Issuu on Google+


Directeur de la publication Jacques de la Chaise jacques@lebonbon.fr Rédactrice en chef Karine Couëdel karine@lebonbon.fr Design original Tom & Léo tometleo@lebonbon.fr Rédaction Amandine Cochin, Carole David, Aurore de Cosnac, Laurence de la Chaise, Marie Farman, Céline Lepan, Guilhem Malissen, Annabelle Poquillon, Cécile Polard, Bernard Vassor, Laurence Yème de Bueil Photographes Alexis Bidegain, Amélie Chassary, Gustave Laurent, Pascale Lourmand, Guilhem Malissen, Aurélien Mazeau, nadphotography, Nathalie Sanchez Maquette Véronique Usdin Illustrateurs Edouard Baribeaud, Guillaume Ponsin Styliste Anthony Lee Watson Publicité Lionel Ponsin pub@lebonbon.fr Petites annonces annonce@lebonbon.fr Imprimeur Centre Impression Erratum Quelques erreurs se sont glissées dans le numéro d’Octobre : les portraits du quartier étaient faits par Alexis Bidegain, le portrait de Denise Acabo signé Gustave Laurent. L’artisan du Regard est situé au 35 rue des Martyrs © Le Bonbon et les auteurs, tous droits de reproduction réservés. Le Bonbon n’est pas responsable des textes, photos et illustrations publiés, qui engagent la seule responsabilité de leurs auteurs. Le magazine décline toute responsabilité quant aux manuscrits et photos qui lui sont envoyés. Rejoignez Le Bonbon recrut@lebonbon.fr Contactez-nous hello@lebonbon.fr Le Bonbon 30, place St Georges, 75009 Paris. SIRET 510 580 301 00016 ISSN : en cours Dépot légal : à parution

édito “bon”jour

L’automne avec ses feuilles qui virevoltent dans les airs, ses couleurs douces et feutrées… qui nous emmène tout droit vers les vacances de la

Toussaint… Ne trouvez-vous pas que nos enfants chéris ont trop de vacances en même temps qu’un planning trop soutenu pour leur «petites» épaules ? A méditer. Ce mois-ci dans le Bonbon, nous avons le plaisir de vous dévoiler Vikash Dhorasoo , nouvellement installé dans le 9e, ex footballeur qui a défrayé la chronique lors de la dernière coupe du Monde, avec son film «Substitute», une personne attachante dans ce milieu de «brutes». Un artisan inclassable : Kamel Yahia qui manie le zinc avec virtuosité, et pas que sur le comptoir ! Notre bon commerçant : une mercerie branchée, tendance et classieuse ; Barbara dans la rue Cadet… Côté sortie ; un nouveau resto écolo et tout ce qu’il faut ; «Respectable» rue de la Tour d’Auvergne. Côté «bonbons», vous êtes de plus en plus nombreux à nous rejoindre, et vous savez pourquoi ?  Parce que ça «marche», les commerçants ont des retours, les habitants s’amusent à détacher les bonbons, et les enfants font collection chaque mois en jouant avec, en s’inventant des jeux à n’en plus finir… En clair, toute l’équipe du Bonbon a la pêche, de l’enthousiasme à revendre et une joie de vivre à vos côtés que j’espère nous arrivons à vous transmettre… Amicalement,

Jacques de la Chaise

novembre 2009 |

9

—3


leS bonbonS mode d’emploi comment profiter Des Bonbons

1 choisissez

2 Détachez

3 profitez

Repérez les Bonbons pré-découpés au milieu du magazine.

Détachez ces Bonbons qui vous feront bénéficier d’offres et d’avantages.

Présentez vos Bonbons au moment de payer et vous bénéficierez immédiatement de l’avantage annoncé !

descriptif d’un

Bonbon

Enseigne

Le nom du commerçant

madime

Avantage

Définition du type d’offre AVANT TRAVAUX

lIQUIDATION TOTALE

Description

Le type de commerce

Coordonnées

Adresse et téléphone 4—

9

-50% Fabricant, bijoutier, joaillier, diamanterie 73, rue La Fayette - Métro Cadet Tél. 01 53 20 02 01 - 01 53 20 01 50 www.madime.com


sommaire novembre 2009

Page 6. le

comptoir

Page 14. kamel

Yahia

Page 38. tin-tin

Page 44. Ange

gardien

Page 5. Le Bon Timing Page 6. Le Bon Commerçant Page 10. La Bonne Étoile Page 12. Les Bons Plans Page 14. Le Bon Artisan Page 16. Le Bon Écolo Page 18. Le Bon Look

Page 20. Le Bon Art Page 22. Les Bons Shops Page 25. les Bonbons Page 38. Le Bon Homme Page 40. Le Casse Bonbon Page 42. Le Bon Astro Page 46. Le Conte est Bon

Page 18.

paris by night

Page 52. pain

perdu

Page 48. Les Bons P’tits Diables Page 49. Le Bon Agenda Page 52. La Bonne Recette Page 54. Le Bon Fil Page 56. Les Bon Tuyaux Page 59. Bon en Arrière Page 60. Les Bonnes Adresses novembre 2009 |

9

—5


le Bon Timing les évènements de novembre à ne pas manquer Festival Les Inrocks

FESTIVAL

© DR

Pour sa 22e édition, le Festival des Inrocks reste fidèle à sa reputation de défricheur et envahit la scène de l’Olympia. Avec : Bat for Lashes, Bad lieutenant, Violens et Wave Machines à l’affiche de cette soirée dans le 9e. A ne pas louper, ne serait-ce que pour retrouver le chanteur de feu New Order. Le 04/11 à l’Olympia 28, Bd des Capucines Réservations au : 08 92 68 33 68

Mano Solo

© DR

Design : Quentin@H5

CONCERT

CONCERT

© DR

Affiche200x300.indd 1

© DR

clubbing

LE chanteur punk, revient sur scène avec Rentrer au port, un nouvel album de rentrée. Paroles chocs, univers poétique, accordéon musette, tout ce qui fait Mano Solo est réuni dans ce nouvel opus. On attend avec impatience de le retrouver en live & direct !!! Le 12/11 à l’Olympia 28, Bd des Capucines Réservations au : 08 92 68 33 68

Moriarty 12/10/09 17:44:06

Le groupe hétéroclite et international par excellence a signé cette année la bande originale du dessin animé « La véritable Histoire du Chat Botté ». Leur atmosphère si particulière est de retour le temps d’un concert, en special guest d’Andrew Bird au Casino de Paris Le 13/11 au Casino de Paris 16, Rue de Clichy Réservations : 08 92 69 89 26

En Novembre au REX CLUB Les meilleurs dj’s vous donnent rendez-vous : Sven Vath (5/11), Claude Vonstroke (6/11), Dyed Soundorom (7/11), Danton Eeprom (10/11), Glimpse (12/11), Dapayk &Padberg (13/11), Château Flight (14/11), Seuil (19/11), Spektre (20/11), Sascha Funke (21/11) , Poni Hoax(dj set) 26/11, Djedjotronic (27/11), et les résidents du PanoramaBar (28/11). 5 bd Poissonnière, Paris 2e, m° Bonne Nouvelle Informations, Réservations sur www.rexclub.com novembre 2009 |

9

—7


8—

9


le Bon commerçant texte Karine Couëdel / photo Pascale Lourmand

Le Comptoir

La mercerie de quartier nouvelle génération Ses vitrines pleines de laine, point de croix et autres babioles de mercerie allèchent les petites filles qui sommeillent en nous. Sa boutique ornée de meubles d’époque est une ode au fait main. La mercerie de Barbara Le Garsmeur est une caverne d’Ali Baba pour petites mains créatrices et tricoteuses débutantes. Exploration.

J

’avoue : lorsque j’ai poussé la porte de la mercerie de la rue Cadet, attirée que j’étais par sa décoration feutrée et ses vitrines prometteuses, je m’attendais à être accueillie par une dame d’un âge certain, aux cheveux blancs ou presque. Eh oui, même pour une trentenaire qui tricote, les clichés ont la vie dure ! Et là : surprise, Barbara Le Garsmeur, la maîtresse des lieux affiche la fraîche trentaine, a bien des aiguilles à tricoter toujours à portée de mains, mais point de cheveux blanchissants, de châle ou de vieux chat qui ronfle à l’horizon. En un mot, Barbara n’a pas forcément le physique de l’emploi, « j’ai les lunettes, le comptoir, le tricot, mais que 32 ans » s’amuse à rappeler cette espiègle mercière.

Mercière, un métier semble-t-il désuet, mais toujours d’actualité. Il n’est qu’à voir la côte des blogs de jeunes créatrices du dimanche. Barbara elle, le découvre lors de sa recherche de job d’étudiante. « Je me destinais à une carrière de juriste pénaliste. Il me fallait un job d’étudiante alors j’ai travaillé à La Droguerie où j’ai attrapé le virus des créations de bijoux à base de perles ». Trois ans rue du Jour, qui font d’elle une référence en matière de perles, elle publiera même un livre sur le sujet « Merveilles de perles » co-signé avec Stéphnaie Bourgeois et paru aux éditions Dessein et Tolra, traduit en anglais et en danois. La fin de ses études aurait due la mener tout droit en criminologie, sa spécialité. « Mais les nombreux stages que j’avais effectués m’avaient ouvert les yeux sur ce métier, plus fait d’administration et de sens de la hiérarchie que de terrain. Je n’étais plus sûre de vouloir en faire ma vie. Ma mère qui tricote beaucoup et depuis toujours me souffle alors l’idée d’une boutique. Me voilà donc partie à rêver d’une mercerie qui serait aussi un salon de thé. Trouver un bail qui allie les deux novembre 2009 |

9

—9


le COMPTOIR activités s’est révélé impossible ». Une rapide visite du 26 rue Cadet, mercerie de famille depuis 1861, la décide définitivement. En août dernier, Barbara a fêté les 5 ans de sa boutique. Enfouie au milieu de ses pelotes de laines de qualité (ici pas de marques à tout prix mais des textures : alpaga, cachemire, laine et soie, venues du Japon et de France, qui chatouillent les yeux…), Barbara trouve le temps de créer au tricot, une activité pile dans la tendance qu’elle découvre sur le tard mais qui ne la quitte plus  ; « j’ai appris petite, avec ma maman, mais je n’aimais pas. Lorsque j’ai ouvert la boutique je ne m’y étais pas remise. Maintenant, je suis capable de faire deux choses à la fois, tricoter et lire par exemple ». Elle a d’ailleurs attaqué depuis la fin de l’été ses cadeaux de Noël, forcément fait main.

Le Comptoir

26, rue Cadet 01 42 46 20 72 www.boutiquelecomptoir.com

Son café : Le Cadet Sa boutique : La Boîte à Sophie , 14 rue Cadet Sa confiserie : La Mère de Famille, 35 rue du Faubourg Montmartre Son épicerie : Aux Pipalottes Gourmandes, 49 rue de Rochechouart Sa librairie : Le Géant et la Coccinelle, 16 rue Jean Baptiste Pigalle

10 —

9


novembre 2009 |

9

— 11


lA BonNE ÉTOILE texte Karine Couëdel / photo DR

Vikash Dhorasoo Jeune footballeur à la retraite Un an qu’il a installé sa famille de filles – il en a deux de 4 et 7 ans – dans le haut 9e. Et c’est avec un tas d’éloges que Vikash Dhorasoo nous parle de son nouveau quartier.

«J

e venais souvent voir des copains qui habitent rue de la Tour d’Auvergne. C’est de cette façon que j’ai découvert le 9è. C’est un quartier sympa et vivant. Rien à voir avec le 16e où je vivais avant –la honte !- parce qu’il me fallait être le plus près possible du Camp des Loges (le centre d’entraînement du PSG, son dernier club) ». Si ses longues recherches d’appartement ne l’avaient pas mené à côté de la rue des Martyrs, c’est près du Canal SaintMartin, dans le 18è ou vers Saint-Denis qu’il aurait atterri. Parce que lui, ce qu’il aime, c’est l’ambiance de Pigalle, ou celle de Barbès où il a des amis. Etonnant pour un ancien joueur de l’équipe de France de Football ? Ben non, il n’est qu’à voir les pics et les heurts de sa carrière pour se douter que ce gars-là, il ne vit pas dans une bulle bling-bling. Après une fin de carrière fracassante : « je me suis quand même fait licencier du PSG. J’ai été le chômeur qui n’a pas besoin de se lever le matin pour chercher du boulot. Alors c’est sûr avoir les moyens financiers de profiter de son temps, c’est un luxe dont beaucoup rêvent. Et pourtant, j’avoue qu’au début, tout ce temps que j’avais entre les 12 —

9

mains m’effrayait un peu, je ne savais pas trop quoi en faire ». Perturbé par un changement de vie brutal, Vikash Dhorasoo confie que oui, le foot lui manquera toujours, mais que ce qui ne lui manquera pas « ce sont tous ces cons que j’ai croisés » et de rappeler que le foot, « c’est la cour de récréation avec ses mesquineries, ses jeux, ses jalousies. C’est comme partout en fait, ce sont juste les jouets qui changent. Le foot c’est quand même corruption, violence et petits arrangements entre amis ». Ce n’est pas parce que depuis sa retraite footballistique il est chargé de mission pour la Ville de Paris que Vikash Dhorasoo va manier la langue de bois. Pas de chichi politicien, c’est franc, hésitant parfois, réfléchi souvent qu’il répond à toutes les questions. Lorsque Bertrand Delanoë l’appelle pour lui proposer une mission auprès des jeunes et des associations, il accepte sans hésiter parce que le sujet lui plait. A la question faut-il y voir un engagement politique ? Il répond que non « mais c’est sûr si la mairie n’était pas à gauche, je n’y serais pas ». En revanche son regard sur le foot lui est bien politique, « ce que fait Platini en ce moment, c’est politique ; il fait des choix et c’est bien, il est en train de se battre. Dans la vie il y a des sports de droite et des sports de gauche, et le foot c’est un sport de droite ! ».


Parrain du « Paris Foot Gay » - association qui milite contre l’homophobie dans les stades-, récemment contacté par la Fondation Terra Nova afin de participer à un groupe de réflexion su le sport, Vikash Dhorasoo cultive l’engagement citoyen. Tout en étoffant avec son pote Fred Poulet, une carrière de producteur qui a démarré un peu par hasard avec le tournage de « Substitute » son film sur les coulisses de la Coupe du Monde 2006. Plume pour So Foot, et le blog de Winamax le site de poker –son autre passion-, Vikash Dhorasoo manie l’humeur et l’humour, « j’aime me faire rire en écrivant, après est-ce que je fais rire les lecteurs ? Je l’espère ». Touche à tout, curieux, soucieux, incisif, atypique, mélancolique, les adjectifs ne manquent

pas pour qualifier la personnalité de celui qui fut sélectionné 18 fois en équipe de France sans pour autant céder aux us et coutumes du « milieu » du football. Un bon gars en somme.

SA LECTURE Les Inrocks

SES ADRESSES Pizzeria Da Carmine 61 rue des Martyrs La Pizzetta 22 avenue Trudaine Fuxia rue des Martyrs Tous les commerçants de la rue des Martyrs

SA MUSIQUE La pop-rock Pete Doherty Zak Laughed

novembre 2009 |

9

— 13


les Bons plans on a testé pour vous

A l’étage By Arnaud par Karine Couëdel

U

n salon décoré comme un loft new-yorkais en plein Pigalle, avec pierres apparentes et lustre gigantesque : bienvenue A l’étage by Arnaud. Ici la déco a été pensée dans le moindre détail. « C’est une de mes autres passions » confie Arnaud Simon le maître des lieux. « J’ai fait les plans moi-même car je n’avais pas les moyens de me payer un

architecte. Je voulais un beau lieu pour une clientèle cosmopolite ». Mai 2006, heureusement surpris de trouver un local à prix abordable dans le 9è, Arnaud installe rue Pigalle le premier salon à son nom. Un second suivra un an plus tard rue Caumartin. Des années passées à œuvrer dans des salons de grands hôtels à l’autre bout du monde –Abu Dhabi et Luanda- lui ont appris le sens de l’accueil. C’est en costume qu’il conseille, coupe et brushe. Sans différence de prix si on lui confie sa tête ; ici pas de coiffeur star mais une équipe. 42 euros la coupe-brushing pour femme, 25 euros pour un homme ; Ecoute, dialogue et conseil, sont

les mots d’ordre. La tendance coiffure du moment colle à l’image de la coiffure vue par Arnaud : nature, facile à coiffer à la maison, en accord avec ce que souhaite la cliente. Cheveux longs, repousse, changement de tête radical, selon notre humeur du moment, A l’étage by Arnaud, on est sûr de trouver une oreille attentive, des conseils adaptés à nos cheveux, à notre mode de vie aussi. A l’étage by Arnaud 4, rue Jean-Baptiste Pigalle 01 48 74 23 23 A l’étage Caumartin 15, rue Caumartin 01 47 42 22 60 Ouvert du mardi au samedi de 10h à 20h - le samedi 10h à 19h

Le Marché des Gastronomes par Cécile Polard Le Marché des Gastronomes fête ses six mois d’existence. Quoi, vous n’y êtes jamais allé ? Voici six bonnes raisons de s’y rendre sans plus tarder ! 1. Du bon en toute saison Ici, vous ne trouvez que des fruits et légumes de saison. Et tous les produits vendus sont testés et approuvés par les responsables et les employés. Dur métier ! 2. Savourez et voyagez Sont vendus ici des produits artisanaux comme les confitures de Francis Miot, les moutardes Edmond Fallot (à l’estragon, au cassis), du riz aux fleurs (au jasmin, au coquelicot) ou encore les épices Mille et une nuit. Un vrai tour du monde ! 3. Toute la famille dit Merci ! Les gourmands seront ravis, les amateurs de bons vins aussi. Sans oublier les bébés et leurs produits bio et même les animaux, qui ont droit à leurs croquettes. Petit 14 —

9

plus, vous avez également des produits de grande distribution donc pas besoin de courir, vous trouvez tout sur place. 4. Plats préparés, plaisir du palais Le Marché des Gastronomes a trouvé son chef : Jean-Marc Perrain. Reconnu dans la profession, il s’est installé dans les cuisines. Relevez la tête : ses casseroles en cuivre l’attestent ! Il prépare tous les jours des petits plats délicieux. Il propose même des cours de cuisine en semaine ! 5. Dégustation Ce Marché régulièrement une dégustation conviviale sur place pour vous faire découvrir ses produits. 6. La nouveauté : surfez et trouvez En un clic, vous retrouvez toutes les informations du magasin sur www.lemarchedesgastronomes.com 9, place Pigalle - Tél. 01 80 06 85 56


les bons plans

Gi’Raf… Le Resto par Laurence de la Chaise

R

ien ne prédestinait Gilles et Raphaël (Gi’Raf), issus de la publicité et de la communication, à cette aventure, si ce n’est l’envie d’entreprendre et de créer un lieu à leur image, convivial et chaleureux, dans lequel ils pourraient faire partager leurs recettes favorites. !

Voilà un peu plus d’un an qu’ils ont ouvert ce nouveau restaurant du South Pigalle. Ils ont tenu à garder le charme de cet ancien bistrot, avec son bar années 30, les corniches du plafond, le lustre ancien et le grand miroir. Les murs ont été habillés de gris, blanc cassé et chocolat. A deux pas du Moulin Rouge, de Pigalle et de ses hordes de touristes, le Gi’Raf se tient au calme. Des touristes, on en croise parfois, mais la clientèle est essentiellement composée de personnes du quartier et d’amis. Quoi qu’il en soit, si vous n’êtes ni ami, ni du quartier, vous serez reçu ici avec la même convivialité et la même chaleur. Car Gilles et Raphaël sont animés par le même moteur  : faire plaisir avec des plats qu’ils aiment, dans la simplicité et le respect du client. Côté cuisine, le Gi’Raf propose une carte «Bistrot» traditionnelle et faite maison, rythmée par les recettes de nos deux amis : le foie gras maison au Cognac (mi-cuit) et sa confiture de figues est un délice que vous pouvez

faire suivre de ravioles aux truffes blanches, de gambas déglacées au Pastis, ou encore d’un plus traditionnel mais non moins goûteux lapin à la moutarde accompagné de ses tagliatelles fraîches. Et pour les amoureux du chocolat, n’hésitez pas à prendre en dessert la fondue au chocolat, fruits et bonbons Une belle carte de vins de propriétés et de qualité vous permet d’accompagner vos plats sans vous ruiner. La formule «Bistro» du midi est à 14 euros, plat unique à 12 euros. Pour le soir, les plats de la carte sont à prix doux (moins de 20 euros ). Depuis le 10 octobre, le Gi’Raf propose aux «lève tard» du samedi, une formule brunch généreuse à 22 euros. Elle se compose d’une boisson chaude au choix, d’un jus d’oranges pressées, de pancakes, toasts grillés et tartines accompagnés de sirop d’érable, confiture, beurre, d’une assiette d’œufs brouillés au bacon et ses frites, de fromage blanc et d’une salade de fruits. Et si l’appétit vous manque pour le brunch, vous avez toujours la possibilité d’opter pour un plat de la carte traditionnelle. 73, rue Blanche Tél. 01 49 70 03 82 / www.giraf.fr Ouvert le midi du lundi au samedi de 12h00 à 14h30 et le soir du mardi au samedi de 19h00 à 23h00 Privatisation de l’espace possible le lundi soir. novembre 2009 |

9

— 15


le bon artisan texte Karine Couëdel / photo Aurélien Mazeau

Kamel Yahia L’Art-tisanat de Kamel Yahia Depuis la rentrée, les passants du haut de la rue de Rochechouart ont l’œil attiré par de drôles d’objets et animaux en zinc. Moulin, charrette, cheval, montgolfière, la vitrine naissante de ce nouvel artisan ne demande qu’à s’agrandir, mais accroche déjà le regard. Quel nom lui donner d’ailleurs à cet artisan qui travaille le zinc ? Couvreur dans le bâtiment, lorsqu’il s’agit de nommer celui qui donne forme à des objets, les mots nous manquent. Rencontre avec un nouvel artisan, amoureux du zinc.

U

ne devanture sans enseigne : nous sommes au 67 de la rue de Rochechouart. En vitrine quelques objets en zinc. Derrière eux, un sobre établi et quelques outils de bricoleur. La boîte à outil est celle du quotidien de Kamel Yahia, ouvrier dans le bâtiment. Pas de décoration, le lieu ressemble à un ancien bureau sur la moquette duquel se hisse, 16 —

9

incongru, un plan de travail de vrai bricoleur. Couvreur, électricien, maçon, homme qui sait tout faire dans le bâtiment depuis une dizaine d’années, l’univers de Kamel est toujours fait de zinc. Aussi cela lui semble une évidence d’avoir un beau jour laissé libre cours à son imagination dans l’atelier de son entreprise quand le temps le lui permet. C’est ainsi que naissent ses premières créations dans cette matière. Rapidement elles séduisent collègues, amis et clients de passage et sont offertes depuis une dizaine d’années aux proches. « En 95 déjà, une copine me pousse à aller au bout de ces objets. Je termine alors ma première vraie création, un bateau d’une quinzaine de centimètres. Je le ramène chez mon patron de l’époque qui jette un œil dessus et me dit « ouais, ça se vend… ». Finalement je l’ai donné et même pas pris en photo, comme tout ce que j’ai fait jusqu’à présent».


« Maintenant que j’ai ouvert cet atelier, j’aimerais y consacrer la plus grande partie de mon temps. J’ai toujours travaillé dans le 9e et je suis heureux de démarrer cette activité dans ce quartier ». Les commandes affluent déjà. Outre les classiques jardinières, on lui demande des objets bien précis : à venir un rhinocéros et une traction. De la plaque de zinc à l’état brut à l’objet fini, il faut au moins six heures de travail à Kamel. Découper, plier, souder, agrafer, tresser, toutes les étapes se font à main levée ; idées et proportions uniquement dans la tête de cet artisan hors du commun. Pas de dessin, de schéma, de calcul, « j’ai l’idée dans la tête et j’assemble » explique simplement Kamel. Mmm, évident ! Tout juste conçoit-il de prendre quelques photos à l’avenir pour coller au plus près aux toutes nouvelles commandes. Si sa préférence va aux bâtisses, il se prend au jeu des animaux et autres figurines et envisage

sérieusement de réaliser une personnalité… mystérieuse pour l’instant ; tant qu’elle n’est pas faite il ne souhaite pas la nommer, espérant que le résultat sera ressemblant. « Je sais qu’avec ça je vais m’attaquer à un gros truc ». En attendant, c’est l’œil malicieux qu’il nous confie la future naissance d’une tour Eiffel ; et entend peaufiner sa technique des animaux : « c’est marrant à faire en fait même si au départ c’est un peu plus dur car plein d’arrondis et de déformations ». Quand on lui demande ce qui lui procure le plus de plaisir dans ces moments de création, il confie aimer occuper ses mains, se pencher sur son établi et travailler la plaque de zinc comme une feuille blanche. Aujourd’hui il réalise que sont talent fait l’unanimité, et confie « les gens sont impressionnés, c’est super, ça fait vraiment plaisir ». novembre 2009 |

9

— 17


le Bon écolo texte Laurence Yème de Bueil / PHOTO Nathalie Sanchez

Respect food UN RESTO ecolo

Le projet de Laurent Bolon lui ressemble. Audacieux, engagé, profondément humaniste. Que d’ambition pour un simple restaurant ! Simple, oui mais solidaire, 100% bio et durable. Une jolie devanture discrète, dans une petite rue calme du haut 9e, entre Cadet et Anvers. La salle longiligne, poutres, lambris et pierres apparentes, quelques touches d’un vert acidulé, dégage une fraicheur contagieuse. Si le Respectable a ouvert ses portes au mois de juillet, la peinture (bio) est encore fraîche mais illusoire. Ici, on jongle avec la récup’ et le design, moindres frais et petits prix jusque sur la carte. Pas l’ombre d’une radinerie, tout est dans une démarche, profondément alter-éco. Dans le champ de l’économie sociale et solidaire, le Respectable emploie, avec le soutien de l’Etat, un personnel en réinsertion professionnelle qu’il prend soin de former et d’encadrer. Dans la continuité du projet, proposer une cuisine totalement bio dans un cadre sain n’était qu’un prolongement logique pour Laurent. « Chacun d’entre nous doit maintenant se faire une place dans la société, sans la détruire ». Un projet de développement durable largement soutenu par un réseau social militant et hyperactif, dont « les Cigales » et « Entrepreneurs sans frontières ». 18 —

9

« Ici, c’est bio et bon ! » résume Laurent. Le grand four encore présent derrière le bar rappelle l’ancienne pizzeria, mais la pizza n’est pas encore à la carte. Ici, on offre une cuisine française, revisitée world, à grand renfort de saveurs du bout du monde. Un traditionnel bœuf bourguignon devient donc un bœuf au vin épicé. « Les produits de saison toujours, tout droit venus de nos producteurs français dans la mesure du possible ». Pour déjeuner, la formule entrée-plat ou plat-dessert à 12,50 euros est très raisonnable. Le soir, on passe à la carte avec des plats de 11 à 17euros. Le péché mignon du chef ? « La crème brûlée est tout simplement hallucinante ! » Ambiance jazzy et world music, les murs clairs ont pris l’habitude d’accueillir des artistes, textes et photos pour commencer, à la démarche cohérente. Et dans la tête de Laurent, les projets ne manquent pas à commencer par devenir relais de paniers bio et l’étape goûter gourmand pour les enfants. On imagine déjà le chocolat fondu sur les tartines. Mmm…De beaux jours à venir…

LE RESPECTABLE

Site : www.respec-table.fr Téléphone : 01 42 80 03 44 Adresse : 5 rue de la Tour d’Auvergne ouvert tous les jours sauf le samedi midi et le dimanche toute la journée


texte Laurence Yème de Bueil

Le Panier de Zoé pour le plaisir des papilles

Une histoire de couple et de passions réunies. Le Panier de Zoé a ouvert ses portes cet été pour le bonheur des habitués du quartier St Georges. Epicerie fine, traiteur, cave à vins et primeurs bio Olivier et Laëtitia redorent enfin l’image vieillotte du bio.

37, rue Notre-Dame de Lorette ouvert 7j/7j de 10h à 15h et de 17h à 21h Tél. 01 48 74 08 15 lepanierdezoe@orange.fr

L’ancien patron du bistro rétro Aromatik a su transposer sa cuisine en jolies salades et sandwiches travaillés, équilibrés et inventifs, plats du jour et autres régals d’une cuisine plus « nouvelle » que traditionnelle. A l’heure du déjeuner, on hésite entre les charcuteries et les fromages traditionnels, les spécialités grecques, ou maison. Quatre formules raisonnables, de 5,50 euros à 13 euros. Derrière les colliers de bonbons de la devanture, des étagères de bois robustes supportent confitures, thés, pâtes et huiles. Des panières débordent de fruits et légumes variés mais toujours de saison et d’une rare diversité. Vous pouvez d’ailleurs commander sur place, et même par mail, votre « panier bio » de fruits et légumes de saison à emporter (15 euros le petit, 28 euros le grand). « Je rencontre aussi bien les petites mamies du quartier que des touristes. A midi ceux qui travaillent dans le quartier déjeunent. » confie Laëtitia. Avis aux voisins, la formule « plateau-télé » sera bientôt disponible ! » novembre 2009 |

9

— 19


le bon look photo AMELIE CHASSARY

Paris by night

ameliechassary.com

/ style ANTHONY LEE WATSON

Noémie artiste plasticienne «Disconographies» www.noemiesauve.blogspot.com Chemises UNIQLO et Noeuds papillons ALEXIS MABILLE Vintage UNIQLO : 17 rue Scribe 75009 Paris www.alexismabille.com

20 —

9


Hugo chanteur du groupe Hooka Hey www.myspace.com/hookaheyspace Chemises UNIQLO et Noeuds papillons ALEXIS MABILLE Vintage UNIQLO : 17 rue Scribe 75009 Paris www.alexismabille.com

novembre 2009 |

9

— 21


le Bon art texte Céline Lepan / photo Gustave Laurent

la tibetaine Une invitation au voyage en Asie La Tibétaine, antiquaire spécialisé dans l’art de l’Asie du Sud Est, vous accueille dans le quartier Saint Georges, quartier des antiquaires par excellence. Véritable invitation au voyage, il vous montre les antiquités sous un jour nouveau, essayant de les vulgariser et de les rendre accessible au plus grand nombre.

L

ui-même enfant du quartier, où il s’y sent bien, l’endroit s’est imposé à Jacky quand il a voulu ouvrir son lieu, il y aura de cela 10 ans en janvier prochain. « Je voulais partager cette passion ». La Tibétaine est rapidement devenue un lieu incontournable et de référence pour l’Art asiatique, pour qui veut acheter mais aussi simplement regarder. Entièrement dédié à l’art asiatique les objets varient entre l’archéologie, le mobilier et les Bouddhas. Cet endroit, Jacky l’a souhaité « à son image » : « On vit avec ses pièces et on finit par leur ressembler ». Collectionneur, découvreur d’objets, passionné, ce lieu il l’a voulu avant tout pour montrer ses œuvres. Sa devise, si devise il devait y avoir, serait : « le partage avant tout ! ». Ici, l’objet rime avec voyage et passion.

22 —

9

Producteur cinématographique atypique et indépendant et collectionneur avant de se livrer à sa passion d’antiquaire, Jacky a toujours eu le goût du voyage, « la collection, c’est un prétexte au voyage » avoue t-il… Ce goût et cette connaissance de ces contrées, il essaie de les transmettre ici, comme une invitation au voyage, à travers ses objets : voyage physique, voyage dans le temps, voyage au cœur des civilisations et de l’art. Et pour mieux l’appréhender, amateur, collectionneur ou visiteur de passage, il y aura toujours quelqu’un pour vous accompagner, vous initier, vous intéresser, ou vous y plonger. Car comment apprécier sans connaître ? Ces voyages sont aussi prétexte à 3 expositions par an, autre moment de découverte ; la prochaine aura lieu en décembre autour de l’archéologie chinoise. Chaque pièce présentée est d’abord le choix d’un passionné avant d’être celui d’un commerçant. Jacky achète avec le regard du collectionneur : « un objet vous parle et vous interpelle » avant de vous conquérir. La collection est elle-même un voyage pour le collectionneur. « La collection est un chemin que vous avez envie de parcourir mais dont vous n’avez pas le tracé ; c’est une sorte


d’infini que l’on veut atteindre. La seule chose qui puisse vous faire bifurquer est la pièce rare qui va atteindre votre collection ». Chez chacun de ses clients, Jacky souhaite provoquer l’envie, la petite flamme de la passion devant l’objet. La vulgarisation est véritablement une priorité à la Tibétaine. Une volonté d’accès à l’art et à la collection et de faciliter cet accès pour les passionnés ou les fascinés face à un objet. « Tous » peuvent ici débuter une collection. Il faut «

donner envie », « aller au devant » des gens. Et comme faciliter l’accès à l’art est primordial, la Tibétaine offre deux places pour le musée Guimet à tout acheteur d’un objet. La Tibétaine 49 rue Saint Georges 75009 Paris Tél.: 01 42 81 06 95 - www.latibetaine.com

novembre 2009 |

9

— 23


les Bons shops

© Alexis Bidegain

les nouvelles boutiques du quartier

ET PUIS C’EST TOUT Drôle de nom pour une brocante… Ouverte il y a 12 ans par Vincent Venin, habitant du quartier, on trouve ici tout l’esprit du Paris que l’on aime  ! Pas de mise en scène redondante ou guindée dans cette boutique mais de l’atmosphère. Ici, on peut regarder, toucher, flâner, ou se souvenir qu’on avait les mêmes verres chez sa grandmère… autant d’objets anecdotiques que l’on a envie de s’approprier. Le maître des lieux, véritable personnage, passe par la case banque et Club Méditerranée pour ce qui est de son ancienne vie professionnelle (ce qui témoigne de son esprit hétéroclite et hybride) avant de se consacrer exclusivement à la chine dans cet espace du haut de la rue des Martyrs. Vincent Venin commence d’abord par vendre ce qu’il a chez lui, des meubles et des lampes, avec un goût prononcé pour les années 50 à 70, bien avant la déferlante mode de ces périodes sur le marché. Il se spécialise très tôt notamment dans les lampes Jielde. Le créateur Jean-Louis Domecq imagine dans les années 50 cette lampe articulée , sans câble dans les articulations, robuste et intemporelle. Vincent Venin comprend vite que ce standard est un objet incontournable, il continue encore aujourd’hui d’en vendre avec succès. Roi du bricolage, il remet en état, 24 —

9

restaure et rafistole vos achats, vous pouvez ainsi sortir de sa boutique avec une lampe à 25 euros prête à l’emploi et à éclairer votre intérieur. A se demander pourquoi certaines personnes ont encore le réflexe Ikea ?! Le lieu est aussi bien un paradis pour japonaises, à l’affût de l’objet déco à la française, qu’un repaire de gens du quartier, de curieux, de passionnés ou de décorateurs. On peut y dénicher un hublot de péniche, une planche à dessin, une enseigne de tabac ou des pièces industrielles. Et pour les petits budgets, de la vaisselle, des verres de bistrot Perrier, Ricard, Coca Cola… Côté tendance il y a aussi des buffets scandinaves, stars inévitables des magazines de décoration à un prix abordable. On vient chercher chez « Et puis c’est tout » des objets personnels, décalés voir désuets. Il y a dans cette brocante une atmosphère à la Jacques Tati, on y retrouve cette même esthétique, cette même sensibilité burlesque. Vincent Venin et sa femme sont de vrais chineurs dans le sens le plus noble du terme, certes ici pas de grandes signatures mais de la simplicité, de l’échange et de la joie de vivre ! Marie Farman 72 rue des Martyrs Tél. 01 40 23 94 02 Ouvert le lundi de 14h-19h30 Du mardi au samedi de 12h-19h30 Et le dimanche de 15h30 à 19h selon motivation


© Alexis Bidegain

© Gustave Laurent

les bons shops

L’œuf

Les Arpenteurs

Et qu’est-ce qu’on y trouve de neuf ? Des gadgets de toutes sortes pour animer les récrés des petits et grands. Tous de couleur flashy, on hésite entre le stylo à plumes, le miroir de poche qui s’allume quand on l’ouvre, la pelle à tarte en plastique, la barrette aux emballages Mentos et même… Le téléphone en forme de burger, aperçu dans le film « Juno ». De quoi trouver son bonheur à petit prix ! , Et pour faire la teuf, les meufs, on se lâche sur les accessoires. Et pour faire la teuf, les meufs, on se lâche sur les accessoires. La ceinture élastique dont on a toujours rêvé pour finaliser une petite robe Vintage (16 euros ) ; le sac à strass en simili cuir, à s’y tromper (60 euros) ; des bijoux créés par Julie Schouvey, à tomber : à partir de matières récupérées comme de la peau, des diamants noirs, elle crée des boucles d’oreilles, des colliers et des bracelets. Originalité garantie ! Mais L’Œuf, c’est aussi une marque. Des vêtements streetwear fluo ou gris-blanc en coton, avec pour inscription « South Pigalle ». Une jolie manière de promouvoir le 9ème ! L’Œuf, ce n’est pas que du neuf. Des gadgets de toutes sortes pour animer les récrés des petits et grands. Tous de couleur flashy, on hésite Et L’Œuf, c’est bluff-ant jusque dans l’emballage cadeau ! Mais là, on vous laisse la surprise… Cécile Polard

Oyé lecteurs de 0 à 99 ans, cet endroit est pour vous ! C’est avec joie et bienveillance que tout le monde a accueilli Valérie Michel-Villaz et Pierre Delaforge, nos deux libraires. Leurs spécialités respectives ont guidé l’agencement de ce bel espace : Jeunesse pour Valérie, Littérature & Sciences Humaines pour Pierre. Une même passion les a réunis : l’envie de partager, de faire découvrir les auteurs. En entrant dans une librairie, on arrive parfois avec un titre bien précis en tête ou une attirance pour un univers particulier. D’autres jours, on souhaite simplement trouver LE bouquin, celui qui va nous emporter. Après quelques questions, Pierre se met en route, fait son chemin d’un livre à l’autre et vous raconte les grandes lignes de chacun sans rien vous dévoiler, en vous ouvrant juste l’appétit, décodant les mystères de son auteur. Valérie vous rend la pareille et adore soigner particulièrement les enfants. Les livres sont à portée de mains des petits ; et une estrade pour bouquiner leur est dédiée. Valérie leur offre aussi ses talents de conteuse les mercredis et samedis et incite les plus grands à la critique littéraire grâce à une petite fiche avec leur photo et commentaires, posée sur leurs lectures sélections. A arpenter fissa en bande ou en Annabelle Poquillon solo !

9 rue Clauzel Tél. 01 40 16 41 39

9, rue Choron Tél. 01 53 16 47 96 librairie.lesarpenteurs@gmail.com Du mardi au samedi 10h – 20h / Dimanche 10h – 13h novembre 2009 |

9

— 25


Pour profiter des “bonbons” de réductions, il vous suffit de prononcer le mot magique

le Bonbon

au moment de payer et vous bénéficierez de l’offre annoncée !

© Marine Giraudo & Thibault Brunie


le doll

seize neuf

pour fêter l’ouverture,

pour fêter la naissance du doll 2e cocktail offert

une coupe de champagne Pommery offerte*

Café-Restaurant 19, rue de Chateaudun - Tél. 01 48 78 13 51 seize-neuf@orange.fr * Pour entrée-plat ou plat -dessert, valable pour tous les dîners ainsi que le samedi midi

agneau doré

Bar musical Présence d’un DJ tous les soirs Ouverture tous les soirs de 19h00 à 03h30 du matin / Fermé le dimanche & lundi 102, bd de Clichy - Tél. 01 82 09 47 42

biobela

-10%

sur l’ensemble de la collection Retouche / Nettoyage / Garde-fourrure Fabrication sur mesure / Facilité de paiement 44 rue des Vinaigriers 75010 Paris Tél. 01 42 05 28 29 www.kap-horn.com

-10%

sur toutes les prestations +

1 massage offert

Votre nouveau salon de coiffure mixte 10, rue Milton - Tél. 01 77 11 17 77


Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009


l’adresse

MADIME

prononcez au serveur le mot magique

AVANT TRAVAUX

le Bonbon

lIQUIDATION TOTALE

-50%

et une

coupe de champagne

vous sera offerte*

Bar – Restaurant Brunch les samedis et dimanches Service continu de 11h à 1h Possibilité de privatisation 42, rue Rochechouart - Tél. 01 48 78 31 86

Fabricant, bijoutier, joaillier, diamanterie 73, rue La Fayette - Métro Cadet Tél. 01 53 20 02 01 - 01 53 20 01 50 www.madime.com

heiko by heiko

respectable

Opération Recyclage de vos anciennes lunettes*

Opticien-Lunetier du Danemark 29 rue des Martyrs - Tel 01 40 16 55 38 www.heiko-by-heiko.com * Changez de Lunettes pour une nouvelle paire, obtenez jusqu’à - 200 Euros. Paiement en 3X ou 4X sans frais! 1/3 Payant toutes mutuelles

respectable vous accueille avec un

verre de vin bio

Restaurant solidaire, cuisine exclusivement bio 5 rue de la Tour d’Auvergne - Tél. 01 42 80 03 44 www.respec-table.fr contact@respec-table.fr


Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009


le marché des gastronomes

-5% -15%

offre découverte :

sur tout le magasin sur le restaurant sur présentation de choix devotre ce bonbon*

gi’raf le resto

pour toutes les filles une assiette de bonbons offerte

Épicerie fine, superette de quartier, spot bio 9, place Pigalle - Tél. 01 80 06 85 56 www.lemarchedesgastronomes.com contact@lmdg.fr * offre limitée à 1 personne

Restaurant Brunch de midi à 14h30 tous les samedis !!! Pancake, Nutella et Dalida 73, rue Blanche - Tél. : 01 49 70 03 82 www.giraf.fr

café limo

monceau fleurs

- 10%

pour toute Pizza à emporter

Café - Restaurant 4, place Gustave Toudouze - Tél. 01 48 78 39 84

1€

la rose

On vous en donne plus 5, rue de Maubeuge - Tél 01 48 78 14 17


Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009


rrose sélavy

A l’etage by Arnaud

30 E

-20%

de réduction sur le forfait trimestriel

sur le balayage

Cours et stages pour adultes et enfants 5, rue Fromentin - Tél. 01 40 23 05 95 www.rroseselavy.net

Espace coiffure - Esthétique 34, rue Jean-Baptiste Pigalle - Tél. 01 48 74 23 23 www.aletage.fr 15, rue Caumartin - Tél. 01 47 42 22 60 www.aletagecaumartin.fr

la tibetaine

la cabine

pour tout achat la tibetaine vous offre 2 invitations au musée guimet

La Tibétaine, un lieu authentique de découverte des arts d’Asie... 49 rue Saint-Georges, 75009 Paris Tel./Fax 01 42 81 06 95 - Latibetaine@wanadoo.fr

-10% sur toute la collection femme

Prêt-à-porter femmes et enfants 20 rue Milton - Tél. 01 42 85 06 58


Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009


auto-moto école

IMMOPOLIS

-15%

-10%

La Référence de vos projets immobiliers sur LES

pour tous les permis*

Auto-moto-cyclo école Specialiste deux roues 40 bis, rue de Douai - Tél. 01 42 82 00 00

HONORAIRES Immopolis Ravignan

Immopolis Caulaincourt

Immopolis Ramay

01 42 51 22 00

01 53 41 33 00

01 42 23 84 05

La réference de www.immopolis.fr vos projets immobiliers Caulaincourt - Tél. 01 53 41 33 00 Ramay - Tél. 01 42 23 84 05 Ravignan - Tél. 01 42 51 22 00 www.immopolis.fr Annonce bonbon.indd 1

17/04/09 11:59:39

ESPACE PATRIMOINE ET INVESTISSEMENT

am optique

-10% sur toutes les montures et les solaires

Opticien 2, avenue de Trudaine - Tél. 01 48 78 53 63

une consultation offerte * 

Conseil en gestion de patrimoine 62, rue Saint Lazare - Tél. 01 53 16 38 83 contact@cabinetepi.com


Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009


appart’n co

peau de pêche

-10%

1 bouteille de champagne offerte pour chaque mètre carré vendu 

sur les soins visage

Par exemple :  80 m2 vendu = 80 bouteilles offertes Offre valable pour un mandat de vente APPART-N-CO. signé en agence

Agence immobilière vente, location, gestion, services 30 rue Henry Monnier - Tél: 01 75 57 86 50

Institut de beauté 37 rue Saint-Georges - Tél. 01 40 16 14 41

1001 fenetres

CONVERSONS

-15%

sur l’ensemble de notre gamme

Fenêtre, portes, volets, stores Spécialisé fenêtre bois à l’ancienne jusqu’à -40% de crédit impôt 71 rue Condorcet - Tél: 01 45 33 03 86

-15% sur tous types de protections auditives

Un spécialiste de la protection auditive vous reçoit et vous propose des solutions adaptées à vos besoins 15, rue de Maubeuge - Tél. : 01 48 74 34 66


Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

Pour profiter de ce bon,

il vous suffit de prononcer le mot magique :

au moment de payer et vous

bénéficierez de l’offre annoncée !

bénéficierez de l’offre annoncée !

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009

Offre non cumulable valable du 1er novembre au 5 décembre 2009


retrouvez encore plus de bons plans sur

www.leBonbon .fr

Š Marine Giraudo & Thibault Brunie


le bon homme texte / photo Guilhem Malissen

Tin-Tin le TATOUEUR des stars

Début octobre, l’été n’en finit pas de durer. Pourtant, une pluie torrentielle décide de me tremper sur la route vers le salon de Tintin. Rendez-vous a été fixé pendant qu’il tatoue, emploi du temps surchargé oblige.

J

e mets les pieds pour la première fois de ma vie dans un salon de tatouage. Il y fait chaud et humide. Tout le monde, ou presque, est torse nu : tatoueur comme clients, arborant des corps entièrement dessinés. Certains fument : le tatouage garde un esprit rebelle. Tintin est à l’étage, dans un coin, il finit de piquer un gorille rageur sur le ventre d’un homme allongé. Je m’installe où je peux, l’interview commence. Comment as-tu commencé et est ce que tu te souviens de ton premier tatouage ? J’ai commencé seul avec mes propres machines, puis j’ai bossé avec des tatoueurs pour me former. Mon premier tatoo c’était une tête de mort, j’avais 18 ans, je pense que le mec à qui je l’ai fait s’en souvient encore. Ça fait combien de temps que tu as ton salon dans le 9e ? En fait j’ai commencé à Toulouse où j’ai ouvert mon salon quand j’avais 20 ans. Puis je suis monté à Paris. J’étais installé dans le 11e avant d’ouvrir ici il y a environ 10 ans. Tu es connu pour être le tatoueur des people. Qui tu as préféré tatouer ? 40 —

9

A vrai dire, je m’en fous que ce soit un mec connu ou pas. Je préfère tatouer quelqu’un de normal avec qui je m’entendrais bien et avec qui je passerais un bon moment pendant les heures qu’on passera ensemble plutôt qu’un mec connu relou. Après pour te donner des noms : Florent Pagny c’était cool parce que c’est un pote et c’est un mec intéressant avec de bonnes idées. Alizée aussi j’aime bien, je l’ai tatouée tout à l’heure et c’est vraiment une fille cool, mignonne en plus ! Quel ou quelle people aimerais-tu tatouer? Pénélope Cruz, Cameron Diaz, Scarlett Johansson et toutes les joueuses de tennis avec des noms à consonances de l’Est ! (rires) Et qui n’aimerais-tu pas tatouer ? Je dirais Anne Roumanoff et Matt Pokora ! Ça t’arrive de refuser de tatouer des gens ? Le plus souvent quand je refuse c’est à cause d’un problème de feeling. Quand tu dois passer du temps avec quelqu’un pour le tatouer, il vaut mieux que ça passe. Mais ce n’est pas pour autant que personne du salon ne lui fera son tatouage. Si moi je refuse, d’autres au salon acceptent. C’est l’avantage d’être connu, on peut se payer le luxe de refuser des gens. Y’a des tatouages que je ne fais pas, parce que ça me fais chier, d’autres fois c’est à cause d’une divergence idéologique ou politique. Y’en a qui le font, pas moi. J’ai la chance de pouvoir sélectionner les gens et les motifs que je tatoue.


Est ce que tu penses que le tatouage est vraiment revenu à la mode ? Je ne pense pas que ce soit particulièrement revenu à la mode, beaucoup de jeunes se font tatouer parce que ça fait partie de l’émancipation. Mais j’ai aussi beaucoup de gens du troisième age qui n’ont plus d’obligations professionnelles et qui en ont rêvé toute leur vie. Personnellement, je préfère faire des mecs de 30 ans qui savent ce qu’ils font que des mecs de 18 qui veulent juste le dernier truc à la mode. Le tatouage s’est quand même offert une respectabilité ces derniers temps non ? Tu dis « On a tout fait. » Tu entends quoi par là ? Quand je passe à la télé ou quand on tatoue des gens connus ça aide à la popularité du truc. Mais comme tout ce qui devient populaire et connu, il arrive que cela devienne du grand n’importe quoi. Les gens trouveront toujours un tatoueur pour faire ce qu’ils veulent de toute façon. Comment tu qualifierais ton style ? Hyper réaliste et japonisant. Hyper réaliste

quand j’essai de reproduire des photos ou tableaux. Japonisant et pas japonais car je ne respecte aucun code. Je ne respecte rien d’ailleurs. Quelles ont été tes influences ? Je me suis inspiré de trucs qui vont de Frank Frazetta à Michel Ange, de photos aussi bien que de peintures. Maintenant j’arrête, je ne regarde presque plus rien. Je n’ai pas envie d’être influencé par qui que ce soit. Dans le monde du tatouage, tu as 10 mecs que tout le monde suit, des mecs comme Filip Leu par exemple. Je m’empêche de regarder leur travaux pour me préserver de leurs influences et faire mes trucs. L’avenir du tatouage tu le vois comment ? J’ai une idée du futur ,assez pessimiste sur le monde et la planète, alors je ne peux pas te dire si le tatouage va aller bien loin.

Tin-Tin Tatouages

37, rue de Douai - Tél : 01 40 23 07 90 novembre 2009 |

9

— 41


LE CASSE bonbon texte Karine Couëdel / PHOTO aurelien mazeau

Le Man qui pisse

Est-ce l’été qui joue les prolongations ? Les températures printanières ou tout simplement un manque de civisme ? Une chose est sûre, le « débraguettage » intempestif au coin de la rue pour cause d’envie pressante devient beaucoup trop monnaie courante à mon goût ! Eh oui, l’urine qui dégouline sur le bitume n’est pas que celle des canidés et autres toutous adorés des familles. Souvent, trop souvent, elle est le fruit d’une pressante envie humaine et il faut bien l’avouer, très masculine. Eh oui messieurs, ce coup de gueule vous est directement adressé. Est-ce que vous nous voyez nous, les filles nous accroupir à un angle de rue, le long d’une gouttière pour nous soulager ? Et non ! Et savez-vous pourquoi ? Parce que pisser dans la rue, c’est sale, dégueulasse, malodorant, et pas pudique du tout. Voilà. Alors, quand on vous demande pourquoi vous, vous faites ça, vous répondez invariablement, « ça ne peut pas attendre »… Non mais ça va vous n’avez plus 8 ans ! Vous pouvez aller dans un café et vous payer un petit noir pour accéder aux toilettes, ou tout simplement prendre sur vous. Comment croyez-vous que nous fassions ? Et les toilettes publiques, vous pen42 —

9

sez certainement qu’ils sont destinés aux animaux domestiques ? Peut-être ne les voyez-vous pas ? Si en plus d’être doté d’une petite vessie, vous êtes atteint de cécité, un guide sur le net localise pour vous les « sanisettes » parisiennes, arrondissement par arrondissement. Proposé sous la forme d’un eBook téléchargeable à l’adresse www.paris.pausepipi.fr, ce guide devrait pouvoir faire de vous un être civilisé. La Ville de Paris liste également tous les emplacements des toilettes publiques sur son site, www.paris.fr.

Enfin, sachez que les grands magasins ont des toilettes gratuites. Que les galeries commerciales disposent aussi de toilettes, tantôt gratuites, tantôt payantes. Que les toilettes des gares sont accessibles pour 1 euro. Vous trouverez aussi des toilettes, gardées et payantes, dans la plupart des grands jardins et parcs de la ville. Avec tout ça si vous persistez à uriner dans la rue, c’est soit que l’on ne vous a pas appris la décence, soit que vous êtes mal dégrossi. Ou qu’il faut vous rappeler que la « miction sur la voie publique » est un délit passible d’une amende, un habitant toulousain a ainsi écopé de 172 euros d’amende a mois de mai dernier.


novembre 2009 |

9

— 43

© www.edbaribeaud.com


le Bon astro par jean michel potel

06 81 12 54 58 / astralcoach.blogspot.com

scorpion 24 octobre / 22 novembre Mot-clé magnétisme 

Le soleil entre en scorpion le samedi 24 octobre et y demeure jusqu’au 23 novembre 2009.  Les valeurs de ce signe sont au positif : la ténacité, le sens tactique, au négatif : la destruction, l’emprise, la rancune. Ce signe est gouverné par deux planètes Pluton (la transformation) et Mars (l’action), qui seront à étudier principalement en positions et maisons dans le thème de naissance. Il est le deuxième signe d’eau dans l’ordre zodiacal (comme le Cancer et les Poissons) avec qui les affinités sont nombreuses. Ce mois-ci le soleil vous redynamise mais l’agressivité est présente (carré Mars), ne soyez pas direct et tentez d’analyser avant d’agir. Amour des tensions peuvent parasiter votre relation dans le couple, sachez prendre du recul, votre sens analytique vous  aidera à y voir plus clair. Santé soyez zen et cool (difficile pour ce signe plutôt angoissé) le yoga, la méditation ou la natation peuvent vous aider.

BELIER Du 22 mars / 21 avril Votre planète Mars Mot-clé l’action

Ce mois-ci, Mars votre planète, se situe en signe ami, le Lion. Cette position vous stimule et vous incite à agir sur tous les plans. Amour c’est le temps de la reconquête. Rien ne vous résiste. Soyez toutefois attentif aux désirs de l’autre. Santé la pratique d’un sport d’endurance est conseillée sous cet influx de Mars.

TAUREAU 22 avril / 22 mai Votre planète Vénus Mot-clé la possession

Ami Taureau, ce mois-ci les énergies cosmiques sont contre vous. Est-ce à dire qu’il ne faut rien faire ? Peut-être, car vous n’avez pas les cartes en mains (pour le moment !). Votre patience légendaire sera votre principal atout. Amour «plan-plan», c’est le qualificatif que vous donnez à votre relation, soyez plus calme, l’emportement n’est pas votre «truc». Santé problèmes ORL en vue (inflammation à cause de Mars en lion), avez-vous pensé à l’homéopathie par exemple ? Cette médecine douce sera une précieuse alliée. 44 —

9

GEMEAUX 22 mai / 22 juin Votre planète Mercure Mot-clé la communication

Une période importante professionnellement parlant, contacts et projets sont favorisés sous ces aspects cosmiques chanceux. Mars vous pousse à l’action, Jupiter (planète de la chance) et Neptune (planète de l’intuition), vous aident à concrétiser vos projets. Amour Bonne nouvelle, une rencontre importante pour les célibataires peut se produire. Pour les couples, un peu de piment et de feu cimentera votre relation. Santé hyperactivité, à compenser par la pratique d’un sport, tennis, ou l’introspection ou encore la lecture.

CANCER 23 juin / 21 juillet Votre planète la Lune Mots-clés famille et intuition

Le soleil en Scorpion vous galvanise. Ce signe ami vous attire et vous guide vers les sommets. Sachez toutefois revenir vers les fondamentaux, la famille ! Cette valeur cardinale qui vous rassure sera votre havre de paix. Amour la passion sera au rendez-vous (le soleil Vénus et Mercure sont en Scorpion, magnifique trigone à votre Soleil en Cancer). Une rencontre troublante vous bousculera. Santé bonne énergie, pensez à vous détendre ou à recevoir vos amis.

LION 24 juillet / 23 août Votre planète le Soleil  Mot-clé création

Mars, planète amie transite votre signe pour quelques semaines. L’énergie revient après une «période tristounette» (due à Mars en Cancer). Vous revenez dans le jeu et rien ne vous résiste. Toutefois, attention, car le dispendieux Lion pourrait voir son capital fondre à toute vitesse. Un Lion averti… Amour vous couvrez de cadeaux et d’attentions l’être cher, bravo, mais éviter l’autoritarisme dans votre relation. Santé le dos peut poser problèmes, ainsi que le système cardiaque.


le bon signe

VIERGE 24 août / 23 septembre

CAPRICORNE 23 déc. / 20 jan.

Saturne (planète de rigueur, de tristesse, mais aussi de maturité, de responsabilité) vous quitte après plus de deux années de présence. C’est un peu de légèreté que l’on retrouve (mais pas de l’insouciance). Pluton en signe ami (le Capricorne) vous aidera à construire dans le temps cette mue si prometteuse pour vous, Vierge, qui êtes en constante quête d’analyse et de savoir. Amour votre réserve actuelle sera bousculée par une rencontre marquante avec un Scorpion par exemple, qui pourrait vous sortir de la torpeur passée. Santé oxygénez-vous et sortez, le grand air vous régénère.

Pluton (planète de la transformation et de la remise en question) transite votre signe jusqu’en janvier 2024 !!! Que de chamboulements en vue pour ce signe de terre réaliste qui saura s’en sortir haut la main, grand batailleur que vous êtes par essence. Pour ce mois de novembre, les projets de toutes sortes sont favorisés. Amour Vénus et Mercure vous donneront légèreté et enthousiasme, deux états plutôt inhabituels pour le sérieux Capricorne. Santé là encore, un petit check-up est conseillé, simplement pour faire le point.

BALANCE 24 septembre / 23 octobre

Vos planètes : Uranus et Saturne Mot-clé indépendance

Votre planète Mercure Mot-clé analyse

Votre planète Vénus Mot-clé harmonie

Saturne  (planète de rigueur, de tristesse, mais aussi de maturité, de responsabilité) quittant la Vierge entre dans votre signe pour deux années qui seront cruciales. Sous cet aspect particulier, rigueur, responsabilités, ainsi que remises en question seront au programme. Amour le couple peut être, soit revisité, soit remis en question, pour le ou la célibataire, une rencontre avec une personne plus âgée pourrait se produire. Santé sans être alarmiste, un check-up serait à envisager.

SAGITTAIRE 23 nov. / 22 déc.

Votre planète Jupiter Vos mots-clés connaissances, voyages, ouverture.

Avec Mars en transit dans le signe du Lion, signe ami du Sagittaire, les projets redémarrent, avec une ouverture sur l’étranger, voilà qui mettra en joie l’éternel voyageur que vous êtes. Après avoir été chahuté par Uranus (le bouleversement) et Saturne, la rigueur, vous retrouvez votre joie de vivre. Amour après les bouleversements subis (dus à Uranus et Saturne), vous cherchez un nouvel équilibre que vous pourriez trouver dès le mois prochain. Santé Une alimentation plus équilibrée serait la bienvenue, votre philosophie de vie étant en partie le sport, je ne saurais trop vous conseiller cette valeur refuge.

Votre planète Saturne Mot-clé ambition

VERSEAU 21 janvier / 19 février Une partie des énergies cosmiques joue contre vous (Soleil/Mercure/Vénus) et surtout vous subissez l’opposition de Mars (en Lion) qui vous incite à l’extrême prudence sur tous les plans, hormis le dernier décan du signe qui bénéficie de la manne céleste du merveilleux Jupiter (planète de la chance) et Neptune (mysticisme et intuition) qui vous soutiendront dans cette épreuve martienne.  Amour vous connaîtrez des jours meilleurs dès le mois prochain car, pour l’instant, affectivement vous n’avez pas la main. Santé évitez surmenage et bricolage, vous pourriez, sous cette influence martienne, vous brûlez. Mais aussi, évitez discussions et disputes.

POISSONS 20 février / 21 mars Votre planète Neptune Mot-clé intuition

Les planètes en transit en Scorpion Soleil/Mercure/ Vénus vous mettent en joie, envie de bouger, d’aimer, de voyager. Après le tumulte cosmique (Uranus le changement, Saturne la rigueur), vous retrouvez la béatitude.  Amour bonheur, allégresse, appétit, rencontres amoureuses sont au programme, profitez-en. Santé rien de particulier, toutefois, chez les poissons, il faut surveiller sa ligne. Jean-Michel POTEL / astralcoach.blogspot.com novembre 2009 |

9

— 45


le conte est bon texte Carole David / photo Nathalie Sanchez

Saint Ange

ANGE GARDIEN

Derrière la porte de ce salon de coiffure se cache une rencontre digne d’un conte. Une histoire d’affinités artistiques méconnue. Coup d’œil sur une belle histoire.

L

’histoire de Saint Ange est l’histoire d’une rencontre, d’une anecdote pas commune…Dominique cherchait un associé pour monter un salon de coiffure, il s’est présenté comme client au 19, rue Rochechouart et a fait la connaissance de JeanMichel qui l’a coiffé. Jean-Michel travaillait alors comme manager du salon depuis 2003. Dominique finit par lui expliquer qu’il cherche un salon et que celui-ci est à vendre. JeanMichel ignorant que ses patrons avaient mis le salon en vente, apprend avec stupéfaction la nouvelle, il n’avait pas été informé… Dominique lui propose alors de s’associer avec lui pour reprendre ensemble l’affaire et conceptualiser à

46 —

9

leur goût le salon. Après de multiples rencontres et discussions, l’affaire se signe hiver 2007. Pied de nez à ses anciens boss, Saint Ange ouvre avec un nouveau style. Ensemble ils décident de la décoration intérieure, du mobilier déco avec 3 tons majeurs : wengué, doré et crème, des tableaux en expo-vente, des chaises transparentes en plexiglass, un lustre restauré par leurs soins. Ici l’art est une deuxième passion. Dominique est en effet un artiste peintre autodidacte. Il définit sa peinture comme de « l’abstrait spirituel ». Quand il peint, Dominique fait le vide et se livre à une peinture spontanée. Il travaille l’acrylique depuis 2006 et ses toiles sont précieusement entreposées au sous-sol du salon, dans le bureau. Avant d’entreprendre l’aventure Saint Ange , il s’est octroyé une année sabbatique pour peindre et c’est là, qu’une révélation spirituelle s’est offerte à lui sur :


une toile, il a vu des anges, d’ou la signature « DSA » de ses toiles : Dominique Saint Ange. Ou quand l’Art rencontre l’artisanat. Dés leur rencontre Dominique et Jean-Michel ont compris que l’osmose était parfaite, leurs goûts convergeaient, et leurs différences leur apportaient une riche complémentarité. Jean-Michel se fait maître en confection de chignons, il crée en fonction de la matière, de la longueur et donne des conseils personnalisés…Et son domaine de spécialiste c’est la couleur et les mèches! Aujourd’hui, chez Saint Ange, on compte quatre hommes, quatre styles aux looks affirmés et distincts, tous les quatre dans le vent. Une touche féminine vous attend au bac avec une charmante demoiselle qui vous fait des massages capillaires post-coupe à n’en plus finir, on

s’endormirait sous les papouilles et c’est tellement agréable… On en oublierait presque la présence de la mascotte du salon, Alba, la chienne Jack Russel qui sagement s’étire dans sa chambrette sous la mezzanine. Oui vraiment, le lieu est serein, propice à la parenthèse, une pause pour buller et se faire plaisir. Et maintenant que Dominique et JeanMichel nous ont livré leurs secrets de rencontre entrouvert la porte de leur jardin secret, on ne les regardera plus du même œil. Les anges veillent sur eux.

COIFFEURS SAINT ANGE

19, rue Rochechouart Ouverture du mardi au samedi de 10h à 19h

novembre 2009 |

9

— 47


les bons petits diables textes Carole David / Photo Nadphotography

Ube Ule Delphine et Stéphane tiennent avec beaucoup d’attention leur boutique-atelier de création.

A

u-delà de la diffusion de produits de qualité avec une éco attitude, elles choisissent des articles qui ont une âme. Sur les portants, vêtements pour l’enfant et créations uBE uLE pour la femme enceinte. Les marques à l’honneur sont Finger in the nose, Gold, Simple kids, Kids case, ten, Kik kid, Munster. Derrière le comptoir, chacune a son atelier de couture où les tissus se rencontrent et elles reçoivent les clientes pour des conseils personnalisés, des créations sur mesure : elles réalisent vos envies de vêtements, déco, literie… Les pieds des petits y sont chaussés des sélections Pepe et Robeez. La boutique joue pêlemêle avec les vêtements, les jeux, les mobiles, les jouets, tour de lit, gigoteuse, coussins… Des marques choisies pour la qualité et l’éthique

48 —

9

de fabrication : Vilac pour les jouets en bois, Petit Colin pour les baigneurs, les fameux Heimess et Goki de qualité allemande. Et les jouets en cartons recyclés à monter soi-même Kids on the roof. On y trouve de jolis mobiles à 15 euros. Ou encore des guirlandes lumineuses, les personnages en crochet d’Anne Claire Petit. En clair, elles ont sélectionné « THE BEST » pour vous. Et c’est avec beaucoup de gentillesse qu’elles vous accueillent et vous guident dans leur univers coloré et magique où les enfants ne savent plus que choisir : tout est beau, les quille en bois, les valisettes, les luminaires, et Noèl qui arrive…

UBE ULE 59, rue Condorcet 75009 paris Tél.: 01 45 26 93 63 www.ube-ule.com du lun au sam de 10h à 19h30


les bons petits diables

Le Marchand d’étoiles La boutique du Marchand d’étoiles du 9è devient le STOCK !

P

lus la peine de vous présenter Le Marchand d’étoiles et son incontournable boutique de linge de nuit pour les enfants de 1 mois à 12 ans. Pyjamas, chemises de nuit, culottes, caleçons, bodies, petits chaussons, eau de senteur, boutis, oreillers, couvertures… Tout est décliné dans des tissus et coloris très originaux et beaux. Voilà le secret du Marchand d’Etoiles pour endormir nos enfants et enchanter leurs rêves. Cinq boutiques dans Paris vendent ces petits trésors nocturnes (17e, 16e, 7e, 3e et 9e), et c’est la boutique du 9e qui a notre plus grand enchantement est devenu le stock du Marchand d’étoiles. Vous y trouverez les anciennes collections à des prix démarqués. En ce moment sont présentées les collections des hivers 2008 et 2007 jusqu’à moitié prix. On retrouve les motifs girafe à rayures, les cotons à pois et étoiles. Les pyjamas et chemises de nuit sont à partir de 17 euros… Vous trouverez également une partie de la nouvelle collection hiver 2009/2010 qui changera chaque mois ; pour cette saison dominent

des couleurs sobres (gris, marron, kaki, bleu marine, beige ; des petits enfants en motifs sont appliqués dessus ; encore une collection très réussie). En clin d’œil au fameux petit sac marron à pois rose du Marchand d’étoiles, des accessoires ont été déclinés aux mêmes couleurs par magicstrollerbag : une petite poussette pour enfant (39 euros avec son petit sac (39 euros) ou le grand à sac à langer pour maman à 89 euros. Des petites surprises sont à venir : la collection père noël (pyjamas bébé et petites chemises) à partir du 15 novembre ; un CD de contes écrit et lu par Amanda Sthers, et des nouveaux petits chaussons… Voilà encore de nombreuses nuits à venir où le Marchand d’étoiles va bercer nos enfants…

LE MARCHAND D’ETOILES 42, rue Condorcet Tél. 01 48 78 83 38 Ouverture : tous les jours sauf dimanche de 11h à 19h et lundi de 14h à 19h

novembre 2009 |

9

— 49


Madime depuis 1960 fabricant bijoutier - joaillier diamantaire 73, rue La fayette - 75009 Paris TĂŠl. 01 53 20 02 01 / 01 53 20 01 50 www.madime.com - e-mail : bijoux@madime.com Du lundi au samedi de 10h30 Ă  19h


le Bon agenda agenda des manifestations culturelles Concerts A l’Olympia 02/11 - Pascale Picard Band 03/11 - Patrick St Eloi 04/11 - Festival Les Inrocks Tck Tck Tck - Bat for Lashes, Bad lieutenant, Violens et Wave Machines 05/11 - Pep’s 06/11 - James Morrison 07/11 - Erick Manana - Emotion de Madagascar 09/11 - Le Concert Constantin - Babx, Birdy Nam Nam, Diving with Andy, Domonique A, Emily Loizeau, Fred Viola, Hugh Coltman, Orelsan, Piers Faccini, Yodelice et Olivia Ruiz 10/11 - Rachid Taha (1ère Partie : Fefe) 11/11 - Yves 12/11 - Mano Solo 13/11 - Melody Gardot du 14 au 15/11 - Charlie Winston 16/11 - Gerald de Palmas 17/11 - La Grande Sophie 23/11 - Joe Bonamassa 30/11 - You And The Night And The Music Au Casino de Paris 03/11 - Maxwell 10/11 - The Musical Box 12/11 - Rodrigo Y Gabriela 13/11 - Andrew Bird - Spécial Guest Moriarty 16/11 - Yaakov Shwekey chante pour le Maguen David Adom 17/11 - Madeleine Peyroux 19/11 - Paolo Nutini 23/11 - Yves Jamait 24/11 - Ridan 26/11 - Dominique 30/11 - Anis Autres du 24 au 29/11 - The Rake’s Progress - Igor Stravinsky, Wystan Hugh Auden et Chester Kallman au Théâtre Athénée Louis Jouvet 16/11 - Brigitte Fontaine au Palace 30/11 - Axelle Red au Palace

Spectacles 01/11 - Bun-Hay « La France aux Chinois » – (18:30) Les feux de la Rampe - Grande salle du 01 au 29/11 - Le Roi Lion - Théatre Mogador du 01 au 30/11 - Jérôme Commandeur se fait discret (21:30) Comédie de Paris du 01 au 30/11 - Florence Foresti « Mother Fucker » au Palace du 02 au 30/11 - Thierry Samitier : Embrassezmoi - (lundi 20:00) Les feux de la Rampe - Grande salle du 02 au 30/11 - Warren Zavatta (le 02/09/16 et 30) (20:00) Théâtre Trévise du 02 au 30/10 - Paul Séré (le 02/09/16/23 et 30) (21:30) Théâtre Trévise du 03 au 28/11 - Les Frères Taloche - (20:00) Théâtre Trévise du 03 au 28/11 - Frédéric Recrosio (21:30) Théâtre Trévise du 05 au 28/11 - On peut se Pendre avec sa Langue (21:30) Les feux de la Rampe - Petite salle du 06 au 27/11 - Mission Impossible Show de Magie Magie (le vendredi à 20:00) L’Antre Acte du 07 au 28/11 - GoldFingers Show de Magie (le samedi à 21:00) L’Antre Acte 09/11 - Gala Ni Putes Ni Soumises – Rires au Feminin Anne Roumanoff, Camille Chamoux, Elizabeth Buffet, Mado la Niçoise, Sophie Mounicot, Isabeau de R, Claudia Tagbo et Charlotte Gabris au Casino de Paris du 18 au 22/11 - Dany Boon « Trop Stylé » à l’Olympia Trévise du 18 au 22/11 - Otango au Casino de Paris 24/11 - Patrick Bosso « La Courte Echelle » à l’Olympia du 25 au 29/11 - Dany Boon « Trop Stylé » à l’Olympia Trévise du 27 au 30/11 - Nicolas Canteloup « 2ème Couche » au Casino de Paris Le Bout - Salle Carrée du 02 au 28/11 - A Fond… Jusqu’au Bout (le 05/12/19 et 26/11 à 22:00) >>>>>>>>>> novembre 2009 |

9

— 51


le Bon agenda agenda des manifestations culturelles Théâtre du 06 au 27/11 - A la recherche du bonheur … Au travail (le 06/13/20 et 27/11 à 19:00) du 06 au 27/11 - Nationale 666 « Road to Elle » (le 06/13/20 et 27/11 à 22:00) Les 07 et 21/11 - Les Colocataires (22:00) du 07 au 28/11 - Coco et Vero (le 07/14/21 et 28/11) Les 08 et 29/11- Heureusement que mon Spectacle est Meilleur que mon Affiche (20:30) du 12 au 26/11 - En dehors des Clous (le 12/19 et 26/11 à 20:00) Le Bout - Salle Ronde du 01 au 29/11 - Les Bouts D’Shows, La Scène Ouverte (dimanche à 20:15) du 05 au 26/11- Nana Allume la Mèche à Pigalle (jeudi à 19:00) du 05 au 26/11- Xavier Metzger enfin Mûr (jeudi à 20:15) du 05 au 26/11 - Ton Corps M’encombre (jeudi à 21:45) du 06 au 27/11 - Petit Cours d’Education Sexuelle (vendredi à 19:00) du 06 au 27/11 - Eve Samii Working Girl (vendredi à 20:15) du 06 au 28/11 - 101 trucs à Faire (vendredi et samedi 21:45) du 07 au 28/11 - Emma « Et si c’était pas Vrai » (samedi à 19:00) du 07 au 28/11- Sketch-Up (samedi à 20:15) Opéra National de Paris Garnier du 01 au 18/11- Joyaux - Ballet du 07 au 22/11 - Amoveo / Répliques / Genus - Ballets 08/11 - Lekeu / Webern / Liszt / Mahler / Schnittke - Concerts et récitals

52 —

9

01/11 - 1 oreiller ou 3 - Théâtre des Nouveautés 01/11 - La Nuit des Reines - Le Bout - Salle Ronde 01/11 - Les Aventures de la Diva et du Toréador - Petit Théâtre de Paris du 01 au 29/11 - Sentiments Provisoires Théâtre Edouard VII du 01 au 29/11 - J’aime beaucoup ce que vous faites - (20:00) Comédie Caumartin du 01 au 29/11 - L’Ombre Orchestre (19:00) Théâtre la Bruyère du 01 au 29/11 - Les 39 Marches - (21:00) Théâtre la Bruyère du 01 au 29/11 - Amours et Chipolatas (21:30) Comédie Caumartin du 01 au 29/11 - l’Illusion Conjugale Théâtre de l’œuvre du 01 au 29/11- Jeux de Scène (dim 16:30) Les feux de la Rampe - Grande salle du 01 au 29/11 - Les 4 Deneuve (jeudi, vend et sam 20:00) Les feux de la Rampe - Grande salle du 01 au 30/11- A la recherche du temps perdu – (dim et lundi 20:30) - Théâtre la Bruyère du 01 au 30/11 - Le Chalet de l’Horreur, de la Trouille qui fait Peur (dim et lundi) Comédie de Paris du 01 au 30/11- Ma colocataire est encore une Garce ! (20:00) – Comédie de Paris du 02 au 30/11- Parfum d’Intimité (lundi et mardi à 20:00) Les feux de la Rampe - Petite salle du 03 au 07/11 - Douze Hommes en Colère Théâtre de Paris du 03 au 14/11 - Ma Sœur est un Boulet (21:30) Les feux de la Rampe - Grande salle du 03 au 28/11- Hors piste - Théâtre Fontaine du 04 au 25/11- Peut-on rire de tout ? - (le mercredi à 21:00) – L’Antre Acte du 05 au 21/11- La Cantatrice Chauve - Théâtre Athénée Louis Jouvet du 07 au 28/11- Mais N’te promène donc pas toute nue - (le samedi à 19:00) – L’Antre Acte


LA BONNE RECETTE Alice Gazio & Doris Hémar

10 e

Pain Perdu

tranch

s

préparation 5 min cuisson 6 min Ingrédients pour une dizaine de tranches

Préparation

10 tranches de brioche 50cl de lait 2 œufs 100g de beurre Trois cuillères à soupe de sucre 1 cuillère à soupe de cannelle en poudre

Battez les œufs entier avec le lait et le sucre. Faites chauffer une grosse noix de beurre dans une poêle. Trempez les tranches dans le mélange et faites les dorer 3 minutes de chaque côté. Servez aussitôt saupoudrées de sucre et de cannelle. Vous pouvez réaliser cette recette avec du pain rassi ou carrément, du pain d’épice.

54 —

9


novembre 2009 |

9

— 55


le Bon fil le fil d’info avec l’aimable collaboration de la mairie A partir du 01/11

point sur la carte correspon-

les oeuvres et les compo-

Delphine Rigaud / Vous

dant à la saison.

siteurs dans leur contexte

êtes maintenant

Les horloges sont synchro-

historique et religieux.

Pour l’exposition « Vous êtes

nisées à une minute d’écart

La formule, une pause mu-

maintenant » présentée

les unes des autres, en un

sicale commentée de trente

au Cube, la pièce UTC+1

concert ténu de tic-tac mar-

minutes qui permet de se

connaîtra deux phases de

quant un temps réajusté.

recueillir et de se retrouver

présentation, obéissant au

Espace Neuf Cube de la mai-

soi-même, séduit aussi bien

changement d’heure été/hiver,

rie du 9e - 6, rue Drouot

les habitants que les personnes travaillant dans le quartier,

le 24 octobre. UTC+1 consiste en un redé-

Du 01 au 30/11, le mardi

ou simplement de passage.

coupage par minutes du fuseau

Mardis musicaux à l’église

Eglise Notre-Dame-de-Lorette

horaire qui nous concerne. La

Notre-Dame-de-Lorette

18 bis, rue de Châteaudun

pièce se matérialise par une

Depuis plusieurs années,

Paris 9e

série d’horloges synchronisées

chaque mardi, à l’heure

au nombre variable (selon

du déjeuner, entre 13h15

Une offre de transport nou-

la saison), et de deux cartes

et 13h45, un(e) organiste

velle et complémentaire

correspondant aux territoires

accompagné(e) parfois d’une

Autolib’ vise à limiter les coûts

concernés par l’heure d’hiver et/

chanteuse ou d’un autre

et l’encombrement liés à la

ou l’heure d’été.

instrumentiste, interprète le

possession de voitures indivi-

Dans le contexte de l’espace

programme de son choix.

duelles tout en apportant une

du Cube, cette pièce intervient

Cette audition musicale et

alternative crédible et écolo-

comme élément perturbateur

thématique est ouverte à tous.

gique pour les déplacements

de la notion de temps à la-

Les musiciens qui sont des

nécessitant une voiture

quelle nous sommes attachés,

élèves ou d’anciens élèves de

En offrant un nouveau ser-

et particulièrement sur un lieu

Marie-Ange Leurent, organiste

vice à la mobilité, Autolib’ va

de travail.

titulaire de l’orgue Cavaillé-

permettre de réduire l’impact

La série d’horloges indiquera

Coll de Notre-Dame-de-Lo-

environnemental lié à l’utilisa-

selon la saison soit 18 horai-

rette, vous invitent pendant

tion de l’automobile en ville,

res (été) soit 22 horaires (hi-

trente minutes à écouter

particulièrement par le partage

ver) différents pour la France

différentes pièces de leur ré-

d’un même véhicule entre

métropolitaine, plus les deux

pertoire, choisies en fonction

plusieurs utilisateurs.

points extrêmes Est et Ouest

de la saison liturgique.

En remplaçant des véhicules

du fuseau horaire complet.

La présentation de Didier

thermiques par des véhicu-

Chaque horloge renvoie à un

Chagnas permet de restituer

les électriques, ce service


le bon fil va contribuer à la réduction

de travaux a été élaboré en

Réseau d’Echanges Réci-

des émissions de gaz à effet

étroite concertation avec la

proques de Savoirs (R.E.R.S.)

de serres et de polluants

communauté scolaire.

dans le 9e arrondissement.

de proximité, ainsi que des

La troisième phase de travaux

Le R.E.R.S. a pour but de

nuisances sonores liées à

a débuté en juillet 2009 pour

permettre aux personnes de

l’automobile.

une durée d’environ 2 ans.

transmettre leurs savoirs et

En complétant l’offre actuelle

Cette restructuration d’un

d’acquérir des savoirs dans

de transports, Autolib’ donne

montant de 5 681 000 euros

un échange réciproque. Les

accès à la voiture, lorsque cela

permettra non seulement

Réseaux d’Échanges Récipro-

est nécessaire pour l’usager,

la mise en conformité au

ques de Savoirs fonctionnent

de façon simple et à des tarifs

niveau des règles actuelles

en réciprocité ouverte. C’est

raisonnables.

de sécurité et d’accessibilité

à dire qu’il est possible de

En accédant aux services

tout en respectant le carac-

recevoir un savoir d’une autre

rendus par l’automobile

tère architectural classé de

personne que celle à qui l’on

sans avoir à s’en équiper, les

l’établissement, mais aussi la

donne.

ménages franciliens pourront

création des nouveaux espa-

Les échanges sont démoné-

réduire leur budget transport

ces pédagogiques, sportifs

tisés et gratuits. Le réseau

en utilisant un service créateur

et culturels très attendus par

fonctionne sur le principe du

d’emplois.

les élèves et les enseignants.

bénévolat.

Lorsque l’usage du véhicule

Il s’agit notamment, de la

Le réseau fonctionne à partir

reste ponctuel, il sera beau-

construction d’une salle de

d’offres et de demandes de

coup plus économique pour

sports de juillet 2009 à juin

savoirs formulées par les

un propriétaire de se séparer

2010 et de deux nouveaux

participants du réseau. Ils sont

de sa voiture et de s’abonner

centres de documentation et

mis ensuite en relation par

au service Autolib’.

d’information dont la réalisa-

des médiateurs qui aident à

tion est prévue entre juillet

préciser les conditions de la

2010 et juin 2011.

transmission (lieu, durée de la

Jacques Decour fait peau neuve

séance, périodicité des séan-

La Région Ile-de-France et le

Un Réseau d’Echanges

ces, contenu de l’échange…).

Département de Paris réali-

Réciproques de Savoirs

L’échange se déroule le plus

sent conjointement les travaux

Les membres des commis-

souvent au domicile de l’un ou

de réhabilitation du lycée-col-

sions Solidarité et Economie

de l’autre. Il y a aussi la possi-

lège Jacques Decour prévus

Sociale et Solidaire du CICA,

bilité d’échanges de savoirs en

par le schéma directeur de

en collaboration avec des

groupe.

l’établissement. Le programme

habitants du 9e, ont créé un novembre 2009 |

9

— 57


Paris Charming House, votre location meublée tout confort à Paris. parischarminghouse.fr

Jeune femme sérieuse cherche emploi à mitemps : garde de personne âgée, ménage, repassage. Bonnes références 06 45 08 00 51

Libérale cherche à louer local prof. 2 pièces 1 er, 2 e, 9 e, 10 e Arr. (seule à ou partager) Dispo : le 7/01/2010 Gaëlle : 06 68 20 96 79

La Compagnie Tecem présente l’Atelier Commedia dell’Arte (12-15 ans) Théâtre burlesque, tous les samedis de 16h à 18h Au Centre Musical Barbara,1 rue Fleury 75018 Inscription : 06 60 67 45 04 Caroline Weiss

Vous aussi passez votre annonce ! annonce@lebonbon.fr 15 euros les 60 caractères

Hello. je vous propose de balader votre chien si votre emploi du temps ne vous le permet pas. Sophie 06 73 96 04 45

Artwork : Sikko Baltus

Rejoignez la troupe des Tréteaux des Ados (12,15 ans). Atelier théâtre burlesque, les samedis de 16h à 18h Au Centre Musical Barbara, 75018 Inscription : 06 60 67 45 04 Caroline Weiss

58 —

9

Entrez dans le premier réseau français de partages de services et de connaissances. En offrant votre savoir-faire dans tous les domaines (soutien scolaire, bricolage, cours de musique, animaux, arts, soins esthétiques…) ou faire appel aux compétences d’une personne proche de chez vous. www.savoir-faire-services.com IR DD A HT D QIR A BB É BB A KC C QIR É PP A ÉT NRV DD CKC É PP RST

Te kiff mon nam oum ou vrai men t bcp si tu sava is

Wedding Killers : DJ pour mariages, enterrements, bar mitzvah et plus si affinités. Tom Hat + Mart 1

Professeur de flûte traversière diplômée de l’Ecole normale de musique de

Paris donne

des cours à domicile pour tous les niveaux :

06 27 91 16 23


C’est le moment de ramoner sa cheminée pour laisser passer le Père Noël  bientôt !

L’astrologie art ancestral d’interprétation céleste  Découvrez les potentiels de votre théme astral

Deux jeunes, actifs, cherchent colocation. Sérieuses garanties 06 12 85 44 87 06 20 25 09 47

e

leo

k wa

up

L.H

.O

Cours particulier de batterie à domicile. Tous niveaux. 06 32 13 27 43

.Q

.

Atelier du passage, cours d’arts plastique, peinture / aquarelle : atelierpassage@ gmail.com

JEAN MICHEL POTEL ASTROLOGUE PARIS lilith17@wanadoo.fr  T. : 06 81 12 54 58 Le langage des planétes transit planétaire révolution solaire

recr

.O

Patricia Ducept. Directrice Artistique Free Lance Presse, édition, spécialisé mode/beauté luxe. 06 14 07 46 80.  www.freedelapassion.com

ute !

cours particuliers de yoga & programmes personnalisés à votre domicile, ou sur votre lieu de travail, paris intra-muros my private yoga class www.myprivateyogaclass.com info@myprivateyogaclass.com 06 79 68 13 41

Box fermé à louer dans le 9 e avec accès sécurisé et digicode 150 euros / mois 06 84 74 60 98

Entretien du corps – remise en forme Cours à domicile Pour développer votre musculature profonde et votre souplesse, Maud, professeur diplômée d’Etat 06 64 94 63 36

•stagiaires •commerciaux •graphistes Merci d’adresser vos candidatures par mail : recrut@lebonbon.fr

jy euh thé euh cas hi aif aif

Nous cherchons une SUPER NOUNOU pour nos enfants de 6 et 9 ans. Sorties d’école de 16h30 à 20h, ainsi que mercredi et vacances scolaires. Engagement toute l’année 06 32 46 58 36

LNAHO OLHOLNA LAOTCO LCABC GCD

novembre 2009 |

9

— 59


le bon questionnaire Vous êtes ?

Un homme Une femme Quel âge avez-vous ? . . . . . . . Quelle est votre catégorie socio-professionnelle ? ....................................................... ....................................................... Chez quel commerçant avez vous trouvé Le Bonbon ? ....................................................... ....................................................... Etes-vous résident du 9e ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

A propos des Bonbons de réductions Utilisez-vous les Bonbons ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si oui, combien par mois ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quels Bonbons avez-vous utilisé ? ....................................................... Quel type de Bonbons de réductions aimeriez-vous trouver dans le magazine ? (ex. pressing, fromager, etc.) ....................................................... ....................................................... Vos coordonnées (pas obligatoire)

Nom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Code postal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . E-mail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Travaillez-vous dans le 9e ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelles rubriques du magazine vous intéresse ? ...................................................

paris

11

e

60 —

9

Complétez, découpez et renvoyez ce questionnaire à l’adresse suivante : Le Bonbon - 30, place St Georges - 75009 Paris

paris

1 +2 er

ème


bon EN ARRIÈRE texte bernard vassor / PHOTO ARCHIVE PERSONNELLE

Petite histoire de la rue de Navarin

u

ne ordonnance royale du 7 octobre 1830 autorisait le sieur Ménard à ouvrir deux rues, à charge pour lui d’abandonner gratuitement à la ville la propriété des sols des deux rues, de supporter les frais du premier pavage et éclairage, et d’établir de chaque côté des dites rues, des trottoirs en pierre dure, de pourvoir à l’écoulement souterrain ou à ciel ouvert des eaux pluviales et ménagères. Tout compte fait, le sieur Ménard n’ouvrit qu’une seule rue de 11,69 mètres de largeur : la rue de Navarin. Le nom assigné à cette rue rappelle le glorieux combat naval remporté par la flotte française sur la flotte turco-égyptienne. Au milieu de cette rue, le baron Botherel avait fait construire un véritable palais (au N° 14 actuel). C’était une immense maison précédée d’un jardin avec des allées ombreuses, des labyrinthes touffus, et une fontaine agrémentée d’une cascade. En 1839, Théophile Gautier occupait au premier et deuxième étage de cette bâtisse, un splendide appartement en compagnie de nombreux chats et d’un esclave noir !!! On le voyait du matin au soir dans le jardin folâtrer au milieu des parterres, se livrer à toutes

sortes d’exercices de gymnastique. Il grimpait aux arbres et lorsqu’il lui arrivait de monter chez lui, ce n’est pas l’escalier qu’il empruntait, mais les anfractuosités de la muraille et les angles des balcons. Tous les dimanches, il faisait jeter dans le bassin des écrevisses, des anguilles, des rougets qu’il se donnait le plaisir de repêcher lui-même. Il hébergea Gérard de Nerval, entre deux internements psychiatriques. Ce dernier eut un petit logis au 4 de la rue de Navarin. Cette maison avait été vendue en 1844 et démantelée au XX° siècle pour faire place à plusieurs maisons. A l’angle de la rue Bréda (Henry Monnier) le restaurateur «Dinochau» qui servait des repas à trente sous, était le rendez-vous de la bohème. Les sans-le-sou comme Henri Murger oubliaient même parfois de régler l’addition. Certains clients profitaient parfois de la bonté du patron. Quand pareille chose arrivait à ses oreilles, il sortait un violon et maltraitait son crincrin devant la table du profiteur jusqu’à ce qu’il règle ses dettes. Le brave Dinochau fit faillite en 1871. Une maison remarquable de style néo-gothique au 9 était célèbre, spécialisée dans «l’éducation anglaise» elle fut fermée en 1946.

novembre 2009 |

9

— 61


les bonnes adresses 1/ 1001 fe n etr e s

13/ E s pac e patr i m o i n e et i nv e sti ss e m e nt

71 rue Condorcet Tél: 01 45 33 03 86

62, rue Saint Lazare Tél. 01 53 16 38 83

2/ agn eau d o ré

14/ g i’raf le r e sto

44 rue des Vinaigriers 75010 Paris Tél O1 42 05 28 29

73, rue Blanche Tél. : 01 49 70 03 82

3/ l’ad r e ss e

15/ h e i ko by h e i ko

42, rue Rochechouart Tél. 01 48 78 31 86

29 rue des Martyrs Tel 01 40 16 55 38

4/ auto-m oto éc o le

16/ I m m o p o li s

40 bis, rue de Douai Tél. 01 42 82 00 00

Ravignan Tél. 01 42 51 22 00

5/ A l’etag e by Ar nau d

17/ mad i m e

34, rue jean Baptiste Pigalle Tél. 01 47 42 22 60

73, rue La Fayette Tél. 01 53 20 02 01

6/ am o ptiq u e

18/ m o n c eau fle u r s

2, avenue de Trudaine Tél. 01 48 78 53 63

5, rue de Maubeuge Tél 01 48 78 14 17

7/ appart’n c o

19/ le marc hé d e s gastr o n o m e s

30 rue Henry Monnier Tél: 01 75 57 86 50

9, place Pigalle Tél. 01 80 06 85 56

8/ b i ob e la

20/ p eau d e pêc h e

10, rue Milton Tél. 01 77 11 17 77

37 rue Saint-Georges Tél. 01 40 16 14 41

9/ café li m o

21/ r e s p e ctab le

4, place Gustave Toudouze Tél. 01 48 78 39 84

5 rue de la Tour d’Auvergne Tél. 01 42 80 03 44

10/ la cab i n e

22/ r r o s e sélavy

20 rue Milton Tél. 01 42 85 06 58

5, rue Fromentin Tél. 01 40 23 05 95

11/ C ONVERSONS

23/ s e iz e n e u f

15, rue de Maubeuge Tél. : 01 48 74 34 66

19, rue de Chateaudun Tél. 01 48 78 13 51

12/ le d o ll

24/ la tib etai n e

102, bd de Clichy Tél. 01 82 09 47 42

49 rue Saint-Georges Tel. 01 42 81 06 95

Le Bonbon est imprimé sur du papier issu de forêts gérées durablement, sur un site labellisé imprim-vert avec des encres végétales. Ne pas jeter sur la voie publique.

62 —

9


12

4 14 22

6

19

1 7 9

3 15

5 21 10

11

8

20

13 18

novembre 2009 |

9

— 63


Immobilier de charme et de caractère

Votre nouvel espace immobilier pour expertiser, vendre, acheter, louer et gérer votre patrimoine

62, rue des Martyrs, Paris 9e - 01 53 21 81 21 www.junotinvest.com

TRANSACTIONS 27, avenue Junot – 18 Tél : 01 42 55 20 00 junot@junotinvest.com

e

GESTION

19, rue Lepic – 18 110, avenue de Villiers – 17 Tél : 01 42 52 40 00 Tél : 01 43 80 10 00 abbesses@junotinvest.com villiers@junotinvest.com e

e

62, rue des Martyrs – 9 Tél : 01 53 21 81 21 martyrs@junotinvest.com e

27, avenue Junot – 18e Tél : 01 42 55 03 70 gestion@junotinvest.com


Paris 9eme - le bonbon 11/2009