Les Festivals de Wallonie - folies

Page 1

folies Les Festivals de Wallonie Édition 2022 14/6 → 9/7 Festival Musical de Namur 24/6 → 26/6 Festival Musiq3 Bruxelles 2/7 → 24/7 Royal Juillet Musical de Saint-Hubert 30/7 → 14/8 Festival de Stavelot 9/9 → 9/10 Les Nuits de Septembre (Liège) 29/9 → 9/10 Festival Musiq3 Brabant wallon 7/10 → 16/10 Festival Musical du Hainaut lesfestivalsdewallonie.be


©Leslie Artamonow

Merci à tous les joueurs de la Loterie Nationale. Grâce à eux, les Festivals de Wallonie peuvent jouer encore plus fort pour cette nouvelle édition. Et vous, vous jouez aussi, non ?


Infos pratiques — pour réserver et acheter vos places ; — pour trouver les adresses des différents lieux de concert ; — pour découvrir le programme complet et nos dernières actualités ; — pour trouver toute autre information relative à nos sept festivals : Les Festivals de Wallonie www.lesfestivalsdewallonie.be +32 (0)71 51 78 00 Festival Musical de Namur 14.6 — 9.7 +32 (0)81 71 15 00 namur@lesfestivalsdewallonie.be festivalmusicaldenamur.be Festival Musiq3 Bruxelles 24.6 — 26.6 +32 (0)2 737 22 54 festivalmusiq3bxl@lesfestivalsdewallonie.be rtbf.be/emission/festival-musiq3 Royal Juillet Musical de Saint-Hubert 2.7 — 24.7 +32 (0)61 46 91 31 sainthubert@lesfestivalsdewallonie.be juilletmusicaldesainthubert.be Festival de Stavelot 30.7 — 14.8 + 32 (0)80 86 27 34 (du 15.07 au 14.08) + 32 (0)80 86 27 06 (Office du Tourisme) stavelot@lesfestivalsdewallonie.be festivaldestavelot.be Les Nuits de Septembre 9.9 — 9.10 +32 (0)476 61 60 74 +32 (0)4 223 66 74 liege@lesfestivalsdewallonie.be lesnuitsdeseptembre.com Festival Musiq3 Brabant wallon 29.9 — 9.10 +32 (0)10 43 57 18 festivalmusiq3bw@lesfestivalsdewallonie.be rtbf.be/emission/festival-musiq3 Festival Musical du Hainaut 7.10 — 16.10 Maison de la Culture de Tournai +32 (0)69 25 30 80 Central — Centre culturel de La Louvière +32 (0)64 21 51 21 hainaut@lesfestivalsdewallonie.be lesfestivalsdewallonie.be/festivals/ festival-musical-hainaut Facebook Les Festivals de Wallonie Instagram @Lesfestivalsdewallonie Youtube Les Festivals de Wallonie LinkedIn Les Festivals de Wallonie 3

Les Festivals de Wallonie


Édito — « C’est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fous ! ». Erasme, en 1516, s’adresse en ces termes au lecteur de son étonnant Éloge de la Folie. Plus de cinq siècles plus tard, l’interpellation de l’humaniste résonne de manière plus contemporaine que jamais. La crise sanitaire des deux dernières années a marqué d’une empreinte tenace le secteur des arts vivants. Aujourd’hui, c’est le contexte géopolitique mondial qui inquiète et nous rappelle chaque jour davantage à quel point l’équilibre de nos sociétés et de nos systèmes de valeurs est fragile. C’est dans ce cadre particulier que prend place la 52e édition des Festivals de Wallonie. Les sept festivals réunis sous leur bannière ont choisi de travailler autour d’un thème d’une étrange actualité. Il y sera en effet question de folie, sous toutes ses formes : furieuse ou douce, guerrière ou amoureuse, maniaque ou fantaisiste, passionnée, rêveuse, délirante, joyeuse… Les musiciens et compositeurs dont les frasques et bizarreries comportementales ont inspiré les biographes sont nombreux dans l’histoire de la musique. Gesualdo, dont on garde en mémoire, outre la musique révolutionnaire écrite au 16e siècle, les travers d’une vie privée sulfureuse, est programmé à deux reprises à Namur et à Liège (P. 33 et P. 59). De l’originalité à la démence il n’y a parfois qu’un pas que certains ont malheureusement franchi, sombrant dans les délires de la maladie. Le génie serait-il constitutif de la folie ? A moins que ce ne soit l’inverse ? Le Festival de Stavelot, en tous cas, a décidé de consacrer un focus à Schumann et Wolf, deux musiciens oscillant de manière souvent périlleuse entre mélancolie et manie. (P. 56). 4

folies

De mélancolie il sera encore question avec « Isolation », un programme original commandé à Sophie Junker, jeune soprano belge associée plus particulièrement cet été et cet automne aux Festivals de Wallonie, et au claviériste Anthony Romaniuk. De Purcell à Lennon, du clavecin au Fender Rhodes, du français à l’anglais, les musiques, les styles et les langues se mêlent dans le travail de ces deux interprètes dont le duo délicieusement « doux et renversant » fait l’objet d’un focus en pages centrales de cette brochure (P. 38). Pures folies encore que les affres de l’amour ! Qui ne se souvient du destin tourmenté de Roméo et Juliette ? Jodie Devos, autre soprano belge plébiscitée du public, consacre au couple tourmenté un récital entier de mélodies (au Royal Juillet Musical de Saint-Hubert — P. 54). La folie peut aussi se faire douce lorsqu’elle entraîne sur les voies de la créativité et donne un sel bien nécessaire à l’existence. On songe à toutes ces musiques et danses populaires liées au thème de la Follia (Dolce Follia au Festival Musical de Namur, par Le Concert de L’Hostel-Dieu — P. 29). Comment ne pas évoquer l’émulation artistique de ces années de l’entredeux-guerres, si justement appelées « folles », célébrant dans la joie, le foisonnement créatif et l’insouciance la fin d’un conflit horriblement meurtrier et la sortie d’une pandémie mondiale ? Ces Années folles marquent l’arrivée de la musique américaine sur le vieux continent européen, à l’origine des métissages et mélanges de genres les plus étonnants et audacieux. Différents concerts de notre édition 2022 leur rendent hommage (Joséphine Baker à La


Louvière P. 65 ; Les années rugissantes en Brabant wallon P. 65). Depuis l’époque baroque, ils sont d’ailleurs nombreux ces artistes de tous horizons à céder à ce petit grain de folie qui libère la spontanéité et les pousse aux rencontres humaines et mariages stylistiques les plus inattendus, qu’ils soient improvisés ou non ! Le Brabant wallon se fera, le temps d’un Festival Musiq3 particulièrement décloisonnant, terre d’accueil de ces créateurs hors du commun que compte la scène musicale actuelle (la britannique Ayanna WitterJohnson à Louvain-la-Neuve — P. 64 ou encore Céline Scheen — encore une soprano belge ! — aux côtés du joueur de kora africaine Mamadou Dramé et du oudiste Karim Baggili — P. 67) L’Ensemble Musiques Nouvelles fête ses 60 ans. C’est fou comme le temps passe vite ! Radioconcert est une nouvelle production commandée par Les Festivals de Wallonie à cette formation emblématique du paysage musical belge. Six décennies, huit producteurs de la RTBF, huit titres, tous genres musicaux confondus, huit compositrices et compositeurs d’aujourd’hui pour huit nouvelles œuvres. On vous laisse découvrir tout ça en pages 12 et 13 ! Personnalité musicale absolument extra-ordinaire de la fin du 19e siècle, César Franck, dont nous célébrons en 2022 le bicentenaire de la naissance, est bien entendu mis à l’honneur à différents moments et endroits au sein de la programmation des Festivals de Wallonie. Un tout nouveau programme du Chœur de Chambre de Namur lui est d’ailleurs consacré (quatre concerts à Namur, Saint-Hubert et Stavelot). En ces temps de profonds bouleversements, il nous semblait important de poser le doigt sur ce qui sort du cadre, sur ce qui est considéré 5

comme hors normes. Nous vous invitons donc, de découvertes en rencontres, à vous interroger à nos côtés tout au long de l’été et de l’automne sur tous ces petits excès et grands débordements qui nous bouleversent et nous chamboulent mais nous font aussi avancer sur le chemin de la vie et savourer les précieux plaisirs de l’existence. Au bonheur de vous retrouver de juin à octobre sur les routes de Bruxelles et de la Wallonie !

Jean Eylenbosch — Président Chantal Goossens — Vice-Présidente André Foulon — Administrateur trésorier Isabelle Bodson — Directrice

Les Festivals de Wallonie


© Les Festivals de Wallonie

Les Festivals de Wallonie Sept festivals de musique classique : Pour qui ? Pourquoi ? —

Acteur incontournable de la vie musicale en Wallonie, la fédération des Festivals de Wallonie est née en 1971 de l’union des Festivals de Stavelot, Liège, SaintHubert, Namur et du Hainaut. Le Festival Musiq3 les a rejoints en 2011 pour constituer la branche bruxelloise du projet. En 2019, Musiq3 développera également un tout nouveau concept de festival en Brabant wallon, centré sur les réalités territoriales de la province et une volonté affirmée de collaborer avec ses acteurs culturels et ses artistes. Les Festivals de Wallonie organisent chaque année, de juin à octobre, plus ou moins 150 concerts sur l’ensemble du territoire de la Wallonie et à Bruxelles, réunissant un public de près de 40.000 spectateurs. S’il s’agit le plus souvent de mélomanes fidèles ou habitués à la fréquentation de concerts de musique classique, Les Festivals de Wallonie ont pour ambition de s’ouvrir à des publics diversifiés, jeunes et moins jeunes, mélomanes avertis ou curieux issus de tous horizons, tous gourmands de 6

folies

musique ! Certains projets s’adressent aussi plus directement à des publics davantage fragilisés.

Les Festivals de Wallonie produisent également un certain nombre de concerts et spectacles de théâtre musical à destination des familles et/ou du tout-public. Ces productions qui placent sous le feu des projecteurs des artistes belges de premier plan sont amenées ensuite à rayonner et à poursuivre leur propre existence en dehors de la saison des Festivals à proprement parler. D’autres projets s’inscrivent dans ce même souci d’ouverture aux publics, mais aussi de soutien à la jeune génération de musiciens et créateurs (Génération classique – P. 14) Chacun des sept festivals offre une couleur et une saveur particulières. Découvrez-les…


© Les Festivals de Wallonie

Sept festivals différents — Le Festival Musiq3 Bruxelles Le Festival Musiq3 a vu le jour à Bruxelles en 2011. Concentré autour d’un lieu emblématique de la scène musicale bruxelloise, Flagey, ce festival propose depuis dix ans, chaque dernier week-end du mois de juin, une programmation de plus ou moins 40  concerts courts conçue à l’attention d’un public extrêmement diversifié. « Le plus rock des festivals classiques » offre une affiche qui traverse les époques et les styles, flirte avec le jazz, les musiques du monde voire le milieu de la pop, dans un esprit de fête et de convivialité maximales.

Le Festival Musical de Namur

© DR

Prenant place durant la première quinzaine de juillet, on peut y entendre, pour l’essentiel, des musiques anciennes et baroques, avec certaines incursions dans le 19e siècle. La plupart des concerts ont lieu dans l’écrin exceptionnel de l’Église Saint-Loup et, depuis 2021, au tout nouveau Namur Concert Hall sur le site du Grand Manège. La voix, sous toutes ses formes, est très présente dans la programmation du festival. Véritable vitrine du Centre d’Art Vocal et de Musique Ancienne, la programmation du festival fait la part belle aux ensembles qui y sont accueillis en résidence : Millenium Orchestra, Les Agrémens, le Chœur de Chambre de Namur…

Le Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Le Juillet Musical propose chaque week-end du mois de juillet, à Saint-Hubert mais aussi dans un certain nombre de villes et villages de la Province du Luxembourg, des concerts associant valeurs affirmées du monde musical et talents en devenir. Le programme privilégie le patrimoine et le grand répertoire classique sous forme de récitals ou de concerts de musique de chambre et symphoniques, sans oublier l’une ou l’autre découverte. Une place particulière est octroyée aux jeunes musiciens et ensembles repris sous le label des « concerts coups de cœur ».

Le Festival de Stavelot Durant les deux premières semaines d’août, tout Stavelot vit au rythme des concerts du matin et du soir. Ils se déroulent principalement à l’Ancienne Abbaye magnifiquement restaurée. Depuis sa création, le Festival de Stavelot est tout entier dédié à la musique de chambre dont il parcourt l’histoire.

Les Nuits de Septembre (Liège) Fort d’une histoire entamée en 1957, le festival Les Nuits de Septembre (Liège) fait la part belle aux musiques anciennes du Moyen Âge à l’ère baroque, proposant des thématiques musicologiques à la pointe, en collaboration avec les ensembles les plus spécialisés en la matière. Également centré sur le répertoire du Pays de Liège, ce festival s’associe régulièrement à des partenaires tels que l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, l’Opéra Royal de Wallonie ou encore l’Université de Liège. 7

Les Festivals de Wallonie

Le Festival Musical du Hainaut Le Festival Musical du Hainaut s’articule autour de quatre pôles urbains : Mons, Charleroi, La Louvière et Tournai. Chaque année, deux de ces villes aux contours et passés différents s’unissent pour offrir une programmation qui invite l’auditeur à la découverte et titille sa curiosité, de la musique polyphonique de la Renaissance au jazz, des formes symphoniques au romantisme. Le Festival Musical du Hainaut offre également une place de choix à la création, qu’il s’agisse de formes pluri-disciplinaires, ou d’œuvres contemporaines. Il est attentif aux ensembles émergents et aux jeunes générations de musiciens.

Le Festival Musiq3 Brabant wallon Le Festival Musiq3 Brabant wallon revendique le même ADN que son homonyme bruxellois : accessibilité, convivialité, esprit de fête. Réunissant de nombreux opérateurs culturels de la province autour d’un projet musical cohérent, le Festival propose une palette de programmation colorée et un ancrage territorial fort. Il met à profit le patrimoine exceptionnel du Brabant wallon pour s’installer dans des infrastructures qui ne sont pas dédiées habituellement au concert (des granges, des ateliers d’artistes…) tout en exploitant la richesse de ses salles de spectacle et de concerts parfaitement équipées. Un festival classique sans exclusive, ouvert et curieux, qui fait le pari d’un possible croisement des publics !


8

folies

Sophie Junker — Salle Philharmonique de Liège © Leslie Artamonow


Sophie Junker — Abbaye de Stavelot © Leslie Artamonow

Artiste associée Sophie Junker —

« Comment ne pas aimer Haendel ? Haendel, c’est plein d’amour pour la musique ! » Voilà le cri du cœur lancé par Sophie Junker lorsqu’on la questionne sur son répertoire de prédilection. S’il est vrai que Haendel l’a accompagnée depuis ses premiers pas dans le métier, à l’issue d’un parcours d’études qu’elle a souhaité riche et diversifié (à l’IMEP à Namur, tout d’abord, à la Guildhall School of Music and Drama à Londres ensuite), la carrière de la jeune soprano s’est de plus littéralement envolée depuis la parution en 2020 de l’enregistrement du programme La Francesina, consacré à l’une des muses du compositeur baroque. Sa voix sert avec agilité, fraîcheur, profondeur et émotion des partitions d’une virtuosité extrême. Sophie Junker aime Haendel et ses héroïnes d’un amour inconditionnel, mais elle affectionne également des répertoires qui la conduisent vers de nouvelles rencontres. Pour Les Festivals de Wallonie, sur une proposition du musicien multi-claviériste (piano, clavecin et Fender Rhodes) Anthony Romaniuk, elle propose au public un tout nouveau programme qui guide l’auditeur du baroque de Purcell à Brel, Lennon ou Barbara, en passant par Debussy, Satie et Ravel ! En tant qu’artiste associée des Festivals de Wallonie, elle offre encore d’autres moments d’exception avec des formations orchestrales belges (Les Muffatti) ou internationales telle la Cappella Mediterranea. À découvrir dans le calendrier ci-contre ! 9

Sophie Junker, Chœur de Chambre de Namur & Cappella Mediterranea Bach Drama

For Les Festivals de Wallonie, on a proposal by keyboardist Anthony Romaniuk (piano, harpsichord and Fender Rhodes), Sophie Junker will offer the public a brand-new programme that will guide listeners from Purcell’s baroque to Brel, Lennon and Barbara by way of Debussy, Satie and Ravel! As associate artist of Les Festivals de Wallonie this summer and autumn, she will be providing other exceptional moments with orchestras from Belgium (Les Muffatti) and abroad, such as Cappella Mediterranea. See the calendar opposite!

Sophie Junker est née en Belgique en 1985. Sa carrière est riche de prestations sur des scènes telles celles des Festivals d’Innsbrück, de Copenhague ou d’Edimbourg, et de salles comme le Staatsoper Berlin, la Seine musicale, l’Angers-Nantes Opéra ou, plus proche de nous, l’Opéra Royal de Wallonie avec lequel elle a noué au fil des années une étroite relation de collaboration. Sophie Junker est régulièrement invitée par des ensembles belges (Vox Luminis) et étrangers (Le Concert de la Loge, Nederlandse Bachvereniging, Le Poème Harmonique…). Les Festivals de Wallonie

Festival Musical de Namur Mar. 14/6 – 20h Namur Concert Hall (→ P. 18) Sophie Junker & Le Concert de l’Hostel Dieu La Francesina Festival Musiq3 Bruxelles Sam. 25/6 – 15h30 Flagey Studio 4 (→ P. 21) Muffatti Silete venti Festival de Stavelot Sam. 6/8 - 20h Stavelot Église Saint-Sébastien (→ P. 56) Isolation Festival Musiq3 Bruxelles Dim. 26/6 – 16h Espace Lumen (→ P. 27) Festival Musical de Namur Sam. 9/7 – 20h Namur Concert Hall (→ P. 34) Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Dim. 10/7 – 20h Saint-Hubert Église Saint-Gilles-au-Pré (→ P. 35)


Isolation

Sophie Junker & Anthony Romaniuk Sophie Junker, soprano / Anthony Romaniuk, piano, clavecin, Fender Rhodes

Sophie Junker & Anthony Romaniuk — Grand Manège © Leslie Artamonow

10

Découvrez l’interview complète de Sophie Junker et Anthony Romaniuk en P. 41 folies


Anthony Romaniuk — Fasciné par le jazz durant sa jeunesse en Australie, c’est cependant le piano classique qu’Anthony Romaniuk étudie à New York à la Manhattan School of Music. Il passe ensuite plusieurs années à se spécialiser en musique ancienne (clavecin et pianoforte) aux Pays-Bas et, après ses études, continue de se former dans les domaines de l’improvisation, du rock indépendant et de la musique électronique. Son répertoire s’étend de Byrd, Bach, Beethoven, Chopin et Brahms à Ligeti ou Crumb. Véritable touche-à-tout ouvert aux nouvelles expériences et rencontres musicales, il travaille régulièrement avec la violoniste Patricia Kopatchinskaja et le ténor Reinoud Van Mechelen. Il est également membre de Vox Luminis et collabore régulièrement avec l’ensemble Wolf… ou le groupe de rock danois Efterklang ! Après le Wigmore Hall à Londres, la Salle Gaveau à Paris, le Concertgebouw d’Amsterdam, le Konzerthaus de Berlin, et de nombreuses autres salles et festivals aux États-Unis et en Australie, c’est tout près de chez vous qu’Anthony Romaniuk pose ses valises le temps de trois concerts d’un programme avec Sophie Junker qu’il a spécialement préparé à l’attention du public des Festivals de Wallonie.

La folie peut recouvrir des dimensions bien différentes. De l’exaltation joyeuse à la plus extrême mélancolie, du feu de la passion amoureuse à la solitude la plus profonde, il n’y a parfois qu’un pas. Sophie Junker et Anthony Romaniuk s’interrogent sur l’isolement dans lequel nous sommes parfois plongés, par choix ou par contrainte. Sommes-nous faits pour vivre seuls ? Le fait d’être livrés à nous-mêmes, coupés de nos pairs, peut-il nous mener à une certaine forme de folie ? Anthony Romaniuk expérimente, dans le programme composé à l’occasion de ce concert, les possibles échanges et surprenants mariages des timbres, entre le clavecin, le piano et le Rhodes, bousculant les styles et les genres, du baroque au musical. À ses côtés, la voix de Sophie Junker nous conduit dans un voyage du baroque de Purcell à Brel et Lennon, en passant par Debussy et Satie ; de Music for a while à Crazy Girl de Gershwin, jusqu’à l’incontournable Barbara… de Londres à New-York, en passant par Paris !

11

Isolation Festival Musiq3 Bruxelles Dim. 26/6 – 16h Espace Lumen (→ P. 37) Festival Musical de Namur Sam. 9/7 – 20h Namur Concert Hall (→ P. 34) Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Dim. 10/7 – 20h Saint-Hubert Église Saint-Gilles-au-Pré (→ P. 35)

Anthony Romaniuk — Flagey © Leslie Artamonow

Can solitude, whether chosen or forced upon us, lead to a kind of madness? Melancholy madness? Furious madness? These are the questions raised by Sophie Junker and Anthony Romaniuk. In the programme composed for this concert, Anthony Romaniuk experiments with the potential exchanges and surprising combinations of timbres between the harpsichord, piano and Fender Rhodes, shaking up styles and genres from the baroque to the musical. At his side, Sophie Junker uses her voice to take us on a journey from Purcell’s baroque to Brel and Lennon by way of Debussy and Satie, from ‘Music for a While’ to ‘Crazy Girl’ by Gershwin, right up to the inevitable Barbara.

Although fascinated by jazz during his youth in Australia, Anthony Romaniuk studied classical piano in New York at the Manhattan School of Music. He then spent several years in the Netherlands specializing in early music (harpsichord and fortepiano). After his studies he continued to train in the areas of improvisation, indie rock and electronic music. His repertoire ranges from Byrd, Bach, Beethoven, Chopin and Brahms to Ligeti and Crumb. A true jack-of-all-trades, always open to new experiences and musical encounters, he regularly works with violinist Patricia Kopatchinskaja and tenor Reinoud Van Mechelen.

Les Festivals de Wallonie


Radioconcert

Passionnément à la folie, six décennies de révolutions sonores Quelles sont les musiques les plus marquantes des 60 dernières années ? Quels élans créateurs peuvent-elles susciter aujourd’hui ? Huit productrices et producteurs emblématiques des radios de la RTBF (Philippe Baron, Marc Ysaye, Sylviane Hazard, Pascale Vanlerberghe, Patrick Leterme, Patrick Bauwens, Didier Mélon, Dominique Mussche) ont accepté de choisir trois musiques qui leur tiennent particulièrement à cœur parmi toutes celles qui sont apparues au cours des 60 dernières années dans les différents genres dont ils sont les spécialistes. Huit compositeurs et compositrices d’aujourd’hui (Jean-Philippe CollardNeven, Jean-Luc Fafchamps, Apolline Jesupret, Fabrizio Cassol, Arnould Massart, Patrick Leterme, Stéphane Collin, Stéphane Orlando), habitués à traverser les frontières musicales ont, à leur tour, élu parmi ces choix des producteurs leur titre de prédilection. Inspirés par ces musiques qui ont marqué leur temps, ils vont chacun écrire pour les musiciens de Musiques Nouvelles une œuvre nouvelle, sorte de palimpseste sonore mêlant les niveaux citationnel et personnel, la mémoire collective et la nouveauté singulière.

Jean-Paul Dessy, conception et direction  / Jean-Philippe Collard-Neven, Jean-Luc Fafchamps, Apolline Jesupret, Fabrizio Cassol, Arnould Massart, Patrick Leterme, Stéphane Collin, Stéphane Orlando, musique  / Pascale Tison, montage radiophonique / Jarek Frankowski, son / Philippe Baron, Marc Ysaye, Sylviane Hazard, Pascale Vanlerberghe, Patrick Leterme, Patrick Bauwens, Didier Mélon, Dominique Mussche, voix 12

folies

Des entretiens avec les producteurs et productrices radio ont été réalisés par Pascale Tison afin de recueillir, à travers leurs voix bien connues des auditeurs, les paroles qui éclairent leur choix. Radioconcert, c’est l’alliage de tout cela : les voix des producteurs, les sons des musiques originales, les compositions originales intégrant tous ces matériaux sonores et l’interprétation en direct par les musiciens de Musiques Nouvelles. Eight leading RTBF radio producers made a selection of musics that are particularly close to their hearts from among all the different styles and genres that have appeared over the last sixty years (classical, jazz, film scores, etc.). Based on these choices, eight contemporary composers each wrote a new work. Radioconcert blends together the voices of the producers, the sounds of the original musics, the new compositions integrating all these sonic elements and a live performance by the musicians of Musiques Nouvelles.

Ensemble Musiques Nouvelles : Berten D’Hollander, flûtes / Charles Michiels, clarinettes / Adrien Lambinet, trombone  / Pierre Quiriny, percussion / André Ristic, piano et claviers / Hugues Kolp, guitare acoustique et électrique / Laurent Houque ou Claire Bourdet, violon / Maxime Désert, alto / Sigrid Vandenbogaerde, violoncelle Une coproduction des Festivals de Wallonie, de Mars — Mons Arts de la Scène, de l’ensemble Musiques Nouvelles et d’Ars Musica.

Radioconcert

Musiques Nouvelles © Jarek-Frankowski

Festival Musiq3 Bruxelles Sam. 25/6 – 13h30 Espace Lumen (→ P. 20) Festival Musical de Namur Sam. 2/7 – 20h Namur Concert Hall (→ P. 30) Les Nuits de Septembre Sam. 17/9 – 20h Les Chiroux Centre culturel de Liège (→ P. 60) Festival Musical du Hainaut Ven. 14/10 – 20h Tournai Maison de la Culture (→ P. 68) Le temps suspendu Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Jeu. 21/7 — 15h Marche Église Saint-Remacle (→ P. 37) Festival de Stavelot Jeu. 4/8 - 11h Abbaye Réfectoire des Moines (→ P. 56)


L’Ensemble Musiques Nouvelles a été créé en 1962 à l’initiative du chef d’orchestre et compositeur Pierre Bartholomée dans la perspective d’enrichir et de promouvoir les musiques de création dans leur plus grande diversité. L’ensemble est constitué d’un noyau stable d’une douzaine de musiciens fidèles choisis pour leur grande virtuosité et pour la ferveur de leur engagement à servir la création musicale en Wallonie, à Bruxelles et sur la scène internationale. Jean-Paul Dessy assume depuis 1997 la direction artistique de l’ensemble. Sous son impulsion, Musiques Nouvelles continue à déployer sa force créatrice et se réinvente sans cesse autour de projets atypiques et protéiformes issus d’heureuses rencontres artistiques. Celles-ci sont sans frontières et parfois pluridisciplinaires associant musique, danse, cinéma, opéra, théâtre, poésie, spiritualité et arts plastiques. Les Festivals de Wallonie sont heureux de célébrer les 60 ans de cette formation essentielle du paysage musical belge en les invitant tout au long de l’été et de l’automne dans les différents festivals. Un nouveau projet de commandes traversant les époques et les styles a également été confié à l’ensemble à cette occasion. Le Radioconcert de l’Ensemble Musiques Nouvelles sera joué à cinq reprises entre juin et octobre. 13

The ensemble Musiques Nouvelles was founded in 1962 on the initiative of conductor and composer Pierre Bartholomée with a view to enriching and promoting new compositions in all their diversity. The ensemble consists of a core made up of a dozen dedicated musicians chosen for their great virtuosity and their fervent commitment to serving new musics in Wallonia and Brussels as well as on the international stage. Jean-Paul Dessy has been the ensemble’s artistic director since 1997. Under his direction, Musiques Nouvelles has continued to deploy its creative force and has consistently reinvented itself through unusual and protean projects arising from fruitful artistic encounters. To mark the 60th anniversary of this leading ensemble of the Belgian music scene, Les Festivals de Wallonie decided to invite them to various festivals throughout the summer and autumn. The ensemble was also given a new series of commissioned works spanning different styles and periods. Musiques Nouvelles’s Radioconcert will be performed five times between June and October. Les Festivals de Wallonie

Musiques Nouvelles © Jarek-Frankowski

Ensemble Musiques Nouvelles Happy 60 ! —


Nos Écoles Supérieures des Arts grouillent d’une activité musicale intense et diversifiée. C’est bien souvent au sein même des Conservatoires que se créent les formations de musique de chambre que nous retrouvons ensuite sur nos scènes. Les Festivals de Wallonie placent le soutien aux jeunes musiciens au cœur de leurs missions. « Génération classique » vise à mettre en lumière les ensembles les plus prometteurs des classes de musique de chambre des Écoles Supérieures des Arts. En collaboration avec les enseignants de ces écoles et les festivals associés, quatre phases de pré-sélection sont organisées à Bruxelles, Namur, Liège et Mons. Les ensembles issus de ces pré-sélections se présenteront ensuite au public au cours d’une finale qui aura lieu début décembre. L’ensemble lauréat bénéficiera, sous la houlette des Festivals de Wallonie et de leurs partenaires, d’une tournée conséquente de concerts en Wallonie et à Bruxelles, mais également d’un accompagnement professionnel en matière de communication, de management, d’enregistrement, de présence scénique, pendant toute une année ! De quoi se propulser avec davantage d’assurance et de facilité au-devant des scènes professionnelles belges et, peut-être, internationales ?

14

folies

Génération classique © Leslie Artamonow

Génération classique —

Dates des pré-sélections (publiques)

Les Festivals de Wallonie place the support to young musicians at the heart of their missions. Classic Generation puts the spotlight on the most promising chamber-music groups from our conservatories. Eight ensembles will be presented to the public during a final to be held later this year. The winning ensemble will be offered the opportunity to perform in a tour, and will benefit from a professional training in comunication, managment, recording and stagecraft for a year.

Premières scènes Festival Musiq3 Bruxelles Sam. 25 & dim. 26/6 Flagey Festival Musical de Namur Entre le 20 et 25/6 - TBC Namur IMEP Les Nuits de Septembre Dim. 25/9 Liège Festival Musical du Hainaut Ven. 30/9 Mons Arsonic Finale publique Sam. 3/12 Charleroi PBA Pour plus d’infos www.lesfestivals dewallonie.be


Nora & Zora Novotna © Leslie Artamonow

Pour la première édition du concours en 2021, ce sont le Quintette à vent Etcaetera et le duo de pianistes Nora et Zora Novotna qui ont été primés par le jury de la finale. Retrouvez-les tout au long de cette édition 2022 des Festivals de Wallonie, et au-delà (voir calendrier ci-dessous). Jeunes mais particulièrement talentueux et enthousiastes, ils ont hâte de vous rencontrer au cours des 8 concerts déjà programmés par les sept festivals et leurs partenaires. Ils s’y produiront tantôt seuls, tantôt en binôme, en se partageant la scène, mais toujours avec la même générosité. Soyez les premiers à découvrir de cette façon la nouvelle scène classique belge !

For the first edition of the competition in 2021, the jury of the final awarded prizes to Quintette Etcaetera and the piano duo Nora and Zora Novotna. They will appear throughout this 2022 edition of Les Festivals de Wallonie and beyond (see the calendar below). Young but incredibly talented and enthusiastic, they look forward to seeing you at several concerts programmed by the seven festivals and their partners. They will perform either alone or in pairs, sharing the stage, but always with the same generosity of spirit. Be among the first, therefore, to discover the new Belgian classical scene!

Quintette Etcaetera — Nora & Zora Novotna Festival Musiq3 Bruxelles Sam. 25/6 — 16h30 Espace Lumen (→ P. 22) Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Mer. 13/7 — 20h La-Roche-enArdenne Église Saint-Nicolas (→ P. 35)

En collaboration avec le Conservatoire Royal de Bruxelles, Arts2 – Conservatoire Royal de Mons, l’IMEP et le Conservatoire Royal de Liège En partenariat avec le Conseil de la Musique et plus spécifiquement le projet 6x12, la Loterie Nationale, Playright+ et Ethias

Festival de Stavelot Jeu. 11/8 — 11h Abbaye Réfectoire des Moines (→ P. 57) Festival Musical du Hainaut Dim. 16/10 — 11h Tournai Conservatoire de Musique (→ P. 69) Quintette Etcaetera Festival Musiq3 Brabant wallon Dim. 9/10 — 15h Perwez Ferme de la Petite Cense (→ P. 67)

Quintette Etcaetera © Leslie Artamonow

Nora & Zora Novotna

15

Les Festivals de Wallonie

Festival Musical de Namur Mar. 5/7 — 12h Namur Église Saint-Loup (→ P. 31) HORS FESTIVAL Quintette Etcaetera Dim. 2/10 – 11h Abbaye de Dieleghem Nora & Zora Novotna Dim. 18/10 – 12h20 Charleroi PBA


Music Chain for Ukraine Le secteur musical solidaire des musiciens ukrainiens réfugiés en Belgique —

Music Chain for Ukraine Belgique aide les musiciens ukrainiens réfugiés dans notre pays à s’intégrer dans le milieu musical professionnel en les mettant en relation avec les institutions et le milieu musical belges afin de leur permettre de poursuivre leur activité dans un cadre adapté. Pour certains, il s’agit de disposer d’instruments de musique, pour d’autres d’un lieu de répétition, de partenaires de travail, pour d’autres, encore de trouver un emploi dans un orchestre ou des engagements de concerts. Les jeunes étudiants des Conservatoires ont la possibilité de poursuivre leurs cursus d’étude en Belgique. C’est en ces différents endroits que se manifeste l’action de Music Chain for Ukraine.

Music Chain for Ukraine a vu le jour à l’initiative de la pianiste ukrainienne Natacha Kudritskaya et regroupe des institutions musicales belges et françaises chaque jour plus nombreuses : des ensembles musicaux et orchestres, des salles de concerts, des festivals, les Écoles Supérieures des Arts, des médias, des maisons de disques... 16

folies


Vous aussi, vous pouvez marquer votre soutien envers ces musiciens en assistant aux différents concerts et activités de solidarité organisés dans les salles partenaires et en streaming, avec des musiciens belges et ukrainiens, dont la totalité des recettes est destinée à subvenir à leur besoins : billets de transports, location d’instruments, payement de cachets de concerts… Vous pouvez aussi apporter votre contribution en proposant une aide logistique, une salle, une opportunité de concert ou un soutien matériel à l’adresse suivante : ukraine@lesfestivalsdewallonie.be Vous pouvez encore à tout moment soutenir l’initiative de Music Chain for Ukraine en faisant un don au compte BE32 0910 0178 2102 (en faisant apparaitre la communication Music Chain for Ukraine) ou via le lien suivant : donorbox.org/music-chainfor-ukraine

En unissant nos forces, nous apporterons aux musiciens ukrainiens qui ont rejoint notre pays l’aide et le soutien dont ils ont besoin dans cette situation sans précédent. Les partenaires de Music Chain Ukraine : — Les Festivals de Wallonie, — Le Jardin Musical, — Musiq’3 RTBF, — Le PBA (Palais des Beaux-Arts de Charleroi), — La Ferme du Biéreau, — Le Conseil de la Musique, — Le Festival Artonov

Différents concerts avec des musiciens ukrainiens sont d’ores et déjà programmés dans le cadre des Festivals de Wallonie : Festival Musiq3 Bruxelles Dim. 26/6 Flagey Studio 1 Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Mer. 29/6 Festival Musical de Namur Date, lieu et programme à confirmer Festival de Stavelot Date, lieu et programme à confirmer Festival Musiq3 Brabant wallon Date, lieu et programme à confirmer

Plus d’informations suivront sur la page dédiée à Music Chain for Ukraine sur notre site : lesfestivalsdewallonie.be/projets/ music-chain-for-ukraine

La totalité des recettes de ces différents concerts est reversée à Music Chain for Ukraine au bénéfice des musiciens ukrainiens réfugiés en Belgique. Several concerts with Ukrainian musicians are already programmed by Les Festivals de Wallonie. The totality of the funds raised in these concerts is going to the Music Chain for Ukraine initiative and is destined to help Ukrainian musicians who took refuge in Belgium

Music Chain for Ukraine The Belgian music scene works in solidarity with Ukrainian musicians who took refuge in Belgium —

be offered the opportunity to continue their studies in Belgium.

Music Chain for Ukraine was created on Ukrainian pianist Natacha Kudritskaya’s initiative and regroups Belgian and French music institutions that are growing in number everyday: music ensembles and orchestras, concert venues, festivals, art schools, media, record companies…

These are all the possibilities in the Music Chain for Ukraine initiative. You can support these musicians by coming to the solidarity concerts and activities organised by the partners’ venues and displayed online (streaming), in which you will see and hear Belgian and Ukrainian musicians. The totality of the funds raised will be destined to help them in this capacity: transportation tickets, instruments rentals, performance fees…

Music Chain for Ukraine Belgium helps Ukrainian musicians who took refuge in Belgium integrate the professional music scene by connecting them with Belgian music institutions and professionals to allow them to keep working in a proper manner. For some, it means providing instruments, for others, rehearsal venues, work partners, jobs in orchestras or even concerts. The young students of the Conservatories will also

You can also contribute by offering a venue, logistical, financial or material support. If you wish to do so, write to: ukraine@lesfestivalsdewallonie.be. At all times, you can support the Music Chain for Ukraine initiative by making a donation through wire transfer on the account BE32 0910 0178 2102 (with this communication: Music Chain for Ukraine) or via this link: donorbox.org/ music-chain-for-ukraine 17

Les Festivals de Wallonie

Together, we will be able to give the Ukrainian musicians who arrive in our country the help and support they need in this unprecedented situation. The partners of Music Chain for Ukraine: Les Festivals de Wallonie, Le Jardin Musical, Musiq3 RTBF, Le PBA (Palais des Beaux-Arts de Charleroi), La Ferme du Biéreau, Le Conseil de la Musique, Le Festival Artonov

More information will follow on the Music Chain for Ukraine page of our website: lesfestivalsdewallonie.be/ projets/music-chain-for-ukraine


Chœur de Chambre de Namur © Gabriel Balaguera

Ven. 24/6 — 19h

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 4

Borderline Alexandre Esperet, Shirly Laub, Orchestre du Festival Musiq3 and guests — Alexandre Esperet, marimba, percussions / Orchestre du Festival, violon et direction Shirly Laub / Carlos Cippelletti, piano / Shani Diluka, piano / Anthony Romaniuk, Fender Rhodes

Festival Musical de Namur Namur Concert Hall

Concert d’ouverture des Festivals de Wallonie Sophie Junker, Leonardo García Alarcón, Chœur de Chambre de Namur, Cappella Mediterranea Bach Drama —

Sophie Junker, soprano / Kacper Szelążek, contre-ténor / Fabio Trümpy, ténor / Mark Milhofer, ténor / Alejandro Meerapfel, baryton / Andreas Wolf, basse / Chœur de Chambre de Namur / Cappella Mediterranea / Leonardo García Alarcón, direction Bach

Au-delà de l’aspect musical, c’est tout le talent théâtral de Leonardo García Alarcón qui se met au service des deux Cantates profanes de Bach au programme de cette soirée. Inspirées par la mythologie grecque, ces deux Drama per musica où apparaissent Pallas, Pan, Zéphyr, Éole et Phébus sont de véritables petites pièces de théâtre en 1 acte. L’occasion de savourer la musique d’un Bach moins connu, celui, joyeux, du Café Zimmermann de Leipzig. Introduction au concert à 19h30

Leonardo García Alarcón draws not only on his musical talent but also on his theatrical skills to tackle the two secular cantatas by Bach on this evening’s programme. Sophie Junker est artiste associée des Festivals de Wallonie 2022 Prix : 11€ à 48€ / étudiant (–26) et — de 20 ans : gratuit

18

folies

Cette année encore, Shirly Laub emmène l’Orchestre du Festival, constitué des meilleurs éléments issus du Conservatoire de Bruxelles, pour un concert d’ouverture plein de découvertes et de regards vers d’autres horizons. C’est Alexandre Esperet, percussionniste et spécialiste du théâtre musical, qui aura le plaisir de les accompagner, en amont et sur scène, dans un répertoire où le mouvement est générateur de musique. Des invités d’exceptions viendront colorer la soirée en préambule à leurs prestations du week-end. Shirly Laub conducts the Festival Musiq3 orchestra in an opening concert rich in discoveries, accompanied by Alexandre Esperet, percussionist and music theatre specialist, as well as special guests. En partenariat avec le Conservatoire Royal de Bruxelles Prix : 17€ / 10€ (-26)

Alexandre Esperet © DR

Mar. 14/6 — 20h


The Mad Lover © Julien Benhamou

Sam. 25/6 - 10h & 11h Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 4

Petit Concert à l’aube Compagnie La Bulle à sons —

Ven. 24/6 — 20h30

Ven. 24/6 - 21h30

The Mad Lover Thomas Dunford & Théotime Langlois de Swarte —

Sinne Eeg & Thomas Fonnesbaek Staying in Touch —

Très grande joie de retrouver ces talentueux musiciens habitués des scènes belges en duo, dans un répertoire intime et audacieux. Ce « Mad Lover », cet amant inconsolé dont Théotime Langlois de Swarte et Thomas Dunford nous content l’histoire, est la figure évoquée par tous les violonistes gravitant autour de Charles II, dans le sillage du prodigieux Nicola Matteis. Les tournures envoûtantes de ce discours amoureux, renouvelé par l’exubérance et la liberté de ces musiciens venus d’Italie, résonnent jusque dans la musique populaire d’aujourd’hui.

La reine du jazz vocal scandinave Sinne Eeg et le contrebassiste Thomas Fonnesbaek dans une approche dépouillée et subtile du répertoire, la combinaison peut paraître étrange voire folle. Pourtant, il n’y a pas de superlatif à la hauteur de ce que l’on ressent quand on assiste à l’un de leurs concerts, et la magie opère pour tomber fou d’amour de ce duo rare et hors du commun.

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 1

Festival Musiq3 Bruxelles Espace Lumen

Théotime Langlois de Swarte, violon / Thomas Dunford, luth J. Eccles, H. Eccles, D. Purcell, H. Purcell, N. Matteis, N. Matteis Jr

Sinne Eeg, voix / Thomas Fonnesbaek, contrebasse Fonnesbaek, Eeg, Desmond, Lennon, Porter, Monk…

Scandinavia’s vocal jazz queen Sinne Eeg meets bassist Thomas Fonnesbaek in a subtle, stripped-down approach to the repertoire. The combination may seem unlikely, perhaps even crazy.

This ‘Mad Lover’, this inconsolable lover whose story is told by Théotime Langlois de Swarte and Thomas Dunford, is a figure based on all the violinists who gravitated around Charles II, inspired by the prodigious Nicola Matteis.

Fabienne Van den Driessche, violoncelle / Benjamin Epp, hang / Gaëtan van den Berg, création et régie son-lumière / Lieve Hermans, mise en espace / Tania Malempré, mise en jeu Bach, Vivaldi, Satie

Lauréat des YAMawards 21 avec ce spectacle destiné aux tout-petits, la compagnie belge nous invite à vivre un voyage musical de l’aube au crépuscule, où la proximité est la priorité. Ressentir les vibrations du violoncelle, les respirations du flûtiste, bouger au rythme du udu… un moment généreux qui nous plonge sans équivoque dans l’univers des deux musiciens et fait grandir nos oreilles ! À partir de 2,5 ans

The winner of the YAMawards 21 with this show for toddlers, the Belgian company invites us to experience a musical journey from dawn to dusk, where proximity is the top priority. Prix : 10€

Prix : 17€ / 10€ (-26)

19

Les Festivals de Wallonie

Petit Concert à l’aube © DR

Sinne Eeg & Thomas Fonnesbaek © DR

Prix : 17€ / 10€ (-26)


Musiques Nouvelles ©Jarek Frankowski

Quatuor Arod — Passions © DR

Sam. 25/6 — 13h30

Festival Musiq3 Bruxelles Espace Lumen

Radioconcert Musiques Nouvelles — Sam. 25/6 — 11h

Sam. 25/6 — 13h

Isabelle Dumont & Jean-Luc Fafchamps Le Cerveau musicien Concert-conférence —

Quatuor Arod Passions —

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 1

Isabelle Dumont, conférencière / Jean-Luc Fafchamps, composition, piano Berio, Beethoven, Genesis, Messiaen, Chopin, Ives, Orff, Purcell, Rachmaninov, Feldman, Fafchamps

Sous la forme d’une conférence à deux voix, ponctuée d’exemples et de jeux musicaux, Isabelle Dumont et Jean-Luc Fafchamps vous invitent à une excursion insolite entre sons et synapses. Les neurosciences révèlent aujourd’hui que le pouvoir de la musique est bien plus grand qu’on ne l’imaginait, et que tous les cerveaux sont musiciens, capables d’appréhender et d’apprécier même les musiques les plus contemporaines ! In the course of a conference punctuated by musical examples and games, Isabelle Dumont and Jean-Luc Fafchamps invite you to take an unusual journey between sounds and synapses. Prix : 15€ / 10€ (-26)

Jordan Victoria, premier violon / Alexandre Vu, second violon / Tanguy Parisot, alto / Jérémy Garbarg, violoncelle Bartók, Janáček

Comme le dit l’adage, le hasard fait bien les choses ! Remplaçant de luxe en 2021 dans le Quintette de Felicien Brut, Jordan Victoria nous revient cette année avec son très prometteur Quatuor Arod, pour notre plus grand plaisir. C’est avec fougue qu’ils nous transporteront sur les terres éblouissantes de Bartok et Janáček. In 2021 he replaced the first violin of Félicien Brut’s Quintette at short notice. This year we have the great pleasure of welcoming back Jordan Victoria, first violin of the very promising Quatuor Arod. Prix : 17€ / 10€ (-26)

Dans le cadre des 60 ans de Musiques Nouvelles. Huit productrices et producteurs emblématiques des radios de la RTBF ont choisi des musiques qui leur tiennent particulièrement à cœur parmi toutes celles qui sont apparues au cours des 60 dernières années, traversant les styles et les genres musicaux (classique, jazz, musique de film…). Huit compositrices et compositeurs d’aujourd’hui vont chacun(e) écrire une œuvre nouvelle au départ de ces choix. Radioconcert, c’est l’alliage des voix des producteurs, les sons des musiques originales, les compositions originales intégrant tous ces matériaux sonores et l’interprétation en direct par les musiciens de Musiques Nouvelles. The ensemble Musiques Nouvelles is celebrating its 60th anniversary! Les Festivals de Wallonie have decided to mark this anniversary by inviting the ensemble to take part in the various festivals with a new series of commissions spanning a range of eras and musical styles. Eight contemporary composers have drawn inspiration from the musical choices of eight leading RTBF producers in a surprising Radioconcert. Une coproduction des Festivals de Wallonie, de Mars - Mons Arts de la Scène, de l’Ensemble Musiques Nouvelles et d’Ars Musica

Le Cerveau musicien © DR

20

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 4

Jean-Paul Dessy, conception et direction  / Musique : Jean-Philippe Collard-Neven, Jean-Luc Fafchamps, Apolline Jesupret, Fabrizio Cassol, Arnould Massart, Patrick Leterme, Stéphane Collin, Stéphane Orlando  / Pascale Tison, montage radiophonique / Jarek Frankowski, son / Avec les voix de : Philippe Baron, Marc Ysaye, Sylviane Hazard, Pascale Vanlerberghe, Patrick Leterme, Patrick Bauwens, Didier Mélon, Dominique Mussche / Ensemble Musiques Nouvelles Collard-Neven, Fafchamps, Jesupret, Cassol, Massart, Leterme, Collin, Orlando

Prix : 15€ / 10€ (-26)

folies


Shani Diluka © Liliroze

Sophie Junker & Franck-Emmanuel Comte © Julie Cherki

Sam. 25/6 — 15h30

Sam. 25/6 — 16h30

La Francesina Sophie Junker & Le Concert de l’Hostel Dieu —

Shani Diluka Entre Ciel et Terre —

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 4

Sam. 25/6 — 14h

Sophie Junker, soprano / Le Concert de l’Hostel Dieu / Franck-Emmanuel Comte, clavecin et direction Haendel, Avison

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 1

The Wig Society Mozart’s Not the Answer —

Matteo Gemolo, traverso / Conor Gricmanis, violon / Blanca Prieto, alto / Phyllis Bartholomeus, violoncelle / Elias Bartholomeus, contrebasse / Lisa Kokwenda Schweiger, clavecin Haydn, J.C. Bach, Zielche

Fondé en 2020 à Bruxelles, l’ensemble de musique de chambre The Wig Society est formé par des musiciens pionniers de toute l’Europe, animés par l’envie commune d’exhumer, de redécouvrir et de donner vie à des œuvres de chambre et d’orchestre moins connues, du siècle des Lumières au romantisme. Le jeune ensemble souhaite faire revivre la fraîcheur des arrangements et la liberté des choix effectués à la fin du 19e siècle. Made up of pioneering musicians from across Europe, this chamber music ensemble seeks to restore the freshness of arrangements and the freedom of choice that characterized the late eighteenth century.

Élisabeth Duparc, surnommée « La Francesina » — la petite française –, fut la cantatrice phare des dernières œuvres de Haendel. Pour sa voix légère et virtuose, le maître composa pas moins de douze rôles principaux, aussi prestigieux que Semele, Michal (Saul) ou encore Nitocris (Belshazzar). Sophie Junker et Le Concert de l’Hostel Dieu lui rendent hommage à travers un programme consacré aux œuvres de ses grandes heures, et qui firent d’elle la favorite du compositeur. Nicknamed La Francesina, Élisabeth Duparc was the leading singer of Handel’s final works. Sophie Junker and Le Concert de l’Hostel Dieu pay tribute to her with a programme devoted to works from her heyday. Sophie Junker est artiste associée des Festivals de Wallonie 2022 Prix : 17€ / 10€ (-26)

The Wig Society © DR

Prix : 15€ / 10€ (-26)

21

Les Festivals de Wallonie

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 1

Shani Diluka, piano Beethoven, Schubert

La pianiste franco-srilankaise Shani Diluka fait le pont entre l’Est et l’Ouest, entre son piano et l’écriture de poésie (son livre figurait dans la liste des prix de l’Académie Française). Elle nous offre un récital autour de la figure de Liszt et de sa recherche spirituelle en référence à ses Années de pèlerinage où la poétique viendra se mêler au religieux. Shani construit autour du compositeur hongrois un véritable itinéraire méditatif et spirituel, une quête du sacré où Beethoven et Schubert résonnent entre ciel et terre. French-Sri Lankan pianist Shani Diluka bridges the gap between East and West, between her piano and poetry. She offers us a recital centred on the figure of Liszt and his spiritual quest. Prix : 17€ / 10€ (-26)


Galapiat cirque © DR

Quintette Etcaetera © Leslie Artamonow

Sam. 25/6 — 16h30

Sam. 25/6 — 16h30

Génération classique Quintette Etcaetera / Nora & Zora Novotna —

Galapiat cirque La Brise de la pastille —

Festival Musiq3 Bruxelles Espace Lumen

Quintette Etcaetera : Apolline Degoutte, flûte traversière / Akira Barrios, hautbois / Émile Souvagie, clarinette / Urmin Nes Majstorovic, cor / Enrique Alonso Cordovilla, basson / Nora & Zora Novotna, piano à quatre mains Jongen, Dvořák, Smetana, Ligeti, Ravel

Génération classique est un concourstremplin qui vise à mettre en lumière les ensembles les plus prometteurs des classes de musique de chambre des Écoles Supérieures des Arts. Le projet leur offre de quoi se propulser avec davantage d’assurance et de facilité au-devant des scènes professionnelles. Pour la première édition du concours en 2021, ce sont le Quintette à vent Etcaetera et le duo de pianistes Nora et Zora Novotna qui ont été primés par le jury. Jeunes mais particulièrement talentueux et enthousiastes, ces musicien(ne)s ont hâte de vous rencontrer ! Classic Generation puts the spotlight on the most promising chamber-music groups from our conservatories. The project offers them the opportunity to be prepared for the professional scene. The winners of the 2021 edition are the Quintette Etcaetera and Nora & Zora Novotna.

Ensemble Contraste & Rosemary Standley © Amelin Chanteloup

Prix : 10€

22

folies

Festival Musiq3 Bruxelles Faculté d’Architecture La Cambre Horta

Moïse Bernier, clown, acrobate / Pierre Lordet, musicien

Un clown acrobate au mât chinois et un musicien aux questions existentielles. Des paroles en l’air qui questionneraient la vie sur Terre. L’espace est sens dessus dessous et interroge notre folie au quotidien. Accompagné par un musicien aux pieds sur terre, ce clown tendre et rock’n’roll prend de la hauteur, effrayé par le brouhaha du monde, il essaie, làhaut, de mettre un pied devant l’autre. Musicien ? Acrobate ? Philosophe ? Il est surtout… perché. Tout public

An acrobatic clown with a Chinese pole and a musician with existential questions. Ethereal words that question life on earth. Space is turned upside down and calls into question our everyday madness. Prix : 10€

Sam. 25/6 — 18h

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 4

Rosemary Standley & Ensemble Contraste Schubert in Love —

Rosemary Standley, chant / Ensemble Contraste : Arnaud Thorette, alto / Laure Sanchez, contrebasse / Kevin Sedikki, guitare / Jean-Luc Di Fraya, percussions / Johan Farjot, piano Schubert

Nous avons tous quelques notes de Schubert enfouies en nous. Presque sans le savoir, des souvenirs et des émotions reliés à cette musique surgissent de manière inattendue et courbent le temps. Avec Schubert in Love, l’Ensemble Contraste embrasse la voix inclassable de Rosemary Standley — chanteuse du groupe folk Moriarty et artiste protéiforme — pour un voyage exploratoire au cœur de l’œuvre du compositeur autrichien. Un mélange des genres qui décomplexe la musique classique et métamorphose l’œuvre du génie romantique dans un vibrant hommage. With ‘Schubert in Love’, Ensemble Contraste embraces the unclassifiable voice of Rosemary Standley (the singer of the folk group Moriarty and a protean artist) and takes us on a journey of discovery into the heart of the Austrian composer’s work. Prix : 17€ / 10€ (-26)


Vassilena Serafimova © Lara Herbinia

Sam. 25/6 — 21h

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 4

Sam. 25/6 — 19h

Sam. 25/6 — 19h30

Lucile Richardot & Adam Laloum A la folie ! —

Carlos Cippelletti’s band Hybrid —

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 1

Lucile Richardot, mezzo-soprano / Adam Laloum, piano Brahms, Schumann

Riche, ronde, profonde, rayonnante, on n’en finit plus de chercher les adjectifs pour admirer la voix de la mezzosoprano française Lucile Richardot. Habituée des grandes scènes internationales, nous avons la chance de l’entendre pour la première fois au Festival aux côtés du pianiste Adam Laloum. Ils se retrouvent pour un récital pensé sur mesure autour de Brahms et Schumann, qu’on aime à la folie ! How lucky we are to get to hear Lucile Richardot for the first time at the Festival alongside pianist Adam Laloum. Their tailor-made recital will centre on Brahms and Schumann, which we absolutely adore! Prix : 15€ / 10€ (-26)

Festival Musiq3 Bruxelles Espace Lumen

Carlos Cippelletti, piano, compositions, arrangements / Bobby Martinez, ténor sax, soprano sax / Manuel Machado, trompette  / Gregorio Herreros, claviers, synthés / Reinier Elizarde, contrebasse / Georvis Pico, percussions / Erik Larrea, batà drums, congas Cippelletti

Né en Espagne d’un père cubain et d’une mère française, Carlos Cippelletti est un jeune pianiste prodige dont les compositions reflètent ses différentes identités. Jazz, folklore cubain, néo-soul et musique classique fusionnent pour créer un son qui lui est propre. Sa virtuosité, sa musicalité et son sens du rythme nous feraient perdre le nord ! Carlos Cippelletti is a young prodigal pianist whose compositions reflect his different identities. Jazz, cuban folklore, neo-soul and classical music merge to create a particular sound.

Carlos Cippeletti © Victoria Sendra

Lucile Richardo © Igor Studio

Prix : 15€ / 10€ (-26)

23

Les Festivals de Wallonie

Vassilena Serafimova, Before Tigers & Romain Tardy Tribute to Xenakis —

Vassilena Serafimova, marimba, percussions  / Laurent Delforge, electronics, composition / Romain Tardy, création lumière Xenakis, Delforge

2022 marque le centenaire du résistant, architecte et compositeur Iannis Xenakis, qui occupe une place à part dans le monde de la création. Quel plus grand hommage pouvions-nous lui faire qu’en rassemblant Vassi, comme l’appellent les aficionados du Festival, le musicien et compositeur électronique belge, Laurent Delforge et Romain Tardy pour sublimer le Studio 4 ? Un projet fou à la hauteur du génie de Xenakis. 2022 marks the centenary of the resistance fighter, architect and composer Iannis Xenakis. Vassilena Serafimova, Romain Tardy and Belgian musician and electronic composer Laurent Delforge pay tribute to him. Prix : 17€ / 10€ (-26)


Farfelu © Karolina Maruszak

Dim. 26/6 — 11h

Dim. 26/6 — 11h

Happy 400 Molière ! Orchestre baroque & Arts de la Parole du Conservatoire Royal de Bruxelles —

Farfelu Rémi Decker / Zonzo Compagnie / Ciné-concert kids —

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 4

Orchestre baroque du Conservatoire Royal de Bruxelles / Hugo Beaufreton, Audrey Fenaux, Valentin Gaillard, Sora La, Lucie Montay, Adelaîde Perrault, Hélène Philippe et Arthur Skyrole, comédiens / Bernard Woltèche, direction musicale / Michel Wright et Christophe Herrada, mise en scène / Manuel Couvreur, conseils et ressources Lully, Charpentier

Entre Charpentier et Lully votre cœur balance? Ne choisissez pas, prenez les deux et arrosez le tout des mots de Molière dont nous fêtons le 400e anniversaire de la naissance cette année. Vous en dégusterez les saveurs grâce à la fougue et au talent des musiciens baroques et des comédiens de demain dans la comédie-ballet La Comtesse d’Escarbagnas.

Festival Musiq3 Bruxelles Espace Lumen

Rémi Decker, multi-instrumentiste

« Farfelu » signifie fou, bizarre, extravagant. L’interaction pleine d’esprit entre le multi-instrumentiste Rémi Decker et les films d’animation projetés fait de Farfelu un défilé de personnages étranges, de machines folles et de créatures bizarres. Vos yeux n’en croiront pas vos oreilles ! À partir de 3 ans

Multi-instrumentalist Rémi Decker’s witty interaction with the animated films on screen makes ‘Farfelu’ into a parade of surprising characters, crazy machines and bizarre creatures. Prix : 10€

En partenariat avec le Conservatoire Royal de Bruxelles

Trio Calligramme © DR

Prix : 12€ / 10€ (-26)

folies

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 1

Trio Calligramme Prix Festival Musiq3 2021 —

Mireille Kovac, violon / Isis Larrère, piano / Bénédicte Legrand, violoncelle Chaminade

Apollinaire écrivait dans la préface de son recueil Calligrammes « Et moi aussi je suis peintre ». Cette phrase trouve un écho tout particulier chez ces trois jeunes musiciennes qui aiment colorer les œuvres qu’elles interprètent. Le trio Calligramme obtient le prix Festival Musiq3 en 2021 avec le trio Dumky d’Antonín Dvořák, et c’est avec joie que nous les retrouvons cette année. In the preface to his collection Calligrammes, Apollinaire wrote, ‘And I too am a painter’. This sentence resonates all the more with these three young musicians who love to colour the works they perform. Prix : 7€

Are you torn between Charpentier and Lully? No need to choose. Enjoy both of them together with a dash of Molière, whose 400th birthday we are celebrating this year.

24

Dim. 26/6 — 12h


Cédric Tiberghien © Ben Ealovega

Dim. 26/6 — 14h

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 1

Judith Jauregui C’est l’extase ! —

Judith Jauregui, piano Grieg, Chopin, Scriabine, Debussy

Judith est une artiste lumineuse à la personnalité aussi attachante que captivante. Saluée par la critique et le public, la pianiste espagnole au toucher raffiné et sûr nous offre une part de sa folle passion pour Scriabine en construisant un voyage autour de ses deux grandes inspirations, Chopin et Debussy.

Dim. 26/6 — 13h

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 4

Acclaimed by critics and audiences alike, the Spanish pianist with a refined and confident touch offers us a taste of her mad passion for Scriabin by taking us on a journey through his two main inspirations, Chopin and Debussy.

Alina Ibragimova & Cédric Tiberghien Legend — Alina Ibragimova, violon / Cédric Tiberghien, piano Ysaÿe, Brian, Franck

Prix : 15€ / 10€ (-26)

Cédric Tiberghien et Alina Ibragimova se sont rencontrés pour la première fois en tant que membres du programme BBC Radio 3 New Generation Artists. Au fil des ans, leur connivence et le plaisir manifeste à interpréter le répertoire pour violon et piano n’ont fait que confirmer la prédiction de The Times : « Ces deux artistes ont le potentiel de conquérir le monde ». Judith Jauregui C’est l’extase © Michal Novak

Cédric Tiberghien and Alina Ibragimova’s complicity and obvious pleasure in performing the violin and piano repertoire have only confirmed what The Times predicted: ‘Both of these players have the potential to conquer the world.’ Prix : 17€ / 10€ (-26)

25

Les Festivals de Wallonie


Sarazine and guests _ Au plus pres © Isabelle Françaix

Dim. 26/6 — 14h

Dim. 26/6 — 15h

Dim. 26/6 — 15h

Sarrazine and guests Concert augmenté : Au plus près —

Lauréat Prix Musiq3 du public Concours Musical Reine Elisabeth —

Galapiat cirque La Brise de la pastille —

Festival Musiq3 Bruxelles Espace Lumen

Céline Bodson, violon / Sara Picavet, piano / Thomas Turine, électro-acoustique / Isabelle Françaix, images Kurtag, Bach

Mise en sons, espace, images animées et lumières d’œuvres de György Kurtág et Jean-Sébastien Bach. Le duo Sarrazine, en version augmentée, vous invite à se glisser dans l’intime du son, à l’affût de leurs gestes les plus imperceptibles. A performance of works by György Kurtág and Johann Sebastian Bach involving sound, space, animated images and lights. This enhanced version of the Sarrazine duo invites us to immerse ourselves in the intimacy of sound. Prix : 15€ / 10€ (-26)

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 4

À l’heure où vous lirez ces lignes, vous en saurez sans doute plus sur le nom du Lauréat du Prix Musiq3 du public du Concours Musical Reine Elisabeth, consacré cette année au violoncelle. Au Festival Musiq3, c’est le public qui choisit ! En leurs temps, vous auriez pu y écouter Leonid Kogan, Vadim Repin ou Sergey Khatchatryan. Mais le Festival n’était pas né. Et les derniers que vous aviez choisis étaient Lim Ji Young, Jodie Devos et Lorenzo Gatto… On vous fait confiance ! By the time you read these lines, you will probably know more about the winner of the Audience Award of the Queen Elisabeth Music Competition, devoted this year to the cello. At the Festival Musiq3, it is the audience that chooses! Prix : 17€ / 10€ (-26)

Festival Musiq3 Bruxelles Faculté d’Architecture La Cambre Horta

Moïse Bernier, clown, acrobate / Pierre Lordet, musicien

Un clown acrobate au mât chinois et un musicien aux questions existentielles. Des paroles en l’air qui questionneraient la vie sur Terre. L’espace est sens dessus dessous et interroge notre folie au quotidien. Accompagné par un musicien aux pieds sur terre, ce clown tendre et rock’n’roll prend de la hauteur, effrayé par le brouhaha du monde, il essaie, làhaut, de mettre un pied devant l’autre. Musicien ? Acrobate ? Philosophe ? Il est surtout… perché. Tout public

An acrobatic clown with a Chinese pole and a musician with existential questions. Ethereal words that question life on earth. Space is turned upside down and calls into question our everyday madness. Prix : 10€

26

folies


Geneva Brass Band © DR

Isolation © Leslie Artamonow

Dim. 26/6 — 16h

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 1

Isolation Sophie Junker & Anthony Romaniuk —

Sophie Junker, soprano / Anthony Romaniuk, piano, clavecin, Fender Rhodes Purcell, Lambert, Debussy, Quilter, Satie, Vaughan, Fauré, Ravel, Satie, Gershwin, Brel, Lennon, McCartney, Barbara

Sophie Junker et Anthony Romaniuk posent la question : la solitude, celle que l’on choisit, celle que l’on subit, peut-elle nous conduire à une certaine forme de folie ? Folie mélancolique ? Folie furieuse ? Anthony Romaniuk expérimente dans le programme composé à l’occasion de ce concert les possibles échanges et surprenants mariages des timbres, entre le clavecin, le piano et le Fender Rhodes, bousculant les styles et les genres, du baroque au Musical. À ses côtés, la voix de Sophie Junker nous conduit dans un voyage du baroque de Purcell à Brel et Lennon, en passant par Debussy et Satie ; de Music for a While à Crazy Girl de Gershwin, jusqu’à l’incontournable Barbara. Can solitude lead to a kind of madness? Anthony Romaniuk fuses styles and timbres in a series of experiments involving the harpsichord, piano and Fender Rhodes. Sophie Junker’s voice takes us on a journey from Purcell’s baroque to Brel and Lennon by way of Debussy and Satie.

Dim. 26/6 — 16h

Dim. 26/6 — 17h30

Geneva Brass Band Scherzophrénie —

Frivol’s club Les Frivolités Parisiennes —

Festival Musiq3 Bruxelles Espace Lumen

Baptiste Berlaud, trompette / Lionel Walter, trompette / Christophe Sturzenegger, cor / David Rey, trombone / Eric Rey, tuba Lavallée, Sturzenegger, Dubugnon, Pollack, Rocha, Michel, airs traditionnels anonymes

À l’image du célèbre couteau suisse, le Geneva Brass est une formation à vents de musique de chambre dont la sonorité généreuse et brillante se prête à toutes les transcriptions, de Bach au klezmer en passant par la musique contemporaine… De quoi perdre nos repères, pour notre plus grand bonheur. Like the famous Swiss Army knife, Geneva Brass is a chamber music wind ensemble whose generous and brilliant sound lends itself to all kinds of transcriptions, from Bach to klezmer by way of contemporary music … Prix : 15€ / 10€ (-26)

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 4

Orchestre des Frivolités parisiennes / Sandrine Buendia, soprano / Leovanie Raud, mezzo-soprano / Vincent Heden, ténor / Philippe Brocard, basse Lefort, Eisemann, Misraki, Hess, Casucci, Michard, Scotto, Betti, Trenet, Monnot, Yvain, Gasté, Popoff, Simons

Compagnie d’opéra créée en 2012 par les musiciens Benjamin El Arbi et Mathieu Franot (ancien élève du Conservatoire Royal de Bruxelles), les Frivolités Parisiennes font redécouvrir au public le répertoire lyrique léger français des 19e et 20e siècles : l’opéracomique, l’opéra bouffe et la comédie musicale. Leurs spectacles ont un succès fou en France et nous auront le privilège de les accueillir pour la première fois en Belgique. Les Frivolités Parisiennes reintroduce the public to France’s light opera repertoire of the nineteenth and twentieth centuries: opéra comique, opéra bouffe and musical comedy. Prix : 17€ / 10€ (-26)

Les Frivolités Parisiennes © D

Prix : 15€ / 10€ (-26)

27

Les Festivals de Wallonie


David Vandenplas 2MAD © Dimitri Polome

François Salque & Vincent Peirani © DR

Dim. 26/6 — 18h30

Dim. 26/6 — 18h30

François Salque & Vincent Peirani Grain de folie ! —

Quatuor MP4 & 2MAD Classique et hip-hop —

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 1

François Salque, violoncelle / Vincent Peirani, accordéon Vasks, Peirani, Schumann, Piazzolla, Grappelli

De Purcell à Piazzolla, François Salque et Vincent Peirani nous ont concocté un voyage musical sans frontière, projetant des éclairages nouveaux sur le jazz, le tango et les musiques traditionnelles d’Europe centrale. Ce duo complice, débordant de vie et avide de rencontres, nous balade dans le monde des musiques écrites ou improvisées pour créer un langage original et jubilatoire. From Purcell to Piazzolla, François Salque and Vincent Peirani have devised for us a musical voyage without borders, shedding new light on jazz, tango and traditional music from Central Europe. Prix : 17€ / 10€ (-26)

Festival Musiq3 Bruxelles Espace Lumen

Claire Bourdet, violon / Margaret Hermant, violon / Pierre Heneaux, alto / Merryl Havard, violoncelle / Danseurs de la compagnie 2MAD Schubert

Habitués des scènes belges et internationales, les membres du Quatuor MP4 aiment construire des liens entre les arts vivants. Tournés vers la création qu’ils défendent avec dynamisme et force, ils colorent avec expérience et liberté d’expression les œuvres du répertoire classique. Et c’est avec les danseurs hiphop de la compagnie de danse belge 2MAD qu’ils fusionnent cette fois, pour nous donner une version en mouvements de La Jeune Fille et la Mort, emblématique quatuor de Schubert. The members of Quatuor MP4 like to forge links between the living arts. This time, it is with the hip-hop dancers of the Belgian company 2MAD that they are teaming up to give us a version of Death and the Maiden that is rich in movement. Prix : 15€ / 10€ (-26)

Dim. 26/6 — 20h

Festival Musiq3 Bruxelles Flagey Studio 4

Brussels Philharmonic Le Bruphi fait son cinéma ! —

Brussels Philharmonic / Ernst van Tiel, chef d’orchestre Williams, Rózsa, Herrmann, Bernstein

Love themes from the movies, love for the music. Pour la fin de sa saison, le Bruphi nous offre un programme que l’on aime à la folie ! De John Williams à Leonard Bernstein, la musique attise nos sens, elle se pare et s’empare des images des plus grands films du 20e siècle. Ouvrez grand les yeux ! Ernst van Tiel © Dariusz Kula

The Brussels Philharmonic is offering us a programme that we absolutely love! From John Williams to Bernstein, music kindles our senses as it breathes life into the greatest films of the twentieth century.

28

Prix : 17€ / 10€ (-26) folies


Franck-Emmanuel Comte & Heather Newhouse © Jean Combier

Ven. 1/7 — 20h

Festival Musical de Namur Namur Église Saint-Loup

Dolce Follia Heather Newhouse, le Concert de l’Hostel Dieu & Franck-Emmanuel Comte —

Lun. 27/6 — 20h

Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Neufchâteau Église Saint-Michel

Festival des Jeunes — Le Festival des Jeunes est le fruit d’une étroite collaboration entre les Académies de musique, arts de la parole, danse et beaux-arts de la Province de Luxembourg, le tout sous l’égide du Festival Royal Juillet Musical de Saint-Hubert. Ce tremplin permet à certains artistes de se produire plus tard dans le cadre de la série prestigieuse « Les Coups de cœur »  : une série de concerts qui aide à promouvoir les jeunes talents dans leur carrière professionnelle. This springboard makes it possible for some artists to perform later in ‘Les Coups de cœur’: a prestigious concert series that helps to promote young talents in their professional careers.

Apparue au Portugal, la follia vient de la rue. Le principe qui fait son succès est simple : une basse répétée obstinément sur laquelle se construisent des variations. Adoptée par les Italiens puis par l’Europe entière, elle évoluera vers plus de virtuosité avec Corelli et Vivaldi. Les musiques métissées de ce programme nous invitent au voyage, de la péninsule ibérique au sud de l’Italie, aux sons des danses à basse obstinée telles que les follia et tarentelles dont le pouvoir hypnotique n’a d’égal que l’énergie qui s’en dégage. Introduction au concert à 19h30

The mixed musics of this programme invite us to travel from the Iberian peninsula to southern Italy to the sound of obstinate bass dances such as the ‘folia’ and tarantellas whose hypnotic power is equalled only by the energy they give off. Prix : de 11€ à 33€ / étudiant (-26) et –20 ans: gratuit

Prix : 5€

29

Heather Newhouse, soprano / FranckEmmanuel Comte, clavecin et direction / Le Concert de l’Hostel Dieu : Emmanuelle Dauvin, violon / Florian Verhaegen, violon / Aude Walker-Viry, violoncelle / Nicolas Janot, contrebasse / Ulrik G. Larsen, théorbe / David Bruley, percussions Merul, de Bailly, Vivaldi, air traditionnels anonymes

Les Festivals de Wallonie


Festival Musical de Namur Namur Concert Hall

Radioconcert Musiques Nouvelles —

Jean-Paul Dessy, conception et direction  / Musique : Jean-Philippe Collard-Neven, Jean-Luc Fafchamps, Apolline Jesupret, Fabrizio Cassol, Arnould Massart, Patrick Leterme, Stéphane Collin, Stéphane Orlando  / Pascale Tison, montage radiophonique / Jarek Frankowski, son / Avec les voix de : Philippe Baron, Marc Ysaye, Sylviane Hazard, Pascale Vanlerberghe, Patrick Leterme, Patrick Bauwens, Didier Mélon, Dominique Mussche / Ensemble Musiques Nouvelles Collard-Neven, Fafchamps, Jesupret, Cassol, Massart, Leterme, Collin, Orlando

Dans le cadre des 60 ans de Musiques Nouvelles. Huit productrices et producteurs emblématiques des radios de la RTBF ont choisi des musiques qui leur tiennent particulièrement à cœur parmi toutes celles qui sont apparues au cours des 60 dernières années, traversant les styles et les genres musicaux (classique, jazz, musique de film…). Huit compositrices et compositeurs d’aujourd’hui vont chacun(e) écrire une œuvre nouvelle au départ de ces choix. Radioconcert, c’est l’alliage des voix des producteurs, les sons des musiques originales, les compositions originales intégrant tous ces matériaux sonores et l’interprétation en direct par les musiciens de Musiques Nouvelles. The ensemble Musiques Nouvelles is celebrating its 60th anniversary! Les Festivals de Wallonie have decided to mark this anniversary by inviting the ensemble to take part in the various festivals with a new series of commissions spanning a range of eras and musical styles. Eight contemporary composers have drawn inspiration from the musical choices of eight leading RTBF producers in a surprising Radioconcert. Une coproduction des Festivals de Wallonie, de Mars - Mons Arts de la Scène, de l’Ensemble Musiques Nouvelles et d’Ars Musica Prix : de 11€ à 33€ / étudiant (-26) et –20 ans: gratuit

Sam. 2/7 — 20h

Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Saint-Hubert Basilique

Young Belgian Strings Saisons en miroir —

Young Belgian Strings / Dirk Van de Moortel, direction musicale / Lorenzo Gatto, violon Richter, Piazzolla

Virtuoses et délicieusement descriptives, les Quatre Saisons d’Antonio Vivaldi ont atteint un rare degré de notoriété. Elles sont ici revisitées par le compositeur germano-britannique Max Richter, un spécialiste émérite des musiques de films, qui a pu se saisir de leur magie et leur dessiner un nouveau costume sur mesure. Astor Piazzolla s’était lui aussi emparé de l’idée d’un cycle de saisons, auquel il a donné une couleur différente en l’associant au monde des milongas de Buenos-Aires. Au cycle des saisons correspond ici un parcours sensible, sensuel et amoureux auquel fait également écho le superbe Oblivion, pièce émouvante et nostalgique composée à l’origine pour le film Henri IV du réalisateur italien Marco Bellocchio. Vivaldi’s Four Seasons are here revisited by German-British composer Max Richter, who managed to create a new, tailor-made costume for them. Astor Piazzolla also worked on a cycle of seasons. A sensitive, sensual and amorous journey that is also echoed in the superb Oblivion.

Dim. 3/7 — 15h

Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Marche-en-Famenne Maison de la Culture

La Framboise Frivole Ceci n’est pas une framboise frivole — Peter Hens, voix et violoncelle / Bart Van Caenegem, piano

C’est en ayant en tête René Magritte et le surréalisme belge, propice à une vision décalée du monde, que la Framboise Frivole a conçu ce nouveau spectacle dont le titre lui-même éclaire le contexte et fixe l’ambition. Inclassable par définition, leur nouvel opus se présente sous la forme d’une promenade musicale pleine de surprises qui mélange joyeusement genres et repères en un joyeux melting-pot survolté. Œuvres populaires, modernes et classiques s’y bousculent, revisitées par un humour ravageur et une rare énergie. La Framboise Frivole imagined this new show with René Magritte and Belgian surrealism in mind, enough to ensure a quirky vision of the world. A musical promenade rich in surprises! Prix : 25€ / 22€ (+65 et -25)

folies

Young Belgian Strings © DR

Prix : 25€ / 22€ (+65 et -25)

Musiques Nouvelles © Jarek Frankowski

30

La Framboise Frivole © Johan Jacobs

Sam. 2/7 — 20h


Nora & Zora Novotna © Leslie Artamonow

François Joubert-Caillet © DR

Dim. 3/7 — 16h

Festival Musical de Namur Namur Église Saint-Loup

François Joubert-Caillet, L’Achéron & Trinity Boys Choir Les Corsaires d’Elizabeth —

François Joubert-Caillet, dessus de viole & direction / Andreas Linos, ténor de viole  / Aude-Marie Piloz, basse de viole / Julie Dessaint, basse de viole / Miguel Henry, luth Gibbons, Tallis, Tomkins, Dowland

Dans la seconde moitié du 16e siècle, en Angleterre, la vie musicale à bord des bateaux était d’une richesse étonnante. Accompagnés notamment par des violes, ces marins chantaient des Psaumes, des Lamentations, et on peut également imaginer qu’en dehors de ces offices ils entonnaient des airs profanes certainement plus gaillards. Psaumes, airs à boire, madrigaux de William Byrd à John Dowland, de la joie de la conquête à la nostalgie du pays ou de la foi profonde aux airs polissons, le programme proposé ici laisse entrevoir un aspect encore méconnu de ces musiques d’autrefois. Introduction au concert à 15h30

Psalms, drinking arias, madrigals from William Byrd to John Dowland, from the joy of conquest to homesickness, from profound faith to saucy tunes … This programme sheds light on a little-known aspect of the music produced in the second half of the sixteenth century in England.

Apollo5 © Emma Saunders

Prix : de 11€ à 33€ / étudiant (-26) et –20 ans: gratuit

Mar. 5/7 — 12h

Festival Musical de Namur Namur Église Saint-Loup

Dim. 3/7 — 20h

Royal Juillet Musical de Saint-Hubert La-Roche-en-Ardenne Église Saint-Nicolas

Ensemble Apollo5 Where All Roses Go —

Ensemble Apollo5 : Clare Stewart, soprano  / Penelope Appleyard, soprano / Oscar Golden-Lee, tenor / Oli Martin-Smith, tenor  / Greg Link, basse Byrd, Tallis, Poulenc, Debussy, Whitacre, Wilson, Finzi

L’amour peut parfois apparaître comme une forme de maladie. L’agitation irréfléchie, le comportement irrationnel sont courants. Platon a écrit que si l’amour est une folie, il est aussi l’un des plus grands cadeaux que l’humanité puisse recevoir. Ce programme explore les aspects de cette émotion humaine des plus complexes, à travers une série d’œuvres qui vont de la Renaissance à la musique d’aujourd’hui : La vie et la perte, la beauté et la mortalité, la dévotion inébranlable de l’amour d’une mère, et le récit chrétien de la Vierge Marie. Le titre de ce récital fait référence au symbole le plus puissant de l’amour et de son caractère éphémère : la rose. Plato wrote that while love is a madness, it is also one of the greatest gifts humanity can receive. This programme explores these aspects through a series of works ranging from the Renaissance to contemporary music. Prix : 20€ / 17€ (+65 et -25)

31

Les Festivals de Wallonie

Génération classique Nora & Zora Novotna —

Nora & Zora Novotna, piano à quatre mains Schubert, Dvořák, Rimski-Korsakov, Liszt, Ravel

Génération classique est un concourstremplin qui vise à mettre en lumière les ensembles les plus prometteurs des classes de musique de chambre des Écoles Supérieures des Arts. Le projet leur offre de quoi se propulser avec davantage d’assurance et de facilité au-devant des scènes professionnelles. Pour la première édition du concours en 2021, ce sont le Quintette à vent Etcaetera et le duo de pianistes Nora et Zora Novotna qui ont été primés par le jury. Jeunes mais particulièrement talentueux et enthousiastes, ces musicien(ne)s ont hâte de vous rencontrer ! Classic Generation puts the spotlight on the most promising chamber-music groups from our conservatories. The project offers them the opportunity to be prepared for the professional scene. The winners of the 2021 edition are the Quintette Etcaetera and Nora & Zora Novotna. Prix : de 12€ à 28€ / étudiant (-26) et –20 ans: gratuit


Lucile Richardo © Igor Studio

Mar. 5/7 — 20h

Festival Musical de Namur Namur Église Saint-Loup

La Chimera & Eduardo Egüez Il Palazzo di Atlante —

La Chimera : Antoine Gheerbrant, comédien  / Guillaume Jablonka, danseur / Marie Théoleyre, soprano / Maximiliano Baños, alto  / Roberto Rilievi, tenor / Guiglielmo Buonsanti, basse / Margherita Pupulin, violon  / Sabina Colonna Preti, Carolina Egüez  / María Alejandra Saturno, violes de gambe / Eduardo Egüez, luth et direction De Lassus, Isaac, Jacquet de Berchem…

Un acteur, un danseur, 4 madrigalistes et 5 musiciens mettent en scène un essai sur la folie, encadré par de magnifiques madrigaux polyphoniques composés sur des textes de « l’Orlando Furioso » par de célèbres auteurs du 16e siècle tels que Orlando di Lasso, Giaches de Wert, Cipriano de Rore, Jacques Arcadelt, entre autres. La Chimera présente son nouveau projet sur un texte original de la violoniste Margherita Pupulin, où la folie interroge le public sur sa signification dans l’histoire et son opposition à la raison. Introduction au concert à 19h30

An actor, a dancer, four madrigalists and five musicians stage an essay on madness, framed by beautiful polyphonic madrigals based on texts from Orlando Furioso by famous sixteenth-century authors.

La Chimera & Eduardo Eguez ©Remke Spijkers

Prix : de 11€ à 33€ / étudiant (-26) et –20 ans: gratuit

32

Mer. 6/7 — 12h

Festival Musical de Namur Namur Église Saint-Loup

Lucile Richardot & Jean-Luc Ho Magiciennes baroques —

Lucile Richardot, mezzo / Jean-Luc Ho, clavecin Haendel, Cavalli, Cabanilles, Charpentier, Lully, Purcell, d’Anglebert, Webb

Médée, Armide, Circé. Qu’on les nomme magiciennes, sorcières, ou plus joliment enchanteresses, elles sont pour les compositeurs baroques de véritables muses. De nombreux opéras sont basés sur leurs légendes, développant des couleurs musicales expressives mêlant extase et ivresse des sentiments. Des personnages sur-mesure pour la mezzo-soprano Lucile Richardot au timbre troublant et généreux et au tempérament de feu. Déjà saluée par de nombreuses récompenses elle s’allie ici au talentueux claviériste JeanLuc Ho. Medea, Armide and Circe. Characters tailor-made for mezzo-soprano Lucile Richardot and her alluring, generous tone and fiery temperament. The winner of several awards, she is here accompanied by the talented keyboardist Jean-Luc Ho. Prix : de 12€ à 28€ / étudiant (-26) et –20 ans: gratuit

folies


Ophélie Gaillard ©DR

Festival Musical de Namur Namur Concert Hall

Ensemble Tarentule Gesualdo, Répons du Samedi saint —

Ensemble Tarentule : Morgane Collomb, soprano / Marie Cubaynes, mezzo-soprano  / Cecil Gallois, contre-ténor / Xavier de Lignerolles, ténor / Jean-Bernard Arbeit, baryton / Vincent-Arnaud Gautier, barytonbasse De Wert, Gesualdo, Bacri

L’Ensemble Tarentule est aujourd’hui reconnu comme l’un des meilleurs interprètes de Carlo Gesualdo. Les Répons du Samedi saint, ouvrage impressionnant, tant par sa taille que par son ampleur artistique, marque à la fois l’apogée artistique de son auteur et la fin d’un monde : celui de la polyphonie de la Renaissance, en train d’être remplacée par l’esthétique baroque qui séduit l’Europe tout entière. Introduction au concert à 19h30

Ensemble Tarentule performs ‘Les Répons du Samedi saint’, a work that marks both the artistic apogee of its author and the end of a world: that of Renaissance polyphony, which was being replaced by the baroque aesthetic.

Ensemble Tarentule ©Fabrice Boulanger

Prix : de 20€ à 33€ / étudiant (-26) et –20 ans: gratuit

Jeu. 7/7 — 20h & Ven. 8/7 — 12h

Festival Musical de Namur Namur Église Saint-Loup

Chœur de Chambre de Namur César Franck : De l’Autel au salon —

Chœur de Chambre de Namur : Thibaut Lenaerts, direction / Caroline Weynants / Caroline de Mahieu / Gwendoline Blondeel  / Kamil Ben Hsain Lachiri / Maxime Melnik / Pierre Derhet / Edward Vanmarsenille Franck

Voix humaine ou voix céleste ? Pour César Franck, l’une est souvent la métaphore de l’autre. Qu’elles soient profanes ou sacrées, les œuvres vocales de ce programme illustrent une partie méconnue du legs du compositeur, et plusieurs pièces sont ici présentées pour la première fois. Composées entre 1846 et 1889, ces différentes partitions accompagnent le développement artistique du musicien et forment une palette de merveilleux moments de musiques intimistes. D’un bout à l’autre de ces attachantes découvertes, on découvre ici le talent du compositeur et son écriture subtile et raffinée.

Ven. 8/7 — 20h

Festival Musical de Namur Namur Concert Hall

Butter Quartet & Ophélie Gaillard Les Symphonies d’Ophélie —

La 24 e Académie d’Ambronay, composée de 21 musiciens, sera placée sous la direction d’Ophélie Gaillard, Butter Quartet. Mozart, Boccherini, Haydn, Boccherini

Ancienne académicienne elle-même et infatigable chercheuse, Ophélie Gaillard reprend le flambeau de la transmission et choisit comme terrain de jeu cette Europe de la fin du 18e siècle en plein bouleversement. Écoute mutuelle dans un esprit de musique de chambre, partage artistique et musicologique, échanges artistiques à la croisée des disciplines seront les maîtres mots de ce travail immersif. Ophélie Gaillard takes up the torch of transmission, focusing on Europe in the late eighteenth century, a period marked by profound upheavals. Prix : de 11€ à 33€ / étudiant (-26) et –20 ans: gratuit

Introduction au concert à 19h30

A human voice, a heavenly voice? For César Franck, one is often a metaphor for the other. Whether secular or sacred, the vocal works in this programme illustrate a little-known facet of the composer’s legacy. Prix : de 12€ à 33€ / étudiant (-26) et –20 ans: gratuit

33

Les Festivals de Wallonie

Thibaut Lenaerts © Gabriel Balaguera

Mer. 6/7 — 20h


Chœur de Chambre de Namur © DR

Sam. 9/7 — 20h

Sam. 9/7 — 20h

Isolation Sophie Junker & Anthony Romaniuk —

Chœur de Chambre de Namur César Franck : De l’Autel au salon —

Sophie Junker, soprano / Anthony Romaniuk, piano, clavecin, Fender Rhodes Purcell, Lambert, La Bailly, Debussy, Quilter, Satie, Vaughan, Fauré, Ravel, Satie, Gershwin, Brel, Lennon, McCartney, Barbara

Chœur de Chambre de Namur : Thibaut Lenaerts, direction / Caroline Weynants / Caroline de Mahieu / Gwendoline Blondeel  / Kamil Ben Hsain Lachiri / Maxime Melnik / Pierre Derhet / Edward Vanmarsenille

Sophie Junker et Anthony Romaniuk posent la question : la solitude, celle que l’on choisit, celle que l’on subit, peut-elle nous conduire à une certaine forme de folie ? Folie mélancolique ? Folie furieuse ? Anthony Romaniuk expérimente dans le programme composé à l’occasion de ce concert les possibles échanges et surprenants mariages des timbres, entre le clavecin, le piano et le Fender Rhodes, bousculant les styles et les genres, du baroque au Musical. A ses côtés, la voix de Sophie Junker nous conduit dans un voyage du baroque de Purcell à Brel et Lennon, en passant par Debussy et Satie ; de Music for a while à Crazy Girl de Gershwin, jusqu’à l’incontournable Barbara.

Voix humaine ou voix céleste ? Pour César Franck, l’une est souvent la métaphore de l’autre. Qu’elles soient profanes ou sacrées, les œuvres vocales de ce programme illustrent une partie méconnue du legs du compositeur, et plusieurs pièces sont ici présentées pour la première fois. Composées entre 1846 et 1889, ces différentes partitions accompagnent le développement artistique du musicien et forment une palette de merveilleux moments de musiques intimistes. D’un bout à l’autre de ces attachantes découvertes, on découvre ici le talent du compositeur et son écriture subtile et raffinée.

Can solitude lead to a kind of madness? Anthony Romaniuk fuses styles and timbres in a series of experiments involving the harpsichord, piano and Fender Rhodes. Sophie Junker’s voice takes us on a journey from Purcell’s baroque to Brel and Lennon by way of Debussy and Satie.

34

folies

Isolation © Leslie Artamonow

Prix : de 12€ à 28€ / étudiant (-26) et –20 ans: gratuit

A human voice, a heavenly voice? For César Franck, one is often a metaphor for the other. Whether secular or sacred, the vocal works in this programme illustrate a little-known facet of the composer’s legacy. Prix : 25€ / 22€ (+65 et -25)

Mozaïk Voices © DR

Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Saint-Hubert Basilique

Festival Musical de Namur Namur Concert Hall

Dim. 10/7 — 15h

Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Arville Église Saint-Paul

Mozaïk Voices Célébration — La Missa in Jazz —

Mozaïk Voices : Jean Lambert, direction / Quatuor Jazz : Fränz Breger, saxophone solo  / Paul Fox, percussions / Pierre Pirlet, basse / Mérylien Bajot, piano / Quatuor Equisonanza : Jehanne Strepenne et Barbara Junievicz, violons / Guy Goethals, alto / Nicolas Deletaille, violoncelle / Philippe Crochet, guitare acoustique Schindler, Gjeilo

Coup de cœur Découverte. Le programme de ce concert réunit de manière un peu audacieuse deux compositeurs contemporains, Peter Schindler et Ola Gjeilo. Si leur approche créative semble très différente, on pourra facilement mettre en évidence les éléments communs qui en font l’originalité. Les modes anciens, sacrés ou populaires, y sont presque toujours sous-jacents et apparaissent comme l’élément structurel sur lequel se développent les constructions harmoniques contemporaines. Le premier à travers rythmes et dynamiques afro-jazz, le second inspiré par les beautés naturelles de son pays d’origine et faisant preuve d’une grande spiritualité invitant souvent à la méditation. The programme of this concert brings together two contemporary composers, Peter Schindler and Ola Gjeilo, in a somewhat daring way. Although their creative approaches seem very different, it is easy to see the common elements that make them so original. Prix : 15€


Kamil Ben Hsain Lachiri & Marie Perbost © DR

Dim. 10/7 — 20h

Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Saint-Hubert Église Saint-Gilles-au-Pré

Isolation Sophie Junker & Anthony Romaniuk —

Sophie Junker, soprano / Anthony Romaniuk, piano, clavecin, Fender Rhodes Purcell, Lambert, La Bailly, Debussy, Quilter, Satie, Vaughan, Fauré, Ravel, Satie, Gershwin, Brel, Lennon, McCartney, Barbara

Sophie Junker et Anthony Romaniuk posent la question : la solitude, celle que l’on choisit, celle que l’on subit, peut-elle nous conduire à une certaine forme de folie ? Folie mélancolique ? Folie furieuse ? Anthony Romaniuk expérimente dans le programme composé à l’occasion de ce concert les possibles échanges et surprenants mariages des timbres, entre le clavecin, le piano et le Fender Rhodes, bousculant les styles et les genres, du baroque au Musical. A ses côtés, la voix de Sophie Junker nous conduit dans un voyage du baroque de Purcell à Brel et Lennon, en passant par Debussy et Satie ; de Music for a while à Crazy Girl de Gershwin, jusqu’à l’incontournable Barbara. Can solitude lead to a kind of madness? Anthony Romaniuk fuses styles and timbres in a series of experiments involving the harpsichord, piano and Fender Rhodes. Sophie Junker’s voice takes us on a journey from Purcell’s baroque to Brel and Lennon by way of Debussy and Satie. Prix : 20€ / 17€ (+65 et -25)

Mer. 13/7 — 20h

Mer. 13/7 — 20h

Marie Perbost, Kamil Ben Hsain Lachiri & Daniel Thonard Opéra sens dessus dessous —

Génération classique Quintette Etcaetera / Nora & Zora Novotna —

Festival Musical de Namur Namur Concert Hall

Marie Perbost, soprano / Kamil Ben Hsain Lachiri, baryton / Daniel Thonard, piano

Intermezzo piano seul de Cavaleria Rusticana de Pietro Mascagni. Airs et duos de La Flûte enchantée de Mozart, Airs de la Clémence de Titus de Mozart, Airs du Barbier de Séville de Rossini ... Concert précédé d’une conférence à 19h : «Qu’est-ce qu’un opéra au 21e siècle» par Serge Martin, journaliste au journal Le soir et auteur du livre «200 ans et après» sur le bicentenaire de l’Opéra Royal de Wallonie. Piano solo intermezzo from Cavaleria Rusticana of Pietro Mascagni. Airs and duos from Mozart’s Magic Flute, airs from Mozart’s Celmence of Titus, airs from Rossini’s Barber of Seville… This concert is preceded by a conference (in French at 7PM): What is an opera in the 21st century? By Serge Martin, journalist at Le Soir and writer of ‘200 ans et après’, a book on the bicentenary of the Opéra Royal de Wallonie. Prix : de 10€ à 24€ / étudiant (-26) et –20 ans: gratuit

Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Lavacherie Église

Quintette Etcaetera : Apolline Degoutte, flûte traversière / Mélanie Alliot, hautbois / Émile Souvagie, clarinette / Urmin Nes Majstorovic, cor / Enrique Alonso Cordovilla, basson / Nora & Zora Novotna, piano à quatre mains Schubert, Dvořák, Liszt, Ravel, Ibert, Jongen, Cambini, Bacri

Génération classique est un concourstremplin qui vise à mettre en lumière les ensembles les plus prometteurs des classes de musique de chambre des Écoles Supérieures des Arts. Le projet leur offre de quoi se propulser avec davantage d’assurance et de facilité au-devant des scènes professionnelles. Pour la première édition du concours en 2021, ce sont le Quintette à vent Etcaetera et le duo de pianistes Nora et Zora Novotna qui ont été primés par le jury. Jeunes mais particulièrement talentueux et enthousiastes, ces musicien(ne)s ont hâte de vous rencontrer ! Classic Generation puts the spotlight on the most promising chamber-music groups from our conservatories. The project offers them the opportunity to be prepared for the professional scene. The winners of the 2021 edition are the Quintette Etcaetera and Nora & Zora Novotna.

35

Les Festivals de Wallonie

Génération classique © Leslie Artamonow

Isolation © Leslie Artamonow

Prix : 10€


Adelphi Quartet © Kaupo Kikkas

Sam. 16/7 — 20h

Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Nassogne Collégiale Saint-Monon

Adelphi Quartet L’heure exquise —

Dim. 17/7 — 20h

Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Saint-Hubert Ferme de Chirmont

Adelphi Quartet : Maxime Michaluk, violon  / Esther Agustí, violon / Marko Milenković, alto  / Nepomuk Braun, violoncelle Schumann, Haydn, Mendelssohn

The quartet is a perilous exercise in style for composers and a haven of refinement for performers. ‘L’Heure exquise’ is the exquisite hour when this musical honey creates a feeling of serene and complicit joy. Prix : 20€ / 17€ (+65 et -25)

Werner Van Mechelen, baryton / Florestan Bataillie, piano / Quatuor Desguin  / Damien Trapletti, comédien Hahn, Debussy, Fauré

Dim. 17/7 — 15h

Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Smuid Église Sainte-Marguerite

Duo Kaléïde Un univers riche et sonore —

Duo Kaléïde : Madeleine Colaux, soprano / Clarisse Tribolet, accordéon Fauré, Barber, Tosti, Caccini, Satie, Gluck, Poulenc, Pärt, Almaran, Weil, Piazzolla

Coup de cœur Jeunes Talents. Le Duo Kaléïde vous invite à la rencontre étonnante entre la profondeur de l’accordéon et la brillance de la voix d’opéra. Les deux musiciennes s’allient pour faire naître un univers sonore riche et surprenant, dans un registre classique et atypique.

Duo Kaléïde © DR

Duo Kaléïde invites you to a surprising meeting between the depth of the accordion and the brilliance of the opera voice. A rich and surprising sound universe, in a classical and unusual register.

36

Prix : 10€ folies

Forte personnalité, Paul Verlaine fait partie des « poètes maudits », ceux dont le comportement et le style de vie sont entrés en conflit ouvert avec la société de leur époque et leurs conventions. Son œuvre poétique d’une rare force et d’une grande originalité n’a pas tardé à s’imposer tout de même, notamment auprès de compositeurs comme Reynaldo Hahn, Gabriel Fauré ou Claude Debussy. C’est accompagné de la musique de ces derniers que le parcours de Verlaine, assurément digne d’un roman, est ici évoqué. Paul Verlaine’s poetic work, of rare strength and great originality, was soon recognized by composers such as Hahn, Fauré and Debussy. The poet’s career is here evoked in parallel with their music. Prix : 20€ / 17€ (+65 et -25)

Quatuor Desguin © DR

Né avec le classicisme et ayant pris sa pleine mesure avec le romantisme, le quatuor est demeuré à la fois un exercice de style périlleux pour les compositeurs et un havre de raffinement et d’éloquence pour les interprètes. L’heure exquise est celle où ce miel musical crée un sentiment de joie sereine et complice.

Verlaine, poète maudit —


Le Pari des Bretelles © Armen Doneyan

Sam. 23/7 — 20h Jeu. 21/7 — 15h

Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Marche Église Saint-Remacle

Musiques Nouvelles Le Temps suspendu —

Lucas Cortoos, baryton / George Alexander van Dam, violon / Laurent Houque, violon  / Maxime Désert, alto / Jean-Paul Dessy, violoncelle Gorecki, Pärt, Glass, Dessy

Dans le cadre des 60 ans de Musiques Nouvelles. Cordes vocales et cordes frottées se mêlent à merveille pour créer de profondes émotions aptes à nous emmener dans de multiples voyages sonores passionnants, dépaysants, régénérants. Vocal strings and bowed strings mix wonderfully to create deep emotions that embark us on multiple passionate, unfamiliar and regenerating sound journeys. Prix : 20€ / 17€ (+65 et -25)

Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Libin Église Notre-Dame du Mont Carmel

Le Pari des Bretelles Félicien Brut, Édouard Macarez & Quatuor Hermès — Félicien Brut, accordéon / Quatuor Hermès / Édouard Macarez, contrebasse Gershwin, Piazzolla, Prokofiev, Brel, Galliano, Perrine

C’est sous une forme originale, en associant l’accordéon aux cordes, que le Pari des Bretelles s’engage dans un voyage des plus passionnants qui passe par l’Argentine du tango nuevo de Piazzolla, le Broadway des comédies musicales de Gershwin, la vibrante poésie de Brel ou la délicieuse vitalité de Prokofiev. Traversant les frontières, mêlant les styles, multipliant les rencontres, les musiciens nous entraînent dans un voyage à travers le siècle dernier, tantôt ébouriffant de virtuosité, tantôt déchirant de mélancolie… Associating the accordion with strings, Le Pari des Bretelles embarks on an exciting trip through the Argentina of Piazzolla’s tango nuevo, the Broadway of Gershwin’s musicals, the vibrant poetry of Brel and the delightful vitality of Prokofiev. Prix : 25€ / 22€ (+65 et -25)

Dim. 24/7 — 15h

Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Arville Église Saint-Paul

Claudia Porrero, Jonathan Vork & Alain Bajot Coup de cœur Jeunes talents — Claudia Porrero, soprano / Jonathan Vork, tenor / Alain Bajot, piano Verdi, Mozart, Strauss, Cilea, Korngold, Puccini, Donizetti, Hahn, Boulanger

Musiques Nouvelles © Helene Lamblin

Jonathan et Claudia, accompagnés par Alain Bajot au piano, vous proposent un programme qui vous fera voyager dans l’univers des différents aspects de l’amour, un sujet qui a inspiré beaucoup de compositeurs à travers les siècles… La rencontre, la séduction, la flamme déclarée, bref, tous les états d’âmes par lesquels l’être humain est confronté un jour ou l’autre… Accompanied by Alain Bajot, Jonathan and Claudia offer you a programme that will take you on a journey through the different aspects of love, a subject that has inspired countless composers throughout the centuries. Prix : 10€ 37

Les Festivals de Wallonie


38

folies

Sophie Junker et Anthony Romaniuk - Grand Manège © Leslie Artamonow


Sophie Junker : « Nous nous sommes rencontrés (avec Anthony) au sein de l’Ensemble Vox Luminis, et j’ai pu mesurer combien c’est un musicien extraordinaire, multiple, exceptionnel. Il est aussi fort en jazz qu’en musique baroque, c’est un lecteur hors du commun, j’ai pour lui une immense admiration ! » “We met (with Anthony) in the Vox Luminis ensemble, and I was able to measure what an extraordinary, diverse and exceptional musician he is. He is as skilled in jazz as he is in baroque music, he is an extraordinary reader, I admire him immensely!” Anthony Romaniuk : « (Le programme conçu pour Les Festivals de Wallonie) crée un enchevêtrement de timbres et de répertoires, en variant et en croisant les possibilités - baroque avec instruments modernes et vice versa -, en déjouant les attentes du public. À titre d’exemple, Sophie chantera Jacques Brel avec du clavecin, et Purcell avec un Fender Rhodes. (…) Quant au (rapport au) thème de la folie – le thème des Festivals de Wallonie cette année – nous avons choisi de ne pas faire de la musique trop extravertie et de privilégier des musiques explorant la solitude, ou l’isolement que les Anglais dénomment alienation. » “(The program created for Les Festivals de Wallonie), by interweaving timbres and repertoires, by varying and crossing possibilities – baroque with modern instruments and vice versa – and by thwarting the audience’s expectations. For example, Sophie will sing Jacques Brel with a harpsichord and Purcell with a Fender Rhodes. (…) As for (the link with) the theme of madness – the theme of this year’s Festivals de Wallonie – we chose not to make music that was too extroverted and to favour music that explores solitude, or the isolation that the English call alienation.”

39

Les Festivals de Wallonie


40

folies

Sophie Junker & Anthony Romaniuk - Grand Manège © Leslie Artamonow


Sophie Junker et Anthony Romaniuk, un duo doux et renversant — À leur manière, ils sont des outsiders surdoués, des génies latéraux, de ceux que l’on pourrait croiser sans vaciller mais dont on mesure, lorsqu’on a la chance de les rencontrer pour de bon, que rien ne sera plus comme avant… Pour leur édition 2022, les Festivals de Wallonie ont eu l’idée lumineuse d’associer la soprano belge Sophie Junker et le multi-claviériste australien Anthony Romaniuk. Heureux hasard du calendrier, l’un et l’autre venaient de se distinguer dans des productions discographiques éblouissantes1-2 , il était grand temps qu’ils mettent leurs talents en commun. Leur programme est neuf et exclusif, ils l’ont construit ensemble et le donneront tout au long de la saison, dans le cadre des Festivals. Rencontres avec les artistes, par plis séparés mais en étroite connexion.

Sophie Junker and Anthony Romaniuk, an astounding and rewarding duo —

Entretien mené par Martine Dumont-Mergeay / Février 2022

1. Bells — Bartók, Bach, Mompou, Byrd, Debussy -Anthony Romaniuk, piano, pianoforte, clavecin, Fender Rhodes — Alpha 2. La Francesina — Händel’s Nachtigale — Sophie Junker, soprano — Le Concert de l’Hôtel Dieu, Franck-Emmanuel Comte — Aparte

41

Les Festivals de Wallonie

In their own way, Sophie Junker and Anthony Romaniuk are each exceptionally gifted outsiders, leftfield geniuses, the kind whose paths you might cross without actually taking them in but who, once you have had the chance to really listen to them, make you realize that nothing will ever be the same again … For this 2022 edition, Les Festivals de Wallonie had the brilliant idea of associating Belgian soprano Sophie Junker and Australian multikeyboard player Anthony Romaniuk. By a happy coincidence, both just released dazzling recordings2 and so it was high time to combine their talents1. Their programme is both original and exclusive. They composed it together and will perform it throughout the season, during the various festivals. We conducted separate interviews with two closely connected artists.


42

folies Sophie Junker - Basilique de Saint-Hubert © Leslie Artamonow


« Je me suis construite petit à petit, la vie n’a cessé de m’encourager, mais à mon rythme. »

I built up my career little by little, and life never stopped encouraging me, but I did it at my own pace.” 43

Les Festivals de Wallonie


Depuis 2020, année de la sortie de votre premier disque solo — La Francesina, consacrée à une célèbre soprano élue par Haendel — vous êtes passée, comme d’un coup, à l’avantplan du monde musical baroque. Vous vous étiez pourtant déjà distinguée depuis une dizaine d’années, à l’opéra de Nantes, à l’Opéra de Versailles, au Festival d’Innsbruck, et même à l’Opéra de Wallonie, dans La Grande Duchesse de Geroldstein, d’Offenbach. On se souvient aussi de vous, à 20 ans, sortant de l’IMEP, stupéfiante Maria dans West Side Story… Que s’est-il passé pour vous entre cette époque et aujourd’hui ? (silence…) Il faut dire que je n’étais pas morte d’ambition et, c’est vrai, j’ai été un peu en retrait. Beaucoup d’éléments sont en jeu dans une construction de carrière : la technique, l’assurance personnelle, le choix du répertoire… Je n’étais jamais contente de moi. Mais il semble que cela va mieux en ce moment (rires).

Ce programme est un défi… Je pense qu'on va pas mal explorer nos sonorités intérieures ...

44

folies

Sophie Junker - Salle Philharmonique de Liège © Leslie Artamonow

Sophie Junker, soprano

Comment la musique et le chant sont-ils entrés dans votre vie ?

Selon vous, quel fut l’élément déclenchant de votre succès actuel ?

Je suis native de Verviers, deuxième d’une famille de sept enfants, avec un frère aîné et cinq sœurs cadettes ; mon père est professeur de chant au Conservatoire de la ville — où j’ai commencé mes études, dans la classe d’Amélia Jardon — et ma mère est diplômée d’Histoire. Après mes études à Verviers, j’ai étudié à l’IMEP (à Namur), avec Laure Delcampe, Benoît Giaux, Elise Gäbele et François Viatour. J’étais une bonne élève, sans aucun doute, et l’école représentait ma zone de confort. Il fallait quand même aller plus loin : j’ai été me perfectionner à la Guildhall School of Music and Drama de Londres, j’y suis restée quatre ans et j’ai adoré ! C’est durant ce séjour à Londres que j’ai gagné le concours Haendel, ce qui m’a permis d’avoir un agent — un privilège en soi — et m’a assuré un minimum de boulot, de quoi prolonger mon séjour d’un an, ce qui, pour des raisons personnelles, m’arrangeait à l’époque. Mais il a bien fallu quitter Londres un jour. Et lorsque j’ai dû quitter ces conditions assez rassurantes pour revenir à Bruxelles, ce fut un déchirement… À mon retour en Belgique, les engagements se sont heureusement succédés, j’ai travaillé de plus en plus, je gagnais ma vie et j’étais déjà très contente ! Oui, je me suis construite petit à petit, la vie n’a cessé de m’encourager, mais à mon rythme.

Assurément la rencontre avec les musiciens du Concert de l’Hostel Dieu et leur chef Franck Emmanuel Comte… Nous nous sommes centrés sur la musique de Haendel et plus précisément sur le thème de La Francesina — une chanteuse dont la voix et le tempérament étaient en profondes affinités avec ce que je peux donner —, tout cela fut décisif. La sortie du disque fut mon véritable lancement : d’un coup, j’ai été jetée dans la lumière. Cela m’a aussi valu de pouvoir compter sur un nouvel agent sympa, proactif, qui est devenu un ami. Dans la foulée, j’ai enregistré un second CD en duo avec la soprano québécoise Florie Valiquette : Les Leçons de Ténèbres de Couperin, avec l’Orchestre de l’Opéra Royal de Versailles sous la direction de Stéphane Fuget. Et là-aussi, ce fut une belle expérience. Et j’allais oublier : j’ai aussi enregistré Sigismondo, Re di Polonia, de Leonardo Vinci, avec Max Cencic dans le rôle-titre et l’orchestre polonais OH ! (Orkestria Historiczna) placé sous la direction de la cheffe Martyna Pastuszka. C’était un bonheur d’enregistrer avec un chanteur du niveau de Max Cencic et ces musiciens si enthousiastes…


Quel est aujourd’hui votre répertoire de prédilection ? La musique ancienne, évidemment, en particulier les compositeurs vénitiens. Le programme que vous avez élaboré avec Anthony Romaniuk va pourtant vous entraîner dans d’autres secteurs ! On commence avec Purcell mais poursuit avec Debussy et Satie et on finit avec Barbara, un fameux grand écart.

Sophie Junker - Salle Philharmonique de Liège © Leslie Artamonow

Le symbole du programme pourrait être l’éclectisme. Anthony utilise plusieurs claviers pour aborder différentes époques et genres, dans des colorations très différentes et selon des variations très rapides.

Dans le cas de ce concert, je fais totale confiance à Anthony. Nous nous sommes rencontrés au sein de l’Ensemble Vox Luminis, et j’ai pu mesurer combien c’est un musicien extraordinaire, multiple, exceptionnel. Il est aussi fort en jazz qu’en musique baroque, c’est un lecteur hors du commun, j’ai pour lui une immense admiration ! Le symbole du programme pourrait être l’éclectisme. Anthony utilise plusieurs claviers pour aborder différentes époques et genres, dans des colorations très différentes et selon des variations très rapides. De mon côté, ce programme était l’occasion de faire les choses avec ce que je suis, avec ma voix, tout simplement. Vous passez plusieurs fois du chant à la chanson, pensez-vous utiliser le micro ? Oui, sans doute, et je pense qu’on va pas mal explorer nos sonorités intérieures (rires). Ce programme est-il un défi ? C’est surtout un plaisir ! J’adore la perspective de ces concerts, et cela m’excite. Qu’est-ce que ce projet représente pour vous ? Une reconnaissance dans mon propre pays. Et, bizarrement, c’est la première fois, même si j’ai déjà eu l’occasion de chanter à l’opéra de Liège. Aujourd’hui, mon rêve est évidemment de chanter à la Monnaie, et d’y chanter Mozart, avec Pamina en tête, mais aussi Susanna… Mais inutile de m’emballer, je vis au jour le jour.

45

Les Festivals de Wallonie


Sophie Junker - Abbaye de Stavelot © Leslie Artamonow

Sophie Junker, soprano

In 2020 you released your first solo disc (La Francesina, devoted to Handel’s favourite soprano) and this propelled you to the front of the baroque musical world. You had already distinguished yourself in the course of the previous decade, at the Opéra de Nantes, the Opéra de Versailles, the Innsbruck Festival and even at the Opéra de Wallonie, in Offenbach’s La Grande-Duchesse de Géroldstein. We also remember you at the age of 20, after graduating from IMEP, as a stunning Maria in West Side Story … Can you tell us about the evolution from that period to today? (silence) It’s true that I wasn’t overly ambitious and that I stayed in the background somewhat. A lot of elements are involved in the construction of a career: technique, personal confidence, choice of repertoire … I was never happy with myself. But things seem to be going better now (laughs).

This programme is a challenge  … I think we’re going to explore our inner sounds quite a bite … 46

folies

How did music and singing enter your life?

What element, do you think, triggered your current success?

I am a native of Verviers, the second of seven children, with an older brother and five younger sisters. My father teaches singing at the conservatoire of Verviers, where I began my studies in the class of Amélia Jardon. My mother has a degree in history. After my studies in Verviers, I studied at IMEP (in Namur), with Laure Delcampe, Benoît Giaux, Elise Gäbele and François Viatour. I was a good student, without a doubt, and the school represented my comfort zone. But I had to go further. I went to the Guildhall School of Music and Drama in London to perfect my skills. I stayed there for four years and I loved it! It was during this stay in London that I won the Handel competition. This enabled me to get an agent – a privilege in itself – and it ensured that I had a minimum of work, enough to extend my stay by a year, which, for personal reasons, suited me at the time. But I had to leave London at some point. And when I did have to leave these rather reassuring conditions to return to Brussels, it broke my heart … When I returned to Belgium, fortunately commitments followed one another, I worked more and more, I earned my living and I was very happy! It’s true, I built up my career little by little, and life never stopped encouraging me, but I did it at my own pace.

Certainly, my encounter with the musicians of Le Concert de l’Hostel Dieu and their conductor FranckEmmanuel Comte … We focused on Handel’s music and more precisely on the theme of La Francesina, a singer whose voice and temperament were in deep affinity with what I could offer. All this was decisive. The release of the record was my real launch: suddenly I was thrown into the spotlight. I also met a nice, new, proactive agent who became a friend. In the wake of this, I recorded a second CD in duo with Quebec soprano Florie Valiquette: Couperin’s Les Leçons de Ténèbres, with the Orchestre de l’Opéra Royal de Versailles conducted by Stéphane Fuget. That too was a wonderful experience. And I almost forgot: I also recorded Sigismondo, Re di Polonia, by Leonardo Vinci, with Max Cencic in the title role and the Polish orchestra OH! (Orkestria Historiczna) under the direction of conductor Martyna Pastuszka. It was a real pleasure to record with a singer of Max Cencic’s level and such enthusiastic musicians …


What is your favourite repertoire today? Early music, of course, and Venetian composers in particular. And yet the programme you have concocted with Anthony Romaniuk is going to take you into other areas! Starting with Purcell, but moving on to Debussy and Satie, before ending with Barbara – this is something else.

Sophie Junker - Basilique de Saint-Hubert © Leslie Artamonow

The keyword of the programme could be eclecticism. Anthony uses several keyboards to approach different eras and genres, in very different colorations and with very rapid variations.

In the case of this concert, I have complete confidence in Anthony. We met in the Vox Luminis ensemble, and I was able to measure what an extraordinary, diverse and exceptional musician he is. He is as skilled in jazz as he is in baroque music, he is an extraordinary reader, I admire him immensely! The keyword of the programme could be eclecticism. Anthony uses several keyboards to approach different eras and genres, in very different colorations and with very rapid variations. For me, this programme was an opportunity to do things with who I am– with my voice, quite simply. You move from singing to French chanson several times. Will you use a microphone? Probably, and I think we’re going to explore our inner sounds quite a bit (laughs). Is this programme a challenge? It’s mostly a pleasure! I look forward to these concerts, I find it exciting. What does this project mean to you? A certain recognition in my home country. Strangely enough, this is my first time, even though I have already had the opportunity to sing at the Opéra Royal de Wallonie in Liège. Today, my dream is obviously to sing at La Monnaie, to sing Mozart there, with Pamina first of all, but also Susanna … But let’s not get carried away, I live from day to day.

47

Les Festivals de Wallonie


48

folies Anthony Romaniuk - Flagey © Leslie Artamonow


« Il est toujours important d’expérimenter, de tenter des ornementations, des approches rythmiques inattendues, de créer la surprise. »

It’s always important to experiment, to try ornamentation, unexpected rhythmic approaches, to surprise listeners. 49

Les Festivals de Wallonie


Anthony Romaniuk, claviers

C’est peut-être dans la proximité de l’Australie avec l’Asie qu’il faut chercher mon amour pour les « bells » ! J’ai grandi à Brisbane, une ville qui compte aujourd’hui deux millions et demi d’habitants mais n’en comptait qu’un million à l’époque de mon enfance, c’est-à-dire il y a environ trente ans (rires) ! J’ai commencé le piano de façon très classique, à l’École Yamaha de la ville mais déjà, l’éclectisme m’habitait : à partir de 12 ans, j’ai commencé à expérimenter le jazz, la pop, le hip hop, cela fait partie de trajets naturels en Australie où l’approche de la culture est plus libre qu’en Europe, où il est normal de traverser les genres. Cela ne m’a pas empêché d’avoir une formation classique très solide, ce qui constitua un atout certain pour aller vers d’autres musiques, les explorer et les comprendre. Je fais un parallèle avec les langues : outre l’anglais, je parle français, espagnol et néerlandais, avec plein d’erreurs, mais je veux parler ces langues et j’y arrive tant bien que mal. Mais il est sûr, que je les parlerais mieux si j’avais une formation linguistique. Quand vous dites « solide formation classique » quel niveau désignez-vous ? Disons qu’à douze ans, je jouais les Études d’exécution transcendante de Liszt. Mais l’école Yamaha, comme l’école Suzuki d’ailleurs, privilégie l’apprentissage par l’oreille, ainsi que l’improvisation. Le jazz s’inscrit dans cette approche, il représente par excellence l’école d’improvisation reliée à la musique classique occidentale, même si, dans le jazz d’aujourd’hui, tout est écrit… Les géants du jazz procédaient autrement, et à cet égard, la vraie originalité du jazz, c’était avant. 50

folies

Quand avez-vous quitté Brisbane pour les États-Unis ? À 18 ans, je me suis inscrit à la Manhattan School of Music, à New-York, parfois considérée comme la petite sœur de la Juilliard School en moins prestigieux (non, je rigole…) où j’ai rencontré des professeurs magnifiques et où j’ai pu approfondir le grand répertoire classique – les Variations Goldberg, les Études de Chopin, de

Rachmaninov, etc. - et où la musique contemporaine était très présente. Et ça a marché, j’ai eu de beaux résultats, j’ai pu lancer beaucoup de projets et, tout en poursuivant mes études, j’ai occupé un poste d’organiste dans une église luthérienne, fondé un groupe d’impro de jazz, et un autre de musique contemporaine. Et du côté de l’orgue, j’ai aussi découvert la musique ancienne en dirigeant des cantates de Bach.

À partir de 12 ans, j’ai commencé à expérimenter le jazz, la pop, le hip-hop, cela fait partie de trajets naturels en Australie où l’approche de la culture est plus libre qu’en Europe.

Anthony Romaniuk - Flagey © Leslie Artamonow

Dans notre petite Belgique, les mélomanes vous ont découvert à travers un passionnant enregistrement intitulé Bells. Tout y était inédit, voire mystérieux, notamment ce fameux Fender Rhodes3. Votre propre parcours l’est aussi, puisque, natif d’Australie, formé aux États-Unis et aux Pays-Bas, c’est en tant que continuiste de l’Ensemble Vox Luminis que vous êtes soudain apparu parmi nous !


Tout juste ! Je m’y suis établi en 2006 et c’est là que j’ai rencontré Lionel Meunier, fondateur de Vox Luminis, qui m’a proposé d’intégrer son ensemble, occasion de développer le clavecin et l’art du continuo. Je suis de nouveau parti, pour Bruxelles cette fois, et ensuite pour Anvers où je vis aujourd’hui. Collaborez-vous à d’autres ensembles baroques ? Non, dans ce domaine, je me concentre sur Vox Luminis. Ce qui me ménage un espace de liberté pour poursuivre des collaborations dans d’autres secteurs. Notamment la musique de chambre du 19e siècle, domaine dans lequel le turning point fut ma rencontre avec la violoniste Patricia Kopatchinskaja ! Tout semble improvisé avec elle, même Beethoven, même Brahms, c’est une magie qui lui est propre et j’adore jouer avec elle. Un autre partenaire magnifique est le violoncelliste Benjamin Glorieux. Avec l’un et l’autre, je me produis un peu partout en Europe.

Vous jouez aussi avec l’Ensemble Wolf, ensemble d’instruments à vents. Quelle part l’improvisation peut-elle prendre dans des œuvres aussi « écrites » que celles de Mozart ou de Beethoven ? C’est une question de créativité, il est toujours important d’expérimenter, de tenter des ornementations, des approches rythmiques inattendues, de créer la surprise. Et si je joue en solo, pas d’hésitation : free style obligatoire ! Parmi vos récents hauts faits, vous avez enregistré avec le ténor Reinoud Van Mechelen des lieder inédits, magnifiques et totalement inconnus d’Edouard Lassen (1830- 1904), un compositeur danois d’origine belge4. Pourquoi vous ?

© Leslie Artamonow

Et c’est ce qui vous a conduit à La Haye ?

C’est dans le même genre d’exercice que le public des Festivals de Wallonie va vous entendre cet été, cette fois avec la soprano Sophie Junker. Est-ce votre première collaboration ?

Anthony Romaniuk - Grand Manège © Leslie Artamonow

Je ne fais jamais rien dans le but d’être différent. Je pars simplement de l’idée que chaque nouvel instrument accolé à une partition révèle ou réveille ce que la partition contient de plus enfoui et de plus essentiel.

Dans la petite communauté de la musique ancienne – d’où provient Reinoud - tout le monde se connaît… Le lien fut aussi ma familiarité avec les instruments historiques, j’ai joué sur un Steinway 1875, et pour moi, comme pour Reinoud, comme pour les auditeurs, ce fut un rêve de découvrir une aussi belle musique, comparable à des pages de Schumann ou de Liszt. 51

Les Festivals de Wallonie

Eh bien non : nous nous sommes rencontrés en 2013 avec les Muffatti, dans une production Caldara où elle chantait en soliste, une très belle équipe dont j’ai gardé un heureux souvenir. Nous nous sommes retrouvés en 2018 avec Vox Luminis et là nous avons carrément fait une tournée ensemble. J’ai fait un peu de coaching avec elle (en tant que pianiste et continuiste, c’est une mission courante) mais peu après, à son anniversaire, nous nous sommes lancés ensemble dans des improvisations de jazz, et c’était encore tout autre chose ! Very organic ! Comment avez-vous construit votre programme ? Un peu comme celui de Bells, en créant un enchevêtrement de timbres et de répertoires, en variant et en croisant les possibilités - baroque avec instruments modernes et vice versa -, en déjouant les attentes du public. À titre d’exemple, Sophie chantera Jacques Brel avec du clavecin, et Purcell avec un Fender Rhodes. Je ne fais jamais rien dans le but d’être différent. Je pars simplement de l’idée que chaque nouvel instrument accolé à une partition révèle ou réveille ce que la partition contient de plus enfoui et de plus essentiel. Ma démarche, loin d’être gratuite, est confortée, ou non, par l’expérimentation et je m’inclinerai devant le résultat. À titre d’exemples, je peux vous dire que si je veux jouer du pop au clavecin, c’est possible mais avec un tempo vif, qui soutienne le rythme ; et si je joue de la musique ancienne avec un Fender Rhodes, je dois faire sonner celui-ci comme un célesta, etc. Quant aux pièces vocales à proprement parler, nous avons choisi de mêler de la musique anglaise et de la musique française, parce que nous-mêmes, spontanément, nous utilisons un mélange de français et d’anglais pour nous parler… Quant au thème de la folie – le thème des Festivals de Wallonie cette année – nous avons choisi de ne pas faire de la musique trop extravertie et de privilégier des musiques explorant la solitude, ou l’isolement que les Anglais dénomment alienation.

3. Un piano électrique porté à un tel point d’aboutissement (par son inventeur Harold Rhodes) qu’il imposa sa propre personnalité sonore et conquit ses lettres de noblesse. 4. Label Musiques en Wallonie


Anthony Romaniuk, keyboards Music lovers in our small country of Belgium discovered you through an exciting recording called Bells. Everything about it was unprecedented, mysterious even, especially that famous Fender Rhodes.3 Your own career is also mysterious, since you were born in Australia, you trained in the United States and the Netherlands, and then you suddenly appeared among us as a continuo player with the Vox Luminis ensemble! Perhaps my love of ‘bells’ is due to Australia’s closeness to Asia! I grew up in Brisbane, a city of two and a half million people today, but only one million when I was growing up, which was about thirty years ago (laughs)! I started playing the piano in a very classical way, at the city’s Yamaha School, but I was already a fan of eclecticism: from the age of 12, I began experimenting with jazz, pop and hip-hop, which is a natural thing to do in Australia where the approach to culture is freer than in Europe and where it is normal to cross genres. This did not prevent me from pursuing a very solid classical training, which was a definite asset in reaching out to other musics, in exploring and understanding them. I like to draw a parallel with languages: besides English, I speak French, Spanish and Dutch. I make a lot of mistakes, but I want to speak these languages and I do so as best I can. But I would certainly speak them better if I had studied languages.

When did you leave Brisbane for the United States? When I was 18, I enrolled at the Manhattan School of Music in New York. There I met wonderful teachers and I was able to delve into the great classical repertoire – the Goldberg Variations, Chopin and Rachmaninov’s Études, etc. – and contemporary music was very present. And it worked, I got good results, I was able to launch a lot of projects. During my studies, I worked as an organist in a Lutheran church, I founded a jazz improv group and a group for contemporary music. In terms of the organ, I also discovered early music by conducting Bach cantatas.

And that’s what brought you to The Hague? That’s right! I moved there in 2006 and it was there that I met Lionel Meunier, the founder of Vox Luminis, who invited me to join his ensemble. This gave me the opportunity to develop the harpsichord and the art of continuo. So I moved again, this time heading for Brussels. Today I live in Antwerp.

Let’s say that by the age of 12 I could play Liszt’s Études d’exécution transcendante. But the Yamaha School, like the Suzuki School for that matter, encourages learning by ear as well as improvisation. Jazz is in line with this approach. It is the representation par excellence of the school of improvisation linked to Western classical music, even if, in today’s jazz, everything has to be written down … The giants of jazz did things differently, and in this respect, jazz’s true originality lies in the past. 52

folies

From the age of 12, I began experimenting with jazz, pop and hip-hop, which is a natural thing to do in Australia where the approach to culture is freer than in Europe.

Anthony Romaniuk - Flagey © Leslie Artamonow

When you say ‘solid classical training’, what level do you mean?


No, in this area I concentrate on Vox Luminis. This gives me the freedom to pursue collaborations in other areas. Among others, nineteenth-century chamber music, a field in which the turning point was my meeting with violinist Patricia Kopatchinskaja! Everything she does seems to be improvised, even Beethoven, even Brahms. It’s her very own magic and I love playing with her. Another wonderful partner is cellist Benjamin Glorieux. I perform with both of them all over Europe.

You also play with Wolf, an ensemble of wind instruments. What part can improvisation play in works as ‘written’ as those of Mozart or Beethoven? It’s a question of creativity. It’s always important to experiment, to try ornamentation, unexpected rhythmic approaches, to surprise listeners. And if I’m playing solo, I don’t hesitate: I have to play free style! Among your recent achievements, you recorded with tenor Reinoud Van Mechelen some beautiful and completely unknown lieder by Eduard Lassen (1830–1904), a Danish composer of Belgian origin. 4 Why you?

It’s not, in fact. We met in 2013 with Les Muffatti, in a Caldara production where she sang as a soloist, a very nice team that I have fond memories of. We met again in 2018 with Vox Luminis and then we even went on tour together. I did a bit of coaching with her – as a pianist and continuo player, this is a common task – but soon after, on her birthday, we started improvising jazz together, and that was something else again! It was very organic! How did you put your programme together? A bit like Bells, by interweaving timbres and repertoires, by varying and crossing possibilities – baroque with modern instruments and vice versa – and by thwarting the audience’s expectations. For example, Sophie will sing Jacques Brel with a harpsichord and Purcell with a Fender Rhodes. I never do anything in order to be different. I simply start from the idea that each new instrument added to a score reveals or awakens what the score contains that is most buried and essential. My approach, far from being gratuitous, is reinforced, or not, by experimentation and I respond to the result. For example, I can tell you that if I want to play pop music on a harpsichord, it is possible, but with a lively tempo that supports the rhythm; and if I play early music with a Fender Rhodes, I have to make it sound like a celesta. And so on. As for the vocal pieces themselves, we chose to mix English and French music, because we ourselves spontaneously use a mixture of French and English to speak to each other … As for the theme of madness – the theme of this year’s Festivals de Wallonie – we chose not to make music that was too extroverted and to favour music that explores solitude, or the isolation that the English call alienation.

© Leslie Artamonow

Do you collaborate with other baroque ensembles?

It is in the same kind of exercise that the public of Les Festivals de Wallonie will discover you this summer, this time with soprano Sophie Junker. Is this the first time you are working together?

Anthony Romaniuk - Flagey © Leslie Artamonow

I never do anything in order to be different. I simply start from the idea that each new instrument added to a score reveals or awakens what the score contains that is most buried and essential.

In the small early music community – which Reinoud comes from – everyone knows everyone … The link was also my familiarity with historical instruments, I played a Steinway from 1875, and for me as for Reinoud as for the listeners, it was a dream to discover such beautiful music, comparable to work by Schumann or Liszt. 53

Les Festivals de Wallonie

3. An electric piano invented by Harold Rhodes that was so well developed that it imposed its own sound. 4. Released by Musiques en Wallonie.


Sylvia Huang © DR Jodie Devos © DR

Dim. 24/7 — 20h

Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Bertrix Centre Culturel

Jodie Devos, Lorenzo Dasse & Nicolas Kruger Juliette + Roméo — Jodie Devos, soprano / Lorenzo Dasse, danseur / Nicolas Kruger, piano

Archétype de l’amour fou qui prend tous les risques pour déployer ses ailes, jusqu’à mettre sa vie en jeu, Roméo et Juliette est la pièce de théâtre de Shakespeare la plus universellement connue. Ce drame éminemment romantique a beaucoup inspiré les compositeurs italiens, français et russes aux 19e et 20e siècles. En voici une sélection des plus significatives qui vous raconte l’histoire à travers le chant et la danse. This eminently romantic drama inspired Italian, French and Russian composers in the nineteenth and twentieth centuries. Here is a selection of the most significant ones that tell the story through song and dance.

Chœur de Chambre de Namur © Gabriel Balaguera

Prix : 25€ / 22€ (+65 et -25)

Jeu. 28/7 — 20h

Sam. 30/7 — 18h

Leonardo García Alarcón, Chœur de Chambre de Namur & Millenium Orchestra Haendel, Solomon —

Sylvia Huang & Boris Kusnezow César Franck et sa célèbre sonate —

Festival Musical de Namur Namur Concert Hall

Chœur de Chambre de Namur / Millenium Orchestra : Leonardo García Alarcón, direction / Christopher Lowrey (ou Lawrence Zazzo), contre-ténor / Matthew Newlin, ténor  / Mari Eriksmoen, soprano / Gwendoline Blondeel, soprano / Andreas Wolf, basse Haendel

Après le somptueux Samson de Haendel, le poignant Saul, l’intense Semele sous la direction toujours inspirée de Leonardo García Alarcón, voici un autre oratorio vivifiant avec nos merveilleux ensembles namurois en grands effectifs. Le livret de Solomon relate la construction du temple de Jérusalem, le jugement du Roi Solomon puis sa rencontre avec la reine de Saba. De par son instrumentation colorée et finement nuancée, ses parties chorales théâtrales et ses soli virtuoses Salomon montre toute la diversité et l’étendue de l’expressivité de Haendel. Introduction au concert à 19h30

Under the ever-inspired direction of Leonardo García Alarcón, here is another stimulating oratorio with wonderful ensembles from Namur brought together for the occasion. Solomon shows the full diversity and range of Handel’s expressiveness. Prix : de 14€ à 58€ / étudiant (-26) et –20 ans: gratuit

54

folies

Festival de Stavelot Abbaye Réfectoire des Moines

Sylvia Huang, violon / Boris Kusnezow, piano Vieuxtemps, Ysaÿe, Franck

Pour cette soirée d’ouverture de la 65e saison du Festival de Stavelot, nous retrouverons avec grand plaisir la jeune et si douée violoniste belge Sylvia Huang, qui sera accompagnée au piano par un de ses complices habituels, Boris Kusnezow. Ils rendront notamment hommage à César Franck avec son émouvante sonate. To open the 65th edition of the festival, the young and talented Belgian violinist Sylvia Huang will be accompanied by pianist Boris Kusnezow. They will pay homage to César Franck and his moving sonata. En partenariat avec les Amis du Festival de Stavelot Prix : 15€ / 7€ (-26)


Quatuor Hermès © DR

Lun. 1/8 — 18h

Festival de Stavelot Stavelot Église Saint-Sébastien

Lun. 1/8 — 16h30

Festival de Stavelot Abbaye Réfectoire des Moines

César Franck et les Liégeois à Paris Conférence par Jérôme Lejeune — Jérôme Lejeune, musicologue

C’est aujourd’hui une tradition bien établie : le conseiller artistique du Festival de Stavelot, Jérôme Lejeune, présente la saison avec une conférence qui recueille un grand succès auprès du public. Cette année, sous le titre « César Franck et les Liégeois à Paris », hommage sera rendu à cet immense artiste de chez nous, qui a eu une influence majeure sur de nombreux compositeurs français et dans toute l’histoire de la musique.

Chœur de Chambre de Namur : Thibaut Lenaerts, direction Franck

Voix humaine ou voix céleste ? Pour César Franck, l’une est souvent la métaphore de l’autre. Qu’elles soient profanes ou sacrées, les œuvres vocales de ce programme illustrent une partie méconnue du legs du compositeur, et plusieurs pièces sont ici présentées pour la première fois. Composées entre 1846 et 1889, ces différentes partitions accompagnent le développement artistique du musicien et forment une palette de merveilleux moments de musiques intimistes. D’un bout à l’autre de ces attachantes découvertes, on découvre ici le talent du compositeur et son écriture subtile et raffinée.

Festival de Stavelot Abbaye Réfectoire des Moines

Quatuor Hermès — Quatuor Hermès Schumann

Le quatuor Hermès est un des rares quatuors à avoir accepté de jouer l’intégrale de l’opus 41 (3 quatuors, n°1,2 et 3) du grand compositeur romantique, Robert Schumann. C’est en 1842 que Schumann voit la naissance de ce qu’il appellera son « triple quatuor en douze mouvements », avant l’adieu définitif au quatuor et à la musique de chambre sans piano. Quatuor Hermès is one of the exceptional quartets who have accepted to play the 3 quartets of the Opus 41 of the great Romantic composer, Robert Schumann. Prix : 22€

A human voice, a heavenly voice? For César Franck, one is often a metaphor for the other. Whether secular or sacred, the vocal works in this programme illustrate a little-known facet of the composer’s legacy. Prix : 15€ / 7€ (-26)

Chœur de Chambre de Namur © DR

Jérôme Lejeune © DR

Chœur de Chambre de Namur César Franck : De l’Autel au salon —

Mar. 2/8 — 20h & Mer. 3/8 — 20h

This year, under the title ‘César Franck et les Liégeois à Paris’, our artistic adviser pays tribute to this immense Belgian artist who was greatly influential on a great many French composers and on the history of music. Prix conférence et concert : 15€ / 7€ (-26)

55

Les Festivals de Wallonie


Sam. 6/8 — 20h

Musiques Nouvelles Le Temps suspendu —

Sophie Junker & Les Muffatti Silete venti —

Dans le cadre des 60 ans de Musiques Nouvelles. Cordes vocales et cordes frottées se mêlent à merveille pour créer de profondes émotions aptes à nous emmener dans de multiples voyages sonores passionnants, dépaysants, régénérants.

C’est dans la lumineuse église SaintSébastien que nous accueillons l’ensemble Les Muffatti et l’artiste associée des Festivals de Wallonie de 2022, la soprano Sophie Junker. L’orchestre, qui s’est fait connaître sur le plan international par sa maîtrise de l’art baroque, présente ici un programme entièrement consacré à George Frideric Haendel et encadre une jeune cantatrice originaire de la région et qui récolte déjà les plus belles récompenses discographiques et en concert.

Festival de Stavelot Abbaye Réfectoire des Moines

Festival de Stavelot Stavelot Église Saint-Sébastien

Kris Belligh, baryton / George Alexander van Dam, violon / Laurent Houque, violon  / Gergely Kota, alto / Jean-Paul Dessy, violoncelle Gorecki, Pärt, Glass, Dessy

Les Muffati / Sophie Junker, soprano Haendel

Vocal strings and bowed strings mix wonderfully to create deep emotions that embark us on multiple passionate, unfamiliar and regenerating sound journeys.

It is in the luminous Church of SaintSébastien that we welcome the ensemble Les Muffatti and the associate artist of Les Festivals de Wallonie 2022, soprano Sophie Junker. Their programme is entirely devoted to Handel.

Musiques Nouvelles © Jarek Frankowski

Prix : 15€ / 7€ (-26)

Festival de Stavelot Abbaye Réfectoire des Moines

Samuel Hasselhorn & Joseph Middleton Liederabend — Samuel Hasselhorn, baryton / Joseph Middleton, piano Schubert, Wolf

Il est encore dans toutes les mémoires, le récital donné l’an dernier par Samuel Hasselhorn et le pianiste Ammiel Bushakevitz. Aujourd’hui, nous retrouvons le célèbre baryton allemand et le pianiste Joseph Middleton dans un programme consacré à Franz Schubert et à Hugo Wolf, un des compositeurs que le festival met à l’honneur cette saison. Famous German baritone Samuel Hasselhorn and pianist Joseph Middleton present a programme devoted to Franz Schubert and Hugo Wolf, one of the composers that the festival is honouring this year. Prix : 22€ folies

Samuel Hasselhorn © Nikolaj Lund

Prix : 22€

Trio Portici © DR

Sophie Junker est artiste associée des Festivals de Wallonie 2022

Ven. 5/8 — 20h

56

Les Muffatti © Fabienne Cressens

Jeu. 4/8 — 11h

Lun. 8/8 — 11h

Festival de Stavelot Abbaye Réfectoire des Moines

Trio Portici Une histoire de trios — Trio Portici Franck, Magnard

Le Trio Portici offre deux œuvres rarement jouées. Le Trio de Salon de César Franck, qui date de 1839, a vu le compositeur tenir la partie de piano lors de sa présentation dans les salons d’Erard à Paris. Quant à celui d’Albéric Magnard, son écriture date de 1904, une époque où le compositeur vit douloureusement sa surdité partielle. Il se retire ainsi dans son vieux manoir qu’il défendra héroïquement en 1914 face à l’envahisseur et où il perdra la vie. Trio Portici offers us César Franck’s ‘Trio de Salon’, which dates from 1839 and saw the composer play the piano part when it was presented in the Érard salons in Paris. For its part, Albéric Magnard’s trio dates from 1904, a time when the composer was suffering from partial deafness. Prix : 15€ / 7€ (-26)


Quatuor Zemlinsky © DR

Mar. 9/8 — 20h & Mer. 10/8 — 20h

Festival de Stavelot Abbaye Réfectoire des Moines

Tobias Feldmann, Muriel Razavi & Jean-Claude Vanden Eynden Mozart, Schumann et ses amis — Tobias Feldmann, violon / Muriel Razavi, alto  / Jean-Claude Vanden Eynden, piano Mozart, Fuchs, Schumann, Brahms

Faut-il encore présenter ces artistes ? Depuis plusieurs années déjà, leurs prestations à Stavelot déclenchent l’enthousiasme et le programme de ce concert ne devrait pas faire exception. A côté de Wolfgang Amadeus Mozart, on découvre Johannes Brahms, Robert Schumann, Robert Fuchs… une affiche très romantique, que ce soit en solo, en sonate ou avec un trio original, puisqu’il rassemble un violon, un alto (et non un violoncelle) et un piano. For several years now, the performances of these artists have been a source of enthusiasm. Alongside Mozart, we will discover Brahms, Schumann, Fuchs and others, a very romantic line-up, whether solo, in a sonata or with an original trio. Prix : 22€

Jeu. 11/8 — 11h

Festival de Stavelot Abbaye Réfectoire des Moines

Génération classique Quintette Etcaetera / Nora & Zora Novotna —

Quintette Etcaetera : Apolline Degoutte, flûte traversière / Mélanie Alliot, hautbois / Émile Souvagie, clarinette / Urmin Nes Majstorovic, cor / Enrique Alonso Cordovilla, basson / Nora & Zora Novotna, piano à quatre mains Cambini, Jongen, Ibert, Dvořák, Smetana

Génération classique est un concourstremplin qui vise à mettre en lumière les ensembles les plus prometteurs des classes de musique de chambre des Écoles Supérieures des Arts. Le projet leur offre de quoi se propulser avec davantage d’assurance et de facilité au-devant des scènes professionnelles. Pour la première édition du concours en 2021, ce sont le Quintette à vent Etcaetera et le duo de pianistes Nora et Zora Novotna qui ont été primés par le jury. Jeunes mais particulièrement talentueux et enthousiastes, ces musicien(ne)s ont hâte de vous rencontrer ! Classic Generation puts the spotlight on the most promising chamber-music groups from our conservatories. The project offers them the opportunity to be prepared for the professional scene. The winners of the 2021 edition are the Quintette Etcaetera and Nora & Zora Novotna.

Tobias Feldmann © Kaupo Kikkas

Nora & Zora Novotna © Leslie Artamonow

Prix : 15€ / 7€ (-26)

57

Les Festivals de Wallonie

Jeu. 11/8 — 20h

Festival de Stavelot Abbaye Réfectoire des Moines

Quatuor Zemlinsky Ouverture des masterclasses — Quatuor Zemlinsky, quatuor à cordes / Michal Kanka, violoncelle Wolf, Schubert

Pour l’ouverture de leur 8e saison, les masterclasses offrent un concert exceptionnel, puisque le Quatuor Zemlinsky interprétera le seul quatuor que Hugo Wolf ait réussi à mener à bien. C’est une œuvre dense et de grande difficulté instrumentale, et peu d’artistes osent la programmer. Après cette découverte pour beaucoup, la soirée se terminera avec l’émouvant et très célèbre quintette à deux violoncelles de Schubert. The masterclasses are offering us an exceptional concert, as the Zemlinsky Quartet will perform the only quartet that Hugo Wolf completed. The evening will conclude with Schubert’s famous twocello quintet. Prix : 22€


Dudok Quartet Amsterdam © DR

Ven. 9/9 — 20h

Les Nuits de Septembre Liège Église Saint-Jacques

Le Caravansérail, Rachel Redmond & Bertrand Cuiller Purcell : A Fancy in Bedlam Fantaisies et airs sur des mélodies anglaises —

Le Caravansérail / Rachel Redmond, soprano  / Bertrand Cuiller, clavecin, orgue et direction Locke, Purcell, Blow, Draghi, Akeroyde

Ven. 12/8 — 20h & Sam. 13/8 — 20h

Festival de Stavelot Abbaye Réfectoire des Moines

Dudok Quartet Amsterdam, Olga Pashchenko & Simone van der Giessen De Haydn à Franck, en quatuor et en quintette —

Dudok Quartet Amsterdam / Simone van der Giessen, alto / Olga Pashchenko, piano Haydn, Mozart, Franck

Le Festival de Stavelot a le plaisir de présenter, pour sa soirée de clôture, des artistes très réputés dans une programmation idéale de musique de chambre. Originaires des Pays-Bas pour la plupart, nous les entendrons dans des formations diverses, que ce soit en quatuor ou en quintette. Le Festival se terminera par le célèbre Quintette de César Franck, une façon de rendre brillamment hommage à ce grand compositeur né il y a deux cents ans dans notre région. Most of these artists come from the Netherlands and will perform in various line-ups, either as a quartet or a quintet. The Festival will end with César Franck’s famous quintet as a tribute to this great composer, born in Belgium two centuries ago.

Dim. 14/8 — 16h

Festival de Stavelot Abbaye Réfectoire des Moines

Audition des stagiaires des masterclasses / I Cambristi — Les stagiaires des Masterclasses

Le concert de clôture des masterclasses est toujours réservé aux stagiaires venus suivre les cours et les conseils de maîtres aussi prestigieux que les membres du Quatuor Zemlinsky et le pianiste Frank Peters. Chaque année, ils sont des dizaines à rejoindre Stavelot et leurs nationalités sont très diverses. Lors de ce dernier concert, le plaisir et le talent manifestés par ces jeunes (et moins jeunes…) à interpréter les œuvres travaillées sont tels que le public adhère totalement à leur démarche et se réjouit de voir la musique vivante rendre tant de musiciens heureux. The closing concert of the masterclasses is always reserved for the trainees who attended the classes and received the advice of such prestigious masters as the members of the Zemlinsky Quartet and pianist Frank Peters. Prix : gratuit

58

folies

Le Caravanserail © Jean-Baptiste Millot

Prix : 22€

Au 17e siècle, à Londres, est créé le Bethlem Royal Hospital, communément appelé Bedlam, premier hôpital psychiatrique du monde occidental — lieu de fantasmes et d’inspiration pour Purcell et ses contemporains. Bertrand Cuiller et les musiciens du Caravansérail nous plongent dans l’univers onirique et extrême du théâtre londonien, des salons et des tavernes. Airs de folie, musiques de scène, danses endiablées et fantaisies composent les cinq tableaux imaginaires de cette restitution, illuminée par la voix d’une guest star de choix : la soprano Rachel Redmond. Bertrand Cuiller and the musicians of Le Caravansérail plunge us into the dreamlike and extreme world of London theatre. Crazy arias, stage musics, wild dances and fantasies are all part of this reconstruction, illuminated by the voice of soprano Rachel Redmond. Prix : 15€ / 10€ (-30)


La Compagnia del Madrigale © Giorgio Vergnano Philippe Delval

Dim. 11/9 — 17h

Festival Musical de Namur Abbaye de Maredsous

Olivier Latry Les orgues de Notre-Dame à Maredsous — Olivier Latry, orgue Dupré, Thalben-Ball, Alain, Messiaen, Cochereau, Liszt, Arcadelt, Bach

Titulaire du grand orgue de NotreDame de Paris depuis plus de trente ans, Olivier Latry est le continuateur de la grande école de l’orgue français, ce qu’il démontrera ici sur le monumental instrument de l’Abbaye de Maredsous. Élève de Gaston Litaize, qui fut luimême disciple de Marcel Dupré au conservatoire, Olivier Latry connaît mieux que quiconque le répertoire de l’orgue, particulièrement français, dans toutes ses déclinaisons : liturgie, improvisation, réappropriation et paraphrase d’œuvres existantes.

Sam. 10/9 — 20h

Les Nuits de Septembre Liège Collégiale Saint-Denis

La Compagnia del Madrigale Autour de Gesualdo : l’héritage musical du prince assassin —

Organist of the great organ of Notre-Dame in Paris for the last 30 years, Olivier Latry is the continuator of the great French organ school, and he will demonstrate it here on Maredsous’ Abbey monumental instrument.

La Compagnia del Madrigale, ensemble vocal Gesualdo, Luzzaschi, Nenna, Palazzotto…

Carlo Gesualdo fut un personnage de l’histoire de la musique indubitablement haut en couleurs. Sa vie fut un mélange entre crime d’honneur et amours adultères, religiosité et sorcelleries, aristocratie et transgression des codes. S’il est devenu un mythe, Gesualdo fut surtout l’un des plus grands madrigalistes de son temps, poussant aux extrémités l’art polyphonique, encore étonnante aux oreilles de l’auditeur d’aujourd’hui. Pour son retour à Liège, La Compagnia del Madrigale propose de suivre son parcours ainsi que l’héritage musical qui a influencé d’autres compositeurs de son époque.

Prix : 28€ / 23€ (+ de 65) / étudiant (-26) et –20 ans: gratuit

Gesualdo, a colourful figure in the history of music, was one of the greatest madrigalists of his time. La Compagnia del Madrigale proposes to follow his career and the musical legacy that influenced other composers of his time.

Olivier Latry © William Beaucardet

Prix : 15€ / 10€ (-30)

59

Les Festivals de Wallonie


Evangelina Mascardi © Gianni Rizzotti

Sam. 17/9 — 20h

Les Nuits de Septembre Liège Les Chiroux / Centre culturel de Liège

Jean-Paul Dessy, conception et direction  / Musique : Jean-Philippe Collard-Neven, Jean-Luc Fafchamps, Apolline Jesupret, Fabrizio Cassol, Arnould Massart, Patrick Leterme, Stéphane Collin, Stéphane Orlando  / Pascale Tison, montage radiophonique / Jarek Frankowski, son / Avec les voix de : Philippe Baron, Marc Ysaye, Sylviane Hazard, Pascale Vanlerberghe, Patrick Leterme, Patrick Bauwens, Didier Mélon, Dominique Mussche / Ensemble Musiques Nouvelles Collard-Neven, Fafchamps, Jesupret, Cassol, Massart, Leterme, Collin, Orlando

Dans le cadre des 60 ans de Musiques Nouvelles. Huit productrices et producteurs emblématiques des radios de la RTBF ont choisi des musiques qui leur tiennent particulièrement à cœur parmi toutes celles qui sont apparues au cours des 60 dernières années, traversant les styles et les genres musicaux (classique, jazz, musique de film…). Huit compositrices et compositeurs d’aujourd’hui vont chacun(e) écrire une œuvre nouvelle au départ de ces choix. Radioconcert, c’est l’alliage des voix des producteurs, les sons des musiques originales, les compositions originales intégrant tous ces matériaux sonores et l’interprétation en direct par les musiciens de Musiques Nouvelles.

Jeu. 15/9 — 20h

Les Nuits de Septembre Liège Salle Académique de l’ULiège

Evangelina Mascardi Bach vs. Weiss : pièces pour luth —

Evangelina Mascardi, luth baroque Weiss, Bach

Durant les trente premières années du 18e siècle, le luth est encore au sommet de la considération dans les cours européennes et dans les classes sociales cultivées. Weiss, musicien le mieux rémunéré de la Hofkapelle de Dresde, est un virtuose du luth. Sa musique jaillit de manière naturelle en exploitant toutes les potentialités de l’instrument tandis que Bach sollicite l’instrument pour y repérer un idiome et le dépasser grâce à une virtuosité intellectuelle époustouflante. Evangelina Mascardi propose de confronter ces deux figures aux dates de naissance et de mort quasi concordantes.

Prix : 15€ / 10€ (-30) folies

The ensemble Musiques Nouvelles is celebrating its 60th anniversary! Les Festivals de Wallonie have decided to mark this anniversary by inviting the ensemble to take part in the various festivals with a new series of commissions spanning a range of eras and musical styles. Eight contemporary composers have drawn inspiration from the musical choices of eight leading RTBF producers in a surprising Radioconcert. Une coproduction des Festivals de Wallonie, de Mars - Mons Arts de la Scène, de l’Ensemble Musiques Nouvelles et d’Ars Musica Prix : 15€ / 10€ (-30)

Jean-Paul Dessy © Jarek Frankowski

In the early eighteenth century, the lute was highly regarded by the European courts and the cultivated social classes. Evangelina Mascardi proposes a comparison between Weiss, a lute virtuoso, and Bach, who used the instrument to identify and surpass an idiom during the same period.

60

Eva Saladin © DR

Radioconcert Musiques Nouvelles —

Mer. 21/9 — 20h

Les Nuits de Septembre Liège Église Saint-Servais

Eva Saladin & Johannes Keller Une folie chromatique : pièces expérimentales pour violon et clavecin —

Eva Saladin, violon / Johannes Keller, clavecin chromatique à 24 touches par octave Vicentino, Valentini, Merula, Leoni, del Buono, Stravagante, Uccellini, Rossi, Bertali, Muffat

Duo travaillant chacun sur la pratique historique de leur instrument, il fait revivre des pièces italiennes et allemandes du 17e siècle à l’écriture exacerbée par les enharmonies et les chromatismes expérimentaux. Si la technique violonistique et l’intonation d’Eva Saladin ne sont plus à démontrer, le clavecin à 24 touches par octave (au lieu de 12) utilisé par Johannes Keller permet de véritablement apprécier ces pièces avec l’instrument adéquat, recréant des couleurs oubliées, riches et idoines à ce répertoire d’une folle inventivité. Working on the historical practice of their instruments, this duo revives seventeenthcentury Italian and German pieces whose writing is exacerbated by enharmony and experimental chromaticism. Prix : 15€ / 10€ (-30)


Lucile Boulanger © Alix Laveau

Ven. 23/9 — 20h

Les Nuits de Septembre Liège Église Saint-Martin

Ensemble Leones Le monde étrange de Deus Deorum Pluto : Antonio Zacara Da Teramo —

Ensemble Leones : Grace Newcombe, discantus / Matthieu Romanens, ténor / Marc Mauillon, contre-ténor basse / Baptiste Romain, vielle et cornemuse / Uri Smilansky, vielle / Marc Lewon, luth, cetra et direction Zacara Da Teramo

Homme mystérieux et maître enlumineur de métier, de petite taille, frappé de handicaps, Antonio Zacara da Teramo nous a légué certaines des chansons les plus merveilleuses, les plus novatrices et les plus étranges de la fin du Moyen Âge. L’Ensemble Leones présente les compositions et les textes de chansons « folles » d’un compositeur influent du Trecento (professeur de Johannes Tinctoris et ami des papes) et seulement redécouvert ces dernières années. Ensemble Leones presents the compositions and texts of ‘mad’ songs by an influential Trecento composer, Antonio Zacara da Teramo, whose work has been rediscovered in recent years.

Marc Lewon © schewig

Prix : 15€ / 10€ (-30)

Jeu. 29/9 — 20h

Jeu. 29/9 — 20h30

Lucile Boulanger, Folia(s) : folies d’Espagne de Marin Marais à Arcangelo Corelli —

Fou de musiques 1er Lauréat du Concours Reine Elisabeth 2022 & Orchestre du Festival Musiq3, dir. Shirly Laub —

Les Nuits de Septembre Liège Salle Académique de l’ULiège

Lucile Boulanger, viole de gambe / Pierre Gallon, clavecin / Gabriel Rignol, théorbe et guitare baroque Marais, Corelli, Forqueray, Mascitti

Impossible de ne pas mettre à l’honneur le thème des Folies d’Espagne qui remonte au 15e siècle et qui a traversé les époques. Lucile Boulanger, en experte et poétesse de la viole de gambe, s’empare de ce répertoire avec deux pièces phares du 18e siècle : les célèbres variations de Marin Marais et la Follia de Corelli, version pour viole conservée dans un manuscrit français. En contrepoint, le trio jouera les redoutables sonates de Forqueray et des œuvres d’un italien ayant trouvé refuge à Paris et empreint de l’esthétique corellienne en vogue en Europe, Michele Mascitti. Lucile Boulanger takes on the repertoire of the Spanish folias with two key pieces of the eighteenth century: the variations by Marin Marais and Corelli’s ‘La Follia’. In counterpoint, the trio will play Forqueray’s formidable sonatas as well as works by Michele Mascitti. Prix : 15€ / 10€ (-30) 61

Les Festivals de Wallonie

Festival Musiq3 Brabant wallon Wavre La Sucrerie

À l’heure où vous lirez ces lignes vous en saurez sans doute plus sur le nom du 1er Lauréat du Concours Musical Reine Elisabeth, consacré cette année au violoncelle. C’est tout juste rentré de sa tournée Coréenne que le lauréat rejoindra notre cher Orchestre à cordes du Festival Musiq3, constitué des meilleurs éléments issus du Conservatoire de Bruxelles sous la direction de Shirly Laub. Venez découvrir ces jeunes talents pour un concert d’ouverture plein de folies et de regards vers d’autres horizons. Right after their Korean tour, the winner will join our dear festival’s orchestra, composed of the best students of the Conservatoire de Bruxelles and led by Shirly Laub. Concert précédé par la prestation d’un Ensemble de violoncelles des Académies du Brabant Wallon. Prix : 20€ / 10€ (-26)


Quatuor Akilone ©Anne Bied

Ven. 30/9 — 20h

Festival Musiq3 Brabant wallon Ittre Palais de Plume

Han Bin Yoon & Quatuor Akilone Passion Schubert —

Le violoncelliste Han Bin Yoon a captivé le public international avec ses performances émotionnelles et sa sonorité somptueuse. Grand lauréat des Young Concert Artist International Auditions et de l’International Schoenfeld Cello Competition à Hong Kong, il a été salué par La Libre Belgique pour ses « superbes résonances, déployées avec élégance et un zeste de sentimentalité ». Pour la première fois, nous aurons le plaisir de l’entendre aux côtés du Quatuor Akilone dans un programme 100% Schubert. Ce quatuor tout terrain au jeu élégant et raffiné touche par son engagement et sa sensibilité. Lauréat du 8e Concours International de Quatuor à cordes de Bordeaux, il se produit dans les plus grandes salles d’Europe aussi bien que dans les prisons ou devant des réfugiés. For the first time, we will have the pleasure to hear cellist Han Bin Yoon accompanied by the Quatuor Akilone in a program dedicated to Schubert. The versatile quatuor plays elegantly and moves the audience thanks to its commitment and sensibility. En partenariat avec le Centre Culturel Coréen Concert précédé d’une rencontre avec les musiciens Prix : 17€ / 10€ (-26)

Les Nuits de Septembre Liège Église Saint Jacques

Concerto Imperiale Virtuosi ! : Motets et chansons virtuoses de la Renaissance — Concerto Imperiale / Fabien Moulaert, sacqueboute et direction De Lassus, Palestrina, De Rore ...

Concerto Imperiale fait revivre les embellissements (ou « diminutions ») que les musiciens virtuoses de la fin de la Renaissance donnaient à entendre sur les motets et les chansons les plus connues de l’époque. Afin que le public puisse s’immerger au mieux, l’ensemble joue avec l’acoustique exceptionnelle de l’Église Saint Jacques en déléguant une partie majoritairement instrumentale à la tribune qui met en valeur l’orgue du lieu et une autre partie en bas vocale, parmi le public, dans un répertoire intimiste voix/luth qui se veut miroir des envolées virtuoses des cornet, sacqueboute et orgue. Concerto Imperiale performs the embellishments (or ‘diminutions’) that virtuoso musicians of the late Renaissance used to perform on the best-known motets and songs of the time. Une coproduction avec le Festival d’Orgue de Liège Prix : 15€ / 10€ (-30)

Sam. 1/10 — 20h

Festival Musiq3 Brabant wallon Lasne Le Rideau Rouge

Beatrice Berrut Ro(ck)mantique —

Béatrice Berrut, piano Wagner, Muse, Schoenberg

Connue dans le monde entier pour ses concerts surprenants et la superbe palette expressive de son jeu, Béatrice Berrut nous propose en première mondiale, un projet fou dans lequel Wagner et Schönberg côtoient les mélodies du groupe de rock anglais Muse. Des transcriptions comme la pianiste suisse en a le secret, une plongée toute en finesse dans son univers musical, un véritable coup de génie ! Béatrice Berrut offers us a world premiere, a crazy project in which Scriabine rubs shoulders with English rock band Muse, through transcriptions that only the swiss pianist knows how to write. A real dive into her musical universe.

Concerto Imperiale © Tommym

62

Sam. 1/10 — 20h

Beatrice Berrut © DR

Han Bin Yoon, violoncelle / Quatuor Akilone : Emmeline Concé, violon / Elise DeBendelac, violon / Perrine Guillemot, alto / Lucie Mercat, violoncelle Schubert, Fauré

Concert précédé d’une rencontre avec Beatrice Berrut animée par Pierre Solot (Musiq3). folies

Prix : 17€ / 10€ (-26)


Quator MP4 © Danny Willems

Festival Musiq3 Brabant wallon Ottignies Centre culturel

Quatuor Akthamar Les Faiseurs de rêves —

Coline Alecian, violon / Jennifer Pio, violon / Ondine Stasyk, alto / Cyril Simon, violoncelle

Les Faiseurs de rêves offre une réflexion sur la place du rêve, de l’amitié et de la musique dans une société de plus en plus individualiste, où chacun est pris, malgré lui, dans le tourbillon de l’action et du temps. Grâce à la musique et aux multiples pouvoirs de l’art, les quatre musiciens arriveront à changer le monde autour d’eux et à le faire étinceler de mille et une lumières, celles qui brillent en chacun de nous. La musique remplace les dialogues et prouve aux enfants que les émotions et les histoires ne passent pas uniquement par la parole. Parfois entourés ou pris à parti par les musiciens, les enfants sont au centre du voyage des artistes, de leur amitié, de leurs peines et de leurs joies. Un périple qu’ils ne sont pas près d’oublier !

Festival Musiq3 Brabant wallon Nivelles Waux-Hall

Quatuor MP4 & 2MAD Classique et hip-hop —

Claire Bourdet, violon / Margaret Hermant, violon / Pierre Heneaux, alto / Merryl Havard, violoncelle / Danseurs de la compagnie 2MAD Schubert

Habitués des scènes belges et internationales, les membres du Quatuor MP4 aiment construire des liens entre les arts vivants. Tournés vers la création qu’ils défendent avec dynamisme et force, ils colorent avec expérience et liberté d’expression les œuvres du répertoire classique. Et c’est avec les danseurs hiphop de la compagnie de danse belge 2MAD qu’ils fusionnent cette fois, pour nous donner une version en mouvements de La Jeune Fille et la Mort. The members of Quatuor MP4 like to forge links between the living arts. This time, it is with the hip-hop dancers of the Belgian company 2MAD that they are teaming up to give us a version of Death and the Maiden that is rich in movement. Prix : 17€ / 10€ (-26)

À partir de 6 ans

Music replaces dialogues and proves to kids that emotions and stories don’t always come in the form of words. From age 6. Coproduction avec le Centre culturel d’Ottignies Prix : 9€ / 8€ (-26)

Mer. 5/10 — 15h

Festival Musiq3 Brabant wallon Sart-Risbart Ferme de la Porte

Galapiat cirque La Brise de la pastille —

Moïse Bernier, clown, acrobate / Pierre Lordet, musicien

Un clown acrobate au mât chinois et un musicien aux questions existentielles. Des paroles en l’air qui questionneraient la vie sur Terre. L’espace est sens dessus dessous et interroge notre folie au quotidien. Accompagné par un musicien aux pieds sur terre, ce clown tendre et rock’n’roll prend de la hauteur, effrayé par le brouhaha du monde, il essaie, làhaut, de mettre un pied devant l’autre. Musicien ? Acrobate ? Philosophe ? Il est surtout… perché. Tout public

Galapiat Cirque © Michel Preumont

Quatuor Akhtamar © Nico Draps

Dim. 2/10 — 15h

Mar. 4/10 — 20h30

63

Les Festivals de Wallonie

An acrobatic clown with a Chinese pole and a musician with existential questions. Ethereal words that question life on earth. Space is turned upside down and calls into question our everyday madness. Prix : 10€


Musica Gloria © Malou Van den Heuvel

Jeu. 6/10 — 20h30

Festival Musiq3 Brabant wallon Louvain-la-Neuve Ferme du Biereau

Ayanna Witter-Johnson Quartet —

Ayanna Witter-Johnson, voix & violoncelle  / Abel Marcel, piano / David Bernabela, basse  / Urvin Doornkamp, batterie

Mer. 5/10 — 20h

Mer. 5/10 — 20h

Musica Gloria Dans la bibliothèque de Johann Friedrich Fash —

Sonico Piazzolla-Rovira : The Edge of Tango —

Musica Gloria : Beniamino Paganini, clavecin et traverso / Nele Vertommen, hautbois, flûte à bec, directions Fasch, Telemann, Bach

Révélation baroque des Bozar Next Generation, le jeune ensemble Musica Gloria nous emmène à la cour d’AnhaltZerbst de Leipzig où officia notamment Johann Friedrich Fasch (1688-1758). L’occasion est donnée d’entendre la musique instrumentale de ce dernier, au catalogue imposant, mais aussi des trésors de Telemann et Bach, contemporains du compositeur et joués dans ce même lieu. The young ensemble Musica Gloria takes us to the court of Anhalt-Zerbst in Leipzig, where Johann Friedrich Fasch, among others, served as musical director. This is an opportunity to hear his instrumental music, but also some gems by Telemann and Bach. Prix : 15€ / 10€ (-30)

Festival Musiq3 Brabant wallon Ottignies Centre Culturel

Sonico : Lysandre Donoso, bandonéon / Carmela Delgado, bandonéon / Stephen Meyer, violon / Daniel Hurtado Jiménez, violon / Guillaume Lagravière, violoncelle / Camilo Cordoba, guitare électrique / Ariel Eberstein, contrebasse / Ivo de Greef, piano Piazzolla, Lanoo, Plaza, Pontier, Rovira, Maffia, Malvicino, Pascual, De Caro, Cobian, Mendizábal, Salgán

Cet ensemble nous présente avec bonheur et maestria de magnifiques partitions du Modern Tango. Œuvres rares, perdues et retrouvées ou jamais enregistrées. Le superbe travail du compositeur Eduardo Rovira est particulièrement mis en avant par Sonico et il côtoiera dans ce concert des œuvres de son contemporain : Astor Piazzolla. Initiation au tango en introduction. The ensemble joyfully presents wonderful partitions from modern tango. Rare works that were lost and found, or never recorded. Coproduction avec le Centre culturel d’Ottignies

64

folies

Sonico @ Griet De Cort

Prix : 17€ / 10€ (-26)

Mixing styles, Ayanna travels through soul with serious classical and jazz basics, spiced with hints of reggae, pop and folk. Each concert is a unique experience that Ayanna adapts depending on the venue and the audience. Prix : 17€ / 10€ (-26)

Ayanna Witter-Johnson © DR

Les Nuits de Septembre Liège Église Saint-Denis

La compositrice, chanteuse, auteurcompositeur et violoncelliste anglaise nous invite à entrer dans son monde sonore chatoyant. A la croisée des styles, Ayanna voyage dans la soul avec de sérieuses bases classique et jazz, relevées de touches reggae, pop et folk. Chaque concert est une expérience unique qu’Ayanna offre en fonction du lieu et du public.


FugaCités - Jérôme Oussou © DR

Ven. 7/10 — 20h

Sam. 8/10 — 20h

Magali Léger & Ensemble Contraste Joséphine Baker / Paris mon amour —

FugaCités Le Concert de l’Hostel Dieu, Tiko, Mehdi Krüger & Jérôme Oussou —

Ensemble Contaste : Arnaud Thorette, violon et alto / Antoine Pierlot, violoncelle / Vincent lê Quang, saxophone / Johan Farjot, piano et arrangements musicaux  / Magali Léger, soprano / Arnaud Thorette, création du spectacle / Caroline Lemière, chorégraphies Piaf, Sinatra, Baker, Scotto, Trénet, Gershwin, Betti

Ce spectacle est un hommage à la carrière et la vie de Joséphine Baker, formidable chanteuse, danseuse et meneuse de revue américaine, devenue française en 1937, qui fut une grande figure dans la résistance à l’occupant pendant la Seconde Guerre mondiale et qui utilisera sa grande popularité dans la lutte contre le racisme et pour l’émancipation des Noirs. L’Ensemble Contraste et Magali Léger veulent à leur manière faire revivre cette artiste qui marqua le Paris de l’après-guerre dans sa musique, sa proximité avec le public et son engagement politique de résistante. Ensemble Contraste and Magali Léger want to breathe new life into this artist who marked post-war Paris through her music, her closeness to the public and her political engagement in the Resistance.

Magali Léger © DR

Prix : 20€ / 10€ (étudiant)

Festival Musical du Hainaut La Louvière Le Théâtre

Ven. 7/10 — 20h30

Festival Musiq3 Brabant wallon Louvain-la-Neuve Ferme du Douaire

Les années folles… et rugissantes ! Elodie Vignon, Sarah Laulan, Laure Stehlin & Trio Khnopff —

Sarah Laulan, mezzo-soprano / Laure Stehlin, flûte traversière / Trio Khnopff : Sadie Fields, violon / Romain Dhainaut, violoncelle / Elodie Vignon, piano Milhaud, Ravel, Martin, Debussy, Tranchant, Scotto

Après la Première Guerre Mondiale, Paris connaît dix années d’effervescence et de libération totale. Enivrée d’espoir, la jeunesse essaie d’oublier les horreurs de la guerre et entre dans une course effrénée aux bonheurs. De cette parenthèse enchantée, Elodie Vignon, avec ses partenaires Sarah Laulan et Laure Stehlin, et en compagnie du Trio Khnopff, nous livre comme en miroir de notre époque, un programme profond et lumineux, bouillonnant de couleurs et d’idées. After World War I, Paris experienced ten years of excitement and total freedom. From this enchanted time, Elodie Vignon and her partners deliver a deep and shiny program, bubbling with colours and ideas. Prix : 17€ / 10€ (-26)

65

Les Festivals de Wallonie

Concert de l’Hostel Dieu / Tiko, human beatbox / Mehdi Krüger, slam / Jérôme Oussou, danse hip-hop / Mourad Merzouki, chorégraphie

FugaCités est une rencontre entre la musique baroque et les cultures urbaines imaginée par FranckEmmanuel Comte et scénographiée par la metteuse en scène Bérénice Collet. Ce sont trois variations poétiques et interdisciplinaires aux multiples inspirations, un dialogue créatif entre les instrumentistes du Concert de l’Hostel Dieu et trois artistes phares des cultures urbaines. FugaCités is a meeting between baroque music and urban cultures imagined by Franck-Emmanuel Comte and staged by director Bérénice Collet. A creative dialogue between the instrumentalists of Le Concert de l’Hostel Dieu and three leading artists of urban cultures. Prix : 18€ / 10€ (étudiant)

Elodie Vignon © Isabelle Françaix

Festival Musical du Hainaut La Louvière Le Théâtre


Compagnie La Tempête © Hubert Caldagues

Dim. 9/10 — 16h

Festival Musical du Hainaut La Louvière Le Théâtre

King Arthur Compagnie Dérivation —

Sofia Betz, adaptation du livret et mise en scène / Catherine De Biasio, arrangement et instruments/ Julie Calbete, soprano et arrangement / Pauline Claes ou Joelle Charlier, mezzo-soprano et arrangement  / Romain Dayez, baryton et arrangement / Fabien Magry, comédien à la narration / Sarah De Battice, scénographie et création costumes / Floriane Palumbo, assistante production / Thomas Lescart, création lumière et régie Purcell

Sam. 8/10 — 20h

Festival Musiq3 Brabant wallon Jodoigne Église de Saint-Médard

Compagnie la Tempête Hypnos —

Simon-Pierre Bestion, conception, arrangements, mise en espace et direction / Ensemble vocal La Tempête Tavener, Manchicourt, Greif, Isaac, Senfl, Scelsi, Pérès, Escobar

Hypnos, le Dieu du sommeil, s’invite pour un voyage à la fois sensoriel, spirituel et émotionnel où le public est invité à suivre les mouvements physiques et poétiques des chanteurs dans l’architecture sonore des lieux et des espaces investis. Ce programme cherche à retrouver les liens très forts qui unissent les vertus poétiques, mystiques et thérapeutiques de la musique au travers des œuvres, pour la plupart sacrées, issues de plusieurs époques différentes se faisant écho : 9e siècle, 15e et 16e siècles, 20e siècle. This program searches the strong links that unite the poetic, mystical and therapeutic virtues of music through mostly sacred works from different eras: the 9th, 15th, 16th and 20th centuries. Avec le Centre culturel de Jodoigne

66

folies

King Arthur © DR

Prix : 20€ / 10€ (-26)

Il faut revenir en arrière, des siècles en arrière. Il faut y mettre de la boue, des hivers glacés et la colère dans la tête de tous ceux qui crèvent de froid et de faim. L’Angleterre est alors en guerre permanente. Au-delà des champs de bataille, les pactes se trament dans les hautes sphères du pouvoir. Les enfants s’échangent contre d’obscurs services et les magiciens tentent d’écrire demain… C’est au milieu de tout ça, que naît le jeune Arthur. Mais est-il vraiment celui qu’on attendait ? Entre synthétiseurs et voix lyriques, le vieux mythe du chevalier romantique en prend un coup, pour révéler la jeune Emmeline, fiancée aveugle d’Arthur, qui pourrait bien changer le cours du monde. Tout public

Between synthesizers and opera voices, the old myth of the romantic knight takes a hit, before lifting the veil on the young Emmeline, Arthur’s blind fiancée, who could well change the course of the world. Prix : 15€ / 5€ (enfant)


Céline Scheen © Michal Nowak

Dim. 9/10 — 20h

Les Nuits de Septembre Liège Salle Philharmonique

Giovanni Maria Pagliardi : Caligula Le Poème Harmonique & Vincent Dumestre —

Dim. 9/10 — 15h

Festival Musiq3 Brabant wallon Perwez Ferme de la Petite Cense

Génération classique Quintette Etcaetera —

Quintette Etcaetera : Apolline Degoutte, flûte traversière / Mélanie Alliot, hautbois / Émile Souvagie, clarinette / Urmin Nes Majstorovic, cor / Enrique Alonso Cordovilla, basson Ibert, Ligeti, Cambini, Bacri

Génération classique est un concourstremplin qui vise à mettre en lumière les ensembles les plus prometteurs des classes de musique de chambre des Écoles Supérieures des Arts. Le projet leur offre de quoi se propulser avec davantage d’assurance et de facilité au-devant des scènes professionnelles. Pour la première édition du concours en 2021, ce sont le Quintette à vent Etcaetera et le duo de pianistes Nora et Zora Novotna qui ont été primés par le jury. Jeunes mais particulièrement talentueux et enthousiastes, ces musicien(ne)s ont hâte de vous rencontrer ! Classic Generation puts the spotlight on the most promising chamber-music groups from our conservatories. The project offers them the opportunity to be prepared for the professional scene. The winners of the 2021 edition are the Quintette Etcaetera and Nora & Zora Novotna.

Dim. 9/10 — 18h

Festival Musiq3 Brabant wallon Perwez Ferme de la Petite Cense

Céline Scheen, Karim Baggili & Mamadou Dramé La Kora baroque —

Céline Scheen, chant / Mamadou Dramé, kora / Karim Baggili, guitare

Dans quel rêve fou pourrait-on entendre les sonorités ensorcelantes de l’instrument des poètes-musiciens d’Afrique de l’Ouest résonner avec le répertoire de l’Europe Baroque ? Eh bien, remercions Céline Scheen d’être attentive à ses envies et animée par l’énergie des rencontres et des métissages. Elle nous invite à voyager dans le temps et l’espace, et crée de nouveaux ponts musicaux et amicaux avec le grand joueur de kora, Mamadou Dramé et le multi-instrumentiste, arrangeur et compositeur, Karim Baggili. Un pur délice sonore en perspective ! Céline Scheen embarks us on a journey through time and space, and creates new musical and friendly bridges with great kora player Mamadou Dramé and multiinstrumentalist, arranger and composer Karim Baggili. En coproduction avec le Centre Culturel de Perwez Concert précédé d’un goûter de produits locaux et d’une rencontre avec les artistes

Prix : 10€

Prix : 17€ / 10€ (-26)

De Suétone à Albert Camus, la folie de Caligula est devenue un mythe qui inspira écrivains et musiciens. Créé à Venise, en 1672, le Caligula de Giovanni Pagliardi (1637-1702) est le seul opéra inspiré par la vie du sanguinaire empereur. Cocktail sulfureux de folie, de pouvoir et de passion, l’œuvre connut un succès immense grâce à ses mélodies sur le modèle de Monteverdi et Cavalli. Pour sa première venue à Liège, le prestigieux ensemble Le Poème Harmonique fait revivre cet éloge de la folie… baroque, en version de concert. The madness of Caligula is a myth that inspired writers and musicians. For its first visit to Liège, the prestigious ensemble Le Poème Harmonique revives this praise of … baroque folly in a concert version. En coproduction avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège Prix : 24€ / 16€ (-26)

Quintette Etcaetera © Leslie Artamonow

Vincent Dumestre © Jean-Baptiste Millot

En coproduction avec le Centre Culturel de Perwez Concert suivi d’un goûter de produits locaux

Camilo Delgado Díaz, ténor / Caroline Meng, mezzo-soprano / Florian Götz, baryton / Paul-Antoine Bénos-Djian, contre-ténor  / Serge Goubiaud, ténor / Camille Poul, soprano / Le Poème Harmonique / Vincent Dumestre, direction Pagliardi

67

Les Festivals de Wallonie


Festival Musical du Hainaut Tournai Maison de la Culture

Radioconcert Musiques Nouvelles —

Tapapeur © Elsa Verhoeven

Ven. 14/10 — 20h

Jean-Paul Dessy, conception et direction  / Musique : Jean-Philippe Collard-Neven, Jean-Luc Fafchamps, Apolline Jesupret, Fabrizio Cassol, Arnould Massart, Patrick Leterme, Stéphane Collin, Stéphane Orlando  / Pascale Tison, montage radiophonique / Jarek Frankowski, son / Avec les voix de : Philippe Baron, Marc Ysaye, Sylviane Hazard, Pascale Vanlerberghe, Patrick Leterme, Patrick Bauwens, Didier Mélon, Dominique Mussche / Ensemble Musiques Nouvelles Collard-Neven, Fafchamps, Jesupret, Cassol, Massart, Leterme, Collin, Orlando

Dans le cadre des 60 ans de Musiques Nouvelles. Huit productrices et producteurs emblématiques des radios de la RTBF ont choisi des musiques qui leur tiennent particulièrement à cœur parmi toutes celles qui sont apparues au cours des 60 dernières années, traversant les styles et les genres musicaux (classique, jazz, musique de film…). Huit compositrices et compositeurs d’aujourd’hui vont chacun(e) écrire une œuvre nouvelle au départ de ces choix. Radioconcert, c’est l’alliage des voix des producteurs, les sons des musiques originales, les compositions originales intégrant tous ces matériaux sonores et l’interprétation en direct par les musiciens de Musiques Nouvelles.

Sam. 15/10 — 16h

Festival Musical du Hainaut Tournai Foyer Saint-Brice

Tapapeur !? Clap Duo & Cie du Simorgh —

Clap Duo & Cie du Simorgh : Chirstophe Herrada, comédien et chant / Charles Michiels, clarinette / Pierre Quiriny, marimba et percussions / Annette Brodkom, écriture et mise en scène

Un conte musical inédit sur le thème de la peur ! Parce que les chocottes, c’est cool : ça permet de se blottir dans les bras des grands en criant Au Loup !, même si le loup, ici, n’a rien fait de mal. Des chansons plongent les enfants dans d’intenses émotions, entre rires et larmes (de croco), coups de théâtre et poésie. Il était une fois l’harmonie entre humains et animaux. Cette harmonie génère bientôt l’ennui, et l’envie d’avoir peur. Qu’est-ce qu’avoir peur ? Et de quoi ? Il faut désigner un méchant, mais qui, et pourquoi ? Un spectacle interactif qui, soyez sans crainte, se termine bien !

The ensemble Musiques Nouvelles is celebrating its 60th anniversary! Les Festivals de Wallonie have decided to mark this anniversary by inviting the ensemble to take part in the various festivals with a new series of commissions spanning a range of eras and musical styles. Eight contemporary composers have drawn inspiration from the musical choices of eight leading RTBF producers in a surprising Radioconcert.

Spectacle musical interactif pour les enfants de 3 à 8 ans

Une coproduction des Festivals de Wallonie, de Mars - Mons Arts de la Scène, de l’Ensemble Musiques Nouvelles et d’Ars Musica

68

folies

Musique Nouvelles © Hélène Lamblin

Prix : 14€ / 9€ (-30)

An original musical tale that immerses children in intense emotions, between laughter and (crocodile) tears, between dramatic turns of events and poetry. Once upon a time humans and animals lived in harmony. But this harmony soon became a source of boredom, which in turn triggered the desire to be frightened. Prix : 10€ / 7€ (-30)


OPRL ©William Beaucardet

Dim. 16/10 — 11h

Festival Musical du Hainaut Tournai Conservatoire de Musique

Génération classique Quintette Etcaetera / Nora & Zora Novotna —

Quintette Etcaetera : Apolline Degoutte, flûte traversière / Mélanie Alliot, hautbois / Émile Souvagie, clarinette / Urmin Nes Majstorovic, cor / Enrique Alonso Cordovilla, basson / Nora & Zora Novotna, piano à quatre mains Ligeti, Souris, Bacri, Schubert, Liszt

Génération classique est un concourstremplin qui vise à mettre en lumière les ensembles les plus prometteurs des classes de musique de chambre des Écoles Supérieures des Arts. Le projet leur offre de quoi se propulser avec davantage d’assurance et de facilité au-devant des scènes professionnelles. Pour la première édition du concours en 2021, ce sont le Quintette à vent Etcaetera et le duo de pianistes Nora et Zora Novotna qui ont été primés par le jury. Jeunes mais particulièrement talentueux et enthousiastes, ces musicien(ne)s ont hâte de vous rencontrer !

Sam. 15/10 — 20h

Festival Musical du Hainaut Tournai Maison de la Culture

Orchestre Philharmonique Royal de Liège, Stephen Hough & Lionel Bringuier Brahms et Stravinsky —

Orchestre Philharmonique Royal de Liège  / Stephen Hough, piano / Lionel Bringuier, direction Brahms, Stravinsky

Classic Generation puts the spotlight on the most promising chamber-music groups from our conservatories. The project offers them the opportunity to be prepared for the professional scene. The winners of the 2021 edition are the Quintette Etcaetera and Nora & Zora Novotna.

Un grand pianiste parmi les plus singuliers de notre époque, un jeune chef français très en vue et notre orchestre de Fédération WallonieBruxelles réunis : grande soirée en perspective pour célébrer le retour de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège au Festival Musical du Hainaut ! Séparés de seulement 30 années, le romantisme du Second concerto pour piano de Brahms et les élans de modernisme du Petrouchka de Stravinsky offrent un concert contrasté, entre la maturité d’un maître au sommet de son art et les premiers exploits d’un jeune loup débutant sa folle carrière.

Prix : gratuit

Quintette Etcaetera © Leslie Artamonow

A great pianist among the most singular of our time, a prominent young French conductor and an emblematic orchestra: a great evening to look forward to as we celebrate the return of the Orchestre Philharmonique Royal de Liège to the Festival Musical du Hainaut! Prix : 14€ / 9€ (-30) 69

Les Festivals de Wallonie


Anthony Romaniuk © Leslie Artamonow

Dim. 16/10 — 18h30

Festival Musical du Hainaut Tournai Maison de la Culture

Lauréat(e) violoncelle 2022 du Concours Reine Elisabeth —

Dim. 16/10 — 16h

Festival Musical du Hainaut Tournai Maison de la Culture

Anthony Romaniuk Bells —

Anthony Romaniuk, piano, clavecin, Fender Rhodes Mozart, Byrd, Satie, Crumb, ...

Le concept original et l’habile programmation de l’album « Bells », paru chez Alpha, a vite fait de placer Anthony Romaniuk parmi les artistes les plus inventifs du moment. En une heure, il y explore quatre siècles de musique et combine répertoire et improvisation (Bach, Mozart, Chostakovitch, Satie, Crumb, Ligeti,…), passant du piano au clavecin, avec un détour par les sonorités inédites du Fender Rhodes. Bells sera donné pour la première fois en Wallonie. Lors de ce concert, Anthony Romaniuk dévoilera aussi en avant-première quelques pièces de son nouveau projet Perpetuum ! In one hour, Anthony Romaniuk explores four centuries of music and combines repertoire and improvisation, on the piano and the harpsichord, and also using the incredible sound of the Fender Rhodes. Prix : 14€ / 9€ (-30) 70

folies

En 2017, le niveau artistique de la première édition de violoncelle du Concours Reine Elisabeth avait tellement impressionné les mélomanes qu’ils en avaient fait une des plus remarquables sessions depuis plusieurs décennies. Pour obtenir le programme détaillé de ce concert, il faudra faire preuve d’encore un peu de patience… Ce n’est qu’à l’issue de la proclamation du palmarès de la seconde édition consacrée au violoncelle, le 4 juin prochain, que nous serons en mesure de dévoiler quel lauréat viendra clôturer les Festivals de Wallonie avec un récital en accord avec le thème folies ! It is only after the announcement of the winners of the second edition devoted to the cello, on 4 June, that we will be able to reveal the name of the winner who will conclude Les Festivals de Wallonie with a recital in keeping with this year’s theme! Prix : 14€ / 9€ (-30)


Qu’il s’agisse d’interviews insolites des artistes invité(e) s, de concerts filmés, d’after movies de certains projets particuliers ou encore de rencontres avec les responsables artistiques des festivals ou avec des jeunes spectateurs, retrouvez toute l’offre vidéo des Festivals de Wallonie sur notre chaîne YouTube : www.youtube.com/c/ LesFestivalsdeWallonie On Les Festivals de Wallonie’s YouTube channel, you will find all our video content: unique interviews of the artists who perform in our festivals, filmed concerts, aftermovies of our projects and even meetings with our artistic directors or with young audience members: www.youtube. com/c/LesFestivalsdeWallonie

© Leslie Artamonow

Les Festivals de Wallonie sur vos écrans ! —

Des vidéos tournées à L’Alba Découvrez également les Alba Sessions. Les vidéos présentées dans cette série originale ont toutes été filmées à L’Alba, la maison des talents partagés, propriété de la chanteuse de jazz Mélanie De Biasio. Chacune de ces capsules vous invite à pousser les portes de la maison et à découvrir un court showcase de musiciennes et musiciens invités cette année aux Festivals de Wallonie. Installé(e)s dans les salons de ce lieu exceptionnel du patrimoine carolo, converti en maison de vie et de travail pour les artistes, ces talents belges et internationaux se sont livrés avec entrain au jeu de l’enregistrement « comme chez soi ». Conçues en collaboration étroite avec l’équipe d’Alba créative, l’association qui gère ce projet original de résidence pour artistes, les Alba Sessions vous convient à partager, par vidéo interposée, des moments d’intimité et de proximité avec des artistes d’exception associés à l’édition 2022 des Festivals de Wallonie. Un temps de découverte pour vous ; de rencontres et d’échanges pour les artistes. 71

Les Festivals de Wallonie

The Alba Sessions invite you to share, through your screens, intimate and close moments with exceptional artists associated with Les Festivals de Wallonie’s 2022 edition. The videos presented in this original series have all been filmed at the Alba, the house of shared talents that belongs to jazz singer Mélanie De Biasio, a remarkable landmark located in the heart of Charleroi, converted in home and workplace for the artists. Diffusion de fin juin à fin octobre sur : www.youtube.com/c/ LesFestivalsdeWallonie Abonnez-vous à la newsletter des Festivals de Wallonie via la page d’accueil du site www.lesfestivalsdewallonie.be pour être tenu(e)s informé(e)s de toutes les nouvelles diffusions.

www.youtube.com/c/ LesFestivalsdeWallonie


Discovery Boxes

7 week-ends touristiques différents à passer cet été et cet automne en Wallonie et à Bruxelles pour découvrir de manière originale Les Festivals de Wallonie et la musique classique sous toutes ses formes, mais aussi goûter aux produits du terroir, partir à l’aventure et se détendre.

Drawing on the rich and varied programme of the festivals that make up our federation, we have selected 7 weekends of concerts for you. In collaboration with our cultural, tourism and catering partners, we now offer you the opportunity to enjoy classical music while tasting local products, going on an adventure and just relax.

72

folies


Chacune des boxes est valable pour deux personnes et se compose de :

À Bruxelles Borderline Ven. 24 & sam. 25/6

— 1 nuitée pour deux personnes en chambre double (petit-déjeuner inclus) — 2 places de concert — 2 tickets pour une activité découverte ou gourmande

À Saint-Hubert Les Quatre Saisons Sam. 2 & dim. 3/7 À Namur Cordes en folie Ven. 8 & sam. 9/7

À offrir ou à s’offrir ! Passez votre été et votre automne près de chez vous et laissez-vous guider par Les Festivals de Wallonie.

À Stavelot Les Muses de Haendel Sam. 6 & dim. 7/8 À Liège Radioconcert Sam. 17 & 18/9 Dans le Brabant wallon La Kora baroque Sam. 8 & dim. 9/10 À La Louvière Le Baroque urbain Sam. 8 & dim. 9/10

Plus d’infos sur les hôtels, partenaires, et le contenu détaillé des Discovery boxes sur www.lesfestivalsdewallonie.be +32 71 51 78 00 73

Les Festivals de Wallonie


Autour des concerts — Les Festivals de Wallonie, ce sont plus de 100 concerts, mais aussi des conférences, introductions aux œuvres, rencontres avec les artistes, ateliers pour petits et grands, masterclasses publiques… de sorte que votre expérience soit complète !

Concerts gratuits au chapiteau du Festival Musiq3 Bruxelles —

Introductions — Festival Musical de Namur

Festival Musiq3 Bruxelles

74

folies

Ven. 24/6 — 18h Ateliers Radio Modern DJ

Ven. 24/6 — 22h30 Concert Live Radio Modern

Ven. 24/6 — 22h30 Show live

Sam. 25/6 — 12h, 14h, 16h & 18h Concerts

Radar est la compagnie spécialisée dans les shows ‘vintage’ en Europe. Pour honorer notre thématique que pouvions-nous imaginer de mieux que d’être transportés dans les Années Folles pour une soirée envoûtante en pleine prohibition. New-York, dans un cabaret Berlinois ou dans un club de jazz parisien ? Pour Crazy, le Festival Musiq3 recrée la magie d’une expérience immersive sous son chapiteau de la Place Sainte-Croix.

Sam. 25/6 — 20h Laurent Vigneron Dim. 26/6 — 12h & 14h Concert Dim. 26/6 — 16h ROSA Dim. 26/6 — 18h Ozain 4tet Dim. 26/6 — 20h Laurent Vigneron

Mar. 14/6 — 20h Namur Concert Hall Sophie Junker, Leonardo García Alarcón, Chœur de Chambre de Namur & Cappella Mediterranea Bach Drama (→ P. 18) Mar. 14/6 — 20h Namur Église Saint-Loup Dolce Follia Heather Newhouse, le Concert de l’Hostel Dieu & Franck-Emmanuel Comte (→ P. 29) Dim. 3/7 — 16h Namur Église Saint-Loup François Joubert-Caillet, L’Achéron & Trinity Boys Choir Les Corsaires d’Elizabeth (→ P. 31) Mar. 5/7 — 20h Namur Église Saint-Loup La Chimera & Eduardo Egüez Il Palazzo di Atlante (→ P. 32)


Conférences — Festival Musiq3 Bruxelles Sam. 25/6 — 11h Flagey Studio 1 Isabelle Dumont & Jean-Luc Fafchamps Le Cerveau musicien Concert-conférence (→ P. 20)

Festival de Stavelot Lun. 1/8 — 16h30 Abbaye Réfectoire des Moines César Franck et les Liégeois à Paris Conférence par Jérôme Lejeune (→ P. 55)

Enfants et adolescents —

Rencontres — Festival Musiq3 Brabant wallon

Festival Musiq3 Bruxelles Sam. 25/6 - 15h30 & 16h30 Flagey Foyer 3 Le petit théâtre musical de ReMuA Bienvenue dans le petit théâtre musical de ReMuA ! Le temps d’une histoire, les enfants de six à huit ans exploreront les potentialités sonores offertes par l’espace, par le corps et par sa mise en mouvement... Ils deviendront ainsi, petit à petit, les bruiteurs du récit. Percussions corporelles, soundpainting et autres jeux de gestes rythmeront l’aventure, contée en musique par les musiciens ReMuA.

La rencontre est l’un des maitresmots du Festival Musiq3. Rencontre entre les arts, entre les musiques, mais également entre les artistes et leur public. Certains concerts sont donc précédés d’une rencontre entre les spectateurs et les musiciens, animée par un présentateur de Musiq3, au cours de laquelle le public est invité à découvrir l’homme ou la femme derrière l’artiste. Ven. 30/9 – 19h30 Ittre Palais de Plume Han Bin Yoon & Quatuor Akilone Sam. 1/10 - 19h30 Lasnes Le Rideau Rouge Beatrice Berrut

Masterclasses —

Atelier donné par Marjorie Macarty et Francesc Marco Sendon (ReMuA).

Ven. 7/10 - 20h Ottignies Ferme du Douaire Elodie Vignon

Festival de Stavelot

De 6 à 8 ans

Jeu. 11/8 — 20h Abbaye Réfectoire des Moines Ouverture des masterclasses / Quatuor Zemlisky (→ P. 57)

Prix : 6€

Dim. 9/10 - 17h30 Perwez Ferme de la Petite Cense Céline Scheen, Karim Baggili et Mamadou Dramé

Dim. 14/8 — 16h Abbaye Réfectoire des Moines Audition des stagiaires des masterclasses / I Cambristi (→ P. 58)

Dim. 26/6 – 10h & 15h30 Flagey Foyer 3 L’heure du bain Samedi matin …. La journée commence par un bain…. Mais l’eau est trop chaude, trop froide !!! Après le bain, il faudra s’habiller, dans le bon ordre et mettre ses vêtements de pluie si on veut aller jouer dans le jardin, sous le pommier. A travers cette histoire de tous les jours, les enfants découvriront les notions du quotidien : le temps, l’espace, la météo grâce aux comptines de Corinne Albaut, mises en musique par l’asbl ReMuA. Francesc Marco Sendon accompagnera au piano la danseuse Delphine Maurel et la flûtiste Marjorie Macarty, dans un spectacle familial et interactif pour les tout petits ! À partir de 2 ans

Prix : 6€

Festival Musical du Hainaut Sam. 8/10 — 11h La Louvière Le Théâtre FugaCités Atelier de percussion corporelles David Bruley, percussionniste De 12 à 18 ans

Prix : gratuit / inscription obligatoire

75

Les Festivals de Wallonie

Initiation à la danse — Festival Musiq3 Brabant wallon Mer. 5/10 – 19h30 Ottignies Centre Culturel En prélude au concert de l’ensemble Sonico dans son programme « Piazzolla-Rovira : The Edge of Tango », le Festival Musiq3 propose une initiation à cette danse enivrante.


Tickets solidaires L’accessibilité à la musique classique, c’est notre affaire à toutes et tous !

Parce que chacun devrait pouvoir satisfaire son envie de musique sans compter, parce que l’accès à une salle de concert n’est pas toujours chose aisée, parce que nous ne sommes pas toutes et tous égaux face aux difficultés de l’existence, et parce que nous sommes plus que jamais convaincus que l’accès à la culture est un droit fondamental, nous avons mis en place un système de Tickets solidaires. Inspiré des cafés suspendus apparus en Italie à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, les Tickets solidaires offrent la possibilité aux personnes en difficulté de participer aux concerts que nous organisons, par le biais de la générosité du public et grâce à un système de don. Lors de l’achat d’un ticket via notre billetterie en ligne, il est désormais possible d’effectuer un don de minimum 1€. Il est bien entendu aussi possible d’effectuer un don sans acheter de ticket de concert par virement bancaire. Votre don, quel qu’en soit le montant, peut faire la différence ! Une fois le montant équivalent à la moitié d’un ticket de concert atteint, les Festivals de Wallonie apportent les 50% restant du prix du billet. Un ticket solidaire est alors automatiquement généré et redistribué aux personnes qui en feraient la demande via l’une de nos associations partenaires.

Nos partenaires nous aident à toucher des personnes en difficulté telles que des enfants et des adolescents placés, des jeunes femmes seules avec ou sans enfants, des personnes âgées vivant en communauté, des personnes sortant du sansabrisme des primo-arrivants, ou encore, des étudiants en situation de précarité. Nous travaillons de façon « locale » en recherchant des associations et des centres d’accueil ou d’hébergement se trouvant à quelques kilomètres seulement des salles de concerts afin de faciliter le transport des groupes. Vous représentez une association et vous souhaitez bénéficier des Tickets solidaires ? Contactez elise.viola@ lesfestivalsdewallonie.be

Inspired by the ‘pending coffee’ system which appeared in Italy at the end of the Second World War, the solidarity ticket offers people in difficulty the opportunity of taking part in the concerts we organize with the help of your generosity and thanks to a donation system! Because everyone should be able to satisfy their desire for music without calculating whether they can afford it or not.

Pour plus d’infos : www.lesfestivaldewallonie.be 76

folies


© DR

77

Calendrier des concerts accessibles — Festival Musiq3 Bruxelles

Festival Musical de Namur

Ven. 24/6 — 19h Flagey Studio 4 Borderline Alexandre Esperet, Shirly Laub, Orchestre du Festival Musiq3 and guests (→ P. 18) Sam. 25/6 - 10h & 11h Flagey Studio 4 Petit concert à l’aube Compagnie La Bulle à sons (→ P. 19) Sam. 25/6 — 11h Flagey Studio 1 Isabelle Dumont & Jean-Luc Fafchamps Le Cerveau musicien Concert-conférence (→ P. 20) Sam. 25/6 — 16h30 Espace Lumen Génération classique Quintette Etcaetera Nora & Zora Novotna (→ P. 22) Sam. 25/6 — 16h30 Faculté d’Architecture La Cambre Horta Galapiat cirque La Brise de la pastille (→ P. 22) Sam. 25/6 — 18h Flagey Studio 4 Rosemary Standley & Ensemble Contraste Schubert in love (→ P. 22) Sam. 25/6 — 19h30 Espace Lumen Carlos Cippelletti’s band Hybrid (→ P. 23) Dim. 26/6 — 11h Espace Lumen Farfelu Rémi Decker / Zonzo Compagnie — Ciné-concert kids (→ P. 24) Dim. 26/6 — 15h Faculté d’Architecture La Cambre Horta Galapiat cirque La Brise de la pastille (→ P. 26) Dim. 26/6 — 16h Espace Lumen Geneva Brass Band Scherzophrénie (→ P. 27) Dim. 26/6 — 17h30 Flagey Studio 4 Frivol’s club Les Frivolités Parisiennes (→ P. 27) Dim. 26/6 — 18h30 Flagey Studio 1 François Salque & Vincent Peirani Grain de folie ! (→ P. 28) Dim. 26/6 — 18h30 Espace Lumen Quatuor MP4 & 2MAD Classique et hip-hop (→ P. 28)

Mar. 5/7 — 12h Namur Église Saint-Loup Génération classique Nora & Zora Novotna (→ P. 31)

Les Festivals de Wallonie

Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Sam. 2/07 — 20h Saint-Hubert Basilique Young Belgian Strings Saisons en miroir (→ P. 30) Dim. 3/7 – 15h Marche-en-Famenne Maison de la Culture La Framboise Frivole Ceci n’est pas une framboise frivole (→ P. 30) Dim. 10/7 — 15h Arville Église Saint-Paul Mozaïk Voices Célébration — La Missa in Jazz (→ P. 34) Mer. 13/7 — 20h La-Rocheen-Ardenne Église Saint-Nicolas Génération classique Quintette Etcaetera Nora & Zora Novotna (→ P. 35) Sam. 23/7 — 20h Libin Église NotreDame du Mont Carmel Le Pari des Bretelles Félicien Brut, Édouard Macarez & Quatuor Hermès (→ P. 37) Festival de Stavelot Lun. 8/8 — 11h Abbaye Réfectoire des Moines Trio Portici Une histoire de trios (→ P. 56) Jeu. 11/8 — 11h Abbaye Réfectoire des Moines Génération classique Quintette Etcaetera Nora & Zora Novotna (→ P. 57) Festival Musiq3 Brabant wallon Jeu. 29/9 — 20h30 Wavre La Sucrerie Fou de musiques 1er Lauréat du Concours Reine Elisabeth 2022 & Orchestre du Festival Musiq3, dir. Shirly Laub (→ P. 61) Dim. 2/10 — 15h Ottignies Centre culturel Quatuor Akthamar Les Faiseurs de Rêves (→ P. 63)

Mar. 4/10 – 20h30 Nivelles Waux-Hall Quatuor MP4 & 2MAD Classique et hip-hop (→ P. 63) Mer. 5/10 — 15h Sart-Risbart Ferme de la Porte Galapiat cirque La Brise de la pastille (→ P. 63) Mer. 5/10 — 20h30 Nivelles Waux-Hall Sonico Piazzolla-Rovira : The Edge of Tango (→ P. 64) Dim. 9/10 — 18h Perwez Ferme de la Petite Cense Céline Scheen, Karim Baggili & Mamadou Dramé La Kora baroque (→ P. 67) Festival Musical du Hainaut Ven. 7/10 — 20h La Louvière Le Théâtre Magali Léger & Ensemble Contraste Joséphine Baker / Paris mon amour (→ P. 65) Sam. 8/10 — 20h La Louvière Le Théâtre FugaCités Le Concert de l’Hostel Dieu, Tiko, Mehdi Krüger & Jérôme Oussou (→ P. 65) Dim. 9/10- 16h La Louvière Le Théâtre King Arthur Compagnie Dérivation (→ P. 66) Sam. 15/10 — 16h Tournai Foyer Saint-Brice Tapapeur !? Clap Duo & Cie du Simorgh (→ P. 68) Sam. 15/10 — 20h Tournai Maison de la Culture Orchestre Philharmonique Royal de Liège, Stephen Hough & Lionel Bringuier Brahms et Stravinsky (→ P. 69) Dim. 16/10 — 11h Tournai Conservatoire de Musique Génération classique Quintette Etcaetera Nora & Zora Novotna (→ P. 69) Dim. 16/10 — 18h30 (1h15) Tournai Maison de la Culture Lauréat(e) violoncelle 2022 du Concours Reine Elisabeth (→ P. 70)


Un Fauteuil pour tous — L’accessibilité et l’inclusion, c’est aussi l’affaire des Festivals de Wallonie ! Depuis quelques années, nous rendons accessibles certains spectacles aux personnes à besoins spécifiques en proposant une audiodescription et une traduction simultanée en langue des signes (LSFB) et en langue française parlée complétée (LfPC). Par ailleurs, nous installons une boucle à induction magnétique dans les salles qui n’en disposent pas, et nous distribuons également des fascicules « Facile à Lire et à comprendre » (FALC). Toutes ces adaptations permettent l’inclusion des personnes aveugles et malvoyantes, sourdes et malentendantes, mais aussi les personnes éprouvant des difficultés de compréhension ou en situation de handicap ou retard mental. L’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite est également vérifiée dans les salles.

Festival Musical du Hainaut Dim. 9/10 — 16h La Louvière Le Théâtre King Arthur Compagnie Dérivation (→ P. 66)

Accessibility and inclusion are also big issues for Les Festivals de Wallonie! For a few years now, we have been making some shows accessible to people with disabilities. We have developed assistance for people who are blind or visually impaired, deaf of hearing impaired, and who have mental retardation or handicap.

Pour plus d’informations concernant les spectacles et les salles accessibles : www.lesfestivaldewallonie.be 78

folies


LISEZ LE MAGAZINE

“VIVRE LA WALLONIE”

ATUIT

TRIMESTRIEL GR

D’INFOS, UN CONCENTRÉ NS PLANS … D’ACTUS, DE BO

NER :

POUR S’Y ABON

WALLONIE.BE OU 1718

LE SERVICE PUBLIC DE WALLONIE EST LÀ POUR VOUS RENSEIGNER!

RÉALISEZ LES DÉMARCHES EN LIGNE SUR

WWW.WALLONIE.BE

COMPOSEZ LE

1718

1719 POUR LES GERMANOPHONES

POUR RETROUVER LES ADRESSES ET PERMANENCES :

WALLONIE.BE OU 1718


DE QUELLE COULEUR EST VOTRE MATIÈRE GRISE ? FAITES LE TEST SUR LEVIF.BE/PENSEZENCOULEUR Nous vivons dans un monde où nous voyons les choses trop souvent en noir et blanc. Mais le doute permet de dépasser les conceptions toutes faites. Celui qui doute laisse la place à de nouvelles idées et ouvre la voie à de nouvelles perspectives. Celui qui doute ne pense pas en noir et blanc, mais en couleur. A quel point votre manière de penser est-elle colorée ? Faites le test et découvrez-le.

Scannez le QR-Code pour faire le test ou rendez-vous sur levif.be/pensezencouleur Le test « Pensez en couleur » a été développé par Le Vif, en collaboration avec la Vrije Universiteit Brussel (VUB) et mesure des traits de caractère tels que l’empathie, l’ouverture d’esprit, la flexibilité et la curiosité intellectuelle.

FW_A5Vert_PensezenCouleur_148x210_CC.indd 1

16/03/2022 09:18


© Studio Graphique RTBF - Photo : Getty Images

Musiq3 soutient

Les Festivals de Wallonie Revivez les meilleurs moments sur notre antenne ! Votre instant concert, tous les jours à 20h et du lundi au vendredi à 13h. Toute la programmation sur www.musiq3.be

Suivez-nous en radio 81

Les Festivals de Wallonie

et aussi sur


Ethias On Tour assure ton sourire. Chez Ethias, nous sommes passionnés par la musique et le sport, et nous aimons apporter notre contribution à la société. Nous soutenons des initiatives qui font ressortir le meilleur des gens, qui sont amusantes et enrichissantes pour toi en tant que visiteur ou participant. C’est également de cette manière que nous assurons ton sourire. Rejoins-nous en tournée et gagne une expérience unique, gagne des billets pour des festivals et des événements sportifs, ou jette un coup d’oeil dans les coulisses des grands événements. Tu peux découvrir tout cela sur: www.ethiasontour.be Ethias Suivez On Tour aussi

sur Instagram

Ethias SA, Rue des Croisiers 24, 4000 Liège, est une compagnie d’assurances enregistrée en Belgique sous le numéro 0196 et régie par le droit belge. Le droit belge. RPR Liège TVA BE 0404.484.654 - IBAN : BE72 0910 0078 4416 - BIC : GKCCBEBB. Document publicitaire. V.U. Nicolas Dumazy.


LE PARLEMENT SOUTIENT LES FESTIVALS DE WALLONIE Vous souhaitez visiter le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles ? Réservez une visite guidée interactive ou un jeu d’énigmes (pour les jeunes à partir de 15 ans) via l’adresse : visites@pfwb.be Vous avez une question ou recherchez des informations sur le Parlement ? N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse : relationsexterieures@pfwb.be Retrouvez l’ensemble des séances plénières et des commissions en vidéo sur notre chaîne YouTube : youtube.com/ParlementFederationWallonieBruxelles Le Parlement vous donne aussi rendez-vous sur votre télévision locale pour les questions d’actualité en séance plénière un mercredi sur deux à partir de 14h00.

www.pfwb.be Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux :

JEU D’ÉNIGMES VISITE GUIDÉE INTERACTIVE DE VOTRE PARLEMENT

Informations et réservations : visites@pfwb.be Visite gratuite - Groupe uniquement - Parcours adapté au public (scolaires, adultes, ...)


L’équipe des FW Jean Eylenbosch Président Chantal Goossens Vice-présidente André Foulon Administrateur trésorier Isabelle Bodson Directrice Mélanie Van Gyseghem Assistante de direction Elise Viola Chargée de projets Céline Malengrez Chargée de communication Ilham Ourguis Assistante de communication - Chargée de projets Nathalie Sprumont Secrétaire

Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Administration générale de la culture, Service de la musique Avec le soutien de la Wallonie

L’équipe de programmation Els Celis Royal Juillet Musical de Saint-Hubert Frédéric Degroote Les Nuits de Septembre / Liège Julie Calbete Festival Musiq3 Bruxelles et Brabant Wallon Frédéric Delcroix, Jean-Paul Dessy, Romain Dhainaut, Patrizia Merche Festival Musical du Hainaut Jérôme Lejeune, Suzanne Micha, Françoise Longrée, Cécile Longrée, Candice Delhez, Jacques Polis, Yasmina Chauveheid Festival de Stavelot Jean-Marie Marchal Festival Musical de Namur

Partenaires institutionnels

Sponsors

Infos pratiques Partenaires médias — — — —

pour réserver et acheter vos places ; pour trouver les adresses des différents lieux de concert ; pour découvrir le programme complet et nos dernières actualités ; pour trouver toute autre information relative à nos sept festivals : Les Festivals de Wallonie www.lesfestivalsdewallonie.be +32 (0)71 51 78 00

Facebook Les Festivals de Wallonie Instagram @Lesfestivalsdewallonie YouTube @Les Festivals de Wallonie

lesfestivalsdewallonie.be 84

folies

LinkedIn Les Festivals de Wallonie


Radioconcert

Génération classique

85

Les Festivals de Wallonie

Éditeur responsable : Isabelle Bodson — Les Festivals de Wallonie asbl — Boulevard Audent 24 — 6000 Charleroi — TVA BE 408 399 395

Tickets solidaires

Un Fauteuil pour tous

Discovery Box


86

folies


87

Les Festivals de Wallonie


folies 88

folies


Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.