Page 1

Les 17 Rendez-Vous

QU’IL NE FALLAIT PAS RATER !

N°190 – Novembre 2018

EXPO

BERNARD BUFFET - JEAN COUTY Le tout Lyon artistique au vernissage

PALACE GARAGE

La conciergerie premium CENTENAIRE

PAUL BERLIET Une épopée à l’échelle du monde

BARTHOLOGUE

Michel NEYRET & BARTH

De retour sur scène


N°190 – Novembre 2018

OUVERTURE le 2 Janvier !

Deux nouvelles concessions du Groupe Central Autos Au sein du pôle automobile de St Fons Vénissieux, Boulevard Lucien Sampaix.


6 ADRESSES POUR VOUS SERVIR

Depuis 1960, Central Autos vous accompagne FRANCHEVILLE Distributeur Volkswagen et Audi Service 15, avenue du Chater – Francheville Tél : 04 72 59 19 19

LYON 7 Distributeur Volkswagen 38, rue de la Thibaudière – Lyon 7ème Tél : 04 72 76 88 00

LYON 8 Distributeur Audi et labellisé Audi Occasion :plus 185, avenue Paul Santy – Lyon 8ème Tél : 04 72 78 88 00

SAINT PRIEST Distributeur Volkswagen 77/81, rue Aristide Briand – Saint Priest Tél : 04 72 28 96 96

VIENNE SEYSSUEL Volkswagen Service 608, route de Chasse, ZI Vienne Nord – Seyssuel Tél : 04 74 31 10 50 ouverture le 2 janvier 2019

SAINT-FONS Distributeur Audi et Volkswagen 49, bd Lucien Sampaix – Saint-Fons Tél : 04 78 45 27 16

w w w .c e n t r a l au t o s . f r


EDITO

LE

À LIMONEST

du

Château IRREMPLAÇABLE ?

L

a question que tout le monde se pose à Lyon depuis son retour anime les cercles de pouvoir tout autant que les dîners en ville ou les conversations de bistro : Gérard Collomb est-il irremplaçable ? Je n’en sais trop rien, mais à voir le temps que le gouvernement a mis pour lui trouver un successeur, on est en droit de s’interroger ! Surtout que pour le remplacer on a eu recours à un couple bicéphale. Voilà qui va apporter de l’eau au moulin à tous ceux qui pensent que malgré le poids des ans, notre Gégé n’a rien à craindre de la piétaille politique lyonnaise. En revanche, je ne donne pas cher de tous les ex amis de Collomb qu’ils ont enterré un peu vite. On va vite s’apercevoir qu’ils sont parfaitement remplaçables et interchangeables. On me répliquera que « les cimetières sont remplis de gens irremplaçables » Bien sûr que c’est vrai. Mais cela ne prouve pas que ces irremplaçables défunts aient été remplacés. On leur a succédé. Nuance !

Justin Calixte

Lyonpeople.com n°190 - Novembre 2018

Sur une idée originale de Marc Engelhard et Nicolas Winckler

O R Un large choix de viandes d’exception grillées, crues ou mitonnées. Des vins à prix cavistes...

Ce magazine contient un encartage de l’Epicerie-comptoir Mère Brazier

MIDI, du lundi au samedi inclus SOIR, les jeudi, vendredi et samedi

LE

du

Château

Château de Sans Souci 260, allée des cyprès 69600 Limonest T 04 37 59 80 65 www.legrill.chateausanssouci.fr

Photos : ©Cherrystone

Lyon People est certifié par l’OJD BP 6171 - 69469 Lyon Cedex 06 Tél. : 04.72.82.97.78 Fax : 04.72.43.92.05

EAU

C

Supplément gratuit du www.lyonpeople.com. Impression Chirat. Ne peut être vendu. Ne pas jeter sur la voie publique. La reproduction des textes, dessins et photographies publiés dans ce numéro sont la propriété exclusive de Lyonpeople, une marque de Jetpeople.com SARL au capital de 178 030€. RCS Lyon 493 132 252. Elle se réserve tous droits de reproduction dans le monde entier. Dépôt légal à parution. ISSN : 1952-7772. Abonnement pour 1 an = 49€.

100 000 lecteurs tous les mois Etude Médiamétrie 05/2005

O UV

D É

Directeur de la publication Nicolas Winckler - nicolas@lyonpeople.com Rédacteur en chef Marc Polisson - marco@lyonpeople.com Journaliste Morgan Couturier - morgan@lyonpeople.com Conseillère éditoriale Françoise Petit - francoise.petit@lyonpeople.com Graphiste Ghislain Laîné - ghislain@lyonpeople.com Photographe maison Fabrice Schiff - fab@lyonpeople.com Ont collaboré à ce numéro Jean-Marc Requien, Sophie Guivarch, Nadine Fageol, Jocelyne Vidal, Christophe Magnette, Christian Mure, Bernard Gouttenoire, Jacques Bruyas et Laurette. Photographes Jean-Luc Mège, Saby Maviel, Fanny Bourg, Alain Rico Directeur du développement Jean-Philippe Niewenglowski - jpn@lyonpeople.com Directrice de clientèle Charlotte Borel - charlotte@lyonpeople.com - 06 09 54 11 74 Coordinatrice TOP 500 Natalia - natalia@lyonpeople.com Assistante commerciale Marie Bugnet - marie@lyonpeople.com - 06 11 19 04 43 Diffusion Agence Coyote Diffusion - Bruce Mathieu

*N

Couverture : Alain Rico

*

lp


Mercedes GLC. A partir de

490 € /mois* ttc

1er loyer de 4 680 €ttc - En LLD 37 mois/60 000 km

Partenaire officiel de Lyon 9 (Vaise) - Vienne - Saint-Fons - Villefranche-sur-Saône Mercedes-Benz Etoile 69

www.groupechopard.mercedes-benz.fr

*En Location Longue Durée. Exemple : GLC 220 d 4MATIC BA, 1er loyer de 4 680 €ttc et 36 loyers mensuels de 490 €ttc**. Modèle présenté : GLC 220 d BA 4MATIC Sportline avec jantes AMG 51 cm (20’’) et peinture métallisée, 1er loyer de 4 680 €ttc et 36 loyers mensuels de 612 €ttc**. **Au prix tarif remisé du 22/05/2018. Offre valable dans la limite des stocks disponibles pour toute commande et livraison du 01/10/2018 au 27/12/2018 chez les Distributeurs participants, sous réserve d’acceptation du dossier par Mercedes-Benz Financial Services SA - 7, av. Niepce - 78180 Montigny - RCS Versailles 304 974 249, N° ORIAS 07009177, N° ICS FR77ZZZ149071. Consommations mixtes (AMG compris) : 5,9-11,4 l/100 km - CO2 : 155-269 g/km. The best or nothing : le meilleur, sinon rien.


lp

SOMMAIRE

10 PAGE 14 PAGE 18 PAGE 20 PAGE 30 PAGE 38 PAGE 42 PAGE 44 PAGE 58 PAGE 62

PAGE

Novembre 2018

La vie lyonnaise La vie politique La vie économique La vie culturelle La vie gastronomique

LA SALLE RAMEAU STYLE AUTO Centenaire PAUL BERLIET

PEOPLE SPORT

EN COUVERTURE Le barthologue de Michel Neyret

PAGE

68 Style shopping

72 Style gastronomie PAGE 76 PEOPLE EVENTS

PAGE

LES ÉVÈNEMENTS QU’IL NE FALLAIT PAS MANQUER 100 % NATUREL - RECHARGEABLE - LYONNAIS

Just Cavalli Manuel Ritz Blauer Impérial Patrizia pepe Paolo Pécora MC2 St Barth Replay Storiatipic Crime&London National Standard Bootleggers

Le Temple de l’homme 2 Bis, rue de la chaîne - 38200 VIENNE T. 09 86 58 99 93

à seulement 20 min de Lyon


lp

LA VIE LYONNAISE

GEORGES FENECH

Commentateur télé L’ancien député a démissionné de ses mandats politiques pour se consacrer à son job de consultant terrorisme pour la chaine CNews et à sa société spécialisée dans l’intelligence artificielle. Il est remplacé au conseil municipal de Lyon par Laurence Croizier et à la Métropole par Marc Augoyard. EXCLUSIVITÉ LYONPEOPLE.COM

LE CHABICHOU

Jean-Claude Lavorel

se renforce à Courchevel

I

l faut le suivre, Jean-Claude Lavorel ! De préférence en 4x4 pour l’accompagner sur les routes de Savoie, où il poursuit ses emplettes hôtelières. Nous vous avions annoncé le rachat de l’Auberge de Letraz et du Palace de Menthon situés au bord du lac d’Annecy. Pas le temps de bronzer sur leur plage ! C’est désormais à Courchevel 1850, où son aventure hôtelière a commencé avec La Sivolière — revendue depuis — qu’il passe à la vitesse supérieure. Direction sa dernière acquisition : le Chabichou, une des institutions de la station tout comme ses propriétaires Maryse et Michel Rochedy, à la barre de ce grand navire blanc depuis 1963. Sa réputation s’appuie sur sa table doublement étoilée dirigée par le chef MOF Stéphane Buron et son épouse Sylvie qui poursuivent l’aventure au sein du groupe Lavorel Hôtels, déjà présent à Courchevel avec les 15 suites du boutique hôtel « Les Suites de la Potinière ». On imagine le déchirement de Michel Rochedy à l’idée de lâcher son bébé. Difficulté atténuée par la qualité d’entrepreneur indépendant de son successeur et par le caractère familial de son entreprise qu’il accompagnera pendant un an. Le temps pour les équipes Lavorel de peaufiner leurs plans de montée en gamme qui devrait se conclure après travaux par l’obtention de la 5ème étoile. Des changements en douceur pour ne pas effrayer une clientèle de fidèles, composée de Français et d’habitants du Royaume Uni – une exception sur Courchevel – et « conserver son esprit authentique et familial ». Avec l’ouverture du Kopster (Parc OL), le groupe Lavorel compté désormais 7 établissements en Rhône-Alpes et ne compte pas s’arrêter en chemin.

lyon people • novembre 2018 • 10 •

Source : Tribune de Lyon 04/10/2018

RILLIEUX INVENTE

les mariages à huis clos « On a calmé tout le monde ! » analyse Julien Smati. La ville de Rillieux dont il est le premier adjoint a dressé 105 PV en l’espace de deux mariages qui s’étaient transformés en rodéos de voitures et de motos dans le centre-ville. Les invités irrespectueux ont été priés de rester dehors et les cérémonies civiles se sont déroulées à huis-clos.

PAUL LAURIAU

Succès d’audience

CORPORATE OLYMPIQUE LYONNAIS Le grand stade fait le plein

« C’est bien supérieur à notre prévisionnel ! » analyse Thierry Sauvage. Le DG de l’OL a fait ses comptes : en 2017, le Groupama Stadium a accueilli 400 séminaires, générant un chiffre d’affaires de 4,1 millions d’euros qui sont intégrés dans les 15,6 millions euros de CA générés par l’activité événementielle (sportif hors foot, concerts et séminaires).

SOFITEL CULTURE

Catherine Ceylac Le 22 novembre 2018, le Sofitel Lyon Bellecour recevra la journaliste et présentatrice Catherine Ceylac. C’est autour d’elle et de son livre « A la Vie, à la mort » que se réuniront les amoureux de la littérature et de la gastronomie, pour partager un dîner signé Christian Lherm dans le salon panoramique Beaujeu, situé au sommet du Sofitel Lyon Bellecour.

LES 69ÈMES EN LYFE

Carton plein pour « Les chasseurs d’héritier » diffusés en octobre le dimanche en début d’après-midi sur TF1. Les 4 épisodes de ce grand reportage ont rassemblé 4,4 millions de téléspectateurs qui ont découvert un métier méconnu, celui de généalogiste successoral. A la demande des notaires, ces spécialistes recherchent les ayant-droits de personnes décédées sans héritiers connus. À Lyon, Paul Lauriau est l’un des plus actifs. À 38 ans, le directeur régional de Coutot Roehrig, accompagné des caméras de la Une, nous a plongés dans les enquêtes qu’il mène avec ses collègues. Passionnant.

Lisa Bron vient de liquider la société éditrice du magazine féminin lancée en 2011. La journaliste rebondit chez Rosebud (Tribune de Lyon, Exit, Salade Lyonnaise) et pilote Lyfe, un nouveau mensuel féminin qui sortira en décembre. Source : InterMédia du 12/10/2018

GROUPE PARIS LYON Au fil de l’eau

« L’avenir viendra-t-il du large ? », tel est le thème du déjeuner-conférence organisé par le groupe Paris Lyon autour de Roland Fulchiron. Rendez-vous lundi 12 novembre au restaurant Le Garage. Inscriptions : www.groupe-paris-lyon.fr

Textes : Marco Polisson - Photos DR


The Breitling Cinema Squad L’Escadron Breitling Cinéma Brad Pitt Adam Driver Charlize Theron

TERRE

PREMIER

AIR

ME

R

#SQUADONAMISSION


lp

LA VIE LYONNAISE

TLM sous pavillon BFM TV Comme nous l’annoncions en exclusivité en août dernier, le groupe Altice a bel et bien entériné le rachat de TLM, avec à l’horizon du « premier trimestre 2019 », la création de BFM Lyon. «

C

’est tellement positif. Il y a quatre ans, on aurait eu des sourires sarcastiques », se réjouit Laurent Constantin. En dépit des réticences internes, le président de Visiativ a finalisé la vente de TLM au groupe Altice Médias, officialisée par Alain Weill et Patrick Drahi, le 10 octobre dernier. Quatre ans à endiguer avec l’appui de Jacques Gaillard (premier actionnaire) et Jean-Baptiste Jusot (à l’opérationnel) une spirale négative,

marquée par 27 années de déficit. « TLM doit regarder devant », assure désormais le président, ravi d’avoir remis la chaîne « entre les mains des meilleurs ». « Ils maintiennent les bureaux, le plateau, ils veulent vraiment un ancrage local. Lyon va être un laboratoire pour eux. Ils ont une motivation importante », poursuit Laurent Constantin. Le succès de BFM Paris, déclinaison de la chaîne sur la capitale, laisse en effet augurer un avenir sain et constructif. Le passage à

« On met TLM entre les mains des meilleurs » Laurent Constantin l’info continue semble le meilleur moyen d’ancrer BFM Lyon au sein de son territoire. « Ceux qui disent le contraire ne connaissent pas la télé », pointe Philippe Vorburger, ancien directeur adjoint de TLM (époque Jérôme Bellay). « Quand nous faisions un carton en termes d’audience, c’était en passant les images en boucle. Ces derniers temps, nous n’étions plus dans la télé. C’est une renaissance ! ». Celle-ci actée, place au changement au printemps 2019. MC

Textes : Morgan Couturier et Marco Polisson - Photos © Philippe Gourdain et DR

ECHOS DE LYON

KIWI KONG Connexion artistique entre

Après 15 ans chez GLI Location, Brune Gontard Frerejean s’engage dans un nouveau challenge chez Arlim Prestige. Dock Circus. 130 000 euros, tel est le montant du chèque signé par Christophe Mahé pour racheter le fonds de commerce en LJ du Black by Jack à la Confluence. Gabriel Paillasson en mode retraite. Le double MOF a cédé son entreprise pour cause de retraite lundi 14 octobre. Son fils David a intégré les laboratoires du traîteur Pignol à Brignais. La compagnie régionale des commissaires aux comptes (CRCC) de Lyon organise une journée d’échanges sur le thème de l’évaluation et de la rupture technologique le jeudi 8 novembre 2018 avec en guest star Jean-Michel Aulas.

xcellent millésime 2018 pour Guillaume Guttin. À la tête de Charging Phone SAS, l’entrepreneur lyonnais a finalisé sa 3ème levée de fonds et intégré dans son board Olivier Mathiot, co-fondateur de Price Minister et Olivier Bernasson (pêcheur. com) qui siègeront aux côtés de Xavier Niel (Free) et Jacques-Antoine Granjon (vente-privee.com). Le cash récolté a été investi dans le rachat de la marque Bidul, fabricant d’accessoires pour smartphones et tablettes. Au rayon nouveau produit, le quadragénaire a réussi un beau coup en associant son image à Richard Orlinski. L’artiste français le plus vendu

lyon people • novembre 2018 • 12 •

Guillaume Guttin et Richard Orlinski

E

dans le monde a désigné une Kiwibox baptisée Kiwi Kong qui associera une recharge induction et des enceintes bluetooth. Les préventes seront ouvertes sur kiwikong.fr le 15 novembre 2018 au prix de 299 € pour les 1 000 premières pièces (au lieu de 399 €) de couleur rouge + une série limitée à 999 € de couleur argent. MP


UNE VOLVO V40 SURéQUIPéE à ce prix C’EST NoëL AVANT L’HEURE. Cette année, inutile de faire votre liste de Noël, Volvo s’en est chargé pour vous : toit panoramique, radars de stationnement, caméra de recul, Sensus Navigation avec Sensus Connect, jantes alliage, assise et dossier des sièges en cuir. Venez vite découvrir les équipements de série de la Volvo V40 Signature Edition chez votre concessionnaire. À PARTIR DE

295 € / M O I S

en LLD 48 mois (1)

SANS APPORT, SANS CONDITION. ENTRETIEN ET GARANTIE OFFERTS (2)

VO LVO C A R S . F R (1) Exemple de Location Longue Durée (LLD) pour une V40 Signature Edition neuve pour 40 000 km, 48 loyers mensuels de 295 €. (2) Prestations de Cetelem Renting Entretien-Maintenance et extension de garantie deux ans au-delà garantie constructeur incluses, limitées à 120 000 km. Offre réservée aux particuliers dans le réseau participant, valable jusqu’au 31/12/2018, sous réserve d’acceptation par Cetelem Renting, RCS Paris 414 707 141. N° ORIAS : 07 026 602 (www.orias.fr). Détails sur www.volvocars.fr.

Volvo V40 : Consommation Euromix (L/100 km) : 4.5-6.0 - CO2 rejeté (g/km) : 118-139.

www.felix-faure-automobiles.com

51, RUE ROGER SALENGRO - VÉNISSIEUX - 04 72 60 01 01 88, RUE MARIETTON - LYON VAISE - 04 72 20 51 51 24, AVENUE DE LA HOUILLE BLANCHE - SEYSSINET - 04 76 84 52 52 34, BOULEVARD JULES JANIN - ST ETIENNE - 04 77 496 496 780, AVENUE DE L’EUROPE - VILLEFRANCHE/SAÔNE - 04 37 55 29 29


lp

LA VIE POLITIQUE

VALSE DES PRÉFETS

STÉPHANE BOUILLON

quitte déjà Lyon

Le prudent retour de

GÉRARD COLLOMB P ot de beaujolais en mains et sourire jusqu’aux oreilles, attablé chez Arlette Hugon, Gérard Collomb dit savourer son retour en terres lyonnaises où il multiplie les bains de foule » écrit Marianna Grépinet dans Paris Match (hebdo du 11 octobre 2018). Mais ce que la journaliste ignore, c’est l’extrême prudence et les savants calculs qu’il effectue avant chaque apparition. Pas question de voir son image écornée ou salie. C’est la raison pour laquelle, il a préféré rester à quai lors de l’anniversaire du Port Edouard Herriot, et qu’il n’a pas crevé l’écran lors de la cérémonie d’ouverture du Festival Lumière, de peur d’être sifflé et de revivre la mésaventure de Laurent Wauquiez en 2017. En revanche, quand il est à Gerland avec le LOU Rugby ou sur ses terres du 9ème, aucun nuage à l’horizon. Pas besoin de vous faire un dessin, mais l’accueil que lui ont réservé les 500 invités du vernissage Couty – Buffet lui a fait chaud au cœur. Ravi de retrouver et d’échanger longuement avec les vieux grognards à crinières blanches de la vie lyonnaise (Jean-Marc Requien, Maurice Fusier, Bernard Gouttenoire, Philippe Vorburger) et le minot Laurent

Argelier..., Gégé est reparti tout guilleret du Musée Jean Couty. Ces preuves d’affection « sont les meilleurs des sondages » se félicite-t-il. Se traduiront-elles dans les urnes en 2020 ? Mystère... MP

“ Mes contestataires se font de plus en plus discrets ! Gérard Collomb

CAROLINE COLLOMB PLACARDISÉE ?

Toujours dans Paris Match, le maire de Lyon assure que son épouse « va se mettre en retrait pour l’instant ». Précisant qu’en 2020, « Caroline sera sur une liste mais pas tête de liste ». Des déclarations limite machistes à ne pas prendre pour argent comptant, mais qui permettent à Gégé de laisser penser aux Lyonnais qu’à la maison c’est à nouveau lui qui porte le pantalon. Lol !

La nomination de Christophe Castaner place Beauvau n’a pas été sans conséquence pour le microcosme lyonnais. Arrivé dans la capitale des Gaules il y a tout juste un an, Stéphane Bouillon lui emboite le pas. Le préfet du Rhône est nommé directeur du cabinet du nouveau ministre de l’Intérieur. Au royaume des intérimaires, l’axe Lyon-Paris et ParisLyon tourne à plein régime. Quinze jours à peine après le retour en fanfare de Gérard Collomb dans la capitale des Gaules, le trajet jusqu’à l’hôtel Beauvau a de nouveau été activé. Une belle promotion pour celui qui avait déjà connu pareille nomination en 2012, sous l’égide de Claude Guéant. Arrivé à Lyon, le 11 octobre 2017, en remplacement d’Henri-Michel Comet, injustement limogé à l’issue des attentats de Marseille, Stéphane Bouillon n’aura finalement connu qu’un court séjour entre Rhône et Saône. Une bien mauvaise habitude à Lyon, qui enregistre un troisième départ en à peine deux ans au sein de la préfecture. MC

Destins croisés pour Gérard Collomb et Stéphane Bouillon, réunis vendredi dernier au musée Jean Couty. L’un revient à Lyon, l’autre s’installe à l’Intérieur.

Textes : Marc Polisson et Morgan Couturier - Photos © Fabrice schiff

VANDALISME PASSIF Faute d’entretien, la petite maison de ville sise 77, rue Ney (Lyon 6ème) se dégrade de jour en jour. Laurence Croizier nous déclarait en février 2016 : « Nous allons protéger cette maison et son environnement en espace bâti à préserver. L’idée est effectivement de ne pas remplacer ce site par un immeuble, comme il nous l’a été proposé. La qualité patrimoniale de la maison en tant que telle n’est peut-être pas des plus « remarquables » mais l’ensemble est à conserver. » De nouveau interrogée par Lyon People, l’adjointe à l’urbanisme du 6ème indique être encore intervenue auprès du propriétaire. À suivre. lyon people • novembre 2018 • 14 •

OUB@CCESS CONNECTÉE À SON MARCHÉ Pionnière en conciergerie connectée, la jeune société lyonnaise créée par Frédéric Curis et Olivier Amos agrège tous les services disponibles d’une résidence pour ses habitants. En plein développement, Oub@ccess vise 5 à 7 M€ de chiffres d’affaires en 2020, selon les promesses d’affaires en cours avec les promoteurs Vinci, Eiffage, Foncia.


La

elle

8 ème dimension ne s’imagine se vit.

pas,

Avec les phares Matrix LED, laissez la lumière guider votre vision. Nouvelle Audi Q8. Bienvenue dans la 8ème dimension.

D I M

Volkswagen Group France S.A. – RCS Soissons 832 277 370. Audi recommande Castrol EDGE Professional. Gamme nouvelle Audi Q8 : Émissions CO2 NEDC corrélé (min - max) : 172 - 179 g/km. Consommations NEDC corrélé (min - max) : 6,6 - 6,8 /100km. « Tarif » Audi Q8 au 26/07/2018. Valeurs susceptibles d’être revues à la hausse (données d’homologation WLTP converties en valeurs NEDC). Pour plus d’informations, contactez votre Partenaire.

B IENVENU E DANS L A

8

E È M E

N S I O N

185 avenue Paul Santy - Lyon 8ème - Tél. 04 72 78 88 00 - www.audi-lyonsud.com

NOUVE LLE AUDI Q8.


lp

LA VIE POLITIQUE « Je suis candidat. J’ai accepté de conduire une liste de grand rassemblement qui part du Modem jusqu’aux Républicains, avec une large ouverture sur la société civile. Il faut réussir à Lyon ce que nous avons réussi à la région. C’est ce qui nous permettra de gagner. Chacun sent qu’il y a une forte attente d’alternance à Lyon. » Étienne Blanc Le Figaro du 24 octobre 2018

ÉLECTIONS MUNICIPALES

LA DROITE LYONNAISE

manque son décollage

La droite la plus bête du monde… confirme son enracinement à Lyon. Incapables de tirer les leçons du passé peu glorieux, les uns et les autres tentent par tous les moyens de tirer la couverture à eux. Au risque de se retrouver à poil.

P

reuve en est le lancement de leur campagne des municipales qui a donné lieu à une caca-phonie risible. Déjà, par la date choisie : Etienne Blanc a dégainé en pleines vacances scolaires pour prendre ses concurrents de cours… avec un pistolet à eau. Inconnu au bataillon lyonnais, le maire de Divonne Les Bains va-til réussir l’exploit de faire encore moins bien que Dominique Perben ? C’est bien parti pour. L’échec du rassemblement des élus lancé le 22 octobre par Stéphane Guilland pour soutenir sa candidature laisse augurer des jours difficiles pour le candidat des Républicains. Car aucune personnalité du centre droit n’a répondu à son appel. Deux jours plus tard, Etienne Blanc déclare dans le Figaro que « pressé de toute part », il accepte de conduire la liste de droite à Lyon !

AVEC EN MESSAGE SIBYLLIN : PUISQUE VOUS ÊTES NULS, J’ACCEPTE DE VOUS PRÊTER MON CONCOURS. Il a vendu l’exclusivité de son annonce de candidature à 4 journaux en même temps, ce qui a passablement irrité nos lyon people • novembre 2018 • 16 •

confrères du Progrès et de Tribune de Lyon... mais aussi ses camarades de jeu centristes Christophe Gourjon, Denis Broliquier et Pascal Blache. Ce grillage de feu a provoqué l’effervescence chez les partisans du maire du 6ème qui, dans la précipitation, ont raté sa mise en orbite : le jeudi 25 octobre, les rédactions ont reçu un communiqué de presse rédigé à la vavite avec faute d’orthographe en cadeau bonus. Pascal Blache confirme ce que tout le monde savait depuis quatre ans : il est candidat à la ville et à la métropole. Tout ça pour ça ! Dans le camp de Gérard Collomb, cette situation abracadabrantesque prête plus à sourire qu’à rassurer, car le nouveau maire de Lyon n’est pas vraiment inquiet de ce côté-là de l’échiquier. C’est sur sa gauche que ça blesse. David Kimelfeld – tout en maintenant une obéissance de façade – effectue un travail de sapeur pour le faire renoncer. D’où l’éviction de Jérôme Payen et d’Arabelle Chambre-Foa de son cabinet.

Etienne Blanc a dégainé en pleines vacances scolaires... avec un pistolet à eau. Texte : Marco Polisson - Photos © Fabrice Schiff et DR

« Je serai naturellement et doublement candidat à Lyon et à la Métropole en 2020. Car nous devons ouvrir une nouvelle ère, celle de l’après Colomb et des pratiques politiciennes de la droite classique, mais aussi faire les révolutions et les réformes attendues pour entrer dans une nouvelle étape de notre développement et de notre vie en commun. » Pascal Blache Communiqué de presse du 25 octobre 2018

GÉGÉ EN MODE FÉBRILITÉ Réunis à la table d’honneur des Trophées de la Gastronomie et des Vins, Etienne Blanc et Gérard Collomb ont passé la soirée à se regarder en chiens de faïence. Invité par nos services à poser avec le vice-président de la Région Auvergne Rhône-Alpes qui sera son adversaire aux prochaines élections municipales, Gégé a décliné notre offre, alors qu’Etienne Blanc avait donné son accord. « Je ne pose pas avec un leurre ! » nous a déclaré le maire de Lyon, toujours persuadé que Laurent Wauquiez va finir par sortir du chapeau ! On a connu Gégé plus serein et plus joueur... Fébrile, vous avez dit fébrile ?

LA MAYONNAISE BLANC Après le championnat du monde de pâté croute, un nouveau concours va fouetter les ardeurs de nos amis cuisiniers. Tout est parti d’une discussion quelque peu envinée à la Sucrière autour de cette question : « La mayonnaise Etienne Blanc va-t-elle prendre ? » Rien de tel qu’un championnat pour le savoir ! Aussitôt dit, aussitôt créé. « Ça va être à coup de fouet ! » dixit Jacky Marguin, organisateur du Trophée de la meilleure mayonnaise dont Pierre Orsi a accepté de présider le jury. Benedicta et Maille sont à couteaux tirés pour être le sponsor principal. Première édition annoncée pour... mars 2020.


lp

LA VIE ÉCONOMIQUE

BREMENS AVOCATS NOTAIRES Une association inédite à Lyon

Exclusif. Après deux ans de réflexion, le premier rapprochement (significatif en France) interprofessionnel notaires-avocats verra le jour le 1er janvier 2019. Une ambition à la fois novatrice et évolutive autour d’une culture entrepreneuriale forte avec pour dessein une intégration totale notaires-avocats. Texte : Christophe Magnette - Photo © Saby Maviel

C

’est un vieux serpent de mer qui agite le landerneau juridique depuis des décennies. Il fallait une personnalité audacieuse pour y parvenir : Dominique Bremens l’a fait ! À compter du 1er janvier 2019, la SAS Bret Bremens Avocats verra le jour avant même la transformation de la SCP Bremens Associés Notaires en SAS Bremens Notaires ; deux structures sous la férule d’une holding de tête, la SPFPL Bremens Avocats Notaires, qui sera représentée par Dominique Bremens. Il est rejoint par l’avocat lyonnais Jean-Pierre

Viennois, Professeur agrégé des facultés de droit (Lyon III) et avocat d’affaires (cabinet Bret), très implanté notamment, dans le secteur de la santé (activité qu’il conservera évidemment). Ce dernier ne viendra pas seul : anciens (Olivier Reynouard) et nouveaux associés, équipes renforcées, 25 personnes, au départ, investiront le quatrième étage du bâtiment de la Cité Internationale, en cours d’aménagement pour un déploiement de l’entreprise sur quatre niveaux. « Ensemble, nous allons constituer un groupe qui devrait très vite

atteindre le seuil de 100 juristes spécialisés », se réjouit Dominique Bremens, heureux d’être à l’origine du premier rapprochement notaires-avocats d’envergure en France : rien que ça ! Et les trois hommes d’annoncer dans la foulée une prochaine implantation parisienne commune courant 2019.

UN PROJET TOURNÉ VERS L’INTERNATIONAL, UNE POLITIQUE DE MARQUE ET DE NOUVELLES COMPÉTENCES Une avancée significative donc pour ces professionnels qui incarnent et partagent un ADN commun autour de deux axes forts : les hommes et l’entreprise. Soucieux de s’adapter aux nouvelles habitudes sociétales, ils aspirent à ce que « la société d’exercice ellemême soit pluridisciplinaire ». Tourné vers l’international et une politique de marque (Bremens), ce projet ambitieux vise ainsi à faire travailler ensemble des spécialistes de droit immobilier complexe, d’aménagement public, d’urbanisme, d’investissements, de droit des sociétés, des transmissions d’entreprises et des fusions-acquisitions, de droit financier et de l’ingénierie financière. « Cette démarche réaliste » dixit Dominique Bremens, se veut également un projet évolutif « susceptible d’attirer de nouvelles compétences et de promouvoir le créneau de la prestation et du conseil à forte valeur ajoutée » rappelle son associé Marc Van Gorp. En filigrane, l’intégration de jeunes talents est en effet perceptible. « Les frères Thibault et Godefroy Quilton seront les premiers jeunes notaires à bénéficier du nouvel outil mis en place, se félicite Dominique Bremens. Plusieurs collaborateurs stratégiques avocats seniors trouveront également des perspectives d’association à travers ce projet ». Mus « par une dynamique économique de développement », Dominique Bremens, Marc Van Gorp et Jean-Pierre Viennois ne font pas que créer un rapprochement : ils instillent une culture nouvelle avec du sens et des valeurs.

lyon people • novembre 2018 • 18 •


VENEZ VIVRE UNE EXPÉRIENCE UNIQUE

chez BMW ALTITUDE 69 LYON DÉCOUVREZ LA NOUVELLE BMW X5

BMW MINI ALTITUDE 69 LYON 6, RUE JOANNÈS CARRET 69009 LYON Tél. 04 72 53 88 88

w w w. g ro u p e - a l t i t u d e . c o m


lp

LA VIE CULTURELLE

LES 111 DES ARTS

Exposer de nouvelles perspectives aux enfants malades «

U

n mur d’images pour adoucir les maux », telle est la promesse de l’association Les 111 des Arts, passée maître depuis 15 ans dans ces expositionsventes orchestrées au profit des enfants hospitalisés de l’IHOPe de Lyon. Après tout, l’art est un formidable outil d’expression et de vitalité, quelque soit la technique ou le mode d’expression que l’association a su

magnifier au gré des éditions et cette recette si particulière : 111 artistes sélectionnés par un jury spécialisé, sont invités à présenter 11 œuvres minimum, au prix symbolique de 111 euros l’œuvre encadrée (92€ pour celles non-encadrées). Le modèle a fait ses preuves, si bien que le rendez-vous parrainé par le chef étoilé Christian Têtedoie, rencontre un grand succès. Les 55 000 €

récoltés l’an passé vont dans ce sens, en participant activement à la recherche sur les cancers pédiatriques. De bon augure avant l’édition 2018, annoncée comme le veut la tradition, dans l’Atrium de l’Hôtel de Ville. Avec en toile de fond, l’avenir de ces jeunes enfants, car comme l’évoquait Oscar Wilde, « la jeunesse est un art ». Texte : Morgan Couturier - Photos DR

Hôtel de Ville de Lyon - Du vendredi 23 novembre au dimanche 2 décembre 2018, de 11h à 19h

//////////////////////////////////////

À LIVRES OUVERTS

Bonnier déguste à la Toscane

d’ISABELLE ROCHEMAURE Les policiers sont souvent des gourmets et des gourmands de premier ordre et lorsque leurs enquêtes, traques, arrestations et interrogatoires leur laissent le temps, ils échangent le sandwichbière ou la pizza-caoutchoutée contre un carpaccio de pieds de veau au citron d’Almafi et truffe ou des fiaggioli aux palourdes et encornets, deux recettes entre autres excellences culinaires du chef Fabrice Garabédian, du restaurant lyonnais « La Toscane » où justement, le flic Bonnier installe son QG pour une enquête criminelle d’importance, ensanglantant tout le 6ème arrondissement de la capitale des Gaules. Il est sûr que lorsqu’un notable richissime de Lyon, marié à une actrice de cinéma se fait trucider dans le quartier de la Rédemption, ça fait désordre et quand de plus, il est déjà la troisième victime d’un tueur en série, la PJ n’avait pas d’autre choix que d’envoyer son plus fin limier Lucien Bonnier sur le terrain. Flanqué de son second, Contet et de la légiste Florence Mourguet, qui plus est sa maîtresse, Bonnier va déjouer les plans criminels de ce tueur hors normes et mener à bien son enquête sans trop quitter le restaurant où il découvre que saveurs et effluves valent mieux que tueur et cadavres... Isabelle Rochemaure, pour une première incursion dans le monde du polar, signe là un volume (le 26ème) magistral de la série « des enquêtes de Bonnier ». Chapeau l’artiste ! Éditions LGO /160 pages /14 euros. lyon people • novembre 2018 • 20 •

////////////////////////////////////// Textes : Jacques Bruyas

Aux Morts pour la Patrie sous la direction de CÉLINE CADIEU-DUMONT En 1978, l’éditeur lyonnais et remarquable peintre-poète Francis Deswarte publiait un petit ouvrage d’Olivier Descamps intitulé « Les monuments aux morts de la Guerre 14-18, chefs d’œuvre d’art public », mais à l’époque, ce travail n’eut pas le retentissement qu’il aurait été en droit d’attendre. Il faut dire que nous ne fêtions alors que le 60e anniversaire de la Victoire de 1918... En ce mois de novembre où nous commémorons le centenaire, un semblable ouvrage devrait rencontrer un large public et ce ne sera que justifié car cette somme historique, scientifique, littéraire et iconographique témoigne d’un travail d’équipe de chercheurs aguerris et passionnés qui, sous la férule de Céline Cadieu-Dumont, auscultèrent, analysèrent chaque monument de chaque village ou ville et réveillèrent les mémoires des commanditaires, statuaires, marbriers, et bien sûr, des innombrables « poilus » qui, morts pour la Patrie, n’auraient pu imaginer que vingtdeux ans après cette victoire âprement acquise, le diable et les hommes allaient remettre le couvert. Cet ouvrage devrait figurer dans toutes les bibliothèques municipales, les CDI des établissements scolaires et universitaires mais aussi dans tous les rayonnages à livres de toutes les familles du Département et de la Métropole de Lyon dont les deux présidents Christophe Guilloteau et David Kimerfield, d’horizons politiques différents, ont co-signé la préface avec le respect dû à un tel travail ! Aux morts pour la Patrie, une publication des « Archives départementales et métropolitaines » « Mission du Centenaire 14-18 » Rhône-le Département et Métropole de Lyon 254 pages /15 euros.


lp

LA VIE CULTURELLE

Vernissage

BERNARD BUFFET – JEAN COUTY Improbable duo... tout semble opposer Buffet et Couty et pourtant, à bien chercher, ils ne sont pas éloignés par leur amour de la forme, leur passion de la couleur, leur besoin de la matière et leur quête de la lumière.

C

es éléments (graphiques) concordent chez l’un et l’autre, avec la soif, la rage au ventre — toute figurative — de servir l’homme dans ce qu’il a de terriblement humain. Ainsi pourrait-on résumer l’exposition très réussie, signée Lydia Harambourg, au Musée Jean Couty. C’est ce qu’à l’unanimité les nombreux amateurs d’art présents au vernissage, ont pu retenir du vertige de la confrontation. Il fallait du courage et de la patience pour approcher les tableaux de l’exposition qui mettaient en scène les deux talents. Le soir du vernissage où officiait Eric Limoncini en maître de cérémonie, nous pouvions croiser Danielle Buffet (fille de l’artiste) et son frère Nicolas, Céline Lévy, directrice du Fonds de Dotation Bernard Buffet, Clotilde Scordia, fille de Lydia, historienne d’Art elle-même. Etaient également présents Florent Cottavoz, Olivier Brayer, Jany Jansem, fils de grands maîtres, les peintres contemporains Marie-Thérèse Bourrat, Alain Chevrette, Jean-Marc Requien, Jocelyne Antoine, Serge Champain, Sylvie Charvériat... et les collectionneurs Jean-Bernard Nuiry (patron de la Fondation du Patrimoine), Michel Desvignes (collectionneur de Jean Couty, et de Giorda), Anne et lyon people • novembre 2018 • 22 •

Texte : Bernard Gouttenoire - Photos © Fabrice Schiff

Bertrand Ghez, ainsi que le commissairepriseur Cécile Conan (et son expert Olivier Houg), Muriel Déchant, Nadine Yamanjian et Alain Georges (galeriste lyonnais de Jean Fusaro), Anne-Sophie Philippon directrice de l’agence parisienne de Presse, des hommes de média : Denis Lafay (La Tribune), Laurent Chabbat (Tonic Radio), Marc-Antoine Montoya (France 3), Arnaud Vidal (RMC/ BFM TV), Christophe Mahé (Espace Group), Fred Adam (NRJ), Isabelle Brione et Nathalie Garrido (Le Progrès) sous le haut patronage d’Alain Milliat (Le Tout Lyon Affiches). Au rayon « amis », signalons les

présences du fleuriste Franck Hernandez, du banquier Eric Vernusse, du saunaman Philippe Crozet, des assureurs Richard et Maxence Rissoan, des galeristes Alain Bernard, Jacques Fabry, Patrice Steffan, Pascal Laguère, et Olivier Dumonteil (fils d’Odyle Collin et de Stevie Dixon, ex Lyon-Poche), de Dominique Yoyo, de Renaud Lavessière, de Marie Rigaud (Le Printemps de Pérouges) et de ses sœurs, de Yolande et Christian Gelpi, de Michel Régnier, adjoint de la culture de Vourles, d’Alain Bliez, des familles Vavro et Bernachon-Bocuse, et de Philippe Jocteur l’incontournable pâtissier de l’île.

Jusqu’au 14 avril 2019 Musée Jean Couty, Saint Rambert - Ile Barbe Visites de groupes : 04 72 42 20 00 www.museejeancouty.fr


Renault ZOE 100 % électrique

CRÉDIT PHOTO : ARNAUD TAQUET

L’électrique pour tous

Consommation : 133 Wh/km. Émissions de CO2 : 0 à l’usage, hors pièces d’usure. 300 kilomètres d’autonomie réelle confirmés en homologation WLTP (Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedures). renault.fr

LYON EST

52, av. de Böhlen (Sortie Décines-Meyzieu) Vaulx-en-Velin 04 72 35 30 30

LYON SUD

364, route de Vienne Lyon Vénissieux 04 78 77 78 77

LYON NORD

4/5 Rue St Simon Lyon 9è Vaise 04 72 20 72 20

LYON RILLIEUX

110, rue du Companet (av. de l’hippodrome) Rillieux la Pape 04 72 01 36 36

LYON OUEST

27, Av des Aqueducs de Beaunant Ste Foy les Lyon 04 72 39 76 76 303, route de Brignais St Genis Laval - 04 72 66 37 37


lp

LA VIE CULTURELLE

L’artiste Alain Chevrette

VERNISSAGE BERNARD BUFFET – JEAN COUTY

Laurence Chabbat, Céline Lévy, Laurent Chabbat, Denis Lafay, Charles Couty, Danielle Buffet, Myriam Couty

Charles Couty, Danielle et Nicolas Buffet devant leur portrait

Touhami Ouldamar, Lydia Harambourg, commissaire de l’exposition, Danielle Buffet et Charles Couty

Evelyne Haguenauer et Zorah Ait- Maten, adjointe au maire de Lyon

Jean-Marc Requien et Françoise Thievon

R

éunis en grappe, les élus lyonnais faisaient naturellement écho au chefd’œuvre de Buffet L’Académie Goncourt (1956). On notait autour de l’ancien ministre Gérard Collomb, le Président de la Métropole, le préfet de Région, le gouverneur militaire... Une présence à la fois protocolaire et humaine indispensable, qui touchait fortement Nicolas Buffet autant que Charles et Myriam Couty et les adorables petits-enfants des deux maîtres), ainsi qu’Edouard Couty (Président du Musée Couty) et Simone Couty, (l’épouse du peintre), qui n’ont pas perdu une miette de l’hommage unanime rendu aux deux artistes célébrés.

Emmanuel Faucon (Brasserie des Brotteaux) et Laurent Argelier (Prisma Média)

Richard Rissoan (Allianz) et Stéphane Morot-Sir (ASVEL)

Edouard Couty, président du musée Jean Couty et Philippe Vorburger, ambassadeur du Hub de l’ile Barbe

Maurice Fusier et Eric Limoncini (De Comm & d’esprit)

Emmanuel Hamelin et son épouse Olivia

lyon people • novembre 2018 • 24 •

Bernard Gouttenoire, expert en peinture lyonnaise et Jany Jansem


NOUVEAU SUZUKI

*Un style de vie !

LIBÉREZ VOTRE ÂME D

ENFANT

Votre réunion téléphonique est terminée ? Il est temps de libérer l’enfant qui est en vous. Faites-vous plaisir aux commandes du Nouveau Suzuki Vitara avec son système exclusif ALLGRIP. Profitez du dynamisme du moteur BOOSTERJET et des dernières technologies Suzuki Safety System.

Maintenant, c’est l’heure de la récréation ! Réservez votre essai sur www.suzuki.fr À partir de 15

190 €(1), prime à la conversion déduite**

(1) Prix TTC du nouveau Suzuki Vitara, après déduction d’une remise de 2 200 € offerte par votre concessionnaire et d’une prime à la conversion de 1 000 € **. Offre réservée aux particuliers valable pour tout achat d’un nouveau Suzuki Vitara neuf du 15/09/2018 au 31/12/2018, en France métropolitaine dans la limite des stocks disponibles, chez les concessionnaires participants. Modèle présenté : Nouveau Suzuki Vitara 1.4 Boosterjet Pack : 21 590 €, remise de 2 200 € déduite + peinture métallisée : 850 €. Tarifs TTC clés en main au 01/10/2018. Consommations mixtes CEE gamme Suzuki Nouveau Vitara (l/100 km) : 5,3 – 6,3. Émissions CO2 : 121 - 143  g/ km. ** 1 000 € de prime à la conversion déduite pour la mise au rebut de votre véhicule particulier diesel immatriculé pour la première fois avant 2001, ou essence immatriculé avant 1997, selon dispositions fixées par le Code de l’Énergie.

RICHARD DREVET AUTOMOBILES 95, rue Louis Becker 69100 VILLEURBANNE 04 78 68 56 21

VALVERT SPORT AUTOMOBILES

15, avenue Victor Hugo 69160 TASSIN-LA-DEMIE-LUNE 04 78 83 30 30


lp

LA VIE CULTURELLE

Clément Schintgen, Gérard Collomb, et Maitre Cécile Conan

VERNISSAGE BERNARD BUFFET – JEAN COUTY

Emmanuelle Sysoyev (OnlyLyon) et Jean-Charles Foddis (Aderly)

Candice, Maylisse et Clémence

E

ntrée dans l’arène avec La corrida ou la mise à mort (1966) de Buffet, qui d’emblée projette la souffrance de la bête, face à ses bourreaux. « C’est mon père, qu’à l’époque les critiques assassinaient, qui est le taureau de la scène », lance Nicolas Buffet. La toile est immense, le sang est partout ! De même lorsque Buffet s’attaque aux maîtres anciens, Patrice Giorda (inspiré lui aussi), nous dit « Tant qu’il préserve la chair de la peinture, il n’éteint pas la lumière de sa ligne, il reste dans la famille des expressionnistes allemands ou autrichiens ».

Françoise Bernachon au côté de son père Paul Bocuse (Jean Couty)

Gisèle Lombard (Le Progrès) et Béryl Maillard, consul de Saint Domingue

Nicolas Buffet, Olivier Brayer, Jany Jansem, Lydia Harambourg, Charles Couty et Florent Cottavoz

L’artiste Donomiq et Muriel Delanoue

lyon people • novembre 2018 • 26 •

Le général Philippe Loiacono, gouverneur militaire, Gérard Collomb et le préfet Stéphane Bouillon

Jean-Luc Copperet (LCL Crédit Lyonnais) et Marco (Lyon People)

David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon et le député Hubert-Julien Laferrière Françoise Portejoie, Claire Dos Santos, Aurélie Brindeau et Simone Couty

Laurent Chabbat (Tonic Radio) et sa fille Maëlle


lp

Au menu de Lechymi, Camilla et Mina, âgées d’une cinquantaine d’années : 80 kg de fourrage par jour + fruits + granulés, préparés par Ahmed, leur soigneur

LA VIE CULTURELLE

CIRQUE MEDRANO

Habitué à croiser toutes sortes de zèbre s au de ses investigations dans la vie lyonn cours aise, Marco n’était pas vraiment dépaysé…

Le bonheur est dans le pré Alors que le Cirque Medrano a planté ses chapiteaux comme chaque année à la Confluence, nous sommes allés rendre visite à ses pensionnaires à quatre pattes sur leur lieu de villégiature. Texte : Marco Polisson - Photos © Fabrice Schiff

A

imargues, fin septembre. A quelques encablures d’Aigues-Mortes, un beau domaine de 6 hectares fait office de camps de vacances pour les animaux du Cirque Medrano. À côté de la base technique où sont garés les camions roses et entreposés les 9 chapiteaux de l’enseigne circassienne paissent paisiblement chameaux, dromadaires, lamas, chevaux, poneys, ânes, zébus... et trois éléphants d’Asie de sexe féminin. « Depuis le 8 mai, ils sont au repos » explique Lionel Guibal, le responsable du site. « Tous les animaux reprendront la route début octobre après

4 mois de repos, avec pour première étape votre capitale des Gaules ». Alors que nous tentons de sympathiser avec un beau zèbre à la familiarité exacerbée, Stefan Gistau doit réfréner les ardeurs d’un jeune lama qui, visiblement, en pince pour lui. Fousrires assurés, mais le responsable des relations publiques de Medrano reprend vite son sérieux : « Tous ces animaux sont nés dans des élevages, aucun n’a été prélevé dans la nature. Sous surveillance constante des services vétérinaires du ministère de l’environnement, ils sont placés dans des fermes d’accueil à l’heure de la retraite »

assure ce passionné, visiblement affecté par la controverse frappant les cirques présentant des numéros avec des animaux. De notre côté, nous avons pu apprécier le cadre de vie de la majorité des pensionnaires du cirque Medrano. Reste à régler le cas des félins pour lesquels la création d’une plaine africaine serait un vrai plus. Afin d’éteindre définitivement la polémique.

Cirque Medrano à Lyon jusqu’au 2 décembre 2018 Esplanade de la Confluence - Quai Perrache Stephan, membre du Conseil des sages du cirque classique français sous le regard amusé de Lionel, responsable du site

« Eh Marco ! Tu veux ma photo ? »

lyon people • novembre 2018 • 28 •


smart – une marque de Daimler

>> smart forfour. La smart version 4 places.

139u€s

TTC

A partir de

(1)

/ mois

(2)

Entretien incl s - 45 000 km ttc en LLD 37 moi 1er loyer de

850 €

Vos distributeurs agréés Etoile 69 >> Ecully - Saint-Fons - Villefranche-sur-Saône - Vienne 04 72 18 00 18 smart Lyon (1) En Location Longue Durée. Exemple : smart forfour 52 kW BM5 pure, 1er loyer de 850 €ttc et 36 loyers mensuels de 139 €ttc*. Modèle présenté : smart 52 kW BM5 perfect avec pack vision et vitres latérales arrière et lunette arrière teintées foncées, 1er loyer de 850 €ttc et 36 loyers mensuels de 185 €ttc* .*Au prix tarif remisé du 06/09/2018. Offre valable dans la limite des stocks disponibles pour toute commande et livraison du 01/10/2018 au 27/12/2018 sous réserve d’acceptation du dossier par Mercedes-Benz Financial Services SA - 7, av. Niepce - 78180 Montigny - RCS Versailles 304 974 249, N° ORIAS 07009177, N° ICS FR77ZZZ149071. (2) ContratService Complete de 37 mois/45 000 km, au 1er terme échu, pour tout achat d’une smart forfour neuve valable en France métropolitaine et Monaco, hors véhicules de secours ou de compétition, de démonstration, auto-écoles et loueurs courte durée pour toute commande et livraison du 01/10/2018 au 27/12/2018 chez les Distributeurs participants. Consommations mixtes de la smart forfour : 4,9-5,4 l/100 km - CO2 : 112-123 g/km.


lp

LA VIE GASTRONOMIQUE

JÉRÔME BOCUSE

Une crêperie à Orlando Dans le nouveau quartier en cours de construction au sein du parc Walt Disney World d’Epcot et à proximité de l’animation « Ratatouille », Jérôme Bocuse peaufine son concept de crêperie qui viendra compléter la boulangerie-pâtisserie, la brasserie et le restaurant gastronomique du complexe « Chefs de France » créé par Paul Bocuse en 1982. Le nouvel établissement comportera 200 places assises et un comptoir de vente à emporter. MP

LA CASA VITO

L’Italie à la fête dans le 6ème

I

naugurée en avril dernier, la Casa Vito ne désemplit pas au point que son propriétaire Vito Morreale a remodelé son bar, pour gagner quelques précieux couverts supplémentaires. « Laissons faire le métier à qui le sait » dit le proverbe italien. Derrière son accent chantant, Vito Morreale en sait quelque chose, lui qui, dans la tradition familiale, gratifie ses convives du 139, rue Bugeaud (Lyon 6e) de somptueuses

pizzas. Sans jamais désemplir, à en juger les quelque 150 couverts de moyenne qu’il envoie quotidiennement. Il faut dire que ses pizzas et pasta ont du succès, à tel point que le restaurateur s’est résolu à raboter son bar. Refait à neuf cet été, celui-ci a permis de dégager huit places supplémentaires, côté rue. De bon augure pour la suite, alors que la disparition de la terrasse a déjà fait grimper le prix des places. A grassa cucina, povertà vicina. MC

LA FAUSSE SURPRISE DU CHEF

LAURENT GERRA s’offre Léon de Lyon Léon de Lyon a bel et bien été vendu. Comme annoncé sur notre antenne, ce sont Fabien Chalard et Julien Géliot, associés à Laurent Gerra, qui remportent la mise. « Mes affaires ne sont pas à vendre ! », nous assurait pourtant Jean-Paul Lacombe en mai dernier pour couper court aux rumeurs. Mais ce démenti n’avait guère convaincu. À juste titre, puisqu’il a officialisé la vente de l’établissement familial faute de voir son fils lui succéder. Le nom de son acquéreur n’est guère plus surprenant, l’ombre de Fabien Chalard planant déjà à l’époque de notre entretien, après l’échec des négociations avec Alain Ducasse. La seule sensation vient de la présence de Laurent Gerra, associé avec le fondateur des Gastronomistes, dans ce projet de reprise. Selon nos informations, le montant de la transaction (fonds + marque) se situe autour des 2 millions d’euros, soit le chiffre d’affaires réalisé en 2016. MC

BRÈVES DE COMPTOIR King Marcel ouvre son 4ème restaurant lyonnais dans le quartier Saint-Jean (14, rue du Palais de Justice) A la Croix-Rousse, « Le Grain de folie » a été cédé pour la somme de 210 000 euros. Après deux mois de travaux, le restaurant sera rebaptisé CopperRoots. Ouverture courant novembre. Un cabaret + un restaurant + un stripclub = le nouveau concept du Crazy Coulisses à la Cité internationale. Le chef italien Nicolas Pepe intègre les cuisines de l’hôtel Boscolo Exedra Lyon. « Ma cuisine est une danse entre la France et l’Italie » a-t-il confié à la journaliste Sophie Guivarch. Philippe et Jimmy ont repris la cave Vavro & Co (46, cours Franklin Roosevelt). Après 15 ans dans le 6ème, Blaise et Erica Vavro se sont engagé dans un nouveau challenge : la création de boutiques éphémères (dont celle du 6, rue de la Charité) où les de petits producteurs vins sont vendus à pris « Canons ».

EXCLUSIVITÉ LYONPEOPLE.COM

LE CARO DE LYON CHANGE DE MAINS Quatre ans et demi après avoir racheté son restaurant à Jean-Claude Caro, le couple Darras déjà propriétaire du Gabion (Part-Dieu) et des Lodges (Dardilly) a décidé de s’en dessaisir. « Même si c’est un crève-cœur, il faut savoir saisir les bonnes opportunités. On a remis le Caro sur les rails, mais notre passion est de remonter des affaires, pas de les garder éternellement. Nous allons nous concentrer sur Les Lodges dont le potentiel est énorme » assurent Juliette et Baudouin qui ont cédé l’établissement à un groupe de restauration de l’Est de la France qui compte y développer un concept de bistronomie baptisé « Bouillon lyon people • novembre 2018 • 30 •

Baratte ». Passé par l’hôtel du Palais (Biarritz) et les caves du Burgundy Lounge (Lyon), Arthur Buchard sera en charge du nouveau projet auquel participera le personnel du Caro, à l’exception du chef Yannick Decelle, pressenti chez Léon de Lyon. Dernier service : 31 décembre 2018. MP

Jérémy Galvan fête ses 20 ans de cuisine au cours de trois dîners (15-1617 nov) organisés avec les chefs qui ont jalonné son parcours (Philippe Chavent, Christian Lherm...) Textes : Morgan Couturier et Marco Polisson - Photos © Fabrice Schiff


lp

LA VIE GASTRONOMIQUE

DOMINIC MOREAUD ET CHRISTIAN LAVAULT

Une faim d’apprendre !

Suivez la célèbre odeur des chocolats Voisin (since 1897) pour arriver dans un décor étonnant, industriel et contemporain...

L

e nouveau restaurant de Dominic Moreaud (ex Tout le Monde à Table) et Christian Lavault (ex Le Saint Laurent) seulement ouvert depuis le 1er mars dernier ne pouvait mieux porter son nom puisqu’il forme au CQP (Diplôme d’Etat) 42 apprentis (objectif : une soixantaine) par an qui apprennent un jour par semaine dans ce restaurant comptoir et quatre jours chez des grands chefs... Mathieu Viannay (La Mère Brazier), Sébastien Chambru (L’O des Vignes), Philippe Gauvreau (Daddy Poule), Eric Hubert (Saveurs du Bistrot), Fabrice Bonnot (Cuisine et Dépendances), Olivier Paget (L’Ame Soeur), Fred Berthot (33 Cité), Catherine Roux (Comptoir d’Alice), Julien Le Guillou (Le Petit Frère), Fabrice Garabedian (La Toscane), Olivier Degand (La Ferme du Poulet) font déjà confiance aux élèves de cette faim d’apprendre !

Le coin bar, sa cave et la caisse

« On se plaignait tous les jours que les jeunes ne savaient pas travailler : nous avons donc décidé de les former pour créer des vocations et leur mettre le pied à l’étrier » Dominic Moreaud Un salon VIP privé de 10-12 couverts pour le pôle gastronomique, un jeu de boules et un comptoir de vente à emporter sont au menu de ce restaurant de 90 places à l’intérieur et 70 en terrasse. Construit sur un quai de déchargement de la Rhodia, cet entrepôt de 500 mètres carrés depuis vingt ans à l’abandon a retrouvé une nouvelle vie grâce à Amazing Architecture dont le décor industriel convient parfaitement au lieu ! Dominic Moreaud reçoit ses clients comme

ses meilleurs amis tandis que son copain de trente ans Christian Lavault prépare soigneusement dans sa cuisine ouverte ses deux menus qui changent tous les deux mois... Le gâteau tendre de champignons, crème légère d’ail et persil chips de légumes suivi d’une classique joue de bœuf et ses carottes suffisent à notre bonheur. Le moelleux au chocolat marmelade d’orange et sorbet orange ou la gaufre gourmande sorbet du moment et fruits frais terminent en beauté votre repas dans ce lieu étonnant... En salle, Edgar Revel depuis six ans avec Dominic Moreaud veille à tout et sur tous. « Peu importe le passé, c’est au présent que se décide l’avenir » résume parfaitement la philosophie de ce nouveau restaurant ! Une faim d’apprendre 24, rue Joannès Masset ZAC Gorge de Loup - Lyon 9 Tél. 09 62 60 92 68 Ouvert du lundi au vendredi midi Menus à 17,40 et 23,90 euros Texte : Christian Mure - Photos © Fabrice Schiff

Installé dans un ancien hangar de déchargement de la Rhodia, le restaurant a mis en valeur son passé industriel

lyon people • novembre 2018 • 32 •


D

D U

10

AU

1 8

N OVE M B RE

LES 3

IM

A

N

C

O H

E

U

18

201 8

JOURS

CRÉATION CONTEMPORAINE

JUS QU ’À

-2 0 %

SUR TOUTES LES COLLECTIONS

1 7 C O U R S D E L A L I B E R T É , LY O N 3 w w w.c r e a t i o n - c o n t e m p o ra i n e .c o m

V

E

N

O

R V

T

E

M

B

R

E


lp

LA VIE GASTRONOMIQUE

Créé en 1990, avec l’instauration de l’Institut Paul Bocuse, le restaurant Saisons et son chef MOF Davy Tissot ont vocation à devenir un établissement d’application étoilé, à l’horizon 2020. Un projet unique, particulièrement alléchant.

Texte : Morgan Couturier - Photos © Fabrice Schiff

I

l n’y a pas d’âge pour s’émanciper, mais à l’approche de la trentaine, le choix parait de plus en plus opportun pour continuer à grandir, et se lancer dans une nouvelle vie. Après 28 années à exercer sous la tutelle de l’Institut Bocuse, le restaurant Saisons se laisse donc enfin porter par le vent de la liberté, en commun accord avec sa figure paternaliste. Ainsi, dans l’immensité du château du Vivier, l’enseigne a vocation à s’affirmer comme « un restaurant gastronomique à part entière », dixit Hélène Pain, chargée du développement commercial du restaurant. Acteurs à part entière, les étudiants de l’Institut participent à la révolution du fief du MOF Davy Tissot. La recette est déjà écrite noir sur blanc : deux ans de préparation avant de présenter un projet exquis, basé sur l’obtention d’une étoile au guide Michelin d’ici 2020, une première pour un restaurant d’application.

LE RESTAURANT SAISONS D’ÉCULLY En conquête étoilée

Restaurant Saisons Château du Vivier 1A, chemin de Calabert - Ecully Tél. 04 26 20 97 57 Ouvert du lundi au vendredi, midi et soir Fermeture estivale du 3 août au 6 septembre Menu 5 services le midi (45€), deux menus huit services le soir, Noblesse du temps (69€) et Alchimie des sens (78€). lyon people • novembre 2018 • 34 •

L’INTRODUCTION D’UN BAR ET D’UN SALON DE THÉ EN 2020 « On cherche l’excellence », s’enchante le chef ecullois, lequel devrait régulièrement allier ses envolées culinaires avec celles d’un confrère. De quoi faire saliver ses prochains convives, curieux ou habitués, alors que le menu des deux prochaines années prévoit un profond rafraîchissement du château, avec la création d’un bar, d’un salon de thé et quelques coups de pinceau çà et là, pour apporter une harmonie à ces trois salles, qui ne demandent qu’à ne faire plus qu’une. « Il faut de la clientèle midi et soir, que ce soit à l’occasion d’un dîner d’affaires ou pour un couple qui a envie de se faire plaisir », présente Hélène Pain. Reste que dans pareil cas, le juge de paix demeure inexorablement l’assiette. Succès garanti au Saisons, avec ses deux menus huit services « Noblesse du temps » (69€) et « Alchimie des sens » (78€). Puis comme l’entonnait Helmut Fritz, avec ses macarons, « il parait qu’ils sont bons » !


HOME STORIES FOR WINTER BY D U

1

E R

N OV E M B R E

2 0 1 8

AU

SIGNE VOTRE INTÉRIEUR

3 1

JA N V I E R

2 0 1 9

W W W. A R R I V E T Z . C O M

UN ENSEMBLE LOUNGE CHAIR ET OTTOMAN ACHETÉ, UNE TABLE LTR BY EAMES EN CADEAU UN ENSEMBLE DE CHAISES VITRA ACHETÉ, LA SIXIÈME CHAISE EN CADEAU UN PRIX PRÉFÉRENTIEL SUR LE FAUTEUIL REPOS / GRAND REPOS DANS LE NOUVEAU TISSU MELLO VOS

RS

CONTACT 04 72 41 17 77 info@arrivetz.com

E

U

SHOWROOM 24, rue Jarente 69002 Lyon

N

SI

G

*Offre soumise à conditions, à voir en magasin

I INTÉR

E


lp

LA VIE GASTRONOMIQUE

PRIX TAITTINGER

Un exercice très bocusien ! Texte : Christophe Magnette - Photos © Fabrice Schiff

I

Vivien Rouleaud (Le Chabichou à Courchevel) entouré de Ludovic Nardozza (Domaine de Clairefontaine) et Gilles Leininger (Le Jardin Secret)

Christian Bourillot, Davy Tissot (Saisons) et Hervé Fleury (Institut Paul Bocuse)

nstitut Paul-Bocuse pour les épreuves, deux plats emblématiques de Monsieur Paul comme juges de paix, puis dîner (trois étoiles) chez Pierre Orsi. La journée de sélection française du Prix culinaire Taittinger avait tout d’un hommage appuyé au maître de Collonges. “Le niveau a été exceptionnel”. À l’unisson, tous les membres du jury (parmi lesquels Pierre Orsi en qualité de président, sans oublier Christian Bourillot, Alain Le Cossec, Christophe Marguin, Bernard Leprince etc.) ont éprouvé la même difficulté au moment de départager huit finalistes “qui n’ont rien raté” dixit Christian Bourillot. La barre était pourtant haute pour les 5 heures d’épreuve avec deux plats à préparer et non des moindres : rougets en écailles de pomme de terre et volaille de Bresse en vessie servie entière farcie d’une farce ménagère libre sauce poulette accompagnée de ravioles aux champignons et foie de volaille en forme libre, servies à part dans un consommé ! Deux plats emblématiques de Paul Bocuse, rien que ça ! Le Cannois Vivien Rouleaud (Le Chabichou - Courchevel) a donc été plébiscité devant Ludovic Nardozza (Domaine de Clairefontaine) et Gilles Leininger (Le Jardin Secret). Il participera le 19 novembre (au Lutécia à Paris) à la finale internationale du 52e prix Taittinger. Un moment particulier également pour le directeur régional Alain Lorieux qui tirera sa révérence dans six mois.

Guy Cartellier (Champagne Taittinger), Florence Xunebane et son époux Xane (Du côté de Chez Xane)

Geneviève Orsi et Jacky Marguin

L’équipe du restaurant Orsi

Marie Martins, Huguette Merie (Habit Rouge) et Jean-Claude Sturm (Renault) lyon people • novembre 2018 • 36 •

Les chefs autour de Pierre Orsi


Imaginez un fauteuil de bureau qui suit le moindre de vos mouvements et vous transporte dans un état de sérénité totale. Le concept du confort Stressless® repose sur le Système Plus™, breveté, qui assure un maintien synchronisé des lombaires et de la nuque lorsque vous vous inclinez, tout en douceur et dans un équilibre parfait. Chaque détail a été pensé pour votre confort et celui de votre esprit. Faites-en l’expérience chez votre revendeur Stressless® ! (1)Les innovateurs du confort

Origine Norvège Depuis 1934

Votre fauteuil Stressless® Office en cuir ou en tissu, faites votre sélection parmi 160 coloris différents !

Exceptionnel

du 19 novembre au 2 décembre 2018 *Offre non cumulable valable du 19/11/2018 au 02/12/2018 dans le magasin Stressless Store sur le prix TTC conseillé au 01/06/2018 des fauteuils Office Stressless® sur tous les revêtements et coloris. Offre valable sur présentation du code promo auprès de l’expert Stressless présent en magasin. RCS Pau 351 150 859.

Stressless Store 58, cours de la Liberté - LYON 3 Tél. : 04 72 04 03 91 Store

www.stresslessstorelyon.fr


lp

PEOPLE NEWS

La Compagnie de Phalsbourg décroche la

O

n connaît désormais le lauréat de l’appel d’offres lancé par la Ville de Lyon pour gérer la Salle Rameau : il s’agit du projet porté par le promoteur immobilier Compagnie de Phalsbourg, associé pour l’aspect artistique à Steven Hearn (entrepreneur culturel, patron de la holding Scintillo), à l’équipe d’architectes Perrot & Richard Architectes (ACMH) et Cécile Rémond (architecte du patrimoine). Tel est le choix du comité d’examen (…) composé du maire de Lyon Georges Képénékian, de l’adjoint aux finances Richard Brumm, de l’adjointe communiste Nicole Gay, de l’adjoint à la Culture Loïc Graber, ainsi que de Nathalie PerrinGilbert, maire du 1er arrondissement. Cette proposition a été soumise à l’approbation du conseil municipal du 5 novembre 2018. La salle va faire l’objet d’un bail emphytéotique administratif d’une durée de 60 ans. À l’échéance de ce bail, la Ville retrouvera la pleine propriété du bien. Le projet lauréat prévoit un espace de « Culture court » dans l’ancienne salle de billard, au rez-de-chaussée, avec « boutiques, lieu de vie et animations culturelles ». La salle de spectacles sera reconfigurée en version 500 à 840 places après traitement

lyon people • novembre 2018 • 38 •

SALLE RAMEAU

acoustique, reconfiguration de la scène et des balcons « pour une programmation riche et exigeante pour accueillir plus de 200 événements par an : concerts, cirque, partenariats universitaires pour des cycles de conférences et débats, ainsi que l’Orchestre de Chambre de Lyon », selon le communiqué, ainsi que la « création d’un couronnement pour le bâtiment : (un rooftop, ndlr) accessible à tous avec vue panoramique et espace restauration

Texte : Marc Polisson - Photos DR

sur place ». Le Collectif Salle Rameau qui regroupe des citoyens et des associations dit se « réjouir que la salle Rameau garde sa vocation de salle de spectacles, et qu’elle échappe à la vente grâce au choix d’un bail emphytéotique, comme la Halle de la Martinière. Ce sont en effet deux des points de vigilance que notre collectif défend depuis le départ. Ce qui n’empêche pas de rester attentifs au projet qui sera mis en œuvre ».


’’

Nous avons choisi AKECIA par recommandation pour nos TPE, caisse enregistreuse et caméras. Les solutions sont ergonomiques et un conseiller est disponible 24h/24, prêt à intervenir ! Que demander de plus ?

Bénédicte Le café du marché

Le partenaire idéal pour améliorer la gestion de votre établissement.

Solutions d’encaissement tactiles et ergonomiques

Solutions de paiement rapides et sécurisées

Solutions de vidéosurveillance en continu

www.akecia.fr - 04 81 91 95 95 L Y O N

-

P A R I S

-

M A R S E I L L E

-

A V I G N O N

-

C O U R C H E V E L


lp

PEOPLE NEWS

SALLE RAMEAU

LES CHEVALIERS DU FIEL recalés au pied du podium

Nous vous dévoilons en exclusivité les visuels du second projet finaliste qui n’a pas été retenu par les élus du jury de la Salle Rameau. Il présentait pourtant des atouts non négligeables…

S

elon nos confrères du Petit Bulletin, ils constituaient « la surprise du chef » parmi les 13 dossiers déposés. Mais ces challengers n’auront pas la possibilité de dévoiler leurs talents culinaires et artistiques. Réunis sous la bannière Acte V, Francis Ginibre et Éric Carrière, alias... Les Chevaliers du Fiel, associés à PierreGuy Cellerier et Jérôme Carrillon échouent au pied du podium. « Je suis déçu car notre projet correspondait le plus à l’intérêt général » analyse le patron de Camaro Productions. « La métropole est déjà suffisamment pourvue en salles de concert, alors pourquoi une de plus ? » En revanche, Lyon ne compte que deux théâtres privés non subventionnés (Théâtre Tête d’or et Comédie Odéon) alors qu’ils sont 80 dans la capitale. Qu’a-t-il manqué aux Lyonnais pour l’emporter ? Sur la forme, les visuels présentés par leur équipage ont de la gueule. L’investissement prévu également : 11,5 millions d’euros de travaux + 500 000 euros de droits d’entrée (contre 12 M€ et 3 M€ pour le projet lauréat). Le jury a-t-il privilégié le mieux disant financièrement ? Ou est-ce sur la programmation que tout s’est joué ? lyon people • novembre 2018 • 40 •

ŒUFS MAYONNAISE CONTRE FOOD MARKET Outre l’installation d’un bouillon populaire au rez-de-chaussée, Acte V avait prévu de reconfigurer la salle pour accueillir 1030 spectateurs et recevoir « le meilleur de la production du théâtre privé », soit des spectacles de formes et de disciplines très variées « portées par des artistes — comme Fabrice Lucchini — qui n’ont pas pour seul credo l’élitaire pour tous ». Ambitieux mais dangereux dans une ville aux élites largement boboïsées. La perspective d’accueillir des choristes, des chansonniers et autres stars du théâtre de boulevard a-t-elle rebuté le jury ? Le vaudeville, le cabaret, les variétés ou le stand-up ne sont-elles pas considérées comme de la culture de seconde zone ? Sans l’avouer ouvertement, tout laisse penser que le jury a jugé le plan proposé par Acte V ringard face à la sémantique branchée du projet lauréat où il est question de « culture market », « d’espace food » et de « rooftop » ? Ce qui fait dire à Nathalie Perrin-Gibert — membre du jury — que le projet retenu « à vocation très commerciale (...) contribuera à la gentrification du 1er arrondissement ».

Théâtre Rameau D’une capacité de 1031 places afin d’offrir à tous les spectateurs sans discrimination les conditions optimales de confort, d’écoute et de vision. Les émotions du théâtre à l’italienne se retrouvent dans le choix des couleurs et des matériaux. Un cadre chaleureux et classieux surmonté d’une verrière autoéclairée, avec un foyer attenant.


Bouillon Rameau La salle des billards devait devenir une brasserie conçue en résonnance avec le Bouillon Pigalle (Paris), et en association avec ses propriétaires Pierre et Guillaume Moussié. « Nous voulions en faire un restaurant populaire accessible au plus grand nombre avec des produits du terroir à petits prix (œuf mayonnaise 1,90€ — formule entrée, plat, dessert à 17€) » dixit Jérôme Carrillon. La décoration et le design de ce concept très original sont signés Alain et Dominique Vavro.

Vestibule d’entrée Les promoteurs du projet avaient prévu une grande salle des pas perdus desservant le théâtre et le bouillon pour que les spectateurs patientent confortablement à l’abri et non pas sur la voie publique.

41 • novembre 2018 • lyon people


lp

STYLE AUTO

PALACE GARAGE

Sur les chapeaux de roue Ferrari F40, Dino 246 GT, AC Bristol, Aston Martin DB5, Porsche 911, Mercedes 190 SL, Lancia Stratos, Mustang fastback, Fiat 500, Mini Cooper MK1, Alfa Romeo Giulietta, le florilège (étourdissant) de quelques-uns des bijoux abrités dans ce lieu unique donne le tournis. Avec ses services de gardiennage et de conciergerie pour automobiles, Palace Garage assure une prestation haut de gamme. Texte : Christophe Magnette - Photos © Saby Maviel “

U

n immense coffre à jouets”, c’est en ces termes que Pierre-Laurent Gallo et Olivier Dufour, les deux associés du Garage, aiment à présenter leur écrin : 720 m² quelque part dans le quartier de Montchat, à l’abri derrière les murs d’un bâtiment pensé et dessiné par l’illustre architecte lyonnais Tony Garnier à l’origine, à destination des médecins de l’hôpital Édouard-Herriot et du personnel de l’usine de véhicules industriels Marius Berliet. “Un parking chargé d’histoires” sourit Pierre-Laurent qui – depuis 2010 — a fait du lieu le garage lyonnais le plus sélect de la région. Un parking ? Un garage ? Non. Un lieu de vente et de gardiennage pour automobiles prestigieuses mâtiné de services personnalisés (lavage à la main, entretien, chauffeur vacataire, service de conciergerie, contrôle technique), d’un espace d’entretien pour “la petite mécanique” et la maintenance sans oublier les ventes de véhicules classiques et d’exception. L’ADN de Palace Garage ? “La passion” relèvent en chœur PierreLaurent et Olivier qui revendiquent un service sur-mesure à destination de propriétaires passionnés et méticuleux. Le message est clair : sécurité, confidentialité, grand soin. L’endroit est parfaitement sécurisé et protégé, l’équipe de professionnels restreinte permettant un suivi irréprochable : un modèle économique très lyonnais donc. Et qui marche : plus de quarante places de gardiennage sont occupées sans compter la liste d’attente. lyon people • novembre 2018 • 42 •

UN DEUXIÈME LIEU DANS L’OUEST LYONNAIS TRÈS BIENTÔT Modèles exceptionnels, véhicules classiques ou voitures de sport, toutes les automobiles sont placées sur un pied d’égalité et soigneusement protégées sous une bâche noire. Prix de la tranquillité ? 250 € TTC par mois. Un tarif mesuré pour un public de passionnés amoureux de leur trésor mécanique, “des voitures qu’on ne laisse pas dehors”. Passion, histoire, transmission, sobriété, objets d’époque, propreté, odeur de mécanique, effluves d’essence, plafonds bas, une âme, une authenticité transpire de chaque mètre carré. L’étrange sentiment que chaque véhicule renferme des secrets. Une histoire qui continue à se transmettre et

surtout à s’écrire : “Mon souhait de collaborer avec Olivier n’est pas anodin, souligne PierreLaurent, elle coïncide avec notre ambition de développement.” Et Olivier d’ajouter : “Quand l’ambition et la passion se conjuguent, c’est du bonheur. Penser, concevoir et animer un second lieu répondant à nos attentes est ainsi devenu une évidence...” D’ici la fin de l’année, le projet sera lancé : Palace Garage ouvrira prochainement un nouvel espace d’environ 3 000 m² dans l’Ouest lyonnais. Avec deux priorités : garder la passion automobile chevillée au corps autant qu’à l’âme et surtout, la partager. Professionnel reconnu de l’automobile, Pierre-Laurent Gallo est un expert connu et reconnu. Naturel donc, qu’il se retrouve avec son ami Olivier Dufour, entrepreneur Lyonnais, passionné et collectionneur pour partager ce projet. Un projet passionnant piloté par des passionnés.


lp

STYLE AUTO

CENTENAIRE DE SA NAISSANCE

Il s’appelait Paul,

PAUL BERLIET

Paul Berliet au Salon de l’automobile de Paris en 1968

17 000. En 1974, 17 000 personnes travaillaient dans les usines lyonnaises de Berliet, à Monplaisir, Vénissieux/Saint-Priest et Feuillat (3ème arrondissement de Lyon). Voitures lyonnaises, camions français, l’entrepreneur visionnaire Paul Berliet a bâti un groupe de dimension mondiale. Texte : Christophe Magnette - Photos © Fondation Berliet

I

l est né le 5 octobre 1918. Une date anniversaire symbolique pour rendre hommage à ce capitaine d’industrie qui fait encore la fierté de celles et ceux qui ont appartenu à « la grande maison », chez Berliet ! C’est la gardienne du temple et de la mémoire qui le dit, Monique Chapelle : « Paul Berliet ? Un homme terriblement indépendant. » Mais terriblement efficace. Comme son père Marius (décédé en mai 1949) à qui il succède à la tête de l’entreprise familiale, il voit loin, « à vingt ans ». En moins de dix ans, il construit les usines de Bourg-en-Bresse, Andrézieux-Bouthéon, L’Arbresle, Saint-Priest, Saint-Alban-Leysse. Comme son père, c’est un humaniste, proche des hommes, de ses hommes à qui il lui paraît normal « de maintenir une population locale en portant l’activité sur place ». Comme son père, il plante des arbres avant d’élever les murs : il nomme un responsable des espaces verts à Bourgen-Bresse lorsque s’effectuent les premiers mouvements de terre. Nous sommes en 1962. Iconoclaste visionnaire, cet homme

lyon people • novembre 2018 • 44 •

était à part. Un Lyonnais pur jus qui, dans les années 1960, fait de son groupe familial le leader mondial dans le domaine des travaux publics, des matériels de chantier en quelque sorte. Son seul concurrent ? Caterpillar. La moitié des mouvements de terre s’effectue alors aux États-Unis, le marché est là-bas. Mais les Américains sont rudes en affaires, et les Européens déjà peu enclins à faire front commun. Que se seraitil passé dans le cas contraire ? Avec des si...

UN CAPITAINE D’INDUSTRIE Quelle aventure ! Quelle aventure familiale et industrielle ! En 1916, Marius Berliet débute la construction de l’usine de Vénissieux : sur les 350 hectares acquis, 250 le sont sur la commune de Saint-Priest. Les premiers logements sont édifiés deux ans plus tard. Après la seconde Guerre mondiale, le rythme s’accélère : le service transport

(5 000 m² en 1959), le centre d’études et de recherches (1962), la direction BerlietEurope et la direction commerciale (1965), le service d’expédition et d’assistance production (SEAP) sort de terre à la fin des années 1960. L’unité industrielle Essieux et Ponts voit le jour au début de la décennie 1970 (sur 42 000 m²), des aménagements

L’usine Berliet de Vénissieux - Saint-Priest en 1972


Paul Berliet, sergent 27ème chasseurs alpins Le Tour / Vallée de Chamonix

Eglise de la Rédemption, Lyon 6ème. Mariage de Paul Berliet avec Colette Vignon, le 2 juin 1942

se poursuivent encore avec l’implantation de logements, restaurants d’entreprise, bâtiments industriels et tertiaires. Plus de 3 000 personnes travaillent à l’époque sur ce site, 14% des effectifs. Paul Berliet ? Un capitaine d’industrie qui, en capitalisant sur l’expertise lyonnaise s’est ouvert les portes du monde. Rien que ça.

1953, le retour à Lyon. Paul, Colette et leurs deux filles redécouvrent leur ville

Paul Berliet ? Cinquième enfant de la fratrie, général adjoint puis président directeur il vit dans l’ambiance des usines créées par général en 1962. En vingt-cinq ans, c’est son père, Marius. Chahuteur, « médiocre en une révolution : moyens et méthodes sont maths » dixit Monique Chapelle, il excelle en démultipliés. La production explose : de 17 à histoire et géographique. Après ses études 140 véhicules par jour ; de 7 500 à 24 000 secondaires, il travaille dans différents ateliers, collaborateurs. L’élargissement des gammes effectue un stage de quatre mois en Grandede produits, la croissance sur les marchés Bretagne puis effectue son service à l’école internationaux (42 % du chiffre d’affaires militaire de haute-montagne qu’il termine en réalisé à l’export en 1974), l’industrialisation qualité de chef éclaireur-skieur. Toute sa vie, dans les pays émergents, l’implantation cet homme de défi gardera une appétence d’usines dans la région Rhône-Alpes dans particulière pour la montagne, Chamonix des zones impactées par le déclin industriel, et le massif du Mont Blanc en particulier. Paul Berliet est une locomotive à laquelle Démobilisé, il prend la responsabilité des salariés et pouvoirs publics se raccrochent. Fonderies d’Automobiles M. Berliet en 1942, Pourtant, en 1974, les mêmes pouvoirs l’année de son mariage avec Colette Vignon publics contraignent le groupe Michelin, au et la direction des fabrications. Mais voici venir l’heure des années sombres : la production tombe à quatre véhicules/jour en 1944. Mais le pire arrive : après son père et ses trois frères, Paul Berliet, malgré l’absence de mandat, est arrêté à la Libération. Commissaire de la République, le communiste Yves Farge, place l’usine sous séquestre et initie « la plus grande expérience de gestion ouvrière en France » rappelle Monique Chapelle. En dépit de batailles juridiques et d’une longue grève des cadres, le conseil d’Etat ne restitue l’entreprise à ses légitimes Le jour de son anniversaire, le 5 octobre 1947, Chantal et Florence n’oublient pas leur père injustement emprisonné propriétaires qu’en septembre 1949.

SON HÉRITAGE A ÉTÉ PÉRENNISÉ Paul Berliet restera marqué à vie par cette période : nonobstant « des éléments d’inculpation peu nombreux pour collaboration économique », il reste incarcéré de septembre 1944 à janvier 1948. Il en tirera une philosophie de vie : « Ma vie sera de créer des emplois dans l’usine fondée par mon père. » À compter de 1950, le président Émile Parfait charge le bouillant trentenaire de repositionner l’entreprise : en France comme à l’étranger des missions techniques, commerciales et industrielles lui sont confiées. Amnistié totalement en mars 1954, Paul Berliet est nommé directeur

sein duquel Berliet avait choisi d’entrer en 1967, à céder Automobiles M. Berliet à la Régie Nationale des Usines Renault (RNUR). Paul Berliet décide de rester près de ses hommes. Après l’absorption de Saviem, filiale de la RNUR, Berliet devient Renault VI. Après avoir tant donné, Paul Berliet change de posture : il entend transmettre. « Les générations actuelles et futures ne doivent pas ignorer les marques de créativité, les témoignages d’audace technologique et industrielle qui les aident à connaître et comprendre leur filiation. » La fondation de l’Automobile Marius Berliet est créée en 1982 (voir page suivante). Paul Berliet est décédé le 7 août 2012. Son message est bien passé, son héritage a été pérennisé. •

45 • novembre 2018 • lyon people


lp

STYLE AUTO

Vue du parc, la Villa Berliet, édifiée en 1911/1912, sur les plans de l’architecte Paul Bruyas. Décoration Art Nouveau du rez-de-chaussée : Louis Majorelle pour les boiseries et Jacques Gruber pour les vitraux.

LA VILLA BERLIET

Une œuvre art nouveau centenaire

E

lle abrite la Fondation Berliet depuis le 8 janvier 1982 ; la famille Berliet jusqu’en 1944 ; une histoire débutée en 1911. Marius Berliet achète des parcelles (8 000 m² au total) dans le quartier de Montchat alors en cours d’urbanisation. Il choisit l’architecte Paul Bruyas (1873-1936) pour le projet et la conduite des travaux. Tout s’enchaîne : permis de construire déposé le 20 mars 1911 (ratifié le 11 mai) ; les murs sont élevés dès le mois de juillet ; le bâtiment est hors d’eau en janvier 1912 ; la maison du gardien terminée en mai 1912. Marius étonne :

alors que l’art nouveau décline et que les ébénistes et verriers sont à la mode à Lyon, il plébiscite le mouvement artistique réputé pour l’esthétisme de ses lignes courbes et sollicite deux maîtres (de l’école de Nancy) : Louis Majorelle et Jacques Gruber. Six enfants vont naître à la Villa : Odette (1913), Yvonne (1914), Henri (1915), Maurice (1917), Paul (1918) et Jacqueline (1923). Une aile est ajoutée en 1928 : sa réalisation est confiée à l’architecte Paul Senglet qui s’accorde avec le bâtiment initial. La maison familiale de Saint-Cyr au Mont d’Or dans les années 1970. Elle est actuellement la propriété de Jacques Mottard, PDG de Sword

lyon people • novembre 2018 • 46 •

Une cadre magique : une villa, un parc d’agrément avec une roseraie, trois bassins, des bosquets d’arbustes, des arbres, un jardin potager, une basse-cour, Marius et Louise Berliet, entourés de leurs sept enfants sont au paradis. En 1944, la demeure est réquisitionnée pour y loger l’état-major de l’armée américaine. Inhabitée quelques temps, elle est louée consulat d’Angleterre puis d’Italie. À la fin des années 1950, elle revient dans les actifs de l’entreprise. Sa destination évolue : la voilà partie prenante de la politique industrielle Berliet. De 1960 à 1975, chaque année, elle offre le gîte et le couvert à une vingtaine de stagiaires étrangers, en formation dans les usines Berliet ; durant la journée, salle à manger et salon sont utilisés pour dispenser des cours aux membres du personnel, aux concessionnaires et clients de l’entreprise. Le chalet Evolène à Chamonix fin 70


La fratrie Berliet en 1920 : Maurice, Yvonne, Jean, Paul, Odette, Henri (Jacqueline naît en 1923)

Elle est aujourd’hui le siège de la Fondation de l’Automobile Marius Berliet présidée par Philippe Brossette. Un lieu unique au monde qui poursuit pour dessein de sauvegarder et valoriser le patrimoine automobile de la métropole lyonnaise ainsi que l’histoire du camion français. « Tout est contextualisé, précise Monique Chapelle, en lien direct et unique avec les thématiques de Berliet ». Une mine d’or donc : les premières collections datent de 1884/1886 ; archives des constructeurs, publications professionnelles etc. le sous-sol d’origine (agrandi de 330 m² en 1997 ; d’autres aménagements sont encore prévus) accueille ce pôle de ressources inédit : des centaines de milliers de documents classés donc, 1 800 mètres de linéaire, 6 000 ouvrages. Le legs ultime d’une entreprise « privée, provinciale et patrimoniale ».

DES VÉHICULES EMBLÉMATIQUES L

e mastodonte T 100, conçu et fabriqué en neuf mois à l’usine de LyonMonplaisir : spécialement imaginé par Berliet pour l’exploitation du pétrole au Sahara, le T 100 (100 tonnes et 600 ch.) s’expose au salon de Paris en octobre 1957. Il est alors le plus grand camion du monde produit à l’époque. Construit à quatre exemplaires dans le monde (entre 1957 et 1959), il n’en reste plus que deux : l’un exposé dans un parc fermé en Algérie, l’autre (le T 100 n°2) restauré et est en possession de la Fondation Berliet. Parmi les autres modèles emblématiques ? Plus de 32 000 « Gazelle » sont produites entre 1958 et 1977 ; la gamme GBH (plus de 31 000 exemplaires sortent des usines Berliet entre 1967 et 1987 pour être exportés dans le monde entier) ; les GLR, GAK, GBK et GCK à cabine Relax ; les GBC 8Kt familiers de notre rédac chef Marco (ci-contre) lors de son service militaire au sein de la Brigade

Franco-Allemande, sans oublier le Berliet PR 100 en 1971 : premier autobus français à plancher plat et moteur arrière permettant une visibilité et accessibilité accrues. Visionnaire et formidable entrepreneur, Paul Berliet établit un « bureau de style » (ancêtre du design) dès 1952, mû par l’idée « que la matière grise sera toujours plus indiscutable que les richesses ». Preuve de sa capacité d’adaptation, il crée en 1962 un Centre d’étude et de recherches qui restera longtemps le plus moderne d’Europe. GBC 8KT en manœuvre à Stetten (Forêt Noire) au printemps 1990

Le T100 Berliet dans le désert du Sahara algérien sur le site de forage pétrolier d’El-Borma en février 1959.

Le T100 Berliet n°2 lors de son installation au Conservatoire du Montellier en 1982.

47 • novembre 2018 • lyon people


lp

STYLE AUTO

PAUL BERLIET LE MONDE EST SON ROYAUME P

ionnier des relations franco-chinoises (les premières entre le constructeur et l’empire du Milieu remontent à 1923), Paul Berliet signe en juin 1965, un contrat de transfert de technologie portant sur quatre véhicules lourds et participe à l’Exposition industrielle française à Pékin en novembre de la même année. Pionnier en matière de recherche et d’exploitation du pétrole, il réalise la première tranche de l’usine de Rouïba en Algérie, suivie d’un contrat d’industrialisation de sept types de véhicules sur un complexe de 500 hectares au Maroc (1958). Cuba en 1969 (il présentera le projet de construction de l’usine de montage du côté de Mariel à Fidel Castro en février 1970), Pologne en 1972, il contractualise à chaque fois la signature de contrats d’industrialisation d’autobus. En février 1964, il inaugure la filiale Berliet-Sénégal à Dakar avec le président Léopold SédarSenghor. Formidable communicant (les Lyonnais se souviennent encore du T 100 exposé place Bellecour en 1957), il attire les regards du monde entier avec la Mission Ténéré (décembre 1959 à janvier 1960)

1970 : Fidel Castro et Paul Berliet, entouré de Jacques Breton et Alfred Druet, observent le futur terrain de l’usine de Mariel.

dont les objectifs sont à la fois scientifiques, culturels, techniques, économiques et culturels. La moisson d’objets lithiques rapportée encourage une meilleure connaissance du Sahara... et la restauration de l’abbaye de Sénanque (à Gordes dans le Vaucluse) à laquelle ce passionné d’art cistercien a apporté toute sa générosité. Les camions Berliet ont été exportés dans 67 pays.

1964 : inauguration de la ligne de montage de l’usine Berliet-Sénégal à Dakar par Léopold Sédar Senghor.

LE 90ÈME ANNIVERSAIRE DE PAUL BERLIET fêté au Montellier le 5 octobre 2008

lyon people • novembre 2018 • 48 •


PALACE GARAGE

 LYON

P O U R E N T R E T E N I R V O T R E PA S S I O N

HNR STUDIO - Photo : fredericdenis.net

G AR A G E - C O N C I E R GER I E - CONS EI LS - ACHAT - V ENTE

www.pa lace- garage.com | 09 73 50 51 71


lp

STYLE AUTO

HONDA CR-V

Réinventé, amélioré

SUV le plus vendu au monde, la Honda CR-V a été repensée cet été. La belle nippone a vu ses mensurations s’allonger et ses lignes s’affiner. À bord, le conducteur retrouve ce sempiternel plaisir de conduire, indissociable de ce modèle. Nous l’avons essayé, avec délectation.

L

’image vaut mille mots », a-t-on coutume de dire. Mais peut-il en être autrement, quand une simple exposition, sur le perron de la primatiale Saint-Jean suffit à détourner les regards des passants vers cette calandre sculptée et sportive d’un SUV dont on aspire rapidement à admirer le prolongement de la silhouette. Le CR-V n’est plus à présenter, en témoigne son titre honorifique de SUV le plus vendu au monde, mais ses dessins repensés en cette année 2018, lui apportent un regain de forme et renforcent son charme. Véhicule familial, de par son confort, avec ses sièges et son volant chauffant, son affichage tête haute et ses nombreuses aides à la conduite, le CR-V 2018 se dote néanmoins d’atouts sportifs. Son passage de roues musclé, ses lignes saillantes lui confère un look appréciable à l’œil, que viennent conforter les 193 chevaux installés sous le capot, dans cette version essence (une alternative hybride est attendue en 2019, ndlr) 5 places*, avec sa transmission CVT à sept rapports. Reste qu’en version classique, le dernier-né de la firme japonaise n’est pas fait pour tailler la route à vive allure et reste fidèle à sa notion de bienêtre. Pas d’accélération brute, le CR-V choie ses passagers.

«

Texte : Morgan Couturier - Photos © Fabrice Schiff

L’HYBRIDE COMMERCIALISÉ EN 2019 Difficile dès lors de vouloir quitter cet habitacle où les imitations bois habillent élégamment l’intérieur cuir. Les longs trajets deviennent un régal, qui plus est, quand le toit ouvrant laisse profiter de la brise d’automne. Il n’empêche, comme annoncé, le CR-V sait aussi se montrer docile, sorti de ce paisible tableau, une fois le mode sport activé. Si l’accélération se révèle un poil plus violente, l’euphorie est à chercher du côté du moteur. Une fois la voiture poussée dans ses retranchements, par le biais d’un passage de vitesse au volant, la Japonaise émet d’agréables rugissements. À condition de laisser de côté la lecture intelligente des panneaux... Car la firme nippone n’occulte aucune règle de sécurité, en atteste le

système anticollision, anti franchissement de ligne et cet agréable avertisseur sonore lorsqu’un véhicule vient se loger dans l’angle mort. Conduire doit rester un plaisir et la belle n’y déroge pas. Seul bémol, son empattement, revu à la hausse, qui procure quelques montées d’adrénaline au moment de stationner en ville. Le CR-V se voit, se remarque, mais prend de la place. C’est en tout cas son souhait, sur le marché européen. Fidèle à ce slogan : la puissance des rêves. VALVERT Automobiles 15, avenue Victor Hugo 69160 Tassin-la-Demi-Lune

Notre journaliste l’a testé pour vous !

lyon people • novembre 2018 • 50 • *Ce modèle existe également en 7 places.


Pressmaster / fotolia.

Les grandes décisions se prennent rarement seul. Dans la vie, réaliser ses rêves se fait d’instinct. Mais pour s’engager dans un crédit immobilier, mieux vaut être bien accompagné. Chez CAFPI, vous bénéficiez d’un suivi sur mesure, assuré par un courtier expert dédié à votre projet.

04 72 34 02 02 AGENCE LYON 3 139 avenue Félix Faure

04 72 43 02 02 AGENCE LYON 6 29 boulevard Anatole France

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.

« Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. » « Pour tout prêt immobilier, l’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours ; l’achat est subordonné à l’obtention du prêt ; s’il n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées. » CAFPI S.A., siège social : 28, route de Corbeil - 91700 Sainte-Geneviève-des-Bois - Tél. 01 69 51 00 00 - E-mail : cafpi@cafpi.fr - S.A. à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 11 572 500 euros - SIREN N° 510 302 953 RCS ÉVRY - N° DE GESTION 2009 B 00365 - CODE APE 6619 B - ORIAS 09047385 - RCIOB N° 57437750 - Courtier en opérations de banque et en assurance - Membre de l’APIC, Association Professionnelle des Intermédiaires en Crédits - Retrouvez l’ensemble de nos partenaires bancaires sur www.cafpi.fr.


lp

MEGÈVE PEOPLE

TOQUICIMES 2018

Les recettes montagnardes de Megève font leur effet Textes Morgan Couturier - Photos © Lunae

L

a première édition de Toquicimes s’est offert les faveurs des amoureux de la cuisine de montagne, qu’elle s’est efforcée de mettre en valeur. Avec brio, et une certaine gourmandise. Marc Veyrat est un chef insaisissable, aussi créatif dans ses assiettes que dans ses allocutions, qui ne manquent pas de faire trembler l’assemblée.

Michel Cugier, Arnaud Gobeled et Mathieu Dechavane (Compagnie du Mont Blanc)

Hervé Audibert, Marc Veyrat, Cathy Klein et Fleur Tari

Catherine Jullien Breches, maire de Megève, Marc Veyrat et Fleur Tari

lyon people • novembre 2018 • 52 •

Mais à chaque fois, comme avec ses plats, le public n’en retire que le meilleur. À ce titre, sa volonté « d’être les meilleurs et de croire en notre terroir », n’est pas passé inaperçue, à l’heure de lancer les hostilités de ce Toquicimes, premier du nom. « On devrait être une région d’exemplarité », a-t-il ajouté. Alors Megève, experte en la

matière, incarnée par les mets d’Emmanuel Renaut, a dévoilé toute la richesse d’un terroir, où sa gastronomie alpine n’a pas manqué d’allécher les babines de ses visiteurs, dans les entraves du Palais, où se savourait le déjeuner du team Bocuse d’Or France, accompagné des restaurateurs du village.

Mathieu La Fay, Nicolas Daragaon, vice-président du conseil régional, Catherine Dumas (Sénatrice de Paris), Dominique Anract (Président de la confédération nationale de la boulangerie) et Georges Jullien.

Thibault Ruchon (Akecia)

Nicolas Winckler (Megève people) et Gaelle Voiry (Maisons et Hôtels Sibuet)

Alain Patrick Fauconnet et Delphine (Maison Cavalier)


lp

MEGÈVE PEOPLE

« On était ensemble à faire la cuisine, ça nous a rapproché », se félicite Emmanuel Renaut. Un rapprochement souhaité par tous les acteurs, afin de conforter les traditions alpines et appréhender l’évolution de cette cuisine de montagne, objet des différentes conférences et Masterclasses. « Nous devons utiliser nos différences pour que ça devienne une force », poursuit le chef référent du Flocon de Sel. Au cœur de la station, le public n’a pas loupé une miette des concours de farcement ou de fondue. Avec un titre à la clé pour le chef Jérémie Lobies (Le Hibou Blanc), lequel peut désormais afficher à sa table, la très officielle « Fondue de Megève ». De quoi donner l’eau à la bouche, et sublimer encore un peu plus cette appréciable cuisine de montagne. Prochaine étape, dans deux ans selon le modèle que semble adopter les organisateurs. Avec la promesse d’être encore plus tranchant, quitte à convier les écoles de la région. La transmission est à ce prix. La recette n’en sera que meilleure !

Guillaume Delmotte, Caroline Cauquy et Frédéric Bello (Boucherie Bello)

Georges Jullien et Ludmila (Hibou Blanc)

Jacques Dubouloz (Crémier Fromager) et Davide Scabin

Marc Veyrat et Joceline Perron

Loane Poizat et Ralph Crolla (Jumfil)

Pierre Margara (Sculpteur), Marc Veyrat, Jean-François (Hôtelier à Val d’Isère) et Olivier Alexis Sbriglio

Carole et Bruno Dufour lyon people • novembre 2018 • 54 •

Toute l’actu de Megève sur megeve people


lp

PEOPLE GASTRONOMIE

LES JOLIES SORTIES & BELLES RENCONTRES

de

Françoise Petit

MOIS par moi

francoise.petit@lyonpeople.com

Photos © F.P

GASTRONOMIE

L

e Salon du chocolat à la Cité Internationale ouvre ses portes le 9 novembre. Sève, Bouillet, Bernachon et Cie rivaliseront encore cette année de créativité et technicité pour épater les palais les plus aguerris. Lyon capitalise les bons points en cuisine mais aussi dans les ateliers et laboratoires où la fève est reine. Parmi cette foison de faiseurs de douceurs, le roannais « Bertrand Chocolatier ». Iconoclaste et passionné, il présentera sa collection de dômes, de chocolats « fruités » ainsi que ganaches et pralinés. Goûts précis et singularité seront au rendez-vous sur le stand 24. www.bertrandchocolatier.com

I

l a résisté aux sirènes du concept... Au 14, rue Royale, osant flirter avec les cuisines d’un deux étoiles, Florent Poulard brille de l’intérêt qu’il porte à la sincérité culinaire. Une déco (étudiée) de bric et de de broc -esprit salle à manger grands-parents- enveloppe une dizaine de tables réparties dans trois pièces. Un an déjà que cette ambiance fonctionne et que Monsieur P ne cesse d’esbaudir les plus grands critiques à l‘instar de FrançoisRégis Gaudry qui place ce jeune chef sur la carte des grands espoirs de la gastronomie lyonnaise. Né à l’Hôtel Dieu, le ciel de Florent reflète le cordon bleu qu’il allait devenir. Sa passion du terroir et sa curiosité le prédisposent à voyager pour connaitre le secret des réussites des Guy Savoy, Alain Passard ou Daniel Boulud. Il signe seul maintenant son destin de cuisinier en proposant de l’inédit avec des produits top qu’il chine dans la région ou ailleurs en fonction des saisons. Avec la complicité et la jeunesse insolente mais expérimentée de Jean-François Têtedoie et Lemmy Brou (Café Terroir et Cave Café Terroir), Florent Poulard n’a pas fini de nous régaler.

«

lyon people • novembre 2018 • 56 •

L

a Revole » ce repas de fin de vendanges en beaujolais, a pris une tournure toute particulière cette année. Une première ! Gilles Francez et Dominique Piron ont externalisé la fête à l’Abbaye de Collonges ! Les vignerons (près de 100) et leurs amis se sont souhaité un « bon appétit et large soif », clin d’œil à Monsieur Paul. Temps fort en amitié, en dégustation de vins apportés par chacun et en assiettes bien garnies. Dîner orchestré par trois magnifiques interprètes lyriques que Pierre Ribémont, directeur artistique de Pro’Scenio, avaient sélectionnés. Vive la Revole et santé avec Alain Vavro, Dominique Piron, Adrien et Lauranne Lacombe, et le maestro de Collonges, Vincent Leroux.


lp

PEOPLE SPORT

Vincent Miege (LOU Association), Didier Deal (LOU Rugby) et Chouchou (Brasserie du LOU)

Sébastien Gozzi (Gozzi sécurité), Jean–Claude Jouanno, président Comité Olympique Métropole de Lyon et Franck George (Ascomat)

LOU RUGBY - GRENOBLE Patrick Celma, président de la Ligue Auvergne-RhôneAlpes de Rugby, Roger Cesa, ancien président du LOU Rugby et Yann Roubert, président du LOU Rugby

Les Dauphinois à genoux

Texte : Jean-Marie Nauleau et Morgan Couturier - Photos © Fabrice Schiff

S Julie Tora (Heineken) et Guillaume (Olympique Lyonnais)

Aldwin Chanal (Fouré Lagadec) et Yvan Patet, président EM2C

lyon people • novembre 2018 • 58 •

olide collectivement, le LOU a retrouvé le chemin du succès, en s’imposant largement dans son antre de Gerland. Une victoire précieuse face à son voisin grenoblois, battu 34-6 devant près de 15 000 personnes. Dans un derby sans grande ferveur, malgré un record d’affluence cette saison, les hommes de Pierre Mignoni n’ont certainement pas livré leur prestation la plus solide, mais ont la ressource et les individualités à même de changer le cours du match. Si le manager lyonnais a souligné la belle performance collective de son équipe, le LOU a pu s’appuyer sur ses leaders, Jonathan Wisniewski ou la bombe néo-zélandaise Charlie Ngatai pour un inscrire quatre essais synonymes de bonus offensif. Las, à l’heure de célébrer cette deuxième victoire en trois matchs à domicile, la fin de la rencontre a finalement pris des airs de déchirement, suite à la grave blessure de Baptiste Couilloud, victime d’une fracture de la malléole de la cheville gauche, à une minute du terme du match. Un épilogue tragique qui met au second plan le retour gagnant de Carl Fearn, absent depuis plus d’un an.

Maryline Prevot et Stéphane Jimenez (Neyret Immobilier)

Vincent Benacchio (Le fil à Plomb), Arlette Hugon (Chez Hugon) et Stéphane Pelletier (Le Broc Bar)


Serge Bruhat, directeur régional Société Générale et Brigitte Giraudeau (Samsic)

Françoise Pupier-Sibilia (Chez Moss) et Jean-Christophe Buyat (Sigedi)

Isabelle Bretin (Prisme Consulting), Stéphane Barral (Eiffage Construction), Laurence Illgen (Serfim) et Pascale Mathiolon

Aurélien Berthelet (Cars Berthelet), Yves Guillermin (Buddha Bar) et Bertrand Fialip (LOU Rugby)

Alain Prenat et Chantal

Bibi, Olivier Ginon, président de GL Events, Eric Giraud, André Frank et Nicolas Gagneux, président 6ème Sens Immobilier

Xavier Robert (TPS Groupe), Sylvie Vergnais (Matières d’image) et Philippe Hug (TPS Groupe)

Alexis Palisson (LOU Rugby), Catherine Arbaud et Pierre Bouteille (LOU Rugby)

Jeff Têtedoie (Café Terroir), Marc-Antoine Ginon (M comme Merchandising) et Lemmy Brou (Café Terroir)

Eric Verbrugge (Eurocave), Stéphane Favoriti (Le Casier à Vin) et Tony Goupil (Champagne Pommery)

Christophe Gerbaud (CPG Assurances) et Laurent Petilaire Bellet (Champagne Pommery)

Les petit Lou avec leur mascotte

59 • novembre 2018 • lyon people


lp

PEOPLE SPORT

TERRE DE RUNNING

Rien ne sert de courir, il faut partir à point Enseigne spécialisée dans la vente d’articles destinés à la pratique de la course à pied, Terre de Running est devenue depuis 2012, un partenaire de choix des joggeurs. L’objectif, conseiller au mieux ses clients, pour adapter le matériel aux besoins et aux attentes de chacun. Texte : Morgan Couturier - Photos © Fabrice Schiff

L

e refrain se murmure à l’oreille de bon nombre de sportifs. La tête fait avancer les jambes, c’est bien connu. Mais si le mental vient occulter certaines carences, le matériel joue, lui aussi, un rôle central dans l’univers de la course à pied. Une terre de running où l’équipement requiert une attention de tous les instants, dès lors que la pratique prend un virage plus assidu. Face à ces attentes, Patrick Rebourseau, fondateur de Terre de Running, en a vite saisi les enjeux, lui l’ancien expert de l’alimentaire, reconverti dans la vente d’articles de sport, une fois atteint par ce virus de la course à pied. « À 30 ans, je m’y suis mis sérieusement. En discutant avec un gérant de magasin spécialisé, j’ai rapidement pensé qu’il y avait une belle opportunité à saisir », racontet-il. Après s’être joint au peloton en 2005, sous une autre enseigne, le Rhônalpin a finalement tenté l’échappée en solitaire en 2012 — année de création de Terre de Running —, avant de renouveler l’effort une vingtaine de fois, dans

lyon people • novembre 2018 • 60 •

toute la France (le prochain magasin ouvre dans le sud de la France, à la fin du mois). Fort de cette présence, Terre de Running s’inscrit désormais au plus près des joggeurs, qu’il s’agisse de course sur route, de trails, de triathlon, d’athlétisme ou même de marche nordique. « Nous servons à sélectionner les produits les mieux adaptés à la pratique de nos clients ».

UNE ANALYSE VIDÉO DE LA FOULÉE, POUR CONSEILLER LA BONNE CHAUSSURE Dans ses boutiques, où même les produits varient en fonction de la géographie, Terre de Running suit ainsi une politique de vente déjà rodée et validée, très pointue dans les domaines

du textile, de l’électronique, des accessoires et des chaussures, la cible prioritaire de « 60% des clients ». « Ce qui nous différencie, c’est le conseil, avec notamment, une analyse vidéo de la foulée. On teste la chaussure en situation, pour voir si celle-ci est adaptée à la morphologie du pied. Il y a une vraie assistance. L’analyse va permettre d’orienter le choix vers un produit ». Un plus pour l’enseigne, qui collectionne plus de 150 modèles de chaussures, toutes différentes les unes des autres, et susceptibles de s’adapter aux envies des clients, à leur terrain de jeu et à leur degré de ténacité. Au travers de ses quatre boutiques rhodaniennes (Lyon Centre, Limonest, Décines et Craponne), Terre de Running s’est donc mué en partenaire de choix des coureurs et autres événements sportifs. « Quand on fait cette pratique, on teste des produits, décrit Patrick Rebourseau. Il faut écouter les gens, leurs besoins de façon à combler ces derniers ». Le pari est tenu et le suivi total, jusqu’à proposer une sortie running une fois par semaine. Une manière aussi d’encourager la pratique de la course à pied, et d’entretenir le feu sacré de la volonté. La tête fait avancer les jambes. Bien chaussé, bien équipé, il y a fort à parier que celles-ci tournent plus vite et plus longtemps.

Loïc Chambriard, gérant de la boutique de Craponne & Patrick Rebourseau fondateur de Terre de Running, gérant des magasins de Lyon, Limonest et Décines.


Illuminez vos courses de nuit et préparez l’hiver avec

Du 2 au 17 novembre 2018 Profitez de nos offres spéciales en magasin !

Quatre magasins spécialisés en région Lyonnaise LYON CENTRE - LIMONEST - CRAPONNE - DECINES

www.terrederunning.com Suivez-nous sur

Terre de Running

Crédit photo Black Diamond

RUNNING - TRAIL - MARCHE NORDIQUE


RUBRIQUE PEOPLE SPORT

Photo © Alain Rico

lp

U

Le Barth’ologue de Michel Neyret « Je suis passé pour le pire des mafieux ! »

J’ai vu la profondeur des n film sur ta vie gens, la vie... et puis les au cinéma en postures d’intérêt. 2019 réalisé par Chaque mois, une personnalité s’allonge sur le divan de l’animateur Barth Olivier Marchal, c’est une qui a enfin repris avec un plaisir non dissimilé le chemin des plateaux d’OL TV. Y a-t-il plus de solidarité revanche ? L’ex commissaire se prête au jeu ce mois-ci sur le divan du Voyou. chez les voyous que chez Non, c’est le prolongement les flics ? de mon livre. Ma vie de flic, Pendant 20 ans avec mes c’est 32 ans de boulot avec équipes, nous étions des 6 mois de « dérive ». Je suis sont pas assez lourdes pour les gros bonnets. Et machines de solidarité. C’était presque fraternel. passé pour le pire des mafieux et tout le monde puis, ça fait rêver les mômes, c’est là un énorme Chez les voyous, la solidarité n’existe pas, c’est du a oublié des résultats plus que corrects. problème. cinéma. C’est juste le jeu de celui qui va tordre l’autre, il faut bien comprendre cela. Si tu avais carte blanche, quel acteur incarnerait Huit mois de placard, 18 heures par jour en le mieux Michel Neyret ? (Il réfléchit). La relation cellule... il y a quand même des bons souvenirs ? Si tu étais président, qui serait ministre de police / voyou est très bien cernée dans « Heat », Curieusement et rétrospectivement, oui. Je me l’intérieur ? Déjà, il faudrait qu’il soit deux. vraiment très proche de la réalité. Alors si je peux suis retrouvé seulement avec des gens qui ont fait Un technicien et un politique. La connaissance rêver, De Niro serait très bien. des erreurs de parcours. J’ai des contacts plutôt du terrain est indispensable et primordiale. réguliers avec des anciens détenus : des rencontres De manière globale et avec le recul, tu as merdé ? totalement improbables mais de jolies rencontres. Tu as déjà volé dans le portefeuille de ta La justice a considéré que oui. Je m’incline. Je me maman ? Jamais de la vie. (Il est très surpris de la suis expliqué. J’ai commis des fautes. Je les assume. Conseillerais-tu à un jeune de devenir question). Je viens d’une famille très pauvre, même J’ai payé. Mais n’oublie pas le contexte : c’était commissaire ? Aujourd’hui, conseiller à un pas en rêve ! seulement et uniquement pour servir mon métier et jeune de devenir commissaire, j’aurais du mal. sans jamais avoir tapé dans la caisse. Il faut que tout Le commissaire est devenu un RH, un manager. Tu es lyonnais d’adoption, est-ce que tu le monde comprenne bien cela : je n’ai eu aucune Il n’a plus le temps ou presque d’être sur le terrain. supportes l’O.L ? amende pour enrichissement personnel. Peut-être Je conseillerais plutôt la police judiciaire. Plus jeune, j’étais plutôt fan de Nancy quand Platini que mes méthodes de travail ont un peu dérapé, je jouait. Aujourd’hui, je supporte l’O.L. D’ailleurs, tu peux l’entendre... À ce moment-là, mes méthodes, En parlant de police judiciaire, en tant que m’invites quand tu veux. (Il me charrie gentiment). c’était un peu « la fin justifie les moyens ». Directeur-Adjoint de la PJ, à combien s’élevait ton dernier salaire ? 6400 euros net. Que vont dire tes proches en lisant le Les voyous sont-ils des personnes fascinantes ? Barthologue ? Je n’en sais rien. Peut-être, pourquoi Ce n’est pas du tout une généralité. Parfois, un peu. Est-ce que tu penses un jour retrouver avoir accepté cette interview ? L’approche de certains n’est ni haineuse, ni violente. l’excitation, l’adrénaline d’un « flag » sur une Les voyous aiment le jeu du chat et de la souris. grosse affaire ? Maintenant on change, c’est toi qui me poses Mais à aucun moment, je ne suis séduit par leur vie. Evidement et malheureusement, non. À l’époque, je une question ? À quel moment as-tu décidé de me demandai comment j’allais prendre ma retraite. faire le barthologue avec moi ? Comment va finir le trafic de drogue dans les Maintenant, je sais. (Il sourit). banlieues ? Propos recueillis par Barth Ruzza, le 13 octobre 2018 au V.O.YO.U Cela ne finira jamais. Impossible dans certains Qu’est-ce qui a profondément changé chez toi quartiers de leur enlever des ressources primordiales après la prison ? et considérables. De plus, les peines de prison ne Pendant ces huit mois, j’ai compris beaucoup. lyon people • novembre 2018 • 62 •


lp

PEOPLE SPORT

Sébastien Rambert, fils du buteur Angel Rambert, et Jean-Michel Aulas

Les tribunes VIP d’OL – Nîmes

DES CROCODILES À LA PEAU DURE Texte : Franck Girardet - Photos © Saby Maviel

A

Nathalie (3 R Solution) et Sandra Vicente (Le Progrès)

Bernard Fontanel, ancien président du MEDEF et Jacques Jurus

Marc Fraysse (Parlement & Territoires), Maître André Soulier et Jocelyn Jeanniard (Carrefour Market)

lyon people • novembre 2018 • 64 •

près une trêve internationale, l’OL recevait Nîmes ce vendredi 19 octobre devant 42 896 âmes. Sans la manière, les Lyonnais s’en sortent avec une victoire (2-0) et reprennent confiance. Le match fut ouvert et Bruno Genesio peut se féliciter des 3 points pris avant le

déplacement en Ligue de champions à Hoffenheim. Pour le reste, ce fut compliqué car son équipe a manqué de réalisme et concédé beaucoup d’occasions aux Gardois. Par moment, l’équipe était même coupée en deux. Gageons que ces erreurs soient vite corrigées.

Les tops

Les flops

- Marcelo qui a fait un match très solide et une ouverture décisive sur l’ouverture du score. - Memphis qui a le don de nous régaler la rétine par ses gestes techniques. - La présence en nombre de supporters nîmois.

Maître Roxane Dimier, avocat (DPG Associés) et Yves Maclet (Métropole de Lyon)

- Diop qui a été catastrophique au milieu. Remplacé par Ferri, qui a un Diop dans chaque jambe. - Aouar qui était comme perdu dans son rôle au milieu. - Marçal qui a été entre deux eaux tout le long du match.

Jean-Louis et Danielle Just, Marino Faccioli (Olympique Lyonnais) et Ghislaine Aulas


DANS LES LOGES...

Francis Thomine (Groupama) et Vanessa Rousset (AMDG)

Gilles Goldberg (Banque Rhône-Alpes) et Thierry Mathieu avec leurs épouses

Valentin Fontenit (Chapoutier) et Quentin Lequeux (William Grant’s)

Victor Lafond (Sesam Transport) et Alexandre Aulas (Holnest)

La loge Diag Immo / Transmanutac

La loge Mapaly / Ecocyclage

Serge Bex (OL), Remy Vercoutre (Canal +), Alex Gauthier (A la folie) et Jean-Claude Voituret

Cyprien et Lionel Lassagne (Aéroport de Lyon)

L’ancien député Marc Fraysse (Parlement & Territoires), Damien Abad, député de l’Ain et Samuel Soulier (6visme)

Julie Demont et Sébastien Le Guillou (Moreteau), leurs enfants Gabin et Evan

Ludovic Campus (Victoria hall), Marisa Manuel et Benjamin Moraly (Banque Rhône-Alpes)

Lou-Ann Girardet et Louis Engelhard

La loge EVCO

La loge Cotejobstore

65 • novembre 2018 • lyon people


lp

STYLE SHOPPING

100BON

La marque lyonnaise

naturelle, accessible et green Texte : Sophie Guivarch - Photos © Saby Maviel

Lorsque l’on pénètre dans la boutique 100bon de la rue Saint Hélène, d’emblée le décor nous enchante et nous emporte ailleurs. Bibliothèque, livres, flacons et accessoires d’antan suscitent notre interrogation. Où sommes nous vraiment ? Mais les senteurs effacent rapidement nos moindres doutes. Le lieu dédié aux fragrances porte bien son nom.

L

’aventure de 100bon commence avec la rencontre de l’entrepreneur Christophe Bombana et de Robertet, leader mondial de la matière première naturelle. Fort de 25 ans d’expérience dans le luxe et le parfum, notamment au sein de l’Oréal et du groupe Hermès, Christophe Bombana nourrit le projet de créer une maison de parfums ancrée dans son temps, 100 % naturelle. Il crée 100bon en 2016 avec un positionnement très affirmé naturel, accessible et green, trois promesses pour une marque qui se veut résolument novatrice. « Christophe part du principe que nous vivons un changement de monde, l’avènement d’une nouvelle ère, celle du sens. Depuis le début il veut inscrire 100bon dans la recherche de transparence, d’authenticité, de bien-être » ajoute Nicolas Brassier, directeur général de la société lyonnaise. « L’important pour lui est de se recentrer sur l’essentiel,

la fragrance. » Une « slow » parfumerie 100 % naturelle et vegan qui n’utilise aucun produit de synthèse, seulement des plantes, des résines, des fruits. « Nos ingrédients proviennent de Robertet basé à Grasse. Les créations uniques sont élaborées à base d’huiles essentielles de l’agriculture raisonnée. » Ici nul emballage tapeà-l’œil, merchandising ou marketing agressif, écrin de douceur et d’authenticité, la boutique invite davantage à prendre le temps de découvrir les multiples senteurs, les apprivoiser pour mieux choisir celle qui vous ressemble. Les bouteilles minimalistes simplement étiquetées portent le nom de la fragrance. « Nous limitons volontairement l’impact des étuis afin d’être cohérent dans notre démarche green éco-responsable. Notre concept est innovant car nous proposons une parfumerie rechargeable et durable en minimisant les déchets. »

« Christophe Bombana ne voulait plus d’une parfumerie basée sur le packaging, le marketing... Nous nous recentrons sur l’essentiel, la fragrance. »

lyon people • novembre 2018 • 68 •


29 FRAGRANCES PROPOSÉES En effet, vous pouvez conserver votre « bottle of nature » et la recharger à volonté. Pour cela il suffit d’acheter la recharge de 200ml et de remplir votre flacon grâce à l’entonnoir présent dans la boîte. « Un concept qui rend un produit noble conçu dans les règles de l’art de la fine parfumerie accessible à tous avec des prix bien en dessous de ceux pratiqués par la parfumerie traditionnelle » souligne Nicolas. « Il faut compter 35 € la bouteille de 50ml et 25 € la recharge. » Il ne reste plus qu’à choisir son parfum entre les 29 fragrances proposées et les deux collections, eaux fraîches légères ou eaux absolues dont la concentration est supérieure à 15 % et la tenue intense. Agrumes & trésor aromatique, carvi & jardin de figuier, fleur d’oranger & santal délicat, tonka & amande absolue, mimosa & héliotrope poudré, bergamote & rose sauvage... autant de noms évocateurs et de senteurs qui nous font tourner la tête ! Après avoir développé sa gamme de parfums, 100bon enrichit son offre depuis juin dernier d’une ligne pour le bain : des savons liquides également rechargeables avec deux nouvelles fragrances, fleur d’oranger & lilas délicieux et héliotrope & amande douce ainsi que des brumes pour le corps, délicieuses en sortie de douche. Mais il faudra encore patienter jusqu’au printemps prochain pour découvrir la collection de produits d’intérieur 100 % naturelle.

Quentin Vanpeene, directeur des opérations et Nicolas Brassier, directeur général

Cette nouvelle parfumerie a choisi de s’installer à Lyon, « d’une part parce que Christophe est lyonnais », nous commente Nicolas, « et d’autre part parce que cette ville est la capitale du Bien-être, et non de la Beauté et du Luxe à l’inverse de Paris. Ce qui nous correspond infiniment mieux ! ». L’équipe s’est rapidement agrandie pour accueillir Quentin, Olivia, Mathilde, et porter ce projet 100% lyonnais au-delà de Lyon en France et à l’étranger. Lorsque le savoir-faire et la nature nous offrent de nouvelles expériences de bien-être, on ne peut être qu’enthousiaste. Une jolie marque à suivre. 13, rue Sainte Hélène – Lyon 2 Tél. 04 78 03 09 77 7, rue du Plâtre – Lyon 1 Tél. 04 72 80 95 91 •

69 • novembre 2018 • lyon people


lp

STYLE SHOPPING

brille chez

MAIER

C

hanel présente une sélection exclusive de ses créations iconiques du 5 novembre au 31 décembre, à Lyon chez Maier Joaillier. Du camélia, fleur fétiche de Gabrielle Chanel au motif matelassé de la collection coco crush, ces pièces dévoilent les symboles que mademoiselle chérissait et les éléments dont elle aimait s’entourer, ouvrant ainsi les portes de l’univers intime de Gabrielle Chanel. Ces créations deviennent le territoire d’expression des savoir-faire d’excellence des métiers d’art de l’horlogerie et de la joaillerie.

Bracelet « Camélia Ajouré » en or blanc 18K et diamants taille brillant.

Bague « Coco Crush » en Or Blanc & Diamants. Petit Modèle Bague « Coco Crush » en Or jaune. Petit Modèle Bague « Coco Crush » en Or Jaune & Diamants. Petit Modèle Bague « Coco Crush » en Or blanc. Moyen Modèle Bague « Coco Crush » en Or Jaune & Diamants. Moyen Modèle

Casquette vison rasé, 440 € Veste renard Giorgio Brato, 3990 € Short agneau La Canadienne, 330 € 19 Bis, quai Victor Augagneur - Lyon 3 www.la-canadienne.com

lyon people • novembre 2018 • 70 •

Collection « Coco Crush » - CHANEL Joaillerie

101, rue du pdt Edouard Herriot - Lyon 2e T. 04 78 42 08 81 maier.fr


VILLE INVITÉE VD I L’ H L EO N I NNVEI U T ÉRE D OGNZNHEOUUR H’AHN H A( C NHGIZNHEO ) U (CHINE)


lp

RUBRIQUE STYLE GASTRONOMIE

TOP 20

EN PARTENARIAT AVEC

des adresses

Solutions d’encaissements, de paiements et vidéosurveillance

gourmandes lyonnaises Restaurant

akecia.fr - 04 81 91 95 95 Restaurant

nt

apéro festif - Restaura

SELCIUS

MARGUERITE

LA MAISON

Olivier Bourrat (Chef Exécutif)

Sylvain Larose

Benjamin et Sylvain

l’œuf «Cocotte Marguerite» aux asperges

brunch le dimanche

Cuisine Traditionnelle

57, avenue des Frères Lumière - Lyon 8e T 04 37 90 03 00 Ouvert tous les jours, midi et soir www.brasseries-bocuse.fr Restaurant Marguerite - Bocuse

43, quai Rambaud - Lyon 2e T 04 78 92 87 87 Lun-sam midi et soir - Dimanche 11h-17h www.selcius.fr @selciusrestaurant

4, rue Jonas Salk - Lyon 7e T 04 72 72 96 96 Lun-sam 12h-14h - 20h-23h30 : midi et soir www.lamaisonrestaurant.fr La Maison

bar - café - Restaurant

Restaurant

Restaurant

LE THÉODORE

LE F2

FOND ROSE Frédéric Fass

Marco Chopin

Luc Abadie (Chef)

brasserie traditionnelle

Cuisine des Bords de Saône

34, cours Franklin Roosevelt - Lyon 6e T 04 78 24 08 52 Lun-sam : midi et soir 12h-14h30 et 19h30-22h45 Le Théodore

25, chemin de Fond Rose - Caluire et Cuire T 04 78 29 34 61 Ouvert tous les jours, midi et soir Restaurant Fond Rose - Bocuse www.brasseries-bocuse.fr

Restaurant

BRASSERIE DES BROTTEAUX

Mi-cuit de thon en croûte de sésame 2, place de l’Hôpital - Lyon 2e T 04 78 82 22 22 Mar-sam : midi-14h et de 19h30-22h00 leF2 café Comptoir www.lef2.com

brasserie

Restaurant

CAFÉ DE LA GARE

BRASSERIE JULLIEN

Emmanuel Faucon

Claude Barbet

Mathieu Jullien

Tartare de boeuf dans la baVette d’aloyau

SPÉCIALITÉs lyonnaises et viande

Filet Jullien (pavé de bœuf limousin mariné)

1, place Jules Ferry - Lyon 6e T 04 72 74 03 98 Lun-ven : 8h-22h30 et sam : 12h-15h et 19h30-22h30 www.brasseriedesbrotteaux.com Brasserie des Brotteaux

11, rue Général De Gaulle - 69530 Brignais T 04 78 05 17 53 Ouvert du lundi au samedi midi et jeudi et vendredi soir Le Café 2 La Gare

44, boulevard des Brotteaux - Lyon 6e T 04 78 52 30 11 Mar-sam : midi et soir et dimanche midi www.brasseriejullien.com brasserie jullien

lyon people • novembre 2018 • 72 •


Brasserie

Restaurant

LE PRÉSIDENT

Restaurant

NORD

L’ACACIA

Christophe Marguin

Franck Barrouilhet (Chef)

Matthieu Prud’homme

Volaille de Bresse Mieral à la crème d’Etrez

Cuisine de Tradition

cuisine traditionnelle DE SAISON

11, avenue de Grande Bretagne - Lyon 6e T 04 78 94 51 17 Lun-ven : 12h-14h et 19h-22h @restaurantlepresident www.restaurantlepresident.com

18, rue Neuve - Lyon 2e T 04 72 10 69 69 Ouvert tous les jours, midi et soir www.brasseries-bocuse.fr Brasserie Le NORD - Bocuse

70, quai Charles de Gaulle - Lyon 6e T 04 78 17 53 53 Ouvert tous les jours - Midi & Soir www.casino-lyon.com/acacia casinolyonlepharaon

café - bar - Restaurant

ristorante

Restaurant

CAFÉ DU POND

ZAPPO

DADDY POULE

Aurélien Liveneau

Georgy Sfez

Philippe Gauvreau

Cuisine maison et produits frais

BISTROT ITALIEN 6, rue Challemel Lacour - Lyon 7e T 04 72 71 79 88 Ouvert tous les jours de 12h à 14h et de 19h à 22h30 www.zappo.fr Zappo

11, place Maréchal Lyautey - Lyon 6e T 04 78 52 39 99 Ouvert tous les jours - restauration continue www.ilovedupond.com Café du Pond/Terrasse du Pond

173, avenue Charles De Gaulle - Tassin T 04 74 70 07 07 Ouvert tous les jours 10h30-1h daddy poule

brasserie

Restaurant

LE SPLENDID

Lieu Atypique, Parking de 70 places en sous-sol

Brasserie

CHEZ MOSS

SUD

Georges Blanc

Laurent Bouvier

Eric Pansu (Chef MOF)

Les meilleurEs grenouilles fraîches de Lyon

SPÉCIALITÉ POISSONS et fruits de mer

cuisine du soleil

3, place Jules Ferry - Lyon 6e T 04 37 24 85 85 Ouvert 7/7 midi et soir Le Splendid Lyon www.lespritblanc.com

2, rue Ferrandière (angle Mercière) - Lyon 2e T 04 78 42 04 09 Ouvert tous les jours midi et soir (sauf dimanche soir) www.restaurant-chezmoss.fr Chez Moss

11, place Antonin Poncet - Lyon 2e T 04 72 77 80 00 Ouvert tous les jours, midi et soir www.brasseries-bocuse.fr Brasserie Le SUD - Bocuse

bistrot chic

Restaurant

LE RIVE GAUCHE

Restaurant

33 CITÉ

BIANCA

Famille Guillermin

Frédéric Berthod

Emmanuel Faucon

Banc d’écailler & Bistrot Chic !

cuisine de saison / produits du marché

linguine al cartoccio

31, cours Franklin Roosevelt - Lyon 6e T 04 78 89 51 21 Lun-dim : midi et soir (sauf lundi et dimanche soir) www.le-rivegauche.fr Le Rive Gauche

33, quai Charles De Gaulle - Lyon 6e T 04 37 45 45 45 Ouvert tous les jours midi et soir (sauf le dimanche soir) www.33cite.com 33 cité

1, place Jules Ferry - Lyon 6e T 04 78 41 68 10 Lun-sam : midi et soir 12h-15h et 19h30-22h Bianca

73 • novembre 2018 • lyon people


lp

RUBRIQUE STYLE GASTRONOMIE

Epicerie Comptoir de la MÈRE BRAZIER Le goût des bonnes choses

À toute heure de la journée, le parfum des bons produits vient envahir l’Epicerie Comptoir de la Mère Brazier, initié il y a deux ans par Mathieu Viannay et son associé Gilles Demange. Un véritable concept-store du repas gastronomique à la française que le duo entend démultiplier, fort du succès grandissant du vaisseau-mère. Texte : Morgan Couturier - Photos © Fabrice Schiff

L

a volonté est un sérieux atout, qui semble bien disparaître une fois notre odorat plongé dans les rayons de l’Epicerie Comptoir Mère Brazier. Ainsi, ne pas succomber à l’un des produits, exposés de part et d’autre de la boutique, prend vite des airs de guerre interne, entre la gourmandise et la raison. Avec cette finalité quasi-certaine, de ployer le genou devant l’appétit, prophète en son pays dans cette échoppe du 53 rue de Saint-Cyr. « C’est un lieu de vie du quartier », dépeint ainsi Gilles Demange, enchanté par ces rituels du quotidien, que sont les supplices

lyon people • novembre 2018 • 74 •

des enfants à l’heure des réjouissances du goûter ou ces visites organisées d’une « clientèle de destination », qui trouve opportun de glisser l’Epicerie Comptoir Mère Brazier dans leur périple gastronomique. Il faut dire qu’avec son offre restauration développée au déjeuner “du lundi au samedi”, ses produits corses, ses pains maison et ses cebtaines de références viticoles, l’épicerie chère à Mathieu Viannay ne cesse de piéger les épicuriens, en témoigne ce chiffre d’affaires rehaussé de 40% sur le dernier exercice. Alors la faim justifie les moyens. Fort Le chef boulanger Lorenzo Demange, son pendant Rémy Amoruso et les boulangers Aymeric et Benjamin devant les pains de l’épicerie, élaborés à partir de farine bio de la maison Dupuy-Couturier. L’enseigne garantit des pains façonnés avec du levain maison dont un emblématique 100% levain sans aucun additif. Des produits faits sur place, que l’on retrouve au restaurant Mère Brazier, au Selcius ou encore chez Paul’O.

de son succès, le duo n’a nulle intention de reposer sur son oreiller... de la Belle Aurore. Prime à l’export donc, avec l’installation dès l’an prochain, d’une deuxième épicerie le long du cours Vitton. « On pourra juste y faire ses courses », ose-t-on dévoiler. Mais puisque le plaisir doit être total, en adéquation avec ce principe ultime du « jamais deux sans trois », une troisième boutique anime aussi l’esprit des deux gourmets. Être ou ne pas être, là n’est plus la question, seul son emplacement demeure encore secret. Une bonne recette, pour faire monter la sauce.

Le rayon digestif avec de multiples spiritueux dont de belles bouteilles de whisky japonais, « introuvables », selon Mathieu Viannay.


Léonie Ruyssen, vendeuse au sein de la boulangerie, laquelle héberge les différentes pâtisseries, viennoiseries maison et autres sandwichs confectionnés sur place.

Le rayon traiteur qui propose 4 plats du jour, le rayon fromagerie, les boîtes de caviar de la maison Kaviari ou encore ses fameux cœurs de saumon.

Le rayon charcuterie

Les 7 pâtés-en-croûte de la maison dont l’oreiller de la Belle Aurore sont des incontournables du rayon charcuterie, tenu par Dia Bakel et Romain Boyer. L’Epicerie Comptoir Mère Brazier a également ouvert un rayon traiteur, avec son chef Hasan Haj Yahya, tous les jours, trois plats différents à la carte. La portion tourne autour de 10€ par personne. Sans oublier l’organisation de repas ou banquets pour le particulier ou l’entreprise, où l’enseigne peut orchestrer des repas de 10 à 700 personnes. « On a tous les produits du terroir corse », assure Gilles Demange. La preuve en image, avec cette planche d’Oru di Piazza (à 28€), la charcuterie corse de Christophe Piazza, agrémentée ici avec les pots de confiture Anatra, du miel du Campulori et quelques quilles de l’île de Beauté.

Mathieu Viannay, la chef sommelière Jade Monnet et Gilles Demange, dans la cave où résident des centaines de références de vins du Beaujolais, de Bourgogne et de la Vallée du Rhône.

La planche terrine et pâté-en-croute, vendue 15€ avec les cornichons de la maison Marc.

Le chef Hasan, en pleine préparation de bagels saumon gravelax. Dans son offre de restauration, l’épicerie propose un menu épicerie avec sandwich (jambon, comté ou rosette de Lyon) ou pizza + dessert à 7,80€ et un menu Brazier avec sandwich gastronomique, pains bagnats traditionnels ou bagels avec dessert à 10,80€.

75 • novembre 2018 • lyon people


lp

RUBRIQUE

Les 17 Rendez-Vous

QU’IL NE FALLAIT PAS RATER ! 1

Textes : Morgan Couturier - Photos © Fabrice Schiff et DR

BANQUE RHÔNE-ALPES

UNE NUIT DE FOLIE POUR SES 30 ANS

F

iliale du Crédit du Nord, la Banque Rhône-Alpes a soufflé comme il se doit sa 30ème bougie, en présence de 600 collaborateurs et de ses acteurs historiques. Ce rythme qui t’entraîne jusqu’au bout de la nuit, la Banque Rhône-Alpes le maîtrise sur le bout des doigts et l’a encore montré 30 ans après ses débuts en 1988, année phare, où la nuit de folie de « Début de Soirée » trônait au sommet du hitparade. « On fête un événement particulier », a glissé Philippe Delacarte, président du directoire de la banque. Il y avait donc en substance, beaucoup de joie, dans cette soirée anniversaire organisée dans les entrailles de la Sucrière, où les photos souvenirs, et la présence de trois anciens présidents (François Muller, Bruno Deschamps et Yvon Léa) sont venus raviver un pan de l’histoire de la banque rhônalpine qui a fait de la proximité sa marque de fabrique.

2

3

Jean-Claude Pietrocola et ses partenaires se sont donné rendez-vous au Diplomatico, afin d’évoquer les contours d’une seizième édition pleine de surprises.

TROPHÉE OVALGREEN

Trophée de golf

Présentation de la 16 édition

MADAME SWING

Le XV est passé, mais il faut croire qu’en rugby, le jeu ne s’arrête pas aux quinze premiers. Pour la 16ème édition de son Ovalgreen, Jean-Claude Pietrocola prépare de nouvelles surprises. Sans rentrer dans les détails, jouant forcément la carte du suspense, la figure de proue du projet a promis d’étonner encore un peu plus ses invités, le 21 juin prochain, sur les greens du Golf du Gouverneur. « Il y aura des surprises autour du 16 », a-t-il annoncé lors de son déjeuner avec les partenaires. Gage aux connaisseurs de mettre la main sur l’identité d’éventuelles vedettes, le directeur général de Media Sport Promotion s’activant toujours pour attirer de nouvelles têtes d’affiche. À commencer par l’Anglais Mike Tindall, sur qui Jean-Claude Pietrocola travaille ardemment. Un champion du Monde, ça fait forcément son effet.

Ambiance sportive et festive au Golf du Gouverneur pour le 2ème Trophée «Madame Swing», qui a réuni 116 participantes, venues de 16 clubs différents, sur le très beau parcours du Breuil. Une journée 100% féminine, synonyme de succès grâce aux nombreux partenaires qui ont permis de réaliser une superbe remise des prix, et tout particulièrement d’offrir au tirage au sort une œuvre de Yoël Benharrouche, remise par Jonathan Azoulay, directeur de la galerie Nuances et Lumière à Lyon. Un rendez-vous golfique désormais incontournable... plein d’enthousiasme et de bonne humeur, pour le plus grand plaisir de Candu, Françoise, Josiane et Nadyne, ses quatre initiatrices.

e

lyon people • novembre 2018 • 76 •


© Photo Didier Michalet © Photo Didier Michalet

www.la-canadienne.com www.la-canadienne.com www.la-canadienne.com

LYON II PARIS PARIS II MEGÈVE MEGÈVE II CHAMONIX CHAMONIX II ANNEMASSE ANNEMASSE II VILLEFRANCHE VILLEFRANCHE LYON LYON I PARIS I MEGÈVE I CHAMONIX I ANNEMASSE I VILLEFRANCHE


lp

PEOPLE EVENTS

4

SOIRÉE LES RÉCRÉATIVES

invite

GCC

clients et partenaires

sur la Plateforme

Lionel Catrain (Région Auvergne Rhône-Alpes), Elodie Roux de Bézieux, conseillère municipale de Lyon et Erick Roux de Bézieux (Syntagme)

Sébastien Feyeux (Unanime architecte), Cédric Thibierge (GCC Immobilier) et Maître Dominique Bremens (Bremens notaires)

Philippe Coudry (Jean Nallet), l’architecte Bruno Curis et Michel Perroud (GCC Pôle Construction Rhône-Alpes)

Patrick Serrand (ER2I), Cédric Le Déaut (GCC Rhône-Alpes), Patricia Maciocia (GCC Immobilier) et Mathieu Miet (Amma architecte) lyon people • novembre 2018 • 78 •

Cécile Berry (Vilogia) et Virginie Thollon-Bayeul (Perl) Joëlle Guerinot (Sainte Foy Immobilier) et Gilbert Melkonian (Sonepar) Valérie Gallet (Egis) et Didier Caudard-Breille (DCB International)


Romain Guitton (Builders Partners), Patrick Camoules (GCC Rhône-Alpes) et Guillaume Chassagne (Fondation OVE)

Mikaël Borie (Edelis), Cédric Labrosse et Romain Albert (Vilogia)

Pierre-Marie Le Maux (Quadriplus), Clémentine Munk-Koefoed (Groupe Variance) et Damien Lefevre (Ataub+Arto architectes)

Gilles Azzopardi (Urbalab), Maitre Béatrice Arnould et Jacques Hennion (HTVS architectures)

Jacky Suchail (JSA Architectes) et Michel Essertier (Rue Royale architectes)

Michel Perroud et son équipe (GCC Pôle Construction Rhône-Alpes)

À bord de la Plateforme, ils étaient près de 200 le 25 octobre dernier pour partager une soirée conviviale et passer un moment privilégié.

A

rchitectes, maîtres d’ouvrages, promoteurs ou bureaux d’études étaient nombreux à avoir répondu présents à bord de la péniche amarrée sur les quais du Rhône, en collaboration avec l’agence événementielle Mondial Events. Michel Perroud, le directeur régional a profité de l’occasion pour rappeler la solidité du Groupe GCC et ses ambitions sur le territoire régional. Il a ainsi indiqué que les chantiers menés étaient largement visibles dans l’agglomération lyonnaise,

Jean Dalmais (Dassonville & Dalmais), Jean-Paul Roda (Roda architectes), Patricia Maciocia (GCC Immobilier) et Régis Thollet (Je vais le dire à ma mère)

avec par exemple la réhabilitation du centre commercial de la Part-dieu ou la construction du nouvel IKEA au Puisoz. Et au-delà, le groupe annoncera le démarrage de nouveaux projets notamment en montage immobilier d’ici la fin de l’année 2018 / courant 2019. Le Groupe de construction a ainsi pu de nouveau démontrer sa capacité à mener des grands projets, traduire la réalité de son ancrage régional et attester de la fidélité de ses clients et partenaires. Texte : Morgan Couturier - Photos © Fabrice Schiff

Olivier Laurent (Copark), Benoit de Rancourt (CBRE) et Yorick de Beauregard (GCC Immobilier)

Anne Severin-Lantermoz, Fabienne Paitel, William Griesi et Céline Foulonneau (Lyon Métropole Habitat)

Franck Kokocinski (Soderec), Sophie Soetemondt (A26) et Michaël Violet (Synapse Construction) Ludivine Prenot (Sorovim), Denis Quinqueton (Wyho Promotion) et Béatrice Perrin-Fayolle (Sorovim)

79 • novembre 2018 • lyon people


lp

PEOPLE EVENTS

5 Michel Le Faou, Vice-président de la Métropole de Lyon, délégué à l’Urbanisme

UN MOMENT HISTORIQUE POUR LA VILLE DE RILLIEUX

Alexandre Vincendet, maire de Rillieux

So New EIFFAGE IMMOBILIER L

Inauguration résidence Le traditionnel découpage du ruban, effectué par Luc Vergonjeanne, directeur régional Eiffage Immobilier Centre-Est, Jean-Luc Da Passano, Président de la SERL, Michel Le Faou, Vice-président de la Métropole de Lyon, délégué à l’Urbanisme, Emmanuel Aubry, secrétaire général de la préfecture du Rhône, Fabrice Desjames, adjoint au maire de Rillieux, délégué à l’Urbanisme, Alexandre Vincendet, maire de Rillieux et son 1er adjoint, Julien Smati.

Texte : Morgan Couturier - Photos © Fabrice Schiff

Dans le cadre de la charte « 1 immeuble, 1 œuvre » signée par Eiffage Immobilier, l’artiste Bur a réalisé une fresque dans chaque hall d’entrée.

Visite du salon de coiffure Tchip Coiffure

lyon people • novembre 2018 • 80 •

Photo souvenir pour Alexandre Vincendet, maire de Rillieux, Michel Le Faou, Vice-président de la Métropole de Lyon, Emmanuel Aubry, secrétaire général de la préfecture du Rhône et Luc Vergonjeanne, directeur régional Eiffage Immobilier Centre-Est

e centre-ville de Rillieux la Pape poursuit sa mue, avec l’inauguration de la première tranche du programme immobilier confié à Eiffage Immobilier. Présentée comme la « vitrine de la rénovation urbaine », la nouvelle résidence So New comprend 60 logements. « L’enjeu était de restructurer l’avenue de l’Europe », a présenté l’architecte Franck Desvignes. Mission réussie avec cette première tranche d’un vaste programme immobilier piloté par Eiffage et la SERL, dont l’opération d’aménagement global atteint 7,3M€. En attendant la construction de la résidence « Evolution » et de ses 91 logements en cours de commercialisation, « So New » a levé le voile sur ses logements contemporains, du T2 au T5 et révélé ses commerces installés au rez-de-chaussée. Show artistique et acrobatique pour l’inauguration


Fidèle à son aîné le Café Comptoir Abel, à la Voûte d’Ainay, le Bistrot d’Abel perpétue l’esprit bouchon et la tradition lyonnaise au centre ville.

47 rue de la Bourse 69002 Lyon

04 37 57 92 51

www.bistrot-abel.fr

Ouvert du mardi au samedi


lp

PEOPLE EVENTS

6 Le bassin des containers et son portique géant

CNR 80 souffle les du

Table ronde sur l’avenir du port

bougies

Port de Lyon

Olivia Cuir (Esprit & Sens) et Thomas San Marco (CNR)

David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, Élisabeth Ayrault, présidente de CNR, Élisabeth Borne, ministre des transports et Stéphane Bouillon, préfet du Rhône Le général Philippe Loiacono, gouverneur militaire de Lyon, Elisabeth Ayrault, présidente de CNR, Élisabeth Borne, ministre des transports et Stéphane Bouillon, préfet du Rhône

Maître Sandra Bellier, avocat et Roland Bernard, vice-président du CRT (Rhône-Alpes Tourisme)

Jacques Chotard (Mairie d’Irigny) et Jean-Luc Da Passano, maire d’Irigny

lyon people • novembre 2018 • 82 •

Julien Mercurio (Région Auvergne Rhône-Alpes), Martine Guibert, vice-présidente de la Région Auvergne Rhône-Alpes et Aymeric Lang, chef de cabinet de la ministre Pierre Neveux (Maïa Hospitality) et Marie-Anne Gobert (Métropole de Lyon)


Ibtissam Ayari, Didier Budin (Mission Gerland) et Barbara Belle, directrice régionale adjointe de la Caisse des Dépôts et Consignation

Nicolas Bret (Serge Magner Traiteur), Olivia Cuir (Esprit & Sens) et Sylvain Colas (CNR)

P

ensé en 1935 puis inauguré trois ans plus tard par Edouard Herriot, le port de Lyon a célébré les 80 ans de sa création. Un âge symbolique pour cette plateforme multimodale gérée par la Compagnie Nationale du Rhône, qui se projette déjà vers le siècle prochain, avec l’ambition de mieux concilier le port avec le quotidien des habitants. Elisabeth Ayrault a donc profité de cette date anniversaire pour rappeler combien « il est très important pour la Métropole », en témoigne le transit d’un million de tonnes de marchandises tous les mois. « C’est le port avancé de Marseille », a-t-on défini, sous le regard de Christine Cabau Woehrel, la présidente du directoire du Grand Port Maritime de Marseille et de nombreux députés, Thomas Rudigoz, Cyrille Isaac-Sibille et Blandine Brocard en tête. Reste que ce port, où s’activent plus de 1300 emplois, entend poursuivre son développement, avec un objectif assumé : Port 2100. De quoi donner du temps au temps, pour imaginer le port du 22e siècle, alors qu’Elisabeth Borne, la ministre chargée des Transports, a profité de ce périple en terres lyonnaises pour donner quelques pistes à exploiter. « Le développement du

port passe par la diversité de ses activités, dont la logistique à forte valeur ajoutée », a-t-elle annoncé. Cela passera-t-il par une meilleure utilisation des fleuves, comme le souhaite Roland Bernard ? La question mérite d’être posée d’autant que le préfet Stéphane Bouillon a ravivé l’idée de « taxis fluviaux ». Mais le projet n’a pas encore le consentement de tous, au grand dam du conseiller métropolitain, chargé des déplacements et de la voirie. « On avance timidement, car les acteurs économiques ont besoin d’un modèle économique fiable », a-t-il pointé, à propos de l’utilisation des fleuves. Une pilule complexe à avaler malgré la somptuosité du buffet préparé par Serge Magner, arrosé des Côtes-Rôties et Condrieu d’Yves Cuilleron et l’animation d’Olivia Cuir de l’agence Esprit des Sens. Preuve qu’à 80 ans, le port de Lyon a « encore beaucoup d’efforts pour tisser des liens avec les habitants », dixit Myriam Picot, maire du 7e arrondissement. Ce projet semble malgré tout bien amorcé, à en croire la construction dès l’an prochain, d’un quai des Energies avec une station de recharge multi-énergies vertes et un lieu de découverte des énergies du futur et de la ville de demain.

Élisabeth Borne, ministre des transports

Christian Orvoen (CNR), Stephan Guerinot, président de la Ligue Auvergne-Rhône-Alpes d’Aviron et Jean-Claude Pietrocola (Média Sport Promotion)

Texte : Morgan Couturier - Photos © Saby Maviel

Les invités de CNR

Catherine Azzopardi, directrice Environnement Energie à la Région AuvergneRhône-Alpes et Christophe Deblanc (Dreal) Élisabeth Borne, ministre des transports accueillie par Elisabeth Ayrault, présidente de CNR, David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, Myriam Picot, maire du 7ème et les parlementaires du Rhône

Cécile Avezard, directrice territorial e VNF, Christine Cabau Woehrel, directrice générale du GPM M, Delphine Andrée, présidente de GCA et Élisabeth Ayra ult, présidente de CNR

Delphine Andrée, présidente de GCA et Sophie Storck (Solvay)

Marco Polisson (Lyon People), Didier Lhuillier (CNR) et Jacques Marcout (Prisme Consulting)

83 • novembre 2018 • lyon people


lp

7

PEOPLE EVENTS

Frédérique (Dermscan) et son époux François Régis Ory (ABM Pharma)

Gilles Bruyère, son fils Alexis et l’équipe Roche Bobois Arturo Ramos (Tedd Connexion), Florian Berger (Keecker) et Selima Zanetti-Colleoni (Kentaurus & Agena)

ROCHE BOBOIS

Stanislas Laurent (Kartell) et Brice Robert (Brice Robert)

Dominique Pinsson, son époux Daniel (GAC) et Pauline Jalibert (Agence Thierry Jalibert)

Le son et l’image avec

Tedd Connexion et Alpine

Pierre Doucet (JFK Média), Benoît Licour (EXEGESE) et Nicolas Winckler (Lyon People)

B

Thierry Mestrallet et son équipe de Tedd Connexion

L’équipe Centre Alpine (groupe Thivolle)

aptisée Globe Trotter, la nouvelle collection Roche Bobois, imaginée par le créateur hollandais Marcel Wanders ne laissait peu de place aux doutes sur sa thématique, évidemment tournée autour du voyage. Alors comme une évidence, l’enseigne de mobilier haut de gamme a poussé le vice jusqu’à son paroxysme, conviant ainsi les belles Alpine du Team AutoSport GP, « fleuron de l’art à la française », dixit Alexis Bruyère et les projections vidéos de Tedd Connexion (Thierry Mestrallet), « une référence sur Lyon en matière de domotique. Texte : Morgan Couturier - Photos © Fabrice Schiff

Florence Stefanini (Croix-Rouge Française) et Thierry (DTS Optique) lyon people • novembre 2018 • 84 •

Séverine Bouvier (Alpine Groupe Thivolle), Thierry Mestrallet (Tedd Connexion), Camille Bruyère-Wormser et Alexis Bruyère (Roche Bobois)

Philippe Verdu (Cabasse), Jean-François Teyssier et son Anny, et Thierry Mestrallet (Tedd Connexion)


© Guillaume ATGER

Région la mieux gérée de France pour notre avenir Anne-Julie avec sa fille, vit et travaille à Villeurbanne (69) auvergnerhonealpes.fr

C’EST GRÂCE À MA RÉGION •

85 • novembre 2018 • lyon people


lp

PEOPLE EVENTS

8

Alexis Palisson, joueur du LOU Rugby et Yvan Patet, Président du Groupe em2c

Dirk Pissens, Président LeasePlan France

Alexis Palisson (LOU rugby), Yvan Patet (em2c), Djilannie Ben Mabrouk (Vénissieux), Dirk Pissens (LeasePlan), Ewout van Jarwaarde (CarNext), Jan Wouter Kleinjan et Stanislas Deveaux (CarNext)

EM2C Inauguration de CarNext.com

Texte : Morgan Couturier - Photos © Fanny Bourg et Nicolas Jacquemin

I

nitié dans le cadre d’un vaste projet de renouvellement urbain, le showroom automobile CarNext.com, la marque dédiée aux véhicules d’occasion du groupe LeasePlan, a vu le jour à Vénissieux. Son objectif ? « Fournir n’importe quelle voiture, à tout moment et n’importe où ». LeasePlan n’en finit plus de tisser sa toile, au propre comme au figuré. Après avoir lancé sa marque digitale CarNext.com, spécialisée dans la vente de véhicules d’occasion récents, l’enseigne néerlandaise poursuit son développement avec l’ouverture de son nouveau showroom automobile de

3 500 m2 estampillé CarNext. Ce dernier, implanté sur les friches de l’ancienne fonderie Duranton Sicfond, met un terme à neuf mois de travaux orchestrés par le promoteur Yvan Patet (em2c), dans le cadre de la première phase d’une imposante opération d’aménagement baptisée DELTALYS. Conçu par l’architecte Yvan Ponsonnet (Xanadu), le site de CarNext est la 8ème concession intronisée par em2c le long du périphérique. Il abrite ainsi près de 150 véhicules d’occasion, de même que les bureaux de l’agence commerciale RhôneAlpes de LeasePlan.

Xavier Nicolas (LeasePlan), Marine Gouttenoire, Cheryn Bourenane et Albert Etienne (Opteven)

Emmanuel Poncet et Yohann Patet (em2c)

Michel Kuzmanovick (BMW 6ème avenue), Jérôme Sade, Jérôme Murgial et Guillaume Germain (LeasePlan)

lyon people • novembre 2018 • 86 •


Floriane Larcher, Aurélie Aden, Pascale Paoli, Vincent Rossat (em2c)

© Nicolas Jacquemin

Djilannie Ben Mabrouk Ben Mabrouk, adjoint au développement économique de Vénissieux

Ewout van Jarwaarde (Managing Director CarNext.com)

Christophe Gallay, Odette Da Cunha, Stanislas Deveaux, Michèle Picard, maire de Vénissieux et Djil Ben Mabrouk, son adjoint au développement économique

L’équipe de CarNext.com

87 • novembre 2018 • lyon people


lp

PEOPLE EVENTS

9

Julien Mulliez (Grape Hospitality), Jonathan Caupin (Hotels & Events Lyon Bron Eurexpo) et Frédéric Josenhans (Grape Hospitality)

HOTELS & EVENTS Le Novotel Lyon Bron Eurexpo fait chambre à part

Camille De Guernon (Novotel Gerland), Yves Maugice (Hotels & Events Lyon Bron Eurexpo) et Carole Cursio (Accor Invest)

Un mois après la finalisation des travaux, le site Hotels & Events Lyon Bron Eurexpo s’est entièrement dévoilé au public, à l’occasion d’une inauguration particulièrement gourmande, symbole du modernisme entrepris par ses dirigeants. Texte : Morgan Couturier - Photos © Fabrice Schiff

L

e Novotel Lyon Bron Eurexpo et son nouveau voisin, l’Ibis Styles, ont beau jouer la carte du modernisme, certains acquis demeurent incompressibles. Il en va ainsi de ce proverbe typiquement français, selon lequel bien boire et bien manger font bien travailler. Un concept qui n’a pas échappé au directeur du site Jonathan Caupin, instigateur du renouveau de ce pôle hôtelier, incontournable depuis près de 50 ans. Alors pour attirer les clients, ce dernier a mis les petits plats de son chef Matthieu Dennebouy dans les grands, servant un véritable festin à ses hôtes, en guise de promotion de son Gourmet Bron, ce restaurant et bar « évolutif, à l’ambiance

différente selon les moments de la journée ». Les premiers mets de la carte automne-hiver ont ainsi été dévoilés et les clients ont pu prendre la pleine mesure de ce site de 192 chambres (112 au sein du Novotel et 80 chez Ibis Styles) et 1000 m2 de salons. « On a voulu casser les codes, a rappelé Frédéric Josenhans, le président directeur général de Grape Hospitality, propriétaire du site. On a pensé que c’était le bon moment pour investir ». À raison, au vu de l’attrait suscité par cette inauguration. Et dire que le site n’est achevé que depuis un mois, cela promet.

Anne, Christophe et Sandrine (Kare)

Marie-Laure Devilliez (Novotel Evry) et Arnaud Harang (Resp. des ventes AccorHôtels)

Eliane Mechin, Jonathan Caupin et Fathia Llamas

Philippe Gacon et Viviane Galinat (Accor Hôtels)

lyon people • novembre 2018 • 88 •

Laura-Maï Vanhue et Corentin Fanget (Hotels & Events Lyon Bron Eurexpo)

Sandrine Pouquine (Kare) et Jonathan Caupin (Hotels & Events Lyon Bron Eurexpo)

Bruno Volers et Eric Combe (Champagne Laurent Perrier)


E LE % 10 0

LI U E NE

L’EAU des Restaurateurs

C T IQ AD R NA RE

Karting Indoor Produisez vous-même !

Junior et Adulte

UNE EAU PLUS PURE UNE EAU FRAÎCHE OU TEMPÉRÉE UNE EAU PLATE OU PÉTILLANTE ÉCOLOGIQUE - PRATIQUE - ÉCONOMIQUE

CONCEPT CLÉ EN MAIN Conseil • Installation • Maintenance contactez-nous emmo@talassa.fr Tél. 04 72 31 75 76 www.emmowaterforlife.fr EMMO est une marque du groupe Talassa 232 rue Marcel Mérieux - 69530 BRIGNAIS

Arrivez et Pilotez Anniversaires Evènements D’Entreprises 68 AVENUE DES FRÈRES MONTGOLFIER 69740 GENAS | 04 72 47 07 07 K1SPEED.FR


lp

PEOPLE EVENTS

10

SALON INNOVTEC 3.0.

MDA COMPANY

investit le Groupama

Stadium

LE SALON «

J

e suis impressionné ! » dixit Jean-Michel Aulas en parcourant les allées et en serrant des mains à tout va. « Votre venue pour ce salon innovant me ravit. C’est une seconde vie pour moi après 10 ans de ténacité pour bâtir ce stade » assure le président de l’OL en s’adressant aux participants, évoquant les 127 procès gagnés devant le tribunal administratif. Son directeur général Thierry Sauvage partage ce sentiment : « C’est la première fois que le stade accueille un salon professionnel dans toutes ses loges et salons soit 150 exposants et 750 commerciaux » sous la houlette de Luc Bergeron. 5000 professionnels venus de toute la France ont fait le déplacement. Michel Vieira, président de MDA Company et ses équipes emmenées par Mathilda Durand et Emilie Jones ont réalisé la prouesse de monter en trois mois ce salon professionnel dédié à leurs clients en partenariat avec les marques les plus prestigieuses. Le plus grand groupe européen de commerce de proximité (depuis le rachat de GPdis) montre ses muscles. Son vice-président marseillais Vivian Corzani a mis en avant le commerce de proximité avec la force de ses enseignes Pulsat, Gitem, Phox... qui se développent malgré les GAFAM déshumanisés.

Michel Vieira, président de MDA Company chez LG

Annick Antierga et Bruno Labrosse (Philips TV)

Thierry Sauvage, Michel Vieira, Davy Tissot, Emilie Jones, Jean-Michel Aulas, Vivian Corzani

Texte : Marc Polisson - Photos © Fanny Bourg lyon people • novembre 2018 • 90 •

François Laurin, Nicolas Ruiz, Jérôme Dubois, Christophe Vernet (Haier)

Mathias, Patrick, Benoit, Didier et Audrey chez Panasonic

Guillaume Rault, directeur TV Samsung et Jean Michel Aulas, président de l’OL

Karine Obercouz, Hervé Brunin et Mégane Huguen (Grundig)


5000 professionnels

venus de toute la France ont fait le déplacement.

LA SOIRÉE

M

ichel Vieira a officiellement intronisé Davy Tissot, chef MOF du restaurant Saisons, en tant qu’ambassadeur du groupe MDA, pour les marques Pulsat, Cercle de la cuisine et MDA. Conclusion festive de cette première édition au Complexe du Bar de glace dirigée par Emilie Jones en présence du staff de l’Olympique lyonnais, de Christian Gallet, maire de Lozanne et des présidents des grandes marques partenaires. Le salon sera reconduit l’an prochain.

Nicolas Plet (Architecte du B complexe), Patrick Berret, Christian Gallet (Maire de Lozanne)

Aurélien Jouin, Emilie Jones et Sébastien Mercier

Sophie Defforey, Michel Vieira et Félix Crepet

Alain Potiron, Bernard Lacombe et Sandrine Bonnat

Michel Vieira et Frédéric Pons (Pataugas)

Franck Beasse, vice-président du directoire Banque Rhône-Alpes et Emmanuel Charnavel, associé Mazars Carlos Vieira, Nathalie Olivier, Boris Terrasse, Gaétane Vieira

Jean-François Curtil, Mathilda Durand, Jean-Michel Aulas

91 • novembre 2018 • lyon people


lp

PEOPLE EVENTS

11

Franck Sciessere, directeur de la Cour des Loges, Laurent Matray et Louis-Augustin Gardon (Boscolo)

Thierry Mouillac (Bouygues Telecom Entreprise) et Solenne Livolsi (Cité Internationale de la Gastronomie)

La Toque de Lyon : VATEL lance un chocolat

Jacques Bourguignon, directeur général Sofitel Lyon Bellecour, son épouse Leanne et Alain Sebban, président du Groupe Vatel

en hommage à la gastronomie lyonnaise En remerciement à Lyon, cette ville qu’il lui a tant donné… En hommage à sa gastronomie, qui rayonne dans le monde entier… Le président du Groupe Vatel, Alain Sebban, a créé un tout nouveau chocolat : la Toque de Lyon. Subtilement praliné, ce dernier reprend la forme d’une toque, signe distinctif historique des Chefs. Photos © Fabrice Schiff et Fred Durantet

T

out est affaire de plaisirs à Vatel Gourmet, en écho à son président et fondateur, Alain Sebban. Ce dernier se plaît entre Rhône et Saône. Alors, en parallèle de sa mission depuis près de 40 ans de former les jeunes générations à construire leur avenir dans l’hôtellerie internationale et le tourisme, le voilà lancé dans un nouveau pari : l’édification d’un chocolat. Baptisé Toque de Lyon, le nouveau délice de Vatel Gourmet rend ainsi justice à la capitale de la gastronomie et à ses Chefs, en reprenant les dessins du célèbre « plissé blanc ». Après trois ans d’expérimentation, la Toque de Lyon est donc introduite sur le marché, dans

Le député Hubert-Julien Laferrière, Fouzya Bouzerda, Alain Sebban (Vatel) et Marie-Odile Fondeur, directrice générale du Sirha

Vincent Lebreton (Crédit Agricole) et Pierre-Yves Simmat (AG Rest)

Karine Benzazon (Vatel), Marie-Odile Fondeur, directrice générale du Sirha et Françoise Pupier-Sibilia (Chez Moss)

les différentes boutiques Vatel Gourmet. De quoi ravir le palais des amateurs de chocolat, avec ces pièces « généreuses et craquantes, qui plaisent à tout le monde », décrit le chef Yoann Huys. Quoi qu’il en soit, avec son chocolat Valrhona, ses noisettes du Piémont, son praliné fondant et sa pointe de sel de Camargue, la Toque de Lyon a déjà comblé les heureux invités conviés à son lancement dans la nouvelle boutique Vatel Gourmet du Grand Hôtel Dieu. Place maintenant à sa commercialisation. Vendu 28,90€ le coffret de 16 toques, il devrait prochainement s’implanter en gares et à l’aéroport SaintExupéry.

Bruno Bluntzer (Sibilia) et François Royer, adjoint au maire du 2ème

Le chef Fabrice Bonnot (Cuisine & Dépendances) et Françoise Michallon (Création 57)

Marion Lebel (Printemps) et Laurent Guilleminot (My Chic Résidence)

lyon people • novembre 2018 • 92 •

Le député Hubert-Julien Laferrière et Arthur Maier (Maier)

L’équipe Vatel


lp

PEOPLE EVENTS

12

Olivier Arthaud et les membres du Conseil régional de la CRCC

27

e

des

Université d’été

COMMISSAIRES AUX COMPTES Union contre la loi Pacte

Clément Chaboud (2C conseils), Hervé Gay (Cabinet Lagier) et Jean-Pierre Truc (Cabinet Truc)

Texte : Morgan Couturier - Photos © Fabrice Schiff

Votée à l’Assemblée nationale, la loi Pacte a forcément animé les discussions de la 27e Université d’été des commissaires aux comptes. Le coup porté par Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, met à mal la profession.

O

«

Nathalie Burdet-Pierotto, Alban de la Croix-Vaubois et Catherine Boisson (Ackela Audit)

Raphaël Garcin (Cofireco), Véronique Raccah (Atip Conseils) et Anthony Peter (Ekylis) lyon people • novembre 2018 • 94 •

n a été agacé par ses propos », a évoqué Olivier Arthaud, le président de la compagnie régionale des commissaires aux comptes de Lyon. Au lendemain du vote de la loi Pacte, dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, les déclarations de Bruno Le Maire ont forcément attisé la rancœur des commissaires aux comptes, réunis pour cette 27e Université d’été. Une actualité trop fraîche, pour ne pas être abordée dans les grandes largeurs, en compagnie de Christine Gueguen, la présidente du H3C et d’une centaine d’invités. « Cette profession prend un coup, mais je refuse de croire qu’elle est morte », a interpellé de son côté Sylvain Boccon-Gibod.

Comme ses confrères, le vice-président de la CRCC regrette le rehaussement du seuil à partir duquel le recours aux commissaires aux comptes est obligatoire pour les entreprises. « On est face à des gens dogmatiques qui ne veulent rien entendre », a regretté de son côté Olivier Arthaud. Reste que dans les salons du Matmut Stadium de Gerland, personne ne souhaite rendre les armes. L’union fait la force, même contre la loi Pacte.

Christine Gueguen, présidente du H3C, Olivier Arthaud, président CRCC Lyon et Sylvain Boccon-Gibod, vice-président CRCC Lyon


Agathe Corgie Treseler (Treseler and Co), Pierre Coulon (ADSUM) et Anne-Hélène Mathieu

Les membres du Conseil régional de la CRCC

Julie Monnet (Safigec), Patrice Boyer (Autexy) et Sabrina Sidhoum (Safigec)

ma) Ahmed Mahamid (Ficoge et Serge Bottoli (Experial)

Xavier Dubois, commissaire aux comptes, Laure Doucet (Zéphyr) et Paul Chabrillat (2BC Audit)

Daniel Perrin, Michel Courat et Bruno Perrin (Perrin Courat)

Jean-Sébastien Blanc (Blanc & Associés), Carole Troncy (Arthaud & Associés) et Yves Bataillon

Emmanuelle Vicente et Rachel Eyrignoux (Everfi)

Frédéric Lambert (Firex) et Benoît Goria (Solygec)

Florence Travers-Doitrand (FTD Audit) et Olivier Vautherin (Agecov) Jeanne Huguet, Philippe Aymard (Cogera) et Françoise Rivoiron (Frec)

Anne-Hélène Mathieu, commissaire aux comptes et Virginie MeunierRegaldo, secrétaire générale OEC RA Pierrick Saunier (Cabinet Saunier), Franck Biron (Aforex) et Olivier Arthaud

95 • novembre 2018 • lyon people


lp

PEOPLE EVENTS

Jacques Bourguig non, direct du Sofitel et ses inv eur général ités

13

Les tables dressées pour la soirée

Lucie, Bernard Vaudroz et son épouse Marjorie

L’équipe de cuisine Pascal Bouteldja, son épouse Dominique, ses enfants Tristan, Brunehilde, Sarah Ansari, ses enfants Aaron, Malika et Jacques Bourguignon

Des frites et un tournedos Roland Aubert, son épouse Anna et le chef Christian Lherm

SOFITEL 3 DÔMES Christian Lherm trompe l’œil de ses convives

C

Cyrille, le chef Christian Lherm et Elizabeth

Christian Lherm et ses plats : la citrouille & le carré d’automne

Jacques Bourguignon et la brigade des III Dômes

lyon people • novembre 2018 • 96 •

Baptiste Etievant et son dessert : la souche de la poire que de la poire...

e n’est plus un secret, la magie opère aussi en cuisine. Alléchée par la tendance du trompe-l’oeil, très appréciée de ses confrères, l’équipe du chef du Sofitel Bellecour s’est amusée à jouer avec le goût et les couleurs. Un repas déroutant et savoureux. Le temps d’une soirée aux 3 Dômes, les tomates se sont muées en carpaccio de bœuf, les frites en bœuf de Salers et les citrouilles se sont transformées en Saint-Jacques, dans une réinterprétation gourmande de Cendrillon. Et chacun y trouvait son plaisir, en se soumettant aux supputations de son palais. « Ce soir, on ne va rien expliquer, vous allez découvrir », glissaient les serveurs. Succès total, dans un dernier écho à ces paroles de Georges Braque : « écrire n’est pas décrire. Peindre n’est pas dépeindre. La vraisemblance n’est que trompel’œil ». Texte : Morgan Couturier - Photos © Fabrice Schiff


Le Rhône

Le Beaujolais Le Côte

Rôtie Les Coteaux du Lyonnais Le Condrieu

l’excellence viticole

© Département du Rhône - Direction de la communication et du protocole - Crédits photos : Julien BOURREAU, Shutterstock - Septembre 2018

www.rhone.fr

LE

RÉSEAU DES

LYONNAIS QUI CO MPT E N T

G UIDE ANNUEL A PPLICATION SMARTPHONE GRANDS R ENDEZ-VOUS TOUS VOS ÉVÉNEMENTS À PORTÉE DE MAIN LE PRIVILÈGE DE 500 LYONNAIS top500@lyonpeople.com

FÉVRIER 2019

Les compositions florales à la brasserie L’Ouest Livraison hebdomadaire

FRANCK HERNANDEZ FLEURISTE LYON

120, rue de Saint Cyr - Lyon 9e Tél. 04 72 53 93 21


lp

PEOPLE EVENTS

14

lène Moulin

Julie Moulin et Hé

Sandrine Pouquine (Kare), Pascal Cot (Cot Contemporain) et le docteur Christine Dubost

KARE LYON Six ans bien meublés L

Corine Bettant (Bettant) et Francesca Onida (Mademoiselle Zingara)

Nadine, Sandrine, Catherine et Tony (Kare)

e temps et les modes passent sans que Kare Lyon ne prenne une ride. L’enseigne d’ameublement et de décoration a fêté sa sixième année d’existence à Lyon, avec un rituel bien à elle... À savoir une nocturne réservée à ses clients les plus fidèles, qui sonne le coup d’envoi du mois anniversaire ! Sandrine Pouquine & ses équipes proposent pour l’occasion des offres exceptionnelles sur une sélection de meubles, canapés, décoration, luminaires & tapis. Imaginer son nouveau Home Sweet Home au gré des nouvelles collections, c’est ce qu’ont pu faire les invités, non sans quelques conseils avisés de décoration d’intérieur. Rendez-vous dans les 2 boutiques KARE Préfecture & KARE Saint-Priest, pour en faire de même ! 24, cours de la Liberté - Lyon 3 - 04 72 16 95 43 53, route de Grenoble - Saint Priest - 04 78 67 15 73

Catherine et Jean-François Mouchonnat (Vinsexport)

La styliste Anne Delaigle et Sandrine Pouquine (Kare)

Patricia et Xavier Bonnard (Les Hespérides Brotteaux)

lyon people • novembre 2018 • 98 •

Sandrine Pouquine, Anne-Elisabeth, Nadine, Catherine et Tony

Photos © Saby Maviel

Nadine et Sandrine Pouquine (Kare)

Xavier de Saint-Jean (La Pêcherie), Florence et Didier Millet (Getnow)


I

I

Donn ez entre le sourir e prise et de à l’accuei l vos é véne de votre ment s

©Laurent bouvier

Depuis 1983

Facilitez-vous le quotidien

Restaurant de poissons, fruits de mer & crustacés Nouvelle carte Vente à emporter

e rez votr Amélio ent de travail m ne environ

Tel : 04 78 42 04 09 Mail : contact@restaurant-chezmoss.fr www.facebook.com/chezmoss Twitter : @Restochezmoss Instagram : @chez_moss

joursdeprintemps.com

Chez MOSS_Juin2015.indd 1

23/05/16 11:12


Entrez dans l’univers givré de Noël

Pensez au B Complexe pour vos repas et soirées de fin d’année. L’équipe du B Complexe vous souhaite de belles fêtes !

Particuliers et professionnels

Le B Complexe - 69380 Lozanne - 04.72.54.13.23 - jones@le-complexe.com


01

Le Bar de Glace Le Bar de Glace vous ouvre ses portes dans une ambiance plus givrée que jamais avec une température atteignant les -17°C. Enfilez vos doudounes, préparez vos selfies et entrez dans le nouveau Bar de Glace. Attraction unique dans la région et au-delà!

Le Restaurant

02

Espace gastronomique incontournable de la région, le restaurant donne l’eau à la bouche, grâce à son ambiance chaleureuse et sa décoration moderne et originale. Ce lieu est modulable et s’adapte à toutes vos envies, il s’accorde facilement aux impératifs d’une soirée, d’un cocktail ou d’une réunion festive.

03

L’hOtel L’hôtel du B Complexe possède sept chambres (construction de chambres supplémentaires, vingt-cinq chambres au total) au design raffiné. L’hôtel est situé dans le complexe, pas besoin de prendre sa voiture. L’hôtel du B Complexe est entièrement automatisé et vous permet d’arriver quand vous le souhaitez, encore un atout pour vos évènements!

Createur d’evenements

04

Spécialiste de l’évènementiel depuis plus de 20 ans, les professionnels du B Complexe sont à votre disposition pour façonner vos évènements à votre image. L’ équipe du B Complexe est dédiée à l’organisation de vos évènements (séminaires, salons, team building ou encore anniversaires, mariages ou évènements personnels).

05

location de salles Pour vos évènements professionnels et privés nous vous proposons plusieurs salles et salons, susceptibles d’être morcelés en plusieurs parties et entièrement modulables. Le petit plus : toutes les salles disposent de terrasses aménagées. Avec ces installations dotées des dernières technologies, nous sommes les plus complets dans l’organisation d’évènements privés et professionnels.


Le

complexe

Davy TISSOT 1er chef (Meilleur Ouvrier de France) à

DANGER

DANGER

DANGERDANGER DAN DANGER

challenger le Bar de Glace en cuisinant par

DANGER

D

-15°C pour des personnalités lyonnaises en présence de Jean-Michel AULAS (présidentDANGER

DANGER

DANGER

DANGER

DANGER

de l’Olympique Lyonnais), Michel VIEIRA (président du Groupe MDA Company) ainsi

DANGER

henri henri henri germain germain germain

LOGOTYPE VOLUME

ÉQUIVALENCE QUADRICHROMIE

DANGER DAN DANGER DANGER DANGER DANGER

FOND ROUGE

TYPOGRAPHIE FOND O ET L LION ET FILETS FOND BLEU

MAG. 100 % + JAUNE 100 % À MAG. 10 % + JAUNE 10 % OMBRE : MAG. 100 % + JAUNE 100 % + NOIR 40 % RÉSERVE BLANCHE

CYAN 20 % + MAG. 40 % + JAUNE 80 % À CYAN 5% + MAG. 13% + JAUNE 25%

CYAN 100 % + MAG. 80 % À CYAN 24% + MAG. 17% OMBRE : CYAN 100 % + MAG. 90 % + NOIR 40 %

POUR LES ÉQUIVALENCES QUADRICHROMIES, VOUS RÉFÉRER À VOTRE PHOTOGRAVEUR, QUI VOUS INDIQUERA LES RÉGLAGES PRÉCIS À EFFECTUER EN FONCTION DU TYPE DE SUPPORT UTILISÉ. CRÉATION CARRÉ NOIR JUIN 2006

que des fidèles clients du Bar de Glace ! henri germain

henri germain

Le B Complexe - 69380 Lozanne - 04.72.54.13.23 - jones@le-complexe.com


Le

complexe

Le Bar de Glace remercie ses partenaires pour leur DANGER

DANGER

DANGER

DANGER

DANGER

DANGER

DANGER

confiance accordée pour cette nouvelle année !

NGER DANGERDANGER DANGERDANGER DANGERDANGER DANGERDANGER DANGERDANGER DANGER DANGERDANGER R DANGER

DANGER

DANGER DANGER

DANGER

DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGERDANGER DANGER

DANGER LOGOTYPE VOLUME FOND ROUGE TYPOGRAPHIE FOND O ET L

DANGER

DANGER

DANGER

DANGER

DANGER

DANGER

DANGER DANGER DANGER DANGER

DANGER DANGER

DANGE DANGE

DANGER

DANGER

DANGER

DANGER

DANGER

ÉQUIVALENCE QUADRICHROMIE MAG. 100 % + JAUNE 100 % À MAG. 10 % + JAUNE 10 % OMBRE : MAG. 100 % + JAUNE 100 % + NOIR 40 % RÉSERVE BLANCHE

LOGOTYPE ÉQUIVALENCE LOGOTYPE ÉQUIVALENCE ET CYAN 20 % +VOLUME MAG. 40 % QUADRICHROMIE + JAUNE 80 % VOLUMELIONQUADRICHROMIE

FILETS

FOND ROUGE

À CYAN 5% + MAG. 13% + JAUNE 25%

MAG. 100 % + JAUNE 100 % À MAG. 10 % + JAUNE 10 % MAG. 100 % + JAUNE % À MAG.OMBRE 10 % +: JAUNE 10 % FOND100 ROUGE MAG. 100 % + JAUNE 100 % + NOIR 40 % MAG. 80 OMBRE :CYAN MAG. 100 100 % ++ JAUNE 100%%À+CYAN NOIR 24% 40 % + MAG. 17%

FOND BLEU

TYPOGRAPHIE FOND O ET L LION ET FILETS

OMBRETYPOGRAPHIE : CYAN 100 % + MAG. 90 % + NOIR 40 % FOND O ET L RÉSERVE BLANCHE RÉSERVE BLANCHE

DANGER

LION ET CYAN 20 % + MAG. 40 % + JAUNE 80 % CYAN 20 % + MAG. 40 %FILETS + JAUNE 80 % À CYAN 5% + MAG. 13% + JAUNE 25% À CYAN 5% + MAG. 13% + JAUNE 25%

POUR LES ÉQUIVALENCES QUADRICHROMIES, VOUS RÉFÉRER À VOTRE PHOTOGRAVEUR, CYAN 100 % + MAG. 80 % FONCTION À CYAN 24%DU + MAG. QUI VOUS INDIQUERA RÉGLAGES PRÉCIS EFFECTUER EN TYPE17% DE SUPPORT UTILISÉ. CYAN 100 % +LES MAG. 80 % À CYAN 24% + ÀMAG. 17%

FOND BLEU

FOND BLEU OMBRE : CYAN 100 % + MAG. 90 % + NOIR 40 % OMBRE : CYAN 100 % + MAG. 90 % + NOIR 40 %

LOGOTYPE VOLUME

CRÉATION CARRÉ NOIR JUIN 2006

FOND ROUGE

ÉQUIVALENCE QUADRICHROMIE

DANGER

DANGER

DANGER

DANGER

DANGER

DANGER

DANGER

LOGOTYPE VOLUME FOND ROUGE TYPOGRAPHIE FOND O ET L

MAG. 100 % + JAUNE 100 % À MAG. 10 % + JAUNE 10 % OMBRE : MAG. 100 % + JAUNE 100 % + NOIR 40 %

POUR LES ÉQUIVALENCES QUADRICHROMIES, VOUS RÉFÉRER À VOTRE PHOTOGRAVEUR, POUR LES ÉQUIVALENCES QUADRICHROMIES, VOUS RÉFÉRER À VOTRE PHOTOGRAVEUR, TYPOGRAPHIE QUI VOUS INDIQUERA LES RÉGLAGES PRÉCIS À EFFECTUER EN FONCTION DU TYPE DE SUPPORT UTILISÉ. FOND O ET L UTILISÉ. RÉSERVE BLANCHE QUI VOUS INDIQUERA LES RÉGLAGES PRÉCIS À EFFECTUER EN FONCTION DU TYPE DE SUPPORT CRÉATION CARRÉ NOIR JUIN 2006

DANGER

LION ET FILETS

CRÉATION CARRÉ NOIR JUIN 2006

FOND BLEU

DANGER

DANGER

LION ET FILETS

CYAN 20 % + MAG. 40 % + JAUNE 80 % À CYAN 5% + MAG. 13% + JAUNE 25%

FOND BLEU

CYAN 100 % + MAG. 80 % À CYAN 24% + MAG. 17% OMBRE : CYAN 100 % + MAG. 90 % + NOIR 40 %

Partenaires majeurs DANGER DANGER

POUR LES ÉQUIVALENCES QUADRICHROMIES, VOUS RÉFÉRER À VOTRE PHOTOGRAVEUR, QUI VOUS INDIQUERA LES RÉGLAGES PRÉCIS À EFFECTUER EN FONCTION DU TYPE DE SUPPORT UTILISÉ. CRÉATION CARRÉ NOIR JUIN 2006

DANGER

ÉQUIVALENCE QUADRICHROMIE

MAG. 100 % + JAUNE 100 % À MAG. 10 % + JAUNE 10 % OMBRE : MAG. 100 % + JAUNE 100 % + NOIR 40 % RÉSERVE BLANCHE CYAN 20 % + MAG. 40 % + JAUNE 80 % À CYAN 5% + MAG. 13% + JAUNE 25% CYAN 100 % + MAG. 80 % À CYAN 24% + MAG. 17% OMBRE : CYAN 100 % + MAG. 90 % + NOIR 40 %

POUR LES ÉQUIVALENCES QUADRICHROMIES, VOUS RÉFÉRER À VOTRE PHOTOGRAVEUR, QUI VOUS INDIQUERA LES RÉGLAGES PRÉCIS À EFFECTUER EN FONCTION DU TYPE DE SUPPORT UTILISÉ.

DANGER

DANGER

DANGER

DANGER CRÉATION CARRÉ NOIR JUIN 2006

DANGER

DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGERDANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGERDANGER DANGERDANGER DANGERDANGE DAN DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGERDANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER LOGOTYPE VOLUME

FOND ROUGE

TYPOGRAPHIE FOND O ET L LION ET FILETS

FOND BLEU

ÉQUIVALENCE QUADRICHROMIE

MAG. 100 % + JAUNE 100 % À MAG. 10 % + JAUNE 10 % OMBRE : MAG. 100 % + JAUNE 100 % + NOIR 40 % RÉSERVE BLANCHE

CYAN 20 % + MAG. 40 % + JAUNE 80 % À CYAN 5% + MAG. 13% + JAUNE 25%

CYAN 100 % + MAG. 80 % À CYAN 24% + MAG. 17% OMBRE : CYAN 100 % + MAG. 90 % + NOIR 40 %

Le complexe

NP13

POUR LES ÉQUIVALENCES QUADRICHROMIES, VOUS RÉFÉRER À VOTRE PHOTOGRAVEUR, QUI VOUS INDIQUERA LES RÉGLAGES PRÉCIS À EFFECTUER EN FONCTION DU TYPE DE SUPPORT UTILISÉ.

henri henri germain DANGER DANGER DANGER DANGERDANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER germain DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER CRÉATION CARRÉ NOIR JUIN 2006

LOGOTYPE VOLUME

FOND ROUGE

TYPOGRAPHIE FOND O ET L LION ET FILETS

ÉQUIVALENCE QUADRICHROMIE

LOGOTYPE VOLUME

MAG. 100 % + JAUNE 100 % À MAG. 10 % + JAUNE 10 % OMBRE : MAG. 100 % + JAUNE 100 % + NOIR 40 % LOGOTYPE ÉQUIVALENCE VOLUME QUADRICHROMIE

FOND ROUGE

RÉSERVE BLANCHE

MAG. 100 % + JAUNE 100 % À MAG. 10 % + JAUNE 10 % FOND ROUGE OMBRE : MAG. 100 % + JAUNE 100 % + NOIR 40 % CYAN 20 % + MAG. 40 % + JAUNE 80 % À CYAN 5% + MAG. 13%TYPOGRAPHIE + JAUNE 25% FOND O ET L RÉSERVE BLANCHE CYAN 100 % + MAG. 80 % À CYAN 24% + MAG. 17% OMBRE : CYAN 100 % + MAG. 90 % +ETNOIR CYAN 40 % 20 % + MAG. 40 % + JAUNE 80 % LION FILETS À CYAN 5% + MAG. 13% + JAUNE 25%

TYPOGRAPHIE FOND O ET L

DANGER

NGER DANGER DANGERDANGER DANGERDANGER DANGERDANGER DANGERDANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER R germain DANGER DANGER DANGER FOND BLEU

henri

LOGOTYPE VOLUME

ÉQUIVALENCE CYAN 100 % + MAG. 80 % À CYAN 24% + MAG. 17% QUADRICHROMIE FOND BLEU OMBRE : CYAN 100 % + MAG. 90 % + NOIR 40 % POUR LES ÉQUIVALENCESMAG. QUADRICHROMIES, VOUS 100 % + JAUNE 100 % ÀRÉFÉRER MAG. 10 %À +VOTRE JAUNEPHOTOGRAVEUR, 10 % QUI VOUS INDIQUERA RÉGLAGES EFFECTUER FONCTION FOND ROUGE LES OMBRE : MAG.PRÉCIS 100 % +ÀJAUNE 100 % EN + NOIR 40 % DU TYPE DE SUPPORT UTILISÉ.

LOGOTYPE VOLUME

FOND ROUGE

TYPOGRAPHIE FOND O ET L

ÉQUIVALENCE QUADRICHROMIE

MAG. 100 % + JAUNE 100 % À MAG. 10 % + JAUNE 10 % OMBRE : MAG. 100 % + JAUNE 100 % + NOIR 40 % RÉSERVE BLANCHE

TYPOGRAPHIE POUR LES ÉQUIVALENCES QUADRICHROMIES, VOUS RÉFÉRER À VOTRE PHOTOGRAVEUR, CRÉATION CARRÉ NOIR LION ET CYAN 20 % + MAG. 40 % + JAUNE 80 % FOND O ET L RÉSERVE BLANCHE QUI VOUS INDIQUERA LES RÉGLAGES PRÉCIS À EFFECTUER EN FONCTION DU TYPE DE SUPPORT UTILISÉ. JUIN 2006 FILETS À CYAN 5% + MAG. 13% + JAUNE 25% LION ET FILETS

FOND BLEU

CYAN 20 % + MAG. 40 % + JAUNE 80 % À CYAN 5% + MAG. 13% + CRÉATION JAUNE 25% CARRÉ NOIR

FOND BLEU

JUIN 2006 CYAN 100 % + MAG. 80 % À CYAN 24% + MAG. 17% OMBRE : CYAN 100 % + MAG. 90 % + NOIR 40 %

NP13

CRÉATION CARRÉ NOIR JUIN 2006

CRÉATION CARRÉ NOIR JUIN 2006

Le complexe LOGOTYPE VOLUME

FOND ROUGE TYPOGRAPHIE FOND O ET L LION ET FILETS

DANGER

FOND BLEU

henri henri germain germain

germain NP13 DANGER henri

DANGER

germain henri

DANGER

ÉQUIVALENCE QUADRICHROMIE

DANGER LOGOTYPE VOLUME

MAG. 100 % + JAUNE 100 % À MAG. 10 % + JAUNE 10 % OMBRE : MAG. 100 % + JAUNE 100 % + NOIR 40 %

FOND ROUGE

CYAN 20 % + MAG. 40 % + JAUNE 80 % À CYAN 5% + MAG. 13% + JAUNE 25%

LOGOTYPE VOLUME

DANGER

CYAN 100 % + MAG. 80 % À CYAN 24% + MAG. 17% OMBRE : CYAN 100 % + MAG. 90 % + NOIR 40 %

POUR LES ÉQUIVALENCES QUADRICHROMIES, VOUS RÉFÉRER À VOTRE PHOTOGRAVEUR, QUI VOUS INDIQUERA LES RÉGLAGES PRÉCIS À EFFECTUER EN FONCTION DU TYPE DE SUPPORT UTILISÉ. CRÉATION CARRÉ NOIR JUIN 2006

henri germain

LOGOTYPE VOLUME

FOND ROUGE

TYPOGRAPHIE FOND O ET L LION ET FILETS FOND BLEU

TYPOGRAPHIE FOND O ET L

ÉQUIVALENCE QUADRICHROMIE

DANGER

FOND ROUGE

TYPOGRAPHIE FOND O ET L LION ET FILETS

RÉSERVE BLANCHE

CYAN 20 % + MAG. 40 % + JAUNE 80 % À CYAN 5% + MAG. 13% + JAUNE 25%

FOND BLEU

MAG. 100 % + JAUNE 100 % À MAG. 10 % + JAUNE 10 % OMBRE : MAG. 100 % + JAUNE 100 % + NOIR 40 %

2017

FOND BLEU

CYAN 20 % + MAG. 40 % + JAUNE 80 % À CYAN 5% + MAG. 13% + JAUNE 25%

FOND BLEU

CYAN 20 % + MAG. 40 % + JAUNE 80 % À CYAN 5% + MAG. 13% + JAUNE 25%

CYAN 100 % + MAG. 80 % À CYAN 24% + MAG. 17% OMBRE : CYAN 100 % + MAG. 90 % + NOIR 40 %

LION ET FILETS

FOND BLEU

ÉQUIVALENCE QUADRICHROMIE

MAG. 100 % + JAUNE 100 % À MAG. 10 % + JAUNE 10 % OMBRE : MAG. 100 % + JAUNE 100 % + NOIR 40 % RÉSERVE BLANCHE

DANGER DANGER

CYAN 20 % + MAG. 40 % + JAUNE 80 % À CYAN 5% + MAG. 13% + JAUNE 25%

CYAN 100 % + MAG. 80 % À CYAN 24% + MAG. 17% OMBRE : CYAN 100 % + MAG. 90 % + NOIR 40 %

CRÉATION CARRÉ NOIR JUIN 2006

Le complexe

DANGER

NP13

DANGER

DANGER 

DANGER

DANGER

D

ÉQUIVALENCE QUADRICHROMIE MAG. 100 % + JAUNE 100 % À MAG. 10 % + JAUNE 10 % OMBRE : MAG. 100 % + JAUNE 100 % + NOIR 40 % RÉSERVE BLANCHE

CYAN 20 % + MAG. 40 % + JAUNE 80 % À CYAN 5% + MAG. 13% + JAUNE 25%

CYAN 100 % + MAG. 80 % À CYAN 24% + MAG. 17% OMBRE : CYAN 100 % + MAG. 90 % + NOIR 40 %

DANGERDANGER DANGER DANGER DANGER

CRÉATION CARRÉ NOIR JUIN 2006

POUR LES ÉQUIVALENCES QUADRICHROMIES, VOUS RÉFÉRER À VOTRE PHOTOGRAVEUR, QUI VOUS INDIQUERA LES RÉGLAGES PRÉCIS À EFFECTUER EN FONCTION DU TYPE DE SUPPORT UTILISÉ.

CRÉATION CARRÉ NOIR JUIN 2006

henri germain

DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGERDANGER DANGERDANGER DANGERDANGER DANGERDANGE DAN DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER Mélamborée DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGERDANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGERDANGER DANGER DANGER DANGER 2017 DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER LOGOTYPE VOLUME

FOND ROUGE

TYPOGRAPHIE FOND O ET L LION ET FILETS

CÔTES DE PROVENCE

FOND BLEU

APPELATION CÔTES DE PROVENCE CONTRÔLÉE COGOLIN-VAR-FRANCE

ÉQUIVALENCE QUADRICHROMIE

MAG. 100 % + JAUNE 100 % À MAG. 10 % + JAUNE 10 % OMBRE : MAG. 100 % + JAUNE 100 % + NOIR 40 % RÉSERVE BLANCHE

CYAN 20 % + MAG. 40 % + JAUNE 80 % À CYAN 5% + MAG. 13% + JAUNE 25%

CYAN 100 % + MAG. 80 % À CYAN 24% + MAG. 17% OMBRE : CYAN 100 % + MAG. 90 % + NOIR 40 %

POUR LES ÉQUIVALENCES QUADRICHROMIES, VOUS RÉFÉRER À VOTRE PHOTOGRAVEUR, QUI VOUS INDIQUERA LES RÉGLAGES PRÉCIS À EFFECTUER EN FONCTION DU TYPE DE SUPPORT UTILISÉ.

750ml - Alc.:13%vol

CRÉATION CARRÉ NOIR JUIN 2006

DANGER

DANGE DANGE

POUR LES ÉQUIVALENCES QUADRICHROMIES, VOUS RÉFÉRER À VOTRE PHOTOGRAVEUR, QUI VOUS INDIQUERA LES RÉGLAGES PRÉCIS À EFFECTUER EN FONCTION DU TYPE DE SUPPORT UTILISÉ.

CRÉATION CARRÉ NOIR JUIN 2006

POUR LES ÉQUIVALENCES QUADRICHROMIES, VOUS RÉFÉRER À VOTRE PHOTOGRAVEUR, QUI VOUS INDIQUERA LES RÉGLAGES PRÉCIS À EFFECTUER EN FONCTION DU TYPE DE SUPPORT UTILISÉ.

CRÉATION CARRÉ NOIR JUIN 2006

LOGOTYPE VOLUME

FOND ROUGE

TYPOGRAPHIE FOND O ET L

RÉSERVE BLANCHE

POUR LES ÉQUIVALENCES QUADRICHROMIES, VOUS RÉFÉRER À VOTRE PHOTOGRAVEUR, QUI VOUS INDIQUERA LES RÉGLAGES PRÉCIS À EFFECTUER EN FONCTION DU TYPE DE SUPPORT UTILISÉ.

POUR LES ÉQUIVALENCES QUADRICHROMIES, VOUS RÉFÉRER À VOTRE PHOTOGRAVEUR, QUI VOUS INDIQUERA LES RÉGLAGES PRÉCIS À EFFECTUER EN FONCTION DU TYPE DE SUPPORT UTILISÉ.

CYAN 100 % + MAG. 80 % À CYAN 24% + MAG. 17% OMBRE : CYAN 100 % + MAG. 90 % + NOIR 40 %

ÉQUIVALENCE QUADRICHROMIE

MAG. 100 % + JAUNE 100 % À MAG. 10 % + JAUNE 10 % OMBRE : MAG. 100 % + JAUNE 100 % + NOIR 40 %

POUR LES ÉQUIVALENCES QUADRICHROMIES, VOUS RÉFÉRER À VOTRE PHOTOGRAVEUR, QUI VOUS INDIQUERA LES RÉGLAGES PRÉCIS À EFFECTUER EN FONCTION DU TYPE DE SUPPORT UTILISÉ.

RÉSERVE BLANCHE

CYAN 100 % + MAG. 80 % À CYAN 24% + MAG. 17% OMBRE : CYAN 100 % + MAG. 90 % + NOIR 40 %

LION ET FILETS

CYAN 100 % + MAG. 80 % À CYAN 24% + MAG. 17% OMBRE : CYAN 100 % + MAG. 90 % + NOIR 40 %

DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGERDANGER DANGER henri CÔT ES D E PR OV ENCE henri germain APPELATION CÔTES DE PROVENCE CONTRÔLÉE Le germain COGOLIN-VAR-FRANCE 750ml Alc.:13%vol henri complexe germain

ÉQUIVALENCE QUADRICHROMIE

MAG. 100 % + JAUNE 100 % À MAG. 10 % + JAUNE 10 % OMBRE : MAG. 100 % + JAUNE 100 % + NOIR 40 %

LION ET FILETS

TYPOGRAPHIE FOND O ET L

CYAN 20 % + MAG. 40 % + JAUNE 80 % À CYAN 5% + MAG. 13% + JAUNE 25%

Mélamborée

RÉSERVE BLANCHE

LOGOTYPE VOLUME

FOND ROUGE

RÉSERVE BLANCHE

CRÉATION CARRÉ NOIR JUIN 2006

CYAN 100 % + MAG. 80 % À CYAN 24% + MAG. 17% OMBRE : CYAN 100 % + MAG. 90 % + NOIR 40 %

POUR LES ÉQUIVALENCES QUADRICHROMIES, VOUS RÉFÉRER À VOTRE PHOTOGRAVEUR, QUI VOUS INDIQUERA LES RÉGLAGES PRÉCIS À EFFECTUER EN FONCTION DU TYPE DE SUPPORT UTILISÉ.

POUR LES ÉQUIVALENCES QUADRICHROMIES, VOUS RÉFÉRER À VOTRE PHOTOGRAVEUR, QUI VOUS INDIQUERA LES RÉGLAGES PRÉCIS À EFFECTUER EN FONCTION DU TYPE DE SUPPORT UTILISÉ.

ÉQUIVALENCE QUADRICHROMIE

MAG. 100 % + JAUNE 100 % À MAG. 10 % + JAUNE 10 % OMBRE : MAG. 100 % + JAUNE 100 % + NOIR 40 %

DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER LION ET FILETS

FOND BLEU

DANGER

DANGERgermain DANGER henri

DANGER

Le complexe

DANGER

DANGER

DANGER

NP13 NP13

DANGER

Mélamborée

2017 DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGER DANGERDANGER DANGER DANGER DANGER DANGERDANGER DANGERDANGER DANGER DANGER CÔT ES D E PR OV ENCE henri germain APPELATION CÔTES DE PROVENCE CONTRÔLÉE COGOLIN-VAR-FRANCE

750ml - Alc.:13%vol


lp

PEOPLE EVENTS

15

Lucie, directrice de la boutique Schott entourée d’Anthony Snobeck, golfeur professionnel et Fabien Metras, professeur de golf

Philippe Mastroianni, directeur commercial de Schott, Lucie, directrice de la boutique Schott, Bruno Dauman, PDG de Schott, Aurélie et son frère Jean-Sébastien Veilleux (La Canadienne)

Schott s’invite chez

Mathieu (Tramps), Patrick (Kenzo) et Erwan Claudie Favier (Schott) et Manon Debiesse (La Canadienne)

LA CANADIENNE

L

a Canadienne et la célèbre marque américaine centenaire créent un nouvel espace et présentent l’ensemble de la collection Schott (homme & femme) pour la première fois à Lyon, incluant les collections « made in USA. ». L’association d’une marque américaine centenaire et d’une enseigne lyonnaise septuagénaire ! Les doudounes, les bombardiers, les collections en textile, et bien sûr tous les

Bruno Dauman, PDG de Schott, Jean-Sébastien Veilleux (La Canadienne) et Emilien DJ Kosme

Maître Frédéric Renaud, avocat et Maître François Bouverot, huissier (Chezeaubernard)

Photos © Saby Maviel

cuirs de la marque légendaire, y compris un large choix du célèbre Perfecto ® inventé par Schott et qui fête cette année ses 90 ans ! À découvrir aussi une sélection des pièces emblématiques de la collection La Canadienne. Et bien sûr tout le service La Canadienne, notamment la garantie à vie des cuirs vendus ! 5, rue de l’ancienne préfecture – Lyon 2 Tel 04 81 09 00 29

Jules Basset, Patrick Basset (Dokever Ultra Sport Science), Jenny et Jean-Sébastien Veilleux (La Canadienne)

Joachin et Karine (Le Rolling Cantine)

lyon people • novembre 2018 • 104 •

Albert Etienne (Opteven) et Philippe Mastroianni, directeur commercial de Schott

Emilien DJ Kosme, Aurélie Veilleux (La Canadienne) et Bruno Dauman, PDG de Schott

Emmanuelle Reurer et Marlene Carry (Lolo Chatenay)


lp

PEOPLE EVENTS

16

Bénédicte (Recettes et Cabas) et Stéphane Curan (Equilase) L’horloger Arthur Maier, Thibaut Gautier, artiste peintre et Jess Spitalieri, chanteuse

Anthony, Jean-Emmanuel et Martine Keutcherian

MOTOR VILLAGE VAISE

Show en duo pour

et

Jeep

Harley-Davidson L

Sébastien Somnolet (Harley Davidson) et Philippe Cambet, graphiste

a concession Motor Village de Vaise a accueilli un show inédit des marques Jeep et Harley-Davidson venues dévoiler leurs derniers modèles. Les 500 invités de Jean-Emmanuel Keutcherian et Maurice Richaud ont apprécié l’exhibition des toutes dernières Jeep Wrangler, Cherokee, de la nouvelle face avant de la Jeep Renegade et d’une vingtaine de deuxroues ciglés Harley, dont la toute dernière FXDR 114. Une cohabitation totale entre les autos et les motos, puisque le Vespa Club de Lyon est venu greffer ses anciens scooters au sein d’un Motor Village plus que jamais d’actualité. L’union fait la force, les protagonistes en ont apporté une preuve tangible.

Jean-Emmanuel Keutcherian (Motor Village) et Maurice Richaud (Harley Davidson)

Texte : Morgan Couturier - Photos © Saby Maviel

Damien Bayard, Jean-Brice London (Scooter Club Lyonnais) et Pietro Albino

La nouvelle Jeep Renegade

Patrice Artigue (Sovitrat) et Marie Becquart (Les Cadres de Marie)

Christelle Hardy (Motor Village), Pierre Aronica et Valérie Aznar (LGC)

Christian Garnier et Pierre Tardy (Laboratoire Aguettant)

lyon people • novembre 2018 • 106 •

Stephane Gagnolet (Solution & Business) et DJ Reny

Claire Moine et Andréa Giller (Motor Village)


SCHMIDT GROUPE SAS - RCS COLMAR B 326 784 709 - Crédit Photo : Atelier Marc BARRAL BARON et Visiolab - Photo non contractuelle

SCHMIDT GROUPE SAS - RCS COLMAR B 326 784 709 Crédit Photo : Atelier Marc BARRAL BARON et Visiolab - Photo non contractuelle

Jusqu’au 30 juin

luxe Ju s qu ’au 2 4 no v e mb r e

GRAND

Pri x au

MILLIMÈTRE

PETIT PRIX

Les petits prix s’affichent chez Schmidt : des dressings, des bibliothèques, des placards... Pour ranger sans compter, au millimètre près. Et qualité Schmidt comprise : les tiroirs sur mesure coulissent par faitement, les finitions premium s’intègrent C’est chez Schmidt et c’est maintenant : des cuisines en vrai sur-mesure, au millimètre près, qui gagnent de la place sans perdre en élégance. à votre intérieur, les équipements haut de gamme se jouent du quotidien... Quand le rangement sur mesure n’est plus un luxe, vous êtes chez Schmidt. Et comme chez Schmidt nous ne faisons jamais les choses à moitié, jusqu’au 24 novembre nos prix aussi sont millimétriques, pour les budgets les plus calculés. Et si c’était précisément le meilleur moment pour venir nous parler de vos projets ?

www.homedesign.schmidt www.homedesign.schmidt Votre magasin Schmidt 118, avenue Gallieni - 93140 Bondy

Annonce Presse A4 - Juin 2018 - Horizontal.indd 1

04/05/2018 10:47


lp

PEOPLE EVENTS

17

Jacqueline Ginon et Jean Louis Maier

La maison Bellota : Nathalie et Pierre Marco et le dessin d’Alain Vavro : « Monsieur Paul veille sur le Théodore »

MARCO CHOPIN fête sa première année à la tête du Théodore

Texte : Marco Polisson - Photos © Fanny Bourg

T Sophie Braillard, Marco, Sandrine Vivier

Antoine Maillon et le chef Pierre Orsi

rès ému l’ami Marco Chopin au moment de remercier la centaine de clients et amis venus souffler la première bougie de la belle brasserie du cours Franklin Roosevelt. « Je n’oublie pas d’où je viens et les belles années passées avec Jean Fleury et Paul Bocuse » soufflet-il en découvrant les cadeaux de l’artiste Nicolas Perrot et du designer Alain Vavro représentant son mentor. Et l’ex directeur de l’Est de passer le micro à Gérard Collomb : « Je suis heureux d’être ce soir avec Marco qui a repris cet établissement magnifique. J’ai fait une erreur car je suis parti à Paris juste avant son ouverture. Je ne l’ai donc découvert que la semaine dernière. Mais je vous le promets : je ne repartirai jamais plus ! » Du grand Gégé !

Virginie Vernier, François Turcas, Georges Abbou et Patricia Duffijchardan

Marco, l’artiste Nicolas Perrot et Gérard Collomb

Marco et Sergio Jonathan (Kaviari) Richard Brumm, Camille Chopin, Gérard Collomb et Marco Chopin

Danièle Gruaz et son fan club Siem, Nicolas Perrot, Sonia, Olivier Grégoire lyon people • novembre 2018 • 108 •

Les partenaires du Théodore


WELLNESSEXPÉRIENCE Découvrir de nouvelles sensations


lp

CARNET

Carnet mondain DISPARITIONS Dans nos intentions de prière Monsieur Gilles Copin, frère de Pascal Copin ; Monsieur Nicolas de Chastaing, fils d’Hervé et Valérie, que nous entourons de toute notre affection, ainsi que ses frères Olivier et Alexandre.

Alain Bideau, Jean-Marc Requien et le sculpteur Alain Roche

Dans les petits papiers de

JEAN-MARC REQUIEN Texte : Françoise Fossati - Photos © Fanny Bourg

Gilles Copin a rejoint son ami Fred Bondil – Merci à Gilles Collomb pour la photo

D

Agé de 104 ans,

Charles Vorburger, papa de notre ami Philippe Vorburger, a été inhumé dans sa chère ville de Thann avec les honneurs du Souvenir Français.

François Montmaneix, ancien directeur de l’Auditorium, galeriste, poète, créateur du prix Kowalski est décédé le 21 octobre à l’âge de 80 ans.

es années 70 aux années 2000, il fut l’un des publicitaires les plus en vue et sans doute des plus atypiques... Depuis 1962, il n’a cessé de réaliser des collages. L’exposition que JeanLouis Mandon a eu la bonne idée d’organiser cet automne dans sa belle galerie de la rue Vaubecour, montre bien son évolution. Après ses « abstractions terrestres », paysages imaginaires aux couleurs chatoyantes, il nous propose une

trentaine de collages et, en écho, quelques sculptures réalisées dans son petit village berbère du Maroc où il se réfugie désormais chaque hiver. L’expo intitulée « abstractions ou figures hâtives » montre qu’il n’a rien perdu de son sens de l’humour. « Poètes, vos papiers ! » chantait Léo Ferré. Requien nous présente désormais régulièrement les siens, découpés ou déchirés. En nous surprenant à chaque fois. Et cette fois, peut-être encore plus.

Galerie Jean-Louis Mandon - 3, rue Vaubecour - Lyon 2 Ouvert tous les après-midis de 14h30 à 20h sauf le dimanche

NOMINATIONS Banque Rhône-Alpes Françoise Mercadal Delasalles En remplacement de Philippe Aymerich, parti endosser ses responsabilités de directeur général délégué de la Société Générale, l’ancienne directrice générale du groupe Crédit du Nord s’est vue nommée, à 56 ans, présidente du conseil de surveillance de la Banque-Rhône. Depuis juillet, Jean-Marie Hébert occupe le poste de responsable des partenariats stratégiques au sein du Comité régional du Tourisme au côté de Lionel Flasseur.

Gérard Collomb accueilli par Jean-Louis Mandon

Yvan Prats et Geneviève Levôtre

Géraldine, Véronique, Françoise et Anne-Marie

Franck Levôtre et Jean-Marc Requien

Gérard Gasquet et Jean-Marc Requien

Françoise Thievon, Nicole Ciampi, Anne-Marie Fossati, Ninon et Serge Ciampi

COMMÉMORATION Centenaire de la Première Guerre mondiale La section lyonnaise de l’Action Française organise une marche aux flambeaux en hommage aux morts de la Grande Guerre, dimanche 11 novembre de 20h à 21h15. Les camelots du roi défileront du Pont de Lattre de Tassigny (côté rue Duquesne) jusqu’au monument des Enfants du Rhône situé à l’entrée Sud du Parc de la Tête d’Or. lyon people • novembre 2018 • 110 •

Reportage complet sur www.lyonpeople.com - rubrique Les Fêtes


AUTAVIA HEUER 02 CHRONOGRAPHE

Archétype du « Gentleman Driver », Patrick Dempsey symbolise l’héritage de TAG Heuer. Il représente le goût de l’aventure, le panache et l’élégance. Notre devise #DontCrackUnderPressure est également son credo.

*Ne craquez pas sous la pression / Suisse Avant-Garde depuis 1860 / Photographie retouchée

LYON PEOPLE Novembre 2018  

Lyon People, leader de la presse magazine lyonnaise

LYON PEOPLE Novembre 2018  

Lyon People, leader de la presse magazine lyonnaise