Issuu on Google+

Edition Vaud, JAA 1024 Ecublens

NO 14 2 AVRIL 2013 www.migrosmagazine.ch

SOCIÉTÉ I 14

Ils ont 20 ans et sont déjà inscrits sur des sites de rencontres. ENVIRONNEMENT I 26

Un jardin respectueux de la nature.

Photo: Christophe Chammartin - Rezo

ÉDUCATION I 86

Ces petits garçons qui rêvent de poupées.

Veuillez annoncer le changement d’adresse à la poste s.v.p. ou au registre des coopérateurs, tél. 058 574 66 56

Une envolée lyrique

Carine Séchaye, mezzo-soprano, tiendra le rôle principal dans «L’Aiglon», opéra présenté ce mois à Lausanne. Avant de la découvrir sur scène, on goûte à sa tartiflette maison! | 72


LA NATURE SAIT OFFRES VALABLES DU 2.4 AU 8.4.2013,

PROMOTION BIO! 2 DU 2 .4 AU 2

30%

.4.2013

4.35

au lieu de 6.25

Crevettes tail-on, Bio, cuites d’élevage, Equateur, les 100 g

2.85

au lieu de 3.60

Tout l’assortiment de produits surgelés Bio 20 % de réduction p. ex. frites au four*, Bio, 500 g

2.80

au lieu de 3.55

Tous les jus frais Bio 20 % de réduction p. ex. jus d’orange, Bio, 75 cl * En vente dans les plus grands magasins Migros.

1.–

au lieu de 1.30

Tout l’assortiment de boissons Bio non réfrigérées 20 % de réduction p. ex. Ice Tea aux herbes des Alpes, Bio, 1 litre

1.65

au lieu de 2.10

Bâtons fourrés aux noisettes et chaussons aux poires, Bio inclus 20 % de réduction p. ex. chaussons aux poires*, Bio, 2 pièces, 2 x 75 g


CE QUI EST BON. 1.55

au lieu de 1.95

Viande hachée de bœuf, Bio 20 % de réduction Suisse, les 100 g

1.80

au lieu de 2.25

Fromage de montagne des Grisons*, Bio 20 % de réduction les 100 g

1.75

au lieu de 2.20

Tout l’assortiment de vinaigres et d’huiles Bio 20 % de réduction p. ex. vinaigre de pomme, Bio, 50 cl

MGB www.migros.ch W

JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30% 3.35

au lieu de 4.85

Filet de porc épicé, Bio les 100 g

6.10

au lieu de 7.20

Lait entier UHT, Bio, en lot de 4 15 % de réduction 4 x 1 litre

2.55

au lieu de 3.20

Tout l’assortiment de pâtes et de sauces pour pâtes Bio 20 % de réduction p. ex. sauce tomate au basilic, Bio, 420 g

2.50

au lieu de 2.90

Tous les pains frais Bio –.40 de moins p. ex. pain fermier, Bio, 320 g

2.20

au lieu de 2.95

Fraises, Bio 25 % de réduction Espagne, la barquette de 250 g


SOMMAIRE 4 |

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

ÉDITORIAl

20 | CERVEAU Que faire pour conserver plus longtemps toutes ses capacités intellectuelles? Les réponses d’un spécialiste.

Steve Gaspoz, rédacteur en chef

Un seul but: l’amour L’apparition des sites de rencontres sur internet a marqué comme une révolution dans les relations. Fini la difficile tâche de passer la porte d’une agence matrimoniale et de présenter ses difficultés pour rencontrer quelqu’un à une entremetteuse aussi attentive que curieuse. Sans oublier ce sentiment de honte devant l’incapacité à trouver chaussure à son pied. Moyennant un accès internet, une carte de crédit et un zeste de motivation, le monde des rencontres virtuelles s’ouvre aujourd’hui à tout un chacun.

EN BREF

8 | Les dernières informations du monde Migros.

INFOS MIGROS

Depuis plus d’une décennie, toutes les générations ont afflué en masse sur les différents réseaux. A l’exception toutefois de la plus jeune, qui trouvait ça tout de même un peu ringard. Une génération plus tard, les nouveaux jeunes voient les choses d’un tout autre œil. Internet, ils sont nés avec. Les réseaux sociaux, ils connaissent depuis qu’ils sont petits. Les sites de rencontres? D’excellents moyens pour justement rencontrer quelqu’un. Zéro appréhension, zéro a priori (lire notre dossier en page 14)

10 | Génération M: les nouveaux flocons d’avoine suisse Bio. 39 | Signal de Bougy: à la découverte du nouveau restaurant.

SOCIÉTÉ

14 | Dossier: ils ont 20 ans et cherchent l’amour sur internet. 20 | Cerveau: des conseils pour conserver une bonne mémoire. 24 | Portrait: Ueli Steck 26 | Environnement: un joli jardin qui respecte la nature! 32 | Entretien: Yves Flückiger, directeur de l’Observatoire de l’emploi.

S’inscrire sur un site de rencontres âgé d’à peine 20 ans? Rien d’exceptionnel. D’ailleurs, ils n’en font pas mystère autour d’eux. Tous les moyens sont bons pour trouver le grand amour, car dans la vie de tous les jours, les obstacles sont nombreux. Les sorties du week-end, les rencontres au coin d’un bar, au travail, dans une salle de cours, au coin de la rue, ils ne voient aucune raison de s’y limiter. Pourquoi prendre le risque de manquer la perle rare? Pour la génération internet, le virtuel ne s’oppose pas au réel, il le complète.

steve.gaspoz@mediasmigros.ch

M-Infoline: tél.: 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). www.migros.ch/service-clientèle; www.migros.ch Cumulus: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). cumulus@migros.ch; www.migros.ch/cumulus Adresse de la rédaction: Limmatstrasse 152, case postale 1766, 8031 Zurich, tél. 058 577 12 12, fax 058 577 12 09 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch * tarif local

EN MAGASIN Illustrations et photos: Olga Fabrizio / Daniel Winkler / Malu Barben

L’un n’a pas plus de valeur que l’autre, du moins pour nouer une relation nouvelle. Car après, évidemment, il n’y a pas de grande différence avec leurs aînés dans leur quête du grand amour. A cet égard, certains décrivent d’ailleurs les 18-25 ans comme plus traditionalistes que leurs parents. Les histoires de princes et princesses, eux veulent y croire.

MIGROS MAGAZINE |

40 | TerraSuisse: le veau, préparé par trois chefs cuisiniers. 44 | Fromage: un large choix de produits issus de l’agriculture biologique. 48 | Biotta: les jus de fruits et de légumes bio. 57 | Midor: les célèbres Petits Beurre au chocolat. 60 | Semences: les légumes de son propre jardin sont les plus savoureux. 65 | Elan: pour que les couleurs restent vives et le blanc éclatant.

CUISINE DE SAISON

72 | Carine Séchaye: la mezzo-soprano se produit à l’Opéra de Lausanne.

VOTRE RÉGION

77 | Votre coopérative régionale.

Publicité

Un an de bonne cuisine pour Fr. 39.– seulement 12 numéros de Cuisine de Saison pour Fr. 39.– au lieu de 58.80*. Abonnez-vous sur www.saison.ch/fr/abo ou au 0848 877 848. *Vente à l’unité


|

SOMMAIRE

MIGROS MAGAZINE | No 14, 2 AVRIL 2013 |

| 5

14 | SOCIÉTÉ Les sites de rencontres ne sont pas réservés aux célibataires endurcis. Moi aussi j’ai déniché mon copain sur le web!

AU QUOTIDIEN

82 | Escapade: en direction de St-Jacques-de-Compostelle. 86 | Education: ces garçons qui préfèrent les habits féminins. 88 | A votre service: choisir le bon pot pour sa plante. 92 | Voiture: Toyota Yaris Hybrid

lE MONDE DE…

102 | Alice Jacot-Descombes

RUBRIQUES 7| 12 | 31 | 95 | 99 | 100 |

Courrier des lecteurs Cette semaine Chronique Jeux Offre aux lecteurs Cumulus

24 | PORTRAIT Ueli Steck, alpiniste bernois, s’est donné un nouveau défi de taille: l’ascension de l’Everest.

Publicité

Un an de bonne cuisine pour Fr. 39.– seulement ONLINE MAGAZINE 12 numéros de Cuisine de Saison pour Fr. 39.– au lieu de 58.80*. Abonnez-vous sur www.saison.ch/fr/abo ou au 0848 877de848. La plateforme interactive et multimédia aux contenus passionnants venant Migros Magazine. Jetez-y un coup d’œil: www.migrosmagazine.ch. *Vente à l’unité

www.migrosmagazine.ch


LA NATURE SAIT CE QUI EST BON. PROMOTION BIO! DU 2 .4 AU 2

MGB www.migros.ch W

OFFRES VALABLES DU 2.4 AU 8.4.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2 .4.2013

1.95

au lieu de 2.30

Concombres aux fines herbes, Bio, et cornichons, Bio 15 % de réduction p. ex. concombres aux fines herbes, Bio, 270 g

2.70

au lieu de 3.40

Palette du ramoneur, Bio 20 % de réduction Suisse, les 100 g

2.05

au lieu de 2.60

Tout l’assortiment d’épices Bio 20 % de réduction p. ex. poivre noir, Bio, Max Havelaar*, 100 g

2.50

au lieu de 3.20

Saucisses de Vienne, Bio 20 % de réduction Suisse, 2 x 100 g

6.20

au lieu de 7.80

2.80

7.80

au lieu de 9.80

Tulipes, Bio 20 % de réduction le bouquet de 12

au lieu de 3.30

Toutes les confitures Bio 15 % de réduction p. ex. confiture de myrtilles Extra, Bio, 350 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros Migros.

Tranches végétariennes en lot de 2, Bio 20 % de réduction p. ex. tranches végétariennes aux légumes, 2 x 180 g


|

coUrrier Des lecteUrs | 7

Migros Magazine | No 14, 2 AVRIL 2013 |

coMMentaires Des internaUtes

A propos de l’entretien avec Aubrey de Grey, le biologiste qui s’est donné le défi de vaincre un jour le vieillissement.

Un bébé a été confié en février à l’hôpital d’Einsiedeln (SZ) dans la «fenêtre» prévue à cet effet. ! «Migros Magazine» no 9 du 25 février.

A propos de l’article «Quand un bébé est déposé dans la boîte»

«Moïse aussi fut abandonné»

Dans Migros Magazine numéro 9 j’ai lu avec intérêt l’article intitulé «Quand un bébé est déposé dans une boîte». Ce système est pratiqué depuis la nuit des temps. Il y a plus de cinquante siècles, Moïse, le fondateur des tables de la Loi, était en fait un bébé abandonné que des jeunes filles se baignant dans le Nil ont découvert emmailloté et déposé dans un petit berceau étanche et flottant parmi les roseaux. Ce système a toujours existé et subsistera tant que des femmes seront abandonnées par les responsables de leurs grossesses. Il n’y a rien de nouveau! Ralph Calame, Neuchâtel

! «Migros Magazine» no 11 du 11 mars.

A propos de l’article «Gottlieb Duttweiler, cet inconnu…»

«Nous sommes des fidèles»

L’édition d’un timbre commémorant «Dutti» comme on l’appelait à Berne ne m’a pas échappé. A l’âge de 6 ans, ma mère était une cliente assidue de la Migros installée à Berne à côté du cinéma Splendid, au Werdt-Passage. Un jour, comme elle m’avait pris avec, elle m’a assis sur les genoux de Duttweiler qui faisait sa tournée. Etudiant, j’ai acheté des actions d’une raffinerie que Duttweiler a installée en Allemagne, car il détestait les magnats du pétrole. Ils ont eu le dessus et la raffinerie a fait faillite… et moi perdu mes actions!

Ma fille a été secrétaire de la rédaction du journal de l’Alliance des Indépendants à Lausanne. C’est même elle qui m’a tapé mon curriculum lorsque ce parti a été en liste pour présenter un candidat comme juge au Tribunal des assurances sociales à Lucerne. Ma candidature a plu aux Chambres et j’y ai travaillé pendant douze ans. C’est ma mère qui était une «inconditionnelle»… nous sommes des fidèles dans notre famille. Bernard Jaeger, St-Prex

«Il n’y aura jamais assez de ressources»

Et si le remède était pire que le mal! On «s’entretuera» quand même pour se sauver un petit bout de soleil. Sans compter qu’il n’y aura jamais assez de ressources pour chacun. Et avec l’individualisme qui prévaut déjà aujourd’hui, bonjour les dégâts. A Oublier! Cela créera plus de problèmes qu’autre chose! Marinette Tardy-Dubois

«Il prend l’humanité pour un laboratoire géant»

Pour moi, c’est totalement insensé. Ce monsieur ne comprend rien de l’origine humaine ni de sa tâche et prend l’humanité, la terre ainsi que l’univers pour un laboratoire géant. Il n’y a aucune pensée profonde. C’est un fou dangereux! Alice Siggen

! «Migros Magazine» no 12 du 18 mars.

A propos de l’article «Ton vert, il est de quelle couleur?»

«Les femmes aussi peuvent être daltoniennes»

J’ai lu votre article sur le daltonisme. Il y manque une information: les femmes peuvent aussi être atteintes par le daltonisme! Et si je vous le dis, c’est que mon père et ma mère étaient daltoniens L’un au rouge dans le vert et l’autre au vert dans le rouge, et à l’inverse de la normale! Couple extrêmement rare! Cela m’a valu la pression des chercheurs pour que je «fasse» encore des enfants. En effet, j’avais deux filles et ils voulaient des garçons. Malheur à eux, ma sœur et moi n’avons fait que des filles, mais tout cela s’est passé il y a trente ans. M.M. (nom connu de la rédaction)

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch

A propos du reportage «chômage: écueils et préjugés» qui retrace les difficultés auxquelles sont confrontés les sans-emploi.

«Il est normal de débusquer les abuseurs» La situation des chômeurs de longue durée est préoccupante et je compatis sincèrement avec ces personnes de bonne volonté dont une bonne partie sont en plus souvent les victimes de discrimination à l’embauche, pour des questions de sexe, de nationalité ou encore d’âge. Cela dit, il est absurde de reprocher aux fonctionnaires des ORP et des caisses de chômage de tenter de débusquer les abuseurs. Si l’on connaît tous des chômeurs qui ne demandent effectivement qu’à travailler, on connaît tous également des cas d’abus flagrants commis par des gens qui s’octroient des vacances aux frais de l’assurance chômage. Ces gens sont une minorité, mais ils sont nombreux et nier leur existence est une absurdité. Stanislas Gordova


EN BREF 8 |

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

POUR-CENT CULTUREL MIGROS

MIGROS MAGAZINE |

Le groupe Pedro Lehmann a gagné le grand prix «Demo of the Year 2013».

Que vive la musique de chambre! Le lauréat du 14e concours de musique de chambre du Pour-cent culturel Migros est connu: il s’agit du Trio Rafale de Zurich qui a conquis le jury international lors de la finale ouverte au public. La formation devient ainsi l’Ensemble du Pour-cent culturel Migros 2013 et reçoit un prix de Fr. 10 000.−. De plus, le Trio Rafale bénéficiera d’un large soutien qui lui permettra d’acquérir de l’expérience en donnant des concerts. Infos: www.pour-cent-culturel-migros.ch/ concoursjeunestalents.

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

6 000 000 Tel est le nombre de lapins de Pâques et autres spécialités chocolatées de saison que Frey, une entreprise du groupe M-Industrie, a produits cette année. Pour le plus grand plaisir de tous les gourmands.

M-ONLINE

Appel aux idées Les utilisateurs de la plateforme Migipedia sont appelés à faire preuve de créativité en proposant des idées pour que le site www.generation-m.ch deviennent le portail de référence pour un mode de vie durable. Toutes les suggestions (quant au contenu ou aux fonctionnalités) sont les bienvenues et peuvent être notamment envoyées en utilisant le code QR ci-contre. Rappelons que le site Génération M dresse la liste des promesses Migros faites à la société dans le domaine du développement durable.

Soutien à la scène musicale suisse

Le Pour-cent culturel Migros aide non seulement les musiciens, mais aussi les réalisateurs de clips vidéo et les responsables de labels indépendants.

D

ans le cadre de son festival M4music qui a réuni fin mars à Lausanne et Zurich plus de 6600 spectateurs et huit cents professionnels de la scène musicale, le Pour-cent culturel Migros a une fois de plus prouvé sa volonté de soutenir les artistes suisses. Tout d’abord et pour la première fois, le Pour-cent culturel Migros, en collaboration avec les Journées de Soleure, a récompensé les meilleurs clips vidéo. Le prix du jury est allé au clip Alice in the Sky du groupe Rusconi réalisé par Jonas Meier et Mike Raths, et le prix du public à Walking With a Ghost du groupe Kadebostany réalisé par David Houncheringer, Steven Blatter et Mirko Eremita. Les prix «Best Swiss Video Clip» sont dotés de 5000 francs chacun. Pour Philipp Schnyder von Wartensee, directeur de M4music, récompenser ce support est des plus sensés: «Un bon clip vidéo constitue la meilleure carte de visite pour un groupe ambitieux.»

Puis, dans le cadre de la Demotape Clinic, les professionnels de la branche ont commenté et jugé plus de soixante titres. Le grand prix «Demo of the Year 2013» décerné par le Pour-cent culturel Migros et la Fondation Suisa est revenu à Pedro Lehmann. Comme chaque année, une compilation CD contenant les meilleurs titres de la Demotape Clinic sortira au début de l’été.

Le travail d’un label genevois a été plus particulièrement salué Enfin, le Pour-cent culturel Migros a tenu à soutenir les labels pop indépendants afin que ceux-ci puissent au mieux donner une chance aux artistes suisses. En tout, 110 000 francs ont été ainsi distribués. Notons qu’à lui seul, le label Moi J’Connais Records des Genevois Robin Girod et Cyril Yeterian a reçu la plus importante somme, soit 50 000 francs. Reflets du festival: www.m4music.ch.


|

EN BREF

Migros Magazine | No 14, 2 AVRIL 2013 |

| 9

Toujours plus durable Avec le WWF, Migros fait partie des membres fondateurs de la Table ronde sur l’huile de palme durable (RSPO), une organisation internationale regroupant des producteurs, des distributeurs ainsi que des associations de défense de l’environnement qui soutient la production d’huile de palme durable. La semaine dernière, son secrétaire général, Darrel Webber, était à Zurich pour rencontrer les membres suisses de la RSPO. Dans son intervention, il a appelé tous les acheteurs à privilégier encore davantage des produits certifiés. Ce que fait Migros. Aujourd’hui, le distributeur

Migros mise sur une culture de palmiers à huile sans brûlis. transforme près de 6500 tonnes par an d’huile de palme, dont une partie provient déjà de source durable. Et d’ici à 2015 au plus tard, la totalité de la production utilisée par Migros sera certifiée.

aU rayon frais

Inratable

Le concert de Walk off the earth a attiré les foules.

Photos: Pete Cameron Dominkovits, Stockfood Monika Flückiger, DR

Même les professionnels l’admettent: préparer une pâte feuilletée demande du temps et un doigté certain. Heureusement, les amateurs peuvent trouver au rayon frais de Migros différentes variétés prêtes à l’emploi. De quoi préparer rapidement de délicieux biscuits apéritifs, de croquants cœurs de France ou encore d’irrésistibles millefeuilles.


GéNéRATION M 10 |

|

ASSORTIMENT BIO

| No 14, 2 avril 2013 |

MIGROS MAGAZINE |

Un petit-déjeuner toujours plus bio

Migros ne cesse d’étoffer son assortiment Bio et propose désormais, en grande première, des flocons d’avoine suisse Bio produits dans un moulin spécialisé argovien.

Dans la salle des commandes, Philipp Jucker, chef de production, prouve que la production d’avoine Bio n’a rien d’aisé.

L

e sol tremble sous nos pieds, comme si un séisme venait d’éclater. Ces vibrations accompagnées d’un bruit sourd indiquent en fait que les machines tournent à plein régime dans la halle de production du moulin Meyerhans à Villmergen (AG). A dire vrai, ce grondement n’a rien d’exceptionnel pour un moulin. Pourtant, cette entreprise est unique en son genre. Spécialisée depuis nonante ans dans la transformation de l’avoine, elle produit désormais également des flocons d’avoine suisse Bio, disponibles dans les magasins Migros depuis janvier. Le distributeur est le seul à proposer cette spécialité, dont le processus de fabrication est étonnamment complexe.

Les meuniers d’avoine font preuve d’un grand savoir-faire Dans le poste de commande du moulin, le chef de production Philipp Jucker désigne une grande table dotée d’innombrables boutons lumineux. «Je peux enclencher depuis ici toutes les machines qui interviennent dans la transformation de l’avoine Bio, indique le spécialiste. Plusieurs étapes sont nécessaires pour élaborer les flocons d’avoine du petitdéjeuner.

Par des promesses et des projets concrets, Migros s’engage à protéger l’environnement, à encourager un mode de consommation durable, à agir de façon sociale et exemplaire en faveur de la société et de ses collaborateurs ainsi qu’à promouvoir un style de vie sain. Informations: www.generation-m.ch

Différents appareils filtrent et nettoient d’abord les grains en les débarrassant de leur enveloppe non comestible. Une vapeur bouillante leur ôte ensuite leur goût amer d’origine. Puis le grain est enfin fendu et laminé pour être transformé en menus flocons. Les parties qui sont éliminées au cours de ce processus de raffinement ne sont pour autant pas jetées. Au contraire, elles sont recyclées comme fourrage ou comme combustible qui servira à chauffer l’eau du moulin. Il faut encore préciser que l’avoine provenant de cultures certifiées bio ne doit jamais entrer en contact avec les céréales produites de manière conventionnelle. Si les machines sont nettoyées avant chaque passage de grains bio, une précaution supplémentaire est prise: les cinq cents premiers kilos de flocons Bio sont écartés du lot – au cas où quelques résidus Daniel Villiger d’autre provenance seraient restés dans les rouages. La transformation de l’avoine estelle entièrement automatisée grâce à cet équipement sophistiqué? «Pas du tout, répond Philipp Jucker, dont le père et le grand-père étaient déjà meuniers. L’avoine est une substance vivante, dont la qualité varie. C’est pourquoi nous devons toujours réajuster les machines; cela rend le travail plus intéressant.» Enfin, si la production est une gageure, il est encore plus difficile d’assurer l’approvisionnement d’avoine suisse Bio. En effet, celle-ci n’a pas un rendement très élevé, et beaucoup de paysans préfèrent cultiver d’autres céréales. Quinze exploitations certifiées bio des cantons d’Argovie et de Schaffhouse

livrent toutefois leur avoine à Villmergen. «Le partenariat avec Migros est très important pour eux comme pour nous, relève Daniel Villiger, chef des ventes du moulin Meyerhans. Migros offre un débouché fiable. Cet aspect nous a encouragés à nous lancer dans la production de flocons d’avoine Bio.»

Les agriculteurs bio se présentent dans les magasins Migros Les flocons d’avoine sont l’un des nombreux produits Bio proposés dans les magasins Migros. «L’assortiment comprend actuellement plus de mille articles différents, indique Renato Isella, responsable du label auprès de la Fédération des coopératives Migros. Et nous étoffons continuellement la gamme Bio. Cinquante nouvelles références s’y sont ajoutées rien que l’an passé.» Ce développement s’effectue en étroite collaboration avec Bio Suisse, la Fédération des entreprises agricoles biologiques suisses (lire l’encadré). Notons encore que des agriculteurs bio seront présents dans soixante magasins Migros pour répondre aux questions des clients. Différents produits Bio seront également proposés à la dégustation – gruyère, camembert, yogourt à la fraise et diverses spécialités locales. Car savourer d’authentiques mets Bio est souvent tout aussi instructif que de longs discours.

«Le partenariat avec Migros est très important.»

Texte: Michael West Photos: Til Forrer

Les dégustations des produits Bio en magasin auront lieu les 5, 6, 12 et 13 avril. Renseignements sur www.generation-m.ch/questions-bio.


|

GéNérAtIoN M

MIGROS MAGAZINE | No 14, 2 AVRIL 2013 |

ASSORTIMENT BIO | 11

Le chef des ventes Daniel Villiger contrôle que l’avoine brute est bien triée et lavée.

L’avoine Bio est conditionnée sur place avant d’être livrée dans les magasins Migros.

Nous promettons que, grâce à Migros Bio, l’équivalent de 140 terrains de football de cultures céréalières traditionnelles sera converti en cultures biologiques d’ici la fin de l’année.

Migros et Bio Suisse œuvrent main dans la main Les agriculteurs bio ménagent les sols, le climat ainsi que les ressources naturelles et renoncent à utiliser des insecticides chimiques ainsi que des engrais de synthèse. Pour combattre les parasites, par exemple les pucerons, ils recourent à des auxiliaires naturels, comme les coccinelles. Suivant les méthodes de l’agriculture biologique, ils élèvent et nourrissent les animaux

de ferme conformément aux besoins de leur espèce. La fédération Bio Suisse recense six mille exploitations agricoles et horticoles. Ces domaines sont régulièrement contrôlés et certifiés par des entités indépendantes qui vérifient que les strictes directives de Bio Suisse soient bien respectées. Partenaires, Bio Suisse et Migros développent leur collaboration de manière constante

et poursuivent un même but: favoriser les cultures bio et l’écoulement de produits bio d’origine suisse. Ce partenariat est un signal fort adressé aux agriculteurs et doit les motiver à adopter les méthodes biologiques. Cela est particulièrement important. En effet, certaines matières premières bio ne sont pas toujours produites en quantité suffisante dans notre pays.


CETTE SEMAINE 12 |

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

MIGROS MAGAZINE |

SUR lE VIF

«Le mauvais temps fait partir les gens» Cinq mois d’hiver, c’est beaucoup. Cela a-t-il encouragé les gens à partir à Pâques, encore plus cette année que d’habitude?

Oui, il y a toujours un effet constatable dans les agences de voyages. Nous l’avons à nouveau clairement remarqué ces dernières semaines. Soit les gens décident de partir, soit en tout cas ils se préoccupent de leurs futures vacances, ils planifient, se renseignent, réservent.

Le week-end pascal est tombé particulièrement tôt cette année. Des conséquences sur le choix des destinations?

Absolument. En termes touristiques, c’est encore la saison hivernale. Pour ceux qui sont partis durant les quatre jours du week-end pascal et qui recherchaient chaleur et soleil, le choix était donc plus restreint que, par exemple, l’année dernière où la situation était inversée. En 2012, nous pouvions ainsi déjà proposer les îles grecques en vols charter, qui débutent fin avril – début mai.

DANS l’OBJECTIF Un bateau de croisière de 333 mètres de long s’éloigne du port de Venise. Les paquebots sont très critiqués, car les remous qu’ils créent provoquent l’érosion des fondations et des bâtiments de la ville.

Et quels étaient donc les hits pour Pâques 2013?

Les Canaries, Madère, ainsi que les croisières en Méditerranée. Pour les séjours plus longs, la Thaïlande, l’Australie et l’Afrique du Sud qui bénéficie certainement des images marquantes de la dernière Coupe du monde de football. Nous avons également reçu une forte demande pour les villes européennes classiques: Paris, Rome, Berlin ou encore Londres. Une petite tendance, déjà, pour cet été?

Il est un peu tôt pour avoir des certitudes, mais on voit certains pays se détacher: la Turquie, les îles grecques, mais aussi l’Islande qui commence à marcher très fort. Il y a également un effet post grand rendez-vous sportif avec la Grande-Bretagne. En Asie, la Thaïlande reste un must. Et le Maroc?

Le Maroc intéresse bien sûr davantage la Suisse romande que le côté alémanique, en raison de la langue. C’est une clientèle plus axée sur le tourisme que sur le balnéaire, qui reste le plus gros volume chez nous. Entretien: Pierre Léderrey

SAVIEZ-VOUS QUE…?

Quelle heure avez-vous?

L

’heure vient encore de changer ce week-end et on n’est pas plus avancé – si ce n’est d’une heure, qu’on va se prendre dans les dents le matin pendant quelques semaines encore. Les anciens avaient du bon. Seule la position du soleil leur racontait s’il était temps de se lever, de manger ou de se coucher. Au début, donc, ils lèvent le nez. Ensuite, ils le baissent et regardent au sol l’ombre d’un bâton planté à la verticale: sa direction et sa taille leur donnent approximativement le prochain bip... C’est le gnomon. La plus simple et plus ancienne des horloges! Les Chaldéens – ce très vieux peuple nomade qui habite près de Babylone entre le IXe et

Jusqu’au XIIIe siècle, on calculait l’heure en se référant au soleil.

le VIe siècle avant notre ère – l’utilisent déjà. Le gnomon se transforme ensuite en cadran solaire, plus précis avec ses graduations: le bâton n’est plus vertical mais penché en direction de l’étoile polaire. C’est en Egypte qu’on a retrouvé le plus vieux, qui date de 3500 ans.

Illustration: Konrad Beck

Prisca Huguenindit-Lenoir, directrice de la communication du voyagiste Hotelplan Suisse


|

cETTE sEmAINE

MIGROS MAGAZINE | No 14, 2 avril 2013 |

| 13

MES BONS plANS

Jeux de miroirs Viviane Menétrey, journaliste

Qu’aurait dit Félix vallotton s’il avait rencontré le peintre américain alex Katz qui vit et travaille à New York? Peut-être, comme ce dernier qui, lorsqu’on lui a présenté les toiles du lausannois, s’est exclamé face à leur similitude: «C’est incroyable!» Ou quand deux œuvres se répondent au-delà du temps. Peinture. Alex Katz & Félix Vallotton, à voir au Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne jusqu’au 9 juin. www.mcba.ch

A fond les champignons

Photo: Dukas - Polaris

Bolet, amanite tue-mouche, trompette-de-lamort ou simple champignon de Paris, vous saurez tout, tout, tout sur les champignons grâce à la société mycologique qui célèbre son centenaire au Muséum d’histoire naturelle de Genève. au programme: animations et ateliers pour les enfants dès 7 ans tous les mercredis.

Pour mesurer le temps, il y a aussi les clepsydres, ces horloges à eau qui nous viennent de la civilisation égyptienne il y a plus de 4000 ans. Puis les sabliers – même système mais avec du sable – qui font le top au Moyen-Age. Mais il faut attendre le XIIIe siècle pour voir arriver le temps artificiel: les premières horloges mécaniques ne donnent plus une heure naturelle, c’està-dire calquée sur le soleil, mais dépendante de savants systèmes inventés par l’homme. Horloges à eau, au mercure et enfin à échappement – installé sur la plus vieille horloge mécanique d’Occident à Dunstable, près de Londres, en 1283. Ce mécanisme sert à entretenir et

à compter les oscillations d’un pendule. Dont on doit le système à Huygens, qui lui-même l’a emprunté à Galilée: le fameux savant du XVIIe siècle avait réalisé qu’un poids balancé au bout d’un fil faisait un aller-retour en un temps toujours constant. Et bien que ce soit l’avènement du travail à l’usine qui ait obligé les pauvres hommes et femmes que nous sommes à compter l’heure précisément, si on veut chaque matin s’en prendre à quelqu’un, maudissons Carouage. Cet horloger parisien a mis au point le premier réveillematin au XVe siècle: son système allumait une bougie à une heure programmée. Isabelle Kottelat

Chapeau les champignons, jusqu’au 2 août, du mardi au dimanche de 10 h à 17 h. Animations les mercredis de 14 h à 16 h 30. www.ville-ge.ch/mhng.

En mode blues Bon, d’accord, ils ont pris quelques rides et un peu de brioche, mais leur musique ne s’en porte que mieux. avec ce treizième opus, les gars de Basildon poursuivent leur voyage au cœur du blues sans renier leurs racines électro. Un peu comme si Kraftwerk était venu s’établir sur les bords du Mississippi. Pour le meilleur. «Delta Machine», Depeche mode, Sony.

Oreilles en éveil Du «dragon peureux» au «Pop-up cirkus» en passant par les aventures de la girafe «adélie», les oreilles des petits vibreront de mille sons à Moutier lors du festival jeune public «les petites oreilles». Centre culturel de la Prévôté, du 8 au 11 avril, renseignements: 032 493 45 11 ou www.ccpmoutier.ch


sociÉtÉ 14 |

|

sites De rencontres

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

Migros Magazine |

A 20 ans, ils cherchent

Pas besoin d’être un célibataire endurci ou un quinqua esseulé pour s’inscrire sur un sans complexe. Entre deux sorties en boîte, ils rêvent au coup de foudre numérique. Ça devrait convenir! Il vaut mieux une photo qui me montre sous le meilleur jour pour illustrer mon profil sur le site de rencontres...

Je m’appelle Gilles et j’en ai marre d’être célibataire! Et si je tentais les sites de rencontres? Des potes ont déjà testé... et ont trouvé une copine!

Mon nom à moi, c’est Laure. Et je veux rencontrer l’amour ! Marre de la drague en boîte ou des rancards organisés par les copines. Je me lance sur le web!

Pile poil le genre de fille que je recherche. Mais que penset-elle de moi?

Quelques clics plus tard, le profil de Laure est déjà en ligne. Avec la belle photo qu’elle vient juste de prendre avec son appareil numérique.

Il est si romantique! Chaque soir je relis ses derniers messages avant de m’endormir. Et je jette un œil à la photo qu’il m’a envoyée... et que j’ai imprimée.


|

SOCIÉTÉ

MIGROS MAGAZINE | No 14, 2 AVRIL 2013 |

SITES DE RENCONTRES | 15

l’amour sur le Net

site de rencontres. Les jeunes s’y sont lancés depuis longtemps et

B

elle chevelure brune, des yeux noisette rehaussés d’un trait d’eyeliner, Evelyne est loin du cliché de la jeune femme mal dans sa peau qu’on imagine peiner à faire des rencontres. A 20 ans, elle a pourtant franchi le pas de l’amour made in internet en s’inscrivant sur un site de rencontres. Comme beaucoup de jeunes de son âge, elle cherche une love story en papillonnant d’un profil à l’autre. «Une relation sérieuse», précise-t-elle lorsqu’on lui demande si c’est juste pour rigoler ou pour du long terme.

Chercher l’amour sur le web sans aucun complexe Il suffit d’écouter son témoignage et celui d’autres post-ados pour s’en rendre compte (lire ci-contre), dans le monde très connecté de la jeune génération, le web a rejoint les sorties en boîte au palmarès des techniques de drague. Qu’ils surfent sur Meetic, Badoo, Swissfriends

«C’est un instrument comme les autres pour trouver une relation.» Jacques Marquet, sociologue.

Une façon de draguer qui change la nature des rapports ou AdopteUnMec, que ce soit pour un

simple flirt ou dans l’espoir de trouver le grand amour, les 18-25 ans sont tout aussi friands que leurs aînés de rencontres virtuelles, et même nettement plus. Une vaste enquête sur la sexualité réalisée en France en 2006* concluait déjà que près d’un tiers d’entre eux s’étaient inscrits au moins une fois sur un site de rencontres. Loin de s’en cacher, ils assument sans complexe de se tourner vers un instrument qui apparaît encore souvent à leurs aînés comme un mal nécessaire à un âge où l’on peine à faire de nouvelles connaissances. «Cela montre bien que pour cette généra«...j’ai beaucoup pensé à toi depuis nos derniers messages… Je meurs d’envie de te rencontrer. Et si tu venais me chercher samedi après-midi chez Babette? Bises! Laure»

Fasciné par la plastique de Laure, Gilles craint de ne pas être à la hauteur. Allez hop! Quelques pompes de plus pour mettre tous les atouts de son côté...

tion, internet est devenu un instrument comme les autres dans la recherche d’une relation», constate le sociologue belge spécialiste de la famille, du couple et de la sexualité Jacques Marquet (lire interview).

Se faire voir et être vu sur un site de rencontres en ligne n’est pas seulement dans l’air du temps. C’est aussi une façon de se protéger dans un monde où la drague s’est durcie, racontent ceux que nous avons interviewés. Plus de slows, déplore Kevin*, des mecs qui parlent mal aux filles, relève Evelyne, et qui baratinent, renchérit Loren*. Autant d’obstacles que la recherche en ligne de l’âme sœur leur permet de contourner, affirment-ils. Du moins en apparence. Car comme le souligne le psychologue Philip Jaffé, la toile, si elle offre une distance physique avec

Cette robe-ci? Vraiment? Je veux être séduisante... mais sans pour autant que Gilles devine que j’ai mis des heures à sélectionner ma tenue...


SOCIÉTÉ 16 |

|

SITES DE RENCONTRES

l’autre, a aussi ses défauts: «Les jeunes sont confrontés à une drague par technologies interposées, hypersexualisée et boulimique, où le côté catalogue de vente des sites de rencontres change la nature des rapports.» Selon lui, la déferlante des sites des Meetic, MSN et autres réseaux sociaux conduit à un «véritable appauvrissement relationnel». «Draguer dans la vraie vie, c’est prendre un risque. Internet permet de leur sauver la mise, pensent-ils, mais en réalité, ils se retrouvent devant des processus standardisés et non plus dans la poésie de l’instant.»

La recherche du prince charmant n’a pas disparu! Si l’image de Roméo faisant la cour à Juliette en déclamant des poèmes sous son balcon paraît bien loin, elle reste néanmoins bien présente dans l’imaginaire des jeunes amoureux. Comme le relève Jacques Marquet, l’ancien modèle traditionnel perdure: les filles rêvent du prince charmant comme l’ont fait avant elles leurs grands-mères et les garçons cherchent toujours à séduire leur belle. Ce qui a changé, c’est la manière... Texte: Viviane Menétrey Photos: Malu Barben

* Enquête sur la sexualité en France, Pratiques, genre et santé. Nathalie Bajos et Michel Bozon, Hors collection social, 2008.

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

MIGROS MAGAZINE |

«Draguer dans la vraie vie, c’est beaucoup plus difficile» Kevin*, 19 ans, étudiant en informatique «Cela fait environ un mois que je suis sur un site de rencontres. Je me suis lancé un peu par curiosité mais aussi parce que je suis quelqu’un d’assez réservé. Etre sur un site, c’est désinhibant: on est moins timide et si on fait une connerie, tant pis, c’est pas grave. Avant, j’allais sans complexe vers les autres. J’ai rencontré une fille à 17 ans, au moment où j’ai commencé à sortir. Je n’avais aucune gêne, j’étais ouvert. Mais elle m’a quitté pour un autre après huit mois de relation et depuis, quelque chose s’est bloqué. Alors je me suis dit que par internet ce serait plus facile et qu’il y aurait davantage de choix. Même si je sais que quand on rencontre une fille en vrai, on a un feeling qu’on ne peut ressentir nulle part ailleurs.

C’est le jour J. Et Laure s’inquiète... Voilà déjà 30 minutes que Gilles aurait dû franchir la porte de Chez Babette...

Draguer dans la vraie vie, c’est beaucoup plus difficile, surtout depuis que les slows ont disparu! C’est dur avec les filles. Tu leur dis: «Salut, ça va?» et elles entendent: «Tu veux baiser avec moi?» Elles sont méfiantes et je les comprends quand je vois comment certains gars se comportent. Du coup, quand j’essaie d’en aborder une, j’ai l’impression qu’elle me prend pour l’un d’eux. Il faut être vraiment fort pour ne pas se décourager.»

«Sur un site, on est moins timide. Et si on fait une connerie, c’est pas grave!» Kevin

«Désolé! Quelques soucis avec mon vélo. J’arrive dès que je peux!»

Mais il fait quoi? A-t-il eu un accident? Ou pire, n’a-t-il plus envie de me rencontrer?

La première hypothèse de Laure était la bonne. Gilles n’a pu poursuivre sa route... le pneu avant de son vélo est crevé.


|

sociÉtÉ

Migros Magazine | No 14, 2 AVRIL 2013 |

Evelyne, 20 ans, à la recherche d’une place d’apprentissage

sentais vraiment seule et j’avais besoin de rencontrer des gens. Ensuite, c’est devenu un peu addictif. Cela me prend environ trois heures par jour, c’est pas mal de temps, mais je sais que cela se tassera quand j’aurai repris une formation. D’autres passent bien leurs journées sur Facebook, moi c’est sur un site de rencontres. Sauf que dans mon cas, je peux préserver ma sphère privée, pas comme sur Facebook où tout le monde peut voir ce qu’on vit. Je n’ai pas envie qu’il y ait des rumeurs sur mon compte! En général, ce sont les garçons qui me contactent. J’aime ce mode de fonctionnement, car il est ludique. Mais attention, je recherche une relation sérieuse. J’ai eu une histoire de quatre ans avec un garçon de mon école et deux histoires de sept mois.»

Ça valait le coup d’attendre...

sites De rencontres | 17

«Le monde virtuel fait partie de leur réalité quotidienne»

«C’est une façon de me protéger»

«Je sais que certains n’assument pas de dire qu’ils sont inscrits sur un site de rencontres. Moi, c’est l’inverse, je préfère dire que j’ai rencontré quelqu’un sur un site que dans une boîte de nuit. Les garçons de notre génération nous traitent mal, ils n’ont pas de respect. La seule chose qu’ils veulent, c’est coucher avec nous. Ils ne le disent pas clairement, mais ils baratinent, surtout en boîte. Sur un site de rencontres, on remarque plus vite si le garçon n’est pas sérieux. C’est une façon de me protéger. En plus je suis assez timide, alors parler à quelqu’un via internet, c’est plus facile pour moi. Bon, le but n’est quand même pas de chatter trop longtemps, car sinon on n’a plus rien à se dire quand on se voit en face-à-face. Quand je me suis inscrite, je me

|

«On remarque plus vite sur le web si un garçon n’est pas sérieux.» Evelyne

Jacques Marquet est professeur de sociologie à l’Université catholique de Louvain. Il est spécialiste de la famille, du couple et de la sexualité et auteur de «L’amour romantique à l’épreuve d’internet». Chercher l’amour sur internet, c’est le trend du moment? Il y a en effet cet aspect. Etre sur un site de rencontres, cela fait cool, branché. Mais cette pratique n’est pas exclusive. Aujourd’hui, les jeunes cumulent les modes de rencontres, en parallèle à une inscription sur un site, ils sortent en boîte, élargissent leur cercle par le biais d’amis d’amis, etc. Il est aussi frappant de constater que, contrairement aux autres générations, ils n’ont en général pas honte de dire à leurs amis qu’ils fréquentent de tels sites. C’est lorsqu’il s’agit de le dire à leurs parents ou à des personnes plus âgées qu’ils sont plus réservés, car ils ont bien perçu la rupture générationnelle face à cette pratique et compris qu’il y a une forme de jugement. Qu’est-ce qui pousse les jeunes à préférer le monde virtuel à la réalité? Ils sortent, rencontrent du monde, la drague traditionnelle ne suffit plus? Oui, mais il ne faut pas oublier que les 18-25 ans sont nés avec internet. Pour eux, il n’existe pas de ruptures: le monde virtuel fait partie de leur réalité au quotidien. Ils sont donc amenés à séduire autrement, ne seraitce que parce que le monde a changé! Cela signifie que les filles ne cherchent plus le prince charmant? Si, bien sûr. Les filles comme les garçons ont les mêmes aspirations au bonheur que leurs parents ou leurs grands-parents. En ce sens, ils sont assez traditionnels: on s’attend toujours à ce que l’homme fasse le premier pas, les filles disent ne pas vouloir aller trop vite, etc. Mais dans les faits, le temps s’est rétréci et les relations sont sexualisées très tôt. Là où la grand-mère et le grand-père auraient mis six mois avant de s’embrasser, les filles et les garçons d’aujourd’hui le font en quelques jours.

Attends, je suis là! Ne pars pas! J’ai eu un souci avec mon vélo. Cela fait des jours que je me réjouis de te rencontrer...

On assiste en quelque sorte à la fin du romantisme? Je ne le pense pas, même si on peut en effet se poser la question. Que l’on cherche l’amour sur internet ou en boîte, on aspire toujours à trouver l’élu, à voir des signes du destin.


|

sociÉtÉ

Migros Magazine | No 14, 2 AVRIL 2013 |

«Internet me permet de faire le tri»

|

sites De rencontres | 19

L’après-midi se poursuit au marché aux puces. Pour rendre l’instant plus romantique encore, Gilles achète une radio...

Loren*, 20 ans, employée de commerce

«Mon copain m’a quittée à la fin de l’année dernière et je me suis dit que ce serait l’occasion de m’inscrire sur un site de rencontres. Si j’y suis allée, c’est par curiosité, mais aussi parce qu’on ne sait jamais… Car même si je sors beaucoup en boîte, je sais que ce n’est pas là que je vais trouver quelqu’un. Pour l’instant, je chatte avec plusieurs garçons. J’en ai rencontré un il y a quelques semaines, mais ça n’a rien donné, car il avait toujours son ex dans la tête. Ce qui est bien avec internet, c’est que cela me permet de faire le tri, de décider à quel garçon j’accepte de parler et d’éviter ceux qui sont lourds. Les hommes sont doués pour le baratin, c’est vraiment pas facile de trouver un mec bien! Et puis je travaille. Avoir un métier, ça prive de plein de rencontres, car quand on étudie, on voit beaucoup plus de jeunes de son âge. Moi, mes collègues ont plutôt 50 ans. En plus, je suis en train d’effectuer une année de stage en Suisse alémanique et je ne connais pas grand monde. Même si je n’ai pas honte d’être sur un site de rencontres, je n’ai pas non plus envie que tout le monde soit au courant. Mon entourage proche le sait et les

«Même si je n’en ai pas honte, je n’ai pas non plus envie que tout le monde le sache!» Loren

avis sont mitigés. Certains me disent: «Mais qu’est-ce que tu fais là-dessus!» Je leur réponds que c’est par curiosité. Je ne pense d’ailleurs pas y rester très longtemps. J’ai l’impression de perdre un peu mon temps et surtout, je préfère que l’amour me tombe dessus plutôt que de le chercher activement, c’est peut être ça la clé.» *Prénoms d’emprunt.

Ouf... Je me suis bien rattrapé! Ça va être dur de faire mieux la prochaine fois... Mais je serai de toute manière le plus heureux des hommes si elle me propose un nouveau rendez-vous.

Tu ne m’avais pas dit que tu étais si bon danseur!


sociÉtÉ 20 |

|

cerveaU

| No 14, 2 avril 2013 |

Migros Magazine |


|

sociÉtÉ

Migros Magazine | No 14, 2 AVRIL 2013 |

|

cerveaU | 21

Pour entretenir votre mémoire: continuez à apprendre et faites-vous plaisir!

Le cerveau et le fonctionnement de la mémoire ont désormais un Centre de recherche qui leur est consacré au CHUV à Lausanne. L’occasion de se pencher sur cette boîte noire et de tordre le cou à quelques idées reçues. Les oublis sont un signe précurseur de la maladie d’Alzheimer. Vrai et faux. Oublier où l’on a parqué sa voiture, perdre ses clés, ne plus se souvenir du nom d’une personne… Ces troubles sont-ils banals et liés à l’âge ou pathologiques? Question difficile, puisque le vieillissement du cerveau s’accompagne souvent de troubles de la mémoire, mais que ceux-ci n’évoluent pas forcément vers une maladie. Une chose est sûre: plus l’on vieillit, plus le risque de développer une pathologie de type Alzheimer est grand. Pour déceler cette maladie, mieux vaut consulter un spécialiste, qui emploiera des méthodes sophistiquées, tests de mémoire et imagerie par résonance magnétique, pour faire un diagnostic précis. La maladie d’Alzheimer est en augmentation. Vrai. C’est l’effet papy boom! Les sociétés occidentales ont vu leur espérance de vie augmenter de manière considérable, puisque l’on gagne un trimestre de vie tous les ans. «Là où les centenaires étaient une exception, leur nombre a été multiplié par septante en un siècle. Désormais quatre générations cohabitent. Mais nous découvrons des conséquences du vieillissement que l’on ne voyait auparavant», «Il n’y a pas pas explique Jeande virus François Démonet, neurologue et did’Alzheirecteur du Centre mer.» de la mémoire du CHUV à Lausanne. Jean-François Il n’y a donc pas de Démonet

virus d’Alzheimer, mais un simple lien de cause à effet. Si à 50 ans le risque de développer cette pathologie est faible, à 90 ans, il est de 50%. En Suisse, cette maladie touche 100 000 personnes sur une population de 7,5 millions, soit 10 000 patients pour le seul canton de Vaud et une prévision de 15 000 dans vingt ans. Mais de quoi s’agit-il au juste? Rarement génétique (moins de 1% des patients), cette maladie très lente, qui survient à un âge tardif, est le plus souvent une maladie de surcharge. «Le corps très vieux ne sait plus se débarrasser de ses déchets encombrants. Comme dans une grande ville, quand les éboueurs sont dépassés par les tas d’ordures», explique le spécialiste. Ainsi l’accumulation d’une substance, la protéine tau, qui ne peut plus être éliminée, entraîne la mort progressive des neurones. Le déclin cognitif commence à 50 ans. Vrai et faux. Si le rythme de remplacement des vieilles parties des cellules par des nouvelles, à l’instar des pièces d’une voiture qu’il faut régulièrement changer, est très rapide chez l’enfant, il est plus lent chez une personne âgée. Mais il est difficile de dater le moment exact du dé-

clin cognitif, puisqu’il varie selon les personnes. Par ailleurs, tout le fonctionnement cérébral ne décline pas d’un coup: la capacité d’apprentissage, le temps de réaction, la vitesse de traitement de l’information ralentissent avant 50 ans, en revanche le vocabulaire, le savoir, la connaissance des mots restent souvent intacts même à un âge avancé. Le cerveau ne fait que perdre des neurones avec le temps. Faux. On a longtemps cru que le cerveau ne pouvait que se détériorer avec les années, mais les neurosciences ont découvert que le mécanisme de plasticité tissulaire durait en fait toute la vie. Mieux: «Une mémoire non seulement le cerveau continue à se modeler en a une capacité permanence, mais il pro- infinie.» duit de nouveaux neurones à tout âge. «La neurogenèse chez l’adulte dans la région germinale, lieu de formation du cerveau, est l’une des découvertes récentes les plus importantes dans le domaine des neurosciences. Et cette capacité germinative, avec un rendement qui se ralentit bien sûr, reste valide toute la vie», écrit Nicolas Franck, psychiatre et auteur de l’ouvrage Entraînez et préservez

La mémoire sous la loupe Le Centre de la mémoire a été ouvert le 11 mars dernier au CHUV à Lausanne. Créé par l’Etat de Vaud, le Centre participera au programme européen baptisé «Human Brain Project», qui devrait permettre de faire un pas de géant dans la connaissance de la maladie

d’Alzheimer notamment. Neurologues, gérontologues et psychologues unissent leurs compétences pour faire avancer la recherche sur cette pathologie encore mal connue. «Le fait de travailler avec d’énormes bases de données et les génomes de milliers de gens devrait nous

permettre de guérir un jour cette maladie», avance JeanFrançois Démonet, directeur du Centre Leenards de la mémoire. Qui espère trouver un médicament efficace avant ces dix prochaines années. Infos sur www.centrememoire.ch


sociÉtÉ 22 |

|

cerveaU

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

Migros Magazine |

votre cerveau (Ed. Odile Jacob 2013). Les neurones nouvellement créés sont-ils tous utiles? Pas forcément. Mais tout apprentissage nouveau se traduit par une néoneurogenèse. «Il y a plein de connexions qui poussent de manière arbitraire, un peu comme une forêt avec des arbres qui se touchent. Mais ce sont seulement les connexions renforcées, actives plusieurs fois, qui vont perdurer», précise Jean-François Démonet.

«La mémoire est quelque chose de dynamique» Jean-François Démonet

Avec l’âge, les souvenirs anciens restent et les récents s’estompent. Faux. S’il est vrai que, dans un cas d’amnésie rétrograde, l’on évoque plus facilement les souvenirs anciens que les récents, il serait une illusion de penser que la mémoire à long terme est plus fiable. Quand on vérifie les souvenirs soi-disant bien conservés, ils ne le seraient pas tant que ça. «La mémoire à long terme permet de sauver de l’oubli bon nombre d’informations au prix de leur transformation. Une mémoire a une capacité infinie, mais une fidélité très mauvaise. Le souvenir est quelque chose de dynamique, ce n’est pas une trace sur un disque dur. Il ne garde que ce qui fait sens pour lui, qui a une valeur d’émotion. Il oublie l’accessoire et garde l’essentiel. C’est une économie d’efficacité», observe le spécialiste. Manger de la vitamine E entretient le cerveau. Vrai. En matière d’alimentation, beaucoup d’hypothèses ont été avancées. Ainsi la cannelle, le jus de pomme, le vinaigre seraient bons pour prévenir le déclin cognitif, d’après Jean Carper, auteure de l’ouvrage 100 conseils simples et efficaces pour lutter contre la maladie d’Alzheimer (Ed. de l’Homme, 2011). Une recommandation qui fait sourire JeanFrançois Démonet: «Le monde de la santé est d’autant plus riche en propositions fantaisistes que la science est faible. Bien sûr, le régime crétois, fruits-

Le saviez-vous? Chez l’embryon, le cerveau se développe dès la quatrième semaine après la fécondation de l’ovule. Dès le sixième mois, ce sont quelque 250 000 neurones qui sont créés à chaque seconde dans le cerveau du fœtus. Lequel atteint, à la naissance, un nombre de neurones qui dépasse largement celui d’un cerveau adulte, qui ne compte «plus que» 100 milliards de neurones. L’élimination de certains neurones, qui se fait en grandissant, contribue à la maturation du cerveau en ne maintenant que ceux qui prennent part à la transmission de l’information.

légumes-poisson vaut mieux que des frites à tous les repas. Mais il importe surtout de manger équilibré.» D’une étude hollandaise, il ressort que seule la vitamine E et son effet antioxydant jouerait un rôle préventif, faisant chuter de 25% le risque de développer une démence. Les longues études gardent le cerveau en bon état plus longtemps. Vrai. L’éducation, un long cursus scolaire et universitaire, serait un excellent garde-fou contre le déclin cognitif. Pourquoi? Parce que l’effort intellectuel constitue une réserve cognitive, qui permet de mieux résister aux éventuelles lésions des circuits cérébraux et peut même retarder l’apparition de la maladie d’Alzheimer de sept à dix ans, d’après Nicolas Franck. Un constat qui reste valable toute la vie: acquérir de nouvelles connaissances, même à 80 ans, permet de mieux lutter contre les démences.

Il faut apprendre des listes par cœur pour faire travailler sa mémoire. Faux. Essayer de mémoriser le bottin, se bourrer le crâne de listes sans fin ne serait finalement pas si utile que ça. Parce que le cerveau n’enregistre pas ce qui l’ennuie. «Mieux vaut faire son jardin! lance Jean-François Démonet. Parce que cette activité développe des capacités, la créativité, qu’il faut réfléchir à l’emplacement où l’on mettra son persil et ses tomates. Il est important que l’apprentissage fasse sens émotionnellement, qu’il fasse plaisir. Les valeurs hédoniques sont fondamentales dans le maintien de la santé.» Autrement dit, mieux vaut cultiver une vision de la vie dynamique, avoir des hobbies, une vie sociale et familiale riche, apprendre un nouveau point de tricot ou découvrir un paysage, plutôt que de rester seul chez soi, dans l’isolement et la tristesse, loin de toutes relations sociales.


|

Migros Magazine | No 14, 2 avril 2013 |

| 23 Le sport, c’est bon pour la tête. Vrai. La vision de Descartes est depuis longtemps dépassée: corps et esprit ne sont ni opposés ni séparés, mais intimement liés et interdépendants. L’esprit est dans le corps et le corps est dans l’esprit. Ainsi, quand le corps bouge, le cerveau s’éveille aussi. L’activité physique améliore non seulement l’irrigation de l’hippocampe, mais active toute la région de la mémoire. «Quand on fait un jogging, on se souvient des endroits où l’on va. Or se souvenir, c’est voyager dans un espace virtuel, comme dans un rêve. Une activité qui entraîne la néoneurogenèse.»

«Le monde de la santé est d’autant plus riche en propositions fantaisistes que la science est faible!»

ACTION

OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 02.04 AU 08.04.2013 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

PERRIER: UN RAFRAÎCHISSEMENT UNIQUE 100% NATUREL!

La musique a un effet bénéfique sur le cerveau. Vrai. Les musiciens sont-ils mieux protégés que les autres? Mystère. Mais la pratique d’un instrument et l’apprentissage de la musique entretiennent sans doute la réserve cognitive. Ainsi la connaissance du piano améliorerait le raisonnement spatio-temporel. D’après Nicolas Franck, l’écoute de Khatchatourian ou de Satie améliorerait la résolution de problèmes d’arithmétique et Les Quatre Saisons de Vivaldi augmenteraient les performances cognitives. La preuve que la musique classique adoucit les mœurs et stimule les neurones. Texte: Patricia Brambilla

30%

5.0eu0de 7.20 au li

Eau minérale 6x1.0 L

«Se souvenir, c’est voyager dans un espace virtuel.»

Perrier

REFRESHINGLY UNIQUE

Perrier est en vente à votre Migros


SOCIÉTÉ 24 |

|

PORTRAIT

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

MIGROS MAGAZINE |

Ueli Steck s’apprête ces prochains jours à s’envoler pour le Népal, sa seizième expédition.

Photos: Marco Zanoni / Robert Bösch

s grands z les plu teck e v u ro t Re d’Ueli S exploits notre site web: r u h s en vidéo rosmagazine.c ig www.m


|

SOCIÉTÉ

MIGROS MAGAZINE | No 14, 2 AVRIL 2013 |

SÉRIE: UELI STECK AFFRONTE L’HIMALAYA A suivre sur notre site internet: les huit semaines d’aventures de l’alpiniste bernois.

Premiers exploits dans les Alpes bernoises Le Bernois s’est forgé une réputation mondiale en 2004 en gravissant les trois grandes parois nord des Alpes bernoises, l’Eiger, le Mönch et la Jungfrau, en 25 heures. Quatre ans plus tard, il triomphe de la paroi nord de l’Eiger en 2 heures et 47 minutes, nouveau record du monde. Il le fait avec un équipement minimaliste, comme si de rien n’était, comme d’autres vont se promener en ville. Ambitieux, franc et acharné d’entraînement, le Bernois ne serait cependant pas lui-même s’il se reposait sur ses lauriers: «J’ai besoin de sentir que j’avance dans la vie. Pour moi, le chapitre des ascensions «éclair» est terminé. Je veux retourner à l’Everest, comme l’an dernier.» Pour s’attaquer aux plus hauts sommets du monde, Ueli Steck a pris dix kilos de muscle: il pèse aujourd’hui près de 70 kilos et possède des avant-bras et des mains très puissants. Malgré ce «lest supplémentaire» il est capable de courir le marathon en moins de trois heures et,

PORTRAIT | 25

A la conquête de l’Everest

Ueli Steck compte parmi les grimpeurs de l’extrême les plus connus au monde. L’alpiniste de l’Oberland bernois, 36 ans, souhaite relever un nouveau défi: l’ascension de l’Everest.

U

eli Steck savait déjà l’an dernier qu’il allait se lancer dans une nouvelle expédition au printemps 2013: «L’idée a germé durant l’été 2012. Un peu comme les skieurs alpins qui préparent durant l’été les compétitions qu’ils vont disputer l’hiver», confie ce charpentier de formation de Ringgenberg (BE), un village de la région d’Interlaken. Le 3 avril, Ueli Steck, aujourd’hui alpiniste professionnel, décollera de Zurich à destination de Lukla, via Katmandou, la capitale du Népal. Située à l’est du Népal, Lukla constitue le seul accès possible à la région du Khumbu, à 3000 m d’altitude, point de départ de toutes les tentatives d’ascension de l’Everest, le «toit du monde» avec ses 8848 m d’altitude. Ueli Steck a prévu de rester environ six semaines dans le Khumbu, une zone idéale pour s’acclimater aux conditions.

|

Sur le plus haut sommet du monde, le corps ne peut absorber qu’environ 30% de l’oxygène.

le mois dernier, il a bouclé le marathon de ski de fond de l’Engadine en 1 heure 54 minutes et 56 secondes. Pour situer la performance, il a battu de plus de quarante minutes le spécialiste du marathon Viktor Röthlin! Et ce, alors qu’il disputait cette compétition davantage pour s’amuser que pour s’astreindre à un entraînement sérieux.

Prêt à affronter la «zone de la mort» Pour se préparer aux altitudes extrêmes qu’il aura à affronter dans l’Himalaya, Ueli Steck se rend régulièrement au Jungfraujoch, la gare la plus élevée d’Europe avec ses presque 3500 m d’altitude, via Grindelwald et la Petite Scheidegg. De là, il marche – ou plutôt il court – jusqu’à la cabane du Mönchsjoch, 200 m plus haut, ce qui lui prend moins d’une heure. La cabane est située dans un site majestueux, juste au pied de l’Eiger: «L’orga-

nisme a besoin de six semaines pour s’acclimater à l’altitude. Cet itinéraire m’apporte énormément, il me permet de m’habituer plus rapidement à l’air raréfié des sommets. En dormant à la cabane et en m’entraînant en plaine, je soumets mon corps à des sollicitations plus importantes», raconte le Bernois. Cet entraînement est absolument indispensable, car le manque d’oxygène au-dessus de 8000 m met à mal l’organisme: «A 8500 m d’altitude, le corps n’absorbe plus que 30% d’oxygène, ce qui signifie qu’il faut pouvoir atteindre le sommet avec 30% seulement de ses capacités normales», ajoute l’alpiniste. Dans cette «zone de la mort», comme on l’appelle communément, un ancien alpiniste habitué comme lui aux ascensions «éclair» doit accepter de ne plus gravir que 100 m en une heure, contre 1000 m en plaine. Mais pas question pour lui de porter un masque à oxygène. Son épouse Nicole craint parfois pour sa vie. Elle n’ignore pas que l’alpiniste vit «sur le fil du rasoir». En mai 2007, alors qu’il tente une «première» dans la face sud de l’Annapurna, un bloc de granit se détache et vient frapper son casque en plastique, le brisant en deux morceaux. Accroché à sa corde, Ueli fait une chute de 200 m et atterrit sur un glacier, inconscient, mais seulement légèrement blessé. Il réussit finalement à redescendre par ses propres moyens. Au début de l’année, le couple Steck a emménagé dans une grande maison située au-dessus de Ringgenberg. L’ancien charpentier a mis lui-même la main à la pâte pour la construire. Inutile d’y chercher un mur de grimpe, il n’y en a pas! De la baie vitrée et de la terrasse, on jouit d’une vue imprenable sur le lac de Brienz aux eaux turquoise. Un panorama qu’Ueli Steck troquera ces prochaines semaines contre les majestueux sommets de l’Himalaya. Texte: Reto E. Wild Photos: Daniel Winkler

«J’ai besoin de sentir que j’avance dans la vie.»


sociÉtÉ 26 |

|

environneMent

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

Migros Magazine |

Les jardiniers amateurs dans le collimateur!

Trop nombreuses sont les personnes en Suisse qui usent et abusent de produits chimiques et toxiques pour obtenir la plus belle pelouse ou les plus grosses salades du quartier. Une campagne nationale a été lancée afin de les informer et sensibiliser.

A

u retour du printemps, les jardiniers du dimanche sont sortis de leur hibernation, un grand sourire aux lèvres. Depuis, armés de leurs binettes et de leurs râteaux, ils s’adonnent à leur folle passion: la tonte du gazon et la culture des légumes et fruits de saison. Pourtant, contrairement à ce que laisse penser cette vision bucolique, jardiner en dilettante n’est pas une activité toujours innocente… Elle peut même s’avérer franchement nuisible pour l’environnement! «Généralement, le jardinier amateur possède chez lui une gamme de produits plus ou moins toxiques; dans certains cas, on peut même parler d’un véritable arsenal chimique.» C’est le constat inquiétant, pour ne pas dire alarmant, que dresse Jean-Pierre Pralong, le coordinateur romand de la campagne nationale «Favorisez la nature» lancée par la Fondation suisse pour la pratique environnementale (Pusch).

Soutenue par la Confédération et les cantons, cette action a pour but de sensibiliser le grand public à un usage responsable de ces substances toxiques et à leur élimination adéquate. Parce que aujourd’hui, les cultivateurs des villes épandent et répandent sur leurs plates-

bandes des litres et des litres de poisons en tous genres: herbicides, insecticides, fongicides et autres acaricides. Saint Fiacre, leur saint patron, doit se retourner dans sa tombe! En fait, dans notre pays, ce sont plus de 2000 tonnes de ces biocides qui sont

La charte

La loi

L’idée de la Charte des jardins, c’est de favoriser la biodiversité en ville. En la signant, un particulier ou une collectivité publique s’engage moralement à en suivre les principes. C’est-à-dire à travailler son ou ses lopins de terre dans le respect de l’environnement. Dans la pratique, il s’agit, par exemple, de renoncer aux biocides de synthèse ou de les utiliser avec grande modération, d’arrêter de tondre le gazon à ras, de laisser des espaces d’herbes folles, de ménager des abris (tas de bois, de cailloux et de feuilles mortes) pour la faune, de limiter l’éclairage du jardin, de renoncer aux granulés anti-limaces au métaldéhyde, de bannir les plantes exotiques envahissantes et de préférer les arbustes sauvages indigènes aux haies de thuyas.

Pour les particuliers, seule l’utilisation d’herbicides est réglementée. D’après la loi, il est ainsi interdit d’appliquer de tels produits sur les routes, les chemins et les places, ainsi que sur les toits, terrasses et façades. «Il faut bien comprendre que ces substances chimiques, par simple lessivage, peuvent contaminer les eaux souterraines et l’eau potable», précise Jean-Pierre Pralong, le coordinateur romand de la campagne «Favorisez la nature».

Sites: www.charte-des-jardins.ch www.energie-environnement.ch


|

sociÉtÉ

Migros Magazine | No 14, 2 AVRIL 2013 |

|

environneMent | 27

Parole D’exPert

«Les produits chimiques ne sont pas indispensables»

Martial Pot, paysagistearboriculteur qui officie comme Monsieur Jardinier à la RTS.

Peut-on jardiner sans produits chimiques? Bien sûr. Seulement, il y a de petites contraintes et il faut garder une certaine discipline. Parce qu’il est plus simple d’utiliser une substance chimique prête à l’emploi que de préparer des applications phytosanitaires à base de produits naturels. Applications qui sont, il faut le souligner, tout à fait efficaces. Vous avez un exemple?

Pour traiter les pucerons qui traînent sur les salades, on peut concocter des décoctions de rhubarbeou de prêle. C’est un peu comme faire une tisane avec de l’eau bouillante. Ensuite, on laisse reposer deux à trois jours, on filtre, on ajoute une quantité équivalente d’eau et on gicle. On peut alors manger sa salade sans souci, car elle ne contiendra pas de produits chimiques.

Celui qui renonce à la chimie devra donc consacrer davantage de temps à son jardin… Cela demande une certaine volonté et nécessite une certaine philosophie aussi. Et ce sont finalement les vrais passionnés de jardin qui obtiendront les meilleurs résultats. Moi, je ne suis d’ailleurs pas un bon exemple, parce que je laisse aller mon jardin pour en faire un petit paradis sauvage plein de fleurs et d’insectes.

Et comme pro du jardinage, vous mettez ces théories écologiques en pratique? Bien sûr. Mais en tant que professionnel, quand je dois faire face à un gros problème, je suis parfois obligé d’utiliser un produit phytosanitaire synthétique, mais avec un dosage homéopathique. C’est-à-dire que je ne mets jamais la dose qui est prescrite, mais à peine la moitié, et ça fonctionne très bien!


société 28 |

|

environnement

| No 14, 2 avril 2013 |

utilisées chaque année en zones urbaines, soit une quantité équivalente à celle employée dans… l’agriculture. Un cocktail nocif qui contamine nappes phréatiques et cours d’eau, qui fait courir des risques aux milieux naturels et à notre santé. Jean-Pierre Pralong: «D’infimes quanti«Nous tés de produits chimiques devons peuvent causer de gros changer nos dégâts, se retrouver dans la chaîne alimentaire et habitudes!» remonter jusqu’à nous.» Jean-Pierre Le hic dans cette hisPralong toire, c’est que les particuliers sont un peu comme le cycliste Richard Virenque: ils polluent à l’insu de leur plein gré, c’est-à-dire sans en avoir conscience. Par méconnaissance bien sûr (les professionnels, eux, sont censés maîtriser cette matière

sur le bout de leurs doigts verts!), mais aussi parce que le recours aux produits phytosanitaires de synthèse est courant et totalement banalisé. Alors, à quand des cours obligatoires pour les jardiniers du dimanche avec un permis de jardiner à la clé? Selon le coordinateur romand de la campagne «Favorisez la nature», ce n’est pas la solution: «Faire changer les habitudes, montrer par l’exemple qu’il est possible de faire autrement et mieux pour le porte-monnaie comme pour l’environnement, voilà ce qu’il convient de faire. Je préfère convaincre plutôt que contraindre.»

mettre en avant les alternatives Outre inciter les gens à utiliser de façon plus mesurée et ciblée ces toxiques, notre interlocuteur prêche pour un art du jardinage proche de la nature. «Des solutions alternatives existent et elles sont efficaces», relève-t-il avant

migros magazine |

d’ajouter: «Un travail en amont au niveau des produits et de leur réglementation est aussi fondamental.» De manière à pouvoir proposer à l’avenir aux consommateurs de plus en plus de substances respectueuses de l’environnement.

«Jamais dans les égouts ou les toilettes!» Convaincus? Alors, il ne vous reste plus qu’à rejoindre les rangs de plus en plus serrés des jardiniers amateurs qui renoncent à la chimie et à vous débarrasser fissa de votre «artillerie lourde» via un centre de collecte officiel ou votre détaillant! «Donc, en résumé, jamais dans les égouts ou les toilettes, c’est pire que tout», conclut Jean-Pierre Pralong. Texte: Alain Portner Illustration: Olivia Aloisi www.illustra.ch

Infos et conseils: www.cocci-logique.ch

Publicité

ACTION

OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 2.4 AU 8. 4. 2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUTES LES BOISSONS RIVELLA EN EMBALLAGE DE 8 x 50 cl (6+2 GRATUIT)

7.80de 10.40 au lieu

Rivella 8 x 50 cl Rouge, Bleu

Rivella est en vente à votre Migros


OFFRES VALABLES DU 2.4 AU 15.4.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

COCO MARACUJA & ORANGE

11.50

Crème d’or Coco Maracuja & Orange* Délicieuse crème glacée à la noix de coco avec nougatine de coco croustillante, agrémene tée d’un coulis exotiqu maracuja-orange. nt Contient exclusiveme des arômes naturels, des colorants végétaux et de la crème suisse. 1000 ml

LYCHEE MORA DE CASTILLA

11.50

Crème d’or Lychee Mora de Castilla Délicieuse crème glacée aux litchis rehaussée d’un coulis de «Mora de Castilla» et de morceaux de litchis rafraîchissants. Contie nt exclusivement des arômes naturels et de la crème suisse. 1000 ml

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

20x POINTS

MGB www.migros.ch W

NOUVEAU


|

cHroniQUe | 31

Migros Magazine | No 14, 2 avril 2013 |

iMPUlsion

Habemus Nabilam Je n’ai jamais compris leur histoire de cheminée, aux cardinaux. Quand ils obtiennent enfin de la fumée blanche, ils devraient annoncer qu’ils ont trouvé un ramoneur, pas un pape! En tout cas, c’était le branle-bas au 19:30. Parce que quand habemus papam, Darius est tout excitum! Ça ne se voyait pas trop, mais le cardinal qui a annoncé le nom du nouveau pape souffre du Parkinson. Bon, à sa décharge, le poignet qui tremble, c’est quand même un des symptômes qu’on rencontre le plus souvent chez les ecclésiastiques!

Marie-Thérèse Porchet, née Bertholet

Je croyais que les Argentins étaient davantage réputés dans le bovin que dans le divin. Ou pour leurs footballeurs d’exception. Mais là ils ont fait très fort: ils avaient déjà le Messi, maintenant ils ont le pape! Cela dit, Genève peut être aussi fière que l’Argentine: le Vatican a élu son pape, le petit écran sa papesse. Elle est Genevoise, se prénomme Nabila, et enchaîne les répliques cultes dans Les Anges de la Télé-Réalité. Une autre qui a moins de chance, c’est Claudine Esseiva, la secrétaire des femmes libérales-radicales. A qui la direction du PLR a demandé de fermer sa gueule! Tout ça parce qu’elle n’était pas d’accord avec la position officielle du parti et qu’elle a osé le dire… Sexiste, rétrograde, considérant les femmes comme des êtres inférieurs, le mâle PLR

a décidément tout pour devenir pape! Sauf Varone, qu’on imagine mal en successeur de Pierre! Darbellay a pris sa défense cette semaine en expliquant «qu’on ne peut l’accuser de vol puisqu’il n’y a jamais eu volonté de voler». Exactement comme le Gripen! Pauvre PLR, c’est vraiment l’annus horribilis. Jusqu’à présent, le conseil d’Etat valaisan, c’était comme des

«Les Argentins ont fait très fort. Ils avaient déjà le Messi, maintenant ils ont le pape!» lasagne: une couche de PLR, une couche de PDC, une couche de PLR, une couche de PDC… Mais à l’élection du 17 mars, scandale: ils ont trouvé de la queue de cheval dans la sauce. Du coup, elle ne prend plus… Quant au terrible tremblement de terre signalé en Russie – 6,9 sur l’échelle de Richter – on sait maintenant que le séisme est d’origine humaine: Depardieu s’est mis à la corde à sauter! Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent pas forcément celles de la rédaction.

Les bijoux sont agrandis.

Publicité

LOVING RINGS

Cadeau d`un secret diamant à l`intérieur de votre alliance!

Amour toujours avec SIARA! Venez chercher votre bon. 1 bon: cadeau de 2 diamants pour une paire d`alliances SIARA. Bons valables jusqu`au 31.12.2013

SWISS MADE www.siararings.ch

Genève: Centre commercial de Balexert Vaud: Centres commerciaux MMM Crissier, Métropole Lausanne, Métropole Yverdon Valais: Centre commercial Métropole Sion


entretien 32 |

|

yves flückiger

| No 14, 2 avril 2013 |

Migros Magazine |

«La libre circulation ne fait pas baisser les salaires»

Professeur d’économie à l’Université de Genève où il dirige également l’Observatoire de l’emploi, Yves Flückiger évoque les chances et les limites de notre système. En plus de votre charge d’enseignement, vous êtes également vice-recteur...

En fait, le rectorat occupe l’essentiel de mon temps, si ce n’est la totalité depuis bientôt six ans. L’Université de Genève est une grande maison fréquentée par quelque 16 000 étudiants, 5000 employés, 10 000 personnes en formation continue... une tâche assez dantesque mais vraiment passionnante. L’engagement de Micheline Calmy-Rey, l’une de vos idées?

Lorsqu’elle a quitté le Conseil fédéral, le rectorat a effectivement pensé qu’elle avait beaucoup à apporter à nos étudiants, de par son expérience hors du commun et son immense réseau. A vrai dire, elle démontre tous les jours, par ses initiatives, son engagement, tout le plaisir qu’elle a à exercer ses nouvelles activités, de manière bénévole de surcroît. L’avenir de notre économie passe-t-il encore plus par les diplômes et formations universitaires?

Le capital humain constitue la seule ressource naturelle de notre pays. C’est un lieu commun, mais qui se vérifie chaque jour un peu plus. Il est vrai que notre économie s’oriente toujours davantage vers des branches à forte valeur ajoutée qui réclament un haut niveau de qualification. La force de notre système de formation a toujours été aussi de combiner études longues, apprentissage et formation professionnelle. Je ne fais pas partie de ceux qui pensent qu’il faudrait un taux minimal de maturités. En revanche, il est évident que le taux actuel de diplômés issus de formations tertiaires est insuffisant. Quels sont les indicateurs qui le montrent?

D’abord l’immigration récente de cette dernière décennie qui dispose d’un niveau de formation supérieur à celle de la population active suisse. Elle ne fait que refléter la forte pénurie de main-d’œuvre qualifiée dont souffre l’économie suisse. Au regard des pays de l’OCDE, nous avons encore peu de maturités...

Mais comme demande il y a, on peut imaginer que le nombre de personnes se dirigeant vers les formations tertiaires va continuer à progresser. Mais sans que l’on passe nécessairement par le cheminement classique qui conduit de la maturité à l’Université. Notre système de formation duale offre un chemin adapté à différents profils de jeunes grâce aux différentes passerelles entre formations professionnelles et hautes études, dont les HES. Et une planification sectorielle prévoyant tant d’ingénieurs ou tant de médecins?

Cela me paraît aussi assez vain. On sait peu ou prou quels sont les secteurs économiques qui vont se développer, en raison notamment du vieillissement de la population qui contribuera à augmenter

Bio Express Date de naissance: 2 février 1955 Lieu de naissance: Genève Etat civil: marié, deux enfants de 24 et 20 ans Quelques dates clés: ! 1985: mariage et soutenance de thèse ! 1992: professeur ordinaire à l’Université de Genève

la demande dans le domaine de la santé. Mais en conclure qu’il faudra tant de médecins ou de tant de personnel soignant à telle période me paraît délicat. Cela d’autant plus que la Suisse ne souffre pas tellement d’une pénurie de spécialistes mais bel et bien d’une insuffisance de médecins généralistes. Plus qu’une planification, il faut revaloriser les métiers liés aux soins infirmiers, encourager les étudiants à choisir médecine générale. Encore une fois, les systèmes de quotas me paraissent une mauvaise réponse à une bonne question. On se demande d’ailleurs comment notre économie peut se montrer aussi performante à l’exportation avec des salaires si élevés, un taux de change défavorable.

Je crois que c’est en raison de la forte concurrence à laquelle notre économie, largement composée de PME, a toujours été confrontée: nous n’avons jamais pu nous reposer sur notre marché intérieur trop étroit pour supporter un niveau de vie aussi élevé. Nous sommes en quelque sorte condamnés à innover, à accroître notre compétitivité pour maintenir nos parts de marchés externes. Ces gains de productivité nous permettent de soutenir nos exportations tout en supportant un niveau de salaires sans pareil ou presque… Un exemple?

Celui, frappant, de l’horlogerie. Dans les années 60, elle a bénéficié d’un régime très protégé avec le statut horloger qui la mettait à l’abri de la concurrence internationale. Cela a constitué un très fort stimulant pour d’autres pays comme le Japon, qui en a profité pour prendre de vitesse l’industrie suisse qui se reposait sur son quasi-monopole. C’est seule-


|

Migros Magazine | No 14, 2 avril 2013 |

entretien

|

yves flückiger | 33

«Le capital humain est la seule ressource naturelle de notre pays.» Yves Flückiger, vice-recteur de l’Université de Genève et directeur de l’Observatoire de l’emploi.


entretien 34 |

|

yves flückiger

| No 14, 2 avril 2013 |

tible avec de pareilles disparités salariales. De plus, la Suisse est suffisamment attractive pour ne pas avoir besoin de proposer des salaires aussi élevés à ses managers. Prétendre le contraire est absurde.

ment à ce moment-là que le goût de l’innovation est revenu. Aujourd’hui, l’horlogerie suisse est un des moteurs essentiels de nos exportations et de notre conjoncture. Dans des pays comme la France ou l’Angleterre, à l’époque du statut horloger, les pouvoirs publics ont fait le choix de subventionner de plus en plus massivement l’industrie lourde pour tenter d’en maintenir la compétitivité. Ce qui n’a souvent pas empêché une érosion de ses parts de marché puis sa disparition.

Notre prospérité perdure, cependant.Jusqu’à quand selon vous?

Et le discours d’economiesuisse face à l’initiative Minder, affirmant que sans très hauts salaires, nous perdrons en compétitivité?

Des rémunérations comme celle de M. Vasella relèvent naturellement d’une dérive, et le peuple suisse l’a bien compris. La question des inégalités salariales n’est pas seulement une question de justice sociale, réservée à des sociologues. C’est un véritable enjeu de société, car le développement économique exige une cohésion sociale totalement incompa-

Migros Magazine |

«La question des inégalités salariales est un véritable enjeu de société.»

Il faut d’abord rappeler que la Suisse a passé, mieux que bien d’autres pays, une phase conjoncturelle très délicate. Le cap a été surmonté grâce à d’importants gains de productivité qui ont permis de maintenir la compétitivité de l’économie suisse, malgré un taux de change qui n’a cessé de s’apprécier. Mais si nos principaux marchés d’exportation ne vivent pas le début d’une reprise, cela ne pourra pas durer. Point de salut en dehors d’une adhésion à l’Europe?

L’économie suisse ne peut faire bande à part, et son degré de souveraineté s’est donc rétréci. On le voit bien du côté du

Publicité

La ligne légère et savoureuse.


|

entretien

Migros Magazine | No 14, 2 avril 2013 |

secteur bancaire. Mais l’erreur consiste à craindre une baisse de niveau de vie comme conséquence automatique d’une adhésion. Certains salaires progresseront peut-être moins vite. Une partie de l’opinion publique suisse a tendance à croire que l’immigration contribue à accroître le nombre de personnes actives qui ferait face à un nombre constant d’emplois. Une augmentation de l’offre de travail qui se traduirait mécaniquement par une baisse des salaires. Ce n’est pas comme cela que ça se passe. Tout d’abord parce que le nombre d’emplois n’est pas fixe. Il est même susceptible d’être stimulé par l’immigration. Ensuite parce que le profil des immigrants ne correspond pas nécessairement à celui de la population active helvétique.

|

yves flückiger | 35

«Il faut aider les femmes diplômées à retourner au travail après avoir eu des enfants.»

Comment le savoir?

A l’Observatoire universitaire de l’emploi, nous avons analysé ce qu’il serait advenu du marché suisse du travail s’il y avait aujourd’hui le même nombre de travailleurs étrangers qu’avant la libre circulation. Les conclusions sont claires: cet accord a certes exercé une pression sur les hauts salaires, mais pas une baisse des rémunérations. Cela s’explique par le fait que l’immigration de maind’œuvre qualifiée a soulagé la pénurie qui régnait dans ce segment du marché du travail. Dans le même temps, les salaires des personnes moins qualifiées ont profité de cette migration grâce aux créations d’emplois qu’elle a suscitées.

Pour Yves Flückiger, le chômage de longue durée doit être vivement combattu.

Tout va bien alors?

Si problèmes il y a, ils se trouvent du côté du chômage, notamment de longue durée. De manière générale, particulièrement à Genève, la concurrence pour chaque place vacante s’est accrue. En raison notamment de l’élargissement du bassin de recrutement des entreprises. Du fait de la libre circulation, mais aussi parce que la mobilité interne s’est fortement accentuée. Dès lors, le premier tri des dossiers a tendance à écarter les gens qui ne sont pas employés. Pour contrer ce risque de stigmatisation des chômeurs, il existe un bon instrument: les allocations de retour en emploi qui permettent à l’Etat de prendre en charge, pendant une période donnée, une partie du salaire versé par l’entreprise lorsqu’elle engage un chômeur. Vous écrivez que certains choix politiques ne sont pas très logiques…

Dans le contexte de la pénurie actuelle de main-d’œuvre, la récente votation

relative à la politique familiale est difficilement compréhensible. Il faut adopter une politique susceptible d’éviter que les femmes diplômées, de plus en plus nombreuses en Suisse, ne soient empêchées de reprendre le travail après avoir eu des enfants. Idem pour la formation continue. Dans un monde où la mobilité professionnelle augmente, les entreprises ne sont pas incitées à prendre en charge les coûts d’une formation continue parce que le personnel formé risque de les quitter. Un paradoxe dans un monde où la formation continue n’a sans doute jamais été aussi indispensable. La place des femmes dans la société, celle de la formation continue, de l’égalité des chances ou la question des assurances sociales adaptées à l’évolution du marché du travail: autant de défis pour la politique économique qu’il convient de relever. Il ne faut pas négliger le danger que représente le creuse-

ment des inégalités. On pense trop souvent que les politiques visant à renforcer l’équité tendent à réduire la croissance économique. Je reste convaincu du contraire. Bien des études le démontrent d’ailleurs. Vous considérez-vous comme un économiste de gauche?

Je suis un économiste qui a choisi de s’intéresser aux questions sociales. Ce que d’aucuns appellent un socio-économiste. Cela traduit ma double formation en économie et en sociologie. Mais aussi ma conviction que des recherches appliquées peuvent apporter des solutions concrètes aux défis actuels de notre société. Mes choix politiques s’expriment dans les urnes. Je n’ai jamais abordé une étude quelconque avec la volonté d’aboutir à un résultat donné. Entretien: Pierre Léderrey Photos: Dorothée Baumann / Keystone


E IN L U C S A M E D O M UNE . É T É L’ E D S R U E L U O AUX C Chapeau de paille

Casquette en lin

19.80

17.80

bleu marine, beige

beige

Polo, Bio

bordeaux

Chemise en lin

19.80

diverses couleurs

49.80

Bermuda en lin

brun

49.80 Sac à dos à cordons

Pantalon en lin

marine

Chaussures

beige, gris

14.80

49.80

bleu

29.80

Offres valables dès à présent, jusqu’à épuisement du stock. En vente dans les plus grands magasins Migros.


MGB www.migros.ch W

Polo

bordeaux, marine, vert

29.80

Casquette

gris

9.80

T-shirt

diverses couleurs

19.80

Polo, piquĂŠ

bleu clair, jaune

29.80

Bermuda

bleu marine, brun, gris

39.80

Polo, Bio

diverses couleurs

19.80

Chaussures de loisirs gris

39.80


|

Migros Magazine | No 14, 2 avril 2013 |

infos migros parc pré vert | 39

Un Signal fort

Un restaurant flambant neuf et une offre gastronomique étoffée marquent le lancement de la saison 2013 du signal de Bougy.

La nouvelle entrée du restaurant du Signal de Bougy apporte une touche de modernité au parc de plus de 100 hectares situé entre Genève et Lausanne.

O

uvert en 1971 entre Genève et Lausanne dans le but d’offrir à toutes les couches de la population un vaste espace de détente, le Parc Pré Vert du Signal du Bougy avait bien besoin d’un petit lifting – du moins son restaurant. Gérant depuis trois mois seulement, Julien Pittet confirme: «Les outils propres à la restauration étaient devenus obsolètes. Nous avons donc détruit les cuisines et la salle pour tout reconstruire à neuf.» Commencés fin octobre, les travaux – dont les coûts se montent à 9 millions de francs et sont pris en charge par la Fondation Parc Pré Vert qui gère le Signal de Bougy – ont été menés tambour battant durant tout l’hiver afin que le restaurant puisse ouvrir à temps pour le week-end de Pâques, qui marque le lancement de la saison 2013.

sur la même superficie, l’offre a été grandement diversifiée En primeur et afin que les cuisiniers puissent tester in situ leurs nouvelles installations, les collaborateurs Migros ont été conviés il y a dix jours à découvrir le nouvel espace aux lignes claires et épurées. «Le restaurant n’a pas seulement fait peau neuve. Nous avons aussi complè-

tement revu l’offre gastronomique, explique Julien Pittet, un ancien de l’Ecole hôtelière de Lausanne. Sur la même superficie qu’auparavant, nous proposons désormais différents stands présentant des crêpes, des grillades, des pizzas ou des paninis, en sus du traditionnel buffet chaud et froid.» Et pour la pause café, le nouveau lounge invite au délassement avec ses canapés confortables.

Les collaborateurs Migros ont pu tester les installations en avant-première.

Le signal de Bougy à l’aube d’un renouveau Fourmillant d’idées, Julien Pittet compte bien ne pas s’arrêter en si bon chemin. «Nous souhaitons également mettre l’accent sur les produits du terroir et proposerons des quinzaines permettant de découvrir des spécialités mexicaines, brésiliennes, thaïlandaises ou russes.» A l’extérieur du restaurant, un vent de fraîcheur devrait aussi prochainement souffler. «J’aimerais par exemple lancer des ateliers de cuisine en plein air et utiliser le four à bois du parc pour organiser des cours de préparation de pizza.» Enfin, de nouvelles attractions sont en train de germer dans la tête du jeune gérant. Ici, un bassin de natation pour les petits, là un décor sur le thème de la Formule 1 pour le circuit automobile. Plus loin, un parc aux daims plus riche

Face à un panorama époustouflant, le lounge invite à la détente.

en animaux. «Les idées ne manquent pas; le potentiel du Signal de Bougy est très grand», assure Julien Pittet avant de confier: «Le parc et moi partageons une histoire particulière. Nous sommes en effet nés à quelques mois d’intervalle. De plus, tout évoque ici pour moi de beaux souvenirs d’enfance. Du coup, j’ai vraiment hâte que nous puissions continuer à écrire une histoire commune.» Texte: Pierre Wuthrich Photos: Christel Grin

Infos: www.signaldebougy.ch.


en Magasin 40 |

|

terrasuisse

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

Migros Magazine |

Le veau, quel délice!

Les animaux du programme TerraSuisse sont détenus dans des conditions exemplaires. Cela se ressent sur le plan gustatif: trois chefs cuisiniers ont testé notre viande et ont été séduits.

A

utrefois, les veaux étaient considérés comme étant trop fragiles pour être détenus à l’extérieur. Aujourd’hui, on sait que la vie au grand air leur apporte de nombreux bénéfices sur le plan de la santé: les bêtes sont plus robustes et moins sujettes aux maladies. Migros et les agriculteurs IP-Suisse franchissent une nouvelle étape vers l’amélioration du bien-être des animaux, avec l’ob-

TerraSuisse, synonyme d’une agriculture proche de la nature et respectueuse des animaux en faveur du développement durable, s’appuie sur les directives d’IP-Suisse, l’association suisse des paysans pratiquant la production intégrée.

jectif que d’ici à fin 2014 la totalité de la viande de veau TerraSuisse provienne de bêtes disposant d’un accès en plein air. Par ailleurs, les

troupeaux reçoivent d’ores et déjà du lait entier de vache et du foin, ce qui contribue à améliorer leur santé et confère une saveur délicate à la viande. Le printemps est la meilleure saison pour déguster du veau. Sa viande tendre et digeste contient peu de matières grasses tout en apportant de précieux nutriments tels que des protéines, des vitamines B, du fer et du zinc. Elle est donc idéale dans le cadre d’une

alimentation équilibrée et peu calorique. Nous avons demandé à un chef dans chacune des trois régions linguistiques de tester notre viande TerraSuisse. Laissez-vous inspirer par leurs recettes! Texte: Anna-Katharina Ris

Une partie de

TerraSuisse apporte une précieuse contribution à Génération M, l’engagement de Migros en faveur du développement durable.


|

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | No 14, 2 AVRIL 2013 |

TERRASUISSE | 41

Marc Bohren, Café-Restaurant du Cercle, Aubonne (VD)

«La couleur rose de la viande TerraSuisse est pour moi le gage de qualité le plus visible.»

Texte: Anna-Katharina Ris; photo: Daniel Aeschlimann

A Aubonne (VD), le Café du Cercle ne sert qu’un seul menu à midi. Le matin même, Marc Bohren ne sait souvent pas ce qu’il cuisinera à ses clients pour le dîner. C’est en faisant le tour des marchés, en rendant visite à ses fournisseurs ou en arpentant les rayons de Migros qu’il trouve son bonheur. Et ce, en un rien de temps! Son credo: utiliser des produits frais, régionaux et de saison. Le veau TerraSuisse lui plaît spécialement: «La couleur rose de la viande est pour moi le gage de qualité

Marc Bohren, qui officie depuis vingt-six ans au Café du Cercle à Aubonne (VD), découpe un rôti de veau délicatement rosé.

le plus visible.» La vingtaine de clients que la salle peut contenir apprécient de ne pas être obligés de lire une longue carte avant de passer commande. De plus, s’ils fréquentent cet établissement, c’est aussi pour le bouillonnant maître des lieux: il connaît très bien ses clients et s’assied volontiers à leur table. Marc Bohren aime la vie simple et concrète, le contact et la discussion. Le monde virtuel ne lui dit rien: Internet? A quoi bon!? Le soir, le restaurant propose cinq entrées,

plats principaux et desserts. La carte change tous les deux mois environ. Le premier vendredi de chaque mois, le patron invite un de ses amis cuisiniers, avec qui il concocte un menu dégustation aux accents historiques, avec les vins correspondants. Un événement inoubliable! Café Restaurant du Cercle Rue du Lognolat 8, 1170 Aubonne (VD) Tél. 021 808 51 06 Fermé le dimanche et le lundi

Rôti d’épaule de veau TerraSuisse, les 100 g, prix du jour**

Rôti d’épaule de veau avec sauce aux tomates séchées

** En vente dans les plus grands magasins

Plat principal pour 6 personnes 1,2 kg d’épaule de veau* 1 ½ cc de sel Poivre, paprika 2 échalotes

190 g de tomates séchées conservées dans de l’huile, pesées égouttées

2 cs de beurre à rôtir 2 cs de concentré de tomates 1 dl de vin rouge 5 dl de fond de veau

4 g de mélange de poivre et de fleurs ¼ de bouquet de romarin 1,5 dl de crème

1. Préchauffer le four à 180 °C. Pour que l’épaule de veau conserve une forme homogène, la lier avec du fil de cuisine. Assaisonner la viande de sel, de poivre et de paprika. Hacher les échalotes et les tomates séchées. Chauffer le beurre dans un plat à rôtir. Saisir la viande de tous les côtés durant env. 5 min. Ajouter les échalotes, les tomates et le concentré de tomates puis poursuivre la cuisson durant env. 5 min. Mouiller avec le vin et le fond de veau. Ajouter le mélange de poivre et de fleurs ainsi que le romarin. 2. Cuire à couvert la viande au milieu du four durant env. 1 h, jusqu’à ce que la température à cœur soit de 75 °C. Après 30 min de cuisson, retirer le couvercle. Arroser souvent la viande avec le jus. Sortir la viande du jus et la réserver au chaud. Verser la crème dans la sauce et la porter à ébullition. Rectifier l’assaisonnement en sel et en poivre. Trancher le rôti et le dresser avec la sauce aux tomates séchées. Idéal avec des légumes et des nouilles. ! Préparation env. 20 min + cuisson env. 1 h. Par personne, env. 46 g de protéines, 35 g de lipides, 7 g de glucides, 2250 kJ / 540 kcal. * Disponible en qualité TerraSuisse.

Emincé de veau TerraSuisse, les 100 g, prix du jour


EN MAGASIN 42 |

|

TERRASUISSE

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

MIGROS MAGAZINE |

Côtelette de veau grillée Plat principal pour 4 personnes 1 ½ cs de moutarde 4 cs d’huile

4 côtelettes de veau d’env. 200 g*

Sel, poivre, paprika

Mélanger la moutarde avec la moitié de l’huile. Relever de sel, de poivre et de paprika. Badigeonner les côtelettes de cette marinade et laisser reposer env. 30 min. Chauffer le restant d’huile et saisir les côtelettes des deux côtés durant 8-10 min. Retirer et laisser reposer env. 5 min sous une feuille d’aluminium. Idéal avec un beurre aux herbes, des pommes de terre au romarin et une salade. Conseil: préparer les côtelettes sur le gril. Le temps de cuisson est le même mais l’huile est inutile. ! Préparation env. 25 min + macération env. 35 min. Par personne, env. 38 g de protéines, 26 g de lipides, 0 g de glucides, 1600 kJ / 380 kcal. * Disponibles en qualité TerraSuisse. Recettes de

En cuisinière chevronnée, la restauratrice Isabella Greder sait que l’intérieur d’une côtelette de veau doit rester rose.

Escalopes de veau TerraSuisse, les 100 g, prix du jour**

** En vente dans les plus grands magasins

Isabella Greder, Restaurant Lindenhof, Zurich

«La côtelette ne se dessèche pas et reste pendant longtemps bien juteuse»

Côtelettes de veau TerraSuisse, les 100 g, prix du jour**

** En vente dans les plus grands magasins

Les amateurs de cuisine authentique et roborative devraient tous noter l’adresse du Lindenhof à Zurich-Altstetten. Les cordons-bleus y sont un grand classique, à l’instar des fondues et des croûtes au fromage. De par son expérience, Isabella Greder le sait bien: «La côtelette TerraSuisse ne se dessèche pas et reste pendant longtemps bien juteuse.» C’est parfait pour l’été quand on y déguste de succulentes grillades à l’ombre des til-

leuls. Le jardin fait l’effet d’une oasis au cœur du quartier. Germain et Isabella Greder, qui sont aux commandes du restaurant depuis vingt ans, connaissent parfaitement les joies et les peines des habitants des environs. Restaurant Lindenhof Dachslernstrasse 5, 8048 Zurich (ZH) Tél. 044 431 13 40 Fermé le samedi et le dimanche


|

en Magasin

Migros Magazine | No 14, 2 avril 2013 |

|

Terrasuisse | 43

Max Keller, osteria in Ca’ de Betty & Lüis, Breno (Ti)

«Les escalopes sont très tendres» La route qui conduit à Breno est longue et sinueuse, mais le jeu en vaut la chandelle: à l’Osteria in Ca’ de Betty & Lüis, Max Keller sert des spécialités régionales et des grands classiques. Passionné par son travail, il met un point d’honneur à proposer les mets les plus frais. Dans sa cuisine ouverte, il n’y a pas de place pour un micro-ondes ou un cuiseur vapeur. Selon Max rien n’égale la cuisson à la minute. La carte ne propose qu’un nombre de plats limité et change au bout de quelques semaines. Les menus de midi varient en fonction du jour de la semaine: le jeudi, on déguste un risotto, le vendredi, du poisson, et les plus chanceux se régaleront le samedi avec des boulettes de viande faites avec des restes du filet utilisé pour le tartare ou de chateaubriand… Max Keller, qui ne transige pas avec la qualité, est séduit par les escalopes de veau TerraSuisse que nous avons apportées: «L’aspect, la consistance et la couleur de la viande crue sont parfaits. De plus, ses tissus ne recrachent pas d’eau à la cuisson.» Pour s’assurer de la qualité irréprochable d’une viande, il la teste toujours crue: «Les escalopes sont très tendres.» Et il nous prépare un succulent tartare de veau.

«On peut aplatir les escalopes, selon les goûts», conseille Max Keller, un adepte de la cuisson à la minute.

Saltimbocca Plat principal pour 4 personnes 8 escalopes de veau* 8 tranches de jambon cru

8 feuilles de sauge 2 cs d’huile Poivre 1 dl de marsala

2 dl de sauce pour rôti liée 30 g de beurre glacé

Eponger les escalopes avec du papier absorbant. Couvrir chacune d’une feuille de sauge et d’une tranche de jambon cru. Faire chauffer l’huile dans une poêle. Par portions, saisir les escalopes d’abord sur le côté jambon durant env. 1 min puis tourner et poursuivre la cuisson env. 1 min. retirer de la poêle et laisser reposer à couvert. Déglacer avec le marsala et la sauce pour rôti. laisser réduire de moitié puis incorporer le beurre en noisettes. assaisonner de poivre. Servir les saltimbocca avec la sauce. idéal avec un risotto au safran et des légumes. ! Préparation env. 15 min. Par personne, env. 45 g de protéines, 22 g de lipides, 3 g de glucides, 1650 kJ / 390 kcal. * Disponibles en qualité TerraSuisse.

L’Osteria in ca’ de Betty & Lüis 6937 Breno-Alto Malcantone (TI) Tél. 091 600 34 00 www.losteriabreno.ch Fermé le dimanche soir et le mercredi


EN MAGASIN 44 |

|

FROMAGES BIO

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

MIGROS MAGAZINE |

Lait et fromage, tout est bio! Le gruyère jouit d’une longue tradition. Ses recettes se transmettent depuis des générations. Il en va de même pour sa variante bio, la seule différence venant du lait durable.

Les spécificités de la fabrication du fromage bio Le gruyère suisse bio est fabriqué selon des recettes ancestrales. Dans la production du gruyère bio, comme pour les fromages «classiques», on renonce systématiquement à l’utilisation d’organismes et d’additifs génétiquement modifiés. La principale différence vient de la production du lait: les vaches bio mangent des aliments bio, provenant de

Gruyère Bio, mi-salé, les 100 g, Fr. 2.15

Le label bio défend des critères très stricts s’agissant de la culture de matières premières. La priorité absolue est accordée à la préservation de la nature, à l’authenticité des matières premières et au bien-être des animaux.

la même ferme et spécialement adaptés à l’espèce. Et quand elles sont malades, elles bénéficient de meilleurs soins conformément aux dispositions légales renforcées. «Je les connais toutes par leur nom», glisse Frédéric Pasquier. Deux fois par jour, on lui livre le lait qu’il garde dans des citernes – jamais plus longtemps qu’une nuit – avant de le transformer en fromage.

Les meules sont plongées dans un bain de saumure Pour la fabrication du fromage proprement dite, le lait est ensuite pompé et versé dans de grands chaudrons en

Gruyère Bio, en tranches, 140 g, Fr. 4.60*

cuivre. Frédéric Pasquier y ajoute alors des ferments lactiques à base de petitlait et de la présure. Après 45 minutes, le lait prend une apparence gélatineuse. Puis le fromager fait tourner trois grands couteaux pour que la matière épaissie se sépare en grains. La masse est ensuite réchauffée et versée dans les moules. «Il ne me reste plus qu’à apposer mon tampon, avec la date et le numéro de la fromagerie», ajoute le maître fromager. Après avoir été pressées, les meules sont plongées dans un bain de saumure pendant vingt-quatre heures. Dernière étape: l’affinage en cave qui dure environ huit mois. Outre un gruyère salé, Migros propose d’autres fromages classiques bio comme le tilsit, l’appenzell, l’emmental et le fromage de montagne des Grisons. Un assortiment qui permet à chacun d’y trouver son compte en fonction de ses goûts personnels. Une partie de

Génération M symbolise l’engagement de Migros en faveur du développement durable. Migros bio apporte une précieuse contribution à ce mouvement.

Emmental Bio, mi-salé, les 100 g, Fr. 1.90

Tilsit Bio, à la crème, les 100 g, Fr. 1.90

Texte: Heidi Bacchilega; photo: Jorma Müller

L

orsque les paysans livrent leur lait à la fromagerie d’Echarlens (FR), à 7 heures du matin, cela fait déjà deux heures que le maître fromager Frédéric Pasquier est à l’ouvrage. Le lait doit en effet être transformé dans les plus brefs délais afin d’obtenir un gruyère de la meilleure qualité possible: «Il est plus facile de conserver le fromage que le lait», confie l’expert. Tous les jours, week-end compris, cet homme de 31 ans travaille dans sa fromagerie, comme l’ont fait trois générations de Pasquier avant lui.


|

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | No 14, 2 AVRIL 2013 |

|

FROMAGES BIO | 45

Frédéric Pasquier tient en main un de ces chefsd’œuvre. Dans sa fromagerie, il représente la troisième génération de maîtres fromagers de gruyère. La qualité du lait est décisive dans le processus de production du gruyère bio. Toutes les étapes sont consignées par écrit et des échantillons sont prélevés pour évaluer le produit.

Fromage de montagne des Grisons Bio, les 100 g, Fr. 1.80 au lieu de Fr. 2.25**

** Action valable du 2 au 8.4.2013.

Camembert suisse Bio, 125 g, Fr. 2.95*

Fromage à la crème Bio, 125 g, Fr. 3.10

Tomme Bio, 120 g, Fr. 2.80*

* En vente dans les plus grands magasins.


25% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLES DU 2.4 AU 15.4.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUT L’ASSORTIMENT GARNIER VISAGE ET CORPS

Enfin qui un n v o ett us d

mands impe r u rfect o de ion t g rasse n s. a r oy é b a NOUVEAU

8.10

au lieu de 10.80

p. ex. Pure Active Fruit Energy Peeling énergisant, 150 ml

Prenez soin de vous avec

4.70

au lieu de 6.30

Intensive 7 days lait fluide hydratant à l’aloe vera, 400 ml

9.95

au lieu de 13.30

p. ex. BB Cream soin quotidien 5 en 1 pour peaux mix tes et grasses, 50 ml

12.60

au lieu de 16.80

p. ex. Ultra Lift soin de jour, 50 ml

facebook.com/GarnierSwitzerland En vente dans les plus grands magasins Migros

Garnier est en vente à votre Migros


EN MAGASIN 48 |

|

BIOTTA

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

L

a bourgade thurgovienne de Tägerwilen se situe dans une région vouée depuis des générations à la culture maraîchère. Le mouvement bio s’y est implanté depuis plus d’un demi-siècle. L’entreprise Biotta transforme des fruits et des légumes bio en jus de fruits savoureux, naturels et sains. Comme la pluLe label Migros Bio défend des critères très stricts s’agissant de la culture de matières premières. La priorité absolue est accordée à la préservation de la nature, à l’authenticité des matières premières et au bien-être des animaux.

MIGROS MAGAZINE |

La nature dans un verre

Les jus bio de la marque Biotta sont élaborés exclusivement avec des matières premières issues de l’agriculture biologique et sont exempts d’additifs. Pour éviter les longs trajets, les légumes utilisés proviennent de la région.

part des légumes poussent juste devant les maisons, le transport est presque inexistant, ce qui est tout bénéfice pour l’environnement. Moins il y a d’étapes dans la production des jus, meilleure est leur qualité! Afin de préserver les précieuses vitamines situées dans la peau des légumes et des fruits, ces derniers sont pressés sans être pelés. Tous les produits Biotta bio sont fabriqués à l’aide de pur jus de fruits et de légumes. Les concentrés reconstitués, les arômes, minéraux, colorants et édulcorants artificiels en sont donc bannis. Pour que ces jus délicieux arrivent dans un état irréprochable chez les clients, ils sont proposés dans des bouteilles en verre, qui préservent parfaitement leur contenu de l’oxygène et lui permettent de garder une fraîcheur intacte. Une fois entamées, les bouteilles peuvent se conserver jusqu’à quatre jours à température ambiante et jusqu’à huit jours au réfrigérateur. Texte: Heidi Bacchilega

Génération M symbolise l’engagement de Migros en faveur du développement durable. Migros Bio apporte une précieuse contribution à ce mouvement.

Une grande partie des légumes entrant dans la composition des jus Biotta est cultivée dans la région de Tägerwilen (TG). Jus d’airelles rouges Plus Biotta Bio, 50 cl, Fr. 4.80

Jus de carotte Bio Biotta, 50 cl, Fr. 2.10

Cocktail de légumes Bio Biotta, 50 cl, Fr. 2.10

Boisson pour le petitdéjeuner Bio Biotta, 50 cl, Fr. 2.70

Photo: Getty Images

Une partie de


ENCORE DES

OFFRES VALABLES DU 2.4 AU 8.4.2013

4.50

au lieu de 5.50

Tous les gâteaux, les 2 parts 1.– de moins p. ex. gâteau aux fraises, 2 par ts, 282 g

2.–

au lieu de 2.50

Fromage des vignerons 20% de réduction les 100 g

6.10

au lieu de 7.20

Lait entier UHT, Bio, en lot de 4 15% de réduction 4x1l

50%

10.30

au lieu de 20.75

Branches Classic Frey en lot de 50 50 x 27 g

11.–

au lieu de 13.80

L’assortiment Swiss Chocolate en emballages géants et multiples 20% de réduction p. ex. napolitains, en sachet, 600 g

2.40

au lieu de 3.–

Gaufrettes ou Taragona M- Classic en lot de 2 20% de réduction p. ex. gaufrettes, 2 x 150 g

8.20

au lieu de 10.30

Tous les produits Cafino 20% de réduction p. ex. Cafino en sachet, 550 g

12.60

au lieu de 15.80

Califora, Eimalzin ou Banago en lot de 2 20% de réduction p. ex. Banago, en sachet, 2 x 600 g

1.05

au lieu de 1.25

Sucre fin cristallisé, 1 kg (excepté sucre Aarberg) 15% de réduction


ÉCONOMIES.

3, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3.80

au lieu de 4.80

Toutes les piz zas Finizza et les baguettes surgelées 20% de réduction p. ex. pizza Finizza Prosciutto, 330 g

20% 3.–

au lieu de 3.75

Tout l’assor timent Mister Rice p. ex. riz basmati, 1 kg

9.45

au lieu de 11.85

Crispy de dinde Don Pollo, panés surgelés 20% de réduction 1 kg

3.80

au lieu de 4.80

Tout l’assor timent Pancho Villa 20% de réduction p. ex. Soft Tor tillas, 8 pièces, 326 g

50% 6.75

au lieu de 13.50

9.80

Linges de cuisine en lot de 4 100% coton, 45 x 80 cm

Tous les produits Handymatic Supreme (excepté le sel régénérant), p. ex. pastilles Supreme Power Pearls Lemon, 44 pastilles Valable jusqu’au 15.4

30%

4.30

au lieu de 6.15

Röstis Original en lot de 3 3 x 500 g

7.80

au lieu de 10.40

Rivella rouge ou bleu en lot de 8 6 + 2 gratuits, p. ex. Rivella rouge, 8 x 50 cl

50%

6.–

au lieu de 12.–

Tout l’assor timent Migros topline p. ex. assiette de transport Micro Clever Valable jusqu’au 15.4


POUR LES CHASSEURS DE BONNES AFFAIRES. OFFRES VALABLES DU 2.4 AU 8.4.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

13.40

au lieu de 16.80

Tout l’assor timent de collants, bas et chaussettes fins pour femme (excepté les articles DIM) 20% de réduction p. ex. collants Deluxe, 40 deniers Valable jusqu’au 15.4

4.55

au lieu de 5.70

Tout l’assor timent Secure 20% de réduction p. ex. protections contre l’incontinence Light Plus, 24 pièces Valable jusqu’au 15.4

30% 8.80

au lieu de 12.60

Essuie-tout ménager Twist Style avec motifs printaniers, en emballages multiples, FSC 12 rouleaux

*En vente dans les plus grands magasins Migros.

14.90

Tops à bretelles spaghettis Ellen Amber en lot de 2 ou slips taille basse et strings en lot de 3 p. ex. tops à bretelles spaghettis en lot de 2

50%

15.–

au lieu de 30.10

3.90

au lieu de 4.90

Collants, bas, chaussettes et socquettes Bio Cotton pour femme et homme 20% de réduction p. ex. chaussettes pour femme Cotton Flair Valable jusqu’au 15.4

12.50

au lieu de 17.90

USB Flash Drive SanD Cruzer 16 Go

Elan Power Fresh en emballages super- économiques 4,875 kg

49.80

Aspirateur-traîneau M-Budget économe en énergie puissance 160 0 W, filtre HEPA , rayon d’action de 8 m, 2 positions de rangement, régulation électronique de la puissance Valable jusqu’au 15.4

4.05

au lieu de 4.80

Tout l’assor timent Pedic 15% de réduction p. ex. crème traitante, 75 ml Valable jusqu’au 15.4


LISTE D’ÉCONOMIES. OFFRES VALABLES DU 2.4 AU 8.4.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK FRUITS & LÉGUMES

Fruits coupés M-Classic en gobelet, p. ex. mangue, 150 g 3.90 NOUVEAU *,** 20x Pommes de terre fermes à la cuisson, Suisse, le sac de 2,5 kg 2.70 Pommes de terre fermes à la cuisson, TerraSuisse, le sachet de 1 kg 1.25 Haricots, Egypte / Maroc / Sénégal, le sachet de 500 g 2.40 Fenouil, Italie, le kg 2.80 Bananes Chiquita, Costa Rica / Panama, le kg 2.10 au lieu de 2.80 25% Bananes, Bio, Max Havelaar, Pérou / Equateur, le kg 2.40 au lieu de 3.20 25% Framboises, Espagne, la barquette de 125 g 2.30 Fraises, bio, Espagne, la barquette de 250 g 2.20 au lieu de 2.95 25% Salade mixte Anna’s Best, le sachet de 250 g 2.– au lieu de 2.50 20% Poivrons mélangés, Espagne / Pays-Bas, le filet de 500 g 3.05 au lieu de 4.10 25% Asperges vertes, Mexique / USA, la botte de 1 kg 6.65 au lieu de 9.50 30% Fenouil, Bio, Italie, le kg 4.40 au lieu de 5.50 20% Pommes Gala, Suisse, le kg 2.50 au lieu de 3.70 30% Avocat, Pérou / Israël, la pièce 1.50 au lieu de 1.90 20% Oranges blondes Extra, Portugal, le kg 1.95 au lieu de 2.95 33%

Pour vos achats, détachez ici.

POISSON & VIANDE

Saucisse de Vienne, Bio, Suisse, 2 x 100 g 2.50 au lieu de 3.20 20% Palette du ramoneur, Bio, Suisse, les 100 g 2.70 au lieu de 3.40 20% Cervelas, TerraSuisse, 3 x 2 pièces, 600 g 3.95 au lieu de 6.60 40% Cuisses de poulet Optigal, Suisse, le kg 7.80 au lieu de 13.– 40% Œufs de saumon sauvage, MSC, ou œufs de lompe noirs M-Classic, p. ex. œufs de saumon sauvage, Alaska, MSC, 20x 60 g 9.60 NOUVEAU *,** Crevettes tail-on, Bio, cuites, d’élevage, Equateur, les 100 g 4.35 au lieu de 6.25 30% Viande hachée de bœuf, Bio, Suisse, les 100 g 1.55 au lieu de 1.95 20% Filet de porc, Bio, épicé, les 100 g 3.35 au lieu de 4.85 30% Jambon de campagne à l’ancienne, Suisse, les 100 g 3.30 au lieu de 4.15 20% Jambon cru de la forêt-noire, Bio, Allemagne, les 100 g 5.– au lieu de 6.30 20% Rebibes de viande séchée des Grisons duo, Suisse, les 100 g 3.60 au lieu de 5.20 30% Ragoût de bœuf, Suisse, le kg 19.– au lieu de 29.– 33% Rack d’agneau, Nouvelle-Zélande / Australie, les 100 g 4.30 au lieu de 5.50 20% Entrecôte parisienne, Suisse, les 100 g 3.20 au lieu de 4.80 33% Mini-filets de poulet, «De la région.» les 100 g 2.90 au lieu de 3.65 20% Nuggets de poulet Don Pollo, Brésil, 1 kg 10.60 au lieu de 21.20 50% Filets de carrelet, Atlantique Nord / Est, les 100 g 2.30 au lieu de 2.90 20% Rôti épaule de porc, Suisse, le kg 14.– au lieu de 20.– 30%

PAIN & PRODUITS LAITIERS

Tous les pains frais Bio –.40 de moins, p. ex. pain fermier, Bio, 320 g 2.50 au lieu de 2.90 Pain Création «Le grain», pain aux graines de courge, 20x 320 g 3.60 NOUVEAU *,** Pane Passione et Quadrati, TerraSuisse, p. ex. Pane Passione, 350 g 20x 3.50 NOUVEAU *,** Mini sandwiches M-Classic, 300 g 2.10 au lieu de 2.65 20% Lait entier UHT, Bio, en lot de 4, 4 x 1 litre 6.10 au lieu de 7.20 15% Tous les yogourts en lot de 6, p. ex. fraise / ananas / myrtilles, 6 x 180 g 1.95 au lieu de 3.30 40% Fromage des vignerons, les 100 g 2.– au lieu de 2.50 20% Fromage de montagne des Grisons, Bio, les 100 g 1.80 au lieu de 2.25 20% Mozzarella Galbani en lot de 3, 3 x 150 g 4.30 au lieu de 5.40 20% Fromage du Valais, Suisse, offre valable à la coupe uniquement, les 100 g 1.60 au lieu de 2.30 30% La vache qui rit duo, 2 x 200 g 4.95 au lieu de 6.20 20% Gruyère salé, AOC, Suisse, les 100 g 1.40 au lieu de 1.80 20% Tomme de Savoie, France, les 100 g 1.55 au lieu de 1.95 20% Tomme Vaudoise, «De la région.», la pièce de 100 g 1.50 au lieu de 1.90 20%

FLEURS & PLANTES

Tulipes, le bouquet de 20 11.50 au lieu de 14.50 Tulipes, Bio, le bouquet de 12 7.80 au lieu de 9.80 Bouquet italien Dana, la pièce 9.90 Lavande Butterfly, en pot de 17 cm, la plante 11.50

AUTRES ALIMENTS

Branches Classic Frey en lot de 50, 50 x 27 g 10.30 au lieu de 20.75 50% L’assortiment Swiss Chocolate en emballages géants et multiples, p. ex. napolitains, en sachet, 600 g 11.– au lieu de 13.80 20% Tous les bonbons Smams en lot de 2, p. ex. sans sucres aux fruits, 2 x 165 g 5.10 au lieu de 6.40 20% Gaufrettes ou Taragona M-Classic en lot de 2, p. ex. gaufrettes, 2 x 150 g 2.40 au lieu de 3.– 20% Califora, Eimalzin ou Banago en lot de 2, p. ex. Banago, en sachet, 2 x 600 g 12.60 au lieu de 15.80 20% Tous les produits Cafino, p. ex. Cafino en sachet, 550 g 8.20 au lieu de 10.30 20% Toutes les confitures Bio, p. ex. confiture de myrtilles Extra, Bio, 350 g 2.80 au lieu de 3.30 15% Tous les produits Kellogg’s en lot de 2, p. ex. Special K Classic, 2 x 500 g 7.90 au lieu de 9.90 20% Sucre fin cristallisé, 1 kg (excepté sucre Aarberg) 1.05 au lieu de 1.25 15% Toutes les pizzas Finizza et les baguettes, surgelées, p. ex. pizza Finizza Prosciutto, 330 g 3.80 au lieu de 4.80 20% Tout l’assortiment de produits surgelés Bio, p. ex. crevettes cuites décortiquées, Bio, 400 g 9.90 au lieu de 12.40 20% Crispy de dinde Don Pollo, panés, surgelés, 1 kg 9.45 au lieu de 11.85 20%

Crème d’or Limited Summer Edition 1000 ml, Coco Maracuja & Orange ou Lychee Mora de Castilla, p. ex. Coco Maracuja 20x 11.50 NOUVEAU ** Rivella rouge ou bleu en lot de 8, 6 + 2 gratuits, p. ex. Rivella rouge, 8 x 50 cl 7.80 au lieu de 10.40 Tout l’assortiment de boissons Bio, non réfrigérées, p. ex. Ice Tea aux herbes des Alpes, Bio, 1 litre 1.– au lieu de 1.30 20% Tout l’assortiment Mister Rice, p. ex. riz basmati, 1 kg 3.– au lieu de 3.75 20% Röstis Original en lot de 3, 3 x 500 g 4.30 au lieu de 6.15 30% Toutes les pâtes et sauces pour pâtes Bio, p. ex. sauce tomate au basilic, Bio, 420 g 2.55 au lieu de 3.20 20% Les vinaigres et les huiles Bio, p. ex. vinaigre de pomme, Bio, 50 cl 1.75 au lieu de 2.20 20% Tout l’assortiment d’épices Bio, p. ex. Herbamare Original, Bio, 250 g 3.40 au lieu de 4.30 20% Cornichons et concombres aux fines herbes, Bio, p. ex. concombres aux fines herbes, Bio, 270 g 1.95 au lieu de 2.30 15% Toutes les sauces hollandaises liquides, non réfrigérées, p. ex. sauce hollandaise Thomy, 250 ml 2.80 au lieu de 3.50 20% Tout l’assortiment de conserves Bio, p. ex. compote de pommes, Bio, 450 g 1.35 au lieu de 1.70 20% Menus tout prêts Subito, Poulet Curry, Poulet Sweet & Sour ou Fusilli Bolognese, p. ex. Fusilli Bolognese, 375 g 20x 4.30 NOUVEAU *,** Tout l’assortiment Pancho Villa, p. ex. Soft Tortillas, 8 pièces, 326 g 3.80 au lieu de 4.80 20% Cacahuètes, Bio, et mélange de noix, Bio, salées, p. ex. cacahuètes, Bio, 250 g 1.40 au lieu de 1.70 15% * Tous les bâtons fourrés aux noisettes et chaussons aux poires, Bio inclus, p. ex. bâtons fourrés aux noisettes, 4 pièces, 220 g 2.55 au lieu de 3.20 20% Tous les gâteaux, les 2 parts 1.– de moins, p. ex. gâteau aux fraises, 2 parts, 282 g 4.50 au lieu de 5.50 Tous les jus frais Bio, p. ex. jus d’orange, Bio, 75 cl 2.80 au lieu de 3.55 20% Cappelletti M-Classic en lot de 3, p. ex. cappelletti jambon / fromage, 3 x 250 g 9.– au lieu de 12.90 30% Menu Thai Chicken Satay Anna’s Best en lot de 2, 2 x 370 g 12.40 au lieu de 15.60 20% Ribs de quorn Cornatur pour le gril, 200 g 4.90 NOUVEAU *,** 20x Tranches végétariennes en lot de 2, Bio, p. ex. tranches végétariennes, 2 x 180 g 6.20 au lieu de 7.80 20% Croissants au jambon de campagne fumé ou aux légumes Happy Hour Finest, surgelés, 672 g 10.50 au lieu de 15.– 30% Assortiment de pâtes à gâteaux abaissées, sauf M-Budget, p. ex. pâte feuilletée, 270 g 1.20 au lieu de 1.50 20%

NON-ALIMENTAIRE

Toutes les colorations L’Oréal, p. ex. Casting Crème Gloss, Black Licorice 100 10.80 au lieu de 14.40 25% **

Société coopérative Migros Vaud *En vente dans les plus grands magasins Migros. **Valable jusqu’au 15.4

Vous trouverez plus d’informations sur les prix, les produits et les réductions sur les étiquettes des articles dans cet encart.

Shampooings et produits de rinçage et produits Studio Line L’Oréal Elseve en lot de 2, p. ex. shampooing Elseve Nutri-Gloss Crystal, 2 x 250 ml 8.05 au lieu de 9.50 Laque pour cheveux L’Oréal Elnett, p. ex. fixation normale, 300 ml 5.85 au lieu de 7.80 25% ** Produits Gillette Venus & Olaz, p. ex. rasoir Venus & Olaz 20x 19.80 NOUVEAU ** Produits de rasage pour femme Gillette, Wilkinson et Bic en emballages multiples, p. ex. rasoir à 2 lames Bic Twin Lady, en lot de 2 8.– au lieu de 10.– Solution buccodentaire Candida Parodin Professional, 400 ml 20x 5.– NOUVEAU ** Distributeur ou recharge I am soap very berry, p. ex. distributeur very berry, 300 ml 20x 3.60 NOUVEAU *,** Tous les produits Esthetic (excepté les emballages multiples), p. ex. gel douche Vanilla, 250 ml 4.60 au lieu de 5.80 20% ** Tout l’assortiment Secure, p. ex. protections contre l’incontinence Light Plus, 24 pièces 4.55 au lieu de 5.70 20% ** Tout l’assortiment Pedic, p. ex. crème traitante, 75 ml 4.05 au lieu de 4.80 15% ** Les sous-vêtements et la lingerie de nuit Bio pour femme, p. ex. slip mini pour femme 10.20 au lieu de 12.80 20% ** Tops à bretelles spaghettis Ellen Amber en lot de 2 ou slips taille basse et strings en lot de 3, p. ex. tops à bretelles spaghettis en lot de 2 14.90 Collants, bas, chaussettes et socquettes Bio Cotton pour femme et homme, p. ex. chaussettes pour femme Cotton Flair 3.90 au lieu de 4.90 20% ** Sous-vêtements et pyjamas Bio pour homme, p. ex. maillot de corps pour homme 15.80 au lieu de 19.80 20% ** Elan Power Fresh en emballages super-économiques, 4,875 kg 15.– au lieu de 30.10 50% Produits de lessive Elan en lot de 2, p. ex. Summer Breeze, 2 x 2 l 22.20 au lieu de 27.80 20% Tous les produits Handymatic Supreme (excepté le sel régénérant), p. ex. pastilles Supreme Power Pearls Lemon, 44 pastilles 6.75 au lieu de 13.50 50% ** Lingettes imprégnées Hakle Tropical Splash, disponibles en trois motifs exclusifs, 30 pièces 20x 3.40 NOUVEAU ** Essuie-tout ménager Twist Style avec motifs printaniers en emballages multiples, FSC, 12 rouleaux 8.80 au lieu de 12.60 30% Linges de cuisine en lot de 4, 100% coton, 45 x 80 cm 9.80 USB Flash Drive SanD Cruzer, 16 Go 12.50 au lieu de 17.90 Aspirateur-traîneau M-Budget économe en énergie, puissance 1600 W, filtre HEPA, rayon d’action de 8 m, 2 positions de rangement, régulation électronique de la puissance 49.80 ** Tout l’assortiment Migros topline, p. ex. assiette de transport Micro Clever 6.– au lieu de 12.– 50% ** Tout l’assortiment de collants, bas et chaussettes fins pour femme (excepté les articles DIM), p. ex. collants Deluxe, 40 deniers 13.40 au lieu de 16.80 20% **


NOUVEAU À VOTRE MIGROS. 20x OFFRES VALABLES DU 2.4 AU 15.4.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 4.30

Menus tout prêts Subito Poulet Curry, Poulet Sweet & Sour ou Fusilli Bolognese, e, p. ex. Fusilli Bolognes 375 g

NOUVEAU 3.60

Pain Création «Le grain» pain aux graines de courge, 320 g

NOUVEAU 4.90 Ribs de quorn l Cornatur pour le gri 200 g

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 3.90 Fruits coupés M- Classic en gobelet p. ex. mangue prétranchée, 150 g

NOUVEAU 9.60

Œufs de saumon sauvage, MSC, ou œufs de lompe noirs M- Classic n p. ex. œufs de saumo C, MS , ska Ala e, sauvag 60 g

NOUVEAU 3.50

Pane Passione et se Quadrat i, TerraSuis p. ex. Pane Passione, 350 g

NOUVEAU 3.60 Distributeur ou recharge I am soap ver y berry p. ex. distributeur ver y berry, 300 ml

POINTS


|

Les premiers rayons de soleil font leur apparition: c’est le moment de passer au jardin!

|

pETIT BEURRE | 57

Des biscuits toujours et encore Des générations entières ont savouré les célèbres Petits Beurre – même ceux agrémentés d’une mini-tablette de chocolat. Délicieux!

A Photo: Yves Roth; stylisme: Karin Aregger

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | No 14, 2 AVRIL 2013 |

batifoler dehors comme des petits fous, on ne voit pas le temps passer. Et à la fin d’un hiver interminable, l’envie d’air frais se fait le plus sentir. Les petits ne tiennent plus en place à l’idée de folâtrer dans la nature plutôt que de rester enfermés dans leur chambre. Et lorsque l’on commence à avoir un petit creux après s’être dépensé pendant des heures, les Petits Beurre si croquants constituent le snack idéal. Les pâtissiers de Midor SA, à Meilen (ZH), confectionnent depuis 1928 déjà ces délicieux biscuits. Depuis l’année passée, ils existent coiffés d’une mini-

tablette de chocolat Tourist ou de chocolat au lait et aux noisettes de Chocolat Frey. Le mariage de deux grands classiques en quelque sorte! L’alliance du biscuit et du chocolat offre aux fans de Petit Beurre et de Chocolat Frey ces deux variantes douces et croquantes! Les adultes d’aujourd’hui ont certainement la nostalgie des petites collations qu’ils se préparaient lorsqu’ils passaient du temps dehors: au gymnase, en voyage de classe ou en excursion en famille. Ces en-cas s’emportent dans le sac et sont ainsi toujours à portée de main! Texte: Claudia Schmidt

! Petit Beurre Tourist, 145 g, Fr. 2.80 ! Petit Beurre au chocolat au lait et aux noisettes, 145 g, Fr. 2.80


EXPLOSIF : 8X PLUS DE VOLUME VITESSE SUPERSONIQUE. ZÉRO PAQUET.

FORMULE GEL ULTRA-GLISSANTE POUR UN RÉSULTAT NET ET RAPIDE.

BROSSE ULTRA-VOLUMATRICE PROPULSE UN MAXIMUM DE TEXTURE. PICOTS FLEXIBLES HAUTE DÉFINITION.

VALEUR FR.

Achat minimal: Fr. 16.90 Valable du 2.4 jusqu’au 15.4.2013

3.–

RABAIS

Tous les produits Maybelline New York

www.facebook.com/MaybellineSwitzerland

Freja porte la nuance Very Black du nouveau mascara Volum’ Express The Rocket.

Utilisable dans tous les plus grands magasins Migros de Suisse. Un coupon de rabais par achat sera accepté. Si un multiple du montant minimal d’achat est atteint, la valeur du coupon de rabais sera déduite plusieurs fois.

Maybelline est en vente à votre Migros


|

en Magasin

Migros Magazine | No 14, 2 AVRIL 2013 |

Bon pour les muscles et les nerfs

|

De l’assortiMent | 59

Avec encore plus de viande de bœuf Les lasagne bolognese surgelées M-Classic se composent de viande de bœuf suisse de grande qualité, de pâtes fraîches à base de semoule de blé dur et d’œufs provenant d’un élevage au sol. Elaborée avec encore plus de viande de bœuf, la recette améliorée ne contient ni conservateurs ni arômes artificiels. La portion de 600 g convient pour un plat pour une à deux personnes. Lasagne Bolognese M-Classic, surgelées, 600 g, Fr. 5.50*

Le magnésium régule le fonctionnement des muscles, du système nerveux et des fonctions psychiques. Mais le stress, l’activité sportive, les régimes et l’âge peuvent entraver la production endogène de magnésium. Il peut donc s’avérer utile de compenser ce déficit en avalant quotidiennement le contenu d’un stick de citrate de magnésium organique. Ce produit qui se prend sans eau est très bien supporté par l’organisme. Un stick aux arômes exotiques couvre l’intégralité des besoins quotidiens en magnésium ainsi qu’en vitamines B1, B2, B6 et B12. Magnésium Axamine, 24 sticks, Fr. 13.80* * En vente dans les plus grands magasins.

NOUVEAU OFFRE VALABLE DU 2.4 AU 15.4.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

SOLUTION BUCCODENTAIRE PARODIN PROFESSIONAL

5.–

Solution buccodentaire Candida Parodin Professional Prouvé cliniquement: favorise la régénération des gencives irritées en quatre semaines seulement. Empêche la prolifération des bactéries et la formation de la plaque dentaire, reminéralise l’émail. 400 ml

20x POINTS

MGB www.migros.ch W

Publicité


EN MAGASIN 60 |

|

SEMENCES DE PRINTEMPS

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

Le plaisir de récolter soi-même

Semés maintenant et cueillis en été. Il va sans dire que les légumes et les fines herbes de son propre jardin sont de loin les plus savoureux!

Basilic à grandes feuilles, semis d’avril à juin, Fr. 1.30

Romarin, semis de mars à juin, Fr. 2.10

Piment de Cayenne Impala F1, semis de février à avril, Fr. 2.70

Sauge, semis d’avril à juin, Fr. 2.–

les tomates et quelques variétés de légumes, voici comment procéder pour semer les graines: remplir le pot avec un terreau de qualité et arroser légèrement. Répartir les graines en lignes régulières sur la terre. Les recouvrir ensuite d’une couche d’un ou deux centimètres de terre et aplatir la surface en la pressant délicatement. Arroser ensuite légèrement de façon à ne pas noyer les graines.

De la lumière pour la phase d’ensemencement Au bout de quelques jours, les semences commenceront à germer. La durée de germination, qui figure sur les sachets de graines, varie d’une plante à l’autre. Pour réussir ses plantations, il convient de choisir un endroit qui soit le plus lumineux possible: les végétaux pousseront mal s’ils manquent de soleil. La terre doit être toujours humide. Dès que des pousses font leur apparition, il est temps de les repiquer. Texte: Anette Wolffram

Photos: Florapress

Q

uel est le point commun entre une personne qui possède un grand potager et celle qui jardine à sa fenêtre? Le désir de récolter soi-même. Peu importe qu’il s’agisse d’un petit balcon ou d’une grande terrasse: les tomates, piments, carottes et fines herbes prospèrent en premier lieu dans les endroits protégés du vent. Qui souhaite faire d’abondantes récoltes en été doit s’atteler d’ores et déjà à l’ensemencement. De nombreuses variétés de légumes peuvent être cultivées en pot, sur une petite surface. Tous les jardiniers amateurs peuvent donc transformer leur terrasse ou leur balcon en une superbe kyrielle de pots. Les légumes frais du jardin se marient avec les dips servis à l’occasion d’un barbecue, et les tomates cerises qui viennent d’être cueillies sont délicieuses en guise d’apéritif! Un endroit chaud, ensoleillé et à l’abri du vent offrira des conditions idéales pour des plantes en bonne santé. Excepté pour

Courgettes Sandra F1, semis d’avril à juin, Fr. 2.90

Tomates pour pot Totem F1, semis de février à mars, Fr. 3.50

Radis Cherry Belle, semis d’avril à juillet, Fr. 1.80

Ciboulette fine, semis de mars à juin, Fr. 1.60

MIGROS MAGAZINE |


|

Migros Magazine | No 14, 2 avril 2013 |

en Magasin

|

seMences De PrinteMPs | 61

Les fines herbes sont elles aussi, comme les tomates, un vrai plaisir pour les yeux et pour le palais, et ce, tout au long de l’année!

1

2

3

Planter des tomates 1. Remplir le pot de terreau et arroser. Répartir les semences de façon régulière. Ne pas semer une trop grande quantité de graines. Couvrir d’une couche de terre d’environ 1-2 cm d’épaisseur. Presser délicatement et arroser. Les premières pousses feront rapidement leur apparition. 2. Les plants les plus gros sont repiqués et arrosés. 3. La multiplication des pousses se fait au détriment de la croissance de la plante, car celles-ci puisent trop de sève. Il faut donc couper les pousses inférieures pour permettre au plant de se développer.


|

en Magasin

Migros Magazine | No 14, 2 AVRIL 2013 |

Comme un parfum de vacances….

Proposés en série limitée, les soins corporels Esthetic aux fragrances exotiques vous transportent aussitôt dans les mers du Sud.

L

fance, les senteurs exotiques de la nouvelle gamme de soins Esthetic évoquent irrésistiblement les vacances. La série limitée White Lotus Ginger séduit par ses notes florales et épicées de lotus et de gingembre. Son gel douche et son gel-crème léger laissent sur la peau un délicat parfum, floral et épicé. Pour sa part, la gamme Paradise Water, également en édition limitée, se compose d’un savon moussant crémeux à l’eau des Fidji et au panthénol hydratant ainsi que d’un body spray. Texte: Nicole Ochsenbein

Photo: Heiko Hoffmann; stylisme: Katja Rey

e retour de vacances s’apparente souvent à un crève-cœur: vous devez vous replonger dans votre quotidien alors que vous entendez encore le clapotis des vagues, que vous sentez la caresse du soleil hawaïen sur vos épaules et que des effluves de fleurs exotiques vous titillent les narines. Maigre consolation, les souvenirs vous rappellent le paradis perdu… Heureusement, certains parfums exotiques vous permettent de garder le moral au beau fixe. Les odeurs peuvent en effet avoir une grande influence sur nous: tout comme la cannelle et la vanille ressuscitent les fêtes de Noël de votre en-

Edition limitée Esthetic*: ! Cream Gel White Lotus Ginger, 250 ml, Fr. 8.80 ! Body Spray Paradise Water, 150 ml, Fr. 7.80 ! Shower Gel White Lotus Ginger, 250 ml, Fr. 5.80 ! Foam Soap Paradise Water, 250 ml, Fr. 4.90 * En vente dans les plus grands magasins. Action: bénéficiez de 20% de rabais sur tout l’assortiment Esthetic du 2 au 15 avril 2013.

|

estHetic | 63


|

en Magasin

Migros Magazine | No 14, 2 AVRIL 2013 |

|

elan | 65

Une solution propre, pour le blanc ou la couleur

Les couleurs doivent briller de mille feux et le blanc doit être éclatant. Résultat garanti avec les produits Elan.

C

Photo: Getty Images

haque année au printemps, c’est le moment de retrouver nos vêtements colorés dans l’armoire. La tendance printemps/été est clairement favorable aux tonalités vives et aux couleurs éclatantes. Mais pour profiter le plus longtemps possible de ces fantaisies chromatiques, mieux vaut utiliser une lessive qui ménage la couleur! Elan Power Fresh Color lave au plus profond des fibres sans faire apparaître de voile gris sur les tissus. Contrairement aux lessives classiques, ce produit ne contient ni agent éclaircissant ni azurant optique. Les couleurs conservent ainsi tout leur éclat. De plus, les vêtements ne déteignent pas et ne dégorgent pas au lavage. Elan Power Fresh Active vient, quant à elle, à bout des taches les plus tenaces sur les textiles blancs. Cette lessive lave elle aussi au cœur même du linge, empêche le tissu de ternir et garantit un blanc des plus éclatants. Les deux produits sont disponibles sous forme de poudre ou de gel. Il est essentiel de ne pas surdoser sa lessive pour éviter un excès de mousse qui ralentit les forces mécaniques de la machine. Il faut aussi lire attentivement les informations figurant sur l’emballage ainsi que tenir compte de la dureté de l’eau et ne pas surcharger le tambour. De nos jours, une température de 20 à 40˚C maximum permet d’obtenir d’excellents résultats. Texte: Dora Horvath

Elan Power Fresh Active en poudre, 2,25 kg, Fr. 13.90

Elan Power est disponible en deux versions spéciales: pour la couleur ou pour le blanc.

Elan Power Fresh Active en gel, 2 l, Fr. 13.90*/** * En vente dans les plus grands magasins

Elan Power Fresh Color en poudre, 2,25 kg, Fr. 13.90

Elan Power Fresh Color en gel, 2 l, Fr. 13.90**

** Action du 2 au 14 avril: 20% de rabais en Duo Pack, Fr. 22.20 au lieu de Fr. 27.80


NOUVEAU PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 02.04 AU 15.04.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

20x POINTS

HAKLE ® HUM IDE LIM ITED EDITION

D É CO U V R E M A I NTE N A NT TA D O U C E PRO PR E TÉ

NOUVEAU Une propreté absolue avec une nuance de fraîcheur tropicale déclinée en trois designs exclusifs: papier toilette humide Hakle® Limited Edition Tropical Splash 30 feuilles

3.40 Disponibles dans les plus grands magasins Migros

Hakle est en vente à votre Migros


|

Migros Magazine | No 14, 2 AVRIL 2013 |

en Magasin

|

HanDyMatic | 67

Un produit d’entretien efficace

Pour que votre lave-vaisselle puisse rendre de précieux services le plus longtemps possible, il est indispensable de le soigner régulièrement. Avec les déos Handymatic Supreme qui diffusent une odeur agréable, il sentira bon le frais!

U

n beau jour de 1886, Josephine Cochran, une Américaine, en eut marre de laver la vaisselle à la main et elle inventa le lave-vaisselle! Mais pour que cet appareil reste opérationnel longtemps, il est nécessaire de l’entretenir régulièrement. Avec le temps, le calcaire présent dans l’eau se dépose sur les différentes parties de la machine, en particulier le corps de chauffe. Des restes de nourriture peuvent obturer le filtre et le bras gicleur, ce qui empêche les tablettes de se dissoudre complètement et de jouer pleinement leur rôle. Résultat: les tablettes ne se dissolvent pas correctement et la propreté de la vaisselle laisse à désirer. Autre problème, les restes de tablettes non dissoutes laissent un voile blanchâtre sur les plats et les verres. Enfin, des impuretés peuvent entraver l’étanchéité des joints de porte. Le produit d’entretien Handymatic Supreme élimine efficacement les résidus de calcaire et de graisses, même aux endroits difficiles à atteindre comme le bras gicleur, le corps de chauffe et le filtre. Comme les germes et les champignons affectionnent les milieux moites et humides, il convient par ailleurs de faire tourner le lave-vaisselle à 65 degrés minimum environ une fois par mois. Pour que votre machine sente toujours bon, nous conseillons par ailleurs d’utiliser les déos Handymatic qui neutralisent les mauvaises odeurs. Il suffit de les accrocher à la grille et de les remplacer après soixante lavages.

Photo: Jorma Müller

Texte Heidi Bacchilega

Handymatic Supreme* ! Produit d’entretien, 250 ml, Fr. 6.90 ! Déo Apple/Lemon, l’unité, Fr. 3.50 * Action valable du 2 au 15 avril: 50% de rabais

Le principe actif contenu dans le déo est efficace aussi entre les lavages et ne reste pas collé à la vaisselle.


LE MONDE ENCORE PLUS BEAU EN CROISIÈRE

La Méditerranée, L’Europe du Nord ou les îles de l’Atlantique Côte d’Azur Villefranche

Gênes

dès CHF

02.04.13 ergoasw.ch sw.ch

530.–

me Rome Ibiza

ers e h C

Palerme

*

à partir de

CHF 530.–

No. 5 : Un nouvel itinéraire unique (MSC Orchestra) 12.04. 19.04. 17.05.* 24.05.* 07.06.* 14.06.* 21.06.* 28.06* 06.09.* 13.09.* 20.09.* 27.09.* 04.10.* 11.10.* 18.10.* * (Forfait boisson «Cheers» offert pour les réservations de balcons!)

voyage aller / retour, pension complète incl.

Venise

TOUJOURS GAGNANTS AV AVEC WWW.CRUISECENTER.CH ISECENTER.CH

Ancone Dubrovnik Kotor

! Des prix exclusifs, jusqu’à 75% de réduction sur les prix catalogues (déjà pris en compte dans nos prix publiés)

Corfou

dès CHF

830.–

MSC Orchestra (4*)

Cefalonia Gythion

! De 2 % à 5 % de réduction club « Licence to Cruise » à nos fidèles clients, toujours cumulables avec les éventuelles réductions Club des compagnies maritimes

No. 6 : Les îles Grecques (MSC Armonia) 14.06. 21.06. 28.06. 06.09. 13.09. 20.09. 27.09. 04.10. 11.10. 18.10. 25.10.

! Une équipe expérimentée à l’écoute des besoins de la clientèle Romande

NOS AUTRES OFFRES DU MOMENT :

Che

dès CHF

1099.–

Copenhague

Forfait boisson d’une ois isson « Cheers » d’

CHF 147.–

Kiel

valeur de par pers. offert pour les réservations de balcon sur l’Orchestra pour les départs de mai à octobre

No. 60 : L’Europe du Nord à prix d’or (MSC Poesia) 26.05. 09.06. 23.06. 07.07. 21.07. 01.09.

Barcelone

Savone

Rome

Malaga

Funchal

(No. 61) juin – sept : les trésors de la mer Baltique dès CHF 1'099.– vols inclus (No. 25) juin, sept., oct. : Istanbul et Dubrovnik dès CHF 778.–, car inclus

e rs*

Casablanca

dès CHF

650.–

Santa-Cruz de Ténérife

No. 8 : Les Canaries en «first Minute ute » (MSC Fantasia) 06.12. 19.01. 10.02. 04.03. 26.03.

Prix (CHF) par pers. en occupation double, voyage aller/retour et pension complète incl. Cabine MSC Orchestra, no. 5 MSC Armonia, no. 6 MSC Poesia, no. 60 Méd. Occidentale Grèce Fjords Norvégiens Prix Off.

Int. standard Ext. standard Balcon standard Balcon supérieure Suite avec balcon

Départs bleus

Prix Off. Départs verts

2345.– 2845.– 2965.– 3215.– 3965.–

Prix Off. Départs roses

530.– 778.– 1018.– 1845.– 830.– 733.– 3080.– 1099.– 655.– 965.– 1205.– 2295.– 995.– 905.– 3550.– 1289.– 685.– 1018.– 1250.– -------3850.– 1402.– 750.– 1108.– 1340.– -------4080.– 1484.– 935.– 1393.– 1625.– 2585.– 1280.– 1183.– 4780.– 1724.– 3e/4e lit sup. enfant (car inclus) 275.– 275.– 275.– 275.– 275.– 644.– Forfait boisson « tout inclus » Allegrissimo : adultes CHF 29.-/ jour ; enfants CHF 15.-/ jour D’autres catégories et dates de départ sur www.CruiseCenter.ch

032 755 99 99

MSC Fantasia, no. 8 Canaries

1237.– 1424 .– 1537.– 1619 .– 1852.– 644.–

Prix Off. Départs jaunes

1349.– 1522.– 1612.– 1694.– 1927.– 644.–

1465.– 1915.– 2365.– 2765.– 3195.–

650.– 838.– 1033.– 1175.– 1325.– 275.–

748.– 943.– 1130.– 1273.– 1415.– 275.–

838.– 1033.– 1228.– 1370.– 1520.– 275.–

Prestations incluses : Acheminement aller/retour (no. 5, 6, 8 : voyage en car ; no. 60 : vols directs aller/retour de Genève, transferts entre le port et l’aéroport), croisière dans la catégorie de cabine choisie, pension complète à bord, libre utilisation des infrastructures, spectacles et divertissements, taxes portuaires. Prestations non-incluses : Boissons et dépenses personnelles, excursions facultatives guidées, pourboires au personnel de bord (env. 7 euros par pers./jour, payables à bord), assurance frais d’annulation/assistance (de CHF 30.– à 110.–), frais de dossier (CHF 20.–). Les conditions générales de vente du catalogue MSC Croisières 2013 sont applicables. Sous réserve d’erreurs d’impression et de typologie. Contingents de vols et de cabines limités.

ww www.CruiseCenter.ch

CruiseCenter SA · Rue de l’Hôpital 4 · CH-2000 Neuchâtel · Neuchatel@CruiseCenter.ch

«The Licence to Cruise»


|

Migros Magazine | No 14, 2 AVRIL 2013 |

en Magasin

|

De notre assortiMent | 69

Séduisant «Muy caliente», ce bikini au style ethno. Ce joli maillot de bain, qui donne déjà un avantgoût de l’été, fera des ravages sur la plage: précipitez-vous pour l’acheter! ! Bandeau du bikini, rose & noir, Fr. 24.80* ! Bas du bikini, rose & noir, Fr. 14.80* * En vente dans les plus grands magasins

Purifiant Le masque purifiant pour le visage à l’huile d’arbre à thé australienne purifie la peau, élimine l’excès de sébum et les impuretés et possède un effet matifiant. Pour un grain de peau fin et lumineux! Testé dermatologiquement. Masque nettoyant purifiant I am Face, 2 x 7,5 ml, Fr. 2.20* * En vente dans les plus grands magasins

Hydratant

Surprenant La belle Heidi Klum de «Germany’s Next Topmodel» nous offre une jolie surprise olfactive avec son eau de toilette pour femme «Surprise», qui associe des notes élégantes et florales. Notes de tête: extraits de mandarine et de poivre rose épicé. Notes de cœur: rose et magnolia. Notes de fond: bois de santal et benjoin. Effet envoûtant garanti! Heidi Klum Surprise EdT, 30 ml, Fr. 34.80

Cette lotion corporelle nourrissante aux fleurs de tilleul, aux extraits de rhubarbe, au beurre de karité de première qualité et à l’huile de fleur de tournesol issue d’une agriculture biologique contrôlée est adaptée à tous les types de peau. Sa texture délicate hydrate la peau et l’enveloppe d’une délicieuse senteur à la fois fruitée et fleurie. Lotion corporelle I am Natural Cosmetics, rhubarbe/fleurs de tilleul, certifiée, 200 ml, Fr. 7.50* * En vente dans les plus grands magasins


1 an de produits à gagner 10 X 1 AN DE PRODUITS L’ORéAL PARIS à GAGNER ! LES GAGNANTS RECEVRONT 1 BOÎTE cAdEAu TOUS LES 4 mOIS PENDANT UN AN.

- JEu concours -

GAGnEZ 1 An DE ProDuITs L’oréAL PArIs

Les 10 gagnants recevront chacun une boîte cadeau tous les 4 mois pendant 1 an (soit 3 boîtes pour une valeur marchande totale d’environ Fr. 500) contenant un assortiment de produits L’oréal Paris : des produits capillaires et de coloration, des produits coiffants, des soins pour le visage et du maquillage. Les produits offerts couvrent les besoins pendant 1 an pour une personne. Répondez à la question ci-dessous et renvoyez le coupon à l’adresse suivante : L’Oréal Paris – Une promotion en or MIGROS – CP100- 1214 Vernier

Nom

Quelle gamme est la n°1 des soins pour cheveux colorés dans le monde ? Dermo Expertise Elseve Color-Vive Studio Line

Code Postal

Prénom Numéro

Rue Ville

Conditions de participation : Jeu-concours gratuit sans obligation d’achat. Sont autorisées à participer les personnes domiciliées en Suisse et âgées 18 ans ou plus, à l’exception des collaborateurs de la société L’Oréal Suisse SA et des entreprises MIGROS. Les gagnants seront tirés au sort parmi les bonnes réponses et avisés par écrit. Les prix ne peuvent être convertis en espèces. Le jeu-concours ne fera l’objet d’aucune correspondance. Tout recours juridique est exclu. Date limite de participation : 20/04/2013 (cachet de la poste faisant foi). Les données communiquées seront uniquement utilisées par L’Oréal Suisse SA et ne seront pas transmises à des tiers. En participant, vous acceptez de recevoir d’autres informations de la part de L’Oréal Suisse SA. Vous pouvez revenir sur cet accord à tout moment en vous adressant à L’Oréal Suisse SA, Case postale 100, 1214 Vernier.


25% de réduction

oFFrEs VALABLEs Du 02.04.2013 Au 15.04.2013 ou JusQu’à éPuIsEmEnT DEs sTocks sur Tous LEs ProDuITs L’oréAL PArIs DErmo EXPErTIsE, coLorATIon ET ELnETT ( EXcL. EmBALLAGEs muLTI-PAck ET mEn EXPErT)

19.3de525.80 au lieu

p.ex. sérum code Jeunesse, 30ml.

19.40

au lieu de 25.90

p.ex. crème régénérante jour, Age Perfect renaissance cellulaire, 50ml.

10.80

12.0de016.00

au lieu de 14.40

au lieu

p.ex. casting crème Gloss, coloration sans ammonique.

p.ex. Excellence, coloration permanente.

15.5de020.70 au lieu

p.ex. soin de jour anti-rides revitalift, 50ml.

5.85

au lieu de 7.80

p.ex . Elnett Fixa tion nor mal e, 300 ml.

15% de réduction oFFrEs VALABLEs Du 02.04.2013 Au 15.04.2013 ou JusQu’à éPuIsEmEnT DEs sTocks sur LEs ProDuITs ELsEVE ET sTuDIo LInE En LoT DE 2

6.70

au lieu de 7.90

p.ex. shampooing Elseve color-Vive, en lot de 2, 2 X 250ml.

6.10de 7.20 au lieu

p.ex . Apr èssha mpooing Elseve Ant i-ca sse, en lot de 2, 2 X 200 ml.

9 .8 0

au lieu de 11 .60

p.ex. Gel st udio Line Indestruct ib fixation ex le, trême, en lot de 2, 2 X 150ml.

L’Oréal Paris est en vente à votre Migros


cuisine de saison 72 |

|

carine séchaye

| No 14, 2 avril 2013 |

Migros Magazine |

La fille de Napoléon La Genevoise Carine Séchaye tient le rôle-titre dans «L’Aiglon», un opéra d’Arthur Honegger et de Jacques Ibert, en représentation à Lausanne fin avril. Explications autour d’une revigorante tartiflette.

La mezzo-soprano incarne sur scène un jeune homme dont le père fut empereur.

C

antatrice, ça ne se dit plus. On dit maintenant «artiste lyrique». «Il est possible aussi de se présenter en disant: je suis mezzo-soprano. Mais là les gens répondent: quoi? c’est ton métier?» Ainsi parle Carine Séchaye, jeune artiste lyrique donc, Genevoise, mais installée à Morges. Elle qui s’apprête à tenir le rôle-titre de L’Aiglon,

l’opéra d’Arthur Honegger et Jacques Ibert, donné à Lausanne, les 21, 24, 26 et 28 avril prochains.

chanter, un métier plus diversifié qu’on ne l’imagine Le destin lui fait un clin d’œil quand, à l’adolescence, elle se produit dans la célèbre pièce de Ionesco La cantatrice

chauve. C’est d’ailleurs par le théâtre qu’elle a commencé. Et puis voilà qu’un jour elle décide d’apprendre à chanter, au cas où un metteur en scène lui demanderait de pousser la chansonnette. «J’ai pris des cours de pose de voix, et tout s’est enchaîné très vite.» Après une matu artistique, elle suit de front l’Ecole supérieure d’art dramatique de Genève


|

cuiSinE dE SaiSon

Migros Magazine | No 14, 2 avril 2013 |

carine séchaye | 73

La tartiflette tient au ventre. «Juste ce qu’il faut avant une représentation à l’opéra!»

«avec deux grandes sœurs, il fallait que je crie fort pour me défendre!» et une classe professionnelle de chant. Deux écoles à plein temps: «Il a fallu aménager un peu les plannings.» Une formation pourtant on ne peut «plus logique pour monter sur une scène d’opéra, où on chante mais où on joue également». Un chanteur, une chanteuse d’opéra, comme un comédien, «reçoit un texte, auquel il

faut bien donner une certaine intention. Il y a mille façons de chanter une phrase.» Carine ne vient pas d’un milieu spécialement musical. Un papa physicien, une maman assistante sociale, «mais qui jouait un peu de flûte traversière et nous emmenait au concert mes sœurs et moi…» Et puis tout ce petit monde

«chantait en voiture, en faisant la cuisine». Son père déjà lui disait qu’elle avait «une voix puissante». «Avec deux grandes sœurs, il fallait que je me défende quand elles venaient vers moi pour m’embêter, je criais très fort «papa!» afin qu’il stoppe les chamailleries. Bref j’avais du coffre.» Chanter aujourd’hui en tout cas c’est son métier. «Plus diversifié qu’on pense: on passe de productions d’opéra, comme L’Aiglon, à des concerts à l’église, avec orchestre, partition et textes en latin, ou des récitals – comme avec la pianiste Marie-Cécile Bertheau, c’est notre bulle de liberté, on chante de la chanson française et de l’opérette.»

Un opéra méconnu mais qui traite de thèmes actuels L’Aiglon n’est pas un opéra très connu, tiré d’une pièce qui n’est pas non plus la plus connue d’Edmond Rostand: «Le rôle a été créé au théâtre par Sarah Bernhardt, marrant déjà une femme pour jouer le fils de Napoléon.» Pas connu mais «qui gagne à l’être. Déjà, le fils de Napoléon, c’est d’un intérêt historique fort. Certains personnages disent à l’Aiglon: vas-y, va reprendre la France, tout le monde t’attend. Lui doute beaucoup, c’est assez


CUISINE DE SAISON 74 |

|

CARINE SÉCHAYE

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

MIGROS MAGAZINE |

Il y a bien quelques inconvénients, vite surmontés pourtant: «On se retrouve parfois à devoir jouer l’amoureux de la soprano, mais sinon les sentiments sont universels. Si je suis fâchée, que je sois une femme ou un homme, c’est la même chose.»

Carine Séchaye entraîne sa voix chez elle à Morges avant la première de «L’Aiglon» à l’opéra de Lausanne.

: site web sur notre pousse o é id v En échaye Carine S nnette tout en o s la chan t sa tartiflette! n prépara

GOÛTS ET DÉGOÛTS

Secrets de cuisine

Cuisiner, pour vous, c’est… Synonyme de plaisirs gustatifs et conviviaux. Ce n’est pas le plaisir de cuisiner, mais celui de manger après, qui me motive. Qu’avez-vous toujours en réserve dans votre cuisine? Des flûtes au beurre, au cas où quelqu’un débarquerait pour l’apéro. Que ne mangeriez-vous pour rien au monde? Du boudin. Un plat préféré Les pommes de terre, peu importe comment elles sont cuisinées. Avec qui auriez-vous aimé partager un repas? Mata Hari.

contemporain cette question de savoir comment réussir sa vie en étant le fils de…» Et puis il y a cette très rare particularité: la musique a été composée à quatre mains par Arthur Honegger et Jacques Ibert: «Ils étaient très amis. Si je me souviens bien Ibert devait être le parrain de la fille de Honegger.» Ils se sont partagé le travail et les actes: «Mais dans le troisième, composé par Honegger, les valses viennoises sont d’Ibert.»

Une voix grave pour incarner un jeune homme crédible. Carine explique que jouer le rôle d’un homme ne lui pose pas de problème et que ce n’est pas la première fois: «Les mezzo-sopranos, nous avons une voix grave, qui reste sombre. Dans un habit masculin on devient crédible en jeune homme. Alors qu’une soprano aiguë avec une voix claire et ensoleillée fera plutôt jeune première ou soubrette.»

Etre artiste lyrique... c’est physique! Quant à la réputation des divas d’avoir le caractère, disons orageux, elle dément: «La Castafiore d’Hergé ne représente en aucun cas la réalité.» Les chanteurs et chanteuses d’opéra seraient ainsi pour la plupart «des gens simples, gentils, bien dans leurs baskets». Carine avouera quand même que «l’opéra peut être un univers très hiérarchisé, où il arrive qu’on se retrouve devant des chefs ou des metteurs en scène qui vous prennent pour leurs marionnettes. Il faut savoir alors s’imposer.» Pourquoi enfin avoir opté pour une tartiflette, une spécialité des voisins

«La Castafiore d’Hergé ne représente en aucun cas la réalité. Les chanteurs et chanteuses d’opéra sont des gens simples et bien dans leurs baskets.»


|

CUISINE DE SAISON

MIGROS MAGAZINE | No 14, 2 avril 2013 |

haut-savoyards? Parce que la chanteuse aime bien les plats au four, gratinés, qu’elle adore les patates et le fromage, en particulier le reblochon: «Avec la tartiflette on peut réunir tout ça.» Et puis surtout, s’il s’agit «d’un plat absolument pas diététique», la tartiflette présente au moins l’avantage de «tenir au corps». Bref «exactement ce qu’il faut avant une production d’opéra». Car on l’oublie peut-être, mais être artiste lyrique, «cela demande un vrai effort physique. Si l’on veut tenir trois heures sur scène, il faut bien manger.» Même si L’Aiglon lui ne dure que 1 h 30. Texte: Laurent Nicolet Photos: Christophe Chammartin / Rezo

«L’Aiglon», Opéra de lausanne, dimanche 21 avril 2013 à 17 h, mercredi 24 avril 2013 à 19 h, vendredi 26 avril 2013 à 20 h, dimanche 28 avril 2013 à 15 h. Direction musicale: Jean-Yves Ossonce. Mise en scène: Renée Auphan. Orchestre de chambre de Lausanne et Chœur de l’Opéra de Lausanne.

|

CARINE SÉCHAYE | 75

Tartiflette Une recette de Carine Séchaye PLAT PRINCIPAL POUR 4 PERSONNES 1 kg de pommes de terre fermes à la cuisson beurre pour le moule 1 oignon 1 cs d’huile 200 g de lardons sel, poivre 4 cs de crème fraîche ½ reblochon d’env. 250 g cornichons pour la finition, selon les goûts PRÉPARATION 1. Faire cuire les pommes de terre en robe des champs dans un grand volume d’eau. Egoutter et laisser tiédir. 2. Préchauffer le four à 250 °C. a l’aide d’un pinceau, beurrer un plat à

gratin. Hacher l’oignon. le faire suer dans l’huile. ajouter les lardons et les faire croustiller. Peler les pommes de terre et les couper en grosses rondelles. En disposer la moitié dans le plat à gratin, saler et poivrer. répartir la moitié du mélange oignon-

lardons et de la crème fraîche par-dessus. recouvrir du reste des pommes de terre, saler et poivrer, puis terminer avec le reste du mélange oignon-lardons et de la crème fraîche. Couper le reblochon horizontalement en deux et le placer, croûte

vers le haut, sur le gratin. Faire gratiner la tartiflette au four durant env. 25 min. Selon les goûts, la décorer de cornichons. Préparation: env. 50 min + cuisson au four env. 25 min.

Publicité

OFFRES VALABLES DU 2.4 AU 8.4.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

40%

40%

7.80

7.80

Cuisses de poulet Optigal Suisse, le kg

Cuisses de poulet Optigal épicées Suisse, le kg

au lieu de 13.–

au lieu de 14.–

MGB www.migros.ch W

40% DE RÉDUCTION


Venise, Vérone & Milan

MAX

Un magnifique week-end d’été à un prix imbattable!

ur l’opéra «Aida» Y compris billets po Vérone! aux Arènes de nn el Ra ba is pr om ot io p! m ha -c le rsu ! Pr of it ez 0. - pa r pe rs on ne un iq ue de Fr. 20 Milan - la magnifique cathédrale!

ent ge dès seulem 4 jours de voya

Fr. 395.-

Offre spécial 77 - du 30 août au 2 sept. 2013 Votre programme de voyage formidable: 1er jour, vendredi 30 août 2013 – Arrivée Trajet en autocar spécial confortable vers la région de Vérone, le point de départ idéal pour notre charmant week-end d’été. Dîner à l’hôtel.

Vérone - la ville de Romeo & Juliette! Der wunderschöne Dom von Mailand

Y c. l‘opéra «Aida» de Giuseppe Verdi aux Arènes de Vérone! Malgré le prix imbattable, même les billets pour l’opéra grandiose «Aida» sont compris. «Aida» est l’un des chefs-d’œuvre de Giuseppe Verdi et sans doute, grâce à ses merveilleuses mélodies, à ses airs envoûtants et à ses chœurs remarquables, l’un des plus beaux opéras du monde.

Rêves d‘opéra aux Arènes de Vérone

2e jour, samedi 31 août 2013 - Venise Après le petit-déjeuner, nous parcourons de splendides paysages avant d’arriver à l’embarcadère Tronchetto où une ravissante promenade en bateau nous amène en plein coeur de Venise. Nous débarquons à la place Saint-Marc, l’un des endroits les plus célèbres du monde. Lors d’un joli tour de ville guidé, nous découvrons les curiosités de la ville des superlatifs édifiée sur 118 petites îles, traversées par 100 canaux! Vous pouvez passer l’après-midi à votre disposition: admirez la beauté des lieux, savourez l’instant et faites du shopping. En début de soirée, retour en bateau et en bus à l’hôtel qui nous sert un dîner exquis. 3e jour, dimanche 1 septembre 2013 – Détente, Vérone et „Aida“ dans les Arènes de Vérone Nous commençons la journée en douceur. Faites la grasse matinée et jouissez d’un petit-déjeuner plus tard que d’habitude. Vers midi, nous partons au centre. Vérone – la ville de Roméo et Juliette nous attend dans toute sa splendeur. Laissez-vous envoûter par les vastes places de la vieille ville, les palais Renaissance imposants, les églises romanes et gothiques, le célèbre balcon de Roméo et Juliette et le fantastique amphithéâtre romain construit au 1er siècle. L’un des moments forts de notre voyage nous attend le soir: le superbe opéra «Aida» de Giuseppe Verdi! 4e jour, lundi 2 septembre 2013 – Milan et retour en Suisse Après le petit-déjeuner, nous visitons Milan, la capitale économique de l’Italie. Dégustez un excellent déjeuner dans l’un des nombreux restaurants chics, visitez le célèbre Dôme ou flânez dans le quartier élégant de la mode avec ses innombrables boutiques. Vous avez amplement le temps de faire du shopping avant de repartir pour la Suisse.

Compris dans le prix: ✓ Trajet en car spécial confortable à la région de Vérone et retour ✓ 3 nuitées dans la categorie choisie ✓ 3 x petit-déjeuner sous forme de buffet ✓ 2 x dîner 3 services à l’hôtel ✓ Balade en bateau Tronchetto/place Saint-Marc et retour ✓ Visite guidée épatante de Venise ✓ Visite de Vérone ✓ Visite de Milan ✓ Entrée à l’opéra Aida aux Arènes de Vérone le 1.9.2013, cat. D/E ✓ Assistance efficace d’un guide suisse pendant tout le voyage

Nos prix d‘action pour vous: Prix par person en CD

Prix d’action / Prix normal

en hôtel 3 étoiles Fr. 395.- / 595.en hôtel 4 étoiles Fr. 475.- / 675.Non compris/en option: Lac du Garde Supplément chambre individuelle Fr. 120.Frais de réservation: Fr. 20.- (par réservation) Vous choisissez votre lieu de départ: Genève, Lausanne, Yverdon, Neuchâtel, Bienne, Martigny, Montreux, Fribourg

SUISSE

AUTRICHE ITALIE

Milan

Économisez encore plus -

Vérone

Venise

jusqu’à 100% en chèques REKA!

Places limitées! Réservez illico & profitez!

Tel. 0848 00 77 99

Holiday Partner, 8952 Schlieren Votre spécialiste des voyages en groupe!

www.car-tours.ch


|

VOTRE RÉGION

MIGROS MAGAZINE | No 14, 2 AVRIL 2013 |

MIGROS VAUD | 77

Recyclage: sensibilisation à Lausanne Le vendredi 15 mars était proclamé journée mondiale des consommateurs. Dans ce cadre, la section vaudoise de la Fédération romande des consommateurs (FRC), en collaboration avec Migros Vaud, a organisé une action en faveur du tri des emballages. En accord avec son programme de développement durable Génération M, Migros offre à

VAUD

sa clientèle de nombreuses possibilités de recycler ses déchets lors de ses visites en magasin. Grâce à un stand d’information mis en place au Métropole Lausanne, le message de sensibilisation aux gestes à adopter pour la gestion de ses déchets a fait mouche. Une opération bien accueillie, après l’introduction de la taxe poubelle dans le canton.

Recyclez avec nous! de Vendredi 15 mars 2013

13h à 16h

itrije Nous promettons à Dim cler, de récuperer et recy es tout , 2013 fin la u’à jusq tiques. les bouteilles en plas

des La Fédération Romande ion Vaud Consommateurs Sect répondre à sera présente pour au recyclage. vos questions liées

Un partenariat durable

Initiative commune de Chiquita et Migros, le projet «Nogal» œuvre pour la préservation de la biodiversité au Costa Rica. Il est possible de soutenir cette initiative en participant dès aujourd’hui à un grand concours.

Des volontaires du projet en train de planter des arbres sur place.

P

our beaucoup de consommateurs, Chiquita est avant tout la marque de bananes avec les autocollants bleus que l’on peut trouver dans les étals des supermarchés Migros. Pourtant, le partenariat entre Chiquita et Migros ne

s’arrête pas à cet aspect commercial. Depuis 2004, les deux entreprises collaborent étroitement autour du projet «Nogal». Ce projet contribue à la protection de l’exceptionnelle biodiversité du Costa

Rica. Un pays aujourd’hui en danger. En effet, à cause de la déforestation, ses habitats naturels sont menacés de destruction rapide. Outre la faune et la flore, les communautés locales sont évidemment les premières concernées. Raison pour


votre région 78 |

|

migros vaud

|

no 14, 2 avril 2013 | migros magazine |

Le biologiste Jorge Bogantes devant un arbre Guayabon.

tous ses points de vente.Il suffit d’y glisser le coupon de participation après y avoir collé les autocollants Chiquita présents sur les lots de bananes achetés. Afin de motiver les clients à tenter leur chance, cette gamme de bananes sera d’ailleurs en action toute cette semaine.

assurer la survie de nombreuses espèces Le tirage au sort aura lieu à la fin du mois de mai. L’heureux lauréat remportera un voyage au Costa Rica pour deux personnes.Les six cents autres gagnants recevront un hamac ou une chaise longue aux couleurs de Chiquita. Le projet «Nogal» protège les zones critiques de la forêt tropicale et les connecte par le biais de corridors biologiques. Ces derniers sont vitaux afin d’assurer la survie de nombreuses espèces telles que le singe-araignée (voir encadré).«Des biologistes indépendants ont documenté l’impact bénéfique de notre travail sur place et nous nous engageons à obtenir des résultats concrets et mesurables», conclut Chiquita.

Amanda Wendt, qui dirige le projet «Nogal» au Costa Rica, à l’œuvre.

Texte: Aurélie Murris

Plus d’informations sur www.nogalproject.ch

L’histoire de «Pancha», le singe-araignée lorsque Chiquita et Migros ont entamé le projet «nogal» il y a neuf ans au Costa rica, une femelle singe-araignée a attiré l’attention des responsables. Elle avait été séparée de sa tribu par la déforestation. recueillie par la population locale, les habitants l’ont alors nommée «Pancha». Depuis, grâce aux corridors biologiques mis en place par Chiquita, Migros et quelques agriculteurs, «Pancha» n’est plus toute seule. Une tribu de singes-araignées peut désormais y être observée, se déplaçant à travers la canopée d’une forêt à l’autre en toute liberté.

Les singes-araignées: une espèce à protéger.

Photos: Dr

laquelle, elles sont activement impliquées dans cette initiative commune. La clientèle des magasins de Migros Vaud peut également soutenir cette cause en participant au grand concours organisé au niveau national. Dès aujourd’hui et jusqu’au 4 mai, notre coopérative met des urnes à disposition dans


LA NATURE SAIT CE QUI EST BON. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 02.04 AU 08.04.2013 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

IO! PROMOTION B À MAINTENANT S. VOTRE MIGRO

4.40

au lieu de 5.50

Filets d‘ombles bio 20% de réduction Allemagne les 100 g

2.80

au lieu de 3.50

Dorade royale bio 20% de réduction Grèce les 100 g

3.60

au lieu de 4.50

Filet de saumon bio 20% de réduction Irlande les 100 g

Société coopérative Migros Vaud

2.55

au lieu de 3.20

Truite blanche bio 20% de réduction Suisse les 100 g

7.90

au lieu de 9.90

Brochettes de crevettes bio 20% de réduction Equateur les 100 g

2.80

au lieu de 3.50

Bar/Loup de mer bio 20% de réduction Grèce les 100 g

3.90 Crevet tes tail-on bio Equateur les 100 g


Votre région 80 |

|

Migros Vaud

|

NO 14, 2 avril 2013 | Migros Magazine |

La simplicité d’utilisation du système Mac permet une approche plus aisée pour les débutants en informatique.

Mon Mac et moi

Vous avez décidé d’abandonner votre PC pour un ordinateur à la petite pomme? L’Ecole-club est là pour vous aider à faire vos premiers pas dans l’univers d’Apple.

P

asser d’un PC à un Mac demande un temps d’adaptation, voire un temps d’apprentissage. Pas de panique, l’Ecole-club Migros vous a concocté un cours qui s’intitule «Mon Mac et moi». Aujourd’hui, les univers PC et Mac se ressemblent dans leur aspect, mais leur fonctionnement diffère et toute la subtilité consiste à passer de l’un à l’autre. Apple n’a pas seulement misé sur l’esthétique et le côté pratique et compatible de ses produits, il a rendu la gestion du système plus simple et intuitive, donc plus facile à aborder pour un débutant en informatique.

Le cours de l’Ecole-club est destiné aux personnes qui viennent d’acquérir un Mac et qui souhaitent s’initier rapidement à son utilisation. Elles seront à même de maîtriser le système d’exploitation OS X Lion, de s’orienter dans le Bureau, le Finder et le Dock, de mettre en place la connexion WiFi et la navigation avec Safari.

savoir tirer le maximum de sa machine Il suffira de très peu de temps pour apprendre à gérer les mails, l’agenda et le calendrier. Quant aux nouveautés Launchpad/Mission control,elles seront

Ecole-club Lausanne: rue de Genève 35, 1003 Lausanne, 058 568 30 00, ecole-club@gmvd.migros.ch, www.ecole-club.ch

également abordées,tout comme les outils typiquement Mac comme Iphoto, Itunes et Iwork. Grâce à cette formation, les futurs «maceux» gagneront du temps et de l’aisance dans l’utilisation de leur nouvelle machine et profiteront pleinement de son potentiel. Pour participer à ce cours, il est indispensable de venir avec son MacBook et de savoir au moins utiliser le clavier, le trackpad ou la souris. Texte: Valeria Scheidegger Photo: DR

«Mon Mac et moi», Lausanne, du 20.4 au 4.5.2013, sa, de 8 h 30 à 12 h 20, Fr. 330.-


Les beaux jours arrivent! Méridienne

Entrelacs de matière synthétique ronds, couleur naturelle, avec coussins écru, P x L x H: 84 x 163 x 67 cm. 7531.256

Canapé

Entrelacs de matière synthétique ronds, couleur naturelle, avec coussins écru, P x L x H: 84 x 141 x 67 cm. 7531.257

589.–

589.–

Fauteuil

Entrelacs de matière synthétique ronds, couleur naturelle, avec coussins écru, P x L x H: 84 x 86 x 67 cm. 7531.258

399.–

Table basse/Siège

Entrelacs de matière synthétique ronds, couleur naturelle avec coussin écru et plateau en verre, P x L x H: 80 x 80 x 35 cm. 7531.259

279.–

Sur présentation de ce bon

Du 2 au 13 avril 2013

10% de réduction

sur tous les meubles de jardin à Micasa Etoy Offre valable du 2 au 13 avril 2013. Non cumulable avec d’autres réductions exprimées en % ou multiplication de points Cumulus, bon non cumulable, valable sur un seul ticket de caisse. Excepté sur le service après-vente. Utilisable à Micasa Etoy.

Chemin Noyer-Girod 3 - 1163 Etoy Accès autoroute: sortie Aubonne, accès CFF: gare d'Etoy, Accès bus: ligne 724, arrêt Noyer-Girod


AU QUOTIDIEN 82 |

|

ESCAPADE

| No 14, 2 avril 2013 |

MIGROS MAGAZINE |

L’itinéraire se faufile parfois de manière très discrète au beau milieu de la nature. A droite: des signes religieux de différente envergure jalonnent le chemin de Saint-Jacquesde-Compostelle.

Sur les chemins de la spiritualité

Et si on se glissait pendant trois heures dans la peau d’un pèlerin? De Schwarzenburg (BE) à St. Antoni (FR), une des étapes suisses les plus passionnantes de la voie de Saint-Jacques-de-Compostelle.

P

as besoin d’enfiler la robe de bure pour suivre la voie du pèlerin. Il suffit d’un peu d’imagination, d’une paire de bons souliers et de se mettre en route, tête au vent, et remonter le temps. Au programme, un tronçon en Suisse de la Via Jacobi, riche en histoire, en légendes et en monuments sacrés, avec Bastian Keckeis, accompagnateur de montagne, qui a déjà effectué de nombreux pèlerinages, dont celui de Saint-Jacques-de-Compostelle en 1999. «J’aime beaucoup les chemins historiques et celui-là en particulier. C’est un chemin de vie intérieure, un peu initiatique, où j’ai vécu des choses

très fortes. Parce qu’en marchant, on se libère de tous les tracas quotidiens.» On quitte donc les ruelles de Schwarzenburg, en guettant les panneaux avec le fameux coquillage jaune sur fond bleu, le signe qui balise la voie de SaintJacques-de-Compostelle. Le chemin s’échappe très vite du village pour se perdre dans la campagne encore engourdie par l’hiver. Les lierres sont pris dans les glaces et les champs de maïs tendent leurs tiges muettes vers le ciel blanc. Une borne signalétique confirme que la direction est bonne et qu’il ne reste «plus que» 1700 kilomètres jusqu’au terminus. «Il y a une dimension mys-

tique sur ce chemin, qui suit un courant tellurique et qui a d’ailleurs été pratiqué avant l’ère chrétienne. On retrouve encore des dolmens, traces celtiques, notamment en France et en Galice. C’est un itinéraire qui suit la course du soleil, avec une connotation assez forte, puisqu’on marche vraiment jusqu’au bout des terres, au cap Finisterre.»

Des pierres polies par un passage fréquent Nous n’irons pas aussi loin aujourd’hui, mais le pas se fait leste, le sentier s’inclinant en pente douce en s’enfonçant dans les bois. On s’aventure justement sur un


AU QUOTIDIEN escaPade | 83

Le saviez-vous? Compostelle, «campus stellae», signifie en fait le champ de l’étoile. C’est là, au cap Finisterre en Espagne, qu’un ermite de l’an 800, guidé par des lueurs dans le ciel, aurait découvert ainsi la tombe de l’apôtre Jacques le Majeur. Décapité à Jérusalem, son corps aurait été ramené en Galice sur une barque, puis enterré dans un champ. Ce n’est qu’en 951 que l’évêque Godesalc du Puy-en Velay, se rendant sur place, a ouvert la voie à tous les pèlerins chrétiens du monde.

FRA NCE

Finisterre

Via

Santiago de Compostela ES PAGNE

chemin creux séculaire, avec son pavage de grosses pierres polies, aujourd’hui protégé par l’inventaire des voies de communication. «C’est là que passaient les pèlerins, les marchands, les soldats. A la grande époque des pèlerinages, du XIe au XIIIe siècle, ils étaient plus de 300 000 voyageurs à se rendre à SaintJacques», précise Bastian Keckeis. Il en reste des ornières dans les murs de mollasse, inscrites par les roues des charrettes, et des marches d’escalier taillées pour les piétons. Le chemin débouche ensuite sur le lit de la Singine, qui s’étale, sauvage et libre, entre les arbustes de saule pourpre et les berces

figées comme des étoiles de givre, avant de filer vers le Rhin. Franchir un col, longer une rivière, escalader une colline, autant de moments symboliques qui font écho aux parcours de chacun. «Il y a une analogie entre le chemin de Saint-Jacques et la vie tout court, avec ses montées, ses descentes, ses traversées. Le voyage à pied nous parle de notre paysage intérieur en le condensant», dit Bastian Keckeis en traversant le pont de Sodbach, construit presque entièrement en bois en 1867. On retrouve plus loin, en montant dans la forêt, un antique chemin de

Jac

obi

SUI SSE

La signalétique du chemin n’est pas sans rappeler qu’il suit la course du soleil.

pierres, avant d’atteindre un replat dégagé, apaisant, tout en courbes rondes et boqueteaux. Un petit oratoire de SaintJacques avec son banc permet de méditer quelques instants, le regard perdu dans les roseaux blonds à flanc de colline. On pense à ces millions de gens qui ont marché là. A leurs prières, à leurs doutes et leurs questions. «Les pierres se souviennent et nous rechargent peut-être de toute cette énergie. Je n’ai pas vraiment eu de révélation sur la route, mais


znne Abo ous nt! v me uite t gra Le magazine

du bien-être et du développement durable

02/2013

Protection des océans: les armes des consommateurs Le mouvement végan: les idées qui le portent Le sport qui vous convient: question de compatibilité

Jeunes et vieux main dans la main

L’origin a

MAINT

ENANT

Mig ros

l

CHEZ

R A G U S A , C’E S T T O U T V U.

Reflet des nouvelles tendances, Vivai, le magazine du bien-être et du développement durable édité par Migros, est une véritable source d’inspiration. Dans le nouveau numéro de Vivai, nous examinons les relations entre jeunes et vieux: que savent-ils les uns des autres et comment peuvent-ils, ensemble, construire un meilleur avenir? Nous vous expliquons aussi en quoi consiste vraiment le véganisme et comment choisir le sport qui vous convient le mieux. Abonnez-vous dès aujourd’hui gratuitement sur: www.migros.ch/vivai, par mail à: commande.vivai@mediasmigros.ch ou en appelant le 0800 180 180.

Ragusa est en vente à votre Migros


|

au quotidien

Migros Magazine | No 14, 2 AVRIL 2013 |

ça m’a donné confiance en moi et en la vie», avoue l’accompagnateur. Très vite, on enchaîne les bourgades, Heitenried, Winterlingen, avec toujours le long du chemin un signe, une croix, une minuscule chapelle du XVIIIe siècle dédiée à sainte Apollonie, malheureusement fermée à clé. La petite route bétonnée continue à travers champs, herbes molles et talus détrempés d’un printemps qui s’ébroue lentement. Partout des faisceaux de bois mort qui feront le feu plus tard. Et puis, déjà, on aperçoit en contrebas l’immense clocher blanc comme une craie, posée à la verticale, étonnant campanile de l’église réformée de St. Antoni.

une coutume toujours aussi vivante et honorée En arrivant dans le village, on se demande quand même si le pèlerinage fait encore sens aujourd’hui. «Oui, s’exclame Bastian Keckeis, le sens est même plus fort qu’à l’époque! Les gens quittent leur confort moderne et se remettent en

question en se mettant en marche. Le pèlerinage prend le relais des rites initiatiques qui ont disparu de nos sociétés. Peut-être qu’autrefois c’était plus religieux, ayant l’idée en tête de se racheter en payant des indulgences. Aujourd’hui, ce voyage est plus de l’ordre du développement personnel et du spirituel.» D’ailleurs, ils sont encore quelque 150 000 marcheurs à partir chaque année vers l’Espagne, même si tous ne font pas l’itinéraire en entier, mais se contentent des cent derniers kilomètres, qui donnent droit à la Compostela, l’attestation que le voyageur reçoit à l’arrivée. Evidemment, nous ne recevrons rien en arrivant à St. Antoni. Mais ce n’est pas grave, puisqu’on est récompensé de la seule joie de marcher, la tête traversée de ciel, de bosquets et des premiers pinsons. Texte: Patricia Brambilla Photos: Laurent de Senarclens

|

escapade | 85

Carnet de route

«En se mettant en marche, les gens se remettent en question.» Bastian Keckeis, accompagnateur de montagne.

A lire: «Les chemins de St-Jacques à travers la Suisse», de Jolanda Blum, Ed Ott Verlag, 1999. Réédité en 2007, mais en allemand seulement.

! Pour s’y rendre: autoroute jusqu’à Fribourg, puis suivre la direction Tafers, St. Antoni, Heitenried, Schwarzenburg. Laisser la voiture sur le parking de la gare. En train jusqu’à Berne, puis prendre le RER ligne 6 jusqu’à Schwarzenburg. ! Départ: Schwarzenburg (BE) jusqu’à St. Antoni (FR). Retour en bus au point de départ ou jusqu’à la gare de Fribourg. ! Distance: 8 km, avec peu de dénivelé. ! Durée: environ 3 heures en allant tranquillement. ! Remarque: pour les plus résistants, possibilité de continuer jusqu’à Tafers à 12,5 km ou même jusqu’à Fribourg (19 km). ! Infos www.latracebleue.ch

Publicité

59.– Samsung

Galaxy Pocket S5300 le 1er mois:

obtenez plus à chaque recharge. Orange PrePay

300 Mo offerts

99.– ZTE

Blade III

le 1er mois:

300 Mo

Jusqu’à CHF 50.− de crédit offert à chaque fois. Disponible dès maintenant dans votre Orange Center, sur orange.ch ou au 0800 078 078

offerts

Bonus de recharge: recharge à partir de CHF 10.− = CHF 1.− de crédit supplémentaire, à partir de CHF 20.− = CHF 2.50, à partir de CHF 30.− = CHF 10.−, à partir de CHF 50.− = CHF 20.−, à partir de CHF 100.− = CHF 50.−. Offre valable pour toute nouvelle souscription Orange Me PrePay et Orange World PrePay, avec carte SIM (CHF 10.−). Protection SIM-lock pendant les 24 premiers mois. Pour toute souscription d’une offre Orange PrePay jusqu’au 26.05.2013, bénéficiez gratuitement pendant un mois de l’option Mobile Internet Plus (300 Mo incl.) d’une valeur de CHF 10.−.


au quotidien 86 |

|

éducation

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

Migros Magazine |

Mon garçon veut s’habiller en fille

Si être un garçon manqué fait davantage sourire qu’inquiéter l’entourage, il n’en va pas de même pour les «filles manquées». Faut-il pour autant s’alarmer?

C

’est l’histoire d’un petit garçon persuadé d’être une fille. Celle de Ludovic qui rêve de poupées et qui porte des robes rose bonbon sous le regard incrédule de ses parents. C’est l’histoire de Ma vie en rose, film belge sorti en 1997, mais c’est aussi celle de petits garçons dans la vraie vie. Comme Vassili*, 3 ans et demi, qui un beau matin a décidé d’emprunter la robe et le collier de sa grande sœur pour aller à la crèche. Une situation qui, lorsqu’ils s’y trouvent confrontés, laisse les parents démunis. Les questions se bousculent: que faut-il faire, doit-on intervenir, s’agit-il d’une simple étape dans la construction de l’identité sexuelle de notre enfant ou d’un réel malêtre? «Tout est question de mesure et de contexte», prévient la psychologue et thérapeute familiale genevoise Isabelle Yakoubian. Car si Vassili préfère porter des robes, cela ne signifie pas pour autant que le petit garçon désire être une fille, ni qu’il se prend pour ce qu’il n’est pas. «S’habiller en fille ou vouloir en être une sont deux choses très différentes, Isabelle Yakoubian précise-t-elle. Si à 4 ans un petit garçon préfère les robes aux pantalons, cela ne veut pas dire qu’il se travestira plus tard, ni qu’il est transsexuel. A cet âge-là, il s’agit davantage de se déguiser.» Chausser les talons de maman, lui emprunter ses robes sont autant d’expériences rigolotes auxquelles s’essaient filles et garçons. Idem avec le rouge à lèvres: «Un petit ne fait pas la différence entre le maquillage de sa maman et celui du clown.»

«S’habiller en fille ne signifie pas vouloir en être une.»

Laisser faire ces expériences n’est pas toujours facile pour les parents. «On nous dit souvent à propos de Vassili: Ah, voilà votre fille, raconte son papa. Nous expliquons qu’il s’agit de notre petit garçon, mais qu’il aime porter des robes.» Rien ne sert pourtant de s’alarmer outre mesure lorsqu’un enfant manifeste ce type de comportement, estime Anne Jeger, psychologue spécialiste de la famille. «Il n’y a rien à dire sinon le laisser faire ces expériences ludiques et souvent passagères, car il en a manifestement besoin, même si cela semble singulier.» En revanche, poursuit-elle, il faut s’interroger quand l’enfant commence à manifester des signes de mal-être comme des troubles anxieux, de l’appétit, du sommeil, un changement de comportement à l’école et à la maison et, le cas échéant, consulter un spécialiste. Les parents sont eux encouragés à

éviter les railleries. «Les garçons devenus grands qui racontent leur attrait d’enfant pour les habits féminins disent combien la réprobation parentale fut difficile à vivre.»

se confronter au regard des autres Il a beau n’être pas rare dans le développement de l’enfant, ce passage est souvent difficile à affronter lorsqu’il concerne le sexe dit fort. Face aux garçons manqués qui font d’ordinaire sourire l’entourage, les «filles manquées» inquiètent. «Il est vrai qu’il est mieux admis qu’une femme veuille ressembler à un homme que l’inverse, reconnaît le pédopsychiatre et directeur du département de psychanalyse de l’enfant et de l’adolescent à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, Christian Flavigny. Car on part du principe qu’une femme est

Papa ou maman auraient-ils aimé avoir une fille? Lorsqu’il s’agit de savoir d’où provient cette difficulté dans la construction de l’identité sexuelle, on se tourne souvent vers les parents. Non pas qu’ils agissent consciemment en imposant à leur garçon d’être une fille ou l’inverse. «Ce qui est en jeu n’est pas tellement ce qui est conscient et se dit, mais ce qui est inconsciemment désiré, note la psychologue Anne Jeger. On peut souhaiter avoir une fille pour plusieurs raisons, tel qu’un

vécu douloureux avec un père, un homme, un frère. Ou parce qu’être une fille était valorisé dans sa famille originelle. Et parfois il arrive que l’un des parents ait souhaité être d’un autre sexe et projette son désir sur son enfant.» Cependant, nuance-t-elle, «on ne peut répondre à la question de l’identité sexuelle sans tenir compte également des facteurs biologiques et sociologiques». Conscients ou non, il arrive que ces non-dits induisent

chez l’enfant l’idée que pour plaire à son père ou à sa mère, il doit revêtir les attributs du sexe désiré. Le fait de pouvoir connaître le sexe de son enfant avant sa naissance a toutefois contribué à alléger les situations, souligne la psychologue Isabelle Yakoubian. «On ne se retrouve heureusement plus devant des cas où la chambre est peinte en rose, les poupées posées sur les étagères, prêtes à accueillir la petite fille tant attendue.»


|

Migros Magazine | No 14, 2 avril 2013 |

au quotidien

|

éducation | 87

«Laissons-les faire ces expériences ludiques!» Anne Jeger

incomplète, tandis que l’homme a, lui, tous les attributs.» Et puis l’image que l’on a de ce dernier «fait qu’on attend d’un garçon qu’il soit viril pour assurer la survie de l’espèce», ajoute Anne Jeger.

des codes vestimentaires évolutifs Les petites filles en robe et les petits garçons en pantalon, voilà donc la règle? Il n’en a pourtant pas toujours été ainsi, comme le relève Isabelle Yakoubian. «Au XVIIIe et jusqu’au début du XXe siècle, on habillait indifféremment les bébés en robe les premières années de leur vie.» Preuve que même s’ils sont incontournables, les codes vestimentaires eux aussi évoluent. Des données que sont évidemment loin de maîtriser les enfants en bas âge, mais qu’ils apprendront rapidement à respecter, poursuit-elle. «Souvent, lorsqu’un petit garçon désire sortir en robe malgré le fait qu’on lui ait expliqué que cela ne se fait pas, il suffit de le laisser se confronter aux réactions des autres pour qu’il comprenne que les conventions sociales le lui interdisent.» Texte: Viviane Menétrey Photos: Getty Images, D. Sharon/LDD

* Prénom d’emprunt


AU QUOTIDIEN

|

À VOTRE SERVICE

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

MIGROS MAGAZINE |

88 |

À DÉCOUVRIR SUR INTERNET Chaque semaine, découvrez une nouvelle idée de réalisation. Par exemple dans les domaines de la décoration, de la cuisine, des soins du corps et du jardinage.

Des plantes bien dans leur pot

Pour offrir à nos végétaux le nid adéquat, quelques règles s’imposent. Les conseils de Tiffany Jeanmonod, apprentie horticultrice au COFOP.

C

houchouter ses végétaux est un vrai casse-tête. Car comment savoir si nos plantes se sentent bien? Réponse: en respectant quelques règles clés. - On a souvent tendance à prendre un pot inadapté. L’astuce: se fier à son appréciation visuelle pour définir la bonne taille. Si le pot est trop petit, choisir un modèle d’un diamètre de 2 cm de plus. Si le pot est

trop large, en choisir un plus petit, en évaluant sa taille à environ un tiers de celle de la plante. - Si la plante pousse vite, il est conseillé de la rempoter deux fois par an, au printemps et en automne. On peut également choisir un pot deux tailles au-dessus et laisser le tuteur dépasser du sommet de la plante: cela évitera de devoir les changer sans cesse.

- Il s’agit de maintenir la plante droite à l’aide de bagues. On peut aussi utiliser du raphia ou de la ficelle, en laissant toujours un espace entre le tronc et le lien. - Après le rempotage, favoriser un arrosage généreux, en enlevant l’eau de la soucoupe. Puis arroser régulièrement, en laissant bien sécher le terreau entre deux. Texte: Véronique Kipfer

Photos: Loan Nguyen et Vicky Althaus

Récipient trop petit, eau stagnante, terre souillée... l’espace de vie de nos plantes n’est pas toujours parfait.


|

AU QUOTIDIEN

MIGROS MAGAZINE | No 14, 2 AVRIL 2013 |

À VOTRE SERVICE | 89

Tiffany Jeanmonod, secteur «Horticulture»

On s’y met! Retrouvez toutes les étapes expliquées en détail sur www.migrosmagazine.ch (rubrique Au quotidien)

Fiche technique ! Plantes de son choix ! Anneaux pour plantes ! Tuteurs ! Terreau à plantes vertes

En plus des pots et de la terre, pensez aux tuteurs!

Sortir délicatement la plante et ses racines de son ancien pot.

Et voici nos végétaux dans leur nouveau récipient, plus adapté à leur taille.

nod, Jeanmo Tiffany orticultrice, ie h ur apprent es conseils po s . re s ff e vous o ter vos plant rempo

|

«J’ai toujours aimé suivre la croissance des plantes de A à Z.»

Chaque semaine, un(e) apprenti(e) nous présente une facette de son métier, au travers d’une démonstration pratique. Et nous parle de sa formation, de son quotidien et de ses projets. Son prénom: Tiffany Son nom: Jeanmonod Son âge: 22 ans Son cursus: elle a réalisé un an d’apprentissage comme cuisinière. Le métier ne lui a pas plu, alors elle a suivi l’OPTI durant un an. Puis elle a travaillé comme cuisinière durant deux mois dans une école, tout en cherchant un apprentissage en parallèle. Elle a ensuite effectué un préapprentissage en horticulture durant un an à la commune de Montreux, puis a été engagée et a travaillé là-bas durant trois ans. Après avoir raté ses examens, elle est venue au COFOP pour terminer sa formation. Sa formation actuelle: elle est en 3e année CFC. Pourquoi ce métier? «J’ai toujours aimé suivre le développement des plantes de A à Z. Et puis, mon grand-père est décédé durant mon année à l’OPTI. J’avais toujours fait le jardin avec lui, c’est donc aussi pour lui rendre hommage que je me suis lancée dans cette formation.» Est-elle contente de

son choix? «Oui, absolument. J’adore les plantes, qui me fascinent. En plus, dans ce métier, on a le bonheur de travailler à l’extérieur. C’est bien différent d’une cuisine où il fait 40 °C, où on stresse et où l’état d’esprit est très macho.» Ses projets professionnels: «J’aimerais travailler avec des enfants et faire le lien entre horticulture et enseignement, un peu façon Cyril Lignac qui présente les produits du jardin dans les cantines. Alors je vais prendre un an pour faire un dossier de présentation d’activités avec les enfants. Et si le dossier est accepté, je devrais avoir le papier ASE (assistante socio-éducative). J’aimerais travailler soit avec des tout-petits, soit avec des 2-4 ans.» Son rêve: «J’avais envie d’ouvrir un restaurant sur une barque, où je proposerais une cuisine à base de petites plantes. Mais vu l’investissement financier que cela représente, je vais plutôt ouvrir une crèche, si c’est possible.»


AU QUOTIDIEN 90 |

|

À VOTRE SERVICE

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

VOS QUESTIONS

Où peut-on acheter des boîtes de cardon en Suisse romande? Henri Nicoulaz, sur www.migrosmagazine.ch

Feuilles tachées et noircies J’ai plusieurs plantes vertes dans mon salon et malheureusement les feuilles ont des taches qui ressemblent à des brûlures de soleil et les bouts du feuillage deviennent noirs. J’ai par exemple un Anthurium qui vient de finir la floraison, mais j’ai dû couper quelques feuilles, car il était en très mauvais état et je l’ai déplacé à la cuisine. Que me conseilleriez-vous? Merci d’avance. Susana Damil, sur www.migrosmagazine.ch

Le brunissement des feuilles est malheureusement dû dans la plupart des cas à un excès d’eau. L’hiver, les plantes d’intérieur ont des besoins

en eau beaucoup plus réduits. Il faut arroser les plantes tous les 10 à 15 jours, la terre doit être bien sèche entre deux arrosages (lorsqu’on touche la terre avec les doigts, elle ne doit pas être collante sur 1 cm d’épaisseur). Si la plante est dans le même pot depuis trop longtemps, les racines pourrissent, car elles peuvent rester en contact avec de l’eau stagnante au fond de la soucoupe ou du cache-pot.

Dans ce cas aussi nous pouvons rencontrer le problème de brunissement des feuilles. Il faudra alors rempoter la plante en avril dans un pot à peine plus grand (environ 4 cm de plus sur le diamètre), utiliser un terreau pour plantes d’appartement et ne pas oublier d’installer une couche de drainage de 2 cm d’épaisseur au fond du pot avec des billes d’argile expansée recouvertes d’un feutre de drainage.

Seules les coopératives Migros Genève, Vaud et Valais proposent des cardons dans leur assortiment. De plus, dans ces régions, ils ne sont en vente que dans quelques grands magasins Migros.

Photos: Istockphoto / LDD

Rémy Ducharne, chef du secteur «Jardin», Migros Do It & Garden, Porte de Nyon, www.migros.ch

MIGROS MAGAZINE |

Si vous avez des questions ou remarques sur les produits Migros, n’hésitez pas à vous adresser directement à M-Infoline, par mail à m-infoline@migros.ch et par téléphone au 0848 84 0848, de lundi à vendredi, 8 h - 17 h: 8 cts/min* et samedi, 8 h 30 - 12 h 30: 4 cts/min* * Les appels depuis les réseaux mobiles sont facturés à des tarifs différents

Ecrivez-nous! Soumettez-nous vos questions de jardinage, nettoyage, travaux d’entretien ou problèmes de droit, à l’adresse: www.migrosmagazine.ch, rubrique «Au quotidien», onglet «A votre service». Nous y répondrons dans la mesure du possible. Publicité

ACTION OFFRES VALABLES UNIQUEMENT DU 2.4 AU 15.4.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

17.70

au lieu de 23.60

Lames de rechange Wilkinson Quattro for Women En lot de 6

13.50

au lieu de 28.30

Pack Wilkinson Intuit ion Revitalising Care (3 lames + rasoir gratuit)

13.50

au lieu de 18.00

Lames de rechange Wilkinson Intuit ion Revitalising Care En lot de 3 + 1

En vente dans les plus grands magasins Migros

www.wilkinson-sword.ch

Wilkinson est en vente à votre Migros


VOS OUTILS SONT-ILS DIGNES DE VOUS? PÉRIODE DE LA PROMOTION: 02.04.2013 – 15.04.2013

TH-JS 85

SCIE SAUTEUSE PENDULAIRE

59.–

avant 89.–- CHF

620 Watt, Coupe en biais: 45° max., Profondeur de coupe: bois 85 mm max., Mouvement pendulaire réglable à 4 positions, incl. 1 lame pour le bois et Butée parallèle, Livrés en coffret, 2,0 kg Poids

VU À L A

TÉLÉ.

Numéro article 6166441

RT-ID 65

PERCEUSE ELECTRIQUE A PERCUSSION

RT-CD 14,4/1 Li*

59.–

PERCEUSE-VISSEUSE SANS FIL

99.–

avant 79,- CHF

650 W, Régime 0 – 3.000 min-1, Capacité de perçage (béton): 13 mm, livrée en coffret, Poids net: 2,1 kg, Numéro article 6160808

avant 169.–- CHF

RT-SD 3,6/1 Li* TOURNEVIS AVEC ACCU

Liste des magasins dans:

www.doit-garden-migros.ch

39.–

14,4 V/1.300 mAh, Couple: 38 Nm, Transmission: 2 mouvements, Vitesse: 0 – 1.300 min-1, mandrin: 10 mm, Livrée en coffret 1,4 kg Poids Numéro article 6160806

avant 55.–- CHF

B I E N FA I T.

3,6 V/1.500 mAh, Couple: 3,5 Nm, Régime: 200 tr/ min., 0,4 kg Poids

*Les accumulateurs usagés doivent être rapportés au point de vente

Numéro article 6160878

jusqu‘ à épuisement du stock, TAR incl.

ONLINE MAGAZINE

SUIVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ SUR WWW.MIGROSMAGAZINE.CH Bienvenue sur www.migrosmagazine.ch, la plateforme multimédia interactive qui vous propose, semaine après semaine, le contenu captivant de Migros Magazine et vous invite à dialoguer en ligne avec nos rédacteurs. Venez découvrir www.migrosmagazine.ch et laissez-vous inspirer par son contenu. Vous pourrez également vous abonner gratuitement à l’édition imprimée: www.migrosmagazine.ch/abo.

www.migrosmagazine.ch


VOITURE 92 |

|

TOYOTA YARIS HYBRID

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

MIGROS MAGAZINE |

Sa bouille espiègle cache un La Toyota Yaris Hybrid fait rimer économies de carburant avec esthétisme.

Le tableau de bord

Epuré, beau et léger, le tableau de bord est aussi esthétique que pratique. Le jeu des matières et des couleurs donne un petit coup de fraîcheur à l’ensemble. Joli, bien qu’on puisse lui reprocher le détail des finitions.

Le moteur Le moteur hybride de 1,5 l est une version amenuisée du 1,8 l de la Prius. Plus petit et plus léger que celui-ci, il en conserve les propriétés. Son autonomie n’est que de 2 km en mode tout électrique, mais il réduit considérablement la consommation qui tombe à seulement 3,7 l aux 100 km! Seul défaut, le bruit, parfois trop présent.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Par Leïla Rölli, chroniqueuse automobile

Cette semaine, pas de grande virée ou de parcours extraordinaire, c’est dans le train-train du quotidien que j’ai testé la toute nouvelle Toyota Yaris Hybrid. En parfaite citadine, elle a très bien rempli son rôle, que ce soit pour m’aider à faire des courses conséquentes et encombrantes ou lors de simples trajets sur mon lieu de travail. Pratique et

dynamique, elle se faufile partout avec agilité et ses proportions modérées la rendent encore plus facile à garer. Avec ses radars et sa maniabilité, il faut vraiment le vouloir pour louper son parcage. Si ses performances ne sont pas décoiffantes, près de 12 secondes pour passer du 0 à 100 km/h, la nouvelle Yaris se débrouille plutôt

bien pour une voiture hybride. Les accélérations sont correctes, le comportement très bon et, surtout, elle n’a pas l’allure d’une hybride. Souvent, une voiture hybride ressemble à un gros bloc, comme si économie devait forcément rimer avec austérité esthétique. Eh bien, pour la Yaris, ce n’est de loin pas le cas! Une bouille espiègle et sympathique


|

VOITURE

MIGROS MAGAZINE | No 14, 2 AVRIL 2013 |

|

TOYOTA YARIS HYBRID | 93

moteur hybride Le look

La 3e génération de Yaris bénéficie d’un relooking assez plaisant. Une calandre trapézoïdale, des phares avant et arrière à LED lui donnent une allure dynamique très affirmée et plus agressive que ses prédécesseurs.

Le coffre

Le coffre de 286 l de la Yaris possède un plancher réglable qui cache un vaste compartiment de rangement. Idéal pour empêcher les objets de se balader pendant les trajets!

La sécurité

En plus des options de sécurité classiques comme les airbags, au nombre de sept, ou l’assistance au freinage, la Yaris offre un système de protection traumatique: les sièges avant sont équipés d’une structure qui absorbe l’énergie pour protéger le haut du corps en cas de choc.

Fiche technique Toyota Yaris Hybrid

od

oy en

èle

ne

su

te st é

i ss e

ÉMISSION DE CO2 EN G/KM

200

180

160

140

120

100

m

m

bijoux! Idéale pour la vie de tous les jours, la Yaris l’est aussi pour les longs voyages. Pour m’��tre également assise à l’arrière, je confirme que le confort n’est pas en reste. Un bon bilan pour cette voiture qui me semble être en totale adéquation avec son temps!

80 85

avec juste ce qu’il faut de caractère, on peut féliciter les designers pour cette troisième génération de Yaris particulièrement réussie! Le petit plus qui devrait séduire spécialement les demoiselles, les feux à LED, qui en plus d’ajouter une touche de modernisme à l’ensemble du véhicule, font ressembler les phares à des petits

Moteur / transmission: 1.5 VVT-i 4 cylindres, 1497 cm3, 100 ch Boîte automatique à variation continue. Performance: 0-100 km/h = 11,8 s Vitesse de pointe: 165 km/h Dimensions: Lxlxh = 390,5 cm x 169,5 cm x 151,0 cm Poids à vide: 1235 kg Consommation: mixte: 3,7 l/100 km Emission de CO2: 85 g/km Etiquette Energie: A Prix: à partir de Fr. 19 100.- pour le modèle de base, Fr. 30 900.- pour le modèle testé.


BON 20% de

Par exemple: 60 cpr.

de rabais

23.10 28.90

+10% de rabais

supplémentaire uniquement pour les détenteurs de la SUNCARD Valable dans tous les SUN STORE jusqu’au 20 avril 2013. www.sunstore.ch

App. vacances

Ramenez ce journal à votre boss. Sans oublier les 499 autres. Sinon, les coups seront votre seul salaire.

BainsdeSaillon Location à la semaine, studios dès

Fr. 395.– /appartements dès 560.–/Location possible dès 2 jours. Cure thermale 3 semaines Fr. 900.–. Sailloni-Vacances Tél. 079 637 45 89 www.sailloni.ch

Loèche-les-Bains OffresTop hiver printemps Offres été //automne 2010 4 2010 janvier 09 au 30 avril 09 6lejanvier au 26 mai 2013 dudès 04dès juillet au 21 novembre 2010

Hôtel Alpenblick

à côté du Burgerbad www.alpenblick-leukerbad.ch alpenblicklbad@bluewin.ch tél. 027/4727070, fax. 027/4727075 3954 Loèche-les-Bains 3 nuitées avec demi-pension

3 nuitées entréesavec au demi-pension Burgerbad, sauna et bain 3deentrées au Burgerbad, sauna et bain vapeur, vapeur accès libre au téléférique de le la Gemmi, 1 billet aller/retour pour téléférique Leukerbad plus Card de la Gemmi

Fr.396.– 375.–par parpersonne personne Fr.

Accompagnement de qualité dans un environnement familier. Pour toute la vie.

www.aide-soins-domicile.ch

nuitéesavec avec demi-pension 55 nuitées demi-pension entréesauauBurgerbad, Burgerbad, sauna et vapeur, bain 55 entrées sauna et bain de vapeur accès libre au téléférique de la Gemmi, 1 billet aller/retour Leukerbad plus Card pour le téléférique de la Gemmi

Fr. Fr.660.– 625.–par parpersonne personne 7 nuitées demi-pension nuitéesavec avec demi-pension 7 entrées sauna et bain entréesauauBurgerbad, Burgerbad, sauna et vapeur, bain accès libre au téléférique de la Gemmi, de vapeur Leukerbad plus Card pour le téléférique 1 billet aller/retour

Une triste réalité pour des millions d’enfants victimes de violence et d’exploitation. Vous pouvez aider: www.tdh.ch · CCP 10-11504-8

aide à l’enfance

tdh.ch

Dans l’urgence, donner les premiers soins

www.msf.ch

CCP 12-100-2

de 896.– la Gemmi Fr. par personne

Fr. 845.– par personne Supplément pour la chambre individuelle Fr. 10.– par jour sur tous les arrangements.

La plus grande piscine thermale alpine de l’Europe (Burgerbad) est à votre disposition le jour d’arrivée dès 12h 00 12h00 (sauf le jour du départ).

L’offre de la semaine:


|

jeux

MIGROS MAGAZINE | No 14, 2 avril 2013 |

| 95

MOTS FLÉCHÉS: VALEUR TOTALE DES GAINS 750 FRANCS

Téléphone Composez le 0901 591 905 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF5 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Chances égales et sans frais supplémentaires par wap http://m.vpch.ch/MMF12415 (gratuit depuis le réseau portable) Délai de participation: dimanche 07.04.2013, à minuit

A LO REG R TA CA U • DEA CA LO RTE REGA CA C A R TA E • AU • ART CADE KK CARTE H E NA R T E • E SECN K K GE G CNH S CEHSG SEGCEHSEG K K A R T E • C A R T E C A D E A U • C A R TA R E G A LO CE H ENK NKKAR TE • C KA ARTE RTE CADE • C AU • C A R TA ART REGA E C LO AD EAU • C A R TA REG A LO

A gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun!

EN PLUS: à gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 50 francs chacun pour la case bleue!

Monte-escaliers

CH-9620 Lichtensteig Tél. 071 987 66 80

www.hoegglift.ch

Solution n° 13: HEUREUSE

Comment participer

Délai de participation: dimanche 07.04.2013, à minuit Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. Concourir au moyen d’un logiciel de participation automatisé est exclu.

8@ -)?989$C B =)-9>98<

:<(@; @; HJ'J "5F10./ K:

Téléphone Composez le 0901 591 901 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF1 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF1 CHAT Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, mots fléchés, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches

:<(@; ()-@+=9< %L%' -.E6./ M= ! '#% * A'L !H '' DDD,25GI3,72*4G

&FI//I2

Gagnants n° 12: Francine Corbat, Porrentruy JU; Bruna Garcia, Colombier NE; Marianne Jolliet, Renens VD; Raymonde Nicollerat, Puidoux-Gare VD; Marianne Bisang, Granges-Paccot FR; Serge Kaelin, Corsier-sur-Vevey VD; Raymonde Kaegi, Fontainemelon NE; Corinne Ricciotti, Chavannes-près-Renens VD; Mireille Udressy, Troistorrents VS; René Junod, Yverdon-les-Bains VD Gagnants «en plus» n° 12: Christophe Aeschlimann, Bienne BE; Jocelyne Eichenberger, Bévilard BE; Gabriel Jaquier, Payerne VD; Fabrice Magnin, Villars FR, Denise Jeangros, Montfaucon JU


jEUx 2 | 96

| No 14, 2 avril 2013 |

MIGROS MAGAZINE |

QUIZ: VALEUR TOTALE DES GAINS 300 FRANCS

A gagner, 3 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! Répondez aux questions du quiz. En reportant les lettres correspondant aux bonnes réponses dans la grille de solution, vous trouverez le mot code. 1. Qui a écrit et réalisé le film de cinéma «Django Unchained»? R Q. Tarantino

D J. Cameron

M S. Spielberg

2. Quelle est la plus grande distance du nord au sud de la Suisse? E

env. 170 km

U env. 220 km

A env. 300 km

G 60°

R 0°

3. Quelle est la latitude du pôle Sud? I

90°

4. En quelle année fusionne la TSR avec la RSR afin de créer la RTS? O 2011

A 2008

S 2010

5. La ville de ... a donné son nom à un élément chimique. I

Karlsruhe

S Darmstadt

E

Pforzheim

Délai de participation: dimanche 07.04.2013, à minuit

Simone Weil

Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. Concourir au moyen d’un logiciel de participation automatisé est exclu.

6. A quelle femme ont été accordées des obsèques nationales en France? L

George Sand

E

Colette

T

7. Laquelle de ces communes ne possède pas de bains thermaux? E

Loèche-les-Bains

L

Val-d’Illiez

A Zermatt

8. La méthode des loci est utilisée par les professionnels de la ...? U mémoire

N médecine

S photo

2

3

4

5

6

7

Solution n° 13: REMORQUE Gagnants n° 11: Yvette Porret, Delémont; Yvette Krebs, Morges VD; Christiane Zermatten, St-Germain (Savièse) VS

Solution: 1

Comment participer

Téléphone Composez le 0901 591 902 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF2 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF2 CHAT Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, quiz, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches

8

PAROLI: VALEUR TOTALE DES GAINS 300 FRANCS

A gagner, 3 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! Remplissez la grille avec les dix mots. La solution se lit dans les cases orange, de bas en haut: elle ne donne pas forcément un mot.

T

CASERELS CENELLES CUB I C I TE EBEN I STE ECOC I DES F LUORENE L EW I S I T E MO U L I N E T SCEL ERAT SERRURES

Comment participer

Téléphone Composez le 0901 591 903 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF3 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF3 AHESR Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, paroli, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/ motsfleches

Solution n° 13: MSOEI

Délai de participation: dimanche 07.04.2013, à minuit

Gagnants n° 12: Wanda Durand, Fribourg; Pierre Donatsch, Nidau BE; Raymond Jacot-Descombes, Chêne-Bougeries GE

Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. Concourir au moyen d’un logiciel de participation automatisé est exclu.


|

jEUx | 97

MIGROS MAGAZINE | No 14, 2 avril 2013 |

BIMARU

PONTS

Le chiffre à côté de chaque colonne et de chaque ligne indique le nombre de cases occupées par les navires. Ils ne peuvent pas se toucher et doivent être complètement entourés par l’eau, sauf s’ils touchent le bord.

Chaque cercle représente une île. Le chiffre à l’intérieur du cercle indique le nombre de lignes (ponts) qui passent sur cette île. Les ponts qui relient les îles voisines ne sont que des traits horizontaux ou verticaux. Les îles peuvent être reliées avec des lignes simples ou doubles. Au final, toutes les îles sont reliées les unes aux autres. 2 3 3 3 4 Des intersections, des ponts dia2 gonaux et des liaisons avec plus 2 3 1 de 2 lignes ne sont pas autorisés.

3 1 2 1 3 3

Solution n° 13:

4

8

2

4

3 1 1 2 5

0

3

0

2

2

2

2

1

3

LE COIN DES ENFANTS

4 3

2

2 1

3

2

2 2 4 2

3 4 2

4 2 3

8 3

3 2

2

3 4 1

Solution n° 13: 3 2 4

2 1 2

3 4

6

6

2

3

4

4

3 3

1

2

4 2 3 3

2

3 2 2

1 4 3 3

3 2

2 5

1 2 2

PLANTE LES GRAINES

ÉNIGMES

SAURAS-TU RETROUVER LES 5 ERREURS?

Enfin la terre se réchauffe. Tobi a une Enfin graine de tournesol qu’il veut planter dans du terreau. Les allumettes forment sa pelle. En déplaçant deux allumettes, peux-tu changer la position de la pelle de façon à ce qu’elle soit vide. Qui aura une idée brillante?

REJOINS-NOUS AU CLUB LILIBIGGS

Solution:

Des surprises t’attendent, comme des jeux, des devinettes, le magazine du club et des événements super. Inscris-toi gratuitement ici: www. lilibig gs.ch


jEUx 98 |

| No 14, 2 avril 2013 |

MIGROS MAGAZINE |

SUDOKU: VALEUR TOTALE DES GAINS 500 FRANCS

A gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! 9 8 1

6 2 1 5

1 4

3

2

5

Remplissez les cases blanches avec les chiffres 1 à 9. Chaque chiffre ne peut

2

1

4 6

7

8

5

9

7 3

3 apparaître qu’une seule fois dans chaque rangée, chaque colonne et chacun des 8 neuf blocs 3×3. La solution s’affiche dans les cases orange, de gauche à droite. Solution n° 13: 972 4 Comment participer 9

2 1 7

Téléphone Composez le 0901 591 904 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF4 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/ SMS). Exemple: MMF4 234 Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, sudoku, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches Délai de participation: dimanche 07.04.2013, à minuit

5 7 1 2 4 3 8 6 9

6 4 8 7 9 5 2 1 3

9 2 3 6 1 8 7 5 4

8 6 2 4 3 9 1 7 5

1 9 5 8 6 7 3 4 2

Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. Concourir au moyen d’un logiciel de participation automatisé est exclu.

7 3 4 1 5 2 9 8 6

3 1 9 5 8 6 4 2 7

4 5 7 3 2 1 6 9 8

2 8 6 9 7 4 5 3 1

Gagnants n° 12: Fabio Triulzi, Zumikon ZH; Sandrine Scherer, Montsevelier JU; Ruth Jost, Rütschelen BE; Gabriela Oppliger, Winterthur ZH; Emily Berberat, Bienne BE

Publicité

AC

O TI

N

IMpRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1766, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch Tirage contrôlé: 504 252 exemplaires (rEMP 2012) lecteurs: 605 000 (rEMP, MaCH Basic 2012-2) Direction des publications: Monica Glisenti

Directeur des médias Migros: lorenz Bruegger Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 12 12 Fax: 058 577 12 09 Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: alain Kouo Département Magazine: Tania araman, Patricia Brambilla, Pierre léderrey, viviane Menétrey, laurent Nicolet, alain Portner, alexandre Willemin

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Jean-Sébastien Clément, andreas Dürrenberger, Béatrice Eigenmann, Christoph Petermann, anna Meister, Michael West Département Shopping & Food: Eveline Schmid (responsable), Heidi Bacchilega, Emilia Gamito, Dora Horvath, Stefan Kummer, Sonja leissing, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein, Claudia Schmidt, Jacqueline vinzelberg, anette Wolffram Mise en pages: Bruno Boll (responsable), Daniel Eggspühler, Marlyse Flückiger (direction

artistique), Werner Gämperli, Nicole Gut, Gabriela Masciadri, Tatiana vergara Photolithographie: rené Feller, reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Olivier Paky (responsable), lea Truffer (resp. pour la Suisse romande), Susanne Oberli Correction: Paul-andré loye Médias électroniques: Sarah Ettlinger (resp.), laurence Caille, véronique Kipfer, Manuela vonwiller

Secrétariat: Stefanie Zweifel (responsable), imelda Catovic Simone, Nadja Thoma, Nicolette Trindler Communication & coordination des médias: Eveline Schmid (responsable), rea Tschumi Département des éditions: rolf Hauser (chef du département) alexa Julier, Margrit von Holzen edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 13 70 Fax: 058 577 13 71 Thomas Brügger, (responsable annonces), Carina Schmidt (responsable marketing), Marianne Hermann, Patrick rohner (responsable Media

Services), Nicole Thalmann (responsable service interne). Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 13 73 Fax: 058 577 13 72 Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 058 577 13 13 Fax: 058 577 13 01 Editeur: Fédération des coopératives Migros Imprimerie: Ci lausanne, 1030 Bussigny Tamedia Sa, Zurich


|

OFFRE AUX LECTEURS

MIGROS MAGAZINE | No 14, 2 AVRIL 2013 |

L’AUTRICHE À VÉLO | 99

Réservez et profitez! Ce circuit de huit jours à vélo ou en bateau à travers l’Autriche est proposé aux lecteurs de «Migros Magazine» au prix de CHF 795.- par personne. Dates: départ toujours le samedi, du 15 juin au 31 août 2013.

Découvrir l’Autriche sur la première piste cyclable d’Europe.

L’Autriche à vélo et en bateau

«Migros Magazine» propose à ses lecteurs une semaine à vélo, de Passau à Vienne, tout en effectuant une croisière fluviale sur un bateau faisant office d’hôtel flottant.

D

es vacances à vélo, sur la première piste cyclable d’Europe, sans devoir changer d’hôtel: c’est possible, à bord du MS Diana, un bateau de croisières fluviales. Toutes les étapes quotidiennes, si on le souhaite et selon sa forme, peuvent être effectuées à bord du bateau, qui comporte trente-neuf cabines extérieures avec lits pour huitante passagers sur deux ponts, un restaurant (un service), un bar panoramique et un vaste pont soleil. Tous les jours, un déjeuner à trois plats est servi aux passagers restant à bord; pour les cyclistes, un déjeuner pique-nique leur est préparé.

1er jour: arrivée individuelle à Passau avant 16 h. Dîner de bienvenue à bord du bateau puis balade dans Passau. 2e jour: en matinée, le bateau glisse sur les eaux du Danube de Passau à Engelhartszell. Début de l’étape royale à vélo longeant le fleuve jusqu’à Ottensheim. 3e jour: vous passez le lac Pleschinger pour atteindre le château de Pragstein puis continuez jusqu’à Grein via le village de Mitterkirchen, jadis celte.

4e jour: vous traversez la région du Nibelungengau et Wachau en direction de Melk. 5e jour: dans la contrée de Wachau, vous pédalez le long du tronçon le plus connu du Danube en traversant les localités de Spitz, Wissenkirchen et Dürnstein. Continuation sur Krems. Dîner à bord et continuation en bateau jusqu’à Tulln. 6e jour: visite de Vienne ou à vélo jusqu’à la ville sur la piste cyclable depuis Tulln. Visite individuelle de Vienne. Dîner à bord puis départ pour Passau. Ou trajet en bateau de Tulln à Vienne. Vers midi, tour de ville. Retour individuel au bateau. 7e jour: dans l’après-midi, le bateau atteint le village de pêcheurs d’Au. Tour à vélo jusqu’au ferry pour Enns; visite de la ville puis cap sur l’abbaye de St-Florian avec visite guidée. A vélo via Abwinden pour Linz. Restitution des vélos. Dîner avec menu à quatre plats à bord. Puis route sur Passau. 8e jour: débarquement. Petit-déjeuner à Passau puis transfert en bus à 9 h pour la gare principale et le parking.

Le «MS Diana» est un bateau de croisière de classe moyenne sous pavillon NL. Prestations: ! 7 nuits dans la catégorie de votre choix ! Pension complète ! Tour de ville à Vienne (env. 2 h) ! Visite guidée de l’abbaye St-Florian ! Description des itinéraires et cartes cyclables ! Service téléphonique durant 7 jours ! Prêt de sacoches ! Transfert en bus à Passau au/du bateau ! Prêt de vélo (7 vitesses; 21 vitesses sur réservation) Non compris: ! Taxes portuaires EUR 59.– par personne (à payer au moment de l’embarquement) ! Parking à Passau (aux abords de la ville, non gardé) – EUR 20.– par auto ! Courses en ferry, par ex. à dest. d’Enns – env. EUR 1.50 par pers. (à payer sur place) ! Nous vous proposons l’assurance obligatoire multirisque «EUROPÉENNE Assurances Voyages SA» 33.- pour voyages jusqu’à 700.42.- pour voyages jusqu’à 2000.47.- pour voyages jusqu’à 4000.73.- pour voyages jusqu’à 6000.98.- pour voyages jusqu’à 10000.Informations et réservation: vacances Migros, réservation gratuite par tél. au 0800 88 88 15. A partir du 2.4.13. Nombre de places limité. Offre soumise aux conditions générales de contrat et de voyage de Vacances Migros et MTCH AG. Sous réserve de changements en tout temps.


DES POINTS. DES ÉCONOMIES. DU PLAISIR.

AVENTURE TROPICALE

30%

DE RABAIS

Au Papiliorama de Chiètres/Kerzers, l’aventure est au rendez-vous. Suivez les sentiers qui vous conduisent au cœur des forêts tropicales, près de mangroves et d’étangs, et assistez au ballet multicolore des papillons exotiques. Explorez le jardin du Papiliorama où virevoltent les papillons tropicaux, l’Arthropodarium, le mini zoo, la grande aire de jeux et son parcours sur les singes, le Nocturama, la volière à papillons indigènes et bien plus encore. Découvrez également la réserve

naturelle du Papiliorama en Amérique centrale grâce au «Jungle Trek», une reproduction exacte de Shipstern, zone protégée de 11 000 hectares au Belize. Valable: du 1er au 30.4.2013 Profitez: de 30% de rabais sur: – le trajet en train (10% dans la communauté tarifaire Frimobil) à Kerzers Papiliorama et retour – l’entrée au Papiliorama

Informations complémentaires et réservation sur: www.migros.ch/papiliorama-kerzers


DAVANTAGE DE RABAIS CUMULUS: www.migros.ch/cumulus

DU SPECTACLE SUR LA GLACE

30%

DE RABAIS

Qu’on se le dise: l’équipe nationale de hockey sur glace entame sa dernière phase de préparation au prochain Championnat du monde, qui se déroulera à Stockholm et Helsinki. L’équipe de l’entraîneur Sean Simpson sera notamment opposée à la France et à l’Allemagne dans le cadre de matchs à domicile. De belles actions en perspective, les rencontres contre nos deux pays voisins étant réputées pour leurs scores serrés et très disputés. Dates: du 10 au 27.4.2013, Lausanne, Porrentruy, Langenthal, Rapperswil Prix: Fr. 13.55 au lieu de Fr. 18.60 / Fr. 21.40 au lieu de Fr. 29.80. Profitez: billets disponibles jusqu’à épuisement du stock sur www.migros.ch/cumulus-ticketshop. Indiquez simplement votre numéro Cumulus lors de la réservation. Remarque: quatre billets au maximum par carte Cumulus. Les commandes multiples seront annulées d’office. Réservation: www.migros.ch/ cumulus-ticketshop Plus d’informations: www.swiss-icehockey.ch Vous trouverez d’autres manifestations à prix réduit sur www.migros.ch/ cumulus-ticketshop et aux points de vente sélectionnés.

en collaboration avec:

POUR TOUTE QUESTION SUR CUMULUS: INFOLINE CUMULUS 0848 85 0848


LE

MONDE DE...

|

ALICE JACOT-DESCOMBES

| No 14, 2 AVRIL 2013 |

MIGROS MAGAZINE |

102 |

PARTICIPEZ! Vous souhaitez apparaître dans cette rubrique? Rendez-vous sur www.migrosmagazine.ch/ societe/portrait

Des étoiles plein les yeux

Passionnée d’astronomie et de photographie, Alice Jacot-Descombes n’est pas du genre à laisser son âge freiner ses ambitions. Rencontre avec une octogénaire qui mord la vie à pleines dents.

J CARTE D’IDENTITÉ Naissance: le 23 mars 1932. Etat civil: mariée, deux enfants. Lieu d’origine: Couvet (NE). Elle aime: un ciel étoilé. Elle n’aime pas: les arnaqueurs qui vendent soi-disant des étoiles sur internet en faisant croire qu’on peut leur donner son nom. Un rêve: «Revoir une éclipse totale de soleil. Je me souviens de celle du 11 août 1999: c’était un moment unique.»

e n’ai pas de petits-enfants, mais j’ai plein d’autres passions...» Effectivement, ce n’est pas demain la veille qu’Alice Jacot-Descombes, 81 ans, tombera dans le désœuvrement! Passionnée d’astronomie, férue de photographie, cette résidente de Fleurier (NE) ne laisse pas l’âge la limiter dans ses occupations. Ce n’est pourtant que tardivement qu’elle a décidé de s’adonner à ses passions. «Je fais partie d’une génération où la voie était toute tracée pour les femmes: le mariage, les enfants, la tenue du foyer. Je ne regrette pas ce passage obligé. Mais lorsque mon fils et ma fille ont quitté la maison, je me suis demandé: et maintenant, qu’est-ce que je fais de ma vie?» En 1989, elle s’inscrit donc à un cours d’astronomie. «Quand j’avais 7 ans, mon grand-père m’avait réveillée une nuit pour admirer une aurore boréale, un phénomène rarissime sous nos latitudes. Le ciel était complètement rouge!» Cinquante ans plus tard, lors d’une visite à l’Observatoire de Neuchâtel, elle retrouve le même émerveillement lorsque son professeur pointe le télescope sur Saturne et la nébuleuse d’Orion. Avide de connaissances, l’octogénaire dévore alors tous les ouvrages d’astronomie qui lui tombent sous la main. Tant et si bien que trois ans plus tard, elle organise une soirée d’information à l’Observatoire afin de partager sa passion avec les Neuchâtelois. Ce sera le début d’une longue série... Et si aujourd’hui elle n’anime plus ces séances, elle continue à recevoir des coups de fils de curieux qui désirent en apprendre davantage sur les phénomènes qu’ils ont observés. Et puis, il y a la photographie. Alice Jacot-Descombes capture la beauté qui l’entoure, les instants fugaces du quotidien. Avec un certain succès, puisque plusieurs de ses clichés ont été publiés dans L’Express.. Autre signe particulier: voilà quarante ans qu’elle tient chaque jour un journal. «Comme ça, je sais où ma vie est passée.» Texte: Tania Araman

Une collection «Certaines de mes poupées anciennes ont plus de 100 ans. Je les achète dans des brocantes, l’une d’entre elles vient même de Berlin. Chacune a son histoire, c’est cela qui me plaît. J’essaie d’imaginer les générations d’enfants qui ont joué avec elles.»

Une image «J’adore prendre en photo la cristallisation de l’eau sur les fenêtres, les formations glacées. L’idée qu’elles cesseront bientôt d’exister me touche beaucoup: le moment où je les observe n’appartient qu’à moi. J’ai l’impression de capturer l’éphémère.»

Un objet «J’ai acheté mon télescope aussitôt après avoir suivi mes cours d’astronomie. J’ai passé des heures à essayer d’identifier les constellations... Je suis effarée quand j’entends dire que des enfants vivant dans des villes comme Paris n’ont jamais vu les étoiles.»


|

MIGROS MAGAZINE | No 14, 2 AVRIL 2013 |

LE MONDE DE...

|

ALICE JACOT-DESCOMBES | 103

Un outil «Lorsque je lisais des revues d’astronomie, je voyais souvent des renvois à des pages Web. Je commençais à me sentir infirme sans internet. J’ai donc décidé de suivre un cours d’informatique. Plus tard, mes enfants m’ont incitée à m’inscrire sur Facebook. Ça m’a permis de prendre contact avec la branche de ma famille émigrée en Alaska au début du siècle.»

Photos: Matthieu Spohn

Une passion «J’adorais recevoir le public lors des soirées à l’Observatoire. Les séances se terminaient en général autour de grandes questions philosophiques, telles que: sommes-nous seuls dans l’univers?»

Un trésor «Un jour, j’ai rencontré un passionné de minéraux qui m’a offert une météorite. C’est comme ça que j’ai commencé ma collection. Je me promène toujours avec un petit aimant, au cas où je remarquerais un caillou bizarre. Et je me rends régulièrement à des bourses de marchands venus du monde entier pour m’en procurer...»


MAINTENANT OU JAMAIS!

cm 7 D 11 LE

Édition limitée

699.–

ED Téléviseur L S am s u n g 0 a v ec UE-46ES610 au D 2 lunettes 3 t e p r i x M - Bu d g

Syntoniseur TNT/DVB-C (HD) CI+, CMR 200 Hz, convertisseur de 2D en 3D, WLAN intégré, enregistrement via USB, fonction réseau DLNA, Smart TV, 3 prises HDMI et 3 ports USB

OFFRE VALABLE DU 2.4 AU 15.4.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK. EN VENTE DANS LES PLUS GRANDS MAGASINS MIGROS ET MELECTRONICS.


Migros-Magazin-14-2013-f-VD