Page 1

RÉUSSITE 78

Elina Duni, la voix montante du jazz helvétique. Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

EN CUISINE 54

Le quadra du rap

Photos Christophe Chammartin-Rezo / Daniel Rihs-Pixsil

Carlos Leal s’apprête à remonter sur scène à l’occasion des 20 ans de Sens Unik. Rencontre autour de son plat favori.

ACTUALITÉ MIGROS 30

Crédit privé en ligne: la Banque Migros baisse son taux. EN MAGASIN 36

Tout pour Pâques.

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch

NO 13, 29 MARS 2010


À PÂQUES, VARIE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES

inale Une alternative orig au riz habituel: le riz sauvage multicolore. alité Une touche d’origin mets s vo bienvenue pour de poisson.

33%

10.50

au lieu de 15.80

Saumon sauvage fumé Sockeye, MSC Alaska, le lot de 2 2 x 100 g

40%

13.50 au lieu de 23.–

Crevettes tail-on Thaïlande 500 g

7.50

au lieu de 8.80

Asperges vertes Californie/Mexique la botte de 1kg

Société coopérative Migros Aar * En vente dans les plus grands magasins Migros.

12.80 au lieu de 17.80

5.– de moins sur les menus Anna’s Best en lot de 2, 2 x 350 g p. ex. pangasius avec riz et sauce au basilic et aux tomates séchées Anna’s Best Holiday’s Dream*

2.95

au lieu de 3.70

20 % de réduction sur tous les produits à base d’épinards Farmer’s Best (excepté M-Budget) surgelés p.ex. épinards à la crème, surgelés, 800 g


Z LES PLAISIRS. DU 30.3 AU 5.4.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.85

Filets de saumon* Norvège les 100 g

3.50

Dos de cabillaud (filet), MSC* Atlantique Nord-Est les 100 g

–.80

Citrons Espagne la pièce

4.30

7.90

Filet d’agneau Nouvelle-Zélande/ Australie les 100 g

Poulet de Pâques Optigal épicé en sachet cuisson Suisse, le kg

au lieu de 5.40

au lieu de 10.80

30%

9.90

au lieu de 14.50

Pâté de Pâques Suisse, 500 g

5.90

au lieu de 7.65

Chips au paprika XXL Zweifel 380 g

3.90

Wildrice Mix 4 sachets de 125 g


4 | Migros Magazine 13, 29 mars 2010

ÉDITORIAL Steve Gaspoz, rédacteur en chef

La surenchère de lois Il est interdit d’interdire, clamait la jeunesse de 1968. Depuis, le

temps a passé et les révoltés d’alors sont devenus la génération majoritaire, la génération qui gère les destinées du pays. Malheureusement, au refus des interdits a succédé la manie de la réglementation. Aujourd’hui, plus de 5000 nouvelles pages de lois et règlements divers voient le jour chaque année (lire notre récit en page 12)!

M-Infoline: tél.: 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

A-t-on perdu le bon sens tout helvétique? En est-on vraiment

arrivé à devoir légiférer sur tout et n’importe quoi? Récemment, nos élus ont demandé au Conseil fédéral d’interdire la diffusion des jeux vidéo violents. Motif: ils perturbent le bon développement de la jeunesse! D’autres voudraient voir toutes les voitures munies d’une boîte noire, d’autres encore militent pour l’arrêt des émissions télévisuelles passé minuit. Et la liste des doléances est longue.

Un point commun les rassemble toutes: c’est pour notre bien! Eh oui,

Photos Thierry Parel / Xavier Voirol-Strates / François Wavre-Rezo

* tarif local

nos élus ne se soucient désormais plus seulement du bien de la communauté, mais de chaque individu. Il ne faut plus de blessés sur les routes, d’obèses dans les écoles, de fumeurs dans les parcs publics... Pourquoi: parce que c’est mauvais pour eux. Fini le libre arbitre individuel, désormais la majorité se charge de tout.

Heureusement, nous sommes en démocratie. Tout un chacun peut

s’échiner à faire pencher la balance dans un sens ou dans un autre. Avec un problème toutefois, il est difficile de lutter contre l’injonction: «c’est pour votre bien». D’un autre côté, la situation est plutôt rassurante, elle est la preuve que nous n’avons plus guère de soucis importants à gérer.

steve.gaspoz@migrosmagazine.ch

Publicité

C’est ici que se rencontre toute la Suisse. A prix avantageux.

NATURE 65 Le ver de terre revêt une importance capitale pour les cultures et les jardins potagers. Explications avec Claire Le Bayon et Jean-Michel Gobat, spécialistes ès lombrics.


CETTE SEMAINE FESTIVAL 18

ENTRETIEN 26

Huit habitants de Longirod, un petit village du canton de Vaud, sont en passe de réussir un pari un peu fou: organiser un festival rock dans leur commune. Grandes pointures à l’affiche.

Journaliste aux méthodes controversées pour les uns, courageux pourfendeur de l’islamisme pour les autres, Mohamed Sifaoui ne laisse pas indifférent. Rencontre.

RÉCITS

CUISINE DE SAISON

Société

12

Carlos Leal

Musique

18

VOTRE RÉGION

Science

22

La Suisse est-elle le pays des interdits? Quand l’amour du rock déplace les montagnes.

Libero Zuppiroli, créateur des lumières du futur.

Mohamed Sifaoui

26

ACTUALITÉ MIGROS Banque Migros

30

Jardinage

33

Réaliser ses grands rêves à petit prix.

Cultiver son jardin tout en ménageant l’environnement, c’est possible!

EN MAGASIN Pâques

De l’entrée au dessert: tous les secrets d’une fête réussie.

SCIENCE 22

Santé

Libero Zuppiroli, physicien à l’EPFL, travaille à concevoir les lumières du futur. Visite dans son laboratoire.

Actilife All in One Depot: un précieux allié vitaminé.

Le brillant touche-à-tout.

Les informations de votre coopérative régionale

36

53

IDÉE FIXE. NOUS

AVONS DES PRIX FIXES.

h .swiss www MEDEA CHF 433’800.– clés en main, sous-sol inclus

59

Nature

65

Voitures

71

Mieux vivre

74

La nouvelle BMW X1: un tous chemins aux allures de break. La sexy attitude, c’est quoi?

RUBRIQUES

Migros Flash Vous et nous Temps présents Minute papillon

25

Mots fléchés / Impressum

77

La chronique de Jean-François Duval

6 9 10

RÉUSSITE

Jazz

Elina Duni.

Publicité

s ez de Gagn our la p tickets de la finale Suisse e de Coup : otball h de fo aus.c

54

VIE PRATIQUE

Le lombric: un animal indispensable à la nature.

ENTRETIEN

VOUS AVEZ UNE

|5

Informez-vous: www.swisshaus.ch ou 0800 800 897

78


6 | Migros Magazine 13, 29 mars 2010

L’appel du plein air

LE COMPLIMENT DE LA SEMAINE

Quelle «Corporate Attitude»!

Soutenue par Migros, la fondation SuisseMobile invite à marcher, pédaler, patiner et ramer en empruntant les plus beaux itinéraires du pays.

«Je travaille depuis treize ans pour Migros. Et j’en suis très heureux», a expliqué Christian Wirth, un des chauffeurs poids lourds de Migros Aar. Pas besoin d’en dire plus pour en être convaincu: il suffit d’admirer sa coupe de cheveux aux couleurs M-Budget. Audacieux, non?

I

l est des signes qui ne trompent pas. Quand, le matin, on se lève avant que le réveil ne sonne et quand, le soir, l’envie de flâner dans les rues, affichant un grand sourire à la vie, se fait pressante, les beaux jours sont de retour. Pour observer la renaissance de la nature tout en pratiquant une activité physique, rien de tel que la mobilité douce. A cette fin, SuisseMobile a balisé des itinéraires nationaux, régionaux et locaux sur des milliers de kilomètres. Des voies à emprunter en famille ou

Manu Katché en Suisse

Avis aux amateurs de jazz: la deuxième série de concerts du Migros-Pour-cent-culturelJazz présente une belle affiche avec des jazzmen suisses prometteurs et des stars internationales. A Cully (le 13 avril), Bâle et Zurich, les mélomanes pourront assister à la performance de Plaistow, un trio genevois acclamé par la critique, puis à celle de Manu Katché, un batteur français d’origine ivoirienne devenu célèbre dans le monde entier grâce à sa participation remarquée sur le légendaire album de Peter Gabriel «So». www.pour-cent-culturel-migros.ch/jazz

entre amis à pied, à vélo, à VTT, en patins à roulettes et même en canoë. Pour motiver les enfants qui préféreraient rester devant la télévision, les parents imagineront des jeux qui égaient l’excursion. Ainsi, à l’occasion d’une promenade en forêt, les bambins seront

LE PRODUIT FRAIS DE LA SEMAINE

Pâques en gâteau

C’est beau une ville la nuit

Samedi dernier, notre planète brillait un peu moins dans le firmament. Dans le cadre de l’action internationale «Earth Hour» du WWF, des milliers de villes à travers le monde ont plongé dans l’obscurité leurs sites emblématiques durant une heure. But de l’opération: attirer l’attention sur la nécessité d’agir davantage en faveur de la protection du climat. Migros a aussi participé à la manifestation en éteignant les rich ainsi que celles enseignes de son siège social à Zurich d’autres bâtiments Migros de 20 h 30 à 21 h 30.

Entre le lapin en chocolat et la colombe pascale, le gâteau de Pâques a su se faire une place de choix sur la table des desserts. Il faut dire que la vue de cette spécialité à base de riz et de raisins secs met aussitôt l’eau à la bouche. Son joli décor de sucre glace y est sans doute aussi pour quelque chose.

www.wwf.ch/earthhour

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

Photo andia.fr

6 000 000

Cette année, Chocolat Frey a élaboré boré plus de six millions de lapins de Pâques et de spécialités tés pascales. Au total, près de 2400 tonnes de chocolat ont été utilisées. Notons encore que le lapin le plus lourd pèse 1400 g 8 g sur la balance. et que le plus léger n’affiche que 18

Mieux qu’une après-midi


MIGROS FLASH

|7

LeShop.ch au Tchad! Quand il ne travaille pas en tant que magasinier chez LeShop.ch, le plus grand supermarché en ligne de Suisse, Ali Abdoulaye s’engage sans compter pour son pays d’origine, le Tchad. Grâce à ses efforts, le village de Dar’Assalam dispose depuis la mi-février 2010 d’un puits. Unique dans la région, il permet à deux cents familles de s’approvisionner en eau. «L’endroit est désormais devenu un lieu où l’on se rencontre», explique fièrement Ali Abdoulaye qui a pu compter sur l’aide pécuniaire de son employeur pour cofinancer la construction de ce puits de 36 mètres de profondeur.

télé: les promenades ludiques en forêt avec SuisseMobile.

par exemple invités à chercher un objet lisse, dure, épineux, etc. Le premier à tous les réunir recevra alors une petite récompense. Profitez du week-end prolongé de Pâques ou des vacances scolaires pour découvrir la Suisse autrement, au

Ali Abdoulaye (à g.) devant le puits tchadien offert par LeShop.ch.

rythme de la mobilité douce. Il existe sans aucun doute un itinéraire balisé SuisseMobile dans votre région.

Informations: www.suissemobile.ch et www.migros.ch/suissemobile

La revue

Commandez gratuitementt la revue «Vivai»»

du bien-ê tre et du développ em

ent dura ble

Avril 201 0/0

Quand ca fé rime av ec équité Moins gr as mais tout aussi bon Faire pe au neuv e au prin temps

Dans son nouveau ie un numéro, «Vivai» publie grand dossier sur la os danse. La revue Migros du bien-être et du ble développement durable Du fest al de au parqiv explique pourquoi uet du dsaanse lon cette expression artistique est aussi une activité bénéfique pour le corps et l’esprit. Le magazine présente également un nouveau label l café fé équitable, é itable – Utz Certified – pour le propose les recettes bio d’un jeune chef de 23 ans et distille de précieux conseils sur la nutrition, les soins de beauté et le sport. «Vivai» peut être commandé gratuitement au 0800 180 180, via courriel à commande.vivai@limmatdruck.ch ou sur www.migros.ch/vivai.

A der an ent! m m co uitem grat

2


Maintenant

69.90

Maintenant

399.– Avant

50%

799.–

Avant

Affichage LCD de très grande taille

Mode d’économie d’énergie

30%

Machine à café Caruso Digital

2 tailles de tasses programmables, écoulement du café réglable en hauteur, broyeur à disque, dimensions (h x l x p): 37 x 37 x 48 cm, affichage en trois couleurs / 7173.545

Maintenant

Maintenant

777.– Avant

149.–

999.–

Avant

Livraison à domicile gratuite

40% Aspirateur VAC 5500

Puissance 1800 W, sans sac à poussière, filtre HEPA H12, rayon d’action 9 m, avec embout pour meubles rembourrés et embout pour jointures / 7171.375

Congélateur MSG 235 ECO A+

Capacité utile 235 l, affichage numérique de la température, valve anti-vide d’air, dimensions (h x l x p): 180 x 60 x 61 cm / 7175.012

Les offres sont valables du 30.3 au 12.4.2010 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les melectronics et les plus grands magasins Migros. Sous réserve de modification de prix, de modèles et d’erreurs d’impression.

FCM

99.90

249.–

Pèse-personne impédancemètre 9106 WH3R

Détermine le poids corporel, le taux de graisse corporelle, la masse osseuse, la masse hydrique et la masse musculaire, mémoire pour 10 utilisateurs / 7179.066


VOUS ET NOUS

Migros Magazine 13, 29 mars 2010

«Les parents étaient tellement contents de cette initiative» «Migros Magazine» n° 11 du 15 mars. A propos de l’article «Cherche Romand parlant allemand»

«Des écoles bilingues existent depuis longtemps»

Il y a longtemps qu’existent des écoles enfantines bilingues en Suisse romande! J’avais moimême créé une approche de classe enfantine bilingue à Denges (VD). Je suis bilingue moi-même et étant maîtresse d’école enfantine à Denges, j’avais eu l’autorisation de pratiquer l’allemand dans ma classe, donc une heure par jour je parlais allemand aux élèves et je leur donnais aussi des leçons collectives d’allemand. Les parents étaient tellement contents de cette initiative qu’ils ont fait une demande au canton qui m’a autorisée à continuer en 1re, 2e et 3e année primaire avec les mêmes élèves. L’expérience a été passionnante, malheureusement de la part des collègues et de la direction aucun enthousiasme, ce qui m’a fait abandonner le projet puisque j’allais en plus prendre ma retraite. Pendant la durée de mon expérience, j’ai eu la visite de plusieurs maîtresses intéressées (…). A Fribourg cela se fait aussi depuis de nombreuses années, tant mieux mais on n’en parle pas assez. (…)

Heidi Rochat, Sévery

«Les enfants devraient apprendre les langues»

(…) Après un CFC à Lucerne, je ne trouvais pas de travail et suis

venue en Suisse romande pour apprendre le français. Une fois bilingue, on m’a fait comprendre que l’anglais était incontournable. Donc en route pour Oxford! Apprendre des langues nécessite une bonne préparation: lire et encore lire des livres. D’autant qu’à chaque fois que j’apprenais une langue, il fallait aussi que j’apprenne la sténo! Les enfants devraient apprendre l’anglais et l’allemand/français dès le début de leur scolarité.

Catherine Vuille, Lausanne

«Migros Magazine» n° 8 du 22 février. A propos de l’article «Papa, maman, vous faites quoi dans la vie?»

«La société ne pardonne pas l’échec professionnel»

Lecteur assidu de votre magazine, je me permets de vous adresser cet e-mail afin d’une part de vous remercier de la diversité et de la qualité de votre magazine, dont les sujets variés sont toujours un plaisir pour la lecture et la connaissance. D’autre part, parce que je partage totalement l’esprit de votre éditorial et de l’article. En effet, on peut résumer l’esprit du chômeur avec vos mots «un job, juste un job», pour exister simplement et ne pas être un paria de la société pour vous-même, pour vos enfants, pour votre famille. Père de deux enfants, je me suis retrouvé au chômage après vingt-huit ans de travail (…). Autant ma fille de 6 ans ne comprend pas parfaitement mon état, en me demandant simple-

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch

ment si je travaille ou non? Autant mon fils de 12 ans se pose beaucoup de questions et mon état le blesse et l’inquiète un peu. Ne trouvant plus aucun travail dans mon domaine de compétence, j’ai accepté un travail de professeur dans un cirque. Mieux vaut un travail peu payé que rester oisif, inactif. Pour exister tout simplement aux yeux de la société et à ses propres yeux. Un job, juste un job. Je pense que mon fils a un peu honte de cet état et n’en parle pas ou peu. (…) Le regard de la société est terrible, car le système ne pardonne pas l’échec professionnel. (…)

Nom connu de la rédaction

Publicité

|9

Heidi Rochat

«Migros Magazine» n° 12 du 22 mars. A propos de «Minute Papillon»

«Votre chronique me va comme ça»

Oui, Monsieur Duval, votre chronique me va comme ça! Et le regard dans le miroir rétrospectif est plus que positif. Je me suis beaucoup amusée à lire vos lignes et, malgré vos cheveux fraîchement coupés, votre chronique n’est nullement médiocre, au contraire, elle est excellente. La longueur des cheveux n’a, pour preuve, aucune influence sur la créativité du cerveau. Je me réjouis d’avance de lire le prochain numéro.

Christine Principi-Abele, Chez-le-Bart


10 | Migros Magazine 13, 29 mars 2010

SUR LE VIF

«La tradition du 1er avril va se perdre peu à peu» Le jour des farces et des canulars approche. Mais au fait, d’où nous vient cette tradition? Les lumières de l’historien français Michel Pastoureau. Que fête-t-on le 1er avril?

On fête le renouveau de l’année laïque. La tradition veut que l’on fasse des farces à cette période. Pendant longtemps, dans une large partie de l’Europe, le début de l’année avait lieu le 25 mars. Les jours suivants, on s’amusait. En France, au XVIe siècle, le nouvel an a été placé le 1er janvier. Mais on a gardé le souvenir des farces pour un seul jour, le 1er avril. Pourquoi s’amuse-t-on avec des poissons ce jour-là?

Au début, il s’agissait d’un objet parmi d’autres. On se déguisait, on offrait des cadeaux ridicules et du poisson sous différentes formes. Mais pas n’importe lequel, le brochet. Car en latin, le même mot signifie cadeau, ou récompense, et brochet. Par la suite, le brochet est devenu un poisson stéréotypé qui a éliminé les autres présents.

Comment a-t-il fini dans les dos des victimes de farceurs?

Sûrement à cause de la fin du carême durant lequel le poisson remplace la viande. Il n’est pas impossible qu’on l’ait mis en valeur pour le ridiculiser. On le met dans le dos, plus dans le ventre. Cette tradition a-t-elle un avenir?

Elle va d’abord s’atténuer. Pour ensuite se perdre lentement parce que nos sociétés ont une certaine capacité à tout user. Les gens sont blasés. Aujourd’hui, cette tradition est déjà beaucoup plus discrète que lorsque j’étais enfant. La presse se croit obligée de produire des canulars le 1er avril. Car si elle ne le faisait pas, elle ne serait plus tout à fait la même… Propos recueillis par Virginie Jobé

TRAIT POUR TRAIT

IMPULSIONS

Dessin de Chappatte paru dans «Le Temps» du 25 mars 2010

Baronne Nadine de Rothschild

Achetez peu, mais achetez bien!

Ç

a y est, le printemps est de retour et avec lui vous viennent des envies de refaire votre garde-robe. Tous les hommes connaissent la célèbre phrase prononcée une centaine de fois par leur épouse: «C’est terrible, je n’ai plus rien à me mettre!» Il serait toutefois plus honnête de dire: «Ces vêtements n’ont plus l’éclat de la nouveauté.» Le printemps vous donne des envies de

fraîcheur, d’audace, de page blanche, de renaissance. Vous voulez vous construire une nouvelle image, c’est tout à fait louable, mais attention! Rien n’est plus lourd de conséquences… L’habit ne fait pas le moine, dit-on. Hélas si! Il ne faut jamais se fier à la première impression, dit-on. Hélas si! Notre vie sociale est ainsi faite. Et pas le droit à l’erreur. Si, lors d’un entretien d’em-


TEMPS PRÉSENTS

| 11

MES BONS PLANS par Pierre Léderrey, journaliste

Photo Desmond Boylan / Reuters

A lire: Les meilleurs crus d’ici. Un guide pour le meilleur des vignobles romands, accessible sans brevet d’œnologie et pourtant bourré d’anecdotes et de renseignements pratiques (dont un prix indicatif, utile pour mieux choisir). «Vins de Suisse romande», Ed. Creaguide.

DANS L’OBJECTIF

bauche, vous avez cinq minutes pour convaincre, votre allure vestimentaire sera jugée en moins d’une minute. Alors gardez-vous de toute faute de goût. Règle numéro un: méfiez-vous de la mode et de ses diktats. Oubliez ce que disent les magasines et ayez toujours en tête ce principe de base: votre tenue sera en rapport avec votre âge. Alors le jean, le tee-shirt, la jupette en stretch, les bottines, la petite veste en cuir, on tire un trait dessus. Après 40 ans, cela peut être vite vulgaire. Lorsque vous faites du shopping, résistez à l’achat coup de cœur. Ce n’est bien souvent que la projection d’un idéal qui ne vous ira pas forcément. Si vous n’avez pas le panache de l’actrice mexicaine Maria Félix, optez pour la sobriété. Une coupe impeccable, une jolie matière, une couleur unie. Ne vous laissez pas tenter par les imprimées,

fleurs, carreaux, pois, bien trop dangereux! Autre règle à respecter: ne mélangez pas les genres. On n’arrive pas au bureau comme au Festival de Cannes! C’est très bien de vouloir être glamour, mais à 9 heures du matin, le haut pailleté, c’est trop! Et même si vous vous sentez faite de l’étoffe des stars, vous ne montez pas les marches, vous allez pianoter sur un ordinateur pendant huit heures. Enfin, achetez peu, mais achetez bien. Je dis souvent: le bon marché est toujours trop cher! Car soit la qualité n’est pas au rendez-vous et votre chemisier 100% acrylique ne fera qu’un lavage, soit vous avez fait une super affaire, mais franchement, vous pensez la mettre quand cette robe vert pomme? > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Sauve qui peut! Des vagues inattendues atteignant six mètres de hauteur ont déferlé la semaine dernière sur La Havane, la capitale de Cuba. Surpris par le phénomène, ces étudiants ont dû prendre leurs jambes à leur cou pour éviter de se faire emporter par les vagues géantes.

A écouter: Une ultime piqûre. Dernier opus annoncé par les vétérans germains du gros son. Et douze titres qui, s’ils n’inventent rien, appartiennent aux meilleurs riffs de la bande à Michael Schenker. C’est ce qui s’appelle ne pas rater sa sortie. Scorpions, «Sting in the Tail», Sony Music. A écouter: Ça va jazzer! Des dizaines d’artistes se donnent une fois de plus rendezvous du côté de Cully pour une édition haute en couleur et en sonorités métissées. Et dépêchez-vous, parce que plusieurs concerts, comme ceux de Hank Jones ou d’Hindi Zahra, affichent déjà complets. 28e Cully Jazz Festival, du 9 au 17 avril. Infos et billetterie: www.cullyjazz.ch A voir: La couleur de l’argent. Sympa, cette comédie branchée où deux inséparables banlieusardes se frottent à une jeunesse dorée finalement peu brillante. C’est drôle, émouvant et emmené par deux actrices épatantes (mention spéciale à Géraldine Nakache, qui signe aussi la mise en scène). «Tout ce qui brille», en salle. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


12 | Migros Magazine 13, 29 mars 2010

La Suisse, une prison dorée?

Vivons-nous au pays de tous les interdits, des règlements foisonnants et mesquins? C’est en tout cas le sentiment du citoyen lambda. Dernier soubresaut autoritaire en date: l’interdiction des jeux vidéo trop violents. Prise de température politique et sociologique.

A

Genève, un vieux règlement interdit de vendre des confettis de couleurs différentes dans un même sachet. Voilà donc bien La prison suisse, comme l’a titré récemment le grand hebdomadaire allemand Die Zeit, pour se moquer du pays, prétendument noyé sous les interdits de toute nature. C’est en tout cas aussi l’impression du citoyen lambda qui se voit volontiers en martyr de la machinerie administrative. Impression que la statistique vient confirmer: 5000 pages de lois et de réglementations édictées chaque année chez nous, à tous les niveaux et prétendant réglementer au plus près nos vies quotidiennes. Ainsi, dernièrement les Chambres fédérales ont approuvé deux motions qui contraignent le gouvernement à élaborer un projet de loi visant l’interdiction des jeux vidéo les plus violents. Parfois certaines prescriptions semblent frôler le délire (lire encadré) et laisseraient penser que derrière nos armées de législateurs, c’est Kafka qui est au scénario et le père Ubu à la manœuvre. Pour le conseiller aux Etats genevois Robert Cramer, l’explosion

de l’arsenal législatif est une réalité: «Il suffit de se promener dans les rayonnages d’une bibliothèque juridique pour s’en rendre compte.» Mais pour le politicien Vert, le constat ne casse pas trois pattes à un canard.

Une inflation sans danger de règlements

D’abord parce que le phénomène n’est pas propre à la Suisse: «On constate la même évolution dans les pays qui connaissent des régimes politiques et juridiques similaires.» Et puis, surtout parce que cette inflation de règlements ne constitue pas une menace: «Ils n’annoncent pas une restriction de nos libertés fondamentales, ou une plus grande mainmise de l’Etat, mais au contraire une perte d’influence de l’Etat.» Et d’expliquer qu’autrefois les citoyens étaient moins rétifs à l’autorité, suivaient facilement des prescriptions et des interdits mis en œuvre par des organes autres que l’Etat: «L’école, la famille, les Eglises. Alors qu’aujourd’hui la soumission à l’autorité est moins spontanée et la revendication de la liberté individuelle

«5000 pages de lois et de réglementations sont édictées chaque année en Suisse» beaucoup plus forte.» D’où un plus grand nombre de conflits et de manquements, d’où la nécessité pour un Etat dépassé de légiférer. Son nouveau collègue au Conseil des Etats, le jeune radical

neuchâtelois Raphaël Comte, se montre encore moins impressionné face à cette valse des interdits, des bûches et embûches censés torturer le citoyen au quotidien. La Suisse, une prison dorée? Vous voulez rire: «Nous avons la


RÉCIT SOCIÉTÉ

| 13

Quelques exemples

chance de vivre dans un pays extrêmement libre, comparativement à beaucoup autres. Ils sont nombreux sur la planète ceux qui nous envient et aimeraient bien y vivre dans cette prison dorée.»

«Il faudrait interdire la bêtise humaine»

Pour autant, Raphaël Comte ne goûte guère «les interdictions inutiles et celles qui ont essentiellement une connotation moralisatrice» et confesse que la

seule interdiction qu’il serait réellement fier d’avoir promulguée serait celle «de la bêtise humaine». Pour le sociologue Gabriel Bender, il n’est pourtant pas exact que les interdits se soient multipliés. Ils se seraient plutôt déplacés. «Avant les châtiments corporels étaient la norme, maintenant ils sont punis par la loi.» Ces interdits qui se déplacent, reflètent un rapport de force provisoire: «Je n’ai plus le droit de

gifler mon enfant parce que l’enfant a pris du poids dans un rapport de force avec les parents. De même, si on ne me laisse plus déboiser à ma guise, c’est que la nature a pris du poids dans un rapport de force avec l’homme.» Pour illustrer son propos, Gabriel Bender prend l’exemple de l’interdiction de la fumée dans les lieux publics. Une interdiction qui aurait pu selon lui être prononcée il y a soixante ans déjà, en appliquant

Parmi les interdictions promulguées, ou envisagées, par nos autorités, fédérales cantonales ou communales, notons entre autres celles de: ➔ se promener en hauts talons au sommet du Schilthorn, ➔ de cueillir des champignons à plus de trois, ou avant 7 heures du matin et après 20 heures, ➔ de cracher dans la rue, ➔ de nourrir les pigeons, ➔ d’avoir «une conduite déplacée» dans la gare, ➔ de faire des grillades dans les parcs, ➔ de boire le soir en plein air, ➔ de ramasser les feuilles mortes avec un aspirateur, ➔ d’exploiter un solarium self-service, ➔ de garder sans autorisation officielle les enfants des autres même s’ils sont vos neveux et nièces, ➔ de louer un appartement sans avoir d’abord souscrit une assurance anti-tremblements de terre, ➔ de sortir la nuit sans porter une bande autoréfléchissante au bras, ➔ d’utiliser des avertisseurs de radars, ➔ de boire de l’alcool dans les lieux publics après 22 heures, ➔ de Google Street View, ➔ de l’abattage rituel sans étourdissement, ➔ d’exporter des peaux de chats, ➔ des téléphones mobiles et des MP3 dans les écoles, ➔ des chaufferettes sur les terrasses, ➔d’utiliser des verres non gradués pour vendre des alcools forts dans les bistrots, ➔ de récupérer des déchets ou des objets dans les décharges, ➔ des jeux vidéo jugés trop violents, ➔ des cloches dans les patinoires de hockey.


n o i t c u d é r 20 % de

ies d‘oreiller ta s le t e e tt e u housses de co sur toutes les e de toilette g n li le r u s e u ainsi q En vente dans tous les po ints de vente Micasa et les plus grands magasins M igros. avant 29.90 maintenant

23.90

avant 49.90 maintenant

39.90

avant 89.90 maintenant

Parure de lit PRISCA Taie de traversin 65 x 100 cm, housse de couette 160 x 210 cm 4511.581.div

71.90

Parure de lit LINDA 100% coton, diverses dimensions, p. ex. taie de traversin 65 x 100 cm, housse de couette 160 x 210 cm 4511.618.div avant 10.90 maintenant

8.70

Tapis de bain SAHARA 100% coton, 60 x 90 cm 4530.115.512.40 avant 49.90 avant 59.90 maintenant

47.90

maintenant

39.90

Rideau de douche CATENA 100% polyester, 180 x 180 cm 4531.208.534.40

www.micasa.ch

La réduction est valable du 30.3 au 19.4.2010 sur toutes les housses de couette et les taies d’oreiller ainsi que sur le linge de toilette, excepté les articles M-Budget.

Linge de toilette en éponge SARINA 100% coton bio, essuie-main 50 x 100 cm 4508.063.div


RÉCIT SOCIÉTÉ

Migros Magazine 13, 29 mars 2010

simplement la nouvelle loi sur le travail qui proscrivait d’exposer les travailleurs à des conditions dangereuses pour leur santé. «Mais le rapport de force alors n’était pas en faveur d’une telle interdiction. Les syndicats ne faisaient pas le poids face aux fabricants de cigarettes. Il a fallu que les milieux de la santé entrent dans le débat pour faire pencher la balance dans l’autre sens.»

«Ce qui compte: l’argument mais pas le nombre»

Les rapports de force ne reflètent pas forcément le rapport majorité-minorité: «Il est reconnu que le sommeil est un bien. Priver quelqu’un de sommeil est donc un mal. Il faudrait par conséquent interdire la plupart des festivités, des festivals qui empêchent certaines personnes de dormir.» Gabriel Bender ne plaisante qu’à moitié. Ce qui fait selon lui le rapport de force, c’est l’argument, pas le nombre. Le jour, ou plutôt la nuit, n’est peut-être pas si lointaine

| 15

«Nous sommes dans les fers et le voulons bien» Pourfendeur enthousiaste des interdits qui infantilisent, l’avocat Marc Bonnant déplore la lâcheté et l’hypocrisie des citoyens passifs que nous serions devenus.

sommes, désormais, des sujets collectifs: au lieu d’assumer avec orgueil nos vies, risques compris, nous demandons à l’Etat assurance et protection. L’Etat ne reste pas sourd à ces suppliques et nous répond avec engouement. Nous voulons qu’il porte nos vies, il décide de les régler.

Vivons-nous vraiment dans une cage dorée?

Que répondez-vous à ceux qui voient au contraire dans notre époque celle de la conquête des grandes libertés démocratiques et civiles?

A voir certains interdits, on en vient au moins à regretter que le ridicule ne tue pas. Nous sommes dans les fers, oui, et nous l’avons bien voulu. Nos esprits sont ivres de libertés, mais nos âmes sont veules et sécuritaires. Elles ne supportent pas les conséquences de la liberté qui sont la violence, les désordres, les injustices. Lesquels, à leur tour, produisent des révoltes portant haut. Mais ce que nous voulons, au contraire, c’est une société pacifiée. Nous aspirons à la paix des cimetières. Nous

Que nous avons surtout gagné en liberté de mœurs, mais perdu en pouvoir d’expression. Notre vocabulaire est, désormais, celui de l’euphémisme qui attribue au sot l’intelligence du cœur et affuble le nain d’une verticalité réduite. D’un côté, jamais le discours n’a été aussi libre – je peux me proclamer tranquillement pédéraste ou zoophile –, mais jamais nos jugements de valeur n’ont été

aussi convenus, consensuels. Nous nous abreuvons de discours bienveillants. Nous n’avons plus le droit de haïr. Le seul impératif, désormais, c’est d’aimer. C’est l’évangile sans la transcendance. Ce qui donne cette espèce de morale poisseuse et compassionnelle, de douceur melliflue et vénérienne. Que pensez-vous de ce constat du sociologue Kurt Imhof: «Notre époque est caractérisée par une dérégulation de l’économie et une régulation grandissante de la vie de tous les jours»?

Il a raison: l’Etat, excrétion de la volonté commune, proscrit et prescrit. Nous récusons l’antagonisme irréductible des libertés au profit de servitudes volontaires. L’économie seule résiste qui, encore, s’ébroue et cavalcade. Mondialisée, elle reste libre et échappe au contrôle des Etats, ici enfin impuissants.


AROMATISEZ VOS PLATS! Un poisson qui a du n au goût: filet de poisso é poivre accompagn es m de purée de pom r de terre. Recette su www.saison.ch/ m-malin.

1.10 Paprika fort 37 g

1.30

Mélange d’épices pour salades 72 g

–.95

Poivre noir moulu, 30 g

4.90 Épices pour viande moulin, 60 g

4.40

Curry Mix* en boîte, 95 g

–.65

Origan* 13 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

1.05 Cannelle moulue, 27 g


RÉCIT SOCIÉTÉ

Migros Magazine 13, 29 mars 2010

«où on sera prêt à empêcher 90% des gens de faire la fête pour laisser dormir les 10% restants.» Bon nombre de ces nouveaux règlements et interdictions qui fleurissent un peu partout semblent avoir pour obsession de nous protéger des accidents et des maladies. Rien d’étonnant selon le sociologue: «La mutualisation progressive de la santé, jusqu’à l’adoption de la Lamal, a entraîné une mutualisation des risques et surtout des coûts. Mon corps ne m’appartient plus, il appartient au corps social. Le type qui mange comme un cochon, ce n’est plus un problème personnel, c’est devenu un problème collectif. Je suis comme un enfant à qui on dénie le droit de dire: je fais ce que je veux.» Un phénomène qui s’accentue d’autant plus qu’il est facile de faire porter le poids de la faute sur l’individu plutôt que le groupe: «Il est plus facile de

culpabiliser un obèse, ou les parents qui laissent leurs enfants devant la télé être abreuvés de pubs pour des aliments trop gras, plutôt que de remettre en question la société de consommation ou les logiques industrielles.»

Un gain en grandes libertés

Gabriel Bender estime pourtant que la multiplication des petits interdits ne doit pas masquer une autre réalité: un solde plutôt positif, ces dernières décennies, au rayon des grandes libertés. «Autrefois le divorce, l’adultère, l’homosexualité étaient réprimés. Autrefois, le viol entre époux était autorisé et l’avortement interdit. Aujourd’hui, c’est le contraire.» Sous-entendu: qui a perdu au change? Raphaël Comte, lui, en tout cas semble connaître la réponse à la question de savoir si l’on était réellement plus libre il y a trente ou quarante ans: «Sur le plan fé-

déral, les femmes peuvent voter seulement depuis 1971. Le passé n’est pas forcément toujours idyllique…» Robert Cramer de son côté rappelle que ce sont souvent les citoyens eux-mêmes qui sont à l’origine des interdictions les plus poussées: «A Genève, nous avions opté pour une loi sur les chiens dangereux qui n’interdisait aucune race, mais fixait des conditions plus drastiques pour en détenir. Or le peuple à 65% a choisi lui la solution d’une liste de races interdites.» Le peuple en effet semble sourd à cet art de la nuance infinie dont savent faire preuve les législateurs professionnels. Dans le canton de Thurgovie par exemple, outre ceux figurant dans une liste officielle, on n’est autorisé à cueillir que deux sortes de champignons: l’armillaire et le clitocybe nébuleux. C’est bien le mot. Laurent Nicolet Illustrations François Maret

| 17

RÉSULTATS DU SONDAGE EN LIGNE

«Y a-t-il trop d’interdits en Suisse?»

51 % Non

49 % Oui

2702 personnes ont donné leur avis du 15 au 25 mars 2010.

Donnez votre avis sur d’autres thèmes sur notre site internet:

www.migrosmagazine.ch


18 | Migros Magazine 13, 29 mars 2010

T

out a commencé autour d’une bière, il y a deux ans et demi. Comme un gros délire qui fait briller les yeux.» A 36 ans, promu responsable de la communication et de la billetterie, Samuel Grosclaude fait comme ses potes du comité, David, Romain, Alexandre et les autres: son travail sans trop se la jouer. Il y aurait de quoi, pourtant. Parce qu’en matière de truc délirant, les organisateurs du festival Long’I’rock n’ont pas œuvré à moitié. En décembre dernier, l’annonce de la seule date suisse de la tournée d’adieu du groupe Scorpions résonne comme un joli riff. Eh oui, la bande de Michael Schenker, quarante ans de carrière et plus de 75 millions d’albums vendus en bandoulière, c’est pour eux. Depuis lors, la liste des autres artistes bookés ne fait que confirmer le sérieux de l’entreprise: Skunk Anansie, Arch Enemy, Ska-P, Black Rebel Motorcycle Club, Young Gods, Trust, entre autres noms célèbres de ce qui constitue désormais une belle affiche.

Dans un petit village de 400 habitants…

Zut alors, doivent penser les fâcheux. Il semble bien que cette équipe de copains tous juste sortis d’une jeunesse campagnarde soient en passe de réaliser leur rêve: l’unique édition d’un gros événement 100% rock dans leur petite commune de Longirod, 900 mètres au pied du Jura vaudois, ses 400 âmes, son bistrot et sa jolie petite église. «Nés dans la région, nous nous connaissons tous depuis longtemps, résume Nelly Pellet, secrétaire «tout terrain». Nous avons tous plus ou moins fréquenté la Jeunesse du coin; on se retrouvait pour aller skier ou boire des verres à Lausanne.» Mais aussi bien sûr pour fréquenter les multiples rendez-vous musicaux de l’été romand. Avec du plaisir mâtiné d’un petit regret: l’absence d’un vrai festival rock, «qui en explore les multiples styles sans mélange avec de la pop, du rap ou de la variété.» Un truc de purs et durs, quoi. Si la presse évoque pour la première fois ce projet un peu fou l’été

Quand l’amour du rock déplace les montagnes

Dans une petite bourgade vaudoise, la première et seule édition du festival Long’I’rock accueillera en mai des pointures comme Scorpions, Skunk Anansie ou Ska-P. Un miracle? Surtout l’immense boulot d’une bande de potes à portée de leur rêve. dernier, pour les huit membres originels d’un comité qui en compte désormais vingt-cinq, les choses sérieuses commencent déjà en septembre 2008. «On tâtait le terrain, on prenait des renseignements un peu partout auprès de nos connaissances», lâche Romain Zagni.

Né dans la commune voisine de Saint-George comme le vice-président David Mignot, c’est à lui que l’on doit le logo de la bête à cornes façon signe de ralliement rock’n’roll. «Disons qu’avant de passer commande pour nos différents articles de merchandising et

nos affiches, on ne me prenait pas trop au sérieux.» Cela a bien changé depuis, au point que même le visuel se voit dûment protégé. Samuel Grosclaude le reconnaît aussi: «Notre projet paraissait au départ un peu mégalo.» Premier écueil: les autorisations com-


RÉCIT FESTIVAL DE MUSIQUE Au bout de la route, un rêve qui se réalise pour les huit membres fondateurs du festival.

s’élargit, décide d’une séance hebdomadaire et distribue les rôles en fonction des aptitudes ou des préférences de chacun. Du coup, un cuisinier qui nourrissait d’autres envies se retrouve du côté de l’électricité. «Et c’est un guide de montagne qui prend en charge le poste nourriture», rigole Fabrice Badel, un enseignant de 31 ans qui s’occupe pour sa part des bénévoles. «D’ailleurs, nous en cherchons toujours, faites passer le message!»

Pendant le week-end de l’Ascension

Avec tout autant de clairvoyance, les organisateurs de Long’I’rock décident d’une date: au vu d’un calendrier musical déjà bien rempli, ce sera du 13 au 15 mai. «Nous n’avons découvert que plus tard qu’il s’agissait du week-end de l’Ascension.» Mais surtout, ils confient tout ce qui concerne la programmation et la technique à des professionnels (lire encadré). «Nous avons notamment blindé le contact avec les artistes, parce que comme pour la sono, c’est un domaine où l’improvisation ne rime pas avec la qualité.» Alexandre Rubin, 32 ans – répondant de la programmation, notamment pour la scène consacrée aux formations suisses – se félicite de ce choix précoce qui débouche sur une belle brochette d’artistes. Sans pour autant sacrifier l’esprit rock qui motiva l’aventure. «Chacun de nous a écrit des noms de groupes qu’il aimerait voir, puis nous avons compulsé l’ensemble jusqu’à obtenir une liste commune. Chaque membre du comité peut mettre le doigt sur au moins un nom d’artiste de notre programmation qu’il avait noté.»

Une affiche qui ressemble à un rêve

munales. «C’est clair, sans le soutien de la commune, nous pouvions tout arrêter.» Avec quelques girons et autres petites fêtes à leur actif, certains membres savent comment prendre l’élu local par le bon bout. «Après l’aval de la Municipalité, se souvient David Mi-

gnot, 26 ans, nous avons organisé une séance d’information avec diaporama et apéro. Les réactions ont été enthousiastes. Depuis, à peu près tous les habitants se sont proposés pour nous aider.» Tout s’accélère. En janvier 2009, le noyau dur du comité

Le vice-président, David Mignot, renchérit: «Nous avons respecté notre budget et nous ne nous sommes rien fait refiler au rabais. Bien sûr, comme tous les festivals, il y a eu des impossibilités ou des refus, mais dans l’ensemble l’affiche ressemble à celle sur laquelle nous fantasmions au départ. Et ça, c’est vraiment une belle récompense.»

| 19

Ces derniers temps, le boulot ne manque pas. Et certains ont dû demander la clémence de leur employeur pour mener leurs tâches à bien. «On tente de bien faire jusqu’au bout, on ne veut pas passer pour des couillons», notent-ils en riant. D’autant qu’évidemment le spectre du bouillon financier plane sur toutes nouvelles manifestations du genre. Même avec une foi inébranlable, de l’inventivité et de l’énergie à revendre, l’argent reste le nerf de la guerre. Et comme toute nouvelle manifestation, les établissements financiers et autres sponsors ont mis du temps à s’engager. «Nous allions les voir avec un beau projet, mais sans avoir ni visibilité médiatique ni véritable programmation. Pas facile à vendre.»

Une partie du budget couverte par un prêt

Les premières factures sont donc payées en interne, grâce à l’avance d’un membre du comité. Son identité ne sera pas révélée, tout juste le comité tient-il à corriger la notion de «donateur» donnée au départ par la presse locale. «Il s’agit clairement d’un prêt, ce camarade étant devenu créancier de la société anonyme de Long’I’rock.» Une partie du budget de 4 millions se trouve donc d’ores et déjà couverte. Sponsoring, billetterie, location d’une septantaine de stands, vente de boissons et autres produits dérivés devraient assurer un équilibre financier. Et s’il y a bénéfice? «En principe, nous prévoyons d’en faire profiter la communauté locale.» Unique, on vous dit. On pensait rencontrer une bande de jeunes un peu rêveurs et l’on se retrouve face à une petite équipe aussi forte que des vrais pros. Qui n’a pas peur d’espérer entre 30 et 50 000 spectateurs, d’annoncer la location de 7 hectares, dont 4 pour l’enceinte du festival proprement dite. Soit pas loin de la moitié de la surface du Paléo actuel; et l’on sait que l’Asse ne s’est pas fait en un jour. L’importance et la qualité des efforts accomplis interrogent sur l’unicité de l’événement longirois. «Pourtant, c’était l’idée au départ, et ça


20 |

RÉCIT FESTIVAL DE MUSIQUE

l’est resté», nous répondon en chœur. Au-delà d’une question philosophique, toutes les autorisations se trouvent en fait liées à l’unicité de la manifestation. «L’aval de la commune, mais aussi des services de l’Etat et même des propriétaires des champs que l’on loue ne nous aurait pas été donné sans cette condition», ajoute Samuel Grosclaude. Qui rappelle, en même temps que ses camarades, que leur but consiste à ne pas prendre un bouillon, financier ou météorologique. Et de s’éclater en offrant un maximum de plaisir à un maximum de personnes. Rock’n’roll, quoi. Pierre Léderrey Photo Thierry Parel

Long’I’rock Festival, du 13 au 15 mai. Billetterie ouverte via la Fnac, Ticket Corner ou sur www.longirock.ch

Migros Magazine 13, 29 mars 2010

Des pros derrière le rideau Solstice Denervaud n’en est pas à son premier défi. Programmatrice depuis des lustres, la patronne d’Ishtar Music a engrangé les beaux contrats au défunt Leysin rock et alimente toujours de nombreuses affiches, dont celles de Caribana ou du Gurten. «Je monte un peu des soirées, je propose des artistes depuis l’autre côté du rideau», résumet-elle dans un milieu où, souvent, moins on en dit, plus on en fait. Pourtant, ce joli CV n’a pas empêché une certaine appréhension de départ. «Lorsque les organisateurs du Long’I’rock m’ont contactée, le pari paraissait quand même osé. Pourtant, assez rapidement, j’ai constaté que l’équipe bossait avec

beaucoup de sérieux.» Premier conseil, très vite suivi: ficeler un dossier de présentation béton, arme fatale tant auprès des sponsors que des agents artistiques. «Certains organisateurs ne sont pas très clairs dans leurs envies ou leurs options. Là, tout le contraire: un événement rock. J’ai donc cherché dans cette direction, actionnant mes contacts un peu partout.» Solstice Denervaud met sa réputation en jeu puisqu’elle se porte garante du sérieux de la manifestation. Et, naturellement, «les agents se montrent très circonspects dans le cas d’un événement sorti de nulle part». La présence d’André Vouilloz, l’ancien chef technique de

l’entreprise VSP, aida à la manœuvre. Tout comme l’assurance d’un budget déjà en partie couvert par la fameuse avance a sûrement rassuré certains indécis. Dans tous le cas, rappelle la programmatrice, «la direction d’un festival reste maîtresse de ses choix. J’arrive avec l’un ou l’autre nom, en montrant ce que ça peut coûter. Et on me donne le feu vert ou non.» Autre difficulté, dénicher des groupes dont le planning, le «routing» dans le jargon, supporte un crochet par Longirod. «C’est du business, résume Solstice Denervaud. Et il faut bien le connaître pour monter une affiche qui se tienne.»

Publicité

ACTION

OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 23.3 AU 5.4.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES PRODUITS SLOGGI

Mister Suisse André Reithebuch lui aussi fait confiance à sloggi men.

www.sloggi.ch Disponibles dans les plus grand magasins Migros Excepté les articles bénéficiant déjà d‘une réduction

19.9029.90 au lieu de

10.– de réduction à l’achat de produits sloggi dès 20.– p.ex. Sloggi Men Avenue Duo Pack

12.90

au lieu de 17.90

5.– de réduction à l’achat de produits sloggi jusqu’à 19.90 p.ex. Sloggi Woman Double Comfort Tai

sloggi est en vente à votre Migros


SCALA 3plus

Economisez CHF 53 559.– d’impôts avec nous!

Calculez vos économies d’impôts sur www.general i.ch/scala3plus

Avez-vous encore des questions? Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller. Téléphone gratuit: 0800 881 882 www.generali.ch/scala3plus

SCALA 3plus est une prévoyance liée à des fonds assortie des avantages fiscaux du pilier 3a. Elle complète les rentes de l’AVS et de la caisse de pension pour vous permettre de conserver votre niveau de vie habituel à la retraite. Privilèges fiscaux Vous pouvez déduire les primes du revenu imposable pendant la constitution du capital. Vous économisez ainsi des milliers de francs d’impôts. Montant du versement garanti Chez nous, vous savez à l’avance quel montant minimum vous percevrez à l’échéance. En effet, le capital versé à l’échéance est garanti. Etant donné

que votre prime d’épargne est investie dans des fonds, vous bénéficiez en plus, lors du versement, des revenus des fonds. Couverture en cas d’incapacité de gain En cas d’incapacité de gain due à une maladie ou à un accident, GENERALI garantit le versement de vos primes.

Nouveauté GENERALI vous propose désormais également des produits bancaires. Vous bénéficiez d’un taux d’intérêt de 1,6% sur notre compte d’épargne pour des dépots jusqu’à CHF 50 000.– (modifications réservées). www.generali.ch/banque

Comment? Cet exemple vous l’explique: M. Dupont, 32 ans, est marié et domicilié à Soleure. Il verse CHF 547.– par mois dans la prévoyance de GENERALI pour un revenu annuel imposable de CHF 65 000.–. GENERALI garantit à M. Dupont un capital minimum fixé à l’avance. En plus, il profite d'un rendement supplémentaire. M. Dupont peut déduire ses primes du revenu imposable et économiser ainsi la coquette somme de CHF 53 559.– pendant toute la durée du contrat.

Combiner prévoyance et économies d’impôts

Simplement

Bon pour une offre sans engagement

Prime mensuelle souhaitée:  CHF 569.– (max.)*  CHF 300.–  CHF 200.–  autre montant: (au moins CHF 100.–)

* Une prime annuelle de CHF 6 566.– au maximum peut être déduite du revenu imposable (état 2010).

Mode de paiement des primes souhaité:  mensuel  trimestriel*  semestriel*  annuel* À la conclusion du Je paie par:  LSV/DD* contrat, vous recevez  Bulletin de versement 2500 points CUMULUS (* en optant pour ces modes de paiement, vous profitez de prestations plus élevées)

Valable uniquement chez GENERALI Direct

 Madame

 Monsieur

Nom:

Prénom:

Rue/n°: NPA/localité: Date de naissance:

19

(jour/mois/année)

Profession: Nationalité:

Permis de séjour:  B  C

Tél. privé:

Tél. prof.:

E-mail: Mon numéro CUMULUS:

2099

(Voir sur la carte CUMULUS, en dessous du code-barres. Le numéro CUMULUS est utilisé exclusivement pour l’attribution du cadeau d’inscription et sera ensuite effacé.)

Envoyez le bon sans tarder à: GENERALI Direct, Case postale 1038, 8134 Adliswil 1, ou au numéro de fax gratuit 0800 888 020. Infos gratuites: 0800 881 882 · www.generali.ch/scala3plus · Date limite d’envoi: 30 avril 2010.

1107/9779

 ✗ Oui, je souhaite que vous m’envoyiez gratuitement et sans engagement une offre personnalisée pour SCALA 3plus. Les données suivantes nous permettent de calculer encore plus précisément votre offre.


22 | Migros Magazine 13, 29 mars 2010

«Nous travaillons avec du colorant organique fluorescent»

Que la lumière du futur soit!

L’éclairage des maisons s’apprête à vivre une révolution. Adieu l’ampoule, bonjour les LEDs! Sommes-nous condamnés à croupir sous des lampes blafardes? Pas forcément. Libero Zuppiroli, physicien à l’EPFL, travaille à les rendre plus humaines.

L

e couperet est tombé: pour économiser de l’énergie, la bonne vieille ampoule d’Edison va bientôt s’éteindre définitivement. Directives européennes obligent, leur commercialisation sera arrêtée dès 2012. Une nécessité incontournable? «L’ampoule à incandescence a un rendement détestable, voilà pourquoi on l’abandonne! 5% seulement de l’énergie consommée est transformée en lumière et 95% disparaît en chaleur. Autrement dit, elle produit 13 lumens par watt contre 100 pour le néon», assène Libero Zuppiroli, physicien,


RÉCIT NOUVELLES TECHNOLOGIES

Une installation créée par l’artiste sculpteur de lumière Daniel Schlaepfer, avec lequel Libero Zuppiroli (photo) collabore régulièrement.

s’agitent et produisent des ondes lumineuses. Fini le halo doux sous l’abat-jour, la chaude lumière qui invite à la confidence. Mais avec la disparition de l’ampoule traditionnelle, c’est une véritable révolution optique qui se joue. Un saut quantique comme celui que vécurent les habitués de la lampe à huile à l’arrivée de l’électricité. En effet, les nouvelles sources lumineuses à partir desquelles le chercheur travaille, lampes LED (light emitting diodes) ou ampoules fluocompactes, reposent sur un tout autre principe: la fluorescence.

Un gain d’énergie de 80%

responsable du laboratoire d’optoélectronique des matériaux moléculaires à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne.

Un infatigable chercheur au verbe haut et clair

Le physicien n’est pas un homme du passé. Loin de là. C’est d’abord un infatigable chercheur, qui s’évertue à inventer les lumières de demain. D’origine italienne, une enfance passée dans le Sud de la France, il en a gardé une verve, une truculence, un verbe haut et clair avec les gestes et l’ac-

cent du soleil. Un plaisir de parler et d’expliquer évident, une propension à rire, un humanisme certain. Sur toute une paroi de son bureau court la figure de Don Quichotte, élancé, fantasque, obstiné. «J’aime son côté imaginaire qui va avec la recherche scientifique.» Pour Libero Zuppiroli, également co-auteur d’un récent Traité de la lumière (Ed. PPUR), il est donc tout à fait compréhensible que l’ampoule à filament parte à la casse. Finie la lumière thermique, les électrons chauffés qui

Déjà utilisées dans les lampes de poche et autres petits appareils électroniques, les LEDs ont l’avantage d’éclairer mieux sans trop chauffer. Soit un gain d’énergie de 80% puisqu’une LED de 7W remplace une ampoule de 50W. Mais, en contrepartie, la lumière produite est une calamité: d’un blanc bleuté, éblouissant, blafard, qui rend très mal les couleurs. «Oui, parce que les actuelles LEDs sont des diodes bleues qui émettent leur lumière au travers du phosphore, lequel dégrade le bleu en jaune pour donner un blanc pauvre, obtenu par deux couleurs seulement. C’est une économie d’énergie mais pas un gain en qualité de vie…», convient le spécialiste. Lequel s’active donc à trouver des solutions pour adoucir cette lumière. Une recherche menée actuellement sur les filtres à fluorescence, qui permettent de modifier la couleur, de mettre en valeur les verts et les rouges et d’affaiblir la gamme des bleus, pour la rendre plus humaine. «Nous travaillons avec des substances organiques plus fragiles, du colorant organique fluorescent. Ce n’est pas un pari évident. On arrive à 1000 heures de durée de vie pour notre filtre, or ce n’est pas assez. Il faudrait le double. Peut-être que dans deux ou trois ans, il sera au point.» Autre pôle de recherche, les oleds (organic light emitting diodes), déjà utilisées pour les écrans d’ordinateurs et de portables,

| 23

mais pas encore pour l’éclairage. C’est là, dans son laboratoire de l’EPFL, unique en Suisse et à peine plus grand qu’un mouchoir de poche, qu’il conduit les expériences avec son équipe. Des enceintes métalliques, des boîtes à gants, une incroyable tuyauterie bourdonnante et ronronnante, où sont fabriquées, sous vide, les minuscules oleds. Avantage? Elles produisent une lumière plus riche, obtenue par un mélange de lumière verte, rouge et bleue. Mais pour l’heure, la recherche en est au stade du prototype et la commercialisation devra attendre plusieurs années. Libero Zuppiroli espère même trouver un système de variateur qui permettrait de modifier l’éclairage en quelques secondes. De passer d’une lumière froide de bureau à une ambiance cosy de salon en un clic d’interrupteur. Avec l’arrivée des LEDs, c’est donc une véritable révolution chromatique qui se prépare. Le passage d’un monde à dominante rouge à un monde à dominante bleue. Du chaud au froid, de l’anarchie de l’incandescence à l’ordre de la fluorescence. Non dénué d’effets psychologiques sur l’organisme. «On raconte que la lumière froide favorise la création du cortisol, une hormone qui contribue à donner de l’énergie. Quant à la lumière chaude, elle accélère la sécrétion de la mélatonine, hormone du bien-être et de la détente.»

«Les halogènes ont un rendement acceptable»

Alors quoi, faut-il se rabattre sur l’ampoule fluocompacte à basse consommation, qui s’allume au ralenti, donne un éclairage maussade et dont le mercure pose des problèmes de recyclage? Ou faire des provisions de bonnes vieilles ampoules? Libero Zuppiroli ne se veut pas trop pessimiste. «Si vous aimez les belles lumières, gardez vos lampes halogènes! Elles ont un rendement acceptable, avec 20 à 30 lumens/watt. Elles vont donc persister encore quelques années le temps que de nouvelles recherches aboutissent.»

Patricia Brambilla Photo François Wavre / Rezo


PÂQUES SE TERMINE TOUT EN DOUCEUR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 30.3 AU 5.4.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Pour votre dessert ques pascal, servez quel e fruits frais en guis t sain en em de rafraîchiss et printanier.

30% 2.40

au lieu de 3.80

Fraises Espagne la barquette de 500 g

2.–

Pâtisserie aux amandes* 80 g

6.80

au lieu de 8.50

20% de réduction sur tous les bacs Crème d’or de 1000 ml p.ex. Crème d’or Vanille Bourbon le bac de 1000 ml

3.50

Fleur de Pâques à l’arôme maraschino 180 g

3.60

3.80

Mousse au chocolat Sélection 90 g

Société coopérative Migros Aar * En vente dans les plus grands magasins Migros.

Crème brûlée Sélection 2 x 100 g

3.80 Tiramisù Sélection 90 g


Migros Magazine 13, 29 mars 2010

CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

| 25

A quoi sert l’école de recrues? L’autre jour, alors que j’étais en viJean-François Duval, site dans un EMS, journaliste j’ai noté la présence d’un jeune homme d’une vingtaine d’années qui tenait compagnie à quelques vieilles personnes, lesquelles ne savaient pas toutes très bien ce qu’elles faisaient là, car à partir d’un certain âge, 90, 95 ans, nos neurones ne nous renseignent plus toujours correctement sur ce point-là. Lui le savait très bien, ce qu’il faisait là. Il faisait son service civil. On le sait, désormais le service civil, en tant qu’alternative à l’école de recrues, remporte un succès inattendu auprès des jeunes, et c’est très bien. Faut-il en déduire qu’une école de recrues en 2010 n’accueille plus que de blancs moutons dociles et respectueux de l’Ordre, alors qu’à mon époque, n’importe quelle section comptait au moins un ou deux moutons noirs, rebelles dans l’âme, résistants à l’embrigadement général et entravant la bonne marche des opérations? Ma question est cependant celle-ci: le service civil

peut-il constituer un rite de passage au même titre que l’armée? Voilà certes une activité d’utilité publique, mais est-elle aussi apte que l’armée à mettre à l’épreuve la santé mentale et psychologique d’un individu? Fonctionne-t-elle comme un test de Publicité

sa propre capacité de résistance dans des conditions de stress permanent? A cela, l’école de recrues excelle! A l’inverse du service civil qui, comme son nom l’indique, est un travail de civilisation, l’école de recrues est une performante machine de décivilisation et de décervelage. La tâche première de l’autorité militaire consiste à amputer la jeune recrue de sa personnalité, à faire abstraction de son individualité afin de mieux pouvoir la fondre dans un univers uniforme et gris-vert où chacun ne se résumera plus qu’à sa seule fonction. N’importe quel colonel vous le dira: un corps d’armée doit fonctionner comme un seul homme. Tout doit concourir pour qu’un jeune homme à peine sorti d’une adolescence où il aura peut-être eu du mal à se construire une personnalité propre fasse table rase de lui-même pour ne plus se réduire qu’à la condition robotique d’un bonhomme portant tenue de combat, fusil, casque et sac à dos. Ce qu’il y a éventuellement dans la tête du bonhomme ne devra pas aller au-delà de ce qui lui permettra de saisir les ordres et de leur obéir. C’est ici, à mon sens, qu’apparaît paradoxalement une certaine utilité de l’école de recrues. Elle tient pré-

cisément dans la capacité de chacun, en tant qu’individu, à survivre à l’entreprise de dépersonnalisation à laquelle il est soumis, et à préserver son intégrité dans un système dic-

tatorial (l’armée ne tient debout que par les ordres qu’on y donne et que l’on exécute). Autrement dit, ce rite de passage est réussi dans la mesure où l’on retourne à la vie civile avec une cervelle non pas domptée et formatée à jamais pour servir, obéir et plier devant l’autorité, mais qui reste inentamée dans sa capacité à résister. En ce sens, les vertus de l’école de recrues sont homéopathiques, car elle nous apprend admirablement à connaître ce dont nous ne voudrions jamais: un système totalitaire dont elle offre un modèle réduit pendant quatre mois, au terme desquels chacun espère que pareil système ne soit jamais appliqué et généralisé à une démocratie tout entière. Vous comprenez? Le jeune homme qui accom-

plit son service civil n’aura jamais connu cette expérience impartageable qui renseigne comme aucune sur les virtualités de l’espèce humaine. A l’école de recrues, on est à la meilleure école pour se faire une idée modeste et approximative de ce qu’est un régime fasciste, totalitaire, une colonie pénitentiaire ou un camp de travail tel que le dépeint Soljenitsyne dans Une journée d’Ivan Denissovitch. Quatre mois d’école de recrues, finalement, ça n’est pas si cher payé pour en apprendre autant sur ce grave sujet, avec la connaissance intime et approfondie qu’apporte l’expérience vécue, ne trouvez-vous pas?


26 | Migros Magazine 13, 29 mars 2010

«Le projet islamiste est liberticide par nature»

Courageux pourfendeur d’une idéologie politique pour les uns, musulman renégat et journaliste aux méthodes douteuses pour les autres, Mohamed Sifaoui ne laisse pas indifférent. Restent l’analyse et le questionnement pointus d’un phénomène qui interpelle toute société démocratique. La Suisse vient d’interdire la construction de nouveaux minarets. Qu’en pensez-vous?

A mon avis, on aurait pu se passer de cette votation. Vos dirigeants politiques n’ont pas suffisamment mesuré l’impact d’une telle mesure. Il eût fallu, selon moi, laisser les cantons régler la question d’un point de vue urbanistique. Car, au fond, un minaret n’est pas autre chose. Sa présence ou son absence ne détermine pas le niveau d’intolérance du message dispensé dans une mosquée. Les mouvements islamistes utilisent ce type de décision pour alimenter leur discours d’une Europe chrétienne détestant l’islam. C’est une maladresse politique, et elle est instrumentalisée. Pour garantir un certain vivre ensemble, il faut accepter un certain nombre de symboles culturels. Et en même temps faire preuve de la plus grande fermeté pour ce qui concerne la défense des valeurs. Ce n’est hélas pas toujours le cas. Vous pensez au débat autour de la burqa?

La burqa, ou le nihab, sont bien des symboles d’une idéologie extrémiste, totalitaire. Incompatibles, donc, avec les valeurs universelles incarnées par une démocratie moderne. En France, certains affirment que s’en prendre à la burqa

revient aussi à attaquer tous les musulmans.

C’est une supercherie. La burqa intéresse une catégorie de musulmans cultivant une lecture littéraliste du Coran. Sur environ 5 millions de musulmans présents en France, on recense 2000 femmes portant ce type d’uniforme. Trois ou quatre fois à peine dans toute l’Europe. Une toute petite minorité. Mais l’interdiction ne peut pas être une fin en soi. Il faut travailler sur les processus qui amènent certaines femmes, et notamment des Européennes récemment converties, à nier leur féminité et jusqu’à leur personne. Se préoccuper aussi des véritables ghettos sociaux où sont concentrés dans des lieux économiquement et socialement défavorisés des gens de même culture et de même religion. C’est là que se situe le terreau de l’islamisme chez nous. La Suisse connaît moins ce phénomène de banlieues. Feriez-vous un parallèle avec une tentation islamiste peutêtre moins présente?

Vous connaissez en effet moins de ghettoïsation. En revanche, il n’y a pas chez vous moins d’idéologisation. Le discours islamiste est très largement diffusé en Suisse depuis des années, notamment grâce au Centre genevois des Eaux-Vives, via les frères Ramadan, entre

autres. En France, comme ici et naturellement en Angleterre, ce discours a été banalisé. On a laissé croire que l’islamisme représente l’islam. Parmi les personnalités portant cette méprise, il y a selon vous Tariq Ramadan et son frère Hani.

Les médias suisses ont créé de toutes pièces le personnage de Tariq Ramadan théologien musulman représentatif, en lui offrant de très larges et parfois très complaisantes tribunes. Tariq Ramadan n’est même pas un islamiste arabe, c’est une création médiatique suisse et, plus tard, française. Il est totalement inaudible dans le monde arabe, où personne ne le connaît. Faudrait-il le censurer?

Non. Mais la supercherie consiste à laisser croire qu’il est le représentant exclusif de tous les musulmans. C’est totalement faux. Mais ne serait-ce pas aux musulmans eux-mêmes de s’en distancier?

Notre travail de journaliste consiste aussi à enquêter. Et s’il a été fait, notamment par la journaliste Caroline Fourest, il ne l’est pas à la télévision suisse ou française. Des musulmans laïques ou progressistes ont tenté de le dire. On les a souvent censurés.

Le journaliste et écrivain algérien vit depuis 1999 en France.


ENTRETIEN MOHAMED SIFAOUI

| 27

Un complot?

Vous savez, il suffit de se demander qui a intérêt à homogénéiser pareillement notre communauté, à faire croire qu’il s’agit d’un bloc monolithique. Toutes les communautés sont reconnues comme diversifiées, traversées par des courants variés. Un président ou un ministre, disposant de la légitimité des urnes, pourrait s’exprimer au nom de tous les Français ou de tous les Suisses. Mais qui a élu Tariq Ramadan à ce poste autoproclamé? En islam, il n’existe pas de clergé. Le pape peut parler au nom des catholiques. Pas Tariq Ramadan. Il y a d’autres voix, des universitaires, des écrivains, qui s’expriment. Il faut juste faire l’effort de les écouter, même s’ils se montrent peut-être moins séducteurs et si leur discours demande un peu plus d’effort. Mais si nous ne luttons pas davantage contre les discours islamistes, n’est-ce pas avant tout parce que nous n’y comprenons rien?

Bio express

S’estimant toujours menacé, Mohamed Sifaoui ne donne que très peu de renseignements privés. A l’inverse, la violente polémique qui entoure son travail nous oblige à préciser que certains contestent des éléments de son passé algérien. Naissance: 1965, en Algérie. «D’une famille intellectuelle de la classe moyenne, à la croyance décomplexée.» Echappe à un attentat en 1986, qui touche une partie de la rédaction où il travaille comme pigiste. Journaliste depuis 1988. Sillonne le monde arabo-musulman. Vit avec sa famille à Paris, «plus ou moins caché». Il a été sous protection policière de 2003 à 2008.

Je le pense aussi. Mais encore fautil s’en donner les moyens. Au quotidien, il y a des gens qui donnent des coups de canif à ce pacte fragile du vivre ensemble. Il existe des endroits où l’on prêche la haine, et une idéologie – puisque encore une fois il ne s’agit pas d’un discours religieux – qui se diffuse, touchant également des gens qui ne sont pas issus de l’immigration. Les dirigeants politiques devraient traiter avec un peu plus de sérieux ces éléments, et ne pas rester constamment dans la réaction. Le terrorisme a existé avant le 11 septembre 2001. Ou les attentats de Paris, de Madrid, de Londres. Pareil pour le voile, dont on ne parle que depuis qu’il représente un instrument prosélyte dans certains espaces laïques. On est toujours dans la réaction, alors que le rôle du politique consiste aussi à prévoir. Il y a de graves malentendus qui sont en train de s’installer sans que nul ne s’en inquiète. Se montrer vigilants, donc.

Exactement. Puisque nous sommes à Genève, rappelez-vous ce qui s’est passé autour de la représentation de la pièce


28 |

ENTRETIEN MOHAMED SIFAOUI

de Voltaire, en 1993 (Le maire renonce à faire représenter «Le Fanatisme ou Mahomet le prophète», monté à l’occasion du tricentenaire de la naissance de l’écrivain, ndlr.). Depuis lors, et notamment depuis l’affaire des caricatures en Hollande, des dessinateurs et des journalistes s’autocensurent quand ils évoquent l’islam. Alors qu’ils laissent libre cours à leur satire quand il s’agit du Vatican. Lorsque l’on débat s’il convient de voir le visage d’une femme dans la rue, c’est le statut de la femme que l’on se met soudain à rediscuter. Ou la polygamie. Ce sont autant de points qu’il faut aborder avant que l’on soit mis devant le fait accompli. Il faut aussi se souvenir que les services politiques se sont dotés de spécialistes très pointus dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Alors qu’il faudrait aussi lutter contre ce que vous nommez le «terrorisme du quotidien».

Oui, toutes ces attaques contre les valeurs démocratiques qui ont le champ libre. Des actions terroristes au quotidien, contre la liberté de la presse, de la femme, contre l’égalité entre les sexes. Quand on diabolise des minorités sexuelles ou religieuses, quand on dénonce l’athéisme. Je ne veux pas qu’au nom de ma religion des femmes, des homosexuels, des juifs ou des bouddhistes soient insultés. Combattre la violence sans lutter contre l’idéologie qui la sous-tend ne sert à rien. Et ça, c’est le travail des élites, dont la presse fait partie. Toutes les religions possèdent leur fondamentalisme. Pourquoi celui de l’islam s’est-il mué en idéologie politique?

Excellente question. Je pense que c’est parce qu’à un moment donné, le monde chrétien a séparé le temPublicité

Migros Magazine 13, 29 mars 2010

musulman comme forcément obsédé par son culte. Et le carré musulman dans les cimetières?

«L’interdiction de la burqa ne peut pas être une fin en soi» porel et le spirituel, pour dégager la chose publique de la chose privée. On a sécularisé la société. Les pays musulmans, eux, ne l’ont pas fait. Sans doute notamment en raison de la colonisation, suivie hélas de mise en place de beaucoup de systèmes antidémocratiques. Dans lesquels la religion a également été instrumentalisée. Il faut le dire aussi: l’islam doit passer par un grand effort de modernisation.

entre les sexes, que les fillettes musulmanes y comprennent qu’elles ne sont pas inférieures à l’homme. Même si on lui dit le contraire chez elle. L’école, et au-delà tout le système éducatif, a un grand rôle à jouer. Elle ne doit pas entrer dans une sorte de relativisme culturel, qui revient à continuer à voire l’autre comme un éternel étranger et non comme un citoyen.

Pourquoi l’Europe et son universalité des valeurs n’at-elle pas pu servir de point de départ de cette modernisation?

On peut trouver un compromis. Soit on prépare un second plat. Soit on avertit qu’il y a du porc au menu et les enfants concernés ne mangeront pas de viande ce jourlà. Mais il faut s’arrêter là. Et ne pas entrer en matière par rapport au halal.

Il ne s’agit pas de s’immiscer dans la vie des familles, en leur disant qu’ils n’ont pas le droit de donner telle ou telle éducation. Tant que cela rentre dans le cadre légal. Ce qui est intolérable, c’est que des filles, y compris après leur majorité, soient soumises à un diktat. Qu’on les somme de se voiler, qu’on leur interdise de se marier avec l’homme qu’elles ont choisi. Ça, c’est inacceptable. Avant leur majorité, nous n’avons pas beaucoup d’armes pour lutter contre les préjugés. Ou alors une seule: l’école. Qu’elle enseigne l’égalité

Et pour les habitudes alimentaires?

Pourquoi?

Sans entrer dans les questions théologiques, le halal correspond plus à un marché commercial qu’à une obligation. Pour un musulman, ce qui est interdit – outre le porc – est une bête abattue au nom d’une autre divinité qu’Allah. Les produits de la chasse, par exemple, lui sont permis. De manière générale, il faut arrêter de présenter le

Là aussi ce n’est pas le plus important. On se laisse tous entraîner sur des questions subsidiaires qui cachent les vrais enjeux. Pour le musulman pratiquant, la terre entière appartient à Dieu. Du coup, il peut aussi bien se faire enterrer sous une autoroute. Et puis si une personne n’accepte pas d’être mise en terre à côté d’un «mécréant», pourquoi tolère-t-elle de vivre et de travailler au milieu d’eux? C’est une supercherie totale. Ces discours font beaucoup de mal aux musulmans, et aux étrangers en général en détournant les esprits des vrais problèmes. Vous savez, comme vous et moi, un musulman veut d’abord donner une bonne éducation à ses enfants, trouver un bon travail. C’est le combat contre le racisme, la discrimination à l’embauche ou au logement, pour l’égalité, qui compte. A quoi faudrait-il arriver?

Si vous déclarez aujourd’hui, ici à Genève, que le catholicisme est une religion absurde, personne ne va vous en empêcher. Eh bien vous devez aussi pouvoir le dire à propos de l’islam. Je suis musulman. Mais je dois pouvoir respecter votre avis. Une société laïque ne doit pas se crisper à propos d’un dogme, d’une coutume ou de la lecture d’un texte sacré. Le projet islamiste, liberticide par nature, veut interdire cette liberté-là. Et il ne faut pas laisser le seul extrémisme de droite et les xénophobes répondre aux islamistes. Propos recueillis par Pierre Léderrey Photos Thierry Parel

A lire: Mohamed Sifaoui, «Pourquoi l’islamisme séduit-il?», Ed. Armand Colin.

Pneus: rabais de 10%* jusqu'au 10.4.10 Valable sur les pneus de Michelin, Goodyear, Continental, Bridgestone, Pirelli et Semperit *Base: liste de prix pour membres du TCS, été 2010. Non cumulable avec d‘autres promotions

Partenaire

Migrol Auto Service, Partenaire officiel Adam Touring Infos: www.migrol.ch ou tél. 0844 21 21 21


.. M a te ri a , cé li b a ta ir e, ch er ch e. ts pour un lifestyle partenaire ayant de multiples intérê actif. Es-tu souple et généreux? Et le design stylé t’intéresse? Alors montons sur nos grands chevaux et – en selle! Où nous rencontrons-nous? et ton code SMS gratuit avec «MATERIA» 1000). ERIA MAT : mple postal au 919 (exe

dès Fr. 20’ 750 .–

cm Materia 1.3, 67 kW (91 ch), 1298 1495 cm3 dès Fr. 24’990.– Photo: Materia 1.5, 76 kW (104 ch), 3

e en cash 4x4. attractif pour partenaire ou prim Jusqu’au 30 avril 2010: leasing

n fonctionnelle (aussi de la Cuore économe, de la Sirio déçu chez Daihatsu. Qu’il s’agisse pas sera offre en outre plus ne vous fiable atsu naire Daih parte Qui cherche une Materia spacieuse (aussi en 4x4). , de la Copen tendance ou de la ger davantage avec celle enga vous de t avan Mais e. en 4x4), de la Terios tout-terrain (4x4) class ière orie compacte et une qualité de prem .mydaihatsu.ch chez votre concessionnaire. www de 100 ans de tradition dans la catég la tester: lors d’une course d’essai nt lume abso ez devri vous ie, que vous aurez chois

30% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 29.03 AU 11.04.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUT L'ASSORTIMENT DIM

6.20

au lieu de 8.90

au

sistant Voile Ré Collant ra lt u t nt e Transpare nfilage e t, résistan ce à repère râ rapide g re iè avant arr

9.00

au lieu de 12.90

Collant Diam‘s Voile Galbé Semi-transparent, tricotage morphologique - légèrement galbant

7.35 au lieu de

w w w.dim.ch

5.li5eu0de 7.90

Mi-bas Voile x2 Fin et transparent, nouvelle bord-côte confortable et invisible

10.5

0 Collant Su Voile Bri blim ll Brillance ant s résistanc oyeuse, e douceur améliorée et prouvée

DIM est en vente uniquement dans les plus grands magasins Migros des cooperatives VD, GE, VS et NE/FR

DIM est en vente à votre Migros


30 | Migros Magazine 13, 29 mars 2010

Des rêves à petits prix

En baissant son taux d’intérêt de 8,5 à 5,9% dans le crédit privé online, la Banque Migros fait un geste en faveur des consommateurs.

U

n crédit privé permet de inégalée à ce jour», explique Ha- une voiture neuve sur deux est combler de nombreux dé- rald Nedwed, président de la achetée en leasing. sirs. Telle famille pourra direction générale de la Banque S’agissant des crédits privés s’offrir de nouveaux meubles Migros. Effectivement, la com- contractés par lettre ou dans une pour son salon. Telle maman qui paraison montre que les taux agence, leur taux d’intérêt a été élève seule ses enfants pourra en- d’intérêt des autres instituts de réduit de 8,5 à 7,9%. La Banque fin s’acheter la voiture d’occasion crédit, par exemple de Bank- Migros explique cependant que dont elle a grand besoin. Tel em- now, filiale du Credit Suisse, plus de 90% des opérations de ployé parviendra à donner une sont jusqu’à deux fois plus élevés demande et d’octroi de crédits privés passent par internet. Dans nouvelle direction à sa carrière (lire tableau ci-dessous). en suivant des cours du soir. A cela s’ajoute le fait que, ce cas, c’est bien le taux «online» Aujourd’hui, en Suisse, le pe- même comparé au leasing de de 5,9% qui est appliqué. Les sévères directives de la tit crédit pèse quelque sept mil- biens de consommation, notamliards de francs. Preuve qu’il ré- ment le leasing automobile, le Banque Migros en matière d’exapond à une réelle demande. Or, crédit privé de la Banque Migros men des crédits restent bien évidepuis longtemps, les associa- est nettement plus avantageux demment inchangées. A cet effet, tions de défense des consomma- dans de nombreux cas. Et cela a l’établissement bancaire a publié teurs demandent une baisse des toute son importance quand on sur son site internet un plan de taux d’intérêt pratiqués dans ce sait qu’aujourd’hui en Suisse, financement accessible à tout un créneau, vu que ceux-ci chacun. Ainsi le client sont plus élevés qu’à peut, avant de soumetl’étranger. tre sa demande de créCOMPARAISON DES INTÉRÊTS La Banque Migros a dit, clarifier la question DU CRÉDIT PRIVÉ décidé de passer à l’ofde savoir si sa capacité fensive en baissant masBANQUE TAUX D’INTÉRÊT financière est suffisivement la semaine Banque Migros Online: 5,9 % sante. Par ailleurs, la dernière son taux d’inSuccursale: 7,9 % Banque Migros distérêt sur le crédit privé Banque Cantonale Bernoise money-net 8,0 % pense ses clients de online. Ainsi, celui-ci verser les mensualités Banque Cantonale Genevoise 8,75 % est passé de 8,5 à 5,9% en cas d’incapacité de Banque Cantonale Neuchâteloise 8,9 – 9,9% – soit une diminution travail due à une malaCashgate* 11,9 % de plus de 30%. die ou à un accident, Bank-now** 9,9 – 13,9 % voire le solde de la dette «Ce faisant, la BanGE Money Bank 9,95 – 14,5 % * Cashgate: alliance entre les banques Raiffeisen, la Banque en cas de décès. que Migros propose ses Valiant ainsi que de nombreuses banques cantonales et Christoph Petermann prestations à des conditions inférieures à celles régionales des autres établisseInfos: ** Bank-now: filiale du Credit Suisse. ments, dans une mesure www.banquemigros.ch Source: www.comparis.ch, mars 2010.

La Banque Migros pratique dès maintenant le taux d’intérêt le plus bas sur le marché du crédit privé. N’est-ce pas une invitation à vivre au-dessus de ses moyens?

Non, pas du tout. Au contraire: la baisse de plus de 30% de ce taux permet au preneur de crédit de faire une économie conséquente et de soulager son budget. A la Banque Migros, pour obtenir un crédit, il faut obligatoirement prouver que l’on dispose d’un revenu suffisant pour en assurer le remboursement. De plus, en cas d’accident, de maladie ou de décès, le client est protégé par une assurance le dispensant de payer ses mensualités, voire le solde de sa dette. Pour toutes ces raisons, il est extrêmement rare que quelqu’un ne puisse pas verser ponctuellement ses mensualités. D’accord, mais le risque que cela incite des jeunes à consommer davantage existe.

Même les services indépendants


ACTUALITÉ MIGROS Harald Nedwed, président de la direction générale de la Banque Migros, œuvre dans l’esprit de Gottlieb Duttweiler.

| 31

L’AVIS DU SPÉCIALISTE

Mario Roncoroni est directeur du bureau bernois de conseils aux personnes endettées «Berner Schuldenberatung».

«Les taux vont enfin commencer à baisser» La Banque Migros baisse massivement son taux du crédit privé online. Qu’en pensez-vous?

«Les avantages, nous en faisons directement profiter nos clients.» de conseil en budget estiment que la pratique de la Banque Migros en matière d’octroi de crédit est un modèle. Les chiffres suivants le confirment d’ailleurs: nos demandeurs de crédit privé ont en moyenne 37 ans, seuls 10% ont moins de 24 ans. Le salaire mensuel moyen de ces clients s’élève à 6440 francs. Cela montre que nous n’octroyons des crédits qu’à des personnes disposant de l’assise financière nécessaire. Et ne l’oubliez pas: cela fait longtemps que les organisations de défense des consommateurs réclament la baisse des taux d’intérêt du petit crédit. Aujourd’hui, nous répondons également à cette sollicitation.

Quelles sont les raisons de cette baisse massive?

Deux facteurs ont joué un rôle. Le premier est le bas niveau des intérêts sur les marchés des capitaux. Le second est le système informatique que nous venons d’introduire et qui nous permet de régler la procédure d’octroi des crédits via internet d’une manière efficace et peu coûteuse. Ces avantages, nous en faisons directement profiter nos clients. Gottlieb Duttweiler avait déjà décidé, lors de la fondation de la Banque Migros en 1958, d’offrir des crédits privés à un taux d’intérêt avantageux. Quelles sont les particularités de ce système informatique?

Il permet au client d’examiner sur internet sa capacité financière: il lui suffit de saisir le montant du crédit souhaité ainsi que sa situation financière, c’est-à-dire son revenu, ses engagements financiers, son loyer et ainsi de suite. Il reçoit immédiatement la décision d’entrée en matière ou non. Bien sûr, l’exactitude de toutes les indications données est minutieusement vérifiée avant l’octroi proprement dit du crédit. Seules peuvent donc être satisfaites des requêtes sérieuses. Les taux pratiqués par les autres instituts de crédit sont jusqu’à deux fois plus élevés. Comment la concurrence va-t-elle réagir?

Un crédit privé peut être dénoncé en tout temps sans frais. Nous estimons donc que beaucoup de clients d’instituts plus chers vont passer à la Banque Migros. Quant à savoir comment la concurrence réagira, ce n’est pas notre affaire. Notre attention est exclusivement tournée vers les clients.

Si c’est le cas, les consommateurs peuvent se réjouir. Les taux des crédits de consommation, artificiellement soutenus pendant des années, vont enfin commencer à descendre.

Des taux si favorables ne vont-ils pas tenter les jeunes? Certes, les taux bas donnent un attrait supplémentaire au crédit à la consommation. Mais d’un autre côté, jeunes et moins jeunes pourraient économiser chaque année des centaines de millions de francs si le niveau général des taux d’intérêt baissait.

Quelles sont vos demandes face aux banques octroyant des crédits privés? Elles devraient examiner plus sérieusement la capacité financière des demandeurs de crédit et mieux coopérer avec les services d’assistance aux personnes endettées lorsque leurs clients sombrent dans les problèmes financiers.


MARGHERITA, ARGHERITA, SICILIANA E TUTTI QUANTI!

Affinez votre pizza avec un peu de ou mascarpone frais huile d’ quelques gouttes d’olive aux truffes n. de Migros Sélectio

6.90 La Pizza Margherita 330 g

7.90

La Pizza Prosciutto Crudo 360 g

7.90

La Pizza 4 Stagioni 420 g

5.90

La Pizza Pizzette Prosciutto 300 g

34.90

Moulin à poivre électrique en céramique Piles incluses

7.90

La Pizza Parmigiana 370 g

En vente dans les plus grands magasins Migros.

5.90

La Pizza Lunga Siciliana 240 g


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 13, 29 mars 2010

| 33

La nature vous dit merci

Cultiver son jardin tout en ménageant l’environnement, c’est possible avec le terreau sans tourbe et l’engrais à base de matériaux recyclés des Do it + Garden Migros.

U

n petit coin de paradis: Ute Studer a aménagé sur 200 m2 un vrai jardin d’Eden. Sur sa parcelle située en pleine ville de Zurich, on voit déjà fleurir les nivéoles blanches, les crocus violets et les cyclamens rose vif. Et dès le mois de mai ou juin, ces lieux dégageront un parfum des plus envoûtants: quatre-vingts rosiers vont s’épanouir et se charger de fleurs. Dès les premiers beaux jours de mars, cette sociologue à la main verte empote, à l’ombre de sa cabane de jardin, les primevères, les pensées et les narcisses achetés à Migros. «Les abeilles et les bourdons qui se réveillent de leur sommeil hivernal trouvent ainsi davantage de nectar», explique cette jardinière bio qui se soucie de toutes les créatures peuplant sa parcelle, si minuscules soient-elles. Pour ses fleurs, Ute Studer utilise du terreau sans tourbe des Do it + Garden Migros. Elle en saisit une pleine poignée pour la humer et s’exclame: «Il sent bon, presque aussi bon que l’humus de la forêt.» Pour cette citadine attentive à l’environnement, il importe que le terreau ne contienne pas de tourbe. Ce sédiment naturel se forme dans les marais, à partir de déchets végétaux et à l’abri de l’air. Or, si la tourbe favorise la fertilité des jardins, son extraction détruit les écosystèmes sensibles des zones humides. Elle libère de plus dans l’atmosphère des gaz nuisibles pour le climat. En utilisant du terreau sans tourbe, Ute Studer entend surtout se montrer conséquente en tant que jardinière bio, «qui se doit de voir un plus loin que les limites de son jardin». L’engrais à base de déchets recyclés VRS des Do it + Garden Migros lui semble également intéressant. Il est en effet produit à partir de déchets alimentaires provenant de cantines suisses. «Dans la mesure où nous produisons des déchets, il est tout à fait

indiqué de les recycler», déclare la jardinière. L’ingénieur agronome Klaus Büchel connaît bien ses deux produits puisqu’il les a conseillés aux Do it + Garden Migros. «En remplacement de la tourbe, des déchets végétaux compostés, des minéraux et de la pierre pulvérisée ont été mélangés au terreau pour obtenir un effet comparable», explique le scientifique. La transformation de restes alimentaires en engrais requiert aussi des solutions innovantes. «Les déchets qui ont commencé à pourrir ne peuvent plus être traités, précise l’ingénieur agronome. C’est pourquoi les restes des cantines sont collectés rapidement et transportés dans des contenants hermétiques jusqu’aux entreprises qui les traitent, pour y être déshydratés et compostés.» L’engrais à base de déchets recyclés est donc un exemple de plus de la façon dont les Do it + Garden Migros parviennent à favoriser la prospérité de votre jardin tout en ménageant l’environnement. Michael West Photo Daniel Winkler

Le label Climatop

Les terreaux sans tourbe pour jardin et pour géranium Mioplant Natura des Do it + Garden Migros arborent le label Climatop. Cette organisation indépendante distingue les produits les plus respectueux du climat. Outre l’engrais à base de déchets recyclés VRS, les Do it + Garden Migros proposent dans la gamme Mioplant Natura de nombreux produits biologiques. www.migros.ch/championsCO2

Ute Studer privilégie un terreau et des engrais respectueux de la nature.


NE LAISSEZ PASSER AUCUN U.V.! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 30.3 AU 12.4.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

une e Haut. pour schön ction eine prote tz für Schuure Une meille Mehr ans, Look 40 Sun ses bringt Pour um belle. Jubilä plus 40. Zum peau its . Markt produ auxden kte auf 9 nouve Produ lance 9 neue Sun Look gleich schüttionpeau ez votre Protec Protég Looké.Multimarch Sun sur le Mit Langle soleil parvor bewussst Hautcausé Ihreages domm des Sie zen tion. zen kte schüt Protec Produ . DieMultiLook häden avec Sun zeitsc wies solaire rahlen tions UV-St protec auxvor entnur h nicht Contrairem nämlic ent el, protèg tzmitt its nschu produ ces Sonne he les, onnel traditimmlic herkö gefährs U.V. rayonvor des auch ent lich rn zusätz non seulem sonde itiger libres vorze undux radica alen des Radik ment freien mais égale lichen g. nnent le vieillissement , et prévie nocifslterun Hauta Hauttyp – Sun Look enpeau. de la welch turé für préma Egal it kt. Produ produ nde son passe daspeau type de fürejeden À chaqu bietet rs optimale der toujou aurez für Sie auchVous Look! Sun Da ist . tions solaires. protec tz dabei ure des nschu la meille Sonne

NOUVEAU 4.90 Sun Look Mini Size IP 30 50 ml

NOUVEAU 14.90

Spray Sun Look Light & Invisible IP 30 150 ml

NOUVEAU 14.90 Crème solaire pour le visage Sun Look Multi-Protection IP 30 50 ml

NOUVEAU 19.50 Spray aérosol Sun Look Kids IP 30 150 ml

NOUVEAU 16.90 Lait solaire Sun Look Multi-Protection IP 20 200 ml


ACTION

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 30.3 AU 5.4.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK 20% de réduction sur toutes les glaces Crème d’or en bacs de 1000 ml.

7.35

au lieu de 9.20

Crème d’or Caramel 1000 ml

7.35

au lieu de 9.20

Crème d’or Stracciatella Italiana 1000 ml

7.35

au lieu de 9.20

Crème d’or Chocolat 1000 ml

7.35

au lieu de 9.20

Crème d’or Espresso Doppio 1000 ml

7.35

au lieu de 9.20

6.80

au lieu de 8.50

Crème d’or Vanille Bourbon 1000 ml

Crème d’or Pistacchio Croquante 1000 ml


36 | Migros Magazine 13, 29 mars 2010

FIN PRÊT POUR PÂQUES

1re PARTIE: DÉCORATION / 2e PARTIE: CHOCOLAT ET CADEAUX / 3e PARTIE: BRUNCH

Tous les secrets d’une fête

Avec des ingrédients de choix, composez un savoureux menu pascal. Et grâce aux différents soyez assuré d’avoir toujours un sujet de conversation à table.

P

our beaucoup, Pâques fait rimer dégustation avec tradition. Ainsi, avant l’incontournable chasse aux œufs, il convient de savourer un délicieux repas de fête. Nous avons donc

concocté pour vous de savoureuses recettes, allant des lapins en pain (faisant aussi office de marque-places) au dessert, en passant bien sûr par un apéritif, une entrée et un plat principal.

Le dimanche de Pâques, les chrétiens célèbrent la résurrection du Christ, une date fixée par les Pères de l’Eglise en l’an 325, lors du premier concile de Nicée. Cette fête a toujours lieu le dimanche

Moscato Sélection, 75 cl,

Fr. 6.90 Tulipes, bouquet de 30 fleurs,

Fr. 14.90

Salade de rampon, suisse, prix du jour

Pâté de faisan, 180 g, Fr. 4.90* * En vente dans les plus grands magasins.

Dégustation Dé statio de produits duit Sélectio Sélection Envie de spécialités Sélection exclusives? Jusqu’au 1er avril, certains magasins Migros vous convient à une dégustation. Infos sur www.migros.ch/paques.

qui suit la première pleine lune de printemps et tombe ainsi entre le 22 mars et le 25 avril. Dans les pays chrétiens, la tradition qui consiste à offrir des œufs à Pâques semble remonter


C’EST BON POUR LE MORAL! MORAL! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 30.3 AU 5.4.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

n La crème au citro as vert sur lit d’anan ille couronne à merve s. un délicieux repa Recette sur www.saison.ch/ m-malin

la

pièce

le kg

3.50

4.40

50%

40%

Ananas Costa Rica/Panama, la pièce

8.–

au lieu de 16.–

Saucisses de Vienne M-Classic en lot de 5 Suisse, 20 pièces/1 kg

Courgettes Espagne/Italie, le kg

3.70 au lieu de 6.20

Tous les fromages frais Philadelphia en lot de 2, 2 x 200 g par ex. nature

33%

7.60

au lieu de 11.40

Gnocchis de pommes de terre M-Classic et gnocchis au basilic Anna’s Best en lot de 2 par ex. gnocchis au basilic Anna’s Best, 2 x 500 g

30%

4.30

au lieu de 6.20

Plat de Pâques Suisse, les 100 g

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.

14.90

Tulipes, 30 pièces le bouquet


LA FRAÎCHEUR QUI SE MAN AN PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 30.3

age, Le gâteau au from ires po aux noix et aux est la garantie d’un i. ventre bien rempl Recette sur www.saison.ch/ m-malin

1.50

au lieu de 1.90

Le Gruyère salé (excepté emballages maxi) 20% de réduction les 100 g

33%

3.20

au lieu de 4.80

Cœurs de France 500 g

2.60

au lieu de 3.30

Tous les flans en lot de 6, 6 x 125 g 20% de réduction par ex. au chocolat

9.90 Composition florale avec cymbidium la pièce


GE AUSSI AVEC LES YEUX. AU 5.4.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30%

1.40

au lieu de 2.–

Côtelettes de porc, TerraSuisse viande suisse, les 100 g

3.20

au lieu de 4.–

Rôti/tranches de porc filet, TerraSuisse 20% de réduction viande suisse, les 100 g

7.50

au lieu de 8.80

Asperges vertes Mexique/ Californie, le kg

2.50

au lieu de 3.35

Jambon de derrière Puccini en lot de 2 25% de réduction en tranches, les 100 g

3.25

au lieu de 4.10

Salade de Pâques Anna’s Best 20% de réduction 250 g

–.50

au lieu de –.65

24.90 Phalaenopsis 2 inflorescences, avec cache-pot, la plante

Tous les yoghourts bio le gobelet de 180 g & 500 g 20% de réduction par ex. nature, le gobelet de 180 g –.50 au lieu de –.65 nature, le gobelet de 500 g 1.20 au lieu de 1.55

5.20

au lieu de 7.20

Brocoli bio Italie/Espagne, le kg Société coopérative Migros Aar


SIAMO SEMPRE CONVENIEN DES PRIX ENCORE PLUS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 30.3

40%

1.–

au lieu de 1.50

Tous les biscuits Petit Beurre à partir de 2 paquets –.50 de moins l’un par ex. Petit Beurre, 230 g

5.10

au lieu de 8.60

Biscuits Walkers en lot de 2 Highlanders, Digestive ou Chocolate Chip, par ex. Highlanders Walkers, 2 x 200 g

3.80

au lieu de 4.90

Tablettes de chocolat Frey de 400 g 1.10 de moins par ex. lait et noisettes

40%

6.90 au lieu de 11.50

Tout l’assortiment Asco par ex. Asco Croc Adult, 4 kg

30% 6.40

30% 6.70

au lieu de 9.60

Röstis bernois ou au fromage en lot de 3 par ex. röstis bernois, 3 x 500 g

30%

au lieu de 9.15

10.20

Croquettes de pommes de terre au four Delicious surgelées, 1 kg

Crevettes Costa à l’ail, en lot de 2 surgelées, 2 x 200 g

au lieu de 14.60


NTI, ORA SIAMO IMBATTIBILI. S AVANTAGEUX QU’HIER. AU 5.4.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3.50

au lieu de 4.40

Tous les vinaigres Ponti et Giacobazzi 20% de réduction par ex. vinaigre balsamique de Modène Ponti, 50 cl

4.55

au lieu de 5.70

Toutes les boissons pour l’apéritif et Perldor Classic 20% de réduction par ex. Tonic water, 6 x 50 cl

11.35

au lieu de 14.20

Toutes les huiles d’olive Monini 20% de réduction par ex. Monini Classico, 1 litre

2.30

au lieu de 2.90

Tous les thés Tetley 20% de réduction par ex. English Breakfast Tea, 25 sachets

50%

6.75

au lieu de 13.50

6.60

au lieu de 8.80

Tous les Coca-Cola en emballages de 8 x 50 cl (8 pour 6)

Tous les produits Handymatic (excepté le sel régénérant), par ex. Supreme Power Pearls Handymatic (observer les précautions d’emploi sur l’emballage), 44 pastilles Valable jusqu’au 12.4

4.15

au lieu de 5.20

Toutes les sauces à salade Frifrench 50 cl et 1 litre 20% de réduction par ex. sauce à salade française, 50 cl

1.20

au lieu de 1.60

Tous les potages en sachets et soupes instantanées Bon Chef à partir de 2 paquets –.40 de moins l’un par ex. boulettes de viande et vermicelles, 74 g


VOTRE PORTE-MONNAIE VOUS DIT MERCI. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 30.3 AU 5.4.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

39.90

7.90

au lieu de 49.90

Tout l’assortiment de linge de lit et de bain*/** 20% de réduction par ex. parure de lit Prisca, 100% coton, 160 x 210 cm + 65 x 100 cm

au lieu de 15.80

Papier à photocopier Papeteria en lot de 2, FSC A4, blanc, 80 g/m2, 2 x 500 feuilles

30%

2.50

au lieu de 3.–

Film alimentaire et feuille d’aluminium Tangan à partir de 2 produits –.50 de moins l’un par ex. feuille d’aluminium Tangan nº 42, 30 m Valable jusqu’au 12.4

3 pour 2

14.40

au lieu de 21.60

Revitalisant textile Exelia 3 produits au choix

30%

6.90

50%

au lieu de 9.90

Toutes les lignes de vaisselle en matière synthétique (gobelets, assiettes, bols et saladiers, excepté Disney), par ex. saladier rond (27 x 12,5 cm) Valable jusqu’au 12.4

82.50 au lieu de 165.–

Autocuiseurs Duromatic Kuhn Rikon* par ex. 3,5 litres Valable jusqu’au 12.4

* En vente dans les plus grands magasins Migros et ** Micasa.

14.50

au lieu de 20.85

Produit de lessive Elan en bouteille de 3 litres 3 parfums en édition limitée: Jasmin, Ylang Ylang ou Pomegranate


ÉCONOMISEZ AVEC PLAISIR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 30.3 AU 5.4.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Charcuterie

64.50

Saucisse à rôtir à l’ail des ours, 25% de réduction 2 x 140 g 4.– au lieu de 5.40 Roastbeef cuit, en tranches, les 100 g 5.90 au lieu de 7.20 Jambonneau roulé pasteurisé, les 100 g 2.35 au lieu de 3.40

30%

Fleurs/Plantes Pavot (Papaver) la plante 5.90 au lieu de 6.90

Appareil photo numérique Maginon DC 9900*/** 9 mégapixels, écran 2,5", zoom opt. 3x, reconnaissance des visages, capteur CMOS, avec piles et étui Valable jusqu’au 12.4

Fromage Appenzell doux les 100 g 1.30 au lieu de 1.60

99.–

au lieu de 139.–

Kärcher Window VAC WV 50 plus*/*** aspirateur pour vitres, vaporisateur avec embout de nettoyage, chargeur pour accumulateur, produit de nettoyage concentré, technologie au lithium-ion Valable jusqu’au 12.4

Fromage d’alpage des Grisons Heidi les 100 g 1.95 au lieu de 2.40 Fromage à la coupe: Fromage de Soleure 1/2 gras de la région, les 100 g 2.20 au lieu de 2.80 Fromage à la coupe: Nonnenstolz de la région, les 100 g 2.40 au lieu de 2.95

Fruits Pommes Gala cl. 1, sucrée Suisse, le kg 2.60 au lieu de 3.30 Citrons bio Espagne, le filet de 3 pièces 1.90 au lieu de 2.80

40%

149.–

au lieu de 249.–

30%

Viande Filet mignon de porc, TerraSuisse viande suisse, les 100 g 4.60 au lieu de 5.45

Aspirateur Mio Star VAC 5550 sans sac*/** puissance 1800 W, filtre HEPA, rayon d’action 9 m, avec accessoires Valable jusqu’au 12.4

Lapin, 20% de réduction en morceaux, de Suisse, les 100 g 2.45 au lieu de 3.10 Plateau gril viande de bœuf et de porc viande suisse, les 100 g 3.60 au lieu de 4.25

Volaille Escalope de poulet Optigal, 20% de réduction de Suisse, grand emballage, les 100 g 2.65 au lieu de 3.35, uniquement en libre-service

Restaurants Migros du 29.3 au 3.4 Hit de la semaine: Poitrine de poularde, Sauce Fleur d’oranger (provenance: Suisse) avec Risotto aux asperges plus une Passaia gratuit 14.50

50%

69.50 au lieu de 139.–

Lit de voyage Chicco* avec matelas

Société coopérative Migros Aar * En vente dans les plus grands magasins Migros, ** melectronics et *** Do it + Garden.

40%

79.90 au lieu de 155.–

Rasoir Braun Series 3 Smart Control*/** alimentation accu/ secteur, lavable, système de coupe triple, autonomie de 30 min, avec étui Valable jusqu’au 12.4


DES NOUVEAUTÉS IRRÉSISTIBLES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 30.3 AU 12.4.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 2.25

NOUVEAU 2.60

Mélange prêt à l’emploi pour pain d’épeautre original avec 94% de farine d’épeautre à l’ancienne suisse, 500 g

Drink Eimalzin, 500 ml

NOUVEAU 5.90 Risotto au parmesan, aux tomates ou au safran Subito 500 g, par ex. risotto au parmesan

NOUVEAU 2.60

Gel désodorisant Migros Fresh Strawberry Kiss au parfum de fraise; neutralise les mauvaises odeurs pendan t 6 semaines, 50 g

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 3.50 Gel douche, bain moussant et shampooing Kids aux parfums fruités, spécialement conçus pour la peau sensible des enfants, par ex. gel douche à la fraise, 250 ml

NOUVEAU 12.90 Alèses Huggies DryNites Bed Mats 7 pièces

NOUVEAU 9.90

Bain vitalisant aux moules aux orles verts aux substances revitalisantes issues de la mer; réchauffe, revitalise et améliore l’élasticité de la peau, 250 ml


EN MAGASIN

| 45

PASCAL / 4e PARTIE: MENU DE PÂQUES

réussie

symboles et coutumes liés à la plus importante fête chrétienne, aux premiers siècles de notre ère. L’œuf symboliserait le tombeau en pierre du Christ, mais aussi la vie. Quant à l’arrivée du lapin de Pâques dans les jardins,

elle reste pour le moins mystérieuse. Depuis le XVIe siècle, la coutume veut que toutes sortes d’animaux teignent et cachent les œufs. Le plus connu est bien sûr

le lapin, même si, en Suisse, il était à l’époque détrôné par un volatile. C’est en effet à un coucou que l’on attribuait cette tâche originale. Ursula Bickel

Autour de la table de Pâques: Thomas montre à son fils comment trancher convenablement le carré d’agneau, tandis que Carole commence à déguster les légumes avec la petite Julie.


MGB www.migros.ch

ce sur pr ise. Un e d o u ins c o l o r é s p a l s e L de Chocolat Fre y.

MAGIE EXQUISE.

Avec un peu de chance, vous découvrirez dans votre nid de Pâques trois lapins en chocolat au lait suisse surfin habillés de couleurs printanières. www.chocolatfrey.ch


EN MAGASIN

Migros Magazine 13, 29 mars 2010

| 47

FIN PRÊT POUR PÂQUES Le conseil de «Chocolate»

Si le temps pour préparer un sirop maison vous manque, optez pour un sirop Sélection, à la mauve et à l’hibiscus par exemple.

Sirop Sélection hibiscus et mauve, 50 cl, Fr. 6.90

Sirop de fraise Pour 7 dl env.

Faire caraméliser 250 g de sucre et 3 cs d’eau dans une casserole sans remuer. Retirer du feu. Porter à ébullition avec 3 dl d’eau chaude à couvert, jusqu’à dissolution du sucre caramélisé. Ajouter 500 g de fraises écrasées. Retirer du feu. Mariner une nuit. Rincer les bouteilles à l’eau chaude. Au-dessus de la casserole, passer les fruits et le liquide dans un chinois recouvert d’un linge de cuisine à mailles fines, ne presser que légèrement les fruits. Porter le sirop de fraise à ébullition avec 200 g de sucre et 1 cs de jus de citron sans cesser de remuer, écumer, verser chaud dans les flacons et fermer sans attendre.

Lapins de pain bis Pour 5 pièces Mélanger 500 g de farine bise, 1½ cc de sel, ½ cc de coriandre moulue et 1 sachet de levure sèche. Verser 3 dl d’eau tiède sur la farine. Pétrir et laisser reposer à couvert jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume. Pétrir à nouveau. Répartir en 5 morceaux. En prélever un peu de pâte pour former une tête. Découper les oreilles avec des ciseaux. Former un serpent avec le reste de pâte et l’enrouler sur lui-même. Disposer la tête dessus et planter un raisin sec pour l’œil. Laisser reposer 30 min à couvert. Préchauffer le four à 200 °C. Badigeonner le lapin avec de l’eau et saupoudrer de farine. Cuire env. 30 min dans la partie inférieure du four. Laisser refroidir.

Mélange de farine pour tresse au beurre, 500 g, Fr. 2.60

Filets de truite fumée bio, élevage du Danemark, 100 g, Fr. 5.90

Endives à la truite Pour 8 barquettes Retirer 8 feuilles de 2 endives et hacher les feuilles restantes. Epépiner ½ pomme et la couper en dés, mariner avec 1 cc de jus de citron. Couper 8 morceaux de 2 filets de truite fumée et le reste en petits dés. Mélanger avec la pomme, les endives, 100 g de crème fraîche et 1 cc de raifort. Saler, poivrer. Incorporer 1 cs d’aneth haché. Disposer la masse sur les feuilles d’endive, coiffer de 2 morceaux de truite et décorer d’aneth. Ecrire le prénom ou le surnom du convive sur l’assiette avec la Crema All’Aceto Balsamico.

Crema All’Aceto Balsamico, 2 dl, Fr. 5.90


48 | Migros Magazine 13, 29 mars 2010

FIN PRÊT POUR PÂQUES

Créations originales au poisson, au poulet et à Le conseil de «Chocolate»

La recette de salade tiède de poulet est également excellente avec de la viande de veau ou du tofu aux herbes.

Terrine poisson-asperge sur lit de cresson

Salade tiède de poulet sur nid de vermicelles

Râper fin 10 g de gingembre, presser 1 gousse d’ail. Porter à ébullition avec 3 cs de sauce soja, ½ dl de bouillon de légume, 1 cs de miel et 1 pincée de poivre. Laisser refroidir. Couper 200 g de filet de dos de saumon sans la peau dans le sens de la longueur, en lanières de 1 cm de large. Mariner 3 h à couvert au réfrigérateur. Couper 300 g de merlu en petits morceaux. Saler, ajouter de la muscade et du poivre de Cayenne. Placer 15 min au congélateur. Blanchir 8 grandes feuilles de chou dans de l’eau bouillante salée, plonger dans de l’eau froide et égoutter. Oter la tige. Couper les feuilles en deux. Rouler les lanières de saumon dans les demi-feuilles. Blanchir 200 g d’asperges vertes dans de l’eau salée et plonger dans de l’eau froide. Mixer les morceaux de filet de poisson congelés. Verser 8 cl de crème et mixer à nouveau. Passer la masse au chinois fin. Laisser refroidir. Chemiser le moule à terrine de film alimentaire. Verser un peu de la masse dans le moule. Disposer quelques roulés de saumon et des asperges. Répéter l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients, réserver les asperges restantes. Terminer avec la masse de poisson et aplanir. Préchauffer le four à 80 °C. Pocher 30 min à couvert au milieu du four. Laisser refroidir et réserver au frais. Avant de servir, entourer la terrine de 200 g de tranches de saumon fumé. Trancher délicatement. Présenter avec du cresson et des asperges.

Couper 50 g de vermicelles chinois aux ciseaux pour qu’ils mesurent 15 cm de long et les enrouler en 4 nids. Chauffer de l’huile d’arachide dans une friteuse ou dans une poêle à 180 °C. Frire les vermicelles 1 à 2 minutes. Retirer du feu et laisser égoutter sur du papier ménage. Hacher finement 1 bouquet d’herbes, p. ex. de l’aneth, du basilic et du persil. Mélanger 1 cs de moutarde, 2 cs de vinaigre balsamique blanc et 1 cs d’huile d’olive. Couper 300 g de poitrine de poulet Sélection en dés. Chauffer 2 cs d’huile d’olive. Cuire le poulet sur toutes les faces. Saler, poivrer et ajouter du paprika. Retirer la poêle du feu. Mélanger la sauce, les herbes et 100 g de roquette. Dresser sur les nids de nouilles et servir aussitôt.

Apéritif pour 4 personnes, pour 1 moule à terrine de 6 dl

Entrée pour 4 personnes


EN MAGASIN

l’agneau

| 49

Asperges blanches, Pérou/Espagne, prix du jour

Truite bio, prix du jour

Carré d’agneau en croûte d’herbes et sauce au vin rouge

Plat principal pour 4 personnes

Sauce béchamel, 30 g,

Fr. 1.40

Filet de bœuf irlandais Sélection, les 100 g,

Fr. 11.80

Photos Lukas Peters, stylisme Karin Aregger

Préchauffer le four à 180 °C. Couper 3 tranches de toast en gros dés après en avoir retiré les bords, disposer sur une plaque. Griller au four env. 5 minutes. Laisser refroidir. Réserver quelques brins d’un bouquet de persil plat et d’un demi-bouquet de thym et de romarin, prélever les petites feuilles du reste des bouquets. Mettre 1 gousse d’ail, les dés de pain, les herbes, ½ cc de zestes d’un citron bio, 2 cs de pistaches, 60 g de beurre mou, 3 cs de moutarde et 1 œuf dans un hachoir électrique et hacher finement. Couper 300 g de carottes et 300 g de pommes de terre nouvelles en bâtonnets et blanchir 5 min dans de l’eau bouillante salée. Répartir dans une sauteuse avec 3 oignons nouveaux en morceaux et quelques tomates cerises. Chauffer de l’huile dans une poêle. Faire revenir 2 carrés d’agneau d’env. 400 g sur toutes les faces. Saler, poivrer. Disposer sur les légumes. Couvrir la viande de la masse à base de toasts. Cuire env. 15 min dans le bas du four, jusqu’à une température à cœur de 50 °C. Retirer du four 5 min avant de servir et laisser reposer. Pour la sauce: mijoter 4 dl de vin rouge, 2 dl de fond de veau et 1 cc de miel jusqu’à ce que le liquide ait réduit de moitié. Dissoudre 2 cc de fécule de maïs dans un peu d’eau et verser dans la sauce en remuant. Cuire jusqu’à ce que la sauce épaississe. Incorporer 2 cs de beurre froid, saler, poivrer. Trancher la viande, présenter avec les légumes et la sauce.


Mercredi 31 mars

Tous les jouets


EN MAGASIN

Migros Magazine 13, 29 mars 2010

| 51

FIN PRÊT POUR PÂQUES

Quel doux final!

Dessert harmonie au marc de champagne, 120 g, Fr. 3.60* * En vente dans les plus grands magasins.

Crème entière Heidi, 500 ml,

Fr. 4.85

Cheese-cake à la fraise

Disposer le cercle d’un moule à charnière de 20 cm de diamètre sur une plaque chemisée de papier sulfurisé. Faire fondre 90 g de beurre. Moudre grossièrement 200 g de biscuits à l’avoine dans un hachoir électrique, mélanger au beurre. Verser dans le cercle et tasser. Ramollir 5 feuilles de gélatine dans de l’eau froide. Mélanger 400 g de fromage frais Philadelphia, 360 g de yogourt grec au miel, 180 g de sucre brut et 1 cc de pâte de vanille. Essorer les feuilles de gélatine et faire fondre à feu très doux dans une poêle. Ajouter à la masse à base de fromage frais et bien mélanger. Couper 250 g de fraises en petits morceaux et incorporer. Répartir sur le fond de biscuits. Laisser prendre au réfrigérateur durant une nuit. Pour terminer, couper 150 g de fraises en tranches. En garnir le cheese-cake. Chauffer légèrement 5 cs de nappage à la fraise et verser sur les fruits.

Glace Fior di Latte Sélection, 450 ml,

Fr. 8.80

Café en grains bio Max Havelaar, 500 g, Fr. 6.90

Recettes Cuisine de Saison

www.saison.ch


Nos prix imbattables. Toutes les offres sont valables du 30.3 au 12.4.2010, jusqu’à épuisement du stock.

Prix de lancement

599.– 799.–

Prix de lancement

199.– 299.–

30%

après

après

25%

Crosswave Vélo tout-terrain FS2500 Dimension du cadre 17", 19". Prix de lancement

549.– 749.– après

Outdoor Trampoline ø 3 m, avec filet de sécurité et échelle.

25%

maintenant

90 89129.– avant

35% 30%

Crosswave Vélo de ville Streetracer Dimension du cadre 50 cm, 56 cm, 60 cm. Prix de lancement

90 99159.– après

Obscure Trottinette LX 200 mm

47 SportXX en Suisse.

Rollerblade Patins en ligne Micro 6.0 Girlie pour fillette Pointure réglable 18.5 – 21.5, 20.5 – 23.5, 22.5 – 25.5, modèle pour garçon également disponible.

www.sportxx.ch


EN MAGASIN

Migros Magazine 13, 29 mars 2010

| 53

La course de sa vie

Veronika Endalini, de Biberist (SO), a du mal à réaliser ce qui lui arrive: le 7 novembre prochain, grâce à Erdinger sans alcool, cette mère de famille participera au marathon de New York! «C’est un vieux rêve et un grand challenge pour moi», se réjouit la quarantenaire. Près de quatre cents candidats ont envoyé leur candidature à Migros Magazine, mais c’est Veronika et son naturel qui ont séduit le jury. A partir du mois d’avril, elle suivra un entraînement professionnel dispensé par l’équipe de Markus Ryffel, un ancien coureur de fond. Erdinger sans alcool fera également partie de son programme nutritionnel. En effet, grâce à son effet isotonique, cette bière blanche fournit rapidement au corps vitamines, acides aminés et minéraux.

Un rêve devient réalité: avec le soutien d’Erdinger sans alcool, de Migros et de sa famille, Veronika Endalini participera au marathon de New York le 7 novembre 2010.

Bière blanche Erdinger sans alcool, 6 x 33 cl, Fr. 8.40* * En vente dans les plus grands magasins.

BON & BON MARCHÉ

FR. 8.90

Roulés de bettes au jambon Pour 4 personnes

➔ Nettoyer 600 g de bettes. Oter les côtes. Séparément, couper les tiges et les feuilles en lanières. Cuire d’abord les tiges à feu doux dans l’eau bouillante salée, puis ajouter les feuilles et blanchir brièvement. Egoutter et réserver. Env. Fr. 3.90 ➔ Chauffer 30 g de beurre et 2 cs d’huile d’olive. Saupoudrer de 4 cs de farine, faire suer brièvement. Verser 8 dl de lait et porter à ébullition en remuant jusqu’à ce que la sauce épaississe. Laisser mijoter env. 10 minutes. Saler, poivrer. Env. Fr. 1.20 ➔ Préchauffer le four à 200 °C. Répartir les bettes en 8 portions. Rouler chaque portion dans une tranche de jambon modèle et disposer dans un plat à gratin. Napper de béchamel chaude. Saupoudrer de 4 cs de parmesan râpé. Faire gratiner env. 20 min au milieu du four. Env. Fr. 3.80

Photo Christian Clavadetscher

Conseil: servir avec des pommes de terre à l’eau.

+

+

NOUVEAU À MIGROS

Bien dosé

Chaque jour, notre corps a besoin de vitamines et de minéraux pour être performant. Les comprimés All in One Depot d’Actilife fournissent vingt et une substances essentielles – de la vitamine A au zinc. Grâce à leurs excipients spécifiques, les tablettes ne se désintègrent que lentement dans l’appareil digestif. Ainsi, vitamines et minéraux sont distillés peu à peu et sur un plus long laps de temps. All in One Depot Actilife, 30 comprimés, Fr. 6.20

NOUVEAU À MIGROS

Toujours prêts!

Subito propose deux nouveaux plats: «Atriaux avec sauce à l’oignon» et «Haricots blancs à la viande». Grâce à leur longue durée de conservation, les délices Subito trouvent leur place dans tous les garde-manger. Vite préparées, ces recettes sont par ailleurs d’un grand secours en cas d’imprévus. Atriaux avec sauce à l’oignon Subito, 200 g, Fr. 4.70


54 | Migros Magazine 13, 29 mars 2010

D

rôle d’endroit pour une rencontre. Ce n’est en effet pas à Renens (VD) où il a grandi et s’est fait connaître avec Sens Unik ni à Madrid où il vit désormais et mène une brillante carrière d’acteur que nous avons rencontré Carlos Leal. Non. Le plus suisse des Espagnols – ou le plus ibérique des Helvètes – nous a donné rendez-vous à l’hôtel Guardaval de Scuol, une charmante station thermale de Basse-Engadine. «Je suis ici en vacances pour quelques jours», explique le leader du groupe de hip-hop qui a enflammé le pays dans les années 1990. Au programme: luge avec son fils Elvis de 2 ans et bains romano-irlandais avec l’actrice et réalisatrice Joe Kelly, son épouse.

«Fuck the röstigraben»

Ces instants de détente sont les bienvenus. Ces derniers mois, Carlos Leal a enchaîné les tournages pour le cinéma et la télévision. Cela dit, il serait faux de croire que le quadragénaire puisse envisager ce séjour comme une simple semaine de repos. Et ce n’est pas le caractère historique de l’établissement dans lequel il réside – une partie de la bâtisse date du XVIIe siècle – qui pourra venir frei-

ner son énergie créatrice. «Ce matin, à 6 heures quand tout le monde dormait encore, je suis descendu dans la salle de repos du sauna. J’y ai écrit le refrain d’un des nouveaux titres qui accompagnera la compilation que nous allons sortir en mai.» Et l’homme de nous faire écouter sur son iPhone le texte qu’il a posé sur la musique envoyée la veille par Just One, son complice de toujours. «Sens Unik est dans ta ville!» scande Carlos Leal sur ce qui n’est encore qu’une maquette. Efficace, la formule sonne aussi tel un avertissement. «A l’occasion des vingt ans de Sens Unik, nous serons à l’affiche de plusieurs festivals dont le Paléo et le Gurten à Berne.» Mais le groupe ne snobera pas non plus les open air plus petits organisés outre-Sarine comme Frauenfeld ou le Val Lumnezia. «Nous nous sommes battus pour être connus des Suisses alémaniques. Et si nous avons connu autant de succès, c’est grâce à eux. C’est pourquoi nous lancions sur scène Fuck the röstigraben.» Sur scène, les fans retrouveront les membres de Sens Unik ainsi que des invités surprise. «Ces concerts sont une façon de clore un beau chapitre.» Car même si la musique est pour Carlos Leal la forme d’art la plus complète,

Secrets de cuisine

er, c’est… Pour vous cuisin e nérosité. Se mettr gé …faire preuve de s de ir vo aux et rece derrière les fourne au qu’on offre. de ca un invités c’est at favori? Quel est votre pl , un , olio e peperoncini Les spaghetti aglio plat de pauvres. z-vous pour rien Que ne mangerie au monde? rt à tout! Rien, je suis ouve e? ujours en réserv Qu’avez-vous to . es um lég s de ufs et Des pâtes sans œ z-vous partager Avec qui aimerie un repas? st pour moi le plus Jacques Brel. C’e it et un personnage grand ar tiste qui so vient de la terre. entier, simple, qui raconte sa vie. J’aimerais qu’il me

l’homme a désormais envie de poursuivre sa déjà belle carrière d’acteur. Pour la télévision espagnole, Carlos Leal a joué dans plusieurs séries. Et son person-

Carlos Leal, le brillant touche-à-tout

Entre deux tournages et avant de remonter sur scène à l’occasion des vingt ans de Sens Unik, son groupe de hip-hop, Carlos Leal a trouvé le temps de concocter un plat d’inspiration thaïlandaise.


CUISINE DE SAISON CARLOS LEAL

| 55

Carlos Leal: «En cuisine comme en musique, il faut savoir mélanger les influences.»

DÉTAILLER le poulet en morceaux.

FAIRE DORER les morceaux de tous les côtés.

DISPOSER le poulet dans une

jatte et mélanger avec le miel.

AJOUTER le lait de coco.


56 | Migros Magazine 13, 29 mars 2010

nage de directeur d’internat dans El Internado qui regroupe quatre millions de téléspectateurs en prime time chaque semaine a fait de lui une star du petit écran. Au cinéma aussi, il peut se vanter d’une impressionnante filmographie avec de grands rôles (Snow White, Verso) ainsi que des apparitions remarquées dans un James Bond, Casino Royale, et dans Etreintes brisées de Pedro Almodovar. Alors que tant d’artistes peinent à percer, Carlos Leal peut ainsi se targuer d’avoir aussi bien réussi sur scène qu’à l’écran. «Attention, une carrière d’acteur se construit sur une vingtaine d’années. Rien n’est encore fait pour moi.» Ambitieux, il compte bien ne pas s’arrêter là. Refusant de jouer dans la septième saison d’El Internado, il prévoit de partir très prochainement pour Los Angeles pour y perfectionner son jeu. «C’est un choix risqué, mais excitant.» Le capitale du cinéma s’ouvrira-t-elle à l’acteur de Renens? L’avenir le dira. Carlos Leal dispose toutefois d’un bel atout en main: la démesurée envie de ne pas décevoir ses parents et ses proches. Une force qui, jusqu’à présent, lui a permis de réussir tout ce qu’il touche.

Des goûts simples, des valeurs sûres

Malgré le succès, l’homme n’a pas pris la grosse tête et sait toujours apprécier les choses simples. «Pour moi, un bon plat de pâtes al dente et un bon vin sont toujours des valeurs sûres. Cela vaut un bon morceau de jazz ou une grande peinture.» Etrangement, Carlos Leal n’est pas un grand adepte de la cuisine espagnole. «Le chorizo et les gambas qui baignent dans l’huile, ce n’est pas pour moi. Certes, il y a de très bons chefs catalans et basques, mais je préfère les spécialités italiennes et japonaises.» Aujourd’hui pourtant, l’acteur a décidé de cuisiner un plat d’inspiration thaïlandaise. «C’est Steve Kohler, le guitariste de Guess What, qui m’a donné la recette il y a quinze ans. Tu verras, c’est une tuerie. J’ai préparé ce plat en Suisse et à Madrid, mais aussi à New York et à Paris, et à cha-

Carlos Leal fait le clown en mouillant le poulet avec le vin blanc.

«Cet été, Sens Unik sera au Paléo Festival et au Gurten à Berne» que fois, c’est le même succès. C’est une recette facile et magique. Il suffit de marier quelques ingrédients qui vont bien ensemble.» Dans la cuisine du Guardaval, mise à sa disposition par le chef Heribert Dietrich, Carlos Leal prend vite ses marques. Sautillant à la recherche de la poêle adéquate et d’un bon couteau, il s’adresse dans un mélange d’anglais, de français et d’allemand aux commis, leur communiquant rapidement sa bonne humeur. «Généralement, je suis assez stressé quand je cuisine, car je

veux que ce soit parfait. C’est pourquoi j’aime bien écouter de la musique pour me calmer. Je mets alors du classique, même si ça fait un peu vieux con, ou des morceaux chill-out. Avec ça, je suis dans ma bulle.» Aujourd’hui, pas de musique à disposition. Alors le leader de Sens Unik slame à haute voix.

Une préférence pour les produits bio

Derrière les fourneaux, le Madrilène d’adoption fait preuve d’un talent certain et d’une conception culinaire qui lui est propre:

«Je coupe les oignons de manière grossière, car pour moi, ils ne sont pas un simple composant de la sauce, mais un aliment à part entière. Il est donc important qu’on puisse les voir dans l’assiette.» Autant que possible, l’acteur privilégie les produits bio. «A Madrid, il y a une épicerie bio dans mon quartier. J’aime bien m’y rendre. C’est une question de respect des animaux et de qualité.» Au moment de passer à table, Carlos Leal se montre satisfait. «Bon, le piment aurait pu être plus fort afin qu’il bouscule davantage le miel, analyse l’acteurchanteur avant de conclure: en musique comme en cuisine, il faut savoir mélanger les influences. La fusion, c’est ça qui est intéressant.» Pierre Wuthrich Photos Christophe Chammartin / Rezo


CUISINE DE SAISON CARLOS LEAL

| 57

Poulet thaïlandais à la Steve Une recette de Carlos Leal

PRÉPARATION 1) Détailler le poulet en morceaux. Couper les oignons en quatre, puis en lamelles. Partager le piment en deux, l’épépiner et le couper en lanière. Mélanger la sauce soja avec l’eau et le sucre.

INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES

De savoureuses recettes sur www.saison.ch Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 fr. seulement pour 12 numéros)

1 poulet d’env. 1,2 kg 2 gros oignons ½ piment rouge 0,5 dl de sauce soja 0,5 dl d’eau 1 cs de sucre 4 cs d’huile d’olive 125 g de miel liquide sel, poivre 1 dl de vin blanc 4 dl de lait de noix de coco 1 chou chinois 1 bouquet de coriandre

2) Chauffer l’huile dans une poêle à bord haut et y faire dorer les morceaux de poulet de tous les côtés. Les retirer de la poêle et les égoutter sur du papier absorbant. Les disposer dans une jatte et les mélanger avec le miel. Faire suer les oignons dans la même huile. Saler et poivrer. Ajouter le piment et mouiller avec le vin blanc. Remettre le poulet dans la poêle, y verser le mélange sauce sojaeau-sucre et porter à ébullition. Ajouter le lait de noix de coco et laisser mijoter le tout env. 35 min. 3) Entre-temps, partager le chou chinois en deux. Retirer le trognon en le découpant en forme de cône.

Couper les moitiés de chou en deux dans la longueur, puis en lanières. Faire blanchir celles-ci env. 1 min dans de l’eau bouillante salée en les gardant croquantes. Effeuiller la coriandre. Servir le poulet avec la sauce, le chou chinois et la coriandre. Préparation: env. 15 min; cuisson à petit feu: env. 35 min Suggestion: Accompagner de riz parfumé au jasmin. Valeurs nutritives Par personne, env. 61 g de protéines, 59 g de lipides, 40 g de glucides, 4000 kJ / 960 kcal


VOTRE RÉGION MIGROS AAR

Migros Magazine 13, 29 mars 2010

BRÈVES

Produit de la semaine

Paradiso au beurre de truffes - fromage suisse à pâte molle Baer. Cette spécialité allie le beurre de truffes et l’incomparable fromage à pâte molle de Baer et offre une saveur inimitable. 180 g, Fr. 6.60.

| 59

Pour une nouvelle orientation

Une formation à l’intention des femmes qui ont envie de donner un tour nouveau à leur vie et actualiser leurs compétences.

Offre Ecole-club Formation IT pour professionnels: MCTS Exchange Server 2007, de Microsoft. L’Ecole-club Business propose ce cursus original de Microsoft en 7 jours. MOC 5047, 5049, 5050, 5051. Début en avril 2010. Infos sur: www.ecole-club,ch/business ou tél 058 568 99 57.

InterMezzo La vie réserve parfois des surprises. Une chaîne de télévision privée en a ainsi préparé une d’un genre particulier à un grand distributeur de ce pays, sponsor d’une émission permettant à des paysans célibataires de trouver l’âme sœur: le candidat se présente dans son environnement familier. Lors d’un épisode, le spectateur a eu droit à ce que l’on appelle en langage de publicitaire un «product placement», qui n’a pas dû être du goût du sponsor. Dans le réfrigérateur du candidat, on a pu voir une foule de produits M-Budget, sur l’évier trônait un bouteille de Handy liquide vaisselle et il n’était pas difficile d’apercevoir un emballage qui laissait supposer que la lessive se faisait avec «Total».

L’Ecole-club a mis sur pied un cours pour permettre aux femmes de revenir dans la vie professionnelle.

I

l y a des femmes qui conjuguent au quotidien l’éducation des enfants, le ménage et souvent encore un emploi à temps partiel, voire à temps complet. Puis les enfants s’assumant seuls, elles bénéficient de davantage de temps et peuvent alors penser à une nouvelle orientation. Mais qu’entreprendre et dans quelle direction, telle est la question. Le cours Familienfrau – auf zu Neuem (pour reprendre une activité – pour l’instant uniquement

en allemand) permet de remettre ses connaissances à jour. Conduit par des professionnels, il aide les participantes à trouver leur propre voie et à faire les premiers pas pour changer vie et profession. Thèmes abordés: ➔ Confiance en soi ➔ Bilan ➔ Informatique ➔ Correspondance ➔ Candidature ➔ Style et comportement

L’Ecole-club business soutient et accompagne les participantes à cette formation. Pour toutes informations complémentaires, consulter le site www.ecole-club.ch ou contacter le n° 0844 373 654. Sur demande, nous vous faisons parvenir volontiers notre brochure spéciale (en allemand). E.C.


60 | Migros Magazine 13, 29 mars 2010

Le temps des vacances

Une action de Pâques et, au Westside, un programme très séduisant attendent les enfants pendant la période des congés de printemps!

P

âques au Westside: le lapin de Pâques du Westside a besoin d’aide! Il recherche en effet activement des enfants entre 3 et 12 ans. Depuis début mars, ces derniers peuvent se procurer – chez Orell Füssli au 2e étage (département enfants) – un œuf de Pâques en plastique blanc. De retour chez eux, ils peuvent se consacrer aux joies de la peinture, du collage et du bricolage pour faire de cet œuf le roi de Pâques. Une fois l’œuvre terminée, chaque enfant la rapporte au FoodCourt du Westside, jusqu’au 3 avril, pendant les heures d’ouverture des magasins. Là, un lapin de Pâques, qui sera enchanté de recevoir tous ces œufs décorés, attend tous les petits artistes. En guise de remerciement, chacun recevra une petite douceur. Les œufs seront ensuite suspendus au grand arbre de Pâques du FoodCourt. Au total, cent prix attrayants récompenseront les artistes en culottes courtes. Le premier prix est un week-end en famille au Disneyland à Paris. Du 2e au 5e prix, ce sera une entrée journalière au Bernaqua pour toute la famille. Du 6e au 10e rang, les gagnants recevront un bon d’une valeur de 50 francs pour la librairie Orell Füssli. Ensuite jusqu’au 100e, ce sera un bon pour une entrée au cinéma. Jusqu’au 28 avril, les enfants découvrent le Westside, un endroit idéal pour une sortie sympa. Jusqu’au 3 avril, ils pourront y réaliser – sous la surveillance experte de confiseurs – leur propre lapin en chocolat. Du 21 au 24 avril, ils pourront prendre part à un atelier de théâtre sur plusieurs journées en participant au montage et à la présentation d’une pièce. Des bricolages sont également au rendez-vous et un concert spécialement pour les enfants sera donné par Bernie Kranzer. Chaque jour, de

Changement de décor pour le centre commercial Ladedorf de Langendorf. Ci-contre: Micasa dans ses nouveaux atours.

Les jeunes confiseurs pourront réaliser leur propre lapin en chocolat.

Des bricolages sont prévus pour les enfants.

nouvelles activités et animations enchanteront les visiteurs du Westside pendant ces six semaines. S.C.

Infos: le programme complet – régulièrement mis à jour – sur: www.westside.ch

H

ans-Peter Scheidegger, Mister Ladedorf, et Anton Gäumann, responsable du département de direction Centres commerciaux de Migros Aar, ont le sourire aux lèvres et semblent visiblement satisfaits lors de la conférence de presse. Pas vraiment étonnant lorsqu’on se remémore les changements survenus au Ladedorf pendant ces deux dernières années qui ont vu des travaux se dérouler en trois étapes. Pour constater les résultats, il faut se rendre sur place et découvrir ce centre commercial totalement nouveau qui a été inauguré officiellement la


VOTRE RÉGION MIGROS AAR

| 61

Hans-Peter Scheidegger, responsable du centre Ladedorf, a pu remettre à deux associations un don de 5000 francs chacune: ci-dessous des représentantes de la Société pour la protection des animaux de Soleure (Tierschutzverein Solothurn/Wasseramt). L’autre bénéficiaire est l’institution «Discherheim für Wohnen und Arbeiten Solothurn».

Lever de rideau sur le Ladedorf de Langendorf! Ouverture totale le 25 mars, après un lifting complet et un investissement de 72 millions de francs.

semaine passée. Pendant toute la durée des travaux, il a fallu déménager et placer les locataires dans des baraquements provisoires. «Nos partenaires sont donc évidemment contents de voir le chan-

tier se terminer, mais apprécient aussi le résultat», explique HansPeter Scheidegger, responsable du centre Ladedorf. «Le centre commercial dispose maintenant d’une surface de

14 000 m2, soit 27% de plus que l’ancienne de 11 000 m2. Migros y propose aussi ses magasins spécialisés dont Melectronics, Do it + Garden, Micasa, SportXX, une boulangerie maison Jowa et

un restaurant et occupe une surface totale de 11 100 m2 (contre 9800 m2 précédemment). Les quinze commerces partenaires occupent, pour leur part, 2900 m2 (anciennement 1200 m2). Quatre nouveaux commerces s’ajoutent à l’offre déjà présente: Visilab-Optik, deux spécialistes de la mode, Esprit et Blackout, ainsi que Mobilezone.

Vingt-deux nouvelles places de travail

Anton Gäumann chiffre le coût total de cette rénovation à 72 millions de francs y compris le coût du magasin provisoire. Grâce à ces transformations, 22 places de travail ont pu être créées, ce qui porte le nombre d’employés à 220. M.A.


MMMM… MMM M… CARNAVAL C'ESTPÂTISSERIE MEILLEURDE AINSI! MAINTENANT OU JAMAIS! OFFRES VALABLES UNIQUEMENT DU 30.3 AU 5.4.2010

4.60

Crème fouettée sucrée la boîte de 250 ml

3.60

Fonds pour tartelettes g 16 piéces /216

2.40 3.80 au lieu de

Fraises Espagne la barquette de 500 g

2.40

Crème Patisserie sans cuisson 2x 100 g

Société coopérative Migros Aar

3.80

Fraises extra 1-couche Espagne la barquette de 450 g


FIN PRÊT POUR PÂQUES.

Petit-déjeuner de Pâques 2 petits pains ou croissants 1 café, thé ou tasse de lait 1 beurre ou margarine 1 confiture ou petit fromage + 1 œuf de Pâques gratuit

Avec œuf de Paques gratuit

5.70

1.50 isson chaude la 2e bo

Menu de Pâques Poitrine de poularde de grain à la sauce aux fleurs d’oranger avec risotto aux asperges + 1 boisson Passaia gratuite

14.50

Dessert de Pâques Café avec 4.90 gâteau de Pâques Nous acceptons également les chèques-repas!

Société coopérative Migros Aar

eau nouv


n o i t c u d é r e d % 20

les tringles , s é s s li p r, u le rou lamelles, à en à , s n ie ure SUNLIGHT it s n e é m v r s u s re e to s n g s la li sur le stiquaires de u o m s le t e x à rideau

Store vénitien SUNLIGHT

avant 229.– maintenant

Sur mesure, divers motifs et couleurs, p. ex. 85 x 200 cm à 99.–/m2 4308.017

184.–

avant 169.– maintenant

136.–

Store plissé SUNLIGHT Sur mesure, divers motifs et couleurs, ouverture et fermeture par le haut ou le bas, p. ex. tissu Forum, 88 x 110 cm 4308.019

Store à enrouleur SUNLIGHT Sur mesure, divers motifs et couleurs, p. ex. 92 x 203 cm à 79.–/m2 4308.020 avant 148.– maintenant

Store à enrouleur SUNLIGHT Sur mesure, divers motifs et couleurs, p. ex. 80 x 250 cm à 79.–/m2 4308.020 avant 158.– maintenant

www.micasa.ch

127.–

Cette réduction est valable du 30.3 au 19.4.2010 sur toute la ligne sur mesure SUNLIGHT. Disponible dans tous les magasins Micasa.

119.–


Migros Mig Mi gros s Magazine Ma Maga gazzine 13, 13 29 29 mars mar ars 2010 2010

VIE PRATIQUE NATURE

| 65 65

Claire Le Bayon et Jean-Michel Gobat, respectivement maître assistante et professeur au Laboratoire sol et végétation de l’Université de Neuchâtel.

Le lombric, un travailleur acharné

Le modeste ver de terre revêt une importance capitale pour nos cultures et autres jardins potagers: non seulement il fabrique les terres végétales fertiles, mais en creusant inlassablement ses passages souterrains, il draine et oxygène les sols.

L

es lombrics sont les intestins de la terre.» Et ce n’est pas Jean-Michel Gobat, professeur responsable à l’Université de Neuchâtel du Laboratoire sol et végétation, pourtant largement acquis à la cause de lumbricus, qui le dit. Mais Aristote, philosophe grec. Autre défenseur acharné du ver connu de tous les jardiniers en herbe et autres amateurs de potagers? Darwin, pardi, qui, après

s’être penché sur le destin d’espèces bien plus évoluées, a consacré son ultime ouvrage (1881) au rôle essentiel du pourtant bien modeste invertébré. Jean-Michel Gobat prend le relais du célèbre naturaliste: «Si le lombric est capital, c’est parce que c’est lui qui fabrique la terre végétale.» Eh oui, l’humus ne naît pas par génération spontanée. Il relève d’un processus de maturation

de sédiments de roche et de feuilles mortes dans lequel le lombric joue un rôle central. Pour se nourrir, il mange des matières organiques mortes, des feuilles, des morceaux de paille laissés dans les champs. Et pour creuser les tunnels qui lui permettent de s’enfouir sous terre et de se protéger du soleil et de la sécheresse, il avale de jolies quantités de terre. L’ensemble se mélange à l’inté-

rieur de ce tube digestif simplifié, avant d’être rejeté sous forme d’un mélange enrichi en humus, qui fertilise les sols en azote et en phosphore. «On dit qu’entre dix et cinquante ans, suivant la composition organique du terrain, l’ensemble de la terre d’une prairie passe au moins une fois dans le ventre d’un ver de terre», résume Claire Le Bayon, maître assistante du laboratoire.


Publireportage

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

NOUVELLES CHIPS SWISS ROOTS DE TERRA – TOUTE LA SAVEUR DE VOTRE JARDIN POTAGER! Qui dit chips dit pommes de terre. TERRA a développé cette idée et sa nouvelle variété Swiss Roots est désormais dans les rayons de Migros. Les potagers helvétiques fournissent les meilleurs ingrédients naturels pour ces chips hors du commun avec un mix à base de betteraves sucrières, betteraves rouges, carottes et carottes du Palatinat – une première mondiale pour le mix à base de betteraves sucrières! Ainsi ce nouveau produit est garanti à 100 % d’origine suisse.

UN PROCÉDÉ DE FABRICATION PRÉSERVANT TOTALEMENT L’ARÔME. Pour fabriquer ses chips, TERRA met en œuvre une méthode spéciale et exclusive. Ce processus hors pair garantit que les chips TERRA conservent tout leur arôme. L‘huile utilisée pour les Swiss Roots est une huile de tournesol haut de gamme produite en Suisse – l’un des plus du label TERRA. Un soupçon – pas plus! – de sel marin aux herbes vient relever la saveur des légumes entrant dans la composition des Swiss Roots, ajoutant à leur bon goût du terroir une note sophistiquée. Bref, il ne vous reste plus qu’à les goûter!

www.terrachips.ch

ACTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 30.3 AU 5.4. 2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUTES LES BOISSONS COCA-COLA EN EMBALLAGE DE 8 BOUTEILLES 50 cl (8 POUR 6)

8 pour 6

6.60

au lieu de 8.80

Coca-Cola Coca-Cola light Coca-Cola zero 8 × 50cl

Coca-Cola est en vente à votre Migros


VIE PRATIQUE NATURE

Migros Migro Mig ros s Magazine Maga Ma ga ine 13, 13 29 9 mars mar ars 2010 2010

On compte en moyenne 400 à 500 lombrics par mètre carré de terre.

«Le lombric fabrique la terre végétale» Cette durée est incroyablement courte au regard des lents processus géologiques. Il faut dire que la petite bête fouisseuse profite d’une jolie densité de population, comme on dit, de l’ordre de 400 à 500 individus par mètre carré de terre. «Mais dans les sols pauvres, avertit Jean-Michel Gobat, ce nombre descend facilement à une cinquantaine de lombrics pour la même surface.» Autrement dit, si votre coup de bêche révèle un nombre important de vers entre rose et marron, soyez ravi de la bonne qualité de votre terreau, au bénéfice d’un apport organique régulier.

Pics de reproduction au printemps et en automne

Mais l’action bénéfique de sir lombric ne s’arrête pas à ce rôle essentiel de fabricant, qu’il pratique avec assiduité et sans s’essouffler – il ne possède pas de poumons – jusque du côté des terres subantarctiques. A la limite de l’animal aquatique, notre lombric a besoin d’humidité pour vivre et se reproduire, ce qu’il fait à travers une reproduction dite croisée. «Il est hermaphrodite, c’est-à-dire que chaque individu est des deux

| 67

Questions-réponses Le lombric repousse-t-il à double si on le coupe en deux? Une légende potagère, sans doute née de la culpabilité de certains cultivateurs aux coups de bêche malheureux. «La réponse est non, hélas, sourit Claire Le Bayon. Seule la partie antérieure subsiste, la queue, elle, mourra.» Mais, d’ailleurs, un lombric souffre-t-il? «Cette question est un peu absurde, parce que la notion de souffrance telle que nous l’entendons reste quand même liée aux mammifères. Le lombric possède un système nerveux, mais on se trouve là davantage dans l’ordre du réflexe que de la sensation, comme chez tous les invertébrés en général. Voilà de quoi rassurer les merles, les taupes et certains insectes qui mettent volontiers notre ami au menu du jour. A moins qu’il ait le temps d’aller se cacher sous terre, où il pourra continuer à respirer… par la peau. Et si le ver de terre apparaît si utile pour les sols, pourquoi n’en fait-on pas de grands élevages? Cela existe pour le ver de terre du compost pour lequel il y a de nombreuses fermes d’élevage. «En revanche, relève Jean-Michel Gobat, le lombric usuel ne se prête pas bien à l’élevage parce qu’il s’agit d’une espèce trop vagabonde. Rebelle, monsieur lombric? En tout cas, s’il ne se sent pas bien dans votre jardin, il n’hésitera pas à se rendre dans celui d’à côté.

Jean-Michel Gobat: «Les lombrics sont les intestins de la terre.»

sexes, note Claire Le Bayon. Chaque ver se féconde réciproquement, jouant alternativement le rôle masculin et féminin.» Les pics de reproduction se situent en ce moment, au printemps, et encore davantage en automne. Juste avant une période hivernale où il s’enfouira suffisamment pour espérer échapper au gel.

Des galeries indispensables aux plantes et aux arbres

Il peut ainsi descendre jusqu’à un mètre de profondeur, creusant parfois «des centaines de kilomètres par hectare. Ce qui offre un système très performant de drainage des sols et d’évacuation des eaux de pluie.» Des galeries qui sont autant de voies véhiculant l’oxygène indispensable aux racines des plantes et des arbres. Bien plus grand fabricant de terre que votre garden center préféré, excellent agent de drainage et d’oxygénation des sols, le lombric se reproduit très rapidement et s’avère très résistant durant ses quelques années de vie, «notamment face à l’érosion des sols, menace écologique majeure, où il survit là où d’autres ont déjà disparu». Heureusement pour

lui, d’ailleurs, puisqu’il souffre quand même de la raréfaction des terres arables et de la pollution des métaux lourds. «Sa présence ou sa relative absence s’avère donc un indicateur extrême, de par sa résistance, face au niveau de protection de sols, de leur degré de pollution et d’érosion», explique Jean-Michel Gobat. Quand on aura encore précisé que le lombric existe sur terre depuis environ 200 millions d’années, n’y a-t-il pas de quoi le regarder d’un autre œil? C’est ce qu’a fait le gouvernement irlandais l’année dernière, en produisant une vaste étude sur l’impact économique de son «travail». Résultat impressionnant, puisque les vers de terre rapporteraient 700 millions d’euros chaque année à l’Irlande par leur travail d’enfouissement du fumier de sept millions de bovins. Et si l’on prend en compte sa capacité de labourage, son utilité économique pourrait même dépasser le milliard d’euros, ajoute la recherche irlandaise. Pas mal pour le modeste lombric, non? Pierre Léderrey Photos Xavier Voirol / Strates


PERDUS DE VUE

Migros Magazine 13, 29 mars 2010

| 69

Vous reconnaissez-vous? ➔ Première année d’école primaire chez Mlle Duc, en 1951, au collège de Florimont à Lausanne. Nous sommes déjà quatre à nous être retrouvés, si tu te reconnais sur la photo, viens nous rejoindre!

➔ Nous cherchons Robert, Röbi ou Robi. Ton nom de famille, nous l’avons oublié. On était ensemble à Orbe (1966 à 1968), rue des Remparts. Kathy travaillait chez Oulevay Coiffeur, moi à la Brasserie, toi chez Paillard. Est-ce que tu existes encore? Nous te reverrions volontiers. Voilà notre adresse actuelle.

Francis Fornerod Chênes 18 2072 Saint-Blaise 032 753 19 96 francis.fornerod@ net2000.ch

Kathy et Werner Müller-Imboden Weiherhofstrasse 51 4415 Lausen 061 921 49 14 wrm@eblcom.ch

Cette photo a été prise au collège de Florimont, Lausanne, en 1951.

➔ La reconnaissez-vous? Lè Maïentzettè, la mésange, de Palézieux. Cette société folklorique fête ses soixante ans d’existence cette année. Vous, ses anciens membres qui avez partagé

un bout de son histoire, vous êtes cordialement invités à venir partager le verre de l’amitié lors de l’une de ses soirées anniversaires: – Le vendredi 16 et le samedi 17 avril 2010 à 20 h

à la grande salle de Peneyle-Jorat – Le samedi 24 avril 2010 à 20 h à la salle polyvalente de Palézieux-Village. On se réjouit beaucoup de vous revoir alors n’hésitez pas à venir!

Victorien Kissling Route de Vevey 33 1615 Bossonnens 079 579 45 15 victorien.kissling@ gmail.com

Vous aussi… vous êtes à la recherche d’une personne que vous avez perdue de vue? Adressez vos demandes, si possible avec photo, à Rédaction Migros Magazine, Perdus de vue, case postale 1751, 8031 Zurich, ou sur www.migrosmagazine.ch

Publicité

Obtenez davantage, payez moins! * Du 26.1 au 30.4.2010, tout nouveau client M-Budget reçoit un crédit de conversation gratuit de Fr. 10.– après la première recharge de crédit. Cette opération doit être effectuée jusqu’au 31.5.2010 au plus tard. Avant cela, il est nécessaire d’effectuer au moins un appel ou d’envoyer un SMS. M-Budget Mobile ne vous facture que 28 ct/min pour les appels vers tous les réseaux suisses et vers toute l’Europe. Vous trouverez plus de renseignements dans votre Migros et sur www.m-budget-mobile.ch. Enregistrement obligatoire lors de l’achat. Maximum de 3 enregistrements/appareils par personne. Également en vente chez melectronics.

* Avec en plus

10 Fr. e de crédit don ti a rs e v con

39.90

Samsung E2120, avec carte SIM et Fr. 15.– de crédit de conversation, verrouillage SIM / 7945.443


Une seule chose nous enchante plus que d’embellir votre intérieur:

Vous dire MERCI.

Un très nombreux public est venu découvrir nos nouveaux magasins pour y trouver des idées. L’intérêt très vif que vous avez porté aux douze premières boutiques déco de Suisse a transformé leur inauguration en réussite éclatante. Une fois encore, merci! Croisières de rêve en Asie, Nouvelle-Angleterre ou en Méditerranée à des prix défiants toute concurrence

UNE VAGUE DE SOLEIL Plonger dans l’exotisme des plus fascinantes civilisations ancestrales…

Asie, Costa Romantica*** 12.06.10 (15 jours), No. 1252

Costa Romantica, No. 1252 Costa Atlantica, No. 422 12.06. - 27.06.2010 (15 jours) 13.10 - 24.10.2010 (12 jours) Prix officiels Action Prix officiels Action

Intérieure standard I1-I3 Intérieure supérieure I4-I5 Extérieure standard E1-E2 Extérieure supérieure E3-E5 Balcon standard – Balcon supérieure – 3e / 4e lit sup. enfant 3e / 4e lit sup. adulte Intérieure single I1-I3 Extérieure single E1-E2 Balcon single – Acheminement aller/retour facultatif

2560.– 3410.– 4150.– 4630.– – – 320.– 1510.– 4554.– 7470.– – 2140.–

1185.– 1285.– 1385.– 1485.– – – 320.– 990.– 1540.50 1800.50 – 1790.–

I1 I3 E1 E2 B2 B4

I1 E1 B2

2320.– 2690.– 2810.– 3190.– 3690.– 4200.– 250.– 1390.– 4176.– 5058.– 6642.– 1479.–

1155.– 1345.– 1405.– 1595.– 1845.– 2105.– 250.– 930.– 1732.50 2107.50 2767.50 1450.–

455.–*

Costa Atlantica****

Profiter d’une escapa de dans un palace il flottant, sous le sole de la Méditerranée…

L’été Indien, Costa Atlantica**** 13.10.10 (12 jours), No. 422

Prix ensoleillés (CHF) par pers. en occupation double Cabine

dès seulement CHF

(Chine)

isseS’avancer dans l’éblou à nul ment d’un automne leurs autre pareil, aux cou flamboyantes…

taxes portuaires incluses

Méditerranée, Costa Fortuna**** 15.11.10 (6 jours), No. 699

(taxes portuaires incluses): Costa Fortuna, No. 699 15.11 - 20.11.2010 (6 jours) Prix officiels Action I1-I2 I3-I5 E1 E2 B1-B2 B3-B5

970.– 1200.– 1420.– 1510.– 1650.– 1910.– 170.– 590.– I1-I2 1261.– E1 2556.– B1-B2 2970.–

455.–* 585.– 675.– 755.– 825.– 955.– 170.– 175.– 682.50 1012.50 1237.50 220.–

Selon le temps que vous avez à disposition, embarquez avec nous pour une multitude de destinations à (re)découvrir ! Trois actions uniques baignées de culture, de soleil, de divertissement et de bien-être pour les plus rapides qui économiseront jusqu’à 70% par rapport aux prix officiels... OFFRE SPÉCIALE EN MER BALTIQUE

Naviguez sans être menés en bateau !

26.06.10 : Les plus belles métropoles de mer Baltique à bord du Costa Luminosa dès seulement CHF 2875.– (No. 21). Détails sur www.cruisecenter.ch ou par téléphone.

IMPORTANT : Le nombre de cabines disponibles à ce prix spécial est limité : soyez rapides ! Prestations incluses : croisière dans la catégorie de cabine choisie, pension complète à bord, libre utilisation des infrastructures, spectacles et divertissements, disco et musique live, taxes portuaires. Prestations non-incluses : Acheminement facultatif (No. 699 : aller/retour en car / No. 1252/422 : vols aller/retour (éco.) au départ de Genève/Zürich, divers transferts sur place), excursions facultatives guidées, boissons et pourboires (env. Euro 6.– / par adulte par jour), assurance annulation facultative (entre CHF 30.– et CHF 95.– par pers.), frais de dossier (CHF 20.– par facture), frais de visa pour la Chine et le Vietnam.

Téléphone 021 351 89 89

www.cruisecenter.ch

29.03.10 ergoasw.ch

DEPOT-Interio se trouve à Bâle, Berne, Bienne, Coire, au Glatt, à Lausanne, Lucerne, Saint-Gall, Schaffhouse, Winterthour, Zurich.


VIE PRATIQUE VOITURES

Migros Magazine 13, 29 mars 2010

| 71

Un joli SUV aux allures de break

Les conducteurs BMW sont âgés de plus de 50 ans en moyenne. Le X1, premier tous chemins compact de la marque, vise quant à lui une clientèle plus jeune.

Le X1 est disponible en version quatre ou deux roues motrices.

A

ucun constructeur ne lance un nouveau modèle sans avoir une idée assez précise de la clientèle visée. Des gens si possible jeunes, évidemment aisés et qu’on voudrait attachés pour longtemps à la marque. C’est exactement cette clientèle-là que BMW souhaite mobiliser avec le X1. Avec l’espoir que ce premier SUV ne soit qu’une étape débouchant sur l’acquisition ultérieure d’un modèle plus grand. Mais il se pourrait aussi que le SUV compact trouve des clients dont le marketing BMW n’a pas tenu compte. Car le X1 est taillé sur mesure pour cette catégorie de gens qu’on appelle les «empty nesters», ceux dont les enfants volent désormais de leurs propres ailes. Ces clients-là feraient en quelque sorte le chemin inverse des nouveaux parents, passant d’un grand break familial à un plus petit. La base technique du X1 est fournie par la BMW Série 1 et le SUV compact partage la plate-forme du break Série 3. Raccourci de 8 cm seulement par rapport à ce dernier, le SUV compact est aussi sensiblement moins cher. A motorisation

égale (diesel 18d de 143 ch), l’écart de prix est de 6600 francs. La différence s’explique notamment par le fait que l’intérieur du X1 est agencé beaucoup plus simplement et que le coffre est un peu moins spacieux. Les places avant sont plus que suffisantes, mais l’espace pour les jambes est un peu juste à l’arrière pour des passagers de grande taille. Détail vraiment contrariant, il est nécessaire de décoller le derrière du siège pour pouvoir régler ce dernier verticalement. Des ressorts le poussent alors vers le haut. Le X1 est

Fiche technique

en outre le premier SUV BMW disponible aussi en version deux roues motrices (18d). Le turbodiesel 2 litres de 143 ch n’entraîne donc que les roues arrière, ce qui réduit la consommation d’environ 0,5 l/100 km par rapport au même modèle à traction intégrale. De plus, le client économise 3000 francs en renonçant aux quatre roues motrices. La fonction start-stop, qui commande l’arrêt et le redémarrage automatique du moteur aux feux de circulation, fait pourtant partie de l’équipement de série. Andreas Faust

BMW X1 sDrive 18d Moteur/transmission: moteur 4 cylindres turbodiesel, 1995 cm3, 143 ch, filtre à particules, boîte 6 vitesses manuelle, traction avant. Performances: 0-100 km/h en 9,6 s, pointe 200 km/h. Dimensions: L x l x h = 4,45 x 1,80 x 1,54 m, coffre 420 - 1350 l, poids 1554 kg. Consommation: 5,2 l/100 km (donnée d’usine). Etiquette énergie A, émission de CO2 (donnée d’usine) 136 g/km. Prix: à partir de 41 900 francs.

Un SUV sans transmission 4×4 Les amateurs de SUV compacts aiment avant tout être assis assez haut, ce qui améliore la visibilité, facilite l’accès à bord et assure une meilleure habitabilité. De ce fait, la traction intégrale et les aptitudes à rouler hors des sentiers battus sont moins importantes dans la décision d’achat. En outre, de nombreux clients préfèrent renoncer à une transmission 4×4 afin d’économiser sur la consommation. Les constructeurs ont pris conscience de cette tendance et proposent désormais des SUV à traction ou propulsion qui sont moins chers à l’achat et moins gourmands. C’est ainsi que les Ford Kuga, Chevrolet Captiva, Hyundai Tucson et Santa Fe, Mercedes GLK, Mitsubishi Outlander, Nissan Qashqai, Toyota Urban Cruiser et Volvo XC60 sont également disponibles en versions à deux roues motrices.


Une des dernières grandes aventures ferroviaires de notre temps!

Le Transsibérien en 19 jours de Pékin à Moscou à bord des wagons-lits affrétés

Le voyage transcontinental de la Chine en Europe, par le désert de Gobi, la Mongolie et la Sibérie, est une des dernières grandes aventures ferroviaires de notre temps. Le train franchit le désert de Gobi, longe le lac Baïkal, enjambe de puissants fleuves, et traverse d’interminables forêts. Venez partager avec nous cette inoubliable aventure sur le plus long réseau ferré lointain. En exclusivité pour vous: nos deux wagonslits de première classe

Programme de voyage

Nous affrétons deux wagons-lits de première classe qui roulent entre Oulan-Bator et Moscou avec les trains réguliers du Transsibérien. Depuis Pékin à Oulan-Bator le voyage s’effectue en bus de tourisme et à bord d’un train mongol, en compartiment à 2 lits des wagons affrétés. Le voyage sera interrompu à quatre reprises. Au cours des étapes, vous logerez à l’hôtel et aurez tout loisir de visiter les villes et leurs alentours.

4e jour: Visite de la Grande Mu-

1er jour: Vol jusqu’à Pékin. 2e jour: Arrivée à Pékin. L’aprèsmidi libre et dîner de bienvenue.

3e jour: Tour de ville avec visite du Palais Impérial et du Temple du Ciel.

raille et de la nécropole de la dynastie Ming. Trajet en bus jusqu’à Datong. 5e jour: Excursion d’une journée et visite des grottes de Yungang et du monastère suspendu près de Hunyuan. 6e jour: Trajet en bus jusqu’à la frontière sino-mongole. Poursuite du voyage en train. 7e jour: Arrivée à Oulan-Bator. Tour de ville, puis soirée folklorique suivie d’un repas typiquement mongol.

Prix par personne

CHF 7’790.– en chambre double CHF 890.– suppl. chambre indiv.

Date de voyage

18 juillet – 05 août 2010

Compris dans le prix

8e jour: Découverte des paysages mongols et visite d’une famille de nomades. Nuit dans un camp de yourtes. 9e jour: Profitez des beautés de la nature mongole. Retour à Oulan-Bator et nuit à l’hôtel. 10e jour: Visite du monastère de Gandan. Après-midi départ en train. 11e jour: Voyage panoramique en train le long du lac Baïkal jusqu’à Irkoutsk. 12e jour: Excursion au lac Baïkal. Visite d’un village-musée sibérien et tour en bateau sur le lac Baïkal. 13e jour: Visite de la ville d’Irkoutsk et du musée des Décabristes. Aprèsmidi départ en train et traversée de l’infinie taïga, région de forêts essentiellement composées de bouleaux et de trembles. 14e jour: Dans le train et arrivée à Novossibirsk en soirée. 15e jour: Visite de la ville et découverte de la cité universitaire d’Akademgorodok et d’un musée ferroviaire en plein air. Départ en train. 16e jour: Voyage à travers la taïga, coupée de part en part par des grands fleuves sibériens. Passage en Europe près de l’obélisque blanc. 17e jour: Arrivée à Moscou. 18e jour: Grand tour de ville à Moscou. 19e jour: Le matin, visite du Kremlin. Après-midi vol Moscou–Genève.

Vos avantages sur un coup d’œil:

• Guides parlant français durant tout le voyage • Compartiment à 2-lits inférieurs dans des wagons 1re classe affrétés • Authenticité et originalité garantis (pas de train touristique) • Bon niveau de sécurité et d’intimité • Groupe de 34 participants au maximum

Réservez dès maintenant dans l’une des succursales Hotelplan de votre région (voir localités sous www.hotelplan.ch) ou composez le n° de tél. 0848 82 11 11.

• Billet de train 2e classe jusqu’à l’aéroport • Toutes les prestations de transport: vols de lignes Air China/Swiss, taxes d’aéroports et suppl. kérosène (CHF 350.–, état 9.10.09), voyage à bord des trains, transferts en bus • 5 nuits dans le train, 12 nuits dans des hôtels 3 – 4 étoiles • Tous les repas (sauf trois) • Toutes les excursions mentionnées avec des guides locaux parlant français • Guide suisse francophone • Documentation de voyage détaillée

Non compris

• Frais de visas (CHF 350.– p.p.) • Assurances, pourboires

Voyage organisé par

Autres voyages intéressants: • Circuit au Tibet et train de Lhassa • Pérou – Les trains des Andes, sur les traces de civilisations anciennes • Chicago – Canyon du Cuivre (Mexique) – La Nouvelle Orléans • Vietnam – Grand circuit en train et en bus • Norvège et Suède par train, bus et bateau • Romantisme du désert marocain Commandez les programmes détaillés!


Escapade neige &

328.-

4

Loèche-les-Bains

Stage linguistique

Offres Top hiver 4 janvier 09au au02 30mai avril2010 09 dudès 03lejanvier 2010

Camps linguistiques d‘été pour jeunes de 8 à 20 ans à Fribourg, Cudrefin, Lac Noir et Enney, 26. 6.–15.8.10, 2 sem. dès 1275 CHF, inclus cours par groupe de 5, pension complète, logement, excursions; workshops, soirées, plus d‘infos sous www.frilingue.ch ou +41 76 394 97 95

Hôtel Alpenblick

à côté du Burgerbad www.alpenblick-leukerbad.ch alpenblicklbad@bluewin.ch tél. 027/4727070, fax. 027/4727075 3954 Loèche-les-Bains 3 nuitées avec demi-pension 3 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 384.– par personne 5 nuitées avec demi-pension 5 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 640.– par personne

Entreprises Avant de jeter votre vieux salon, demandez-nous une offre! Parce que le recouvrement du rembourrage vaut presque toujours la peine. Nous recouvrons également votre ancien salon d’étoffe ou de véritable cuir nappa. Service express en 10 jours seulement. Salon de remplacement gratuit. Garantie 10 ans. Conseils à domicile, aussi le soir, dans toute la Suisse. Demandez nos échantillons et découvrez notre assortiment de rêve. Atelier de rembourrage I tél. 079 403 39 93 Schoffelgasse 3 I 8001 Zürich

7 nuitées avec demi-pension 7 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 861.– par personne Supplément pour la chambre individuelle Fr. 10.– par jour sur tous les arrangements.

Soulager

les maux de genoux Marcher sans difficulté, monter des escaliers et danser: 32 aimants enlèvent les douleurs de vos genoux. L’orthopédiste japonais, le Dr. Yamamoto, a mis au point une nouvelle sorte de genouillère, flexible, avec 32 aimants incorporés. En effet, les aimants sont régulièrement utilisés par les japonais pour soulager les douleurs. Les aimants diminuent les blocages qui provoquent la douleur. De plus, la genouillère dispense une chaleur bienfaisante. La genouillère vous garantit une diminution du mal de genoux, ou nous vous remboursons. Pouvez-vous imaginez à nouveau courir comme un jeune chevreuil, monter des escaliers, danser, faire du jogging, ou simplement apprécier un jour sans maux de genou. La genouillère Yamamoto peut être portée par tout le monde (sauf les personnes qui ont un pacemaker). Enfilez simplement la genouillère et selon l’intensité de la douleur, portez-la quelques heures ou même pendant toute la journée. Les aimants sont si petits qu’ils n‘empêchent en aucun cas les mouvements du genou.

Bon de commande

La plus grande piscine thermale alpine de l’Europe (Burgerbad) est à votre disposition le jour d’arrivée dès 12h 00 (sauf le jour du départ).

Oui,veuillez m’envoyer contre facture (à 10 jours) et frais d’envoi:

(Quantité) Genouillère Yamamoto, nº Art. 1401 la pièce Fr. 49.90

L’offre de la semaine:

Nom

Prénom

Rue/n° Code postal/ville N° de téléphone Envoyer à:

Trendmail SA, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen Tél. 071 634 81 25, Fax 071 634 81 29, www.trendmail.ch

122-54

Vacances


74 | Migros Magazine 13, 29 mars 2010

Sexy, vous avez dit sexy?

«Etre sexy est devenu un diktat». Partant de ce constat, la journaliste de mode Laure Gontier propose un guide de survie dans la jungle de la séduction.

C’

est entendu, le mot même sent le machisme faisandé: «êtresexy»,çafait«vieillot». Et c’est, en plus, «beaucoup de boulot», comme le rappelle la journaliste Laure Gontier dans un guide de survie. Car il s’agit d’atteindre rien de moins que la quadrature du cercle: «Etre sexy mais avec classe.» C’està-dire «sans avoir l’air de le faire exprès». Etant entendu que la sexy attitude consiste essentiellement en un «petit truc en plus», qui n’appartient qu’à vous, «qui ne nécessite pas d’être «flirteuse ni flambeuse» mais plutôt et surtout «d’être soi». Sans recours forcé ni automatique aux «jupes qui moulent», «aux cheveux platine», aux sempiternels «décolletés généreux» et autres «talons vertigineux». Deux principes cependant auxquels s’accrocher: la nonchalance, type Charlotte Gainsbourg, et l’élégance, type Deneuve. L’une «totalement relax, low profile, qui semble totalement naturelle», l’autre qui peut être «ouvertement sexuée», mais «jamais vulgaire». Le truc, assure Laure Gontier, c’est d’optimiser ses défauts, ses faiblesses, ses craintes. Vous détestez la lingerie sexy? Ne supportez pas les strings? Vous vous sentez «plus maman que putain»? Pas grave: il vous suffit de trouver votre style «dans un registre moins immédiatement affriolant». Du genre Nicole Kidman dans Eyes Wide Shut «inoubliable dans ses sous-vêtements aux coupes sages mais au tissu un poil transparent». Tout dévoiler d’ailleurs a plus de chances de vous mener sur les sentiers de la vulgarité que ceux de

la gloire. «Afficher ses gambettes avec une minirobe + dévoiler ses seins avec un bustier rikiki = une faute de goût quasi assurée, comme l’ont abondamment prouvé des physiques aussi opposés que ceux de Britney Spears et de Victoria Beckham». Le tout, en restant très habillée, serait de respecter un certain équilibre, du genre «masquer le décolleté mais montrer un minimum de jambe». Ou compenser par des «accessoires flashy, comme un sautoir sublime ou un sac à main orange pétaradant».

Et si vous n’êtes pas une bombe…

Plus grave, en apparence: vous n’avez pas «un physique facile». Il y a pourtant des exemples fameux – Barbra Streisand, Sandrine Kiberlain – pour se convaincre que rien n’est perdu d’avance, à condition d’y mettre du sien. Et d’avoir «la volonté d’être à tomber en accordant un soin extrême à son allure». Par exemple, en s’imposant un vrai look, genre panoplie d’héroïne de BD: «Une panoplie ça peut être jeans et Converse. Sur Sandrine Kiberlain, ça donne une allure éternellement dans le vent et ça met en valeur ses juvéniles taches de rousseur (son point fort).» L’âge, enfin. Vous avez 37 ans depuis plus de dix ans: tout est-il perdu? Là aussi des exemples en pagaille viennent soutenir le moral défaillant. Madonna bien sûr qui «n’a jamais été aussi sexy qu’à 50 ans». Sans parler évidemment d’une Sharon Stone quasi hors d’âge et qui parvient à «être archi-hot avec le bon vieux jeans droit du

cow-boy Marlboro et une paire de santiags.» Quelques efforts sont évidemment à consentir: «A 20 ans, le grunge, c’est sexy, à 40 ça fait négligé. C’est injuste mais c’est comme ça: à partir de la quarantaine, le naturel ça se travaille.» On évitera, évidemment, les cheveux en désordre «qui font vieille sorcière» et l’absence de make-up «qui fait le teint terne». Les sceptiques qui seraient tentées de baisser quand même les bras pourront néanmoins méditer cet adage de la grande Arletty (Atmosphère, atmosphère): «Cacher son âge, c’est supprimer ses souvenirs.» Et vous savez quoi? Rien de plus sexy qu’une fille «qui a eu le temps de vivre, de faire des enfants, de voyager aux quatre coins du monde, d’emmagasiner toutes sortes de connaissances aussi futiles et terre à terre soient-elles». Pour celles qui doutent encore de leur potentiel, il peut être utile de se rappeler que la sexy attitude n’est pas une question de palmarès ou de conquêtes: «On peut être archi-monogame et super-sexy quand même.» Ni non plus un «appel au viol» puisque l’on a le «droit d’être sexy rien que pour soi». La sexy attitude n’est pas davantage synonyme d’abêtissement. «Lire Kant, c’est sexy.» (Si, si). Encore moins d’attitude rétrograde. Quoi de plus féministe en effet que «l’idée d’être la plus belle et la plus forte»? Laurent Nicolet Photo Getty Images

A lire: Laure Gontier: «La sexy attitude des paresseuses». Ed. Marabout

La sexy attitude n’est bien sûr pas un concours de strip-tease. On peut être habillé des pieds à la tête et faire sensation.


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

| 75

A chacune sa sexy attitude ➔ La sexy qui s’ignore Pense qu’être sexy, c’est chouette mais que ça ne peut pas s’appliquer à elle parce qu’elle est «trop ceci ou pas assez cela». Trop réservée, trop modeste ou trop occupée. Ses icônes: Audrey Tautou, Marion Cotillard. Ses problèmes: n’a que des fringues basiques dans son armoire. Pense qu’être sexy c’est forcément être conne. Une solution: trouver «le détail qui évite le no look» (bracelet, chemise qui dépasse...). Se répéter que «des vêtements moches n’ont jamais rendu quiconque plus intelligent». ➔ La sexy-garçonne Croit qu’être sexy est réservé aux filles qui ont le courage de se maquiller. Trouve qu’en hiver, une doudoune il n’y a rien de mieux, «et tant pis si ça fait hurler les fashionistas». Ses icônes: Marlène Dietrich, Emma de Caunes. Ses problèmes: «a du poil sous les bras, huit piercings, cinq tatouages, marche comme un loubard». Une solution: tous les goûts sont dans la nature «à condition de ne pas zapper l’étape du déodorant». Prendre des cours: «la danse classique ou la barre au sol, il n’y a pas mieux pour retravailler sa position». ➔ La sexy romantique Sait bien que «les petits oiseaux qui aident à nettoyer la maison ça ne marche qu’avec Blanche-Neige» mais a gardé quand même sa faculté d’émerveillement. Aime être la plus jolie et faire des efforts pour ça. Adore les parfums Lolita Lempicka. Les robes baby-doll. Déteste les baskets Ses icônes: Les jeunes filles de David Hamilton, Julie Depardieu. Ses problèmes: fait mémé et sent la barbe à papa.

Une solution: oser parfois le pantalon «ne serait-ce que pour montrer qu’on est vraiment une grande». Eviter tout ce qui ressemble «à un sac de grand-mère ou à des chaussures pieds sensibles». ➔ La Sexy-Lolita N’a plus forcément toujours 15 ans. Parfois même le double, voire le triple. Mais ne voit pas pourquoi elle devrait renoncer aux minirobes colorées, aux nouvelles formes, aux nouvelles couleurs ou à montrer «son nombril, pourvu que ce soit de façon intelligente». Ses icônes: Brigitte Bardot, Brook Shield, Lily Allen. Ses problèmes: on la prend pour une ado alors qu’à son âge BB ne faisait déjà plus de cinéma. Il y a Snoopy sur ses sous-vêtements. Une solution: se rappeler que «l’adjectif rigolo en mode n’est pas un compliment». Corser son look avec un blouson de cuir. Surveiller sa posture: «Etre affalée dans un fauteuil ou scotchée contre un mur» ça fait gamine. ➔ La sexy-sexy A un faible pour les talons de 10 centimètres, les dessous chics, les jupes crayons, les bustiers. Idole des hommes et des couturiers. Sexy et fière de l’être. Toujours en représentation. Ses icônes: Marilyn Monroe, Angelina Jolie, Scarlett Johansson. Ses problèmes: «Maquillée comme une voiture volée». On la regarde de travers. Une solution: éviter «les jupes courtes sur des cuisses un peu fortes ou les décolletés pigeonnants sur des poitrines trop généreuses». Jouer sur les quelques centimètres «qui font la différence entre le mauvais goût et le joliment hot».


76 |

TEMPS LIBRE CFF

Migros Magazine 13, 29 mars 2010

Eveil du printemps, testé pour vous par Sergio, Benoît et Beat.

Swissminiatur Melide

De grandes attractions en petit format.

50 %

Zoo de Bâle

Visitez la Suisse entière en une seule journée. Et à l’échelle 1:25.

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train (30%) ➔ Entrée (30%)

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train (50%) ➔ Entrée (50%)

Parc animalier de Goldau

30 %

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train (30%) ➔ Entrée au Parc naturel et animalier de Goldau (30%)

Aqualino et bains de Scuol

30 %

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train (30%) ➔ Accès aux bains et aux saunas pendant trois heures (30%)

30 %

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train (30%) ➔ Funiculaire jusqu’à Orselina (30%) ➔ Télécabine jusqu’à Cardada (30%) ➔ Télésiège jusqu’à Cimetta (30%)

30 %

Iles de Brissago

30 %

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train, transfert (30%) ➔Entrées aux châteaux de Lenzburg ou Hallwyl (30%), ou entrée à Hallwyl et croisière sur le lac de Hallwyl (30%)

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train (30%) ➔ Entrée (30%)

30 %

Chutes du Rhin, Neuhausen

jusqu’à

30 %

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train (30%) ➔ Carte journalière à prix réduit ➔ Entrée (30%)

Plaisir du vélo à Morat

Châteaux: Lenzburg et Hallwyl

Cardada/Cimetta

Papiliorama, Chiètres

30 %

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train (30%) ➔ Location journalière de vélo ou vélo électrique (30%) ➔ Prêt de casques Suva

30 %

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train, traversée du Rhin en bateau à moteur, entrées (30%)

➔ La réduction est accordée uniquement si l’offre est achetée à un guichet de gare. ➔ Informations à tous les guichets de gare et sur le site cff.ch ➔ Offres valables du 1er au 30 avril 2010.


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 13, 29 mars 2010

A gagner

1 bon de CHF 300.- pour un séjour dans la région du projet du 2e Parc national suisse et aller à la découverte d’un paysage riche et varié. Généreusement offert par: www.centorustici.ch 5 BikeCard Ticino d’une valeur totale de CHF 195.Découvrez le Tessin en toute liberté à vélo et en train. Généreusement offert par: Rent a Bike 2 tickets d’une valeur totale de CHF 40.- pour des remontées mécaniques qui vous emmèneront sur les plus beaux sommets du Tessin. Généreusement offert par: Tessin Tourisme et UTPT. Nous vous souhaitons bonne chance et espérons vous accueillir bientôt au Tessin. Pour plus d’informations sur le Tessin: www.ticino.ch

Comment participer: Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach. Par courriel: www.migrosmagazine. ch/motsfleches. Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 919 (Fr. 1.-/SMS ), Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 4 avril 2010, à 18 heures. * L * Y * Y * D * A * N * A *

D I S P R O P O R T I O N N E

* C I R A G E * O R L E A N S

T * A * J E N C I E L I C O T E A U * S P Monte-escaliers A www.hoegglift.ch T H I E S * A * B * F I E R T I O N A U E L * S E R I N E HÖGG Liftsysteme AG CH-9620 Lichtensteig Tel. 071 987 66 80

* M I E * A * A * O * O L E *

R E Q U A L I F I C A T I O N

* N U I R E * I L * M E S I E

S T E L E * A N E S * S E R T

EXTENSIONS PAYSANS

ROCHES POREUSES POIL

RAPIDITÉ SOURICIÈRE

AIDAIENT RIGOLAIENT

3 ENTÉRINERAIS ZORILLES TEST

6 EN SERBIE

POISSON PLAT

7

POÈMES

COLÈRE

RECUEIL

ÉLIMÉ

VIN BLANC

SUR-TILLE FATIGUES

4

CERTAIN

POILU

VILLE DU FINISTÈRE

PÉRIODE DE L’ÈRE TERTIAIRE

À MOI

Plus de 400 plaisirs des loisirs testés pour vous: cff.ch

OCÉAN

1 DE BONNE HEURE DOCTEUR

SERPENTS PATRIE DE ZÉNON

MAIL GRAISSE

NAVIRE PPIPELINE

Solution Problème n° 12

DU NEZ

8

ÉBERLUÉES

Michel Anspach, Onex (GE); Jacqueline Pisler, Gimel (VD); Corinne Naine, Fontaines (NE); Jean Michel, Val-d’Illiez (VS); Thérèse Grangier, La Tour-deTrême (FR).

TAMIS

5

ÉTAIN

Mot: métamorphose

Gagnants Mots fléchés n° 11

TRANSPIRAS LENTILLES

RETIRÉE MESURE CHINOISE

| 77

PÉPINIÈRE POLITIQUE SOCLE DE GOLFEUR

ÉBRUITÉ

2

DIEUX GUERRIERS

© Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch

Projets et évenements: Ursula Käser (responsable), Denise Eyholzer Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02

Tirage contrôlé: 508 186 exemplaires (REMP octobre 2009) Lecteurs: 601 000 (REMP, MACH Basic 2010-1)

Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo

Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Département Magazine: Patricia Brambilla, Laurence Caille, Céline Fontannaz Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Béatrice Eigenmann, Jonas Hänggi, Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Benjamin Bögli, Anna Bürgin, Tina Gut, Dora Horvath, Martin Jenni, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli,

Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Regula Brodbeck (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Christina Rohner Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille Secrétariat: Jana Correnti (responsable),

Imelda Catovic, Cony Kappeler Sylvia Steiner Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Nadia Falce Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Reto Feurer (chef du département), Thomas Brügger, Nicole Costa, Verena De Franco, Yves Golaz,

Maya Matzenauer, Janine Meyer, Hans Reusser, Kurt Schmid, Jasmine Steinmann, Nicole Thalmann Marketing: Jrene Shirazi (responsable), Simone Saner Media Services: Patrick Rohner (responsable), Eliane Rosenast Editeur: Fédération des coopératives Migros

IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny

50 livres de Cuisine de Saison à gagner!

Envoyez dès maintenant un SMS avec le mot LIVRE et vos coordonnées complètes au 920 (Fr. 1.–/SMS), et vous saurez aussitôt si vous avez gagné. Vous n’avez pas eu de chance? Essayez encore! Vous pouvez participer autant de fois que vous voulez. Ou prenez part au concours sur www.saison.ch/fr/livre. Bonne chance! Délai de participation: 30.4.2010.

Conditions de participation: les gagnants sont tirés au sort et avisés par écrit. Les prix ne peuvent pas être convertis en espèces. La voie juridique est exclue. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du tirage au sort. Les coordonnées peuvent être utilisées à des fins de marketing. Le concours est ouvert à tous, à l’exception des collaborateurs de Limmatdruck SA.

www.saison.ch

Publicité


78 | Migros Magazine 13, 29 mars 2010

Un air des Balkans

A 29 ans, elle est la voix montante du jazz helvétique. Albano-Suisse, Elina Duni conjugue avec brio jazz et chants traditionnels. Elle sort son deuxième CD, «Lume Lume».

E

lina Duni aime les rencontres. Entre les gens, entre les langues, entre les musiques. Presque une évidence pour cette «bâtarde culturelle», comme elle aime à se surnommer, qui, née en Albanie, a passé toute son adolescence à Genève et vit aujourd’hui à Berne. De ses horizons multiples, la musicienne en a fait sa force et son originalité: Elina Duni allie le jazz contemporain avec la chanson traditionnelle des Balkans. Un mariage aussi inédit que séduisant, qui lui vaut aujourd’hui un deuxième CD, Lume Lume, ainsi qu’un excellent accueil du public et des médias. «Toute petite, je me mettais à danser dès que j’entendais de la musique. J’ai toujours su qu’elle ferait partie de ma vie, d’une manière ou d’une autre.» Ses premières mélodies, Elina les entend à Tirana en Albanie où elle naît dans une famille d’artistes. Déjà, elle monte sur scène pour chanter, et elle étudie le violon. En 1991, à la chute du régime communiste, Elina débarque en Suisse, avec sa mère, à Lucerne, elle a 10 ans. Le choc. «Je ne connaissais pas la langue, j’étais la pauvre petite Albanaise perdue au milieu d’une classe composée que de petits Suisses.» Genève la multiculturelle se montrera plus accueillante lorsqu’elle s’y installe, l’année suivante. La musique ne la lâche pas: chant, piano; elle se console en écoutant les Beatles puis bientôt jubile à la découverte d’Ella Fitzgerald, de Miles Davis, de Louis Armstrong. «Le jazz m’a plu d’emblée. Il est plus spontané dans sa forme que d’autres genres musicaux. Il laisse plus de place à l’improvisation.» Sa matu en poche, elle entre alors à Ecole de Jazz de Berne. «En 2004, Colin Vallon, le pianiste de mon quartet actuel, avec qui je voulais faire un duo,

CCarte d’identité El Elina Duni, chanteuse de jazz Na Naissance: à Tirana, le 10 mars 1981 Et Etat civil: célibataire et très am amoureuse. Signe particulier: associe jazz contemporain et chants traditionnels des Balkans. Elle aime: les rencontres et les échanges. Elle n’aime pas: avoir peur. Un grand rêve: faire en sorte de ne pas se sentir impuissante face à la misère humaine.

m’a dit: tu ne voudrais pas faire quelque chose avec des chansons albanaises. Et c’est comme cela que le projet est né, parti d’un duo il est ensuite devenu l’Elina Duni Quartet. Je suis allée chercher de vieilles cassettes, des CD et ça m’a immédiatement parlé, c’est venu tout seul.» Accompagnée d’une batterie, d’une basse et d’un piano, la voix ample et expressive d’Elina revisite la tradition. Elle chante «la tristesse joyeuse» des Balkans entre rire et pathos. Et pour ce second opus, la musicienne est allée puiser dans le répertoire des pays voisins de l’Albanie: elle a ramené des chants bulgares, grecs ou roumains qu’elle allie intelligemment au jazz moderne. «J’aime les langues, j’ai aimé m’approprier ces chants.» Riche de ses cultures, Elina Duni fait ainsi découvrir aux Suisses les chants traditionnels et à ses compatriotes le jazz, genre musical méconnu dans les Balkans. Une femme de rencontres, résolument. Céline Fontannaz Photos Daniel Rihs-Pixsil / Keystone / LDD

A écouter: «Lume Lume», Meta Records 2010. Sur internet: www.elinaduni.com

MON LIVRE «L’idiot», de Dostoïevski, ou l’histoire d’un prince trop bon pour la société dans laquelle il évolue. «Moi qui veux croire à la bonté humaine, j’ai pleuré en lisant ce livre.»


RÉUSSITE ÉLINA DUNI

| 79

M GROUPE MON PRÉFÉRÉ P Les Le Beatles. «Je les ai découverts dé en Suisse, à Luce Lucerne, à l’âge de 11 ans. Ils m’on m’ont sauvée de la solitude. Aujo Aujourd’hui encore, lorsque je les écoute, je suis comme à la ma maison.»

MON QUARTET Depuis 2005, Elina Duni fait équipe avec Colin Vallon, au piano, Bänz Oester, à la contrebasse, et Norbert Pfammatter, à la batterie. Ils se sont rencontrés à Berne et ont formé l’Elina Duni Quartet.

MON OBJET FAVORI Des boucles d’oreille en pierre de lave. Je les porte toujours en concert. «Je me dis que, ainsi, la force du volcan est en moi.»

MA PASSION La musique. «J’ai toujours su qu’elle ferait partie de ma vie, d’une manière ou d’une autre.»

MA DESTINATION DE RÊVE L’Himalaya. Elle n’y est jamais allée, mais cette région du monde la fascine. «Dans ce cadre de montagnes, je pense qu’on doit ressentir notre insignifiance face à ce quelque chose de divin que nous portons tous en nous.»


50% SUR TOUS LES PETITS ŒUFS EN CHOCOLAT FREY EN SACHET DE 500 g. VALABLE L ES 29 ET 30 M ARS 2010

50%

50%

5.25

5.25

au lieu de 10.50

Tous les petits œufs en chocolat Frey en sachet de 500 g p. ex. mélange d’œufs Pralinor et Giandor Frey

au lieu de 10.50

Tous les petits œufs en chocolat Frey en sachet de 500 g p. ex. œufs Giandor Frey

OFFRE VALABLE JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK.

50%

5.25

au lieu de 10.50

Tous les petits œufs en chocolat Frey en sachet de 500 g p. ex. petits œufs au lait extra-fin Frey

Migros Magazin 13 2010 f AA  

Tout pour Pâques. EN MAGASIN 36 EN CUISINE 54 RÉUSSITE 78 ACTUALITÉ MIGROS 30 N O 13,29MARS 2010 Changements d’adresse: àlaposteouauregistre...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you