Page 1

TRIMESTRIEL — AOÛT 2014 — N°26

Discovery Vision Concept

Un pas en avant ou un pas trop loin?

République d’Irlande, du 18 au 24 mai 2014 > AFGIFTE KANTOOR GENT X BUREAU DE DÉPÔT GENT X

PRIJS: 5,50 EURO - VERANTWOORDELIJKE UITGEVER: ERIK DE RIDDER PRIX: 5,50 € - EDITEUR RESPONSABLE: ERIK DE RIDDER


n.v. L.A. RAMEN LANSSENS ch창SSiS - PORTES BOIS - ALUMINIUM E-mail: ferdy@laramen.be


n.v. L.A. RAMEN LANSSENS châSSiS - PORTES BOIS - ALUMINIUM Meulebekesteenweg 6 • Dentergem • Tel. 051 63 61 09 Fax 051 63 56 29 • E-mail: ferdy@laramen.be • www.laramen.be


L’aluminium pour le corps. Les images pour le cœur. Le nouveau système Leica T.

Découvrez pourquoi il n’a jamais été aussi sensationnel de réaliser une image Leica : www.t.leica-camera.com. H. De Beukelaer & Co. SA - Boomsesteenweg 77 - B-2630 Aartselaar - www.debeukelaer.be

NOUVEAU


SOMMAIRE

It’s a Land Rover ;; DISCOVERY 4 SCV6 HSE 2014 – Plutôt en diesel................................................................................... 6 ;; DISCOVERY VISION CONCEPT – Un pas en avant ou un pas trop loin?............................................... 10 ;; DISCOVERY SPORT – Le numéro 7...................................................................................................... 13

Travel, activities & accessories ;; DEALER NEWS.................................................................................................................................... 14 ;; DEALER NEWS – Nouveau concessionnaire officiel Land Rover à Roulers: Salens Motor..................... 22 ;; TREKK 4X4 – Lazer: The most powerful LED......................................................................................... 36 ;; IFOR WILLIAMS TRAILERS – Le nouvel Eventa...................................................................................... 37 ;; TRAVEL RÉPUBLIQUE DOMINICAINE – Découverte paradisiaque de la presqu’île de Samaná............... 38 ;; RÉPUBLIQUE D’IRLANDE – du 18 au 24 mai 2014............................................................................... 44 ;; OVERLANDERS.BE TREFFEN................................................................................................................. 50

Competition & Technics ;; TUAREG RALLYE 2015 – Prêt pour la prochaine étape......................................................................... 24 ;; LIBYA RALLY 2014 – Desert Foxx assure l’assistance de deux équipages lors du Libya Rally.................. 26 ;; CROATIA TROPHY 2014........................................................................................................................ 28

Land Rover clients ;; Yolanda Witteveen – « Une voiture de style aventure qui correspond à notre magasin »..................... 32 ;; Karel Decock & Han De Jonghe – « Tout le monde se retourne sur notre Defender »............................ 34

Année 7, Août 2014, numéro 26 My Land Rover magazine est le magazine des propriétaires belges de Land Rover Tirage: 8500 exemplaires Fréquence: trimestriel Site Internet: www.mylandrover.be Editeur responsable: Erik De Ridder – edr@eventbox.be Rédacteur en chef: Jan Van Geel jvg@mylandrovermagazine.be Rédaction: Jeroen Coteur, Jacques Legros, Ann Van Uffel, Britt Vandermeulen, Wim Vander Haegen Editeur: Event&Expo Bvba Art director: Bert Wagemans, LEO Impression: Drukkerij Lowyck Sales management: Erik De Ridder – 0486 13 13 13 Traffic: Hilde De Ridder – traffic.leo@telenet.be Copyright: Aucun article ou partie d’article de ce magazine ne peut être repris, reproduit ou copié sans autorisation explicite de l’éditeur. Abonnement: Frais d’expédition (25 euros/an) à commander via Hilde De Ridder - info@mylandrovermagazine.be

MLRTM 26/2014│5


IT’S A LAND ROVER

Discovery 4 SCV6 HSE 2014

Plutôt en diesel

L

e plus polyvalent des 4x4 de Land Rover vient de bénéficier de son update annuelle. Le Discovery 2014 a été doté d’un nouveau look, de nouveaux logos, de nouvelles technologies de réduction de la consommation, de systèmes audio améliorés, d’une nouvelle gamme de technologies d’assistance à la conduite, à la sécurité et au confort ainsi que du nouveau moteur essence 3.0 V6 avec suralimentation par compresseur. Ce dernier forme-t-il une alternative intéressante au moteur 3.0 SDV6? C’est ce que nous avons tenté de savoir via cet essai.

Texte: Jan Van Geel – Photos: Land Rover

Le Discovery 2014 est devenu une voiture encore meilleure. La version rafraîchie associe en effet les propriétés principales du modèle 2013 à des nouveautés qui rendent la voiture encore plus économique, plus sûre et plus agréable. Nouveauté frappante: le nom ‘Discovery’ sur le capot. Par analogie avec la ligne Range Rover, Land Rover veut aussi créer une ligne

6│MLRTM 26/2014

Discovery. Début 2015, cette ligne s’étoffera avec l’arrivée du Discovery Sport. Ce véhicule compact 5 ou 7 places succédera au Freelander 2.

Nouveau visage

La carrosserie a été relookée avec une nouvelle calandre, un nouveau pare-chocs avant, un nouveau design des phares avant, de nouveaux feux de jour avec signature LED distinctive, ainsi que deux nouveaux designs de jantes en alliage. Le pack Black Design en option reste disponible, avec des détails revisités et de nouvelles jantes en alliage 19 et 20”. Parmi les adaptations moins voyantes, on épinglera la disparition du chiffre ‘4’ sur le hayon, pour ne garder que l’appellation ‘Discovery’. Le badge moteur a été déplacé du hayon vers de nouveaux lingots disposés au niveau des portes avant. Les badges latéraux font référence au type de moteur ‘SCH6,’ ‘SDV6’ ou ‘TDV6’.

Nouvelle option boîte de transfert à simple gamme Après le nouveau Range Rover Sport, le Discovery offre désormais aussi le choix entre deux systèmes de traction intégrale. Pour être plus précis, le Discovery offre ce choix pour la version 3.0 TDV 6 S. De série, cette version sera équipée, à l’instar de la version 3.0 TDV6 E, de la nouvelle


Fiche technique CARROSSERIE Châssis................................................. en échelle, break L x l x H................................................ 4829 x 2022 x 1891 mm Empattement....................................... 2885 mm Espace bagages................................... 2558 l Poids.................................................... 2565 kg

MOTEUR & PERFORMANCES Type..................................................... essence, V6, 2993 cc Puissance............................................. 250 kW/340 ch @ 6500 tpm Couple.................................................. 450 Nm @ 3500-5000 tpm Vitesse max......................................... 195 km/h 0-100 km/h ......................................... 8,1 s Consommation EEC............................. 11,5 l/100 km Réservoir.............................................. 86,3 l Environnement.................................... Euro 5, 269 g/km CO2 Poids tracté (non-freiné)...................... 3500 (750) kg

BOÎTE DE VITESSES Type..................................................... automatique séquentielle Rapports.............................................. 8

PRIX SE......................................................... 56.000 € HSE...................................................... 62.500 €

boîte de transfert à simple gamme. En option, la version S pourra également être livrée avec réducteur pour un supplément de 760 euros. Toutes les autres versions (SE et HSE) seront exclusivement équipées de la boîte de transfert existante à double gamme qui propose des rapports courts et longs.

La version HSE est équipée standard d’un système audio Meridian équipé de 8 haut-parleurs pour une puissance de 380 Watts. Tandis que le système Meridian Surround offre une puissance incroyable de 825 Watts via 17 haut-parleurs et vous coûtera 1.200 euros supplémentaires.

La nouvelle boîte de transfert à simple gamme pèse 18 kg de moins que la version double gamme et est dotée d’un différentiel Torsen pour une répartition du couple avant/arrière 42/58.

Le confort d’assise est bon, mais pas parfait. Dans les virages serrés rapides, les dossiers des sièges avant manquent encore et toujours de soutien latéral et, à l’arrière, les trois sièges individuels présentent une assise un peu trop basse pour soutenir parfaitement les longues jambes. Les genoux touchent aussi le dossier des sièges avant lorsque ceux-ci sont reculés totalement. Ce manque de place s’explique en grande partie par le choix de Land Rover en faveur d’une troisième rangée de sièges. Les deux sièges supplémentaires dans l’espace bagages – une option qui vous coûtera 1.600 euros – transforment cependant le Discovery en un véhicule sept places à part entière. L’entrée s’effectuera par la gauche ou la droite après avoir rabattu les sièges extérieurs de la seconde rangée. L’accès à la troisième rangée exige une certaine souplesse, mais sera somme toute assez aisé. Une fois à l’arrière, les dimensions et le confort d’assise des sièges, qui peuvent disparaître totalement sous l’espace de chargement, peuvent être qualifiés de surprenants. Même les passagers de 1,90 m y bénéficieront de suffisamment d’espace pour les pieds, les jambes et la tête.

Nouvelles aides à la conduite et systèmes audio premium L’équipement du Discovery 2014 propose, en option ou non, quelques équipements d’aide à la conduite, au confort et à la sécurité ayant fait leurs débuts sur les modèles Range Rover. Les nouveautés sont les suivantes: la mesure de la profondeur de l’eau (Wade Sensing), le système de surveillance de l’angle mort (Blind Spot Monitoring), le système de détection de véhicules en approche (Closing Vehicle Sensing), le système de détection des véhicules et du trafic en marche arrière (Reverse Traffic Detection) et la caméra d’approche pour carrefours en T (T-junction Camera).

Sept véritables places assises

MLRTM 26/2014│7


Puissant et assoiffé

Un moteur 5.0 essence ne s’avère pas le choix idéal pour réduire les émissions de CO2. C’est pourquoi, Land Rover a remplacé ce V8 atmosphérique par un moteur essence 3.0 V6 avec suralimentation par compresseur. Celui-ci délivre 340 ch et 450 Nm, atteint une vitesse maximale de 195 km/h et passe de 0 à 100 km/h en 8,1 secondes. Sur le Discovery, ce moteur consomme 11,5 l/100 km (5.0 V8: 14,1 l/100 km) et rejette 269 g/km de CO2 (5.0 V8: 328 g/km). A l’instar des versions diesel, le SCV6 est également équipé de la boîte automatique souple à 8 rapports et du système stop-start intelligent. Avec le SCV6 également, nous n’avons jamais réussi à reproduire les chiffres de consommation donnés par Land Rover. La consommation la plus faible a été calculée par l’ordinateur de bord pendant un trajet vers la mer avec 4 personnes à bord et le régulateur de vitesse réglé sur 126 km/h: 11,1 l/100 km. Pour le SDV6, nous avions noté à la même vitesse précisément 8,9 litres (My Land Rover Travel Magazine 18). Avec un style de conduite économique prudent et anticipatif et respectant pratiquement toutes les limitations de vitesse, l’écran affichait toujours un chiffre entre 13,0 et 13,3 l/100 km. Alors que le SDV6 présentait pour un style de conduite comparable une consommation de 9,4 à 9,7 l. Le réservoir de 86,3 l du SCV6 renferme 4 litres de carburant en plus que le réservoir des versions diesel, mais même avec cela, vous parcourrez 150 à 200 kilomètres en moins avant de devoir refaire le plein d’essence plus chère.

8│MLRTM 26/2014

Compromis convenable

Une suspension qui doit être sobre dans les virages, stable à vitesses élevées, souple en tout-terrain et confortable sur tous les supports constitue toujours une compromis difficile à atteindre. L’association de la suspension pneumatique au contrôle dynamique de stabilité (Dynamic Stability Control DSC) et au système de prévention du retournement (Roll Stability Control ou RSC) fonctionne bien, mais pas parfaitement. Les trous et rides transversales sont insuffisamment filtrés et, dans les virages serrés ou les changements de direction brusques, les mouvements de la carrosserie sont insuffisamment atténués. Ces petits désagréments ne sont cependant jamais gênants, même lorsque vous prenez un casse-vitesse trop vite ou que vous tournez trop tard ou à une vitesse trop élevée dans une rue latérale. Le contraste avec la suspension du Range Rover Sport et surtout du Range Rover n’a cependant jamais été aussi grand. Le duo en aluminium présente de nos jours une suspension plus agréable et plus efficace.

Prix et options

La version supérieure HSE du SCV6 coûte aussi cher que la version diesel la plus puissante, à savoir la version SDV6: 62.500 euros. Pour ce montant, vous achetez un allroader luxueux et confortable, doté d’un ensemble impressionnant d’équipements de sécurité. Pour le Discovery également, la liste des équipements peut parfois entraîner un froncement des sourcils. Des équipements coûteux comme le système de navigation et un système audio Meridian sont standard sur la version HSE. Des équipements standard sur les versions supérieures d’autres marques figurent quant à elles chez Land Rover dans la liste des options. Comme exemples, on peut ainsi citer les tapis


d’intérieur (100 euros), les rails de toit (à partir de 260 euros), la hauteur du volant à réglage électrique (380 euros), le compartiment réfrigéré de la console centrale (390 euros) et les vitres assombries à l’arrière (520 euros). Le système de divertissement multimédia à l’arrière vous coûtera 3.790 euros et vous pourrez l’acheter uniquement si vous commandez le pack 7 places (minimum 1.600 euros). 5.390 euros, voilà ce qu’il vous en coûtera pour un lecteur dvd, un port usb supplémentaire à l’arrière, deux écrans lcd intégrés dans les appui-tête, deux casques sans fil et deux places assises peut-être superflues dans l’espace bagages. Autre option pas bon marché mais vraiment conseillée: le toit ouvrant et pivotant électrique avec vitre panoramique à l’arrière (1.600 euros). Cette vitre offre davantage de lumière et agrandit le champ de vision pour chaque rangée de sièges. Lors des chaudes journées d’été, le verre pare-soleil et les stores conserveront l’intérieur au frais.

Alternative intéressante?

La réponse à la question en fin d’introduction sera donc très brève: non. Malgré ses 84 ch supplémentaires, le SCV6 n’offre pas un plus grand plaisir de conduite que le SDV6. La différence au niveau des performances ne se ressent que lorsque le moteur à suralimentation par compresseur gravite haut dans les tours, ce pourquoi il aura besoin d’énormément d’essence coûteuse. Le couple suffit cependant aussi pour de fortes accélérations à bas régimes, mais ici aussi, le 6 cylindres consommera assez bien de carburant. Autres bémols: les émissions de CO2 et la puissance, qui sont toutes deux plus élevées que celles du SDV6 et dont profiteront surtout les autorités et les compagnies d’assurances.

Si vous utilisez aussi votre Discovery pour effectuer de longs voyages et trajets, commandez dès lors la roue de secours en alliage (160 euros). Loin de chez vous, vous prendrez en effet peu de plaisir à rouler sur la galette en cas de pneu crevé. Et si vous faites peu confiance à vos rétroviseurs de même qu’à la vue au-dessus de l’épaule, le système de surveillance de l’angle mort (Blind Spot Monitoring) constituera un véritable must (510 euros). Les images éclairées et clignotantes dans les rétroviseurs vous avertiront parfaitement en cas de véhicules en approche rapide ou en dépassement.

BON

+ Intérieur spacieux et poly valent + Moteur puissant + Boîte de vitesse souple à huit rapports + Position assise parfaite sur les sièges avant + Confort d’assise sur la ème 3 rangée de sièges + Tableau de bord clair et convivial

PEUT MIEUX FAIRE

- Bruit du vent lorsque le toit ouvrant est ouvert - Réglage de la suspension - Consommation (également en conduite soft) - Espace pour les jambes pour la seconde rangée de sièges - Portes et moitiés de hayo n (qui ne ‘tombent’ pas dans la serrure)

MLRTM 26/2014│9


Discovery Vision Concept

Un pas en avant ou un pas trop loin?

L

and Rover a fusionné sa vision d’avenir de l’allroader polyvalent et soucieux de ses passagers au sein du Discovery Vision Concept. Ce concept-car dévoile non seulement la vision de Land Rover en matière de design pour une nouvelle famille de modèles Discovery, mais aussi des technologies révolutionnaires élaborées par le département Advanced Research de Jaguar Land Rover.

Texte: Jan Van Geel – Photos: Land Rover

Le 25ème anniversaire du Discovery sera célébré non seulement avec l’édition spéciale XXV Special Edition, mais aussi avec la vision audacieuse pour une nouvelle ère du Discovery: plus intelligent, plus connecté, plus désirable et plus capable. Ces quatre caractéristiques, Land Rover les a fusionnées au sein du Discovery Vision Concept, qui a été dévoilé au Salon de l’Auto de New York 2014.

Sièges rabattables et coulissants Une caractéristique importante de ce ‘SUV de loisirs ultime’ – et nous citons ici Land Rover – concerne le système de sièges polyvalents.

10│MLRTM 26/2014

En utilisant le menu de l’écran tactile pour replier les sièges ou les faire coulisser en avant et en arrière, le véhicule pourra passer de sa configuration standard de 7 places à 6 places, 5 ou voire même un mode ‘limousine’ à 4 places. Des bagages à roulettes ont été intégrés dans les portes du véhicule tandis que les accessoires dans le dossier des sièges garantissent un confort d’utilisation exceptionnel pour les passagers arrière. Le nouveau hayon polyvalent électrique est maintenant d’une seule pièce. En associant un marchepied déployable et un banc rabattable dans le coffre, il crée un plateau-siège adapté à

un style de vie actif. Utilisé individuellement, le marchepied déployable peut aussi recevoir un porte-vélo ou porte-ski. Le caractère versatile se retrouve aussi dans les matériaux utilisés pour l’intérieur du Discovery Vision Concept. L’habitacle a ainsi reçu une finition constituée de deux sortes de cuir haut de gamme Foglizzo, lavable et traité contre les taches d’eau et de graisse, qui se nettoie en quelques secondes. Les boiseries du sol et sur le tableau de bord, les accessoires exclusifs finis en Harris Tweed confèrent à l’habitacle une impression de qualité et de professionnalisme ainsi qu’une atmosphère chaleureuse typiquement britannique.


IT’S A LAND ROVER

Des technologies qui repoussent les limites Le Concept Discovery Vision laisse entrevoir comment les Land Rover du futur pourraient évoluer et comment les technologies sont développées pour répondre aux besoins des futurs clients. La nouvelle génération de l’interface homme-machine ou Human-Machine Interface crée un environnement multimédia particulièrement évolué pour tous les passagers, avec notamment des liaisons vidéo entre les passagers sur les écrans multimédia au dos des sièges. Le verre intelligent Smart Glass apporte la réalité augmentée sur toutes les surfaces vitrées; de nombreuses fonctions, y compris les portes, les clignotants, les phares et les écrans sur les dossiers des sièges, sont commandées par gestes (Gesture Control). La visibilité est grandement améliorée en toutes conditions grâce aux phares laser puissants qui se rapprochent de la lumière du jour en termes de couleur et qui sont capables de détecter intelligemment les objets et de s’ajuster automatiquement pour plus de sécurité.

Magie tout-terrain Le Discovery Vision Concept dévoile aussi des technologies de pointe développées pour élever les capacités allroad à un niveau encore supérieur. Quant à dire si ces gadgets vont réduire la conduite tout-terrain passionnante et stimulante au rang de monotone et prévisible, nous ne nous prononcerons pas. Land Rover veut en tout cas insuffler à chaque conducteur la confiance pour vaincre facilement presque tous les terrains.

laser infrarouges capables d’analyser directement le terrain pour afficher une carte sur les écrans haute-définition dans le tableau d’instruments. Cette cartographie peut être associée au système de guidage ‘coach tout-terrain’ ou All-Terrain Coach pour recommander le chemin idéal et aider le conducteur à le suivre. La détection de niveau d’eau Wade Aid a aussi recours à des lasers pour estimer la profondeur de l’eau avant même que le véhicule n’entre dans le gué et ainsi informer le conducteur sur la faisabilité de sa manœuvre.

Le système d’affichage tête haute ou Transparent Bonnet head-up display permet de visualiser le terrain à l’avant du véhicule pour booster fortement les capacités et la confiance en soi du conducteur. Des caméras, montées sous la calandre, sont reliées à l’affichage tête haute sur le pare-brise. Sur des terrains particulièrement difficiles, les images sont projetées sur le pare-brise comme si le capot était transparent.

La conduite télécommandée Remote Control Drive permet quant à elle au conducteur de manœuvrer à très basses vitesses sans devoir rester dans la voiture. Cette fonction vient à point nommé tant sur la route que sur le terrain pour atteler une remorque ou pour piloter la voiture de l’extérieur sur terrains extrêmes. Le contrôle de progression tout-terrain ou All-Terrain Progress Control permet de rouler sur différents terrains à vitesse constante de façon semi-autonome.

Grâce au système Laser Terrain Scanning, les feux antibrouillard peuvent émettre des rayons

Quant à savoir si ces nouveautés rendront l’automobiliste plus heureux, l’avenir nous le dira.

MLRTM 26/2014│11


MARKTLEIDER IN

STARTENTEN®

T Sta E H rte UU nt ® R O 40 F va TH na EK f€ 28 OO 00 P e xc

l. B

TW

Stokkelaar 3 - 9160 Lokeren- België Tel.: +32 (0)9 33 77 150 - www.krekels.net - info@krekels.net


IT’S A LAND ROVER

Discovery Sport

N° 7

L

’an prochain, Land Rover présentera son septième modèle. Baptisé ‘Discovery Sport’, celui-ci succèdera à l’actuel Freelander. Ce nouveau-venu sera un peu plus grand que son prédécesseur, proposera 5 ou 7 places au choix et – même si ce n’est qu’un pressentiment – coûtera plus cher qu’un Evoque mais moins cher qu’un Discovery. Encore un petit mot sur le contenu que vous allez lire ci-après: celui-ci résulte surtout de supputations, qui n’ont toutefois pas été confirmées ni réfutées par Land Rover.

Texte: Jan Van Geel – Photos: Land Rover

Un successeur au Freelander avec 7 places, voilà qui n’est en fait pas nouveau. En 2008 circulaient déjà sur Internet des rumeurs affirmant que Land Rover avait développé un véhicule 7 places sur base du Freelander. Le ‘L486’, tel était le nom de ce projet, aurait dû faire son apparition sur le marché en 2012 sous l’appellation Ventura. Cette rumeur contenait-elle un fond de vérité? Telle est la question que nous avions posée un an plus tard à Phil Popham, alors Managing Director de Land Rover. Sa réponse avait été très brève: «Aucun commentaire». Début juin dernier, Phil Popham, aujourd’hui Group Marketing Director de Jaguar Land Rover, a affirmé dans le magazine CAR: «Il (le successeur du Freelander, qui portera le nom de Discovery Sport) s’apparentera à un Discovery compact – mais plus petit que le concept-car Vision. Vous le verrez l’an prochain.» Land Rover n’a pas encore laissé filtrer beaucoup d’informations sur le Discovery Sport. Nous avons ainsi fait le tri des rumeurs sur Internet pour vous en présenter les plus vraisemblables. Celles concernant sa structure, par exemple. La carrosserie serait ainsi montée sur une version révisée et encore plus rigide du châssis en acier de l’Evoque. Entre les roues avant devrait encore prendre place – surtout lors du lancement en janvier 2015 – l’actuel moteur 2.2 turbodiesel. Plus tard suivront des moteurs essence et diesel de la série Ingenium. Ces moteurs 4 cylindres feront leurs débuts après avril 2015 sur la nouvelle Jaguar compacte XE. Après le Freelander 2 et l’Evoque, le Discovery Sport sera le troisième modèle Land Rover à permettre le choix entre la traction avant et la traction intégrale.

sièges d’appoint dans l’espace bagages. L’espace sous le sol de chargement pourrait être utilisé de façon beaucoup plus intelligente que pour deux sièges rabattables. Comme pour une roue de secours à part entière, par exemple.

Nouveau nom

Le nom Freelander disparaîtra parce que Land Rover a décidé de développer une série Discovery à côté de la gamme Range Rover (Range Rover, Range Rover Sport et Range Rover Evoque). Dans cette gamme, le Discovery Sport sera le petit frère du Discovery 4, de la même manière que l’Evoque – malgré ses points communs avec le Freelander – est un ‘petit Range Rover Sport’. Le lien de parenté entre le Discovery Sport et le futur Discovery 5 sera encore plus mince parce que ce dernier présentera probablement – à l’instar de l’actuel Range Rover Sport – une structure en aluminium.

A l’instar du ‘grand’ Discovery et du Range Rover Sport, le Discovery Sport sera disponible en version 5 ou 7 places. Cette dernière possibilité ne nous semblait pas vraiment sensée pour ce nouveau modèle compact, parce que même le Range Rover Sport, pourtant plus grand, ne dispose que de

MLRTM 26/2014│13


Dealer news LR Brussels East:

LR Maasmechelen:

La parole au client Davy Penders est directeur de la société DP- Projects, une entreprise florissante du secteur du paysagisme. Dans ce type d’activité, une voiture solide capable de tracter et disposant d’un volume de chargement suffisant est un must absolu. Jusqu’il y a peu, il n’avait jamais possédé de Land Rover. Le changement est intervenu il y a trois mois, lorsqu’il est devenu l’heureux propriétaire d’un Defender 90. Il a opté pour ce modèle pour ses capacités de traction, mais aussi pour ses lignes. Une véritable icône, estime Davy. Le nouveau Range Rover Sport l’a également séduit et, qui sait, son Defender sera peut-être un jour rejoint par un autre rejeton de la famille Land Rover. Si tel est le cas, il viendra indubitablement de Land Rover Maasland, dont il se dit extrêmement satisfait. «C’est un très bon garage,» déclare-t-il.

Collaborateur Pour la rubrique ‘Dealernews – collaborateur’, My Land Rover Travel Magazine s’est rendu à Zaventem, chez Land Rover Brussels East. C’est là qu’Arnaud Geurts a débuté il y a trois mois en tant que Fleet Account Manager. Il a été engagé pour faire de la prospection mais aussi et surtout développer le marché fleet. ‘J’ai déjà de l’expérience dans le secteur. Pendant près de 5 ans, j’ai travaillé pour Cegeac Automotive Group, où j’étais spécialisé au niveau fleet et marché d’état.’ Outre le fleet, Arnaud souhaite mettre l’accent sur le service premium, qui sera étendu en fin d’année avec une nouvelle concession sur la chaussée de Louvain. En utilisant ses propres contacts et relations, il veut faire mieux connaître la marque, surtout avec l’arrivée de nouveaux modèles comme, entre autres, le Discovery Sport. ‘Ce qui me plaît chez Brussels East, c’est la flexibilité de la société, bien qu’elle fasse partie d’un grand groupe (derrière Brussels East se trouve le groupe Jean-Michel Martin qui vend la gamme BMW et Mini - ndlr). Avec une dizaine de collaborateurs, Brussels East reste de taille humaine, ce qui facilite le contact direct entre les différents services.’ Arnaud est un mordu de voitures, mais à part de ça, il aime voyager en Afrique de l’Est et aller à la découverte et la connaissance de nouvelles choses, par exemple au niveau gastronomie.

LR Brussels East:

Modèle sous les projecteurs Range Rover Sport HSE Dynamic 3.0TDV6 Couleur extérieur: Corris Grey Options entre autres: • Airco 4 zones • Cruise control Adaptatif • Meridian Surround Sound System • Toit panoramique

14│MLRTM 26/2014

• • •

Keyless Entry Blind Spot Monitoring …

Prix net pour cette voiture de direction: € 81.990,00 (21% TVA inclus)

Le travail devant lui aussi s’interrompre de temps à autre, Davy aime passer régulièrement ses temps libres au cœur de la nature, ou passer une journée dans les Ardennes… bien sûr en compagnie de son nouveau Defender!


LR Dendermonde:

Un client a la parole Christof Tillaert est entrepreneur indépendant et travaille dans le monde de la publicité. Son entreprise, ‘uwreclamenu’, se charge du lettrage de véhicules, panneaux, banderoles, etc. Elle propose aussi des services de car wrapping, ce qui explique la transformation totale de son Defender! Christof et sa compagne ont rejoint la famille Land Rover il y a cinq ans. Ils ont tout de suite été séduits par un Defender SVX qui se trouvait dans le show-room de Land Rover Dendermonde. Jusque l’an dernier, sa compagne conduisait un Freelander. Pourquoi Land Rover? «Land Rover est synonyme de robustesse. Le genre de véhicule qui ne vous laisse pas facilement tomber dans les champs. Aucune autre marque ne peut vous offrir ce que l’on trouve chez Land Rover. Et une fois au volant, on se sent directement en sécurité.» Son Land Rover préféré est incontestablement le Rang Rover Sport. «Il en émane un profond sens de l’élégance et de la robustesse. C’est un véhicule prêt à travailler mais qui peut tout aussi bien vous déposer devant le tapis rouge d’une soirée de gala. Quand on a pris place dans son superbe habitacle, on se dit que les embouteillages peuvent durer des heures!» Quand ils ont le temps, Christof et sa compagne aiment faire une petite escapade en Defender. Ils participent fréquemment à des initiatives off-road. Une sortie d’un jour ou un week-end de camping en montagne. Des endroits où le Defender peut pleinement s’exprimer. «Je suis très content de Land Rover Dendermonde. Ils sont toujours prêts et tout est toujours parfaitement réglé. Avec Pascal, tout se passe toujours comme sur des roulettes!»

LR Dendermonde:

LR Liège:

Un client a la parole Eric Van Osselaer possède une société de torréfaction de café artisanale. Si cela fait dix ans qu’il est fan de Land Rover, son épouse l’est encore bien davantage. Le couple fan en est à son 13e Land Rover. Ou quelque chose comme ça car ils ont arrêté de compter. C’est surtout le Defender qu’ils préfèrent, dans toutes ses versions. Mais ils ont aussi un faible pour le Range Rover Classic et le Discovery II. «Le Defender est le modèle que l’on préfère chez Land Rover. C’est une icône intemporelle, que ce soit pour le travail ou les loisirs.» Eric a aussi fait de l’off-road par le passé. Malheureusement, il n’a plus le temps d’en faire. Dans le cadre de ses autres loisirs – la chasse et la voile –, le Defender est toujours de la partie. Les Defenders correspondent bien à la famille, que ce soit pour le travail (entretien de parcelles) ou les temps libres!

Activités propres Du 10 au 12 juillet dernier, Land Rover Liège a prêté son nom au Golf Trophy. Lors de ce tournoi de golf, les 120 participants se sont affrontés sur les trois parcours de Hasselt, Durbuy et Sart-Tilman. «Via cette formule de sponsoring, nous voulions surtout travailler la notoriété et l’image de Land Rover Liège. Dans les trois golfs, nous avons exposé différents véhicules, à savoir un Range Rover Evoque, le nouveau Range Rover Sport et un Defender. Ce tournoi, également sponsorisé par le Crowne Plaza Liège qui a accueilli le drink de bienvenue et le dîner de clôture, nous a aussi permis de rencontrer de nombreux prospects», explique Cédric Legast de Land Rover Liège.

MLRTM 26/2014│15


Amazon Insurance sa | Siège social et bureaux Posthofbrug 14 – 2600 Anvers – Belgique | tél 03 242 92 74 – fax 03 242 92 79 | landrover.insurance@amazon.be Land Rover Insurance est le nom commercial de Amazon Insurance SA, inscrite et agissant comme agent d’assurances sous le n° FSMA 034005 A – City Link, Posthofbrug 14, 2600 Antwerpen, Belgique – Tél.: +32 3 242 92 74 – Fax: +32 3 242 92 79 – landrover.insurance@amazon.be RPM Antwerpen – TVA BE 0445.910.483 – IBAN: BE37 7330 4618 1528 – BIC: KREDBEBB Compagnie d’assurances Baloise Belgium SA (n° de code 0096) et Euromex SA (n° de code 0463) pour la protection juridique


LR Liège:

Véhicule de stock du mois Le véhicule de stock du mois chez Land Rover Liège est un Range Rover Sport – HSE Dynamic TDV6. Ce véhicule de direction jamais immatriculé et doté de 15.000 km au compteur vous est proposé au prix de 77.320 € TVAC au lieu de 87.320 € TVAC. De couleur noir métallisé avec intérieur en cuir noir, il présente l’équipement suivant: boîte automatique, toit ouvrant, GPS, sièges climatisés, Park Assist, Caméra de recul, Keyless, Soft door Close, vitres teintées…

LR Liège:

Un client a la parole En mai dernier, monsieur et madame Henfling ont acheté chez Land Rover Liège un Range Rover Evoque essence de teinte gris clair métallisé avec intérieur cuir Tan en version Dynamic. «Séduits par l’Evoque, nous avons opté pour la version essence et ses chevaux supplémentaires ainsi que pour la version Dynamic, en raison de ses magnifiques finitions mais aussi des sièges sport d’une seule pièce. Nous avons testé différentes voitures, mais c’est vraiment l’essai qui a été décisif. Nous avons découvert un confort d’habitacle hors du commun et surtout une boîte de vitesses exceptionnellement souple, permettant de retrouver du punch à tout moment. Si le 4x4 n’a que peu d’utilité hormis sur quelques chemins de campagne, la suspension vient cependant à point nommé sur les routes en piteux état en Région Wallonne. Le choix de la concession Spirlet à Liège s’est avéré un peu comme une évidence, vu que j’avais déjà eu une Jaguar X-Type et que j’avais été très content du service. De plus, avec le même chef d’atelier ainsi que d’autres collaborateurs toujours présents, nous étions en terrain connu!», explique Jean-Paul Henfling.

LR Liège:

Un collaborateur a la parole Serge Roberty, 50 ans et père de trois enfants dont un qui est déjà également actif dans le secteur automobile, officie chez Land Rover Liège depuis 5 ans et demi en tant que responsable du département pièces détachées, mais il est présent dans le secteur automobile depuis 1986, principalement dans le secteur de l’après-vente. «S’agissant d’une concession multimarques (Land Rover, Jaguar et Ford), j’assure la gestion, le suivi et les commandes de pièces détachées pour les trois marques. Même si je n’avais pas d’affinités particulières avec Land Rover au départ, je ne nierai pas qu’il s’agit de belles voitures. Travailler sur de tels véhicules relève donc davantage du rêve que de la réalité. Ayant régulièrement l’occasion d’utiliser les différents véhicules de la concession, j’avoue un petit faible pour le Range Rover Sport, idéal pour tous les jours, mais l’âme de 4x4 par excellence du Defender ne me laisse également pas indifférent», précise Serge.

MLRTM 26/2014│17


LR Namur:

Un client a la parole Ca fait 32 ans que Pascal Joniaux est amoureux de Land Rover. Tout a commencé lors de son service militaire en Allemagne où l’armée Belge possédait des Land Rover Série 3 à moteur essence. « J’ai été tout de suite passionné de ce genre de véhicule. Depuis j’ai acheté une série 3 essence de 1976, un Discovery 1 de 1991, un Defender 130 de 1999 et enfin un Defender 110 de 2012. » Pour Pascal, ce véhicule correspond parfaitement à sa passion de conduire un Land Rover et à son métier d’entrepreneur de jardins. « Ce véhicule est robuste et me conduit tous les jours sur mes chantiers en tirant sans problème ma remorque ainsi que ma famille lors de ballades bucoliques dans notre belle région. » Pascal participe à des rassemblements Land Rover en Belgique et à l’étranger. Il a acheté neuf son Defender 110 chez Land Rover Namur en toute confiance et il ne regrette pas son choix, car le personnel est au top pour vous renseigner et vous aider. « Merci Monsieur Quevrain pour le service de qualité! »

Gespecialiseerd in Land Rover en Range Rover

EXPEDITIE MATERIALEN waaronder DAKTENTEN, LUIFELS & ROOFRACKS LIEREN, SNORKELS, OPBERGSYSTEMEN PREPAREREN en CONSERVEREN voor EXTREME OMSTANDIGHEDEN NIEUWE en GEBRUIKTE onderdelen ACCESSOIRES en RESTAURATIEDELEN

www.JANSENLAROPARTS.nl - T +31 (0)13 511 50 80 - info@JANSENLAROPARTS.nl 18│MLRTM 26/2014


LR Liège:

Occasion du mois

L’occasion du mois chez Land Rover Liège est un Range Rover VOGUE 4.4 TDV8 mis en circulation le 03-02-2011 et affichant 78.000 km au compteur De couleur noir métallisé avec intérieur en cuir noir, il présente l’équipement suivant: boîte automatique, toit ouvrant, GPS, sièges climatisés, écran Dual View, Auto radio Premium Harman Kardon Logic 7, vitres teintées… Ce véhicule vous est proposé au prix de 49.000 € TVAC.

LR Ter Steene Oostende:

Un client a la parole Hugues De Breyne exploite deux restaurans bien connus à Gand: le «Patyntje» et le «Nenuphar». Il est également le propriétaire de la boutique en ligne de bons-cadeaux «Print a Gift». Print a Gift est un système qui permet aux internautes d’acheter des bons-cadeaux en ligne valables auprès des différents commerçants affiliés à sa plate-forme. Ces bonscadeaux peuvent être imprimés chez soi ou envoyés par e-mail à son bénéficiaire. Hugues est fan de Land rover depuis 18 ans. Il a déjà ‘usé’ 3 Range Rovers, 1 Discovery et 1 Defender. Sa passion pour la marque repose totalement sur le look, des modèles qu’il trouve formidables. Mais sa prédilection porte incontestablement sur le Range Rover. Il aime aussi passer une journée à faire de l’off-road, surtout dans les Ardennes. Hugues est en effet amateur de chasse et, dans le cadre de son hobby, les Land Rovers sont parfaitement à leur place. Pour ce qui concerne son concessionnaire, Land Rover Oostende (Ter Steene), il en dit le plus grand bien!

MLRTM 26/2014│19


Les distributeurs officiels Land Rover suivants prennent part à l’initiative My Land Rover travel magazine


Nouveau concessionnaire officiel Land Rover à Roulers:

Salens Motors R oulers. Sur le coup de 16h30, je suis attendu dans la petite ville de Roulers, et plus précisément au n° 131 de la Brugsesteenweg. Le magnifique logo de Land Rover m’indique la route à suivre. Monsieur Salens me rejoint quelques minutes plus tard sur sa moto. Pas un Land Rover ou une Jaguar, donc, mais un moyen de transport très pratique à cette heure de la journée. Et c’est avec la plus grande sympathie que Monsieur Salens, propriétaire de la concession de Bruges, répond à mes questions.

Pourriez-vous me dresser l’histoire de votre famille et de la société Salens Motors?

Texte & photos: Sigi Leurs

Aujourd’hui, mon épouse travaille également dans l’entreprise. Ma fille suit des études de marketing et mon fils a terminé ses études de commerce automobile aux Pays-Bas. Il passe actuellement une année aux USA pour se faire de l’expérience en la matière. Il a également fait 4 mois de stage en Allemagne. Tout cela lui permet d’être assez polyvalent dans le secteur de l’automobile.

22│MLRTM 26/2014

Salens: Je suis le cadet d’une famille de 4 enfants. J’ai deux frères et une sœur. Très vite, chacun a fait sa route. L’aîné a repris la société de notre père, une usine de sommiers à lattes. Pour ma part, j’ai toujours adoré la mécanique. En 1979, j’ai décroché mon diplôme de la haute-école IVA en commerce automobile. Après ces 2 années d’études, j’ai travaillé 3 ans chez British Leyland Motors, à Anvers. À l’époque, Jaguar en faisait encore partie. En 1982, la concession de Bruges s’est libérée et je n’ai pas hésité une seule seconde avant la reprendre. En 1984, la privatisation de Jaguar a été réalisée par la famille de Clippel.


L’importateur Jaguar - Land Rover cherchait un nouveau concessionnaire pour la région de Roulers. Qu’est-ce qui vous a amené à le devenir alors que vous aviez déjà une concession Jaguar à Bruges? Salens: Le concessionnaire local a déposé le bilan il y a quatre ans. Nous avons alors entamé une collaboration avec Courtrai pour desservir la région de Roulers. En raison de la croissance rapide de Land Rover et de la croissance attendue de Jaguar, cette façon de travailler n’était plus possible. L’importateur a donc lancé une candidature pour ouvrir une nouvelle concession Jaguar - Land Rover à Roulers. Nous avons soumis notre plan financier dans le courant du mois d’octobre 2013, et il a très vite été accepté. L’importateur s’attendait à ce que cette concession soit inaugurée fin 2014, mais je trouvais que ce serait trop long. Je me suis donc mis autour de la table avec mon ami d’enfance, Debusseré. Nous avons trouvé un accord et j’ai racheté ses bâtiments. J’ai ensuite essayé de lancer la concession de Roulers durant la période du Salon de l’Auto, en 2014, et ça nous a très bien réussi.

Pour ce qui concerne votre personnel, avez-vous fait appel à l’équipe brugeoise ou avez-vous constitué une nouvelle équipe? Salens: Nous avons constitué une nouvelle équipe. Elle se compose de quatre jeunes recrues. Aucune agence d’intérim n’a été impliquée. Tout se déroule comme sur des roulettes. Sous la direction de mon bras droit, Stefaan Dendooven, j’ai très vite constaté que je tenais l’équipe avec laquelle je

pourrais développer Roulers. Elle est parfaitement homogène et tous ont soif d’apprendre. Début septembre, un nouveau technicien viendra les rejoindre.

Stefaan Dendooven est donc votre bras droit. Quelle est sa fonction? Salens: Stefaan Dendooven travaille pour nous depuis 20 ans. Ingénieur industriel en électromécanique, il a débuté comme chef d’atelier avant de devenir responsable du service après-vente. Progressivement, il est passé à la vente puis a endossé différentes tâches de gestion. Stefaan avait donc le profil idéal pour mener le lancement à bien. Notre nouveau système informatique lui permet d’ailleurs de pouvoir gérer Bruges et Roulers à distance.

Quand je suis arrivé dans l’allée de la concession Salens, j’ai tout de suite été frappé par la superbe façade de la concession. C’est le nouveau look de Land Rover?

Salens: Oui, et on peut en être fiers! Nous sommes parmi les toutes premières concessions européennes à avoir adopté cette façade new look! D’ici quelque temps, toutes les autres concessions Land Rover d’Europe l’adopteront également. Elle fait partie des nouvelles normes de la marque.

Et pour terminer, avez-vous d’autres projets d’avenir? D’autres concessions, peut-être? Salens (affichant un large sourire): Il ne faut jamais dire ‘jamais’. Le temps est un excellent conseil!!

MLRTM 26/2014│23


Tuareg Rallye 2015

prêt pour la prochaine étape

A

vec les années, le Tuareg Rallye s’est forgé une solide réputation de rallye du désert le plus varié, le plus attirant et le plus sûr au calendrier. Avec le concept prévu pour cette édition 2015, les organisateurs veulent faire mieux que toutes les éditions précédentes. La nouvelle approche associera les points forts du Tuareg Rallye au Maroc et du Tuareg Rallye en Tunisie. Voici un aperçu des nouveautés…

Texte: Jeroen Coteur – Photos: www.tuareg-rallye.com

24│MLRTM 26/2014


COMPETITION & TECHNICS

Le nouvel itinéraire démarrera de Ouarzazate et passera par Zagora et Mersouga, pour ensuite se terminer à nouveau à Ouarzazate. Les énormes dunes de l’Erg Chebi et de l’Erg Chegaga seront intégrées au parcours. De même que les impressionnantes montagnes de l’Anti-Atlas. Avec ce nouveau parcours, son concepteur a réussi à associer les splendides paysages du Maroc avec des courtes distances entre les bivouacs, et les longues sections offroad, typiques des éditions tunisiennes du Tuareg Rallye.

Plus de confort, moins de pertes de temps

Pour ce qui concerne le volet pratique, les organisateurs promettent cette fois davantage de confort pour les participants. Ceux-ci auront la possibilité de rejoindre directement le lieu de départ à Ouarzazate par avion, où le coup d’envoi du rallye sera donné à proximité de l’aéroport. Ainsi, 5 jours de congés suffiront pour huit jours de plaisirs de rallye. Naturellement, il sera encore et toujours possible d’opter pour le ferry pour rallier le Maroc. Dans ce cas, vous aurez le choix entre la liaison rapide Almeria – Nador et la liaison plus confortable Gène – Sète – Tanger.

Le meilleur hébergement, aussi pour les amis et la famille Les bivouacs de base seront à nouveau parfaits cette année. Ils seront chaque fois intégrés dans de grands hôtels luxueux, de telle sorte que vous bénéficierez chaque soir de l’infrastructure parfaite pour travailler le soir si nécessaire ou, tout simplement, pour vous détendre. En outre, les participants auront ainsi également la possibilité d’emmener leurs partenaires ou des amis, et ce dans les meilleures conditions.

Les inscriptions ont du succès

Si, après avoir lu ces quelques lignes, vous ne pouvez résister à l’appel du désert, vous pourrez vous inscrire au Tuareg Rallye 2015 via www.tuareg-rallye.com. Les inscriptions vont d’ailleurs déjà bon train, car on recense déjà le double de participants inscrits par rapport à l’an passé. Ne traînez donc pas trop longtemps pour vous inscrire! Le Tuareg Rallye 2015 aura lieu du 7 au 15 mars 2015.

MLRTM 26/2014│25


COMPETITION & TECHNICS

Libya Rally 2014:

Desert Foxx assure l’assistance de deux équipages lors du Libya Rally

W

outer Tyberghien a mis le cap sur Barcelone avec son camion d’assistance Desert Foxx, un Man Kat 6x6, ainsi qu’une remorque de 10 m de long. Après un périple de 30 heures, il est arrivé au Maroc où s’est déroulé cette année le Libya Rally, le territoire libyen étant un peu trop risqué. Desert Foxx a assuré l’assistance de deux équipages, tous deux inscrits avec un Bowler Wildcat DKR 500, à savoir les équipages Alwin et Plastub. Le Libya Rally se caractérise par une alternance de déserts de sable doré et de pistes à perte de vue.

Texte & photos: Sigi Leurs

L’équipage Alwin était constitué du pilote Alwin Oud et du copilote Mark Luijckx, qui fonctionnent comme des siamois dans leur véhicule de course. Ils ont commis très peu d’erreurs de navigation et pratiquement pas de faute de pilotage. L’équipage Plastub, composé du pilote Fodil Allahoum et du co-pilote Jonh Cockburn, s’est séparé après quelques jours, mais Fodil a pu compter sur l’aide d’un motard

26│MLRTM 26/2014

blessé. Ce dernier a pris la place du copilote et tous deux ont fait un très bon rallye. Fodil était un pilote heureux et, à l’instar d’Alwin et Mark, ne tarissait pas d’éloges sur l’équipe Desert Foxx. Celle-ci a en effet soigné leurs voitures avec un grand professionnalisme de telle sorte que la mécanique a tenu bon tout le rallye. Toutes les pièces ont bénéficié d’autant d’attention, en parcourant soigneusement toute la check-list.

Outre le soutien mécanique, Desert Foxx a aussi offert à ses clients le luxe nécessaire de pouvoir se détendre totalement après les différentes étapes de la course. Pour les bivouacs les attendaient de grandes tentes vertes OZ RV5 avec lit, matelas et minibar. Après les moments de concentration et d’endurance, les participants étaient accueillis avec de délicieux snacks. Qu’est-ce qui peut mieux goûter dans le désert qu’un Gin Tonic rafraîchissant puis un bon ravier de frites belges avec de la mayo, suivies d’un Cornetto glacé? Chaque jour était servi un menu différent. Alwin et Mark ont hélas raté la médaille d’or lors de la dernière journée. Ils étaient pourtant très contents de leur seconde place méritée!


Dans la catégorie des essieux rigides, ils ont méritoirement été appelés sur la première marche du podium! Bref, avec l’or et l’argent, on peut donc clairement parler d’un rallye réussi! Les pilotes Alwin et Fodil ainsi que les co-pilotes Mark et John ont tiré leur chapeau aux mécaniciens Wouter Biebuyck, Bob Houben, Jeroen Stoppini et au chef d’équipe Wouter Tyberghien! Les voitures de rallye ont été soigneusement rapatriées. Elles seront à nouveau préparées dans l’atelier de Desert Foxx pour une prochaine aventure!!

Desert Foxx (assis tance) et My Land Rover Trave l magazine (ave c son P38) prendro nt le départ du Libya Rally en 2015. Envie de nous accompagn er ? N’hésitez pas à contacter Wouter (wouter@desertfoxx.com) ou Eri k (edr@eventbox .be). Le 10 septembre, les organisateurs du rallye ont prév u une session d’information. P our en savoir plu s, surfez sur www.l ibya-rally.com

MLRTM 26/2014│27


COMPETITION & TECHNICS

28│MLRTM 26/2014


Croatia Trophy 2014

C

omme chaque année, l’équipe de DESERT FOXX attendait avec enthousiasme et excitation la magnifique course offroad en Croatie, un splendide pays où les forêts nous sourient encore. Wouter Tyberghien, le directeur de Desert Foxx, participait pour la 6ème fois à cette compétition à ne pas sous-estimer. Le Croatia Trophy comprend deux catégories, une catégorie «trophy» et une catégorie «adventure», soit une course difficile et une course un peu plus facile. Avec son copilote, Wouter s’est une fois de plus attaqué à l’itinéraire «trophy»… Texte: Sigi Leurs – Photos: Sigi, Jorien, Wouter et Johan

Ivan Scevenels et Peter Cleiren participaient cette année pour la troisième fois au Croatia Trophy, mais dans la catégorie «adventure». Desert Foxx dispose aussi d’un équipage totalement féminin… Pour la troisième fois d’affilée, Sigi Leurs et Jorien Nelissen étaient la seule équipe féminine de l’histoire de la course à affronter les hommes. Egalement dans la catégorie «adventure».

Vous pouvez éga lement suivre nos aventures su r www. desert-foxx.com sous la rubrique ‘comptes-rendus de voyages’. Vous y trouverez les photos nécessaires et les informations souhaitées. Si vou s voulez être tenu au courant de nos activités, inscrivez-vous à notre newsletter via www.desert-fo xx.com/nl/ newsletter.php.

Des chutes de pluie démentielles frappaient la séduisante Croatie. Le campement ressemblait lui-même déjà à un parcours de cross. Différents camions d’assistance éprouvaient des difficultés à s’y déplacer… Heureusement, le camion d’assistance de Desert Foxx, un Man Kat 6x6, avait encore suffisamment de puissance pour les emmener un par un à leur emplacement respectif… Chaque matin, Igor, l’organisateur qui est aussi un vieil ami distribuait les roadbooks. Un tas de pages débordant de boules et flèches, à suivre depuis le départ jusqu’à l’arrivée… Un sérieux casse-tête pour les copilotes! Wouter et son copilote Johan Van Der Maas ont surtout rencontré des problèmes techniques le premier jour, mais chaque fois, les Mac Gyvers ont tout arrangé et ils ont pu poursuivre leur roadbook. Au milieu des forêts détrempées, les nombreux arbres et souches cachaient parfois des eaux profondes et des ravins terriblement escarpés… L’équipage féminin a également souffert au niveau mécanique le premier jour. Son moteur a rendu l’âme et la voiture a dû être tractée après seulement 2,5 km par le grand patron en personne, Igor.

MLRTM 26/2014│29


Les mécaniciens Wouter Biebuyck, Thomas Lecluyse et Jan Van Thielen ont travaillé toute la nuit pour remplacer le moteur afin que l’équipage puisse reprendre le départ le 2ème jour… En raison des pluies diluviennes et des inondations, le Croatia Trophy fut exceptionnel… Le parcours devenait de plus en plus difficile et certains ont trouvé l’étape de nuit irresponsable. Rien n’est sans danger, mais les chauffeurs techniques et vigilants en sont joliment venus à bout. Ils ont dû franchir des gués où l’eau dépassait le toit des voitures… Certaines sections ont été annulées en raison du niveau d’eau dépassant de loin le niveau de sécurité. En raison du parcours difficile, les nuits de réparations ont été longues et, bien vite, nombreux furent les équipages à trouver le campement de Desert Foxx… Une petite pièce par-ci, une petite pièce par-là, le camion d’assistance Desert foxx est là pour ça…

L’expérimenté Wouter Tyberghien, parfois aussi surnommé Mac Gyver, et son copilote néerlandais Johan Van Der Maas ont décroché une 6ème place méritée, suite au radiateur percé le premier jour. Ivan Scevenels et Peter Cleire ont également fini à la 6ème place, certes dans la catégorie adventure. Les dames Sigi Leurs et Jorien Nelissen ont terminé en 10ème position, pas mal du tout après une journée à l’arrêt. Evidemment, Desert Foxx n’aurait pu atteindre ces résultats si les voitures n’avaient pas été correctement soignées. Ses fidèles mécaniciens méritent un coup de chapeau, une équipe reposant sur différents piliers.

MLRTM 26/2014│31


LAND ROVER CLIENTS

« Une voiture de style aventure qui correspond à notre magasin »

32│MLRTM 26/2014


C

’est le long de la Mechelsesteenweg à Nossegem que le magasin BAIK a établi ses quartiers. Cette boutique spécialisée est bien plus qu’un simple magasin de vélos. L’équipe de sa gérante, Yolanda Witteveen, dispose en effet d’une profonde expertise en matière de triathlon. De même, le point de vente travaille exclusivement avec la marque américano-canadienne Cannondale. Mais si notre attention s’est portée sur ce magasin, c’est évidemment en raison du joli Defender lettré garé devant sa porte…

Texte & photos: Jeroen Coteur

BAIK a ouvert ses portes il y a quatre ans, lorsque Yolanda Witteveen a décidé de changer de carrière. «Il me fallait un nouveau défi. Le cyclisme a toujours été ma passion, et à un moment, j’ai eu l’opportunité de lancer mon propre magasin.»

Un vélo pour chacun

Cannondale a été la première marque à commercialiser des cycles en aluminium. Depuis, ell est devenue l’une des marques les plus innovantes de son secteur. «La marque n’est pas connue que pour ses vtt et ses vélos de courses de pointe, mais aussi

pour ses vélos électriques, ses vélos de ville et ses vélos pour enfants. Dans ces domaines, Cannondale propose un rapport qualité/prix impressionnant. Sa gamme permet à chaque type de cycliste de trouver un vélo qui lui convient et qui lui plaît.»

Spéciliste du triathlon

Le magasin BAIK est agencé sur 300 m². On y trouve un atelier, un stock et un espace de vente. «Hormis des vélos, nous vendons une ligne complète de vêtements ainsi qu’une multitude d’accessoires pour cyclistes et triathlètes: tenues et chaussures de running, casques, montres sports,… Bref, tout ce qu’il faut pour le vélo et le triathlon.»

Expérience off-road

Un Defender a récemment pris place devant l’entrée du magasin. Il a été lettré et arbore le logo de BAIK. «J’ai toujours eu l’âme d’une aventurière,» explique Yolanda Witteveen. «Il m’est arrivé de faire des rallyes, notamment le rallye Munich-Breslau à plusieurs reprises. C’est un rallye off-road assez lourd, qui se déroule essentiellement en Pologne. J’ai toujours eu

une prédilection pour les 4x4. Ma première voiture de société était d’ailleurs un Freelander. Mon mari a lui aussi toujours rêvé d’avoir une voiture de ce type, pour rouler au cœur de la nature pendant ses temps libres. Maintenant que le Defender va être remplacé et qu’on a eu l’opportunité d’acheter l’un des derniers exemplaires originaux, on a décidé de remplacer mon ancienne voiture de société par un ‘Def’.»

Voiture de caractère

Quelques mois après cet achat, Yolanda et son mari son ravis de leur acquisition. «Ce Defender n’est pas qu’un objet de collection. C’est aussi une voiture solide qui ne recule devant aucun terrain. Comme on a des chiens à la maison, on va souvent dans les champs pour les faire courir. Le week-end, on fait souvent des randonnées en moutain bike. Grâce au Defender, on peut aller partout et transporter tout ce qu’il nous faut. Je trouve aussi que le caractère ‘aventure’ du Defender correspond très bien à notre magasin. C’est une voiture de caractère, parfaitement assortie à BAIK», conclut Yolanda Witteveen. www.baik.be

MLRTM 26/2014│33


LAND ROVER CLIENTS

« Tout le monde se retourne sur notre Defender »

E

n dix ans, la chaîne de prêt-à-porter Concept Fashion Store est devenue une véritable référence sur le marché flamand, et ce grâce à un concept unique offrant un caractère individuel à chacune de ses boutiques. Le parc de voitures de l’entreprise se compose essentiellement de Fiat 500, mais il peut compter depuis peu sur un nouveau véhicule de poids en termes de visibilité pour Concept Fashion Store: un Defender noir châssis long.

Texte: Jeroen Coteur – Photos: Jeroen Coteur et King George

Han De Jonghe et Karel Decock La chaîne Concept Fashion Store compte aujourd’hui 14 points de vente disséminés à travers toute la Flandre (tous ces sites sont repris sur www.conceptfashion. be). Et chacun d’entre eux a sa propre histoire. «Nous avons décidé d’investir dans nos boutiques pour contrer les ventes en ligne», explique Karel Decock, directeur de la chaîne. «Nous voulons que le shopping soit une expérience, et travaillons pour ce faire avec le bureau de décoration King George. Nous transformons actuellement nos boutiques en fonction de leur histoire ou celle de leur commune. À Lochristi, dont la région est connue pour ses plantations, nous avons par exemple disposé des serres ainsi qu’un jardin vertical de 8 mètres dans le magasin. À Sint-Denijs-Westrem, nous sommes implantés dans un ancien garage Lotus et avons donc disposé un ancêtre automobile. À Sint-Pieters-Leeuw, nous avons recréé une rue commerçante. Le concept qui sous-tend chaque boutique est donc qu’il n’y en a pas deux les mêmes.»

Marques A

Les magasins Concept Fashion Stores sont tous situés sur des voies d’accès de centres urbains, et tous disposent d’un vaste parking. «Les marques avec

34│MLRTM 26/2014

lesquelles nous nous positionnons sont toutes des marques A du monde du jeans. Nous vendons par exemple Tommy Hilfiger, G-Star, Superdry, Guess ou Kocca. Ce sont nos cinq chevaux de bataille. Tous ont leur shop-in-theshop, avec leur logo et leur mobilier. Nous commercialisons aussi une quinzaine d’autres marques A.»

Valeur publicitaire

Depuis quelques mois, Concept Fashion Store a ajouté un Land Rover Defender à son parc de voitures. «En fait, nous avons acheté cette voiture pour récompenser Han, notre directeur logistique, sur lequel nous pouvons compter depuis notre lancement. Nous savions que la voiture de ses rêves était le Defender, et quand le sujet est venu sur la table, on s’est dit ‘pourquoi pas?’ Un Defender est effectivement un véhicule que l’on remarque, et dès qu’on le lettre, il devient encore plus visible. On pourra par exemple le mobiliser pour les événements qu’on sponsorise. Ce Defender nous permet donc de faire d’une pierre deux coups. C’est une super publicité pour la société, et il nous a permis de faire le bonheur d’un de nos éléments de valeur,» explique Karel Decock.


Conducteur enthousiaste

Le directeur logistique, Han De Jonghe, est donc l’heureuse personne qui a le plaisir de circuler à bord du ‘Def’. Dès la première minute, ce n’a été que du bonheur pour lui. «Pour moi, cette voiture n’a que des avantages,» affirme Han De Jonghe. «Je viens de passer mes vacances en France avec ma femme, où on a fait beaucoup de VTT sur les routes GR. Une expérience formidable… Les gens ont aussi des réactions positives quand ils voient la voiture. On la voit partout. Quand des gens me dépassent, je vois souvent des têtes qui se tournent. Cette voiture est tout bonnement fantastique. Et non, personne ne me la reprendra!» «Mais on n’en a pas l’intention!,» répond tranquillement un Karel Decock tout sourire…

Concept Fashion Store Lochristi

Concept Fashion Store Sint-PietersLeeuw MLRTM 26/2014│35


Le meilleur du LED

Nouveau, conçu par la technologie de Lazer “Dual Optic”. Ceci, d’une part, de produire la meilleure luminosité par Watt et, d’autre part, à obtenir un rayon d’éclairage optimale pour divers applications. Le rayon est une combinaison de “flood” (rayon large devant le vehicule) et “spot” (rayon long de 400 mtr.). Alimentation de 6 à 32 volts. Garantie de 3 ans.

Tel + 32 (0)11 784 795 Sales@lpi.be

Tel 00 32 (0)11 784 795

trekk4x4.be ROOSBERG 20, B-3400 LANDEN

Fax 00 32 (0)11 784 130

36│MLRTM 26/2014


MLRTM 26/2014│37


TRAVEL, ACTIVITIES & ACCESSORIES

TRAVEL RÉPUBLIQUE DOMINICAINE

Découverte paradisiaque de la presqu’île de Samaná

A

vec ses collines tropicales, ses baies isolées, sa beauté naturelle intacte et ses longues plages parsemées de palmiers, la presqu’île éternellement verte de Samaná située dans le nord-est de la République Dominicaine constitue sans aucun doute le plus bel endroit de cette île des Caraïbes. A bord d’un Freelander SE, nous avons découvert au cours d’une randonnée paradisiaque des plages à donner le vertige, des millions de palmiers et la forêt tropicale de ce pays du soleil, de la bachata et du rhum. Hola, amorcito mio!

Texte et photos: Michel Deveen

Bon nombre de gens connaissent la République Dominicaine sous les traits de l’île paradisiaque all-in par excellence avec ses plages d’un blanc immaculé. C’est tout à fait correct! Mais il y a tellement plus à découvrir, sans mentionner dans notre liste des endroits à visiter le pays voisin créole qu’est Haïti. Punta Cana, située dans le sud-est de l’île, constitue la métropole connue pour sa plage et ses hôtels, et offre d’ailleurs la plus haute concentration d’hôtels all-in au monde. La Benidorm des Caraïbes, disons, mais en plus chic. Santo Domingo, la ville du Nouveau Monde où a débarqué Christophe Colomb, a bien davantage à offrir que son caractère historico-culturel et colonial. La République Dominicaine possède au centre du pays, plus précisément dans le National Park José Armando Bermúdez, une chaîne de haute montagne étendue dominée par le Pico Duarte (3.098 m), le plus haut sommet des Caraïbes. La région idéale pour effectuer des safaris en 4x4, du hiking et du rafting. La côte nord de La Republica Dominicana véhicule une image plus aventure avec de nombreux B&B’s, des auberges, de charmants petits hôtels mais aussi des resorts de luxe. Sur cette côte nord, Cabarete forme un des spots de kite-surf les plus renommés au monde. La population dominicaine est haute en couleur et extrêmement hospitalière, et sait ce que le bon rhum signifie. Nous voici arrivés à la cerise sur le gâteau… la presqu’île de Samaná.

38│MLRTM 26/2014


MLRTM 26/2014│39


La presqu’île de Samaná représente la partie tropicale de la République Dominicaine, de telle sorte que les paysages y sont beaucoup plus charmants et prennent une couleur d’un vert intense. Au niveau de la forme, cette presqu’île ressemble un peu à l’Italie, même si la botte fait plutôt place ici à un avant-bras prolongé d’un pouce en l’air (‘Thumbs Up’). Restée longtemps ‘inoccupée’, cette région était surtout utilisée comme refuge par les pirates. Ce n’est que durant la seconde moitié du 18ème siècle lorsque Santa Barbara de Samaná a été fondée par les colons espagnols que la région s’est développée de façon plus structurée. En raison de son emplacement stratégique, la presqu’île est ensuite devenue de plus en plus prisée par différentes grandes puissances. Ce qu’avaient compris les pirates depuis bien plus longtemps. Aujourd’hui, la ville de Samaná compte 52.000 habitants. Il s’agit d’une petite ville bigarrée et vivante où les touristes aiment surtout flâner sur le large boulevard bordé de nombreuses petites boutiques et restaurants. Avec toutes ses couleurs et senteurs, le marché quotidien de Samaná vaut assurément le détour et, le long de la Malecón, vous pourrez échapper à la foule en empruntant l’imposante passerelle menant aux îles inhabitées de Cayo Linares et Cayo Vigia. Les 3 principaux lieux touristiques sur la presqu’île sont Samaná, Las Terrenas et Las Galeras. Située côté nord de la presqu’île, Las Terrenas est une petite ville touristique dotée d’une présence française explicite, disposant de toutes les commodités et facilités. De magnifiques plages de sable blanc parsemées de palmiers et bordées d’une mer bleue paisible invitent à vivre un séjour parfait dans les Caraïbes. Sur la presqu’île, vous pourrez visiter de nombreux endroits accessibles via les routes agréablement sinueuses – des chaussées asphaltées aux pistes de sable – ,comme les chutes magistrales d’El Limón au nord de Samaná ou le vaste National Park Los Haïtises, un paysage calcaire unique marqué par des érosions remarquables et constitué principalement de collines s’élevant entre 150 et 250 mètres. Le point le plus élevé est situé à 467 mètres, avec sur les sommets quelques forêts de pierre

40│MLRTM 26/2014

calcaire. L’événement annuel important n’est autre que l’arrivée de centaines de baleines à bosse qui parcourent pratiquement 10.000 kilomètres depuis le Canada pour venir s’accoupler dans les eaux tropicales chaudes de cet endroit parmi les plus beaux au monde. All for love. Ce spectacle unique a lieu de la mi-janvier à la mi-avril et peut être observé à quelques centaines de mètres de la plage de Las Galeras. Las Galeras est un charmant petit village de pêcheurs laid-back situé dans la baie de Rincon, une baie en forme de croissant de 15 kilomètres implantée entre deux caps majestueux, le Cabo de Samaná à l’est et l’imposant Cabo Cabron à l’ouest, un mastodonte rocheux qui plonge dans l’océan Atlantique. Lorsque vous vous trouvez ici, vous comprenez évidemment pourquoi il s’agissait du refuge idéal pour les pirates. Cette baie compte huit magnifiques plages de palmiers, chacune avec sa propre identité et offrant une vue différente sur le Cabo Cabron. Las Galeras a entre-temps figuré trois fois dans le top 20 des endroits à voir en République Dominicaine élaboré par Lonely Planet’s, et nous savons maintenant pourquoi. Placa Rincon est une plage qui s’étend sur plus de trois kilomètres, avec une vallée fluviale couverte de milliers de palmiers et seulement quelques restaurants locaux. Playa Fronton, située côté est du Cabo de Samaná et uniquement accessible par bateau, est une bande de plage étroite et isolée le long d’une paroi rocheuse de pratiquement 100 mètres. Cet endroit constitue un lieu spirituel depuis la nuit des temps pour les Taïnos, la population indigène d’origine. Au centre de la baie et juste en-dehors du centre de Las Galeras, vous trouverez la plage Bounty par excellence, à savoir La Playita. La route principale venant de Samaná et autour de laquelle s’est développée Las Galeras se termine littéralement dans l’océan Atlantique, où s’ouvre à vous la vaste plage Playa Las Galeras. Un symbole qui procure une sensation de tranquillité et de ‘fin du monde’. En République Dominicaine, c’est l’été toute l’année. Point final. La meilleure période pour visiter le pays reste toutefois la saison de novembre


Location de voitures • www.autobritanica.com • www.4x4-rental.com • www.dominican.rentalcars24h.com/santo-domingo-city • www.exotic.rentacar.com

Hébergement • www.bahia-principe.com/en/hotels/samana/resort-cayo-levantado/ • La Cueva eco-lodge - www.holidaylettings.co.uk/rentals/las-galeras/286582 • www.hoteltodoblanco.com • www.laisletasamana.com • www.larancheta.com • www.juanylolo.com

à avril, qui est plus stable avec des températures agréables et un taux d’humidité moins élevé. La pluie tombe ici généralement sous forme d’averses tropicales brèves, mais fortes. Février et mars sont généralement les mois les plus ensoleillés et les plus secs. La presqu’île de Samaná offre d’innombrables possibilités pour les voyageurs actifs et amateurs d’aventure dont la liste des souhaits inclut aussi le ‘plaisir à outrance’. De par la présence de nombreux expatriés en provenance des quatre coins de la terre, vous trouverez sur la Peninsula de Samaná de nombreux restaurants très divers et proposant beaucoup de poisson frais. La presqu’île et la côte peuvent être découvertes à vélo, à cheval (la belge Karin propose dans son établissement La Rancheta des écorandonnées uniques dans et autour de Las Galeras), en quad, en bateau, à pied, avec les taxis locaux, gua gua ou motoconcho, ou en 4x4, lorsque vous ne vous prélassez pas sur la plage. La République Dominicaine reste une destination de premier plan de telle sorte que vous trouverez dans toutes les villes européennes des vols charters permettant de rallier Santo Domingo ou – en direct – Samaná El Catey. Santo Domingo constitue l’endroit central pour louer une voiture, et l’offre est diversifiée. Différentes sociétés de location proposent une gamme de 4x4.

Samaná

À côté de la formule all-in s’ouvre à vous une offre intéressante et surtout aventure sur la presqu’île de Samaná, et ce pour tous les budgets. Les hôtels exclusifs ne manquent pas, comme notamment le Bahia Principe, niché tant sur la côte que sur l’île de Cayo Levantado devant la côte de Samaná ou le Todo Blanco Hotel totalement blanc (comme son nom l’indique) sur la Playa Las Galeras. Vous pourrez aussi louer de nombreuses guesthouses aux allures de B&B ou de chouettes petits appartements, comme La Isleta à Las Galeras. A côté de cela, on trouve encore un large éventail de maisons privées, allant des huttes tropicales aux villas de luxe avec piscine. Le couple franco-belge Juan et Lolo est spécialisé dans ce type d’hébergements et propose un large éventail de petites et grandes maisons dans et autour de Las Galeras, à louer pour minimum trois jours. Vous trouverez aussi à Las Galeras une maison remarquable et surtout impressionnante digne de James Bond. La Cueva eco-lodge est une magnifique maison dans la nature, construite autour d’une formation rocheuse avec l’intégration d’une grotte gigantesque dans la maison faisant office de master bathroom. Et tout cela au cœur d’une baie tropicale bordée des plus belles plages au monde. Hola guapa, quieres bailar?

MLRTM 26/2014│41


nfo@grce.be - www.grce.be

4X4 LAND ROVER Diestersteenweg 273 - 3510 Hasselt-Kermt T 011 31 66 31 - F 011 59 15 59 info@grce.be - www.grce.be

Votre partenaire sur la route

BENAETS

PLUS AVEC NS A DE 40 NCE IE R É P D’EX

VEND MODÈLES NEUFS ET OCCASIONS RÉCENTES

Groupe Cé vous propose un service d’aménagement de votre voiture de société, des remorques polyester fuselées, des transporteurs professionnels et un service de nettoyage auto. Bref, avec Groupe Cé, vous avez à bord le copilote idéal.

ENTRETIEN, MAGASIN & PIÈCES Daalstraat 48 – 3840 HOEPERTINGEN (Borgloon) T 012 74 16 67 – F 012 74 60 44 benaets.garage@online.be

GARAGE VANCEULEN Balendijk 230A - 3920 Lommel T +32 486372047 Email info@garagevanceulen.be www.garagevanceulen.be

 ACHAT  VENTE  ACCESSOIRES  ENTRETIEN ET RÉPARATIONS  MATÉRIEL DE DIAGNOSTIC  PIÈCES  ACCESSOIRES

Tél: 0032 11 69 58 44 PLUS DE 20 DEFENDER DE STOCK EN PERMANENCE WWW.SPEEDFARM.NET


PIÈCES DÉTACHÉES

GROSSISTE

BRITISH CAR PARTS

Nous sommes spécialisés dans toutes les pièces pour auto pour les marques suivantes:

ROVER, MINI, LANDROVER, MG et JAGUAR Florastraat 77 | 9840 DE PINTE | T 09 282 59 05 | F 09 282 98 11 bcp@proximedia.be | www.britishcarparts.be


République d’Irlande, du 18 au 24 mai 2014

N

ous étions à la recherche d’une nouvelle destination... Avec l’aide d’Eddy Druyts, un Flamand expatrié en Irlande, nous avons atterri cette année en République d’Irlande.

Texte & photos: Rebecca Baes

44│MLRTM 26/2014


TRAVEL, ACTIVITIES & ACCESSORIES

MLRTM 26/2014│45


Defender leather details Warn winch body color wheels


Dimanche 18 mai

Il nous a donc fallu nous lever particulièrement tôt, notre objectif étant de prendre le ferry reliant Fishguard et Rosslare dont le départ était programmé à 14h30, heure anglaise… Nous avons pris l’Eurotunnel à 6h30, pour ensuite rouler encore 6 petites heures afin de rejoindre Fishguard. Tout s’est déroulé comme prévu et après une traversée de 4 heures, nous avons finalement mis les roues sur le sol irlandais. Nous avons logé la première nuit à Waterford.

Lundi 19 mai

Le matin, nous avons quitté Waterford pour Killarney, où nous sommes arrivés vers midi. C’est là que nous avons fait connaissance avec Eddy, qui allait nous guider durant nos cinq jours à travers l’Irlande. L’après-midi, nous avons calmement entamé une randonnée dans le Killarney National Park. Nous y avons traversé McGillycuddy’s Reeks, la plus haute chaîne montagneuse d’Irlande. Entrecoupée par de magnifiques lacs et chutes d’eau. Nous avons partagé la route avec d’innombrables «jaunting

cars», le moyen de transport local autour de Killarney, c’est-à-dire de petites calèches tirées par un cheval. S’il s’agissait auparavant du seul moyen de transport, celui-ci fait aujourd’hui clairement partie des attractions touristiques. Sous une pluie diluvienne, nous avons clôturé l’après-midi par la visite de Muckross House, un édifice érigé dans un magnifique style Tudor.

Mardi 20 mai

Nous avons mis le cap sur Kenmare via un col de montagne, pour faire de l’offroad bien évidemment. Le paysage était idyllique, avec de petits ruisseaux sinueux dont le clapotis résonnait entre les collines couvertes d’une verdure luxuriante. Mais n’avions-nous pas demandé de l’offroad et un parcours technique? Un peu plus loin, nous nous sommes retrouvés désespérément bloqués avec les deux voitures. La montagne sur laquelle nous nous trouvions ressemblait à un grand pudding à la jelly. Le sol était tellement gorgé d’eau que la montagne semblait bouger avec nous lorsque nous nous déplacions.

C’est également pour cette raison que les voitures étaient bloquées, comme aspirées par la boue. Après avoir joué du treuil pendant une petite heure, nous avons enfin pu repartir. Nous avons déjeuné à Kenmare sous le soleil sur les rives de l’océan Atlantique... Quelle vie! Dans l’après-midi, nous avons effectué une partie du Ring of Kerry, avant de mettre le cap sur Dingle en passant par Glencar, Killorglin et Castlemain. Une partie de l’itinéraire empruntait la «Wild Atlantic Way», une route qui suit la côte déserte de l’Irlande et offre des panoramas spectaculaires. Nous avons ensuite passé la nuit à Dingle.

Mercredi 21 mai

Le matin, nous avons repris la Wild Atlantic Way en mettant le cap sur l’ouest. Avant de marquer une petite pause à Coumeenoole Bay, une splendide baie isolée. Sur le chemin du retour vers Dingle, en étant à la recherche de quelques plaisirs offroad, nous sommes tombés un peu chanceusement sur un col montagneux. Et nous avons pu nous en donner à cœur joie sur le sol tourbeux que l’on rencontre partout.

MLRTM 26/2014│47


48│MLRTM 26/2014


Cette terre tourbeuse aussi parfois appelée «peat» est utilisée dans d’innombrables domaines: pour se chauffer, en construction, en agriculture, pour les systèmes de filtration, etc. Dans l’après-midi, nous avons poursuivi notre route jusqu’à Magherabeg beach. Une magnifique plage abandonnée qui, sous une certaine la luminosité, ressemble à un miroir. Nous avons pu nous défouler avec les voitures tant sur la plage que dans les dunes. Via Tralee et Abbeyfeale, nous avons continué vers Listowel, où nous avons passé la nuit. Le soir, nous sommes allés dîner à Ballybunion, près d’une petite baie. Avant d’aller manger, nous avons effectué une jolie promenade sur la plage. Pour terminer la soirée en beauté, nous avons naturellement commandé un Irish Coffee, what else...

Jeudi 22 mai

En matinée, nous avons pris la direction d’Abbeyfeale, où nous avons pu nous adonner aux joies de l’offroad dans un domaine privé. Des passages à gué splendides et profonds, dans une forêt de sapins dense et exploitée à

différents endroits. Après cette petite aventure, nous avons mis le cap sur Tarbert, où nous avons pris le ferry pour faire la traversée jusque Kilrush. Dans l’après-midi, nous avons repris la route jusqu’à Loop Head Lighthouse, le point le plus à l’Ouest de l’Irlande dans le County Clare. D’une beauté à couper le souffle, au sens propre comme au figuré. Le vent tempétueux rendait la promenade difficile. Ici, il est normalement possible de déambuler sur les hautes falaises et de profiter de la nature à l’état le plus pur. Via la Wild Atlantic Way, nous avons ensuite rejoint Lahinch, où nous avons logé.

Vendredi 23 mai

ment pas toujours permis. L’après-midi était malheureusement prévue la première étape du voyage retour et la descente vers Waterford, également connue pour sa cristallerie Waterford Crystal. Le lendemain nous attendait le ferry vers Fishguard, puis la route jusque Douvres et ensuite jusqu’à la maison via Calais. Inutile de préciser que ce fut à nouveau un magnifique voyage avec, en bonus, d’agréables dégustations de gin grâce à Sven!! Merci à Sven, Pascal, Philippe et Philippe, Leon et naturellement à notre guide Eddy Druyts. La prochaine aventure nous mènera dans le nord de l’Espagne!

Au programme de la matinée: Burren. Burren vient du mot irlandais «boireann», signifiant région rocheuse. Et c’était assurément le cas! Burren est une zone calcaire d’environ 300 km². Le calcaire est visible partout, même les séparations entre les différentes parcelles de terrain ont été érigées en blocs et roches calcaires. Nous avons eu la chance de pouvoir y pratiquer l’offroad, car cela n’y est apparem-

MLRTM 26/2014│49


TRAVEL, ACTIVITIES & ACCESSORIES

OVERLANDERS.BE TREFFEN

L

es 12, 13 et 14 septembre aura lieu la 8ème édition de l’OVERLANDERS.BE TREFFEN à Ranst-Broechem en Belgique.

oulera Où se dér ers.be d l’Overlan n? Treffe

omaine Ancien d velden : De Moer militaire nst2520 Ra Bistweg Broechem

50│MLRTM 26/2014

Pour la 8ème fois, l’asbl Overlanders.be organisera l’Overlanders Treffen, une concentration pour voyageurs aventure dont l’objectif consiste à partager des expériences et idées de voyages dans une ambiance sympathique. Vous voyagez à bord d’un véhicule 4x2, 4x4 ou 6x6, d’un camion préparé, d’un 4x4 avec tente de toit, en camping-car, en moto ou en vélo? Les destinations touristiques traditionnelles ne vous intéressent pas? Vous aimeriez pour une fois quitter l’asphalte? Vous préférez le sable du désert à celui de la plage? La piste de cailloux à la piste de ski? Le bruit de la rivière de montagne au clapotis du canal?Rendez-vous du 12 au 14 septembre lors de l’Overlanders.be Treffen pour rencontrer d’anciens et de nouveaux amis, pour échanger vos dernières expériences de voyages ou pour montrer les dernières adaptations apportées à votre véhicule de voyages. Ou pour venir faire le plein d’informations sur de futures destinations ou glaner des idées pour l’équipement de votre véhicule de voyages idéal.

Le samedi 13 septembre seront programmés plusieurs workshops: treuillage et alimentation électrique dans le camping-car. Durant le weekend sont également prévues une baraque à frites et saucisses ainsi que des animations pour les enfants. Le samedi soir aura lieu le traditionnel feu de camp avec accompagnement musical et tombola pour les participants.

Venez vous évader en visionnant les vidéos d’anciens voyages et découvrir les projets enthousiastes d’autres voyageurs.

www.overlanders.be www.overlanders.be/treffen www.facebook.com/overlandersbe

http://youtu.be/5gGA9JikYKg Contribution aux frais de cette concentration: 15€ par véhicule. Entrée gratuite pour les visiteurs. L’Overlanders.be Treffen est soutenu par EBERCA – TREKK – GARMIN et d’autres.

Info


Votre spécialiste en accessoires

Land Rover

Trekk 4x4 - LPI Roosberg 20 b-3400 Landen 0032 11 784 795 sales@lpi.be Trekk 4x4 Tournai

Trekk 4x4 Liège

Garage International

Reul Sports

Trekk 4x4 Zaventem Mercuriusstraat 24 b-1930 Zaventem 0032 2 742 26 62 info@trekk4x4.be

Trekk 4x4 Oostende

Chaussée de Renaix 404 b-7540 Rumillies 0032 69 221 422 info@landrovertournai.be

Route Zenobe Gramme 32 b-4821 Andrimont 0032 87 652 292 reulsport@skynet.be

Garage Ter Steene

Torhoutsesteenweg 704 b-8400 Oostende 0032 59 503 633 werkplaats@tersteene.be

Trekk 4x4 Hemcar Amphoraweg 3c Nl-2332ed Leiden 0031 715 72 00 35

Trekk 4x4 Allrad Klassik Niederstrasse 18 d-40789 Monheim Am Rhein 0049 2173 98 08 19


DISCOVERY

POUR TOUS LES AUTRES IL Y A INTERNET 51º 7’ 22.8” S 73º 6’ 57.6” W Torres del Paine, Chili landrover.be

7,8-11,5 L/100 KM – 207-269 G/KM CO2. Informations environnementales [AR 19/03/04] : www.landrover.be. La conduite “tout terrain” doit se faire dans le respect du code de la route et de l’environnement. Photo prise au Chili où la législation locale autorise la circulation de véhicules. La conduite “tout terrain” en Belgique est soumise à la loi belge.

Mlrtm 26 fr  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you