Issuu on Google+

RÉCIT 12

Des personnalités romandes racontent leur crise de la quarantaine. NO 10, 8 MARS 2010

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

Photo JeffKatz Photography-Dukas / Yvain Genevay-Edipresse

ENTRETIEN 28

ACTUALITÉ MIGROS 35

Le festival m4music fera halte à Lausanne. EN MAGASIN 52

Concours de Pâques: une voiture à gagner!

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch

Mel Gibson à l’état brut

Après sept ans d’absence, le comédien est à l’affiche dans «Hors de contrôle». Rencontre entre deux sautes d’humeur.


2 ans de garantie, de la 199.–

Machine à café à capsules TX150 titan Arrêt automatique en fonction des quantités programmées pour 2 tailles de tasses, réservoir d’eau 1 l, dimensions (h x l x p): 25,2 x 16,6 x 29,1 cm / 7173.688

Mode économie d’énergie

Maintenant

1149.–

En exclusivité chez nous

Avant

1299.–

Made in Switzerland

Maintenant

777.– Avant

899.–

Livraison à domicile gratuite

Prolongation de la garantie de 3 ans à un total de 5 ans M-garantie = Fr. 99.–

Machine à café automatique Impressa C5 Platin Black

Mode économie d’énergie, classe d’efficacité énergétique C, broyeur conique, programme automatique de rinçage, de nettoyage et de détartrage / 7173.622

39.90 FCM

Bouilloire Silver Belt Collection

Congélateur MSG 202 ECO A+

2 compartiments XL, capacité utile 202 l, affichage numérique de la température, valve anti-vide d’air, dimensions (h x l x p): 160 x 60 x 61 cm / 7175.013

1,5 l, pivotante à 360°, jauge de niveau d’eau en litres, filtre de l’orifice d’écoulement amovible (contre les éclaboussures et les particules calcaires) / 7173.555


cuisine à la salle de bain. 22%

Maintenant

99.90 Avant

Maintenant

69.90 Avant

149.–

89.90

Le sèche-cheveux à générateur d’ions le plus léger Sèche-cheveux Swiss Turbo 7200 Ionic Tourmaline

1800 W, 6 combinaisons de température et de flux d’air, supersilencieux, 2 buses d’ondulation extrafines, cordon très flexible de 3 m / 7178.646

30% Maintenant

149.– Avant

Rasoir HQ 6990/16

Alimentation accu et secteur, têtes de coupe flottantes indépendantes, coupe-favoris, témoin de charge, commutation automatique de la tension / 7178.482

Recommandée par Puls-TV

Maintenant

79.90 Avant

129.–

Brosse à dents à ultrasons Healthy White

35%

Épilateur 3270 cls

Alimentation secteur, 2 niveaux de vitesse, élément de rasage, accessoire OptiTrim, rouleaux de massage actifs, étui cosmétique / 7178.647

Les offres sont valables du 9.3 au 22.3.2010 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les melectronics et les plus grands magasins Migros. Sous réserve de modification de prix, de modèles et d’erreurs d’impression.

199.–

Techno Technologie à ultrasons brevetée, 3 fonctions de nettoyage à choix, fonction Quadpacer, avec étui de transport pratique / 7178.457

25%


4 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

ÉDITORIAL Steve Gaspoz, rédacteur en chef

D’une crise à l’autre On parle beaucoup de crise aujourd’hui. De la crise économique,

le plus souvent. Du coup, elle en vient à occulter toutes les autres crises, plus personnelles, mais aussi puissantes ou handicapantes pour ceux qui les subissent. La crise d’adolescence par exemple, mais aussi la crise de la quarantaine ou de la mise en retraite, de la ménopause... Les périodes de trouble sont nombreuses dans la vie et leur mécanisme à peu près semblable. Tout commence par un changement, une rupture, volontaire ou non. Ensuite, la machine s’affole, les questionnements jaillissent avec leur lot de difficultés.

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

Et puis tout finit par rentrer dans l’ordre comme par magie. Com-

ment? Nul ne le sait vraiment, même si bien entendu chacun tente de rester maître de son destin. Mais il est rassurant de constater que quelle que soit la crise, elle a une fin. Proche ou lointaine, mais elle se termine toujours. Dans ce numéro (lire en page 12), nous nous sommes intéressés à la crise de la quarantaine ou «midlife crisis» (crise de milieu de vie), comme l’appellent les Anglo-Saxons. Alors que tout semble aller comme dans le meilleur des mondes, une insatisfaction pointe sans aucune raison apparente.

* tarif local

Photos Christophe Chammartin / Rezo, Xavier Voirol / Strates, Céline Michel, Mathieu Rod

Plus rien n’apparaît comme avant. Ce qui hier encore tournait

comme un rouage bien huilé se trouve grippé par des interrogations inédites ou profondément enfouies. Certains prennent alors le parti de tout retourner au risque de ne plus s’y retrouver alors que d’autres préfèrent mettre leur trouble en sourdine espérant qu’il s’éteigne de lui-même. Quel que soit le choix effectué, la pudeur sociale voudrait que la crise passe inaperçue. Ce qui ne se voit pas n’existant pas. D’autant que si la crise d’adolescence est tolérée, personne n’a envie de se confronter à un adulte troublé.

Le risque de contagion n’étant pas totalement exclu. Pourtant une

crise peut se révéler salutaire. En permettant de se dépasser, de réaliser son rêve de toujours ou, plus modestement, de trouver une nouvelle sérénité. Les philosophes anciens considéraient que l’esprit est le lien entre les parties du corps, qu’il est le ciment de la personne. Quels que soient les circonstances de la vie, les caps à franchir, l’esprit finirait ainsi toujours par rétablir l’équilibre.

steve.gaspoz@migrosmagazine.ch

RÉCIT 22 La vie de la Chauxde-Fonnière Janique von Känel – qui a notamment traversé la Suisse sur un monocycle – est si riche en passion et en émotion qu’elle a inspiré un scénariste de Hollywood.


CETTE SEMAINE

VIE PRATIQUE 72

VIE PRATIQUE 68 Geoffrey Bentrari, élu sommelier de l’année 2010 par le Gault&Millau, officie chez Didier de Courten à Sierre. Rencontre avec un homme de palais et de nez.

Pierre-Alain Morand, chef des plongeurs de la police cantonale valaisanne, possède deux terre-neuve entraînés pour sauver des vies en milieu aquatique.

RÉCITS

Société

Trois personnalités de Suisse romande racontent leur crise de la quarantaine.

Mode de vie

Ces hommes qui ne boivent pas une goutte d’alcool.

Trajectoire

Une Suissesse aux portes de Hollywood.

CUISINE DE SAISON

12

Mel Gibson

18

22

Le travail de longue haleine d’un homme pour la nature.

Musiques actuelles

Le coup d’envoi du festival m4music sera donné à Lausanne.

EN MAGASIN

Jean Mauron (à dr.) est à la tête d’une entreprise spécialisée dans les t-shirts aux messages deuxième degré. Récit d’un succès.

Votre coopérative régionale

56

28

Gastronomie

68

Sauvetage

72

Mieux vivre

76

Grandir

78

Voitures

80

Geoffrey Bentrari, sommelier de l’année 2010.

La ménopause.

32

35

Un emballage uniformisé pour les produits bio Migros 36 Au mieux de votre forme grâce à Lactaform 40 Grand concours de Pâques: de magnifiques cadeaux à gagner! 52

63

VIE PRATIQUE

Les terre-neuve, de véritables saint-bernards des mers.

ACTUALITÉ MIGROS

Environnement

Enzo Lo Bue

VOTRE RÉGION

ENTRETIEN

RÉUSSITE 86

|5

La culture pour les enfants. La nouvelle Citroën C3.

RUBRIQUES

Migros Flash Temps présents Perdus de vue Minute papillon Coup de chance Mots fléchés / Impressum

6 8 11 25 83 85

RÉUSSITE

Jean Mauron

86

50 livres de Cuisine de Saison à gagner!

Envoyez dès maintenant un SMS avec le mot LIVRE et vos coordonnées complètes au 920 (Fr. 1.–/SMS), et vous saurez aussitôt si vous avez gagné. Vous n’avez pas eu de chance? Essayez encore! Vous pouvez participer autant de fois que vous voulez. Ou prenez part au concours sur www.saison.ch/fr/livre. Bonne chance! Délai de participation: 30.4.2010.

Conditions de participation: les gagnants sont tirés au sort et avisés par écrit. Les prix ne peuvent pas être convertis en espèces. La voie juridique est exclue. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du tirage au sort. Les coordonnées peuvent être utilisées à des fins de marketing. Le concours est ouvert à tous, à l’exception des collaborateurs de Limmatdruck SA.

www.saison.ch

Publicité


6 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

Des fleurs pour un monde meilleur

MIGROS-NEWS

Où partir à Pâques? Les congés des fêtes de Pâques sont pour beaucoup l’occasion de partir en vacances. A cette fin, les marques du voyagiste M-Travel Switzerland vous proposent de nombreuses offres. Vous êtes seuls? Partez avec le programme «Single ensemble» de Tourisme Pour Tous à Marrakech. Envie de shopping à New York? Envolezvous avec Skytours et profitez du cours très intéressant du dollar. Pour les familles, Vacances Migros suggère un séjour balnéaire à Sharm el-Sheikh, et enfin Hotelplan invite les sportifs et les adeptes du bien-être à aller découvrir les rivages du lac de Lugano.

Action de carême et Pain pour le prochain vendront le samedi 13 mars 160 000 roses offertes par Migros. L’argent récolté sera investi dans des projets d’aide au développement.

Infos: www.m-travel.ch

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

D

ans le cadre de leur campagne œcuménique placée cette année sous le thème «Misons sur un commerce juste!» Action de carême et Pain pour le prochain mettront en vente, le samedi 13 mars, pas moins de 160 000 roses certifiées Max Havelaar gracieusement offertes par Migros. Dans de très nombreux villages et villes de toute la Suisse, des bénévoles, dont l’actuelle Miss Suisse Linda Fäh, vous proposeront d’acheter pour la bonne cause des fleurs issues du commerce équitable. Réservez-leur un bon accueil. En effet, le produit de la vente sera

10 000

A l’occasion de l’année internationale de la biodiversité, le WWF lance un programme d’actions au cours duquel 10 000 mesures seront réalisées en faveur de la biodiversité. Ce vaste projet est soutenu par Migros, IP-Suisse, ASPO/BirdLife, la Station ornithologique suisse de Sempach, l’Institut de recherche de l’agriculture biologique et la Fondation Nature et Economie. Pour en savoir plus, sur le sujet, rendez-vous en page 32.

L’INFO BÉBÉ DE LA SEMAINE

«Maman, reste avec moi, s’il te plaît!»

Pour tout savoir sur la grossesse et la vie avec bébé, rendez-vous sur www.migrosbabyclub.ch

Infos et lieux de vente sur www.droitalimentation.ch

Quand le foot se met au

Photo Decca -Kasskara, bab.ch/mauritius, iStockphoto

L’angoisse de la séparation chez les jeunes enfants: les parents qui se rendent au travail Bien dire «au revoir», ça s’apprend. doivent vivre chaque jour ce moment rempli de cris et de larmes, que ce soit à la crèche ou chez la maman de jour. Alors quelle attitude adopter? Restez aussi calme que possible, car plus vous vous montrerez nerveux, plus l’enfant se sentira inquiet. Arrivez tranquillement avec lui et ne repartez pas tout de suite. Attendez ainsi qu’il ait eu le temps de retirer sa veste ou ses chaussures. Il est très important de prendre congé aussi clairement que brièvement. Avec, par exemple, un «Salut, je m’en vais, je reviens te chercher plus tard». L’enfant va sans doute pleurer un peu, mais pas longtemps, car il sait que son père ou sa mère va revenir. Partir sans qu’il ne s’en aperçoive n’est certainement pas une solution, car vous déjouez ainsi la vigilance de l’enfant, qui se sent trompé.

versé à des projets d’aide au développement tel l’encouragement de la culture du quinoa dans les Andes péruviennes et le soutien à la production artisanale du beurre de karité au Burkina Faso. Notons encore que les roses certifiées Max Havelaar proviennent de la ferme horticole Kiliflora située en Tanzanie. Sur une trentaine d’hectares, l’exploitation emploie plus d’un millier d’ouvriers de la région, qui bénéficient désormais de meilleures conditions de travail.

Grâce à Max Havelaar, les ouvrières reçoivent un salaire équitable.


MIGROS FLASH

|7

Un concept qui plaît

Jean-Yves Thibaudet au Victoria Hall

Des roses pour la bonne cause.

La nouvelle tournée des MigrosPour-cent-culturel-Classics s’annonce sublime. Accompagné par l’Orchestre philharmonique royal de Liverpool, le pianiste star Jean-Yves Thibaudet donnera la pleine mesure de son talent dans le concerto pour piano de Grieg. Avec leurs concerts qui auront notamment lieu à Genève (Victoria Hall, le 24 mars), les Migros-Pour-cent-culturel-Classics soutiennent aussi les talents suisses, telle Lea Boesch qui pourra ainsi se produire avec une prestigieuse formation.

Toutes les dates sur www.migros-pourcent-culturel-classics.ch

En février, l’association allemande du commerce a décerné pour la sixième fois consécutive les titres de «Stores of the Year». Dans la catégorie «Living», c’est le magasin Depot de Hambourg, qui est monté sur la première marche du podium, devançant ainsi plus de quarante concurrents. Une bonne nouvelle qui intéressera également les Suisses puisqu’ils peuvent retrouver ce concept dans les nouvelles boutiques Depot-Interio. Faisant la part belle aux articles de décorations ainsi qu’à l’ameublement, ces enseignes présentent toutes les deux à quatre semaines un nouveau monde de l’habitat. En Suisse romande, DepotInterio a récemment ouvert deux boutiques, à Bienne et à Lausanne. www.interio.ch

commerce équitable But: SportXX lance un ballon certifié Max Havelaar.

D

ésormais, les magasins SportXX proposent un ballon de football de la marque Extend certifié Max Havelaar. Celui-ci est fabriqué au Pakistan dans des ateliers de Sialkot, une ville d’où provient 75% de la production mondiale. Grâce à la Fondation Max Havelaar Suisse, les ouvriers reçoivent un salaire équitable et bénéficient de prestations sociales. De plus, à chaque achat d’une de ces balles en Suisse, une prime Fairtrade est reversée au personnel de la fabrique. Celleci est investie dans des projets sociaux et permet d’allouer des micro-crédits. Ainsi les travailleurs peuvent par exemple aller chez leur médecin ou acheter des manuels scolaires à leurs enfants. «Avec le commerce équitable, je peux offrir une meilleure vie à ma femme et mes quatre enfants», résume Mohammad Riaz, un des ouvriers pakistanais. www.migros.ch/Max_Havelaar

LE PRODUIT FRAIS DE LA SEMAINE

La vérité sur l’ananas

Riche en vitamines, l’ananas renferme de plus une enzyme, la broméline, qui facilite la digestion des protéines. Cela étant, celle-ci n’est en aucun cas une «mangeuse de graisses», comme on le croit souvent. Il est ainsi faux de prétendre que l’ananas fait maigrir: il fait simplement plaisir!

Depot-Interio revisite sans cesse le monde de l’habitat.


8 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

SUR LE VIF

Chauffards, les Romands? Malgré radars et tests d’alcoolémie, les Romands conduisent moins bien que les Alémaniques et enregistrent davantage d’accidents mortels. Les explications d’Yvonne Achermann, du bpa (Bureau suisse de prévention des accidents). En dix ans, le nombre de tués et de blessés graves n’a baissé que de 7% en Suisse romande, contre 21% outre-Sarine. Comment expliquez-vous cet écart? Entre 1997 et 2007, le recul du nombre de tués et de blessés graves dans des accidents avec influence de l’alcool ou de la vitesse a été plus important en Suisse alémanique qu’en Suisse romande. Ces deux facteurs de risque expliquent une part de l’écart, mais il y a encore bien d’autres raisons, telles que d’éventuelles différences dans l’infrastructure routière. Faut-il en déduire que les Romands sont plus excités au volant que les Alémaniques? Cela dépend comment on définit le terme «excité». Il se trouve que la part des tués et blessés graves

ayant subi un accident dû à la vitesse en 2007 était nettement plus élevée en Suisse romande (34%) qu’en Suisse alémanique (21%). Cette part était encore bien plus faible au Tessin (8%). Il est toutefois important de relever qu’en Suisse romande, les routes hors localité représentent une part plus importante du réseau routier que dans le reste de la Suisse. Or la vitesse représente la principale cause des accidents graves sur les routes hors localité. La prévention routière est-elle meilleure en Suisse alémanique qu’en Suisse romande? Difficile à dire. En tout cas, on a effectué davantage de tests d’alcoolémie en Romandie qu’en Suisse alémanique ces dernières années...

Propos recueillis par P. Brambilla

TRAIT POUR TRAIT

IMPULSIONS

Dessin de Mix & Remix paru dans «L’Hebdo» du 4 mars 2010

Martina Chyba, journaliste et productrice à la TSR.

Mauvais poil Un récent numéro du magazine Elle, qui comme son nom l’indique s’adresse prioritairement aux êtres humains de sexe féminin, consacrait un dossier avec plein de photos (si, si) à l’épilation de ce que l’on appelle pudiquement «le maillot». Enfin, que l’on appelait. Car oui, l’intitulé de l’article est désormais moins pudique,

je cite: «On vous dit tout pour devenir une vraie foufounista.» Je n’invente pas, je vous juuuure que c’est vrai! Au début, il y avait donc la «fashionista», bête de mode, ensuite avec la crise il y eut la «recessionista», bête de récup’, et il y a aujourd’hui la «foufounista», bête du poil de la bête en quelque sorte.


TEMPS PRÉSENTS

|9

MES BONS PLANS par Pierre Léderrey, journaliste

Photo K.K. Arora / Reuters

A voir: Thriller bavard. Troisième adaptation du génial Dennis Lehane, un peu trop verbeuse et agitée pour être aussi réussie que l’erratique «Gone, Baby Gone» de Ben Affleck. Restent un Di Caprio très en forme et tout le métier de Scorsese. Et puis, le récit en forme de huis clos halluciné reste palpitant...«Shutter Island», de M. Scorsese. En salle.

DANS L’OBJECTIF

Par pur intérêt professionnel et par souci d’informer bien sûr, j’ai lu toute l’histoire en détail. Alors déjà, c’est bien que l’on continue d’encourager les jeunes filles à emprunter des filières techniques et scientifiques. Parce que pour comprendre les subtilités de l’épilation du pubis il faut avoir fait au moins l’EPFL. Il y a l’épilation classique, intégrale, semi-intégrale, hollywoodienne, brésilienne, mais aussi, le fameux ticket de métro, et j’en passe. Et toutes ces choses sont différentes, donc attention, si vous vous trompez dans la commande en institut, tchraâc! vous risquez de vous retrouver avec la moustache d’Hitler dans le slip pour le soir de votre anniversaire de mariage, c’est moche. Bon, vous pourrez toujours dire que c’est celle de Chaplin ou des Dupond-Dupont.

Mais ce n’est pas tout, ce serait trop simple. Il y a également dans ce euh… reportage, des tas de conseils pour l’entretien, du style: «On coupe toujours en biseau pour que le poil soit doux.» Mais mon préféré c’est celui-là: «Lustrer la fibre. On traite le poil comme un cheveu en lui offrant une fois par semaine la pose d’un conditionneur qui va le renforcer, le faire briller et le rendre soyeux.» Hahahaha. Pardon c’est nerveux. Le bilan de cette instructive lecture est qu’aujourd’hui une femme, suivant son origine, sa condition, son lieu de naissance, a le choix entre deux tendances lourdes question mode: la burqa ou la foufounista. Décidément, touffe fout le camp. > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Explosion de couleurs

A Mathura, au nord de l’Inde, ces personnes s’adonnent au Huranga, un jeu qui a lieu un jour après Holi, la fête des couleurs. A cette occasion, les hommes aspergent les femmes avec des liquides colorés et les femmes tentent d’arracher les habits des hommes…

A lire: Les gestes qui sauvent. Pas forcément un sujet hilarant, les maladies cardiovasculaires. Mais comme elles tuent plus que tous les cancers réunis, comprendre les facteurs de risque et apprendre comment réagir face à une attaque s’apparentent à une lecture plus qu’utile: nécessaire. Philippe Ricard, «Au Cœur de la vie», Ed. Robert Laffont. A écouter: Les rythmes du Congo. Une quinzaine d’enfants issus d’une école de Kinshasa venus danser et chanter pour faire découvrir un autre visage de l’Afrique. En tournée partout en Suisse romande, dès le 26 mars. «Les Messagers: Afrika Ya Lobi». Infos ici: www.dmr.ch A visiter: La croix dans tous ses états. Cinquante reproductions au fil des différentes représentations artistiques de la croix, de l’image interdite à un calvaire symbole de toutes les souffrances. «La crucifixion au croisement des regards», Lausanne, Hôtel de Ville jusqu’au 13.03, puis du 16 au 31.03 à la cathédrale. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


À CHACUN SON NID. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.3 AU 15.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

ds Remplissez les ni tre vo à s se de friandi ufs guise: des petits œ och au irrésistibles au colat, au nougat ou ia sucre ou des spéc lités en chocolat ou s en gelée. Désormai à votre Migros.

6.80

Petits œufs Frey Spring Moments au sabayon 205 g

4.60

Dragées aux amandes Frey Spring Moments au sureau et à la rhubarbe 150 g

6.80

Petits œufs Frey Spring Moments au sureau et à la rhubarbe 205 g

4.60

Dragées aux amandes Frey Spring Moments au sabayon 150 g

13.90 9.20

Petits œufs Frey Spring Moments au sureau et à la rhubarbe en boîte cadeau 220 g

Petits œufs Frey Spring Moments au sureau et à la rhubarbe 245 g


PERDUS DE VUE

Migros Magazine 10, 8 mars 2010

| 11

Vous reconnaissez-vous? ➔ Je recherche l’adresse à Zurich de Madeleine, née Donnet, qui habitait rue de la Maigroge 17 à Saint-Blaise dans les années 1946.

Ivan Deschenaux Les Prises 5 2000 Neuchâtel 032 753 28 89

➔ Pèlerinage du scoutisme catholique romand (AREC), Rome-Assise, Pâques 1960. Environ 200 cheftaines et chefs scouts de toutes les régions de Suisse romande sont partis sur les routes d’Assise et de Rome à Pâques 1960. Ce fut un «temps fort» sur le plan culturel, spirituel, touristique et convivial. De nombreuses amitiés durables sont nées à cette période.

Quelques responsables de ce pèlerinage ont décidé de se retrouver le mercredi 5 mai 2010 à l’abbaye d’Hauterive (FR) pour marquer les 50 ans de ce voyage mémorable. Cette rencontre aura un caractère essentiellement convivial avec pour thème «50 ans plus tard que sommes-nous devenus avec quelques témoignages de parcours de vie». A signaler que Mgr Pierre Farine, évêque

auxiliaire de Genève, lui-même ancien pèlerin, participera à cet événement. Personne de contact pour obtenir le programme (provisoire) de cette journée d’amitié: Jean Grob chemin Champ-Baron 3 1209 Genève 022 733 64 62 (aussi fax) grob@perso.ch

➔ Dorothée Müller (nom de jeune fille), Cortaillod, 1965-1966. J’aimerais tellement retrouver une amie perdue de vue depuis les années 1965-1966. J’espère recevoir de tes nouvelles Dorothée, cela me ferait tant plaisir. Lorette Schreyer-Carnal Coteaux 3 A 2013 Colombier 079 276 43 48 lorette.schreyer@net2000.ch

➔ Ecole de commerce, Lausanne 4F4, 1969. Cela fera quarante ans au printemps 2010 que nous avons obtenu notre diplôme et cela se fête! Contactez-moi si vous êtes intéressées à organiser une rencontre. Christine Pilloud-Mingard 1268 Burtigny 022 366 15 62

➔ Nous recherchons l’adresse de Jean-Michel et Simone Racheter qui habitent au Sénégal depuis trois à quatre ans. Avant, ils vivaient à SaintAubin. Jean-Michel était président des Arquebusiers neuchâtelois. Nous partons en vacances au Sénégal et serions heureux de pouvoir les revoir. Christian Rohrbach Au Village 2149 Brot-Dessous 032 855 14 07

➔ Apprenties aides d’exploitation à la poste (PTT), Lausanne, 2e arrondissement, volée 1968-1969. Liliane Castoldi-Berchier et Madeleine Tanner-Volery et compagnie aimeraient vous rencontrer. Alors aidez-nous à organiser ces retrouvailles, ce sera sûrement «nostalgique»! Annoncez-vous donc tout de suite chez Madeleine. Merci d’avance et au plaisir de se revoir bientôt! P.-S.: il y avait aussi Micheline Ramuz, Maryvonne Chervaz, Christiane Dedelley...

Madeleine Tanner-Volery Baumgartenstrasse 11 8108 Dällikon 044 844 50 86 ou 079 312 77 12 tannermad@bluewin.ch

Vous aussi… vous êtes à la recherche d’une personne que vous avez perdue de vue? Adressez vos demandes, si possible avec photo, à Rédaction Migros Magazine, Perdus de vue, case postale 1751, 8031 Zurich, ou sur www.migrosmagazine.ch


12 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

«J’ai 40 ans, tout va bien et je vais mal!»

Où vais-je? Qui suis-je? Dans quel état j’erre? Voilà le genre de questions existentielles – ces trois-là ont été piquées à Coluche – qui tombe sur ceux qui traversent la crise de la quarantaine. Un sacré remue-méninges et ménage à considérer avec le plus grand sérieux.

P

as facile de dégoter des témoignages sur la crise de la quarantaine, la midlife crisis comme l’ont fort justement baptisée les anglophones puisque celle-ci peut survenir grosso modo entre 35 et 55 ans. Certaines personnalités approchées ont refusé d’en parler, d’autres ont affirmé ne pas avoir vécu un tel épisode à rebondissements. Finalement, trois courageux volontaires ont accepté de se livrer, de dire comment ils avaient passé ce cap (lire pages suivantes). Cette difficulté à évoquer une étape qui touche à l’intime n’étonne guère Lydia Müller, psychologue et psychothérapeute FSP spécialisées dans les épreuves existentielles. «C’est horrible d’aller mal quand tout va bien!» Elle prend l’exemple de cet homme qui est venu un jour en consultation dans son cabinet: «Il exerçait un métier de rêve, il avait une belle femme, de superbes enfants, une maison, une voiture, mais il était malheureux.» Eh oui, l’une des particularités de ce trouble, qui est apparu dans les années 70, c’est qu’il touche des gens au mitan de leur vie qui ont «réussi» sur les plans professionnels, sociaux et familiaux! «En fait, pour que la vraie crise de la quarantaine survienne, il faut qu’ils aient atteint au moins deux de ces trois objectifs», nuance cette psy qui est aussi présidente d’Entrelacs à Genève, une association dont le but ambitieux est de «transformer le pire en meilleur». Les symptômes? Arrivé aux alentours de la quarantaine, on ressent un vide, une perte de motivation: la routine «métro-boulotdodo» nous pèse, notre couple –

«Toute crise représente à la fois une chance et un danger» Lydia Müller, psychologue.

victime du train-train quotidien – s’étiole, les enfants devenus adolescents se détachent de nous... On se voit mal continuer à fonctionner ainsi jusqu’à la retraite, le mal-être s’installe, la dépression nous guette. Physiquement aussi, on n’est pas au top: il faut faire avec un corps qui n’a plus 20 ans! Nombre de quadras vont alors chercher à combler ce manque en allant voir si l’herbe est plus verte ailleurs… Il y a ceux qui prennent un amant ou une maîtresse pour remettre de l’intensité dans leur relation amoureuse, voire qui refont carrément leur vie avec un nouveau partenaire. Il y en a d’autres qui changent de job ou d’adresse, qui achètent une maison

ou qui font un bébé. «Avoir un enfant, ça a été ma tentation, avoue Lydia Müller. Inconsciemment, c’était sans doute pour réparer, souder et redynamiser mon couple.» «Heureusement que j’ai eu un mentor pour me dire La quarantaine n’est pas l’âge pour procréer, mais pour créer!» ajoute-t-elle. Cette phrase lui a en quelque sorte ouvert les yeux. Dès lors, elle a investi cette énergie pour évoluer professionnellement, pour développer des activités autour du deuil, de l’accompagnement aux malades et aux personnes en fin de vie, pour former des bénévoles et des soignants, pour coucher aussi sur le papier le fruit de ses expériences. «C’est une crise fertile qu’il ne faut pas anesthésier avec du Valium ou du Prozac, une crise de sens, l’occasion de chercher autre chose à mettre dans sa vie.» Autrement dit, celle-ci nous pousse à nous interroger sur la finalité de notre passage sur cette terre, à accomplir ce que l’on porte au plus profond de nous, bref à être davantage dans l’être que le paraître ou l’avoir. Pour autant bien sûr que l’on parvienne à l’utiliser positivement comme l’a fait Lydia Müller. Parce que sortir grandi de pareille épreuve n’est de loin pas garanti: «Toute crise représente à la fois une chance et un danger. Et le danger ici, c’est de tout casser!» Alain Portner Photos Alain Rouèche et Chantal Dervey -Edipresse / TSR / Magali Girardin

Info: le 23 mars à 20 h 15, au Muséum d’histoire naturelle de Genève, Lydia Müller donnera une conférence publique intitulée «Comment se relever d’une


RÉCIT CRISE DE LA QUARANTAINE

| 13

«J’ai ssenti le besoin de m’ m’interroger sur la pla place qu’occupait le tra travail dans mon exist existence»

Martina Chyba (44 ans),

journaliste, jo productrice à la TSR et écrivaine.

«A «Au début de la quarantaine, j’ai senti que c’était le dernier mo moment de revenir à mes premières amours que sont la littérature et l’écriture, j’ai éprouvé aussi le besoin de m’interroger sur la place qu’occupait le travail dans mon existence. Parce que avant, entre 30 et 40 ans, on n’a pas le temps, on doit réussir sa vie familiale, professionnelle et sociale. Je me suis d’ailleurs pas mal laissé dévorer durant cette période-là, ce qui était bien, ce qui jo jouait son rôle: j’ai eu des enfants, j’ai fait «Mise au poin point»… Mais je travaillais énormément dans le stress, beauco beaucoup dans l’affectif et j’étais souvent malade. Et puis, mon m corps d’ancienne sportive m’a trahie: quasi le jour de mes 40 ans, je me suis dit: «Tiens, c’est bizarre! J’ai mal au doigt, j’ai ma mal aux pieds.» Le lendemain et le surlendemain, pareil. Diagnostic: arthrose précoce. Là, ça m’est tombé dessus brutalement, j’ai mis m du temps à l’accepter et à me remettre à faire de la course à pie pied. Je pense que tout ça a constitué une vraie forme de remise en question, qu pas hyper-spectaculaire quand on la voit de l’extérieur pa parce que je suis restée à la télé, que je n’ai pas divorcé… Mais j’ai beaucoup beau changé intérieurement et ça s’est traduit par la sortie de mes me bouquins, par le fait que j’aie choisi d’arrêter «Scène de ménage» et décidé de faire une pause d’antenne. Je pense que j’ai retiré du bien de cette crise, une manière de vivre qui va vers le mieux, ça c’ c’est sûr. Et maintenant, j’attends avec impatience celle cinqua de la cinquantaine!»


Vous hésitez encore ? Essayez-le...

5.– RABAIS

UNE PETITE ASTUCE : si MATZINGER n’est pas l’aliment habituel de votre chien, on vous conseille de l’introduire progressivement dans son alimentation pendant 7 à 10 jours en le mélangeant au début avec sa nourriture habituelle.

Tous les produits Matzinger Achat minimal : Fr. 15.Valable du 9.3. au 22.3.2010 rand ands s magasins magas maga sins Mig Migr ros. En vente dans les plus g grands Migros. ontan onta nt d'ac d'ach hat m minimal inimal e st Si un multiple du montant d'achat est pons po ns de rabais pe peuv uve ent atteint, plusieurs coupons peuvent être remis en paiement..

,3%4+)/2$ 2"% 2) !2)%2 * !(%$2 ,+/$(" 2% "#$ .2'-(&01-


Migros Magazine 10, 8 mars 2010

RÉCIT CRISE DE LA QUARANTAINE

| 15

Des crises annexes

Vincent Kohler (44 ans), humoriste

«La crise de foie de la quarantaine, j’ai eu. La crise économique et la crise de nerfs aussi. A vrai dire, je ne crois pas que j’aie vécu une vraie crise de la quarantaine. Pas vraiment, même si c’est effectivement à cette période-là que j’ai tout arrêté, que j’ai quitté mon boulot d’instit avec ses treize semaines de vacances, son 13e salaire et sa sécurité de l’emploi pour me lancer à 100% dans le métier d’humoriste. Mais j’avais préparé le terrain bien avant d’avoir 40 ans. Bon, c’est vrai aussi que toute ma vie personnelle s’en est trouvée modifiée: je vis désormais avec une compagne qui fait le même boulot que moi, je suis nouveau papa… Tout ça s’est fait un peu en même temps, mais de manière tout à fait naturelle. Je n’ai pas eu de questionnements existentiels du type «Où suis-je, que fais-je, où cours-je?» Je ne me suis jamais dit «J’ai 40 ans, une maison, deux gamins, une femme et je me fais chier!» Déjà parce que je n’ai jamais eu de maison ni de 4×4! (Rires) Je vis plutôt des remises en question permanentes: le ménage dans ma vie, je l’ai fait à 27 ans, à 30 ans et à 40 ans aussi. On se pose toujours des questions. Est-ce lié à l’âge ou à la situation personnelle? Ça, je n’en sais rien. En fait, la stabilité m’a toujours ennuyé. Autant s’amuser et aller jusqu’au bout des trucs que de vivre des aigreurs qui fabriquent des crises. J’ai une sorte de sagesse qui m’habite maintenant, je me dis «On ne vit qu’une fois, il faut y aller à fond et puis après on verra déjà bien!»

«J’avais préparé le terrain bien avant d’avoir 40 ans»

Outre la vraie crise de la quarantaine décrite plus haut, deux autres types de crise guettent le quadragénaire: la crise par l’épreuve et la crise de rattrapage. ➔ La crise par l’épreuve. Un choc terrible – diagnostic d’un cancer, décès d’un être cher, handicap d’un enfant, séparation du couple... – bouleverse soudain notre paisible existence, faisant s’écrouler toutes nos certitudes. On se cherche, on aimerait savoir pourquoi c’est arrivé, on prend conscience de la fragilité de l’existence, de notre finitude, on a envie de faire quelque chose d’utile du temps qui nous reste à passer sur cette terre… Pour beaucoup, cela se traduit – une fois l’épreuve digérée bien sûr – par un besoin d’aider celles et ceux qui vivent les mêmes malheurs que soi. ➔ La crise de rattrapage. A la puberté, on n’a pas pu ou osé faire sa crise d’adolescence. Plus tard, on a subi sa vie professionnelle et/ou familiale. Depuis toujours, on se trouve dans la position du soumis qui ronge son frein. Et un jour, à la mi-temps de sa vie, on explose, on s’affirme: «Moi aussi, j’existe!» Les femmes disent leur ras-le-bol de trier les chaussettes de leur mari et s’inscrivent dans des ateliers de développement personnel. Les hommes expriment leurs frustrations, que ce soit au niveau du couple ou de leur travail, et envoient tout balader. Dans tous les cas, le risque de cassure violente s’avère très élevé.


SAVOUREZ LE PRINTEMPS, BOUCHÉE APRÈS BOUCHÉE. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.3 AU 15.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

mps Un délice de printe rtaiqui enchantera ce s: nement vos papille rges baguette aux aspe tte sur et au sbrinz. Rece -malin www.saison.ch/m

4.75

Asperges blanches Pérou la botte de 500 g

6.70

Jambon cru de la grange Heidi* les 100 g

3.95

Asperges vertes Mexique/États-Unis la botte de 500 g

2.90 Éplucheur à asperges*

3.20

7.90

Jambon cru de Parme Beretta 100 g

Société coopérative Migros Genève * En vente dans les plus grands magasins Migros.

13.60

Culatello di Parma Sélection* les 100 g

Sauce hollandaise Léger* 250 ml


Migros Magazine 10, 8 mars 2010

REPORTAGE CRISE DE LA QUARANTAINE

| 17

«J «J’ai réfléchi à ce que j’allais fa faire du reste de mon existence»

Daniel Rossellat (56 ans),

syndic de Nyon et président du Paléo Festival synd

«A mon m 49e anniversaire, je me suis soudain rappelé que Jacques Brel était mort à cet âgeâge-là justement. J’ai toujours eu une immense admiration pour lui. Puis, quelques mois plus ttard, j’ai un copain qui est décédé aussi. Et tout d’un coup, la conjonction de ces deux événements a activé chez moi un certain nombre d’interrogations existentielles par rapp rapport au fait que la mort s’approchait… Je ne me suis pas demandé «Qu’ai-je fait, qui suis-j suis-je, où vais-je?» J’ai plutôt réfléchi au sens de mes valeurs, à la hiérarchie de mes priori priorités, à ce que j’allais faire du reste du mon existence. Je me suis dit qu’il fallait vivre inte intensément le moment présent, même de manière festive et frivole parfois, et aussi fa faire un tri entre ce qui était important et ce qui l’était moins, de manière à ne pas pe perdre trop de temps dans des trucs qui ne servent pas à grand-chose. Ça n’a dé débouché sur rien de bien dramatique ou de spectaculaire – ça n’a pas de lien, par ex exemple, avec mon engagement politique -, mais ce changement intérieur a modifié mo mon regard sur mes proches et je crois qu’il m’a apporté une petite dose de philosophie en plus.» plu

Publicité

À ne pas rater:

le lapin de Pâques Lilibiggs se trouvera dans les magasins Migros suivants.

À vos marques, prêts, roulez! Notre lapin Lilibiggs t’attend à Migros, du 10 au 20 mars 2010, pour t’offrir un œuf surprise tout à fait spécial. Viens le chercher et tente ta chance sur le circuit de la fortune dans certains magasins Migros. Pose-le au sommet de la piste, laisse-le rouler et choisir sa trajectoire. Quoi qu’il en soit, un prix t’attend au bout du parcours! Tu trouveras plus d’informations sur www.migros.ch/paques. ques Lilibiggs Le lapin de Pâ i dès 10h (le samed t’attend entre asin. eture du mag 9h) et la ferm

Mercredi 10 mars et jeudi 11 mars 2010 MMM Shoppyland, Schönbühl MParc La Praille, Carouge MMM Crissier MMM Glattzentrum, Wallisellen Vendredi 12 mars et samedi 13 mars 2010 MMM Paradies, Allschwil MMM Avry-Centre MMM Rheinpark, St. Margrethen MMM Métropole Sion Mercredi 17 mars et jeudi 18 mars 2010 MMM Surseepark, Sursee MMM MParc Marin-Centre MMM Pizolpark, Mels MMM Lugano Vendredi 19 mars et samedi 20 mars 2010 MMM Wynecenter, Buchs MMM Uster


18 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

Alcool: ces hommes qui ne Ils n’ont jamais été dépendants ou malades, ne mènent pas une croisade contre la dive bouteille. Comme plus d’un mâle sur dix, ils ont tout simplement décidé de s’en passer.

Pierre-Yves Cherpillod, 50 ans, a décidé à l’âge de 15 ans de s’abstenir de boire de l’alcool.

M

oi? Non merci, je ne bois pas.» Stupeur tout juste polie autour de Léo*, grand brun de 40 ans. «Mes amis se sont rapidement habitués. En revanche, lorsque je me retrouve au milieu d’inconnus, les remarques ne manquent pas.» Forcément. Pourquoi diantre ce quadra en parfaite santé refuse-t-il de partager l’apéro et autre sacro-saint verre de l’amitié? «On me demande si je suis malade. Voire à quelle secte j’appartiens», rigole le Vaudois, qui avoue au moins être plus ou moins épargné dans l’EMS où il travaille. Eh bien non, Léo n’est pas un ancien alcoolique. Et jusqu’à preuve

du contraire, il supporte très bien l’alcool. Entre 20 et 30 ans, dans le cadre de son apprentissage puis du gymnase du soir où il prépare une matu, «je faisais même beaucoup la fête. Toujours entre copains. On buvait, et plutôt beaucoup. Surtout de la bière.» Pas du genre à se retrouver vomissant dans une arrièrecour, Léo a plutôt «l’alcool joyeux». Du coup, il rentre plus souvent qu’à son tour tard dans la nuit «très joyeux et parfois franchement bourré». Et puis un jour, vers l’âge de 30 ans, il décide d’arrêter de fumer. «Avec beaucoup de difficulté. Chaque fois que j’invitais ou que j’allais en boîte ou au bistrot, je buvais des

«Entre l’alcool et le sport, je n’ai pas hésité» verres et j’enchaînais les cigarettes.» Du coup, décision est prise de stopper tout ce qui le pousse à en griller une. «Donc exit l’alcool et même le café et le thé durant une certaine période.» Sur le moment, le succès est au rendez-vous. Mais, ironie de l’histoire, «sept ans plus

tard, j’ai recommencé à fumer. Je me souviens parfaitement de la date, c’était lors du Nouvel An 2007.» Pourtant, si ses lèvres tâtent toujours d’un peu d’herbe à Nicot, elles ne se sont plus jamais trempées dans une goutte d’alcool. Alors même que la compagne de Leo, elle, continue d’apprécier un bon verre de vin. Pourquoi? «Je me suis souvent posé la question. Je crois que je me suis habitué comme ça. Sans doute aussi que je n’ai plus envie de ressentir cette euphorie de l’ivresse, j’ai appris à me détendre et à partager des bons moments autrement.» Notre quadra reconnaît aussi, avec le recul, qu’il n’a


RÉCIT MODE DE VIE

| 19

boivent pas probablement jamais été un grand amateur du goût de la bière ou du vin. «Je crois que je ne dégustais pas, c’était juste lié à la fête.» Et comme, avec le temps, ses virées en boîte se sont largement espacées au profit de repas entre amis ou de concerts, tout va pour le mieux.

Le sport plutôt que l’alcool

Pierre-Yves Cherpillod aura 50 ans le mois prochain. Il se remémore parfaitement le moment de sa décision. Il a alors 15 ans, habite dans le Jura bernois et pratique la course à pied, 600 et 800 mètres sur piste. A un niveau national, qui le mène aux portes des Jeux olympiques. «L’entraîneur du club prêtait à ses meilleurs éléments une attention toute particulière. En contrepartie, il exigeait une parfaite hygiène de

Pascal Geiser, 42 ans, n’a bu de l’alcool qu’une ou deux fois dans sa vie.

vie qui excluait le tabac et l’alcool. Je n’ai pas hésité et j’ai choisi le sport.» Même si sa carrière de sportif d’élite ne l’a pas mené au firmament, Pierre-Yves n’a jamais regretté. Il a même enfoncé le clou, s’engageant pendant deux décennies au sein de l’Armée du Salut. «Nous avons élevé nos enfants dans l’abstinence. Et nous le sommes toujours, même si nous travaillons désormais ailleurs.» Sa femme a repris son métier d’infirmière, alors que Pierre-Yves s’engageait dans le social auprès… des personnes présentant des problèmes d’alcoolisme. Ce qui fut un choix de vie «fait désormais partie des exigences de mon employeur, la boucle est donc bouclée». Pour autant, Pierre-Yves Cherpillod se défend d’être un extrémiste. «Je m’occupe des 5 à 10%

«Autrefois, la Croix-Bleue portait un jugement moral sur les buveurs» des buveurs qui développent une dépendance (les derniers chiffres parlent de 300 000 personnes en Suisse, ndlr.), et je n’oublie pas que la grande majorité de la population n’est pas concernée.» Ses frères et sœurs consomment d’ailleurs régulièrement de l’alcool, son père s’avouant même «grand connaisseur en vin avec une très belle cave.» Autant dire qu’au moment de

son renoncement, Pierre-Yves «a fait un peu tache» dans sa famille, presque autant que dans son premier milieu professionnel, celui de l’industrie, puisqu’il effectuait un apprentissage de dessinateur en bâtiment. «Mais ma motivation sportive m’a sûrement évité de devoir tout le temps me justifier.»

Une hygiène de vie, un statut

Désormais, «je crois que mon attitude s’avère suffisamment claire pour que l’on n’insiste pas.» L’abstinence est devenue l’équivalent d’une hygiène de vie, d’un statut, pas spécialement revendiqué mais néanmoins clairement affirmé. «Je ne réponds jamais que je ne bois plus, je précise que je ne bois pas. Cette nuance fait peutêtre toute la différence.»


20 |

RÉCIT MODE DE VIE

Migros Magazine 10, 8 mars 2010

Plus d’un homme sur dix

Dans son enfance, Alfred Stettler a côtoyé des personnes dépendantes, une expérience qui l’a mené vers l’abstinence.

L’abstinence, ces deux-là sont tombés dedans dès l’enfance. A Tramelan, Pascal Geiser a suivi les traces de son père, membre actif de la Croix-Bleue. Pas de crise d’adolescence, pas de rébellion contre une vie quotidienne sans alcool. Pour autant, ce programmateur en informatique de 42 ans n’a jamais voulu s’ériger en juge. «Ça a changé aujourd’hui, mais quand j’étais petit, la Croix-Bleue portait une sorte de jugement moral sur les buveurs. De mon côté, je me suis toujours efforcé de me montrer ouvert.» Ainsi, Pascal possède quelques bouteilles de vin à la cave qu’il n’hésite pas à ouvrir si des amis amateurs d’un bon verre sont invités. «De même, j’ai trinqué une ou deux fois avec mon beau-père qui apprécie les grands crus. Mais sinon je porte vraiment une étiquette d’abstinent dans notre petite ville de 4000 habitants.» S’il avoue avoir un peu souffert d’une réputation de «coincé» à

«En société, je suis devenu Stettler-qui-neboit-pas» la fin de l’adolescence, rien de tout cela aujourd’hui. Marié et papa de deux jeunes enfants, Pascal n’a pas le sentiment de mener un combat, mais tout simplement de vivre sa vie «qui comprend ce qui est sans doute une originalité».

«Une démarche solidaire»

La famille d’Alfred Stettler, 67 ans, appartient également à la CroixBleue. En culottes courtes déjà il côtoie des personnes dépendantes. «J’ai assez vite réalisé l’ampleur du combat qu’elles menaient pour rester sobres ne serait-ce qu’une journée entière.» Plus tard, son abstinence, ainsi que celle de sa femme et de ses enfants, s’ins-

crit «dans une démarche solidaire envers ce combat.» Très actif notamment professionnellement, Alfred Stettler ne s’est jamais senti marginalisé. A l’armée, où il obtient le grade de capitaine quartier-maître, ou à l’Université où il enseigne au sein de l’école des Hautes Etudes commerciales (HEC), son choix est respecté. Mais il a fallu l’expliciter à plusieurs reprises. «Je suis peu à peu devenu Stettler-qui-ne-boit-pas», s’amuse-t-il. Il reconnaît qu’en certaines circonstances, comme des inaugurations où le champagne coule à flots, il se retrouve avec de l’eau du robinet. «Autrefois, je prenais mon mal en patience. Maintenant, j’ai tendance à y trouver un manque de respect envers ceux qui ne désirent pas boire. Qui représentent certes une minorité, mais une minorité grandissante.» Pierre Léderrey Photos Christophe Chammartin-Rezo / Daniel Rihs-Pixsil

*prénom modifié

Comme le souligne Alfred Stettler dans son témoignage, les hommes abstinents ne constituent plus une exception. Selon les chiffres de l’Enquête suisse sur la santé datant de 2007, ils seraient un peu plus de 11% des plus de 15 ans à s’abstenir de toute consommation d’alcool. Contre 15% pour l’ensemble de la population. «Evidemment, ce pourcentage recoupe toutes sortes de motivations, y compris celles d’anciens comportements problématiques», souligne la porte-parole romande de l’Institut suisse de prévention de l’alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA), Corine Kibora. Chaque année, en novembre, l’ISPA organise une journée annuelle nationale sur les problèmes liés à l’alcool. La dernière édition était consacrée aux modes de consommation spécifiquement masculins. «L’attitude face aux boissons alcooliques dépend aussi des attentes liées aux rôles sociaux. L’homme résistant bien à l’alcool, autonome et aimant le risque: autant de caractéristiques synonymes de virilité et de force. Et puis en tant qu’homme, les occasions de boire s’avèrent plus nombreuses. Il leur est donc plus difficile de réfléchir à leur propre consommation», relève Corine Kibora. Et lorsque l’on se sent en danger (chez l’homme, la conduite à risque commence à plus de trois bières journalières, soit 40 grammes d’alcool), les hommes peinent davantage que les femmes à demander de l’aide. Autant dire qu’on ne se montre pas surpris d’apprendre que 68,7% des personnes ayant commencé en 2007 un traitement pour des problèmes liés à l’alcool étaient des hommes. Ces derniers représentent en effet les deux tiers de ceux que l’on nomme désormais les alcoolodépendants.


À CROQUER, TOUT SIMPLEMENT. PLEMENT. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.3 AU 15.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

e et L’alternative fraîch huètes croquante aux caca carottes, & Cie: coupez des du des concombres et es, ell lam céleri en fines ec av que vous servirez uces les délicieuses sa Migros. tre vo de pour dips

1.90

Bretzels salés Party 230 g

1.25

au lieu de 1.60

Cacahuètes salées Party 250 g

2.60

Turtles Party 150g

1.55

au lieu de 1.95

Cacahuètes aux épices Party* 200 g

12.90 Bol pour snack en inox* Ø 15 cm à double paroi

1.90

au lieu de 2.40

Honey Nuts Party* 150 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

2.70 Crackers pizza Party 150 g


22 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

Une Suissesse aux portes La vie de Janique von Känel, une Chaux-deFonnière qui avait notamment traversé la Suisse en monocycle pour soutenir un projet humanitaire en Inde, est à tel point remplie de passions et de compassion qu’elle ne pouvait que séduire un scénariste américain…

J

anique von Känel est un petit brin de femme énergique et déterminée au parcours plutôt surprenant, au CV franchement atypique. «L’argent ne m’intéresse pas. Je marche à la passion. Actuellement, je suis chauffeur poids lourd, mais avant cela je me suis occupée de chevaux, j’ai soigné des éléphants en Thaïlande, des lépreux en Inde, j’ai également accompagné des personnes en fin de vie en Suisse. En fait, quand j’ai quelque chose dans la tête, je vais jusqu’au bout.»

Une version romancée avec un happy end

Ce jusqu’au-boutisme justement interpelle, force l’admiration aussi. Pas étonnant donc que Corky Campisi, un scénariste hollywoodien, se soit emparé de l’un des épisodes les plus marquants de l’existence mouvementée de cette quadra pour – qui sait? – en faire un film. «Ça serait une version romancée bien sûr, avec de l’amour et un happy end», rigole-t-elle. Dans le rôle titre, on verrait bien Jodie Foster. Pour la res-

«Le plus rageant est que cette famille vivait à 3 km de l’hôpital»

semblance physique et pour ce regard décidé qui traduit une volonté inébranlable. L’Helvétie et l’Inde serviraient de décor à ce récit poignant et touchant. Ce récit? Eh bien, il commence avec l’acquisition d’un monocycle d’occasion. Ecuyère de formation, Janique est plus à l’aise sur un cheval qu’à califourchon sur ce drôle d’engin. Heureusement, elle trouve un coach sur internet, une sorte de Forrest Gump qui a traversé les Etats-Unis, de la Californie à New York, sur une roue.

Des kilomètres pour un projet en Inde

L’aventure de cet Américain la hante jusque dans ses nuits d’insomnie… «Un soir, je me suis dit: Moi, je vais traverser la Suisse! Pas pour réaliser un exploit, mais pour récolter des fonds en faveur d’une bonne œuvre.» Elle écrit à plus de mille associations d’entraide et reçoit autant de réponses négatives. Finalement, c’est «Aide aux Lépreux Emmaüs-Suisse» (aujourd’hui Fairmed) qui lui fera confiance: elle devra pédaler pour financer la construction d’un établissement scolaire à Kathipudi, un village situé dans l’Andhra Pradesh. Notre héroïne s’entraîne d’arrache-pied pendant six mois. Et le 25 août 2002, elle entame son «marathon sur une roue pour une école aux Indes». Grosso modo 450 kilomètres à parcourir en une vingtaine de jours et à une vitesse moyenne de 10 km/h. Départ: Romanshorn. Arrivée: Genève. Ses parents l’accompagnent, la sou-

Actuellement chauffeur poids lourd, Janique von Känel marche à la passion: elle a notamment traversé la Suisse en monocycle pour soutenir un projet en Inde.

tiennent et l’assistent. «Je roulais le matin et on distribuait des flyers l’après-midi.» A chaque tour de roue – son compteur en a enregistré près d’un demi-million durant ce périple –, elle moissonne de nouvelles sommes d’argent. A la

fin, c’est environ 40 000 francs qui atterriront dans les caisses d’Emmaüs. Une magnifique récolte! L’école ouvre ses portes sept mois plus tard. Elle accueille 300 élèves au début. 1500 aujourd’hui. «Ce projet s’autofinance à présent.


RÉCIT JANIQUE VON KÄNEL

| 23

de Hollywood Lors de son séjo en Inde, séjour Janiqu Janique von Känel a vécu une histoire boulev bouleversante.

firme pharmaceutique offre des médicaments introuvables en Inde… Elle convainc encore un technicien-orthopédiste de l’accompagner à Kathipudi. «Je lui ai juste payé son billet d’avion.» Le traitement donne de bons résultats, mais Janique doit retourner au pays avant qu’il soit totalement terminé. «Au fond de moi, je n’étais pas tranquille.»

Une fin tragique couchée sur papier

Les plus riches paient pour les plus pauvres.» La Chaux-de-Fonnière se rend à plusieurs reprises sur place pour suivre le projet et prodiguer des soins aux lépreux du dispensaire voisin. C’est là qu’elle croise Bujji, une petite fille de 3-4 ans qui

souffre d’un ulcère tropical. «Elle avait un trou de la taille d’une pièce de 5 francs dans le pied droit.» Une plaie qui ne se referme pas et menace de s’infecter. «Je me suis prise d’affection pour cette gamine et j’ai décidé de

revenir en Suisse pour trouver un moyen de la guérir.» Sa force de persuasion fait à nouveau merveille: un dermato prodigue des conseils, des experts confectionnent une chaussure de décharge appelée «botte fribourgeoise», une

Son mauvais pressentiment se confirme: la fillette meurt le 14 novembre 2004 d’une septicémie. Ses parents avaient choisi de faire confiance à un sorcier local… «Le plus rageant, c’est que cette famille vivait à 3 kilomètres seulement de l’hôpital.» Quelque temps plus tard, cette femme courageuse et croyante éprouve le besoin de coucher son histoire sur le papier. «C’était une sorte de thérapie. Je ne l’ai jamais montré à personne.» Jusqu’au jour donc où elle fait la connaissance de Corky Campisi et lui confie cette bouleversante tranche de vie. «Dans le scénario qu’il va soumettre aux studios hollywoodiens, Bujji guérit. Ce qui n’est pas plus mal après tout…» Alain Portner Photo Xavier Voirol / Strates

Contact: janiqueandelephant@hotmail.com


ACTION

3MM0N/ ,:G:8GN/ /N-GNFNE. 4- QB'B :- +%B'B)@+@ 3- I-/1-J; D2-K/NFNE. 4- /.36H

SPONSOR OFFICIEL DE L’ÉQUIPE NATIONALE SUISSE DE FOOT

IONALE T A N E IP U Q ’É L E N G A P M O ACC D U S U D E U IQ R F A N E E S IS U S ’une

et gagne un voyage d rsonnes! semaine pour 4 pe ET 6 ARTICLES DE SPORT PAR JOUR DE: À GAGNER

Action 5.50

Action 5.90

au lieu de 6.35

H!?(&< /*">P> C8>?9 $%% '

au lieu de 6.90

H!?(&< 4#O!*& (% ) #& '

Action 5.25 au lieu de 5.85

H!?(&< 0!&$&O (! ) &('

Action 5.1u5de 5.75 au lie

H!?(&< 6>5?7<L (" ) &$*" '

4.20

3.55

H!?(&< /5<=<!9 & $ ) &% '

Action 5.80 au lieu de 7.25

H!?(&< 6">*>O A7 " ) (%% '

© Ferrero

H!?(&< 85&?> " ) #$ '

www.kinder-nutella.ch .1/&$* $' +%'$00) (-/' $/ #$/'$ " #-'*$ ,1!*-(


CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

Migros Magazine 10, 8 mars 2010

| 25

Un homme ébranlé Mon ami Max était très ébranlé Jean-François Duval, lorsque j’ai pris journaliste l’apéro avec lui toutàl’heure.D’un oncle d’Amérique qui s’est installé voici cinquante ans dans notre pays, il a hérité d’une petite villa entourée d’un jardin. Il vient d’emménager. – Dans un tiroir, j’ai retrouvé un vieil édito du grand journaliste Jacques Pilet, m’a-t-il dit. Ce type est génial! Il s’interroge très justement sur le genre de propriétaire de villa que je suis devenu. Selon lui, par pur conformisme d’époque, trop de gens succombent tristement à la mythologie d’un «petit chez soi» pseudo-campagnard bien à l’écart des autres, alors qu’à l’évidence vivre en ville, dans un locatif, est beaucoup plus exaltant: on croise tout le temps des gens, jusque dans l’ascenseur! et c’est passionnant. La vie en ville est beaucoup plus sociable! plus urbaine! Une marque de civilisation. Tandis qu’à la campagne, on est en état de guerre permanent. Toutes les villas du voisinage ont été cambriolées dans ma brousse! J’ai fait installer un système d’alarme électronique avec détecteurs aux fenêtres et mouchards infrarouge balayant les chambres. Je sors et je rentre chez moi comme d’un coffre-fort. – Au moins, tu as un jardin. – Un jardin est une source inépuisable d’ap-

prentissages et de combats improvisés. Une guerre de tranchées sur le front extérieur. A ton avis, d’un bouleau ou d’un sapin, lequel a les racines les plus longues, et donc les plus sûres? Ha ha, tu n’en sais rien, hein? Eh bien, malgré ses branches majestueuses, un sapin de 50 ans est doté de racines si peu en proportion avec sa haute stature qu’on peut le qualifier de gringalet. Les sapins, avec leurs racines rachitiques, n’ont pas les moyens de leurs ambitions. Crois-moi, je le sais, car cette nuit, un vent comme il en souffle depuis que la planète ne tourne plus rond, a eu raison du plus élancé de mes colosses aux pieds d’argile. Il s’est abattu sur le garage du voisin, emportant au passage la clôture, une ligne électrique, et arrachant le haut de la façade de bois de sa villa. – Hein?! Ça pourrait vider ton compte en banque, ça! Tu as déclaré le sinistre à ton assurance RC propriétaire d’immeubles? – Les services industriels, celui des forêts, les assurances, les jardiniers étaient tous réunis autour du grand déraciné dès l’aube. Sans compter l’attroupement de voisins. Suite à cette chute, le courant a été coupé partout dès 2 heures du matin. La coupure d’électricité a privé les gens du chauffage à gaz. Certains sont restés frigorifiés plusieurs heures. Le chemin privé était impraticable pour cause de grosses branches et un autre voisin a raté la signature d’un important contrat avec le fameux monsieur de Mes-

maeker. Une troisième personne a été si refroidie qu’elle a été hospitalisée et on craint une pneumonie. La caisse maladie pourrait se retourner contre ma RC, non? – Mais qu’est-ce qu’on t’a dit du côté de ta RC propriétaire? – Ah, devenir propriétaire est une aventure palpitante. Une dame de la compagnie que j’ai eue au téléphone m’a immédiatement demandé si mon oncle avait bien pris soin de mon sapin ces dernières années, si sa santé était bonne, s’il n’était pas par hasard un peu souffreteux. Les compagnies d’assurances ont l’art de vous rassurer. Je lui ai répété ce que venait de me dire l’un des jardiniers accourus: un sapin est un arbre qu’on n’élague jamais et le mien avait une mine resplendissante. Elle m’a alors dit que la compagnie allait appeler Météo Suisse pour connaître la vitesse du vent la nuit dernière. Si elle était plus élevée qu’il est naturel, la chute de mon sapin devenait un événement exceptionnel qui pouvait être rangé – «pardonnez cette comparaison», m’a-t-elle dit – dans la même catégorie que les tsunamis. Si tel était le cas, personne, et pas même ma RC immeubles, n’y pourrait rien. – Bon, ce midi, c’est moi qui offre la tournée, ai-je platement dit. Mélancoliquement, nous nous sommes resservis d’un déci chacun. «Ce Jacques Pilet, quand même, murmurait Max, c’était un visionnaire.»

Publicité

15 mars du 2 au

20%

268.–

au lieu de 335.–

image agrandie

x les bijou sur tous

340.–

300.–

CARAT r, plaqué o

au lieu de 425.–

au lieu de 375.–

ent, rats, arg ier or 18 ca lture, ac cu e d s e perl

276.–

au lieu de 345.–

268.–

au lieu de 335.–

excepté les montres & bijoux des marques D&G, Diesel, DKNY, Esprit, Fossil, Guess, Pandora, Police et Richelieu

316.–

au lieu de 395.–

356.–

au lieu de 445.–

GENÈVE Centres Commerciaux de Balexert, Cornavin „Les Cygnes“, Nyon La Combe, Planète Charmilles et Migros Chêne-Bourg, Lancy-Onex, Vibert VAUD

Centres Commerciaux de Crissier, Métropole Lausanne, MMM Chablais Centre Aigle, Marché Migros Romanel, Migros Métropole Yverdon

VALAIS

Centres Commerciaux de Métropole Sion, Martigny-Manoir, Monthey et Migros Brigue, Sierre, Viège, Zermatt


TECHNOLOGIE PRO-GEN™ BREVETÉE

Points CUMULUS multipliés par 20 sur toute la ligne de soins L’Oréal Paris Code Jeunesse. Valable du 9.03 au 22.03.2010

*Effet rajeunissant visible. **Gènes impliqués dans la récupération de la peau. ***Effets visibles à 4 semaines, auto-évaluation sur 52 femmes, 2 applications par jour.


10 ANS DE RECHERCHE Dans vos gènes: le secret de jeunesse de votre peau. Révélez-le! INNOVATION 2010

DÉCHIFFREZ LE CODE!

A gagner: 30 gammes SOIN ANTI-RIDES RAJEUNISSANT*

Rides, signes de fatigue, teint terne Avec l’âge, les gènes de récupération** de la peau réagissent jusqu’à 5 fois moins vite. L’Oréal innove avec la Technologie Pro-Gen™, une technologie brevetée conçue pour augmenter le pouvoir de récupération de la peau et rétablir son code naturel de jeunesse.

Quel nom porte la technologie brevetée qui a un effet nissant sur la peau? rajeunissant B H A X R L G U

H X P E Y O R K

G A R P U R C I

R C O W S E H G

F U G N A A G A

K T E A Z L A D

P Z WY N D P L E M J C Z E O T

Résultats spectaculaires*** : Les femmes interrogées le confirment.

71% Peau plus éclatante pour_________________ 79% Peau plus reposée pour__________________ 77% Rides réduites pour _____________________

Votre peau paraît visiblement plus jeune!

Trouvez la réponse dans la grille ci-dessus et envoyezla par e-mail à codejeunesse@ch.loreal.com. Mentionnez vos nom, prénom, date de naissance, adresse et téléphone. Date limite de participation: 30.05.2010. Jeu gratuit sans obligation d’achat. Sont autorisées à participer les personnes domiciliées en Suisse à l’exception des collaborateurs de L’Oréal Suisse SA et MIGROS ainsi que de leur famille. Les gagnants seront avisés par écrit. Aucun paiement en espèce n’est possible. Tout recours juridique est exclu. Les données personnelles seront uniquement utilisées par L’Oréal Suisse SA et ne seront pas transmises à une tierce personne. En participant vous êtes d’accord pour recevoir d’autres informations de L’Oréal Suisse SA. Vous pouvez revenir sur cet accord à tout moment.

L’Oréal Paris est en vente à votre Migros


28 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

«Je suis plus riche que ceux qui me détestent»

Après sept ans d’absence et quelques déboires, Mel Gibson est à l’affiche dans «Hors de contrôle». On le verra bientôt dans «The Beaver», de Jodie Foster. Avant la réalisation d’un film sur les Vikings. Une vraie résurrection? Interview en tout cas d’un homme enrhumé.

Des cars de flics partout, le long du faubourg Saint-Honoré. Cette fois, Mel Gibson n’y est pour rien. L’hôtel parisien où l’acteur et réalisateur australo-américain recevait par pelletées compactes des journalistes accourus de l’Europe entière jouxte le Ministère de l’intérieur et le Palais de l’Elysée. En fin de matinée, mais visiblement au saut du lit, cramponné à une tasse de café, c’est un Mad Max, enrhumé, toussant, grognant, soupirant, bâillant, qui va se coltiner une montée au calvaire médiatique. Un vrai Golgotha promotionnel. Avec cette précision: «Aujourd’hui ça va. Mais hier j’étais de très mauvaise humeur.» Et demain est un autre jour. «Mariage de la pompe à fric d’Hollywood et de l’idéologie réactionnaire du fondamentalisme chrétien», a-t-on pu lire à votre propos. Que pensez-vous de ceux qui vous reprochent votre catholicisme traditionaliste, vos positions conservatrices sur la peine de mort ou l’avortement et y voient une bonne raison de boycotter vos films?

Que puis-je faire? Un film comme La passion du Christ a été un succès énorme qui a rapporté beaucoup d’argent. Je suis riche. Sûrement beaucoup plus que ceux qui me détestent. Pourquoi me soucierais-je de ces gens? Ce qui m’intéresse, moi, c’est de raconter des histoires.

J’ai une passion pour le pouvoir des histoires, le pouvoir des mythes, le pouvoir des images. C’est lié à l’esprit humain, à l’âme qui permet, au-delà de l’expérience humaine, jour après jour, d’atteindre quelque chose de plus élevé, une dimension spirituelle. J’aime raconter les histoires selon ces trois critères que je cite souvent, les 3 E: entertain, educate, elevate (n.d.l.r.: distraire, éduquer, élever). Si vous arrivez dans une œuvre d’art à donner ces trois choses aux gens, vous avez fait du bon boulot. Le reste… Pensez-vous que mourir sera aussi kitsch que dans «Hors de contrôle», à savoir marcher dans la lumière en tenant par la main une personne aimée?

Je ne sais pas. J’ai entendu dire que ça se passait comme ça, ah, ah, ah. Les gens meurent et marchent vers une lumière au bout d’un tunnel. Il n’est pas nécessaire que ce soit, comme pour le film, dans un couloir d’hop, d’hop, d’hop, shit! d’hôpital. Excusez-moi je suis tellement fatigué. Malade et fatigué. J’ai pris froid. Bon. La mort, passé 50 ans, qui n’y pense pas? Et ceux qui n’y pensent pas sont ceux qui devraient y penser le plus, en être le plus effrayé. Moi je crois qu’il y a une vie après ça, yeah! Et je pense même que la deuxième partie du film sera meilleure que la première.

Bio express ➔ Né le 3 janvier 1956 à Peekskill dans l’Etat de New York, sixième de onze enfants. ➔ La famille Gibson s’installe en Australie en 1968. ➔ 1977: diplômé de l’Institut national des arts dramatiques de Sydney. ➔ 1979: rôle principal du film «Mad Max». ➔ 1987: succès mondial de la comédie policière «L’Arme fatale». ➔ 1992: tient le rôle d’Hamlet dans le film de Franco Zeffirelli, ➔ 1995: Réalise «Braveheart». Oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur. ➔ Plusieurs films à gros budget («La Rançon», «Complots», «Payback») ➔ «The Million Dollar Hotel» de Wim Wenders. ➔ «Signes», de M. Night Shyamalan. ➔ 2004: écrit, produit et réalise «La Passion du Christ», tourné en araméen, en hébreu et en latin. ➔ 2006: réalise «Apocalypto». ➔ 28 juillet 2006: arrêté en état d’ivresse, tient des propos antisémites. Présente ses excuses et s’inscrit à un programme de désintoxication.


ENTRETIEN MEL GIBSON

| 29

Au cinéma, vous perdez souvent des membres de votre famille. C’est votre principale crainte?

Ce n’est pas une crainte. C’est une certitude. Il n’est pas naturel d’imaginer ses propres enfants ou ses proches morts, mais il est important de connaître ses angoisses. Dans Hors de contrôle, j’ai aimé cette idée du type en dépression nerveuse souffrant du syndrome du survivant et s’accrochant à la routine, c’est une bonne chose à jouer ça.

La routine, ça ne vous ressemble pas?

Tout le monde en suit une, de routine, à un degré ou un autre. Nous sommes des créatures d’habitudes qui avons envie de faire choses bizarres, du moins qui paraissent bizarres jusqu’au moment où on les fait réellement. Gandhi buvait sa propre pisse tous les matins. Hey! C’était quoi déjà son prénom? Mohatma? Mahatma, c’est ça. Vous avez reconnu quelque part que vous étiez quelqu’un d’excessif et que c’était là une bien grande faiblesse…

Me rappelle pas. Excessif? Désolé je ne sais pas ce que ça veut dire. Je ne vois pas du tout de quoi vous voulez parler… OK, mettons que je sois excessif et que ce soit une faiblesse. A quoi faites-vous allusion? A la cigarette peut-être? Ça fait un mois que j’ai arrêté. J’ai d’autres vices, ce café là devant moi, si j’en bois trop, c’est un vice aussi non? Je n’ai pas beaucoup de vices en ce moment, si vous voulez savoir. Ah si: à part boire trop de café, je chante aussi des jingles TV quand je suis seul… Vous jouez souvent des personnages très en colère, des vengeurs. Ça, ça vous correspond, non?

Mel Gibson: «Je n’ai pas beaucoup de vices en ce moment.»

Il n’y a que Mère Teresa qui ne connaissait pas la colère. Tout le monde un jour ou l’autre se met en rogne. Mais la vengeance c’est d’abord un archétype qu’on retrouve dans toute la littérature. Je ne crois pas que ce soit la bonne solution. Dans des cas graves, face à une justice partiale, il arrive que des gens recourent à la vengeance comme à un moyen de restaurer la légalité. Ça dépend des cir-


ENTRETIEN MEL GIBSON

Migros Magazine 10, 8 mars 2010

| 31

constances. Perdre un enfant, ce n’est quand même pas la même chose que si quelqu’un vous envoie simplement vous faire foutre. Vous avez la réputation de multiplier les gags, les farces sur les tournages. Cette fois aussi?

Je ne sais pas pourquoi on raconte ça. Si vous voulez quelqu’un qui est vraiment le roi de la farce, prenez Clooney. Lui peut être même vicieux, ce que moi je ne serai jamais ah, ah, ah.

Votre nouvelle compagne, Olga Grigorieva, vient de vous donner une petite fille. Votre huitième enfant. Quel genre de père êtes-vous?

Très mauvais, épouvantable bien sûr ah, ah. Plus sérieusement, les parents qui ne font jamais d’erreur avec leurs enfants sont ceux qui n’en ont pas. Ce qu’il y a d’intéressant quand vous en avez plusieurs, c’est que vous vous faites la main sur le premier, vous améliorez vos connaissances et aptitudes ensuite au fur et à mesure des naissances, pour finir par gâter à mort le petit dernier. Et ainsi la boucle de l’incompétence est bouclée.

en fait représentent le plus grand danger mondial pour l’environnement. On ne s’en débarrasse pas, ils ne se dégradent pas. On crée des décharges géantes qui génèrent de la pollution, des maladies. Et si on les brûle, ces saloperies, on pollue l’air. Savez-vous qu’il faut plus de 20 litres de pétrole pour fabriquer un seul pneu?

Vous-même, dit-on, avez été très influencé par un père à forte personnalité, qui vous a notamment transmis sa foi religieuse… c’est un modèle?

Revenons au cinéma. Vous êtes en train de travailler sur un film consacré aux Vikings. Un sujet qui vous tracasse depuis longtemps semble-t-il…

Quelqu’un de très brillant en tout cas. Il exerçait un travail manuel mais il avait reçu une éducation supérieure. Sa mémoire, sa faculté de compréhension était au-dessus de la moyenne. Il nous apprenait beaucoup de choses pratiques. C’était quelqu’un qui croyait à la discipline, mais il n’était pas si dur: il nous donnait trois ou quatre chances avant de vraiment s’énerver. Mais changeons de sujet. Dans le film, l’industrie nucléaire apparaît sous un sale jour. Avez-vous des préoccupations écologiques?

Bien sûr. Je suis Vert maintenant, surtout depuis que j’ai arrêté la cigarette. Toujours est-il que j’ai investi dans une société en Malaisie qui recycle les pneus usagés selon un procédé propre. Les pneus usagés

Mel Gibson dans une scène de «Hors de contrôle», un film à l’affiche dans les salles romandes.

J’avais 16 ans, j’étudiais le norvégien ancien au lycée. En fait j’étudiais l’anglais et d’où vient l’anglais, c’est-à-dire du norvégien ancien. J’ai acheté un livre sur le norvégien ancien, je voulais savoir à quoi ça ressemblait, comment ça sonnait. Pour la prononciation, on pense que ça devait être proche de l’islandais. Je trouvais ça très intrigant, j’ai commencé à réfléchir comme avec des images, comme dans un film. A me demander ce que ça pourrait donner en termes d’image. J’avais 16 ans, je ne savais rien des films, j’étais étudiant, j’aurais pu devenir banquier. Quelle a été votre plus mauvaise expérience cinématographique? Regrettez-vous d’avoir fait certains films?

Pff...

Néanmoins, vous avez appris la mise en scène sur le tas, non?

En travaillant comme acteur sous la direction de grands réalisateurs, oui. En regardant comment ils faisaient. Mais ça représente trente ans d’école, ce n’est pas arrivé en une nuit. Quand j’ai commencé à jouer dans des films j’avais 21 ans. J’ai pu observer des gens comme George Miller ou Peter Weir. Il aurait fallu être un idiot complet pour ne pas piger un ou deux trucs pendant tout ce temps. Sept ans sans faire l’acteur, c’était pour fuir quelque chose? Changer votre image?

Ce que je faisais avait fini par m’ennuyer moi-même. J’avais l’impression de stagner, de manquer de fraîcheur. Quand vous vous ennuyez vous-même, il y a des chances pour que vous ennuyiez aussi les autres. Qu’est-ce qui a changé dans le cinéma depuis vos débuts?

«J’avais l’impression de stagner, de manquer de fraîcheur»

Aujourd’hui, ceux qui ont le pouvoir sont ceux qui ont l’argent. Ce ne sont plus les réalisateurs ni les acteurs. Et puis une technologie énorme est apparue, des outils fantastiques. Bon moi je suis un peu rétro, oui j’aime cette idée de rétro. George Miller va faire «Mad Max 4». Vous en serez?

Si j’en suis, il ne m’a rien dit, ah, ah. Sans Mad Max, qu’aurait été votre carrière?

Qui sait? Je serais peut-être devenu un génie. En Australie, tout va très vite. Un cousin vous prête de l’argent, vous faites fortune au Japon, ce genre de choses. Je ne me posais pas de question. Quand j’ai joué Mad Max, j’avais 20 ans, je faisais ce qu’on me disait, prends ce pistolet, couche-toi par terre... chaque fois je disais OK. Mad Max c’était très bien pour débuter. L’affaire Polanski, vous en pensez quoi? La Suisse a-t-elle eu raison de…

Stop! Je préfère rester en dehors de ça. Pour finir, votre devise dans la vie, ce serait quoi?

Vivre chaque jour comme si c’était le dernier. Pas toujours facile pour l’entourage, ah, ah, ah.

Propos recueillis par Laurent Nicolet Photos Jeff Katz Photography / Dukas


32 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

L

e foehn qui balaie violemment les pentes escarpées du Calanda a chassé la neige du pied de la montagne. Du coup, depuis Haldenstein (GR), les pâturages couleur ocre et les murs de pierres sèches sont bien visibles. Depuis 1992, avec des volontaires du groupe grison du WWF, Ulrich Trebs a défriché 3,5 hectares de la forêt du Calanda pour les remettre à l’état de pré – comme il y a soixante ans. «En dix-huit ans, avec le WWF, nous avons accompli 8000 heures de travail, prises sur nos samedis, pour nettoyer la forêt afin que les plantes dites pionnières puissent s’y réinstaller», explique cet Allemand de Coire, qui dirige le groupe depuis 1996. Sa motivation? «Je fais cela pour l’amour de la nature», répond le sexagénaire.

Les plantes et les animaux retrouvent leur royaume

Le soutien et la reconnaissance des autorités et des services officiels sont un aspect de ce projet tout aussi important que le travail proprement dit. «La collaboration entre nous est excellente», se réjouit Ulrich Trebs. Grâce à l’engagement et à la persévérance des vingt personnes qui constituent le groupe grison du WWF, parmi lesquelles on compte des enseignants, des musiciens et des infirmières, la biodiversité reprend ses droits sur le Calanda. «Sur les prairies sèches que nous avons dégagées croissent et se multiplient des plantes rares telles que l’anémone pulsatile, le lys orangé ou le laser, de même que des papillons et des espèces de sauterelles menacées», se félicite encore Ulrich Trebs.

Un geste pour la nature

Avec le groupe grison du WWF, Ulrich Trebs arpente bénévolement le massif du Calanda pour aménager des prairies et construire des murs de pierres sèches. Ce faisant, il favorise le retour de plantes et d’animaux rares. Un travail de longue haleine: Ulrich Trebs reconstruit des murs de pierres sèches dans les Grisons pour offrir des

Les finitions du travail sont laissées aux chèvres

Toutefois, défricher la forêt ne suffit pas. Encore faut-il l’entretenir pour éviter qu’elle ne recommence à tout envahir: les volontaires du WWF fauchent ainsi les prés et éliminent les jeunes pousses des arbres et des buissons. Quant aux finitions, ce sont les chèvres d’un membre du groupe qui s’en occupent. Le grand défi de ces amoureux de la nature réside maintenant

Place à la biodiversité: auparavant, les pentes du Calanda étaient envahies par les forêts. Après le défrichage, il ne reste plus que des chênes.

dans la remise en état des murs de pierres sèches. Autrefois, ces derniers soutenaient un chemin carrossable, mais aujourd’hui, ils se sont écroulés et la forêt a repris ses droits. Ici aussi, le travail sera long et pénible. Ce que l’équipe d’Ulrich Trebs a déjà réalisé est vraiment imposant. Le mur est reconstruit sur une longue distance. Pour cela, il a fallu empiler les pierres et les imbriquer les unes aux autres. Et comme aucun mortier n’a été utilisé, les interstices sont nombreux. «Les reptiles et les amphibiens peuvent s’y cacher et hiberner», commente encore Ulrich Trebs. Même chose pour les amas de branchages, disséminés sur les prés: ils sont un refuge idéal pour


ACTUALITÉ MIGROS

| 33

L’union fait la force Pourquoi le WWF a-t-il mis sur pied un partenariat avec Migros? Le WWF a lancé des partenariats Hans-Peter avec des entreFricker est prises parce que cela lui permet de directeur du WWF Suisse mieux atteindre ses objectifs. Si Migros ne vend, par exemple, plus de poissons menacés, il s’agit là d’une action beaucoup plus efficace que lorsque le WWF, seul de son côté, demande aux consommateurs de ne plus en acheter. Notre collaboration avec Migros s’étend à de nombreux secteurs puisqu’elle est membre du WWF Wood Group, du WWF Climate Group et du WWF Seafood Group. De plus, le distributeur sponsorise le Pandamobile ainsi que le programme jeunesse du WWF.

habitats aux espèces menacées.

la couleuvre à collier et la coronelle lisse, l’orvet, le lézard des murailles et le lézard des souches ainsi que pour la grenouille rousse et le crapaud commun. Ulrich Trebs estime qu’il faudra encore trois ans de travail pour achever le mur. La grande préoccupation d’Ulrich Trebs et du WWF réside actuellement dans l’organisation de la relève. C’est pourquoi l’organisation lance avec ses partenaires une campagne d’actions participatives (lire encadré). «Il y a encore beaucoup à faire en faveur de la biodiversité. Mais si nous nous y mettons tous, nous pourrons réaliser beaucoup de projets», assure Ulrich Trebs. Daniel Sägesser Photos Andrea Badrutt

«10 000 actions pour la biodiversité» Le WWF veut marquer l’année internationale de la biodiversité en lançant le plus grand nombre possible de projets visant à promouvoir la diversité de la nature. Avec plusieurs partenaires (Migros, IP-Suisse, ASPO/BirdLife, la Station ornithologique de Sempach, l’Institut de recherche de l’agriculture biologique et la Fondation Nature & Economie), l’organisation lance un programme d’actions participatives, au cours duquel 10 000 mesures concrètes seront réalisées en faveur de la biodiversité. Les meilleures idées seront récompensées par des prix dont la somme totale dépasse 50 000 francs. Infos sur www.wwf.ch/biodiversite et www.migros.ch/biodiversite

Qu’attendez-vous de votre campagne «10 000 actions pour la biodiversité»? Nous voulons organiser de nombreuses actions en faveur de la diversité de la nature, car c’est ensemble que nous pourrons enrayer le déclin de la biodiversité. C’est la raison pour laquelle nous travaillons avec des partenaires forts: Migros, IP-Suisse, ASPO/BirdLife, la Station ornithologique de Sempach, l’Institut de recherche de l’agriculture biologique et la Fondation Nature & Economie. Que faites-vous personnellement en faveur de la biodiversité? Je n’ai pas de voiture et me déplace en tram et en train. Je veille à ne pas trop chauffer mon appartement en hiver, je mange peu de viande et achète des produits bio régionaux et de saison. En d’autres termes, je vis sans trop nuire à l’environnement par ma consommation.


Circuit en Turquie Notre prix inclut toutes les prestations suivantes:

         

En réservant jusqu’au 5 avril, vous paierez ce voyage au prix d’action suivant: Dates et prix (par pers. en chambre double) Voyage 2510 Circuit 8 jours / 7 nuits Voyage 12: Voyage 13: Voyage 14: Voyage 16: Voyage 17: Voyage 18: Voyage 19: Voyage 20: Voyage 21: Voyage 22: Voyage 23:

06.04.–13.04.10 08.04.–15.04.10 15.04.–22.04.10 20.04.–27.04.10 22.04.–29.04.10 27.04.–04.05.10 29.04.–06.05.10 06.05.–13.05.10 13.05.–20.05.10 20.05.–27.05.10 27.05.–03.06.10

Prix normal Prix d‘action circuit circuit 1195.– 895.– 1195.– 895.– 1195.– 895.– 1195.– 895.– 1195.– 895.– 1195.– 895.– 1195.– 895.– 1195.– 895.– 1195.– 895.– 1195.– 895.– 1195.– 895.–

Supplément pour chambre individuelle: CHF 210. – Prestations non comprises: L’assurance combinée frais d’annulation et aide SOS CHF 35.–. Frais de réservation: CHF 10.– par personne. Températures: La journée, les températures se situent aux alentours de 25°C et sont tout à fait adaptées pour rendre votre circuit agréable. C’est la haute saison et par expérience, les vols pour cette période sont réservés très longtemps à l’avance. N’hésitez pas à réserver dès maintenant! Ceci évitera que nous soyons contraints de refuser votre réservation; tous les vols étant déjà complets!

Réservez de suite chez VAC à La Chaux-de-Fonds:

CHF

s! mpr i

t c o s visites  es s e t x e To u outes l s les ta

Vols de ligne aller et retour sur la Turkish t te Airlines au départ de Genève vers Istanbul ôtels guide  tou h  s Toutes les taxes d’aéroport  Vol ension  le et taxes hôtelières i-p Cocktail de bienvenue la dem Pourboires (hôtel et bagagistes) Circuit selon notre programme, à bord d’un car moderne et climatisé Toutes les entrées des visites décrites dans notre programme 7 nuitées en hôtels exclusivement 4 –5 étoiles (locales) sur tout le voyage 7 petits-déjeuners sous forme de buffet durant tout le circuit 7 dîners variés (grand choix) Accompagnement de A à Z durant tout le voyage par notre agent uniquement Voyage grandiose réparti sur francophone et exclusif pour les clients de Net-tours 8 jours au bord de la mer de Marmara comportant un programme captivant et riche en visites !

Economisez CHF 300.-!

8 jourssion dès en demi-p

– . 5 9 8

tion

P r i x d ‘a c avec

Une offre unique à un prix très attractif

Istanbul Çanakkale Bursa Troie Ayvalik Pergame

4ème jour, Çanakkale – Troie – Ayvalik: Le matin départ vers Troie et „voyage“ vers la scène d’Homer dans l’Iliade, l’œuvre grecque la plus ancienne de la littérature occidentale. Cette ville mythique qui pendant Turquie longtemps passa pour un lieu fictif rempli de légendes jusqu’à ce que l’allemand Heinrich Schliemann au 19ème siècle commença ses excavations. De Au cours de ce voyage fantastique vous découvrirez, outre la par ses fouilles, il prouva la véracité des récits homériques. palpitante ville d’Istanbul, également les côtes splendides de Aujourd’hui, nous pourrons nous émerveiller de la muraille de la mer de Marmara. Les lieux chargés d’histoire ont jadis émus la ville avec ses portes, ses remparts, ses tours, temples et profondément les hommes dans l’Antiquité et des endroits tours saintes qui sont restées cachées pendant des siècles comme Troie et Pergame (Pérgamon) sont les reflets d’une culde l’humanité. La route continue vers Ayvalik. Nuitée et dîner ture ancestrale au caractère unique. Nulle part ailleurs vous à Ayvalik. ne trouverez autant de présence historique de la culture occi5ème jour, Ayvalik – Pergame – Ayvalik: Vous longerez la côte dentale. Notre guide très expérimenté vous accompagnera et, en direction de Pergame, anciennement Pergamon. Nous nous d’une manière tout à fait charmante, vous parlera de son pays, promènerons le long de l’acropole de Pergamon et contemde son histoire et de son peuple. Nous considérons que notre plerons le théâtre le plus incliné de l’antiquité, les fondations voyage n’est pas un voyage « commun » mais plutôt un circuit de l’autel de Zeus, les installations urbaines, les temples et les hors du commun et désirons vous faire vivre une expérience vestiges d’une des bibliothèques les plus connues au monde. d’un caractère très particulier. Elle fut à côté d’Alexandrie la plus grande de son temps. C’est là que le parchemin fut inventé. L’après-midi nous visiterons une 1er jour, Genève – Istanbul: Décollage de Genève, en direction fabrique traditionnelle de nouage de tapis dans laquelle nous d’Istanbul par un vol de ligne régulière de la compagnie repourrons suivre le processus du nouage depuis l’exploitation nommée Turkish Airlines. A votre arrivée à Istanbul, vous serez des matières premières jusqu’au produit fini. Retour vers Ayaccueillis par notre guide de voyage parfaitement francophone valik pour y dîner et y passer la nuit. qui vous conduira ensuite à votre hôtel première classe à Istan6ème jour, Ayvalik – Bursa: Notre voyage se poursuit au bul. Nuitée et dîner à Istanbul. travers de paysages variés vers la ville de Bursa, l’ancienne 2ème jour, Istanbul – La fabuleuse Byzance: Aujourd’hui capitale ottomane. Cette ville est une des villes les plus imporvous visiterez la célèbre Sainte Sophie, mondialement connue. tantes de toute la Turquie pour le textile. Des milliers de perL’une des plus grandes églises, basiliques du monde chrétien sonnes travaillent là dans les énormes fabriques de textiles. qui est devenue mosquée puis musée. Sur l’ancienne place de La visite se terminera par la mosquée Ulu et par un coup d’œil l’hippodrome qui fut à l’origine une place de réunion populaire, au superbe bazar de soieries. Nuitée et dîner à Bursa. nous visiterons les trois monuments: l’obélisque de Théodose 7ème jour, Bursa – Istanbul – la mosquée de Süleymaniye 1er, la colonne murée et la colonne serpentine. La Mosquée – le Bazar Egyptien: Départ de Bursa vers Istanbul en pasbleue, le sanctuaire le plus important de l’islam, possède six misant sur le pont du Bosphore. Visite de la mosquée impériale narets qui, à eux seuls, lui donne un aspect royal. L’après-midi Süleymaniye qui est considérée comme la plus belle et la plus visite du Palais Topkapi qui s’érige sur l’une des sept collines impressionnante d’Istanbul. Nous visiterons ensuite le Bazar entre la corne d’or, le Bosphore et la mer de Marmara. Nuitée et Egyptien nommé également le bazar d’épices. Il se situe au dîner à Istanbul. nord de la ville et vous pourrez vous réjouir de ses couleurs et 3ème jour, Istanbul – Çanakkale: Aujourd’hui vous quitterez de ses parfums. Possibilités d’acheter des bijoux et des cuirs. la métropole comptant 15 millions d’habitants et vous partirez Nuitée et dîner à Istanbul. en direction de Çanakkale en passant par le détroit des Darda8ème jour, Istanbul-Genève: Le moment de repartir est arrivé nelles, paysage admirable. Arrivée à Çanakkale avec visite de et votre guide vous accompagnera à l’aéroport où vous prencette ville de province typiquement turque. Vous aurez ainsi un drez votre vol de retour vers la Suisse par un vol de ligne direct aperçu de la vie quotidienne d’une ville turque modernisée et sur Genève. ayant gardé ses origines. Nuitée et dîner à Çanakkale.

✆ 0848 840 905

ou sur internet: www.net–tours.ch

Lundi au vendredi 7h30 à 20h et samedi 8h à 12h

Vos avantages –  Des prix très bas grâce à la vente directe  Nous sommes membre du fonds de garantie légal de la branche suisse du voyage  Droit de résiliation gratuit dans un délai de 7 jours après réservation effective Organisation et réalisation: net–tours


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 10, 8 mars 2010

| 35

Un pont musical entre les Suisses

La treizième édition du très tendance festival m4music, qui se déroulera du 25 au 28 mars prochain, débutera en terre romande, à Lausanne.

C

onçu et réalisé par le Pourcent culturel Migros, le festival m4music s’est fait au fil des ans une place très enviée dans le paysage musical suisse. Durant quatre jours, il programme des pointures confirmées, tout en organisant des conférences et des tables rondes avec des représentants de l’industrie du disque ainsi que la désormais célèbre Demotape Clinic, un concours destiné à la relève des musiciens suisses. Cette année, m4music innove en organisant, ce 25 mars, la première journée du festival à Lausanne. «Je me réjouis de pouvoir donner plus de poids à la scène culturelle suisse romande, car elle mérite d’être davantage soutenue», commente Hedy Graber, directrice des Affaires culturelles et sociales de la Fédération des coopératives Migros. Sur la scène du cinéma Atlantic de la capitale vaudoise, les festivaliers pourront assister aux performances de Solange la Frange, un trio veveysan rock électro, de Josef of the Fountain, un groupe rock nyonnais d’influence britannique, et de Round Table Knights, de Berne, qui s’est fait un nom dans l’électro. A noter aussi la présence du collectif électro-punk Bonaparte mené

par le Suisse Tobias Jundt et qui regroupe une vingtaine de musiciens et de danseurs du monde entier. «Nous venons de huit pays et parlons cinq langues dans le groupe, s’amuse Tobias Jundt, peutêtre que nous avons copié le modèle suisse.» Quoi qu’il en soit, l’origine plurielle de la formation traduit bien la volonté du festival m4music de tisser des liens entre les cultures et, par la même occasion, de combler le röstigraben. «Il existe un réel besoin de collaboration au-delà des barrières linguistiques. L’intérêt des groupes et l’engagement de nos partenaires romands le prouvent», assure Philipp Schnyder von Wartensee, le responsable du festival. Joignant l’acte à la parole, lui et son équipe ont mis en place, pour la première fois cette année, un système de bus reliant Genève à Zurich via Lausanne et Neuchâtel. Ainsi, les participants romands à la Demotape Clinic pourront assister aux délibérations du jury sans devoir se ruiner.

Le trio veveysan Solange la Frange se produira le 25 mars au cinéma Atlantic de Lausanne dans le cadre du festival m4music.

Le festival m4music se déroulera du 25 au 28 mars 2010 à Lausanne et Zurich. Programme complet, informations sur le Demotape Clinic Bus et prélocations: www.m4music.ch

Publicité

6"

ex

ECH

A

L NTI

LON

!

cl

ACTION POINTS FLORALP POUR PÂQUES:

Collectionnez 6 points sur les emballages Floralp et recevez un succulent lapin en beurre de choix pour le déjeuner de Pâques. Commandes et informations uniquement sur www.floralp.ch

ou via l'Infoline 031 359 57 00 . Date limite de participation : 22 mars 2010.

us

if


36 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

LA SUISSE MANGE BIO

SÉRIE BIO: CETTE SEMAINE EN VISITE

Amour et tarte aux pommes Rien ne vaut quelques douceurs pour entretenir la flamme. Elisabeth et son ami Gody le savent bien.

Q

ue ferais-je sanss mon Gody?» Elisabeth Schätti, unee dynamique retraitée de 74 ans résidant à Pfäffikon kon (SZ), sait qu’elle peut to toujours compter sur son compagnon, Gody Lacher, 83 ans. En effet, cet alerte senior répare, peint, conduit la voiture et répond toujours présent quand il s’agit de prêter main-forte à son amie. Pour le remercier, Elisabeth concocte de savoureux goûters ou de délicieux repas. «J’adore vraiment être derrière les four-

ne neaux. Auparavant, je cuisinais pour toute la famille. Aujourd’hui, je prépare la plupart du te temps des menus pour nous deux.» Et pour cela, Elisabeth privilégie aussi souvent que possible des produits bio «Les légumes et les fruits ont davantage de goût.» En achetant des produits de la gamme bio, les consommateurs contribuent à protéger la nature et encouragent une agriculture respectueuse de l’environnement.

Heidi Bacchilega

«Les pommes bio ont simplement plus de saveur» Elisabeth Schätti aime cuisiner pour son ami Gody. Ces deux seniors testent régulièrement de nouveaux produits bio. Pour confectionner la meilleure tarte aux pommes possible, Elisabeth choisit toujours des fruits de première qualité: les pommes bio de Migros.

Avec l’âge, des douleurs apparaissent par-ci par-là. J’essaie donc d’avoir une alimentation saine, et le bio joue là un rôle essentiel. Depuis que j’ai vu à la télévision que le lait bio contenait davantage d’oméga-3, je ne jure plus que par lui! Depuis quand achetez-vous des produits bio?

Je dirais depuis trois ou quatre ans. J’ai possédé pendant des années un jardin. L’agricultrice bio, c’était moi! Aujourd’hui, j’achète

mes produits bio dans les magasins Migros. En quoi est-ce que le bio est moderne?

L’alimentation est devenue un sujet omniprésent dans les médias. D’ailleurs, j’aime bien regarder les émissions consacrées à ce thème. On y apprend toujours de petites astuces utiles. Quel est votre produit bio préféré?

Les fruits et les légumes. Les pommes bio ont simplement plus de saveur.

Photos Corinne Kramer

Quelle importance accordezvous au bio?


EN MAGASIN

| 37

CHEZ ELISABETH ET GODY Gody aime bien déguster les savoureuses pâtisseries maison d’Elisabeth. Et pour lutter contre les poignées d’amour, nos deux seniors ont prévu une longue balade.


38 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

LA SUISSE MANGE BIO

ANCIEN

Incontournable: les quatre-heures qu’Elisabeth prépare avec amour.

Encore plus beaux, les produits bio!

Grâce à leur nouvel emballage uniformisé, les articles bio sont plus faciles à repérer en magasin.

NOUVEAU PRODUIT

Chocolat noir aux canneberges bio Max Havelaar, 100 g, Fr. 2.40

NOUVEAU

Persil frisé bio, le pot, prix du jour

NOUVEAU PRODUIT

Chocolat au lait fourré au praliné et café bio Max Havelaar, 100 g, Fr. 2.40


EN MAGASIN

| 39

ANCIEN

ANCIEN NOUVEAU

NOUVEAU Sucre fin cristallisé, 1 kg, Fr. 2.80

Epeautre soufflé bio, 250 g, Fr. 3.40

ANCIEN ANCIEN NOUVEAU

NOUVEAU

Son de froment bio, 350 g, Fr. 1.70

ANCIEN NOUVEAU

ANCIEN

Pâte à gâteau bio, 250 g, Fr. 1.40 Pâte feuilletée bio, 250 g, Fr. 1.50

Ce qui se cache derrière le logo bio de Migros NOUVEAU Tomates bio, le kg, prix du jour

Les produits bio de Migros sont élaborés avec des matières premières de qualité selon des procédés respectueux de l’environnement. Les denrées suisses proviennent d’exploitations respectant les directives de Bio Suisse, le label au bourgeon. Les articles importés sont conformes à l’ordonnance bio de l’UE. Le contrôle est assuré par des institutions indépendantes. www.migros.ch/bio


40 |

EN MAGASIN

Migros Magazine 10, 8 mars 2010

Soyez au mieux de votre forme!

Les yogourts et drinks probiotiques Lactaform sont les alliés de votre programme bien-être.

S

e sentir mieux dans sa peau commence par une alimentation plus saine et un peu d’exercice physique. Vous aussi, vous avez décidé de prendre davantage soin de vous? Vous avez par exemple réglé votre réveil une heure plus tôt pour faire un jogging? Alors bravo, vous êtes sur la bonne voie. Bien sûr, ce nouveau mode de vie n’a rien d’évident. Heureusement, les yogourts et les drinks probiotiques Lactaform constituent des partenaires bien-être très appréciés. Non seulement, ils sont délicieux, mais ils régulent aussi le transit et protègent la flore intestinale, élément-clé d’un système immunitaire en parfait état. Vous n’avez qu’à les déguster, tandis que des millions de lactobacilles travaillent pour vous. Comment cela marche-t-il? Avec les yogourts traditionnels, les bactéries utiles sont en général détruites au cours de la digestion. Les bactéries probiotiques contenues dans les produits Lactaform parviennent quant à elles vivantes – et en nombre relativement important – jusqu’au conduit intestinal, où elles s’activent alors pour votre plus grand bien. Un yogourt ou un drink Lactaform par jour suffit à vous aider efficacement dans votre programme bien-être. Alors ne vous privez pas de ce plaisir quotidien pour vos papilles… et pour votre estomac!

Riche en blé, orge et avoine, le yogourt Lactaform aux céréales constitue un en-cas très sain.

EXEMPLES DE PRODUITS LACTAFORM 1. Croquant: Lactaform Céréales, 4 x 125 g, Fr. 3.50 2. Fruité: Lactaform Fraise, 4 x 125 g, Fr. 3.50 3. Désaltérant: Drinks Lactaform Multifruits, 4 x 100 g, Fr. 3.50 1

2

3

Lactaform se décline en de nombreuses autres variétés.

Photo Jorma Müller / stylisme Caroline Busch

Silke Bender


C’EST BON POUR LE MORAL! MORAL! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.3 AU 15.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Ces petits roulés de age courgette au from frais et aux herbes ux sont aussi délicie er. que jolis à regard Recette sur www.saison.ch/ m-malin

le kg

4.40 Courgettes Espagne/Italie, le kg

50%

6.15

au lieu de 12.30

Tortellonis M-Classic à la ricotta et aux épinards en lot de 2 2 x 500 g

50%

2.90

Pommes de terre fermes à la cuisson Suisse, le sac de 2,5 kg

8.65 au lieu de 17.30

Saucisses à rôtir en lot de 10, 1 kg Suisse

40%

33% 9.60

au lieu de 14.40

Pizzas Lunga Prosciutto ou Toscana Anna’s Best en lot de 3 par ex. Prosciutto, 3 x 270 g

30%

6.80

au lieu de 9.80

Poulets Optigal, 2 pièces Suisse, le kg

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.

2.30 au lieu de 3.90

Pommes Braeburn Suisse, le kg


LA FRAÎCHEUR QUI SE MAN AN PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.3

30%

Qui a dit que les t pas saucisses n’étaien ffit de alléchantes? Il su son goûter à ce saucis en croûte pour s’en sur convaincre. Recette www.saison.ch/

1.35

au lieu de 1.95

Saucisson Tradition, TerraSuisse, ou saucisson vaudois par ex. saucisson Tradition, TerraSuisse, Suisse, les 100 g

m-malin

1.30

au lieu de 1.65

Edam suisse 20% de réduction les 100 g

9.90

Bouquet Dana avec roses et freesias, la pièce

23.10

au lieu de 28.90

Toutes les orchidées 20% de réduction par ex. phalaenopsis, 2 panicules, la plante

1.75

au lieu de 2.20

Millefeuilles en lot de 2 ou de 5 20% de réduction par ex. 2 pièces/ 157 g


GE AUSSI AVEC LES YEUX. AU 15.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.50

2.05

au lieu de 3.25

au lieu de 2.55

Gigot d’agneau Suisse, NouvelleZélande, Australie, les 100 g

3.85

Endives Suisse, Belgique, le kg

30% 8.50

au lieu de 12.40

Saumon atlantique pour toasts en lot de 2, 2 x 100 g d’élevage, Écosse

Gruyère Vieux AOC, 250 g Suisse, les 100 g

3.45

Oranges blondes Espagne, le filet de 2 kg

4.20

au lieu de 5.60

Ballons et petits pains au beurre précuits et réfrigérés M-Classic 25% de réduction par ex. ballons, 800 g/ env. 20 pièces

3.70

au lieu de 4.70

Côte de bœuf Suisse, les 100 g

2.–

au lieu de 2.45

Le Tonneau, 250 g les 100 g Société coopérative Migros Genève


SIAMO SEMPRE CONVENIEN DES PRIX ENCORE PLUS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.3

50%

40%

4.80

5.90

au lieu de 9.90

au lieu de 9.90

Tous les Ice Tea en bouteilles PET de 50 cl et 1,5 litre (excepté Tencha Tea), par ex. Ice Tea Lemon, 6 x 1,5 litre

33%

4.15

Fromage d’Italie surfin et fromage d’Italie au jambon Malbuner en lot de 6 6 x 115 g

30%

au lieu de 6.20

16.80

Chewing-gums Skai en lot de 2 avec boîte gratuite, 2 x 60 g

Pacific Prawns Costa surgelés, 600 g

au lieu de 24.–

30%

2.70

au lieu de 3.90

Tous les mélanges à pâtisserie et desserts en poudre par ex. mélange pour cake tyrolien, 450 g

1.90

au lieu de 2.25

Toutes les moutardes et mayonnaises Thomy 15% de réduction par ex. mayonnaise Thomy à la française, 265 g

*En vente dans les plus grands magasins Migros.

4.60

au lieu de 5.80

Caprice des Dieux, 300 g 20% de réduction

–.80

au lieu de –.95

Tous les yogourts Excellence, 150 g par ex. à la framboise


NTI, ORA SIAMO IMBATTIBILI. S AVANTAGEUX QU’HIER. AU 15.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.70

au lieu de 3.40

Toutes les sauces Agnesi 20% de réduction par ex. sauce bolognaise, 400 g

6 pour 4

4.60

au lieu de 6.95

Toutes les eaux minérales S. Pellegrino en lot de 6 par ex. S. Pellegrino, 6 x 1,5 litre

9.20

au lieu de 11.50

Tous les champignons séchés en sachets ou en bocaux PET 20% de réduction par ex. morilles, 20 g

2.10

au lieu de 2.70

Toutes les sauces à salade prêtes à l’emploi, 70 cl à partir de 2 bouteilles –.60 de moins l’une par ex. French Dressing

50%

10.30

au lieu de 12.90

Tout l’assortiment Matzinger 20% de réduction par ex. Matzinger Adult au poulet et aux légumes, 3 kg

12.95 au lieu de 25.90

Ustensiles de cuisson en inox et couvercles des lignes Stella, Gastro et Antares* par ex. casserole avec manche Stella, Ø 20 cm, pour tous les types de feu Valable jusqu’au 22.3

3.65

au lieu de 4.60

Toutes les pâtes Le Connaisseur 20% de réduction par ex. tagliatelles, 500 g

30%

9.90

au lieu de 14.20

Croissants au jambon Happy Hour, l’emballage de 2 x 12 pièces surgelés


VOTRE PORTE-MONNAIE VOUS DIT MERCI. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.3 AU 15.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

33%

1.45

6.85

au lieu de 8.60

au lieu de 2.20

Papier hygiénique Soft 20% de réduction par ex. Soft Comfort, FSC, 12 rouleaux Valable jusqu’au 22.3

Tout l’assortiment Molfina pour l’hygiène féminine par ex. protège-slips Bodyform Air Molfina, 36 pièces Valable jusqu’au 22.3

1.60

au lieu de 2.–

Lingettes imprégnées Soft 20% de réduction par ex. Soft Comfort, recharge de 50 lingettes Valable jusqu’au 22.3

2.60

au lieu de 3.20

Tous les produits de vaisselle Handy et Manella à partir de 2 produits –.60 de moins l’un par ex. Manella Ultra Sensitive, 750 ml Valable jusqu’au 22.3

59.90 au lieu de 74.90

Tout l’assortiment de jouets* 20% de réduction par ex. le bateau des pompiers Lego City 7207

8.70

au lieu de 10.90

9.90

Slips Mini ou Maxi pour femme en lot de 5 95% coton, 5% élasthanne, tailles: S–XL Valable jusqu’au 22.3

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

12.90

Sous-vêtements, pyjamas et chemises de nuit pour enfant et bébé* par ex. pyjama pour fillette, 100% coton, tailles: 98–128 Valable jusqu’au 22.3

Toutes les chaussettes en maille épaisse pour femme, homme, enfant et bébé 20% de réduction par ex. chaussettes pour homme, le lot de 3 paires, 80% coton, 18% poliammide, 2% lycra, tailles: 39–42 et 43–46 Valable jusqu’au 22.3


ÉCONOMISEZ AVEC PLAISIR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.3 AU 15.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Biscuits/Confiserie Tous les biscuits Ferrero Kinder 1.– de moins par ex. Délice Ferrero Kinder, 10 pièces 5.90 au lieu de 6.90

Charcuterie Viande séchée de cheval du Canada, les 100 g 4.90 au lieu de 6.90

Convenience Cordons bleus végétariens Cornatur 520 g 8.45 au lieu de 12.10 Lasagne ricotta-épinards 450 g 5.50 au lieu de 6.90

Fleurs/Plantes Viola wittrockiana ou cornuta la plante –.90 Narcisses le bouquet de 10 4.90

Frais et déjà prêt Toutes les salades râpées Anna’s Best, bio, 200 g 20% de réduction par ex. salade de carottes, 200 g 1.90 au lieu de 2.40

Fromage Fromage des Chaumes (150 g) les 100 g 1.95 au lieu de 2.95

M-Traiteur Emincé de poulet basquaise du Brésil, les 100 g 2.25 au lieu de 2.80 Pâté de veau et bœuf de Suisse, les 100 g 2.50 au lieu de 3.15 Endives au jambon de Suisse, la barquette 5.– au lieu de 6.30 Salade mexicaine les 100 g 2.– au lieu de 2.50

Produits laitiers Tous les yogourts de saison, 180 g par ex. fraise/mélisse –.70

Viande

40%

Hamburger Kebab, agneau/bœuf de Suisse et de Nouvelle-Zélande, la pièce 4.10 au lieu de 5.40

Volaille

149.–

Aiguillettes de canard de France, les 100 g 3.20 au lieu de 4.10

au lieu de 249.–

Habillement Valable jusqu’au 22.3 Pyjama pour femme 100% coton, tailles: S–XL 19.90 Valable jusqu’au 22.3 Shorts pour homme, le lot de 3 95% coton, 5% élasthanne, tailles: S–XL 13.90

Aspirateur Philips FC 8601/04*/** Puissance d’aspiration à l’embout: 350 W, filtre Super Clean Air, rayon d’action: 10 mètres, avec accessoires Valable jusqu’au 22.3

Produits ménagers Valable jusqu’au 22.3 Tous les articles de préparation de l’eau M-Classic, Mivit, Brita et Soda Club par ex. cartouches pour filtre à eau M-Classic, en lot de 3 8.75 au lieu de 12.50

30%

Valable jusqu’au 22.3 Tous les sacs et les chariots à commissions* (excepté les cabas réutilisables) 20% de réduction par ex. chariots à commissions Andersen Smart 63.90 au lieu de 79.90

Restaurants Migros

9.10

au lieu de 11.40

Divers produits ph Balance en lot de 2 par ex. savon liquide, le lot de 2 recharges, 2 x 500 ml

Menu Duo Brochette de bœuf (Suisse) aux poivrons, pommes frites, jardinière de légumes + Volvic thé 50 cl 12.50 au lieu de 18.50

Croissant au jambon de Suisse, la pièce 2.50 au lieu de 3.10 Emincé de canard à l’ananas de France, les 100 g 3.30 au lieu de 4.15 Nouilles sautées aux légumes les 100 g 1.90 au lieu de 2.40 Sushis Yayoi élaborés en Suisse, l’assortiment de 12 pièces 22.–

Société coopérative Migros Genève * En vente dans les plus grands magasins Migros, **melectronics et *** Micasa.

27.90

Parure de lit Veera*/*** 100% coton, divers motifs, 160 x 210 + 65 x 100 cm Valable jusqu’au 22.3


NOUVELLES CRÉATIONS PÂTISSIÈRES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.3 AU 22.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Délices traditionnelles: la ligne de biscuits «Tradition» de Midor a élargi son assortiment de quatre nouvelles créations pâtissières: marzipanisso, assortiment, cerealino et macarons aux noisettes. Ces spécialités n’ont pas seulement l’air de sortir directement du four de grand-mère, elles sont également délicieuses. Du grand art en matière de pâtisserie. ✔ sans conservateurs ✔ sans colorants ✔ sans arômes artificiels

NOUVEAU 3.10

Macarons aux noisettes Tradition* Macarons traditionnels aux noisettes, 165 g

NOUVEAU 3.20

Cerealino Tradition Biscuits aux 5 céréales , avec flocons d’avoines graines et noisettes 270 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 3.10 Assortiment Tradition* Biscuits aux fruits assortis, 109 g

NOUVEAU 2.60

Marzipanisso Tradition* Biscuits au massepain et au chocolat 90 g


EN MAGASIN

Migros Migros Ma Magazine Magaz gazine gaz ine 10, 10, 8 mars mars 2010 2010

| 49

Le plus d’Anna’s Best

Composé de pur jus d’orange et de purée de pêches, ce jus rafraîchissant Anna’s Best ne contient ni sucre cristallisé ni conservateurs. Grâce à sa bouteille en PET refermable, il reste frais quelques jours au réfrigérateur.

BON & BON MARCHÉ

FR. 8.40

Potage de poireaux citronné

Jus vitaminé

Pour 4 personnes

A la sortie de l’hiver, il est grand temps de réveiller notre organisme. Pourquoi pas avec le jus orange-pêche d’Anna’s Best? L’orange contient de la vitamine C qui donne un bon coup de fouet. Quant à la pêche, elle posséderait des pouvoirs aphrodisiaques et pourrait même accroître l’espérance de vie – c’est du moins ce qui se dit en Chine. Mais quand vient le printemps, n’a-t-on pas tous envie de croire à ce genre de vertus?

➔ Hacher 1 petit oignon et 1 gousse d’ail. Etuver dans 2 cs d’huile d’olive. Env. Fr. –.90 ➔ Couper 500 g de poireaux en fines lanières. Etuver brièvement. Ajouter 1 cc de sucre et mouiller avec 8 dl de bouillon. Verser le jus et le zeste d’un citron bio. Mijoter à feu doux 15 minutes. Env. Fr. 5.90

Jus orange-pêche Anna’s Best, 75 cl, Fr. 4.20

➔ Réduire la moitié des légumes en purée. Incorporer le reste des légumes. Saler, poivrer. Affiner avec un peu de demi-crème avant de servir. Env. Fr. 1.60

Prêts en un éclair

NOUVEAU À MIGROS

Very british

Les nouvelles chips «Salt & Vinegar» de Zweifel ont une saveur 100% british. En effet, les Britanniques raffolent du vinaigre, au point d’y tremper leurs frites. Désormais, les chips au délicat goût de vinaigre et aromatisées au sel de mer chatouillent aussi les papilles des continentaux. La saveur «Salt & Vinegar» constitue une variante intéressante aux chips au paprika ou nature. Chips Salt & Vinegar Zweifel, 170 g, Fr. 3.95* * En vente dans les plus grands magasins.

Il y a des jours où le temps file à la vitesse de la lumière. Votre estomac exige un plat chaud, mais vous n’avez pas le temps de cuisiner. Heureusement, les produits Subito sont là pour vous sauver la mise. Trois risottos (parmesan, tomate et milanaise) viennent enrichir la gamme. Le risotto se réchauffe à la poêle ou au micro-ondes en trois minutes. Puis il suffit d’incorporer la sauce au riz. Bon appétit! Risotto Subito, pomodoro ou parmigiano, 500 g, l’un, Fr. 5.90

NOUVEAU À MIGROS

Conseil: rectifiez l’assaisonnement avec de la marjolaine fraîche ciselée.

+ +


www.

.ch depuis 108 ans fidèle aux voyages

La lagune de Venise

Villes bavaroises

Lido di Jesolo - Murano - Burano

Munich - Nuremberg - Rothenburg - Route romantique

La ville de Venise, avec ses 411 DATES DES VOYAGES ponts, ses 118 îles et ses 150 ca1. 16 - 20 mai naux forme un labyrinthe astucieux 2. 19 - 23 septembre de voies d’eau et de ruelles. Le reflet des façades des maisons et des édifices dans l’eau offre un spectacle incomparable d’ombres et de lumières. 1er jour, Suisse - Lido di Jesolo: voyage de votre lieu de départ à Lido di Jesolo, via Aoste - Milan. 2e jour, excursion à Venise: vous quittez Punta Sabbioni pour rejoindre Venise en bateau. Vous arrivez directement à la place Saint-Marc. Entre ciel et mer, d’une beauté à vous couper le souffle, voici toutes les beautés de Venise. Visite guidée à pied. 3e jour, dégustation de vin - promenade en bateau dans la soirée: le matin est à votre disposition. L’après-midi vous partez pour Annone Veneto où vous visitez une cave de vin et dégustez les spécialités locales. Dans la soirée vous prendrez le repas sur la terre ferme ou à bord du bateau qui reliera tranquillement Punta Sabbioni à Venise. Là vous avez le temps de jouir de l’ambiance à la place Saint Marc et de boire un espresso ou un verre de vin. Ensuite vous retournez à l’hôtel. 4e jour, excursion à Murano - Burano: votre bateau quitte Punta Sabbioni pour rejoindre l’île de Murano, haut lieu de l’industrie du verre en Vénétie. Puis, traversée pour rejoindre Burano. Cette île plus traditionnelle est considérée comme la perle de la lagune. 5e jour, Lido di Jesolo - retour: retour en Suisse à votre lieu de départ.

PRIX

5 jours

chambre à 2 lits chambre à 1 lit assurance SOS / frais d’annulation oblig. Option siège double à usage individuel

A B

CHF 675.CHF

740.-

CHF

25.-

CHF

100.-

PRESTATIONS • Voyage en car de luxe 5 étoiles, non fumeur • 4 nuitées et buffet de petit déjeuner • 4 repas du soir • Dégustation de vin • Croisière nocturne en bateau • Visite guidée de Venise • Entrées et visites selon programme HOTEL Hôtel Salus, Lido di Jesolo (cat. off. ****) Très bon hôtel avec restaurant, bar, terrasse et piscine. Situation: à 50 m de la plage.

La Bavière abrite un nombre im- DATES DES VOYAGES pressionnant de villes moyen1. 30 mai - 03 juin âgeuses très bien conservées. Vous 2. 05 - 09 septembre visitez l’idyllique région des lacs au sud de Munich ainsi que les deux plus grandes villes de Bavière: Munich et Nuremberg. La Route romantique n’est pas seulement la plus célèbre route d’Allemagne, elle est aussi la plus belle. PRIX 1er jour, Suisse - Munich: voyage de votre lieu de départ jusqu’en Allgäu. Vous longez l’idyllique lac Ammersee et pour rejoindre le lac de Starnberg. Arrivée à Munich dans la soirée. Demi-pension. 2e jour, Munich - Nuremberg: lors d’une visite guidée de la ville vous découvrez les curiosités les plus importantes de la capitale du Land de Bavière. Après le repas de midi vous poursuivez le voyage en direction du nord pour rejoindre Nuremberg. Demi-pension. 3e jour, Nuremberg: un guide local vous montre Nuremberg. C’est à pied que vous découvrez la ville des fondeurs de minerai et des orfèvres. La vieille ville historique offre un spectacle impressionnant. Profitez du temps libre l’après-midi pour mieux découvrir Nuremberg par vos propres moyens. Petit déjeuner. 4e jour, Rothenburg - Route romantique - Ulm: Rothenburg ob der Tauber est une combinaison très charmante de ruelles pavées étroites, de maisons à pignon, d’églises et de tours. Vous suivez ensuite la Route romantique. En cours de route vous visitez Dinkelsbühl. Plus tard vous arrivez à Ulm. Demi-pension. 5e jour, Ulm - retour: retour en Suisse à votre lieu de départ.

LIEUX DE DEPART Route A Kallnach*, Bienne, Neuchâtel, Genève, Yverdon, Lausanne, Martigny Route B Kallnach*, Fribourg, Genève, Lausanne, Vevey, Martigny

5 jours

chambre à 2 lits chambre à 1 lit assurance SOS / frais d'annulation oblig. Option siège double à usage individuel

CHF 745.CHF

900.-

CHF

25.-

CHF

100.-

PRESTATIONS • Voyage en car de luxe 5 étoiles, non fumeur • 4 nuitées avec buffet de petit déjeuner • 3 repas du soir • Visites guidées de Munich et Nuremberg • Entrées et visites selon programme HOTELS Très bons hôtels à Munich, Nuremberg, Ulm LIEUX DE DEPART Route A Genève, Lausanne, Yverdon, Neuchâtel, Bienne, Kallnach* Route B Genève, Lausanne, Fribourg, Kallnach* *Parking gratuit à disposition

*Parking gratuit à disposition

Les prix sont valables lors d'une réservation par www.marti.ch. Les autres centrales de réservation facturent habituellement un montant pour frais de dossier.

Réservations: 021 320 34 34

Ernest Marti SA, 3283 Kallnach • Courriel: marti@marti.ch

Les conditions générales de voyages et de contrat de Ernest Marti SA s'appliquent

A B

Siège double à usage individuel


EN MAGASIN

Migros Magazine 10, 8 mars 2010

| 51

Vaincre l’acidité Mauvaise alimentation, stress et manque

d’exercice physique composent de plus en plus souvent notre quotidien. Ce mode de vie peut avoir des conséquences sur notre équilibre acido-basique. Or, les acides et les basiques jouent un rôle important dans de nombreux processus de notre métabolisme. En cas de trop forte teneur en acides, la poudre basique Actilife peut rétablir un juste équilibre. Elle contient des minéraux favorisant les bases et des oligoéléments tels le calcium et le magnésium. Une alimentation variée et équilibrée, alliée à la poudre basique Actilife, aidera votre organisme à maintenir un rapport acido-basique naturel. Poudre basique Actilife, arôme citron, 30 sachets, Fr. 12.90

Publicité

OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 9.3 AU 22.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES APPAREILS ET BOUTEILLES SODA-CLUB Chaque set Soda-Club contient: • 1 appareil Soda-Club • 2 bouteilles Soda-Club (de 1 litre) • 1 cylindre en aluminium Alco2Jet de 60 l*

* contre avance de location, remplissage de CO2 inclus

62.90

au lieu de 89.90

Appareil Jet, A200 titan & silver, 60 l Appareil à boissons pétillantes

La bouteille à gazéifier lavable au lave-vaisselle: • nettoyage facilité • utilisable avec tous les appareils à gazéifier Soda-Club avec bouteilles en matière synthétique.

69.9de099.90 au lieu

Appareil Genesis, G100 blanc, 60 l Appareil à boissons pétillantes

10.40

au lieu de 14

www.sodaclub.ch

30% DE RÉDUCTION 6.85de 9.80 au lieu

Bouteille PET Soda-Club 1 litre

.90

La bouteille PEN Soda-Club la lave-vaissel vable au le 1 litre

En vente dans les plus grands magasins Migros

Soda-Club est en vente à votre Migros


52 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

Quels doux noms pour ces lapins?

Baptisez trois lapins en chocolat et gagnez peut-être une Fiat 500! Christa Rigozzi, ex-Miss Suisse et grande croqueuse de chocolat, est à vos côtés pour vous porter chance.

E

ntre le rose brillant, le vert bronze et le bleu métallisé, Christa Rigozzi ne sait plus à quel lapin de Chocolat Frey se vouer. A tel point que Miss Suisse 2006 a interrompu son déménagement de Fribourg au Tessin pour venir les admirer de plus près.

«Comment! Ils n’ont pas encore de nom», s’inquiète la belle gourmande avant de mordre à pleines dents dans une oreille: «Miam. Ils sont élégants à l’extérieur et bons à l’intérieur.» Chers lecteurs, amusez-vous à proposer des noms pour ces trois

Jeannot?

Cela n’est sûrement pas la proposition la plus originale! Ce lapin rose très disco est un véritable oiseau de nuit: les boîtes branchées n’ont aucun secret pour lui. Cet adorable célibataire cherche la lapine de ses rêves...

lapins et participez à un grand tirage au sort. L’heureux gagnant remportera une Fiat 500 de la même couleur que le lapin bleu. Andreas Tölke

Lapin de Chocolat Frey, bleu, vert ou rose, 170 g, l’un,

Fr. 6.20


EN MAGASIN

| 53

Gagnez des prix d’une valeur de Fr. 25 000.–

1er prix: une adorable Fiat 500 au design rétro, de la même couleur bleu métallisé exclusive que notre lapin de Pâques. 2e prix: un ordinateur portable Vaio P de Sony, ultra-plat, grande puissance. 3e prix: un lecteur MP3 GoGear de Philips, excellente qualité de son, écran couleur. Du 4e au 10e prix: des bons d’achat Migros d’une valeur de 50 francs. Du 11e au 50e prix: des bons d’achat Migros d’une valeur de 20 francs. Les heureux gagnants seront tirés au sort parmi tous les participants.

Le premier prix du tirage au sort: une Fiat 500 d’un bleu exclusif.

Angelina? La lapine bleue a déjà assuré sa descendance puisqu’elle est la mère de 2683 lapereaux. Elle aime avoir ses proches à ses côtés et savoure la vie en grignotant des sucreries.

Conditions: Participation gratuite et sans obligation d’achat. Toute personne de plus de 18 ans résidant en Suisse est autorisée à participer, à l’exception des collaborateurs de Chocolat Frey et de Migros et leurs proches. Les gagnants seront informés personnellement. Les propositions de prénoms envoyées seront utilisées à des fins publicitaires par Chocolat Frey. Pas de versement en espèces. La voie judiciaire est exclue.

Photo Gerry Nitsch

Marc-Antoine?

Passionné d’écologie, le lapin vert s’intéresse de près à la protection de ses congénères et adore gambader pendant des heures dans les pâturages de montagne.

Participation: Sur internet à l’adresse suivante: www.chocolatfrey.ch/promo ou avec le coupon de participation que vous trouverez autour du cou de chaque lapin. Délai de participation: 19 avril 2010,


ACTION

OFFRES VALABLES DU 9.3 AU 22.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUT L’ASSORTIMENT GARNIER VISAGE ET CORPS INNOVATION

Le Pro-Rétinol, puissante molécule anti-rides pour la 1ère fois issu de la nature dans votre soin UltraLift.

15.9de019.90 au lieu

par ex. Garnier UltraLift, soin de jour 50 ml

Disponible dans les plus grand magasins Migros

Le meilleur de l'Europe avec Costa Croisière: offres joker en dessous du Pronto

NOS ACTIONS ESTIVALES

taxes portuaires incluses

dès seulement CHF

1095.–*

08.03.10 ergoasw.ch

Garnier est en vente à votre Migros

Costa Serena****

DÉPARTS : Costa Serena**** (8 jours) Médit. orientale, No. 146 / 147

Costa Magica**** (12 jours) Canaries, No. 148

Costa Serena**** : No. 146 : 30.05 / 06.06 / 13.06 / 20.06.2010 No. 147 : 27.06 / 04.07 / 11.07 / 18.07.2010 Costa Magica**** : 16.04.2010 (No. 148) Costa Luminosa**** : 01.09.2010 (No. 1153)

Costa Luminosa**** (10 jours) Amsterdam-Savone, No. 1153

Prix par personne en occupation double

(taxes portuaires incluses) :

Cabine

Costa Serena**** Médit. orientale, 8 jours Cat. Prix officiel Prix Joker No. 146

Costa Magica**** Canaries, 12 jours Prix Joker Cat. Prix officiel Prix Joker No. 147 No. 148

Costa Luminosa**** Amsterdam-Savone, 10 jours Cat. Prix officiel Prix Joker No. 1153

Intérieure standard Intérieure supérieure Extérieure standard Extérieure supérieure Balcon standard Balcon supérieur Acheminement aller/retour

I1-I2 I3-I5 E1 E2 B1-B2 B3-B6

1685.– 1785.– 1885.– 1985.– 2185.– 2385.– 220.–

I1-I2 I3-I4 E1 E2 B1-B2 B3-B6

2650.– 2910.– 3300.– 3430.– 3690.– 3960.–

1385.– 1485.– 1685.– 1785.– 1885.– 2185.– 220.–

I1-I2 I3-I5 E1 E2 B1 B3

2720.– 3120.– 3390.– 3540.– 3790.– 4070.–

1185.– 1285.– 1385.– 1485.– 2265.– 2435.– 220.–

2270.– 2590.– 2810.– 2940.– 3170.– 3460.–

1095.–* 1195.– 1395.– 1495.– 1595.– 1695.– 460.–

Informations importantes : L’action Costa Serena est cumulable avec les réductions CostaClub accordées aux membres. Le nombre de cabines disponibles à ce prix spécial est limité. Les cabines de catégorie E1 et B1 du Costa Luminosa ont une vue partiellement limitée. Prestations incluses : Croisière dans la catégorie de cabine choisie, pension complète à bord, libre utilisation des infrastructures, spectacles et divertissements, disco et musique live, taxes portuaires. Prestations non-incluses : Acheminement aller/retour facultatif (Costa Serena et Magica : voyage aller/retour en car ; Costa Luminosa : vols en classe eco au dép. de Genève/Zurich, transfert entre l’aéroport et le port, voyage retour en car Savone-CH), boissons et dépenses personnelles, excursions facultatives guidées, pourboires (Euro 6.– par jour par pers.), assurance annulation facultative (de CHF 30.– à 65.– par pers.), frais de dossier (CHF 20.– par facture).

Découvrir une multitude de destinations trépidantes en contemplant le bleu de la mer et du ciel au rythme relaxant des escales, changer de paysage chaque jour, c’est possible et incroyablement bon marché ! Naviguez sans être menés en bateau !

Téléphone 021 351 89 89

www.cruisecenter.ch


EN MAGASIN

Migros Magazine 10, 8 mars 2010

| 55

Parfums de printemps

Avec leurs nouvelles senteurs, les désodorisants d’intérieur chassent l’hiver et répandent un délicat parfum printanier. Placez simplement votre flacon rechargeable sur le diffuseur et laissezvous transporter dans des jardins de tulipes ou des champs de tournesols. Ou laissez l’odeur sucrée des fraises se dégager de la boîte de gel. Par Migros Fresh: Sunflower Field ou Tulip Garden, 25 ml, l’un, Fr. 4.90*, Strawberry Kiss, 50 g, Fr. 2.60* * En édition limitée.

NOUVEAU À MIGROS NOUVEAU À MIGROS

Pratique et joli

Longtemps considéré comme étant réservé aux grands-mamans, le cabas à roulettes est désormais aussi plébiscité par les plus jeunes. Il faut dire qu’il est extrêmement pratique, surtout en cas de lourds achats. Le modèle Migros présenté ici est disponible en trois designs et peut être utilisé comme sac ou comme chariot. Grâce à lui, vos provisions seront acheminées à la maison, sans mal de dos ni d’épaule. Et pour les achats moins volumineux, choisissez le panier à provisions pliant. Cabas à roulettes, Fr. 39.90*, panier à provisions pliant, Fr. 24.90*

* En vente dans les plus grands magasins. Du 9 au 22 mars, bénéficiez de 20% de rabais sur tous les sacs à provisions et les trolleys.

Un nouveau parquet

La nouvelle génération de sols laminés robustes et faciles d’entretien est là: le décor façon chêne Chelsea et celui façon hêtre Nobless imitent à s’y méprendre les veinures naturelles et les nœuds du bois. Grâce à son système clic, la nouvelle gamme de sols laminés des Do it + Garden Migros est extrêmement facile à poser. De plus, elle respecte l’environnement puisqu’elle est certifiée FSC et fabriquée en Suisse.

NOUVEAU À MIGROS Sol laminé, divers décors, le m2, dès Fr. 4.90* * En vente dans les plus grands Do it + Garden Migros. Du 16 mars au 12 avril, bénéficiez de 50% de rabais sur les sols laminés sélectionnés.


56 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

L

unettes de soleil dans les cheveux, teint hâlé, sourire Pepsodent, Enzo Lo Bue se sent comme un poisson dans l’eau à Verbier (VS). Une poignée de mains par-ci, une tape sur l’épaule par-là et des sourires en veux-tu en voilà. Le Genevois se sent chez lui dans la station sportive, où «on croise peu de mémés en fourrure avec petit chien». Durant la belle saison – celle de ski, s’entend –, il déménage son bureau dans les Alpes, ne quittant son QG des hauteurs que pour des missions professionnelles qu’il ne peut pas remplir à distance. Comme pour enregistrer les émissions Cash diffusées le samedi soir sur la TSR juste après la météo. Depuis deux ans, le quadragénaire sillonne la Suisse romande aux côtés d’une ravissante banquière. Son job ressemble à celui du Père Noël: faire jouer un couple et lui donner un cadeau à la fin. Le lot dépend de la prestation. Dans le pire des cas, les candidats reçoivent un t-shirt aux couleurs de l’émission. Au mieux, 1000 francs cash – d’où le nom de l’émission – à condition de répondre correctement aux dix questions. Des énigmes de culture générale, faciles, au début, qui se muent progressivement en vrais cassetête. Des colles adaptées aux régions. «Plus on quitte Genève, plus on peut se permettre de parler de culture suisse», explique Enzo. Les habitants du bout du lac – comme lui – connaîtraient-ils mal l’Helvétie? «Genève est une ville très internationale orientée vers la France.» Questions sur la suissitude ou pas, ce Père Noël sans barbe avoue qu’il aurait plus souvent perdu que gagné. «Je n’ai pas la mémoire des paroles des chansons», s’excuset-il. L’examinateur n’aurait-il pas parfois envie d’aider les concur-

Secrets de cuisine Pour vous, cuisin La liber té.

er c’est...

at favori Quel est votre pl Bagnes. La fondue du val de Que ne mangerie au monde? De la choucroute.

z-vous pour rien

ujours Qu’avez-vous to e? en réserv on. Des sticks de poiss z-vous partager Avec qui aimerie un repas? i k, c’est un gars qu Avec Nicolas Haye , je er riv ar cela devait m’impressionne. Si t. ne dirais pas un mo

rents? Du bout des lèvres, il dit que l’équipe les aide d’une façon ou d’une autre. «On ne les induit pas en erreur», glisse-t-il. Et d’ajouter que les prétendants aux 1000 francs peuvent perdre leurs moyens à cause des trois caméras braquées sur eux. En moyenne, la banquière ouvre sa mallette une fois sur trois.

De mauvais souvenirs aussi

Ce concept plaît puisque l’émission a gagné des parts de marché et compte quelque 180 000 fidèles à chaque diffusion. Sur le terrain aussi, Enzo et son équipe sont populaires. «On choisit les deux premiers candidats et d’autres compétiteurs attendent leur tour. A la fin, on doit refuser du

Enzo Lo Bue, le Père Noël Le présentateur de «Cash» sur la TSR prépare un carré de veau qui fond dans la bouche, dans ses


CUISINE DE SAISON ENZO LO BUE

| 57

SAISIR la viande de tous les côtés dans un peu d’huile.

FAIRE DÉGELER le homard avant de le cuire.

ÉPLUCHER le tiers inférieur des Enzo Lo Bue prépare son plat préféré dans son restaurant favori à Verbier.

du petit écran quartiers d’hiver à Verbier.

asperges.

MOUILLER avec le vin blanc.


58 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

monde.» Et de se souvenir de la première émission – son pire souvenir – dans la cité de Calvin. «Personne ne voulait jouer en plus les passants marchaient seuls dans la rue», se rappelle Enzo. Alors que le concept exige des couples. Le tchatcheur préfère se rappeler le tournage à Moutier. «On se demandait ce qu’on allait faire là-bas», avoue-t-il. But du jeu: enregistrer durant la fête des bolets. Mais quand l’équipe débarque, il n’y avait déjà plus de champignons... Enzo découvre alors «des gens géniaux qui nous ont suivis toute la journée», comme ce propriétaire qui a rouvert son ancien restaurant pour qu’il puisse tourner au chaud.

Des castings itinérants pour Miss et Mister

Aller à la rencontre des gens, Enzo adore ça. Ce sont d’ailleurs ses pérégrinations de Genève à Moutier en passant par Neuchâtel, Martigny ou Bulle qui lui ont donné une autre idée: retourner faire les castings des Miss et Mister Suisse romande dans les cantons au lieu de faire venir tous les candidats au même endroit. Cette opération qu’il pilote pour la première fois – avec des complices, il a racheté les

droits du concours – vient d’amorcer son tour de Romandie dans le Jura et dure jusqu’au 10 avril. La reine et le roi de beauté seront tous deux élus le 29 mai à l’Auditorium Stravinski à Montreux. Une soirée évidemment orchestrée par Enzo. Ce pro a commencé par des animations musicales à 14 ans à côté d’un apprentissage de commerce. Il se met aux platines lors de soirées privées, puis fait danser les jeunes dans les boîtes de nuit. Travaille ensuite durant huit ans dans un grand magasin, où il anime les rayons, toujours pr��t à filer les tuyaux aux clients sur les actions à ne pas manquer. Les rêves de ce «passionné par les micros, je les piquais quand j’allais chez les gens», ce sont la radio et la télé. «Comme aucune radio ne voulait de moi, j’ai ouvert la mienne pour être à l’antenne», raconte-t-il dans un éclat de rires. Les débuts sont épiques: les collaborateurs partagent une colocation pour réduire les coûts. Son mentor Pio Fontana l’envoie se former dans une radio au Texas. Résultat: il revient à Genève et reste douze ans à One FM, station qu’il a non seulement animée avec son rendez-vous quotidien Enzo et les filles mais aussi dirigée. Puis quittée pour la télé, où il est entré grâce à Cash. Ce tifoso de Guy Lux et Michel Drucker adorerait y animer un jour une émission de variétés de deuxième partie de soirée.

Quelques étincelles autour des fourneaux

De savoureuses recettes sur www.saison.ch Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 fr. seulement pour 12 numéros)

Depuis qu’il ne tient plus les rênes d’une radio et qu’il ne doit plus se lever 5 heures pour animer son émission matutinale, Enzo s’est intéressé à la cuisine. Et s’est rendu compte que ça prenait du temps. Il se l’accorde, désormais. Chez les Lo Bue, il y a désormais une règle: «Celui qui met la petite au lit ne prépare pas à manger.» Mais les parents de Nina, 2 ans et demi, et bientôt d’un petit garçon, se mettent aussi ensemble aux fourneaux. Ce qui occasionne quelques étincelles, parce que Charlotte – sa femme norvégienne qu’il a connue à Verbier – «ne me laisse pas faire»...

Sur une scène, devant un micro ou une caméra: la passion d’Enzo Lo Bue,

Fièrement, Enzo raconte préparer un succulent gigot d’agneau, «mon premier grand plat». Et bien sûr, des pâtes à la sicilienne avec une sauce bien corsée avec ail et piment. Quant aux secrets della Mamma – pâtes, lasagnes qui nécessitent un jour de préparation et tiramisù – Enzo va s’y initier. Même

qu’il souhaite mettre sur pied des cours où sa Mamma transmettrait son savoir à suo figlio et ses amis. Pour l’heure, c’est une recette de Kevin Gibbins, le chef cuisinier du Fer-à-Cheval, qu’il reproduit sous ses yeux (et avec son aide). Avant de pouvoir léguer à son tour son héritage gastro, Enzo ini-


CUISINE DE SAISON ENZO LO BUE

| 59

Carré de veau, risotto, asperges et homard

Une recette d’Enzo, secondé par Kevin Gibbins

INGRÉDIENTS POUR 6 PERSONNES

c’est l’animation.

tie sa fille aux plaisirs de la neige: ski, luge, patins à glace. Pour sûr, il lui fera connaître aussi ce qu’il aime par-dessus tout: «la beauté de la montagne et le silence». Un silence plutôt rare quand le Genevois se trouve dans les parages...

Laurence Caille Photos Thierry Parel

1,2 kg de carré de veau non désossé, en un morceau sel, poivre 3 cs d’huile d’arachide 3 demi-homards surgelés, dégelés avant utilisation 1 kg d’asperges vertes 1 oignon 300 g de riz pour risotto 1 dl de vin blanc 1 feuille de laurier 1 l de bouillon de légumes 2 cs de beurre 50 g de parmesan râpé 40 g de mascarpone

PRÉPARATION 1) Préchauffer le four à 130° C. Saler et poivrer la viande. La saisir de tous les côtés dans un peu d’huile, puis la faire cuire au four durant 2 à 2 h 30, jusqu’à ce que sa température à cœur atteigne 60° C. 2) Plonger le homard dans l’eau bouillante. Laisser mijoter env. 5 min. 3) Eplucher le tiers inférieur des asperges et couper leur extrémité. Hacher l’oignon et le faire suer dans le reste de l’huile. Y verser le riz et le faire revenir jusqu’à transparence. Mouiller avec le vin blanc. Ajouter la feuille de laurier et le bouillon peu à peu en remuant. Laisser mijoter env. 20 min jusqu’à

obtention d’un risotto onctueux, mais encore ferme. Affiner de beurre, de parmesan et de mascarpone. Rectifier l’assaisonnement avec du sel et du poivre. 4) Faire cuire les asperges dans de l’eau bouillante salée durant env. 5 min en les gardant croquantes. Trancher la viande et la servir avec le homard préalablement décortiqué, le risotto et les asperges. Préparation env. 60 min; cuisson au four: 2 – 2 h 30 Valeur nutritive Par personne, env. 67 g de protéines, 32 g de lipides, 45 g de glucides, 3150 kJ / 750 kcal


60 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

PETIT PRÉCIS CULINAIRE

Gorgonzola piccante

La ronde des fromages

Ce fromage au lait de vache doit son nom à un village du nord de l’Italie. Sa pâte mi-dure est extraordinairement fondante. Affiné plus longtemps que le dolce, le gorgonzola piccante est beaucoup plus relevé.

Pour Andrea Pistorius, collaboratrice au magazine «Cuisine de Saison», il serait dommage de se priver des fromages à moisissures.

Tomme

L

es fromages à moisissures constituent un plaisir gustatif de choix. Cela étant, dans cette grande famille, il faut distinguer les fromages à pâte persillée de ceux à croûte lavée ou fleurie. Notons aussi que la variété des moisissures joue un grand rôle sur le goût: ainsi, les amateurs de pâtes persillées peuvent ne pas apprécier du tout certaines spécialités à croûte lavée.

Le fromage à pâte persillée

Le point commun à tous les formages à pâte persillée (roquefort, gorgonzola, par exemple), ce sont les veines de couleur bleue à verte qu’ils présentent en leur cœur. Leur surface, leur texture et bien évidemment leur goût et leur arôme peuvent en revanche varier considérablement d’un fromage à l’autre. Pour certaines variétés, les maîtres fromagers piquent les meules durant leur maturation avec des aiguilles en acier inoxydable pour permettre à une quantité suffisante d’air de pénétrer le fromage et d’y former des moisissures.

Le fromage à croûte fleurie

Le fromage à croûte fleurie (camembert, brie, par exemple) est caractérisé par une couche blanche recouvrant complètement la surface de la meule et lui donnant un subtil goût de champignon. Ce type d’affinage est relativement nouveau, puisqu’il ne date que de 1910. Dans la plupart des cas, la moisissure est mélangée à la pâte du fromage, ce qui lui assure une certaine homogénéité. Cepen-

dant, celle-ci peut également être étalée sur la surface du fromage jeune. Les fromages à croûte fleurie sont préparés avec du lait de vache, de brebis ou de chèvre.

La tomme est un fromage gras à croûte fleurie élaboré avec du lait pasteurisé. Selon son affinage, cette spécialité est plutôt douce ou relevée. La tomme se décline en plusieurs variétés: «nature», «à la crème», «¾ gras» et «½ gras».

Le fromage à croûte lavée

Contrairement à la majorité des variétés de fromages à moisissures, on n’inocule pas ces dernières dans le fromage à croûte lavée (Saint-Albray, reblochon, par exemple), seule la surface est traitée au moment de la fabrication. La meule est alors régulièrement aspergée, lavée ou graissée avec divers liquides comme de la saumure, du vin, de la bière ou d’autres alcools.

Comment conserver ces fromages

Les fromages à pâte persillée tels le roquefort ou le gorgonzola sont souvent emballés à tort dans du film alimentaire. Une fois chez vous, emballez-les de préférence dans du papier aluminium préalablement perforé à l’aide d’un objet pointu. Cela leur permettra de conserver leur humidité et d’être protégés de la lumière, tout en recevant suffisamment d’air pour pouvoir respirer.

Avoir toujours le bon couteau

Pour couper les fromages à pâte molle, il est recommandé d’utiliser un couteau à lame percée (photo ci-contre), qui évite au fromage de rester collé. La lame présente en général deux pointes à son extrémité, permettant de piquer le morceau découpé pour le servir.

Gorgonzola dolce

Le gorgonzola dolce a été affiné pendant deux mois. Dégusté avec du pain blanc italien, des olives noires et de la trévise, il constitue un petit repas à lui seul. Il peut aussi être servi sur un plateau de fromages ou venir farcir des poires. Il entre encore dans la composition de diverses sauces pour des plats de pâtes et de légumes.


CUISINE DE SAISON

| 61

Chavroux Léger

Fromage à croûte fleurie caractérisé par sa texture blanche et crémeuse, le Chavroux Léger est élaboré avec du lait de chèvre. L’affinage dure entre une et trois semaines. Etant donné que son goût est plutôt doux, il est idéal pour les gourmets qui souhaitent découvrir l’univers des fromages de chèvre.

Reblochon Léger Pendant l’affinage, qui peut durer de quelques semaines à deux mois, le reblochon Léger est lavé et graissé à l’eau salée, d’où sa croûte brunâtre. Sa pâte est fine, molle et crémeuse. Sa saveur douce se corse avec le temps.

Roquefort Société

Pour les connaisseurs, il compte parmi les meilleurs fromages bleus. Il est particulièrement corsé. L’appellation «Roquefort» n’est accordée qu’aux fromages produits dans la région française éponyme dans des conditions très strictes.

Riesling & Sylvaner Sélection

Ce fromage recouvert d’une croûte légèrement fleurie a macéré dans du Riesling & Sylvaner fruité. Provenant de la région des Trois-Lacs, cette spécialité est aussi douce que parfumée.


Chez nous, l’Expo Universelle n’a plus de secrets... Circuit francophone dès CHF 3890.-

Chine, découverte de

l’Empire du Milieu et de l’Expo Universelle

Suzhou, Jardin Liu

Véritable «empire continent», la Chine est captivante, mystérieuse et gigantesque. Ses paysages insolites, sa culture, ses sites historiques, ses villes anciennes et nouvelles sont quelques uns des atouts qui vous charmeront. Pour terminer vous découvrirez la gigantesque Expo Universelle de Shanghai qui a pour objectif de devenir la plus grande exposition universelle de tous les temps!

Beijing Taiyuan Lanzhou Xian

CORÉE DU SUD

Zhengzhou

Qingdao Mer Jaune

Wuhan

Guiyang

Océan Pacifique

Guangzhou

1er jour: GENEVE - PEKIN Vol à destination de Pékin (via Paris). 2e jour: PEKIN Arrivée à Pékin, accueil et tour de ville. Découverte du magnifique Temple du Ciel. Agréable balade en cyclopousse dans les hutongs. 3e jour: PEKIN Excursion à la Grande Muraille de Chine qui serpente sur 6000 km. Visite des tombeaux Ming et de la Voie Sacrée. Dîner de canard laqué. 4e jour: PEKIN Découverte de la place Tian An Men, la plus grande agora du monde. Visite de la mythique Cité interdite et du Temple des Lamas. Soirée à l’opéra. 5e jour: PEKIN - XIAN Excursion au Palais d’été et balade en bateaux dragons. Temps libre. Train de nuit en 1ère classe à destination de Xian. 6e jour: XIAN Promenade au marché médicinal, puis découverte du fameux site de l’armée de terre cuite. Dîner de raviolis, spécialité culinaire de la région. Spectacle de danses et chants de la Dynastie Tang. 7e jour: XIAN – GUILIN - LONGSHENG Balade dans le quartier musulman et entrée sur le site de la Grande Mosquée. Vol à destination de Guilin. Route vers Longsheng et nuit en guesthouse.

Mer de Chine Orientale

TAIWAN

Guilin

VIET-NAM

Shanghai

Hong Kong

8e jour: LONGSHENG - GUILIN Journée d’excursion dans cette région montagneuse où les rizières sont abondantes. Visite de villages de minorités Yao. Retour à Guilin. 9e jour: GUILIN Départ en bus pour Yangshuo et croisière sur le fleuve Li, succession de pics magnifiques, de rideaux de bambou et de pêcheurs. Temps libre. Retour à Guilin. 10e jour: GUILIN - SHANGHAI Vol à destination de Shanghai. Visite du Temple du Bouddha de Jade, du Jardin du Mandarin Yu et de la vieille ville. Spectacle d’acrobates en soirée. 11e jour: EXC. A SUZHOU ET TONGLI Découverte de Suzhou, véritable Venise Orientale. Continuation jusqu’à Tongli et balade en gondole. 12e jour: SHANGHAI Visite du Musée de Shanghai. Déjeuner de barbecue Mongol. Promenade sur le Bund et dans la rue de Nankin, grande artère commerciale. 13e jour: EXPO UNIVERSELLE DE SHANGHAI Journée de visite libre sur le site de l’Expo. Elle a pour vocation d’être un modèle de «ville harmonieuse» symbolisant «l’harmonie entre l’homme et la nature», «l’harmonie entre le passé et le futur» et enfin, «l’harmonie entre les hommes». 14e jour: SHANGHAI - GENEVE Transfert à l’aéroport, vol à destination de Genève. (date en sept.: vol de nuit,arrivée le lendemain)

Fleuve Li, Guilin

Expo. universelle

Informations

Dates et prix (par personne en chambre double) 12.06.10 – 25.06.10 25.09.10 – 09.10.10 Suppl. chambre individuelle TP/J/PEK 091

CHF CHF CHF

3890.3890.390.-

Prestations vols Air France (via Paris) de Genève à Pékin et retour de Shanghai à Genève en classe économique* taxes d’aéroport et supplément carburant (val. CHF 483.- février 2010) * 2 vols internes et leurs taxes * transport en autocar * 1 nuit en train 1ère classe, couchettes molles (compartiments de 4 personnes) * 11 nuits dans des hôtels 3* et 4* * tous les repas du déjeuner du 2ème jour au petit déjeuner du 14ème jour (sauf le déjeuner du 13ème jour) * boissons durant les repas: thé à volonté + un verre de bière, d’eau ou de soda * toutes les visites et entrées selon programme * guide local parlant français à chaque étape * guide-accompagnateur au départ de la Suisse * port des bagages dans les aéroports, gares et hôtels * documentation de voyage. Non inclus frais de visa (CHF 50.- + frais de traitement)* pourboires * assurance obligatoire multirisque (EUROPÉENNE Assurances Voyages SA) * frais de réservation. Remarques Groupes de min. 15, maximum env. 25 personnes. Cette offre est soumise aux conditions de contrat et de voyage MTCH SA, disponibles sous www.tourismepourtous.ch. Sous réserve de changements de programme. Renseignements et réservations TOURISME POUR TOUS - Voyages Spéciaux, CH – 1001 Lausanne Tél.: 021 341 10 80 – Fax: 021 341 10 20 - voyagesspeciaux@tourismepourtous.ch


Migros Magazine 10, 8 mars 2010

VOTRE RÉGION MIGROS GENÈVE

| 63

Professions Migros

Harry Allegrezza a rejoint le comité de direction de Migros Genève. Il est à la tête du département Marchés spécialisés, Gastronomie & Marketing.

D

ébut 2010, Harry Allegrezza a pris la direction du département Marchés spécialisés, Gastronomie et Marketing. Ce Genevois de 49 ans, père de trois garçons de 20, 18 et 14 ans, habitant Meyrin, a déjà une histoire commune avec Migros Genève. Après sa licence en sciences économiques, gestion d’entreprise et marketing obtenue à l’Université de Genève et une première expérience professionnelle à Zurich dans le secteur textile, il rejoint Migros Genève en 1987, comme acheteur des produits électroniques. Il y reste treize ans, occupant différentes fonctions qui le mènent au poste de responsable de la division non alimentaire. En 2000, il quitte l’entreprise pour entrer au Comité de direction de Fnac Suisse, lors du lancement de l’enseigne, en tant que directeur commercial et marketing, et ce jusqu’à la fin de l’année dernière. Aujourd’hui, fort de sa nouvelle expérience, il est de retour à Migros Genève pour étoffer le comité de direction.

Pour Harry Allegrezza, il est indispensable d’envisager non seulement les résultats à court terme mais aussi l’engagement à long terme d’une entreprise.

Photo Cécile Crettol Rappaz

Des valeurs éthiques importantes Harry Allegrezza, vous revenez à Migros Genève après dix ans. Quelles sont vos motivations? On ne quitte jamais Migros en fermant tout à fait la porte derrière soi! Je lui suis très attaché et si, pendant dix ans, je lui ai fait une infidélité, c’est que la Fnac est une enseigne qui portait les mêmes valeurs que Migros, dans l’engagement éthique et citoyen et le souci de la défense du consommateur. Aujourd’hui, alors que Fnac suisse est en perte d’autonomie avec le développement d’un pilotage international, l’opportunité Migros s’est à nouveau présentée à moi. A l’approche de la cinquantaine, on jette un autre regard sur son parcours personnel et professionnel, on s’interroge sur ses

motivations profondes et je constate que les valeurs véhiculées par Migros sont devenues essentielles dans ma vie. Je veux pouvoir m’identifier à mon entreprise et à son éthique. Qu’apportez-vous de plus à notre coopérative, compte tenu de votre expérience à l’extérieur? En dix ans, j’ai acquis une expérience de direction dans une entreprise multinationale, conduite avec une approche très financière, et sans statuts coopératifs. Il y avait gestion des priorités, une fixation des objectifs et d’évaluation des résultats avec une notion de profit et de retour sur investissement sur le court terme.

Aujourd’hui, je peux utiliser les compétences acquises dans cet environnement et les associer à ce qui fait la force de Migros, je pense en particulier au respect des enjeux humains et à la volonté intangible de préserver la pérennité de l’entreprise à long terme. Votre département est très diversifié. Comment percevez-vous le défi de diriger à la fois les Marchés spécialisés, la Gastronomie, la Communication commerciale, le Service relations clientèle et la Centrale multimédia romande? En revenant à Migros, j’ai fait le choix d’une entreprise et je me sens prêt à relever les différents

défis qui s’offrent à moi. Je me réjouis d’apprendre de nouveaux métiers et de me mettre à l’écoute pour explorer certains secteurs que je connais moins. Je vis cette aventure comme une expérience enrichissante. Quel homme êtes-vous avec vos équipes? Chaque projet est un révélateur des personnes qui y travaillent. Je veux reconnaître l’apport de chacun, susciter les ressources insoupçonnées et développer de nouvelles motivations. L’esprit d’équipe est, pour moi, un élément moteur au cœur de notre réussite.

Propos recueillis par Cécile Crettol Rappaz


64 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

Faire en sorte que les Genevois se réapproprient leur ville et s’y sentent bien, tel est l’objectif principal de Pierre Maudet, conseiller administratif à la tête du Département de l’environnement urbain et de la sécurité.

Vivre en ville, la belle

L

es incivilités gagnent du terrain; les tagueurs exagèrent; les déchets s’accumulent; les dealers squattent parcs et promenades; on ne compte plus les vols à la tire; dans certains quartiers et à un certain âge, on rechigne à sortir le soir, d’ailleurs le soir la ville est morte; les chantiers prolifèrent, les embouteillages se démultiplient, les places de parc disparaissent, les amendes pleuvent, on nous demande l’aumône à côté de chaque caisse de parking…» Et si, après avoir râlé un bon coup comme tout Genevois qui se respecte, on se décidait à se réapproprier l’espace public? Et si l’on renonçait à battre des records à vélo sur les trottoirs, à partager à voix stridente et en pleine nuit ses déboires sur la voie publique, à afficher et à jeter n’importe quoi n’importe où? Et si l’on décidait de ramasser les trucs abandonnés par Médor avec un petit sac spécifique… Si l’on déposait ses mégots dans des cendriers… Si l’on prenait le temps d’explorer à pied quartiers divers et petites rues citadines, de déjeuner sur une terrasse et de parler à ses voisins de table, d’énumérer tout ce qui, à Genève, a été mis en œuvre pour faciliter la vie des citoyens… On dirait peut-être qu’on vivrait bien ensemble… «Ensemble, c’est tout», expliquait déjà Anna Gavalda dans son adorable bouquin. Agir ensemble c’est important, souligne Pierre Maudet qui, avec ses quelque mille collaborateurs, imagine des solutions et concrétise des actions pour que les Genevois se réapproprient leur ville et s’y sentent en sécurité. Cap sur l’îlotage et la nouvelle police de proximité. Isabelle Vidon

Les terrasses, espaces de vie et de rencontre dans la ville.

«La convivialité, c'est notre objectif» Pierre Maudet, qu’est-ce qui change pour la police municipale genevoise?

Depuis le 1er janvier, les agents de la police municipale (APM) ont succédé aux agents de sécurité municipaux (ASM). La nouvelle réglementation clarifie et renforce leur rôle, notamment en matière de sécurité de proximité. Leur première mission: la détection des incivilités et la résolu-

tion des problèmes en amont. »Pour améliorer ce travail d’îlotage, nous renforçons les effectifs et recrutons de nouveaux agents. Ils suivent trois mois de formation à la police cantonale puis trois mois sur le terrain. Ils sont entraînés à la médiation pour désamorcer les conflits. Ils circulent à pied ou à vélo. Nous leur recommandons d’aller à la rencontre des habitants et des

commerçants de leur quartier. Leur présence est régulière et visible dans un but préventif, de jour comme en soirée aux abords des écoles, établissements publics, commerces et parcs et lors de manifestations. Egalement actifs en matière de répression, ils entretiennent une coopération utile avec la police cantonale et d’autres autorités compétentes.


VOTRE RÉGION MIGROS GENÈVE

| 65

affaire!

Photo Claire Cuti.

Le sentiment de sécurité passe aussi par des rues mieux éclairées la nuit…

D’ici 2012, la Ville de Genève modernisera 4500 points lumineux de son éclairage public dans tous les quartiers. De plus, dès ce printemps, toutes les ampoules du cordon de la Rade seront remplacées par des lampes à LED, plus performantes. Nous comptons économiser 30% sur la facture d’électricité.

La Ville met à disposition moult espaces pour l’affichage libre. Ici à Plainpalais.

Les nouvelles poubelles genevoises ont une contenance de 110 litres.

Pour se réapproprier la ville, il faut avoir du plaisir à y déambuler. Or la population citadine s’accroît, les modes de consommation changent, les fumeurs fument dorénavant davantage sur le domaine public, comment la Ville gère-t-elle la prolifération des déchets et emballages?

s’y est fluidifiée. Mais les Genevois devront patienter encore deux ans, car il reste à mener à bien les gros chantiers du centre-ville, au pont de l’Ile notamment.

En 2009, nous avions déjà mis l’accent sur la propreté en menant diverses campagnes de sensibilisation – notamment avec le raton laveur Boris – qui ont porté leurs fruits, mais rien n’est jamais acquis. Il faut continuer à communiquer. C’est un vrai un travail de Sisyphe. »En ville, de nouvelles poubelles à la contenance plus grande (110 litres au lieu de 35) ont déjà été posées et le numéro de téléphone utile pour signaler les encombrants – 0800 22 42 22 – a été largement diffusé. »Nous avons aussi conclu des écocontrats avec les commerçants et restaurateurs pour une gestion concertée des emballages et des déchets. Migros Genève a d’ailleurs à ce titre arrêté de distribuer des sacs en plastique aux caisses de ses magasins. »Enfin, pour lutter contre l’affichage sauvage, nous avons lancé en 2009 l’opération «Affichage libre», avec l’implantation de 1400 panneaux de format A2, pour annoncer différents événements. »L’an passé également, nous avons repensé le système des caissettes de journaux sur la voie publique. Nous avons aussi réfléchi à une solution pour récupérer les gratuits qui finissaient souvent sur le trottoir.

Auriez-vous trois mots clés pour définir l’esprit qui anime votre département? Pierre Maudet à la tête du Département de l’environnement urbain et de la sécurité. Pour mettre davantage d’animation dans la ville?

Outre les offres culturelles et commerciales, les citadins peuvent se retrouver dorénavant tout au long de l’année sur les terrasses. Quelque 850 autorisations sont accordées chaque année aux cafetiers restaurateurs. Nous espérons qu’avec cette nouvelle possibilité qui leur est offerte, les commerçants trouveront l’impulsion nécessaire pour embellir leur terrasse et attirer les clients pour une plus grande convivialité en ville. Mais comment déambuler en ville entre les travaux d’extension du tram, les terrasses, les voitures?

Il est vrai que la situation n’est pas simple, mais nous devons absolument accorder la priorité aux chantiers, car ils ont été entrepris pour faciliter la vie des Genevois à moyen et long terme. D’ailleurs, les rues de Lausanne, des Acacias et de la Servette ont aujourd’hui plus belle allure et la circulation

La convivialité: c’est notre objectif; tout faire pour que l’on se sente bien en ville; la responsabilité – aussi bien celle des collaborateurs du département que celle des citoyens – pour que la vie en ville change réellement, et le partenariat; on ne peut en effet rien entreprendre sans les habitants et sans les entreprises qui exercent leurs activités en ville. Je souhaite aussi intensifier le partenariat entre les différents services de mon département: police municipale, voirie et gestionnaires du domaine public. Quels projets dessinez-vous en 2010 pour aiguiser l’esprit citoyen des Genevois?

Une nouvelle entité de gestion des incivilités verra le jour en avril. Une campagne de sensibilisation des enfants et des ados pour les inciter à trier efficacement les déchets est en voie de concrétisation avec le DIP. Il s’agit d’élaborer un jeu électronique avec la mascotte Boris. Il est aussi question d’un guide touristique sous la forme d’une application iPhone. Enfin, nous allons revenir sur la politique des marchés, qui sont au nombre de 30 à Genève. Les Genevois vont donc se réapproprier leur ville?

Marché conclu!

I.V.


sur tous vos achats* Ce jeudi de 19h00 à 21h00 à Migros Balexert Cornavin “Les Cygnes”, Vibert, MParc La Praille (Hypermarché, Bijouterie Carat, M-Electronics, SportXX)

Ce vendredi de 18h30 à 20h00 à Migros Nyon-La Combe et Brico-Loisirs Nyon et les Restaurants Migros des magasins participant à l’offre commerciale * Ne sont pas concernés: prestations de service, taxes de recyclage, E-loading, cartes téléphoniques, cartes cadeaux, vignettes vélo, billets de spectacle. Non cumulable avec d’autres promotions exprimées en pour cent et multiplication de points CUMULUS. Cartes acceptées: M-Card, Postcard, Maestro, Visa, Mastercard, American Express, JCB.

www.migrosgeneve.ch


VOTRE RÉGION MIGROS GENÈVE

Migros Magazine 10, 8 mars 2010

À L’AFFICHE

Les cours de langues de l’Ecole-club vous permettront d’accéder à des diplômes reconnus à l’échelle internationale.

Spectacles Temps & Musique – Le Quatuor Brentano jouera des œuvres de Schubert et Britten au Conservatoire de Genève – lu. 8 mars à 20 h 30. La boîte à bonheur, par la compagnie «Les Tournefols». La rencontre entre le jour et la nuit, la chaleur et le froid… pour enfants dès 4 ans. La Traverse – me. 17 mars à 14 h 30. Infuser une âme: Claude-Inga Barbey invite Virginia Woolf; avec Séverine Bujard et Doris Ittig. La Comédie de Genève – du 19 au 31 mars; ma. et ve. à 20 heures; me. je. et sa. à 19 heures; di. 28 mars à 17 heures. Archipel 2010: festival des musiques d’aujourd’hui. Concerts, spectacles vidéo, chorégraphies, installations sonores et films à Genève et en France voisine – du ve. 19 du di. 28 mars. Infos sur www.archipel.org/

Avis aux coopérateurs Invitation à participer au vote à l’intention des membres de la coopérative Migros Genève Des élections en vue du renouvellement des organes de votre coopérative se dérouleront d’ici douze semaines environ. Est à élire pour une nouvelle période de mandat de deux ans (2010-2012) l’organe de révision. Les candidatures doivent être conformes aux statuts (art. 35) et au règlement électoral (art. 27). Ces documents peuvent être consultés au siège de la coopérative à Carouge, sur présentation de la carte de membre. Les candidatures doivent parvenir jusqu’au 27 mars 2010 au Bureau électoral de notre coopérative. Composition: Herbert Bock, président. Membres: Bernard Dosso, Francette Giboz, Michèle Emch, Jean Reignier. Société coopérative Migros Genève L’Administration Carouge, le 8 mars 2010

| 67

Tour du monde linguistique Trente langues sont enseignées à l’Ecole-club. Quel que soit votre niveau, vous trouverez un cours adapté à vos besoins. ne nouvelle période de cours débutera le 12 avril. L’Ecoleclub Migros vous propose une très large palette de formations, parmi lesquelles ses réputés cours de langues qui vous permettront d’accéder à des diplômes reconnus à l’échelle internationale. De l’arabe au vietnamien, en passant par le polonais ou le suisse-allemand, trente langues sont inscrites au programme. Les plus demandées sont l’anglais, l’allemand, l’espagnol et l’italien, sans oublier le français pour les personnes qui s’établissent ou travaillent dans notre région et doivent maîtriser notre langue. Six niveaux de cours sont accessibles, correspondant aux six niveaux du portfolio européen des langues, ce qui permet de situer ses propres compétences sur une échelle de validation reconnue.

U

A1: vous êtes capable d’échanges simples liés à votre personne; A2: vous communiquez dans des situations courantes avec des phrases courtes; B1: vous faites face à la majorité des situations de la vie quotidienne; B2: vous pouvez argumenter simplement sur de nombreux sujets; C1: vous communiquez sans hésitation et pratiquement sans faute; C2: vous maîtrisez les subtilités de la langue, avec aisance et adéquation. Si vous êtes débutant et ne vous reconnaissez dans aucun de ces niveaux, des cours vous apporteront les premiers rudiments de la langue de votre choix. Au gré de vos disponibilités, vous choisirez ensuite le rythme de formation qui vous convient: un ou plusieurs cours par semaine ou alors un cursus intensif. L’efficacité des cours de langues de l’Ecole-club Migros n’est

plus à démontrer. Depuis près de vingt-cinq ans, ces cours préparent aux principaux diplômes internationaux, en collaboration étroite avec les institutions qui en sont responsables: certificats et diplômes du Ministère de l’Education DELF et DALF pour le français, de Cambridge pour l’anglais, du Goethe Institut pour l’allemand, sans oublier des diplômes d’espagnol (niveaux initial et intermédiaire). Pour tester votre niveau de compétences et être orienté dans le cours qui vous conviendra le mieux: rendez-vous sur www.ecole-club.ch ou dans nos écoles de Genève-centre, Balexert et Nyon. CPz Ecoles-clubs: Genève - 5, rue du Prince, tél. 022 319 61 61. Nyon - 1, chemin de Crève-Cœur, tél. 022 362 08 00. Balexert – 21, avenue du Pailly, tél. 022 795 11 70.


68 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

S

ourire large et yeux jovialement écarquillés, un brin farceur, l’accent presque valaisan. Pourtant le meilleur sommelier de Suisse n’est pas du coin, il est Français. Geoffrey Bentrari, 27 ans, originaire d’Aix-en-Provence, vient d’être remarqué par le Gault&Millau 2010. «C’est une reconnaissance du grand public qui me touche.» Mais l’homme ne s’arrête pas aux louanges. Engagé au restaurant Didier de Courten à Sierre depuis cinq ans, il préfère parler d’œnologie que de sa personne. Un rêve de gosse? Même pas. Avec des parents dans la brasserie, un parcours dans les filières de la restauration, à Tainl’Hermitage, il bifurque vers la sommellerie par la force des rencontres. «Je voulais faire de la cuisine au départ. Et puis, il y a des gens qui vous transmettent une passion. Notre professeur Pascal Bouchet a su susciter un vrai intérêt chez ses élèves.»

Complicité avec les encaveurs

Venir en Suisse quand on habite le pays du grand vin, une hérésie? «La qualité n’est pas qu’hexagonale! Le penser serait passer à côté d’autres plaisirs. Et puis, ici, je me sens toujours dans ma région. Que je me trouve en Arles ou à Sierre, je vois toujours le Rhône passer devant ma fenêtre.» L’essentiel à ses yeux était de trouver une région viticole, pour garder «cette complicité avec des encaveurs que l’on ne trouve pas dans les grandes villes». Il est comme ça, Geoffrey Bentrari, peu attentif aux frontières politiques, mais sensible à la continuité des passions. Amoureux des artisans, d’ici ou d’ailleurs, qui cultivent un métier, un savoirfaire, une authenticité. Il se lève tôt et finit tard, préfère aller à pied à son travail pour humer les vignes au passage et échanger deux mots avec le viticulteur d’à côté. Sa mission de chaque jour: trouver l’accord entre les mets et

Le prescripteur de plaisirs

Il hume, goûte, choisit les meilleurs vins pour le restaurant Didier de Courten, à Sierre. Il a la mémoire des saveurs de quelque 8000 bouteilles. Rencontre avec un homme de nez, Geoffrey Bentrari, sommelier de l’année 2010.


VIE PRATIQUE GASTRONOMIE

| 69

CONSEILS DE PRO

Bouchon ou capsule à vis

les vins, en tenant compte de paramètres aussi compliqués que subjectifs, tels que le goût des gens, la région, la saison… «En général, on cherche à connaître d’abord l’optique du client. Ici, 90% des gens se laissent conseiller. Parce que nous proposons des menus surprise avec un vin pour chaque plat. Et puis, il y a un rapport de confiance.»

Un travail de bonification

Avec ses deux collègues, Cédric Favre et Jérôme Lagrave, il sélectionne donc les vins de la carte. Déguste, découvre, entretient sa curiosité bien au-delà des baronnies cantonales. Le cellier revisité par ses soins compte désormais 80% de vins valaisans, 10% de français et le reste réparti entre les autres cantons suisses. «J’ai surtout fait un travail de bonification. Quand je suis arrivé, il y avait des Cornalin de Denis Mercier, qui étaient servis dans l’année. Je les ai retirés et je les propose aujourd’hui à la carte, cinq ans plus tard.» Il a aussi agrandi l’horizon géographique des palais, en amenant des vins des autres régions, comme ce Pinot noir N°2 Schlossgut Bachtobel de Thurgovie, ou cet assemblage tessinois, «assez technique», de Castel San Pietro, entre autres.

Une impressionnante mémoire gustative

De la culture de la vigne à la vinification, en passant par la sélection des crus, le débouchage et l’art du décantage: Geoffrey Bentrari est maître de son art.

En tout, quelque 8000 bouteilles sont alanguies dans les casiers de bois de la cave. Et pour chacune d’entre elles, il cultive une mémoire gustative. «J’ai un carnet de dégustation, mais j’ai tout dans ma tête. C’est un entraînement.» Pour Geoffrey Bentrari, un bon cru, c’est d’abord un vigneron. «Il y a toujours un homme derrière un vin. C’est la tradition et l’inventivité qui donnent la maturité professionnelle du viticulteur.» Et s’il fallait ne sauver qu’une bouteille? Il hésite. On croit qu’il se va se ruer sur les têtes d’affiches,

«La capsule soulève toujours des réticences, et pourtant elle a aussi ses avantages.» D’après Geoffrey Bentrari, sommelier chez Didier de Courten à Sierre, la capsule à vis qui concurrence le traditionnel liège a le mérite d’éviter les risques de «goût de bouchon». «Quand on sait que 12% du stock est bouchonné sur une cave, ce n’est pas négligeable.» Même si la capsule hermétique peut apporter des notes de réduction et une légère perlance, elle convient très bien aux vins de moyenne garde, entre trois et six ans. Comme quoi, le bouchon ne fait pas la qualité du flacon!

Le bon geste Comment bien déboucher une bouteille? Avec un limonadier approprié, pardi! Pas besoin d’un tire-bouchon hi-tech, mieux vaut un simple accessoire, pour autant que sa mèche soit régulière et non élargie vers le haut, pour ne pas faire exploser le liège. De même, mieux vaut éviter d’enfoncer la mèche trop profondément au risque de percer le miroir du bouchon (la partie inférieure qui est au contact du vin) et de faire tomber des miettes de liège dans la bouteille.

Un livre à croquer Exactement 256 pages pour une centaine de recettes du grand chef deux fois étoilé au Michelin. L’architecte du goût partage avec le public quelque 400 préparations, construites en trois dimensions: saveur, texture et émotion. Des créations à la complication sophistiquée, mais adaptées et présentées de façon à ce que le lecteur puisse librement s’en inspirer. A l’arrivée, un très beau livre pour renouveler sa cuisine du dimanche. «Empreintes», de Didier de Courten, Ed. Favre.


Asie etre Océan Indien

25 jours, pension

3995.-

Grande croisiè de rêve unique!

complète à bord, dès Fr.

excellente l’ c e v a ls o V clus! Emirates in

Voici ce qui est inclus dans ce prix action exceptionnel! + Vols de Zurich à Singapour et de Maurice à Zurich avec Emirates (via Dubaï) + Transfert à Singapour de l’aéroport au port + Transfert à Maurice du port à l’aéroport + Fantastique croisière selon le programme + 22 nuits dans la cabine de la catégorie choisie + Service en cabine 24 h sur 24 + Pension complète à bord, à savoir jusqu’à six repas par jour + Participation libre aux activités à bord + Les taxes portuaires et aéroportuaires + Assistance optimale de notre propre guide suisse, parlant français et allemand

Singapour – Malaisie – Thaïlande – Sri Lanka – Inde – Maldives – Seychelles – La Réunion – Maurice

Cabine cat. I1, intérieure standard, occupée par 2 personnes

PLUS d’avantages économisez au + Vous moins Fr. 1400.- !

!

Vivez une croisière sensationnelle du 19.11 au 13.12.2010! 28.11.10 Colombo (Sri Lanka). Un paradis de couleurs et de parfums dans l’océan Indien! Il n’y a que peu de pays qui offrent autant de curiosités sur une surface aussi restreinte. L’amabilité et la cordialité des habitants ne manqueront pas de vous enthousiasmer. 29.11.10: détente en mer. 30.11.10: Kochi (Inde): Kochi est l’une des plus anciennes villes portuaires en Inde et un site historique important, qui est considéré comme le centre du commerce international des épices. 01.12.10: détente en mer. 2 et 3.12.10 Male (Maldives). Bienvenue au paradis. Les Maldives sont d’innombrables petites îles parsemées de plages blanches et de lagunes vert émeraude. Les fonds de pêche et les jardins de coraux comptent parmi les plus beaux mondes sous-marins de la planète. 4 et 5.12.10: détente en mer. 6 et 7.12.10 Mahé (Seychelles). Après le déjeuner, vous arrivez au paradis insulaire des Seychelles. Débarquez sur la plus grande île de l’archipel des Seychelles et visitez Victoria, la plus petite capitale du monde. Découvrez l’île paradisiaque de Praslin qui a servi de décor à beaucoup de films et de photos.

Réservedzer! sans tar

8 et 9.12.10: détente en mer. 10.12.10: St. Denis (La Réunion). Découvrez le paysage à vous couper le souffle de cette île verte. Ne manquez pas l’excursion au cœur «volcanique» de La Réunion. 11.12.10: Port Louis (Maurice). Maurice séduit par ses plantations verdoyantes de cannes à sucre, ses montagnes grandioses, ses plaines fertiles et ses longues plages qui invitent à la baignade. Savourez la dernière soirée à bord et passez en revue les impressions inoubliables des derniers jours. 12.12.10: Maurice – Suisse. Vers le soir, transfert à l’aéroport et vol retour avec Emirates via Dubaï. 13.12.10: Arrivée en Suisse à midi. Important à savoir: Les citoyens suisses ont besoin d’un passeport valable au moins 6 mois au-delà du retour du voyage ainsi qu’un visa touristique pour l’Inde. Non compris: • Les boissons à bord • Les excursions facultatives • Les frais de service obligatoires à bord (env. Euro 6.50 par pers./jour, payables à bord) • Le supplément pour personne seule • Le visa pour l’Inde (Fr. 80.-) • Assurance frais d‘annulation et assistance: Fr. 100.- • Les frais de réservation: Fr. 30.- par personne

+

Assistance par notre propre guide suisse!

+

Profitez davantage – jusqu‘à 100% chèques REKA acceptés! Kochi Male

Phuket Langkawi Port Klang ✈ Singapour

Colombo

Seychelles

✈Maurice

La Réunion

Succombez au charme de l’Asie et partez avec nous à la découverte des plus belles îles de l’océan Indien. Cette croisière vous offre des cultures étrangères, des paysages grandioses, des gens aimables et un monde fascinant entre tradition et modernité. Elle vous mène de la métropole de Singapour sur l’île thaïlandaise de Phuket, en passant par la Malaisie. Nous continuerons notre périple vers le Sri Lanka, l’Inde et les îles de rêve des Maldives et des Seychelles jusqu’à Maurice. Savourez des jours mouvementés et insouciants à bord du Costa Romantica et laissez-vous gâter copieusement! 19.11.10: Zurich – Dubaï. Départ de Zurich l’après-midi avec Emirates pour Dubaï. 20.11.10: Dubaï – Singapour. Tôt le matin, vol pour Singapour où vous arrivez dans l’aprèsmidi. Transfert au port, embarquement et installation dans votre cabine. 21.11.10: Singapour. Cette journée est réservée à la découverte de cette ville fascinante. Vers le soir, le Costa Romantica prendra la mer. 22.11.10: Port Klang (Malaisie). Port Klang est la porte d’entrée à Kuala Lumpur, la capitale de la Malaisie. Visitez cette ville multiculturelle avec ses célèbres Petronas Twin Towers. Le climat tropical favorise une énorme diversité végétale. 23.11.10: Ile de Langkawi (Malaisie). Langkawi est une île de rêve: plages de sable blanc entourées de palmiers, rizières vert émeraude, eau cristalline et animaux exotiques – un paradis tropical. 24 et 25.11.10: Phuket (Thaïlande). Avec son paysage incomparable, sa végétation luxuriante aux couleurs magnifiques et ses plages de sable clair et fin, la «perle de la mer Andaman» est sans doute l’une des plus belles destinations de la Thaïlande. Phuket fait aussi le bonheur des amateurs de shopping. 26 et 27.11.10: détente en mer.

JOHN1

e Itinérairif! exclus

Le Costa Romantica Paquebot classique et élégant, ni trop grand, ni trop petit + Atmosphère sympathique et design élégant + Cabines très confortables + Excellente cuisine et service attentionné + 2 restaurants et plusieurs bars + Grand choix d’activités tant récréatives que sportives + 2 piscines et 4 bains à remous + Grand pont soleil + Centre de remise et de bien-être + Sauna et bain à vapeur + Parcours de jogging + Casino, cinéma et théâtre + Atmosphère soignée, mais pourtant sans contrainte vestimentaire

Un date de voyage idéale ve 19.11.10

au

lu 13.12.10

Prix action exceptionnels Prix par personne en CHF Costa Romantica 25 jours départ Suisse Cabine/catégorie

2 pers.

Intérieure standard, cat. I1, pont 4

3995.-

Intérieure sup.*, cat. I3, pont 5

4395.-

Extérieure standard, cat. E1, pont 4 4895.Extérieure sup.*, cat. E3, pont 5

5195.-

Extérieure sup.*, cat. E5, pont 7

5495.-

* Pont plus haut que cabines standard

0848-141 141 Organisation: Costa Kreuzfahrten GmbH, Zurich

Reisecenter Plus AG In der Luberzen 25, 8902 Urdorf

www.ferienpost.ch


VIE PRATIQUE GASTRONOMIE

Migros Magazine 10, 8 mars 2010

le Mouton Rothschild ou le Château Pétrus. Mais non, il empoigne amoureusement un Chasselas valaisan, La Maya de Zufferey. «C’est frais, on sent le fruit blanc à souhait, la perlance tonique. Vous savez, je ne privilégie pas le luxe, mais l’authenticité.»

Une multitude de petits gestes

L’authenticité des terroirs, et des gestes. Du cellier à la table. Où il excelle aussi dans l’art de servir. «Le sommelier est là pour mettre le vin en valeur, c’est un produit vivant qui nécessite une préparation.» Une multitude de petits gestes, comme essuyer le goulot, humer le bouchon pour y déceler les éventuelles imperfections. Et goûter discrètement le vin, avant le client. «Pour savoir s’il faut carafer un vin, pas d’autre moyen que de le goûter. Le carafage sert à

corriger un excès de gaz carbonique, une mauvaise odeur, un manque d’oxygène ou une structure tanique un peu dure.» Il sait aussi précisément quel verre choisir pour quel cru. A même ses marottes. Comme ce Pinot Noir de Salquenen «aérien, avec une puissance aromatique» qu’il ne sert que dans un verre spécial avec son mélangeur, taille très évasée et ouverture rétrécie pour «optimiser les saveurs». Et quand il ne joue pas les «prescripteurs de plaisirs», comme il aime à définir son métier, il met la main à la terre, retourne à la source, bichonne le cep, puisqu’il travaille une vigne à Veyras sur les coteaux sierrois. «Avoir de la boue sous les pieds m’aide à comprendre les choses et le travail du vigneron. Ça rend humble aussi.»

Patricia Brambilla Photos Mathieu Rod

Trouver les accords sublimes

Marier un vin et un plat relève de l’art, de l’esthétique gustative bien sûr, mais aussi de phénomènes de mode, entre tradition et audace. Ainsi, la tendance du moment voit les règles établies voler en éclats. Marier de force poisson et vin blanc, unir pour le meilleur et pour le pire fromage et vin rouge? Pas nécessaire. D’autres chemins sensitifs sont à inventer. «Je ne suis pas un ayatollah, je n’ai pas de discours conventionnel. Tous les goûts sont dans la nature et tous les accords sont possibles.» Pour Geoffrey Bentrari, sommelier chez Didier de Courten, tout dépend des effets que l’on recherche, jouer sur le contraste ou sur l’harmonie. «Dans le Sud-Ouest, on fait des accords qui s’aiment. On marie le gras et le sucré, le foie gras et un vin flétri. Mais on peut aussi très bien réveiller un foie gras avec une Arvine sèche.» Ou tenter un Gamay avec du saumon, voire une Humagne rouge, au bouquet sauvage et élégant, avec un poisson en sauce à la crème et à l’aneth. Côté fromages, il est facile de trouver un rouge polyvalent qui servira d’écrin aux pâtes dures et molles, comme le Gamaret des Côtes de l’Orbe, très gourmand et épicé, simple et complexe à la fois. «Mais 70% des fromages se marient aussi très bien avec un vin blanc», assure le sommelier.

Publicité

wwBwILLETS E .das T INF zelt OS: .ch

présente

Théâtre Suisse en Tournée

VeVey

17.04. – 01.05.2010

“Aux suivants!”

ectacle Nouveau sp

Fribourg 06. – 16.05.2010

rant dès 18h00 Lounge et Restau 0 000 848 (CHF –.99/min.) www.daszelt.ch, Tél. 090

Partenaires nationaux

Médias nationaux et locaux

| 71

Points de vente


72 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

Les saint-bernards des mers Les terre-neuve sont régulièrement utilisés comme chiens de sauvetage en Italie et en France (ici, photographiés lors d’un exercice).

Les terre-neuve adorent tellement l’eau qu’ils sont utilisés en France et en Italie comme chiens de sauvetage en milieu aquatique. En Suisse on en est encore au stade des démonstrations. Rencontre avec «Uranus», sa copine «Bahya» et leur maître Pierre-Alain Morand, chef des plongeurs à la police cantonale valaisanne.

S

i le terre-neuve est surnommé le saint-bernard des mers, ce n’est pas pour rien.» A Baar, au-dessous de Nendaz, en Valais, Pierre-Alain Morand, entouré de ses deux chiens Uranus et Bahya, n’a pas assez de mots pour dire le bien qu’il pense de ces animaux-là. L’eau, les terre-neuve sont vraiment équipés pour. Une première couche de poils épaisse, un peu huileuse, qui les protège de l’humidité et du froid. Un sous-

poil «un peu plus laineux», qui les garde au chaud «et qui emprisonne un peu l’air, ce qui leur permet de flotter».

D’excellents nageurs

Mieux: les terre-neuve ont les pattes palmées! Enfin, disons qu’ils disposent d’une membrane interdigitale, une peau tendue entre les doigts, comme quelques autres races de chiens. Tout cela en fait de très bons nageurs: «Peut-être pas

Pour un exercice, Pierre-Alain Morand et «Uranus» ramènent une jeune femme sur la terre ferme.

très rapides, de vrais diesels, mais par contre ça peut nager pendant des heures.» Et pas seulement nager: tirer de lourdes charges aussi. Uranus a par exemple tracté un jour en démonstration la vedette de la société de sauvetage d’Yverdon. «Récupérer dans l’eau quatre ou cinq nageurs qui se tiennent les uns aux autres? pour lui ça ne pose pas problème.» Les terre-neuve sont d’ailleurs utilisés en France et en Italie comme chiens de sauvetage en milieu aqua-

tique. Ils travaillent avec les gardecôtes, font principalement de la surveillance de plage. En Suisse? Pas encore. Même s’il ne le dit pas ouvertement, Pierre-Alain Morand s’en désole un peu, lui le chef des plongeurs de la police cantonale valaisanne et coordinateur des interventions en milieu aquatique. Des activités qui l’amènent à faire la police de la navigation sur le Léman ou à plonger dans les rivières, les étangs, le Rhône, en cas de disparition, de


VIE PRATIQUE CHIENS SAUVETEURS

| 73

EN BREF

Douche sur pattes Son amour de l’eau, mieux vaut le savoir, le terre-neuve va vous le montrer à chaque occasion: «Quand vous vous promenez et que vous passez à côté d’une gouille, d’une rivière, d’un canal, il court se tremper tout seul.» Et puis c’est assez long à sécher. «Un chien comme «Uranus», qui fait entre 75 et 80 kilos, quand il sort de l’eau, il a 25 litres de flotte dans le poil. Si vous êtes à côté quand il se secoue, vous prenez une vraie douche.»

Pot de colle

Pierre-Alain Morand et ses deux protégés, «Bayha» et «Uranus».

suicide ou pour chercher des objets, des véhicules. «Dès qu’il y a un soupçon que quelqu’un ou quelque chose peut se trouver dans l’eau, on fait appel à nous.» Mais tout cela sans son chien. «Chez nous l’utilisation des chiens pour des sauvetages aquatiques n’est quasi pas connue. Lors des rencontres avec les sociétés de sauvetage, on leur montre ce qu’on peut faire avec un terre-neuve. Après, c’est à eux de voir.» Lui-même au moment d’acquérir Uranus savait que les terre-neuve aimaient l’eau mais ignorait tout de leurs activités de sauveteurs, qu’il a découvertes sur le site de «L’amicale du terre-neuve de Genève et bassin lémanique». Une société de passionnés dans le cadre de laquelle Uranus et son maître participent à des sorties, stages, démonstrations, exercices hé-

«Ces chiens peuvent nager pendant des heures» liportés, en France, en Italie, dans des clubs ou à l’école italienne de chiens de sauvetage. Et puis, une fois par année, se tiennent les rencontres internationales des amis du terre-neuve. L’occasion de nouvelles démonstrations, de nouveaux exercices. «On échange des techniques, des méthodes auxquelles on ne pensait pas. En rencontrant par exemple des professionnels comme

les Italiens. Même si nous, ce travail dans l’eau, c’est surtout pour notre plaisir et celui du chien.» Pour ces interventions dans l’eau, avec le chien, plusieurs méthodes s’affrontent. Certains restent sur le bord et envoient le chien récupérer, par exemple, une personne en danger. Ce n’est pas ce que préfère Pierre-Alain Morand: «Si vous êtes en difficulté dans l’eau, en train de boire la tasse, que vous avez une certaine réticence ou même une certaine peur des chiens et que vous voyez en arriver un sur vous, qui sait ce qui peut se passer?» Le policier évoque des cas où les victimes à repêcher ont même tenté de noyer le chien qui nageait à leur secours: «Elles se sont agrippées à lui, elles l’ont tiré sous l’eau.» Pierre-Alain Morand serait plutôt partisan de partir

Le terre-neuve est peut-être un molosse, mais il ne se montre pas agressif du tout: «Il aime bien le contact avec l’homme, avec les enfants, c’est vraiment un bon gros nounours de famille.» Pierre-Alain Morand doit quand même concéder que ce chien-là est «relativement têtu. Il faut trouver le bon truc pour le motiver». Autre léger revers de la médaille: «Le terre-neuve aurait une tendance à se montrer un peu pot de colle.» Sur ce plan-là, «Uranus» reste dans les limites. «Bahya», en revanche, ne lâche pas d’un poil... son maître: «Si je vais au bureau, elle va au bureau, s’assied à côté de ma chaise quand je suis devant l’ordinateur.»

Abandonné Ce chien réclame beaucoup d’attention: «C’est un animal très attaché au maître et qu’il faut sortir deux fois par jour.» En France, d’ailleurs, «le terre-neuve est un des chiens les plus abandonnés. C’est bien joli d’aller chercher une petite boule de poil, à deux mois. Mais après, quand votre chien dépasse les 70 kilos et mange un kilo de croquettes par jour…»


74 |

VIE PRATIQUE CHIENS SAUVETEURS

dans l’eau avec le chien. Le sauvetage alors sera principalement l’œuvre de l’homme, qui récupère la victime: «Dans ce cas de figure le chien est un auxiliaire qui sait ce qu’il a à faire, qui va tourner autour. Moi je m’accroche au harnais qu’il porte. Le chien va nous ramener au bord et je peux ainsi m’occuper de la victime. Prendre les premières mesures.»

Lorsque le chien est envoyé seul…

Il existe néanmoins des situations typiques qui nécessitent plutôt d’envoyer le chien seul: «Lorsqu’un bateau par exemple, un peu au large, est en difficulté. Le chien va nager jusqu’à l’embarcation pour leur apporter une corde ou une rame suivant les cas.» Parfois, si les passagers lui lancent une corde, c’est le chien lui-même qui va tirer le bateau jusque sur la rive.

Migros Magazine 10, 8 mars 2010

Originaires du Canada Si le terre-neuve s’appelle comme ça, c’est tout bête: c’est qu’il vient réellement de l’île de Terre-Neuve, au Canada. Plusieurs théories circulent, explique Pierre-Alain Morand: «On raconte que la race aurait été créée par croisements avec des chiens que les Vikings déjà avaient amenés.» Dès le début, une utilisation aquatique de la bête a eu lieu. «Au départ, les pêcheurs s’en servaient pour ramener leurs filets.» «Uranus» et «Bahya» sont deux exemples de terre-neuve noirs et blancs. Il existe trois couleurs possibles, reconnues officiellement. Les spécimens les plus répandus sont «les tout noirs, que tout le monde connaît, en général avec une petite tache blanche sur la poitrine». Ensuite viennent les bruns-marrons, et enfin, les plus rares, les noirs et blancs. «Pour tomber sur un terre-neuve noir et blanc, j’ai dû farfouiller, chercher. «Uranus» vient d’un élevage près de Clermont-Ferrant. En Suisse, je n’en ai pas trouvé.»

Autre situation: un bateau renversé. Le chien peut alors plonger sous la coque et récupérer une victime. Ces nageurs à poils sont même capables de l’héroïsme suprême. Pierre-Alain Morand ra-

conte que lors du sauvetage d’une personne en difficulté sur sa planche à voile, dans la tempête, en Corse, une chienne s’est épuisée à vouloir ramener la victime et son maître. «Elle a été jusqu’au bout,

ils n’ont pas pu la récupérer, elle s’est noyée pour sauver tout le monde. Hallucinant.» Pierre-Alain Morand n’a jamais regretté, «à aucun moment» d’avoir opté pour un terre-neuve. «Un chien quand même plus original que le golden retriever, même si je n’ai rien contre les golden.» En plus de l’originalité, il cherchait un chien capable de partager son intérêt pour les activités aquatiques. Aujourd’hui son slogan est simple: «Terre-neuve un jour, terre-neuve toujours, je ne change pas, je suis prêt à en reprendre un.» Mieux vaut y penser. Comme tous les grands chiens, l’espérance de vie des terre-neuve n’est pas gigantesque: «Dix, douze ans. Ca fait drôle de se dire qu’avec Uranus j’ai fait déjà plus de la moitié.» Laurent Nicolet Photos Céline Michel et DR

Publicité

30% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLES DU 9.3 AU 22.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR L’ASSORTIMENT BRITA

Votre source à la maison • Protège les appareils ménagers du tartre • Savourez l’eau fraîche filtrée BRITA

www.brita.ch

17.40

27.30

33.95

Filtre à eau ALUNA le modèle de base

Filtre à eau MARELLA avec clapet de remplissage pratique

Filtre à eau ELEMARIS avec BRITA Meter

au lieu de 24.90

au lieu de 39.–

au lieu de 48.50

18.80

au lieu de 26.90

Cartouches filtrantes MAXTRA 3 pièces

20.30

au lieu de 29.–

Cartouches filtrantes CLASSIC 4 pièces

BRITA est en vente à votre Migros


Vu à la télé

Plus d’un

million de pièces vendues! Le soutien-gorge à essayer absolument! Aux Etats-Unis, plus d’un million de femmes le portent déjà! Commentaires de nos clientes: «Le soutien-gorge le plus confortable que j’aie jamais porté!» «Plus jamais je ne porterai d’autre soutien-gorge!» «C’est fantastique, on dirait une seconde peau!» «Si seulement tous les habits étaient aussi confortables!» «J’adore la souplesse des bonnets.»

Vous économisez

l’achat 10.– pour de 2 pièces

si U! Aus A E V U NO au! leur pe u o c n e Un dos large pour votre confort

L’incroyable soutien-gorge

Mesurezz ici votre Mesure dessous de ssous de poitrine

Fermeture Ferm eture très facile sur l’avant

Des bretelles élargies pour vous sentir à l’aise

Désormais Désorm ais en vente le slip assorti!

Fr. 29.90

Dessous de poitrine N° d’art. blanc: 1501 Nombre: N° d’art. noir: 1501 Nombre: N° d’art. peau: 1501 Nombre: Slip N° d’art. blanc: 1502 Nombre: N° d’art. noir: 1502 Nombre: N° d’art. peau: 1502 Nombre: Envoyez à:

la pièce

Satisfaite ou remboursée

Comm andez sans risque Co mmandez

D’un confort sans égal! Ce soutien-gorge unique en son genre épouse parfaitement la forme de votre buste et apporte un soutien incomparable à vos seins. Son tissu est d’une texture exceptionnelle et d’une douceur extrême. Ses bretelles, ses coutures et sa fermeture ont été conçues pour qu’il ne serre nulle part et n’entaille pas la peau. Le tissu stretch satiné est d’un confort sans égal. Vous oubliez que vous portez un soutiengorge. Grâce à la souplesse de sa texture, le Magic-Soft s’adapte automatiquement à votre poitrine, quelle que soit la taille des bonnets. Tout ce que vous devrez indiquer lors de la commande est votre dessous de poitrine. Le soutien-gorge, en nylon et spandex, est lavable en machine.

2

“Magic-Soft”

pour seulement

124-120

75 cm 80 cm 85 cm 90 cm 95 cm 100cm Oui, je commande contre facture w1 w2 w3 w4 w5 w6 (10 jours) et participation aux frais s1

s2

s3

s4

s5

s6

h1

h2

h3

h4

h5

h6

S/M w1

L w2

XL w3

s1

s2

s3

Prénom

h1

h2

h3

Nom

Trendmail SA, Service-Center Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG Téléphone: 071 634 81 25 Fax: 071 634 81 29 Internet: www.trendmail.ch

Rue/n° NPA/Lieu N° Téléphone

d’envoi: Soutien-gorge Magic-Soft à Fr. 34.90, dès 2 pièces Fr. 29.90 chacun Slip à Fr. 29.90, dès 2 pièces Fr. 24.90 chacun


76 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

La ménopause, un cap En moyenne, elle arrive entre 50 et 52 ans. Avec son lot de désagréments. Des hormones de substitution à l’aromathérapie, des aides existent pour vivre au mieux sa ménopause. Eclairage du Dr David Stucki à Fribourg.

L

a ménopause demeure un sujet extrêmement mal médiatisé. Un jour tout est noir, l’autre blanc, en passant par le gris. Alors que la réalité quotidienne reste simple: il s’agit d’un passage obligé et d’un problème individuel.» Médecin-chef depuis vingtcinq ans de la clinique de gynécologie et obstétrique à l’Hôpital cantonal de Fribourg, David Stucki, 64 ans, indique qu’un petit tiers de ses patientes souffre de graves ennuis au moment de la ménopause. Le grand tiers subit des désagréments plus ou moins conséquents, «et un autre petit tiers n’a aucun souci! Pour chacune de mes patientes, la prise en charge est différente. Je m’attache à trouver

Premier symptôme indicateur de changement, en dehors de la disparition des règles, et à prendre en considération illico: la sécheresse vaginale. Sybille, 56 ans, n’a pas su immédiatement qu’elle entrait dans sa troisième vie de femme il y a six ans. «Mes menstruations n’étaient plus régulières depuis longtemps. Quand elles ont disparu, je ne m’en suis pas souciée.

Par contre, j’étais perturbée lors des rapports avec mon mari. Cela ne fonctionnait plus comme avant.» Sa gynécologue lui a conseillé un lubrifiant, insatisfaisant. Puis un autre, «qui laissait des sensations désagréables». Au troisième essai, Sybille a enfin déniché le lubrifiant adéquat. «Ouf. Depuis, plus aucun problème. Pourtant, une amie me l’avait déconseillé. Comme quoi…» David Stucki ajoute qu’il est possible également de «remettre un peu d’œstrogènes localement». Le mot est lâché. Terrible, barbare, qui hérisse les poils. Celui qui résonne avec progestérone. Autrement dit, le traitement à base d’hormones de substitution (THS), très controversé, qui pourrait augmenter les risques de cancer. Ce traitement qui sème la terreur demande quelques explications. «L’ovaire fabrique deux hormones, l’œstrogène et la progestérone. Elles sont produites en bien moins grande quantité lors de la ménopause, ce qui peut provoquer de nombreux problèmes.

aromatologue et thérapeute psycho-corporel, auteur du «Guide de l’aromathérapie». ➔ «La femme en crise. Ou la ménopause dans tous ses éclats» de Catherine BergeretAmselek, Ed. Desclée de Brouwer (2008) La ménopause côté psy. Les symptômes ne sont pas que physiques. Ne plus pouvoir donner la vie provoque parfois une dépression. Le couple se conçoit différemment, tout comme la féminité. Membre, entre autres, de la Société de psychanalyse freudienne (SFP), Catherine Bergeret-Amselek décortique la crise du «milieu de vie», le deuil à

réaliser et met en évidence l’intérêt de cette nouvelle existence. De femme, toujours de femme. ➔ «Ménopause café», au Moulin à poivre à Genève, dès le 18 mars, infos: www.declicsetcie.ch La ménopause au théâtre. Ce spectacle comique met en scène des quinquas qui réagissent de manière très différente aux bouffées de chaleur et autres grincements articulaires. Des recettes à base de bourrache, onagre et oméga 3 aux grandes remises en question, rien n’est oublié. Pour celles qui ont fait le choix d’en rire plutôt que d’en pleurer.

le meilleur moyen pour accéder à une qualité de vie correcte.» Et combattre bouffées de chaleur, insomnies, sautes d’humeur, prises de poids et autres sueurs nocturnes.

Un symptôme à prendre au sérieux immédiatement

Pour aller plus loin ➔ «Mieux vivre la ménopause» de Guillaume Gérault et Ronald Mary, Ed. Albin Michel (2010) La ménopause au naturel. Destiné à celles qui refusent ou craignent les hormones de substitution, cet ouvrage pratique et peu onéreux offre des solutions naturelles. Méfiant devant l’abondance des traitements médicamenteux proposés par les gynécologues, Guillaume Gérault présente aux femmes ménopausées des remèdes à base de plantes. Plus précisément des huiles essentielles à avaler, inhaler, diffuser, à mettre dans son bain, à utiliser lors de massages. Ou les conseils avisés d’un naturopathe,


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

| 77

à préparer C’est pourquoi on les substitue sous forme de patch ou de gel. On évite la voie orale, qui surchargerait l’estomac et le foie.» La prise des deux hormones en même temps serait plus dangereuse – notamment en ce qui concerne le cancer du sein – que la prise d’œstrogènes seuls. «Cette monothérapie n’augmente pas les risques de cancer, c’est prouvé. Je la propose aux patientes qui n’ont plus de matrice, car elles n’ont pas besoin de progestérone.» Une suggestion que sa gynécologue a faite à Stéphanie, 51 ans, dont on va enlever l’utérus pour cause d’endométriose, une maladie gynécologique qui touche environ 30% de la population. «J’ai d’énormes maux de ventre chaque mois. Cette opération va me permettre de ne plus souffrir. Par contre, je ne prendrai des hormones que si les symptômes deviennent insupportables. Je n’y tiens pas vraiment.» David Stucki relève: «Je ne prescris pas cette thérapie à une patiente qui a une appréhension. Si tous les matins elle jure contre son gynécologue en prenant son hormone, elle le vivra mal.»

Des petites doses augmentées au besoin

Pas de panique! Des solutions pour atténuer les symptômes de la ménopause existent.

Tout traitement substitutif hormonal débute avec de petites doses, qui seront augmentées ou pas, en fonction des résultats. A savoir: la prise d’hormones peut durer longtemps. «Pour les dames qui ont entre 50 et 60 ans, je présente volontiers la solution des hormones. Après, mieux vaut arrêter ou en tout cas réduire le dosage.�� Des effets secondaires peuvent survenir: mal aux seins et nausées. «Dans ce cas, nous cherchons ensemble d’autres solutions de traitement. Cela ne sert à rien d’éradiquer les bouffées de chaleur en déclenchant d’autres maux.» Le gynécologue signale que les femmes qui souffrent beaucoup et ne

peuvent pas prendre d’hormones – par exemple, si elles ont eu un cancer – restent les plus mal loties. Toutefois, d’autres solutions existent. Quelques plantes ont des propriétés bienfaisantes. Tels le fameux millepertuis ou la Cimicifuga racemosa (ou actée à grappe noire), qui diminuerait les symptômes de la ménopause. Des chercheurs zurichois ont même démontré que les extraits de cette plante inhibent la prolifération des cellules cancéreuses du sein. Une alternative idéale pour celles à qui on déconseille les hormones. Le gynécologue précise qu’il ne faut pas être pressée. «La phytothérapie a un effet lent. Il est nécessaire de prendre le traitement durant plusieurs semaines pour constater des améliorations.» Acupuncture, homéopathie et aromathérapie font aussi partie des solutions envisageables. La ménopause doit être prise au sérieux dès le début. Entre autres afin de détecter les éventuels dégâts dus à l’ostéoporose. «L’os est protégé par les hormones ovariennes et lorsque l’on passe en ménopause, on perd cette protection. De telle sorte que le potentiel osseux disparaît peu à peu.» Une densitométrie osseuse, examen de prévention, est à réaliser au moins une fois dans sa vie dès la ménopause. Comme la mammographie, à encourager. Même si on ne suit pas de traitement hormonal. En Suisse romande, un programme de dépistage est proposé tous les deux ans aux personnes entre 50 et 70 ans. Pour le reste, pas de miracle. «On peut se préparer à la ménopause, déclare le gynécologue. Une bonne hygiène de vie, une activité physique régulière, éviter la nicotine, l’alcool de manière excessive, le surpoids, et le stress si possible, aident à mieux passer le cap.» Virginie Jobé Photo Getty


78 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

La culture côté enfants

Un peu partout, les initiatives privées et publiques se multiplient pour ouvrir les chemins de l’art aux plus jeunes. Même lorsqu’il s’agit d’opéra ou d’art contemporain. En Suisse comme à l’étranger (ici, dans un musée de Lille), les enfants sont la plupart du temps les bienvenus dans les lieux culturels.

U

n enfant doit-il forcément se cantonner à l’écoute de ritournelles monosyllabiques? Ne peut-il apprécier d’autre pas de danse que celui des Teletubbies? Ceux qui le pensent n’ont que l’embarras du choix, entre chaînes de télévision calibrées et rayons XXL pour petits.

Dans la peau d’un enfant

Et les autres? «Les adultes peuvent avoir des difficultés à admettre cela, mais les enfants comprennent aussi le monde. La seule chose qui nous sépare de cette vision, c’est

qu’ils ne savent pas encore l’exprimer en mots.» C’est Hayao Miyazaki qui l’affirme. Cette star du cinéma d’animation japonais, aux multiples chefs-d’œuvre de Nausicaä à Ponyo sur la falaise en passant par le célébrissime Voyage de Chihiro, avoue réaliser ses films en se mettant dans la peau d’un jeune enfant. Est-ce là le secret de l’universalité de son œuvre pourtant nourrie de mythes nippons? Peutêtre. En tout cas, il n’y a pas d’âge pour se laisser emporter par son travail. Ce principe d’une culture accessible aux plus jeunes fonde une

série d’initiatives un peu partout en Suisse romande. A commencer par celle du pourtant réputé austère Musée d’art moderne et contemporain de Genève, le Mamco. «Fin 2009, nous avons inauguré les petits rendez-vous, trois quarts d’heure de visite dominicale pour les 5-12 ans. En 2010, nous avons étendu la formule aux plus jeunes, les 2-4 ans, soit une demi-heure le premier mercredi de chaque mois», explique Maude Garcia Gaudard, du Mamco. L’institution accueille les classes depuis belle lurette, mais il existait une demande «dans un autre

cadre, celui d’un partage entre enfants et parents autour de la culture.» A 3 ans, se montre-t-on vraiment réceptif aux dispositifs de Franz Erhard Walther, actuellement à l’affiche? «Certainement de manière différente d’une approche adulte. Les enfants interagissent par exemple beaucoup plus avec leur imagination. Mais on peut jouer sur les formes, les couleurs, les volumes. Qui correspondent finalement aussi au matériau sur lequel travaille l’artiste.» Dans le canton de Vaud, nul n’a oublié l’action «Pousses urbaines»,


VIE PRATIQUE GRANDIR

raine Philippe Saire ou le très sérieux opéra. A travers des ateliers, les enfants «découvrent avec plaisir et enthousiasme l’art lyrique», manifestant même «moins d’a priori que beaucoup d’adultes», estime la directrice des relations publiques Delphine Corthésy. Ce que confirme Sophie Ellen Frank, cantatrice genevoise qui a créé en 2007 une école pour enfants dès 4 ans, Piccolo Opera. L’expérimentation tient là encore une large place, tenant compte de la durée relativement courte de concentration du jeune public (une vingtaine de minutes). Ainsi, quoi de mieux que de souffler dans un ballon pour comprendre l’importance de la respiration par le ventre pour bien chanter?

Rythmique et musique

qui a vécu sa troisième édition en juin 2009, avec l’ouverture de sept institutions lausannoises aux plus jeunes. Toutes avaient concocté un programme spécial, histoire «d’assurer la relève» selon les termes de Jacques Mühlethaler, nouveau patron de la Cinémathèque suisse.

Des tentatives moins attendues

A ses côtés, les habituels Théâtre pour enfants et bibliothèque municipale, mais aussi des tentatives moins attendues comme le Musée d’art contemporain (Mudac), la compagnie de danse contempo-

En matière d’initiation musicale, au sens plus large, deux méthodes se partagent les honneurs dans les multiples écoles de musique de Suisse romande destinées aux 4 à 7 ans. L’éveil musical et corporel avec Jaques-Dalcroze, ce Vaudois inventeur de la rythmique, qui mélange musicalité et mouvement, et la méthode Willems qui utilise notamment toute une palette de matériel sonore pour aider à reconnaître, mémoriser puis reproduire les variations tonales. Impossible de terminer ce passage en revue sans un arrêt sur image. L’omniprésence de l’écran passe par l’importance du cinéma, et c’est aussi vrai pour les plus jeunes. Depuis dix-sept saisons déjà, la Lanterne Magique allume la passion des petits et de leurs parents pour le 7e art. Chaque année, dans toute la Suisse, ils sont des dizaines de milliers à venir pleurer, rire ou rêver lors de projections tout spécialement organisées pour eux.

Enfants invités à enfiler des chaussons de danse

Alors que le canton de Vaud dispose d’un programme pour encourager les visites de classes au musée, le Mudac tente de «sensibiliser» les plus jeunes à l’offre cultu-

relle. Ces derniers ont besoin de passer leurs découvertes par leur filtre, de les reformuler, de les exprimer avec leur langage. C’est ainsi que du côté de la compagnie de Philippe Saire, les benjamins sont invités à enfiler les chaussons pour quelques pas de danse. Réappropriation et expérimentation: initié cet automne en Valais, le dispositif «Etincelles de culture à l’école» marche dans la même direction. S’adressant à toutes les classes, il s’agit de «rendre les élèves acteurs de la culture, afin qu’ils dépassent le rôle de simple consommateur», explique Nadia Revaz, la coordinatrice pour le Valais romand. Les établissements scolaires sont donc incités à mener des projets culturels en collaboration avec les acteurs de la vie culturelle valaisanne.

| 79

Dans l’idéal, comme toujours, les élèves sont encouragés à se rendre vers le lieu de culture, qu’il s’agisse de l’atelier d’un artiste, d’une salle de spectacle ou d’une exposition. Lorsque cela s’avère trop compliqué, ou impossible, c’est l’inverse qui se produit. Et si le projet culturel remplit un ensemble d’objectifs, notamment pédagogiques, les prestations du ou des éventuels artistes sollicités se trouvent rémunérées grâce à un fonds de subvention. «Il s’agit notamment de vérifier que l’activité s’inscrive dans un ensemble cohérent. Une telle démarche doit être préparée, puis ensuite exploitée, avec des objectifs bien définis», note encore Nadia Revaz. Pierre Léderrey Photo MaxPPP

Musique et ciné d’abord Onze ans après la dernière version, l’Office fédéral de la statistique (OFS) a actualisé fin 2009 les chiffres nationaux de «consommation» de la culture. Globalement, le Suisse se révèle un amateur assidu, davantage que la moyenne européenne. Chez les jeunes, sans surprise, cet appétit tourne à la boulimie quand il s’agit de concerts et autres festivals de musique. Ils ne boudent pas non plus le cinéma, alors que théâtres et musées s’apprécient plutôt dès 45 ans. Fait sociologique patent, l’intérêt personnel qui prévalait dans le passé laisse place à l’envie de se divertir et de se retrouver en groupe. L’étude de l’OFS relève également d’importantes disparités selon la langue et le degré d’instruction. Sans trop de surprise, les universitaires ou diplômés du secteur tertiaire manifestent davantage de prédispositions que celles et ceux qui quittent l’école au terme de leur scolarité obligatoire. «Et

cela indépendamment de l’offre proposée», notent les chercheurs. Le succès planétaire des concerts se confirme dans la moindre influence exercée par le niveau de revenus, contrairement aux autres activités payantes qui paient un lourd tribut aux disparités sociales. A cet égard, l’Office fédéral de la culture rappelle le rôle fondamental de l’école où les élèves arrivent avec un «capital culturel» profondément inégal. Les années d’enseignement obligatoire ont donc un rôle capital à jouer pour faire connaître au plus grand nombre les diverses formes d’art. Reste à définir une stratégie pour améliorer l’éducation culturelle scolaire. La question devient alors très politique, certains estimant qu’il convient d’intensifier des actions ayant fait leurs preuves. Alors que d’autres encouragent de nouvelles voies capables de favoriser l’accès à l’art pour les minorités et les classes sociales défavorisées.


80 |

VIE PRATIQUE VOITURES

Migros Magazine 10, 8 mars 2010

Petite voiture, grandes ambitions

La nouvelle Citroën C3 se distingue par ses dimensions raisonnables et ses motorisations économiques. Et grâce à son immense pare-brise, elle paraît plus spacieuse qu’elle n’est en réalité.

L’

époque où les compactes – genre VW Golf ou Opel Astra – étaient en tête des statistiques de ventes de voitures est révolue. Elles ont été détrônées par les petits véhicules, qui représentent aujourd’hui un tiers du marché. Pour des raisons à la fois environnementales et économiques, beaucoup d’automobilistes ont fait le choix de descendre en gamme. Mais il faut dire que les petites autos d’aujourd’hui n’ont souvent rien à envier aux plus chères en termes de design et d’équipements. La Citroën C3, qui arrivera chez les concessionnaires ce mois, ne fait pas exception à la règle. A l’instar de sa devancière, cette cinq portes reste bien en deçà de la barre des 4 mètres. Mais elle a nettement progressé sur le plan esthétique, et aussi en ce qui concerne la finition et le choix des matériaux, notamment à l’intérieur. Comme la boîte à gants est disposée plus en avant et la banquette plus en arrière, les passagers ont gagné de l’espace au niveau des jambes. Proposé en option, le parebrise panoramique procure une visibilité remarquable et laisse la lumière inonder l’habitacle. Il prend naissance à l’arête du capot et se prolonge jusqu’au milieu du pavillon. En cas de fort ensoleillement, un store coulissant permet d’éviter l’effet de serre. Les quatre moteurs à essence et trois diesels proposés au choix

A chacun son pack Le pare-brise panoramique est proposé en option pour 600 francs.

ont des puissances comprises entre 60 et 120 ch. Il est intéressant de comparer les deux moteurs à essence de 1,4 litre, qui appartiennent à des générations différentes. L’ancien, qui ne dispose que de huit soupapes, délivre 75 ch et coûte 1100 francs de moins que le nouveau groupe de 95 ch. Une dépense certainement justifiée, car les 16 soupapes et la distribution variable du nouveau moteur ne

Fiche technique

sont pas seulement le gage de meilleures performances. La consommation – en baisse de 0,3 l/100 km – et les émissions de CO2 qui en résultent permettent à la C3 de revendiquer l’étiquette énergie A au lieu de B. L’automatisme start-stop et les nouveaux moteurs à trois cylindres, garants de consommations encore plus basses, n’apparaîtront toutefois que l’an prochain. Andreas Faust

Citroën C3 1.4 VTi Chic Moteur/transmission: moteur 4 cylindres essence, 1397 cm3, 120 ch, boîte 5 vitesses manuelle, traction avant. Performances: 0-100 km/h en 10,6 s, pointe 184 km/h. Dimensions: L x l x h = 3,94 x 1,73 x 1,52 m, coffre 300 l, poids 1075 kg. Consommation: 5,8 l/100 km (usine). Etiquette énergie A, émission de CO2 (donnée d’usine) 134 g/km. Prix: à partir de 22 100 francs (base: 1.1 Essentiel, 1,1 l, essence, 60 ch, 17 600 francs).

Les tarifs automobiles comportent parfois des listes longues comme un jour sans pain. Quand ils se limitent à une ou deux pages, c’est que l’importateur a préféré regrouper les options sous la forme de packs, plutôt que de les détailler séparément. C’est ce qu’a fait Citroën avec la C3. Il paraît logique que la navigation soit automatiquement associée à la hi-fi. En revanche, on a du mal à comprendre pourquoi la climatisation automatique n’est proposée qu’en combinaison avec un accoudoir central avant et des jantes de 16 pouces, le tout pour 1200 francs. Et le client qui commande l’aide au parcage arrière se retrouve avec les lève-vitres électriques arrière et les rétroviseurs extérieurs électriques, rabattables et chromés, moyennant un supplément de 950 francs. Certains clients paient ainsi des équipements dont ils ne veulent pas forcément.


59.90

*

Brosse à dents pour la

SUISSE

PC-500 Brosse à dents accu rotatif Système de nettoyage lgie hno tec c ave s ion à pulsat in., s/m ion sat pul 000 3D, 20 minucontrôle de pression, ion cis Pre tte sse bro 1 teur,

Clean / 7178.608

PRIX

SUPER AVANTAGEUX –

Oral-B, la marque de brosses à dents la plus utilisée par les dentistes eux-mêmes dans le monde.

SENSATION

DE PROPRETÉ COMME CHEZ L‘HYGIÉNISTE DENTAIRE

* Seulement disponible dans tous les melectronics et les plus grands magasins Migros.

Oral-B® est en vente à votre Migros

Tu veux passer de belles vacances à seulement 2 heures de vol ?

www.tunisie.ch

Découvre une hospitalité authentique et le pur bonheur de vacances sur des plages de rêve – à des prix raisonnables. C’est simple, vas-y !

V I S

T E S

R Ê V E S


Nou vea u! Des valeurs toujours actuelles

Je t’aime aujourd’hui, demain, toujours… Un message d’amour qui vient du cœur Bague en diamant et argent sterling en trois parties

11 DIAMANTS véritables

Chaque bague peut aussi être portée séparément

La bague est disponible avec gravure en français, allemand ou italien!

Seulement

Fr. 63.30 par mensualité Prix total: Fr. 189.90 (+ Fr. 13.90 Expédition et service)

BON DE COMMANDE EXCLUSIF Répondez avant le 12 avril 2010

50463

Oui, je commande la bague en diamants “Aujourd’hui – Demain –Toujours”

et je coche ci-dessous mon tour de doigt: Taille: ❒ 17 ❒ 18 ❒ 19 ❒ 20 ❒ 21 Gravure: ❒ français ❒ allemand ❒ italien Je vous règle ma commande comme suit: Je désire ❒ une facture totale ❒ 3 mensualités Par Visa ou Mastercard Expire

Montant total

Nom/Prénom

Mensualités

❒ 22

Ce bijou exclusif fabriqué à la main a ét�� réalisé en argent sterling massif et précieusement orné de 11 diamants véritables. La bague est couronnée en son centre d’une rosette composée de 7 diamants véritables. Chacune des trois bagues est gravée individuellement à l’intérieur. Les mots “Aujourd’hui – Demain – Toujours” représentent un message d’amour qui vient du cœur.

Un luxueux présent pour l’amour de votre vie

(MMAA)

Code de sécurité

(les derniers 3 chiffre au dos de votre carte)

À compléter en caractères d’imprimerie

Nº/Rue

Dans son écrin élégant et avec le certificat joint qui garantit l’authenticité du bijou, vous acquérez un chef-d’œuvre de l’art de la joaillerie et un luxueux cadeau pour l’amour de votre vie. Réservez de préférence aujourd’hui même ce bijou exclusif !

Mesurez votre tour de doigt

Posez l’une de vos bagues sur l’un des cercles. Le côté intérieur de la bague doit correspondre exactement au cercle. Reportez le nombre correspondant, sur votre bon de commande avant de nous le renvoyer.

CP/Localité

17 18

Téléphone

20

21

22

e-mail

19

Signature

A retourner à: The Bradford Exchange, Ltd. Jöchlerweg 2 • 6340 Baar Tél. 041 768 58 68 • Fax 041 768 59 90 e-mail: kundendienst@bradford.ch • Internet: www.bradford.ch

Pour commander en ligne, veuillez saisir le numéro: 50463

www.bradford.ch

Avec garantie de reprise de 120 jours The Bradford Exchange, Ltd. • Jöchlerweg 2 • 6340 Baar Tél. 041 768 58 68 • Fax 041 768 59 90 e-mail: kundendienst@bradford.ch • Internet: www.bradford.ch


OFFRE AUX LECTEURS

Migros Magazine 10, 8 mars 2010

| 83

Rechargez vos batteries au soleil!

Profitez de vacances ensoleillées au Tessin en séjournant à l’Aparthotel «Al Lago» à Locarno. Une réduction de 100 francs vous est accordée par réservation.

Modalité de l’offre Quoi: 4 nuits, déjeuner inclus, à l’Aparthotel «Al Lago» à Locarno, avec 100 francs de réduction par réservation. Quand: 1er au 5 avril, Pâques 12 au 16 mai, Ascension 20 au 24 mai, Pentecôte Sur demande, le jour d’arrivée peut être déplacé. Comment: en effectuant votre réservation directement chez Interhome SA à Glattbrugg. Par téléphone: 0840 84 88 88 Par e-mail: info@interhome.ch Veuillez mentionner votre numéro d’abonné «Migros Magazine». L’offre est valable pour toute nouvelle réservation effectuée jusqu’au 8 avril 2010 d’un séjour de 4 nuits minimum, non cumulable avec d’autres rabais.

Oublier le quotidien et se plonger dans une ambiance méditerranéenne à Locarno (TI).

A

vez-vous remarqué, senti, entendu? Le printemps est de retour! Les oiseaux s’en donnent à cœur joie le matin, le soleil étire enfin ses rayons encore endormis après une longue hibernation. Cet avant-goût de beaux jours nous donne envie

d’en jouir davantage. Pour cela, filons au sud! De l’autre côté des Alpes, au Tessin, le climat quasi méditerranéen invite à la détente, aux longues balades au bord du lac ou en montagne, aux cafés dégustés sur une terrasse à l’ombre des palmiers.

Pour mieux en profiter, Interhome a concocté une offre spéciale destinée aux abonnés de Migros Magazine: un séjour à prix sympa dans la résidence confortable «Al Lago» à Locarno, située à 50 mètres du lac et 400 mètres du centre-ville. De quoi oublier le quotidien.

Exemples de prix: 1 personne dans un appartement 1 pièce: 420 francs au lieu de 520 francs. 2 personnes dans un appartement 1 pièce: 700 francs au lieu de 800 francs. 3 personnes dans un appartement 1 pièce: 780 francs au lieu de 880 francs.


Appartemenzs de vacances

ANTIBES-LES-PINS

1895 Vionnaz - Tél. 024 481 29 53 !!!/%('*()0.#1$'&+()&/1- +),("%('*()0.#1$'&+()&/1-

Superbe 3 pces 4 - 6 Pers. Piscine + accès direct à la mer. TÉL. HEURES BUREAU – 032 721 44 00

L’offre de la semaine:

Vacances

M:E:*M1 ,*K )5*GMK LN">8X;J U[< &6 Q &4<-( !['-B>[A;-@A

*<W OSVW?

0*M5:P LN">8X;J ;@-<X[ )&(& ;7E([ 3&; D[Y&; U[< &6 Q &4<-( !['-B>[A;-@A

*<W $UQW?

MOT15 N151/* 7:MMC:55*M UN &6 U$ &4<-( H[A#@<[ =6[(=6[; >(&#[;F

*<W STQW?

NM:PI*4NK *P K5OE*P:*

G@-<X[ &4[# (9@<#.[;7<[ ([; K/,I5I08L,I *<W $SQW? TQ &6 T" &4<-(

/MO1I:*D 0OKP:*B<*MR*(OE:P*

3+6%(+&A&C G&<&+[4@C 2@;7&<C 2[!6Y@<+[C P&Y<[% *<W U9U$VW? S &6 " '&-C !['-B>[A;-@A

)*I* ,*K 4*M*K &4[# D-A#[A7 [7 *[<A&A!@ N &6 UV '&-C !['-B>[A;-@A

*<W R"QW?

/OMK*D -'X !X 0X%89U

US &6 TV '&-C >[A;-@A #@'>(17[ ;&6Z U

<1PK: <:PI*MK**M N=+A9X&?; Q RX'' %& KXX S &6 O +6-A

[<

[

[7 $ +

*<W U9$"VW?

Q '% )29X !8 *<W NOVW?

51 K1M,1:(P*D J&; ![ #.&AY['[A7 !9.:7[( !6<&A7 ([ ;X+@6<C >[A;-@A #@'>(17[ M (9.:7[(

U" &6 TR +6-A

*<W URQVW?

KIBN*I*MK0OGM(D A8+9; $'%A#.X; TO +6-A &6 R +6-(([7 T$ +6-A &6 T +6-(([7

[A #&< [A &4-@A

*<W TSQVW? *<W TU$VW?

/1N POM,D ;@'X+' !X &+A8+9 X9 'X; 5@W@9XA L!U?%=9 %;;8=UJ UV &6 TR +6-(([7 UT &6 TS +6-(([7

[A #&< [A &4-@A

Anzère/VS: Hôtel Zodiaque Fr. 399.-, forfait 4 nuitées entre di et ve demi-pension, 4 journées à ski. Valable toute la saison sauf 26.12.09 - 03.01.10 et 06.02 - 06.03.10 info@anzère-vacances.ch Tel. 027 399 16 16

Loèche-les-Bains Offres Top hiver 4 janvier 09au au02 30mai avril2010 09 dudès 03lejanvier 2010

Hôtel Alpenblick

à côté du Burgerbad www.alpenblick-leukerbad.ch alpenblicklbad@bluewin.ch tél. 027/4727070, fax. 027/4727075 3954 Loèche-les-Bains 3 nuitées avec demi-pension 3 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 384.– par personne 5 nuitées avec demi-pension 5 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 640.– par personne 7 nuitées avec demi-pension 7 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 861.– par personne Supplément pour la chambre individuelle Fr. 10.– par jour sur tous les arrangements. La plus grande piscine thermale alpine de l’Europe (Burgerbad) est à votre disposition le jour d’arrivée dès 12h 00 (sauf le jour du départ).

*<W RVQVW? *<W SOQVW?

Entreprises

ACHETE Bijoux anciens

Or – Argent –Diamants Montres bracelets et de poche en or, Patek Philippe – Rolex – Chronographes Paiement comptant, Tél. 079 431 07 87

Avant de jeter votre vieux salon,

demandez-nous une offre! Parce que le recouvrement du rembourrage vaut presque toujours la peine. Nous recouvrons également votre ancien salon d’étoffe ou de véritable cuir nappa. Service express en 10 jours seulement. Salon de remplacement gratuit. Garantie 10 ans. Conseils à domicile, aussi le soir, dans toute la Suisse. Demandez nos échantillons et découvrez notre assortiment de rêve. Atelier de rembourrage I tél. 079 403 39 93 Schoffelgasse 3 I 8001 Zürich

D É C L A R AT I O N

DʼIMPÔTS

comptabilité et conseil financier indépendant, se déplace: André Gudet,Tél. 077 419 08 74 gudet_conseil@yahoo.com

Mobilhomes

chez Chalets Traeger SA Les meilleurs produits aux meilleurs prix. Exposition permanente d‘env. 20 produits. Pour les visites: Hans-Jörg von Allmen Téléphone 079 358 45 34 Les Lacustres 1470 Estavayer-le-Lac www.chalets-traeger.ch info@chalets-traeger.ch

Escapade neige &

,X&%A!XF A@9=X #%9%'@V8X

/1MI* ,* ):,*5:I* Y 5@=; !8 S3 6@H%VX 8A =%$%+; X;9 %##@=!U

4

328.-


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 10, 8 mars 2010

EXPLOSIF (TNT) ACTEUR

A gagner

5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

PAREIL PERROQUET

SAISON RETIRERA

ALCALOÏDES PETIT IF

BADIANE SOUSTRAIT

| 85

ARRÊTE

4

9 MÉTAL BLANC BRILLANT

RÉPÉTITIVE

5

BAUDET PERCERAS MALADIE DE LA PEAU

Comment participer:

COLÈRE

* E * P * O * C * B * S * R *

E X T R A T E R R E S T R E S

* F * F * P L O I T O U R N I I E E * C R T E * A U U S * T B E O N * I * A S E S * * I D E A G L E U S U E N T *

F * A T C O E R * M * D * D A * L A L I E * E V

Plus de 400 plaisirs des loisirs testés pour vous: cff.ch

L I T I G I E U S E S * S P A

12

VEDETTE

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 919 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 14 mars 2010, à 18 heures. * O A S I S * R O S A C E E S

I N S E N S E E S * C A R T E

Monte-escaliers

JAVEAU APRÈS LA S.D.N.

www.hoegglift.ch FEMME SALE

PATRON

ISOLÉE FLEUVE PARTIE DU MONDE

10

2 PRONOM

CIL

CHOC

1 GARANT ARCHITECTE ESPAGNOL

NOUÉ CARNETS

Mot: plaisir

Gagnants Mots fléchés n° 8

Isabelle Forestier, Les Evouettes (VS); Denise Eberhard, Lonay (VD); Jean-Jacques Dussex, Ayent (VS); Ginette Bechtel, Champoz (BE); Aline Scheerer, Lausanne (VD).

7

FLEUVE

HÖGG Liftsysteme AG CH-9620 Lichtensteig Tel. 071 987 66 80

6

Solution Problème n° 9

DÉVÊTU

GREFFÉE

SIROTÉE

RIVIÈRE

BORATES LETTRE GRECQUE

LES SIENS

11 BELLES DÉESSE MARINE

À TOI

8 PETITS DE LA BREBIS

DANS

SÉLÉNIUM

TEST

3 © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch Tirage contrôlé: 508 186 exemplaires (REMP octobre 2009) Lecteurs: 612 000 (REMP, MACH Basic 2009-2) Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Responsable de projets: Ursula Käser Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02 Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo Département Magazine: Patricia Brambilla, Laurence Caille, Céline Fontannaz Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Béatrice Eigenmann, Jonas Hänggi, Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Benjamin Bögli, Anna Bürgin, Tina Gut, Dora Horvath, Martin Jenni, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli,

Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Regula Brodbeck (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Christina Rohner Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille Secrétariat: Jana Correnti (responsable),

Publicité

VOTRE HÉRITAGE, C’EST L’AVENIR DE NOS PATIENTS

Pour commander notre brochure legs, contactez-nous au 0848 88 80 80. WWW.MSF.CH | CP 12-100-2

Imelda Catovic, Cony Kappeler Sylvia Steiner Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Nadia Falce Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Reto Feurer (chef du département), Thomas Brügger, Nicole Costa, Verena De Franco, Yves Golaz,

Maya Matzenauer, Janine Meyer, Hans Reusser, Kurt Schmid, Jasmine Steinmann, Nicole Thalmann Marketing: Jrene Shirazi (responsable), Simone Saner Media Services: Patrick Rohner (responsable), Eliane Rosenast Editeur: Fédération des coopératives Migros

IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


86 | Migros Magazine 10, 8 mars 2010

Des «ticheurtes» fribourgeois

A 29 ans, Jean Mauron est à la tête de l’entreprise Graphein, spécialisée dans les tricots aux messages deuxième degré. Sa réussite régionale prend de l’ampleur sur la Toile, et en magasin.

L

aisser une trace… L’origine grecque du mot Graphein colle comme de l’encre sur un tee-shirt à la jeune entreprise fribourgeoise. Son truc en plus, le texte, «qui marque davantage les esprits que le visuel uniquement», souligne son créateur Jean Mauron. Les expressions bien de chez nous placardées sur du coton éthique «made in Los Angeles» ont fait de nombreux adeptes. La suissitude d’un «Tip Top», «nickel bleu ciel» ou d’un «Huere geil» répond à l’humour décalé d’un «Jésus Marie Joseph» ou d’un «Ridge Forester». Résultats de longues séances de remue-méninges? «Rien n’est calculé. On discute et ça vient. Parfois, on reçoit des propositions par e-mail. Souvent pas terribles. Mais certaines suggestions peuvent faire un carton, sans que l’on s’en doute.» Meilleur exemple, l’incontournable, celui qui a véritablement lancé la marque en 2008: «georges baumgartner radio suisse romande tokyo». «Un couple d’amis a croisé le journaliste au Japon et nous a soufflé l’idée de le mettre sur un tee-shirt. On l’a sorti sans lui demander son avis, parce qu’on ne s’attendait pas à un tel impact.» 150 commandes en un jour, alors que l’équipe ne possédait qu’un stock de vingt pièces. D’une vente par semaine sur son site internet, le Fribourgeois est passé à trois par jour. Les commandes frôlent désormais les 4000 par an et depuis le 1er janvier 2010, Graphein est une Sàrl. Une affaire qui roule donc, mais qui a pris du temps à marcher. Après son CFC de sérigraphe et un

CCarte d’identité Je Mauron, sérigraphe Jean Na Naissance: 29 mai 1980. Et Etat civil: célibataire. Si Signe particulier: son hu humour, «mais bon, c’est un peu prétentieux de le dire». Il aime: «beaucoup de choses!» le contact humain, discuter, prendre le temps, échanger les points de vue, une bonne bouffe. Il n’aime pas: se retrouver trop longtemps seul, les fromages bleus. Un grand rêve: devenir pianiste, «il y a encore du boulot».

passage à l’école de recrues, Jean Mauron s’est dit qu’il fallait qu’il monte un atelier. D’abord dans la cave de ses parents, en 2003. «C’était très dur, je bossais comme barman à côté pour gagner ma vie.» Avec quatre potes, dont son ami d’enfance Samuel Adam, il décide d’ouvrir un magasin et d’établir un tournus pour la vente. «On payait nos charges, mais on n’avait pas de salaire.» Ils ouvrent un autre magasin, la formule ne fonctionne pas. Deux ateliers en ville plus tard, les copains se sont retirés de l’affaire. «Avec Sam, on se demandait si ça valait la peine de continuer. Dès qu’on a arrêté de s’inquiéter, ça s’est arrangé. Etre indépendant, c’est moins de vacances, plus de boulot, mais jamais le blues du dimanche soir. Je sais pourquoi je bosse.» Virginie Jobé Photos Christophe Chammartin-Rezo Jean-Claude Décrevel

Infos: www.graphein-factory.ch

MON HOBBY «Je me suis remis au piano il y a trois ans, pour faire du jazz. Lorsque j’en joue, je m’évade. Je quitte toutes les préoccupations de la vie quotidienne pour ne ressentir plus que les émotions que procure l’instrument. C’est une sorte de symbiose entre lui et moi.»


RÉUSSITE JEAN MAURON

| 87

MON ATELIER «Un vrai lieu de vie que je partage avec d’autres indépendants, tous dans les arts graphiques. On a formé une assoc’, «Yeah creative partners». Etre sous le même toit permet de joindre nos forces, d’élargir notre réseau. Malheureusement, on devra quitter cet endroit dans un an. On espère trouver aussi bien.»

MON PREMIER ÉCRAN

«Voici le premier cadre de sérigraphie, appelé écran, de Graphein. Un collector! Le tour est en alu, l’intérieur en tissu. Je l’ai fabriqué en 2003, pour l’expo d’un pote. J’ai passé des heures à trouver le nom et quand je l’ai écrit, j’ai oublié la lettre p. Il a fallu tout recommencer, juste avant le début de l’expo.»

MON TEE-SHIRT FÉTICHE «Pour la coupe du monde de foot 2006, on a réalisé une collection avec des équipes qui n’avaient aucune chance de gagner. Ce tee-shirt pour le Japon était une réussite, grâce à un mélange de procédés de marquage. Sérigraphie - imprimée avec de l’encre - et thermo-transfert une matière à l’aspect du velours a été collée sur le tissu par la chaleur.»

MON ÉQUIPE «Avec Sam, on se connaît depuis bien avant la crèche. Nos mères étaient copines. On a monté l’entreprise ensemble. Noémie a fait un stage chez Graphein l’été passé et a commencé son apprentissage de sérigraphe en septembre 2009. Engager une apprentie m’a soulagé. Je bosse moins le soir et les week-ends.»

MON LIEU PRÉFÉRÉ

«J’affectionne tout particulièrement le bord du lac de Neuchâtel. Ma famille possède un chalet à Portalban, dans la réserve naturelle de la Grande Cariçaie. L’été, enfant, j’y passais deux mois. Le soleil, l’eau, les grillades à 22 heures, les piqûres de moustique, j’adore.»


PARTICIPEZ À LA CHASSE AUX ŒUFS! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.3 AU 15.3.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

que de Il n’y a rien de tel œufs s tit déguster des pe plaisir le is en chocolat. Ma si d an gr s est encore plu fé ca x ieu lic l’on boit un dé . sé ati ou un thé arom er plus N’allez pas cherch uits od pr loin: tous ces Migros. tre vo à sont en vente

8.40

au lieu de 10.50

20% sur tous les petits œufs de Pâques Frey en sachet de 500 g, par ex. petits œufs Frey Risoletto* 500 g

8.40

au lieu de 10.50

20% sur tous les petits œufs de Pâques Frey en sachet de 500 g, par ex. petits œufs Frey Pralinor & Giandor assortis 500 g

9.90

Petits œufs Rochelino Frey 170 g

5.70

Œufs en chocolat Frey, creux 200 g

16.80 au lieu de 21.–

12.–

au lieu de 15.–

20% sur tous les œufs aux pralinés Frey, par ex. œufs Frey Rocher avec pralinés du Confiseur 280 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

12.40

au lieu de 15.50

20% sur tous les œufs aux pralinés Frey, par ex.œuf aux pralinés Frey garni de truffes à la liqueur 235 g

20% sur tous les œufs aux pralinés Frey, par ex. œufs aux pralinés Frey Prestige 295 g


Migros Magazin 10 2010 f GE