Page 1

LIN Finn Geipel + Giulia Andi

Ville dense | légère Dense | Light City

Grand Paris I Métropole Douce

Le renforcement des pôles existants comme certains centres historiques, pôles d’activité, infrastructures lourdes, forêts ou parcs appelle le développement adapté des zones intermédiaires dans leurs qualités propres : souplesse, mélange des fonctions entre habitat résidentiel, écoles, petites entreprises, services de proximité. Un tissu urbain alternant entre ville dense et ville légère, maintenu en tension par les deux forces complémentaires et d’égale importance. La ville dense forme avec ses lieux pérennes et ses repères l’ossature de la métropole, la ville légère fournit le potentiel d’évolution, d’innovation et de respiration. La métropole vit grâce à cette symbiose. Par les liens de connexion et voies de communication performants des pôles, celle-ci est branchée sur le monde.

Le renforcement des pôles existants comme certains centres historiques, pôles d’activité, infrastructures lourdes, forêts ou parcs appelle le développement adapté des zones intermédiaires dans leurs qualités propres : souplesse, mélange des fonctions entre habitat résidentiel, écoles, petites entreprises, services de proximité. Un tissu urbain alternant entre ville dense et ville légère, maintenu en tension par les deux forces complémentaires et d’égale importance. La ville dense forme avec ses lieux pérennes et ses repères l’ossature de la métropole, la ville légère fournit le potentiel d’évolution, d’innovation et de respiration. La métropole vit grâce à cette symbiose. Par les liens de connexion et voies de communication performants des pôles, celle-ci est branchée sur le monde.

Microcentralités dans la ville légère  Microcenters in the light city

Grand Paris Métropole Douce développe une vision pour la métropole de l’ère Post-Kyoto, transformant la ville européenne en un prototype pour les développements du futur. La croissance concentrique spontanée de Paris depuis l’Ile de la Cité a exacerbé les conséquences urbaines du centralisme par un engorgement du centre et un effet d’éloignement alentour. Après le dernier cercle s’étend la périphérie, une pente glissante qui se perd dans une zone diffuse, aux épaisseurs et caractéristiques diverses. On y trouve des axes routiers, des barres d’habitation, des forêts, des nappes pavillonnaires, des châteaux, des sites industriels et logistiques, des cathédrales, des terrains vides, des villages anciens et des villes nouvelles. Cette mosaïque de fragments urbains est faite de pôles et d’interstices, substrats hétérogènes d’un ensemble à la consistance incertaine. Nous avons décelé la densité de chacun des pôles, étudié la structure faible et irrégulière du tissu urbain qui les sous-tend, imaginé des stratégies de transformation. Nous avons décidé d’accorder une attention égale à tous les éléments de cette mosaïque, car nous considérons aussi intéressants les fragments que le liant, la concentration urbaine que le territoire diffus. Une tension fertile doit s’opérer entre la densité forte de chaque pôle et le territoire léger qui se joue entre eux. Une réciprocité du plein et du vide, où le vide n’est pas une absence mais ce par quoi le plein peut remplir son plein effet. Elle implique une forme de développement aussi peu planifiable que les mutations urbaines. Une attention toute particulière doit donc être portée à la méthode qui fait agir ensemble le dense et le léger : stimuler plutôt que de forcer les choses, agir par impulsions successives, portées par une forte pensée du tout. Nous faisons confiance à l’efficacité de la discrétion, qui est tout sauf retenue, prudence ou timidité, face au statut quo. La discrétion persévérante, plus que les actes spectaculaires est à la hauteur de l’urgence de la situation actuelle. Les grands changements ne se mesurent souvent qu’après coup. Notre proposition se déploie en trois volets.

1

tissu urbain qui les sous-tend, imaginé des stratégies de transformation. Nous avons décidé d’accorder une attention égale à tous les éléments de cette mosaïque, car nous considérons aussi intéressants les fragments que le liant, la concentration urbaine que le territoire diffus.

Grand Paris Métropole Douce développe une vision pour la métropole de l’ère Post-Kyoto, transformant la ville européenne en un prototype pour les développements du futur. La croissance concentrique spontanée de Paris depuis l’Ile de la Cité a exacerbé les conséquences urbaines du centralisme par un engorgement du centre et un effet d’éloignement alentour. Après le dernier cercle s’étend la périphérie, une pente glissante qui se perd dans une zone diffuse, aux épaisseurs et caractéristiques diverses. On y trouve des axes routiers, des barres d’habitation, des forêts, des nappes pavillonnaires, des châteaux, des sites industriels et logistiques, des cathédrales, des terrains vides, des villages anciens et des villes nouvelles. Cette mosaïque de fragments urbains est faite de pôles et d’interstices, substrats hétérogènes d’un ensemble à la consistance incertaine. Nous avons décelé la densité de chacun des pôles, étudié la structure faible et irrégulière du

Une tension fertile doit s’opérer entre la densité forte de chaque pôle et le territoire léger qui se joue entre eux. Une réciprocité du plein et du vide, où le vide n’est pas une absence mais ce par quoi le plein peut remplir son plein effet. Elle implique une forme de développement aussi peu planifiable que les mutations urbaines. Une attention toute particulière doit donc être portée à la méthode qui fait agir ensemble le dense et le léger : stimuler plutôt que de forcer les choses, agir par impulsions successives, portées par une forte pensée du tout. Nous faisons confiance à l’efficacité de la discrétion, qui est tout sauf retenue, prudence ou timidité, face au statut quo. La discrétion persévérante, plus que les actes spectaculaires est à la hauteur de l’urgence de la situation actuelle. Les grands changements ne se mesurent souvent qu’après coup. Notre proposition se déploie en trois volets.

Transformation et densification d'une polarité urbaine existants. Transformation and densification of an existing center into a compact urban pole.

Polarités et ville légère Polarities and light city

2


Ville globale | accessible Global | Accessible City La Métropole Douce, multipolaire et hétérogène exige un nouveau type de mobilités graduées : entre les centres denses elle sera rapide, directe et efficace. Dans les zones moins denses et plus éloignées la mobilité doit se décliner jusqu’à l’échelle de la micromobilité offrant des bornes avec une gamme de différents types de véhicules à la demande. Un réseau de microcentralités commerciales, sociales et culturelles renforcera cette mobilité douce.

Grand Paris | Paysages Grand Paris | Landscapes The Metropole Douce – with its multiple poles and heterogeneities – requires a new type of gradual mobility: between high-density areas, mobility will be fast, direct, and efficient. In low-density areas, micromobility links service kiosks by a range of different types of on-demand cars. A network of retail, social, and cultural microcenters will reinforce this soft mobility.

Stockage du carbone Carbon sequestration

Fleuve

Cycles biochimiques

River

Biochemical cycles

Biodiversité Biodiversity

Forêt

Identité

Forest

Identity

Alimentation et énergie Food and energy

Agriculture

Mobilité

Agriculture

Mobility

Logement Housing

Le système de micromobilité individuelle et semi-

Urbain

collective relie la ville légère à ces couloirs de mo-

Urban

Services Services

bilité à grande échelle qui découpent aujourd'hui le paysage.

La Métropole Douce offre avec ses larges étendues et ses éléments topographiques structurants une dimension nouvelle : le paysage multifonctionnel et le grand paysage. permettent de combiner les agréments d’un espace préservé et les grands horizons avec la régénération naturelle, l’agriculture respectueuse de l’environnement ou, s’il s’agit d’un site fluvial, les effets autonettoyants du fleuve. With its vast expanses and unifying topographical components, the Metropole Douce adds a new dimension: the multifunctional landscape and the grand landscape combine the charm of a protected space and great skylines with natural regeneration, eco-friendly agriculture, or the river's self-cleansing effects.

Marchandises et production

The individual and semi-collective micromobility sys-

Goods and production

tem connects the light city to large-scale corridors of

Paysages multifonctionnels :diagramme

mobility, which divide the landscape today.

Multifunctional landscapes :diagram

Les éco-stations de la ville légère reprennent certaines caractéristiques des convenience stores

A travers ses ouvertures le long de la Seine, le

Seine Parc place le fleuve dans la carte mentale

des métropoles asiatiques

cours du fleuve est élargi et les qualités récréa-

comme un élément prégnant et essentiel du

Les éco-stations de la ville légère reprennent cer-

tives des rives sont améliorées. En même temps

paysage métropolitain.

taines caractéristiques des convenience stores des

les conditions pour une grande biodiversité et

Région de Seine Aval

l'auto-régénération se mettent en place.

The river figures as a powerful key element in the

métropoles asiatiques

Through openings along the Seine, the river's course

mental map of the Seine Parc.

will be expanded and the recreational qualities of the

Seine Aval Region

banks will be improved. At the same time, conditions for high biodiversity and self-regeneration are put

Le réseau rapide de macro-mobilité est complété

in place.

par un réseau plus souple de micro-mobilité Le réseau rapide de macro-mobilité est complété par un réseau plus souple de micro-mobilité

3

4

Grand Paris publication AA  

Grand Paris publication AA

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you