nourrir. Enfin, il y a ceux qui, certes, ont bien une cantine, mais tellement malsaine qu’elle ne compte pas.

«Prendre le temps de faire une pause»

«Cela vaut la peine de s’arrêter, de prendre un moment, même juste vingt minutes, explique Muriel Jaquet, diététicienne auprès de la Société suisse de nutrition. C’est ainsi que l’on peut ressentir les sensations de faim, de satiété et de plaisir.» En tous les cas, il faut s’éloigner de son ordinateur, et, idéalement, changer de pièce, sortir. Quant au menu, tout dépend de ce que vous avez comme possibilités aux alentours de votre bureau: supermarchés, restaurants, boulangeries... ou rien. «Un sandwich au pain complet, avec du jambon et des légumes, et un fruit comme dessert constituent déjà un repas équilibré», insiste la nutrition-


MIEUX VIVRE ALIMENTATION

mission possible

malbouffe au boulot.

niste. Sinon, en général, restaurants et cantines proposent toujours un menu à trois plats. «Il faut juste contrôler que les proportions soient équilibrées, car souvent, c’est trop gras.»

Le stress fait manger mais manger trop peu stresse

Il s’agit de ne manger ni trop ni trop peu. «Le corps se rappelle qu’il n’a rien reçu à manger, et ensuite, plus tard, on dévore n’importe quoi, prévient le professeur Alain Golay, du Service de santé et de médecine des HUG. Le stress fait manger beaucoup. Cependant, manger trop peu favorise le stress, c’est un cercle vicieux.» Oui mais, répond Muriel Jaquet: «Il ne faut pas s’alimenter trop non plus à midi, car on risque de somnoler l’après-midi, de se sentir mal.» Le principe de base reste toujours de s’en tenir aux boissons non sucrées et de se référer à la pyramide alimentaire. Outre l’effet bénéfique sur la santé, une bonne alimentation a aussi un impact important sur la productivité. Le Bureau International du Travail, le BIT à Genève, a mandaté une étude sur le sujet. Les résultats ne laissent aucun doute: une mauvaise alimentation sur le lieu de travail nuit à la santé et à la productivité des travailleurs. Mieux, lorsqu’au contraire, elle est équilibrée, les performances augmentent de 20%. On comprend immédiatement l’enjeu. Un enjeu auquel les entreprises devraient prendre garde (lire encadré). Pour manger mieux, il suffit déjà de planifier ses repas à l’avance. «Emporter un plat préparé la veille à la maison est

| 81

EN BREF

Coup de fourchette verte

Vous cherchez un restaurant ou une petite cafétéria où l’on sert des repas équilibrés? Le label Fourchette verte a été créé en 1993, dans l’espoir de faire changer le comportement des restaurateurs, mais aussi les habitudes des consommateurs. En Suisse romande, 948 restaurants sont actuellement labellisés Fourchette verte. Adresses sur: www.fourchetteverte.ch

Des fruits au bureau Pour les employeurs soucieux de la bonne santé de leur personnel, il existe une solution facile à mettre en place et peu coûteuse: le panier de fruits. Plusieurs entreprises en Suisse romande proposent de livrer chaque semaine (ou selon entente), une corbeille remplie de fruits de saison. On peut aussi s’arranger entre collègues et déléguer une personne chargée de fournir le bureau en vitamines C. www.la-belle-bleue.ch; www.fruitsfrais.ch (liste non exhaustive)

Bien manger... et bouger S’alimenter correctement au bureau est une excellente initiative pour la santé. Cependant, elle reste dénuée d’effets si elle n’est pas combinée avec un peu d’activité physique. Les spécialistes préconisent trente minutes par jour de mouvement. Une marche soutenue suffit. Bonne nouvelle, on peut aussi l’effectuer en trois tranches de dix minutes.


n o i t c u d é r e d % 0 1 moires ar sur toutes les

avant 920.– maintenant

828.–

Armoire à portes coulissantes MODUL À composer individuellement, p. ex. corps blanc, façade imitation coeur de hêtre, baguette décorative noire, 203 x 65 x 220 cm 4027.544

avant 751.– maintenant

avant 485.– maintenant

437.–

Armoire MODUL À composer individuellement, p. ex. corps blanc, façade imitation frêne blanc, 3 portes, 152 x 59 x 220 cm 4027.545

www.micasa.ch

Offre valable du 1.6 au 21.6.2010 sur toutes les armoires, excepté les armoires de bureau, de salle de bains et les armoires antimites. En vente dans tous les magasins Micasa.

676.– Armoire à portes coulissantes MODUL 195 À composer individuellement, p. ex. corps et façade couleur métallisée, miroir, 203 x 65 x 195 cm 4027.543


MIEUX VIVRE ALIMENTATION

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

la solution la meilleure marché et la plus intéressante, suggère Muriel Jaquet. En été, on peut ainsi se préparer une salade avec du poulet. En hiver, les soupes passent très bien.» Et si l’on n’a pas réussi à équilibrer son repas à midi, ce n’est pas si grave. On peut compenser le soir: «L’équilibre s’effectue sur la durée, par jour, voire par semaine.»

Attention à la pause

La pause, c’est en général le talon d’Achille des travailleurs. C’est un moment de détente, d’échanges avec ses collègues. Croissants, biscuits ou chocolat sont souvent de la partie. Ils «consolent» de la frustration d’une tâche ardue, «encouragent» à tenir jusqu’à la fin de la journée. Erreur, selon notre nutritionniste: «Le grignotage à la pause

ne devrait être qu’un coup de pouce pour tenir jusqu’au prochain repas. Il faut éviter de se surcharger en graisses.» Les personnes qui prennent trois repas équilibrés par jour devraient pouvoir s’en passer. «Evidemment, si on ne déjeune pas, c’est bien d’avaler quelque chose de conséquent à dix heures. Sinon, un fruit suffit.» Pour les sportifs, qui se rendent directement au fitness après le boulot, une bonne collation à quatre heures est permise, pour autant qu’il s’agisse de produits sains. Enfin, Muriel Jaquet tient à démonter le mythe des denrées «bonnes pour le cerveau». «Aucun aliment en soi ne booste les performances. Il s’agit juste d’avoir dans son assiette des féculents, des protéines et des légumineuses en suffisance.» Mélanie Haab Illustration François Maret

| 83

De la responsabilité des employeurs L’éventail des possibilités offertes aux travailleurs est large. Mais les choses pourraient être encore grandement améliorées, si les employeurs prenaient davantage conscience du lien entre alimentation saine et performances de leur personnel. C’est la théorie d’Alain Golay, professeur au Département de Santé et médecine des HUG, et auteur de nombreux ouvrages autour de la question de la gestion du poids. «Plusieurs entreprises ont déjà saisi l’importance du bien-être de leurs employés. Les HUG, par exemple, ont fait un énorme effort sur la cantine, et les résultats sont visibles.» Car c’est bien en haut lieu qu’on peut demander d’obtenir le label Fourchette Verte (qui désigne les cafétérias proposant des plats équilibrés). «Pour l’instant, il reste beaucoup à faire, ce n’est pas normal qu’on serve du fast-food à la cantine.» Pour commencer, les patrons pourraient déjà faire l’investissement d’un micro-ondes, aménager un espace pique-nique et un évier dans lequel chacun peut nettoyer sa vaisselle. Certaines grosses entreprises, comme Serono, Nestlé ou Google ont également installé des salles de fitness destinées à leur personnel.

Publicité

Jambes douloureuses et fatiguées?

élan

Nouvel pour vos jambes!

Disponible en pharmacies et drogueries. Veuillez lire la notice d’emballage.

www.antistax.ch


ACTION PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.6 AU 14.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3 pour 2

8.40

au lieu de 12.60

Chewing-gums Candida Calcium 3 x 30 pièces

3 pour 2

8.60

au lieu de 12.90

Dentifrices Candida White Micro-Crystals 3 x 75 ml

3 pour 2

7.60

au lieu de 11.40

8.–

au lieu de 10.–

20 % de réduction sur la solution bucco-dentaire Candida Parodin Plus, 2 x 400 ml

3 pour 2

6.60

au lieu de 9.90

Dentifrices Candida Peppermint 3 x 125 ml

Brosses à dents Candida Sensitive Plus 3 pièces


VIE PRATIQUE ANIMAUX

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

«Milou» prend le taxi

Besoin d’un toilettage ou d’un passage chez le vétérinaire? Deborah Graf conduit «Médor» et «Minou» où ses maîtres le désirent. Reportage à Genève.

R

endez-vous fixé à 10h chez Claire-Lise Bourgoin, à Genève. Sa Câline, une chienne westie de 10 ans, a besoin de faire des radiographies. «Elle regarde toujours à droite, elle a mal au ventre. Je ne sais pas s’il faudra l’endormir. Quand je vais chez le vétérinaire, je suis…» Inquiète, angoissée, nerveuse. C’est là que Deborah Graf, «nounou des animaux» de 28 ans, intervient. Conductrice de taxi pour animaux depuis plus de quatre ans, la Genevoise sait trouver les mots pour calmer. «Le trajet-aller chez le vétérinaire reste toujours difficile. J’écoute mes clients parler de leurs angoisses, j’essaie de les rassurer.»

Tous en voiture!

Après une séance de caresses et papouilles, Câline est installée à l’arrière de la voiture. La petite boule de poils blancs observe les autres toutous présents. «Je m’occupe aussi d’animaux qui vont aller en famille d’accueil ou dont les propriétaires sont partis en vacances, indique Deborah Graf. Plutôt que de les laisser à la maison, je les prends dans le taxi. Ça n’a jamais posé problème.» Au contraire, Claire-Lise Bourgoin a plaisir à faire connaissance avec les trois chiens qui animeront leur voyage. «J’adore les animaux! Et si je n’avais pas Deborah, je ne pourrais plus me rendre chez le vétérinaire, signale la septuagénaire. J’ai rendu mon permis. Il y a un âge pour tout. Et puis, je n’aime pas demander à mon entourage, ça me gêne.» La taxi driver travaille avec des personnes à mobilité réduite – y compris en chaise roulante – et à la retraite, le 80% de ses clients. «Des femmes en majorité, qui ne se sentiraient pas à l’aise avec un homme, me confient-elles. Beaucoup sont très seules. Elles me racontent leur vie, leurs soucis. Je

Déborah Graf prend en charge tous les petits animaux, à l’exception des reptiles.

| 85


86 |

VIE PRATIQUE ANIMAUX

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

deviens une sorte de confidente. Mais je ne pose pas de questions.» Dans son véhicule aménagé (lire l’encadré), qui a pour logo la bobine de son chien Cachou, elle transporte aussi les chats et les rongeurs, lapins et cochons d’Inde surtout. Jamais de reptiles, «j’en ai la phobie!» Une idée qui lui est venue suite à une longue période de chômage. «Je possède un CFC d’employée de commerce. Mais comme je suis malentendante, il m’est difficile de trouver du travail. Les animaux m’ont toujours passionnée. J’ai décidé de me lancer.» Quelques flyers distribués chez les vétérinaires et l’affaire démarre.

suit ses passagers dans le cabinet. «Les plus durs moments demeurent les euthanasies. Le propriétaire souhaite généralement que je l’accompagne jusqu’au bout. Ces jours-là, je ne prévois rien d’autre, afin de pouvoir passer du temps avec la personne au retour.» Aujourd’hui heureusement, les nouvelles ne sont pas si graves. Câline ressort en compagnie d’une maîtresse souriante et soulagée. La petite chienne devra prendre des médicaments pendant trente jours. «Viens ma doudou», rigole Claire-Lise Bourgoin. Cette fois-ci, le voyage se déroule dans les rires, et quelques jappements. «Je suis spontanée, la première à me marrer, déclare la conductrice. J’aime bien chicaner mes clients. En demeurant respectueuse bien sûr.»

Une veille de Noël dont elle se souviendra longtemps

En plus des transports, quelquesuns par mois, la Genevoise accueille des amis à quatre pattes dans son appartement (qui abrite ses propres furets, chats, chiens et chinchillas) et dispense des soins à domicile. «En 2005, à la veille de Noël, alors que l’entreprise n’avait que six mois, j’ai bossé de 8 h à minuit, non stop. Tant mieux, je ne suis pas du genre à rester tranquille!» Ses pensionnaires non plus. Un bandage sur ses doigts lui rappelle l’empressement d’un loulou à tirer sur sa laisse. «Je ne me suis jamais fait mordre, précise-telle. Juste pincée par accident. J’avoue être sévère avec les chiens. Il ne faut pas en avoir peur.» Arrivées à bon port, Claire-Lise

«L’indépendance n’a pas de prix»

«Câline», westie âgée de 10 ans, à bord du taxi pour animaux.

Bourgoin et Câline s’empressent de rejoindre le docteur Nicolas Honegger à Bernex (GE). Ce vétérinaire recommande volontiers l’assistance de Deborah Graf. «La plupart des taxis communs refusent de prendre en charge les animaux, parce qu’ils laissent des poils. Par ailleurs, en plus d’être spécialisé, ce service coûte peu cher.» Un forfait de 50 francs dans les alentours de Genève. Et une majoration au kilomètre lors de déplacements en Suisse romande. La qualité prime

sur les gains aux yeux de la jeune femme. Qui ne voit pas l’utilité de placer un tachygraphe dans sa voiture. Par respect pour ses clients, elle patiente, «parfois longtemps», dans la salle d’attente. «Elle arrive même à prendre des rendez-vous à ma place, dans l’urgence, souligne Claire-Lise Bourgoin, dont le chat Noé, 18 ans, a également des problèmes de santé. Nous nous connaissons depuis deux ans. Elle ne m’a jamais fait faux bond.» Sur demande, Deborah Graf

Un «métier passion», répète-t-elle. Pour rien au monde elle ne retournerait s’enfermer huit heures par jour dans un bureau. «L’indépendance n’a pas de prix. Je préfère les horaires irréguliers, le contact avec les animaux et des personnes qui aiment vraiment leur bête.» Son entreprise tourne bien depuis un an et demi. Ce qui va lui permettre de prendre, enfin, des vacances cet été. En camping-car, afin de pouvoir emmener ses six chiens. Virginie Jobé Photos Carine Roth / arkive

Infos: www.debby-services.ch ou au 078 862 84 84.

Un véhicule adéquat et agréé En Suisse, contrairement à la France qui offre une formation de deux jours aux futurs chauffeurs animaliers, il n’y a aucun cours à prendre pour transporter les animaux. Toutefois, il est possible de faire agréer son véhicule par le Service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV). «Cela rassure les clients», affirme Deborah Graf. Sa voiture possède des vitres

teintées pour protéger les animaux du soleil, ainsi que la climatisation et des grilles d’aération à mettre sur les fenêtres. Les quatre cages de différentes tailles disposées dans le coffre doivent être stables. «Certains propriétaires tiquent un peu lorsqu’on enferme leur animal. Mais, je préfère le mettre dans une caisse si on ne se connaît pas.» Parmi les plus grands qu’elle ait conduits, on

trouve des bergers allemands et des labradors. Pas encore de saint-bernard. «Cela ne m’inquiéterait pas. Je peux enlever tous les sièges arrière.» Le véhicule doit bien évidemment contenir une bouteille d’eau et une gamelle ainsi qu’une trousse de secours. Avec des compresses, du désinfectant, «au cas où, lors du transport, un animal s’ouvrirait une patte. Cependant, je ne suis pas une ambulance. Heureuse-

ment, je n’ai jamais eu à conduire un chien shooté par une voiture.» Le taxi est nettoyé tous les jours, «et à fond une fois par mois. Les poils restent envahissants.» Les linges sur lesquels s’installent les compagnons à quatre pattes sont changés après chaque voyage et cuits à 95°. «Souvent, je dois refuser du monde. Je veux que les animaux gardent un certain confort.» Parce qu’eux aussi, ils le valent bien.


20% DE RÉDUCTION SUR TOUS LES BACS DE 1000 ML CRÈME D’OR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRE VALABLE DU 1.6 AU 7.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

7.35

au lieu de 9.20

Crème d’or stracciatella italiana le bac de 1000 ml

7.35

au lieu de 9.20

Crème d’or espresso doppio le bac de 1000 ml

6.80

au lieu de 8.50

Crème d’or vanille bourbon le bac de 1000 ml

7.35

au lieu de 9.20

Crème d’or caramel le bac de 1000 ml

7.35de 9.20 au lieu

Crème d’or chocolat le bac de 1000 ml


TOUT NOUVEAU, TOUT BEAU! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.6. AU 14.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 4.90 Marshmallows Rocky Mountain véritables marshmallows américains, également idéals pour les grillades, 300 g

NOUVEAU 3.20 Blox M-Classic Peanuts ou Candy Caramel en lot de 5 par ex. blox Peanuts (cacahuètes, caramel et crème candy enrobés de chocolat au lait), 300 g

NOUVEAU 3.40

Crisp Choco Loco , Peanuts, Crisp dark, Crisp white ou Crisp Berry édition limitée par ex. Crisp Choco Loco (cœur de céréales croustillantes enrobé de chocolat au lait), 215 g

NOUVEAU 12.90

Glucosamine Doppelherz contribue au maintien de la mobilité articulaire, 30 capsules

NOUVEAU 29.90

Balai en aluminium et chiffon en microfibre Miobrill avec manche souple et ée extensible, fixation ais la à ce grâ ffon chi du fermeture agrippante, chiffon de rechange en vente séparément

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 18.20 NOUVEAU 6.90 Linge de cuisine en microfibre Miobrill 40 x 60 cm, souple et très absorbant

Fer vital Actilife à base de jus de fruits i et de légumes et enrich de précieux extraits de plantes; pour aider à couvrir les besoins quo tidiens en fer, 250 ml


20%

sur tous les t-shirts originaux de footballers pour enfant et adulte du 1.6 au 14.6.2010, jusqu’à épuisement du stock

maintenant

8720

l’un

avant 109.–

T-shirts originaux de footballeurs, p. ex. Afrique du Sud, Suisse, Italie Modèles enfant également disponibles: tailles 128 –164, maintenant 71.90 l’un, avant 89.90.

Extend p. ex. Set Brésil pour enfant Tailles 104 –164.

1990

1990 990

l’une

Extend Diverses casquettes

Ces articles sont disponibles aux couleurs des pays suivants: Angleterre, Pays-Bas, Portugal, France, Suisse, Italie, Brésil, Espagne, Argentine et Allemagne. Toutes les offres sont valables jusqu’à épuisement du stock.

47 SportXX en Suisse.

www.sportxx.ch

Extend T-shirt p. ex. Suisse Tailles S –XXL.


90 | Migros Magazine 22, 31 mai

2010

«Doris Leuthard sait se mettre en valeur»

Auteur d’un ouvrage intitulé «Miroir, dis-moi… - Conseils et astuces pour être belle au naturel», la Française Catherine Pez a examiné la présidente de la Confédération ainsi que deux cobayes anonymes sous toutes leurs coutures. Résultats et commentaires.

E

n tant que conseillère fédérale et présidente de la Confédération, Doris Leuthard se doit de soigner son image, d’avoir un look impeccable et irréprochable qui lui va non seulement au teint, mais qui correspond aussi à sa morphologie et à sa fonction. Est-ce le cas ou devrait-elle modifier quelque peu son apparence? Le tour de la question avec la Française Catherine Pez, auteur de l’ouvrage «Miroir, dis moi…» paru tout récemment aux Editions de l’Homme.

Morphologie «Doris, permettez que je l’appelle ainsi, est plutôt de type «mésomorphe», proche de la terre. » En clair, son aspect physique – stature moyenne, bonne charpente, davantage de muscles que de graisse… – exprime de la robustesse et de la vigueur. Selon le psychologue américain Willam H. Sheldon, le «mésomorphe» présenterait les caractéristiques physiologiques suivantes: énergique, vif et aventureux.

Formes «Sur la base des photos que vous m’avez transmises, je pencherais pour un corps en triangle et un visage en diamant.» Notre présiden-

te possède donc un physique méditerranéen avec des épaules étroites et des hanches larges. A l’instar de toutes les femmes qui ne sont pas au bénéfice d’une plastique de rêve, elle devrait tenter de s’approcher de ce profil «idéal» dit en sablier grâce à diverses corrections géométriques et astuces vestimentaires.

Relookage «Doris doit mettre sa taille en valeur avec des hauts courts et cintrés, et aussi redonner du volume à la partie supérieure de son corps. Ce qu’elle fait d’ailleurs très bien en optant pour des vestes aux épaules bien dessinées.» En revanche, elle évitera à tout prix les cols roulés! «Son visage en diamant et son cou assez court justifieraient plutôt une ouverture en V.» Et comme tous les «triangles», elle aurait avantage à porter des chaussures à talons ou à bouts pointus afin d’allonger jambes et silhouette.

Coiffure et lunettes «Sa coupe est un peu lourde au niveau des maxillaires, mais parfaite sur son front quand sa frange est bien effilée. Et elle a raison de rabattre ses cheveux un peu derrière les oreilles, car il ne lui faut pas d’épaisseur à ce niveau.» Ses lunettes rectangulaires? «Avec cette monture, elle affirme qu’elle est aux commandes, qu’elle doit être

Selon la spécialiste, l’apparence vestimentaire de Doris Leuthard est dans


MIEUX VIVRE LOOK prise au sérieux. C’est donc un bon choix pour elle et son «métier à responsabilités.» A titre personnel, Catherine Pez conseillerait à la politicienne argovienne une monture «légèrement papillon» qui permettrait d’adoucir ses traits.

Couleurs «Pas de beige pour Doris!» Pourquoi? «Parce que c’est une femmehiver: les beiges, les taupes, les marrons sont donc à proscrire de sa garde-robe.» La cheffe du Département de l’économie, qui vient de fêter ses 47 printemps, préférera les couleurs froides, les couleurs franches ou encore un beau noir et blanc. «En tout cas, pas ou peu de demi-teintes!»

Verdict «Votre présidente sait se mettre en valeur. Sa toilette est dans l’ensemble parfaitement étudiée. On voit qu’elle se connaît bien ou alors qu’elle a eu affaire à des spécialistes. Bref, elle n’a pas besoin de mes conseils!» Enfin, un tout petit peu quand même… Alain Portner

Photos F. Cella - Edipresse / Getty

A lire: «Miroir, dis-moi… – Conseils et astuces pour être belle au naturel», de Catherine Pez, Editions de l’Homme.

RÉSULTATS DU SONDAGE EN LIGNE

«La beauté, c’est...» 2%

une mise 3 % en scène des traits parfaits

61%

être nature

34 %

du charme

1969 personnes ont donné leur avis du 22 mars au 1er avril 2010.

Donnez votre avis sur d’autres thèmes sur notre site internet:

l’ensemble parfaitement étudiée.

www.migrosmagazine.ch

| 91

La jolie ronde Avec ses hanches plus larges que ses épaules, cette jolie ronde a le corps en forme de triangle. «Elle va devoir réduire les lignes horizontales du bas de sa silhouette et créer une ligne horizontale au niveau des épaules, précise Catherine Pez. Par contre, comme il y a là un problème de surpoids, il faut y aller en douceur en évitant de créer trop de surcharge en haut.» L’idée, c’est donc de travailler en priorité sur les lignes verticales afin d’allonger la silhouette. Conseils pratiques: porter des talons ou des chaussures à bouts pointus, des vêtements d’une couleur unie ou, en tout cas, du noir en bas avec des couleurs vives près du visage; choisir des jupes souples qui tombent droites à partir des hanches, ceinturées pour mettre la taille en évidence; éviter les pantalons qui vont raccourcir la silhouette; créer une ligne verticale devant via des robes boutonnées, voire avec des décolletés profonds.

La brune élancée La silhouette de cette brune élancée paraît équilibrée (épaules de même largeur que les hanches). Mais sa taille semble quand même un peu épaisse. On aurait donc affaire ici à un corps en forme de rectangle. «Cette personne est presque parfaite, souligne Catherine Pez. Mais je lui conseillerais quand même de recréer des lignes transversales pour simuler l’effet taille fine et de casser son côté «asperge» en redonnant du volume aux hanches et aux épaules.» Conseils pratiques: opter de préférence pour des ceintures larges qui vont enserrer la taille; miser sur des chemisiers et des hauts cintrés ou à pinces; oser des jupes ou des robes souples, féminines, fleuries, colorées – pas de noir ici! – pour redonner de l’épaisseur à la silhouette, virevoltantes ou fendues de manière à mettre en valeur les jambes qui sont «superbes», mais surtout pas trop près du corps pour ne pas accentuer le côté longiligne de la silhouette.


Le brassage au sommet de son art. Eichhof sans alcool. Désormais aussi en canette.

Brassée avec de l’eau de source fraîche du Pilate.

* Disponible dans les grandes filiales Migros.

Eichhof sans alcool est en vente à votre Migros


Migros Magazine 22, 31 mai 2010

MIEUX VIVRE SANTÉ

| 93

Respirez, c’est la santé!

Pour retrouver du souffle, de la voix, se détendre ou se prémunir contre rhumes, otites et maux de gorge, la thérapeute vaudoise Denise Krummenacher-Bignens a créé des exercices respiratoires très inspirés qu’elle a regroupés dans un guide ludique.

Q

uoi de plus naturel, de plus automatique et de plus vital aussi que respirer. Pourtant, on peut tous bien mieux faire, autrement dit «réaccorder» ou redécouvrir sa respiration, pour en retirer le meilleur. Même si on ne cherche pas à battre des records de plongée en apnée. Pour Denise Krummenacher-Bignens, thérapeute de la respiration à VillarsBurquin (VD) et auteur d’un ouvrage intitulé Exercices respiratoires pour mieux enchanter sa vie: prévention et soins, c’est avant tout une question de santé publique. Comme on se lave les mains et les dents, l’hygiène respiratoire devrait devenir un réflexe dans ce monde civilisé et pollué.

«Un soutien pour les poumons»

Les exercices de Denise Krummenacher-Bignens permettent de retirer le meilleur de sa respiration.

«La poubelle se remplit (particules de l’air pollué, tabagisme passif…). Vidons-là! Les poumons ont certes un système d’auto-épuration, mais nous nous devons de le soutenir et de l’accentuer», relève-t-elle. «Quelque 70% des particules dommageables contenues dans l’air sont retenues au niveau du nez, et plus de 80% des maladies infectieuses pénètrent dans le corps par la bouche ou les voies respiratoires supérieures lorsqu’elles ne fonctionnent pas de manière optimale.» Une bonne hygiène nasale c’est ainsi respirer par le nez, s’assurer qu’il soit libre et humide, parce que les bactéries ne sont détruites qu’en milieu humide. Voilà qui met à l’abri d’énormément de maux comme les otites ou les maux de gorge, assure Denise Krummenacher-Bignens. Et puisque tous les organes ORL sont liés, les personnes avec des problèmes d’audition (surdité de transmission) y trouveront aussi un soulagement.


W

N’oubliez jamais son exelcat®.

® CAT ENANT EXEL T N I A M Z E N DON Z LE

T & RECEVE À VOTRE CHA

MÉRA: COLLIER-CA

.CH WWW.EXELCAT

CAR VOTRE CHAT SAIT EXACTEMENT CE QU’IL VEUT: DE LA NOURRITURE HUMIDE EXELCAT® AVEC DE LA VIANDE FRAÎCHE ET SAVOUREUSE COMME SOURCE DE PROTÉINES PRÉCIEUSE.

Exelcat est en vente à votre Migros


MIEUX VIVRE SANTÉ

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

Réalisable debout, assis, voire couché, ces exercices respiratoires sont à la portée de tous, quel que soit son âge et sa condition physique. Ils visent aussi les bien portants, en particulier les enfants qui peuvent les pratiquer avec facilité. Et amusement. Car celui qui se lancera dans cette pratique respiratoire commencera par rire… et faire rire les voisins: les exercices se chantent. On soupire, on expire sur des «on», des «ah», des «nnnn» sonores ou des phrases phonétiques qui oxygènent des pieds à la tête (lire l’encadré).

santes, une plus grande souplesse au niveau du pharynx pour un spectre des modulations plus étendu. Respirer pour se détendre tombe aussi sous le sens pour celle qui pratique le yoga depuis l’âge de 5 ans. Le diaphragme, muscle respiratoire principal, supporte mal le stress ou l’angoisse: tout changement d’humeur et d’état émotionnel peut affecter son travail, explique Denise KrummenacherBignens. «La respiration est une clé pour se sentir bien dans son corps, dans sa tête et avec les autres». Isabelle Kottelat Photos Céline Michel

Un chapitre entier consacré aux ronfleurs

Le fait de jouer avec la voix les rend d’autant plus intéressants pour les ronfleurs et autres habitués de l’apnée du sommeil parce qu’ils musclent et étirent l’ensemble de la zone du pharynx. C’est quand elle est relâchée qu’elle peut provoquer, en position couchée, une obstruction au passage de l’air. Un chapitre entier est ainsi dédié aux bruiteurs de la nuit, ainsi qu’aux voix faibles ou caverneuses, à ceux qui ont continuellement un chat dans la gorge. Des chefs de chœur ont tout naturellement adopté cette pratique respiratoire de la thérapeute vaudoise, par ailleurs organiste; leurs chanteurs en ont gagné des voix plus puis-

| 95

Plus d’informations et commande de l’ouvrage sur www.respir.ch ou Denise Krummenacher-Bignens, chemin de la Vue des Alpes, 1423 Villars-Burquin aussi sur www.pneumo.ch

Des cours et un livre

Pour la thérapeute, la respiration est une clé pour se sentir bien dans son corps, dans sa tête et avec les autres.

Il existe des cours d’hygiène respiratoire, instaurés par Denise Krummenacher-Bignens, à Yverdon-les-Bains et à Lausanne. Dans le style du livre, les exercices sont pratiqués assis sur une chaise et en habit de ville. Ils reprendront en septembre après la pause estivale. Plus de renseignements sur www.respir.ch

Quelques extraits sonores Présenté sous une forme pratique et illustrée, l’ouvrage propose 70 exercices respiratoires à entraîner au quotidien, dès le saut du lit. Et ils tombent bien, puisque 2010 a été déclarée l’Année des poumons! Classés en plusieurs chapitres, ils sont conçus comme des gammes, de la plus basique à la plus élaborée, c’est-à-dire avec des mouvements du corps. Et même des yeux. Il ne s’agit pas ici de gymnastique, mais de créer des automatismes de détente, d’apaisement respiratoire, donc d’apaisement

corporel. La plupart des exercices sont surtout sonores: ils sont composés de tapotements du nez, de ponçage en petits cercles sur des «oo», des «mmm», des «nnnn», ou de phrases aux répétitions phonétiques à articuler sur l’expiration, du genre «Les falafels aux fèves fraîches et au foie frit de Fafa le philosophe sont fines et franchement fameuses»! Les titres prometteurs donnent également une idée de la visée de tel ou tel exercice, comme «le Gong» ou «le Coup de peps».

Tout en s’amusant, on apprend à libérer sa respiration, à humidifier l’intérieur du nez pour qu’il soit à nouveau capable de faire son travail de filtre à bactéries et à stimuler ainsi ses défenses immunitaires. Entre autres. L’exercice de la sténose, par exemple, où l’on presse légèrement les ailes du nez avec les index tout en inspirant, vise une augmentation progressive et régulière du volume pulmonaire, régularise les mouvements respiratoires après un effort, calme les mouvements

cardiaques, atténue les vertiges et fortifie le diaphragme. Idéal pour les enfants, «le Sapin» invite à se moucher de manière ludique, surtout chez les petits enfants. «Se moucher humide est une habitude à prendre très tôt, pour la thérapeute Denise Krummenacher-Bignens. Moucher un nez sec, et encore plus si on y met de la pression, peut aussi (ré)infecter les sinus, et fragiliser la trompe d’Eustache (lien avec l’oreille et les otites!)»


ACTION OFFRES VALABLES DU 1.6 AU 14.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK RÉDUCTION SUR TOUS LES PRODUITS NIVEA HAIR STYLING ILLUSTRÉS

12.–

au lieu de 15.–

Différents gels en lot de 2 Ultra Strong, Aqua Gel, Creme Gel Baume lissant en lot de 2 Straight and Easy 2 x 150 ml

NOUVE

AU

12.– 15.– au lieu de

Mousse de coiffage en lot de 2 Ultra Strong, Volume Sensation, Diamond Gloss, Color CrystalGloss 2 x 150 ml

12.–

NOUVE

AU

au lieu de 15.–

LA BEAUTÉ EST SOIN

www.NIVEA.ch

Laque coiffante ou spray capillaire en lot de 2 Ultra Strong, Volume Sensation, Diamond Gloss, Color CrystalGloss 2 x 250 ml

Nivea est en vente dans votre Migros


VIE PRATIQUE GRANDIR

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

La bicyclette de marche fleurit sur les trottoirs et dans les parcs. Pour les apprentis cyclistes, elle est un excellent moyen de développer l’équilibre, et sert de tremplin vers le deux-roues pour les grands.

L

e saviez-vous? La bicyclette de nos ancêtres est de retour. Mais au XIXe siècle, le vélo sans pédales, ou draisienne, était réservé aux adultes. Voilà qu’il est aujourd’hui le chouchou des 3 à 6 ans, et la trottinette n’a qu’à bien se tenir. Pour s’en persuader, il suffit de regarder les parcs et les trottoirs au printemps: on y voit de plus en plus de petits bolides pousser sur leurs jambettes pour se laisser ensuite rouler, nez au vent, genoux légèrement repliés, agrippés à leur guidon. Plaisir garanti du côté des enfants comme des parents. «On a opté pour le vélo sans pédale pour les 2 ans de mon loulou. Au début, il ne savait pas trop comment faire, mais maintenant, c’est impressionnant la vitesse et l’équilibre qu’il a acquis (il a 2 ans et demi). Il ne peut plus se passer de son vélo et fait sensation quand on se balade», témoigne une maman sur internet. Le vélo sans pédale version junior a fait sa première sortie en 1997. Créé par la société allemande Kokua, son modèle en bois a rapidement été repris et copié, et aujourd’hui le vélo de marche se décline aussi en plastique et en métal. Vendu en grandes surfaces et chez les distributeurs spécialisés, il coûte, selon les marques, le matériau utilisé, le poids et le design entre 90 francs et 350 francs. Très répandu en Allemagne, il fait une percée remarquée en Suisse depuis quelques années. Le secret de son succès? C’est qu’il associe jeu et apprentissage. En découvrant la plaisir du mouvement et de la vitesse, «les enfants apprennent à

La bicyclette de marche est la chouchou des 3 à 6 ans.

Les bienfaits du vélo sans pédales

| 97


LA SALADE A SES MAÎTRES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.6 AU 7.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

ûtez Variez les plaisirs, go déla salade à l’oseille sur tte corée d’œufs. Rece alin www.saison.ch/m-m

3.35

Œufs suisses, bio, crus 4 pièces de 63 g +

2.40

Laitue iceberg Suisse la pièce

3.90

Œufs pour salades* Œufs suisses d’élevage au sol cuits 6 pièces de 50 g +

1.25

Salade verte pommée Suisse la pièce

1.95

1.95

Laitue feuilles de chêne Suisse la pièce

Société coopérative Migros Vaud * En vente dans les plus grands magasins Migros.

3.50

Tomates cerises en grappe Suisse, Italie, Espagne la barquette de 500 g

Concombres Suisse/Espagne/ Italie la pièce


VIE PRATIQUE GRANDIR

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

gérer leur l’équilibre», explique Dominique Scherrer, physiothérapeute pédiatrique aux Hôpitaux universitaires de Genève. «Avec la draisienne, ils exercent les réactions de protection et les coordinations nécessaires; ils effectuent ainsi un bon travail de posture au niveau du tronc». Tant est si bien que les apprentis cyclistes peuvent bien souvent sauter la case petites roues et passer directement au vélo pour grands. «Voyant notre petit voisin de 3 ans et demi qui a aussi eu un vélo sans pédales rouler sur son vélo normal sans ses petites roues, nous avons essayé avec Gatien. Et, surprise, il a démarré tout de suite (il n’a pas 4 ans) et il a vraiment acquis le sens de l’équilibre», témoigne une autre maman. «L’avantage principal du vélo de marche sur l’utilisation des roues de support est que l’enfant a la possibilité de gérer son équilibre de façon beaucoup plus active: il peut poser les pieds, se rattraper, se repousser… Cela lui permet souvent d’aborder cette forme de déplacement, nouvelle pour lui, avec plus de sérénité», poursuit Dominique Scherrer, qui utilise d’ailleurs la draisienne dans le suivi d’enfants souffrant de troubles de l’équilibre, avec de bons résultats. Pour Marco De Monte, enseignant de la filière psychomotricité à la Haute école de travail social de Genève, l’engin permet également

| 99

de développer la coordination et la dissociation des mouvements. «Pour avancer, on bouge ses jambes en alternance, on est proche de la marche.» Les spécialistes recommandent son usage dès 3 ans, certains fabricants dès 2 ans déjà, le critère étant – évidemment – que son utilisateur touche le sol avec les pieds. Indispensable pour avancer et pour freiner. S’il a deux roues comme les grands, le vélo sans pédale reste néanmoins un jouet et non un moyen de locomotion. La route lui est donc défendue. «Son usage doit être réservé aux espaces protégés, comme les parcs. Et sur les trottoirs toujours sous surveillance. L’enfant ne l’emploiera en tout cas pas pour aller seul à l’école», déclare Manon Gyger, coordinatrice romande de Provélo, l’association faîtière de défense des intérêts des cyclistes. Le Bureau de prévention des accidents (BPA) recommande le port du casque pour les bolides en herbe. Le directeur de la filiale suisse de Likebike, spécialisé dans les vélos de marche, Jvan Aeberli, est plus nuancé: «Comme il ne s’agit pas d’un véhicule mais d’un jouet, il n’est, à notre avis, pas nécessaire de faire porter le casque.» Les vélos de marche peuvent aussi être utilisés à l’intérieur.

Céline Fontannaz Photos Fotofinder / Getty

Les vertus de la «trotte» ou du petit camion Si le vélo de marche se révèle excellent pour affiner l’équilibre des cyclistes débutants, les autres engins roulants ont également leurs vertus pour le développement moteur de l’enfant et leur permet d’explorer le monde environnant et de favoriser leur autonomie. A commencer par le simple petit camion à faire avancer avec les pieds. « Pour l’utiliser, l’enfant doit être stable en position assise et déjà relativement

à l’aise en station debout et à la marche», précise Cécile Bouvier Bettua, psychomotricienne à Morges (VD). Le petit véhicule permet de renforcer la musculature des jambes et apprend au petit conducteur à s’orienter dans l’espace, en développant notamment la coordination entre ses yeux et ses gestes. Sachant marcher, il pourra passer au tricycle. «L’usage du guidon et des pédales lui apprend à

dissocier les mouvements du haut et du bas du corps», poursuit Cécile Bouvier Bettua. Son sens de l’orientation et sa musculature du dos et des jambes s’en trouvent également renforcés. Enfin, pour conduire la très populaire trottinette, le petit bolide doit en revanche être à l’aise avec la course ainsi que la marche et avoir un certain sens de l’équilibre, sans quoi il risque de chuter au premier virage. Car il s’agit d’être stable sur

un seul pied. La «trotte» peut être pratiquée en parallèle du vélo de marche et, en rayon, il y en a pour tous les goûts: deux roues, trois roues à l’avant ou à l’arrière. Plus il y a de roues, plus c’est facile. Entre autres vertus de la trottinette: l’apprentissage de la gestion du poids du corps, en particulier avec les modèles qui ont pour guidon un simple manche et que le conducteur en herbe actionne grâce au déplacement de son poids.


3 POUR 2 OFFRE VALABLE DU 1.6 AU 14.6.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES LANGES PAMPERS

Pampers est désormais également en vente à votre Migros!

3 pour 2

59.80

au lieu de 89.70

par ex. Pampers Baby Dry 3 (3 x 64)

Langes Pampers

Un confort parfait & une absorption inégalée - jour et nuit

Rendez-vous sur : www.pampers.fr

Pampers est en vente à votre Migros


ACTION

   

1786 Sugiez

Tour du ChĂŞne 12 T 026 673 08 00

F 026 673 08 01

OFFRE VALABLE DU 1.6. AU 7.6.2010

Tous les jours

 À gagner:

tuiteursg* a r g s e s r u o c e 1 an digros Genève, Vaud, Neuchâtel-Fribo à votre M

2.30 2.90 au lieu de

6.50 8.20 au lieu de

Fol-Epi Maxi Pack 300 g

3.10 3.85

Tartare Echalotes & Ciboulette 150 g

Toutes les 5 secondes un enfant est arrachĂŠ Ă la vie par la faim. Personne ne doit mourir de faim. Dons: CCP 60-7000-4 www.caritas.ch

Romandie I

    

     

   

au lieu de

Caprice des Dieux 200 g

2.35 2.95 au lieu de

Coeur de Lion Le Chaumes PrĂŠemballĂŠ / 100 g

3.10 3.90 au lieu de

 6.30 7.80

 





  





Prix rÊduits unique.sur la croisière Les enfants -12 ans gratuits

Tartare Le Frais du MarchĂŠ 150 g

 RĂŠservation de table obligatoire

3.40 4.50

au lieu de

Fol Epi LĂŠger Maxi Pack 300 g

au lieu de

Chavroux Tendre BĂťche 150 g

Concours

 



sur www.jackpotdesfromages.ch

*sous forme de bons d’achat / valeur totale des bons: 4800 CHF Participation gratuite sur Internet.

Notre bateau vous conduira sur les 3 lacs jurassiens. Un arrêt de 45 mins permettra de visiter les beautÊs de l’Ile St. Pierre

Disponible dans les coopÊratives Migros Genève, Vaud, Neuchâtel-Fribourg

wwf.ch/solution, votre source d’inspiration pour vivre mieux.

 

   

  www.dreiseenschifffahrt.ch 

    


102 |

VIE PRATIQUE VOITURES

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

Du volume sans renoncer au bien-être

La nouvelle Fiat Doblo allie l’habitabilité d’un minibus avec le confort d’un break familial. Et peut accueillir jusqu’à sept personnes. Les deux sièges supplémentaires en troisième rangée sont en option. La capacité de chargement maximale de la Doblo représente le double d’un break de classe moyenne.

L

es fourgonnettes sont très prisées par les artisans. Pratiques pour transporter des marchandises ou du matériel, ces véhicules offrent énormément d’espace tout en étant moins encombrants qu’un minibus en longueur et en largeur. C’est ce qui leur permet de se faufiler dans les centres-villes. Depuis que ces véhicules spacieux existent aussi avec de grandes surfaces vitrées, les familles

sont de plus en plus nombreuses à en découvrir l’utilité. Car s’il est souvent nécessaire de rabattre les sièges arrière d’un break pour y transporter des marchandises encombrantes, le coffre normal est souvent suffisant dans les fourgonnettes vitrées et les cinq places restent disponibles. Dans la Fiat Doblo, deux sièges supplémentaires en troisième rangée sont même proposés en option.

Publicité

DE LA

5È À LA 9È

NOUVEAU! UN CONCEPT INÉDIT Découvrez un encadrement privilégié! Un concept inédit allié à la tradition éducative Ecole Lémania: • accent sur les branches principales • classes à effectifs raisonnables • à midi, prise en charge possible

ECOLE LEMANIA

www.lemania.ch - 021 320 15 01

De plus, la large ouverture des portes arrière coulissantes permet de monter à bord sans contorsions et la garde au toit est largement comptée à l’intérieur. Cela étant, le confort des sièges est tout à fait convenable pour voyager loin. Et, même quand les cinq places du Doblo sont occupées, il reste un volume considérable – 790 litres! – à disposition pour les bagages. La capacité de chargement maximale est même de 3200 litres, ce qui représente le double d’un break de classe moyenne. L’habitacle fait penser à celui d’une voiture compacte moderne et n’a pas l’aspect spartiate de certaines fourgonnettes de livraison. Même le niveau sonore à l’intérieur est proche de celui d’une berline. Manifestement, l’insonorisation est bonne. On regrette toutefois que le moteur de base du Doblo, qui fonctionne à l’essence et délivre 95 ch, n’ait droit qu’à une étiquette énergie C. Les trois diesels proposés sont nettement plus sobres, et même le plus petit d’entre eux fait déjà bonne figure grâce à son couple relativement élevé. Le Doblo se distingue également par le fait que le contrôle élec-

tronique de stabilité – l’ESP – est de série sur l’ensemble de la gamme. La dotation de base comprend également un indicateur de changements de vitesse et l’automatisme startstop, grâce auquel le moteur s’arrête automatiquement au feu rouge et redémarre au vert. Enfin, une version à gaz naturel (émissions de CO2 réduites) sera proposée à partir de juin. Andreas Faust

Fiche technique Fiat 1.3 Multijet Doblo Active Moteur / transmission: moteur 4 cylindres turbodiesel, 1248 cm3, 90 ch, boîte 5 vitesses manuelle, traction avant. Performances: 0-100 km / h en 14,9 s, pointe 156 km / h. Dimensions: L x l x h = 4,39 x 1,83 x 1,85 m, coffre 790 - 3200 l, poids 1370 kg. Consommation: 4,9 l / 100 km (usine). Etiquette énergie A, émission de CO2 (usine) 129 g / km. Prix: à partir de 23 400 francs (base: 1.4 Active, 1,4 l, essence, 95 ch, 20 900 francs).


ANTIBES-LES-PINS

Superbe 3 pces 4 - 6 Pers. Piscine + accès direct à la mer. TÉL. HEURES BUREAU – 032 721 44 00

Vacances Hôtel Mirabeau**** Crans-Montana Semaines des Aînés, dès CHF 686.– 7 jours demi pension avec activités

Formation

Vers le secondaire II, en toute confiance !

Prématurité pour accéder aux formations : • à la maturité suisse • au bac français

> Démarche personnalisée et proactive > Rythme de travail soutenu > Coaching

LEMANIA

Entreprises

Ligue pulmonaire – Tout près de chez vous Compte donateurs : 30-882-0 www.liguepulmonaire.ch

Informations au Tel: 027 480 21 51

OVRONNAZ

Escapade rand’

rando & bains thermaux etc...

★ ★

3 nuits en appartement accès gratuit au télésiège

www.

& relax

266.www.o-vacances.ch Tel. +41 27 306 17 77

3 entrées aux bains

1 steak sur ardoise + 1 souper valaisan

reservation@o-vacances.ch

Ecole Lémania – Lausanne

021 320 1501

Avant de jeter votre vieux salon, demandez-nous une offre! Parce que le recouvrement du rembourrage vaut presque toujours la peine. Nous recouvrons également votre ancien salon d’étoffe ou de véritable cuir nappa. Service express en 10 jours seulement. Salon de remplacement gratuit. Garantie 10 ans. Conseils à domicile, aussi le soir, dans toute la Suisse. Demandez nos échantillons et découvrez notre assortiment de rêve. Atelier de rembourrage I tél. 079 403 39 93 Schoffelgasse 3 I 8001 Zürich

lemania.ch

PC 80-32443-2, www.berghilfe.ch

App. vacances

Schweizer Berghilfe Aide Suisse aux Montagnards Aiuto Svizzero ai Montanari Agid Svizzer per la Muntogna

L’offre de la semaine:

A der n ma ment! m co tuite gra

Du sommeil retrouvé aux kilos gommés, de l’activité ciblée au farniente, du commerce équitable au bio branché. Les incontournables du bien-être, les bons plans, les dernières tendances: avec Vivai, la nouvelle revue Migros du bien-être et du développement durable. A commander dès maintenant gratuitement sur le site www.migros.ch/vivai, par mail commande.vivai@limmatdruck.ch ou en appelant le 0800 180 180.


d’ C un ar e v te ale ca ur de de au F M

r. igr 3 os 0 .–

Vacances inoubliables à prix avantageux. nuit à l’hôt s el pour 2 person nes

Libre choix parmi près de 3000 hôtels 3 et 4 étoiles dans 18 pays européens – dont plus de 250 en Suisse!

Échappez au train-train quotidien et laissezvous dorloter. Avec freedreams, c’est simple – et avantageux: vous économisez jusqu’à la moitié du prix régulier en demi-pension, parce que freedreams utilise les capacités hôtelières restées libres.

hôtels bien-être

hôtels de montagne

hôtels gastronomiques etc.

Partir en vacances

■ OUI, je profite de votre offre spéciale et passe commande pour ................... chèque(s) hôtelier(s) freedreams au prix de Fr. 75.– (Veuillez compléter du nombre souhaité) Pour chaque commande de 2 chèques hôteliers freedreams je recevrai en plus à titre gratuit: Carte cadeau Migros d’une valeur de Fr. 30.– Prénom/Nom

Rue

NPA/localité

Téléphone

Date de naissance

Je règle:

BB310510F

p.ex. hôtels en ville

E-Mail (Si vous êtes intéressé pour recevoir les informations sur freedreams en ligne, veuillez indiquer votre E-Mail ici)

C’est aussi simple que cela: Commandez un chèque hôtelier freedreams – 3 nuitées pour 2 personnes – pour seulement Fr. 75.–. Sélectionnez votre hôtel de choix du guide hôtelier, qui vous sera envoyé avec les chèques ou sur www.freedreams.ch. A l’hôtel vous ne payez que le petit-déjeuner et le dîner. Ainsi vous économisez jusqu’à 50% pour un séjour en demipension, mais vous profitez à 100% du service et du confort. De plus, nous vous offrons à la commande de deux chèques freedreams une carte cadeau Migros d’une valeur de Fr. 30.–!

■ 10 jours date de facture / ou avec ■ VISA Card ■ MasterCard/EUROCARD ■ AMERICAN EXPRESS Card

Numéro de la carte

Carte valable jusqu’au

Chaque chèque donne droit à 3 nuitées pour 2 personnes dans l’un des près de 3000 hôtels partenaires freedreams en Suisse et dans toute l’Europe. Validité des chèques: au minimum 1 an. Avec votre commande, vous recevez en outre gratuitement l’édition actuelle du guide hôtelier freedreams (frais d’administration Fr. 4.95). Délai d’envoi pour commandes de l’offre spéciale: 30.09.2010. L’offre n’est valable que pour les clients domiciliés en Suisse et dans la Principauté de Liechtenstein.

Lieu/date

Signature

gratuit!

Bon de commande a envoyer à

Commandes et informations:

DuetHotel AG, chèque hôtelier freedreams, Haldenstrasse 1, case postale, 6342 Baar. Plus simple encore par Fax: 0848 88 11 66

Téléphone: 0848 88 11 99 (tarif local) les jours ouvrables de 8h à 18h. www.freedreams.ch

NOUVEAU: Maintenant aussi dans un coffret cadeau – livré directement chez vous ou chez la personne de votre choix. Téléphonez nous ou visitéz notre site internet.


PERDUS DE VUE

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

| 105

Vous reconnaissez-vous? ➔ Je recherche Béatrice,

Saint-Gall, 1969, mon ancienne correspondante suisse, habitant Vevey, mariée à Saint-Gall (je ne me souviens plus de son nom de famille). J’habitais à Pavant, en France. Nous sommes parties toutes les deux à Rimini, en Italie. Elle a eu deux garçons, Philippe et Patrick. Merci de m’aider. Mireille Vallet, née Garnier 12, rue des Jaunettes 02650 Crézancy 0952440255 (France), miquette2009@hotmail.fr

➔ Je recherche Claudine Appert,

Monthey, 1976. J’ai eu de tes nouvelles par mon frère. Je voudrais aussi reprendre contact avec toi. En toute amitié... Benoît Cretton 65 Ramesay Baie-Comeau (Québec) Canada lyne_ben@hotmail.com

➔ Le fils de Monsieur Sande

Paris Ramon a travaillé comme chauffeur de camion auprès de l’entreprise Friederici. J’aimerais bien le contacter, mais n’arrive pas à trouver sa trace. La famille Sande Paris est originaire de la province de Guipuscoa en Espagne. Merci de m’aider.

Dr. Abetel Valentin 19 1400 Yverdon

fête de jubilé de Valcreuse, le 28 août prochain, laissez vos coordonnées sur www.valcreuse.ch

Kyril Gossweiler CP 1499 1000 Lausanne jubile@valcreuse.ch

➔ Je recherche: Evelyne

➔ Je recherche Jean-Willem

Ramsberger. Nous avons fait le service militaire ensemble, en 1972 à Linthal, et à Bürchen en 1974. Nous nous sommes perdus de vue. J’aimerais avoir de tes nouvelles.

Jacques Golay Grand-Rue 23 1345 Le Lieu

➔ Je recherche les ancien(ne)s de Valcreuse, Lausanne. Pour la

Schutz, Petit-Saconnex, de 1943 à 1948. Nous avons fait toute l’école primaire ensemble. Il me semble qu’Evelyne avait une soeur Ruth. Je pense souvent à elle.

Maryse Schwarz - Annen Route de Loex 43 1213 Onex 079 637 36 68 mar_schwarz@bluewin.ch

➔ Si vous avez fréquenté à Genève l’école primaire ou enfantine de Sécheron et que vous êtes né en 1925

ou 1926, je vous prierais de bien vouloir prendre contact avec moi.

Marie-Thérèse Mauroux Boulevard de Pérolles 53 1700 Fribourg 026 424 77 56

➔ Je recherche Astrid Sudan, née en 1942 à Broc.

Alice Giller - Rouiller Faubourg Philippe Suchard 30 2017 Boudry 032 842 15 76 marcel.giller@sunrise.ch

➔ Je recherche toute personne pouvant me donner des renseignements au sujet de Charly Mottet, qui avait une entreprise de nettoyage dans les années 1998 à 2000 à Renens. Patricia Gobet Route Pale 4 1026 Denges 021 801 33 05

Vous aussi… vous êtes à la recherche d’une personne que vous avez perdue de vue? Adressez vos demandes, si possible avec photo, à Rédaction Migros Magazine, Perdus de vue, case postale 1751, 8031 Zurich, ou sur www.migrosmagazine.ch Publicité

9.80 / mois

L’abonnement de téléphonie mobile le plus avantageux

NOUVEAU

www.m-budget-mobile.ch

Faites votre facture avec moi. Fr. 49.–*

Sony Ericsson Vivaz Appareil photo 8 mégapixels, quadribande, HSPA, GPRS, EDGE, bluetooth, lecteur MP3, mémoire extensible jusqu’à 16 Go avec carte microSD, sans abonnement Fr. 499.– / 7945.457 * Abonnement M-Budget Mobile de 24 mois. À la conclusion d’un nouvel abonnement M-Budget Mobile (Fr. 9.80/mois), durée minimale de l’abonnement de 24 mois, sans carte SIM de Fr. 40.–.


Offre spéciale « Exotic »

mai – août 2010

Les bienfaits rafraîchissants du wellness les jours de canicule. •

• avec ou sans permis de conduire • jusqu‘ à 30 km/h CLASSIC

www.kyburz-classic.ch

Nom et prénom

1enveloppement Exotic (en softpack) avec noix de coco, ananas ou maracuja

1 massage partiel du corps avec des huiles rafraîchissantes entrée libre aux bains, avec bassins intérieurs et extérieurs

Rue

• •

Code postale et ville

Swiss Holiday Park CH-6443 Morschach www.swissholidaypark.ch

Envoyez nous votre documentation gratuite, sans engagement.

Marc Klauser Sous-la-Gare 3 CH-1468 Cheyres Tél: 079 824 49 80

2 nuits en chambre double Comfort copieux buffet de petit-déjeuner inclus

entrée libre au secteur sauna entrée libre au centre de fitness

Nous attendons votre réservation avec plaisir au 041 825 51 00 ou par courriel à l‘adresse info@shp.ch.

Prix du forfait Midweek par personne dès CHF 355.00

Téléphone

MK2

LES SUPPORTERS AUSSI ONT BESOIN D’ENERGY! HYDRA ENERGY SUPPORTER KIT CHF

24.90

UIT + 1 décapsuleur MEN EXPERT

3 DRAPEAUX GÉANTS (120 x 80 cm)

AT R G

Disponibles dans les plus grand magasins Migros

L’Oréal Paris est en vente à votre Migros


Sylvia: J’avais tellement perdu de poids en 1 semaine que j’ai annulé mon rendez-vous pour une chirurgie gastrique!

ENFIN!

Un traitement naturel contre l’obésité a été développé.

Sylvia nous raconte comment grâce à un procédé révolutionnaire elle a perdu 22 kg en 7 semaines alors qu’elle était désespérée et décidée à se faire poser un ballon gastrique. sés et j’avais 25 kilos en trop. J'avais tellement essayé de procédés miracles que je ne croyais plus à rien. Je ne trouvais plus rien à m’habiller, je n'osais pas sortir et la plage était devenue un supplice. Mais le pire, c’étaient les réflexions de mon mari et de mon fils que je ne veux pas rapporter ici. Enfin, au niveau affectif avec mon mari cela devenait catastrophique. Et puis un jour, à la télé, j’ai vu une émission sur les chirurgies gastriques pour les personnes qui souffrent et qui n’arrivent pas à maigrir. En réalité, il s’agit de placer un ballon dans l’estomac. Par conséquent, on ne peut pas manger beaucoup et donc on maigrit. Au bout du rouleau et prête à tout pour redevenir une vraie femme, je suis allée voir mon médecin. Je lui ai dit que je voulais faire cette opération. Finalement, nous avons fixé une date pour l’intervention. J’avais pris une décision radicale et j’étais convaincue du résultat. Le jour après, j'ai confié cette décision à ma meilleure amie Monica. Le lendemain, elle m’a appelé pour me dire que son mari qui est ingénieur biologiste, avait entendu parler d’un nouveau procédé qui assure le même effet, mais qui évite les inconvénients d’une intervention chirurgicale. Il s’agissait d’une sorte de poudre qui gonfle pour atteindre un volume multiple dans l’estomac et permet d’agir comme le ferait un ballon gastrique. Deux jours après, elle était devant ma porte avec le paquet contenant la poudre miracle qu’il fallait prendre sous forme de capsules. Quand j'ai lu la composition, j’ai constaté qu’il s’agit d’un dispositif médical certifié et à 100% naturel qui n'entraîne aucun effet secondaire nocif. Je pensais surtout à mon opération qui approchait (c’était dans 10 jours). Je me suis dit que ce serait une

bonne occasion de m'y habituer. Alors j'ai pris 3 capsules une demi- heure avant chaque repas principal et l’effet a été immédiat. Je mangeais ce que je j’aimais, mais je ne n'avais plus ces pulsions qui vous font grignoter toute la journée. Après 3 jours, j'avais perdu 1,5 kilos et en fin de semaine, la balance a affiché 3,5 kilos de moins. Il me restait 3 jours avant l'opération. J’ai appelé mon médecin pour lui raconter ce qui m'arrivait. Quand je lui ai parlé de la composition de PLANTO-SLIM (c'est le nom de ces capsules qui contiennent cette poudre miracle), il n'a pas été étonné.Il m'a dit que j’avais réalisé naturellement ce que je m’étais préparé à faire avec une opération chirurgicale. Nous avons décidé ensemble d’annuler mon opération et de suivre les résultats ensemble chaque semaine. Evidemment, j’ai continué à perdre du poids régulièrement. Le premier mois j’avais perdu exactement 13 kilos – et cela sans faire aucun effort particulier. Je mangeais ce que j’aimais, à ma faim avec un sentiment de satiété que j'avais oublié depuis longtemps. Je me sentais en pleine forme. J’ai perdu 22 kilos après 7 semaines. Là, mon médecin m’a dit stop c’est assez. J’avais peur de reprendre du poids en arrêtant de prendre PLANTO-SLIM. Pour éviter donc l’effet yoyo bien connu, je prends tout simplement 2 capsules de PLANTO-SLIM avant des repas particulièrement riches en calories, mais c'est tout. J’ai enfin la silhouette dont j’ai si longtemps rêvé et avec mon mari j’ai des relations affectives plus belles que jamais auparavant.

POURQUOI PLANTO-SLIM AGIT COMME UN BALLON GASTRIQUE NATUREL

PLANTO-SLIM agit selon le même principe que le ballon gastrique qui est introduit dans le cadre d'une opération (ce ballon doit remplir l’estomac). La différence c’est que PLANTO-SLIM est à 100% naturel. Chaque jour vous perdez du poids sans sensation de faim. Découvrez-en les raisons ci-dessous … 1) Sensation de satiété pour longtemps

Les capsules PLANTO-SLIM sont remplies de poudre de glucomannane de konjac, un extrait végétal de la racine de konjac spécialement traité. En prenant cette poudre avec de l'eau, celle-ci gonfle dans l'estomac jusqu'à atteindre 200 fois son volume normal et forme une masse gélatineuse qui enferme les composants alimentaire broyés. Ainsi, vous mangez nettement moins que d’habitude car votre estomac est rempli plus rapidement. Grâce à

cette sensation de satiété durable et agréable vous ne ressentez plus de sensation de faim omniprésente. La poudre elle-même est éliminée de manière naturelle sans être digérée. PLANTO-SLIM peut être pris à volonté.

2) Réduit l’absorptionde calories

En outre, PLANTO-SLIM retarde l'absorption de graisses et réduit la quantité de glucides qui sont absorbés par la nourriture. Le résultat? Non seulement, vous mangez moins, mais aussi vous absor-

bez moins de calories de ce que vous mangez. De cette manière, vous perdez automatiquement de poids et ce, sans avoir faim un seul instant.

3) Remboursement garanti

N'hésitez pas et commandez PLANTO-SLIM encore aujourd’hui. Si vous ne perdez pas de poids avec PLANTO-SLIM, nous vous remboursons votre argent sans discuter. C’est honnête, n’estce pas?

Avalées avec de l’eau, ces capsules agissent comme un ballon gastrique naturel.

+

+

=

=

➔ Si vous souhaitez perdre du poids normalement, prenez 2 capsules avant chaque repas principal.

➔ Si vous souhaitez perdre du poids rapidement, prenez 3 capsules avant chaque repas principal.

Trendmail SA, Service-Center Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG

Tel. 071 634 81 25, Fax 071 634 81 29 www.trendmail.ch

BON DE COMMANDE

OUI, je commande contre facture (10 jours) + participation aux frais d'envoi (Fr. 6.90) comme suit:

Veuillez cocher ci-dessous le régime souhaité: ❏ PLANTO-SLIM régime 10 jours (64 capsules)

No d'art. 3601

Fr. 48.–

PLANTO-SLIM régime 1 mois (192 capsules) ➔ Recommandé pour des résultats optimaux!

PLANTO-SLIM régime 2 mois (384 capsules)

No d'art. 3606

au lieu de Fr. 288.–

Monsieur

No d'art. 3603

au lieu de Fr. 144.–

seulement Fr. 98.– !

seulement Fr. 178.– !

Madame

Nom: Prénom : Rue/N°: NPA/lieu:

A envoyer à: Trendmail SA, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG

205-271

on histoire est somme toute assez banale... M Pour résumer, entre 23 ans, quand j’ai eu mon fils unique, et hier si je puis dire, 10 ans s’étaient pas-


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 22, 31 mai 2010

ENCENSERAS SAKIEH

HÔTESSES

A gagner

GRIVES

5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

* S O T * D I S S U A D E E S

S * I * E T I G A T U R N I C R E E S * D E E * T E www.saison.ch L * O * P E * B A R G U E D I A R I N E S E * E R

DRAPEAU

BIÈRE

MEC

CHOIX

RADIUS ÉVALUERAIS

* R O T * P * P * G * I L * S

C I T E R A * V A N I L L E E

ALLONGEAIT

10 ÉLUE

11 VEDETTE

* C E T * R E * P O S S E D A

D E S E N C H A I N E * S O U

Solution Problème n° 21

Mot: groseilliers

www.hoegglift.ch 2 PEINTRE BELGE

1 MÉTRO

INFLUENT

FLEUVE

7 À POIL

SERVICE PARESSEUX RELIGIEUX CIBLE

SESSION

BADIANE

HÖGG Liftsysteme AG CH-9620 Lichtensteig Tel. 071 987 66 80

6 BAIE DU JAPON HOMICIDE

5

ÉLIMÉ

BAUDETS

MŒURS

À LUI

AVANCERAS

VIN BLANC

GRANDE FÊTE GROUPIE

Gagnants Mots fléchés n° 20

Martine Leimgruber, Neyruz (FR); Graziella Chaignat, Montfaucon (JU); Daniel Guenin, La Chaux-de Fonds (NE); André Perrolle, Bassecourt (JU); Patricia Baumann, Delémont (JU).

4 PARLE JEU DE CARTES

Monte-escaliers

OISEAU

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 919 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 6 juin 2010, à 18 heures. A N T I C O N F O R M I S T E

HISSA

3 SERPENTS BOULE PERCÉE

Comment participer:

* I * T * R * I * G * R * S *

GROS TITRE

| 109

ANTRES MONNAIES

8

NOTE DE MUSIQUE

SIDÉRAL

9 DACTYLOS QUALIFIÉES

SUR LA SAALE

12 © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch

Projets et évenements: Ursula Käser (responsable), Denise Eyholzer Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02

Tirage contrôlé: 508 186 exemplaires (REMP octobre 2009) Lecteurs: 601 000 (REMP, MACH Basic 2010-1)

Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo

Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Département Magazine: Patricia Brambilla, Laurence Caille, Céline Fontannaz Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Béatrice Eigenmann, Jonas Hänggi, Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Benjamin Bögli, Anna Bürgin, Tina Gut, Dora Horvath, Martin Jenni, Sonja Leissing, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli,

Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Christina Rohner (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille Secrétariat: Stefanie Zweifel (responsable),

Imelda Catovic, Doris Fischer, Cony Kappeler, Sylvia Steiner Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Nadia Falce Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Thomas Brügger, Nicole Costa, Verena De Franco, Yves Golaz, Maya Matzenauer, Janine Meyer,

Hans Reusser, Kurt Schmid, Jasmine Steinmann, Nicole Thalmann Marketing: Jrene Shirazi (responsable), Simone Saner Media Services: Patrick Rohner (responsable), Eliane Rosenast Editeur: Fédération des coopératives Migros

IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny

© Michael Zumstein / L’œil public

Publicité

Face au dernier espoir, donner les premiers soins.

Oui, je souhaite plus d’information sur les activités de Médecins Sans Frontières. Merci de me faire parvenir :  le rapport d’activités  des informations générales Nom/Prénom Rue NPA/Localité

Case postale 116, 1211 Genève 21, Tél 022 849 84 84, fax 022 849 84 88 www.msf.ch, donateurs@geneva.msf.org, CCP 12-100-2

E-mail


110 | Migros Magazine 22, 31 mai 2010

La passion du terroir selon Georges

Buraliste postal devenu patron de restaurant, Georges Magnin, Fribourgeois installé à Genève, exporte la fondue jusqu’en Arabie Saoudite. Et ce n’est qu’un début.

S

’il n’avait pas quitté La Poste il y a quelques années, Georges Magnin coulerait aujourd’hui une retraite paisible. Très peu pour lui! Il y a une petite dizaine d’années, ce fringant Fribourgeois s’est dit que «c’était le dernier moment pour faire autre chose». Il s’octroie alors un congé sabbatique de deux ans avant de se lancer dans la restauration. A l’âge où de nombreux patrons de bistrot songent à remettre leur établissement, lui en ouvre un à Chêne-Bougeries (GE). Après quatre ans et demi d’activité, le restaurant Le Gruyérien affiche complet tous les soirs de septembre à avril avec une occupation un peu moins dense lorsque les températures grimpent. Une deuxième enclave gruérienne – La Bergerie – a poussé au centre-ville de Genève. Et ce n’est qu’un début. Georges Magnin adore son pays de Gruyère et plus encore en faire partager les saveurs gourmandes. Première exportation supracantonale réussie. Reste à franchir les frontières helvétiques. Et c’est pour bientôt. Georges Magnin a élaboré, et déposé, le concept «Little Swiss» afin de faire goûter de la fondue et autres délices fribourgeois à l’étranger. L’ouverture d’un premier restaurant franchisé est prévue dans le courant de l’été à Jeddah, en Arabie Saoudite. D’autres devraient suivre en Thaïlande, Russie, Géorgie, Espagne ainsi qu’au Canada. Pourquoi dans ces régions? Avec Georges Magnin, tout semble être une question de rencontres. Le consul honoraire de Thaïlande qui découvre son restaurant, le directeur de la faculté de droit de l’Université de Lomonosov – une connaissance –, le présente au Ministre russe de l’agriculture, un ami

CCarte d’identité Na Naissance: le 31 mars 19 1949 à Riaz (FR). Et Etat civil: marié depuis 19 deux enfants et deux 1971,

petits-enfants petits-enfants. Signe particulier: «un peu hyperactif». Il aime: la diversité des gens – «c’est pour ça que j’ai toujours eu envie de voyager. Je suis l’antithèse des préjugés: aller à la rencontre des gens me donne souvent raison» –, la simplicité, le naturel. Il n’aime pas: les personnes prétentieuses, hautaines, malhonnêtes, les escrocs. Son rêve: Avoir les moyens de faire du bien dans un pays du Tiers-Monde.

égyptien le met en relation avec de jeunes Saoudiens, le père d’un ami de son fils souhaite s’occuper er duu concept en Espagne... Passionné par tout ce qu’ill entreprend, Georges Magnin a llee contact facile. Une qualité dévelopveloppée lorsqu’il travaillait commee burabura raliste postal, s’est engagé en politique litique – syndic et député –, s’est investi pour les sociétés locales ou quand uand il a dirigé la promotion des produits oduits du terroir fribourgeois. C’est st lui d’ailleurs qui a amené les délices suisses au Salon de l’Agriculture à Paris et lui aussi qui est allé préparer une fondue dans les locaux de TF1 avant de passer au journal de 20 heures. Mais Georges Magnin ne se définit pas comme un type ambitieux ni orgueilleux. «J’aime bien les défis. Et je ne sais pas dire non...» Laurence Caille

Photos Emmanuelle Bayart, Reuters et DR

MON PLAT FÉTICHE

La fondue de Georges Magnin est le mariage d’une bonne douzaine de gruyères et de vacherins différents. Ancien garçon de chalet, il raconte volontiers la fabrication du fromage, puisqu’il s’y est initié avant de tenir son restaurant. Avec passion, il explique aussi pourquoi la couleur de la fondue varie selon la période de fabrication, selon la richesse de l’herbe ingérée par les vaches.


RÉUSSITE GEORGES MAGNIN

| 111

MON RESTAURANT Son restaurant à ChêneBougeries, Georges Magnin l’a aménagé avec des copains. Il y a reconstruit un kiosque, bâti une fontaine, monté des murs en pierres, fait peindre des scènes alpestres. «Je n’ai pas conçu un établissement pour les touristes, mais pour les personnes en recherche d’authenticité.»

MA SATISFACTION «Je ne suis pas un affairiste, j’ai horreur de ça. Je souhaite que les gens soient contents en venant dans mon restaurant.» La satisfaction des clients de Georges Magnin tient dans deux épais livres d’hôtes, remplis de signatures de quidams et de personnalités comme le fils de Mitterrand ou le ministre des Affaires étrangères de Thaïlande.

MON ÎLE A 50 ans, Georges Magnin s’est octroyé un congé sabbatique. Durant près de deux ans, il a travaillé dans l’entreprise de produits de la mer d’un ami à Madagascar. «Nous allions pêcher des poissons, des crabes et des crevettes puis nous occupions de leur conditionnement. J’ai beaucoup aimé. C’était hyper enrichissant.»

MON PROJET C’est à Jeddah (Arabie Saoudite) que s’ouvre cet été le premier restaurant franchisé Little Swiss. Les tenanciers: trois Saoudiens qui ont fait l’Ecole hôtelière de Glion et ont vécu deux ans à Bulle. Le restaurateur suisse leur transmet son savoir, son concept et fournit les produits.


DEMAIN, LES GRILLADES SONT EN FÊTE! GRILLADES DU JOUR

DU 1.6 AU 28.6.201 0 GRIL ILLADE & MÉTÉO S DU JOUR DES GRIL LADES PAR SM S GRILLAD : ENVOYEZ E ET V AU 8080 OTRE NPA (SE SMS GR RVICE ATUIT).

50%

4.95

au lieu de 9.90

Tous les Ice Tea en bouteilles PET 6 x 1,5 litre p. ex. Ice Tea Lemon 6 x 1,5 litre Seulement valable mardi 1.6.2010

Migros Magazin 22 2010 f VD  

ENTRETIEN 28 Migros pionnièreen matièred’électromobilité. EN MAGASIN 38 EN CUISINE 68 ACTUALITÉ MIGROS 35 N O 22,31MAI 2010 Changements d’ad...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you