Page 1


Les communes d’Aulnay-sous-Bois, Sevran, Livry-Gargan, Clichysous-Bois et Montfermeil, ont été retenues comme territoire d’étude, afin de cibler et d’anticiper l’impact urbain du futur métro automatique dans cette partie de l’agglomération parisienne. Les travaux de l’équipe LIN pour la « Mission d’Assistance à maîtrise d’ouvrage pour la conduite du projet – Territoire Est de la SeineSaint Denis » se décomposent en deux volumes. Le premier volume, Atlas actif du territoire, décrit une lecture sensible et prospective du territoire des cinq communes, resitué dans le contexte plus large du Nord-Est de l’agglomération parisienne. Le second, intitulé Stratégie de transformation, propose des orientations en vue d’une transformation d’ensemble de ce territoire.


7 9 9 10 11 12 13 14 16 18 20 22 30 34 40 44 50 56 60 64 68 70 70 72 74 76 79 79 79 80 81

Préambule

Communes

Aulnay-sous-Bois

Livry-Gargan

Sevran

Clichy-sous-Bois Montfermeil

Vue aérienne Carte IGN

Thèmes

Grands éléments structurels

Histoire

Mosaïque Polarités

Services, équipements, patrimoine Mobilité Projets

Intégration Paysage Climat

Scénarios Network

Polarités

Diversifications

Intensification verte

Données socio-économiques Annexes

Cadre de l'étude

Fonds

Historique Equipe


Préambule Les communes d’Aulnay-sous-Bois, Sevran, Livry-Gargan, Clichysous-Bois et Montfermeil, ont été retenues comme territoire d’étude, afin de cibler et d’anticiper l’impact urbain du futur métro automatique dans cette partie de l’agglomération parisienne. Cet Atlas concentre les recherches menées lors de la première phase de l’étude et constitue un premier outil analytique. Produites à partir de données objectives ré-agencées et hiérarchisées, les 14 cartes du présent Atlas dessinent en creux les potentiels d’intégration et d’agrégation des situations urbaines existantes en un tout divers mais cohérent. Le développement historique du territoire s’est effectué de façon fragmentaire. Ces fragments ont des qualités disparates mais réelles, des dynamiques différenciées, mais loin d’être négligeables. L’enjeu est d’imaginer des dispositifs urbains intégrateurs, capables de stimuler le potentiel respectif de ces fragments. D’impulser, à partir de l’existant, la transformation profonde du territoire.


Communes Aulnay-sous-Bois

Chiffres clefs Superficie Nbr d'habitants Densité Altitude Histoire Population Evolution Ages Ménages Revenus Emploi

Enseignement Coût du logement Occupation du sol Typologies

Espaces naturels

Activités

Equipements

1.620 hectares 82.500 habitants (2007) 55 hab. / ha Mini. 40 m - maxi. 78 m Première installation: sépultures mérovingiennes, Ferme de Savigny, -IVe Stable depuis 1990 39,3 % de moins de 20 ans, 11 % de plus de 65 ans (2006) 2,8 personnes par ménage Revenu net imposable moyen de 20.166 € / an / hab. (2006) 64 % de foyers imposables 11 % d'actifs au chômage (2006) 18,1 % d'actifs de moins de 25 ans au chômage (2006) 26.2 % des actifs travaillent dans la commune, les habitants travaillent à Roissy ou Paris. Ceux qui travaillent à Aulnay viennent de Paris, Sevran, Le Blanc-Mesnil et Villepinte 30,2 % de la population de plus de 15 ans est sans diplôme (Seine-St-Denis: 29.8 %) 17,6 % de la population de plus de 15 ans est titulaire d'un niveau bac+2 2.150 € / m² Zones pavillonnaires: 44 % Grands ensembles: 11 % Activités: 30 % 32,2 % de logements sociaux (2006) Espaces naturels: 15 % (140 ha) 6 parcs (dont le parc du Sausset et le parc Ballanger), canal de l'Ourcq Gestion harmonique du parc du Sausset, classé Natura 2000 Rus du Sausset de la Morée, entièrement canalisés 3è pôle d'emploi du département 2.948 entreprises, 25.000 emplois privés (2004), 9.000 emplois publics Nombreuses entreprises en lien avec l'A1 et CDG (19 % des entreprises et 30 % des emplois d'Aulnay-sous-Bois): Parinor,Garonor, Peugeot (6.763 emplois) ZI la Garenne, ZI de La Fosse a la Barbiere, ZA des Mardelles, pôle de recherche de l'Oréal 5 bibliothèques, Ecole nationale de Musique et de Danse, Ecole d'Arts, Scène de musiques actuelles (CAP), Espace Prévert,Centre de Danse, stade nautique, vélodrome, 5 stades, 12 gymnases, EHPAD (Etablissement d'hébergement pour personnes agées dépendantes), centre hospitalier intercommunal Robert Ballanger, hôpital Bogottini, clinique, 6 collèges publics, 2 collèges privés, 3 lycées publics, 2 lycées privés

Infrastructures Routières Ferroviaires De navigation

A104, A1, A3, D115 Voies ferrées (RER, SNCF, fret) Canal de l'Ourcq

Transport Publics Privés

2 stations du T4, gares RER B Aulnay-sous-Bois et Villepinte, 21 lignes de bus 74,6 % de la populations possède au moins une voiture (21,6 % ont 2 voitures ou plus)

Projets

Sources

• ANRU Quartiers Nord, restructuration du pôle commercial, reconfiguration de la N2 • Aménagement centre-gare et entrée de ville par le train (avec SNCF et RFF), prolongement pour rejoindre la RN370, quartier du Soleil Levant, aménagement du carrefour RD115/44 • Ecopôle avec Le Blanc Mesnil • Reconquête des berges du canal • Implantation d'activités le long de la N2 et en bordure du site PSA • Commune incluse dans le périmètre des Pôles de compétitivité Medicen Paris Région et Cap Digital Paris Région • CDG express, modernisation des voies du RER B • Réaménagement des berges du canal pour la biodiversité et son accessibilité • Tram-train au nord: liaision entre le T4 et la tangentielle nord Cartographie Mission Région capitale, PLU, PADD et site web d'Aulnay-sous-Bois, IAU, INSEE

9


Sevran

Chiffres clefs Superficie Nbr d'habitants Densité Altitude Histoire Population Evolution Ages Ménages Revenus Emploi Enseignement Coût du logement Occupation du sol Typologies

Espaces naturels Activités Equipements

Infrastructures Routières Ferroviaires De navigation Transport Publics Privés Projets

Sources

10

728 hectares 51.106 habitants (2006) 70 hab. / ha Mini. 46 m - maxi. 66 m Premières installations avant le VII e, installation de moines au IXe Croissance progressive depuis 1982, croissance très rapide entre 1921 et 1936 (2.700 > 10.000) puis entre 1968 et 1975 (20.000 > 34.000) 32,8 % de moins de 20 ans, 10 % de plus de 65 ans (2006) 2,95 personnes par ménage Revenu net imposable moyen de 20,166 € / an / hab. (2006) 62 % de foyers imposables 12,3 % d'actifs au chômage (2006) 16,2 % d'actifs de moins de 25 ans au chômage (2006) 16.1 % des actifs travaillent dans la commune 31.2 % de la population de plus de 15 ans est sans diplôme 15.5 % de la population de plus de 15 ans est titulaire d'un niveau bac+2 2.711 € / m² 37,1 % de logements sociaux (2006) Zones pavillonnaires: 61 % Grands ensembles: 11 % Activités: 5 % Espaces naturels: 23 % (101 ha), espaces forestiers : 73 ha: parc de la Poudrerie, Parc Forestier National de Sevran classé Natura 2000, Parc de la Ferme de Montceleux 1.125 établissements, principalement des services ZA Trêfles, ZI Joliot-Cune, Centre Commercial Beau Sevran Plusieurs centres médicaux, 4 bibliothèques, cinéma, Ecole de musique et de danse, Département d'Arts Plastiques, Cité des sports, 5 gymnases, 2 stades, Ecole municipale des sports, 5 collèges publics, 5 lycées publics N370 Voies ferrées (RER, SNCF, tramway, fret) Canal de l'Ourcq 2 gares RER(Sevran Livry, Sevran Beaudottes), 2 stations du T4 et 13 lignes de bus (2 lignes RATP, 11 lignes privées) 73,4 % de la populations possède au moins une voiture (20,3 % ont 2 voitures ou plus) • Comité d'axe dans le cadre du Plan de Déplacement Urbain sur les lignes de bus 613 et 147 • Pistes cyclables • Opérations de renouvellement urbain sur les 3 quartiers d'habitat collectif (Rougemont, Beaudottes, Montceleux-pont-blanc) • Reconversion terrains Kodak en parc et équipements culturels • Reconvertion des terrains Westinghouse et Sétimo • Restructuration du centre ville • Eco-quartier des terrains Montceleux / urbanisation terrain de la Marine RFF • Extension et restructuration du centre commercial Beau Sevran • Diagnostique territorial quartier des Sablons • Commune incluse dans le périmètre du Pôle de compétitivité Cap Digital Paris Région Cartographie Mission Région capitale, Comité interministériel de la Ville, site web Ville de Sevran, IAU, INSEE


Livry-Gargan

Chiffres clefs Superficie Nbr d'habitants Densité Altitude Histoire Population Evolution Ages Ménages Revenus Emploi Enseignement Coût du logement Occupation du sol Typologies

Espaces naturels Activités Equipements

740 hectares 42.000 hab. (2009) 56hab. / ha Mini. 54 m - maxi. 125 m Défrichement de la forêt de Bondy au XII è et premières installations, manoir Croissance progressive depuis 1982, la population a doublé entre 1911 et 1926 (8.800 > 16.800) puis entre 1926 et 1968 (16.800 > 32.000) 24,9 % de moins de 20 ans, 14 % de plus de 65 ans (2006) 2,35 personnes par ménage Revenu net imposable moyen de 23.015 € / an / hab. (2006) 72 % de foyers imposables 7,4 % d'actifs au chômage (2006) 14,7 % d'actifs de moins de 25 ans au chômage (2006) 16,4 % des actifs travaillent dans la commune 19,1 % de la population de plus de 15 ans est sans diplôme 21,6 % de la population de plus de 15 ans est titulaire d'un niveau bac+2 3.165 € / m² 12,2 % de logements sociaux Zones pavillonnaires: 69 % Grands ensembles: 3 % Activités: 6 % Espaces naturels: 22 %, Parc de la Poudrerie classé Natura 2000 1.554 établissements, principalement dans le secteur des services ZAE (Zone d'activité économique) du Bd Schuman, zone industrielle et commerciale au NordEst Médiathèque, conservatoire de musique et de danse, bibliothèque, centre culturel cinéma, 3 musées (dont celui de la Marquise de Sévigné, ayant séjournée à Livry et celui de la Poudrerie), centre de nature scolaire, centre nautique, 2 stades, 6 gymnases, parc dse sports, château de la Forêt, IUFM (Institut universitaire de formation des maîtres), 3 collèges publics, 2 lycées publics

Infrastructures Routières Ferroviaires De navigation

N3, N370 Voies ferrées (tram-train) -

Transport Publics Privés

9 lignes de bus, 3 stations de T4 81 % de la populations possède au moins une voiture (27 % ont 2 voitures ou plus)

Projets

Sources

• Prolongement du T4 • Commune incluse dans le périmètre du Pôle de compétitivité Cap Digital Paris Région • Création d'une voie nouvelle pour désenclaver CACM vers le nord et la RN3 Cartographie Mission Région capitale, site web de la Ville de Livry-Gargan, IAU, INSEE

11


Clichy-sous-Bois

Chiffres clefs Superficie Nbr d'habitants Densité Altitude Histoire Population Evolution Ages Ménages Revenus Emploi Enseignement Coût du logement Occupation du sol Typologies

Espaces naturels

Activités Equipements

395 hectares 28 700 habitants (INSEE 2005) 75 h/ha (2008) Mini. 66 m - maxi. 121 m Première implantation au VI e, développement au Bas-Moyen-Age Stable depuis 1990, doublement entre 1962 et 1975 33% de la population est arrivée il y a moins de 4 ans, effet de sas résidentiel 35,7 % moins de 20 ans, 6,15 % de plus de 65 ans (2006) 3,3 personnes par ménage Revenu net imposable moyen de 15.090 € / an / hab. (2006) 41,7 % de foyers imposables 14,6 % d'actifs au chômage (2006), 23.5 % en 1999 18,7 % d'actifs de moins de 25 ans au chômage (2006) 17,6 % des actifs travaillent dans la commune 45,8 % de la population de plus de 15 ans est sans diplôme 11,3 % de la population de plus de 15 ans est titulaire d'un niveau bac+2 3.088 € / m² 33 % de logements sociaux, 44 % de copropriétaires Zones pavillonnaires: 37 % Grands ensembles: 33 % Activités: 2 % Espaces naturels: 28 % (110 ha) Forêt de Bondy, classée Natura 2000, Parc Départemental de la Fosse Maussoin (zone Natura 2000 et ZNIEFF 1, anciennes carrières) ru de Rouaillie, canalisé en souterrain. aqueduc de la Dhuis ZA de la Fosse Maussoin 963 établiessements, répartis entre les secteurs des services, du commerce et de la construction ZFU (Zone FrancheUrbaine) de 230 ha Espace 93, bibliothèque, conservatoire, Ecole municipale des sports, 2 stades, 5 gymnases, 3 collèges publics, 1 lycée public

Infrastructures Routières Ferroviaires De navigation

N 403 -

Transport Publics Privés

9 lignes de bus 68,2 % de la populations possède au moins une voiture (16,5 % ont 2 voitures ou plus)

Projets

• • • • • • • •

Sources

12

PRU et ZAC de la Dhuys (sur le grand ensemble en lien avec Montfermeil) Extension de la ZA de la Fosse Maussouin sur le parc Etude de programmation du Bas-Clichy, centre-ville Reconstruction d'un collège, d'un gymnase, construction d'une école, d'une mosquée, études de programmation urbaine sur les équipements scolaires et sportifs Construction d'un collège sur un terrain limitrophe de Bondy Etudes sur les secteurs pavillonnaires Prolongement du T4 Commune incluse dans le périmètre du Pôle de compétitivité Cap Digital Paris Région

Cartographie Mission Région capitale, PLU et diagnostiques de la ville de Clichy-sous-Bois, notes de la CACM, IAU, INSEE


Montfermeil

Chiffres clefs Superficie Nbr d'habitants Densité Altitude Histoire Population Evolution Ages Ménages Revenus Emploi Enseignement Coût du logement Occupation du sol Typologies

Espaces naturels Activités Equipements

545 ha 26 000 habitants 48h/ha (2008) 116 mètres Premières implantations au néolithoque, centre-ville datant du XVIIe Stable depuis 1999, la population a doublé entre 1962 et 1999 33,2 % moins de 20 ans, 10,85 % de plus de 65 ans (2006) 3,1 personnes par ménage 32.397 € / an / habitant 54,6 % de foyers imposables 11,8 % d'actifs au chômage 21,4 % d'actifs de moins de 25 ans au chômage (2006) 20,4 % des actifs travaillent dans la commune 30,4 % de la population de plus de 15 ans est sans diplôme 15,4 % de la population de plus de 15 ans est titulaire d'un niveau bac+2 2.872 € / m² % de logements sociaux Zones pavillonnaires: 80 % Grands ensembles: 6 % (Les Bosquets: 3 % du territoire communal, 30 % de la population, 50% des moins de 25 ans) Activités: 2 % Espaces naturels: 12 % (27 ha de parcs et jardins, 21 ha d' espaces forestiers) parc Arboretum, parc Pescarolo, Propriété Formigé, parc Jean-Pierre Jousseaume , forêt de Bondy, et bois des Ormes 1.269 établissements principalement dans les secteurs des services et de la construction Musée du travail, Château des Cédres (école de musique) Domaine Formigé (école de danse et de peinture, bibliothèque, médiathèque, ludothèque), stade, 4 gymnases, centre équestre, Hôtipal intercommunal, centres médicaux, 2 collèges

Infrastructures Routières Ferroviaires De navigation

D117 -

Transport Publics Privés

8 lignes de bus 81,1 % de la populations possède au moins une voiture (31,6 % ont 2 voitures ou plus)

Projets

Sources

• ZAC (Zone d’Aménagement Concerté) depuis 2005 cœur de ville (6,2 ha), requalification et Transformation d'espaces délaissés (friches, parkings de surfaces, fonds de parcelles, ...) • PRU (Plan de Rénovation Urbaine) depuis 2004 sur le quartier des bosquets (limite Clivhysous-Bois), démolition de 659 logements, construction de 800 logements • OPAH-RU (Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat - Renouvellement Urbain) depuis 2004 du centre historique • Prolongement du T4 • Commune incluse dans le périmètre du Pôle de compétitivité Cap Digital Paris Région Cartographie Mission Région capitale, notes de la Ville de Montfermeil, notes de la CACM, IAU, INSEE

13


Vue aérienne  Est de la Seine-Saint-Denis

2,5 km

2,0

1,5

1,0

0,5

0

14


Carte IGN  Est de la Seine-Saint-Denis

2,5 km

2,0

1,5

1,0

0,5

0

16


Grands éléments structurels

Un hinterland, une forte présence de la nature La proximité des aéroports de Roissy et du Bourget, la topographie, les réseaux routier et ferroviaire, la présence de la nature sont les principaux éléments qui structurent le territoire. Plus ou moins situé au centre de gravité d’un triangle Paris/Roissy/Marne-la-Vallée, il apparaît aujourd’hui comme un hinterland que l’on traverse avant tout, ouvert sur le grand paysage et interpénétré par la nature. Au Nord, les aéroports de Roissy et du Bourget constituent les pôles majeurs de l’Est de l’agglomération parisienne. Aspirant les flux et les biens, leur impact sur le territoire est très important. Le long de l’autoroute A1, sur une largeur d’environ 1 km, se déploient d’immenses plaques industrielles et d’activités. S’y inscrivent les sites respectifs de Garonor, Parinor et les usines PSA, qui constituent à eux seuls la limite Nord du territoire d’Aulnay-sous-Bois (près de 15 % du territoire de la commune). La structure topographique du territoire est également déterminante. On observe ainsi des situations différenciées selon que les communes se développent dans la plaine (Aulnay-sous-Bois, Sevran, Livry-Gargan) ou en plateau (Clichy-sous-Bois, Montfermeil). Le plateau de Clichy conserve la trace de l’Aqueduc de la Dhuys, acheminant l’eau depuis le plateau de la Brie jusqu’au réservoir de Ménilmontant. Aujourd’hui facteur d’isolement pour les communes de Clichy-sous-Bois et Montfermeil, le plateau de Clichy établit de possibles continuités avec des horizons lointains. L’essentiel de l’infrastructure de transport se développe selon le mouvement Est-Ouest de la topographie. Les routes nationales N2, N3, N302 et la ligne B du RER, se déploient à travers la plaine de Sevran. Élément remarquable, le Canal de l’Ourcq, qui connecte entre eux le centre de Paris et les plaines agricoles de Villevaudé, traverse le Sud de la commune d’Aulnay-sous-Bois et Sevran. Plus au Sud, l’autoroute A4, la N34 et la N370 relient Paris à sa périphérie le long de la vallée de la Marne, desservant notamment la Cité Descartes, pôle de développement important de l’Est de l’agglomération parisienne. Les liaisons Nord-Sud sont beaucoup moins nombreuses : l’autoroute A3 coïncide avec la limite Ouest d’Aulnay-sous-Bois, l’A104 se trouve à plus de 5km à l’Est du territoire. Le tramway T4, mis en service en 2006, connecte les gares de Bondy et Aulnay-sous-Bois, et irrigue une portion du territoire de Livry-Gargan et de Sevran. Situé aux franges de l’agglomération parisienne, le territoire est marqué par la présence de la nature : la forêt Régionale de Bondy, les Bois du Renard et de la Couronne, interpénètrent le territoire à la hauteur de Clichy-sous-Bois et Montfermeil ; le parc de la Poudrerie occupe la frontière entre Sevran et Livry-Gargan. Plus « domestique », le parc départemental du Sausset, constitue, avec celui de la Courneuve, un lieu important de récréation pour les habitants du Nord-Est de l’agglomération parisienne. General

Housing General

Industry Housing Logistique Industry Grands Ensemble Logistique

2,5 km

Monuments Grands Ensemble General Highways Monuments Housing National Highways Industry

2,0

Regional National Logistique Regional Public transport Grands Ensembleup (RER + SNCF)

1,5

under (metro) Public transport up (RER + Monuments SNCF) Tram transport under (metro) Public Highways

Vallée Station Coverage Station Regional Plateau Coverage Stationup (RER + C.B. Project Public transport Autroutes et routes nationales SNCF) Tram Project C.B. Project Public transportferrées under (metro) Voies Project Tram New station Tramway Station New station Water Station / Gare Coverage Station Flooding Area Water Système hydrologique C.B. Project Unbuilding area voies d'eau couvertes Flooding Area Rus et Tram Project Protected Forest Unbuilding areaclassée Forêt New station Protected Forest Forest Forêt Water Urban park urbain Forest Parc Station Tram National

Specialpark park Flooding Area Urban

18

Agriculture Special parkarea Unbuilding Carriére Forest Agriculture Protected Topography Carriére Forest Population density Topography

1,0

0,5

0

Plateau d


Pôle économique A1 / CDG

Plateau de Clichy-Montfermeil

de Romainville Plateau d'Avron

Cité Descartes


Grands éléments structurels

Canal de l'Ourcq

Forêt de Bondy

Vue du plateau de Clichy-Montfermeil

Usine PSA et activités le long de l'A1 Aéroport CDG

40

30

Campus de Marne-la-Vallée

20

10

0

10

20

30

40

30

20

Cergy-Pontoise Mantes-la-Jolie

CDG

10

Saint-Denis La Défense

Paris

0

Marne-la-Vallée Versailles

10 ORY 20 Evry 30 Melun 40

50

Topographie (source: IGN) 20

Euro Disney


IBA Emscher Park La vallée de la ruhr est l'ancien cœur industriel de l'Allemagne. Le projet d'IBA Emscher park s'est tenu de 1989 à 1999 et avait pour objectif de résoudre les énormes problèmes écologiques et sociaux apparus suite au déclin industriel des années 80. Les projets mis en œuvre vont de la re-naturalisation des cours d'eau à la construction de nouveaux logements, bureaux, équipements, centres de recherche, etc.

Dépôts anthropiques, remblais Alluvions anciennes (basse terrasse de 0-10 m) Calcaires Calcaires et meulières Masses et marnes du gypse Marnes supragypseuses Limon des plateaux Sables de Monceau (Seine) Marnes et caillasses Argile verte , glaises à Cyrènes et/ou Marnes vertes et blanches Colluvions polygéniques, éboulis Sables de Beauchamp, sables d'Auvers, sables et grès Alluvions récentes : limons, argiles, sables, tourbes localement Sables de Fontainebleau, accessoirement grès (versant) Marnes à huîtres et argiles à Corbules

Parc et canal à travers le territoire

Couches géologiques (source: BRGM) 21


Mosaïque

Un territoire hétérogène, des qualités mixtes Des textures urbaines diverses coexistent sur le territoire, sans pour autant parvenir à s’agréger en un tout cohérent. Elles composent une mosaïque de fragments urbains qui ont leurs qualités propres mais qui s’ignorent. Aujourd'hui monofonctionnelles, leur agrégation et leur diversification peuvent permettre de renforcer les performances sociales et écologiques du territoire. Le tissu urbain continu est très rare et se concentre le plus souvent le long des grands axes routiers et autour des gares. Si les nappes pavillonnaires constituent l’essentiel de la « texture » urbaine observée sur le territoire, leur structure n’est pas pour autant homogène. Des variations existent, par exemple, entre les premières maisons de week-end construites à Montfermeil dans les années 1900, les lotissements ouvriers construits à la même époque et les constructions plus récentes des années 2000. Les emprises industrielles possèdent également leurs spécificités. Les bâtiments industriels du début du siècle, comme l’usine Westinghouse ou les entrepôts Ideal Standard, ressemblent peu aux usines d’aujourd’hui, comme PSA, construites selon un système de « plaques » et accompagnant le développement de l’infrastructure aéroportuaire. La forme et l’organisation des Grands Ensembles diffèrent aussi, selon que ceux-ci ont été construits dans les années 1950, 196070, ou 1980. Des premiers ensembles de logements, imaginés comme résidences de standing, aux HLM, qui ont connu une dégradation plus rapide. Les parcs, aussi, sont plus ou moins anciens et/ou sauvages. Les anciennes forêts royales, présentent des caractéristiques tout à fait différentes des lieux de récréation participant, comme le Parc Départemental du Sausset (ouvert en 1981), à faire une place à la nature dans la métropole contemporaine. Aulnay-sous-Bois

Ville dense Pavillons Cités Activité Nature

Sevran

Ville dense Pavillons Cités Activité Nature

5% 39 % 11 % 30 % 15 % 2 % 59 % 11 % 5% 23 %

Livry-Gargan

Ville dense Pavillons Cités Activité Nature

7% 62 % 3% 6% 22 %

Clichy-sous-Bois

Ville dense Pavillons Cités Activité Nature

Montfermeil

Ville dense Pavillons Cités Activité Nature

0% 37 % 33 % 2% 28 % 6% 74 % 6% 2% 12 %

Répartition des typologies dans les 5 communes Tissu urbain continu Pavillonnaire Grands ensembles Activités Espaces naturels 22

2,5 km

2,0

1,5

1,0

0,5

0


Mosaïque

Centralités 24


Brasilia

Ensemble rĂŠsidentiel de grande densitĂŠ

L'espace public se prolonge sous les immeubles

Grands ensembles 25


Mosa誰que

Secteur pavillonnaire

Pavillonnaire 26


Zone d'activité

Activités 27


Mosaïque

organic

organic Sevran, Rougemont

Aulnay-sous-Bois, Le Merisier organic

Shifted Shifted

Clichy-sous-Bois, Vallée des Shifted Anges

Shifted Typ Eventail

Typ Eventail

Grid

Shifted

Shifted

Shifted

Sevran, Les Beaudottes Shifted

Typ Eventail

Grid

Axes

organic organic

Shifted

organic organic

Shifted Shifted

park way

Shifted Shifted

Shifted park way

Grid

park way Shifted

Typ GridEventail

Axes

Axes Grid

Axes

organic

organic

Shifted

Shifted

Livry-Gargan

park way

park way

Grid

Grid

Axes

Axes

Livry-Gargan 28

Sevran

Sevran

Axes

Shifted

organic

Livry-Gargan Axes

Grid

organic

Axes

Axes Sevran, GridPerrin

Typ Eventail

Axes

Grid

GridEventail Typ

Sevran, Montceleux

organic

Usine PSA

park way Grid Axes


organic organic

Mélange des typologies: pavillonnaire / activité / immeuble d'habitation Aubervilliers

Typologies de grands ensembles Tissu urbain continu Activité Voirie Carrière Forêt, parc

Chevrons

Chemin de grue

Polygonal

Organique

Barres

Tours

organic Shifted Shifted Juxtaposition des typologies: pavillonnaire / activité Sevran Shifted Shifted Shifted Shifted Typ Eventail

Typologies de quartiers Typpavillonnaires Eventail

organic organic organic

Typ Eventail Grid Grid

Pavillons proches

Shifted Shifted Shifted Pavillons semi-groupés Axes Grid Shifted Pavillons isolés Axes Shifted Shifted Axes organic Typ Eventail organic Typ Eventail Typ Eventail organic Shifted Shifted Grid park way Grid Shifted Grid park way Axes Axes Grid way park Axes Grid organic Grid organic Axes organic Axes Shifted Axes Shifted Shifted park way park way park way Grid Grid Grid Axes Axes Axes

29


Histoire

Une urbanisation accélérée Tandis que Paris s’est développé de façon progressive et concentrique, sa périphérie a connu un développement très rapide, accéléré avec l’arrivée successive des grandes infrastructures de transport (voies navigables, ferroviaires et routières). Des vagues successives d’urbanisation ont ainsi accompagné, à partir de la deuxième moitié du XIXème siècle, les développements de l’industrie sur le territoire. Longtemps constitué de bourgs et de fermes agricoles, le territoire a connu de profondes transformations suite à l’arrivée du chemin de fer et la construction du Canal de l’Ourcq dans la première moitié du XIXème siècle. Dès les prémices de l'industrie, suivant le rythme de la création des gares, de grandes usines s’y implantent. Parmi les plus emblématiques, Westinghouse, à Sevran (1891), puis Kodak (1925) ou encore Ideal Standard (Aulnay-sous-Bois, 1925). De grands pans du territoire sont urbanisés, les lotissements pavillonnaires construits à proximité des gares accueillent les ouvriers des usines. Parallèlement se développe à Montfermeil, au début du 20ème siècle, un autre type de lotissement, constitué de maisons de week-end pour les habitants du centre de Paris. Une deuxième vague d’urbanisation a lieu après la seconde guerre mondiale. Dès les années 50, de grandes opérations de logements collectifs sont mises en place, souvent réalisées dans les espaces laissés vacants par la première vague d'urbanisation (grandes propriétés domaniales vendues après la seconde guerre mondiale, terrains agricoles, etc.). Sont alors construites des résidences privées comme celle du Chêne Pointu, à Clichy-sous-Bois, ou des Bosquets, sur le plateau de Montfermeil. En plein exode rural, elles sont destinées à offrir à la population ouvrière croissante de la périphérie un confort moderne alors rare. Ces opérations sont progressivement adaptées, pour accueillir notamment les nombreux rapatriés d’Algérie. De très grands ensembles voient le jour dans les années 60-70, comme la Cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois. Ils répondent à une demande croissante de logements, renforcée par la politique du regroupement familial, le développement de l’infrastructure aéroportuaire et l’implantation concomittante de nouvelles zones industrielles (ex : usine PSA, Aulnay-sous-Bois, 1971), commerciales (ex : Beau Sevran, 1970) et d’activité (ex : Garonor, Aulnay-sous-Bois). Le regard sur le territoire change à partir du début des années 80, avec la dégradation rapide de certaines portions du territoire et la médiatisation d’épisodes de violences urbaines dans certains quartiers (ceux de l’automne 2005 en particulier). De vastes programmes de rénovation urbaine sont entrepris dans les plus difficiles d’entre eux. Loin d’être homogènes, les problématiques du territoire sont depuis peu resituées dans une plus vaste réflexion sur le modèle de développement de la métropole parisienne.

Croissance Paris Grand Paris Territoire Est

2,5 km

2,0

1,5

1,0

0,5

Temps Tissu bâti en 2003 Tissu bâti en 1960 Tissu bâti en 1906 Tissu bâti en 1832 Système hydrologique 30

0


10

15

20

Goussainville

Le Mesnil Amelot

Rosny-en-France

Le Thillay

Tremblay-en-France Gonesse Mitry-Mory

il-en-France

Villepinte

Aulnay-sous-Bois

Le Blanc-Mesnil

Villeparisis Sevran

Vaujours

Drancy Livry-Gargan

Le Pin Coubron

Les Pavillons-sous-Bois

Courtry

Clichy-sous-Bois

igny Bondy

Montfermeil Le Raincy Noisy-le-Sec

Villemomble

omainville

Gagny

Brou

Chelles

Rosny-sous-Bois

Vaires-sur neuilly-plaisance

Neuilly-sur-Marne Gournay

ontreuil

Champs-sur-Marne

Fontenay-sous-bois Vincennes Le Perreux-sur-Marne

Nogent-sur-Marne

Noisy-le-Grand

Noisiel


Histoire

32

2003

2003

1906

1906

1832 Evolution de la structure bâtie (source IAU et IGN)

1832 Evolution de la structure paysagère (source IAU et IGN)


Idéal Standard, Aulnay-sous-Bois

Freinville - Westinghouse, Sevran

Poudrerie,Sevran

Fosse Maussoin, Clichy-sous-Bois

0

5

10

15

20

Notre-Dame des Anges, Clichy-sous-Bois 0

15

15

10

10

5

5

0

0

1930 0

5

10

15

20

5

10

15

20

1832 5

10

15

20

0

15

15

10

10

5

5

0

0

1875 Evolution de la structure paysagère (source IAU et IGN)

1906 33


Polarités

Des centres linéaires, un rayonnement circonscrit Les critères simultanés de la densité (bâti et population), de la qualité de l’offre commerciale, de celle des transports, des équipements et des services, font apparaître des polarités faibles au sein du territoire, sans réelle épaisseur urbaine. Les centres historiques coïncident rarement avec les secteurs les plus densément peuplés. D’autres formes de centralité, à l’image de certains centres commerciaux, émergent : monofonctionnels, elles peinent à agréger autour d’eux un développement urbain intense. Pour des raisons historiques (un développement accéléré à partir du XXème siècle), la plupart des centres-villes se concentrent le long des axes routiers, ou se développent autour des gares. Leur structure urbaine est linéaire et leur rayonnement le plus souvent circonscrit à une échelle strictement locale. Le centre d’Aulnay-sous-Bois se développe ainsi depuis le centre de l’ancien bourg et autour du carrefour de la gare. Scindé en deux par les voies du RER, il est caractéristique de la périphérie de l’agglomération parisienne. Les services offerts sont équivalents à ceux d’une petite ville. Celui de Sevran présente des caractéristiques identiques, mais à une échelle encore plus réduite. Il est concurrencé par le centre commercial Beau Sevran, qui attire, le jour, la population des grands ensembles alentour, densément peuplés; mais dont le caractère monofonctionnel limite fortement l’impact sur le territoire. Le centre de Livry-Gargan se développe le long de la N3. À cheval sur la commune des Pavillons-sous-Bois, la densité du bâti y est plus importante que dans les autres villes, et la mise en service du T4 en fait un carrefour plus attractif. Clichy-sous-Bois ne possède pas de centre à proprement parler. Trois polarités commerciales émergent : le centre commercial du Chêne Pointu, celui des Marronniers ainsi que le pôle des Genettes. Avec ses constructions basses et ses rues sinueuses, le centre de Montfermeil a conservé une structure et une atmosphère de village. Il est cependant complètement déconnecté du secteur d’habitation le plus dense de la commune (Cité des Bosquets).

La cité linéaire - Arturo Soria y Mata Modèle de ville créé en 1882 par l'espagnol Arturo Soria y Mata, pour répondre aux exigences de circulation et d'hygiène face à des villes malsaines, désordonnées et inadaptées à la circulation. La cité linéaire se présentait comme une « rue indéfiniment extensible » de 500 mètres de large, organisée en un axe longitudinal comportant les voies de circulation (chemin de fer, route, tramway, eau, gaz, électricité…), les services municipaux, les parcs…, autour duquel se répartissent des zones orthogonales regroupant l'habitat (maisons et jardins standardisés), les espaces de loisirs, les équipements publics, industriels, commerciaux. 2,5 km

2,0

1,5

1,0

La cité linéaire - Arturo Soria y Mata

0,5

0

Centralité Tissu bâti Autroutes et routes nationales Voies ferrées 34


Polarités

36

Montfermeil, centre ancien

Clichy-sous-Bois, Les Marronniers

Livry-Gargan, nationale 3

Aulnay-sous-Bois, Rose des vents

Aulnay-sous-Bois, gare

Sevran, Les Beaudottes

Sevran, centre ancien Polarités existantes

Clichy-sous-Bois, Le Plateau Quartiers à forte densité de population


PolaritĂŠs existantes et lieux de forte densitĂŠ de population 37


Polarités

Emploi dans le bâtiment (2006) Aulnay-sous-Bois Sevran Livry-Gargan Clichy-sous-Bois Montfermeil

Evolution des emplois (1990-99)

Emploi industriel (2006)

Emploi précaire (1999)

Emploi tertiaire (2006)

Aulnay-sous-Bois Sevran Livry-Gargan Clichy-sous-Bois Montfermeil

Revenu net imposable par an (2007) Aulnay-sous-Bois Sevran Livry-Gargan Clichy-sous-Bois Montfermeil

> 5000 € 5.000 - 3.950 € 3.950 - 3.460 € 3.460 - 3.300 €

20.166 € 20.166 € 23.015 € 15.090 € 32.397 €

3.300 - 3.140 € 3.140 - 3.020 € 3.020 - 2.920 € 2.920 - 2.820 €

Aulnay-sous-Bois Sevran Livry-Gargan Clichy-sous-Bois Montfermeil 2.820 - 2.590 € 2.590 - 2.320 € < 2.320 €

Prix de vente des appartements au m 2 (source: Meilleursagents) 38

6% 5% 10 % 7% 4%

Limites comunales Structure bâtie Système hydrologique

-15 % +5 à 15 % +5 / -5 % +5 / -5 % +15 % ±14 % 14 à 17 % ±11 % 17 à 20 % 14 à 17 %

Aulnay-sous-Bois Sevran Livry-Gargan Clichy-sous-Bois Montfermeil Aulnay-sous-Bois Sevran Livry-Gargan Clichy-sous-Bois Montfermeil

> 800 emplois./ha 500 à 800 emplois./ha 200 à 500 emplois./ha

Densité d'emplois (source: IAU 2004)

22 % 8% 7% 7% 4% 72 % 88 % 83 % 72 % 82 %

100 à 200 emplois./ha 20 à 100 emplois /ha < 20 emplois / ha


Taille des ménages (2009)

Personnes de -20 ans (2006)

Evolution de la population (1990-2006)

Personnes de +65 ans (2006)

Aulnay-sous-Bois Sevran Livry-Gargan Clichy-sous-Bois Montfermeil

> 160 pers./ha 81-160 pers./ha 41-80 pers./ha

21-40 pers./ha 1-20 pers./ha

Aulnay-sous-Bois Sevran Livry-Gargan Clichy-sous-Bois Montfermeil

Densité de population (source IAU et INSEE 1999, croisement des îlots INSEE et des données du MOS - Mode d'occupation du sol)

2,80 personnes 2,95 personnes 2,35 personnes 3,30 personnes 3,10 personnes -1 à 0 % 0 à +1 % +1 à 2 % 0 à +1 % 0 à +1 %

Aulnay-sous-Bois Sevran Livry-Gargan Clichy-sous-Bois Montfermeil Aulnay-sous-Bois Sevran Livry-Gargan Clichy-sous-Bois Montfermeil

31 % 31 % 25 % 37 % 31 % 11 % 10 % 14 % 6% 11 %

39


Services, équipements, patrimoine

Une offre faible, un enjeu d'accès à la formation L’offre de services sur le territoire (culture, éducation en particulier) apparaît, dans son ensemble, très faible. L’accès de la population aux grands pôles de formation de l’agglomération parisienne, levier de développement majeur, est parfois très difficile. Cumulée à un patrimoine restreint, l’absence d’équipements d’envergure dans le secteur d’étude contribue à l'attractivité relativement faible du territoire. L’accès à l’éducation et à la formation supérieure, principal accès à l’emploi pour les populations les plus jeunes, représente un enjeu majeur. La connexion aujourd’hui extrêmement difficile avec les grands pôles universitaires de Villetaneuse, Marne-la-Vallée et Paris (en particulier dans le cas de Clichy-sous-Bois et Montfermeil) représente à cet égard un handicap très important. L’accès à une éducation secondaire de qualité passe quant à lui le plus souvent par l’accès aux bons lycées du secteur (lycée Boulloche à Livry-Gargan, lycée Schweitzer au Raincy). Le territoire accueille très peu d’activités culturelles. Certains équipements émergent (Espace 93 à Clichy-sous-Bois, Poudrerie à Sevran), sans parvenir à fédérer au-delà d’une échelle locale. Chelles est la ville la plus proche à offrir simultanément un cinéma, un théâtre et des musées. Le patrimoine est également restreint. Malgré la présence historique de nombreux châteaux et édifices religieux sur le territoire, l'industrialisation et les grandes opérations d’aménagement des années 60-70 n'ont épargné que peu de monuments. Plutôt méconnus des habitants, ceux-ci peinent à jouer le rôle de repères dans le territoire. Les services en matière de santé sont en revanche mieux répartis sur le territoire (CHI et centre de dialyse à Montfermeil, CHI Ballanger au Blanc-Mesnil, hôpital Muret à Sevran, CHU à Bondy). Les équipements existants constituent un socle sur lequel tend à se développer cette filière.

2,5 km

Hôpital, centre médical Universités Cinéma Théâtre Musée Lycée Monument historique ou inscrit aux monuments historiques, périmètre de protection Site naturel classé Bâtiment remarquable Services publics Tissu bâti 40

2,0

1,5

1,0

0,5

0


Services, équipements et patrimoine

42

L'Oréal, Aulnay-sous-Bois

Collège Doisneau, Clichy-sous-Bois

Lycée Schweitzer, Le Raincy

Hôpital de Montfermeil

Hôpital Ballanger, Aulnay-sousBois

Espace 93,. Clichy-sous-Bois

Eglise Notre-Dame, Le Raincy

Eglise St-Sulpice, Aulnay-sous-Bois

Château de la Forêt, Livry-Gargan

Château des Cèdres, Montfermeil

Hôtel de ville, Clichy-sous-Bois

La Poudrerie, Sevran

Parc de la Poudrerie

Forêt de Bondy

Aqueduc de la Dhuis

Parc Arboretum, Montfermeil

Parc du Sausset

Carrière de Vaujours

Parc de Sévigné, Livry-Gargan

La Marne


40

30

20

10

0

10

20

30

40

30 Cergy-Pontoise

AUVERS SUR OISE

20 CDG

Mantes-la-Jolie 10

Saint-Denis

La Défense

10

CHATEAU ET PARC DE CHAMPS-SUR-MARNE

Paris

0

Euro Disney

CHATEAU ET PARC DE FERRIERES CHATEAU ET PARC DE PONCHARTRAIN

CHATEAU ET PAR DE VERSAILLES

VILLENEUVE-LE-COMTE CHATEAU ET PARC DE GROS BOIS

MASSY ORY 20 CHATEAU ET PARC DE RAMBOUILLET 30

Evry CHATEAU ET PARC DE VAUX-LE-VICOMTE

CHATEAU DU MARAIS CHATEAU ET PARC DU MESNIL-VOISIN

40

50

ZNIEFF 1 ZNIEFF 2

5

ETAMPES

CHATEAU ET PARC DE FLEURYEN-BIERE CHATEAU ET PARC DE COURANCES

BARBIZON PARC ET PALAIS DE FONTAINEBLEAU

Sites inscrits aux monuments historiques

Natura 2000 Protection biotope

0

DOMAINE DE CHAMARANDE

Melun

10

15

20

15

10

5

0

Espaces naturels protégés 43


Mobilité

Un réseau difficile d'accès, un maillage inégal Les mobilités sur le territoire sont aujourd’hui bridées par la difficulté d’accès (différenciée selon les situations) au réseau de transport public rapide. Les zones pavillonnaires, ainsi que certains grands ensembles enclavés, sont particulièrement peu connectés. La micro-mobilité (covoiturage, véhicules à la demande, navettes), qui pourrait permettre de couvrir le « dernier kilomètre », n’est que très peu développée, à l’échelle du territoire comme d’ailleurs à celle du Grand Paris. Le degré de connexion au réseau de transport rapide (RER B et E, T4, métro), essentiel pour accéder aux grands pôles d’emploi, d’enseignement supérieur et aux autres grands équipements de l’Est de la métropole parisienne, est contrasté selon les communes. Aulnay-sous-Bois (1 gare RER, connexion directe à l’aéroport de Roissy-CDG), Sevran (2 gares RER, connexion directe à l’aéroport de Roissy-CDG à la station Sevran-Beaudottes), LivryGargan (T4), communes situées dans la plaine, sont ainsi mieux desservies que Clichy-sous-Bois et Montfermeil, handicapées par leur situation géographique en plateau. Le réseau de bus assure un maillage correct entre les différentes gares et les centres-villes (dans le cas de Clichy-sous-Bois et Montfermeil), mais n’offre aucune connexion directe et rapide, par exemple, vers les grands pôles d’emploi (notamment l’aéroport de Roissy) et de formation – il faut près d’une heure trente pour se rendre de Montfermeil à l’Université de Marne-la-Vallée, pourtant distants de moins de 10 km. La présence sur le territoire de nappes pavillonnaires très étendues laisse par ailleurs très peu d’alternatives à la voiture aux habitants de ces secteurs. Si certaines initiatives de micro-mobilité commencent à se mettre en place (covoiturage notamment), l’impact écologique de cette dépendance à l’automobile interroge plus généralement quant au modèle de développement durable des métropoles contemporaines.

Equipement des ménages en voiture (2006) Aulnay-sous-Bois Sevran Livry-Gargan Clichy-sous-Bois Montfermeil

75 % 73 % 81 % 68 % 81 %

Actifs travaillant dans la commune (2006) Aulnay-sous-Bois Sevran Livry-Gargan Clichy-sous-Bois Montfermeil

26,2 % 16,1 % 16,4 % 17,6 % 20,4 %

Actifs travaillant dans le département (2006) Aulnay-sous-Bois Sevran Livry-Gargan Clichy-sous-Bois Montfermeil

26,5 % 29,3 % 40,1 % 33,5 % 34,9 %

Actifs travaillant en Ile-de-France (2006) Aulnay-sous-Bois Sevran Livry-Gargan Clichy-sous-Bois Montfermeil

28,4 % 53,7 % 42,6 % 46,1 % 43,9 %

Aires d'accesssiblité: Transilien: 800 m RER: 600 m Métro: 400 m Tramway: 300 m Bus: 200 m Gare / station Transport public en surface (RER + SNCF) Transport public souterrain (metro) Tramway Métro, projet Tramway, projet Métro automatique, projet Tissu bâti 44

2,5 km

2,0

1,5

1,0

0,5

0


Mobilité

Temps de parcours depuis Clichy-sous-Bois Marne-la -Vallée: 1h00 Centre de Paris ou Plaine Commune: 1h10 La Défense: 1h20 Plateforme de Roissy: jusqu’à 1h30

Micromobilité semi-collective

46

La micromobilité complète les connexions rapides et dessert la ville légère.

Micromobilité semi-individuelle

A pied

A vélo

A scooter Systèmes de micromobilité

Stations de micromobilité


RĂŠseau de transport public ferroviaire lourds (trains, RER, mĂŠtro) 47


Mobilité

Réseau de transport public léger (tramway, BHNS) 48


RĂŠseau de transport public routier (bus) 49


Projets

Des projets peu coordonnées, un développement peu lisible du territoire Tandis que la désindustrialisation a laissé vacants d’anciens sites industriels importants, les difficultés de certaines portions du territoire ont rendu leur transformation nécessaire et urgente. Les nombreux projets de rénovation urbaine en cours et de réaménagement des anciennes emprises industrielles ne dessinent cependant pas un développement coordonné et lisible, susceptible de changer en profondeur les dynamiques à l’œuvre sur le territoire. La cartographie des différents programmes de rénovation urbaine (ANRU, Plan de sauvegarde, ZAC, Comités de pôles, etc.), concentrés sur les zones urbaines sensibles, fait état d’un territoire en chantier. Les programmes les plus importants concernent les Quartiers Nord d’Aulnay-sous-Bois (PRU, en cours), les quartiers Rougement, Beaudottes, Pont-Blanc-Montceleux à Sevran (ANRU, à l’étude) et le Plateau de Clichy-Montfermeil (en cours, ZAC de la Dhuys à Clichy-sous-Bois et PRU Les Bosquets à Montfermeil). Ils poursuivent l’objectif de désenclaver les quartiers les plus difficiles et d’y favoriser la mixité. La problématique du centre-ville de Montfermeil est un peu différente (OPAH RU et ZAC Cœur de Ville). Il s’agit d’y réhabiliter le bâti ancien, et de diversifier l’offre de logements. Les stratégies de reconquête des friches industrielles (anciennes carrières de Gypse, notamment) sont différenciées : valorisation paysagère (parc/conservatoire du végétal sur l’ancienne friche Kodak à Sevran, « Pré Catlan » à Livry-Gargan, extension du parc de la Fosse Maussoin à Clichy-sous-Bois, aménagement du parc du Bois de l’Étoile à Gagny) ou urbanisation (friches Westinghouse et Sétimo à Sevran). À l’image des anciennes usines Kodak et Westinghouse, les traces physiques de ce passé industriel, pourtant porteuses d’une partie de l’identité du territoire, sont au passage le plus souvent effacées. La reconquête du Canal de l’Ourcq (mise en place de navettes fluviales, aménagement d’espaces de promenade, etc.) est également devenue un enjeu majeur. Son séquençage en plusieurs opérations modestes ne semble pas aujourd’hui en mesure de générer de développements majeurs à l’échelle du territoire. Par ailleurs, certains grands projets (triangle de Gonesse, terrains Montceleux, Zac de Vaujours) investissent d’anciennes emprises agricoles. Contribuant à répondre à la très forte demande de logements dans l’agglomération parisienne, ils s’opèrent sur des terrains vierges dont l’urbanisation participe d’un étalement urbain potentiellement nuisible au développement durable de la métropole parisienne. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18

Triangle de Gonesse + Le Bourget Franges PSA ANRU  Aulnay Quartiers Nord Restructuration N2 Eco-pôle Requalification Ambourget, Mitry, La Morée Densification - diversification Soleil General Levant Housing Centre-gare Industry Aménagement entrée de ville Logistique Aménagement des berges Grands Ensemble Rougemont ANRU  Monuments ANRU  Beaudottes Highways Restructuration - extension du Beau National Sevran Regional ANRU  Montceleux Public transport up (RER + Urbanisation terrain Montceleux SNCF) Public transport under (metro) Restructuration îlot Crétier Tram Urbanisation terrains de la Marine + RFF Station Kodak, Parc de la plage verte Coverage Station

Périmètre des projets Projets ANRU New station Secteur d'étude Water Projets de parc Flooding Area Limites communales Unbuilding Tissuareabâti Protected Forestclassée Forêt Forest Forêt Urban park urbain Parc C.B. Project

19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39

Urbanisation Westinghouse + Sétimo Projet VNL Projet Pré Catelan de l'Est Navette fluviale (CG93) Débranchement du T4 ANRU  Clichy-Montfermeil Projet création centre-ville Extension Parc de la fosse Maussoin Requalification zone d'activité ZAC de la Dhuys PRU  Les Bosquets OPAH - RU Centre-ville ZAC Cœur de ville Restructuration Centre-ville Bobigny Parc de la corniche des forts Parc du Bois de l'étoile, Gagny Parc de la Haute Ile, Neuilly-sur-Marne ZAC de la Haute Maison, Campus Descartes Aéroville ZAC de Vaujours Barreau RER D-B

2,5 km

2,0

1,5

1,0

0,5

Tram Project

Special park

50

Agriculture Carriére Topography Population density

0


37

39

1 3

2

4

5

13

6

12

7

9

15 14 16

11

17

38

8 18 10

20

19 21

22

24

23

25

32 27 26

28

29

30 31

33

34

35

36


Public transport up (RER + SNCF)

Public transport under (metro) Tram Station Coverage Station

Projets

C.B. Project Tram Project New station Water

Projets en cours et terrains mutables (source: IAU 2003) Flooding Area

Unbuilding area

Friche industrielle Terrain mutable (autres) Tissu bâti

Protectedclassée Forest Forêt Forest Forêt Urban park Parc urbain Special park Agriculture Carriére Topography Population density 0 - 40 40 - 80 80 - 160 >160 Montfermeil D 224

70

Citynames Streetnames Topographie Heights

Projets ANRU (source: SIG Mission Région Capitale) 52


53


Projets connexion A104

230 places (25m2/place)

2200m2

2500m2

PMI 350 m2

4000m2

crèche 850 m2

bibliothèque 1000 m2

centre commercial Beau-Sevran

"35 hectares"

Zone d'Activité Bernard Vergnaud i3F

er

paysag ement stationn 48 places

Parc de la Ferme de la Butte de Montceleux

Création d'un axe est-ouest interquartier, des Sablons jusqu'aux Anciennes Beaudottes.

Création d'un axe secondaire de liaison vers la gare RER, via la galerie du centre commercial

Limite communale

Espace public / Piste cyclable / Stationnement / Chaussée

Logements

Equipements existants

centre commercial

Réflexions en cours et à venir : - étude de définition sur le patrimoine i3F (ouest) - réflexions sur le devenir des 35 hectares (est) - connexion de la RD115 à l'A104 (nord)

Parvis piéton

Parcelles constructibles logements

Nouveaux équipements

Restructuration Halle Mandela (Ségécé)

Périmètre de l'étude de définition sur le patrimoine i3F

Ilots

Parcelles habitat résidentialisées

Emprise équipements

Parcelles constructibles pour l'extension du centre commercial

Espaces verts

Démolitions

Principales aires de stationnement

Requalification de la Zone d'Activités B. Vergnaud

Aménagement de la gare routière (Dubus & Richez) Structuration des mails piétons existants. Création d'un réseau de circulations douces.

Gare RER Sevran Beaudottes

Projet de Renouvellement urbain des quartiers Beaudottes et Montceleux-Pont-Blanc

0

200

Hypothèse 1 : Bâtiment continu « zig-zag »

11. ANRU  Rougemont

12. ANRU  Beaudottes

Principes d’aménagement

Programme  

ameA

TOTAL  me

 TOTAL

me me

16. Restructuration îlot Crétier, intentions Etude préalable à la restructuration de l’îlot Salle des Fêtes

MUTATIONS – ATELIER TRIBEL - CERUR

SEVRAN

Décembre 2008

8

MUTATIONS – ATELIER TRIBEL - CERUR

16. Restructuration îlot Crétier, plan masse

18. Kodak, Parc de la plage verte

17. Urbanisation terrains de la Marine + RFF



54

15. Urbanisation terrain Montceleux Projets à Sevran



19. Urbanisation Westinghouse + Sétimo

SEVRAN

m

2

        m

2

 

TOTAL

2m



TOTAL



2



  2

m 

m

2

2

TOTALLONTS

m 

TOTALPNTS

2m

TOTAL

Etude préalable à la restructuration de l’îlot Salle des Fêtes

SHON     



 me TOTAL

Sources : Mutations, avril 2008

400

© Atelier Albert Amar - Lorraine Rist - Atelier de l'Ile Bernard Cavalié

Février 2008

Décembre 2008

2

2

2m

23


25. Projet création centre-ville Projets à Clichy-sous-Bois

28. ZAC de la Dhuys

Direction de l’Aménagement Et du Développement

 La Zac Cœur de Ville

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE - PROJET EN COURS

La ville de Montfermeil n’a aujourd’hui pas de centre-ville vivant et animé : il est occupé en grande partie par des espaces déqualifiés en mutation (friche industrielle, fonds de parcelle à l’abandon, parkings publics de surface) qui entravent son développement et contribuent à donner une piètre image de la ville.

 Le Projet de Rénovation Urbaine

C’est pourquoi la commune de Montfermeil a souhaité s’engager dans une procédure de Zone d’Aménagement Concerté, concernant une surface de 6,2 hectares, pour faire revivre le centre-ville par une opération d’aménagement de grande envergure.

Sur le Territoire de la Ville de Montfermeil, le périmètre du PRU englobe le quartier des bosquets et de ses proches abords. La Convention partenariale ANRU a été signée le 17 décembre 2004 et a fait l’objet de ANRU  4 avenants. 3 et 4. Aulnay Quartiers Nord et restructuration de la N2

Projets à Aulnay-sous-Bois

Périmètre et découpage d’ilots

30 et 31. OPAH-RU centre-ville et ZAC Cœur de ville Projets à Montfermeil

29. PRU Les Bosquets

31. ZAC Cœur de ville

Le programme se réalise via une concession d’aménagement signée avec l’AFTRP le 29 juillet 2005, Projets à Montfermeil qui arrivera à terme le 31.07.2013. Cette concession a fait l’objet de deux avenants.

SM -10/09/2009

34. Parc du bois de l'étoile Projets à Gagny

1

SM -10/09/2009

8

35. Parc de la Haute Ile Projets à Neuilly-sur-Marne 55


Intégration

Un réseau viaire faiblement intégré, une connectivité limitée Calculée à partir d’un modèle informatique, la connectivité du réseau viaire se révèle faible sur de très grands pans du territoire. Elle met en évidence la non-agrégation des différents types de tissus urbains en présence, la faible épaisseur des différentes polarités urbaines, et explique en partie l’appropriation aujourd’hui difficile des grands espaces naturels. Les routes nationales, autour desquelles s’est principalement développée l’urbanisation du territoire, irriguent à elles seules le territoire dans sa quasi-totalité, concentrant au passage, comme à Livry-Gargan, nuisances sonores et pollution atmosphérique. Parmi les différentes typologies d’habitation, le déficit de connectivité est le plus fort dans certains grands ensembles et nappes pavillonnaires. La pratique du territoire y est marquée par de nombreuses ruptures, discontinuités, et impasses. Dans certaines zones pavillonnaires, au niveau des limites administratives entre communes, c’est parfois le mobilier urbain lui-même qui constitue un obstacle. Dans la mesure où l’automobile y est souvent un mode de transport obligé, la faible perméabilité du réseau viaire a des conséquences directes sur la vie quotidienne de ses habitants. Les situations sont également brouillées à proximité du réseau ferré et des grands éléments de paysage, qui structurent pourtant en partie le territoire. Les espaces naturels et boisés sont très difficilement accessibles : le Canal de l’Ourcq, les différentes forêts, ou encore la ligne de crête du plateau de Clichy-Montfermeil, ouverte sur le lointain, représentent, dans la pratique quotidienne du territoire, des situations marginales.

Différents types de réseaux d'intégration forte à très limitée

Exemples d'Isovist

Courbe

Hiérarchisé

Dichotome 2,5 km

Longitudinal Palmé

Parallèle

2,0

1,5

1,0

Penné

Réticulé

Tournant

Connectivité haute Connectivité élevée Connectivité moyenne Connectivité faible Autroutes Routes nationales Routes départementales et rues 56

0,5

0


Intégration

Trame viaire interrompue par un grand ensemble

Trame viaire interrompue par la même typologie

Rues volontairement bloquées par du mobilier urbain entre Sevran et Villepinte

58

Rues interrompues par une voie ferrée désaffectée entre Tremblay-en-France ert Villeparisis Différents cas d'interruption de la trame viaire


0

5

10

15

20

15

10

5

0

Rues en impasses 59


Paysage

Une nature proche, peu accessible Malgré des qualités exceptionnelles, les grandes polarités vertes et les axes naturels ont en commun d’être à peine perceptibles depuis l’espace public. À proximité des grands parcs et forêts, les limites de propriété, barrières, murs et grilles diminuent considérablement l’impact de la présence des différents parcs ou forêts (Forêt Régionale de Bondy, Parc de la Poudrerie, Bois du Renard et de la Couronne, Fosse Maussoin, Parc de la Ferme Montceleux), mais aussi du Canal de l’Ourcq, au cœur du territoire. La faible connectivité du réseau viaire, la quasi-absence de cheminements piétons ou cyclistes, en limite très fortement l’accès, donc la pratique. Ouvert sur le lointain, le plateau de Clichy-Montfermeil, à l’image de nombreuses autres points hauts de la métropole parisienne (le plateau d’Avron, à proximité notamment) n’offre que très peu de séquences permettant de profiter du grand paysage. À l’exception du parc du Bois de l’Étoile à Gagny et du parc du Château à Clichysous-Bois, ces ouvertures sur le lointain sont le plus généralement entravées par l’imperméabilité du tissu pavillonnaire ou par la présence, en limite de plateau, d’équipements divers. Peu coordonnées à l’échelle du territoire, certaines initiatives s’attachent aujourd’hui à renforcer la perméabilité entre l’urbain et la nature (réintroduction de l’agriculture urbaine, jardins ouvriers mis en place dans le cadre de la rénovation urbaine du quartier Rougemont à Sevran, etc.). Le programme Natura 2000, réseau européen de sites naturels ou semi-naturels ayant une grande valeur patrimoniale (faune et flore) s’est quant à lui donné pour objectif de préserver la diversité biologique et valoriser le patrimoine naturel des territoires. Les parcs du Sausset, de la Poudrerie, et de la Fosse Maussoin, la forêt de Bondy, ou encore le parc de la Courneuve, sont inscrits à ce patrimoine. Ce premier pas vers une mise en réseau des polarités vertes trouve un écho dans le projet, lancé par le CG93, de mise en place d’un parcours cyclable continu entre ces différents parcs.

General Housing General Industry Housing Logistique Industry Grands Ensemble Logistique Monuments Grands Ensemble Highways Monuments National Highways Regional National Regional Public transport up (RER + SNCF)

5 km

under (metro) Public transport up (RER + SNCF) Tram transport under (metro) Public Station Tram

4

Station Coverage Station

Accès aisé Accès difficile, perception faible Tram Projectaccessible, non perceptible New station Non Coverage Station C.B. Project

3

TramProject Project C.B.

New Waterstation

Système hydrologique Zone inondable Protected Forest Unbuilding area Peupleraie Protected Forest Forest Forêt Urban park urbain Forest Parc Special park Urban park Serre Agriculture Special park Agriculture Carriére Agriculture Horticulture Topography Carriére Verger Population density Topography Carrière

2

Flooding Area Water

Unbuilding area Flooding Area

Population density 0 - 40 40- -40 80 0

60

80 - 80 160 40 >160 80 - 160 Montfermeil

Citynames >160

1

0


Paysage

Espaces peu perceptibles et difficilement accessibles

Espaces perceptibles mais non accessibles

Espaces non perceptibles et à l'accès bloqué par des constructions privées en lisière Typologies d'accès

Tracé prévu de l'autoroute A87. Projet abandonné 62

Possibilité de créer un élément structurel à grande échelle par la mise en réseau des friches et des grands espaces ouverts


Depuis Montfermeil

Depuis Clichy-sous-Bois

Depuis le plateau d'Avron Perception du Grand Paysage

Depuis Montfermeil 63


0

Climat

Un potentiel de géothermie, des émissions localisées La topologie des données climatiques révèle le fort potentiel géothermique du territoire à l’échelle du Grand Paris – une centrale géothermique importante fournit déjà en chauffage urbain une partie de la commune de Clichy-sous-Bois. La concentration des émissions de chaleur (ICU), de gaz et de bruit est le plus forte autour des grands axes routiers et des grands sites industriels. Les communes de Clichy-sous-Bois et de Montfermeil, moins exposées aux flux de circulation routiers, se trouvent ainsi relativement épargnées par ces émissions.

15

La direction des vents n’est pas favorable au département dans son ensemble. Plus de la moitié de l’année, un flux dominant de SudOuest rabat les émissions du centre de Paris vers la Seine-Saint-Denis.

10

Géothermie à Clichy-sous-Bois

Mise en service: 1982 Température en tête de puit: 71°C Débit: 180 m³ / h Equivalent logements: 3.794 MWh géothermiques: 15.572 Production annuelle: 15.500 MWh / an Profondeur du puit de production: 2.000 m

5

2,5 km

2,0

1,5

1,0

0,5

0

Très fort Fort Moyen Faible 64

Potentiel de géothermie (source: BRGM)

0

5


10

15

20


Climat

Composé Organique Volatil Non Méthanique (COVNM)

Particules fines inférieures à 2,5 mm (PM 2,5)

Particules fines inférieures à 10 mm (PM 10)

Azote (NOx)

Dioxide de soufre(SO2)

Gaz à effet de serre (GES)

Niveaux d'émissions de différents gaz et particules

Niveaux d'irradiation solaire de janvier à décembre 2006, influences des îlots de chaleur (source: Ecole des Mines, Paris) 66


N

NNW

NNE

NW

WNW

4

7

5

4

6

10 WSW

8

4 8

ENE 6

8

W

NE

8

3

3

4

E

ESE

6 SE

SW SSW

S

SSE

Force et direction des vents à la station CDG (source: Windfinder)

Déplacement de l'îlot de chaleur urbain en fonction des vents (source: Noris)

Brouillards (source: Météo France)

Relevés de NO2 (source: Airparif)

Influence des vents dominants sur le climat et les taux de polluants dans l'Est de la région parisienne 67


Network

UniversitĂŠ Saint-Denis Paris XIII 12.000 ĂŠtudiants

68


Pôle de Roissy 100.000 emplois

PSA 3.600 emplois

Parc du Sausset 200 ha

Le Bourget 4.000 emplois

Parc de la Poudrerie 140 ha

Bois de Bernouille 400 ha

Forêt de Bondy 170 ha

Hôpital de Montfermeil 670 lits

Gagny

Chelles Hôpital Ville Evrard 765 lits

Parc de la Haute Ile 65 ha

Parc du château de Champs 85 ha

Campus Descartes 11.000 étudiants


Polarités Gonesse, La fauconnière

RER D

Sarcelles

St-Denis

RER E

70


Les Beaudottes Le Blanc-Mesnil

Rougemont

RER B

Le Plateau

Les Bosquets Bondy

Noisy-le-Sec

Gagny

Chelles - Gournay

RER A Fontenay-sous-Bois

Champs-sur-Marne


Intensification verte

72


Diversification


Données socio-économiques (2006)

Population Nombre d'habitants

Aulnay-sous-Bois

Sevran

Livry-Gargan

Clichy-Montfermeil

+ 0,3 %

+ 1,2 %

+ 1,6 %

+ 0,8 %

81.600

Variation annuelle 1999

Variation annuelle dûe au solde migratoire

Structure par âge 0 -19 ans

20 - 64 ans

> 65 ans

Structure familiale

Ménages d'une seule personne

- 0,9 %

effectif

effectif

47.100

58

30.000

6.900

24

3.910

5.700

20.

3.230

800

3

510

9.200

11.100

Familles monoparentales

3.700

Autres Total

Taille moyennes des ménages

31 11

39 13

28.200

100

2,8

41.500

- 0,1 %

%

25.300

Couples avec enfants

Couples sans enfants

51.000

+ 0,9 %

%

effectif

59

25.300

23

5.500

16.000

31

5.000

10

14

1.600

17.000

100

2,95

31.635

32

14

2.295

3

61

5.800

5.400

19

effectif

25,1

42

%

19.148

34,5

4.718

8,5

3.480

20

57

31,4

8.004

46

9,3

2.088

12

100

17.400

4.200

24,4

500

2,9

17.200

- 0,6 %

%

10.400

7.055

55.500

2,35

3.132

18

696

4

100

3,2

Revenus, salaires et équipement Aulnay-sous-Bois

Ménages fiscaux

Médianne du revenu fiscal annuel par unité de consommation

effectif

%

27.400

14.700 €

Revenus d'entrée

du troisième quartil

64

22.800 €

du neuvième décil

Sevran

effectif

%

17.000

13.650 €

62

Livry-Gargan

effectif

%

16.500

72

19.800 €

20.960 €

26.950 €

Clichy-Montfermeil effectif

%

16.500

56,5

12.000 €

20.420 €

32.030 €

28.500 €

35.800 €

28.830 €

75

73

81

75

2,8

2,95

2,35

3,2

Aulnay-sous-Bois

Sevran

Livry-Gargan

Clichy-Montfermeil

Salaire horaire net moyen

12 €

Taux d'équipement de ménages en voiture Au moins une voiture

Deux voitures ou plus

11,3 €

22

Taille moyennes des ménages

13 €

20

11,3 €

27

24

Diplômes, formation

Aucun diplôme

% (2006) % (1999) % (2006) % (1999) % (2006) 30

Diplôme inférieur au bac

37,5

Diplôme supérieur au bac

17,5

Baccalauréat Effectif

24

15

31

26

50,5

37,5

13,5

15,5

12

53.500

16

19

49

42,5

12,5

21,5

12,5

33.000

% (1999) 19

52

17

13

35.000

16

% (2006) % (1999) 38

30

13,5

10,5

35

49

13,5

10,5

35.000

Emploi et population active Aulnay-sous-Bois

Population active de 15 à 65 ans Actifs avec un emploi

Chômeurs

Elèves, étudiants

%

31.200

58

6.000

11,2

effectif

4.200

%

Livry-Gargan

effectif

%

effectif

%

19.100

52,5

10

5.000

13,3

8

5.900

12

2.000

7,5

5,3

1.750

6

5.000

13,2

13,2

4.000

11,7

Total

6.400

53.600

11,9 100

3.900

33.800

12

100

27.700

100

36.800

100

Fonctionnaires et CDI

25.100

80

16.200

81

15.500

82

15.000

79

900

3

500

3

400

2

600

3

Autres inactifs

Conditions d'emploi de la population active CDD et intérimaires

Stages et apprentissage Non salariés

Total

Chômage des 15 - 24 ans

2.900

3.100

2.200

31.300

18,1 %

5,4

10 7

100

1.800

2.000 1.200

19.900

16,2 %

10 6

100

2.750

Clichy-Montfermeil

7.100

Retraités

76

effectif

Sevran

2.300

1.400 1.600

18.900

14,7 %

7

8

100

1.800

5

2.000 1.500

19.100

20 %

16

10 8

100


Aulnay-sous-Bois

Emplois dans la zone Nombre d'emploi

Part de l'industrie

Part de la construction Part du tertiaire

Emploi par catégories socio-professionnelles

effectif

%

effectif

%

31.892

100

8.174

100

8.783

1.914

6

410

5

878

7.018

22

22.968

72

Professions intermédiaires

656

8

7.216

88

26

23,8

28,4

18,6

26,5

Ouvriers

Dans la même commune que celle de résidence

8.300

27

Dans un autre département d'Ile-deFrance

15.500

50

Dans le département

Livry-Gargan

%

Employés

Lieux de travail des actifs avec emploi

Sevran

effectif

7.500

24

616

3.200

16

29

10.800

%

100

11.392

100

10

1.480

13

83

626

5,5

8.778

77

29,1

38,9

5.800

effectif

7

7.304

Clichy-Montfermeil

25

34,5

30

19,5

3.100

7.600

55

8.200

1999

2006

26,5

16

3.600

43

8.800

40

19

6.700

35

46

Base économique territoriale Effectifs en emploi Ratio emploi dans la territoire / population active résidente (dont chômeurs)

Aulnay-sous-Bois 2006

31.900

Part d'ouvriers et d'employés

1999

86

31.900

Sevran

2006

8.200

34

7.600

Livry-Gargan

1999

8.800

42

8.200

Clichy-Montfermeil 2006

1999

11.400

47

dans la bse économique territoriale

55

59

50

56

dans la population active résidente

60

64

49

62

Etablissements, salariés de 0 salariés

de 1 à 20 salariés

de plus de 20 salariés

Etablissements, secteurs d'activité Industrie

Construction

Commerce Services Total

Création d'entreprises en 2008, secteurs d'activités Industrie

Construction Commerce Services Total

effectif

%

effectif

1.670

42

171

5,8

734

24,9

2.070

53

190

5

442

15

%

effectif

560

40

53

4,8

800 40

14,4

596

53,2

309

54,2

17

4,8

4

28

56

97

27,4

141

39,8

99

354

3

161

1.599

2.948

57

27,6

1.125

2,3

4

76

2,3

31,8

176

43,2

9.500

%

effectif

760

40

1.000

40

103

6,7

122

5,9

532

25,6

1.100

58

40

2

1.400 70

286

18,5

582

770

49,7

836

2,5

8

389

25,1

1.554

25

%

57 3

28

2.088

40,2

2

53

26,5

173

43,8

84

42

104

26,3

58

29

200

110

27,9

396

77


Stratégie urbaine

Mobilité / Transport

Paysage

Conception climatique

Ecologie

Ali Saad Uberbau Berlin, Allemagne Fabio Casiroli Systematica Milan, Italie

Rita Illien Müller Illien Zürich, Suisse

Matthias Schuler Transsolar Stuttgart, Allemagne

LIN

Michael Kleyer Université d’Oldenburg, Allemagne

Berlin, Paris Architecture Urbanisme

LIA

Technische Universität Berlin Recherche Education

Hervé Huntzinger Tetra Paris, France Programmation urbaine

Economie

Wilhelm Klauser Initial Design, Berlin, Allemagne Joseph Hanimann Paris, France

Societé

Aulnay-sous-Bois

Sevran Secrétariat d’Etat Mission Région capitale

Livry-Gargan

Secrétariat d’Etat Politique de la ville

Clichy-sous-Bois

Montfermeil

Equipe LIN

78


Annexes

Cadre de l'étude

Objectifs

Uberbau (Stratégie urbaine) Initial Design (Programmation) Joseph Hanimann (Société) Kaye Geipel (Théorie de l'architecture et de l'urbanisme) Transsolar (Conception climatique) Landscape Ecology Group, Université d'Oldenburg (Ecologie) Systematica (Mobilité) Tetra (Économie territoriale) Müller Illien (Paysage)

Horizon

Suite à un appel d’offre publié en octobre 2009, l’équipe LIN a été désignée en novembre 2009 pour réaliser la « Mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la conduite du projet – Territoire Est de la SeineSaint-Denis ». Outre l’agence d’architecture et d’urbanisme LIN, située à Berlin, elle regroupe de nombreux consultants internationaux, issus de disciplines diverses :

Grand Paris La présente étude s’inscrit dans le processus de transformation du Grand Paris, initié en juin 2007 par le Président de la République, Nicolas Sarkozy. juin 2008 – août 2009 : consultation de 10 équipes pluridisciplinaires sur le thème du Grand Paris et de la métropole Post-Kyoto. décembre 2009 : adoption par l’Assemblée Nationale du projet de loi sur le Grand Paris, qui prévoit notamment la création d’un nouveau réseau de transport automatique en Ile de France (mise en service des premiers tronçons à l’horizon 2017). Les études préalables prévoient un tracé en forme de « double boucle », connectant entre eux des pôles urbains définis comme stratégiques (Roissy-CDG, Le Bourget, Saint-Denis-Pleyel, La Défense, Versailles, Saclay, Massy, Orly, Descartes-Noisy,Clichy-Montfermeil).

• Proposer une image sensible du territoire, rendre visible l’existant et l’invisible. • Développer une vision, selon un processus évolutif et dynamique intégrant de nombreux acteurs. • Proposer des scénarios d’intégration des stations du futur métro automatique, à l’échelle du territoire et des communes. • Produire des documents en vue de l’enquête publique sur le tracé du métro automatique. • Élaborer une cartographie active des projets en cours dans les différentes communes et esquisser, à différentes échelles, les synergies possibles.

L’horizon temporel de l'étude est d’environ quinze ans. Les projets en cours sont envisagés comme des leviers de transformation du territoire, leur possible synergie représente un enjeu temporel important. Par ailleurs, l’étude ne se limite pas au territoire des 5 communes. Elles seront resituées dans le contexte plus large du Nord-Est de l’agglomération parisienne.

Cadrage La lecture du territoire s’effectue selon trois types de cadrage : à l’échelle du territoire Grand Paris dans son ensemble, à celle du quart Nord Est de l’agglomération parisienne, et à celle des cinq communes concernées. L’échelle de représentation respective de ces différents cadrages est le 1/75000e, le 1/25000e et le 1/10000e.

Phasage Phase 1 : • Mise en place d’un référentiel évolutif pour une lecture dynamique du territoire (Atlas Actif). • Identification des problématiques, premières hypothèses d'une vision globale. • Identification des études supplémentaires à mener. • Workshop de synthèse Phase 2 : • Développement et mise en forme de l’Atlas Actif. • Scénarios prospectifs d’intégration des stations du futur métro automatique. • Esquisse d’une stratégie urbaine coordonnée pour les stations et le territoire.

Historique Le projet de métro automatique orbital est l’occasion d’esquisser une vision concrète du développement et de la transformation du territoire Est de la Seine-St-Denis. Ce territoire regroupe les communes d’Aulnay-sousBois, Sevran, Livry-Gargan, Clichy-sous-Bois et Montfermeil. Il concentre en lui une accumulation de problématiques de la banlieue, concrètement et symboliquement.

08.01.2010 : rencontre avec les maires des 5 communes et le Ministre, visite de site 21.01.2010 : rencontre avec les maires et le Ministre 10-12.02.2010 : visite de site, rencontres avec les responsables techniques 08-09.03.2010 : rencontre avec les responsables techniques et le Secrétariat d‘Etat 17.03.2010: workshop LIN (écologie, paysage, mobilité)

79


18.03.2010 : rencontre avec la conseillère transport du Secrétariat d‘Etat 19.03.2010 : rencontre avec les responsables techniques 19.03.2010: visite de site 23-25.03.2010 : visite de site (Michael Kleyer) 26-27.03.2010: workshop Hôtel de Castries 21-23.04.2010: visite de site (Ali Saad) 27.04.2010 : rencontre avec le Ministre 27-30.04.2010. : visite de site des étudiants de LIA (TU Berlin) 29-30.04.2010 : visite de site (Kaye Geipel) 20-21.05.2010 : rencontre avec les responsables techniques et le Secrétariat d‘Etat 27.05.2010 : Adoption du projet de loi relatif au Grand Paris 28.05.2010: workshop LIN (écologie, paysage) 05.06.2010 : workshop LIN (société, économie, mobilité) 17.06.2010: rencontre avec Yves Lion 23.06.2010 : rencontre avec les responsables techniques et le Secrétariat d‘Etat 01.07.2010 : présentation au comité de pilotage, Hôtel de Castries 20.07.2010 : remise des documents au Secrétariat d'Etat

Fonds

Documents collectés par l’équipe • Cartographies IAU, APUR, IGN • Cartes du BRGM (bureau de recherches géologiques et minières) • Informations sur le climat (Ecole des Mines, Metéo France, etc.) Grand Paris • Travaux de l’équipe LIN effectués dans le cadre de la consultation sur le Grand Paris et la métropole Post-Kyoto et en cours dans le cadre de l'Atelier du Grand Paris Visites et entretiens • De nombreuses recherche in situ et des entretiens avec les acteurs locaux Documents fournis par la Mission Région Capitale et les services municipaux Cartes du secteur • Schéma de principe du nouveau réseau de transport de Paris région capitale • Schéma de principe de régénération urbaine de l’est de la Seine-Saint-Denis • Projets d’aménagement et d’urbanisme dans l’est de la Seine-Saint-Denis • Cartes de bus du secteur Documents secteur • Discours du Président 29.04.2009 • Argumentaire Tracé est 16.11.2009 • Dossier de presse 29.04.2009 • Note de la DIV sur l’économie résidentielle • Note du CREDOC sur les ZUS et l’emploi • Note INSEE sur l’emploi tertiaire • Photos du territoire Aulnay-sous-Bois • PLU et PADD • Carte des projets d’ensembles • Lettre de projet Plateforme 31

80

Sevran • Carte du PLU • Plan des périmètres d’actions • Rapport DAF et plans, terrain de Montceleux • Etudes de cohérence et plans des Beaudottes • Schéma de principe Westinghouse • Notice paysagère des terrains Kodak • Plans et notes quartier Rougemont • Etude centre-ville Livry-Gargan • PADD • Rapport de présentation du PLU • Carte des espaces boisés • Plan du PLU Clichy-sous-Bois • PLU et PADD • Plan de la ZAC de la Dhuys • Bilan des mutations foncières 2008 • Bilan OPAH « copropriétés dégradées » 3ème trimestre 2009 • Etude préalable au plan de sauvegarde du Chêne Pointu • Diagnostique et étude de faisabilité centreville • Guide de la rénovation urbaine • Cartes et notes sur les opérations et études en cours Montfermeil • Plan de zonage du PLU • Carte équipements • Diagnostique commune • Note projets en cours • Bilan renouvellement urbain centre-ville • Note insertion professionnelle • Liste des logements et bailleurs • Rapport 2007 de la ZUS de Montfermeil • Fiches INSEE de la commune Communauté d’agglomération de Clichy-Montfermeil • Etude AMUR sur le TCSP • Cartes lieux culturels et cultuels, écoles, commerces, santé, sport, projets, trame verte • Plan de la CACM • Carte de la rénovation urbaine CACM • Note de projet de prolongement du tram Données • Carte hauteur du bâti • Cartes cadastrales sur les 5 communes • Cartes hydrographie, voies navigables et plus hautes eaux connues • Mode d’occupation des sols IDF • Ortho-photographie • Cartes pistes cyclables et randonnées • Cartes sites classés et protégés • Tableaux de statistiques INSEE population, formation et emploi • Carte projets de transports en commun • ZUS et projets ANRU • Données sociologiques


Equipe LIN

LIN  Architectes Urbanistes

Finn Geipel Giulia Andi David Levain Andrea Alessio Agnès Billemont John Klepel

Uberbau  Stratégie urbaine Ali Saad Thomas Stellmach

Initial Design  Programmation urbaine Whilhem Klauser

Société

Joseph Hanimann

Théorie de l'architecture et de l'urbanisme Kaye Geipel

Transsolar  Climat Mathias Schuler Ulrich Rochard

Landscape Ecology Group, Université d'Oldenburg Ecologie Michael Kleyer

Systematica  Mobilité

Fabio Casiroli Francesco Sechi Dante Pressicce Diego Deponte

Tetra  Economie territoriale Hervé Huntzinger

Müller Illien Landschaftsarchitekten  Paysage Rita Illien

81


LIN Architectes Urbanistes HelmholtzstraĂ&#x;e 2-9 D-10587 Berlin Tel +493039800900 Fax +493039800909 office@lin-a.com www.lin-a.com

atlas actif du territoire  

atlas actif du territoire

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you