Page 1

Éditeur responsable: Erik De Ridder - Bureau de dépôt: Gand X – Agrément: P904116


S I U R CONST

A N TO

’ E L T E E D E ! R U T N VE

•• Hourra... L’été est à nos portes! ••

Et même si Pâques est encore dans tous les esprits, il nous faut déjà songer à la prochaine période propice aux achats. Car les vacances d’été sont, après Pâques, le moment ‘hors saison’ le plus important en termes de cadeaux. Pour récompenser un beau bulletin, par exemple. Ou simplement pour fêter le début des vacances. Nous vous invitons donc à mettre en avant les boîtes LEGO® ci-dessous et à attirer l’attention sur leurs prix attrayants. Ce sera facile avec le sympathique matériel conçu spécialement autour du thème LEGO ‘vacances estivales’.

Le refuge de montagne 31025

La caravane des vacances 41034 La villa sur la plage 41037

Valise de construction fille 10660 L’hélicoptère arctique 60034

Le camping-car et son canoë 60057

Valise de construction garçon 10659 Le 4x4 de transport des scooters des mers 60058

LEGO, the the LEGO logo and the Minifigure are trademarks of the LEGO Group. ©2014 The LEGO Group.


                                                          février, j’aieu lachance visiter New furent jours                En       de    leToy  Fair  de    York.   Ce    quatre                     intenses,     qui     par  le gala     se   poursuivis     en ont débuté Toy of the Year, sont arpentant près  de 40.000 m² d’exposition et se sont achevés par une tournée des magasins de jouets  remarquables deManhattan.                les  plus        gala a permis constater que                Le   Toy  of the  Year    de    lemarché    américain      diffère    toujours    gran                dement    du       De      lauréats    TOTY   ne   pas  (encore)      en  marché européen. nombreux sont disponibles  Europe, tandis que d’autres étaient bien connus chez nous, longtemps avant de percer aux USA.   salon avait luiaussi présentation peu son                Le      une       quelque   différente     de   homologue      européen.                 Autres        autre   d’esprit    chez   les       Pour    produits, autre ambiance, état exposants… les professionnels  le New s’avérer complément                européens,      visiter    York   Toy  Fair  peut     un       intéressant      àla  saison    euro                péenne    des  salons.                    En  marge    suis      avec     PDG   d’ICTI   CARE.    dusalon, jeme entretenu Christian Ewert, Cette organisation   œuvre depuis dix ans à l’amélioration des conditions de travail et de la situation sociale au sein des usines   jouets Unlong chemin adéjà demille sesont engagées                de    chinoises.     été   parcouru     car  plus    usines       dans                 le    CARE   et           minimum,   programme ICTI ont promis derespecter lesrègles en matière de salaire paiement  heures d’heures detravail etconditions générales travail.                des     supplémentaires,          nombre         de     La  Chine   a fait                  d’énormes      progrès    en     ces      une  évolution     qui  ne  peut   nous    de  lamatière dernières années, que réjouir. Mais   meilleures conditions coûtent naturellement de l’argent. Cela se ressent sur la note mais en contrepartie, nous  plus justes.                avons    l’assurance       d’avoir    des  jouets           Jeroen Coteur   Kids                Rédacteur   Universe                           Année      larevue       des     de   du  Belux      marchands     des    1, MAI 2014 N° 2 KIDS UNIVERSE est professionnelle marchands jouets etdes meilleurs Pays-Bas et  de France.  TIRAGE: 4.600 exemplaires FRÉQUENCE: trimestrielle WEB: www.kids-universe.be EDITEUR RESPONSABLE: Erik De Ridder - edr@eventbox.be RÉDACTEUR EN CHEF: JP Talbot - jp@   Jacques Jan Amandine Demal MAISON LEO sprl Ixellois 1 – B4000 Liège DESIGN:       eventbox.be     RÉDACTION:     Jeroen   Coteur   -   Legros   - Hoffman    -      D’ÉDITION:   Rue  des     –  –Belgique    Bert  IMPRESSION: SALES MANAGEMENT: 0486/13.13.13 TRAFFIC: Hilde COPYRIGHT:       Wagemans,     LEO      Drukkerij    Schaubroeck,      Nazareth        Erik  De Ridder   -    De Ridder   - Traffic.leo@telenet.be   élément publication multiplié copié de l’éditeur. édite également revues       Aucun    de cette     ne  peut   être  repris,     ou   sans  autorisation     explicite    Hormis   Toys  &Games,   LEO  sprl      les   Experience        Magazine,    The     Traveller    Manager    Guide.  Corporate et  Belgian Event     I D S UN V ER S E                                                            3             K I     

DES JOUETS PLUS JUSTES


                          INSIDE NEWS        nouvelles    du secteur   Dernières Kids                                                CHRONIQUE   Le regard personnel de Michiel Das      WHO ISWHO   L’équipe de Talens   Belgium   MGA ENTERTAINMENT  “Les partenaires et le marketing       retail     au centre   l’attention”   WHO IS WHO                                               L’équipe   Entertainment   deMGA Benelux                                               CPLG    éventail     prometteuses  Large de propriétés       DES   RENTRÉE CLASSES   L'offre de quelques fournisseurs marquants de fournitures scolaires     STABILO  Rentrée classes de l’ergonomie    des    sous  lesigne     TALENS ET BRUYNZEEL  Deux fortes marché   marques    sur  le   scolaire    TRADE MART BRUSSELS           ont   Quatre exposants la  parole  BRIO     ans  sur    voie  130 la  bonne                                                SPÉCIAL     2014  NEW YORK  Compte-rendu du New York Toy Fair et visite des plus beaux magasins de jouets de New-York    CARE  ICTI   “Sang, sueur pas   etlarmes   ne doivent  entacher    les  jouets”   JUMBO   pour                                   Convivialité     et plaisir   de jeu   toute  la famille    REPRISE       MEGA   Mattel reprend Brands          &    CREATIVEWORLD, PAPERWORLD CHRISTMASWORLD                                              Escale     sur la route   profitable deNuremberg       DU  JOUET    DE  MALINES  MUSÉE  La Guerre dans la Chambre d’Enfant    KAZACHOK LICENSING FORUM  Pleins    feux  sur  les dernières    nouvelles     licences    TOY INDUSTRIES OF EUROPE         de     Jouets  Compléments et  modifications la Directive  NPD EPOS     belge    Lemarché en2013   E-COMMERCE   La Belgique rattrape son retard                                               BABY    PRODUCT      AWARD     2014   Le secteur de bébé    continue    d’innover    pour  leconfort   et lasécurité    BABYKID         "Faciliter le  choix des clients"  POKÉMON         unique    de  vidéo,     cartes    Une association jeu télévision, à échanger et  jouets     TOMY   Un nouveau                                               classique    dans  un    thème   original       I D S UN V ER S E                                                            5             K I     

P.06 P.12 P.13 P.14 P.15 P.16 P.18 P.19 P.21 P.22 P.24 P.27 P.36 P.40 P.41

P.42 P.44 P.47 P.48 P.50 P.52 P.54 P.58 P.62

P.66


N

E

W

S

F

R

O

M

T

H

E

K

I

D

S

I

N

D

U

S

T

R

MAGIC JINN LIT BINGO WITH A ZING DANS LES PENSÉES Laissez-nous vous présenter Magic Jinn. Une créature très particulière qui n’a pas son pareil pour… lire dans les pensées! Magic Jinn connaît beaucoup d’animaux mais peut-être penseras-tu à un animal qu’il ne connaît pas? Pense à un animal et répond aux questions que te pose le jouet. Il devine ton animal? Alors il a gagné. Tu te montres plus malin que Magic Jinn et il se trompe? Alors c’est toi qui as gagné! Pour t’aider à faire ton choix, il y a un dépliant avec différentes images d’animaux dans la boîte. Bonus intéressant: une app mobile à associer à Magic Jinn sera bientôt disponible. Un jeu vidéo 3D au design superbe, qui retient tous les animaux que Magic Jinn a deviné et les enregistre dans la bibliothèque. Apprends toutes sortes de choses intéressantes sur le monde animal en t’amusant! www.goliathgames.com

LES RODY ONT 30 ANS A l’occasion de leur 30e anniversaire, les Rody revêtent d’autres couleurs! Il s’agit d’éditions exclusives, réalisées dans un nombre limités d’exemplaires! Il y a actuellement déjà des Rody violets et verts disponibles! Et d’autres couleurs limitées viendront les rejoindre dans le courant 2014! Les Rody sont vendus au prix de 21,20€ par un et 20,00€ par 6, que ce soit en rouge, bleu, jaune ou dans les nouvelles couleurs.

Fais glisser le Zinger d’avant en arrière pour faire apparaître deux fiches comme par magie. Quand un joueur voit une fiche qui correspond à une illustration de sa carte Zingo!, il crie son nom, prend la fiche et la place sur l’illustration correspondante de sa carte. Le premier joueur à recouvrir les 9 illustrations de sa carte crie “Zingo!” et gagne! www.eureka-puzzle.eu

LES MINIONS CHEZ FOLAT Les gnomes allumés de Moi, Moche et Méchant 1 & 2, les “minions” de Gru, sont ultra populaires! Ils ont même leur propre attraction dans un parc d’Universal Studios à Orlando, ‘Despicable Me Minion Mayhem‘. On parle de projets de spin-off pour les “minions”, comme se nomment les complices de Gru (y compris dans la version anglaise). L’idée de leur voir consacrer un film n’est donc pas si folle. Les “minions” ne parlent en effet ni français ni anglais, mais leur propre charabia. Le film doit sortir en 2015. Folat surfe volontiers sur la tendance et présente tout une ligne festive autour de ces adorables “minions”. Disponible dès fin mai!

www.macovi.com www.folat.eu 6



KIDS UNIVERSE

Y


N

E

W

S

F

R

O

M

T

SKYLANDERS TRAP TEAM

H

E

K

I

D

S

I

N

D

U

S

T

R

Y

RANGE ROVER SPORT CHEZ FEBER La marque Famosa de Feber propose cette année une grande nouveauté: un Range Rover Sport sur batterie 12v. Cette voiture a une pédale d’accélération et un frein électrique, ainsi qu’un levier pour la marche avant/arrière. Chargeur et batterie 12v compris. Les portes s’ouvrent et le tableau de bord produit des sons de démarrage, de moteur et de klaxon et est également équipé d’une connexion aux. pour la musique. Le prix en magasin est fixé autour des 500 €, TVA incluse.

Skylanders® continue de redéfinir le phénomène des jouets qui prennent vie avec la dernière innovation, Skylanders Trap Team™. Le 10 octobre, Activision présentera le nouvel épisode de l’univers Skylanders qui va inverser la magie du jouet vidéo – en réussissant l’exploit de permettre aux enfants de capturer les personnages du monde digital pour les amener dans le monde réel. Avec Skylanders Trap Team, les Maîtres du Portail peuvent partir traquer et défaire les Vilains les plus recherchés des Skylands, et les sortir du jeu pour les amener dans leur salon, en les capturant dans des Pièges en Cristal magiques. Les joueurs pourront ensuite les renvoyer dans le jeu pour les incarner et les faire combattre à leurs côtés. Le jeu inclura le Portail TraptaniumTM, un nouvel anneau d’énergie magique qui permet aux enfants non seulement de donner vie à leurs Skylanders, mais également d’emprisonner les Vilains grâce aux Pièges en Cristal. Une fois leurs ennemis vaincus, les enfants pourront insérer un Piège en Cristal dans le nouveau portail pour les capturer. Ils pourront également entendre les méchants à l’intérieur du piège, une innovation qui donne un supplément de vie aux personnages. www.activision.com

www.feber.es

VÉLO RECYCLÉ SIGNÉ WISHBONEBIKE La draisienne 2 en 1 constituée à 70% de moquette recyclée est l’outil idéal pour initier l’enfant à la promenade, au vélo et à l’équilibre. Le système rotafix permet de régler avec précision et facilité le vélo, de manière à accompagner de façon fluide la croissance de l’enfant (kit tricycle disponible séparément). Vous pouvez en outre personnaliser totalement le vélo en fonction des goûts de l’enfant, grâce à un large choix de poignées, housses de selle et stickers flashy. www.hebeco.be

EUROSHOP DÉPASSE LES PRÉVISIONS OPTIMISTES En février, les entreprises de détail se sont rendues, pleines d’optimisme, à Düsseldorf pour le salon Euroshop. La tendance forte aux investissements avait donné lieu à un espoir bien légitime d’un résultat positif pour le salon. Ces attentes élevées ont même été dépassées pendant les cinq jours de salon. Dès le premier jour, il régnait une excellente ambiance grâce aux nombreux nouveaux leads et à un nombre élevé inattendu de deals commerciaux. KIDS UNIVERSE



Au total, Euroshop a accueilli 109.000 visiteurs de 110 pays, parmi lesquels un nombre toujours plus importants de représentants d’Europe de l’Est, notamment de la région baltique, et de Russie. 73% des visiteurs d’EuroShop étaient des dirigeants, et deux tiers des visiteurs ont déclaré être impliqués dans la prise de décision au sein de leur entreprise.

www.euroshop.de 7


N

E

W

S

F

R

O

M

T

H

E

K

I

D

S

I

N

D

U

S

T

R

SLUBAN AU DÉPART EN BELGIQUE Plus tôt cette année, Sluban Europe B.V. annonçait vouloir se concentrer sur le marché belge. Darryll Heuvelink, collaborateur du service extérieur chez Sluban Europe B.V., visite ce mois-ci plusieurs magasins de jouets en Belgique pour y lancer Sluban sur le marché.

NOUVEAU: OUTDOOR PLAY Van der Meulen, spécialiste en jouets et articles de loisirs et d’extérieur, lance une nouvelle ligne de produits: Outdoor Play. Un assortiment de jouets d’extérieur de qualité, principalement fabriqué en bois. Ces jeux sont disponibles: jeu de tir sur boîtes, grande tour à empiler, croquet, bowling de jardin, jeu de lancer en bois et party games. Les jeux sont fournis dans un packaging attrayant et accompagnés d’un mode d’emploi quadrilingue.

Les premières réactions aux nouveaux sets et aux sets modernisés de Sluban sont très positives. Les concepts sont modernes, éducatifs et incluent de nombreux détails surprenants. La nouvelle figurine vient encore ajouter au réalisme de chaque set! Intéressé(e)? Envie d’essayer Sluban? Prenez rendez-vous avec Darryll Heuvelink via le +31 (0) 180 446 095 ou envoyez un e-mail à info@sluban.eu.

www.vandermeulen.com

www.sluban.eu

NOUVEAU SITE WEB PINYPON

UN EDEN HAZARD SOMMEILLET-IL AUSSI EN VOUS? Qui n’a jamais rêvé d’être dans les souliers d’Eden Hazard, Romelu Lukaku ou Vincent Kompany? Et bien, c’est le moment de saisir ta chance avec le terrain de football PLAYMOBIL. A partir de mars 2014 tu pourras préparer allègrement ton championnat du monde. Joue avec ou contre ta famille et tes amis et remporte ainsi – peut-être ta propre compétition. Le terrain de football PLAYMOBIL t’offre l’opportunité de devenir toi-même une véritable star du ballon rond. Défie ta famille et tes amis pour une compétition passionnante. Déplie le terrain de football, installe les buts et dispose tes joueurs capables de shooter pour le match inaugural. Les joueurs reçoivent dans les vestiaires un maillot personnalisé portant leur nom et leur numéro.

Le fabricant de jouets espagnol Famosa lance un site web spécial Pinypon aux Pays-Bas et en Flandre. Via www.pinyponfamosa.nl, les internautes ont accès à toutes les nouvelles de l’univers Pinypon. Les mini poupées Pinypon de Famosa, destinées aux enfants de 4 à 7 ans, furent produites pour la première fois en 1973 et ont subi un lifting complet en 2009. L’univers Pinypon est un cadre idyllique rassemblant mode, voyages, nature et animaux. www.pinyponfamosa.nl

www.playmobil.be 8



KIDS UNIVERSE

Y


N

E

W

S

F

R

O

M

T

SUIVEZ KIDS UNIVERSE SUR FACEBOOK! Aimez la page de Kids Universe sur facebook et découvrez nos dernières nouvelles en avant-première. Après le premier numéro et le spécial Nuremberg, nos lecteurs se familiarisent progressivement avec Kids Universe. Notre magazine sera également présent sur facebook avec des publications régulières mais surtout intéressantes. facebook vous offrira ainsi régulièrement des previews de ce que vous pouvez attendre dans notre prochain magazine papier. Et lorsque notre nouvelle édition se trouvera chez l’imprimeur

H

E

K

KIDS UNIVERSE



S

I

N

D

U

S

T

R

Y

Après 32 ans de service, Jef Heylen a quitté son poste de directeur du Musée du Jouet de Malines. Fin avril, il a passé le flambeau à son successeur, An Brusselmans. Jef, qui a fêté ses 70 ans en mai, a contribué à la création le Musée du Jouet il y a 32 ans. Ce qui avait commencé comme une exposition spéciale dans le cadre des 150 ans de la Belgique est devenu l’un des plus grands musées consacrés aux jouets d’Europe, accueillant chaque année 80.000 visiteurs et comptant parmi les musées les plus visités de Flandre. Le musée a choisi pour prendre la suite de Jef Heylen quelqu’un qui connaît parfaitement la maison. An Brusselmans travaille depuis quatre ans au Musée du Jouet et souhaite poursuivre sur la même voie que son prédécesseur. www.speelgoedmuseum.be

LES DIGIBIRDS GAGNENT LE CŒUR DES ENFANTS

DigiBirds a récemment été élu Girls Toy of The Year en Australie lors des ATA Awards. Les DigiBirds se comportent comme de véritables oiseaux.

D

AN BRUSSELMANS SUCCÈDE À JEF HEYLEN

www.facebook.com/KidsUniverseBE

Aucun enfant ne peut résister à ces adorables oiseaux. Les enfants ont toujours été fascinés par leur bruit et leurs cabrioles amusantes. Silverlit a associé les mouvements, le chant, la gaieté et le plumage coloré des oiseaux pour créer la collection interactive DigiBirds.

I

Ils chantent en solo, mais peuvent aussi chanter en chœur grâce à la synchronisation sans fil. Ils bougent en outre la tête et le bec au rythme de la musique. La première collection de DigiBirds est disponible dans plus de 20 couleurs et avec différents accessoires. Il existe également une app, ajoutant musique et plaisir de jeu avec votre DigiBird.

www.spectronsales.nl

MISE À JOUR POUR LA PLAYSTATION 4 La mise à jour logiciel 1.70 de la Playstation 4 étend les fonctionnalités sociales et simplifie les options et l’efficacité du partage des expériences de jeu pour tous les gamers. Par ailleurs, le logiciel d’exploitation de la PlayStation®Vita (PS Vita) a été remanié afin d’améliorer l’intégration et la compatibilité avec le système PS4. La Playstation®App est également mise à jour, dans la lignée de l’update du logiciel d’exploitation de la PS4. Ces mises à jour ajoutent plusieurs nouvelles fonctions et améliorations faisant suite à la demande des utilisateurs et optimisant encore le système PS4. www.playstation.be 9


Ma Cuisine de P창tissier! Toetjes en taartjes speelset!

www.hasbro.be


N

E

W

S

F

R

O

M

T

AGENDA KU JUIN 14 10 12 17

Electronic Entertainment Expo, Los Angeles (jusqu’au 12 juin) Tokyo Toy Show, Tokyo (jusqu’au 15 juin) Licensing Expo, Las Vegas (jusqu’au 19 juin)

Baby & Kids Expo, Tokyo (jusqu’au 11 juillet)

GamesCom, Cologne (jusqu’au 17 août) Salon d’automne Trade Mart Utrecht (jusqu’au 2 septembre)

SEPTEMBRE 14 11 14 18 18

K

I

D

S

I

N

D

U

S

T

R

LA SÉCURITÉ AVANT TOUT GRÂCE AUX CASQUES EGG!

D’une part ils offrent une protection optimale grâce à la technologie du ‘flexible adaptive sandwich’: l’extérieur se compose d’un polymère léger, mais dur et résistant avec un noyau flexible en EPP. Ce noyau n’absorbe pas l’humidité grâce à quoi ces casques sont très hygiéniques. Grâce aux coussinets d’air, qui sont même gonflables, les casques s’adaptent à toutes les têtes.

AOÛT 14 13 31

E

Les casques Egg sont la nouvelle rage parmi les casques et ont en effet deux grands avantages par rapport à d’autres casques.

JUILLET 14 9

H

Kind + Jugend, Cologne (jusqu’au 14 septembre) SOC Days, Den Bosch (jusqu’au 16 septembre) Kids India, Mumbai (jusqu’au 20 septembre) Paperworld China, Shanghai (jusqu’au 20 septembre)

D’autre part ces casques sont utilisables pour plusieurs sports grâce à cette même technologie de ‘flexible adaptive sandwich’. Faire du vélo, du skateboard, du snowboard, skier, surfer et plein d’autres sports semblables sont possibles avec un casque Egg. www.hebeco.be

OCTOBRE 14 7 14 14 16 30

Toy Fall Preview, Dallas (jusqu’au 9 octobre) Brand Licensing Europe, Londres (jusqu’au 16 octobre) China Toy Expo, Shanghai (jusqu’au 16 octobre) SPIEL, Essen (jusqu’au 19 octobre) Toyzeria, Istanbul (jusqu’au 2 novembre)

SPIN MASTER APPORTE UNE NOUVEAUTÉ: DISNEY PRINCESS PALACE PETS Le monde magique de Disney s'agrandit encore, avec cette fois de petits animaux de compagnie à croquer! "Disney Princess Palace Pets" vient étoffer sa gamme "Disney Princess" et permet aux fillettes de 3 à 7 ans d'imaginer de nouvelles histoires avec leurs héroïnes. Spin Master a créé pour elles une panoplie complète de petits animaux à la frimousse adorable. Ils ont chacun leurs particularités et rêvent tous d'aventures. D'adorables petits compagnons dont il faut bien s 'occuper à l'aide de leurs accessoires. www.spinmaster.com

JOUE AU JEU DE L’OIE AVEC TOUS TES AMIS DISNEY

KIDS UNIVERSE



Le passionnant Jeu de l’Oie devient encore plus passionnant en compagnie de tous tes amis Disney. Blanche-Neige, Mickey, Cendrillon, Nemo, Cars et bien d’autres personnages sont de la partie.

rendez-vous. Tu préfères jouer dans le jardin ou sur la terrasse? Pas de problème! Ce tapis imperméable ultra léger peut s’emporter partout. Qui franchira en premier la ligne d’arrivée? Attention aux obstacles sur la route!

Avec ce superbe grand tapis de jeu (90 x 130cm), l’aventure est toujours au

www.jumbo.eu 11

Y


 MICHIEL DAS

DES PRODUITS POUR ENFANTS RESPONSABLES… ET QUI MARCHENT! LE SURPOIDS INFANTILE COMMENCE À DEVENIR RÉELLEMENT PROBLÉMATIQUE. LES CAS D’OBÉSITÉ CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 12 ANS ONT MÊME QUINTUPLÉ AU COURS DES TRENTE DERNIÈRES ANNÉES! DEPUIS DEUX ANS, UNE DISCUSSION ANIMÉE SE POURSUIT SUR CE QUI PEUT ÊTRE FAIT. EN FAIT DE DISCUSSION, IL S’AGIT DAVANTAGE D’UNE CHASSE AUX “COUPABLES” QUI PROPOSENT DES PRODUITS POUR ENFANT MAUVAIS POUR LA SANTÉ DANS LES RAYONS DU SUPERMARCHÉ.

Je ne souhaite pas trop m’appesantir sur la discussion concernant les bons et les mauvais produits. La norme au sein de l’UE est conçue de telle manière qu’elle autorise la commercialisation de produits spécifiques à haute teneur en sucre, sel et colorants. On ne peut donc pas blâmer les fournisseurs de développer et de promouvoir de tels produits. Par ailleurs, certains parents ont tendance à oublier leurs responsabilités et participent allègrement au phénomène en achetant ces produits. Souvent sous le prétexte que “ce sont les seuls que notre fils aime”, ou “ma fille ne se calme que lorsque le paquet de chips est dans le caddie”, etc.

12

Michiel Das est le fondateur de l’agence de kids-marketing Kids Circle; www.kidscircle.nl

Si l’on veut se rapprocher davantage du cœur du problème, mieux vaut donc se pencher sur comment convaincre les enfants de consommer des produits plus sains. Car ne nous leurrons pas, l’essentiel de ce qui présenté comme “sain” et “vert” est perçu par l’enfant comme “dégoûtant” et “mauvais”. Et nous pouvons bien chanter sur tous les tons que ce n’est pas le cas, notre petit consommateur n’est pas vraiment convaincu. Il faut donc réinitialiser la notion de “santé” chez les enfants. Naturellement, les parents doivent de leur côté assumer davantage leurs responsabilités. D’autre part, je suis aussi d’avis de créer une situation pour les enfants où la perception “bon pour la santé = dégoûtant/mauvais” deviendrait “bon pour la santé = fun/cool”. Oui mais comment briser l’image établie?

Plusieurs excellentes initiatives ont déjà été lancées pour amorcer le revirement. Naturellement, il y a sur le marché divers produits sans gluten et sans lactose ou contenant des vitamines supplémentaires. The Greenery a déjà commercialisé via Fred & Ed plusieurs variantes de légumes pour enfants tels que tomates, poivrons et concombres ‘snack’. Il est scientifiquement prouvé que l’utilisation de personnages sur les emballages entraîne une impulsion positive d’achat mais cela suffit-il sur le long terme? Les détaillants (supermarchés) organisent de temps à autre des promotions temporaires pour les enfants, cependant elles n’ont pas pour but de promouvoir une alimentation saine. Ce serait pourtant une occasion unique pour le détaillant de se distinguer de façon positive et sympathique. Il y a de grandes opportunités pour les détaillants dans le domaine marketing du fun et la promotion d’une alimentation saine pour les enfants à travers une stratégie de communication intégrée. Racontons aux enfants une histoire mettant en avant les aspects cool et amusants. Et pas seulement de manière temporaire mais en l’intégrant régulièrement à la communication, afin de les rendre plus réceptifs et sensibles à l’aspect “santé”. Cela peut ensuite se traduire très facilement en magasin avec l’aide de contenu divertissement spécifique et de partenariats média, permettant aux enfants de découvrir progressivement le côté amusant, cool et savoureux d’une alimentation saine. 



KIDS UNIVERSE


 WHO IS WHO?

TALENS BELGIQUE LE SECTEUR DES JOUETS COMPTE DES CENTAINES D’ACTEURS. CERTAINS VISAGES SONT BIEN CONNUS DES DISTRIBUTEURS, D’AUTRES TRAVAILLENT DAVANTAGE EN COULISSES ET NE SONT CONNUS QUE VIA LE TÉLÉPHONE. CETTE RUBRIQUE WHO IS WHO VOUS EMMÈNE CHEZ LES FOURNISSEURS DE JOUETS AFIN DE VOUS PRÉSENTER LEURS DIFFÉRENTS COLLABORATEURS ET LA FONCTION QU’ILS Y REMPLISSENT. Le 1er janvier 2014, Royal Talens Belgique s’est lancé sur le marché belge et luxembourgeois avec les marques Bruynzeel, Sakura et les produits Royal Talens sous le nouveau nom de TALENS BELGIQUE. Pour marquer ce nouveau départ, nous vous proposons de mettre un visage sur les membres de l’équipe Talens Belgique. 

Betty Exel

Business unit manager

Patrick van den Bossche Account Manager Belgique

Niels Venderink

Service commercial interne

KIDS UNIVERSE



Didier Lannoy

Cathy Goyens

Account Manager Belgique & Luxembourg

Field Sales Manager

Guy Vereecken

ique Key Account Manager Belg

Fabienne de Pruijssenaere de la Woestenije Service commercial interne

Victor Streppel

Manager Service commercia

l interne

Ingeborg Pluim Conseillère Marketing

Lieselotte Suasso de Lima de Prado Service commercial interne

Rutger Gro eneweg

Assistant te

chnico-com

mercial

13


 MGA ENTERTAINMENT

“LES PARTENAIRES RETAIL ET LE MARKETING AU CENTRE L’ATTENTION” CES DERNIERS MOIS ONT ÉTÉ MARQUÉS PAR DE NOMBREUX CHANGEMENTS AU SEIN DU BUREAU BENELUX DE MGA ENTERTAINMENT, QUI A ACCUEILLI PLUSIEURS NOUVEAUX VISAGES CHARGÉS DE METTRE EN PRATIQUE LA NOUVELLE STRATÉGIE MONDIALE DU FABRICANT DE JOUETS AMÉRICAIN. A CÔTÉ DE CELA, LA SOCIÉTÉ VA RENFORCER SON SOUTIEN MARKETING ET L’EXPÉRIENCE EN MAGASIN. KIDS UNIVERSE EN A DISCUTÉ AVEC MICHEL MERTENS, QUI REMPLIT DEPUIS SEPTEMBRE LA FONCTION DE COUNTRY MANAGER BENELUX.

Michel Mertens, qui travaille chez MGA Entertainment depuis 2006, s’est vu proposer l’été dernier la direction du bureau Benelux. “J’ai accepté de relever le défi et nous avons immédiatement commencé à réexaminer tous les aspects de nos activités. Nous avons aussi renouvelé notre équipe. Bianca Wouters est venue renforcer notre département marketing, Ellen Holemans est notre nouvelle account manager pour la Belgique et le Luxembourg et nous avons également un nouveau collègue à la vente pour les Pays-Bas”.

AU-DELÀ DES JOUETS Le vent de renouveau qui souffle sur le bureau Benelux de MGA a été initié par un changement de stratégie internationale de l’entreprise. MGA veut aller plus loin que la simple fabrication de jouets. On retrouve le mot ‘Entertainment’ dans notre nom et nous avons l’intention de le mettre davantage en avant à l’avenir. Chaque sortie de produit s’accompagnera d’un contenu plus fouillé et varié. L’un des premiers exemples est la série animée Lalaloopsy, diffusée ce printemps à la télévision au Benelux”.

APPROCHE MARKETING PLUS LARGE MGA entend aussi intensifier sa présence au niveau marketing. “Nous allons mettre en place une promotion plus active de nos produits auprès du consommateur. La télévision y joue naturellement un rôle important mais nous approcherons aussi notre groupe cible de façon créative via d’autres canaux. Nous allons travailler activement sur nos sites web, régionalisés, nous ferons des RP tout au long de l’année… Nous misons donc sur une approche beaucoup plus large”. 14

PLUS PROCHE DES MAGASINS Malgré l’importance plus marquée que prend l’aspect en ligne, les magasins jouent encore un rôle central. “C’est pourquoi nous voulons aider nos partenaires étape par étape afin d’améliorer l’expérience en magasin autour de nos produits”, ajoute Michel Mertens. “Nous voulons permettre au consommateur de découvrir le monde merveilleux de MGA en magasin et pour la première fois, nous avons les budgets nécessaires pour le faire. Nous voulons aussi instaurer une collaboration plus étroite avec les commerçants. Avec Ellen Holemans à bord, nous allons multiplier les contacts avec nos clients afin de saisir plus rapidement la balle au bond”.

INNOVATION PRODUIT Mais le succès d’un fabricant de jouets dépend toujours en premier lieu de la qualité et de l’originalité de ses produits. Un aspect dans lequel MGA continue aussi d’investir. “Nous recherchons constamment la nouveauté pour nous démarquer des autres. C’est ce qu’il faut. Le segment filles est actuellement un marché hyper concurrentiel, comptant de plus en plus de protagonistes. C’est pourquoi nous planchons constamment sur des innovations. Nous avons au programme de cet automne plusieurs nouveautés dans la famille LalaLoopsy dont nous attendons énormément. Et je viens de voir les lignes pour le printemps 2015 de Zapf, MGA et Little Tikes, on peut également tabler sur pas mal d’innovation à ce niveau”, conclut Michel Mertens. 



KIDS UNIVERSE


 WHO IS WHO?

MGA ENTERTAINMENT LE SECTEUR DES JOUETS COMPTE DES CENTAINES D’ACTEURS. CERTAINS VISAGES SONT BIEN CONNUS DES DISTRIBUTEURS, D’AUTRES TRAVAILLENT DAVANTAGE EN COULISSES ET NE SONT CONNUS QUE VIA LE TÉLÉPHONE. CETTE RUBRIQUE WHO IS WHO VOUS EMMÈNE CHEZ LES FOURNISSEURS DE JOUETS AFIN DE VOUS PRÉSENTER LEURS DIFFÉRENTS COLLABORATEURS ET LA FONCTION QU’ILS Y REMPLISSENT. DANS CETTE ÉDITION, NOUS VOUS PRÉSENTONS L’ÉQUIPE DE MGA ENTERTAINMENT.

Michel Mertens Country Manager

Sanne van der Veer Accountant

Niels Woudsma

Account Manager Pays-Bas

KIDS UNIVERSE



Bianca Wouters

Marketing Manager Benelux

Robin Molenaar

ing Operations and demand plann

Monza Ashfaq International sales & customer service support

Bojoura Floor

Brand Manager Benelux

Monique Luijten

Customer Service & Marke ting assistant

Laurence Egboyo International sales & customer service support

Miquel Westerveld Finance Manager

Ellen Holemans

Account Manager Belgique

Alexandra Zapf sales ad

Moeckel

ministration

15


 CPLG

LARGE ÉVENTAIL DE PROPRIÉTÉS PROMETTEUSES LE PORTEFEUILLE DE LICENCES DE CPLG S’AGRANDIT POUR ACCUEILLIR NOTAMMENT LES PROPRIÉTÉS DE DREAMWORKS. CES MARQUES BÉNÉFICIERONT D’UN SOUTIEN SOLIDE DE LA PART DE CPLG, SOUTIEN DONT LES PRENEURS DE LICENCE COMME LES DÉTAILLANTS RÉCOLTERONT LES FRUITS. CPLG VISE EN EFFET UNE COLLABORATION ÉTROITE ENTRE TOUTES LES PARTIES CONCERNÉES, COMME NOUS L’APPREND MAARTEN WECK DE CPLG BENELUX.

CPLG se préoccupe naturellement de la marque en soi et des preneurs de licence mais s’efforce en outre d’impliquer le retail dans ses activités. “Nous voulons informer le retail et mettre sur pied des actions pour nos preneurs de licence auprès du retail”, explique Maarten Weck. “Et cela tant pour les détaillants ‘jouets’ que classiques mais aussi pour le fast moving retail. La récente promotion Bob l’Eponge chez Cora, Match, Smatch et Louis Delhaize, incluant des cartes, des autocollants et des balles rebondissantes à collectionner, en est un exemple. Les actions de ce type sont un stimulant énorme pour la marque et une occasion unique pour les preneurs de licence locaux de proposer leurs produits dans ces endroits. Nous nous rendons chez les détaillants afin de les informer sur nos marques et de leur présenter les produits fabriqués par nos preneurs de licence. Nous soutenons nos propriétés, que ce soit avec un spot télévisé, des prémiums, une brochure d’action… Et si le détaillant veut faire partie du tableau, nous examinons les possibilités avec lui. Dans ce sens, nous sommes une sorte d’agence full service, à travers laquelle nous chargeons la propriété ou la marque. Et si cela fonctionne, nos preneurs de licence et la marque en profitent”.

COLLABORATION DREAMWORKS La récente collaboration avec Dreamworks est une nouveauté importante pour CPLG, qui lui permet d’acquérir d’un coup toute une série de propriétés solides comme Dragons, Pierre le Facteur, Les Pingouins de Madagascar, Kungfu Panda et Shrek. “La bonne nouvelle, c’est que Dreamworks soutient chaque film avec une série télévisée diffusée localement. On attend par exemple un nouveau film Dragons cet été mais vtmKzoom et Cartoon Network diffusent déjà une série. Avec cette approche, tout ne repose pas sur le film et sa sortie, vous avez du contenu pour votre licence toute l’année. Le risque financier pour les preneurs de licence et les détaillants est en outre moindre que lorsque tout repose sur un produit lancé dans le sillage d’un film”.

DES DRAGONS FÉROCES ET UN FACTEUR SYMPATHIQUE Dragons et Pierre le Facteur sont deux propriétés remarquables du catalogue Dreamworks. Maarten Weck nous donne un mot d’explication. “Dragons est une série d’animation et un film de qualité. Le thème des dragons plaît naturellement toujours aux garçons. Mais grâce à Astrid, le second personnage principal du film, il séduit également les filles, ce qui lui confère une position unique: une histoire intense mais accessible à la fois. Spin Master, titulaire de la ligne master toy, est par ailleurs très actif autour de cette licence, ce qui ne fait que renforcer la marque. La série télévisée centrée sur Pierre le Facteur, diffusée actuellement sur Nickelodeon, 16



KIDS UNIVERSE


a déjà quelques années mais fera l’objet d’un tout nouveau film cet été, avec un scénario moderne faisant jouer la tendance actuelle de la recherche de talents. L’univers de Pierre le Facteur n’a encore jamais fait l’objet d’une grande campagne de biens de consommation. C’est aujourd’hui chose faite avec un large assortiment, proportionnel à sa notoriété tant auprès du consommateur que des détaillants”.

CLASSIQUE REVISITÉ La marque Pierre Lapin, basée sur les livres de Beatrix Potter, a déjà 110 ans. “Ketnet diffuse actuellement une nouvelle série télévisée, avec des visuels très attrayants. Cette série préscolaire plonge le public dans les aventures de Pierre le lapin, son ami Benjamin et son amie Lily. La ligne master toy est aux mains de Vivid, avec qui nous prévoyons un soft launch cet automne. Un grand lancement suivra début de l’année prochaine. Cette nouvelle marque Pierre Lapin présente le grand avantage de nous permettre de border sur la marque classique”.

FOLIE JAUNE L’année dernière, personne n’a pu échapper aux Minions de la série de films Moi, Moche et Méchant. Et cela ne semble pas près de changer car un nouveau film, intitulé Les Minions, est prévu pour l’été 2015. “Nous notons une forte demande de produits, à laquelle nous ne pouvons pas répondre actuellement. Les poupées jaunes des Minions sont tellement populaires qu’elles sont sold-out quasiment immédiatement dans chaque magasin. En automne, nous attendons une grande vague de nouveaux produits, qui va s’amplifier et se maintenir jusqu’à la sortie du film. Bien qu’il s’agisse d’un film sans série télévisée, la notoriété est telle qu’ils suscitent aussi l’intérêt tout au long de l’année. Et de nouveaux contrats se concluent actuellement dans tous les groupes de produits”.

LES LAPINS CRÉTINS POUR UN VASTE PUBLIC 2014 semble aussi prometteuse pour les boules de poil complètement déjantées des Lapins Crétins. “Le succès des Lapins Crétins était relativement modéré au Benelux ces dernières années, surtout comparé au marché français où ils sont extrêmement populaires. Une série télévisée a toutefois été lancée fin décembre et les chiffres sont très bons sur Nickelodeon. Ce qui engendre un grand mouvement sur le marché. Cette marque repose sur un humour visuel marqué, ce qui fait que la série est appréciée par les enfants de quatre ans comme de douze ans, fait unique pour une licence”.

ANIMAUX ET VÉHICULES, UN DUO À SUCCÈS Pour terminer, CPLG souligne le succès grandissant de Pat’Patrouille, une nouvelle série démarrée l’automne dernier sur Nickelodeon. “Pat’Patrouille est une co-production avec Spin Master, ce qui fait que la ligne de jouets est parfaitement mise en avant. L’association d’animaux dans le rôle de sauveteurs et de véhicules semble bien fonctionner. Cette série d’animation bien conçue a un artwork très reconnaissable, qui se transpose très bien dans les produits. On prévoit également un soft launch au automne, suivi par un grand lancement début de l’année prochaine”, conclut Maarten Weck.  KIDS UNIVERSE



17


RENTRÉE DES CLASSES! L'heure des grandes vacances n'a même pas encore sonné que chaque commerçant disposant d'un assortiment de fournitures scolaires planche déjà pleinement sur la constitution de sa collection pour la rentrée des classes. Les fournisseurs ont en tout cas à nouveau fait de leur mieux pour lancer des produits qui suivent les dernières tendances, et même qui , comme chaque fois, vont encore un plus loin . Vous trouverez en pages suivantes l'offre de quelques fournisseurs marquants de fournitures scolaires.

Prins Albertlaan 77 - 8870 Izegem - T 051-31 16 16 - F 051-31 29 44 - www.jacob-company.com

18



KIDS UNIVERSE


 STABILO

RENTRÉE DES CLASSES SOUS LE SIGNE DE L'ERGONOMIE CHEZ STABILO COMME CHAQUE ANNÉE EN PÉRIODE PRINTANIÈRE, LES COMMERÇANTS PRÉPARENT DÉJÀ LEUR ASSORTIMENT POUR LA PROCHAINE RENTRÉE DES CLASSES. L'OCCASION ÉGALEMENT POUR STABILO DE PRÉSENTER SES NOUVEAUTÉS ET SURTOUT SES SOLUTIONS ERGONOMIQUES POUR NOS PETITES TÊTES BLONDES. GRANDE NOUVEAUTÉ CETTE ANNÉE POUR LE SEGMENT DES MAGASINS DE JOUETS, STABILO A, POUR FACILITER LA DISTRIBUTION ET SON IMPLANTATION DANS CE SECTEUR PORTEUR, CONCLU UN ACCORD DE PARTENARIAT AVEC MACOVI.

Depuis de nombreuses années, STABILO travaille en étroite collaboration avec des experts, médecins, graphothérapeutes et autres enseignants, sans oublier les enfants, pour créer des produits ergonomiques qui accompagneront parfaitement l'enfant dans son apprentissage de l'écriture, en passant auparavant par le coloriage. Ces travaux ont donné naissance à la famille de produits STABILO EASYergonomics experts, que nous présente ci-après Valentine Desclée, responsable du marketing de STABILO Belgique.

DÈS 3 ANS "L'apprentissage de l’écriture débute par le coloriage. STABILO propose, pour les enfants à partir de 3 ans, des outils adaptés à leurs petites mains. Ceux-ci garantissent une bonne prise avec des versions différentes pour gauchers et droitiers, faciles à distinguer grâce à des pictogrammes de couleur. Les crayons de couleur STABILO EASYcolors présentent des zones de préhension sculptées pour bien poser les doigts. Disponibles en pochettes de 6 et 12 couleurs dans des emballages qualitatifs et explicatifs pour gauchers et pour droitiers, ces crayons sont fabriqués en bois labellisé PEFC. Pour faciliter la transition vers l'écriture, il existe une version graphite, baptisée STABILO EASYgraph. Ces crayons sont équipés d'une mine graphite HB un peu plus épaisse que les crayons classiques afin de garantir un trait plus épais et donc permettre à l'enfant de voir le trait se marquer sur le papier en appuyant moins fort." KIDS UNIVERSE



DÈS 7-8 ANS

PRÉSENTOIRS SPÉCIFIQUES

"Pour les enfants de 7-8 ans qui ont commencé à écrire à l'encre, STABILO propose une alternative au stylo-plume: le stylo roller rechargeable à encre effaçable STABILO EASYoriginal. Disponible en deux versions (gauchers/droitiers), ces rollers arborent de nouvelles couleurs flashy et attirantes, tant pour les enfants que pour les parents. Toujours pour cette tranche d'âge, STABILO vient de relooker totalement le porte-mine STABILO EASYergo 1.4, avec de nouvelles couleurs et une qualité améliorée. Il est en effet désormais impossible de coincer la mine de 1,4 mm à l'intérieur et celle-ci est montée sur ressort pour ne pas casser quand l'enfant appuie trop fort."

"Comme nous l'avons dit, tous ces produits peuvent désormais être commandés via Macovi (www.macovi.com) et pour ceux-ci deux présentoirs spécifiques ont été créés: un présentoir de comptoir compact pour les STABILO EASYoriginal et EASYergo 1.4; et un présentoir de sol pour les produits de coloriage et à valeur ajoutée comme les STABILO EASYcolors et EASYgraph, où les produits sont présentés de façon claire et avec les informations nécessaires", conclut Valentine Desclée. 

19


WWW.HEBECO.BE

Démo gratuite?

Nos enfants continuent à grandir, vous faites la même chose?

info@tcog.be ou info@tcog.nl www.tcog.be ou www.tcog.nl

The Concept Group vous guidera dans l’automatisation de divers processus d’affaires: • • • • • • • • • • • •

gestion des stocks gestion d’entrepôt achat & vente gestion financière gestion de la relation politique du personnel ventes de la boutique réapprovisionnement cartes de fidélité gestion de l’adhésion business intelligence e-commerce

NOUS assurons le contrôle, afin que VOUS puissiez vous concentrer sur votre croissance

Steenweg op Zevendonk 149

Industriepark 14-110

Van Nelleweg 1

B: T 0032 (0)3 420 07 10

B-2300 Turnhout

B-9031 Drongen

NL-3044 BC Rotterdam

NL: T 0031 (0)10 243 60 29


 TALENS ET BRUYNZEEL

DEUX MARQUES FORTES SUR LE MARCHÉ SCOLAIRE LA RENTRÉE DES CLASSES EST UNE PÉRIODE IMPORTANTE POUR LE GROUPE ROYAL TALENS, NOTAMMENT POUR SES MARQUES TALENS ET BRUYNZEEL, OFFRANT TOUTES DEUX UN ASSORTIMENT COMPLET DE MATÉRIEL D’ÉCRITURE, DE DESSIN ET DE PEINTURE POUR TOUS LES ÂGES: DES ÉCOLIERS AUX ÉTUDIANTS EN ART. CATHY GOYENS, SALES MANAGER TALENS& BRUYNZEEL BELUX, NOUS GUIDE PARMI CETTE OFFRE…

Parmi les marques réputées de l’assortiment Talens, on compte la peinture acrylique Amsterdam. “Elle est de plus en plus utilisée dans les écoles secondaires”, souligne Cathy Goyens. “ Cette peinture sèche rapidement comparé à la peinture à l’huile et convient donc parfaitement pour travailler en plusieurs couches. Amsterdam utilise des pigments purs stables, qui conservent les couleurs originales de vos créations, même après des décennies”.

GOUACHE POUR DIFFÉRENTS GROUPES CIBLES Outre la peinture acrylique, Talens propose également une gamme variée de gouache. “Le top absolu de cet assortiment est la Gouache Extra Fine. Cette peinture à haut pouvoir colorant est disponible en 65 nuances intenses et sèche de façon homogène en quelques minutes, pour un rendu velouté, mat et couvrant. La gouache Ecola est également parfaite pour les écoles. Elle se décline en 18 couleurs, dont les trois couleurs de mélange classiques Jaune citron, Rose tyrien magenta et Bleu clair cyan. Ecola a un pouvoir colorant

KIDS UNIVERSE



important, donc avantageux à l’usage. Elle se dilue en outre à l'eau. Les pinceaux utilisés sont donc faciles à nettoyer avec de l'eau. Cela vaut aussi pour la gouache scolaire Talens, qui se présente en 14 couleurs populaires qui se mélangent parfaitement entre elles. Cette peinture sèche rapidement et présente un joli résultat mat après séchage. Idéale pour les classes de maternelle et de primaire”. La gamme scolaire de Talens est notamment complétée par des pastels à l’huile, des crayons de cire Wasco et de la peinture à l’eau. “La ligne Panda propose des pastels à l’huile doux, qui se combinent parfaitement avec nos autres produits et ce sur divers supports. Les crayons de cire Wasco sont idéaux pour les tout-petits. La gamme Ecoline propose une aquarelle liquide prête à l’emploi pour de nombreuses applications créatives”.

OFFRE VARIÉE CHEZ BRUYNZEEL Le nom de Bruynzeel est naturellement lui aussi archiconnu sur les bancs de l’école. La marque rassemble une offre variée pour tous

les groupes cibles. “La ligne Bruynzeel mXz propose de nombreux produits scolaires, entièrement adaptés à la jeunesse. Crayons ordinaires, crayons aquarelle, crayons fluo,… tous conditionnés dans un étui métallique tendance. La gamme mXz inclut aussi des compas – à trois ou cinq éléments – et les Carkey Erasers, des gommes qui s’ouvrent comme une clé de voiture. Nous proposons un superbe présentoir métallique pour la ligne mXz”. La gamme Kids de Bruynzeel a été renouvelée l’année dernière et intègre désormais un aspect numérique. Cette gamme ludique est divisée en trois catégories d’âge et accueille cette année dix nouveaux produits. “Ils feront l’objet d’une attention particulière durant la période de rentrée des classes. Par ailleurs, nous continuons à soutenir My Grip. Cet assortiment aide les écoliers dans l’apprentissage de l’écriture. En stylo ou roller, il est équipé d’un grip ergonomique triangulaire qui se compose de plusieurs éléments, ce qui permet d’ajuster totalement le stylo à la main, tant au niveau de la forme que de la couleur”, conclut Cathy Goyens. 

21


TRADE MART BRUSSELS UNE VALEUR SÛRE AU TRADE MART BRUSSELS

C'EST AU TRADE MART BRUSSELS, PLUS PRÉCISÉMENT AU NIVEAU C, QUE SE TROUVENT LE SHOWROOM ET LES BUREAUX BELGES DE RAVENSBURGER. CE FABRICANT ALLEMAND DE JEUX ET PUZZLES – CARACTÉRISÉ PAR LE TRIANGLE BLEU – EST PRÉSENT AU TRADE MART DEPUIS DÉJÀ 1988, COMME NOUS L'A APPRIS LE MARKETING & PRODUCT MANAGER DAVE VONK. “Nous utilisons notre espace au Trade Mart Brussels comme bureau commercial et de service”, explique Dave Vonk. “A côté de cela, nous disposons aussi ici d'un vaste showroom dans lequel nous pouvons accueillir nos distributeurs plusieurs fois par an: une première fois lors de la présentation de la collection pour la nouvelle année, puis une autre fois pour les négociations concernant les dépliants de Saint-Nicolas. Nous veillons en tout cas à ce que notre showroom soit up-to-date toute l'année avec les collections courantes.” Chez Ravensburger, pas de mystère quant aux atouts du Trade Mart Brussels. “Le Trade Mart Brussels constitue en soi un endroit doté d'une jolie situation centrale. Mais l'espace que nous occupons nous-mêmes à l'intérieur de celui-ci est totalement top. Nous sommes maintenant situés à l'étage, avec une vue fantastique sur l'environnement. Ce qui en fait un très bel endroit pour présenter nos produits.”

Actuellement, Ravensburger prépare totalement la prochaine saison d'automne chargée. Une période lors de laquelle la marque lancera à nouveau une série de chouettes nouveautés. “Pig Pagaille constituera cet automne un de nos principaux jeux. A côté de cela, nous continuerons aussi d'étoffer le concept tiptoi, notamment avec un jeu de découverte du corps humain et un atlas interactif. ScienceX restera aussi sous les projecteurs, avec par exemple une boîte scientifique consacrée à l'Egypte Ancienne”, conclut Dave Vonk.

UN CONFORT DU SOMMEIL SCIENTIFIQUEMENT ÉTUDIÉ POUR LES TOUT-PETITS

DEPUIS NOVEMBRE 2011, LA SOCIÉTÉ BABY & JUNIOR BEDDING EST ÉGALEMENT PRÉSENTE AU TRADE MART BRUSSELS. AVEC QUATRE MARQUES PROPRES, BABY & JUNIOR BEDDING PROPOSE UNE SÉRIE DE PRODUITS POUR UN CONFORT DU SOMMEIL REPOSANT SUR DES BASES SCIENTIFIQUES À DESTINATION DES BÉBÉS ET ENFANTS. DES PRODUITS QUI ONT UNE HISTOIRE ET QUI NÉCESSITENT QUELQUES EXPLICATIONS… “Baby & Junior Bedding est le fruit d'un partenariat entre les sociétés de Lieven Pauwels et moi-même”, explique Serge Vleeschouwer. “J'ai moimême fait durant dix ans du développement de produits pour le confort du sommeil dans le secteur médical, tandis que Lieven est en Belgique un des importants fournisseurs de textile pour le confort du sommeil. C'est ainsi qu'est né un partenariat pour les bébés et les enfants.” Avec Multicare, Hé Baby, Hé Bamboo et Goodnight Junior, Baby & Junior Bedding dispose dans son assortiment de quatre marques propres. Chaque produit a sa propre histoire. “Nous effectuons par exemple énormément de recherches concernant les facteurs de risque de la mort subite du nouveau-né. Sur base desquelles nous examinons comment adapter la literie. Un de nos projets dans ce domaine concerne un lit anti-reflux, en collaboration avec l'Hôpital Universitaire de Bruxelles. Notre matelas Multicare white-on-top constitue pour le moment un de 22

nos produits les plus importants. A côté de cela, on peut aussi citer la couverture Hé Bamboo, qui est en fait la combinaison d'une couette et d'une couverture, permettant ainsi de rendre le lit à la fois plus sûr et plus sobre.” Si Baby & Junior Bedding a pris ses quartiers au Trade Mart Brussels fin 2011, c'est parce que la société cherchait un espace approprié pour présenter ses produits pour bébé. “Nous savions que le monde de la puériculture était fortement présent à Kids World au Trade Mart Brussels, c'est pourquoi nous y avons ouvert un showroom à part entière pour présenter tous nos produits de confort du sommeil pour bébés et juniors. Nous tentons d'être très informatifs pour nos clients. La Baby Info Night annuelle pour les commerçants et leur personnel s'avère dès lors très importante pour nous. Tous nos produits ont une histoire, une histoire que nous devons communiquer”, conclut Serge Vleeschouwer.



KIDS UNIVERSE


UN DÉMARRAGE SUR LES CHAPEAUX DE ROUE…

CRÉÉE IL Y A 17 ANS DU CÔTÉ DE CLERMONT-FERRAND EN FRANCE, LA MARQUE BABYMOOV SEMBLE AUJOURD'HUI PRENDRE DÉFINITIVEMENT SON ENVOL DANS LE BENELUX. ET NOTAMMENT GRÂCE À SON IMPLANTATION RÉCENTE AU TRADE MART BRUSSELS, COMME NOUS L'EXPLIQUE PHILIPPE COOPMANS, DIRECTEUR BUSINESS UNIT BENELUX. "Nous sommes de nouveaux-venus au Trade Mart. Nous avons effectivement reçu les clefs de notre showroom d'environ 100 m² dans l'univers Puériculture le 1er février dernier, dans la lignée de la création de notre bureau Benelux que nous avons d'ailleurs également implanté au Trade Mart. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les débuts de Babymoov sont prometteurs, avec des chiffres qui dépassent nettement nos prévisions.

Active dans le développement de produits pour la petite puériculture (accessoires pour les repas, le confort et le sommeil), dont bon nombre sous brevet propre, Babymoov profite assurément du pôle d'attraction que constitue le Trade Mart. Jouissant d'une excellente réputation grâce notamment à sa position centrale ainsi qu'à sa facilité d'accès et de parking, le Trade Mart permet aux commerçants spécialisés de regrouper toutes leurs visites sous un seul et même toit, soit un gain de temps important tant pour eux que pour nous. "Il est évident que nous profitons également de la présence des autres marques, surtout durant les Kids World Days et lors des ouvertures le lundi", conclut Philippe Coopmans.

LE SPÉCIALISTE DES MARQUES SPÉCIALISÉES

ROSCON EST UN GROSSISTE ET DISTRIBUTEUR D'ARTICLES POUR BÉBÉ, QUI EST AUJOURD'HUI ACTIF DEPUIS UNE PETITE VINGTAINE D'ANNÉES. OUTRE SON PORT D'ATTACHE À LIER, ROSCON DISPOSE ÉGALEMENT D'UN SHOWROOM DANS LA SECTION KIDS WORLD DU TRADE MART BRUSSELS. CONNY GOOSSENS NOUS PRÉSENTE SA SOCIÉTÉ, QUI EST DÉSORMAIS ACTIVE DANS TOUT LE BENELUX. Roscon applique une règle d'or pour constituer sa collection et son portefeuille de marques. “Nous rendons toujours visite aux marques qui sont de véritables spécialistes dans leur domaine”, explique Conny Goossens. “Ergobaby est par exemple spécialisée dans les porteurs ergonomiques, BeSafe est le spécialiste des sièges pour auto à installer dos à la route, NOVA fait autorité dans le domaine des babyphones sans risque de rayonnement,… Nous n'aimons pas les marques qui font de tout sous une seule et même appellation. Pour nous, chaque marque a ses propriétés spécifiques, avec une valeur ajoutée évidente pour le consommateur qui connaît Roscon sous le nom Oogappel.”

seule fois, sur la même journée et dans un endroit central. En outre, nous avons ici aussi toujours une salle d'exposition à disposition, où nous pouvons faire découvrir nos produits aux nouveaux clients.”

Roscon est un des vieux serviteurs du Trade Mart Brussels. Après une petite pause, la société a repris sa place à Kids World. “Le Trade Mart Brussels effectue des efforts pour attirer l'attention sur le secteur de la puériculture, ce que nous apprécions. Plus il y a d'exposants, plus c'est intéressant naturellement. Le temps est précieux, c'est donc une bonne chose de pouvoir visiter différents grossistes ou agents en une

Un de ces produits a été lancé début mai et a bénéficié de l'attention nécessaire. “Il s'agit ici du nouveau porte-bébé d'Ergobaby, le 360 à 4 positions. Il est très particulier car il s'utilise de façon ergonomique dans quatre positions différentes: devant face au parent, devant face au monde, sur le dos et sur la hanche. Un produit unique en lequel nous plaçons de solides attentes”, conclut Conny Goossens. 

KIDS UNIVERSE



23


 BRIO

130 ANS SUR LA BONNE VOIE AVEC 130 ANS D’HISTOIRE À SON ACTIF, BRIO EST L’UN DES VÉTÉRANS DE L’INDUSTRIE ACTUELLE DU JOUET. LA DEVISE DE CE FABRICANT SUÉDOIS EST TRÈS SIMPLE: ‘NE JAMAIS VIEILLIR’. C’EST EN EFFET LA VIVACITÉ ET LA FORCE DU JEU QUI ONT DONNÉ LA CHANCE À BRIO DE SE DÉVELOPPER ET DE BRILLER.

Brio fut fondée en 1884 dans le petit village d’Osby dans le sud de la Suède et s’est rapidement taillé une réputation grâce à ses jouets de qualité supérieure. Dans les années ’40, Brio et devenu fournisseur de la cour de la maison royale de Suède, un titre que la société porte encore aujourd’hui. Le premier succès international de Brio remonte à 1946, avec le jeu Labyrinthe. Cette invention unique ne fut pas seulement appréciée par les enfants, elle fut également utilisée pour la rééducation de milliers de pilotes européens blessés durant la Seconde Guerre Mondiale. En 1958, Brio lançait des rails miniatures en bois. A l’heure actuelle, les trains et tous leurs accessoires représentent le principal produit d’exportation de Brio. “La clé de la survie et de la croissance de Brio réside dans le fait que depuis 130 ans, nous plaçons l’enfant et le jeu au centre de nos priorités, tout en restant ouverts aux changements du temps. L’histoire de Brio fait partie de l’identité et de la force de l’entreprise, aujourd’hui comme demain”, affirme Sophie Elvefors, Vice-présidente de Brio.

ANCIEN ET NOUVEAU MAIN DANS LA MAIN Les enfants héritent souvent de leur premier jouet Brio de leurs parents et imaginent leurs propres univers en associant les jouets anciens à de nouveaux produits Brio modernes. Ces dix dernières années, Brio a lancé plusieurs concepts novateurs. Les monorails et les avions roulent sur les mêmes rails que ceux avec lesquels grand-père jouait, enfant. “Nous avons dépensé pas mal d’énergie à étendre l’univers ferroviaire et à en rehausser la valeur ludique. Nous le faisons avec respect, de façon à ce que neuf et ancien s’ajustent à la perfection”, explique Michael Heun, product development manager chez Brio.

PARTENAIRES ADÉQUATS POUR UN SUCCÈS INTERNATIONAL Brio possède aujourd’hui des filiales en Allemagne, en France et au Japon, ainsi qu’un bureau de vente à Hong-Kong. En dehors des pays scandinaves, Brio a des distributeurs dans une vingtaine de pays, dont les Etats-Unis et le Canada, la Grande-Bretagne, l’Italie, la Russie, la Suisse, les 24



KIDS UNIVERSE


Pays-Bas et la Belgique. La société travaille actuellement activement à introduire ses produits en Chine. L’Allemagne constitue le plus grand marché et la Scandinavie la plus grande région d’activité. Le succès international ne va pas de soi et l’un des aspects les plus importants est de trouver les partenaires adéquats. Les moyens doivent être présents et ces entreprises doivent avoir le bon profil et les bonnes valeurs. “Nous recherchons des gens passionnés par notre marque et nos produits et qui souhaitent s’engager à long terme”, précise Thomas Browall, Directeur Export.

encore être mises en application”, soulignet-elle. L’empreinte écologique de l’entreprise est également un paramètre important, qui fait l’objet d’exigences toujours plus strictes résultant de différentes législations. “En 2013, nous avons uniformisé les emballages de nos produits pour les jeunes enfants afin de limiter au maximum le nombre de formats. Tous les nouveaux matériaux subissent un examen physique et chimique afin de vérifier qu’ils satisfont bien aux normes actuelles et futures. Nous les analysons aussi d’un point de vue durabilité afin de mesurer leur impact futur sur l’environnement”

STANDARD ÉLEVÉ

CÉLÉBRER L’ENFANT EN CHACUN DE NOUS

Au niveau de la production, Brio travaille avec trois usines en Chine et une en Tchéquie. Tous les concepts sont mis au point en Suède. “Nous travaillons avec un planning sur plusieurs années et en concertation étroite avec le marché et les clients – c’està-dire les parents et les enfants”, poursuit Sophie Elvefors. Avant d’ajouter que la valeur ludique, le design, la sécurité et la qualité sont les qualités intrinsèques associées à l’élan d’innovation de Brio, basé sur le développement de l’enfant. “Nous veillons bien à ce que tous les produits soient approuvés par rapport à toutes les normes de sécurité existantes et à venir portant sur les jouets. Nous les testons en fonction des normes en vigueur mais aussi de celles qui doivent KIDS UNIVERSE



En 2014, Brio célébrera son 130ème anniversaire. Au lieu de mettre l’accent sur les grands jalons de son histoire comme le Labyrinthe (1946) et les rails miniatures en bois (1958), le fabricant de jouets suédois a décidé de rendre hommage au jeu en soi et de célébrer l’enfant en chacun de nous. Le jeu a toujours été le fondement du bienêtre et de l’épanouissement de l’enfant et rassemble les gens depuis de nombreuses générations. C’est également la force du jeu qui a permis à la société suédoise d’arriver où elle en est aujourd’hui. “Pour nous, le jeu est vital. Depuis 130 ans, il nous a permis de nous développer en tant qu’entreprise mais également en tant que personnes. Notre

ambition ne se limite pas à la fabrication de jouets qui durent plusieurs générations mais vise à enrichir l’enfance et la vie des gens”, complète Sophie Elvefors.

LIBÉREZ UN AMI Partout dans le monde, l’inquiétude grandit: les enfants jouent-ils encore suffisamment? Une étude a démontré que les enfants ont moins de temps pour jouer librement et que les familles passent moins de temps ensemble. En novembre de l’année dernière, David Whitebread, chercheur à Cambridge, a reçu le Prix Brio pour son rapport, The Importance of Play. Cette année encore, Brio continue à s’investir pour ancrer davantage le jeu dans la vie quotidienne des gens. A travers la campagne "Libérez un ami", Brio donne aux adultes la chance de réveiller l’enfant en eux. Le/la gagnant(e) est payé(e) pour prendre un congé et redevenir un enfant le temps d’une journée. “C’est un clin d’œil, un manière d’attirer l’attention sur ce qui nous tient à cœur. Il y a de moins en moins de temps pour le jeu, alors même que nous connaissons son importance pour la créativité et l’épanouissement des enfants et des adultes”, conclut Sophie Elvefors. Basé sur un article de Lena Hedö, Leksaksrevyn (Kids Universe est membre d’ITMA, l’association internationale des revues professionnelles pour le secteur des jouets)  25


TM

Ontdek alle nieuwe elementen!

www.SmartMax.eu SMART • Neerveld 14, 2550 Kontich - België • info@smart.be


SPÉCIAL NEW YORK EN FÉVRIER, KIDS UNIVERSE A PASSÉ QUELQUES JOURS À NEW YORK. OUTRE VISITER LA NEW YORK TOY FAIR, NOUS AVONS AUSSI ÉTÉ PRÉSENTS LORS DE LA REMISE DU TOY OF THE YEAR AWARD, NOUS NOUS SOMMES ENTRETENUS AVEC CHRISTIAN EWERT D'ICTI CARE ET NOUS AVONS SILLONNÉ MANHATTAN À LA RECHERCHE DES MAGASINS DE JOUETS LES PLUS SPECTACULAIRES DE LA VILLE. BREF, SUFFISAMMENT DE MATÉRIEL POUR RÉALISER UN SUPPLÉMENT SPÉCIAL PASSIONNANT.

P.28 P.32 P.34 P.36

KIDS UNIVERSE



AMERICAN INTERNATIONAL TOY FAIR

TOY OF THE YEAR AWARD

TOY STORES À NEW YORK

THE ICTI CARE PROCESS

27


 AMERICAN INTERNATIONAL TOY FAIR NEW YORK

UN SALON DES DÉCOUVERTES MI-FÉVRIER DERNIER, NEW YORK ÉTAIT RECOUVERTE D'UNE JOLIE COUCHE DE NEIGE ET LES TEMPÉRATURES ÉTAIENT LARGEMENT NÉGATIVES. CELA N'A CEPENDANT NULLEMENT AFFECTÉ L'ENTHOUSIASME DES DIZAINES DE MILLIERS DE PROFESSIONNELS DU JOUET QUI ONT VISITÉ LE JACOB K. JAVITS CONVENTION CENTER À LA RECHERCHE DE PRODUITS NOUVEAUX ET ORIGINAUX POUR LEUR MAGASIN DE JOUETS. L'AMERICAN INTERNATIONAL TOY FAIR NEW YORK A BEAU EXISTER DEPUIS DÉJÀ 111 ANS, LE SALON CONNAÎT CLAIREMENT UN NOUVEL ESSOR.

L'inauguration de l'American International Toy Fair New York s'est effectuée de façon stylée: la star mondiale et lauréate des Grammy Awards Aliclia Keys, excusez du peu!, a eu l'honneur de couper le ruban – avec des ciseaux géants. La chanteuse s'était déplacée à la Toy Fair pour attirer l'attention sur l'application interactive d'histoires contées Mama Mae & LeeLee, fruit de sa propre imagination.

ENVIRONNEMENT OUVERT L'Européen qui se rend pour la première fois à la New York Toy Fair fera automatiquement la comparaison avec Nuremberg. Malgré le fait qu'il s'agit du même public cible, l'approche est tout de même différente de l'autre côté de l'Atlantique. Avec comme conséquence un ressenti totalement différent. En général, on trouve à New York des stands plus ouverts, qui invitent à venir examiner les produits de plus près. Si, ailleurs, le personnel de stand se tient souvent à une petite table derrière un ordinateur portable, les exposants à New York tentent d'approcher les passants de façon plus active. Certes pas d'une manière dérangeante ou oppressante comme c'est parfois le cas à Hong Kong.

JEUNES ENTREPRISES

Tiggly

Nous avons eu l'impression que New York est davantage un salon de découvertes, plutôt qu'un salon pour finaliser des accords préalables. Dans les allées sont ainsi organisées beaucoup de démonstrations et d'animations qui attirent automatiquement l'attention. Vous déambulez, vous voyez quelque chose d'intéressant, vous obtenez des explications… C'est ainsi que se nouent de très nombreux contacts. Cette façon de travailler s'explique notamment par le fait qu'on trouve au salon une multitude de jeunes entreprises qui ne peuvent pas encore s'appuyer sur un large portefeuille clients et qui veulent vraiment montrer leurs produits au plus de visiteurs possible. Des jeunes qui croient vraiment en leur idée et dont la passion se lit dans les yeux.

GADGETS TECHNOLOGIQUES

 28

Goldie Blox

Chez ces petites entreprises, nous avons remarqué énormément d'innovations techniques. Comme par exemple chez Tiggly, qui réalise des gabarits avec lesquels vous pouvez dessiner, tamponner et jouer sur une tablette et avec l'application correspondante. Un concept qui a déjà décroché divers prix. Ce qui vaut aussi pour Goldie Blox, un des tire-l'œil lors du Toy of The Year Award. Sur son stand, il a été démontré que la technique ne doit pas exclusivement être le domaine des jeunes. Goldie Blox a pu voir le jour grâce à du crowdfunding



KIDS UNIVERSE


via Kickstarter, ce qui est également le cas de MOSS. MOSS est un concept original de sets de construction magnétiques simples pour réaliser des robots et véhicules commandés. Très accessibles, sans câbles et sans programmation complexe. Mais les plaisirs high-tech ne s'arrêtaient pas là. Chez WowWee, le MiP, une des pôles d'attraction de Nuremberg, a dévoilé ses capacités au public américain. Produit particulièrement fascinant, Sphero est une balle que l'on peut commander à distance via son smartphone pour ainsi réaliser toutes sortes de prouesses.

SIMPLICITÉ ET INNOVATION Outre tous ces gadgets technologiques, les jouets d'extérieur étaient également bien représentés. Comme par exemple Helix, un produit néerlandais qui ressemble à première vue à du badminton, mais qui est plus accessible. De conception intelligente, le projectile ‘Helix’ présente un vol plus stable de telle sorte qu'il est beaucoup plus facile pour les enfants de le toucher correctement. En outre, il est également possible de jouer avec Helix même quand il y a du vent, ce qui est impensable avec le badminton. Les Ring Stix feront aussi à l'avenir de plus en plus leur ap-

parition dans les campings et sur les plages. Il s'agit d'un jeu par lequel il faut lancer un anneau avec deux ‘épées’ en plastique. L'adversaire utilise les mêmes ‘épées’ pour attraper l'anneau. Ce concept a également déjà glané divers prix. Bubble Thing est un instrument pratique pour faire des bulles de savon géantes. Il ne s'agit pas d'un produit nouveau en soi – David Stein l'avait déjà inventé en 1984 –, mais celui-ci a bénéficié d'une nouvelle impulsion avec l'essor des médias sociaux, car des gens des quatre coins du monde postent des vidéos de leurs bulles géantes.

JOUETS INTELLIGENTS Thinkfun, qui connaît du succès chez nous notamment avec le jeu de labyrinthe intelligent Laser Maze, a présenté à New York un successeur valable à ce dernier. Avec Gravity Maze, vous devez construire un labyrinthe en 3D avec un nombre de cubes différents, de sorte que, en laissant la bille tomber en partie supérieure, elle puisse rouler sans obstacle jusqu'à la sortie. Tegu a présenté une gamme jouets en bois magnifiquement finis et hauts en couleur. Mais pas uniquement en vous, car chaque bloc présente un cœur magnétique, offrant ainsi des possibilités de construction pratiquement infinies. 

WowWee miP

Sphero

KIDS UNIVERSE



Ring Stix

29


Développer votre créativité et votre passion pour la beauté de cette collection Crazy Chic !

www.clementoni.com/nl

My crazy tattoo

Friendship bracelets

Amuse-toi en faisant tes propres tatouages de corps à l’aide de nombreux objets étincelants de Crazy Chic ! Perles colorées et fils afin de créer des bracelets d’amis uniques et qui feront surprendre tes meilleurs amis !

Fashion Nails Heart make up

Pour un look impeccable… le plus cool de vernis à ongles et tous les produits indispensable pour une manucure parfaite !

Avec de nombreux fards à paupières plein de couleurs et du rouge à lèvre étincelant ! Il est tout simple d’avoir le look idéal à chaque situation !

NOUVEAU chez Frajodis

Set de coloriage My Art Doc McStuffins, Livrable de stock

Frajodis nv | Stokkelaar 4 | 9160 Lokeren | T. +32 9 326 76 70 | F. +32 9 340 56 27 info@frajodis.be | www.frajodis.be


GRUMPY CAT

Grumpy Cat

Mais la vedette absolue de la Toy Fair fut indubitablement Tardar Sauce. Mais vous connaîtrez vraisemblablement mieux ce petit animal sous le nom de Grumpy Cat. Ce chat d'à peine 2 ans est devenu mondialement célèbre après qu'une photo de son expression faciale boudeuse – par ailleurs due à sa croissance naine – a constitué un buzz viral sur les médias sociaux. Entre-temps, l'animal est devenu une véritable licence et les premiers jouets ont également été lancés. Ganz et Gund, notamment, reprendront le Grumpy Cat dans leur assortiment. Pour soutenir ces lancement, Tardar Sauce a lui-même fait une apparition au salon. Les visiteurs ont fait la file pour être pris en photo avec le seul et unique Grumpy Cat.

PRÉSENCE BELGE

Smart

La Belgique était également représentée à la Toy Fair. Smart était présent via sa filiale américaine. Sur son grand stand étaient mis sous les projecteurs d'une part le jeu de construction SmartMax et d'autre part les jeux de réflexion Smart Games. Cartamundi était aussi de la partie via sa branche américaine. L'accent était ici mis sur les CardStackers, des cartes idéales pour réaliser des châteaux de cartes. Cela a été clairement mis en évidence par l'artiste Bryan Berg, virtuose du château de cartes. La seule entreprise belge présente à New York avec sa propre équipe belge n'est autre que Chillafish Company, d'Anvers. Son directeur Seppe De Roeck a indiqué qu'aux Etats-Unis aussi, on note un grand intérêt pour les balance bikes ou draisiennes.

DE BEAUX CHIFFRES La Toy Fair, organisée par la Toy Industry Association, a accueilli cette année près de 26.500 visiteurs en provenance de 94 pays différents. Soit une augmentation de 5% par rapport à 2013. Le nombre d'acheteurs internationaux a même augmenté de 11%. Le nombre d'exposants a également progressé de 8% pour atteindre un total 1.153. C'est pourquoi la surface d'exposition a été élargie pour atteindre une superficie record de plus de 38.000 m².

 KIDS UNIVERSE



Cartamundi

Chillafish Company

AMBITIONS “New York City veut reprendre sa position de centre de gravité de l'industrie internationale du jouet”, explique Carter Keithley, Président & CEO de la Toy Industry Association. “Les acheteurs du mass retail, les propriétaires indépendants de magasins de jouets, les donneurs de licences et bien d'autres ont qualifié cette édition de la Toy Fair de très réussie, très productive et très agréable. Des acheteurs de tout le pays et même du monde entier ont passé des commandes. Les visiteurs étaient également d'avis qu'il est ici possible de découvrir davantage de tendances ainsi que davantage de lignes de produits diverses et innovatrices que sur n'importe quel autre salon du jouet”, conclut-il.  31


 TOY OF THE YEAR

LE JOUET DE L'ANNÉE AMÉRICAIN NOUS AVONS PARFOIS L'IMPRESSION QUE, DANS LE MONDE OCCIDENTAL, NOUS CONSOMMONS TOUS LES MÊMES PRODUITS ET JOUONS DONC ÉGALEMENT AVEC LES MÊMES JOUETS. SI C'EST VRAI DANS UNE CERTAINE MESURE, ON NOTE TOUTEFOIS DE NOMBREUSES DIFFÉRENCES ENTRE LES MARCHÉS DES JOUETS AMÉRICAIN ET EUROPÉEN. PARFOIS, UN PRODUIT SERA D'ABORD VENDU UNE OU PLUSIEURS ANNÉES AUX USA AVANT DE TRAVERSER L'ATLANTIQUE POUR REJOINDRE L'EUROPE. DANS D'AUTRES CAS, L'INVERSE SE PRODUIRA ÉGALEMENT. EVIDEMMENT, IL ARRIVE AUSSI QUE DES PRODUITS N'ATTEIGNENT JAMAIS 'L'AUTRE' MARCHÉ. EN GARDANT CELA À L'ESPRIT, IL EST DONC TRÈS INTÉRESSANT DE VOIR QUELS JOUETS LES AMÉRICAINS ONT ÉLUS TOY OF THE YEAR. A la veille de la New York Toy Fair, des centaines de professionnels du jouet de premier plan se sont réunis au Grand Hyatt Hotel de New York pour la 14ème remise des Toy of the Year Awards. Ces prix sont décernés sur base de votes de consommateurs, de détaillants, de membres de la presse et d'acteurs de l'industrie du jouet.

DEUX PETITES ENTREPRISES SOUS LES PROJECTEURS Fait assez remarquable, tous les regards lors de cette soirée se sont tournés vers deux petites entreprises. Rainbow Loom de Choon’s Design a réussi à décrocher pas moins de quatre distinctions. Cette invention que l'on doit à l'immigré malaisien Cheong Choon Ng permet de réaliser des bracelets, des bagues et des personnages colorés avec des élastiques. Le Rainbow Loom est en fait une barre en plastique avec des pointes sur laquelle on pose et tisse de petits élastiques avec un crochet en plastique. Les nœuds tissés peuvent se muer en bracelets et personnages.

KICKSTARTER La Spinning Machine de la toute jeune entreprise GoldieBlox a également obtenu deux prix. Ce jouet a été développé par Debbie Sterling, qui désire ainsi familiariser les jeunes filles à la technique. Sur base de récits, les enfants sont incités à aider Goldie à construire une machine à tourner pour son chien. A l'aide du livre et du set de construction, ils apprennent ainsi quelques principes de base au niveau technique et en matière de solutionnement de problèmes. Fait remarquable: Debbie a pu démarrer son aventure commerciale après avoir récolté le capital de départ nécessaire via la plate-forme de crowdfunding Kickstarter.

HALL OF FAME Lors de la cérémonie, cinq personnalités ont également été accueillies au Toy Industry Hall of Fame: Jill Barad (ancien CEO de Mattel), Horst Brandstätter (PLAYMOBIL), Jack Friedman (JAKKS Pacific) et Arthur “Spur” Melin & Richard Knerr (Wham-O Toy). Ils viennent ainsi s'ajouter aux dizaines d'autres coryphées du jouet qui y sont entrés depuis sa fondation en 1985. 32



KIDS UNIVERSE


L des Toy oefs gagnants the Year A wards RAINBOW LOOM (CHOON’S DESIGN LLC) • ACTIVITY TOY OF THE YEAR • GIRL TOY OF THE YEAR • SPECIALTY TOY OF THE YEAR • OVERALL TOY OF THE YEAR

DESPICABLE ME 2™ SPECIAL FEATURE MINION DAVE TALKING ACTION FIGURE (THINKWAY TOYS©) • BOY TOY OF THE YEAR

LEAPPAD ULTRA™ (LEAPFROG ENTERPRISES, INC.) • E-CONNECTED TOY OF THE YEAR

GOLDIEBLOX™ AND THE SPINNING MACHINE (GOLDIEBLOX™, INC.) • EDUCATIONAL TOY OF THE YEAR • PEOPLE’S CHOICE

BOOM BOOM BALLOON™ (SPIN MASTER LTD.) • GAME OF THE YEAR

BIG HUGS ELMO (PLAYSKOOL) • GIRL TOY OF THE YEAR

ZOOMER (SPIN MASTER LTD.) • INNOVATIVE TOY OF THE YEAR

RAZOR® CRAZY CART™ (RAZOR USA LLC) • OUTDOOR TOY OF THE YEAR

DOC MCSTUFFINS GET BETTER CHECK-UP CENTER (JUST PLAY) • PRESCHOOL TOY OF THE YEAR

MINECRAFT™ (MOJANG AB) • PROPERTY OF THE YEAR 

KIDS UNIVERSE



33


LES PARADIS DES JOUETS DE MANHATTAN PROFESSIONNEL(LE) DES JOUETS, VOUS QUI VISITEZ NEW-YORK, NE MANQUEZ PAS DE FAIRE HALTE DANS QUELQUES-UNES DE BOUTIQUES SPÉCIALISÉES DE LA VILLE. CAR CE QUI VAUT POUR LES MARQUES COMME APPLE, VICTORIA’S SECRET OU H&M S’APPLIQUE AUSSI AUX MAGASINS DE JOUETS: MANHATTAN EST LE LIEU IDÉAL POUR UN FLAGSHIP STORE, OÙ TOUT EST PLUS GRAND, PLUS VARIÉ, PLUS IMPRESSIONNANT. NOUS NOUS SOMMES ARRÊTÉS À QUATRE ENDROITS INCONTOURNABLES …. OÙ? • The Rockefeller Center, Fifth Avenue and 51st Street

OUVERT DEPUIS? • 2010

SUPERFICIE COMMERCIALE? • 280 m²

A VOIR? • la reproduction LEGO du Rockefeller Center et d’autres monuments de NY • le mur pick-a-brick, qui permet de composer votre sachet de briques de construction comme dans boutique de confiserie • la décoration colorée faite de briques LEGO

LEGO STORE

OÙ? • Times Square, 1540 Broadway at 45th Street

OUVERT DEPUIS? • 2010

SUPERFICIE COMMERCIALE? • 1800 m²

A VOIR?

DISNEY STORE

• un impressionnant écran vidéo en guise de façade • une large collection Mickey NY, idéale comme souvenir • le magasin est divisé selon les univers des principaux personnages Disney

34



KIDS UNIVERSE


OÙ? • 767 5th Avenue at 58th Street

OUVERT DEPUIS? • 1986

SUPERFICIE COMMERCIALE? • 7.200 m²

A VOIR? • à l’entrée, tout le monde est accueilli par un petit soldat • reposant sur une histoire de 150 ans, FAO Schwarz est le plus ancien magasin de jouets des USA • de nombreux shops-in-the-shop et un vaste département confiserie

FAO SCHWARZ

OÙ? • Times Square, 1514 Broadway at 44th Street

OUVERT DEPUIS? • 2001

SUPERFICIE COMMERCIALE? • 10.000 m²

A VOIR? • une grande roue qui s’étend sur trois étages

TOYS “R” US

• de nombreuses animations et démonstrations live en magasin • des dizaines de shops-in-the-shop • des décorations gigantesques, des maisons de Barbie grandeur nature aux dinosaures réalistes 

KIDS UNIVERSE



35


 ICTI CARE PROCESS

“SANG, SUEUR ET LARMES NE DOIVENT PAS ENTACHER LES JOUETS” LE SECTEUR DES JOUETS N’A PAS TOUJOURS EU BONNE RÉPUTATION AU NIVEAU DES CONDITIONS DE TRAVAIL ET DES DROITS SOCIAUX DE SES USINES. HEUREUSEMENT, UNE NETTE PROGRESSION S’EST OPÉRÉE CES DIX DERNIÈRES ANNÉES. EN GRANDE PARTIE GRÂCE À L’ICTI CARE PROCESS, UN PROGRAMME QUI VEILLE AU RESPECT DU BIEN-ÊTRE SOCIAL DES TRAVAILLEURS. A NEW YORK, KIDS UNIVERSE A RENCONTRÉ CHRISTIAN EWERT, PRÉSIDENT ET PDG D’ICTI CARE FOUNDATION, QUI NOUS A DRESSÉ UN TABLEAU DES PROGRÈS DÉJÀ CONCRÉTISÉS ET DES PRIORITÉS À RÉGLER.

Le programme ICTI CARE a vu le jour il y a dix ans, afin d’offrir une réponse structurelle à l’émoi causé par les conditions déplorables observées dans les usines de jouets chinoises. “En fait, l’industrie a pris conscience il y a une quinzaine d’années – notamment grâce aux ONG et à la presse – qu’il fallait faire quelque chose. C’est pourquoi plusieurs grands noms ont mis au point leur propre “company code”, énumérant les exigences au niveau de la sécurité et des conditions de travail des ouvriers des usines de leurs fournisseurs. Mais on a constaté que ce n’était pas la solution idéale, car cela pouvait mener à des situations telles que celle que j’ai connue durant ma période chez Zapf Creation, lorsqu’une seule usine a dû subir 64 audits différents. Trop de zèle tue l’efficacité”.

ICTI CARE Carte ouvriers

UNE CHECK-LIST UNIQUE La situation du début du nouveau millénaire était donc plutôt bizarre: on voulait mettre en place de meilleures conditions de travail mais il régnait une certaine confusion en raison de réglementations divergentes. “Notre industrie avait besoin d’homogénéiser ses règles. C’est pour cette raison que 22 fédérations de jouets ont signé le Code of Business Practices en 2002, pendant l’assemblée annuelle de l’International Council of Toy Industries à Pékin. Nous avions ainsi une check-list unique à laquelle les usines devaient se conformer”.

FAUX DÉPART Les premiers audits basés sur les nouvelles prescriptions ont eu lieu fin 2003. Mais on ne peut pas vraiment parler de départ fulgurant pour l’ICTI Care Process. “Après deux ans d’activité, nous entendions de plus en plus souvent que notre initiative n’avait aucun impact. Et il est vrai que de nombreuses usines nous ont menti et trompés à l’époque, notamment avec de faux documents. Nous nous sommes interrogés sur leurs raisons d’agir ainsi. L’explication tenait au caractère tranché, noir ou blanc, de notre programme à cette période. En effet, on ne pouvait obtenir un sceau de conformité qu’en satisfaisant à tous les critères. Et cela semblait poser problème, surtout au niveau des heures de travail et de la rémunération pour les heures supplémentaires“.

PHASE DE TRANSITION RÉALISTE Afin de rendre la transition plus aisément supportable pour les usines, le Continuous Improvement Process fut introduit en 2007-2008. “Nous avons en outre exigé de la transparence de la part des usines, en échange d’un délai pour se mettre en conformité par rapport à la réglementation sur les heures de travail et les rémunérations. Elles avaient trois mois pour les payer correctement, c’està-dire le salaire minimum et les heures supplémentaires à 150, 200 ou 300%. A côté de cela, les usines avaient trois ans pour passer à une semaine de travail de maximum 66 heures. Il faut savoir qu’à l’époque, bon nombre d’entre elles pratiquaient des semaines de 80 voire même 90 heures de travail. Totalement incompatible avec la notion de sécurité”. 36



KIDS UNIVERSE


LE COMBAT DES 60 HEURES Le Continuous Improvement Process donne une chance d’évoluer aux usines. Le programme est donc un grand succès. “Les usines reprises dans ce programme sont réparties en différentes ‘classes’: Class A pour celles pratiquant 66 heures maximum et Class B pour 72 heures maximum. Les usines reprises en Class Conditional dépassent encore les 72 heures de travail par semaine mais ont un an pour passer en Class B. Nous avons introduit un nouveau niveau il y a un an: A60, pour les usines passées à 60 heures de travail par semaine. Il s’agit d’un véritable défi car les travailleurs perdent de nombreuses heures supplémentaires, sources de revenus complémentaires”.

LE SECTEUR DES JOUETS EN PERTE DE POPULARITÉ Christian Ewert fait remarquer qu’un changement s’opère au sein de la société chinoise, influençant grandement l’industrie du jouet. “Notre secteur a de plus en plus de mal à trouver des travailleurs. La jeune génération n’est plus prête à travailler plus de 60 heures par semaine. D’autre part, notre industrie ne leur fournit du travail qu’entre mai et éventuellement fin septembre, début octobre. Cet aspect saisonnier en rebute plus d’un. Par ailleurs, il y a la concurrence toujours plus forte du secteur des services en Chine: tourisme, restaurants, salons de massage, transports en commun,… qui offre en apparence de meilleurs conditions de travail, pour un salaire quasi équivalent. De nombreux jeunes privilégient dont logiquement une fonction hôtelière par rapport à une ligne de production. D’après nos enquêtes auprès des différentes usines, l’âge moyen est actuellement de 34 ans. Mais KIDS UNIVERSE



Christian Ewert

nos travailleurs vieillissent. Et les travailleurs plus âgés sont précisément intéressés par quelques heures supplémentaires. Ils ont des responsabilités et une famille à entretenir. Quelques heures de travail de plus sont donc les bienvenues. Les jeunes préfèrent profiter de la vie et aspirent à une autre qualité de vie. Le secteur va donc devoir faire face à plusieurs défis à ce niveau”.

CARTE DU TRAVAILLEUR ICTI CARE est bien plus qu’un simple organisme de contrôle et propose aussi l’encadrement nécessaire aux travailleurs et aux directeurs d’usine. “Nous sommes en mesure de mieux soutenir ces personnes, c’est d’ailleurs l’une des principales évolutions de ces trois dernières années. Nous fournissons des formations pour les ouvriers, managers, auditeurs et même pour les acheteurs. Autre élément important: notre carte du travailleur, attribuée à tous les travailleurs des usines de notre programme. Cette carte reprend les droits du travailleur, ainsi qu’un numéro de mobile pour nous joindre. Nous recevons en moyenne 320 appels par mois. Tous ne sont pas des plaintes, loin s’en faut. 92% concernent des questions en tout genre sur le travail, allant des rémunérations aux règles de licenciement. Seuls 8% concernent des situations problématiques, telles que paiements en retard, absence d’indemnités de licenciement ou même patron irascible. Grâce à la carte du travailleur et à la ligne téléphonique, ce sont des problèmes où nous pouvons intervenir directement. Il y a trois ans, presque tous les managers d’usine étaient contre cette carte. Mais ils se sont rendus compte que tout le monde y gagne: le travailleur bénéficie d’une aide immédiate et le patron ne voit pas la situation déraper”.  37


First Love est My little BABY born® (0+). Elle est très câline tits destinée aux tout-pe mbourrage ultra doux. re avec son tissu et son quand on la berce, ou e ug Lorsqu’on la bo hochet elle émet un bruit de

s et Les nouvelles poupéern® Y bo B A B e d s e ir so s e c c a les pour ce printemps! Avec son ravissant visage, ses grands yeux bleus et son corps ultra doux, on ne peut que câliner cette poupée. My little BABY born® Supersoft – l’amie parfaite pour les petites mamans.

Cette poupée BABY born® a un corps super souple. Elle boit, fait pipi et peut prendre un bain. Tu peux rapidement rejouer avec elle ; la poupée sèche en 30 min.

La poupée interactive BABY born® a de nombreuses fonctions réalistes, qui fonctionnent toutes sans piles. Elle boit, mange, fait pipi, va sur le petit pot, pleure, bouge, prend son bain et dort . Tu peux prendre soin de BAB prends soin d’un véritable bébé grâce aux acce Y born® comme tu Elle est vêtue d’un adorable body et d’un bonn ssoires fournis. et fournis sont une assiette, une cuiller, une tétine, rose. Egalement un petit pot et un lange.

La nouvelle série de poupées BABY born® pour chaque âge!


LARGE ACCEPTATION En dix ans, l’ICTI CARE Process a subi toute une évolution. Après des débuts difficiles, le programme est désormais largement connu et accepté. “Lorsque nous nous sommes présentés dans les usines il y a dix ans pour leur parler de l’ICTI Care Process, l’accueil fut plutôt froid. ‘Pas encore un audit de plus’, pensait-on. Tout a changé lorsque Mattel a annoncé soutenir l’ICTI Care Process et arrêter ses propres audits endéans les trois ans. Cela a entraîné un effet boule de neige, convainquant d’autres grandes marques de sauter sur l’opportunité. Nous sommes désormais reconnus pas plus de mille marques dans le monde et acceptés par la plupart des détaillants importants. Les usines se sont alors intéressées à notre programme. Elles ont réalisé que nous travaillons avec un code unique, ce qui permet d’épargner pas mal de temps et de moyens: de 20 audits par an, on est passé à trois ou quatre”.

et de l’est de l’Europe, on se dit que notre présence y serait aussi nécessaire“.

TRANSPARENCE Outre une expansion géographique, ICTI CARE a encore d’autres projets pour les années à venir. “Nous plaidons par exemple pour plus de transparence de la part des marques. Nous leur demandons de faire preuve d’ouverture quant à leur chaîne d’approvisionnement. Certaines grandes marques le font déjà en affichant un aperçu de leurs usines sur leur site web. Par ailleurs, nous continuons à nous mobiliser pour collecter des fonds pour nos activités éducatives et nos formations, maintenant que le soutien gouvernemental s’est quelque peu tari. Pour terminer, nous nous concentrons aussi sur la communication et nous analysons comme utiliser les médias sociaux de façon pertinente”.

DIRECTION L’AMÉRIQUE DU SUD

LA DROITURE SOCIALE EST UN MUST

ICTI CARE travaille actuellement avec vingt personnes, réparties dans plusieurs bureaux à Hong Kong et Shenzhen. En cas de problème dans une usine précise, elles peuvent se rendre rapidement sur place. “1.100 usines basées dans douze pays sont actuellement affiliées au programme ICTI CARE, la plupart en Chine. Sans oublier une usine en dehors de l’Asie, en Tunisie. Dans un avenir proche, nous attendons une croissance massive en Inde. Nos regards se tournent également vers l’Amérique Centrale et du Sud. Le Brésil et le Mexique comptent quelques centaines d’usines qui méritent notre attention. Et quand on observe les conditions dans certaines infrastructures du sud

Christian Ewert is est fier du chemin parcouru ces dix dernières années. Les jouets sont fabriqués dans de meilleures conditions qu’auparavant. “Le consommateur se soucie surtout de la sécurité et du prix d’un produit. La droiture sociale ne lui vient pas directement à l’esprit. Ce sont surtout les médias et les ONG qui ont attiré l’attention sur ce thème. Mais il s’agit d’un aspect important. Les jouets sont l’un des produits les plus sensibles que nous donnons à nos enfants. Le jouet que vous offrez à votre fils ou votre fille ne doit pas avoir été conçu dans le sang, la sueur et les larmes. C’est tout simplement inacceptable”, conclut Christian Ewert. 

KIDS UNIVERSE



39


 JUMBO

L’AUTOMNE DE JUMBO CET AUTOMNE, JUMBO JOUERA À NOUVEAU PLEINEMENT LA CARTE DE LA CONVIVIALITÉ ET DU PLAISIR DU JEU POUR TOUTE LA FAMILLE. DES JEUX SIMPLES MAIS SUPER AMUSANTS POUR LES TOUT-PETITS ET DES DÉFIS DE RÉFLEXION PAS SI ÉVIDENTS POUR LES PLUS ÂGÉS. IL Y EN A POUR TOUS LES GOÛTS!

Les produits de la gamme Jumbo Jonkies sont conçus pour les enfants de 3 à 6 ans. Tous ces jeux mettent en avant le plaisir de jouer avec ses parents ou ses amis. Les règles du jeu sont simples et faciles à maîtriser pour les enfants. Cette année, Jumbo accueille notamment dans cette gamme ‘Croc’Bonbons’ et ‘Petit Cochon’, tous deux proposés au prix de vente conseillé de 24,95 euros.

PLAISIR DU JEU POUR LES PLUS JEUNES Petit Cochon est un jeu de plateau super amusant dans lequel les joueurs doivent sortir leur cochon de son bain de boue. Si le grand cochon grogne, le joueur prend une carte. Mais attention! S’il pète, le joueur doit rendre une de ses cartes. Fous rires garantis, pour les enfants à partir de 3 ans! Croc’Bonbons est un jeu passionnant pour les enfants. Les joueurs doivent rassembler quatre friandises différentes en les prélevant sur la maison – comme dans le conte d’Hansel et Gretel. Mais attention, si un joueur saisit la mauvaise friandise, la sorcière jaillit de sa maison.

JEUX DE RÉFLEXION ET DE STRATÉGIE Jumbo ne pense pas qu’aux plus jeunes. Les enfants plus âgés et les adultes trouveront eux aussi un défi à leur mesure dans la série de jeux de réflexion et de stratégie. Pour les amateurs de Stratego, Jumbo lance cette année une édition Vintage unique de ce grand classique. Si vous préférez les défis individuels, tournez-vous vers la ligne Rubik’s. Le cube ultra classique 3x3 a été rejoint ces dernières années par le Rubik’s 2x2, le Rubik’s 4x4, le Rubik’s Snake, le Rubik’s Tower et le Rubik’s 360. Cette année, c’est au tour du tout nouveau Rubik’s The Void. A première vue, un cube 3x3 classique mais il semble qu’il manque quelque chose… Avec son araignée centrale manquante, Rubik’s The Void offre un nouveau défi aux amateurs du genre. Prix de vente conseillé: 19,95 euros.  40



KIDS UNIVERSE


T O Y S T O R Y

 MATTEL

MATTEL REPREND MEGA BRANDS LA NOUVELLE EST TOMBÉE FIN FÉVRIER: LE FABRICANT DE JOUETS AMÉRICAIN MATTEL ALLAIT REPRENDRE LE CANADIEN MEGA BRANDS. A TRAVERS CETTE REPRISE, MATTEL SEMBLE VOULOIR SE LANCER PLEINEMENT DANS LA LUTTE SUR LE MARCHÉ DES BRIQUES DE CONSTRUCTION. CE VÉRITABLE SÉISME DANS LE MONDE DES JOUETS AURA D’INNOMBRABLES CONSÉQUENCES, MÊME SI ELLES NE SE DESSINENT PAS ENCORE CLAIREMENT.

Kids Universe a contacté les bureaux belges de Mattel et MEGA Brands, mais tous deux ont déclaré qu’il était encore trop tôt pour communiquer sur les conséquences pour la Belgique. La reprise est actuellement finalisée au niveau américain et les implications précises ne sont pas encore claires pour le bureau de Mattel à Bruxelles et celui de MEGA Brands à Temse.

MARCHÉ EN PLEINE CROISSANCE Le marché des jeux de construction bouillonne, surtout maintenant que les filles y ont leur propre accès. Mattel s’intéresse depuis longtemps à ce secteur en pleine croissance et reprend aujourd’hui son numéro deux: MEGA Brands. “L’un des piliers majeurs de notre stratégie de croissance globale repose sur l’acquisition de marques qui peuvent, d’une part, profiter de notre étendue et, d’autre part, nous aider à nous étendre dans de nouvelles catégories en pleine croissance”, souligne Bryan G. Stockton, président et PDG de Mattel. “Les jeux de construction sont populaires, universels et affichent l’une des croissances les plus rapides de ces trois dernières années. Nous nous réjouissons d’aider MEGA Brands à accélérer sa croisKIDS UNIVERSE



sance internationale et ce faisant, d’offrir davantage de choix aux enfants et aux familles”.

BRIQUES DE CONSTRUCTION ET PLUS ENCORE Outre MEGA BLOKS, l’assortiment MEGA Brands inclut également des licences comme Halo, Skylanders, Call of Duty, Assassin’s Creed, Power Rangers, Hello Kitty et Bob L’Eponge. Et les marques Rose Art et Board Dudes ont également beaucoup de potentiel dans la catégorie Arts & Crafts. “MEGA Brands a acquis une position de premier plan dans diverses catégories importantes et en évolution en proposant aux enfants et aux familles des expériences créatives passionnantes à travers des produits innovants, bien conçus et de qualité. Mattel est le partenaire idéal pour faire passer nos produits à la vitesse supérieure”, déclare Marc Bertrand, Président et PDG de MEGA Brands. “Nous sommes convaincus que le rayonnement et la plateforme internationale de Mattel, qui s’étend sur 150 marchés, alliés à l’expertise de notre personnel dans les catégories Construction et Arts & Crafts, vont créer un potentiel de croissance énorme pour nos marques”.

VALORISATION DE L’EXPERTISE Avec un chiffre de vente net estimé à 405 millions de dollars pour l’année fiscale 2013, MEGA Brands figure dans le top 15 mondial des sociétés de jouets, d’après les chiffres de NPD. MEGA Brands emploie actuellement environ 1.700 personnes dans 17 pays. Mattel a l’intention de continuer à utiliser l’expertise de MEGA Brands en matière de production, tant à Montréal qu’au Tennessee, de même que le quartier général de MEGA Brands à Montréal. Mattel veut ainsi faire un usage optimal de l’expérience acquise par MEGA Brands dans la conception et le développement de jouets dans les catégories Construction et Arts & Crafts. “Mattel suit une philosophie d’acquisition cohérente. Nous nous efforçons de créer de la valeur en construisant sur le fondement des grandes entreprises que nous avons incorporées. Nous conservons et alimentons les valeurs de base, talents et possibilités uniques qui ont fait leur grandeur”, conclut Stockton. “Nous approcherons nos nouvelles marques et nos nouveaux collègues de MEGA Brands avec le plus grand respect pour ce qu’ils ont accompli et avec enthousiasme pour ce que nous allons accomplir ensemble”.  41


 CREATIVEWORLD, PAPERWORLD & CHRISTMASWORLD

ESCALE PROFITABLE SUR LA ROUTE DE NUREMBERG SI VOUS VISITEZ LE SALON DU JOUET DE NUREMBERG FIN JANVIER, NE MANQUEZ PAS DE FAIRE UNE HALTE AU PRÉALABLE À FRANCFORT. CREATIVEWORLD, PAPERWORLD & CHRISTMASWORLD SONT TROIS SALONS RASSEMBLÉS SOUS UN SEUL TOIT PROPOSANT DES NOMBREUX PRODUITS INTÉRESSANTS POUR LE SECTEUR KIDS. KIDS UNIVERSE A DONC FAIT ESCALE AU MESSE FRANKFURT ET RENCONTRÉ PLUSIEURS EXPOSANTS BELGES ET NÉERLANDAIS.

Cette année, le compteur du triple salon de produits de consommation Creativeworld, Paperworld et Christmasworld s’est arrêté sur 83.000 visiteurs issus de 154 pays, venus découvrir les derniers produits et les nouvelles tendances pour l’année. De nombreux compatriotes étaient présent à cet important rendez-vous pour le secteur papeterie, bureau et stationery, le secteur des travaux manuels et artistiques et le secteur de la décoration saisonnière, tant du côté des visiteurs que des exposants. Nous nous sommes arrêtés sur plusieurs stands belges et néerlandais.

“INTÉRÊT VENU DE PARTOUT” Roos Productions, qui a lancé en 2010 le concept original Dress Your Doll, était présent pour la première fois cette année à Francfort. La collection compte déjà 165 sets différents, répartis en quatre niveaux de difficultés. La société présentait 24 nouvelles créations à Creativeworld, sans oublier le livre "How To Dress Your Doll", en six langues, qui aide les jeunes couturiers et couturières à se lancer. Els Van Houtven: "Ces derniers jours, nous sommes un peu dépassés. Le soir, dans la voiture, nous avons tenté d’énumérer les nationalités que nous avions reçues sur le stand. Une tâche ardue. Nous avons également accueilli des distributeurs souhaitant distribuer nos produits dans un pays particulier. Mais c’est naturellement une chose à laquelle nous devons réfléchir posément et de façon sélective".

COMPOSANTE NUMÉRIQUE L’été dernier, Bruynzeel lançait aux Pays-Bas et en Belgique sa gamme entièrement rénovée et répartie en Early Learning, Creatives et Essentials. L’application Brunyzeel App, qui plonge les enfants dans un univers numérique tout en se concentrant sur le dessin classique au crayon, au marqueur ou à la peinture, venait couronner cette pluie de nouveautés. Rick De Rooij: "En exposant à Francfort, nous présentions ce concept pour la première fois en dehors du Benelux. Les réactions de nos visiteurs ont été très positives. Et pas seulement les leurs, car le jury de l’International Stationery Press Association a couronné notre concept de l’ISPA & Innovation Award dans la catégorie Writing Instruments." 42



KIDS UNIVERSE


TENDANCE GRAFFITI A Francfort, Bruynzeel partageait un stand avec Royals Talens, une autre filiale du groupe sakura. Talens mettait en avant la marque Amsterdam, axée sur la peinture acrylique, qui présentait cette année deux nouveautés remarquables qui plairont sans conteste aux enfants et aux jeunes créatifs. "Cette année, nous lançons des marqueurs peinture et de la peinture en spray", explique Margreet Tamminga. "Les marqueurs ressemblent à première vue à des marqueurs ordinaires mais ils contiennent de la peinture à appliquer sur une toile, une feuille ou n’importe quel support. Il s’agit donc véritablement de peindre mais de façon plus pratique. Avec la peinture en spray Amsterdam, nous surfons sur la tendance du graffiti. A la différence près que nos pulvérisateurs ne contiennent aucun solvant, rendant superflu le port d’un masque. Ils peuvent en outre s’utiliser à l’intérieur".

COULEURS MÉTALLIQUES TENDANCES Francfort est aussi un salon important pour Lannoo Graphics. L’entreprise de Tielt est spécialisée dans les articles stationery, les sacs à dos et les accessoires, avec ou sans licences. Elle possède sa propre équipe de développement de produits et son propre studio de design qui suivent de près les dernières tendances afin de créer des produits modernes et originaux. “Au niveau des produits licenciés, nous constatons que nos marques sportives comme Everlast s’en sortent très bien”, observe Jean-François Auquier de Lannoo Graphics. “D’autre part, nous présentons ici à Francfort un nouveau chapitre de la gamme à succès Quattro Colori. Cette marque interne est un best-seller absolu depuis son lancement en 2005. Après la collection fluo de 2013, c’est aujourd’hui le

tour de Quattro Colori Metallico, qui surfe totalement sur la tendance des couleurs métallisées. Les réactions des exposants sont déjà très encourageantes”.

RÉACTIONS POSITIVES Notre dernière halte nous mène sur le stand de Blancofun, une des marques de The Time bvba, l’entreprise d’Eric ‘Puzzelman’ Dilles. “C’est notre première fois à Francfort. Notre but est d’étendre solidement la marque Blancofun et de travailler sur base d’un stock. Ici, nous mettons essentiellement l’accent sur les sets de papier dans toutes les couleurs. Nous proposons désormais des sets avec des mix de couleurs. Les produits sur mesure, comme les puzzles, sont également mis en avant. Les réactions sont très bonnes mais nous devons naturellement attendre pour voir les résultats réels”, conclut Eric Dilles, qui après trois jours à Francfort avait encore devant lui cinq jours à Nuremberg. L’année prochaine, Paperworld et Creativeworld se dérouleront du 31 janvier au 3 février 2015. Christmasworld démarrera un jour plus tôt, le 30 janvier 2015. 

KIDS UNIVERSE



43


 MUSÉE DU JOUET DE MALINES

LA GUERRE DANS LA CHAMBRE D’ENFANT

IMPOSSIBLE DE PASSER À CÔTÉ DE L’ÉVÉNEMENT: EN 2014, CELA FAIT PRÉCISÉMENT CENT ANS QUE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE ÉCLATAIT. LE MUSÉE DU JOUET DE MALINES S’ARRÊTE LUI AUSSI SUR CET ANNIVERSAIRE, AVEC L’EXPOSITION ‘LA GUERRE DANS LA CHAMBRE D’ENFANT’. CELLE-CI NE SE LIMITE D’AILLEURS PAS À LA GRANDE GUERRE MAIS OFFRE AUSSI UNE PLACE À D’AUTRES CHAMPS DE BATAILLE, HISTORIQUES ET FICTIFS.

A l’occasion des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Musée du Jouet de Malines a également décidé d’évoquer ce thème. Mais les responsables se sont rapidement aperçu que les jouets datant de cette période ou y référant sont limités et très difficiles à trouver, surtout en cette année anniversaire. C’est pourquoi il a été décidé d’ouvrir le thème à la guerre et aux combats en général. Un sujet qui peut s’avérer délicat car ne devons-nous pas véhiculer à nos enfants que la guerre et la violence sont quelque chose de mal? “C’est une notion sur laquelle nous nous arrêtons”, explique le conservateur, Marc Wellens. “Notre exposition exprime une note critique qui met les jouets militaires en question et pousse les gens à la réflexion. Ce qui n’empêche pas que les petits soldats et d’autres jouets axés sur la guerre fassent partie de notre héritage. Avant, jouer avec de petits soldats était même perçu comme un signe de patriotisme”. Après près d’un an de préparation, le Musée du Jouet a concocté une superbe exposition, retraçant plus de cent ans d’histoire du jouet. Pour ce faire, le musée a reçu de nombreuses pièces en prêt mais la majeure partie de l’exposition provient de sa propre collection. L’exposition est divisée en cinq thèmes reconnaissables, tous magnifiquement illustrés par les gigantesques fresques dessinées de Marc Verhaegen, visibles sur les murs tout au long de l’exposition.

CHEVALIERS La première partie de l’exposition nous emmène au cœur des premières guerres de l’histoire. Alors que la Préhistoire ne passionne que peu les enfants – à l’exception des chasseurs de mammouths –, l’Antiquité gréco-romaine remporte un succès beaucoup plus franc: les enfants sont fascinés par les pyramides, les arènes et les héros gaulois et germaniques. Le Cheval de Troie est un de ces tableaux que l’on peut admirer en détail. La mythologie et les histoires fantastiques, comme l’univers du Seigneur des Anneaux, ont aussi leur place ici. Mais les Chevaliers sont toujours les héros qui enflamment le plus l’imagination et ils ont dès lors une place prépondérante dans 44



KIDS UNIVERSE


cette partie de l’exposition. Des dizaines de forteresses et châteaux sont exposés, devant lesquels on peut passer plusieurs dizaines de minutes admiratives. Le joyau absolu de ce thème est la gigantesque maquette de la Bataille de Waterloo, une œuvre regroupant quelque 8007 petits soldats.

GUERRES MODERNES La guerre de 1914 n’est pas tombée du ciel. La tension était clairement palpable en Europe depuis le tournant du siècle et cela se traduit aussi dans les jouets. A cette époque, jouer avec de petits soldats était perçu comme un signe de patriotisme. Pendant la Grande Guerre, les jouets se sont faits plus rares et parents et enfants se sont donc mis à en créer. Après la guerre, la population est tellement marquée que l’on décide de bannir les jouets liés à la guerre. Plus personne ne veut entendre parler de la guerre, ni jouer aux petits soldats. Mais la situation change dans les années ’30. C’est à nouveau l’escalade des tensions et les jouets militaires redeviennent populaires dans toute l’Europe. Pas de réaction de rejet après la guerre, cette fois. Au contraire. Les libérateurs sont portés aux nues avec des jouets et la victoire sur l’Allemagne est rejouée durant des décennies. La guerre de Corée et la guerre du Vietnam semblent elles aussi sources d’inspiration. Les jouets militaires classiques passent une fois encore à l’arrière-plan vers 1970, sous KIDS UNIVERSE



l’influence des mouvements pacifistes. Mais les soldats font leur grand retour dans les années ’80, avec un tout nouvel arsenal moderne, avec par exemple les G.I. Joe.

métal, papier mâché et plastique se multiplient. Elles sont rejointes dans les années ’70 par les figurines Playmobil, qui reprend ce thème avec succès.

LA GUERRE DU FUTUR

PIRATES

Ensuite, nous troquons les conflits historiques pour l’avenir. Depuis la nuit des temps, les hommes s’imaginent comment sera l’avenir. Cela s’exprime aussi dans les jouets. Les premiers vaisseaux spatiaux font leur entrée dans la salle de jeu dans les années ’30, suivis de près par les premiers robots. Dans les années ’50-’60 suit une vague d’engins spatiaux et de robots venus du Japon. Et depuis l’avènement de la Guerre des Etoiles à la fin des années’70, la guerre galactique n’a plus jamais quitté les magasins de jouets. Au contraire, sa présence est toujours plus forte.

Bien que les pirates que nous connaissons datent du dix-septième siècle, on ne les rencontre que peu dans le paysage des jouets avant les années ’80. Ce n’est que lorsque Playmobil (1984) et LEGO (1989) lancent leurs premiers navires pirates que le thème décolle. Les pirates sont toujours extrêmement populaires aujourd’hui, notamment grâce aux films Disney ‘Pirates des Caraïbes’.

COWBOYS ET INDIENS Entre 1889 et 1906, Buffalo Bill traverse l’Europe à huit reprises avec son Wild West Show. A la même période, les livres de Karl May passent dans le domaine public. Les magasins de jouets jouent sur cette tendance en proposant de figurines en étain et des tipis taille enfant. Les westerns ne cessent de gagner en popularité et donnent envie aux enfants de jouer aux cowboys et aux indiens. Dès le début du vingtième siècle, les figurines de western en étain,

A TOUTES LES ÉPOQUES Les jouets sur le thème de la guerre ont eu de tout temps leurs partisans et leurs détracteurs. Mais cette exposition démontre pourtant qu’ils ont toujours été présents dans la salle de jeu, sous des dizaines de formes et de thèmes. Ce qui ne signifie pas que la guerre et la violence ont toujours été glorifiées. Peu importe le point de vue adopté dans cette discussion, cette exposition vaut largement le détour. Le Musée du Jouet de Malines illustre avec pertinence plus de cent ans de présence guerrière parmi nos jouets, à travers une exposition historiquement étayée. ‘La Guerre dans la Chambre d’Enfant’ est accessible jusqu’au 2 novembre au Musée du Jouet de Malines.  45


Chaque héros doit pouvoir passer à l’attaque en un instant ! C’est désormais possible grâce aux produits Spider Strike!

Produits vendus séparément et selon disponibilité.

hasbro.com/spiderman Ask a parent before going online.

© MARVEL © 2014 CPII. All Rights Reserved. ®* and/or ™* & © 2013 Hasbro. All Rights Reserved. TM & ® denote U.S. Trademarks.

TM


PLEINS FEUX SUR LES DERNIÈRES NOUVELLES LICENCES LA 11ÈME ÉDITION DU KAZACHOK LICENSING FORUM S’EST TENUE LES 1 ET 2 AVRIL DERNIERS À LA HALLE FREYSSINET À PARIS. UNE 11ÈME ÉDITION QUI FÛT TRÈS RICHE EN NOUVEAUTÉS TANT SUR LA QUALITÉ DU VISITORAT QUE SUR LA PRÉSENCE DE NOUVEAUX EXPOSANTS OU ENCORE L’ANNONCE DE NOUVEAUTÉS LICENCES. LE FORUM RESTE LE SEUL RENDEZ-VOUS QUI CONCENTRE AUTANT DE SECTEURS D’ACTIVITÉ DIFFÉRENTS MAIS TOUS COMPLÉMENTAIRES, ET CONSERVE SON POSITIONNEMENT D’UNIQUE SALON QUI ALLIE À LA FOIS BUSINESS ET CONVIVIALITÉ.

Le marché de la licence est un marché très connu par la profession mais méconnu de certains professionnels. Le Forum attire de plus en plus de professionnels à la recherche de nouveaux leviers de croissance pour diversifier leurs activités. Le visitorat se renouvelle. En effet cette année près de 30% des visiteurs du Forum, venaient sur ce salon pour la première fois. La licence est omniprésente dans de nombreux secteurs et les produits sous licence alimentent notre quotidien. Ce salon présente donc de nouvelles opportunités pour de nombreux professionnels.

DE NOUVEAUX VISAGES Du côté des exposants le Forum a accueilli un peu plus de 25% de nouveaux exposants tels que Hasbro, Camps, Dorna Sports, Osibo Productions, Aquakid et bien d’autres encore qui apportent une offre de marques complémentaires avec des marques issues de la mode, du textile, du sport, etc. Le Forum a été l’occasion de découvrir de nouvelles actualités sur le marché. Personne n’a pu passer à côté d’Ever After High, la nouvelle propriété fille de Mattel. Hasbro, pour sa part, a annoncé le retour des Littlest PetShop en 2015 avec le relancement des jouets cette fin d’année. Et Nickelodeon CP a présenté son nouveau programme Dora&Friends. De nombreux long-métrages se profilent à l’horizon.

KIDS UNIVERSE



REMISE DES PRIX La première journée du Forum s'est clôturée par la remise des 'Trophées des Marques'. Cette année a consacré les lauréats suivants: • Meilleure licence Art & Design: "OÙ EST CHARLIE?", propriété gérée par Zodiak Kids • Meilleure licence Brand Corporate: "HARIBO", propriété gérée par TF1 Licences • Meilleure licence Entertainment: "LES LAPINS CRÉTINS", propriété gérée par CPLG • Meilleure licence Sport: "ALL BLACKS", propriété gérée par TF1 Licences • Meilleure campagne de Communication: "OASIS", propriété gérée par TLC • Meilleure campagne de Promotion: "MOI, MOCHE ET MÉCHANT 2", propriété gérée par CPLG • Meilleure Innovation Produit: "MASTER CHEF", propriété gérée par TF1 Licences • Meilleure Licence de l’Année: "LES LAPINS CRÉTINS", propriété gérée par CPLG En 2015 le Kazachok Licensing Forum change de lieu! Le salon se déroulera toujours dans Paris Intra Muros mais au sein d’un nouveau lieu que nous vous communiquerons très prochainement. Vous pouvez en tout cas d'ores et déjà bloquer les dates des 15 et 16 avril 2015 dans votre agenda!  47


 TOY INDUSTRIES OF EUROPE

COMPLÉMENTS ET MODIFICATIONS DE LA DIRECTIVE JOUETS CERTAINES PARTIES DE LA NOUVELLE TOY SAFETY DIRECTIVE (TSD) PEUVENT ÊTRE ADAPTÉES SUR BASE D’UNE DÉCISION D’UN COMITÉ CONSTITUÉ D’ETATS MEMBRES DE L’UNION EUROPÉENNE ET DE LA COMMISSION EUROPÉENNE. POUR MODIFIER D’AUTRES CHAPITRES DE LA DIRECTIVE, CEUX-CI DOIVENT ÊTRE REVUS, CE QUI EST UN PEU PLUS COMPLEXE.

Le comité peut par exemple ajouter des substances chimiques à un Appendice de la TSD (Appendice A), qui spécifie les exceptions à la limite générale de concentration totale pour les substances classées comme cancérogènes, mutagènes ou nocives pour la reproduction (CMR). Le comité peut également fixer des valeurs limites spécifiques pour les substances chimiques utilisées dans les jouets destinés aux enfants de moins de trois ans ou conçus pour être mis à la bouche. Ces valeurs limites sont alors reprises dans un autre Appendice de la TSD (Appendice C). Le comité a récemment décidé d’amender l’Appendice A et l’Appendice C. Ces changements entreront en application mi-2015 pour l’Appendice A et six mois plus tard pour l’Appendice C.

48

• Appendice A: le nickel dans les éléments de jeu destinés à conduire un courant électrique sera exclu des prescriptions générales de contenu pour les substances classées CMR; • Appendice C: les plastifiants retardateurs de flamme PTEC, TCPP et TDCP seront soumis à une limite totale de contenu de 5 mg/kg; • Appendice C: le Bisphénol A sera soumis à une limite de migration de 0.1 mg/l lorsqu’il est testé conformément aux normes EN 71-10 et EN 71-11.

LE NICKEL EN TANT QU’ÉLECTRO-CONDUCTEUR DANS L’APPENDICE A Le nickel, en tant qu’élément ou métal, est utilisé dans les jouets en raison de ses excellentes caractéristiques anticorrosion ou de son électro-conductivité élevée. Le nickel

est enveloppé dans de l’acier inoxydable et utilisé comme conducteur, par exemple dans les connecteurs de batterie ou USB, mais aussi dans les rails de trains électriques miniatures. Le nickel est classé comme cancérogène (catégorie 2) en raison des risques d’inhalation. Ce risque n’est pas présent lorsque le nickel est utilisé dans les jouets. Néanmoins, en raison de cette classification, la limite de concentration totale de 1% est automatiquement appliquée. Etant donné que la Directive avait déjà été adoptée à ce moment-là, l’autorisation de l’utilisation du nickel à cette fin devait faire l’objet d’un processus administratif. Celui-ci impliquait la présentation d’une preuve scientifique de l’absence de tout risque CMR associé en cas d’autorisation de l’utilisation de nickel en tant que matériau électro-conducteur dans les



KIDS UNIVERSE


jouets. Ce processus est maintenant achevé et le comité a décidé, lors d’un meeting en février, que les éléments en nickel présents dans les jouets pour la conduction de courant électrique doivent être dispensés des prescriptions CMR et donc ajoutés à l’Appendice A. Le changement a été opéré via un amendement à la Constitution qui entrera en vigueur 12 mois après sa publication. Cette dispense est toutefois déjà d’application dans la pratique depuis l’entrée en vigueur des nouvelles prescriptions chimiques le 20 juillet 2013. Notez que la limite de migration pour le nickel reste valable et que les éléments entrant en contact direct et prolongé avec la peau doivent satisfaire à la “sensitizer prescription” concernant le nickel dans l’Annexe XVII de REACH.

PTEC ET BPA DANS L’APPENDICE C Depuis l’approbation de la Directive Jouets, une discussion est en cours sur la nécessité ou non de limites plus strictes pour certaines substances lorsqu’elles sont présentes dans les jouets destinés aux enfants de moins de trois ans (qui portent souvent les jouets la bouche) ou dans les jouets directement conçus pour être portés à la bouche. L’idée étant que l’exposition est plus importante

KIDS UNIVERSE



lorsque l’enfant porte le jouet à la bouche que lorsqu’il se contente de le tenir à la main. En février, le comité a décidé de fixer des limites pour certaines substances et de les reprendre dans l’Appendice C:

Retardateurs de flamme Le phosphate de tris (2chloroéthyle) (PTEC), le phosphate de tris (2-chloro-1-méthyléthyle) (TCPP) et le phosphate de tris (2-chloro-1-chlorométhyl)éthyle) (TDCP) sont des retardateurs de flamme utilisés comme additifs dans les plastiques. Le PTEC est classé comme cancérogène (catégorie 2) et nocif pour la reproduction (catégorie 1) et on lui applique une limite de concentration de 0,3%. Le PETC n’est plus produit dans l’UE mais on le trouve régulièrement dans les jouets importés. A l’occasion d’une évaluation des risques, il a été décidé d’inscrire une limite plus stricte pour le PETC et ses deux alternative TCPP et TDCP dans l’Appendice C. La limite fixée est de 5 mg/kg de contenu total. Il s’agit en fait d’une interdiction totale car cette limite correspond à la quantité que les méthodes d’analyse standard peuvent détecter. Ce changement a été introduit par un amendement à la Directive, qui n’entre en vigueur que 18 mois après sa publication.

Bisphénol A (BPA) Dans la nouvelle Directive Jouets, le BPA est automatiquement couvert par une limite de concentration totale, étant donné qu’il est classé comme nocif pour la reproduction (catégorie 2). En ce qui concerne les jouets destinés aux enfants de moins de trois ans ou à porter à la bouche, un renforcement de la sécurité a été décidé en introduisant dans l’Appendice C la limite de migration de la norme EN 71-9:2005 (Safety of toys - Organic chemical compounds). La limite est de 0.1 mg/l lorsqu’on effectue des tests selon les méthodes fixées dans les normes EN 71-10 et EN 71-11. Afin de souligner clairement qu’il n’est pas nécessaire de tester tous les matériaux pour y chercher la présence de BPA, les documents de référence de la Commission Européenne sur la Directive incluront un texte expliquant que le BPA et un monomère résiduel normalement uniquement présent en faibles concentrations dans le polycarbonate et la résine d’époxy. Cette modification a également été introduite par un amendement à la Directive, qui n’entre en vigueur que 18 mois après sa publication. 

49


 NPD

POINT SUR LE MARCHÉ BELGE 2013, SOURCE NPD EPOS DANS UN CONTEXTE EUROPÉEN 2013 DIFFICILE, LE MARCHÉ BELGE, DANS LE PÉRIMÈTRE DU PANEL NPD EPOS A ENREGISTRÉ UNE BONNE CROISSANCE DE +2% EN VALEUR.

 

LEGO Legends of Chima

Ninja Turtles

La Belgique s’est caractérisée par l’excellence dans le lancement des nouveautés: les propriétés les plus dynamiques de 2013 à croissance à 2 chiffres du TOP 20 (dont LEGO Duplo, Monster High, Vtech Baby, LEGO Friends, Furby, LEGO Legends of Chima, Mickey & Friends, LEGO Technic, Nerf, Storio 2, et LEGO Creator) mais aussi des nouveautés 2013: Tortues Ninja, Planes, ont bien contribué à la croissance. Cela a permis aussi en 2013 de réussir la progression des produits à forte valeur ajoutée: la moitié des produits du Top 50 valeur 2013 sont à plus de 50€ (alors que le prix moyen du marché est à 13,92€).

 50

Hasbro FURBY

VALUE

Evolution 2013 vs. 2012

Total SUPERCATEGORY

2

ACTION FIGS, ACC & ACT ROLE PLAY

-20

ARTS & CRAFTS

-2

BUILDING SETS

8

DOLLS

0

GAMES/PUZZLES

-2

INFANT/PRESCHOOL TOYS

0

YOUTH ELECTRONICS

59

OUTDOOR & SPORTS TOYS

6

PLUSH

2

VEHICLES

0

ALL OTHER TOYS

1



KIDS UNIVERSE


Nerf/ Nerf Rebelle

Disney Planes

Parmi les catégories les plus dynamiques du marché en 2013, citons: • L’Electronique Junior: +59%, tiré principalement par le succès de Hasbro FURBY (produit Nr1 du marché Belge en 2013). Citons aussi le Vtech KidiZoom (nr8 du marché 2013), le Robofish de Goliath, le tapis de danse K3 de Studio 100… • La Construction réussit une belle année: +8%, que ce soit pour les filles (LEGO Friends), les garçons (LEGO Chima, Technic, …), ou les plus jeunes (LEGO Duplo). • Le Plein Air hà +6% bénéficie d’une année positive pour les jouets saisonniers (+7%) et les jouets Sportifs (+7%) dont Nerf/ Nerf Rebelle. • Enfin la Peluche continue une belle carrière en Belgique: +2%, dont +16% pour les Peluches traditionnelles.

Monster High

Des catégories résistent bien: citons:

Vtech Storio 2

• Les véhicules (stable) grâce à Disney Planes notamment venus en renfort de Disney Cars, • Les autres Jouets (+1%): Citons la bonne tendance des Jouets scientifiques (+4%) et la bonne résistance des Jouets divers à petits prix (+6%). • Les Poupées (stable): les grandes poupées sont stables, la poupée mannequin en progression (dont Monster High), et la mini poupée en recul (-24%) malgré une belle année pour Mon Petit Poney par exemple. • Le Premier âge (stable): valeur sure du Jouet, la catégorie résiste bien avec des propriétés dynamiques comme Vtech Storio 2, Vtech Baby, Playskool, …

Concernant les supercatégories en retrait, mentionnons: • Les Jeux d’action (-20%): qui sont impactés par le recul des Battling Toys (-57%) après des résultats records (phénomène des toupies) les années précédente. La Figurine classique se porte bien à +26%. • Les Activités Artistiques (-2%) malgré la bonne santé de Playdoh (+2%) • Les Jeux & Puzzles (-2%): malgré la bonne santé des Puzzles (+4%) dont les 3D (+14%, dont Ravensburger), ainsi que les Cartes stratégiques (+36%, dont Pokémon), ou les classiques Jeux famille (+5%).

3D-puzzels

En synthèse, à part le fort recul et attendu des toupies, l’ensemble des catégories du Jouet résiste bien, dans un contexte économique européen de crise, preuve du bon dynamisme de la filière Jouet en Belgique.  KIDS UNIVERSE



51


L’E-COMMERCE EN PLEIN ESSOR EN BELGIQUE

L’E-COMMERCE BELGE S’EST BIEN RATTRAPÉ EN 2013 PAR RAPPORT À SES PAYS VOISINS. C’EST LA CONCLUSION D’UNE ENQUÊTE MENÉE PARMI LES MEMBRES DE BECOMMERCE, L’ASSOCIATION BELGE DES COMMERÇANTS EN LIGNE. POURTANT, IL Y A ENCORE UN GRAND NOMBRE D’OPPORTUNITÉS À SAISIR AFIN DE DÉVELOPPER DAVANTAGE LE SECTEUR EN BELGIQUE, NOTAMMENT EN SE CONCENTRANT SUR LA VENTE VIA SMARTPHONE ET TABLETTE, OU ENCORE EN EXPLORANT L’INFLUENCE DES RÉSEAUX SOCIAUX, COMME FACEBOOK, SUR LE COMPORTEMENT D’ACHAT.

CONFIANCE DANS L’AVENIR Un sondage réalisé par BeCommerce, auprès de 600 répondants en ligne, sur la situation actuelle de l’e-commerce en Belgique et les attentes des e-commerçants pour 2014, incite à l’optimisme. En effet, ces derniers ont indiqué qu’ils voyaient l’avenir avec confiance. 2013 était l’année de tous les records pour l’e-commerce belge, avec un chiffre d'affaires en progression de 25,66% par rapport à 2012, taaeignant les 1,91 milliard d’euros. Les attentes pour 2014 sont, elles aussi, optimistes et estimées à plus de 2 milliards d’euros. La quasi-majorité des chefs d’entreprise interrogés (91 %) pensent que les achats électroniques augmenteront encore en 2014. Si, en 2013, 6 ventes sur 10 ont été effectuées en Belgique (59%), les e-commerçants pensent qu’en 2014 une plus grande partie de leurs ventes proviendra d’autres pays européens. La confiance n’a d’ailleurs jamais été aussi élevée. Près de 6 commerçants en ligne sur 10 (56%) pensent en outre qu’internet deviendra le principal – si pas le seul – canal de commande d’ici deux ans, alors qu’ils n’étaient que 2 sur 10 (21%) à penser cela en 2012. En ce qui concerne l’avènement des médias sociaux, 47% des répondants estiment que Facebook est en passe de devenir un canal influent dans le comportement d’achat des consommateurs. Selon Carine Moitier, administratrice déléguée de BeCommerce, « L’adoption d’une stratégie ‘réseaux sociaux’, comme Facebook, Twitter et Pinterest, joue un rôle essentiel dans la vente en ligne. L’interaction entre les fans et les clients autour d’une marque influence leur expérience et leur satisfaction et se mesure en termes de conversation et de transactions ».

9 BOUTIQUES EN LIGNE SUR 10 ENGAGENT EN 2014 De nombreux emplois ont vu le jour suite à l’expansion de l’e-commerce en Belgique. En 2013, la plupart des e-commerçants (33 %) ont indiqué employer entre 11 et 20 personnes, là où en 2012 la plupart des entreprises comptait entre 6 et 10 collaborateurs. Aujourd’hui, la tendance est toujours à l’embauche: près de 9 dirigeants d’entreprises en ligne sur 10 (87 %) comptent engager de nouveaux collaborateurs en 2014. Ils sont surtout à la recherche de spécialistes du marketing en ligne, d’informaticiens et de responsables de service à la clientèle. Pour rappel, le secteur de l’ e-commerce grandit au rythme d’une nouvelle boutique en ligne par jour. « L’ e-commerce ouvre la porte à de nouveaux profils. De plus en plus d’universités proposent d’ailleurs des formations de bachelier en e-business débouchant sur des métiers comme web-ma52



KIDS UNIVERSE


nager, community manager, responsable des ventes en ligne, concepteur de campagne d’ e-marketing, mais aussi créateur d’entreprise d’e-commerce», explique Patricia Ceysens, présidente de BeCommerce. Par ailleurs, les commerces en ligne le plus souvent des entreprises indépendantes: en 2013, 66 % des magasins en ligne ne dépendaient d’aucune maison-mère belge ou étrangère, alors qu’ils n’étaient que 27 % en 2007. À l’heure actuelle, 78% des effectifs issus de l’e-commerce sont actifs en Belgique.

EXTENSION DE L’OFFRE MOBILE 2013 fut une année charnière pour le m-commerce – les achats via smartphone ou tablette. En effet, 55% des boutiques en ligne, soit quatre fois plus qu’en 2011 (15%), proposent désormais leurs produits et services via les appareils mobiles. Si elles possèdent tous un site Web mobile, seulement la moitié a également une application mobile. Le système d'exploitation par excellence pour les applications mobiles reste iOS (66%), mais Android (60%) et Windows (33%) viennent pour la première fois sérieusement défier le KIDS UNIVERSE



chef de rang. Quant aux commerçants qui ne sont pas encore familiarisés avec cet outil, 37 % d’entre eux affirment vouloir l’adopter d’ici la fin de l’année, alors qu’ils n’étaient que 10% en 2011. Les commerces en ligne voient eux aussi clairement les avantages du m-commerce: 75 % d’entre eux se disent satisfaits de leurs résultats, contre 57 % en 2011. Le m-commerce est plutôt pour eux une manière de mieux servir la clientèle qu’un moyen de vendre davantage, même si le nombre de boutiques en ligne à réaliser 10% de leur chiffre d’affaires via la vente mobile a doublé en 2013.

LES CONSOMMATEURS ACHÈTENT ESSENTIELLEMENT DES VÊTEMENTS, PAIENT PAR VISA ET SE FONT LIVRER PAR BPOST L’enquête révèle qu’en 2013, pour 6 commandes sur 10, le montant moyen par commande dépassait 100 euros et pour 12% de ces commandes, il dépassait même 500

euros. Les produits les plus populaires sont les vêtements et accessoires (35 %), la décoration intérieure (30 %), le hardware et le software (24 %), les jouets (23 %) et les appareils de cuisine (20%). Les internautes paient majoritairement leurs achats par Visa, MasterCard ou carte bancaire classique. À noter que les parts de marché des différents modes de paiement proposés par les e-commerçants, dont les activités ne se font qu’en ligne, sont en nette augmentation par rapport à 2012. Par contre, les services de paiement en ligne via les boutons bancaires classiques ne sont plus du tout populaires auprès de ceux-ci. bpost continue pour sa part à livrer la plupart des commandes (59 %), même si les systèmes de points d’enlèvement comme Kiala (39%) et Mondial Relay (14%) gagnent en popularité ces deux dernières années. Enfin, le réseau de casiers de retrait automatisés, une nouvelle tendance pour le retrait des colis, se dessine à l’horizon. Ce concept consiste à récupérer ses achats en ligne ou effectuer des retours de colis dans des casiers sécurisés en libre-service.  53


 BABY PRODUCT AWARD 2014

LE SECTEUR CONTINUE D’INNOVER POUR LE CONFORT ET LA SÉCURITÉ DE BÉBÉ FIN JANVIER, JUSTE APRÈS LA MISE EN PRESSE DE NOTRE PRÉCÉDENT NUMÉRO, LA FEBAB, LA FÉDÉRATION BELGE DES FABRICANTS ET DES GROSSISTES EN ARTICLES DE PUÉRICULTURE, DÉCERNAIT POUR LA HUITIÈME FOIS LES BABY PRODUCT AWARDS – RÉCOMPENSANT LES PRODUITS LES PLUS NOVATEURS DANS HUIT CATÉGORIES. PETIT TOUR D’HORIZON DES LAURÉATS… A travers les Baby Product Award, la Febab souhaite récompenser les fabricants, importateurs ou agents pour leur dynamisme à rechercher et à présenter des produits sans cesse plus performants et sécurisés. Un jury composé de détaillants, d’acheteurs, de journalistes de la presse spécialisée mais aussi d’organismes de la santé s’est réuni en novembre pour examiner et noter les trente produits inscrits dans huit catégories. Ensemble, ils ont choisi les lauréats suivants, qui sont signalés en magasin par un autocollant sur le produit ou son emballage…

54

BB DORT, ARTICLES DE PETITE & GRANDE PUÉRICULTURE

BB MANGE, ARTICLES DE PETITE & GRANDE PUÉRICULTURE

BERCEAU “NEXT 2 ME” – ARTSANA CHICCO

BIB’SECOND CONTROL – BÉABA (EURO DISTRI BABY)

Next2Me est un berceau évolutif ‘co-sleeping’, pour que le bébé reste près de ses parents pendant la nuit, tout en restant dans son berceau. Dès la naissance, lorsque le berceau est en position ‘co-sleeping’, bébé dort en sécurité dans son lit, tandis que ses parents se reposent à côté. La proximité du berceau facilité l’allaitement la nuit et renforce le lien entre l’enfant et ses parents. Les nuits sont alors plus sereines pour tout le monde. Next2Me est muni d’un système de fixation au lit parental sécurisé et facile à installer. Il est réglable en 6 positions (de 35cm à 52cm) afin de s’adapter parfaitement à la hauteur du lit parental. Inclinaison possible pour ne pas perturber la digestion de l’enfant, lui permettre de mieux respirer en cas de congestion et prévenir les reflux après le repas.

Bib’Second Control de Béaba est un chauffe-biberon ultra rapide qui chauffe le biberon en moins de deux minutes grâce à un système de chauffe vapeur breveté. Le timer ultra précis amène le biberon à la température adéquate exacte. L’appareil est équipé d’un bouton électronique pratique et précis avec double programmation, réglable en fonction de la quantité d’eau ou de liquide à chauffer ou de la température de départ. Le Bib’ Second Control convient donc tant pour les biberons à température ambiante que pour ceux sortant du frigo. Avec le Bib’ Second Control, le biberon est toujours à la bonne température, avec pour résultat une sécurité optimale.



KIDS UNIVERSE


BB EN ÉVEIL – ACTIVITÉS

BABYDOBBER – AMAZINNO Le BabyDobber: enfin une solution pour que chaque parent ou accompagnateur profite pleinement des plaisirs de la baignade en toute sécurité et confort avec leurs tout-petits! Car même si nager avec bébé est un réel plaisir, c’est aussi une grande responsabilité. Se baigner avec bébé devient encore plus amusant avec le BabyDobber! Ce siège flottant, au design tendance, donne une toute nouvelle dimension à la baignade avec bébé. Plus de bouées et brassards instables à gonfler, seulement profiter du bain, ensemble! Ces derniers mois, des milliers de consommateurs ont fait part via les réseaux sociaux de leur grande joie d’avoir le BabyDobber. Le BabyDobber vous permet d’offrir aux visiteurs de votre piscine ou parc de loisirs un service unique et une expérience agréable.

BB VOYAGE ET SE PROMÈNE – MATÉRIEL ROULANT

ROMER KIDFIX XP SICT – UNICELL Ressentez la sécurité! Le XP-PAD établit une nouvelle norme de sécurité. Le KIDFIX XP SICT bénéficie de la technologie XP-PAD, qui offre une sécurité supplémentaire à l’enfant. En cas de choc frontal, il diminue de 30 % les forces subies par le cou de l’enfant par rapport à la ceinture de sécurité pour adulte seule. La technologie SICT (système réglable d’amortissement des chocs latéraux) offre une protection supérieure lors de chocs latéraux et est maintenant réglable afin de n’être utilisée que sur le côté le plus près de la portière, libérant ainsi l’espace pour d’autres passagers. Le système ISOFIT offre une connexion directe aux points d’ancrage ISOFIX du véhicule pour une installation simple et sûre. Voici à quoi ressemble la vraie sécurité.

BB VOYAGE ET SE PROMÈNE MATÉRIEL ROULANT

POUSSETTE “EVOLUTWIN” – RED CASTLE (EURO DISTRI BABY) L’Evolutwin est idéale pour les parents d’enfants d’âge rapproché ou de jumeaux soucieux tant de la qualité que du design. L’Evolutwin est dotée d’un châssis qui lui permet d’être utilisée en poussette duo, jumeaux ou mono, tout en garantissant un confort optimal pour chacun dans de multiples configurations. Le siège est flexible car compatible à l’aide d’attaches rapides avec différentes marques de sièges auto: Pebble, RC2 et Recaro par Red Castle. C’est la poussette la plus spacieuse en utilisation duo et pourtant ultra compacte une fois pliée. Elle est également très facile à manipuler, passant en moins d’une seconde de mono en duo et inversement. 

KIDS UNIVERSE



55


Itma_1_1_FC_12.qxp:Itma_1_1_FC

20-02-2012

8:57

Pagina 1

The world of toys at a glance

The world of toys at a glance

The world of toys The The world of toys at a glance The world of t at a glance world of t The world of toys at a glance c/o Press Telegraph A/S Postboks 1559 - Vika 0117 Oslo Norway Telephone: +47-22-4405 06 E-mail: glasenap@online.no

Postbus 7105 2701 AC Zoetermeer The Netherlands Telephone: +31 (0)79 320 31 23 E-mail: sinke@gebra.nl www.speelgoedenhobby.nl

Provenza St. 249-251 4th floor - 2nd door 08008 Barcelona Spain Telephone: +34 93 325 3287 E-mail: e.alsina@edicionesjust.com www.key4communications.com

4/F, AT Bldg., 1-2-3 Kotobuki Taito-ku Tokyo 111-0042 Japan Telephone: +81-3-3842 6001 E-mail: atsuko@gantsu.co.jp

1 Churchgates The Wilderness Berkhamsted, Herts HP4 2UB United Kingdom Telephone: +44-1442-289930 E-mail: malcolm@lemapublishing.co.uk www.toysnplaythings.co.uk

101 Fu Xing Men Nei Street Beijing 100031 China Telephone: +86-10-660 526 25 E-mail: ml_cnacc@yahoo.com www.toys-yourlinktochina.org

307 7th Avenue, Room 1601 New York, NY 10001 USA Telephone: 212-575-4510 E-mail: jbreyer@toybook.com www.toybook.com

Franz-Ludwig Strasse 7a 96047 Bamberg Germany Telephone: +49 (0)951 861 163 E-mail: s.wisotzki@meisenbach.de www.dasspielzeug.de

All these leading toy trade magazines are members of: President: Mr. Malcolm Naish Toys 'n' Playthings United Kingdom

international toy magazines association

Telephone: +44-1442-289930 E-mail: Malcolm@lemapublishing.co.uk

Box 22307 104 22 Stockholm Sweden Telephone: +46 (0) 8 508 938 17 E-mail: lena@leksaksbranschen.se www.leksaksbranschen.se

LEO bvba Rue des Ixellois 1 4000 Liège Belgium Telephone: +32 (0)4 224 7873 E-mail: jc@eventbox.be www.tgmagazine.be

ul. Kierbedzia 4 00-728 Warszawa (Warsaw) Poland Telephone: +48 (22) 32 01 532 E-mail: awakulak@unit.com.pl www.unit.com.pl

Suomen Leluyhdistyksen Palvelu Oy c/o Martinex Oy, PL 46, 21201 Raisio FINLAND Telephone: +358 (0)50 307 5200 E-mail: toimitus@suomenleluhdistys.fi

Glob partn al e in t rs promohe tion of toy s


ARTICLES DE PETITE PUÉRICULTURE - SOIN

LA LIGNE DE SOIN NÛBY CITROGANIX ENTIÈREMENT NATURELLE (NEW VALMAR La ligne de soin Nûby Citroganix vous aide à protéger votre enfant en toute sécurité grâce à des produits efficaces à 99,99% contre les bactéries et dont les actifs naturels ont été soigneusement sélectionnés pour leur efficacité. Entièrement naturels, les produits NûbyTM CitroganixTM sont sans parabène, sans phénoxyéthanol, sans talc et sans alcool. Dans les 12 premiers mois de sa vie, votre bébé est très fragile car son système immunitaire n’est pas complétement développé. Il ne produit pas assez d’anticorps pour le protéger efficacement contre les bactéries. C’est pour cela qu’il est essentiel de protéger votre enfant des bactéries contre lesquelles il ne peut se défendre.

ARTICLES DE PETITE PUÉRICULTURE – SÉCURITÉ

ALARME ANTI-EMBALLEMENT ET ANTI-NOYADE ALECTO BV-37 Cet appareil pratique a une double fonction pour garder un œil sur votre enfant à la maison ou en vacances. Il offre, d’un part, une alarme d’emballement – l’alarme du récepteur se déclenche si votre enfant s’éloigne à plus de 10 ou 40 mètres (distance réglable) – et, d’autre part, une alarme aquatique – l’alarme se déclenche dès que le bracelet entre en contact avec de l’eau. L’émetteur est étanche et placé sur un bracelet avec fermeture spéciale, qui ne peut être manipulée par un enfant. Le récepteur est rechargeable et sonne ou vibre lorsque l’alarme se déclenche. Il y a des signaux différents pour l’éloignement et le contact avec l’eau. L’émetteur et le récepteur ont tous deux une durée d’utilisation de 40 heures.

TEXTILE ET LITERIE

SOUTIEN-GORGE D'ALLAITEMENT MICROFIBRE – CARRIWELL (BABYLONIA) Carriwell a développé un soutien-gorge d’allaitement combinant le soutien et la forme d’un soutien-gorge à armatures sans les inconvénients! Le gel doux des armatures du soutien-gorge GelWire™ vous offre tous les avantages d’un soutien-gorge à armature, comme un soutien optimal et une forme parfaite. L’armature est souple et flexible et ne durcit pas après le lavage. Elle ne glisse pas et reste toujours en place! Et ce n’est pas tout: le soutien-gorge d’allaitement à armatures gel s’associe à la perfection au tissu microfibre respirant de Carriwell. Les bonnets s’adaptent aux fluctuations constantes de la poitrine tout au long de la période d’allaitement! Le soutien-gorge s’ajuste sur deux tailles de bonnet! Il est en outre fourni avec un extenseur gratuit, comme tous les autres soutien-gorges de la marque, ce qui permet de régler la largeur de façon optimale. Bref, vous pouvez porter ce soutien-gorge dès le début de la grossesse lorsque vous avez encore votre tour de poitrine habituel. Le soutien-gorge s’ajuste et vous va à la perfection tout au long de la grossesse et de l’allaitement! 

KIDS UNIVERSE



57


 BABYKID

"FACILITER LE CHOIX DES CLIENTS" TEL EST LE LEITMOTIV DE BABYKID, LA CHAÎNE DE MAGASINS DE PUÉRICULTURE FORTE DE 14 ENSEIGNES DU CÔTÉ FRANCOPHONE DE LA FRONTIÈRE LINGUISTIQUE. POUR CE FAIRE, BABYKID PEUT MISER SUR DE SOLIDES ATOUTS. A SAVOIR LA PROXIMITÉ, L'ACCUEIL, LA CONVIVIALITÉ, LE SERVICE ET LES CONSEILS DE MAGASINS À TAILLE HUMAINE, ASSOCIÉS AU CHOIX, AU PROFESSIONNALISME ET AU POUVOIR D'ACHAT D'UN PLUS GRAND GROUPE. COMME NOUS L'EXPLIQUE CI-APRÈS SANDRO BASSANI QUI DIRIGE CETTE CHAÎNE JEUNE MAIS AMBITIEUSE EN COMPAGNIE DE SON ASSOCIÉ GAËTAN DOEMER.

Si BabyKid peut être qualifiée d'une jeune chaîne vu que le premier magasin a ouvert ses portes en 2005, sa genèse et son évolution sont liées à la destinée improbable d'un ancien délégué commercial en équipements de protection individuelle… Aujourd'hui âgé de 39 ans, Sandro Bassani a atterri un peu par hasard dans le monde de la puériculture il y a une dizaine d'années. Il s'en souvient comme si c'était hier: "Ma maman possédait un magasin de vêtements pour dames et avait la possibilité de s'agrandir. Pourquoi dès lors ne pas se lancer également dans les vêtements pour enfants et pour bébés? Et, de fil en aiguille, pourquoi ne pas également s'attaquer aux listes de naissances? Ma maman s'étant rendue compte qu'il s'agissait d'un tout autre métier, et vu que j'avais moi-même envie de lancer une activité comme indépendant, j'ai décidé de prendre une pause carrière d'un an et de mettre ma formation de commercial à son service. Nous avions alors un petit magasin de 100 m² à Anderlues, baptisé DominiBaby. Même si j'ai ramé un peu au début, j'avais l'avantage de conserver ma sécurité d'emploi si cela tournait mal et je pouvais aussi compter sur le soutien de mon épouse médecin généraliste. En 2006-2007, l'opportunité d'ouvrir

58



KIDS UNIVERSE


un second magasin à Ciney s'est offerte à nous et nous l'avons saisie. Entre-temps, le magasin d'Anderlues avait pris une telle ampleur que nous avions dû le déplacer pour continuer de progresser. Nous y avons acquis un emplacement de 600 m² offrant une configuration commerciale moderne avec parking et situé sur un axe périphérique fréquenté."

ENORME TREMPLIN "Il y a trois ans, nous avons alors fusionné avec mon associé actuel, Gaëtan Doemer qui, avec son épouse Valérie Gennesi, possédait deux magasins en région namuroise. L'idée consistait à créer une seule et même enseigne, avec un seul site Internet et un catalogue commun. Ainsi a vu le jour BabyKid. Mais l'énorme tremplin est survenu il y a deux ans lorsque nous avons eu l'opportunité de reprendre 8 magasins P'tibou, notre groupe passant ainsi de 4 à 12 magasins. Ensuite, nous avons eu la possibilité d'ouvrir deux nouveaux magasins, respectivement à Gosselies et à Verviers, où nous avons ouvert nos portes début mars dernier. Ce groupe intégré qui emploie 75 personnes a entraîné pour mon associé et moi un changement de métier important: nous sommes en effet devenus davantage des gestionnaires, même si j'accorde encore beaucoup d'importance à être présent en magasin pour être à l'écoute du personnel et des clients." KIDS UNIVERSE



TAILLE DES MAGASINS "Au niveau des magasins, nous tentons d'avoir des superficies en adéquation avec la taille de la ville où ils sont implantés, de 350 m² dans les très petites villes à 1.500 m² dans les grandes villes. Dans nos magasins, nous misons sur la cohérence de l'assortiment, mais aussi sur la cohérence du concept. Notre objectif consiste en effet à faciliter le choix du client par le biais de différents univers, du style bébé dort, bébé joue, bébé mange, bébé en voiture, etc. Au niveau de la composition, qui s'effectue sur base de contacts permanents avec nos fournisseurs ou la visite du salon de Cologne par exemple, nous disposons d'un assortiment de base élargi qui reprend tout ce qui peut être commandé chez BabyKid, soit des dizaines de milliers de références. A côté de cela, on trouve l'assortiment plus restreint mais tout de même large repris dans notre catalogue et généralement disponible en magasin (en fonction évidemment des différentes superficies de ceux-ci).

LE MEILLEUR DE DEUX MONDES Comme nous solides atouts tion, on peut le meilleur de

l'avons dit, BabyKid a de à faire valoir. "Sans prétenaffirmer que nous marions deux mondes: la proximité,

l'accueil, la convivialité, le service et les conseils de magasins à taille humaine, associés au professionnalisme, à la largeur et profondeur de l'assortiment, au pouvoir d'achat (négociation des prix) et aux avantages (listes de naissance en ligne avec système de paiement sécurisé, service de livraisons, etc.) d'un plus grand groupe. Notre force réside dans le fait que nous sommes vraiment un gestionnaire de listes de naissances. Nous gérons celles-ci de A à Z à l'aide d'un outil informatique propre et puissant. Mais surtout, nous mettons les articles de côté, de sorte à éviter aux clients toute désillusion ou mauvaise surprise. Les gens ne se rendent pas compte du service offert que représente une liste de naissance, jusqu'à ce qu'ils vivent hélas une expérience décevante ailleurs. Nous mettons aussi un point d'honneur à être dynamiques en proposant de nouvelles promotions tous les 15 jours, en organisant des journées portes ouvertes ou en lançant des nouveautés. Quant à l'avenir du groupe, nous n'avons en fait pas de plan de développement précis. Maintenant que nous venons de terminer le nouveau magasin de Verviers, nous pouvons souffler un peu, mais nous restons attentifs et ouverts aux éventuelles opportunités. Pourquoi pas en Flandre par exemple, car nous quadrillons déjà correctement la Wallonie", poursuit Sandro.  59


Nieuw Nouveau

0

e 188

Sinc

Contact: Saul de Wijs

...meerdere modellen beschikbaar!! ...plusieurs modèles disponibles!!

T +32(0) 475 50 50 05 E s.de.wijs@vandermeulen.com

vandermeulen.com


DES CONSOMMATEURS TRÈS EXIGEANTS Enfin, en tant qu'acteur important du petit monde de la puériculture et président du jury des derniers Baby Product Awards, nous ne nous sommes pas fait prier pour demander à Sandro que regard il pose sur les tendances actuelles. "Les petites boutiques disparaissent parce que les consommateurs deviennent très exigeants: ils veulent du choix, du service et les prix les plus bas. Nous sommes en outre entrés dans une nouvelle ère du business où les magasins doivent être dotés d'une

KIDS UNIVERSE



ambiance sympathique et accueillante, d'une accessibilité aisée avec des facilités de parking et de multiples services (site Internet performant, service de livraison, etc.). Je note cependant aussi une tendance plus récente: alors qu'il y a quelque temps les gens semblaient lésiner sur la qualité, je remarque que cette tendance s'infléchit depuis un an. Après plusieurs déconvenues, les gens en reviennent un peu du marché de l'occasion et veulent de la qualité pour leur enfant, surtout s'ils comptent en avoir plusieurs. Quant aux défis pour l'avenir, nous avons la chance que le secteur de la

puériculture en Belgique est encore géré par des spécialistes et il faut tout mettre en œuvre afin que cela le reste. Il faut éviter que nos produits soient repris par des généralistes. En effet, s'il est déjà parfois difficile pour nous de fournir toutes les informations techniques et pratiques vu le nombre d'articles, il ne faut pas demander comme ce sera difficile voire impossible pour le généraliste. Et c'est le consommateur qui en fera les frais!", conclut Sandro Bassani. 

61


 POKÉMON

UNE ASSOCIATION UNIQUE DE JEU VIDÉO, TÉLÉVISION, CARTES À ÉCHANGER ET JOUETS LORSQUE LE JAPONAIS SATOSHI TAJIRI ALLAIT À LA CHASSE AUX INSECTES ÉTANT ENFANT, IL N’AURAIT JAMAIS IMAGINÉ QUE CE HOBBY FORMERAIT DES DÉCENNIES PLUS TARD LA BASE D’UNE MODE INTERNATIONALE QUI DURE AUJOURD’HUI DEPUIS PLUS DE QUINZE ANS. CAR POKÉMON EST ENCORE BIEN PRÉSENT DANS L’UNIVERS DES ENFANTS. KIDS UNIVERSE PLONGE AVEC VOUS DANS L’HISTOIRE DE CETTE FRANCHISE DE DIVERTISSEMENT INÉGALÉE, À LA RECHERCHE DU SECRET DE SON SUCCÈS.

62



KIDS UNIVERSE


Pour retrouver l’origine de Pokémon, il nous faut remonter jusqu’à la fin des années ’80, lorsque le Japonais Satoshi Tajiri fait progressivement évoluer son magazine de jeu vidéo Game Freak en studio de jeu vidéo. Au bout de quelques temps, il se lance dans le développement d’une vieille idée. Enfant, il adorait collectionner les insectes, ce qui lui a donné l’envie de créer un jeu consistant à attraper et collectionner de petits animaux à échanger avec d’autres joueurs. Les possibilités link de la Game Boy s’y prêtaient parfaitement. Il alla donc frapper à la porte de Nintendo, qui ne s’est pas montré convaincu à l’époque. Il eut néanmoins chance de travailler ensuite sous l’aile de la vedette du développement de jeu de Nintendo, Shigeru Miyamoto. Après près de six ans de travail, les jeux Pokémon Rouge et Vert furent commercialisés au Japon en 1996. Malgré des débuts modérés, près de deux millions d’exemplaires furent vendus en l’espace d’un an.

ATTRAPEZ-LES TOUS Dans l’univers Pokémon, chaque joueur s’efforce de devenir le meilleur dresseur et d’attraper tous les Pokémon. Mais ce n’est pas si simple. Les jeux vidéo Pokémon paraissent toujours par deux et on ne peut se procurer tous les Pokémon qu’en jouant ou en échangeant avec quelqu’un qui possède l’autre jeu. Et cette interaction est contagieuse, naturellement. Mais il y a aussi des Pokémon qu’on ne peut attraper mais qu’on doit faire évoluer en les entraînant. L’aspect collection a bien sûr une importance cruciale pour la réussite de la franchise. Le slogan “Attrapez-les tous!” encourage les enfants à étendre leur collection. Il est rapidement apparu que les 151 Pokémon originaux ne suffiraient pas à contenter le public…

L’EUROPE SUCCOMBE Vu le succès du concept, les deux premiers opus furent rapidement suivis par Pokémon Bleu et la franchise s’est diversifiée avec une série animée et des cartes à échanger. On préparait également une sortie internationale. Fin 1998, c’était au tour de l’Europe et des Etats-Unis de faire connaissance avec Pokémon Rouge et Bleu. Bruno Van Speybroeck, aujourd’hui actif chez Intrafin, fut marketing & sales manager pour le jeu de cartes à échanger Pokémon entre 1999 et 2003. Il a assisté à la percée de Pokémon dans nos contrées depuis le premier rang. “Au début, les attentes étaient assez restreintes pour l’Europe. Je me souviens que nous voulions présenter Pokémon à tous les grands distributeurs européens à Berlin mais que l’intérêt n’y était quasiment pas. Une situation qui allait rapidement changer. Le bruit a en effet couru qu’aux Etats-Unis, où les cartes à échanger avaient été lancées un peu plus tôt, le mall-tour, sorte de tournée pour expliquer le jeu aux enfants, avait occasionné une véritable ruée dans les centres commerciaux. Dès lors, nous avons pris conscience que le potentiel de Pokémon dépassait nos prévisions. J’avais reçu la mission de réaliser un chiffre d’affaires de 5 millions de dollars pour la période 1999-2000 dans l’ensemble de l’Europe mais au bout de quatre mois, nous avions déjà atteint 120 millions de dollars.”

SIX GÉNÉRATIONS DE JEUX En avril 2001, l’Europe découvrait la seconde génération Pokémon, avec les jeux vidéo Pokémon Or et Pokémon Argent, créés pour la Game Boy Color. Ces titres apportaient une centaine de nouveaux Pokémon, portant le nombre à 251 petites créatures à attraper, dresser et faire combattre. Deux ans plus tard suivaient Pokémon Rubis et Pokémon Saphir, tous deux sur Game Boy Advance, ajoutant encore 135 nouveaux Pokémon. Ces jeux permettaient en outre d’impliquer simultanément deux Pokémon dans un combat.

POKÉMON SUR DS Au fil des années, la franchise Pokémon a étendu son offre de jeux vidéo avec une vaste série de spin-offs et remakes, notamment pour la Game Cube et la toute nouvelle DS. L’Europe aura dû attendre 2007 pour voir arriver la superbe quatrième génération, avec la sortie de Pokémon Diamant et Pokémon Perle. Lancés sur la DS, ces deux jeux apportaient plusieurs nouveautés de taille. L’utilisation d’un écran double, dont un tactile, changeait totalement l’expérience de jeu et les combats et les échanges seraient désormais possibles en ligne. Et comme si cela ne suffisait pas, la nouvelle génération apportait 107 nouveaux personnages.

ASSOCIATION UNIQUE Le succès de Pokémon au tournant du siècle était totalement inédit. Les jeux vidéo se vendaient à la chaîne et les cartes à échanger occasionnaient une véritable folie dans les écoles. “Pokémon fut la première franchise à associer une série animée, un jeu vidéo et des cartes à échanger”, rappelle Bruno Van Speybroeck. “Une formule impliquant une participation active de toutes les parties prenantes. D’autres ont ensuite copié cette façon de faire mais sans jamais égaler l’ampleur du succès de Pokémon.” KIDS UNIVERSE



63


MÉGA EVOLUTION La cinquième génération, Pokémon Noir & Pokémon Blanc, fut également développée pour la DS. L’histoire se déroule dans l’univers Unova, clairement inspiré de la ville de New-York. Outre 156 nouveaux Pokémon, ces jeux introduisent les saisons et les combats trois contre trois. L’aspect en ligne était également peaufiné. Fin 2013, l’heure était venue d’accueillir la sixième génération Pokémon. Les jeux Pokémon X et Pokémon Y sont exclusivement conçus pour la Nintendo 3DS et ont donc un gameplay en 3D. La principale nouvelle caractéristique de cette génération est sans conteste la Méga Evolution. Certains Pokémon peuvent ainsi changer de forme pendant un combat pour améliorer leurs prestations.

CHRONOLOGIE: GÉNÉRATION 1: POKÉMON ROUGE & BLEU • 1996 (Japon), 1999 (Europe) • Game Boy • Précédée par Pokémon Rouge & Vert (uniquement au Japon) et suivie par Pokémon Jaune.

GÉNÉRATION 2: POKÉMON OR & ARGENT • 1999 (Japon), 2001 (Europe) • Game Boy Color • Suivie par Pokémon Cristal.

HIT TÉLÉVISÉ En marge des jeux vidéo, la série télévisée et les films rencontrent toujours un succès massif. La série animée en est à sa dix-septième saison et la franchise compte autant de films. Dans ces histoires, on suit les aventures de Sacha Ketchum, un jeune dresseur Pokémon, et de son fidèle Pokémon Pikachu. Au fil des saisons, ils explorent les univers thématiques exploités dans les jeux vidéo et rencontrent des centaines de nouveaux Pokémon. Au total, plus de 850 épisodes de 20 minutes ont été diffusés à l’écran. En Belgique, Pokémon est au programme de Vier et RTL.

TOURNOIS POUR L’IMMENSE BASE DE FANS Le jeu de cartes à échanger Pokémon reste lui aussi un univers très actif, en phase avec les nouveautés des jeux vidéo. De nombreux événements sont organisés autour du jeu de cartes, tous repris sur le site web Pokémon. Rien qu’en mai, on dénombre en Belgique et aux Pays-Bas plusieurs dizaines de tournois. Les meilleurs joueurs peuvent participer aux Championnats Nationaux (également organisés pour les jeux vidéo), afin de gagner leur place pour les Championnats du Monde Pokémon, organisés cette année en août à Washington, DC.

UNE HISTOIRE SANS FIN Malgré un âge respectable de près de vingt ans, la franchise Pokémon conserve aujourd’hui encore une ampleur gigantesque. A noter qu’outre les enfants, Pokémon dispose d’une base de fans plus âgés. Il s’agit souvent d’étudiants et de jeunes adultes qui ont connu Pokémon durant leur enfance et ont tout simplement continué à y jouer. “Malgré la concurrence désormais plus importante et un chiffre d’affaires naturellement plus modeste que lors des spectaculaires débuts, Pokémon a su se stabiliser”, ajoute Bruno Van Speybroeck. “Mais le paysage média a fondamentalement changé et on y trouve des chaînes désireuses d’avoir leur part du gâteau du merchandising”. Pokémon a donc encore résolument sa place dans le paysage changeant des médias et des jouets. Il ne reste qu’à attendre de voir ce que Nintendo, The Pokémon Company et tous les autres partenaires vont nous offrir dans les années à venir. Le cap magique du millier de Pokémon différents se profile doucement à l’horizon…  KIDS UNIVERSE



GÉNÉRATION 3: POKÉMON RUBIS & SAPHIR • 2002 (Japon), 2003 (Europe) • Game Boy Advance • Suivie par Pokémon Rouge Feu & Vert Feuille et Pokémon Emeraude.

GÉNÉRATION 4: POKÉMON DIAMANT & PERLE • 2006 (Japon), 2007 (Europe) • Nintendo DS • Suivie par Pokémon Platine et Pokémon Or HeartGold et Argent SoulSilver

GÉNÉRATION 5: POKÉMON NOIR & BLANC • 2010 (Japon), 2011 (Europe) • Nintendo DS • Suivie par Pokémon Noir 2 et Pokémon Blanc 2

GÉNÉRATION 6: POKÉMON X & Y • 2013 (sortie internationale) • Nintendo 3DS

65


 TOMY

UN CLASSIQUE DANS UN NOUVEAU THÈME ORIGINAL AU BOUT DE PRÈS DE VINGT ANS SUR LE MARCHÉ, POKÉMON EST UN CLASSIQUE. POURTANT, LA MARQUE REÇOIT CONSTAMMENT DE NOUVELLES IMPULSIONS. DEPUIS L’ANNÉE DERNIÈRE, LA LICENCE POKÉMON EST AUX MAINS DE TOMY, QUI A DÉVELOPPÉ UNE SOLIDE COLLECTION DE JOUETS SUR CE THÈME. SACHA, PIKACHU ET LEURS AMIS NE SEMBLENT DONC PAS PRÈS DE TIRER LEUR RÉVÉRENCE…

Chez TOMY, on se dit ravi de travailler sur la licence Pokémon. Mariska Klijnsma de TOMY explique sur quoi repose sa force. “La force de Pokémon réside naturellement dans l’association de la série télévisée, du jeu vidéo, des cartes à échanger et des jouets, où la marque a été un initiateur de tendance absolu. Il existe une interaction fantastique entre les différents partenaires, ce qui a donné lieu à des succès incroyables. Le paysage a aujourd’hui beaucoup changé et l’offre en matière de télévision et de jeux vidéo s’est considérablement étoffée. Pokémon reste néanmoins un nom réputé, qui touche aujourd’hui une troisième génération. Nous nous adressons en premier lieu aux enfants de 4 à 12 ans mais aussi au groupe cible secondaire des fans purs et durs de Pokémon, constitué d’adolescents et même d’étudiants”.

UNIVERS X&Y L’univers X&Y, présenté l’année dernière, se décline lui aussi dans la série, les jeux vidéo, les cartes à échanger et les jouets. “X&Y va bien plus loin qu’avant. Il s’agit toujours d’attraper, d’entraîner et de faire évoluer votre Pokémon mais on y ajoute aujourd’hui la Méga-Evolution, accentuant encore le tout. Autre nouveauté, l’introduction du type Fée, qui s’adresse à un public plus large et peut également séduire les filles”.

JEU DE RÔLE La ligne de jouets Pokémon de TOMY se caractérise par sa qualité élevée et ses finitions détaillées. “Nous avons, d’une part, une série de figurines et Pokéballs, mettant l’accent sur l’aspect collection. Le personnage de Sasha se décline pour la première fois en jouet. Par ailleurs, nous avons introduit une toute nouvelle ligne de jeu de rôle. Les enfants peuvent ainsi devenir de véritables dresseurs Pokémon. On y trouve notamment une ceinture où clipser la Pokéball, un gant qui produit des sons lorsqu’on effectue un mouvement de lancer et un Pikachu produisant des sons à placer sur l’épaule”.

PROMOTION ÉTENDUE Les nouveaux produits Pokémon de TOMY seront proposés dans un nouvel emballage, entièrement estampillé X&Y. “Ces boîtes sont assorties à celles des jeux vidéo et des cartes à échanger. Pour la Belgique, nous allons collaborer avec Asmodee, qui distribue les cartes, mais aussi avec Nintendo et la Pokémon Company. Ensemble, nous allons examiner comment créer l’expérience Pokémon la plus grandiose possible en magasin. TOMY va en outre organiser de son côté un concours européen, où chaque pays recherchera son meilleur dresseur Pokémon. Nous voulons encourager tous les enfants de Belgique à devenir dresseur Pokémon. Le gagnant ou la gagnante participera au grand événement Pokémon à Tokyo ou aux Etats-Unis”, conclut Mariska Klijnsma.  66



KIDS UNIVERSE


Roule & Joue™

Le premier jeu de votre enfant

18m+

2+

DISTRIBUTION BENELUX www.eureka-puzzle.eu

4+

2+

Zingo!®

Le LOTO qui fait ZING


Step up, stand out!

www.hasbro.be

Arc Heartbreaker / Heartbreaker boog

Ku25 fr lowres